Page 1

GRATUIT - Numéro 156 - Edition du Lundi 17 Janvier 2011

Journal Israélien en langue française


Ouverture d’un Centre Médical Francophone tion a lt u s n o c e r iè à Raanana Prem offerte

Raanana Medical Center P Dentaire

l a c i d é M

Clinique implantaire et dentaire avec des praticiens de plus de 15 ans d’expérience. Diplômés de l’Université de médecine de Paris et Diplômés de l’Université de Tel Aviv. Possibilité d’anesthésie générale.

P Orthodontie adultes et enfants, Traitement lingual... Esthétique

e r i a t n e D

P Hygiénie Blanchiment, Détartrage. P Médecine Esthétique

Endermologie, LPG (cellules M6). Maquillage permanent, Traitement des rides, Epilation définitive, Traitements sous hypnose

P Optique

Optique

Optométrie, Prise de vues, lentilles de contact, visagiste, lunettes solaires, lentilles esthétiques. Diplômés des Facultés de Paris et Tel Aviv

P Médecine Alternative

Naturopathie, Nutrition, Reflexologie, Massage médical, Médecine chinoise, Acupuncture, Ostéopathie Cranio-Sacrale et générale.

cation lo e d é it il ib s s o P ées de salles équip els sionn pour les profes de la santé. Nous consulter

:

054-205 31 69

Clinique ultra-moderne avec équipements de haute qualité

P P P P

Panoramique dentaire Radionumérique RVG Equipement Laser

68, rue Ahouza (Croisement N.2) - Raanana Tél: 09-885 67 80 - 054-205 31 69 France: 01-78 407 115 www.voyage-dentaire-medical.com

09-833 30 30

e n i c e d é M e v i t a n r e Alt


L’information en provenance d’Israël Edition du 17 Janvier 2011

L’édito patriote de Flatto Sharon : Israël: l’appel au boycottage de 155 universitaires

Israël Actualités - Le Retour ! pour ses analyses pertinentes de l’information ainsi que Jacques Chemla, homme de terrain qui a fait son alya avec sa famille depuis quelques années avec sa femme Ariella et ses enfants Sarah, Mickael et Ari qui l’ont suivi pour rejoindre la terre promise.

trouver renforcée après cette nouvelle pétition pour l’Etat Hébreu, car elle peut susciter et encourager des vocations en Europe et spécialement en France. il est temps de réagir. La semaine dernière des députés israéliens ont voté pour l’ouverture d’une enquête sur le financement d’organisations de défense des droits de l’Homme qui aideraient à monter des dossiers afin d’engager des poursuites judiciaires à l’étranger contre des militaires israéliens.

Pas moins de 155 universitaires israéliens ont signé une pétition appelant au boycottage du collège universitaire d’Ariel, une importante implantation juive en Cisjordanie. «Nous refusons de participer à toute activité académique à Ariel, une implantation illégale dont l’objectif est d’empêcher les Palestiniens de créer leur Etat indépendant», a expliqué dimanche à la radio publique israélienne un des signataires, Ron Naaman, de l’Institut scientifique Weizmann de Rehovot. « Nous voulons ainsi faire comprendre à nos compatriotes que la poursuite de l’occupation nuit à Israël et contribue à sa délégitimation sur la scène internationale», a-t-il poursuivi. Je condamne cette pétition que je qualifie de «provocation» et je m’élève»contre le principe même du boycottage». En août dernier, plusieurs dizaines d’acteurs et artistes israéliens avaient déjà suscité une polémique en signant une pétition dans laquelle ils affirmaient refuser de se produire dans le centre culturel d’Ariel, et oui mes amis, l’image d’Israël ne va pas se

Dans le passé, des ONG avaient été accusées de recevoir des fonds de pays et d’organisations hostiles à Israël. Plusieurs officiers, politiques et autres responsables israéliens ont déjà fait l’objet de mandats d’arrêt à l’étranger pour crimes de guerre, sur des plaintes d’organisations de soutien aux Palestiniens.

3

Tout d’abord, je tiens à vous souhaiter une très bonne et heureuse année 2011. Après plusieurs mois d’absence en Israël dus à des divergences au sein du journal, Israël Actualités revient en terre promise avec une nouvelle direction. En effet, dans l’édition israélienne, nous ont rejoints l’indéfectible patriote d’Israël, Samuel Flatto Sharon, réputé pour ses coups de gueule contre la désinformation ainsi que

Aujourd’hui plus qu’hier, nous devons être présent sur tous les terrains pour défendre Israël contre ceux qui ne pensent qu’à la détruire. Il est important pour nous, de donner la véritable information non seulement auprès de la communauté juive en Israël mais également dans le monde. Il est important de montrer le vrai visage de nos ennemis à ceux qui ne sont pas juifs. Notre crédo est donc aujourd’hui de savoir informer et de communiquer avec le plus de justesse possible. C’est pour cela qu’aujourd’hui, avec les moyens en notre possession, que se soit sur Internet avec nos sites (www. jerusalemplus.tv - audience de plus

de 20 000 visiteurs par jours), notre newsletter envoyée quotidiennement à 130 000 emails communautaires, un journal en France diffusé gratuitement à 20 000 exemplaires et 8 000 en Israël. Nous disposerons bientôt d’une base de 4 millions d’email en France qui nous permettra d’informer les citoyens français du danger de l’islam en France et en Europe car ce danger ne touche pas que les juifs de France mais bel et bien la communauté internationale toute entière. Encore une fois, soyons toujours solidaires les uns envers les autres, pour que l’image d’Israël soit toujours à l’image de nos convictions. Nous comptons sur vous et sur votre soutien pour que la diffusion de l’information ainsi que la défense des valeurs de notre pays, la défense de nos convictions puissent prendre un nouvel élan dans le monde des média. Alain Sayada

C’est notamment le cas au RoyaumeUni, qui a amendé en décembre sa législation sur la juridiction universelle, sur pression du gouvernement israélien. Elle a notamment cité le groupe B’Tselem, Breaking the Silence, une organisation d’anciens soldats témoignant de la réalité de la guerre dans les territoires et Machsom Watch, une association surveillant le comportement des soldats aux postes de contrôle lamentable !!! en réalité les médias occidentaux , sont toujours prompts à diffuser des informations destinées à condamner Israël sans jamais en vérifier les sources . . A Bientôt Samuel Flatto Sharon Ancien député à la KNESSET

A la mémoire de Jérôme David dit Bibiche Fitoussi décédé le 16 décembre 2010 à l’âge de 37 ans

Z’’L

Jules YADAN

Directeurs de la publication Alain Sayada Tel: 06 68 17 25 55 Samuel Flatto Sharon Rédacteur en chef Eliahou Ben Yéouchoua

Directeur d’antenne Simon Benchetrit 00 972 (0) 54 529 60 07 Réalisation Jérôme Placideman

Régie publicitaire exclusive Canal Media Associés 77 bis, rue Robspierre 93100 Montreuil 01 48 97 46 85 RCS : 499 444 917

Editorialiste Samuel Flatto Sharon Directeur commercial : Yohann Azoulay 06 68 75 46 26

Commerciaux : Sigalit Sik Sik Sitbon 06 67 78 40 00 Israël Actualités est une marque déposée en France


L’information en provenance d’Israël Edition du 17 Janvier 2011

Un dirigeant du Hamas nie la Shoah et des terroristes.

4

Stephane Hessel: légende préfabriquée sous fond d’imposture

Cet incident a été un des plus meurtrier de l’opération israélienne « Plomb Durci », qui a tué 1 400 palestiniens, dont un millier de terroristes du Hamas, et 13 israéliens, dont 10 soldats, tués en majorité par des tirs « amis ». Devant un auditoire qui comprenait des membres de la direction du Hamas a Gaza, Zahar a rendu hommage à ceux qui sont morts dans l’école où ils s’étaient réfugiés des lourds combats.

Un haut responsable du groupe terroriste chiite Hamas a accusé jeudi Israël de mener « des holocaustes innombrables contre les palestiniens, tout en disant que le génocide nazi était un « mensonge ». Mahmoud al-Zahar a fait ces remarques lors d’une cérémonie commémorative pour les 43 palestiniens tués dans une école de l’ONU dans le camp de réfugiés de Jabaliya au cours de l’opération israélienne de 22 jours contre le Hamas qui avait débuté en décembre 2008.

« Le mensonge selon lequel ils ont été victime d’un holocauste et que le peuple juif est une victime, ce mensonge s’est effondré avec l’holocauste de Beit Hanoun, l’holocauste d’Al-Fakhura, et les autres génocides innombrables commis par l’ennemi sioniste, » a-t-il dit. Zahar s’exprimait lors du deuxième anniversaire d’un raid aérien israélien contre l’école de l’ONU d’Al-Fakhura, dans le nord de la bande de Gaza, une école dans laquelle le Hamas avait caché des armes

« Le sang qui a coulé dans Al-Fakhura et dans chaque pouce de la Palestine ne le sera pas en vain, » a-t-il dit. « Plomb Durci, » lancée en réponse aux tirs de milliers de roquettes depuis la bande de Gaza, s’est terminée par un « cessez-le-feu » le 18 janvier 2009. Israël a été créé en 1948 dans le sillage de la seconde guerre mondiale, après que six millions de juifs aient été tués pendant l’Holocauste nazi. Depuis lors, il est courant pour les dirigeants palestiniens, dont Mahmoud Abbas, de nier la véracité de la Shoah.

Trafic de drogue coranique démantelé dans le Béarn L’information vient d’être publiée dans SudOuest.fr. Dix islamistes, dont cinq français vivant d’aides sociales, et cinq marocains, ont été appréhendés alors qu’ils traversaient le col du Pourtalet en provenance d’Espagne, loin des grands axes routiers. Cent gendarmes étaient en traque depuis quelques jours car une grosse quantité de drogue devait transiter et alimenter la région paloise. Le 2 janvier 2011, les gendarmes ont ainsi saisi quarante huit kilos de résine de cannabis, trois kilos d’amphétamines, trois véhicules de grosse cylindrée, et 10.000 euros en liquide, (certainement les économies de leurs RMI) Le lendemain, à Pau, la police nationale et la gendarmerie saisissent dix kilos de résine de cannabis, un kilo et demi de cocaïne, cinq cent grammes de produits de coupe, deux voitures, trois armes de poing, des ordinateurs portables, des écrans plats, et vingt mille euros en liquide (certainement encore les économies de leurs RMI). Les dix trafiquants interpelés étaient connus de la police, il s’agit de profes-

1-Hessel ne serait pas juif, mais protestant lutherien depuis plusieurs générations. 2-Hessel n’aura pas été interné à Buchenwald en tant que juif, mais en tant que prisonnier politique. 3- Hessel n’a pas subi le sort tragique des autres internés, car féru de la culture allemande, il aurait bénéficié de la mansuétude de l’Etat Major du camp nazi, d’extermination ,auprès desquels il a servi,avant de s’en évader.

sionnels, selon Jean-Christophe Muller, le procureur de Pau.

cher leurs petit chèque des différentes caisses sociales, entre deux trafics ?

Comment des maffieux peuvent ils être inscrits auprès des caisses d’aide sociales et familiales alors qu’ils sont fichés ?

La France endetté au delà du possible, à la recherche de la moindre petite économie, a un beau filon à creuser. Tandis que les fonctionnaires du GIR d’Aquitaine épluchent le patrimoine des dix suspects, espérons que l’administration n’oublie pas cet important volet du dossier, qui pourrait bien se chiffrer en dizaines de millions d’euros... par mois, à l’échelle de la France.

La découverte de ce réseau aurait elle mis en évidence un grave dysfonctionnement de l’administration, à savoir qu’elle ne pratique aucun croisement de fichiers, et qu’au nom d’une protection mal comprise de la vie privée des gens, permet à tous les voyous de France, connus et fichés des services de police, de venir chaque mois cher-

Jean-Patrick Grumberg

Microsoft : Les futures batailles de l’informatique se joueront sur les mobiles

Comme c’était pressenti depuis décembre dernier, Microsoft effectue bel et bien un virage vers une plus grande diversité d’architectures. Rappelons qu’à l’été 2010, Microsoft avait renouvelé l’accord de licence d’utilisation de l’architecture ARM. Finalement, ce sera plutôt Windows 8, le successeur de Windows 7, qui bénéficiera

Le BNVCA a reçu un grand nombre de protestations de correspondants indignés par la publicité faite autour de Stéphane Hessel ,tant à la télé que sur les radios,ou la presse écrite pour encenser ce personnage ,alors que selon le chercheur Pierre André Taguieff, Hessel serait une légende préfabriquée sous fond d’imposture car

de cette nouveauté. Toutefois, ceci ne signifie en aucun cas que Microsoft abandonne le support des architectures x86 par exemple. Windows 8 sera tout simplement multi-architecture, pour permettre à Microsoft de conforter sa stratégie que ce soit dans la mobilité (smartphone, tablette) ou dans l’informatique fixe.

Les discussions avec des entreprises comme nVidia, Qualcomm ou Texas Instruments sont déjà lancées. « Ces nouveaux matériels nous imposent de travailler avec de nouveaux partenaires », a expliqué Steven Sinofsky, en charge du développement de Windows. Pas de Windows 8 officiel avant 2012 Mais il semble que Microsoft ait déjà perdu du temps. Car s’il a fait une première présentation de Windows 8, l’éditeur ne prévoit pas de sortie officielle avant 2012. Ce qui laisse de précieux mois de répit aux concurrents. En attendant, certains constructeurs proposent des tablettes avec Windows 7, alors que les Android et autres iOS font sensation. Notons que cette annonce nous conforte dans l’idée que Microsoft se base de plus en plus sur son projet Midori pour l’avenir.

4-Hessel n’aurait jamais participé à la rédaction de la déclaration universelle des droits de l’homme avec Rene Cassin. Par contre,Hessel qui manifeste une indignation sélctive,est assurément l’ami des terroristes du Hamas ,qui bombardent les populations civiles juives d’Israel, pour lesquels le pretendu grand humaniste Hessel n’a exprimé que de l’ironie .Il est l’intime des dirigeants du Hamas qui gardent en otage depuis 3 ans un compatriote franco israelien de 20 ans , sans aucune visite d’aucune ONG humanitaire. Hessel l’humanitaire semble s’ accommoder des crimes contre l’humanité commis contre les tchetchenes, les chretiens,les Kurdes, les Kabyles,le Darfour, etc… Hessel l’humanitaire fait la sélection entre les victimes.Son regard ses attaques ne visent qu’Israel qui se défend pourtant contre un terrorisme antijuif déclaré. HESSEL qui a commis un appel public à boycotter Israel en infraction avec nos lois, fait l’objet d’une plainte du BNVCA Le BNVCA constate que tous ceux , médiocres ou pas,ou connus comme Hessel ,qui proclament la haine d’Israel et des israeliens, sont propulsés par les média. Dans ce bas monde et en France aussi,Les Artistes,universitaires, ecrivains, cineastes, politiques, ont compris que pour sortir de l’anonymat et devenir celèbres,il leur suffira de critiquer Israel . C’est ça qu’on respecte,c’est ça qu’on honore, c’est ça qu’on soutient ; Nous sommes indignés,Indignons nous,

indignez vous Références 1- Identité juive : « Cette identité juive est clairement rejetée par Hessel lui-même dans l’un de ses livres : « Je ne me considère pas comme juif » (Stéphane Hessel, « Citoyen sans frontières », Paris, Fayard, 2009, p. 75). Dans ses mémoires, Hessel précise quant à ses grands-parents paternels » « Au tournant du siècle, Heinrich Hessel et sa femme Fanny rompirent avec la tradition juive, s’établirent à Berlin et firent baptiser leurs enfants dans la religion luthérienne. » (« Danse avec le siècle », Paris, Le Seuil, 1997, p. 10) 1- Internement à Buchenwald « Le jeune déporté politique Hessel y bénéficia d’un traitement de faveur. Il ne s’en cache pas dans ses mémoires : « En décembre 1944 […], je suis pris en sympathie par les deux prominenten de ce petit camp, le Kapo Walter et le Schreiber Ulbricht. Ils me font porter pâle et travailler auprès d’eux. Je profite des privilèges que ces déportés expérimentés ont acquis pour eux et pour leurs protégés : meilleure nourriture, un peu plus de place dans les châlits. Je dois ces faveurs à ma pratique de la langue allemande. […] Grâce à eux, je m’initie au fonctionnement administratif du camp. Ces tâches gestionnaires, d’ailleurs complexes, les SS les ont confiées aux détenus. Le climat humain dépend de la façon dont ces détenus de fonction, ces prominenten s’acquittent de leur travail. […]. Walter et Ulbricht sont des politiques. […] Ils aiment bien m’écouter réciter des vers de Goethe ou de Hölderlin. […] Celui qui sait raconter, dans un camp, bénéficie de la meilleure des protections. » (« Danse avec le siècle », pp. 90-91). » 3 - Redaction de la Declaration des droits de l’Homme : .. « de la vérité historique sur un moment-clé de sa carrière diplomatique, il vient enfin de reconnaître publiquement, dans son interview publiée le 18 novembre 2010 par Politis, qu’il n’a pas été l’un des « corédacteurs » de la déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, mais un simple témoin de son élaboration : « On peut donc dire que j’ai assisté à sa rédaction de très près et de bout en bout, mais de là à prétendre que j’en ai été co-rédacteur ! » Par Sammy Ghozlan


L’information en provenance d’Israël Edition du 17 Janvier 2011

5

Les risques de l’envolée actuelle des prix alimentaires Berlin: une exposition sur Hitler exportations à la suite des incendies et prolongée en raison de son succès de la sécheresse. En 2008, selon l’Ifpri, 13 pays au moins, dont l’Argentine, le Cambodge, le Kazakhstan, la Chine, l’Ethiopie et la Zambie, avaient imposé des restrictions à l’exportation ou des taxes, ce qui a contribué à accentuer les tensions sur l’offre. Pour Maximo Torero, les informations faisant état de troubles pourraient également alimenter de nouvelles hausses du prix des carburants, relancer la spéculation en matière d’investissements et provoquer des «achats de panique» - même si les causes peuvent en fait être plus complexes. Les assureurs en matière de risque politique, qui apportent une protection contre le danger de confiscation ou de violences politiques, observent la situation actuelle attentivement, même si cette dernière n’a, selon eux, pour le moment aucune répercussion directe sur leurs primes d’assurance.

Le niveau record des prix des denrées alimentaires frappera surtout les plus pauvres sur la planète, augmentant ainsi les risques d’émeutes, de limites aux exportations, d’expropriations de terres agricoles aux mains d’étrangers et ainsi que de nouvelles hausses dues à la spéculation à court terme d’investisseurs. Mercredi, l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) a fait état d’un niveau record des prix agricoles en décembre risquant de s’aggraver selon les tendances climatiques erratiques dans le monde. Pour la première fois, ces cours ont dépassé les niveaux atteints début 2008 lorsque la valse des étiquettes avait provoqué des «émeutes de la faim» dans des pays comme Haïti, l’Egypte et le Cameroun et fait naître des demandes de plus grande régulation des marchés des matières premières. L’impact potentiel dans les domaines humanitaire, politique et économique - tout particulièrement dans des Etats déshérités où les prix des denrées alimentaires de base constituent le principal élément de l’inflation - inquiète déjà les décisionnaires et les hauts responsables. «Les hausses des prix alimentaires frappent le plus durement les plus pauvres, les dépenses d’ali-

mentation représentant la plus forte proportion de leurs budgets», explique James Bond, spécialiste en assurance du risque politique de la Banque mondiale. «Cela crée des tensions importantes dans les pays plus pauvres, exacerbe les disparités en matière de niveau de vie et constitue une source majeure d’agitation.» «ACHATS DE PANIQUE» Jusqu’ici, les experts imputent la majeure partie de ces hausses aux tensions en matière d’offre liées aux phénomènes climatiques - inondations en Australie, sécheresse en Argentine, temps sec et incendies en Russie et gelées menaçant les récoltes en Europe et en Amérique du Nord. Mais ils redoutent que les facteurs politiques et les marchés entrent prochainement dans la danse et contribuent à créer un cercle vicieux. « Le danger qui se profile aujourd’hui est un deuxième choc, avec des pays réagissant par des interdictions à l’exportation et des investisseurs sur les marchés financiers spéculant à courtterme, faisant encore monter les prix, comme ce fut le cas en 2008», estime Maximo Torero, de l’Institut international de recherche en politique alimentaire (Ifpri) de Washington. L’an dernier, les Russes ont limité leurs

CONTRATS FONCIERS CONTROVERSES Les risques les plus élevés d’expropriation de terres agricoles demeurent en Amérique latine, d’après les assureurs, notamment au Venezuela, en Bolivie et en Equateur. Mais les facteurs politiques locaux joueraient ici un plus grand rôle que la hausse des prix. L’impact le plus fort des tensions actuelles pourrait, pour certains, se faire sentir sur les accords de terres conclus ou projetés en Afrique. La flambée des cours de 2008 avait provoqué une série d’achats de terres agricoles par des fonds occidentaux et de pays émergents comme la Chine et des Etats du Golfe soucieux de garantir leur sécurité alimentaire.

Et parmi les cadavres d’étourneaux et de quiscales gisaient des carouges à épaulettes.Nous avons envoyé des échantillons à un laboratoire du Missouri et en attendons les résultats», a déclaré à Reuters Olivia Watkins, membre du Service de la pêche et de la faune de l’Etat de Louisiane. D’après la chaîne de télévision WWL TV, des traumatismes auraient été

constatés sur les cadavres des oiseaux, notamment au bec, à la tête et sur le dos. Pour le vétérinaire Jim Lacour, les volatiles auraient percuté une ligne électrique à haute tension bordant la route nationale LA 1, ce qui explique leur présence en nombre aux alentours. Une cinquantaine d’oiseaux auraient été retrouvés à proximité d’un poteau électrique, les autres ayant été découverts sur la route dans un rayon d’un kilomètre. Ils seraient morts dimanche soir, ou très tôt lundi matin, précise le vétérinaire. Deux phénomènes similaires Pour Dan Cristol, professeur de biologie et co-fondateur de I’institut Integrative Bird Behavior Studies, les oiseaux ont été effrayés de leur perchoir avant de frapper la ligne électrique. «Ils n’ont pas percuté une ligne haute tension sans raison», a-t-il déclaré au «Daily Mail». Pour le scientifique, la théorie selon laquelle les oiseaux retrouvés en Arkansas auraient été foudroyés par

Nous avons enregistré jusqu’ici environ 170.000 visiteurs», a-t-il ajouté. 65 ans après la Deuxième Guerre mondiale, l’exposition étudie les mé-

canismes qui ont entretenu la fascination jusqu’à l’aveuglement du peuple pour son Führer. Elle met ainsi face-à-face les documents sur l’holocauste et les produits de la propagande nazie qui s’infiltrait dans tous les aspects de la vie. Les visiteurs découvrent par exemple une affiche qui explique comment faire correctement le salut hitlérien, un jeu de cartes aux effigies des dirigeants nazis, une tapisserie aux motifs nazis qui décorait une église. De l’avis de plusieurs historiens, une telle exposition qui aborde un tabou n’aurait pas été possible en Allemagne il y a dix ans encore.

Facebook sur le banc des accusés

Certains de ces contrats ont suscité la controverse, comme à Madagascar où les ambitions foncières du géant sudcoréen Daewoo se sont heurtées à la colère de la population locale. Cette grogne, dit-on même, aurait joué un rôle dans le coup d’Etat qui s’est produit en 2009 dans la Grande Ile de l’océan Indien. « Les risques principaux surviendront dans les régions incapables de nourrir leur propre population. Ces contrats seront alors perçus comme ayant été mal négociés», explique Jonathan Wood, analyste chez Control Risks. Ynet

Nouvelle pluie d’oiseaux morts au Etats-Unis Quelques jours après la découverte de 5000 cadavres d’oiseaux dans l’Arkansas, quelque 500 volatiles ont été retrouvés sur une route nationale en Louisiane. n mystérieux phénomène. Durant la nuit de la Saint Sylvestre, près de cinq mille cadavres d’oiseaux –principalement des carouges à épaulettes- sont tombés sur la ville de Beebe, en Arkansas. En début de semaine, un demi-millier de volatiles ont été retrouvés morts sur une route nationale traversant la paroisse de Pointe Coupee, dans l’état voisin de la Louisiane.

Une exposition sur Hitler, qui tente pour la première fois d’expliquer comment les Allemands ont vu dans le dictateur nazi un «sauveur», va être prolongée de trois semaines en raison du grand succès qu’elle rencontre, ont annoncé les organisateurs jeudi à Berlin. L’exposition «Hitler et les Allemands», qui se tient depuis octobre au Musée d’Histoire allemande de Berlin, devait initialement prendre fin le 6 février mais va finalement être prolongée jusqu’au 27 février, a précisé Rudolf Trabold, porte-parole du musée.

des feux d’artifices est peu probable. Les carouges à épaulettes, ayant une mauvaise vision nocturne, auraient été effrayés avant de se heurter aux façades des maisons ou des arbres du comté de Beebe. Les services vétérinaires d’Arkansas et de Louisiane ont transféré plusieurs carcasses au centre de recherche National Wildlife Health Center de Madison, dans le Wisconsin et aux chercheurs de l’université de Georgia, rapporte le «New York Daily News». Les résultats ne devraient pas être connus avant plusieurs semaines. La thèse d’une maladie aurait d’ores et déjà été écartée par les scientifiques, qui n’excluent cependant pas celle d’une intoxication. La mort en masse d’oiseaux n’est pas un phénomène isolé aux Etats-Unis. L’ US Geological Service aurait dénombré une centaine d’incidents similaires, parmi lesquels plusieurs milliers d’oiseaux auraient été décimés.

Facebook est soupçonné d’être au centre de deux incidents graves, mis au jour mercredi. Le premier implique le viol d’une jeune adolescente de 13 ans ; le second concerne le suicide d’un jeune homme de 16 ans. D’après les rapports de police, deux jeunes hommes, de 22 et 17 ans, ont été arrêtés, relativement à la plainte pour viol. Ils sont soupçonnés d’avoir agressé sexuellement la jeune fille de 13 ans, rencontrée via le site de réseau social. Triste ironie : le suspect de 22 ans était employé par la police nationale au titre d’informateur infiltré, rapportent les médias. Il aurait violé la jeune fille alors qu’il travaillait pour la police. Assaf Zilberstein qui dirige l’enquête, explique que les suspects ont été appréhendés suite au témoignage de la victime. Les agressions auraient eu lieu dans des espaces publics, parcs ou abris. «La goutte d’eau qui fait déborder le

vase» Concernant le suicide, il semble que ce sont les commentaires postés sur le profil du jeune garçon qui l’aient poussé à commettre l’irréparable. Pour le docteur Itzhak Kadman, en revanche, il est peu probable que ce geste repose uniquement sur les commentaires négatifs publiés sur le site. D’autres facteurs étaient vraisemblablement en cause. Et le médecin de noter que le suicide chez les jeunes a augmenté de 40 % en Israël, ces dernières années. Il regrette le manque de mesures pour éduquer les enfants au monde virtuel. «Les parents sont défaillants ; et les autorités n’arrivent pas à faire face.» «Nous administrons des vaccins à nos enfants contre la grippe, pour éviter qu’ils ne l’attrapent. Mais nous ne leur donnons pas les outils nécessaires pour se protéger des prédateurs d’Internet.» Par YAAKOV LAPPIN ET RUTH EGLASH


L’information en provenance d’Israël Edition du 17 Janvier 2011

Parachat Béchallah : Le passage de la mer Rouge Ils sortirent d’Egypte et campèrent à la demande de D-ieu devant «Baâl Tséfon» qui était la dernière idole qui n’avait toujours pas été frappé explique le Ben îch Haï. C’est en lui que Pharaon à puisé l’audace de poursuivre les hébreux dans le désert… Mais ce campement se trouver aussi face à «Pi Ha H’irot» littéralement «la bouche de la liberté» allusion à la Thora, comme l’enseigne les Pirkei Abot : « n’est libre que celui qui étudie la Thora!». Avant que les eaux de la Mer Rouge ne s’écartent, les Béné d’Israël sont pris de panique, totalement désespéré : Pharaon et son armé composé de six cents chars sont lancés à leur poursuite ; face à eux ; une seule et unique issue : la mer. Que peuvent-ils entreprendre pour éviter le carnage et échapper à la mort? Moise se concentre et adresse ses prières à D-ieu pour implorer son secours et jette un œil en direction des enfants d’Israël pour les encourager et raffermir leur foi! Mais c’est l’instant que choisi HM pour repousser les prières de Moise et lui adresse même ces reproches : «Lamâ Titsâak élai» Pourquoi crie-tu vers moi? Parle aux enfants d’Israël et qu’ils marchent, qu’ils quittent en un mot les «maâsim raâ’im» leur mauvaise conduite et qu’ils s’engagent dans la mer explique le Rav Amnon Itsaac. La première des dix rebellions des enfants d’Israël va avoir lieu face à cette mer. Levant leurs yeux vers le Ciel, ils eurent une vision de « Ouzza», l’ange protecteur de l’Egypte qui planait au dessus du camp égyptien. Il avait était missionné du Ciel pour aider les Egyptiens…explique le Midrach. La situation des Hébreux semblait alors désespérée. C’est là le reproche qui est adressé par l’Eternel à Moise : « l’heure n’est pas aux prières ou encore aux supplications, mais à l’action! Qu’ils avancent

d’abord…qu’ils se jettent à l’eau.. Alors, celle-ci s’ouvrira devant eux!» La mer ne s’était pas encore fendue, mes les enfants d’Israël continuaient à avancer dans les flots, luttant contre les vagues car l’eau avait déjà atteint leur cou à l’image de Nahchon. Le mauvais «Samaël » tenta de persuader l’ange de la mer de les noyer, en avançant comme argument le fait qu’ils ne méritaient pas d’être sauvés. Le Talmud raconte qu’Il dit à D-ieu : «Maître du monde, les hébreux n’étaient-ils pas des idolâtres en Egypte? Pourquoi méritent-ils des miracles? D-ieu répondit : « Ont-ils servi ces idoles de leur propre gré? Leur idolâtrie n’était que le résultat de l’esclavage terrible et de la confusion qui régnait alors dans leur esprit ! L’ange de la mer accepta cette défense et dirigea sa colère contre les Egyptiens. Moïse étendit sa main en direction des vagues mugissantes et ordonna à la mer : «Au nom d’HM, ouvre-toi !» mais la mer n’obéit pas. Elle ne voulut accepter de modifier les limites que lui avait fixées le Créateur lors des six jours de la création ; HM ordonna à Moise de lever son bâton et de menacer la mer, tel un maître face à son esclave rebelle. Cependant, loin d’obtempérer les vagues continuaient à enfler. Alors la Chékhina – la Présence divine apparut sur la mer et celle-ci se fendit ! Cet événement est célébré à l’occasion du « Chabat Chira » dans toutes les synagogues où l’on récite avec ferveur le Cantique de la Mer Rouge et le Chant de Myriam la prophétesse. Lorsque les doutes l’assaillent, l’homme n’avance plus, il est comme paralysé! Nous le voyons également au cour de l’épisode de la manne. Le verset dit : « Je vais faire pleuvoir pour vous du pain ; et le peuple ira ramasser chaque jour sa provision quotidienne… » Rachi précise que le peuple devait ramasser, chaque jour,

uniquement ce qui était nécessaire pour sa subsistance journalière…à l’exception de toute provision complémentaire pour le lendemain. Les Sages de La Guemara affirment que Celui qui a créer le jour a également Créé la subsistance quotidienne…et ajoutent que : « Celui qui a suffisamment de nourriture pour aujourd’hui mais s’inquiète de ce qu’il aura à manger le lendemain, manque de foi envers D-ieu ! » Lorsqu’un homme a une foi véritable en D-ieu et assimile que lui seul pourvoit à sa subsistance, il ne se fait aucun souci pour le lendemain. Il sait que le sort de son existence est entre ses mains et qu’en dépit de tous les efforts qu’il déploiera pour amasser des biens, il ne dépassera jamais les revenus que lui a réservés l’Eternel. A la faveur de cette conviction, il pourra vivre sans grande inquiétude, « décontract » sans envier son prochain ou même se méfier de ceux qui pourraient l’empêcher de s’enrichir… C’est ce que dit en substance Ben Azai dans le Talmud Yoma : «Vous serez appelés par votre nom, installés à votre place et il vous sera remis ce qui vous revient. Jamais la part réservé à un individu ne sera altérée par un autre!» Rachi explique : «Ce qui revient à chacun n’est pas un cadeau provenant des autres, mais bien la part qui lui est impartie par D-ieu ». C’est l’enseignement que l’on retient de la manne dispensée à nos pères dans le désert : «Quiconque a prit une portions plus importante que ses besoins, n’en profitera pas plus, et celui qui en prit moins n’en manquera pas!» On pourrait ainsi penser, fort de cette équation, que travailler sans relâche pour «consacrer sa vie à la gagner» ne risque pas d’améliorer les chances de s’enrichir…Ainsi, chacun reçoit de l’Eternel la part qui lui revient. Par Yvan Lellouche

6


BH


L’information en provenance d’Israël Edition du 17 Janvier 2011

Congrès Médico Dentaire Franco-Israélien 2011 A l’occasion du Congrès médico-dentaire franco-israélien qui aura lieu en février prochain à Eilat, nous avons pu rencontrer les organisateurs de l’événement, la société Call Israël ainsi que les responsables des associations à l’origine du projet-PrécisionsUn lieu d’échange entre médecins et dentistes français et israéliens. Voilà le noble objectif que s’est fixé le Congrès médico-dentaire qui aura lieu du 20 au 27 févier dans la cité balnéaire d’Eilat. A l’origine de cet événement, l’AMIF, l’Association des Médecins israélites de France et le SCDP, le Study Club des Dentistes Parisiens. Une rencontre professionnelle pour le moins étonnante dans la mesure où elle réunit deux corps de métiers bien distincts qui ont pris l’habitude d’organiser leur propre congrès. Mais pour le président de l’AMIF, le professeur Robert Haïat, il était important de consolider les liens entre ces deux professions, qui plus est, lors de ce sommet médico-dentaire en Israël. L’occasion d’échanger leur savoirfaire commun afin de le faire savoir. Une sorte de lien continu entre les professionnels des deux pays, l’AMIF étant de facto, présente sur tous les fronts de l’action en faveur d’Israël et des communautés juives en général. Ainsi, tout au long de cette semaine médicale, les conférences alterneront les présentations de médecins et celles des chirurgiens dentistes de manière à générer un engouement auprès des deux publics. Tant israéliens que français, tant médecins que dentistes. En somme,

allier les techniques ultra-modernes des soins prodigués en Israël avec la tradition de rigueur professionnelle française. Rigueur que l’on retrouve d’ailleurs au sein de l’équipe de l’organisateur de l’événement, Call Israël. Ce dernier, à l’instar des moyens engagés lors du premier congrès en 2010, entend, cette année encore, proposer un enseignement de qualité et permettre aux participants de bénéficier d’un cadre somptueux, à l’intérieur et aux abords de l’établissement hôtelier Royal Beach. Un Congrès médico-dentaire placé donc sous le signe de l’échange, du dialogue et d’un enseignement hautde-gamme. MATTHIAS INBAR

consultez tous nos biens sur notre site www.dcinvest.co.il La réussite des uns dépend de la réussite des autres! Chez nous, chacun exerce son rôle, mène à bien sa mission pour la réussite de tous. La synergie qui en découle est précieuse, dynamique et efficace. Elle est à l’origine de notre développement, mais elle cimente aussi les liens privilégiés, la confiance et la fidélité témoignées par nos clients et nos partenaires.

9


L’information en provenance d’Israël Edition du 17 Janvier 2011

Etats-Unis: double explosion dans le Maryland maire d’Annapolis, Joshua J. Cohen, a indiqué qu’un employé préposé au courrier avait été blessé lors de l’explosion, sans préciser l’étendue de ses blessures. Les démineurs et le FBI sur place Un membre des forces de l’ordre a indiqué à CBS News que le paquet d’Annapolis était adressé au gouverneur de l’Etat, Martin O’Malley.

Deux paquets ont explosé jeudi dans deux bâtiments gouvernementaux dans le Maryland, a rapporté la station de radio WTOP. Les forces de l’ordre ne parlent pas de «bombes», mais «d’engins incendaires». L’un des paquets a explosé dans le Jeffery Building à Annapolis, qui abrite entre autres les services généraux du bureau du gouverneur du Maryland, et se trouve près du capitole. L’autre dans un immeuble du Département des transports de l’Etat, à Hanover.

Le porte-parole de la police du Maryland, Greg Shipley, a indiqué que les paquets étaient de petite taille, de la taille d’un livre. Lors de leur ouverture dans la salle du courrier des deux bâtiments, ils ont dégagé de la fumée et de la chaleur. L’un des deux paquet se serait enflammé, l’autre aurait fait quelques étincelles.

L’Iran publie une liste de centaines d’experts nucléairs tués par le Mossad

L’adresse était celle de la résidence du gouverneur, mais le paquet a été ouvert dans les bureaux de son administration. Dans l’attente des résutats des analyses des engins incendiaires, toutes les salles du courrier du Maryland ont été fermées, selon un communiqué du Département des transports de l’Etat, indique The Baltimore Sun. Une équipe de démineurs enquête en effet au Jeffery Building. Des agents du FBI sont également sur place, et le Département de la sécurité intérieure suit également les événements de près. Jerusalemplus.tv

Selon la police d’Etat, il n’y aurait pas de blessé grave. Un porte-parole du

Emeutes en Algérie et Tunisie: et s’ils cessaient de se concentrer sur Israël ?

Ci-après, un article fortement intéressant paru dans la presse iranienne. Il démontre à quel point la peur du Mossad et d’Israël est très forte, tant en Iran que dans tout le Monde Arabe… Et cet article ne devrait pas arranger les choses pour les ingénieurs atomiques iraniens, qui feraient mieux d’arrêter de construire la bombe maintenant s’ils ne veulent pas être les prochains sur la liste! Le Mossad, l’agence d’espionnage israélien, est impliqué directement dans l’assassinat des élites de plusieurs pays du Moyen-Orient, est une nouvelle fois accusé d’avoir assassiné le responsable du nucléaire iranien Majid Shariari. Selon un rapport publié sur le site IranNuc.ir mercredi, le Mossad, en collaboration avec ses homologues américains et britanniques (MI6 et la CIA), a un long passé dans l’assassinat de scientifiques arabes et musulmans.

Après la hausse des prix de ce début d’année, de produits alimentaires de base tel que l’huile, la farine, et le sucre, des dizaines de jeunes algériens ont manifesté leur mécontentement de manière très violente. Ils se sont opposés aux forces de l’ordre dans plusieurs quartiers d’Alger tel que Bab El Oued, Casbah, Laquiba ou Bachdjarah selon le site Algeria-Watch. Un commissariat et une boutique de téléphonie mobile ont été incendiés dans l’émeute d’après le Nouvel Observateur. Des vidéos de la manifestation ont été mises en ligne par Le quotidien d’Algérie. Le mouvement de révolte s’est propagé également à Sidi Yahia et El Madania où les routes sont bloquées par des pneus enflammés. Partout dans le pays, les boutiques sont saccagées. Les voitures brulées. Une sorte de nuit de la Saint Sylvestre à Strasbourg sauf que tous ces évènements prennent place directement au Maghreb. De l’aveu même de plusieurs témoins oculaires, les affrontements avec les forces de l’ordre ont été d’une violence inouïe. Des bandes de voleurs ont su des lors comment profiter de la révolte à laquelle était livrée Bachdjerrah pour s’attaquer à des commerces et les dévaliser. Du bureau de la poste en passant par l’agence Djezzy et le grand Bazar “Hamza” situé au centre de Badjcherrah, les jeunes émeutiers n’ont reculé

devant rien pour s’attaquer à tous les édifices. En Tunisie, la situation n’est pas meilleure même si la presse locale n’en parle pas ! Le mouvement de contestation des trois dernières semaines est considéré comme le plus important en Tunisie depuis que le président Ben Ali a déposé 23 ans plus tôt Habib Bourguiba, le père de l’indépendance tunisienne. Des milliers d’avocats (dont notre ami Ftouh Souhail?) ont observé une grève, jeudi, pour s’opposer à la répression. Le barreau dénonce « un usage sans précédent » de la force et affirme « le droit des habitants de Sidi Bouzid et d’autres régions démunies à l’emploi [et] à la dignité ». Déjà dans les limbes du classement sur la liberté de la presse dans le monde établi par Reporters sans frontières, la chape de plomb s’est encore alourdie ces dernières semaines. Au-delà de la censure imposée aux médias locaux, l’accès à plusieurs sites d’informations étrangers a été bloqué. Des articles de France 24, du Nouvel Observateur, de l’Express, mais aussi de la BBC ou encore d’Al Jazeera sont ainsi inaccessibles. Les affrontements ont éclaté il y a une quinzaine de jours à Sidi Bouzid, une ville située à 200 km au sud-ouest de Tunis, après une tentative de suicide par immolation d’un jeune diplômé protestant contre

10

la confiscation de la charrette de fruits et légumes qui lui servait de gagnepain. L’incident de Sidi Bouzid est devenu un symbole pour les chômeurs diplômés, les syndicalistes et les militants des droits de l’homme dans un pays allié de l’Occident dans la lutte contre l’islamisme. Mais que se passe t-il au Maghreb ? Et si… Attendez, laissez moi rêver un peu… Et si tous ces peuples, qui vivent dans des pays richez en hydro-carbure, cessaient de ce concentrer en continu sur Israël ? Et s’ils cessaient de se laisser berner par les dictatures au pouvoir qui distraient les maghrébins en parlant de la “résistance palestinienne” pour faire oublier la corruption intérieure ? Peut-être que la solution est là. L’actualité du moment ne permet pas la mise en avant des crimes sionistes et d’un coup d’un seul, les rues commencent à gronder ! C’est alors qu’une question s’impose: combien de temps faudra t-il pour entendre “calmezvous mes frères, vous êtes manipulés par les sionistes. Dans notre pays tout va bien… Mais regardez un peu ce qui se trâme en Palestine… ” ? Jonathan-Simon Sellem

L’article a révélé les noms de plusieurs scientifiques arabes qui ont été assassinés par le Mossad, y compris Yahiya Amin al-Mashd et Samireh Mousa (scientifiques égyptiens), Samir Najib, Nabil al-Qolaini, Nabil Ahmad Folayfel, Mostafa Ali Moshrefah (connu sous le nom l’Einsten Arabe (ndlr: rien que ca!)), Jamal Hamdan, Saeed Sayyed Badir, Salvi Habib, Ramal Hassan Ramal (physicien libanais), Hassan Kamel Sabbah (physicien libanais connu sous le nom d’Edison arabe (ndlr: même remarque!)). L’attention mondiale a été redirigé vers des complots terroristes du Mossad pour assassiner les scientifiques nucléaires du monde islamique, après qu’ils aient tués le Professeur iranien

Majid Shahriari, à Téhéran fin 2010. Deux professeurs d’université iranien Fereidoon Abbasi Davani et Majid Shahriari ont été assassinés dans différentes attaques terroristes (mais simultanées) à la bombe. De récents rapports des médias affirment que les dirigeants du Mossad ont récemment convoqué à une réunion dans un quartier nord de Tel-Aviv et ont discuté des dernières activités de l’organisme à Téhéran, y compris l’assassinat de Shahriari (ndlr: que le Mossad soit responsable ou non de ces attaques, il est en effet très peu probable qu’une telle réunion ne se soit pas tenue…) Un autre professeur scientifique nucléaire iranien, Massoud Ali Mohammadi, a également été assassiné dans un attentat à la bombe en janvier 2010, toujours à Téhéran (ndlr: nous avons pourtant la preuve irréfutable que le scientifique a été tué par les iraniens eux-même). Également en 2010? un jeune scientifique nucléaire irakien, Mohammad al-Fouz, a été abattu à Bagdad par le Mossad. Il avait publié sa nouvelle formule d’enrichissement d’uranium dans un certain nombre de revues de occidentale. Les rapports précédents ont montré l’implication du Mossad dans l’assassinat de plus de 350 scientifiques nucléaires irakiens, ainsi que plus de 300 professeurs d’université. La peur du Mossad est donc énorme… Et c’est tant mieux ! Jonathan-Simon Sellem

Tentative avortée de détournement sur un vol Oslo-Istanbul

Un passager turc d’un vol Oslo-Istanbul de Turkish Airlines a tenté mercredi soir de détourner l’avion en affirmant avoir une bombe sur lui, avant d’être maîtrisé par d’autres passagers, ont rapporté les médias turcs, citant des sources de sécurité. Le suspect, originaire d’une ville kurde du sud-est anatolien, s’est dirigé vers le cockpit de l’appareil, un Boeing 737-800, moins d’une heure avant l’atterrissage affirmant être en possession d’une bombe.

Il a exigé, en vain, que l’appareil retourne à Oslo, selon CNN-Türk et l’agence de presse Anatolie. Le suspect, âgé de 40 ans, a été maîtrisé par des passagers et l’avion a pu sans encombre se poser sur l’aéroport international Atatürk d’Istanbul vers 21 h 30, heure locale (20 h 30, heure française). Le suspect a ensuite été arrêté par les policiers, montés à bord de l’appareil qui transportait 59 passagers. Aucun engin explosif n’a été retrouvé, ajoute CNN-Türk. Il a été immédiatement conduit au commissariat de la métropole turque pour interrogatoire. L’homme souffrirait, selon les premiers éléments de l’enquête, de troubles psychologique Ynet


L’information en provenance d’Israël Edition du 17 Janvier 2011

11

Dès l’été prochain, les Israéliens alertés Malgré la prison palestinienne, ils refusent d’abandonner leur par SMS en cas d’attaque de missiles atteindre plusieurs millions d’individus -, sa grande originalité réside dans le fait qu’il pourra être émis en plusieurs langues (hébreu, arabe, anglais et russe), en fonction de l’origine de chaque abonné facilement identifiable en Israël.

job en Israël!

Dans des périodes de calme sécuritaire, ce type de message permettra également de communiquer avec la population si des catastrophes naturelles devaient se produire : séismes, incendies ou encore fuite de produits toxiques. Avec ce nouveau système, les alertes seront envoyées à travers les relais de téléphone. Chaque numéro se trouvant dans une zone où le missile devrait tomber, recevra un message d’urgence en temps réel. Sachant qu’il se déroule 15 secondes entre le lancement d’un missile depuis Gaza et son arrivée sur sa “cible” dans la communauté urbaine de Sdérot, tout doit aller très vite ! Autre subtilité du système, il enverra des messages en plusieurs langues, parmi lesquelles l’hébreu, anglais, russe, l’amharique… D’ici l’été prochain, à chaque fois qu’une attaque visera le secteur géographique où ils se trouvent, les citoyens de l’Etat hébreu verront un message s’afficher en temps réel sur l’écran de leur téléphone portable. «Nous estimons que des milliers de missiles frapperont notre pays lors de

la prochaine guerre», explique un responsable de la défense passive. «Notre but est que tous ceux qui se trouvent spécifiquement menacés reçoivent une alerte». Outre la rapidité de transmission du texto – il lui faudra 20 secondes pour

Et puisque les israéliens ne sont pas des sauvages : même en arabe ! Enfin, ce système intelligent devrait également être utilisé pour informer les citoyens de tremblements de terre ou d’inondations.

Maroc: une cellule islamiste démantelée alors qu’elle préparait des attentats vertes à Amghala, une oasis du Sahara occidental.

Vingt-sept personnes, dont un membre d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), ont été arrêtées alors qu’elles préparaient des attentats au Maroc,

rapporte mercredi la presse officielle marocaine qui cite un communiqué du ministère de l’Intérieur. Trois caches d’armes ont également été décou-

Les services de sécurité marocains ont réussi à démanteler une cellule terroriste composée de 27 éléments dont un membre d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) chargé par cette organisation de créer une base arrière au Maroc et de préparer un plan pour y commettre des actes terroristes, précise le communiqué. Les membres de cette cellule encadrée par un citoyen marocain se trouvant dans les camps d’Al Qaïda dans le nord du Mali projetaient de perpétrer des actes terroristes à l’aide de ceintures explosives et de voitures piégées visant en particulier les services de sécurité, et de braquer des agences bancaires pour disposer des fonds nécessaires au financement de leurs projets terroristes, poursuit-il. Le ministère ne précise pas la date de ces arrestations.

Ils avaient pourtant tout tenté,les dirigeants palestiniens ne peuvent tout simplement pas réussir à convaincre la population arabe locale d’arrêter de travailler pour et avec les Juifs israéliens. Même la menace d’une peine de prison sévère n’a pas été suffisante pour empêcher une augmentation de cette “collaboration traîtresse.” Les chiffres publiés par le Bureau Central Palestinien des Statistique a révélé qu’en 2010, 11% des palestiniens travaillent sur le territoire israélien ou dans les localités juives de Judée Samarie. Ce qui représente une augmentation de 1% par rapport à l’année précédente ou il n’y avait alors aucune loi palestinienne pour emprisonner les coupables. L’augmentation des Palestiniens qui travaillent pour les Israéliens, correspond directement à un sérieux coup de pouce dans les territoires palestiniens. Grâce à l’Etat Juif, le PIB a bondi et l’économie territoriale a gagné 16% en un an. De véritables chiffres à la chinoise ! Bien sûr, ces évolutions ne contribuent pas à aider la «cause palestinienne», qui vise à convaincre le monde que Israël opprime les Palestiniens et les maintient à dessein ceux d’entre eux qui vivent dans la misère.

La réalité est qu’Israël fournit la seule réelle opportunité financière pour la plupart des Palestiniens, tandis que leurs propres dirigeants désirent les faire vivre dans la misère afin de salir Israël. Et a ceux qui voudront me prouver le contraire, je demanderais alors la raison pour laquelle dans tout le monde arabe, les palestiniens n’ont pas le droit de prendre la nationalité ou deviennent apatride après 40 ans ? Est-ce parce que la “cause” est plus importante que tout qu’un palestinien est mieux traité en Israël que partout ailleurs ? Est-ce pour montrer que les palestiniens sont vraiment des victimes qu’on refuse d’améliorer leurs vies? À cette fin, le «modéré» Premier ministre palestinien Salam Fayyad, ce petit chéri du monde occidental, a adopté l’an passé une loi interdisant les arabes palestiniens de travailler pour des juifs de Judée ou de Samarie. Non, c’est pas de l’apartheid raciale, juste de la résistance face à la pire menace pour l’humanité qu’est Israël et ses 300.000 juifs vivant en Judée ou en Samarie. Jonathan-Simon Sellem

Le roi Abdallaht prêt à aller s’incliner devant le président Ahmedinejad

Double raid aérien israélien à Gaza

L’aviation de l’armée israélienne a attaqué deux objectifs dans la bande de Gaza mardi soir sans faire de victimes, selon des responsables des services de sécurité palestiniens. Ces frappes ont visé un tunnel reliant le sud de la bande de Gaza à l’Egypte près de Rafah, ainsi qu’une base d’entraînement des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche militaire des islamistes du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a-t-on ajouté, sans autre précisions.

Après avoir été un farouche opposant du régime shiite des mollahs en Iran, devant la montée en puissance de ce qu’il appelait naguère «la pieuvre», le roi Abdallah II est prêt à aller s’incliner devant le président Ahmedinejad. Il annonce dans un communiqué «Il est impératif de prendre des mesures pratiques pour améliorer les relations jordano-iraniennes au service des 2

pays, de leurs peuples frères et des causes communes islamiques, et pour consolider la sécurité et la stabilité de la région». De qui se moque-t-on ? Ceci est le résultat direct de la politique inepte de l’administration Obama au Moyen Orient.


L’information en provenance d’Israël Edition du 17 Janvier 2011

Euro: 28% des Français pour son abandon, contre 38% en mai 2010

au franc». Elles étaient 38% en mai.

Un total de 28% de Français souhaitent que la France abandonne l’euro au profit du franc, contre 38% qui défendaient ce choix en mai 2010, au plus fort de la crise de la dette, selon un

sondage Ifop à paraître vendredi dans France-Soir. D’après cette enquête menée les 5 et 6 janvier, 28% des personnes interrogées souhaitent que «la France abandonne l’euro et revienne

les aéroports réclamé La Direction générale de la police nationale (DGPN) a indiqué qu’elle ne pouvait réagir sans avoir vu le reportage, tout comme Aéroports de Paris (ADP), qui gère Roissy-Charles-de-Gaulle, et l’aéroport de Marseille.

Le pistolet, démonté en plusieurs parties, avait été placé dans deux bagages à main différents. Lors du vol retour,

l’une des journalistes s’est filmée en train de remonter l’arme dans les toilettes de l’avion. Le sujet, intitulé «Police privée: la sécurité au rabais», a été réalisé par les journalistes Linda Bendali et Mathieu Lere, de Ligne de Mire Productions. Diffusé jeudi soir, il remet en cause la compétence des entreprises privées chargées de la sécurité aéroportuaire. La formation des agents est notamment pointée du doigt. «Ils étaient attentifs, a expliqué Linda Bendali sur France Info. Mais il y a chez eux une méconnaissance des objets dangereux, car leur formation n’exige pas qu’ils les manipulent. Très peu d’agents de sûreté ont déjà manié un pistolet, l’ont déjà démonté et savent à quoi ça ressemble réellement». Un audit sur la sécurité dans

«Cette affaire, si elle est vraie, démontre la perfectibilité du système et la nécessité de la présence de policiers lors de la formation des agents de sécurité, et pendant les fouilles», a réagi Patrice Ribeiro, le secrétaire général du syndicat policier Synergie-Officiers, qui n’a pas visionné les images. «Mais on ne peut pas revenir en arrière, le police ne peut pas se substituer aux sociétés de sécurité privées pour les fouilles dans les aéroports», a-t-il estimé. «Cela démontre un véritable problème aujourd’hui, cette histoire de la soustraitance de la sécurité à des sociétés privées, on a forcément des niveaux de sécurité de moindre niveau», a regretté de son côté le secrétaire général du syndicat policier Unité police SGPFO, Nicolas Comte, qui n’a pas non plus vu le reportage. «Il faut absolument un contrôle de l’Etat sur les systèmes de fouilles», a-t-il ajouté, réclamant la tenue d’un «audit sur la sécurité dans les aéroports». jerusalemplus.tv

Islam : l’IFOP confirme la fracture identitaire Les faussaires et autres sociologues sont embêtés : le peuple ne gobe pas leurs sornettes sur la bonne intégration de l’islam en France. Un sondage de l’IFOP, publié par Le Monde daté de ce mercredi, révèle les jugements négatifs portés par les Français et les Allemands face à cette nouvelle culture extra-européenne qui peine à trouver sa placer. 68% des Français estiment que les musulmans sont peu ou pas du tout intégrés, contre 75% des Allemands. 42% des sondés des deux pays, voient même l’islam comme une menace pour leur identité. En France, 55% des personnes interro-

Ils ont reçu la putain de Légion du déshonneur

Près de la moitié des ouvriers (49%) et 43% des artisants-commerçants appellent désormais de leurs voeux une sortie de la zone euro, selon ce sondage. A l’inverse, seuls 11% des sondés des professions libérales et des cadres supérieurs y sont favorables. Sur l’échiquier politique, la sortie de la zone euro rencontre l’adhésion auprès de l’extrême gauche (52% des sympathisants de Lutte ouvrière et du Nouveau Parti anticapitaliste y sont favorables) et du Front national (71%). Mais elle a également ses partisans parmi les électeurs du Parti socialiste (24%) et de l’UMP (9%). Ce sondage a été réalisé par la méthode des quotas auprès d’un échantillon de 1.007 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Des reporters armés déjouent la sécurité des aéroports de Roissy et Marseille

Deux journalistes ont réussi à voyager avec un pistolet sans attirer la vigilance des services de sécurité à Marseille et Roissy-Charles-deGaulle, dans le cadre d’un reportage diffusé jeudi dans Envoyé Spécial sur France2. C’est pour illustrer les failles de sécurité dans les aéroports français, dont les fouilles aux portiques sont assurées par des sociétés privées, que deux journalistes travaillant pour le magazine Envoyé Spécial ont voyagé en possession d’un pistolet semi-automatique de calibre 9 mm. A deux reprises le 8 novembre 2010, à Roissy-Charles-de-Gaulle le matin pour un vol vers Nice, et à Marseille-Marignane dans la soirée pour un avion à destination de Paris, les agents de sécurité n’ont pas décelé l’arme.

12

gées sont opposées au port du foulard dans les rues, et 39% (contre 22% en 2001) sont opposées à l’édification de mosquées. S’il fallait une démonstration supplémentaire du gouffre qui sépare le discours dominant de l’opinion publique, cette photographie vient conforter l’aveuglement du politiquement correct. Celui-ci veut faire croire que l’intégration fonctionne encore et que l’islamisation d’une partie de la communauté musulmane est un fantasme instrumentalisé par l’extrême droite. Ce n’est pas sur ce blog que nous nous étonnerons de tels résultats : le pro-

En France, comme chaque année, le Nouvel An 2010 /2011 a été l’occasion d’une série de promotions à l’ordre national de la Légion du déshonneur. On compte parmi les lauréats quelques noms intéressants. - Yann Arthus-Bertrand, poil au gland, promu parce qu’il est photographe écolo. - Fadela Amara, promue pour avoir nourri et logé sa tribu dans son logement de fonction ; et pour avoir déclaré : « Putain, je ne suis pas soumise ! » Mohammed Moussaoui, promu parce qu’il est président du Conseil français du culte musulman et que tout va très bien de ce côté-là. Marie-Claude Tjibaou, promue parce qu’elle est la veuve du terroriste kanak du même nom dont tout le monde se fiche éperdument d’ailleurs. Le vieux socialiste Michel Charasse, promu parce qu’il est cathophobe et laïciste absolutiste et parce qu’il n’en a rien à foutre de la laïcité positive. Le socialiste Didier Migaud promu parce qu’il est socialiste. Jean-Cyril Spinetta, PDG d’AirFrance-KLM, promu parce qu’AirFrance fait souvent la grève et fout régulièrement le bordel ; et parce que l’on n’a toujours pas de nouvelles du Vol Air-France Paris-Rio crashé dans l’Atlantique à cause d’une histoire de givre non identifié. Guillaume Pepy, président de la SNCF, promu parce que la SNCF était, demeure et restera toujours le plus grand merdier parmi tous les grands merdiers français. blème posé par l’idéologie islamiste, incompatible avec les règles élémentaires des démocraties occidentales, y est régulièrement évoqué par de nombreux intervenants. Force est d’ailleurs de constater que leurs constantes préoccupations sont bel et bien représentatives d’une large partie de l’opinion française (mais aussi allemande, et vraisemblablement européenne). J’ai moi-même décrit ce phénomène dès 2007 dans «La fracture identitaire « (Fayard), livre relatant la réalité de ces deux France, celle des Souchiens et celle des Franciens, qui s’éloignent l’une de l’autre.

Fatiha Benatsou, promue parce qu’elle est la première préfète issue de l’immigration et que grâce à elle, tout va très bien désormais de ce côté-là aussi. Patrick Gaubert, promu parce qu’il est président du Haut Conseil à l’Intégration (ratée). Dominique-Jean Chertier, président du conseil d’administration de Pôle emploi, promu parce qu’il y a toujours plus de chômeurs en France et que l’Etat français - visiblement - adore ça. Jean-Pierre Vignolle, promu parce qu’il est directeur général de l’Agence France Palestine (AFP) subventionnée par les contribuables français. ean-Claude Narcy, promu parce qu’il est journaliste sous contrôle de la chaîne sous contrôle TF1. Paco Rab Anne, promu parce qu’il porte un nom rigolo. Evelyne Sullerot, promue parce qu’elle est fondatrice du Planning antifamilial et qu’elle va bientôt mourir. N’ont pas reçu la Légion du déshonneur, malgré leurs efforts, la narcissique Carla Bruni, le looser Barack Hussein Obama, le menteur professionnel Mahmoud Abbas, le dictateur Bachar al Assad et le déficient mental Mouammar Kadhafi. Plainte pourrait être déposée - par eux - contre la France, au Tribunal Pénal International (TPI), pour ségrégation raciale. Par Michel Garroté Or, il faut bien admettre que ce séparatisme ethnique et culturel, préfiguration d’une possible libanisation de la nation, n’est toujours pas au cœur des préoccupations politiques ni médiatiques. A peine l’islam avait-il été évoqué dans le grand débat sur l’identité nationale, que le gouvernement s’était empressé de clore l’initiative. Faut-il laisser à Marine Le Pen le soin de répondre à ces Français qui se réveillent ? Evidemment non. Ivan Rioufol


L’information en provenance d’Israël Edition du 17 Janvier 2011

13

Islam et Front National, l’impossible débat

experts indépendants parlent de 2’000 milliards). Pour mémoire, en 2010, la France a emprunté 210 milliards d’euros. Economie française bis – Le besoin de financement, autrement dit l’accroissement de la dette française, prend en compte un déficit du budget de l’Etat de 91 milliards d’euros déjà planifié pour 2011. Autrement dit, la Sarkozie sait déjà que son déficit budgétaire en 2011 sera de 91 milliards d’euros supplémentaires. En 2011, la France crée donc ainsi un déficit supplémentaire de 91 milliards d’euros tout en s’endettant à hauteur de 184 milliards d’euros supplémentaires. C’est le côté décalé des politiciens français qui - dans ce climat économique déjà désastreux nous annoncent, néanmoins, sans rire, la croissance économique et la baisse du chômage en cette année 2011. -

Islamophobie – Je l’ai déjà écrit - et je l’écris encore une fois ici - je suis «islamophobe» parce que l’islam politique et conquérant - est une idéologie rétrograde, sectaire, dangereuse et obscurantiste. Mais je ne suis pas raciste pour autant. Il ne s’agit pas ici d’une quelconque race. Il s’agit ici d’une religion et notamment de son expression politique et idéologique. Il y a 1,3 milliard de musulmans sur terre. Je ne suis pas raciste, je ne peux pas être raciste, envers 1,3 milliards de musulmans. La question n’est pas non plus les Arabes. Car 80% des musulmans ne sont pas Arabes. Et des nombreux Arabes sont des Chrétiens d’Orient, des Juifs d’Orient et non pas des musulmans. Tragique méprise – En France, la tragique méprise, c’est précisément cette confusion entre, d’une part, une religion qui - lorsqu’elle devient politique et idéologique - devient automatiquement offensive. Et d’autre part, les Arabes en particulier et les musulmans en général. Le racisme commence lorsque l’on crée la confusion entre d’une part l’islam politique ; et d’autre part, les Arabes en particulier et les musulmans en général. Et force est de constater qu’entre l’islam et les dirigeants du Front National, le débat reste impossible, en raison de cette tragique méprise, que j’ai tenté de décrire, ci-dessus. - Aimer la France – Je l’ai déjà écrit - et je l’écris encore - j’aime la France, parce qu’elle m’a donné sa langue, sa littérature et sa culture. J’aime la France, des Pyrénées aux Alpes, de la Manche à la Méditerranée. J’aime Chamonix, Paris, Avignon, Lourdes et La Sallette. J’aime les Cévennes, le Roussillon, la Bretagne et la Savoie. J’aime l’extraordinaire variété de la cuisine française. J’aime la France profonde, le pays réel, celui qui travaille dur et qui tente de survivre aux aléas du temps. J’aime ses villages pittoresques, ses innombrables églises et chapelles. Aimer la France bis – J’aime ses au-

berges l’hiver. Et j’aime ses terrasses de café l’été. J’aime certains de ses auteurs, connus et moins connus. J’aime Jean-Marie Vianney, Thérèse de Lisieux, Jacques Maritain, Gustave Thibon, Pierre-Marie Soubeyrand, Shmuel Trigano, Raphaël Dray. J’aime l’humour français lorsqu’il fait dans l’autodérision - et par les temps qui courent - cet humour plein d’autodérision est devenu un antidépresseur, une bouée de sauvetage, une soupape de décompression. Etre de droite – Concernant la France que j’aime, je peux écrire, qu’à ce stade et pour l’instant, sur le plan intellectuel, je continue de me sentir proche de l’aile droite de l’UMP, concrètement, de certains mouvements et micro-partis qui incarnent cette aile droite de l’UMP ; et même, pourquoi pas, de certains mouvements, situés à la fois « à la droite » de l’UMP et « à la gauche » du Front National. Je note, en passant, que l’ensemble des mouvements et micro-partis énoncés ci-dessus représentent le pays réel. Dans ce cadre, je continue, de ne pas me sentir proche des dirigeants Front National (et je ne condamne donc évidemment pas les électrices et les électeurs du Front National). - Marine Le Pen –­ Cela étant posé, j’ai noté que fin 2010, dans un baromètre Ipsos, Marine Le Pen se trouvait au niveau record de 27% de bonnes opinions. L’on peut maximiser ou minimiser se score. L’on peut - aussi - le relativiser. Mais le fait concret est là. En décembre 2010, Marine Le Pen obtenait 27% de bonnes opinions. Marine Le Pen, qui à ce moment-là, comparait la prière des musulmans dans la rue le vendredi à l’Occupation allemande pendant la Seconde Guerre Mondiale. - Assises – A propos d’islam, à propos de Front National, à propos de Français de souche, à propos de ripostes laïques, à propos d’identitaires, le 18 décembre 2010 ont eu lieu des Assises sur l’islamisation. Assises, qu’à titre personnel,

je n’ai pas soutenues. Ces Assises étaient - entre autre et pas uniquement - soutenues par des individus judéophobes, et, aussi, par des individus christianophobes. - Assises bis – Ainsi, le Cercle Laïcité et République Sociale. Un Cercle - laïciste absolutiste et christianophobe – qui estimait, je cite : « Le vote de cette loi de séparation des églises et de l’Etat de 1905 fut seulement le point d’orgue d’une lutte qui a duré des années et qui a consisté à lutter contre le totalitarisme de l’Eglise catholique dans le domaine de l’enseignement, lois sur l’école publique de Jules Ferry, loi d’expulsion des Ordres religieux catholiques de l’enseignement public et expulsion des congrégations qui imposaient un totalitarisme de la vie et de la pensée à la population ». - Société libre – Il se trouve que je défends, encore et toujours, la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne, par opposition aux sociétés national-socialiste, fasciste, communiste et islamiste. Mais je ne défends pas la laïcité absolutiste qui fait l’amalgame entre les Juifs et la « finance internationale » (cet amalgame est faux et je suis prêt à démontrer, preuves à l’appui, qu’il est faux). Je ne défends pas non plus la laïcité absolutiste qui assimile le christianisme au « totalitarisme », comme l’a fait l’extrémiste et fanatique Cercle Laïcité et République Sociale. A cet égard, je peux confirmer, qu’aux dernières nouvelles, ni les Chrétiens de droite, ni les Juifs de droite ne s’identifient avec le Front National. Société libre bis – Car avec ou sans la famille Le Pen, les dirigeants du Front National étaient - et restent – un brin néostalinien, christianophobe et judéophobe. Ce qui, soit dit en passant, ne justifie pas que l’on ostracise les électrices et les électeurs de ce parti. Mais force est

de constater que lorsque les dirigeants du Front National s’en prennent à l’islam, ils s’en prennent, en fait, à toutes les religions, y compris la culture juive et la culture chrétienne vécues dans une saine laïcité. Et pour amplifier la confusion politique - déjà grande en soi - Marine Le Pen n’a rien trouvé de mieux, fin 2010, que de comparer la prière des musulmans dans la rue le vendredi à l’Occupation allemande pendant la Seconde Guerre Mondiale. Les filles et fils de déportés, les filles et fils de résistants auront « apprécié » cette anachronique comparaison. - Politique capitaliste et patriotique – Toujours concernant la France, je note, primo, que le pouvoir en place continue de mener une politique étatiste en matière économique ; et une politique capitularde en matière d’islamisme français. Secundo, je note que les dirigeants des mouvements situés à droite de l’UMP, notamment les dirigeants du Front National, s’ils voient juste sur certains thèmes, demeurent, hélas, ancrés dans un ensemble de thèses conspirationistes anachroniques et surréalistes, notamment sur les Juifs et sur les Chrétiens, ce qui réduit à néant, toute alternative politique de nature patriotique et capitaliste, dans une société libre et laïque de culture judéo-chrétienne. Enfin, je note que la liberté de pensée n’existe plus vraiment en France. Economie française – Concernant l’économie française, j’aimerais rappeler que la ministre française des Finances, Christine Lagarde a annoncé 184 milliards d’euros de dettes - obligataires à moyen et long terme émis par la France – pour cette année 2011. En termes moins prosaïques, la Sarkozie s’offre donc 184 milliards d’euros supplémentaires de dette en 2011. 184 milliards d’euros qui viennent s’ajouter à la dette totale qui elle officiellement - dépasse les 1’600 milliards d’euros (il est vrai que des

Electorat de droite – Pour revenir à l’électorat français de droite, j’aimerais rappeler - une fois encore - que la blogosphère de droite (aile droite de l’UMP + droite située ‘à gauche’ du FN) rassemble 1,5 million de lecteurs / électeurs, peut-être même deux ou trois millions d’électeurs, peut-être même encore plus. Si l’actuel président français continue d’écouter son épouse, au lieu d’écouter ce 1,5 million de lecteurs / électeurs, alors, il pourrait lui en cuire, plus vite qu’il ne pense. - République bananière – Aujourd’hui, en France, les contradictions, les anachronismes et surtout, le ridicule, sont - plus que jamais - élevés au rang de vertus républicaines ; et en la matière, l’actuel président surpasse tous ses prédécesseurs ; sa République irréprochable reste une République bananière. De ce fait, il est permis de se demander si l’actuel locataire, à l’instar de tous ses prédécesseurs, traîne, lui aussi, quelques casseroles. Oui, il est permis de se poser cette question. Car cette question qui pourrait coûter 1,5 millions d’électeurs en moins, peut-être même deux ou trois millions d’électeurs en moins, à Sarkozy, en 2012, au sein de la blogosphère de droite (aile droite de l’UMP + droite située ‘à gauche’ du FN). - Culture judéo-chrétienne – D’un côté - je l’ai souvent écrit - je fais partie d’un courant qui défend la société libre et laïque de culture judéochrétienne. D’un autre côté, je note que d’une part, l’aile droite de l’UMP reste aux trois quarts sourde lorsque nous nous manifestons. Et je note que d’autre part, les dirigeants du Front National, avec ou sans Marine Le Pen, ne semblent pas vouloir évoluer sur les points évoqués plus haut. Il n’y donc pas, à ce stade, en janvier 2011, un véritable courant de droite en France. Il n’y a que les étatistes centristes islamophiles de l’UMP et le Front National. Comment le lectorat / électorat susmentionné, 1,5 million de Français, peut-être même deux ou trois millions, peut-être même plus, va-t-il gérer tout cela, aux présidentielles de 2012 ? Michel Garroté


L’information en provenance d’Israël Edition du 17 Janvier 2011

14

Les basses manœuvres de la gauche juive et israélienne L’excellent plan de Lieberman afin de leinternationale d’un état de ‘’Palestine’’ dans les « frontières de 1967 ».

ver le blocus de Gaza

Ce qui placerait certes Israël dans une situation peu enviable mais ne ferait pas avancer d’un pouce la quête d’une solution au problème de Jérusalem, des « colons » ou encore celui des « réfugiés ».

Il fut un temps où la gauche israélienne représentait avec honneur le Sionisme et défendait l’état d’Israël avec panache et brio dans les instances internationales mais aussi sur le terrain militaire. Le parti travailliste n’hésitait pas alors à déjouer les plans de l’ennemi soit par la ruse soit par la force lorsque cela était nécessaire. Cette gauche avait comme premier objectif de garantir la sécurité et les valeurs de l’état juif -sans compromettre le moins du monde sa pérennité-, mais aussi celui de dénoncer haut et fort le dessein destructeur commun aux ‘’Palestiniens’’, à la Ligue Arabe et au monde musulman. De nos jours, la gauche d’hier n’est plus. Celle s’affirmant l’être aujourd’hui ressemble plus à une confrérie d’adeptes de la nouvelle religion des « droits de l’homme » oublieuse que l’état juif est d’abord et doit rester un refuge pour son peuple. Une croyance qui assure effrontément être en mesure d’apporter une paix juste et durable pour la région. Ainsi, la gauche juive autant qu’israélienne n’hésite pas à utiliser et inciter à la peur afin de reprendre au plus tôt le pouvoir devant lui permettre de réaliser la paix qu’elle avait promis et promet encore, mais n’a pas su faire lors de ses précédents mandats. A ses yeux, le gouvernement actuel composé de plusieurs partis est évidemment «d’extrême droite ». Le Likoud, principal composant de la majorité, est tout simplement disqualifié à longueur de colonnes et de chroniques.

D’où la délégitimation de ce gouvernement et sa dénonciation à tous propos par d’illustres ‘’prêtres’’ de cette nouvelle foi tel Eli Barnavi. De JCall, JStreet et autre La Paix maintenant au parti Kadima, le gouvernement actuel doit « rendre les clefs » du pouvoir comme il lui a été conseillé il y a peu par Shaul Mofaz. Pas moins ! Une autre peur souvent agitée est celle de la démographie. Ainsi, l’on vient ‘’d’apprendre’’ encore une fois que d’ici 2014 (?) les musulmans seront majoritaires en nombre entre le Jourdain et la mer. Outre que cela n’est encore une fois pas démontré, on voit mal quand bien même comment la majorité politique peut passer de main et permettre à Mahmoud Abbas, ou tout autre dirigeant ‘’palestinien’’ non israélien, d’obtenir la Présidence du Conseil et mettre en péril le droit à l’auto-détermination du peuple juif sur sa terre ! Souvent, il est fait mention que tarder à conclure un accord nuit à Israël car la « fenêtre d’opportunité » pour un traité de paix se rétrécie au fil du temps voire se ferme. Les deux peuples étant géographiquement séparés et l’idée d’un état de ‘’Palestine’’ judenrein étant inconcevable pour les véritables droits de l’hommistes, on peut douter qu’il soit alors difficile de tracer une frontière tout comme on ne peut comprendre cet appel à sacrifier les intérêts de l’état juif et s’empresser à accepter toute proposition qui se présentera ! Autre ‘’menace’’ qui plane sur la tête d’Israël. Celle d’une reconnaissance

Bien au contraire, cette reconnaissance mettra mal à l’aise la communauté mondiale lorsque les ‘’Palestiniens’’ exigeront une action d’envergure pour obtenir l’exercice de leurs ‘’droits’’ si facilement obtenus. Un autre ‘’danger’’ est souvent soulevé. Celui de se fâcher avec le principal allié de l’état hébreu en refusant de céder à ses injonctions. A savoir les Etats Unis d’Amérique, principal allié au sein de l’Onu et pourvoyeur d’un armement vital à la supériorité israélienne sur ses ennemis. Une administration us cependant entre les mains du peuple américain, véritable grand frère du peuple juif et partageant, au-delà des accords de sécurités et économiques, des valeurs universelles. Comme on peut le voir, cette gauche n’hésite pas à jouer de ces peurs mais aussi d’autres pour contraindre l’électeur israélien à retourner rapidement dans son giron. Une ligne politique ne représentant plus que l’ombre d’ellemême au sein de l’électorat israélien mais aussi du peuple juif. C’est ainsi que la communauté juive française, par exemple, à soutenu largement la pétition Raison garder plutôt que celle supportée par des célébrités juives mais aussi par des médias en quête d’une guerre des Juifs.

Les Etats-Unis et Israël constituent les principales menaces pour la Turquie déclarent une majorité de Turcs, selon un sondage réalisé et diffusé mercredi par l’Institut Metropoll. 43% des sondés considèrent que les Etats-Unis sont la première menace étrangère pour leur pays musulman mais laïque, allié de Washington au sein de l’Otan depuis 1952, selon le sondage réalisé en décembre sur un échantillon représentatif de 1.504 personnes. Vient ensuite Israël, 63% estiment que leur pays doit geler ses liens avec l’Etat hébreu tandis que 28% pensent

La Grèce voisine et avec laquelle la Turquie continue d’avoir de sérieux litiges, notamment en mer Egée et à Chypre, et ce en dépit d’un climat de coopération depuis plusieurs années, vient en dernière place avec 2% des sondés affirmant penser qu’elle constitue une menace. Depuis l’occupation d’Irak en 2003, une certaine antipathie américaine se fait sentir dans la société turque. Pour ce qui en est d’Israël, les rapports avec pays, autrefois allié stratégique régional, se sont nettement dégradés depuis l’offensive israélienne contre la bande de Gaza en 2008/2009, dénon-

Cette force internationale ou européenne devrait mettre un terme à la contrebande des armes qui pénètrent

par les tunnels à partir du Sinaï. Lieberman a ajouté qu’une coopération plus étroite entre l’UE et Israël pourrait conduire à un changement réel de la situation, à savoir, «la libération de Guilad Shalit et la fin du terrorisme». Le ministre israélien des affaires étrangères va proposer un plan qu’Israël aurait dû appliquer depuis le désengagement de Gaza , laissé les gazaouis seuls face à eux-même! Puisqu’ils nous critiques et nous envoient des missiles, laissons les se débrouiller seul! Quittons Gaza et rendons les responsables à 100% de leur futur! Plus d’aide. Plus de gaz. Plus d’essence. Rien. Jerusalemplus.tv

Incendie du Carmel : le mari d’Ahouva Tomer exige la démission d’Eli Yishaï

De même, en Israël, le parti Travailliste s’effondre électoralement, et le parti Kadima s’imagine au pouvoir dirigeant une coalition de partis qu’il dénonce actuellement comme « extrémistes de droite » et ‘’incompétents’’ à gouverner, faute d’alliés naturels de son camp. Suite à ce tableau, on peut prédire que la coalition actuelle est en place pour quelques temps encore. Pour le moins, le temps que la gauche retrouve ses esprits et le sens de l’intérêt commun. Victor PEREZ ©

Les États-Unis et Israël, principales menaces pour les Turcs au contraire que ceux-ci doivent être approfondis. L’Iran, soupçonné par les grandes puissances occidentales de fabriquer l’arme atomique, est loin d’être une menace car seulement 3% des sondés y croient.

Avigdor Lieberman est-il l’homme politique israélien le plus intelligent de ces dernières décennies ? C’est en tout cas ce que l’on pourrait croire au vu de ses mouvements politiques. Critiqué officiellement par le monde entier, il n’en ressort pas moins, qu’officieusement, beaucoup l’apprécient. Le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a déclaré, à l’occasion de son entrevue avec la chef de la diplomatie européenne, qu’Israël accepterait le déploiement d’une force internationale le long du «couloir Philadelphie» en contrepartie de la levée du blocus de Gaza.

cée par les dirigeants turcs.

L’attaque israélienne le 31 mai d’un ferry turc, navire amiral d’une flottille pour Gaza, sous blocus Israélien, a entraîné ces relations dans une crise encore plus profonde. La Turquie a rappelé son ambassadeur et réclame des excuses et compensations pour les neuf Turcs tués pendant ce raid, ce qu’Israël refuse. La position perçue pro-iranienne et anti-israélienne du gouvernement islamo-conservateur turc du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan entraîne des interrogations sur le cap traditionnellement pro-occidental du pays. Le gouvernement d’Ankara assure qu’il reste attaché à l’Occident, tout en se présentant comme une force régionale à la recherche de nouveaux marchés. L’Orient-Le Jour

Le mari d’Ahouva Tomer, la chef de la police de Haïfa qui a trouvé la mort dans l’incendie du Carmel, exige la démission du ministre de l’Intérieur Eli Yishaï. Il a provoqué un incident, hier soir, à l’occasion de la cérémonie des 30 jours après la catastrophe à laquelle participaient les plus hauts dignitaires de l’Etat. Après le discours de Shimon Pérès et juste avant celui de Binyamin Netanyahou, Danny Rosen, le mari d’Ahouva Tomer, s’est levé, exigeant la sortie immédiate de Yishaï, d’autant, précise-t-il que le nom du ministre de l’Intérieur ne figurait pas sur le carton d’invitation.

D’autres familles endeuillées se sont jointes à Danny Rosen, mais Yishaï n’a pas bougé. Les cris se poursuivant, c’est sur l’intervention des 2 grands rabbins d’Israël que le ministre de l’Intérieur a enfin consenti à partir. Danny Rosen a déclaré qu’il n’aurait de cesse jusqu’à la démission du ministre qui est considéré comme responsable à la fois par le contrôleur Lindenstrauss et par la majeure partie des familles endeuillées qui exigent de surcroit une commission d’enquête à laquelle Netanyahou s’oppose.


L’information en provenance d’Israël Edition du 17 Janvier 2011

15

Lieberman invite son homologue turc L’ONU refuse de fixer la frontière maritime israélo-libanaise pour un « dialogue franc » Il a suffi qu’Israël découvre l’un des plus importants gisements de gaz – et peut-être de pétrole – au monde depuis des décennies, pour que ses pays voisins, qui ignoraient son existence, se mettent soudain à en revendiquer la propriété! On n’arrête pas l’insolence et le ridicule. La lutte entamée par le Liban pour la possession de ce trésor inestimable est montée d’un cran mercredi, après que le porte-parole de l’ONU, Martin Nesirky, ait officiellement et catégoriquement repoussé la requête libanaise d’une intervention de l’ONU pour fixer la frontière des eaux territoriales entre les deux pays. Parallèlement, à Beyrouth, on est fortement en colère après que des hauts-fonctionnaires chypriotes aient annoncé que la compagnie « Noble Energy », associée aux recherches sur le champ gazifère « Leviathan », débutera bientôt ses forages.

Dix jours après avoir dit que le ministre turc des affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, rependait des mensonges au sujet d’Israël, le ministre des affaires étrangères Avigdor Lieberman l’a invité à Jérusalem. « Nous cherchons un retour à un dialogue franc et honnête avec la Turquie, et j’invite mon homologue, le ministre des affaires étrangères Davutoglu, à Jérusalem, ou en tout autre endroit, où nous pourrons discuter de toutes les questions intéressant les deux pays et la région, » a écrit Lieberman. « Les alliés peuvent avoir des désaccords, c’est la manière dont nous traitons ces désaccords qui sont la marque même de toute relation. » La Turquie a rappelé son ambassadeur après l’incident du Mavi Marmara en mai, lorsque neuf extrémistes turcs ont été tués après avoir attaqué des soldats israéliens qui prenaient d’assaut un navire tentant de briser le blocus de Gaza. Des pourparlers de haut niveau entre les deux pays ont eu lieu à Genève après que les turcs aient envoyé deux avions pour aider à éteindre l’incendie du Carmel le mois dernier, mais ces pourparlers n’ont pas abouti à une percée dans les efforts visant à trouver une formule pour mettre fin à la tension entre les deux pays. La Turquie demande des excuses pour l’incident du Marmara, ainsi que le paiement de compensations aux familles des extrémistes, alors qu’Israël est prêt à examiner des regrets pour la perte de vies, mais pas d’excuses.

Le 26 décembre, lors d’une conférence des ambassadeurs d’Israël à Jérusalem, Lieberman a déclaré que la demande d’excuses d’Ankara était « au-delà de la ‘houtzpah » et que si quelqu’un avait besoin de s’excuser, ce sont les turcs. Il a également accusé le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan de dire des « mensonges ». Evidement, ce langage franc, mais en rapport avec la réalité, ne plait pas aux tenants d’une diplomatie israélienne de soumission, face aux agressions constantes faites par les responsables turcs. « La crise dans les relations turco-israéliennes, » écrit Lieberman, « n’a pas commencé avec l’incident du Mavi Marmara, mais a été longuement préméditée par Ankara. » Il ajoute que « le changement unilatéral du statut des relations était le résultat de la politique intérieure turque. » « Malheureusement, les récents événements en Turquie sont des réminiscences de l’Iran avant la révolution islamique menée par l’ayatollah Khomeiny, » écrit Lieberman. « Comme la Turquie, l’Iran a été parmi les plus proches alliés d’Israël, et les deux nations entretenaient de bonnes relations entre les deux gouvernements et les deux peuples. » « De même, la révolution Khomeiny a été le résultat de facteurs internes et n’avait absolument aucun lien avec Israël. » Se referant à une foule de 100 000 personnes qui, sans condamnation de la part de responsables turcs, a scandé des slogans anti-israéliens lors du retour du Mavi Marmara en Tur-

quie le mois dernier, Lieberman a écrit : « Israël ne sera pas un punching-ball et réagira, comme toute autre nation souveraine, à ce genre d’insultes et d’abus. » Les écrits de Lieberman arrivent au lendemain d’une enquête publiée dans la presse turque, montrant que plus de 63% de la population dit que la Turquie devrait geler ses relations avec Israël. Selon le site de Today’s Zaman, quelque 28% des répondants pensent qu’Ankara devrait améliorer ses relatons avec Israël. Le sondage montre également que 24% des turcs considèrent Israël comme la plus grande menace pour la Turquie. Etonnamment, 43% pensent que les Etats-Unis, alliés de la Turquie au sein de l’OTAN, sont la plus grande menace contre le pays. Les Etats-Unis et Israël sont suivis par l’Iran, que seulement 3% considèrent comme une menace, et la Grèce, considérée comme une menace par 2,1% des personnes interrogées. Le sondage indique aussi que si des élections se tenaient aujourd’hui, le parti de la justice et du développement d’Erdogan (AKP) prendrait 45% des voix, alors que le principal parti d’opposition, le parti républicain du peuple (CHP), ramasserait 31% des voix. Des élections sont prévues en juin, et laissent craindre le pire sur l’islamisation de la Turquie autrefois symbole de la laïcité au sein des pays musulmans.

La Turquie, la Syrie et le Liban ne cachent pas leur opposition à la nouvelle politique énergétique menée en collaboration entre Israël et Chypre, et accusent la Grèce, nouvel allié d’Israël, d’être derrière ces nouveaux développements… » pour les aider à voler les matières premières énergétiques appartenant à ces trois pays »!!! Il semble que l’on assiste à peine au début d’une lutte sans pitié qui va se dérouler à propos des gisements de gaz et de pétrole dans l’Est de la Méditerranée, tant les enjeux économiques et géopolitiques sont importants. Avec d’un côté Israël, la Grèce et Chypre, et de l’autre, la Turquie, l’Egypte, la Syrie, le Liban, la République turque de Chypre et l’Autorité Palestinienne – qui se sent évidemment de la partie dès qu’il s’agit de contrer Israël. Le ministre libanais des Affaires Etrangères, Al Shami, s’était adressé mardi à Ban Ki-Moon, Secrétaire général de l’ONU, afin « qu’il envoie des unités de la FINUL stationnées au sud-Liban pour faire stopper les opérations de forages d’entreprises israéliennes…dans les eaux territoriales libanaises »!! Dans sa lettre, Shami définissait le secteur comme se trouvant « dans les eaux territoriales qui sont à la limite du Liban et de la Palestine du nord » (sic). Mais avec une rapidité inhabituelle, Ban Ki-Moon a fait savoir « que le mandat de la FINUL selon la

résolution 1701 lui confère la responsabilité des côtes libanaises mais pas de la fixation des frontières maritimes avec ses voisins ».

Fin de non-recevoir. Chypre a également réagi à la demande libanaise, en déclarant « qu’elle poursuivrait elleaussi ses recherches de gaz et pétrole dans ces zones », et en rappelant « que la Compagnie ‘Noble Energy’ avait obtenu l’autorisation de Nicosie pour forer dans les eaux territoriales chypriotes qui touchent celle d’Israël et où se trouve le site ‘Leviathan’ ». Ces forages devraient s’effectuer entre octobre 2011 et 2013. Ceci indique qu’une coopération stratégique est en train de se dessiner entre Jérusalem et Nicosie, avec la bénédiction de la Grèce, nouvel allié stratégique d’Israël dans cette région du monde. Cette coopération sera d’ailleurs de plus en plus forte, et les recherches de gisements supplémentaires de plus en plus concentrées, car Israéliens comme Chypriotes veulent créer des réalités irréversibles sur « le terrain » avant que ce conflit ne devienne plus aigu avec les pays qui sont en train de s’unir pour faire barrage à Israël. Ankara a déjà prévenu qu’il considère le pacte israélo-chypriote sur leurs frontières maritimes communes comme « nul est non avenu puisqu’il ne prend pas en compte les droits et les intérêts de la partie nord de Chypre », territoire occupé (réellement, lui) par les Turcs. Le Caire aussi, pays « allié d’Israël », a commencé « à étudier les limites territoriales fixées entre Israël et Chypre, pour voir si elles ne portent pas atteinte aux zones d’intérêts économiques égyptiennes en Mer Méditerranée ». Rien ne change sous le soleil. La Bible racontait déjà comment la réussite économique de nos ancêtres fut une chose très difficile à avaler pour leurs voisins. Les Etats du Proche et Moyen-Orient, repus de pétrodollars depuis des décennies, et faisant chanter et danser le monde entier selon leurs caprices, ne supportent pas que le petit Etat d’Israël puisse lui aussi un jour avoir une petite part du gâteau. par Shraga Blum


L’information en provenance d’Israël Edition du 17 Janvier 2011

Le bon sens de Georges marchait!

muniste de Vitry: «Je vous le déclare nettement : oui, la vérité des faits me conduit à approuver, sans réserve, la riposte de mon ami Paul Mercieca. Plus généralement, j’approuve son refus de laisser s’accroître dans sa commune le nombre, déjà élevé de travailleurs immigrés.

16

Enquête interne au bureau du Premier ministre

En raison de la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leur familles la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes. Il faut les regarder en face et prendre rapidement les mesures indispensables. La cote d’alerte est atteinte. C’est pourquoi nous disons : il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine. Il faut résoudre l’ important problème posé dans la vie locale française par l’immigration.

Si aujourd’hui celui qui répondait à Elkabach :»taisez-vous»! réapparaissait pour tenir au Congrès du PCF de tels propos, nul doute qu’il serait balayé par les vents du politiquement correct, écrasé sous les rouages du Parti et vilipendé par ses Kamarades. Mais ceux dont Georges Marchais se plaignait qu’ils étaient 4 millions en 1981, sont 10 millions aujourd’hui dans la douce France. La rhétorique a changé, et le Parti Communiste n’a toujours rien de révolutionnaire. Pat Quartier pour parole Volée On le sait capable - si besoin et possibilité lui étaient contés comme Ver-

sailles à Sacha Guitry- de signer un remake du Pacte germano-soviétique avec tous les nouveaux axes du mal islamique! Toujours un identique scénario avec la variante du jour: Le scorpion vert piquera les «faux cils» du crapaud complètement «marteau» au cours de sa traversée du long fleuve rouge pas tranquille. Allez Georges, souvenirs, souvenirs! Extraits dune lettre que Georges Marchais a adressé en 1981 au recteur de la mosquée de Paris qui venait de s’indigner de la destruction au bulldozer le 24 décembre 1980, veille de Noël, d’un foyer de 300 travailleurs maliens par Paul Mercieca alors maire com-

Se trouvent entassés dans ce qu’ il faut bien appeler des ghettos, des travailleurs et des familles aux traditions, aux langues, aux façons de vivre différentes. Cela crée des tensions, et parfois des heurts entre immigrés des divers pays. Cela rend difficiles leurs relations avec les Français. Quand la concentration devient très importante (.), la crise du logement s’ aggrave, les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles françaises ne peuvent y accéder. Les charges d’aide sociale nécessaires pour les familles immigrés plongées dans la misère deviennent insupportables pour les budgets des communes.

Le Premier ministre a ordonné le Shin Bet (agence de sécurité intérieure), il y a quelques mois, d’enquêter sur plusieurs hauts-responsables de son bureau. C’est ce que révélait, jeudi, la radio Galei Tsahal. Binyamin Netanyahou soupçonnait certains de ses proches collaborateurs d’avoir transmis aux médias des informations sensibles sur des sujets de sécurité. Parmi les responsables visés : Ouzi Arad, chef du Conseil national de sécurité, Zvi Hauser, secrétaire du gouvernement, et l’ancien porte-parole du bureau du Premier ministre, Nir Hefetz. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Le Shin Bet a toutefois conclu que les fuites n’étaient pas l’oeuvre d’employés du bureau de Binyamin Netanyahou. Les soupçons relèveraient même de la pure spéculation, selon l’agence de sécurité. Nir Hefetz a annoncé sa démission la semaine dernière, à la surprise générale. «Je remercie le Premier ministre de m’avoir offert le privilège de servir le pays sous son gouvernement et pour la confiance qu’il m’a accordé», a-t-il déclaré. Hefetz a mis fin à 18 mois de collaboration avec le chef du gouvernement, en tant que conseiller médiatique. Par JPOST.FR

Yossi Beilin demande la grâce de Katsav pour «éviter de voir un ex-président en prison»

Signé : Georges MARCHAIS , Secrétaire Général du PCF 1972/1994 (et habitant de Champigny sur Marne)

Le parti communiste appelle Sarkozy à reconnaitre «l’Etat de Palestine» s’est en outre demandé pourquoi l’Union européenne devrait-elle se placer «à la remorque» des Etats-Unis et se rendre «dépendante de leur crise stratégique», déplorant son «inaction» au Proche-Orient.

Le député PCF Jean-Claude Lefort a appelé la France à reconnaître «l’Etat de Palestine» et intervenir auprès de l’Union européenne pour agir dans le même sens. «Je demande que la France déclare solennellement et officiellement reconnaître l’Etat de Palestine et entraîne les autres membres de l’Union à agir de même», a-t-il déclaré dans une lettre ouverte à Michèle Alliot-Marie, chef de la diplomatie française. «Je vous demande instamment, par cette lettre ouverte, de faire dès aujourd’hui : que la France reconnaisse l’Etat de Palestine dans les frontières d’avant la guerre de 1967», Avec El Qods comme capitale et qu’elle contribue «décisivement» comme membre permanent du Conseil de sécurité à «son admission comme

membre de plein droit par l’Assemblée générale des Nations unies», a-til poursuivi. Ce serait, a estimé M. Lefort, qui préside également l’Association Francela Palestine, «un acte politique majeur, de nature à débloquer une situation d’impasse qui peut, à tout moment, menacer gravement la paix mondiale». «Reconnaître de jure et de facto un Etat palestinien dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale et contribuer à ce qu’il soit bientôt accueilli au sein des Nations unies, voilà une décision que peut prendre sans tarder l’Union européenne. Car le «moment, n’est pas à venir, il est venu», a-t-il dit. Le député PCF

Il reproche par ailleurs à la diplomatie française de s’»inquiéter» pour la stabilité du la région, alors que cette même instabilité, a-t-il dit, est «la conséquence d’une politique et des complicités dont bénéficie Israël», rappelant que cette instabilité régionale résulte aussi du «refus obstiné d’Israël à appliquer les résolutions pertinentes des Nations unies» sur les conflits israélo-palestinien et israéloarabe. «Les Palestiniens n’en peuvent plus de cette injustice qui les frappe depuis plus de 40 ans, a-t-il dit, soulignant que l’instabilité régionale est également «le fruit de la complaisance de la communauté internationale à l’égard de cette injustice, et de son de son refus d’imposer fermement le droit à Israël» «La diplomatie française agit et sanctionne quand il s’agit de la Côte d’Ivoire, mais lorsqu’il s’agit d’Israël, qui pourtant piétine chaque jour les décisions de l’Onu, le mot sanction disparaît de son vocabulaire», a-t-il conclu.

Yossi Beilin demande la grâce de Katsav pour «éviter de voir un ex-président en prison» L’ancien ministre de la Justice Yossi Beilin a estimé que «les citoyens israéliens ne méritent pas de voir un ex-président derrière les barreaux». C’est pourquoi, il souhaite la grâce de Moshé Katsav. Il précise que «la punition, pour l’ancien président, sera d’affronter quotidiennement le regard de sa famille».

Les organisations féminines ont réagi avec stupeur aux déclarations de Beilin, pourtant considéré comme proche des mouvements de défense des Droits de la Femme, déclarant que «tous les citoyens, même un ancien président, sont égaux devant la Loi et que tout crime doit être sanctionné par une peine qui doit être effectuée».


L’information en provenance d’Israël Edition du 10 Janvier 2011

LES PLUS BEAUX PROJETS DE NETANYA SONT CHEZ ADK INVEST + UN GRAND CHOIX DE 2 EME MAIN MICKAEL :050 72 98 444 MARDOCHEE : 052 336 21 21

VENTE

NETANYA

REF:1498 APPARTEMENT CENTRE VILLE 4 PIECES ,125 M2 COMPLETEMENT REFAIT A NEUF ASCENCEUR,CLIMATISATION,PARKING PRIX :1 300 000 SHEQUELS REF :1497 NEVEZ OZ 4 PIECES, 105 M2 + 2 TERRASSES IMMEUBLE RECENT, VUE DEGAGEE 2 ASCENCEURS,CLIMATISATION,PARKING PRIX : 1 270 000 SHEQUELS REF :1495 MINI PENTHOUSE RUE DIZINGOFF 4 PIECES, 110 M2 + 2 TERRASSES ( 14 + 30 M2) AU PIED DU KIKAR ASCENCEUR,CLIMATISATION,PARKING PRIX : 2 290 000 SHEQUELS REF :1496 PROCHE CARMEL APPARTEMENT DE 140 M2 + 14 M2 DE TERRASSE VUE MER, IMMEUBLE NEUF 2 ASCENCEURS,CLIMATISATION,PARKING PRIX : 2 390 000 SHEQUELS REF :1484 RUE HARAV KOOK APPARTEMENT DE 3 PIECES 90 M2 + 5 M2 DE TERRASSE TRAVAUX A PREVOIR PRIX : 990 000 SHEQUELS REF :1478 NEVEZ OZ PENTHOUSE DE 4 PIECES IMMEUBLE NEUF GRANDE TERRASSE VUE DEGAGEE ASCENCEUR,CLIMATISATION,PARKING PRIX : 2 200 000 SHEQUELS REF :1492 RUE MC DONALD PROCHE KIKAR RUE CALME 3 PIECES, 90 M2 TRES BON ETAT CLIMATISATION PRIX: 1 170 000 SHEQUELS

LOCATION

RUE DE JERUSALEM APPARTEMENT DE 4 PIECES 120 M2 + 14 M2 DE TERRASSE COMPLETEMENT MEUBLE 1 APP/ETAGE, ASCENCEUR,CLIMATISATION,PARKING PRIX : 5000 SHEQUELS RUE REMEZ APPARTEMENT DE 3 ½ PIECES 90 M2 COMPLETEMENT REFAIT A NEUF MEUBLE COMPLET ETAGE ELEVEE ASCENCEUR,CLIMATISATION,PARKING PRIX : 4000 SHEQUELS RUE HARAV KOOK 2 ET 3 PIECES COMPLETEMENT REFAIT A NEUF PROCHE KIKAR LIBRE DE SUITE, ARNONA ET VAAD INCLUS PRIX : 3300 ET 3500 SHEQUELS RUE HARAV KOOK IMMEUBLE NEUF 2 PIECES, 40 M2 PROCHE KIKAR ASCENCEUR,CLIMATISATION VAAD ET ARNONA INCLUS PRIX : 3 150 SHEQUELS NEVEZ OZ IMMEUBLE NEUF PLEINE VUE MER 4 PIECES + TERRASSE MEUBLE COMPLET PRIX : 5300 SHEQUELS RUE DIZINGOFF 2 PIECES, 60 M2 + 80 M2 DE TERRASSE LIBRE DE SUITE PROCHE CENTRE VILLE ET KIKAR PRIX : 3200 SHEQUELS RUE USSISKIN IMMEUBLE NEUF 5 PIECES + TERRASSE ASCENCEUR,CLIMATISATION,PARKING PRIX : 5500 SHEQUELS

Annonces immobilières Remax natanya : rue jabotinsky beau 4pcs 107m2 imm.renove asc,park natanya : rue brenner a 7mn du kikar tres beau 4pcs 134m2 entierement renove asc+park natanya : rue David hameleh beau 4pcs 125m2,imm.renove asc+park natanya : rue dizengoff tres proche kikar, beau 4pcs 125m2,2eme etage sans acs.

17


L’information en provenance d’Israël Edition du 10 Janvier 2011

18

Yavniel: au cœur de la Galilée, un vrai Jardin d’Eden Qui n’a jamais rêvé d’un pavillon en plein cœur d’une localité verdoyante, avec pour voisins des gens qui nous ressemblent et qui partagent la même culture et les mêmes coutumes? Ce rêve peut désormais devenir réalité. A Yavniel, une localité en plein développement située à quelques minutes en voiture du lac deTibériade, un nouveau projet de groupement d’achat immobilier est en train de prendre forme, tout spécialement pour le public shomer shabbat et traditionaliste francophone. Ce projet, initié par TOP ISRAEL sous la direction de Yossi Haddad, en collaboration avec le Cabinet de Me Raphael PEREZ, s’étend sur près de 22.000 m². Imaginez un domaine étendu, comprenant entre 25-30 unités individuelles de logement, sur des terrains d’une superficie allant de 450 à 500 m², avec jardin privatif et option pour une piscine individuelle et un Tzimer. Imaginez des maisons d’environ 100300 m², dont vous serez libres de disposer comme bon vous semble: vous en servir comme résidence secondaire ou pied-à-terre en Galilée; décider de l’utiliser uniquement à votre usage personnel ou choisir de consacrer une partie de la superficie à la construction d’un gîte de vacances louable à la journée ou à la semaine; et puis bien entendu, décider que ce petit coin de paradis sera votre maison, votre refuge. une societe de gestion sera mis a la disposition du domaine pour organiser des shabbat plein, reunion familliale, gestion de vos tsimer. est qui poura vous donner une rentabilite de plus de 12% Le village de Yavniel a été fondé en 1901 et est en phase de recevoir le statut de municipalité indépendante. Sa population, riche de 3.100 habitants, est variée et regroupe aussi bien les familles des fondateurs de l’époque glo-

rieuse du début du siècle, des immigrants d’Afrique du nord, du Yémen, une communauté Habad et une communauté Breslev installé depuis 1980.

Le terrain destiné au projet de Top Israël est situé légèrement en retrait, à l’est de la localité, dans une rue calme, à proximité des commerces, synagogues et de points de départ d’excursions à vélo, à pied ou à cheval vers la rivière Yavniel et le Jourdain. La Galilée, berceau de la Mishna et du Talmud, les villes de Tibériade et de Safed, la proximité de Yavniel par rapport au Golan et aux célèbres sources de Hamat Gader, font de cette localité un véritable Jardin d’Eden, un lieu propice pour s’échapper de la ville, tout en bénéficiant d’une infrastructure pour une vie juive intensive avec ses synagogues et Batey Midrash. La construction d’une réplique grandeur nature de la maison du Rabbi de Loubavitch, le fameux 770, est même prévue! L’accès à Yavniel est facilité par la route TransIsraël (Kvish 6): la localité se situe à 80 minutes de Raanana, 1h30 de Tel Aviv et Bné Brak, 1h45 d’Ashdod, 40 minutes de Tsfat (Safed), à 50 minutes des pistes du Hermon et moins de 2 heures de Jérusalem. Yavniel offre une foule d’attractions, que ce soit dans la localité elle-même que dans un rayon de 15 km. Vous bénéficierez ainsi de vacances ludiques et sportives à plein temps et serez au cœur de l’un des sites les plus beaux et les plus authentiques d’Israël sans pour autant avoir à souffrir de trajets éreintants. Pour ce qui est de la scolarité, il existe plusieurs maternelles religieuses et les enfants en âge d’être scolarisés bénéficient de ramassages scolaires pour Tibériade, qui offre une panoplie d’écoles de toutes tendances. En ce qui concerne le groupe d’achat formé par Top Israël, il est composé de familles traditionalistes et religieuses

francophones désireuses d’acheter chacune son terrain et d’y construire leur maison. Chaque famille s’engage à respecter le règlement de la co-propriété et le caractère traditionaliste du Domaine. Le groupe d’achat formé, un architecte, un entrepreneur, une société de gestion et de surveillance du projet et un chef de chantier sont élus, via un appel d’offre.

Le terrain est dores et déjà constructible et partiellement viabilisé et les plans pour l’obtention des permis de construire sont en bonne voie. En coordination avec les représentants et les consultants du projet (l’ingénieur en chef du projet et l’actuaire immobilier), un budget préliminaire a été préparé pour prévoir le financement de l’achat du terrain, le règlement des impôts et la construction du projet. Une banque sera choisie pour accompagner le projet et permettre à

ceux qui le désirent le financement partiel de leur unité. Ces considérations techniques réglées, permettez vous de vous projeter dans l’avenir: vous êtes confortablement installé sur votre terrasse, vous respirez l’air pur de la Galilée, le silence n’est troublé que par le piaillement des oiseaux et le vent qui souffle dans les branches. Vous êtes chez vous, à Yavniel, dans votre petit coin de paradis en ISRAEL ...


Israël Actualités n°156 - France  

Toute l'information en provenance d'Israël

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you