Page 1

les secrets de Fabrication des verres électroniques

n°947ccsepteMBre 2012 - 11

www.industrie-technologies.com

30

de singapour à san Francisco…

TecHNOLOGieS iNcONTOurNaBLeS ccPAGE 22

portrait ccPAGE 64

guiDe D’acHat ccPAGE 50

L’avocat de l’industrie mécanique

Choisir son système de mesure 3d

Jérôme Frantz, directeur général de Frantz electrolyse

quatre familles de produits, de 20 000 à 300 000 euros


www.industrie-technologies.com

Edito

L’innovation cosmopolite

ccMurieL De VericOurT rédactrice en cheF

thoMas gognY pour it

mdevericourt@industrie-technologies.com

Les technologies seraient-elles des produits du terroir ? À première vue, rien de plus étranger à l’innovation que l’enracinement, la permanence, voire le repli sur soi que l’on attribue, à tort ou à raison, à l’ancrage territorial. A priori, rien de plus contraire aux spécificités régionales que la mondialisation des technologies, des productions et des préoccupations. Et pourtant, on n’innove pas à Shanghai comme à Helsinki, ni à Moscou comme à Toronto. Ce n’est pas par hasard que les montres Swatch sont nées en Suisse, le réseau social Facebook sur le campus d’une université américaine ou le lait microfiltré au pays du fromage. Bien sûr, il faut se méfier des images d’Épinal. Reste que les idées neuves ne sont ni désincarnées, ni déracinées. Elles naissent et se développent en se nourrissant de ce qui les entoure. Sans culture, pas de créativité. Dans cette optique, innover ne consiste pas à faire table rase, mais à cultiver sa spécificité. Les entreprises les plus inventives sont celles qui compren- innover nent les particularités nationales et savent s’y ne consiste pas adapter, en jouer… et s’en inspirer. C’est ainsi à faire table rase, que la Logan, conçue en réponse aux exigences particulières des pays émergents, a dérouté et mais à cultiver séduit les consommateurs français. Plébiscitée sa spécificité. pour des raisons environnementales et sociales, la logique de proximité, qui passe par une multiplication des implantations pour rester au plus près de ses marchés, s’avère ainsi de nature à stimuler l’innovation. Un état d’esprit qui n’est pas réservé aux multinationales : les PME gagnent aussi à jouer l’ancrage géographique tout en soignant leur veille à l’international. Et à transformer les bonnes idées du monde entier en innovations AOC. cm

septembre 2012ccN°947

3


www.industrie-technologies.com

soMMAirE

tENdANCEs

EN CouVErturE électronique inFormatique

automoBile

matériaux allégés, mariage compliqué

cc paGe 24

cc paGe 10

matériaux cHimie

méDecine

cc paGe 26

des mems pour mesurer la fluidité du sang

BiotecHnologies cc paGe 30

cc paGe 12

énergie environnement

électrocHimie

cc paGe 32

Les premières piles au tritium

cc paGe 13

mécanique proDuction

proDuction

cc paGe 34

des batteries souples

pour aller plus loin

cc paGe 14

L’enquête continue sur internet

composants

des processeurs en 3d moins énergivores

cc paGe 36

cc paGe 15

rencontre avec

isabelle tribotté, directrice industrie chez schneider electric france « En matière d’efficacité énergétique, beaucoup reste à faire » cc paGe 16

automatismes

test grandeur nature de voitures communicantes

cc paGe 18

électrotecHnique

du courant continu dans les bâtiments cc paGe 19

le Kiosque cc paGe 20

de singapour à san francisco…

30 technologies incontournables

des paillasses de singapour aux lignes de production kazhakes en passant par les start-up canadiennes ou les usines chinoises, nos journalistes ont sélectionné trente technologies émergentes. Médiatiques ou insoupçonnées, elles joueront un rôle majeur dans l’industrie au cours des années à venir. À vous de les découvrir. ccPAGE 22

recYclage

L’électricité purifie les eaux usées cc paGe 20

LA PHoto-tECH festo imite les créatures peuplant les océans. ici, aquaJelly ressemble comme deux gouttes d’eau à une méduse. cc paGe 38

4

N°947ccseptembre 2012


soMMAirE

EXPÉriENCEs

Produits

PArCours

guiDe D’acHat

les 3 Dimensions De

Choisir son système de mesure 3d

Jérôme frantz

Directeur général de Frantz Electrolyse

cc paGe 50

cc paGe 64

nouveautés enquÊte

Comment protéger son réseau informatique cc paGe 42

reportage

100 ans et toujours dans le vent !

cc paGe 46

cas D’entreprise

Production

Poly-Shape allège les métaux grâce à la fusion laser cc paGe 48

notre sélection de produits classés en 6 secteurs de référence

iNtELLiGENCEs

Composants mécaniques cc paGe 54

paroles D’auteur

Équipement de production

sécurité

cc paGe 56

Errare tecnologicum est

Électronique cc paGe 58

cc paGe 68

Équipement général cc paGe 59

Jeux

Bâtiment Travaux publics

L’énigme

Un quatre-bandes parfait

cc paGe 60

cc paGe 69

Mesure cc paGe 62

ce nuMéro coMporte : - un encart aBonneMent Broché de 4 pages entre Les pages 4 et 69 - une 1/2 sur-couVerture eQuip’usine

mise À nu

crédits photos couVerture : festo. soMMaire : J.L. Bertini ; heLiateK ; festo ; t. gognY ; c. heLLier / gaLLiMard ; p. guittet ; d.r.

U NOUVEA

UN CHASSEUR D’ONDES DE CHOC cc paGe 70

TAPIS ANTI-FATIGUE NOUVEAU TAPIS ANTI-FATIGUE SOLCLIP 18 WATTELEZ, l’élastomère industriel, présente un nouveau tapis anti-fatigue développé pour le travail en position debout. Modulable grâce à son principe d’attache en puzzle, il s’adapte efficacement à la géométrie du poste de travail. Le tapi anti-fatigue SOLCLIP 18 fait partie de la gamme ERGONOMIE BY WATTELEZ. WWW.WATTELEZ.COM

PLUS D’INFOS SUR WWW.WATTELEZ.COM

Technoparc 25, rue Charles-Edouard Jeanneret 78302 Poissy • France Tél. +33 (0)1 30 74 02 07

sur simple Catalogue e au demand 22 01 30 74 97

septembre 2012ccN°947

5


immeuble antony parc ii 10, place du général de gaulle Bp 20156 92186 antony cedex tél. : 01-77-92-92-92 fax rédaction : 01-77-92-98-51 fax publicité : 01-77-92-98-50

www.industrie-technologies.com

iNdEX

une publication de pour joindre vos correspondants, composez 01-77-92, suivi des quatre chiffres entre parenthèses indiqués après chaque nom.

président directeur général Christophe Czajka directeur général délégué Julien Elmaleh rÉDacTiON directeur des rédactions Thibaut De Jaegher (9483) directrice adjointe de la rédaction Anne Debray (9251) rédactrice en chef Muriel De Vericourt (9957) assistante de la rédaction Marielle Flèche (9425) rédacteur en chef adjoint Jean-François prevéraud (9458) (Bureaux d’études, design, CAO, lettre Web) rédacteurs ludovic Féry (9482) (Biotechnologies, matériaux, chimie et qualité) hugo leroux (9481) (Énergie, environnement, électrotechnique et sécurité) didier ragu (9435) (Nouveaux produits) ONT cOLLaBOrÉ À ce NuMÉrO Mathieu Brissou, Antoine Cappelle, Alexandra Chavarot, Pascal Guittet et Philippe Richard rÉaLiSaTiON secrétariat de rédaction Nicole Torras (9493), première secrétaire de rédaction directeur artistique Gérard Quévrin (9494) service photo Bernard Vidal (9490) infographie Florent Robert conception graphique Rampazzo & Associés cOMMerciaL directrice commerciale du pôle industrie Béatrice Allègre (9362) directeur adjoint de la publicité Dominique Tran (9578) chef de publicité Flora Morel (9361) régions Thierry Borde, directeur (04-72-84-27-54) est Clarisse Michel (03-88-84-36-06) italie : Piero Tomassi (9690) allemagne/suisse/autriche : Axelle Chrismann (9259) benelux : Huson International Media (Rodric Leerling) +31 (0) 229 841 882 grande-bretagne : Huson International Media (Stuart Payne) +44 (0) 1932 564 999 états-unis : Huson International Media +1 212 268 3344 espagne : B2B Communication (Juan Jose Bellod) +34 91 319 8177 espace industrie - Contact Industrie - Service publicité Elodie Merat (9985) La direction se réserve le droit de refuser toute insertion sans avoir à justifier de sa décision. cONFÉreNceS-eVÉNeMeNTS (9290) aDMiNiSTraTiON-GeSTiON directeur administratif et financier Stéphane Deplus (9402) responsable juridique Mireille Monnier (9744) directeur des affaires sociales Frédéric Sibille (9444) directrice fabrication et achats Fabienne Couderc (9314) MarKeTiNG, DiFFuSiON-aBONNeMeNTS directeur Jean-Baptiste Alline (9781) abonnements Laurence Vassor (9788) promotion Marie-Sophie Leprince ( 9808) et Isabelle de Goüyon Matignon (9811) marketing Damien Delhomme (9786) TariFS aBONNeMeNTS France (tva 2,10 %) 1 an, 11 numéros + accès Web : 105 euros ttc etudiants/demandeurs d’emploi 55 euros TTC (sur justificatif) etranger nous consulter règlement à l’ordre d’industrie et technologies pour l’ue, préciser le numéro de tva intracommunautaire librairie (vente des numéros déjà parus et des annuaires) 4288 annuaires (tva 5,5 % incluse) «l’atlas des usines»: 230 euros ttc (papier) 650 euros (format xls)

Numéro de commission paritaire : 0612T81775. Numéro ISSN : 1633-7107. Dépôt légal : à parution. Impression : Imprimerie de Compiègne, 60205 Compiègne. Industrie et Technologies est édité par Groupe Industrie Services Info SAS au capital de 38628352 euros. Siège social: 10 place du général de Gaulle 92160 Antony. RCS Nanterre 442.233.417. 10. Siret: 442 233 417 00041. TVA: FR29442233417. Principal actionnaire ETAI. Toute reproduction, représentation, traduction ou adaptation, qu’elle soit intégrale ou partielle, quels qu’en soient le procédé, le support ou le média, est strictement interdite sans l’autorisation de l’éditeur, sauf dans les cas prévus par l’article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle. Seules sont autorisées les reproductions réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et les analyses et courtes citations justifiées par le caractère scientifique ou d’information de l’œuvre dans laquelle elles sont incorporées. (loi du 11 mars 1957, art. 40 et 41, et code pénal, art. 425). Copyright Groupe Industrie Services Info SAS. Tous droits réservés directeur de la publication Christophe Czajka

6

N°947ccseptembre 2012

Les entreprises et les établissements cités 7t . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 cca adesso nanotech . . . . . . . . . . . . . . 26 afhypac . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (anssi) . . . . . . . 42 airbus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 aisan industry . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 aMd-ati . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 areva . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 arkema . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 arM holdings . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 atos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 audi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 avantium . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 ccB Basf . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 Bayer. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 Bea . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 Becker Brakel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 Bergeron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 Blur studios . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 BMW. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Bosch . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 Bouygues telecom . . . . . . . . . . . . 68 ccc carl Zeiss. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 cea . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 celluforce . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 centre scientifique et technique du bâtiment . . . 46 centre technique des industries mécaniques (cetim) . . . . . . . . . 10 citroën . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 city Labs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 club de la sécurité de l’information français. . 42 coca-cola . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 commission nationale de l’informatique et des libertés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 cycle Me . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 cymat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 ccd danone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 dassault systèmes. . . . . . . . . . . . 25 dell . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 domtar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 dow . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36

cce e2metrix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 ecM technologies . . . . . . . . . . . . . . 27 école centrale de nantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 école polytechnique . . . . . . . . . 68 école supérieure d’informatique, électronique, automatique (esiea) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 edf. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68 emefcy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 ena . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68 enerkem . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 erytech pharma. . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 eurotek . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 exploit technologies . . . . . . . . 34 ccf fanuc robotics . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 faurecia. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 fédération des industries d’électrique, électronique et communications (fieec). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 fédération des industries mécaniques (fiM). . . . . . . . . . . . . . 64 fédération des professionnels des tests intrusifs . . . . . . . . . . . . . . 42 festo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35, 38 ford . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 frantz electrolyse . . . . . . . . . . . . . . 64 ccG groupe des fédérations industrielles (gfi) . . . . . . . . . . . . . . 64 cch hec . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68 heliatek . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 hervé schauer consultants (hsc) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 hexagon Metrology . . . . . . . . . . 50 huawei technologies . . . . . . . 36 cci iBM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9, 33 id4car . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 ideum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 ieee . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 infineon technologies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 inforbix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 institut fraunhofer . . . . . . . . . . . . 19, 20, 38 institut national de l’énergie solaire (ines) 27 institut pour la recherche et l’ingénierie des matériaux (imre) . . . . . . . . . . . . . . . 34 its Bretagne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

ccK Korea advanced institute of science and technology (Kaist) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 ccl Laboratoire aérodynamique eiffel . . . . . . 46 Lanzatech . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 Lattice power . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 Leuco . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 Lisi Médical . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 ccM Massachussetts institute of technology (Mit). . . . . . . . . . . . . 9 Medef . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 Michelin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Microsoft . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 Microwave Vision . . . . . . . . . . . . . . . 70 Mirovisk. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 Missler software. . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Mitutoyo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 Modern Meadow . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 Mouvement européen ille-et-Vilaine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 ccn nasa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 novacel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 nuvinci . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 nvidia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 cco oBL technologies . . . . . . . . . . . . . . 48 opel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 oracle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 orange . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 orbite aluminae . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 organovo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 ccp panasonic healthcare . . . . . 26 pci scemm . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 peugeot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68 philips . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 pixel optics . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 plastic Logic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 poly-shape . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 psa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

ccr redway3d . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 renault . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68 rhodia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26, 36 ccs sachs engineering. . . . . . . . . . . . . 27 schneider electric. . . . . . . . . . . . . . 16 sea Micro . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 secunia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 sekisui . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 semco engineering. . . . . . . . . . . 27 sener . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 sfr . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 siemens. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19, 25 silver spring networks . . . . 36 simcyp . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 solvay . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 sup-aéro . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68 cct tactus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 takadu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 thermocompact . . . . . . . . . . . . . . . . 27 torresol energy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 tsMc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 ccu union des industries chimiques (uic). . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 université d’harvard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 université de cambridge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 université de cassel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 université de technologie d’hambourg . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 université nationale de séoul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 ccV Véhipole . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Vesuvius . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 Volkswagen . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18, 27 ccW Wildcat discovery technologies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Wireless gigabit alliance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 ccZ Zte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36


www.industrie-technologies.com l’écran tactile

prend du relief.

Le BLOc-NOTeS De La rÉDacTiON PareSSeuX.

SOuVeNir. Qui a gardé en mémoire l’exacte nuance des yeux de votre arrière-grand-mère, la forme du menton de votre bisaïeul et la vraie couleur de cheveux de votre mère ?

Réponse: votre ADN. D’ailleurs, s’il y a bien un jeu de données que nous ne risquons pas de perdre, ce sont les informations génétiques que recèle chacune de nos cellules. C’est peut-être ce constat qui a inspiré des chercheurs qui ont codé un livre entier, comportant 53000 mots et 11 images, à l’aide des quatre bases azotées adénosine et cytosine (A et C), auxquelles ils ont attribué la valeur 0 et guanine et thymine (G et T), associées à la valeur 1. Bilan: malgré son âge vénérable, l’ADN jouit d’une excellente mémoire: un seul gramme peut contenir l’équivalent de 100 milliards de DVD et les données, qui ne peuvent pas être effacées, restent lisibles pendant au minimum 3,5 millions d’années! Reste que le procédé, encore onéreux, ne devrait pas être utilisé pour stocker les photos de famille avant au moins dix ans. cm

carTON Les mauVais ProCÉdÉs rOuGe de La faBriCation 3d alors qu’on commence à entrevoir le potentiel de l’impression 3d, voilà qu’une facette plus sombre émerge. des fichiers 3d d’objets physiques s’échangent déjà via le site de téléchargement the pirate Bay. plus récemment, c’est un membre d’un forum d’armes à feux qui a fait parler de lui en testant un calibre dont il avait imprimé la partie inférieure. une prouesse détonante, mais pas vraiment étonnante, puisque les modèles 3d d’armes complètes circulent gratuitement sur le Web. souhaitons que les régulateurs s’emparent du sujet sans tarder.

8

N°947ccseptembre 2012

de son ami lassé de prendre des douches, cet étudiant sud-africain a, après quelques mois de recherches sur Internet, trouvé et breveté la formule d’un détergent efficace sans eau. Paradoxe, on trouve parmi les utilisateurs de Dry Bath des gens plutôt actifs, comme les passagers de vols longs courrier ou l’armée. cm

un détergent douche les industriels de l’eau.

GONFLÉ. intuitif et ludique, l’écran tactile n’a qu’un défaut : sa surface désespérément lisse.

des bulles d’air pour effacer les points faibles des écrans plats.

Dépourvu de repères, le pouce imprécis s’écrase trop souvent sur la mauvaise touche. La société américaine Tactus a donc agrémenté son prototype d’écran tactile d’un effet 3D révolutionnaire. Sa surface est innervée de canaux et de réservoirs minuscules. Un fluide pompé sur demande vient gonfler les touches. De quoi retrouver les sensations du clavier à touche sans abandonner son smartphone tactile… cm

iMPreSSiONNaNT. Pour obtenir

de la viande, la société américaine modern meadow propose de changer ses cartouches… d’imprimante.

Son projet de production de lambeaux de viande porcine par impression a convaincu la fondation du créateur de PayPal, Peter Thiel. Celui-ci s’est fendu d’une injection de capitaux dans l’affaire. Modern Meadow compte utiliser une imprimante Novogen MMX Bioprinter d’Organovo pour fabriquer des échantillons de 2 x 1 x 0,5 cm. L’idée vous fait une drôle d’impression? Modern Meadow argue qu’elle ne manque pas d’avantages. D’abord, elle permettra d’économiser les ressources liées à l’élevage, notamment l’eau et les aliments destinés à l’alimentation du bétail. De plus, elle pourrait contribuer à renforcer la sécurité alimentaire et à obtenir de la viande à un prix accessible pour le plus grand nombre. Bon appétit… cm

réa ; cnrs photothÈQue ; a. thieBaut ; aniMaLspedia ; d.r.

avec un brin de folie, des chercheurs ont mis un livre dans un brin d’adn.

Ludwik marishane est la preuve qu’on peut inventer avec la paresse comme seul moteur. À l’écoute


La PeNSÉe Du MOiS L’innovation est une alliance entre recherche, marketing, instinct, imagination, produit et courage industriel. Antoine riboud (1918-2002), fondateur de danone

WEB c www.industrie-technologies.com

matériaux des panneaux solaires sans métaux rares

DÉPOuSSiÉrÉeS. Les inventions aussi se recyclent. Au lieu de prendre la poussière,

les brevets non exploités pourront connaître une seconde vie, grâce au site Marblar. Celui-ci propose aux esprits créatifs, qu’ils soient chercheurs, ingénieurs ou amateurs, un site pour de trouver de nouvelles applications redonner vie aux vieux pour des techniques laissées sur le bord du chemin. brevets. À la clé pour les meilleurs projets : récompenses financières et créations de start-up. cm

rÉPuLSiF.

Le collier antipuce s’attaque aux grosses bêtes.

L’équipe de science des matériaux d’IBM veut affranchir les cellules photovoltaïques à couche mince de leur dépendance aux métaux rares. Elle vient d’annoncer un rendement de 11,1% pour une cellule à base de matériaux répandus comme le cuivre, l’étain et le zinc. cm rubrique : énergie

start-up des vélos high-tech made in france

Avec sa bicyclette Lundi 26, la start-up vosgienne Cycle Me, créée en juillet 2011, veut s’imposer sur le créneau des deux roues à assistance électrique. Le modèle est doté d’un bloc Bosch comprenant un moteur de 250 W pour l’assistance au pédalage, secondé par une batterie lithium-ion délivrant 288 Wh. Le variateur mécanique N360 siglé Nuvinci est intégré dans le moyeu de la roue arrière. cm rubrique : transport

robot mou, résistant et mobile

Pour résoudre le conflit éternel entre loups et bergers, un chercheur suisse travaille sur un dispositif électronique à même de limiter les attaques de prédateurs. En cas d’affolement du rythme cardiaque du bétail, ce collier un peu spécial enverrait un texto à l’éleveur, et libérerait un « gaz répulsif » pour mettre en fuite les éventuels canidés. Rendez-vous dans les pâturages au printemps 2013 pour savoir s’ils ont effectivement perdu le goût pour la brebis. cm

Conçu par une équipe du MIT, de l’université d’Harvard et de l’université nationale de Séoul, le robot mou Meshworm est constitué d’un corps en polymère et d’un muscle artificiel en nickel et titane. Sous l’effet d’un courant électrique, l’alliage se contracte et propulse le robot, qui pourrait servir à explorer des terrains accidentés. cm rubrique : automatismes

ChaQue semaine suivez l’actualité de l’innovation sur www.industrie-technologies.com avec nos deux newsletters:

l’hebdo de la techno le mardi et la Lettre de la Conception et du design le jeudi.

septembre 2012ccN°947

9


www.industrie-technologies.com

tENdANCEs

automobile matériaux allégés, mariage compliqué La réduction du poids est un des principaux leviers pour limiter l’empreinte environnementale des véhicules. La substitution de l’acier, trop dense, est inévitable. ce qui oblige à innover dans la chaîne de production pour assembler des matériaux variés.

P

cc Le

triptyque composites-acier-aluminium

Dans la plupart des modèles, les matériaux composites, encore deux fois moins denses que l’aluminium, sont par ailleurs intégrés pour alléger les pièces structurales de la carrosserie, comme les hayons de coffres. Cette politique de substitution n’est pas

10

N°947ccseptembre 2012

CoLLeCteur d’admission un thermoplastique remplace désormais l’aluminium dans le collecteur d’admission d’air. une quinzaine de vis sont nécessaires pour le fixer au carter cylindre du moteur, en aluminium de fonderie. faÇade aVant teChniQue anciennement en acier et soudée au châssis, elle est désormais en thermoplastique, polyamide ou polypropylène. selon les véhicules, elle contient ou non des inserts métalliques et doit être vissée à la caisse en acier.

sans conséquence pour les assemblages. Car associer des matériaux aux propriétés mécaniques hétérogènes est complexe. Ainsi, une technique comme le soudage, qui implique un chauffage, peut générer des déformations ou des contraintes résiduelles dans une pièce. «Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’assemblage de l’acier et de l’aluminium n’est pas si bien maîtrisé que cela», estime Pierre Chalandon, responsable du pôle Ingénierie des assemblages du Centre technique des industries mécaniques (Cetim). Ainsi, la soudure de l’un sur l’autre n’est pas possible directement: il faut apporter un troisième métal afin d’assurer la

liaison, avec des techniques de type soudobrasage laser, ou transfert à froid. Dans le bloc mécanique, l’arrivée d’un nombre croissant de pièces thermoplastiques et en aluminium, devenu la règle pour les carters cylindre de moteur, bouleverse aussi les habitudes. «Comme il est important que les pièces soient démontables, le vissage reste la solution de choix. Le changement concerne avant tout le nombre de points de fixation, souvent plus élevé avec

d.r.

our réduire les émissions des voitures, le temps des constructeurs est désormais compté. La commission européenne les y oblige à partir de 2020 avec un malus applicable aux véhicules émettant plus de 95 grammes de CO2 par kilomètre. De plus en plus pesantes au cours des trois dernières décennies, nos berlines se sont sérieusement mises au régime à partir de 2010. Chez PSA, la nouvelle 208 pèse 100 kilogrammes de moins que la Peugeot 207. Pour atteindre ce résultat, la motorisation et certaines pièces ont dû être entièrement repensées. Une évolution nécessaire, mais pas suffisante. « On peut pousser les caractéristiques mécaniques de l’acier, pour en réduire l’épaisseur le plus possible. On pense pouvoir économiser 50 kilogrammes d’ici 2020 par ce biais. Mais cela ne suffit pas à atteindre les objectifs européens», note Louis David, expert en matériaux chez PSA Peugeot Citroën. La 208 a d’ailleurs un autre atout minceur: la substitution de certaines pièces en acier par leur équivalent en aluminium, trois fois moins dense.

BLoC aVant cette pièce structurelle de la caisse avant est de plus en plus réalisée en aluminium, à la place de l’acier. elle est rivetée au côté de la caisse qui est quant à elle en acier.


marqueur De maturité it

recHercHe

développement

production

tENdANCEs

Grâce à cet indicateur, repérez le stade de développement des innovations que nous avons sélectionnées.

À ChaQue PièCe, une teChniQue d’assemBLaGe adaPtÉe cc riVetaGe auto poinÇonneur

Carter d’huiLe actuellement en tôle emboutie, le carter d’huile du moteur sera bientôt remplacé par des thermoplastiques résistant à une température de 150 °c. Vingt vis seront nécessaires pour le fixer au carter cylindre.

Ce type de rivetage assemble deux pièces par déformation d’un rivet avec un poinçon. il permet d’associer des matériaux d’épaisseur et de nature différents, par exemple de l’aluminium à de l’acier ou du plastique à de l’aluminium.

cc VissaGe

armatures de sièGes entièrement en acier, elles pourront s’alléger grâce à la production par surmoulage de pièces associant acier et thermoplastique avec une bonne adhérence. Les armatures hybrides seront vissées à l’assise.

il reste la méthode de choix pour assembler des plastiques ou de l’aluminium à de l’acier. des vis en acier inoxydable ou en aluminium servent à tenir les deux pièces ensemble.

cc soudo-BrasaGe laser

deux pièces sont associées par fusion d’un métal d’apport, à une température inférieure à celle de la fusion des matériaux constituant les pièces. sous l’action fil métallique est fondu et déposé d’un laser, un fil au niveau de la zone de liaison.

d.r.

LonGerons d’ici quelques années, les longerons en acier pourraient être remplacés par de l’aluminium. il faudra les souder au châssis en acier, en fusionnant un troisième métal, du cuivre ou du laiton.

les pièces en plastique, et le niveau de tension appliqué dans l’assemblage», explique Olivier Delcourt, responsable pôle matériaux et procédés mécaniques chez PSA. Pour la liaison au sol, du fait de la complexité des pièces, l’acier et l’aluminium sont encore préférés aux composites, mais on cherche à réduire la taille des vis pour gagner de l’espace. Le gros de l’effort de R&D est actuellement concentré sur l’association des com-

posites au métal. Le Cetim a lancé début 2012 un vaste projet sur l’assemblage multimatériaux (Pamm), qui évaluera en particulier tous les procédés compatibles avec les composites : vissage, rivetage, soudage, clinchage, collage. But : dépasser les limites des deux techniques de référence, le rivetage et le vissage. cc Le

collage devra tenir ses promesses pour séduire

Ce dernier, historiquement lié au secteur aéronautique est ainsi coûteux, nécessite souvent une préparation des surfaces, et un accès des deux côtés de la pièce à assembler. Bien qu’inhabituel sur les chaînes

d’assemblages automobiles, le collage, a contrario, offrirait davantage de flexibilité. « On manque encore d’éléments sur la durabilité des colles, d’outils pour contrôler le procédé, et de données sur la tenue mécanique des collages, notamment la résistance au crash », nuance Thierry Renault, directeur des partenariats pour l’équipementier Faurecia. Le projet Pamm prévoit de s’attaquer à deux des verrous technologiques du collage : l’adhésion aux surfaces et la durabilité. Il s’agit également de fournir aux industriels des outils de calcul et de simulation des assemblages mécaniques collés. ccL. F.

septembre 2012ccN°947

11


tENdANCEs

médecine des mems pour mesurer la fluidité du sang des mems placés sur une languette jetable mesurent la vitesse de coagulation du sang.

une technologie spatiale devient un kit médical.

Dérivés de microrobots conçus au départ pour inspecter les canalisations des stations en orbite, les Mems développés par l’entreprise britannique Mirovisk mesurent le temps que le sang met à coaguler. Des bras au niveau des Mems vibrent au passage du liquide. Leur résistance devient un signal électrique, ensuite converti en temps de coagulation. Microvisk veut équiper les personnes souffrant de thrombose d’un moniteur, aussi pratique que les lecteurs de glycémie pour les diabétiques. Grâce à la sensibilité des Mems, l’utilisateur pourra faire lui-même son propre test, avec une faible quantité de sang. Le premier appareil, CoagLite, est en phase d’évaluation clinique auprès de l’agence américaine de sécurité sanitaire, la FDA. Sa commercialisation est attendue pour l’année prochaine. Microvisk envisage d’autres applications, par exemple pour mesurer la viscosité d’ingrédients utilisés dans l’industrie agroalimentaire. ccL. F.

VL 2 P

DYNAMIQUE RAPIDE PUISSANT

Temps copeau à copeau optimisé par technologie pendulaire Pleine puissance sur 4 m2 19,5 kW / 75 Nm entraînement principal

télécoms deux standards pour du Wi-fi haut débit

À chacun sa norme pour le Wi-Fi. Deux associations fédérant des ingénieurs électroniciens, l’IEEE et la Wireless Gigabit Cette puce Wi-fi respecte Alliance finalisent les deux protocoles des protocoles incompatibles, respectivement le Wi-Fi 802.11ac, 802.11ac et 802.11ad. visant un débit de plus de 1 Gbit/s sur la bande des 5 GHz et 802.11ad, sur la bande des 60 GHz, dont le débit théorique est de 7 Gbit/s sur des distances de 1 à 10 mètres. Une coexistence des deux normes se profile. cm

recHercHe

www.emag.com

12

développement

N°947ccseptembre 2012

production

d.r.

TUEUR DE TEMPS ANNEXES

cc en BreF


www.industrie-technologies.com

le principe du test sanguin grâce aux mems expliqué en vidéo.

tENdANCEs

Électrochimie Les premières piles au tritium

d.r.

Les batteries bêtavoltaïques passent en phase de commercialisation. La société

City Labs vient d’obtenir l’autorisation de commercialiser l’une de ces piles, qui tirent leur énergie d’une émission radioactive d’électrons. En l’occurrence, ceux émis par un isotope légèrement radioactif, le tritium, lorsqu’il mute en hélium 3. La durée de demi-vie du tritium étant de 12,3 ans, cette pile peut produire du courant pendant au moins 20 ans. La réaction nucléaire ne dégage pas de chaleur et son faible rayonnement rend le dispositif inoffensif et recyclable, selon les experts de City Labs. Les divers modèles proposés par la société peuvent tous s’implanter directement sur un circuit imprimé. Les piles Nanotritium fonctionnent sur une large plage de température (de – 40 à + 80 °C) et résistent à la pression et aux vibra-

cc en BreF

Énergie une éolienne testée contre vents et marées Cette mirobatterie est conçue pour durer 20 ans.

tions. Elles délivrent de 0,8 à 2,4 volts sous 50 à 350 nanoampères. Une quantité d’énergie limitée qui destine ces piles à des applications ciblées : sondes de pression ou de température, implants médicaux, système RFID, sauvegarde de mémoire SRAM ou alimentation d’horloges. ccM.B.

marqueur De maturité it

recHercHe

50 1962 | 2012

FRANCE

Vous êtes à la recherche d‘une solution qui allie gain de temps et gain de place ? Le transpalette EJE 112i à technologie lithium-ion peut être complètement rechargé en seulement 80 mn et grâce à son châssis court de 425 mm il est rapidement et facilement embarqué dans tout type de camion.

développement

Pour concevoir une éolienne flottante adaptée à la haute mer, les chercheurs du laboratoire de recherche en hydrodynamique, énergétique et environnement atmosphérique ont entrepris cet été de reproduire simultanément la houle et le vent qu’elle subira dans le bassin de l’École centrale de Nantes. Ils ont ainsi pu optimiser la stabilité, la production électrique et la résistance de ces structures, jusqu’ici cantonnées aux zones peu profondes. Et espèrent qu’elles pourront désormais gagner le large, pour profiter de l’espace et du grand vent. cm

production


www.industrie-technologies.com

tENdANCEs

informatique La transmission des vidéos facilitée

Le brouillon d’un format vidéo a été publié par le groupe d’experts de l’Iso chargé de l’élaboration des standards de codage des fichiers audio et vidéo, le MPEG. Il vise à augmenter de 50 % la compression d’images sans perte de qualité. Sa généralisation est essentielle, car la vidéo pourrait représenter 90 % du trafic sur les réseaux dès 2015. Sa version définitive sera publiée début 2013. Le groupe MPEG devrait aussi élaborer d’ici 2014 un codec supportant les rendus en 3D. cm

Production des batteries souples un procédé de fabrication novateur a permis à une équipe coréenne de développer une batterie lithium-ion souple. Celle-ci

pourrait ouvrir la voie à une nouvelle génération de produits électroniques flexibles. Au lieu d’un dépôt à haute température, qui aurait détruit le support en polymère utilisé, les chercheurs du Korea Advanced Institute of Science and Technology (Kaist) ont pelé couche par couche le substrat en mica sur lequel ils avaient déposé les électrodes, de manière à l’affiner au maximum avant de pouvoir l’ôter. Ils ont ensuite déposé les électrodes sur la feuille en polymère. Pour démontrer la pertinence de leur procédé, les chercheurs ont intégré la batterie ainsi obtenue dans un écran souple. Résultat : une tension de 4,2 V et une capacité de charge de

Produits de guidage linéaire

marqueur De maturité it

recHercHe

Cette batterie offre une capacité de 106 µah par cm2.

106 µAh par cm2. Une densité record pour une batterie souple ! L’équipe poursuit ses travaux, notamment pour améliorer le procédé en faisant appel à un faisceau laser pour la phase de pelage du substrat de mica. cc M. B.

développement

production

Qualité, précision, et fiabilité exceptionnelle HepcoMotion propose une gamme étendue de guidages linéaires adaptés à un large éventail d’applications, de degrés de précision et d’efforts. Ces produits possèdent de nombreuses caractéristiques utiles qui sont pour les constructeurs de machines une réelle économie.

DualVee® Guidage sur demi-rails

GV3 Système de guidage linéaire et de transmission n Plusieurs types de galets en V n Rails à un ou deux bords n Trois classes de précision n Chariots entraînés par courroie ou pignon, frein de blocage n Graissage par le rail – apport constant d’huile sur les chemins de roulement SL2 Guidage inox

HDS2 Guidage pour applications lourdes

BP 87139 – 95055 Cergy-Pontoise cedex Tél. :+33 (0)1 34 64 30 44 Fax :+33 (0)1 34 64 33 88 E-mail : info.fr@hepcomotion.com Renseignez-vous, ou téléchargez un catalogue sur www.hepcomotion.com

Scannez ce code barre QR pour accéder à la page d’accueil de HepcoMotion

d.r.

cc en BreF

plus de détails au sujet des batteries souples.


tENdANCEs

Composants des processeurs en 3d moins énergivores

cc en BreF

automobile Le polyamide recyclé économise du Co2

peu gourmandes. Dans le courant de l’été sont sortis divers patchs logiciels destinés à assurer le support de cette architecture par le noyau Linux. Par ailleurs, le compilateur libre GCC est désormais capable de tirer parti des instructions déliCes puces reposent sur l’empilement en 3D de vrées par ces puces pour les transmettre à tout transistors sur un équipement informasubstrat de type SOI tique. Enfin, ARM (silicium sur isolant) Holdings vient d’anprésentant, sur une noncer un accord couche isolante avec les fondeurs d’oxyde, une couche TSMC et Global de silicium extrêmeFoundries pour assument mince. Elles rer la production des font appel à la techfutures puces 64 bits, nologie dite FinFet avec une finesse de (transistors 3D) et gravure de 20 nanoLes puces graphiques Mali devraient sont particulièrement mètres. cc M. B. bénéficier du procédé de gravure finfet. marqueur De maturité it

recHercHe

développement

400000boucles de périphérique parisien en moins chaque année: c’est ce que permet d’économiser, moto-ventilateur en termes en polyamide d’équivalent CO2, technyl recyclé. l’emploi du polyamide recyclé Technyl dans les Peugeot 208. Issu du démantèlement des véhicules hors d’usage, le polymère de Rhodia est réintégré au niveau des groupes moto-ventilateur fabriqués par l’équipementier Valeo dans les nouveaux modèles. cm

production

t ê r é t n ’i d n io t A t s e Appel à MAnif Vérification des performances d’éco-technologies innovantes - ETV Dans le cadre de la mise en œuvre en France du dispositif expérimental de type ETV (Environmental Technology Verification), l’ADEME lance un appel à manifestation d’intérêts pour accompagner financièrement des porteurs d’écotechnologie innovante qui souhaitent faire vérifier les performances de leur technologie dans le cadre d’un processus formalisé de vérification.

La date limite de dépôt des dossiers est : • le vendredi 28 septembre 2012 à 12h

Cet AMI concerne des éco-technologies innovantes qui sont prêtes à être mises sur le marché et appartenant à l’une des familles suivantes : Surveillance et traitement de l’air Surveillance du sol et des nappes phréatiques ; réhabilitation des sols pollués Technologies environnementales dans l’agriculture Production et procédés vertueux.

w.ademe.fr/appels-propositions L’AMI est téléchargeable sur : ww e.fr Pour toute question : etv@adem ion-etv.fr/ Pour en savoir plus : www.verificat

Conseil en communication & publicité - L’Effet papillon - www.effetpapillon.fr

d.r.

des puces qui consomment moins et fonctionnent à une fréquence plus élevée : ce rêve d’informaticien est sur le point de devenir réalité grâce à la généralisation programmée des processeurs Arm en 64 bits.


www.industrie-technologies.com

tENdANCEs

rencontre avec isabelle tribotté

DIRECTRICE INDUSTRIE CHEZ SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE

En matière d’efficacité énergétique, beaucoup reste à faire isabelle tribotté a été récemment nommée à la tête de la Business unit industrie de schneider electric, après une carrière de vingt ans dans l’automatisme. pour Industrie et Technologies, elle livre en exclusivité son analyse sur le potentiel d’efficacité énergétique des procédés industriels, à l’heure du «redressement productif». Les coûts de l’énergie sont au cœur des préoccupations des industriels et de l’ensemble des citoyens. Cette situation vous interpelle-t-elle?

Le cœur de métier de Schneider n’est pas de produire de l’électricité mais de la transférer dans tous les domaines, de la partie réseau électrique jusqu’aux consommateurs et à l’industrie. Une expertise qui nous place au cœur des problématiques d’optimisation énergétique de nos clients. Un moyen de réduire significativement sa consommation consiste à opter pour une régulation active des procédés. Certaines industries sont plus sensibles que d’autres à ce sujet, car plus consommatrices. La sidérurgie est un bon exemple : les coûts énergétiques peuvent y représenter jusqu’à 30 % des charges. réduire ses consommations d’énergie, est-ce intéressant uniquement pour les gros consommateurs?

Les travaux se justifient d’abord avec les gros consommateurs, mais Schneider s’intéresse aussi à des activités plus modestes, pour lesquelles la consommation d’énergie reste malgré tout significative. Ainsi, tous les sites mettant en œuvre du chaud ou du froid ont un fort potentiel. Nous travaillons beaucoup avec des industries agroalimentaires comme des laiteries, des distilleries. On peut aussi citer les sites frigorifiques ou les installations de traitement des eaux.

16

N°947ccseptembre 2012

existe-t-il une taille critique en dessous de laquelle une démarche d’efficacité énergétique est inutile?

La question à se poser en tant qu’industriel serait plutôt : « quelle est la part de l’énergie dans ma facture totale » ? Si c’est 30 %, la démarche est naturellement plus intéressante qu’à 5 %. Mais pour que la solution soit viable, il faut surtout garantir le retour sur investissement. Du côté de Schneider, nous nous engageons avec le client sur ce point, via un contrat de performance énergétique. Cela suppose de mettre en place un système de reporting permettant de suivre les performances de l’installation. Si un industriel a cette lisibilité et l’engagement d’un partenaire, c’est un bon départ. Quels sont les points importants de la démarche de régulation de procédé?

Tout commence par un audit. Cette étape consiste à identifier, et quantifier les gisements d’économies avec l’industriel. Durant cette phase, on va regarder le procédé manufacturier de près. Il s’agit d’une approche de consulting, dans lequel une grosse partie du travail repose sur de la matière grise. Schneider a ainsi développé un pool de consultants spécialistes dans différents domaines, rompus aux spécificités de chaque métier.Outre l’instrumentation du procédé en lui-même, la recherche de solutions comporte une partie dédiée à l’étude de modulation du procédé. On peut en effet gagner en consommant

pendant les heures creuses ou en revendant à EDF une capacité d’effacement. La notion de solution globale, avancée par schneider et d’autres industriels de l’automatisme, est peu lisible. Que recouvre-t-elle au juste?

C’est une tendance structurante depuis plus de cinq ans chez Schneider. Solution globale signifie que nous avons fait évoluer nos métiers de base. Nous ne vendons pas seulement des détecteurs, des automates ou des boutons poussoirs, mais bien une architecture d’ensemble qui permet de piloter le procédé. C’est l’intérêt d’avoir des consultants spécialisés qui comprennent les besoins de chaque métier. Sur ce point, l’autre évolution marquante s’est faite au niveau des couches logicielles à partir d’une plate-forme unique, on réalise la programmation, le pilotage et le suivi des équipements. La notion de régulation prédictive prend de plus en plus de place dans nos architectures de procédés. en quoi est-elle différente d’une régulation classique?

La régulation prédictive consiste à anticiper les conséquences d’une commande sur l’évolution du procédé. Pour prendre un exemple, un four a une façon spécifique de monter en température. On va donc modéliser son comportement et produire un algorithme qui permet de savoir théoriquement comment il va réagir à une commande de régulation. Au final, on atteint une régulation bien plus fine de la consigne de température. Vos interventions ne se limitent pas à la maîtrise de l’énergie?

D’autres économies sont connexes à celle de l’électricité. Nous développons beaucoup


Superior Clamping and Gripping

La performance: un travail d‘équipe SCHUNK est le n° � mondial en automation et techniques de serrage - de la plus petite pince parallèle à la gamme de mors la plus étendue. Nous identifions et développons le standard de demain, qui permettent des avancées remarquables dans de nombreux secteurs d‘activités. cc ses 3 dates

1992 diplômée de l’école des mines de nantes en génie électronique 2007 directrice du marketing – solutions utilisateurs (division industrie) chez schneider france 2012 directrice de la division industrie chez schneider france

J.L. Bertini pour industrie et technoLogies

ccschneider electric

Positionné en « leader de la gestion de l’énergie », schneider electric est présent dans plus de 100 pays. Le groupe propose des solutions intégrées pour de nombreux segments de marchés : régies et infrastructures, industries et constructeurs de machines, bâtiments non résidentiels, centres de données et réseaux, résidentiel. ses 130 000 collaborateurs ont réalisé 22,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2011.

d’initiatives dans la maîtrise de l’eau. Nous nous adressons d’abord aux exploitants de réseaux d’eau, car les fuites et la régulation des températures de consigne occasionnent des déperditions importantes. Par exemple, nous avons acquis 7T, une start-up danoise spécialisée dans la modélisation des réseaux d’eau. À partir de l’information fournie par l’instrumentation des conduites, ils sont capables d’anticiper les conséquences d’un événement sur le réseau: fuites, réparations, coupures.

Notre entreprise familiale fait profiter à ses clients des innovations issues du savoir-faire, de l‘expertise et de l‘esprit d‘équipe de plus de ���� employés. Ambassadeur de l‘entreprise SCHUNK, Jens Lehmann porte maintenant nos couleurs de leader mondial en automation et techniques de serrage. Le gardien de but international incarne la préhension précise et le maintient puissant et sûr. Les performances de SCHUNK et Jens Lehmann sont empreintes de dynamisme, de précision et de fiabilité. www.fr.schunk.com/Lehmann

Quid de l’eau sur les sites industriels?

Il y a un réel potentiel sur la récupération et le nettoyage des eaux usées sur place, alors que ce service est souvent sous-traité ailleurs. Nous avons développé une solution clean in place qui permet de recycler les eaux de procédé. Elles sont réutilisées pour les cycles de nettoyage, un poste qui peut représenter des quantités importantes. On démultiplie ainsi l’utilisation de l’eau payée. Dans les usines, c’est une véritable innovation au niveau des usages. cm propos recueillis par huGo leroux

septembre 2012ccN° 947

17

Jens Lehmann


tENdANCEs

Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

automatismes test grandeur nature de voitures communicantes

LE SALON DE TOUTES LES SOLUTIONS DE MAINTENANCE

* Travailler ensemble

+

opel participe avec 20 insignia au projet sim td.

BREest.com NOVnEceM ww.mid w 6 > e9pinte - Fra

Vill Paris Nord

Cent vingt voitures interconnectées prendront la route dans la ville de Francfort et sa banlieue. Le projet

MIDEST + Maintenance Expo,

« Safe intelligent mobility – Test field Germany » (simTD) est une expérience en conditions réelles, unique par sa taille. Il réunit la plupart des principaux constructeurs en Allemagne : Ford, Opel, BMW, Volkswagen, Audi… La firme Opel a ainsi équipé et fourni vingt véhicules à la fois connectés entre eux et à l’infrastructure routière, grâce à un dérivé du Wi-Fi. Dans les prochains mois, les coordinateurs de SimTD vérifieront si l’électronique embarquée peut améliorer la sécurité des conducteurs, via différentes alertes : présence d’un obstacle, freinage brutal d’un autre automobiliste, voies empruntées par les véhicules d’urgence… L’autre point de travail est la fluidification du trafic. Les conditions de circulation seront recueillies en temps réel par les voitures et transmises à un central qui conseillera en retour les conducteurs sur leur route et leur vitesse. cc L. F.

Une étape essentielle pour un sourcing rapide et efficace : Rencontrez plus de 1 700 exposants dont 38% d’étrangers venus de 40 pays. v Identifiez vos nouveaux partenaires parmi les sous-traitants et les fournisseurs de maintenance. v Explorez la variété des savoir-faire, des matériaux, des procédés alternatifs et des applications. v

Des exposants de haut niveau dans tous les secteurs de la sous-traitance industrielle et de la maintenance :

Demandez dès maintenant

VOTRE BADGE GRATUIT (code invitation PZ) sur www.midest.com !

FOCUS 2012 Le Piémont, invité d’honneur v Le Marché automobile v Le plateau TV v Les rendez-vous d’affaires v L’application mobile…

v

Restez connecté

cc agenDa

Événement un jour pour l’hydrogène

Sous l’impulsion d’une structure associative consacrée aux énergies renouvelables et à l’hydrogène dans l’ouest de l’Hexagone, se tiendra une manifestation visant les acteurs politiques et économiques issus de l’enseignement et de la recherche afin de les sensibiliser à cette filière. La journée comprendra une exposition rassemblant des systèmes et véhicules fonctionnant à l’hydrogène. Bruno Mansuy, professeur de physique et animateur du réseau ERH2-Bretagne, a su réunir des partenaires: les associations Afhypac et ITS Bretagne, le Mouvement européen Ille-et-Vilaine, le Pôle de compétitivité ID4CAR, Michelin et le Véhipole de la Chambre de métiers et de l’artisanat des Côtes d’Armor. c Le 19 octobre 2012, à l’amphithéâtre du Véhipole, Ploufargan (Côtes d’Armor) http://erh2-bretagne.over-blog.com/

www.midest.com

recHercHe

18

développement

N°947ccseptembre 2012

production

d.r.

• Transformation des métaux • Transformation des plastiques, caoutchouc, composites • Transformation du bois • Transformation des autres matières et matériaux • Électronique et électricité • Microtechniques • Traitements de surfaces • Fixations industrielles • Services à l’industrie • Maintenance industrielle


www.industrie-technologies.com

pour en savoir plus sur le projet du consortium dcc+g, rendez-vous sur notre site internet.

tENdANCEs

Électrotechnique du courant continu dans les bâtiments

réa. d.r.

déployer du courant continu dans les bâtiments en complément du courant alternatif : c’est la révolution qu’étudie le consortium dCC+G. Selon le

groupement réunissant Siemens, Philips, Infineon Technologies, et l’institut Fraunhofer (IISB) d’Erlangen, cette approche permettrait de réaliser des économies d’énergie substantielles. À l’heure actuelle, les équipements électriques ont leur propre gestion d’alimentation qui convertit le courant alternatif du réseau basse tension en courant continu. Dans une architecture en courant continu, ces convertisseurs pourraient être remplacés par quelques-uns à l’échelle du bâtiment. Les unités d’alimentation des ordinateurs, qui affichent

cc en BreF

Le courant continu pourrait améliorer l’efficience des alimentations des ordinateurs.

une perte énergétique élevée, et les éclairages LED pourraient notamment y gagner en efficience. À moyen terme, cette architecture repensée pourrait également faciliter l’intégration des énergies renouvelables au bâtiment. ccH. L.

marqueur De maturité it

recHercHe

développement

environnement un procédé pour recycler les boues rouges

Orbite Aluminae teste à Grande Vallée, au Québec, un procédé de purification Le procédé réduit des argiles alumineuses. plus de 90% des Elle isole ainsi l’alumine boues rouges. de haute pureté et les oxydes de terres rares. La société québécoise ambitionne à présent de commercialiser le procédé pour la valorisation directe des boues rouges. À partir de ces effluents toxiques issus du raffinage de l’aluminium, elle extrairait ainsi les mêmes produits tout en réduisant de 90 % leur volume total. cc H. L.

production

„BLUEKAT votre nouvelle liberté pour une production d‘air sans huile.“ Dr Ulrich Damgen, développeur des compresseurs sans huile BOGE Nous pouvons obtenir un air comprimé absolument exempt d‘huile de Classe 0 avec BLUEKAT indépendamment de la qualité de l‘air d‘admission. Le compresseur à vis lubrifié BLUEKAT construit avec un convertisseur intégré, produit efficacement de l‘air comprimé absolument exempt d‘huile. Le traitement traditionnel des condensats est éliminé, tout condensat résiduel est de l‘eau propre. Et BLUEKAT est presque sans entretien! Etes-vous prêt à vivre l‘expérience BLUEKAT en toute sécurité, respectueuse de l‘environnement et rentable, air comprimé de Classe 0 comme jamais auparavant?

ale Nouvelle fili e nc BOGE en Fra 2 01 en Octobre 2

B O G E A I R . TH E A I R TO WO R K . Pour avoir plus d‘informations sur BOGE, les produits BLUEKAT, ou d‘autres produits visitez notre site Internet www.boge.eu/fr


tENdANCEs

pour en savoir plus sur la 3d sans lunettes, rendez-vous sur notre site internet.

LE KIOSQUE Q Vidéo L’atterrissage de Curiosity sur mars

Le 6 août 2012, le rover Curiosity a effectué son atterrissage sur mars, pour démarrer une mission exploratoire de deux ans à la surface de la planète rouge. un événement retransmis en direct partout dans le monde, grâce aux caméras embarquées sur l’engin. On a ainsi pu le voir dans sa dernière phase d’approche de Mars, juste après qu’il se soit séparé de son bouclier thermique. Depuis le début de la mission, la Nasa publie les images capturées par le robot, ou encore du robot lui-même, par le biais des satellites d’observation de la planète Mars. L’équipe du Mars Science Laboratory met également en ligne régulièrement des vidéos qui font le point sur l’avancée du robot et de sa mission. Prochaine étape décisive pour le rover : le prélèvement et l’analyse d’échantillons de roches martiennes, à la recherche d’éventuelles traces de carbone. c crÉfÉrenCes : nasa, http://www.nasa.gov/mission_pages/mars/main

Web tempête dans la piscine

L’installation visitée par le journaliste de Popular Science n’est pas une vulgaire piscine à vagues. De la taille d’une petite maison, l’infrastructure en construction en Floride servira à reproduire en laboratoire des ouragans de catégorie 5, soit de la même force que le redoutable Katrina. Grâce au simulateur, les chercheurs espèrent mieux comprendre ces phénomènes climatiques à répétition, et surtout mieux prédire leur intensité. c crÉfÉrenCes : Popular Science, 15 août 2012, « Creating 150 mPh hurricanes in a Giant aquarium in florida », http://urls.fr/6yd

Presse Comment la technologie mobile change nos vies

Le magazine Times consacre un numéro spécial à la technologie mobile et son impact sur nos habitudes de vie. Ce ne sont pas seulement les activités du quotidien –déplacements, paiements, communication– qui sont bouleversées, mais également certains pans de la société et de l’économie. Un reporter explique ainsi que certaines écoles s’emparent des smartphones et autres tablettes tactiles pour révolutionner l’enseignement. Le dossier détaille aussi la façon dont les téléphones traditionnels sont en train de changer l’accès à la santé dans les pays du tiers-monde. Revers de la médaille, le recours accru à la technologie favorise aussi l’essor d’une économie parallèle de la surveillance des citoyens. c crÉfÉrenCes : Times, 27 août 2012, « the Wireless issue »

bonus c une maison construite couche par couche par impression 3d http://tinyurl.com/cxsylzp 20

N°947ccseptembre 2012

marqueur De maturité it

recHercHe

recyclage L’électricité purifie les eaux usées La fromagerie Bergeron, basée au Québec, teste le traitement d’eau par électrocoagulation. Grâce à cette

technologie émergente, l’industriel veut traiter d’ici fin octobre les 100000 litres d’effluents que produisent quotidiennement ses installations. Et abandonner son procédé traditionnel de traitement par voie biologique, gourmand en espace et d’un entretien contraignant. Les réacteurs d’électrocoagulation, qui traitent 400 litres d’eau par heure, sont développés par la start-up E2metrix. En principe, les eaux polluées y sont traversées par un courant électrique qui accélère l’agrégation de la matière organique, laquelle est ensuite filtrée. Ainsi, le procédé agit avec des temps de séjour courts et sans ajout de produits chimiques. Forte de cette démonstration, E2metrix vise toutes les installations traitant des effluents faiblement chargés. cc H. L.

Électronique un logiciel pour du 3d sans lunettes À la volée des films 3d classiques sont convertis en vidéos 3d autostéréoscopiques.

un logiciel qui convertit les films 3d traditionnels au format auto-stéréoscopique vient d’être présenté au salon de l’électronique grand public iFA 2012, à Berlin. But : les rendre visibles sans

lunettes. Pour rendre les films 3D actuels, reposant sur la vision stéréoscopique, c’està-dire la transmission aux deux yeux du spectateur via des lunettes, compatibles avec les écrans auto-stéréoscopiques, capables d’afficher un rendu 3D sans lunettes, il faut entre cinq et dix points de vue différents de la même image. C’est précisément ce qu’accomplit, de façon automatique et en temps réel, le logiciel conçu par les chercheurs de l’Institut Fraunhofer Heinrich Hertz à Berlin. cc L. F. développement

production

d.r.

www.industrie-technologies.com


MANUFACTURING

2-4 OCTOBRE 2012 CNIT Paris La Défense

Stand N°C24

« Avec Yourcegid Manufacturing, nous gérons notre production, de la conception à la livraison, en France comme à l’étranger. » Georges DARMOND, Directeur de Production.

Cegid - Juillet 2012

www.cegid.fr/industrie

+ de 2000 industriels

font confiance à nos solutions.

Gestion de production, Gestion commerciale, Achats, Stocks, Prévisions des ventes, CRM, Planification, GED, PLM, EDI, Supply Chain, SAV, GMAO, RADIO, Finance Fiscalité, Ressources Humaines...

0 811 884 888 coût d’un appel local


ÉLeCtroniQue informatiQue

roYaume-uni

un écran souple en couleurs

cc paGe 24 et ailleurs

La gestion des big data facilitée. Un logiciel de visualisation 3D ultrarapide. Des puces de transfert à haut débit. Des serveurs miniaturisés économes. Une table interactive. ccpaGe 25

matÉriauX Chimie

états-unis

Le verre progressif à cristaux liquides

cc paGe 26 et ailleurs

La pâte à papier renforce les composites. La recherche des matériaux accélérée. Un matériau ultraléger. Les thermodurcissables recyclables. Une mousse anti-explosion. Du bois pour l’automobile. Des panneaux photovoltaïques. Un polymère plus vert que le PET.

ÉnerGie enVironnement

BioteChnoLoGies

ccpaGe 27 et 28

France

un traitement au cœur des globules rouges cc paGe 30 et ailleurs

Des patients virtuels pour l’industrie pharmaceutique. Un projet d’innovation ouverte dans la robotique chirurgicale. cc cpaGe 30

canaDa

enerkem transforme les déchets en carburant cc paGe 32 et ailleurs

Une centrale solaire tourne 24 heures sur 24. Un traitement de l’eau autosuffisant. Le photovoltaïque organique produit en série. Un supercalculateur écologique. ccpaGe 33

mÉCaniQue ProduCtion

singapour

La nanostructuration industrialisée cc paGe 34 et ailleurs

Les robots sous contrôle. Une main robotisée augmente la poigne des ouvriers. Des LED sur silicium low-cost. Un métier à tisser pour l’aéronautique. Le fraisage par fauchage du bois. ccpaGe 35

pour aller plus loin

L’enquête continue sur internet ccpaGe 36


www.industrie-technologies.com

EN CouVErturE

de singapour à san francisco…

30 technologies incontournables P

d.r.

Les films photovoltaïques souples et transparents d’Heliatek sont produits en continu grâce à des rotatives inspirées de l’imprimerie.

armi les vingt entreprises qui investissent le plus en r&d, seulement huit ont leur siège en europe. huit autres en amérique du nord et quatre en asie. Quant aux dépenses de r&d des sociétés innovantes basées en inde ou en chine, elles augmentent de plus de 38 % par an, contre moins de 14 % pour le reste du monde. ces quelques chiffres issus de l’étude annuelle menée par la société de consultants Booz & company suffisent à illustrer l’importance, pour les industriels, d’une veille technologique sans frontière. dans ce dossier, nous vous proposons un véritable tour du monde de l’innovation. des paillasses de singapour aux lignes de production kazhakes en passant par les startup canadiennes ou les usines chinoises, nos journalistes ont sélectionné trente technologies émergentes. Médiatiques ou insoupçonnées, elles joueront un rôle majeur dans l’industrie au cours des années à venir. À vous de les découvrir. cm

septembre 2012ccN°947

23


www.industrie-technologies.com

ÉLeCtroniQue ÉLeCtroniQue informatiQue informatiQue

EN CouVErturE

une vidéo de présentation de l’usine de plastic logic.

royaume-uni

un écran souple en couleurs

n papier électronique flexible et en couleurs : Plastic Logic signe une première, rendue possible grâce à une technique innovante d’implantation de transistors en plastique sur un support souple. Ce procédé est issu de recherches initiées au Royaume-Uni au sein du laboratoire Cavendish de l’université de Cambridge, dont Plastic Logic est une spin off. Il permet d’aligner les transistors malgré les légères déformations que peut subir, du fait de sa souplesse, le film en polyéthylène téréphtalate (PET, le matériau constitutif des bouteilles d’eau minérale). Un million deux cent mille transistors à effet de champ ultrafins en polymère dits OTFT (pour Organic thin-film transistors) y sont placés. Cette opération se déroule à moins de 100 °C, pour éviter la fonte du plastique.

enVironnemrnt ÉnerGie

BioteChnoLoGies

u

uNE suPErPositioN dE CouCHEs FLEXiBLEs Face avant en plastique flexible Filtre rouge

Particules noires Filtres colorés Microbilles contenant des particules d’encre électronique en solution

Même le module de commande est souple. Son procédé de fabrication permet de gérer une légère déformation du substrat lors de l’implantation des transistors.

Écran souple blanc

Module de commande ultrafin intégrant des microbilles à base d’alcool de polyvinyle Substrat flexible

Écran souple coloré

Les particules noires

microbilles révèlent ou occultent les filtres colorés

mÉCaniQue ProduCtion 24

N°947ccseptembre 2012

Particules blanches

Filtre vert

cc des

Plastic Logic a par ailleurs intégré dans son écran, présenté en mai, sa technologie e-ink Triton d’encre électronique. Une couche souple de 0,77 mm d’épaisseur renferme des microbilles comprenant des particules d’encre blanches et noires polarisées. Les transistors de la couche de commande pilotent l’affichage via une variation du potentiel électrique qui induit la migration de l’encre au sein des microbilles. Ces dernières révèlent ou occultent alors localement des filtres colorés rouge, vert et bleu intégrés dans l’écran. Mesurant 10,7 pouces de diagonale, cet écran de 217,6 sur 136,2 mm offre plus de 4 000 couleurs en 640 x 480 pixels (75 dpi). Il restitue douze images animées à la seconde (14 en monochrome). Ces caractéristiques peuvent sembler peu convain-

Filtre bleu

++

++

++

++

+

++

ou blanches montent ou descendent à l’intérieur des microcapsules en fonction de la charge des électrodes contrôlées par le module de commande. Ainsi, en plaçant des filtres verts, rouges et bleus au-dessus de ces microcapsules on peut obtenir 4096 couleurs.

Impulsion électrique

APPLiCAtioNs c Écrans flexibles pour tout type de dispositifs d’affichage, notamment des liseuses ou des panneaux publics.

cantes face aux écrans LCD, notamment pour la vidéo. Mais cet écran se distingue par une consommation que l’on peut imaginer relativement faible, puisque le recours au courant n’est requis qu’en cas de modification de l’affichage. Plastic

Logic refuse toutefois de détailler ses performances énergétiques. Même discrétion concernant l’épaisseur, qui dépendrait des spécifications fournies par les clients. L’entreprise est plus diserte sur son futur. Côté production, Plastic Logic compte ouvrir une seconde usine à Zelenograd en plus de celle qu’elle possède aujourd’hui à Dresde, en Allemagne. Côté diversification, la société réfléchit à la mise au point d’un scanner corporel souple en remplaçant l’encre par des capteurs. cc M. B.

f. roBert pour industrie et technoLogies

matÉriauX Chimie

La fabrication de cet écran innovant passe par l’implantation de transistors sur un support déformable. une technique développée à l’université de cambridge.


30 tECHNoLoGiEs iNCoNtourNABLEs

FraNce

Des calculs 3D dix fois plus rapides

ÉTaTS-uNiS

Les serveurs miniaturisés économisent l’énergie Le sm10000-64 de seaMicro est destiné aux data centers.

SeaMicro a rendu les serveurs six fois plus petits et quatre fois moins gourmands en électricité. Son secret: optimiser l’utilisation du matériel grâce à un «arbitre» logiciel qui distribue les rôles. Les data centers l’utilisent déjà pour gérer leurs serveurs. SeaMicro l’a ramenée au niveau des composants pour en éliminer jusqu’à 90%. cc H. L.

ÉTaTS-uNiS

une table interactive

La «Touch Table» présentée par Ideum intègre un écran LCD haute définition tactile d’une diagonale de 55 pouces. Piloté à l’aide de GestureWorks 3, il présente la particularité de gérer jusqu’à 40 points de contact. Une innovation destinée aux espaces publics pour répondre aux besoins d’informations, de guidage ou de présentation des visiteurs. cc M. B.

septembre 2012ccN°947

mÉCaniQue ProduCtion

modélisation 3d de pièces de moulage obtenue par le logiciel redway3d.

Les nouvelles puces TransferJet de Sony, qui permettent aux appareils équipés de communiquer à courte distance et haut débit ont été présentées en juin 2012. Outre la communication via le protocole TranferJet, elles autorisent l’échange de données via le protocole NFC, qui tend à se généraliser comme moyen de paiement et surtout le transfert d’électricité. Elles pourraient remplacer les chargeurs secteur. cc M. B.

ÉnerGie enVironnement

Pour visualiser des images 3D à partir des données issues d’un logiciel de modélisation, Redway3D oppose à ses concurrents une rapidité remarquable. Créé en 2004, l’éditeur de logiciels implanté à Paris a développé et amélioré en continu un outil à l’efficacité hors pair. Son secret ? Le transfert de certaines opérations habituellement opérées par le processeur à la puce graphique. Polyvalente, cette brique logicielle, baptisée Redsdk et commercialisée depuis 2007, est utilisable à la fois pour obtenir une visualisation 3D en temps réel, par exemple pour un simulateur, ou encore pour générer, un peu moins rapidement, des images de plus grande qualité. En avril dernier, la société a annoncé avoir développé un pont entre Redsdk et l’outil Parasolid de Siemens, autorisant ainsi la visualisation en 3D des données de modélisation lors de la conception de produits variés. Les solutions proposées par Redway3D ont déjà séduit de nombreux industriels dont Airbus, Missler Software ou encore Blur Studios. La société a par ailleurs noué des partenariats avec AMD-ATI, Dell et Nvidia pour garantir la compatibilité de son produit avec les principales puces graphiques. cc M. V.

Le courant passe, les fils trépassent

BioteChnoLoGies

Un Google pour les ingénieurs : c’est peu ou prou ce qu’ont cherché à construire les créateurs de la start-up Inforbix (pour information business exchange), deux personnalités du monde du PLM passées notamment par Dassault Systèmes et Oracle. Il y a un peu moins d’un an, la société annonçait la disponibilité de ses applications en mode cloud computing. Utilisable avec les navigateurs Web classiques, Inforbix Search vise à localiser automatiquement, grâce à des outils sémantiques, toutes les données techniques relatives à un produit disséminées dans l’entreprise. L’application peut notamment examiner les fichiers CAO, les classeurs Excel ou les documents en PDF. Inforbix Tables se charge ensuite d’agréger et de mettre en forme ces données sous un format permettant leur partage, le tout sans modification ni déplacement des fichiers originaux. Une application iPad est par ailleurs disponible depuis quelques mois. D’après leurs concepteurs, ces solutions devraient aider les ingénieurs à économiser le temps qu’ils consacrent à la gestion de leurs données. Un enjeu crucial dans un contexte

JaPON

matÉriauX Chimie

d.r.

Le traitement des big data pour l’ingénierie

d’explosion des volumes de données et de raccourcissement des délais entre conception et entrée en production. cc M. V.

ÉLeCtroniQue ÉLeCtroniQue informatiQue informatiQue

ÉTaTS-uNiS

25


www.industrie-technologies.com

ÉLeCtroniQue informatiQue

EN CouVErturE

regardez à travers les verres empower.

Le verre progressif à cristaux liquides

matÉriauX matÉriauX Chimie Chimie

États-unis

après les lunettes qui s’adaptent à la luminosité ambiante, voici les premiers verres électroniques qui corrigent la vue de façon autonome. ils seront fabriqués en 2013 par l’américain pixel optics. uNE CorrECtioN AdAPtABLE CRISTAUX LIQUIDES ACTIVÉS

Face avant du verre

Face arrière du verre Electrode positive +

Electrode négative

Correction progressive +1,25 dioptrie

Correction progressive +1,25 dioptrie Correction électronique +0,75 dioptrie

CRISTAUX LIQUIDES INACTIFS

OFF

ÉnerGie enVironnement

La correction électronique est désactivée. Les cristaux liquides sont alignés sur un plan vertical, ils ne changent pas l’indice de réfraction du verre. La correction correspond à celle apportée par la face arrière du verre, soit celle d’une vision intermédiaire. L’œil presbyte a du mal à s’accommoder sur un objet proche, qui paraît flou.

our mettre son innovation sur le marché, la société américaine Pixel Optics s’est armée de patience… et d’une batterie de brevets. Depuis le début du développement en 2005, elle en a déposé pas moins de 300 pour protéger ses verres électroniques EmPower, qui corrigent la presbytie.

P

cc L’indice

de réfraction du verre change en fonction des besoins

mÉCaniQue ProduCtion

Cette anomalie de la vision est généralement traitée par des verres progressifs, mais deux désagréments subsistent aujourd’hui pour les millions de porteurs. D’une part, un champ de vision restreint par la zone de correction de près. D’autre part, du fait du surfaçage inégal du verre, des aberrations optiques gênantes en périphérie. Un vrai défi à corriger en affinant la fabrication. Pixel Optics a trouvé une

26

N°947ccseptembre 2012

Correction totale : +2 dioptries

ON

La correction électronique est activée. Le courant aligne horizontalement les cristaux liquides, ce qui augmente l’indice de réfraction du verre. Dans l’axe de la pastille, la correction électronique et celle de la face arrière du verre s’additionnent. Ainsi, l’œil s’accommode parfaitement sur un objet proche, qui devient net.

APPLiCAtioNs c Verres progressifs pour lunettes à double commande : passive, liée aux mouvements et activée manuellement

alternative : grâce à l’intégration d’électronique, EmPower corrige la presbytie uniquement lorsque c’est nécessaire. L’élément central est une pastille transparente de cristaux liquides. Développée en partenariat avec le japonais Panasonic Healthcare, elle modifie l’indice de réfraction du verre lors du passage d’un courant. Les cristaux liquides sont activés via un réseau d’électrodes alimenté par une batterie intégrée à la monture. L’accéléromètre également présent dans la monture permet une activation automatique, dès que le porteur baisse la tête.

Malgré six années de développement, le lancement commercial de EmPower en 2011 aux États-Unis a été prématuré. Des retouches sont en cours au niveau de la pastille pour pallier les problèmes d’activation des cristaux liquides dans certaines zones. Avant le prochain lancement prévu début 2013, les futurs clients sont mobilisés. «Nous sommes depuis début 2012 en phase de tests avec un panel d’une trentaine de volontaires, et voulons en recruter une cinquantaine, pour avoir un recul suffisant sur l’utilisation des verres», souligne Jenkiz Saillet, directeur marketing chez Novacel, qui s’occupera de l’assemblage et de la distribution du produit en France, dans un premier temps. Le prix de départ des verres EmPower devrait être compris entre 1300 et 1500 euros, un prix en moyenne deux à trois fois supérieur à celui de verres progressifs traditionnels. cc L. F.

f. roBert pour industrie et technoLogies

BioteChnoLoGies

Visio n 30-4 proche n 0 cen e timè tte tres


30 tECHNoLoGiEs iNCoNtourNABLEs

De la pâte à papier pour renforcer les composites

0,2 milligramme par centimètre cube : c’est la masse volumique record de l’aérographite, constitué à 99,99 % d’air. Des chercheurs de l’université de technologie d’Hambourg ont obtenu ce nouveau matériau en juillet 2012 en faisant croître des tubes de carbone à la surface d’une matrice d’oxyde de zinc. L’aérographite pourrait être utilisé pour concevoir des batteries ultralégères. cc L. F.

La recherche de matériaux accélérée

métal ultraléger, l’aérographite conduit l’électricité.

Chine

des résines réversibles pour les thermodurcissables Adesso Nanotech rend les plastiques thermodurcissables recyclables. En juin 2012, le fabricant chinois a présenté une résine époxy permettant de récupérer jusqu’à 95% des fibres insérées dans la matrice. Ces dernières peuvent être réutilisées pour produire de nouvelles pièces composites. La résine récupérée séparément peut, quant à elle, être valorisée en tant que thermoplastique. cc L. F.

septembre 2012ccN°947

mÉCaniQue ProduCtion

Pour améliorer la densité énergétique et limiter les coûts des batteries électriques, opter pour les bons matériaux s’avère crucial. Wildcat Discovery Technologies a mis au point une méthode de recherche de matériaux accélérée. Elle teste jusqu’à 3 000 combinaisons de matériaux pour les électrodes et l’électrolyte en une semaine. La start-up américaine a ainsi dévoilé une cathode lithium-cobalt-phosphate dopant d’un tiers la densité énergétique des batteries traditionnelles. Pour mettre au point ce banc de test accéléré, Wildcat s’est inspiré de la méthode de chimie combinatoire à haut débit en vogue dans les laboratoires pharmaceutiques. Le procédé automatisé dépose en parallèle les échantillons de matériaux à tester une même couche de substrat. Chaque cellule ainsi formée subit une batterie de tests portant notamment sur la tenue en température et le voltage afin d’éprouver ses performances. Pour fabriquer ses échantillons, la start-up a aussi miniaturisé des techniques de production de grande échelle. Une disposition pour anticiper le passage toujours problématique du laboratoire à la production de masse. cc H. L.

ÉnerGie enVironnement

d.r.

record mondial de légèreté

BioteChnoLoGies

La cellulose nanocristalline améliore la dureté des produits qui la contiennent.

ÉTaTS-uNiS

aLLemaGne

matÉriauX matÉriauX Chimie Chimie

CelluForce a inauguré en janvier 2012 une usine de fabrication préindustrielle de cellulose nanocristalline (NCC). Cet additif obtenu à partir de pâte à papier possède une grande résistance mécanique. Il pourrait servir à renforcer une variété d’applications allant des matériaux composites jusqu’aux vernis. Jusqu’à présent, les tentatives de raffiner la cellulose du bois ont buté sur une étape énergivore : la purification de sa partie cristalline, la plus rigide. La start-up québécoise a donc développé une filtration sur mesure. « Ce sont les premières membranes de filtration capables de séparer efficacement des sucres en milieu acide », s’enthousiasme René Goguen, directeur technique de CelluForce. Après un traitement

acide de la pâte à papier, les membranes permettent ainsi de recouvrir efficacement ses différentes fractions. L’unité de démonstration industrielle produit jusqu’à 500 kg par jour sur le site du géant papetier Domtar, à Windsor (Québec, Canada). En parallèle, CelluForce développe les produits innovants basés sur sa cellulose nanocristalline. Prévues pour 2013, les premières applications commerciales devraient concerner les composites et les peintures. cc H. L.

ÉLeCtroniQue informatiQue

caNaDa

27


www.industrie-technologies.com

Canada

BioteChnoLoGies

matÉriauX matÉriauX Chimie Chimie

mousse d’aluminium anti-explosion Produite par l’entreprise Cymat près de Toronto, la mousse d’aluminium absorbe les déflagrations grâce à ses nombreuses bulles d’air. En cours de validation comme blindage militaire dans différents pays d’Asie, d’Afrique et d’Europe, elle a été qualifiée en juin dernier comme matériel de protection dans l’ascenseur destiné à extraire les composants irradiés du réacteur nucléaire français Iter. cc L. F.

un nouveau matériau résistant, isolant acoustique et incombustible.

aLLemaGne

ÉnerGie enVironnement

Pièces structurales en bois pour l’automobile

mÉCaniQue ProduCtion

Des sièges, des portières et des montants de voiture en bois: c’est ce que cherche à développer le programme allemand Hammer, démarré en mars 2012 à l’université de Cassel, en partenariat avec Becker Brakel, Sachs Engineering et Volkswagen. L’objectif est double: faciliter l’assemblage avec d’autres matériaux et améliorer la résistance au crash, en intégrant des films polymères ou métalliques dans le bois. cc L. F.

KaZaKHSTaN

Filière de production intégrée de panneaux photovoltaïques Une coopération technologique francokazakhe doit aboutir en 2012 au lancement d’une filière de production industrielle de panneaux solaires dans la capitale, Astana. Sollicité pour venir tester et qualifier le silicium présent dans le sous-sol du pays, le CEA a apporté dans son sillage un consortium d’équipementiers français. Dont ECM Technologies, une PME implantée à Grenoble. Spécialisée dans les fours sous vide pour l’industrie nucléaire, la société a développé, en partenariat avec le laboratoire Liten du CEA et une équipe spécialisée dans la purification du silicium de l’Institut national de l’énergie solaire (Ines) une nouvelle génération de fours de croissance cristalline. Elle met en avant une réduction des coûts de production et une économie de matière première. Semco Engineering, société montpelliéraine qui développe des lignes de production automatisées pour la production de cellules solaires, Vesuvius, producteur de creusets en silice implanté dans le Nord Pas-de-Calais, BEA et Thermocompact, deux entreprises savoyardes fabriquant des machines d’assemblage et de fil de découpe, ont

avantium fabrique des bioplastiques à partir de ressources agricoles.

28

N°947ccseptembre 2012

également été retenus comme équipementiers de cette unité de production intégrée, de l’extraction du minerai jusqu’au panneau photovoltaïque. Les premiers modules doivent sortir de l’usine en décembre 2012. cc M. V.

PayS-BaS

un polymère plus vert que le PeT

Alternative aux polymères issus de la pétrochimie, le polyéthylènefuranoate (PEF), mis au point par la société Avantium, devrait prochainement servir à la fabrication de bouteilles en plastique. En mars dernier, le français Danone, deuxième fabricant mondial de bouteilles d’eau, a signé un contrat de co-développement avec la société hollandaise, qui possède une ligne de production pilote à Geleen, non loin de la frontière belge. Solvay, Rhodia, Sekisui et Coca-Cola ont aussi marqué leur intérêt pour ce polymère dont l’empreinte carbone est réduite de 53 %, sur l’ensemble du cycle de vie, par rapport au polyéthylène téréphtalate (PET) des bouteilles végétales. En effet, le PEF a l’avantage d’être entièrement biosourcé, contrairement au bio-polyéthylène, qui ne l’est qu’à 30 %. Les deux molécules qui composent le polymère proviennent soit de plantes alimentaires, soit de résidus agricoles. Comme pour le PET vert, la première partie se compose d’un éthylène-glycol issu de la transformation de la canne à sucre. Avantium a réussi à substituer la fraction fossile du PET, normalement de l’acide téréphtalique, par une molécule biosourcée d’acide furanique. Outre l’aspect écologique, d’autres bénéfices sont attendus, comme un allègement et une amélioration de l’étanchéité aux gaz et aux liquides. cc L. F.

d.r.

ÉLeCtroniQue informatiQue

EN CouVErturE


Portes Ouvertes à Saint Priest du 18 au 21.09.12 Micronora à Besançon du 25 au 28.09.12 - Hall A2 Journées de l'innovation à Roissy du 9 au 12.10.12 info@dmgmoriseiki.com

cooperation sustains innovation

NLX-Serie

Le nouveau standard parmi les tours universels CNC

24 / 7 Service-Hotline : +33 (0) 1 57 32 31 16 Assistance technique 24h / 24 et grande disponibilité des pièces de rechange.

Highlights NLX-Série _ Développement de la série NL, vendue à plus de

_ Efficience énergétique : jusqu'à 30 % d'économie d'énergie

10.000 exemplaires

par rapport au modèle précédent

_ Système de refroidissement intégré au bâti de la machine

_ Solution d'automatisation compacte intégrée – Magasin de pièces

pour une meilleure stabilité thermique

/ Station de chargement GX05 et système de mesure de pièces de

_ Technologie BMT® avec entraînement direct monté dans la

précision Magnescale pour une intégration optimale des processus*

_ Commande MAPPS IV avec écran TFT 10,4" – module

tourelle pour un fraisage puissant

_ Disponible avec différents niveaux d'équipement (par ex. avec outils à entraînement direct, axe Y, contre-broche puissante)

FAO Esprit en option * Option

Toute l'actualité est sur : www.dmgmoriseiki.com DMG / MORI SEIKI France Parc du Moulin, 1 Rue du Noyer, BP 19326 Roissy en France, F-95705 Roissy CDG Cedex Tél. : +33 (0) 1 / 39 94 68 00 Fax : +33 (0) 1 / 39 94 68 59

Parc des Lumières, 1205 Rue Nicéphore Niepce, F-69800 Saint-Priest Tél. : +33 (0) 4 / 78 90 95 95 Fax : +33 (0) 4 / 78 90 60 00

Si votre téléphone mobile peut lire les codes QR, rendez-vous directement sur notre site Web.


www.industrie-technologies.com

franCe

royaume-uni

des patients virtuels pour l’industrie pharmaceutique

un traitement au cœur des globules rouges

Pour prédire les variabilités individuelles dans la réponse à un médicament, la société Simcyp commercialise un logiciel de modèles in vitro et in vivo, reposant sur une grande base de données épidémiologiques, génétiques et physiologiques. Début 2012, le Britannique a sorti une nouvelle version de son simulateur incluant les spécificités de la population chinoise. cc L. F.

matÉriauX Chimie

Le français erytech pharma transforme les globules rouges en chevaux de troie contre les maladies sanguines, dont certains cancers. LEs CELLuLEs sANGuiNEs dÉLiVrENt LE MÉdiCAMENt Gonflement du globule rouge Asparaginase vectorisée Asparaginase

2. Encapsulation Placés dans une solution moins salée que le sang, les globules rouges gonflent et des pores se forment à leur surface. L’asparaginase y pénètre. Vaisseau sanguin

1. Sélection Les globules rouges sont examinés pour fixer la durée du procédé d’encapsulation et la salinité du milieu utilisé. Cellules cancéreuse

Globule rouge

Asparagine Mort cellulaire

4. Sans traitement Les cellules cancéreuses prélèvent dans le sang l’asparagine qu’elles ne peuvent pas produire.

ÉnerGie enVironnement

our traiter les maladies du sang, la société Erytech Pharma compte sur les globules rouges ou hématies. Cette société lyonnaise conclura fin 2012 un essai clinique de phase II (détermination de l’efficacité et de la dose optimale) chez trente personnes âgées de plus de 55 ans, chez qui des cellules sanguines d’un donneur compatible serviront de véhicules thérapeutiques. Preuve que trois siècles après avoir été le théâtre de la première transfusion, la France continue à innover autour du sang. Le produit que testera Erytech Pharma est une forme encapsulée de l’asparaginase, molécule utilisée depuis une quarantaine d’années pour « affamer » les cellules cancéreuses. Ne pouvant produire elles-mêmes l’asparagine, un acide aminé indispensable au métabolisme, ces dernières doivent le trouver dans le sang. L’asparaginase détruit cette réserve naturelle, provoquant la mort des cellules malignes.

mÉCaniQue ProduCtion

P

30

3. Injection Les globules rouges, remis dans des conditions de salinité normales, retrouvent leur taille initiale, avant d’être injectés dans l’organisme.

N°947ccseptembre 2012

Produit de dégradation 5. Avec traitement L’asparagine est pompée dans les globules rouges et dégradée par l’asparaginase. Les cellules cancéreuses ne peuvent plus survivre.

f. roBert pour industrie et technoLogies

BioteChnoLoGies

Globule rouge

États-unis

open innovation dans la robotique chirurgicale

APPLiCAtioNs c médicaments encapsulés ciblant principalement les pathologies sanguines, notamment les cancers.

Mais ce traitement provoque des effets secondaires : troubles de la coagulation, réactions immunitaires pouvant être fatales… «Notre solution est particulièrement indiquée pour les patients âgés ou en situation de rechute, car elle est mieux tolérée», précise Yan Godfrin, directeur scientifique d’Erytech Pharma. Comparée aux autres formes d’asparaginase, la forme vectorisée est administrée à une dose dix fois plus faible et de façon plus espacée dans le temps. Des résultats positifs ont déjà été annoncés : au bout de deux mois de traitement combiné à une chimiothérapie, il n’y avait plus de signe détectable du cancer chez 91 % des patients impliqués dans l’essai clinique. cc L. F.

Chaque système comprend un robot à deux bras et une caméra vidéo de guidage.

Doté de près d’un million de dollars, Raven II, débuté en janvier, est un projet unique d’innovation ouverte en robotique chirurgicale. Pour mettre au point de nouvelles procédures opératoires robotisées, comparables à ce qui se fait déjà pour la chirurgie de la prostate, les chercheurs de sept laboratoires ont accès à deux bras articulés, une caméra et une interface de contrôle reliés à Internet. cc L. F. d.r.

ÉLeCtroniQue informatiQue

EN CouVErturE

les robots chirurgiens passent en mode coopératif.


www.industrie-technologies.com

ÉLeCtroniQue informatiQue

EN CouVErturE

enerkem transforme les déchets en carburant

Canada

es Canadiens d’Enerkem comptent parmi les pionniers industriels de la gazéification des déchets. Leur site de démonstration, qui tourne en continu à Edmonton (Canada), a produit en juin 2012 ses premiers gallons d’éthanol à partir de déchets municipaux. En 2013, la société passe au stade commercial en équipant les villes de Varennes, Edmonton (Canada) et Pontotoc (ÉtatsUnis). Chacune de ces usines produira 38 millions de litres d’un biocarburant présentant l’avantage de ne pas entrer en compétition avec l’alimentation. La technologie d’Enerkem repose sur la gazéification. L’opération centrale consiste à chauffer les déchets à blanc dans une atmosphère pauvre en oxygène. Elle a pour effet de décomposer les longues chaînes carbonées constituant les matières organiques sous forme de gaz de synthèse.

mÉCaniQue ProduCtion

ÉnerGie enVironnement

BioteChnoLoGies

L

32

PriNCiPE du rÉACtEur À Lit FLuidisÉ 1. Les déchets peuvent être agricoles, forestiers ou municipaux. Ils sont séchés et fragmentés avant traitement.

4. Le mélange de molécules courtes obtenues, le gaz de synthèse, alimente un procédé de synthèse d’éthanol. 700°C

H2 Gaz de synthèse (molécules courtes)

3. La montée à 700°C, contre 1500°C avec les procédés concurrents, achève la décomposition des hydrocarbures. O C H

cc un

procédé adaptable à tout type de déchets

Ce cocktail de « briques de construction », primordial en pétrochimie, présente une forte teneur en hydrogène et monoxyde de carbone. Il permet de reconstruire des chaînes moléculaires sur mesure, via des transformations catalytiques. Ainsi, à partir du gaz de synthèse, Enerkem recombine du méthanol puis de l’acétate, pour synthétiser in fine l’éthanol carburant. Pour ce faire, la société canadienne mise sur un réacteur à lit fluidisé. Un choix qui limite la complexité de son installation. Ce réacteur opère en effet à basse température – environ 700 °C – grâce à une agitation efficace du flux de déchets, qui permet d’accélérer la décomposition. Un concept issu des recherches d’Esteban Chornet, ancien professeur de génie chimique à l’université de Sherbrooke et spécialiste de renommée mondiale en N°947ccseptembre 2012

CO

Gaz brut (longues chaînes d’hydrocarbures) Sable, oxygène, vapeur 400°C

2. Dispersés par le sable, les déchets se gazéifient à basse température. L’atmosphère pauvre en oxygène évite leur combustion.

APPLiCAtioNs c transformation de déchets variés (forestiers, agricoles municipaux) en molécules d’intérêt (éthanol par exemple).

matière de gazéification. À titre de comparaison, les procédés concurrents peuvent monter jusqu’à 1 500 °C. L’usine d’Enerkem se distingue également par sa grande modularité. «Nous pouvons adapter le procédé à des profils de déchets très différents, notamment des résidus de

construction en bois, des résidus agricoles ou encore des déchets municipaux», explique Marie-Hélène Labrie, directrice du développement et du marché. Et ce n’est pas tout: cette modularité permet également d’ajuster la nature du produit fini en fonction du marché: «Si un jour l’éthanol n’est plus un débouché intéressant, nous pouvons supprimer la dernière brique du procédé pour sortir du méthanol, ou rajouter un module pour produire une autre molécule d’intérêt.» cc H. L.

f. roBert pour industrie et technoLogies

matÉriauX Chimie

La gazéification des déchets pour produire du carburant passe en phase industrielle. en 2013, trois unités de production d’éthanol dans des réacteurs à lit fluidisé verront le jour.


30 tECHNoLoGiEs iNCoNtourNABLEs

Le traitement d’eau neutre en énergie

eSPaGNe

dans son site de dresde heliatek produit des films solaires en plastique.

La start-up Heliatek a inauguré en mars 2012 une ligne de production de films photovoltaïques organiques, souples et transparents. Son procédé de déposition de vapeur sous vide, inspiré de la fabrication des Led organiques (Oled), a remporté le prix de l’innovation 2011 en Allemagne. Heliatek ambitionne d’intégrer ses films dans les matériaux de construction du bâtiment, à commencer par les vitres. cc H. L.

États-unis

un supercalculateur plus écologique

mÉCaniQue ProduCtion

Quatrième supercalculateur au monde et n°1 en Europe au plan puissance avec plus de 3 téraflops, le SuperMUC d’IBM, inauguré en juillet 2012, est refroidi à l’eau. Celle-ci atteint 60 à 70°C en sortie. Avant réinjection, elle sert à chauffer des bâtiments. Ses concepteurs affirment que ce système réduit de 40% les besoins en courant par rapport à une architecture usuelle. cc H. L.

ÉnerGie ÉnerGie enVironnement enVironnement

L’ingénieriste Sener a relégué l’intermittence de l’électricité solaire au rang de mauvais souvenir. La centrale Gemasolar, opérée par sa filiale Torresol Energy en Andalousie, délivre 20 MW d’électricité sans interruption brutale – jour et nuit, avec ou sans nuages… Cette grande première repose sur un système de stockage de chaleur à base de sels fondus. Dans son principe, Gemasolar n’est pas très différente de ses concurrentes. Des miroirs concentrent le rayonnement solaire sur un liquide caloporteur. Ce liquide caloporteur vaporise ensuite l’eau d’un circuit qui entraîne une turbine couplée à un alternateur. Mais là où les centrales classiques utilisent pour caloporteur une huile qui chauffe à 240 °C, Gemasolar met en œuvre des sels fondus qui montent à 550 °C. « Grâce à une bonne isolation, les sels continuent à produire de la vapeur jusqu’à 15 heures d’affilée sans ensoleillement », souligne Gonzalo Azcarraga, directeur de l’usine. Viscosité élevée, risque de cristallisation et haute température des sels exigent en revanche des dispositions drastiques. Sener a ainsi conçu tout le système de circulation, des pompes à la tuyauterie. Le concept a déjà fait des émules : la firme espagnole va construire deux centrales similaires à Abu Dhabi. cc H. L.

Le photovoltaïque organique en série

BioteChnoLoGies

d.r.

La centrale solaire qui tourne 24 heures sur 24

aLLemaGne

matÉriauX Chimie

L’énergie solaire est stockée sous forme de chaleur dans des fondus de sels.

Emefcy veut rendre le traitement des eaux usées autosuffisant en énergie. Basé sur le principe d’une pile à combustible microbienne, le bioréacteur de la start-up dégrade la pollution organique par l’action de bactéries contenues dans l’anode. Celles-ci rejettent des molécules carbonées qui sont oxydées au niveau de la cathode. La réaction chimique provoque un transfert d’électrons de l’anode vers la cathode et donc un courant électrique. « Nous avons remplacé le platine de l’anode par un matériau économique. Bien que 10 à 20 fois moins efficace en termes de production électrique, il suffit à l’autosuffisance du procédé à grande échelle. Et il coûte 200 à 500 fois moins cher », affirme Ronen Shechter, directeur technique d’Emefcy. L’autre atout du procédé réside dans une architecture brevetée de réacteur en spirale. Déjà adaptée par la société sur des réacteurs biologiques traditionnels, elle permet d’optimiser l’oxydation de la pollution organique. À terme, la station autoalimentée d’Emefcy reposera sur un assemblage de modules capables de traiter chacun 2 à 3 kg de pollution organique par jour. La start-up vise d’abord les industries agroalimentaires, pharmaceutiques ou chimiques. La première unité de démonstration est prévue sur une laiterie israélienne pour 2013. cc H. L.

ÉLeCtroniQue informatiQue

iSraËL

Le bioréacteur dégrade la pollution organique par l’action de bactéries.

septembre 2012ccN°947

33


www.industrie-technologies.com

JaPON

sinGaPour

La nanostructuration industrialisée

matÉriauX Chimie

La nano-impression assistée par ultraviolets produit, à haut débit, des films plastique dotés de nouvelles fonctions. uNE iMPrEssioN EN MiNusCuLE

ÉnerGie enVironnement

f. roBert pour industrie et technoLogies

BioteChnoLoGies

1. Un substrat recouvert d’une résine liquide est amené vers le moule par des rotatives. Les microbosses de la surface du moule s’impriment sur la résine.

Microbosses imprimées en négatif

Moule en nickel

mÉCaniQue mÉCaniQue ProduCtion ProduCtion

Rouleau démouleur

Microbosses Cartouche de résine

Support plastique (jusqu’à 30 cm de large)

Lampe à UV

Résine photosensible

n procédé industrialisable d’impression de motifs nanométriques a été développé en 2012 par l’Institut pour la recherche et l’ingénierie des matériaux (Imre). Implanté à Singapour, qui compte parmi les chefs de file mondiaux des nanotechnologies, avec une quinzaine d’instituts de recherche actifs dans le domaine, l’Imre est l’une des structures les plus actives. Mi-2011, il a été impliqué dans la création d’un consortium industriel international, avec des entreprises japonaise, sud-coréenne, autrichienne, allemande et américaine, sur la technique de nano-impression. Plutôt que la gravure ou le dépôt par jet d’encre, elle consiste à imprimer avec un moule des motifs micro ou nanométriques dans une résine. Si le pressage peut se faire selon un axe vertical, les industriels s’intéressent plutôt à un procédé roll-to-roll, proche de l’imprimerie, pour produire en continu ces surfaces nanostructurées. Les applications sont

u

34

3. La surface du film obtenu est nanostructurée : elle reproduit, en négatif, le motif présent sur le moule.

N°947ccseptembre 2012

2. Sous l’action de la lampe UV, la résine photosensible polymérise et se solidifie. Les nanostructures sont durablement imprimées.

APPLiCAtioNs c Écrans et panneaux solaires antireflets c revêtements antibactériens ou prévenant la formation de caillots sanguins

nombreuses, allant des films antireflets pour les écrans ou les panneaux solaires, à des revêtements évitant l’adhésion bactérienne ou la formation de caillots sanguins dans le médical. Dans le cadre du consortium, un premier plastique antireflet a été produit et breveté en 2012. Il reproduit en surface les motifs présents sur l’œil du papillon de nuit et reflète seulement de 0,09% à 0,7% du spectre lumineux, suivant l’angle d’observation. Exploit Technologies, l’agence de transfert technologique commune à tous les instituts de recherche singapouriens, négocie actuellement une cession de licence avec plusieurs entreprises. cc L. F.

Les robots sous contrôle

C’est une révolution pour Fanuc Robotics. Tous les robots de la marque jaune changent de contrôleur. D’ici au premier semestre 2013, tous seront équipés du R-30iB. Ce dernier cumule les innovations et promet de réduire l’encombrement, la consommation énergétique et les temps de cycle. En effet, comparé à son prédécesseur, il est 68% plus compact, 10% plus léger et peut être empilé pour l’utilisation simultanée de plusieurs robots. La gestion de l’énergie a, elle aussi, été optimisée: le contrôleur peut être stoppé à distance lors des arrêts de production; en cas de pause prolongée du robot, le moteur sera automatiquement freiné; et l’énergie cinétique sera récupérée lors du freinage, pour être réutilisée pendant le cycle d’accélération suivant. La fluidité et la rapidité des mouvements du robot ont également été améliorées. Les temps de cycle ont ainsi été réduits de 15%, grâce à un logiciel d’apprentissage des caractéristiques vibratoires propres à chaque trajectoire. Pour cela, un accéléromètre monté directement sur l’outil mesure les vibrations causées par celui-ci, de façon à ce que le logiciel les corrige. Finalement, pour rendre plus simple et efficace le travail des programmeurs et des utilisateurs, les représentations 3D ont été agrémentées d’une vision du fonctionnement interne du robot, ainsi que des opérations et mouvements programmés. cc A. CH.

Le contrôleur r-30iB de fanuc offre une empreinte au sol de 600 x 470 mm.

fanuc ronotics ; d.r.

ÉLeCtroniQue informatiQue

EN CouVErturE

découvrez la nano-imprimante de singapour.


regardez la main exoHand imiter les gestes d’un opérateur.

30 tECHNoLoGiEs iNCoNtourNABLEs

ÉLeCtroniQue informatiQue

franCe

Cette main robotisée amplifie la force de l’opérateur et conserve sa précision.

cHiNe

aLLemaGne

Les LeD low-cost grâce au silicium

Leuco ouvre de nouveaux horizons au fraisage par fauchage du bois, en boostant sa solution p-System, qui assure désormais la réalisation de rainures et de chanfreins. En attaquant le bois avec un angle supérieur à 55° la dent fauche au lieu de racler, ce qui garantit un excellent état de surface et augmente la durée de vie des outils. cc A. CH.

Le p-system produit un chant parfaitement fini et supprime le ponçage.

septembre 2012ccN°947

mÉCaniQue mÉCaniQue ProduCtion ProduCtion

Des diodes électroluminescentes (LED) 70% moins coûteuses que les solutions concurrentes. L’annonce de la société Lattice Power a de quoi faire rêver les hérauts de l’efficacité énergétique. Les LED affichent en effet une consommation électrique 10 à 20 fois inférieure aux ampoules fluocompactes actuelles. Pour diviser ainsi les coûts de production, la société chinoise a opté pour un procédé de production original. Elle fabrique ses LED sur silicium. Matériau phare de l’électronique, le silicium s’avère abondant et disponible en «tranches» plus larges que les substrats traditionnels de saphir ou de carbure de silicium. Revers de la médaille, les LED produites sur silicium rencontrent des problèmes de stabilité. En cause: la différence de taille entre la maille atomique du silicium et celle du matériau actif, le nitrure de galium. Lattice Power a-t-elle résolu le problème? Elle affiche en tout cas sa sérénité. Elle a débuté en juin 2012 la production massive de puces allant de 0,5 watt à 2 watts de puissance pour une efficacité de 120 lumens par watt. Elle a d’ores et déjà livré une vingtaine de clients stratégiques qui éprouveront leurs performances en éclairage intérieur et extérieur. cc H. L.

Le fraisage par fauchage adapté au bois

ÉnerGie enVironnement

Spécialiste de la fabrication de composants pneumatiques et électriques, Festo tente une percée sur le marché émergent des robots d’assistance à l’effort. La société a présenté officiellement en avril 2012 son prototype ExoHand. Cet exosquelette adapté à la main via un gant est un concentré de ce que fait de mieux le fabricant allemand : huit actionneurs pneumatiques à double action pour simuler les doigts, des capteurs de mesure de la pression et de la force appliquée au niveau des extrémités de la prothèse… Les applications d’ExoHand dans l’usine sont nombreuses. Pour des ouvriers exécutant des tâches pénibles et répétitives, elle peut augmenter la poigne. Dans des environnements industriels, elle peut être montée sur une prothèse de main en silicone pour reproduire le geste complexe d’un opérateur. ExoHand pourrait par ailleurs être implantée sur des robots d’assistance aux personnes âgées, dont elle améliorerait l’habilité. Ou encore être couplée à une interface cerveau-machine pour accompagner la rééducation de patients ayant subi un traumatisme à la main. La production en série des principaux composants de l’ExoHand, déjà démarrée, devrait permettre

BioteChnoLoGies

festo ; d.r.

Le gant qui donne de la poigne

un lancement sur le marché à prix très concurrentiel. cc L. F.

Les pales de moteurs des prochains Airbus A320 NEO et Boeing 737 seront réalisées grâce à un métier à tisser. Conçue par le spécialiste du textile américain Albany International, la machine automatise la production de composites 3D. La phase industrielle démarrera à partir de 2014 dans le cadre du partenariat signé avec le groupe français Safran. À terme, elle sera répartie à parts égales entre deux sites situés en France et aux États-Unis. cc L. F.

matÉriauX Chimie

aLLeMaGNe

un métier à tisser pour l’aéronautique

35


EN CouVErturE

www.industrie-technologies.com

30 technologies incontournables notre enquête continue sur internet L’innovation n’a pas de frontières, mais comment mesurer objectivement le potentiel des différents états? de nombreux classements existent pour comparer les pays entre eux, sur un secteur industriel précis ou un critère plus général, comme le dépôt de brevets. pour en savoir plus sur ces palmarès internationaux, rendez-vous sur notre site internet.

Comme chaque année, le groupe Cleantech élit les cent start-up mondiales les plus prometteuses dans le domaine des éco-technologies. Ce classement de réfé-

rence établi par un jury de soixante-dix experts internationaux avait donné pour gagnants en 2011 les sociétés Silver Spring Networks, Takadu et Lanzatech. Qui seront les heureux prochains élus? Pour le savoir, rendez-vous au tout début du mois d’octobre sur notre site Internet, rubrique l’« enquête continue». nue ». cm

25 teChnoLoGies Pour Vous surPrendre une sélection de procédés de production étonnants, pourtant utilisés au quotidien par les industriels. Bonne nouvelle, la france n’est pas en reste.

it n°942, mars 2012

36

N°947ccseptembre 2012

article Les États-unis, champions du dépôt de brevets dans la dernière livraison de son rapport annuel sur les dépôts de brevets, l’offi l’office ce mondial de la propriété industrielle de Genève constate une hausse de 10,7 % sur l’ensemble de l’année 2011 par rapport à 2010. Les États-Unis, figurent en tête avec

un total de 48 596 brevets enregistrés. Chine, Japon et États-Unis comptent à eux trois pour 82% dans la hausse. Les entreprises des deux pays asiatiques font mieux que leurs concurrentes américaines: on retrouve ainsi les chinois ZTE et Huawei Technologies dans le trio de tête des déposants et cinq sociétés japonaises dans le top 15 mondial. cm

des inGÉnieurs made in shanGhaÏ trois universités de technologie françaises ont signé un partenariat avec l’université de shanghaï pour former de jeunes ingénieurs avec une ouverture internationale. immersion avec des élèves ayant suivi le cursus.

it n°914, septembre 2009

Vidéo tour du monde de la chimie envoyer des étudiants à la découverte des laboratoires des principaux chimistes mondiaux: dow, Bayer, Arkema, rhodia, BAsF… C’est l’idée du Chemical World tour, sponsorisé notamment par l’organisation interprofessionnelle des entreprises du secteur de la chimie, l’union des industries chimiques (uiC).

À l’occasion des jeux olympiques de Londres, la deuxième édition, qui s’est déroulée entre le Brésil, le Japon, l’Allemagne et l’Espagne, s’intéresse aux polymères qui font la performance du matériel sportif (chaussures, ballons, fibre textile…). cm

À La reCherChe de La PerformanCe cette enquête s’intéresse à ce qui fonde le succès de l’innovation. Jean-Luc Beylat, président d’alcatel-Lucent Bell Labs rappelle l’importance de la création de start-up, et de laboratoires communs avec la recherche publique.

it n°923, juin 2010

d.r.

rapport Les 100 cleantech à suivre


23 | 24 | 25 OCTOBRE 2012

P a r i s e x p o P o r t e d e Ve r s a i l l e s - H a l l 1 w w w. e n ova - ev e n t . c o m

VOIR

4 FOIS

PLUS

GRAND

Dans le cadre de l’événement de l’innovation pour la recherche et l’industrie


www.industrie-technologies.com

PHoto-tECH

38

N°947ccseptembre 2012

regardez le cortège de méduses de Festo s’animer.


PHoto-tECH

Le robot de la méduse

festo

Après son bras robotisé imitant une trompe d’éléphant, ou encore son robot-mouette, Festo imite les créatures peuplant les océans. AquaJelly ressemble comme deux gouttes d’eau à une méduse, y compris dans son mode de propulsion, assuré par un système péristaltique et huit bras mous qui se meuvent comme des tentacules. Le fabricant d’automatismes allemand simule ces intrigants animaux pour étudier la dynamique des essaims : l’Aquajelly communique avec le reste du groupe par des signaux lumineux.

septembre 2012ccN°947

39


www.industrie-technologies.com

PHoto-tECH

La matière à la loupe Bienvenue dans l’antichambre de l’étude des matériaux complexes. Localisé au synchrotron soleil de saclay, cette ligne de photoémission sert à analyser les propriétés électriques, magnétiques et thermodynamiques de la matière, pour comprendre la conductivité ou le pouvoir isolant hors norme de certains matériaux.

smart projecteur

fraunhofer ; f. rodes /cea.

Ce rétroprojecteur adaptable aux derniers smartphones a été conçu à l’institut Fraunhofer pour l’optique appliquée et l’ingénierie de précision. il se compose d’un projecteur à Led et d’une lentille de deux centimètres de côté. en fait, le cube transparent regroupe à sa surface 200 microlentilles, qui diffusent chacune la même image. une photo stockée dans le téléphone peut être recréée par superposition sur une portion de mur ou un coin de table.

40

N°947ccseptembre 2012


PHoto-tECH

Casse-tête japonais

réa

Cet entrelacs de pompes et de jauges révèle la spécificité de l’équipementier automobile japonais Aisan industry : les systèmes d’alimentation en carburant. Ce bref aperçu a été pris lors d’une visite officielle dans les ateliers de sa filiale française, située à nevers. Les systèmes de pompage asiatiques se retrouvent en effet dans des modèles de constructeurs français, comme la nouvelle 208 de PsA Peugeot Citroën.

septembre 2012ccN°947

41


www.industrie-technologies.com

EXPÉriENCEs

ENQUÊTE

x

Comment protéger son réseau informatique en juin, le virus flame, capable d’infiltrer un réseau informatique sans être repéré par les logiciels de sécurité, a fait la une des médias. anxiogène, cette affaire joue le rôle de piqûre de rappel, même si elle ne concerne qu’une minorité de sociétés. pour réduire les risques, identifier les menaces qui guettent réellement votre activité est essentiel.

ui pense à la sécurité informatique, pense d’abord aux virus et autres « codes malveillants». Le sujet est d’autant plus préoccupant que leur action ne se limite pas aux ordinateurs: depuis la détection de Stuxnet, en 2009, on sait que certains de ces logiciels sont également capables d’altérer le fonctionnement des machines d’une usine. Conçu, selon certains analystes, comme une cyberarme destinée à détruire des centrifugeuses d’enrichissement d’uranium en Iran, Stuxnet peut reprogram-

Q

mer les automates industriels produits par Siemens en s’attaquant aux systèmes Scada, utilisés pour le contrôle commande des procédés. Dernièrement, c’est un autre virus malveillant de grande taille, Flame (20 Mo, contre 4 ou 5 Ko à peine pour certains virus), qui a fait l’actualité. Selon l’éditeur d’antivirus Kaspersky, ce code peut faire des captures d’écran, intercepter ce qui est tapé sur le clavier ou enregistrer des conversations et les transmettre à des serveurs distants sous forme cryptée. Mais ces attaques vraisemblablement très

ciblées ne concernent qu’une minorité d’industriels. Perte de données, découverte d’un mot de passe trop banal, vol de l’équipement d’un salarié: les dangers les plus préoccupants pour la plupart des entreprises peuvent sembler plus prosaïques. Pour s’en protéger, il faut cerner les vraies menaces et adapter sa politique de sécurité en conséquence.

1

Posez-vous les bonnes questions

Avant d’envisager une évolution de votre protection informatique, la première

4 outiLs oPEN sourCE Pour tEstEr sA sÉCuritÉ Pour tester la sécurité de votre réseau sans passer par une entreprise spécialisée, dont les tarifs peuvent atteindre 10 000 euros selon les prestations, ces quatre logiciels open source peuvent s’avérer utiles. John the riPPer

ce logiciel (www.openwall. com/john) a la réputation d’être le perceur de mots de passe le plus souple d’utilisation pour un audit de sécurité. il permet de vérifier leur robustesse.

42

BaCK-traCK

sur ce site internet, (www.backtrack-linux.org), on peut graver un « live cd » à utiliser pour vérifier le niveau de protection des connexions sans fil en cassant les clés Wep et Wpa-psK à partir de paquets capturés sur le réseau.

N°947ccseptembre 2012

WeBGoat

créée par l’open Web application security project (owasp), cette plate-forme permet d’étudier les attaques Web de manière didactique. L’application tourne sous une interface Web et vérifie notamment si un site présente des failles.

nmaP

ce logiciel (http://nmap.org) est devenu une référence pour les administrateurs, car l’audit des résultats de nmap fournit des indications sur la sécurité d’un réseau.

chose à faire est un check-up complet. Vous devez vous poser trois questions clés. Premièrement : la continuité de votre système d’information est-elle assurée ? « Si votre informatique ne fonctionne pas pendant deux jours disposez-vous des moyens pour redémarrer rapidement ? », interroge Matthieu Hentzien, responsable commercial chez Hervé Schauer Consultants (HSC), un cabinet de sécurité reconnu. Si ce n’est pas le cas, il est temps de réfléchir à un plan B, notamment via des serveurs et des ordinateurs de secours. Deuxième interrogation : savez-vous où se trouvent vos informations confidentielles, et sont-elles correctement protégées ? « Chaque année, des cadres perdent ou se font voler leur ordinateur portable. Dans ce cas, il peut s’agir du maillon

d.r.

fraude Le but de 65 % des cyberattaques est la fraude financière. source : Check Point software technologies, juin 2012


EXPÉriENCEs

Certains codes malveillants peuvent infecter plusieurs milliers d’ordinateurs en quelques minutes seulement. D’autres outils vous infiltrent discrètement.

1. Choisir

d.r.

des mots de passe complexes et recourir à un logiciel pour tester leur robustesse.

2. Chiffrer

les informations confidentielles à l’aide d’une application adaptée.

3. sensiBiLiser les salariés aux techniques d’escroquerie et d’infiltration.

faible de la sécurité de maîtriser toute la sécurité l’entreprise si ce PC contient de informatique ? Si la réponse données essentielles: catalogue est non, peut-être vaut-il client, tarifs, échanges d’e- mieux opter pour des prestamails. Pour éviter qu’un taires capables d’assurer un concurrent ou un pirate n’ac- niveau de sécurité satisfaisant, cède à ces informations, il via le cloud computing, par faut absolument que les dos- exemple pour votre serveur de siers les contenant soient chif- messagerie. frés. Pour mettre en place un Une fois ces trois questions chiffrage, vous résolues, vous pouvez par exem- MEttrE pouvez, en foncple utiliser Win- À Jour tous tion de votre buddows seven Inte- Vos LoGiCiELs get, réaliser un Et sYstÈMEs g r a l e o u d e s Pour test de sécurité PALLiEr logiciels gratuits LEurs FAiLLEs. grâce à un logicomme TrueCrypt. ciel open source Certifiée en France (voir encadré) ou par l’Agence nationale de la faire appel à une société spésécurité des systèmes d’infor- cialisée. « On peut choisir un mation (Anssi), cette applica- « audit de sécurité », une anation chiffre des données sur des lyse complète et exhaustive supports fixes ou amovibles du système d’information comme les clés USB », signale dont les prix se situent autour Matthieu Hentzien. de 10 000 euros, ou un simple Enfin, troisième vérification « test d’intrusion » (4 000 euros à opérer : êtes-vous capable de environ) qui consiste à simu-

3 faÇons de sÉCuriser Les donnÉes

ler une attaque de pirates », détaille Matthieu Hentzien. Pour en savoir plus sur les tests d’intrusion et les cabinets qui les réalisent, vous pouvez contacter la Fédération des professionnels des tests intrusifs, une association qui regroupe les intervenants du secteur.

2

Adoptez les bons réflexes

Vous pouvez désormais passer à l’action. Premier réflexe : mettre à jour tous vos logiciels et systèmes d’exploitation. De plus en plus performants et polyvalents, ils présentent souvent de nombreuses failles. Lorsqu’elles sont repérées, les éditeurs publient des correctifs. Il convient donc de les appliquer dès qu’ils sont disponibles. Pour faciliter l’actualisation des programmes, de

plus en plus nombreux, installés en entreprise, on peut utiliser les sites diffusant en temps réels des informations sur les failles et les patchs à télécharger. C’est le cas de Secunia (http://secunia.com). Créé en 2002, cet éditeur danois spécialisé dans la détection des failles commercialise « Vulnerability Management » qui a convaincu d’importants clients comme Areva et Atos. Ce logiciel permet de connaître en permanence le niveau de vulnérabilité de son réseau et de son parc informatique et de télécharger tous les correctifs. Un moyen pratique et efficace pour conserver un parc informatique à jour. Deuxième chantier: remettez à plat l’utilisation éventuelle par vos salariés de leur équipement personnel au bureau. Côté pile, cette diversification matérielle et logicielle peut comseptembre 2012ccN°947

43


www.industrie-technologies.com

EXPÉriENCEs

c Les

entreprises stockent et échangent de plus en plus d’informations privées sur leurs clients. début 2012, la commission européenne a manifesté sa volonté de renforcer la protection de ces données en obligeant les entreprises et administrations à notifier les fuites. en france, le législateur s’appuiera sur la loi informatique et liberté, qui précise notamment qu’en « cas de violation de données à caractère personnel, le fournisseur de services de communications électroniques accessibles au public avertit sans délai la commission nationale de l’informatique et des libertés ». aujourd’hui, seuls les opérateurs de télécommunications sont concernés. pour anticiper l’évolution réglementaire, toute entreprise gagnera à s’intéresser au chiffrage de ces données et à la sécurisation des accès aux serveurs ou disques durs sur lesquels elles sont stockées.

penser un équipement interne obsolète. Côté face, vous devez prêter une attention accrue à la gestion des accès (chaque appareil se connectant au réseau interne devant être identifié) et des compatibilités logicielles. Peut-être devrezvous faire appel à un cabinet de sécurité pour mettre en place une politique de gestion de cette « consumérisation de l’IT ». Autre solution : utiliser Mehari (Méthode harmonisée d’analyse de risques). Mise au point en 1996 par le Club de la sécurité de l’information français, cette méthode fournit un cadre méthodologique, des outils et des bases de connaissance pour analyser les enjeux majeurs et étudier les vulnérabilités, réduire la gravité des risques et piloter la sécurité de l’information. Troisième point de vigilance: le contrôle des identités et

44

des accès. Pour éviter des infiltrations (par découverte d’un mot de passe banal), il convient de donner un mot de passe « fort » à chaque salarié. Il doit être composé d’au moins trois groupes différents de dix caractères (minuscules, majuscules, caractères spéciaux et chiffres). Exemple: « Jg+17kaRe ! ». Pour vérifier sa « robustesse », vous pouvez aller sur le site Password Checker de Microsoft. Tous les mots de passe doivent être renouvelés deux à trois fois par an. Autre précaution : lorsqu’un salarié part de l’entreprise, son identifiant et son mot de passe doivent être supprimés sans délai. Enfin, si un employé veut travailler avec son PC portable personnel, il faut faire une analyse de risques (scan approfondi avec un antivirus et un logiciel vérifiant les mises à jour) avant qu’il se connecte au réseau interne.

N°947ccseptembre 2012

3

sauvegarder régulièrement

Au-delà de la protection contre les attaques virales, il faut aussi mettre à l’abri ses données. Après avoir déterminé les informations les plus confidentielles ou essentielles à l’entreprise, il convient d’en assurer la sauvegarde à fréquence régulière (au moins une fois par semaine) sur différents supports. En local, vous pouvez utiliser un disque dur externe ou un « Network Atached Storage » (NAS), à savoir un boîtier avec des disques durs connectés au réseau. Précaution importante, mais pas toujours appliquée : le disque dur ou le NAS ne doit pas être conservé dans les mêmes locaux que l’entreprise afin d’éviter qu’il ne soit lui aussi endommagé ou perdu en cas de sinistre (incendie, dégât des eaux, vol…). Pour ajouter un niveau de redondance, cette sauvegarde gagne à être doublonnée par un ou deux stockages en ligne. Privilégiez les acteurs reconnus et « sûrs », ayant peu de risques de faire faillite comme des opérateurs télécoms (Orange, SFR…) ou d’importants hébergeurs (OVH) par exemple. Enfin, ces informations stockées doivent être chiffrées pour plus de sécurité.

ccÉric FiLiOL directeur du laboratoire de virologie et de crYptologie opérationnelle À l’école supérieure d’inFormatique, électronique, automatique (esiea)

La discrétion professionnelle est primordiale «Les attaques sont devenues plus difficiles à repérer, car les pirates utilisent des méthodes plus sophistiquées, notamment via des documents bureautiques (pdf, Microsoft office et Libreoffice), pour ne pas être détectées par les logiciels de sécurité. La sécurité n’est pas seulement une question de produits, mais aussi d’état d’esprit. Mais à ce jour, seuls les hackers ont cet état d’esprit! La formation et la sensibilisation des salariés sont donc primordiales. il est indispensable de développer la culture de la discrétion professionnelle, des valeurs éthiques du salarié, de sa loyauté. il faut privilégier les recrutements sur la confiance en l’individu plus que ses compétences (motivé et formé, il apprendra ce qui lui manque). c’est le discours que je tiens devant les pMe/pMi que je forme à la sécurité informatique!»

4

Former tous les salariés

La variété des menaces informatiques implique une étroite collaboration de tous les services d’une entreprise. La mise en place de formations régulières et thématiques (le contrôle des identités, les risques encourus avec les clés USB trouvées par « hasard » sur le parking, la détection de comportements bizarres ou d’e-mails suspects…) est indis-

pensable. L’objectif est de sensibiliser tous les salariés, y compris les cadres dirigeants qui détiennent des informations confidentielles et peuvent être visés par une opération visant à tromper leur bonne foi. cm cc philippe richard redaction@industrie-technologies.com

d.r.

Comment mieux protéger les données personnelles


www.industrie-technologies.com

EXPÉriENCEs

retrouvez un air de nostalgie avec notre diaporama

rEPortAGE

100 ans et toujours dans le vent !

1. une Veine LiBre c Contrairement aux souffleries contemporaines, qui ne comportent qu’un tunnel de diamètre uniforme, celle du laboratoire d’auteuil comporte un convergent avant la chambre d’expérience, puis un divergent à sa sortie. Les différences de diamètres accélèrent la veine d’air dans la chambre, puis ralentissent le flux en sortie. ce qui limite la puissance motrice nécessaire et autorise le rejet du flux dans le hall abritant l’équipement.

n bâtiment indus-

u triel à Paris, au

milieu des immeubles haussmanniens de la Porte d’Auteuil, c’est déjà surprenant. Ce qu’il abrite l’est encore plus: une soufflerie créée par Gustave Eiffel en 1912, et toujours à la pointe de la R&D. cc La

science fait bon ménage avec l’histoire

Le visiteur découvre une structure arachnéenne mêlant charpente métallique rivetée et toile tendue sur des lisses de bois. Dans un coin, trône un moteur électrique d’un autre âge et sur les étagères, des modèles en bois d’aéronefs, de projectiles, mais aussi de bâtiments, voitures automobiles et éoliennes qui ont bénéficié des travaux menés dans ce ccLa SOuFFLerie eN cHiFFreS

cune halle de 30 m de longueur pour 13 m de largeur et 10 m de haut. cune soufflerie de 19 m de long avec une entrée de 4 m de diamètre. cune puissance motrice de 50 cV. cune veine d’expérience libre de 2 m de diamètre sur 2,37 m de long. cun flux d’air pouvant atteindre 30 m/s (108 km/h).

46

N°947ccseptembre 2012

lieu. Ici, la science fait bon ménage avec l’histoire. « Le vent a toujours été pour moi un sujet de préoccupation. Il était un ennemi » disait Gustave Eiffel. Voulant aider l’aéronautique naissante et aller plus loin dans la démarche expérimentale, il construit en 1909 une prémière soufflerie au pied de sa célèbre tour. Il y mènera plus de 4000 essais et y développera de nombreux capteurs et instruments de mesure, faisant progresser une science balbutiante et acquérant une réputation internationale. Chassé par l’urbanisme, il construit en 1912 un laboratoire autour d’une soufflerie novatrice. Il y poursuivit ses recherches jusqu’en 1920, améliorant sans cesse les techniques et les équipements de mesure. Filiale depuis 2001 du Centre scientifique et technique du bâtiment, le Laboratoire aérodynamique Eiffel participe désormais à de nombreux programmes de pointe. L’un des plus récents est l’étude de l’aérodynamique externe et du refroidissement sous capot de la Citroën DS3, que Sébastien Loeb place régulièrement en tête des rallyes. cm cc J-f. preVÉraud jfpreveraud@industrie-technologies.com

p. guittet pour industrie et technoLogies

toujours en activité, la soufflerie d’auteuil, construite en 1912 par gustave eiffel, sert aujourd’hui à mener des projets de pointe. elle rappelle que le constructeur contribua à l’essor de l’aérodynamique et accompagna les premiers pas de l’aviation en créant des moyens expérimentaux adaptés.

4. La Grande BaLanCe aÉrodynamiQue

c Les objets volants (aéronefs, hélices, éléments de structure, projectiles…) sont suspendus à une balance située au-dessus de la veine d’expérimentation. Les masses nécessaires pour maintenir l’objet en équilibre permettent de déterminer ses performances aérodynamiques.


La soufflerie d’eiffel : un siècle au service de la r&d

sous ses airs de vieille dame, la soufflerie est toujours d’actualité puisque la Citroën ds3 de Loeb y est testée.

2. La ChamBre eiffeL

3. un diVerGent Pour ÉConomiser L’ÉnerGie

c La chambre d’expérience est une pièce au milieu de laquelle circule un flux d’air canalisé, pouvant aller jusqu’à 30 m/s. on y place les maquettes instrumentées de véhicules ou de bâtiments à étudier sur une table orientable, tandis que les maquettes d’objets volants sont suspendues à une balance aérodynamique. Véritable innovation, ce type de salle d’expérimentation fut baptisé chambre eiffel.

c L’interposition d’un divergent entre la sortie de la chambre d’expérience et le ventilateur ralentit le flux d’air et limite la puissance motrice nécessaire au ventilateur axial à 50 cV. sans lui, il aurait fallu un moteur de 400 cV pour obtenir une veine d’air aux caractéristiques similaires. une étude menée en 1917 pour créer une soufflerie ayant une veine de 4 m de diamètre avec un flux de 63 m/s montre qu’il suffirait d’une motorisation de 800 cV si l’on adopte ce principe, contre 5 200 cV pour une soufflerie conventionnelle !

5. La saLLe de Commandes c rien n’a changé depuis 100 ans dans la salle de commande de la soufflerie. L’immense plaque de marbre supporte toujours les voltmètre et ampèremètre en laiton, le contacteur à barrettes en cuivre et la manette du rhéostat pour faire varier la vitesse du moteur. Le bureau et la table de travail sont eux aussi toujours là et toujours en service.

6. un moteur de 50 CV c Grâce à l’augmentation de diamètre de la veine d’air entre la sortie de la chambre d’expérience et le ventilateur, la vitesse du flux ralentit. La puissance motrice est ainsi réduite. alors qu’avec un moteur de 50 cV la soufflerie du champ de Mars ne disposait que d’une veine de 1,5 mètre de diamètre à 18 m/s, celle d’auteuil dispose d’une veine de 2 mètres de diamètre à 30 m/s, avec la même puissance installée.

septembre 2012ccN°947

47


www.industrie-technologies.com

EXPÉriENCEs

la fusion laser expliquée en vidéo.

CAS D’ENTREPRISE

Poly-shape allège les métaux grâce à la fusion laser PrODucTiON

ccLe ProBLème

faBriQuer des PièCes Poreuses et rÉsistantes

Poly-Shape est spécialisée depuis 2007 dans la fabrication de pièces métalliques fonctionnelles par fusion laser, notamment pour l’aéronautique, l’automobile et l’outillage. En 2008, la société est contactée par OBL Technologies, qui commercialise des implants en titane sur mesure pour la chirurgie de la face et du crâne. La PME souhaite disposer de prothèses avec une structure plus fine, alvéolée, afin de favoriser la guérison osseuse des patients. OBL a passé en revue plusieurs techniques disponibles: la fusion laser est la seule à même de répondre à ce cahier des charges. Mais les premières pièces fabriquées par des sous-traitants n’ont pas les caractéristiques mécaniques requises.

ccpolY-shape en Bref

Cette tPe française de fabrication directe et prototypage rapide par fusion laser, créée en 2007, est implantée à saint-pierre du perray (91). elle est active dans quatre secteurs : l’outillage, le médical, l’aéronautique et l’automobile.

ccLA soLution

Pousser Les CaPaCitÉs de La fusion Laser

Poly-Shape démarre les essais de fabrication pour OBL Technologies en 2009, sur le mode collaboratif. La société a déjà tenté de produire des structures en titane poreux, mais pour des applications dans l’automobile

48

N°947ccseptembre 2012

implant sur mesure en titane poreux, pour la reconstruction d’un crâne.

et l’aéronautique. «Nous rencontrions à l’époque des problèmes de dimensionnement de pièce, par rapport aux propriétés mécaniques désirées », raconte Stéphane Abed, PDG de Poly-Shape. A contrario, son partenaire du médical lui fournit la géométrie exacte à produire. Reste à adapter l’outil de fusion laser pour réaliser cette forme complexe. «Nous avons notamment abaissé le taux de pureté en oxygène dans la chambre de fabrication, ce qui permet de donner plus de liberté de formes», poursuit le dirigeant. La création de pores dans le titane demande aussi de soigner l’état de surface de la pièce pour éviter la formation d’impuretés, qui risquent d’entraîner par la suite un largage de particules, indésirable pour ce type d’implants. Pour s’en prémunir, Poly-Shape a travaillé à l’optimisation du dépôt de billes de titane avant la fusion. Enfin, la fabrication de géométries complexes par cette technique s’effectue en général avec des supports dans la machine, pour éviter certains défauts de la pièce. Ce qui nécessite une étape d’usinage post-production, qui allonge les délais de fabrication.

Comme cela n’était pas envisageable pour son client, PolyShape a fait le choix de se passer de support. ccLe résuLtAt

nouVeauX dÉBouChÉs Pour PoLy-shaPe

Début 2011, OBL se déclare satisfait du résultat obtenu par Poly-Shape. Depuis, les implants en titane poreux ont bénéficié à une soixantaine de patients. Le temps de fabrication, d’une douzaine d’heures, est à peine plus long que pour des pièces pleines. La porosité du titane est quant à elle augmentée de 50 à 60%, ce qui permet d’approcher la densité des os naturels et d’améliorer la répartition des charges au niveau du squelette. Poly-Shape souhaite se servir de cette technique innovante pour l’automobile et l’aéronautique. Notamment en appliquant le procédé de fabrication de pièces poreuses à d’autres métaux : « avec des métaux légers, comme l’aluminium, on peut obtenir une densité très basse. Les pièces très légères ainsi obtenues pourraient concurrencer le plastique, avec de meilleures caractéristiques mécaniques», estime Stéphane Abed. La TPE développe aussi des roues de turbines alvéolées, 50% plus légères que les roues standards, capables d’alléger le moteur et la consommation de carburant de véhicules de sport automobile ou d’avions de petite série. cm ccludoVic ferY lfery@industrie-technologies.com d..r.

pour répondre aux besoins d’un de ses clients dans le médical, poly-shape a revu son procédé de fusion laser pour réaliser des pièces avec une structure poreuse. une avancée technologique qui pourrait avoir des retombées dans l’aéronautique et l’automobile.


ABONNEZ-VOUS !

1 an

129

E TTC

J Le magazine

+ J les newsletters

J Le site web

Stimulez vos capacités d’innovation Découvrez toutes nos offres d’abonnement sur

www.industrie-technologies.com


www.industrie-technologies.com

Produits

vidéo : une machine mesure par contact une série de pièces.

GUIDE D’ACHAT Choisir son système de mesure 3d

esurer une pièce peut être aussi simple qu’utiliser un pied à coulisse. Mais selon la précision nécessaire, les caractéristiques à mesurer, et le nombre de pièces à traiter, l’opération peut s’avérer plus complexe, tout comme les machines à utiliser. Les machines à mesurer tridimensionnelles (MMT) sont un outil polyvalent. Elles sont capables de mesurer tout type de pièces, des formes les plus simples aux plus complexes, et de toutes les tailles. « Du boîtier de montre à l’Airbus », résume Bruno Lefeb-

M

vre, directeur général du fabricant de machines Mitutoyo. cc un

point commun : la polyvalence

Par contact, optique ou laser, les MMT reconstituent la forme d’une pièce en trois dimensions afin d’évaluer sa conformité par comparaison avec un modèle numérique. Et ce avec une précision de l’ordre du dixième ou centième de micromètre. Elles peuvent également servir à la rétro-conception, pour reconstituer par exemple un moule à partir d’une pièce

LEs QuAtrE FAMiLLEs 1. Par cONTacT

3. À LaSer

4. Par TOMOGraPHie

MiTuTOyO

e STarLiTe

HeXaGON

ZeiSS

C’est la méthode la plus répandue et la plus précise. Un stylet parcourt la pièce point par point ou en continu pour en reconstituer la forme.

La mesure est effectuée sans contact, en éclairant la pièce et en la photographiant sous plusieurs angles pour obtenir la forme en 3D.

La pièce est scannée au laser. Avantage: le balayage rapide d’un grand nombre de points. Utile pour les mesures à grande échelle.

Moins précise, cette méthode donne accès à une vue tridimensionnelle de l’intérieur, pour détecter d’éventuels défauts de matière.

crysta-apex série 900

50

2. À caMÉra

300

N°947ccseptembre 2012

cms 108

métrotom 1500

existante. Dimensions, contours, alésages, soudures : ces machines peuvent examiner de nombreux critères. Mais cette polyvalence se paye par une précision et une rapidité moindres que celles des outils plus spécialisés. « C’est un outil universel pour la mesure dimensionnelle, mais il ne peut pas tout faire aussi bien qu’une machine spécifique », explique Jean-Marc Pras, dirigeant de la société Eurotek, spécialisée dans la maintenance et l’étalonnage des MMT. Ainsi, un profilomètre ou une machine d’écart de forme, destinée à mesurer spécifiquement la planéité ou la cylindricité d’une pièce, peuvent fournir un meilleur résultat dans leur champ d’application, qui peut coïncider avec celui des MMT. « Elles peuvent par exemple cohabiter à différents stades de la production », précise Florence Lapeyre, responsable marketing de la division métrologie chez Carl Zeiss, fabricant d’outils de métrologie. « Une machine d’écart de forme peut servir à vérifier la conformité des composants, et une MMT être utilisée pour étudier la pièce complète. » C’est une façon de gagner du temps, comme en témoigne Willy Mottin, responsable du pôle métrologie de Lisi Médical : « Avec l’évolution des normes, nous faisons de plus en plus de mesures 3D. Mais nous gardons des contrôles spécifiques, plus rapides,

d.r.

pour s’assurer de la conformité d’une pièce après fabrication, reconstituer sa forme en trois dimensions permet de la comparer à son modèle. une méthode polyvalente permet, grâce à des machines adaptées à des produits variés, de mesurer tout type d’objet. pour bien choisir la technologie à adopter, évaluer la précision et la vitesse nécessaire ainsi que le type de mesure à effectuer est essentiel.


Quatre critÈres déterMinants

PrÉCison c La mesure tridimensionnelle

n’est pas la méthode la plus précise, mais certaines machines atteignent le centième de micromètre.

tyPe de mesure c Certaines pièces,

trop fragiles, ne peuvent pas subir de mesure par contact, ce qui implique l’usage de systèmes optiques.

taiLLe c il existe des machines et méthodes

pour des produits de toutes les tailles, jusqu’à la mesure d’un avion entier.

Le budget à prévoir Vitesse c Le temps à consacrer à la mesure

de chaque pièce dépend de leur valeur ajoutée et de la quantité à traiter.

c Le prix moyen des machines à mesurer se situe aux alentours de 70 000 à 80 000 euros, selon eurotek. il dépend notamment du type de capteurs, du mode de traitement des mesures par le logiciel associé et du coût du corps de la machine, lui-même fonction de la taille et de la nature des pièces à mesurer.

Cette machine de mesure tridimensionnelle de mitutoyo est équipée d’un palpeur de haute précision capable d’accéder à des zones profondes.

PriX d’une maChine ComPLète (en euros)

d.r.

300 000

notamment pour vérifier les alésages. » L’entreprise utilise des machines Mitutoyo pour mesurer les prothèses de hanche qu’elle fabrique. À chaque cas particulier peut répondre une machine. La gamme est vaste, et les technologies employées diverses. Une MMT est constituée de trois axes linéaires sur lesquels se déplace un palpeur, destiné à mesurer la pièce. Les mesures les plus courantes sont celles par contact. Une bille, située à l’extrémité d’un stylet, touche la pièce point par point, ou par « scanning », c’est-à-dire en effleurant la surface en continu, pour une meilleure précision. Le stylet envoie un signal lorsqu’il est en contact avec la pièce et détecte

300 000

200 000

100 000

dont : capteurs

60 000 3 000

0

20 000

dont : logiciels

30 000 5 000

source : carL Zeiss, euroteK, heXagon

ainsi les limites ou les irrégularités, comme les bosses d’une surface. « C’est une technologie mature, qui évolue peu », précise Bruno Lefebvre. Il existe une grande variété de stylets, adaptés aux différents types de pièces, en particulier selon leur forme et leurs dimensions. Ainsi, pour inspecter l’intérieur d’un trou, un stylet doit être suffisamment long. Ce qui fait perdre en précision et ne convient donc pas à l’examen d’une surface. Les billes, situées à l’extrémité, peuvent elles aussi être de forme et de matières variées. Les sphères conviennent mieux à la mesure des contours et diamètres et les disques sont destinés aux angles ou aux arêtes. Une bille en saphir

septembre 2012ccN°947

51


www.industrie-technologies.com

Produits

GUIDE D’ACHAT Choisir son système de mesure 3d

cas particulier. Moins précise, elle a l’avantage de donner une image de l’intérieur d’une pièce, pour diagnostiquer d’éventuels défauts dans la matière. Selon les pièces, la technologie et la précision, le temps de mesure est variable, de quelques minutes à quelques heures. Ce paramètre est particulièrement important quand chaque pièce doit être contrôlée. Pour ce cas de figure, il existe des machines pour mesurer directement sur la ligne de production. À condition de ne pas avoir de pièces trop complexes. cc Les

logiciels pilotant les machines évoluent souvent

L’environnement des machines, en ligne, en atelier ou en salle de métrologie, impose des contraintes. La poussière, l’humidité ou les vibrations peuvent interférer avec les mesures. Ainsi, une machine peut être installée sur une dalle de béton spécifique, afin de l’isoler des vibrations. Mais les modèles actuels sont

des teChnoLoGies ComPLÉmentaires La mesure par contact est la plus répandue, mais les fournisseurs proposent également d’autres méthodes.

FOurNiSSeurS

Mesures par contact

c mitutoyo c Carl zeiss c hexagon c Wenzell c mora c Coord3 c nikon c oGP france

✔ ✔ ✔ ✔ ✔ ✔ ✔ ✔

c erowa c thome Präzision c ayonis c Werth

✔ ✔ ✔

caméra

✔ ✔ ✔ ✔ ✔ ✔ ✔ ✔ ✔ ✔

Laser

Tomographie

✔ ✔ ✔ ✔ ✔ ✔ ✔ ✔ ✔ ✔ ✔

mÉthodoLoGie : Les fournisseurs sélectionnés sont ceux présents sur le marché français proposant au moins l’une des trois technologies de mesure externe (par contact, camera ou laser).

52

N°947ccseptembre 2012

✔ ✔ ✔ ✔

Pour valider l’usinage des pièces cylindriques, PCi scemm utilise deux mmt de Zeiss.

généralement déjà pourvus d’amortisseurs. La chaleur peut également être un problème : avec la dilatation des pièces, voire des stylets, elle peut fausser les mesures. Il existe pour cela des stylets résistants à la déformation thermique. Si les machines en elles-mêmes évoluent peu aujourd’hui, les logiciels associés sont en revanche continuellement améliorés. « C’est là qu’il y a le plus de création », assure Jean-François Murcia, responsable installation chez le fabricant Hexagon Metrology. « On trouve de nouveaux modules mathématiques pour traiter les mesures, par exemple pour des statistiques. » Des programmes standards sont systématiquement fournis avec les machines, mais d’autres sont spécialisés, adaptés à des productions spécifiques, comme les engrenages ou des pièces d’automobiles. Ces logiciels, pilotant les mouvements de la machine, sont ainsi plus faciles à paramétrer car mieux adaptés aux formes à traiter. Ils peuvent également faire gagner du temps lors des mesures, comme avec l’option Flyscan, lancée cette année par Carl Zeiss, qui autorise le palpeur à survoler les zones vides au lieu de s’y arrêter. « Le logiciel est ce qui vieillit le plus vite », confirme Jean-Marc Pras. « Pour autant certaines entreprises ont gardé le même depuis 20 ans. Cela dépend de l’usage. »

d.r.

est adaptée à des surfaces en plastique, mais risquerait de s’abîmer sur des matières plus abrasives comme la fonte, où le diamant est plus indiqué. Pour une même pièce, il est possible de combiner plusieurs stylets différents. Stockés sur un rack, ils peuvent être automatiquement échangés par la machine en cours de mesure. Il existe également des moyens de mesure sans contact. Ils sont utiles pour mesurer de très grandes pièces ou des matières trop fragiles. Ces technologies peuvent utiliser une caméra, pour photographier la pièce, ou la réflexion d’un laser à sa surface. Moins précises que la mesure par contact, elles peuvent être complémentaires. « Sur une carte électronique, l’optique peut identifier les composants, les connexions et d’éventuels défauts de soudure », précise Florence Lapeyre. Quant au laser, il est utile pour scanner des formes inconnues. Enfin, la tomographie par rayons X représente un


23-24-25 Octobre 2012

Produits

Parc des Expositions de Toulouse Hall 5 et 6

Salon des Partenaires de l’Industrie du Grand Sud

◗ Le carrefour des preneurs et donneurs d’ordres ◗ Des rendez-vous d’affaires personnalisés ◗ Une large ouverture sur les secteurs économiques en ◗ Une offre diversifiée dans les métiers et les savoir-faire ◗ Une présentation des innovations technologiques de production ◗ Une veille technologique adaptée au service des PMI

ccMaurice Bruyère responsable qualité opérationnelle du service process métrologie chez pci scemm

«Des mesures automatisées»

Au SIANE : les entreprises de production sont visibles par les acheteurs de nombreux secteurs d’activités. Au SIANE : les technologies innovantes ont rendez vous avec les hommes de production

« nous fabriquons des machines d’usinage pour des pièces automobiles, comme des culasses ou des carters. pour valider la conformité de ces machines, nous mesurons les caractéristiques géométriques et dimensionnelles des pièces qu’elles produisent à l’aide de deux machines de mesure tridimensionnelle (MMt). ces mesures sont préparées à partir de la définition numérique des pièces, et entièrement automatisées. ce qui permet de faire fonctionner les machines pendant la nuit, pour contrôler plusieurs pièces à la suite. pour certaines, les mesures peuvent durer jusqu’à trois heures. notre laboratoire de métrologie est équipé de deux MMt carl Zeiss. La première a une dizaine d’années, et nous avons acheté la seconde il y a moins de deux ans. celle-ci est plus petite et un peu moins précise. Mais elle effectue des mesures environ trois fois plus rapidement que la première. »

NOUVEAU : Création d’un pôle Outillage Industriel

■ Marché de l’équipement de production et de l’équipement d’atelier ; ■ Savoir faire et expertise en petits ou grands outillages : • Outillages de fabrication, • Outillages de mesure, gabarit, contrôle, • Outillages de peinture, chariots & palonniers de manutention • Outillages de montage, aménagements ou installations de levage et de manutention • Outillages de collage/finition (Aluminium, composites…) • Outillages d’usinage, d’assemblage, outils coupants • Poste de travail, ... ■ Conception-réalisation ou en sous-traitance ; ■ Partenaires d’entreprises industrielles, grandes ou petites.

d.r.

La durée de vie des MMT peut aller jusqu’à plusieurs dizaines d’années. Le principal pour les garder fonctionnelles reste un bon entretien. La fréquence dépend de l’usage, mais une maintenance préventive annuelle, pour assurer la fluidité des mouvements et revoir l’étalonnage est souhaitable. L’électronique de commande peut être occasionnellement changée pour rajeunir la machine. L’exemple de Lisi Médical confirme la longévité de ces équipements: «Notre première MMT a plus de 20 ans », rappelle Willy Mottin. cm ccantoine cappelle redaction@industrie-technologies.com

NE SIA24-2r5e 23-ctob O Facilitez-vous l’accès au salon en remplissant en ligne le formulaire d’inscription visiteurs

Téléchargez votre badge d’accès

GRATUIT

en vous connectant sur :

www.salonsiane.com

Salon SIANE - 55 Avenue Louis Breguet - Bâtiment 7 - Bureau 39 - 31400 TOULOUSE Tél : 05 61 24 93 37 - Fax : 05 61 24 86 37 - info@salonsiane.com - www.salonsiane.com

septembre 2012ccN°947

53


notre sélection de produits classés en 6 secteurs de référence

équipement de production cc paGe 56

cc composants mécaniques cc PneuMatique Venturi avec économiseur d’air

électronique cc paGe 58 équipement général cc paGe 59 bâtiments travaux publics cc paGe 60 mesure cc paGe 62

Grâce à sa fonction d’économie d’air intégrée, le venturi Ovem est une solution énergétiquement performante. Un capteur de vide ajoute une fonction de maintenance préventive au système de vide et réduit grandement le risque d’arrêt de la machine. On détecte ainsi une fuite qui se développe, graduellement ou subitement, ou si le temps d’aspiration devient plus long. La génération de vide et l’impulsion d’éjection sont contrôlées par deux distributeurs intégrés. Grâce aux distances réduites les temps de cycle ont été raccourcis. La priorité a été donnée à la facilité de maintenance du venturi, notamment avec le filtre pour purifier l’air comprimé. Fournisseur Festo France

Pompe à spirale pour un vide propre et sec

Vous trouverez en page 63 un lexique des unités utilisées dans cette rubrique.

Vous PouVez adresser Vos informations de presse concernant de nouveaux produits par e-mail (en joignant une photo) : produitsnouveaux@ industrie-technologies.com

54

Cette pompe à spirale FO.0015.A dispose d’un moteur de 0,45 kW offrant un débit de 15 m³/h à 50 Hz et de 18 m³/h à 60 Hz. Son bloc de compression particulièrement étanche permet l’aspiration de gaz rares sans perte ni pollution. Cette architecture écarte tous risques de contaminations des roulements graissés à vie. La conception de la pompe autorise un changement rapide et aisé du joint flottant. Un compteur horaire indique le temps écoulé entre chaque opération de maintenance. Selon les besoins, cette pompe relativement silencieuse peut être équipée d’accessoires divers. Fournisseur busch France

N°957ccseptembre 2012

cc Hydraulique Pompes à vis excentrique hygiéniques

Conçues pour vidanger les fûts et conteneurs de produits alimentaires, pharmaceutiques ou cosmétiques, ces pompes à vis excentrique Lutz B70V délivrent un débit de 12 à 50 l/min. Elles supportent une immersion de 500 mm à 2 m. La pression de service max est de 10 bar. De conception hygiénique, ces pompes sont certifiées 3A. Toutes les parties entrant en contact avec les produits à pomper sont en acier inoxydable (1.4571/1.4404), en PTFE ou EPDM. Des moteurs de 0,55 - 0,75 ou 1,1 kW, tournant à 700 ou 900 tr/min sont proposés. Leur montage et démontage sont faciles et rapides. Fournisseur techniques des Fluides

Pompes hydrauliques manuelles ultralégères

Pesant respectivement 2,3 et 4,1 kg, les pompes manuelles P19L et P59L sont dotées d’un réservoir d’huile de 431 et 1131 cm3. Fournissant jusqu’à 700 bars, elles sont équipées d’une valve de décharge avec un seuil de déclenchement important (59 bar), ce qui réduit de 40% les efforts manuels. Elles sont utilisables partout, y compris en zone Atex ou à proximité d’un poste de soudage. Ces pompes sont dotées d’une tête robuste ainsi que d’un réservoir résistant, tous deux en aluminium. Elles fonctionnent dans n’importe quelle position grâce à leurs plaques de fixation à 4 trous préformés et sans risque de fuite car sans évent. Fournisseur spx Hydraulic technologies

cc Mécanique Plaques de compensation pour colonnes et vérins

ces plaques de compensation assurent un alignement précis des colonnes télescopiques synchrones et un ajustement axial des vérins électriques. destinées aux colonnes télescopiques, les rK syncflex V ou h comportent des plaques inférieures et supérieures qui relâchent les tensions des systèmes hyperstatiques. Les inférieures servent à compenser la hauteur et à ajuster la colonne télescopique sur l’axe vertical en réglant son inclinaison. Les supérieures minimisent les écarts de hauteur et d’inclinaison. elles neutralisent les gauchissements éventuels et corrigent les écarts de synchronisation lorsqu’au moins deux colonnes télescopiques sont assemblées. des plaques sur mesure sont également proposées. Le système de compensation axiale pour vérins électriques permet l’installation d’au moins deux vérins parfaitement parallèles. il pardonne les petites tolérances de construction de ± 2 mm et aligne parfaitement les vérins les uns par rapport aux autres. associé à un embout à rotule, il élimine les gauchissements. en outre, il augmente considérablement la résistance aux chocs. Fournisseur phoenix mecano

cc description

références plaques de

compensation inférieure et supérieure pour les colonnes télescopiques à déplacement synchrone rK syncflex V ou h.

cc points forts

alignement des colonnes télescopiques grâce à des vis de réglage accessibles de l’extérieur. compensation des différences de hauteur pour colonnes télescopiques.

d. r.

composants mécaniques cc paGe 54


www.industrie-technologies.com retrouvez ces produits

sur l’expo permanente.

cc Mécanique actionneur linéaire G4

La dernière version de cet actionneur linéaire G4 36 mm comporte une pièce d’adaptation permettant de remplacer, à moindre coût, des actionneurs linéaires pas à pas hybrides de taille 14 dans les applications existantes. Le G4 36 mm présente des performances et une durée de vie comparables, mais avec une résolution moindre. Avec une plage comprise entre 70 et 260 N, cet actionneur est disponible dans 3 configurations : captif ; non-captif et externe. Il convient aux applications nécessitant une force élevée dans un format compact, comme l’instrumentation de laboratoire, les lecteurs de codes-barres, le matériel d’impression, etc. Fournisseur Haydon Kerk motion

réducteurs planétaires silencieux

Avec un premier étage de réduction en plastique haute performance doté d’une denture hélicoïdale, les réducteurs planétaires 32 ALN sont silencieux. Ils sont équipés de 1 à 4 trains épicycloïdaux en série. La gamme de réduction comporte 17 ratios standards de 4/1 à 2076/1. Le couple transmissible est de 4,5 Nm en permanent et de plus de 6 Nm en intermittent. L’arbre de sortie est équipé de roulements à billes. Les 32 ALN s’utilisent en association avec les moteurs Faulhaber graphite type 2642 (57) CR, 3242 (57) CR et les brushless 4 pôles 3242 (68) BX4. Ces réducteurs résistent à des températures de -15 à +65 °C. Des versions spécifiques sont possibles.

d.r.

Fournisseur Faulhaber France

Produits

aimants permanents blindés

rondelle d’étanchéité hygiénique

Ces aimants blindés ne possèdent qu’une seule surface d’adhérence, ce qui évite une magnétisation indésirable des matériaux environnants. Réalisés en ferrite dure, samarium-cobalt (SmCo), neodyme-fer-bore (NdFeB) ou aluminium-nickel-cobalt (AlNiCo), ils sont revêtus par une gaine de protection en caoutchouc pour éviter les rayures. Ces aimants sont proposés sous diverses formes avec plusieurs possibilités de fixation (taraudages, tiges filetées ou perçages). Les variantes lisses peuvent être collées ou emmanchées.

La Hygienic Usit est une rondelle d’étanchéité hygiénique constituée d’un bourrelet en 70 EPDM 291, conforme aux normes FDA et au règlement EU VO 1935/2004, sans risque biologique selon l’USP Class VI -121 °C. Conçue pour les vis à tête hexagonale à collerette selon la norme DIN EN 1665, elle est proposée dans les tailles M5, M6, M8, M10, M12, M16 et autres sur demande. Destinée à l’industrie alimentaire, pharmaceutique et chimique, la Hygienic Usit assure l’étanchéité de l’extérieur. Elle ferme proprement la zone entre la vis et la surface, empêchant le dépôt de liquide sous la tête de la vis. Fournisseur Freudenberg simrit

Fournisseur Kipp France

EnrEgistrEurs de puissancE et d’énErgiE Compteurs compatibles sur tous les réseaux électriques Consultation à distance des mesures ( Logiciel

)

Compacts et aimantés pour intégration en armoire fermée PEL 102

Enregistrement des données sur carte SD intégrée IEC 61010 1000 V cat iii 600 V cat iV

IP

54

Chauvin Arnoux

Tél : 01 44 85 44 85 info@chauvin-arnoux.fr www.chauvin-arnoux.fr

PEL 103 Toutes les informations sur www.pel100.com


www.industrie-technologies.com

SERAPID, des applications de transfert

Produits

de charge optimisées

cc équipement De proDuction

station de marquage laser transportable

c comme c_www.c-comme-c.fr

Vérin mécanique télescopique

www.serapid.fr STI SERAPID Group Tél. 02 32 06 35 60 info-fr@serapid.com

LA GARE DE BRUXELLES

RCS : 522 326 644 00021. Crédit photo : Arnaud Guichard. Photo non contractuelle.

à tous moments et partout dans le monde, MinilaMpe met en lumière vos émotions.

Depuis 1951, la source lumineuse est au cœur de l’activité de MINILAMPE qui poursuit une trajectoire internationale. Au-delà d’un savoir-faire français, tant dans sa conception et sa fabrication de lampes que dans sa capacité d’innovation, MINILAMPE déploie une autre expertise : la distribution. En matière de signalisation et d’éclairage, cette solution répond aux nouveaux challenges économiques.

Intégrant un laser à fibres Ytterbium, cette machine de classe 1 est destinée au marquage de petites séries ou de pièces uniques, en métal ou en plastique. Tout en inox, elle s’utilise même dans les salles propres. Pesant 45 kg, compacte (< 1 m3), elle se transporte à l’aide de 4 poignées. Elle comporte : table de travail, colonne réglable de 150 mm sur l’axe Z et connecteur Harting. Un clamp facilite la mise en place de la tête laser, qui pèse de 0,8 à 1,2 kg selon les modèles. Cette machine est munie d’une large porte de classe 1, d’une grande fenêtre de visualisation (380 x 280 mm) et de deux ouvertures sur les côtés permettant d’insérer des pièces d’un mètre de long.

Centre de fraisage 5 axes hautes performances

Le k3X8 Five est un centre de fraisage 5 axes simultanés sur cinq faces, destiné à l’usinage de pièces complexes, aussi bien en ébauche qu’en finition. Il est équipé d’une broche standard allant jusqu’à 24000 tr/min, avec un couple de 40 Nm pour 25 kW. Sa table rotative (axe C, 360°) et basculante (axe A, -30°/+180°) de 500 mm de diamètre, supporte jusqu’à 250 kg. Cette nouvelle génération de 8 Five, d’une grande accessibilité, est équipée d’une table sur un plan incliné à 55° (au lieu de 45°), qui permet des angles négatifs d’usinage jusqu’à -20°. Ainsi l’angle de l’axe broche par rapport à la table va de 0 à 110°. Fournisseur Huron

machine de tamisage à encombrement réduit

Fournisseur es technology

transporteur pneumatique

Proposé comme une alternative économique aux convoyeurs mécaniques, ce transporteur pneumatique PiFlow dispose d’une capacité allant jusqu’à 4 tonnes/ heure, pour une distance maximum de 50 m, selon le type de produit transporté. Fonctionnant en aspiration fermée, il dispose d’une pompe à vide équipée de la technologie Coax de production éco-énergétique du vide. Conçu avec une ouverture totale pour une vidange instantanée, le PiFlow optimise le transfert des matières et augmente la production. Les applications types, y compris en atmosphères explosives, concernent : le transfert de poudres et de granulés ; l’ensachage FFS ; les stations de remplissage et de vidange bigbags, etc.

Grâce à son procédé de tamisage à double étage, la machine VScreen tamise plus de fractions granulométriques, et réduit son encombrement. Ce procédé sépare les produits sans perte de capacité, grâce aux surfaces de tamisage disposées en V, dont l’angle est déterminé en fonction des propriétés du produit à tamiser. La VScreen offre un degré de séparation entre les produits fins et grossiers qui peut atteindre 98%. Capable également de tamiser en douceur, elle s’utilise avec des produits délicats où moins de matières fines sont produites pendant le tamisage. De conception modulaire, cette machine s’adapte très facilement aux besoins des clients, qu’il s’agisse d’ajouter ou de changer des inserts de tamisage, ou de modifier leur inclinaison à l’aide de cales. Fournisseur engelsmann

Fournisseur piab

LA LuMIèrE c’Est LA vIE. w w w. m i n i l a m p e . c o m

56

N°947ccseptembre 2012

d.r.

RollBeam

cc MacHineS


www.industrie-technologies.com retrouvez ces produits

Pour un été bien au sec

sur l’expo permanente.

Produits

cc électronique

... extrême résistance aux produits chimiques ...

... pour des charges élevées ...

... pour des sabres tournants ...

... monté rapidement ...

120 nouveautés et la technologie drylin au service de votre application. Configurer en quelques minutes. Livrer en quelques heures. Monter pour des années. ®

... mini, léger et sans graisse ...

Destiné aux applications radio très compactes à faible consommation, ce composant rassemble dans un seul boîtier TSSOP à 14 broches un microcontrôleur flash RISC à 8 bit et un émetteur radio. La consommation sous 1,8 V est de 170 nA au repos et 16,5 mA à +10 dBm de puissance d’émission. Il est doté d’une technologie de protection de code (keeloq) utilisée par la majorité des fabricants. L’émetteur fonctionne en FSk à 100 kbit/s ou en OOk 10 kbit/s dans la bande sans licence à 418/434/868 MHz. Huit fréquences centrales peuvent être choisies et la puissance d’émission est configurable entre 0 et +10 dBm. L’unité centrale fonctionne à toute fréquence jusqu’à 32 MHz et dispose d’un jeu de 49 instructions qui s’exécutent en un seul cycle (125 ns minimum), sauf les instructions de branchement. Elle possède des périphériques dont un convertisseur A/N à 10 bit et quatre voies et trois compteurs. Fournisseur microchip

Circuits pour les décodeurs de télévision numérique

... petit et carré ...

.fr/dry-tech-24h

®

Tél. 01.49.84.04.04 Fax 01.49.84.03.94 info@igus.fr

Doté d’une architecture avancée, le processeur de décodage de flux TVHD MB86H611, conforme aux spécifications Nagra On-Chip Security version 1.1 a été certifié par Nagra. Il fait partie des jeux de circuits de la famille MB86H61 qui sont des systèmes de décodage multistandard pour les signaux de TVHD conçus pour répondre au

58

cc cOMPOSantS Circuit dédié à la vision panoramique avec reconnaissance de formes

dédié à l’assistance à la conduite automobile, ce système sur une puce (soc) rassemble toutes les fonctions requises pour réaliser un système de vision panoramique par caméra virtuelle associée à l’affichage d’informations comme le marquage au sol, les panneaux de signalisation, les piétons, véhicules et autres obstacles environnants. par rapport à son prédécesseur, le sh7766 offre des performances accrues en termes d’affichage, de changement de position de la caméra virtuelle et de commandes dynamiques. cela permet d’obtenir une vue du dessus de la voiture sur l’écran central, claire, précise et auto-adaptative en temps réel. Le sh7766 dispose de six canaux d’entrées vidéo, dont quatre munis de convertisseurs a/n ntsc. son moteur matériel possède de nouvelles fonctions comme la conversion de point de vue et le contrôle de dynamique. Le moteur d’affichage 2d (3d en option) fournit une interface utilisateur de haute qualité en superposant des éléments graphiques aux vidéos issues des caméras. Le moteur de reconnaissance d’image peut effectuer plusieurs tâches en même temps comme la détection de la route, de la signalisation, du marquage, des piétons et des véhicules. Fournisseur renesas technology europe

cc description

cc points forts

référence sh7766 Caractéristique cette solution

Le soc sh7766 possède six canaux d’entrée vidéo. Quatre d’entre eux sont dotés de convertisseurs analogique/ numérique (can).

marché mondial des décodeurs avec sécurisation du contenu. Les jeux de circuits MB86H61 décodent la vidéo H.264/AVC, MPEG-2, AVS et VC-1 (jusqu’à 1 080 pixels 50/60Hz) et l’audio MPEG1 layer 1,2 et 3, HE-AAC, Dolby Digital et Dolby Digital plus. Une unité graphique 2D réalise les affichages en surimpression. Les interfaces disponibles avec protection anticopie sont HDMI, CCIR656 (basse définition) ou SMPTE 296M/274M (haute définition) pour la vidéo, 4 I2S de 8 à 192 kHz, S/P-DIF et stéréo analogique pour l’audio, et pour les donnes : eSata/Sata 3 Gbit/s, SDIO, 2 USB 2.0 et Ethernet 10/100 Base-T.

Gyroscope à double cœur

intègre sur une seule puce toutes les fonctions requises pour réaliser un système de vision panoramique par caméra virtuelle associée à l’affichage d’informations cruciales.

Fournisseur Fujitsu semiconductor europe

N°947ccseptembre 2012

Destiné aux appareils portables grand public, ce composant est le premier gyroscope à double cœur du marché. Il reconnaît les mouvements de l’utilisateur et, simultanément, stabilise un capteur d’images grâce à deux chaînes de traitement dédiées, le tout dans un boîtier de 4 x 4 x 1 mm. Il inclut une gestion d’énergie adaptée à l’alimentation sur batterie. Le gyroscope double cœur L3G4IS, à technologie Mems, est doté de modes veilles et arrêt pour gérer la consommation. Il fournit les données via deux interfaces I2C et SPI indépendantes. Outre un capteur de température et un bloc de mémoire Fifo, il intègre d’autres fonctions dont des filtres passe-haut et passe-bas configurables. Fournisseur stmicroelectronics

d.r.

cc cOMPOSantS microcontrôleur avec transmetteur radio intégré


Produits

cc équipement général cc équiPeMent

réducteur de bruit

Ce système réduit de moitié le niveau sonore des installations hydrauliques jusqu’à près de 10 dB. Composé d’une gaine textile enveloppant les supports de pompe (le plus souvent en aluminium) montés horizontalement, il amortit les fortes vibrations entre les pompes hydrauliques et le moteur électrique. Le NRS est disponible en quatre largeurs et trois longueurs différentes. La structure du NRS (Noise Reduction System) est basée sur du polyester 3D High Distance. Cette matière indéchirable résiste à toutes les huiles hydrauliques courantes et à la température (dans une plage comprise entre - 40 et + 120 °C). Fournisseur raja-lovejoy

cc Sécurité

siphons et caniveaux en acier inoxydable

Ces siphons et caniveaux inoxydables sont adaptés à des usages intensifs dans l’agroalimentaire, les grandes cuisines ou la restauration. Les grilles avec crantage demi-lune diminuent le risque de glissade sur les surfaces très humides. Ces modèles standards peuvent aussi être développés sur mesure pour des industries de transformation, des conserveries etc. Ils s’adaptent à différentes configurations de sols. La gamme Epur respecte les normes et réglementations en vigueur pour l’hygiène et la sécurité. Certifée selon la norme NFEN 1253, les grilles caillebotis offrent une bonne tenue aux charges (55 N/m² en largeur 300 et 40 N/m² en largeur 500) et leurs mailles carrées de 19x19 mm, sont conformes à la réglementation sur l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

d.r.

Fournisseur aco produits polymères

Combinaison ignifuge résistante aux produits chimiques

Cette combinaison protectrice à capuche est confectionnée dans un matériau non tissé ignifuge non halogéné (dépourvu de substances chimiques). Elle protège les utilisateurs contre les aérosols et les pulvérisations chimiques légères, non pressurisées, les particules et la saleté. Elle se porte pardessus une combinaison ignifuge d’indices 2 ou 3 dont elle prolonge la durée de vie. La Proshield FR utilise un matériau basé sur la technologie SMMMS pour protéger contre les particules (type 5), les projections liquides mesurées ou les pulvérisations de liquides inflammables (type 6) ainsi que pour des applications exigeant le port d’un EPI (équipement de protection individuelle) contre une exposition modérée à la chaleur et aux flammes. Fournisseur dupont personal protection

Caméras intelligentes

Destinées aux environnements difficiles, ces caméras de 5 mégapixels sont étanches à l’eau et à la poussière (IP 67). Elles intègrent un processeur Intel Atom (1,6 GHz), performant pour le traitement des données. Leur outil de développement traite la couleur en plus de ses fonctions d’analyse d’images, de mesure, de lecture ou de vérification de code. Les Iris GT 5 Matrox proposent différentes résolutions: 640 x 480 ou 1 280 x 960 ou 1 600 x 1 200 ou 2 448 x 2 050. Le paramétrage est facile via l’environnement de l’assistant Design Assistant 2.4. Dotées d’un système d’exploitation Windows CE, Windows XP embarqué, elles disposent d’une interface Ethernet 10/100/1000Mbit et d’une liaison série RS232, de quatre entrées sorties dont une pour Strobe, d’une communication Modbus. Fournisseur techway

septembre 2012ccN°947

59


Produits

cc Bâtiment-travaux puBlics

Ces sols vinyles compacts en lames et dalles à coller se déclinent en 41 décors comportant également un effet matière 3D. Le classement européen 23/32 selon la norme NF EN 685 confirme leur résistance à l’usure grâce à un envers calendé et à une couche d’usure de 0,40 mm. Ils sont destinés au résidentiel, aux bureaux ou aux boutiques. La collection Novilon Design est proposée sous forme de lames (de 120x20 cm et 100x15 cm) pour les décors bois, en 30 références, et de dalles (50x50 cm) pour les design zinc, béton, métal… Son résultat au test de poinçonnement est inférieur ou égal à 0,04 mm, au-delà des exigences des spécifications NF EN 649 (< 0,10 mm). Recyclable à 100%, ils sont fabriqués en conformité avec la directive Reach. Fournisseur Forbo-sarlino

Laine minérale à insuffler

Cette laine minérale à insuffler conçue pour l’isolation des murs creux à double paroi, assure l’isolation thermique et acoustique des murs à ossature bois et des murs contre cloison (qu’elle soit maçonnée ou sur ossature métallique). Incombustible, elle n’absorbe pas la vapeur d’eau et ne contient aucun COV. La Sufapil Cavity Wall 034 réduit les bruits extérieurs de 30 dB et les bruits intérieurs de 58 dB (avis technique CSTB n° 20/10-198). Son coefficient d’isolation thermique est de 0,034 W/m.k. De faible densité (12 kg/m3), la Sufapil Loft 045 fournit l’isolation des combles perdus: avec un coefficient acoustique de 0,045 W/m.k, elle garantit un affaiblissement acoustique de 41 à 53 dB.

flexible sanitaire pour collectivités

Sous sa tresse en Inox, ce flexible en PE-HD résiste aux chocs chlorés des procédés de nettoyages préventifs des infections nosocomiales et de la légionellose, fréquemment utilisés dans les établissements de santé. Il supporte mieux ce traitement agressif pour les tuyauteries que les tubes EPDM classiques, tout en offrant une flexibilité supérieure. Le flexible Ezyflex PE-HD répond aux normes de performances physico-chimiques (CSTB), aux normes sanitaires spécifiques des hôpitaux et collectivités (ACS), ainsi qu’au guide technique de l’eau dans les établissements de santé édité par le ministère de la Santé. Fournisseur omerin

Baies en aluminium

Ces baies en profilés aluminium sont destinées aux besoins des chantiers d’habitat collectif en neuf et en rénovation. Un bouclier thermique en PVC blanc, situé entre les profilés intérieur et extérieur, crée une rupture de pont thermique totale. Elles sont certifiées Qualicoat, Qualanod, Qualimarine et CE. La gamme aluminium se combine bien à la gamme PVC avec des couleurs communes (blanc, beige et anthracite), et des coffres volets roulants Eclipse. Elle se décline en coloris et dimensions sur mesure. Elle répond aux exigences de performance énergétique telle que air eau vent (3, 5A, A2), thermique (Uw 1,8) et acoustique 29 dB (vitrage 6/18/4). Elle donne accès au crédit d’impôt. Fournisseur les Zelles

Fournisseur Knauf insulation

60

N°947ccseptembre 2012

Le Quarz’up est un cylindre de haute sécurité. fabriqué en laiton nickelé, il est livré avec trois clés et une carte de propriété, indispensable à toute reproduction de la clé. un insert mobile en bout de clé permet aussi d’éviter les copies frauduleuses. Le Quarz’up répond à toutes les problématiques d’organigramme complexe sur la durée. Le cylindre est breveté et le modèle de la clé déposé jusqu’en 2025. Le profil de la clé est déposé à vie. Le cylindre résiste également à toute forme d’effraction : il est composé d’un système antiperçage (inserts dans le stator et dans le rotor), d’une solution antibumping (dispositif de blocage intégré) et d’un anticrochetage (contre-pistons spécifiques). La version variée comporte 8 pistons, la version organigramme, de 11 à 17 pistons sur 3 lignes de taillage. plus de 100000 variures sont disponibles (grade 6 de la norme en1303). La résistance au feu est de grade 1. Les cylindres de profil européen simple entrée sont compatibles avec la push Bar alarm, avec les ensembles de manœuvre extérieurs en 3000, fap8 et Modul’one ainsi qu’avec toutes les serrures à mortaiser JpM; de même que les cylindres double entrée et à bouton le sont avec ces dernières. enfin, les cylindres à profil rond s’adaptent à toutes les serrures du fournisseur. Fournisseur Jpm

cc description

référence cylindre JpM Quarz’up Caractéristique sa haute sécurité

s’impose grâce à son insert mobile figurant en bout de clé, permettant d’éviter les copies frauduleuses. cc points forts

protection antiperçage intégrée au rotor, protection antibumping, protection anticrochetage. d.r.

cc cOnStructiOn sols vinyles compacts résidentiels

cc cOnStructiOn Cylindre haute sécurité


www.industrie-technologies.com retrouvez ces produits

sur l’expo permanente.

cc enGinS de tP

Ce mini-finisseur d’asphalte sur pneus est particulièrement apprécié pour les travaux de réparation de petites routes et pour les finitions de tranchées. Il travaille pour des largeurs de poses allant de 250 à 1 650 mm. Ultramaniable, il est apprécié pour la construction et la réfection des chemins piétonniers, des pistes cyclables et des petites surfaces routières lors des chantiers de canalisation, ou encore la pose de ballast sous dallage. Il est équipé d’un moteur diesel mono-

cylindre compact de 7,5 kW. Ce finisseur dispose de trois roues, deux arrières motrices et une avant directionnelle. Une commande proportionnelle hydraulique, montée sur la pompe à débit variable, assure des démarrages et arrêts souples par un manipulateur hydraulique. L’AFW 150 G fonctionne avec un moteur Hatz 1B 40 de 462 cm3, à injection directe et démarrage électrique. Ce groupe moteur refroidi à air est réputé pour son extrême solidité sur les chantiers les plus difficiles. Il est également disponible en version verticale. De plus, il est équipé en sortie d’usine de six ou sept têtes de vilebrequin. Fournisseur ammann-Yanmar

SALON INTERNATIONAL -

Chargeur télescopique de 5 tonnes

Le Telescopic JCB 550-80 peut manutentionner des charges de 5 tonnes pour un usage intensif. D’une hauteur de levage de 8 m, il a une capacité de levage à hauteur maxi de 2,5 t. Doté d’un moteur de 97 kW, il est destiné aux métiers du BTP, notamment pour transporter du béton précontraint, et aux métiers de l’environnement avec la version Wastemaster qui offre plus de confort pour le travail dans des conditions difficiles, une climatisation montée en standard. Il est doté d’une nouvelle cinématique en Z, du vérin au nez de flèche, simi-

laire à celle qui est utilisée sur les grosses chargeuses de TP. Ce montage offre une force d’arrachement de 6 650 daN en cavage et permet de protéger le vérin. Autres particularités : un circuit de régénération hydraulique utilise la force gravitationnelle pour accélérer la descente et la rétraction de la flèche ; un ventilateur de refroidissement à vitesse variable réagit en fonction de la température ambiante et optimise la vitesse de rotation pour réduire la consommation de carburant. Et enfin, une fonction électrique coupe la transmission par simple pression sur la pédale du frein et libère la puissance du moteur pour les opérations hydrauliques, ce qui améliore les temps de cycles. Fournisseur Jcb

FRANCE

19 > 22 Nov. 2012

* EMBALLEZ INTELLIGEMMENT. **Tout ce que vous devez connaitre !

d.r.

mini-finisseur d’asphalte à moteur diesel

Produits

AVEC/WITH

PLUS D’INFOS ?

INNOVATIONS & SOLUTIONS votre badge sur www. e m b a l l a gewe b. co m

Ever y thing you need t o K N O W ! **

Code : P22047

É V É N E M E N T S – E X P O S – P L AT E AU T V – C O N F É R E N C E S


www.industrie-technologies.com retrouvez ces produits

sur l’expo permanente.

Produits

cc mesure

Capteurs à systèmes électromécaniques intégrés

Basés sur une technologie CMOS, ces capteurs de pression relative et absolue, et de température, représentent une solution hautement qualifiée pour les applications automobiles. Ils couvrent une gamme de pression allant de 100 mbar à plusieurs bars. Pour l’obtention de données délicates comme l’essence ou les gaz d’échappement, ces microcircuits sont entourés d’une protection spéciale secondaire pour la matrice du capteur. Les MLX9080x font preuve

d’une précision remarquable après calibration, pour les applications exigeant une solution de captage de pression miniaturisée et compacte. La plage d’erreur globale est inférieure à 1%. Ils se programment grâce à un connecteur à trois broches. Ils répondent aux exigences absolues en termes de diagnostic automobile comme la détection de rupture de membrane et les conditions de court-circuit et de circuit ouvert. Dans le cas d’une défaillance le microcircuit peut encore communiquer via des diagnostics, pour une prise en charge sûre des erreurs. Fournisseur melexis

Capteurs ethercat/ Profinet

Ces lecteurs laser de codes à barre intègrent une interface Profinet ou se connectent à la passerelle CDG600 Ethercat afin d’offrir une solution fiable d’amélioration des installations logistiques. Ils s’administrent à travers leur connexion au bus de terrain. Ils surveillent les performances pendant le fonctionnement et détectent les écarts par rapport à des seuils donnés. Il est possible de dupliquer des configurations identiques par téléchargement. Les CLV6xx sont parfaitement compatibles et peuvent être mis en réseau avec d’autres lecteurs sans aucune adaptation dans une machine. Les informations transmises donnent une analyse précise permettant d’identifier les besoins de maintenance et d’éviter des réparations non planifiées. Fournisseur sick

Capteurs de pression iP67

Conçus pour les environnements gazeux ou liquides, ces capteurs de pression affichent un indice de protection IP67. Ils sont équipés d’une jauge de contrainte en céramique très stable à long terme. Un afficheur lumineux de grande dimension informe sur l’état de l’appareil. Les données fournies expriment la pression système courante en bar, mbar, PSI et MPa. Ces capteurs BPS couvrent onze gammes de pression différentes. La configuration est simple, selon la norme VDMA, et est opérée à partir de deux touches et d’un menu intuitif. Ils sont proposés en standard en boîtier plastique ou en inox pour une version haut de gamme. Ils intègrent

17ème édition

PEERFORMANCE & LOGICIELS

LA Performance DES entreprises LAValeur DES hommes

BienManager c'estGagner! Jeudi 18 Octobre 2012

Annecy-le-Vieux (74)

Organisateur

Avec

Evènement labellisé pa par ar

- 04 50 67 99 00 - Photo © Fotolia - Mai 2012

www.expo-progiciels.com om

d.r.

cc caPteurS


Produits

Fournisseur balluff sas

Capteur de force avec filetage unf

Appréciés sur les bancs ou les machines d’essai, ce type de capteur de force offre un raccordement mécanique basé sur un filetage selon la norme UNF. Il s’exploite avec des plages nominales de mesure de 1,25 kN à 500 kN. Il mesure avec grande précision des forces en traction et compression, statiques mais aussi dynamiques. Il supporte les surcharges même de forces transversales sous des moments de flexion importants. Les U10S sont fabriqués en matériaux inoxydables et disposent d’une compensation électrique du moment de flexion. Il existe différentes variantes pour le raccordement électrique et divers modèles mécaniques. Il est possible d’effectuer un calibrage à 200% de la force nominale. Ils intègrent la technologie TEDS pour le paramétrage automatique du système amplificateur de mesure. Fournisseur Hbm France

cc inStruMentatiOn et traiteMent Caméra infrarouge fixe à technologie à double spectre

Cette caméra fixe combine sous une technologie à double spectre une image visible et une image thermique. Les applications de puits de stockage, de détection d’incendie ou de suivi thermique de procédés de fabrication sont particulièrement ciblées. Il devient possible d’afficher et d’enregistrer les deux images en temps réel. La PI160 propose des images infrarouges jusqu’à 96 Hz sur 160x120 pixels. L’enregistrement synchrone peut aller jusqu’à 32 Hz sur 640x480 pixels. Le logiciel associé fournit deux modes : surveillance et fondu. Fournisseur optris

Les unités de mesure système internAtionAL A.................................................................... ampère A/m ............................ ampère par mètre Bq .......................................................... becquerel °C.................................................. degré Celsius C ................................................................. coulomb cd ................................................................ candela cd/m2 ...................... cd par mètre carré F............................................................................ farad h .......................................................................... heure H.......................................................................... henry Hz......................................................................... hertz J ..............................................................................joule k .......................................................................... kelvin kg .................................................... kilogramme lm .................................................................... lumen lx ................................................................................. lux m....................................................................... mètre m2.................................................... mètre carré m3..................................................... mètre cube m/s............................ mètre par seconde m/s2 ................................m/s par seconde min ..............................................................minute mol .................................................................... mole N ................................................................... newton Pa ..................................................................... pascal Pl.............................................................. poiseuille rad .................................................................. radian s ................................................................... seconde T .............................................................................tesla V .................................................................................. volt VA ....................................................... voltampère W ............................................................................. watt Wb .....................................................................weber Ω .............................................................................. ohm Autres abréviations Å ................................................................ angström atm ................................................. atmosphère bar ............................................................................. bar dB..................................................................... décibel dpi ......................................... point par pouce g.....................................................................gramme cal..................................................................... calorie ch .................................................cheval vapeur c/s .................................... cycle par seconde eV.......................................................électronvolt Go .......................................................... giga-octet gr .......................................................................... grade kbit ............. kilobit (1 kbit=1 024 bits) km/h ........................kilomètre par heure ko.............................................................. kilo-octet kWh ........................................... kilowattheure l.....................................................................................litre Mo ..................................................... méga-octet Mx................................................................ maxwell Po .......................................................................... poise t ..............................................................................tonne tr.............................................................................................................................tour tr/min ................................ tour par minute

septembre 2012ccN°947

63

Du 19 au 22 novembre 2012 Paris norD villePinte - FranCe

4 jours de salon100% intralogistique au service de votre compétitivité Manutention / levage Manutention / levage, équipements spéciaux, composants & accessoires de manutention, équipements & accessoires de levage, d’arrimage et de sécurité...

Chariots et CoMposants Chariots automoteurs, tracteurs, porteurs, manuels, transpalettes et gerbeurs, composants et accessoires...

stoCkage et rayonnages Rayonnages fixes, statiques, stockage mobile, rotatif, dynamique, conteneurs, bacs, palettes...

ÉquipeMents d’entrepôts Sécurité des personnes et matériels, éléments d’entrepôts, entretien des entrepôts, équipements d’ateliers...

prestations logistiques Conseil en logistique, ingénierie, maintenance, location, autres services...

Manutention Continue Manutention mécanique, pneumatique, machines de tri, pièces et composants...

systèMes autoMatisÉs Transtockeurs, systèmes de palettisation, manipulateurs et robots, AGV, constructeurs-ensembliers, manutention et tri de bagages, cartons, bacs, systèmes automatisés de chargement et déchargement de véhicules...

systèMes d’inforMation Logiciels de gestion d’entrepôts, des stocks, des commandes, préparation des commandes, gestion des flux, solutions et matériels d’identification, informatique embarquée...

en savoir plus et réservez votre badge

www.manutention.com

Avec le soutien du With the support of

un événement

Tenue conjointe avec Held jointly with

Lautrestudio

deux points de commutation ou une sortie à commutateur associé à un canal analogique de 0 à 10 V.


www.industrie-technologies.com

PArCours

3diMENsioNsDE

LES

Jérôme frantz directeur général de FrantZ electrolYse

arcours atypique que celui de Jérôme Frantz. Avocat spécialisé en droit de la presse, puis en risque industriel, l’homme a retroussé les manches de sa robe pour rejoindre les usines. Patron de la PME familiale Frantz Electrolyse, spécialisée dans le secteur très technique du traitement de surface, il s’est fait porte-voix de l’industrie en devenant président de la Fédération des industries mécaniques (FIM). Joli résultat pour un homme qui s’est juré de « changer de métier tous les 10 ans » durant sa jeunesse. De ce parcours peu linéaire, cet énergique quinquagénaire a aussi hérité une grande curiosité intellectuelle.

P

L’HoMME cc

Poil à gratter

S’il a mis les mains dans le cambouis en se mêlant de mécanique chez Frantz Electrolyse, on sent d’abord l’avocat en Jérôme Frantz. Un sens de la bonne formule, une élocution patricienne… Une prestance qui l’aide dans ses fonctions de dirigeant d’une entreprise industrielle et de porte-parole des professionnels de la mécanique. La partie n’était pourtant pas gagnée : l’homme ne s’est jamais satisfait d’un parcours tracé d’avance. Après une fugue à 17 ans, Jérôme Frantz se prend d’affection pour les rebelles et les têtes brûlées. Au lycée, il est plus assidu dans la découverte du maoïsme et la fréquentation des bas

64

N°947ccseptembre 2012

droit des assurances. Dans ce monde pointilleux, il privilégie rapidement l’investigation de terrain sur l’étude approfondie du code des assurances. Le jeune avocat devient expert dans l’art d’éclaircir les causes des sinistres. Une gymnastique quartiers de Paris que dans les études intellectuelle bien à part : « Je gagnais mes scientifiques. « Il sait d’où il vient. Il en affaires sur la vulgarisation, car une garde un côté iconoclaste, jamais satisfait grande partie du job consistait à faire de l’ordre établi. Le rôle de poil à gratter, comprendre la situation à des magistrats c’est pour lui », résume son ami Thierry absolument novices en la matière », se Tronzolai, qui l’a côtoyé au Medef. Sa souvient-il. Son goût pour l’aspect techdésinvolture lui vaudra un grand chelem nique des affaires dont il se charge le préau bac, avec une progression de « 1 en pare déjà à l’aventure industrielle. maths, 2 en physique et 3 en sciences Quatre ans plus tard, son père lui tend naturelles ». Il décroche la main pour relancer la finalement un bac litté- soN GoÛt société familiale, Frantz L’AsPECt raire et s’ouvre les por- Pour électrolyse, qui produit tECHNiQuE tes de la fac de droit « un dEs AFFAirEs principalement des peu par hasard ». Il doNt iL sE CHArGE pièces pour l’industrie optera pour un DEA de LE PrÉPArE dÉJÀ automobile. « Je m’étais À L’AVENturE droit de la propriété iNdustriELLE. promis de ne jamais littéraire, artistique et travailler en famille », industrielle, qui lui vaut rigole Jérôme Frantz. de s’intéresser à la fois aux droits d’auteur L’avocat s’embarque pourtant dans la – son domaine de prédilection – et aux direction de l’entreprise créée par son brevets. grand-père. Il est nommé directeur À la fac de droit, il rencontre sa femme général en 1995 « sans aucun mal à Valérie. Sous son influence, la fureur de s’acclimater » à ce secteur d’activité très vivre mue en foi. « Cette foi trouvée sur le technique. tard est devenu le moteur de ma vie », Jérôme Frantz accompagnera la société confie Jérôme Frantz. Pas angélique pour pour le meilleur et pour le pire. En autant, il exècre encore le ceremonium période faste d’abord, où elle passe de religieux, préférant s’accrocher aux valeurs 60 à 260 salariés. « Je m’efforçais de d’amour et d’échange. structurer l’esprit d’entreprise et la collaboration entre les différents services », explique-t-il. Surtout, il restera en preL’iNdustriEL mière ligne pour relancer la machine cc en première ligne productive et le carnet de commande Après plusieurs années en droit de la suite aux deux épreuves de Frantz Elecpresse, Jérôme Frantz intègre en 1988 un trolyse : l’incendie de deux cabinet d’avocats en risque industriel et lignes de production de

t. gognY pour industrie et technoLogies

ancien avocat, Jérôme frantz a choisi de se lancer dans la technologie en reprenant les rênes de l’entreprise familiale de traitement de surface. président de la fédération des industries mécaniques, il entend se servir de sa verve et de son expérience industrielle pour porter la voix d’une industrie qui continue à innover et n’a pas dit son dernier mot.


PArCours

cc ses 3 dates

1983 dea de droit de la propriété littéraire, intellectuelle et artistique 1995 directeur général de frantz electrolyse 2010 président de la fédération des industries mécaniques

vidéo c découvrez la campagne de communication de la fiM : « La mécanique, bien plus qu’une industrie » à travers son site et ses vidéos dédiés. sur www.industrie-technologies.com septembre 2012ccN°947

65


www.industrie-technologies.com

PArCours

son Couteau LaGuioLe L’un des premiers cadeaux de son épouse, il y a un peu plus de trente ans. il l’accompagne partout et représente pour lui une image de la fidélité.

La mécanique est à l’origine de toutes les pièces industrielles, regardez autour de vous !

La Photo de sa Grand-mère il garde toujours auprès de lui « ce visage qui exprime l’amour ». il a agrémenté la photo d’un petit texte, écrit en sa mémoire, pour se replonger dans des souvenirs agréables.

l’usine en 2003 et une dégringolade du chiffre d’affaires liée à la crise de 2008.

son ours en PeLuChe c’est un clin d’œil à l’enfance, et également une image de la fidélité.

l’automobile, et Union des industries du traitement de surface), patronaux (Medef des hauts de Seine) ou économiques (Chambre de commerce et d’industrie de LE MANAGEr Paris). Avec toujours cette obsession de cc sur tous les fronts faire avancer le collectif : « au sein d’une Sous la casquette du chef d’entreprise, ses organisation syndicale, mieux vaut parler collaborateurs saluent un homme ouvert, d’une voix et avancer vers un même qui a la fibre du consensus. «Il renvoie une objectif. Sinon, chacun défend son bout image impliquée et proche des gens. Il pri- de gras », insiste Jérôme Frantz. Ses prises vilégie toujours le dialogue entre les diffé- de position parfois à rebrousse-poil ne lui rents partenaires sociaux », raconte Jean- valent pas que des amis. « Il a consacré Marie Lascombes, le directeur de l’usine beaucoup d’énergie à combattre les queFrantz Electrolyse. « C’est symbolique car relles de clocher et les petites baronnies il reste patron. Mais c’est pour unifier le Medef des important dans l’adverHauts de Seine. ForcéLA MÉCANiQuE sité ». Lorsque l’incendie Est LE PrEMiEr ment, il a rencontré quelde 2003, heureusement EMPLoYEur ques réticences », se rapsans conséquences funes- dE FrANCE. pelle Thierry Tronzolai. C’Est uN sECtEur tes, ampute le chiffre d’af- d’EXCELLENCE Au sein de la FIM, l’exfaires du groupe, Jérôme iNdustriELLE. avocat plaide pour la réorFrantz déploie sa diplomaganisation de la filière. Il tie à rassurer ses employés. aime à filer la métaphore «C’était l’incertitude. Un groupe d’ouvriers du «chasser en meute», chère à son ami est venu me voir spontanément pour me Pierre Gattaz, président du Groupe des fédédire : « Ne nous laissez pas tomber ! » Cela rations industrielles (GFI). Son credo : m’a permis de pas décrocher alors que décloisonner les métiers de la mécanique beaucoup de cadres ont lâché prise », se française. «Il faut structurer l’offre des PME rappelle-t-il avec émotion. pour accompagner efficacement les grands En parallèle de son « gagne-pain », donneurs d’ordres dans la chasse aux Jérôme Frantz s’implique également dans contrats internationaux», soutient-il. différents mandats. Il tisse sa toile entre Également en première ligne sur la quesles syndicats professionnels (FIM, Grou- tion de l’innovation, Jérôme Frantz monpement des industriels fournisseurs de tait récemment au créneau au côté du

66

N°947ccseptembre 2012

Centre technique des industries mécaniques (Cetim). Il dénonçait le plafonnement de la taxe professionnelle appliquée, qui fait peser une ombre sur le financement des centres techniques. Au rang des sujets d’avenir, il insiste volontiers sur la robotisation des usines ou la mécatronique. Pour cette dernière, il opère un rapprochement avec la Fédération des industries d’électrique, électronique et communications (Fieec). « Les solutions de demain sont forcément dans nos usines, puisque nous sommes transformateurs de matière », martèle Jérôme Frantz. Son autre cheval de bataille : l’attractivité des métiers de la mécanique. « C’est le premier employeur de France. C’est un secteur d’excellence industrielle, la sixième force au niveau mondial. Mais il n’est pas reconnu à sa juste valeur », déplore Jérôme Frantz, qui rêve d’attirer les talents vers sa filière. À la tête de la FIM, il a inauguré en juin une campagne de communication pour promouvoir la filière. « La mécanique est à l’origine de toutes les pièces industrielles, regardez autour de vous ! » Un brin iconoclaste, Jérôme Frantz invoque la « présence diffuse de la mécanique ». La discipline a peut-être trouvé son apôtre. cm cchuGo leroux hleroux@industrie-technologies.com

t. gognY pour industrie et technoLogies

ccses 3 oBJets fÉtiches


Jeudi 29 novembre 2012

nquer ! a m s a p e n A

Paris

3e édition

CONGRÈS R&D

Quels leviers actionner pour assurer la performance de la R&D AVEC LA PARTICIPATION EXCEPTIONNELLE DE

Jean BOTTI

Directeur général délégué de la Technologie et de l’Innovation

EADS

Gary DONNAN

Executive Vice President Stratégie, Technologie et Recherche

TECHNICOLOR

Marc DUVAL-DESTIN

Pierre GATTAZ

PSA PEUGEOT CITROËN

GROUPE DES FÉDÉRATIONS INDUSTRIELLES

Directeur de la Recherche et de l’Ingénierie Avancée

Président

Président du Directoire

RADIALL

Et les interventions de : • Éric BACHELET, Directeur Central Groupe Recherche etTechnologie, SAFRAN • Terrence CEULEMANS, Directeur R&D, 3M FRANCE • Guillaume DEVAUCHELLE, Directeur R&D, VALEO • François LETISSIER, Directeur R&D, GROUPE BONDUELLE

En partenariat avec

Avec le soutien de

Programme complet et inscriptions sur : http://evenements.infopro.fr/usinenouvelle/ Contact : Lamia ALILAT • e-mail : lalilat@infopro.fr • Tél. : +33 (0)1 77 92 99 06


www.industrie-technologies.com

iNtELLiGENCEs

PAROLES D’AUTEUR sécurité errare tecnologicum est

ontrairement à ce qu’affirme l’adage journalistique, les trains qui arrivent à l’heure sont bel et bien dignes d’attention. C’est à eux, mais aussi aux avions qui ne se crashent pas, aux opérations qui ne se soldent pas par le décès du patient et aux installations nucléaires dans lesquels aucune fuite radioactive ne survient que cc une plongée dans s’est intéressé Christian Morel. Dix ans après un premier ouvrage sur des secteurs d’activité variés les décisions absurdes, le sociologue pro- Tout au plus peut-on regretter quelques pose une réflexion sur la fiabilité. redites et quelques simplifications erroEn s’appuyant sur les procédures et nées – le fameux battement d’aile d’un les attitudes adoptées dans les secteurs papillon au Brésil qui générerait une torà fort risque technologique, il détaille les nade au Texas, ou le principe de précaustratégies qui évitent efficacement les tion qui serait un principe d’inaction décisions aberrantes. opposé à la démarche scientifique. Loin des généralités creuses en vogue Mais l’essentiel n’est pas là. Au final, ce chez certains consultants, l’ancien cadre que l’on retiendra surtout, c’est la plondirigeant de Renault gée dans des secteurs étaye son propos avec LA rECHErCHE d’activité variés. Parfois une foule d’exemples, d’uN CouPABLE, légèrement anxiogène issus de sa propre expé- CoNduit (on tâchera de ne pas se troP souVENt rience ou de son À CAMouFLEr souvenir, lors d’un proenquête fouillée sur les LEs ErrEurs. chain voyage aérien, accidents et les procéque l’une des pistes d’atdures de sécurité. On terrissage de Roissy est apprend ainsi que Lawrence d’Arabie a trop courte pour permettre aux avions été le premier à promouvoir l’effacement d’atterrir s’il a neigé. Ni, lors d’un prode la hiérarchie entre pilotes d’avion chain passage sur le billard, que devant la compétence. Un principe 10 400 cas d’opérations chirurgicales sur désormais adopté dans les sous-marins un patient qui n’est pas le bon ou sur le nucléaires ou dans l’aérospatial, entre mauvais côté du corps sont recensés chaautres. Ou que le recours à une check-list que année dans le monde), mais avant avant une opération chirurgicale réduit tout passionnante et riche d’enseignela mortalité de 57 % et les complications ments. cm post-opératoires de 36 %. L’auteur ouvre au passage quelques ccMuriel de Vericourt mdevericourt@industrie-technologies.com perspectives intéressantes. Sur la ten-

C

cccHriSTiaN MOreL sociologue

ccle liVre

Les dÉCisions aBsurdes ii Comment les éviter Christian morel éditions gallimard, 277 pages, 19,50 euros ccet aussi

PourQuoi se tromPe-t-on ? dans un premier ouvrage sur la prise de décision, christian Morel s’était intéressé aux erreurs « radicales et persistantes » et aux mécanismes conduisant les individus et les organisations à les commettre. un livre remarqué par la critique. Les dÉCisions aBsurdes sociologie des erreurs radicales et persistantes Christian morel gallimard, 2002

68

fort d’une expérience d’une trentaine d’années comme cadre dirigeant au sein de services ressources humaines de grandes entreprises industrielles, notamment le groupe renault, christian Morel s’intéresse désormais à la sociologie de la négociation, de la décision et de la communication. il intervient sur le sujet au sein de nombreuses institutions et sociétés, dont renault, peugeot, Bouygues telecom, edf, l’école polytechnique, hec, l’école militaire, sup-aéro et l’ena. ce deuxième tome des décisions absurdes est son quatrième ouvrage.

N°947ccseptembre 2012

dance à rechercher un coupable, qui conduit trop souvent à camoufler les erreurs, par exemple. Et de suggérer de « remplacer le bouc émissaire par l’information émissaire ». Sur l’écart pouvant exister entre ce qui est déclaré lors d’un processus de mesure de conformité et les pratiques réelles, avec une conséquence : « une organisation peut être certifiée et pourtant non fiable ». Sur l’exercice du pouvoir : « l’absence d’autorité peut être aussi catastrophique que son excès. »

d.r.c. héLie / gaLLiMard ; d.r.

dans les univers à haut risque technologique, comme les sous-marins nucléaires, les cockpits d’avions ou les blocs opératoires, des processus destinés à assurer la fiabilité ont été adoptés à la suite d’erreurs dramatiques. ils sont transposables à d’autres secteurs. intérêt : optimiser le processus de prise de décision.


LEs JEuX

ccL’ÉNiGME

Un quatre-bandes parfait proposée par cc pierre BerloQuin

Sur un billard bien construit, une bille rebondit sur une bande de manière parfaitement symétrique, comme si elle se réfléchissait dans un miroir. Les joueurs de billards maîtrisent l’usage des bandes pour aboutir là où ils le souhaitent, en n’importe quel point du plateau. Ils savent jouer droit, en frappant la bille exactement en son centre, ou aussi « avec effet », en décalant le point d’impact pour aller jusqu’à lui faire parcourir des courbes complexes.

En revanche, il n’est pas nécessaire d’être un champion pour faire un tour complet du billard sur quatre bandes et revenir à son point de départ. Il suffit de frapper suffisamment fort la bille et sans « effet ».

saurez-vous déterminer sans aucun calcul quelle distance parcourt la bille dans un tel quatre-bandes ?

retrouVeZ LA réPonse de Cette éniGme sur notre site internet www.industrie-technologies.com en tapant énigme dans le champ de recherche.

ccPHoto-QuiZ Que représentent ces photos étonnantes ?

2

a. une pièce de drône biomimétique B. un implant destiné à remplacer une valve veineuse C. La double membrane d’une micro-pompe

soLution :

a. un caoutchouc auto-cicatrisant B. une mousse en nanotubes de carbone gorgée d’huile C. un liquide corrosif testé sur une barre métallique

3 a. Les contrepoids d’une balance de précision B. deux flotteurs de pompe à eau C. des sondes atmosphériques

1B; 2B; 3c

fraunhofer ; rice uniVersitY ; phYs.org

1

septembre 2012ccN°947

69


www.industrie-technologies.com

MisE À Nu ce dosimètre portable a été mis à disposition de trente municipalités par le ministère de l’écologie début 2012. But de l’opération : évaluer l’exposition de leurs habitants aux émissions d’antennes relais ou de téléphones portables, entre autres.

UN CHASSEUR D’ONDES DE CHOC U ccfiche techniQue

référence eMe spy 140 de Microwave Vision sensibilité de 5 mV/m à 5 V/m mémoire jusqu’à 60 000 points de mesure Plages de fréquence 14 bandes ciblant les principales sources d’exposition (fM, Wi-fi, WiMax, gsM, uMts et dect). cchuGo leroux hleroux@industrie-technologies.com

une rÉCePtion fine et sÛre La sonde isotropique, ou tri-axe, est l’organe récepteur de l’appareil. elle est capable de capter les champs électromagnétiques quelles que soient leur direction et leur polarisation. par ailleurs, elle ratisse large, de la bande fM à 88 Mhz jusqu’à la bande Wi-fi 5g à 5 850 Mhz. d’où son qualificatif de sonde hyperfréquence.

Exportation des données vers le logiciel et configuration de l’appareil via USB

Gestion de l’alimentation

un anaLyseur PortaBLe La carte hyperfréquence sépare les différents niveaux de fréquence grâce à un empilement de filtres. ce centre de tri miniature permet à l’appareil de remplir un rôle équivalent à un analyseur de spectre de laboratoire. Les signaux sont amplifiés et envoyés vers le traitement du signal.

Batteries

70

N°947ccseptembre 2012

une isoLation oPtimisÉe Le blindage autour de la carte empêche l’intrusion de signaux parasites lors du traitement du signal. il garantit ainsi une mesure exacte.

p. guitet

un tri affinÉ Les limites des différentes bandes de fréquence étant proches, le filtre hardware ne suffit pas. Le traitement numérique superposé permet de peaufiner le filtrage avant le stockage en mémoire des données.


Qui Va eNcOre Mieux faire tOurNer VOtre uSiNe ? Vous et vos équipes..

grâce aux équipements et produits présentés sur le salon Equip’Usine !

www.equipusine.com

EUREXPO LYON

18-19 SePteMbre 2012

Le salonEquip’ de l’équipement de la maintenance de votre usine Equip’Usine Usine,, le salon deet l’équipement et de la maintenance de votre usine! ! Découvrez

Produisez

Maintenez

une offre nationale au cœur de la 1ère région industrielle de France. dédié à ceux qui font tourner l’usine Responsables en maintenance, production, technique, achat, atelier, process, QHSE, travaux neufs, logistique, sécurité, directeurs de site... identifiez et négociez les meilleures offres d’équipement et de consommables pour le bâtiment industriel, le poste de travail, la ligne de production et l’atelier. ON - FRANCE EUREXPO LY BRE 2012

badge gratuit mot de passe : IT www.equipusine.com Un salon

18-19 SEPTEM

e Ner L’uSiN faire tOur SerVi ceS POur PrOd uitS et Le SaLON deS

Pierre Mart Sbi

iN

ViSiteur Un événement du groupe :

e-t-a-i


35 000 produits d’une qualité irréprochable. La marque RS, une solution bénéfique à votre activité. Découvrez sans plus attendre l’intégralité de notre offre sur Internet.

rswww.fr/marquers

0 825 034 034 (0,15€TTC/mn)

Magazine IT n° 947  

Magazine-IT-n°947

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you