Issuu on Google+

GRATUIT - NumĂŠro 169 - Edition du Mercredi 13 Avril 2011

Il faut que nos ennemis sachent !


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

L’edito patriote de Flatto Sharon Israël-Hamas : violences et néant politique

Il faut que nos ennemis sachent ! militaire de la région et non pas un groupuscule fanatique composé de fous de D… comme Hamas et bien d’autres encore...

critement de « dénoncer l’attentat », affirmant avec effronterie « qu’il doutait que ce soient des Palestiniens qui aient commis cet acte ». Dans la Bande de Gaza, l’annonce de l’attentat a été accompagnée de concerts de klaxons et de distribution de bonbons dans les rues. « Nous connaissons déjà les Arabes, et que chaque goutte de sang juif sur la lame de leurs couteaux est prétexte à faire la fête à Hebron ou à Gaza.

Dernièrement un sondage réalisé par des enquêteurs de l’Université Hébraïque de Jérusalem et du Centre palestinien de recherche en politique, révèle que 63 % des Palestiniens auraient désavoué le massacre d’Itamar mais que 32 % l’auraient approuvé Le double langage est une des grandes spécialités de la propagande musulmane, que les palestiniens maitrisent parfaitement. En voici un nouvel exemple : “Au monde. à l’extérieur, les responsables palestiniens) parlent de paix, et à leur propre peuple, ils enseignent la haine, ils autorisent l’incitation à la violence contre Israël, dans leurs écoles, dans leurs mosquées et dans les médias qu’ils contrôlent. ce qui engendre automatiquement la violence . Le chef de cabinet terroriste de l’Autorité palestinienne s’est empressé hypo-

S’il est vrai que le processus de paix israélo-palestinien semble cliniquement mort, les relations entre Palestiniens et Israéliens, en particulier dans le domaine de la sécurité, restent - pour le moment - empreintes d’une volonté mutuelle de coopérer, mais aucune justification n’est recevable face à l’attentat terroriste qui a ensanglanté Itamar le 11 mars, face au massacre d’une famille de cinq personnes (dont un nouveau-né) S’il n’y a pas de corrélation entre le regain de violence actuel et la mort clinique du processus de paix sous le gouvernement Nétanyahou, il reste un climat. L’incertitudes qui règne dans la population palestinienne au vu du dernier sondage révèle donc que 63 pour cent sont contre ce massacre et donc qu’ils sont certainement pour la paix..

3

J’entends depuis des mois et des mois parler de la puissance de feu du hamas, de celle du hezbollah, de l’Iran de la syrie, de celui-la et de celui-ci… Des bunkers ont été construits dans le sud du Liban à la frontière avec Israël. Le réarmement du Hamas dans la bande de Gaza qui a reçu des missiles venant d’Iran. Les menaces des prétendants au poste de Rais en Egypte en cas d’intervention de Tsahal à GAZA... Israël ploie sous le poids des menaces mais ne céde pas. On nous montre des cartes sur les cibles que pourraient toucher les missiles en cas de conflit. Vous rendez-vous compte qu’aujourd’hui, pour nous impressionner, on nous montre des cartes sur lesquelles le hezbollah peut tirer des missiles traversant tout Israël en passant par Tel Aviv, pour atteindre le neguev... Et bien je dis que la propagande terroriste et islamiste, ça suffit ! Israel est la première puissance

Israël est une puissance nucléaire, une puissance militaire aguerrie à tous les modes de combats qu’ils soient terrestres, martimes ou aériens. Israël et Tsahal n’ont rien à envier à leurs ennemis. Israël et Tsahal ont toujours défendu l’intégrité du peuple juif en Israël et dans le monde... Aujourd’hui, Israël est capable de réduire en cendre tout ses ennemis, du Nord au Sud et d’Ouest en Est. Dites-moi, le saviez-vous ? Israël possède d’après les experts prés de 300 ogives nucléaires, 5 sous-marins nucléaires (un sixieme et en cours d’achat) pouvant tirer des missiles à une distance de près de 1 500 km de leur cible, une aviation au top ( F35 -F16 - F15...) avec la crème de la crème des pilotes, des chars Merkava considérés comme les meilleurs du monde, un service de renseignement que le monde nous envie, mais plus encore, on nous envie le moral de nos troupes ... avec un soutient sans faille à 99 % de la diaspora envers Israël ...

Aujourd’hui, il faut communiquer, nos ennemis doivent savoir ce qu’ils ont en face d’eux et la capacité d’Israël à intervenir une bonne fois pour toutes partout dans le monde ; comme cette intervention dernièrement en Somalie ou l’aviation israélienne a éliminé deux terroristes important du Hamas. Il faut que nos ennemis sachent qu’ils ne seront jamais tranquilles car l’épée de Damoclès n’est retenue que par un crin de cheval au dessus de leurs têtes. Aujourd’hui, Israël n’a qu’une ambition, c’est de vivre en paix avec ses voisins, elle ne cherche pas la provocation ... Soutenons Israël comme on le peut à notre niveau : achetez des produits Israéliens pour contrer le boycott de nos ennemis, partez en Israël pour faire marcher l’économie israélienne et soutenez toutes les associations comme l’ABSI de Gil Taieb, le LIBI de Gladys Tibi et MIGDAL de David Bitan qui font un travail énorme et courageux au service de Tsahal. Que D.... Bénisse Israël

Israel Actualite

Alain Sayada

N’ATTENDEZ PAS PESSAH!

Israël a ses raisons de ne pas vouloir commencer à dialoguer avec une organisation islamiste, le Hamas, qui ne reconnaît pas son existence. Mais la paix mes amis ne se construit qu’avec ses ennemis. A Bientôt . Samuel Flatto Sharon Ancien député à la KNESSET

recherche commercial fixe+commission, très bon salaire voiture obligatoire hebreux francais experience souhaitée

Contactez Jacques Chemla au 00 972 (0) 52 3 222 129

C’EST MAINTENANT QU’IL FAUT RESERVER! Eldan, le leader de la location de voitures en Israël, vous fait la meilleure proposition pour Pessah. Alors pourquoi attendre? Dépêchez vous de réserver.

eldan.co.il/fr 01.47.70.21.25

Directeurs de la publication Alain Sayada Tel: +33 (0) 6 68 17 25 55 Samuel Flatto Sharon Rédacteur en chef Eliahou Ben Yéouchoua

Directeur commercial Israël : Jacques Chemla jacques.chemla@yahoo.fr 052 3 222 129 Directeur d’antenne Simon Benchetrit 054 529 60 07

‫ ספי‬:‫ יפתח קופי‬:‫ ארט‬/:‫ | מדיה‬14.5*15 :‫ אלדן גודל‬:‫|לקוח‬/Israel Actualite biz| 30765:‫מס' בריף‬ 2.3.11 :‫|תאריך‬ ‫רינת‬Actualités :‫לימור מבצע‬ Editorialiste Israël est :‫תקציבאי‬ une marque

Régie publicitaire exclusive 2SCOM LTD Centre Commercial Dizengoff Center 50, rehov Dizengoff Tel-Aviv IsraËl Tel : 03 621 0419

Samuel Flatto Sharon

Directrice commerciale France Sigalit Sik Sik Sitbon +33 (0) 6 67 78 40 00

déposée en France

Contactez nous contact@israel-actualites.tv


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

Combien de civils libyens la France a t-elle tuée ?

Dès que l’on parle d’Israël et des palestiniens, les journalistes nous abreuvent d’informations sur le nombre de “combattants”, “d’activistes” ou encore de civils palestiniens tués par Israël. Même si ces morts ne sont pas toujours des civils (un terroriste du Hamas habillé en civil reste un terroriste dans les faits, pas forcément pour les journalistes), on sait précisément, jour par jour, le nombre de “civils” qu’Israël tue. Mais dès qu’il s’agit de la France, rien ne transpire. Savons nous le nombre de civils tués par les français en Afghanistan ? En Côte d’Ivoire ? Et en Libye ? Que l’on ne me dise pas qu’ils n’en tuent pas, ce ne serait pas vrai. Pour trouver cette information, il m’a fallu une longue recherche sur Internet et quelques coups de fils. Mais les chiffres en ma possession ne parlent pas de la France. Non, il s’agit de l’OTAN. C’est déjà cela me direzvous. Cela peut donner une bonne estimation de la tuerie en Libye… Ainsi, j’ai appris que jeudi, pour la troisième fois, l’OTAN a bombardé le mauvais côté des libyens. Car ceux qui supportent tous les anciens ministres de Kadhafi sont aujourd’hui les amis de l’Occident. Donc, pour la troisième fois (à ce que j’ai pu trouver), les médias se plient en quatre pour minimiser les responsables de l’OTAN (et encore, quand ils parlent de ces “erreurs”). Dans la presse anglophone qui en parle, car en français je n’ai rien vu transpirer, nous assistons à des histoires qui ne seraient jamais imprimées quand Israël commet des erreurs beaucoup moins mortelles, sous des conditions beaucoup plus difficiles que quelques guignols qui se battent loin des centre-villes. Dans le Washington Post de samedi dernier : La frappe , qui a tué 13 rebelles et en a blessé sept, (…) a également touché plusieurs voitures civiles et une ambulance. Les dirigeants de l’opposition ont déclaré que des rebelles peuvent être les responsables de

leur mort car ils tiraient des coups de feu en l’air pour fêter un évènement. Est-ce que cela explique pourquoi notre Rafale a détruit une ambulance ? Dans le Daily Mail d’hier : Les rebelles libyens ont tourné leur colère vers l’OTAN après qu’au moins 13 combattants aient été tués et des dizaines blessés dans un raid aérien. (…) Le matériel militaire détruit avait été capturé aux troupes de Kadhafi mais conformément aux demandes de l’OTAN, le toit des véhicules avait été peint en jaune pour en permettre la reconnaissance. Quatre missiles ont touché le convoi de 30 véhicules, dont un bus bondé de combattants, dans la périphérie est de Brega. Une ambulance avec à son bord trois étudiants en médecine a été calcinée. De nombreux rebelles sont gravement brûlés. « Pourquoi l’OTAN bombarde l’est de la ville quand ils savent que les troupes de Kadhafi sont à l’ouest ? » demande Omar Mohamed, un opposant à Kadhafi ? Malgré la présence de contrôles aériens avancés et de guidage des missiles vers leurs cibles avec des lasers, la maladresse apparente illustre les difficultés des forces de l’OTAN. Les véhicules étaient donc clairement marqués, comme l’a demandé l’OTAN. Même l’ambulance. Et les médias disent que c’est la « difficulté de la guerre ». Mais quand c’est Israël, que nenni ! Pire encore : Le commandant adjoint des opérations de l’OTAN en Libye a reconnu vendredi que des avions de guerre de l’OTAN ont bombardé par erreur des forces rebelles jeudi près de Brega, tuant au moins cinq personnes et générant les plaintes et la colère des chefs rebelles. Mais le contre-amiral Russell Smith, lors d’un point de presse au siège de Naples, a refusé de s’excuser pour l’erreur mortelle. Au lieu de cela, il a cherché à rejeter la responsabilité sur les commandants rebelles, qui, selon lui, avaient capturé des chars de l’armée libyenne pour la première fois sans en prévenir

l’OTAN. « Je ne m’excuse pas », dit Harding. « La situation sur le terrain, comme je l’ai dit, était très confuse et reste très confuse. » Et l’OTAN de refuser de s’excuser pour avoir tuer des civils et des ambulanciers… La guerre est une chose difficile. Je ne blâme pas l’OTAN pour les erreurs commises car tout le monde peut en faire. Bien que je pense que l’OTAN se soit trompée de guerre (quand la Syrie aurait pu être bien plus intéressante), là n’est pas le problème. Toutefois, je souhaite mettre en avant que ces médias qui parlent d’Israël tous les jours pour rien sont ceux qui, aujourd’hui, ne parlent pas des erreurs de la France et de l’OTAN. Human Right Watch et Amnesty pourraient publier des rapports intéressant sur le sujet… Mais pour l’heure, ces grands défenseurs des Droits de l’Homme préfèrent se taire. Jusqu’ici, rien d’eux, même pas sur le blog d’Amnesty International. Et puisque nous y sommes… Une autre histoire dans la presse arabe vaut d’être publiée… Mais impossible de vérifier pour l’instant la véracité des faits : Selon des sources palestiniennes, jeudi soir, un Palestinien et son épouse ont été tués dans le bombardement par les forces de la coalition de Benghazi, en Libye. La famille Jarghoun à Khan Younis a dit que qu’un membre de la famille nommé Issam Moussa Jarghoun (26 ans) et sa femme, Rim (25 ans) ont été tués suite au bombardement par les forces de la coalition internationale. Ils tentaient de quitter la Libye vers l’Égypte pour retourner à Gaza. Les médias occidentaux n’ont pas mentionnés de victimes civiles dans les convois. Mais maintenant qu’un Palestinien a été tué, sans doute le monde arabe va t-il enfin montrer sa colère. Ou est-ce seulement quand ils sont tués par un groupe de gens très spécifique ? Jonathan-Simon Sellem JSSNews – Avec EoZ

4

Syrie : la ville de Banias bouclée

Après des manifestations en faveur de la démocratie vendredi et samedi dans cette ville majoritairement sunnite sur les rives de la Méditerranée, des miliciens issus de la minorité alaouite (dont est également issu Bachar al-Assad), baptisés des «chabbiha», circulant en voitures ont tiré à l’arme automatique sur des habitants. Les forces de sécurité syriennes ont bouclé dans la nuit de dimanche à lundi les accès à la ville de Banias, théâtre de meurtres à caractère religieux imputés à des miliciens partisans de Bachar al Assad, ont rapporté des témoins lundi. Au moins trois personnes ont été tuées, a déclaré à Reuters un militant des droits de l’homme présent à Banias. Bachar al Assad est lui-même alaouite. Un autre militant des droits

de l’homme a déclaré que les routes menant à Banias étaient bloquées. «Nous avons essayé de rejoindre Banias à partir de l’autoroute longeant la côte mais la police secrète bloquait la sortie principale et forçait les voitures à faire demi-tour. Les routes voisines étaient également bloquées», a-t-il dit. Citant une source autorisée, l’agence de presse officielle Sana a pour sa part rapporté qu’un groupe armé avait tendu dimanche une embuscade à une patrouille de l’armée syrienne sur l’autoroute entre Lattaquié et Tartous près de Banias, tuant neuf soldats. Onze ans après son accession au pouvoir, le président Assad est confronté à un mouvement de contestation sans précédent dans l’histoire moderne de la Syrie où l’état d’urgence est en vigueur depuis le coup d’Etat orchestré par le parti Baas en 1963.

3.000 partisans d’El Baradei et des Frères Musulmans devant l’ambassade d’Israël

Samedi, environ 3000 manifestants se sont réunis devant la maison de l’ambassadeur d’Israël au Caire, en Égypte. Ils se sont réunis à l’appel des chefs politiques actuels qui attisent la haine contre les Juifs. Mohamed El Baradei et les Frères Musulmans ont exprimé leur envie de frapper, au moins diplomatiquement, l’État Juif dès lors qu’il répond aux missiles envoyés par le Hamas.

tent sur l’ambassade ont dû être retirés pour ne pas « choquer et provoquer » les égyptiens. Dans le passé, les forces de sécurité de M. Moubarak avaient strictement empêché toute manifestation près de l’ambassade, située dans un bâtiment résidentiel surplombant un pont sur le Nil. Vendredi, des soldats ont permis aux manifestants de s’approcher davantage que par le passé, jusqu’à un point de contrôle à quelques mètres du bâtiment.

Ainsi, après avoir reçu plusieurs dizaines de missiles depuis le petit territoire côtier, Israël a décidé de lancer une opération aérienne. Bilan, 3 morts. Tous du Hamas. En réaction à cette petite réponse israélienne, les Égyptiens veulent que l’ambassadeur soit expulsé. Ils ne comprennent pas pourquoi Israël se défend. Et s’ils le comprennent, ils le refusent. Pour eux, un bon Juif est un Juif mort. Malheureusement, aucun média n’a parlé de cette manifestation. Pourtant, la situation chauffe de plus en plus.

Au même moment, les soldats au point de contrôle n’ont tenté de convaincre la foule de se disperser. Les protestataires ont brandi des drapeaux palestiniens et des bannières qui demandait à l’Égypte de cesser de vendre du gaz naturel à Israël et de fermer l’ambassade. Certains étaient membres du groupe fondamentaliste Les Frères Musulmans, qui avaient plus tôt entonné des chants anti-Israël parmi la foule rassemblée place Tahrir, et y ont brûlé un drapeau israélien. L’avenir s’annonce radieux !

Tellement que les drapeaux qui flot-

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

5

Plein la gueule, le Hamas s’excuse ! Le Hamas s’excuse : nous n’avions pas l’intention de toucher un autobus d’enfants !L’escalade dans le sud s’est aggravee apres qu’un missile anti-char ait ete tire sur un autobus scolaire yom hamishi. Pour l’heure, le hamas pretend qu’il n’avait pas l’intention de l’atteindre.Traduit par David Goldstein En general ce sont des vehicules militaires qui circulent sur cette route”, a declare le porte parole du hamas. En Israel on refuse cette explication pour la raison que ces autobus ne ressemblent pas du tout a un vehicule militaire, notamment par leur couleur jaune ! L’organisation du hamas a fait savoir ce jour (shabbat) que, dans les actes, ils ne voulaient pas toucher a un autobus scolaire jeudi au carrefour de Saad. L’autobus a ete touche par un missile anti-char tire par des terroristes. Suite a cet attentat deux personnes ont ete blesser, un d’entre eux etant un adolescent de 16 ans gravement atteint. “Nous ne savions pas que l’autobus qui a ete touche etait un autobus scolaire”, a declare le porte parole du

Hamas, Sami Abu Zohari, a l’agence de presse Reuters. Il a ajoute que la route sur laquelle circulait le bus etait souvent empruntee par les vehicules militaires. Pour cette raison ils auraient tire dans cette direction (sic)…. Обстрел детского автобуса Du cote israelien on dit que ces autobus sont de couleur jaune et qu’il est assez facile de les identifier de loin, pour cette raison les excuses du Hamas n’ont aucun fondement. Le Premier Ministre, Benyamin Netanyahu, a meme accuse le Hamas d’avoir depasse, cette fois, toute les lignes rouges en s’attaquant directement a des enfants. Au Hamas ont menace : “Nous allons elargir le champ d’action des missiles” Abu Zohari repond a la suite des attaques israeliennes sur Gaza et menace d’aggraver les attaques des organisations terroristes et d’aggrandir la portee des missiles. “Si l’escalade israelienne de la violence contnue, alors que la communaute internationale se tait, notre reponse sera plus forte afin de permettre

la defense des palestiniens de Gaza”, a explique Abu Zohari. Hier les sirenes ont aussi retenties dans les grandes villes comme Beer sheva, Ofakim, Ashkelon, Gan yavne, Ashdod, et meme plus au nord, apres que soient tombes 14 missiles tires depuis Gaza. Une partie d’entre eux ont ete stoppe par le systeme de defense “Kippat barzel” et le restant a explose dans des terrains vagues. Cinq personnes ont ete blessees en tombant alors qu’ils couraient se mettre a l’abri. Обстрел детского автобуса En Israel, de nombreux barrages ont accompagnes les represailles massives de Tshal sur la bande de Gaza. Les palestiniens ont fait savoir que depuis le debut des attaques israeliennes de jeudi, 16 personnes ont ete tues. Cette nuit, l’armee de l’air a atteinte un vehicule dans lequel se trouvaient trois commandants de l’organisation du Hamas, parmi lesquels Teissar Abu Senima, commandant des brigades Ezzedine-El-Qassam et son adjoint Mohamed Hawadj. Pour Tsahal, les trois sont morts !

L’Italie veut l’aide de l’Europe face au «tsunami» des migrants

Traduit par David Goldstein

Le Hamas, durement touché, veut une trêve

Ces trois derniers jours, les Palestiniens ont tiré plus de 150 roquettes et obus de mortier sur le sud d’Israël. Six sont tombés dans des localités juives, l’un s’est abattu dans l’enceinte d’un camp militaire, et 98 ont explosé dans des terrains vagues. Le système antimissile Dôme de fer a intercepté 8 missiles, Tsahal a mené 46 frappes contre des cibles terroristes dans la bande de Gaza, dont 15 par voie aérienne. Dix-huit Palestiniens ont été tués, dont 2 civils. Trois postes d’observation du Hamas ont été touchés, trois cellules de lanceurs de roquettes et un véhicule bourré d’armes ont été bombardés, ainsi que des camps d’entraînement, un site de fabrication d’armes et 8 tunnels de contrebande. Est-ce que le dernier round de combat est proche de sa fin ? L’aile politique du Hamas (…) est intéressé par un cessez-le feu et a approché Israël indirectement avec un message à cet effet, via divers éléments, selon une déclaration des responsables de la défense faite samedi. Les officiels ont indiqué que le Hamas a subi un coup dur au cours des dernières 48 heures, avec plus de 20 terroristes tués dans la bande de Gaza et des dizaines de blessés lors de frappes de Tsahal. Au total, environ 35 hommes du Hamas ont été tués au cours des 10 derniers jours.

Toutefois, en dépit de cette révélation, les tirs de roquettes sur les communautés israéliennes ont continué samedi, avec des sirènes anti-roquettes activées dans plusieurs villes et régions du sud du pays samedi après-midi.

« Lorsque des civils palestiniens sont tués dans ce genre de raid, Le population ne devrait se plaindre qu’au Hamas, qui continue de transformer ses propres citoyens en gilet de protection, » a déclaré un militaire.

Plus tôt dans la journée, des roquettes ont explosé près de la ville d’Ofakim, une explosant près d’une école.

Pendant ce temps, le commandement du front intérieur de Tsahal et les responsables municipaux ont décidé que les événements sportifs prévus pour samedi soir se dérouleront sans public, pour éviter qu’une attaque à la roquette fasse un grand nombre de victimes. Auparavant, des responsables de la défense ont déclaré que le Hamas a compris le lourd tribut qu’il paye après l’attaque contre un autobus scolaire.

Aucun blessé n’a été signalé lors des attaques terroristes de samedi. Le dernier round de combats a commencé jeudi, après que le Hamas ait tiré un missile anti-char sur un autobus scolaire roulant dans le sud d’Israël. Un garçon de 16 ans a subi de graves blessures dans l’attaque, et le chauffeur de bus a été légèrement blessé. Depuis jeudi, les groupes terroristes palestiniens de Gaza ont tiré plus de 70 roquettes, obus de mortier et missiles sur les communautés du sud d’Israël. Plusieurs roquettes ont été interceptées par le système anti-roquettes Dôme de Fer, L’armée a déclaré que les terroristes de Gaza utilisent des bâtiments publics lors de leurs attaques et opèrent presque uniquement depuis des centres de population nombreuse. Une vidéo publiée par le bureau porteparole de Tsahal montre un raid contre des terroristes tirant des roquettes depuis… un cimetière de Gaza. Plusieurs civils palestiniens ont été blessés dans l’attaque.

L’armée a ajouté qu’Israël n’a pas utilisé tous les moyens à sa disposition, et que « toutes les options étaient sur la table ». « Nous ne tolèrerons pas d’incidents comme celui que nous avons vu jeudi, » a déclaré un haut responsable. « Il est important pour nous de prévenir, et pas seulement de répondre. » Ces derniers jours, des agents de sécurité ont indiqué que l’aile militaire du Hamas ne suit plus les ordres donnés par la branche politique du groupe terroriste, et que l’organisation fait face à l’anarchie. A ce stade, les responsables s’attendent à des pressions importantes au sein du Hamas pour accepter un cessez-le feu.

Silvio Berlusconi a renouvelé samedi ses appels à l’Union européenne pour qu’elle aide Rome à affronter le «tsunami humain» des réfugiés et des immigrés clandestins d’Afrique du Nord qui arrivent depuis plusieurs semaines dans les îles du sud de l’Italie. «L’Europe ne peut pas s’en désintéresser», a dit le président du Conseil italien lors d’une visite sur la petite île de Lampedusa, à mi-chemin entre la Sicile et la Tunisie. « Soit l’Europe est une chose réelle et concrète, soit elle ne l’est pas et, dans ce cas, mieux vaut suivre chacun son chemin, en laissant tout le monde à sa propre politique et à son égocentrisme.» L’Europe ne peut pas s’en désintéresser», a dit le président du Conseil italien lors d’une visite sur la petite île de Lampedusa, à mi-chemin entre la Sicile et la Tunisie. «Soit l’Europe est une chose réelle et concrète, soit elle ne l’est pas et, dans ce cas, mieux vaut suivre chacun son chemin, en laissant tout le monde à sa propre politique et à son égocentrisme.» Lampedusa est au coeur d’une crise marquée depuis le début de l’année

par l’arrivée d’environ 25.000 migrants à bord de bateaux de pêche surchargés. Rome est en désaccord avec ses partenaires, France et Allemagne au premier chef, sur cette question qui sera examinée lors d’une réunion ministérielle de l’UE lundi à Bruxelles. Dans un esprit d’apaisement, France et Italie ont décidé vendredi de patrouiller ensemble au large des côtes tunisiennes pour contenir l’afflux de migrants vers l’Europe. SOLIDARITÉ GÉOPOLITIQUE Le ministre italien de l’Economie Giulio Tremonti, qui s’exprimait auparavant en Hongrie, a dit que l’on ne devait pas compter sur l’Italie pour assumer seule le coût de cette vague d’immigration. « Un chèque est arrivé en Italie et doit être honoré, mais il ne s’arrêtera pas à Lampedusa. Il arrivera en Allemagne, dans le Nord et dans toute l’Europe», a déclaré Tremonti. «Nous aimerions parler de solidarité et de responsabilité avec nos partenaires de l’UE. Les pays européens ont créé des mécanismes de solidarité financière pour faire face à la crise financière, nous devons maintenant parler de solidarité pour des questions géopolitiques.»


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

Israël tente de neutraliser les islamistes

avait détecté « des signes révélateurs de la présence d’insurgés islamiques dirigés par Al-Qaeda et le Hezbollah aux côtés des rebelles libyens ». Il est fort improbable que les militaires israéliens permettent à un armement de destruction massive de parvenir à destination.

Bien que les évènements de Libye soient loin de ses frontières, Israël suit avec intérêt l’évolution de la situation dans la partie contrôlée par les insurgés qui ont reçu le renfort de nombreux islamistes libérés par le colonel Kadhafi pour atténuer la pression contre son régime. Le risque islamiste est sérieux dans la région et il a été confirmé par le vice-ministre des affaires étrangères, Khaled Kaïm, à l’occasion d’une réunion avec les ambassadeurs de l’Union européenne. Selon lui, il est fortement acquis qu’Al-Qaeda a installé un émirat islamique à Derna, dans l’Est de la Libye. Le soutien de l’Aqmi Le gouvernement libyen avait organisé la répression contre les islamistes réunis au sein du Groupe Islamique Combattant en Libye (GICL) et du Mouvement islamique des Martyrs qui se cachaient dans les massifs montagneux du Djebel Al-Akhdar. Soumis à d’intenses bombardements par les forces du colonel Kadhafi, ces groupements ont rejoint Al-Qaeda officiellement en 2007 pour intervenir au cœur du combat politique en réussissant à internationaliser le combat au nom de l’islam. L’Aqmi a officiellement apporté son soutien aux émeutiers libyens dans l’insurrection contre le régime libyen au point où les occidentaux craignent actuellement l’avènement d’une situation incontrôlable comme en Afghanistan. Le colonel Kadhafi avait effectivement annoncé qu’il combattait avant tout AlQaeda mais on avait jugé que sa déclaration était une sorte de diversion. Or il semble à présent qu’il y avait une certaine réalité dans cette menace. Dans ce chaos généralisé, Israël craignait que les islamistes s’emparent de matériels militaires sensibles comme les missiles portables anti-aériens Manpad Sa-7. Ses services de renseignements ainsi que les services de sécurité maliens ont confirmé ces craintes : « Aqmi a profité de la situation pour se procurer des armes lourdes qui ont été transportées dans la zone sahélienne ». Cette inquiétude est partagée par les algériens puisque le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, estime que l’Aqmi

pourrait « s’accaparer un armement lourd et sophistiqué de nature à mettre en péril la sécurité dans cette région et bien au-delà ». Le risque était grand de voir l’Aqmi s’équiper de ce matériel pour devenir une véritable armée qui apporterait son soutien au terrorisme. Israël observait l’émergence de ces nébuleuses islamiques comme un danger potentiel pour sa propre sécurité. Le Daily Telegraph avait d’ailleurs annoncé que des militants islamistes recrutés à Derna par un certain Abdel Halkim al-Hasadi combattaient dans les rangs des rebelles à Ajdabiya. Leur capacité à détourner l’objectif de la rébellion était mesurée aux actions étrangères au combat contre le régime libyen. Armes de destruction massive Les services de renseignement israéliens ont révélé que les insurgés avaient réussi à s’emparer des installations militaires libyennes et des stocks d’armement qu’ils contenaient. Mais l’attention était portée sur les armes non conventionnelles. Les rebelles ont accepté en effet de vendre au Hezbollah et au Hamas, pour plusieurs millions de dollars, des milliers d’obus chimiques constitués de gaz moutarde et de gaz neurotoxique. Avec leurs moyens électroniques et satellitaires, les israéliens suivent à la trace les convois de ces armements spécifiques, escortés par des militants islamistes venus directement du Liban pour conduire leur chargement dans une première étape au Soudan avant la destination finale du Liban et de Gaza. Les israéliens s’inquiètent de l’usage qui pourrait être fait de ces bombes chimiques à leurs frontières d’autant plus que le Hezbollah vient d’acquérir des drones fournis par l’Iran. Des envoyés iraniens ont participé à une réunion secrète à Benghazi avec les chefs rebelles, la plupart issus de l’armée régulière, pour négocier et chiffrer le transfert de ces armes de destruction vers leurs alliés. Ces informations ont été corroborées par l’amiral américain commandant suprême des forces alliées en Europe, James Stavridis, qui a annoncé le 29 mars devant le Sénat américain qu’il

Un missile lancé par un drone non identifié en provenance de la mer Rouge, le 5 avril, a détruit un véhicule Hyundai en tuant ses deux passagers à Kalanaeeb, au sud de port Saïd. Il visait des représentants du Hamas, basés au quartier général des Gardiens de la Révolution à Port Soudan. Ils étaient chargés de la transaction de la cargaison d’obus chimiques à destination du Hezbollah et de la bande de Gaza. Le Soudan, qui négocie la suspension des sanctions à son encontre et son retrait de la liste des pays soutenant le terrorisme craint que Washington utilise cet incident pour renoncer à l’inclure dans les pays fréquentables. Le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Igal Palmor, a refusé de commenter cette action attribuée à Israël par le ministre soudanais Ali Karti : « Il s’agit absolument d’une attaque israélienne ». Des raids similaires avaient déjà eu lieu en 2009 au Soudan contre des convois d’armes à destination du mouvement islamiste Hamas, et ils avaient aussi été attribués à Tsahal. Selon des sources arabes, le raid aérien pourrait avoir été effectué sur la foi d’informations fournies par l’ingénieur du Hamas, Dirar Abou Sissi, actuellement détenu en Israël et suspecté d’être le « père des Quassam ». Un missile a touché le véhicule dans lequel se trouvaient un haut militaire iranien et le responsable de l’armement de la branche armée du Hamas et successeur d’Al Mabhouh, lui-même éliminé à Dubaï l’année dernière. En Israël, tous les journalistes sont convaincus que l’Etat d’Israël est derrière cette dernière action grâce aux fuites qui sont distillées. Il semble qu’en fait un commando de Tsahal est arrivé par voie maritime et a lancé un missile de surface sur le véhicule dont les passagers étaient arrivés par la route, depuis la ville Atbara au nordSoudan. Les certitudes de l’implication d’Israël tiennent au fait que la méthode opérationnelle est typique d’éléments militaires de haut niveau, capables d’avoir une logistique pour agir à longue distance de leurs bases. En effet, aussitôt après l’attaque, un hélicoptère a récupéré le commando pour le déposer sur un navire naviguant sur la mer Rouge en longeant les côtes du Soudan. Par Jacques BENILLOUCHE

6

RIPOSTER ! Oui mais quand ? A Beer Sheva, 7 par-ci, 35 par-là, 3 à Kyriat Gat, 7 à Ashkelon, OKAFIMS, ASHDOD et encore combien demain … Durant toute la nuit et ce depuis déjà plusieurs semaines, les terroristes du Jihad et du Hamas multiplient provocations et attaques directes contre nos civils. Un attentat à Jérusalem, le massacre d’Itamar, des dizaines d’attentats déjoués chaque jour, sans que personne ne soit informé, de multiples arrestations de terroristes qui tentent d’enlever des Israéliens.Par:MARCO ROBIN LA POPULATION EST A CRAN, et exige des comptes. L’Egypte qui renoue publiquement des liens avec les mollahs, la Jordanie qui laisse des groupes terroristes s’installer sur son sol, le Hezbollah qui dispose de plus de 1000 bunkers, la Turquie d’Erdogan qui finance des flottilles de terroristes. Et ? Rien ! Pas la moindre impression de changement chez nos politiques. Les États-Unis d’Obama flirtent avec les terroristes et l’Union Européenne sous l’impulsion de la France et de la Suède (avec l’Espagne, le Portugal, la Belgique et l’Irlande) est plus anti juive que jamais. Et rien ou presque. Non personne ne semble réagir à la catastrophe qui se profile à l’horizon. Mes lecteurs de plus en nombreux s’interrogent et m’interrogent ! POURQUOI ? Marco, pourquoi ne réagissons-nous pas, pourquoi Tsahal ne met-il pas une raclée au Hamas, pourquoi ? Pourquoi n’interpellons-nous pas les médias, les gouvernements occidentaux ? Pourquoi ? Pourquoi devons-nous supporter encore et encore toutes ses injustices, ce terrorisme….? LA PREMIERE VERITABLE QUESTION que nous devrions nous poser est la suivante : Pourquoi les Occidentaux, leurs élites et leurs medias mentent-ils si effrontément, pourtant ils la connaissent tous la vérité, mais ils continuent de mentir, de taire la réalité ! Et à cette question, n’importe quel psy pourra vous répondre : lorsque quelqu’un vous ment c’est soit qu’il vous respecte trop pour vous dire la vérité, soit qu’il a peur de vous. Or, étant donné qu’ils n’ont jamais fait preuve de la moindre marque de respect envers nous, force est de nous rendre à cette évidence : ils ont peur. MAIS DE QUOI ILS ONT-ILS PEUR ? A cette question, l’on peut répondre sans le moindre doute, qu’ils ont peur pour eux-mêmes. Ils savent mieux que personne que s’ils se risquaient à une amitié trop visible, ou tout simplement à une information honnête et réelle de la situation, ou si une nouvelle crise Israélo-arabe éclatait vraiment, tout

cela entraînerait chez eux, sur leur sol, dans leurs démocraties, des émeutes, des révoltes voire des guerres civiles. Ils savent mieux que personne qu’à force de vouloir « draguer » l’électorat musulman, ils se trouvent aujourd’hui confrontés à plus d’une contradiction. Les immigrés accueillis hier et aujourd’hui, risquent bien de devenir les hôtes de demain. Car rien n’a réussi, ni les politiques d’intégration, ni « l’Islam de France ». Plus les élites françaises (et occidentales) ouvrent leur système démocratique aux musulmans, plus ces derniers s’enchaînent dans la toile islamiste, anti-démocratique, favorable au terrorisme et à sa propagation. Nous ne pouvons donc compter sur aucune des démocraties occidentales dont la situation sécuritaire est à la merci de la « bonne humeur » de leurs habitants musulmans. Mais aucune d’entre elles n’ayant aucune légitimité à nous faire le plus petit des reproches, pourquoi nos élites israéliennes s’acharnent-elles à courber l’échine et à vouloir plaire a tout prix à leurs soidisant « amis ». Pourquoi ne profitons-nous pas au contraire de cette situation pour « nettoyer» nos frontières du terrorisme. Si dans un premier temps, nos élites, comme beaucoup d’entre nous ont cru à la « realpolitik », cette politique basée sur le pragmatisme (ou plutôt le marchandage), l’ensemble de la classe politique israélienne comme l’ensemble du monde sécuritaire ne se fait aucune illusion sur le futur proche, et cette réponse est un terrible aveu. Israël sera confronté à court ou moyen terme à la plus grande crise sécuritaire de son histoire. Il n y a plus le moindre doute possible sur l’issue des tensions actuelles. Non seulement la situation est explosive sur l’ensemble de nos frontières mais elle l’est à l’extérieur… Dans cette vision « dramatique » de scénario catastrophe, il n’appartient ni au Hamas, ni au Hezbollah et encore moins aux mollahs de décider à quel moment aura lieu cette confrontation. Leurs récentes tentatives de la déclencher ici et maintenant, alors que le monde islamique est en ébullition, est je le dis encore une fois un piège grossier dans lequel nous ne devons pas tomber. C EST A NOUS ET NOUS SEULS DE DECIDER QUAND ET COMMENT , nous déciderons d’éliminer cette menace existentielle pour notre peuple …….. Ne cédez ni à la panique ni à la haine facile, et surtout mes amis, n’ayez aucun doute, leur fin est proche. AM ISRAEL HAI Par MARCO ROBIN adapté par BELLAR


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

7

Chef du Shin Bet : « les députés arabes flirtent avec l’ennemi »

Le projet «La Mer» à Netanya: Unique ...tout simplement.

Six mois après le début du scandale Wikileaks, un peu plus de documents classés sont révélés, cette fois au sujet d’Israël : le site a publié différents télégrammes sur Israël et les questions du Proche Orient, y compris des informations concernant les négociations pour la libération de Guilad Shalit, les opinions de l’appareil sécuritaire sur des membres arabes de la Knesset, des prévisions quant à la viabilité des différents régimes arabes, et bien d’autres informations secrètes. Les documents ont été publiés vendredi par le quotidien israélien Yedioth Ahronot. Wikileaks a déclaré son intention de divulguer des milliers de documents supplémentaires au cours des prochaines semaines. Selon les documents divulgués, dans un cas, le chef du Shin Bet Youval Diskin a offert à ses homologues américains, la position de son organisation sur le sujet sensible des arabes israéliens, dont beaucoup d’entre eux « poussent leur liberté trop loin ». Selon les télégrammes, Diskin a déclaré que certains, dans le public arabe israélien, se voient comme arabes et musulmans avant d’êtres des citoyens israéliens. Il a aussi critiqué les députés arabes, disant qu’ils « flirtaient avec l’ennemi ». Le chef du Shin Bet aurait dit que « ces personnes ne diffusent pas les valeurs démocratiques et les principes d’Israël, et abusent de leur immunité diplomatique. » Il a également attribué ce problème aux réfugiés palestiniens qui retournent en Israël et « apportent de mauvaises idées » avec eux. Diskin aurait aussi fait des reproches a la police israélienne, disant que c’est à cause de leur « incompétence » que le Shin Bet a été forcé d’interférer dans le cas d’espionnage présumé de l’ancien président du parti Balad, Azmi Bishara, affirmant que son organisation « lui souhaiterait la bienvenue en

Le groupe itshak Tshouva et Century 21 Netanya, vous proposent «La Mer», l'un des plus importants projets immobiliers jamais construit à Netanya. Les deux tours majestueuses, dont l'une composée exclusivement de mini penthouses, profitent d'une vue mer unique à tous les étages et sont situées au pied de l'ascenseur qui mène à la plage et au kikar. Le projet «La Mer » propose des 4 et 5 pièces de grand standing ainsi que de luxueux penthouses. La résidence est équipée d'un spa, d'une salle fitness et d'une piscine, et vous propose toutes les nouvelles innovations pour votre confort.

Israël. » Bishara a fui Israël en 2007 et sera confronté à une lourde peine de prison si il revient dans le pays. D’autres documents classifiés de 2007, bien avant que les troubles actuels ne balayent le Proche Orient, voient le directeur des renseignements militaires, le major-général Amos Yadlin, dire que le dictateur syrien Bachar Assad ne survivra probablement pas à une autre guerre avec Israël. Le chef du Mossad, Meir Dagan, s’en était fait l’écho à l’époque, exprimant en outre sa préoccupation devant l’instabilité de plusieurs régimes du Proche Orient.

The group Itshak Tshouva and Century 21 Netanya present “La Mer”, one of the most important real estate projects ever built in Netanya. The two majestic towers, including exclusively mini penthouses, offer an exceptional sea view and are located right by the elevator that leads to the beach and to the kikar. The project “La Mer” proposes 4 and 5 rooms’ luxury apartments as well as luxury penthouses. The resort will be equipped with a Spa, a gym, a swimming-pool along with the last innovations for your comfort.

Pour toutes informations / for more informations Tania : +972 50 35 30 501 Alain : + 972 54 59 12 297 Email: century21netanya@gmail.com www.tshouva.co.il

Dagan avait déclaré que les organismes de sécurité israéliens estiment que les régimes en Egypte, en Jordanie, en Syrie et au Liban étaient instables, une évaluation confirmée début 2011. D’autres télégrammes montrent qu’un membre du Congrès américain a proposé à un moment qu’Assad serve de médiateur dans l’affaire Shalit. Le dictateur syrien a refusé, prétextant ne pas savoir si le premier ministre de l’époque, Ehoud Olmert, serait d’accord. Un autre candidat possible était le fils de Mouammar Kadhafi, Saif alIslam Kadhafi, qui a offert ses services en la matière aux américains. Un document discutant l’ouverture possible de pourparlers de paix israélo-syrien, dit qu’Assad a refusé le demande d’Israël de restituer les restes d’un espion israélien, Eli Cohen, exécuté en Syrie en 1965, disant que c’était « une affaire nationale… le peuple syrien ne l’accepterait jamais ». Un document ultérieur datant de 2007 voit Assad changer d’avis sur la question, en disant que « tout peut être discuté lors de pourparlers de paix ». Juif.org

Fusillade six morts aux Pays-Bas

«Il est à peine croyable que notre ville ait connu une telle hécatombe en une journée aussi belle», a déclaré Bas Eenhoorn, maire par intérim d’Alphen aan den Rijn. Cette ville de 70.000 habitants, située entre Amsterdam et La Haye, dans le centre des Pays-Bas, a en effet été le théâtre d’une fusillade mortelle samedi. A midi, un homme d’une vingtaine d’années a ouvert le feu sur les clients d’un centre commercial de la ville.

Armé d’un pistolet automatique, il a eu le temps de tuer cinq personnes et d’en blesser quatre grièvement, avant de se donner la mort. Au total, la fusillade a duré, selon les autorités, entre 10 et 20 minutes. «Au début, on a cru que c’était des feux d’artifice. Puis j’ai vu des gens courir, tomber», a raconté un témoin au Leidsch Dagblad.

Ce journal évoque «un homme en pantalon et blouson d’aviateur de l’armée avec une mitrailleuse». Le tireur est resté enfermé dans le centre commercial, appartenant à la marque C1000. Prévenue, la police a mis une grosse dizaine de minutes à parvenir sur les lieux. «Il a fallu terriblement longtemps avant l’arrivée des policiers. On se sent tellement impuissant», raconte ainsi la gérante d’une boutique de mode accolée à la grande surface au site internet nrc.nl. Une balle dans la tête Une fois sur place, les forces de l’ordre ont encerclé les lieux en quelques minutes. Le tireur, n’ayant quasiment plus de munitions, a retourné l’arme contre lui, se logeant une balle dans la tête, selon un témoignage recueilli par le site Alphen.cc.

Après une heure de sécurisation des lieux –des personnes qui avaient réussi à fuir avaient indiqué à la police qu’ils pouvaient y avoir deux tireurs–, les enquêteurs et infirmiers ont pu investir les lieux, «ensanglantés» selon le site d’informations NOS. L’identité de l’individu, qui «a agi seul», n’a pas été rendue publique. Les autorités locales ont transmis leurs condoléances aux familles des victimes, mettant en place un numéro vert pour toute demande de renseignements. Le ministre de la Justice, Ivo Opstelten, s’est aussitôt dit «choqué par la terrible tragédie». Comme le reste de son pays qui, depuis 14h, regarde les chaînes de télévision qui retransmettent les images du drame d’Alphen aan den Rijn.


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

8

Cette nouvelle de Corée du Nord, les bras m’en tombent ! France 24 publie une incroyable nouvelle. Mais rien ne devrait nous surprendre, venant de cette putride idéologie communiste, sauf peut-être le fait qu’elle ne soit pas interdite, en France, alors que l’est sa jumelle de gauche, le nazisme. Pas étonnant non plus qu’elle et ses sbires des partis écologistes soutienne cette autre idéologie totalitaire, l’islamisme. Ainsi donc, apprenons nous de France 24, les autorités Coréennes ont refusé à leurs ressortissants, qui se trouvent en Libye, et qui demandent à rentrer au pays pour des raisons de sécurité, la délivrance des autorisations de retour. par:Jean-Patrick Grumberg Alors que tous les pays se sont empres-

sés de rapatrier leurs nationaux, quand les affrontements ont éclaté, la Corée du Nord réclame qu’ils restent sur place et se conforment aux instructions des autorités libyennes.

peuvent empêcher indéfiniment à la vérité de transpirer. Le retour de deux cent travailleurs émigrés peut contaminer vingt quatre millions de nord coréens, et mettre le régime en danger.

Et pourquoi cela ? Parce que Pyongyang craint que si les expatriés rentrent au pays, ils rapporteront avec eux les nouvelles de la révolte libyenne, qui se propageront, feront tâche d’huile, et le pouvoir est convaincu que le risque de soulèvement du peuple Nord Coréen, explique une source citée par l’agence d’information Yonhap, est bien réel.

Le Moyen Orient et l’Afrique du Nord ont lancé le printemps arabe, celui-ci est en train de déboucher vers le grand nettoyage de printemps. Personne, au moment ou j’écris ces lignes, et je dis bien personne, ne peut prédire comment les peuples vont réagir, dans les semaines et les mois à venir, sous le couvercle de la marmite où ils bouillonnent, privés d’espoir, à un degré ou à un autre.

C’est dire que les médias, l’internet et les sources d’information, bien que coupés du monde par la censure, ne

par:Jean-Patrick Grumberg

La cohabitation aspirent à la liberté, à la démocratie et à un modèle de vie occidentale. «C’est la faute de la propagande anti-israélienne martelée pendant les 42 ans de la dictature», minimisenton à l’université de Benghazi.

Cela fait des décennies désormais que l’antique tradition de cohabitation tolérante entre le judaïsme séfarade et la civilisation musulmane1 a cessé d’exister au Moyen-Orient. Mais il est surprenant que l’antisionisme traditionnel en vogue depuis les années 30 et qui a explosé après 1948 reste inchangé, même dans les rangs des révolutionnaires qui

En réalité ce phénomène est très fortement implanté dans la culture et dans le mode de pensée du pays. Bien plus profondément que les slogans de Kadhafi. La liberté acquise dans les régions révolutionnaires laisse libre cours au développement de ce mélange de préjugés religieux anti-juifs et de haine pour Israël. « C’est le Mossad et la CIA qui contrôle l’équilibre du Moyen-Orient. Ils ont soutenu Kadhafi au temps du coup d’état contre le roi Idris en 1969» affirme avec conviction dans un italien parfait, Sadik al Ghallal, un commerçant connu localement dont les fils jouent un rôle dirigeant dans le nouveau gouvernement à Benghazi.

C’est curieux parce que la communauté juive libyenne qui remonte à l’Antiquité (on en trouve les premières traces en Cyrénaïque au 2ème siècle avant l’ère chrétienne) a commencé à quitter le pays juste après la 2ème guerre mondiale. Entre 1948 et 1951, 31 000 Juifs libyens, menacés par les pogroms, ont émigré en Israël. Juste après la Guerre des Six Jours, 7000 autres ont fui avec l’accord du roi Idris et la collaboration de la marine militaire italienne. Deux ans plus tard, Kadhafi qui venait juste de prendre le pouvoir ordonnait la confiscation des biens juifs. En 1974, il ne restait que 20 juifs à Tripoli. Depuis 2003, il semble qu’il n’en soit même pas resté un seul. Par:albert soued

Surconsommation d’antibiotiques & vaccins : quel est le lien ? On consomme de plus en plus d’antibiotiques. Ce qui signifie de façon incontournable que les gens sont de plus en plus malades(car même si les médecins prescrivent à tort des antibiotiques dans des cas d’infections virales, ils ne les prescrivent tout de même pas, en routine, à des gens en pleine santé !). Les infections récurrentes et opportunistes sont de plus en plus nombreuses et fréquentes. Parallèlement à cela, la population est de plus en plus vaccinée : plus de vaccins dans l’enfance, toujours plus de rappels à l’âge adulte, des rappels et d’autres vaccins à l’occasion des voyages à l’étranger. (Travel Clinics), des vaccins anti-

grippaux annuels dès 65 ans ou même avant.La situation semble évidente : ON FATIGUE le système immunitaire à force de l’assommer sans cesse avec différentes vaccinations et leurs cocktails d’ingrédients toxiques que notre organisme n’a pas été habitué à gérer.

Le mythe du «vaccin renforçant le système immunitaire» est faux et constitue une approche simpliste donc inexacte des mécanismes immunologiques complexes à l’oeuvre. Le système immunitaire des enfants n’est pas mature avant 6 ou 7 ans.

C’est ainsi qu’un nombre impressionnant de gens sont victimes d’infections diverses dans les jours et les semaines qui suivent l’une ou l’autre vaccination mais ils ne font même pas le lien, pour la plupart, ni leur médecin car ils ignorent que toute vaccination quelle qu’elle soit entraîne une baisse du système immunitaire (cfr.réf n°18 de ce texte)

Pourtant, on commence à les vacciner dès 2 mois et cela sans répit jusqu’à leur deuxième année. Une étude indépendante, menée au cours des 5 premières années de vie des enfants et comparant des enfants complètement vaccinés (selon le programme officiel hollandais) avec des enfants n’ayant jamais reçu le moindre vaccin, a montré des chiffres extrêmement clairs.

Selon cette étude, les enfants non vaccinés consomment près de 3 fois MOINS d’antibiotiques et sont globalement en bien meilleure santé. L’inflation vaccinale de ces dernières années (toute prête à aller en empirant, logique du marché oblige) entraînera donc inévitablement une hausse encore plus grande de la consommation d’antibiotiques avec les phénomènes dramatiques de résistance accrue auxquels il faut s’attendre.

Et l’OMS a beau jeu de venir à présent verser «sa larme de crocodile» au sujet de la hausse de consommation d’antibiotiques, elle porte une gigantesque responsabilité dans ce phénomène avec son idéologie vaccinatoire aveugle, qui n’a d’ailleurs plus rien de scientifique. Par Initiative citoyenne


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

9

La contestation croissante de la légitimité d’Israël Israël est menacé d’une crise de légitimité imminente soigneusement promue par ses ennemis. En Septembre l’Assemblée générale des Nations Unies a l’intention de reconnaître un Etat palestinien à JérusalemEst et en Cisjordanie, l’ancienne patrie du peuple juif, où plus de 500.000 Juifs vivent actuellement. Sans aucun doute, la légitimité d’Israël a été contestée de façon calomnieuse par l’Organisation des Nations Unies depuis sa déclaration notoire en 1975 stipulant que le sionisme est «racisme». Et malheureusement aujourd’hui, Israël, est régulièrement fustigée comme un Etat d’apartheid, et est confronté à des profondeurs de dégoût international qui ne peut être qualifié que de «judéophobe». Pas même le contenu de la rétractation du Juge Richard Goldstone vis-a-vis de son infâme rapport au Conseil des droits de l’homme à l’ONU il y a deux ans ne pourra endiguer la marée montante de délégitimation que l’Etat juif confronte régulièrement. C’est une critique cinglante d’Israël comme ayant ciblé intentionnellement des civils palestiniens lors de l’opération «Plomb durci» à Gaza, qui a fait que le rapport Goldstone –correctement étiqueté d’une diffamation de sang – est

devenu viral lors de sa publication.

«Malheureusement, Jeffrey Goldberg écrit dans l’Atlantique, «il est assez difficile de rétracter une diffamation de sang une fois qu’elle a été diffusée à travers le monde. “Aujourd’hui, cependant, le juge juif sud-africain admet : «Si j’avais su alors ce que je sais maintenant, le rapport Goldstone aurait été un autre document.” L’expiation de Yom Kippour est peut-être précoce pour Goldstone, mais les dommages causés à Israël sur le baromètre de l’opinion mondiale ne vont pas probablement être rectifiés. La rétraction de son acte d’accusation, cela va de soi, a attiré beaucoup moins l’attention des médias que le rapport lui-même. En effet, le New York Times, peu enclin à mettre en évidence toute preuve qui récuserait sa critique incessante d’Israël, aurait rejeté sa publication. Son appel tardif au Conseil des Nations Unies pour condamner aujourd’hui ” les actes odieux” du Hamas concernant ses attaques non provoquées aux roquettes et au mortier depuis Gaza a un petit retard de deux ans. Goldstone doit encore rétracter son rapport au regard de la “communauté internationale “ap-

pelant à poursuivre les Israéliens pour des prétendus crimes de guerre. Il ne s’est pas non plus excusé du fait d’avoir d’ignorer toute déposition qui contredisait les revendications du Conseil de l’ONU, ou pour avoir décrit Gaza comme un territoire occupé, alors que cela fait quatre ans que le dernier soldat et les colons israélien en sont sortis. En effet, comme Avi Bell, professeur de droit a Bar-Ilan a noté, Goldstone ne parvient toujours pas à reconnaitre le Hamas comme une organisation terroriste. Mais Goldstone reconnaît, enfin, à Israël «le droit et l’obligation” de défendre ses citoyens. Quelle générosité de sa part ! Une menace visant la légitimité d’Israël plus grande encore que le discrédit du rapport Goldstone nous attend. L’Assemblée générale planifie de voter en Septembre, selon toute vraisemblance à très grande majorité, la reconnaissance d’un nouvel état palestinien.

Israël va sûrement faire face à des vagues de calomnie internationale s’il n’accepte pas de se soumettre au vote qui exigera son retrait sur ce que le célèbre diplomate israélien Abba Eban a décrit comme les «frontières d’Auschwitz”. «Nous voulons faire pression sur Israël pour qu’il se sente isolé», a reconnu un haut fonc-

tionnaire palestinien.

aujourd’hui la Cisjordanie et Israël.

Mais ce sont les Palestiniens qui ont rejeté tout plan de partition depuis la Commission britannique Peel en 1938. Ce qui est devenu quinze ans plus tard la Trans-Jordanie, comprenait les trois quarts du territoire de la Palestine mandataire, qui avaient été alors amputés pour devenir un état arabe (aujourd’hui à majorité palestinienne).

Ce droit n’a jamais été annulé. Les colons juifs – que ce soit à Hébron, où les juifs ont vécu depuis trois mille ans; à Gush Etzion, où des kibboutzim ont été détruits et leurs habitants impitoyablement assassinés en 1948, ou à Itamar, où cinq membres de la famille Fogel ont été sauvagement abattus il y a quelques semaines seulement – - ont autant le droit de vivre là-bas que dans les premiers établissements sionistes de Rishon l’Tzion et TelAviv. En effet, les pionniers sionistes durant les années pré-étatiques ont été couramment appelés «colons».

Les palestiniens avaient de la même façon rejeté le plan de partition de 1947 de l’Organisation des Nations Unies qui divisait davantage la Palestine aux détriments des Juifs. “Le principal obstacle à la paix”, selon un conseiller du président palestinien Abbas, “ont été les implantations» – même si les Palestiniens (et tous les pays arabes sans exception) rejetèrent la paix avec Israël avant même que la première colonie ait existé. Mais même en Israël, peu de gens semblent comprendre que les implantations juives largement diffamées sont légales dans le droit international si on remonte à la création du mandat britannique en Palestine en 1922. Les juifs avaient obtenu alors le droit de «colonisation intense” sur la terre s’étendant entre le Jourdain et la Méditerranée, qui comprend

Ce n’est qu’après la guerre des Six Jours que les colons israéliens sont devenus des parias – en grande partie parce qu’ils étaient des sionistes religieux, et non laïques. Ces deux mille ans” d’obsession mortelle” des Juifs, écrit l’historien Robert Wistrich de l’Université hébraïque’” représentent la haine la plus durable ” que le monde n’ait jamais connue. A l’heure actuelle, dans son interprétation des plus obscènes, elle a converti les Israéliens en nazis qui pratiquent le génocide des Palestiniens. http://israel-chronique-en-ligne.over-blog.com

Ariella a le plaisir de vous faire part de l’ouverture de son nouvel ESPACE DÉCO

6 rue Bograshov TEL AVIV

Tel-Aviv

03-6033809


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

10

Parachat Aharé Mot - Agadol - Pessah : Notre fête de la Liberté ! Le Rav Chalom Messas zatsal dont nous célébrons la hazkara cette semaine, et qui aura marqué de son emprunte le judaïsme sépharade, tant par son savoir que par sa personnalité, a écrit à propos de cette paracha : « Nous ne reviendrons pas sur les raisons de la mort de Nadav et Avihou qui ont été maintes fois commentées par nos sages dans la parachat Chemini, cependant, je me souviens d’une drâcha que j’avais dit à l’occasion d’un chabat à Haïfa : «J’ai la conviction que les deux enfants d’Aaron n’avaient absolument pas fait de faute! Cependant, à l’évidence, ils se rapprochèrent tellement de l’essence divine, qu’ils ne purent demeurer dans ce bas monde… et pour cause, leur mission sur terre été achevé et ils ne purent donc rester davantage parmi les vivants !». Certains ont interprété l’intrusion de Nadav et Avihou dans le saint des saints comme étant une «légèreté» de leur part. Je dois avouer que cette attitude de «légéreté» me fait penser un peu à ceux qui viennent dans les synagogues pour discuter de choses vaines…et parfois même se laissent entrainer à dire du «Lâchons ara». Cette attitude est totalement répréhensible écrit le rav. Ces personnes ne ce gênent guère de se trouver devant le Roi du Monde en ce lieu sacré !. Cette faute du bavardage dans nos synagogues et davantage punie en Terre d’Israël, là où réside justement la «Chékhina», la présence divine ; mais cela ne dédouane pas pour autant ceux qui habitent en dehors d’Israël ! Le rav poursuit et écrit à propos de cette paracha : «Nous lisons une partie de ce texte le jour de Kippour, un jour rempli de solennité où nous demandons le Pardon à D-ieu» «Ce texte nous parle entre autre des deux boucs, dont le bouc «émissaire» qui était amené par le Cohen aux portes du désert «Azazel» pour expier les fautes des enfants d’Israël. Ce symbole du bouc «émissaire» est rempli de secrets extraordinaires dont je n’ai pu saisir la profondeur. Je comprends la raison pour laquelle, le Roi David a écrit dans ses psaumes à D-ieu : «Gal Yénaï véavita niflaot mitoratékha » «Dessille-moi les yeux, pour que je puisse contempler les merveilles issues de ta Loi». Grâce à ce processus de «Kappara» d’expiation, conclu le rav, l’homme était lavé de tous ses péchés, car le renvoi de ce bouc représentait en effet, le rejet des péchés des Bné Israël. On dit d’ailleurs, que celui qui ne croit pas à la «Kappara» ne sera pas pardonné ! Un Midrach raconte la prière que le Grand Prêtre prononçait dans le saint des saints à l’Eternel, le jour de Kippour : «Que ce soit ta volonté, Ô Eternel, que cette année soit une année de pluie, une année de chaleur et de

rosée, une année favorable et de bénédictions, une année dans laquelle tout sera bon marché…une année d’exception et d’abondance, une année où le commerce sera florissant. Que nul enfant d’Israël ne tende la main à l’autre!.» Le Midrach poursuit : Dès le début de l’année, le Grand Prêtre était informé de ce qu’elle sera à son terme, cela en considérant la colonne de fumée qui montait du brasier de l’autel… Si elle s’inclinait vers le Sud, c’était le signe d’abondance pour cette région ; si elle prenait la direction du Couchant, c’était l’occident qui serait favorisé etc... Pa contre lorsque la colonne s’élevait à la verticale, l’abondance était promise au monde entier. Le rôle du Cohen Gadol était d’appelé la miséricorde divine sur les régions défavorisées afin que le monde dans son ensemble bénéficie des bienfaits du Ciel. «L’Eternel est ma lumière et mon salut» écrit le Roi David, parce qu’il permet au Grand Prêtre, dès le début de l’année à Roch Hachana, d’être éclairé sur le sort de l’humanité, et «il est mon salut» au jour de Kippour quand il accueille favorablement la prière du Cohen Gadol , afin que l’année soit propice à tous. La pararacha revient sur l’interdiction de consommer du sang de bête car dit-elle, c’est le principe vital de toute créature !. De la même façon qu’il sera interdit de consommer de la viande d’une bête non abattue rituellement. Après cet énoncé, la Thora s’engage dans une longue mise en garde solennelle concernant toutes sortes de rapports interdits. Le verset dit : «Je suis l’Eternel. Ne cohabite point avec un mâle..D’une cohabitation sexuelle : c’est une abomination! Ne t’accouple avec aucun animal, tu te souillerais… c’est un désordre !. «Ne vous souillez point par toutes ces choses! Car les peuples que j’ai chassé se sont souillés par elles et le pays est devenu impur, alors j’ai demandé compte de son iniquité, et le pays a vomi ses habitants ». Le verset conclu : «Craignez que cette terre ne vous vomisse si vous la souillez, comme elle a vomi le peuple qui l’habitait avant vous. Soyez donc fidèles à mon observance, en ne suivant aucune de ces lois infâmes suivies par ceux qui vous ont précédés, et ne vous souillez point par leur pratique : Je suis l’Eternel, votre D-ieu!». Si la Thora insiste, c’est que cette notion de «Kédoucha» de sainteté, D-ieu veut que nous la gardions constamment à l’esprit. Comme vient d’ailleurs nous le confirmer le premier verset de la parachat Kidouchine : «Kidouchin Tiou ki cadoch ani !» soyez saint, comme je suis saint moi-même! Par ailleurs, Il est écrit : «Ouchmartêm êt michmarti» - vous observerez mon observance…Nous trouvons dans le

Talmud vers la fin du traité Tamid, un enseignement de Rabbi Hyia qui dit ceci : «Celui qui, la nuit, s’occupe de l’étude de la Thora, aura devant lui, la Majesté divine…comme il est écrit dans Ekhâ (Lamentations) «Lève-toi et étudie dans le commencement de la nuit, en hébreu : «Achmorôt» qui rappelle le mot «Michmarti» ce verset ordonne à la communauté d’Israël : «Lève-toi, même si tu te trouve en exil, et occupe -toi, la nuit, de la Thora, car la Chékhina-La Majesté divine sera au rendez-vous, face à toi!». Du reste, nous avons tous le souvenir de ces veillées anciennes que l’on appelait : «N’bitâ rébbïen» la veillée autour des rabbins qui nous dispensaient leur sagesse à travers des « Maasïot » des contes et des «Hagadot». Par ailleurs il est enseigné dans le Talmud Kidouchin ceci : D-ieu béni soit-il a dit à Israël : Certes, J’ai créé le mauvais penchant (Yétser Harâa) mais Je vous ai donné également la THORA, qui est un excellent antidote. A tout instant, le Yétser Harâa s’attaque à l’homme, mais grâce à la Thora vous repousserez ses harcèlements et vous triompherez. Ainsi, Ma Majesté sera là, face à vous, car je suis l’Eternel votre D-ieu ! L’Eternel effectivement nous a libérés de l’esclavage d’Egypte pour être notre D-ieu. Toute la symbolique de la fête de Pessah témoigne du « Bitahone » de la confiance qu’ont eue nos pères en D-ieu. Ce chabat portera le nom de Chabat «Agadol» Le Grand chabat, en souvenir du grand miracle qui s’est produit en Egypte lorsque les hébreux ont attachés au pied de leurs lits l’agneau pascal. En effet, voyant faire ainsi les hébreux, les Egyptiens demeurèrent sans réaction…bien que cet agneau faisait partie de leurs innombrables divinités. Pourtant dans nos synagogues, contrairement aux chabatot qui l’ont précédé, ce chabat, il n’y aura pas deux sifré Thora. Pour l’anecdote mon maître rébbi Fraji Uzan zal avait l’habitude de dire : «Le Chabat Agadol n’est grand qu’en raison des longs discours des rabbins, précisément ce jour là..». A l’époque, disait-il, le jour du Chabat Agadol à la synagogue, c’était la foule des grands jours, les grands rabbins se succédaient les uns aux autres sur la Teva, et les fidèles venaient parfois de très loin pour « boires » les enseignements des khakhamim, tels que Rébi Choua El maleh zal, Rébi Haim Belaiche zal ou encore Rébi Yaacov Boccara zal. Concernant Pessah, dans une Mekhilta à propos du commandement : «Vous le mangerez à la hâte-« Béhipazone », Abba Hanan dit au nom de Rébi Eliézer : «La hâte recommandé ici est la conséquence de la hâte de la Majesté Divine à réaliser sa promesse. Dans le midrach qui concerne le même ver-

set il est écrit : « C’est là, la nuit de l’Eternel ! », c’est-à-dire, la nuit qui verra la délivrance d’Israël, celle-là même dont il informa notre patriarche Abraham. Voilà pourquoi, D-ieu de vérité, fidèle à sa promesse, l’Eternel entendant ne pas retarder la sortie, pas même le temps d’un clin d’œil ! Le nom de pessah comme chacun sait fait allusion au fait q’HM a fait « Pessi,ha » un saut au dessus des maisons d’Israël au moment où il a frappé les premiers nés égyptiens. Mais ce mot éclaire également sur son essence et son caractère particulier car à la fête de Pessah- qui est appelé aussi Hag Aaviv-la fête du printemps, Israël est devenu un peuple «nits’hi» éternelselon le Ari zal akadoch, qui nous fait remarquer par ailleurs, que la valeur numérique du mot Pessah (80+60+8= 148 est égale a celle du mot «nets’ha» (50+90+8 = 148) l’Eternité! La somme des chiffres qui forme la valeur numérique de Pessah (148 -1+4+8) est égale a 13, qui est aussi la valeur numérique du mot «E’had» (1+8+4), l’unité, et du mot «Aava» (1+5+2+5) L’amour...Pessah a été marqué par l’Unité et l’Amour qui ont régnés au sein du peuple juif et qui a reçu la plus belle expression , lorsqu’ils consommèrent «Tous ensemble» le sacrifice pascal!. Dans l’Aggada Raban Gamliel dit : «Celui qui n’a pas dit trois choses à Pessah ne s’est pas acquitté de son obligation!». Ces 3 choses les voici : «Pessah, Matsa,Maror». La somme des valeurs numériques de ces trois aliments rituels est égale a (148+135+146= 729) qui est la valeur numérique de «kêra satan» (370+359=729) Déchire le Satan! Par la force de ces trois mitsvot (Pessah-matsa-maror) nous avons annihilée la force du Satan! Détruits les forces du mal... Le Hamets, le levain est le symbole de l’illusion et du mensonge.. Fruits du mauvais penchant, car la pâte gonflée est remplie d’air, comme le mensonge qui est parfois une déformation, un grossissement de la réalité et qui n’est en fait que du vent! La Matsa au contraire évoque la vérité et cette idée transparaît aussi dans ce qu’on appel le «petit nombre» du mot Matsa (4+9+5= 18 ; 8+1=9) égal à celui du mot «Emet» vérité!. Le Hamets est la force négative de la division, idée qui transparaît dans la valeur numérique du mot «Hamets» (840+90=138) égale à «Hêlek» (8+30+100=138) La Scission, ou la séparation!. La Matsa est le symbole du bon penchant pur et propre, source de la vie authentique, et cette idée transparait dans ce qu’on appelle, le «petit nombre» du mot «matsa» (4+9+5=18) 18 égal à la valeur numérique bien connu du mot «Haï» (10+8=18) La vie! La Matsa appelée également «Léhém

oni» le pain de misère est le symbole de la «Anava» (70+50+6+5=131), l’humilité, qui s’oppose à l’orgueil comme chacun sait. La force impure liée à l’orgueil, c’est le fameux Samuel (60+60+1+30=131)qui vient brouiller les pistes ...Certains font remarquer que dans le psaume 131, le roi David-alav achalom, insiste sur la vertu de l’humilité, qui est du reste inscrite dans les lettres même de son nom : Dalet, vav, dalet = dalout ve dalout «humilité et humilité». Le lien entre la Matsa et l’humilité transparait dans le mot même de Matsa qui peut se décomposer en «ma -tsa » « ma » est une expression d’humilité comme nous le récitons dans la prière du matin : «ma-anou, que sommes nous, ma hayénou, qu’est ce notre vie..». Par la Hôkhma, la sagesse, l’homme parvient à la prise de conscience de «koa’h ma», la force de l’humilité, de la grandeur de D.., de l’esprit, et de la vanité, de la matérialité, qui est le fondement absolu de l’édifice de la Thora et nous savons que l’humilité la «Anava» était l’une des grandes qualités de Moïse, notre Maître, qui nous a enseigné toute la Thora. Pour conclure nous dirons que c’est grâce au « Kêma’h », la farine de la matsa, que nos pères ont acquis « Kêmoa’h » qui veut dire : La sainteté du cerveau, et ils se sont débarrassés des scories de la matérialité, sachant que le cerveau est le réceptacle de la « Néchama » qui se décompose en : « Né-Chama » qui veut dire : 50 làbas…allusion au plus haut degré de spiritualité qui peut être atteint par le Juif grâce à l’observance de Pessa’h en général et la consommation de la matsa en particulier. Pessah est assurément La fête par excellence, c elle qui réunie toute la famille dans la joie. Le soir du seder nous aurons tous bien entendu une pensée particulière pour les personnes malades, ou encore celles qui sont seules, mais aussi les jeunes soldats qui veillent sur les frontières d’Israël. Nous allons réciter comme à l’accoutumée : « Alahma ania » voici le pain de misère qu’ont mangés nos père en Egypte, que tout celui qui a faim vienne manger», Alors Ouvrons grand notre porte, mais aussi notre cœur, car personne ne doit demeurer sur le bord du chemin ! Bonne fête à Tous - Pessa’h Cachère Vésaméa’h Yvan Lellouche


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

11

Manifestation pour la Burqa : 58 arrestations, 2 reconductions à la frontière

054-731 66 99 Consultez tout nos produits sur notre site: www.dcinvest.co.il

A l’appel d’islamistes promettant de remplacer la loi français par la Sharia, la loi de l’islam, une manifestation avait été organisée place de la Nation à Paris, aujourd’hui samedi 9 avril 2011. La préfecture de police avait interdit la manifestation, expliquant «Nous avons interdit cette manifestation non pas en raison de l’objet mais en raison des menaces de troubles à l’ordre public qu’elle génère», a expliqué le chef de cabinet de la PP, Nicolas Lerner, estimant à entre «100 et 200 personnes» les participants potentiels à ce rassemblement.Par: Jean-Patrick Grumberg Cent à deux cent islamistes qui se réunissent à Paris pour manifester représentent donc un danger pour la sécurité ? Ce n’est pas d’une religion de paix et d’amour ? La PP ajoute : les messages et les images véhiculés par les organisations appelant à manifester «pouvaient en effet être perçus comme des incitations à la discrimination, à la haine et à la violence». Je rêve là ! Comment est ce possible, pincez moi ! Comment cette religion, qui est une chance pour la France, dont il est interdit de débattre, dont il est impossible de parler sans risquer les procès d’SOS racisme (au passage, savez vous pourquoi ils ne poursuivent pas Drzz.fr en justice ? C’est parce qu’ils nous feraient tellement de publicité, que le grand public découvrirait ce que nous dénonçons, ici, jour après jour, ce qu’ils ne veulent surtout pas… hi hi hi !), comment cette magnifique religion mahométane peut-elle véhiculer des messages d’in-

citation à la discrimination, à la haine et à la violence ? La PP n’a certainement rien compris à l’islam, qui est une religion de tolérance, qui ne maltraite pas les chrétiens, les homosexuels et les femmes. Remarquez, un léger doute existe. Sur le site des organisateurs de la manifestation, rapporte l’AFP, il est écrit que «L’islam est venu pour dominer le monde y compris la France.» Comment prendre et comprendre ce message d’amour ? Toujours est il que les manifestants ont bravé l’interdit de la préfecture, et qu’une poignée d’islamistes déchaînés, enragés, habillés comme des attardés qui auraient loupé un millénaire, était présente aujourd’hui place de la Nation. La police a procédé a cinquante huit arrestations - joli score pour une manifestation de cent à deux personnes, on se rapproche des chiffres de Zemmour. Parmi eux, deux repris de justice, deux islamistes dangereux déjà expulsé du territoire ont été immédiatement reconduits à la frontière. Je pense juste, dans le climat de coupable complicité que nous vivons, de saluer le courage de la décision de la Préfecture de Police de Paris, et des policiers qui ont affronté ces dangereux fanatiques donc certains sont de futurs candidats terroristes, des ennemis de la race blanche et de l’occident. Appel à témoin : si vous étiez dans les parages de la place de la Nation aujourd’hui et avez été témoins de faits que les médias dissimulent, contactez moi à jpg@drzz.fr Jean-Patrick Grumberg

TEL AVIV: Névé Tsedek

INVES

TISSE

MENT

Terrain de 500m² avec plan detaillé et déposé, pour construction d’un immeuble, à 200 mètres de la mer et de l’Hôtel Intercontinental. Prix exceptionnel !!! INVEST

ISSEME

NT

JERUSALEM

Murs de bureaux dans bel immeuble de luxe de 1730 m², loués au gouvernement israélien pour encore 7 ans + 3 ans d’option. Bon rendement. Valeur sûre!

Antiobiotiques : Les bactéries de plus en plus résistantes ! é t i v s i l’OMS inquiètent Exclu

miers signes. En 2010, plus de 500.000 personnes dans le monde ont en effet contracté des formes particulièrement résistantes de tuberculose et un tiers en sont morts. Un risque d’impasse thérapeutique israel n’est pas épargnée par le phénomène dont les autorités sanitaires ont pris conscience en 2001 .

L’Organisation mondiale de la Santé a décidé de tirer la sonnette d’alarme sur la surconsommation d’antibiotiques dans le monde. Elle a en fait le sujet de sa journée mondiale de la santé jeudi pour montrer à quel point ceci est une urgence selon elle. Les bactéries deviennent, en effet, de plus en plus résistantes à cause de cette forte prise mondiale

d’antiobiotiques. Une urgence selon elle car si aucune mesure n’est prise pour corriger cette situation, « nous allons vers une ère post-antibiotiques, dans laquelle de nombreuses infections courantes ne pourront plus être soignées et recommenceront à tuer », a-t-elle averti. Un phénomène dont on aperçoit les pre-

Mais des bactéries multirésistantes sont tout de même apparues sur le territoire. En consommant trop d’antibiotiques, nous transformons les bactéries, qui vont ensuite trouver refuge dans notre organisme et qui vont ensuite pouvoir se diffuser dans la population. Par Romain Katchadourian


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

Gaza : les raisons cachées de la guerre palestinienne de conflit qui sera déclenché le jour où l’Iran en intimera l’ordre à ses valets. Israël peut-il se permettre de fermer les yeux ? Evidemment non, et déjà Tsahal procéderait à une réévalution de la situation militaire en considération des régles du conflit que le Hamas veut voir changer sur le terrain aprés réception du futur armement de plus en plus sophistiqué qui transite par le canal de sa frontière trouée avec l’Egypte.

Gaza, c’est comme le vieux slogan publicitaire de Félix POTIN : «On y revient»! Pas de quoi en rire pourtant. Les journées de Vendredi et Samedi font état d’une escalade militaire comme on en n’avait pas vu depuis l’opération «Plomb durci»... du côté palestinien. Le Hamas, agissant -selon le site israélien «Debka», proche des sources d’informations militaires- suivant les instructions du Hezbollah au Liban, a tiré 24 fusées Grad, 50 Obus de mortier sur sept villes du Sud d’Israël, et pas des moindres: Beersheva, Ashdod, Ashkelon... Prés d’un million d’Israéliens seraient dans les abris par précaution. Israël, grâce à la protection du tout nouveau bouclier anti missiles «Dôme de fer», a stoppé à la volée 5 fusées «Grad» et dans sa riposte aérienne a liquidé 17 membres du Hamas, comptant parmi eux des chefs militaires. Le nombre de tués chez nos ennemis est notoirement insuffisant pour que la leçon porte sérieusement aprés les «tests» auquels ils se sont livrés. Nombreux sont ceux qui pensent qu’Israël aurait par les temps qui courrent, plus besoin d’une Dame de Fer que d’un «Dôme de Fer». Mais enfin, beaucoup de bruits et de fumées ont conduit, comme d’habi-

tude, les instances politiques de ce groupe terroriste à demander un cessez le feu, plus exactement une trêve par le biais du «Machin» que les arabes portent aux nues. Israël a fait savoir qu’il répondrait à cette requête seulement si elle émane des chefs militaires à la direction du Hamas, qui eux, ne montrent ni retenue ni empressement particulier à déposer les armes. Mais pourquoi donc la reprise de ces tirs avec une telle intensité ? Quelle est la stratégie du Hamas de tirer apparemment gratuitement et pour le plaisir des fusées sur les civils israéliens? La réponse apportée par «Debka» mérite attention : Le Hamas suivrait les instructions militaires du Hezbollah dans un but bien précis . Celui de contraindre Israël dans le cadre d’un cessez-le feu (qui serait de toute façon provisoire) à cesser toute activité militaire dans une zone tampon de 500 métres à l’intérieur de la frontière de la bande de Gaza avec Israël. L’avantage militaire serait, si Israël cédait, d’avancer l’armement de tirs plus prés, plus précis et plus fort sur les villes israéliennes...en prévision de la prochaine reprise des hostilités. Voila qui soulagerait le Hezbollah en cas

Se résignant à cette situation géostratégique nouvelle, le trés à gauche député travailliste Herzog vient de déclarer «qu’Israël était plus proche d’une reconquête de la Bande de Gaza que d’une accalmie et d’un accord de trêve». Paradoxe ou réveil, face aux réalités, de la part de ceux qui ont été les plus farouches militants du retrait d’Israël de cette bande de Gaza, plaçant aujourd’hui un million d’israéliens inutilement sous le feu ennemi, aprés avoir tout aussi inutilement infligé de terribles souffrances aux habitants du Goush Katif ? En l’état, la réponse d’Israël, malgré les apparences, est fort peu disproportionnée militairement. Il semble incompréhensible que les premières mesures salutaires de représailles n’aient pas portées sur l’interruption totale d’eau et d’électricité fournies à cette entité de tueurs menés au pouvoir à l’issue d’un vote démocratique, comme Hitler. Mais la population germanique en avait à l’époque subi les conséquences... Pendant la guerre les «humanistes» n’avaient pas droit à la parole. De nos jours, ils sont complices de perpétuer les menaces terroristes et totalitaires contre Israël et contre l’Occident. Source : http://www.debka.com/article/20831/

Le Hezbollah dispose de 45.000 missiles Dans la classe politique et dans les rangs de Tsahal on s’enorgueillit plus que de raison du succès du système « Dome d’Acier » qui a réussi son baptême du feu en interceptant plusieurs missiles « Grad » tirés par les terroristes palestiniens en direction d’Israël. Cette autosatisfaction se justifie peut-être d’un point de vue technologique, et les industries militaires « Rafael Ltd » peuvent à juste titre être fières de leur produit. Mais deux raisons viennent mettre un bémol à cette jubilation quasigénérale, l’une stratégique, l’autre tactique. La première, est que le système « Dome d’Acier » rentre dans le cadre d’une conception israélienne erronée qui est passée de la dissuasion à une politique de protection défensive. Plutôt que de donner des coups décisifs à l’ennemi pour lui ôter l’envie de venir nous agresser, la « konsseptzia » militaire, comme sa sœur politique d’ailleurs, est aujourd’hui à la défensive : se replier sur nous-mêmes et tenter du mieux possible d’éviter les coups et de nous protéger. Cette conception a déjà coûté à Israël des milliards de shekels, si l’on y inclut la construction du mur de sécurité de plusieurs centaines de kilomètres, le désengagement du Goush Katif, et maintenant le système « Dome d’Acier ». En cela, Israël s’est mis lui-même dans un processus de ghettoïsation. La politique militaire de « réaction » face aux incessantes attaques terroristes rentre dans le même cadre, tant les dirigeants militaires et politiques sont aujourd’hui à l’écoute de la communauté internationale et craignent d’apparaître comme « agresseurs » s’ils pratiquaient une politique de pression continue et implacable contre les terroristes. Il est effarant d’entendre le ministre de la Défense Ehoud Barak déclarer dimanche matin « que celui qui voudrait

Restons positifs : « Les tirs de missiles ont du bon » ! Dans des cas extrêmes comme en ce moment, il faut admettre qu’ ils ont du bon pour nous faire sortir de nos gonds et nous obliger à chercher des solutions que nous aurions eu du mal à envisager en temps normal. C’ est pourquoi j’ ai envoyé Vendredi 9/04 un mail au bureau du Procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI) lui demandant de faire une enquête. Conformément à l’ art. 15-1 « Le Procureur peut ouvrir une enquête de sa propre initiative au vu de renseignements concernant des crimes relevant de la compétence de la Cour ».

Je lui ai mâché le travail pour qu’il puisse agir très vite ! 6 pages bien argumentées démontrant que l’ éradication de l’ Etat d’ Israël et du Peuple Juifpréconisée par : - Le Coran (Mein Kampf oriental), La Charte du Hamas et celle du l’ Olp, - L’ Hadith (« L’ Heure Suprême ne viendra pas tant que tous les Juifs ne seront pastués »…) était ni plus ni moins qu’ une SECONDE SHOA en cours d’ exécution et orchestrée par le Hamas, le Fatah et BDS ……et qu’ il ne fallait pas attendre qu’ il y ait 6 millions de victimes pour que l’Occident réagisse cette fois-ci. Le mea culpa de R. Goldstone est une véritable béné-

diction qui va avoir son utilité !

Avant 2002 la Cour n’ est pas compétente, mais il y a tout de même de quoi faire payer l’ ardoisecomplète à ces ordures : - Art.6 : Génocide - Art.7 : Crimes contre l’ Humanité - Art.8 : Crimes de Guerre La seule difficulté c’ est que « l’ Etat Palestinien » n’ existe pas et qu’ il est impossible de déposer une plainte contre du vent. J’ ai donc proposé que la Jordanie (Etat membre de la CPI) soit mise en cause en raison de son drapeau identique à celui de la « Palestine » (critère qui peut être retenu), de sa main

12

mise sur la « Cisjordanie » avant 67 et sur Jérusalem auprès de l’ Unesco….. et de considérer que ces palestiniens sont ses ressortissants comme le sont les 70% de pseudo « Jordanno- Palestiniens » qui vivent en Jordanie. Mais nous n’ en sommes pas encore là………. Attendons qu’ au vu des éléments communiqués le Procureur décide d’ ouvrir une enquête pour que nous puissions rire un peu : Art. 18 « Lorsque le Procureur a ouvert une enquête au titre des articles 13, paragraphe c), et15, le Procureur le notifie à tous les États Parties et aux États qui,

vivre dans le calme n’aurait qu’à émigrer en Finlande », ou « que la retenue est aussi un signe de force » !!! Le ministre des Infrastructures, Uzi Landau bien résumé la situation en déclarant dimanche matin « que la politique de dissuasion israélienne a pleinement échoué, car on ne fait pas de dissuasion en tirant sur des tunnels, des bureaux ou des arsenaux d’armes ». Le deuxième problème est tactique : le système « Dôme d’Acier » sera inopérant le jour où les terroristes décideront de tirer simultanément plusieurs dizaines voire centaines de missiles en direction des villes israéliennes. Làaussi, c’est un échec de cette conception défensive, qui a laissé le Hamas au sud et le Hezbollah au nord se réarmer de manière outrancière. C’est ainsi que le Directeur du Département politico-sécuritaire au ministère de la Défense, le général (rés.) Amos Gilad a déclaré à un quotidien koweïtien « que l’Iran et la Syrie ont déjà fourni au Hezbollah plus de 45.000 missiles de toutes sortes ». Guilad a affirmé « que les autorités libanaises ne savent pas ce qui est en train de se passer dans le sud du pays, où un véritable ‘hezbollahstan’ est en train de se former ». La présence d’une telle puissance de feu tant au nord qu’au sud d’Israël joue sans conteste un rôle dans la retenue dont fait preuve Tsahal, et dans les constantes déclarations des autorités israéliennes, en dépit des attaques terroristes « qu’Israël n’est pas intéressé par une escalade face au Hamas ». Là aussi, Israël s’est enfermé dans un rôle passif au lieu d’être celui qui fixe les règles du jeu. Ce qui, dans la grille de lecture terroriste, est interprété comme une victoire contre « l’ennemi sioniste ». par Shraga Blum

selon les renseignements disponibles, auraient normalement compétence à l’ égard des crimes dont il s’ agit ». Ah… ah…ah…. Ce qui signifie que la France et l’ Angleterre seront sans doute mises au courant très rapidement. Et nous verrons bien si leur ton change et si l’ horizon se dégage. MDR


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

13

Le Hamas tire sur des civils pendant que Tsahal exclue 3 000 sites sensibles bâtiments et infrastructures diverses qui ne devaient pas êtres attaqués, et à côté desquels les troupes devaient opérer avec une attention particulière. La liste comprenait les hôpitaux, les installations des Nations Unies, les écoles, les réseaux électriques, les moulins à farine, les centres de stockages d’aliments, des maisons et des immeubles de bureaux, en fait, tout ce que ciblent les terroristes palestiniens en Israël. Des officiers supérieurs de Tsahal ont confié que les nouvelles cartes en cours d’élaboration par la division de Gaza avant une éventuelle opération dans Gaza comprenaient désormais plus de 3 000 sites qui sont hors limite pour des attaques.

L’armée a mis à jour ses cartes de la bande de Gaza depuis l’opération Plomb Durci, avec une augmentation massive et sans précèdent du

nombre d’installations et de bâtiments sensibles marqués comme « hors limite » pour les attaques de Tsahal.

Au cours de l’opération Plomb Durci en janvier 2009, les cartes utilisées par les commandants opérant à Gaza mettaient en évidence quelques 1 800

La liste est composé par l’administration de coordination et de liaison pour Gaza, qui reçoit la location et l’identification de chaque site, la plupart d’organisations non gouvernementales et de l’autorité palestinienne. Chaque site est ensuite examiné par les renseignements militaires et d’autres agences de sécurité.

« Cela fait partie de nos préparations pour un futur conflit à Gaza, » a déclaré un officier supérieur la semaine dernière. « Nous espérons que cela nous aidera à minimiser les pertes civiles et les dommages aux infrastructures civiles. » Avec l’escalade des violences le long de la frontière de Gaza, la possibilité d’une offensive terrestre dans la bande semble plus probable alors que 150 roquettes et obus de mortier se sont abattus sur le Néguev occidental au cours du week-end. Des sources de Tsahal ont déclaré que, bien que les cartes soient sensées aider les commandants à identifier des sites civils à Gaza, cela ne signifie pas qu’ils ne seront pas endommagés lors d’une opération future. « Il y a des cas où le Hamas construit des bases militaires et des centres de stockages d’armes à côté d’usines de médicaments, » dit un officier. « C’est le moyen de combat du Hamas, profitant cyniquement de l’infrastructure civile. »


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

Bande de Gaza : le cessez-le-feu décrété entre Israël et les factions palestiniennes

La trêve entre le Hamas et Israël se dessinait dimanche autour de la bande de Gaza, où aucun terroristes n’a été tué pour la première fois depuis trois jours et où le nombre de roquettes tirées vers le territoire israélien a fortement baissé. Aucun raid israélien n’a été signalé et seule une dizaine de projectiles ont été

tirés sur Israël, après la mort de 18 terroristes. Peu de temps après la publication de la déclaration, une roquette Qassam a explosé à Ashkelon. Interrogé à la radio publique Kol Israël, le chef de la diplomatie israélienne Avigdor Lieberman a estimé que le cessez-le-feu

avec le Hamas était ‘’une grave erreur, contraire aux intérêts nationaux d’Israël’’. Selon lui, le calme permet au Hamas de continuer à s’armer et à se renforcer. Il a toutefois précisé que son parti, Israël Beitenou, n’avait pas l’intention d’initier une crise au sein de la coalition, ni de quitter ses rangs.

La Ligue arabe veut protéger les terroristes La Ligue arabe a demandé ce dimanche, 10 avril, à l’ONU de proclamer Gaza «zone d’exclusion aérienne». «Nous avons chargé le groupe arabe à l’ONU d’appeler à une réunion du Conseil de sécurité pour demander qu’une zone d’exclusion aérienne soit imposée à l’aviation israélienne au-dessus de Gaza», a déclaré dimanche le chef de l’organisation pan arabe, le Calife Don Vito Corleone Amr Moussa. Une série de mensonges est actuellement diffusée par les lobbyistes de La Ligue arabe à New York pour faire croire aux restes du monde que l’Etat Juif est responsable de cette escalade. La Ligue arabe cherche à ignorer le fait le mouvement islamiste, qui régne sur Gaza, est responsable de cette escalade, et que l’aviation de Tsahal ne fait que riposter aux attaques du mouvement militaro religieux, qui veut que le sud d’Israel vive dans la terreur .

peuplées, des écoles, des hôpitaux et de mosquées, et qui mettent en danger les habitants de Gaza. La communauté internationale doit respecter le droit d’Israël à la légitime défense. Les opérations militaires israéliennes contre les terroristes du Hamas sont vitales. Elles sont conçues pour empêcher le lancement de roquettes sur la population israélienne, et sont clairement un acte d’autodéfense, avalisé par les lois internationales.

Dans leur désir de détruire Israël, la Ligue arabe veut empécher Israël de se défendre, malgré le ciblage délibéré des populations civiles, par des Qassams et des missiles Grad de plus en plus sophistiqués. Ces armes sèment la destruction, la peur et l’angoisse sur les villes de Sdérot, et aujourd’hui d’Ofakim, d’Ashdod où d’Ashkelon.

Le Hamas, qui continue de refuser de se plier aux exigences de la Communauté internationale ; à savoir reconnaître l’existence de l’Etat d’Israël, renoncer à la violence et au terrorisme, et accepter de respecter les accords israélo-palestiniens déjà conclus, est le seul responsable de cette situation explosive. Le Hamas - il faut quand même le dire et le répéter - utilise les civils à la fois comme boucliers et comme cibles. Cibles [israéliennes] au sud d’Israel et boucliers [palestiniens] à Gaza. Israël a été mis devant le fait accompli : il a l’obligation de recourir à la force pour empêcher ces tirs incessants. La Ligue arabe, qui est incapable de mettre un terme aux agressions palestiniennes, n’a pas le droit de demander à ce que Gaza soit une «zone d’exclusion aérienne».

Il ne fait aucun doute que Tsahal est très mésuré dans ses réponses. N’importe quel autre pays aurait envahi Gaza dès la première roquette. La France a envoyé l’OTAN en Libye pour moins que ça. Pour le moment Tsahal ne cible que les dirigeants terroristes et les activistes, qui tirent leurs roquettes à partir de zones densément

Cette proposition vise à protéger le Hamas et laisser le sud d’Israël sous les bombardements. Un responsable du gouvernement israélien, qui a requis l’anonymat, a critiqué l’appel de la Ligue arabe à instaurer une zone d’exclusion aérienne à Gaza. Pour ce dernier, la Ligue arabe devrait d’abord s’assurer de l’arrêt des tirs de

roquettes et de missiles en provenance de l’enclave palestinienne.

La variable d’équation que les capitales arabes n’ont toujours pas saisie est la suivante : tant qu’ils laissent les mains libres au Hamas pour tirer sur les populations du sud d’Israël, ils devront assumer leur responsabilités, parce qu’Israël n’a pas d’autre choix que de défendre ses citoyens. Une partie sans cesse plus importante de la population israélienne est dans un état de tension psychologique insupportable. Personne n’est intéressé à entendre cette tragédie israélienne, méprisée par les médias. Parce que les israéliens courent aux abris, de jour comme de nuit, et qu’il n’y a pas de morts ? Qui veut d’une telle vie ? Le Premier ministre, Binyamin Netanyahu, a tenu à souhaiter , ce dimanche 10 avril 2011, un prompt rétablissement à Daniel Wipliech, 16 ans, grièvement blessé suite à un tir de roquette contre un autobus scolaire la semaine dernière. « Daniel (l’enfant israélien gravement blessé qui était dans le bus scolaire visé par le tir d’un missile anti-char il y a quelques jours) se bat pour sa vie et nous devons prier avec la nation toute entière pour son rétablissement », a-til déclaré. Dans cette vidéo, on peut imagine la tension qui consiste à vivre avec les sirènes et les tirs de roquette. Ici, une roquette est détruite par le bouclier d’acier israélien. Ecoutez les sirènes en bruit de fond et imaginez la même chose, soixante dix fois par jour, car le Hamas tire jusqu’à soixante dix roquettes par jour sur la population civile.

14


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

L’ex-directeur de FREE, Michel Boukobza change de nom. Dorénavant, il faudra l’appeler «Mr Michael GOLAN» de la famille Pariente, créatrice de la marque de mode Naf Naf.

Le journal Haaretz vient de le signaler dans un long article consacré au secteur des télécommunications. Michael Boukobza a changé de nom et devient “Michael Golan”. Bon à savoir : «Du point de vue naturel, le Golan est dans la continuité des chaînes du mont Hermon et s’étend jusqu’aux rives orientales du lac de Tibériade. Il est situé dans la partie Nord du cours du Jourdain entre les versants du mont Hermon et le fleuve Yarmouk (Heromax selon les livres latins).

téléphonie mobile, estimé à plus de 4 milliards d’euros. D’une discrétion absolue vis-à-vis des médias, depuis son installation en Israël voilà quatre ans, Michaël Boukobza sort de son silence.

Il est réputé pour la richesse de son sol d’origine basaltique et pour ses pâturages. Les géographes grecs et arabes parlaient déjà de son importance stratégique, encore valable du fait de sa situation au carrefour de quatre pays (Syrie, Liban, Israël et Jordanie).»

“Il est possible de diviser par deux la facture mobile en Israël, soit une économie annuelle de 700 euros par foyer”, promet d’entrée de jeu Michaël Boukobza (lequel a hébraïsé son nom en Michaël Golan), au quotidien des affaires. L’entrepreneur de 32 ans, qui a déposé une offre pour devenir le cinquième opérateur de téléphonie mobile du pays, révèle qu’il sera l’actionnaire principal de ce projet d’un coût estimé à 200 millions d’euros, aux côtés de son ancien patron, le fondateur d’Iliad, Xavier Niel (photo), et

Nathalie Hamou, Challenges.fr : «Boukobza candidat à une 5e licence mobile en Israël. L’ex-directeur d’Iliad-Free, désormais installé en Israël, dévoile ses ambitions sur le dynamique marché israélien de la

L’ex-directeur d’Iliad-Free vient d’accorder son premier entretien au supplément économique du journal Haaretz (dans son édition du 28 janvier), dans lequel il dévoile ses ambitions sur le dynamique marché israélien de la téléphonie mobile, estimé à plus de 4 milliards d’euros.

“D’importantes pressions sont exercées sur le groupe dont je suis le chef de file, pour qu’il se retire de la course; beaucoup d’intérêts sont en jeu”, a encore souligné l’ex-DG de Free, qui révèle avoir été encouragé par Xavier Niel à se lancer dans cette nouvelle aventure. Lors de la mission d’audit que ce dernier lui a confié cet hiver au sein du journal Le Monde, Michaël Boukobza a évoqué l’appel d’offres sur le mobile israélien. “Niel m’a dit que c’était l’occasion de faire quelques chose de bien pour mon (nouveau) pays”, conclut l’entrepreneur, bien décidé “à restituer au consommateur les énormes dividendes que les groupes de communication réservent à leurs actionnaires”.

tail Molotov qui fonctionne - et c’est tant mieux - et il s’est consommé sans exploser, enfumant tout le restaurant et laissant des odeurs âcres. Il s’agit d’un attentat indiscutablement antisémite car il y a des mots en Hébreu sur la façade du restaurant, ce qui ne trompe personne.

Le restaurant Dav et Jo Guichi situé 49 quai de Seine, Paris 19e, a été victime, ce matin vers 5 heures, d’un attentat au cocktail molotov. Trois terroristes ont été filmés par la caméra de surveillance dont le CD a été remis à la police qui recherche les

coupables. L’un deux a été clairement identifié comme étant musulman, m’a déclaré le responsable du restaurant que j’ai pu joindre ce soir au téléphone. La devanture du restaurant a éclaté, mais les dégâts matériels ne sont pas très importants, car il semble que ces petites frappes antisémites sont trop débiles pour confectionner un cock-

Tunisie : interdiction des prières dans la rue

L’appel d’offres, dont la clôture est fixée au 13 février, le mettra en concurrence directe avec Patrick Drahi (Numéricable), lequel a largement investi dans le paysage israélien des télécoms, en s’emparant de 45% de Hot, le premier câblo-opérateur du pays, et en rachetant l’opérateur mobile Mirs. Et ce, sur les conseils de… Michaël Boukobza, son bras droit en Israël depuis 2009, qui a travaillé pour son compte au sein de Hot, avant de quitter ses fonctions en octobre dernier. Une «rupture» que le jeune franco-israélien évite de commenter. Il est vrai que le 17 janvier dernier, Patrick Drahi a déposé une requête contre Michaël Boukobza et son partenaire Oren Most, un vétéran des telecom, auxquels il reproche d’être détenteurs de secrets d’affaires pouvant fausser l’appel d’offres. Une demande rejetée hier par le tribunal régional de TelAviv.

Attentat terroriste contre un restaurant juif à Paris

C’est un scoop, un triste scoop, que Drzz.fr révèle ce soir.

16

Bien entendu, et pour obéir à la terrible censure du politiquement correct, il n’est pas certain que la police classera cet attentat comme acte antisémite, car elle reçoit des instructions très strictes, concernant ce sujet sensible, surtout si les auteurs sont musulmans : l’antisémitisme des musulmans de France est un des sujets les plus tabous, les plus interdits, autour duquel un haut rempart de langue de bois est dressé. Jean-Patrick Grumberg

Parue dans le Figaro d’hier, voilà une tragique nouvelle de l’AFP. Nous pensions que la Tunisie se dirigerait vers la démocratie, et voilà qu’elle s’enfonce dans l’obscurantisme et interdit les prières de rue. Ne pouvait-elle prendre exemple sur la France ? Sarkozy va-t-il exiger du gouvernement tunisien qu’il organise un débat sur l’islam la laïcité ? Mais que fait Abderahmane Dahmane, l’ex-conseiller à l’Elysée chargé de la Diversité ? Voici ce que publie le Figaro et vous trouverez (sans doute) mes commentaires entre parenthèses. « Les prières dans la rue sont désormais interdites en Tunisie, a annoncé aujourd’hui le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. « Le ministère de l’Intérieur n’autorisera plus, dorénavant, l’occupation de la voie publique pour l’accomplissement de la prière, en dehors des lieux de culte», selon le communiqué ajoutant que de «tels phénomènes et comportements sont étrangers à la société tunisienne» (note de JPG : mais ils ne sont pas étrangers à la société française). Le ministère qui «rappelle la nécessité de respecter la loi» (note de JPG : est ce qu’on respecte la loi nous ? quelle idée saugrenue) a reçu «de nombreuses plaintes téléphoniques et écrites (note de JPG : je suis sûr que les riverains français des rues occupées par les prières ne se sont jamais plaints, bien au contraire) au sujet de l’occupation par les fidèles de la voie et des places publiques pour l’accomplissement de la prière, qui est à l’ori-

gine d’embouteillages et d’entraves à la libre circulation (note de JPG : argument spécieux), et de menaces des intérêts des commerçants, fonctionnaires et ouvriers». (note de JPG : en France, à Paris, les commerçants ont reçu le message suivant : si vous n’êtes pas satisfaits de votre sort, allez vous installer à Tunis, là bas les prières de rue sont interdites) Il appelle également les parents à «sensibiliser leurs enfants, pour qu’ils n’aient pas à adopter de tels comportements et agissements». (note de JPG : je n’y comprends plus rien. Les musulmans immigrent donc en France pour prier dans les rues parce que c’est interdit chez eux ? Je croyais qu’ils venaient enrichir notre culture et nous apprendre à bien vivre ensemble)». Trêve de plaisanterie - oui parce que j’ai eu du mal à garder mon sérieux, tant cette histoire d’envahissement de la ville par les islamistes est finalement difficile à digérer, on peut se demander pour atteindre quel objectif, sur ordre de qui, ou avec la permission de qui, une telle dépêche AFP a pu voir le jour. Est-ce pour justifier l’abrogation des lois sur la laïcité, et financer les mosquées ? Certes non, puisqu’en toute illégalité, de nombreuses municipalités les co-financent déjà, au travers de baux emphytéotiques et de subventions à des d’associations «culturelles». Jean-Patrick Grumberg


Cette année, faites le Seder de Pessah

chez vous, à Eilat!

La Résidence du Golf Eilat Luxueux complexe résidentiel à proximité de la Mer Rouge

PROMOTION EXCEPTIONNELLE PENDANT PESSAH:

REMISE DE 30,000 EUROS SUR L’APPARTEMENT ET L’ELECTROMENAGER DE LA CUISINE OFFERT Pour tout achat avant le 30/04/2011

Livraison immédia te

Appartements 3 et 4 pièces et Penthouses Piscine SPA Salle de sport équipée Parc privé Synagogue Surveillance 24h/24 etc

Venez nous rencontrer pendant les journées portes ouvertes à Pessah dans l’appartement témoin le Jeudi 21 Avril de 10h00 à 18h00 et le Vendredi 22 Avril de 10h00 à 15h00

Nicole: +972-54-315-2230 Bureau: +972-73-227-6222 telaviv@yav.co.il


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

Lyon: agression antisémite !

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme condamne l’agression de nature antisémite perpétrée par deux inconnus le 7 avril 2011 à 22h20 à Villeurbanne (69) qui ont violemment frappé et blessé au moyen d’un pistolet à grenailles,un jeune étudiant juif de 21 ans,Jérôme Kad... qui sortait d’un cours religieux. Après l’avoir identifié comme juif, les agresseurs decrits l’un d’origine africaine l’autre maghrébine,lui ont déclaré «TU AS UNE TËTE DE JUIF TU EST UN VRAI JUIF etc». Puis ils ont tiré sur lui à plusieurs reprises des grenailles,l’ont frappé à la tête et au corps provoquant plusieurs blessures qui, ont occasionné son transport immédiat à l’Hôpital

Edouard Herriot de Lyon, et son maintien pour observation. Nous demandons aux forces de police chargées de l’enquête d’identifier et interpeller ces auteurs antijuifs; Le BNVCA constate une recrudescence des incidents à caractère antisémite depuis plusieurs jours, comme des croix gammées taguées sur les murs de l’appartement d’une famille juive à Paris ,19eme, ou des tags «JUIS DE MERDE» aissi que la lacération des livres religieux au cours d’un cambriolage à GAGNY, agressions physiques à Grenoble, Montpellier,Jets de projectiles synagogue de Garges les Gonesses pendant une fête...etc... L’antisémitisme subi par la communauté juive depuis près de 11 ans,

Ainsi va « LE MONDE »

Le 8 mars 2010, dans un articulet de mon « blognadel » j’écrivais : « Celui qui se voudrait toujours le journal de référence de la presse française, toujours prompt à donner son avis sur tout et sur tous, à prodiguer des leçons morales qu’on ne lui demande plus, à excommunier ex cathedra les contrevenants à l’idée qu’il se fait de ladite morale sait se faire discret à l’occasion.

Lui qui se voudrait encore l’arbitre du bon gout et de la bonne foi n’a pas cru devoir dire un mot sur l’idée qu’il se faisait du rapport Goldstone (…) Je savais d’autant plus le rapport fantaisiste que son auteur lui-même avait d’emblée indiqué que les témoignages des habitants de Gaza surveillés et cornaqués par le Hamas ne sauraient être considérés comme dignes de foi judiciaire. Mais lire la mission qui a ordonné le rapport et qui comporte d’ores et déjà le jugement de condamnation de l’état d’Israël, prendre connaissance de la personnalité des rapporteurs eux-mêmes qui s’étaient illustrés préalablement dans des prises de position anti-israéliennes donnent un gout de

cendres à la bouche de celui qui n’a plus de palais depuis longtemps pour avoir ingurgité trop d’épices corrompues ».

Dans son livre indigné et encensé par « Le Monde » Stéphane Hessel écrivait à Noel : « Aujourd’hui, ma principale indignation concerne la Palestine, la bande de Gaza, la Cisjordanie. Il faut absolument lire le rapport Richard Goldstone de septembre 2009 sur Gaza, dans lequel ce juge sud-africain, juif, qui se dit même sioniste, accuse l’armée israélienne d’avoir commis des « actes assimilables à des crimes de guerre et peut-être, dans certaines circonstances, à des crimes contre l’humanité » pendant son opération « Plomb Durci » qui a duré trois semaines. … Est-ce que ça sert le Hamas d’envoyer des rockets sur la ville de Sderot ? La réponse est non ça ne sert pas la cause, mais on peut expliquer ce geste par l’exaspération des Gazaouis ». Le 5 avril dernier, Le Monde reconnaissait sans excessive jubilation que le juge Goldstone avait, dans une in-

18

Loi anti Burqa : faites raquer Rachid !

semble avoir pénétré les mentalités, et s’installer dans le paysage de notre société malgré les mesures prises à la fois par l’Etat et les communautés. les juifs demeurent la cible privilégiée des nouveaux racistes. Le BNVCA met en cause la propagande palestinienne, relayée par des mouvement politiques, des syndicats, de élus, et médias,ainsi que par les campagnes de haine contre Israel qui poussent immanquablement à l’acte antijuif. Le BNVCA demande à la justice que des sanctions plus sévéres qu’elle ne le sont à ce jour soient prononcées contre les auteurs de ces actes, injures,antisémites. Par:Sammy Ghozlan

terview mortificatrice au Washington Post du 1er avril « exonéré Israël pour la guerre de Gaza »et qu’il n’y avait pas eu, contrairement au Hamas, « de politique ciblant intentionnellement les civils ». Le même jour, Le Monde publiait un « point de vue » amphigourique intitulé : « Le prix Nobel (de la paix) pour Stéphane Hessel ! » débutant ainsi : « Il est évident qu’il se trouve depuis longtemps parmi les personnalités qui, par leur engagement, leur courage ont le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples… » Parmi les quatre signataires : Edgar Morin, qui dans le même journal avait publié un mémorable article dans lequel il dénonçait un massacre commis par les Israéliens à Jenine et dans lequel il écrivait que «Les Juifs prenaient plaisir à humilier les Palestiniens » Quelques mois plus tard, un rapport de l’ONU reconnaissait qu’il n’y avait pas eu de massacre à Jenine. Je ne recommanderai pas de vaine indignation. Gilles William GOLDNADEL

RACHID NEKKAZ RINCE GRATOS ! C’est lui qui l’annonce sur la télé de la Oumma ! Il a l’intention de payer toutes les amendes qui seront adressées aux porteuses de la BURKA. Il va y mettre les moyens puisque pour pourvoir aux besoins de la cause des torchonnées de France, il compte ouvrir un fond spécial en mettant aux enchères un de ses immeubles d’une valeur de 2 millions d’euros. Nous sommes touchés ! Rachid est un prince ! Rachid assure à mort du moment que les arabes puissent faire ce qu’ils veulent en France et par dessus tout : inonder nos rues d’hommes habillés en djellaba et les femmes en burka ou voilé. C’est la modernité ! Je parie qu’un bon d’activiste islamique va nous créer un fond spécial pour que nos musulmans puissent circuler en chameau ! Si c’est vrai ! Même qu’il paraît que Europeécologie planche déjà sur le projet ! Comme ce baba-cool de la cause musulmane qu’est Rachid Nekkaz ne doute de rien, le voilà reparti en croisade pour les élections présidentielles de 2012 ! Comme un bon homme d’affaire, il a déjà calculé que s’il trouve assez de frères pour voter pour lui, il sera au mieux remboursé de ses frais de campagne et c’est jouable... hélas...!!!! Il va s’associer aux guignols du Parti Antisioniste (Soral, Gouasmi,Dieudonné dit M’bala M’bala ) et dans le rôle du guide de l’ombre, on peut déjà miser sur tout nouveau musulman Paul Eric Blanrue. Faudrait du reste qu’il prévienne son futur poulain, qu’outre ses problèmes d’élocution, Rachid a tendance à faire des liaisons désastreuses qui pourrit le français le plus basique. Ca m’a arraché le tympan, c’est malin ! En effet, on ne va pas à Notre Dame de Paris comme on va-t-à la Mecque Monsieur. Et puis la honte ne l’étouffe pas à Rachid. Donner un rendez-vous pour une manif sur le parvis de Notre Dame, alors qu’on ne les a pas entendu des masses, les muslims de France (ni d’ailleurs), pour condamner les destructions d’églises chrétiennes coptes, ou l’assassinat des chrétiens en terre d’islam. Sont plus timorés là

les muz...non ? Rachid est un idéaliste au possible : il a même fait la grève de la faim devant la prison de Nanterre pour protester contre l’incarcération de son ami Karim Achoui, avocat ô combien sulfureux. Achoui ne fait pas seulement l’avocat pour le milieu, mais aussi pour les islamistes. Intéressant ! Avec son mouvement «Touche pas à ma constitution », Rachid veut nous faire le coup du droit, alors même que le droit est ignoré, dans sa communauté, pour ce qui est au moins de celui de la parité hommes/ femmes, ainsi que son pendant incontournable « le devoir ». Ces donneurs de leçons, nouveaux riches, veulent en découdre avec l’identité nationale en se basant perpétuellement sur l’insatiable rancœur du colonialisme. Vous nous gonflez ! Autant dire le fond de ma pensée : l’Algérie du temps des colonies était-elle moins égalitaire qu’aujourd’hui sous la coupe d’un Bouteflika, des barbus et des généraux ? J’ai comme l’impression que non. Sinon pourquoi les algériens se donneraient-ils autant de mal pour venir en France et s’y établir ? Si Monsieur Rachid veut faire vraiment quelque chose pour les musulmans, et bien qu’il bâtisse une mosquée au lieu de laisser puiser dans les caisses déjà vides de l’Etat ou des collectivités publiques. Cette déclaration est non seulement stupide, mais elle nous donne à nous, islamo-résistants, un moyen sûr de renflouer les caisses de l’Etat : NOUS ALLONS DONC NOUS DEGUISER EN BOITE A LETTRES ISLAMIQUES ET ENVOYER NOS AMENDES A RACHID ! RESISTEZ... SAPEZ VOUS EN BURKA... C’EST LA TOURNEE A RACHID ! PS : Ne vous emmerdez pas...Un drap foncé et le tour est joué ! NOM DE LA CAMPAGNE : FAITES RAQUER RACHID ! Nina


Ouverture d’un Centre Médical Francophone ltation Première consu à Raanana offerte

Raanana Medical Center P Dentaire

Médical

Clinique implantaire et dentaire avec des praticiens de plus de 15 ans d’expérience. Diplômés de l’Université de médecine de Paris et Diplômés de l’Université de Tel Aviv. Possibilité d’anesthésie générale.

P Orthodontie adultes et enfants, Traitement lingual... Esthétique

Dentaire

P Hygiénie Blanchiment, Détartrage. P Médecine Esthétique

Endermologie, LPG (cellules M6). Maquillage permanent, Traitement des rides, Epilation définitive, Traitements sous hypnose

P Optique

Optique

Optométrie, Prise de vues, lentilles de contact, visagiste, lunettes solaires, lentilles esthétiques. Diplômés des Facultés de Paris et Tel Aviv

P Médecine Alternative

Naturopathie, Nutrition, Reflexologie, Massage médical, Médecine chinoise, Acupuncture, Ostéopathie Cranio-Sacrale et générale.

cation Possibilité de lo es é de salles équip sionnels pour les profes de la santé. Nous consulter

:

054-205 31 69

Clinique ultra-moderne avec équipements de haute qualité

P P P P

Panoramique dentaire Radionumérique RVG Equipement Laser

68, rue Ahouza (Croisement N.2) - Raanana Tél: 09-885 67 80 - 054-205 31 69 France: 01-78 407 115 www.voyage-dentaire-medical.com

09-833 30 30

Médecineive Alternat


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

20

Israël commémore le procès Eichmann, événement capital de son histoire Cinquante ans après le procès de l’officier nazi Adolf Eichmann, un haut exécutant de la «solution finale», Israël revisite ce moment capital de son histoire avec une série d’expositions, de films et de séminaires. Le mémorial de Yad Vashem à Jérusalem, consacré au souvenir de la Shoah, inaugure lundi une exposition intitulée «Me voici avec six millions d’accusateurs: le 50e anniversaire du procès Eichmann».

de rescapés et le célèbre réquisitoire de l’ancien procureur général Guideon Hausner, qui étaient jusqu’à présent conservés aux archives nationales.

A cette occasion, toutes les audiences du procès ont été téléchargées sur YouTube. Ces audiences s’étalent sur 400 heures durant lesquelles sont entendus notamment 110 témoignages

Lors d’un colloque dédié au procès, des historiens, des juristes et des universitaires discuteront notamment des conséquences du procès sur le système judiciaire israélien, de la place

Deux versions seront disponibles : une en hébreu et une en anglais. Chacun de ces témoignages est une façon de raconter la Shoah et la responsabilité d’Adolf Eichmann dans ce génocide», explique la conservatrice de l’exposition, Yehoudit Shendar.

des survivants de la Shoah dans la société israélienne et du rôle joué par ce procès dans l’évolution de la culture israélienne. Un documentaire, présentant un entretien exclusif avec Shalom Nagar, le bourreau qui a pendu Eichmann, sera diffusé lundi à la télévision. Enfin, un livre anniversaire intitulé «Six millions d’accusateurs» a été publié avec des photos rares et des extraits des principaux témoignages. Une rencontre entre les principaux protagonistes de sa capture et du procès s’est tenue il y a quelques mois à Jérusalem Des expositions sur le procès Eichmann sont également organisées à Berlin et Paris.

A l’approche de Pessah, tous les moyens sont bons pour inciter l’Israélien à la dépense livres, cadeaux, électronique, séjours à l’étranger, etc. Pour les commerçants, l’enjeu est de taille: à l’approche de Pessah, les ventes font un bond de 50% par rapport à leur chiffre d’affaire courant. Autrement dit, au cours des dix jours qui précèdent la fête, les petites et grandes surfaces vont totaliser un chiffre d’affaires de 2,3 milliards de shekels ou 460 millions d’euros. En 2011, les chaînes d’hypermarché en Israël réaliseront 5% de leurs ventes annuelles à l’occasion de Pessah. Après avoir erré 40 ans dans le désert, les Hébreux sont arrivés au pays… des hypermarchés. En Israël, Pessah 2011 est aussi une grande fête de la consommation et les prétextes ne manquent pas: regroupements familiaux, repas traditionnels, échanges de cadeaux. Depuis plusieurs semaines, les commerçants ont axé leur marketing sur les symboles de la fête comme les matsot, les pyramides, la sortie d’Egypte ou les douze plaies. Ils ont mis en place des stratégies commerciales qui poussent à la consommation: article à 1 shekel, deux produits pour le prix d’un, le second article à moitié prix, etc. Les bons d’achat et cartes de fidélité alimentent cette course à la consommation. 5% du chiffre d’affaires annuel Depuis une quinzaine de jours, les Israéliens ont commencé leur course aux achats de Pessah; ils passent d’un supermarché à l’autre, à la recherche des meilleures affaires. Tous les produits de consommation sont concernés par la poussée des ventes durant la période de Pessah: alimentation, produits d’entretien, parfumerie,

Certes, l’augmentation des ventes n’est pas uniforme pour toutes les enseignes. Chez Shouk Ashikma de Rami Levy, on estime que les ventes font un bond de 120% au cours de la semaine précédant le Séder de Pessah. Chez Shufersal, les ventes progresseront de 70%, tandis que chez Mega, la direction est plus modeste avec une prévision des ventes en hausse de 50% par rapport à une semaine ordinaire. Les bons d’achat La progression des ventes s’explique, en grande partie, par l’usage des bons d’achat, notamment chez les enseignes Shufersal et Mega. A Pessah, la course à la consommation est largement alimentée par les bons d’achat alloués aux salariés par les employeurs ou les comités d’entreprise. Cette année, on estime que le marché des bons d’achat atteindra les 2,5 milliards de shekels (500 millions d’euros) que vont se partager les commerçants et grandes surfaces. Les bénéficiaires de ce marché des bons d’achat sont nombreux. Ce sont d’abord les employeurs qui obtiennent, auprès des grandes chaînes, une réduction pouvant atteindre jusqu’à 20% de

la valeur du bon. Second bénéficiaire: le consommateur qui va profiter d’une réduction sur ses achats, de l’ordre de 5%. Seules les grandes surfaces sont réticentes à l’usage des bons d’achat qui leur rognent leur marge de bénéfice; mais les Israéliens en sont si attachés, qu’aucune chaîne n’oserait refuser les bons d’achat en forme de paiement. La fidélité paie Autre instrument de marketing qui monte en force: la carte de fidélité, qui permet à son détenteur de bénéficier d’offres spéciales ou de promotions exclusives. De plus en plus de chaînes israéliennes lancent des clubs d’achat dont l’adhésion octroie une carte de fidélité et permet de gagner des points de réduction. Il s’agit aussi bien des grandes enseignes généralistes que des chaînes d’alimentation et d’habillement. Les cartes les plus attractives sont celles du Mashbir (472.000 membres), de H&O (270.000 membres), ainsi que celles de Golf & Co, Fox, Honigman, etc. Ce mois-ci, deux nouveaux clubs d’achat ont été lancés dans l’habillement, par les enseignes Mango et Gap: leur formule originale de cumul de points permet de bénéficier de substantielles réductions. Reste un autre casse-tête pour les grandes enseignes: après la semaine de Pessah, les ventes retombent brutalement. Cette année, le hasard du calendrier a voulu que la fête de l’Indépendance (Yom Atsmaout) soit célébrée douze jours après Pessah. De quoi rassurer les commerçants qui pourront relancer leurs ventes en utilisant la fibre du patriotisme comme outil commercial. Jacques Bendelac (Jérusalem)

Découverte de la plus ancienne trace de l’Homo Sapiens Pr Avi Gopher de l’Université de Tel Aviv et Dr Ran Barkat de l’Institut d’Archéologie ont découvert à la Caverne Qessem de Rosh Haa’yine la plus ancienne trace de l’Homo Sapiens: 8 dents vieilles de 400 000 ans. L’homme moderne ne seraitil pas né plutôt au Moyen Orient qu’en Afrique ? - Les archéologues de l’Autorité des Antiquités ont découvert une voie goudronnée qui relie le quartier de Silwan où se situe la Cité de David, au Mont du Temple. Découverte lors de fouilles sur un canal d’eau de l’époque du Second Temple, cette route permettait aux pèlerins d’il y a 20 siècles de faire leurs 3 montées annuelles vers le Temple, lors des fêtes. Après une tempête qui s’est abattue sur la falaise d’Ashkelon, Yigal Israeli de l’Autorité des Antiquités a décou-

vert dans le sable une statue de marbre d’une femme romaine en toge du

3/4ème s , de 1,2 m d’envergure pesant 200kg, sans bras ni tête, portant des sandales. Sous la houlette d’Amir Ganor de l’Autorité des Antiquités, des archéologues ont découvert une petite basilique byzantine sur une colline au sudouest de Jérusalem, datant du 5ème s avec un superbe plancher mosaïque très bien conservé, offrant des dessins d’animaux, paons, lions, renards et des poissons. Le site Khirbet Madras est connu pour avoir hébergé une grande communauté juive, détruite après la défaite de Bar Kokhba en 135 par les Romains. Le site comprend des installations agricoles, des caves et des tunnels.

Le saviez-vous? Le mannequin international Esti Ginzbourg, 20 ans, qui a été le modèle pour de nombreuses marques telles que «Burberry» ou Pull & Bear» a rejoint Tsahal pour accomplir le reste de son service militaire interrompu. - Le saviez-vous ? Le populaire lecteur Kindle d’Amazon a été développé à Hertzlya par une équipe de la société Sun-Oracle - Le saviez-vous ? En 10 ans plus de 3000 sociétés high-tech ont été créées dans le domaine de l’informatique et de l’information le long de la Silicon Valley du pays.Par:»albert soued»

Le saviez-vous ? Le qibouts Yotvata au sud du Négev sert de pouponnière pour des espèces en voie de disparition, telles que l’oryx du Sahara, afin de les réhabiliter, puis de les transplanter dans leur bercail d’origine où elles avaient disparu - Le saviez-vous ? Le Prof. Zvy Dubinsky de l’Université de Bar-Ilan vient de recevoir 3 millions d’Euros pour développer un programme de recherche de 5 ans pour étudier l’impact du réchauffement climatique sur la mer Méditerranée ainsi que la mer Rouge, notamment le blanchissement des récifs coralliens.

Par:Albert Soued


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

Comment Israël se prépare à une nouvelle guerre

L’exaspération des Israéliens est à son comble. Depuis Gaza, les missiles du Hamas sont capables d’atteindre Tel-Aviv. Les guerres civiles qui s’éternisent en Libye et en Côte d’Ivoire, les éruptions qui peinent à déboucher sur des changements au Yémen et en Syrie, ont temporairement relégué au second plan un conflit latent, bien plus grave par ses conséquences : la guerre qui couve entre Israël et le Hamas palestinien agissant en faux nez de l’Iran. Car depuis quelques semaines, une situation nouvelle existe, conséquence des bouleversements intervenus en Égypte.

qui contenait des munitions et sans doute des missiles.

Avec le renversement de Moubarak, Israël et l’autorité palestinienne de Mahmud Abbas ont vu revenir dans les allées du pouvoir, au Caire, des gens qui ne leur sont guère favorables. Ainsi les autorités égyptiennes ontelles fermé les yeux cette semaine sur une rencontre entre un dignitaire du Hamas et un envoyé spécial de Téhéran. Un rendez-vous quasi officiel, impensable il y a quelques mois.

Le mois dernier, l’arraisonnement par les commandos marines israéliens d’un cargo battant pavillon panaméen qui faisait route vers Port-Soudan, avec 50 tonnes d’armes dans ses cales, avait confirmé la filière dont on connaissait déjà les principales étapes : les armes sont embarquées dans le port iranien de Bandar Abbas, destination le Soudan.

Opération israélienne C’est dans cette ambiance de tension de nouveau exacerbée que s’est produit, mardi 5, au Soudan, un événement qui n’a fait que quelques lignes dans la presse et qui constitue pourtant à la fois une opération militaire d’une précision étonnante et un signal d’alarme directement adressé à l’Iran : ce matin-là, à une dizaine de kilomètres de l’aéroport de Port-Soudan, sur la mer Rouge, quatre grosses voitures noires roulent à vive allure vers la ville. Soudain, venu d’on ne sait où, mais sans doute d’un avion ou d’un drone, un missile vient frapper l’un des quatre véhicules. Or, non seulement celui-ci est détruit par le tir, mais il explose en un spectaculaire feu d’artifice. Une déflagration qui ne peut s’expliquer que par la présence à son bord d’une quantité importante de munitions. Les trois autres voitures continuent leur course vers Port-Soudan, sans demander leur reste. Pour tous les experts de la guerre secrète, il est clair que le tir, probablement guidé par un bateau au large des côtes soudanaises, était parfaitement ciblé sur le véhicule

Et il est tout aussi évident pour eux que cette opération, exécutée avec une remarquable précision est l’oeuvre des Israéliens. 18 Palestiniens tués D’ailleurs, si, le lendemain, Tsahal et le Mossad refuseront de commenter l’incident, la presse israélienne fera des titres sur la mort d’un chef du Hamas dans une opération destinée à montrer que Jérusalem n’acceptera jamais le trafic d’armes entre l’Iran et le mouvement qui a la maîtrise de Gaza.

De là, une noria de camions les achemine vers le Sinaï où les tribus bédouines se sont trouvé un business beaucoup plus rentable que celui de l’élevage des moutons : les tunnels par lesquels on fait passer vers la bande de Gaza toutes sortes de marchandises de contrebande. Et de plus en plus d’armes et, en particulier, de roquettes. De plus en plus performantes et sophistiquées et capables d’atteindre Tel-Aviv. Des engins comme les quelque 70 qui ont été tirés sur Israël depuis trois jours. Et dont le premier avait atteint un autobus scolaire israélien. Provoquant des ripostes ciblées et quasi immédiates qui ont tué 18 Palestiniens. Lors d’une récente réunion avec ses chefs militaires dans la Situation Room de la Maison-Blanche où il était en principe question de la Libye, Barack Obama aurait dit que la vraie préoccupation du moment était moins le renversement de Kadhafi que la façon d’éviter que tout le Proche-Orient ne s’embrase à la suite d’un dérapage entre Israël et l’Iran par Hamas interposé. On n’en est pas loin. source : lepoint MichelColomes

21


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

22

“Kipat barzel” ou “Kipat zahav” ? Problèmes de société La discussion sur la portée de la perte économique suite a la mort d’un citoyenisraélien - ainsi que d’un enfant israëlien - en raison des dommages causés par unmissile Grad ou une roquette Qassam, est macabre, mais aussi inévitable pour comprendre le grand débat public sur la faisabilité économique, ou non, de l’utilisationde ce système de defense.

Alors que le systeme de defense “Kipat barzel” a prouve en fin de semaine son efficacite, il est temps aussi de s’interroger sur son cout. Alors que ce systeme, denomme en francais “Dome d’acier”, est entre en fonction pour defendre les villes israeliennes de la menace islamiste, et a rempli sa mission du mieux possible etant donne son stade d’avancement, la presse israelienne nous informe du cout eleve de ce systeme. Au vu du prix de chaque action de ce systeme, a la pointe de la technologie, on a le vertige… Et pourtant, le jeu en vaudrait la chandelle, voila en tout cas les conclusions de cet article plein de chiffres bruts de decoffrage ! Voila comment en Israel on transforme l’acier en or : L’etat d’Israel est en train d’etudier la possibilite d’acquerir 10 nouvelles batteries de “Kipat barzel” dans les annees a venir. Cet achat se ferait contre un mlliard de dollars et un cout supplementaire de cinquante millions de dollars tout les ans. Vous pensez que ce cout est exorbitant ? Faites le calcul de la perte economique inherant a la mort de civils sur le marche ! Commencons par la fin : “Kipat barzel” est un systeme, qui d’un point de vue economique, convient tres bien au marche israelien. Il peut faire faire des economies importantes a Israel en evitant des morts et des blesses civils, en evitant les degats dans les usines, les maisons, et en evitant les pertes de jours de travail. Les entrees d’argent resultantes de la vente de ce systeme, que la societe d’etat “Rafael” vendrait aupres d’autres pays, pourraient meme couvrir, dans l’avenir, les couts engendres par son developpement. Il est meme possible de considerer “Kipat barzel” comme un starter pour l’Etat d’Israel, avec un potentiel de vente tres important. En supposant que “Kipat barzel” fonctionne a la perfection, et que les habitants du sud puissent vivre tranquillement leur vie de tout les jours, comme si on ne leur tirait pas de missiles dessus depuis la bande de Gaza. Combien

cela couterait au pays la realisation d’une telle situation et quelle en serait la valeur ? Chaque batterie de “kipat barzel” peut proteger une ville de grandeur moyenne. L’Etat etudie l’achat de dix nouvelles batteries dans les annees a venir, dans l’objectif de proteger correctement tout les habitants du sud. D’apres les publications dans les journaux, le cout d’une batterie de “kipat barzel”, comprenant 100 missiles, serait de 100 millions de dollars. Le cout de chaque missile serait de 50 000 dollars. En supposant que chaque batterie aurait a tirer 100 missiles chaque annee. Il serait question d’un cout unique d’un milliard de dollars a l’achat des batteries et d’un supplement de 50 millions de dollars chaque annee pour l’achat de 1000 missiles (en supposant que les gazaouis ne desesperent pas face a l’inefficacite de leurs missiles). En supposant que les soldats qui sont en charge de la mise en oeuvre de ces batteries ne coutent rien au marche, etant donne que l’armee de l’air de Tsahal fournie la majorite des soldats en question. En supposant meme que plus on fabriquera de batteries et de missiles, et plus leur prix baissera, la baisse de ces couts ne serat effective que lorsque nous vendrons aussi, en grande quantite, ce systeme aux autres pays. L’interet economique principal pour le marche D’un point de vue economique, il n’est pas possible de quantifier les degats causes d’un point de vue mental sur les vicitmes et leurs proches apres un deces ou une blessure suite a une attaque de missile. Il y a des dommages directs et indirects,certains d’entre eux sont difficiles à estimer. La discussion portera donc sur lesdommages économiques mesurables et ayant un impact important sur l’economie. Afin de repondre a ces questions, il faut comprendre le potentiel de perte pour l’economie suite aux morts et aux blesses sur l’industrie et l’economie israelienne en general.

Nous sommes arrives a la conclusion que le cout economique moyen de chaque mort israelien, suite a un missile tire de la bande de Gaza, s’eleve a 750 000 dollars. Plus le civil est jeune, plus le cout est eleve. Un civil de 25 ans est cense produire pendant 40 ans pour le PNB moyen en Israel, soit a aujourd’hui 30 000 dollars par an. La mort de ce civil a un potentiel de perte pour le marche de 1,2 million de dollars. Une perte d’un milliard de dollars pendant la seconde guerre du Liban Supposons pour simplifier, que la prochaine victime d’un missile soit age de 40 ans, et qu’il ait ete suppose en fonction jusqu’a l’age de 65 ans.

En 2009, sur 2 468 700 enfants de moins de 15 ans, 161 042 sont nés dans l’année, soit 6,5%. Parmi ceuxci 69,4% sont juifs, 24,1% arabes, 1,9% druzes, 1,7% chrétiens et 2,9% sans religion. Jérusalem et Bné Braq ont 15,4% des enfants et près d’1/3 de l’ensemble se situe en dessous du seuil de pauvreté. 33 023 mineurs ont fait l’objet d’un rapport de police et 1556 mineures ont enfanté. Par Albert Soued

Sa mort causera au marche une perte de 750 000 dollars (25 annees potentielles X 30 000 dollars par an). Les bombardements causent des degats directs et indirectes. Les degats directs resultent d’une atteinte directe sur un immeuble de logements, d’une voiture ou d’une usine.

Le cabinet d’avocats Azrielnet a commandé 2 sondages parallèles sur la fidélité des couples à Mutagim et Geocartographia, avec des échantillons de 500 adultes. Il en ressort les mêmes conclusions: 85% des couples non religieux et mariés depuis au moins 5 ans sont infidèles, l’ont été dans le passé, le sont au présent ou ont l’intention de l’être dans l’avenir, les femmes autant que les hommes. 30% confessent leur infidélité à des parents ou amis, 7,7% à leur partenaire, 15% la taisent.

Les degats indirects interviennent quand une usine ne produit pas, ou quand les ouvriers n’arrivent pas au travail (meme dans le cas ou ils decident de rester a la maison avec leurs enfants). Le cout des degats indirects pendant la deuxieme du Liban, par exemple, s’eleverait a plus de 800 millions de dollars, et le cout des degats directs a plus de 150 millions de dollars. En tout cette guerre, et les tirs de missiles, aura fait perdre au marche pret d’un milliard de dollars. Les exportations futures La societe “Rafael” est une societe gouvernementale. Les gouvernements etrangers lui portent un grand interet. Le potentiel economique de vente de ce systeme s’evalue a plusieurs milliards de dollars. Tout cet argent arrivera, au final, dans les mains de l’Etat d’Israel grace a la fiscalite sur les entreprises, les taxes, et les dividendes distribues par la societe a ses actionnaires. et voila, une raison de plus de continuer de developper “Kipat barzel” ! L’auteur de cet article est le Docteur Adam Reuter. Traduit par David Goldstein

Dans très peu de cas, cette infidélité mène au divorce. - Mené par Ynet. com et le Centre Yesodot pour la Torah et la Démocratie, un sondage portant sur 500 adultes montre que: .. 39% pensent que la Knesset (Assemblée de députés) est plus juive que démocratique (contre 38% qui pensent le contraire) .. 55% pensent que la Knesset devrait adopter des valeurs juives telles que «aimes ton prochain comme toi-même». .. 76% considèrent que les Droits de l’Homme sont des valeurs juives (contre 9% qui ne le pensent pas) Mené par le groupe «Masa Yisraeli» à la demande du 1er ministre, un sondage auprès de 2000 jeunes de 16/18 ans montre que: .. 43% considèrent que le shabat et les fêtes juives sont leur plus profonde connexion au pays .. 20% pensent que c’est la langue hébraïque qui les relie au pays .. 17% mentionnent la famille et les amis, 9% le paysage et seulement 6% la Bible et l’histoire.

L’héritier de la couronne d’Espagne et son épouse, en visite en Israël Le président Shimon Pérès recevra ce lundi en sa résidence officielle l’héritier de la couronne d’Espagne, le prince Philippe de Bourbon, et son épouse Letizia Ortíz Rocasolano. Le couple princier est en visite en Israël pour une journée. Il rend la pareille à Shimon Pérès qui est venu à Madrid il y a un mois et demi pour marquer les 25 ans de relations diplomatiques israélo-espagnoles, au cours d’une cérémonie à laquelle le roi Juan Carlos a lui-même assisté. Le prince Felipe sera accueilli par une garde d’honneur au Palais présidentiel et par un groupe d’enfants espagnols de 5 ans, nouveaux immigrants. Il aura ensuite un entretien avec Shimon Pérès, avec lequel il partagera ce soir un dîner officiel à Jérusalem, en présence de la chanteuse Ahinoam Nini, qui les régalera de chansons en hébreu et en espagnol.


L’information en provenance d’Israël

Sal..e s’écrit A.S.H.T.O.N.

81 roquettes tirées sur Israël fin de semaine dernière. Plus de 100, rien que ce Week-End. Un missile antichar tiré sur un bus scolaire. Israël vit sous attaque, la population du sud du pays est traumatisée. Les attaques contre des civils, selon les règles de l’ONU, sont des crimes de guerre, et des crimes contre l’humanité. Catherine Ashton, chef de la diplomatie européenne, a-t-elle condamné les palestiniens ? A-t-elle dénoncé la scandaleux tir contre un bus scolaire ? A-t-elle demandé une enquête internationale pour trouver les responsables de ces crimes ? Rien de tout cela. Elle accuse Israël ! Non seulement elle n’accuse pas le Hamas, mais en plus, elle demande à Israël qu’il fasse preuve de «retenue». Retenue ? Se retenir de répondre ? Se retenir et se laisser exterminer comme au bon vieux temps ? Voilà ce que demande l’Union Européenne ? L’Union Européenne voudrait charger les arabes d’un nouvel holocauste qu’elle ne veut pas assumer ? Si c’était le cas, Asthon le formulerait exactement de cette façon là. Honte sur la Diplomatie européenne, honte sur les complices de cette tentative de «nettoyage ethnique» comme disent les pro-palestiniens, contre les Juifs. La diplomatie israélienne est sortie de sa réserve, une fois n’est pas coutume, et a déclaré à l’AFP : «Nous sommes consternés par les mots choisis par l’Union européenne après des attaques contre des civils israéliens et, en particulier, par le fait que la déclaration (de Mme Ashton) omet toute mention du tir d’un missile antichar sur un autobus scolaire israélien par le Hamas». «Ce choix de mots qui ne comportent pas un rejet pur et simple des crimes de guerre commis quotidiennement par le Hamas est troublant», a ajouté le

diplomate. Troublant ? Je ne suis pas diplomate, et je suis libre de m’exprimer. Ce n’est pas troublant, c’est criminel. C’est un message qui porte en lui les caractéristiques de la Shoah, où les juifs désarmés, passifs, dont on exigeait la docilité, étaient emmenés vers les camps de la mort. Les propos de Catherine Ashton résonnent dans l’inconscient collectif du peuple européen, et c’est la voix officielle de l’Europe. L’Europe qui exprime, au travers de cette ... chose, cette Catherine Ashton, sa condamnation des juifs qui osent répondre aux bombes. Ses mots signifient «Moi, Catherine Ashton, représentante de l’Union Européenne, je ne donne pas à Israël le droit de se défendre». Mon plus grand espoir est que le gouvernement israélien ne laisse pas passer cette ignoble déclaration en faisant le dos rond, comme il y est trop habitué, et qu’il exige des excuses publiques et une correction officielle de la part de cette femme. Aucun média ne prendra la défense d’Israël. Aucun diplomate. Certainement pas la diplomatie française, qui, trop heureuse de cette chance offerte de lécher le cul des pays arabes, risque d’en remettre une couche. Car dans la foulée, les autres Etats Européens vont condamner Israël de s’être défendu. Catherine Ashton n’a pas déploré les dizaines de pertes civiles et de rebelles libyens, tués par les erreurs de la Grande Bretagne et de la France, des alliés et de l’OTAN. Catherine Ashton se moque bien de ces morts là, car ils n’ont pas été tués par des juifs, ce qui lui est insupportable. Israël a répondu avec une proportion exemplaire à ces agressions. Mais ce n’est pas assez car Israël ne devait pas répondre, Israël devait «se retenir».

Nous attendons de savoir qui sera le premier diplomate à dénoncer les réactions «disproportionnées» d’Israël. Nous pensons que ce sera la France. Même dans la bouche d’un président, dans la bouche du Président Sarkozy, ces mots de «réponse disproportionnée» sont un mensonge. Car les lois de la guerre obéissent à des conventions internationales, et aucune guerre n’a été gagnée avec une riposte proportionnée. Car la proportionalité serait, pour les populations, une guerre qui ne s’arrêterait jamais. Si aucun des belligerants ne tente de neutraliser l’autre, pourquoi s’arrêterait-il ? Et pour neutraliser l’autre, les livres d’histoire et les récits de guerre sont unanimes : il faut désintégrer l’armée de l’ennemi pour qu’elle se rende. Israël, lors de Plomb Durci, n’a pas désintégré le Hamas, ce qui fut une grave erreur. Voilà bien la preuve que malgré les accusations de Sarkozy et du reste des chancelleries, Israël n’a pas eu de réponse «disproportionnée». Et puis, que veut dire ce terme ? La semaine dernière, des terroristes tirent des roquettes sur une ville israélienne - c’est un crime contre l’humanité car ils visent spécifiquement les civils. Les habitants courent aux abris. Personne n’est blessé. L’aviation israélienne repère les terroristes, tire, les tue. Trois morts coté terroristes, aucun coté israélien. Disproportion ? Israël devait laisser partir ces terroristes parce qu’ils n’ont fait aucune victime, et les laisser faire mieux la prochaine fois ? C’est ce que demandent les Européens, le Continent le plus judéophobe au monde. Par:Jean-Patrick Grumberg

Edition du 13 Avril 2011

24

Un sénateur démocrate s’insurge contre le témoignage de Nonie Darwish

Une vive altercation a éclatée hier lors d’une audience du Sénat sur la sécurité intérieure après le 11 septembre, entre Nonie Darwish (Photo à gauche) ex-musulmane d’origine arabe qui était venue témoigner et un sénateur Démocrate de Brooklyn, Eric Adams ( à droite).Par Melba Nonie Darwish a déclaré que lorsqu’elle était jeune, il lui a été enseigné d’”haïr les juifs” et de ”détester l’Amérique”, ce qui a mis en colère le sénateur de Brooklyn. Tenant un Coran dans sa main, il a accusé Mme Darwish de répandre ” haine et poison.”

la haine de la culture occidentale”, a dit Nonie Darwish, qui a grandi et a fait ses études en Egypte et qui est venue aux États-Unis en 1978. Le sénateur Eric Adams (D-Brooklyn) l’a alors interrompue, tenant un exemplaire du Coran dans sa main. “C’est une offense faite à cette audience de l’avoir invitée à témoigner ici”, a déclaré Adams. “Ceci [le Coran] n’est pas notre ennemi. . . Vous amenez la haine, la haine et le poison dans un pays multiculturel. “ Le président de l’assemblée Greg Ball (R-Putnam) a dit au sénateur Adams de se calmer et a suggéré qu’il jouait pour les caméras de télévision.

“Regardez ce qui se passe - ce n’est pas un secret,��� a déclaré Nonie Darwish, présidente des anciens musulmans unis, lors de l’audience sénatoriale sur la sécurité intérieure qui se tenait au numero 250 sur Broadway avenue à Manhattan.

Le sénateur Marty Golden (R-Brooklyn) a essayé de trouver un terrain d’entente. “Ceci, évidemment, est son point de vue sur la manière dont elle a été élevée dans sa vie, dit-il. “ça n’a rien à voir avec les bons musulmans américains qui vivent dans ce pays.

“Vous devez haïr les Juifs, vous devez haïr l’Amérique, vous êtes censé avoir

Par Melba


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

26

SARKOZY-NETANYAHOU : LA DECEPTION Benjamin Netanyahou dérouté par l’attaque directe de son « ami » et a précisé qu’il n’y avait eu « aucune véritable discussion » dans la mesure où le président français monopolisait à lui seul la parole. Il avait insisté sur la nécessité de mesures plus concrètes car « plus vous attendez et plus vous vous perdrez. »

L’opinion israélienne n’avait pas digéré l’arrivée au pouvoir de Barack Obama, accusé d’avoir des amitiés préférentielles avec les Palestiniens. Certains dirigeants israéliens, inquiets de la dépendance accrue visà-vis des Américains, souhaitaient s’affranchir de la mainmise américaine en posant ouvertement la question d’un rééquilibre des relations avec l’Europe. Réunion stérile Benjamin Netanyahou était donc venu rencontrer à Paris le 24 juin 2009, Nicolas Sarkozy, son modèle et ami , pour envisager sérieusement de se rapprocher de l’Europe. Cette réunion n’avait pas donné de résultats tangibles et il s’est avéré que les relations entre Israël et la France s’étaient distendues sans que l’on sache alors l’objet des blocages. La diplomatie française n’était pas parvenue à retrouver un rôle dans le processus de paix moribond au Proche-Orient. Ni Israël et ni les Américains ne voulaient d’un retour diplomatique de l’Europe et de la France. Un article publié le 1er novembre 2010, sur la foi d’indiscrétions israéliennes, faisait déjà part de tensions entre la France et Israël et précisait que rien n’allait plus entre Nicolas Sarkozy et Benjamin Netanyahou. Le président français entendait bien profiter du refroidissement des relations entre Israël et les Etats-Unis et de l’impopularité de Barack Obama pour réinsérer la France dans le dialogue israélo-palestinien d’où l’Europe, d’ailleurs, est exclue. Le président français avait décidé, le 27 septembre 2010, de prendre l’initiative d’inviter les deux parties (Palestiniens et Israéliens) à Paris fin octobre pour prouver que l’Europe et surtout la France, pouvaient agir au Proche-Orient. Le Premier ministre israélien avait donné son accord puis s’était ravisé. Son bureau avait annoncé, sans autres précisions, que cette réunion était reportée sine die: « Après consultations, les parties concernées se sont mises d’accord pour décider d’une autre date. » L’initiative française avait été enterrée car, selon des diplomates cités par le journal Haaretz, « Neta-

nyahou s’est rendu compte qu’il serait soumis à une pression énorme sur la question des colonies et a donc décidé d’annuler sa participation ». Confiance altérée Rien n’avait été publié sur les raisons profondes de cette volte-face mais de nouvelles révélations apportent un éclairage sur les causes de ces tensions. Les indiscrétions de WikiLeaks rapportées par Haaretz précisent que les relations s’étaient refroidies dès la réunion de 2009 qui n’a pas été aussi chaleureuse que décrite. Malgré la demande expresse du premier ministre israélien, Nicolas Sarkozy avait refusé tout tête-à-tête craignant que le compte rendu de la réunion soit biaisé : « Après un tête-àtête, chaque camp accuse ce qu’il veut ». C’est dire le degré de confiance qui inspirait alors les deux dirigeants. Ils se connaissaient pourtant depuis 2003, alors qu’ils étaient ni l’un ni l’autre aux affaires au sommet. Mais arrivés au pouvoir, ils n’ont plus montré dans leurs relations la même chaleur dès lors où le pragmatisme politique prenait le pas sur la sympathie mutuelle. Kathleen Allegrone attachée politique à l’ambassade américaine à Paris, a confirmé dans l’un de ses câbles que la position personnelle de Nicolas Sarkozy se distinguait de la position officielle du gouvernement français. Tenant à manifester de profondes réserves sur la politique suivie par Israël, il a exigé de l’exprimer en présence de témoins, deux conseillers de chaque côté, et en particulier de son conseiller sur les affaires du MoyenOrient, Boris Boillon, actuel ambassadeur en Tunisie.

Il avait aussi rejeté le principe de la reconnaissance d’Israël comme Etat juif car « les Palestiniens pourraient interpréter cet énoncé comme un signe que nous ne soutenons pas le droit de retour ». Des voix perdues Les révélations de WikiLeaks risquent de choquer la communauté juive entièrement dévouée au président français puisque 82 % des voix juives se sont portées sur son nom en 2008. Cette propension de double langage à reconnaitre certains concepts proisraéliens en privé mais à les nier en public pourrait être assimilée à la position de certains dirigeants palestiniens qui s’expriment différemment face à leur peuple et à l’opinion internationale. Une grande déception pourrait atteindre ceux des français qui lui vouaient une inconditionnelle dévotion. A l’heure où les dirigeants politiques français, Marine le Pen en particulier, recherchent les attentions de la communauté juive, ces révélations risquent de porter préjudice à la position du candidat UMP aux prochaines élections présidentielles. On se souvient qu’une levée de boucliers des instances juives avaient provoqué, en partie, l’échec de Valéry Giscard d’Estaing lors de sa réélection. Plus près de nous, quatre candidats français sollicitent les voix des électeurs franco-israéliens pour le poste de député représentant les Français établis hors de France aux législatives de juin 2012. Valérie Hoffenberg , représentante spéciale de la France pour le processus de paix au Moyen-Orient, a été désignée par l’UMP mais pourrait pâtir de ces révélations.

La confiance n’était plus de mise quand les intérêts priment sur l’amitié. Nicolas Sarkozy a alors marqué sa grande fermeté sur des questions sensibles pour Israël, a savoir le démantèlement des colonies et la levée totale des barrages routiers en Cisjordanie : « Vous n’avez rien à gagner à eux et ils ne fournissent aucune sécurité. ».

Elle aura à s’expliquer auprès de ceux qui risquent de détourner leur vote vers d’autres horizons. Elle a d’ailleurs été prise à partie par le député de Paris Claude Goasguen : « Elle est trop pro-palestinienne pour nous représenter dans cette 8e circonscription (Israël, Malte, Turquie) où les Français d’Israël pèse 70% de l’électorat ». Israël revient ainsi en force dans le débat politique français.

Daniel Levy, fonctionnaire à l’ambassade d’Israël à Paris présent à la réunion, a confirmé le mutisme d’un

Par Jacques BENILLOUCHE


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

27

Groupe de soutien à l’élection de Gil Taïeb au poste de député : «Pour le courage» mée. Afin de me dépolluer de ce que Guy Millière appelle : la nauséabonde indifférence de la presse française au sort des juifs assassinés en Israël.

Personne ne se préoccupe du traumatisme provoqué par les sirènes qui obligent des civils innocents à se terrer dans des abris.

Force est de constater que comme d’habitude, le regard et la présentation déformée de l’information poursuivent leur travail de délégitimation de l’état d’Israël.

Personne ne rapporte la vérité qui est qu’Israël a réagi aux attaques contre sa population.

Ainsi dans la dernière semaine, ce sont 150 roquettes qui ont été tirées sur le sud du pays et pas une once d’indignation. Juste avant mon départ, j’ai pu entendre sur les ondes d’une radio nationale que : «11 palestiniens avaient été tués par les raids de l’armée de l’air israélienne et que des roquettes étaient tombées sur un kibboutz, ne faisant aucune victime «Voici comment est présentée l’information ! - 150 roquettes sont tirées sur la population israélienne avec l’intention de semer la mort et personne pour s’indigner !

C’est d’Israël que je vous adresse ce billet Comme à chaque fois, en plus du plai-

sir d’être sur la terre de nos ancêtres, c’est un véritable besoin qui me pousse à venir voir et me plonger dans cette réalité israélienne si souvent défor-

Voile intégral : la loi est entrée en vigueur

Le port d’un voile intégral dans la rue coûtera désormais 150 euros d’amende et/ou peut entraîner l’obligation de participer à un stage de citoyenneté. La sanction peut être beaucoup plus lourde concernant un époux qui aurait forcé sa femme à se couvrir entièrement le visage : il est passible d’un an d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende.

A partir de ce lundi 11 avril, la loi de la burqa entre en vigueur en France. Deux femmes portant le niqab ont été arrêtées ce lundi au cours d’une manifestation à Paris qui n’était pas officialisée. La loi concerne «toute personne» sans distinction d’âge, de sexe ou de nationalité. Les tenues interdites sont les «cagoules, voiles intégraux (burqa, niqab), masques ou tout autre accessoire» dissimulant le visage. L’interdiction ne vaut que pour l’espace public, c’est-àdire la rue, les administrations et les espaces accessibles librement au public (commerces, cinéma, cafés, jardins, gares et aéroports, transports en commun…).

Si la personne contrainte est mineure, la peine est doublée. Reste encore à prouver qu’une femme portant niqab ou burqa le fait de manière contrainte et forcée. Par ailleurs, l’homme d’affaire Rachid Nekkaz, éphémère candidat à la présidentielle de 2007 et habitué aux actions d’éclats, a annoncé qu’il mettait aux enchères son immeuble de Choisy-le-Roi en banlieue parisienne, pour «payer toutes les amendes des femmes portant librement le niqab dans la rue». Il ne s’oppose pas au port du voile dans les administrations, mais estime que la «ligne rouge» a été franchie en interdisant le port du voile dans la rue. Rachid Nekkaz appelle également à une manifestation lundi à 15 heures devant l’Assemblée nationale.

Personne ne se scandalise après qu’un missile ait atteint un véhicule transportant des enfants. Personne ne se révolte contre l’état terroriste de Gaza.

Non, l’information nous parle des victimes palestiniennes, comme si Tsahal avait tiré sur eux sans raison ! Lorsque l’on voit comment le front national surfe sur la vague de l’insécurité, comment nombreux sont les politiques qui lui enfourchent le pas et font de la lutte contre la violence, un argument de campagne. Comment ne pas se poser des questions face à leur silence et pire encore face à leurs condamnations lorsque Israël défend ses citoyens ? Lequel d’entres eux accepterait que ses enfants soient menacés et bombardés ?

le dos ? Ils se trompent ! A force de tolérer l’intolérable, ils perdent toute crédibilité et ne sont plus entendus ! Il faut avoir le courage de choisir son camp. Il faut oser dire que tout meurtrier doit savoir qu’il ne peut dormir tranquille et que ses jours sont comptés. Il faut redonner confiance à ceux que l’on se doit de protéger. Israël le fait et se doit de réagir avec force car il en va de la vie de ses enfants. Aussi, je veux rendre hommage à ces familles israéliennes qui malgré la haine et les menaces, continuent à vivre et à préparer les fêtes.

Pensent ils être épargnés en se taisant ?

Pour finir, je veux féliciter les 40 coureurs qui ont participé au marathon de Paris et qui ont porté avec fierté un tee-shirt « Je cours pour Guilad Shalit « afin de ne pas oublier ce jeune franco israélien kidnappé depuis le 25 juin 2006 par les mêmes terroristes qui aujourd’hui tirent sur Israël.

Pensent ils être protégés en courbant

Gil Taïeb

Alors pourquoi cette lâcheté, pourquoi ce silence complice, pourquoi cette hypocrisie ?


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

Locations ASHKELON Barnea 5 pièces climatises au 4 ème étages avec cave. Prix:3 200 nis charge compris. Agence Isralya/Express: Michael : France 00.972.50.35.70.264 Michael : Israel 050.35.70.264 ASHKELON Marina 2 pièces meublées. Prix: 2 000 nis charge compris. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Marina 2 pièces et demie vue mer. Prix: 2 200 nis charge compris Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.264 ASHKELON Marina 3 pièces duplex climatises meubles vue mer. Prix: 2 400 nis charge compris. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.264 ASHKELON Location saisonnière du 2 au 3 pièces a la Marina. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea 5 pièces penthaous neuf climatises avec terrasse de 80 m2 vue mer. Prix: 4 500 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.264 ASHKELON Neve-Chalom villa 5 pièces d angle. Prix: 3 600 nis. Agence Isralya/Express Michael Israel 050.35.70264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Neve-Adarim villa d angle 3 pieces. Prix: 3 000 nis. Agence Isralya/Express Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

ASHKELON Location de boxe au m2 au centre d Ashqelon. Agence Isralya/Express: Michael 050.35.70.264

Ventes ASHKELON Marina 2 pièces climatises vue mer dans résidence avec piscine et salle de sport. Prix: 360 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Marina 3 pieces rez de jardin refait a neuf avec terrasse en bois de 25 m2 avec vue mer a 3 mn a pied de la plage. Prix: 800 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Marina 3 pieces cotes rue avec place parking en sous sol. Prix: 600 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Afridar 4 pieces de 110 m2 dans très belle résidence. Prix: 950 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea 4 pièces de haut standing. Prix: 940 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON City 6 pièces penthaous duplex de 200 m2 avec deux terrasses de 70 m2 dont une avec cuisine. Appartement entièrement climatise face a la mer avec une cave et place de parking. Prix: 1 600 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

ASHKELON Afridar 4 pièces et demie entièrement climatise. Prix: 880 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70264 Michael France 00.792.50.35.70.264 ASHKELON Branea 4 pièces duplex climatises avec 2 terrasses vue mer. Prix: 1 300 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Afridar 5 pièces neuf au premier étage avec une terrasse possibilité souccah. Prix: 950 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Neve-Ilan 3 pièces de 80 m2 et une terrasse de 15 m2 près de la rue Elie-Cohen. Prix: 750 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Neot-Ashkelon 3 pièces climatises avec 2 terrasses et une cave. Prix: 700 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea 5 pièces penthaous de 180 m2 net habitable entièrement climatise avec 3 terrasses dont une de 80 m2. Prix: 1 990 000 nis. Agence Isralya/Express : Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Neve-Adarim 3 pièces refait au 2 ème étages. Prix: 660 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea Penthaous duplex 5 pièces climatises avec 2 terrasses vue mer. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

VENTE

Bne Binyamin Construction neuve jamais habite rez-de-jardin 4 pieces Tres grand jardin, Entree independante pour le parking et entree de l’appartement Air conditionnee, Cuisine equipee, Proche mer Secteur NAT 600

28

LOCATION

Rue Jabotinski Grand penthouse duplex vue mer 150m2 +150m2 de terrasse, Cuisine amenagee 5 pieces dont 1 piece a l’etage Air conditionne, Ascenseur Parking PRIX (Schekel): 2.200.000

Ussinsky 147 Location dans immeuble neuf Appartement 3 pieces 100m2 Balcon, Cuisine equipee, Climatisation, Chambre parental avec salle de bain Proche kikar et mer PRIX (Schekel): 4.500

PRIX (Schekel): 1.600.000

Amatmid Appartement 5 pieces 120m2 Balcon vue mer 12m2 Cuisine equipee, Parking Ascenseurs, Construction recente proche kikar et mer PRIX (Schekel): 1.800.000

ASHDOD 1. CITY : duplex 7pcs investi, 220m2 habitable + 100m2 de terrasse. Possibilité de diviser en 2+5. 2 350 000NIS Oriel 057-6685186 2. ALEPH : 2pcs, 60m2 + 8m2 de terrasse. Pleine vue mer 650 000NIS Oriel 057-6685186 3. YOUD BET : mini penthouse 4.5pcs investi, 160m2 habitable + 80m2 de terrasse. 1 850 000NIS Oriel 057-6685186

Amatmid Appartement 4 pieces 120m2 Balcon vue mer 12m2 Cuisine equipee Parking, Ascenseurs Construction recente proche kikar et mer PRIX (Schekel): 2.300.000

4. MARINA : mini penthouse 5pcs + 50m2 de terrasse pleine vue mer, étage élevé. 2 500 000NIS Oriel 057-6685186 5. YOUD ALEPH : 3pcs 80m2 + 15m2 de terrasse, vue panoramique sur la mer 1 120 000NIS Oriel 057-6685186 6. YOUD ZAIN : rez-de-jardin 180m2 + 200m2 de jardin avec piscine. 2 600 000NIS Oriel 057-6685186 7. VILLAS neuves et investies dans les quartiers YOUD ZAIN, TET VAV ET YOUD ALEPH, a très bons prix. Oriel 057-6685186

8. CITY : dans le centre, 5pcs investi 160m2 + 12m2 de terrasse, 1 320 000NIS Oriel 057-6685186 9. TET VAV : duplex 4.5 220m2 + 50 m2 de terrasse pleine vue mer dans toute la maison. A VOIR. 2 500 000NIS Oriel 057-6685186 10. CITY : projet DIMRI. Penthouse haut standing 5.5pcs 200m2 habitable + 120m2 de terrasse. 2 750 000NIS Oriel 057-6685186


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

REF:1498 Appartement Centre Ville 4 pièces,125 m² Complètement refait à neuf ascenseur, climatisation, parking Prix :1 300 000 Shequels Mickael :050 72 98 444 Mardochee: 052 336 21 21 REF :1497 Nevez Oz 4 pièces, 105 m² + 2 terrasses Immeuble récent, vue dégagée, 2 ascenseurs, climatisation, parking PRIX : 1 270 000 Shequels Mickael :050 72 98 444 Mardochee: 052 336 21 21 REF :1495 Mini Penthouse, rue DIZINGOFF 4 pièces, 110 m² + 2 terrasses ( 14 + 30 m²) Au pied du Kikar, ascenseur, climatisation, parking Prix : 2 290 000 Shequels Mickael :050 72 98 444 Mardochee: 052 336 21 21 REF :1496 Proche Carmel

Appartement 140 m² + 14 m² de terrasse, vue mer, immeuble neuf, 2 ascenseurs, clim, parking Prix : 2 390 000 Shequels Mickael :050 72 98 444 Mardochee: 052 336 21 21 REF :1484 Rue Harav Kook Appartement de 3 pièces 90 m² + 5 m² de terrasse Travaux à prévoir Prix : 990 000 Shequels Mickael :050 72 98 444 Mardochee: 052 336 21 21 REF :1478 Nevez Oz Penthouse de 4 pièces immeuble neuf, grande terrasse vue dégagée, ascenseur, climatisation, parking Prix : 2 200 000 Shequels Mickael :050 72 98 444 Mardochee: 052 336 21 21 REF :1492 rue Mc Donald Proche Kikar, rue calme 3 pièces (90m²) Très bon état, climatisation Prix: 1 170 000 Shequels Mickael :050 72 98 444 Mardochee: 052 336 21 21

Rue de Jérusalem Appartement de 4 pièces 120 m² + 14 m² de terrasse Complètement meublé 1 App/étage, ascenseur, climatisation, parking Prix : 5000 Shequels Mickael :050 72 98 444 Mardochee: 052 336 21 21 RUE REMEZ Appartement de 3 ½ Pièces, 90 m² complètement refait à neuf, Meublé complet, étage élevé, ascenseur, climatisation, parking Prix : 4000 Shequels Mickael :050 72 98 444 Mardochee: 052 336 21 21 Rue Harav Kook 2 et 3 pièces, Complètement refait à neuf, Proche Kikar, libre de suite, arnona et vaad inclus PRIX : 3300 ET 3500 Shequels Mickael :050 72 98 444 Mardochee: 052 336 21 21

Rue Harav Kook Immeuble Neuf, 2 pièces (40 m²), Proche Kikar Ascenseur, climatisation Vaad et Arnona inclus Prix : 3 150 Shequels Mickael :050 72 98 444 Mardochee: 052 336 21 21 Nevez Oz Immeuble Neuf Pleine vue mer 4 pièces + terrassse Meublé complet Prix : 5300 Shequels Mickael :050 72 98 444 Mardochee: 052 336 21 21 RUE DIZINGOFF 2 pièces, 60 m² + 80 m² de terrasse, Libre de suite Proche Centre Ville et Kikar Prix : 3200 Shequels Mickael :050 72 98 444 Mardochee: 052 336 21 21 RUE USSISKIN Immeuble neuf 5 pièces + terrasse Ascenseur, climatisation, parking Prix : 5500 Shequels Mickael :050 72 98 444 Mardochee: 052 336 21 21

VENTES NATANYA KIKAR: 3 pieces de 100 m2 entierement refait a neuf immeuble correct avec ascenceur 1420000 Shekels Sassimmo 12 Kikar Aatsmaout NATAN 050 92 60 832 NATANYA CENTRE VILLE: tres grand 4 pieces de 125m2 entierement refait a neuf parking cave 1420000 Shekels Sassimmo 12 Kikar Aatsmaout BENJAMIN 054 80 52 45

4200 Shekels Sassimmo 12 Kikar Aatsmaout BENJAMIN 054 80 52 456 NATANYA JABOTINSKI:Charmant 3 pieces en rez de jardin,calme lumineux 3200 Shekels Sassimmo 12 Kikar Aatsmaout NATAN 050 92 60 832 LOCATIONS SAISONNIERES

NATANYA RAV KOOK:tres beau 4 pieces entierement refait a neuf vue degage, ascenceur 1440000 Shekels

NETANYA HIBAT TSION: 4 pieces entierement refait a neuf a 3 minutes du kikar dans rue tres calme ideal pour vacances louable toute l’annee pour de courtes periodes Sassimmo 12 Kikar Aatsmaout Barbara 050 899 83 13 ou 09 88 22 188

Sassimmo 12 Kikar Aatsmaout NATAN 050 92 60 832 LOCATIONS NATANYA AGALIL: 4 pieces de 130 m2 entierement refait a neuf ascenceur rue calme en plein centre ville

NETANYA DIZENGOF: magnifique 2 pieces entierement refait a neuf tout confort louable au mois ou a la semaine semaine Sassimmo 12 kikar aatsmaout Barbara 050 899 83 13 ou 09 88 22 188

29

NETANYA JABOTINSKI: tres beau 3 pieces vue mer tout confort ideal pour vacances louables pour de courtes periodes Sassimmo 12 Kikar Aatsmaout Barbara 050 899 83 13 ou 09 88 22 188 NETANYA GAD MAHNESS: en face de l’ascenceur de la mer 3 pieces tout meuble tout confort louable a la semaine ou au mois Sassimmo 12 Kikar Aatsmaout Barbara 050 899 83 13 ou 09 88 22 188 NETANYA ANOTEA: 4 pieces en plein centre ville et a 4 minutes du kikar et de la mer vue degagee proche des commerces transports synaguogue.. Louable pour de courtes periodes Sassimmo 12 kikar aatsmaout Barbara 050 899 83 13 ou 09 88 22 188


L’information en provenance d’Israël Edition du 13 Avril 2011

1/ Magnifique penthouse proche kikar 4pcs 120metre carre plus 70 metre carre de terrasse Prix: 1.930 000 shekels Century21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501 2/ Rue Jabotinsky superbe 4 pcs de 120 metres carre avec une vue mer imprenable refait a neuf Prix: 1 750 000 shekels Century21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501 4/ Rue Dizengof superbe 3pcs de 100 metres carre entierement refait a neuf Prix: 1 500 000 shekels Century21 Natanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43

natanya : rue david Hameleh proche kikar 3.5pcs 100m2 vue mer du salon ,asc. Orly : 052-555 04 87

natanya : rue dizengoff 3pcs.90m2,cote rue 3eme etage asc.+park. Orly : 052-555 04 87

natanya : rue shlomo Hameleh proche kikar beau 5pcs 135m2,cote rue ,4eme etage asc.chabbat+park,tres bel immeuble,libre de suite Orly : 052-555 04 87

natanya : rue jabotinsky beau 4pcs 107m2 asc+park. Orly : 052-555 04 87

natanya : rue Kaplansky a 10mn du kikar,dans un immeuble neuf magnique penthouse 5pcs 185m2 habitable +100m2 de terrasse du salon+cave 12m2+2park.2asc. (asc.chabbat) libre de suite Orly : 052-555 04 87

natanya : rue smilansky tres grand 4pcs 125m2,4eme etage cote rue asc +park. Orly : 052-555 04 87

EXCUSIVITES REMAX

Avi bouzaglo immobilier yeadim Tel : 01.773.811.56 ou 050.7505.486

1/ a malha –proche du kenion – penthouse 5 pieces + 2pieces-grande terasse-2 parking-cave-excellent prix 2/ arnona-3 pieces -2 grand balconpossibilite 4 pieces calme-parkingcave 3/ pour investisseur centre ville – superbes 3-4-5 pieces –balcon –haut s-condition de payement unique 4/ arnona-50ans+ magnifique 3 pieces-calme-unique-tres haut standing5/ bayt vagan-5 pieces+ 2 piecesbalcon 40 mr –ascenceur -vue panoramique

Avi bouzaglo immobilier yeadim Tel : 01.773.811.56 ou 050.7505.486

Particulier loue grand appartement (cacher) a NATANIA proche kikar, mer et synagogue, parking etat impecable . tout confort disponible immediatement (Pessah-mai-juin-juil-août sept)

Tel : 06 03 83 48 98 - 01 45 88 92 17

Portable: 054 925 2392 5/ Rue Smilansky 4 pcs de 110 metres carre completement refait a neuf Prix: 1 350 000 shekels Century21 Natanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 7/ Rue Smilansky 4 pcs de 91 metre carre air conditionne armoires murales et parking Prix: 1 250 000 shekels Century21 Natanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 8/ Rue Usiskin 4 pcs de 100 metre carre entierrement refait Prix: 1 250 000 shekels Century21 Natanya Ben Attia :

Location jerusalem 3 pièces rénovées a neuf a baka ds coin tranquille et verdoyant. 3700sh/mois exclusivité David Chaouat 0547316699 Appartements - 4.5 PIECES DANS UNE MAISON ARABE A KATMON HAYESHANA Excellente opportunité! Appartement de 120 m2 avec hauts plafonds. Permis de construire accorde pour un balcon souka! Un grand potentiel dans un quartier calme et verdoyant. Prix: 2,900,000 SH David Chaouat 0547316699 Appartements - SUPERBE 3 PIECES A ARNONA Dans un immeuble luxueux avec concierge et organisation d’activités culturelles. Tres beau 3 pièces de 90m2, terrasse- souca, place de parking, cave, ascenseur de

Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 9/ Rue Abrigad ayeoudit 3 pcs de 80 metres carre air conditionne parking et jardin immeuble moderne Prix: 1 150 000 shekels Century21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501 10/ Kiriat asharon 4 pcs de 100 metre carre air condionne parking et balcon immeuble moderne Prix: 1 450 000 shekels century 21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501

Chabbat Prix: 1,730,000 SH David Chaouat 0547316699 Immeubles - POUR INVESTISSEURS NOMBREUX PRODUIT SUR TEL AVIV Pour investisseurs nombreux produits (immeubles, bureaux, appartements dans toutes les tranches de prix a bonne rentabilité pour clients sérieux DC Invest David Chaouat 0547316699 www.dcinvest.co.il Terrains - SUPERBE TERRAIN A JERUSALEM Superbe terrain de 65m2 avec permis de construire + programmation d’architecte Nahlaaot / Shaare Hesed.190 m2 sur 3.5 niveaux avec terrasse panoramique de 40 m2.Hauts plafonds de 3,5 m2 et patio intérieur. David Chaouat 0547316699

30

magniphique villa a Ramat poleg sur 800m2 de terrain, piscine ,jaccuzi 8 pieces prix 6 500 000shekel century21netanya Tania Cohen Bureau : 09 832 42 43 Portable : 050 3530501 smilansky 4pieces refait entirement a neuf 5etage ascenseur parking 1 550000shekel Tania Cohen Bureau : 09 832 42 43 Portable : 050 3530501 Shlomo hameleh dans immeuble en fin de construction ,tres beau 4 pieces 3 etage asc de chabbat,parking prix 1 850 000shekel tania Cohen Bureau : 09 832 42 43 Portable : 050 3530501

A Arnona Park a Jerusalem les 10 derniers appartements du projets de luxe en groupement d’achat a 25% de moins que le prix du marche!!. Loft,penthouse,rez de jardin 4et 5 pieces .pas serieux s abstenir David 054-7316699 Immeuble a tel aviv:proche de la mer avec formidable potentiel. DC Invest David Chaouat 0547316699 www.dcinvest. co.il Nouveaux centre commercial dans le Nord: 1500 m². Contrat à long terme. Excellents locataires Prix 12,500,000 SH plus Tva. Rendement 10,65 %. Bureaux à vendre à Talpiot jerusalem bon immeuble, 250 m². Prix 7500 SH + T.V.A le m².


 

              

                     ­        €             ‚ 

    



       

         



Israël Actualités n°169 - Edition israélienne