Issuu on Google+

GRATUIT - Numéro 164 - Edition du Mercredi 9 Mars 2011

Journal Israélien en langue française

24%

d’intentions de vote au 1er tour des présidentielles de 2012

La France a peur du «VOTE FACILE»


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

L’édito patriote de Flatto Sharon : La démocratie dans le monde arabe ?

La France a peur... Et la communauté ? par Alain Sayada

Grâce à cette ambivalence dans les milieux modérés, il est encore possible d’isoler les extrémistes et de construire peu à peu un système politique plus stable à participation plus large. Pour cela, il faut des mesures propres à ouvrir l’économie, à réduire la bureaucratie, à accélérer la croissance économique, à améliorer le système éducatif et à soutenir des évolutions politiques progressives comme à Bahreïn, Oman, en Jordanie, au Koweït ou au Maroc.

Intérêt israélien la moitié des pays du monde sont des démocraties, et pourtant aucun des 22 pays arabes pourquoi ? La croissance économique est lente, environ une femme sur deux est analphabète, et la région est mal intégrée dans l’économie mondiale. En effet, avec une population de plus de 350 millions de personnes, les pays arabes exportent moins - exception faite du pétrole et du gaz - que la Finlande. La démocratie signifie beaucoup plus que les élections. Les régimes autocratiques du MoyenOrient ayant éliminé leur opposition libérale, la seule contestation vient souvent de l’Islam radical, nourri du ressentiment à l’égard de régimes corrompus, de l’hostilité aux politiques américaines, et des craintes qu’inspirent la modernisation et la mondialisation. Pourtant, les sondages indiquent que la majorité de la population aimerait bénéficier d’une meilleure éducation, de plus d’emplois et de perspectives, d’un système de soins supérieur.

Le Japon et la Corée ont montré que la démocratie pouvait être associée à des valeurs autochtones Il est tout aussi important que les pays occidentaux coopèrent pour concevoir une stratégie à long terme d’échanges culturels et éducatifs, afin de développer une société civile plus riche et plus ouverte au Moyen-Orient. Les partisans les plus efficaces de la démocratisation ne sont pas des responsables venus des Etats-Unis ou d’Europe, mais des Arabes qui comprennent les avantages et les inconvénients de l’Occident, et peuvent donc les adapter aux conditions locales pour susciter le changement sans tomber dans l’extrémisme . Pour développer efficacement et à long terme des conditions favorables à la stabilité et à la participation politique dans le monde arabe, il faut une stratégie multiple. C’est le but affiché des EtatsUnis du président Obama et de L’europe , qui devront donc mener des politiques correspondant à une démarche globale indispensable à la démocratisation, mais n’est-il pas déjà trop tard ! A Bientôt Samuel Flatto Sharon Ancien député à la KNESSET

3

Aujourd’hui, le Front National et sa présidente Marine Le Pen se retrouvent en tête de tous les sondages d’opinion concernant les prochaines élections présidentielles de 2012 avec, dans un premier temps, 23% des intentions de vote devant le président Sarkozy et Marine Aubry … pour arriver à 24% lors dans un second temps en ajoutant Dominique Strauss-Khan et François Hollande … Ce qui confirme aujourd’hui qu’il y aura de fortes chances de se retrouver dans la situation de l’élection présidentielle de 2002 au cours de laquelle les sondages avaient donné, à quelques mois de l’élection du premier tour, Jean-Marie Le Pen, Président du Front National vainqueur avec 14% d’intentions de votre derrière Jacques Chirac et Lionel Jospin. Par la suite, nous connaissons le résultat du 21 Avril 2002 : « OUT » Lionel Jospin, et nous voilà au second tour avec Jean Marie Le Pen et Jacques Chirac écartant le PS. Aujourd’hui, ce sondage à un an de l’élection présidentielle de 2012 donne des sueurs froides quelque soient les candidats qui feront face à Marine Le Pen : le président Nicolas Sarkozy pour l’UMP et la

pléiade d’egos du Parti Socialiste représentés par Dominique StraussKhan, Martine Aubry et François Hollande. Ne parlons pas de Ségolène Royal … Ils seraient TOUS battus aux premier tour. Bien évidement, il faut réfléchir sur cette nouvelle donne : voir émerger le Front National à la porte du pouvoir … Ce qui nous amène à nous poser de grandes questions sur notre avenir en France car aujourd’hui, le poids de la communauté juive dans les enjeux politiques n’est rien face à la dynamique musulmane qui envahit la France depuis plusieurs décennies … Par comparaison, d’après une étude, la communauté juive serait composée de 485 000 hommes et femmes alors que la communauté musulmane est constituée d’environ 6 millions d’hommes et femmes … Les chiffres parlent d’eux-mêmes, le parti socialiste l’a compris en allant chasser les voix dans cette communauté. Encore une fois, il faut faire attention de ne pas tomber dans le piège comme Ulysse lorsque les sirènes tentèrent de le charmer par leurs chants pour le précipiter sur les rochers … car aujourd’hui, j’entend autour de moi que certaines personnes de notre communauté seraient séduites par le projet du Front National … c’est pour cela que notre communauté a tout intérêt à se ressouder autour d’une seule idée car nous sommes tous dans le même bateau. Il faut tout faire afin d’éviter que le Front National passe au deuxième tour … et faire le bon choix pour celui à qui nous donnerons notre voix … que se soit pour l’UMP de Nicolas Sarkozy ou le PS avec sa pléiade de candidats. Aujourd’hui, la France a peur c’est pour cela que nous retrouvons le FN aussi haut car les Français ont peur de ce qui se passe en France par le flux migratoire, de l’augmentation des constructions des mosquées … des zones de non droit ou la police n’ose plus rentrer, les dernières dé-

clarations de Zemmour concernant l’immigration dans notre pays où des villes sont à 90 % islamisées, comme Aubervilliers, la Courneuve et des centaines de villes à travers tout le pays. Les partis islamiques Français sont entrain de se monter afin de se présenter lors des prochaines élections municipales et autres. Alors aujourd’hui pour qui voter ? En ce qui me concerne, je voterai Nicolas Sarkozy car aujourd’hui, il est celui qui a montré le plus d’actes envers Israël en prenant position sur l’Iran ou en demandant la libération de Guilad Shalit. Il a soutenu la communauté juive de France en ayant des déclarations comme lors du diner du Crif où il rappelle que la communauté juive était là avant que la France soit chrétienne et bien d’autre chose encore. En comparaison, le Parti Socialiste brille par son absence et les candidats aux primaires n’ont pour but que de flatter leur ego et de se tirer dans les pattes au lieu de s’intéresser aux Français. Ils ne s’occupent que de leur électorat en lorgnant sur leur fond de commerce, la communauté musulmane, et concernant leur position sur Israël, nous avons vu très souvent des élus socialistes demander le boycott d’Israël et participer à des manifestations anti-israéliennes. C’est dingue ! Aujourd’hui, le parti qui faisait peur, le Front National, à changé de camp. En quelques années, le Front National est devenu pour près de 24 % des Français, une valeur refuge contre l’intégrisme musulman et de la mise en avant d’une France aux valeurs chrétiennes … Tel est le vrai danger … Nicolas, tu as un an pour redresser la barre donner un vrai coup de balai avant qu’il ne soit trop tard … Nous, Juifs de France, soyons vigilants comme nous l’avons toujours été et de ne tombons dans la facilité du vote « FACHISTE… ».

recherche commercial fixe+commission, très bon salaire voiture obligatoire hebreux francais experience souhaitée

Contactez Jacques Chemla au 00 972 (0) 52 3 222 129

Directeurs de la publication Alain Sayada Tel: 06 68 17 25 55 Samuel Flatto Sharon Rédacteur en chef Eliahou Ben Yéouchoua

Directeur commercial Israel: Jacques Chemla jacques.chemla@yahoo.fr 052 3 222 129 Directeur d’antenne Simon Benchetrit 00 972 (0) 54 529 60 07

Régie publicitaire exclusive Canal Media Associés 77 bis, rue Robspierre 93100 Montreuil 01 48 97 46 85 RCS : 499 444 917

Editorialiste Samuel Flatto Sharon Directeur commercial France: Yohann Azoulay 06 68 75 46 26

Commerciaux : Sigalit Sik Sik Sitbon 06 67 78 40 00 Israël Actualités est une marque déposée en France Imprimé par : Imprimerie du journal l’Union


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

Kadhafi accepterait de quitter la Libye

Le dictateur libyen aurait proposé de renoncer au pouvoir et de quitter la Libye, s’il reçoit des garanties que lui et sa familles seront sains et saufs, affirme le journal Asharq al-Awsat. Il aurait demandé à ce qu’on lui permette de choisir n’importe quel pays comme destination et qu’on ne lui intente pas de poursuites internationales. La réponse de l’opposition n’a pas été transmise, mais la tendance serait, selon le journal, à bannir tout dialogue avec Kadhafi. Aux prises avec une rébellion qu’il ne parvient pas à mater, malgré des contreattaques contre plusieurs villes encerclées par les forces qui lui sont fidèles et soumises aux tirs d’obus des chars d’assaut, le colonel Kadhafi s’en prend une nouvelle fois aux Occidentaux. Et parmi eux, c’est la France qui a l’honneur, tout relatif, d’être la cible privilégiée de ses diatribes. Ce week-end, dans un entretien accordé au Journal du dimanche, c’est déjà à Paris que le leader libyen s’adressait de manière privilégiée en brandissant la menace d’une immigration massive («Vous aurez l’immigration, des milliers de gens qui iront envahir l’Europe depuis la Libye. Et il n’y aura plus personne pour les arrêter») et d’un terrorisme islamiste conquérant («Vous aurez Ben Laden à vos portes (...)

Il y aura un djihad islamique en face de vous, en Méditerranée. Ils attaqueront la 6e flotte américaine, il y aura des actes de piraterie ici, à vos portes»). Ce lundi matin, dans un nouvel entretien diffusé cette fois par la chaîne de télévision France 24, c’est à nouveau à la France que le colonel Kadhafi s’adresse, sur un ton plus pressant encore.Interrogé sur le soutien de Paris au Conseil national libyen formé par les insurgés à Benghazi, le leader libyen, dont les propos étaient traduits de l’arabe en français, s’est exclamé : «Ça fait rire, cette ingérence dans les affaires intérieures. Et si nous, nous nous ingérions dans les affaires de la Corse, de la Sardaigne ?» Une pique visant directement la déclaration faite dimanche à Paris par le porteparole du ministère français des Affaires étrangères : Bernard Valero a affirmé que la France saluait «la création du Conseil national libyen», instance dirigeante de l’insurrection contre le colonel Kadhafi, et apportait «son soutien aux principes qui l’animent et aux objectifs qu’il s’assigne». «Al-Qaïda a son plan» Au passage, cette pique du colonel aux abois montre l’aspect approximatif de ses connaissances en matière de géographie européenne, puisque, jusqu’à preuve formelle du contraire, la Sardaigne n’est pas fran-

çaise, mais une région autonome d’Italie, et ce depuis 1948. Et reprenant sa rhétorique sur la menace islamiste, Mouammar Kadhafi a ajouté qu’un «complot» était en cours en Libye, évoquant la présence «d’extrémistes armés», de «groupuscules» et «de cellules dormantes» d’Al-Qaïda «qui ont pris les armes contre la police, l’armée». «Al-Qaïda a son plan. Je pense qu’AlQaïda a essayé de profiter de la situation en Tunisie, en Egypte (...) Il y a eu des centaines et des centaines de morts du côté de la police, des rebelles», a-t-il insisté. « Nous sommes partenaires de la lutte contre le terrorisme», a-t-il dit. «Ceux qui portent les armes actuellement à Benghazi sont Al-Qaïda et ils n’ont aucune revendication économique ou politique. C’est ce que vous appelez l’Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique)», a-til encore ajouté. Le Conseil national libyen de Benghazi «navigue sur la vague de l’islamisme. Si jamais les terroristes gagnent (...) Ils ne croient pas à la démocratie». Ce qui n’a pas empêché, paradoxalement, le colonel Kadhafi de réaffirmer, contre l’évidence, que dans son pays, «la situation est tout à fait normale», et que «c’est le peuple qui est en train de traiter avec les éléments armés».

Les forces de Kadhafi reprennent des villes côtières des mains des rebelles

la capitale Tripoli avant l’aube, selon les déclarations de témoins faites à l’agence de presse Reuters. On ne savait pas qui tirait ou ce qui a provoqué les tirs. Des tirs d’armes automatiques, certains de gros calibre, étaient entendus dans le centre de Tripoli, faisait écho à des chants pro-Kadhafi et des sifflets, alors que des véhicules klaxonnaient en se dirigeant rapidement vers le centre de la ville. Un porte-parole du gouvernement a nié que des combats étaient en cours à Tripoli. « Je vous assure, je vous assure, je vous assure, je vous assure qu’il n’y a pas de combats en cours à Tripoli, » a déclaré Moussa Ibrahim, un porte-parole du gouvernement.

Les forces du dictateur libyen Mouammar Kadhafi ont repris les importantes villes du littoral de Zawiyah et Misrata des mains des rebelles, a déclaré dimanche la télévision d’état. La télévision a aussi déclaré que les forces fidèles au dictateur se dirigeaient vers la deuxième plus grande

ville de Libye, Benghazi, à l’est du pays, épicentre de la révolte de deux semaines contre la domination de 41 ans de Kadhafi sur ce pays producteur de pétrole d’Afrique du nord. Dimanche également, des tirs intenses de mitrailleuses étaient entendus dans

« Tout est sécurisé. Tripoli est 100 pour cent sous contrôle. Ce que vous entendez sont des feux d’artifice de célébration. Les gens sont dans la rue, dansant sur la place. » Il a cependant ajouté : « je tiens à vous conseiller de ne pas vous y rendre pour votre sécurité. »

4

Kadafi a-t-il commencé son nettoyage ethnique contre les palestiniens?

Des mercenaires étrangers engagés par Kadhafi, ont tué un jeune palestinien et ses parents à Tripoli. Hassan Hatem Abu Mustafa, 20 ans, de Khan Younes, était un étudiant en ingénierie. Abu Mustafa était en face de sa maison dans l’est de Tripoli quand un groupe d’hommes armés a ouvert le feu. L’histoire est raconté par sa soeur qui a pu se cacher à temps. “Ils l’ont tué de sang-froid”, dit-elle. “J’ajoute que notre oncle Omar a disparu depuis quatre jours. “ Le nombre de Palestiniens vivant en Libye est estimé entre 25.000 et 40.000, la plupart y vivent depuis des décennies. Mais comme dans la plupart des pays musulmans, les palestiniens de Libye n’ont quasiment aucun droit: pas le droit à la nationalité, pas le droit aux services sociaux, pas le droit de travailler dans certaines branches… kadafi se sent trahi par les pal-estiniens qu’il a financés, il a menacé de tous les supprimer et pourtant… aucune protestation venant du clan des soutiens affirmés aux pal-estiniens, RIEN du côté des droitdel’homistes, des humanitaires, des ong, des verts, des altermondialistes, des extrèmegauchistes, de l’onu, …. et rien du côté des musulmans pourtant toujours prêts à accuser, à pleurer, à manifester contre les “sionistes” MAIS C’EST PAS NOUVEAU puisqu ‘en 2007 / mardi 11 décembre 2007 Mohamed Dagharma – Courrier international. La Libye souhaite expulser des dizaines de milliers de Palestiniens, sous le fallacieux prétexte de combattre les “plans sionistes” qui veulent leur implantation dans leurs pays d’accueil. “Ils ne trouveront d’autre refuge que le désert,” souligne Al-Hayat. Les Palestiniens ont condamné en début de semaine les rumeurs selon lesquelles la Libye pourrait expulser les Palestiniens résidant sur son sol sous prétexte de combattre la politique de “réimplantation” des réfugiés dans les pays arabes. Le quotidien officiel Al-Jamahiriya avait en effet affirmé que les autorités “mènent des consultations afin de permettre à des milliers de Palestiniens résidant en Libye de se rendre dans la bande de Gaza en passant par l’Egypte afin d’empêcher le complot de leur réimplantation”. L’article avait expliqué ce projet par

un “sombre marchandage” : “Il prévoit que tous les Palestiniens de la diaspora soient définitivement installés dans leurs pays de résidence actuels, c’est-à-dire que les réfugiés palestiniens installés au Liban deviendraient libanais, ceux installés en Syrie syriens, ceux de Libye libyens, etc. On voudrait ainsi brader le droit au retour des réfugiés pour convaincre Israël d’accepter l’‘initiative de Beyrouth’.” [Ce plan de paix saoudien adopté par la Ligue arabe au sommet de Beyrouth de 2002, mais refusé par la Libye, propose une reconnaissance diplomatique d’Israël par tous les pays arabes en contrepartie d’un retrait total de l’ensemble des territoires occupés par Israël depuis 1967.] “C’est ainsi qu’on veut en finir avec la cause palestinienne”, poursuit le journal libyen. “Mais notre pays n’en sera pas complice.” Il faut rappeler que, en septembre 1995, la Libye avait chassé des milliers de Palestiniens de son territoire pour marquer son opposition aux accords d’Oslo conclus entre l’OLP et Israël, qui avaient prévu l’autodétermination des Territoires occupés. Des centaines d’entre eux s’étaient retrouvés coincés dans des “camps de retour” installés à la frontière avec l’Egypte, qui leur avait refusé le passage. D’autres avaient été piégés dans des bateaux croisant aux larges des côtes de la Syrie et du Liban, qui leur avaient eux aussi refusé l’entrée sur leur territoire. Selon le porte-parole des députés du Fatah au Conseil législatif [Parlement] palestinien, Jamal Al-Tirawi, “le fait de les chasser les obligera à s’installer dans un autre pays d’accueil, mais ne les fera pas revenir en Palestine puisque Israël ne leur permettra pas de passer la frontière”. Il a exprimé son espoir de voir “Muammar Kadhafi revenir sur sa décision qui, si elle devait être appliquée, obligerait ces réfugiés à un nouvel exode”. Selon le porte-parole du Fatah, Fahmi Al-Za’arir, ce sont “les travailleurs palestiniens qui font les frais de cette politique consistant à les expulser régulièrement pour des raisons politiques. Ils n’auront aucun recours et ne trouveront d’autre refuge que le désert, puisque l’occupant israélien ne leur permettra pas de revenir sur leurs terres.”


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

5

Les universités Britanniques corrompues par l’argent islamique pour d’influencer l’enseignement de sang de Mouammar Kadhafi. Une grande trahison de l’esprit universitaire comme il n’y en a jamais eu en Grande-Bretagne. Mais, si la LSE mettra un certain temps à retrouver une respectabilité, elle n’est pas la seule université qui doit avoir honte. Le LSE n’aurait reçu pas plus que 300 000 livre sterlings des 1.500.000 livres que la Libye lui avait promis.

Sir Howard Davies, le directeur de la très réputée London School of Economics a été obligé à démissionner après la découverte des sommes d’argent faramineuses, reçues de Kadhafi pour influencer l’enseignement. Il a reconnu qu’en acceptant des financements du régime du dictateur libyen, il avait terni la réputation de son établissement et qu’il avait commis «des erreurs de jugement» Sir Howard Davies, le directeur de la London School of Economics, a enfin fait quelque chose d’honorable en démissionnant du conseil d’administration de l’université. La LSE se prostituait et compromettait sans honte sa bonne réputation en échange de l’argent entaché

Tandis que selon l’estimation la plus prudente, d’autres universités britanniques ont reçu des centaines de millions de livres en provenance d’Arabie et d’autres sources islamiques - officiellement des dons philanthropiques, mais en réalité dans l’intention de changer le climat intellectuel au Royaume-Uni. Entre 1995 et 2008, huit universités Oxford, Cambridge, Durham, l’University College de Londres, la LSE, Exeter, Dundee et City - ont accepté plus de 233.500.000 livre sterling de la part des dirigeants musulmans et de ceux qui sont étroitement liés à eux. Une grande partie de l’argent est allé aux centres d’études islamiques. Le Centre d’Oxford pour les études islamiques a reçu £ 75,000,000 d’une douzaine de dirigeants du Moyen-Orient, y compris de feu roi Fahd d’Arabie saoudite, de l’un des neveux du roi actuel, le

Prince Alwaleed bin Talal, qui a donné £ 8,000,000 à Cambridge et la même somme à Edimbourg. Puis il y eut Centre pour le MoyenOrient du LSE , qui a obtenu £ 9,000,000 en provenance des Émirats arabes unis; cette semaine, la majorité du conseil d’administration du centre a fait pression pour boycotter Israël. Bien que les chiffres pour la periode ultérieure à l’année 2008 ne sont pas encore tous réunis, le niveau de ce financement n’a cessé de croître: ces dons constituent maintenant la principale source de financement externe des universités, et de loin. Les donateurs affirment qu’ils ne veulent que promouvoir la compréhension de l’islam - un objectif louable pour n’importe quelle université. Mais l’homme qui a rassemblé les données, le professeur Anthony Glees, affirme que leur véritable but est assez différent: il s’agit de promouvoir une idéologie extrême, par le biais d’une forme de propagande en faveur de la branche wahhabite de l’islam au sein des universités. Ils obtiennent ainis, dit-il, “la plus mauvaise éducation enseignée par le mauvais genre de personnes, le tout financé par les pires des donateurs”.

Plan de paix «décent»

Par Melba

Glaçons géants au secours des îles Canaries Un projet fou est en préparation. Des scientifiques, très sérieux, souhaitent tracter des icebergs pour fournir de l’eau douce à ceux qui en manquent. Dès 2012, un bloc devrait être acheminé vers les Îles Canaries.Après avoir passé un siècle à les craindre et à les éviter, les navigateurs polaires vontils se muer demain en chasseurs d’icebergs ? Des chercheurs envisagent en tout cas très sérieusement de tracter ces glaçons géants des rives du Groenland jusqu’aux îles Canaries pour abreuver les populations victimes de sécheresse et fournir en eau douce les climatiseurs. L’enjeu est de taille : un iceberg de 30 millions de tonnes pourrait en effet fournir 30 milliards de litres d’eau, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’une ville de 555 000 habitants! Mais le défi technologique est de taille car cela en ferait le plus gros objet jamais transporté en mer. Ce sont les coulisses de ce défi insensé que relate ce soir sur France 3 le réalisateur JeanMichel Corillion dans un documentaire* diffusé ce soir sur France 3

ter sur ordinateur, à l’aide d’un logiciel de simulation, si le transport d’iceberg est faisable. Bingo! A condition d’obtenir des financements, l’opération devrait être testée en grandeur nature au printemps 2012 au large de Terre-Neuve… précisément cent ans après la catastrophe du « Titanic ». Un glaçon de sept millions de tonnes tracté à 2 km/h Pour sélectionner « son » iceberg, Georges Mougin envisage donc de se rendre dans un an dans une zone à l’est de Terre-Neuve réputée pour ses conditions de dérive ouest-est. Ce secteur rassemble au printemps des centaines de morceaux de glace descendus du Groenland par le courant du Labrador. L’Ice Patrol canadienne publie quotidiennement la position de tous les icebergs les plus significatifs.

L’histoire débute il y a trente-cinq ans. Inquiet des carences en eau douce dans son pays, le prince saoudien Mohamed al-Fayçal contacte l’ingénieur naval Georges Mougin, proche de l’explorateur polaire Paul-Emile Victor. Il rêve de remorquer par voie maritime au large de ses côtes un iceberg géant pour s’en servir de réservoir naturel.

« Il existe aujourd’hui des bulletins d’évaluation des courants marins aussi précis que les prévisions de Météo France et notre objectif est de placer l’iceberg dans un courant favorable pour l’emmener où on veut, explique l’ingénieur naval. Compte tenu de sa masse, nous ne le tracterons pas à plus de 2 km/h. » Avec un bateau remorqueur standard, Georges Mougin estime pouvoir diriger son glaçon géant jusqu’aux Canaries en 141 jours. A condition d’éviter les collisions en mer. Le choix de ces îles espagnoles est lié au fait qu’elles manquent d’eau douce.

En 1976, le prince finance même la création d’une société baptisée Iceberg Transport International. En 1977, les deux hommes organisent le premier congrès international sur l’utilisation des icebergs, qui réunit des ingénieurs, des scientifiques et des militaires.

Depuis des décennies, l’université de Terre-Neuve étudie la dérive des icebergs. Des entreprises se sont fait une spécialité de les détourner de leur trajectoire avec des remorqueurs avant s’ils s’approchent trop près d’une plateforme pétrolière.

Pour des raisons à la fois techniques et financières, le projet est finalement gelé. Mais en 2009, l’entreprise Dassault Systèmes propose à Georges Mougin de tes-

Une course contre la fonte Pour réduire la fonte de l’iceberg, les ingénieurs ont imaginé une sorte de jupe en textile qui enveloppera la partie immergée du

glaçon et l’isolera de l’eau de mer. Un matelas d’eau douce fondue, constituant une sorte de double vitrage protecteur, se créera ainsi au fil du trajet entre l’iceberg et la jupe. Une ceinture flottante encerclera l’iceberg sur une hauteur de douze mètres (six mètres en surface et six mètres sous l’eau) pour le protéger de l’érosion. D’après les simulations effectuées par Dassault Systèmes, ce système de protection permettrait à l’iceberg de ne perdre en moyenne que 38% de sa masse pour un voyage entre Terre-Neuve et les Canaries. Un réservoir immense au Groenland Georges Mougin ne manquera pas de matière première. « Les glaciers constituent en quelque sorte des distributeurs naturels de glaçons géants, et l’on estime qu’autour du Groenland il s’en détache tous les ans pas moins de 40000 qui pèsent de 180000 t à 30 millions de tonnes », détaille Cédric Simard, directeur du projet de simulation 3D conçu par Dassault Systèmes. Contrairement à la banquise, constituée d’eau de mer gelée et peuplée d’animaux polaires, les icebergs sont des montagnes d’eau douce à la dérive qui finissent, un jour ou l’autre, par fondre en mer. « Vu les problèmes de ressources en eau douce qui vont se multiplier avec le réchauffement climatique, ce n’est pas une mauvaise idée d’essayer de récupérer l’eau des icebergs, reconnaît le climatologue Jean Jouzel. Mais on a toujours considéré jusqu’ici que c’était infaisable. » « Rêve de glace », ce soir dans l’émission « Thalassa », sur France 3, à 20h40.

Une cinquantaine de leaders de la communauté juive américaine a été invitée à la Maison Blanche par le Président Barak Hussein Obama. Selon le journal Jewish Telegraphic Agency ce dernier aurait affirmé que « le Président de l’Autorité Palestinienne souhaite laisser une empreinte dans l’histoire en édifiant l’état ‘’palestinien’’, et qu’il serait prêt à accepter une offre décente si elle se présentait ». Il est donc intéressant de s’interroger sur ce que peut contenir un plan de paix ‘’décent’’ que Mahmoud Abbas parapherait. Par ses positions publiques et répétées il est aisé de le savoir. Ainsi, les frontières réclamées seront basées sur la ligne d’armistice de 1949. La vieille ville de Jérusalem, hormis le quartier juif et le Mur des Lamentations, serait partie prenante de la capitale ‘’palestinienne’’ Al-Qods. La « solution juste pour les réfugiés », réclamée lors de toutes négociations, impliquerait un droit de retour au sein même d’Israël. Le Président US aurait ajouté lors de cette même réunion, « les Palestiniens ne sont pas convaincus que le gouvernement Netanyahou soit sérieux au sujet des concessions territoriales ». Il aurait pu y ajouter ceux le précédent, car ceux-ci n’ont pas également satisfait les revendications des dirigeants ‘’palestiniens’’. Mais au-delà des gouvernements, le peuple israélien disposant du droit régalien de nommer ses dirigeants, est-il prêt à contenter les demandes ‘’palestiniennes’’ et faire les concessions nécessaires à la paix ? Si une majorité est acquise aux frontières s’alignant peu ou prou sur la ligne verte, aucune ne se dessine pour le reste. Le ‘’droit au retour des réfugiés’’ au sein même du pays est un casus belli. Seul

un dédommagement en faveur de ceux ayant laissé un bien pourra être considéré. Pour ce qui est de la ville Jérusalem, si une majorité se dessine lentement pour la séparation des quartiers arabes, l’avenir de la vieille ville ne pourra être ailleurs qu’entre les mains du peuple juif ou, au mieux, d’une administration commune. Des concessions israéliennes donc, capables de réunir une majorité du peuple et permettre ainsi la venue d’une paix raisonnable si attendue. Accommodements appelant, à contrario, l’examen de ceux que les dirigeants ‘’palestiniens’’, corrompus, corrupteurs et actuellement illégitimes car non élus par leur peuple, sont prêts à faire au nom de cette paix. La gestion collective de la vieille ville n’est absolument pas envisagée par l’Autorité palestinienne. Refus catégorique de reconnaître Israël comme étant le pays du seul peuple juif et donc sa légitimité pour ainsi empêcher toutes revendications futures des générations ‘’palestiniennes’’ à venir. Veto à toutes surveillances des frontières de la ‘’Palestine’’ par l’armée israélienne afin qu’elle entrave toute prises de contrôle du territoire par des forces opposées à la pacification de la région. Interdiction à tout israélien d’habiter en ‘’Palestine’’. Une petite énumération qui révèle au final le peu d’entrain à voir Israël, alors, continuer à exister comme état du peuple juif et son lien à cette terre reconnu. Une liste qui frôle l’indécence dès lors qu’Obama appelle Benjamin Netanyahou à faire des concessions pour reprendre des négociations directes qui, au final, n’aboutiront à rien tant qu’un changement de mentalité des ‘’Palestiniens’’ ne se vérifiera pas. Une transformation que le Président us est loin d’encourager par son attitude inamicale à l’encontre d’Israël. Victor Perez ©


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

Le minitre allemand de l’intérieur attaque l’Islam

6

Libye-Tunisie : près de 100.000 personnes ont franchi la frontière

95.275 migrants sont passés en deux semaines». Selon lui, dans ce nombre total «figurent environ 35.000 Egyptiens et plus de 10.000 Bangladeshis».

Le ministre allemand de l’Intérieur, Hans-Peter Friedrich, qui a prêté serment il y a trois jours, suscite déjà pas mal de réactions dans son pays, après avoir lâché un commentaire lourd de sens sur l’Islam. Alors que plus de 4 millions de musulmans vivent en Allemagne, Freidrich affirme que l’Islam n’a rien à voir avec le mode de vie des allemands. Friedrich a fait ces remarques lors de sa première conférence de presse en tant que ministre de l’Intérieur Il était interrogé sur le meurtre de deux aviateurs américains à l’aéroport de Francfort, mercredi. “Les musulmans doivent toujours être autorisés à vivre en Allemagne, “l’islam en Allemagne n’est pas quelque chose de justifié par l’histoire… Et ce, depuis n’importe quand.” HansPeter Friedrich Friedrich a été immédiatement critiquée par le ministre de la Justice, Sabine Leutheusser-Schnarrenberger, du Parti libéral démocrate. “J’espère que le nouveau ministre suivra les traces de son prédécesseur et prendra la responsabilité de l’intégration au

sérieux et s’engagera à l’unité et non la marginalisation.” Mais c’est l’opposition qui critique le plus sévèrement. Dieter Wiefelspütz du Parti social-démocrate se réfère aux commentaires de Friedrich comme étant«absurdes», disant que le ministre a commencé son mandat avec de «mauvais jugements». Aiman Mazyek, président du Conseil central des musulmans en Allemagne, n’attaque pas frontalement. Par contre, pour lui, “les musulmans ne devraient pas être qualifié de groupe social à part.”

France, tu te fais ni..... avec le sourire ?

Jonathan-Simon Sellem JSSNews

habitant de la ville.

«Priez pour nous», a-t-il dit avant que la communication ne soit brutalement coupée. «Je suis sous le feu. Je ne peux pas vous parler maintenant», a répondu de son côté un médecin sur le terrain, joint par téléphone. Un site d’opposition, AlManara, a affirmé de son côté qu’une quarantaine de chars sont entrés dans Zawiyah et ont tiré sur des habitations.

Manifestation étouffée à Alger

Sur la casquette du français de souche on peut lire : «nique la France». Le type sourit. Derrière lui, le rebeu du groupe de rap ZEP sourit lui aussi, mais ce n’est pas le même sourire. Lui se moque du blanc qui se fait niquer en souriant. Il prend le blanc pour un dégénéré débile. Eric Zemmour s’est fait agrafer par le tribunal parce qu’il était du mauvais coté de la barrière. Il ne s’en prenais pas aux français, ni aux blancs, ni aux cathos, ni aux sionistes. C’est mal. Les groupes de Rap, eux, c’est l’inverse, ils ont tout bon. Ils crachent sur la France. Les élites aiment. A gauche, on adore. La majorité des jeunes noirs et arabes les prennent pour des dieux. Le 26 février, le groupe de Rap ZEP - pour Zone d’Expression Populaire - s’est produit au théâtre Martel de Saintes.

Les forces de l’ordre ont encore une fois réussi à empêcher la tenue d’une manifestation à Alger contre le président Abdelaziz Bouteflika. Il s’agit de la cinquième tentative du genre en autant de semaine de la part d’opposants au régime. Quelques dizaines de manifestants seulement avaient répondu à l’appel de la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD) et

tunisien. «Près de 100.000 personnes qui fuient les violences en Libye ont passé la frontière tuniso-libyenne depuis le 20 février», a déclaré Monji Slim, selon lequel «un total exact de

La question de l’islam est aujourd’hui au cœur du débat politique de l’Allemagne, qui a été déclenché lorsque l’ancien membre du conseil de la Bundesbank Thilo Sarrazin a publié un avertissement dans son livre, affirmant que l’avenir de l’Allemagne était en danger en raison du “nombre croissant de musulmans incultes refusant de s’intégrer dans la société.” Il a également écrit que les communautés arabes et turcs “nous rendent stupide”.

Libye: des chars entrent à Zawiyah et tirent sur des habitations Des forces du régime du colonel Mouammar Kadhafi ont mené une nouvelle offensive sur la ville de Zawiyah, à 60 km à l’ouest de Tripoli, où des chars ont investi les rues de la ville, tirant sur des habitations, at-on appris de sources concordantes. «Les chars sont partout dans la ville et tirent sur les habitations. J’en ai vu passer sept devant chez moi. Les tirs d’obus n’arrêtent pas», a indiqué un

Près de 100.000 personnes, fuyant le chaos en Libye, ont franchi la frontière tuniso-libyenne depuis le 20 février, a annoncé aujourd’hui le responsable régional du Croissant-Rouge

Ce vendredi en milieu de journée, une immense colonne de milliers de Bangladeshis se dirigeait à pied vers le camp de réfugiés de Choucha, à 7 kilomètres de la frontière, a constaté une journaliste de l’AFP. Parmi les migrants passés en Tunisie figurent également quelque 5.500 Chinois. Mais «ils sont très bien organisés, et leur ambassade leur procure des bus» pour être évacués, a affirmé M. Slim. Selon le Croissant-Rouge tunisien, 1.760 Philippins ont quitté la Libye pour la Tunisie, ainsi qu’un millier d’Indiens et près de 800 Vietnamiens. Quelque 2.500 Libyens ont aussi été recensés, mais il s’agit «essentiellement d’hommes d’affaires», d’après M. Slim.

s’étaient réunies au centre de la capitale à 11 h, heure locale, bravant l’interdit de manifestation. Ils ont rapidement été dispersés par la police et les contremanifestants. La CNCD, née le 21 janvier après les émeutes de cinq jours qui avaient ébranlé l’Algérie au début de l’année, s’est scindée le mois dernier entre une faction favorable aux marches dans les rues et une autre, composée notamment de syndicats autonomes, plus favorable à un travail de fond.

Le groupe a une chanson, «nique la France». Le maire de Saintes, Jean Rouger, était radieux : la France est une salope, elle est coupable, elle doit payer, les français doivent expier. Devinez quoi ? Il est PS, le petit Rouger, et il a refusé d’interdire le concert. Quand le groupe de Rap revendique le droit de cracher sur la France qu’il dit raciste, colonialiste et capitaliste, quand il dénonce les difficultés d’intégration de la jeunesse issue de l’immigration, les intelos bobos se régalent. Le racisme anti blanc, l’antisémitisme d’origine musulmane, ça n’exige pas.

Ces groupes de Rap ne tiennent pas la route. Ils ne font que brosser les bons à rien dans le sens du poil. Est ce qu’ils leur viendrait le courage de dire à leur public : «bougez vous les mecs ! Regarde les asiatiques, ils font des études, ils y arrivent. Regardez les portugais, les espagnols, ils ont bossé comme des bêtes, ils ont fait leur trou!».

conquête sanglante de près du quart des pays du monde, n’en parlons pas.

Non, ils font dans le facile, dans le politiquement hallal : c’est tellement mieux de pleurer qu’ils sont des victimes, incapable de faire des études supérieures, de travailler dur, de lutter pour rattraper leurs déficits familiaux et la discrimination professionnelle.

Stéphane Triquenaux, le directeur de ce festival à la con jubile : « C’est bien que dans une France démocratique et laïque, ce concert puisse avoir lieu. ». « Il est important de se parler sinon on laisse place à tous les fantasmes. »

C’est tellement plus facile de parler trois mots de français dont deux en verlan, de se cacher sous une capuche zone, de cracher des phrases à la tête des gens en guise de conversation, et de pleurnicher que la société ne veut pas d’eux. Si vous leurs proposez de retourner dans leur pays d’origine, ils répondent qu’ils sont ici chez eux, qu’ils sont français. Ah bon ? Ils sont donc co-responsables des tares qu’ils reprochent à «leur» France ? Bien sûr que non ! ils vivent la citoyenneté à géométrie variable. Dénoncer le racisme dont ils sont victime oui bien sûr. Avouer le racisme anti blanc ça jamais. Mépriser le capitalisme sans comprendre que seul le capitalisme peut leur donner du boulot et la sécu, c’est un concept trop complexe pour ces ringards. Le colonialisme de l’islam, pas touche. La

Le massacre des chrétiens, l’expulsion des Juifs, eux pas connaître. L’esclavage des enfants dans les écoles coraniques, ou pour les écuries de chevaux des riches princes du Golfe - chut, ça n’existe pas. Et les menteurs se régalent.

Ah bon ? Se parler ? SOS Racisme, Le Clan, le MRAP, qui, en mai 68, scandaient qu’il est interdit d’interdire, font procès sur procès, (avec l’argent de nos impôts) pour faire régner leur dictature de la pensée, pour terroriser toute voix non conforme. C’est ça le dialogue ? Le seul dialogue qu’ils tolèrent, c’est celui par lequel nous leur reconnaissons le droit exclusif de définir ce que la société doit et ne doit pas dire. Et de les laisser vomir sur les blancs - pardon, de faire leurs concerts, en déversant leurs injures raciales. Vive la France démocratique poil aux loustics. Comment les français pourront-ils retrouver courage et fierté quand les élites encouragent les racailles ? Ca va durer encore longtemps ce cirque ? Jean-Patrick Grumberg


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

Mais qui donc a tué ce Juif pratiquant nommé Jésus ?

Début mars, divers Sites catholiques ont publié, en primeur, des extraits, du nouveau livre, à paraître, de Benoît XVI, livre intitulé «Jésus de Nazareth, de l’entrée à Jérusalem à la Résurrection». Autrement dit, il est question, dans les extraits susmentionnés, de la montée de Jésus à Jérusalem ; mais, aussi, de sa passion, de sa mort et de sa Résurrection. « Le pape Benoît XVI exclut la responsabilité des juifs dans la mort de Jésus. Dans son livre «Jésus à Nazareth», dont quelques extraits viennent d’être publiés, le chef de l’Eglise catholique souligne qu’il n’y a «aucun fondement biblique ou théologique» à l’accusation qui a justifié la persécution des Juifs depuis 2000 ans », a conclu la dépêche de l’agence GNI du 2 mars. Sans entrer dans le détail, je signale simplement, qu’il est ici question, d’une l’allégation catholique, selon laquelle, le peuple juif serait soi-disant « peuple déicide » ou encore « peule qui a fait mourir Dieu ». Toujours dans ce même contexte, le jeudi 3 mars, la revue de presse LSB a reproduit le commentaire que voici : « Les médias en retiennent que le pape exonère le peuple juif de l’accusation de déicide. L’expression “peuple déicide” pour désigner le peuple juif ne se trouve dans aucun texte du magistère, ni dans aucun texte des pères de l’Eglise. Le mot “theoktonoi” (jamais précédé du mot peuple) se trouve 17 fois dans l’immense corpus patristique (autant dire quasiment jamais) ». - « En outre, le dictionnaire Bailly ne le traduit pas par “déicide”, mais par : “qui fait mourir Dieu”, montrant ainsi qu’il faut se méfier des anachronismes et des préjugés. On trouve “deicida”, en latin, dans un seul texte, de saint Pierre Chrysologue, traduisant un “théoktonoi” de saint Grégoire de Nazianze », ajoute le commentaire que la revue de presse LSB a reproduit dans un post daté du 3 mars. - Pour ce qui me concerne, je sens que le débat est loin d’être clos. Je dirai même, que les affirmations, des uns et des autres, sur le sujet, ne font que commencer. Les allégations, en provenance de divers bords, elles aussi, ne font qu’amorcer, le commencement, d’un débat. - Toujours pour ce qui me concerne, il est exact que la théologie catholique ne juge pas

le peuple juif « coupable » de la mort de Jésus. La théologie catholique dit, au contraire, que le Père a livré son Fils unique pour le salut de toute l’Humanité. En clair, si le peuple juif était effectivement l’acteur de quelque chose dans cette histoire, alors, le peuple juif était - tout au plus et sans le savoir - l’instrument de la volonté du Père. Car la volonté du Père était bel et bien de livrer Son propre Fils, Jésus, à la mort ; et cela, pour le salut de toute l’Humanité. Autrement dit, si par hypothèse, Jésus n’avait pas été livré aux Romains qui, eux, sur décision du citoyen romain Ponce Pilate, ont crucifié ce même Jésus, il se trouverait certainement, aujourd’hui encore, quelques catholiques antisémites - et donc pas catholiques - pour alléguer, que le peuple juif, au temps de Jésus, aurait soi-disant « empêché », que s’accomplisse, la volonté de Dieu le Père. Volonté de Dieu le Père de sauver toute l’Humanité en livrant Son propre Fils à la mort. - Mais la problématique qui est ici posée, ce n’est pas simplement de confirmer, qu’au plan théologique, le catholicisme ne peut pas être antisémite. Car saint Jean évangéliste, saint Bernard de Clairvaux et Jacques Maritain, en leurs temps respectifs, ont déjà proclamé cela, de façon claire, concrète et définitive. La problématique qui est ici posée, c’est aussi, de tenter de comprendre, comment et pourquoi, pendant 2’000 ans, tant de catholiques, en contradiction avec leur propre théologie, ont imputé, au peuple juif, la « responsabilité », de la mort de Jésus. Et c’est sous cet angle-là, ai-je écrit plus haut, que pour ce qui me concerne, le débat est loin d’être clos. Je souhaiterais, bien entendu, que ce débat, soit, avant tout, un travail historique et philosophique ; un travail sans passions désordonnées. Mais je suppose que mon souhait est le genre de souhait que l’on formule sous l’effet d’une insolation. - Sans doute, aujourd’hui, à Tel Aviv, suis-je resté, trop longtemps, exposé au soleil, à regarder les jolies filles. Michel Garroté

e façon r u e l l i e m La aël r s I e r t î a n de con Eldan vous présente sa nouvelle application iPhone

Eldan le loueur n°1 en Israël vous propose une méthode pratique et nouvelle pour découvrir Israël .Choisissez parmi notre large gamme de véhicules et profitez des meilleurs prix. C’est juste à une application de vous

eldan.co.il/fr 01.47.70.21.25 *En réservant sur l'app

*cha de vorgeur i iPho ture offerne t

7


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

8

Parachat Vayikra : Répandre la fraternité sur la terre…

vivre une grande expérience. Les Korbanot nous offraient la possibilité unique de séparer de nous le Bien du Mal, et ainsi de nous élever vers le Haut, le spirituel. En effet, dans un sacrifice, on doit d’abord brûler la graisse et le sang de l’animal. Ces deux constituants, nous dit Rabinou Moché Haim Louzato zal, correspondent aux désirs (la graisse) et à l’orgueil (le sang). Le jeûne aussi est considéré comme une sorte de sacrifice.

Le Kéli Yakar qui vécu à Prague et qui fut un commentateur éclairé de la Thora mais aussi un grand «Fan» de Dom Isaac Abravanel, aborde cette paracha de la façon suivant. Le livre des Lévitique dit-il commence par «Vayikra» et l’on remarque que ce mot dans la Thora se termine par la lettre «Alef» qui est écrite en minuscule…on pourrait donc lire ce mot : «Vaykar». Ceci fait allusion au parallèle entre la prophétie de Moïse et celle Biléam !. Et bien qu’il est dit : «Lo kam béisrael kémoché od» aucun autre prophète comme Moise n’a vu le jour!, il n’empêche que chez les autres Nations Biléam, fut également un grand prophète. Toutefois le Kéli Yakar nuance son propos en disant que : «Moise avait été doté de la faculté de dépasser ses propres attributions» comme il est dit : «acher yédaou HM» que l’on traduit : « (Moise)que D-ieu connait » et non pas que Moise connait…ce qui prouve qu’il fut doté d’une capacité supérieure en rapport avec l’honneur fait au peuple d’Israël !. Biléam fut également doté de cette capacité de discernement, afin que les Nations n’en fassent pas les griefs à D-ieu.

Pour que l’homme fasse une vrai Téchouva – Repentance, il lui faut d’abord qu’il se débarrasse de ses travers de manière a maitriser ses désirs et écarter son orgueil… En effet, le Tabernacle dans le désert, puis plus tard le Temple, furent le point de jonction entre les mondes supérieurs et le monde terrestre. C’est à partir du Temple et en particulier du travail des Cohanim – des prêtres, que va s’opérer le passage du spirituel au matériel. Ainsi par exemple, le Korbane – le sacrifice d’animaux vient expier les fautes…Ce mot «Korban» signifie approché…Le mot provient de la racine «Karev», ou encore «Krib» en langue arabe qui signifie proche. Il s’agit en fait de se rapprocher d’HM en offrant un animal ou des produits végétaux tels que des céréales au Temple. Les Pains de Proposition déposés sur la table du sanctuaire symboliseront le vecteur de l’abondance versée au monde, et de ce fait, ils empêcheront les famines dit le Talmud. Les Encens, assureront la paix dans le monde…ainsi chaque activité, chaque geste dans le Temple de Jérusalem avait une signification particulière et une portée singulière!.

Le Kéli Yakar ajoute également dans son commentaire, que la plupart du temps les jeunes enfants sont initiés à l’étude de cette paracha des «Korbanot» parce quelle referme des symboles de pureté à l’image de ces enfants.

Le Zohar Akadoch décrit le parallèle entre les différentes parties du Temple et la structure humaine. Ainsi le « Kodêch Akodéchim » le Saint des Saints, représente le cerveau humain, chaque Table de la Loi symbolisait un hémisphère cérébral, l’Arche correspondait au crâne, la Ménora – le Candélabre, aux yeux…l’Encens, au Nez, les Pains de Proposition à la bouche…etc..

Cette paracha nous parle du fonctionnement ou plutôt du travail au sein du Temple de Jérusalem, chargé de répandre le «Le Chefâa» « le flux divin» au monde entier.

Si la Thora a consacré un livre entier (Vayikra), c’est que les Korbanot –les sacrifices, sont essentiels à qui veut répondre à cet appel lancé par HM pour tenter de se rapprocher de Lui et ainsi

La démocratie intégriste progresse en Egypte En Egypte, la commission chargée de modifier la Constitution a terminé ses travaux. Un référendum aura lieu le 19 mars pour approuver les amendements. Il s’agit de limiter les mandats du président et d’ouvrir les possibilités de candidature à la présidence. Mais il ne s’agit pas, en revanche, de modifier l’article 2 qui dit que la charia est la source principale de la législation.

Le grand imam d’Al Azhar, cheikh Ahmed El-Tayeb, avait mis en garde, en février, contre tout amendement de l’article 2, car selon lui toute modification de cet article pourrait «semer la discorde et freiner les libertés et le processus démocratique dans le pays». Pendant ce temps, Monsieur Juppé, Ministre français des Affaires étrangères, déclare qu’en Egypte, les Frères musulmans, ce n’est pas du tout ce que l’on

imagine en Europe. Nous voilà rassurés.

4’000 musulmans ont attaqué des maisons coptes dans le village de Soul, Atfif, dans le gouvernorat d’Helwan, à 30 kilomètres du Caire, et ont incendié l’église de Sainte-Mina et SaintGeorges. Il y a des rapports contradictoires sur le sort du prêtre, le père Yosha, et de trois diacres qui étaient à l’église : certains disent qu’ils sont morts dans l’incendie, d’autres qu’ils sont gardés en captivité par des musulmans dans l’église. Des témoins ont rapporté que la foule a empêché les pompiers d’entrer dans le village. L’armée, qui était stationnée depuis trois jours dans le village de Bromil situé à 7 km, a d’abord refusé d’entrer dans le village, selon l’officier responsable. Quand l’armée a finalement envoyé trois chars, les anciens de la communauté musulmane les ont renvoyés en

disant que tout était maintenant «rentré dans l’ordre».

Un couvre-feu a été imposé aux 12.000 chrétiens du village. Cet incident a été déclenché par une relation amoureuse entre Iskander Ashraf, un copte de 40 ans, et une femme musulmane. Hier, une réunion de «réconciliation» a été organisée entre les deux familles (copte et musulmane) en présence des anciens de la communauté musulmane, et il a été décidé qu’Ashraf Iskander devra quitter le village parce que les musulmans ont incendié sa maison. Le père de la femme musulmane a été tué par son cousin parce qu’il n’avait pas tué sa fille pour préserver l’honneur de la famille, ce qui a conduit le frère de la femme à venger la mort de leur père en tuant le cousin. Les musulmans du village ont blâmé les

chrétiens. Les émeutiers musulmans ont attaqué l’église : ils ont fait exploser 5 ou 6 bouteilles de gaz à l’intérieur, ils ont détruit la croix et les coupoles et ont tout brûlé à l’intérieur. Ramy Kamel du groupe de défense des droits des coptes Katibatibia a appelé la chaîne copte Hope TV basée aux États-Unis et a envoyé un SOS au nom de la communauté copte du village de Soul pendant qu’ils étaient attaqués par la foule. Il a également dit que personne n’était en mesure de communiquer avec le prêtre et les diacres à l’intérieur de l’église en flammes et qu’ils ne répondaient pas à leurs téléphones portables. Le militant copte Wagih Yacoub a signalé que la foule avait fait irruption dans les maisons coptes et il a appelé les coptes à quitter le village. « Terrorisés, certains coptes ont fui et d’autres se sont cachés dans les mai-

En brûlant le sang et la graisse du Korban sur l’autel, l’homme sacrifie en quelque sorte, ses «penchants négatifs» pour se rapprocher de son Créateur. Ainsi, grâce aux Korbanot, l’homme pouvait s’épurer de ses tendances «animales», pour s’unir au spirituel divin. Ce processus mettait l’homme en position idéal, c’est-à-dire ressemblant à Adam avant le péché originaire. Comme dit le verset : « Adam ki yakriv » de la même façon que le premier homme a amené son propre sacrifice!». Le Korban n’est donc pas cette image fausse d’animaux sacrifiés de manière «inhumaine» pour un D-ieu assoiffé de sang «haz véchalom», mais bien au contraire, le vecteur d’une très grande spiritualité, qui permettait d’atteindre des sommets, afin d’unir des êtres créés avec leur Créateur, et ainsi répandre sur terre une plus grande fraternité entre les hommes. Nous comprenons bien la raison pour laquelle les Kobanot revêtent une importance capitale dans la vie juive. Ils sont l’intermédiaire favorisant le lien entre D-ieu et le Peuple qui a accepté la Thora au Mont Sinaï !.Lorsque ces Korbanot – Sacrifices, ne purent plus être pratiqués, après les deux destructions du Temple de Jérusalem et l’Exil, les Khakhamim-Les Sages les ont remplacés par la prière, qui est restée le vecteur de communication entre nous et D-ieu, comme le dit d’ailleurs le prophète Osée : «Nous complèterons les sacrifices des taureaux par nos prières.. ». Yvan Lellouche

sons de voisins musulmans», a t-il ajouté. - Selon des témoins, les émeutiers musulmans scandaient «Allahu Akbar» et ils ont juré de célébrer leurs prières du matin sur le terrain de l’église après l’avoir rasée. La démocratie intégriste progresse en Egypte. Par Michel Garroté à Tel Aviv


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

Le B.D.S. et ses soutiens sont-ils antisémites ?

10

Devinez qui se fait prendre avec des faux passeports ? choses se sont passés.

Les Etats-Unis ont interpelés une brochette d’espions russes avec des faux passeports britannique. Pas un seul diplomate russe n’a été expulsé de Londres. Il n’y a même pas eu un petit commentaire.

Roger Waters, ancien chanteur et bassiste du célèbre groupe des Pink Floyd, a donné une interview à la chaîne Al-Jazzera dans laquelle il a affirmé, entre autres choses, que « l’état d’Israël expulsait les ‘’Palestiniens’’ du Néguev et de Jérusalem-est » et que « le mur de séparation est illégal, immoral et épouvantable» Des allégations qui laissent pantois tout individu quelque peu connaisseur du conflit, qui démontrent pour le moins la superficialité de son approche et expliquent le choix de la chaîne qatarie anti-israélienne pour leurs diffusions. C’est ainsi, que pour disqualifier le chanteur, il suffit de rappeler que le Néguev est une région qui fut attribuée à l’état d’Israël naissant et n’est pas une région de conflit, que les bédouins y vivant sont des israéliens loyaux à l’état et que les destructions des maisons illégales entrainant des expulsions, tout comme celles de la Capitale concernant les ‘’Palestiniens’’, ne se font qu’en accord de la loi et des mandats de la Justice. Pour ce qui concerne la clôture de sécurité, on peut être étonné que son jugement relatif à ‘’l’illégalité‘’ ne soit basée que sur le seul avis consultatif et politique du Tribunal de La Haye, que ‘’l’immoralité’’ ne prennent pas en compte la finalité de sa construction qui n’est autre que le retour de la sécurité -démontrée depuis- et que ‘’l’épouvante’’ ressentie oublie celle éprouvée par les Israéliens face aux meurtres barbares des civils innocents. Si on ne peut reprocher au fondateur de Pink-Floyd d’avoir des idées tronquées sur le conflit, on ne peut l’excuser -étant un symbole- de faire des ‘’analyses’’ publiques où seul ressort systématiquement le ‘’tort’’ d’Israël.

Possédant les moyens intellectuels de s’informer, il nous faut donc nous interroger sur l’automatisme, voire le calcul de son argumentation qui se révèle être au final une hostilité envers le peuple juif. Un raisonnement biaisé qui surfe tout à fait sur l’air du temps anti-israélien, pouvant certes lui ramener quelques dizaines de milliers de fans supplémentaires mais aidant surtout à une ‘’prise de conscience’’ sur l’état « raciste et d’apartheid » que serait l’état juif. ‘’Qualités’’ qui seules expliquent, apparemment, son soutien à la campagne internationale du mouvement Boycott, Sanctions et Désinvestissement contre Israël. Un mouvement (2) qui n’a rien à envier à Roger Waters quant aux clichés et mensonges servis dans sa charte pour expliquer sa raison d’être et qui servent des sentiments, pour le moins inamicaux à l’égard du peuple juif, menant indubitablement vers une délégitimation de l’état du peuple juif. Il nous faut donc au final nous interroger sur le seul but recherché par B.D.S mais aussi par ses soutiens.

L’acteur est également revenu sur les accusations d’antisémitisme dont il fait l’objet. On l’accuse d’avoir été désobligeant envers son producteur qui est juif. Il a déclaré : « Ma mère est juive alors j’imagine que cela fait de moi un juif «.

Le fait que les tueurs avaient des faux passeports anglais avait créé une sérieuse crise diplomatique. L’ambassadeur d’Israël à Londres avait même été expulsé. Pire, les passeport en question avaient été donnés directement au Hez-

bollah pour satisfaire les grands amis de l’occident. A l’époque, David Miliband (ministre anglais des affaires étrangères), expliquait cette affaire selon son point de vue: “l’utilisation de faux passeports est scandaleuse! C’est un acte criminel et Israël devient ainsi un état racaille !” Ah le pragmatisme à l’anglaise! Entre temps bien entendu, l’affaire à fait le tour du monde. Sans la moindre preuve, des israéliens ont été expulsé d’un peut partout… Tout cela pour avoir tué un terroriste… Et surtout… Tout cela sans la moindre preuve de l’implication du Mossad dans cette affaire. Depuis un an, bien des

« L’antisémitisme est le nom donné de nos jours à la discrimination, l’hostilité ou les préjugés à l’encontre des Juifs ainsi que les rumeurs répandues à leur sujet ». Roger Waters ainsi que le mouvement B.D.S. en ont usé et abusé. Il ne faut donc plus hésiter à les montrer tels qu’ils sont. Victor PEREZ ©

Selon la BBC, ils auraient 4 passeports de nationalités différentes. Aujourd’hui, l’attends avec impatience qu’un débat en session extra-ordinaire soit organisé à la Chambre des Lords comme ce fut le cas à l’époque avec l’affaire de Dubaï. Après-tout, nous savons tous que les anglais ne sont pas d’énormes hypocrites envers Israël et qu’ils ne mènent aucune politique de double standard vis-à-vis de l’Etat Juif. Non, non non… Pas ça ! Pas eux ! Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

Mise en garde contre l’antisémitisme après un incident dans une émission de télé-réalité

avoir dit qu’elle n’aimait pas les juifs. Nikolic fait également face à de possibles charges pénales pour incitation à la haine raciale. L’ambassadeur Arthur Koll a fait part lundi dernier de sa consternation face à cet incident. « Dernièrement, un accroissement des incidents antisémites a été constaté en Serbie, cet incident étant le dernier et le plus visible » a-t-il dit.

Les méthodes utilisées pour salir et diffamer Israël ne peuvent donc être décrites différemment que comme étant hostiles. Une qualification qui, lorsqu’elle concerne les Juifs, s’avère être (si l’on en croit tout bonne encyclopédie ou dictionnaire) de l’antisémitisme (3) :

Charlie Sheen veut faire le bien Il est présent dans tous les magazines people pour ses frasques à répétition et son possible licenciement de la série, « Mon oncle Charlie «. Et ce n’est pas fini ! Cette fois-ci, c’est pour une bonne cause que Charlie Sheen décide de parler à la presse. En effet, l’acteur affirme vouloir partir en Haïti avec son ami Sean Penn, qui aide les victimes du séisme de janvier 2010 depuis le début, afin de mettre à profit sa célébrité pour attirer l’attention sur ce pays en pleine reconstruction.

Souvenez-vous… C’était il y a un an. A l’époque, des espions (que certains affirment-êtres israéliens) ont tués un homme à Dubaï. Cet homme, ce terroriste du Hamas, était aux EmiratsArabes Unis pour y acheter des armes iraniennes. On se dit que peu importe la méthode pour le descendre, l’important et d’empêcher que des armes iraniennes arrivent à Gaza, non ? Pour la Grande-Bretagne, ce n’était pas le cas.

Mais le plus surprenant, c’est qu’à peine un an après l’affaire Al Mahbouh, l’Angleterre est prise en flagrant délit d’espionnage avec des faux passeports ! Selon la presse irlandaise, les rebelles libyens viennent de relâcher une équipe de 4 espions anglais qui opéraient dans l’est de la Libye. Tous avaient des munitions, des armes, des explosifs, des cartes géographiques et… Des faux passeports.

La chanteuse Maja Nikolic a été éliminée la semaine dernière de l’émis-

sion de télé-réalité Dvor (Court) sur la chaîne de télévision serbe Pink après

Koll a appelé à une pleine attention de l’Etat et des institutions civiques concernés. La Serbie a récemment vu une augmentation de l’extrême-droite qui s’est traduite par des violences contre les étrangers et des incidents antisémites.


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

L’intervention américaine en Libye paraît inéluctable Alors qu’aucune piste n’est pour l’instant privilégiée pour enrayer l’enlisement de la crise actuelle en Libye, de nombreux facteurs indiquent que seuls les Etats-Unis auront la capacité et la volonté d’arbitrer ce conflit meurtrier. Une escalade de la violence Les premières manifestations contre le pouvoir autoritaire de Kadhafi, débutées mi-février, se sont transformées en une réelle guerre civile entre pro et anti Kadhafi Par:Mathieu Joselzon. Aujourd’hui, avec plus de 6.000 morts et des affrontements incessants, le pays est plongé dans le chaos. L’ONU fait état de plus de 190.000 personnes ayant déjà quitté le pays - majoritairement des étrangers travaillant en Libye – tunisiens, égyptiens…L’équilibre des forces entre les deux camps L’examen ? des forces en présence renforce l’inquiétude sur la poursuite du conflit. Avec d’un côté l’armée de Kadhafi, regroupant militaires et mercenaires africains, suréquipés et dotés de tous les pétrodollars nécessaires à la poursuite des combats. Et de l’autre une opposition constituée de militaires démissionnaires, et surtout d’un nombre très important de volontaires, qui bien que peu formés, sont extrêmement déterminés et profitent de toute l’artillerie présente dans les casernes des villes dont ils se sont emparées. Il n’y a pas de doute quant à la puissance des insurgés, qui possèdent notamment du matériel sol-air et ont déjà détruits plusieurs avions des forces pro Kadhafi. De plus ces derniers commencent à s’organiser, avec la création samedi 5 Mars du Conseil National Libyen qui s’est donné comme mission de coordonner la révolte libyenne par une stratégie militaire et l’élaboration d’un plan de transition politique. Une guerre civile qui s’enlise Les combats de ces derniers jours, qui ont amené rebelles et forces pro-Kadhafi à se reprendre mutuellement le contrôle de certaines villes, est inquiétant pour la suite. En effet cet équilibre des forces, entre offensives et contre-offensives, ainsi que la détermination de chaque camp inquiètent tant la résolution du conflit semble supposer l’anéantissement d’un des deux camps. Si l’hypothèse d’un essoufflement des rebelles par manque de carburant ou de munitions doit être prise en compte, il semble que les évènements des derniers jours aient prouvé la force de leur mouvement et qu’il y aura toujours des pays étrangers prêts à les soutenir. – des sénateurs américains appellent notamment à un soutien de leur armée auprès des insurgés. Les raisons d’une intervention Mais la Libye ne sera pas, contrairement à d’autres pays africains, abandonnée à une guerre civile sanglante. En effet, l’ampleur de la catastrophe humanitaire, les intérêts des plus grandes nations pour le pétrole libyen, la crainte du maintien d’un chef d’état terroriste ainsi que la possibilité de voir éclore Al-Qaeda sur les terres libyennes grâce à l’engrais de la guerre civile supposent une résolution à court-terme du conflit.

Le pétrole libyen La Libye, deuxième producteur de pétrole d’Afrique après le Nigéria, est un acteur important à l’échelle mondiale. Le tableau ci-dessous illustre la répartition des 1,6 millions de barils produits chaque jour en Libye, et démontre l’intérêt hautement stratégique pour de nombreux états que de se prémunir de tout risque concernant leur approvisionnement en pétrole. Ainsi, même si les estimations divergent, il est admis que la production a déjà été drastiquement réduite depuis le début de la guerre civile libyenne. Un Chef d’Etat Terroriste Alors que les affrontements actuels ne présagent pas d’une chute immédiate de Kadhafi – beaucoup l’ont d’ailleurs enterré trop vite -, comment imaginer, dans le cas où son camp parviendrait à se maintenir au pouvoir, que la communauté internationale accepte cette situation. En effet, la communauté internationale a appris à ses dépens ce dont Kadhafi est capable – attentat de Lockerbie, comportement belliqueux actuel avec le massacre de civils… - ils ne prendront donc pas le risque de laisser sombrer le pays, tout en sachant que Kadhafi sera prêt à tout pour s’accrocher au pouvoir, jusqu’aux actes les plus irrationnels. Si des chefs d’états encore plus meurtriers, comme Al-Bashir au Soudan, n’ont eux pas été renversés par une force étrangère, les enjeux concernant la Libye et qui sont en train d’être évoqués laissent présager du contraire. Le risque Al-Qaeda Une intervention militaire trouverait également sa justification dans la lutte contre le terrorisme. En effet, la poursuite de l’enlisement du conflit apporterait une opportunité unique pour Al-Qaeda, l’organisation pouvant profiter du désordre ambiant pour s’installer, recruter et surtout proposer son soutien à l’un ou l’autre des deux camps en échange de bienveillance à son égard. Pour appuyer cette thèse le meilleur exemple est celui de Ben Laden. Lorsque ce dernier quitte l’Arabie Saoudite pour le Soudan, alors en pleine guerre civile, il a pour objectif de profiter du climat de guerre et du soutien du chef du mouvement islamique Hassan Al-Tourabi pour développer sa propre cellule terroriste, ce qui aurait notamment permis de financer le mouvement d’Al-Tourabi. Les difficultés d’une intervention Pour toutes les raisons évoquées plus tôt, il semble clair qu’une intervention étrangère aura lieu, à moins que les insurgés renversent le gouvernement Kadhafi dans les jours qui viennent, ce qui semble peu probable. Mais une intervention de l’ONU paraît compliquée à l’heure actuelle : la Chine – mais aussi la Russie - ont pour principe la non-ingérence et opposeront donc leur veto à toute résolution supposant une intervention militaire. De la même façon il paraît improbable que l’Union Africaine(UA) intervienne, tant les pays qui participent à cette force de paix s’opposent au « droit d’ingérence », notamment parce que cela pourrait créer un précédent. S’il semble qu’aucune organisation – ONU, UA, Europe – n’obtiendra l’unanimité pour une intervention, l’autre limite provient du fait que l’opposition libyenne ne souhaite pas d’une intervention militaire étrangère dans leur pays, car cela aurait un effet contre-productif

en appuyant les discours de Kadhafi qui voit dans la révolte actuelle une manipulation étrangère.

12

Le président du consistoire de Marseille en garde à vue

Néanmoins, face à la difficulté des insurgés de faire tomber Kadhafi, face à la folie de cet homme prêt à massacrer des civils en masse pour défendre son pouvoir, le fort probable enlisement de la guerre civile conduira les insurgés à accepter l’aide d’une nation étrangère, qui en l’occurrence ne peut être que les Etats-Unis. La prudence américaine Alors que jusqu’à présent les Etats-Unis se montrent très prudents quant à toute intervention en Libye, il semble assez évident qu’ils soient le seul pays en capacité d’intervenir (qui pourrait déployer deux porte-avions dans la zone en si peu de temps),. Néanmoins, qu’ils en aient la capacité n’implique pas nécessairement qu’ils en aient la volonté. Ainsi, le bourbier irakien n’est toujours pas résolu et le sujet est devenu fortement impopulaire auprès des électeurs ; à un an des élections, Obama ne souhaite pas prendre le risque d’une opération hasardeuse, longue, coûteuse, qui pourrait amener à établir des parallèles avec la politique menée par G.W. Bush dans le passé. Une intervention inéluctable Malgré la prudence américaine, des arguments plus forts tendent vers une intervention américaine : Tout d’abord, alors que la situation semble empirer jour après jour, la grave crise humanitaire qui va s’en suivre incitera la communauté internationale à vouloir mettre un terme au conflit. Or, comme ni l’ONU ni l’UA ne pourront intervenir faute d’unanimité, les Etats-Unis devront assumer seuls une intervention militaire. Pour ne pas répéter l’échec Irakien, l’intervention américaine sera probablement réalisée en coordination avec les insurgés et pourrait prendre la forme d’une aide aérienne et logistique, afin de limiter les risques de devoir rester présent sur une longue durée. La présence de 2 porte-avions américains dans la mer Méditerranée va dans ce sens. - Intervenir en Libye serait l’occasion de sécuriser l’approvisionnement en pétrole de cet important pays producteur- enjeu important pour le futur -, et surtout d’acheter une part plus importante de leur production- les Etats-Unis achètent seulement 3% de la production libyenne, contre 23,5% par exemple pour l’Italie, et ce en partie à cause de l’embargo commercial imposé par les Etats-Unis à la Libye de Kadhafi jusqu’en 2003 et qui à longtemps limité les échanges commerciaux avec ce pays. L’Amérique post-2001 connaît une paranoïa aigüe et toute menace de voir un nouveau berceau pour le terrorisme islamique doit être supprimée. A travers les récentes déclarations d’Hilary Clinton, on est à même de penser que les Etats-Unis ne veulent pas donner l’impression aux libyens qu’ils s’impliqueront dans le conflit sans aucun mandat. Néanmoins, l’enlisement du conflit résonnera comme un plaidoyer en faveur d’une intervention, dont les Etats-Unis assumeront la charge. Par:Mathieu Joselzon

Un chef d’entreprise marseillais, Zvi Ammar, président du Consistoire israélite de la ville, est en garde à vue depuis lundi avec d’autres personnes dans le cadre d’une enquête pour blanchiment et abus de biens sociaux présumés, a-t-on appris auprès de son avocat. Un chef d’entreprise marseillais, Zvi Ammar, président du Consistoire israélite de la ville, est en garde à vue depuis lundi avec d’autres personnes dans le cadre d’une enquête pour blanchiment et abus de biens sociaux présumés, a-ton appris auprès de son avocat. « Mon client est en garde à vue depuis ce matin (lundi) et une perquisition a été effectuée à son domicile,» a indiqué Me Gérard Bismuth, précisant que la garde à vue avait lieu dans le cadre une information judiciaire pour abus de bien sociaux et blanchiment ouverte contre X en février 2010. Plusieurs autres personnes étaient également entendues à Marseille, selon l’avocat. En juillet 2010, M. Ammar avait déjà été mis en examen «pour modification d’une scène de crime» dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat en novembre 2007 à Marseille d’Olivier Plançon, directeur commercial à Monaco, sur un parking situé devant la société de M. Ammar. M. Plançon, directeur commercial pour la société Mercure International of Monaco, sortait d’un rendez-vous chez International Sport Fashion (ISF), la

société de M. Ammar, lorsqu’il avait été tué par balle par deux hommes à moto qui avaient pris la fuite. Après la fusillade, des témoins avaient vu deux hommes, dont M. Ammar, extraire des sacs ou cartons de la voiture d’Olivier Plançon qui gisait à terre, pour les emporter dans les bureaux d’ISF. Dans les sacs, les enquêteurs n’avaient pas trouvé d’argent mais des échantillons de chaussures et une enveloppe avec des traites d’ISF et un décompte de 346.360 euros sur un carton. « Dans l’esprit de la justice, si on a retiré ces sacs, c’est qu’il y avait en réalité 346.000 euros qui correspondait à ce petit carton qu’on a retrouvé au fond d’une enveloppe», a expliqué l’avocat. « Or les treize expertises comptables qui ont eu lieu sur la société de mon client et sur son fournisseur à la demande du juge d’instruction démontrent qu’il n’y a aucune irrégularité», a-t-il affirmé. «On continue de penser que cet argent (...) constitue de l’argent frauduleux. Ce qui est complètement faux», a-t-il ajouté. Le passager d’Olivier Plançon et l’un des frères de M. Ammar, présent le soir du meurtre, tous deux mis en examen pour «modification d’une scène de crime», ont également été placés en garde à vue lundi, ainsi que six salariés de la société de M. Ammar et des employés de Mercure International of Monaco, selon l’avocat.


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

L’armée chinoise crée une unité de 10.000 pigeons voyageurs “Dans la guerre moderne, le pigeon est indispensable, a t-il ajouté. “Nous avons autant de pigeons qu’il y a de soldats dans l’armée suisse par exemple.” Chen Chuntao, l’agent responsable de l’armée des pigeons, a déclaré que les oiseaux sont les «plus pratique et les plus efficace pour couvrir des courtes et moyennes distances.

La Chine a commencé la formation de 10.000 pigeons voyageurs, qui pourraient fournir des informations vitales et des communications militaires en cas d’attaque extérieure sur les systèmes de communication actuels. Selon les médias chinois, les pigeons sont formés par une unité spéciale

de l’Armée populaire de Libération, dans le centre ville de Chengdu. “Ils seront principalement appelés à effectuer des missions militaires spéciales entre les troupes stationnées à nos frontières”, a déclaré Chen Hong, un expert de l’armée de l’air.

Et il ne présentent aucun problème avec les interférences ou les brisures de nos signaux satellites. ” Un centre-ville a été choisie parce que les pigeons voyageurs de retour à la base après chaque mission. La Chine avait déjà créé une division de pigeon dans son armée en 1950, mais l’unité d’alors n’avait que quelques centaines d’oiseaux utilisés pour les correspondances entre les bases chinoises sur les îles de la mer de Chone et le continent. Si les chinois, s’y mettent, c’est peut-être à cause du mossad*. Il faut toujours prendre exemple sur les meilleurs ! Jonathan-Simon Sellem JSSNews

Obama ne voit pas d’inconvenient à l’émergence de nouveaux régimes islamistes fluent a appelé cette semaine à ce que le gouvernement pro-américain du président Ali Abdallah Saleh soit remplacé pour la loi islamique, et en Egypte, un théologien islamiste a un rôle de premier plan dans l’élaboration des changements constitutionnels depuis la chute du président Hosni Moubarak le mois dernier. […] Depuis son entrée en fonction, le président Obama a plaidé pour un “nouveau départ” avec l’islam, ce qui suggère qu’il pense que la croyance islamique et la démocratie ne sont pas incompatibles. Mais, ce faisant, il a alarmé certains acteurs progmatiques de la politique étrangère et des alliés comme Israël, qui craignent que les gouvernements fondés sur le droit religieux affaibliront inévitablement les réformes démocratiques et d’autres valeurs occidentales. Alors que la mise en place de régimes islamistes en remplacement des dictatures renversées dans les pays du Moyen Orient et d’Afrique du nord nous paraissait une évidence, les médias, la plupart des ”experts”, les chancelleries européennes et même l’administration Obama, nous assuraient qu’une telle chose était peu probable. Maintenant, ils se préparent à ce désastre presque certain en nous assurant que ce n’est pas grave. Washington Post : L’administration Obama se prépare à la formation probable de gouvernements islamistes en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, en reconnaissant que les révolutions populaires dans ces pays vont déboucher sur une approche plus religieuse de la politique de la région. L’administration a déjà pris des mesures pour établir une distinction entre les différents mouvements dans la région qui prônent une gouvernance par la loi islamique. Une étude interne, commandée par la Maison Blanche le mois dernier,

et qui guidera la politique américaine dans la région, relève d’importantes différences idéologiques entre les mouvements comme celui des Frères musulmans en Egypte et Al-Qaïda. “ Nous ne devrions pas avoir peur de l’islam dans la politique de ces pays”, a déclaré un haut responsable au gouvernement, s’exprimant sous condition de l’anonymat pour raconter les débats politiques internes qui ont lieu au sein de l’administration. “ C’est sur le comportement des partis politiques et des gouvernements que nous allons les juger, et non pas en fonction de leur relation avec l’Islam.” Les gouvernements islamistes couvrent un large éventail d’idéologies et d’ambitions,[…] Aucune des révolutions de ces dernières semaines ne s’est montrée ouvertement islamiste, mais il y a des signes indiquant que les soulèvements pourraient déboucher sur davantage de pouvoir religieux. Un dignitaire religieux yéménite in-

Certains au sein de la communauté du renseignement américain, dans les cercles diplomatiques et dans le Parti républicain disent que la propension d’Obama à accepter les mouvements islamistes, du moins ceux qui répondent à certains critères, ne prend pas en compte que de nombreux partis islamistes adoptent l’approche tactique d’une transformation graduelle d’un état laïque en un état islamique, ce qui s’oppose aux objectifs de la politique américaine.[…] Dans un discours prononcé lundi à Genève, la secrétaire d’État Hillary Clinton a implicitement invité les partis islamistes à participer sous conditions, aux futures élections de la région. “La participation politique”, a dit Mme Clinton, “doit être ouverte à toutes les personnes qui rejettent la violence, sont pour l’égalité et acceptent de jouer selon les règles de la démocratie.” Par Melba Washington Post Extrait traduit par Bivouac-id.

Les insurgés libyens auraient capturé des soldats britanniques Huit soldats des forces spéciales britanniques auraient été capturés par des insurgés libyens selon des sources libyennes reprises par le Sunday Times. Les soldats escortaient un diplomate du Foreign Office en mission

dans l’Est du pays, toujours selon le journal britannique. Le ministère britannique des Affaires étrangères a indiqué qu’il ne pouvait «ni confirmer, ni démentir» cette information.

14

Les USA cite pour la premiére fois l’Iran comme etant le facteur de troubles de premier plan au Moyen-Orient

L’administration du président Barack Obama a déterminé que l’Iran avait fomenter des troubles dans des pays comme Bahreïn, l’Arabie Égypte, à Oman, en Arabie et au Yémen. Les fonctionnaires ont déclaré au régime de Téhéran a été l’aide du Hezbollah et le Hamas ont déstabiliser les régimes sunnites en Egypte ainsi que le Golfe. Hillary clinton : “Nous savons qu’ils tendent la main à l’opposition à Bahreïn, ». «Nous savons que les Iraniens sont très impliqués dans les mouvements d’opposition au Yémen.” Cela a marqué la première fois que l’administration Obama a cité l’Iran comme un facteur dans la vague de protestation qui a balayé le Moyen-Orient en 2011. LE 1° MARS l’amiral Michael Mullen a déclaré l’armée américaine n’a pas

détecté un rôle iranien dans les manifestations anti-régime massive à Bahreïn. «Nous voyons aucune indication de l’influence de Téhéran crédibles à cet égard,” Mais dans son témoignage devant la commission des finances du Sénat le 2 Mars Mme Clinton décrit l’intervention iranienne dans les Etats arabes. Elle a dit que le Hezbollah aux ordres de Téhéran a appuyé des ‘opposants au régime dans des pays comme Bahreïn, Oman et le Yémen. “Ils font tout leur possible pour influencer les résultats en ces lieux», Mme Clinton a dit. «Ils utilisent le Hezbollah pour communiquer avec leurs homologues.” En Egypte, l’Iran a dit avoir été à l’aide du Hamas pour relayer les ordres de l’opposition. Elle a souligné les liens forts du Hamas à l’Egypte des Frères musulmans.

DEBKA exclusif : L’Iran va construire une base navale permanente en Syrie portuaires. Les deux événements ont été soigneusement synchronisée pour avoir lieu dans la même semaine. : Le 24 février, que les navires de guerre iranienne, passaient par le canal de Suez vers la Syrie, le Hamas a tiré un missiles à longue distance qui a touchéla ville de Beersheba pour la première fois depuis Israël campagne de Gaza il ya deux ans Téhéran avec l’aide de son substitut palestinienne a fait étalage de ses succès en obtenant le passage ses premiers navires de guerre par le Canal de Suez Juste deux jours après que deux navires de guerre iraniens atteignés le port syrien de Lattaquié via le canal de Suez, le vendredi 25 février, un accord de coopération navale syrienneiranienne a été signé prévoyant que l’Iran allait construire sa première base navale méditerranéenne dans le port syrien, DEBKA et des sources militaires iraniens révèlent. :DEBKA fichier exclusif Rapport La base comprendra dépôt d’armes rempli de matériel militairel Le port de Lattaquié sera approfondi, élargi et doté de nouvelles “installations côtières” pour accueillir les gros navires de guerre et sous-marins L’iran a acquis sa première implantation militaire sur une rive de la Méditerranée et sa première présence militaire permanente sur le sol syrien. Téhéran mettra en place l’infrastructure logistique pour l’accueil des troupes iraniennes . Selon nos sources, le croiseur Kharg, l’un des deux navires de guerre iraniens autorisé à transiter par le canal de Suez, a en fait amenés les équipes pour la construction des nouvelles installations

Les Iraniens ont également paradé en déployant des navires de guerre offensive sur la Méditerranée seulement 287 km au nord d’Israël au nord la ville côtière de Nahariya. Le deuxième événement a été un contrat annoncé par le ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov pour la vente de missiles de pointe Russes à la Syrie . Le système de missiles Yakhont a une portée de 300 km et écume les vagues assez bas pour être détectés au radar. Selon les sources debka Moscou profite de cette vente comme un clin d’œil en faveur de nouvelle base Iranienne de Lattaquié, à 72 kilomètres de la base navale Russe construit dans le port syrien de Tartous. Les Russes sont prêts à contribuer à la défense du port iranien et à la coopération entre les flottes russes, iraniens et syriens dans l’Est de la Méditerranée face à la présence régulier de la sixième flotte américaine Cette proximité présente un sérieux défi stratégique et Israël avec un nouveau péril. DEBKA fichier exclusif Rapport


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

Journée de la colère : les forces de sécurité se préparent à des actions dans tout le pays

Des embouteillages sont à signaler sur les routes par la présence de citoyens mécontents qui tente de bloquer les grands axes routiers. Bien que l’expulsion des civils du point de peuplement de Havat Guilad, qui ont essuyé des tirs de la part de policiers au visage couvert n’ait pas suscité de

réaction de la part de la communauté internationale, Ni d’organisations de défense des droits de l’homme à l’étranger, elle a provoqué l’indignation de nombreux citoyens ainsi que de quelques représentants de la classe politique.Un membre actif a

déclaré sur les ondes de Tsahal: «Toute atteinte portée contre les habitants de Judée-Samarie risque de mettre le feu aux poudres.» Trente manifestants ont été écroués, mais la plupart d’entre eux ont été remis en liberté vendredi matin.

Antisémitisme dans les pays musulmans

16

4 avions syriens abattus par les insurgés de Libye

La guerre civile en Libye est devenu essentiellement un conflit tribal, avec la tribu Qadhadfa pro-Kadhafi contre tout le monde. Par exemple, Al-Jazeera rapporte que Qadhadfa ont exécuté 20 officiers de la tribu Firjan qui avait refusé de faire feu sur leurs amis civils libyens. Comme Kadhafi a perdu le soutien des alliés de longue date, et que même certains pro-Kadhafi ne le sont plus, le Roi de Rois Ancestraux d’Afrique a besoin de mercenaires pour massacrer son bon peuple. Et malgré les rumeurs de mercenaires israéliens (ou africains juifs), il y a désormais des rapports officiels (et des vidéos occidentales comme celle au-dessus) comme quoi au moins deux avions de chasse syrien auraient été abattus dans l’es de la Libye. Mais de là à dire que Bachar el Assad est juif, il n y’a plus qu’un pas! Dans la nuit du 5 au 6 mars, ces rapports ont pris une nouvelle tournure: Al Jazeera rapporte que non plus un mais 2 avions syriens ont été abattus à Ras Lanuf, à environ 400 kilomètres à l’ouest de Benghazi.

Des rapports non confirmés avaient déjà suggéré que les Libyens libre avait abattu deux Soukhoï SU-22… Soukhoï SU-22 Et Israël qui s’inquiétait de la puissance aérienne de la Syrie ! Je crois que les doutes peuvent-être levés ! Si 4 avions ont été descendus avec des kalachnikov, on se dit qu’en moins de 5 minutes, en cas de conflit entre Damas et Jérusalem, la Syrie sera détruite en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire! Si ces informations sont exactes, il est temps pour le président Obama à ramener à la maison Robert Ford, l’ambassadeur américain en Syrie, nommé secrètement par Obama quand le Sénat refusait la nommination. Si Obama refuse de ramener Fort à la maison, peut-être qu’il est temps pour le Congrès de se réaffirmer et de commencer à jouer dur avec le budget du Département d’Etat. Espérons simplement que le Sirocco qui a commencé à soufflé en Tunisie il y a 2 mois, va enfin se propager en Syrie… Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

Israël classé parmi les états les moins populaires

Les peuples arabes sont en ébullition. Ils ont en partage le désir de balayer leurs gouvernants, voire de les juger, les condamner et les pendre en guise de ‘’remerciements’’ pour tous les services rendus à leurs patries depuis plusieurs décennies. C’est ainsi que l’on a vu l’effigie colorée du Président égyptien, Hosni Moubarak, suspendue à une grue sur la place Tahir. Une caricature parmi de nombreuses autres, incluant une étoile de David et indiquant, à ceux saisissant le message, la responsabilité et la complicité du peuple juif dans la déchéance de l’Egypte par la gabegie et le détournement des richesses. Une association dont nul au plus haut niveau de l’état n’a encore blâmé et que chacun en ce pays trouve, semble t-il, logique. Autre pays et même désir. Le peuple tunisien s’est débarrassé du potentat Ben Ali par des manifestations, dont l’une d’elle est passée près de la Grande Synagogue de Tunis. Des manifestants ‘’pacifiques’’ s’en prenant au despote en criant, entre autres choses, « mort aux Juifs » ou « Ô Juifs souvenez-vous de Khaybar, l’armée de Mahomet reviendra ».

Des ‘’espoirs’’ certes condamnés par le gouvernement intérimaire en place et une partie de la population mais qui démontrent l’antisémitisme ambiant. Le peuple libyen a, quant à lui, un peu plus de mal à se débarrasser du fou qui le gouverne depuis plus de quatre décennies. Ce qui n’empêche nullement les parties de s’accuser des pires péchés à leurs yeux. C’est ainsi que l’on a pu entendre, d’une part, le « Guide Suprême de la Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire Socialiste » -lors d’une intervention télévisée- assurer que « Nous avons combattu contre des insurgés armés, comme ceux qui se sont battus contre les tanks israéliens à Gaza », et d’autre part voir les insurgés le qualifier de sioniste ou de juif et tamponner ses caricatures de l’étoile de David. Le Yémen voit, pour l’instant, son Président tenir bon et refuser de quitter le pouvoir comme le lui ordonne son peuple. Ali Abdallah Saleh, contesté par des manifestations populaires depuis le 27 janvier, a accusé Israël et les EtatsUnis d’orchestrer la révolte arabe, lors de déclarations mardi 1er mars. Dans un discours à l’Université de Sanaa, il a affirmé qu’il y avait « une salle d’opérations à Tel-Aviv dont l’objectif est de déstabiliser le monde arabe (…) et qui

Les pays dans lesquels une majorité de résidents ont une opinion positive d’Israël étaient peu nombreux. Aux EtatsUnis, 43% soutiennent Israël tandis que 41% s’y opposent, en Russie, ce ratio est de 35% contre 27%, au Ghana de 32% contre 27%, et en Inde de 21% contre 18%. Les 23 autres pays sondés ont révélé une grande majorité de personnes opposées à l’état juif.

est dirigée par la Maison Blanche ». Quant aux yéménites, rien encore ne peut leur être reproché à ce stade. Mais les quatre cents juifs encore présents ne démentiront pas l’antisémitisme ambiant. A travers l’exemple de ces quatre pays arabes une constante se dégage. L’antisémitisme est un bien commun aux quatre peuples. Un sentiment qui a pu se développer lentement mais surement par l’éducation, les prêches dans les mosquées et les médias, moyens à la solde des tyrans en place désireux de trouver un bouc émissaire aux souffrances quotidiennes imposées aux masses. Une haine, bien ancrée dorénavant au sein des peuples, qui se dévoilera pour la même raison dans les autres pays musulmans dès lors que l’occasion se présentera. Une inimitié si peu voire jamais condamnée et combattue par le monde occidental et qui permet au peuple juif et à Israël d’être sceptiques quant à une pacification rapide de ces peuples et leurs intégrations dans le monde des lumières et des droits de l’homme. Victor Perez ©

Israël est l’un des pays les moins populaires dans le monde, selon en enquête menée par Globescan pour la très anti-israélienne BBC dans 27 pays différents. Plus de 28 000 personnes ont été interrogées entre décembre 2010 et février de cette année dans un sondage visant à évaluer les opinions sur les différents pays à travers le monde. Seulement 21% des personnes interrogées ont exprimé une opinion positive d’Israël, tandis que 49% ont exprimé une opinion négative envers l’état juif. Bien que lamentables, ces chiffres sont tout de même une amélioration par rapport à l’an dernier, qui ne voyait que 19% d’opinions favorables à Israël. Sur les 17 pays inclus dans l’enquête, seuls trois ont été jugés moins populaires qu’Israël : le Pakistan, la Corée du Nord et l’Iran, avec 17% et 16% d’opinions favorables respectivement. Plus de 55% des personnes interrogées ont exprimé une attitude négative envers ces états.

La Chine était le seul pays où soutien à Israël a augmenté, de 10%, mais reste toutefois à un ratio de 40% contre 48%. Dans de nombreux pays occidentaux, la Grande Bretagne, le Canada, l’Australie, l’Espagne et le Portugal, le soutien se trouve en déclin. L’Allemagne se trouve être à la tête des pays les plus populaires, et la Grande Bretagne est étonnement classée deuxième sur la liste. Le Brésil fait un bond de 40% a 49% de soutien, et l’Afrique du Sud, qui a accueilli la coupe du monde en 2010, a également amélioré son ‘score’. Les Etats-Unis améliorent leur classement pour la quatrième année consécutive, mais est en retard sur le Canada, l’Union Européenne, le Japon, le France et le Brésil. Ils ont reçu des retours négatifs principalement des pays musulmans, tels que le Pakistan, la Turquie et l’Égypte. Les Etats-Unis ont obtenu un meilleur score en Indonésie, avec 58% de réponses positives, probablement dues à la récente visite du président Barack Obama et à ses liens avec ce pays lors de sa jeunesse.


‫בס"ד‬

s é t i v i s S Exclu

Pessah de prestige au Maroc et Tel-Aviv

r u o T Sarah

e

Présent

Spécial

Pessah

2011

Maroc - Mazagan Beach Resort www.mazaganbeachresort.com 5* Luxe Hors vol

Du 18 au 27 avril 2011 1590 € /adulte

890 € /enfant

10 jours / 9 nuits

Tel-Aviv - Herods 5* Luxe Du 18 au 27 avril 2011 10 jours 9 nuits

Du 18 au 26 avril 2011

Vol inclus

1967 € /adulte 1249 € /enfant

9 jours 8 nuits

Hors vol

1125 € /adulte 620 € /enfant

Tel-Aviv - Leonardo City Tower 5* Du 18 au 27 avril 2011 10 jours 9 nuits

Vol inclus

1690 € /adulte 1290 € /enfant

AMstrong Design • 054-7211604

Dispos, vols pour Pessah du jeudi 14/04 au 28/04

Du 18 au 26 avril 2011 9 jours 8 nuits

Hors vol

1015 € /adulte 655 € /enfant

Location de voiture à partir de 19€/jour km illimité.

Renseignement et Réservations

Vols • Séjours • Circuits • Location de voiture • Pélerinages • Groupes

Israël • 12, rue Trumpeldor • 63803 Tel-Aviv • 972 (3) 510 08 86 • 972 (54) 688 33 36 Paris • 16, rue Adolphe Mille • 75019 Paris • 01 44 528 700 ou Yaël au 06 98 33 81 84 Strasbourg • 16 av. de la Marseillaise • 67000 Strasbourg • 03 88 750 476

info@Sarah-Tours.com • www.Sarah-Tours.com


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

Etre Français, c’est d’abord payer ses impôts en France !

Qu’est-ce qu’être Français ? Telle est la question que tout le monde doit absolument se poser en France depuis que cela a été décidé unilatéralement par l’UMP de Copé et de Jacob, et bien sûr par l’Elysée. Même si cette question m’indiffère au plus haut point, car est-ce vraiment le sujet aujourd’hui alors que la classe ouvrière souffre de plus en plus, je la trouve cependant pertinente, car elle semble s’adresser tout particulièrement aux déserteurs dont je parle dans ce papier. Alors : - que Jean Reno, ami intime de Nicolas Sarkozy, président du pays, aurait envisagé dit-on de déserter le fisc de la France pour se réfugier chez un autre plus attractif que celui de sa mère patrie, - que le pays va très mal, - que les caisses de l’Etat manquent d’argent, Faut-il encore accepter que tous les exilés, fuyards et autres évadés fiscaux soient considérés comme de bons, voire même souvent comme d’excellents Français ? Qui sont-ils ces Français honorés par tous les médias du pays : Aznavour, Delon, Johnny, Forget, Loeb, Prost, Tsonga et bien d’autres par centaines (lien)… qui ont tous grandi grâce à la

soupe française achetée avec les impôts des Français, dont je fais partie à mon petit niveau, quand eux n’en payé pas, car ils étaient trop pauvres à une certaine époque ? Beaucoup d’entre eux parmi ces centaines d’exilés fiscaux, à de rares exceptions près, se sont nourris sur la bête pendant de nombreuses années. Puis, quand ils n’ont plus eu besoin d’elle s’en sont enfuient, à l’image des rats qui quittent un bateau en perdition prenant leur courage à deux mains, mais laissant leur honneur au fond de la soute. Quelle honte de voir sur nos médias, ces gens-là se pavaner comme des bons Français vainqueurs d’une guerre et surtout revendiquer continuellement la nationalité qui est la nôtre mais plus vraiment la leur ! Oublient-ils qu’une fois retournés en Suisse, pour la plupart, ils diront sur les médias helvétiques qu’ils sont Suisses ! Exit alors le beau pays de France ! Eh oui, pour eux être Français, c’est d’abord être Suisses ! Et bien sûr, comme tous les Suisses, payer normalement ses impôts en Suisse. Voilà la réponse qu’ils font au gouvernement de Nicolas Sarkozy qui leur pose la ques-

Alors, je comprendrais qu’un pauvre, parti de rien pour arriver pauvre encore aujourd’hui, quitte la France, car le maigre impôt qu’il paie est encore trop lourd pour lui. Mais un pauvre devenu riche grâce à nos propres impôts, quelle infamie ! Je comprendrais qu’on fuie le pays en cas de guerre pour sauver sa pauvre loque de carcasse peureuse même de sa propre ombre, mais pour sauver 2 ou 3 millions, parfois beaucoup moins, alors qu’on en a plusieurs dizaines, quelle drôle de façon de se déclarer Homme d’honneur !

Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a jugé «intéressants» des échanges qu’il a eus aujourd’hui au Caire avec des jeunes issus du mouvement islamiste des Frères musulmans, dans le cadre d’une rencontre avec de jeunes acteurs du soulèvement antiMoubarak.

Alors, au lieu de s’occuper de l’identité française pour chasser en réalité le Musulman ou le Rom, l’ami intime de Jean Reno devrait plutôt s’occuper de tous ces présumés coupables qui continuent insidieusement de tuer notre fisc à petit feu. Alors, face à cette couardise, je pense que nous pourrions voter des lois qui s’intéressent à ces gens-là.

Pauvre Bernard-Henri Lévy atteint du virus de Benghazi

Il y a tant de lois dérogatoires fiscalement, pourquoi ne pas en avoir quelques-unes de très simples, pour punir ces comportements antifiscaux et par nature antifrançais : - mettre un ISF dès 50 000 euros sur tout ce que possède un déserteur fiscal en France : logements, villas, comptes bancaires, chevaux, tableaux, etc., - ne plus admettre qu’il se présente comme Français sur nos médias, alors qu’il est d’abord Suisse, - ne plus permettre qu’il puisse être entraineur d’une équipe de France, - ne plus faire retentir la Marseillaise quand il gagne quelque chose, - ne plus pouvoir le décorer d’une médaille jadis réservée aux Grands Français, - ne plus l’inviter à des galas et autres fêtes payés par le contribuable de France, - etc. Cela n’est bien sûr pas exhaustif, mais montre bien qu’il y a des choses à faire si on en a la volonté politique. Aujourd’hui, il n’est plus tenable de présenter encore nos déserteurs fiscaux comme de bons Français ! Plus tenable non plus, que nos politiques continent à les chouchouter et nous les montrer comme des exemples à suivre en matière de réussite sociale, à nous qui payons nos impôts, en France bien sûr et jusqu’au plus petit centime ! par JP Bédol Agoravox.com

Liban : une banque soupçonnée de blanchiment fusionne avec une filiale de SG

Une banque privée libanaise accusée

par les Etats-Unis de blanchiment

Juppé au Caire : «échanges intéressants» avec les Frères musulmans La diplomatie française s’est vu reprocher de ne pas avoir vu venir les révolutions dans le monde arabe et d’avoir entretenu des liens privilégiés avec des dirigeants comme les ex-présidents tunisien Zine El Abidine Ben Ali et égyptien Hosni Moubarak, chassés sous la pression de leurs peuples. M. Juppé a estimé que l’Egypte, pays le plus peuplé de la région, était «un pays-clé pour l’avenir de tout le monde arabe» et qu’elle «donnait l’exemple, sans être exagérément optimiste, de ce que peut être un processus de libération maîtrisé».

tion, devenue absurde par la force des choses : «qu’est-ce qu’être Français pour vous qui êtes Suisses ?». Oubliée la France ! De vrais caméléons. Suisses un jour. Français le lendemain.

d’argent et de liens avec le mouvement chiite Hezbollah va fusionner avec la Société générale de banque au Liban. Société Générale signe une acquisition au Liban. La banque française, à travers sa filiale locale (SGBL), va racheter l’établissement de gestion privée Lebanese Canadian Bank (LCB). Ce dernier avait récemment été placé sous le feu des projecteurs suite à des accusations de blanchiment d’argent et de liens avec le mouvement chiite Hezbollah. Quatre banques étaient sur les rangs pour faire l’acquisition de LCB, mais la SGBL a fait la meilleure offre, a indiqué la banque centrale libanaise. La transaction est évaluée à 500 millions de dollars (360 millions d’euros). latribune.fr

18

Un nouveau virus a été clairement identifié par le Professeur Chteng Foutrê, un expert médical de l’Organisation Mondiale des Syndromes (OMS), basée à Shanghai. En effet, le Professeur Chteng Foutrê a publiquement annoncé la découverte du virus de Benghazi (BHI), un nouveau virus qui peut agir, directement, sur les neurotransmetteurs, chez les personnes de plus de 50 ans, lorsqu’elles parlent et écrivent, trop souvent, pour ne rien dire. A ce propos, voici ce que je lis, aujourd’hui, samedi 5 mars 2011, dans une dépêche de l’Agence France Presse : « L’intellectuel français Bernard-Henri Lévy a indiqué vendredi soir à l’AFP à Benghazi s’être entretenu avec les membres du Conseil national indépendant créé par les insurgés dans cette ville de l’Est de la Libye. «J’ai rencontré les représentants du Conseil national», a-t-il déclaré ». L’AFP : « «Il se passe un événement extraordinaire que personne n’avait prévu. J’ai voulu comprendre par moi-même», a expliqué le philosophe, arrivé en Libye il y a deux jours. «On pouvait croire que la flamme de la liberté était à jamais éteinte» en Libye, a-t-il poursuivi. «On voit se constituer très vite ce souci du bien public», s’est félicité l’intellectuel français, au sujet des institutions provisoires mises en place dans la zone sous contrôle de l’opposition au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi ». L’AFP : « S’agissant des slogans antiisraéliens voire antijuifs apparus dans les manifestations, Bernard-Henri Lévy a estimé que c’était «l’héritage de Kadhafi». «Comme en Egypte, j’espère que cela tendra à disparaître avec la démocratie», a-t-il ajouté. Il a appelé à la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne pour empêcher le régime d’utiliser son aviation dans la répression. «La dernière capacité de nuisance de Kadhafi, elle est là», a-t-il affirmé » (Fin de la dépêche AFP). Récemment, BHL écrivait, sur lepoint. fr (extraits) : « Pourquoi pas une intervention égyptienne (et tunisienne) en Libye. Il y a quelques semaines, la sainte alliance des dictateurs aurait joué et, entre lénifiantes résolutions de la Ligue arabe et dénonciations tonitruantes du toujours commode «impérialisme américain», l’on aurait discrètement aidé le

Le dialogue que j’ai eu avec l’ensemble de cette délégation, et en particulier avec les membres des Frères musulmans, a été intéressant, et m’a permis de bien mesurer que la présentation qui est faite parfois de ce mouvement mérite d’être éclairée et approfondie», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à l’issue de sa visite. Il a toutefois déclaré que «rien n’est gagné. Nous avons bien sûr confiance, mais le pire n’est pas exclu». «Lorsque l’on voit ce qui se passe aujourd’hui même en Libye, on voit bien que cette transition peut être douloureuse», a-t-il dit, en dénonçant la «folie criminelle» du régime du colonel Mouammar Kadhafi. M. Juppé devait aborder le dossier libyen lors d’un entretien prévu au Caire avec le chef de la Ligue arabe Amr Moussa.

collègue Kadhafi à remettre son peuple indocile au pas ». BHL : « Aujourd’hui, la donne n’est plus la même et il n’est plus absurde d’imaginer une Tunisie et, surtout, une Egypte ayant la réaction exactement inverse : souhaiter la victoire des insurgés ; aider la part libérée du pays à se doter de ces embryons de structures politiques sans quoi elle retombera, tôt ou tard, en servitude ; voire faire acte de solidarité active en aidant le peuple libyen, qui a déjà tant fait et tant payé, à achever de se débarrasser du criminel contre l’humanité qui règne à Tripoli depuis quarante ans ». BHL : « Ce geste de solidarité active, cette image d’une armée arabe volant, sous la pression de son peuple, au secours d’un peuple frère et poussant donc un peu plus loin le bon vent de la liberté, constituerait, au passage, une avancée significative de la conscience du monde », ajoute BHL (Fin des extraits de la chronique de BHL parue sur lepoint. fr). Contacté tôt ce matin par la rédaction de drzz.info, le Professeur Chteng Foutrê a admis que dans certains cas extrêmes, le virus de Benghazi (BHI) peut altérer, non seulement les neurotransmetteurs, mais aussi les terminaisons nerveuses ou même, parfois, les neurones proprement dits. - Auquel cas - a mis en garde le Professeur Chteng Foutrê les séquelles seraient irréversibles. En outre, seul le Media Tor (dont on connaît désormais les effets médiatiques secondaires) est susceptible de freiner le virus BHI en phase terminale. Le Professeur Chteng Foutrê nous a précisé qu’un vaccin contre le BHI sera testé sur le marché, dès 2012, par l’Organisation Mondiale des Syndromes (OMS), basée à Shanghai. Il s’agit actuellement, au stade expérimental, du vaccin communément appelé Fehrm Thag Heul (FTH), du nom du hameau mandchou où il a été testé pour la première fois. Avec un succès mitigé d’ailleurs, 50% des cobayes vaccinés ayant une fâcheuse tendance à dire tout le temps la vérité. Cependant, le vaccin devrait être testé en France dès avril et mai 2012. Par Michel Garroté


Le Gaon Rav A. L. Steinman Chlita Le Gaon Rav M. Y. Levkovitch Chlita Le Gaon Rabbi David Abouhatseira Chlita

Le Gaon Rav Y. Ades Chlita

Le Gaon Rav C. Baadani Chlita

Le Gaon Rav R. Elbaz Chlita

Le Gaon Rav H. Kaniewsky Chlita

Le Gaon Rav Y. Hillel Chlita


100 % Confiance 100 % Tsedaka 100 % Discrétion 100 % Rabbanim 100 % Territoire 100 % Pourim 100 % Transparence 100 % Hidour

"La meille la Mitsvahur façon d'accomp les Matan est de transmet lir Harabanim ot Laevyonim au tre x même de qui les redistribue Vaad Pourim au l x nécessite jours eux"

0-800-106-135

Un reçu sera envoyé pour tout don.

5 possibilités pour transmettre vos dons au Vaad haRabanim :

1

2

Appelez ce numéro pour un don par carte de crédit : 0-800-106-135 en Israël:

5

00. 972.2.501.91.00

Envoyez votre chèque à :

Vaad haRabanim

10, Rue Pavée 75004 Paris

Sur notre site :

3 Envoyez votre don à l'un des Rabanim de votre région (demandez la liste au numéro 0-800-106-135).

www.vaadharabanim.org

Site sécurisé

4

Envoyez votre don dans l'enveloppe jointe.

Veuillez libeller vos chèques à l'ordre de Vaad haRabanim


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

Chirac devant la justice: un procès en pirouette et cacahuète non-lieu en faveur de M. Chirac dans les deux dossiers, estimant que les infractions n’étaient pas suffisamment caractérisées. Le 7 mars, Jean-Claude Marin, le procureur de la République de Paris, viendra expliquer pourquoi il avait souhaité l’abandon des poursuites. «En toute connaissance de cause, Jacques Chirac a utilisé le patrimoine de la Ville de Paris dont il était le maire pour servir les intérêts du parti qu’il présidait», relève le juge Gazeaux.

Le procès de Jacques Chirac, seul chef d’Etat français poursuivi pour des faits de financement présumé occulte de son ancien parti, pourrait se clore lundi à peine ouvert en raison d’une dernière pirouette procédurale de la défense. Agé de 78 ans, M. Chirac, président de 1995 à 2007, doit comparaître pour des faits antérieurs à son accession à l’Elysée, lorsqu’il était maire de Paris (1977-1995) et président du Rassemblement pour la République (1976-1994) aux côtés de neuf autres personnes, dont deux de ses anciens directeurs de cabinet à l’Hôtel de Ville, Michel Roussin et Rémy Chardon. Pendant ses douze années à l’Elysée, M. Chirac a bénéficié d’une immunité pénale liée à ses fonctions. Elle a cessé à l’issue de son mandat. Me Jean-Yves Leborgne, avocat de M. Chardon, a déposé une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) sur la «connexité» qui lie les deux dossiers pour lesquels M. Chirac doit être jugé, l’affaire dite des emplois instruite à Nanterre et celle dite des emplois fictifs conduite à Paris. Le vice-bâtonnier de l’Ordre des avocats de Paris se défend d’être «un sousmarin» de la défense de M. Chirac. La juge parisienne Xavière Simeoni a considéré, suivie en cela par la Cour de cassation, que l’enquête sur les chargés de mission ouverte fin 1998 n’était pas prescrite au regard de la procédure similaire menée à Nanterre depuis 1995. La prescription étant de trois ans en matière de délit, les faits antérieurs à 1992 ne pouvaient être poursuivis. Me Leborgne conteste cette notion de «connexité» qui constitue, selon lui, une atteinte aux principes constitutionnels de prescription de l’action publique et de légalité, toute disposition devant relever d’un texte de loi. Le tribunal devra statuer lundi sur cette QPC. Il peut la rejeter et entrer dans le vif des débats ou la transmettre à la Cour de cassation.

La QPC doit présenter alors un caractère «sérieux» et ne pas avoir déjà été examinée par le Conseil constitutionnel. La Cour de cassation a trois mois pour la transmettre aux sages qui disposent d’un délai identique pour y répondre. Si cette QPC était transmise, le procès pourrait être reporté. Mais le tribunal pourrait également la rejeter en estimant qu’elle ne présente pas un caractère «sérieux». Normalement, M. Chirac ne devait comparaître qu’à partir de mardi. En effet, ses avocats ont obtenu du tribunal de lui épargner la première journée, consacrée à la procédure. A laquelle n’échapperont pas ses co-prévenus. Que lui reproche-t-on? Il est mis en examen pour «détournement de fonds publics et abus de confiance» dans le volet parisien instruit par Xavière Simeoni, et pour «prise illégale d’intérêts» dans le volet de Nanterre mené par le juge Jacques Gazeaux. Deux dossiers distincts mais aux nombreuses similitudes pour lesquels il encourt en théorie 10 ans d’emprisonnement et 150.000 euros d’amende. Dans l’affaire parisienne, il est soupçonné d’avoir, lorsqu’il était maire de la capitale, fait prendre en charge le salaire de chargés de mission qui n’ont jamais travaillé pour la Ville, mais en réalité pour le RPR ou des partis alliés au Conseil de Paris. Ou, comme certaines épouses ou fils d’amis de la majorité, qui n’ont jamais travaillé, selon l’enquête. Au total, 21 emplois lui sont reprochés entre 1992 et 1995. Les faits antérieurs sont prescrits. Dans l’affaire dite des emplois fictifs, il est poursuivi en sa double qualité de maire de Paris et de président du RPR pour la prise en charge salariale par la municipalité de sept permanents du mouvement gaulliste. Cette affaire a valu en 2004 une condamnation à 14 mois avec sursis et un an d’inéligibilité à Alain Juppé par la cour d’appel de Versailles. Le ministère public a requis un

Il est «le concepteur, l’auteur et le bénéficiaire du dispositif» des chargés de mission de la Ville de Paris, a pour sa part estimé la juge Simeoni. Peut-on parler de système? Jacques Chirac a toujours récusé ce terme. «Il fallait passer d’un régime d’usage à un régime légal», a-t-il déclaré lors de sa première audition par un juge, affirmant qu’il n’y a jamais eu de «système organisé». Sur les 481 contrats de chargés de mission recensés dans l’enquête parisienne, seuls 43 ont été considérés comme litigieux et 22 sont tombés sous le coup de la prescription. Un nombre insuffisant pour parler de système, a toujours martelé l’un des avocats de M. Chirac, Me Jean Veil. Ces contrats sont «une succession de cas individuels et non pas une pratique déterminée et organisée», a dit au juge M. Chirac. En condamnant Alain Juppé en 2004, la cour d’appel de Versailles a accrédité l’existence d’un «système généralisé» ayant permis aux responsables du RPR de faire payer leurs collaborateurs par la Ville de Paris, dont ils étaient élus. La municipalité parisienne, aujourd’hui dirigée par le socialiste Bertrand Delanoë, s’est désistée de sa constitution de partie civile contre M. Chirac, après le remboursement par ce dernier et l’UMP de 2,2 millions d’euros. Somme correspondant aux salaires de la vingtaine d’emplois fictifs reprochés à M. Chirac. Une association, Anticor, a contesté cet accord devant le tribunal administratif et s’est constituée partie civile au procès. Lors d’une audience de procédure en janvier, les avocats de Jacques Chirac ont demandé au tribunal correctionnel le report du procès dans l’attente de la décision de la justice administrative. Le président de la 11e chambre a renvoyé la question au 7 mars, une longue journée de procédure. Le planning des audiences prévoit théoriquement que Jacques Chirac s’exprime à partir du lendemain.

Déplacement d’Alain Juppé en Egypte Alain Juppé se rendra en Egypte le 5 mars au soir et effectuera une visite officielle la journée du 6 mars. Le ministre d’Etat s’entretiendra avec le Maréchal Tantaoui, Chef du Conseil Suprême des Forces Armées. Il aura un entretien avec le Secrétaire général de la Ligue Arabe, Amr Moussa, avec qui il évoquera des dossiers régionaux. Il rencontrera la “coalition des jeunes de la révolution” pour les écouter et échanger avec eux sur le processus de transition démocratique en cours. Alors

que l’Egypte connaît un bouleversement historique, cette visite sera l’occasion d’affirmer le soutien de la France à la transition politique en cours et sa disponibilité pour l’accompagner dans cette voie. Elle marque notre souci d’être à l’écoute des autorités de transition et des différents acteurs de la révolution et témoigne de l’engagement de la France auprès des peuples arabes qui se battent pour leur liberté. Une rencontre avec des représentants de la communauté française est également prévue.

22


L’information en provenance d’Israël

Entre le Quai d’Orsay et Israël, la haine Au moment où les bouleversements géopolitiques nés des révolutions arabes sont perçus en Israël comme le meilleur ou le pire, les péripéties de la diplomatie française sont aussi suivies avec attention. Le retour d’Alain Juppé au Quai d’Orsay après un court intérim de Michèle Alliot-Marie n’est pas interprété comme une bonne nouvelle, surtout s’il marque un retour au passé. Un gaulliste succède à une autre gaulliste. Et ce qualificatif rappelle à Israël des souvenirs douloureux. Les relations diplomatiques entre la France et Israël ont subi toutes les turbulences d’un couple: l’idylle, la passion, la haine, le divorce et finalement une normalisation née d’une certaine lassitude. Pourtant, la France a été à la source de l’éveil juif puisque le rêve sioniste, y a été imaginé par Théodore Herzl, pour être concrétisé par David Ben Gourion le 14 mai 1948.

Ce soutien sonna alors le glas des relations avec les pays de l’Est en mettant Israël dans une situation d’isolement au moment où ses besoins en armement devenaient vitaux face aux attaques des fedayins contre le territoire israélien. Idylle stratégique Le conflit algérien et les manœuvres de l’égyptien Gamal Abdel Nasser changèrent la donne et marquèrent une véritable idylle francoisraélienne qui durera de 1957 à 1967. Nasser, champion du panarabisme, avait fomenté un coup d’Etat le 23 juillet 1952 puis décida de s’immiscer dans le problème algérien et de nationaliser le canal de Suez et tous les biens francobritanniques en juillet 1956.

Mais la France se contenta déjà alors d’une contribution minimum et réticente à la création de cet Etat. Une méfiance qui ne s’est estompée que pendant seulement une dizaine d’année et encore parce que les gouvernements avaient alors tenu à l’écart le Quai d’Orsay.

Les dirigeants français, embourbés dans la guerre d’Algérie, étaient persuadés que la clef du FLN était au Caire et qu’ils pouvaient mater la révolte algérienne s’ils abattaient le président égyptien. Les Anglais et les Français songèrent alors à une riposte militaire pour laquelle ils n’avaient ni les moyens et ni les bases militaires. Ils songèrent alors à mêler Israël à l’opération après avoir trouvé une oreille attentive auprès du jeune et fougueux général Moshe Dayan.

Satellite de l’URSS En 1948, l’URSS et les pays de l’Est fournissaient en armes Israël qui était alors considéré comme un satellite soviétique tant les doctrines communistes y avaient trouvé une application locale forte et tant le bloc de l’est se réjouissait de voir l’empire britannique perdre pied.

L’armée israélienne obtint alors le matériel qui lui manquait: 200 chars, 72 chasseurs bombardiers Mystère, 10.000 roquettes antichars et 40.000 obus mais ces fournitures avaient été effectuées à l’insu du Quai d’Orsay qui abritait des diplomates issus d’une vieille aristocratie catholique profondément pro-arabe.

Les alliés des bolchéviques pouvaient difficilement avoir l’agrément du Quai d’Orsay parce que les armes sionistes étaient retournées contre le mandataire britannique, allié de la France. Le Quai d’Orsay ne souhaitait pas la création d’un Etat juif et il voulait s’opposer au vote historique à l’ONU du 29 novembre 1947.

Le ministre de la Défense BourgèsMaunoury était cependant à l’origine de la rancœur du Quai à l’égard d’Israël parce qu’il avait décidé qu’en « raison de nos litiges et nos chicanes avec le Quai d’Orsay, il fut convenu que, dans la politique relative à Israël, l’Administration du Quai n’y serait en aucun cas mêlée». Les fonctionnaires du ministère des affaires étrangères n’apprécièrent pas leur mise à l’écart et n’eurent de cesse de se venger.

Le ministre des Affaires étrangères, Georges Bidault, trouvait justifiés les arguments de son administration qui prônait la préservation des relations avec la Syrie et le Liban. Mais les pressions de Léon Blum feront basculer le vote de la France qui eut cependant du mal à digérer l’indépendance d’Israël. Elle mit d’ailleurs plusieurs mois avant de reconnaître le nouvel Etat. Alors que le Etats-Unis et la Russie reconnurent Israël, «de jure», dès le 15 mai 1948, le gouvernement de la République française décida de reconnaître le Gouvernement provisoire d’Israël comme gouvernement «de facto» le 24 janvier 1949. Ben Gourion avait évalué le danger d’un alignement sur l’allié soviétique et saisit la première occasion pour opérer un changement stratégique en appuyant les Etats-Unis contre la Corée en 1953.

Entente Amicale Alors que la France et la Grande-Bretagne préparaient les plans d’offensive, Ben Gourion hésitait à donner son feu vert à l’opération contre Nasser car il ne voyait pas l’intérêt d’Israël à interférer dans un conflit qui lui était étranger. Les français l’invitèrent secrètement, le 21 octobre 1956, dans une villa à Sèvres pour le persuader de participer à l’opération. Contrairement à sa réputation, Ben Gourion n’était pas un va-t-en-guerre et pensait qu’Israël avait tout à perdre à entrer dans une guerre mal préparée. Mais il finit par céder. Hubert BeuveMéry, directeur du journal «Le Monde», laissa entrevoir entre les lignes les mobiles du revirement israélien motivés par «les sérieuses assurances qui avaient

été données au chef du gouvernement de Jérusalem.»

Lors de cette réunion secrète, le ministre des affaires étrangères Christian Pineau avait été écarté sous le prétexte d’une mission à Londres car Guy Mollet et Bourgès-Maunoury voulaient monnayer, dans son dos, la participation militaire des israéliens en échange d’un engagement secret du gouvernement français de donner la bombe nucléaire à Israël. «Surtout pas un mot au Quai d’Orsay» avait imposé le ministre de la défense français. Cette relation inédite, qui ne fit pas l’objet d’un traité, ne survivra pas à l’arrivée à la présidence du Général de Gaulle. Son ministre des affaires étrangères, Maurice Couve de Murville, fut le seul qui réussit à mettre au pas le Quai d’Orsay. Il décida, dans son souci d’éliminer les partisans de l’Algérie française et de vider son ministère des amis d’Israël. Une nouvelle vague de diplomates s’acharna à défaire en quelques mois les liens amicaux tissés avec l’Etat juif. A leurs yeux, la fin de la guerre d’Algérie ouvrait la voie à la reconquête du monde de l’islam, abandonné à la seule Grande-Bretagne. Revanche programmée Couve de Murville, chercha ensuite à mettre un terme à la coopération nucléaire franco-israélienne. Shimon Pérès fut alors mandaté à Paris pour contester la décision du ministre français qui lui assurait que «la France ne divulguerait rien, ni les grands traits ni les détails de l’arrangement de Sèvres». Disposant d’un écrit gribouillé sur un coin de table à Sèvres, Shimon Pérès lui répondit «que si la France en dénonçait unilatéralement l’essence même, nous ne serions pas en mesure de sauvegarder ce qu’il souhaitait sauvegarder, c’està-dire la clause de non-publication». Autrement dit en termes moins diplomatiques, si la France arrête la centrale de Dimona, alors nous, Israéliens, nous dévoilerons tout. «Vous marquez un point» dut reconnaître le ministre du général de Gaulle. Mais la revanche du Quai était inscrite dans l’Histoire. Le général de Gaulle n’avait rien innové en 1967 car les fonctionnaires du ministère l’inondaient, depuis 1963, de notes conseillant l’arrêt de la coopération nucléaire et l’interdiction des livraisons d’armes. Couve de Murville confirma cette stratégie en apostrophant en 1966 le ministre israélien Aba Eban: «le caractère des liens entre Israël et la France ne justifient pas que le Général de Gaulle vous tape sans cesse sur l’épaule pour vous rassurer». Le président français n’était pas un personnage influençable mais il subit inconsciemment le travail de sape de ceux qui voulaient mettre fin aux amitiés israéliennes.

Ainsi, malgré ses engagements, il fermera les yeux en 1967 sur le blocage du détroit de Tiran par Nasser et étranglera l’armée israélienne en décrétant un embargo sur les exportations d’armes au moment le plus crucial où Israël devait défendre son existence. On reconnaît d’ailleurs l’influence du Quai dans le discours du 28 novembre 1967 quand le Général définit Israël comme «un Etat guerrier résolu à s’agrandir» et s’en prit aux juifs comme «peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur». Lorsque de Gaulle perdit le référendum de 1969, l’ambassadeur à l’ONU, Armand Bérard, exprima l’émotion du ministère des affaires étrangères en s’exclamant: «C’est l’or juif qui en est la cause!». Changement dans la continuité Les présidents Georges Pompidou et Valéry Giscard d’Estaing ne changèrent rien à la stratégie gaulliste à l’égard d’Israël. Les deux chocs pétroliers imposaient des relations privilégiées avec les potentats arabes et toute la politique de la France se trouvait alors fondée sur un pragmatisme économique dans lequel Israël avait peu de place. Chirac raconte dans ses mémoires que Giscard d’Estaing, économiste, ne comprenait rien à la diplomatie ni au monde musulman. Son erreur de vision du Moyen-Orient était flagrante et il ne mesura pas sa responsabilité dans la révolution iranienne. Conseillé par ses amis du Quai d’Orsay, il avait abandonné le Shah et donné l’asile politique à l’ayatollah Khomeiny. Il mettra ensuite à sa disposition son avion personnel, le 1er février 1979, pour lui permettre d’arriver en grand libérateur à Téhéran. L’arrivée de François Mitterrand au pouvoir en 1981 donna une espérance aux israéliens qui voyaient « un ami d’Israël », doté d’une admiration pour le peuple juif et sa culture. Mais au Quai d’Orsay, Claude Cheysson, ministre des affaires étrangères, ne cachait pas son hostilité vis-à-vis d’Israël et son amitié profonde pour les représentants de l’OLP auxquels il déclarait: «Ma condamnation du sionisme est catégorique; l’Etat d’Israël s’est créé contre la volonté du reste du monde». Quand il partit, son successeur Roland Dumas s’inscrivit dans la même lignée en 1984 en affirmant: « la piraterie aérienne était le seul moyen qu’avait la résistance palestinienne de briser l’indifférence internationale». Il justifiait ainsi ouvertement le terrorisme. Mitterrand ne parvint pas à moduler la politique pro-arabe de la France mais s’efforça de renouer des liens distendus durant la période gaulliste et de

Edition du 9 Mars 2011

24

décrisper les relations. Mais il ne changea pas de stratégie et les positions du Quai d’Orsay restèrent les mêmes. Le député Claude Goasguen nous avait affirmé lors d’une interview: «En vérité la politique étrangère en France est réservée à une poignée d’individus sans contrôle. Le président de la République, un petit peu le ministre des affaires étrangères qui n’a pas grand pouvoir et le Quai d’Orsay. L’Assemblée Nationale ne connaît rien de la politique étrangère de la France. En tant que député, j’apprends tout par la presse, comme vous. Nous sommes le seul pays à avoir un homme et un seul à l’Elysée, avec le secrétaire général du Quai qui décide de tout et qui est par nature en dehors de toute responsabilité politique.» Amélioration Jacques Chirac, élu en 1995, avait tissé d’excellentes relations avec les juifs de France mais était totalement réservé à l’égard d’Israël. Il fit siennes les idées de ses prédécesseurs gaullistes qui estimaient que, sur le conflit israélo-arabe, il n’y avait aucun sentiment à éprouver. Cependant il finit par comprendre que le déséquilibre de sa politique affaiblissait son influence dans la région et lui enlevait toute possibilité de se poser en arbitre dans le dialogue israélo-arabe. Il décida alors, dès 2002, d’améliorer les relations bilatérales en mandatant en Israël son ministre Dominique de Villepin afin de proposer la création d’un haut comité qui eut des conséquences positives sur les plans scientifique, économique, commercial et culturel. Les conseillers politiques du président avaient fini par intégrer l’idée qu’une politique plus équilibrée pouvait maintenir les intérêts de la France dans la région. L’élection de Nicolas Sarkozy s’inscrivit dans la continuité sur le plan des relations entre les deux pays. Peu de changements au début de son quinquennat. Mais il a poussé les politiques à se parler puis à expliquer et justifier, chacun de leur côté, des positions diamétralement opposées. Les officiels ont repris langue tandis que les diplomates israéliens étaient à nouveau invités dans les salons du Quai d’Orsay. Israël considérait, contrairement à sa conception passée, que la France était un partenaire indispensable dans le processus de paix en raison de ses relations amicales avec les pays arabes. Reste à savoir si retour d’Alain Juppé au Quai d’Orsay marque le retour à la tradition dans une période qui s’annonce à très hauts risques au Moyen-Orient. Jacques Benillouchepour Slate .fr


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

26

820 nouvelles chambres d’hôtel à Tel-Aviv Fin de la bulle immobilière ? quets, restaurants, cafés, aires de jeux, piscines, parking, spa, etc… L’hôtel sera un 4 étoiles.

Taic est actuellement le constructeur préféré de Tel-Aviv puisqu’il est déjà en charge de plusieurs autres projets comme le premier hôtel Kempinski sur la Tayelet Herbert Samuel et du Waldorf Astoria à côté de l’Hilton dans le nord de Tel-Aviv. Les constructions à Tel-Aviv n’en finissent pas. Il y a une semaine, a officiellement commencé les constructions des fondations de la nouvelle résidence White City.

Le bureau local de planification et de construction de Tel-Aviv a approuvé aujourd’hui la construction de 820 nouvelles chambres d’hôtel à Tel Aviv. Cela comprend un hôtel de 600 chambres qui sera construit par Henry Taic sur la rue Ha’Yarkon et un hôtel de 220 chambres, à la place de

l’actuel station de police de l’avenue Dizengoff. L’hôtel de 600 chambres comprendra 2 immeubles de 17 étages, là ou l’ancien hôtel Sheraton se trouvait il y a quelques années. En plus des 600 chambres l’hôtel aura bien entendu des salles de ban-

Les fondations de White City Enfin, la tour de 32 étages du Rothschild 1 Tower est également mis en construction. La vente d’appartement a déjà rapporté 800 millions de shekels au constructeur (120 millions d’euros). Eitan Wertheimer, l’homme le plus riche d’Israël, y a acquis un appartement de 700m² au 29ème étage pour 46.5 millions de shekels (une dizaine de millions d’euros). Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

Percée de la recherche médicale israélienne dans le combat contre le diabète

Un nouveau traitement permettant de traiter les blessures chroniques vient d’être développé par une équipe internationale de chercheurs, composée notamment de scientifiques israéliens de l’Université Hébraïque de Jérusalem.

Frénésie de construction dans le sud Le centre du pays est toujours attractif, autant pour les promoteurs immobiliers que pour les acheteurs potentiels: la région Centre (Tel Aviv intra-muros exclu) a totalisé 38% des constructions de 2010.

Ce traitement pourrait par exemple permettre de traiter les ulcères des pieds diabétiques (pieds de charcots) et certaines brûlures. Il est considéré comme révolutionnaire par le monde médical car il fait appel à la nanotechnologie et il n’est pas cher du tout comparé aux méthodes actuelles. Des chercheurs américains de la Harvard Medical School aux USA et japonais de la Keio University School of Medicine sont également associés au développement de ce traitement.

Egypte : nouveau report de la reprise des fournitures de gaz à Israël duction d’électricité.

Le quotidien israélien Israël Hayom, a évoqué aujourd’hui l’hypothèse que les autorités égyptiennes retardent la fourniture de gaz à «Israël» pour des raisons politiques et non techniques, après la chute du président Hosni Moubarak sous la pression populaire. La compagnie Ampal-American Israel Corporation avait annoncé le 17 février que les importations de gaz naturel égyptien en «Israël» devaient reprendre fin février, le temps de procéder à des réparations sur un gazoduc.

La reprise des importations de gaz naturel égyptien en «Israël», interrompue le 5 février après un attentat contre un gazoduc dans le nord du Sinaï en Egypte, a été de nouveau reportée, a annoncé vendredi le mi-

L’année 2010 aura été une année record pour les mises en chantier de logements neufs: 39.002 logements ont été mis en chantier contre 34.725 unités en 2009, soit une hausse de 12% en un an. Selon l’Institut israélien de la Statistique, il faut remonter à 2000 pour trouver un nombre similaire de mises en chantier de logements neufs. La hausse des mises en chantier a été particulièrement forte au cours du dernier trimestre de 2010: pour la première fois en dix ans, le chiffre de 10.000 nouvelles mises en chantier a été enregistré

Selon le ministère israélien des Infrastructures, l’Egypte fournit 43% du gaz naturel utilisé en «Israël», essentiellement pour des centrales électriques. Le 1er février, une semaine après le début de la révolte qui a provoqué la chute de Moubarak, «Israël» avait exprimé ses inquiétudes pour son approvisionnement en gaz en provenance de l’Egypte. nistère israélien de l’Environnement. Suite à ce report, le ministère a autorisé à titre exceptionnel d’alimenter les centrales thermiques israéliennes en produits polluants, notamment en mazout, pour ne pas réduire la pro-

En décembre, quatre entreprises israéliennes avaient signé avec l’Egypte de nouveaux accords d’achat de gaz sur une période de 20 ans pour un montant évalué entre 5 à 10 milliards de dollars.

Mais c’est dans la région Sud d’Israël qu’une véritable frénésie immobilière s’est emparée des promoteurs: les mises en chantier de logement neuf ont fait un bond de 45% par rapport à 2009. A Jérusalem en revanche, le rythme de construction est plus lent: seulement 7% des chantiers du pays ont eu lieu dans la capitale israélienne. C’est même une baisse de 2% des mises en chantiers par rapport à l’année précédente. La plus forte baisse des mises en chantier a été enregistrée en Cisjordanie: en 2010, la construction a été inférieure de 72% à celle de 2009. Le communiqué de l’Institut de la Statistique dresse aussi le palmarès des villes israéliennes qui ont bénéficié d’une flambée de construction. Le record de construction a été relevé à Petah Tikva avec 2.830 mises en chantier, soit 69% de plus qu’en 2009. Au

deuxième rang, vient Jérusalem avec 2.091 unités mises en chantiers, ce qui reste inférieur à son niveau de 2009. On trouve ensuite Tel Aviv (1.935 unités), Ashkelon (1.653 unités) et Netanya (1.538 unités). Pas assez de logements modestes En revanche, les chiffres révèlent un point faible de la construction en Israël. Plus d’un tiers des chantiers de 2010 (36% du total) a concerné des constructions résidentielles, villas individuelles ou bifamiliales, dont la superficie s’étend sur cinq pièces ou plus. Il s’agit de logements dont le prix dépasse souvent les 3 millions de shekels (600.000 euros) et qui ne sont donc pas à la portée des jeunes couples ou des familles modestes. Les promoteurs préfèrent construire des logements qui leur laisseront une marge bénéficiaire importante et ils négligent les logements plus populaires de deux ou trois pièces. Malgré les chiffres encourageants de 2010, le Premier ministre a déclaré en fin de semaine que « le prix de l’immobilier peut devenir une Shoa sociale »; il se référait au coût de l’immobilier pour un jeune couple qui a besoin de payer l’équivalent de 11 ans de salaire pour accéder à la propriété. Le prix moyen d’un logement a augmenté de 17% en 2010 et de 36% en deux ans. Le record de mises en chantier relevé en 2010 n’influencera le marché de l’immobilier que dans un ou deux ans. En attendant de voir la bulle immobilière imploser, les prix continueront d’augmenter, sans doute jusqu’au début 2012. Jacques Bendelac (Jérusalem)


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

28

Une étude israélienne prouve que le café est bon pour le coeur «Lorsque cette couche est endommagée, l’athérosclérose (durcissement des artères) se développe.” L’étude a révélé que la consommation de caféine améliore le fonctionnement de l’endothélium de 30 %, réduit de 40 % les protéines C-réactive (CRP) et aide à prévenir des crises cardiaques et des ACV. Enfin, cela augmente de 25 % le montant de l’adiponectine , une protéine qui empêche les attaques cardiaques et cérébrales. Les avantages de la caféine ont été détectées sur des patients cardiaques et les patients en bonne santé. “

“La consommation de l’équivalent de trois tasses de café est bon pour le système sanguin et protège contre les crises cardiaques”, voilà en substance ce qu’indique un rapport des chercheurs du centre médical Sheba en Israël. Les résultats de leur étude ont été publiés cette semaine dans l’American Journal of Cardiology. Jonathan-Simon Sellem

L’équipe de recherche, dirigée par le professeur Michael Shechter, le directeur de l’unité de recherche clinique à l’Institut de cardiologie de Sheba, a examiné l’effet de la caféine sur le système cardiovasculaire. Quatre-vingt adultes ont participé à l’étude, la moitié d’entre eux étaient des patients avec un cœur en bonne santé et l’autre moitié avec un coeur malade.

Cette information va à l’encontre de la sagesse conventionnelle, qui veut que les cardiologues ont tendance à conseiller leurs patients de réduire la consommation de café, au motif que la caféine augmente la fréquence du pouls et la tension artérielle, ce qui nécessite plus d’oxygène pour que le coeur fonctionne correctement.

Les participants ont été invités à venir à l’institut deux fois à une semaine d’intervalle, et de prendre une dose de 200 mg. de caféine, soit l’équivalent de la quantité de caféine contenue dans trois tasses de café. Chaque participant a reçu une pilule de caféine la première fois et un placebo la seconde fois (ou l’inverse).

L’étude a été menée alors que les chercheurs ne savaient pas quelle pilule avait été donnée. Une heure après que la pilule a été prise, des échantillons de sang ont été prélevés et des échographies ont été réalisées sur l’artère la main afin d”examiner comment l’endothélium, la couche la plus interne de l’artère, fonctionnait. “ Dans le passé, on croyait qu’il ne s’agit que d’une couche isolée de l’artère, mais au cours des dix dernières années, on a découvert qu’elle sécrète des substances qui maintiennent une bonne circulation sanguine, qui permet l’expansion des vaisseaux sanguins et empêche un processus inflammatoire ainsi que l’accumulation de graisses le long de la paroi des vaisseaux sanguins », a expliqué Shechter.

garde ont été émises contre la consommation de caféine. En Octobre 2010, le ministère de la Santé recommandait l’interdiction de la vente de boissons énergisantes aux adolescents à cause, entre autre, de la quantité élevé de caféine à l’intérieur. Selon d’autres études médicales, la consommation excessive de caféine peut provoquer des effets secondaires comme l’anxiété, la tension, des maux de tête, ou encore de l’insomnie.

Le café contient parfois aussi du lait, de sucre ou des édulcorants artificiels, et les saveurs artificielles et de coloration,” Shechter a noté, “mais notre étude n’a examiné que l’impact de la caféine. Nous avons trouvé que cette substance a eu un avantage lié à l’amélioration du fonctionnement vasculaire. ”

Mais les conclusions des chercheurs israéliens correspondent à des conclusions similaires dans le monde entier ces dernières années. Dans une étude publiée en janvier dans la revue Heart, des chercheurs américains ont indiqué qu’une recherche sur 59 490 personnes en Finlande, âgés de 25 à 74, vient de prouver que la consommation de café n’a pas augmenté le risque d’insuffisance cardiaque.

Il a dit qu’il ne pas connaître l’effet de la consommation de café sur le long terme, mais que, au cours des premières plusieurs heures, son effet est positif. “Je n’interdirais pas aux patients cardiaques de boire une quantité raisonnable de café, par exemple trois tasses par jour”, dit-il. Les chercheurs envisagent d’étendre leur étude sur les effets à long terme de la consommation de caféine sur le système cardiovasculaire.

Des chercheurs allemands signalaient en avril 2010 que la consommation quotidienne de quatre à huit tasses de café augmente le bon cholestérol (HDL). Des chercheurs britanniques ont déclaré en Janvier 2010, basée sur une analyse des tumeurs cérébrales chez les patients atteints de cancer en Europe, que la consommation de café et de thé réduit le risque de développer un type de tumeur cancéreuse appelée gliome.

Les résultats de l’équipe de Sheba sont étonnants puisque de récentes mises en

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

1/ Magnifique penthouse proche kikar 4pcs 120metre carre plus 70 metre carre de terrasse Prix: 1.930 000 shekels Century21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501 2/ Rue Jabotinsky superbe 4 pcs de 120 metres carre avec une vue mer imprenable refait a neuf Prix: 1 750 000 shekels Century21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501 4/ Rue Dizengof superbe 3pcs de 100 metres carre entierement refait a neuf Prix: 1 500 000 shekels Century21 Natanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 5/ Rue Smilansky 4 pcs de 110 metres carre completement refait a neuf Prix: 1 350 000 shekels Century21 Natanya

natanya : rue jabotinsky beau 4pcs 107m2 imm.renove asc,park Orly : 052-555 04 87

ADK INVEST NETANYA REMEZ, 2 PIECES AU PIED DU KIKAR 970 000 SHEQUELS REF:1512 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA COTTAGE NAT 600 6 PIECES TERRASSE + JARDIN 2 590 000 SHEQUELS REF:1510 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NAT 600 5 PIECES 150 M2 + 14 M2 DE TERRASSE VUE MER 2 350 000 SHEQUELS REF:1497 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444

Location jerusalem 3 pièces rénovées a neuf a baka ds coin tranquille et verdoyant. 3700sh/mois exclusivité david chaouat 054-7316699 Appartements - TRES BEAU 3 PIECES EN PLEIN CENTRE A JERUSALEM

natanya : Location rue brenner a 7mn du kikar tres beau 4pcs 134m2 entierement renove asc+park Orly : 052-555 04 87 natanya : rue David hameleh beau 4pcs 125m2,imm.renove

ADK INVEST NETANYA LOCATION SAISONNIERE PENSEZ A RESERVER DES A PRESENT VOS VACANCES DU STUDIO A LA VILLA Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA LOCATION ANNUELLE GRAND CHOIX DE LOCATION Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444

ADK Invest Team Mickael BENSIMON Kikar Haatzmaout 14 NETANYA Tel: 09-8617713 Fax: 09-8617712 Mob: 050-7298444

Appartement luxueux, 75m2. Entièrement rénove et meuble. 6eme étage avec ascenseur et parking. Une vue a couper le souffle. Prix: 2.280,000 SH. David Chaouat 054-7316699 Appartements - 4.5 PIECES DANS UNE MAISON ARABE

Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 7/ Rue Smilansky 4 pcs de 91 metre carre air conditionne armoires murales et parking Prix: 1 250 000 shekels Century21 Natanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 8/ Rue Usiskin 4 pcs de 100 metre carre entierrement refait Prix: 1 250 000 shekels Century21 Natanya Ben Attia : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 054 925 2392 9/ Rue Abrigad ayeoudit 3 pcs de 80 metres carre air conditionne parking et jardin immeuble moderne Prix: 1 150 000 shekels Century21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501

30

100 metre carre air condionne parking et balcon immeuble moderne Prix: 1 450 000 shekels century 21 Natanya Tania Cohen : Bureau : 09 832 42 43 Portable: 050 353 0501 magniphique villa a Ramat poleg sur 800m2 de terrain, piscine ,jaccuzi, 8 pieces prix 6 500 000shekel century21netanya Tania Cohen bureau : 09 832 42 43 portable : 050 3530501 smilansky 4pieces refait entirement a neuf 5etage ascenseur parking 1 550000shekel Tania Cohen bureau 09 832 42 43 portable 050 3530501 Shlomo hameleh dans immeuble en fin de construction ,tres beau 4 pieces 3 etage asc de chabbat,parking prix 1 850 000shekel tania Cohen bureau 09 832 42 43 portable 050 3530501

10/ Kiriat asharon 4 pcs de

asc+park Orly : 052-555 04 87 7. VILLAS neuves et investies dans les quartiers YOUD ZAIN, TET VAV ET YOUD ALEPH, a très bons prix. Oriel 057-6685186

natanya : rue dizengoff tres proche kikar, beau 4pcs 125m2,2eme etage sans acs. Orly : 052-555 04 87

Avi bouzaglo immobilier yeadim Tel : 01.773.811.56 ou 050.7505.486

1/ a malha –proche du kenion – penthouse 5 pieces + 2piecesgrande terasse-2 parking-caveexcellent prix 2/ arnona-3 pieces -2 grand balcon-possibilite 4 pieces calme-parking-cave 3/ pour investisseur centre ville –superbes 3-4-5 pieces –balcon –haut s-condition de payement unique

ASHDOD 1. CITY : duplex 7pcs investi, 220m2 habitable + 100m2 de terrasse. Possibilité de diviser en 2+5. 2 350 000NIS Oriel 057-6685186 2. ALEPH : 2pcs, 60m2 + 8m2 de terrasse. Pleine vue mer 650 000NIS Oriel 057-6685186 3. YOUD BET : mini penthouse 4.5pcs investi, 160m2 habitable + 80m2 de terrasse. 1 850 000NIS Oriel 057-6685186

4. MARINA : mini penthouse 5pcs + 50m2 de terrasse pleine vue mer, étage élevé. 2 500 000NIS Oriel 057-6685186

8. CITY : dans le centre, 5pcs investi 160m2 + 12m2 de terrasse, 1 320 000NIS Oriel 057-6685186

5. YOUD ALEPH : 3pcs 80m2 + 15m2 de terrasse, vue panoramique sur la mer 1 120 000NIS Oriel 057-6685186

9. TET VAV : duplex 4.5 220m2 + 50 m2 de terrasse pleine vue mer dans toute la maison. A VOIR. 2 500 000NIS Oriel 057-6685186

6. YOUD ZAIN : rez-de-jardin 180m2 + 200m2 de jardin avec piscine. 2 600 000NIS Oriel 057-6685186

10. CITY : projet DIMRI. Penthouse haut standing 5.5pcs 200m2 habitable + 120m2 de terrasse. 2 750 000NIS Oriel 057-6685186

4/ arnona-50ans+ magnifique 3 pieces-calme-unique-tres haut standing5/ bayt vagan-5 pieces+ 2 pieces- balcon 40 mr –ascenceur -vue panoramique

Avi bouzaglo immobilier yeadim Tel : 01.773.811.56 ou 050.7505.486

A KATMON HAYESHANA Excellente opportunité! Appartement de 120 m2 avec hauts plafonds. Permis de construire accorde pour un balcon souka! Un grand potentiel dans un quartier calme et verdoyant. Prix: 2,900,000 SH David Chaouat 0547316699 Appartements - SUPERBE 3 PIECES A ARNONA Dans un immeuble luxueux avec concierge et organisation d’activités culturelles. Tres beau

3 pièces de 90m2, terrassesouca, place de parking, cave, ascenseur de Chabbat.Prix: 1,730,000 SH David Chaouat 0547316699 Immeubles - POUR INVESTISSEURS NOMBREUX PRODUIT SUR TEL AVIV Pour investisseurs nombreux produits (immeubles, bureaux, appartements? dans toutes les tranches de prix a bonne

rentabilité pour clients sérieux DC Invest David Chaouat 054-7316699 www.dcinvest.co.il Terrains - SUPERBE TERRAIN A JERUSALEM Superbe terrain de 65m2 avec permis de construire + programmation d’architecte Nahlaaot / Shaare Hesed.190 m2 sur 3.5 niveaux avec terrasse panoramique de 40 m2.Hauts plafonds de 3,5 m2 et patio intérieur. David Chaouat 0547316699

Étage complet d’une banque à Jérusalem 520 m² sur un étage du bâtiment. Contrat de location jusqu’ Avril 2013. Le bâtiment est récent. Loyer annuel, 364, 000 SH. Prix 4, 300,000 SH. Rendement 8.45 % Immeuble a tel aviv:proche de la mer avec formidable potentiel. DC Invest David Chaouat 0547316699www.dcinvest.co.il


†‡ˆ  



‰ Š   ‹Œ 

       

     

                    

 ­       €

                  ‚  

                     

   ­€‚€‚‚ƒƒ€€€ ­€„… ­€„„‚€ƒ


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

Locations ASHKELON Barnea 5 pièces climatises au 4 ème étages avec cave. Prix:3 200 nis charge compris. Agence Isralya/Express: Michael : France 00.972.50.35.70.264 Michael : Israel 050.35.70.264 ASHKELON Marina 2 pièces meublées. Prix: 2 000 nis charge compris. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Marina 2 pièces et demie vue mer. Prix: 2 200 nis charge compris Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.264 ASHKELON Marina 3 pièces duplex climatises meubles vue mer. Prix: 2 400 nis charge compris. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.264 ASHKELON Location saisonnière du 2 au 3 pièces a la Marina. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea 5 pièces penthaous neuf climatises avec terrasse de 80 m2 vue mer. Prix: 4 500 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.264 ASHKELON Neve-Chalom villa 5 pièces d angle. Prix: 3 600 nis. Agence Isralya/Express Michael Israel 050.35.70264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Neve-Adarim villa d angle 3 pieces. Prix: 3 000 nis. Agence Isralya/ Express Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

ASHKELON Location de boxe au m2 au centre d Ashqelon. Agence Isralya/Express: Michael 050.35.70.264

Ventes ASHKELON Marina 2 pièces climatises vue mer dans résidence avec piscine et salle de sport. Prix: 360 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Marina 3 pieces rez de jardin refait a neuf avec terrasse en bois de 25 m2 avec vue mer a 3 mn a pied de la plage. Prix: 800 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Marina 3 pieces cotes rue avec place parking en sous sol. Prix: 600 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Afridar 4 pieces de 110 m2 dans très belle résidence. Prix: 950 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea 4 pièces de haut standing. Prix: 940 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON City 6 pièces penthaous duplex de 200 m2 avec deux terrasses de 70 m2 dont une avec cuisine. Appartement entièrement climatise face a la mer avec une cave et place de parking. Prix: 1 600 000 nis. Agence Isralya/ Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

ASHKELON Afridar 4 pièces et demie entièrement climatise. Prix: 880 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70264 Michael France 00.792.50.35.70.264

LOCATION

ASHKELON Branea 4 pièces duplex climatises avec 2 terrasses vue mer. Prix: 1 300 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

VENTE

ASHKELON Afridar 5 pièces neuf au premier étage avec une terrasse possibilité souccah. Prix: 950 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

Bne Binyamin Construction neuve jamais habite rez-de-jardin 4 pieces Tres grand jardin, Entree independante pour le parking et entree de l’appartement Air conditionnee, Cuisine equipee, Proche mer Secteur NAT 600 PRIX (Schekel): 1.600.000

ASHKELON Neve-Ilan 3 pièces de 80 m2 et une terrasse de 15 m2 près de la rue Elie-Cohen. Prix: 750 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Neot-Ashkelon 3 pièces climatises avec 2 terrasses et une cave. Prix: 700 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea 5 pièces penthaous de 180 m2 net habitable entièrement climatise avec 3 terrasses dont une de 80 m2. Prix: 1 990 000 nis. Agence Isralya/Express : Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Neve-Adarim 3 pièces refait au 2 ème étages. Prix: 660 000 nis. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264 ASHKELON Barnea Penthaous duplex 5 pièces climatises avec 2 terrasses vue mer. Agence Isralya/Express: Michael Israel 050.35.70.264 Michael France 00.972.50.35.70.264

32

Amatmid Appartement 5 pieces 120m2 Balcon vue mer 12m2 Cuisine equipee, Parking Ascenseurs, Construction recente proche kikar et mer PRIX (Schekel): 1.800.000

Rue Jabotinski Grand penthouse duplex vue mer 150m2 +150m2 de terrasse, Cuisine amenagee 5 pieces dont 1 piece a l’etage Air conditionne, Ascenseur Parking PRIX (Schekel): 2.200.000

Ussinsky 147 Location dans immeuble neuf Appartement 3 pieces 100m2 Balcon, Cuisine equipee, Climatisation, Chambre parental avec salle de bain Proche kikar et mer PRIX (Schekel): 4.500

Meyer Fitoussi Telephone : 0545574800 Helene Fitoussi Telephone : 0545543800

Amatmid Appartement 4 pieces 120m2 Balcon vue mer 12m2 Cuisine equipee Parking, Ascenseurs Construction recente proche kikar et mer PRIX (Schekel): 2.300.000 AU PIED DU KIKAR 970 000 SHEQUELS REF:1512 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444

ADK INVEST NETANYA HARAV KOOK 4 PIECES, 105M2 PROCHE KIKAR 1 360 000 SHEQUELS REF:1507 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA MC DONALD 3 PIECES 1 ER SANS ASCENCEUR BON ETAT 1 150 000 SHEQUELS REF:1492 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA MINI PENTHOUSE 5 PIECES 130 M2 + 22 M2 DE TERRASSE IMMEUBLE NEUF 2 100 000 SHEQUELS REF:1503 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA DIZINGOFF 3 PIECES COMPLETEMENT REFAIT A NEUF 1 200 000 SHEQUELS REF:1493 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NAT 600 PLEINE VUE MER 4 PIECES 105 M2 + 14 M2 DE TERRASSE 2 200 000 SHEQUELS REF:1517

Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA SMILANSKY 4 PIECES, 140 M2 COMPLETEMENT REFAIT A NEUF 1 650 000 SHEQUELS REF:1515 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA CENTRE VILLE DUPLEX PENTHOUSE 4 PIECES REFAIT A NEUF 2 060 000 SHEQUELS REF:1505 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NEVEZ OZ DUPLEX PENTHOUSE 147 M2 + 60 M2 DE TERRASSE VUE DEGAGEE 2 395 000 SHEQUELS REF:1508 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NEVEZ OZ 4 PIECES 105 M2 + 12 M2 DE TERRASSE VUE SUR PARC 1 750 000 SHEQUELS REF:1513 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA REMEZ, 2 PIECES

ADK INVEST NETANYA COTTAGE NAT 600 6 PIECES TERRASSE + JARDIN 2 590 000 SHEQUELS REF:1510 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA NAT 600 5 PIECES 150 M2 + 14 M2 DE TERRASSE VUE MER 2 350 000 SHEQUELS REF:1497 Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA LOCATION SAISONNIERE PENSEZ A RESERVER DES A PRESENT VOS VACANCES DU STUDIO A LA VILLA Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444 ADK INVEST NETANYA LOCATION ANNUELLE GRAND CHOIX DE LOCATION Mardochee: 052 336 21 21 Mickael : 050 72 98 444

ADK Invest Team Mickael BENSIMON Kikar Haatzmaout 14 NETANYA Tel: 09-8617713 Fax: 09-8617712 Mob: 050-7298444


Venez nous rencontrer au Salon Icube Spécial Netanya le 13 Mars 2011 avec: image de synthése

IR YAMIM Netanya

image de synthése

Venez vivre dans un luxueux appartement en bord de mer

Pure Le Rêve Écologique Luxueux projet écologique a Kiryat Ha'Sharon Pour plus d'informations ou prendre un rendez-vous,

972-52-3661719

appellez-nous au campaignf.shikunbinui.co.il


L’information en provenance d’Israël Edition du 9 Mars 2011

34

Barak : « le premier ministre ne peut pas attendre Sentiments mitigés après la jusqu’en mai pour dévoiler sa nouvelle initiative » rencontre entre Obama et les Barak dans un interview sur Israël Radio. « Le fin du mois de mai est beaucoup trop tard, » a dit Barak. « C’est le moment de prendre des risques afin d’éviter l’isolement international. »

Le premier ministre Benyamin Netanyahou ne peut pas attendre jusqu’à la fin du mois de mai pour présenter

son initiative diplomatique attendue sur le conflit palestinien, a déclaré lundi le ministre de la défense Ehoud

Disant être certain que Netanyahou comprend que « le monde ne nous permettra pas de gouverner une autre nation, » Barak a ajouté qu’il pense que le premier ministre est en train d’envisager quoi faire. Lorsqu’on lui a demandé si le parti Likoud va empêcher Netanyahou de prendre des grandes mesures diplomatiques, le ministre de la défense a déclaré : « je pense que Netanyahou aura un soutien plancher au Likoud pour tout ce qu’il fait. » Il a ajouté : « c’est le moment pour un leadership. Nous n’avons pas le choix, nous avons besoin de nous séparer des palestiniens pour nos propres intérêts. »

Abbas : « il est temps pour la Palestine à l’ONU »

Le président palestinien a exprimé son opposition à l’initiative de lancer des négociations pour un accord intérimaire jeudi. Des sources au sein du cabinet du premier ministre ont déclaré en réponse que le premier ministre Benyamin Netanyahou abandonnerait probablement l’idée. Abbas a ajouté qu’il demanderait au Quartet international sur le Proche Orient de prendre toutes les mesures nécessaires « pour mettre fin à l’agression israélienne et à l’occupation de notre terre. » Le président chilien a déclaré qu’il était temps pour les palestiniens d’avoir leur propre état. Le président palestinien Mahmoud Abbas a réitéré samedi son opposition à l’initiative de lancer des négociations pour un accord de paix intérimaire avec Israël. S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec le président chilien, Sébastian Pinera, Abbas a dit qu’il n’avait reçu aucune demande en la matière et qu’il rejette dors et déjà l’idée.

« Nous savons qu’il y a eu une idée dans le passé pour établir un état dans des frontières provisoires, et si cette idée est soulevée à nouveau, nous ne l’accepterons pas, » a déclaré Abbas. Il a ajouté qu’il était temps d’établir un état palestinien dans les frontières de 1967, qui rejoindrait l’organisation des Nations Unies en septembre.

Pinera, qui a reconnu un état palestinien indépendant en janvier, a précisé que « les palestiniens doivent avoir un état souverain et la liberté de mouvement. Ils doivent êtres autorisés à vivre en paix avec tous leurs voisins dans la région. » Il a ajouté qu’il avait décidé de reconnaître un état palestinien dans le but d’exprimer le soutie

Abbas : « nous n’accepterons pas un accord de paix intérimaire » Le président palestinien Mahmoud Abbas a annoncé jeudi que l’option d’un état palestinien doté de frontières provisoires était inacceptable pour les dirigeants palestiniens. Le porte-parole d’Abbas a déclaré que cette option ne sera discutée en aucune circonstance. Il a été récemment signalé que le premier ministre Benyamin Netanyahou a décidé d’explorer la possibilité d’un accord de paix intérimaire avec les palestiniens à la lumière de l’impasse politique actuelle.

« Rien de moins que le retrait israélien des territoires occupés en 1967 (la Judée Samarie, Gaza et Jérusalem-Est) est acceptable pour nous, » a déclaré Nabil Abou Rdeneh. « Nous nous opposons à l’option d’un état avec des frontières provisoires. » Ce responsable palestinien a déclaré que l’objectif du plan israélien était que les palestiniens cèdent sur Jérusalem, ce qui selon lui, est inacceptable. Saeb Erekat a également fait part de son opposition. « Ces discussions sur un accord de paix intérimaire et sur un plan progressif reflète le fait que nous n’avons pas de partenaire pour la paix. » L’Associated Press a cité des responsables israéliens qui ont dit qu’Israël

explorait plusieurs options après avoir conclu qu’un accord sur le statut final ne pourrait être atteint à ce stade. Netanyahou a prévu de prononcer un discours dans les prochaines semaines où il discutera d’un éventuel changement de direction dans le processus de paix. « Le refus constant de la direction palestinienne de discuter avec Israël rend un accord impossible à atteindre, du moins pour le moment, » a déclaré un responsable du gouvernement. « Nous cherchons donc une initiative israélienne et des mesures que nous pourrons prendre qui seraient une approche progressive à un accord sur le statut final. » Lors de ses entretiens privés, le premier ministre Netanyahou a déclaré que le gouvernement devrait envisager la possibilité d’un accord intérimaire avec les palestiniens. Le bureau du premier ministre a déclaré que le plan est préliminaire, et ne résoudra pas tous les problèmes d’un accord sur le statut final. Des sources proches de Netanyahou ont déclaré anonymement que le concept est une option par défaut, dans la mesure où le premier ministre s’inquiète du fait que les palestiniens ne montrent aucune volonté d’entamer des négociations. Idéalement,

leaders de la communauté juive

Netanyahou veut des négociations directes qui se traduiraient par un accord sur le statut final, mais reconnaît que les palestiniens ne sont pas capables de signer un tel accord. Dans ces circonstances, la possibilité d’un accord intérimaire est envisagée. Le premier ministre a tenu des réunions avec des membres du Congrès des EtatsUnis au cours des derniers jours, qui lui ont suggéré de présenter l’idée devant l’institution américaine. Il a prévu de parler à la conférence de l’AIPAC à Washington en mai. Les membres de son bureau sont en train d’essayer de coordonner les réunions avec les représentants des Etats-Unis qui se tiendront pendant cette période. Les responsables israéliens craignent que l’assemblée générale de l’ONU reconnaisse un état palestinien dans les frontières de 1967.

D’après les leaders juifs, Obama a indiqué lors de la réunion que le Président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas souhaite laisser une empreinte dans l’Histoire en édifiant l’État Palestinien, et qu’il serait prêt à accepter une offre décente si elle se présentait. Il aurait ajouté que “les Palestiniens ne sont pas convaincus que le gouvernement Netanyahou soit sérieux au sujet des concessions territoriales”, et que les parties juives de Jérusalem resteraient israéliennes dans tout accord de paix, mais que les parties arabes passeraient aux Palestiniens. Les impressions des participants, aux affinités politiques diverses, diffèrent quant à la position d’Obama vis-à-vis d’Israël. Plusieurs d’entre eux ont rapporté que le président américain a laissé entendre que l’avancement du processus de paix repose sur l’État hébreu, certain allant jusqu’à confier qu’ils ont ressenti une “énorme hostilité envers Israël”.

Un des présidents juifs a même indiqué au Jewish Telegraphic Agency que “plusieurs personnes ont eu l’impression que leurs plus grandes peurs à propos d’Obama et Israël étaient confirmées”. D’autres invités ne partagent pas ces opinions, et ont qualifié la réunion de positive, trouvant Barak Obama “attentionné” et “ouvert” dans ses remarques. L’un d’entre eux a déclaré au journal que selon lui Obama “a affirmé à nouveau son soutien à Israël, et qu’il l’a fait plutôt bien”. “Je ne pourrais interpréter aucune de ses paroles dans un sens anti-israélien ou même opposé à Israël”, a-t-il ajouté. Un des plus anciens présidents d’association a résumé ainsi les différences d’opinion de ses collègues : “Les gens qui aimaient Obama vont probablement continuer à l’aimer, et ceux qui avaient des réserves à son sujet ont auront probablement davantage”. par David Koskas

Tunisiens sous le choc : un mouvement islamiste légalisé C’est peut être la fin annoncée de la démocratie à peine commencée en Tunisie. Un parti islamique tunisien, proche des membres des Frères Musulmans, vient d’etre légaliser. Le gouvernement tunisien d’union nationale a décidé de reconnaître le mouvement islamiste tunisien Ennahda (Renaissance) interdit sous le régime de l’ex-président Zine El Abidine Ben Ali. Son porte-parole, Ali El-Aryadh a déclaré : « Le mouvement Ennahda vient d’être légalisé. Le récépissé a été remis par le ministère de l’Intérieur à M. Noureddine Bhiri, membre du bureau exécutif du mouvement ». Ennahda a été fondé en 1981 par Rached Ghannouchi avec des intellectuels inspirés par les Frères musulmans égyptiens. Environ trente mille militants et sympathisants islamistes avaient été arrêtés dans les années 90. Rached Ghannouchi, auteur de diatribes violemment anti israéliennes et antisémites, est rentré le 30 janvier 2011 en Tunisie après un exil de vingt ans à Londres. L’inquiétude vient du faite que la majorité des tunisiennes n’ont pas envie d’une révolution à l’iranienne qui les ramène vers un régime musulman antidémocratique. Ayant appris que le barbu Rachid Ghannouchi, décrit comme un Khomeini, dispose désormais de ce parti islamiste, les intégristes tunisiens ont accueilli la nouvelle avec une immense joie. Ce parti islamique est le reflet de

la pensée des Frères Musulmans et de leur obscurantisme. Ennahda a toujours effectué un prosélytisme efficace chez les jeunes tunisiens. Ce mouvement se réfère largement aux écrits de Sayyid Qutb, Hassan El-Banna et Sayyid Abul Ala Maududi. Il considère que la souveraineté dans l’État musulman « appartient à Dieu » et non pas au peuple lui-même. (Note de JPG : c’est ce que les médias français appellent le post islamisme). Les acquis de la laïcité de l’État, mais aussi les droits des femmes libres et des minorités non musulmanes seront fortement menacés. Rappelons que sous l’impulsion énergique du président Habib Bourguiba, la Tunisie s’est ouverte à l’Occident émancipateur, et le statut de la femme tunisienne ne paraissait pas être un jour remis en cause. L’opposition laïque craint que ces quelques avancées soient menacées par un retour en force des revendications islamistes. Les islamistes, qui n’ont pas joué un rôle moteur dans « la révolution du jasmin », cherchent à faire basculer, lentement mais sûrement, le pays dans l’obscurantisme religieux, surtout, surtout, avec le peu de résistance des élites. L’offensive islamiste a été lancée depuis quelques semaines dans les médias, dans la société civile et bientôt dans les institutions et les lois du pays. Ftouh Souhail


Public:IMS 2011:Yossi Avrahami:FINAL:23896 modaa 310x256 z ▶ 3:2‫ ו‬2011 ‫ב‬2 ‫ רבורב‬PM ▶ art: ▶ name: Max ▶ size: 22.5x29.7

Yossi Avrahami Kokhav Hatsafon / Tel Aviv

Residence Golf / Eilat

(+)972-50-6665599, (+)972-73-2276222

David Choen (France): 06-22652075, (+)972-73-2276222

Le projet phare du nord de Tel Aviv, donnant sur la mer et sur le parc Hayarkon. Magnifique immeuble aux façades vitrées, gardien 24 h sur 24, piscine, spa, etc. Superbes appartements de 3, 4 et 5 pièces, appartements-jardin avec piscine privée et incomparables penthouses de 6 pièces donnant sur la mer.

Yossi Avrahami à Agamim / Netanya

Situés dans l’un des meilleurs emplacements de Netanya, à proximité de la mer et donnant sur la réserve naturelle Étang d'hiver, deux superbes immeubles grand luxe avec salle de remise en forme, très vastes terrasses, et bien plus. Appartements de 4 et 5 pièces, appartements-jardin et penthouses.

Extraordinaire complexe résidentiel à u emplacement sans pareil, près de la mer. Gardiennage et maintenance 24 heures sur 24, piscine, spa, parc privatif et bien plus. Appartements de 3, 4 pièces, appartements-jardin. Mini-Penthouses 4 pièces avec immenses terrasses donnant sur la mer.

Parc Yam 5 / Eilat

Le succès continu dans le quartier exclusif de Shahamon. Magnifiques appartements avec grandes terrasses et vue sur la mer. Appartements de 2, 3, 4 et 5 pièces, appartements-jardin et penthouses avec toit prive.

(+)972-8-6325136, (+)972-73-2276222

(+)972-50-6449900, (+)972-73-2276222

Bientot Migdalei Neeman à Tel Aviv et Royal Park à Eilat


Israel Actualités n°164