Page 1

No 2 – 88e année Mars-avril 201 2

Passion Montagne Dossier

Chefs de courses Portrait

Nicolas Simon Environnement

Mobilité et impact des transports privés

Journal de la section des Diablerets Section lausannoise du Club Alpin Suisse et sous-sections de Château-d’Œx, Morges, Payerne et Vallorbe.

Club Alpin Suisse CAS Club Alpino Svizzero Schweizer Alpen-Club Club Alpin Svizzer


Tant qu'il ne saura pas voler, vous pourrez compter sur la Rega.

Devenez donateur: www.rega.ch


Locaux de la section Entrée: Rue Charles-Monnard Stamm Chaque vendredi dès 19h30 Bibliothèque Ouverte le vendredi de 20h à 21h15 Président de la section Luc Anex, tél. 021 881 28 09 e-mail : presidence@cas-diablerets.ch Secrétaire général Gérard Chessex, tél. 021 320 70 79 e-mail : direction@cas-diablerets.ch Secrétariat de la section Ouvert de 8h à 12h Eliane Ryser Tél. 021 320 70 70 – Fax 021 320 70 74 e-mail : secretariat@cas-diablerets.ch

Le comité actuel a hérité des comités précédents la tâche d’adapter nos statuts à la pratique actuelle de la vie de la section. Après quelques hésitations (pourquoi se «coltiner» un travail ingrat et ardu qui ne nous vaudra que des remarques désagréables…?) nous avons relevé le défi. Un groupe de membres du comité s’est mis au travail depuis le printemps passé. Il nous a paru simple et évident de prendre comme base les statuts standards pour les sections, rédigés et proposés par le comité central du CAS. Une première rédaction a été soumise aux juristes de la section, qui y ont apporté quelques modifications, puis à un «sage» (François Gindroz) qui a également suggéré quelques changements. Enfin ce sont les sous-sections qui ont été consultées tout récemment. C’est donc un texte qui a fait l’unanimité que nous vous présentons à l’Assemblée de printemps et qui figure intégralement dans ce numéro. Voici quels sont ses mérites:

  Dans une volonté de simplification, le texte passe de 65 articles à 16. En effet les statuts doivent comporter les articles essentiels qui nous définissent dans nos buts, dans nos ambitions, dans nos organes et nos modes de fonctionnement. Ils sont destinés à ne pas être modifiés trop souvent.

  Les points qui ne figurent plus dans les statuts actuels feront

Rédaction e-mail : secretariat@cas-diablerets.ch

l’objet de règlements plus faciles à actualiser en fonction des besoins.

Postfinance Compte postal: 10-1645-3 IBAN CH38 0900 0000 1000 1645 3

  Les consignes les plus simples figureront simplement dans des

Gestion des membres, changements d’adresse 8h à 12h / 13h30 à 17h30 Tél. 021 635 53 27 – Fax 021 635 35 24 e-mail : membres@cas-diablerets.ch Annonces publicitaires, sponsoring et réalisation Inédit Publications Av. Dapples 7 – CP 900 – 1001 Lausanne Tél. 021 695 95 22 - e-mail : pub@inedit.ch Tirage 4000 exemplaires Impression Courvoisier - Attinger Photo de couverture Montée au Mont d’Arpille au-dessus de Ravoire

© D. R.

pour préparer l’avenir

Délai rédactionnel No 3 – 2012 24 avril 2012

directives mises à jour chaque début de saison par le comité. Aucun désir de manipulation ni de «prise de pouvoir» à rechercher dans ce texte mais une volonté de mise à jour de nos textes fondateurs! Nous espérons ainsi que ce travail sera bien reçu par les membres de notre section lors de l’AG de printemps. Bonne fin d’hiver à tous et beaucoup de belles courses de printemps. Amicalement. Le président de la section Luc Anex

 SOMMAIRE numéro 2 2012  Conseil matos   Magazine 4 Les softshells Actu  Environnement Mobilité et impact Dossier Chefs de courses, passeurs bénévoles d’expériences alpines 6 des transports privés La vie du club Portrait Nicolas Simon 13    Cabanes La cabane Orny II 14 Sommaire détaillé  Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

u

Section des Diablerets Club Alpin Suisse CAS Rue Beau-Séjour 24 Case postale 5569 – 1002 Lausanne e-mail : internet@cas-diablerets.ch Internet: www.cas-diablerets.ch

éDITo

Passion Montagne De nouveaux statuts

16 18 21

3


Exposition – Thème de

Course nocturne Peau Le 14 avril, la Barlouka’s

l’exposition qui se tient jusqu’au printemps au Musée du Saint-Bernard, à Martigny, le Grand Nord sous toutes ses coutures. Au programme, coup de projecteur sur les exploits des grands explorateurs, tels Amundsen, Sir John Franklin, Paul-Emile Victor ou Charcot. Le but de ces expéditions, généralement lancées au cours du XIXe siècle, était de trouver une façon de relier l’Europe à l’Asie en évitant le périlleux passage du Cap Horn. Malheureusement, plusieurs de ces aventures vont se terminer de manière tragique. A voir aussi, des images de l’expédition de Bernard de Watteville en 2002 et des sculptures en provenance du Nunavut, ce territoire situé à l’extrême nord du Canada. Réalisées par des artistes inuit reconnus, ces œuvres sont faites à partir de matériaux étonnants comme des os de baleine ou des mâchoires de morse.

Race réunira adeptes de raquette et de peau de phoque à Veysonnaz. Le coup d’envoi sera donné à 19 h, au départ de la télécabine, où les dossards pourront être retirés dès 17 h. Rendez-vous 900 mètres plus haut et quelque 3,750 km plus loin, au Restaurant du Mont-Rouge. Tarif: CHF 40.–, lampe frontale obligatoire. www.veysonnaz-timing.ch

Trail des Roches

Course Au choix, deux trails de

Renseignements: Musée et Chiens du Saint-Bernard, Martigny

19 et 48 km (dénivelé: 900 et 2300 m) au départ de Saint-Dié (F). Le grand parcours — plutôt technique, enchaînant des montées raides, des sentiers de crête et des descentes pour trailers expérimentés — donne un point de qualification pour l’Ultra Trail du Mont-Blanc (UTMB). Le départ est prévu à 7 h 30 pour le grand parcours et à 10 h 30 pour le petit. Inscription: 30 euros et 20 euros.

© D. R.

ACTU

Le Grand Nord en vedette

En bref

Quand la rando s’expose

www.traildesroches.com

4

le ski a rendez-vous avec la vitesse sur la piste spécialisée du Mont-Fort. Un événement spectaculaire qui vous permettra de voir descendre à toute bombe les skieurs les plus rapides de la planète! Vous pourrez même y participer en vous inscrivant à la «Pop KL» des samedi 15 et dimanche 15, une course populaire couronnée par de nombreux prix.

Passion Montagne – numéro 2 – mars - avril 2012

avril, ne manquez pas le salon des Nouvelles randonnées. Randos à thème, en famille, en amoureux ou en solo, dans la nature ou en ville, il y en a pour tous les goûts. En prime, l’invité d’honneur cette année est... la Suisse! Porte de Versailles, Halle 6. www.randonnee-nature.com Et si vous n’avez pas prévu d’escapade parisienne, il vous reste à noter que le salon de la randonnée de Villars ouvrira cette année ses portes du 1er au 3 juin! www.villarsrando.ch

© D. R.

Renseignements et inscriptions: www.xspeedski.net

Salon – Si vous passez par Paris entre le 30 mars et le 1er

© D. R.

u

A fond les lattes! Ski Du 14 au 21 avril à Nendaz,


En bref La montagne vue d’en haut En vol Mercredi 11 avril, des vols d’initiation au parapente en tandem, encadrés par un professionnel, auront lieu à Gryon. Réservations obligatoires auprès de l’Office du tourisme, tél. 024 498 00 00. Et samedi 14 avril, c’est à Villars que vous pourrez faire votre baptême de l’air lors de vols biplaces. Ceux-ci sont organisés par la Villars Ski School en partenariat avec Dimension 3.

© D. R.

La voie Bonatti FILM – Spécialiste des tournages en haute montagne, Bruno Peyronnet raconte l’exploit des deux alpinistes Christophe Dumarest et Yann Borgnet. Le 12 octobre 2010, ils arrivent au sommet du Mont Blanc après avoir enchaîné, en six jours, les trois voies mythiques du massif: face nord des Grandes Jorasses, Grand Capucin et Pilier rouge du

Brouillard au Mont-Blanc. Leur point commun? Toutes portent la signature du légendaire Walter Bonatti. A la clef, de magnifiques images complétées de vues aériennes réalisées à l’aide de caméras fixées sur des drones télécommandés! Tout un programme. A voir sur Ushuaïa TV ce printemps en attendant la sortie du DVD à l’automne.

Informations et réservations au 024 495 45 45 ou aux bureaux de la Villars Ski School. Prix: CHF 90.–.

Panoramas sur iPhone App Pour partager la vue saisie depuis un sommet avec famille et amis, voici l’app indispensable: elle s’appelle «360 panorama» et vous permet, comme son nom l’indique, de composer une vue à 360 degrés à partir de clichés réalisés sur votre iPhone.

© D. R.

Quand la montagne monte le son Décibels – Du 17 au 21 avril, Zermatt vibrera au son du festival Zermatt Unplugged. Au programme notamment, Chris de Burgh et Lauryn Hill. En parallèle, des concerts gratuits se dérouleront dans des lieux parfois inattendus, comme le Zermatterhof. L’occasion de découvrir la ville au pied du Cervin sous un jour nouveau!

CHF 1.– sur l’App store.

Le programme sur zermatt-unplugged.ch

Les trois mousquetons Livre Comme chez Alexandre

INITIATION – Tous les premiers jeudis du mois cette année, au centre Gecko escalade de Sottens, ont lieu des cours destinés aux parents qui souhaitent assurer la sécurité de leurs petits lézards sans savoir grimper eux-mêmes. Notions de sécurité et techniques de base seront abordées, qui vous permettront d’être autonomes en salle. Prochains cours le 5 avril et le 3 mai. Prix: CHF 65.– pour un adulte et un enfant. Infos et inscriptions sur www.geckoescalade.ch

© D. R.

© D. R.

Cours parents-enfants

Dumas, ils sont quatre. Quatre montagnards foutraques, à la recherche du bonheur sur les cimes gelées. Résultat, un livre où le lecteur saute d’une situation désopilante à une autre, improbable, au rythme vif de la plume de l’écrivain et montagnard grenoblois Yann Picq. Pour ne jamais oublier que «la montagne, sans le rêve, n’est qu’une géologie abstraite et périlleuse». «Les trois mousquetons», par Yann Picq, Glénat.

Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

5


DOSSiER

Chefs de courses, passeurs bénévoles d’expériences alpines En vue de la Gouille - Dent de Valerette et Pointe de l’Erse.

u

Ils emmènent chaque week-end des membres de la section faire du ski de randonnée, de l’alpinisme ou de l’escalade. Responsables de la course et de la sécurité des participants, ces volontaires ont à cœur de partager un savoir qu’ils ont eux-mêmes reçu au sein du club. «Passion Montagne» les a rencontrés.  Par rebecca mosimann

6

Passion Montagne – numéro 2 – mars - avril 2012


Formation: mode d’emploi

© D. R.

«A

mener un groupe au Mont Blanc et apercevoir derrière les lunettes des participants une larme qui perle est très gratifiant. Le plus beau des cadeaux est toute cette émotion partagée.» André Laurent propose des courses de ski de randonnée en hiver et d’alpinisme en été depuis plus de six ans. Des souvenirs comme celui-là, cet amoureux de la montagne de 59 ans en a à revendre. Et il n’est pas le seul. 77 hommes et 26 femmes sont inscrits comme chef de courses à la section des Diablerets. Tous bénévoles, ils offrent de leur temps et de leur savoir-faire à des participants moins expérimentés. C’est grâce à leur engagement que le programme des courses regorge d’activités aussi variées que le ski, la raquette, l’escalade ou encore l’alpinisme. Mais qu’est-ce qui pousse ces amateurs éclairés à s’engager pour la section? «En arrivant du Québec à Lausanne en 2001, je me suis inscrit le même jour au contrôle des habitants et à la section des Diablerets, raconte Marc Archambault. J’ai commencé par suivre les cours d’initiation au ski de randonnée, puis j’ai participé aux courses, avant de devenir adjoint et enfin chef de courses il y a six ans.

Les cours de chef de courses du CAS existent pour l’hiver (ski de randonnée, raquettes), pour l’été (alpinisme, escalade, randonnée, randonnée alpine) et durent le plus souvent sept jours. Les formations en ski de randonnée et en alpinisme peuvent se faire sur deux niveaux. Le deuxième est un perfectionnement pour des courses plus engagées. A l’inscription, les participants doivent au préalable avoir suivi un cours avalanche récent (uniquement pour la formation hivernale) et posséder un certificat valable de premiers secours. Les frais sont pris en charge par la Commission d’alpinisme (CA) lorsqu’elle a accepté la candidature d’un de ses membres. Les cours proposent toujours en alternance théorie et exercices sur le terrain. La formation hiver aborde, entre autres, la planification de course, la lecture de carte et la technique de ski. Celle d’alpinisme: les nœuds, l’escalade, ou encore les techniques du mouflage. Le Club alpin reconnaît les cours de moniteurs Jeunesse+Sport et le certificat de capacité de l’armée suisse comme équivalent à la formation de chef de courses du CAS. Attention: à l’inverse, la formation du club n’est pas validée par Jeunesse+Sport. «Depuis 2010, le comité central a décidé que les chefs de courses avaient l’obligation de suivre au minimum trois jours de perfectionnement tous les six ans», ajoute Alex Gnaegi, responsable de la formation. Plus d’infos: www.cas-diablerets.ch/alpinisme

Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

7


Le club m’a permis de progresser à moindres frais. Devenir chef est un juste retour d’ascenseur. De plus, j’aime aider les gens et transmettre», glisse en souriant ce banquier de 42 ans. De nombreux chefs de courses interrogés partagent cet état d’esprit. Renzo Restori, 55 ans, membre de la section depuis vingt ans, trouve normal de «rendre service au club après avoir profité des courses pendant plusieurs années. Je continue à être chef par respect d’une tradition. S’il n’y a plus de gens motivés à faire participer les autres, le club n’aura que des membres cotisants et plus de courses au programme.» En voyant tous les mordus de ski de randonnée amassés devant les affiches des courses au stamm du vendredi soir, Lene Heller, cheffe depuis deux ans, se rend compte que la demande est très forte. «A mon tour de partager ma passion de la montagne avec d’autres», explique cette architecte de 37 ans. S’il n’existe pas de profil type du chef de courses idéal, Alex Gnaegi, responsable de la formation au sein de la section, détaille les critères nécessaires à cette tâche bénévole. «Les volontaires doivent avoir une solide expérience de la montagne et avoir déjà mené des courses eux-mêmes. Une bonne condition physique, des 8

Passion Montagne – numéro 2 – mars - avril 2012

compétences techniques ainsi qu’une connaissance des principes de sécurité sont également indispensables.» La Commission d’alpinisme (CA) de la section, présidée par Marc Gilgen, évalue et choisit les candidats au cas par cas. «Il est important de savoir si quelqu’un veut devenir chef de courses avec l’envie de transmettre la passion de la montagne ou s’il veut juste l’être pour la gloire. Nous recherchons des personnes prêtes à partager les valeurs du club: comme l’esprit de camaraderie, la patience, savoir se soucier des autres et bien connaître ses limites. Nous nous méfions des personnes trop téméraires ou impulsives», ajoute Alex Gnaegi. En général, les candidats volontaires et actifs au sein de la section sont connus des membres de la CA. Aux nouveaux, elle demande un petit CV avec leurs expériences alpines et discute avec d’autres membres du club qui auraient partagé des courses avec eux. Souvent un participant commence par devenir adjoint avant de postuler comme chef de courses. Une fois sa candidature acceptée par la CA, le/la future chef(fe) s’inscrit à un cours de formation d’une semaine, organisé soit par le comité central du Club alpin, soit par Jeunesse+Sport (lire encadré). «Les chefs soumettent ensuite à la CA leurs

© D. R.

Montée à la Brèche de Bérard.


NOUVEAU!

OUTLET SHOP Yosemite vous propose désormais une solderie en ligne:

shop.yosemite.ch

maintena

nt aussi

mini-dos

en

e (4g)

Est-ce que votre trousse de premiers secours ne pèse aussi que 19,4 g? Le Baume du Tigre soulage en cas de blessures dues au sport, de maux de tête, de douleurs musculaires et articulaires, de refroidissements. Disponible dans toutes les pharmacies et drogueries. pot 19.4g

Works where it hurts. Ceci est un médicament. Prière de lire la notice d’emballage.

021_300_Tigerinserat1_180x117_f 1

www.tigerbalm.ch

21.02.11 12:32


propositions de courses, qui les valide avant de les mettre au programme. Nous leur demandons de s’engager à proposer au minimum deux courses par année pendant trois ans», précise Alex Gnaegi.

Evaluer les dangers

Futures inscriptions en ligne Les nouvelles technologies s’inviteront bientôt sur le site internet de la section des Diablerets. Cette dernière fait développer un nouveau programme informatique qui permettra aux chefs de courses comme aux participants de gérer et de s’inscrire aux sorties directement en ligne. Plus besoin de se déplacer au local les vendredis soir pour noter son nom sur les listes destinées à cet effet. Chaque membre muni d’un identifiant pourra y accéder, explique Gervais Chapuis, président de la commission web. Le programme, doté d’outils statistiques et d’analyse, fournira une foule d’informations utiles à la CA. Il opérera également une mise à jour quotidienne de la base de données des membres de la section avec la liste du comité central à Berne. Autre avantage pour les chefs de courses: les personnes ne seront plus autorisées à s’inscrire à plusieurs sorties le même jour. Par contre, la préparation de la course le vendredi au stamm avec tous les participants ne disparaît pas, insiste Gervais Chapuis. Ce nouveau système, en phase de test ces prochains mois, devrait être opérationnel l’hiver prochain.

10

Passion Montagne – numéro 2 – mars - avril 2012

Cornettes de Bise.

Montée au Bocchel del Torno.

certains, le poids de la responsabilité peut être plus lourd à porter. C’est le cas de Helen Wightman. Cette Energique écossaise qui a découvert le ski de randonnée au club en 1987 aurait souhaité recevoir une formation de chef de courses un peu plus longue qu’une semaine. «J’assure toujours mes arrières et je ne pars qu’avec un adjoint que je connais bien. Si j’ai le moindre doute, j’en parle avec d’autres chefs de courses.» La veille de sa première sortie au Bec Rond en tant que chef il y a six ans, Helen Wightman se souvient n’avoir pas fermé l’œil de la nuit. «J’étais hyper stressée. J’avais pourtant fait quatre courses de reconnaissance juste avant», dit-elle en rigolant.

S’adapter aux circonstances Une fois la course validée par la CA, c’est au chef de consulter le bulletin météo et d’avalanche, de modifier voire d’annuler la sortie si nécessaire. En cas de changement, le responsable est tenu de proposer une alternative avec un degré de difficulté équivalent ou inférieur, mais en aucun cas supérieur. Quant au niveau des courses proposées, il dépend des envies du chef. Alex Gnaegi reconnaît que les plus difficiles sont souvent privilégiées au détriment des plus faciles. Un reproche régulièrement exprimé par les membres débutants qui souhaiteraient un plus grand nombre d’itinéraires à leur niveau. Nicola Beltraminelli met au programme

© Joel Klay

La mission du chef de course est de choisir un itinéraire adapté et de mener à bon port les participants qui l’accompagnent. Reconnu comme montagnard expérimenté, c’est à lui d’assurer la sécurité du groupe. Le Club alpin dispose d’une assurance RC et d’une protection juridique à l’attention des chefs de courses, pour toutes les sorties officielles. Aux yeux de la loi, leurs responsabilités sont identiques à celles d’un guide de montagne. Mais dans les faits, la différence entre les deux fonctions est bien distincte. Nous ne sommes pas des professionnels mais des bénévoles, clament toutes les personnes interrogées. Nicola Beltraminelli, chef de courses hiver et été depuis dix ans, confirme: «Nous n’avons ni la formation ni le salaire d’un guide. On ne peut pas exiger de nous les mêmes compétences. Nous avons le droit d’être perfectible.» Les risques liés à sa fonction n’empêchent pourtant pas le sportif d’emmener des groupes avec lui. «J’assume mes responsabilités. Il faut simplement faire attention aux décisions qu’on prend car on peut en payer les conséquences. Sans oublier que si on choisit de devenir chef de courses, c’est d’abord pour partager un moment de plaisir avec d’autres.» Choisir une course et évaluer les dangers exige du chef une bonne connaissance du terrain et de ses propres limites. «Je ne prends que des risques que j’assume. Je suis très prudent. Avec un groupe, je choisis toujours le niveau de sécurité supérieur et je sélectionne des itinéraires que je connais bien», détaille Daniel Lehmann, 50 ans. Même son de cloche de tous les intéressés. Pour


© D. R.

Pigne d’Arolla, 3790 m.

des sorties à skis «pour le plaisir» mais propose des voies plus techniques en alpinisme d’été. Lene Heller a choisi de compléter le programme avec des courses accessibles en transports publics et faciles, oscillant entre 1000 et 1200 mètres de dénivelé. André Laurent ajoute: «Il faut être exigeant envers soi-même lors de la préparation d’une course. Avec des itinéraires engagés, on ne peut pas se permettre de partir avec des gens qu’on ne connaît pas.» A l’issue de chaque course, le chef doit envoyer un rapport d’activité à la CA. La composition d’un groupe homogène avant le départ est cruciale pour le bon déroulement d’une course. C’est pourquoi chaque vendredi soir, le chef réunit les membres inscrits à la sortie du weekend pour faire connaissance et préparer ensemble les détails de la course. «Ce n’est pas facile de juger le niveau des participants. Certains se surestiment, d’autres se sous-estiment. On ne le voit vraiment qu’une fois sur place», confie Lene Heller. Dans le cas de courses exigeantes, Nicola Beltraminelli pose toute une série de questions aux personnes qu’il ne connaît pas. «Je leur demande de me décrire leur expérience et les sorties qu’ils ont déjà réalisées.» Une fois parti, il s’adapte aux circonstances. «Si les participants n’ont vraiment pas le niveau, il peut m’arriver de changer l’itinéraire ou même d’arrêter. Dans le cas de courses en traversée, je suis beaucoup plus sélectif.» Et André Laurent d’observer: «Les

participants nous font confiance. On doit garder les pieds sur terre et ne pas s’emballer.» Avec l’augmentation du nombre de membres ces dernières années, Renzo Restori déplore le fait de moins les connaître. «Il faut croire ce qu’ils nous disent». Malgré cela, le chef de courses n’a encore jamais vécu de mauvaises expériences. En général, leurs décisions sont respectées, même si dans certains cas il faut un peu insister, racontent les chefs. «Il m’est déjà arrivé que des participants veuillent continuer la course et que je leur dise non. Ils râlent, on discute mais finalement ils acceptent», note Renzo Restori. Si les membres sont respectueux, ils peuvent parfois mettre en question le choix du chef, observe Helen Wightman. «Certains ont un esprit individualiste. Ils s’inscrivent à plusieurs courses et oublient de se désinscrire», regrette-t-elle. «L’esprit de solidarité dans un groupe est très important. Comme je suis en tête, je prends toujours derrière moi le plus faible. Si les participants ont apprécié de se surpasser et ont appris quelque chose, je suis contente.» Même constat de Lene Heller: «Lors d’une sortie au Mont de l’Arpille avec un danger d’avalanche marqué, une participante inquiète m’a demandé la veille si je maintenais la course. Je lui ai dit oui et le jour J, les conditions étaient bonnes et nous avons eu une très belle journée. Cette même personne m’a ensuite envoyé un mail de remerciement en me disant qu’elle s’était sentie en sécurité. C’est une belle reconnaissance», conclut-elle. Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

11


design : www.monokini.ch - photos : © Samuel Gachet

L’AVENTURE A L’ETAT PUR

UN BUREAU DE GUIDES QUATRE MAGASINS SPECIALISTES : MONTHEY | GENEVE | LAUSANNE | DIABLERETS WWW.PASSEMONTAGNE.CH


Responsable de la commission jeunesse depuis le début de l’année, Nicolas Simon se projette dans le métier de guide et de sauveteur. Attaché à l’humain plus qu’à la performance, il n’envisage la montagne qu’à travers et avec les autres.  Vincent Gillioz

© D. R.

C

arrure athlétique, gueule d’ange, Nicolas Simon porte sur lui une sérénité presque troublante. Le jeune garçon né en 1988 dans la région lausannoise a le contact facile et surtout les idées très claires. Il veut devenir ambulancier et guide de montagne, la cerise sur le gâteau de ses projets est le métier de sauveteur en montagne. Tout ce qu’il entreprend d’ailleurs actuellement est lié de près ou de loin à son futur professionnel. Sur ses premières expériences du monde du travail, un apprentissage d’automaticien, il ne dit pas grand-chose. «Je n’ai pas vraiment aimé. Je l’ai fait pour avoir un CFC, mais je n’ai pas travaillé une seule journée dans ce métier qui ne me correspondait pas.»

PoRTRAIT

Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

u

Nicolas Simon,  un avenir  tout tracé

La montagne, il adore, mais il la considère plus comme un moyen d’aller vers et avec les autres que comme une activité en soi. «Quand tu as comme rêve de gosse le sauvetage, la montagne se profile naturellement comme un terrain approprié.» Il rejoint alors le Club alpin, en 2003, pour découvrir cet environnement qu’il ne connaît pas. Immédiatement conquis par toutes les activités qu’il pratique, il croche et progresse rapidement. Il évoque des rencontres, notamment avec Yvan Duc ou Jacques Pahud, comme déterminantes dans son parcours. Il participe à toutes les sorties, et entreprend les différents cursus de moniteur, alpinisme et ski de randonnée. Sportif dans sa condition physique, il a notamment fait de l’athlétisme et du judo, il déclare ne pas aimer la compétition. «Je ne juge pas ceux qui en font, mais ce n’est pas mon truc.» En ce sens, il observe la Patrouille des Glaciers d’un œil sceptique. «Une partie assez importante des participants n’a pas la capacité de faire ce parcours en dehors de cette grosse organisation. Ma vision de la montagne est plus proche de l’autonomie. Mais encore une fois, chacun son plaisir.» Pédagogue-né, il aime transmettre ce qu’il a appris. «Etre moniteur ou guide, c’est emmener des clients dans un environnement difficile. Il faut aimer autant les gens que le milieu dans lequel on évolue. Si tu reviens d’une journée et que les gens qui étaient avec toi sont contents, ton travail se justifie immédiatement.» Nicolas Simon ne considère pas sa nouvelle fonction au Club alpin comme un but, mais plutôt une manière de rendre ce qu’on lui a donné. «J’étais parmi les plus actifs, et il y avait une place à prendre. Ça s’est donc fait naturellement.» Ses objectifs pour ce mandat de trois ans? «Je veux pousser la qualité de la formation, car c’est à ce niveau que se situe la sécurité. Il y a aussi des efforts à faire pour faire augmenter le nombre de jeunes, et trouver des moniteurs pour encadrer tout le monde.» L’organisation de cours thématiques est encore à son programme. La suite de sa carrière, en parallèle à son engagement de milicien au CAS, est presque toute tracée. Ecole d’ambulancier, cours de guide, et peut-être, au bout de son rêve de gamin, le métier de sauveteur en montagne. Son parcours laisse pour l’heure clairement penser qu’il va parvenir à ses fins, même si le chemin est évidemment encore long et parsemé d’embûches.

13


cABANEs u

Hier: Orny II dans le massif du Trient.

Du massif du Trient à  la Dent de Vaulion Une belle aventure Une jolie cabane, déplacée en 1893, dans le massif du Trient, la du massif du Trient à la Dent Construite cabane Orny II accueillit randonneurs et alpinistes de Vaulion, voici l’histoire de jusqu’en 1977, date à laquelle elle fut démontée pour faire place à l’actuelle cabane d’Orny: Orny III (85 places, alors notre cabane «Orny II». qu’Orny II n’en compte que 18!) Marion Moriggia La sous-section de Morges se mobilisa et, après de  nombreuses démarches, lui trouva un nouvel emplacement sous le sommet de la Dent de Vaulion. Transportée par hélicoptère et camion, la cabane a été reconstruite avec la participation de nombreux membres dévoués de la sous-section. L’inauguration dans son nouvel emplacement a eu lieu le 4 juin 1983.

Aujourd’hui, qu’en est-il? Vingt-neuf ans plus tard, notre cabane se porte à merveille. Elle ouvre chaleureusement sa porte à nos membres ainsi qu’à tous les amoureux de la nature (scouts, écoles, familles, groupes d’amis...) qui désirent se trouver en un endroit calme et convivial, tout proche des centres urbains. Notre cabane est située dans un petit coin de paradis à dix minutes du sommet de la Dent de Vaulion bien à l’abri 14

Passion Montagne – numéro 2 – mars - avril 2012


Aujourd’hui: Orny II sous la Dent de Vaulion.

Le dortoir.

Le séjour.

© D. R.

En un coup d’œil Altitude:

1332 m

Situation:

Sous la Dent de Vaulion Coordonnées 516.910/170.056 Carte nationale 1 : 25 000 feuille 1202 - Orbe. Carte nationale 1 : 50 000 feuille 251 - La Sarraz.

Dortoirs:

18 places.

Ouverture:

Toute l’année, réservation indispensable.

Equipement:

1 WC, lavabo, chauffage bois, cuisine bois, batterie de cuisine et vaisselle. Eclairage électrique par panneau solaire.

Responsables:

J.-P. Juvet: tél. 021 801 45 65 Marion Moriggia: marion.moriggia@gmail.com

Accès été :

A pied, depuis Pétra Félix, environ 45 min. Depuis Le Pont, environ 1h15. En voiture, parking sous la cabane à 5–10 minutes

Accès hiver:

A pied, skis, raquettes. 30 minutes depuis l’Auberge du Morez 45 minutes depuis Pétra Félix.

dans sa magnifique clairière et son panorama imprenable! Si vous vous promenez à l’aube ou en fin de journée, vous avez toutes les chances d’observer un joli troupeau de chamois très peu farouches, à condition qu’il n’y ait pas de chiens dans les parages... Notre cabane a gardé son charme et son authenticité d’antan. Elle est pourvue d’un magnifique «potager», qui nous change bien de notre vitrocéram. Une nouvelle équipe de bénévoles se forme doucement pour reprendre le «flambeau» afin d’entretenir et de continuer à faire «vivre» notre cabane. Elle n’est pas gardiennée et se loue à toute personne intéressée. Pour le «modernisme» nous avons un panneau solaire (lumières). De jolies balades sont à faire tout autour. Par exemple, on peut accéder à la cabane depuis Pétra Félix en 45 minutes. Les enfants apprécieront, enfin une cabane pas trop dure! Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

15


16

Dans la famille des «Shells», les vestes de protection, on distingue deux catégories de produits: les Hardshells et les Softshells.

L

es «hardshells», très présentes dans le monde de l’outdoor depuis de nombreuses années, sont les vestes à la fois coupe-vent et imperméables. On les porte pour nous protéger des intempéries: le vent, la neige, la pluie. Dans toutes ces conditions hostiles, notre veste type GoreTex était pendant longtemps notre meilleure amie. Mais qui n’a pas eu l’éternel problème, durant l’effort, d’avoir rapidement trop chaud avec sa veste et trop froid dès qu’elle était rangée dans le sac à dos? C’est justement pour résoudre ce dilemme que sont apparus les vêtements en Softshell. Ceux-ci ne sont pas imperméables, mais favorisent plutôt la respirabilité, tout en restant coupevent et plus ou moins déperlants. La polyvalence est l’atout principal d’une veste Softshell! Grâce à la structure «dense» de son tissu, elle n’a pas nécessairement besoin d’une membrane (GoreTex ou autre) pour couper le vent et bénéficie, par là même, d’une respirabilité bien supérieure à une veste imperméable. Les Softshells sont néanmoins déperlants. Jusqu’à une certaine dose d’humidité, l’eau ne va pas infiltrer le tissu extérieur de la veste, mais seulement ruisseler à la surface. L’efficacité déperlante d’un Softshell dépend évidemment du modèle, mais surtout des conditions. Sous la neige, par exemple,

Passion Montagne – numéro 2 – mars - avril 2012

une veste Softshell résistera plutôt bien. En revanche, il ne faut pas compter dessus trop longtemps si vous vous baladez sous une pluie battante… voire pas longtemps du tout!! Dans ce cas, mieux vaut revenir à votre amie de toujours, votre petite veste GoreTex. Glissée au fond de votre sac, elle reste indispensable en cas de météo difficile. Certains vêtements Softshell sont tout de même dotés d’une membrane labellisée «Windstopper». Ces produits 100% coupe-vent ne sont toujours pas imperméables, mais garantissent une plus grande déperlance qu’un pur Softshell (sans membrane). Revers de la médaille, la respirabilité. Les vestes en Windstopper sont les plus protectrices et les plus chaudes des Softshells, mais aussi les moins respirantes. Elles sont idéales pour les activités hivernales, où l’on a davantage besoin de se protéger du froid que de la pluie. Pour pallier ce manque de ventilation naturelle, comme sur une GoreTex d’ailleurs, les aérations sont souvent les bienvenues sur ces vestes. Cela permet d’éviter les risques de surchauffe! Depuis quelques années, les vêtements Softshells sont en plein essor et il en existe maintenant toute une gamme: veste, pantalon, gilet, gants.

Le GoreTex La membrane GoreTex existe depuis 1978 et demeure, dans le milieu de l’outdoor, la référence en matière d’imperméabilité. Une seule membrane, mais plusieurs

© D. R.

Conseil MATOS u

le nseil o c s vou

Tout savoir sur  les Softshells


ser une gamme de produits moins chers car l’utilisation de la membrane GoreTex reste onéreuse. Les prix sont différents, la durabilite aussi parfois mais, selon l’utilisation, ces alternatives ont toutes leurs raisons d’être. Voici quelques noms en vrac: sympatex, drytec, event, Omni Dry, H2No, MP+, Conduit.

constructions. Dans les vêtements GoreTex dits «3 couches» (le haut de gamme), il existe le ProShell, le GoreTex Softshell et le dernier-né de la maison Gore, l’Active Shell. Tous ces produits possèdent une doublure laminée sur la membrane. Celle-ci est alors prise entre le tissu extérieur et sa doublure, ce qui lui assure une plus grande durabilité. Il existe également une version GoreTex appelée Paclite. Dans ce cas, le vêtement ne possède pas de doublure, ce qui le rend plus léger, plus compact, mais aussi un peu plus fragile. Enfin, la version Performance Shell qui regroupe toutes les vestes et pantalons «2 couches», là on y trouve un filet en guise de doublure. Ce qui est important de comprendre est que, quel que soit le type de constructions GoreTex, la membrane est toujours la même et repose sur le même principe. La membrane est à bicomposante et contient plus de 1,4 milliard de pores microscopiques par cm2. Ces pores sont approximativement 20 000 fois plus petits qu’une goutte d’eau mais 700 fois plus grands qu’une molécule de vapeur d’eau. L’eau sous forme liquide ne peut donc pas pénétrer la membrane GoreTex mais la vapeur d’eau peut facilement s’évacuer! La différence entre ces différents intitulés de GoreTex réside dans les différents tissus utilisés autour de la membrane. Le Proshell est souvent construit à partir de matières à la fois souples et solides; le Performance Shell s’associe généralement à des tissus plus rigides et plus lourds; le Gore Softshell est doublé avec des fibres polaires pour être plus chaud et les tissus extérieurs sont plus doux et moins bruyants. On retrouve ce dernier plutôt dans les lignes «ski» des fabricants. Enfin, le petit dernier, l’Active Shell. Comme son nom l’indique, il est censé satisfaire les gens actifs et pour cela il combine les bienfaits d’un Paclite, souple et léger, mais sa construction particulière lui confère une meilleure respirabilité. L’autre point très important à relever concernant les vêtements imperméables est que toutes les coutures doivent être «thermosoudées» car chaque point de couture est une infiltration potentielle pour l’eau. Si un vêtement n’a pas les coutures thermo-soudées, il ne peut pas être 100% imperméable.

© D. R.

Les autres matières imperméables La plupart des marques outdoor ont développé leur propre membrane pour offrir une alternative au GoreTex. Le but étant de pouvoir propo-

L’entretien du GoreTex

Formes, fonctions et couleurs, le softshell s’adapte à tous les goûts et à toutes les bourses.

Un vêtement GoreTex, c’est comme une paire de skis! Si l’on veut que l’eau glisse sur notre veste comme nos skis sur la neige, il faut l’entretenir! Il est important de laver les vêtements imperméables, car l’accumulation de saletés, de poussière, de graisses sur le tissu peut le rendre moins respirant et altérer la membrane. Celle-ci est très fine, donc très fragile. Il existe des produits spécifiques, moins agressifs que les lessives traditionnelles. Et puisque nous sommes à l’ère écologique, GoreTex n’a pas échappé à la règle et s’est fait une nouvelle beauté pour répondre aux nouvelles exigences environnementales. Depuis quelques mois, une nouvelle norme est entrée en vigueur dans la fabrication des vêtements en GoreTex, ce qui influence la durée de vie de la membrane. En effet, pour décrocher le label écologique Bluesign, le procédé de fabrication a été modifié et la durabilité des nouvelles membranes GoreTex devrait s’en ressentir. C’est pourquoi bien entretenir sa veste est dorénavant encore plus important, afin de prolonger sa durée de vie au maximum. Il existe également des produits pour réimperméabiliser les tissus extérieurs des vêtements. Le but est de réactiver l’effet déperlant des matières extérieures qui s’usent plus rapidement que la membrane GoreTex en soi. EIles sont, en effet, mises à rude épreuve: sac à dos, cheminée granitique ou mélèzes mal taillés! Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

17


Mobilité et impact  des transports privés Transports publics et privés ont chacun évidemment leurs avantages et désavantages. Cet article a pour but essentiel de mettre en évidence l’écocomparateur très documenté du site des CFF. Gilbert Nicod

L’

Et si c’était votre voiture au retour de la course?

Passion Montagne – numéro 2 – mars - avril 2012

écocomparateur des CFF (www.cff.ch) permet une bonne comparaison de l’impact environnemental entre transports publics (train) et transports privés (voiture). Débuter par:   rechercher son horaire   en bas de la liste des horaires, sélectionner Afficher tous les détails   à la fin d’une correspondance, sélectionner Ecocomparateur   apparaissent tout d’abord CO2 (dioxyde de carbone), consommation d’énergie, durée du voyage. En modifiant les paramètres, l’écocomparateur permet la pondération en fonction du taux d’utilisation des transports publics, catégorie de voiture, consommation, nombre de personnes dans le véhicule. Il est également possible d’optimiser son voyage en combinant train et autres transports publics / vélo / etc. Le site fournit encore quantité d’informations relatives au mode de calcul et à la politique des CFF

© D. R.

ENVIRONNEMENT u 18

Départ matinal, la nuit se prolongera dans le train.


à l’égard des différents paramètres environnementaux (air, bruit, vibrations, etc.). Par exemple, les CFF produisent chaque année environ 1000 tonnes de poussière fine, toutefois cela représente seulement 3 % de la production suisse. Les CFF récupèrent 38 000 tonnes de déchets publics par année. Cela occupe 1200 personnes et correspond à 2700 wagons de marchandise qui formeraient un train de 30km de long.

Transports publics contre privés en quelques mots Avantages des transports publics: favorables au niveau écologique, sécurité et tout particulièrement en hiver, relax après une journée active en plein air, liberté d’action durant le voyage, certainement au niveau financier et imbattable pour toute course en traversée. Avantages des transports privés: facilité et commodité pour certaines destinations et transport de bagages, atteindre le départ des transports publics n’est pas toujours aisé et surtout hors des centres, de même pour rejoindre le point de départ et d’arrivée de la course. Le but des courses peut aussi être choisi en fonction des transports publics et Mountain Wilderness propose le site http://taxialpin.ch qui peut faciliter si nécessaire la recherche d’un transport complémentaire.

Relax en transport public après une journée bien chargée.

www.montagne-autrement.ch répertorie quantité de courses accessibles en transports publics. L’impact écologique peut également être réduit par une occupation maximale des voitures (la tendance actuelle de voyager avec les skis à l’intérieur de la voiture ne va malheureusement pas dans ce sens!), véhicule adapté au nombre de personnes, de faibles consommation et faibles émissions.

Comparaison d’un transport Lausanne - Viège, aller-retour Admis:

  catégorie voiture moyenne, consommation moyenne de 7 litres occupation 3 personnes coût: train 2e classe demi-tarif / voiture 0.60 CHF/km (moyenne programmes des courses 2011 et 2012) Public 280

Privé 280

Ecart privé/public –

Dioxyde de carbone CO2 kg par personne

0,86

12,5

+ 1350%

Consommation d’énergie équivalent litres d’essence par personne

2,4

6,5

+ 170%

3700

14 600

+ 300%

41

56

+ 36%

Distance aller-retour en km (env.)

© D. R.

Unités charge écologique (UCE’06) par pers. Coût en CHF/personne

Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

19


RythmoPension Inventez votre retraite

Agence générale de Lausanne Jacky Delapierre, Directeur régional Avenue du Théâtre 1, Case postale 7703, 1002 Lausanne T 021 310 02 02 www.vaudoise.ch

Découvrez le monde à pied Du voyage découverte au grand trekking, en petits groupes francophones Brochure sur demande

Rue du Petit-Chêne 28 1003 Lausanne

021 566 74 91

www.tirawa.ch

TIRAWA - annonce 87x55 (v2).indd 1

12/03/12 15:59

TOUT UN MONDE À DÉCOUVRIR !

200 communes

INÉDIT PUBLICATIONS SA | Avenue Dapples 7 | Case postale 900 | CH-1001 Lausanne T +41 21 695 95 95 | F +41 21 695 95 50 | info@inedit.ch | www.inedit.ch


la vie du club

Vincent et le monde à l’envers.

© D. R.

Sommaire Mémento Avril à mai 2012 Rapport du président de la section Les comptes 2011 Bilan Immeuble Exploitation Chalets Cabanes Les rapports 2011 Trésorier Vérification des comptes Commission financière Statuts Courrier des lecteurs Communication du groupe GOTOTOP Nouveaux membres Décès Les sous-sections Morges Payerne Vallorbe Château-d’œx

22 23 24 25 26 26 27 28 31 31 32 33

Bulletin de la section

33 34 34 35 Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

21


la vie du club Mémento

Assemblée générale de printemps

avril à mai 2012

Mercredi 25 avril 2012 à 20h Ordre du jour:

Mercredi 25 avril  A 18h00: réunion avec les présidents des groupes et commissions. A 20h00: assemblée générale de printemps (voir encadré ci-contre).

1 Accueil, désignation des scrutateurs et adoption de l’ordre du jour.

A 20h00: soirée familiale.

2 Adoption du procès-verbal de l’assemblée générale d’automne du 30 novembre 2011.

Mercredi 16 mai

3 Informations diverses du comité.

Mercredi 9 mai

Soirée des membres d’honneur à la Tour de Gourze.

Mercredi 30 mai 

4 Informations des commissions, des groupes et des sous-sections.

Soirée récréative et culturelle (voir encadré ci-dessous). 5 Discussion et approbation du rapport 2011 du président de la section.

Après plusieurs voyages en Laponie, Annette Arrault et Pascal Descantes s’installent au-delà du cercle polaire arctique. Ils souhaitent «vivre» la Laponie au fil des saisons, et approfondir leurs connaissances de ces contrées fascinantes. Un petit village, situé au nord de la Laponie suédoise, devient leur camp de base au Pays des Fils du Soleil et du Vent, le Sápmi. Leur quotidien se dessine à travers le silence absolu, l’isolement, le froid, la nuit polaire, l’observation des aurores boréales, ou le jour perpétuel et le soleil de minuit. Ils nous racontent aussi la vie de la Terre depuis la glaciation, la culture du peuple Sami - les Lapons, découvrent les éleveurs de rennes dans leur travail ou dans leurs joies, et comprennent mieux les difficultés de ce peuple face à la colonisation scandinave. Des traces du grand inlandsis à la Laponie d’aujourd’hui, leurs images nous invitent dans les ambiances du Grand Nord, à la découverte de la nature et de l’histoire du peuple Sami. Aujourd’hui, «Terre des Sames», leur entreprise suédoise, nous propose des séjours de découverte de la Laponie et de la culture Sami, dans un esprit de convivialité partagée, de respect de l’autre et de l’environnement.

22

Passion Montagne – numéro 2 – mars - avril 2012

6

Discussion et approbation des comptes 2011 de la section, des rapports du caissier, des vérificateurs des comptes et de la commission financière.

7 Discussion et approbation des rapports 2011 des commissions, des groupes et des sous-sections. 8 Approbation des statuts révisés. 9 Election d’un membre adjoint au comité. 10 Election de la commission des vérifica teurs des comptes pour l’exercice 2012. 11 Divers et propositions individuelles. Tous les rapports d’activité 2011 sont lisibles sur le site internet et à la disposition des membres pour lecture au secrétariat et à la bibliothèque. Les rapports du président, du caissier, des vérificateurs des comptes, de la commission financière et des soussections sont publiés dans ce numéro de «Passion Montagne». © D. R.

«Laponie, une Année Arctique» Conférence/Diaporama, Lausanne, 30 mai 2012


Rapport 2011 du président de la section des Diablerets Déjà le deuxième rapport d’activité du comité actuel et la perspective pour 2012 d’arriver en fin de mandat… Le temps passe vite mais le travail effectué a été conséquent et ce rapport va essayer d’en faire le bilan.   Le comité s’est ainsi réuni onze fois pour de longues séances où les différents problèmes de notre section ont été régulièrement évoqués   Deux groupes de travail constitués en partie par des membres du comité se sont réunis une fois tous les deux mois en moyenne   Beaucoup de soirées également consacrées aux AG, aux réunions mensuelles, aux rencontres avec les différents commissions, groupe ou sous-sections. Quels ont été les axes de notre travail? Je vais résumer les points les plus importants:   Préparation du 150e anniversaire de notre section et du CAS sur le plan suisse avec les différentes activités prévues pour lesquelles vous serez régulièrement informés pendant cette prochaine année   Elaboration de notre journal «Passion Montagne» et de ses six numéros annuels et suivi des contacts avec notre éditeur, la maison Inédit à Lausanne   Finalisation de notre fondation «pour nos cabanes» et reconnaissance de son droit à l’exonération fiscale par le Canton du Valais. Réalisation de la plaquette de présentation de ladite fondation (à disposition au secrétariat!).   Poursuite de démarches compliquées pour la vente du terrain de Gryon et suivi des recours de Pro Natura notamment   Préparation et présentation à l’AG d’automne du projet d’inscription en ligne à nos courses accepté par une large majorité et qui sera opérationnel pour le programme des courses 2013   Organisation de la commission des cabanes avec Daniel Rapin et le nouveau président Patrick Troesch   Préparation et rédaction de nouveaux statuts plus conformes à la vie actuelle de notre section qui seront présentés à l’AG du printemps 2012   Gros travaux dans notre immeuble de Beau-Séjour avec changement des luminaires et de la ventilation   Reprise par le secrétariat de la comptabilité de la section avec un nouveau plan comptable

  Organisation de la réception des nouveaux membres, de la cérémonie des jubilaires, du repas des membres d’honneur, de la soirée annuelle, etc. Tout ce travail, à côté de la routine quotidienne (courrier, renseignements donnés aux visiteurs, réponses au téléphone) n’a été possible que grâce à notre secrétariat toujours disponible et efficace malgré une surcharge quasi permanente! Un grand merci à Gérard Chessex et à Eliane Ryser qui ont souvent travaillé bien au-delà des 50 % convenus dans leur contrat. J’aimerais également remercier mes collègues du comité pour leur engagement sans faille durant cette année 2011. Un grand merci encore aux partants Daniel Rapin, Jean-Luc Piguet et Blaise Regamey et bienvenue aux nouveaux Patrik Troesch pour les cabanes et Nicolas Simon pour la commission jeunesse. Il faut encore relever l’activité soutenue de nos différentes commissions dont les rapports 2011 figurent sur le site internet de la section. N’hésitez pas à les consulter! J’aimerais également manifester toute ma reconnaissance à l’égard de tous ceux qui dans notre section assument une responsabilité bénévolement. Ils contribuent à faire du CAS Les Diablerets un organe vivant où le partage de notre amour de la montagne permet de nous épanouir! Un merci tout particulier;

  à mes collègues du comité   aux comités des sous-sections de Morges, Payerne, Vallorbe et Château-d’œx

  aux responsables des 15 commissions et groupe de la section

  aux gardiens de nos cabanes et à leurs préposés ainsi qu’aux responsables des chalets

  aux chefs de courses   aux membres de la station de secours de Château-d’œx Vive le CAS et la section des Diablerets et ses bientôt 150 ans! Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

23


la vie du club comptes 2011 BILAN AU 31 décembre 2011 31.12.11 CHF

31.12.10 CHF

837'178 19'982 3'991 59'545 920'696

28%

1'029'130 24'592 5'178 34'997 1'093'896

31%

10'003 5 1'884'000 255'005 232'000 3 2'381'016

72%

3 5 1'884'000 285'005 232'000 3 2'401'016

69%

3'301'712

100%

3'494'912

100%

122'178 122'178

4%

176'048 176'048

5%

1'205'954 280'000 1'485'954

45%

1'364'985 312'000 1'676'985

48%

Provisions immeubles Provisions réinvestissement Provisions

449'000 294'000 743'000

23%

449'000 294'000 743'000

21%

Fonds des cabanes Fonds Jeunesse Fonds Alpages Fonds Buvette Autres fonds Fonds divers Fonds

325'000 45'443 42'000 15'500 57'500 485'443

15%

250'000 60'443 42'000 15'500 42'500 27'490 437'933

13%

Fortune initiale Résultat au bilan Fortune de l'association

463'436 1'701 465'137

14%

460'182 764 460'946

13%

3'301'712

100%

3'494'912

100%

ACTIFS Liquidités Créances Stocks Actifs transitoires Total Actifs circulants Titres Mobilier et installations Immeuble Cabanes Chalets Terrains Total Actifs immobilisés Total Actifs PASSIFS Créanciers et transitoires Dettes à court terme Hypothèques Crédits LIM Dettes à long terme

Total Passifs

2011 CHF

2010 CHF

201'698 35'840 237'538

206'024 35'840 241'864

9'136 5'936 5'581 18'794 7'448 46'391 31'870 125'157

9'111 6'259 5'496 12'552 5'939 47'889 19'737 106'982

Entretien

37'914

48'086

Résultat immeuble

74'467

86'796

Loyers Loyers section Total des produits Conciergerie Services industriels eau + électricité Assurances Honoraires de gérance Frais divers, émoluments et taxes Intérêts hypothécaires - Frais Impôts directs et fonciers Charges courantes

24

Passion Montagne – numéro 2 – mars - avril 2012

© Bryan Mullennix - Fotolia

Résultat immeuble


COmpte d’exploitation 2011 2011 CHF

2010 CHF

Cotisations nettes Locations de salles Recettes diverses et dons Intérêts produits financiers

341'038 19'989 2'937 1'116

337'732 12'597 5'442 2'656

Total des produits

365'081

358'428

166'302 171'817 5'395 16'078 9'035 -368'627

164'399 59'741 5'433 21'053 14'947 -265'573

Alpinisme Jeunesse Alpage Buvette Bibliothèques Archives Gymnastique Subsides aux groupes Résultat des Activités de la section

5'400 2'229 2'101 -1'164 7'938 522 135 3'300 -20'460

4'258 1'991 -6'470 144 1'328 3'148 158 3'500 -8'058

Cabanes Chalets Immeuble Beau-Séjour Résultat des immeubles de la section

-48’400 14'641 74'467 40'708

-119'230 776 86'796 -31'659

16'701

53'138

15’000

34'874 17'500

1'701

764

Frais d'administration et de secrétariat Frais de locaux Programme des courses Journal Conférences, soirées, événements Frais de la section

Résultat avant amortissement et allocations aux fonds Amortissements Allocations aux fonds Résultat

Résultat des chaletS CHF Nuitées Boissons Dons et recettes diverses Produits bruts

Barraud

Borbuintze

© H. Mühlberg

Indemnités préposés Bois et combustible Transports Lingerie et nettoyage Epuration Entretien et outillage Assurance et frais généraux Frais divers Impôts Intérêts Total des charges Résultats

Total

2010

2011

2010

2011

2010

2011

2010

7'520 838 321 8'678

7'166 3'439 10'604

25'483 75 625 26'183

26'328 956 270 27'555

12'567 792 74 13'432

6'628 1'073 812 8'513

45'570 1'704 1'020 48'294

40'122 5'468 1'082 46'672

413

2'177

270

270

683

2'447

8'678

10'604

25'770

25'377

13'162

8'243

47'611

44'224

800 1'301 320 495 2'278 3'524 2'229 33 466 323 -11'769

800

800 2'617

800 2'947

800 42

800 805

448

2'703

1'035

116

259

2'165 2'220 7'352 216 3'384 -16'586

2'781 1'442 1'478 1'850

2'609 1'289 5'852 572

4'079 1'586 109 797

5'443 1'499 2'658 296

-13'672

-15'104

-7'528

-11'759

2'400 3'960 320 3'314 2'278 10'384 5'257 1'620 3'113 323 -32'970

2'400 3'752 1'741 10'218 5'008 15'861 1'084 3'384 -43'449

-3'091

-5'982

12'098

10'274

5'634

-3'517

14'641

776

Taxes de séjour Produits nets

Lacombe

2011

Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

25


la vie du club Résultat des cabanes CHF

A Neuve

Mountet

Orny

Rambert

Trient

2011

2010

2011

2010

2011

2010

2011

2010

2011

2010

11'793 1'000

18'926 1'000

54'630 4'259

58'884 4'600

60'018 4'630

66'246 4'250

39'542 7'712

47'144 9'765

129'464 39'819

98'682 5'000

12'793

19'926

58'889

63'484

64'647

70'496

47'254

56'909

169'283

103'682

Taxes de séjour Redevances CC

1'033 2'227

1'364 3'733

2'956 11'450

2'658 12'312

3'632 12'561

3'970 13'326

1'435 8'056

1'672 9'419

3'715 28'325

2'851 20'354

Produits nets

9'533

14'829

44'483

48'515

48'455

53'200

37'763

45'818

137'243

80'476

Indemnités gardiens Bois et combustible Transports Lingerie et nettoyage Epuration Entretien et outillage Assurance et frais généraux Frais divers Impôts Total des charges

6'732 2'076 928 687

7'444 2'963 294 1'019

3'168 2'051 7'900 1'236

2'930 5'892 3'067

7'818 2'214 2'713

6'652 2'393 1'339 817

8'156 2'262 2'178 916

23'370 2'347 16'911 8'586

8'274 5'799 2'331

7'387 3'204 2'959 463 -24'436

3'570 3'353 2'225 688 -21'555

16'758 9'745 5'532

2'900 4'185 5'320 11'903 600 6'880 10'451 7'754

-46'390

-49'993

15'064 11'556 4'972 2'605 -46'086

5'502 12'192 11'670 4'396 -46'504

7'708 4'479 4'019 751 -28'157

647 4'782 4'066 2'032 -25'038

18'392 15'288 12'209 4'576 -101'680

3'544 15'322 11'429 4'482 -51'180

-14'903

-6'726

-1'908

-1'478

2'369

6'696

9'606

20'780

35'564

29'296

30'000

30'000 79'437

5'564

-80'141

Nuitées Quote-part Gardiens Dons Produits bruts

Résultats avant amortissements et charges extraordinaires Amortissements Charges extraordinaires Allocation au fonds des cabanes Résultats après amortissements et charges extraordinaires

20'000

-14'903

-6'726

-1'908

-21'478

6'702

2'369

6'696

9'606

14'078

Rapport 2011 du Trésorier Mesdames et messieurs, chers amis clubistes, j’ai le plaisir de vous présenter mon rapport du trésorier sur les comptes 2011.

Recettes Les recettes générales de notre section s’élèvent à CHF 365 081.–, en augmentation d’environ CHF6600.– par rapport à 2010. La diminution des produits divers et des produits financiers a été compensée par une augmentation de nos cotisations liée à une augmentation de nos membres, par une augmentation de nos produits de location de salles grâce aux démarches actives effectuées par notre secrétariat.

Activités de la section Le résultat des activités de la section présente une charge de CHF 20 460.– en augmentation de CHF 12 400.– par rapport à 2010. Cette augmentation des charges est liée: à la diminution du résultat des alpages en raison du sinistre enregistré à la buvette de la Maysonnave; à l’augmentation des frais de la bibliothèque en raison du changement du mobilier. Il y a lieu de noter également une forte réduction des recettes de subventions au niveau de la commission jeunesse. Cette diminution a engendré le besoin de prélever un montant de CHF 15 000.– sur le fonds Jeunesse afin de ramener la charge de cette commission à un niveau raisonnable.

Frais de la section L’augmentation des frais de la section découle essentiellement des travaux effectués pour l’amélioration de la grande salle (CHF 102 000.–).

Immeubles de la section Les produits nets des cabanes, après taxes de séjour (CHF 12 771.–) et redevances au CC (CHF 63 062.–), ont augmenté de CHF 33 973.–

Explications concernant le compte de résultat

26

Passion Montagne – numéro 2 – mars - avril 2012

à CHF 279 994.–. Cette augmentation est essentiellement due à la cabane Trient qui a été notre seule cabane à présenter une hausse des nuitées. Des amortissements ordinaires de CHF 30 000.– ainsi qu’une allocation au fonds cabanes pour un montant de CHF 50 000.– ont été enregistrés à charge de l’exercice. Les chalets présentent un bénéfice de CHF 14 641.– en amélioration par rapport à 2010 en raison d’une forte augmentation des recettes de Lacombe, une réduction de coûts et une diminution des charges financières du fait du remboursement de l’emprunt hypothécaire. L’immeuble de notre section présente un bénéfice de CHF 74 467–. Les loyers diminuent légèrement en raison de demandes de réductions exigées par certains locataires et approuvées par le tribunal. Par ailleurs, la charge fiscale enregistre un rattrapage du fait de l’établissement en 2011 des taxations définitives 2009 et 2010 et de l’adaptation de la provision pour impôts.


Mittelaletsch

Rapport de la commission de vérification des comptes de l’exercice 2011

Total

2011

2010

2011

2010

2'960

3'744

2'960

3'744

298'406 57'420 355'827

293'625 24'615 318'240

444

560

12'771 63'062

12'515 59'704

2'517

3'184

279'994

246'021 18'499 25'502 15'805 18'882 600 23'102 47'962 37'164 11'597 -199'113

1'442 203

2'960 1'863 19

-1'644

-4'842

39'923 11'797 32'970 14'393 65'309 45'713 29'893 8'395 -248'394

872

-1'658

31'600

46'909

30'000 -

30'000 106'139 30'000

1'600

-119'230

872

-1'658

Gollion, le 27 février 2012 Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Les membres de la commission de vérification des comptes ont procédé au contrôle des comptes de la section pour l’exercice allant du 1er janvier 2011 au 31 décembre 2011. Les contrôles ont porté sur la comptabilité générale de la section comprenant également les comptes suivants: Immeuble, Cabanes, Chalets, Alpinisme, Jeunesse, Alpage, Buvette, Bibliothèque, Archives, Gymnastique. Dès 2011, un nouveau plan comptable a été établi par le trésorier, permettant une présentation claire des comptes de la section. La commission de vérification a pu poser toutes les questions nécessaires et a reçu des réponses circonstanciées et parfaitement justifiées.

© clabert - Fotolia

Le total du bilan au 31 décembre 2011 s’élève à CHF 3 301 712.–. Le compte de Profits et Pertes présente un résultat positif de CHF 1701.–. En conséquence, l’assemblée est invitée à approuver les comptes tels qu’ils sont présentés dans «Passion Montagne» N° 2/2012. L’assemblée voudra également donner décharge au caissier de la section, que nous remercions pour l’excellent travail accompli. La commission de vérification des comptes Erica Nobs, Angelo Palmisano Francis Miéville, Jean-Michel Kern, Pierre Jobin

Rapport 2011 de la Commission financière La commission financière s’est réunie en date du 23 février avec le trésorier, la direction et la présidence du club, afin de discuter des comptes de l’exercice 2011. Durant cette séance, les comptes ont été présentés et commentés de manière détaillée. La commission financière n’a pas de point particulier à relever. Il est proposé d’allouer CHF 50 000.– au fonds des cabanes sur l’exercice 2011. Le bilan de la section comporte d’importants fonds. Il est important de relever que ces fonds ne sont pas librement utilisables, dans la mesure où la section ne dispose pas

Amortissement et allocations aux fonds Le résultat de l’exercice permet l’allocation de CHF 10 000.– au fonds du 150e ainsi que de CHF 5000.– au fonds «SE-GRAL». Explications concernant le bilan Les liquidités de la section s’élèvent au 31.12.2011 à CHF 837 178.–, en diminution de CHF 191 952.–. Cette diminution est due à notre politique d’amortissement des dettes hypothécaires. Les créances comprennent les montants à recevoir des sous-sections ainsi que le solde du compte gérance de l’immeuble de Beau-Séjour. Les actifs transitoires se composent de factures payées d’avance ainsi que du remboursement d’un sinistre par notre assurance. Les passifs transitoires comprennent les redevances au CC pour les cabanes ainsi que différentes factures en suspens à la date de bouclement, principalement liées à l’entretien des cabanes.

La commission a fait tous les contrôles de vérification des reports de soldes. Les sondages effectués à travers les pièces existantes et réelles ont démontré l’exactitude de la comptabilité et les comptes présentés sont conformes aux livres.

nécessairement des liquidités nécessaires pour l’utilisation de ces fonds. Durant l’année écoulée, des échanges d’information et discussions ont eu lieu lorsque cela a été jugé nécessaire: cela a été le cas pour le logiciel pour l’inscription des courses en ligne et pour le renouvellement de l’hypothèque sur l’immeuble de la section. Nous tenons à relever la qualité des informations qui nous sont soumises, ce qui permet d’avoir une discussion constructive. Au nom de la commission financière, Corinne Pointet

La variation des fonds de CHF 47 510.– s’explique de la manière suivante:   Augmentation du fonds des cabanes CHF 50 000.–   Diminution du fonds Jeunesse  - CHF 15 000.–   Augmentation du fonds 150e CHF 10 000.–   Augmentation du fonds SE-Gral CHF 5000.–   Dissolution nette des autres fonds - CHF 2490.– 

Pierre Delaloye, le 11 Mars 2012 Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

27


la vie du club Statuts de la section des Diablerets du Club Alpin Suisse Dans son éditorial, votre Président vous décrit la réflexion et le processus de travail qui ont conduit à la modification des statuts et à la version qui vous est proposée ci-dessous. Merci d’en faire une lecture attentive de façon à pouvoir vous prononcer en toute connaissance de cause lors de l’assemblée générale du mercredi 25 avril prochain. Le secrétariat

ARTICLE PREMIER Nom, siège 1 La section des Diablerets du Club Alpin Suisse CAS («ci-après la Section»), fondée le 13 novembre 1863, constitue une association au sens des art. 60 ss. du Code civil. Elle s’organise de façon autonome dans le cadre des statuts, des lignes directrices, règlements et autres ordonnances d’exécution du Club Alpin Suisse CAS (ci-après «CAS»). Elle est indépendante de tout parti politique et de toute confession. 2 Le siège de la section se trouve à Lausanne à l’adresse suivante: Rue Beau-Séjour 24 1003 Lausanne

ARTICLE 2 Buts et activités 1 La section réunit des personnes qui sont intéressées à la montagne par les activités sportives ou par les questions culturelles ou scientifiques qu’elle suscite. 2 Ses domaines d’activités s’étendent aux sports alpins classiques aussi bien qu’aux nouvelles formes d’activités liées à la montagne, qu’elles soient de loisir ou de performance, ainsi qu’aux activités cul28

Passion Montagne – numéro 2 – mars - avril 2012

turelles qui ont un lien avec l’alpinisme, le monde alpin et sa conservation. 3 La section cherche à atteindre ces buts, notamment par les activités suivantes:   l’organisation d’activités liées à la montagne (courses de montagne, courses à skis, randonnées à pied et à raquettes, escalade, alpinisme, etc.);   la gestion de cabanes, chalets et alpages;   l’organisation de cours et de formations à l’intention de ses membres;   la formation de la jeunesse.

ARTICLE 3 Membres 1 L’affiliation à la section peut être acquise dans la catégorie jeunesse, famille ou membre individuel. Une affiliation est possible à partir de l’âge de 6 ans. Les droits de vote et d’éligibilité sont accordés dès le début de l’année civile au cours de laquelle le membre atteint l’âge de 16 ans. 2 Par son affiliation à la section, le membre est automatiquement lié à l’association centrale. Carte de légitimation, insigne, diplôme 3 Lors de son admission à la section, tout membre reçoit l’insigne du CAS ainsi que la carte de légitimation. Les statuts du CAS et de la section sont disponibles sur le site internet de la section. Après 25, 40 et 50 ans de sociétariat, il reçoit une distinction par sa section de base. Affiliation à plusieurs sections 4 Il est possible de faire partie de plusieurs sections à la fois. Dans ce cas, le

membre exerce ses droits et s’acquitte de ses obligations tant à l’égard de l’association centrale que de celle qu’il aura désignée comme section de base. Passage d’une section à une autre 5 Le transfert d’une section à une autre est possible. La nouvelle section en informe par écrit l’ancienne ainsi que le CAS. Le comité peut donner le titre de membre honoraire à toute personne méritante et membre depuis plus de 50 ans. Membres d’honneur et membres honoraires 6 L’assemblée générale (ci-après «AG») peut nommer membre d’honneur toute personne qui a rendu des services éminents à la cause de la montagne, à l’alpinisme, à la section ou au CAS. Démission 7 Un membre peut démissionner en tout temps. Il adresse sa démission par écrit aux organes de la section de base ou du groupe local moyennant le respect d’un préavis de 3 mois. Lors d’une démission en cours d’année, les cotisations sont dues pour l’année entière; aucun remboursement prorata temporis n’aura lieu. Exclusion 8 Le membre qui ne remplit pas ses obligations à l’égard de la section ou du CAS ou qui agit contre leurs intérêts peut être exclu par la section ou par le comité central (ci-après «CC») d’entente avec la section. Quiconque a été exclu valablement d’une section ne peut pas être réadmis sans l’approbation du CC.


ARTICLE 4 Sous-sections 1 Les membres qui ne sont pas domiciliés à Lausanne ou dans les environs peuvent, avec l’approbation de l’AG, se constituer en sous-section. Les sous-sections se constituent en association autonome dans le respect des présents statuts et éditent leurs propres statuts. 2 Un effectif de 150 membres et l’approbation des statuts par l’AG de la section sont les conditions pour la constitution d’une nouvelle sous-section. 3 Les sous-sections peuvent décider de l’admission de nouveaux membres qui seront automatiquement aussi membres de la section. 4 Les sous-sections émettent leur rapport d’activités annuel 30 jours avant l’AG de printemps. Ces rapports sont disponibles au secrétariat de la section et sur le site internet de cette dernière. 5 La dissolution d’une sous-section est décidée par l’AG de la section, soit sur demande de la sous-section soit pour justes motifs. En cas de dissolution de la section, les sous-sections sont dissoutes mais elles peuvent adresser au CC une demande de constitution en section.

ARTICLE 5 Cotisations centrales 1 Les membres versent les cotisations centrales dont les montants sont fixés par l’assemblée des délégués (ci-après «AD»). Cotisations de section et finance d’entrée 2 En plus, les membres versent la finance d’entrée et les cotisations à la section; leurs montants sont fixés par l’AG. Cotisations des membres des sous-sections 3 Les cotisations des membres aux soussections sont fixées par ces dernières. 4 Les cotisations des membres des soussections sont réparties entre la section et les sous-sections selon un règlement adopté par l’assemblée des présidents

des sous-sections et du président de la section lors de la réunion précédant l’AG d’automne.

ARTICLE 6 Organisation Les organes de la section sont:   l’assemblée générale;   le comité;   les commissions permanentes;   les vérificateurs des comptes;   l’assemblée des présidents de la section et des sous-sections dont les compétences sont décrites dans l’article 5.4.

ARTICLE 7 Secrétariat administratif Le centre opérationnel de la section est constitué par le secrétariat administratif et dirigé par le secrétaire général. Le secrétariat administratif participe à l’exécution des décisions de l’AG et du comité, sous la responsabilité de ce dernier. Il lui apporte en outre un appui, ainsi qu’aux commissions et groupes locaux, dont il coordonne les activités sous la supervision du comité.

ARTICLE 8 Assemblée générale 1 L’assemblée générale est l’organe suprême de la section. Elle se réunit normalement deux fois par année, une fois au printemps pour la présentation des comptes de l’année précédente et l’adoption du rapport du comité et une fois en automne pour la présentation du budget de l’année suivante. L’AG doit être convoquée par le comité au plus tard 30 jours à l’avance en mentionnant l’ordre du jour. Les propositions des membres sont à soumettre au comité par écrit et dûment motivées, au plus tard 60 jours avant l’AG. L’AG ne peut voter que sur des objets portés à l’ordre du jour ainsi que sur des propositions issues des délibérations en rapport direct avec ceux-ci. Un quorum de 50 personnes au minimum est nécessaire.

AG extraordinaire 2 La section peut être convoquée à une assemblée générale extraordinaire par l’AG elle-même, par le comité, ou à la demande d’au moins deux sous-sections ou par 200 membres de la section. L’AG extraordinaire sera convoquée par le comité au moins 14 jours à l’avance, avec mention de l’ordre du jour. Présidence 3 L’AG est conduite par le président ou, à défaut, par le vice-président ou un autre membre du comité. Compétences 4 L’AG est compétente pour:   approuver les rapports annuels du comité, des sous-sections et des commissions;   approuver les comptes annuels;   approuver la planification annuelle et le budget;   donner décharge au comité;   élire le président et les membres du comité;   élire les vérificateurs des comptes;   élire les membres des commissions permanentes sur proposition de celles-ci;   réviser les statuts;   approuver la constitution de nouvelles sous-sections ;   fixer les cotisations de la section;   exclure des membres;   nommer des membres d’honneur;   décider de la dissolution de la section et des sous-sections. Délibérations, votations et élections 5 Les votations et élections se font à main levée, à moins que le scrutin secret ne soit demandé par le cinquième des membres présents. L’AG prend ses décisions à la majorité simple des voix exprimées, sous réserve de dispositions contraires des présents statuts. En cas d’égalité des voix, lors d’une votation, la décision appartient au président. Lors d’une élection, le sort décide. Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

29


la vie du club ARTICLE 9 Comité 1 Le comité est l’organe directeur de la section. Il représente la section auprès du CAS et à l’extérieur. Il assure l’exécution des décisions de l‘AG. Il est responsable de sa gestion devant l’AG. Composition, durée du mandat 2 Le comité est composé de 5 à 9 membres. Ils sont élus pour une durée initiale de trois ans. Une réélection est possible d’année en année. Il doit compter un président, un vice-président et un trésorier. Les commissions permanentes y sont représentées, en principe par leur président. Tâches 3 Le comité est compétent pour:   superviser le secrétariat administratif et la gestion courante de la section;   préparer et diriger l’AG;   exécuter les décisions de l’AG;   constituer des commissions consultatives et des groupes de travail;   informer les membres et maintenir des contacts à l’interne comme à l’externe;   organiser les manifestations propres à la section;   engager le personnel du secrétariat administratif;   nommer les membres honoraires;   édicter et approuver des règlements;   assumer toutes les tâches qui ne sont pas attribuées expressément à un autre organe. Délégués pour l’AD 4 Les délégués pour l’AD du CAS sont choisis par le comité de la section. Signatures 5 Tous les actes engageant la section doivent être signés collectivement à deux par le président, un vice-président, le trésorier ou le secrétaire général. Les actes relevant de la gestion courante des affaires font l’objet d’un règlement séparé. 30

Passion Montagne – numéro 2 – mars - avril 2012

6 Le comité émet son rapport d’activités annuel 30 jours avant l’AG d’automne. Ce rapport est disponible au secrétariat de la section et sur le site de cette dernière.

sous-sections et vice versa. La responsabilité personnelle des membres pour les engagements de la section est exclue.

ARTICLE 10

Révision des statuts Les propositions visant la modification des statuts peuvent être déposées par le comité, par deux sous-sections ou par au moins 200 membres de la section. Pour être valable, une modification des statuts doit être approuvée par les deux tiers des voix exprimées à l’AG.

Vérificateurs des comptes Nomination, tâche 1 L’AG nomme chaque année deux vérificateurs des comptes et un suppléant. Ils sont rééligibles trois fois. Le comité ou l’AG peut mandater une fiduciaire indépendante. Les vérificateurs contrôlent la conformité de la comptabilité et des pièces comptables. Rapport 2 Les vérificateurs des comptes font rapport à l’AG et lui proposent soit l’approbation des comptes, soit leur refus.

ARTICLE 11 Commissions 1 La section comporte des commissions permanentes qui sont l’alpinisme, la jeunesse et les cabanes. Celles-ci participent au comité de la section et se dotent d’un règlement qui doit être approuvé par le comité. 2 Les membres des commissions permanentes sont élus par l’AG sur proposition de celles-ci pour un mandat initial de trois ans. Ils sont rééligibles d’année en année. 3 Les commissions permanentes émettent leur rapport d’activités annuel pour la fin de chaque année. Ces rapports sont disponibles au secrétariat de la section et sur le site internet de cette dernière. 4 Pour traiter des tâches spécifiques, le comité peut constituer des commissions consultatives, qui s’organisent ellesmêmes. Leurs activités sont réglées par un règlement approuvé par le comité.

ARTICLE 13

ARTICLE 14 Dissolution 1 La dissolution de la section ne peut être prononcée qu’en assemblée générale et à la majorité des trois quarts des membres effectifs de la section. Si l’assemblée générale ne réunit pas les trois quarts des membres, une nouvelle assemblée est convoquée dans les quatre semaines. La dissolution peut alors être prononcée par les trois quarts des membres présents. 2 En cas de dissolution de la section, la totalité des avoirs, après déduction de tous les engagements, revient au CAS. Ce dernier gère la fortune et la tient à la disposition d’une nouvelle section éventuellement créée dans un délai de dix ans.

ARTICLE 15 Exercice comptable L’exercice comptable correspond à l’année civile.

ARTICLE 16 Dispositions finales Les présents statuts ont été ratifiés par le CAS et adoptés par l’AG du 25 avril 2012. Ils abrogent et remplacent les statuts valables depuis 1997 et entrent en vigueur le 1er juin 2012.

ARTICLE 12 Responsabilité La section ne répond de ses engagements que sur ses biens sociaux propres. Elle n’est pas liée par les engagements des

Les statuts actuels peuvent être consultés sur le site http://www.casdiablerets.ch/docs_reference.htm


Courrier des lecteurs Tout d’abord, merci pour ce journal de qualité et ses articles intéressants. J’aimerais donner un petit complément à l’article Comment lire une carte topographique?. Il est dit dans l’article (page 10) que la boussole et l’altimètre permettront de se tirer de n’importe quel mauvais pas. Cela est vrai si on anticipe les difficultés et qu’on relève le parcours (azimuts et temps de marche) avant d’être dans le brouillard. Sinon, une fois dans le brouillard, sur un glacier plus ou moins plat par exemple, sans points de repère, il est très difficile de retrouver son chemin sans GPS. J’ai fait cette expérience avec Jean-Marc Suter sur le glacier du Muttenhorn, nous avions heureusement anticipé et en 2h30 dans le brouillard, sans GPS, nous avons retrouvé la cabane Muttenhornhütte sans problèmes. (Cette cabane a 100 places, nous étions les seuls, le gardien et son chien, soucieux, sont venus à notre rencontre, sympa!) Pour marcher droit, dans notre cordée de quatre (avec Ruth et Pascale), deux personnes comptaient les pas (calcul d’une moyenne), une troisième gardait la boussole tendue et la dernière vérifiait encore une fois la direction. Par moments, nous ne savions pas si nous montions ou si nous descendions... Chouette expérience qui donne confiance dans le matériel, la lecture de carte et les calculs.  Fred Lang

Comme d’habitude merci et bravo pour le dernier «Passion Montagne». Une information qui me semble utile pour compléter la présentation du chalet Lacombe, qui est en effet très sympathique et face à un paysage extraordinaire: Indiquer qu’à proximité du chalet se trouve le site d’escalade de la Pierre du Moëllé. Connu depuis très longtemps, il se prête particulièrement bien à l’initiation y compris pour les enfants, les familles et les groupes. On y trouve un vaste choix de couennes et de petites voies très bien équipées sur un excellent rocher, réparties sur différents secteurs au sein d’un paysage superbe.... Amitiés, encore bravo et merci et bons vœux pour 2012.  Claude Rémy

Victoire au Manaslu Ce n’est pas tous les jours qu’un membre de notre section se trouve au sommet d’un 8000 népalais; nous avons donc le plaisir de porter ce qui suit à la connaissance des lecteurs de notre bulletin «Passion Montagne». Nous avons appris que Jean-Luc Fohal, membre de notre section, a vaincu le Manaslu (8163m), son troisième 8000, le 4 octobre dernier, à 11h45. L’intérêt de cette information réside entre autres sur le fait que Jean-Luc est citoyen belge et qu’il est le premier Belge à vaincre ce sommet: à ce titre, il a été reçu comme un héros dans son pays et la presse belge a salué son exploit. Quoique originaire du Plat Pays – où il est professeur de géographie dans un lycée secondaire à Mons – , Jean-Luc s’est frotté tout jeune aux montagnes helvétiques; il a vaincu tous les 4000 suisses et bon nombre de sommets à l’étranger. En 2001, il est au sommet du Gasherbrum II (8035m), avec Joao Garcia et André Georges notamment; en 2004, c’est l’Aconcagua (6970m) et, la même année, le voici au Gasherbrum I ou Hidden Peak (8068m).  Blanka et Jacques Laufer

Communication du groupe en charge de piloter le projet d’inscription aux courses en ligne 1ère séance: 16 décembre 2011 Description pour QUOD du tableau complet de l’existant 2e séance: 3 février 2012 Le programme s’appellera GOTOTOP QUOD a présenté un module du futur logiciel déjà bien avancé, contenant:   Une esquisse du catalogue des courses (Thesaurus).   L’interface utilisateurs pour les chefs de courses, l’administrateur et les participants aux courses. Le groupe de pilotage est satisfait du développement réalisé par QUOD (ergonomie, fonctionnalités présentées, souplesse des paramètres et droits...) et l’engage à continuer dans le même esprit. La communication entre le comité de pilotage et QUOD est excellente et les questions qui surgissent trouvent réponse auprès des personnes impliquées. Le suivi est assuré à la satisfaction de chacun.

Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

31


la vie du club Nouveaux membres Section lausannoise I F I F F I I I I I F F I I F I I I F I I I I J I I I F I F I I I I F I I I F I I I F I F F F F F I F I I F I F I J I I F F I I I F F

Aldana Gumersindo André Emmanuelle Armstrong Emilie Baier Yvonne Barotte Joseph Baudere Suzanne Beaud Sébastien Berthod Noémie Borloz Alexandre Bösch Christophe Brasey Bernard Brasey Claudia Brazy Marjorie Bussard Alain Cescato Susanna Charbonnier François Cherbuin Jacques Choquard Nelson Comte Eliénor Corbaz Damien Curty Catherine Darulova Eva Dassesse Paul De Franceschi Luca De Nuccio Rosanna Décaillet Joëlle Degliantoni Delfina Dehail Vincent Dietler Elia Do Carmo Victor Hugo Dubrit Karine Dupertuis Didier Fellay Béatrice Fernandez Tomas Isabel Fortier Caroline Gendre Séverine Gervet Bruno Giger Aude Grandjean Hervé Grin Jenny Grossenbacher Christian Grossglauser Matthias Hansmann Cathie Haudidier Sylvie Heinzinger Björn Itim Adrien Itim Gael Itim Nicole Jaques Benoit Jenny Jacques Krauskopf Alexandra Kronander Elin Kronander Klas Lequertier Gilles Leresche Ludivine Lesage Thomas Liaudet Jacques Martin Bartolomé Alberto Mauerhofer Jean Métral John Mitic Aida Monnier Solange Motthiez Christophe Müller Camillo Müller Rolf Pasteur Caroline Pasteur Jayana

Lausanne Goumoens-la-Ville Chesières Lausanne Yverdon-les-Bains Lausanne Ecoteaux Bramois Lausanne Neuchâtel Cugy Cugy Lausanne Nyon Lausanne Echallens Renens Villars-Tiercelin Chexbres Lausanne Champéry Renens Yverdon-les-Bains Echallens Lausanne Savigny Lausanne Lausanne Echandens Cugy Oron-la-Ville Croy Le Mont-sur-Lausanne Lausanne Lausanne Lausanne Annemasse Neuchâtel Goumoens-la-Ville Lausanne La Conversion Lausanne Lausanne Bottens Rolle Bavois Bavois Bavois Lausanne Bioley Rolle Saint-Sulpice Saint-Sulpice Lausanne Lausanne Chexbres Crissier Lausanne Lausanne Penthaz Lausanne Lausanne Lausanne Wettswil Lausanne Cugy Cugy

Catégorie : I = Individuel / F = Famille / J = Jeunesse 32

Passion Montagne – numéro 2 – mars - avril 2012

F I I I F J I I I I I I I I F F F I I I I I F F F F F F F F F F I I I I F I I I I F J

Pasteur Mailys Pavie Pierre Perroud Anne Pezous Aurélie Philippe Jean-Marc Pillonel David Pochon Jean-Claude Pouls Kristof Przeslawska Magdalena Reichmuth Philipp Reubi Olivier Richard Mylène Rizzato Patricia Rossand Jean-Christophe Rösti Johannes Rösti Sandrine Roumy Aurélien Rubin Olivier Russo Michel Salvador Vicenta Saraga Sorel Schäfer Etienne Schmid Sibylle Simonelli Alessandro Simonelli Carola Simonelli Michele Simonelli Samorè Daniela Soky Véronique Sommer Cécile Sommer Jonas Sommer Shakti Sommer Yann Subilia Anne-Sophie Tacchini Aurélia Terrettaz Carole Thierry Anouk Touliankina Elizavetha Vogt Frédéric Widmer Danielle Wozniak Pawel Yazyev Oleg Zenhäusern Daniel Zufferey Mélanie

Sous-section de MORGES I I I I I I

Bosson Didier Clivaz Christine Flon Patrick Gay Sébastien Michel Bertrand Olave Manuel

Sous-section de payerne

I F F F F F I I

Matasci Caterina Parel Jules Parel Mireille Parel Stéphane Pochon Olivier Pochon-Waeber Claudine Wagnon Isabelle Zürcher Jacqueline

Cugy Crissier Lausanne Lausanne Féchy Aigle Epalinges Lausanne Lausanne Lausanne Zurich Nidau Saint-Luc Morges Grandson Grandson Lausanne Lausanne Lausanne Renens Pully Lausanne Corsier-sur-Vevey Morges Morges Morges Morges Féchy Belmont Belmont Belmont Belmont Etoy Lausanne Morges Poliez-Pittet Yverdon-les-Bains Chamby Schönenwerd Lausanne Pully Lausanne Crissier Yens Lonay Clarmont Crissier Rolle Etoy

Domdidier Carrouge Carrouge Carrouge Dompierre Dompierre Mannens Palézieux

Sous-section de Château-D’œx

J I I

Grobéty David Martin Estelle Prentice Joshua

Vallorbe Rossinière Collonge-Bellerive


Les sous-sections   MORGES Agenda Mardi 26 juin Assemblée à 19h30 à notre cabane Orny II à Vaulion. Elle sera suivie par des grillades préparées par le comité. Pour nous permettre d’organiser le déplacement et de prévoir suffisamment de victuailles pour tout le monde, veuillez vous annoncer jusqu’au vendredi 22 juin auprès d’Elisabeth Regamey, tél. 021 800 48 87 ou elisabeth.regamey@peinturedeco.ch. Les nouveaux membres de notre Sous-section sont invités à venir faire connaissance de notre cabane lors de cette assemblée de juin. En plus de faire de nouvelles connaissances, vous recevrez quelques informations concernant la cabane, l’ambiance de notre groupe et la vie de notre Sous-section. Message du Comité des Activités Alpines Déjà fin mars, la neige de printemps et les belles courses alpines en altitude... Comme chaque année, nous savons que nous serons confrontés à des demandes que nous ne pourrons satisfaire. Un entraînement en groupe depuis le début de saison et une connaissance des compétences de chacun est gage de sécurité. Le matériel prêté par le club (DVA, baudriers, crampons...) devrait être rendu propre et rangé comme il convient. Le «vrac» trouvé n’est pas très agréable pour le prochain utilisateur. Merci à tous. Rapport de la présidente 2011 Nous débutons l’année avec des bonnes conditions d’enneigement. Le programme est suivi en grande partie. La nouveauté de cette année: les cascades de glaces. Quelle belle expérience de montée dans un torrent gelé. Je vous conseille vivement d’essayer. Le plaisir est grand! Le printemps nous a permis de réaliser de belles sorties à skis. Ensuite l’escalade prend le relais en plein air avec des belles voies à découvrir.

La météo de juillet ne nous a pas permis de faire beaucoup de sorties alors qu’août et septembre nous ont offert des très beaux week-ends en haute montagne. Un sauvetage a dû être effectué pour un de nos membres blessé à un pied. Heureusement, cette personne s’est parfaitement rétablie. Quelques jeunes profitent avec plaisir de l’offre de la section mère en participant régulièrement aux courses d’alpinisme juvénile AJ ou jeunesse OJ. Les vétérans se maintiennent en bonne forme en sortant le mercredi ou en participant à des courses de plusieurs jours conduites par des personnes compétentes. L’effectif de nos membres progresse régulièrement et se situe à 300 personnes. A l’assemblée de janvier nous avons fêté les jubilaires qui se sont présentés presque au complet. Cet automne Pierre Adler, ancien président, nous a quittés. Des chefs et cheffes de courses se forment régulièrement; ainsi nous avons deux nouveaux chefs hiver 1 et deux hiver 2. Pour l’été deux chefs été 1, un chef randonnée et un chef randonnée alpine. Félicitations à ces nouveaux chefs et cheffes et beaucoup de plaisir dans les activés de notre club. Un très grand MERCI à vous tous anciens et nouveaux chefs et cheffes de course, à vous qui encadrez la grimpe et la gym, qui donnez de votre temps pour nous organiser des activités en toute sécurité! La cabane se porte bien et a reçu un petit coup de rajeunissement à l’intérieur avec notre dynamique gardienne. La fréquentation est stable. Un groupe a évalué les possibilités de former une section autonome. Nous constatons que pour le moment il n’y a pas d’urgence à nous orienter dans cette direction. Merci à vous tous qui contribuez au bon fonctionnement de notre club et de la cabane. Monika Savary, présidente

Décès Avec regrets, nous donnons connaissance du décès des personnes suivantes:

  Roland Eggen Membre de la section depuis 1975.

Joseph Savioz Ancien gardien de la cabane du Grand-Mountet, membre de la section depuis 1961.

  Alphonse Trautmann Membre de la section depuis 1959.

Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

33


la vie du club Les sous-sections (suite)   PAYERNE

  VALLORBE

Rapport annuel 2011 Cette année 2011 a été une année riche tant pour les clubistes adeptes de ski, de raquettes, de varappe ou de randonnées alpestres. Sur 55 courses prévues, 19 ont dû être annulées à cause de la météo:   12 de ski de randonnée, avec une moyenne d’environ neuf participants.   5 de rando avec raquettes, avec une moyenne d’environ dix participants   18 de randonnées à pied, avec une moyenne d’environ dix participants   5 d’alpinisme (dont une de quatre jours), avec une moyenne d’environ six participants   15 d’escalade, avec une moyenne de six participants.

Rapport du président Au 31 décembre 2011, l’effectif de notre sous-section était de 141 membres, ce qui représente une diminution de 3 membres par rapport à 2010. Le comité s’est réuni quatre fois durant l’année pour traiter les affaires courantes et organiser le traditionnel souper de Noël.

Toutes ces courses ont été effectuées sans incident ou accident notoire. Un grand merci à tous les chefs de courses qui ont proposé un programme alléchant. Un aperçu de ces activités peut être consulté en parcourant les 470 photos qui ont été mises sur notre site internet. Merci aussi à ceux qui prennent régulièrement des photos et à ceux qui maintiennent vivant notre site internet. Trois de nos membres ont suivi des cours de perfectionnement: Nicolas Joss a suivi le module chef de courses hiver, Sylvie Piquilloud et Alain Peter ont suivi le module J+S excursions à skis et Alain Peter celui de perfectionnement coach J+S. Pour les OJ/AJ, malgré un maximum fait par notre chef OJ Martin Pidoux et notre coach Alain Peter, les jeunes ont été moins présents cette année. Notre chalet des Grands a connu une bonne année. Les gardiens qui se sont succédé tout au long de l’été ont permis son ouverture presque sans interruption. Notre sous-section est forte de 240 membres, elle est donc en légère progression. Elle reste saine financièrement. Votre comité a dû malheureusement enregistrer la décision de notre dynamique président Philippe Loup de renoncer à son mandat pour raison de santé et de notre trésorière Marie-Hélène Martin qui est allée rejoindre son val d’Anniviers natal. Pour compléter le comité, Marc Schütz et Catherine Peyraud ont été élus lors de notre dernière assemblée générale. Le programme de 2012 mis en place est très fourni et divers. Le cahier des courses au Café de la Reine Berthe à Payerne permet de s’y inscrire. Le point concernant la course du week-end est fait avec le chef de course chaque vendredi soir, lors du stamm. Que les clubistes continuent à participer activement à la vie de notre sous-section, tel est mon souhait. Jacques Thévoz, président 34

Passion Montagne – numéro 2 – mars - avril 2012

L’année 2011 peut être considérée comme moyenne pour la réalisation du programme toujours aussi varié. En effet, sur l’année 5 courses ont été annulées – 2 pour cause de mauvais temps – 2 pour raisons de santé du chef de course et la sortie à skis de fond par manque de neige. Ce sont donc 7 sorties d’un jour, 7 courses de deux à trois jours et une semaine clubistique de 7 jours qui ont été réalisées dans différentes activités – sortie VTT - ski de rando – alpinisme – escalade et randonnée pédestre, soit 29 journées en montagne avec une moyenne de 7 participants par sortie pour les courses d’hiver et 5 participants pour l’été. A mi-janvier, 14 membres ont participé au cours pour la prévention avalanches qui s’est déroulé dans le val d’Entremont, sous la conduite du guide Emmanuel Stern. Concernant le mur du Frézillon, la permanence a été assurée lors de 9 soirées de mai à septembre. A relever que lors de toutes ces activités, aucun accident ne s’est produit, ce dont on peut se féliciter! Je tiens à adresser mes sincères remerciements à Jean-Jacques Kiener qui comme toutes ces dernières années a offert aux membres un programme adapté au niveau technique et physique des participants. Cela leur a permis de se perfectionner en privilégiant la sécurité, l’amitié et le respect de la nature. Notre groupe jeunesse formé de 11 membres motivés a réalisé son programme avec celui d’Yverdon, sous la responsablilité de Lionel Kiener, Céline Stern-Kiener et Vincent Stern. Je leur adresse un grand merci pour leur dévouement. Nos 30 jeudistes ont suivi leur programme toujours aussi complet et varié, soit 51 journées ou après-midi, avec une moyenne de 9 participants. A relever les 2 sorties marquantes de l’année; 4 jours en Engadine et 2 jours dans la région de Zermatt qui leur ont permis de découvrir la nouvelle cabane du Mont Rose et d’assister aux préparatifs de la destruction de l’ancienne. Le responsable tenant une statistique des participations, voici les plus fidèles pour 2011:   1er Jean EGGER   2e Paul-Henri POGET   3e Markus GURTNER


La fréquentation de notre cabane du Mont d’Or est stable et son apport financier fort appréciable. Le samedi 29 octobre s’est déroulée notre traditionnelle soirée choucroute dans notre cabane du Mont d’Or. A cette occasion, nous avons fêté nos jubilaires: 25 ans  DESSIMOZ Paul-André

40 ans

50 ans

 REINMANN

 BERNER

Frédy

Pierre

 MEYLAN

Jean-Robert

Samedi 17 décembre, une quarantaine de membres ont participé au traditionnel souper de Noël où ils avaient le choix entre vacherin ou assiette froide, complété par de délicieux desserts préparés par les dames. Jean-Jacques Kiener, membre de notre sous-section depuis 1966, a été responsable des OJ de 1968 à 1973 et de 1996 à 1998. De 2000 à 2011, il était chef des courses. Ainsi après avoir siégé pendant 21 ans, il a décidé de laisser la place aux jeunes. Par ses compétences, son sens de l’organisation et sa disponibilité, il a permis à nos membres de pouvoir pratiquer avec beaucoup de plaisir et surtout en toute sécurité leur sport favori. Bravo Jean-Jacques et encore merci. Dès le 1er janvier 2012, le nouveau chef des courses, brillamment élu lors de l’assemblée générale d’automne, se nomme Romarick Favez, à qui je souhaite beaucoup de plaisir dans sa nouvelle fonction. Je ne saurais terminer ce rapport sans remercier chaleureusement les personnes qui, par leurs engagement, disponibilité, compétences et enthousiasme, font vivre notre sous-section. Il s’agit de Andrée Kiener, secrétaire, Eric Mauerhofer, vice-président, Philippe Ecoffey, caissier, Lionel Kiener, responsable du groupe jeunesse, Alain Grobety, responsable de la commission de cabane et PaulHenri Poget, responsable du groupement des jeudistes.

© lilufoto - Fotolia+.com

Pour conclure, je souhaite à tous une bonne année 2012 et j’espère que le temps sera propice à la réalisation de toutes les activités programmées. Jean-Pierre Rochat, président

  Château-d’œx Rapport d’activité 2011 Durant l’année écoulée, nos membres ont eu l’occasion de participer à diverses sorties les emmenant dans notre région, dans l’Oberland bernois ou en Valais. En effet, nos chefs de courses ont eu de bonnes idées pour nous faire découvrir ou redécouvrir de magnifiques endroits. Le Wittenberghorn, les Gastlosen, le Bire, le Jegigrat et la Pointe de Paray ont été, entre autres, nos terrains de jeu tout au long de cette année. Notre sous-section compte actuellement 120 membres. Les membres du comité ont tous accepté de refaire une année, mais notre président, Janry Morier, nous a déjà annoncé qu’il laisserait sa place fin 2012. Nous avons également organisé des soirées d’initiation de grimpe pour les enfants de la région et participé au Passeport Vacances. Ceci dans le but de promouvoir nos activités auprès des jeunes. Fin 2011, une petite équipe s’est constituée afin de créer un groupe Jeunesse et Sport. Un programme a été établi pour 2012 et nous pouvons déjà dire que plusieurs enfants du Paysd’Enhaut se réjouissent d’y participer. C’est maintenant avec un hiver riche en neige que 2012 débute. Nous espérons que cette nouvelle année soit pour tous remplie de belles découvertes et de bons moments passés en montagne.  Xavier Ecoffey, président 

Recherche Le groupe jeunesse est à la recherche de nouveaux moniteurs et monitrices pour compléter son équipe actuelle. Si tu as de l’expérience en montagne et l’envie de partager ça avec nos jeunes, quel que soit ton âge (18 ans minimum mais pas de limite supérieure!), le GJ serait très heureux de te proposer de suivre une formation Jeunesse+Sport (alpinisme, excursions à skis ou escalade sportive) et de te compter dans son équipe de monitrices/moniteurs. Pour plus d’infos contacter Nicolas Simon à l’adresse suivante: nsimon@tranquille.ch

Passion Montagne – numéro 2 – mars – avril 2012

35


LA PASSION DE LA MONTAGNE

7 6 1 3 2 4 9

7 1 7 1 5 3

Centre commercial Migros Crissier Chemin de Closalet 7 1023 Crissier Tél. 021 633 46 55

Migros Chablais Centre Aigle Chemin Sous-le-Grand Pré 4 1860 Aigle Tél. 024 466 25 02

Lundi Mardi à jeudi Vendredi Samedi

Lundi Mardi à jeudi Vendredi Samedi

9h00 - 19h30 9h30 - 19h30 9h30 - 20h00 8h00 - 18h00

Bon d’achat CHF

30.–

9h00 - 18h30 8h30 - 18h30 8h30 - 21h00 8h00 - 17h00

www.sportxx.ch www.centrescommerciauxmigros.ch

Bon d’achat 7 6 1 3 2 4 9

7 1 7 1 4 6

CHF

100.–

à partir de CHF 150.– d’achats

à partir de CHF 400.– d’achats

Valable jusqu'au 31 mai 2012 pour un achat dans les magasins SportXX (non cumulable).

Valable jusqu'au 31 mai 2012 pour un achat dans les magasins SportXX (non cumulable).

7 6 1 3 2 4 9

7 1 7 1 5 3

Passion Montagne N°2 2012  

Ce magazine offre une plate-forme d’information dynamique et complète fournissant des informations en lien avec la montagne et ses activités...