Page 1

GRATUIT - Numéro 165 - Edition du Mercredi 16 Mars 2011

Journal Israélien en langue française


L’information en provenance d’Israël

3

Edition du 16 Mars 2011

L’édito patriote de Flatto Sharon : Faut-il rétablir la peine de mort en Israël ?

Billet d’humeur de Gil Taïeb peuple israélien devant des images que l’on croyait oubliées ou plus justement que l’on espérait ne plus revoir.

exceptionnels, comme pour Ivan Demjanjuk, un citadin ukrainien extradé par les États-Unis et condamné à mort en 1988 par un tribunal spécial à Jérusalem, parce que reconnu par quelques survivants comme étant « Ivan le Terrible », un garde nazi du camp de concentration de Treblinka en Pologne.

24 heures après ce massacre, seuls les Etats-Unis, la Grande Bretagne et la France ont réagi. La France a condamné avec force mais s’est empressée d’inciter Israël à la modération dans sa riposte. Une fois encore, la vérité nous éclate au visage. Dans tous les médias, l’information a été rapportée, l’horreur du crime racontée, mais les titres de chacun des articles ont assassiné une seconde fois cette famille juive d’Itamar :

La décision fut annulée en 1993 par la Cour suprême après qu’il eut été prouvé qu’il y avait eu confusion sur la personne. La famille Fogel, dans la ville d’Itamar, en Samarie, a été détruite. cinq de ses membres, le père, la mère, un enfant de onze ans et un autre de trois ans, un bébé de quatre mois, ont été poignardés ou égorgés ceux qui ont commis cet acte se sont ravalés en deçà de la condition animale, et ne sont pas des êtres humains, mais des monstres abjects.

Silvan Shalom a appelé heir à l’instauration de la peine de mort pour les assassins de la famille Fogel d’Itamar. Selon le ministre, «ce massacre horrible prouve qu’il y a des gens qui sont des bêtes sauvages». Voilà la question qui relance le débat ! Alors il faut savoir que depuis la proclamation de l’État d’Israël en 1948, la peine de mort a été appliquée une seule fois, en 1962, lorsque Adolph Eichmann fut exécuté sur la base de la loi de 1950 sur la peine pour les nazis et pour les collaborateurs de nazis. Les 5 autres délits capitaux comprennent une sentence discrétionnaire et sont le génocide, l’homicide de personnes persécutées commis pendant le régime nazi, les actes de trahison sur la base de la loi militaire et de la loi pénale commis en temps d’hostilité, l’emploi et le port illégal d’armes.

Alors je vous pose la question ! fautil rétablir la peine de mort pour ces monstres ? Israël a ratifié : • le Pacte international sur les droits civils et politiques en 1991 ; • la Convention sur les Droits de l’Enfant en 1991; • la Convention contre la Torture et les traitements et punitions cruels, inhumains ou dégradants en 1991; et • signé le Statut de la Cour Pénale Internationale, qui interdit le recours à la peine de mort, en 2000.

« Une famille de colons assassinée », d’un seul mot, les victimes sont devenues des coupables !

Ce Shabbat, le sang juif a de nouveau coulé. Dans la nuit de vendredi à samedi, à 1 heure du matin, un terroriste s’est introduit dans une maison de la localité d’Itamar pour y perpétrer un crime horrible. Udi Fogel, 36 ans Ruth Fogel, 35 ans Yoav Fogel, 11 ans Elad Fogel, 3 ans Et Hadas Fogel, un bébé de 3 mois ont été égorgés dans leurs lits. Ce massacre sauvage a replongé tout le

La propagande et les mots ont pénétré les esprits de tous les commentateurs et font des juifs des territoires contestés par certains, des coupables. Cette complicité passive, qui fait d’un terroriste un combattant, arme le bras des assassins qui comme à Itamar peuvent égorger une famille. La bête meurtrière trouve dans son idéologie la force de son crime. Trop c’est trop, le terrorisme est condamné partout sauf quand il s’agit de celui qui fait couler le sang juif.

famille de cinq personnes est massacrée et appelée « colons ». Les mots ont un sens et celui de colon est le symbole d’une histoire peu glorieuse des pays européens qui ont sur de nombreux continents asservi et opprimé les peuples. Israël n’a pas à payer le prix de ce passé honteux. Israël n’a asservi personne, Israël ne demande qu’à vivre en paix sur sa terre. A Itamar, cinq juifs sont morts, victimes de la haine des terroristes palestiniens mais aussi de la complaisance des nations. Udi, Ruth, Yoav, Elad et Hadas sont les victimes de ceux qui laissent diaboliser Israël, de ceux qui délégitiment Israël, de ceux qui boycottent Israël. Alors, lorsque partout dans le monde est organisée une semaine pour le Boycott d’Israël, qualifié de pays d’apartheid, on laisse faire. Chacun de ceux qui y participe doit savoir qu’il a sur les doigts le sang de cette famille massacrée à Itamar. Pour toutes ces victimes innocentes, nous ne devons pas nous taire. Gil Taïeb

Telle est la réalité ressentie lorsqu’une

Israël a voté en faveur de la Résolution des Nations unies, du 18 dcembre 2008, pour un moratoire mondial sur les exécutions. Cette résolution a été adoptée par 106 Etats. A Bientôt Samuel Flatto Sharon Ancien député à la KNESSET

L’extradition vers Israël n’a vu de condamnation à mort que dans des cas

recherche commercial fixe+commission, très bon salaire voiture obligatoire hebreux francais experience souhaitée

Contactez Jacques Chemla au 00 972 (0) 52 3 222 129

Directeurs de la publication Alain Sayada Tel: 06 68 17 25 55 Samuel Flatto Sharon Rédacteur en chef Eliahou Ben Yéouchoua

Directeur commercial Israel: Jacques Chemla jacques.chemla@yahoo.fr 052 3 222 129 Directeur d’antenne Simon Benchetrit 00 972 (0) 54 529 60 07

çon a f e r u e l l i La me ître Israël de conna Eldan vous présente sa nouvelle application iPhone

*cha de vorgeur i iPho ture offerne t

Eldan le loueur n°1 en Israël vous propose une méthode pratique et nouvelle pour découvrir Israël .Choisissez parmi notre large gamme de véhicules et profitez des meilleurs prix. C’est juste à une application de vous

eldan.co.il/fr 01.47.70.21.25 *En réservant sur l'app

Régie publicitaire exclusive Canal Media Associés 77 bis, rue Robspierre 93100 Montreuil 01 48 97 46 85 RCS : 499 444 917

Editorialiste Samuel Flatto Sharon Directeur commercial France: Yohann Azoulay 06 68 75 46 26

Commerciaux : Sigalit Sik Sik Sitbon 06 67 78 40 00 Israël Actualités est une marque déposée en France Imprimé par : Imprimerie du journal l’Union


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

Des milliers de personnes assistent aux funérailles des victimes du massacre d’Itamar

Japon : Au moins 20.000 morts

Le chef de la police de Miyagi, cité par la télévision publique japonais NHK, estime qu’au moins 20.000 personnes auraient été tuées après le séisme survenu vendredi dans l’archipel nippon. Cinq cercueils, deux de taille normale et trois petits. C’est la scène épouvantable que rencontraient les milliers de personnes venues assister aux funérailles des cinq membres de la famille Fogel, qui ont été brutalement assassinés vendredi soir lors de l’attaque terroriste dans l’implantation d’Itamar. Les funérailles ont eu lieu au cimetière de Guivat Shaoul à Jérusalem. L’ancien grand rabbin, le rabbin Israël Meir Lau, a été le premier à faire l’éloge en disant : « il y a des situations, il y a des jours, des heures, où vous êtes à court de mots. Vous êtes assis, vous sentez la douleur, la colère, et surtout, vous sentez l’impuissance. » « Lorsque vous imaginiez que le cercle de la terreur avait peut être pris fin il y a 66 ans, lorsque le sang des nourrissons coulait comme de l’eau et qu’un million et demie d’enfants ont été bafoués par des bêtes humaines… il y a 66 ans, nous avons déclaré un état, obtenu notre indépendance, établi l’enviable Tsahal. Et encore, le cercle de la terreur et les rivières de sang qui coulent, et nous sommes impuissants. » Le rabbin Lau a ajouté : « que pouvezvous dire quand vous voyez une bébé de trois mois poignardé à mort. Que dites-vous ? » Il a souligné : « nous ne cèderons pas, nous n’abandonnerons pas, nous sommes retournés sur la terre de nos pères et c’est notre maison, et les enfants devraient retourner à leur place et rien ne pourra empêcher notre foi en la droiture de notre chemin. » Le grand rabbin Yona Metzger a déclaré : « rappelez-vous ce qu’Amalek vous a fait sur le chemin de la fuite d’Egypte. Amalek est ici, des gens qui sont ca-

pables de déchirer et de découper toute une famille alors qu’ils revenaient des services de prières. » Il a déclaré que les anges de la destruction avaient remplacé les anges du Shabat : « quand vous allez dans la maison et voyez le petit Yishai qui tente le rabbin Udi, « réveilles-toi papa ! Papa réveilles toi ! », nous savons qu’il ne se réveillera que lors du jours de la résurrection. » Le rav Metzger a ajouté que D.ieu seul sera en mesure de venger le sang de la famille assassiné, « nous n’avons pas la possibilité de venger leur sang, » et dit : « Itamar doit devenir une grande ville en Israël en réponse à cet assassinat. » « Aujourd’hui il n’y a pas de droite, pas de gauche, il n’y a pas un cœur de juif qui ne saigne pas de larmes d’angoisse. Aucun homme ne peut rester indifférent après avoir vu ces dures images, avec qui pouvons-nous nous asseoir et discuter de paix ? » a-t-il dit. Le président de la Knesset, Réouven Rivlin, a déclaré dans son éloge funèbre que la construction sur la terre d’Israël n’est pas un acte de représailles ou de vengeance, et qu’Israël continuera à construire en tout lieu et tout moment. « Vous étiez la personnification de la dévotion à la vision sioniste, des pionniers. Vos mains ont tenues a la fois la faux et le livre, des enseignants dont la vie entière a été dédiée à l’amour de leur pays et l’amour qu’ils avaient pour leurs voisins, » a déclaré Rivlin. « Construire plus, vivre plus, plus de points d’ancrage, c’est notre réponse aux meurtriers, afin qu’ils sachent qu’ils ne peuvent pas nous battre. » Le ministre Moshé Yaalon a attaqué

l’autorité palestinienne sur l’incitation anti-israélienne. « Les assassins, si ils seront emprisonnés, seront reconnus comme des héros, et ils seront honorés par les écoles palestiniennes. De tels actes sont monnaie courante chez nos voisins. » « Tant que cette éducation meurtrière persiste, aussi longtemps que l’incitation sauvage des dirigeants continue, toute entente que nous signerons ne vaudra pas le papier sur lequel elle est écrite. En outre, tout accord sera brisé par une éducation venimeuse et l’incitation a la haine des juifs, » a ajouté le ministre. Le rav Yehouda Ben Yishai, le père de Ruth Fogel, a déclaré : « nous ne devrions pas nous dire adieu.

avec la plus grande vigueur l’attentat d’Itamar et adressé ses condoléances à la famille ainsi qu’au gouvernement israélien ». Mais au lieu de s’arrêter là, le communiqué du Quai d’Orsay, bien droit dans sa tradition, « condamne tout acte de violence dans les territoires occupés et appelle (les Israéliens) à faire preuve de la plus grande retenue afin d’éviter une escalade de la violence ». « Le chemin vers la paix par la négociation doit l’emporter », conclut le communiqué. Les Etats-Unis ont condamné « l’acte terroriste commis à Itamar », indiquant « qu’il n’y avait aucune justification à l’assassinat froid de femmes et d’enfants

Le bilan du séisme et du tsunami qui a frappé le Japon vendredi s’alourdit d’heure en heure. Samedi, un bilan officiel provisoire faisait état de 1.800 personnes tuées. Mais ce chiffre, déjà effroyable, pourrait être très éloigné de la réalité. Dimanche, cité par la télévision publique japonaise NHK, le chef de la police de la préfecture de Miyagi a évoqué le chiffre de 10.000 morts. Selon lui, il n’y « aucun doute » sur le fait que le nombre de victimes dépassera la dizaine de milliers. Cette préfecture, qui compte 2,3 millions d’habitants, est l’une des plus touchées par le tsunami survenu

vendredi. Dimanche matin, on évoquait le chiffre officiel de 379 morts à Miyagi. 380.000 personnes déplacées Déjà samedi, NHK rapportait que 11.000 des 17.000 habitants de Minamisanriku, ville portuaire située non loin de Sendai, étaient portés disparus. Au-delà des morts, il y a les réfugiés. Dimanche, 380.000 personnes auraient été évacuées dans tout le pays, dont 215.000 rien qu’aux abords de la centrale nucléaire de Fukushima. La centrale nucléaire est, depuis samedi et ‘explosion du réacteur n°1, observée de toute part. Dimanche, les autorités ont fait part de leur inquiétude quant à la possible explosion du récateur n’°3 de cette même centrale, située à envrion 250 kilomètres au nord de Tokyo.

Japon : nouveau risque d’explosion dans la centrale de Fukushima

Vous viendrez nous rendre visite comme des anges purs. » Rafi Ben-Basat, un ami d’enfance du père, Udi Fogel, a déclaré que « la famille traverse une période très difficile, nous essayons de les encourager et de leur donner de la force. C’était un acte barbare que seuls les animaux sont capables de faire. Il est temps que la nation se dégrise et dise a ses dirigeants d’arrêter les concessions comme principe. » Le frère d’Udi, Motti, a déclaré : « tous les slogans sur la Torah et les implantations, la Terre d’Israël et le Peuple Juif, essayent de nous faire oublier la vérité simple et douloureuse : vous etes partis. Vous êtes partis et aucun slogan ne vous ramènera. Au-dessus de tout, cet enterrement doit être un événement privé. Udi, tu n’es pas un symbole ou un événement national. Ta vie avait un sens en soi. Tu es mon frère et restera mon frère. »

Attentat : rares réactions à l’étranger De manière générale, les réactions à l’étranger ont été moins rapides pour cet horrible massacre de Juifs que lorsqu’il fut question de dénoncer l’annonce de la construction de quelques logements dans un quartier de Jérusalem. C’est aussi ce que le Premier ministre a voulu dire dans sa conférence de presse, quand il a dit « qu’il était déçu de la lenteur de la réaction de certains pays qui ont par contre couru au Conseil de Sécurité pour condamner Israël lorsque il s’agissait de planifier la construction de quelques maisons ». Alain Juppé, nouveau ministre français des Affaires Etrangères, a condamné «

4

». Le communiqué de la Maison Blanche espère « que les auteurs seront pris et jugés » et appelle l’Autorité Palestinienne « à condamner l’attentat avec la plus grande fermeté » !!! Le Secrétaire au Foreign Office, William Hague, a condamné l’attentat au nom de la Grande-Bretagne : « Il s’agit d’un acte de brutalité et de cruauté qui dépasse l’entendement ». Samedi soir, un jour après cette attaque, ce sont les seules réactions officielles qui ont suivi l’attentat. Egorger un bébé juif, pardon, un « bébé colon » comme l’écrit le Nouvel Observateur, est de l’ordre du naturel. Shraga Blum

Après la catastrophe naturelle, le Japon redoute un cataclysme nucléaire. Dans la centrale de Fukushima N°1, où s’est produite une forte explosion samedi, deux réacteurs pourraient être en fusion. En cause, une panne des systèmes de refroidissement. Les heures qui viennent une catastrophe équivalente à celle de Tchernobyl. Une seconde centrale, la Fukushima N°2, est en péril. Un total de 250 000 personnes ont été déplacées et partout, les Japonais font des stocks de vivres... Dans le reste du pays, et notamment près de Sendaï, 100 000 sauveteurs sont à la recherche de survivants dans les décombres. Des équipes de secours internationales convergent vers le nord-est du pays dévasté par le séisme de magni-

tude 8,9 suivi d’un tsunami dévastateur. Le bilan officiel atteint 3 000 morts et disparus. Il devrait encore s’aggraver alors que les autorités sont sans nouvelles de 10 000 personnes dans de la ville portuaire de Minamisanriku. 9h25. Impressionnant montage d’images satellites avant/après réalisé par ABC News. 9h14. Après une nouvelle analyse des données sismiques, le Japon réajuste la magnitude du séisme de vendredi qui passe de 8,9 à 9. 9h10. Sur les 121 Français présents dans le nord-est, 85 ont pu être contactés et sont indemnes. L’ambassade de France reste sans nouvelle de 36 autres. «La cellule de crise de l’Ambassade met tout en œuvre pour rentrer en contact» avec eux, peut-on lire sur le site de l’ambassade.


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

5

Massacre d’Itamar: les détails de l’enquête de Tsahal animal avait touché la barrière électronique.

Les terroristes ont d’abord entrés dans une première maison, mais qui était vide. Ils y ont tout de même trouvé une arme mais ne semblent pas l’avoir utilisé. Entre 22:20 et 22:30, les terroristes sont entrés dans la maison des victimes, les Fogel. Les premiers résultats de l’enquête sur le massacre terroriste dans la ville israélienne d’Itamar en Samarie, vendredi soir, montre que le mouvement affilié au Fatah “Freedom Fighters”, est responsable de la tuerie. L’enfant de 3 ans a été poignardé au niveau du coeur. Le bébé de 4 mois a été égorgé. L’armée ne sait pas encore combien de terroristes ont pris part au massacre. Environ 20 Arabes ont été arrêtés jusqu’à présent. En plus d’une clôture électronique entourant la communauté, il y a une clôture intérieure. La communauté est équipée avec six agents de sécurité non-armés appartenant à une entreprise de sécurité reconnue ; et qui sont en patrouille tout le temps. L’enquête de Tsahal montre qu’à 20:59, les terroristes sont entrés dans la ville. Ils ont sauté par dessus la clôture et une alerte a retenti. Le gardien de service est allé à l’endroit d’où l’avertissement a été entendu, mais n’a trouvé aucune preuve de l’infiltration et, par conséquent, a pris la décision erronée d’arrêter l’alerte, estimant qu’un

Ils sont passé par la fenêtre coulissante du séjour ou ils n’ont pas remarqué qu’un enfant de 6 ans dormait sur le canapé. Ils se sont dirigés vers la chambre du père ou ce dernier dormait à quelques mètres du nouveau né. La mère, elle, sortait de la salle de bain. Elle a été poignardé devant la porte de la douche. Plusieurs preuves montrent qu’elle a essayée de se battre contre les terroristes. Ils ont ensuite coupé la gorge du gamin de 11 ans qui dormait paisiblement dans son lit. Ils n’ont pas remarqué le bébé de 2 ans qui dormait dans son lit… Mais ont poignardé au niveau du coeur celui de 3 ans qui dormait dans la même chambre. Après qui, ils ont fermé la porte, sont sorti par la fenêtre et se sont échappés. Exactement deux heures après l’infiltration, il y eu un autre signal d’avertissement à partir du même point sur la clôture. Encore une fois, la patrouille n’a pas identifiée la source du signal. La fille de 12 ans, qui fêtait shabat avec ses amis,

est rentrée vers minuit et demi. La porte était fermée est elle a demandé au voisin, le rabin Yaakov Cohen, de l’aider. Après avoir remarqué des traces suspectes près de la maison, il s’est armé est retourné à la maison à 0h30. Quand elle est entrée dans la chambre, la jeune fille a vu la scène horrible et est sortie de la maison en hurlant. Le voisin a couru et a tiré plusieurs coups de feu en l’air pour alerter le personnel de sécurité. En peu de temps, de nombreux policiers et les forces de Tsahal sont arrivées et ont commencé des recherches intensives pour trouver les arabes. A 03h30, les trackers militaires ont découvert des empreintes qui mène au village arabe d’Avrata. Des avions sans pilotes étaient également mobilisés. Le chef d’état-major des FDI, le général Benny Gantz, est arrivé à la maison de la famille au cours de la matinée et a déclaré: «Nous n’aurons de repos tant que les meurtriers ne seront entre nos mains. Il s’agit d’un acte bestial perpétrés par des barbares. Il est impossible de comprendre la scène horrible qui est devant nous.

du Fatah, des gâteaux et des bonbons ont été distribués à Gaza… Comme c’est le cas à chaque fois qu’un civil juif est assassiné par un palestinien… Qu’ils s’étouffent ! De mon côté, j’ai eu

quement un acte commis par un des leurs sans contrepartie... Il est vrai que nous déplorons si souvent des juifs allant, la nuit tombée, égorger des familles arabes n’est ce pas ?

Nous travaillons non-stop avec les services secrets pour mettre sous les verrous ces assassins.” La famille Fogel avait quitté la bande de Gaza lors du désengagement d’Ariel Sharon. Un malheur entraîne toujours un malheur.

Comme si le titre et le propos n’étaient pas assez ignominieux, le rédacteur nous assène la mise en garde qui va avec son article puant : « Les colons priés de ne pas se livrer à des représailles «

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

Photos: célébrations à Gaza ! On fête l’assassinat de la famille Fogel d’Itamar Si la barbarie devait avoir un autre nom, ce pourrait être Gaza. Après le massacre ignoble perpétré vendredi soir dans la ville israélienne d’Itamar, après avoir appris qu’un bébé de 4 mois a été égorgé par un “activiste”

Le nouvel obscène a encore frappé !

accès aux photos du massacre. On ne peut pas imaginer. Désolé. Je n’ai pas de mots. Je. … Jonathan-Simon Sellem JSSNews

L’assassinat d’une famille juive près de Naplouse peut être « comprise » tolérable par nos chers pacifistes européens qui n’ont autre chose en tête que de diaboliser Israël. Le nouvel observateur n’en est pas à son coup d’essai. Une obscénité permanente sévit dans les titres et articles de ce canard qui arrive encore à toucher les âmes sensibles pour les seuls opprimés arabes. Titre du Nouvel observateur : « Cisjordanie: une famille de colons israéliens tuée près de Naplouse » « Colons israéliens » : Il vous est donc permis de pardonner à moitié n’est ce pas ?

L’horreur comme fait d’armes palestinien Les terroristes savent user de symbole pour attirer l’attention de l’occident. Décimer en pleine nuit sacrée de Shabbat une famille entière, un couple et ses trois enfants, relève avant tout de la lâcheté car le combat, s’il doit avoir lieu, doit favoriser les attaques contre l’armée. Il est effectivement plus risqué, sinon plus courageux, de s’en prendre à des militaires qu’à des civils religieux endormis.

pas donné à tout le monde, à moins de disposer d’un cerveau dérangé ou totalement lavé, de tuer de sang froid des enfants qui dorment.

Les sionistes, lors de leur guerre d’indépendance, avaient eu le cran de s’attaquer uniquement aux troupes anglaises chargées de l’ordre dans la région.

La peur va se retrouver du côté des palestiniens de Naplouse qui vont être interdits de déplacement et qui vont se retrouver aux pires heures de la répression de l’Intifada alors qu’une situation de ni guerre ni paix s’était instaurée dans l’intérêt des deux communautés.

Mais, les palestiniens font la guerre aux enfants et ils salissent leur cause et celle de ceux qui voudraient les voir bâtir leur pays. La méthode n’est pas digne d’un humain. Le seul objectif poursuivi par les bouchers d’une nuit ne peut être que la volonté de déverser leur trop-plein de haine. Egorger un bébé de deux ans relève beaucoup plus de la psychiatrie que du haut fait d’arme militaire. Il n’est

L’objectif visé ne pouvait être que crapuleux plutôt que nationaliste car il ne rehausse pas la cause palestinienne mais au contraire la dessert. Alors, le cycle violence représailles va se mettre en marche.

Le sang versé, appartenant à des civils religieux, aura du mal à sécher avant que les coupables ne soient trouvés et que leurs familles et leurs proches ne soient inquiétés dans une sorte de punition justifiée par l’horreur du crime. L’implantation d’Itamar est maudite puisqu’en 2002 la famille Shabo a subi l’attaque d’un terroriste qui a d’abord planté son couteau dans le dos de la

mère Rachel puis des enfants Néria, Zvi et Avishai à peine âgé de cinq ans. Dans leur hâte, le ou les criminels du Shabbat auront laissé leurs empreintes ADN sur le sang de leurs victimes et Tsahal n’aura alors de cesse que de les poursuivre et de les capturer. Ils n’auront pas où se réfugier et la vengeance suivra son cours. Les assassins auront cependant la chance d’avoir à faire à un pays démocratique et, s’ils sont capturés, ils bénéficieront de la défense d’un avocat alors qu’ils n’auront fait preuve d’aucune pitié à l’égard des craignant-Dieu. Ils auront surtout l’avantage d’échapper à la peine de mort qu’ils auraient risquée s’ils s’en étaient pris directement aux soldats israéliens dans un combat loyal d’égal à égal. Mais là, il leur aurait fallu avoir du cran et du courage qui ne sont pas donnés au premier terroriste venu, fût-il palestinien. Par Jacques BENILLOUCHE

Un homme entre dans une maison, à la faveur de la nuit et assassine à coups de couteau toute une famille juive israélienne ? NON pas une famille mais des COLONS israéliens, c’est donc moins condamnable. Mieux encore : ce serait parfaitement justifié. Deux parents et trois enfants -de 11 et 3 ans et un bébé de trois mois- égorgés pour cause de stress arabe-palestinien et le Nouvel Obscène nous sert l’information avec plaidoirie incorporée, des fois que le lecteur serait enclin à trouver particulièrement barbare une telle action de « résistance ». Deux autres enfants, de quatre et deux ans, qui se trouvaient dans la maison n’ont pas été tués. Une autre enfant de la famille, une fillette de dix ans, a découvert le drame lorsqu’elle est rentrée tard le soir. Le brave Salam Fayyad condamne cet acte criminel mais tout de suite, dans la foulée, il condamne les actes criminels commis à l’encontre des palestiniens. Dans la même phrase !!! Il est IMPOSSIBLE dans les cerveaux arabes palestiniens de condamner uni-

Si ça ce n’est pas de l’insulte alors qu’est ce donc ? Puis, si le lecteur n’avait pas encore compris qui était vraiment à plaindre dans ce drame, le nouvel obs conclue ainsi : « La situation est très tendue depuis des jours entre paysans palestiniens et colons juifs extrémistes dans cette région agricole du nord de la Cisjordanie. Le 7 mars, l’armée israélienne avait tiré à balles réelles pour disperser des Palestiniens à la suite de violents heurts entre ces derniers et des colons juifs près de Naplouse, faisant 11 blessés. « Colon juifs extrémistes = permis de tuer pour les arabes et complaisance vis à vis des criminels qui ne sont (comme tout le monde le sait) que de pauvres « résistants ». Merci le Nouvel Obs ! Vous vous enfoncez avec votre Rédac-chef tout neuf, à peine débarqué de Libération, Jules Joffrin, dans une écriture criminelle, antisémite sous couvert d’anti-sionisme. Rien ne change Mesdames, Messieurs ! Vos juifs de gauche ne vont rien voir dans votre prose dégueulasse parce qu’ils sont persuadés que le crime est dans l’ordre des choses si il est perpétré contre des juifs de Judée Samarie. L’ensemble de JCall restera muet au mieux ou déplorera à voix très basse, les morts inutiles. Les écrits restent comme on dit...Tôt ou tard, ces insanités seront les tâches sur vos fronts, de celles qu’on a du mal à effacer. Le père, la mère et les trois enfants, endormis paisiblement cette nuit là, égorgés par un arabe, (euh... non...un « résistant anti-colonialiste »), reposeront sous terre sans la moindre compassion de la part d’une presse occidentale éternellement repentante et salis par les mots « colons extrémistes ». Ils vous pardonnent. Eux...pas moi. Nina


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

La centrale d’ Onagawa: angoisse risques d’explosion

6

Le réacteur nucléaire de Dimona en Israël, est-il préparé au séisme ?

qui est considéré comme bien préparé pour les tremblements et les destruction, a été surpris, Israël a des raisons de s’inquiéter – même si les plus forts tremblements de terre qui secouent la région sont beaucoup moins puissant que ceux qui peuvent se produire au Japon, ou même en Californie.

Le système de refroidissement de la centrale de Tokai est en panne, laissant craindre une nouvelle explosion. Plus tôt, l’état d’urgence avait été déclaré pour la centrale d’Onagawa, alors que des doutes subsistait toujours pour le réacteur n°3 de Fukushima. L’état d’urgence avait été déclaré plus tôt dans une autre centrale nucléaire touchée par le fort séisme qui a frappé le Japon vendredi, d’après l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). «Le premier (c’est-à-dire le plus bas) état d’urgence dans la centrale d’Onagawa a été signalé par la Tohoku Electric Power Company», a déclaré l’agence onusienne. Les trois réacteurs du site nucléaire d’Onagawa «sont sous contrôle», d’après les autorités japonaises, a ajouté l’AIEA. En photos [EN IMAGES] Séisme et tsunami meurtriers au Japon Après le tremblement de terre de vendredi, un incendie s’était déclaré dans la centrale d’Onagawa, dans un bâtiment abritant une turbine. Il avait rapidement été maîtrisé. «

Seconde guerre mondiale, avait estimé plus tôt le Premier ministre Naoto Kan. Le gouvernement japonais a reconnu qu’une fusion pourrait être en cours dans les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima. Les autorités ont mis en garde contre un nouveau risque d’explosion qui pourrait se produire dans le réacteur 3, en raison de l’accumulation d’hydrogène. Des radiations se seraient échappées de ce même réacteur. Panne du système de refroidissement Le porte-parole du gouvernement Yukio Edano a fait savoir que le niveau d’eau pour le refroidissement de ce second réacteur avait baissé. Le combustible aurait par conséquent été exposé, ce qui le ferait fondre, d’après la chaîne japonaise NHK. «On ne peut pas exclure qu’une explosion puisse se produire», a déclaré le porte-parole du gouvernement Yukio Edano.

L’alerte a été déclarée à la suite de niveaux de radioactivité enregistrés dépassant les niveaux autorisés dans la zone près de la centrale», explique l’AIEA.

D’après lui, des travaux sont en cours pour éliminer la vapeur et faire baisser la pression à l’intérieur du caisson. De l’eau y est également injectée, enrichie d’acide borique, pour limiter les réactions chimiques au niveau des barres de combustible. Yukio Edano avait auparavant déclaré que l’opération de pompage de l’eau de mer pour refroidir le réacteur numéro 1 de la même centrale se déroulait selon les prévisions, d’après NHK.

«Les autorités japonaises tentent de déterminer la source des radiations».Le Japon vit sa plus grave crise depuis la

Il semblerait que les barres de combustibles soient déjà dans l’eau, toujours selon la chaîne.

Donc, à Israël de prendre les précautions nécessaires? Avni pense cependant qu’Israël est beaucoup mieux préparé à un tremblement de terre qu’il ne l’était il y a dix ans. En 1980, ont été a été mis en place des structures construites pour résister aux tremblements de terre. Normalement, tout peut tenir parfaitement même en cas de gros séisme. Au lendemain du tremblement de terre dévastateur qui a tué des milliers de personnes et causé des dégâts considérables au Japon, les experts affirment qu’Israël doit prendre des mesures nécessaires pour se préparer à un événement similaire. “Le Japon a été grandement préparé pour un tel scénario, explique le Dr Uri Friedlander de l’Institut de géophysique d’Israël. Alors que les bâtiments au Japon ont résisté à la secousse de magnitude 8,9, les dommages causés à la centrale nucléaire de Fukushima soulèvent des craintes de fuite nucléaire. Ron Avni, un professeur de géologie à l’Université Ben Gourion, déclare qu’Israël doit prendre les mesures pour protéger sa population contre une possibilité d’explosion identique à Dimona. «Notre réacteur nucléaire a été fondé et construit dans les années 50, dit-il. «Que sait-on aujourd’hui sur la géologie

et les tremblements de terre ? Presque tout. Rien n’était connu alors.” Avni a averti que le réacteur, a été construit trop près de la Vallée du Grand Rift. “Les experts savaient à l’époque que la région était une source de tremblements de terre, mais ils ne savaient pas exactement dans quelle mesure, dit-il. “On a découvert depuis que le fossé forme une frontière entre deux plaques tectoniques, et que leur mouvement relatif atteint cinq à sept millimètres par an, en moyenne.” Notre état ne peut pas se permettre de ne pas se préparer pour le séisme à venir. Selon Avni, de forts séismes se produisent dans la région environ une fois par siècle; le dernier tremblement a eu lieu en 1927. “Comment notre robuste le réacteur a t-il était renforcé au fil des ans ? Presque personne n’en a la réponse. Les experts disent que si le Japon, un pays

Le rayon a été porté à 20km samedi après l’explosion. Un niveau de radioactivité mille fois supérieur à la normale a été détecté dans la matinée dans la salle de contrôle du réacteur. Du césium ayant

été détecté aux alentours, l’Agence de sécurité nucléaire et industrielle craignait un phénomène de fusion dans le réacteur N°1 de la centrale, endommagé par le séisme. Elle a finalement classé l’incident à 4 sur une échelle de 1 à 7 le qualifiant de «moins grave» que ceux de Three Mile Island» et de Tchernobyl. La compagnie d’électricité Tokyo Electric Power (Tepco), qui exploite le site, contestait qu’un tel phénomène soit en cours, expliquant qu’elle tentait «de faire remonter le niveau d’eau» pour refroidir le réacteur.

Les scénarios conçus pour Israël sont dignes de films catastrophes : 16.000 morts, 6.000 blessés graves, 377.000 personnes évacuées, 96.000 bâtiments détruits ou fortement endommagés (dont 20% de bâtiments publics). Selon le Centre de recherche sismique, le prochain gros séisme pourrait même atteindre la magnitude de 7,5. De plus, “depuis quelques temps, la terre n’est plus stable”. Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

Ne pas confondre Pro-Sioniste et Anti-Islam peuple, nous ne devons pas confondre notre amour d’Israël, le sionisme avec de l’anti-islamisme primaire . Je suis le premier a combattre les terroristes du Hamas et du Hezbollah, je suis le premier a combattre la haine que répand l’islam politique à travers les medias, le premier a dénoncer les crimes barbares qui se font au nom de l’islam, mais je ne peux pas rester silencieux devant la manipulation de certains « amis » qui se servent de nous et de notre conflit avec le monde arabo/musulman , pour régler leur compte . Notre combat n’est pas de combattre l’islam, ou les chrétiens. Notre combat est de pouvoir vivre en paix, d’avoir le droit d’être JUIF en sécurité partout dans le monde.

Japon : l’explosion dans la centrale de Fukushima «pas comparable à Tchernobyl»

Une explosion s’est produite samedi, à 15h36 locales (7h36 en France), à la centrale nucléaire de Fukushima N°1, à 250 km au nord de Tokyo faisant craindre un accident nucléaire majeur. Plusieurs employés ont été blessés. Après le violent séisme qui a frappé le pays, les autorités japonaises avaient décrété dès vendredi l’évacuation d’une zone de dix kilomètres autour de cette centrale.

Mais le sujet inquiète également les parlementaire. Il y a un an, des députés de la Knesset tiraient le signal d’alarme. D’après eux mais surtout d’après un rapport d’expert, un tremblement de terre pourrait causer des dommages sans précédents à l’Etat hébreu. Le scénario le plus optimiste prévoit 6 000 blessés graves. Le plus pessimiste parle de 16 000 morts.

Depuis déjà plusieurs années, un nombre grandissant d’organisations, d’écrivains ou bloggeurs non juif, apportent un soutien moral et écrit a Israël, Ils sont de toutes les batailles (enfin presque) et n’hésitent pas prendre ouvertement parti pour notre merveilleux pays ! La plupart d’entre nous s’en réjouissent et leur ouvrent leur colonne, leur tribune, les mettent sur un piédestal et s’en servent d’exemple ! Mais au fond, qu’en est-il vraiment ? Et pourquoi ces amis autoproclamés prennent des risques pour nous ? Pourquoi mettent-ils en danger leur propre famille ? Disons le clairement, l’analyse de leur

articles est accablant , non pas pour eux, mais pour notre naïveté collectives : Deux groupes ressortent : - Les évangélistes et missionnaires qui ne sont la que pour le prosélytisme et donc la destruction du judaïsme. Et surtout les Anti –islamiques a qui l’on offre un bouclier pour qu’ils puissent diffuser leur xénophobie anti -musulmans, en se cachant derrière notre drapeau Car qu’on se le dise, ils bien trop lâches pour le faire sans couvertures , ils préfèrent se cacher derrière un faux profils pro- sioniste pour vomir leur haine de l’islam … S’il est évident que le monde arabo/ musulmans extrémiste est un danger pour nos valeurs démocratiques et notre

Notre combat est celui du BIEN contre le MAL , et le mal existe partout , même au sein de notre peuple , Notre combat , c’est ISRAEL , la nation juive , c’est JERUSALEM , notre capitale éternelle , C’est de rester fidèles a nos valeurs, les seules qui nous ont permis de survivre a travers les siècles, Notre combat c’est le Judaïsme, son message et l’unité qu’il apporte a notre peuple, c’est notre ciment, a nous, le peuple mosaïque . NOTRE COMBAT mes amis, ce n’est pas de fermer les yeux sur la vérité, sur ceux qui caressent nos oreilles, pour mieux nous détruire de l’intérieur, NOTRE COMBAT c’est de faire avancer le monde vers le meilleur, c’est la venu de MASHIAH , Nous n’en avons aucun autre. MARCO ROBIN


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

7

Etats-Unis : 14 morts, six blessés dans un accident de bus

Quatorze personnes sont mortes et plusieurs autres ont été grièvement blessées dans l’accident d’un autocar qui s’est renversé sur une autoroute dans le nord de New York samedi matin, a annoncé le maire de New York, Michael Bloomberg.

Le conducteur du bus, qui a survécu, a perdu le contrôle du véhicule, qui a heurté un panneau de signalisation et a effectué des tonneaux, a indiqué la police. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l’accident.

L’accident est survenu à 5H30 (10H30 GMT) à hauteur du Bronx, dans le nord de New York, a précisé un porte-parole de la police. «Toutes nos prières vont aux victimes et à leurs familles», a déclaré M. Bloomberg dans un communiqué. «Un centre d’assistance aux familles a été mis sur pied.

Une dizaine de passagers ont été plus légèrement blessés. Le car s’est retourné, s’est couché sur le côté et a heurté un poteau d’éclairage, selon les secours.Le poteau d’éclairage est intact et a décapité tout le haut du car», a précisé un porte-parole des pompiers aux medias locaux. Plusieurs enquêtes ont été ouvertes, notamment par la police et par le NTSB, l’autorité fédérale des transports.

Comme nombre des victimes sont chinoises, un interprète est sur place pour aider les proches», a-t-il précisé. Le véhicule transportait 32 personnes, a ajouté le maire. Selon les médias locaux, l’autocar appartenant à la société «World Wide Tours» revenait d’un casino «Mohegan Sun», situé dans le Connecticut (nord-est).

Un porte-parole du NTSB, dont une équipe de 16 personnes s’est rendue sur les lieux de l’accident, devait répondre aux questions des journalistes en fin de journée samedi. La société «World Wide Tours» n’était pas joignable samedi matin. Aucun autre véhicule n’a été impliqué dans l’accident.

Israël propose son aide au Japon

Aggravation de la crise nucléaire au Japon trale, a déclaré le Premier ministre japonais, à la télévision. Naoto Kan a appelé les personnes habitant dans un rayon de 30 kilomètres à rester calfeutrées «à la maison ou au bureau».

Le ministre des Affaires Etrangères Avigdor Lieberman a eu une conversation avec l’ambassadeur d’Israël au Japon, Nissim Ben-Chétrit, et s’est enquis de la situation des ressortissants israéliens qui se trouvent actuellement sur l’archipel. Il lui a également demandé de transmettre au

gouvernement et aux peuple nippon les condoléances de la part d’Israël, ainsi que la proposition d’aide de la part d’Israël dans n’importe domaine que ce soit. par Shraga Blum

De nouvelles explosions mardi à la centrale de Fukushima 1. Dans la centrale située à 250 km environ de Tokyo, les explosions sont quasi quotidiennes depuis le tremblement de terre de vendredi. Samedi, dans le réacteur n°1, dans le n°3 lundi. Tôt mardi, une nouvelle «grosse» déflagration s’est produite dans le bâtiment qui abrite le réacteur n°2. Une autre explosion d’hydrogène a ensuite déclenché un incendie dans le réacteur 4, qui était à l’arrêt pour maintenance lorsque le séisme s’est produit. Ces explosions sont la conséquence des opérations d’urgence lancées après la panne des systèmes de refroidissement des réacteurs provoquée par le tsunami ayant suivi le séisme de magnitude 9, le plus fort jamais enregistré au Japon. Depuis, la centrale, construite dans les années 1970, a été totalement mise à l’arrêt et Tepco injecte de l’eau de mer pour refroidir les réacteurs, un processus qui conduit à des rejets radioactifs. «Le niveau de radioactivité a considérablement augmenté» sur le site de la cen-

Cette mesure s’ajoute à l’évacuation, ordonnée samedi, des plus de 200.000 personnes résidant à proximité de cette centrale située au bord de la mer. «Contrairement à ce qui c’est passé jusqu’ici, il ne fait pas de doute que les niveaux atteints peuvent affecter la santé des êtres humains», a indiqué le porteparole du gouvernement. Des niveaux entre 30 et 400 millisieverts ont été relevés autour des réacteurs.

été exclue lundi par le gouvernement. Une référence à l’accident, le pire de l’histoire du nucléaire civil, survenu en 1986 dans la centrale ukrainienne. Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) avait également jugé très improbable que la situation dégénère en un nouveau Tchernobyl. Le Japon a cependant demandé l’aide de l’AIEA et des Etats-Unis. La Commission européenne a demandé la convocation d’une réunion extraordinaire de l’AIEA la semaine prochaine à Vienne sur cet accident. L’autre priorité : porter secours.

A partir d’une dose de 100 millisieverts reçue par le corps humain, les observations médicales font état d’une augmentation du nombre des cancers. Un niveau de radioactivité légèrement supérieur à la normale relevé à Tokyo. La municipalité précise que ce niveau est trop faible pour pouvoir affecter la santé humaine.

Quelques 500.000 personnes ont été évacuées, dont beaucoup ont trouvé refuge dans des centres d’accueil. Les 100.000 soldats mobilisés et les secouristes étrangers tentaient de répondre aux énormes besoins en eau potable et en vivres et à remettre en route les infrastructures (routes, téléphone...). «

Les autorités n’ont jusqu’à présent pas appelé les 35 millions d’habitants de la plus importante agglomération du monde à prendre des mesures de précaution particulières. Par précaution, plusieurs pays étrangers ont déconseillé les voyages au Japon et conseillé à leurs ressortissants expatriés à Tokyo de partir vers le sud de l’archipel ou à l’étranger. «

«Nous manquons cruellement d’eau. Nous avons aussi besoin de couvertures» car les nuits sont fraîches, a témoigné un responsable de l’hôpital de Kesennuma.

La possibilité d’un Tchernobyl», avait

A la recherche d’éventuels survivants. Les sauveteurs continuent leurs recherches, sans grand espoir. Lundi, 2.414 décès ont été confirmés par la police, un bilan appelé à s’alourdir au fur et à mesure de la découverte de nouveaux corps.


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

8

Parachat Tsav - Zakhor - Pourim : Avoir la foi et la joie

: il était le persécuteur des Juifs, fils de persécuteur ». En fait Amalek se définit comme persécuteur et exterminateur du peuple juif tout simplement. Ainsi, les Pharaon d’Egypte, Haman de Perse et autres Hitler rentrerons dans cette catégorie nuisible et funeste même si l’on ne peut retracer leurs origines avec précision jusqu’au Amalek de la Thora.

La Paracha Tsav que nous lisons cette semaine et qui nous parle encore des sacrifices amenés au Temple, n’est pas l’attraction principale, car en effet le Chabat qui précède la fête de Pourim, il a été institué par les Sages, la lecture de «Zakhor» qui est en fait le passage de la Thora où il est mentionné le commandement : De nous souvenir de ce qu’a fait Amalek Arâcha à nos ancêtres à la sortie d’Egypte. Il est dit : « il te rencontra en chemin, et il démembra tous ceux qui étaient affaiblis à l’arrière; toi (Israël) tu était las et épuisé, et lui ne craignant pas D-ieu.» le verset poursuit et dit : «Ce sera lorsque HM ton D-ieu t’aura donné le repos de tes ennemis aux alentours, dans le pays que le Seigneur ton D-ieu te donne en héritage pour l’habiter,: «Timhé Zêkher Amalek» Tu effacera alors le souvenir d’Amalek de dessous les cieux,: «Lo Tichkhâh» ne l’oublie point!» Durant des siècles nous avons écouté avec attention ce passage biblique dans nos synagogues, car durant des siècles «Amalek» n’aura de cesse de s’en prendre au peuple juif. Le simple fait de nous souvenir d’Amalek, de celui qui a toujours voulu intenter à notre vie, fait parti des 613 mitzvot de la Thora. Mais en regardant de plus près, nous constatons qu’il s’agit plus exactement de trois commandements, celui de se souvenir, celui d’effacer sa descendance et celui de ne point oublier! Comme l’explique d’ailleurs le Sepher Akhinoukh. Mais qui est donc ce personnage si féroce, si important pour que la Thora

mentionne trois de ces commandements? Cet Amalek provient d‘Esaü dont il est le petit fils. Son nom apparait une première fois dans le livre de la Genèse, puis une seconde fois dans le livre des Nombres où il vint combattre le peuple à Réfidim…Or, ce nom ne correspond pas à un lieu géographique précis, le Talmud dit que le mot Réfidim fait allusion au fait que les Béné Israel : « Réfdou yédéém mine Athora » ils se détournèrent de la Thora..Au même moment, ils se firent attaquer ! D-ieu demanda alors à Moise : « Ecris ce souvenir dans le livre et place-le aux oreilles de Yéochoua ton disciple :« Que j’effacerais le souvenir d’Amalek du dessous les cieux » Ce commandement est un impératif formulé dès la première rencontre entre Israël et cet étrange personnage qui est Amalek. Celui-ci représente dans la typologie juive le mal personnifié! Cette Mitzva ne concerne pas un peuple d’une ethnie particulière, même si Amalek est dans la Thora comme on l’a dit, le petit fils d’Esaü. Nous savons depuis l’époque du Roi Sanhériv, que tous les peuples ont été déportés et exilés et qu’un brasage automatique s’est opéré, sans que l’on puisse retrouver avec précisions les traces généalogiques des descendants d’Amalek.

Le Ben Ichaï Akadoch qui a jadis vécu en Irak nous apprend que le mot Amalek a la valeur numérique de 240, comme celle du mot «Safek» qui veut dire le doute, Le manque de confiance en soit… Ce qui revient à dire qu’Amalek et celui qui viens nous insuffler le doute. Tout d’abord le doute en nos croyances, le doute en un D-ieu unique qui gère l’histoire du monde et des hommes. Ce n’est pas par hasard si Amalek fait son apparition dans le désert aride alors que le peuple d’Israël est déboussolé, assoiffé, et se demande même si :« Dieu est au milieu d’eux ou pas? » C’est à ce moment là précisément que survient Amalek… Le véritable combat à mener contre lui est avant tout un combat des idées : Anéantir les doutes quand au fonctionnement du monde. Même si parfois nous avons du mal à comprendre les tenants et les aboutissants des événements qui nous entourent, et même si D-ieu reste voilé (comme il l’annonça d’ailleurs à Moïse) pendant la plupart du temps de l’histoire des hommes, c’est Lui est Lui seule qui néanmoins tire toutes les ficelles des acteurs…comme nous le démontre du reste la Méguila dans laquelle le nom de D-ieu n’est pas mentionné et pourtant…La fête de Pourim est celle qui par excellence exprime cette notion!. Bien que parfois les événements ne tournent pas dans le sens que nous souhaitons, nous devons toujours garder espoir et nous dire: «Iné Lo yanoum vélo Yéchan Chômer Israël» Il ne dort ni ne sommeil Le Gardien d’Israël !. Pourim Saméah à Tous ! Yvan Lellouche

D’ailleurs le Talmud Yérouchalmi s’interroge et nous éclaire également :« Es-ce que Hamane était bien le fils d’Amidata le Aggagui? Lui-même rejeton d’Amalek? Non ! répond le Talmud

Prière à Hamadan du Vaad Harabanim : Le Pourim de tous les possibles exclusivité de Rav D. Choukroun, responsable de l’Association en France.

réussi ce tour de force, compte tenu de la situation internationale ?

Israel Actualité : Rav D. Choukroun, vous êtes le délégué du Vaad Harabanim pour la communauté française. Vous organisez ce Pourim une prière très spéciale, qualifiée par certains de « Mission impossible ». Pouvez-vous nous expliquer de quoi il s’agit ?

Rav D. Choukroun : Avec l’aide de D.ieu, et celle de la communauté juive d’Iran, nous avons organisé un miniane qui se rendra à 360 km de Téhéran, dans l’antique ville de Hamadan où se trouvent les kvarim de nos illustres ancêtres, protagonistes de la Méguilath Esther. Pour réaliser ce projet ambitieux, nous nous sommes mis en contact avec des Juifs iraniens via un autre pays.

Le 11 Adar, 17 mars, le mot « mission » ne s’accordera pas avec celui d’ « impossible ». Alors que le monde arabo-musulman subit des transformations importantes et que des bouleversements historiques se déroulent sous les yeux ébahis de l’Occident, le Vaad Harabanim fera de ce Pourim celui de tous les possibles en invitant des émissaires de la communauté juive d’Iran à se rendre sur les tombes de Morde’haï et d’Esther.

Rav D. Choukroun : Pour le Vaad Haabanim, rien n’est impossible ! Cette année, nous voulions que Pourim ne ressemble à aucun autre. C’est pourquoi nous avons organisé, le jour du jeûne d’Esther, jeudi 17 mars (11 Adar beth) une prière spéciale sur les tombeaux de Morde’haï et d’Esther en Iran, à Hamadan. Cette initiative a été motivée par notre désir de faire toujours plus. Plus pour les nécessiteux. Plus pour les donateurs.

Pour prier et pour implorer. Interview en

Israel Actualité : Comment avez-vous

Israel Actualité : Techniquement, comment avez-vous réussi à préparer cet événement ? Rav D. Choukroun : Il est vrai qu’il est très difficile de se mettre en contact avec les Juifs d’Iran dans un pays qui est l’ennemi juré d’Israël. C’est pourquoi nous avons pris toutes les précautions nécessaires pour garantir leur sécurité en passant par des réseaux étrangers. Et

c’est ainsi que nous pourrons leur transmettre les noms pour lesquels il faudra prier. C’est donc la communauté d’un pays étranger qui assurera cette transmission jusqu’au jeudi 17 mars, jour du jeûne d’Esther. Israel Actualité : Pouvez-vous nous en dire plus sur ces Juifs iraniens ?

Rav D. Choukroun : Nous ne pouvons dévoiler leur nom pour des questions évidentes de sécurité. Mais ce que je peux vous dire, c’est qu’ils sont tous des Juifs craignant D.ieu et qu’ils ne sont pas anonymes pour Hachem... Israel Actualité : Incroyable mais vrai ? Rav D. Choukroun : En quelque sorte ! Rien n’est incroyable pour les donateurs du Vaad Harabanim qui se donnent sans compter pour le peuple juif. Nous leur devons le meilleur. Nous souhaitons réaliser l’impossible afin que toutes les

portes puissent s’ouvrir en faveur des nécessiteux. Et que le peuple juif entier puisse fêter un Pourim plein de joie et d’allégresse. Pourim samea’h à tous et rendez-vous le 17 mars, à Hamadan.


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

Gala de l’ABASBA du 6-02-2011 au Palais des Sports de Créteil

L'ASSOCIATION CULTURELLE ISRAELITE DE CRETEIL INVITE LES ENFANTS ET LES PARENTS DIMANCHE 20 MARS A 10H30 A LA

GRANDE FETE DE POURIM

Au Programme Lecture de la Meguila à 10h30 Grand spectacle de MARIONNETTES Orchestre et Surprises

Les magnifiques CLOWNS Bonbons - Jeux Venez nombreux participer à la joie

La communauté de Créteil tient à faire un rappel sur sa soirée de GALA du 6 février 2011 et tient tout particulièrement à remercier Monsieur Maurice ATTIAS de sa présence et de son aide précieuse.

Rue du 8 Mai 1945 - 94000 Créteil

Contact : 06.58.34.19.29

/

06.63.37.14.35

9


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

La Turquie jette par dizaines ses journalistes en prison

10

Après l’attaque d’Itamar, les gauchistes doivent décider s’ils sont des «idiots utiles» Il n’y a pas d’État comme Israël, entouré par un océan de milliards de personnes appelant à son extermination. Ses voisins, qui ont réalisé qu’ils ne peuvent pas gagner sur le champ de bataille, tirent des roquettes sur nos jardins d’enfants derrière votre dos – oui, vous, celui qui appelle au boycott et qui ne cesse de crier «apartheid». L’antisémitisme La deuxième possibilité et moins beaucoup flatteur, c’est que vous n’êtes pas un “idiot utile”, mais plutôt, un simple antisémite. Y a t’il un autre moyen pour vous d’expliquer votre obsession contre Israël?

En matière de liberté de la presse, en Turquie, il faut dire qu’il y a de quoi s’alarmer. L’organisation de défense des droits de l’Homme, Human Rights Watch, accuse Ankara d’avoir porté atteinte à la liberté de la presse en arrêtant dix journalistes soupçonnés d’un complot contre le régime islamo-conservateur du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. Cinq journalistes, certains très connus, et un universitaire, sont actuellement en détention provisoire. Ils ont été inculpés, cette semaine, par une Cour d’Istanbul, pour implication dans un complot présumé contre le gouvernement islamoconservateur, au lendemain de l’inculpation de deux autres journalistes. Jeudi, dix journalistes avaient été interpellés dans le cadre de l’enquête. Nedim Sener et Ahmet Sik, deux autres journalistes turcs d’investigation, sont déjà inculpés par un tribunal d’Istanbul pour complot contre le gouvernement. Un groupe de journalistes a effectué un sitin devant le palais de justice pour protester contre leur incarcération. Le Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, s’est défendu, mardi 8 mars, de toute volonté de museler la presse, alors que plusieurs journalistes independants ont été inculpés, et certains incarcérés, dans le cadre d’un complot présumé contre le régime, provoquant des réactions en Turquie et à l’étranger. «Je considère comme une insulte à mon gouvernement les accusations selon lesquelles nous tenterions de bâillonner la presse», a-t-il affirmé devant le groupe parlementaire de son Parti de la justice et du justice (AKP, issu de la mouvance islamiste). « Les inculpations de journalistes n’ont rien à voir avec le gouvernement. C’est une décision de justice», a déclaré M. Erdogan, qui a accusé l’opposition et une partie de la presse de mener une campagne de dénigrement à l’encontre de son parti avant les élections législatives du 12 juin, où il brigue un troisième mandat (Le parlement turc a voté ce jeudi une motion fixant au 12 juin les prochaines élections législatives). La situation de la liberté de presse est en berne, dans ce pays considéré jusqu’ici

La Libye pourrait devenir la prochaine Somalie

comme le seul État musulman et démocratique. Selon les organisations professionnelles, les dernières inculpations portent à soixante sept le nombre de journalistes en prison. L’Union européenne, les Etats-Unis et les organisations internationales ont fait part de leur préoccupation quant à la liberté d’opinion en Turquie. Le président Abdullah Gül s’est pour sa part dit «inquiet» dimanche de ces développements, qui, selon lui, ternissent l’image de son pays. Le Parlement européen a adopté, mercredi 9 mars 2011, une résolution «pour regretter le peu de progrès en Turquie en 2010», concernant sa candidature à l’Union Européenne. Le Parlement Européen a surtout exprimé sa préoccupation sur la détérioration de la liberté de presse, et d’autres droits de base, en Turquie, qui sont d’importants facteurs contre les négociations entre l’UE et la Turquie, sur la candidature de cette dernière, a déclaré le rapporteur, Ria Oomen-Ruijten. Depuis le lancement de l’enquête sur le réseau putschiste Ergenekon, en 2007, des centaines de personnes, dont des journalistes et des militaires, ont été écrouées. La Cour européenne des droits de l’Homme avait déjà condamné la Turquie pour sa censure médiatique, le 7 juillet dernier.

Moment de vérité pour les gauchistes Après l’attaque d’Itamar, les gauchistes doivent décider s’ils sont des «idiots utiles» ou des anti-sémites Bonjour à tous, chers gauchistes mondialistes: Presque chaque jour, les citoyens d’Israël doivent subir vos manifestations d’hostilité . Souvent, nous sommes informés des différents boycotts imposés sur les marchandises israéliennes,sur l’annulation de manifestations culturelles en Israël, et même des tentatives de boycott des universités israéliennes.

parlons seulement de chiffres. Avant la construction de clôture des actes prémédités horribles ont été perpétrés en Israël régulièrement.

La semaine dernière, j’ai entendu que Roger Waters des Pink Floyd appelle au boycott d’ Israël. Ses arguments sont fondées sur une combinaison des plus grands mensonges de la propagande d’Al-Jazeera.

Avec une clôture en place, il n’ya pas de massacres. Sans une clôture, des centaines de civils sont massacrés. Par conséquent, les personnes intéressées à retire rla clôture cautionnent le massacre des Israéliens.

L’argument le plus important était la représentation d’Israël comme “Etat d’apartheid raciste” qui met en place un mur séparant Arabes et les Juifs. Maintenant, écoutez ce qu’il s’est passé samedi. Un ou plusieurs terroristes se sont infiltrés dans la communauté d’Itamar, qui se trouve au-delà de la barrière de protection.

Alors pourquoi vous le faites, chers gauchistes ? Les idiots utiles Posez-vous la question suivante: Pourquoi comparez vous le massacre prémédité de civils comme non intentionnel aux civils qui servent comme boucliers humains pour les lance-roquettes et les attentats suicides? Il ya deux réponses possibles ici.

Le régime islamo – conservateur de l’AKP, dirigé par Recep Tayyip Erdogan, est loin de considérer la liberté d’information et d’expression comme fondamental. Le président du Syndicat des journalistes turcs (TGS) a vivement critiqué l’attitude du gouvernement d’Ankara à l’égard des journalistes et de la liberté d’expression.

Ils ont massacré cinq membres de la famille avec des poignards, y compris un enfant de 11 ans, un garçon de quatre ans, et une petite fille agee de trois mois Les habitants de Gaza ont célébré le massacre, ce n’est donc pas un cas de folie individuelle. Ce sont les mêmes Palestiniens qui ont célébré la mort de milliers de personnes quand les tours jumelles de New York se sont effondrées en 2001 .

Lors du dernier congrès, à Istanbul, des fédérations de journalistes de toute l’Europe, Ercan İpekçi a indiqué que de nombreux journalistes turcs ont été récemment réprimés et emprisonnés, à cause d’articles ‘’contraires à l’esprit du gouvernement’’.

Ce sont les mêmes personnes qui manifestent sur les places de Téhéran, Damas, Beyrouth et même Istanbul en criant “Mort à Israël». Il s’avère qu’, “Israël” peut aussi être un bébé. Mettons l’idéologie de côté pour un moment et

Il a dit craindre que le Premier Ministre et son parti ne tentent de prendre le contrôle démocratiquement en Turquie, à «l’instar d’Adolf Hitler avant la Seconde Guerre mondiale».

trois parties, a-t-il dit, et créer « une situation digne de la Somalie ». Les sénateurs se sont préoccupés de cette possibilité, qui selon eux serait un désastre pour l’Amérique.

Ftouh Souhail, Tunis

La Somalie n’a eu que très peu de contrôle par un gouvernement central au cours des deux dernières décennies, et est l’un des pays les plus pauvre du monde. La région reste déchirée par la violence.

Le dictateur libyen Mouammar Kadhafi est susceptible de vaincre les troupes rebelles qui visent son éviction, a déclaré jeudi le directeur des renseignements américains nationaux, Clapper James, au Sénat. La technologie militaire supérieure de Kadhafi pourrait en fin de compte lui apporter la victoire, a-t-il dit. Si Kadhafi ne gagne pas, la Libye est susceptible de se scinder en deux ou

L’administration Obama a publiquement montré son désaccord avec Clapper, déclarant aux journalistes que son évaluation était « statique » et « unidimensionnelle » et n’avait pas pris les efforts diplomatiques américains et eu-

Durant la seule année 2002, 189 israeliens ont été massacrés dans 53 attentats terroristes. Comme la barrière ne cesse de s’étoffer, les hostilités ont diminué, jusqu’à ce qu’en 2009, elles s’élevaient à zéro. Donc, ce sont les chiffres. Mes conclusions, qui ne sont fondées que sur les données présentées ci-dessus, sont simples:

La première réponse, cher camarade de gauche, c’est que vous êtes tout simplement un idiot. Ne vous sentez pas insulté, mon ami, vous n’êtes pas «juste un idiot.” Vous êtes un idiot du type Lénine dénommé «idiot utile». Qu’est-ce que cela signifie ? Vous êtes tout simplement exploités. Vous allez être exploités par l’islam mondial dans le but d’éliminer un État démocratique. Après tout, vous ne seriez pas en mesure de survivre, même cinq minutes avec ce qu’ils se préparent pour vous. Regardez le monde arabe avec leur chasse aux chrétiens, la lapidation des femmes et la pendaison des homosexuels . Vous préférez critiquer Israel . Pourtant vous vous mentez à vous-même . ropéens en considération. « Nous avons isolé Kadhafi et lui avons refusé ses ressources. Nous veillons à la responsabilisation, le renforcement des capacités et l’appui international afin d’aider le peuple libyen, » a déclaré Thomas Donilan, conseiller à la sécurité nationale. Toutefois, le chef de l’agence de renseignement de la défense, le général Ronald Burgess, est d’accord avec Clapper. « Nous avons maintenant atteint un état d’équilibre où l’initiative, si vous voulez, peut être du côté du régime, » a-til dit. Les Etats-Unis ont annoncé leur intention d’envoyer un groupe d’aide humanitaire civil dans les parties de la Libye actuellement détenues par les rebelles.

Montrez vous la même determination envers la Chine, l’Iran, la Syrie, le Venezuela ou la Corée du Nord? La campagne contre l’Etat juif est disproportionnée d’une manière qui ne peut pas être expliquée. Moi aussi je peux admettre que les Juifs sont un peuple particulièrement ennuyeux. Pourtant, nous n’avons pas pour habitude de nous faire à explosés dans des bus comme une forme de vengeance, pas même en Allemagne. Au plus nous allons discuter avec vous jusqu’à ce que vous mourriez d’ennui. Peut- être pensez vous laver votre conscience des persécutions des juifs et de l’Holocauste en montrant que nous sommes pires que vous ? Peut- être que vous ne supportez pas que les ennuyeux Juifs ont apporte au monde la “ moralité” la ou le christianisme et l’Islam ont échoué ?

Peut-être que vous êtes intéressé à mettre en évidence nos injustices parce que nous sommes le “peuple élu”. Sachez que je n ai pas l’intention de marcher de nouveau vers les chambres a gaz pour une histoire de 3000 ans . Soit dit en passant, devinez qui sera la prochaine cible d’extermination ? Vous ne savez vraiment pas? Allez-y et regardez dans le miroir. A Bruxelles, Paris, Londres et Malmo vous serez bientôt une espèce en fin de disparition en vertu des lois islamiques. Et pendant que vous y êtes dans le miroir, regardez vous et demandez vous qui vous etes et dites vous:. “Maintenant, après avoir lu cela, je ne suis plus un idiot utile , je suis plutôt un anti-sémite qui aide a assassiner les Juifs , dans la pratique. ” Cela Vous paraît-il exagéré ? Peut-être. Mais dans la ligne de fond, c’est précisément ce que vous faites. Source : Ynet Traduction : Myriam Les sénateurs espèrent aussi aider l’Egypte et la Tunisie. La secrétaire d’état américaine Hillary Clinton a annoncé jeudi que l’Amérique allait suspendre ses relations avec l’ambassade de Libye à Washington. La France est allé beaucoup plus loin, devenant le premier pays à reconnaître les rebelles libyens comme le pouvoir légitime en place. La chancelière allemande Angéla Merkel a exprimé sa surprise concernant la décision française, ayant été cité comme disant « ce n’est pas une reconnaissance en loi internationale. »


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

Une campagne du Fonds Social Juif Unifié

Tsédaka 2010

Merci Pour combattre la précarité, l’exclusion, le chômage et le handicap, vous avez donné à la campagne 2010 de l’Appel national pour la tsédaka :

2 703 183 euros

Vous avez été 15 538 donateurs à témoigner votre solidarité.

11


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

12

Education et Révolte en Milieu Tribal et Musulman adversaires. La Turquie est devenue un pays laïc, grâce à une révolution précoce, mais depuis 10 ans un islamisme rampant a eu raison de cette nouvelle orientation. L’Iran est resté indépendant sous l’égide d’un empereur laïc, vite remplacé par un régime autocratique islamiste et musclé, à l’occasion d’une révolte des petits commerçants du bazar, qui ne cherchaient pourtant qu’à se libérer du joug économique d’une oligarchie pesante. Point n’est besoin d’être un «psy» pour concevoir qu’un enfant musulman à qui son imam ne cesse de répéter les versets iniques du Coran, dans les classes entre 3 et 16 ans, puisse avoir de la haine pour autrui. Or l’imam «salafi» subventionné par l’Arabie wahabite sévit aussi bien au Caire ou à Karashi qu’à Malmö ou à Cavaillon. Une étude menée sous la houlette de l’ex-ministre de la Justice de Basse Saxe, Christian Pfeiffer, directeur de l’Institut de Recherche en Criminologie par l’Université allemande de Basse Saxe auprès de 45 000 adolescents entre 14 et 16 ans montre que les «enfants élevés dans des familles religieuses musulmanes sont nettement plus violents que leurs camarades …, et même en tenant compte d’autres facteurs sociaux, il y a une forte corrélation entre la religiosité musulmane et l’acte violent». (1) L’étude montre 3 différences notables de comportement entre les adolescents ayant reçu une éducation laïque ou judéo-chrétienne et ceux qui ont reçu une éducation musulmane chez eux ou dans une école musulmane ou une «madrassa». - Provoqué ou critiqué, l’Occidental a tendance à se contrôler, à objectiver pour ne pas montrer une faiblesse. L’adolescent qui a reçu une éducation musulmane montrera sa colère pour «ne pas perdre la face», montrer qu’il est courageux et fier et défendre son «honneur». Il évitera ainsi tout débat intellectuel et se conduira en «victime violente». Dans la société, dans les choix de la vie, un Occidental se sentira responsable de ses actes, allant même jusqu’à se sentir coupable d’avoir mal fait, cherchera à corriger la faute, cherchera à progresser. L’adolescent qui a reçu une éducation musulmane n’a pas la notion de libre arbitre puisque Dieu ou son représentant régit sa conduite.

Devant une difficulté, il se sentira toujours une victime puisque «c’est l’autre qui est responsable». L’Occidental défie l’autorité, alors que le Musulman lui est soumis et en a peur. L’irresponsabilité et la peur mènent à la violence. Dans les rapports avec un individu extérieur à sa famille ou à son environnement, l’Occidental prône la liberté, l’égalité et la fraternité, ayant été élevé dans un relativisme culturel. L’adolescent qui a reçu une éducation musulmane est fidèle à son clan, sa tribu, la «oumma» (nation-mère) islamique et il rejette l’autre. Et vis-à-vis de celui qui est vraiment différent, l’infidèle, le Coran lui enseigne que «ne pas tuer, ne pas voler et témoigner de la vérité» sont des commandements relatifs qui ne s’appliquent pas à l’infidèle. La haine de l’autre mène à la violence. L’Occident recherche l’égalité des sexes, malgré leurs spécificités, alors qu’en Islam la femme est la propriété de l’homme et souvent l’objet de son mépris. Comme de nombreuses personnes m’ont demandé comment allaient se terminer les révoltes en cours au Proche et Moyen Orient, comme si j’étais un devin, j’ai cherché à montrer d’abord les différences de comportement entre l’Occidental et le Musulman, selon le type d’éducation, afin d’éviter des extrapolations et les conclusions hâtives. Il faut ensuite parler du contexte socio-politique. La plupart des nations musulmanes du Moyen Orient sont nées après les 2 guerres mondiales du 20ème siècle, issues d’une occupation, colonisation ou protection de la France, de la Grande Bretagne ou de l’Italie, nations occidentales qui se sont substituées en 1918 à un califat ottoman et à une nation-mère islamique, en pleine déconfiture devant «la modernité et l’efficacité» de leurs

Le Liban multiethnique et proche d’une démocratie a connu une douloureuse guerre civile et il est revenu après maintes secousses dans le giron politique de l’Iran via la Syrie et sous l’obédience religieuse de la minorité shiite du Hezbollah, milice armée et terroriste. L’économie algérienne s’est effondrée après le départ précipité de la France et le pays a subi plusieurs coups d’état, ainsi qu’une répression sanglante des islamistes, une véritable guerre civile qui a duré une vingtaine d’années et coûté des centaines de milliers de vies humaines. Après 2 dictatures, la révolte tunisienne d’une bourgeoisie éclairée cherche à asseoir une démocratie, non sans d’énormes difficultés, flanquée d’un parti islamiste qui semble attendre son heure avec patience. Les nations musulmanes nées au siècle dernier au Proche et Moyen Orient sont souvent des sociétés formées de familles, clans, tribus que le protecteur ou le colonisateur occidental avait cherché à modeler à l’image de sa propre organisation socio-politique, avec un succès mitigé. Indépendantes, elles se sont vite transformées en dictatures oligarchiques, c’est-à-dire que moins d’une personne sur 1000 détient la majeure partie des richesses du pays et du pouvoir. Avec à la tête un monarque de droit divin ou un dirigeant politique qui a réussi à se hisser au rang de monarque absolu, cherchant même à instituer une dynastie héréditaire. Nous avons toujours affirmé que le régime le plus adapté à ces sociétés orientales était la monarchie constitutionnelle éclairée, en paix avec l’Occident. Le roi de droit divin est le seul qui puisse obtenir l’allégeance et le respect des clans et des tribus. Pour gouverner il a besoin d’un parlement élu légalement,

avec un partage des pouvoirs. L’Egypte est une des rares sociétés du Moyen Orient qui ne soit pas tribale. Ce pays n’a jamais été aussi florissant que dans les années 20/30 du siècle dernier, pendant le règne de Fouad, roi éclairé qui a su s’entourer de vraies compétences locales ou étrangères. L’Egypte s’est effondrée après la chute de la royauté et l’émergence d’une dictature national-socialiste. Si des royaumes tels que le Maroc, la Jordanie, Koweit, Bahrein libéralisent leur Constitution à temps, favorisant le renforcement et l’extension d’une classe moyenne éclairée et libérée, ils retrouveront rapidement une certaine stabilité et une prospérité. Le sultanat évolué d’Oman doit pouvoir résoudre aisément les problèmes économiques qui lui ont valu des émeutes. Le renversement des monarchies en Libye, en Irak, en Iran et même en Egypte et au Yémen a été le début de désordres socio-politiques de grande envergure. Il est difficile d’y envisager le retour d’un roi pour le moment. L’oligarchie tribale saoudienne n’est pas à l’abri d’une révolte, qu’elle soit une révolte de palais, d’éléments radicaux ou une rébellion de la minorité shiite. Cette oligarchie est lente à se réformer au grand dam de la gente féminine et des intellectuels et universitaires évolués. Mais les héritiers du trône dépassent souvent un âge canonique. L’oligarchie islamiste des ayatollahs d’Iran est à la merci d’une révolte des ethnies excentrées ou d’une population appauvrie et excédée, pour peu que l’Occident leur tende la main. L’oligarchie alaouite syrienne est fondée sur le parti Baath, les services de sécurité et l’armée qui sont entre les mains de cette minorité shiite (10% de la population), très liée aux ayatollahs d’Iran. Comme l’a été la société oligarchique irakienne de Saddam Hussein, le régime syrien ne peut être démantelé que par une intervention étrangère. Mais la Syrie est pauvre, n’a pas de pétrole et personne ne viendra au secours d’une opposition, basée surtout à l’étranger. A Damas, la police a le droit de tirer à balle réelle sans autorisation…, et elle l’a montré dans le passé à Hama où au moins 20 000 citoyens sont morts, et ceci explique pourquoi personne n’entend parler de révolte en Syrie. Le Yémen et la Libye sont aussi des nations

tribales. Un peu à part et ayant flirté avec le socialisme, elles sont vouées aujourd’hui à la violence extrême. Les problèmes politiques suivent les clivages tribaux. En Libye occidentale, on trouve autour de Tripoli les tenants de l’oligarchie anti-religieuse Khadafi et du livre vert, avec un dirigeant pour le moins dérangé, capable de la répression la plus sanglante. En Libye orientale on trouve, autour de Bengazi, les tenants du roi séroussi déchu qui veulent prendre leur revanche et installer un régime proche de la religion. Au Yémen septentrional, à la frontière saoudienne, les tribus shiites «houthi» sont en rébellion avec l’appui de l’Iran. Le sud a vécu une période socialiste et il revendique de plus grandes libertés d’expression, un partage du pouvoir. Le tout saupoudré d’agents d’al Qaeda et formant un excellent cocktail explosif (2). Depuis la succession de Mahomet, la violence n’a jamais cessé en Islam. 80% des événements liés à la terreur dans le monde impliquent un Musulman. La majorité des détenus dans les prisons européennes sont des Musulmans. Grâce aux réseaux télévisés et à internet, l’islamisme se développe sur la planète. Grâce à ces mêmes médias et aux «réseaux sociaux», les classes moyennes musulmanes qui ont réussi à émerger malgré les oligarchies dictatoriales cherchent aujourd’hui un avenir plus moderne et plus sûr. Elles sont descendues dans la rue pour réclamer la liberté et un futur. Pour peu que les monarchies régnantes répondent à leurs vœux et à leurs besoins, tout en contrôlant la minorité islamiste aux aguets, la violence y sera limitée. La route vers la liberté et la quiétude en Tunisie, en Egypte et en Irak sera longue et semée d’embûches. La Libye et le Yémen où tous les habitants sont armés sont sur la voie de la guerre civile et de l’explosion. Le feu couve à Téhéran comme à Riyad où les régimes d’oligarchies religieuses et autoritaires finiront par tomber. Ne sont-ils par les deux nids de vipères islamiques, vipères ennemies depuis le début de l’Islam, qui empoisonnent le Moyen Orient et le monde entier par leur volonté d’hégémonie et qui ne subsistent que grâce au pétrole, aux armes et à une foi extrémiste qui opprime leurs peuples. Par: Albert Soued

Lybie : Kadhafi invite Moscou et Pékin à investir dans le pétrole libyen

Le dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, a exhorté dimanche la Russie, la Chine et l’Inde à investir dans le secteur pétrolier libyen, a rapporté la télévision d’Etat. «Lors d’entretiens avec les ambassadeurs (de ces trois pays), un appel a été lancé aux entreprises de ces trois pays pour qu’elles investissent dans le secteur pétrolier libyen», a-t-elle précisé. Les exportations de pétrole de la Libye ont fortement ralenti la semaine dernière sur fond de contre-offensive des forces libyennes contre les insurgés.

Selon certains analystes, le retour à la normale de la production de pétrole brut dans le pays, qui s’établissait à 1,6 million de barils par jour avant le début des affrontements, pourrait prendre un an.

Désormais, rien ne semble pouvoir résister aux unités loyalistes qui ne cessent de progresser vers l’Est et Benghazi, siège de la rébellion, située à un millier de kilomètres de la capitale, Tripoli.

La Russie et la Chine, qui disposent d’un droit de veto au Conseil de sécurité de l’Onu en tant que membres permanents, ont jusqu’à présent fait part de leur opposition à à l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne dans le ciel libyen, une option soutenue notamment par la Ligue arabe.

Certes, un porte-parole des rebelles a annoncé que, samedi, trente-deux soldats gouvernementaux, dont un général, avaient déserté devant Misrata, ville de 300.000 habitants, à 200 km à l’est de Tripoli, et les avaient rejoints. Ils appartiendraient à la redoutée 32e brigade, une unité d’élite commandée par Khamis, l’un des fils du colonel Kadhafi. D’autres auraient refusé de « tuer des civils innocents ».

Pendant ce temps, criant « Allah o akbar ! », les insurgés abandonnaient leurs positions aux portes de la ville et prenaient la direction d’Ajdabiya, distante de 80 kilomètres sur la route côtière. La veille, ils avaient fui al-Bicher puis al-Uqaila, tombées aux mains des pro-Kadhafi, pour se réfugier à Brega.

Mais, sous les obus et les raids aériens, les villes rebelles tombent l’une après l’autre. Les insurgés reculent. Et Brega n’est qu’à 240 km de Benghazi, où toutes les lignes des téléphones portables sont coupées, les communications

des opérateurs Libyana et Al-Madar ne fonctionnant plus. La ville se prépare au pire. Pendant ce temps, la communauté internationale… se mobilise. Après les monarchies arabes du Golfe qui, jeudi dernier, avaient qualifié d’« illégitime » le régime libyen de Mouammar Kadhafi, c’est la Ligue arabe qui, samedi, appelait l’ONU à mettre en place une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye afin d’empêcher les avions de Kadhafi de bombarder les positions des insurgés. Toutefois, ni les Nations unies, ni l’Otan, ni l’Union européenne n’étaient parvenues, dimanche, à établir une stratégie visant à stopper la contre-attaque meurtrière. Lundi est prévue une nouvelle rencontre des ministres des Affaires étrangères du G8.


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

13

Les assassins d’une famille israélienne et leurs complices français

La pensée unique à la française s’étale chaque jour avec toute son ignominie dans la quasi totalité des médias. Il est des jours où elle me semble plus obscène. Aujourd’hui est un de ces jours. Quand des Israéliens sont tués, on parle dans la langue de la pensée unique, de « cycle de la violence », ce qui évite de désigner des responsables et de dire qu’il y a des assassins et des victimes, parce que, bien sûr, pour ces gens là, un Israélien n’est jamais une victime. Quand les Israéliens tués vivent dans des zones que la pensée unique considère, comme les lecteurs du Coran et de Mein Kampf qui siègent à Ramallah et à Gaza , « palestinienne », autrement dit, destinée à être judenrein au terme de l’épuration ethnique requise, ces Israéliens sont appelés « colons », ce qui renvoie à l’idée que ce sont de vils colonisateurs, et ce qui excuse par avance les assassins. On découvre ainsi que des bébés peuvent être « colons », des enfants de moins de dix ans aussi, sans compter les fœtus dans les ventres de futures mères, éventrées parfois. Tous des « colons », vous dis-je. Et ceux qui écrivent ces mots ou les prononcent peuvent sans aucun problème s’endormir le soir en se disant qu’ils ont fait leur travail. Pour ce qui me concerne, je ne puis faire autre chose que dire mon profond dégoût vis-à-vis des assassins, mais aussi vis-à-vis des praticiens de la pensée unique à la française, qui sont, à mes yeux, complices des assassins. Je ne puis faire moins que dire que je suis plus que jamais au côté du peuple israélien face à cette nouvelle épreuve. Chaque mort Israélien victime d’attentats ou mort à la guerre, est à mes yeux un mort de trop, car chaque mort Israélien victime d’attentats ou mort à la guerre, est victime de la haine antisémite qui se camoufle désormais en antisionisme. La famille Fogel, dans la ville d’Itamar, en Samarie, a été détruite. Cinq de ses membres, le père, la mère, un enfant de onze ans et un autre de trois ans, un bébé de quatre mois, ont été poignardés ou égorgés. Les enfants qui ont échappé au massacre resteront marqués toute leur vie par l’horreur de ce qu’ils viennent de vivre, et auront une existence mutilée. C’est une ignominie absolue. Point. Ceux qui ont commis cet acte se sont ravalés en deçà de la condition animale, et ne sont pas des êtres humains, mais des monstres abjects. Point.

Tout discours cherchant à expliquer, tout discours cherchant à excuser l’inexcusable, mérite bien davantage que le mépris. Ce que ne diront pas les médias français est que la nouvelle de la tuerie d’Itamar a été l’occasion de faire la fête et de distribuer des friandises, dans des villes et villages arabes de Judée-Samarie et de Gaza. Quand, dans une population, on considère que l’égorgement d’un bébé et d’enfants, dans leur sommeil, est l’occasion de faire la fête, c’est que cette population est dans un état de pathologie mentale et de perversion qui fait qu’elle ne mérite aucun respect.

Confédération des Juifs de France et Amis d’Israël

Quand cette population considère que les monstres qui ont commis cet acte sont des héros, on comprend qu’elle ne mérite pas d’être appelée « peuple », et moins encore d’avoir la moindre once de souveraineté, avant d’avoir subi une sérieuse cure de désintoxication. Ce que ne diront pas les médias français non plus, est que les monstres en question sont, selon toutes les indications disponibles, des membres des brigades des martyrs d’al Aqsa, donc des membres d’une organisation étroitement lié au Fatah et aux dirigeants de l’Autorité Palestinienne qui, conformément à l’hypocrisie habituelle, condamnent en anglais la tuerie qu’ils s’empresseront d’approuver, dès qu’ils parleront arabe. Et certains diront qu’il y a là des partenaires pour la paix : quelle imposture ! Les « partenaires pour la paix » sont des assassins barbares, et ils ne cherchent qu’une seule paix, celle du génocide et du cimetière. Ils doivent être traités comme tels. Ne pas les traiter comme tel est préparer d’autres crimes, d’autres assassinats, d’autres massacres. Je place en illustration de cet article l’une des photos de la scène. Je le fais parce que les membres de la famille Fogel ont voulu que les photos soient diffusées, pour que « les hommes civilisés comprennent ce que le peuple juif subit de la part de ses ennemis ». Je respecte cette décision. D’autres photos sont disponibles, elles sont insoutenables. Elles montrent le vrai visage de ceux à qui, dit-on en Europe et à la Maison Blanche, Israël devait faire des concessions. Quelles concessions ? Offrir d’autres gorges et les couteaux pour les trancher ? Guy Millière

Choqués et Indignés ! Nous sommes choqués et indignés par la propagande mensongère de désinformation qui envahit notre pays depuis quelques années! Ceux qui dénient le droit à Israël de vivre en Paix auprès de ses voisins ont inventé le concept de propagande « Israël Apartheid Week» induisant une campagne permanente de « boycott » en défi des lois de la République. L’« Israël Apartheid Week» se présente comme une semaine d’action internationale en faveur de la Palestine, elle est en fait une action de propagande pour nier le droit d’exister à Israël. En effet, l’Apartheid, est défini par les Nations-Unies en 1973 comme une condamnation des politiques institutionnalisées de ségrégation et de séparation ethnique ou raciale au sein d’un même État. Dire qu’Israël prône une politique « d’Apartheid » envers ses citoyens d’origine palestinienne en l’illustrant par la

politique israélienne envers le Hamas et Gaza est tout simplement une volonté de laisser croire que ces palestiniens seraient citoyens d’une seule entité « la Palestine » et donc nier la nation israélienne. Israël est le seul état démocratique de la Région et certainement l’un des plus démocratiques au monde ! Dans quel pays au monde trouve-t-on un citoyen d’origine palestinienne Président du Parlement , ambassadeur, juge à la cour suprême, général, député (10% de la Knesset le sont !), ministre, vicepremier ministre, star du football national, champion de patinage artistique ou « Miss » nationale … ? Uniquement en Israël !!! Dans aucun des pays arabes, les palestiniens n’ont ces droits-là ! Les mesures sécuritaires de l’Etat d’Israël ne s’appliquent pas à leurs citoyens (juifs, musulmans, chrétiens, arabes, ou autres) mais à des citoyens d’un territoire autonome (Territoires palestiniens) qui, pour le moment, est en conflit avec Israël !

Nous condamnons cette intoxication médiatique mensongère et appelons à la manifestation pour la dénoncer. Le lundi 21 Mars 2011 à 18h00 devant le siège de Canal Plus, qui s’est rendu complice de cette propagande en programmant à partir du 21 Mars la Saga «Le Serment», saga au vitriol pour une désinformation assassine! Rendez-vous tous le 21 Mars à 18h00 devant CANAL PLUS 1, place du Spectacle 92130 Issy-les Moulineaux Venez nombreux! Richard C. ABITBOL Président *la Confédération regroupe une vingtaine d’associations juives et d’associations amies d’Israël parmi les plus importantes existantes sur le territoire national Président : *la Confédération regroupe une vingtaine d’associations juives et d’associations amies d’Israël parmi les plus importantes existantes sur le territoire national


Le Gaon Rav A. L. Steinman Chlita Le Gaon Rav M. Y. Levkovitch Chlita Le Gaon Rabbi David Abouhatseira Chlita

Le Gaon Rav Y. Ades Chlita

Le Gaon Rav C. Baadani Chlita

Le Gaon Rav R. Elbaz Chlita

Le Gaon Rav H. Kaniewsky Chlita

Le Gaon Rav Y. Hillel Chlita


100 % Confiance 100 % Tsedaka 100 % Discrétion 100 % Rabbanim 100 % Territoire 100 % Pourim 100 % Transparence 100 % Hidour

"La meille la Mitsvahur façon d'accomp les Matan est de transmet lir Harabanim ot Laevyonim au tre x même de qui les redistribue Vaad Pourim au l x nécessite jours eux"

0-800-106-135

Un reçu sera envoyé pour tout don.

5 possibilités pour transmettre vos dons au Vaad haRabanim :

1

2

Appelez ce numéro pour un don par carte de crédit : 0-800-106-135 en Israël:

5

00. 972.2.501.91.00

Envoyez votre chèque à :

Vaad haRabanim

10, Rue Pavée 75004 Paris

Sur notre site :

3 Envoyez votre don à l'un des Rabanim de votre région (demandez la liste au numéro 0-800-106-135).

www.vaadharabanim.org

Site sécurisé

4

Envoyez votre don dans l'enveloppe jointe.

Veuillez libeller vos chèques à l'ordre de Vaad haRabanim


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

La centrale iranienne au croisement de 3 plaques tectoniques

16

Des partenaires onusiens d’une campagne arabe présentent la femme terroriste comme un modèle

Les experts nucléaires citent les problèmes de sécurité potentiels en raison de la conception hybride, mais aussi de l’inexpérience nucléaire iranienne, et de la réticence de l’Etat islamique a adhérer à des programmes internationaux de surveillance et de fiabilité. Bushehr est, par ailleurs situé à la jonction de trois plaques tectoniques, qui fontt craindre que le tremblement de terre pourrait endommager l’installation et faire exploser le tour comme au Japon.

Une pompe de refroidissement du réacteur nucléaire iranien de Bushehr est tombé en passe aujourd’hui, forçant le réacteur à l’arrêt lors de sa phase de démarrage. De quoi raviver les inquiétudes de sécurité concernant la centrale construite par la Russie avec du matériel allemand. La centrale de 1000 mégawatts à Bushehr combine une usine de conception

allemande commencé sous le règne du Shah Mohammed Reza Pahlavi dans les années 1970 et de la technologie russe installé au cours de la dernière décennie. Des questions de sécurité ont suscité des inquiétudes chez certains experts d’énergie nucléaire et dans les pays voisins comme le Koweït, qui est vulnérable en cas de fuite car cet état est à moins de 300 km des côtes iraniennes.

En 2002, la centrale avait été touchée par un séisme de 4,6 sur l’échelle de Richter, l’endommageant fortement. L’Iran est l’un des pays les plus sujets aux séismes dans le monde. Comme l’incident Fukushima continue à inquiéter le monde entier, il est temps de tirer la sonnette d’alarme. D’autant que les ingénieurs russes ont très peur d’un nouvel Hiroshima et l’ont fait savoir à plusieurs reprises. Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

Manifestation anti-Hezbollah à Beyrouth

cipe à ce rassemblement parce que la situation est devenue intenable. Avec les armes (du Hezbollah), il n’y a plus d’Etat et nous, nous voulons l’Etat», affirme Adnane Antar, 65 ans, venu de Tripoli (nord). «Non à l’oppression», «Non aux assassinats», «Non au diktat des armes», peut-on lire sur des pancartes dans les rues de Beyrouth.

Des dizaines de milliers de Libanais ont manifesté dimanche sur la place des Martyrs, à Beyrouth, contre l’arsenal du Hezbollah, à l’occasion du 6e anniversaire de la «Révolution du Cèdre» déclenchée après le meurtre de l’ancien Premier ministre, Rafic Hariri, pour lequel le puissant parti chiite est sérieusement mis en cause. Dès le petit matin, une marée humaine convergeait vers la place des Martyrs dans le centre-ville, à l’appel de l’ancien Premier ministre Saad Hariri, fils du dirigeant assassiné, dont le Hezbollah a fait tomber le cabinet le 12 janvier.

Le puissant parti chiite est accusé par ses opposants d’avoir fait tomber le gouvernement de Saad Hariri «sous la pression des armes», après avoir tenté en vain d’obtenir de lui de cesser toute coopération avec le tribunal de l’ONU en charge de l’enquête sur le meurtre. Liban: manifestation anti-Hezbollah à Beyrouth Des Libanais manifestent le 13 mars 2011, à Beyrouth, à l’occasion du 6e anniversaire de la «Révolution du Cèdre» afp.com/Joseph Eid Le Hezbollah accuse cette instance d’être «à la solde d’Israël et des Etats-Unis». «Non aux armes, oui à la vie. Je parti-

Pour Mira, partisane de 22 ans de Saad Hariri, ce sont la vérité sur l’assassinat de Rafic Hariri et le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) qui sont visés: «Nous ne permettrons pas cela». Liban: manifestation anti-Hezbollah à Beyrouth Des Libanais manifestent le 13 mars 2011, à Beyrouth, à l’occasion du 6e anniversaire de la «Révolution du Cèdre» Le Hezbollah, qui prône la lutte armée contre Israël, estime que son arsenal est nécessaire pour défendre le pays, tandis que le camp pro-occidental estime que c’est l’Etat libanais qui doit détenir le monopole des armes. Vendredi, Saad Hariri a laissé entendre que le Hezbollah avait «peur» de la vérité sur l’assassinat de son père, affirmant que l’arsenal ne lui «servira à rien face à la vérité». Le TSL doit rendre un acte d’accusation dans lequel des membres du parti chiite seraient désignés, selon de nombreux médias occidentaux.

Ce rapport a été publié originellement en anglais le 10 février 2011. Suite aux révélations de PMW, le FNUAP a dépêché un communiqué de presse dans lequel il niait son implication dans la campagne.Dans une campagne télévisée de « soutien aux questions des femmes » dans le monde arabe, un clip vidéo présentant quelques « femmes modèles » a été diffusé dans plus de 50 stations de télévision arabes, dont la télévision de l’Autorité palestinienne. Le blog de Danilette L’une des femmes présentée comme un modèle à suivre pour les femmes d’aujourd’hui est célèbre pour l’attentat terroriste qu’elle a mené, dans lequel des dizaines de personnes ont été tuées. Une autre femme présentée est célèbre pour avoir loué la mort en martyr de ses enfants. Le clip diffusé faisait partie de la « Campagne Mains blanches – la plus grande campagne médiatique de soutien aux problèmes des femmes », organisée par « l’Union des producteurs arabes de télévision (APUTV) en coopération avec

le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) », selon le site Internet en anglais de la campagne. [vu le 9 fév. 2011, http://www.whitehandsc.com/. Le clip, appelé La Femme exemplaire, honore différentes femmes arabes du passé, leur attribuant diverses vertus et succès. Dalal Mughrabi, qui en 1978 a mené l’attentat terroriste le plus meurtrier contre Israël, où 37 civils ont été tués, était vénérée dans le clip comme un modèle à suivre de « Martyr » et une « victoire sur l’hostilité ». Al Khansa, une poétesse arabe du 7e siècle, qui a célébré la mort en martyr dans une bataille de ses quatre fils, était louée comme exemple de « détermination », de « martyr et de don ». Le site Internet en anglais de la campagne statuait également que « l’APUTV œuvre sous l’égide de la Ligue arabe, et via le Conseil d’information des ministres arabes ». Et que « le quartier général officiel de l’APUTV se trouve au Caire – en Egypte. »

Jordanie : les bannières djihadistes au centre de la capitale


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

18

« Selon le droit international , la résistance palestinienne a le droit de tuer des juifs … »

droit international qui le dit. Les terroristes barbares palestiniens ont accompli un acte de résistance , ils ont massacrés dans leur sommeil ,un Bébé colon de 3 mois, quel Heroisme !!! Ils ont massacré un pére et une mère dans leur sommeil , pendant un shabbat !!! quel Bravoure !!!! Ils ont massacrés deux enfants dans leurs lits à coup de couteaux , ET LA SEULE RÉACTION DES PALESTINIENS , c’est de se distribuer des friandises, des gateaux , de faire la fête , de chanter , de danser !!!! C’EST LE DROIT INTERNATIONAL QUI LE DIT !!!!!

« Selon le droit international , la résistance palestinienne a le droit de tuer des juifs ….. » Voici le genre de déclaration que l’on peut trouver sur les sites du hamas ou des brigades Al aqsa,qui sont je le rappelle le BRAS ARMÉ du FATAH de Mahmoud ABBAS, (président de l’autorité palestinienne). Le même Mahmoud Abbas qui est considéré par M.Prasquier comme une colombe a la recherche perpétuelle de la paix !!! Notons avec dégoût qu’a cette heure soit plus de 20 heures après le massacre , le CRIF n’a toujours pas publié de communiqué comme d’ailleurs son » ministére de tutelle » le QUAI D’ORSAY … Notons encore qu’il aura fallu 20 heures à la colombe de M Prasquier pour

condamner le carnage d’Itamar , et plus de 12 H a son premier ministre Fayad pour le faire , comme la MAISON BLANCHE , ou l’Union européenne . J’attends toujours l’INDIGNATION de M .Hessel , comme celle de Catherine Ashton. Silence total et absolu aussi du côté de la communauté musulmane de France , et rien , je dis bien rien, au 20 heures de TF1 ou celui de France 2 ….. Ne parlons même pas de Canal + qui coproduit et diffusera 4 épisodes d’un film AntiJuif de la pire espéce, très bientôt, C’est que la haine antijuive, la haine antisioniste , ça se vend bien, ça cartonne même au vu des chiffres de diffusions britannique . RIEN non plus du côté du Vatican , ou est Benoit XVI, ? Fait il Shabbat ? Non, le sang Juif ne compte , c’est le

LA NON PLUS , IL N Y A AUCUNE REACTIONS des bien pensants de la communauté mondiale, de l’Onu , d’Obama , de Sarkozy, d’Ashton , de Hessel Non personnes, pas UN ne dénonce la barbarie de ces terroristes sanguinaires …alors qu il leur aura fallu moins d’une heure a tous pour denoncer notre droit légitime contre la flotille , moins de 3 heures pour demander une commision d’enquete …. C’EST CELA LE DROIT INTERNATIONAL , et c’est a cela que le monde voudrait qu’on obeisse, !!! VOUS ETES TOUS RESPONSABLES Tous, d’Obama qui veut nous forcer a lui obeir comme Pharaon , a l’union européenne, en passant par Sarkozy, et les medias pourris du monde entier qui trouvent des excuses a ses pourritures. VOUS ETES TOUS COUPABLES , c’est vous qui offrez une legitimité a ces barbares !!! Le sang de nos fréres est sur vos mains, vous etes autant responsables que les barbares qui ont commis cette atrocité ; ça n’est pas moi qui le dit, mais le droit international …

Les Etats Unis ont sans doute été victime d’un acte de terrorisme financier à l’automne En écrivant La résistible ascension de Barak Obama, j’évoquais le caractère très suspect du krach boursier survenu un mois avant l’élection présidentielle de 2008. Je notais l’existence de mouvements de fonds massifs et très suspects. Je n’en disais pas plus, car je ne voulais rien affirmer qui ne soit prouvé. Plusieurs journalistes avec qui j’ai parlé du contenu d’ensemble du livre semblaient déjà penser que j’évoquais je ne sais quelle théorie du complot, je n’entendais pas en rajouter. Si ces journalistes avaient fait leur travail, ils auraient, certes, vu que tout ce que j’écrivais renvoyait à des sources précises, à des documents disponibles pour qui veut les voir. Mais, en ce domaine comme en d’autres, les journalistes qui font leur travail se font rares, en France. Je ne sais si j’aurais besoin de davantage que les doigts d’une seule main pour les dénombrer. J’évoquais donc, disais-je, le caractère très suspect du krach boursier de septembre 2008. Le dégonflement de la bulle spéculative, gonflée grâce au Community Reinvestment Act, à l’activité militante d’Acorn, et d’autres associations d’« organisateurs de communauté » avait déjà commencé, certes ; les produits financiers intoxiqués par le gonflement de la bulle avaient commencé à perdre de la valeur, certes aussi ; mais cela ne suffisait pas à expliquer qu’en une heure, un matin de septembre, des centaines de milliards de dollars de transaction s’opèrent brutalement et simultanément.

Je n’en disais pas plus, disais-je donc. Je suis en mesure d’en dire davantage. Un rapport commandé par le Ministère de la défense, rendu en juin 2009, et classé sans suite, analyse la question, et ce qu’il contient serait explosif si nous étions dans un monde normal. Le rapport porte un titre assez explicite : Economic Warfare : Risks and Responses. Il est rédigé par un consultant qui travaille de longue date pour les services américains, Kevin D. Freeman. Ce qu’il explique dans le rapport est sans appel, et très précis. « Il existe des preuves suffisantes pour affirmer que des forces extérieures ont exploité les difficultés économiques et financières de l’automne 2008 et ont transformé une phase de récession normale en un quasi effondrement du système financier global », est-il écrit. L’auteur du rapport parle de « terrorisme financier ». L’attaque terroriste a, selon lui, connu trois phases : -une spéculation accélérée et organisée sur le prix du baril de pétrole pendant le mois d’août, « mise en œuvre essentiellement par les Fonds souverains liés à la finance islamique ou relevant directement de celle-ci ». Cette spéculation a permis à ces fonds d’»encaisser deux mille milliards de dollars en quelques jours», extorqués aux deux-tiers aux Etats-Unis, en l’absence de toute fluctuation majeure de l’offre et de la demande de pétrole. -la seconde phase est venue immédiatement après et a consisté en des raids sur des entreprises financières américaines, destinés à faire baisser très brutalement le

prix de leurs actifs. Ces raids se sont déroulés sur moins d’une semaine, dans les derniers jours du mois d’août. -la troisième phase a consisté en un retrait de plus de cinq cent mille milliards de dollars effectué de manière concertée, électroniquement, en moins de deux heures, le 2 septembre 2008, à partir de 9h du matin. « Le Trésor a injecté immédiatement plus de cent milliards de dollars dans le système, mais ses responsables ont compris qu’ils ne pouvaient arrêter les mouvements en cours ou les juguler. Ils ont décidé d’interrompre toutes les transactions et de geler les comptes, annonçant une garantie des dépôts de façon à éviter la panique. Si l’attaque avait pu se poursuivre sans interruption, d’après leurs calculs, les retraits totaux pour la journée auraient atteint huit à dix fois le chiffre des retraits constatés, ce qui aurait provoqué l’écroulement du système financier américain, puis celui du système financier mondial ». Le rapport désigne les pistes possibles et énonce un faisceau de présomption : « les coupables sont sans doute des fonds islamiques, des fonds souverains russes et des fonds souverains chinois ». Il conclut : « Nous dépensons des centaines de millions de dollars chaque année pour mettre au point des armes perfectionnées. Une simple fraction de cet argent, utilisée à des fins destructrices contre nos marchés financiers, peut déboucher sur des centaines de milliers

de milliards de dollars de pertes, sur des dysfonctionnements économiques et politiques majeurs, et pourrait conduire à un cataclysme, ce sans que les coupables soient jamais découverts ». Le rapport ne dit pas ce qu’ont été les dysfonctionnements économiques qui ont résulté : chacun peut les voir jusqu’à ce jour. Les analystes de la crise financière ont incriminé les spéculateurs en général : aucun d’entre eux, en France, n’a évoqué les facteurs qui ont suscité le gonflement de la bulle immobilière, et n’a osé invoquer l’implication de la gauche et de l’extrême-gauche américaine en ce gonflement qui, lui-même, constituait une bombe à retardement. J’ai évoqué ces facteurs dans le chapitre « finance » de mon livre « La septième dimension » : j’ai constaté pour la énième fois que la connaissance était inutile en France. Le rapport ne dit pas ce qu’ont été les dysfonctionnements politiques.

J’ai mon idée sur le sujet, mais je vous laisse énoncer votre propre idée, qui ne doit pas être très éloignée de la mienne, mais qui doit être tue en France. La campagne de John McCain n’a pas été excellente, certes. Ses réactions face à la panique financière auraient pu être plus percutantes. Son adversaire, lui, a fait preuve d’un grand sang froid, comme s’il avait compris immédiatement et avait les réponses prêtes : intéressant, non ? Il est passé à ce moment en tête des sondages.

La suite est connue. Dois-je le dire ? Je pense que l’élection d’Obama a été préparée tout au long de la présidence de George Walker Bush : par des idéologues, des organisateurs de communauté, mais aussi des puissances étrangères hostiles aux Etats-Unis et au monde libre. L’action financière a été l’un de leurs outils. Je veux bien croire au hasard une fois. Je veux bien y croire deux fois. Me demander à y croire davantage constitue une insulte à mon intelligence. Plusieurs journaux américains se sont intéressés au rapport Freeman (cf. Patrick Poole, « Was the U.S. a victim of an economic 9/11 in 2008? », pajamasmedia.com, 28 février 2011, Bill Gertz, « Financial terrorism suspected in 2008 economic crash », Washingtontimes. com, 28 février 2011). Dans le fonctionnement de république bananière qui devient celui des Etats Unis sous Obama, la justice ne sera sans doute jamais saisie. Aucun journal français, c’est évident, n’écrira sur le sujet le millième d’une ligne. Si les journaux français avaient pour objectif d’informer, cela se saurait… Guy Millière


‫בס"ד‬

s é t i v i s S Exclu

Pessah de prestige au Maroc et Tel-Aviv

r u o T Sarah

e

Présent

Spécial

Pessah

2011

Maroc - Mazagan Beach Resort www.mazaganbeachresort.com 5* Luxe Hors vol

Du 18 au 27 avril 2011 1590 € /adulte

890 € /enfant

10 jours / 9 nuits

Tel-Aviv - Herods 5* Luxe Du 18 au 27 avril 2011 10 jours 9 nuits

Du 18 au 26 avril 2011

Vol inclus

1967 € /adulte 1249 € /enfant

9 jours 8 nuits

Hors vol

1125 € /adulte 620 € /enfant

Tel-Aviv - Leonardo City Tower 5* Du 18 au 27 avril 2011 10 jours 9 nuits

Vol inclus

1690 € /adulte 1290 € /enfant

AMstrong Design • 054-7211604

Dispos, vols pour Pessah du jeudi 14/04 au 28/04

Du 18 au 26 avril 2011 9 jours 8 nuits

Hors vol

1015 € /adulte 655 € /enfant

Location de voiture à partir de 19€/jour km illimité.

Renseignement et Réservations

Vols • Séjours • Circuits • Location de voiture • Pélerinages • Groupes

Israël • 12, rue Trumpeldor • 63803 Tel-Aviv • 972 (3) 510 08 86 • 972 (54) 688 33 36 Paris • 16, rue Adolphe Mille • 75019 Paris • 01 44 528 700 ou Yaël au 06 98 33 81 84 Strasbourg • 16 av. de la Marseillaise • 67000 Strasbourg • 03 88 750 476

info@Sarah-Tours.com • www.Sarah-Tours.com


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

Rassemblement de français juifs à Paris « J’ai honte de ce qu’on nous fait faire »

Ces mots sont sortis de la bouche d’un officier de police parisien discutant avec un de ses sous officier, n’ont pas été prononcés en juillet 1942 mais le 13 mars 2011, lors du rassemblement pacifique d’environ 250 français, juifs et non juifs, à proximité de l’ambassade d’Israël, en mémoire des 5 victimes des barbares palestiniens. Présent sur place environ 30 minutes avant le début du rassemblement qui s’est tenu à 19h au Rond Point des Champs Elysées, j’ai pu ressentir ce malaise de policiers chargés d’interdire la tenue de rassemblement. Des dizaines de femmes, enfants, personnes âgées, mais aussi des jeunes étaient parqué sur un morceau de trottoir de 10 m sur 2 m, encadrés par un cordon de policiers dont certains portaient des fusils lance grenade, pendant que Gil Taieb essayait de négocier avec le commandant du dispositif afin d’obtenir l’autorisation de se rassembler quelques mètres plus loin sur un espace plus dégagé. Pour revenir a cette phrase d’un lieutenant de police, il avait commencé par dire « ce sont nos amis, nos voisins, ils viennent pour prier, c’est honteux, j’ai honte de ce qu’on nous fait faire ». Un moment j’ai cru lire sur la plaque de rue « place du Vélodrome d’Hiver » au lieu de « Rond-point des Champs Elysées ». Les organisateurs on réussi a obtenir l’accord pour que le rassemblement se tienne sur la partie plus large du rond point, mais la vision du cordon de policier, plus nombreux que les participants, qui empêchaient toute sortie, m’a fait mal. Même un rabbin venu dire le Kaddish n’a pu sortir du cordon de police en direction de l’arrêt de bus de l’avenue Matignon.

En France, des français pacifiques, venus prier sont traités et parquées comme devraient l’être des terroristes alors que ceux qui prêchent la haine peuvent librement bloquer un quartier entier tous les vendredis sous l’œil bienveillant des quelques policiers. D’autres, arborant des serre tête du Hamas, dégoulinant de haine pour l’occident et son héritage judéo-chrétien prient librement place de la bastille à la fin d’une manifestation de « soutien aux palestiniens opprimés », ceux opprimés par Israël, car ceux qui sont soumis à un apartheid des pays arabes où ils vivent n’intéressent personne. Place de la Bastille - Paris - 10/01/2009 Y a-t-il encore une place en France pour ces français juifs. Le peuple français se rend t’il compte que lorsque « la question juive » sera réglée par les extrémistes musulmans, ce sera le tour des chrétiens, des athées, des bouddhistes et de tous ceux qui refuseront de se soumettre à l’islam. Lors d’une courte intervention au début du rassemblement, Gil Taieb a eut des mots, qui sonnent comme un triste présage. « Nous, français, juifs, nous voulons que la France relève les yeux, que cesse ce silence complice et que les dirigeants politiquent se rendent compte que ceux qu’ils caressent aujourd’hui sont ceux qui, demain, planteront un poignard dans leur dos ».Remy Marceau à Paris – JSSNews

20

La France officielle déclare la guerre à Israël Après avoir promis que cet acte n’altèrerait pas le développement des colonies, Benjamin Netanyahu, chef du gouvernement, a convoqué samedi soir un conseil des ministres extraordinaire sur le sujet. Des « palestiniens » ont massacré une famille juive pendant son sommeil dans la nuit de vendredi à samedi. Il s’agit de Ruth et Oudi Vogel ainsi que leurs jeunes enfants, Yoav, Elad et Hadass. - En France, les médias et les politiciens n’en parlent quasiment pas. Et quand ils en parlent, c’est pour redouter de possibles représailles israéliennes. Ou encore, pour diaboliser 500 logements israéliens (pas 5 millions, pas 500’000, pas 5’000, non, 500). Pire, les victimes de ce meurtre collectif n’ont même droit au nom de « personnes humaines ». Les victimes, pour peu qu’on en parle, ne seraient que des « colons ». Des gens qu’il faut exterminer en quelque sorte. - Dimanche 13 mars 2011 le matin, Maayan Lubell et Jean-Philippe Lefief, pour le service français de l’agence de presse britannique Reuters, dans une dépêche intitulée « Vaste projet immobilier pour les colonies de Cisjordanie », racontent, à leur façon, peu après le massacre d’une famille juive, que « les autorités israéliennes ont approuvé dimanche la mise en chantier de plusieurs centaines de logements dans les implantations juives de Cisjordanie, au lendemain de l’assassinat d’un couple de colons et de leurs trois enfants ». Reuters : « Les forces israéliennes sont toujours à la recherche du ou des auteurs de l’agression, commise à Itamar, une implantation proche de Naplouse.

Ses services indiquent dans un communiqué diffusé dimanche que «les ministres ont décidé d’autoriser la construction» de quelques centaines d’unités d’habitations dans ces implantations ». - Reuters : « Selon le quotidien Haaretz, il s’agirait de 500 logements. La décision va, à n’en pas douter, susciter une vague de réprobation internationale et nourrir l’hostilité de l’autorité des Palestiniens à une relance du processus de paix. Le dialogue, renoué le 2 septembre à Washington, a été gelé quelques semaines plus tard à l’expiration du moratoire sur les mises en chantier dans les colonies que Benjamin Netanyahu a refusé de prolonger, malgré l’insistance des Etats-Unis » (Fin de la dépêche Reuters). - Le service français de l’agence de presse britannique Reuters n’est pas le seul à réagir de la sorte au massacre d’une famille juive pendant son sommeil dans la nuit de vendredi à samedi. Car en France, la quasi-totalité des médias et des politiciens n’en parlent pas. Ou alors, ils en parlent, mais pour redouter de possibles représailles israéliennes et pour diaboliser 500 logements israéliens. - Personne ou presque, dans la caste politico-médiatique parisienne,

ne présente ses condoléances aux rescapés de cette abominable boucherie, aux personnes en deuil. La France officielle pleure les victimes d’Auschwitz. Mais cette même France officielle déteste les Juifs vivants, notamment les Juifs qui vivent en terre d’Israël. Et même lorsqu’ils meurent, la France officielle continue de se focaliser sur d’éventuelles représailles israéliennes et sur d’éventuels nouveaux logements. - En se comportant de façon aussi abjecte, la France officielle – et sa caste politico-médiatique parisienne – depuis ce week-end, déclarent, en réalité, ouvertement, la guerre à Israël ; et se rangent, résolument, du côté des assassins. - Il est grand temps que les Juifs Français et leurs amis passent à l’offensive – écrite – par le biais d’Internet. Que l’on soit Juif ou pas, l’on ne peut plus se contenter de critiquer la politique officielle de la France. Il faut interpeller vigoureusement cette France officielle (qui quoi qu’elle puisse alléguer ne comprend strictement rien aux réalités présentes du Proche Orient), il faut l’interpeller vigoureusement jusqu’à ce qu’elle change d’attitude. - Il faut interpeller vigoureusement la France officielle et sa lâcheté à chaque fois que cela s’avère nécessaire. Ce n’est plus une question concernant les Juifs Français exclusivement. C’est une question à la fois morale et existentielle pour toutes les personnes de bonne volonté. Michel Garroté

Armateur français accusé de violer l’embargo d’armes iranien Alors que le monde prend de plus en plus de mesures pour isoler l’Iran dans le programme d’armement nucléaire illicite qu’il mène, CMA CGM essaie en revanche d’y accroître son activité», a indiqué le groupe de pression. Le groupe a ainsi rappelé deux événements: l’interception par les Emirats arabes unis en juillet 2009 d’armes nord-coréennes destinées à l’Iran, et la saisie en octobre 2010 par le Nigeria de 13 conteneurs d’armes iraniennes dans le port de Lagos.

Nb: Ce rassemblement était organisé par Europe-Israël, dont le fondateur, Jean-Marc Moskowicz, a tout mis en place tout seul. Il a également négocié avec la police le droit de manifester sur un espace plus ouvert. Merci à lui et à son association pour avoir prit le temps de tout mettre en place.

Contactée par l’AFP, l’entreprise, numéro trois mondial des conteneurs, a souligné que dans la première affaire, «les conteneurs concernés n’étaient pas des conteneurs CMA CGM mais faisaient partie d’une allocation d’un opérateur tiers». Concernant les armes iraniennes interceptées au Nigeria, «l’affaire est entre les mains des autorités nigérianes, nous ne pouvons commenter», a ajouté l’entreprise. «

Un groupe de pression américain a accusé hier un armateur marseillais de violer l’embargo des Nations unies sur les livraisons ou exportations d’armes en Iran. Ce groupe, United Against Nuclear Iran (UANI, «Unis contre un Iran nucléaire»), a réagi dans un communiqué à des informations de la télévision d’Etat iranienne en janvier selon lesquelles l’armateur

français CMA GGM souhaitait décupler ses activités dans le port de Bouchehr, sur le golfe Persique. Bouchehr est le port du sud-ouest de l’Iran où se situe la seule centrale nucléaire du pays. Selon l’UANI, ce réacteur nucléaire entre dans le plan de Téhéran pour se doter de l’arme nucléaire. «

A ce jour, le groupe n’a fait l’objet d’aucune poursuite». En octobre, le groupe avait indiqué que le chargement iranien avait fait l’objet d’une fausse déclaration. «Acteur mondial du transport maritime transportant chaque année des millions de conteneurs, CMA CGM veille avec la plus grande vigilance au respect des réglementations internationales, à la sécurité de ses navires, et à la nature des marchandises qu’elle transporte», a ajouté le porte-parole. « Le Groupe a une politique très claire de totale coopération avec les autorités compétentes».


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

Marine Le Pen et les Juifs

21

Message aux juifs de France : le mot chien ne mord pas Toutes les blondes sont elles FN ? On l’invite, on l’invite plus, on l’invite, on l’invite plus. Des girouettes, Radio J. Vous ne pouviez pas, AVANT d’inviter Marine Le Pen, vous poser la question ? (Si vous aviez eu le courage de garder le cap, vous auriez eu le taux d’écoute le plus élevé que l’histoire de la radiophonie française ait jamais connu. La fille de l’antisémite le plus notoire du pays sur une radio juive : mêmes les non juifs auraient été vissés devant le poste ! Tant pis, raté) Donc vous avez craqué et je comprends pourquoi. Scoop : de nombreux juifs de gauche, chers lecteurs de Drzz, ne sont pas «français avant d’être juifs», ou «juifs avant d’être français». Ils sont cons avant d’être juifs et avant d’être français. Parce que la religion juive, même si on a une tapée de prix Nobel et de brillants scientifiques, ça ne met pas à l’abri de la connerie. Des cons juifs de gauche étaient content de faire venir Marine Le Pen à la radio, en espérant qu’elle attirerait à elle des votes juifs, prendrait des votes à l’UMP, et aiderait à faire monter le PS aux prochaines élections. Le coup du pépé Mitterrand quoi. D’autres cons juifs de gauche, et des cons juifs de droite, craignaient que l’invitation de Marine le Pen soit la reconnaissance officielle qu’elle et son parti ne sont plus antisémites. Soyons raisonnables...

Frédéric Haziza entendait interviewer la dirigeante du Front national Marine Le Pen sur la fréquence juive et le temps d’antenne de la station Radio J. Dès son annonce, un tollé communautaire est venu argumenter que c’était légitimer le FN et lui ôter ses oripeaux d’épouvantail politique largement mérités, acquis par Jean Marie Le Pen et tous les barons du parti adeptes du révisionnisme, du négationnisme et de l’antisémitisme. En conséquence, l’entretien fut annulé et la censure recouvrit ses droits. Le politiquement correct sévissant en Europe a donc encore marqué des points et le verbe a été une fois de plus bafoué. Car, à réfléchir, nul n’a jamais vu le FN manifester sous les drapeaux du Hezbollah et du Hamas, aux côtés de manifestants levant le drapeau israélien orné du svastika avant de le brûler en criant « mort à Israël », « mort aux juifs ». Nul ne peut non plus prétendre que ce parti, reconnu pourtant comme antisémite, s’est joint à l’appel du boycott de l’état juif, qu’il soit politique, commercial, culturel ou sportif, ni qu’il organise des semaines contre « l’Apartheid israélien » ! Et pourtant, on a pu apercevoir, en réaction à l’invitation de la Présidente du Front National, de bonnes ‘’consciences’’ juives s’organiser pour qu’aucune voix juive n’aille au FN lors de la présidentielle de 2012, sans qu’elles n’aient jamais appelé auparavant à condamner le vote aux partis de gauche, du PS au NPA. Des partis qui s’empressent de manifester contre Israël à toute occasion ou participent à des actions illégales au regard de la loi ou immorales au vu de l’histoire du peuple juif. Tel, pour ne parler que de quelques élus les plus connus, Elisabeth Guigou appelant au boycott des produits manufacturés dans les « colonies ».

Hubert Védrine votant en 2002 une condamnation d’un massacre imaginaire de Djénine en tant que ministre des Affaires étrangères. Ou encore Michel Rocard affirmant en Egypte que la création d’Israël fut une « erreur historique ». Voire, pour ne pas oublier l’UMP, Nicolas Sarkozy participant, au Conseil de sécurité, au jeu anti-israélien des résolutions soutenues par des régimes antisémites aux mains pleines de pétrole et de pétrodollars. Des individualités qu’aucune ‘’bonne conscience’’ juive n’ose appeler à leurs censures ni à se battre, avec une même fougue, pour leurs assurer les échecs électoraux mérités. Un silence au nom d’un politiquement correct qui voit, au final, les instances de la communauté juive prises au piège en lieu et place d’imposer, face à tous, la défense d’une démocratie forte des valeurs universelles et des droits de l’homme. Un quasi mutisme qui absout la politique arabe faute de reconnaître publiquement que les différents partis de l’échiquier politique, du FN au NPA, se valent dans leur anti-israélisme. Deux poids deux mesures qui ne font que diviser la communauté juive qui en oublie presque d’afficher d’abord sa solidarité avec l’état Israël quelque soit le gouvernement en place et les difficultés à cela. Une division qui finira par se retourner contre celle-ci pour cause de préférences et intérêts politiques de quelques uns de ses dirigeants et personnalités, et de leur analyse erronée du conflit. Des ‘’élus’’ qui n’ont apparemment pas compris que le mal antisémite se répand petit à petit et que leur seul et dernier espoir et refuge reste et se nomme Israël. Victor PEREZ ©

Des juifs de tous bords, cons et pas cons du tout, avaient simplement… PEUR. Une peur abstraire, vague et sourde, ancrée dans le profond antisionisme/ antisémitisme de l’extrême gauche, de celui d’une partie de la gauche française, d’une partie des musulmans, et d’une partie de l’extrême droite. Peur de l’anti-sionisme violent des médias, peur de la diabolisation de l’Etat Juif destinée à justifier sa future destruction. Peur de la politique hostile de la France. Parmi ceux qui ont peur, des juifs célèbres et coupables d’entretenir le climat actuel : Le Crif qui rencontre Mahmoud Abbas et qui vire Samy Ghozlan ; Finkielkraut qui soutient les ennemis de la démocratie juive en signant J-Call. Oui le climat est malsain, pour les Juifs de France. Vous ai-je dis que lorsque je prends un avion de Paris à Tel Aviv, à la descente de l’avion, soudainement, une quantité impressionnante d’hommes portent la Kipa ? Au départ, à l’aéroport Charles de Gaulle, aucune ou presque. La peur. Les juifs de France pratiquent leur religion en se cachant, dans la peur, comme au bon vieux temps. Ca pue. Vous ai-je dit que lorsque je prends l’avion de Genève à Tel Aviv, il y a autant de kipas au départ qu’à l’arrivée ? Des juifs de gauche et de droite craignaient que Marine Le Pen roule les auditeurs juifs dans la farine, avec son talent d’orateur, et fasse un ravage dans la communauté. Quoi ? Les juifs n’ont pas la télé ? Les juifs ne vont pas l’entendre ailleurs ? Arrêtez le délire ! J’ai lu les propos d’une folle dingue de l’UEJF (très à gauche, l’UEJF), soutenant que le FN n’est pas un parti démocratique. Je crois rêver. Elle me fait penser aux gauchistes israéliens qui tiennent pour antidémocratique un référendum pour demander au peuple israélien s’il veut rendre les territoires ou non. La vache, la gauche est à ce point pau-

mée qu’elle ne sait plus ce que le mot démocratie veut dire. Je l’ai dit ici, souvent. Je n’ai pas confiance dans le FN car trop nombreux sont leurs cadres qui haïssent les juifs jusque dans leurs entrailles. Mais je l’ai dit ici également, j’ai éprouvé un dégoût profond lorsque Jean-Marie Le Pen a été boycotté, après le premier tour de l’élection présidentielle. Pour le coup, c’était l’anti-démocratie à l’oeuvre. Examinons le scénario le plus pire comme dit ma fille. Supposons que Marine Le Pen soit aussi crassement antisémite que son père, dans le plus grand secret. Supposons que Marine Le Pen devienne Présidente de la République. Supposons que les cadres du FN, pour le coup indiscutablement racistes, xénophobes et antisémites, deviennent ministres de la France. Et supposons qu’une fois élue, elle tombe le masque et affiche son antisémitisme. Et quoi ? Peut elle faire voter des lois d’exception contre les Juifs ? Leur interdire l’accès aux universités ? Leur interdire certains métiers ? Bien sûr que non. Alors ? Elle aurait une politique résolument anti israélienne ? On peut difficilement faire pire que maintenant, ou la France ne rate pas une seule occasion de condamner Israël lors de déclarations publiques, ou lors des votes à l’ONU et à l’UE. Les médias deviendraient antisémites et anti-sionistes. Heu… vous connaissez un seul média pro-israélien ? Il y aurait même des cotés positifs : BHL serait interdit de télé ! Nicolas Bedos aussi ! On verrait plus le vendeur de foire, Mélanchon. Les journalistes juifs se feraient jeter comme des malpropres ? Oui peut

être… encore que, ils servent tellement bien dans le rôle «anti-israélien-qu’onne-peut-soupçonner-d’antisémites», que je crois que le FN les garderait. Mais qui sait… Aussi se pose la question : est ce que les juifs gauchistes des médias, et les juifs intelos gauchistes en vue (quasi tous hostiles à Israël), ne sont ils pas ceux qui ont le plus à perdre à la manoeuvre ? Craignent ils avant tout de perdre leur petits emplois, leurs petits privilèges, leurs coteries et invitations sur les plateaux télés, et leurs diners à la Closerie des Lilas ? Franchement, ça leur ferait pas de mal, à ces donneurs de leçons. Donc Marine Le Pen ne parlera pas à Radio J. Moi je veux bien interviewer Marine Le Pen sur Drzz, qui est un site farouchement hostile aux communistes que le FN cherche à séduire, un site hostile aux xénophobes du FN (pas tous) qui se cachent derrière l’anti islamisme ; Drzz qui aime les Etats Unis que le FN diabolise, Drzz qui est hostile au dirigisme d’état que le FN souhaite, Drzz qui soutient la liberté d’entreprendre que le FN rejète, Drzz qui lutte pour repousser l’islamisation de la France et qui défend Israël. Mais là, c’est Marine Le Pen qui refusera d’affronter nos 150.000 lecteurs ! Tout ceci est à croire que les juifs de France veulent absolument continuer à élaborer des hypothèses quand à l’antisémitisme réel ou inventé de Marine Le Pen. L’interviewer sur Radio J les auraient privé de leur jeu de devinette. Les juifs voulaient sauver les devinettes ! Jean-Patrick Grumberg


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

Netanyahou : « ils tirent, nous construisons » nement devrait approuver de nouveaux projets et construire un nouveau quartier dans Itamar comme mémorial pour les victimes.

22

Israël critique vivement la CNN pour sa couverture du massacre d’Itamar

Dayan a dit que c’était la première fois que le gouvernement Netanyahou approuve de nouvelles constructions, et qu’il était « profondément troublant que cela exige l’assassinat d’enfants dans les bras de leurs parents. »

Les terroristes tirent et nous construisons, a déclaré le premier ministre Benyamin Netanyahou aux parents d’Ehoud et Ruth Fogel dimanche soir durant un appel pendant les shiva, quelques heures après que le comité des implantations du gouvernement ait décidé d’approuver la construction de 400 à 500 unités de logement dans les grands blocs d’implantation. « Ils disent qu’Eretz Israël est acquis par la douleur et la souffrance, » a dit Netanyahou aux parents en deuil, « mais nous ne pensions pas que la douleur et la souffrance seraient aussi grandes. Cet acte odieux a conduit chacun d’entre nous à dire : ‘assez !’. Les services de sécurité font tout ce qu’il est possible de faire pour trouver les meurtriers, et nous allons trouver ces criminels. Ce ne sont pas des hommes, mais des bêtes. » Bien que la réunion entre Netanyahou et le gouvernement se soit concentrée essentiellement dimanche sur l’attaque et l’audition du chef d’état-major, le lieutenant général Benny Gantz, et du chef adjoint du Shin Bet, la décision d’approuver quelques centaines de maisons dans les blocs d’implantations est devenu la Une des medias internationaux. Selon un communiqué diffusé par le bureau du premier ministre, le comité ministériel sur les implantations, qui comprend le premier ministre, le ministre de la défense Ehoud Barak, le ministre de la défense civile, Matan Vilnai, le ministre des affaires stratégiques Moshé Yaalon, et Bennie Begin, ministre sans portfo-

lio, a décidé samedi soir d’approuver quelques centaines de logements dans le Goush Etzion, Maalé Adumim, Ariel et Modiin Ilit. La déclaration explique que ces quelques centaines d’unités de logement se trouvent à l’intérieur des blocs d’implantations. Les unités acceptées sont parmi les projets que le gouvernement bloque à divers stades de leur planification dans un effort visant à obtenir des palestiniens leur retour à la table des négociations, et comprennent 48 logements dans le Goush Etzion, 300 à Modiin Ilit, et moins de 100 à Ariel et Maalé Adumim respectivement. Des sources au sein du bureau du premier ministre disent que l’annonce n’a pas surpris Washington. Robert Serry, envoyé de l’ONU au Proche Orient, a été cité comme ayant condamné cette décision. Le ministre de l’intérieur Eli Yishai a déclaré lors de la réunion du cabinet que ce nombre n’était pas suffisant, et qu’il devrait y avoir au moins 5 000 unités, 1000 pour chaque personne assassinée. Le ministre des finances, Youval Steinitz, a déclaré être heureux de cette décision, et espère qu’ « il y aura d’autres décisions de ce genre à l’avenir. » La décision a rencontré des réactions mitigées dans les implantations. Danny Dayan, chef du conseil des communautés juives de Judée Samarie (et anciennement de Gaza), a appelé la décision un « petit pas dans la bonne direction, » mais a dit aussi que le gouver-

Le maire de Maalé Adumim, Benny Kashriel, aurait dit que le gouvernement avait eu tord de connecter les permis aux meurtres, et que la construction dans les implantations ne devait pas être faite sous le couvert d’assassinats d’israéliens. Samedi soir, lors d’une déclaration publique après l’attaque, Netanyahou a déclaré : « le terrorisme ne déterminera pas la planification des implantations, nous le ferons. » Le porte-parole de Netanyahou, Mark Regev, a dit qu’il n’y avait pas de contradiction entre l’annonce de construire dans les grands blocs et la volonté exprimée par le premier ministre d’aller de l’avant dans le processus diplomatique. « Tout cela se déroule à l’intérieur des grandes implantations, » a-t-il dit. « Dans chaque plan de paix qui a été mis sur la table au cours des 18 dernières années, les grands blocs d’implantations demeurent en Israël dans l’accord final. »

Fischer a souligné également, qu’à l’occasion de la Journée internationale de la Femme, il avait décidé d’accorder la même place aux hommes qu’aux femmes sur ces coupures. Il ne lui reste plus à présent qu’à obtenir l’accord du gouvernement pour ces derniers changements. C’est la cinquième fois que le professeur Fischer change d’avis.

Le gouverneur de la Banque d’Israël a pris une décision concernant les portraits qui doivent figurer prochainement sur les nouveaux billets de banque. Stanley Fischer a annoncé qu’ils ne porteraient pas l’effigie de Menahem Begin ni de Itshak Rabin. En revanche, on pourra y voir celle des poètes Shaoul Tchernichovsky, Léah Goldberg (1), Nathan Alterman (2), et Rachel. Contrairement donc aux billets de banque précédents, il

1) Leah Goldberg née le 29 mai 1911 à Königsberg, alors en Allemagne, décédée le 15 janvier 1970 à Jérusalem, est une femme de lettres prolifique en hébreu, poétesse, auteur de livres en prose pour les enfants et les adultes, dramaturge, traductrice et chercheuse en littérature, une des classiques de la littérature israélienne. Elle était la fille d’une famille juive de Lituanie. Eliane Ketterer (2) Un excellent article paru dans “ Les Echos d’Israël” Nathan Alterman (1910-1970), poète, auteur dramatique

Le reportage de la CNN laissait planer le doute sur le caractère terroriste de cette attaque barbare à l’arme blanche, dans laquelle 5 membres de la famille Fogel ont été tués à coups de couteau. M. Helman a dénoncé la volonté de la chaîne de ‘’biaiser la dure réalité’’.

Yishai : « nous avons besoin de 1000 unités de logement pour chaque personne assassinée »

Au cours de la réunion du cabinet, l’attaque sur Itamar s’est transformé en discussion sur le prix a payer pour la libération de Guilad Shalit, lorsque le vice-premier ministre et ministre du développement, Silvan Shalom, s’est demandé tout haut si, si les assassins des Fogels étaient capturés, ils seraient en haut de la liste du Hamas des terroristes à échanger contre Shalit. Netanyahou, selon des responsables du gouvernement, s’est lancé dans une explication de la politique du gouvernement disant que les prisonniers « dangereux » ne seront pas libérés de prison et autorisés à se rendre en Judée Samarie, parce que, comme cela a été le cas dans le passé lorsque des terroristes palestiniens ont été libérés contre des otages, cela conduirait à d’autres attaques en Judée Samarie, ainsi qu’à l’intérieur de la ligne verte.

Menahem Begin et Itshak Rabin n’auront pas leurs portraits sur les nouveaux billets de banque. n’y aura aucun homme politique et la littérature israélienne sera à l’honneur.

Le directeur du bureau de presse du gouvernement israélien (GPO), Oren Helman, a envoyé une lettre très acerbe à la direction de la CNN, demandant à la chaîne américaine des éclaircissements et des excuses pour sa couverture du massacre d’Itamar, ce week-end en Israël.

et traducteur israélien, l’un des créateurs les plus importants de la littérature hébraïque du 20ème siècle. A reçu le prix d’Israël en 1958. Père de la poétesse Tirtsa Atar. Nathan Alterman est né en Pologne, à Varsovie. Son père Yitzhak était un éducateur sioniste passionné et l’un des pionniers du jardin d’enfants hébreu, sa mère Bella était dentiste de profession, une femme fermée et introvertie, d’un caractère diamétralement opposé à celui de son mari. Dans le cercle des amis de la famille, et qui étaient encore en Europe, se trouvaient les meilleurs écrivains hébreux de l’époque, Nahman Bialik, Yitzhak Peretz, Hillel Zeitlin et d’autres. Cela eut une influence décisive sur le jeune Alterman, tant du point de vue de sa connaissance approfondie de la langue hébraïque que du point de vue de son mode de relation ambivalent vis-àvis du style de la génération des pionniers de la littérature hébraïque.

Le ministre de l’intérieur Eli Yishai a répondu dimanche à l’approbation par le gouvernement de centaines de nouveaux logements dans des implantations après l’attentat terroriste d’Itamar samedi, disant : « je ne m’arrêterai pas avec 400 logements, nous avons besoin d’au moins 1000 nouveaux logements pour chaque personne assassinée. » « Après cet assassinat terrible et choquant, rien ne réconfortera les familles, » a déclaré Yishai. « L’autorité palestinienne élève une génération d’assassins. » Plus tôt samedi, l’équipe ministérielle pour les implantations a approuvé des centaines de nouveaux appartements dans les villes de Maalé Adumim, d’Ariel, de Kiryat Sefer et dans le Goush Etzion lors d’une réunion spéciale. Cette décision intervient à la suite de l’attaque terroriste de vendredi dans laquelle cinq membres d’une même famille ont été poignardés à mort dans la ville d’Itamar en Samarie. Les participants à cette réunion spéciale comptaient le premier ministre Benyamin Netanyahou, le vice-premier ministre Moshé Yaalon, le ministre de la défense Ehoud Barak et le ministre de la sécurité intérieure, Matan Vlinai. Une

source au sein du bureau du premier ministre a déclaré à Radio Israël que le plan traite de bâtiments à l’intérieur des implantations existantes. Le président du conseil des communautés juives de Judée Samarie, Danny Dayan, a critiqué dimanche la décision du gouvernement d’approuver les permis de construire, disant que cela ne doit pas se faire seulement après le meurtre de la famille Fogel. « La décision du gouvernement est un petit pas dans la bonne direction, étant donné que la construction en Judée et Samarie se tient à un indice négatif de milliers de logements, » a-t-il dit. Dayan a ajouté : « le gouvernement devrait approuver d’autres constructions, et bien entendu, devrait approuver le plan directeur pour Itamar et la construction d’un nouveau quartier qui prendrait le nom des personnes assassinés. » « C’est malheureusement la première fois depuis la formation du deuxième gouvernement Netanyahou que des nouveaux logements sont approuvés, et il est dommage que des parents et leurs enfants avaient besoin d’êtres assassinés pour qu’il le fasse. »

Le lac de Tibériade est monté de 19,5 cm Le lac de Tibériade a gagné 19,5 cm depuis jeudi dernier, son niveau se situant à 212,985 mètres sous le niveau de la mer, soit tout juste 1,5 cm audessus de la ‘’ligne rouge inférieure’’ en deça de laquelle il y a risque de sécheresse.


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

Chaque Juif est précieux Le mot hébreu pour sacrifice, Korban, a la même racine que le mot Karov qui signifie « proche ».

Un simple coup d’œil jeté sur notre peuple révèle une grande hétérogénéité. Il n’existe que peu de pays ou de contrées où les Juifs n’ont pas vécu. Ils ont laissé des marques dans pratiquement chaque civilisation importante et se sont intégrés à ces environnements divers et variés. Mais les différences entre les membres de notre peuple ne se mesurent pas seulement par les lieux où ils habitent mais par leur nature profonde elle-même. Nos Sages commentent que de même que deux visages ne sont jamais identiques, il en va de même pour la manière de penser. Cependant, cette diversité ne porte pas ombrage à l’unité fondamentale qui lie, les uns aux autres, tous les membres de notre peuple, quel que soit le pays où ils habitent, quelle que soit l’époque à laquelle ils ont vécu. Chaque Juif, chaque homme, chaque femme, chaque enfant possède une âme qui est « une véritable partie de D.ieu » et qui imprègne chaque dimension de son être. De ce peuple, D.ieu dit : « J’ai créé cette nation pour Moi ; ils réciteront Ma louange ». Chaque Juif est un légataire de l’héritage spirituel de notre peuple.

Une chaîne d’or s’étend à travers les générations, remontant jusqu’à nos Patriarches, Avraham, Its’hak et Yaakov, jusqu’à nos Matriarches, Sarah, Rivkah, Ra’hel et Léah. Chaque Juif, dans la génération d’aujourd’hui, représente l’ensemble de la collectivité, comme elle a existé et évolué au cours de l’histoire. Et en tant que tel, D.ieu chérit chaque Juif tout comme un père chérit son fils unique. La proximité avec D.ieu L’amour exceptionnel que D.ieu porte au Peuple Juif se reflète dans les premiers mots de la Paracha de cette semaine. Il y est écrit : « Et Il appela Moché, et D.ieu lui parla ». Avant que D.ieu ne parlât à Moché, Il l’appela, lui témoignant ainsi une preuve unique d’amour. D.ieu n’appela pas Moché pour lui faire part d’une information. Bien au contraire, Il l’appela pour lui exprimer l’amour essentiel qu’Il ressent pour notre peuple. (Car bien que ce fût Moché seul qui fut apostrophé, cet appel s’adressait à lui en tant que dirigeant de tout notre peuple.) La nature divine que chacun de nous possède fondamentalement nous « appelle », cherchant à s’exprimer. Cela se perçoit dans le sujet qui traverse la Paracha, les offrandes apportées en sacrifice.

Les sacrifices amènent le potentiel spirituel du Juif à la surface, rapprochant de Dieu notre peuple et chacun de ses membres. Une approche emprunte d’amour Les idées qui viennent d’être évoquées sont fondamentales quand on en vient aux relations qui lient tous les Juifs, y compris ceux qui sont encore loin de la conscience de leur héritage.

de notre prochain. « Aucun Juif ne peut ou ne désire se séparer de D.ieu ». Quand il est invité à affirmer son héritage avec chaleur et ouverture, il répond, avance à son propre rythme pour « s’approcher de D.ieu ». Puisqu’il appartient à la nation dont D.ieu dit « Je l’ai créée pour Moi », il est inévitable qu’en dernier ressort, ce Juif répondra à D.ieu Qui demande de dire « Ma louange », en suivant le chemin de la Torah et des Mitsvot.

(Cela est d’ailleurs également impliqué dans la Paracha, puisque ses dernières parties décrivent les offrandes expiatoires apportées par ceux qui voulaient se faire pardonner une conduite indésirable). D’abord et avant tout, il nous faut apprécier qui est véritablement l’autre.

C’est une tendance naturelle que d’être impatient, de précipiter la personne dans une observance complète de la Torah et des Mitsvot et peut-être même de la critiquer si elle hésite ou qu’elle recule. La Torah n’approuve pas une telle approche.

Quand on parle à un Juif, nous ne devons jamais oublier que nous nous adressons à une âme qui est « une véritable partie de D.ieu ». Il n’y a nul besoin de se concentrer sur les aspects négatifs de la conduite d’autrui. Mais il nous faut, au contraire, valoriser son potentiel positif, lui faisant prendre conscience de l’étincelle divine qu’il possède en lui.

Quand Yechayahou le prophète adressa de durs reproches au Peuple Juif, D.ieu le semonça sévèrement, bien que ses paroles fussent justifiées. Au lieu d’adopter une approche critique, nous devons avoir à cœur d’apprécier et de toujours mettre en valeur les qualités positives que possède chacun des membres de notre peuple.

Nous devons imiter l’exemple que nous donne la lecture de la Torah et témoigner à notre prochain une proximité toute particulière, l’invitant à se joindre aux activités qui encouragent l’expression de son essence divine.

Car en réalité, le fait même de l’existence d’un Juif est une expression de louange à D.ieu, indépendamment de quelque service divin qu’il puisse accomplir. Malgré le fait que les Juifs soient « un agneau au milieu de soixante-dix loups », que nous ayons subi de terribles persécutions, nous avons subsisté alors que des nations bien plus grandes et puis-

Il nous faut poursuivre cette approche avec confiance, car il s’agit de l’essence

23

santes ont disparu. Cela montre clairement que D.ieu a investi une dimension de Son éternité au sein de Son peuple. Notre existence perpétuelle, en tant que nation et en tant qu’individus, est une expression de la Providence Divine. A notre époque, une génération après la Shoah, chaque Juif est un miracle vivant. Le fait que nous ayons pu survivre à cette période catastrophique et donner naissance à une nouvelle génération (quels que soient les défauts spirituels qu’elle puisse posséder), révèle la présence de la main de D.ieu. ( C’est encore plus vrai du fait qu’aujourd’hui la plupart des Juifs non-pratiquants ne sont pas responsables de leur manque de pratique, n’ayant souvent pas eu l’occasion de se pencher sur leur héritage. La louange ultime Le potentiel divin que possèdent chaque Juif et notre peuple en tant qu’entité ne restera pas en sommeil. Son éclosion conduira à une ère où la Divinité latente dans le monde en général se manifestera, l’Ere de la Rédemption. Le Peuple Juif dira alors « la louange [de D.ieu] » d’une manière complète, exprimant notre gratitude pour les miracles accomplis pour nous. Notre nation se dirigera ainsi vers notre Terre Sainte et louera D.ieu dans le Beth Hamikdach, très bientôt et de nos jours. Amen. Source : Chabab.org


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

1/ Magnifique penthouse proche kikar 4pcs 120metre carre plus 70 metre carre de terrasse Prix: 1.930 000 shekels Century21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501 2/ Rue Jabotinsky superbe 4 pcs de 120 metres carre avec une vue mer imprenable refait a neuf Prix: 1 750 000 shekels Century21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501 4/ Rue Dizengof superbe 3pcs de 100 metres carre entierement refait a neuf Prix: 1 500 000 shekels Century21 Natanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 5/ Rue Smilansky 4 pcs de 110 metres carre completement refait a neuf Prix: 1 350 000 shekels Century21 Natanya

natanya : rue jabotinsky beau 4pcs 107m2 imm.renove asc,park Orly : 052-555 04 87

ADK INVEST NETANYA REMEZ, 2 PIECES AU PIED DU KIKAR 970 000 SHEQUELS REF:1512 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA COTTAGE NAT 600 6 PIECES TERRASSE + JARDIN 2 590 000 SHEQUELS REF:1510 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NAT 600 5 PIECES 150 M2 + 14 M2 DE TERRASSE VUE MER 2 350 000 SHEQUELS REF:1497 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444

Location jerusalem 3 pièces rénovées a neuf a baka ds coin tranquille et verdoyant. 3700sh/mois exclusivité david chaouat 054-7316699 Appartements - TRES BEAU 3 PIECES EN PLEIN CENTRE A JERUSALEM

natanya : Location rue brenner a 7mn du kikar tres beau 4pcs 134m2 entierement renove asc+park Orly : 052-555 04 87 natanya : rue David hameleh beau 4pcs 125m2,imm.renove

ADK INVEST NETANYA LOCATION SAISONNIERE PENSEZ A RESERVER DES A PRESENT VOS VACANCES DU STUDIO A LA VILLA Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA LOCATION ANNUELLE GRAND CHOIX DE LOCATION Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444

ADK Invest Team Mickael BENSIMON Kikar Haatzmaout 14 NETANYA Tel: 09-8617713 Fax: 09-8617712 Mob: 050-7298444

Appartement luxueux, 75m2. Entièrement rénove et meuble. 6eme étage avec ascenseur et parking. Une vue a couper le souffle. Prix: 2.280,000 SH. David Chaouat 054-7316699 Appartements - 4.5 PIECES DANS UNE MAISON ARABE

Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 7/ Rue Smilansky 4 pcs de 91 metre carre air conditionne armoires murales et parking Prix: 1 250 000 shekels Century21 Natanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 8/ Rue Usiskin 4 pcs de 100 metre carre entierrement refait Prix: 1 250 000 shekels Century21 Natanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 9/ Rue Abrigad ayeoudit 3 pcs de 80 metres carre air conditionne parking et jardin immeuble moderne Prix: 1 150 000 shekels Century21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501

24

100 metre carre air condionne parking et balcon immeuble moderne Prix: 1 450 000 shekels century 21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501 magniphique villa a Ramat poleg sur 800m2 de terrain, piscine ,jaccuzi, 8 pieces prix 6 500 000shekel century21netanya Tania Cohen bureau : 09 832 42 43 portable : 050 3530501 smilansky 4pieces refait entirement a neuf 5etage ascenseur parking 1 550000shekel Tania Cohen bureau 09 832 42 43 portable 050 3530501 Shlomo hameleh dans immeuble en fin de construction ,tres beau 4 pieces 3 etage asc de chabbat,parking prix 1 850 000shekel tania Cohen bureau 09 832 42 43 portable 050 3530501

10/ Kiriat asharon 4 pcs de

asc+park Orly : 052-555 04 87 7. VILLAS neuves et investies dans les quartiers YOUD ZAIN, TET VAV ET YOUD ALEPH, a très bons prix. Oriel 057-6685186

natanya : rue dizengoff tres proche kikar, beau 4pcs 125m2,2eme etage sans acs. Orly : 052-555 04 87

Avi bouzaglo immobilier yeadim Tel : 01.773.811.56 ou 050.7505.486

1/ a malha –proche du kenion – penthouse 5 pieces + 2piecesgrande terasse-2 parking-caveexcellent prix 2/ arnona-3 pieces -2 grand balcon-possibilite 4 pieces calme-parking-cave 3/ pour investisseur centre ville –superbes 3-4-5 pieces –balcon –haut s-condition de payement unique

ASHDOD 1. CITY : duplex 7pcs investi, 220m2 habitable + 100m2 de terrasse. Possibilité de diviser en 2+5. 2 350 000NIS Oriel 057-6685186 2. ALEPH : 2pcs, 60m2 + 8m2 de terrasse. Pleine vue mer 650 000NIS Oriel 057-6685186 3. YOUD BET : mini penthouse 4.5pcs investi, 160m2 habitable + 80m2 de terrasse. 1 850 000NIS Oriel 057-6685186

4. MARINA : mini penthouse 5pcs + 50m2 de terrasse pleine vue mer, étage élevé. 2 500 000NIS Oriel 057-6685186

8. CITY : dans le centre, 5pcs investi 160m2 + 12m2 de terrasse, 1 320 000NIS Oriel 057-6685186

5. YOUD ALEPH : 3pcs 80m2 + 15m2 de terrasse, vue panoramique sur la mer 1 120 000NIS Oriel 057-6685186

9. TET VAV : duplex 4.5 220m2 + 50 m2 de terrasse pleine vue mer dans toute la maison. A VOIR. 2 500 000NIS Oriel 057-6685186

6. YOUD ZAIN : rez-de-jardin 180m2 + 200m2 de jardin avec piscine. 2 600 000NIS Oriel 057-6685186

10. CITY : projet DIMRI. Penthouse haut standing 5.5pcs 200m2 habitable + 120m2 de terrasse. 2 750 000NIS Oriel 057-6685186

4/ arnona-50ans+ magnifique 3 pieces-calme-unique-tres haut standing5/ bayt vagan-5 pieces+ 2 pieces- balcon 40 mr –ascenceur -vue panoramique

Avi bouzaglo immobilier yeadim Tel : 01.773.811.56 ou 050.7505.486

A KATMON HAYESHANA Excellente opportunité! Appartement de 120 m2 avec hauts plafonds. Permis de construire accorde pour un balcon souka! Un grand potentiel dans un quartier calme et verdoyant. Prix: 2,900,000 SH David Chaouat 0547316699 Appartements - SUPERBE 3 PIECES A ARNONA Dans un immeuble luxueux avec concierge et organisation d’activités culturelles. Tres beau

3 pièces de 90m2, terrassesouca, place de parking, cave, ascenseur de Chabbat.Prix: 1,730,000 SH David Chaouat 0547316699 Immeubles - POUR INVESTISSEURS NOMBREUX PRODUIT SUR TEL AVIV Pour investisseurs nombreux produits (immeubles, bureaux, appartements? dans toutes les tranches de prix a bonne

rentabilité pour clients sérieux DC Invest David Chaouat 054-7316699 www.dcinvest.co.il Terrains - SUPERBE TERRAIN A JERUSALEM Superbe terrain de 65m2 avec permis de construire + programmation d’architecte Nahlaaot / Shaare Hesed.190 m2 sur 3.5 niveaux avec terrasse panoramique de 40 m2.Hauts plafonds de 3,5 m2 et patio intérieur. David Chaouat 0547316699

Étage complet d’une banque à Jérusalem 520 m² sur un étage du bâtiment. Contrat de location jusqu’ Avril 2013. Le bâtiment est récent. Loyer annuel, 364, 000 SH. Prix 4, 300,000 SH. Rendement 8.45 % Immeuble a tel aviv:proche de la mer avec formidable potentiel. DC Invest David Chaouat 0547316699www.dcinvest.co.il


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

Locations ASHKELON Barnea 5 pièces climatises au 4 ème étages avec cave. Prix:3 200 nis charge compris. Agence Isralya/Express: Michael : France 00.972.50.35.70.264 Michael : Israel 050.35.70.264 ASHKELON Marina 2 pièces meublées. Prix: 2 000 nis charge compris. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Marina 2 pièces et demie vue mer. Prix: 2 200 nis charge compris Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.264 ASHKELON Marina 3 pièces duplex climatises meubles vue mer. Prix: 2 400 nis charge compris. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.264 ASHKELON Location saisonnière du 2 au 3 pièces a la Marina. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea 5 pièces penthaous neuf climatises avec terrasse de 80 m2 vue mer. Prix: 4 500 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.264 ASHKELON Neve-Chalom villa 5 pièces d angle. Prix: 3 600 nis. Agence Isralya/Express Michael Israel 050.35.70264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Neve-Adarim villa d angle 3 pieces. Prix: 3 000 nis. Agence Isralya/ Express Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

ASHKELON Location de boxe au m2 au centre d Ashqelon. Agence Isralya/Express: Michael 050.35.70.264

Ventes ASHKELON Marina 2 pièces climatises vue mer dans résidence avec piscine et salle de sport. Prix: 360 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Marina 3 pieces rez de jardin refait a neuf avec terrasse en bois de 25 m2 avec vue mer a 3 mn a pied de la plage. Prix: 800 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Marina 3 pieces cotes rue avec place parking en sous sol. Prix: 600 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Afridar 4 pieces de 110 m2 dans très belle résidence. Prix: 950 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea 4 pièces de haut standing. Prix: 940 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON City 6 pièces penthaous duplex de 200 m2 avec deux terrasses de 70 m2 dont une avec cuisine. Appartement entièrement climatise face a la mer avec une cave et place de parking. Prix: 1 600 000 nis. Agence Isralya/ Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

ASHKELON Afridar 4 pièces et demie entièrement climatise. Prix: 880 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70264 Michael France 00.792.50.35.70.264

LOCATION

ASHKELON Branea 4 pièces duplex climatises avec 2 terrasses vue mer. Prix: 1 300 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

VENTE

ASHKELON Afridar 5 pièces neuf au premier étage avec une terrasse possibilité souccah. Prix: 950 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

Bne Binyamin Construction neuve jamais habite rez-de-jardin 4 pieces Tres grand jardin, Entree independante pour le parking et entree de l’appartement Air conditionnee, Cuisine equipee, Proche mer Secteur NAT 600 PRIX (Schekel): 1.600.000

ASHKELON Neve-Ilan 3 pièces de 80 m2 et une terrasse de 15 m2 près de la rue Elie-Cohen. Prix: 750 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Neot-Ashkelon 3 pièces climatises avec 2 terrasses et une cave. Prix: 700 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea 5 pièces penthaous de 180 m2 net habitable entièrement climatise avec 3 terrasses dont une de 80 m2. Prix: 1 990 000 nis. Agence Isralya/Express : Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Neve-Adarim 3 pièces refait au 2 ème étages. Prix: 660 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea Penthaous duplex 5 pièces climatises avec 2 terrasses vue mer. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

25

Amatmid Appartement 5 pieces 120m2 Balcon vue mer 12m2 Cuisine equipee, Parking Ascenseurs, Construction recente proche kikar et mer PRIX (Schekel): 1.800.000

Rue Jabotinski Grand penthouse duplex vue mer 150m2 +150m2 de terrasse, Cuisine amenagee 5 pieces dont 1 piece a l’etage Air conditionne, Ascenseur Parking PRIX (Schekel): 2.200.000

Ussinsky 147 Location dans immeuble neuf Appartement 3 pieces 100m2 Balcon, Cuisine equipee, Climatisation, Chambre parental avec salle de bain Proche kikar et mer PRIX (Schekel): 4.500

Meyer Fitoussi Telephone : 0545574800 Helene Fitoussi Telephone : 0545574800

Amatmid Appartement 4 pieces 120m2 Balcon vue mer 12m2 Cuisine equipee Parking, Ascenseurs Construction recente proche kikar et mer PRIX (Schekel): 2.300.000 AU PIED DU KIKAR 970 000 SHEQUELS REF:1512 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444

ADK INVEST NETANYA HARAV KOOK 4 PIECES, 105M2 PROCHE KIKAR 1 360 000 SHEQUELS REF:1507 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA MC DONALD 3 PIECES 1 ER SANS ASCENCEUR BON ETAT 1 150 000 SHEQUELS REF:1492 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA MINI PENTHOUSE 5 PIECES 130 M2 + 22 M2 DE TERRASSE IMMEUBLE NEUF 2 100 000 SHEQUELS REF:1503 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA DIZINGOFF 3 PIECES COMPLETEMENT REFAIT A NEUF 1 200 000 SHEQUELS REF:1493 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NAT 600 PLEINE VUE MER 4 PIECES 105 M2 + 14 M2 DE TERRASSE 2 200 000 SHEQUELS REF:1517

Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA SMILANSKY 4 PIECES, 140 M2 COMPLETEMENT REFAIT A NEUF 1 650 000 SHEQUELS REF:1515 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA CENTRE VILLE DUPLEX PENTHOUSE 4 PIECES REFAIT A NEUF 2 060 000 SHEQUELS REF:1505 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NEVEZ OZ DUPLEX PENTHOUSE 147 M2 + 60 M2 DE TERRASSE VUE DEGAGEE 2 395 000 SHEQUELS REF:1508 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NEVEZ OZ 4 PIECES 105 M2 + 12 M2 DE TERRASSE VUE SUR PARC 1 750 000 SHEQUELS REF:1513 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA REMEZ, 2 PIECES

ADK INVEST NETANYA COTTAGE NAT 600 6 PIECES TERRASSE + JARDIN 2 590 000 SHEQUELS REF:1510 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NAT 600 5 PIECES 150 M2 + 14 M2 DE TERRASSE VUE MER 2 350 000 SHEQUELS REF:1497 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA LOCATION SAISONNIERE PENSEZ A RESERVER DES A PRESENT VOS VACANCES DU STUDIO A LA VILLA Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA LOCATION ANNUELLE GRAND CHOIX DE LOCATION Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444

ADK Invest Team Mickael BENSIMON Kikar Haatzmaout 14 NETANYA Tel: 09-8617713 Fax: 09-8617712 Mob: 050-7298444


L’information en provenance d’Israël Edition du 16 Mars 2011

J’ACCUSE … ! Lettre au premier ministre israélien Monsieur le Premier Ministre, Me permettez-vous d’avoir le souci de votre gloire et de vous dire que votre étoile, qui vous a fait gagner le vote des citoyens désirant en leur âme et conscience un gouvernement patriotique, est menacée de la plus honteuse, de la plus ineffaçable des taches ? La vérité d’abord : les droits fondamentaux des citoyens juifs sur la terre d’Israël leur permettent en vertu de traités de droit international de s’implanter sur tout le territoire dont en l’occurrence la Judée et la Samarie, et d’y vivre en sécurité et de manière démocratique. Vous êtes sorti sain et sauf des basses calomnies, vous avez conquis les cœurs. Mais quelle tache de boue sur votre nom que ces abominables concessions et compromissions que vous faites aux ennemis de l’État d’Israël, depuis les arabes et alterjuifs résidant sur le sol israélien, jusqu’aux arabes résidant à Gaza et en Judée-Samarie. Puisqu’ils ont osé, j’oserai aussi, moi. La vérité, je la dirai, car j’ai promis de la dire, si la justice, régulièrement saisie, ne la faisait pas, pleine et entière. Mon devoir est de parler, je ne veux pas être complice. Mes nuits seraient hantées par le spectre des innocents qui expient là-bas, dans la plus affreuse des tortures, de crimes qu’ils n’ont pas commis. Et c’est à vous, monsieur le Premier Ministre, que je la crierai, cette vérité, de toute la force de ma révolte d’honnête homme et de digne Enfant d’Israël. Pour votre honneur, je suis convaincu que vous l’ignorez. Et à qui donc dénoncerai-je la tourbe malfaisante des vrais coupables, si ce n’est à vous, le premier magistrat du pays ? Telle est donc la simple vérité, monsieur le Premier Ministre, et elle est effroyable, elle restera pour votre gou-

vernance une souillure.

Je me doute bien que vous n’avez aucun pouvoir en cette affaire, que vous êtes le prisonnier de la communauté internationale et de votre entourage. Vous n’en avez pas moins un devoir d’homme, auquel vous songerez, et que vous remplirez. Ce n’est pas d’ailleurs que je désespère le moins du monde du triomphe. Je le répète avec une certitude plus véhémente : la vérité est en marche, et rien ne l’arrêtera. C’est d’aujourd’hui seulement que l’affaire commence, puisque aujourd’hui seulement les positions sont nettes : d’une part, les coupables qui ne veulent pas que la lumière se fasse et que justice soit appliquée ; de l’autre, les justiciers qui donneront leur vie pour qu’elle soit faite. Quand on enferme la vérité sous terre, elle s’y amasse, elle y prend une force telle d’explosion, que le jour où elle éclate, elle fait tout sauter avec elle. On verra bien si l’on ne vient pas de préparer, pour plus tard, le plus retentissant des désastres. Mais cette lettre est longue, monsieur le Premier Ministre, et il est temps de conclure. J’accuse le ministre de la défense Ehoud Barak d’avoir été l’ouvrier diabolique de décisions iniques, et d’avoir ensuite défendu son œuvre néfaste, depuis qu’il est aux commandes de l’armée le rendant maître absolu sur la vie des citoyens Juifs et sur les constructions juives dans les territoires de Judée-Samarie, par les machinations les plus saugrenues et les plus coupables. J’accuse le ministre de la sécurité intérieure, Isaac Aaronovitch, de s’être rendu complice, tout au moins par faiblesse d’esprit, d’une des plus grandes iniquités du siècle. J’accuse votre ministère d’allouer des sommes mirobolantes pour l’amélioration de la situation éco-

26

LIBYE : Kadhafi menace d’entrainer la chute de Sarkozy et les derniéres news

nomique des palestiniens qu’ils soient de Gaza ou de Judée et Samarie, alors que les citoyens juifs de Judée-Samarie n’ont pas les moyens de s’offrir des équipements de sécurité comme c’est le cas de la région de Itamar, ni de bénéficier de subventions scolaires, comme c’est le cas à Bet Ain dans le Goush Etsion où ce sont les parents d’élèves qui font les enseignants bénévolement. J’accuse les juges de la Cour Suprême de rendre des jugements iniques dans un but politique inavoué et inavouable de détruire le caractère juif de l’État démocratique d’Israël. J ’accuse la Knesset de maintenir en son sein des partis illégaux et anti-juifs qu’ils soient de gauche comme Meretz ou arabes comme Balad, Hadach et Ra’am Tal, qui se rendent complices du même crime, l’un sans doute par haine de soi, les autres incontestablement par haine du Juif. En portant ces accusations, je n’ignore pas que je me mets sous le coup de la bien-pensance et du politiquement correct, tous adeptes du révisionnisme et du négationnisme les plus ignobles. Et c’est volontairement que je m’expose. Quant aux gens que j’accuse, je ne les connais pas, je ne les ai jamais vus, cependant ce que j’éprouve pour eux est de la rancune et de la haine. Ils ne sont pour moi que des entités, des esprits de malfaisance sociale. Et l’acte que j’accomplis ici n’est qu’un moyen révolutionnaire pour hâter l’explosion de la vérité et de la justice. Je n’ai qu’une passion, celle de la lumière, au nom du Peuple Juif qui a tant souffert et qui a droit au bonheur, à la tranquillité et à la sécurité. Ma protestation enflammée n’est que le cri de mon âme. Veuillez agréer, monsieur le Premier Ministre, l’assurance de mon profond respect. PAR LE BRILLANT X LUCID

Remise de prix à Patrick Beaudouin au ministère des affaires étrangères

Patrick Beaudouin a été reconnu pour l’ensemble de son engagement son soutien et son amitié franco israélienne.

Centre universitaire de Netanya après un discours lui témoignant toute sa gratitude lui a remit la médaille d’argent Théodor ERTZEL.

de Simone Veil, Claude GOUASGUEN, Valerie HOFFENBERG, CLaude Grundman Brightman, Myriam Fayerberg Maire de Netanya.

Le professeur Zvi ARAD, Président du

La cérémonie s’est déroulée en présence

Photos © EREZ LICHTFELD

Selon la télévision « Al Arabiya », la reconnaissance française de la représentativité du Conseil national libyen (CNL) formé par l’opposition à Benghazi, a entraîné celle de la GrandeBretagne, mais surtout celle du Parlement européen, qui vient de voter cette reconnaissance par 584 voix. Par ailleurs, au moment où l’Italie conditionnait sa reconnaissance à la position de ses partenaires européens, la secrétaire d’Etat américain, Hillary Clinton, annonce selon « Al Arabiya » une prochaine rencontre avec des représentants du CNL. Notons que Tripoli envisage non seulement la rupture de ses relations diplomatiques avec Paris, mais recourt au chantage pour entraîner la chute du président français. En effet, la télévision libyenne a relayé une dépêche de l’Agence de presse libyenne JANA, publiée peu après la réunion tenue à l’Elysée entre le président Sarkozy et les représentants du CNL, confirmant la reconnaissance de celui-ci par la France. JANA y a menacé de « dévoiler un secret grave lié au financement de la campagne électorale du président français en 2007 ». Selon Tripoli, « ces révélations sont susceptibles de provoquer la chute du président Sarkozy ». Il ne fait pas de doute que Kadhafi cherche à entraîner, dans sa chute, celle des pouvoirs qui l’ont soutenu à un moment ou à un autre. Mais aura-t-il le temps ?

Car les insurgés réitèrent leur détermination à marcher sur Tripoli et affirment qu’ils y arrivent dans moins de 20 jours, selon la télévision « Al Arabiya ». Libye : Saïf el-Islam Kadhafi menace d’une opération majeure contre les opposants Selon la télévision « Al Arabiya », Saïf el-Islam Kadhafi, le fils du Guide libyen, montre ses muscles et menace. Ce soir, Saïf a en effet menacé de lancer une opération majeure de grande envergure contre les opposants au régime. Rappelons que plusieurs responsables de l’opposition avaient affirmé redouter l’utilisation par Kadhafi d’armes de destruction massive, notamment chimiques et bactériologiques. Libye : les forces de Kadhafi tentent un débarquement à Ras Lanuf Selon un correspondant de la télévision « Al Arabiya » en Libye, les forces loyales au colonel Kadhafi tentent, en ce moment, une incursion à Ras Lanuf, pour reprendre cette ville névralgique et ses installations pétrolières stratégiques. Selon la même source, les militaires fidèles au Guide sont venus par la mer, et semblent avoir réussi leur débarquement. Cette opération intervient peu de temps après les menaces proférées par Saïf elIslam, qui a promis une vaste contre-offensive et qui a déclaré, jeudi soir, que le temps du dialogue avec les opposants est désormais révolu. MEDIARABE.INFO

El Baradei candidat aux présidentielles égyptiennes Mohamed El Baradei, prix Nobel de la Paix et ancien représentant de l’agence nucléaire de l’ONU, a déclaré mercredi qu’il avait l’intention de se présenter aux présidentielles, bien qu’il fixe les conditions dans lesquelles il briguera le poste laissé vacant le mois dernier par Hosni Moubarak. L’annonce a été faite alors que l’Egypte est en pleine incertitude pour son avenir après des décennies de régime autocratique, dégénérées par la violence. Mardi soir, 13 personnes ont été tuées et 140 blessées dans des affrontements entre musulmans et chrétiens dans la banlieue du Caire, selon les chiffres du ministère de la Santé. Les affrontements, qui ont éclaté lors d’une manifestation de plusieurs centaines de chrétiens suite à l’incendie d’une église marquent le changement après l’unité selon les origines qui a conduit au départ de Moubarak. L’attaque contre l’église a été faite à la suite de tensions dans un village autour d’une histoire d’amour entre une femme musulmane et un chrétien. Des milliers de personnes rassemblées pacifique-

ment devant le siège de la télévision ont exigé que le gouvernement de transition demande la reconstruction de l’église et poursuive les assaillants tout en s’engageant à améliorer les conditions de vie de la minorité copte d’Égypte chrétienne. L’armée a alors promis de reconstruire l’église et de répondre à cette demande, mais cela n’a pas suffi à apaiser la colère. […] Le Conseil suprême des Forces armées, qui est officiellement en charge du pouvoir, a exprimé son intention d’élire un gouvernement d’ici la fin de l’été. Pendant ce temps, il a pris des mesures timides pour apporter les changements à grande échelle malgré les promesses. L’armée continué plus de gouverner dans un style bureaucratique proche de celui de Moubarak. El Baradei, la figure de l’opposition, a clairement indiqué qu’il serait candidat à la présidence seulement si un véritable système démocratique est mis en place. Il a critiqué les réformes prises par les chefs militaires et il a fait appel à l’armée pour effectuer un référendum sur leur action menée le 19 mars.


ISrael Actualités n°165  

Toute l'information en provenance d'Israël

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you