__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

#5

le

MAG

LE HORS-SÉRIE POUR LES DÉCIDEURS DE LA DISTRIBUTION JARDIN THE SPECIAL EDITION FOR DECISION MAKERS FROM THE GARDEN INDUSTRY

À découvrir ... / Discover…

Jardinerie de demain, le modèle Truffaut The garden centre of the future: the Truffaut model Cahier des innovations Innovation guide Digitalisation, les enseignes passent la troisième Digitalisation: retailers shift up a gear Jardin, ces produits qui ont la cote Garden products - the year’s top sellers Point sur les tendances et collections des prochaines saisons An update on the trends and collections of the coming seasons


14,5 m Ø 6 mm

ENSEMBLE PRÉ-MONTÉ


JdC Garden Trends / Le Mag #5

Le jardin de demain Le marché du jardin a connu une année hors-norme en 2020, avec une croissance à +10% (vs 2019). La crise sanitaire a donné au marché du jardin une impulsion équivalente à 5 années de croissance, selon la dernière étude présentée par Promojardin. Une embellie qui se poursuit en ce début d’année 2021 avec un engouement des consommateurs pour le jardinage, l’envie toujours très forte d’aménager son jardin et son espace de vie. Depuis 19 ans, nous avons à cœur d’accompagner la filière jardin et de faciliter les rencontres entre fournisseurs et acheteurs de la distribution jardin afin de permettre un sourcing efficace et inspirant et la mise en place des nouvelles collections. Être au cœur des tendances et des modes de consommation, être source d’inspiration, c’est l’ambition des JdC Garden Trends. Pour vous aider à #préparer le jardin de demain, nous avons réalisé, avec nos experts et tendanceurs, 4 dossiers dédiés : Jardinerie de demain, focus sur le modèle de Truffaut avec l’ouverture de jardineries au cœur des villes ; Digitalisation des enseignes, 4 enseignes partagent leur expérience : Gamm Vert, Truffaut, Jardiland et Kingfisher ; Jardin d’aujourd’hui avec « ces produits qui ont la côté » : zoom sur les produits qui ont su, cette année, tirer leur épingle du jeu. Enfin, tendances et collections des prochaines saisons par Manuel Rucar, du cabinet de tendances Chlorosphère.

Nouveau cette année ! Pour un sourcing encore plus efficace et préparer vos référencements 2022, la base produits sur la plateforme en ligne des JdC.

#Edito

Inspirez-vous, préparez vos rayons, ré-inventez les tendances de demain, profitez de ces témoignages en attendant de nous retrouver en 2022 et de fêter ensemble la reprise. Rendez-vous du 29 au 31 mars 2022 au Parc Chanot à Marseille. Toute l’équipe des JdC Garden Trends vous souhaite une excellente saison 2021 & 2022 !

www.journeesdescollections.com 3


JdC Garden Trends / Le Mag #5

Tomorrow’s garden The garden market experienced a quite exceptional year in 2020, delivering 10% growth compared with 2019. The Covid crisis ultimately gave the garden market a boost equating to five years of growth, according to the latest report published by Promojardin. This upturn has not faded in the first months of 2021, proving growing consumer enthusiasm for gardening and their continued desire to fit out their gardens and furnish their living environment. For the past 19 years, we have made it our mission to support the garden sector and help suppliers and garden retail buyers come together to enable efficient sourcing and the introduction of new collections. Going to the heart of consumer trends and patterns, and playing a role as a source of inspiration, such is the ambition of JdC Garden Trends. To help you #prepare tomorrow’s garden, we have worked with our experts and trend consultants to produce four dedicated feature articles: The garden centre of the future, a focus on the Truffaut model with the opening of garden centres in city centres; Retail digitalisation, 4 retailers share their experience: Gamm Vert, Truffaut, Jardiland and Kingfisher; Today’s garden with the top sellers: a closer look at the products which thrived during the year. Finally, the trends and collections of the coming seasons by Manuel Rucar from the trend consultancy Chlorosphère. 4

New this year! For even more efficient sourcing and to prepare your 2022 product listings, the product database on the JdC online platform. Get inspired, plan your shelf space, reinvent the trends of the future and get the most out of these insights; we will meet again in 2022 to celebrate the recovery together. Make a date for 29 to 31 March next year at the Parc Chanot, in Marseille, France. Everyone at JdC Garden Trends wishes you an excellent 2021-2022 season!

www.journeesdescollections.com

#Edito


JdC Garden Trends / Le Mag #5

#Sommaire

In this issue

08 Les tendances produits des JdC Garden Trends by chlorosphere JdC Garden Trends products selection by chlorosphere 11 Jardinerie de demain, le modèle Truffaut The garden centre of the future: the Truffaut model

®Patrice_Lariven-Truffaut_Bastille

06 Ils ont contribué à ce numéro They contributed to this issue

18 Guide des innovations Innovation booklet

27 Jardin, ces produits qui ont la cote Garden products - the year’s top seller 30 Point sur les tendances et collections des prochaines saisons An update on the trends and collections of the coming seasons

®Patrice_Lariven-Truffaut_Bastille

21 Digitalisation, les enseignes passent la troisième Digitalisation: retailers shift up a gear

5


JdC Garden Trends / Le Mag #5

Ils ont contribué à ce numéro Contributing to this issue

Pascale Benhaïem Komlos Rédactrice en chef de RBJ puis du magazine Jardineries, Pascale Benhaïem Komlos est spécialisée dans le secteur du jardin et de l’habitat. Depuis plus de 10 ans, en free lance, elle collabore régulièrement avec des magazines jardin, en presse pro ou grand public, comme Truffaut Magazine ou Jardineries. Côté déco, elle signe des diaporamas et des guides d’achat pour le site grand public cotemaison.fr. Sans oublier une collaboration régulière avec le magazine professionnel Neorestauration, pour lequel elle prend en charge des enquêtes et des dossiers de fond sur les tendances de la restauration.

The editor-in-chief of RBJ then of the magazine Jardineries, Pascale Benhaïem Komlos is an expert in the garden and home living sectors. Over the past ten years she has regularly freelanced for gardening magazines for both trade and consumer readerships, such as Truffaut Magazine or Jardineries. On the home accessory side, she creates slideshows and purchasing guides for the consumer website cotemaison.fr. She is also a regular writer for the trade journal Neorestauration for which she conducts special investigations and produces feature articles on catering and food service trends.

Manuel Rucar Manuel RUCAR, tendanceur et fondateur du cabinet de tendances CHLOROSPHERE. Son rôle est d’identifier et d’analyser les tendances de consommation qui rythment tous les marchés pour en extraire les stratégies à adopter à l’avenir. Il est le rédacteur du cahier de tendances internationales de l’indoor et outdoor à N+2. Expert marketing conseil des marques et enseignes du monde du jardin depuis plus de 10 ans, il est référent aujourd’hui pour les médias et acteurs qui souhaitent décrypter les prochaines saisons jusqu’à 3 ans en anticipation.

Ont également collaboré à ce numéro We thank them for their contributions

6

Amélie de Chorivit, Responsable e-commerce Gamm Vert E-commerce Manager at Gamm Vert

Elodie Goux, Responsable e-commerce Jardiland E-commerce manager at Jardiland

Stéphane Colinmaire, Responsable e-commerce et digital Truffaut E-commerce and digital Manager at Truffaut

Julie Hoang, Directrice marketing et communication Gardena Marketing & communications Director at Gardena

Gilles Mollard, PDG Truffaut CEO of Truffaut Philippe Voisin, Directeur digital & e-commerce Kingfisher Digital & e-commerce Director at Kingfisher

Manuel Rucar is a trend watcher and the founder of the trend consultancy CHLOROSPHERE. His role is to identify and analyse the consumer trends which drive all the markets so as to extract the strategies to adopt in the future. He is the author of the international trend guide for indoor and outdoor fittings for N+2. As an expert marketing consultant who has been advising gardening brands and retailers for 10 years, he is an established authority for the media and industry figures wishing to decode the forthcoming seasons up to three years in advance.


#ESPACE PERSONNEL EN LIGNE #ONLINE PERSONAL SPACE

espaceparticipant.journeesdescollections.com 3 bonnes raisons de vous connecter sur votre espace personnel 3 good reasons to connect to your personal space

1

FACILITEZ VOS REPÉRAGES FACILITATE YOUR SPOTTING

Identifiez des nouveaux fournisseurs, consultez l’annuaire, filtrez selon vos critères, découvrez les fiches sociétés enrichies (photos, vidéos…..) Identify new suppliers, consult the directory, filter according to your criteria, discover the enriched company files (photos, videos...)

2

SOURCEZ DE NOUVEAUX PRODUITS BENCHMARCK EASILY NEW PRODUCTS

Dénichez les produits phares de vos rayons de demain, les futures tendances ou découvrez les toutes dernières collections jardin. Find your tomorrow’s flagship products, future trends or discover the latest garden collections.

3

CONTACTEZ LES FOURNISSEURS CONTACT THE SUPPLIERS

Demandez des devis aux fournisseurs et des informations sur les produits grâce à la messagerie instantanée ou aux appels en visio. Request quotes from suppliers and product information through instant messaging or video calls.

Connectez-vous à la plateforme 2021 pour trouver les best-sellers de vos rayons 2022 en ligne ! Log in to the 2021 JdC Workspace to find your 2022 best-sellers online!

www.journeesdescollections.com


#TENDANCES #TRENDS

by

Pour vous aider dans vos sélections produits, la sélection produits tendances par Manuel RUCAR, tendanceur de CHLOROSPHERE vous est dévoilée ! To help you in your product selections throughout the season, the selection of trendy products made by Manuel RUCAR is revealed to you!

Manuel Rucar

Son rôle est d’identifier et d’analyser les tendances de consommation qui rythment tous les marchés, pour en extraire les stratégies à adopter à l’avenir. Il est le rédacteur du cahier de tendances internationales de l’indoor et outdoor à N+2. Expert marketing conseil des marques et enseignes du monde du jardin depuis 11 ans, il est aujourd’hui référent pour les médias et acteurs qui souhaitent décrypter les prochaines saisons jusqu’à 3 ans en anticipation. His role is to identify and analyze the consumer trends that punctuate all markets, in order to extract the strategies to adopt in the future. He is the editor of the international indoor and outdoor trend book for Y+2. He has been an expert marketing consultant for brands and retail chains in the garden sector for 11 years, and he is now a key reference for the media and players who wish to decipher the next seasons up to 3 years in advance.

contact@chlorosphere.fr

#TENDANCE KAKI #KHAKI TREND LE KAKI : LA NOUVELLE VALEUR SÛRE DU JARDIN. Une nouvelle couleur de fond ayant une perception des plus « green » vient modifier le paysage extérieur : le kaki. C’est une couleur qui pourrait être définie comme le mélange de toutes les couleurs d’un jardin : un brun verdâtre qui s’harmonise parfaitement avec toutes les teintes d’un jardin, des plus fleuries aux plus minérales. Dans les arts comme dans la mode, il n’existe pratiquement pas de faux-pas d’association avec le kaki.

8

KHAKI: THE NEW STANDARD FOR THE GARDEN. A new background color with a much greener feel is changing the outdoor landscape: khaki. This color could be defined as a blend of all garden colors: a greenish brown that blends perfectly with all garden hues, from the most floral to the most mineral. In art as in fashion, there is almost no wrong combination with khaki.

Retrouvez tous ces produits et bien plus encore sur la base produits 2021 des JdC Garden Trends > espaceparticipant.journeesdescollections.com


#NOUVELLE GENERATION DE JARDINIERS #A NEW GENERATION OF GARDENERS PARLER «JARDINER» EN 2021/2022 RIMERA AUTOMATIQUEMENT AVEC NATUREL ! Avec des chiffres records en points de vente, grâce à une campagne 2020 exceptionnelle et une année 2021 qui s’annonce toute aussi positive, les enseignes et fournisseurs du secteur jardin doivent désormais compter avec cette vague de nouveaux consommateurs en tenant compte de leurs attentes spécifiques. Qu’attendent ces nouveaux consommateurs pour cette année et pour l’avenir ? Plus de « naturel » et plus d’authenticité !

TALKING ABOUT «GARDENING» IN 2021/2022 WILL AUTOMATICALLY RHYME WITH NATURAL! With record point-of-sale figures, thanks to an exceptional 2020 season and an expected equally positive 2021, garden retailers and suppliers must now deal with this wave of new consumers by taking into account their specific expectations. What do these new consumers expect for this year and for the future? More « naturality» and more authenticity!

#LE JARDIN SEC #THE DRY GARDEN APRÈS UN HIVER RIGOUREUX, L’ÉTÉ DEVRAIT ÊTRE ASSEZ SEC, À L’IMAGE DES DEUX DERNIERS ÉTÉS OÙ LES SÉCHERESSES ONT IMPACTÉ L’UNIVERS DU «VIVRE AU JARDIN». Alors autant accompagner cet esprit avec la tendance « jardin sec » qui s’inspire des destinations de rêve, comme Tulum qui semble, aujourd’hui plus que jamais, inaccessible. Chez le particulier, on retrouve une sélection de produits à l’aspect sec, aux teintes beiges et aux matières brutes dans un léger esprit ethnique sans toutefois trop le marquer. Cette collection s’exprime tout en douceur et en nuances des tons les plus clairs. Voici notre sélection -non exhaustive- parmi la base produits des journées des collections !

AFTER A HARSH WINTER, SUMMER SHOULD BE QUITE DRY, LIKE THE LAST TWO SUMMERS WHEN DROUGHTS HAVE IMPACTED THE WORLD OF «GARDEN LIVING». So we might as well accompany this mood with the «dry garden» trend, which is inspired by dream destinations like Tulum, which seems, today more than ever, inaccessible. In private homes, we find a selection of products with a dry look, beige colors and raw materials in a slight ethnic spirit without however overly marking it. This collection is expressed in softness and shades of the lightest tones. Here is our selection -not exhaustive- among the product base of the collection days!

Discover all these products and much more on the 2021 JdC Garden Trends product database > espaceparticipant.journeesdescollections.com

9


Animateur d’idées

ble naire privilégié de l’ensem Média & Jardin est le parte . nie ag l’Animal de comp des acteurs du Jardin et de sent avant tout Nos publications s’adres t sur le marché du jardin à la distribution agissan nie, elles accompagnent et de l’animal de compag ustriels, interprofessions, également fournisseurs, ind nsultants. centres de formation et co

férents évènements En parallèle, à travers dif ® ® Animal Challenge ® (JardinPlus , Jard’Innov , ® valorisons les initiatives et les Graines d’Or ), nous férents acteurs et les compétences des dif rtage d’idées. tout en encourageant le pa

E

N IG L N E ° N S E D Z E D N A M ABONNEZ-VOUS ET COM

Animal Distribution s'adresse à tous les acteurs du marché de l'animal de compagnie. Suivez les tendances et affinez votre vision stratégique grâce à cet outil d'analyse et de prospective.

.C J E P U O R -G IN D R A J IA D E WWW.M RETROUVEZ-NOUS SUR :

OM


Jardinerie de demain, Xxx le modèle Xxx Truffaut

©

The garden centre of the future: the Truffaut model


Jardinerie de demain, le modèle Truffaut

Avec 4 jardineries urbaines et l’ouverture en septembre 2021 d’une cinquième à Montparnasse, Truffaut développe son nouveau concept de jardinerie au cœur des villes. Offre, services, implantation...Le groupe a aussi adapté les codes de ce concept urbain à l’ensemble de son parc. Focus. Interview de Gilles Mollard PDG Truffaut par Pascale Benahïem-Komlos

With four city centre garden centres and a fifth one due to open in September 2021 in Montparnasse, Truffaut is developing its new concept of garden centres at the heart of towns and cities. Through its product offering, services and footprint, the group is also rolling out the new attributes of this city centre concept across all its stores. Interview with Gilles Mollard, CEO of Truffaut, by Pascale Benahïem-Komlos

B

12

oulogne, Toulouse, Bordeaux, Bastille et l’an prochain Montparnasse... Truffaut développe peu à peu son concept de centre-ville, avec pour objectif l’ouverture d’une vingtaine de magasins de ce type au centre des grandes villes. Un concept en phase avec les transformations sociétales, selon Gilles Mollard PDG Truffaut : «l’urbanisation ne cesse de progresser. Ce concept a donc pour mission de rendre accessible aux clients urbains l’offre la plus large possible de végétaux d’intérieur et d’extérieur, d’animalerie et de maison. Dicté par les attentes de nos clients, il s’exprime avec bonheur au coeur des villes ». Et quand Gilles Mollard déclare qu’il est dicté par les attentes de ses clients, ce n’est pas une simple formule. Le concept a en effet été imaginé en co-construction avec les équipes Truffaut, des partenaires fournisseurs mais aussi tout un panel de clients, le tout sous la houlette d’une jeune société d’architecture design, Label Expérience. «Il ne s’agissait pas de réduire l’offre d’un 6000 m² mais bien de construire une offre spécifique, complètement adaptée à une petite surface et aux besoins des clients en ville, reprend Gilles Mollard. Nous avions un point de départ avec notre jardinerie Rive Gauche, nous nous en sommes servis pour construire une offre spécifique, en restant sur une logique de bulle végétale. Le végétal est partout».

Boulogne, Toulouse, Bordeaux, Bastille and next year Montparnasse: Truffaut is gradually deploying its city centre concept, with the goal of opening around twenty of this type of store in the heart of towns and cities. This concept is very much in line with transformation underway in wider society: according to Gilles Mollard, Truffaut’s chief executive officer, “Urbanisation is constantly increasing. This concept therefore aims to offer city-dwelling customers the widest possible range of indoor and outdoor plants, pet products and homeware. The concept has been dictated by our customers and works to perfection in the heart of cities.” Gilles Mollard’s assertion that the concept is dictated by his customers’ expectations not mere rhetoric. Indeed, the concept was invented through a collaborative process involving Truffaut’s teams and partner suppliers, but also a customer panel, all coordinated by a young architecture design firm, Label Expérience. “Rather than whittling down the product offering of a 6,000-sqm store, our aim was well and truly to design a specific product offering fully suited to a small surface area and to the needs of city centre customers,” continues Gilles Mollard. “We already had a starting point with our Rive Gauche centre, and we worked from it to put together a specific range, remaining in a logic of a plant bubble. There are plants everywhere.”

Une fois le premier local trouvé en 2017 à Boulogne, l’aventure pouvait commencer avec la mise en avant d’une offre spécifique avec des gammes adaptées à l’environnement urbain (plantes d’intérieur, balcon terrasse…) et une offre resserrée compte-tenu des sufaces de vente. Une offre majoritairement végétale, aussi bien extérieure qu’intérieure, développée entre autres sur le balcon-terrasse, accompagnée des contenants et de tout le matériel nécessaire (terreau, outils…).

Once the first store location was found in 2017 in Boulogne, the adventure began with the promotion of a specific offering with ranges suited to the urban environment (plants for indoors, a balcony or a patio, etc.) and a more compact product offering given the retail surface area available. This offering mainly comprised plants, whether indoor or outdoor, developed for balconies and patios in particular, along with containers and all the necessaire equipment (compost, tools, etc.).


INNOVATIONS EDA innove dans la poterie d’intérieur avec 2 gammes

La réserve d’eau intelligente !

Coloris : 2 modèles 35 et 40 cm

Une nouvelle utilisation de la réserve d’eau !

Coloris

5 modèles du ø12,5 au ø30 cm

3 modèles de 15 à 25 cm


Jardinerie de demain, le modèle Truffaut

Les spécificités de ces jardineries ? Des façades modernisées, un mobilier attractif, de nouveaux codes couleur, un mur de communication à l’entrée pour présenter notamment les engagements RSE de l’enseigne et un nouveau parcours client...

These garden centres also feature a series of specific developments: modernised facades, attractive furniture, a new colour palette, a communication wall at the entrance to present information such as the brand’s CSR commitments, and a new customer journey.

UNE BULLE DE NATURE AU CŒUR DES VILLES

A BUBBLE OF NATURE AT THE HEART OF CITIES

Trois ans plus tard, en juillet 2020 en pleine période de déconfinement, Truffaut ouvrait sa quatrième jardinerie urbaine, à Bastille dans un lieu atypique et facilement accessible. Sur 1200 m², la jardinerie propose une offre adaptée aux passionnés de végétal mais aussi d’animal et de décoration avec plus de 630 m² de plantes, fleurs, arbres et arbustes, pots, outils et aménagement. L’offre végétale se distingue par sa profusion mais aussi par la rareté de certains ‘sujets’. L’univers maison est lui aussi au centre du concept avec sur 260 m², des produits déco, des fleurs coupées, des plantes d’intérieur ou encore un bel espace épicerie. Sans oublier l’espace kids qui accueille les enfants pour des ateliers ou des anniversaires. Et comme à Boulogne, Truffaut propose ici toute une palette de services conçus pour satisfaire les attentes des urbains. Livraison en 2H, Click and Collect, Garantie Végétale, diagnostic santé des plantes, rempotage des plantes gratuit...Tout est fait pour faciliter l’achat.

Fast forward three years to July 2020, just as the country was emerging from lockdown, and Truffaut was opening its fourth city centre shop in the Bastille district of Paris in a singular and easyto-reach location. Spanning 1,200 sqm, the garden centre offers a product range designed for enthusiasts not only of greenery but also pets and home accessories with more than 630 sqm of plants, flowers, trees and bushes, pots, tools and other fittings. The plant offering stands out not only through its abundance but also through the rarity of certain “subjects”. The homewares area is also at the centre of the concept with, over 260 sqm, home accessories, cut flowers, houseplants and a well-stocked grocery section. Without forgetting a kid’s section for workshops or birthdays. And as in Boulogne, Truffaut also offers an array of services designed to satisfy the expectations of citydwellers such as 2-hour delivery, click and collect, a Plant Guarantee, a plant health check, or free repotting. Every step is taken to make purchasing easy.

CSR COMMITMENTS AT THE HEART OF THE CONCEPT The city centre concept has already evolved since the first store was opened. For example, at first the product offering did not

®Patrice_Lariven-Truffaut_Bastille

LES ENGAGEMENTS RSE AU CŒUR DU CONCEPT Le concept urbain a déjà évolué depuis la première ouverture. Ainsi par exemple, au départ, il n’incluait pas de vivant. Mais

14


The garden centre of the future: the Truffaut model

Truffaut, marque saluée par l’étude BAV Quelles marques ont été le plus utiles aux Français pendant le confinement? L’étude Brand Asset Valuator (BAV) «spécial confinement», publiée par l’agence de communication VMLY&R a identifié et décrypté les 25 marques qui «ont su prouver leur utilité, leur fiabilité, leur intelligence pendant la parenthèse cloisonnée du printemps. «Nous en faisons partie aux côtés de marques comme Arte, Tiktok, Nintendo, Doctolib, Carrefour, Franprix, Monoprix, Ubereat, Deliveroo, ou Leroy Merlin, commente Gilles Mollard. C’est une vraie fierté et une reconnaissance client appréciée par les équipes»...

devant les demandes des familles qui le week end venaient spécialement pour voir les animaux de compagnie, l’enseigne a revu sa copie. Les clients parisiens peuvent désormais y retrouver toute une offre de poissons et de rongeurs. Le magasin Truffaut Bastille s’inscrit aussi comme pionnier en matière de “retail vertueux”. En plus du tri de ses déchets, des bacs de tri pour la récupération des piles et des ampoules, d’un éclairage 100% LED ou encore du mobilier des bureaux fabriqués en matériaux recyclés, la jardinerie de Bastille a mis en place tout un plan d’actions pour diminuer au maximum son impact carbone et s’installer en ville le plus respectueusement et durablement possible. Parmi les options choisies, l livraison centralisée sur plate-forme pour réduire le nombre de camions en centre-ville mais aussi la livraison verte chez le particulier par scooters électriques, vélos cargo et utilitaires électrique. Le magasin Truffaut Bastille valorise aussi ses biodéchets, en partenariat avec la société Moulinot, acteur local et solidaire. Les déchets verts du magasin sont collectés pour être transformés en lombricompost, qui sera ensuite vendu en magasin. Une solution de recyclage innovante en phase avec l’économie circulaire.

Which brands were the most useful to the French people during the lockdown? The Brand Asset Valuator (BAV), focussing on the lockdown and published by the communications consultancy VMLY&R identified and analysed the 25 brands which “successfully proved their usefulness, reliability and intelligence during the spring closure.” “We are one of those brands, alongside names such as Arte, TikTok, Nintendo, Doctolib, Carrefour, Franprix, Monoprix, Uber Eats, Deliveroo and Leroy Merlin,” adds Gilles Mollard. “This is a true source of pride and recognition that our teams really appreciate.”

include live animals. But in response to the demands of families who visited the store at weekends specifically to look at pets, the retailer changed tack. Customers in Paris now have access to a range of fish and rodents. The Truffaut Bastille store is also a pioneer in the area of positive impact retail. In addition to sorting its waste, providing containers to collect light bulbs and batteries, introducing all-LED lighting and using office furniture made only from recycled materials, the Bastille garden centre has introduced a series of initiatives to cut its carbon footprint to a minimum and be as sustainable and considerate a city operator as possible. The options that were selected include getting its supplies delivered from a central distribution centre to reduce the number of lorries in the city centre and making home deliveries to personal customers using green modes such as electric mopeds, cargo bikes and electric vans. The Truffaut Bastille store also recycles its organic waste, in partnership with a local and socially inclusive company, Moulinot. The shop’s green waste is collected and transformed into vermicompost which will then be sold on in the store. An innovative recycling solution in line with the precepts of the circular economy.

©Patrice_Lariven-Truffaut

©Patrice_Lariven-Truffaut

Truffaut, a brand distinguished by the BAV report

15


3 questions a Gilles Mollard, PDG de Truffaut

Gilles MOLLARD PDG Truffaut / CEO of Truffaut

3 questions à Gilles Mollard, PDG Truffaut

3 questions to Gilles Mollard, CEO of Truffaut

Vous avez capitalisé sur les codes de ce concept urbain pour moderniser le parc de vos jardineries? Oui, modernisation des façades, zone d’entrée avec notre mur de communication, présentation des produits, zone caisses ou encore parcours clients revu... Nous avons décliné notre réflexion du concept urbain sur nos jardineries de 5 à 6000 m². Actuellement, la moitié du parc a été relookée, fin 2021, toutes nos jardineries devraient être au nouveau concept. A chaque ouverture, il faut se reposer les bonnes questions et rester en éveil pour adapter l’offre en permanence. Nous continuons à travailler sur ce concept urbain pour conforter ce modèle et le mettre en phase avec les nouvelles attentes des clients : la demande très forte de végétale, amplifiée par la Covid et l’arrivée de nombreux néo-jardiniers plutôt amateurs qu’experts. Tout l’enjeu de ce concept est de les faire revenir et de les fidéliser.

Have you taken anything from this new city centre concept to modernise your garden centres? Yes, with things like new facades, an entrance with our communication wall, product display, checkout areas or a redesigned customer journey, we have adapted our urban concept principles to our garden centres spanning between 5,000 and 6,000 sqm. So far, we have revamped around half of our stores and by the end of 2021, all of our garden centres should be in line with the new concept. Every time we open a store, we have to ask the right questions and remain attentive to continuously adapt our offering. We are continuing to work on this urban concept to sustain this model and bring it into line with new expectations from customers: very high demand for plants, compounded by Covid and the arrival of novice gardeners with more enthusiasm than skill. The main challenge for this concept is to make sure they keep coming back and develop their loyalty.

Et quid de la digitalisation? Le virage digital est en pleine accélération dans les magasins. Côté livraison, outre le click & collect, depuis 2018, pour apporter une nouvelle solution logistique, nous avons monté un partenariat avec la société Deliver.ee qui livre pour nous les clients en ship from store (livraison au départ des magasins) quand ils le souhaitent. A Boulogne ou à Bastille, les clients peuvent aussi trouver des bornes d’information à l’entrée des magasins mais en 2021, notre projet est que ces bornes leur permettent aussi de commander leurs produits et de se faire livrer chez eux ou au magasin. Cela permettra aussi de générer du CA additionnel pour les magasins de petite taille qui ne peuvent détenir toutes les gammes de produits faute de place. Vous développez aussi les concepts ‘Truffaut hors les murs’? Oui, il est difficile de trouver des emplacements au cœur des villes et les coûts sont très élevés. Donc, nous pensons que le fait de développer des corners Truffaut au sein de grandes enseignes est un bon moyen de capitaliser sur notre marque. Depuis début mars 2020, nous avons ainsi un corner au BHV Marais et dans cette logique de partenariat, nous allons reprendre l’an prochain tout le rayon jardinage de ce grand magasin iconique...

16

And what about digitalisation? Our digital transformation is ramping up in our stores. In terms of delivery, in addition to click and collect which we introduced in 2018 to provide a new logistics solution, we have started up a partnership with the company Deliver.ee which works on our behalf to “ship from store” to the customer at their chosen time. In Boulogne or Bastille, customers can also consult information terminals located at the store entrance, but in 2021 our plan is that they might use these terminals to order their products and have them delivered or pick them up in the store. This will also help generate additional turnover for small stores which do not have enough space to stock all the product ranges. You are also developing the concept of “Truffaut outside its walls”. Yes, it’s hard to find locations in city centres and the costs are high. We therefore think that developing Truffaut corners in the stores of leading retailers is a way of capitalising on our brand. Since early March 2020, a Truffaut corner has been in place in BHV Marais, and following on from this partnership logic, we will be taking over the entire gardening section of this iconic department store next year.


Guide des innovations

“VENEZ DÉCOUVRIR NOTRE OFFRE DÉDIÉE STAND EXTÉRIEUR A46”

Innovation booklet

Discover in this booklet some brand new products showcased by 2021 JdC Garden Trends suppliers.

La maisonnette BeeHome Accueillir des abeilles sauvages sur son balcon ou dans son jardin : une aventure passionnante qui commence avec 25 cocons d’abeilles maçonnes offerts avec chaque BeeHome.

Tous droits réservés - UKAL Élevage 2020

Découvrez dans ce cahier quelques nouveautés des fournisseurs des JdC - Garden Trends 2021.

GAMME BASSE-COUR

GAMME DE CLÔTURE HOBBY

ukapub20FR005-pub-magazine-jdc-87,5x121.indd 1

Oxinel 2 :

L’excellence en héritage

Retrouvez-nous sur www.beehome.net/fr

18

DESTRUCTEURS D’INSECTES

Depuis son lancement en 1996, Oxinel règne sur les potagers. Couronné roi des haricots par les jardiniers gourmets, il n’a que des atouts et a joué un grand rôle dans la réputation de qualité des haricots Vilmorin. Pourtant en 2021, la nouvelle variété Oxinel 2 fait encore mieux que son modèle… Il résiste même à la graisse du haricot, maladie si redoutée des jardiniers ! Les traitements sont ainsi réduits pour un jardinage plus responsable et des récoltes encore plus généreuses.

21/01/2020 10:09


No

uv

ea

u

�� Bascule facile entre les différents modes d’arrosage : de

la pluie fine au jet d’eau / Twistable watering rose: easy switch between gentle and moderate flow

Fertilisants Sols & Plantes

NOUVEAU - NEW

�� Pomme amovible résistante conçue en polypropylène /

à base de biochar premium

Detachable rose: made from strong polypropylene material

�� Corps transparent et rétractable en plastique robuste / Transparent and collapsible body: made from durable plastic material

�� Le bec verseur se replie sur le corps pour

faciliter le rangement et la mobilité, tout en prévenant des débordements intempestifs / Folding spout: the spout folds back towards the body for easy storage and mobility, preventing water from spilling out

Spear & Jackson, 9 Boulevard des Écharneaux, Le Coin - Zone Industrielle, CS 40082, 42402 Saint-Chamond Cedex, Tél : +33 (0)4 77 31 06 92 www.spear-and-jackson.fr • @SpearandJacksonFrance

Retient l’eau dans les sols Fortifie les végétaux Réduit l’utilisation d’engrais

Biochar homologué sous les n°AMM 6190898 et 6210215

FABRICATION FRANÇAISE

terrafertilis.com

02 72 88 22 55

info@terrafertilis.com

Trois marques compétentes en une seule main. Votre spécialiste de l‘innovation: Parasols, droits et déportés Accessoires et bases pour parasols Coussinage mobilier de jardin Représentation pour la France: Agence Pierre Bogard Tel.: +33-677573516 e-mail: agence.bogard@orange.fr

Fabricant: doppler E. Doppler & Co GmbH A-5280 Ranshofen/Austria www.dopplerschirme.com

19


20


Digitalisation, les enseignes passent la troisième

©

Digitalisation: retailers shift up a gear


Digitalisation, les enseignes passent la troisième

Depuis le confinement, les commerces jardin accélèrent leur transformation digitale. Facteur clef de leur développement, opportunité de fidéliser leur clientèle, CA additionnel... Tous y voient leur intérêt. Since lockdown, garden stores have accelerated their digital transformation. Alternatively considered a key factor for their development, an opportunity to drive loyalty or a chance to generate additional turnover, everyone acknowledges the benefits of digital. Pascale Benhaïem-Komlos

4 enseignes ont la parole - 4 retailers have the floor

Amélie de CHORIVIT

Stéphane COLINMAIRE

Elodie GOUX

Philippe VOISIN

Responsable e –commerce Gamm Vert E-commerce manager at Gamm vert

Responsable e-commerce et digital Truffaut E-commerce and digital manager at Truffaut

Responsable e-commerce Jardiland E-Commerce Manager at Jardiland

Directeur digital & e-commerce Kingfisher Digital & e-commerce director at Kingfisher

P

Pendant et après le confinement, toutes les enseignes qui disposaient d’une vraie force de frappe digitale ont tiré leur épingle du jeu malgré un contexte commercial très compliqué. «Les enseignes qui réussiront le mieux demain seront celles qui feront preuve de la plus grande agilité entre leurs services off line et on line, analyse un fournisseur jardin. Elles devront pouvoir renseigner les consommateurs qui attendent du conseil en magasin mais aussi commander sur place devant ces mêmes clients grâce à leur tablette un produit en deux clics si elles ne l’ont pas en stock ou enfin être en mesure de les livrer chez eux 48 heures plus tard». Faire preuve d’agilité, laisser tous les choix de retrait ou de livraison au client mais aussi jouer la complémentarité entre le magasin et le site web. Autant d ‘enjeux pour faire la différence avec les pureplayers.

NOUVEAU, UNE OFFRE VÉGÉTALE SUR JARDILAND.COM L’année se termine dans le vert pour Jardiland.com. Porté par un intérêt croissant des Français pour le potager et l’aménagement de leur extérieur, le trafic du site a doublé durant le premier confinement.

22

During and after the lockdown, all the retail groups with genuine digital firepower pulled through, despite a testing commercial environment. “The retail brands likely to be the most successful tomorrow will have shown agility between their offline and online services,” analyses a garden supplier. “They will have to be able to provide information to consumers expecting in-store advice, but also order a product in two clicks on a tablet in front of these same customers if they don’t have it in stock, or finally be able to deliver it to their home 48 hours later.” Displaying agility, leaving all the choices of pick up or delivery to the customer but also capitalising on complementarity between the shop and the website: all these factors will help set them apart from online players.

NEW: A PLANT OFFERING ON JARDILAND.COM Jardiland.com has ended the year in the green. Buoyed by the growing interest among French consumers in vegetable patches and exterior fittings and furnishings, the site’s traffic doubled during the first lockdown. This momentum kept up during the rest of the year, strongly fuelling the conversion rate and online


Digitalisation: retailers shift up a gear

Un dynamisme qui s’est maintenu le reste de l’année, portant fortement le taux de conversion et le business en ligne, avec des croissances enregistrées à deux chiffres. Engagée depuis de nombreuses années dans la transformation digitale, l’enseigne continue sa mue vers l’omnicanalité. «Nous avons beaucoup appris de cette période particulière et consolidé nos services et notre approche du commerce, déclare Elodie Goux Responsable E-Commerce chez Jardiland (groupe InVivo Retail). Les Français ont valorisé massivement l’E-commerce depuis la crise sanitaire pour s’équiper en produits de première nécessité, d’animalerie mais aussi d’entretien et d’équipement du jardin. Avant la crise, le physique portait le web. Durant le confinement, Jardiland. com a permis de soutenir le retail en prenant le relais des linéaires fermés». En effet, Jardiland a décidé de mettre ses jardineries au cœur de sa chaîne de valeur E-commerce, grâce à un process logistique spécifique, le Ship From Store. Les commandes en ligne sont, ainsi, préparées par 3 magasins du groupe, celui de Villebarou, situé à proximité de Blois, celui de la Chaussée Saint-Victor à Blois et celui de Tours. Aujourd’hui, ce sont plus de 20 000 références de jardin ou d’animalerie qui sont proposées en ligne avec la flexibilité pour le client de choisir le lieu de remise de sa commande, à domicile ou en retrait Click & Collect sans contact dans le magasin de son choix. «Ce regain d’intérêt pour le digital ne faiblit pas, poursuit Elodie Goux, nous conduisant à développer plus que jamais un parcours d’achat sans couture. Le Click & Collect notamment s’est imposé comme un véritable usage clients durant le confinement avec un poids dans le CA de Jardiland.com qui a bondi de 15 à 20 points en un an. Il représente aujourd’hui, environ 40% des ventes pour 60% de produits livrés à domicile». Enfin, nouveauté de cette fin d’année, Jardiland.com vient de lancer une offre végétale ‘top saison’ (plantes d’intérieur, d’extérieur, sapins etc.) disponible en retrait Click & Collect dans plus de 140 magasins. Garantie fraîcheur, choix du végétal et retrait sécurisé : tout a été pensé pour permettre aux clients de combiner la praticité de l’e-commerce et l’expérientiel de l’achat en magasin.

TRUFFAUT, ALLER PLUS LOIN QU’UN SITE MARCHAND Lancé en janvier 2020, le nouveau site Truffaut.com, fruit de deux ans de travail, a enregistré des progressions à 3 chiffres avec des commandes comprenant deux fois plus d’articles et une transformation doublée. Selon un sondage Opinionway* sur les Français et les fonctionnalités du eCommerce, le nouveau site arrive ainsi sur la première marche du podium des enseignes de bricolage et de

business, with double-digit growth recorded. With a long-standing commitment to digital transformation, the company is continuing its conversion to an omnichannel approach. “We learned a lot from this particular period and consolidated our services and approach to retail,” says Elodie Goux, E-Commerce Manager at Jardiland (InVivo Retail Group). “Since the health crisis, the French have turned massively to online shopping to buy basic necessities, pet supplies and garden care products and equipment. Before the crisis, physical stores drove the online sales. During the lockdown, Jardiland.com supported our retail outlets by filling in for the sections that were closed.” Indeed, Jardiland has opted to place its garden centres at the heart of its E-commerce value chain, through a specific logistics process, Ship From Store. Online orders are prepared by three of the group’s shops, the Villebarou shop, located near Blois, the Chaussée Saint-Victor shop in Blois and the Tours shop. Today, more than 20,000 garden or pet care items are offered online, with the flexibility for the client to choose where to receive their order, either at home or contactless with click & collect in the shop of their choice. “This upturn in interest in digital is far from over,” adds Elodie Goux, “and has led us, more than ever before, to develop a seamless shopping experience. Click & Collect in particular became a real customer habit during lockdown, representing a proportion of Jardiland.com’s turnover that jumped by between 15 and 20 points in the space of a year. It now accounts for around 40% of

23


Digitalisation, les enseignes passent la troisième

jardinage : il se distingue notamment par ses fonctionnalités et son ergonomie qui ont su répondre aux attentes des consommateurs. Outre le click and collect (sans contact en moins de 2 heures), Truffaut mise avant tout sur ses magasins, 70 % des commandes partant des jardineries de Coutevroult et de Villeparisis. Côté plantes, pour garantir l’extrême fraîcheur, l’enseigne a mis en place 3 petits centres logistiques au départ de ses producteurs. Truffaut qui étoffe son catalogue dans ses 5 univers continue aussi de développer sa marketplace mettant ainsi à disposition des internautes près de 70 000 références livrables à domicile, par l’enseigne ou par ses vendeurs partenaires. Pour accélérer sur le digital, Truffaut vient aussi de créer une nouvelle direction chargée de la transformation digitale avec à sa tête, Fabrice Moreau, une pointure du digital qui a notamment dirigé la DSI (Direction des Systèmes d’Information) de Weldom, avant de devenir small business digital leader du groupe Adeo en 2019. La nouvelle entité regroupera la DSI et les équipes e-commerce dans une seule direction digitale, avec l’ambition avouée d’accélérer la fluidité du parcours client et de mettre l’expérience online en cohérence avec l’expérience magasin. «La transformation digitale ne concernera pas seulement le e-commerce, nous allons insuffler le digital dans tous nos services, explique Stéphane Colinmaire, responsable e-commerce et digital Truffaut». Le groupe entend aussi phygitaliser ses points de vente, c’est à dire réaliser le plus de synergies entre le point de vente et le digital. Ainsi, par exemple, elle teste dans 3 de ses jardineries des bornes sur lesquelles le client aura accès à une sélection de produits non disponibles en stock, qu’il pourra commander et se faire livrer chez lui. «Demain, nous avons aussi le projet de plateforme servicielle, conclut Stéphane Colinmaire, pour que le magasin aille au delà du produit et puisse vendre aussi du service, par exemple la plantation des végétaux...». *Sondage Opinionway pour Proximis : « Les Français et les fonctionnalités e-commerce »

Leroy Merlin prend une longueur d’avance Avec ses 170 000 références et ses 170 fournisseurs, Leroy Merlin monte en puissance sur sa market place, développé avec Mirakl. Avec de grandes ambitions pour 2021 soit 400 000 références et 700 vendeurs. Sa stratégie digitale s’articule autour des magasins, du site qui a triplé ses ventes en 3 ans (600 millions d’euros de CA fin 2020) et de cette marketplace.

GAMMVERT.FR, LA FORCE DU VÉGÉTAL Gammvert.fr s’impose comme l’un des sites majeurs du monde du jardin avec des croissances de vente à 3 chiffres pendant les mois d’avril et de mai et un CA web multiplié par 1,5 (entre juillet 2019 et fin juin 2020). Côté trafic, le site a aussi enregistré un afflux record avec plus de 29 millions de visiteurs uniques sur l’année,

24

sales, with the other 60% being home deliveries.”. Finally, in a new development at the end of the year, Jardiland.com recently launched a ‘seasonal’ plant offering (indoor and outdoor plants, Christmas trees, etc.) available for click & collect in more than 140 shops. With a ‘freshness guarantee’, freedom to choose their plant and secure pick-up, everything has been carefully designed to allow customers to enjoy both the convenience of online shopping and the in-store buying experience.

TRUFFAUT, FURTHER THAN AN ONLINE STORE Launched in January 2020, the new Truffaut.com site, the result of two years’ work, has recorded three-digit growth with baskets comprising twice as many items and a transformation rate multiplied by two. According to an Opinionway* survey on the French and e-commerce applications, the new website tops the rankings for DIY and gardening retailers: it stands out in particular for its features and user friendliness, fulfilling consumer expectations. In addition to click and collect (contactless pick-up in under 2 hours), Truffaut is focusing mainly on its shops, with 70% of orders dispatched from the Coutevroult and Villeparisis garden centres. With regard to plants, to guarantee extreme freshness, Truffaut has set up three small logistics centres on its growers’ facilities. Expanding its catalogue in its five sectors, Truffaut is also continuing to develop its marketplace, offering website visitors nearly 70,000 items for home delivery, sold either by itself or by its partner vendors. To accelerate its digital development, Truffaut also recently created a new digital transformation department, headed by Fabrice Moreau, a well-known digital professional who notably led Weldom’s IT department before becoming small business digital leader at the Adeo group in 2019. The new entity will bring together the IT department and the e-commerce teams in a single digital department, with the stated ambition of accelerating the seamlessness of the customer journey and bringing the online experience into line with the shop experience. “The digital transformation will not only be about e-commerce; we are going to inject digital into all our services,” explains Stéphane Colinmaire, e-commerce and digital manager at Truffaut. The group also intends to ‘phygitalise’ its points of sale, i.e. achieve as many synergies as possible between the point of sale and digital. Thus, for example, in three of its garden centres it is testing terminals where customers will have access to a selection of products not available in stock, which they can then order and have delivered to their homes. “Moving forward, we also have plans for a service platform,” concludes Stéphane Colinmaire, “so that the shop goes beyond the product and can also sell services, for example planting out.” * Opinionway survey for Proximis: “The French and e-commerce applications”

GAMMVERT.FR, POWER TO PLANTS Gammvert.fr has established itself as one of the major websites in the gardening world with triple-digit sales growth during the


Digitalisation: retailers shift up a gear

soit 10 millions de visiteurs supplémentaires. Le site se distingue par sa partie magazine et conseils qui séduit les internautes, c’est d’ailleurs sa source de trafic numéro un. Mais c’est surtout sa large offre végétale qui fait la différence. «Peu d’acteurs -hors pure-players sont capables de vendre du végétal en ligne, analyse Amélie de Chorivit, responsable e-commerce gamm vert (groupe InVivo Retail). De ce fait, la vente de végétaux a drivé notre croissance, nous faisant gagner nombre de nouveaux clients pendant le confinement». Pour être en mesure de proposer une offre végétale complète, gamm vert a mis au point une logistique spécifique avec des commandes partant de chez le producteur, garantie de fraîcheur. L’enseigne a sélectionné avec soin ses producteurs, principalement français et spécialisés dans leur domaine et leur a donné les moyens de traiter les commandes des internautes, ainsi que ceux de transporter les végétaux dans les meilleures conditions. Pour livrer toutes ses gammes, Gamm vert dispose de deux entrepôts, le premier en région parisienne stocke et prépare les commandes des produits d’un poids inférieur à 150 kilos, le second du côté de Laval abrite les produits lourds. Au final, l’internaute a le choix de se faire livrer chez lui ou en magasin. Objectif? Proposer sur le web l’offre la plus étendue possible, supérieure à celle que l’on peut trouver en magasin. «Nous irons vers toujours plus d’omnicanalité, explique Amélie de Chorivit, avec un parcours plus homogène entre le magasin et le site internet mais surtout une parfaite complémentarité entre les deux canaux. Le client pourra retrouver les produits du magasin sur le web, il pourra préparer sa visite en jardinerie, y trouver les informations importantes sur son magasin ou de nombreux conseils pour choisir ses produits ou même jardiner».

CASTORAMA INNOVE AVEC LA RECHERCHE VISUELLE Le poids du e-commerce a doublé en un an, selon Thierry Garnier, DG de Kingsfisher, il représentait 17 % du résultat du troisième trimestre 2020 (versus 8% sur la même période en 2019). Pour l’enseigne qui propose entre 8 et 10 000 références de produits de jardin, cette famille est d’ailleurs la première catégorie de vente en ligne entre mars et octobre, avec un catalogue étendu par rapport au magasin. Et depuis septembre 2020, Castorama accélère encore sur le digital en s’associant avec la start-up israélienne Syte. Elle vient de lancer son propre moteur de recherche visuelle pour aider les consommateurs à aménager leur espace de vie. «Le consommateur a repéré un produit qui lui plaît sur les réseaux sociaux ou dans un magazine?, explique Philippe Voisin, directeur digital & e-commerce chez Kingfisher. Il télécharge sa photo et nous lui trouvons un produit similaire». L’internaute va ainsi pouvoir naviguer sur le site et accéder à des produits similaires à ceux qu’il cherche ainsi qu’à leurs fiches produits. Les premiers retours d’expérience semblent positifs entraînant en outre un meilleur taux de conversion pour les consommateurs qui utilisent le moteur de recherche. Et Castorama améliore sans cesse son algorithme. «Cette solution est au cœur de l’expérience omnicanale de notre enseigne, ajoute Philippe Voisin, elle sera bientôt disponible égale-

months of April and May and online turnover multiplied by 1.5 (between July 2019 and the end of June 2020). In terms of traffic, the site also recorded a record influx of more than 29 million unique visitors over the year, representing 10 million additional visitors. The site stands out for its magazine and advice section, which attracts Internet users and is its number one source of traffic. But it is above all its wide plant offering that makes the difference. “Few players - apart from pure-players - are capable of selling plants online,” analyses Amélie de Chorivit, e-commerce manager at Gamm vert (InVivo Retail group). “As a result, the plant sales have driven our growth, winning us a lot of new customers during lockdown”. To be able to provide a complete plant offering, Gamm vert has developed specific logistics with orders dispatched from the nursery, guaranteeing freshness. The company has carefully selected its producers, mainly French and specialists in their field, and has provided them with the means to process orders from online shoppers and transport the plants in the best conditions. To deliver all its ranges, Gamm vert has two warehouses: the first in the Paris region stores and prepares orders for products weighing less than 150 kilos, while the second in Laval houses the heavy products. In the end, the online shopper has the choice between having the products delivered to their home or to a store. The aim of this is to provide the widest possible offering on the web, superior to what can be found in shops. “We will be moving towards an increasingly omnichannel approach,” explains Amélie de Chorivit, “with a more homogenous path between the shop and the website, but above all perfect complementarity between the two channels. Customers will be able to find the shop’s products on the web, prepare for their visit to the garden centre, find important information about their shop or a lot of tips and advice to help them choose their products or even garden.”

Leroy Merlin goes full speed ahead With its 170,000 products and 170 suppliers, Leroy Merlin is ramping up its marketplace, developed with Mirakl, and has lofty ambitions for 2021: 400,000 references and 700 vendors. Its digital strategy revolves around its stores, the website, which has tripled its sales in 3 years (600 million euros turnover at the end of 2020) and this marketplace.

CASTORAMA INNOVATES WITH VISUAL SEARCHES The weight of e-commerce has doubled in one year, according to Thierry Garnier, CEO of Kingsfisher: it represented 17% of the third quarter result in 2020 (compared to 8% over the same period in 2019). For the retailer, which offers between 8,000 and 10,000 garden product references, this segment is also the leading category for online sales between March and October, with a catalogue wider than the ranged offered in stores. And since

25


Digitalisation, les enseignes passent la troisième

ment sur notre nouvelle application». Prochaine étape de la stratégie digitale, intégrer la carte de fidélité de Castorama mais aussi apporter de nouvelles fonctionnalités avec demain sans doute la possibilité de savoir exactement où se trouve le produit que l’on cherche dans son magasin Castorama. «Le magasin reste au cœur de l’activité e-commerce, conclut Philippe Voisin, avec un système permettant le click and collect, le retrait en drive en deux heures ou la livraison à domicile (2/3 de notre assortiment). A la différence des pure players, nous devons jouer la complémentarité entre le digital et les magasins, avec du conseil, du service, de l’accompagnement». Suite au confinement, l’enseigne a d’ailleurs lancé un nouvel outil de configuration 3D et un système permettant de prendre rendez-vous en ligne avec un conseiller cuisine pour monter son projet en magasin. Elle vient surtout de prendre 80 % de participation au sein de la société Needhelp, pour accélérer dans la vente de services et avancer sur sa future marketplace...

Les fournisseurs aussi Gardena a lancé son site marchand en mai 2020. «Nous l’avons créé en 6 semaines car le consommateur n’avait plus accès à nos produits, compte tenu de la fermeture des magasins, explique Julie Hoang, Directrice Marketing & Communication Europe du Sud GARDENA. Aujourd’hui, le site propose 700 produits, demain, il donnera accès à toute l’offre de la marque. «Cela permettra à l’internaute de commander certains produits non référencés en magasin mais aussi de lui faire découvrir différents services en ligne comme nos assistants d’aide à l’achat pour choisir sa tondeuse robot ou sa pompe ou bien notre outil de planification myGarden permettant de conceptualiser en quelques clics son système d’arrosage enterré et constituer sa liste de produits à acheter. De quoi éduquer le consommateur et faciliter grandement la tâche des vendeurs».

26

September 2020, Castorama has been accelerating further on the digital front by teaming up with Israeli start-up Syte. It has just launched its own visual search engine to help consumers design their living space. “If a consumer has spotted a product they like on social media or in a magazine,” explains Philippe Voisin, digital & e-commerce director at Kingfisher, “they can upload their photo and we find a similar product for them”. The website visitor will then be able to browse the site and access products similar to the ones they are looking for, together with product details. Initial feedback seems to be positive, with a better conversion rate for consumers using the search engine. And Castorama is constantly improving its algorithm. “This solution lies at the heart of our brand’s omnichannel experience,” adds Philippe Voisin, “and will soon be available on our new application as well”. The next step in the digital strategy is to integrate the Castorama loyalty card, but also offer new features with the possibility of precisely locating the product you are looking for in your Castorama store. “The shop remains at the centre of the e-commerce activity,” concludes Philippe Voisin, “with a system that offers click and collect, drive-

Suppliers also riding the digital wave Gardena launched its online shop in May 2020. “We created it in the space of just 6 weeks because consumers no longer had access to our products due to the shops being shut,” explains Julie Hoang, GARDENA’s Marketing & Communications Director for Southern Europe. Today the site provides 700 products, tomorrow it will provide access to the brand’s entire offering. “This will allow the online shopper to order certain products not carried in the shops, but also discover various online services such as our shopping assistants to help them choose their robotic lawnmower or pump, or our myGarden planning tool, which helps them design their underground watering system in just a few clicks and put together a shopping list of products to buy. This is a great way to educate the consumer and make the salesperson’s job much easier.”

in pick-up in two hours or home delivery (2/3 of our range). Unlike pure online players, we have to harness the complementarity between digital and shops, with advice, service and support”. Following the lockdown, the retail group also launched a new 3D configuration tool and a system that allows customers to make an appointment online with a kitchen sales advisor to design their project in the store. More importantly, it has just acquired an 80% stake in Needhelp, to speed up the sale of services and make progress on its future marketplace...


Jardin, ces produits qui ont la cote

©

Garden products the year’s top sellers


Jardin, ces produits qui ont la cote

Piscines et spas, jeux de plein-air mais aussi mobilier, barbecues ou contenants... Depuis le confinement et la crise sanitaire, le jardin est plébiscité par les Français. Zoom sur les familles de produits qui ont su cette année tirer leur épingle du jeu. From swimming pools, hot tubs and outdoor games to furniture, barbecues and containers, garden products gained increasing popularity among French consumers starting at the beginning of the lockdown and the COVID crisis. We take a closer look at the products that did well in 2020. Pascale Benhaïem-Komlos

H

ome sweet home ou Garden sweet garden... Jamais la formule n’a autant pris son sens ! Sur fond de crise sanitaire, les Français qui disposent d’un coin de verdure ou même d’un balcon / terrasse ont cherché cette année à l’aménager au mieux. Ajoutez à cela que le beau temps s’est invité dans l’équation et qu’ils disposaient d’un budget conséquent économisé durant le confinement (estimé à 55 milliards d’euros selon l’Insee). Résultat? Les ventes exceptionnelles de certains produits, notamment de plein-air.

Home sweet home… or perhaps Garden sweet garden is more apt! During the coronavirus crisis, French people with a patch of garden or even a balcony or patio started furnishing and equipping it as best they could. When you factor in the excellent weather and the substantial savings set aside by consumers during lockdown (estimated at €55 billion by the French statistics body INSEE), the boom in the sale of certain products, in particular outdoor items, should come as no surprise.

JEUX, PISCINES ET SPAS, LES PREMIERS EN RUPTURE

Outdoor play products, a very handy solution to keep the children occupied during lockdown but also during the holidays, outperformed the market, with the on-trend favourites including wooden climbing frames and their endless possibilities, together with swings and slides which remained popular. Trampolines, meanwhile, were the first products to fall victim to demand and sell out completely in June. But nothing could compare to the exponential sales of swimming pools and hot tubs. Some operators reportedly increased their sales by up to 50% as consumers

Les jeux de plein-air, bien utiles pour occuper les enfants durant le confinement mais aussi pendant les vacances ont sur-performé avec parmi les produits tendance, les aires de jeux en bois qui séduisent par leurs multiples possibilités mais aussi les portiques toujours très demandés. Quant aux trampolines, ce sont les premiers à être tombés en rupture dès le mois de juin, victimes de la forte demande. Mais rien néanmoins de comparable avec l’explosion des ventes de piscines et de spas. On parle de progressions de ventes pouvant atteindre 50 % pour certains opérateurs et de ruée des consommateurs en magasin. Tous les modèles ont trouvé preneur et fait nouveau, les piscines de grande taille se sont vendues même en plein été. Quant aux spas, difficile de trouver un produit disponible avec des ruptures dès le mois d’avril, la plupart des produits étant fabriqués en Chine.

GAMES, POOLS AND HOT TUBS, THE FIRST TO SELL OUT

28

©ProLoisirs

COUP DE CHAUD SUR LE MOBILIER ET LE BARBECUE Bas prix mais aussi haut de gamme, le confinement a servi toutes les catégories de mobilier. «Tout s’est vendu mais certaines familles plus que d’autres, reconnaît Dominique Piot, chez Pro Loisirs. Les produits de protection comme les parasols ont explosé en raison du beau temps et les tonnelles bio-climatiques qui commencent à se vendre en jardineries, ont clairement le vent en poupe car elles pro-


Garden products - the year’s top sellers

tègent du soleil comme des intempéries. Autre constat, cette période compliquée a porté les produits de détente avec une hausse des ventes de chiliennes ou de bains de soleil et le fort développement des produits suspendus types balancelles». Côté tables, les modèles extensibles volent la vedette aux fixes, avec des modèles hauts de gamme dotés de plateaux en HPL ou en céramique. Enfin, aussi en forte croissance, les salons deux en un composés de Et aussi en hausse en valeur, selon GFK Les tuyaux et dévidoirs, + 11 % entre janvier et août 2020. Les outils à mains, produits d’entretien et matériel de jardinage, +11 % entre janvier et août 2020. Les tondeuses + 6%, entre janvier et août 2020. Les produits pour jardin, + 7,8 % de Janvier à Septembre 2020 par rapport à 2019. Tout ce qui a trait au potager, tuteurs, carrés, accessoires, plants, terreau (+12 %).

tables mi-hautes ou réglables en hauteur qui servent aussi bien à la détente qu’au repas. Un coin détente au jardin qui s’est souvent combiné cette saison avec l’achat d’un nouveau barbecue, segment en progression de 7,2 % selon GFK. Les grands gagnants de la saison sont surtout les modèles charbon qui pèsent 70 % des volumes et qui progressent de 14 % en valeur avec cette année une montée en gamme des barbecues vendus. Les modèles gaz, fortement générateurs de valeur sont en hausse de 2,5 % tandis que les barbecues mixtes (barbecue et plancha) sont plébiscités.

flocked to stores. All models managed to find buyers, with one new development this year being that large swimming pools were even sold in the middle of the summer. As for hot tubs, it became a tough task to find any available as soon as they went out of stock at the end of April, since most of these products are made in China.

THE POPULARITY OF FURNITURE AND BARBECUES Whether low-price or top-end, the lockdown was propitious to all furniture categories. “Everything sold well, but some categories did better than others,” acknowledges Dominique Piot at Pro Loisirs. “Protective products such as parasols were in great demand due to the fine weather, and slat-roofed gazebos, which are starting to be sold in garden centres, are clearly on the up because they offer shelter from both the sun and bad weather. Another observation is that this period, which was a testing time for many people, fuelled the sales of chillout products, with higher sales of deckchairs and sun loungers and the noteworthy development of suspended products such as swing chairs.” In the table category, extendable products were more popular than fixed options, with premium models fitted with HPL or ceramic table tops. Finally, another segment to witness strong growth were twoin-one garden furniture sets with mid-height or height-adjustable tables that could be used alternately for relaxation and dining. This garden seating area often coincided this year with the purchase of a new barbecue, a segment that reported 7.2% growth according to GfK. The season’s winners were charcoal models which make up 70% of volumes and rose by 14% in value with a shift upmarket in the barbecues sold. Gas-fired models, major value drivers, were up by 2.5%, while mixed barbecues (barbecue and plancha grill) were the preferred choice of customers.

©EDA

FILLING UP WITH CONTAINERS

LES CONTENANTS PLEIN POT Boostés notamment par le boom du potager, les contenants profitent aussi largement de cette année 2020. «Mais quelle saison!, avoue Laurent David, directeur commercial chez EDA. Nous la terminons à + 10 %, malgré le tsunami de la crise sanitaire. La demande était forte sur toutes nos gammes et particulièrement sur l’aménagement déco terrasse et balcon avec Graphit et Volcania mais également Toscane et Cancún. De plus, depuis le confinement, nos gammes labellisées Origine France Garantie ou encore celles fabriquées à partir de plastiques recyclés (post-consommation) sont d’autant plus demandées…».

Driven by increasing interest for home growing, containers also had a good 2020. “What a season!” exclaims Laurent David, chief commercial officer at EDA. “We finished at +10% despite the ‘tsunami’ and the coronavirus crisis. Demand was high for all our ranges, and most notably patio and balcony fittings, with Graphit and Volcania but also Toscane and Cancún. Moreover, since the lockdown, our ranges holding Origine France Garantie certification or those made from post-consumer recycled plastic are in ever greater demand.”

Also increasing in value, according to GFK Hosepipes and reels, + 11% between January and August 2020. Hand tools, garden care products and equipment, +11 % between January and August 2020. Lawnmowers + 6%, between January and August 2020. Garden products, + 7.8 % between January and August 2020. Vegetable patch-related articles, garden canes, raised beds, accessories, plants, compost (+12 %).

29


Point sur les tendances et collections des prochaines saisons avec notre partenaire, le cabinet de tendances Chlorosphère

©

An update on the trends and collections of the coming seasons with our partner, the trend consultancy Chlorosphère


An update on the trends and collections of the coming seasons

Point sur les tendances et collections des prochaines saisons avec notre partenaire, le cabinet de tendances Chlorosphère. An update on the trends and collections of the coming seasons with our partner, the trend consultancy Chlorosphère. Interview Manuel Rucar

C

OMMENT TRAVAILLER LES COLLECTIONS EN 2021 ?

Alors que 2020 a vu se reporter ou s’annuler de nombreux jalons dans les rythmes des collections (salons, events, visites showroom), fournisseurs comme distributeurs doivent trouver leurs nouveaux repères. Pour les JdC Garden Trends, les analyses de tendances permettent de fournir un guidage sur lequel se reposer. Faisons le point pour les prochaines collections.

ANTICIPER : LE RÔLE PREMIER DES TENDANCES Dans toutes les filières, les cahiers de tendances et bureaux de styles ont été depuis les années 50 des alliés précieux : décodeurs de l’air du temps, ils permettent un lien direct entre les évolutions de nos sociétés et la traduction que doivent en faire les marchés. A partir d’une envie dormante qui se réveille peu à peu chez les consommateurs, le cahier de tendances en matérialise l’esprit et l’essence pour permettre à la marque ou à l’enseigne de concrétiser les désirs en produits. Aujourd’hui plus que jamais, alors que l’offre produit semble opacifiée par l’absence remarquée des salons, expositions et grands rendez-vous physiques, il est important de ne pas perdre le lien avec le consommateur final et donc de se reposer sur une analyse fine et constante réalisée par ces experts de l’art de vivre. Pour les exposants comme les visiteurs des JDC Garden Trends, les tendances 2021/2022 seront perceptibles à différents niveaux avec un constat clair : le dénominateur commun à toutes les collections sera la Nature.

GARDER LA NATURE AU CŒUR DES GAMMES Alors que la ReNaturation de nos villes est engagée à l’échelle de l’urbanisme, l’exode urbain, lui, s’accélère, reflétant le besoin du particulier pour le vrai grand air. Dans ses achats, le client va rechercher la même forme d’authenticité et de vérité qu’il s’impose dans sa vie depuis peu. Les tendances montantes révèlent que les styles les plus fédérateurs sont aujourd’hui très centrés sur la nature. Les matières se veulent authentiques, affranchies de la pétrochimie et le plus proche possible de leur état originel. L’Animal n’a jamais été autant considéré et ses sous-produits boudés. Nous assistons aujourd’hui à une transformation ténue de la consommation qui pourtant commence à bien se voir dans les rayons. Des

WHAT APPROACH TO COLLECTIONS IN 2021? With a number of crucial highlights in the collection calendar (tradeshows, events, showroom visits, etc.) either postponed or cancelled in 2020, suppliers and retailers have been left to find their own direction. For JdC Garden Trends, analysing the trends helps to provide a form of guidance from which to begin this process. Here we review the situation to anticipate future collections.

ANTICIPATION: THE PRIMARY ROLE OF TRENDS In all market verticals, trend books and style consultancies have been valuable allies since the 1950s: as interpreters of the world around us, they offer a direct connection between the changes happening in our society and how markets should translate them in practice. Starting from a dormant desire that gradually swells among consumers, trend books embody their spirit and essence to enable the brand or retailer to bring these desires to life in the form of products. Today, more than ever before, while the product offering appears to have become more opaque due to the perceptible absence of trade fairs, exhibitions and physical meetings, it is important not to lose touch with the end consumer and therefore draw on a detailed and constant analysis provided by these art de vivre experts. For both exhibitors and visitors of JdC Garden Trends, the 2021/2022 trends will be noticeable on several levels with one clear observation: that Nature will be the common denominator of all collections.

KEEPING NATURE AT THE HEART OF RANGES While the “renaturing” of our cities has already begun in urban development and planning, an urban exodus is also gathering speed, reflecting the need of the individual to get a breath of fresh air. In their purchases, customers will be looking for the same form of authenticity and truth that they recently injected into their own lives. Escalating trends show that the styles with the biggest followings are today very much focused on nature. Materials aim to be authentic, breaking free from petrochemicals and the closest possible to their original state. Animals have never been so highly regarded, and their by-products snubbed. We are today observing a tenuous transformation of consumption which is nevertheless already starting to drip down into retail. From

31


Point sur les tendances et collections des prochaines saisons

sacs en toile de jute aux engagements zéro-plastiques chez des géants de l’agro-alimentaire, l’impact sur nos vies quotidiennes est bien réel. Nous avons devant nous des jalons politiques internationaux, des engagements publics pris dans le but de sortir d’un monde qui s’est développé grâce au plastique et qui devra trouver demain de nouveaux vecteurs de développement Dans les études d’opinion et de perception produit, la Nature reste encore aujourd’hui le seul élément qui bénéficie d’une image non altérée et source d’enthousiasme comme en témoigne l’essor des enseignes spécifiquement positionnées sur ce créneau. L’avenir des métiers de la création et des loisirs doit se mettre au diapason de ces nouvelles données mondiales. Pour y parvenir, il faudra aussi et surtout, écouter les nouvelles générations.

hessian shopping bags to plastic-free pledges from leading food producers, the impact on our everyday lives is real. Ahead of us, we can see international political milestones targeted and public commitments made in the aim of transitioning away from a world that has developed thanks to plastic and which will have to find new development vectors tomorrow. In opinion and product perception surveys, Nature remains to this day as the only item with an image still intact and which even prompts enthusiasm, as illustrated by the boom in retail brands specifically positioned in this niche. To plan their future, creative and leisure-related professions must take these new global indicators into account. To do so, brands will also, and most importantly, have to listen to the new generations.

MIEUX CONSIDÉRER LE RENOUVELLEMENT DES GÉNÉRATIONS DE CONSOMMATEURS Le confinement l’a prouvé : le nouveau consommateur est enfin arrivé ! Cette jeune population de moins de 35 ans, sans connaissances « vertes » mais avec une soif de savoir jamais connue jusqu’alors, franchit le sas des magasins, se précipite aux ventes éphémères et exploite sa carte de crédit sur le web. La plante, star de ces millenials, devient l’étendard d’une génération qui prendra sous son aile la Nature. Génération la plus influente depuis 2019, c’est aussi la génération qui sera démographiquement majoritaire d’ici 2025. Un argument de poids pour toute entreprise qui souhaite se projeter dans son avenir. Parier aujourd’hui sur ce nouveau consommateur, c’est miser sur le client principal de demain. Pour y parvenir, il faudra aussi bien le comprendre, anticiper ses attentes et savoir à quels messages, styles, ambiances et influences il est réceptif.

TAKING GREATER ACCOUNT OF CONSUMER GENERATION CHURN The lockdown proved one thing: the new consumer has now arrived! This younger population of under-35s, without any particular “green” expertise but with a hitherto unwitnessed thirst for knowledge, is walking into shops, thronging to pop-up stores and making good use of their credit cards online. Plants, the big favourites of these millennials, have become the figurehead of a generation which is intending to take Nature under its wing. As the most influential generation since 2019, it will also be in the majority by 2025. This is a powerful argument for any firms wishing to plan for its own future. Going all out for this new consumer means laying it on the line for the customer of tomorrow. To win them over, brands will have to understand them, anticipate their expectations and know to what messages, styles, ambiences and influences they are receptive.

32

ADAPTER LES CYCLES AUX INFLUENCES

ADJUSTING CYCLES TO INFLUENCES

L’envie ne passe plus que par la nouveauté. Là où avant il suffisait d’être nouveau pour être digne d’intérêt, les observateurs de la société ont bien compris que les phénomènes de mode ou de buzz tiennent à présent sur de nouveaux ressorts. Un style rétro peut tout à coup ressurgir comme l’esprit années 70-90 qui gagne toute

Customer desire is no longer aroused simply by the latest new thing. While novelty alone used to be enough to generate interest, society watchers have latched onto the notion that fashion movements and buzz phenomena are today supported by other vectors. A retro style may suddenly be rekindled, such as the 70s


An update on the trends and collections of the coming seasons

la pop culture depuis 3 ans. Les leviers de l’influence ne passent plus par la télévision mais par Netflix. Ils ne se voient plus sur les magazines mais sur Instagram. Ils ne se portent plus dans les défilés mais dans la rue... Créer une tendance n’est plus aujourd’hui l’apanage des élites. Un simple particulier peut être suivi par des millions de personnes pour son bon goût en décoration et créer à lui seul une sphère d’influence, voir même les prémices d’une tendance. Il est donc important de considérer un grand nombre de sources d’information, de les compiler, les confronter et les analyser au regard de ces nouveaux comportements de société pour traduire ce que sera demain. C’est le métier quotidien du tendanceur qui scrute, écoute, analyse, observe, décrypte ces mouvements qui ne sont au départ que des frémissements et qui demain peuvent devenir des best-seller jusqu’à justifier le 20/80 d’un rayon. C’est le rôle de Manuel RUCAR auprès des JDC Garden Trends pour garantir une adéquation entre l’offre produits, les référencements et le rendez-vous des sorties caisses in fine. Dans les prochains mois, vous pourrez suivre des contenus exclusifs sur les tendances 2021/2022 grâce aux informations qui vous sont envoyées par les JdC Garden Trends et leur partenariat avec le cabinet de tendances CHLOROSPHERE spécialiste de l’outdoor. Soyez au rendez-vous !

to 90s feel which has been permeating the entire pop culture over the past three years. The levers of influence are no longer piped through the television, but through Netflix. They are no longer visible in glossy magazines, but on Instagram. They are no longer worn on catwalks but in the street… and creating a trend is no longer a faculty exclusive to the elite. An ordinary person can be followed by millions of people for their good taste in decoration and build their own sphere of influence, or even the beginnings of a trend. It is therefore important to consider a large range of sources of information, compile them, compare them and analyse them in light of these new behaviours in society to translate what tomorrow will be. Such is the everyday task of trend consultants who probe, analyse, observe and decipher these movements which at the beginning are merely stirrings and which could become best sellers tomorrow, used to support the 20/80 set-up of a store department. Such is the role of Manuel Rucar to JdC Garden Trends to guarantee a match between the product offering, the listings and ultimately what goes through the checkouts. In the coming months you will be able to follow exclusive content on the 2021/2022 trends thanks to the information sent to you by JdC Garden Trends and their partnership with the trend consultancy Chlorosphère, the outdoor goods market specialist. Stay tuned!

33


Parc Chanot Rond point du Prado 13008 Marseille

Organisation du salon

JdC – Garden Trends Antony Parc 2 10, place du Général de Gaulle BP 20156 - 92186 Antony - France Tél. / phone : +33 (0)1 77 92 92 92 Email : jdc-info@etai.fr

Infopro Digital est un groupe leader d’information et de services professionnels en France (3 200 collaborateurs, 420 M€ de CA). Nous couvrons sept univers clés de l’économie : l’automobile, l’assurance et la finance, la distribution, le tourisme, l’industrie et l’énergie, les collectivités locales, la construction. Infopro Digital propose aux acheteurs de ces univers une gamme complète de médias et services : logiciels experts, plateformes en ligne, magazines, salons, formations, conférences… Ces outils leur permettent de communiquer, de surveiller leur environnement, d’améliorer leur activité et de progresser dans le cadre de leur métier. Infopro digital is a leading player in the business-to-business information and service The group offers its customers and clients multi-media products and solutions. Software, tradeshows, databases, digital solutions, lead generation, analysis & insight, events and training helps customers and clients to: - Improve their efficiency and productivity - Make informed decisions faster with better insights on a daily basis - Grow revenue by generating new business and sales opportunities

Mention copyright : Le présent magazine est édité par E-T-A-I (Editions Techniques de l’Automobile et de l’Industrie), marque du Groupe Infopro Digital, Société par actions simplifiée au capital de 57.029.328 euros. Siège social : 10, place du Général de Gaulle 92160 ANTONY, immatriculée au R.C.S. Nanterre sous le n° 806 420 360. ETAI en est le propriétaire exclusif. Il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent magazine sans autorisation de l’éditeur. L’éditeur ne peut être tenu responsable des modifi cations intervenues depuis cette date, ni des erreurs ou omissions qui auraient pu se glisser lors de son établissement. This magazine is published by E-T-A-I (Editions Techniques de l'Automobile et de l'Industrie), a brand of Infopro Digital Group, a simplifi ed joint stock company with a capital of 57,029,328 euros. Registered offi ce: 10, place du Général de Gaulle 92160 ANTONY, registered with the R.C.S. Nanterre under number 806 420 360. ETAI is the exclusive owner. This magazine may not be reproduced in whole or in part without the publisher's permission. The publisher cannot be held responsible for any changes made since that date, nor for any errors or omissions that may have occurred during its preparation.

34


Rendez-vous en 2022 ! See you in 2022!

Votre contact privilégié Your dedicated contact Émilie Ragoin, notre responsable Acheteurs, vous accompagne et vous aide à préparer votre visite. Émilie Ragoin, our Buyers’ Manager, will support and guide you to prepare your visit.

Émilie RAGOIN

Responsable Acheteurs / Buyers’ Manager +33 (0)1 77 92 96 71 +33 (0)6 99 59 67 10 Emilie.ragoin@infopro-digital.com

journeesdescollections.com |

#jdcjardin

@jdc_jardin


Profile for INFOPRO DIGITAL

JdC Garden Trends 2021 : Le MAG#5  

Le hors série pour les décideurs de la distribution jardin. The special edition for decision makers from the garden industry.

JdC Garden Trends 2021 : Le MAG#5  

Le hors série pour les décideurs de la distribution jardin. The special edition for decision makers from the garden industry.

Profile for infopro

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded