Page 1

L'aviation. 1. La conquête de l’air. Automne 1903: deux frères, Wilbur et Orville Wright, abandonnant Dayton (Ohio), où ils sont fabricants de bicyclettes, se sont installés en Caroline du Nord, sur la côte atlantique des EtatsUnis. Ils ont trouvé là les vastes espaces qui leur sont nécessaires pour essayer de faire fonctionner une machine volante de leur invention. Le 14 décembre, une première tentative d’envol échoue. Trois jours plus tard, c’est la réussite. Sous les yeux de son frère Wilbur et de quelques témoins occasionnels frigorifiés, Orville décolle, tient l’air pendant 12 secondes, parcourt 40 mètres, puis atterrit. Le monde sans le savoir encore vient d’entrer dans l’ère de l’aviation. Cependant Orville Wright ne fut pas le premier à le faire sur un aéroplane équipé d’un moteur à explosion. L’histoire des tentatives faites pour conquérir l’espace aérien débute en réalité à la fin du XVIIIe siècle, avec l’invention des ballons. En 1783, Pilâtre de Rozier prend place dans l’aérostat des frères Montgolfier et effectue le premier voyage aérien humain. Cet événement semble donner raison à ceux des inventeurs qui voyaient dans les plus légers que l’air les seuls engins capables de s’élever dans le ciel. AU XIXe siècle, les vols en ballon se multiplient, bien qu’on ne dispose d’aucun moyen sûr pour en contrôler la trajectoire et la vitesse. 2. Les trente premières années. Tout au long de l’histoire de l’aviation, les hommes ont su faire preuve d’initiative, d’esprit d’entreprise et d’inspiration. Moins de trente années seulement séparent les fragiles aéroplanes des pionniers de cet avion d’entraînement, le de Havilland "Hornet Moth", construit en 1935. Il fut très vite utilisé comme avion-école de la RAF. Durant la dernière guerre, il s’avéra un avion de liaison très efficace. 3. L’aviation légère. 3.1. Introduction. Les acheteurs , tant civils que militaires, apprécient les petits avions en raison de leur souplesse et de leur coût peu élevé. Le biplace "Alpha-Jet" de Breguet-Dassault-Dornier est un biréacteur léger d’entraînement et d’appui tactique construit par la France et l’Allemagne au cours des années 70. Cet avion a pu voir le jour grâce à la mise au point de réacteurs de petite taille à la fois puissants et économiques. Sa vitesse de croisière est de Mach 0.83 à 15000 mètres d’altitude, soit un peu moins que la vitesse du son, son autonomie de vol est de 3 h 30 mn. 3.2. Quelques exemples. 3.2.1. Le Pilatus Porter. Le Pilatus "Porter" est un avion de fabrication suisse. Equipé de skis, il est posé sur un glacier. Les avions de ce type sont extrêmement utiles dans les régions montagneuses ou difficiles d’accès, car ils peuvent atterrir et décoller sur une distance très courte; ce sont des appareils particulièrement bien adaptés aux équipes de secours et de recherche en montagne. 3.2.2. Le Pitts S-1 "Special". Il s’agit d’un avion utilisé pour de nombreuses présentations acrobatiques. Il a vu le jour en 1943 et sa production se poursuit toujours. Dans le monde entier les pilotes qui participent aux meetings aériens apprécient particulièrement cet appareil. 3.2.3. Le Mystère-Falcon 50. Ce triréacteur de la firme Dassault peut transporter 10 passagers à une vitesse de croisière de 910 km/h. Son réaction d’action est d’environ 6000 km. Il atteint une altitude de 48 000 pieds (14600 m). 4. Les planeurs.


Le vol à voile a été la première forme de vol pour les plus lourds que l’air. Ce sont les planeurs qui ont permis aux pionniers, et parmi eux à Mouillard, à Clément Ader, à Octave Chanute de comprendre les principes essentiels de l’aviation. Le principe du vol à voile est simple : le planeur doit atteindre sa vitesse d’envol, c’est-à-dire la vitesse à laquelle ses ailes lui confèrent la portance nécessaire pour le maintenir en l’air. Aujourd’hui, les planeurs sont lancés par une voiture ou par un avion qui les tire au moyen d’un câble. Les planeurs ne sont pas uniquement réservés aux fervents du vol à voile. Ils aident aussi aux recherches aéronautiques et météorologiques. Ils ont également servi pendant la seconde guerre mondiale.

Essaisparagraphes  

http://www.clicparclic.eu/cpc/telechargements/seniors_1/exercices/EssaisParagraphes.odt