Issuu on Google+

No 1 – 89e année Janvier-février 201 3

Passion Montagne Dossier

Mais quelles sont ces sous-sections? Portrait

Yolan Aubert NOUVELLE RUBRIQUE

Idées de courses

Journal de la section des Diablerets Section lausannoise du Club Alpin Suisse et sous-sections de Château-d’Œx, Morges, Payerne et Vallorbe.

Club Alpin Suisse CAS Club Alpino Svizzero Schweizer Alpen-Club Club Alpin Svizzer


LE SPÉCIALISTE DE LA MONTAGNE DEPUIS 1974 NOUVEAU À LAUSANNE À deux pas de la gare de Lausanne: Le plus grand choix d’articles de montagne de Suisse, un service innovant, des conseils sportifs et des prix sympas – voici la philosophie de Bächli Sports de Montagne.

BÄCHLI SPORTS DE MONTAGNE Avenue d’Ouchy 6 1006 Lausanne Tél.: 021 864 00 20 Fax: 021 864 00 21 lausanne@baechli-bergsport.ch

AUTRES MAGASINS Zürich Berne Bâle Kriens Saint-Gall Pfäffikon Volketswil

BOUTIQUE EN LIGNE www.baechli-sportsdemontagne.ch


Section des Diablerets Club Alpin Suisse CAS Rue Beau-Séjour 24 Case postale 5569 – 1002 Lausanne e-mail : internet@cas-diablerets.ch Internet: www.cas-diablerets.ch Locaux de la section Entrée: Rue Charles-Monnard Stamm Chaque vendredi dès 19h30 Bibliothèque Ouverte le vendredi de 20h à 21h15 Président de la section Luc Anex, tél. 021 881 28 09 e-mail : presidence@cas-diablerets.ch Secrétaire général Gérard Chessex, tél. 021 320 70 79 e-mail : direction@cas-diablerets.ch Secrétariat de la section Ouvert de 8h à 12h Eliane Ryser Tél. 021 320 70 70 – Fax 021 320 70 74 e-mail : secretariat@cas-diablerets.ch Rédaction e-mail : secretariat@cas-diablerets.ch Postfinance Compte postal: 10-1645-3 IBAN CH38 0900 0000 1000 1645 3 Gestion des membres, changements d’adresse 8h à 12h / 13h30 à 17h30 Tél. 021 635 53 27 – Fax 021 635 35 24 e-mail : membres@cas-diablerets.ch



indispensables

Une année qui se termine et une nouvelle année qui commence: c’est le moment des bilans mais également des projets et des plans de route pour 2013. Les projets de l’année prochaine sont pour la plupart articulés autour du 150e anniversaire de la section. Ce numéro du journal en fait la liste exhaustive. Dans les bilans pour l’année écoulée on peut évoquer la mise en place de Go2top, notre programme d’inscription des courses en ligne, les nouveaux statuts accouchés dans la douleur, la rénovation complète de la grande salle de Beau-Séjour, la vente du terrain de Gryon, la préparation du 150e anniversaire de la section et du CAS, la mise en route d’une nouvelle commission des cabanes avec un tout dynamique nouveau président, Patrick Troesch. Tout cela à côté de la gestion au quotidien de la section, des comptes, de la préparation du journal Passion Montagne, de l’édition du programme des courses, des réunions du comité à préparer, des rapports des commissions à lire, etc.

éDITo

Passion Montagne Des bénévoles

Ce travail a été rendu possible en grande partie grâce à notre secrétariat qui doit être chaleureusement remercié, car ses membres font beaucoup plus que le 50% contractuel! Toutefois il faut souligner, encore une fois, que leur travail efficace et dévoué n’aurait certainement pas permis à notre section de fonctionner correctement sans l’immense travail effectué par l’ensemble de nos très nombreux bénévoles. Ces derniers restent au centre de nos activités clubistiques et sans eux rien ne serait possible. Le comité et le secrétariat voudraient les remercier donc tous très sincèrement pour leur disponibilité, leur compétence, leur dévouement. C’est dans cet état d’esprit que le comité propose que la soirée annuelle 2013 soit l’occasion de leur manifester notre reconnaissance en les invitant tous à ce repas festif qui sera nommé désormais «Soirée des bénévoles de la section»! Bonne nouvelle année 2013 et beaucoup de belles courses dans nos Alpes enneigées. Amitiés. Luc Anex, président de la section

Annonces publicitaires, sponsoring et réalisation Inédit Publications Av. Dapples 7 – CP 900 – 1001 Lausanne Tél. 021 695 95 22 - e-mail : pub@inedit.ch

Impression Courvoisier - Attinger Photo de couverture Course à Castor et Pollux (Castor – 4223 m – arête nord) © Marc Schütz lors d’une course de la sous-section de Payerne

 Délai rédactionnel No 2 – 2013 26 février 2013

SOMMAIRE numéro 1 2013 Conseil matos   Magazine 16 Actu  4 Choisir le bon ski Environnement Dossier Mais quelles sont ces sous-sections? 6 Utilisation du photovoltaïque 18 Portrait Yolan Aubert 13 en montagne  Idées de courses Pointe    La vie du club des Gros Six – Randonnée 21 à peaux de phoque 14 Sommaire détaillé

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

u

Tirage 4000 exemplaires

3


ACTU

En bref 15e trophée du Chouchen La quinzième édition de cette course de télémark classique avec un parcours de slalom géant, un virage loom ainsi qu’une partie de skating aura lieu le 20 janvier 2013. Pour plus d’infos, tél. 079 307 63 09 et lugerob@netplus.ch

Yannick Ecœur Trophy Le 12 janvier 2013 à Morgins se déroulera le Yannick Ecœur Trophy (MYET), une course de ski d’alpinisme créée en l’honneur de ce Morginois qui a gagné la Patrouille des glaciers en 2010. Diverses catégories à choix, dont «famille» et «fun pop», ces dernières devant comporter deux personnes de générations différentes. Inscriptions en ligne sur www.myet.ch. CHF 30.– + CHF 10.– avec le repas.

Initiations Enfants et adultes pourront s’initier aux joies du skating ou du fond classique le 19 janvier aux Mosses, le 26 au Brassus et le 27 aux Prés d’Orvin grâce aux Swisscom Nordic Days. L’inscription est obligatoire, dernier délai: trois jours avant la course. Possibilité de louer du matériel sur place à des prix préférentiels si nécessaire. Infos sur www.langlauf.ch

Château-d’Œx décolle Ballons - Du 26 janvier au 3 février 2013, Château-d’Œx respirera au rythme des ballons à air chaud. Des aérostiers venus du monde entier y feront des démonstrations en vol avant de se réunir pour un grand show nocturne le 2 février. www.festivaldeballons.ch

Descentes pour noctambules By night - Villars fêtera la pleine lune sur les pistes le 23 février à partir de 17h. Remontées et trains d’altitude resteront ouverts jusqu’à 23h; quant aux bars et discos, vous pourrez en profiter jusqu’au bout de la nuit. Full Moon Pass: CHF 10.–. La veille, soit le 22 février, une course de ski de fond nocturne ralliera Les Diablerets à Isenau. Ouverte à tout-e-s, des enfants aux vétérans en passant par les raquetteurs et raquetteuses, elle démarrera à 19h30. Inscriptions dès 18h30 à l’Office du tourisme, CHF 15.– par personne. www.villars.ch

4

Les Diablerets 3D, ce sont trois jours de course d’alpinisme en équipe, du 1er au 3 mars 2013. Les choses démarrent avec «La Verticale», une montée de 550 à 800 mètres de dénivelé en nocturne. «La Diabolique» suivra le samedi, avec un dénivelé de 3000 mètres, et un relais le dimanche. En parallèle, trois jours d’exposition de matériel de ski de randonnée, des projections de films et des débats à la Maison des congrès des Diablerets. Infos sur www.diablerets.ch.

Le ski au sommet Livre – Le premier livre sur l’histoire du ski extrême vient de paraître. C’est Dominique Potard, un pionnier du genre, qui raconte cette aventure. Des débuts de cette discipline en 1928, lorsque des amateurs d’émotions fortes s’élancent pour la première fois sur une pente dépassant les 50 degrés, aux premières descentes de Paul Clément et André Giraud en Oisans au milieu des années 60, aux folies du XXIe siècle, comme ce dévalage de l’Everest par le Slovène Davo Karnicar, cet ouvrage retrace plus de cent ans de frissons et d’adrénaline. Une discipline qui se décline aujourd’hui sur tous les modes, du ski-alpinisme au free-ride. Dominique Potard, Skieurs du ciel, éditions Guérin. 300 pages, € 56.–

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2013

© D. R.

u

Trois dimensions pour une course extrême


Graines de champions Enfants – C’est le moment d’inscrire vos champions en herbe à l’une des 13 courses de qualification au Grand Prix Migros de ski, la plus grande course européenne du genre pour les 8-16 ans! Dernier délai: deux semaines avant le départ. Sa devise étant «L’important, c’est de participer», cette compétition est ouverte à tous

les niveaux, des débutants aux plus experts. Prix: CHF 20.–, CHF 30.– pour les inscriptions tardives (une semaine avant le départ). La finale aura lieu du 22 au 24 mars à Stoos (SZ), au-dessus du lac des Quatre-Cantons. Infos sur www.gp-migros.ch

Les meilleures apps du moment Pour les marcheurs Dans la foulée du succès de son app de randonnée estivale, MySwitzerland en lance la version hivernale. Celle-ci vous propose 36 balades dans la neige avec durée, dénivelé, longueur et carte du parcours, sans oublier les restaurants où faire halte en route. Swiss Winter Hike, gratuit sur l’App Store.

Du spectacle...

Pour l’enneigement Cette app vous dira tout sur les conditions d’enneigement et l’état des pistes dans vos stations préférées, météo et webcams à l’appui. Snow Report My Switzerland, gratuit sur l’App Store.

Pour partager ses aventures

snowboard, moto, skidoo ainsi que des paragliders mettre le feu aux rampes pour remporter le trophée du High Flyer 2013. Cette seizième édition, qui s’accompagnera de feux d’artifices risque bien d’être encore plus impressionnante que les précédentes, puisque ce sera aussi la dernière de la manifestation. Infos sur www.high-fly.ch

... et une bonne cause

© D. R.

Toujours au rayon freeride, mais moins extrême, les 25 heures freeride Dominique Perret auront lieu à Gstaad les 26 et 27 janvier 2013. Cet événement, ouvert à tous, a pour but de réunir un maximum de skieurs et snowboarders pour une bonne cause. Chaque équipe, qui se compose de quatre personnes se relayant, fait une promesse de don par kilomètre parcouru et tâche d’en cumuler le plus possible pendant les 25 heures que dure la manifestation. L’argent récolté sera entièrement reversé à une fondation. Concerts et DJ encourageront les participants; la nourriture, les boissons, le dortoir ou l’abonnement, tous les frais sont compris dans l’inscription qui coûte CHF 120.– par équipe. Dernier délai pour s’inscrire: 22 janvier 2013. Infos sur www.25freeride.ch

Pour suivre ses performances Cette app, qui fonctionne sur GPS, enregistre toutes vos traces ainsi que votre vitesse moyenne, la distance parcourue, l’altitude, la pente et la dénivelée. Elle vous permet aussi de prendre des photos et de partager vos exploits sur Facebook. Ski Tracks Lite (icône jaune), gratuite mais fonctions limitées. Ski Tracks (icône bleue), CHF 1.– sur l’App Store. © D. R.

Freeride – Dans la nuit du 15 au 16 février, Saanen verra des freestylers à skis,

Ici, il vous suffit de choisir où vous voulez vous rendre et cette carte interactive vous indiquera les remontées à prendre et les pistes à emprunter pour atteindre votre but dans 1576 stations d’Europe. Elle mémorise aussi votre parcours — distance parcourue, vitesse maximale et moyenne, dénivelé total. Vous pourrez ensuite y ajouter des photos et revoir votre descente ou la poster sur Facebook et Twitter. Ski: Europe, CHF 6.– sur l’App Store.

TEXTES: sylvie ULMANN

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

5


DOSSiER

 

 

u

Le CAS Diablerets couvre l’ensemble du territoire vaudois grâce à ses sous-sections réparties aux quatre coins du canton. A l’image des régions qu’elles représentent elles ont toutes des particularités, qui constituent leur identité si chère à leurs membres.  PAR Vincent Gillioz

6

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2013

© D. R.

Mais quelles sont  ces sous-sections?


subordonnées», précise Gérard Chessex, le secrétaire général. Et de poursuivre: «La structure est intéressante dans la mesure où elle profite à tout le monde. Les sous-sections bénéficient des services administratifs du secrétariat central ainsi que de notre magazine. Et de notre côté, nous avons plus de poids, car nous sommes plus nombreux. Le mode de fonctionnement entre elles et nous est assez simple, et défini dans les statuts en quelques articles (voir encadré ci-dessous). Une rencontre annuelle en novembre nous permet de régler tous les points à traiter.» Des velléités sécessionnistes ont bien sûr existé et la question de l’indépendance de l’une ou l’autre de ces sous-sections resurgit occasionnellement. Mais de l’avis unanime des présidents, les sous-sections se sentent attachées à Lausanne bien au-delà de l’aspect statutaire. Elles sont conscientes de l’énorme travail réalisé par le secrétariat central, qui les libère de nombreuses tâches administratives. Elles jouent par ailleurs toutes un rôle important pour les régions. La structure actuelle des sous-sections du CAS Diablerets n’est donc pas à remettre en question. Même si assurer la relève, particulièrement pour les plus petites entités, reste un défi permanent.

Les statuts des sous-sections Entrés en vigueur le 28.11.2012

© D. R.

A

vec plus de 4000 membres, le CAS Diablerets est une des plus grandes sections de Suisse. Les sous-sections comptent à elles seules plus de 800 personnes. Château-d’œx, Morges, Vallorbe et Payerne sont en effet liées statutairement au CAS Diablerets mais très indépendantes dans leur fonctionnement. Ces sous-sections se sont développées avant tout pour des raisons géographiques; à une époque où se déplacer à Lausanne, par exemple pour venir au stamm, représentait une véritable contrainte. Leur dimension «plus humaine» est un des points que les membres apprécient particulièrement. Fondées pour la plupart dans les années vingt, elles ont toujours conservé leur légitimité au sein du CAS Diablerets. «Les sous-sections participent aux processus de décision, sans être pour autant

Château-D’œx   60e anniversaire de la sous-section. MORGES   Sébastien, Raphaël, Monika, Jean-Jacques, Alexis, Marion, Jérôme, Frédérique, Marc, Jean-Pierre, Corinne, Yvan, Muriel, Stéphane, Etienne.

1. Les membres qui ne sont pas domiciliés à Lausanne ou dans les environs peuvent, avec l’approbation de l’AG, se constituer en sous-section. Les sous-sections se constituent en associations autonomes dans le respect des présents statuts et éditent leurs propres statuts et règlements. 2. Un effectif d’au moins 100 membres et l’approbation des statuts par l’AG de la section sont les conditions pour la constitution d’une nouvelle sous-section. 3. Les sous-sections peuvent décider de l’admission de nouveaux membres qui seront automatiquement membres de la section. 5. Les sous-sections émettent leur rapport d’activités annuel 30 jours avant l’AG de printemps. Ces rapports sont disponibles au secrétariat de la section et sur le site internet de cette dernière.

Payerne   Le groupe des randonneurs.

 VALLORBE Cima di Rosso, dans les Grisons.

5. La dissolution d’une sous-section est décidée par l’AG de la section, soit sur demande de la sous-section, soit pour justes motifs. En cas de dissolution de la section, les sous-sections sont dissoutes, mais peuvent adresser au CC une demande de constitution en section.

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

7


Fiche technique Créée en: 1948 Président: Janry Morier Nombre de membres: environ 120 Cabane ou chalet: sans Courses par an: une vingtaine Particularités: une moyenne d’âge, autant chez les membres qu’au comité, largement au-dessous de celle qu’on rencontre habituellement au Club Alpin.

Châteaud’œx

Né en 1981, Janry Morier dénote un peu de l’image du senior posé qu’on peut avoir d’un président de club alpin. La jeunesse caractérise clairement la soussection de Château-d’œx, et Janry Morier qui termine sa sixième année de présidence revendique cette particularité pour laquelle il s’est engagé. «Je fais de l’alpinisme depuis que j’ai 12 ans, avec des copains de mon âge. C’est une excellente source de motivation. J’ai œuvré pour essayer de recréer un climat similaire à ce que j’ai connu.» Avec seulement 120 membres, la sous-section propose une vingtaine de courses par an à son programme. «Nous avons assez peu de vrais membres actifs en regard du 8

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2013

Janry Morier aux Aiguilles Rouges.

nombre de cotisants. Du coup, on met les courses qu’on aime au programme et ça fonctionne bien.» Sis dans un pays de montagne, le CAS Château-d’œx revendique une forte identité. Un élément qui ne suffit toutefois pas à motiver systématiquement la jeune génération à rejoindre les rangs du club. «Nous avons eu la chance d’avoir un prof de gym du village qui a amené beaucoup de jeunes vers l’escalade. Son travail a vraiment été bénéfique et a motivé de nombreux écoliers à venir nous voir, pour continuer à pratiquer leur passion. Nous vivons un peu comme les ski-clubs des stations de montagne, qui ont plus de peine à avoir des membres par rapport à ceux des villes. Ça s’explique par le fait que les gens de chez nous n’ont pas forcément besoin d’adhérer à une structure pour faire de la montagne. Ils sont souvent autonomes, et pratiquent leur sport dans un contexte privé.» Janry Morier a terminé son mandat en octobre 2012, pour reprendre la responsabilité de la colonne de secours. Francis Getaz lui a succédé à la tête du CAS Château-d’œx. Même s’il est à peine plus âgé que son prédécesseur, il compte bien garder la même ligne directrice, celle de favoriser au maximum la jeune génération.

© D. R.

Sortie dans la région (arête des Salaire).


Morges

Avec plus de 300 membres, Morges est la plus importante des quatre sous-sections du CAS Diablerets. Présidée par Monika Savary depuis quatre ans, l’entité organise plus de 120 courses par an, grâce au travail de sa commission alpine, particulièrement active. «Même si nous semblons assez grands, en comparaison aux autres sous-sections, nous tenons à garder une taille humaine», explique la présidente, qui a rejoint le CAS en 2002. «Une structure comme la nôtre ne doit pas devenir un lieu de consommation d’activité. En ce sens, je crois que nous correspondons toujours à un vrai club, où la majorité des membres actifs se connaissent.» Comme ses homologues, Morges a son groupe de vétérans qui réalise des sorties les mercredis. La sous-section organise par ailleurs un cours de gym hebdomadaire de novembre à avril. Les jeudis soir sont encore consacrés à l’escalade à la salle de Perroy. Monika Savary relève volontiers la saine collaboration qui existe entre la section mère et Morges. «Nous travaillons la main dans la main avec beaucoup de proximité. Le comité de Lausanne est très ouvert, et si la question de l’indépendance a été débattue plus qu’ailleurs, l’intérêt pour notre statut actuel n’a fait que se confirmer au fil des discussions.»

Qui dit grand nombre de membres, dit grand nombre de projets, et plusieurs idées sont en gestation. Une expédition au Kirghizistan est en discussion, ainsi qu’une participation à la Patrouille des Cèdres, compétition de ski de randonnée qui se déroule au Liban. «Il ne s’agit pas de projet initié par le Club mais par des membres à titre personnel. Ces initiatives profitent néanmoins à notre dynamique globale.»

Fiche technique Créée en: 1925 Présidente: Monika Savary Nombre de membres: environ 300 Cabane ou chalet: Orny II Courses par an: plus de 120

© D. R.

Particularités: sous-section qui a la taille critique et le calendrier d’une véritable section. Les projets et activités sont nombreux dans toutes les disciplines.

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

9


Fiche technique Créée en: 1925 Président: Jacques Thévoz Nombre de membres: environ 240 Cabane ou chalet: Chalet des Grands Courses par an: une cinquantaine Vue plongeante sur le Chalet des Grands.

Particularités: elle est jumelée avec un club du Piémont et organise une sortie commune chaque année d’un côté ou de l’autre des Alpes, qui réunit une trentaine de participants.

Balmhorn et Zackengrat.

Course au Strahlhorn.

10

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2013

Membre du CAS depuis 43 ans, Jacques Thévoz connaît sa sous-section mieux que personne. Président depuis deux ans, il est à la tête d’une organisation qui compte environ 250 membres. «Un chiffre qui est plutôt en croissance.» Avec trois groupes distincts, l’OJ, les randonneurs et les alpinistes, le club s’efforce de répondre à toutes les envies. «Je pense qu’il y a environ 70 personnes qui sont actives et qui participent régulièrement aux courses. Nous faisons une quinzaine de sorties en ski de randonnée l’hiver, une dizaine de belles voies d’escalade, trois ou quatre courses alpines, et le reste c’est de la randonnée.» La section Jeunesse, qui compte une quinzaine d’inscrits, s’apprête à vivre une nouvelle dynamique grâce à l’inauguration fin novembre 2012 d’un mur d’escalade. «Le mur sera aussi fréquenté par des écoliers. De nouvelles vocations pourraient bien être suscitées par son biais.» Le Chalet des Grands est également un point fédérateur de la sous-section. «Situé sur l’itinéraire du Tour du Mont-Blanc, il reçoit pas mal de randonneurs et est gardienné de juin à octobre par nos membres. Des familles s’en occupent souvent en période estivale.» Jacques Thévoz envisage l’avenir d’abord dans la continuité. «Il faut veiller à conserver un programme de courses attractif pour tous nos membres, et se faire connaître pour assurer un bon renouvellement. Les synergies que nous avons créées, avec les écoles et la commune, grâce au mur de grimpe sont un bon exemple de ce qu’on peut faire.» Le jumelage avec le Club Alpin de Rivarolo dans le Piémont, il y a une douzaine d’années, constitue encore une des spécificités de la sous-section. «Nous nous rencontrons une fois par an d’un côté ou de l’autre des Alpes. Une sortie de quatre jours dans les Dolomites est prévue cette année.»

© D. R.

Payerne


Vallorbe

Présidée par Jean-Pierre Rochat depuis 2007, la sous-section de Vallorbe peut être qualifiée de modeste. Son nombre de membres est néanmoins stable depuis quelques années, et toutes les tranches d’âge sont représentées. Une section jeunesse, qui réalise ses activités avec Yverdon, forme une douzaine de cadets à la relève. Une vingtaine de courses sont par ailleurs au programme sans compter les jeudistes, qui affichent volontiers cinquante sorties à leur carnet. «Sans aucun doute le groupe le plus actif de la sous-section», souligne le président. Passionné de montagne depuis son jeune âge, Jean-Pierre Rochat est arrivé tardivement au Club Alpin, trop contraint avant sa retraite par les horaires irréguliers de son métier de policier. Avant son entrée au CAS, en 1999, il pratique surtout sa passion dans le cadre d’une association internationale de police, avec des gendarmes valaisans. Il reprend pourtant les rênes du club il y a cinq ans. «Je n’ai pas le profil type du président, qui est élu après une longue carrière et un engagement à différents niveaux. Je suis passé directement de membre à président.» Jean-Pierre Rochat voit volontiers sa sous-section comme une grande famille: «Nous sommes probablement une trentaine de membres réellement actifs. Il y a entre huit et dix participants par course, avec un tournus en fonction des types de sorties et des niveaux. On se connaît tous. Je rencontre d’ailleurs personnellement chaque nouveau membre, ce qui représente environ cinq personnes par an.» La sous-section de Vallorbe exploite la cabane du Mont d’Or, qui a fêté son 75e anniversaire récemment. Interrogé sur les projets et objectifs pour les années à venir, Jean-Pierre Rochat voit surtout la nécessité de recruter des nouveaux membres et surtout des jeunes qui peuvent constituer la relève. «Mais ce qui me motive avant tout, c’est de continuer de permettre aux membres de profiter de la montagne en sécurité.»

Le Cima di Rosso est situé sur la frontière italo-suisse.

Fiche technique Créée en: 1926 Président: Jean-Pierre Rochat Nombre de membres: environ 150 Cabane ou chalet: Cabane du Mont d’Or Courses par an: une vingtaine

© D. R.

Particularités: petite section au fonctionnement quasi familial. Sa section jeunesse fonctionne avec celle d’Yverdon et les jeudistes réalisent 50 sorties par an.

Gros plan aux Dolomites de Brenta.

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

11


Lucie, 26 ans, cliente de PASSE MONTAGNE depuis 7 ans et sa quatrième paire de Scott Mission, skis à tout faire ( piste, rando, freeride… ) depuis 2005.

Magasin multi-sport Location & vente MatérieL été – hiver Fermé le lundi matin devant le magasin rue de la Pontaise 30 – Lausanne tél. 021 646 92 52 communication : monokini.ch; photographie : oh-photo.ch

www.aubertsport.ch

PASSE MONTAGNE HAUTE FIDÉLITÉ UN BUREAU DE GUIDES | QUATRE MAGASINS SPECIALISTES | MONTHEY | GENEVE | LAUSANNE | LES DIABLERETS WWW.PASSEMONTAGNE.CH


© D. R.

L

a montagne, Yolan Aubert , 22 ans, est tombé dedans quand il était petit. «On a toujours randonné en famille. Et nous nous sommes mis à l’escalade ensemble, lorsque j’avais 7 ou 8 ans», résume-t-il. Mais ce sont les premières vraies courses qu’il a faites avec le CAS à l’âge de 9 ans qui marquent le début de sa passion des sommets. La première, il s’en souvient encore: «C’était la Haute Cime. J’en ai gardé le souvenir de quelque chose de raide, mais je n’y suis pas retourné depuis! En fait, je crois que c’est une course assez facile.» A partir de ce moment, il découvre l’envie d’aller plus haut, plus loin, et le plaisir de se plonger dans des topos. Au rayon projets, point de sommets prestigieux. Il fonctionne plutôt avec «un réservoir d’idées» dans lequel il pioche en fonction des conditions et des personnes qui l’accompagnent. Cette façon d’envisager les courses laisse deviner des qualités qui feraient un excellent guide. Yolan est d’ailleurs déjà moniteur à l’OJ. Tenté? Il sourit et ne nie pas que l’idée le chatouille. «J’ai le temps d’y penser! Pour le moment, mener des courses est une façon de rendre ce que j’ai reçu», souligne-t-il. Alors aujourd’hui, il travaille comme charpentier dans une entreprise à Moudon dont le patron est un autre amoureux de la montagne. Aussi, lorsque Yolan lui annonce qu’il fait partie des dix

PoRTRAIT

Secrétaire, coach et moniteur à l’OJ, Yolan Aubert a été sélectionné avec neuf autres jeunes pour une expédition très spéciale. Récit et rencontre.  PAR Sylvie ulmann

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

u

Yolan Aubert  Un Vaudois  au sommet

heureux élus retenus pour participer au programme «Alpinisme de haut niveau» du CAS, impliquant un séjour de six semaines au Pérou, il l’encourage. But de ce projet pilote: former une poignée de jeunes triés sur le volet aux quatre coins de la Suisse dans le domaine de l’alpinisme classique. A terme, ils devraient être capables de monter et de conduire une expédition. Le CAS a mis les guides à disposition, mais aux jeunes de se débrouiller pour trouver des donateurs finançant tout le reste, du matériel aux vols en passant par la nourriture sur place. Préparer cette aventure a demandé un an et demi de travail: «On a dû monter un dossier pour les sponsors. S’occuper des courriers, des coups de fil pour promouvoir le projet... C’était beaucoup d’heures de boulot. Mais c’est génial de l’avoir fait, car c’est comme ça qu’une expédition se monte. Le fait que nous soyons chapeautés par le CAS nous a donné beaucoup de crédibilité, cela nous a vraiment aidés.» Les marques spécialisées ont été nombreuses à offrir du matériel, quant à Yolan, il a eu la chance de bénéficier en plus du soutien de la section Diablerets du CAS, de la commune d’Epalinges où il vit ainsi que du magasin lausannois Yosemite, qui le sponsorise par ailleurs de façon régulière. A la mi-juillet, il a donc embarqué avec ses neuf coéquipiers à destination du Pérou. «Nous avions choisi le Pakistan dans un premier temps, mais la Confédération déconseille de s’y rendre, raison pour laquelle nous avons opté pour l’Amérique latine. Nous avons commencé par de l’escalade en rocher à 5400 mètres pour nous acclimater. Nous avons ensuite enchaîné plusieurs sommets à 6000 mètres. Nous avions aussi prévu d’ouvrir une voie, mais nous avons dû renoncer à cause de chutes de pierres.» Une différence entre les Alpes et les Andes? «La neige y est très collante. Chez nous, on a l’habitude de faire des courses d’arête, là-bas c’est impossible, trop dangereux à cause des corniches. On ne fait que des faces!» Yolan a ramené bien d’autres expériences et souvenirs dans ses bagages. Et surtout l’envie de grimper encore, pas forcément au bout du monde. «Il y a largement de quoi faire dans notre région.» Avant d’ajouter qu’il ne serait pas contre un séjour en Argentine ou en Himalaya, sans ambitionner l’Everest, mais «parce que tout y est tellement surdimensionné que c’est quelque chose qu’il faut avoir vu une fois dans sa vie».

13


idéEs    DE   coURSEs u 14

Pointe des Gros Six Randonnée à peaux  de phoque TEXTES ET PHOTOS Georges Sanga

E

n un peu moins de 1h15 depuis Lausanne, se niche un coin de paradis, aux innombrables courses à peaux de phoque: le Val d’Entremont, s’étirant du village de Sembrancher à l’Hospice du Gd-St-Bernard. Le village d’Orsières en est le centre névralgique, situé à la jonction du Val Ferret et du Haut Val d’Entremont. Autrefois bourg commerçant sur la route du col, Orsières se distingue par son église de style néogothique. Avec parcimonie, deux villages y ont vu le jour: Liddes et Bourg-SaintPierre. Par contre de nombreux hameaux typiques et pittoresques, construits sur les coteaux, la plupart méconnus, nous invitent à la tranquillité. Certains de ceuxci sont les lieux de départ de randonnée à skis, citons particulièrement Commeire et Chandonne. La partie supérieure du Val, plus sévère, ne s’est que peu développée, de par la configuration du terrain et aussi les nuisances dues au trafic automobile sur cet axe d’importance. A ce jour subsiste la seule et unique station de ski de Vichères-Liddes, privilégiant a priori un ski familial, loin des foules trépidantes de Verbier, toute proche. Un projet de télécabines verra peut-être

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2013

le jour dans la combe de Menouve, démantelée récemment de son installation vétuste. La rive droite, pentue et austère, a quand même permis d’y tracer un grand nombre d’itinéraires, dont certains en pente raide, que ce soit dans le massif des Maisons Blanches, Les Combins ou encore le Mont Vélan. La rive gauche, plus arrondie, avec ses vallons isolés aux crêtes dentelées, est parcourue d’itinéraires plus abordables. L’un d’entre eux, situé dans la Combe des Planards, vallon très peu fréquenté, est ici décrit: l’ascension de la Pointe des Gros Six 2873m, course d’hiver et de printemps, se déroulant sur des pâturages peu caillouteux, dans une ambiance enthousiasmante. De Bourg-Saint-Pierre, à l’extrémité sud du village, au-dessous de la route principale, commence la route d’accès au barrage des Toules, que l’on emprunte jusqu’au pied du mur. Quelques lacets permettent de gagner le niveau du lac que l’on suit sur sa rive gauche, jusqu’à entrer dans la Combe des Planards. On se trouve ici dans la partie la plus raide et la plus exposée de la course. La montée s’effectue sans arrêts jusqu’à la maison d’alpage de Fournoutse à 2142m. Ensuite, bien viser la terrasse supérieure de la Chaux de Fournoutse, bien visible sur la carte topographique, puis poursuivre son chemin sur les larges pentes faciles de la


Sur la route du barrage des Toules.

A la Chaux de Fournoutse. Vue sur le Grand Combin et le Vélan.

Pointe des Gros Six, 2873m, Combe des Planards Cartes:

CN 1345 Orsières, 1365 Grand-St-Bernard, 282S Martigny

Topo:

Guide du CAS, Ski de randonnée Bas-Valais 2008 de G.Sanga Olizane; Ski de randonnée Valais central 2007 de F.Labande et G.Sanga

Reproduit avec l’autorisation de Swisstopo: BA12093

Chaux des Planards. Après le passage de plusieurs petits lacs que l’on devine, continuer en direction ouest vers la crête principale fermant le vallon. La Pointe des Gros Six s’atteint par une dernière pente un peu plus raide, peu difficile. Du sommet, la vue à l’ouest s’étend sur le massif du Mont-Blanc. A l’est se dévoilent les sommets prestigieux des Combins et du Mont Vélan, buts à n’entreprendre qu’avec une condition physique irréprochable. Plus proche, le massif du Grand Golliat, tout au bout du Haut Val Ferret, avec son couloir N-E bien pentu. Une intéressante variante, selon les conditions du moment, descend au col du Névé de la Rousse 2752m, pour continuer par la Combe de l’A jusqu’à Liddes. A signaler que la Combe de l’A, ainsi que ses versants limitrophes, font partie depuis de nombreuses années d’un district franc, lieu préservant la faune et la nature. Dans la Combe des Planards, d’autres itinéraires plus exigeants, situés sur la rive droite, permettent d’atteindre des altitudes respectables: Pointe de Godegotte 2785m, par la combe N-E. Dents du Grand Lé 2884m, aussi par le versant N-E, elle reste la plus délicate. Ou encore les Monts Telliers, par son versant N-E, à n’entreprendre que par conditions absolument sûres.

Sur les pentes bien ensoleillées de la Combe des Planards.

Point de départ: Bourg-Saint-Pierre 1632m, atteignable en bus depuis Orsières Point d’arrivée: Bourg-Saint-Pierre 1632m, ou Dranse 1255m, au-dessous de Liddes Dénivellation:

1240m - descente sur Liddes: 1620m

Horaire global:

5h

Difficulté:

PD-

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

15


Conseil MATOS

Choisir  le bon ski

16

Le choix du ski, en relation avec le type de terrain et le niveau du skieur, est primordial afin d’arriver à la satisfaction recherchée par chacun. Une décision parfois difficile dans un marché bien étoffé. LES NOUVELLES TENDANCES

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES

Le «All Mountain» Comme son nom l’indique, ce ski est le tout-terrain du marché, permettant à son propriétaire de se contenter d’une seule paire. Il fera son bonheur sur et hors piste.

En provenance du freeride et du backcountry, ces innovations génèrent un vocabulaire peu orthodoxe. Petit tour d’horizon.

Le «Freerando» ou «Rando Fat» Cette catégorie vise le compromis entre le poids et la skiabilité, proposant des skis de freeride en version allégée. Certaines marques, comme K2 et Black Crows, offrent même des modèles en deux versions, une freeride et une randonnée. La mode du «light» Issu du ski-alpinisme pour lequel il a été conçu, le ski ultra-léger offre évidemment un grand confort en montée. Mais, sorti du contexte très sécurisé de la compétition, cet allégement présente néanmoins certaines difficultés lors de la descente. Autant alors privilégier un équipement plus classique, un peu plus lourd mais un peu plus sûr.

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2013

Le Rocker présente une cambrure progressive depuis l’avant de la fixation jusqu’à la spatule. L’avant du ski, ainsi légèrement relevé, facilite le pivotement puisque la surface en contact avec la neige est plus courte. En outre, en conduite de courbe, plus on appuie sur la carre portante, plus le ski croche car il est utilisé, à ce moment, sur toute sa longueur. Le Rocker permet aussi au ski de beaucoup mieux déjauger en neige profonde. Il existe également des Rockers arrière sur les skis de type «backcountry», ce qui leur donne une légère forme de banane. Enfin, les spatules progressives (early rise) jouent sur la longueur et la largeur de l’avant du ski, gommant ainsi les défauts du terrain.

© Dell - Fotolia

u

ille onse c s u vo


Skis légers «course» Largeur au patin: environ 65mm Poids: dès 600g Dans cette catégorie, le poids est le mot d’ordre. Les fabricants proposent parfois deux modèles tirés d’un même moule, l’un très pointu, très léger et l’autre, plus lourd mais plus accessible. Exemple: Dynafit World Cup et Dynafit PDG

CATéGORIES DE SKIS Rapide survol des différentes options disponibles sur le marché.

Skis «all mountain» Largeur au patin: 85-100mm Poids: 1500-2000g Ce type de ski offre la possibilité de prendre du plaisir sur et hors piste, pour les skieurs ayant fait le choix de la polyvalence. Ces skis peuvent être montés avec des fixations de piste, de randonnée traditionnelle (Marker ou Diamir) ou des fixations légères (Dynafit) et ainsi gagner un peu de poids à la montée. Exemple: Scott Venture

Skis de randonnée «classiques» Largeur au patin: 75-90mm Poids: 900-1500g Les valeurs sûres des dernières saisons cèdent la place à des skis plus larges, à meilleure portance, comme le Black Crows Orbe Freebird.

Movement a développé des skis de randonnée selon la construction de ses skis de course: le modèle Bond X Series.

Skis «backcountry» Largeur au patin: 100-120mm Poids: environ 2000g Initialement conçus pour le ski en forêt, pratique très courue en Amérique du Nord, ces skis sont larges avec un Rocker avant et arrière. Leur souplesse les différencie des skis de freeride, mais les rend moins stables à grande vitesse. Idéals pour le fun, ils sont également bien adaptés dans des conditions de neige poudreuse. Exemple: Black Crows Nocta

Skis de randonnée «fat»

Skis «freeride» Largeur au patin: 100-140mm Poids: environ 2000g De plus en plus larges, ces skis sont plus agressifs que les «backcountry», et tiennent mieux à une vitesse élevée. Grâce au Rocker, ils sont néanmoins maniables sur pistes ou à faible vitesse. Exemple: Kästle BMX 108

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

© D. R.

Largeur au patin: 98-128mm Poids: 1400-2000g Ces skis larges et allégés, comme le K2 Back Drop, ont des flex plus souples que les modèles freeride, afin d’offrir la possibilité d’être montés en chaussures de randonnée. Equipés de Rocker, ils proposent un parfait compromis entre le poids et une grande skiabilité.

17


Aujourd’hui, les cellules photovoltaïques permettent d’approvisionner nos cabanes en électricité en évitant le bruit et la pollution liés à l’utilisation de génératrices à essence ou diesel.  Christian Roecker, Chargé de recherche LESO – EPFL

C

ette ressource devient d’autant plus importante que les besoins en électricité ne se limitent plus au seul éclairage de la cabane mais concernent également divers appareils électriques (perceuses, accessoires de cuisine), la recharge des téléphones portables, des GPS et des autres gadgets électroniques. Si le principe de l’effet photovoltaïque a été découvert par Einstein il y a plus d’un siècle, son application pratique est beaucoup plus récente, puisqu’elle a débuté dans les années 60 avec la recherche spatiale. A cette époque et pour ce type d’application, le coût élevé de l’énergie produite était de peu d’importance.

La nouvelle cabane du Goûter (France), à 3835 m d’altitude, avec ses panneaux photovoltaïques intégrés dans l’enveloppe du bâtiment.

évolution attendue La table suivante, publiée récemment au Japon par le NEDO (New Energy and industrial technology Development Organisation), présente de manière synthétique l’évolution attendue pour 2020 dans le domaine des cellules photovoltaïques. Des progrès sont encore prévus, mais ceux-ci seront sensiblement plus modestes que ce qui s’est passé durant les décennies passées. Type de cellule

Rendement actuel

Cible pour 2020

Silicium cristallin

20%

25%

Silicium en couche mince

15%

18%

Cellule CIS

19%

25%

Durée de vie

25 ans

> 30 ans

Coût de production

€ 1/watt

€ 0.75/watt © D. R.

ENVIRONNEMENT u 18

Utilisation du photovoltaïque  en montagne

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2013


14 12 10 8 6 4 2 2012

2010

2008

2006

2004

2002

2000

1998

1996

1992

1994

1990

1988

1986

Année *Le Watt Crête (Watt Peak en anglais) est l’unité de la puissance standard des panneaux.

  Cellule photovoltaïque en silicium monocristallin. Ce type de cellule offre un rendement légèrement plus élevé que celles à base de silicium polycristallin, mais il nécessite une forme de silicium plus difficile à obtenir et donc plus coûteuse.

© D. R.

1984

1982

1980

1978

0 1976

Les cellules les plus répandues sont celles à base de silicium, sous forme cristalline ou amorphe. Ce matériau est très répandu à la surface de notre terre, mais son utilisation pour le photovoltaïque en nécessite une forme très pure, ce qui en élève le coût. On trouve également des cellules au séléniure de cuivre et d’indium (CSI) ou au tellure de cadmium (CdTe).

16 Prix du Wc (en US $)

Types de cellules

évolution du prix du Wc*

  Cellule photovoltaïque polycristaline. D’un rendement actuel moyen de 15%, ces cellules sont les plus répandues, ce sont aussi celles qui sont les meilleur marché. Fin septembre 2012, l’équipe du professeur Christophe Ballif du Laboratoire de photovoltaïque de l’EPFL (PVLab) annonçait avoir atteint un rendement de 21,4% en appliquant une couche de silicium amorphe sur les 2 faces d’une cellule monocristalline standard.

Toutefois, durant le développement continu de ce mode de production d’électricité, des progrès gigantesques ont été accomplis: le rendement des cellules a considérablement augmenté, les techniques d’encapsulation et de montage ont évolué, mais surtout, suite à l’industrialisation à grande échelle, les prix ont drastiquement diminué: d’un facteur 100 en moins de 25 ans (voir graphique)! De plus, les techniques actuelles ont également permis de réduire sensiblement l’énergie nécessaire à la fabrication de ces panneaux (énergie grise). Actuellement, cette énergie correspond à la production du panneau durant 2 à 3 ans. Au cours de sa vie (25 ans minimum), un panneau fournira donc au moins 10 fois plus d’énergie qu’il n’en a fallu pour le fabriquer. Dans le cas des cabanes, la baisse du prix global de l’installation n’est malheureusement pas aussi importante que celle des panneaux, car les batteries, nécessaires au stockage de l’énergie produite représentent une part non négligeable du coût et leur prix n’a que peu diminué au cours de ces dernières années. Une bonne raison d’utiliser à bon escient dans nos cabanes l’énergie produite de cette façon, le kWh économisé demeurant le meilleur marché!

Energie produite En montagne, par temps clair, l’intensité du rayonnement solaire peut dépasser 1000 W/m2, si bien qu’au cours d’une journée ce rayonnement peut atteindre 6 à 8 kWh/m2. Dès lors, pour un panneau photovoltaïque d’un m2 ayant un rendement de 15%, l’énergie électrique produite sera de 1kWh/jour, respectivement de 1,3 kWh/jour si son rendement est de 20%. Cette énergie permet d’alimenter une ampoule économique de 15W (éclairant comme une anciene ampoule de 75W) pendant… 65 heures pour le panneau à 15%, voire 85 heures pour celui à 20%. Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

19


à Lausanne, Zermatt et Vevey.

et aussi sur notre shop outlet en ligne: shop.yosemite.ch

Yosemite Lausanne Bd de Grancy 12 1006 Lausanne 021 617 31 00

Yosemite Zermatt Bahnhofstrasse 20 3920 Zermatt 027 968 17 77

Yosemite Vevey Rue du Torrent 5 1800 Vevey 021 922 40 41

© 2012 desieb.com | photo: David de Siebenthal

s’aérer.


la vie du club

Bulletin de la section Le comité et la rédaction vous souhaitent une bonne et heureuse année 2013

© Jean-Bernard Gay

Sommaire Mémento Janvier - mars 2013 2013 – L’année du 150e Décès Procès-verbal de l’AG d’automne du 28 novembre 2012 Gymnastique GSD – 1923-2012 Jubilaires 2013 Une nuit qui flambe Go2top Nouveaux membres Réunion 2012 des préposés à l’environnement Les sous-sections Morges Payerne Courrier des lecteurs Les rapports de courses Fondue Les Follatères Boucle par Leysin cimetière

22 23 23 24 27 28 29 29 30 31

Rencontre en route pour Summega.

32 33 33 34 35 35 Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

21


la vie du club Mémento JANVIER à MARS 2013

mercredi 20 février 2013 à 20h GROUPE DE PHOTOGRAPHES

Mercredi 30 janvier Dès 19h30: soirée récréative et culturelle avec accueil des nouveaux membres. Le thème de la soirée organisée par la commission d’alpinisme paraîtra en page d’accueil de notre site www.cas-diablerets.ch dès connu.

Mercredi 20 février  A 20h: AG du groupe de photographes (voir encadré).

Mercredi 27 février  A 19h: soirée des jubilaires (voir liste en page 28).

Mercredi 27 mars Dès 19h30: soirée récréative et culturelle avec accueil des nouveaux membres. Le thème de la soirée organisée par la bibliothèque paraîtra en page d’accueil de notre site www.cas-diablerets.ch dès connu.

Mercredi 27 Février à 19H SOIRée des jubilaires

En ce début d’année 2013, le comité du Groupe de photographes vous souhaite ses meilleurs vœux pour la nouvelle année et espère que vos vœux les plus chers vont se réaliser. Tous les membres du Groupe et toutes les personnes intéressées à la photographie sont invités à participer à notre prochaine assemblée générale qui se déroulera le mercredi 20 février 2013, à 20h, dans la grande salle de la section. Ordre du jour: 1 Ouverture de l’assemblée 2 Procès-verbal de la dernière assemblée générale 3 Rapport du président 4 Rapports du caissier et des vérificateurs de comptes 5 Election à la présidence du Groupe 6 Election des autres membres du comité 7 Election des vérificateurs de comptes 8 Programme d’activités 2013 9 Budget et cotisation annuelle 10 Propositions individuelles et divers 11 Partie récréative. Selon la tradition, notre assemblée se veut conviviale et amicale. Vous êtes donc cordialement invités à y participer et à y passer un agréable moment en notre compagnie. Le verre de l’amitié vous sera offert et nous vous attendons nombreux. A bientôt et amicales salutations.

 Vacherins et tommes traditionnels

22

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2013

Alain Junod, président démissionnaire

© D. R.

Au programme:  Animation par la Musique d’Anzeinde


Cabane de Mountet: Amédée Zyrd, glaciologue, nous parlera de nos glaciers et de leur évolution.

2013, c’est l’année du 150e anniversaire de la section des Diablerets! Venez le fêter avec nous!!! Liste des activités prévues pour cette année jubilaire: 1 Le samedi 25 mai 2013, dès 19h, un apéritif et un grand repas préparé par Jacky Baudat, restaurateur à Cheseaux, nous réuniront à la salle des fêtes du Casino de Montbenon à Lausanne. La soirée animée par l’orchestre FLASH’NIGHT, composé de plusieurs musiciens, permettra, à ceux qui le désirent de danser jusqu’à... «pas d’heure...». Inscrivez-vous rapidement car nous ne pouvons accueillir plus de 200 personnes: un T-shirt souvenir sera offert à chaque participant. 2 Du 10 au 22 juin 2013, de 10h à 18h la semaine et de 9h à 18h le samedi, nous serons enthousiasmés par l’exposition organisée par la section au forum de l’Hôtel de Ville de Lausanne sur le thème «Prendre de l’altitude». L’entrée est libre. Mise à disposition de nos jeunes visiteurs, par les membres de la jeunesse de notre section, d’un mur de grimpe qui sera installé le mercredi 12 juin, de 13h à 18h, à la place de la Louve derrière l’Hôtel de Ville. 3 Le week-end des 20 et 21 juillet 2013 nous vous proposons six randonnées accompagnées dans les cabanes de la section. Nous aurons ainsi le plaisir de bénéficier de la présence des personnalités suivantes sur le parcours et lors de la soirée en cabane: Cabane de l’A Neuve: François Perraudin, guide et photographe bien connu, sera disponible pour vous donner des conseils lors du parcours et animera la soirée à la cabane en parlant du «confort à mettre à disposition dans nos cabanes».

Cabane d’Orny: Robert Bolognesi de Météorisk complétera nos connaissances de la météo en montagne lors du parcours et de la soirée en cabane. Cabane du Trient: Michel Perraudin, guide de montagne et architecte, nous exposera les problèmes de construction en montagne.

Cabane Rambert: Rachel Mazuco, géologue, nous décrira la géologie très particulière de la région des Muverans. Bivouac de Mittelaletsch: ce parcours est réservé aux membres de la Commission Jeunesse. N’hésitez pas à vous inscrire rapidement car le nombre de participants est limité à 30 personnes par cabane! Un T-shirt souvenir sera offert à chaque participant. 4 Participation de la section au FIFAD (Festival international du film alpin des Diablerets) qui aura lieu du 10 au 17 août 2013 aux Diablerets (la station, pas la section!) et où notre section sera l’invitée d’honneur avec le Club Alpin Suisse. Lors de la journée officielle du dimanche 11 août, diverses manifestations sont prévues. 5 Un numéro spécial du 150e de Passion Montagne sortira de presse pour fin mars 2013. Nous espérons pouvoir compter sur votre présence lors d’une ou plusieurs de ces manifestations. L’inscription est d’ores et déjà possible avec le formulaire du flyer ci-joint ou directement sur le site de la section. A bientôt donc. Vive le 150e anniversaire de la section des Diablerets!

Décès Avec regrets, nous donnons connaissance du décès de  André Perret Membre de la section depuis 1958 et membre d’honneur  Edouard Roth Membre de la section depuis 1935  Alain Chevalley Membre de la section depuis 1983, ancien rédacteur du bulletin.

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

23


la vie du club

novembre

28

Procès-verbal assemblée générale d’automne du 28 novembre 2012 Réunion avec les président(e)s des sous-sections Avant l’assemblée générale, les participant(e)s à cette réunion annuelle statutaire, qui fait l’objet d’un procèsverbal disponible au secrétariat, ont discuté avec les membres du comité de la vie du club durant l’année écoulée ainsi que des questions relatives à la gestion des sous-sections.

1 Accueil, adoption de l’ordre du jour L’assemblée est ouverte vers 20h15 par les salutations d’usage, Luc Anex relève la présence d’anciens présidents de la section des Diablerets qui portent le bredzon. Pour que l’assemblée se déroule normalement, le président désigne Philippe de Vargas, Jean Duboux, Jean-Jacques Wenger et Christian Huber en qualité de scrutateurs. Compliments et gratitude Luc Anex remercie aussi les présidents des sous-sections d’avoir participé à leur réunion annuelle avec les membres du comité.

2 Adoption du procès-verbal de l’assemblée générale de printemps du 25 avril 2012 Le procès-verbal de l’assemblée générale de printemps a été publié dans le bulletin du mois de mai/juin 2012. Aucune remarque n’étant formulée à son sujet, il est approuvé à l’unanimité. 3 Informations diverses du comité Excusés Luc Anex lit la liste des personnes excusées. Décès Au cours des mois écoulés, le comité a appris avec regret et tristesse le décès des membres et membre d’honneur suivants: Nom Roland Eggen Joseph Savioz

Membre depuis 1975 1961

Ancien gardien de la cabane Mountet

Alphonse Trautmann Jacqueline Barras Hugo Iffland Nicole Delaloye

1959 1987 1942 2004

Epouse de Pierre, trésorier

Adoption de l’ordre du jour Sans remarque concernant l’ordre du jour, les listes de présences sont complétées par les clubistes présents. Le quorum étant atteint, l’assemblée peut valablement délibérer (103 membres ont signé les listes de présences). Le point 3 de l’ordre du jour (élection d’un suppléant) sera déplacé et discuté après le point 8 (élection du président et du comité).

24

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2013

Charles-Louis Breton

1993

Préposé de la cabane de Trient

André Perret Edouard Roth Alain Chevalley

1958 1935 1983

Ancien rédacteur du bulletin

La section adresse ses très sincères condoléances aux familles éprouvées par le deuil et les assure de toute sa sympathie. Pour honorer la mémoire des personnes disparues, l’assemblée se lève et observe un moment de silence.

2012 Go2Top Le programme d’inscription aux courses en ligne sera disponible pour les membres depuis le 20 décembre 2012. Luc Anex remercie tout particulièrement Clark Gabler et Eliane Ryser pour le gros travail effectué dans le cadre de la mise en place de Go2Top. Malgré l’inscription en ligne, le stamm de pré-course reste une obligation. 150e anniversaire du CAS et de la section En 2013, la section et le CC vont fêter leur 150e anniversaire. Des festivités ont été programmées. Un «flyer» est présenté avec la description de ces activités. Il est proposé à chacun de s’inscrire, de préférence par internet sur notre site où un formulaire est à disposition. Remerciements aux personnes quittant leur fonction en 2012 Luc Anex remercie les personnes suivantes pour leur dévouement à la section:  Jean-Bernard Gay: président sortant de la commission de l’environnement remplacé par Annelore Kleijer  Alain Junod: commission des photographes / président démissionnaire  Dorien Kruithof: commission de la gymnastique / dissolution de la commission  Christian Gillard: membre partant du comité  Florian Vermot: commission des chalets, remplacé par Alain Détraz. François Gindroz adresse un message de remerciement à Dorien Kruithof et à la commission de gymnastique pour les nombreuses années de dévouement.


4 Présentation des nouveaux statuts et adoption Luc Anex mentionne que suite à la dernière assemblée générale d’avril 2012, les statuts ont été révisés et une nouvelle version a été envoyée à tous les membres par le biais de notre journal de section: Passion Montagne. Une présentation article par article s’ensuit. Tous les articles, de 1 à 16, sont adoptés un par un à l’unanimité. Ensuite, Luc Anex soumet à l’assemblée les statuts dans leur ensemble. Ils sont alors approuvés à l’unanimité. De fait, les nouveaux statuts entrent en vigueur dès maintenant. 5 Informations des commissions, des groupes et des sous-sections La parole est passée aux président(e)s ou responsables des sous-sections, des groupes et commissions. Les sous-sections et les commissions de la section  Sous-section de Morges Monika Savary salue cordialement tous les membres présents et mentionne qu’elle est très contente que les statuts aient été acceptés. Elle relève que le comité reste le même pour 2013. La section se compose d’environ 300 membres et tout va bien. Une nouvelle responsable des cabanes a été nommée: Marion Moriggia.  Sous-section de Payerne

Jacques Thévoz salue cordialement tous les membres présents. Ce dernier relève la bonne santé de la sous-section de Payerne. Le nombre des membres est stable (250). Le nouveau mur de grimpe est en fonction depuis quelques semaines.  Sous-section de Vallorbe

Jean-Pierre Rochat salue cordialement tous les membres présents et relève que le comité reste le même pour 2013. La sous-section de Payerne comprend 148 membres.

 Sous-section de Château-d’œx

 Archives

Janry Morier quitte la présidence à fin 2012. La sous-section compte 120 membres. ll sera remplacé à la présidence par Francis Gétaz (présent). Janry va reprendre la colonne de secours. Le nouveau responsable de la jeunesse s’appelle Michel Morier-Genoud.

Anne-Lise Dufey a quitté la commission. Robert Pictet fait part de sa déception quant à la réaction négative du comité face à ses propositions d’engagement d’une personne spécialisée pour la gestion de notre patrimoine. Pour la bonne compréhension de chacun, Luc Anex fait part des motivations essentiellement financières qui ont motivé le comité à chercher une autre solution tout en ayant conscience de l’importance du sujet. Une proposition concrète de gestion du patrimoine visant à externaliser cette dernière sera présentée à l’assemblée générale du printemps 2013.

 Alpage

Nicolas Favrod est absent.  Alpinisme

Marc Gilgen annonce qu’il n’y a pas de changement au comité de la CA. La saison a été en dents de scie à cause du temps.

 Bibliothèque

Trois aspirants ont passé leur brevet de guide :  Eric Guertzenstein  David Moreau  Gérald Tejedor Quatre nouveaux chefs de course  ont été nommés:  Vicenta Sania  Elma Okic  Laurent Gisel  Marc Diebold Bravo, merci et bon vent pour la poursuite de leurs activités à tous. Les cours de perfectionnement sont prêts pour l’année prochaine, dont un en été et un en hiver à la section. Dès 2013, une nouvelle rubrique va paraître dans Passion Montagne qui s’intitulera «Idées de courses». Elle sera à la charge de la CA. Logiciel Go2Top: Les courses seront ouvertes aux inscriptions depuis le 20 décembre 2012 et une personne sera présente au stamm pour aider les membres et les chefs de course, si besoin.  Station de secours

du Pays-d’Enhaut André Mottier est excusé.

Christian Hubert mentionne que la commission se compose de 13 membres. Deux personnes quittent la commission:  Ruth Steulet  Valentin Liniger Une nouvelle membre rejoint l’équipe:  Martine Roth Un nouveau logiciel de gestion sera installé à la bibliothèque.  Buvette

Marie-Louise Jeandrevin décrit la situation comme bonne. Le chiffre d’affaires est en légère baisse. La commission se compose de 12 membres. Il y a eu trois démissions. La buvette est à la recherche de nouveaux membres.  Cabanes

Patrik Troesch relève les points suivants: Nuitées: A-Neuve: +28% Mountet: +7% Orny: –10% Rambert: +14% Trient: –13% Gardiens: tous les gardiens et gardiennes gardent leur fonction pour 2013. Décès des suites d’une longue maladie de Charles-Louis Breton, préposé à Trient. Il avait 58 ans et avait pris ses fonctions en 2011. Préposés, départs:  Michel Demenga – Mittelaletsch  Antoine Epiney – Mountet  Christian Favre – Rambert  Charles-Louis Morier – Orny Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

25


la vie du club novembre

Préposés, arrivées:  Giovanni Duca – Orny  Michel Morier-Genoud – Orny  Nicolas Roth – Mittelaletsch  Pierrick Viguet – Mountet  Didier Peretten – A-Neuve Commission des cabanes Arrivée: Véronique Marmet, secrétaire Commission technique Arrivée: Alain Guidetti, architecte

 Jeunesse

 Chalets

 Jeudistes

Christine Rapin prend la parole pour annoncer la démission de Florian Vermot (absent) dans ses fonctions de président. Alain Détraz reprend la présidence. Henry Rosset, Mélita et Bernard Saudan arrêtent leur fonction d’aide-préposé à Borbuintze. Christine cherche de nouvelles personnes.

En l’absence d’Alain Junod (excusé), André Hofer prend la parole et mentionne que le groupe des Jeudistes va bien et que le nombre de membres continue à augmenter.

Nicolas Simon mentionne que le comité ne va pas changer en 2013. La Jeunesse a des difficultés à recruter de nouveaux moniteurs. Le système pour obtenir des subsides de J&S devient de plus en plus contraignant.  Web

Gervais Chapuis est absent et excusé.

Eliane Cuche est excusée.  Mercredistes

des Diablerets Bertrand Sieber est absent.

Jean-François Milliet décrit la situation comme très bonne. Le programme des courses de 2013 est prometteur.

 Environnement  Musique d’Anzeinde

Hans Woodli est content de son équipe de 15 musiciens. Il invite tout le monde à la soirée de Noël de la section qui a lieu le vendredi 7 décembre 2012.

 Financière

François Gindroz mentionne que la commission financière se compose des membres suivants:  Corinne Pointet, présidente  François Gindroz  Jean-Pierre Germanier  Sacha Aeschlimann  Gymnastique

Dorien Kruithof signale qu’en 2012 il y avait encore 8 membres qui payaient leur cotisation. Suite à l’assemblée générale de cette commission, il a été décidé de la dissoudre.  Immeuble

La présidence est toujours vacante.

26

2012

8 élection d’un suppléant et d’un membre de la commission de vérification des comptes pour l’exercice 2012 Jean-Michel Kern mentionne que la commission de vérification des comptes aura la structure suivante pour 2012:  Président: Angelo Palmisano  Vice-président: Francis Miéville  Membres: Jean-Michel Kern et Pierre Jobin La commission est élue à l’unanimité par l’assemblée.

 Marraine

 Cours de ski de la section

Jean-Bernard Gay, après 25 ans de loyaux services, annonce son départ. Annelore Kleijer reprend la présidence de cette commission. Cette dernière se compose de 8 membres.

28

 Groupe de photographes

Alain Junod (excusé) est démissionnaire. 6 élection au scrutin de liste des comités des commissions et des groupes L’assemblée est invitée à approuver globalement ces changements. Ils sont approuvés à l’unanimité. 7 élection du président et du comité Christian Gillard se retire du comité. Il est remplacé par Jean Micol qui rejoint l’équipe du comité en tant que vice-président. Le comité est réélu à l’unanimité. Le président Luc Anex, selon les nouveaux statuts, est réélu pour une année.

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2013

9 Présentation et adoption du budget 2013 Pierre Delaloye (trésorier de la section) présente le budget 2013 et nous donne un certain nombre de détails sur ce budget. Le budget 2013 a été publié dans le Passion Montagne du mois de novembre 2012 à la page 26. A la fin de la présentation, Annelore Kleijer mentionne qu’il serait intéressant d’évaluer l’apport financier du travail des bénévoles dans le cadre du budget de la section. Le président remercie le trésorier pour sa présentation du budget. L’assemblée est invitée à approuver globalement ce budget. Le budget 2013 est approuvé à l’unanimité. 10 Divers et propositions individuelles Luc Anex mentionne que le contenu de la soirée annuelle 2013 de la section sera un peu adapté et que l’objectif sera de mettre en avant le travail de tous nos bénévoles afin de les remercier pour leur engagement pour la section. La séance est levée vers 21h45.

 

Gérard Chessex Lausanne, le 7 décembre 2012


Gymnastique GSD – 1923-2012 Hélas, la gymnastique GSD n’a survécu que de quelques années au GSD (Groupe de skieurs Diablerets), elle a rendu l’âme au début de sa nonantième année. La gymnastique à l’ancienne, qui n’attire plus nos alpinistes-skieurs, n’a plus assez de participants pour mobiliser encore des moniteurs et monitrices. Elle est donc dissoute, une page qui se tourne.

© D. R.

Petite histoire Imaginez-vous la première leçon de gym le 4 octobre 1923 dans la salle du manège des casernes, participants skis aux pieds! A partir de 1931 la gymnastique est devenue mixte, je pense une vraie révolution à l’époque. Octobre 1969 voit la naissance de la gym dite dames (avec aussi quelques messieurs pendant ces années), le lundi soir à 20h15 pour que les mamans puissent encore coucher leurs enfants, le mari assurant ensuite la garde. Les années passant, les enfants grandissant, vint alors, en février 2002, la fusion des gyms dames et hommes en une seule soirée mixte, le mardi à 18h15. Dans les années huitante la gym était encore très en vogue (environ 30 participants le lundi soir et jusqu’à 40 le mardi. Je n’ai pas des statistiques avant 1984). Le déclin s’est amorcé à partir des années nonante. Aujourd’hui, nous comptabilisons trop peu de monde pour continuer.

Chaque année, à fin août, les participants se retrouvaient pour le pique-nique au Chalet-à-Gobet. C’était souvent l’occasion de tester nos vestes d’hiver, mais le grand feu préparé par les messieurs nous apportait réconfort et bonne humeur, parfois même tard dans la soirée. En novembre notre souper, quelques fois des menus, mais le plus souvent une traditionnelle fondue pour l’exercice des bras. Au lieu du pique-nique cette année, nous avons fêté dignement l’entrée dans la nonantième année gym et souligné l’amitié qui règne dans cette petite équipe de rescapés. Parmi eux, des personnes qui participent déjà depuis plus de trente, voire quarante ans. Je profite de l’occasion pour remercier les moniteurs/monitrices Otmar, Philippe, Marie-Lise, Alma, Jean-Pierre, Christiane et Maria qui nous ont bien fait transpirer pendant leurs leçons. Je remercie aussi notre caissière de longue date, Regula, pour son excellente tenue de la caisse ainsi que les participants de la dernière heure Franco, Renée, Rolf, François, André, Toni, Murielle et Suzanne pour leur fidélité et leur bonne humeur. Le matériel qui nous restait est parti aux Grisons dans un club de gym et le fonds de caisse sera versé sur le compte des trois chalets de notre cher ex-GSD. 

Dorien Kruithof, l’ex-présidente Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

27


la vie du club Jubilaires 2013 25 ans

28

40 ans

Lausanne Arrigoni Barraud Behn Berlie Bolomey Bolzoni Bürgin Calame Chatelan Claudet Crivellari d’Arenberg Dewarrat Emery Erni Flade Fracheboud Fracheboud-Félix Frager Geyder Golay Schilter Goy-Schuler Jaquier Jorg Mahler Simonetta Monney Mudry Owens Rouge Ruzicka Schilter Schmid Siegrist Sulmoni Tinghir Werly Wightman

Josy Susanne Roland Anne Gabriel Alessandro Kurt Jean Bernard René Gino Leopold Henri Yves Denis Ansgara Daniel Marlyse Maria Michael Danièle Madeleine Stéphane Carlo Catherine François Philippe Paul Jean-Philippe Edmond Benoit Jean-Pierre Michel Jean-Michel Cyriaque Alain Hélène

Morges Thiébaud Thiébaud Grobéty Bolliger Forel

Denise Jean-Claude Philippe Beat Patrick

Payerne Ingold Marchand

Roland Sylvette

Vallorbe Egger Bois d’Enghien Saudan

Jean Anne Martine

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2013

Lausanne Ayrton Baeriswyl Bovay Burki-Rochat Burlet Burnand-Favre Castella Delantsheere Dizérens Dolivo Flückiger Gabioud Gindroz Keller Lambelet Maillefer Mathyer Mercier Pidoux Pochelon Sulliger

Stephen Dominique Olivier Jeannette Oscar Pierre-Marc Gilbert Jaak Lionel Jean-Christian Claude Bernard Charles Olivier Gérald Paul Pierre Jean-Philippe Jean-François Antoine Patrick

Château-d'œx Dupertuis

Roland

Morges Curtet Gfeller

Marcel Walter

Payerne Bähni Nicod Gaiani

Jean-Daniel Jean-Pierre Michel

Vallorbe Flaction Monnin Krieg Aebersold

Willy Raymond Oswald Daniel

50 ans

Lausanne Buetiger Favez Galland-Rossat Gaudard Loewe Moretti Mösle Muller Nassutti Perrottet

Jean-Jacques Jacques Jean-Denis Michel Manfred Gianni Ernest Jean-François Paul Michel

Preisner Scheller Schreve Sprenger Tröhler Vuille Weissbaum Woodtli

Peter Erwin Frank-Herbert Hans Roger Jean-Pierre Léon Hans

Morges Liardon

Fredy

Payerne Renaud

Dominique

Vallorbe Althaus Guisiano-Gebhart Locher Soguel Saudan

Jean-Pierre Alfred Jean-Jacques Charles Claude

60 ans

Lausanne Giorgis Hampton Jallut Meuwly Perrottet Peyrollaz-Favez

Pierre John Claude Bernard Charles Jean

Château-d’œx Frautschi

Bernard

Morges Bolliger

Edwin

Vallorbe Remy Glardon

Marcel Arnold

70 ans

Lausanne Bezençon Clerc Demaurex Ruckstuhl

Aimé Jean-Pierre Jean-Paul Armand

Vallorbe Aebersold

Charly


Go2top

Application  Go2top

D

Une nuit  qui flambe

L

a Nuit de l’escalade du 24 novembre dernier a remporté, une fois encore, un vif succès. Commencée dans l’après-midi dans une ambiance quasi familiale, finie à plus d’heure entre mordus, elle a permis à plusieurs centaines de personnes de s’éclater à Saint-Légier, sur le site de Sport-Escalade–Grimper à Lausanne.

Go2top

Bravo et merci aux organisateurs de cette belle opération à portes ouvertes.

L’application Go2top est complexe car elle intègre l’ensemble des besoins spécifiques des différents groupes et des soussections. Afin d’aider les participants à se familiariser avec ce nouvel outil, ses caractéristiques et ses définitions, un mode d’emploi est disponible à l’adresse www.cas-diablerets.ch/ pdfs/go2top-mode-emploi-membres-2012-12.pdf sur notre site ou à la salle et à la bibliothèque. Nous recommandons vivement à chaque utilisateur de le lire dès sa première interaction avec l’application. Puisqu’il s’agit d’une nouvelle application, il va sans dire qu’elle évoluera dans le futur en fonction des besoins et des souhaits du comité et des commissions, des chefs de course et des membres. Nous demandons donc à chacun un peu d’indulgence si l’application ne rivalise pas encore avec celles qui ont été développées avec des moyens qui dépassent les nôtres de plusieurs ordres de grandeur. Cependant, vous aurez au moins le plaisir de goûter à une application libre de toute publicité!





Beaucoup d’enfants et de jeunes ont fait ce soir-là leurs premières armes, les uns avec une facilité surprenante, d’autres avec une certaine appréhension, mais toutes et tous étaient visiblement heureux de leur performance. La magie de la grimpe en salle régnait: du néophyte à l’expert, chacun trouvait des voies adaptées à ses possibilités et à ses envies, dans une ambiance conviviale et amicale qui donnait envie de se surpasser – en toute sécurité ! Lorsque les familles sont parties mettre leurs enfants au lit, l’ambiance s’est faite moins bruyante et plus appliquée, plus favorable à l’exploit. Et les performances athlétiques ou tout en finesse n’ont pas manqué.

© D. R.

epuis peu, l’application Go2top est ouverte à tous les membres de la section pour la consultation et les inscriptions aux courses et autres activités de notre club. Le célèbre panneau d’affichage dans le local du CAS a été remplacé par deux ordinateurs et une imprimante à la disposition des chefs de courses en priorité et des membres pour leur préparation de dernière minute et la consultation. Pour quelques membres, ce nouveau mode d’opération va sans aucun doute perturber de vieilles habitudes prises durant des décennies. Cependant, les avantages que nous en tirerons dépassent largement les causes de désagrément. Chacun pourra consulter à son aise et par internet interposé le riche programme des course, chacun pourra s’inscrire à la course de son choix ou même être averti par courriel sur une course qui vient d’être ouverte aux inscriptions. Le nouveau système d’inscription se base sur l’échange de courrier électronique pour communiquer entre les chefs de course et les participants pour recevoir des compléments d’information ou notifications éventuelles. Il est bien clair que la réunion qui réunit tous les participants et le chef de course («stamm») demeure obligatoire, la date et l’heure étant dans tous les cas précisées dans les indications de la course.

Philippe de Vargas

Gervais Chapuis, le 9 décembre 2012 Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

29


la vie du club Nouveaux membres Section lausannoise I Abaid Mohamed Ali Jouxtens-Mézery I Abderhalden Matthias Bussigny-près Lausanne I Adamer Monique Rolle F Agusston Jon Lausanne F Amundadottir Maria Lausanne I Beaud Gilbert Lausanne I Beguec Frédéric Lausanne I Besson David Attalens J Bikfalvi Alexis Lausanne I Bonner Neil Zurich I Bulliard Nathalie Lausanne I Butikofer Serge Roche I Buvry Marjolaine Lausanne F Calvarese Chiara Lausanne I Carmouze Myrtille Lausanne I Cart Géraldine Lausanne I Casadei Alberto Lausanne I Chapus Frédéric Lausanne I Charles Yvonne Saint-Prex I Chau MyLinh Lausanne I Chouaf Jean-François Lausanne F Cochon Florian Prilly F Cochon Sébastien Prilly I Coleman Myriam Renens I Cornaz Anne-Marguerite Lausanne I Debely Géraldine Bussigny-près Lausanne I Deleplanque Maita Clarens I Des Granges Zimmermann Josée  Jouxtens-Mézery I Drouyer Elise Lausanne I Dupraz Anne Lausanne J Dupuis Théo Ecublens I During Hansjoerg Saint-Prex I Duruz Myriam Lausanne F Ferdyn Anna Lausanne I Ferlet Franck Les Rousses I Fivaz Marie-José Lausanne I Forclaz Alain Lausanne F Forni Paola Lausanne I Fresard Emmanuelle Lausanne I Frésier Isabelle Mies I Gaille Fabrice Lausanne I Gavillet Céline Vevey I Germain Christophe Tolochenaz I Germain-Bonne Eric Lausanne J Gonzalez Holguera Julia  Chavannes-près-Renens F Greim Christopher Lausanne I Guy Sandrine Vevey I Hacker Stéphanie Lausanne F Haddaoui Ismaïl Lausanne I Hamadi Celina Lausanne F Hamon Morcom-Harneis Lausanne

I I I I I F F F F F F I I I I J I F I I J F I I I J I F F F I J I I F I I I I I I I F I I I I I I F F I I

Hartmann Eva Lausanne Herreros Marek Lausanne Horfeld Jeff La Chaux Ineichen Florence Lausanne Israel Medrano Abad Espagne Janssen Diederik Lausanne Janssen Susanne Lausanne Jayet Adrien Lausanne Jayet Christian Lausanne Jayet Maud Lausanne Jayet Sophie Lausanne Junod Bernard Lausanne Juvet Jo Lausanne Kistler Deborah Lausanne Landriu Jérôme Versoix Legrand Dimitri Belmont-sur-Lausanne Lopez Fabien Pully Macìas Carlos Lausanne Magnin Julia Chavannes-près-Renens Martelli Sandrine Lausanne Marxer Louis Lausanne Matringe Vincent Lausanne Matteini Federico Lausanne Mermod Blaise Lausanne Moldovan Clara Pully Monard Sophie Pully Monico Alexandra Vevey Morand Kathleen Saint-Légier Morand Nathann Saint-Légier Morand Ulysse Saint-Légier Moseley Philip Lausanne Mosnier Emilienne Lausanne Natahi Michel Lausanne Nguyen Duc Lausanne Nicolay Arnaud Lausanne Niederholtmeyer Henrike Lausanne Nusslé Sébastien La Chaux Pace Catherine Marx Lausanne Picci Marco  Ecublens Piguet Edith Préverenges Piguet Gilles Lausanne Pirollet Brice Lausanne Priscille Varillo de Macìas Lausanne Reilly Louise Lausanne Rey Laure Emilie Forel-sur-Lucens Rigamonti Anna Lausanne Sanja Coso Lausanne Sauvain Sylvia Lausanne Savioz Bastien Paudex Schmitt Lionel  Bussigny-près Lausanne Schmitt Sophie Bussigny-près-Lausanne Seekopp Pia Cully Simen Eide Saint-Prex

Catégorie : I = Individuel / F = Famille / J = Jeunesse 30

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2013

I I I F F I I I J  J  I I F I I J

Staub Marcel Goumoens-la-Ville Steegen Julien Lutry Suter Julien Savigny Tenas Oller Nuria Lausanne Tenore Lucia Lausanne Thévoz Jean-Claude  Genolier Thuillard Coralie Ecublens Tranier Charles Lausanne Van Spaendonk Mara Le Mont-sur-Lausanne Van Spaendonk Thomas Belmont-sur-Lausanne Vananty Stephane Vich Villard Pierre Romanel-sur-Lausanne Viret Fanny Lausanne Widmer Anya Epalinges Wisnosky Emily Lausanne Zolliker Line Glattbrugg

Sous-section de MORGES I André Jean-François Lussy-sur-Morges F Cregut Fabrice Morges I Gaille Alain Morges J Karaca Joël Ecublens F McGrath Alice Morges I Pointon Nick Aubonne I Sauter André Begnins I Stadler P.-G. Lonay J Tshopp Alexis Etoy Sous-section de payerne I Aubort Florence Lucens I Bardet Alexandre Villars-le-Grand F Bozzini Alain Russy F Bozzini Priscilla Russy J Molleyres Rémi Cugy F Pawlak Sébastien Carrouge I Peyraud Bernard Moudon F Porchet Pawlak Léa Carrouge Sous-section de Vallorbe I Panchaud Brigitte

Vallorbe

Sous-section de Château-D’œx J Pasquier Katiana Château-d’œx


Réunion 2012  des préposés à l’environnement

D

epuis la création du secteur environnement du CAS, en 1987, les préposés à l’environnement des diverses sections se rencontrent, chaque automne, pour leur réunion annuelle. Traditionnellement, les années impaires, cette réunion se déroule, sur deux jours, généralement en montagne, et réunit les préposés de toutes les régions du pays. Les années paires, des réunions d’une journée sont organisées indépendamment dans les diverses régions linguistiques. Aussi, en 2012, les préposés romands se sont retrouvés, le 24 novembre à Lausanne, dans nos locaux, pour leur journée de travail. Deux thèmes principaux étaient à l’ordre du jour:

1 Respecter c’est protéger Cette campagne nationale, lancée par le CAS en collaboration avec d’autres associations de protection de la nature ainsi que des offices du tourisme et des guides, a pour but de mieux protéger la faune de montagne. La nécessité d’une telle campagne résulte de divers facteurs :

Une emprise toujours plus importante des installations de remontées mécaniques ainsi que des pistes de ski. Le développement du ski hors piste par ceux qui recherchent les espaces vierges et des sensations de liberté. Un attrait toujours plus grand pour la pratique des raquettes à neige, une pratique qui permet à tout un chacun de passer presque partout. Des nuisances qui ne se limitent plus aux seules périodes diurnes, les balades au clair de lune attirant toujours plus de monde. Tous ces facteurs mettent en danger l’existence même de nombreuses espèces qui, depuis toujours, vivent dans ces régions. Les impacts sont d’autant plus importants que, durant la saison froide, les animaux ne survivent que grâce à leurs seules réserves personnelles.

© D. R.

Pourtant des mesures simples permettraient de réduire ces nuisances:

Respecter les zones de tranquillité et les sites de protection. En forêt, ne pas quitter les sentiers balisés. Eviter les lisières de forêts et les surfaces non enneigées.

Il appartient aux préposés à l’environnement et, par suite, aux membres de nos sections de faire passer ce message.

2 Zones de tranquillité A l’instigation de la Confédération, les cantons vont devoir définir des zones de tranquillité afin de mieux protéger la faune. Face à cette situation, le CAS est confronté à deux objectifs antinomiques :

D’une part, en tant qu’association d’alpinistes, il cherche à préserver le libre accès à la montagne. D’autre part, il souhaite également préserver l’espace alpin et la faune qui y vit. Face à ce dilemme, le CAS se doit de trouver un compromis raisonnable. Dans ce but, il devra définir une ligne claire afin de garantir un libre accès aussi large que possible tout en préservant la nature et sa faune. Au niveau de la section des Diablerets, la commission de l’environnement a souhaité se montrer proactive plutôt que réactive. Dans ce but, elle a contacté, dans un premier temps, les autres sections du canton, puis le responsable vaudois de la faune, afin de lui proposer une collaboration en vue de la délimitation des futures zones de tranquillité. Cette proposition a été bien reçue, puisque Laurent Trivelli sera notre représentant dans cette tâche. Enfin, les réunions annuelles des préposés à l’environnement ne se limitent pas aux sujets techniques, elles sont également l’occasion de mieux se connaître et d’échanger ses expériences avec d’autres préposés, ainsi qu’avec les responsables du secteur environnement du CAS central. 

Jean-Bernard Gay Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

31


la vie du club Les sous-sections   MORGES Agenda   Mardi 29 janvier 2013: assemblée à 19h30 dans un foyer de Beausobre à Morges. Les jubilaires sont invités à cette assemblée et il y aura la présentation des nouveaux membres. Elle sera suivie d’un souper à la Brasserie. Pour le repas, inscription avant le 23 janvier auprès de Elisabeth Regamey (courriel elisabeth.regamey@peinturedeco.ch ou tél. 021 800 48 87).   Mardi 26 mars 2013: assemblée générale de printemps à 19h30 au Foyer de Beausobre. Elle sera suivie d’un diaporama musical sur les activités de l’AJ et l’OJ de la Section des Diablerets par Hervé Bolliger.

Le mot de la Présidente Chaque jour est une promesse Demain ne sera pas hier. Il en est indépendant. Chaque matin est un recommencement. Ainsi, réinventer aujourd’hui un nouveau bonheur ne dépend que de nous.   Avec cette pensée je vous souhaite à tous une année réussie. Amicalement, Monika

Nous félicitons chaleureusement nos jubilaires 2013 25 ans

40 ans

 Bolliger Beat  Forel Patrick  Grobéty Philippe  Thiébaud Denise  Thiébaud Jean-Claude

 Curtet Marcel  Gfeller Walter

50 ans

60 ans  Bolliger Edwin 65 ans  Fuchs Henri

 Liardon Freddy

Carnet rose Toutes nos félicitations pour la naissance de Martin, fils de Christine et Julien Dumouchel.

32

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2013

Message du Comité des Activités Alpines Notre comité des activités alpines a été modifié. Pas de révolution en perspective, notre organisation actuelle satisfait le plus grand nombre des chefs de courses. Notre but étant toujours de faire simple et pratique.   Eddy Biselx reprend la gestion et organisation du maté-

riel. Une tâche relativement simple si chacun respecte nos règles élémentaires mais rapidement ingérable en cas de laxisme des chefs de courses. Merci à chacun de respecter les inscriptions d’entrées/sorties de matériel et d’avertir des casses, usures, défauts.   François Gerber organise nos documents de travail

interne. Il fait le lien entre notre programme des courses, nos activités et la communication. Il contrôle l’info Activité alpine sur notre site, sur le panneau d’affichage et galerie photos. Il organisera l’information vulgarisation pour l’établissement du programme des courses 2014.   Stéphane Bender organise et valide les courses du

programme. Il aide et conseille les chefs de courses dans l’organisation et la préparation des randos exigeantes. Il rend attentifs les chefs de courses aux dangers objectifs et subjectifs éventuels en fonction des conditions du moment et des équipes formées.   Christophe Lambert représente le Comité des Activités

alpines, remplace, assiste et coordonne l’équipe. Il veille à un équilibre harmonieux des activités. Il s’occupe de l’organisation des journées spéciales de formation.   De par ses compétences et expériences, Monika Savary, notre présidente, est assimilée à notre comité AA. Elle est à même de nous assister dans l’une ou l’autre de nos tâches.   Chacun de nous peut valider, avertir ou refuser des sorties jugées dangereuses ou mal préparées. Chaque chef de course reste responsable du respect des règles de sécurité. Nous restons à l’écoute de chaque bonne idée provenant d’actifs de notre CAS Morges. Notre nouveau Comité des Activités alpines vous souhaite plein de belles randos 2013.  Stéphane, François, Eddy, Christophe


  PAYERNE Nouveau mur d’escalade à Payerne Tout s’est déroulé rapidement et sans aucune ombre au tableau. A la mi-juin 2012, lors de notre réunion extra-muros, le chef des courses, Yvan Duc, nous informe qu’un projet de construction d’un mur de grimpe à Payerne est d’ores et déjà très avancé. L’endroit retenu sera la halle des fêtes et il aura une dimension de 8m de large par 10m de haut. Il sera construit par la société Entre-Prises de Leysin. Le coût de sa construction est devisé à CHF 45 000.–. Notre sous-section est invitée à le financer à hauteur de CHF 5000.–, le solde étant pris en charge par l’association des anciens élèves du collège de Payerne, notamment grâce à un don d’un de ses membres, M. Rolf Mehr. L’assemblée générale accepte à l’unanimité cet investissement et nous nous retrouvons toutes et tous engagés pour l’inauguration de cette structure lors du Comptoir de Payerne qui s’est tenu du 2 au 11 novembre 2012. Durant ces dix jours, notre présence a été ininterrompue pour l’assurage au mur, qui se trouvait dans l’enceinte de cette manifestation. Nous avons également profité de cette opportunité pour y présenter nos diverses activités sur un magnifique stand qui recréait l’ambiance d’une cabane de montagne. Pour y avoir passé plusieurs heures, je peux affirmer que notre présence a été des plus appréciées. Les enfants n’ont pas été les seuls à squatter cet endroit. En effet, des personnes plus âgées ont également pris leur courage à deux mains pour tenter de gravir le mur d’escalade. Ainsi, 78 ans séparent le plus jeune à avoir essayé le mur du plus vieux. Ce mur d’escalade a été remis à la commune, propriétaire du local, et sera utilisé par les écoles et le CAS Payerne. Il comporte actuellement sept voies mais nous sommes en possession de 200 prises supplémentaires pour en créer des nouvelles.

Les moniteurs AJ et OJ de notre sous-section ont déjà prévu des activités en 2013 sur cette nouvelle structure qui va certainement donner un élan à ce mouvement. Les clubistes ne sont pas en reste car ils ont déjà pu le tester lors de la sortie de clôture déplacée exceptionnellement sur ce site. 

Claude Schneuwly

Courrier des lecteurs Dans un récent numéro, les responsables payernois nous ont présenté leur refuge des Grands... et alléchés par les photos nous avons décidé, le 16 septembre dernier, de revisiter cet alpage. Sans le savoir... bien nous en a pris! Nous avons été reçus par les sympathiques et cordiaux membres de la

sous-section de Payerne, qui fêtaient le 25e anniversaire de la rénovation. Un grand merci à tous et à toutes pour l’accueil et l’invitation au repas de fête! De l’apéro au dessert, parfait! Détendu, sympa, face à ce panorama d’exception... Avis... montez à nos cabanes et soyez assurés qu’aux Grands, c’est la grande classe!  Althaus Jean-Pierre et son épouse  Sous-section de Vallorbe Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

33


les rapports

Randonnée Fondue

Parcours suivi

Conditions atmosphériques

Tropiquarium de Servion, les Quatre Croisées, le Chemin de Nazareth étant fermé pour cause de coupes de bois, nous sommes descendus et avons pris le Chemin des Trois Communes avec lequel nous avons dessiné une boucle pour sortir finalement de la forêt par le chemin Es Veroty qui nous a amenés au restaurant des Cullayes. Retour par le même chemin, sans la boucle supplémentaire.

La bise et la pluie étaient au programme, mais la forêt nous a bien protégés et nous avons terminé la course sans pluie. L’état des chemins nous a fait opter pour la solution «asphalte». Nous avons apprécié cette sortie dans la forêt, qui a été mise à mal par les tempêtes de ces derniers jours.

34

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2013



Jean-Philippe Fontaine

© D. R.

• Date: 28 novembre 2012 • Cheffe de course: Matthey Fanny • Adjointe: Fehr Ruth • Participants: 69


RANDONNée Les Follatères - 950 mètres Course prévue: Tour de Bavon - 2475 mètres • Date: 3 novembre 2012 • Chef de course: Xanthopoulos Nicolas • Adjointe: Chabloz Anne • Participants: 13 Nous apprécions le beau soleil du Valais rehaussé par du foehn. A l’entrée de Martigny, nous visitons la Tour de la Bâtiaz qu’on voit toujours depuis l’autoroute, mais l’on prend rarement le temps d’y aller. Traversée de la plaine du Rhône en voiture, parking à Branson. Le village de Branson nous charme par ses ruelles étroites, ses placettes et la décoration des maisons. Puis c’est la montée jusqu’au magnifique point de vue (pt. 882) qui invite les plus affamés au pique-nique. Nous cheminons ensuite presque à plat, profitant de quelques belles vues, d’une première couche de feuilles mortes par endroits et de quelques petits champs de neige par-ci, par-là. Des boules de neige fusent alors un peu partout. 2e piquenique toujours au soleil avant Champex d’Allesse. Descente sur les rives du Rhône qui nous offre d’autres jeux de lumière. Plus tard nous prenons un sentier au peu au-dessus de la route. Pour plus d’un(e), il tire en longueur. Il est grosso modo 17h quand nous arrivons aux voitures. Epris d’une grande soif de savoir, nous entrons dans l’œnothèque (presque en face du parking) pour finir la belle journée par une étude des vins valaisans (au verre, pas plus!). Merci à Nicolas et à Anne pour cette rando colorée.  Gesa

RANDONNée boucle par Leysin cimetière Course prévue: Pierre du Moëllé • Date: 14 novembre 2012 • Chef de course: Schlatter Thomas • Adjointe: Schlatter Anne-Marie • Participants: 40 On démarre sur les chapeaux de «pieds» dans le vignoble doré d’Yvorne, puis jolie sente jusqu’à Drapel, petite pause dans les prés avec vue sur les Dents-du-Midi, entre autres… Dans la forêt le chemin est raide pour arriver au Roc de Veyges. On pique-nique sur des murets de pierres sèches dans le cimetière des Polonais sous Leysin. Et départ par un sentier bien tracé dans la pente de la forêt, avec quelques passages où il faut être prudent, qui nous mène sur une petite route puis on descend le long d’un ruisseau, traversons une passerelle pour arriver au bas de Corbeyrier. Petite pause au soleil. Et la dernière descente dans la forêt sur Vers Cort et Yvorne.

© Nicolas Xanthopoulos / D. R.

Quelle belle journée, soleil généreux, ciel bleu azur, sommets poudrés de blanc, forêts jaunes, rouges, prés verts intenses; une palette de couleurs chaudes de fin d’automne. On se désaltère sur la terrasse du restaurant de la Couronne bien «ressourcés». La Pierre du Moëllé ce sera pour une prochaine fois…  Anne-Marie Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2013

35


Tant qu'il ne saura pas voler, vous pourrez compter sur la Rega.

Devenez donateur: www.rega.ch


Passion Montagne N° 1 - 2013