Page 1

Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye

Saison 2013

-1-


Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye LES EXPOSITIONS Expositions permanentes Chroniques d’une abbaye au Moyen Age, guérir l’âme et le corps Du 4 mars au 11 novembre Salle voûtée du Noviciat

Jardins des cloîtres, Jardins des princes… Quand le parfum portait remède Du 4 mars au 20 mai* - 23 juin au 11 novembre Salle voûtée des Grandes écuries *L’exposition sera fermée du 20 mai au 21 juin pour l’aménagement d’un espace consacré à la Rose :

Au nom de la Rose entre Orient et Occident Nouveauté 2013 Du 23 juin au 11 novembre Salle voûtée des Grandes écuries

Expositions temporaires Un hymne à la couleur, œuvres de Jean Vinay (années 1960-1970) Du 4 mars au 28 avril Salle voûtée du Noviciat

L’Europe des Merveilles au temps de la Curiosité Du 7 juillet au 6 octobre Salle voûtée du Noviciat

-2-


Chroniques d’une abbaye au Moyen Age, guérir l’âme et le corps

L

’exposition « Chroniques d’une abbaye au Moyen Age, guérir l’âme et le corps » s’articule autour de huit chapitres dont le premier volet permet d’évoquer les origines du monachisme à travers les différents récits de la vie d’Antoine l’Egyptien qui contribueront à le faire connaître en Occident. A la popularité grandissante du saint ermite correspond le culte des saints invoqués au Moyen Age en vue d’obtenir protection et guérison. Saint guérisseur du mal des Ardents, de la syphilis et de la peste, saint Antoine est présent aux côtés de saint Roch et de saint Sébastien. A Saint-Antoine, des Bénédictins fondent un prieuré, possession importante de l’abbaye de Montmajour au XIème siècle, auxquels succéderont les Chanoines hospitaliers de Saint-Antoine. Apparus dès le XIIème siècle, dans le sillage des ordres militaires et des ordres mendiants, les chanoines de Saint-Antoine dominent en Europe et au-delà. Mécènes, ils encouragent la création artistique et la production d’ouvrages à l’abri de leurs scriptoria. Diplomates, ils deviennent les conseillers des grands d’Europe. Le Noviciat 4 mars – 11 novembre

Maquettte d’un monastère © Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye

Nouvelle édition revue et argumentée du catalogue de l’exposition en vente à la Boutique du patrimoine : Celui-ci reprend l’intégralité des textes présentés et est illustré de nombreuses reproductions d’enluminures, de gravures ou de peintures issues de collections publiques françaises et étrangères . Il est conçu comme un grand livre de chroniques, conforme à l’esprit scénographique de l’exposition.

-3-


Jardins des cloîtres, Jardins des princes… Quand le parfum portait remède…

C

ette exposition propose une nouvelle approche de l’image et met en scène les débuts de la pharmacopée quand le parfum était également remède. Cette saison met à l’honneur les flacons curieux et naturalistes de la collection Léon Givaudan, l’une des plus importantes d’Europe. Leader mondial de l’Industrie des Parfums et des Arômes, l’actuelle société Givaudan est issue, en partie, de l’entreprise éponyme créée en 1895, par les frères Xavier et Léon Givaudan. Léon Givaudan est né, à Lyon, en 1875. Il étudie à l’Ecole de Chimie de l’Université de Lyon auprès des grands savants Barbier et Bouveault, avec lesquels il découvre les opportunités offertes par la synthèse appliquée à la création en Parfumerie. Ses études à l’Ecole polytechnique de Zürich vont parfaire sa formation. C’est à Zürich que les frères Givaudan ouvrent leur premier laboratoire de produits de synthèse. Cette apparition de la chimie dans les parfums va avoir des répercussions considérables. Le métier prend un caractère plus scientifique, intellectuel et abstrait. Deux ans plus tard, en 1898, ils acquièrent un terrain près de Genève et construisent leur première usine. Leurs affaires s’étendent rapidement et plusieurs filiales sont créées à l’étranger. Scénographie : Arielle Picaud, directrice artistique aux éditions du Garde-Temps Commissaire de l’exposition : Annick Le Guérer, docteur en anthropologie, spécialiste du parfum.

Réalisation des films : Marie-Paule Vettes, journaliste, réalisatrice pour la télévision. Salle voûtée des Grandes écuries 4 mars – 20 mai * 23 juin – 11 novembre *L’exposition sera fermée du 21 mai au 22 juin pour permettre l’aménagement du nouvel espace consacré à la Rose.

Flacon piriforme à faces aplaties Angleterre, vers 1770. Cristal et or Collection Givaudan, Paris © G. Routhier

Catalogue de l’exposition en vente à la Boutique du patrimoine -4-


Au nom de la Rose entre Orient et Occident Nouveauté 2013 Au nom de la Rose entre Orient et Occident

L

a vallée des roses est le surnom touristique de la vallée de l’Oued Dadès située dans le sud du Maroc, au pied du Haut‐Atlas entre El Kelaa des M’Gouna et Boulmane du Dadès. Les roses sont utilisées traditionnellement pour la production de l’eau de rose. La rose de Damas, Rosa Damascena, qui résiste au froid et à la sécheresse, aurait été introduite par des pèlerins de retour de la Mecque au Xe siècle. Elle est cultivée pour la consommation locale, sous forme d’eau de rose, comme pour l’exportation et l’industrie du parfum, sous forme d’essence et de concrète de roses. Annuellement trois à quatre mille tonnes de roses sont récoltées, au cours d’une semaine qui se clôture par le très touristique moussem des Roses. Scénographie : Arielle Picaud, directrice artistique aux éditions du Garde-Temps Textes : Annick Le Guérer, docteur en anthropologie, spécialiste du parfum. Reportage photographique : Michel Le Louarn Réalisation du film : Marie-Paule Vettes Montage du film : Anne Marty

Nouvel espace consacré à la Rose réalisé dans le cadre des accords de Coopération décentralisée signés entre le Conseil général de l’Isère et la Région de Souss‐‐Massa‐‐Drâa (Maroc), depuis 2008. Une coproduction Musée de Saint-Antoinel’Abbaye/ éditions du Garde-Temps

Préfiguration de ce nouvel espace © Garde-Temps

-5-


Un hymne à la couleur, œuvres de Jean Vinay (années 1960-1970)

A

la fin des années 1950, Jean Vinay délaisse le dépouillement, les bruns, les gris ou bleus de ses premières œuvres traitées en aplats de couleurs pour un foisonnement d’images aux tons francs et clairs : cette période, appelée expressionniste, timidement amorcée dès 1951, s’affirme davantage à partir de 1960. Cette nouvelle tendance appelle une technique différente : l’artiste pose sa pâte, l’étale à l’infini et la sculpte. Cette superposition de matière et de couleurs confère à l’ensemble une impression de mouvement. Ses œuvres pourraient paraître figées, écrasées par trop de lumière mais il y introduit des personnages, des péniches glissant sur la Seine, de multiples jeux d’ombres sur la pierre, les arbres, d’admirables reflets sur l’eau.

Jean Vinay (1907 – 1978) Paris, Pont Royal au quai des Tuileries 1973 Huile sur toile Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye © ADAGP 2013, reproduction interdite sans autorisation écrite

Salle voûtée du Noviciat 4 mars – 28 avril

-6-


L’Europe des Merveilles au temps de la Curiosité

E

n 2013, le musée de Saint-Antoine-l'Abbaye prolonge le parcours « Du Trésor au cabinet de curiosités » en lien avec les collections anciennes de l'ordre des Hospitaliers de Saint-Antoine dispersées au cours de la deuxième moitié du XVIIIème siècle. A l'aube de la Renaissance, les frontières du monde connu sont repoussées. S'offrent alors des merveilles insoupçonnées. L'Europe se peuple de microcosmes flamboyants, allégories foisonnantes, galeries des vanités où les collections deviennent encyclopédiques octroyant à chaque règne un lieu où s'accomplir au gré des désirs de celui qui les convoite. Les cabinets d'amateurs s'ouvrent à la Curiosité, se muent en antres des merveilles renvoyant l'image d'un monde en miniature soustrait au regard de l'homme. Catégorisant les êtres, les choses de la Nature, l'art dans sa pluralité, les Kunst-und-Wunderkammer, qu'elles soient le fait de princes lettrés ou d'érudits, offrent en partage une approche à la fois savante et délectable d'un monde en mutation. Capharnaüm ordonné, passerelle entre l'ancien et le nouveau monde, laboratoire où l'occulte devient apparent et l'exotique proche, le cabinet de curiosités joue de cette ambivalence et donne à voir un savoir accompli. Histoire de passions, de goûts, de collections... histoire universelle en somme que cette exposition se proposera d'explorer au gré de peintures, sculptures, manuscrits, objets, naturalia...

Jacques Baradelle Globe céleste (détail) 1750 Pied en bois, globe en bronze, carton et papier collé Autun, musée Rolin © Ville d'Autun, musée Rolin, cliché S. PROST

Salle voûtée du Noviciat 7 juillet - 6 octobre -7-


Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye LES EVENEMENTS Les Allées Chantent Dimanches 7 avril, 5 et 26 mai Dimanche 2 juin (sous réserve) Salon aux gypseries

Nuit des musées Samedi 18 mai Espaces muséographiques

Spectacle inaugural autour de l’exposition permanente Samedi 22 juin Jardins de l’Arche

Concert inaugural autour de l’exposition Samedi 6 juillet Eglise abbatiale

Journées Européennes du Patrimoine Dimanche 15 septembre Site abbatial et espaces muséographiques

-8-


Les Allées Chantent Concerts

D

ans le cadre de la programmation « Les Allées Chantent » des concerts sont donnés le dimanche après-midi en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de danse (CNSMD) – Département de Musique ancienne. Rendez-vous musicaux, du nord au sud du département, « Les Allées Chantent » vous font découvrir des groupes talentueux dans des lieux inhabituels du patrimoine, des granges et des châteaux, des parcs et des musées. Récitals de clavecin Salon aux gypseries, Grande cour de l’Abbaye

Dimanche 7 avril à 17h Dimanche 5 mai à 16h Dimanche 26 mai à 16h Dimanche 2 juin à 16h (sous réserve)

Décor de la table d’harmonie Clavecin Reinhard von Nagel © Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye

Gratuit dans la limite des places 70 disponibles. Contact : Aida, Agence iséroise de diffusion artistique : 04 74 20 31 37

-9-


La Nuit des Musées musées Duo Azaïs Triptyque / Cercle philharmonique chorégraphique de Chambéry

P

Chorégraphie, danse : François Veyrunes, Christel Brink Projections : Philippe Veyrunes Vidéo : Denis Herenge Musique : Stracho Temelskovski

« à l’œil intrépide le chemin du cœur », solo, interprété par François Veyrunes, se joue en grande proximité avec les spectateurs pour une jauge limitée, dans une composition plastique et visuelle de Philippe Veyrunes, plasticien.

Espaces muséographiques du Noviciat Samedi 18 mai de 21h à 23h

our la Nuit des musées 2013, la Compagnie 47•49 François Veyrunes, propose une soirée articulée en trois temps autour d’une écriture chorégraphique, d’une projection et d’un moment festif.

« Magnificat », coréalisé avec le vidéaste Denis Herenge à partir d’un temps de résidence au sein de la Maison d’arrêt de Varces en mai et juin 2011, ce court métrage met en scène l’homme face à sa capacité à se métamorphoser.

Entrée gratuite dans la limite des 120 places disponibles Réservation conseillée Le musée ferme ses portes à 18h pour un accueil « Nuit des musées » à partir de 20h15.

Ces deux propositions seront suivies d’un « Bal Moderne » dirigé par François Veyrunes, Christel Brink et Stracho Temelskovski (musicien).

Par un apprentissage d’éléments chorégraphiques et rythmiques simples, entrez à votre tour dans la danse !

© Laurence Fragnol

- 10 -


Spectacle inaugural Le Roman de la rose Autour de l’exposition « Au nom de la Rose entre Orient et Occident »

S

pectacle inaugural en partenariat avec le Syndicat Mixte du Pays Sud Grésivaudan à l’occasion de la Biennale De Nord en Sud.

Au nom de la Rose entre Orient et Occident A Saint-Antoine-l’Abbaye A l’occasion de l’inauguration du nouvel espace consacré à la culture de la rose au Maroc au sein de l’exposition « Quand le parfum portait remède » Le Roman de la rose , un spectacle onirique dans le Jardin des Délices où se cache la rose tant convoitée au milieu de volières d’oiseaux et d’animaux blancs… , où les pierres de l’abbaye se parent de roses écarlates inspirées des cathédrales gothiques. Contes, musique, échassier, dégustations parfumées à la rose et à l’encens par Serge Ripert, chef de l’Hostellerie du Potin Gourmand à Cluny. Direction artistique : Alain Carré Avec Geneviève Pellegrin, échasses Stéphanie Leclef, contes Mohamed Zeftari, luth et chant Mostafa Tamdi, violon Abdelilah al Hassar, percussions Thierry Nadalini, jonglerie Gypsy Fusion, danse

Jardins de l’Arche (En intérieur en cas de pluie) Samedi 22 juin de 19h à 23h Entrée gratuite dans la limite des places disponiblesSans réservation Site médiéval du Couvent des Carmes La route de l’encens, concert de musique du Maroc. Du désert aux bords de la mer, un voyage sonore et parfumé au cœur de la tradition. Avec Mohamed Zeftari, luth et chant Mostafa Tamdi, violon Abdelilah al Hassar, percussions Cour du Couvent (Salle de la Chapelle en cas de pluie) Dimanche 23 juin à 17h30 Entrée gratuite Renseignements auprès du Site médiéval du Couvent des Carmes de Beauvoir-en-Royans 04 76 38 01 01

- 11 -


Spectacle-Concert Samedi 7 juillet

Josquin et Ferrare Messe Hercules Dux Ferrariae /Messe Chascun me crie

Autour de l’exposition « L’Europe des Merveilles au temps de la Curiosité » Concert inaugural Josquin et Ferrare Messe Hercules Dux Ferrariae

C

ette messe de la maturité de Josquin a été composée, soit pendant sa période romaine pour accueillir en 1487 Ercole d’Este, collectionneur et amateur de curiosités, soit à la cour de Ferrare dans ses dernières années d’activité en Italie, en 1503-1504. La majorité des sections de l’œuvre sont organisées en fonction de la triple exposition du motif musical construit sur les voyelles du nom du destinataire de l’œuvre, sur le mode de ré. Outre cette règle qu’il s’impose, Josquin s’y livre à ses jeux géométriques favoris : canons, multiplications et divisions des pulsations, polyrythmies, inversion rétrograde des thèmes. Somptueux de maîtrise et de lyrisme !

Messe Chascun me crie… Sur le Credo isolé Chascun me crie, de Josquin, composé sur les thèmes de la chanson populaire du même nom, Maurice Bourbon a complété la messe, avec Kyrie, Gloria, Sanctus et Agnus, « à la francoflamande » : utilisation des thèmes du Credo, inversions symétriques par rapport à une note, inversions rétrogrades, et jeux divers. Du contemporain franco-flamand. La fête! Direction artistique de La Chapelle des Flandres / pôle d’art vocal à Roubaix : Maurice Bourbon Sopranos : Juliette de Massy, Noémie Capron, Irène Mayaffre, Contre-ténor : Raphaël Mas, Ténors : Vincent Lièvre-Picard, Marcio Soarès, Baryton : Maurice Bourbon, Basses : Philippe Roche, Enrico Bava, et 3 biscantors, Mezzosoprano : Axelle Corteel, Haute-contre : Clément Debieuvre, Baryton : Emmanuel Hasler. Eglise abbatiale Samedi 6 juillet à 21h Entrée gratuite dans la limite des 250 places disponibles Sans réservation

© Nima Yeganefar

- 12 -


c

Journées Européennes du Patrimoine Autour de l’exposition « L’Europe des Merveilles au temps de la Curiosité » Curiosités et Merveilles de l’abbaye de Saint-Antoine

L

e Trésor de l’Abbaye constitué dès le Moyen Age renferme des reliquaires d’or et d’argent dont le plus célèbre est celui du Saint-Bras offert en 1374 par Gian Galeazzo Visconti, duc de Milan. Si le XVIIème siècle peut encore s’enorgueillir de quelques pièces d’exception, les Hospitaliers de Saint-Antoine constituent un autre Trésor, vision synoptique du monde. Ce modèle embryonnaire de cabinet d’études est assorti le siècle suivant d’une vaste bibliothèque, vaisseau amiral des collections d’un Ordre en reconquête. Pour clôturer son cycle d’exposition, Du trésor au cabinet de curiosités, le musée de Saint-Antoinel’Abbaye vous propose de venir découvrir, en famille, les Curiosités et Merveilles de l’abbaye de SaintAntoine… : visites, atelier, jeu de pistes vous seront proposés.

Logis de l’Abbé - vue sur l’escalier à vis © Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye

Le programme complet sera mis en ligne sur notre site Internet à partir de l’été. Site abbatial et espaces muséographiques Dimanche 15 septembre de 14h à 18h

- 13 -


Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye

PARTENARIATS Entrez dans la danse ! Dimanche 19 mai Fête médiévale de la Tour de Crest

Festival Textes en l’air Vendredi 26 juillet Basse cour de l’Abbaye

Fête médiévale Samedi 10 et dimanche 11 août

Noël au musée Samedi 7 et dimanche 8 décembre Eglise abbatiale Boutique du patrimoine Grandes écuries Salon aux gypseries

- 14 -


c

Entrez dans la danse La caravane de Louis XI Autour de la Fête Médiévale de Crest

Dimanche 19 mai de 14h à 19h

Partenariat Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye / Comité de jumelage de Saint-Antoinel’Abbaye/Dionay

Crest (Drôme) (à 65 km de Saint-Antoine-l’Abbaye)

Entrez dans la danse ! La caravane de Louis XI Par L’Estampie de Saint-Antoine, danses médiévales

Fête médiévale de la Tour de Crest, 8ème édition Renseignements auprès de l’Office de Tourisme de Crest 04 75 25 11 38 www.mairie-crest.fr

S

aviez-vous que Louis XI a effectué plusieurs séjours en Dauphiné ? Tous ses déplacements étaient une fête pour les yeux et les oreilles. La danse et la musique étaient au cœur de sa vie de monarque. Des costumes chatoyants émaillent cette farandole étourdissante laquelle, de l’abbaye de SaintAntoine à la ville italienne de Sermoneta (2009) en passant par les merveilleux jardins du château de l’Arthaudière (2010) remet au goût du jour, le temps d’un instant, l’envie d’une fête, quelques pas de danse (branle des Pois, branle des Chandeliers, Estampie …) le tout en musique. Danses proposées par le Comité de jumelage de SaintAntoine-l’Abbaye/Dionay Costumes : Collection du musée de Saint-Antoinel’Abbaye Musique : Compagnie de l’Aloete

© Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye

- 15 -


c

Festival Textes en l’Air L’enfant-Drame rural Autour du Festival Textes en l’Air Partenariat Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye/ Textes en l’Air L’enfant – Drame rural (à partir de 15 ans) Par Carole Thibaut

D

ans un village du Sud de la France, l’apparition d’un nourrisson trouvé sur le seuil d’une ferme va bousculer la vie quotidienne de la petite communauté et agir sur chacun et chacune comme un révélateur. Il ne se trouvera personne dans tout le village qui accepte de s’occuper de l’enfant, ne serait-ce que quelques jours… Au milieu de la suspicion, des rumeurs, de la résurgence du passé, le nouveau-né va passer alors de mains en mains, avant de revenir à celle qui l’avait trouvé initialement, l’idiote du village...

Texte et mise en scène : Carole Thibaut Comédiens : Marion Barché et Clotilde Maurin (en alternance sur la tournée), Thierry Bosc et Stephane Dausse (en alternance sur la tournée), Eddie Chignara, Sophie Daull, Emmanuelle Grangé, Donatien Guillot, Fanny Santer, Boris Terral …

Basse cour du musée Vendredi 26 juillet à 21h30 Tarifs et réservations auprès du bureau du Festival : 04 76 36 29 22 Festival de théâtre contemporain du 25 au 28 juillet

Texte écrit en résidence à Saint-Antoine l’Abbaye avec l’association Textes en l’air et le soutien du Centre National du Livre.

- 16 -


c

Saint-Antoine en Moyen Age Aux portes de Sananda Autour de Saint-Antoine en Moyen Age Partenariat Musée de Saint-Antoinel’Abbaye/Saint-Antoine Développement Aux portes de Sananda Par Luc Arbogast, contre-ténor

L

uc Arbogast chante et joue une musique inspirée de la France médiévale où se chevauchent mélancolie et spiritualité. Muni d’un bouzouki, de grelots et d’un Laúd, ce musicien manie le clair-obscur avec ferveur et beaucoup de sincérité. Il s’inspire parfois des Cantigas de Santa María et de Lieder de Walter von der Vogelweide, de Hildegard von Bingen, ou de Guillaume de Machault.

Au-delà de son immense sincérité dans l'exécution des textes, Luc Arbogast s'abandonne à la musique avec ferveur et aborde les textes anciens, traitant de la vie quotidienne ou empreints de spiritualité avec une foi indiscutable. Eglise abbatiale Samedi 10 et dimanche 11 août à 20h30

Pendant 17 ans, il multipliera les spectacles vivants, sa musique et sa voix l’amèneront sur nombre de routes de France, parfois à l'étranger. Son premier album autoproduit "Fjall d'Yr Vinur" lancera sa carrière et permettra de mettre à jour les diverses facettes musicales d'une œuvre encore inachevée : 2004 "Domus", 2007 "Hortus Dei", 2009 "Aux portes de Sananda", 2012 "Canticum in Terra". C'est sur ce terreau fertile que Luc Arbogast vit désormais et continue son œuvre créatrice, espérant à chaque nouvel album amener l'auditeur à redécouvrir l'univers médiéval et sa propre sensibilité. Luc Arbogast se produit aujourd'hui aux quatre coins de l'Europe (France, Allemagne, Hollande, Suisse, Belgique, Espagne).

© Romain Chassagne

Renseignements et tarifs auprès de l’Office de Tourisme / Antenne de Saint-Antoine-l’Abbaye : 04 76 36 44 46

Fête médiévale 10 et 11 août

- 17 -


c

Noël au Musée Entendez tuit ensemble Autour du Marché de Noël Partenariat Musée de Saint-Antoinel’Abbaye/Office de tourisme intercommunal du Pays de Saint-Marcellin Entendez tuit ensemble Chants et airs de Noël au Moyen Âge Ensemble Azafrán

C

e concert sera agrémenté de textes de liaison et de commentaires sur les instruments. Le répertoire du concert comprendra des Puer natus, les séquences Natus est, Regnantem sempiterna, Ex eius tumba, Gaudens in Domino, Nicholaus pontifex, la prose de Gautier de Coincy sur la Vierge Hui enfantez et des extraits du Jeu de Saint Nicolas. Le latin et les langues vernaculaires seront alternés et mêlés, tout comme les airs religieux et profanes, témoignages d’une époque où les frontières entre mondes sacré et temporel étaient mouvantes. Les instruments introduiront, accompagneront, relèveront, relayeront les chants monophoniques et polyphoniques interprétés en solo, duo, trio ou quatuor tantôt de style cantus planus, tantôt rythmés.

Eglise abbatiale Dimanche 8 décembre à 16h Entrée gratuite dans la limite des places disponibles Mise en lumière de l’église abbatiale Noël merveilleux Par Aldo Perissinotto Samedi 7 décembre de 17h à 20h Dimanche 8 décembre de 14h à 18h Ateliers créatifs Pommes de senteur pour tables en fête Samedi 7 décembre de 15h à 18h Dimanche 8 décembre de 15h à 18h Salon aux gypseries

Boutique du patrimoine Noël en cadeau Samedi 7 décembre de 15h à 20h Dimanche 8 décembre de 11h à 17h

Chant, psaltérion : Elsa Papatanasios Vièles à bras, harpe romane, guiterne, chant : Evelyne Moser Orgue portatif, chant : Manolo Gonzalez Invité de l’ensemble pour ce programme : Augusto De Alencar : percussions, flûtes, cornemuse, chant

- 18 -


Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye

A DECOUVRIR Le Jardin médiéval mars 2013 - juin 2014 Le Logis de l’Abbé

La Boutique du patrimoine

- 19 -


c

Le Jardin médiéval

C

onçu en 2002 comme un jardin éphémère, illustration du jardin monastique au cœur des bâtiments conventuels à l’occasion de l’exposition Mille ans de jardins, le jardin de l’Abbaye fera l’objet dès 2013 d’un réaménagement nécessaire offrant aux visiteurs un autre regard sur l’histoire des jardins au Moyen Age, entre Orient et Occident. La réorganisation de l’exposition « Quand le parfum portait remède », avec la création d’un espace dédié à la rose offre l’opportunité de créer une ouverture sur le Jardin d’Emilie et la pergola de roses. Dedans dehors. Le jardin sera intégré à l’exposition, l’idée étant de trouver de nouveaux cheminements et axes de passage pour faire le lien entre l’exposition et le jardin, de privilégier la transparence, les matériaux de qualité et des angles de vue toujours intéressants. A partir de l’étude des jardins médiévaux, une allégorie en quatre tableaux sera prochainement proposée au visiteur : le jardin des simples, le jardin de Paradis, le jardin du parfumeur, le jardin araboandalou sauront vous séduire. La Roseraie agrémentée de roses anciennes (Rosa Gallica Officinalis) de roses galliques et de roses centifolia prolongera la découverte olfactive du nouveau jardin de l’Abbaye.

Avant-projet : Jardin médiéval de Saint-Antoine-l’Abbaye, entrée du jardin © Patrice Taravella

Maîtrise d’ouvrage : Conseil général de l’Isère – Direction de la culture et du patrimoine /Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye Sous la direction de : Géraldine Mocellin, directrice du musée de Saint-Antoine-l’Abbaye Comité scientifique : Michèle Bilimoff Annick Le Guérer Nicole Chambon Comité technique : Maître d’œuvre : Garde-Temps Arielle Picaud, Michel Le Louarn, Architecte DPLG Paysagiste : Patrice Taravella

Pour une promenade au cœur du nouveau jardin de l’Abbaye, nous vous donnons rendez-vous à partir de juin 2014. - 20 -


c

Le Logis de l’Abbé Visite-découverte Visite-découverte du Logis de l’Abbé XVème-XVIIIème siècles

A

près l'évocation du décor peint au XIVème siècle (chapelle de l'Abbé), du Cabinet de Curiosités aux XVIIème et XVIIIème siècles, une approche architecturale de l'église abbatiale est proposée depuis le triforium. Du fait de l'exigüité des lieux, le groupe ne peut dépasser 19 personnes par visite. Chaque premier dimanche du mois de juin à septembre de 14h15 à 15h15. Inscriptions le jour-même à l’accueil du musée. Escalier à vis © Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye

- 21 -


c

La Boutique du patrimoine

S

ituée dans les Petites écuries, sur la Grande cour de l'Abbaye, la boutique du patrimoine propose de nombreux ouvrages sur saint Antoine, le Moyen Age, les ordres religieux, la médecine, le patrimoine isérois, l'enluminure, l'art et l'histoire des jardins.

De nombreux autres thèmes se rajoutent au fil des saisons et des expositions, et un rayon jeunesse complète l’offre. Pour ravir vos sens, la boutique du patrimoine vous propose une sélection de thés et tisanes aux parfums de l’Abbaye, une gamme de savons et d’autres produits dérivés en lien avec l’histoire du site.

Dernière entreprise de savon de Marseille traditionnel, Le Sérail perpétue depuis plus d’un demi-siècle, la fabrication authentique du savon de Marseille. Le savon brut est broyé en copeaux, puis raffiné. Les différents parfums sont ajoutés dans un malaxeur auxquels s’additionnent les fleurs broyées correspondantes. Ouverture de la Boutique : aux mêmes heures que le musée et pour Noël au Musée : Samedi 7 décembre de 15h à 20h Dimanche 8 décembre de 11h à 17h

Le musée y présente également : Le Savon de l’Abbaye by Le Sérail – Marseille

Boutique du patrimoine © Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye

- 22 -


Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye Le Noviciat 38160 Saint-Antoine-l’Abbaye Téléphone 04 76 36 40 68 Fax 04 76 36 48 10 musee.msa@cg38.fr www.musee-saint-antoine.fr

Ouverture Public individuel du 4 mars au 11 novembre, les 7 et 8 décembre. Public scolaire du 7 janvier au 20 décembre.

Horaires Tous les jours de 14h à 18h. En juillet et août, tous les jours de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h. Fermé le mardi et le 1er mai. Entrée gratuite Aux expositions, concerts, spectacles et ateliers, sauf indication contraire durant les festivals.

Accessibilité L’ensemble des espaces muséographiques et des spectacles est accessible aux personnes à mobilité réduite, à l’exception du Logis de l’Abbé. Situation géographique En Isère, à 45 minutes de Grenoble et Valence. A 75 minutes de Lyon.

- 23 -


Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye DEMANDE DE VISUELS NOM

: ………………………………………………………………….

MEDIA

: ………………………………………………..………….

ADRESSE

:……………………………………………………………

CODE POSTAL :………………………………………………………… VILLE : ………………………………………………………………….. TELEPHONE :…………………………………………………………... @ : …………………………………………………………………….. Souhaite obtenir : 

Des images numériques (adresse électronique obligatoire)

de l’exposition :



L’Europe des Merveilles au temps de la Curiosité Jardins des cloîtres, Jardins des princes …Quand le parfum portait remède Chroniques d’une abbaye au Moyen Age, guérir l’âme et le corps Au nom de la Rose entre Orient et Occident



Du site abbatial

  

A RETOURNER PAR FAX ou COURRIER CONTACT EXPOSITIONS : Claire Bleuze : claire.bleuze@cg38.fr – Tél : 04 76 36 48 12 CONTACT PRESSE EXPOSITION/MUSIQUE / EVENEMENTIEL : Carole Fayolas : c.fayolas@cg38.fr – Tél : 04 76 36 39 00

- 24 -


Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye

Le Logis de l’Abbé Le Noviciat

La Basse cour

Les Grandes écuries

Le Salon aux Gypseries

- 25 -


Saint-Antoine-l’Abbaye Tél : 04 76 36 40 68 – Fax : 04 76 36 48 10 Mail : musee.msa@cg38.fr Site internet : www.musee-saint-antoine.fr

- 26 -

programme saison 2013  

Programmation du musée de Saint-Antoine-l'Abbaye

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you