Issuu on Google+

GRATUIT - Numéro 167 - Edition du Mercredi 30 Mars 2011

Journal Israélien en langue française

Mission accomplie !

L’information en provenance d’Israël Edition du 30 Mars 2011

L’édito patriote de Flatto Sharon :

« Mission Accomplie »

ne dévoilent pas leur chiffres soient des oiseaux malfaisants mais je pense, en ce qui me concerne, qu’elles devraient en faire autant pour rayer du champ des associations celles qui profiteraient du système pour enrichir leurs fondateurs à titre personnel.

Dôme de fer, meilleur que l’édification d’un mur? rien construire alors que leurs enfants ne sont pas scolarisés.. Non, les gosses portent des armes oui ou sont donnés en mariage à l’âge de 7 ans ! Et le monde trouve ça normal ?!!! Où voudrions-nous dire que c’est leur ‘culture’ ? Il fallait mieux donner tout cet argent aux Haïtiens. Ils savez 10 fois mieux reconstruire leur pays. Alors Arrêtez donc la critique contre Israël. Je me demande comment les français réagirons si les roquettes tomberaient tous les jours dans leur jardin. Sur le plan technique, les inconnues ne manquent pas. Sur le papier, «Dôme de fer» peut intercepter des roquettes à une distance de 4 à 70 km. Le système de défense anti-roquettes de fabrication israélienne (le seul de ce genre dans le monde) appelé Dôme de Fer est pour la première fois déployé sur le sol israélien en mode opérationnel. Il n’est toutefois pour le moment déployé que pour protéger la ville de Beer Sheva, cible ces derniers jours de plusieurs attaques de roquettes Grad, du même type que celles tirées par le Hezbollah lors de la seconde guerre du Liban, et faisant bien plus de dégâts que les roquettes Qassam locales. Le Dôme de fer a couté plusieurs millions d’euros, mais question à mes très chers lecteurs, si Israël a du mal a trouver de l’argent pour ces armes de défense, comment se fait-il que ces ‘pauvres’ Palestiniens sembles toujours avoir de l’argent pour se procurer des armes ?... Comme par hasard! après avoir reçu, pendant des dizaines d’années, des millions d’euros en provenance de l’Europe (votre argent!) ils ne sont capables de

Or plusieurs localités et kibboutz pris pour cibles par des groupes palestiniens sont situés à moins de 4 km de la clôture de sécurité séparant la bande de Gaza du territoire israélien. Bref, comme je le souligne «les habitants doivent éviter de se laisser aller à des attentes exagérées». En effet chaque tir revient à près de 100 000 dollars, tandis que les missiles artisanaux, fabriqués à Gaza, ne coûtent que quelques centaines de dollars chacun.

Pendant ces temps difficiles, beaucoup de familles se sentent dans l’impossibilité de finir leur fin de moi, deux associations caritatives : Chai Ashkelon (association qui s’occupe de plus de 1 450 enfant dans un orphelinat à Ashkelon) dont le président est Gérard Pariente et l’ABSI (association pour le bien être des soldats israéliens et pour leur soutien dans leur vie quotidienne) dont le président n’est autre que Gil Taieb ont su récolter pour leur associations respectives près de 950 000 euros (450 000 euros pour Chai et environ 500 000 euros pour l’ABSI). Dans une autre mesure, et par la même occasion, je tiens à féliciter, l’appel à la Tsedaka avec tous les bénévoles et associations qui avaient récolté plus de 2 700 000 euros pour les nécessiteux de notre communauté. Plus que les chiffres, ces trois associations ont voulu jouer la transparence en dévoilant les dons que les donateurs ont bien voulu faire ce qui n’est pas le cas pour d’autre associations. Je ne dis pas, bien sur, que toutes les associations qui

Nous pouvons aussi mettre dans cette catégorie (bien évidement de bonne augure) des personnes et associations qui mettent tout en œuvre pour venir en aide aux personnes en difficulté : l’association Mazone, dont le travail de son président Mr Bedriem secondé par une femme formidable, Mme Naim, avec l’aide bien sur de tous les bénévoles qui participent à cet effort de solidarité. N’oublions pas les institutions religieuses telles que Vaad Harabanim et Koupat air. Gérard Pariente président de l’association Chai a su toucher et réunir plus de 2 000 personnes à l’Olympia, salle mythique où les plus grands noms de la chanson se sont produits depuis des décennies. Je tiens à donner un grand coup de chapeau à ENNRICO MACIAS qui n’a pas hésité une seconde à offrir son cachet à l’association, accompagné de Thomer Sisley et de Flavie Flament. Surprise pour la fin du show, Patrick Bruel qui a enflammé l’Olympia ainsi que d’autres intervenants qui se sont succédé tout au long de la soirée …

3

De son coté, Gil, comme à son habitude, a organisé le GALA de l’ABSI qui a fêté cette année son 20ème anniversaire. Dans une salle comble où 650 personnes ont répondu présent à l’appel de Gil et Karen TAIEB et de leur comité. L’ABSI a fêté ses 20 ans au service de l’état d’Israël en présence du chef d’état major sortant GABY ASHKENAZI. Après un message du nouveau chef d’état major Benny GANTZ et un film émouvant retraçant le parcours de cette association aux cotés de la population israélienne le Général GABY ASHKENAZI s’est adressé à une salle militante pour leur dire combien leur solidarité était importante pour le moral des soldats qui sur toutes les frontières assurent la sécurité d’Israël. Afin de continuer son action les donateurs de l’ABSI ont répondu généreusement à l’appel de Gil TAIEB. Ce sont plus de 500.000 euros qui ont été récoltés. Une soirée exceptionnelle de solidarité et de soutien à Israël Bravo à l’ABSI qui depuis 1991 fait partie de l’histoire d’Israël Encore une fois, bravo Gil et Gérard :

«Mission Accomplie»

Alain SAYADA PS : Je tiens à passer un message de sympathie à Mr Farouz, ami d’Asterix, qui se reconnaitra ...

Israel Actualite

Encore une fois, Ce sont plus de 450 000 euros qui ont été récoltés pour cet orphelinat pour le bien être de ces enfants.

Les habitants du sud d’Israël, réalistes, demandent au gouvernement de financer la construction de nouveaux abris qui semblent plus efficaces. Réponse de Benjamin Netanyahu, il affirme qu’Israël souhaite un retour au calme et n’hésitera pas à agir si le besoin s’en fait sentir.

N’ATTENDEZ PAS PESSAH!

A bientôt Samuel Flatto Sharon Ancien Député à la Kensset

recherche commercial fixe+commission, très bon salaire voiture obligatoire hebreux francais experience souhaitée

Contactez Jacques Chemla au 00 972 (0) 52 3 222 129

C’EST MAINTENANT QU’IL FAUT RESERVER! Eldan, le leader de la location de voitures en Israël, vous fait la meilleure proposition pour Pessah. Alors pourquoi attendre? Dépêchez vous de réserver.

eldan.co.il/fr 01.47.70.21.25

‫ ספי‬:‫ יפתח קופי‬:‫ ארט‬/:‫ | מדיה‬14.5*15 :‫ אלדן גודל‬:‫|לקוח‬/Israel Actualite biz| 30765:‫מס' בריף‬ 2.3.11 :‫ רינת |תאריך‬:‫ לימור מבצע‬:‫תקציבאי‬ Directeurs de la publication Alain Sayada Tel: 06 68 17 25 55 Samuel Flatto Sharon Rédacteur en chef Eliahou Ben Yéouchoua

Directeur commercial Israel: Jacques Chemla jacques.chemla@yahoo.fr 052 3 222 129 Directeur d’antenne Simon Benchetrit 00 972 (0) 54 529 60 07

Régie publicitaire exclusive Canal Media Associés 77 bis, rue Robspierre 93100 Montreuil 01 48 97 46 85 RCS : 499 444 917

Editorialiste Samuel Flatto Sharon Directeur commercial France: Yohann Azoulay 06 68 75 46 26 Photos Alain Azria

Commerciaux : Sigalit Sik Sik Sitbon 06 67 78 40 00 Israël Actualités est une marque déposée en France Imprimé par : Imprimerie du journal l’Union

L’information en provenance d’Israël Edition du 30 Mars 2011

4

Le printemps arabe annonce t il la fin du pretexte palestinien!

La population civile d’Israel mérite elle aussi d’être protégée de ses agresseurs et défendue par son armée! Les populations arabes sont opprimées depuis des siècles par leurs propres gouvernements, qui les maintiennent dans une précarité sociale , et dans un dénuement de culture . Ces mêmes dirigeants, monarques absolus, tyrans, dictateurs, se sont servis de l’Islam autant que du fantôme de la menace d’israel et des USA pour galvaniser les foules et les mettre à leur pied. Aujourd’hui contre toute attente, et contre prévision, elles se soulèvent . Ce qu’on appelle « le Printemps arabe » en voulant le comparer au « Printemps de Prague » tend à démontrer que ces peuples réclament la liberté, l’égalité, un sort meilleur qu’auraient du leur apporter les richesses de leur sous sol et de leur tourisme. Leur mouvement est honorable et sympathique. Pour ce qui me concerne, je crains pourtant que les espoirs de ces peuples ne soient déçus et ne soient pour nousmêmes décevants. Les populations de ces pays seront déçues car si elles ses sont révoltées, elles n’ont pas de leadership charismatique qui peut les guider et espérer remplacer les gouvernants contestés, corrompus. Par ailleurs, comme l’a souligné le Président de la république lors du dîner du CRIF ,les slogans et les mots d’ordre n’étaient à ces moments là ni contre les juifs ni contre Israel.

Cela va-t-il durer, surtout quand l’Europe et surtout la France , par la voix de son premier Ministre introduit le conflit israelo palestinien dans son analyse de la situation et prétend que la solution de toutes ces insurrections passe par la création d’un etat palestinien. C’est de toute évidence hors sujet. Les barrieres de la peut de tous ces peuples étant tombées, ces insurrections ne réusssiront qui si ces pays décident de fair la paix avec Israel sans condition. S’ils continuent de céder aux caprices des palestiniens, alors ce sera leur propre écher et celui de la paix dans la région. Alors oui, bien sûr,nous soutenons l’action juste et honorable de la France en Lybie. Comme l’ont développé le 22 mars à l’Assemblée Nationale le Premier Ministre Mr FILLON et le Ministre des Affaires Etrangères, Mr JUPPE,Le devoir de protection des populations civiles en danger est légitime. Au cours de cette séance on a pu entendre la justification des attaques ciblées contre des hommes en armes, contre des installations stratégiques etc…On y a condamné l’usage des boucliers humains par les pro Khaddafi.

N’est ce pas exactement à ce même phénomène que sont confrontées les forces de défense d’israel chaque jour et particulièrement lors des affrontements au Nord avec le Hezbollah et au sud à Gaza avec le Hamas durant l’opération Plomb Durci.Deux organisations terroristes s’il en est, qui attaquent ostensi-

blement les populations civiles d’Israel.

Nous considérons que ce devoir de protéger tout peuple en danger,qui n’est plus « le droit d’ingérence » tant décrié est lui totalement conforme au droit international et doit s’appliquer à toutes les populations civiles agressées , et particulièrement à la population d’Israel qui subit les bombardements du Hamas et du Djihad Islamique depuis une semaine. Ce matin 23 mars 2011 les grandes villes francophones de Beer Sheva ,Ashdod, Askelon Ofakim où résident de nombreux compatriotes, ou Eshkol et Rishon Letsion au centre,ont été atteintes par des tirs de missiles Grad lancés depuis Gaza. Par mesure de sécurité les écoles ont été fermées. .Et encore cet odieux attentat ce 23/3/11 vers 15h dans la capitale israelienne Jerusalem,ou une bombe a explosé près de la gare centrale d’autobus,au moment des sorties d’ecoles de lycées des entreprises, et qui a fait un mort et 30 blessés. Et ce massacre d’une famille juive francophone, décimée dans la localité d’Itamar,par des barbares qui ont égorgé dans leur sommeil les parents, 3 enfants dont un gosse de 4 ans et un bébé de 3 mois. Ces civils ne méritent –ils pas la protection de leur gouvernement . Et ne devons nous pas craindre que les déclarations de l’ONU, comme celles des gouvernants européens et récemment

du Premier Ministre ou du Ministre des affaires etrangères francais qui militent pour la reconnaissance unilatérale d’un etat palestinien pourraient être de nature à donner aux palestiniens le sentiment qu’ils peuvent user de tous les moyens aujourd’hui pour faire capituler IsraeI.

> Compte tenu de ce harcelement terroriste qui atteint la population juive d’Israel, nous estimons que nul ne peut et ne doit reprocher à Israel de prendre des mesures de protection et de défense légitimes pour empêcher les terroristes de Gaza ou de Judée Samarie de commettre leurs crimes. Nous ne comprenons pas la rhétorique discriminatoire selon laquelle , alors que la France n’est pas en danger ,on mobilise une armada internationale pour protéger une population située à 10.OOO km de notre pays, et qu’en même temps on refuse à Israel ce même droit , ce même devoir , de protéger sa propre population des agresseurs et terroristes, à 500 m de sa frontière. Nous assurons le peuple israélien de toute notre solidarité et demandons à nos dirigeants comme à l’Union Européenne et à l’ONU, de soutenir Israël dans son combat contre la terreur, et pour la défense de ses citoyens. Nous exprimons tout notre soutien et notre solidarite avec l’Etat et la population d’Israel. Nous présentons nos condoléances aux familles des défunts,

nous présentons nos voeux de prompt rétablissement aux nombreux blessés. Ces évènements tendent à apporter la preuve que ce sont les palestiniens qui refusent la paix d’autant ,qu’en même temps que le président de l’autorité palestinienne condamne ces attentats, il célèbre, honore et sublime ceux qui en ont commis. Et si par ces attentats et ces bombardements ,les palestiniens craignant d’etre les dindons de la farce de ce printemps arabe, voulaient attirer l’attention sur eux et leurs prétendus malheurs. Peut être tentent ils de se rappeler au bon souvenir de l’UE peutêtre et de l’ONU .Cette ONU composée justement des pays défenseurs de la cause palestinienne, et dont les peuples se révoltent enfin contre ceux qui les ont bernés depuis tant et tant d’années.Cette ONU qui défait et combat la Lybie qu’elle avait promue au rang de président de la Commission des Droits de l’Homme. Cocasse n’est ce pas. Le Printemps arabe annonce t’il la fin du pretexte palestinien invoqué par les chancelleries et utilisé comme paravant par les dictatures du moyen orient aujourd’hui contestées. Quand au rapport Goldstone, il a « condamné » Israel à se défendre luimême et à éradiquer le terrorisme de Gaza. Sammy Ghozlan

L’information en provenance d’Israël Edition du 30 Mars 2011

5

L’inattendu rapprochement saoudien-israélien l’abcès de fixation syrien. La Russie semble vouloir profiter de la situation, en canalisant les déceptions à l’égard des Etats-Unis, pour jouer à nouveau un rôle de parrain de la région. Nouvelle diplomatie israélienne

L’administration américaine discréditée, Israéliens et Saoudiens se rapprochent pour empêcher l’Iran de tirer partie de la déstabilisation de la Syrie et de la Jordanie. Ils ont un allié inattendu: la Russie. Les troubles s’étendent en Syrie et le régime semble perdre le contrôle de la situation. La Jordanie se retrouve aussi contaminée par ce printemps arabe et des peuples qui soudain n’ont plus peur de réclamer la liberté. Si la Libye préoccupe peu les Israéliens qui ne sont pas directement concernés, il en va évidemment tout autrement de la Syrie. La chute ou la déstabilisation du régime de Bassar El Assad auraient des répercussions profondes au Proche-Orient, et sur Israël en particulier. La Syrie n’est évidemment pas la Tunisie, l’Egypte ou même la Lybie. Les révolutions tunisienne ou égyptienne ont vu toutes deux les militaires jouer un rôle majeur et contraindre de fait les dictateurs à quitter le pouvoir. Les Libyens se sont retrouvés face à une armée restée en partie fidèle au dictateur, mais dans un pays qui n’en est pas vraiment un et où le système tribal reste omniprésent. Pour ce qui est de la révolte syrienne, elle se fait contre la minorité alaouite qui contrôle le pays, mais l’armée est jusqu’à aujourd’hui suffisamment puissante pour empêcher la contestation de prendre de l’ampleur. Bassar El Assad a ainsi ordonné aux forces parachutistes de la garde présidentielle d’organiser le 18 mars deux opérations héliportées à Daraa et à Deir Ezzor en y faisant au moins 54 morts puis a envoyé son frère cadet Maher Assad, à la tête de la 4e division blindée, pour réprimer le 21 mars le soulèvement populaire. La Syrie au bord de l’implosion La préoccupation d’Israël reste l’extension des troubles à ses frontières. La révolution risque de devenir incontrôlable si de nombreuses parties interviennent dans le conflit. L’opposition syrienne a fait appel aux Kurdes, qui représentent 10% de la population. Cette communauté, prise dans l’étau turco-syrien, cherche à tirer partie des révolutions arabes pour gagner l’autonomie voire même un Etat. L’Iran pourrait trouver dans l’engagement kurde, l’alibi recherché pour intervenir quitte à fomenter, comme au Liban, une guerre civile. Bassar El Assad est lié étroitement à l’Iran qui lui fournit des armes et un soutien économique. Le contrôle du Liban, pierre angulaire de la politique syrienne depuis des décennies,

repose notamment sur le Hezbollah aux ordres de la République islamique iranienne. L’Iran a promis récemment à Damas la modernisation du port de Lattaquié pour le transformer en base maritime iranienne en Méditerranée et en port de stockage d’armements contrôlé par les Gardiens de la Révolution. Les travaux ont déjà commencé et une première expédition d’armes a été tentée via le navire Victoria qui a été arraisonné par la marine israélienne. Le président syrien a appelé à l’aide les Iraniens qui lui ont fait intervenir des troupes armées du Hezbollah pour mater la rébellion. Des milliers de miliciens islamistes ont traversé la frontière pour participer à la répression contre les révoltés. L’activisme kurde et l’intervention du Hezbollah pourraient entraîner la chute du régime. Par un effet de dominos, le Liban et la Jordanie pourraient également sombrer et nul ne sait quels régimes pourraient alors émerger du chaos. Une victoire du fascisme islamiste dans des pays dont les sociétés sont fragiles et éclatées n’est pas une vue de l’esprit. Les Israéliens soupçonnent même les Iraniens de favoriser les émeutes en Syrie. La Syrie est la chasse gardée de l’Iran mais reste aussi un protectorat russe qui assure son approvisionnement militaire. Moscou suit de près une situation qui se détériore à ses dépens et tente de favoriser le dialogue entre les dirigeants et la population syrienne. Les dirigeants israéliens se refusent pour leur part à communiquer sur les révolutions arabes. Ils craignent par dessus tout d’être utilisés comme épouvantail par un camp ou l’autre. Le paradoxe aujourd’hui, c’est que la crainte est telle dans la classe politique israélinne qu’elle préfère des régimes dits forts qui ont instrumentalisé la haine d’Israël depuis des décennies mais qui garantissent une certaine stabilité et canalisent ou utilisent les organisations terroristes. Jérusalem préfère ainsi la survie du régime syrien au risque de voir le pays passer sous le contrôle de l’Iran et du Hezbollah. En réponse à cette situation sans précédent, la recomposition géopolitique et diplomatique s’accélère dans la région. Les israéliens estiment que Barack Obama, sans influence sur Bassar El-Assad, est aussi décrédibilisé aux yeux des régimes dits modérés comme la Jordanie ou l’Arabie saoudite après avoir lâché l’allié de toujours des Etats-Unis, Hosni Moubarak. Benjamin Netanyahou a donc fait le voyage à Moscou pour s’entretenir avec les dirigeants russes de

Tandis que les critiques pleuvent sur le gouvernement israélien accusé de passivité à l’égard des missiles qui s’abattent sur le sud du pays depuis Gaza, le Premier ministre multiplie les initiatives diplomatiques. Exit les Américains pour un nouveau front commun avec les pays arabes modérés. Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a profité de la présence israélienne à Moscou pour organiser une réunion secrète avec le ministre saoudien des Affaires étrangères le prince Saoud Al-Fayçal et son responsable des renseignements, le prince Muqrin bin Adulaziz. Les Israéliens savent que les dirigeants du Hamas cherchent par tous les moyens en multipliant les attaques et les attentats à envenimer la situation pour favoriser des représailles israéliennes et donner l’opportunité à l’Iran d’intervenir en sauveur. Dans le même temps, Netanyahou est soumis à la pression de son armée qui estime que toute passivité pourrait être interprétée comme un signe de faiblesse. Il s’agit en fait pour lui de mettre en place une alliance de fait avec les pays arabes modérés pour contrer la menace iranienne. Sous l’égide des Russes, il veut favoriser un nouveau dialogue entre Israël et l’Arabie saoudite et contrebalancer le sentiment de trahison par les Américains. Israéliens et Saoudiens sont plus que réservés sur l’intervention militaire contre la Libye estimant qu’elle créera le chaos et laissera la porte ouverte aux islamistes. Ils sont persuadés que l’Iran a trouvé avec ces émeutes le meilleur moyen de faire oublier son programme nucléaire. L’Arabie saoudite s’est targuée d’avoir compris la première le danger que courait le Bahreïn devant l’inaction américaine et a envoyé ses troupes le 14 février pour contenir les menaces proférées par l’Iran contre le roi Hamad bin Isa Al Khalifa qui réprimait la révolte chiite. Il est clair que les sunnites semblent aujourd’hui préférer Israël aux chiites. L’Arabie saoudite et Israël ont un ennemi commun, l’Iran islamique, et ont l’intention de l’empêcher de remplir le vide laissé par l’effondrement de régimes dont les populations arabes ne veulent plus. Benjamin Netanyahou tente même de protéger le régime syrien tout en ne tombant pas dans le piège tendu par le Hamas qui veut réactiver le front de Gaza. Et dans le même temps, la Russie revient en force dans le jeu israéloarabe. Les Etats-Unis ont senti le danger et ont immédiatement mandaté en Israël le secrétaire à la Défense Robert Gates pour réaffirmer aux chefs militaires israéliens l’importance que revêtent pour son pays la sécurité d’Israël et le maintien d’une alliance privilégiée. Les frontières diplomatiques bougent rapidement... au même rythme que les peuples arabes. Jacques Benillouche

Clinton : les USA n’ont aucune intention de lancer une opération militaire en Syrie

La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a assuré dimanche que les Etats-Unis n’avaient pas l’intention de lancer une opération militaire en Syrie, malgré les accrochages extrêmement violents dans le pays entre manifestants et forces de l’ordre. Interrogée sur la chaîne CBS pour savoir si les Etats-Unis avaient l’intention de lancer en Syrie une opération militaire comme celle en cours actuellement en Libye, Mme Clinton a répondu par la négative. «Non, chacune de ces situations est unique», a-t-elle dit. Mme Clinton a cependant indiqué que si une coalition internationale, avec l’aval du Conseil de sécurité de l’ONU, condamnait de manière «universelle» les violences en Syrie, une intervention militaire pourrait être envisagée. «Mais cela ne va pas se produire, parce que je ne pense pas que nous sachions exactement ce qui se passerait, ce que

ça déclencherait», a-t-elle ajouté, soulignant les différences entre les situations syrienne et libyenne. * Tout en condamnant la répression du mouvement de contestation en Syrie, elle a ainsi jugé que la situation dans le pays n’avait rien à voir avec celle de la Libye, où il était nécessaire d’intervenir selon elle. «Ce qui s’est passé ces dernières semaines (en Syrie) est très inquiétant», et l’usage de la force par les forces syriennes est allé «bien au-delà» de ce que les Etats-Unis auraient souhaité: «Mais il y a une différence entre faire appel à son aviation pour mitrailler et bombarder sans distinction ses propres villes et des actions de police», a-t-elle justifié. Des accrochages extrêmement violents se sont produits samedi en Syrie. Ils ont fait douze morts, dont des membres des forces de sécurité, des civils et deux insurgés.

L’information en provenance d’Israël Edition du 30 Mars 2011

MERCURE: Manger du poisson, une source de risque cardiovasculaire ?

6

Fukushima : «une nouvelle fuite radioactive»

fuite n’était pas déterminée mais que de l’eau radioactive s’écoule «presque certainement» du coeur d’un réacteur. Depuis la catastrophe, les équipes de Fukushima tentent désespérément de refroidir les réacteurs, alors qu’à la suite des rejets, des niveaux de radioactivité supérieurs à la normale ont déjà été décelés dans des légumes, du lait cru, de l’eau du robinet jusqu’à Tokyo, et l’eau de mer autour de la centrale.

L’exposition au méthylmercure par la consommation de poisson a déjà été associée à un risque potentiellement accru de maladie cardiovasculaire, un risque à mettre en regard des bénéfices de la consommation de poissons, tels que les Omega-3, par exemple. Alors qu’en est-il ? Cette étude menée par une équipe de la Harvard School of Public Health de Boston, financée par les US National Institutes of Health et publiée dans l’édition du 24 mars du New England Journal of Medicine, rassurera les adeptes de produits de la mer. Le poisson a prouvé ses bénéfices pour la santé cardiaque en raison de ses niveaux élevés d’acides gras oméga-3 mais, en tant que principale source d’exposition au méthylmercure par l’alimentation, ses effets, en particulier déjà documentés sur le retard du développement neurologique chez les nourrissons ou en termes de maladies cardiovasculaires chez l’adulte, peuvent être préoccupants. C’est sur des coupures d’ongles d’orteils - qui s’avèrent être un matériau d’analyse prometteur- que cette étude menée par le Pr. Mozaffarian de la Harvard School of Public Health de Boston a analysé l’association entre les événements cardiovasculaires (maladie coronarienne et AVC) et concentrations en mercure et en sélénium par activation neutronique. Cette analyse a été menée sur la base des données de 2 études cohortes américaines, portant sur 51.529 hommes et 121.700 femmes. Les caractéristiques démographiques, les facteurs de risque cardiovasculaire, la consommation de poisson, et les habitudes de vie ont été évalués au moyen

de questionnaires validés. 3.427 participants ont subi des événements cardiovasculaires, dont 1.532 des infarctus, 831 des maladies coronariennes mortelles, et 1064 des infarctus. Pas d’effets indésirables sur le risque de maladie cardiaque : La moyenne des concentrations en mercure s’élève à 0,23 mg par gramme d’ongle chez les participants “à incident cardiaque” (IC: 0,06 à 0,94) vs 0,25 mg par gramme d’ongle chez les témoins (IC: 0,07 à 0,97) chez les témoins. Dans les analyses multivariées, les participants soumis à une exposition au mercure plus élevée ne présentent pas un risque plus élevé de maladie cardiovasculaire. Les comparaisons entre une exposition très élevée (5è quintile) au mercure et une exposition très faible (1er quintile), sonne les risques relatifs suivants: · Maladies coronariennes, OR : 0,85 (IC: 95% de 0,69 à 1,04); · Accident vasculaire cérébral, OR : 0,84 ( IC : 95% de 0,62 à 1,14), · L’ensemble des troubles cardiovasculaires, OR : 0,85 (IC : 95% de 0,72 à 1,01).

La radioactivité de l’eau contaminée dans l’un des réacteurs de la centrale de Fukushima Dai-ichi au Japon a grimpé à un niveau 10 millions de fois supérieur à la normale, entraînant une nouvelle évacuation des employés, a annoncé dimanche l’électricien TEPCO qui exploite le site. De plus, les relevés de l’air dans le réacteur No2 atteignaient 1.000 millisieverts par heure, soit quatre fois la limite de 250 mSv/h jugée sûre par les autorités, selon un porte-parole de Tokyo Electric Power Co., Takashi Kurita. Cette hausse spectaculaire de la radioactivité a été annoncée alors que TEPCO s’efforçait de pomper l’eau radioactive découverte dans quatre des réacteurs de la centrale située à 220km au nord-est de Tokyo. Les niveaux étaient si élevés que l’employé qui les mesurait a dû s’enfuir sans procéder à une seconde mesure, selon les autorités. L’Agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle (NISA) avait averti samedi que la radioactivité à l’intérieur des réacteurs et qu’extraire l’eau radioactive était une priorité. La découverte de fuites d’eau conta-

minée dans les salles des machines de plusieurs réacteurs au cours des trois derniers jours risque donc d’entraver fortement les opérations pour restaurer le système de refroidissement de la centrale, deux semaines après le séisme et le tsunami du 11 mars. Le secrétaire général du gouvernement Yukio Edano a admis que les équipes de TEPCO n’avaient pas encore déterminé l’origine de cette eau radioactive, mais assuré que la situation était, au moins partiellement, stabilisée. «Nous avons d’une certaine façon empêché la situation d’empirer», a-t-il à la presse dimanche. « Mais les perspectives ne s’améliorent pas de façon linéaire et nous nous attendons à des détours et rebondissements. L’eau contaminée en est un et nous allons continuer à réparer les dégâts». Les autorités avaient prévenu que la découverte de flaques d’eau très radioactives à l’intérieur du site du réacteur No3 laissait soupçonner une fuite due à une brèche possible. Deux employés ont été hospitalisés pour de possibles brûlures après avoir été en contact avec l’eau contaminée. M. Edano a précisé que l’origine exacte de la

Juste à l’extérieur de l’un des réacteurs de Fukushima Dai-ichi, des niveaux de radioactivité environ 1.250 fois plus élevés que la normale ont été mesurés, selon les autorités. M. Nishiyama a assuré que la zone n’est pas une zone de pêche et que cette contamination ne posait pas de menace immédiate pour la santé humaine. Israël a décidé de venir en aide au Japon, frappé tout récemment par un terrible tsunami et un tremblement de terre qui a fait de très nombreuses victimes. Une délégation, composée d’une cinquantaine de personnes appartenant au personnel médical de l’armée et de la Défense passive, s’est envolée samedi soir. Les passagers ont embarqué à bord d’un Boeing 747 de l’armée de l’Air avec des équipements de près de 60 tonnes leur permettant d’installer sur place un hôpital de campagne. Il comporte notamment de l’oxygène, des denrées alimentaires et des lits pour les patients. Par ailleurs, plus de deux semaines après le tremblement de terre et le tsunami, le bilan provisoire s’établissait dimanche à 10.668 morts et plus de 16.574 disparus, selon la police nippone. Le bilan définitif risque de dépasser les 18.000 morts, selon les estimations.

Mahmoud Abbas est sur le point d’enterrer le processus de paix

· Les résultats sont identiques quelles que soient les concentrations de sélénium. Sur cette cohorte très importante, les chercheurs n’ont trouvé aucune preuve d’effets indésirables d’importance clinique de l’exposition au mercure sur la maladie coronarienne, l’AVC ou d’autres maladies cardiovasculaires chez l’adulte.

Israël cessera de traiter avec l’Autorité palestinienne. si le Hamas rejoint le gouvernement.Dans une récente interview accordée à la chaîne CNN, le Premier ministre Binyamin Netanyahou s’exprimait sur la question. «Désormais, l’AP parle d’unité nationale et de réconciliation ; mais comment pouvons nous espérer la paix avec le Hamas qui appelle à notre destruction ? Et c’est pour faire avancer les choses que le chef de l’AP Mahmoud Abbas a reçu samedi à Ramallah une délégation

de chefs du Hamas. Au cours de l’entretien, Abbas se serait déclaré prêt à rencontrer des dirigeants du Hamas à Gaza pour débattre avec eux des démarches à entreprendre pour que les deux mouvements puissent s’entendre à nouveau. Cela fait deux semaines que les contacts ont repris, lorsqu’Abbas a accepté l’invitation d’Ismaïl Hanyeh qui lui proposait de s’entretenir avec lui à Gaza. Abbas a immédiatement réagi de façon positive, déclarant aux membres du

comité central du Fatah « qu’il était disposé à se rendre le lendemain même à Gaza pour mettre un terme à cette scission ». Des propos qui auraient été salués par Hanyeh qui a accueilli quelques jours plus tard des émissaires du Fatah. Rappelons juste que les tensions entre le Fatah et le Hamas se sont révélées lors de la prise de pouvoir du Hamas sur la bande de Gaza en juin 2007. Lorsque l’organisation terroriste a contrôlé la région, de nombreux leaders du Fatah ont pris la fuite pour ne pas être soumis à son emprise.

L’information en provenance d’Israël Edition du 30 Mars 2011

LIBYE : Erdogan : «Paris , hors-circuit»

circuit, en particulier dans le processus en cours en Libye.”

“ERDOGAN vient au secours de Kadhafi, en s’estimant encore une fois le patron de l’Otan, affaire à suivre” …. Libye: Paris mis “hors-circuit” par le transfert du commandement à l’Otan (Erdogan) Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a estimé vendredi que le transfert du commandement des opérations militaires internationales en Libye à l’Otan allait mettre la France “horscircuit”, un développement qu’il a qualifié de “très positif”, a rapporté l’agence Anatolie. Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a estimé vendredi que le transfert du commandement des opérations militaires internationales en Libye à l’Otan allait mettre la France “hors-circuit”, un développement qu’il a qualifié de “très positif”, a rapporté l’agence Anatolie. Interrogé par des journalistes sur la situation en Libye, M. Erdogan s’est réjoui de la prise de commandement de l’Otan, avant d’ajouter: “C’est à dire que Paris commence à être hors-circuit. Je trouve très positif que Paris reste hors-

L’intervention de la coalition en Libye a provoqué une nouvelle poussée de fièvre dans les relations entre Paris et Ankara, déjà tendues de manière chronique par l’opposition de la France à l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Jeudi à Istanbul, M. Erdogan s’en est pris aux “amis occidentaux” qui “brouillent les esprits au sujet de l’opération en Libye et emploient des expressions très déplacées telle que croisade, ce qui provoque des interrogations” sur leurs intentions. Le ministre français de l’Intérieur Claude Guéant avait en début de semaine rendu hommage au président Nicolas Sarkozy, “qui a pris la tête de la croisade pour mobiliser le Conseil de sécurité des Nations unies, et puis la Ligue arabe et l’Union africaine”. Le gouvernement turc, favorable à une zone d’exclusion aérienne en Libye sous commandmeent de l’Otan mais hostile à des frappes au sol, n’a pas apprécié de ne pas avoir été invité à la réunion sur la Libye de plusieurs dirigeants occidentaux, le 19 mars à Paris, et par l’opposition de Paris à laisser le contrôle politique de l’opération à l’Alliance atlantique. Les pays de l’Otan ont conclu jeudi un compromis selon lequel ils vont prendre le relais de la coalition pour assurer le respect de la zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye, tandis que les frappes au sol restent sous contrôle de la coalition.

Le billet du dimanche 27 mars 2011 Gil Taieb La semaine qui vient de s’écouler a été riche en événements.

Une fois encore, c’était donc des» colons «qui étaient visés et touchés !

Après le massacre d’Itamar et l’attentat de Jérusalem, force est de constater que la cécité volontaire des médias et leur parti pris sont confirmés. Nous avons pu, une fois de plus, constater le 2 poids 2 mesures face aux traitements des informations. A l’heure de la circulation des idées et des informations sur le net, la vérité est accessible à tous ceux qui ont la volonté de la chercher.

Pour ces commentateurs, ces victimes sont coupables de vivre sur une terre contestée !

Les images venues d’Israël, montrant l’horreur du carnage d’Itamar, les cris de joie dans les rues de Gaza contrastant avec la dignité de la famille frappée par les terroristes n’ont pas trouvé d’écho dans nos médias. A la haine répondaient la prière, le recueillement et l’humanité. Même cette leçon de vie n’a pas trouvé Grace aux yeux des journalistes qui avaient choisi et classé les enfants assassinés et leurs parents parmi les «colons»

Face à cette barbarie Israël doit se défendre et se protéger ! Face à cette inhumanité Israël montre sa force et sa volonté de vivre et d’exister!

Après l’attentat de Jérusalem, d’autres images sont venues nous remémorer les cauchemars passés ! Des véhicules calcinés, des mares de sang, des vêtements souillés, des victimes innocentes, des forces de sécurité et des sauveteurs en activité qui avec une exceptionnelle efficacité ont agi pour soigner ceux que la haine avaient frappé. Certes, l’attentat a été rapporté et même condamné mais je ne peux m’empêcher de repenser à ce commentaire qui décrivait l’attentat de la gare centrale de Jérusalem et son horreur mais précisait que le bus visé «reliait Jérusalem à la colonie de Maalé Adoumim «

Ces mots, ces phrases ont à mes yeux toute leur importance. Peut être ai-je l’esprit déformé mais je reste persuadé qu’elles sont choisies et qu’elles véhiculent une idéologie et une pensée qui aujourd’hui est en train de s’installer.

36 heures après, dans les rues de la capitale encore marquée, ils étaient des milliers à courir pour le marathon de Jerusalem prévu et qui ne devait surtout pas être annulé ! Hier soir, Israël a vibré pour son équipe de football qui l’a emporté face à la Lettonie. A Paris, le chef d’état major sortant de Tsahal, Gaby Ashkenazi, que j’ai eu l’honneur d’accueillir pour le gala des 20ans de l’ABSI, nous apportait le salut fraternel de cette armée d’Israël, forte, éthique et exemplaire. Il représentait à merveille cet Israël qui ne baisse jamais les bras et qui croit en son avenir. Évoquant les victimes de la haine, il nous a parlé de ce peuple, qui Grace au ciel, sait vivre une réalité qui malgré ceux de ses voisins qui ne pensent qu’à détruire, sait vivre, construire et bâtir un avenir pour ses enfants. Gil Taieb

7

L’information en provenance d’Israël Edition du 30 Mars 2011

8

Visite du Préfet Pierre DARTOUT accompagné de son directeur de Cabinet M. Patrick DALLENNES, lundi 28 mars 2011 Au lendemain des élections cantonales, Monsieur le Préfet Pierre DARTOUT, nouvellement installé dans le Val-deMarne a courtoisement choisi de visiter les installations du Centre Communautaire - Rue du 8 Mai 1945 à Créteil.

Monsieur le Président Albert ELHARRAR et Monsieur le Rabbin Alain SENIOR, accompagnés des membres de la Commission administrative ainsi que des responsables des différentes institutions juives : les directeurs des écoles,

Pourim 2011 ACIC

les responsables de la Maison de Retraite Claude Kelman, de l’OSE, du Casip-COjasor, ont eu l’honneur et le privilège de réserver un accueil chaleureux à Monsieur le Préfet Pierre DARTOUT.

Activté Poney pour les enfants et activité pour le 3ème âge

L’information en provenance d’Israël Edition du 30 Mars 2011

10

Parachat Tazria – Hahodéch : Aimer et donner à son prochain !

Ce Chabat, nous bénirons le mois de Nissan qui est celui qui est désigné dans la Thora comme étant : «Hodéch Aaviv» le mois du Printemps, dans lequel nous célébrerons la fête de Pessah, le 15 Nissan. Il est écrit dans le livre de l’Exode 12 (1) : « L’Eternel dit à Moché et à Aaron, en terre d’Egypte : Ce mois est pour vous le premier des mois!. Ce qui fera dire à Rachi, que la Thora aurait du commencer par cette section, étant donné que ce récit nous relate en détail, le premier Pessah célébré par les enfants d’Israël. La paracha Tazria nous parle des lois d’impureté qui touchent la femme dés son accouchement. Le verset dit : « Une femme lorsqu’elle ensemencera (tazria) et enfantera un mâle (zakhar), elle sera impure durant sept jours, comme la durée des jours de l’isolement de sa (nidda) – son flux ». Il existe deux interprétations de ce verset. La première est celle des sages du Talmud qui s’attachent au «pchat»- le sens littéral du verset, ainsi ils diront : «On compare l’impureté des jours suivant l’accouchement à celle des jours de «Nidda»-d’impureté menstruelle» (où elle sera interdite à son mari, jusqu’au Mikvé). Ce flux rapporte le Kéli Yakar vient en quelque sorte «réparer» le péché de Hava, la «mère de l’humanité», qui dit-il a repandue l’impureté au monde… La seconde interprétation veut démontrer la dimension métaphorique. Suivant cette approche, la femme fait référence à la dimension féminine de la création, c’est-à-dire à l’aspect récepteur du monde. Comme chacun sait, D-ieu «donne» au monde : il dispense en permanence Son influence dans l’univers et permet ainsi à l’homme d’être en quelque sorte le réceptacle. Par conséquent ce don fait par D-ieu au monde est considéré comme étant le principe «Masculin» disent les cabalistes, alors que l’homme qui reçois ce don, symbolise le principe «Féminin» qui intègre cet être en lui pour le faire arriver à terme, à l’image de la matrice fécondée… Une autre explication est donnée par le Talmud et suggère de manière énigmatique, que lorsque le femme «féconde» ou éprouve le désir la première…elle enfantera à terme un garçon! Alors que si c’est le mari, elle enfantera d’une fille. Par rapport à ces notions de «donner» et de «recevoir» au niveau collectif, cela se traduit par une dimension encore plus élevée. En effet, le peuple d’Israël est également appelé : «Knêsset Israël» l’Assemblée d’Israël, qui est un terme féminin, qui cherche à mettre en œuvre la volonté de D-ieu et à se rapprocher de Lui, et à se hisser à un degré d’intimité semblable à celui que connaissent deux époux… Celui qui décrivit le mieux cette proximité fut sans aucun doute le Roi Salomon à travers le Cantique des CantiquesLe Chir Achirim -entièrement consacré à l’amour réciproque entre D-ieu et Israël. Selon ce merveilleux texte que nous lisons tous les chabat, les hommes doivent se comporter tels des amants de D-ieu, fous d’amour pour leur Créateur comme il est mentionné dans le Chema : «De tout ton cœur et de toute ton âme..» il ne s’agit pas simplement de le dire!. En effet, Le Roi Salomon insiste en uti-

lisant cette métaphore : «Je suis malade (complètement malade.. d’amour pour D-ieu»). Le Cantiques des Cantiques décrit le mieux et de façon poétique cet amour brûlant entre D-ieu et l’Assemblée d’Israël. Ce désir de l’Assemblée d’Israël pour D-ieu est en quelque sorte le désir métaphysique qu’éprouve une épouse pour son mari. En acceptant de «recevoir» de son mari, elle en sera le réceptacle physique et spirituel.

L’homme ne doit surtout pas voir son épouse comme un objet , il a au contraire le devoir d’aimer et d’honorer son épouse plus que lui-même nous enseigne le Talmud. Le Rav Chehkin zal de la Yéchiva d’Aix Les Bains m’avait toujours marqué par son insistance sur le respect de la mitzva de la pureté familiale. Il disait, la gorge serrée et au bord des larmes que : «la pérennité du peuple juif dépendait exclusivement de cette Mitzva!». Dans le traité Nidda du Talmud, Rabbi Hanina Bar Papa nous expose la conception d’un enfant…Pendant que le couple s’unit dit-il : «L’ange préposé à la conception qui se nomme «Laïla» s’empare de la semence… et la présente devant le Trône céleste pour s’informer du destin qui lui est réservé. Cet être sera-t-il fort ou faible, sage ou sot, riche ou pauvre? Quant à la question, craignant D-ieu ou pas, l’ange se gardera de la poser! Donnant ainsi raison à un autre Rabbi Hanina qui dit : «Tout est entre les mains de D-ieu (tout ce qui advient à l’homme est une décision du Ciel selon Rachi) sauf la crainte de D-ieu ! ». L’Ecole de Chamaï et celle de Hillel se sont affrontées sur plusieurs questions, parmi lesquelles la question de savoir s’il n’était pas préférable pour l’homme de n’avoir pas été crée… Ils votèrent et adoptèrent la conclusion suivante : «Il eu été préférable pour l’homme de n’avoir jamais existé... Et pourtant, à présent qu’il existe « Yépachpech » - il faudra souvent qu’il fasse son examen de conscience pour s’amender selon Rachi. Selon l’avis du Mâharcha ce mot «Yépachpech» voudra dire que l’homme aura tendance à se préoccuper de l’avenir, en comparant «la perte» par ses mauvaise actions ici bas, avec la récompense qu’elle procure dans le monde futur…Voilà pourquoi le verset commence par la naissance du mâle (zakhar), car dans la perspective de la circoncision, il est choyé en dépit de la bave et du sang qui le recouvrent sorti des entrailles de sa mère, et malgré le caractère inintéressant de sa création, sanctionné par Hillel et Chamaï. Le mot «Zakhar» - masculin- a été choisi nous dit le Baal Atourim, en raison de sa valeur numérique qui est également celle du mot « Berakha »-Bénédiction. Le Rav Chalom Messas zatsal écrit dans son livre «Ham Achêmech» : «Lorsqu’une femme a conçu et a accouché un mâle, elle demeurera 7j impure et au 8éme jour on circoncira l’enfant, pour que la pureté de la mère corresponde exactement à celle de son fils circoncis». Alors, pour manifester sa joie, le sentiment exaltant ressenti à l’accomplissement des mizvot acceptées de bon cœur et pour ne pas faillir à la tradition séculaire qui remonte jusqu’à Abraham Abinou, on offrira un festin «Gargantuesque» qui réunira à la fois la famille et les amis. A l’issue de son accouchement une femme avait l’obligation d’apporter au Temple, en sacrifice une colombe pour réparer en quelque sorte le vœu quelle avait fait au moment de ses douleurs, de ne plus s’unir à son époux…

La seconde partie de notre paracha traite de la maladie de la lèpre, et du sort réservé aux lépreux. En dehors du fait que ce fléau à pour origine le «Lachone Ara»-La médisance (hélas un sport collectif!); il appartenait au Cohen Gadol -Le Grand Prêtre de soigner ceux qui en souffaient en les mettant en quarantaine conformément au directive de Moise. Rabbi Eleazar dans le Talmud nous dit : « Les plaies peuvent avoir pour origine dix causes différentes dont « L’œil étroit » - qui signifie l’avarice! Ce terme qualifie l’homme qui voudrait tout posséder sans qu’il fasse de concession à personne. Cela revient à renier HM dans son attribut exprimé par les «quatre lettres» qui composent son nom (Yod, Hé, Vav, Hé) et expliquerait ainsi les quatre espèces de plaies qui menacent l’homme. Aujourd’hui disent les maîtres, elles pourraient prendre des formes bien différentes. Le Rav Emanuel Chouchena zal avait l’habitude de dire : «Akadoch Baroukh’Ou dans son infinit bonté ne punit pas l’homme en lui envoyant directement la lèpre sur tout le corps! Mais il commence par l’alerter de sa mauvaise conduite en lui envoyant des signes de lèpre sur sa maison, puis sur ses vêtements... et enfin sur son corps!» conformèment au récit de la Thora. Pour terminer citons le Talmud Ketouvot : «Refuser de faire de la Tsédaka –La Charité est assimilée à l’idolâtrie. En effet, la Thora nous enseigne : «Gardetoi d’avoir en ton cœur «Béliaâl» c’està-dire une pensée perverse (en refusant la charité). Ou encore le verset : «Des hommes «Béliaâl» nés en ton sein ont égaré les habitants..(Vers des idoles). Cela revient à dire que ces deux péchés procèdent du même cœur «Béliaâl»sans foi ni loi et pervers au plus haut point!.Il ne s’agit pas ici que d’un soutient financier, mais également d’une aide quelconque ! Ainsi donc, suite à la plaie lépreuse qui frappera l’homme «Béliaâl» à l’œil mesquin, qui se répandra dans sa chair et exposera sa maison aux malédictions parce qu’il aura failli à son engagement, parce qu’il aura refusé de faire la Tsédaka promise publiquement, parce qu’il voudra garder jalousement par devant lui ce qu’il possède sans laisser personne d’autre tirer le moindre profit, celui-là, cet homme égoïste, «Véhoubâ», il se trouvera réduit dit le Talmud à se présenter devant le Grand Prêtre, seul, sans amis et sans bien, dans le dénuement le plus complet pour lui faire prendre conscience que les biens qu’il avait possédés jusque là, c’est à D-ieu et à lui seul qu’il les devait, mais non pas à sa force ni à son habileté. Voilà pourquoi le Roi Salomon écrit : « La fortune ne sert à rien au jour de la colère.. mais la Tsédaka sauve de la mort ! ».Rendons hommage à ceux qui donnent, surtout à la veille de Pessah ! Yvan Lellouche

L’information en provenance d’Israël Edition du 30 Mars 2011

Trois batteries antimissiles déployées au sud d’Israël ployé à la frontière avec le Liban.après celle de Béersheva, et d’Ashkelon, dans le cadre d’un ‘’test opérationnel’’. Sa localisation n’a toutefois pas encore été annoncée. Le maire de Sderot, David Buskila, a vivement critiqué la décision du gouvernement israélien de déployer le premier système de défense anti-missile près de Beer Sheva.

Une troisième batterie du dispositif antimissile Dôme de fer va être déployée au sud d’Israël, Le Dôme de fer a couté plusieurs millions d’euros. Chaque batterie comprend un radar de détection et de pistage, un logiciel de contrôle de tir, et trois lanceurs équipés chacun de vingt missiles.

Implanté hier à Beersheva, dans le sud du pays, il doit protéger la ville des attaques des terroristes depuis la bande de Gaza. Conçu par un groupe israélien, ce Dôme de fer a en partie été financé par les Etats-Unis. Un système similaire pourrait être dé-

«Nous en avons tous besoin, mais il n’y a pas assez de systèmes disponibles», a-t-il déploré. «Nous avons été la cible des tirs de roquettes pendant des années. L’opération plomb Durci n’a pas été lancée en raison de la situation à Sderot mais pour défendre les communautés de Béer Shéva et d’Ashdod !» Un haut responsable très en colère des Brigades al-Qods, la branche militaire du Djihad islamique, a indiqué que le système anti-missile Dôme de fer déployé par Israël dans le sud du pays, «ne protègera pas les citoyens israéliens des roquettes».

Mofaz : « nous devons revenir à la politique d’éliminations ciblées à Gaza » Gaza. » « Nous devons maintenir notre capacité à attaquer et préserver le rôle de l’armée israélienne comme un moyen de dissuasion.

Le président du comité des affaires étrangères et de la défense, Shaoul Mofaz, a déclaré lors d’une réunion tenue a Beer Sheva dimanche qu’Israël doit revenir à la politique d’éliminations ciblées dans la bande de Gaza. « Nous l’avons fait avec Rantissi et toute personne qui décide de porter atteinte à des civils a besoin de savoir qu’il y aura des conséquences, » a déclaré Mofaz. Mofaz a critiqué la politique du gouvernement en ce qui concerne le Hamas et a dit : « Israël ne peut pas se cacher derrière le système de défense Dôme de Fer tandis que la vie suit son cours à

Sans dissuasion, les organisations (terroristes) palestiniennes sont celles qui dicteront l’ordre du jour, » a poursuivi Mofaz. Mofaz s’est exprimé lors d’une réunion en présence des dirigeants des communautés du sud du pays. Lors de la réunion, le maire de Sderot, David Buskila, a évoqué la nécessité pour ses résidents d’êtres protégés et a dit : « Sderot, Ashkelon et Ashdod sont toutes en besoin de protection. » Le maire de Beer Sheva, Ruvik Danilovich, a déclaré lors de la réunion que les tirs de roquettes sur sa ville et d’autres communautés du sud du pays étaient « inacceptable ». « Il y a deux ans nous sommes entrés dans une nouvelle phase, c’était la première fois que Beer Sheva était attaqué, » a-t-il dit.

aucun autre état ne serait d’accord pour ce genre d’activité, et l’état d’Israël ne sera également pas d’accord. » Plus tôt dimanche, le premier ministre Benyamin Netanyahou a déclaré qu’Israël n’est pas intéressé par une escalade de la violence dans la bande de Gaza, mais que les attaques sur le sud d’Israël ne seront pas tolérées. Dimanche toujours, le système de défense anti-roquettes de fabrication israélienne (le seul de ce genre dans le monde) appelé Dôme de Fer est pour la première fois déployé sur le sol israélien en mode opérationnel. Il n’est toutefois pour le moment déployé que pour protéger la ville de Beer Sheva, cible ces derniers jours de plusieurs attaques de roquettes Grad, du même type que celles tirées par le Hezbollah lors de la seconde guerre du Liban, et faisant bien plus de dégâts que les roquettes Qassam locales.

Gaza : répression envers les opposants et violences policières contre des journalistes Gaza : répression envers les opposants et violences policières contre des journalistes 24 mars 2011- Des journalistes palestiniens de la bande de Gaza ont protesté samedi dernier contre le mouvement islamiste Hamas qui contrôle ce territoire, après une attaque des forces de sécurité contre un caméraman. Une délégation a rencontré le ministre de l’Intérieur du Hamas, Fathi Hammad, après un raid de la Police contre le bureau de l’agence de presse Reuters, dont l’un des cameramen a eu une main fracturée. Selon les collègues du caméraman, la Police cherchait à l’empêcher de filmer sur une place à proximité les forces de sécurité du Hamas en train de disperser un rassemblement de jeunes appelant à la réconciliation entre le Hamas et le Fatah du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas qui contrôle la Cisjordanie. L’Association de la presse étrangère, qui représente les Journalistes étrangers en Israël et dans les Territoires palestiniens, a précisé que plusieurs journalistes avaient été attaqués lors de ce rassemblement. “Lors d’un récent rassemblement, les forces du Hamas ont frappé un caméraman d’Associated Press et l’ont arrêté brièvement ainsi que son chauffeur”, selon un communiqué. “Elles ont ensuite mis à sac le bureau de Reuters (…).

Israël pourrait avoir ordonné l’enlèvement de l’ingénieur de Gaza, Dirar Abou Sissi, parce qu’il a des informations sur le soldat kidnappé Guilad Shalit, selon une information parue mardi dans Der Spiegel. Le rapport indique que le responsable de centrale énergétique, qui a disparu en Ukraine pour refaire plus tard surface dans une prison israélienne, a effectivement été enlevé par des agents des renseignements de Kiev, à la demande de l’état juif. Intitulé « le bras long du Mossad », le rapport relate l’enlèvement d’Abou Sissi dans la nuit du 18 au 19 février, alors

qu’il se rendait à Kiev en train. Abou Sissi et son épouse, qui est ukrainienne, étaient dans le pays pour obtenir des papiers de citoyenneté pour la famille, qui voulait quitter la bande de Gaza. Le rapport ajoute que Sissi avait l’intention de rencontrer son frère, qui réside à Amsterdam. L’article du Der Spiegel affirme que deux employés du train ont vu deux hommes habillés en civil rentrer dans la voiture de Sissi vers 1 heure du matin, et l’escorter dehors. Les hommes ont dit à la police ce qu’ils ont vu lors des interrogatoires, mais se sont plus tard rétracté, ajoute le rapport.

Son épouse, Veronika, avait peur qu’il ait été tué, affirme Der Spiegel, mais après avoir entendu qu’il se trouvait dans une prison d’Ashkelon, elle a laissé ses six enfants à sa belle-mère et s’est enfuie par un tunnel de contrebande vers l’Egypte, pour ensuite se rendre en Ukraine. Dans une interview pour un journal local, elle a nié qu’Abou Sissi avait des liens avec le Hamas.

Mardi dernier, des dizaines de milliers de personnes avaient manifesté dans les Territoires palestiniens pour l’unité entre Palestiniens. Mais même si les deux mouvements se disent prêts à discuter, le Hamas a depuis eu recours à la force contre les manifestants. Dans un récent communiqué (en anglais), Human Rights Watch demande aux autorités du Hamas à Gaza, de punir les responsables des attaques contre des opposants appelant à une réconciliation politique palestienne. La police du Hamas a violemment dispersé des manifestants pacifiques à Gaza depuis le 15 mars 2011, notamment en empêchant l’accès aux places publiques et aux universités, et en frappant les manifestants pris au piège. Selon des témoins cités par l’ONG, les forces de l’ordre ont utilisé des matraques pour disperser la foule, ont tiré en l’air et ont roulé en moto sur des manifestants. « Cette répression est l’exemple le plus récent de la violation des libertés fondamentales des Palestiniens de la part du Hamas » a commenté Sarah Leah Whitson, directrice de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à Human Rights Watch. Source : Human Rights Watch

Confidences énigmatiques d’un Général israélien essayons de permettre aux résidents de communautés du sud d’Israël de vivre aussi normalement que possible ». Les dernières nouvelles en provenance de la Bande de Gaza disent que le Hamas ne peut plus faire respecter son autorité sur d’autres organisations - qui elles - continuent à tirer des obus, des roquettes et des missiles sur les civils en Israël, malgré la revendication du Hamas, revendication selon laquelle il essaierait de faire cesser les tirs.

L’ingénieur de Gaza enlevé par Israël pourrait avoir des informations sur Shalit

Cette demande a été faite, malgré les dénégations du ministère ukrainien des affaires étrangères. « Si le Mossad effectue une telle opération et interroge l’homme pendant six semaines, il doit savoir quelque chose qu’Israël veut vraiment entendre, » a déclaré une source anonyme au journal. Cette source ajoute que si Abou Sissi était seulement une figure problématique, Israël l’aurait tué.

réclamé la création d’une commission d’enquête.

Des employés ont été battus et intimidés”. Les bureaux des télévisions américaine CNN et japonaise NHK ont fait l’objet de raids similaires, selon l’association. A l’issue de la réunion avec la délégation, le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri, a qualifié l’agression contre les journalistes d’inacceptable et

Danilovich a poursuivi en disant que «

L’explication à cela, selon le journal allemand, est peut être que les deux hommes ont été persuadés de la faire par les renseignements ukrainiens, qui ont enlevé l’ingénieur à la demande d’Israël.

11

Le Chef du Commandement militaire pour le Sud d’Israël, le général Tal Russo, déclare que « le Hamas a perdu le contrôle des autres organisations dans la Bande de Gaza. Il y règne l’anarchie entre elles et également au sein du Hamas lui-même. Il n’y a plus d’autorité sur quoi que ce soit et c’est devenu difficile pour le Hamas de reprendre le contrôle de la situation. Le pouvoir du Hamas a diminué depuis l’Opération Plomb Durci menée par les Forces de Défense d’Israël et le souvenir de cette Opération diminue dans la mémoire du Hamas. J’espère que le Hamas retrouve bientôt ses esprits ». Quand on demande au général Tal Russo s’il existe la possibilité d’une nouvelle Opération type Plomb Durci, par les Forces de Défense d’Israël, contre et dans la Bande de Gaza, il répond : « Cela dépend de l’autre partie. Nous

Mais le fait reste - tout de même - que les forces armées du Hamas, depuis 2007, portent la responsabilité politique de se qui se trame dans la Bande de Gaza. Que le Hamas soit - ou ne soit pas - en mesure de contrôler ses propres terroristes et ceux des autres organisations, cela ne change rien à sa responsabilité politique. Sans quoi d’ailleurs, le Hamas pourrait facilement, d’un côté, « dénoncer » les tirs d’obus, de roquettes et de missiles sur les civils en Israël ; et d’un autre côté, laisser entendre, par la bande (si l’on peut dire et sans jeu de mot) qu’il ne « maîtrise plus » la situation. Ce qui revient à faire la guerre tout en racontant qu’on y est pour rien. Le peuple israélien n’est quand même pas dupe à ce point. Et de son point de vue, il serait temps de liquider, toutes les organisations terroristes de la Bande de Gaza, une bonne fois pour toutes. Par:Michel Garroté

L’information en provenance d’Israël Edition du 30 Mars 2011

12

L’AFP, porte-parole du Hamas ? Pour les Français, le FN devrait être considéré Hier samedi , à 16:29 (heure de Paris), l’Agence France Presse (AFP) nous livre un morceau d’anthologie, dont elle-seule a le secret, et dans lequel on peut lire : « les principaux groupes palestiniens étaient réunis samedi après-midi à Gaza sous l’égide du mouvement islamiste Hamas pour discuter de l’éventuel rétablissement d’une trêve tacite avec Israël, ont déclaré à l’AFP des participants » Par:Michel Garroté Il est vrai que si les correspondants de l’AFP à Gaza ne veulent pas finir égorgés, ils doivent s’autocensurer. Mais tout de même, pour l’honneur du journalisme, ils pourraient faire un petit effort et ne pas reprendre, mot pour mot, les déclarations des participants à la petite sauterie du Hamas. Ou alors, il faudrait – ce serait le minimum – dans le même laps de temps, que les autres correspondants de l’AFP, ceux qui se trouvent à Jérusalem, donnent le point de vue israélien sur le sujet). -L’AFP poursuit : « Cette réunion dans un hôtel de Gaza survient après presque deux semaines de confrontation armée avec Israël qui ont fait huit morts palestiniens. Un participant a précisé que la réunion «va sans doute insister à nouveau sur un engagement à respecter une trêve sur le terrain à partir du moment où l’occupation israélienne s’y engagera» » Là, c’est beaucoup plus grave, car ce n’est pas le Hamas, mais l’AFP qui prend position, en écrivant « deux semaines de confrontation armée avec Israël qui ont fait huit morts palestiniens ». D’abord, il n’y a pas eu « confrontation armée » entre l’armée israélienne et l’armée du Hamas. Il y a eu, mais l’AFP ne le dit pas ici, cinquante roquettes, obus et missiles, tirés par les palestiniens, et qui ont obligé des dizaines de milliers d’Israéliens et leurs enfants à se terrer dans des abris. Pas un mot non plus, ici, de l’AFP, sur le récent meurtre de la

famille Fogel, y compris le meurtre d’un bébé de trois mois, à Itamar. Et pas un mot non plus, ici, de l’AFP, sur le tout récent attentat terroriste à la bombe perpétré à Jérusalem, qui a fait un mort et cinquante blessés, dont trois blessés très graves. Le contexte global est totalement passé sous silence. L’AFP parle de « confrontation armée », ce qui est faux, et de « morts palestiniens », ce qui est incomplet. ). - L’AFP continue : « Le meeting a été convoqué par le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007, avec la participation notamment du Jihad islamique, une organisation radicale à laquelle ont été attribués la plupart des tirs de roquettes et d’obus de ces derniers jours vers le sud d’Israël. Un représentant du Jihad islamique, Khaled el-Batsh, a expliqué à l’AFP que son mouvement allait «écouter (nos) frères du Hamas à propos des derniers développements, en particulier ceux concernant les appels portant sur la situation à Gaza». Selon un autre participant, les débats vont porter «sur le retour à la stabilité et au calme à Gaza après une série d’agressions israéliennes» » – L’AFP, dans ce dernier paragraphe de sa dépêche, mentionne, en passant, « des tirs de roquettes et d’obus de ces derniers jours vers le sud d’Israël », comme l’on mentionnerait, en passant, qu’il pleut quelques gouttes, mais qu’il n’est nul besoin d’ouvrir son parapluie. Le contexte global est, encore une fois, totalement passé sous silence. Et, cerise sur le gâteau, le mouvement terroriste Jihad islamique est ici sobrement appelé « organisation radicale ». Les propos de son représentant, le terroriste Khaled el-Batsh, sont fidèlement reproduits, comme si ce monsieur était un respectable notable du coin). Michel Garroté

Dieudonné : «Kadhafi plus honnête que Sarko et BHL» qu’il invite à «retourner dans son pays, Israël

L’humoriste» français Dieudonné est arrivé sur le sol libyen pour venir en aide à Kadhafi, victime selon lui «d’une agression occidentale». Dieudonné a motivé son séjour en Libye au travers d’une vidéo postée sur son blog, où il revient sur l’action militaire «aberrante» en Libye et soutient Kadhafi «une figure africaine importante bien plus honnête que Nicolas Sarkozy ou que Bernard Henri Lévy». Dieudonné poursuit sur sa lancée et s’en prend à Israël et au lobby juif. «Je ne peux pas laisser l’Afrique se laisser bombarder par les forces sionistes.

comme «un parti comme les autres»

La France est devenue le chien de garde des intérêts américano sionistes. Ce n’est pas la France qui attaque, c’est l’Américain Sarkozy et Bernard Henri Lévy, aidé par le lobby juif français». «BHL, dégage de l’Afrique et retourne avec l’armée française te faire butter par les soldats libyens qui défendent leur pays, car le peuple libyen ne veut pas de toi. BHL tire-toi, dégage. Laisse la France tranquille, retourne dans ton pays en Israël, laisse l’Afrique tranquille. L’Afrique t’a jeté à coup de pompes dans le cul avec ta famille. Bientôt ce sera la France»…

52% des Français considèrent que le Front national (FN, extrême droite) devrait être considéré comme «un parti comme les autres», selon un sondage BVA-Absoluce diffusé aujourd’hui et réalisé en partenariat avec le quotidien Les Echos et la radio France Info. C’est la première fois que les oui sont majoritaires à cette question. Petit à petit, le FN fait son nid. Plus d’un Français sur deux considère que le Front national devrait être considéré comme «un parti comme les autres», selon un sondage BVA-Absoluce diffusé ce lundi et réalisé en partenariat avec Les Echos et France Info. A la question, «vous personnellement, estimez-vous que le Front national devrait être à présent considéré comme un parti comme les autres?», 52% des personnes interrogées

répondent oui, 47% non, et 1% ne se prononce pas. C’est la première fois que les oui sont majoritaires à cette question. En septembre 2010, il étaient 42% de oui, contre 57% de non, 1% ne se prononçant pas. En revanche, écrit BVA, le FN «reste très peu crédible sur le plan macro-économique». 75% des Français jugent mauvaise la politique du gouvernement Si certaines de ses mesures phares comme le contrôle aux frontières, la suppression du regroupement familial et la préférence nationale sur les aides sociales sont approuvées par 4 Français sur 10, sa proposition sur la sortie de l’euro ne recueille que 17% d’avis favorable contre 82% de défavorables et celle de sortir de l’UE rencontre 15% d’avis favorable contre 84% de défavorables, souligne l’institut.

Par ailleurs, 25% de personnes estiment que la politique du gouvernement est «bonne», en baisse de 1 point par rapport à février 2011, contre 75% qui considèrent qu’elle est «mauvaise» (+3), ce qui constitue «un nouveau record d’impopularité», ajoute BVA. Sondage réalisé par téléphone en ligne les 23 et 24 mars auprès de 1.192 personnes âgées de 15 ans et plus, selon la méthode des quotas. A un an de la présidentielle, la gauche s’est nettement imposée dimanche au second tour des élections locales en France, marquées par un nouvel échec de la droite au pouvoir et par la confirmation de l’installation de l’extrême droite dans le paysage politique.

Assassinat de maitre Lionel Allouche,2 ans déjà Il y a 2 ans jour pour jour le 26 mars 2009, Lionel Mordehai Allouche 27 ans élève avocat brillant au devenir talentueux nous quittait après 5 jours de coma, victime quelques jours plut tôt d une agression barbare et gratuite en pleine rue de Paris. Le 21 mars 2009 Lionel se trouvait dans le quartier de saint germain des prés dans le 6 éme arrondissement de paris où il se rendait à l anniversaire d’un ami proche. Il est agressé sauvagement sans raison par 3 jeunes délinquants dont le pus jeune est à peine âgé de 18 ans, les faits sont d une violence effroyable. Lionel est frappé lâchement par derrière avec une bouteille en verre par un des agresseurs, alors qu’il s’effondre inconscient, les 3 barbares se livrent a un véritable lynchage et le rouent de coups à terre puis s’enfuient. Lionel Allouche est transporté à l hopital dans un état de mort cérébral et décédera des suites de ses blessures le 26 mars 2009. Les auteurs des faits ont été interpellés rapidement grâce surtout au témoignage d’une jeune femme présente sur les lieux au moment de l’agression. les 3 assassins sont actuellement en liberté sous surveillance judiciaire en attendant le procès!!! dure pour la famille Allouche!! La famille de Lionel est actuellement encore dans l’attente d’une date de procès aux assises de Paris que nous ne

manquerons pas de vous communiquer. La famille Allouche emprise d’une immense dignité et de courage dans sa douleur souhaite simplement que justice soit faite afin que Lionel ne soit pas mort pour rien, lui qui voulait faire de la justice son combat d’une vie. il n’en a pas eu le temps. Le comité de soutien créé a la demande de la famille souhaite faire de ce procès à venir un exemple médiatique et mener au nom de Lionel Allouche un véritable combat dans la lutte contre ces crimes gratuits que l’on appelle crimes de droits communs mais qu y a t il de commun dans ces crimes sauf la barbarie et la gratuité de l’acte qui plonge des familles entières dans la peine, la douleur et l incompréhension. Quelles seront les peines de prisons décidées a l’encontre des 3 auteurs des faits ? Nous l’espérons à la hauteur de l attente de la famille mais la famille Allouche a déjà pris une peine à perpétuité, Lionel ne reviendra pas, le manque sera éternel, rien ne remplacera jamais la peine mais la justice doit faire son travail nous y croyons et veillerons a ce que cette justice soit rendue. Lionel notre frère de la communauté juive assassiné à 27 ans aurait pu etre votre fils , votre frère, votre cousin ou même votre ami, cela aurait pu arriver à tout le monde, c’est pour cela que le comité de soutien se battra aux côtés de la famille Allouche jusqu’au bout , nous

avons besoin de vous de votre soutien et solidarité, rejoignez nous sur le groupe facebook « comité de soutien justice pour maitre Lionel Allouche» Dimanche 3 avril 2011 à 11h au cimetière de pantin (rdv entrée principale du cimetière) des prières seront récitées sur la tombe de Lionel Mordehai Allouche zal afin de clôturer la 2 éme année de sa disparition. La famille vous convie à ces prières et compte sur votre présence afin de se réunir et prier ensemble pour que son âme repose en paix au gan eden. infos hommage et comité soutien par tel: 06 66 81 75 95 demander Franck ou par mail à : lioneljustice@hotmail.fr. Franck Touati comité de soutien justice pour maitre Lionel Allouche

L’information en provenance d’Israël

France Bleue Berry un relai de la propagande palestinienne

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme vient d’être alerté par plusieurs requérants auditeurs de la radio France Bleue Berry, d’une information qui les a irrités et inquiétés Cette information qui passe en boucle sur cette fréquence concerne la création d’un Collectif Indrien Palestine 36 par un certain Pascal JOUANNEAU dans le but de mettre en place une flottille pour forcer le blocus de Gaza et apporter de l’aide humanitaire aux palestiniens. Ce communique fait état que de 2 morts palestiniens, mentant par omission, car il ne précise pas qu’il s’agit de deux terroristes qui venaient de tirer des missiles sur la population civile d’Israel. Comme nos requérants, le BNVCA considère qu’en l’espèce France Bleue Berry se comporte comme un relai de la propagande palestinienne, car tous les sources bien informées savent qu’il n’y a aucune pénurie d’aucune sorte à Gaza qui est autonome, gouvernée par le mouvement terroriste Hamas, lui-même en conflit avec l’Autorité Palestinienne. Nous rappelons que cette initiative est illégale au regard du droit international du fait que le blocus légitime est de nature à protéger la population des actes terroristes comme l’assassinat d’une famille française décimée ,(parents, garçon de 11 ans, gamin de 4 ans, bébé de 3 mois, égorgés dans leur lit,)et des bombardements quotidiens sur la population civile israelienne, notamment des villes francophones d’Ashdod, Ashkelon, Beer Sheva.Rishon Letsion…,

Aprés un message du nouveau chef d’etat major Benny GANTZ et un film émouvant retraçant le parcours de cette association aux cotés de la population israelienne, le Gal GABY ASHKENAZI s’est adressé à une salle militante pour leur dire combien leur solidarité

Edition du 30 Mars 2011

13

restés sans répercussions par les médias français. Cette tentative d’opération hostile prétendue humanitaire,annoncée par France Bleue Berry,perd toute sa crédibilité, quand elle exclut de son projet la libération d’un compatriote français GUILAD SHALITotage à Gaza depuis 5 ans, dont on est sans nouvelle ,sans qu’aucune organisation humanitaire , ni même la Croix Rouge n’ait pu le visiter. Le BNVCA a immédiatement prévenu la rédaction de France Bleue des réclamations relatives à cette information de nature à inciter à cette haine d’Israel qui depuis 11 ans a poussé à l’acte antisémite . Le BNVCA remercie cette rédaction pour son écoute attentive. En se référant aux dernières affaires signalées,comme aussi à l’attentat à Jérusalem ,causé par une bombe déposée dans une cabine téléphonique et non dans un bus transportant des habitants vers les colonies –et quand bien même ces personnes devraient elles être condamnées à mort-le BNVCA demande aux rédactions de presse en général, et de l’AFP en particulier plus d’impartialité et d’objectivité,dans la diffusion de leurs informations en veillant à ne pas donner à l’avance des éléments perçus comme subjectifs pouvant justifier les crimes et excuser les auteurs, du moment qu’ils sont palestiniens et les victimes des juifs israeliens.

Débat sur l’islam en France : l’affaire Dahmane Chargé de mission au Conseil français du culte musulman (CFCM), Abdallah Zekri a par exemple découpé en petits morceaux sa carte de l’UMP et appelé tous les musulmans à l’imiter. Quant à Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris et ami de longue date de Jacques Chirac, il a dénoncé un « islam bouc émissaire », avant de se raviser.

Par:Sammy Ghozlan

Gala des 20 ans de l’ ABSI Keren Or Dans une salle comble ou 650 personnes ont répondu présents à l’appel de Gil et Karen TAIEB et de leur comité l’ABSI a fété ses 20 ans au service de l’état d’Israel en présence du chef d’état major sortant GABY ASHKENAZI.

Flyer SOIREE BIG ALI_Mise en page 1 02/03/11 23:10 Page5

était importante pour le moral des soldats qui sur toutes les frontières assurent la sécurité d’israel. Afin de continuer son action les donateurs de l’ABSI ont répondu généreusement à l’appel de Gil TAIEB. Ce sont plus de 500.000 euros qui ont été récoltés. Une soirée exceptionnelle de solidarité et de soutien à Israel. Bravo à l’ABSI qui depuis 1991 fait partie de l’histoire d’israel.

Le conseiller à l’intégration de Sarkozy avait dénoncé le débat sur la laïcité que s’apprête à lancer l’UMP. Limogé, il appelle les musulmans à sanctionner son ex-mentor dans les urnes. Un coup de téléphone a sonné le glas de ses huit années d’amitié avec Nicolas Sarkozy. Le 11 mars, alors qu’il se trouvait à Nice, Abderrahmane Dahmane a reçu un appel de Christian Frémont, directeur du cabinet du président de la République, qui lui a annoncé son limogeage de son poste de conseiller à l’intégration. Il avait été nommé le 12 janvier précédent.Interrogé par J.A., Franck Louvrier, le conseiller en communication du président de la République, a estimé n’avoir

« aucun commentaire à faire ». La veille, lors d’une réunion organisée à la Grande Mosquée de Paris, Dahmane avait qualifié l’UMP, que dirige Jean-François Copé, de « peste pour les musulmans ». Et appelé ces derniers à ne pas renouveler leur adhésion au parti présidentiel tant que le débat sur la laïcité, qui doit s’ouvrir le 5 avril, n’aurait pas été annulé. Par ailleurs inspecteur général de l’Éducation nationale et président du Conseil des démocrates musulmans de France, Dahmane estime que ledit débat a « dévié », parce qu’« il y a à l’UMP des gens très proches du Front national ». Sa protestation a vite fait tache d’huile.

Dès le 12 mars, il a reçu Jean-François Copé, lui a annoncé qu’il acceptait finalement la tenue du débat sur la laïcité, et jugé « légitime » l’émotion suscitée par les propos « excessifs et insultants » tenus à la Grande Mosquée de Paris. Le CFCM déclare pour sa part n’avoir « aucune affinité particulière » avec Dahmane. En 2005, Sarkozy avait confié à ce Franco-Algérien un poste clé à l’UMP : secrétaire national chargé de l’immigration. Participant actif (et controversé) lors de la campagne présidentielle de 2007, Dahmane avait sans doute espéré être récompensé par un ministère, lui qui a fait « plus que quiconque » pour Sarkozy. Justifiant son revirement par le changement de politique de son ex-mentor vis-à-vis des musulmans, il a appelé « à voter contre l’UMP » lors des cantonales (dont les second tours doivent se tenir dimanche 27 mars) et de « toutes les élections qui suivront ». Par Justine Spiegel

L’information en provenance d’Israël Edition du 30 Mars 2011

Israël envisage d’annuler la prochaine visite du chef de la diplomatie argentine

16

L’essence augmentera de 3%

tant que représentant du gouvernement argentin, qui s’est engagé à demander justice pour ces attentats ». Il a également rappelé qu’en septembre dernier, depuis la tribune des Nations Unies, la présidente argentine Christina Kirchner avait appelé les dirigeants iraniens à livrer les auteurs de ces attentats à une cour de justice tierce ». En 1992, un attentat avait visé l’ambassade d’Israël à Buenos-Aires, faisant 29 morts et 242 blessés. Deux ans après, en juillet 1994, une autre attaque avait visé le centre communautaire juif de la ville, AMIA, faisant 84 morts et 230 blessés.

Israël envisage d’annuler la visite programmée du ministre argentin des Affaires étrangères dans l’Etat juif. Une décision prise en réaction à l’information révélée par l’hebdomadaire argentin Perfil selon laquelle l’Argentine aurait accepté de négliger l’enquête sur les attentats contre l’ambassade israélienne de Buenos Aires et le centre communautaire juif de la ville, dans les années 90, et ce, afin d’améliorer les relations commerciales avec l’Iran. Toujours selon l’hebdomadaire, le ministre des Affaires étrangères Hector Timerman est personnellement impliqué dans ces pourparlers. En contradiction totale avec ses déclarations, le gouvernement argentin est en passe de « tourner la page » sur les attentats meurtriers qui ont touché la communauté juive et l’ambassade d’Israël dans les années 1990. C’est un quotidien qui l’affirme, révélant « que le ministre argentin des Affaires étrangères négocierait secrètement depuis un certain temps avec les autorités iraniennes afin ‘d’oublier’ ces attentats en contrepartie d’une amélioration des relations entre les deux

pays ». Le ministère n’a pas jugé bon de réagir pour le moment. Selon un document parvenu à la rédaction du journal, « le gouvernement argentin serait prêt à geler l’enquête qui dure maintenant depuis plus de 15 ans contre une amélioration des liens économiques avec l’Iran, principal suspect dans ces attentats ». Aujourd’hui, les relations commerciales entre les deux pays atteignent déjà 1,2 milliards de dollars annuels. Ce « deal » aurait été proposé aux Iraniens par le ministre des Affaires étrangères Hector Timerman, par l’entremise de son homologue syrien, Walid El-Moualem et le Président Bachar El-Assad. Cette rencontre se serait déroulée le 23 janvier dernier en Syrie. Cette découverte est le fruit d’un travail de fourmi effectué par un célèbre journaliste de radio-télévision, Pappe Eliyachev, qui est spécialisé dans les investigations. Le comble dans cette histoire est que le ministre des Affaires étrangères argentin…est juif, et qu’il a participé il y a une dizaine de jours aux commémorations de ces attentats à Buenos-Aires. Lors de la cérémonie, il avait notamment déclaré : « Je ne suis pas ici en

Depuis, l’enquête a connu des accélérations et des périodes d’hibernation, comme par exemple du temps du Président Carlos Menem, d’origine syrienne. Le Mossad s’en est aussi mêlé, et il ressort que c’est un membre du Hezbollah, venu du Liban, qui a perpétré ces attentats en s’aidant d’importants réseaux musulmans chiites qui opèrent en Amérique du Sud, coordonnés par l’ambassade d’Iran de Buenos-Aires.

Depuis lors, les relations entre l’Argentine et l’Iran s’étaient sérieusement refroidis. Vont-elles se réchauffer au détriment de la justice, et de la mémoire des 112 morts ? par Shraga Blum

étrangèress et le président Mahmoud Ahmadinejad a été révélée. Dans celle-ci le ministre affirmait que «l’Argentine ne s’intéressait plus à résoudre le mystère des deux attaques et préférait améliorer ses relations avec l’Iran». L’hebdomadaire a également indiqué que le ministre argentin des Affaires étrangères, Hector Timerman, avait demandé au président syrien Bashar el-Assad et à son ministre des Affaires étrangères de relayer l’offre de Téhéran.

L’hebdomadaire argentin, Perfil, a rapporté que les négociations de samedi

visaient à augmenter le volume des échanges entre l’Argentine et l’Iran. Actuellement, il est estimé à 1,2 milliard de dollars par an. Selon le rapport le gouvernement de Cristina Kirchner a offert de suspendre l’enquête sur l’attaque sur les attentats, soupçonnés d’avoir été orchestrés par l’Iran. Plus tard une note diplomatique entre le ministre iranien des Affaires

Pour rappel, les prix des produits de base, fixés par le gouvernement israélien, sont mis à jour pour tenir compte

du coût des matières premières. Conséquence: la nouvelle flambée du pétrole oblige à relever le prix de l’essence à la pompe. D’un autre côté, lorsque le prix des matières premières chute, les prix sont revus à la baisse L’instabilité du cours mondial des matières premières (pétrole comme céréales) oblige le gouvernement israélien à de fréquentes mises à jour destinées à compenser les fabricants et distributeurs des fluctuations dans leurs coûts de production.

L’université de Johannesburgh rompt ses relations avec Israël

L’ordre de perpétrer ces attentats particulièrement meurtriers avait été donné par les plus hautes instances à Téhéran, y compris l’Ayatollah Khamenei et le Président de l’époque Hachemi Rafsandjani. L’Argentine, par l’intermédiaire d’Interpol, avait lancé un mandat d’arrêt international contre toutes les personnes impliquées, mais l’Iran avait toujours nié sa participation, dénonçant « un complot impérialiste américanosioniste » !

Israël envisage d’annuler la prochaine visite du chef de la diplomatie argentine

Au cours de pourparlers secrets avec l’Iran, le gouvernement argentin a offert d’«oublier» l’attentat contre l’ambassade d’Israël ainsi contre le centre communautaire juif de Buenos Aires dans les années 1990 en échange d’une amélioration des relations entre les deux pays.

Le tarif de l’essence a augmenté de 10% au cours du dernier mois, en raison de la guerre en Libye. La prochaine augmentation du prix de l’essence se fera dans la nuit de jeudi à vendredi. Elle sera d’environ 2.7%, et le litre coûtera donc 7.50 shekels dans les pompes de libre-service.

En septembre, Mme Kirchner avait affirmé aux Nations-Unies que l’Argentine poursuivrait l’enquête et qu’elle exigeait que l’Iran sanctionne les responsables de l’attaque. Dans l’attentat sur l’ambassade en 1992, 29 personnes avaient été tuées et 242 blessées. L’attaque contre le centre AMIA de la communauté juive en 1994 avait fait 85 morts et plus de 300 blessés. En dépit du fait qu’Israël et les EtatsUnis aient participé à l’enquête, aucun suspect n’avait été arrêté. Le ministre iranien de la Défense, Ahmad Vahidi, tout comme quatre autres Iraniens, sont recherchés par Interpol en raison de leur responsabilité dans l’attaque. source : ynet-guysen

Cette rupture a eu lieu après le rejet par le Conseil de l’UJ d’une dernière requête judiciaire déposée par le lobby pro-israélien, d’avoir deux accords bilatéraux séparés – l’un avec une université palestinienne et l’autre avec une université israélienne.L’UJ, elle, a choisi de confirmer la résolution qu’avait prise son Conseil, laquelle demandait qu’elle joue un rôle de premier plan pour les universités palestiniennes. Les universités palestiniennes ont unanimement rejeté toute collaboration avec

BGU sous quelque forme que ce soit, et ont exprimé leur soutien total au boycott universitaire contre Israël. UJ a choisi de respecter ce choix. L’UJ est la première institution à officiellement rompre ses relations avec une université israélienne, écrivant ainsi une page capitale d’une campagne de boycott qui prend de l’ampleur, Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) contre Israël. Tout au long de la campagne, les militants des droits de l’Homme, ont attendu cette décision. Cette décision de boycott venant d’une institution sud africaine, revêt une signification particulière !

L’information en provenance d’Israël Edition du 30 Mars 2011

17

Une île artificielle au large de Gaza ?

Israël va-t-il entreprendre la construction d’une île artificielle au large de la Bande de Gaza pour se déconnecter totalement de ce territoire ? La chaîne de TV israélienne « Arutz 2 » révèle que le gouvernement élabore depuis plusieurs mois un plan original, qui recueille un large assentiment dans la classe politique israélienne, ainsi que du Président Shimon Pérès et de l’ancien patron du Mossad, Meïr Dagan. Selon ce plan, imaginé par le ministre des Transports, Israël Katz, une île de 8km2 serait construite à 4,5 km des côtes de Gaza, afin de supprimer les remontrances internationales envers Israël quant au blocus de la Bande de Gaza. Une bande de terre serait aménagée au large et reliée au territoire par un pont routier, comme cela existe déjà à Ashkelon et Hadera. Sur cette île seraient construits un port et un aéroport, des zones touristiques et commerciales, une station d’épuration d’eau et une centrale électrique. L’objectif est clair : achever la déconnexion économique d’Israël avec la Bande de Gaza. Les Gazaouis pourraient ainsi commercer avec le reste du monde sans passer par Israël. De son côté, Israël poursui-

vrait le blocus militaire maritime autour de la Bande Gaza, mais le contrôle sécuritaire des allées et venues sur le pont reliant l’île à la côte serait cédé à une force internationale (OTAN par exemple) car ce serait le seul passage possible. Le contrôle se ferait en coopération avec l’Autorité Palestinienne, sans aucune implication du Hamas. C’est en tout cas ce qui est prévu ! Le coût budgété pour ce projet est de près de 5 milliards de dollars, et les travaux seraient prévus pour une période de 6 à 10 ans. Toute la réalisation de ce projet dépend maintenant de la décision du Premier ministre Binyamin Netanyahou, qui est au courant de son élaboration depuis le début mais doit donner son feu vert. Le cas échéant, il devrait aussi tenter d’impliquer d’autres pays notamment pour que le financement ne soit pas à la seule charge d’Israël. Cinq milliards de dollars uniquement pour faire baisser les critiques internationales injustifiées, c’est cher payé ! Reste à connaître l’élément principal : l’accord du Hamas pour ce projet duquel il serait totalement exclu ! Devinons… par Shraga Blum

Cette maudite kippa…

La kippa, qui est somme toute l’un des accessoires typiques du Juif, donne apparemment des boutons à ceux qui espéraient que l’Etat d’Israël serait le fossoyeur du « lourd fardeau » de la tradition juive, et qui dominent le microcosme médiatique israélien. Il y a deux mois, un journaliste du « Haaretz » s’inquiétait « de la multiplication des kippot dans l’entourage du Premier ministre Binyamin Netanyahou ». par Shraga Blum Quelques jours plus tard, la candidature annoncée du général de réserve Yaakov Amidror au poste de Conseiller à la Sécurité nationale avait fait monter au cré-

neau tout un échantillon d’intellectuels et artistes de gauche, affirmant dans une lettre nauséabonde de protestation « que la nomination de cet homme (religieux et de droite) à cette fonction allait plonger le pays dans l’ambiance fasciste des années 1930 en Europe ». Lundi soir, lors du journal télévisé de la 2e chaîne, après que le Premier ministre ait annoncé en direct la nomination de Yoram Cohen comme Directeur du Shin-Bet, le commentateur Amnon Abramovitz trouvait utile de préciser « que l’intéressé portait un kippa MAIS qu’il était loyal envers l’Etat » !!!

Il enfonçait le clou en disant « qu’il s’agissait du premier religieux nommé à ce poste délicat », et comme si cela ne suffisait pas, il rajoutait pour bien appuyer « que les milieux des Juifs de Judée-Samarie avaient beaucoup redouté le choix d’un autre candidat, appelé ‘Youd’, l’adjoint du Directeur sortant, Youval Diskin ». Mais l’affaire ne s’arrête pas là. Mardi matin, sur « Kol Israël », la célèbre journaliste Carmela Menashé, qui a du mal à cacher ses sympathies bien à gauche, a voulu créer un scoop en interviewant le député et ancien sous-directeur du Shabak, Israël Hasson, en lui ‘apprenant’ « que des pressions avaient été exercées sur le Premier ministre par des Rabbins de Judée-Samarie afin qu’il renonce à nommer ce fameux ‘Youd’, responsable de la ‘section juive’ au Shin Beth, et qui avait eu la main lourde avec les habitants de Judée-Samarie ». Israël Hasson (Kadima), qui a travaillé avec Yoram Cohen, avait beau répondre « qu’il n’en savait rien », et que « le choix de Yoram Cohen était excellent à tout points de vue », la journaliste n’en démordait pas et posait à plusieurs reprises la même question : « Est-ce que vous pensez que le Premier

ministre a cédé aux pressions de ces milieux en ne nommant pas ‘Youd’, alors que son nom circulait comme le successeur naturel de Diskin ? » Israël Hasson eut alors cette réponse judicieuse : « Les médias prennent une énorme responsabilité lorsqu’ils sacrent et couronnent d’avance une personne avant qu’elle ne soit effectivement nommée à un poste ». Cette série de « montée aux barricades » dès qu’une personne portant kippa est nommée à un poste important est indigne autant que ridicule, car paradoxalement, le fait d’être religieux n’est pas forcément le gage d’une politique « favorable » aux milieux de droite. C’est d’ailleurs la réaction qui se dégage parmi les Juifs de Judée-Samarie. Certes, on se réjouit de la non nomination de « Youd » car ce candidat était devenu la bête noire d’une bonne partie de cette population. En tant que responsable de la « Section juive » du Shin Bet, il a souvent donné le sentiment que les pionniers de Judée-Samarie étaient le véritable ennemi du pays, plus encore que les Arabes palestiniens. Mais la nomination inattendue de Yoram Cohen ne calme pas forcément les

craintes des Juifs de Yesha : Meïr Bretler, membre des « Jeunes des collines » résume l’impression globale : « Un directeur du Shabak portant kippa peut encore être plus dur avec nous car il voudra tout faire pour montrer qu’il ne nous fait pas de faveurs et qu’il n’est pas à droite, que les médias haïssent plus que tout. Et avec le lynchage médiatique qui s’est mis en marche dès sa nomination, il aura encore plus de raisons de vouloir justifier sa nomination en se démarquant de nous ». Mais au-delà des procès d’intention et des délits de « sale gueule » récurrents de la part des médias, tout le monde est d’accord pour dire que la tâche du nouveau directeur du Shin Bet sera probablement la plus dure qu’aient connue ses prédécesseurs. Au menu : le terrorisme du Hamas et de l’Autorité palestinienne, le Hezbollah, l’Iran, l’irrédentisme croissant des Arabes israéliens, l’appel à une nouvelle Intifada, le dossier Shalit et les retombées des changements profonds dans le monde arabe… En Israël, quand on devient chef, il n’est pas toujours bon d’avoir…un couvre-chef ! par Shraga Blum

L’information en provenance d’Israël Edition du 30 Mars 2011

Locations ASHKELON Barnea 5 pièces climatises au 4 ème étages avec cave. Prix:3 200 nis charge compris. Agence Isralya/Express: Michael : France 00.972.50.35.70.264 Michael : Israel 050.35.70.264 ASHKELON Marina 2 pièces meublées. Prix: 2 000 nis charge compris. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Marina 2 pièces et demie vue mer. Prix: 2 200 nis charge compris Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.264 ASHKELON Marina 3 pièces duplex climatises meubles vue mer. Prix: 2 400 nis charge compris. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.264 ASHKELON Location saisonnière du 2 au 3 pièces a la Marina. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea 5 pièces penthaous neuf climatises avec terrasse de 80 m2 vue mer. Prix: 4 500 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.264 ASHKELON Neve-Chalom villa 5 pièces d angle. Prix: 3 600 nis. Agence Isralya/Express Michael Israel 050.35.70264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Neve-Adarim villa d angle 3 pieces. Prix: 3 000 nis. Agence Isralya/ Express Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

ASHKELON Location de boxe au m2 au centre d Ashqelon. Agence Isralya/Express: Michael 050.35.70.264

Ventes ASHKELON Marina 2 pièces climatises vue mer dans résidence avec piscine et salle de sport. Prix: 360 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Marina 3 pieces rez de jardin refait a neuf avec terrasse en bois de 25 m2 avec vue mer a 3 mn a pied de la plage. Prix: 800 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Marina 3 pieces cotes rue avec place parking en sous sol. Prix: 600 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Afridar 4 pieces de 110 m2 dans très belle résidence. Prix: 950 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea 4 pièces de haut standing. Prix: 940 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON City 6 pièces penthaous duplex de 200 m2 avec deux terrasses de 70 m2 dont une avec cuisine. Appartement entièrement climatise face a la mer avec une cave et place de parking. Prix: 1 600 000 nis. Agence Isralya/ Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

ASHKELON Afridar 4 pièces et demie entièrement climatise. Prix: 880 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70264 Michael France 00.792.50.35.70.264

LOCATION

ASHKELON Branea 4 pièces duplex climatises avec 2 terrasses vue mer. Prix: 1 300 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

VENTE

ASHKELON Afridar 5 pièces neuf au premier étage avec une terrasse possibilité souccah. Prix: 950 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

Bne Binyamin Construction neuve jamais habite rez-de-jardin 4 pieces Tres grand jardin, Entree independante pour le parking et entree de l’appartement Air conditionnee, Cuisine equipee, Proche mer Secteur NAT 600 PRIX (Schekel): 1.600.000

ASHKELON Neve-Ilan 3 pièces de 80 m2 et une terrasse de 15 m2 près de la rue Elie-Cohen. Prix: 750 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Neot-Ashkelon 3 pièces climatises avec 2 terrasses et une cave. Prix: 700 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea 5 pièces penthaous de 180 m2 net habitable entièrement climatise avec 3 terrasses dont une de 80 m2. Prix: 1 990 000 nis. Agence Isralya/Express : Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Neve-Adarim 3 pièces refait au 2 ème étages. Prix: 660 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea Penthaous duplex 5 pièces climatises avec 2 terrasses vue mer. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

18

Amatmid Appartement 5 pieces 120m2 Balcon vue mer 12m2 Cuisine equipee, Parking Ascenseurs, Construction recente proche kikar et mer PRIX (Schekel): 1.800.000

Rue Jabotinski Grand penthouse duplex vue mer 150m2 +150m2 de terrasse, Cuisine amenagee 5 pieces dont 1 piece a l’etage Air conditionne, Ascenseur Parking PRIX (Schekel): 2.200.000

Ussinsky 147 Location dans immeuble neuf Appartement 3 pieces 100m2 Balcon, Cuisine equipee, Climatisation, Chambre parental avec salle de bain Proche kikar et mer PRIX (Schekel): 4.500

Meyer Fitoussi Telephone : 0545574800 Helene Fitoussi Telephone : 0545574800

Amatmid Appartement 4 pieces 120m2 Balcon vue mer 12m2 Cuisine equipee Parking, Ascenseurs Construction recente proche kikar et mer PRIX (Schekel): 2.300.000 AU PIED DU KIKAR 970 000 SHEQUELS REF:1512 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444

ADK INVEST NETANYA HARAV KOOK 4 PIECES, 105M2 PROCHE KIKAR 1 360 000 SHEQUELS REF:1507 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA MC DONALD 3 PIECES 1 ER SANS ASCENCEUR BON ETAT 1 150 000 SHEQUELS REF:1492 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA MINI PENTHOUSE 5 PIECES 130 M2 + 22 M2 DE TERRASSE IMMEUBLE NEUF 2 100 000 SHEQUELS REF:1503 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA DIZINGOFF 3 PIECES COMPLETEMENT REFAIT A NEUF 1 200 000 SHEQUELS REF:1493 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NAT 600 PLEINE VUE MER 4 PIECES 105 M2 + 14 M2 DE TERRASSE 2 200 000 SHEQUELS REF:1517

Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA SMILANSKY 4 PIECES, 140 M2 COMPLETEMENT REFAIT A NEUF 1 650 000 SHEQUELS REF:1515 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA CENTRE VILLE DUPLEX PENTHOUSE 4 PIECES REFAIT A NEUF 2 060 000 SHEQUELS REF:1505 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NEVEZ OZ DUPLEX PENTHOUSE 147 M2 + 60 M2 DE TERRASSE VUE DEGAGEE 2 395 000 SHEQUELS REF:1508 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NEVEZ OZ 4 PIECES 105 M2 + 12 M2 DE TERRASSE VUE SUR PARC 1 750 000 SHEQUELS REF:1513 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA REMEZ, 2 PIECES

ADK INVEST NETANYA COTTAGE NAT 600 6 PIECES TERRASSE + JARDIN 2 590 000 SHEQUELS REF:1510 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NAT 600 5 PIECES 150 M2 + 14 M2 DE TERRASSE VUE MER 2 350 000 SHEQUELS REF:1497 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA LOCATION SAISONNIERE PENSEZ A RESERVER DES A PRESENT VOS VACANCES DU STUDIO A LA VILLA Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA LOCATION ANNUELLE GRAND CHOIX DE LOCATION Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444

ADK Invest Team Mickael BENSIMON Kikar Haatzmaout 14 NETANYA Tel: 09-8617713 Fax: 09-8617712 Mob: 050-7298444

L’information en provenance d’Israël Edition du 30 Mars 2011

1/ Magnifique penthouse proche kikar 4pcs 120metre carre plus 70 metre carre de terrasse Prix: 1.930 000 shekels Century21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501 2/ Rue Jabotinsky superbe 4 pcs de 120 metres carre avec une vue mer imprenable refait a neuf Prix: 1 750 000 shekels Century21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501 4/ Rue Dizengof superbe 3pcs de 100 metres carre entierement refait a neuf Prix: 1 500 000 shekels Century21 Natanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 5/ Rue Smilansky 4 pcs de 110 metres carre completement refait a neuf Prix: 1 350 000 shekels Century21 Natanya

natanya : rue jabotinsky beau 4pcs 107m2 imm.renove asc,park Orly : 052-555 04 87

ADK INVEST NETANYA REMEZ, 2 PIECES AU PIED DU KIKAR 970 000 SHEQUELS REF:1512 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA COTTAGE NAT 600 6 PIECES TERRASSE + JARDIN 2 590 000 SHEQUELS REF:1510 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NAT 600 5 PIECES 150 M2 + 14 M2 DE TERRASSE VUE MER 2 350 000 SHEQUELS REF:1497 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444

Location jerusalem 3 pièces rénovées a neuf a baka ds coin tranquille et verdoyant. 3700sh/mois exclusivité david chaouat 054-7316699 Appartements - TRES BEAU 3 PIECES EN PLEIN CENTRE A JERUSALEM

natanya : Location rue brenner a 7mn du kikar tres beau 4pcs 134m2 entierement renove asc+park Orly : 052-555 04 87 natanya : rue David hameleh beau 4pcs 125m2,imm.renove

ADK INVEST NETANYA LOCATION SAISONNIERE PENSEZ A RESERVER DES A PRESENT VOS VACANCES DU STUDIO A LA VILLA Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA LOCATION ANNUELLE GRAND CHOIX DE LOCATION Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444

ADK Invest Team Mickael BENSIMON Kikar Haatzmaout 14 NETANYA Tel: 09-8617713 Fax: 09-8617712 Mob: 050-7298444

Appartement luxueux, 75m2. Entièrement rénove et meuble. 6eme étage avec ascenseur et parking. Une vue a couper le souffle. Prix: 2.280,000 SH. David Chaouat 054-7316699 Appartements - 4.5 PIECES DANS UNE MAISON ARABE

Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 7/ Rue Smilansky 4 pcs de 91 metre carre air conditionne armoires murales et parking Prix: 1 250 000 shekels Century21 Natanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 8/ Rue Usiskin 4 pcs de 100 metre carre entierrement refait Prix: 1 250 000 shekels Century21 Natanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 9/ Rue Abrigad ayeoudit 3 pcs de 80 metres carre air conditionne parking et jardin immeuble moderne Prix: 1 150 000 shekels Century21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501

2/ arnona-3 pieces -2 grand balcon-possibilite 4 pieces calme-parking-cave 3/ pour investisseur centre ville –superbes 3-4-5 pieces –balcon –haut s-condition de payement unique

magniphique villa a Ramat poleg sur 800m2 de terrain, piscine ,jaccuzi, 8 pieces prix 6 500 000shekel century21netanya Tania Cohen bureau : 09 832 42 43 portable : 050 3530501 smilansky 4pieces refait entirement a neuf 5etage ascenseur parking 1 550000shekel Tania Cohen bureau 09 832 42 43 portable 050 3530501 Shlomo hameleh dans immeuble en fin de construction ,tres beau 4 pieces 3 etage asc de chabbat,parking prix 1 850 000shekel tania Cohen bureau 09 832 42 43 portable 050 3530501

7. VILLAS neuves et investies dans les quartiers YOUD ZAIN, TET VAV ET YOUD ALEPH, a très bons prix. Oriel 057-6685186

natanya : rue dizengoff tres proche kikar, beau 4pcs 125m2,2eme etage sans acs. Orly : 052-555 04 87

1/ a malha –proche du kenion – penthouse 5 pieces + 2piecesgrande terasse-2 parking-caveexcellent prix

100 metre carre air condionne parking et balcon immeuble moderne Prix: 1 450 000 shekels century 21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501

10/ Kiriat asharon 4 pcs de

asc+park Orly : 052-555 04 87

Avi bouzaglo immobilier yeadim Tel : 01.773.811.56 ou 050.7505.486

20

ASHDOD 1. CITY : duplex 7pcs investi, 220m2 habitable + 100m2 de terrasse. Possibilité de diviser en 2+5. 2 350 000NIS Oriel 057-6685186 2. ALEPH : 2pcs, 60m2 + 8m2 de terrasse. Pleine vue mer 650 000NIS Oriel 057-6685186 3. YOUD BET : mini penthouse 4.5pcs investi, 160m2 habitable + 80m2 de terrasse. 1 850 000NIS Oriel 057-6685186

4. MARINA : mini penthouse 5pcs + 50m2 de terrasse pleine vue mer, étage élevé. 2 500 000NIS Oriel 057-6685186 5. YOUD ALEPH : 3pcs 80m2 + 15m2 de terrasse, vue panoramique sur la mer 1 120 000NIS Oriel 057-6685186 6. YOUD ZAIN : rez-de-jardin 180m2 + 200m2 de jardin avec piscine. 2 600 000NIS Oriel 057-6685186

8. CITY : dans le centre, 5pcs investi 160m2 + 12m2 de terrasse, 1 320 000NIS Oriel 057-6685186 9. TET VAV : duplex 4.5 220m2 + 50 m2 de terrasse pleine vue mer dans toute la maison. A VOIR. 2 500 000NIS Oriel 057-6685186 10. CITY : projet DIMRI. Penthouse haut standing 5.5pcs 200m2 habitable + 120m2 de terrasse. 2 750 000NIS Oriel 057-6685186

4/ arnona-50ans+ magnifique 3 pieces-calme-unique-tres haut standing5/ bayt vagan-5 pieces+ 2 pieces- balcon 40 mr –ascenceur -vue panoramique

Avi bouzaglo immobilier yeadim Tel : 01.773.811.56 ou 050.7505.486

A KATMON HAYESHANA Excellente opportunité! Appartement de 120 m2 avec hauts plafonds. Permis de construire accorde pour un balcon souka! Un grand potentiel dans un quartier calme et verdoyant. Prix: 2,900,000 SH David Chaouat 0547316699 Appartements - SUPERBE 3 PIECES A ARNONA Dans un immeuble luxueux avec concierge et organisation d’activités culturelles. Tres beau

3 pièces de 90m2, terrassesouca, place de parking, cave, ascenseur de Chabbat.Prix: 1,730,000 SH David Chaouat 0547316699 Immeubles - POUR INVESTISSEURS NOMBREUX PRODUIT SUR TEL AVIV Pour investisseurs nombreux produits (immeubles, bureaux, appartements? dans toutes les tranches de prix a bonne

rentabilité pour clients sérieux DC Invest David Chaouat 054-7316699 www.dcinvest.co.il Terrains - SUPERBE TERRAIN A JERUSALEM Superbe terrain de 65m2 avec permis de construire + programmation d’architecte Nahlaaot / Shaare Hesed.190 m2 sur 3.5 niveaux avec terrasse panoramique de 40 m2.Hauts plafonds de 3,5 m2 et patio intérieur. David Chaouat 0547316699

Étage complet d’une banque à Jérusalem 520 m² sur un étage du bâtiment. Contrat de location jusqu’ Avril 2013. Le bâtiment est récent. Loyer annuel, 364, 000 SH. Prix 4, 300,000 SH. Rendement 8.45 % Immeuble a tel aviv:proche de la mer avec formidable potentiel. DC Invest David Chaouat 0547316699www.dcinvest.co.il

L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

Pour qui roule Obama ?

Philippe Karsenty : peut-être le premier député des Français d’Israël ! serai ferme sur les positions qui seront à défendre ! Lph : Quelles sont les conditions pour pouvoir voter ?

A ce jour, ce qu’on appelle «le printemps arabe» a apporté à Israël la 1ère attaque terroriste à Jérusalem en 7 ans, et la 1ère attaque significative de missiles depuis la bande de Gaza en 2 ans. Et ces évènements sont la partie la plus facile dans ce qui attend le gouvernement de Benjamin Natanyahou. Le plus difficile sera de gérer Barack Obama. Natanyahou et Tsahal savent comment neutraliser les attaques terroristes des Palestiniens. Les chars et les avions bombardent des cibles particulières à Gaza et provoquent des dégâts plus conséquents que ceux causés par les roquettes adverses. Les autorités israéliennes savent que c’est le Jihad Islamique qui les a provoquées, une milice contrôlée par l’Iran. On sait que le Hamas ne cherche pas le conflit, souhaitant éviter en ce moment une invasion dévastatrice de son fief, comme celle de 2008. A moins d’une bourde de part ou d’autre, ou d’un missile qui détruirait une école israélienne, Natanyahou évitera un conflit généralisé avec le Hamas. Mais que pense-t-il de l’administration Obama et de son nouvel appel pour une «action hardie» afin de raviver les négociations en vue d’un état palestinien ? Pour lui, à court terme, au milieu du tumulte régional, c’est le plus grand défi – bien plus que le nouveau gouvernement du voisin égyptien ou l’offensive des alliés de l’Iran. Des révoltes en cours au Moyen Orient, toute personne raisonnable peut conclure que les problèmes les plus profonds de la région n’ont aucun rapport avec Israël et que l’obsession de l’administration Obama de vouloir négocier un accord israélo-palestinien dans les 2 ans est mal venue. Mais BH Obama ne fait pas partie de ces personnes. Comme nombre de présidents avant lui, il semble avoir conclu plutôt que la meilleure réponse à la crise arabe en cours est une fois de plus de faire pression sur Israël pour accélérer le processus vers un état palestinien. Un «fonctionnaire important de la défense» qui accompagnait le Secrétaire Robert Gates lors de sa récente visite à Jérusalem a décrit la situation ainsi: «Les Israéliens ont un intérêt stratégique majeur de s’extirper de ce mouvement populiste qui envahit la région… en montrant une avancée dans la voie de la paix avec les Palestiniens qui les mettrait en meilleure posture pour dans 6/12 mois…!» (1) Ceci est vrai en théorie. Mais les problèmes pour B Netanyahou sont ailleurs. D’abord, le président M Abbas n’a aucun intérêt à négocier, et n’a jamais eu cet intérêt. Cet homme de 76 ans n’a jamais voulu s’engager dans les

concessions douloureuses nécessaires pour avoir son Etat. De plus il méprise le 1er ministre israélien et n’a aucune confiance en lui, depuis les années 90. Au lieu de négocier, M Abbas ira devant l’Assemblée Générale de l’Onu en septembre pour obtenir l’état palestinien. Netanyahou n’en est pas trop inquiet, d’autant plus qu’il n’a pas hâte lui-même de faire des concessions, s’il n’était pas pressé par B Obama, et là est le 2ème problème: depuis le 1er jour de sa présidence, B Obama n’a eu cesse de croire que le gouvernement israélien, -et non les Palestiniens – est le 1er obstacle à la paix. Rappelez-vous, il avait demandé le gel total des implantations en Cisjordanie et à Jérusalem, alors que M Abbas n’y avait même pas pensé; depuis, ce dernier a fait sienne cette condition. Lors d’un entretien avec des dirigeants Juifs américains à la Maison Blanche, Obama a précisé qu’il n’avait pas changé d’avis. Il insista même que M Abbas était décidé à déclarer un état palestinien, mais que le problème était que l’état juif n’avait fait aucun concession territoriale sérieuse. Netanyahou sera obligé de s’opposer à l’offensive palestinienne aux Nations Unies. Son ministre de la Défense E Barak a prédit que «cela serait un tsunami diplomatique anti-israélien». Pour cela, Netanyahou a besoin du soutien d’Obama. Et c’est pourquoi il s’est engagé à faire le discours le plus important de l’histoire du pays, devant le Congrès américain en mai, dans lequel il donnera «sa vision nouvelle pour la paix». Pour satisfaire M Abbas et B Obama, il devra faire des promesses conséquentes. Selon le commentateur Aqiva Eldar «il devra prononcer des mots magiques, par sa propre bouche» – c’est-à-dire que tout état palestinien sera basé sur les frontières de 1967. S’il le fait, il se mettra à dos presque tout son cabinet et sa coalition s’effondrera. Ses électeurs croiront qu’il est en train de céder le plus grand atout – le territoire – avant toute négociation. (2) Netanyahou était assez à l’aise avec l’attentat de Jérusalem et les tirs de missiles de Gaza pour partir à Moscou, comme prévu dans son planning. Mais la confrontation attendue avec Obama va requérir toute son attention. Notes de la traduction de www.nuitdorient.com (1) Ce fonctionnaire ne semble pas bien comprendre ce qui se déroule au Moyen Orient (2) Les Palestiniens refusent l’existence de l’état d’Israël et ne feront aucun compromis, d’où la vanité des concessions territoriales. Le problème est ailleurs. Traduit par Albert Soued

22

Au mois de juin 2012, une nouvelle catégorie de députés va être élue à l’assemblée nationale française : ils représenteront les Français résidant à l’étranger. Les Français d’Israël auront, eux aussi, à choisir parmi plusieurs candidats. Philippe Karsenty sera l’un d’entre eux. Connu pour son combat sans relâche dans ce qui est devenu « l’affaire Al-Dura », il nous en dit plus sur ces élections et sa candidature. Lph : Expliquez-nous plus précisément. Des députés seront élus par les Français de l’étranger pour les représenter à l’Assemblée Nationale en France ? Philippe Karsenty : Pour la première fois, les Français qui vivent à l’étranger (ainsi que ceux qui ont la double nationalité) vont pouvoir élire des députés à l’Assemblée Nationale française. Les Français d’Israël (regroupés avec les Français d’Italie, de Grèce et de Turquie) auront donc la possibilité d’être représentés au Parlement français par un député qui défendra leurs intérêts, tant politiques et médiatiques que quotidiens. Lph : Quel est l’intérêt pour un Français de Netanya ou de Jérusalem d’être représenté par un député en France ? P.K : C’est une chance unique d’avoir enfin quelqu’un qui portera un message fort de défense d’Israël tout en ayant la légitimité de représenter les Français (ou binationaux) d’Israël. En ce sens, sa voix sera entendue fortement dans l’univers politique et médiatique français, mais aussi sur la scène internationale. Lorsque Israël sera un sujet de débat, comment les médias pourront-ils ignorer ce député ? Par ailleurs, les Français d’Israël, comme ceux des autres pays où vivent des Français, ont des besoins quotidiens pratiques qui ne sont que rarement pris en compte par le législateur français. C’est aussi cela qu’il faudra savoir prendre en compte. Et pour mieux comprendre ces problématiques, je vais aller à la rencontre des Français de l’étranger dans tous ces pays pour les écouter, comprendre quels sont leurs éventuels problèmes fiscaux ou sociaux, liés à leur double nationalité, et faire en sorte que les procédures administratives soient simplifiées. Lph : Pourquoi vous présentez-vous ? P.K : J’ai choisi de me présenter à cette élection dans le prolongement de mon activité politique en France [Philippe Karsenty est maire-adjoint de Neuilly] mais aussi de mes combats liés à la défense d’Israël dans l’univers politique et médiatique français. Je pense que ce que j’ai fait dans le cadre de l’affaire Al Dura montre que je ne baisse pas facilement les bras, même quand le combat est difficile. J’ai aussi démontré que l’on peut gagner une bataille difficile quand on défend un bon dossier de façon professionnelle. Le combat pour Israël ne se mène pas en cherchant à être gentil avec nos adversaires. Il faut les convaincre, sinon les vaincre par la puissance de la vérité et de la justesse de nos arguments. Je vous certifie que quand je serai élu, je

P.K : Il faut être français, ou binational, et s’être inscrit aux consulats de TelAviv, de Jérusalem ou de Haïfa d’ici la fin de cette année 2011. L’élection aura lieu en juin 2012 mais les listes électorales seront closes au 31 décembre 2011. Il faudra donc rapidement s’inscrire dans les consulats français (ceux qui ont déjà une carte consulaire sont automatiquement inscrits sur les listes électorales) pour pouvoir aller voter en 2012 et peser sur cette élection. Malheureusement, on a pu constater que les Français d’Israël se déplacent peu pour voter aux élections liées à la France. Il faut changer cette habitude et se mobiliser. Sinon, ce seront les électeurs d’Italie et de Turquie qui choisiront votre député au Parlement. Seriez-vous heureux si votre député était un ami des Islamistes turcs au pouvoir actuellement ? Si vous ne vous occupez pas de la politique, c’est la politique qui s’occupera de vous ! Lph : Nous connaissons Philippe Karsenty pour son combat sans répit pour que la vérité sur l’affaire Al Dura éclate. Y a-t-il du nouveau ou l’affaire est-elle aux oubliettes ? P.K : L’affaire évolue très favorablement. Pendant longtemps, j’ai été isolé, tant en France qu’en Israël où personne ne voulait voir la vérité. J’ai gagné mes procès en France contre France 2 et Canal +. Puis, j’ai convaincu progressivement des intellectuels et le personnel politique français. Je suis très confiant car j’observe que le gouvernement israélien ne se laisse plus manipuler par certains médias occidentaux qui diffament Israël. J’ai bon espoir de voir les autorités israéliennes prendre prochainement des sanctions contre France 2 et Charles Enderlin. Ce dernier partira à la retraite dans quelques mois. Ce serait une honte s’il pouvait se retirer sans avoir été sanctionné. Et même si cela arrivait, je continuerai le combat pour la vérité et pour l’Histoire. Lph : Vous semblez porter le drapeau d’Israël dans cette affaire. Quelles sont vos positions personnelles par rapport à la politique israélienne ? P.K : Si vous me le permettez, je souhaite corriger cette affirmation. Le combat Al Dura est un combat français pour l’essentiel, même si cette affaire a eu des conséquences désastreuses en Israël qui justifieraient qu’Israël se mobilise un peu plus. Néanmoins, quand la TV publique française ment, c’est le citoyen français qui est trompé. C’est la démocratie française qui est malade. Malade du mensonge qui devient la règle en France. Malade de son antisémitisme qui se cache derrière ce qu’ils appellent de « l’antisionisme » qui devient banal dans les médias français. Oh bien sûr, vous entendez certains juifs très connus hurler contre Marine Le Pen. En revanche, où sont ces gens-là quand les pseudo-intellectuels français et certains hommes et femmes politiques français unissent leurs voix aux boycotteurs d’Israël ? Pour ce qui concerne la politique israélienne, je suis un légitimiste. Vous êtes citoyens d’une démocratie, vous avez des dirigeants élus et je ne me sens pas le droit de vous dicter vos choix. Que penseraient nos amis italiens, turcs, ou grecs, si je venais me mêler à leurs joutes politiques ? Je suis toujours surpris quand j’entends des Français tenter

de dicter leurs choix aux Israéliens. S’ils veulent le faire, qu’ils viennent habiter en Israël et participer au débat démocratique israélien ! Quand j’entends nos bonnes consciences et nos hommes politiques français venir donner des leçons à Israël, je trouve cela grotesque. Au Proche-Orient, Israël est, et devrait être perçu comme le seul pays démocratique, fiable et stable, dans lequel les droits universels sont protégés, et où les droits des minorités sont garantis. Et pourtant, c’est Kadhafi et Bachar el Assad qui ont été récemment reçus avec tous les honneurs en France… Lph : Vos positions sont intéressantes mais, petit problème, vous n’habitez pas Israël !P.K En effet, pas plus que je n’habite la Turquie, l’Italie ou la Grèce. Le travail d’un député français se fait au quotidien en France, à l’Assemblée Nationale où il faut être présent pour défendre ceux que l’on représente. Lph : Et vous ne parlez pas l’hébreu !P.K : C’est vrai, ou si mal, tout comme je ne parle ni l’italien, ni le grec, ni le turc. Encore une fois, permettez-moi de vous rappeler que le rôle d’un parlementaire français est d’agir au Parlement français, de savoir bien s’exprimer en français à l’Assemblée Nationale et dans les médias français et anglo-saxons qui ne manqueront pas de solliciter ce représentant des Français d’Israël et des autres pays. Et pour cela, je pense être qualifié pour le faire. Je fais régulièrement des conférences en France et dans le monde entier où j’ai l’habitude de débattre en français, en anglais ou en espagnol. Lph : Ne craignez-vous pas que certains pensent que votre travail communautaire vous a servi de marche-pied pour d’autres fonctions ? P.K :Je suis obligé de vous contredire car je n’ai jamais eu ou recherché de position communautaire. Cherchez bien, vous verrez que je ne me suis fait élire dans aucune organisation du monde communautaire juif. Certains pourraient considérer que c’est une faiblesse. J’ai tendance à penser le contraire dans le cadre de cette campagne et pour les batailles à venir. Les seules élections auxquelles je me suis présenté sont des élections françaises, et c’est ce qui m’a permis, après une campagne difficile, de devenir maire adjoint de Neuilly-sur-Seine en 2008. Je respecte le travail communautaire mais je pense que le combat pour Israël et le peuple juif se situe à l’extérieur de la communauté, là où elle est attaquée… même s’il est vrai que parfois, les attaques venues de l’intérieur sont aussi dangereuses ! Je souhaiterais ajouter que c’est parce que j’ai pu consacrer la quasi-totalité de mon temps à ce combat, sans m’encombrer des jeux communautaires, que nous sommes en train de faire triompher la vérité de l’affaire Al Dura. J’ai donc le sentiment de rester dans mon domaine de compétence dans cette campagne où il ne s’agira pas seulement d’être élu, mais aussi de savoir manœuvrer dans le monde politique français afin d’atteindre des objectifs difficiles. Etre élu sera une chose, il faudra aussi savoir « faire le job » ! C’est pour cela que je conçois cette future activité comme le prolongement naturel de mon action politique et médiatique.


Israël Actualités n°167