Issuu on Google+

GRATUIT - Numéro 207 - Edition du Mercredi 4 Avril 2012

Journal Israélien en langue française

Crédit Photo © Erez Lichtfeld

Gala de l’ABSI : Un succès toujours plus grand


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 4 Avril 2012

Le Ménage est à son comble !

Le ménage de Pessah est à son comble et pas seulement dans la communauté. En effet, en quelques jours, le gouvernement français a pris le taureau par les cornes et a décidé de taper un grand coup dans la fourmilière contre les radicaux islamiques qui pullulent. En effet en l’espace de 10 jours, deux descentes ont eu lieu dans différentes villes de France au cours desquelles plus de 13 intégristes islamiques qui avaient, entre autres, l’intention de kidnapper un magistrat de confession juive ainsi qu’un membre de la LDJ (ligue de la défense juive) ont été dernièrement déférés au parquet ... Je demande à l’ensemble de notre communauté d’être vigilant ... Aujourd’hui, il est important que nous soyons les plus solidaires. Il ne faut pas vivre dans la psychose mais encore une fois, soyons vigilants car malgré le déploiement de forces

Directeurs de la publication Alain Sayada Tel: 06 68 17 25 55 Rédacteur en chef Eliahou Ben Yéouchoua Israël Actualités est une marque déposée en France

auprès des synagogues et des écoles juives, il est important, comme nous le faisons depuis des millénaires, de pouvoir ne compter que sur nous et de ne faire confiance à personne. Les promesses politiques ne sont que des promesses et il ne faut surtout pas tomber sous le chant des sirènes ... Pour terminer, je tiens à donner un grand coup de chapeau aux organisateurs de l’ABSI dont le Président Gil Taieb a encore une fois, comme à son habitude su réunir un plateau de personnalités pour la défense d’Israël. Tout particulièrement car il amène du réconfort à nos soldats qui sont en première ligne et qui sont le premier rempart pour qu’Israël et les juifs du monde entier vivent en toute sécurité ... Bravo Gil et Am Israel HAI ... Alain Sayada

Directeur commercial Israel: Sigalit Siksik Sitbon 06 67 78 40 00 Régie publicitaire exclusive Epsilon Media Associés 77bis, rue Robespierre 93100 Montreuil France

Crédits photo AFP, Reuters, Alain Azria, Erez Lichtfeld Directeur commercial France: Yohann Azoulay 06 68 75 46 26

Commerciaux : Elyahou Sayada 01 48 97 46 85 Stagiaire : Suzy Hoffmann

Régie publicitaire Israël 2SCOM 12-14 kikar Haatsmaout Natanya Israël

3


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 4 Avril 2012

Après Toulouse : ne pas se tromper de cible

4

Turquie : un attentat évité de justesse

toire français, et des expressions terroristes qui sont un danger pour notre république », il commet une erreur manifeste d’appréciation et une faute politique.

« Après Toulouse, les médias français ont-ils diabolisé Israël ? » Cette question autour de laquelle débattront plusieurs journalistes francophones ce soir, à Jérusalem, est une question importante qui mérite d’être posée. Mais une autre question, bien plus lourde d’enjeux, risque de ne pas être abordée dans ce débat – tout comme elle est le plus souvent occultée dans les nombreuses réactions qui se sont fait entendre au sein de la communauté juive en France depuis le terrible attentat contre l’école Ozar Hatorah – celle de l’islam en France. Il ne fait aucun doute que les médias ont diabolisé Israël, avant l’attentat et qu’ils portent une lourde responsabilité dans l’atmosphère empoisonnée qui entoure aujourd’hui les Juifs et Israël en France. Cela n’est pas nouveau, et je me souviens avoir participé avec le regretté Haim Azses à un séminaire de hasbara, à l’époque de la première Intifada (1988-1991) – période durant laquelle peu de gens se préoccupaient encore de ce sujet important, y compris parmi les grandes associations juives en France. Plus tard, nous avons créé, au sein de la Ligue de Défense juive parisienne, le « Prix de la Désinformation » (en 2001) qui fut décerné successivement à Sara Daniel (Nouvel Observateur) pour un reportage sur des « viols » imaginaires attribués à des soldats israéliens, au journal Libération pour ses caricatures antisémites d’Ariel Sharon, à l’AFP pour l’ensemble de son œuvre, et enfin à France 2 et Charles Enderlin pour l’affaire AlDura (bien avant que Philippe Karsenty ne s’en empare, avec talent et persévérance). Je suis donc le dernier à minimiser

l’importance du combat contre la désinformation dans les médias français et je me réjouis de voir que ce sujet est aujourd’hui partagé par tous au sein de la communauté juive de France – à l’exception d’une poignée d’alterjuifs comme Théo Klein ou de journalistes qui soutiennent leurs amis comme Claude Askolovitch… Toutefois, prétendre que les médias français seraient responsables ou complices de la tuerie de Toulouse est à mon avis une erreur d’appréciation, qui risque d’occulter les coupables véritables et d’esquiver les vraies questions. On peut même se demander si l’empressement à dénoncer aujourd’hui la responsabilité des médias n’est pas un moyen facile pour détourner l’attention de Juifs de France des vraies questions, que posent l’islamisation de la société française et la prolifération des émules du Djihad qui, à l’instar de Mohammed Merah, sont prêts à tuer des Juifs pour aller au paradis d’Allah… Cette question troublante a été renforcée par l’image des dirigeants de la communauté juive de France, main dans la main avec les dirigeants de la communauté musulmane, au lendemain des attentats, comme pour dire « nous sommes tous des victimes »… Or, s’il est indéniable que des musulmans figuraient parmi les victimes, il est tout aussi indéniable que le tueur était musulman et qu’on ne peut exonérer l’islam de France, sans qu’il procède à un examen de conscience et à un indispensable nettoyage dans ses rangs. Lorsque le président du CRIF (dont j’ai déjà dit l’estime que j’avais pour lui à titre personnel) affirme qu’il « est hors de question de faire l’amalgame entre l’islam, une religion parmi d’autres sur le terri-

Erreur d’appréciation, car il est évident que le tueur a agi au nom de l’islam, qui n’est malheureusement pas une religion « parmi d’autres », puisque c’est celle au nom de laquelle on tue des Juifs en France aujourd’hui… Comme l’a déclaré le patron des Renseignements intérieurs français, M. Squarcini, « Mohammed Merah s’est radicalisé en lisant le Coran… » On ne saurait mieux dire ! Cette erreur d’appréciation tient évidemment à des motifs politiques, car le CRIF et les autres institutions juives obéissent en l’occurrence aux consignes données par le pouvoir français pour sauvegarder à tout prix l’illusion de « paix civile » et de la « concorde entre les deux communautés », illusion qui sous-tend l’édifice idéologique de la société multiculturelle dans laquelle les Juifs et les musulmans sont régulièrement convoqués ensemble et mis sur un pied d’équilibre – au mépris de l’histoire de France – pour mieux chanter les louanges de la République, même lorsque les Juifs sont victimes et que l’assassin est musulman… Je ne jette pourtant pas la pierre aux dirigeants de la communauté juive, qui ont la tâche difficile de remplir leurs fonctions en cette période troublée, et qui se raccrochent contre vents et marées à l’illusion républicaine, perpétuant ainsi la politique de « l’Alliance royale », au risque de se couper du peuple de France… On aimerait cependant qu’ils fassent parfois preuve de plus de courage pour désigner nos vrais ennemis et pour montrer aux Juifs de France la seule direction qui leur offre encore un avenir – celle de Jérusalem. N.B. Un colloque sur les questions cruciales de l’islamisation et de l’avenir des Juifs de France aura lieu très bientôt au Centre Communautaire Sioniste Kyriat Hana David de Jérusalem. Plus amples renseigements à venir. Pierre Itshak Lurçat

Fusillade dans une université catholique de Californie : 7 morts Plusieurs personnes ont été tuées lundi dans une attaque terroriste survenue dans une école d’Oakland, dans la banlieue de San Francisco (Californie, ouest), ont indiqué les médias locaux tandis que la police annonçait l’arrestation du tireur présumé. Le San Francisco Chronicle affirme que quatre personnes ont été tuées dans la fusillade, survenue dans une école religieuse de l’Université d’Oikos, à Oakland, tandis que le Contra Costa Times évoque plusieurs morts. Selon des témoins, le tireur d’Oakland a fait irruption en milieu de matinée à la réception de l’université et a ouvert le feu avant d’entrer dans une salle de cours et de tirer de nouveau. Paul Singh, dont la soeur âgée de 19

ans, Devinder Kaur, a été blessée au bras, a déclaré à Reuters que selon celle-ci, l’homme était un étudiant de l’université qui n’était plus venu en cours depuis quatre mois. « Alignezvous, je vais tous vous tuer », a-t-il dit à son arrivée. « Ils ont cru tout d’abord qu’il plaisantait », a déclaré Paul Singh. Le gouverneur de Floride, Jerry Brown, a estimé que « La perte tragique de ces vies, aujourd’hui à l’université Oikos, nous choque et nous peine ». La tuerie la plus meurtrière depuis 5 ans dans une université américaine Il s’agit de la tuerie la plus meurtrière depuis cinq ans dans une université américaine. En 2007, un étudiant de Virginia Tech

avait abattu 32 personnes sur ce campus de Virginie avant de retourner l’arme contre lui. Il y a un peu plus d’un mois, un étudiant a ouvert le feu dans la cafétéria d’un lycée de l’Ohio, tuant trois élèves.

A la mi-mars 2012, Israël a enjoint ses ressortissants de ne pas se rendre en Turquie, de crainte d’attentats, selon le Bureau de lutte antiterroriste. « Des agents terroristes ont l’intention de perpétrer des attentats contre des objectifs israéliens ou juifs en Turquie dans les jours qui viennent », a averti le bureau dans un communiqué. »Nous recommandons donc d’éviter les visites en Turquie », précise le communiqué. De fait, Plusieurs services de renseignements seraient sur la piste de membre d’une cellule terroriste iranienne missionnée par commettre des attentats contre des cibles juives ou israéliennes . Leurs projets d’attentats seraient déjà avancés et, outre les cibles juives ou israéliennes, des intérêts occidentaux pourraient également être visés. C’est dans ce contexte que, ce matin, la télévision d’Etat affirme que la police a désamorcé une bombe placée devant un hôtel d’Istanbul. Pour l’heure, il est impossible d’en savoir plus sur le type de bombe et les dégâts qu’elle aurait occasionné. Par ailleurs, aucune revendication n’a été publiée. Cependant, plusieurs pistes sont possibles : les iraniens qui veulent viser des touristes juifs, des groupes anarchistes, des groupuscules islamiques. Tous ont déjà mené des attaques

terroristes sur la ville. Champion du monde des arrestations « politiques » Dans le même temps, on apprend aujourd’hui que le régime turc a arrêté plus de 1.360 personnes, en majorité des kurdes, pour des motifs politiques, ce qui fait ce pays le champion du monde des arrestations sous prétexte de lutter contre « le terrorisme » pour réprimer l’opposition. Au moment où le premier ministre turc continue de dénoncer la répression du régime syrien et appelle à écouter le peuple, une campagne d’arrestations sans précédente frappe les kurdes et tous les opposants du régime en Turquie. Le nombre de détenus s’élève désormais à plus de 140 000 dont une grande majorité sans jugement, contre environ 60.000 en 2002. Le nombre d’arrestations pour des motifs politiques monte à 3.216 depuis début de l’année 2012, soit une moyenne de 35 arrestations par jour. Selon un rapport de la Fondation des Droits de l’Homme en Turquie (TIHV) sur les violations des droits de l’homme commises en février, 963 personnes ont été placées en garde à vue et 168 d’entre elles ont été écrouées. Au moins 887 autres personnes ont été placées en garde à vue en janvier, selon un bilan de l’ActuKurde à partir des articles de deux agences de presse, Firat et Dicle. Antoine Chatrier

L’école Ozar Hatorah “assaillie” de mails et d’appels antisémites On peut dire sans craindre de se tromper que la plupart des fans antisémites de Merah sont des islamistes. Il devient urgent de les stigmatiser et de les combattre. La police enquête sur des appels et des mails antisémites reçus par l’école juive Ozar Hatorah depuis qu’elle a été le théâtre du carnage commis par Mohamed Merah, a indiqué aujourd’hui le procureur de Toulouse Michel Valet. Selon le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), l’école était communément la cible de tels agissements avant le drame, mais elle en a été assaillie après la tuerie du 19 mars. La direction de l’école a porté plainte le 26 mars, a rapporté le procureur. Ce dernier dit avoir «immédiatement ordonné une enquête pour déterminer l’origine ou les origines de ces appels et de ces courriers malveillants». Il ne s’est pas exprimé sur le nombre de ces appels, ni leur teneur. Selon

le secrétaire général du CRIF régional, la boîte électronique de l’école «a reçu une grande quantité de mails antisémites et antisionistes» depuis le 19. Les mails ne visent pas directement l’école elle-même, a précisé Marc Sztulman, «ils appellent au meurtre des juifs ou font des liens hasardeux avec le conflit israëlo-palestinien». «On portera plainte le moment venu, nous avons d’autres préoccupations en période de deuil, mais on le fera contre tous ceux qui appellent à la haine raciale et au meurtre des juifs», a-t-il dit. Mohamed Merah a froidement assassiné trois enfants et un enseignant juifs dans cette école le 19 mars, un acte qui a semé l’effroi en France. Source: Est républicain


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 4 Avril 2012

Etats-Unis: Les clients achetant du porc et de l’alcool sont priés de passer par une autre caisse genre de chose tout près de chez vous, si cette nouvelle revendication musulmane à l’essai aux Etats-Unis, était concluante pour eux. C’est une première pour le supermarché Wegmans situé dans la ville de Rochester au nord de l’Etat de New-York. Devant l’une des caisses, un panneau a été placé sur lequel on peut lire:Par Melba “Attention, Si vos achats conprennent du porc ou de l’alcool, nous vous prions respectueusement de choisir une autre file.” Un représentant du supermarché a expliqué que la caissière est une adolescente voilée, et elle dit à son manager qu’elle était gênée de toucher ces articles pour des raisons religieuses. Alors, le gérant du magasin qui a de l’expérience avec ce type de problèmes ailleurs, en dehors de Rochester, a décidé de mettre ce panneau. Pour l’instant le supermarché n’aurait reçu aucune plainte. Source : AtlasShrugs, WHEC

Debbouze : « Je les connais les Mohamed Merah » Le BNVCA exprime les réactions de correspondants choqués par les déclarations déconcertantes que l’acteur Jamel Debouze a formulees au journal en ligne Le Soir be. intitulé JE LES CONNAIS LES MOHAMED MERAH;»Mohamed Merah est un cas isolé, un marginal, un frustré, un gamin instrumentalisé par la société» Par:Sammy Ghozlan Interrogé sur l’effroyable tuerie antijuive de Toulouse commise par l’islamiste Mohamed MERAH parce que les victimes sont des petits enfants juifs,et parce que le meurtrier est un islamiste Mr ,DEBOUZZE qui n’a aucun mot pour les juifs tués sauvagement, n’a de compassion que pour l’assassin et lui trouve des raisons à son basculement dans la violence. Le BNVCA rappelle à cet acteur originaire de Trappes, que la synagogue de Trappes a été détruite le 10/10/2000 par un incendie criminel, probablement commis par un de ces Mohamed MERAH; qui seraient nombreux ,selon lui.

Mythes et idées fausses sur la révolution syrienne? S’il existait une technique pour mesurer les mensonges, les mythes et la désinformation, je suis certain que l’Oscar de cette catégorie serait décerné au Moyen-Orient et qu’Assad serait le maître de cérémonie. Cela ne se limite pas au seul Assad, ce phénomène touche également le gouvernement américain, l’opposition syrienne, les Russes, la Ligue Arabe et tous ses cousins. Le Blog de Danilette Chaque jour, tous ceux qui sont impliqués dans les événements de Syrie nous abreuvent d’un nombre ahurissant de mensonges et de rumeurs. En voici quelques-uns parmi les plus criants : Israël est à l’origine d’Assad Cette campagne de désinformation est la pièce maîtresse d’Assad. Et moi-même, comme tout le monde, j’y ai cru pendant des années. Pourtant, ce sont les Russes qui ont créé, renforcé et protégé les Assad depuis 1957. Tout ce que les Israéliens veulent, c’est, par n’importe quel moyen, un Golan calme. Beaucoup d’Israéliens se soucient des Syriens et apporte aide et réconfort à notre peuple. Obama cherche un changement de régime en Syrie Pas vraiment tant qu’Obama continue à essayer de séduire le régime iranien pour qu’il négocie avec lui, un vrai gaspillage de temps. C’est aussi inutile que de se mettre en face d’un miroir en essayant de parler à son image. Les «Amis de la Syrie» sont une embrouille pour gagner du temps. Si les États-Unis voulaient vraiment se débarrasser d’Assad, ils auraient depuis longtemps fourni des armes à l’Armée Syrienne Libre, qui est organisée et compétente, que cela plaise ou non. Le Conseil National Syrien représente les aspirations syriennes

5

C’est loin d’être vrai. Le Conseil National Syrien a été créé par Erdogan, le ministre des affaires étrangères turc lui-même, a admis dans les colonnes du journal Al Safir que le CNS est leur création et qu’ils ne laisseront personne le modifier ou le dissoudre. Le CNS est un rêve ottoman. Au début il s’agissait seulement de partager le pouvoir avec ce maniaque génocidaire, mais sous la pression, il s’est éloigné de son objectif initial ; pourtant plusieurs hauts responsables du CNS, dont les Frères Musulmans, continuent à s’accrocher à cette idée en espérant que M. Kofi Anan réussisse dans son plan de paix. Les Chrétiens de Syrie soutiennent Assad Ce n’est pas vrai du tout. Beaucoup sont préoccupés et Assad a abusé de leur amitié et de leur sympathie en enrôlant certains des leurs pour diffuser de fausses informations. Quand l’agence du Vatican, Fides, a publié un rapport sans fondement, en anglais, basé sur la désinformation répandue par Assad au sujet de l’épuration ethnique des Chrétiens, les Chrétiens syriens, unis au sein du mouvement «Chrétiens syriens pour la Démocratie» (CSD) ont immédiatement publié un communiqué de presse niant les accusations de nettoyage ethnique de la part des Syriens luttant contre Assad.Nous saluons le CSD pour son courage.

Le BNVCA dénonce l’irresponsabilité de cet artiste qui semble excuser le meurtrier barbare d’écoliers juifs par un prétexte d’ordre social , une prétendue frustration, et occulte le motif réel. N’en déplaise à DEBOUZZE, le meurtrier a été empoisonné par l’endoctrinement des fondamentalistes islamistes, et la propagande palestinienne qui est depuis 12 ans la source essentielle de cet antisémitisme qui a conduit aux meurtres d’ Ilan Halimi, Sebastien Sellam, et les petits juifs de Toulouse., de même que les incendies de synagogues,écoles juives,agressions de rabbins etc... Nous considérons que les tentatives d’explications de DEBOUZZE ne peuvent qu’encourager les Merah potentiels à imiter celui qui devient un héros notamment quand des personnalités , des stars,comme Djamel DEBOUZZE accusent la société plutôt que de condamner les criminels et les idéologies qui les habitent.

Il n’y a pas de Salafistes en Syrie, mais des Syriens endurcis qui n’ont pas envie d’exposer leur poitrine aux balles des snipers ou leurs fenêtres aux roquettes antichars. J’ai été témoin de cette transformation moi-même sans bien comprendre, parce qu’on ne peut pas dire à un homme de ne pas utiliser la violence pour se défendre quand le monde reste spectateur dans ce théâtre de la mort. Pas plus tard qu’hier, une nouvelle organisation islamique a été créée par des Syriens libéraux que je connais, qui sont mariés à de fortes femmes russes libérales. La politique américaine qui consiste à ne pas fournir d’armes à l’ASL risque de provoquer l’union des extrêmes. La ligue Arabe Les membres du CCG (Conseil de Coopération des pays du Golfe) qui dirigent l’ensemble de la Ligue Arabe ont deux priorités : préserver leur sécurité et leur fortune car toutes ces familles régnantes seraient mortes de soif sans le pétrole. Les Mollahs iraniens sont leur ennemi numéro un et en deuxième position viennent les Shiites non soumis. Ces termes eux-mêmes révèlent leur objectif prioritaire de sécurité. Ils ne se soucient guère des Syriens qui meurent, peu importe les inepties diffusées par leurs empires médiatiques.

Les Frères Musulmans ont l’intention de partager le pouvoir

Les Soviétiques qui se font appeler Russes.

Ils veulent tout le gâteau. Il suffit de regarder cette vidéo d’un responsable syrien des Frères Musulmans disant que l’organisation a choisi Birhan Ghalioun, un dirigeant du SNC, pour qu’il puisse accéder à la présidence du SNC. L’empreinte d’Erdogan est visible.

Poutine rêve d’une nouvelle forme de communisme avec un meilleur piège à nigauds. Heureusement, le peuple russe n’a pas encore oublié les 70 années de terreur écoulées. Donc, ils gardent espoir en attendant des temps meilleurs. Pendant ce temps, Poutine ne lâchera pas ses anciens dominions et bastions comme la Syrie, héritière de Lénine et Staline implantés au Moyen-Orient pour que la terreur règne en leurs noms.

Des Salafistes extrémistes et Al Qaïda sont derrière les attentats

Adapté par Danilette


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 4 Avril 2012

Une semaine d’islam ordinaire

En Belgique, les investigations menées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme ont conduit à l’arrestation de 62 personnes en 2010. Sharia4Belgium figure en bonne place de ces organisations mais n’est pas la seule. Sharia4Belgium appelle au meurtre de tous les non-musulmans, juifs et homosexuels dans des vidéos postées sur Youtube. New-York Patrick Nayyar, un musulman indien résidant illégalement aux Etats Unis, a été jugé coupable par un tribunal de Manhattan (5) de soutien au Hezbollah. Courant 2009, il a accepté de fournir des armes, des munitions et des véhicules au groupe terroriste basé au Liban.

Toulouse - Un musulman de 20 ans habitant le quartier de Mohamed Merah a été condamné a trois mois de prison ferme en comparution directe pour «provocation à la haine raciale» et «apologie du terrorisme» (1). Il avait fait l’apologie du jihadiste en jetant aux policiers, lors d’un contrôle de police : « Mon pote Mohamed, c’est un homme, un vrai. Dommage qu’il n’ait pas eu le temps de finir le travail ». Finir le travail… une semaine d’islam ordinaire. Hat Yai – Thaïlande Des musulmans ont tué 14 personnes et fait 340 blessés en faisant exploser une première voiture piégée au milieu des piétons dans une rue

commerçante bondée de la province de Songkhla au sud de la Thaïlande (3). 20 minutes plus tard, alors que les secours arrivaient sur le site, une seconde voiture explosait dans le parking du Lee Gardens Plaza Hotel, faisant la plus grosse partie des victimes. Plus de 5000 personnes ont été tuées en Thaïlande par les islamistes depuis le début de l’insurrection en janvier 2004. Anvers Vendredi, Fouad Belkacem, le porteparole de Sharia4Belgium, se présentait devant le tribunal correctionnel d’Anvers (4). Il est jugé en appel pour incitation à la violence et à la haine.

Madrid Neuf islamistes accusés d’avoir préparé une attaque terroriste destinée à « libérer l’Espagne pour l’islam » passent en jugement devant la Haute cour à Madrid (6). Mohammed Abdessalam, le leader d’origine marocaine du groupe salafiste, veut appliquer le précepte islamique selon lequel tout territoire qui a été occupé par les musulmans doit revenir sous la domination musulmane dans le cadre du Waqf (droit de propriété ou de préservation). Le procureur espagnol a déclaré que les jihadistes opéraient depuis la mosquée du quartier El Principe Alfonse de Ceuta. Paris La garde à vue des 17 islamistes de Forsane Alizza a été prolongée. « Ils semblaient préparer un enlèvement…

Sur le financement, on attend encore qu’ils s’expliquent ». (2) Mohamed Achamlane, le leader du groupe apparenté à Sharia4Belgium « réfute fermement avoir jamais participé de près ou de loin à une quelconque entreprise terroriste ». Je suppose que les cinq fusils, trois Kalashnikov, pistolets automatiques et gilet pare-balles qui ont été saisis, c’était pour les vendre sur Ebay. Algérie Un musulman a égorgé sa fille de 16 ans avec un couteau de cuisine – de la même façon qu’on égorge les moutons – précise la dépêche, après avoir découvert qu’elle avait des photos d’acteurs de cinéma américains et turcs dans son téléphone portable. B. Majeed (7) avait auparavant pris soin d’envoyer sa femme et ses enfants visiter sa famille, pour pouvoir tranquillement laver son honneur sali par sa fille Lidya. Irak Des musulmans sunnites ont pénétré dans une maison à Zafaraniyah, et ont égorgé une mère et ses trois enfants. Les quatre victimes étaient chiites. Oslo Un imam vient d’être condamné à cinq ans de prison pour avoir proféré des menaces de mort que la Norvège, qui considère la liberté d’expression comme essentielle, a jugé très sérieuses, contre des officiels norvégiens et plusieurs kurdes. Le Mollah Krekar (8) a menacé de mort sur internet trois immigrants kurdes qui avaient, selon lui, insulté l’islam. Les

6

deux premiers avaient brûlé des pages du Coran lors d’une manifestation, et le troisième avait publié un essai académique sur les références du Coran aux femmes et au sexe. Krekar, un réfugié d’Irak qui a immigré en Norvège en 1991, et qui est le fondateur du groupe islamiste Ansar-al-Islam, classé organisation terroristes par les Etats-Unis, considère que toute critique du coran et de l’islam mérite la mort. France Gilles Kepel, un « spécialiste » de l’islam qui n’a pas venu venir les attentats du 11 septembre (mouarff) vient de déclarer (9) que les musulmans salafistes sont en nombre extrêmement faible en France. A la question : combien sont-il, Kepel répond : « quelques milliers mais il est difficile de déterminer le nombre de radicaux, car certains ont pu l’être et s’en éloigner ensuite ». Supposer l’inverse serait incorrect ? En tout, cette semaine, 41 musulmans ont été tuées en différents points du monde par d’autres musulmans qui considéraient que les premiers ne pratiquaient pas bien la religion, et 480 autres musulmans, y compris des enfants, des nouveaux nés et des femmes, ont été blessées lors d’attentats – pour le même motif. Ce sans compter bien entendu les massacres de Syrie, et les règlements de compte entre tribus libyennes. Demain commence une nouvelle semaine. © Jean-Patrick Grumberg

L’association Michkenot Yaacov, avec son comité de soutien et l’aide de Didier Sabeg nous a aidé avec ses amis chefs d’entreprises à venir en aide aux hanihim pour les fêtes de Pessah. A cette occasion, plus de 1000 paniers ont été distribués, dont 600 à Belleville et 400 dans d’autres associations.


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 4 Avril 2012

Les médias mis en accusation Suite à la tuerie de Toulouse, d’aucuns se sont interrogés quant à la responsabilité morale des médias dans ce geste antisémite. Un acte justifié par Mohamed Mehra comme étant une vengeance contre les Israéliens. Celui-ci étant né et vivant en France, peut-on raisonnablement assurer que les informations, commentaires et analyses dispatchés quotidiennement sur le conflit proche-oriental, les termes savamment choisis et répétés nouvelle après nouvelle ont, quelque part, armé le bras de ce nazislamiste pour avoir accru l’antisémitisme ? Victor PEREZ Pour ce faire, une petite analyse sur la pensée constante et dominante de la presse est nécessaire. Souvent, le gouvernement israélien est accolé aux qualificatifs « extrémiste », « nationaliste » ou encore « ultra-orthodoxe ». Un gouvernement néanmoins, jusqu’à preuve du contraire, démocrate, respectueux des valeurs universelles, des droits de l’homme et se soumettant, bon gré mal gré, aux décisions de la Cour suprême. Face à celui-ci, l’on trouvera toujours l’idée d’ un ‘’partenaire’’ pour la paix, « prêt » à des négociations et des concessions.

Une Autorité palestinienne cependant administrée par un Président au mandat échu depuis plusieurs années. Mais pas seulement ! Une administration civile ‘’palestinienne’’ qui encense, au grand jour, les assassinats de Juifs, civils pour la plupart, programme l’antisémitisme dans les livres scolaires et les fréquences hertziennes et refuse haut et fort de reconnaître l’Etat d’Israël pour ce qu’il est et doit être. A savoir la nation du peuple juif. Toutes choses parmi tant d’autres, là encore, masquées volontairement au lectorat français. La réalité est donc très opposée à celle contée habituellement. Lors de tout épisode guerrier, la presse relate les actes des « soldats » de Tsahal. Quelque soit le fait du jour retransmis, le lecteur, l’auditeur et le téléspectateur se confronteront au terme « soldats ». Ceux-ci y associeront donc d’entrée un album aux tristes images. Sang, misère, souffrance, victimes, cadavres, destructions. Des visions subliminales négatives malgré que ces militaires ont sinon une éthique une raison légale d’agir : la légitime défense. Une perception d’autant plus détestable qu’elle est renforcée par une représentation angélique de

leurs ennemis, brossée par les journalistes exclusivement comme des « militants » et des « activistes ». Ainsi, pour exemple, tout bilan des confrontations indiquera le nombre de ‘’Palestiniens’’ ayant succombé, sans que jamais y soit mentionner le nombre d’hommes armés tombés au combat. ‘’D’honnêtes’’ gens en somme, appartenant pourtant au Hamas, au Hezbollah et autres mouvements que l’UE, dont la France est partie intégrante, considère comme terroristes. Qualification jamais rappelée au bon souvenir du lectorat. La vérité est donc à nouveau toute différente que celle dépeinte. Pour désigner les habitants de la Judée et de la Samarie un terme revient en boucle dans les médias. Celui de « colons ». Un vocable indiquant immanquablement l’appropriation indue de terres, alors que de tout temps le peuple juif a vécu en ces contrées. Hormis entre 1948 et 1967 pour cause de nettoyage ethnique effectué par les Jordaniens. Ces Juifs, terme dont l’origine provient de Judée, devenus « colons » de la terre ancestrale face à des ‘’Palestiniens’’ dont nul, pas même un journaliste, n’est en mesure de raconter leur passé ni dessiner les frontières de leur pays « occupé ». Encore une fois, la réalité n’est pas celle relatée. Et ce n’est pas tout ! Tout individu et association

dont l’objectif est la défense de l’état juif sont assimilés immanquablement par ces medias à un «Lobby». Un lobby dont l’image forcément péjorative présente celui-ci comme poursuivant la domination de la planète et la quête de dollars. Un groupe de pression cependant dont nul n’a encore pu traîner un seul membre en justice au motif d’une action pro-israélienne illégale, voire contre les droits de l’homme. En face, des individus et des Ongs organisent depuis plusieurs années le boycott d’Israël, illégal selon la loi, la diffamation publique de cet état et autres flottilles pour casser un blocus, légal selon l’Onu, et permettre ainsi au Hamas, organisation terroriste, de pouvoir s’armer librement et perpétuer sa terreur. Aucun média, à ce jour, ne s’est intéressé à leur financement ni n’a osé qualifier cet ensemble d’Ong et d’individus de lobby arabo-musulman ! Sérieusement, des médias qui informent ? Le dernier exemple qui vient à l’esprit est la qualité « inconditionnel » jointe à tout soutien de l’état juif. Un caractère exposant, ni plus ni moins au vu de tout ce qui précède, une certaine complicité des agissements de celui-ci. En face, les millions d’individus manifestent à chaque geste de ‘’l’entité sioniste’’ en le nazifiant,

7

brûlant son drapeau et hurlant « mort aux juifs ». Cette attitude ne sera jamais considérée comme preuve d’une inconditionnalité anti-israélienne de leur part ! Pour résumer ! Un gouvernement extrémiste qui envoie ses soldats sans foi ni loi protéger les colons voleurs de la terre et de l’eau des ‘’Palestiniens’’ sous l’œil bienveillant du lobby juif malfaisant et le soutien inconditionnel et complice des communautés juives de par le monde. Qui oserait en conséquence se lever et soutenir un tel pays, un tel régime sauf à être masochiste, juif ou israélien soi-même. A l’inverse, qui refuserait d’apporter son concours aux ‘’Palestiniens ‘’, ‘’victimes’’ d’un tel état ? On ne peut donc douter que les médias mais aussi les partis politiques et les Ongs ont une large responsabilité morale dans l’importation du conflit procheoriental en France et dans le cheminement de la pensée collective anti-israélienne, voire le développement de l’antisémitisme en France. A ceux-ci de se corriger faute d’être désignés directement coupables du prochain assassinat de Français de confession juive. Publié par Victor PEREZ

Citroën va commercialiser prochainement la première voiture de Shabbat Le Halacha Brura Institute de Jérusalem, spécialiste des problèmes liés à la loi juive, a d’ores et déjà donné son agrément à ce projet. Il avait déjà été consulté pour le téléphone de Shabbat et le clavier de Shabbat. Quels seront donc les différences entre la C-Zero standard et celle modifiée pour shabbat ? Le vieux rêve d’André Citroën, fils de Lévy Citroën, juif néerlandais et de Masza Kleinman, juive polonaise de Varsovie, devrait bientôt voir le jour. Lui qui, sur le modèle de Ford, a lancé les premières chaînes de montage automobile en France, rêvait de créer une voiture permettant aux Juifs observants de

l’utiliser à Shabbat. Grâce à la coopération entre Citroën et le Technion de Haïfa, ce véhicule est sur le point de voir le jour. C’est la Citroën C-Zero qui, après modification, sera la première voiture pouvant être utilisée le Shabbat sans déroger à ses règles strictes.

Tout d’abord le moteur et le système de batterie vont être modifiés pour pouvoir fonctionner au ralenti sans arrêt du début à la fin de Shabbat. Les feux et indicateurs seront remplacés par des leds et fonctionneront de façon continue. Un système mécanique permettra d’occulter ou non les indicateurs de direction.

Les portes se verrouilleront grâce à une serrure mécanique avec une clé comme c’était le cas il y a encore une vingtaine d’années pour tous les véhicules. Tous les éléments de carrosserie ou mécanique susceptibles de créer l’étincelle par frottement sont remplacés par de la fibre de verre ou de carbone. Enfin, l’autonomie à shabbat sera limitée à quelques dizaines de kilomètres à une vitesse maximum de 40 km/h. Ce véhicule sera en effet destiné principalement aux personnes habitant loin d’une synagogue, ayant des difficultés à se déplacer ou à des familles avec des enfants en bas âge. Fait intéressant, en usage non shabbatique, les performances et utilisa-

tions de la C-Zero de shabbat seront strictement identiques à celles de la C-Zero standard. La C-Zero standard étant commercialisée 30 000 €, le modèle de Shabbat devrait tourner, selon le service commercial de Citroën, autour de 35 000 €. Ruben Balagan, du Ministère de l’Économie israélien , pense que les caractéristiques de ce véhicule pourraient entraîner la suppression totale des taxes sur ce dernier, ce qui le rendrait plus compétitif et inciterait le développement des véhicules électriques non polluants en Israël. La CZero de Shabbat devrait arriver sur le marché Israélien d’ici 12 à 18 mois. Affaire à suivre ! Par:Jonas Fischman


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 4 Avril 2012

Les islamistes envahissent-ils l’Afrique ? l’assaut.

Le «Mouvement national pour la libération de l’Azawad «(MNLA), le grand groupe rebelle touareg, et Ansar Dine, dont le chef est natif de Kidal, prenaient la ville en étau depuis plusieurs jours. Bien que le MNLA n’affiche pas de position religieuse et ne partage pas les objectifs d’Ansar Dine, qui vise l’instauration de la charia et a des liens avec Aqmi, les deux groupes combattent parfois ensemble l’armée malienne. Chaque jour des islamistes promettent l’Europe islamique. Mais déjà en Afrique les groupes armés pullulent. Les islamistes du Mali sous les projecteurs Ces derniers jours, ce sont les islamistes du Mali qui font parler d’eux indirectement suite au coup d’Etat militaire à Bamako, qui s’affiche comme venant lutter contre la rébellion touareg et islamiste au nord du pays. Et ces islamistes ont pris la ville stratégique de Kidal, profitant de la confusion qui a suivi le coup d’Etat. Le pouvoir militaire en appelle aux «pays amis».Le capitaine Amadou Sanogo, leur chef, a lancé un appel dans la presse : «Les rebelles continuent à agresser notre pays et terroriser nos populations. La situation est à cette heure critique,

notre armée a besoin du soutien des amis du Mali pour sauver les populations civiles et sauvegarder l’intégrité territoriale» du pays. Une aide qui risque d’être difficile alors que les pays voisins veulent sanctionner le nouveau gouvernement militaire. Sanogo a cependant demandé à la Cédéao de le soutenir, a déclaré «comprendre» sa position, mais a assuré avoir pris le contrôle du pays avec la seule intention de lancer « un processus rapide de normalisation et d’organiser des élections libres et transparentes ». Ansar Dine d’Iyad Ag Ghaly et Islamistes d’Al Qaïda Selon une source diplomatique africaine, c’est « essentiellement le groupe islamiste Ansar Dine d’Iyad Ag Ghaly appuyé par des combattants d’Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique) » qui a mené

Lorsqu’Al Qaïda prend la forme de milices organisées, et non plus seulement de réseaux souterrains, c’est que l’islamisation de la région est fort poussée. Islamistes partout en Afrique Le danger islamiste menace partout en Afrique. Il menace ou il est au pouvoir en Afrique du nord, en Lybie, en Tunisie, au Maroc, en Algérie bien sûr en Egypte. Mais aussi en Afrique noire, au Soudan, au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Mali, au Nigéria où le nord est déjà conquis par des Etats fédérés musulmans qui appliquent parfois la charia, et où sévit Boko Haram, la secte islamiste proche d’Al Qaïda qui fait des morts par centaines ces derniers mois. Et face à ces islamistes, les gouvernements d’Afrique sont parfois bien seuls. © Misha Uzan

lancement d’un concours de caricatures anti-islam

Djihad en Thaïlande: Une série d’explosions fait 9 morts, plus d’une centaine de blessés

A la demande de l’Organisation de la Coopération Islamique, les médias désormais, ne mentionnent plus le rôle des musulmans lorsqu’il y a des tueries (cf “dites la vérité sur l’islam“) pour ne pas alimenter l‘”islamophobie”, ce concepte inventé de toutes pièces pour mieux nous islamiser (lire) Par Melba Ici, l’agence Reuters passe sous silence le fait que les rebelles en question à l’origine des attentats sont des musulmans. Ce n’est qu’à la dernière ligne qu’elle laisse un indice. Neuf morts dans des explosions en Thaïlande Trois bombes ont explosé ce samedi matin à Yala, à l’extrême sud du pays, sur fond de tensions politiques et religieuses entre Bangkok et des groupes rebelles. Neuf personnes ont été tuées et une centaine d’autres blessées selon le dernier bilan de trois bombes dans le centre de Yala, à l’extrême sud de la Thaïlande. Ces explosions ont eu lieu ce samedi vers midi, à quelques minutes d’intervalle. “La première était une voiture piégée et la deuxième et la troisième étaient cachées sur des motos”, a précisé le colonel Pramote Promin, un

Le mouvement allemand anti-islam PRO-NRW a lancé un concours sur le thème «La liberté plutôt que l’islam» afin de trouver de nouvelles caricatures et œuvres d’art anti-islam. Un prix de 200 euros sera offert au gagnant, et des prix de 150 et 100 euros respectivement pour les 2e et 3e places.Par Melba

que le totalitarisme islamique a déjà gagné du terrain.» Uckermann est un ancien bourgmestre (maire du district) et un ancien élu du parti conservateur membre de la coalition du parti de Madame Merkel en Allemagne.

Les œuvres d’art, qui peuvent être des caricatures, des collages, des films, des installations, seront exposées devant des mosquées et centres salafistes controversés lors d’une courageuse tournée de 25 mosquées projetée par le mouvement. «Cette action démontre la nécessité de défendre activement la liberté. …

NRW signifie Rhénanie-du-NordWestphalie, une région de l’Allemagne comptant une forte présence de colons musulmans. «Nous ne devons pas accepter que sous couvert de la liberté de religion, des sujets soient exemptés de la critique. L’islam luimême, en tant qu’idéologie totalitaire caractérisée par une vision du monde politique étroite, ne tolère aucune critique. Nous avons vu l’impact de caricatures sur des thèmes religieux.

Il ne doit exister aucun endroit où la liberté artistique et la liberté d’exprimer des opinions ne s’applique pas. Les tentatives politiquement correctes de restreindre la critique de l’islam ne sont pas dignes d’un État libre et démocratique, et montrent

Il y a eu une résistance massive. La liberté de la presse et la liberté de religion ont été largement invoquées. Or nous constatons maintenant que les institutions de l’État, censées demeurer neutres face à la religion, commencent à réprimer la critique de

l’islam. Des groupes politiques et des médias sont criminalisés. Des activistes connus tels que Michael Mannheimer, qui mettent en garde contre l’islamisation de l’Europe, sont poursuivis comme des criminels. Ainsi, l’ordre constitutionnel libre et démocratique intègre les normes intolérantes de l’islam. Il est nécessaire de dénoncer cela haut et fort. Par les médias et notre concours de caricatures, PRO NRW veut envoyer un message. Les citoyens voués au maintien de la liberté et qui critiquent une communauté religieuse hostile à la liberté doivent élever leur voix.» Source : Islam versus Europe (anglais) via PRO-NRW et PI (allemand) Traduction par Poste de veille Signalé par Alpha…Omega

8

porte-parole de l’armée dans le sud. Plusieurs bâtiments étaient en feu et de nombreux véhicules ont été endommagés. Une autre bombe placée sur une moto a explosé juste après celles de Yala dans la province voisine de Pattani, blessant un policier. Le ministère de la Santé publique a de son côté précisé que dix blessés étaient dans un état critique, avec des brûlures importantes. Le porte-parole de l’armée avait auparavant évoqué un bilan de sept morts et plus de 70 blessés. 5000 morts depuis 2004 Cette grande ville de l’extrême sud de la Thaïlande est en proie à une insurrection. Les troubles ont fait plus de 5000 morts depuis janvier 2004 dans l’extrême sud thaïlandais, région rattachée à la Malaisie jusqu’au début du XXe siècle et où des groupes rebelles luttent contre la domination de Bangkok .Le conflit est de nature politique, mais a pris une dimension religieuse au sein d’une population majoritairement d’ethnie malaise et de confession musulmane, contrairement au reste du pays, essentiellement bouddhiste.


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 4 Avril 2012

9

Les Etats-Unis nient la fuite sur les bases azerbaïdjanaises pour Tsahal

Un responsable de la Maison Blanche a nié samedi que l’administration américaine était responsable de la fuite d’informations alléguant qu’Israël a obtenu l’accès aux aéroports d’Azerbaïdjan avec un éventuel raid sur les installations nucléaires iraniennes. Jeudi, le magazine Foreign Policy avait rapporté que Bakou avait accordé la permission à Jérusalem d’utiliser quatre bases aériennes abandonnées de l’ère soviétique pour que les avions de Tsahal puissent se ravitailler en cas de raid contre la dictature islamique. Les sources ont indiqué que la Maison Blanche n’avait «aucun intérêt» à des fuites de ce genre, ajoutant que l’administration serait «heureuse de poursuivre» les gens qui ont sont à l’origine si elle savait de qui il s’agit. Israël, ainsi que des éléments pro-israéliens aux Etats-Unis, a accusé la Maison Blanche pour la fuite, mais selon le responsable américain, les Etats-Unis sont «submergés de milliers de responsables et d’anciens responsables des renseignements,» et la Maison Blanche n’a aucun moyen de les empêcher d’offrir des informations aux medias comme sources anonymes. Le responsable a souligné qu’il est faux de prétendre qu’il y a un effort

concerté des medias au sein de l’administration contre Israël. Jérusalem et Washington, a-t-il ajouté, «font des efforts considérables» concernant l’Iran, et collaborent plus étroitement que jamais. «Les fuites sur les questions stratégiques ne sont jamais bonnes,» a-t-il dit. La Maison Blanche a souligné que la position du président américain Barack Obama sur l’Iran avait clairement été indiquée dans son interview pour l’Atlantic Magazine et lors de son adresse à l’AIPAC, dans laquelle il a précisé que pour les Etats-Unis, «un Iran nucléaire n’était pas une option.» Pendant ce temps, les Etats-Unis ont renforcé les sanctions pétrolières contre l’Iran : l’administration Obama estime que les marchés pétroliers mondiaux peuvent êtres «suffisamment approvisionnés» et ce même si une partie importante des exportations quotidiennes de l’Iran, soit 2,2 millions de barils, devenait indisponible.

Les Egyptiens ne veulent pas de l’aide américaine

«Il y a un approvisionnement suffisant en pétrole et en produits pétroliers en provenance de pays autres que l’Iran pour permettre une réduction significative du volume de pétrole et de produits pétroliers achetés à l’Iran,» a dit Obama dans un communiqué.

L’ islamiste interpelé a été condamné pour un projet d’attentat d’une centrale nucléaire

Condamné à 9 ans de prison, il était libéré deux ans après. Comment se fait-il qu’un homme aussi dangereux avec un CV aussi chargé se promenait librement dans nos villes jusqu’à hier? PARIS (AP) Willy Brigitte, un Français de 43 ans condamné en 2007 à Paris pour terrorisme, figure parmi les 17 islamistes radicaux présumés interpellés vendredi en France, a-t-on appris samedi de source proche de l’enquête. Il est en garde à vue après avoir été arrêté à son domicile à Asnières (Hauts-de-Seine). Converti à l’islam, cet homme d’origine guadeloupéenne avait été condamné à neuf ans de prison avec une peine de sûreté des deux tiers pour son parcours dans les réseaux islamistes internationaux et un projet d’attentat en Australie où il avait été interpellé avant d’être extradé en France. Ancien membre du groupe dit des

“campeurs” qui s’entraînaient dans la forêt de Fontainebleau, il avait été libéré en 2009. Times of India précise que la cible du projet d’attentat en Australie pour lequel il a été condamné était une centrale nucléaire. Mais ce n’ est pas tout. Sur Wikipedia, il est indiqué que Willie Brigitte était aussi poursuivi en France dans le cadre de l’enquête sur un réseau de fourniture de faux papiers dont auraient bénéficié les assassins du commandant Massoud, chef de l’Alliance du Nord en Afghanistan et figure de la lutte contre les talibans Nouvel Obs, Time of India

Juste après que les États-Unis aient décidé de continuer à envoyer 1,3 milliards de dollars d’aide annuelle à l’armée égyptienne, un nouveau sondage montre que la plupart des Égyptiens ne veulent pas que leur pays accepte cette aide financière américaine. Les sondeurs disent que les Égyptiens soupçonnent que la souveraineté de leur nation serait en danger avec cet argent. Plus de 80% des Égyptiens s’opposent à l’aide américaine, selon un sondage Gallup qui montre que l’opposition à l’aide a augmenté au cours de la dernière année. Le sondage, mené sur 1000 répondants, montre que les Égyptiens ne comprennent rien à la survie de leur nation.

En ne recevant plus cette aide, l’armée n’aurait plus de quoi défendre le pays. Et ce ne sont pas les tristes recettes du tourisme qui suffiraient à changer la donne. Plus tôt cette année, l’Égypte a cherché à poursuivre en justice 16 Américains employés par des grandes firmes américaines, alléguant qu’ils ont travaillé avec des groupes égyptiens non enregistrés auprès du gouvernement. Les autorités ont affirmé que les accusés ont tenté de fomenter des troubles pour « faire avancer les intérêts américano-sionistes ». La plupart des accusés ont été autorisés à quitter le pays, mais ils sont en-

core techniquement « accusés » aux yeux du pays des Pharaons. Un seul Américain a décidé de rester dans le pays pour y subir un procès. Outre leur méfiance des États-Unis, Gallup a révélé que seulement 36% des Égyptiens interrogés sont en faveur de l’aide du FMI et 57% seulement en faveur de l’aide des autres pays arabes. Moubarak n’était peutêtre pas un grand démocrate, mais au moins c’était un homme avisé qui voulait protéger son peuple de sa propre bêtise. Et visiblement, il avait raison de croire en l’irresponsabilité des Égyptiens. Niso Amzar


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 4 Avril 2012

Pessa’h : La fête de notre Liberté !

Le nom de pessah fait allusion au fait q’HM a fait Pessi,ha-un saut au dessus des maisons d’Israël au moment où il a frappé les premiers nés égyptiens. Mais ce mot éclaire d’avantage par son essence et son caractère particulier car à la fête de Pessah-qui est appelé aussi Hag Aaviv-la fête du printemps, Israël est devenu un peuple «Nits’hi»-eternel-selon le Ari zal akadoch, qui nous fait remarquer également que la valeur numérique du mot Pessah (80+60+8:=148 est égale a celle du mot «Nets’ha» (50+90+8=148) l’éternité!. Les Nations ont toujours cherché à nous engloutir et nous faire disparaitre en tant que peuple, mais grâce à D-ieu, ils n’y sont pas parvenus!

La somme des chiffres qui forme la valeur numérique du mot Pessah (148 -1+4+8) est égale a 13, qui est aussi la valeur numérique du mot E’had (1+8+4), l’unité, et du mot «Aava» (1+5+2+5) L’amour...Pessah a été marqué par l’Unité et l’Amour qui ont régnés au sein du peuple juif et qui ont reçu la plus belle expression lorsqu’ils consommèrent «Tous ensemble» le sacrifice pascal! Le Rav Chalom Messas zatsal fait un commentaire du verset :«Chamor êt hochêch aaviv véasita péssah l’HM élohékha» «Respecte(garde)ce mois du printemps et tu feras Pessah pour ton D-ieu..» Il écrit ceci : habituellement l’homme progresse par étapes dans le domaine spirituel ou dans la pureté..Il ne peut effet atteindre ce stade en un seul bon-une seule étape! Susceptible parfois de l’écœurer!

Pourtant c’est bien du domaine du possible à Pessah, cette fête lui permet en effet d’atteindre des sommets à l’instar du «bond» d’HM.

Dans la Aggada Raban Gamliel dit : «Celui qui n’a pas dit trois chose a Pessah ne s’est pas acquitte de son obligation. Ces 3 choses les voici : «pessah, matsa, maror» La sommes des valeurs numériques de ces trois aliments rituels est égale à (148+135+146=729) qui est la valeur numérique de «Kera satan» (370+359=729) qui veut dire : Déchire le Satan!! Par la force de ces trois mitsvot (Pessah-matsa-maror) nous avons annihilée la force du Satan et détruits les forces du mal ! Le hamets-le levain est le symbole de l’illusion et du mensonge, fruits du mauvais penchant, car la pâte gonflée est remplie d’air, comme le mensonge qui est une déformation, un grossissement de la réalité et qui n’est en fait, que du vent! La Matsa au contraire évoque la vérité et cette idée transparaît aussi dans ce qu’on appel le petit nombre du mot Matsa (4+9+5=18 ; 8+1=9) égal a celui du mot «Emeth» La vérité! Le Hamets est la force négative de la division, idée qui transparaît dans la valeur numérique du mot «Hamets» (840+90:138) égale à «Helek» (8+30+100:138) La Scission ou la séparation! Les sages nous disent, que ce Hamets nous devons le rechercher «chez nous» ou plus exactement «en nous» à la lueur d’une bougie…Ce hamets

est symbolisé en réalité par notre orgueil, nos mauvais penchants et une fois que nous l’avons localisé, grâce à un travail d’introspection, alors il faudra le brûler et le réduire en cendre!. Détruire son «hamets» est l’une des principales obligations de la fête de Pessah mais c’est aussi la mission que nous avons jusqu’au jour du Matane Thora qui est la fête de Chavouot, qui nous permettra enfin de recevoir la Thora avec humilité. La Matsa elle, symbolise le bon penchant pur et propre, source de la vie authentique, et cette idée transparait dans le «petit nombre» du mot «matsa» (4+9+5=18) 18 égal à la valeur numérique bien connu du mot « Haï » (10+8=18) La Vie. La Matsa appelée «Léhém oni» le pain de misère, est le symbole de la « Anava » (70+50+6+5=131), l’humilité, qui s’oppose à l’orgueil. La force impure liée à l’orgueil, c’est le fameux Samuel (60+60+1+30=131). Certains font remarquer que dans le psaume 131, le roi David alav achalom insiste sur la vertu de l’humilité, qui est du reste inscrite dans les lettres mêmes de son nom : Dalet, vav, dalet = dalout ve dalout «humilité et humilité». Le lien entre la Matsa et l’humilité, transparait dans le mot même du mot Matsa qui peut se décomposer en «ma – tsa» , «ma» est une expression en effet d’humilité comme nous le récitons dans la prière du matin : «mâ anou» que sommes-nous? «Ma hayénou», que représente notre vie?.» Par la Hokhma, la sagesse, l’homme parvient à la prise de conscience de «koa’h ma», c’est à dire la force de

l’humilité, de la grandeur de D.., de l’esprit, qui est à l’opposé de la vanité et de la matérialité. Par conséquent, l’humilité est le fondement absolu de l’édifice de la Thora et nous savons d’ailleurs que l’humilité la «Anava» était l’une des grandes qualités de Moïse, notre Maître, qui fut le berger d’Israël a qui il a enseigné toute la Thora. Pessah est la fête de la famille par excellence! Elle nous réunis et nous unis, et c’est la raison pour laquelle nous lisons dans la Aggada de Pessah : «Alahma ania….di akhalou abatana… voici le pain de misère qu’ont mangé nos pères en Egypte… «Que tout celui qui a faim..Vienne manger etc. Les Khakhamim qui ont institués la lecture de ce texte nous ont ouvert la voix mais aussi nos cœurs : «Nul ne doit être oublié le soir de Pessah ! Le pauvre, le malade, le sans abris, Les khakhamim n’ont pas attendu les associations caritatives, pour penser à ceux qui avaient faim et à ceux qui avaient froid! C’est un commandement essentiel de la Thora, une tradition ancestral encré, que de nous préoccuper inlassablement des laisser pour compte, de ceux qui sont au bord du chemin, de ceux dont la vie a basculé. Il y aura comme souvent la mise en place d’une chaine de solidarité en faveur des personnes nécessiteuses et notamment des étudiants pour leur permettre cette année grâce à l’ensemble des communautés d’Ile de France, de passer les deux soirs du Seder de Pessah dans les familles d’accueil…Tout le monde devra se mobiliser!

10

Pessah est aussi appelé «Hag Aaviv» la fête du Printemps, la fête du renouveau, bien sûr le renouveau de la nature, mais également nous dit le Zohar Akadoch, Le renouveau de l’Homme…puisque l’homme est comparé comme nous le savons à l’arbre des champs dans le Thora «Etz assadé ». A ce propos la paracha précédente nous dit dans un verset : Adam ki ikhriv mikém..L’homme qui amènera son sacrifice…Le Zohar nous enseigne que ce titre de AdamHomme n’atteint sa plénitude que si l’homme a effectivement une épouse! Car c’est encore sur elle que repose tout l’édifice de nos traditions et notamment l’organisation du Seder de Pessah ! Permettez-moi d’avoir une pensé particulièrement émue pour toutes les familles qui ont été brisée et atteinte dans leur chair c’est dernières années en France! Et notamment l’épouse et les parents de Jonathan Sandler zal. Nous partageons leur douleur. Il est vrai que Jonathan l’altruiste, l’homme au grand cœur, leur manquera cruellement à la table du Seder, comme nous manquera cette année encore le Temple de Jérusalem, mais nous gardons tous espoir en D-ieu pour qu’il nous accorde sa protection et nous envoi prochainement son messager, le Machiah Tsédkénou amen. A vous tous, bonne fête de pessah Cachère Vésaméah ! Yvan Lellouche


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 4 Avril 2012

11


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 4 Avril 2012

12

Des médecins du Croissant Rouge et un Israël, Etats-Unis et Grèce gardien de but arrêtés pour terrorisme s’entraînent face à un ennemi du Shin Bet, ils ont donné beaucoup d’informations sur les activités des arabes contre l’armée israélienne et la barrière de sécurité dans la région.

ressemblant à la Turquie

Parmi les terroristes arrêtés, on retrouve Omar Abou Rawis, 22 ans, employé du Croissant Rouge et également gardien de but de l’équipe de football qui doit représenter l’autorité palestinienne lors des prochains Jeux Olympiques. Suite à l’attaque, Rawis et un second suspect ont abandonné les armes dans un sac dans un bâtiment abandonné et sont revenus les chercher le lendemain.

Le Shin Bet et Tsahal ont arrêté 13 membres d’une cellule terroriste qui avait tiré sur des soldats de Tsahal, le 20 janvier, dans le quartier d’Amari à Ramallah. Personne n’avait été blessé dans cet incident, mais un véhicule de Tsahal avait été endommagé. Certains des terroristes arrêtés sont des employés du service d’urgence du Croissant Rouge, l’équivalant musulman de la Croix Rouge.

Un des deux hommes qui avait tiré sur des soldats israéliens est le gardien de but de l’équipe de football olympique de l’autorité palestinienne. Le groupe a reçu des fusils d’assaut Kalachnikov utilisés pour les attaques de la part d’un officier appartenant aux services de renseignement de l’autorité palestinienne. Les terroristes sont des résidents d’Amari. En vertu des résultats de l’interrogatoire

Les suspects ont admis avoir planifié des attentats supplémentaires à Atara, au check point Geva, à Atarot, Maalé Adumim, Ofra et Sh’hem (Naplouse). Israël a accepté la participation d’une équipe de l’AP aux Jeux Olympiques de Londres cette année. Les matchs auront lieu 40 ans après les Jeux Olympiques de Munich, pendant lesquels des terroristes palestiniens avaient assassiné 11 athlètes israéliens.

Gantz prépare Tsahal à une guerre surprise avec la Syrie

Les forces marines militaires d’Israël, des Etats-Unis et de la Grèce sont actuellement en entraînement intensif au beau milieu de la mer Méditerranée. Selon la presse athénienne, les tensions entre la Turquie, Israël et la Grèce sont l’une des raisons qui expliquent cette démonstration à quelques miles marins des côtes turques. L’exercice dont le nom de code est « Noble Dina, » implique des simulations de combat entre sous-marins, mais aussi des batailles aériennes et la protection des plates-formes gazière en mer. Jusqu’en 2009, la marine d’Israël et la sixième flotte américaine menait régulièrement des exercices communs avec la Turquie lors des opérations « Sirène Confiante. » Suite au renforcement des liens entre l’Iran et la Turquie, entraînant de facto une détérioration des liens avec Israël, le premier ministre islamiste de Turquie avait décidé d’annuler tous les entraînements communs avec Jérusalem. En avril 2011, Israel et les Etats-Unis ont donc décidé de continuer ces entraînements mais en changeant le nom de code. Et en troisième participant, les américains et israéliens ont eu l’excellente idée d’inviter la Grèce. La Grèce a sauté sur cette

Craignant une guerre future avec la Syrie, le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant général Benny Gantz, a tenu un exercice surprise dans deux bases militaires clés du nord d’Israël, dimanche, pour s’assurer qu’elles seront en mesure de continuer à fonctionner en cas d’importantes attaques de missiles. Les commandants des bases, un pot de munition critique et une base de maintenant clé pour les véhicules blindés de Tsahal, ont été surpris quand Gantz et d’autres officiers supérieurs sont arrivés aux portes de leurs bases pour y examiner les opérations qui s’y déroulent. Un officier supérieur de Tsahal qui a participé aux inspections a dit qu’elles visaient à assurer la préparation de l’armée pour un large éventail de scénarios, y compris une possible guerre avec la Syrie ainsi que des démonstrations supplémentaires aux frontières comme celles organisées

durant le week-end. «Notre hypothèse est que ces deux bases seront sous le feu nourri de missiles dans une guerre future, et les soldats qui s’y trouvent ont besoin de savoir comment continuer à fonctionner,» a déclaré l’officier. L’officier a dit que les commandants et les soldats des deux bases ont investi dans le creusement de tranchées, ainsi que dans la construction de diverses structures renforcées dans les bases qui pourraient êtres utilisées pour protéger les soldats. Les inspections surprises comme celles menées dimanche sont devenus la marque «de fabrique» de Benny Gantz depuis qu’il a pris ses fonctions en tant que chef d’état-major en février 2011. En octobre, par exemple, à la veille de Yom Kippour, Gantz a tenu un exercice dans le nord du pays au cours duquel il a alerté différentes unités afin de s’assurer qu’elles seront rapidement mobilisées si une

guerre éclatait. Un autre exemple, il y a quelques mois, est lorsqu’à la fin d’une visite à la base de l’armée de l’air Ramon, Gantz a annoncé que les forces aériennes syriennes avaient infiltré l’espace aérien israélien et étaient sur le point de bombarder des cibles dans le sud du pays. Gantz est resté à regarder l’horloge tourner alors que les avions de chasse étaient préparés et que les pilotes sautaient dans leurs cockpits. Il a seulement fait part du fait qu’il s’agissait d’un exercice lorsque les jets étaient déjà sur la piste, sur le point de décoller. Gantz a expliqué que les objectifs de ces exercices étaient de contribuer à créer un nouvel état d’esprit au sein de l’armée israélienne selon lequel Israël doit être préparé à la possibilité qu’une guerre éclate sans avertissement, en particulier à la lumière des bouleversements en cours qui balayent tout le Proche Orient.

offre contrariante aux yeux des turcs L’exercice a débuté le 26 mars et devrait se terminer le 5 avril 5. Selon des informations parues dans les médias grecs, l’exercice a commencé sur une base militaire américaine en Crète. Il semblerait que parmi les navires engagés on retrouve principalement des destroyers et sous-marins. Des avions de chasse des trois pays participent également aux entraînements. Selon un rapport publié sur le site Defencenet.gr grec, une partie de l’exercice aura lieu au large des côtes de la Turquie. L’exercice se poursuivra au large de la côte sud de Chypre, avant de conclure dans le port de Haïfa. Le site a rapporté que les forces ennemies dans la simulation ont des caractéristiques semblables à celles de l’armée de l’air turque. Le site note également que parmi les scénarios envisagés, il y a l’attaque d’une plateforme pétrolière par un pays ennemi… Exactement ce que compte faire la Turquie selon les déclaration belliqueuses du ministre des affaires étrangères qui veut empêcher Chypre de forer dans ses eaux territoriales. Maayan Smadja


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 4 Avril 2012

Une journaliste juive «trop complaisante avec l’islam» a été licenciée

femmes, de l’importance de la laïcité, de la résistance face à la précarité ainsi que de la stigmatisation injuste des quartiers populaires.

Stéphane Hessel, le pseudo expert de la question juive

paragraphes dans lesquels, il nous livre sa vision de l’antisémitisme et des Juifs : « Les Juifs ont toujours la hantise de la disparition programmée, cela fait partie de leur religion » (p. 53). « Au fond de l’imaginaire juif, il y a cette idée que tout ce qui nous arrive nous arrive pour une raison essentiellement historico-religieuse, parce que nous ne sommes pas comme les autres.

C’est vrai qu’elle a osé réunir des féministes d’Algérie, de Tunisie, du Maroc, de Syrie et d’Israël, parlant d’une paix possible entre les peuples grâce aux femmes. C’est vrai enfin qu’elle a osé dire que François Hollande représentait celui qui pourrait apporter à la France un élan égalitaire et qu’elle s’est engagée à ses côtés pour cette campagne présidentielle. Peu importe d’ailleurs la raison qui l’emporte, cette éviction est le symbole d’un manque de liberté d’expression qui pèse sur les journalistes aujourd’hui en France. Olivia Cattan, présidente de Paroles de femmes, a été journaliste dans plusieurs médias, de France Soir à Tribune juive, en passant par le cahier économique du Monde. Elle a écrit de nombreux ouvrages sur le statut des femmes dans les religions et le vivre-ensemble. Depuis deux ans, la créatrice de l’émission Paroles de femmes oeuvrait pour le rapprochement des communautés juive et musulmane, la laïcité et l’émancipation des femmes sur l’antenne de Judaïques FM. Mais c’est avec stupéfaction qu’elle vient d’apprendre qu’elle était licenciée. Le motif invoqué : «sa bienpensance». Après les attaques contre

Audrey Pulvar, le départ de Stéphane Guillon de France Inter, c’est au tour d’Olivia Cattan de payer le prix de ses convictions. Ce licenciement est intervenu au lendemain du grand rassemblement Paroles de femmes-Les Marianne de la diversité, qui a réuni plus de 50 associations en présence de François Hollande et de nombreux artistes, comme Stéphane Freiss, Sylvie Testud, Marek Halter, d’élus, comme Arnaud Montebourg, Nathalie Kosziusko-Morizet, Chantal Jouanno, Rama Yade ou Pierre Aidenbaum, et de journalistes, comme Caroline Sinz. Liberté d’expression C’est vrai qu’Olivia Cattan a parlé du droit des

Surtout quand ils ne vont pas dans le sens du vent mauvais islamophobe. «Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.» La liberté d’expression ne doit pas seulement être invoquée lorsqu’il y a caricature. Sihem Souid / Le Point.fr Bien pensance Politiquement Correct Nouvel Observateur Médias Francois Hollande Paroles de Femmes

Réponse aux propos de Richard Prasquier au site Walla de porter un jugement sur les propos (que je n’approuve pas du tout) de Monsieur Prasquier. Il faudrait plutôt essayer de comprendre que lorsqu’un responsable communautaire de son rang demande au public juif de rester vigilant, cela signifie tout simplement que la situation sécuritaire est mauvaise!

Notre article « Paroles d’internautes » à propos de l’interview de M. Richard Prasquier accordée au site israélien Walla (voir ici) a suscité énormément de réponses. Nous en profitons pour vous remercier pour la passion, la sincérité et la pertinence de vos interventions. Parmi ces réponses, Elyahou Attlan, enseignant à Kyriat Arba et ancien shaliah (émissaire) pour le Bétar en France dans les années 80, nous a fait parvenir son opinion. Nous avons décidé de la publier Les instances communautaires sont traditionnellement limitées dans leurs prises de position du fait de la nature même de leurs fonctions. C’est à dire qu’elles sont d’une part le représentant plus ou moins authentique de la Communauté juive face aux autorités françaises, mais elles sont aussi et peut être, surtout, le porte-parole des autorités françaises auprès de la Communauté juive. De ce fait, il ne serait pas raisonnable

Vu que les Juifs en France, comme tout citoyen français, sont dépendants pour leur sécurité de la police française ou de l’armée française, ce genre de déclaration reviendrait à dire : « dépêchez-vous de téléphoner à la police ou à gendarmerie si vous voyez un copain de Mohamed Merah s’approcher d’une synagogue ou d’une école juive. » L’attentat de Toulouse n’est rien d’autre qu’une dégradation supplémentaire de la situation déjà préoccupante des Juifs en France. Cette lente acclimatation à cette atmosphère de terreur a un effet anesthésique à la longue sur le public juif et sur ses dirigeants communautaires. En effet, aucun d’entre eux ne pourra dire que la sécurité ne peut être obtenue autrement que par tiers (policiers ou gendarmes français) ou par soutien électoral envers tel ou tel candidat. Aucun d’entre eux ne peut déclarer que la sécurité doit parvenir par la prise de responsabilité de personnes décidées à affronter l’adversité avec courage et lucidité comme le font les Israéliens parce que les Juifs de France sont avant tout devant la loi des citoyens français. Aucun d’eux ne pourra dire que la France est devenue zone sinistrée par l’antisémitisme /anti sionisme.

Aucun d’entre eux ne pourra dire que tous les jours, de nombreuses agressions verbales ou physiques ponctuent cette dégradation sécuritaire. Aucun d’eux n’osera vous dire que les élites culturelles françaises ont depuis longtemps baissé les bras devant l’agressivité islamiste et ce qu’ils n’ont pas fait pour défendre la France, ils ne le feront pas pour les Juifs de France. Aucun d’eux ne pourra dire qu’il est grand temps de créer un Comité de sauvetage des Juifs de France réunissant les forces vives de cette Communauté juive de France tellement extraordinaire. Des figures de proue telles que le professeur Benno Gross, des intellectuels de la valeur de Shmouel Trigano, Georges Elia Sarfaty l’historien Simha Epstein, l’écrivain Pierre Lurçat, ainsi que des représentants de la presse francophone en Israël. Comité où chaque représentant devra sacrifier une partie de son égo des vieilles querelles d’antan pour faire face avec responsabilité au danger qui fait de tous les Juifs de France potentiellement des Juifs toulousains. Prenant en considération que la véritable bataille est (mais pour combien de temps encore?) une bataille médiatique, chaque membre du comité sera convié à mettre ses connaissances et son talent à une prise de conscience devenue inaccessible aux Juifs de France. C’est le talmud qui écrit « Bemakom shéein Adam, hishtadel lihot ish » : A l’endroit où aucun homme ne prend les responsabilités, sois-toi, celui qui le fera. Elyahou Attlan – Kyriat Arba

14

Il y a des hommes de toutes sortes, il y a des Chrétiens, des Musulmans, on peut avoir des relations avec eux, bien sûr, mais ce qui nous arrive est significativement autre ; c’est la raison pour laquelle nous devons nous défendre contre tous ceux qui ne sont pas Juifs » (p.53). Totalement silencieux sur les massacres en Syrie qui ont fait plus de neuf mille morts en un an, sur les exactions dont sont victimes les Chrétiens dans le monde musulman depuis le pseudo printemps arabe, voici que l’apôtre de l’indignation à 3€10 a repris, depuis peu, son bâton de pèlerin pour diaboliser, comme à sa sacre sainte habitude, Israël, dans son dernier livre « Le rescapé et l’exilé » co-écrit avec son grand ami et diplomate palestinien, Elias Sambar. Un livre dans lequel Stéphane Hessel dérape sur les Juifs, des dérapages qui ne sont pas passés inaperçus, encore une fois, pour les militants électrons libres de la communauté juive de France, Jonathan Curiel et Yohann Taïeb.

« Il y a les Juifs et ceux qui ne le sont pas. Cela signifie que l’antisémitisme est un sentiment totalement « naturel » pour les Juifs. Les Juifs pensent qu’ils ne peuvent pas être véritablement aimés par les autres, parce qu’ils bénéficient d’un rapport unique avec Dieu » (p. 54).

Le 18 mars 2011 dernier, déjà, ils avaient exprimé à l’indigné de service, lors d’une mise au point sans concession, leur indignation la plus totale, quant à son ignoble affirmation : « Que des Juifs puissent perpétrer des crimes de guerre c’est inacceptable. » (Page 18, « Indignez-vous ! », première édition). Alors qu’à l’époque, des centaines de milliers d’exemplaires de son petit passeport de la bonne conscience mondaine avaient été vendus, ils avaient été les seuls à dénoncer cette accusation mensongère et lourde de sens, incarnation pure de la pensée héssélienne.

Non, l’antisémitisme n’est pas un sentiment, monsieur Hessel, mais une menace constante, une épée de Damoclès au-dessus de tous Juifs, enfants ou adultes. Le massacre commis à l’école Ozara Thora de Toulouse ayant couté la vie à trois jeunes enfants juifs et à leur maître nous le rappelle, hélas, tragiquement Yohann Taïeb et Jonathan Curiel sont donc partis, le 27 mars dernier, apostropher le nouveau pseudo spécialiste de la question juive lors d’un débat à Créteil, pour lui demander qu’il s’explique comment l’antisémitisme peut-il être, selon lui, un sentiment naturel pour les Juifs et pourquoi ne l’a-t-on pas entendu dénoncer les massacres des enfants en Syrie ou ceux de Toulouse.

Pour preuve, dans les notes des éditeurs du livre publié en octobre 2011 « Gaza j’écris ton nom » écrit par la femme de Stéphane Hessel, résumant le livre, « Indignez-vous ! », justement, la phrase que les deux militants dénonçaient. Entre temps, « Indignez-vous ! », vendu à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde, a fait l’objet d’une nouvelle édition dans laquelle on ne trouve nulle part trace du mea culpa du juge Goldstone, il y a un an, jour pour jour, dans une tribune du Washington Post, regrettant avoir à tort accusé Israël de viser volontairement des civils, Stéphane Hessel justifiant toutes ses accusations antiisraéliennes d’après son fameux premier rapport. Extrêmement vigilants sur les dérives sémantiques et idéologiques de Stéphane Hessel, ils ont été choqués, début mars, à la lecture de son livre « Le rescapé et l’exilé », de lire plusieurs

Attention, certaines images peuvent choquer : Vous avez bien lu, selon l’Elu des médias, « l’antisémitisme est un sentiment totalement naturel » pour les Juifs. Nous ne sommes plus dans une simple critique de la politique de l’Etat d’Israël mais dans une abjecte accusation sournoise que l’antisémitisme serait de la faute des Juifs de par leur vision erronée d’eux sur les autres.

Encore une fois, avec cette vidéo terrible et accablante pour Stéphane Hessel dans laquelle sa mauvaise foi est de façon éclatante montrée au grand public, les deux militants contribuent, plus que jamais, à dénoncer les indignations sélectives et les impostures morales de l’icône médiatique française. Comme à son habitude, face à un contradicteur qui ne lui fait aucune concession, Stéphane Hessel, à court d’argument solide, s’emporte et s’enfonce tout seul sur ses propres contradictions. Les deux militants sont en passe, sans haine ni violence, de devenir le pire cauchemar de Stéphane Hessel. Il sait maintenant, plus que jamais, qu’il les trouvera sur sa route aussi longtemps qu’il le faudra. Jonathan-Simon Sellem


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 4 Avril 2012

Une canadienne remporte la version israélienne de The Voice

16

Barghouti placé en isolement après des appels à l’insurrection

qué que la jeune femme, âgée de 23 ans, avait grandi au Québec avec ses parents, des natifs d’Israël. Elle parle l’anglais, le français et l’hébreu, et a déménagé en Israël après y avoir séjourné l’été dernier.

Des médias locaux ont rapporté que Kathleen Reiter s’était hissée en tête pour la première saison de

la version israélienne de l’émission américaine The Voice, samedi soir. Le quotidien Jerusalem Post a indi-

L’émission est inspirée de la populaire série américaine, qui a été mise en ondes pour la première fois l’an dernier. La version israélienne a été très suivie pour sa première saison. Kathleen Reiter a auditionné pour l’émission en chantant l’un des succès de la Britannique Adele, Rolling in the Deep, et s’est rendue en finale en interprétant des chansons en anglais et en hébreu. La Presse canadienne

Israël en état d’alerte en prévision de la «journée de la Terre» demain

sur le site, les organisateurs attendant des dizaines de milliers de participants. Selon des sources libanaises, les autorités ont retenu un navire turc transportant des militants de l’Iran et de la Turquie, ainsi que d’autres pays asiatiques, pendant de longues heures. Un représentant du groupe terroriste chiite Hezbollah aurait servi de médiateur pour tenter de résoudre la crise.

Des centaines de milliers de participants sont attendus pour participer à la «marche globale sur Jérusalem» vendredi, alors qu’Israël se prépare à d’éventuelles tentatives de pénétrer les frontières de l’état hébreu. L’événement, qui devrait inclure des marches et des manifestations dans toute la région, est entré dans ses derniers préparatifs, alors que Tsahal est également déployée dans le but d’empêcher toute perturbation sur les frontières d’Israël. L’armée israélienne se prépare à la possibilité que des tentatives soient faites de violer les frontières d’Israël. Les forces armées ont été préparées pour éviter toute violation de la souveraineté israélienne en heurtant au

minimum les manifestants, si ils ne s’approchent pas des frontières. Des sources au sein de la défense ont mené des entretiens avec des responsables de la sécurité palestinienne pour coordonner les événements et s’assurer qu’ils restent sous contrôle des palestiniens. Des responsables de la sécurité palestinienne se préparent également pour les événements du week-end et estiment que la plupart des marcheurs ne seront pas en mesure de sa déplacer vers Israël grâce aux barrages routiers locaux. Au Liban, les participants se réuniront pour une prière à Beaufort, qui surplombe la frontière avec Israël. Les personnalités publiques sont attendues pour prononcer des discours

En Jordanie, les participants devraient se réunir sur un lieu surplombant Jérusalem. Cette manifestation devrait comprendre des discours et des milliers de manifestants. Le journal Al-Dustour a rapporté que le premier ministre jordanien, Awn Shawkat Al-Khasawneh, a exprimé le désir de faire sponsoriser la marche par le gouvernement jordanien, une marche qui, selon lui, sera non-violente. Vendredi, un certain nombre de manifestations sont également prévues au Maroc, dans les villes de Casablanca, Fès et Mekhnès. Deux jours plus tard, les organisateurs pro-palestiniens lanceront un rassemblement de masse à Casablanca qui devrait réunir des centaines de milliers de personnes. La Syrie ne permettra pas que la guerre civile interfère avec une rigoureuse planification des événements, alors qu’en Egypte, les manifestations devraient rester discrètes, avec un rassemblement central et quelques manifestations périphériques.

Vol Arkia Tel Aviv-Paris : un forcené maîtrisé par un passager Sur le vol Tel Aviv-Paris avec la compagnie «Arkia», un homme, qui avait visiblement beaucoup trop bu, s’est mis à semer le trouble en tentant d’ouvrir les issues de secours, rapporte la radio Europe1 citant un témoin prétendant être le héros ayant maîtrisé le forcené. «Une heure après le décollage il y a eu des grands cris, et à ce moment-là j’ai vu un homme totalement incontrôlable, vraiment déchaîné, extrêmement violent, frapper des passagers, tirer sur des cheveux de femmes qui étaient assises à côté», raconte cet habitué des sports de combat au micro

d’Europe 1 qui dénonce la défaillance du personnel de l’avion. «Le problème c’est que nous nous sommes retrouvés complètement seuls», explique-t-il. «Aucun membre de sécurité, et on n’a pas vu l’équipage, totalement défaillant», ajoute-t-il. Il prétend même que c’est le personnel qui s’en est remis à lui pour savoir comment agir. «Le commandant de bord, les stewards et les hôtesses m’ont dit «mais qu’est-ce qu’on doit faire ?»», poursuit-il. La police a intercepté l’agitateur à la descente de l’avion, à Paris. Europe1 ne date pas l’incident.

Marwan Barghouti a été placé en isolement à la prison de Hadarim, dimanche, après qu’il ait appelé à une «résistance populaire à grande échelle» contre Israël la semaine dernière. Le chef terroriste du Fatah, qui purge cinq peines a perpétuité, sera isolé pendant une semaine seulement. Il se verra également refuser le droit de visite pour un mois et ne sera pas autorisé à acheter des biens à la cantine de la prison pendant la même période. En juillet, Barghouti a été placé en isolement après qu’un téléphone cellulaire a été retrouvé dans sa cellule. Dans une missive lue à une foule de partisans à Ramallah la semaine dernière à l’occasion du 10e anniversaire de l’opération antiterroriste Bouclier Défensif en Samarie, au cours de laquelle il avait été appréhendé par les forces de Tsahal, Barghouti a appelé l’autorité palestinienne à «cesser toutes les formes de coordination sécuritaire et économique avec Israël immédiatement.»

Il a également exhorté les dirigeants palestiniens à conditionner la reprise des pourparlers de paix à la libération des prisonniers palestiniens détenus par Israël. Dans son message, Barghouti a exprimé son soutien à la combinaison d’un soulèvement populaire avec des efforts diplomatiques. «Il faut comprendre qu’il n’y a pas de partenaire économique en Israël lorsque les implantations ont doublé. Il est juste pour le peuple palestinien de s’opposer à l’occupation par tous les moyens, et la résistance (le terrorisme) doit être axée sur les territoires de 1967,» a-t-il écrit. Son avocat a précisé que Barghouti n’a pas appelé à une nouvelle intifada, mais à une résistance populaire non violente. L’avocat a déclaré que l’autorité palestinienne supporte également ce genre de résistance. Le service pénitentiaire d’Israël n’a pas encore déterminé comment Barghouti a réussi à faire sortir sa lettre hors de la prison.

Egypte : personne ne veut louer de locaux à l’ambassade d’Israël

Nouveaux signes de tension entre Israël et l’Egypte : le journal panarabe londonien Asharq al-Awsatt rapporte que l’ambassade israélienne au Caire fonctionne depuis 7 mois sans locaux fixes, les résidents de la plus grande ville du MoyenOrient refusant de louer des bâtiments à ces fins. Selon des sources ‘’bien informées’’, l’ambassadeur israélien au Caire travaillerait à partir d’un hôtel de la capitale égyptienne où il descend de temps en temps. Le contenu de l’ancienne ambassade israélienne a été renvoyé en Israël. Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas quand t’as lui est arrivé au Caire pour une visite officielle. Il s’est entretenu avec le chef des Renseignements égyptiens, Mourad Mouafi, et a évoqué avec lui, la réconciliation interpalestinienne et la crise énergétique à Gaza.

Abbas doit également rencontrer le général Mohamed Hussein Tantaoui, chef du Conseil militaire suprême qui régit le pays depuis la chute de Hosni Moubarak,toujous en Egypte Khairat al-Chater, candidat du mouvement islamique Frères musulmans à la présidence égyptienne, s’est retiré du mouvement, a annoncé le leader des Frères musulmans Mohammad Badia. «Nous avons décidé de présenter le dossier de M.Al-Chater à la commission pour la présidentielle en vue de son enregistrement en tant que candidat à présidence après qu’il a déposé sa demande de quitter le mouvement», a indiqué M.Badia. Les Frères musulmans ont jusqu’ici refusé de désigner un candidat ou d’exprimer leur soutien à un candidat d’un autre parti pour la présidentielle dont le premier tour se tiendra les 23 et 24 mai prochains.


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 4 Avril 2012

Une rumeur de coup d’Etat en Chine …

Le twitter chinois censuré Toutefois, on ne sait pas quel est aujourd’hui le sort exact de Bo Xilai. Selon Epoch Times, l’ex-patron du parti communiste de Chongqing se trouverait en résidence surveillée, objet d’une enquête pour corruption.

L’avis de Marco Robin : Cela fait dèja plusieurs mois que les rumeurs d’un renversements de pouvoir en Chine font la une des journaux asiatiques et américains, Pas un mot en Europe, pourtant, c’est une information majeure qui peut changer la face du monde, la chute des rouges en Chine provoquera un tsunami politique mondiale : -Les états unis qui sont certainement derrière les déstabilisations, s’offriraient un second souffle économique en relevant le taux de change Yuan/ dollar et Yuan /euro -Les occidentaux détruiraient l’axe Pekin/Téhéran/ Damas/Ankara /Islamabad et reprendraient le contrôle mondiale des réserves de pétrole -L’Afghanistan , le Pakistan, et l’Inde verraient leurs ambitions internationales renvoyés 30 ans en arrière, -L’Iran sans son parrain Chinois deviendrait une province Sauoudienne, avec des conséquences importantes pour Israel, puisque de fait par son immense armée , l’Arabie Saoudite deveindrai notre ennemie N°1 . -La Russie, qui a senti depuis longtemps le vent venir, à lancer un gigantesque programme militaire pour garder son autonomie et son indépendance , Ce scénario à la Russe (Perestroika) prouve que les états unis n’hesiteront pas un instant à sacrifier Israel sur l’autel de leurs intêrets stratégique . Robert Jules http://www.latribune. fr Il a suffi qu’une rumeur de coup d’Etat en Chine se propage sur la toile pour inquiéter les marchés financiers et mettre les autorités à Pékin sur le qui-vive. C’est le signe que la bataille que se livrent les clans malgré le huis clos pour accéder à la tête du parti communiste ne connaît pas de répit, comme en témoigne la chute spectaculaire du leader Bo Xilai la semaine dernière.

Congrés national du Parti communiste chinois, à Pékin en mars 2010/ AFP Congrés national du Parti communiste chinois, à Pékin en mars 2010/AFPCongrés national du Parti communiste chinois, à Pékin en mars 2010/AFP La chute de Bo Xilai, qui comptait jusqu’à la semaine dernière parmi les favoris pour devenir l’un des neuf membres du bureau politique du Parti communiste chinois cet automne, n’en finit pas de faire des remous. Mardi, des rumeurs de coup d’Etat en Chine ont couru sur internet. Elles ont été prises suffisamment au sérieux par les marchés financiers puisque le montant des CDS (credit default swaps, contrats qui permettent de s’assurer contre le risque sur un actif financier) sur la dette souveraine chihnoise a connu sa plus importante hausse de ces quatre derniers mois. Des analystes voyaient cependant dans cette hausse, un mouvement amplifié par certains spéculateurs. Le prix des CDS sur la dette chinoise s’envole A l’origine de la rumeur, on trouve le journal Epoch Times basé à New York, qui publie en chinois et en anglais, réputé proche du mouvement religieux Falun Gong, qui a luimême relayé certains informations de source policière publiées dans la blogosphère chinoise. A l’instigation de l’ancien président chinois Jiang Zemin, un membre du comité central du parti et ancien ministre de la Sécurité publique, Zhou Yongkang, aurait tenté avec l’aide de forces de la police d’arrêter le Premier ministre Wen Jiabao et le président Hu Jintao. Du côté officiel, le porte-parole du ministre des Affaires étrangères chinoises, Qin Gang, a indiqué à l’agence Bloomberg, « qu’il n’avait rien entendu sur ce sujet », ajoutant qu’il fallait « être très prudent sur l’article de ce journal ».

18

Bolton accuse l’administration Obama de la fuite sur les bases secrètes Israelienne en Azerbaidjan

De fait, sur le Twitter chinois, Weibo, la recherche de l’expression “Bo Xilai” renvoyait mardi et mercredi à un message “la recherche de résultats “Bo Xilai” ne peut être affichée”. Au delà des rumeurs qui pourraient bien se multiplier dans les prochains mois en raison du secret qui entoure le mode de désignation de la nouvelle direction du parti communiste et donc des futures dirigeants de la deuxième puissance mondiale, le consensus qui prévalait ou la présence d’une leader incontesté comme le fut Mao ou Deng Xioping pour faire émerger de nouveaux leaders n’est aujourd’hui pas de mise. Plusieurs clans s’affrontent dans un huis clos où la division entre “conservateurs” et “libéraux” s’avère commode mais néglige d’autres groupes qui défendent des intérêts économiques. Enquête pour corruption Si le camp conservateur a incontestablement perdu avec Bo Xilai, l’ex-patron du parti communiste de l’une des villes les plus dynamiques du pays, Chongquing, un leader charismatique, son limogeage spectaculaire illustre que la lutte pour l’accession au pouvoir se fait au prix de tous les moyens. Ses ennuis avaient commencé avec la décision prise le mois dernier par son bras droit et ancien chef de police Wang Lijun de trouver refuge au consulat américain, avant d’être remis aux autorités chinoises. Selon un document officiel cité par le New York Times, Wang avait agi ainsi car il craignait pour sa vie après avoir été démis de ses fonctions de chef de la police par Bo qui lui reprochait d’avoir ouvert une enquête pour corruption sur son entourage familial. Cet ancien ministre du Commerce, qui avait séduit la presse internationale, avait su à travers un « revival » très médiatisé de la culture du maoïsme s’attirer la sympathie de cette partie de la population qui s’estime la perdante de l’exceptionnelle croissance économique du pays. Au sein du parti, certains avaient critiqué les moyens peu orthodoxes au regard des règles du parti emloyés par Bo Xilai pour accélérer sa promotion au plus haut niveau.

L’ancien diplomate John Bolton a accusé jeudi l’administration Obama de divulguer des informations secrètes sur les base aériennes Israelienne en Azerbaidjan. Bolton, qui a servi comme ambassadeur américain auprès de l’Organisation des Nations Unies dans l’administration de George W. Bush, a commenté les informations du Foreign Policy qui a dit qu’Israël a eu accès à des bases aériennes en Azerbaïdjan, qui borde l’Iran au nord, pouvant -être une base pour une future attaque. par:Marco Robin “Je pense que cette fuite est aujourd’hui une partie de la campagne du gouvernement Obama contre une attaque israélienne,” at-il dit à Fox News . La Maison Blanche n’a pas répondu à l’accusation. il a cité les commentaires de secrétaire à la Défense, Leon Panetta, en Février, qui a dit qu’il croyait que les Israéliens pourraient frapper l’Iran dès que Avril. Le Foreign policy citant des responsables de l’administration de haut rang du magazine identifié comme “sources haut niveau … à l’intérieur du gouvernement américain.” Il a mentionné spécifiquement “quatre diplomates de haut rang et des officiers du renseignement militaire.” L’un des responsables ano-

nymes a déclaré au magazine que le gouvernement des États-Unis ferai tout pour empêcher Israel de frapper l’Iran. «Il est clair, il s’agit d’une fuite orchestrée par l’administration,” a déclaré M. Bolton. “C’est juste sans précédent pour révéler ce genre d’informations sur l’un de vos propres alliés,” at-il ajouté. L’article FP ont indiqué que des responsables azéris ont refusé l’octroi à Israël des droits sur ses bases aériennes, affirmant que le pays est un ami de l’Iran. Pourtant, les relations entre les deux nations se sont détériorés , ces dernières années, FP signalé, alors même que les relations avec Israël ont été l’amélioration. “Approfondissement des relations d’Israël avec le gouvernement de Bakou, a été cimentée en Février par un accord de 1,6 milliard de dollars d’armes venuds à l’Azerbaïdjan avec des drones sophistiqués et des systèmes de défense antimissile», le magazine a signalé. “Dans le même temps, des liens de Bakou avec Téhéran se sont détériorés : l’Iran a présenté une note à l’ambassadeur de l’Azerbaïdjan le mois dernier affirmant que Bakou a soutenu des espions israéliens qui ont ciblés des scientifiques iraniens, une accusation que le gouvernement azéri a appelé« une calomnie, ”

Robert Jules http://www.latribune.fr

Dany Ayalon : « il est temps pour les pays arabes de reconnaître l’exode massif des juifs » Le ministère des Affaires étrangères a tenu une conférence mardi, au cours de laquelle il a présenté un rapport spécial sur « les réfugiés juifs en provenance des pays arabes. » Le vice-ministre des Affaires étrangères Daniel Ayalon a exhorté le monde arabe à reconnaître sa responsabilité historique pour les exodes massifs des juifs qui vivaient autrefois dans les pays arabes, faisant d’eux, de facto, des réfugiés.

ponsabilité et de reconnaître que ce sont eux qui ont causé le déplacement des Juifs des pays arabes », a t-il dit. Ayalon a ajouté que les pays arabes doivent reconnaître leur propre rôle dans la création des réfugiés palestiniens, déplacés par les guerres avec Israël. Il a rappelé que la plupart des « réfugiés » palestiniens se sont enfuis d’Israël sous les ordres égyptiens qui scandaient à la radio : « partez, laissez nous mettre les juifs à la mer, et nous reviendrons victorieux! »

« La Ligue arabe doit accepter la res-

Le ministre adjoint des Affaires étran-

gères a ajouté qu’Israël insistera pour que les réfugiés palestiniens soient absorbés dans le futur Etat palestinien – les réfugiés juifs, de la même manière, ont été absorbés dans l’État d’Israël. « Aujourd’hui, environ 50% des Israéliens sont réfugiés et descendants de réfugiés en provenance de ces pays arabes. Ils ont assimilé complètement et ont contribué à la création d’Israël et à son avancement. » Ayalon a ajouté: « Tout comme l’Etat d’Israël a accepté les réfugiés juifs, les réfugiés arabes qui ont quitté la

région à l’époque du Mandat Britannique devraient bénéficier du même traitement. Et c’est doublement vrai à la lumière de la création de l’Autorité palestinienne et du fait que son existence ne justifie pas l’existence des camps de réfugiés arabes. » Obtiendra t-il gain de cause ? Rien n’est moins sûr tant les arabes se refusent à reconnaître leurs responsabilités. Agnes Bar-Zvi



Israël Actualités n°207