Issuu on Google+

Musiques au cœur des Musées SAISON 2011>2012 CONCERTS GRATUITS LES DIMANCHES DANS LES MUSéES DéPARTEMENTAUX


P. 2 > 7 P. 8 > 11 P. 12 > 15 P. 16 > 19 P. 20 > 23 P. 24 > 27 P. 28 > 31 P. 32 > 35 P. 36 > 39 P. 40 > 43 P. 44 > 47 P. 48

MUSÉE DAUPHINOIS MUSÉE hébert MUSÉE d’art sacré contemporaiN Saint-Hugues-de-Chartreuse DOMAINE DE VIZILLE MUSÉE DE LA RÉVOLUTION FRANçAISE DOMAINE DE VIZILLE PARC MUSÉE DE L’ANCIEN ÉVÊCHÉ MUSÉE DE SAINT-ANTOINE-L’ABBAYE MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE GRENOBLE SAINT-LAURENT MUSÉE HECTOR-BERLIOZ MUSÉE de la résistance ET DE LA DÉPORTATION MAISON DES DROITS DE L’HOMME Maison Bergès Musée de la Houille blanche CALENDRIER

Concerts gratuits Entrée libre dans la limite des places disponibles Musiques au cœur des musées - saison 2011>2012 Édition Conseil général DE L’ISÈRE Coordination Direction de la culture et du patrimoine Chargée de communication 04 57 58 88 81 Hélène Piguet DIRECTION ARTISTIQUE Service des pratiques artistiques / culture et lien social Christiane Audemard-Rizzo Conception graphique et réalisation EricLeprince.com Crédits photographiques SÉBASTIEN SECCHI, FRANCK CRISPIN, GUY DÉPOLLIER, DAVID RICHALET


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 1

Des concerts gratuits dans les musées du Conseil général Depuis de nombreuses années, le Conseil général de l’Isère propose une programmation musicale dans les musées départementaux. André Vallini

Président du Conseil général, Sénateur de l’Isère

Pascal Payen

Vice-président chargé de la culture et du patrimoine

Presque tous les dimanches, d’octobre à août, la musique emplit les lieux les plus prestigieux de notre patrimoine isérois pour une heure de découverte, de plaisir, d’émotion pure. Cette année, dix musées confient la mise en musique de leurs collections et de leurs expositions à une pléiade d’artistes venus du monde entier pour dévoiler les richesses de leurs instruments et de leurs répertoires. De l’antique tradition italienne aux musiques contemporaines, des plus belles pages du baroque et du romantisme au jazz, sans oublier les orphéons révolutionnaires qui rappelleront aux amateurs deux siècles de musique populaire, les rencontres s’annoncent prometteuses... « Il n’est pas de plaisir plus doux que de surprendre un homme en lui donnant plus qu’il n’espère » disait Charles Baudelaire… Laissez-vous, cette saison surprendre par Musiques au cœur des musées !


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 3

musée dauphinois

Musée dauphinois GRENOBLE

Musée dauphinois 30, rue Maurice Gignoux 38031 Grenoble cedex 1 Tél. 04 57 58 89 01 www.musee-dauphinois.fr

Construit sur les pentes de la Bastille au tout début du XVIIe siècle, cet ancien couvent de Visitandines, qui a successivement servi de prison, de pensionnat, de caserne, puis de logement pour une centaine de familles italiennes, accueille depuis 1968 le Musée dauphinois. L’ensemble des jardins et bâtiments a alors été restauré entièrement. La chapelle, classée Monument historique, a conservé sa conception initiale, remarquable par son retable doré, par son décor baroque et ses peintures murales en trompe-l’œil de camaïeu or et gris. Un dimanche par mois, elle prête son cadre prestigieux et intimiste à des musiciens dans le cadre de concerts de musique ancienne, traditionnelle, baroque ou contemporaine. Ces concerts sont l’occasion de découvrir les nouvelles expositions du musée et de profiter des charmes de ce site patrimonial majeur.

Entrée libre dans la limite des 120 places disponibles. Les billets sont à retirer 1h avant le concert, l’accès à la salle se fait 30 minutes avant le concert qui débute à l’heure précise.


4 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée dauphinois

Dim. 23 OCTOBRE 2011

17h

Cantar le storie

Lucilla Galeazzi chant et guitare Dans le cadre de l’exposition Un air d’Italie. La présence italienne en Isère.

Toute musique traditionnelle et populaire a valeur de document car elle décrit la vie. Chants au travail, berceuses, lamentations funèbres, sérénades, chants de la Passion du vendredi saint, chants des bals de la fête de mai, chacun révèle l’âme d’un pays qui chante son histoire plus qu’il ne l’écrit. L’Italienne Lucilla Galeazzi fait dialoguer mélodies archaïques et sonorités électriques. Entre tradition et modernité, elle interprète des chansons populaires, qui sont la terre et les racines d’un peuple. Dim. 27 NOVEMbre 2011

17h

Contes de la terre du ciel bleu

Bernard Fort composition musicale  Chinbat Baasankhuu yatag Bayarbaatar Davaasuren morin-khuur et chant Anne-Sophie Ortiz-Balin conteuse

« Tout cela s’est passé, il y a bien longtemps, quand les animaux (qui n’existaient encore pas tous) parlaient la même langue que les hommes et que les esprits habitaient sur terre. » Chameau, loup, cerf, ours  : les animaux sauvages de Mongolie sont les héros de ce conte musical qui réunit sur scène deux musiciens, une conteuse et un compositeur invisible. Le chanteur de Khöömei (chant diphonique) joueur de Morin-Khuur (littéralement vièle-cheval) et la joueuse de Yatag (famille des cithares et des harpes) nous entraînent au cœur de la musique traditionnelle mongole pour un voyage au pays des steppes, des montagnes de l’Altaï au désert de Gobi. En guise de décor, la matière sonore collectée en Mongolie entre 2005 et 2010 par le compositeur électroacoustique Bernard Fort concourt à une évocation unique et vivante des paysages grandioses de là-bas. Proposé par le Groupe Musiques Vivantes de Lyon fondé et dirigé par Bernard Fort, avec le soutien de l’Institut français et de la Sacem


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 5

musée dauphinois

Dim. 18 DÉCEMBRE 2011

15h et 16h30

Concert de Noël Negro spirituals et gospels

Clap Yo’Hands Chorale de Gières Odile Thomas direction

Dans l’Amérique du début du XXe siècle, la population noire est émancipée dans les textes, l’esclavage est encore dans les mentalités. Pour s’en départir, s’exprimer, se créer une identité, être libre enfin, le chant est utilisé comme arme dans la lutte pour l’égalité. La chorale de Gières offre pour ce concert de Noël un aperçu de la force des negro spirituals et du gospel. Dim. 15 JANVIER 2012

17h

Jean-Philippe Bruttmann Concert en trio

Jean-Philippe Bruttmann compositions, guitare et voix Paco Ruiz chant et guitare Chulo Cortes percussions

Jean-Philippe Bruttmann est l’une des grandes références du flamenco contemporain. Ce virtuose de la guitare né à Grenoble nous offre en trio ses dernières compositions. « Je compose une musique qui me ressemble : un flamenco né en France, original et assumé « d’ailleurs », fruit de mélopées orientales et de sonorités modernes, de voyages et de liberté gitane, de jours interminables et de magies nocturnes… ».


6 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée dauphinois

Dim. 5 FÉVRIER 2012

17h

Variations autour de Don Quichotte

Emmanuel Cury, baryton récitant Claire Colombas piano

Celui qui poursuit un rêve, qui reconnaît l’importance de l’utopie, qui fait de l’amour courtois un oriflamme, celuilà vit dans le vrai et se donne les moyens de construire le monde qu’il a rêvé. Le Don Quichotte que nous allons rencontrer est celui qui choisit les questions de préférence aux réponses, qui se voue sans relâche à l’amour courtois, qui s’attaque sans fin à ces moulins à temps qui servent à proposer des vies toutes faites à des vaincus. Il n’admet pas de relâcher sa garde, il entretient désespérément la flamme : il n’arrêtera jamais de se battre, de quêter un Graal sans nom, sans solution, sans réponse. À travers les chansons de Brel, de Ravel ou d’Ibert, les vers de Cervantès parcourent l’univers de ceux qui savent rêver. En partenariat avec Temps Relatif

Dim. 18 MARS 2012

17h

Musique de chambre Programme en cours Étudiants du Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon

Rilke le poète affirmait que le lyrisme tend à « la transmutation intégrale du monde en splendeur ». Nul doute que le récital proposé par les étudiants de la classe de chant du Conservatoire national supérieur de musique et de danse (CNSMD) de Lyon contribuera à cet élan. Jeunes voix lyriques et piano au programme ! En partenariat avec le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 7

musée dauphinois

Dim. 29 AVRIL 2012

17h

Trio Barbaresque

Virginie Botty flûte à bec Bérangère Sardin harpe ancienne Nolwenn Le Guern vièle Dans le cadre de l’exposition Un air d’Italie. La présence

Formé en 2006 au Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon (CNSMD), le Trio barbaresque explore le répertoire médiéval des XIVe et XVe siècles. Si les trois musiciennes fondent leur interprétation sur des sources originelles et la connaissance du contrepoint de l’époque, elles n’hésitent pas à y ajouter inventivité, fantaisie et création de nouveaux espaces sonores. En partenariat avec le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon.

italienne en Isère.

Dim. 13 MAI 2012

17h

La parade d’Hannibal

Dans le cadre de l’exposition Hannibal et les Alpes. Une traversée, un mythe.

Exceptionnel  ! Une parade épique placée sous l’égide d’Hannibal réunit les ensembles musicaux du conservatoire de Voiron (fanfares, percussions urbaines, etc.) sous la direction de Michel Bordenet. La fanfare hip hop « In Your Brass » et d’autres artistes se joindront aux festivités. Et ce n’est pas tout, le public est invité à participer à la parade ! Textes, rythmes de percussions et musiques seront accessibles sur le site du Musée dauphinois (www.museedauphinois.fr) quelques semaines avant la manifestation. Les enseignants du conservatoire de Voiron animeront un atelier cuivres et percussions ouvert à tous, à partir de 11h (prévoir un pique-nique). Ceux qui le souhaitent pourront se joindre ensuite aux musiciens de La parade d’Hannibal qui sera donnée sur les terrasses du Musée dauphinois. En partenariat avec l’ensemble Odyssée, la compagnie ACA et l’Union Musicale Voironnaise (UMV)


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 9

musée hébert

Musée HÉBERT LA TRONCHE

Musée Hébert Chemin Hébert 38700 La Tronche Tél. 04 76 42 97 35 www.musee-hebert.fr

La maison d’été du peintre Ernest Hébert fait revivre grâce à son mobilier et aux nombreux objets présents, le souvenir de l’artiste. Hébert, violoniste et mélomane averti, organisait régulièrement des concerts de musique de chambre chez lui ou en Italie, à la villa Médicis. Directeur de l’Académie de France à Rome, il encourageait dans leur art les jeunes pensionnaires musiciens. En interprétant les œuvres de ses amis compositeurs du XIXe siècle, des musiciens contemporains ressuscitent l’atmosphère de ces « salons de musique ».

Entrée libre dans la limite des 90 places disponibles. Les billets sont à retirer à 15h. Entrée dans la salle à 15h30.


1 0 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée hébert

Dim. 6 NOVEMBRE 2011

16h

L’Ephémère Ensemble baroque Amélie Allauze Annabelle Cavali Morgane Gicquel flûtes à bec Étienne Galletier théorbe Guillaume Cochard violoncelle baroque

Créé en juin 2005, L´Ephémère réunit six jeunes musiciens animés par le désir de partager leur goût pour le répertoire baroque et les musiques anciennes. Trois flûtes à bec, un clavecin, un violoncelle et un théorbe composent cet ensemble original qui ose une disposition sonore à géométrie variable et déploie une palette sonore riche et colorée. Fraîcheur et enthousiasme servent un baroque revisité.

Ryoquo Katayama clavecin

Dim. 4 DÉCEMBRE 2011

16h

Quatuor Equinoxe

Estelle Vaiss violon Laura Daniel violon Loïc Douroux alto Émile Bernard violoncelle

Sur un fil, tel un funambule, le quatuor Equinoxe trouve son équilibre et son dynamisme dans la pluralité de ses activités artistiques et pédagogiques. Ce quatuor interprète le grand répertoire du quatuor à cordes et s’affirme dans la création aux côtés de compositeurs contemporains dont il interprète les œuvres. Il se produit dans de nombreux festivals, enregistre régulièrement pour Radio France, et n’hésite pas à se rendre dans des lieux inattendus ou insolites afin d’y sensibiliser un public varié. Les quatre musiciens avaient donné la saison dernière le Quatuor à cordes en fa majeur de Ravel au Musée d’art sacré contemporain – Saint-Hugues-de-Chartreuse, ils proposent en contrepoint cette année celui en sol mineur de Debussy dont Ravel s’est inspiré.


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 1 1

musée hébert

Dim. 15 JANVIER 2012

16h

Musique de chambre Programme en cours

Étudiants du Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon Département bois

« L’énergie neuve de cette saison publique, tout en restant fidèle à ses rendez-vous réguliers, nourrit en profondeur au travers de multiples partenariats, projets artistiques et rencontres singulières des publics. » Géry Moutier, directeur du CNSMD de Lyon En partenariat avec le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 1 3

musée d’art sacré contemporain

Musée d’art sacré contemporain SAINt-Hugues-de-chartreuse

Musée d’art sacré contemporain Eglise de Saint-Huguesde-Chartreuse 38380 Saint-Pierre-de-Chartreuse Tél. 04 76 88 65 01 www.saint-hugues-arcabas.fr

Située au cœur du parc naturel régional de la Chartreuse, l’église de SaintHugues présente l’originalité d’avoir été entièrement décorée par le peintre Arcabas au cours de trente-trois années d’enthousiasme créateur. Commencée en 1953, en marge du renouveau de l’art sacré, l’église est aujourd’hui ceinturée de peintures monumentales à dominante or et rouge, alternant motifs abstraits et figuratifs et se développant sur trois bandeaux superposés. Une décoration flamboyante qui se prolonge dans les vitraux, le tabernacle, l’autel sculpté, les sols gravés et les portes ornées de clouteries. Lieu pastoral inspiré à l’usage des croyants autant que des incroyants, l’église Saint-Hugues, devenue musée départemental en 1984, accueille de nombreux concerts.

Entrée libre dans la limite des 120 places disponibles


1 4 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée d’art sacré contemporain

Dim. 18 DÉCEMBRE 2011

16h

Black Quartet

Violaine Soulier violon Nicolas Lopez violon Pierre Marinet alto Élisabeth Renau violoncelle

Le Black Quartet est un quatuor à cordes qui se consacre à l’exploration des musiques d’aujourd’hui. Il fait la part belle aux compositeurs jeunes et vivants, tout en étant ouvert  à de multiples genres musicaux (musiques improvisées, répétitives, égyptienne, indienne, …). Les quatre musiciens frappent, pincent, frottent, caressent et maltraitent leurs 16 cordes avec un certain plaisir.   Ce programme de Noël sera riche d’influences diverses et de mélodies empruntées aux cultures du monde. Dim. 29 avril 2012

16h

Trois sonates de Bach pour violon et clavecin BWV 1014 - 1015 – 1016

Thibault Noally violon Francesco Corti clavecin Les sonates BWV 1017 – 1018 – 1019 sont données le 6 mai au Musée archéologique Grenoble Saint-Laurent (voir p.34)

C’est à Köthen en Allemagne où il vit entre 1717 et 1723 que Bach compose ses Sonates BWV 1014 à 1019. Il est alors maître de chapelle du Prince Leopold d’Anhalt-Köthen et directeur de musique de chambre. Malgré le décès de sa femme en 1720, ces sept années au service d’un souverain mélomane et mécène sont parmi les plus riches de sa vie. Bach compose de nombreuses œuvres, n’hésitant pas à marier les timbres, à faire évoluer les genres (Sinfonia, Concertos Brandebourgeois). Dans ces Sonates pour clavecin et violon, le clavecin sort de l’ombre pour assumer le premier rôle à égalité avec le violon. Un dialogue rendu à merveille par Thibault Noally et Francesco Corti, deux musiciens exceptionnels, figures majeures de l’orchestre des Musiciens du Louvre-Grenoble. En partenariat avec l’Atelier des Musiciens du Louvre-Grenoble


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 1 5

musée d’art sacré contemporain

Dim. 20 mai 2012

16h

Cavanna revisite Schubert Chrystèle Chovelon soprano Jean-Michel Danet violon Jean-Sébastien Barbet violoncelle Jean-Luc Manca accordéon

Les Lieder de Schubert ont donné lieu à de nombreuses transcriptions, de Schubert lui-même (Romanze) jusqu’à aujourd’hui avec Johannes Schöllhorn ou Hans Zender. La plupart du temps, ces adaptations mettent en jeu l’orchestre symphonique et transposent à leur manière ces Lieder dans une atmosphère proche de celle de l’opéra. A l’inverse, Bernard Cavanna propose de jouer avec la délicate intimité de la musique de Schubert en faisant intervenir une formation instrumentale bien « fétiche » dans son parcours : le trio violon, violoncelle, accordéon. En partenariat avec Temps Relatif

Dim. 17 JUIN 2012

16h

Trio alta

Eric Sobczyk guitare Marc Vieillefon violon Igor Kiritchenko violoncelle

Le Trio Alta propose une rare association de la guitare romantique, du violon et du violoncelle. Il nous offre, dans ce répertoire de la fin du XVIIIe siècle au début du XIXe siècle, le témoignage d’une création artistique foisonnante à travers toute l’Europe et particulièrement entre la Bohème et l’Italie. Un voyage musical original tout en légèreté et virtuosité !

Dim. 1er juillet 2012

16h

La Serva padrona Nadia Jauneau-Cury Serpina Emmanuel Cury Uberto Christine Antoine violon Olivier Destéphany contrebasse Ketty Faurie clavecin (sous réserve)

Pergolèse avait écrit La serva padrona en 1733 comme intermezzo ou entracte permettant de soulager la tension d’un opéra. Cette oeuvre est restée célèbre pour avoir déclenché la « Querelle des bouffons », entre partisans de la musique française et promoteurs de métissages musicaux. Cette courte pièce basée sur la Commedia dell’arte préfigure Les Noces de Figaro et montre l’évolution du rapport homme-femme très présent dès le XVIIIe, partie intégrante des révolutions de ce siècle. En partenariat avec Temps Relatif


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 1 7

musée de la révolution française ˜ domaine de vizille

Musée de la révolution française ˜

domaine de vizille

Musée de la Révolution française Domaine de Vizille Place du Château 38220 Vizille Tél. 04 76 68 07 35 www.DOMAINE-VIZILLE.fr

Patrimoine naturel, historique et culturel d’exception, le Domaine de Vizille accueille dans ses différents espaces des ensembles musicaux variés, au rythme des saisons. Le château, après avoir été un lieu de pouvoir sous l’Ancien Régime avec les ducs de Lesdiguières, est devenu le « berceau de la Révolution », lorsque l’Assemblée des trois ordres du Dauphiné s’est réunie dans la salle du Jeu de Paume le 21 juillet 1788 pour réclamer la convocation des États généraux. Résidence d’été des Présidents de la République de 1925 à 1960, l’intérieur du château est aujourd’hui consacré au Musée de la Révolution française, créé en 1983 à l’initiative du Conseil général de l’Isère. C’est dans l’imposante salle de la République que vous pourrez écouter les concerts jazz, classiques ou de musique traditionnelle au cours du premier semestre 2012.

Entrée libre dans la limite des 130 places disponibles


1 8 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée de la révolution française ˜ domaine de vizille

Dim. 5 FÉVRier 2012

16h

Autour de Debussy Debussy, Berlioz, Chausson, Saint-Saëns, Massenet

Noémie Legendre soprano colorature Marie-Noëlle Bernascon alto Jinna Jang piano

Alors que l’on s’apprête à fêter les 150 ans de la naissance de Claude Debussy, la soprano Noémie Legendre, l’altiste Marie-Noëlle Bernascon et la pianiste Jinna Jang ont imaginé un concert hommage au grand mélodiste. Chausson, Massenet, Saint-Saëns, Fauré, Berlioz… la fine fleur de la musique de chambre française est conviée. Pièces instrumentales et vocales s’articuleront au fil de ce programme intimiste nourri de l’énergie ciselée de ces grands créateurs d’image et puissants novateurs.

Dim. 4 MARS 2012

16h

L’heure exquise

Claire Delgado-Boge soprano Laurence Garcin piano

« Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches… » (Paul Verlaine) Ce récital est une « offrande », associant la poésie symboliste de la fin du XIXe siècle à la fois intime et grisante, à une partition musicale au raffinement extrême nourrie des compositeurs français au tournant du siècle dernier. Reynaldo Hahn, Claude Debussy, Camille Saint-Saëns, Erik Satie, Maurice Ravel, André Caplet et Gabriel Fauré sont conviés pour restituer l’atmosphère d’une époque riche en créativité. De l’intimité des salons bourgeois aux rêves de voyages en Orient, toute une palette de couleurs, de parfums, d’impressions et de sons se découvre…


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 1 9

musée de la révolution française ˜ domaine de vizille

Dim. 1er AVRIL 2012

16h

Horacio Franco Flûte à bec

Le flûtiste mexicain Horacio Franco est assurément l’un des musiciens mexicains les plus reconnus internationalement. Se jouant des stéréotypes du musicien classique, il déploie son répertoire de la musique renaissance à la création contemporaine, « de Bach au Beatles », comme l’annonce l’un de ses derniers albums. Après plus d’une vingtaine d’enregistrements, de nombreuses directions de master classes en Europe et en Asie, et la fondation de l’ensemble vocal et instrumental « Capella cervantina », Horacio Franco s’engage encore aujourd’hui dans de nouveaux projets. A découvrir absolument. En partenariat avec le festival Les détours de Babel

Dim. 13 MAI 2012

16h

Rendez-vous sous la pluie

Laurent Courtois guitare Grazzia Giu chant

Sur le rythme de la musique de Django Reinhardt, Laurent Courtois et Grazzia Giu proposent un bulletin météo très varié… Avant la pluie, le vent (de Brassens) amène les nuages (de Django), et puis vient l’orage (encore Brassens) et mieux vaut avoir son parapluie (de Cherbourg…). Mais avant le déluge (Higelin), lors de ce rendez-vous sous la pluie (Charles Trenet, Jean Sablon), vous pataugerez dans la gadoue (avec Serge Gainsbourg), ferez des claquettes avec Gene Kelly (Singin’ in the Rain), et travaillerez votre météorologie anglaise avec A foggy day, Stormy weather, Summertime… en ces temps de climatologie incertaine, voici d’excellentes prévisions pour un dimanche qui s’annonce rafraîchissant !


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 2 1

parc domaine de vizille

PARC

domaine de vizille Le parc du Domaine de Vizille s’étend sur plus de cent hectares clos par un mur de sept kilomètres. Labellisé « Jardin remarquable », il est un témoignage exceptionnel de l’évolution de l’art des jardins à travers les époques. Il offre à partir du mois de juillet un cadre majestueux aux formations musicales composées de cuivre, d’instruments à vent ou de percussions.

Concerts en extérieur


2 2 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

parc domaine de vizille

Dim. 1er juillet 2012

14h30

Journée des harmonies Harmonies de l’Isère

Fondée en 1953, la fédération des sociétés musicales dauphinoises est formée de 80 sociétés ou écoles de musique, orchestres d’harmonie, fanfares, batteries-fanfares, chorales, cercles mandolinistes, orchestres de chambre ou symphoniques, tous différents mais tous unis derrière la recherche du même idéal. Plusieurs ensembles issus de ces sociétés musicales iséroises se produisent à tour de rôle en concert, et offrent une palette diversifiée de leurs répertoires traditionnels. En partenariat avec la FSMD

Dim. 8 juillet 2012

17h

L’usine à jazz

L’Usine à Jazz, après 25 ans d’existence, est en plein essor. Ce grand orchestre de jazz aux solides racines associatives et iséroises est aujourd’hui, sous l’impulsion de son directeur musical, l’excellent jazzman grenoblois Fabrice Bon, plus affûté et dynamique que jamais. Six saxophones, quatre trombones, cinq trompettes et une section rythmique avec percussions, soit vingt-et-un musiciens sur scène, c’est l’assurance d’un « gros » son, mais pas seulement. Rajeuni, parfaitement soudé et stabilisé, l’Usine à Jazz maîtrise et revisite plus de 140 standards du jazz, sous toutes ses formes.


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 2 3

parc domaine de vizille

Dim. 22 juillet 2012

17h

Orphéons révolutionnaires

On a aujourd’hui oublié les orphéons, et pourtant ! Ces sociétés chorales ou fanfares masculines très en vogue depuis la Révolution réunissaient des musiciens issus des classes moyennes ou populaires. « En 1867, les orphéons comptent 247 000 adhérents, nombre qui augmentera jusqu’au début du XXe siècle. Dès le milieu du XIXe siècle, Ils se composent à 60% d’ouvriers qui y sont encadrés par des membres honoraires venus des classes supérieures. Une discipline très stricte règne au sein des fanfares et des chorales. (…) Une sociabilité bien réglée et contrôlée caractérise ces sociétés musicales qui vont, vers le début du XXe siècle décliner au profit des sociétés sportives. » (Robert Beck, Histoire du dimanche de 1700 à nos jours). Le compositeur Pascal Berne réunira dans cet esprit des harmonies et fanfares de la région pour créer une œuvre pour plusieurs centaines de musiciens amateurs dans le cadre du festival Les Détours de Babel. C’est une deuxième interprétation de cette œuvre qui sera proposée dans le cadre de Musiques au cœur des musées. En partenariat avec La Forge

Dim. 29 juillet 2012

17h

Papyros’N BalsiKa Musiques traditionnelles des Balkans, tsigane, klezmer, chanson française…

Papyros’N, ce sont des musiques de vie d’ici et d’ailleurs… Jean-Claude Chojcan, professeur de guitare au Conservatoire de Strasbourg, guide une grappe de jeunes musiciens jouant à l’oreille, à la manière des gitans, des « petites musiques » glanées sur les routes d’Europe, de Strasbourg à Sarajevo.  Ce « taraf » de musiciens joue par cœur des musiques « tirées du sac », destinées à égayer les fêtes, des musiques de vie d’ici et d’ailleurs, symboles de rencontres, de partage. Depuis 2008, épaulés par Nedim Tinjic, professeur à la Musika Skola  de Tuzla, un nouvel orchestre a été créé, Papyros’N-BalsiKa. Il réunit une  centaine de jeunes d’Alsace et de Bosnie-Herzégovine, leur permettant de se mélanger et jouer ensemble à la fois dans les Balkans et en France.


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 2 5

MUSÉE DE L’ANCIEN ÉVÊCHÉ

MUSÉE DE L’ANCIEN ÉVÊCHÉ Grenoble

MUSÉE DE L’ANCIEN ÉVÊCHÉ 2, Rue Très-Cloîtres 38000 Grenoble Tél. 04 76 03 15 25 www.ancien-eveche-isere.fr

Situé au coeur du centre historique de Grenoble, le musée de l’Ancien Évêché est installé dans l’ancien palais des évêques, édifice protégé au titre des monuments historiques. Ce site est mis en valeur par des choix architecturaux contemporains, qui côtoient avec harmonie les témoignages du passé. En sous-sol du musée, le parcours de la visite conduit vers une découverte majeure : les vestiges du baptistère de Grenoble, datés des premiers temps chrétiens, dont la restauration et la restitution évoquent la cérémonie du baptême telle qu’elle se pratiquait au IVe siècle. Une plongée dans le « Grenoble antique et médiéval » pour s’approcher au plus près du baptistère millénaire. Les étages du palais devenu musée abritent des collections prestigieuses : le croissant de Jade, la mosaïque aux Perruches ou le casque de Vézeronce… Autant d’objets qui, associés aux monuments et sites de l’Isère, témoignent de l’histoire des hommes et du territoire.

Entrée libre dans la limite des 80 places disponibles.


2 6 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

MUSÉE DE L’ANCIEN ÉVÊCHÉ

Dim. 25 MARS 2012

16h

Antonio Placer en duo

Antonio Placer chant, guitare Stracho Temelkovski basse, guitare

Musicien autodidacte, nourri de jazz, de tango, de flamenco et d’opéra, Antonio Placer est un créateur aguerri. Doué d’une voix vigoureuse et chaleureuse, il donne en partage sa passion et la richesse de sa créativité à travers une poésie et une musique en merveilleuse harmonie. L’homme n’aime pas les étiquettes et puise son art dans la conviction  que « chaque être humain est unique, l’art de chacun d’entre nous est singulier, irremplaçable et aide le monde à mieux tourner ». Pour cette raison, sa démarche est populaire. Son parcours, en dehors des modes, des goûts de la critique, des styles musicaux en vogue, surprend et convainc par sa vitalité, sa spontanéité, sa sincérité. Il invite pour ce concert le multi-instrumentiste Stracho Temelkovski, originaire de Macédoine.


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 2 9

musée de saint-antoine-l’abbaye

Musée de SaintAntoinel’Abbaye

Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye Le NOVICIAT 38160 Saint-Antoine-l’Abbaye Tél. 04 76 36 40 68 www.musee-saint-antoine.fr

L’Abbaye de Saint-Antoine fut, jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, le siège d’un des ordres hospitaliers les plus influents d’Europe. Fort d’un patrimoine préservé, le site s’enorgueillit toujours d’édifices remarquables parmi lesquels le bâtiment des Étrangers érigé au XVIIe siècle. Destiné aux hôtes de qualité, il renferme un salon d’apparat dont le décor de gypseries et de boiseries est d’un raffinement extrême. Initialement voué aux assemblées et audiences conduites par l’abbé, ce lieu chargé d’histoire revit mélodieusement aujourd’hui grâce aux concerts et récitals programmés autour d’un clavecin français à deux claviers réalisé par Reinhard Von Nagel. Cet instrument, acquis en 1998 par le Conseil général de l’Isère, est une copie fidèle de ceux exécutés vers 1730 par Nicolas et François-Etienne Blanchet, célèbres facteurs royaux.

Concerts dans le salon aux gypseries Entrée libre dans la limite des 70 places disponibles


3 0 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée de saint-antoine-l’abbaye

Dim. 1er AVRIL 2012

16h

Duo Ubilova

Yoko Kawakubo violon Magda Ubilava clavecin

Yoko Kawakubo et Magda Ubilava se rencontrent et forment un duo baroque (violon/piano-forte) durant leurs années d’études au Conservatoire national musique et danse de Lyon. Elles centrent aujourd’hui leur répertoire sur les pièces pour clavier avec accompagnement de violon, ainsi que sur les sonates pour violon de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle. Étude des sources historiques et de divers traités, intérêt pour l’étude de l’histoire des instruments de musique, leur interprétation se nourrit d’un souci de fidélité à l’esprit des temps. Dim. 6 MAI 2012 Dim. 20 MAI 2012

16h 16h

Musique autour du clavecin

Étudiants du Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon Département de musique ancienne

L’ère de la musique baroque débute symboliquement en Italie avec Monteverdi en 1600 et se termine avec les contemporains de Bach et Haendel autour de 1750. Au cours de cette période, la musique instrumentale s’émancipe et naît véritablement, il ne s’agit plus seulement d’accompagner une polyphonie essentiellement vocale. Le clavecin connaît alors son apogée et suscite un très large répertoire au cours des XVIIe et XVIIIe siècles. Les futurs professionnels en fin d’études au Conservatoire supérieur de musique de Lyon nous proposent lors de ces concerts quelques unes des plus belles pages du répertoire baroque. En partenariat avec le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 3 3

musée archéologique grenoble saint-laurent

MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE GRENOBLE SAINT-LAURENT

Musée archéologique Grenoble Saint-Laurent Place Saint-Laurent 38000 Grenoble Tél. 04 76 44 78 68 www.musee-archeologique-grenoble.fr

Dans l’un des plus anciens quartiers de Grenoble, au pied des fortifications de la Bastille, le Musée archéologique Grenoble Saint-Laurent propose un voyage pour remonter le temps jusqu’aux origines du christianisme. Si la renommée du site est acquise, grâce en particulier à son sanctuaire des premiers temps chrétiens pourvu d’une crypte exceptionnelle du VIe siècle, la réalisation de récents travaux a permis de mettre en valeur toute la richesse de cet ensemble architectural classé Monument historique. On peut y observer les vestiges d’un site qui a évolué selon les pulsions de l’histoire : la nécropole suburbaine de Grenoble et ses mausolées du IVe siècle, la première église cruciforme du VIe siècle et sa crypte Saint-Oyand, l’église carolingienne, puis l’église romane et son cloître, transformée et embellie jusqu’au XIXe siècle. A nouveau ouvert au public en 2011, le musée habillé d’une scénographie didactique et audacieuse, présente le contenu des recherches menées pendant plus de trente ans et expose la plupart des collections issues des fouilles, témoins de l’histoire urbaine, religieuse et humaine de Grenoble.

Entrée libre dans la limite des places disponibles


3 4 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée archéologique grenoble saint-laurent

Dim. 6 mai 2012

16h

Trois sonates de Bach pour violon et clavecin BWV 1017 - 1018 – 1019

Thibault Noally violon Francesco Corti clavecin Les sonates BWV 1014 – 1015 – 1016 sont données le 29 avril au Musée d’art sacré contemporain (voir p.14)

C’est à Köthen en Allemagne où il vit entre 1717 et 1723 que Bach compose ses Sonates BWV 1014 à 1019. Il est alors maître de chapelle du Prince Leopold d’Anhalt-Köthen et directeur de musique de chambre. Malgré le décès de sa femme en 1720, ces sept années au service d’un souverain mélomane et mécène sont parmi les plus riches de sa vie. Bach compose de nombreuses œuvres, n’hésitant pas à marier les timbres, à faire évoluer les genres (Sinfonia, Concertos Brandebourgeois). Dans ces Sonates pour clavecin et violon, le clavecin sort de l’ombre pour assumer le premier rôle à égalité avec le violon. Un dialogue rendu à merveille par Thibault Noally et Francesco Corti, deux musiciens exceptionnels, figures majeures de l’orchestre des Musiciens du Louvre-Grenoble. En partenariat avec l’Atelier des Musiciens du Louvre-Grenoble


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 3 7

musée hector-berlioz

Musée Hector-Berlioz La Côte-Saint-André

Musée Hector-Berlioz 69, rue de la République 38260 La Côte-Saint-André Tél. 04 74 20 24 88 www.musee-hector-berlioz.fr

Hector Berlioz est né le 11 décembre 1803 à La Côte-Saint-André. C’est ici qu’il passe les dix-huit premières années de sa vie et qu’il fait connaissance avec la musique. Le Musée est installé dans la maison natale : on visite la chambre d’Hector enfant, le cabinet de son père, le docteur Berlioz, la cuisine et le petit salon à manger, les chambres des sœurs, Adèle et Nanci. Mais le parcours donne aussi à voir et à entendre… les partitions du musicien, ses instruments, sa correspondance et ses mémoires. On vit ici au rythme des concerts et des rencontres musicales, dans le salon de musique, ou, dès que le printemps arrive, dans le délicieux jardin de la maison. Avec un temps fort : le Festival Berlioz, pendant lequel le Musée ouvre en nocturne sept jours sur sept !

Concerts en extérieur : entrée libre dans la limite des places disponibles. Annulation en cas de pluie.


3 8 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée hector-berlioz

Dim. 17 juin 2012

17h

Musique de chambre Programme en cours Étudiants du Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon

« Ce voyage réunit mille désirs éparpillés, dévoile de nouveaux talents, ouvre des brèches dans les certitudes de l’espace musical et chorégraphique. Se nourrissant du passé, du présent et du devenir, le CNSMD de Lyon mobilise les talents des enseignants, étudiants et grands invités, sur son engagement attentif, généreux et toujours passionné en scène. L’énergie neuve de cette saison publique, tout en restant fidèle à ses rendez-vous réguliers, nourrit en profondeur au travers de multiples partenariats, projets artistiques et rencontres singulières des publics. » Géry Moutier, directeur du CNSMD de Lyon En partenariat avec le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon

Dim. 1er juillet 2012

17h

Trio Les Tourbillons

Ketty Faurie clavecin Agustina Merono viole de gambe Charlotte Rulh flûte à bec et traverso

Le trio Les Tourbillons explore depuis 2009 la musique baroque sur instruments anciens, musique allemande avec Telemann ou musique française à Versailles dans les années 1700. Approfondissant l’esthétique et l’esprit des œuvres abordées, les trois musiciennes s’attachent à faire renaitre les sentiments, les émotions et les ambiances évoquées. Cette préoccupation éclaire le choix du nom du trio, emprunté justement à la IVe suite de Jean-Philippe Rameau. L’ensemble collabore régulièrement avec des chanteurs (Mustapha Bouali, Marie Luise Schneider), des ensembles vocaux mais aussi avec… un artiste clown (Michel Rousseau).


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 3 9

musée hector-berlioz

Dim. 8 JUILLET 2012

17h

Duo Sobczyk/Villa

Eric Sobczyk Philippe Villa guitares romantiques

Eric Sobczyk et Philippe Villa, riches de leurs parcours respectifs et tous deux passionnés par la guitare romantique, ont imaginé un duo afin d’explorer les répertoires qu’ils affectionnent. Ils proposent sur instruments historiques et modernes un itinéraire musical à travers les siècles allant du « Salon 1830 » au Tango.


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 4 1

musée de la résistance et de la déportation maison des droits de l’homme

MUSÉE DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION MAISON DES DROITS DE L’HOMME GRENOBLE

Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère Maison des Droits de l’Homme 14, rue Hébert 38000 Grenoble Tél. 04 76 42 38 53 www.resistance-en-isere.fr

Situé au cœur de Grenoble et initié au cours des années 1960 par des résistants, des déportés et des enseignants, le Musée de la Résistance et de la Déportation devient départemental en juillet 1994. Musée d’histoire et de société, il a pour vocation de donner à comprendre l’histoire des années 1939-1945 à partir des faits et des vécus locaux et de transmettre les valeurs au nom desquelles des hommes et des femmes ont combattu l’occupant nazi et l’Etat français du maréchal Pétain. Sa collection exceptionnelle d’objets, de photographies, de documents audiovisuels et de témoignages est mise en valeur par une muséographie moderne où émotion et réflexion sont tour à tour sollicitées. En complément d’une visite ou au détour d’une promenade dominicale, deux propositions musicales offriront aux visiteurs et aux passants une heure de détente dans la cour du musée.

Concerts en extérieur, annulation en cas de pluie.


4 2 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

musée de la résistance et de la déportation maison des droits de l’homme Dim. 1er juillet 2012

17h

Laurent Courtois et Nuages de swing

Laurent Courtois guitare solo, compositions et arrangements Fabrice Bon clarinette, saxophone, flûte traversière Jean-Marc Michel accordéon Vivien García guitare rythmique Jérôme Chartier contrebasse Laurent Chofflet batterie

Lorsqu’en 1939, Django Reinhardt rentre précipitamment en  France, laissant en Angleterre son quintette du Hot Club de France avec Stéphane Grappelli (médusé !), il reconstitue celui-ci selon une formule qui connaîtra un succès foudroyant : la clarinette remplace le violon, et la batterie la deuxième guitare rythmique. C’est le début d’une nouvelle aventure pour le manouche, vite couronnée de succès. Le premier enregistrement du nouveau quintette dans la France occupée - déjà swing et bientôt zazou - est celui du morceau le plus connu du jazz hexagonal : Nuages ! Nuages de Swing reprend la formule instrumentale du célébrissime  quintette « seconde manière » pour interpréter les standards de l’époque et  les plus fameux morceaux du génial guitariste mais aussi quelques compositions originales inspirées. Les connaisseurs reconnaîtront Minor Swing, Swing 39, Manoir de mes Rêves, Tears, Djangology, Douce Ambiance, Sweet Chorus, Swing Guitar, Swing 42, Daphné, Mélodie au Crépuscule, Troublant Boléro... et bien sûr... Nuages !


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 4 3

musée de la résistance et de la déportation maison des droits de l’homme Dim. 22 JUILLET 2012

17h

The Riverside Singers

Philippe Thomas Michel Véran ténors Charles Paillet baryton Pierre Cadi basse Vincent Ginon piano Georges Coste guitare

The Riverside Singers, ce sont quatre chanteurs et deux instrumentistes rompus au répertoire des negro-spirituals, des gospel songs et du jazz vocal. Ce groupe grenoblois est né en 1970 de la rencontre de musiciens amateurs (classique et jazz), désireux de transmettre la ferveur de la lutte des esclaves noirs américains par ces chants de résistance que sont les negro-spirituals. Leur style est fortement inspiré des « jubilee groups » des années 30, notamment du célèbre Golden Gate Quartet et s’est enrichi de la fréquentation des hommes et des lieux du jazz.


( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 4 5

MAISON BERGÈS MUSÉE DE LA HOUILLE BLANCHE

MAISON BERGÈS MUSÉE DE LA HOUILLE BLANCHE Lancey / Villard-Bonnot

Maison Bergès Musée de la Houille blanche 40, avenue des Papeteries Lancey 38190 Villard-Bonnot Tél. 04 38 92 19 60 www.musee-houille-blanche.fr

Située au pied du massif de Belledonne, la Maison Bergès - Musée de la Houille blanche, constitue un lieu de mémoire exceptionnel pour évoquer la naissance de l’hydroélectricité et rendre hommage aux hommes qui ont participé à cette aventure, à la source même du développement de l’économie locale, régionale et nationale. Ainsi, c’est l’histoire de l’industrialisation à travers le personnage de l’ingénieur Aristide Bergès, père de la « houille blanche », grand innovateur mais aussi protecteur des arts qui est proposée au public au fil d’un parcours dans la maison familiale marquée par les styles dominants de l’époque (historicisme et Art nouveau).

Concert en extérieur : entrée libre dans la limite des places disponibles. Annulation en cas de pluie.


4 6 ( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S )

MAISON BERGÈS MUSÉE DE LA HOUILLE BLANCHE

Dim. 1er juillet 2012

17h

Ensemble ACCORDS

Placé sous la direction de Bruno Rossero, cet ensemble musical à géométrie variable est lié au Centre Musical Accords qui axe sa pédagogie sur les pratiques collectives de la musique. Les nombreuses formations issues des classes d’instruments (cordes, vents et percussions) se produisent très souvent en Grésivaudan et même bien au-delà. Ce sera en voisin qu’il jouera au Musée de la Houille blanche une musique issue du répertoire populaire des harmonies et des brass bands.


Calendrier 2011>2012 OCTOBRE 2011

DIM.23

17H

NOVEMBRE 2011

DIM.6 DIM.27

16H 17H

Cantar le storie / Lucilla Galeazzi

Chant et

L’Éphémère Contes de la terre du ciel bleu

Ensemb Chant di

DÉCEMBRE 2011

DIM.4 DIM.18 DIM.18

Quatuor Équinoxe 16h 15H + 16H30 Concert de Noël Black quartet 16h

JANVIER 2012

Quatuor Clap Yo’H Quatuor

DIM.15 DIM.15

16H 17H

Musique de chambre CNSMD Jean-Philippe Bruttmann EN TRIO Chant, g

DIM.5 DIM.5

16h 17h

Autour de Debussy Variations autour de Don Quichotte

Trio sop Temps re

DIM.4 DIM.18 DIM.25

16H 17h 16h

L’heure exquise Musique de chambre Antonio Placer en duo

Duo sop CNSMD Chant-g

DIM.1er DIM.1er DIM.29

16h 16h 16h

Horacio Franco Duo Ubilova Trois sonates de Bach I

DIM.29

17h

Trio Barbaresque

Flûte à b Violon / Violon-c Atelier d flûte à b

DIM.6 DIM.6

16h 16h

Musique autour du clavecin Trois sonates de Bach II

DIM.13 DIM.13 DIM.20 DIM.20

16h 17h 16h 16h

Rendez-vous sous la pluie La parade d’Hannibal Musique autour du clavecin Cavanna revisite Schubert

CNSMD Violon-c Atelier d Duo voix Fanfares CNSMD Ensemb

16h 17h

Trio Alta Musique de chambre

Guitare, CNSMD

DIM.1er DIM.1er DIM.1er DIM.1er

14h30 16h 17h 17h

Harmon Ensemb Flûte à b Jazz et s

DIM.1er DIM.8 DIM.8 DIM.22 DIM.22 DIM.29

17h 17h 17h 17h 17h 17h

JOURNÉE DES HARMONIES La Serva padrona Trio Les Tourbillons Laurent Courtois et Nuages de swing Ensemble Accords Duo Sobczyk / Villa L’usine à jazz The Riverside singers Orphéons révolutionnaires Papyros’N Basilka

FÉVRIER 2012

MARS 2012

AVRIL 2012

MAI 2012

JUIN 2012

DIM.17 DIM.17 JUILLET 2012

Harmon Guitares Orchestr Negro sp Harmon Musique


t guitare

( MUSIQUE S AU C ŒUR DE S MUSÉE S ) 4 8

MUSÉE DAUPHINOIS

PAGE 4

ble baroque iphonique et instruments

MUSÉE HÉBERT MUSÉE DAUPHINOIS

PAGE 10 PAGE 4

r à cordes Hand - Chorale de Gières r à cordes

MUSÉE HÉBERT MUSÉE DAUPHINOIS MUSÉE D’ART SACRÉ CONTEMPORAIN

PAGE 10 PAGE 5 PAGE 14

de Lyon guitare, percussions

MUSÉE HÉBERT MUSÉE DAUPHINOIS

PAGE 11 PAGE 5

prano-alto-piano elatif / duo baryton-piano

MUSÉE DE LA RÉVOLUTION FRANçAISE MUSÉE DAUPHINOIS

PAGE 18 PAGE 6

prano-piano de Lyon guitares

MUSÉE DE LA RÉVOLUTION FRANçAISE MUSÉE DAUPHINOIS Musée de l’Ancien Évêché

PAGE 18 PAGE 6 PAGE 26

bec / Les Détours de Babel / clavecin clavecin des Musiciens du Louvre • Grenoble bec, harpe ancienne, vièle

MUSÉE DE LA RÉVOLUTION FRANçAISE MUSÉE DE saint-antoine-l’abbaye MUSÉE D’ART SACRÉ CONTEMPORAIN

PAGE 19 PAGE 30 PAGE 14

MUSÉE DAUPHINOIS

PAGE 7

de Lyon clavecin des Musiciens du Louvre • Grenoble x-guitare s festives de Lyon ble Temps relatif

MUSÉE DE saint-antoine-l’abbaye Musée archéologique

PAGE 30 PAGE 34

MUSÉE MUSÉE MUSÉE MUSÉE

PAGE PAGE PAGE PAGE

, violon, violoncelle de Lyon

MUSÉE D’ART SACRÉ CONTEMPORAIN MUSÉE HECTOR-BERLIOZ

PAGE 15 PAGE 38

nies de l’Isère - FSMD ble Temps relatif bec, viole de gambe, clavecin swing

PARC DU DOMAINE DE VIZILLE MUSÉE D’ART SACRÉ CONTEMPORAIN MUSÉE HECTOR-BERLIOZ MUSÉE DE LA RÉSISTANCE

PAGE PAGE PAGE PAGE

22 15 38 42

nie s re de jazz pirituals nies et fanfares es traditionnelles, Klezmer

MUSÉE DE LA HOUILLE BLANCHE MUSÉE HECTOR-BERLIOZ PARC DU DOMAINE DE VIZILLE MUSÉE DE LA RÉSISTANCE PARC DU DOMAINE DE VIZILLE PARC DU DOMAINE DE VIZILLE

PAGE PAGE PAGE PAGE PAGE PAGE

46 39 22 43 23 23

DE LA RÉVOLUTION FRANçAISE DAUPHINOIS DE saint-antoine-l’abbaye D’ART SACRÉ CONTEMPORAIN

19 7 30 15


Grenoble et agglomération

Ailleurs en Isère

Musée archéologique Grenoble Saint-Laurent

Maison Bergès Musée de la Houille blanche

Place Saint-Laurent 38000 Grenoble 40, avenue des Papeteries Tél 04 76 44 78 68 Lancey www.musee-archeologique-grenoble.fr 38190 Villard-Bonnot TÉL 04 38 92 19 60 MUSÉE DAUPHINOIS www.musee-houille-blanche.fr 30, RUE MAURICE GIGNOUX MUSÉE 38031 GRENOBLE CEDEX 1 d’art sacré TÉL 04 57 58 89 01 contemporain www.musee-dauphinois.fr ÉGLISE SAINT-HUGUESDE-CHARTREUSE Musée de l’Ancien Évêché 38380 SAINT-PIERRE-DE-CHARTREUSE 2, rue Très-Cloîtres TÉL 04 76 88 65 01 38000 Grenoble www.saint-hugues-arcabas.fr TÉL 04 76 03 15 25 www.ancien-eveche-isere.fr MUSÉE DE LA RÉVOLUTION FRANCAISE MUSÉE de la résistance ˜ ET DE LA DÉPORTATION DOMAINE DE VIZILLE DE L’ISÈRE PLACE DU CHÂTEAU MAISON DES DROITS 38220 VIZILLE DE L’HOMME TÉL 04 76 68 07 35 14, rue Hébert www.domaine-vizille.fr 38000 Grenoble Tél 04 76 42 38 53 MUSÉE DE www.resistance-en-isere.fr SAINT-ANTOINE-L’ABBAYE MUSÉE hébert chemin hébert 38700 la tronche tél 04 76 42 97 35 www.musee-hebert.fr

LE NOVICIAT 38160 SAINT-ANTOINE-L’ABBAYE TÉL 04 76 36 40 68 www.musee-saint-antoine.fr MUSÉE HECTOR-BERLIOZ 69, RUE DE LA RÉPUBLIQUE 38260 LA CÔTE-SAINT-ANDRÉ TÉL 04 74 20 24 88 www.musee-hector-berlioz.fr

Retrouvez le programme sur www.isere-culture.fr


Brochure musiques au coeur des musees