Issuu on Google+

GRATUIT - Numéro 176 - Edition du Mercredi 29 Juin 2011

Journal Israélien en langue française

Fiers de nos jeunes et de la communauté juive de France

A l’appel d’Europe-Israël, de la fraternité judéo-noire, de Gil et Keren Taïeb et de la lDJ


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 29 Juin 2011

3

«J’irai revoir ma Normandie» ... d’aménagements privilégiés pour recevoir leur familles ou du courrier alors que Guilad Shalit n’a droit à rien ? Il a dû recevoir, en 5 ans, au maximum trois lettres …

« J’irai revoir ma Normandie ». Tel était le titre de la Une d’Actualité Juive du 23 juin 2011. J’ai l’impression d’être devant ma télé en regardant Rabbi Jacob. Mais qu’est-ce qu’en s’en fout ? Le mot d’ordre de la semaine dernière était l’appel à la mobilisation de la communauté pour demander la libération de Guilad Shalit, appel lancé par Gil Taieb, Président de l’ABSI, et son épouse Keren, conseillère municipale à Paris (mairie du 12ème) et relayé par d’autres mouvements et associations ... Guilad Shalit est détenu depuis cette triste date du 25 Juin 2006. Il est séquestré dans un endroit ou personne encore aujourd’hui n’a pu le localiser. Guilad est détenu par le Hamas qui, je le rappelle, est un mouvement terroriste qui en cinq ans n’a donné que très peu de signes de vie de notre fils Guilad. Quand j’entends que les prisonniers du Hamas vont entamer une grève de la faim parce que leurs conditions de détentions sont de plus en plus dures, je ris à gorge déployée. Pourquoi plus qu’hier nos ennemis profiteraient

Dernièrement le mouvement terroriste du Hamas a donné une fin de non recevoir à la proposition qui avait été faite par le premier ministre Benjamin Netanyahou en échange de la libération de Guilad. Le premier ministre avait une fois encore proposé d’échanger Guilad contre plus de mille prisonniers palestiniens et, comme je vous le disait la semaine dernière, Guilad Shalit n’a rien à voir avec un prisonnier de guerre ordinaire car toutes les propositions liées à des négociations pour sa libération restent lettre morte. Guilad n’est et ne sera toujours qu’un bouclier humain aux mains des têtes « bien pensantes » du Hamas qui, au détriment de leur peuple, ne cherchent qu’à détourner l’attention. Il semble bien plus difficile de faire la paix que de faire la guerre … Mais pour que nous puissions nous faire entendre, il est important dans notre communauté d’avoir une cohésion sans faille quand nous faisons un appel à la mobilisation pour une cause qui nous est commune. Ne faisons pas la fine bouche car celui ou celle qui a pris l’initiative de lancer cet appel que se soit Europe Israël, le BNVCA, le CRIF, le FSJU, le CONSISTOIRE, la ligue LDJ, l’UEJF ou tout autre association, malgré le fait que nous n’ayons pas et ne soyons pas du même bord politique, il est important que toutes les bonnes volontés soient

soutenues. Aujourd’hui, toutes les personnes qui auront à l’esprit de défendre la communauté juive ou Israël aura mon appui et je le soutiendrai. Cher confrère, Comment ? L’un des tout premier à avoir demandé la libération de Guilad, comment avez-vous pu éclipser cette mobilisation en faisant la une, avec ce titre « J’irai revoir ma Normandie » ? Vous qui, depuis 5 ans, faites rappeler à tous vos lecteurs que Guilad Shalit est prisonnier à Gaza. Pourquoi ? Evidement, vous pouvez me dire ce que vous voudrez … mais Radio Shalom, Judaïque FM n’ont pas relayé l’info … et le CRIF non plus … l’UEJF non plus … et bien d’autres encore … Monsieur Benattar, Actualité juive, dans la communauté, doit jouer et être le fer de lance, la proue du navire … De notre communauté, qu’on aime ou qu’on ne l’aime pas, il faudra toujours compter avec vous … Alors sans vous donner de leçons, vous qui êtes un fervent sioniste et de tous les combats pour défendre Israël … Ne faites plus jamais la Une avec pour titre « J’irai revoir ma Normandie » quand l’actualité au sein de la communauté nous demande de nous serrer les coudes pour une juste cause. Que D…. Bénisse Israel et son Peuple

Alain SAYADA

Quelques fois, cela paie d’aller vite. (mais pas sur la route…)

Réservez votre voiture chez Eldan dans les 15 prochains jours pour vos vacances d’été et vous aurez la meilleure voiture au meilleur prix. N’attendez pas. L’offre est limitée.

eldan.co.il/fr Directeurs de la publication Alain Sayada Tel: 06 68 17 25 55 Rédacteur en chef Eliahou Ben Yéouchoua

01.47.70.21.25 Directeur commercial Israel: Jacques Chemla jacques.chemla@yahoo.fr 052 3 222 129 Directeur d’antenne Simon Benchetrit 00 972 (0) 54 529 60 07

Régie publicitaire exclusive Canal Media Associés 77 bis, rue Robspierre 93100 Montreuil 01 48 97 46 85 RCS : 499 444 917

Photographe Alain AZRIA 06 63 13 70 99 Directeur commercial France: Yohann Azoulay 06 68 75 46 26

Commerciaux : Sigalit Sik Sik Sitbon 06 67 78 40 00 Israël Actualités est une marque déposée en France


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 29 Juin 2011

La CPI émet un mandat d’arrêt à l’encontre de Khadafi pour crimes contre l’humanité.

La Cour pénale internationale (CPI) a émis lundi des mandats d’arrêt à l’encontre du dirigeant libyen

Mouammar Kadhafi, de son fils Saïf al Islam et d’Abdoullah al Senussi, chef des services de renseignement,

Le procureur Luis Moreno-Ocampo avait, le 16 mai, demandé aux juges des mandats d’arrêt contre les trois hommes. Il les accuse d’être responsables de meurtres et de persécutions commis par les forces de sécurité libyennes sur la population civile depuis l’éclatement de la révolte mi-février, notamment à Tripoli, Benghazi et Misrata. Saisi par le Conseil de sécurité des Nations unies le 26 février, le procureur de la CPI avait ouvert son enquête le 3 mars. La révolte en Libye a fait des milliers de morts, selon le procureur de la CPI. Elle a en outre entraîné la fuite à l’étranger de près de 650.000 Libyens et le déplacement à l’intérieur du pays de 243.000 autres, selon l’ONU.

5 membres du Hezbollah prochainement accusés du meurtre d’Hariri soir dans le quartier d’Hamra.

Le Hezbollah infiltré par des espions pro-américains. Circonstances troubles qui ont été aggravées par les déclarations insolites d’Hassan Nasrallah. En effet, le secrétaire général du Hezbollah a confessé vendredi soir que la CIA a enrôlé deux, voire trois espions au sein de son organisation.

Cinq terroristes de la milice chiite libanaise du Hezbollah seront accusés de l’élimination de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, affirme ce matin le journal panarabe A-Sharq al-Awsatt. Le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) devrait présenter une demande pour interroger les 5 hommes. En , l’opposition comme une importante frange de la presse lui reprochent d’avoir formé un gouvernement pro-

syrien sur les injections de Bachar El Assad, le chef de l’Etat syrien confronté à une inextricable guerre civile prenant en quelque sorte en otage le pays du Cèdre. Du reste, le conflit syrien n’a pas tardé à rejaillir sur le Liban où Tripoli est régulièrement le champ d’affrontements sanglants (7 morts) entre pro et antisyriens, la fièvre gagnant progressivement Beyrouth où deux manifestations pro-Assad ont été organisées vendredi

Allégation immédiatement démentie par l’ambassade américaine à Beyrouth. Ces révélations, qui interviennent après plusieurs vagues de rumeurs stigmatisant la présence de dizaines d’espions travaillant pour le compte d’Israël au cœur même du dispositif chiite, suscitent maintes interrogations. Cet aveu tout à fait inhabituel, masque-il des fissures au sein de la gouvernance du parti de Dieu ?

Il abandonne son poste brusquement, en 1957, pour sa passion, la comédie. Cette même année 1957, il entame une carrière d’acteur, déjà dans une série télévisée. Il est propulsé véritablement dans “Milliardaire pour un jour” de Franck Capra, qui lui fit remporter son deuxième oscar. Au total, il a joué dans une soixantaine de films, notamment de son ami John Cassavetes (dont “Husbands”, en 1970, et “Une femme sous influence”, en 1974). En 1992, dans “Le joueur” de Robert Altman, il joue son propre rôle.

Peter Falk, acteur et réalisateur américain, décédé à l’âge de 83 ans, a été rendu célèbre dans le monde entier surtout pour avoir incarné, 69 fois, Columbo, policier décontracté mais génial et faussement naïf, bien qu’un peu brouillon. L’humour mordant de Columbo, son imperméable beige, usé, sa Peugeot 403 et son éternel cigare, ses mimiques inimitables, tout comme ses allusions fréquentes à “sa femme”, qui n’apparaît jamais, ont valu à Peter Falk succès et sympathie.

Né le 16 septembre 1927 à New York, Peter Falk appartenait à une famille juive, de père russe et de mère tchèque. A trois ans, une tumeur maligne lui fait perdre un oeil, ce qui explique la tristesse, parfois, de son regard. Après avoir obtenu une maîtrise de sciences politiques à l’Université de Syracuse (Etat de New York), puis travaillé comme cuisinier, il tente en vain d’intégrer l’agence de renseignement américaine, la CIA, et se lance dans une carrière de fonctionnaire, dans l’Etat du Connecticut (nord-est).

Les danois refusent que les israéliens sécurisent leurs avions à Copenhague

Israël envisage l’arrêt de tous les vols depuis Copenhague vers Tel-Aviv. Après une réunion d’urgence entre responsables israéliens et danois au cours du week-end, il est devenu évident que le Danemark n’est pas disposé à permettre au personnel israélien d’effectuer des contrôles de sécurité sur les passagers voyageant de Copenhague vers l’aéroport Ben Gourion. Par ailleurs, le Danemark est également opposé aux gardes de sécurité israéliens qui détiennent des armes à l’aéroport de Copenhague.Par:Elinor Cohen-Aouat Pour les danois, sécuriser les avions en partance pour l’Etat Juif est une

Mais à partir de 1968, et pour 35 ans, ce n’est presque plus que Columbo. Le premier épisode est réalisé par un jeune homme de 25 ans… Steven Spielberg. Sur les 69 épisodes, Peter Falk en produit ou co-produit 24. La dernière, en 2003, est “Columbo mène la danse”. En France, l’inspecteur était aussi incarné par une voix, celle du comédien Serge Sauvion, décédé en février 2010 à l’âge de 80 ans. Depuis plusieurs années, Peter Falk souffrait de la maladie d’Alzheimer, et vivait sous la tutelle de sa seconde épouse, Shera Danese.

violation des lois de la liberté et de la dignité humaine. Ainsi, les vols entre les deux villes, mis en place il y a seulement quelques semaines, pourraient cesser dans les prochains jours. Jérusalem refuse que les passagers montent dans un avion israélien sans contrôle de sécurité pointu avant. C’est ce qui fait que jamais les avions israéliens n’ont été la cible d’opérations terroristes réussies. Pourtant, ce ne sont pas les tentatives qui manques ! Au final, l’Etat Hébreu ne devrait prendre aucun risque et stopper définitivement les vols des compagnies israéliennes vers le Danemark. Elinor Cohen-Aouat – JSSNews

Les palestiniens vont de l’avant avec leur état à l’ONU

plus en plus. Aujourd’hui, Abbas pose 5 conditions à Israël, pas moins, pour reprendre les négociations. Les palestiniens ont bien entendu également appelé la communauté internationale à continuer d’investir des fonds dans l’AP, qui selon eux souffre d’un déficit financier aigu. Ils ont pris note du repositionnement de la barrière à Bilin, le décrivant comme une réalisation palestinienne et un exemple de protestation populaire efficace contre l’expansion des implantations.

Autre hypothèse : en dévoilant l’existence de transfuges dans ses rangs, le Hezbollah s’il devait être mis en cause par le Tribunal Spécial pour le Liban, pourrait reporter ces accusations sur ces agents.

KADISH , pour Columbo (Peter Falk) ...

4

La direction palestinienne a officiellement annoncé dimanche qu’elle se tournera vers l’ONU pour la reconnaissance d’un état indépendant en septembre. La décision a été prise après une réunion convoquée par Mahmoud Abbas dans son QG de Ramallah. Le chef du comité exécutif de l’OLP, Yasser Abed Rabbo, a déclaré que la mesure vise à protéger le peuple palestinien et ses dirigeants légaux, ainsi que la réalisation d’une paix juste qui verra un état palestinien indépendant commis aux décisions internationales. Les dirigeants ont appelé le monde à souscrire à un geste « qui va stimuler les efforts pour poursuivre des négociations réelles. » Il ont également souligné que ce geste ne contre aucune volonté de négocier et est basé sur l’initiative arabe, les décisions du Quartet, et les déclarations du président américain Barack Obama. L’AP a appelé les états arabes à renforcer leur soutien alors que « le gouvernement Netanyahou insiste pour ruiner toutes les chances de retour à la table des négociations. » Une propagande palestinienne qui passe de moins en moins auprès des occidentaux, tellement il est devenu clair que les palestiniens posent des conditions à la reprise des négociations de paix, et en posent même de

Abbas a également appelé le monde à intervenir suite au plan israélien de rendre plus difficiles les conditions d’incarcération des prisonniers palestiniens. Lors de la réunion, Abbas a déclaré : « je dis que si les négociations ont échoué, nous irons aux Nations Unies pour l’adhésion. » « Jusqu’à pressent il n’y a pas u de nouvelles incitations à reprendre les négociations, » a-t-il dit. Le négociateur palestinien Saeb Erekat a déclaré que l’octroi de l’appartenance d’un état palestinien aux Nations Unies pourrait effectivement aider à ramener les parties à la table des négociations. « Nous ne pensons pas qu’il y ait une contradiction entre les deux exigences, » a-t-il déclaré à l’AFP. « Cette mesure est inévitable si la communauté internationale veut préserver le processus de paix. » Abbas a indiqué dimanche qu’il ne renonçait pas à la réconciliation, et qu’il serait prêt à aller dans la bande de Gaza. « Pendant longtemps j’ai dis que j’irai à Gaza, et maintenant je dis que je suis toujours déterminé à aller à Gaza, et ça sera une surprise pour tout le monde, » a-t-il dit. Toujours est-il qu’Abbas continue surtout de ne pas s’y rendre, ayant peur pour sa vie, dans la seconde partie de ce qu’il compte voir reconnaître comme son pays…


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 29 Juin 2011

L’ONU s’apprête à dénoncer la Turquie pour son rôle dans la Flottille 2010 pour Gaza

5

Netanyahou a ordonné à la défense de stopper la flottille pour Gaza

Le rapport indique également que, tandis que les soldats de Tsahal ont agi en légitime défense, ils ont utilisé une force disproportionnée qui a conduit à la mort de neuf ressortissants turcs. Le rapport recommande qu’Israël versent une indemnité aux familles des morts et des blessés.

La Turquie a demandé à Israël d’accepter une version édulcorée du rapport de l’enquêteur général sur la flottille de l’année dernière pour Gaza. C’est un haut responsable du gouvernement à Jérusalem qui le dit aujourd’hui au Haaretz. Selon les officiels, les Turcs sont “très inquiets” au sujet de la critique sévère qui contient le rapport sur la Turquie. Ils s’attendent à ce que le rapport contienne des vérités qui font mal et supplient Israël pour que l’Etat Juif accepte de demander une publication moins sévère envers le gouvernement islamiste d’Erdogan. En échange, la Turquie aurait promis un renforcement des relations entre les deux pays mais beaucoup sont sceptiques à Jérusalem. Les diplomates ont consciences que dans 3 ans, pour les prochaines législatives, la Turquie risque de nouveau de renverser la vapeur contre J��rusalem.

Le directeur général du ministère turc des Affaires étrangères, Feridun Sinirlioglu, a transmis la demande de la Turquie lors d’une réunion secrète en début de semaine dernière à Genève, en compagnie du Vice-Premier ministre israélien Moshe Yaalon. Un projet de rapport, qui doit être publié dans les deux semaines, a été donné à Israël et la Turquie il y a environ six semaines. C’est ce projet qui aurait fait annulé le départ du bateau turc pour la flottille 2011. Le comité a déterminé que le blocus naval de Gaza par Israël est en accord avec le droit international, et donc ses actions pour empêcher la flottille étaient également légales. Selon un haut responsable du gouvernement à Jérusalem, le rapport critique le gouvernement turc et met en évidence la relation entre lui et l’IHH, le groupe terroriste qui a organisé la flottille.

Ce qu’Israël a déjà déclaré être prêt à faire. Le fonctionnaire a déclaré que les Turcs aimeraient faire en sorte d’adoucir le dossier pour empêcher une crise politique majeure à Ankara. Durant la réunion avec Yaalon, les Turcs ont suggéré que l’adoucissement du rapport conduirait à la fin de la crise et à la normalalisation des relations entre les pays, ce qui inclut le retour de l’ambassadeur turc à Tel-Aviv. Les fonctionnaires de Jérusalem ont déclaré qu’Israël et la Turquie ont des difficultés à parvenir à un accord en raison des directives de Recep Tayyip Erdogan aux négociateurs turcs, qui ont dit ne pas céder sur la question des excuses d’Israël pour la mort des citoyens turcs. Le représentant turc sur le panel de l’ONU, Ozdem Sanberk, a présenté une nouvelle version d’excuses dans une interview au journal turc Hurriyet fin de semaine dernière, en notant que la Turquie devrait attendait d’Israël qu’il admette une défaillance opérationnelle. Sanberk a dit à Hurriyet que si la crise n’était pas résolue, la Turquie pourrait perdre son influence dans la région. Jonathan-Simon Sellem- JSSNews

L’idée de la flottille pour le Hamas commence à couler Le rapport indique également que, tandis que les soldats de Tsahal ont agi en légitime défense, ils ont utilisé une force disproportionnée qui a conduit à la mort de neuf ressortissants turcs. Le rapport recommande qu’Israël versent une indemnité aux familles des morts et des blessés.

La Turquie a demandé à Israël d’accepter une version édulcorée du rapport de l’enquêteur général sur la flottille de l’année dernière pour Gaza. C’est un haut responsable du gouvernement à Jérusalem qui le dit aujourd’hui au Haaretz. Selon les officiels, les Turcs sont “très inquiets” au sujet de la critique sévère qui contient le rapport sur la Turquie. Ils s’attendent à ce que le rapport contienne des vérités qui font mal et supplient Israël pour que l’Etat Juif accepte de demander une publication moins sévère envers le gouvernement islamiste d’Erdogan. En échange, la Turquie aurait promis un renforcement des relations entre les deux pays mais beaucoup sont sceptiques à Jérusalem. Les diplomates ont consciences que dans 3 ans, pour les prochaines législatives, la Turquie risque de nouveau de renverser la vapeur contre Jérusalem.

Le directeur général du ministère turc des Affaires étrangères, Feridun Sinirlioglu, a transmis la demande de la Turquie lors d’une réunion secrète en début de semaine dernière à Genève, en compagnie du Vice-Premier ministre israélien Moshe Yaalon. Un projet de rapport, qui doit être publié dans les deux semaines, a été donné à Israël et la Turquie il y a environ six semaines. C’est ce projet qui aurait fait annulé le départ du bateau turc pour la flottille 2011. Le comité a déterminé que le blocus naval de Gaza par Israël est en accord avec le droit international, et donc ses actions pour empêcher la flottille étaient également légales. Selon un haut responsable du gouvernement à Jérusalem, le rapport critique le gouvernement turc et met en évidence la relation entre lui et l’IHH, le groupe terroriste qui a organisé la flottille.

Ce qu’Israël a déjà déclaré être prêt à faire. Le fonctionnaire a déclaré que les Turcs aimeraient faire en sorte d’adoucir le dossier pour empêcher une crise politique majeure à Ankara. Durant la réunion avec Yaalon, les Turcs ont suggéré que l’adoucissement du rapport conduirait à la fin de la crise et à la normalalisation des relations entre les pays, ce qui inclut le retour de l’ambassadeur turc à Tel-Aviv. Les fonctionnaires de Jérusalem ont déclaré qu’Israël et la Turquie ont des difficultés à parvenir à un accord en raison des directives de Recep Tayyip Erdogan aux négociateurs turcs, qui ont dit ne pas céder sur la question des excuses d’Israël pour la mort des citoyens turcs. Le représentant turc sur le panel de l’ONU, Ozdem Sanberk, a présenté une nouvelle version d’excuses dans une interview au journal turc Hurriyet fin de semaine dernière, en notant que la Turquie devrait attendait d’Israël qu’il admette une défaillance opérationnelle. Sanberk a dit à Hurriyet que si la crise n’était pas résolue, la Turquie pourrait perdre son influence dans la région. Jonathan-Simon Sellem- JSSNews

Un des responsables de la flottille «pour Gaza», l’israélo-suédois Dror Feiler, a indiqué lundi qu’un homme-grenouille, qui a effectué des contrôles de routine des navires devant participer à la flottille, a découvert que l’axe de l’hélice d’un des bâteaux aurait été sectionné, et qu’il s’agirait d’un acte de «sabotage délibéré». Le navire en question est actuellement ancré dans le port d’Athènes. Pendant la réunion, les ministres ont voté en faveur d’un plan de la marine qui doit prévenir la flottille d’arriver à Gaza et ont donné le pouvoir à Tsahal d’empêcher ces navires d’arriver par tous les moyens nécessaires, tout en essayant d’éviter les pertes. Les ministres ont convenu que les participants à la flottille seront autorisés à décharger leur cargaison dans le port égyptien d’El Arish et dans le port d’Ashdod, d’où elles seront transférées par route à Gaza après avoir été vérifiées, selon Radio Israël. Toutefois, les navires qui essayeront de continuer leur route vers la bande de Gaza seront vérifiés, et leurs participants seront arrêtés. Plus tôt lundi, Israël et l’Egypte sont tombés d’accord sur un arrangement selon lequel les navires prenant part à la flottille pourront décharger leurs marchandises à El Arish. La réunion du cabinet de lundi était une extension d’une réunion convoquée par Netanyahou dimanche soir pour des séances d’informations de la part de hauts responsables sécuritaires sur la flottille. La marine se prépare à arrêter la flottille qui prévoit de briser le blocus de la bande de Gaza, les prédictions disant toutefois que la violence sera minime après que l’organisation extrémiste turque IHH, responsable

des heurts de l’année dernière, se soit retiré de l’initiative. Selon les organisateurs, un certain nombre de navires, dont le navire américain The Audacity of Hope, doivent quitter la Grèce lundi ou mardi et ensuite rejoindre d’autres navires qui ont déjà commencé leur voyage depuis la France et l’Irlande à un point de rendez-vous en mer méditerranée. Des navires d’Italie, d’Espagne et du Canada participent également à la flottille. Dimanche, les responsables grecs ont empêché certains des navires de la flottille de partir pour Gaza. Les organisateurs ont dit qu’ils avaient engagé des avocats pour leur permettre de quitter le port lundi ou mardi. « Nous nous attendons à ce que la flottille prenne son départ tard dans la semaine, » a déclaré une source militaire. « Nous nous préparons à différents scénarios, de l’absence de violence à la violence extrême. » La marine et les renseignements de l’armée suivent étroitement la flottille, ainsi que les rapports indiquant qu’un navire jordanien, avec près de 200 palestiniens et d’autres militants arabes à bord, pourraient rejoindre la flottille vers la bande de Gaza. « Nous sommes heureux que les turcs ne participent pas, mais ne savons pas encore a quoi nous attendre avant d’avoir rencontré les navires en mer, » a déclaré la source militaire. La marine prévoit d’arrêter la flottille loin de Gaza, après avoir émis un avertissement que le territoire est soumis à un blocus maritime. « Si les navires continuent leur route après avoir été averti, alors nous aurons le droit de les arrêter, même si ils ne sont pas encore entré dans les eaux territoriales de Gaza, » a expliqué un responsable de la défense.


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 29 Juin 2011

6

Oreillers : Douillets mais infestés de microbes

ne surprennent pas le docteur Frédéric Saldmann. Spécialiste anglais de l’hygiène et auteur du livre On s’en lave les mains, il explique que selon lui l’oreiller « apporte à boire grâce à notre transpiration, nos larmes et les projections de la toux et des éternuements ». Pire, « il fournit à manger puisque nous perdons des squames de peau toutes les nuits. Et, en plus, la ménagerie peut proliférer à son aise, grâce à la chaleur de notre corps nuit après nuit ». Notre oreiller est ainsi tellement douillet et confortable que les bactéries s’y développent « aussi bien que dans une boîte de Pétri contenant un produit gélatineux ».

Une étude britannique révèle que les oreillers sont de véritables nids à microbes. Laver les taies ne suffirait pas à tuer les germes.A défaut de dormir sur vos deux oreilles, vous dormez sur un nid à microbes. Les résultats d’une étude menée par le London National Health Service (NHS) Trust et l’hôpital Saint-Bartholomew révèlent que nos oreillers abritent une multitude de bactéries. Si après avoir lavé leurs taies d’oreillers, certains ont l’impression de dormir dans un écrin de propreté, ils se trompent. Changer l’enveloppe de l’oreiller n’est qu’un « cache-misère ». Présentées récemment lors de la

conférence Healthcare Associated Infections 2011 – le 22 juin à Londres –les conclusions rapportent en effet qu’après deux ans d’utilisation, plus d’un tiers du poids d’un oreiller est composé de peaux mortes, de bactéries, d’acariens vivants ou morts et d’excréments d’acariens. Les auteurs de l’étude ont même trouvé, dans certains cas, des staphylocoques dorés – résistants aux antibiotiques – , des virus (grippe, varicelle) et la présence de la fameuse bactérie E.coli. « Un milieu de culture idéal » Si ces résultats ont de quoi faire frémir, ils

Que faire ? Changer ses taies n’est pas suffisant pour garantir l’hygiène de ses oreillers. Pour s’assurer que cet espace ne devienne pas le terrain de jeu de bactéries, il est ainsi recommandé de le laver régulièrement – tous les trois mois - et de le changer tous les ans. Alors qu’un tissu standard laisse passer les microbes, le docteur Saldmann rappelle qu’il existe des taies antibactériennes et que sécher ses oreillers au soleil ne permet pas de tuer les germes qui y grouillent. Par Actu France

Un astéroïde va frôler la Terre lundi

Ce n’est qu’un gros rocher mais il fonce à 30 000 km/h dans l’espace et va... frôler la Terre cet après-midi. Pas de raison toutefois de céder à la psychose ; car «frôler» dans le langage scientifique signifie que cet astéroïde, baptisé «2011 MD», devrait passer à 12 000 km de notre planète. Il n’en reste pas moins que les astronautes auront leurs yeux rivés sur le ciel de l’Atlantique sud, ce lundi après-midi pour voir s’ils aperçoivent le caillou de l’espace vers 15h30. L’agence américaine assure toutefois qu’il n’y a aucun risque de collision. Serge Brunier précise que «même s’il y avait une collision, cet objet est tellement petit – c’est un rocher, c’est l’astéroïde du petit prince – qu’il ne se passerait rien : en traversant à environ 30 000 km/h les couches hautes de l’atmosphère terrestre, il rentrerait en fusion, brûlerait et exploserait». Cette simulation de la NASA montre bien le changement de trajectoire qu’effectuera l’astéroïde en raison de la gravité. A tel point que l’agence américaine appelle sa page consacrée au sujet «Bend it like Beckham», en référence à la trajectoire courbe que le footballeur britannique imprime à ses coups francs.

Musulmans et Juifs unis pour soutenir la circoncision àJuifsSan Francisco et musulmans se sont associés pour combattre main dans la main à San Francisco aux Etats-Unis, dans le but de présenter une pétition pour bloquer une mesure qui interdirait la circoncision (brit mila, en hébreu) des enfants de sexe masculin. Les deux confessions effectuent la pratique.Par: Niso Amzar Une plainte, déposée mercredi à San Francisco, demande à ce que la mesure proposée par des “droits-de-l’hommistes” soit retiré des consultations par référendum le 8 novembre. Les plaignants comprennent cinq Juifs,

trois musulmans et deux médecins qui effectuent régulièrement l’opération.

La section locale de la communauté juive et l’Anti-Defamation League (ADL) se sont joint au projet. Le mois dernier, San Francisco est devenue la première ville des Etats-Unis dans laquelle suffisamment de signatures ont été recueillies pour proposer une interdiction de ce rituel religieux et sanitaire au public. D’horribles caricatures antisémites ont été mises en vedette avec des titres comme “L’homme prépuce”, ont été

publiés dans le cadre de la lutte contre le rituel, pratiqué depuis des milliers d’années chez les Juifs, et puis plus tard chez les musulmans. Si l’interdiction était votée, la loi interdirait la circoncision des hommes de moins de 18 ans. Le rituel deviendrait un délit passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 1000 $ ou un an de prison. Il n’y aurait pas d’exemptions pour la pratique religieuse. Niso Amzar – JSSNews


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 29 Juin 2011

L’administration Obama prépare un spectaculaire voyage en IRAN

Au lendemain de l’élimination de Ben Laden par les USA, J’écrivais une tribune dans laquelle qu’Hussein Obama chercherai à gagner l’élection de 2012 par des opérations spectaculaire pour masquer le bilan catastrophique de son mandat en commençant par le cas iranien : Et bien, il semble malheureusement que j’avais vu juste ! La pourriture d’usurpateur Obama poussé par sa femme et ses directeurs de campagne se préparerai à aller en IRAN pour offrir aux mollahs une réconciliation historique semblable à celle de Nixon avec la Chine !!! Pour l’heure, le ministère de la défense et des hauts fonctionnaires de la défense s’opposerai fortement à cette spectaculaire initiative. Selon News line, les conseillers tels que Valérie Jarret, Samantha Power et l’émissaire américain à l’ONU Susan Rice, qui veulent un retrait américain de l’Afghanistan préparerai activement ce voyage en IRAN !!!! Les sources ont indiqué que la Maison Blanche a été alarmé par l’incapacité à lever des fonds pour la campagne de réélection d’Obama Ils ont dit des

membres juifs du Parti démocrate, une fois jugées les plus grands supporters d’Obama, ont réduit leurs dons de 80 % par apport à 2008 Un consultant politique impliqué dans les efforts de financement White House a déclaré : La politique étrangère d’Obama pourrait virer brutalement du statu quo s’il est convaincu qu’il perdrait en 2012. Le consultant a déclaré qu’un nombre croissant de dirigeants du Parti démocrate ont envisageait de demander au président de ne pas se représenter pour 2012 “Obama aura de graves problèmes à la fois politique et juridique en remportant un second mandat”, a déclaré le consultant, qui, comme les autres personnes interrogées, n’a pas souhaité être nommé. “Si il sent qu’il va perdre de toute façon, Obama va suivre une politique étrangère et peut-être même domestique qui sera très controversé», a déclaré le consultant. «L’idée est de montrer le président comme un artisan de paix qui a été arrêté par les républicains et les autres opposants au Congrès.” MARCO ROBIN

7


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 29 Juin 2011

Pararachat Houkat : Les secrets de la Thora on l’homme le plus sage, ne pu percer son secret.

C’est la raison pour laquelle il dit à propos de cette loi de la vache rousse : « Veyi rehoka miméni » La sagesse se tint loin de moi !. Le Talmud Sota affirme que la « Para Adouma » est en fait une expiation pour la faute du veau d’or et explique ainsi : « La vache (la mère) viendra en quelque sorte « nettoyer » les saletés de son rejeton (le veau).. Et pour renforcer son argument le Talmud Sota ajoute : De la même façon qu’à la suite du péché du veau d’or, Moise a réduit ce dernier en poussière qu’il fit absorber avec de l’eau au peuple, il en sera de même pour la vache qui sera réduite en cendres pour cette fois le purifier !. Les cendres de la vache rousse purifiées ceux qui avaient été en contact avec une impureté, comme un cadavre ou un reptile mort. Nous savons malheureusement que le péché du veau d’or, entraina le retour de l’ange de la mort…après qu’il avait été exclu du monde au «Matane Thora»!.

La paracha nous parle de la «Para adouma»( la loi) de la vache rousse. Pourquoi est-elle désignée «Houkat Athora» c’est-à-dire un décret de la thora et non pas « Houkat Apara » le décret de la vache? Tout simplement pour nous enseigner répond le Kéli Yakar, que la Loi de la vache rousse

est un décret du «Roi du Monde» et comme toutes les lois de la thora elle est d’essence divine. Il existe des décrets et des lois de la thora tout à fait perceptible par l’homme, mais celui de «la vache rousse» est resté voilé à la compréhension humaine à tel point que le Roi Salomon qui fut dit-

Le Talmud Nédarim affirme qu’il fut donné au monde 50 portes de connaissance (sagesse) et 49 d’entre elles furent accessibles à Moise, malgré tout, il ne pu accéder au secret intime de la loi de la vache rousse, mais d’autres sources disent que D-ieu lui expliqua les tenants et les aboutissants de cette loi complexe, juste avant que Moise notre Maitre ne quitte ce monde (Rabinou Bahié). Nous voyons également dans la section hebdomadaire se produire un nouveau drame, lorsque les enfants d’Israël assoiffés, demanderons à boire. C’est alors que D-ieu enjoint à Moise et Aaron de parler au rocher, pour faire sortir de l’eau, devant toute l’assemblée. La suite

nous la connaissons hélas, Moise frappera par deux fois et l’eau jaillira… mais Moise, pour n’avoir pas exécuté l’ordre de D-ieu, se verra privé de l’accès à la bonne Terre d’Israël. Pour Moise c’est un véritable déchirement !. La raison invoquée par HM est qu’ils auraient du s’en tenir à l’ordre de «parler» au rocher pour sanctifier le nom sacré de l’Eternel. En fait ce qu’à demandé HM à Moise en parlant au rocher, c’est de sanctifier la nature et de l’élever au rang de la spiritualité. La paracha nous relate également la mort de Aaron le pontife. Le verset dit : «Toute la Maison d’Israël pleura Aaron durant 30 jours.. » Pourquoi cette précision du verset? : « Toute la Maison d’Israël –hommes et femmes- pleura Aaron. Tout simplement pour faire la différence entre cette mort et la mort de Moise dont il est écrit que seuls les hommes ont pleuré. Par contre pour Aaron explique Rachi tout le peuple sait lamenter. Cet homme aimait la paix et la recherchait sans cesse pour réconcilier les uns avec les autres et notamment les hommes avec leur épouses !. Bien sûr que Moise avait une grande influence sur le peuple, mais il était moins impliqué dans les problèmes quotidiens que son frère Aaron. Les grandes qualités de Aaron furent d’encourager et de susciter le chalom et l’harmonie entre tous les hommes, par tout où il se trouvait. C’est ce qui a fait de lui un personnage central dans la vie des Béné Israël. Le Talmud affirme qu’il consacrait du temps pour chacun. D’ailleurs pour le décrire D-ieu dit : « En Paix et avec droiture, il a cheminé à Mes côtés et nombreux, par sa grâce à lui, se sont écartés de l’iniquité ! ». Aaron était doté d’une force de perception des sentiments humains. Lorsqu’il décelait entre deux individus un climat d’animosité, il savait

8

trouver les mots justes pour apaiser les querelles et il priait pour qu’il en soit ainsi. De nos jours, nous assistons à des miracles, nous voyons des personnes échapper à la mort, à la suite de prières des Tsadikims –des Justes ou grâce au rappel, de certains actes méritoires à un moment précis. C’est d’ailleurs ce que nous évoquons au mois de Tichri : Le repentir, la prière et le Tsédakala charité, qui éloigne la mort. Le roi Salomon écrit dans les proverbes que la Tsédaka sauve de la mort !. A propos de Aaron, Rachi nous explique, qu’ il n’est pas mort pour des péchés qu’il aurait commis, ou encore du fait qu’il avait atteint le nombre de jours fixés par D-ieu, mais seulement à cause du fait qu’il s’était rapproché de Essav le méchant afin de lui associer les enfants d’Israël dans des affaires… Aaron ne disparu réellement que pour expier la mauvaise conduite des enfants d’Israël, comme il est dit dans le Talmud Chabat 33b : « Les justes paient toujours pour les péchés de leurs contemporains ! ». Dans les Maximes des Pères, Hillel l’ancien disait : « Sois plutôt parmi les disciples de Aaron, aime la Paix et recherche la, aime tes semblables et rapproche-les de notre Sainte Thora! ». Les sages affirment que celui qui recherche et ramène le Chalom entre les hommes n’est pas suffisant…encore faut-il les rapprocher de D-ieu pour devenir un authentique disciple de Aaron, comme le confirme du reste Rabbi Hanina : «Les Etudiants de la Thora permettent en effet de sauvegarder la Paix dans le Monde!». Yvan Lellouche


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 29 Juin 2011

9

Menacé de fermeture, la Radio de l’armée reçoit le soutien du Hamas ! ? Heintschel von Heinegg : Le simple fait qu’ils appareillent pour Gaza ne constitue pas en soi un acte criminel. Mais : si vous déclarez, dans un forum public, que vous vous dirigez vers Gaza dans le but exprès de briser le blocus, c’est une preuve claire d’une tentative de rupture de ce blocus. Et quand cela arrive, l’Etat qui a imposé le blocus n’a pas besoin d’attendre jusqu’à ce que le navire en question atteigne le périmètre de 20 miles nautiques ; au contraire, il a le droit d’intervenir au préalable. Parce que l’État qui impose le blocus a non seulement le droit, mais aussi le devoir de maintenir son blocus.

La première tentative s’est terminée dans un bain de sang. Maintenant, un nouveau convoi -dit “humanitaire”- prend la mer pour Gaza dans le but de briser le blocus maritime israélien. Israël n’a pas d’autre choix que de réagir, selon l’expert en droit international maritime, Heintschel von Heinegg. Il enseigne à l’EuropaUniversität Viadrina à Francfort et été l’un des conseillers auprès de la Commission Turkel qu’Israël a créé l’été 2010, afin de déterminer comment et pourquoi la violence a éclaté le 31 mai 2010 entre les passagers en route vers la bande de Gaza et les soldats israéliens. Zeit Online : Le déploiement des forces israéliennes en mai dernier contre un convoi dit ‘humanitaire’ se dirigeant vers Gaza a déclenché des cris de protestation dans le monde entier. Maintenant un second convoi, encore plus international, est sur le chemin de la bande de Gaza – un convoi qui vise à briser le blocus maritime israélien de Gaza. Ce blocus, est-il conforme d’un point de vue juridique ? Wolff von Heintschel Heinegg : Et bien cela dépend de la manière dont vous caractérisez le conflit entre Israël et les Palestiniens. Lorsque les juristes se réunissent, ils sont souvent en désaccord sur ce sujet. Mais il ya certainement un consensus sur une chose – à savoir que ce que vous avez ici est un conflit armé. Ce qui signifie que les lois régissant les conflits s’appliquent : en vertu de ces lois, le blocus maritime est autorisé. Zeit Online : Mais un conflit peut également impliquer deux ou plusieurs autres Etats ? Heintschel von Heinegg : Absolument.

Et le problème est que la Palestine n’est pas un Etat – du moins pas encore – ce qui explique pourquoi beaucoup estiment que le conflit n’est pas un ‘conflit armé international’. Et si vous le prenez ce point de vue, les lois du blocus ne s’appliquent pas. Mais si vous optez pour un regard objectif sur les analyses juridiques pertinentes, il est évident que la recevabilité de base du blocus israélien n’a jamais été remise en question. Zeit Online : Vous avez vous-même caractérisé l’action d’Israël contre le convoi en 2010 comme étant parfaitement légitime. Sur quelle base ? Heintschel von Heinegg : Si un blocus est permis dans ce conflit, alors il est également autorisé de prendre les mesures qui s’imposent pour mettre en place un tel blocus. Il ya un seul principe qui caractérise un blocus: le principe d’effectivité. En d’autres termes, le blocus vise à empêcher les navires d’entrer ou de quitter la zone de blocus. Si le blocus ne parvient pas à le faire ne serait-ce qu’une fois, il est inefficace et le devient donc devient immédiatement sur le plan juridique. Zeit Online : Donc cela signifie que quand il s’agit de ce blocus, Israël est dans une situation de “catch-22“, non ? Heintschel von Heinegg : Certes. Les Israéliens ne peuvent simplement pas se permettre de laisser n’importe quel navire traverser, dès lors qu’il s’agit d’éviter qu’un second navire ne traverse la zone de blocus quelques heures plus tard. Zeit Online : Les opérateurs du convoi de 2010 ont dit dès le départ que les navires se dirigeaient vers la bande de Gaza. Le dire ne peut donc pas faire l’objet de poursuites pénales

Zeit Online : A quoi s’exposent les personnes à bord du convoi maritime ? Heintschel von Heinegg : Tout navire qui brise réellement le blocus doit tout simplement compter avec le fait que la force militaire soit utilisée contre eux. De plus, l’Etat qui impose le blocus n’est pas obligé d’attendre jusqu’à ce que quelqu’un ait franchi la ligne de blocus en pratique. Il suffit qu’il y ait intention clairement perceptible – durant laquelle des mesures peuvent être prises dans ce cas, bien avant que la ligne de blocus ne soit franchie. Zeit Online : Quelle forme pourrait ou devrait prendre de telles mesures ? Heintschel von Heinegg : Normalement ces mesures se déroulent sans problèmes majeurs. L’Etat qui impose le blocus arrête le navire, lui ordonne de procéder à un port spécifique, inspecte la cargaison du navire, et en poursuit le propriétaire en justice. Mais s’il y a résistance aux mesures prises par cet Etat qui impose le blocus, alors cet Etat a besoin d’enrayer toute opposition. Ce qui signifie que toute tentative d’échapper au blocus ou contre ses forces d’imposition doivent se manifester avec une force raisonnable. “La motivation des briseurs de blocus n’est pas pertinente d’un point de vue juridique.” Zeit Online : À votre avis, la réaction d’Israël en 2010correspondait-elle à une initiative intelligente étant donné la situation humanitaire à Gaza ? Heintschel von Heinegg : Et bien voilà ce qui se produit quand il s’agit de ce type de questions juridiques. Dans de telles situations, les acteurs ne réagissent pas de façon logique, ni judicieusement, car de telles actions sont-elles nécessairement la chose la plus intelligente -politiquement, j’entends- à faire ? Un Etat qui impose un blocus est tenu de fournir à la population civile, dans la zone bloquée, les marchandises dont elle a besoin pour

survivre.

Mais les Israéliens l’ont toujours fait. A l’heure du convoi dit ‘humanitaire’ en 2010, c’était la même chose et c’est ce qu’ils ont dit: n’hésitez pas à accoster dans le port; nous garantissons que nous allons remettre votre frêt humanitaire. Mais il était clair dès le départ que certaines parties ne voulaient pas ça du tout, car alors ils n’auraient pas obtenu le même impact sur l’opinion publique. Zeit Online : Que conseilleriez-vous au Premier ministre israélien si le prochain convoi s’approche de la limite de la zone de blocus ? Heintschel von Heinegg : Si le premier ministre veut maintenir le blocus, alors il doit tout simplement parvenir à le faire respecter. S’il ne l’applique pas, ça sera lettre morte, et alors il faudra recourir à d’autres mesures, et la situation juridique ne serait alors pas si simple. Car alors il faudrait invoquer le droit d’auto-défense, déjà souvent invoqué dans les cas où il n’est tout simplement pas approprié de le faire. Nos opérations anti-terroristes [en Allemagne] en sont un parfait exemple. Zeit Online :Pensez-vous que les Israéliens vont réagir de la même façon ? Heintschel von Heinegg : Je pense qu’Israël est mieux préparé cette foisci. La dernière fois, ils ont essayé d’approcher le convoi avec des canots pneumatiques et tenté de grimper à bord afin de prendre le contrôle des navires. Et puis ils ont utilisé des hélicoptères. Je soupçonne que les forces israéliennes n’étaient tout simplement pas préparées à la résistance rencontrée de la part de certains des passagers à bord de ces navires et ils ont donc été pris complètement par surprise. Zeit Online : Est-ce que la situation juridique aujourd’hui est plus délicate en raison du fait qu’il ya déjà eu un conflit avec un premier convoi ? Heintschel von Heinegg : Je pense que c’est l’inverse. J’espère que les principes juridiques pertinents ne seront pas détournés à nouveau, puisque le droit des conflits armés s’applique ici – et non l’oeil ou la persepctive des défenseurs des droits de l’homme. En outre, Israël n’a pas réagi capricieusement la première fois. Il aurait été assez difficile pour les Israéliens de couler les navires sans se préoccuper du sort des passagers ou du frêt à bord. Israël a seulement pris les

mesures prescrites par la loi – à savoir empêcher les navires d’arriver à Gaza. C’était sans aucun doute la mesure la plus modérée à leur disposition. Zeit Online : Les gens souffrent à Gaza, même s’ils ont accès aux biens dont ils ont besoin pour survivre. N’est-il pas légitime que les gens veulent aider les citoyens de Gaza ? Heintschel von Heinegg : La motivation des briseurs de blocus – indépendamment du fait qu’ils agissent selon des raisons vertueuses ou condamnables – est complètement hors de propos d’un point de vue juridique. J’ai, bien sûr, beaucoup de respect pour les militants de défense droits humains qui consacrent leur temps pour poursuivre leurs objectifs, mais vous ne pouvez pas contourner le fait qu’il y a certaines limites juridiques. Aussi, je présume que ces actions humanitaires sont également des coups médiatiques visant à mobiliser l’opinion publique. Nul ne peut contester le fait que les citoyens de Gaza se trouvent en situation difficile, par rapport à nos propres normes. Mais je ne vois pas vraiment de besoin humanitaire pressant ici. Zeit Online : À votre avis, y at-il une alternative à ces convois humanitaires ? Heintschel von Heinegg : Bien sûr. Il y a plusieurs organisations humanitaires dont les références sont impeccables et que personne ne remettrait en question – la plus importante étant le Comité international de la CroixRouge allemande. Si vous voulez vraiment aider les citoyens de Gaza, vous allez à la Croix-Rouge – une organisation que les Israéliens acceptent sans hésitation. Zeit Online : La frontière entre Gaza et l’Egypte a été récemment réouverte. Pensez-vous que cela aura un effet contre-productif sur le blocus naval ? Heintschel von Heinegg : Israël a toujours pu compter sur l’Egypte, et la frontière entre Gaza et l’Egypte n’a pas été particulièrement perméable dans le passé. Mais cela a changé. L’importance stratégique du blocus en termes de protection de la sécurité israélienne a certainement diminué. Mais néanmoins, la fiabilité des mesures maritimes d’Israël ne sera affectée en aucune façon par le changement de statut de la frontière entre Gaza et l’Egypte. Source : Die Zeit On line - Adapté en français par l’ambassade d’Israël en France


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 29 Juin 2011

10

Les Egyptiens tuent des clandestins africains qui USA:19% seulement des mosquées n’ont pas de texte incitant à la violence essaient de passer en Israël selon le responsable. Le reste des migrants et les passeurs ont pu prendre la fuite. L’identité des personnes décédées est inconnue mais il s’agit probablement de Soudanais, a affirmé la même source. Depuis le début de l’année, huit migrants africains ont été tués à la frontière égypto-israélienne, selon les services de sécurité.

Quatre migrants africains, probablement des Soudanais, ont été tués samedi par balle par la police égyptienne alors qu’ils tentaient de passer clandestinement en Israël, a annoncé un responsable des services égyptiens de sécurité.Ils faisaient partie d’un groupe qui essayait de franchir la frontière égypto-israé-

lienne en compagnie de passeurs et a été repéré par une patrouille de la police égyptienne. Les forces de sécurité ont procédé à des tirs de sommation mais les passeurs ont riposté. Un échange de tirs a suivi, pendant lequel quatre migrants ont été tués par les balles de la police,

L’an dernier, le bilan était de plus de 30 morts, dont la majorité abattus par lapolice. Le territoire égyptien du Sinaï est une voie importante d’immigration clandestine pour les Africains qui veulent se rendre en Israël dans l’espoir de trouver un emploi et une vie meilleure. Le Caire s’est attiré les critiques d’organisations internationales pour la multiplication de tirs mortels contre des migrants. L’Egypte argue en retour du caractère hautement sensible de cette région. (AFP)

Ahmadinejad : « Ouvrir la boîte noire de la Shoah ! »

La revue trimestrielle « Middle East Quarterly» a analysé une enquête menée auprès d’un échantillon de 100 mosquées pour mesurer l’ampleur de la promotion des textes prônant la sharia’h et des discours «jihadistes». 19% seulement des mosquées n’ont pas de texte incitant à la violence et dans plus de la moitié des mosquées on trouve des textes préconisant fortement la violence. 58% des mosquées invitent des conférenciers faisant la promotion d’actions violentes. Dans 85% des mosquées, l’imam met à la disposition du fidèle des textes violents. Pour le chef soufi, Sheikh Hisham Kabbani, 80% des mosquées américaines sont contrôlées par des imams de l’obédience dure Wahabi d’Arabie saoudite.

La société musulmane américaine se radicalise de plus en plus, favorisée par la présence d’un président qui souvent se dit «musulman», en tout cas recommandant l’apaisement à l’égard de l’Islam. - Le président BH Obama a écrit dans son livre «Audacity of Hope» (l’audace de l’espoir): «Si jamais le vent politique s’orientait dans une mauvaise direction, je me tiendrai du côté des Musulmans». Ce n’est pas pour autant que cet homme est plus apprécié par les populations du Moyen Orient qui voient en lui un traitre. - L’administration Obama a débloqué 20,3 millions $ pour venir en aide aux Palestiniens et aux victimes du conflit à Gaza qui se réfugieraient aux Etats-Unis ... Par:Albert soued

Gaza : la face cachée de l’escroquerie Des populations africaines, par exemple, qui ne se livrent pas à la menace, la vindicte, la haine et au terrorisme islamique.

Tenons-nous bien, un « Sommet international de la lutte contre le terrorisme » s’est ouvert samedi…à Téhéran, en présence de représentants d’une soixantaine de pays, entre autres du président soudanais Omar El-Bashir, responsable du massacre de centaines de milliers de chrétiens dans le sud du pays et au Darfour ! Ces mêmes pays membres de l’ONU qui voteront au mois de septembre en faveur d’un Etat palestinien !! Lors de la cérémonie d’introduction, un message a été lu venant de la part du « Guide suprême de la Révolution

islamique, l’ayatollah Ali Khamenei, qui a accusé les pays occidentaux « d’utiliser l’arme du terrorisme pour dominer le monde » ! Le message s’attaquait aussi à Israël en ces termes : « Nous n’oublierons jamais comment les pays impérialistes ont aidé les mouvements terroristes comme le sionisme à conquérir la Palestine ». Israël a été accusé « de pratiquer le terrorisme d’Etat en Palestine et dans le reste du monde ». Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a prononcé un discours très applaudi dans lequel il a émis des doutes sur la véracité des attentats du 11 septembre et a établi

Des vrais faibles. Des peuples oubliés des medias. Des peuples si écrasés qu’ils n’intéressent pas les élites et la presse de «gauche». Vous comprendrez que ceux-là même qui les soutiennent par des prétendues «flotilles de la Paix» sont des menteurs, des complices de voleurs, des salauds et pour tout dire des antijuifs qui se déguisent en anti-sionistes.

une comparaison avec la Shoah : « Le jour où l’on pourra ouvrir les boîtes noires de la Shoah et du 11 septembre, des vérités intéressantes se révéleront ». Il y a deux semaines, l’Iran avait organisé un sommet international pour « la démilitarisation nucléaire » !! L’organisation de ces rencontres a notamment pour but de promouvoir l’Iran comme puissance régionale et qui « fixe l’ordre du jour des grands débats actuels. » par Shraga Blum

Ce sont les enfants spirituels des collabos, de droite et de gauche qui sont couchés devant tous les totalitarismes d’Hitler à Laval en passant par Arafat, Saadam Hussein et Ahmadinajad. Aprés avoir vu ces quelques images, vous comprendrez à quel point la propagande islamiste anti-juive ment. (Excusez la redondance : la propagande islamiste ne peut être qu’anti-juive et ne peut que mentir.) Vous comprendrez pourquoi les Palestiniens qui bénéficient d’une manne insatiable de l’Union Européenne et des USA se portent si bien, en contradiction des bavardages politico-mediatiques destinés aux imbéciles et aux idiots utiles. Vous comprendrez que ceux-ci ne veulent absolument pas un Etat qui les obligerait à prendre leurs responsabilités, au risque suprême de ne plus vampiriser les caisses de l’UE. Vous comprendrez que les parlementaires européens qui les aident continuellement soustraient cet argent aux peuples qui en ont vraiment besoin...

Ce sont des ennemis d’Israël et du Peuple Juif : ils méritent d’être détruits et envoyés par le fond sans pitié et sans sommations. Neuf morts dans le «Marmara», ce n’était pas assez pour qu’ils comprennent! Voilà pourquoi ils recommencent : la leçon n’a pas porté! Qui ne sait pas que s’ils s’aventuraient à une «flotille de la démocratie» pour l’Iran par exemple, leurs navires exploseraient sous le pilonnage intensif de la marine et de l’aviation au premier centimétre de pénétration dans les eaux territoriales de ce pays. Pareille idée farfelue ne sera pas mise à éxecution : ces marins de pacotille ne sont pas des démocrates. Ce sont seulement des hommes de courage... mediatique. Par:Pat Quartier www.parolevolee.com


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 29 Juin 2011

De peur de voir Assad tomber, le Hezbollah transfert ses missiles au Liban

Ces dernières semaines, le Hezbollah a utilisé des camions pour transporter des centaines de missiles longue portée fabriqués en Iran, depuis la Syrie jusque dans la plaine de la Bekaa au sud-Liban. Une information publiée de prime abord dans le Figaro. L’article cite un “expert occidental» disant que des agences de renseignement ont surveillé les mouvements de camions depuis la frontière syrienne jusqu’à la vallée de la Bekaa. Les camions contenaient des missiles Zilzal, Fajr 3 et Fajr 4.Le Hezbollah avait stocké ces engins de mort dans les dépôts de ces missiles en Syrie. Certains de ces dépôts appartenaient au Hezbollah, d’autres à l’intérieur même des bases syriennes. Selon le rapport, le mouvement des missiles a été problématique, notamment en raison des préoccupations d’Israël et d’autres nations qui sont le suivi des camions avec des satellites espions.

“Le Hezbollah a eu peur qu’Israël bombarde les convois”, explique le quotidien français. Le rapport a ajouté que le Hezbollah a déplacé les missiles utilisant des moyens de camouflage plus sophistiquée que ce qu’il a utilisé avant. L’article a également noté que les renseignement syriens et la force Al-Qods (iraniens affiliés au Gardiens de la Révolution Islamique) ont récemment créés une salle d’opérations conjointes à l’aéroport international de Damas. Cette mesure a été prise en raison des leçons apprises lorsqu’un avion d’armes iranien a été intercepté en Turquie en mars 2011. L’avion, qui était sur son chemin de l’Iran à la Syrie, a été forcé d’atterrir en Turquie en raison d’un renseignement américain donné au gouvernement de Turquie. Lors des fouilles de l’avion, la police a découvert des missiles, des mortiers et d’autres types d’armements. Jeremiah Albert – JSSNews

11


L’information en provenance d’Israël

Iran : test de 14 missiles sol-sol

Edition du Mercredi 29 Juin 2011

12

de la révolution, l’armée d’élite de la République islamique d’Iran. Le Ghadr peut atteindre Israël.

L’Iran a lancé ce matin 14 missiles balistiques de divers modèles à courte et moyenne portée, dans le cadre manoeuvres «défensives» menées par les Gardiens de la révolution pendant dix jours, a annoncé la télévision d’Etat en langue anglaise. Les Pasdaran, qui contrôlent

les missiles iraniens, ont tiré un «Ghadr» de moyenne portée (1.800 km) et 13 autres modèles de courte portée: «Zelzal» (400 km), Shahab 1 et Shahab 2 (300 à 500 km), a précisé la télévision citant le général Amir Ali Hajizadeh, commandant des forces aériennes des Gardiens

«ce nouveau missile est capable de frapper des cibles avec une haute précision, développée par les spécialistes de l’Organisation de l’industrie aérospatiale du ministère de la Défense, n’a pas d’analogue dans le monde», a déclaré M.Vahidi cité par l’agence iranienne ISNA. D’après lui, parmi les principales caractéristiques du nouveau missile sont «sa plus grande portée et la plus grande rapidité de déploiement et de tir».Les programmes nucléaire, spatial et balistique iraniens suscitent une vive inquiétude aen Israel . Le 9 juin, le Conseil de Sécurité de l’ONU a adopté une nouvelle résolution durcissant les sanctions contre l’Iran.

Égypte : Un Mickey en tenue islamique fait débat mobile, Mobinil.

Pour avoir posté sur son compte Tw i t t e r une image de Mickey et Minnie habillés en tenue islamique, le magnat des télécoms égyptien Naguib Sawiris doit affronter une tempête de protestations sur internet et en justice. Plusieurs avocats ont porté plainte pour “insulte envers l’islam” contre l’homme d’affaires, selon une source judiciaire, tandis que des appels sont apparus sur les réseaux sociaux Facebook et Tw i t t e r pour boycotter sa compagnie de téléphonie

M. Sawiris, un chrétien copte qui affiche des ambitions politiques depuis la chute du président Hosni Moubarak, avait posté sur s o n c o m p t e Tw i t t e r u n e image représentant Mickey avec une barbe fournie et vêtu d’une djellaba, au côté d’une Minnie en niqab (voile intégral). Le milliardaire a depuis fait amende h o n o r a b l e s u r Tw i t t e r : “je m’excuse auprès de toute personne qui ne prend pas cela pour une plaisanterie. Je pensais juste qu’il s’agissait d’une image drôle, sans être irrespectueux! Assef (désolé)!!”. Sur le site de micro-blog Tw i t t e r certains estiment que l’histoire est “montée en épingle”, mais pour d’autres les excuses de Naguib Sawiris ne sont pas acceptables. “La voie est étroite entre

exprimer votre opinion/ liberté d’expression et manquer platement de respect”, écrit une internaute. Certains estiment qu’il n’y a rien de mal en soi à poster cette image, mais s’interrogent sur le moment, alors que l’Egypte connaît un regain de tensions confessionnelles entre musulmans et minorité chrétienne. L’ i m a g e d e s d e u x s o u r i s d e Wa l t D i s n e y v ê t u e s comme des islamistes a commencé de circuler il y a plusieurs semaines dans un courriel qui s’est répandu comme une traînée de poudre, avec la mention “voici l’avenir de l’Egypte”, reflétant les craintes face à la visibilité croissante des groupes islamistes depuis la révolte populaire qui a renversé M. Moubarak en début d’année. Source : AFP-LeFigaro

1/ Rue macdonald superbe 3.5 pcs de 85 metres carre refait a neuf Prix: 1 280 000 shekels Century21 Natanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 2/ Rue Jabotinsky superbe 4 pcs de 120 metres carre avec une vue mer imprenable refait a neuf Prix: 1 700 000 shekels Century21 Netanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501 3/ Magnifique penthouse proche kikar 4pcs 120metre carre plus 70 metre carre de terrasse Prix: 1.930 000 shekels Century21 Netanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501 4/ Rue Dizengof superbe 3pcs de 100 metres carre entierement refait a neuf Prix: 1 400 000 shekels Century21 Netanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 5/ Rue Smilansky 4 pcs de 110 metres carre entierement refait a neuf Prix: 1 350 000 shekels Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392

6/ Rue Istadrout superbe duplex 5 pcs immeuble recent 158 metres carre avec terrasse et parking Prix: 1 670 000 shekels Century21 Netanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 7/ Rue Usiskin 3 pcs de 82 metres carre immeuble rennove air conditionne parking et ascenseur Prix: 1 250 000 shekels Century21 Netanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 8/ Rue Usiskin 3.5 pcs de 100 metre carre entierrement refait Prix: 1 250 000 shekels Century21 Netanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 9/ Rue Abrigad ayeoudit 3 pcs de 80 metres carre air conditionne parking et jardin immeuble moderne Prix: 1 150 000 shekels Century21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501 10/ Kiriat asharon 4 pcs de 100 metre carre air condionne parking et balcon immeuble moderne Prix: 1 450 000 shekels century 21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 29 Juin 2011

13

Le vrai-faux reportage de TF1 en Israël

C’est un genre de reportage assurément spectaculaire. Il consiste à filmer des soldats en pleine action sur un champ de bataille… reconstitué pour l’entraînement. Un genre souvent pratiqué à l’invitation de l’armée américaine. Mais, le week-end dernier, c’est Tsahal qui conviait un reporter de TF1 dans un « vrai-faux Gaza ». Claire Chazal saisissait l’occasion du cinquième anniversaire de la capture de Guilad Shalit, soldat israélien aujourd’hui détenu par le Hamas, pour lancer le reportage. « Depuis l’enlèvement de Guilad Shalit, l’armée israélienne poursuit ses recherches et déploie d’ailleurs d’énormes moyens, annonce la présentatrice. Au point, vous allez le voir, d’avoir reconstitué une véritable ville palestinienne et un faux décor de Gaza pour se préparer à l’assaut. » Il faudrait savoir : est-ce une « véritable ville » ou un « faux décor » ? Ne serait-ce pas plutôt une fausse ville et un véritable décor ? Et de quel « assaut » s’agit-il ? Celui qui doit libérer Guilad Shalit ? Il faudrait donc prendre d’assaut toute une ville pour libérer un seul homme…

milieu de la foule. » Le reporter reprend : « Faire libérer Guilad Shalit a été jusque-là une mission impossible. Mais, depuis quatre ans, des unités d’élites israéliennes viennent s’entraîner dans cette reproduction grandeur nature de Gaza, territoire surpeuplé qui a la plus forte densité humaine au monde. » Surviennent alors les images très spectaculaires d’un assaut des soldats israéliens dans la ville fantôme. L’avantage du combat simulé est évident : le cameraman peut filmer du côté des assaillants comme des assaillis, se placer dans la ligne de tir sans rien risquer et, surtout, réaliser de magnifiques plans en vue subjective, comme dans un jeu vidéo, pour faire monter la tension et nous plonger au cœur de l’action. « Principal défi : réussir à localiser un commando palestinien ou un otage comme Guilad Shalit au milieu de civils. » Ah bon ? Donc, les soldats israéliens ne s’entraînent pas seulement à libérer Guilad Shalit mais aussi à « localiser un commando palestinien »… Ainsi, les six cents bâtiments et

indirectes entre Israël et le Hamas, le mouvement islamiste qui réclame la libération d’un millier de prisonniers palestiniens pour que Guilad Shalit retrouve la liberté. » Première nouvelle. Des négociations indirectes entre Israël et le Hamas ? Ça devient compliqué. Je croyais que le sort de Guilad Shalit dépendait d’un assaut des troupes d’élites contre Gaza… Ce serait dommage qu’il ne se produise pas : TF1 a déjà les images. Samuel Gontier

DÉLICE KASH OUVERTURE NOUVEAU

A partir du mercredi 6 juillet 2011

Le reporter présente ensuite un officier. « Il a fait partie de ceux qui ont imaginé et reconstitué ce qui ressemble à un vrai-faux Gaza. » L’officier explique : « Nous n’avons toujours pas réussi à faire libérer Guilad Shalit parce que ce genre de zone urbaine nous pose d’énormes défis. On suppose que Guilad n’est pas détenu dans une installation militaire du Hamas mais plutôt au milieu de civils, au

les 40 000 mètres carrés n’auraient pas été construits à seule fin de récupérer l’otage, comme il a été annoncé au début du reportage… Pour le confirmer, un micro est tendu à un major : « L’idéal serait de mener une opération ponctuelle : arriver à tuer l’ennemi sans faire de dommages collatéraux chez les civils. Malheureusement, nous ne réussissons pas toujours. » Ce major a le mérite d’être clair. Il reconnaît que les militaires ne sont pas seulement guidés par la philanthropie : oublié Guilad Shahit, il s’agit bien de « tuer l’ennemi ». Quant aux « dommages collatéraux », il est louable de vouloir les éviter. Même si, pendant l’opération Plomb durci, en 2009, je me souviens qu’un Palestinien avait été victime d’une éraflure sur la joue gauche. Le reporter de TF1 conclut. « Cinq ans après l’enlèvement de Guilad Shalit, le chef d’état-major sortant israélien a publiquement reconnu que son armée avait échoué à localiser et à faire libérer le soldat franco-israélien. Son sort dépend des négociations

H

H

Inter communal

Henri Mondor

GRATUITE* Une sandwicherie : schwarma, parguit, burger, merguez… falafel, frites… Sous le contrôle du Rav Rottenberg A EMPORTER ou LIVRAISON A DOMICILE*

CRÉTEIL

2 bis avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny Tél. : 01 48 98 46 77 - 06 01 59 20 37

www.delicekash.com Ne pas transporter le Chabat

*Voir conditions en magasin - Ne pas jeter sur la voie publique - anpage 01 45 90 96 97

Sur place, Patrick Fandio commente la visite. « De loin, le décor fait presque illusion : six cents bâtiments, 40 000 mètres carrés qui ont l’allure d’une ville palestinienne. Mais en réalité, nous sommes ici sur une base militaire israélienne. C’est dans ce type d’architecture que l’armée israélienne croit Guilad Shalit retenu prisonnier depuis maintenant cinq ans. » Dans un souci de clarté, le réalisateur colle une image animée de Guilad Shalit en différents endroits de « ce type d’architecture ». Admirez la délicatesse et la subtilité du procédé qui a dû bluffer les communicants de Tsahal – à moins que ce ne soit eux qui l’ai suggéré à TF1.

Un espace Kasher, rayons fruits et légumes, épicerie générale, judaïca, bazar… Spécialiste LIVRAISON DÉLICE KASH A DOMICILE


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 29 Juin 2011

Ce qui me sépare d’Eric Zemmour naliste français, anti-américain, anti-mondialisation et anti-israélien. Non seulement je suis en désaccord avec lui sur ces divers points, mais je pense qu’il se trompe lorsqu’il les aborde. Mon devoir intellectuel est de le dire.

C’est De Gaulle qui transforma la gauche en ennemi d’Israel

De Gaulle, pour de multiples raisons, la prudence notamment, ne pouvait persévérer dans l’antisionisme sans faille, sans s’exposer au soupçon d’antisémitisme, qu’évoqua Robert Aron, dans « De Gaulle, Israël et les Juifs » (Plon) La gauche française, Parti Communiste, non inclus, ne voyait pas de contradiction à soutenir « l’Empire français » jusqu’au moment où l’homme du 18 Juin, lui indiqua, indirectement, que, tant dans son appui aux forces réactionnaires qui soutenaient l’Algérie française, que dans son alliance avec Israël, elle s’éloignait de sa vocation.

Eric Zemmour a plus de points d’accord avec un socialiste anti-américain et anti-israélien tel que Pascal Boniface qu’avec moi, mon devoir intellectuel est de le dire encore.

Des lecteurs m’ont reproché mes remarques récentes sur Eric Zemmour. J’entends ici être aussi clair que possible. Lorsqu’Eric Zemmour est attaqué, je défends Eric Zemmour au nom de la liberté de parole. Lorsqu’Eric Zemmour tient des propos qui sont, à mes yeux, courageux et fondés, je le défends encore, face à la meute du politiquement correct. Lorsqu’il tient des propos qui ne sont ni courageux ni fondés, je garde ma liberté de le dire.

Eric Zemmour est un intellectuel franco français politiquement incorrect, mais plus acceptable par les médias que moi, mon devoir intellectuel est d’expliquer pourquoi et d’expliquer pourquoi des positions comme les miennes, normales et acceptées hors de Franc, font de moi un dissident en France.

Eric Zemmour est gaulliste, natio-

© Guy Millière

Sorties scolaires : Les mères voilées veulent l’égalité On peut soutenir que, c’est le général de Gaulle qui, lors de sa conférence de presse de 1967 a donné ses quartiers de noblesse à une politique réservée, sinon hostile à l’Etat d’Israël, en initiant un processus de délégitimation franc et sans ambiguïté du sionisme, notamment en évoquant les conditions plus ou moins justifiées par lesquelles les Juifs se (ré) installèrent en Israël. par Arnold Lagémi Champion avant-gardiste de l’émancipation des peuples colonisés, de Gaulle, avec sa remise en question de la légitimité du sionisme, véritable provocation dans une époque où l’opinion publique restait majoritairement pro israélienne, se situait et s’inscrivait dans une logique combattante et militante, habituellement chasse gardée de Les mères voilées veulent “être traitées comme les autres” et pouvoir accompagner leurs enfants lors des sorties scolaires, ontelles demandé aujourd’hui lors d’une réunion publique à Paris du collectif Mamans Toutes égales (MTE). «On voudrait être traitées comme des mamans normales, pas comme des mamans qui portent le voile», explique Anissa Fathi, 33 ans, qui explique que l’école d’un de ses enfants à Montreuil (SeineSaint-Denis) refuse sa présence lors de ses sorties au nom de la “neutralité républicaine”. Le collectif MTE a appelé à être “très vigilants”à la rentrée, lors du “vote des règlements intérieurs” de septembre 2011. «Nous souhaitons alerter les parents sur les règlements intérieurs qui vont être votés à la rentrée dans chaque établissement», a expliqué Ndella Paye, l’une des initiatrices du collectif MTE, à la veille d’un débat public à la Ligue des droits de l’Homme, à Paris. “Nous leur demandons d’être très vigilants à ce que les mères voilées ne soient pas exclues des sorties scolaires et des animations dans les écoles”, a poursuivi cette mère de trois enfants. “Il n’y a toujours pas de circulaire sur le sujet”, s’est-elle toutefois félicité. Le Premier ministre se pose des questions.

Des écoles, notamment à Montreuil (Seine-Saint-Denis), reviennent sur leurs décisions d’interdire le port du voile pour ces mères… «On peut donc se dire que notre lutte commence à porter ses fruits», a relevé cette musulmane voilée. François Fillon a priori réticent En mars, Luc Chatel, ministre de l’Education nationale, avait jugé que les mères d’élèves accompagnant les sorties scolaires ne devaient pas montrer de signes religieux ostentatoires. Mais lundi, l’entourage de François Fillon avait indiqué que le Premier ministre était réticent, expliquant qu’il était “difficile pour un enfant de voir sa mère exclue”, souhaitant parvenir “à une solution qui ne soit pas stigmatisante” et réclamant qu’un texte réglementaire s’appuie sur “une base légale forte”. “ La question n’est pas tranchée”, avait-on ajouté, en précisant qu’un “groupe interministériel a été mis en place pour faire des propositions dans un rapport, a priori d’ici l’automne”. Pour Ndella Paye, “lorsqu’on exclut une mère voilée, on exclut avant tout un parent d’élève. C’est une injustice pour les élèves qui subissent un réel traumatisme”, a-t-elle insisté. mer et voiles Source : AFP-LeFigaro LeTélégramme.com

14

la gauche. Celle-ci prise au dépourvu par l’audace gaulliste, se précipita dans la mêlée, enfourchant un cheval de bataille dont elle ne savait pas encore où il la mènerait. On assista alors à la mise en marche d’un long et lent processus d’éloignement de la gauche du soutien à Israël qui était, hier encore, quasi inconditionnel et que, le général de Gaulle a, par son génie politique, transformé en critique systématique, passant ainsi le relais de la critique sioniste à une gauche désemparée qui, la surprise dépassée se trouva fort à son aise dans un combat qui ne faisait que redonner force et vigueur au souvenir de la France socialiste de 1936 qui vota les « pleins pouvoirs » à Philippe Pétain.

La gauche française tomba dans le piège, ne pouvant laisser évoluer de Gaulle sur une chasse qu’elle entendait maintenir à son seul mérite et, se trouva, bien malgré elle, au début s’entend, propulsée dans un combat, pour lequel, elle n’était ni volontaire, ni préparée mais quelle ne pouvait délaisser au risque d’être accusée d’avoir perdu son âme. Le général de Gaulle était-il conscient que son initiative pouvait contribuer au réveil de forces malveillantes qui, au-delà de ses réserves envers la légitimité sioniste ne manqueraient pas de s’impliquer dans la critique de l’Etat Juif ? Je ne le crois pas. Son objectif était de contraindre la gauche à se ressaisir en le délestant d’une lutte dont il ne voulait pas, dont il ne pouvait pas, être le champion. Toujours est-il que la conférence de presse de 1967 a été une étape initiatrice qui, tout en permettant de comprendre les amitiés pro arabes de la France a obligé la gauche française à se battre sur le terrain de l’antisionisme que, lui, de Gaulle avait, seul, choisi de dessiner les contours et les limites. Mais quel pyromane pourra garantir qu’il ne portera pas préjudice à des innocents ? par Arnold Lagémi

Montpellier : Passé à tabac, parce qu’il laissait sa femme vivre “à la française”

Vivre à la Française signifie notamment ne pas porter le voile islamique. On va te juger.” Mercredi, vers 1 h, voilà ce qu’a entendu un homme de 29 ans après la visite surprise de ses trois beaux-frères dans son appartement de la rue Roucher, dans l’Écusson (Montpellier). Ces individus, âgés de 17, 18 et 25 ans, ont frappé violemment à sa porte, avant d’entrer, de refermer, de confisquer la clé et de sommer le beau-frère et sa femme - leur sœur donc - de s’asseoir sur le canapé. Ces jeunes Français d’origine algérienne ont donc “jugé” l’homme en lui reprochant d’être d’origine marocaine… Pire, selon les déclarations des

victimes, “ils l’ont accusé de laisser leur sœur vivre à la française, à savoir fumer, boire et ne pas porter le voile“, révèle-t-on au commissariat. La sanction n’a pas tardé à tomber : le beau-frère a été frappé à coups de pied et de poing - il a notamment le nez cassé et de nombreux hématomes au visage. Même son épouse a été battue lorsqu’elle a tenté de s’interposer… Le calvaire des victimes a pris fin lorsque les individus se sont endormis. Le couple a alors réussi à s’emparer de la clé, à s’enfuir et à prévenir le commissariat. […] Outre ces actes désolants de violence, les policiers en ont profité pour

résoudre d’autres affaires. L’aîné, condamné en 2005 à dix ans de prison pour des coups mortels par les assises de l’Hérault, était recherché pour évasion. Bénéficiant d’une permission de sortie, il n’avait pas réintégré la prison de Seysses (Lot-et-Garonne) depuis près d’un mois… Celui de 18 ans a été condamné en comparution immédiate pour des cambriolages, voilà trois semaines, à six mois de prison, peine qu’il devra donc purger à partir d’aujourd’hui. Il est impliqué dans un cambriolage perpétré le 11 juin, tout comme le troisième, 17 ans, soupçonné d’autres vols. Source: Midi Libre


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 29 Juin 2011

16

Israël: le service militaire prépare Vers la création d’une chaîne TV israélienne les futurs ingénieurs en anglais et arabe

une déclaration célébre à Jérusalém, alors que pour un autre des intervenant “les arabes, qui sont nos ‘concurrents’ ont réussi à nous fabriquer une identité imaginaire“. Israël a aujourd’hui un engagement pour s’impliquer dans une guerre de l’information.

Passage obligé pour les jeunes Israéliens, le service militaire leur permet aussi d’accéder à des technologies très en pointe, une formation dont raffolent universités et recruteurs pour leurs applications civiles et qui propulse la carrière des jeunes ingénieurs. «Le service militaire est un facteur clé du miracle économique israélien. Les jeunes apprennent beaucoup à l’armée en termes de leadership et d’improvisation, ils savent comment arriver à leurs fins, par n’importe quel moyen», affirme Saül Singer, ex-éditorialiste du quotidien anglophone Jerusalem Post et auteur du best-seller A Start-up nation consacré à Israël. «L’armée a un véritable impact culturel. Elle apporte certaines valeurs et c’est une étape dans la vie au même titre que l’école ou le travail», souligne M. Singer. «Tout cela est lié à l’histoire de ce pays», résume Nicole Guedj, la présidente de la Fondation France-Israël, qui cherche à développer les partenariats entre les deux pays, notamment entre jeunes chercheurs. Selon l’ancienne ministre, «Israël n’a pas d’autre choix que l’excellence. Il est entouré de pays plus ou moins hostiles et il doit se surpasser pour exister économiquement et pour être dissuasif militairement». Pendant leur service militaire obligatoire --trois ans pour les garçons, deux pour les filles, le plus souvent avant l’université--, les Israéliens sont en contact avec des systèmes extrêmement sophistiqués en matière de sécurité et de technologie. Mais ces systèmes «ont aussi des débouchés civils: l’armée forme ainsi une maind’oeuvre très compétente», remarque David Kadouch, chef de produit pour Google Israël. «L’armée apporte beaucoup de maturité et les jeunes sont ensuite vraiment motivés pour étudier et réussir: ils en ont tellement bavé dans l’armée! C’est un peu le secret», renchérit Yoëlle Maarek, présidente de Yahoo! Research Israël.

Sur le campus du Technion à Haïfa (nord du pays) --la plus ancienne université d’Israël ainsi que le centre de recherche le plus réputé du pays en sciences et technologies--, il existe même un département entièrement voué aux relations avec Tsahal (l’armée israélienne). «Nous avons des rapports constants et très forts avec l’armée», confirme le professeur Ilan Marek, de la faculté de chimie de l’institut Technion. «Il y a deux mois, des responsables de l’armée sont venus exposer leurs besoins, que ce soit en chimie, en biologie ou encore en physique, aux professeurs du Technion. Ce sont des problèmes très pointus et ils cherchent notre aide pour des collaborations», témoigne l’universitaire. «On ne dit pas qu’on est meilleur que les autres. C’est simplement qu’un échec n’est jamais négatif et que nous avons une persévérance et une attitude particulière face à l’échec», explique Ilan Marek. «Je suis arrivé de France après mon bac il y a onze ans. Au début, je voulais seulement passer une année en Israël, mais j’ai fini par faire mes trois ans de service militaire, dans une unité combattante, et cela a joué un rôle déterminant pour la suite», raconte Alex Lellouche, un étudiant de 29 ans. «Dans les moments de doute ou de crise pendant mes études, je me disais que si j’avais pu marcher 60 kilomètres en une nuit, je pouvais triompher de tout et de n’importe quoi. Je n’ai pas attrapé le côté «guerrier» de l’armée, mais plutôt cette volonté qui fait que quand tu as envie de quelque chose, tu peux l’avoir», assure cet étudiant en nanotechnologies. L’État d’Israël «est aussi un pays d’immigrants. Ceux qui montent en Israël souhaitent faire partie d’Israël. Et, en retour, Israël veut les intégrer. L’immigration est cruciale pour un pays s’il sait l’absorber», plaide Saül Singer, pour qui Israël «est lui-même une start-up». Katia DOLMADJIAN Agence France-Presse HAIFA.cyberpresse

Les Golani n’expulsent pas les juifs A la fin de leur programme les soldats Golani et leurs familles ont mis des shirts avec l’inscription: “Les Golani luttent contre les e nnemis, les Golani n’expulsent pas les Juifs.” Les soldats Golani protestent contre les expulsions des Juifs de leurs maisons en Judée et en Samarie, par des soldats.

«le ministre de la Défense doit faire le point sur la façon dont il envoit les s soldats déporter au lieu de combattre le véritable ennemi a declaree le comite de la Judee Samarie source : inn.co.il

Le comité interministériel de législation, qui s’est réunie ce dimanche 26 juin 2011 à Jérusalem, s’est prononcé sur un projet de loi demandant au gouvernement de créer une chaîne satellitaire fonctionnant 24h/24 en anglais et en arabe. Le projet de loi a été présenté par le député Nahman Shaï (Kadima) qui considère que ”ne pas parler aux pays de la région en arabe ou en anglais encourage l’isolement d’Israël et l’hostilité à l’égard de l’Etat juif” Parmi les 20 Chaînes de télévision israéliennes, aucune n’est destinée aujourd’hui au monde arabe bien que certaines proposent des sous-titres en arabes pour tous leurs programmes. Le

11 Juin 2009 le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Liebermann, a estimé que le principal problème d’Israël trouvait sa cause dans les faibles moyens déployés par l’Etat d’Israël dans le domaine de l’information, de la contre propagande, des relations publiques et plus généralement pour expliquer à l’opinion internationale la politique israélienne. “L’opinion publique mondiale est notre principal problème. Notre situation dans l’opinion publique ne reflète pas la réalité, et il est impossible de poursuivre une politique étrangère efficace sans améliorer dramatiquement la façon dont nous sommes perçus” a affirmé le chef de la diplomatie dans

Si la ligne de front est aujourd’hui Facebook, You Tube et Twitter, la création d’une chaîne satellitaire fonctionnant 24h/24 en anglais et en arabe est aussi indispensable pour lutter contre la désinformation arabe. Israël est dans ce domaine en retard ! Certaines puissances ont déjà utilisé l’information et surtout les images! La chaîne dite privée Al -Jazira a déjà focalisé une bonne partie du monde arabo-musulman. Israël doit réussir dans cette entreprise stratégique si elle veut “investir” la réalité arabe. Un grand potentiel devrait être dégagé pour “corriger” son image au sein de cette population L’Iran, la Russie, France 24, la Turquie ont déjà ouvrir des chaîne en arabe! Alexander Mashkevitch, un milliardaire israélokirghize, a indiqué en avril 2011 avoir l’intention de créer une chaîne télévisée israélienne d’informations “pour contrer les nuisances d’AlJazira” à l’image d’Israël. Selon lui, il ne s’agira pas de propagande, mais de donner des informations complètes. Niso Amzar – JSSNews

Des célébrités « emprisonnées » pour Guilad Shalit

gor était l’ancien directeur du Shin Bet, Ami Ayalon, qui a déclaré que la sécurité nationale d’Israël se tient derrière le fait que chaque soldat israélien sache que l’état va tout faire pour lui à un moment de détresse. « Autrefois, ils appelaient cela la responsabilité mutuelle.

Des artistes israéliens, des personnalités publiques et d’autres célébrités passeront une heure en « isolement », une action mise en place par l’école de télévision d’Herzliya pour protester contre le maintien en détention du soldat Guilad Shalit. Sur une période de 24 heures, chaque personnalité sera mise en isolement pendant une heure pour montrer sa solidarité avec Guilad Shalit et sa famille. Le projet inhabituel a été lancé pour marquer le cinquième anniversaire de l’enlèvement de Shalit. Plus tôt samedi, les parents de Guilad ont pris d’assaut la résidence du premier ministre à Jérusalem et se sont enchaînés les uns aux autres pour protester contre l’incapacité du gouvernement à libérer les captifs de Tsahal. La première a entre dans la « cellule de prison » samedi soir était l’actrice et lauréate du Prix d’Israël, Gila Almagor. Après être sortie de l’isolement, elle a déclaré avoir consacré cette heure à l’intérieur de la cellule à la pensée. « Quand une personne est seule, elle a le temps de penser. Ce ne sont pas les conditions dans lesquelles

Guilad est retenu. Je suis une actrice, et c’était juste un ‘jeu’. Nous n’avons aucune idée de comment Guilad est vraiment traité, nous n’avons aucune idée d’où il a mal, ce qu’il ressent, et où il est. Mais nous savons que depuis cinq ans maintenant, il est enterré dans un certain trou, dans des conditions qui sont beaucoup plus difficiles que nous pouvons l’imaginer. » « C’est la raison pour laquelle j’ai accepté de prendre part à ce projet, » a déclaré Almagor. « Afin qu’une autre voix soit entendue, parce que c’est ce qui peut et doit être fait maintenant. » « Peut être que cela va réussir à changer quelque chose chez les décideurs, parce que nous devons faire en sorte que le premier ministre ne puisse pas dormir tranquillement, que le ministre de la défense et les autres ministres du gouvernement ne puissent pas dormir tranquillement, » a-t-elle dit. « Si c’était mon enfant, D.ieu ne plaise, je ne serais pas un seul moment silencieuse, jusqu’à ce qu’il soit libéré. » Le suivant dans la file après Alma-

Pourtant, depuis maintenant cinq ans, chaque jour, nous érodons ce pacte… avec le fait même que nous discutons du prix que nous sommes prêt à payer pour le soldat, » a-t-il dit. Ayalon a déclaré qu’il ne s’attendait pas à ce que le premier ministre Benyamin Netanyahou rentre dans l’isolement, ou invite la famille de Shalit à son domicile. « Je ne m’attends pas à de la solidarité de sa part, mais plutôt à de la sécurité, et ce qu’il fait est une grave atteinte à la sécurité d’Israël » a déclaré l’ancien chef du Shin Bet. Ayalon a ajouté qu’il n’est pas d’accord avec les évaluations disant qu’un échange de prisonniers contre Shalit conduirait à des attaques terroristes perpétrées par des terroristes libérés. « Il est clair pour moi que ce sont des assassins, mais je conteste l’affirmation selon laquelle nous devons nous attendre à une vague de terrorisme, » a-t-il dit. « La politique terroriste du Hamas est bien plus complexe et ne dépend pas de leur libération, mais ce n’est pas le dilemme… la sécurité d’Israël vient en premier, et pour ne pas l’éroder, nous devons ramener Guilad à la maison. » Les autres personnes a prendre part a cette initiative comprennent l’ancien prisonnier de guerre Hezi Shai, le chanteur Aviv Gefen, l’ancien chef du Mossad Danny Yatom, la chanteuse Achinoam Nini (Noah), les acteurs Yael Bar-Zohar et Moshé Ivgi, l’ancien chef du Shin Bet Carmi Gillon, et le journaliste Hénoch Daum.


23ème année

Thérèse Ohayon présente

K

Cacher sous le contrôle du Rabbinat d’Athènes

Club Hotel Casino Loutraki 5* Luxe Grèce Du 7 au 25 Août 2011

Séjour en demi-pension demi pension Restaurant à la carte le midi 4 piscines, Mini & Junior Club Excursions, animations, spectacles

Le plus grand Casino d’Europe Sports nautiques, Thalassothérapie Plage privée, transats, bar de plage soirées à thème, soirées grecques

Renseignements & réservations

T.O Club 01 41 60 10 31 06 13 26 00 54

therese.toclub@gmail.com

www.clubhotelloutraki.gr


L’information en provenance d’Israël Edition du Mercredi 29 Juin 2011

L’Espace Schengen fermé aux clandestins mahométans ? nationales, au sein de l’espace Schengen, lorsqu’un de ses Etatsmembres est défaillant en la matière. La réforme est une réponse à l’arrivée d’immigrants de Tunisie et de Libye.

L’Union Européenne adopte aujourd’hui vendredi une réforme donnant à ses Etats-membres une plus grande latitude pour rétablir les contrôles aux frontières

La Commission européenne est désormais chargée d’analyser la situation et déterminer si les circonstances sont réunies pour qu’un pays puisse faire jouer une clause de sauvegarde permettant de rétablir de manière temporaire les contrôles à ses frontières. Les contrôles aux frontières nationales peuvent également être rétablis lorsqu’une partie

Hourra ! Geert Wilders relaxé

de la frontière extérieure de l’Union européenne est soumise à une pression migratoire. - Les deux mesures de contrôle - frontières nationales au sein de l’espace Schengen et frontière extérieure de l’Union européenne - sont également motivées par l’inefficacité de la Grèce dans le contrôle de sa frontière avec la Turquie. Dans le passé, le rétablissement des contrôles aux frontières intérieures de l’espace Schengen était possible seulement en cas de menace grave pour l’ordre public ou pour la sécurité intérieure. Michel Garroté

Netanyahou : « Abbas doit dire qu’il accepte l’état juif »

la question n’était pas sur comment il s’appelle, mais plutôt ce qu’il est. « Ils peuvent appeler leur état Palestine ou Arafatland, » a déclaré Netanyahou. « Je ne parle pas de comment ils l’appellent, mais ce que c’est. Pour eux, c’est l’état nation du peuple palestinien. Israël est l’état nation du peuple Juif. Cela signifie que les palestiniens vont là-bas, et que les juifs viennent ici. »

A la veille d’une réunion des envoyés du Quartet à Bruxelles pour examiner les moyens de relancer le processus diplomatique israélo-palestinien, le premier ministre Benyamin Netanyahou a déclaré jeudi soir que la fin du conflit commencera lorsque les dirigeants palestiniens prononceront ces quelques mots : « je vais accepter l’état Juif ». Netanyahou, dans un discours à la séance de clôture de la conférence présidentielle israélienne à Jérusalem, a déclaré que la paix s’est dérobée pendant 90 ans parce que les palestiniens n’ont jamais accepté l’existence d’Israël dans la région, au sein de n’importe quelle frontière.

Ses commentaires viennent au milieu des efforts israéliens pour obtenir une déclaration claire des palestiniens sur Israël comme état Juif, en échange d’une formule sur la reprise des négociations qui pourraient se faire sur la base des lignes de 1967, avec des échanges mutuels de terres. Notant qu’il avait accepté l’idée d’un état palestinien dans son discours de Bar-Ilan en 2009, Netanyahou a déclaré : « maintenant, je dis que le président Abbas doit faire ce que j’ai fais il y a deux ans : il doit se lever et dire à son peuple ‘je vais accepter l’état juif’ ». Se referant aux commentaires palestiniens fréquents que l’état d’Israël « peut se faire appeler comme il le veut », Netanyahou a souligné que

18

Netanyahou a dit que cela n’empiètera en aucune façon sur les droits des citoyens arabes israéliens, mais que la solution de deux états doit mettre fin à tout espoir d’une nouvelle division future de l’état Juif, et à l’appel à des « sous états » pour les arabes dans le Néguev ou en Galilée. Lors d’un discours plus tard dans la soirée auprès de l’organisation sioniste mondiale, Netanyahou a déclaré que Théodore Herzl et la vision sioniste parlaient de peuplement et de développement de l’état juif dans toutes les régions d’Israël. « Nous nous installons et développons la terre, il est possible de voir les villes d’Ariel, de Maalé Adumim et du Goush Etzion. Mais nous sommes également obligés de développer toutes les parties du pays, la Galilée et le Néguev, » a-t-il dit, en utilisant une terminologie qui sonnait comme un effort pour minimiser l’importance de la construction dans les implantations.

Une victoire contre le fascisme et pour le droit de dire la vérité : Geert Wilders reconnu NON coupable sur toute la ligne ! Désormais, le député néerlandais islamolucide va enfin pouvoir se consacrer à la réalisation de la suite du film Fitna et revenir à son action politique. Le député néerlandais Geert Wilders a été relaxé jeudi, saluant une “victoire pour la liberté d’expression”. “Le tribunal juge ces déclarations acceptables en raison du contexte et du débat de société dans le cadre duquel M. Wilders s’exprimait en tant que politicien”, a déclaré le juge Marcel van Oosten du tribunal d’Amsterdam. “ Au moment où le prévenu s’est exprimé, on parlait beaucoup aux Pays-Bas de la société multiculturelle et de l’immigration”, a souligné le magistrat. “Ce n’est pas seulement une grande victoire pour moi-même, c’est une victoire pour la liberté d’expression”, a réagi M. Wilders devant la presse à l’issue du jugement. “Aussi longtemps que je vivrai, je continuerai de m’exprimer”. Le chef de file du Parti pour la Liberté (PVV), qui soutient au parlement le gouvernement du Premier ministre libéral Mark Rutte avec ses 24 sièges de député sur 150, était poursuivi pour des propos tenus entre octobre 2006 et mars 2008. Le parquet avait requis sa relaxe. M. Wilders avait notamment comparé le Coran à “Mein Kampf” d’Adolf Hitler et appelé à “arrêter le tsunami de l’islamisation” dans des journaux néerlandais, des forums internet et

dans son film de 17 minutes “Fitna” (”Discorde” en arabe), diffusé sur internet en 2008. “ Le message du film est, selon le prévenu, la mauvaise influence de l’Islam sur le monde occidental”, a souligné M. van Oosten, avant de conclure: “le tribunal pense que le message du film doit pouvoir être transmis” car le député essaie de le diffuser dans le cadre du débat public. “ Les déclarations de M. Wilders ne constituaient pas une critique des individus eux-mêmes mais une critique de leurs croyances”, a en outre affirmé le juge, selon lequel ces déclarations sont “grossières et dénigrantes (…) mais elles ne constituent pas une incitation à la haine”. Geert Wilders devait répondre d’insulte à un groupe de personnes et de quatre chefs d’incitation à la haine et à la discrimination raciale et religieuse. Le député encourait jusqu’à un an de prison ou 7.600 euros d’amende. L’annonce de la relaxe a été accueillie par des applaudissements dans les rangs du public où se trouvaient une quinzaine de partisans de M. Wilders, dont des députés du PVV. “ Ce jugement est d’une grande importance”, a soutenu l’avocat de M. Wilders, Bram Moszkowicz: “un politicien peut, dans le cadre du débat public, dire un peu plus, aller plus loin que vous et moi”. Cité par l’agence ANP, l’avocat Els Lucas, un des premiers à avoir porté plainte contre M. Wilders, a qualifié le jugement de “très décevant”. Source : AFP


333€ PARIS TEL-AVIV AR

www.Liordav.com

départ le 18 juillet Sundor retour les 1, 2, 3, 4 août

TA RIFS & PROMOTIONS VOL PARIS TEL AVIV AR départ le 1 août, 4 ou 10 août retour le 15

PARIS TEL AVIV ALLER SIMPLE

départ le 15 août retour 22, 24 ou 29 août

départ le 22, 24, 29 ou 31août

499€*

139€*

SPECIAL SOUCCOTH VOLS DIRECTS PARIS EILAT AR du 9 au 16 octobre du 6 au 23 octobre du 30/10 au 6 novembre

499€*

LEONARDO PLAZA EILAT du 1/6 au 10/ 8 (Sheraton Moriah) 7 nuits en demi-pension

ROYAL TULIP 4* EILAT du 1/6 au 10/ 8 7 nuits en demi-pension

590€*

440€*

PROMOTIONS & MEILLEURS TARIFS

www.goisrael.fr 054 80 88 836 188, rue Ben Yehouda TEL AVIV

* Tarifs toutes taxes comprises

01 46 22 5000 6, rue Rennequin 75 017 PARIS


Israël Actualités n°176