Page 1

www.impactoevangelistico.net

LE MAGAZINE QUI CONSTRUIT VOTRE VIE Avril 2015 / Edition 735

évangélique

TÉMOIGNAGE

Les tentations qu’Isabel a vaincues LITTÉRATURE

La vie de Nee To-sheng LOUANGES

Le Christ toujours triomphante

La web PUBLICATION OFFICIELLE

MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL

Causes et conséquences

LES GUERRES

CATASTROPHIQUES Avril 2015 / Impacto évangélique

1


MISSIONNAIRE MONDIAL 2 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


ÉDITORIAL

LA GRANDE RÉCONCILIATION Rev. Gustavo Martínez Président international del M.M.M.

« Nous sommes donc des ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu adressait par nous son appel. Nous supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu ! » 2 Corinthiens 5 : 20

Q

uand on parle de la réconciliation, on pense aussi à une inimitié. Parfois les hommes se brouillent et après ils se réconcilient. Mais, la réconciliation de l’homme avec Dieu est si sublime que nous devons la nommer la Grande Réconciliation. Il y a peu de mots si pleins de signification comme la parole réconciliation. Cela nous parle de l’amitié qui commence sur les bases plus fermes de bonne volonté, qui marque des nouvelles directions pour l’avenir. Le monde est très nécessiteux d’hommes réconciliés qui entreprennent une nouvelle journée de travail et de progrès à l’ombre bienfaitrice du même drapeau de paix. La réconciliation est une source d’amitié, de bonheur et de paix. La réconciliation nous rapproche, nous unit, nous inspire, élimine des frontières, exile des égoïsmes, oublie des affronts, pardonne, et rachète. La réconciliation est impérative à l’heure actuelle, quand on traverse des périodes difficiles, peut-être les moments les plus critiques et les plus décisifs de l’histoire. Moments de tensions, de conflits nationaux et internationaux, de guerres, de rivalités, de haine de caractère racial ou politique. Aujourd’hui, la réconciliation est urgente, puisque seulement à mesure que la créature se réconcilie avec son Créateur, elle va se réconcilier avec ses semblables. C’était dans le verger de l’Eden où les relations parmi Dieu et l’homme se sont cassés,

et il s’est constitué un pécheur et un ennemi de son Créateur. « Le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, de même la mort a atteint tous les hommes parce que tous ont péché » (Ro. 5 : 12). Le résultat de toute inimité est le monde que nous connaissons, où seulement le chaos règne et la vie est de plus en plus difficile et sans valeur. En Romains 3 : 10-18, la Bible nous présente la rébellion de l’homme contre Dieu. « Comme cela est écrit : Il n’y a pas de juste, pas même un seul ; aucun n’est intelligent, aucun ne cherche Dieu ; tous se sont détournés, ensemble ils se sont pervertis ; il n’y en a aucun qui fasse le bien, pas même un seul ; leur gosier est une tombe ouverte, ils se servent de leur langue pour tromper. Ils ont sur les lèvres un venin de vipère ; leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume. Leurs pieds courent pour verser le sang, la destruction et le malheur marquent leur passage, ils ne connaissent pas le chemin de la paix. Il n’y a aucune crainte de Dieu devant leurs yeux ». Cher ami, rappelez que vous êtes un être éternel et un jour vous serez dans la présence de Dieu, rendant compte de ce que vous avez fait dans ce monde. Christ vous aime et il ne veut pas que votre vie soit perdue, mais que vous puissiez être avec Lui. Ouvrez la porte de votre cœur à Dieu et acceptez-lui comme votre Sauveur et Il gommera tous vos péchés. Amen l Avril 2015 / Impacto évangélique

3


www.impactoevangelistico.net

évangélique Directeur Foundateur: Rév. Luis M. Ortiz Avril 2015 / Edition N° 735 (USPS 012-850) PUBLICATION OFICIELLE DU MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL Le Mouvement Missionnaire Mondial Inc. est un organisme religieux sans but lucratif qui a la vision de créer des nouveaux temples aux États Unis et ses territoires, de la même manière qui a la missionnaire vision de créer des temples où que Dieux le permet. PUBLIÉ CHAQUE MONAT PAR Movimiento Misionero Mundial, Inc Mouvement Missionnaire Mondial, Inc San Juan, Puerto Rico Washington, D.C. Tarifs postaux périodiques payé à: San Juan, Puerto Rico 00936

RECEVEUR DES POSTES: Envoyez les modifications d’addreses à Impacto Évangelique P.O. BOX 363644 San Juan, Puerto Rico 00936-3644 Téléphone (787) 761-8806; 761-8805; 761-8903

MEMBRES DU CONSEIL INTERNATIONAL DY M.M.M. INC. Rev. Gustavo Martínez Président Rev. José Soto Vice-Président Rev. Rubén Concepción Secrétaire Rev. Rodolfo González Trésorier Rev. Álvaro Garavito Directeur Rev. Margaro Figueroa Directeur Rev. Rómulo Vergara Directeur Rev. Humberto Henao Directeur Rev. Luis Meza Directeur TEMPLES FONDÉS À: Allemagne Argentine Aruba Australie Autriche Belgique Belize Bolivie Bonaire Brésil Cameroun Canada Chili Colombie Congo Costa Rica Curaçao Danemark Équateur El Salvador Espagne États Unis Philippines France

Gabon Ghana Guatemala Guinée équatorial Guyane Guyana Haïti Hollande Honduras Inde Angleterre San Andrés (Colombie) Saint-Martin Île Maurice Rodrigues Îles Canaries (Espagne) Archipel d’Hawaï (États Unis) Israël Italie Jamaïque Japon

Koweït Madagascar Malaisie Mexico Myanmar Nicaragua Nigeria Panama Paraguay Pérou Portugal Porto Rico République dominicaine Suède Suisse Suriname Trinité-et-Tobago Uruguay Venezuela

Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Pérou N° 2011-02530 Église Chrétienne Pentecôte - Mouvement Missionnaire Mondial: Av. 28 de Julio 1781 - Lima 13 - Peru Impression: Quad / Graphics Peru S.A. Av. Los Frutales 344 - Lima 03 - Peru MISSIONNAIRE MONDIAL 4 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Le Mouvement Missionnaire Mondial est un organisme religieux sans but lucratif, dûment enregistré à San Juan, Porto Rico et dans la capitale fédérale Washington D.C., avec des sièges principaux dans les deux villes, ainsi que dans chaque État ded État Unis et d'autres pays où on a établi des Œuvres missionnaires. Important Les offrandes et les donations en espèces, matériels, biens immobiliers ou legs par testament au profit de cette Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. sont déductibles des impôts sur le revenu (Income Tax) et les reçus délivrés par le MMM sont reconnus par l'Internal Revenue Service (IRS) du Gouvernement Fédéral des Etats Unis d'Amérique et de l'État Libre Associé de Porto Rico. n

Visitez notre site web Obtenez d'information édifiante de l'Œuvre de Dieu et tenezvous au courant des dernières nouvelles. Un accès personnalisé de n'importe où dans le monde: www. impactoevangelistico.net. n

Si vous voulez Écrivez-nous à notre adresse postale: Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. P.O. Box 363644 San Juan, P.R. 00936-3644 n

Copyright © 2009 Impacto Évangélique Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. (World-Wide MissionaryMovement, Inc.) Tout le contenu de ce magazine et de chaque édition suivante est dûment enregistré dans la Bibliothèque du Congrès, Washington, D.C. États-Unis. Tous les droits sont réservés. Sa reproduction partielle ou intégrale, de quelque manière que ce soit, et sa traduction dans d'autres langues, sans l'autorisation du Directeur, est interdite. Conformément aux accords internationaux de propriété littéraire, c’est un crime punissable par la Loi. n

Déclaration Doctrinale Le Mouvement Missionnaire Mondial se n

base sur les doctrines fondamentales des Saintes-écritures, telles que: • L'inspiration des saintesecritures: 2 Timothée 3:15-17; Pierre 1:19-21. • Les Trois Personnes de la Déité: Le Père, le Fils et le Saint-Esprit: Matthieu 3:16,17; 17: 1-5; 28:19; Jean 17: 5, 24, 26; 16:32; 14:16, 23; 18:5, 6; 2 Pierre 1:17,18; Apocalypse 5. • Le Salut par la Foi en JésusChrist: Luc 24:47; Jean 3:16; Romains 10:13; Tite 2:11; 3:5-7. • La Nouvelle Naissance: Jean 3:3; 1 Pierre 1:23; 1 Jean 3:9. • La Justification par la Foi: Romains 5:1; Tite 3:7. • Le baptême d'eau par Immersion, selon ce que Christ a ordonné: Matthieu 28:19; Actes 8:36-39. • Le Baptême du Saint-Esprit, consécutif au Salut, en parlent en d’autres langues selon: Luc 24:49; Actes 1:4, 8; 2:4. • La Santé Divine: Esaïe 53:4; Matthieu 8:16, 17; Marc 16:18; Jacques 5:14, 15. • Les Dons du Saint-Esprit: 1 Corinthiens 12:1-11. • Le Fruit du Saint-Esprit: Galates 5:22-26. • La Sanctification: 1 Thessaloniciens 4:3; 5:23; Hébreux 12:14; 1 Pierre 1:15, 16; 1 Jean 2:6. • Le Ministère d'Évangélisation: Marc 16:15-20; Romains 10:15. • La Dîme et le Soutien de l'Œuvre: Genèse 14:20; 28:22; Lévitique 27:30; Nombres18:21-26; Malachie 3:7-10; Matthieu 10:10; 23:23. • La Levée de l'Église: Romains 8:23; 1 Corinthiens 15:5152; 1 Thessaloniciens 4:16,17. • La Seconde Venue de JésusChrist: Zacharie 14:1-9; Matthieu 24:30, 31; 2 Thessaloniciens 1:7; Tite 2:13; Jude 14, 15. • Le Royaume Millénaire: Esaïe 2:1-4; 11:5-10; Zacharie 9:10; Apocalypse 19:20; 20:3-10. • Les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre: Esaïe 65:17; 66:22; 2 Pierre 3:13; Apocalypse 21:1.


SOMMAIRE

Retrouvez-nous dans

www.facebook.com/impactoevangelistico

6. Couverture. Pourquoi y-a-t-il des guerres ?

24. Littérature. La vie de Nee To-sheng.

48. Événements. PÉROU. Comptez sur Dieu.

14. Infographie. Les guerres mortelles.

28. Musique. J’ai trouvé la source éternelle.

52. Événements. INDE. Réunions spéciales à Chennai.

16. Santé. La menace de l’obésité.

30. Histoire. Le deuxième Grand Réveil.

54. Événements. GRÈCE. “El nuevo nacimiento”.

18. Actualité. La Bible devant la science.

34. Biographies. La victoire d’Isabel sur la tentation.

20. International. L’inquiétante violence djihadiste.

40. Louanges. Le Christ toujours triomphante.

56. Événements. URUGUAY « Jeunesse appelée à être forte »

22. Actualité. Grande marche pour la vie au Pérou.

42. Louanges. Rends compte de ta gestion . 44. Louanges. L’autorité fruit du caractère. 46. Interview. « L'Evangile est en train de pénétrer les pays islamiques »

57. Événements. ESPAGNE. Retraite de femmes à Terrassa. 58. Événements. ITALIE. « Les murs tomberont » 59. Événements. BRÉSIL . Confraternité dans l'Amazonie. 60. Événements. RÉPUBLIQUE DOMINICAINE. Première Confraternité en République Dominicaine. 61. Événements. PARAGUAY. Paraguay en Confraternidad. 62. Événements. VENEZUELA. « Recevoir des forces nouvelles » 63. Événements. PORTO RICO. Première Confraternité à Porto Rico.

Avril 2015 / Impacto évangélique

5


COUVERTURE

POURQUOI Y-A-T-IL DES

GUERRES ? Les guerres sont étroitement liées à l'histoire de l'humanité et aux désastres, catastrophes ou émergences. Ce sont la continuation de la politique, mais elles ne sont pas seulement un acte politique ; ce sont des innombrables agressions de divers types qui touchent la vie d'un groupe, ethnie, communauté, classe sociale, peuple, nation ou pays.

MISSIONNAIRE MONDIAL 6 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


C’est très compliqué de définir les causes des guerres. Ce sujet a été très débattu pendant l’antiquité. Pour quelques-uns, l’être humain est agressif par nature ; pour d’autres, il s’agit de quelque chose inhérente et consubstantielle à nous. Ce qui est vrai est que les guerres se sont passées chez tous les peuples et toutes les cultures, et rien n’indique que cela ne se passera pas au futur. Il n’y a jamais une seule cause pour expliquer une guerre ; il y en a toujours plusieurs qui sont liées les unes aux autres. Il peut y avoir des causes immédiates ou passées, lesquelles peuvent être en même temps de nature diverse. Les causes immédiates sont les derniers événements qui commencent les guerres, c’està-dire, le déclencheur. En général, c’est la cau-

se la plus superficielle et évidente, mais jamais la plus importante. Comme dans un iceberg, les causes immédiates des guerres ne sont que la partie visible. Les causes à long-terme sont connues aussi comme passées ou lointaines. Ce sont des causes très anciennes qui expliquent les origines profondes du conflit. Il ne surprend pas que ces raisons complémentent ou clarifient beaucoup des causes à court-terme. Par exemple, on peut trouver les causes à long-terme de la Première Guerre Mondiale en 1871, quand Bismarck, chancelier allemand, a vaincu la France pendant la Guerre franco-prussienne. Dès ce moment-là, l’Allemagne a établi des alliances militaires avec des grands pays en essayant d’isoler la France, pour qu’elle ne Continuer la lecture––

Avril 2015 / Impacto évangélique

7


Continuer la lecture––

Il n'y a jamais une seule cause pour expliquer une guerre ; il y en a toujours plusieurs qui sont liées les unes aux autres. Il peut y avoir des causes immédiates ou passées, lesquelles peuvent être en même temps de nature diverse. Les causes économiques sont les plus antiques. Depuis longtemps, des pays ont fait la guerre pour conquérir des territoires, des biens ou des gens de pays étrangères. Le pillage est l'acte de guerre le plus antique.

puisse pas se venger. Pour accomplir son objectif, Bismarck n’a pas hésité à remarquer le risque imminent, mais faux, d’une guerre européenne, ce qui a provoqué d’autre part une course aux armements frénétique. Bismarck a accompli ses objectifs avec trois systèmes d’alliances successifs. Mais quand il a renoncé à la chancellerie allemande, ses successeurs n’ont pas pu, ou n’ont pas voulu, gérer les alliances militaires de la même manière. Alors, la France est sortie de son isolement et s’est approché d’abord à la Russie et après à la Grande-Bretagne pour former une alliance militaire pour affronter la Triplice entre l’Allemagne, l’Empire austro-hongrois et l’Italie. Presque tous les pays européens sont devenus membres d’un des deux blocs et n’importe quel accident aurait déclenché le conflit, qui enfin a commencé à cause de l’assassinat de François Ferdinand d’Autriche à Sarajevo. LA NATURE DES CAUSES Les guerres commencent d’après des causes différentes et variés qui sont souvent corrélées, comme la pauvreté et le sous-développement ; l’absence des systèmes démocratiques ; le control géostratégique des ressources tels que le pétrole, l’eau ou des minéraux ; des affaires politiques, idéologiques, territoriales, ethniques ou religieuses ; des intérêts économiques tels que le commerce d’armes. Les causes économiques sont les plus antiques. Depuis longtemps, des pays ont fait la guerre pour conquérir des territoires, des biens ou des gens de pays étrangères. Le pillage est l’acte de guerre le plus antique. Il y a toujours des causes économiques dans les conflits, soit parce qu’elles sont le déclencheur, soit parce qu’il est nécessaire de savoir que la lutte aura des bénéfices. Néanmoins, ces calculs faits avant le conflit sont souvent erronés parce qu’on ne sait pas combien de temps prendra ou quel sera le coût de la lutte. En ce qui concerne les causes idéologiques, elles sont fondamentales pour expliquer quelques conflits, mais pas tous. Les causes idéologiques sont le développement théorique d’une pensée, et cette idéologie peut mettre en question la réalité préexistante et proposer une vision d’une nouvelle réalité et affronter les idéologies précédentes, ou non. Les causes religieuses ont été importantes au cours de l’histoire et elles ont expliqué des

MISSIONNAIRE MONDIAL 8 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

grands mouvements et guerres, tels que la reconquête de l’Espagne médiévale, les croisades, et les guerres religieuses en Europe pendant les XIIe et XVIe siècles. Pendant les guerres du XXe siècle, l’importance de la religion a diminué considérablement et les facteurs religieux tout simplement se fondent avec une idéologie ou remarquent l’identité d’un mouvement nationaliste. LES PERDANTS Il est dit que dans les guerres personne ne


COUVERTURE

gagne d’après ses conséquences dévastatrices. C’est seulement quand le cessez-le-feu est établi qu’on peut apprécier la vraie dureté de la guerre : des gens disparus, des mutilés par des mines antipersonnel, des femmes violées, des constructions détruites, des milliers de déplacés et réfugiés. D’autres réalités tristes des conflits sont les « enfants soldats, » des mineurs recrutés de force pour devenir des membres de l’armée régulière ou des groupes de rebelles. Ces enfants sont enlevés de leurs familles et leurs commun-

autés, et forcés à être chair à canon ou faire des travails dangereux, tels qu’éliminer les mines antipersonnel ou être messager. En plus, les filles sont utilisées comme des esclaves sexuelles des soldats et des membres des groupes armées. C’est une violation extrêmement grave des droits des enfants. ET DIEU, PERMET-IL DES GUERRES ? Pendant les guerres mondiales précédentes et d’autres pendant le sanguinaire XXe siècle, beaucoup de gens se sont demandés comment

Continuer la lecture­–– Avril 2015 / Impacto évangélique

9


Alors, avons-nous le droit d'espérer que le Seigneur nous donne du temps de paix seulement pour voir les gens s'éloigner plus de Dieu, en vivant en péché et en insultant ainsi son saint nom ? Les guerres peuvent nous faire réfléchir sérieusement et nous faire comprendre que Dieu est la priorité la plus importante dans nos vies.

Continuer la lecture––

pouvaient-ils réconcilier leurs croyances en la bonté, la justice et l’omnipotence de Dieu s’Il avait permis ces événements cruels. Comme ils n’ont pas obtenu de réponse d’après leur ignorance des Écritures, beaucoup d’entre eux ont perdu leur pauvre foi, et d’autres ont abandonné l’église. Néanmoins, la Bible ne mente pas et elle est très réaliste concernant le sujet de la guerre. D’abord, il faut dire que Dieu ne promet jamais que les guerres disparaîtront dans sa Parole. Jésus Lui-même a prophétisé que nous allions écouter parler de guerres et que des nations combattront entre elles. Également, l’apôtre Paul a prédit que le système mondial continuerait de mal en pis. L’idée sociale de construire à long terme un monde de paix et libre de guerres grâce à l’intelligence humaine, la culture, l’éducation et l’effort moral de tous est une chimère. Quelquefois, les chrétiens peuvent tomber dans la même erreur, comme il s’est passé dans

MISSIONNAIRE MONDIAL 10 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

l’histoire quand quelques centres éducatifs de théologie apprenaient que grâce à la prédication de l’Évangile et d’après le Plan de Dieu, le monde deviendrait progressivement un lieu de plus en plus meilleur. C’est vrai que l’Évangile peut atténuer le mal, mais il ne sera éliminé qu’au moment où le Seigneur crée le nouveau ciel et la nouvelle terre. Il faut découvrir ce que Dieu a promis et ce qu’Il n’a pas promis dans ce monde pour ne pas avoir des fausses expectatives qui pourraient nous faire tomber dans la désillusion, la tristesse et la crise de foi. Il faut se souvenir des paroles de Jésus et ne pas se surprendre des guerres. Il nous a dit de ne pas avoir peur si cela se passe. Alors, au lieu de nous demander si Dieu permet les guerres, on devrait plutôt nous poser d’autres questions : A Dieu promis quelquefois qu’Il allait éviter toutes les guerres ? D’autre question intéressante serait : pourquoi devrait-Il défendre les guerres ? Peut-être nous répondrions que pour éviter l’horreur et la souffrance des gens innoContinuer la lecture–­––


COUVERTURE

Avril 2015 / Impacto évangélique

11


La Bible n'isole pas la guerre comme un fait différent des autres péchés. C'est l'une des conséquences des péchés. Demander Dieu d'arrêter les guerres est comme lui demander d'interdire une conséquence particulière du péché.

Apôtre Paul

Continuer la lecture––

cents ainsi que les pénuries qui affecteraient notre vie quotidienne. Logiquement, avoir ce désir est bon et licite, et on doit lutter pour la paix et la justice, mais il ne suffit pas de seulement désirer la paix pour vivre bien. Notre vrai désir d’avoir paix doit être un autre encore plus noble : profiter des bons temps pour développer plus et mieux une vie pieuse en servant et glorifiant le Seigneur. La Bible contient deux versets très éclairants qui confirment les affirmations précédentes : « L’Eglise était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie ; elle s’édifiait, marchait dans la crainte du Seigneur et grandissait grâce

MISSIONNAIRE MONDIAL 12 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

à l’aide du Saint-Esprit » (Actes 9 : 31). Dans 1 Timothée 2 : 1-2 on trouve : « J’encourage donc avant tout à faire des demandes, des prières, des supplications, des prières de reconnaissance pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener une vie paisible et tranquille, en toute piété et en tout respect. » Alors, il faut désirer la paix qui nous donne plus de liberté, de concentration, de calme et de temps pour nous consacrer au Seigneur, pour édifier son église et répandre son règne


COUVERTURE

sans souffrir les restrictions apparaissant dans un état de guerre (insécurité publique, préoccupations familiales, manque de ressources). Dans des longs périodes de paix, on se relaxe et il y a de la perte de la foi en lieu de profiter de ce temps de bénédiction pour vivre reconnaissants envers Dieu et consacrés à Lui. Après la dernière guerre mondiale en Europe, il y eu de la paix relative avec une croissance économique et sociale progressive. Mais avec cette prospérité matérielle, l’intérêt de la société en Dieu a diminué jusqu’au point où plusieurs de croyants des pays traditionnelle-

ment protestants et aussi catholiques se sont sécularisés ayant une vie matérialiste et condamnable. Quand la religion chrétienne a diminué son influence, la morale politique et sociale l’a fait aussi. Cela s’est passé également avec Israël : pendant la prospérité, ils s’oubliaient de Dieu, mais quand il y avait des guerres, ils s’en souvenaient. Alors, avons-nous le droit d’espérer que le Seigneur nous donne du temps de paix seulement pour voir les gens s’éloigner plus de Dieu, en vivant en péché et en insultant ainsi son saint nom ? Les guerres peuvent nous faire réfléchir sérieusement et nous faire comprendre que Dieu est la priorité la plus importante dans nos vies. En tant qu’évangéliques, nous savons que Dieu a une volonté parfaite pour toutes les choses, mais la dureté du cœur humain peut beaucoup de fois nous faire agir de manière permissive. C’est clair que le Seigneur ne veut pas des guerres parce que ce sont les conséquences graves du péché et de la chaire de l’homme, et non des conséquences primaires des crises politiques et socio-économiques, comme quelquesuns affirment : « D’où viennent les conflits et d’où viennent les luttes parmi vous ? N’est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres ? Vous désirez et vous ne possédez pas ; vous êtes meurtriers et jaloux, et vous ne pouvez rien obtenir ; vous avez des luttes et des conflits. Vous ne possédez pas parce que vous ne demandez pas » (Jacques 4 : 1-2). La Bible n’isole pas la guerre comme un fait différent des autres péchés. C’est l’une des conséquences des péchés. Demander Dieu d’arrêter les guerres est comme lui demander d’interdire une conséquence particulière du péché. Les guerres nous obligent à examiner les fondements sur lesquels nous édifions notre vie et nous demande pourquoi l’être humain est si cruel. L’homme, orgueilleux et insensé, refuse d’écouter qu’il est pécheur et que les guerres peuvent s’éviter avec des bonnes politiques. Il a de la confiance absolue en lui-même et pense qu’il peut construire un monde juste sans Dieu. S’il ne veut apprendre à travers de la prédication de l’Évangile en temps de paix, Dieu devra le faire à travers de la souffrance de la guerre pour lui montrer sa nature faible et les conséquences du péché. L’amour de Dieu que l’homme refuse en temps de paix, peut-être sera accepté pendant des temps de guerre l

Chancelier Bismark

www.protestantedigital.com (source)

Avril 2015 / Impacto évangélique

13


LES GUERRES MORTELLES « D'où viennent les conflits et d'où viennent les luttes parmi vous? N'est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres ? Vous désirez et vous ne possédez pas ; vous êtes meurtriers et jaloux, et vous ne pouvez rien obtenir ; vous avez des luttes et des conflits. Vous ne possédez pas parce que vous ne demandez pas. Quand vous demandez, vous ne recevez pas parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions » Jacques 4 : 1-3. La guerre est la forme la plus grave de conflit socio-politique entre deux ou plusieurs groupes humains. Elle est peut-être une des plus anciennes de toutes les relations internationales, mais elle devient un phénomène particulier avec le début des civilisations et implique la confrontation organisée entre des groupes armés de personnes, afin de contrôler des ressources naturelles ou humaines, désarmer, imposer une sorte d'idéolo-

gie ou de religion, soumettre et, parfois, détruire l'ennemi. Les guerres sont provoquées par des causes multiples, parmi lesquelles le maintien ou le changement des relations de pouvoir, le règlement des litiges économiques, idéologiques, territoriales, etc. Tout au long de l'histoire de l'humanité, il y a eu d'innombrables guerres qui ont tué des millions de personnes dans le monde.

155 mille tonnes

de bombes ont été larguées dans la Guerre du Vietnam

65 Environ

millions d’hommes

de 30 pays ont combattu dans la Première Guerre Mondiale.

1 Guerre des Gaules Elle était un conflit militaire mené entre le proconsul romain Jules César et les tribus gauloises entre 58 et 51 av. J-C. Au cours de ces guerres, la République Romaine a réussi à soumettre la Gaule. Les Romains ont également fait un raid sur la Grande-Bretagne et l'Allemagne. La Guerre des Gaules est finie à la bataille d'Alésia en 52 av. J-C. Bien que César ait justifié l'invasion comme une action défensive, la plupart des historiens conviennent que la raison principale était de renforcer la carrière politique du général et payer les dettes. Cependant, on ne peut pas ignorer l'importance militaire de ce territoire pour les Romains, qui avaient subi plusieurs attaques par des tribus barbares de la Gaule et du nord de la France.

2

La Guerre de Cent Ans

Elle était un conflit armé qui a duré 116 années (1 janvier 1337 17 octobre 1453) entre les royaumes de la France et l’Angleterre. Cette guerre a eu une origine féodale, puisque son but était de déterminer qui devait contrôler les énormes biens accumulés par les monarques britanniques depuis 1154 dans les territoires français en raison de l'ascension au trône d'Angleterre de Henri II Plantagenêt, comte d'Anjou. Elle a eu des implications internationales et, après bien des vicissitudes, a pris fin avec le retrait britannique du sol français.

MISSIONNAIRE MONDIAL 14 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

3 Première Guerre Mondiale Elle était un conflit armé qui a eu lieu entre 1914 et 1918, et a produit des millions de victimes. Plus de 60 millions de soldats européens ont été mobilisés. Née en Europe par la rivalité entre les puissances impérialistes, elle est devenue la première guerre qui a couvert plus de la moitié de la planète. Elle était à son époque la plus sanglante dans l'histoire. Elle a commencé comme un affrontement entre l'Autriche-Hongrie et la Serbie, ma la Russie a pris part au conflit, car elle s’estimait la protectrice des pays slaves et voulait saper la position de l'Autriche-Hongrie dans les Balkans. Après la déclaration austro-hongroise de guerre à la Russie le 1er août 1914, le conflit s’est transformé en une confrontation militaire au niveau européen. Les hostilités ont impliqué 32 pays.

4 Révolution Russe de 1917 Elle était un mouvement politique en Russie qui a culminé en 1917 avec l'expulsion du gouvernement provisoire qui avait remplacé le système tsariste, ce qui a finalement conduit à la création de l'Union Soviétique qui a duré jusqu'à sa chute en 1991. Dans la Révolution on peut distinguer deux phases. La première était la dite Révolution de Février 1917, qui a évincé l'autocratie du tsar Nicolas II de Russie, il dernier de l'histoire, et visait à mettre à la place une république libérale.


Zones de référence où les guerres ont commencé.

53millions de morts

2

environ

1

1

5

1million

4

700 000

3

e morts e 5 950 000 millions des blessés

mille

7

de morts

8

environ

6

3 millions

500 000 de morts environ

720 milliards

de dollars était le coût.

50millions

135

de morts environ

2 mille milliards

mille

morts environ. oldats et civils tués

102 milliards

350 mil était le coût

de dollars était le coût.

10

500mille

millions de soldats

soldats environ

et civils tués

soldats et civils tués

4 mille milliard était le coût.

Persécution des chrétiens (30-313):

100 000 chrétiens martyrisés

+60

millions

de chrétiens tués dans le monde entier

Beaucoup de chrétiens ont souffert de la persécution par des non-chrétiens et même des chrétiens de différentes confessions dans l'histoire du Christianisme. Cette persécution a admis plusieurs degrés : la détention sans garanties, la violation des droits publics, l'emprisonnement, la torture et la flagellation, l'exécution (appelée martyre), le paiement d'une taxe supplémentaire (comme le cas des mozarabes), la confiscation ou même la destruction de leurs biens, leur art, leurs livres et leurs symboles, et l’'incitation à abjurer leurs principes et trahir d'autres chrétiens.

5 Deuxième Guerre Mondiale Jusqu’è ce jour il plus grand et il plus sanglant conflit armé dans l'histoire du monde, dans lequel les puissances des Alliés et de l'Axe se sont battues entre 1939 et 1945. Les forces armées de plus de soixante-dix pays ont participé à des combats aériens, navals et terrestres. La guerre a tué environ 2% de la population mondiale de l'époque (environ 60 millions), la plupart des civils. Comme guerre mondiale, elle a commencé le 1er septembre 1939 (bien que certains historiens affirment que dans son front asiatique elle a été déclarée le 7 juillet 1937) pour finir officiellement le 2 septembre 1945.

6 Guerre du Vietnam Aussi appelée la Deuxième Guerre d'Indochine, elle était une guerre qui a opposé entre 1964 et 1975 la République du Vietnam, ou le Sud-Vietnam, soutenue principalement par les Etats-Unis, et la République Démocratique du Vietnam, ou le Nord-Vietnam, soutenue par le bloc communiste, dans le contexte général de la guerre froide. Après la fin de la guerre, avec l'armistice entre le Nord et le Sud, la guerre du Vietnam a signifié dans le moral et l’opinion publique la première défaite de l'histoire militaire des États-Unis.

7 Guerre du Golfe Elle était la guerre entre l'Irak et une coalition internationale composée de 31 pays menés par les Etats-Unis, en réponse à l'invasion et l'annexion de l'émirat du Koweït par l'Irak. Elle est également connue comme « Opération Tempête du Désert », dirigée par les Etats-Unis pour libérer le Koweït. En Irak, la guerre est appelée « La Mère de toutes les batailles » (une expression inventée par Saddam Hussein). La guerre a commencé avec l'invasion irakienne du Koweït le 2 août 1990. Irak a été économiquement sanctionné par l'ONU. Les hostilités ont commencé en janvier 1991, résultant en la victoire des forces de la coalition. Les troupes irakiennes ont quitté le Koweït et ont laissé un grand nombre de victimes.

8 Invasion de l'Irak 2003 Entre le 20 mars et le 1er mai 2003, l’invasion a été conduite par une coalition de pays menés par les Etats-Unis. D'autres pays ont été impliqués dans l’ultérieure phase d’occupation. L'invasion a marqué le début de la guerre en Irak. Selon le président des États-Unis, George W. Bush, l'invasion a été « pour désarmer l'Irak de ses armes  de destruction massive, pour mettre fin au soutien de Saddam Hussein  au terrorisme et pour libérer le  peuple irakien »."

Avril 2015 / Impacto évangélique

15


LA MENACE DE

L’OBÉSITÉ

Depuis 1980, l'obésité a plus que doublé dans le monde entier. Les taux d'obésité sont en augmentation partout dans le monde et le nombre total de cas (prévalence) d'obésité chez les adultes est élevé dans de nombreuses régions de la planète. Walter Menchola Vásquez (*)

Wálter Menchola Vásquez (*) médecin interniste, Mg. politiques publiques et gestion

Le modèle épidémiologique dans de nombreuses parties du monde est en train de changer rapidement d’un profil de maladies transmissibles à l’un caractérisé par des maladies chroniques et non transmissibles, telles que l’hypertension artérielle, le diabète sucré, l’obésité, le cancer, les traumatismes, la violence et les maladie mentales. Entre ces deux modèles épidémiologiques, il y a une période de transition, ce qui implique qu’une société a des maladies transmissibles, comme la malnutrition et la tuberculose, et des maladies chroniques non transmissibles telles que le surpoids, l’obésité, le diabète sucré, l’hypertension artérielle, entre autres. L’obésité constitue aujourd’hui un problème de santé publique dans les pays développés et dans les pays en développement. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que l’obésité est une maladie chronique non transmissible avec des caractéristiques épidémiques, qui commence dans l’enfance et qui a une origine multifactorielle. Le surpoids et l’obésité augmentent le risque de développer des maladies chroniques telles que l’hypertension artérielle, l’athérosclérose, des maladies cardio-vasculaires, des maladies vasculaires cérébrales, articulaires, le cancer (du sein, de l’endomètre, du côlon), des troubles psychosociaux, entre autres. Les enfants obèses sont associés à une plus grande probabilité d’obésité sévère, de décès prématuré et d’incapacité adulte. L’obésité peut et doit être évitée. Il y a des déterminants sociaux qui influencent le développement du surpoids et de l’obésité, tels que l’éducation, le sexe, la pauvreté, le lieu de résidence, les parents obèses, la culture et la tradition. L’éducation est inversement associée au

MISSIONNAIRE MONDIAL 16 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

surpoids et à l’obésité. Le surpoids est plus élevé chez les hommes que chez les femmes à un âge précoce, et l’obésité est plus fréquente chez les femmes. Elle est aussi plus élevée dans les zones urbaines que dans les régions rurales. Dans le cas des pauvres, la consommation de glucides est plus grande, au détriment de la consommation de protéines, de fer et de vitamines. Selon l’OMS, un adulte est en surpoids si son indice de masse corporelle (IMC) est égal ou supérieur à 25 kg/m2, et il est obese si son IMC est égal ou supérieur à 30 kg/m2. En général, en 2014 environ 13 % de la population adulte du monde était obèse : 11 % des hommes et 15 % des femmes. 39 % des adultes de 18 ans et plus étaient en surpoids : 38 % des hommes et 40 % de femmes. QUELLES SONT LES CAUSES DU SURPOIDS ET DE L’OBÉSITÉ ? La cause est un déséquilibre énergétique entre les calories consommées et les calories dépensées. Dans le monde entier on peut observer une consommation accrue d’aliments à forte densité énergétique, élevée en gras, en sel, et en sucre, à faible contenu en vitamines, minéraux et autres micronutriments ; et une descente notable en l’activité physique en raison du développement des villes, le travail de plus en plus sédentaire, et de nouvelles formes de transport. Cependant, il est reconnu que l’origine de ces maladies est multifactorielle. Des exemples sont la publicité, le développement urbain qui encourage un mode de vie sédentaire, les aspects culturels (un enfant doit être rebondi, des rations supplémentaires de nourriture pour les hommes), le manque d’accès à des aliments sains, les heures de travail, la


SANTÉ génétique, les problèmes hormonaux, les médicaments, les facteurs émotionnels (anxiété, dépression), cesser de fumer, l’âge, les grossesses, entre autres. En résumé, les aspects culturels, sociaux, éducatifs, publicitaires, de politique publique, psychologiques, génétiques, de mode de vie et économiques, ont un impact sur les gens et donnent comme résultat le surpoids et l’obésité. De chacun d’eux, et de ma propre expérience professionnelle, je peux souligner que chez les hommes ce sont les aspects culturels, éducatifs et psychologiques qui affectent de manière significative. Dans le cas des femmes, ce sont les aspects psychologiques, socioculturels et éducatifs. L’impact des facteurs de causalité diffère entre les hommes et les femmes, et change avec l’âge. COMMENT PEUVENT-ELLES ÊTRE RÉDUITES ? Ces maladies sont en grande partie évitables, mais elles nécessitent des environnements sains. Au niveau individuel, les gens doivent limiter l’apport calorique de graisse et de sucre, ce qui demande une éducation alimentaire de base qui vous permette d’identifier les aliments riches en calories et ceux que vous devriez limiter ou éviter. De même, on doit augmenter la consommation d’aliments comme les légumes et les fruits à forte contenu en eau ; et pratiquer une activité physique régulière (60 minutes pour les jeunes et 30 minutes pour les adultes). Dans l’aspect social et communautaire, on doit considérer des politiques publiques qui découragent la consommation d’aliments riches en calories et en graisses saturées, éduquer les enfants et les parents sur la prévention de la consommation de ces aliments, réglementer l’industrie afin de diminuer la graisse, le sucre et le sel dans les aliments produits, développer la responsabilité sociale en considérant ces aspects dans les entreprises ; encourager les employeurs à demander que leurs employés fassent de l’activité physique dans le temps de pause au travail, chez les familles également, décourager les activités récréatives avec peu de mouvement physique (regarder la télé), et créer des espaces publics attrayants, sécurisés et inclusifs.

Pour freiner l’épidémie mondiale de surpoids et d’obésité, on a besoin d’une stratégie démographique, multisectorielle, multidisciplinaire et adaptée à l’environnement culturel de la population. De plus, les organisations internationales doivent fournir au monde de l’information objective, scientifique, qui permette de mettre en œuvre des stratégies et des politiques publiques pour mettre fin à cette nouvelle épidémie qui menace l’humanité, et non pas par la faim et la misère, mais en raison de son développement économique, des paradoxes du bonheur. Salutations avec une bonne santé, en unité et en harmonie l Avril 2015 / Impacto évangélique

17


LA BIBLE DEVANT LA

SCIENCE La Bible n’affirme pas être un livre de caractère scientifique. Malgré tout, quand la Bible traite des sujets scientifiques, ce qu’elle dit est totalement exact. Dieu a établi les lois de la science, il a aussi assuré que Votre Mot ne contredisait pas ces lois.

MISSIONNAIRE MONDIAL 18 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


ACTUALITÉ Johannes Kepler, le mathématicien fameux et l’astronome, a dit dans une occasion : « La science est simplement de penser les pensées de Dieu après Lui. » Ҫa veut dire que Dieu a établi les lois de la physique et après nous l’ont découverts. La Bible n’a pas d’intention d’être un livre scientifique. On n’étudie pas la Bible pour construire une fusée. La bible n’utilise pas un langage scientifique. Mais, la Bible ne montre jamais de mauvaise science. En réalité, elle est toujours en tête de la science. Par exemple : • Pendant des milliers d’années les gens ont cru que la Terre était plate, mais il y a 2.700 années, Dieu a dit en Esaïe 40 : 22 que Dieu est assis sur le cercle de la Terre. • Pendant des milliers d’années les gens ont cru que quelque chose soutenait la Terre. Dans l’Inde, ils ont cru qu’ils étaient de grands éléphants ; les grecs ont cru que le géant Atlas la soutenait et les égyptiens ont cru qu’il reposait sur cinq colonnes. La Bible n’a jamais dit que la Terre était soutenue par quelque chose. • Pendant des milliers d’années, les gens ont pensé que le nombre des étoiles était fini. Mais, Jeremiah 33 :22 dit que le nombre des étoiles ne pas être compté. En 1861, on a publié un livre très fameux appelé « Cinquante et une raisons irréfutables qui prouvent l’inexactitude scientifique de la Bible. » Aujourd’hui, on ne peut pas trouver un seul homme de science sur toute la planète qui est d’accord avec ces faits irréfutables, tous ont été écartés par la science. EXACTITUDES SCIENTIFIQUES La Bible n’est pas un livre de science, mais quand elle parle de manière scientifique, elle est exacte. En fait, elle a été très avancée que quel autre écrit dans son époque. 1. La forme de la Terre « C’est l’Eternel qui siège au-dessus du cercle de la terre ; ses habitants sont, pour lui, pareils à des sauterelles. Il déroule le ciel comme une étoffe légère, il le déploie comme une tente pour en faire son lieu d’habitation » (Esaïe 40:22, RVR 1960). « C’est l’Eternel qui siège au-dessus du cercle de la terre ; ses habitants sont, pour lui, pareils à des sauterelles. Il déroule le ciel comme une étoffe légère, il le déploie comme une ten-

te pour en faire son lieu d’habitation » (Esaïe 40:22, RVR 1909). 2. La Terre n’est pas suspendue « C’est lui qui déploie le nord sur le vide, qui suspend la terre sur le vide. » (Job 26:7). 3. Les étoiles sont innombrables « Après l’avoir conduit dehors, il dit : « Regarde vers le ciel et compte les étoiles, si tu peux les compter. » Il lui affirma : * « Telle sera ta descendance. » (Genèse 15:5). 4. L’existence des vallées dans les mers « Le fond de la mer est apparu, les fondements du monde ont été découverts à la menace de l’Eternel, au souffle de ses narines » (2 S. 22:16). 5. L’existence des sources et de fontaines dans les mers « L’an 600 de la vie de Noé, le dix-septième jour du deuxième mois, toutes les sources du grand abîme jaillirent et les écluses du ciel s’ouvrirent. » (Gn. 7:11. Ver Gn. 8:2; Pr. 8:28). 6. L’existence de sentiers d’eau (courants d’Océan) dans les mers « Eternel, notre Seigneur, que ton nom est magnifique sur toute la terre !… Quand je contemple le ciel, œuvre de tes mains, la lune et les étoiles que tu y as placées… Tu lui as donné la domination sur ce que tes mains ont fait, tu as tout mis sous ses pieds… Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, tout ce qui parcourt les sentiers des mers… » (Psaumes 8:1, 3, 6, 8). 7. Le cycle hydrologique A. « Il enferme l’eau dans ses nuages sans qu’ils se déchirent sous son poids. » (Job 26:8). B. « Il attire les gouttes d’eau, qui s’évaporent et retombent en pluie. Les nuages la laissent couler, ils la déversent avec abondance sur les hommes. » (Job 36:27-28). C. « Le vent se dirige vers le sud, tourne vers le nord, puis il tourne encore et reprend les mêmes circuits. Tous les fleuves vont à la mer, mais la mer n’est pas remplie et ils continuent d’aller vers leur destination. » (Ec. 1:6-7). 8. Le concept d’entropie « Autrefois tu as fondé la terre, et le ciel est l’œuvre de tes mains. Eux, ils disparaîtront, tandis que toi, tu restes là. Ils vieilliront tous comme un vêtement ; tu les remplaceras comme un habit, et ils céderont la place » (Sal. 102:25-26). 9. La nature de la santé, la guérison et la maladie La liste pour cette section est trop longue ; mais les références dans l’Écriture se trouvent dans le livre de Lévitique (chapitres 12 au 14) l

La Bible n’a pas d’intention d’être un livre scientifique. On n’étudie pas la Bible pour construire une fusée. La bible n’utilise pas un langage scientifique. Mais, la Bible ne montre jamais de mauvaise science. En réalité, elle est toujours en tête de la science.

Avril 2015 / Impacto évangélique

19


L’INQUIÉTANTE VIOLENCE

DJIHADISTE

La participation de masse a permis de sensibiliser les péruviens et a rappelé que le droit absolu à la vie ne devrait jamais être mis de côté. L’avance du djihadisme et les réponses violentes envers des manifestations religieuses inquiètent l’ONU, qui se prépare pour une importante réunion de leaders de toutes les religions avec le but de lancer un message ferme en faveur de la convivialité et la paix. Le secrétaire générale de l’ONU, Ban-ki Moon, a fait une déclaration à Washington pendant le Sommet contre l’extrémisme violent organisé par la Maison-Blanche, dans laquelle participaient les représentants de 60 pays et qui avait le but de promouvoir la collaboration pour éviter la radicalisation MISSIONNAIRE MONDIAL 20 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

et le recrutement des individus, notamment des jeunes, par des organisations radicales. D’après Ban-ki Moon, cette réunion de leaders religieux de l’ONU devait servir pour « promouvoir la bonne entente et la réconciliation » dans un moment de « beaucoup de souffrance » autour du monde, avec des « innocents abattus dans des écoles » et des « filles brutalement enlevées. » Dans son déclaration, le secrétaire général a averti de l’essor d’une « nouvelle génération » de groupes terroristes transnationnelles qui posent une « menace sérieuse contre la paix et la sécurité mondiale. »


INTERNATIONAL

Leur stratégie veut, d’une manière « délibérée », « polariser et terroriser, et provoquer des divisions », a averti Ban-ki Moon au moment de mentionner que « la plupart » des victimes sont des musulmans. Pour les affronter, « nous devons avoir du sang-froid, du bon sens et rester courageux, » a affirmé le responsable les plus important de l’ONU. À son avis, il faut « gagner la bataille dans la tête des nouvelles générations » pour arrêter l’extrémisme, ce qui commence dans les écoles. Il a encouragé l’enseignement de « la compassion et l’empathie » aux enfants. Également, Ban a remarqué l’importance de combattre les idéologies associées à l’extrémisme, qui surgissent, dans beaucoup de cas, « de l’oppression, la corruption et l’injustice. » En plus, le secrétaire général de l’ONU a exprimé son inquiétude en ce qui concerne les « forces contraires aux immigrants » qui ont émergé dans quelques pays et qui, d’après lui, « fournissent » les extrémistes.

DES MILLIONS DE DÉPLACÉS Environ 13,6 millions de personnes, soit la population d’une grande capital mondiale comme Londres, ont été déplacées par les conflits en Syrie et en Irak, et beaucoup sont sans eau et sans abri presque au début de l’hiver, a déclaré l’agence pour les réfugiés des Nations Unies, le UNHCR. Amin Awad, directeur de l’UNHCR pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord, a déclaré que « le monde était en train de devenir insensible » aux besoins des réfugiés. « Maintenant, quand on parle d’un million de personnes déplacées en deux mois, ou 500 000 durant une nuit, le monde tout simplement ne répond pas, » a-t-il affirmé. Les 13,6 millions comprennent 7,2 millions de déplacés en Syrie, une augmentation des 6,5 millions estimés par l’ONU ; ainsi que 3,3 millions de réfugiés syriens à l’étranger. En Irak, 1,9 millions ont été déplacés et 190 000 ont quitté le pays pour chercher de la sécurité. La grande majorité des réfugiés syriens sont au Liban, la Jordanie, l’Irak ou la Turquie. D’après ces chiffres et le soutien aux familles syriennes sans-abri, Awad a dit que cela « nous fait tous honte. » « D’autres pays dans le monde, en particulier les Européens, devraient ouvrir leurs frontières et partager le fardeau, » a-t-il déclaré. Selon le UNHCR, il est à court de 58,5 millions de dollars en dons pour préparer 990 000 personnes pour l’hiver, ce qui subviendrait leurs besoins primaires, tels que le matériel pour les refuges et des vêtements chauds. Sans financement pour leurs besoins primaires, le UNHCR est forcé à prioriser l’aide pour des personnes aux altitudes froides et pour les plus vulnérables, comme les nouveau-nés. Awad a noté que la Russie et la Chine, qui sont dans le UNHCR avec les grands pays occidentaux, ont échoué au moment d’accorder des actions pour finir la guerre en Syrie, sont dans le bas de la liste des pays donateurs, et devraient contribuer plus. « Politiquement, ils ne peuvent pas vraiment être indifférents ; l’aide humanitaire est un impératif et il doit être mis en premier lieu s’il n’y a pas de règlement politique, » a-t-il dit, et il a remarqué « qu’ils doivent contribuer d’une façon ou l’autre, comme les autres le font » l Avril 2015 / Impacto évangélique

21


GRANDE MARCHE POUR

LA VIE AU PÉROU

Una masiva participación sensibilizó a los peruanos y recordó el absoluto derecho a la vida que nunca debe pasar a un segundo plano. Plus d’un demi-million de personnes ont participé samedi 21 à la Marche pour la vie, qui a été tenue à Lima et d’autres villes du Pérou pour sensibiliser à la population sur la valeur de la vie et le rejet de l’avortement. MISSIONNAIRE MONDIAL 22 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Enfants, jeunes et adultes se sont rassemblés à l’intersection des avenues Javier Prado et Brasil, et ils ont marché avec des affiches et des pancartes au Circuito de Playas. La marche du 22 mars a été la troisième marche qui a eu lieu pour manifester contre l’avortement. Des milliers de personnes se sont mobilisés du point de concentration à la Costa Verde. Au cours de la marche on a pu aussi observer des gens portant des affiches contre le projet de loi sur l’union civile entre personnes du même sexe. Certains législateurs qui ont voté contre l’union civile homosexuelle étaient également présents. La manifestation a été organisée pour la Journée de l’enfant à naître, qui au Pérou est célébrée le 25 mars. Au Pérou l’avortement est légal s’il existe une malformation grave du fœtus ou si la vie de la mère est en danger l


ACTUALITÉ

Avril 2015 / Impacto évangélique

23


À la fin des années cinquante, le monde occidental a connu Nee To-sheng. Depuis ce moment-là, il est devenu pour beaucoup un symbole de loyauté vers le Seigneur pour sa décision d'encourager la christianisation de la République de Chine.

LA VIE DE

NEE TO-SHENG Le 4 novembre 1903, Nee To-sheng est venu dans le monde pour réjouir son père, un homme de caractère calme, et sa mère, une femme de forte volonté. Les noms chinois sont importants, et chaque enfant reçoit ou prend un nouveau nom à chaque étape de sa carrière. Dans un premier temps, selon les traditions de la famille, il a été appelé Nee Shu-tsu, qui signifie « celui qui proclame les mérites de ses ancêtres. » Des années plus tard, conscient de sa nouvelle mission dans la vie, il a cherché un nouveau nom pour exprimer son sentiment MISSIONNAIRE MONDIAL 24 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

de responsabilité envers son peuple comme un prédicateur de Dieu. C’était sa mère qui a proposé le nom To-sheng. Écrite par l’auteur chrétien Angus I. Kinnear, « La vie de Nee To-sheng » est l’histoire de la vie et l’œuvre d’un serviteur complètement fidèle au Tout-Puissant. Disciple de Jésus-Christ, né au début du XXe siècle, Nee a expliqué les mystères de l’Évangile avec de la maîtrise, et a atteint un siège prépondé-


LITTÉRATURE

rant dans la christianisation de la République chinoise. L’écrivain évangélique Kinnear, qui a fait la connaissance de Nee To-sheng en 1938, a incarné dans son travail l’importance de cet homme qui n’a jamais cessé de prêcher la Parole de Dieu. Cette nuit-là, Dieu a secoué To-sheng. La confession de Huo-ping l’avait touché profondément. Il n’avait jamais entendu parler d’une mère chinoise qui ait accepté une telle indignité. Si sa propre mère pouvait être transformée de telle façon, donc il y avait du pouvoir dans la prédication de mademoiselle

Yu. Le christianisme devait être plus qu’une simple croyance. Il voulait y aller pour voir ce qu’il était. Il est alors allé aux réunions et, avant de finir, la prédication avait déjà réussi à le faire se repentir de ses péchés et trouver Jésus-Christ, son Sauveur et Ami. Avec toute la force de sa jeunesse, il s’est consacrée à Dieu et a promis de le servir de tout son cœur.

Continuer la lecture–– Avril 2015 / Impacto évangélique

25


Continuer la lecture––

SERMONS ET CONFÉRENCES PUBLIÉES Le livre de Kinnear souligne la personnalité de Nee et se concentre sur l’impact de sa glorification au Tout-Puissant, qui a contribué, comme une onde de choc, à une libération spirituelle d’une grande partie de la Chine. À cet égard, dans la préface du livre, l’auteur affirme que le message chrétien de Nee Tosheng est intimement lié à sa vie, et qu’en plaçant chacun dans le contexte de l’autre et en utilisant ses nombreuses anecdotes interprétatives, on peut voir la main du Créateur lors de son pèlerinage dans un monde troublé. Le plus frappant de la prédication de To-sheng était sa capacité de présenter de manière claire et simple que le seul chemin vers Dieu c’est à travers l’œuvre consommée du Christ. Plein de chrétiens s’efforçaient d’atteindre le salut en fonction de leurs propres bonnes œuvres, ce qui, en principe, n’était pas si différent du bouddhisme. On leur avait dit que c’était présomptueux de dire avec confiance qu’ils étaient sauvés. La prédication d’une nouvelle vie comme un cadeau gratuit de Dieu les a surpris par sa nouveauté. Et To-sheng ne prêchait pas seulement les bonnes nouvelles de justification par la foi. A cette époque, il trouvait beaucoup d’aide dans les écrits d’Andrew Murray et F.B. Meyer.

MISSIONNAIRE MONDIAL 26 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Nee To-sheng a écrit et publié un seul livre. Cependant, il a laissé un registre très complet de ses sermons et ses conférences publiées dans les magazines évangéliques qu’il a édité le long de son œuvre missionnaire. Basé sur ce travail pour la cause du Sauveur, Angus Kinnear, qui a passé une grande partie de sa vie à reconstruire le parcours terrestre de Nee, a rédigé un récit riche visant à montrer au monde un homme qui a été remarquable pour sa grandeur spirituelle et sa forte défense de la liberté religieuse dans le sol chinois. To-sheng se sentait suffisamment relevé pour rester dans une pension à Shanghai et pour travailler dans d’autres sections du livre qu’avec certitude Dieu voulait qu’il termine. Lentement, sous la tutelle littéraire de mademoiselle Li, il a montré sur le papier les vérités qu’il avait apprises à travers de nombreuses souffrances et des échecs. Il voulait aussi examiner de plus près l’œuvre des missionnaires. Pour la première fois, il a eu du contact étroit avec la Mission à l’intérieur de la Chine, cette grande mission interconfessionnelle fondée par Hudson Taylor, qui depuis soixante ans ou plus avait répandu son témoignage évangélique dans les régions du pays. Sans études théologiques formels, Nee a appris ses connaissances bibliques par l’étude


LITTÉRATURE

des Saintes Écritures et la lecture de divers livres chrétiens. Pendant les trente années de son ministère pastoral, commencé en 1922, To-sheng a voyagé à différentes parties du territoire chinois et a fondé une foule d’églises évangéliques dans des communautés rurales. De plus, il a donné des conférences sur des sujets chrétiens à Shanghai, où il a établi sa base d’opérations, et il est devenu un bastion de la foi en le Tout-Puissant. La force de l’œuvre de To-sheng résidait dans le fait que chaque croyant était un ouvrier non payé, et tout le monde qui était transféré à une autre ville en raison de son emploi, une entreprise ou un service public, montait dans sa maison un nouveau centre de témoignage et de prière. Les régions de la Chine étaient désormais plus accessibles en raison des nouvelles routes et des chemins de fer ; et l’augmentation rapide des services de transport aérien signifiait qu’il devenait plus facile de voyager à travers le pays. Dans le Nouvel An il a formé les frères qu’allaient à ces nouvelles zones de travail, en les guidant en ce qui concernait la formation de l’église. AU DELÀ DES FRONTIÈRES Au début de sa vie, selon les traditions de sa famille, Nee a été appelé Shu-tsu. Mais des années plus tard, quand il a rejoint les rangs du

Créateur et conscient de sa mission sur la terre, il a cherché un nouveau nom pour exprimer son engagement aux bonnes nouvelles : To-sheng, qui signifie note de gong -cloche qui ont les navires chinois à bord- entendue de loin. L’influence théologique du travail religieux de Nee, qui était connu comme « Watchman » parmi les croyants anglophones, est allée au-delà des frontières de sa Chine natale et a atteint des chrétiens du monde entier. L’évangélisation n’était pas seulement une tache du prédicateur, mais de toute l’Église. Tous les croyants étaient formés comme des « conseillers ». À la fin d’une prédication de l’Évangile, tout le monde parlait à la personne à côté, prenant note de son nom et son adresse, posant des questions, le laissant parler et, si possible, mais sans le presser, le faire prier en invoquant le nom du Seigneur, car en faisant ça on pouvait souvent être sauvés. Les missionnaires qui ont vu ça en action ont été très impressionnés. En 1948 To-sheng a préparé cinquante-deux leçons d’enseignement systématique sur les fondements chrétiens, de la justification par la foi jusqu’aux principes pratiques dans la vie de l’Église. Nee To-sheng a été arrêté par les communistes chinois en 1952 pour déclarer sa foi en Jésus-Christ et pour son leadership parmi les églises chrétiennes locales. Puis, il a été jugé, déclaré coupable et condamné à 50 ans de prison en 1956. Tout au long de son temps en prison, il a seulement été autorisé à recevoir des visites occasionnelles de son épouse. Selon Angus I. Kinnear, auteur de « La vie de Nee To-sheng », ce remarquable croyant d’origine chinoise s’est consacré au Seigneur sans réserve jusqu’au 1 juin 1972 quand il est parti vers la présence du Tout-Puissant. À cinquante ans, le 10 avril 1952, il a été arrêté à Mandchourie par le Département de sécurité publique, et dans la première enquête, il a été accusé de « tigre capitaliste », hors la loi, qui avait commis les cinq infractions spécifiées dans la campagne Wu Fan contre la corruption dans le commerce. On l’a averti que le laboratoire devait payer une amende de 17 000 millions de yuans en ancienne monnaie (ce qui équivaut à près d’un million et demi de dollars). Il n’a pas accepté cette accusation injuste, et il n’avait pas les fonds pour payer cette amende. Alors, il est resté en prison, et le laboratoire a été confisqué par l’État l

Le plus frappant de la prédication de To-sheng était sa capacité de présenter de manière claire et simple que le seul chemin vers Dieu c'est à travers l'œuvre consommée du Christ. Plein de chrétiens s'efforçaient d'atteindre le salut en fonction de leurs propres bonnes œuvres, ce qui, en principe, n'était pas si différent du bouddhisme Nee To-sheng a été arrêté par les communistes chinois en 1952 pour déclarer sa foi en Jésus-Christ et pour son leadership parmi les églises chrétiennes locales. Puis, il a été jugé, déclaré coupable et condamné à 50 ans de prison en 1956. Tout au long de son temps en prison, il a seulement été autorisé à recevoir des visites occasionnelles de son épouse.

Avril 2015 / Impacto évangélique

27


J’AI TROUVÉ LA SOURCE

ÉTERNELLE Un hymne écrit par Henry Cleofas Ball, promoteur du pentecôtisme dans le territoire hispano-américain et un personnage remarquable de la musique sacrée. Son chant, qui a parcouru l'Amérique latine, parle du salut et de la justification par la foi.

Fils d’une couple de croyants nordaméricains, Henry Cleofas Ball a été un ministre de Dieu qui pendant près de huit décennies s’est complètement consacré à prêcher de bonnes nouvelles du Sauveur, et il a atteint une grande notoriété en Amérique Latine grâce à son énorme contribution à la musique chrétienne. Pionnier de l’évangélisation et de l’impulsion du pentecôtisme dans le continent américain, Ball, né le 18 février 1896, a été un promoteur remarquable de l’usage d’hymnes de congrégation pour partager la Parole du Seigneur. J’ai trouvé la source éternelle, l’une des œuvres musicales les plus importantes du pasteur Ball, c’est un chant pentecôtiste qui aujourd’hui s’entonne dans de diverses églises de l’Amérique Latine. Inspiré dans le passage biblique d’Apocalypse 1 : 5, cet hymne tourne autour du sujet du salut et réaffirme l’une des questions doctrinales basiques du christianisme : la justification par la foi. Ball, qui s’est consacré au Seigneur quand il avait 14 ans, a été insufflé par une forte charge eschatologique grâce à laquelle, de manière simple, s’explique l’amour de Dieu. « Le frère ballon », comme Ball était connu affectueusement par le peuple latino-américain, a reçu un appel spécial pour évangéliser aux hispaniques après sa conversion. Ainsi, au débout de son ministère pastoral, en 1916, il a fondé une église dans la petite communauté latine de Ricardo, située dans le comté de Kleberg dans l’état américain de Texas, et après il s’est déplacé MISSIONNAIRE MONDIAL 28 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

à la ville de Kingsville. Ces jours-là, Henry avait l’habitude de répéter la seule phrase qu’il savait en espagnol : « dimanche soir à l’école. » Selon l’opinion des biographes du Rév. Ball, son labeur évangélisateur a permis l’établissement des bases du mouvement pentecôtiste en long du territoire hispano-américain. Et bien qu’il ait commencé à prêcher et à diriger avec une grande limitation, grâce à sa connaissance limitée de la langue espagnole, au cours du temps, il a réussi à traduire et à composer les centaines de poèmes dédiés à aborder des divers domaines de la foi en Dieu. De plus, il a été fondateur et éditeur de La Luz Evangélica (La lumière évangélique), un magazine évangélique destiné à diffuser les bonnes nouvelles, et il a été un missionnaire laborieux. Depuis son arrivée à l’Amérique Latine,


MUSIQUE

J'AI TROUVÉ LA SOURCE ÉTERNELLE 1 Par foi je contemple la rédemption, la source cramoisie. Jésus nous donne le salut ; sa vie a donné pour moi, CORO J'ai trouvé la source sans égal de vie et lumière la source Oh, gloire de Dieu, elle me nettoie ; elle me nettoie, elle me nettoie!

Henry Ball a stimulé le chant d’hymnes entre la congrégation latino-américain. À ce sujet, il faut préciser qu’il a remarqué le grand manque qui existait des hymnaires pentecôtistes en espagnol, et pour remédier cette situation, en 1916 il a compilé et publié « Hymnes de Gloire », une collection de chansons diffusée jusqu’à l’actualité et utilisé par de nombreuses personnages. Sa contribution à l’hymnologie pentecôtiste est l’un de ses legs les plus durables en Amérique Latine.

Fondateur de l’Institut Biblique Latinoaméricain, Henry Cleofas Ball a passé les derniers jours de sa vie dans son foyer, accompagné de son organe et chantant à une voix vive des hymnes en espagnol de son inspiration. « Je laisserai le large sentier », « Soit dans la Vallée », « Oh, je veux marcher avec Christ » et « Quand nous serons dans la Gloire », ce sont certains de ses compositions les plus connues. Le 27 janvier 1989, à quelques jours d’avoir 103 ans d’existence et après avoir dilaté une ouvre évangélique, il est mort et il est parti à la rencontre avec le Tout-puissant l

2 Je donne ma vie à mon Jésus, Il a enlevé des doutes, mon âme jouit dans sa lumière, Il a payé mes dettes. 3 Comme ineffable il est le plaisir de savoir que je suis sauf! Ici, mon Roi est Jésus je sais que je vais au ciel. 4 Oh, grâce éminente de mon Dieu, l'amour est profond ! De mon Jésus, la voie de lumière Agneau Rédempteur. Avril 2015 / Impacto évangélique

29


LE DEUXIÈME

GRAND

RÉVEIL

Caractérisé par une évangélisation sans précédent et un grand nombre de conversions, ce renouveau du christianisme a marqué l'histoire religieuse des États-Unis. Commencé sur la fin du XVIIIe siècle, Charles Finney a été l'un de ses principaux promoteurs. William Farley MISSIONNAIRE MONDIAL 30 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


HISTOIRE xième Grand Réveil, qui a été marquée par une évangélisation sans précédent et un grand nombre de conversions, et qui a conclu avec l’identification du christianisme avec des causes sociales comme l’abolitionnisme.

À la fin du XVIII e siècle, quand la lutte pour l’indépendance américaine commençait à rester à l’écart, de nombreux Américains formés ne professaient plus la foi chrétienne traditionnelle. En réaction à la laïcité de l’époque, dans la première moitié du XIXe siècle, une renaissance religieuse s’est propagée pour l’ouest des États-Unis, connue comme le deu-

RÉSURGENCE SPIRITUELLE Le deuxième Grand Réveil a consisté en activités qui ont varié en fonction de la localité et l’expression de son engagement religieux. En Nouvelle-Angleterre, située dans la région nord-est du territoire américain, le regain d’intérêt à la religion a inspiré une vague d’activisme social. De plus, l’esprit de renouvellement a conduit à l’émergence de nouvelles dénominations dans l’ouest de New York. Dans les Appalaches de Kentucky, au midwest du Sud américain, et le Tennessee, au sud de l’Amé-rique du Nord, le réveil a renforcé les congrégations locales et a conduit à une nouvelle forme d’expression de la foi : le rassemblement religieux en plein air. Cette résurgence spirituelle a fondamentalement modifié le caractère de la religion américaine. Des sociétés missionnaires ont été établies, avec des membres de diverses confessions, pour évangéliser l’ouest des États-Unis. De plus, l’activisme social inspiré par le réveil a donné lieu à l’émergence de groupes anti-esclavagistes, ainsi que la Société pour la Promotion de l’Abstinence. On a lancé également des campagnes pour la réforme des prisons et pour que les personnes handicapées et mentalement malades reçoivent les soins appropriés.

Le plus grand rassemblement religieux en plein air a eu lieu en août 1801 dans Cane Ridge, dans l'État de Kentucky, un événement légendaire dans l'histoire religieuse américaine. Selon les historiens chrétiens, cette réunion a rassemblé autour de vingt mille croyants et a marqué un jalon dans l'histoire du deuxième Grand Réveil.

Continuer la lecture–– Avril 2015 / Impacto évangélique

31


Charles Gradison Finney a été le grand promoteur du deuxième Grand Réveil sur toute la décennie de 1820 et les premières années de la suivante. Puis il est allé à Ohio en 1835 pour fournir une chaire de théologie à l'Oberlin College, où il est devenu recteur plus tard. On lui attribue, directe ou indirectement, la conversion d'environ 500 000 personnes.

Continuer la lecture––

Les membres de ces sociétés non seulement ont agi comme des apôtres de la foi, mais aussi comme des éducateurs, des dirigeants civiques et des représentants de la culture urbaine de l’est. Les sociétés éducatives et de publication ont encouragé l’éducation chrétienne ; la plus notable d’entre elles a été la Société biblique américaine, fondée en 1816. Avec une vision plus optimiste de la condition humaine, la deuxième Grand Ré-

MISSIONNAIRE MONDIAL 32 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

veil a marqué une transition fondamentale dans la vie religieuse de l’Amérique. Avec une grande importance biblique, les prédicateurs de la Parole de Dieu ont souligné la capacité des humains pour changer leur situation pécheresse. Sans hésitation, ils ont souligné que les individus pouvaient réaffirmer leur libre-arbitre en choisissant d’embrasser l’Évangile et d’atteindre le salut. De cette façon, et grâce au grand nombre de conversions, les bases de l’essor du


HISTOIRE christianisme aux Etats-Unis ont été fixées. LE PÈRE DES RÉVEILS L’ouest de New York, du lac Ontario jusqu’aux montagnes de l’Adirondack, avait été le scénario de tant de rénovations divines dans le passé qu’il est devenu connu comme « le quartier consumé par le feu. » La figure dominante là-bas a été Charles Gradison Finney, un avocat qui a eu une révélation religieuse et qui s’est proposé prêcher l’évangile. Ses actes de réveil ont été distingués par une planification minutieuse, la compétence scénique et la publicité. Finney, né le 29 août 1792, a prêché dans « le quartier consumé par le feu » tout au long de la décennie de 1820 et les premières années de la suivante. Puis il est allé à l’Ohio en 1835 pour fournir une chaire de théologie à l’Oberlin College, où il est devenu recteur plus tard. Les spécialistes du deuxième Grand Réveil sont d’accord sur le fait qu’il a été le fer de lance de ce réveil religieux qui a frappé les États-Unis. On lui attribue, directe ou indirectement, la conversion d’environ 500 000 personnes. Finney a été un théologien innovateur et pionnier des réformes sociales en faveur des femmes et des afro-américains, ainsi que l’un des dirigeants les plus importants du deuxième Grand Réveil. Sa vie, entièrement consacrée au Créateur, peut se résumer en un mot : des réveils. Il a été connu pour ses innovations dans la diffusion des bonnes nouvelles du Tout-Puissant et dans la réalisation de réunions chrétiennes. Dans son livre le plus largement distribué « Comment éprouver un réveil », il a encouragé la restauration du courant évangélique. Charles Grandison Finney, qui a souvent répété inlassablement qu’un réveil était essentiel quand il y a un manque d’amour fraternel et de confiance parmi les croyants chrétiens, a secoué la planète avec ses idées transformatrices et est devenu le visage le plus visible de la propagation moderne de l’Évangile. Dans les 139 années qui se sont écoulées depuis sa mort, le 16 août 1875, ce serviteur diligent de Dieu est devenu l’auteur chrétien le plus influent pour les nouvelles générations de disciples du Seigneur. ÉVANGILE AUX FRONTIÈRES Dans les Appalaches, une importante chaîne

de montagnes en Amérique du Nord, situées à l’est du territoire, le réveil a monté sur le dos de grandes concentrations, de façon similaire au grand réveil du siècle précédent. C’étaient des réunions en plein air avec la participation de divers prédicateurs et qui duraient plusieurs jours. Les colons de zones peu peuplées attendaient de façon expectative ces concentrations qui signifiaient l’irruption de Dieu dans les régions frontalières. La joie, les chants et les louanges qui ont été associés à ces réunions provenaient de la véritable joie de participer à un réveil religieux avec des centaines, voire des milliers de personnes. À cet égard, la plus grande réunion en plein air a eu lieu en août 1801 à Cane Ridge, dans l’État de Kentucky, un événement légendaire dans l’histoire chrétienne évangélique américaine. Selon les historiens chrétiens, cette réunion a rassemblé autour de vingt mille croyants et a marqué un jalon dans l’histoire du deuxième Grand Réveil. Le grand réveil s’est propagé rapidement à travers le Kentucky, le Tennessee et le sud de l’Ohio, et ses plus importants promoteurs ont été les méthodistes et les baptistes. Chaque dénomination avait des avantages qui leur permettaient de prospérer à la frontière des États-Unis. Les méthodistes avaient une organisation très efficace, dont la base étaient des ministres, connus comme les voyageurs de circuit, qui cherchaient des disciples dans les régions frontalières éloignées. Les baptistes n’avaient pas une organisation ecclésiastique formelle ; leurs prédicateurs étaient des agriculteurs qui, après avoir entendu « l’appel » de Dieu, étudiaient la Bible et fondaient une église, laquelle leur a ensuite donné la prêtrise. De ces églises ont émergé d’autres candidats au ministère qui ont établi leur présence dans des lieux encore plus inexplorés. Avec ces méthodes, les baptistes ont atteint la primauté dans tous les États frontaliers et dans la plupart du sud du pays. Le deuxième Grand Réveil a eu un effet profond sur l’histoire américaine. La force numérique des disciples de Jésus-Christ, de différentes dénominations, a augmenté par rapport aux congrégations qui ont prévalu durant la période coloniale. Les différences, chaque jour plus grandes et qui ont émergée au sein du christianisme américain, reflétaient la croissance et la diversité d’une nation en expansion spirituelle l Avril 2015 / Impacto évangélique

33


MOUVEMENTMISISONNAIRE MISSIONNAIREMONDIAL MONDIAL 34 MOUVIMENT Amérique • Europe • Océanía Océania • Áfrique • Asie


BIOGRAPHIES

LA VICTOIRE D’ISABEL SUR LA

TENTATION Depuis son enfance, tout a été gris dans la vie d'Isabel Delabra. Maltraitée par sa mère, violée par son demi-frère et ayant devenue prostituée pour survivre, elle a même trahi sa propre fille. Elle semblait condamnée à pécher, mais Dieu s'est apitoyé d'elle, et un jour elle a trouvé la salvation. Marlo Pérez

Une soirée du 2005, Isabel Delabra, 45 ans, était chez elle dans la ville de Tampico, au Mexique. Tout au coup, le fiancé de sa seconde fille, Margarita, est arrivé en demandant si elle était à la maison. Comme elle n’y était pas, le garçon est entré et il a commencé à parler avec Isabel sur les projets futurs qu’il avait pour eux. La soirée s’est passée et la confiance entre les deux a augmenté jusqu’au point où les tabous Continuer la lecture­–– AA bril vril2015 2015/ /Impacto Impactoevangelístico évangélique

35


BIOGRAPHIES Continuer la lecture­––

et les distances entre belle-mère et beau-fils sont disparues. Sans s’en rendre compte, sans le penser, ils ont commencé à oublier leurs restrictions pour s’abandonner à une passion interdite qui a fini sans paroles. Quand la nuit est arrivée, le fiancé de Margarita est sorti de la maison si rapidement qu’Isabel n’a pas eu de temps pour recueillir les vêtements dispersés par la maison. Mais quand elle a pu le faire, elle s’est vêtue avec la même vélocité que son beau-fils ; mais elle ne pouvait plus le supporter. Elle est tombée sur le sol et elle a commencé à pleurer avec une angoisse lourde qui opprimait sa tête et sa pensée. Elle avait péché contre Dieu et contra sa fille. Mais cela n’a pas été la première fois où Isabel a perdu la honte. Des décennies avant, elle a laissé toute sa pudeur pour devenir une prostituée illégale, ce qui a été conséquence de l’abandonnement de son premier époux et le rejet constant de sa mère depuis son enfance. Au fil du temps, Isabel a compris que ce métier ne lui a pas rendu aucun bénéfice. ENFANCE CRUELLE María Isabel Delabra Rivera est née le 22 août 1960, à Veracruz, Mexique. D’après sa situation de pauvreté, elle a dû vendre des chips de banane, des humitas dorées, des cacahuètes et d’autres produits locaux. Elle est grandie avec sa mère et ses 8 demi-frères, avec lesquels elle partageait une chambre, mais elle était la seule qui souffrait des punitions dures et des rituels terrifiants qui ont demeurés gravés dans son corps et son esprit. « Ma mère m’utilisait beaucoup dans la sorcellerie… J’avais peur quand elle me plaçait dans un cercle de feu et commençait à danser autour de moi ; après, elle me frappait avec beaucoup d’herbes…, » elle se souvient. Après quelques ans, au moment d’aller à la ville de Monterrey à Nuevo León, Isabel, avec 8 ans, raconte qu’elle a été violée par un de ses voisins quand elle est allée acheter quelques produits dans le magasin de l’homme perverti. Après quelque temps, un de ses frères les aînés a fait la même chose et il n’a pas arrêté jusqu’au moment où Isabel a eu 16 ans et elle s’est décidée à le confronter, mais elle s’est évanoui après avoir reçu un coup. Deux heures après l’incident, son demi-frère a été capturé et emprisonné tandis qu’Isabel a été emportée vers l’hôpital local. Quand elle MISSIONNAIRE MONDIAL 36 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


Après quelques ans, au moment d'aller à la ville de Monterrey à Nuevo León, Isabel, avec 8 ans, raconte qu'elle a été violée par un de ses voisins quand elle est allée acheter quelques produits dans le magasin de l'homme perverti. Après quelque temps, un de ses frères les aînés a fait la même chose et il n'a pas arrêté jusqu'au moment où Isabel a eu 16 ans. s’est levée, sa mère l’a accusée d’avoir provoqué ce garçon toxicomane. Isabel a éprouvé une grande indignation et répudiation, mais la tragédie a continué. Après quelques années, cet homme sans cœur est sorti de prison et a violé un des frères les cadets d’Isabel. De nos jours, il est homosexuel. Avec 17 ans, Isabel ne supportait plus vivre

avec sa mère et dans cette ambiance où elle a éprouvé tant de douleur et d’abus. Ce sentiment accumulé lui a permis de s’échapper de chez elle, ainsi que ses frères et sœurs quand ils sont devenus adolescents. Au moment de laisser son foyer, elle s’est mariée avec un garçon, mais après un an, il l’a abandonnée à cause de son incapacité d’avoir

Continuer la lecture–– Avril 2015 / Impacto évangélique

37


BIOGRAPHIES Continuer la lecture––

des enfants. Il s’est débarrassée d’elle et l’a laissée dans un lieu où sa dignité de femme allait être souillée. « Sans Dieu, on cherche la vie facile, alors je suis devenue prostituée…, » elle commente. Fille de joie Avec 18 ans, Isabel est allée dans une des maisons closes de Monterrey, où on pratiquait de la prostitution. Là-bas, elle est devenue une fille « de joie » et elle a appris à se faire un nom et un espace pour gagner de l’argent avec les services sexuels qu’elle donnait à un grand nombre d’hommes. Mais il s’est passé un imprévu. Soudain, Isabel a eu de nausées et des vomis. Après être allée voir un des médecins qui s’occupaient de la santé des travailleuses sexuelles, il lui dit qu’elle était enceinte depuis trois mois. À ce moment-là, elle n’a pas su expliquer le miracle biologique ; elle seulement a su qu’elle devait laisser le métier et son espace parce que la gouvernance ne lui permettait pas d’être prostituée étant enceinte. Alors, elle est retournée chez elle avec sa mère à Veracruz et elle lui a demandé 500 pesos pour avorter, mais elle a refusé de le faire. Isabel a donc décidé de manger des herbes amères pour tuer la fille dans son corps. Mais elle a finalement cessé de le faire le 15 décembre 1979 quand elle a accouché sa fille l’aînée, appelée Michel. Après cela, Isabel l’a laissée avec sa grand-mère et ses mauvais traitements. « Je ne voulais pas avoir une fille sans père, surtout en sachant qu’elle allait apprendre que sa mère était une prostituée, » raconte Isabel. Après quatre ans et temporairement éloignée de la prostitution, Isabel est retournée pour prendre sa fille chez sa mère. Ensuite, elle est partie vers la ville maritime de Tampico, au nord-est de Mexique. Là-bas, elle a vécu avec ses autres deux enfants, Margarita et Reynaldo, qui sont devenus orphelins de père. Dans cette nouvelle ville, Isabel a commencé à noter les graves conséquences de l’influence de sa mère dans sa fille. Elle s’est souvenue de sa mauvaise enfance. Avec 27 ans, Isabel a fait de toute sorte de travails pour ses enfants et ne plus retourner au chemin de la prostitution. Mais elle a essuyé un revers en 1987. Tandis qu’elle travaillait dans une entreprise de boissons connue, elle s’est rencontrée avec un homme marié duquel elle est tombée amoureuse. Sa quatrième fille est née de cette relation : Elizabeth. Elle a été licenciée de la multinationale parce qu’il était in-

MISSIONNAIRE MONDIAL 38 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

terdit d’avoir des relations amoureuses entre les employées. Isabel a donc dû retourner aux rues. Depuis cet année-là et jusqu’au nouveau millénaire, Isabel a dû pratiquer la prostitution pour payer les dépenses mensuelles de son foyer et l’éducation de ses enfants, qui sont devenus adolescents. La seule manière de cacher son vrai métier et faire taire les rumeurs était en travaillant pendant les matins en vendant des vêtements usés dans la ville mexicaine. Mais la honte est tombée chez elle après quelques ans. RELATIONS INTERDITES Au commencement du 2005, Isabel a connu le petit-ami de sa fille Margarita, qui avait à ce moment-là 17 ans. Au fil du temps, la confiance et familiarité entre belle-mère et beau-fils a augmenté jusqu’à se déborder quand les deux se sont abandonnés au désir et la chair. Quand elle s’est rendue compte de son péché, Isabel a éprouvé une telle honte qu’elle est allée vers l’église chrétienne à laquelle sa fille l’invitait très souvent. Cela lui a formé un nœud à la gorge et elle s’est


Pendant cette périodelà, l'intervention divine a été fondamentale pour la réconciliation entre les deux femmes. Le pasteur de l'église a cherché Margarita pour lui faire noter le grand mal qu'elle faisait à sa mère repentie. Alors, sept mois après l'évènement, Margarita a cherché sa mère et a pardonné son erreur avec une accolade affectueuse qui ne les a plus jamais séparées. rappelée de son enfance quand sa mère lui donnait les mêmes excuses. L’histoire se répétait, se disait continument. Quand elle s’est rencontrée avec le pasteur de la congrégation, il lui a convaincu de confesser son erreur en face de sa fille et de Dieu pour le pardon de ses péchés. Alors, après quelques mois et après un service dominical, ils sont tous allés vers un parc public, et en prenant les mains de sa fille, Isabel lui a révélé toute la vérité. Quand Margarita a fini d’écouter la confession, elle s’est mise en colère et elle l’a insulté avec toute sorte d’adjectifs. « Quand je suis arrivée chez moi, je me suis mise aux genoux et j’ai mangé la poussière de la terre, en priant Dieu pour son pardon et pour qu’Il ne me tue avant de recevoir le pardon de ma fille, » elle se souvient. PARDONNÉE PAR DIEU Après quelques jours, la maison d’Isabel à Tampico est devenue un vrai champ de bataille. Margarita n’a pas cessé d’insulter sa mère pendant des semaines, et pendant cette représaille,

elle a même détruit la pauvre réputation de sa mère, qui jusqu’à ce moment était connue comme une prostituée en retraite. Les voisins y parlaient tous les jours. « À ce moment-là, je me suis rendue compte de mes actions et ma situation si humiliante… Je me suis rendue compte que le Seigneur m’avait fait comprendre ce que j’avais fait, » raconte Isabel. Pendant cette période-là, l’intervention divine a été fondamentale pour la réconciliation entre les deux femmes. Le pasteur de l’église a cherché Margarita pour lui faire noter le grand mal qu’elle faisait à sa mère repentie. Alors, sept mois après l’évènement, Margarita a cherché sa mère et a pardonné son erreur avec une accolade affectueuse qui ne les a plus jamais séparées. De nos jours, María Isabel Delabra Rivera, 64 ans et complètement retirée du service sexuel, travaille en faveur du Mouvement Missionnaire Mondial dans la ville de Laredo à Tamaulipas avec l’homme avec qui elle s’est mariée dans les chemins du Seigneur et qui l’accompagne actuellement l Avril 2015 / Impacto évangélique

39


LE CHRIST TOUJOURS

TRIOMPHANTE « Il a effacé l’acte rédigé contre nous qui nous condamnait par ses prescriptions, et il l’a annulé en le clouant à la croix. Il a ainsi dépouillé les dominations et les autorités et les a données publiquement en spectacle en triomphant d’elles par la croix. Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou à propos d’une fête, d’un nouveau mois ou du sabbat. » Colossiens 2 : 14-16. Rev. Luis M. Ortiz

Il y a un petit livre intitulé « Trois jours et trois nuits dans le sein de la terre », qui présente le Christ sur la croix comme un malheureux, qui n’a pas consommé son œuvre rédemptrice sur la croix, dont l’esprit a été saisi et amené en enfer par S a -

MISSIONNAIRE MONDIAL 40 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


LOUANGES tan, pour qui la croix a été un lieu de défaite. Mais la Bible enseigne exactement le contraire, à savoir, que sur la croix du calvaire le Seigneur a remporté une grande victoire, car il a effacé l’acte rédigé contre nous, et il l’a annulé en le clouant à la croix. Ça veut dire, toutes les demandes de la loi de Moise avec ses jours de fête, de nouvelle lune, de circoncision ou du sabbat. Il a ainsi dépouillé les dominations et les autorités, et les a données publiquement en spectacle en triomphant d’elles par la croix. (Col. 2 : 14-16). La Bible célèbre la victoire du Christ par sa mort sur la croix et dit : « Puisque ces enfants ont en commun la condition humaine, lui-même l’a aussi partagée, de façon similaire. Ainsi, par sa mort, il a pu rendre impuissant celui qui exerçait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable, et libérer tous ceux que la peur de la mort retenait leur vie durant dans l’esclavage. » (Hébreux 2 : 14-15) La mort du Christ sur la croix du calvaire a été la grande victoire qui a détruit Satan, qui a démantelé son empire de la mort et qui nous a libérés de la tyrannie. En fait, tout ce qui est dans le Christ parle de triomphe. La conception miraculeuse dans le sein d’une vierge a été un triomphe. L’annonce angélique de sa naissance a été un triomphe. La prophétie remplie de sa naissance d’une vierge a été un triomphe. Son baptême dans l’eau et le témoignage audible du Père et visuel du SaintEsprit a été un triomphe. Sa vie impeccable et immaculée a été un triomphe. Son ministère terrestre, miraculeux et tout-puissant a été un triomphe. Sa rencontre avec Satan dans la tentation dans le désert a été un triomphe. Il a pleinement triomphé de la nature, il a transformé l’eau en vin, il a calmé la tempête, il a marché sur l’eau, il a nourri les foules. Il a pleinement triomphé de la maladie, parce qu’il a guéri toutes sortes de maladies et il a réalisé toutes sortes de miracles. Il a pleinement triomphé des démons, car par ordre de sa voix les démons terrifiés

quittaient leurs victimes. Il a pleinement triomphé de la mort, car il a ressuscité plusieurs morts, et Il a ressuscité lui-même d’entre les morts. Sa mort sur la croix a été un grand triomphe, car il a détruit par la mort celui qui avait l’empire de la mort. Sa résurrection laissant le tombeau vide a été un triomphe prometteur, parce que nous ressusciterons aussi. Son ascension au ciel et son retour vers le Père a été un glorieux triomphe. L’envoi du Saint-Esprit le jour de la Pentecôte a été un grand triomphe. Sa vigueur dans le monde est un triomphe actuel. La levée de l’Église à Sa rencontre dans les nuages sera un autre triomphe remarquable. Sa seconde venue dans ce monde dans une forme visible, littérale et personnelle sera un triomphe spectaculaire que tout le monde verra. Il établira Son royaume millénaire ici sur la Terre, ce qui sera un succès mondial. Puis, Il créera un nouveau Ciel et une nouvelle Terre, ce qui sera un triomphe universel. Tous ces triomphes sont merveilleux et très importants pour nous, ses disciples, car les triomphes du Christ sont nos triomphes. Tout ce qu’Il a fait, Il l’a fait pour nous. Dans Romains 8 : 28, nous lisons : « Nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés conformément à son plan. » « Dans tout cela nous sommes plus que vainqueurs grâce à celui qui nous a aimés. En effet, j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. » (Romains 8 : 37-39). Le Christ toujours triomphante fait de son vrai disciple un chrétien toujours triomphante. « Que Dieu soit remercié, lui qui nous fait toujours triompher en Christ. » (2 Corinthiens 2 : 14). Ami, voulez-vous de la paix au milieu d’un monde troublé ? Sécurité au milieu des pires éventualités ? Vous voulez de la protection à toute épreuve au milieu des jugements et des catastrophes qui nous attendent ? Triomphe garanti au milieu de toute bataille ? Vous voulez du salut éternel et de la demeure éternelle dans la présence de Dieu ? Alors acceptez et recevez le Christ toujours triomphante, le Christ Sauveur et Rédempteur dans votre cœur et votre vie, repentez-vous de vos péchés et demandez pardon pour tous vos péchés. Amen l

La conception miraculeuse dans le sein d'une vierge a été un triomphe. L'annonce angélique de sa naissance a été un triomphe. La prophétie remplie de sa naissance d'une vierge a été un triomphe. Son baptême dans l'eau et le témoignage audible du Père et visuel du Saint-Esprit a été un triomphe. Sa vie impeccable et immaculée a été un triomphe. Son ministère terrestre, miraculeux et toutpuissant a été un triomphe. Sa rencontre avec Satan dans la tentation dans le désert a été un triomphe.

Avril 2015 / Impacto évangélique

41


RENDS COMPTE

DE TA GESTION « Un homme riche avait un intendant. On vint lui rapporter qu’il gaspillait ses biens. Il l’appela et lui dit : ‘Qu’est-ce que j’entends dire à ton sujet ? Rends compte de ta gestion, car tu ne pourras plus gérer mes biens.’ » Luc 16 : 1-2. Rev. Gustavo Martínez Garavito

Pendant l’absence de son maître, personne ne lui a demandé des comptes de quoi que ce soit, car tout était sous son autorité. Toutefois, il a oublié qu’un jour, le maître lui demanderait de rendre des comptes, et qu’il devrait fournir un rapport détaillé des transactions réalisées MISSIONNAIRE MONDIAL 42 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

avec les biens qui lui avaient été confiés. Lorsque le moment est venu de rendre comptes, le maître a donné l’intendant une chance de confesser son méfait. Le maître avait l’autorité et le droit de licencier l’intendant sans demander des justifications. Le maître avait remarqué


LOUANGES que l’intendant l’avait fraudé, qu’il avait utilisé ses biens de manière incorrecte. Cependant, au lieu de le renvoyer, il lui a donné une chance de prouver sa fidélité avec des preuves claires et complètes ; que les détournements présumés étaient seulement des calomnies causées par la jalousie ou l’envie d’autres qui voulaient prendre sa place. Le Seigneur a donné l’opportunité à l’intendant de prouver qu’il ne l’avait pas fraudé, qu’il n’avait pas utilisé des biens qui ne lui appartenaient pas pour ses objectifs et intérêts, élever sa propre image et créer son propre patrimoine. Dans cet ordre, « rends compte de ta gestion, » brille la miséricorde de Dieu. En effet, ayant tout le pouvoir et l’autorité, il pourrait les éliminer comme une paille dans le vent. Cependant, comme le prophète Jérémie l’a dit : « Les bontés de l’Éternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne prennent pas fin ; elles se renouvellent chaque matin. Que ta fidélité est grande ! » (Lamentation 3 : 22-23). Toutefois, bien qu’il lui ait donné la possibilité de se justifier, l’intendant n’a pas pu montrer sa fidélité. La responsabilisation ne signifiait pas le destin absolu de l’intendant infidèle. S’il était reconnu coupable, on allait seulement dégrader sa position (« tu ne pourras plus gérer mes biens, » indique le verset 2). Il ne serait pas licencié, le maître lui a dit justement qu’il n’aurait plus un poste de confiance. Ce serviteur ne pouvait pas occuper ce poste, car il avait été reconnu infidèle, et les intendants doivent être des gens fidèles. Ainsi le dit l’apôtre Paul : « Du reste, ce qu’on demande des administrateurs, c’est qu’ils soient trouvés fidèles. » (1 Corinthiens 4 : 2). Le ministère a besoin de vous et de votre fidélité ; Dieu veut des hommes fidèles pour Lui, pour Sa Parole. Cependant, il semble que pour cet homme il n’était pas important le fait qu’il avait été reconnu infidèle : ce qui l’inquiétait le plus était qu’il ne pouvait plus être intendant. Nous devons utiliser les biens que Dieu nous a confiés seulement pour sa gloire, pour sa louange et pour amener des milliers de personnes aux pieds du Christ. Dans la responsabilisation, nous serons justifiés ou disqualifiés. Dieu est fidèle et Il exige notre fidélité. Compte tenu la demande de son maître, l’intendant, sachant qu’il avait été infidèle, s’est dit en lui-même : « ‘Que vais-je faire, puisque mon maître m’enlève la gestion de

ses biens ? » (Luc 16 : 3). Cet intendant n’était pas disposé à faire la bonne chose, c’est à dire, deux choses importantes. Tout d’abord, il devait admettre qu’il s’était trompé ; et puis il devait demander pardon pour ses péchés. Deuxièmement, il devait restaurer ce qu’il avait volé à son maître. Donc, cet homme se demandait : « Que vais-je faire ? » Il savait qu’il devait s’humilier, de reconnaître qu’il avait péché. Cependant, l’intendant infidèle a commencé à envisager d’autres solutions au lieu de s’humilier devant son maître : « Travailler la terre ? Je n’en ai pas la force. Mendier ? J’en ai honte. » (Luc 16 : 3). Cet homme était plus préoccupé des apparences, et il n’acceptait pas l’idée d’être humilié en raison de sa gestion. L’intendant a dit qu’il avait honte de mendier. En d’autres termes, il ne voulait pas que les gens sachent qu’il était un voleur ; et que, par conséquent, il avait perdu sa position en tant qu’intendant. Il a choisi de fuir avant d’admettre qu’il avait fraudé son maître. Il a choisi la faveur des hommes. Il a commencé à appeler tous les débiteurs de son maître et secrètement il a réduit les dettes qu’ils avaient (Luc 16 : 4-7). En d’autres termes, il a exhorté les autres à voler les biens de son maître, il a impliqué d’autres dans sa fraude. Quand une personne ne s’humilie pas, elle commence à semer l’ivraie et à recruter d’autres pour se défendre après. Elle n’a pas de paix ou de tranquillité jusqu’à ce qu’elle ait corrompu ceux autour d’elle. Attention, frère, avec celui qui a été infidèle dans la gestion et qui veut vous impliquer dans ses croisades personnelles, dans son péché, dans son histoire, dans sa rébellion. Ne l’admettez pas, ne l’entendez pas, ne vous laissez pas empoisonner. Restez pur, respectez vous-même comme un serviteur de Dieu, et s’il est infidèle, laissez-le seul. Certains utilisent les biens de leur maître pour acheter la conscience des autres, pour les faire taire. Combien n’ont pas vendu le message de l’Évangile pour le prestige, pour ce que les gens disent ? Bien-aimés, soyez sage et échappez comme l’oiseau du filet du chasseur. Cet intendant a volé la paix et le prestige de ceux qu’il a impliqué dans sa tromperie. Dieu veut que nous soyons reconnus fidèles, qu’Il puisse nous trouver faisant sa volonté et élargissant le patrimoine céleste au lieu du nôtre. Amen l

Attention, frère, avec celui qui a été infidèle dans la gestion et qui veut vous impliquer dans ses croisades personnelles, dans son péché, dans son histoire, dans sa rébellion. Ne l'admettez pas, ne l'entendez pas, ne vous laissez pas empoisonner. Restez pur, respectez vous-même comme un serviteur de Dieu, et s'il est infidèle, laissez-le seul. Certains utilisent les biens de leur maître pour acheter la conscience des autres, pour les faire taire. Combien n'ont pas vendu le message de l'Évangile pour le prestige, pour ce que les gens disent ? Bien-aimés, soyez sage et échappez comme l'oiseau du filet du chasseur.

Avril 2015 / Impacto évangélique

43


L’AUTORITÉ

FRUIT DU CARACTÈRE « Cush eut aussi pour fils Nimrod, qui fut le premier homme puissant sur la terre. Il fut un puissant chasseur devant l’Éternel, c’est pourquoi l’on dit : ‘Comme Nimrod, puissant chasseur devant l’Éternel.’ » Genèse 10 : 8-9.

Rev. Alberto Ortega

L'autorité fruit du sacrifice est l'autorité qui ne chasse pas, mais libère ; qui ne tue pas, mais donne de la vie ; qui ne vient pas par le prétexte, mais par la vérité. C'est l'autorité qui n'est pas déguisée, qui n'offense pas, qui ne produit pas de blessures, qui ne calomnie pas, qui ne menace pas. Ce n'est pas l'autorité des noms ou des chiffres. C'est l'autorité qui part du cœur sans le presser. C'est l'autorité qui brise parce qu'elle vient d'un cœur brisé. C'est l'autorité qui participe au sacrifice et au sang.

L’autorité légitime établie par Dieu dans le temps de Nimrod était l’autorité patriarcale. Dans la sagesse, Dieu a établi une autorité naturelle sur la base des liens de respect et d’obéissance aux parents. Cependant, Nimrod pensait que cette autorité était inadaptée pour lui, et que l’autorité ne correspondait pas à son caractère, à ses ambitions. Par conséquent, il a désobéi l’autorité établie par Dieu et a inventé un nouveau type d’autorité : une autorité correspondant à son caractère, à ses ambitions personnelles, à ses objectifs et à ses plans. Dans Genèse, chapitre 10, nous trouvons deux mots qui définissent le caractère de cet homme, à savoir, « puissant » et « chasseur vigoureux. » Dans l’original hébreu, le mot « puissant » signifie « guerrier », « tyran », « être fort », « prévaloir », « agir avec insolence », « dépasser les bornes », et enfin « être démesuré ». Certes, ces termes éclairent l’autorité fruit du caractère, et ce genre d’autorité est insolente, excessive, démesurée, exagérée dans ses décisions. Le second terme qui décrit Nimrod est « chasseur ». Encore une fois, l’original hébreu précise ce point, puisque « chasseur » signifie « costume », « camouflage », « se rapprocher », « s’approcher par le costume ou la tromperie », « mentir à côté de ». Comme on le sait, le chasseur utilise l’art du camouflage afin de ne pas être détecté par la proie, et ainsi, s’approcher d’elle pour la tuer. De plus, l’autorité fruit du caractère utilise le camouflage, le rapprochement par la tromperie, et elle cache les véritables intentions. Nimrod a inventé un nouveau type de chasse, il ne chassait pas des animaux comme tout le monde, il chassait des hommes. Historiquement, nous savons qu’il a grandi avec un groupe de mercenaires qui ont pillé de l’Ethiopie à

MISSIONNAIRE MONDIAL 44 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Schinear. Nimrod a chassé ses contemporains de n’importe quelle façon ; par la force de persuasion de son raisonnement ou par la force de l’épée et des flèches. L’autorité fruit du caractère non seulement crée ses propres règles, mais aussi les change en fonction de ses besoins. Cette autorité élimine toute autre autorité, les Nimrod sont obsédés par ceux qui se distinguent sous leur autorité, et décident d’éliminer tout concurrent réel ou imaginaire. Les Nimrod envisagent et réalisent ce qu’ils pensent, et sont également fructueux. En effet, nous constatons que Nimrod a construit huit villes : Babel, Erec, Accad et Calné, dans le pays de Schinear ; et Ninive, Rehoboth, Calach, en Assyrie et Resen. Concentrons-nous maintenant sur Babel, la première ville construite par cette personne, car c’est très important d’analyser les premières réalisations de ce genre d’autorité. Le nom « Babel » a deux significations : « porte de Dieu » et « confusion ». Nimrod a appelé son projet BABEL, l’indiquant comme la « porte de Dieu », mais Dieu a confondu les langues et a changé le nom de « porte de Dieu » par celui de « confusion ». Pourquoi Dieu a confondu les langues dans cet endroit ? Parce que, par la confusion des langues, Nimrod a perdu le pouvoir sur ceux qui étaient sous son autorité. Nimrod ne pourrait pas soudainement continuer à exercer son autorité, car ses subordonnés ne pouvaient pas le comprendre parce qu’ils ont cessé de parler la même langue. L’autorité fruit du caractère n’admet d’autre langue que celle qui parle le leader, et elle est toujours à la recherche de gens qui ne pensent pas par eux-mêmes ; ces chefs sont le seul es-


LOUANGES prit, la seule pensée, ils savent tout, ils décident tout et tout est prévu par eux. Mais maintenant, Nimrod était confronté à un problème grave, et c’était que les gens qu’il a chassé avec ses idées et sa force ne le comprenaient plus. Chers lecteurs, les Nimrod éprouvent toujours la même chose : le jour vient quand ceux qui parlaient et pensaient comme eux commencent soudainement à parler différemment et ont leurs propres plans. Et ces disciples, de la même façon que Nimrod, créent des empires parallèles, avec des noms différents, mais avec les mêmes principes. C’est le résultat et la fin de l’autorité fruit du caractère : la confusion et la dispersion.

Bien-aimés, c’est l’autorité qui apparaît et qui est donnée à travers et à cause de la croix du Calvaire. C’est l’autorité fruit du sacrifice. C’est l’autorité qui produit la Croix, qui est née de la douleur, de sa souffrance comme Sauveur de l’humanité. L’autorité fruit du sacrifice est l’autorité qui ne chasse pas, mais libère ; qui ne tue pas, mais donne de la vie ; qui ne vient pas par le prétexte, mais par la vérité. C’est l’autorité qui n’est pas déguisée, qui n’offense pas, qui ne produit pas de blessures, qui ne calomnie pas, qui ne menace pas. Ce n’est pas l’autorité des noms ou des numéros. C’est l’autorité qui part du cœur sans le presser. C’est l’autorité qui brise parce qu’elle vient d’un cœur brisé. C’est l’autorité qui participe au sacrifice et au sang. C’est l’autorité qui a éloigné Matthieu des banques des taxes publiques, qui a éloigné la Samaritaine de ses allées et venues du puits qui ne la rassasiait pas, qui a brisé les chaînes de l’homme de Gadara, qui a sorti Lazare de la tombe, qui a éloigné Saul de Tarse de l’aveuglement spirituel. C’est l’autorité que nous voulons voir prévaloir au milieu de cette œuvre du Seigneur. Amen l

Dans Matthieu 28 : 18, Jésus parle d’une autre autorité qui lui a été donnée : « Jésus s’approcha et leur dit : ‘Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre’. » Dans cette phrase, Jésus s’est exprimé dans le présent de l’indicatif. Par conséquent, quand est-ce que cette autorité est apparue ? D’où est-elle venue ? AA bril vril2015 2015/ /Impacto Impactoevangelístico évangélique

45


« L’EVANGILE EST EN TRAIN DE PÉNÉTRER

LES PAYS ISLAMIQUES » Le pasteur Anthony Sosa, missionnaire de l'Œuvre de Dieu, témoigne sur le progrès du Mouvement Missionnaire Mondial en Asie, le continent le plus étendu et peuplé de la terre. La Parole du Seigneur ne cesse pas de se multiplier.

Avec plus de vingt ans d’activité missionnaire, le pasteur Anthony Sosa Powers est un représentant authentique du travail évangélisateur réalisé par le Mouvement Missionnaire Mondial. D’origine américain, il a été un témoin d’exception de l’expansion de l’Œuvre de Dieu autour du monde et il peut rendre compte sur comment les bonnes nouvelles pénètrent le continent asiatique. Le pasteur Sosa a partagé le message de Christ à des nations si dissemblables comme la République de l’Inde, l’état du Koweït et la Malaisie. Un témoignage révélateur du progrès du MMM. Pasteur Sosa, qu’est-ce que vous pouvez nous commenter au sujet du travail missionnaire du MMM en Asie ? Le Pouvoir de Dieu a fait possible que le Mouvement Missionnaire Mondial gagne du terrain dans cette partie du monde pendant les dernières années. À ce sujet, je dois dire que, comme une partie de mon travail évangélisateur, j’ai vu la forme si merveilleuse dont la Parole de Dieu a pénétré dans le continent le plus étendu et peuplé de la terre. Malgré une série de conditions défavorables, l’évangile s’impose dans un vaste territoire qui n’est pas homogène et où d’autres religions règnent traditionnellement. Quel est son analyse de la présence de l’Œuvre de Dieu dans la République de l’Inde où vous avez été dans des occasions multiples ? Là-bas, dans le deuxième pays le plus peuplé du monde, l’Œuvre grandit chaque jour grâce au travail excellent réalisé par les membres locaux du Mouvement Missionnaire Mondial, dirigés par le Rév. Sam Jacob et le soutien inconditionnel du Rév. Samuel MeMISSIONNAIRE MONDIAL 46 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

jía, Superviseur Missionnaire en Asie. Dans les voyages que j’ai réalisés, j’ai pu vérifier le progrès de l’Œuvre de Jésus-Christ dans le sol indien dû à l’énorme capacité missionnaire de nos frères de cette belle nation. Vous, qui a été déjà dans l’État du Koweït et la Malaisie, nations où les bonnes nouvelles commencent à gagner lentement du terrain, comment est-ce que vous évaluez l’irruption du MMM dans la culture arabe et le sud-est asiatique ? C’est impressionnant que le Mot de Dieu pénètre aux deux pays où l’Islam est la religion officielle et majoritaire, et dans lesquels il y a des restrictions innombrables. Au Koweït, où plus de 80 % de la population est musulmane, le pasteur Mathew Mathai, indien de naissance, est le porte-drapeau du travail évangélisateur du Mouvement Missionnaire Mondial. Tandis que dans la Malaisie, nation qui manque de plusieurs de libertés existantes dans les sociétés occidentales, le pasteur Murasu Rajan, qui est aussi d’origine indienne, dirige l’expansion de l’Œuvre du Seigneur. Comment est la réception du christianisme dans ces pays où la culture musulmane règne ? En principe, dans les deux nations il y a une grande soif par la vérité que l’Evangile offre de la part des immigrants qui proviennent de la République de l’Inde ; cependant, j’ai été un témoin privilégié que, derrière des innombrables restrictions religieuses qui règnent parmi les Koweïties et les malais, il y a aussi un intérêt parmi les citoyens locaux de ces deux pays pour connaître Christ et savoir de quoi elles’agit la foi en Dieu. Le Seigneur peut tout l


INTERVIEWT

C'est impressionnant que le Mot de Dieu pénètre aux deux pays où l'Islam est la religion officielle et majoritaire, et dans lesquels il y a des restrictions innombrables. Il y a une grande soif par la vérité que l'Evangile offre. Le Seigneur peut tout.

Avril 2015 / Impacto évangélique

47


Un informe somero de la labor que desarrolla la Obra del Movimiento Misionero Mundial por los caminos de América y alrededor del mundo. La Santa Biblia nos dice: “Y perseverando unánimes cada día en el templo… Y el Señor añadía cada día a la Iglesia los que habían de ser salvos”. Hechos 2:46, 47.

COMPTEZ SUR DIEU Durante seis días consecutivos, numerosas familias de todo el Perú se reunieron en la ciudad de Lima para alabar al Señor y escuchar su Palabra.

Le pouvoir de Dieu n’a pas de limite : il a réussi à réunir dans la ville de Lima pendant six jours consécutifs une multitude de fidèles, calculé dans plus de 250 mille personnes, qui ont célébré la Convention Familière du Mouvement Missionnaire Mondial au Pérou. La réunion religieuse massive, réalisée au milieu d’une chaleur intense et sous la devise « Comptez sur Dieu », s’est déroulée du 17 au 22 mars dans le stade de l’Université Nationale de San Marcos. Dans l’inauguration de la Convention Familière, le Rév. Luis Meza Bocanegra, Directeur de l’Assemblée de Responsables Internationaux du MMM, a donné un message appelé « Je te dis, lève-toi ! », dans leMISSIONNAIRE MONDIAL 48 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENTS

quel il a souligné que le plus important est la Parole de Dieu. À ce sujet, il a affirmé que « en tant que chrétiens, nous devons vivre ce que nous prêchons. Les rituels peuvent être jolis, mais s’il n’y a pas de sainteté, c’est un mensonge. Dieu n’échoue pas. Ce sont l’être humain ou la religion qui peuvent échouer. » Dans le troisième jour d’activités, le responsable de transmettre le message a été le Rév. Martínez Garavito, Président de l’Assemblée de Responsables Internationaux de l’Œuvre de Dieu, qui a prononcé une allocution, basée sur le passage biblique Psaumes 27 : 4-6 appelé : « À quoi donnons-nous priorité dans notre vie ? »

« En tant que chrétiens, nous devons vivre ce que nous prêchons. Les rituels peuvent être jolis, mais s'il n'y a pas de sainteté, c'est un mensonge. Dieu n'échoue pas. Ce sont l'être humain ou la religion qui peuvent échouer. » Continuer la lecture– Avril 2015 / Impacto évangélique

49


Ccntinuer la lecture––

Dans son sermon, il a rapporté que : « il n’y a pas de barrière pour la foi. Le Seigneur sera avec vous n’importe où vous alliez. Il est lumière, salut et force. » Dans la fermeture du grand événement, le Rév. Rodolfo González Cruz, Trésorier de l’Assemblée de Responsables Internationaux du MMM, a prêché la Parole de Dieu à travers un message émotif appelé « Le bonheur est seulement en Dieu. » Dans son allocution, il a exprimé que « quand la science ne peut rien faire, on a la Parole de Dieu. L’évangile a du pouvoir. Quand vos ressources s’épuiseront, ne faites pas appel à l’obscurantisme, à la sorcellerie ou à la diablerie. La solution est en Dieu. Pour Lui tout est possible » l

MISSIONNAIRE MONDIAL 50 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENTS

RÉUNION D’OUVRIÈRES PENDANT LA CONVENTION FAMILIERE, les ouvrières du Mouvement Missionnaire Mondial se sont réunies dans les installations du Temple Central du MMM au Pérou, situé dans le district de La Victoria pour célébrer la 2e Confraternité Nationale d’Ouvrières sous la devise : « Femme de bonne entente. » Dans ce rendez-vous, réalisé le 18 et 19 mars, les serviteurs du Seigneur ont consolidé leur remise à la cause de Dieu et ont renouvelé leur engagement à transmettre des bonnes nouvelles à tout être humain qui veule connaître la vérité de Jésus-Christ. De même, les sœurs du Mouvement Missionnaire Mondial ont clamé et loué le Roi de rois. Dans cette 2e Confraternité Nationale d’Ouvrières, la sœur Carmen Valencia de Martínez, épouse du Rév. Gustavo Martínez, a été le porte-parole du message du Seigneur. Dans le premier jour, la missionnaire a émis un message intitulé : « La bonne entente nous portera au chemin secret », dans lequel elle a indiqué qu’il est nécessaire de toujours chercher la présence de Dieu. Tout de suite, dans la journée finale, Carmen Valencia de Martínez a prêché à travers un exposé appelée « L’entente nous mènera à être fidèles à notre devoir », dans lequel elle a remarqué que : « il faut apprécier et profiter des occasions que Dieu nous donne pour lui servir. »

Avril 2015 / Impacto évangélique

51


RÉUNIONS SPÉCIALES À

CHENNAI

Le Mouvement Missionnaire Mondial en Inde a partagé la Parole de Dieu dans la capitale de Tamil Nadu pendant trois jours impressionnants. Le Mouvement Missionnaire Mondial en Inde a tenu trois cultes spéciaux dans la ville de Chennai, capitale de Tamil Nadu, du 20 au 22 février. Ces journées spirituelles ont eu lieu dans les locaux de l’église du MMM d’Almathy avec la participation massive du peuple de Dieu. Les cultes ont été organisés par le Rév. Sukumar Jeyasingh, secrétaire national

MISSIONNAIRE MONDIAL 52 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

de l’Œuvre du Seigneur en Inde, afin que l’église locale puisse expérimenter d’un grand renouveau et croissance efficace. Les principaux expositeurs de la Parole du Seigneur étaient le Rév. Benito Green, qui est arrivé des États-Unis, et le pasteur Sharon Devaprassannam, trésorier national du MMM en Inde. La glorieuse présence de Dieu était évidente dans tous les services. Le ToutPuissant a utilisé les prédicateurs d’une grande manière, et Sa Parole a conquis les cœurs des frères présents et chacun a pu expérimenter un renouveau de leur foi et d’engagement. Dans les premières séances, le Rév. Green a prêché sur les jarres vides aux Noces de Cana. Ensuite, le pasteur Sharon Devaprassannam a prêché sur « La vie chrétienne d’un croyant ». Dans ces trois services spéciaux réalisés dans la ville de Chennai, capitale de Tamil Nadu, un grand nombre de personnes ont donné leur vie à Dieu l


ÉVÉNEMENTS

Avril 2015 / Impacto évangélique

53


« LA NOUVELLE NAISSANCE » Le Mouvement Missionnaire Mondial a inauguré un nouveau temple en Grèce et a tenu la Première Confraternité dans ce pays où l'Œuvre de Dieu commence à grandir. Le Mouvement Missionnaire Mondial en Grèce a tenu sa Première Confraternité du 20 au 22 février et a également ouvert son temple principal. La salle de réception de l’Hôtel Oasis, situé dans la ville d’Athènes, a été le lieu choisi pour cette fête spirituelle qui avait comme invité spécial au Rév. Rodolfo González Cruz, trésorier du conseil des responsables internationaux du MMM, qui est arrivé au pays hellénique accompagné de son épouse, la sœur Rita Vázquez de González. Sous la devise « Démolir les forteresses », la Première Confraternité du Mouvement Missionnaire Mondial en Grèce a compté sur la présence des délégations de l’Allemagne, la Hollande, la Suisse et l’Italie, et la participation de l’Amérique du Sud et des frères grecs, lesquels ont connu l’histoire particulière de l’arrivée de l’Œuvre de Dieu en terres grecques. MISSIONNAIRE MONDIAL 54 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENTS

À cet égard, dans une partie de l’événement on a révélé que le MMM est entré la Grèce grâce au signal international de Bethel Televisión, le canal pour le bonheur de la famille, et grâce aux efforts d’un croyant local. Dans le service inaugural, le pasteur González Cruz, qui est venu du Pérou, a partagé un message intitulé « La Nouvelle Naissance », basé sur Actes 17 : 16-34. « Un vrai chrétien doit naître de nouveau. Aujourd’hui, comme Nicodème, il faut naître de nouveau, ce qui signifie un changement total dans ce que nous sommes et ce que nous faisons, » a-t-il dit. Puis, dans la deuxième et la troisième journée de la Première Confraternité de l’Œuvre du Seigneur en Grèce, le Rév. González, avec sa femme, a causé de nouveau un grand impact avec la Parole de Dieu l Avril 2015 / Impacto évangélique

55


« JEUNESSE APPELÉE À ÊTRE FORTE » Le Mouvement Missionnaire Mondial en Uruguay a tenu son IVème Retraite Nationale de la Jeunesse. Les représentants de plusieurs villes uruguayens ont été présents dans cet événement de foi. Le Mouvement Missionnaire Mondial en Uruguay a vécu du 20 au 22 février, sa IVème Retraite Nationale de la Jeunesse tenue sous la devise « Jeunesse appelée à être forte ». L’événement a eu lieu dans les locaux de l’Institute Biblique « Asambleas de Uruguay », près de la côte du département de Canelones, ou des dizaines de personnes ont participé dans diverses activités spirituelles, ils ont reçu l’instruction biblique et ont renforcé des principes importants de la foi. On a exposé des thèmes relatifs à la jeunesse, parmi lesquels on peut citer « L’appel à servir », par le Rév. Alfonso Martínez, superviseur de l’Œuvre en Uruguay ; « La Sainteté sexuelle », exposé par la sœur Rumalda de Martínez ; « Le SaintEsprit », partagé par le pasteur Daniel Lapaz ; « La connaissance de Dieu », donné par le pasteur Fabio Mosquera ; « Fiançailles et amitié », donné par la sœur Liliana López de Mosquera ; et « Internet et les réseaux sociaux », par la sœur Laura Ballesté. Pendant la première journée, on a tenu la première édition de trois conférences. Les jeunes membres formés en groupes de travail ont écouté des discours qui ont été donné simultanément dans de différents secteurs. Dans la deuxième journée, on a présenté neuf conférences pour les différents groupes qui ont participé. Une des expositions les plus frappants de la conférence a été « La Sainteté sexuelle », qui a exhorté les jeunes à se garder dans un monde frappé par toutes sortes de messages et influences sexuelles l

MISSIONNAIRE MONDIAL 56 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENTS

RETRAITE DE FEMMES À TERRASSA Plus de 120 femmes du nord de l'Espagne ont participé à la journée spirituelle tenue dans la province de Catalogne. À la ville de Terrassa, dans la province de Catalogne, on a tenu une glorieuse Retraite de femmes des églises de la zone Nord du Mouvement Missionnaire Mondial en Espagne les 27 et 28 février. On a compté sur l’assistance d’environ cent vingt sœurs, y comprises les ouvrières et les collaboratrices de l’Œuvre de Dieu. La devise de la retraite était « Femmes avec double honneur ». Les participantes se sont réjouies avec les louanges et témoignages donnés dans les services. La sœur Marbelis de Medina, épouse du superviseur national du MMM en Espagne, le Révérend Carlos Medina, a partagé la Parole de Dieu. Pendant le jour, Marbelis de Medina a donné avec précision deux messages : « Le double honneur d’une femme : épouse et mère » et « Le double honneur : fille et servante du Dieu Très-Haut ». Le soir, et comme un dernier message de la Retraite de femmes à Tarragone, la sœur Mardory Torrejon, de l’église à Saragosse, a donné un message intitulé « Femme, qu’estce que tu as apporté à Dieu ? » l Avril 2015 / Impacto évangélique

57


« LES MURS TOMBERONT » La ville italienne de Livourne, connue pour son centre industriel développé au bord de la mer Méditerranée, a été le point de rencontre pour célébrer le VIIIème Anniversaire de l'église du Mouvement Missionnaire Mondial de ce secteur. Ils ont été des moments très spéciaux pour les participants de toutes les parties de Florence. Les louanges et les spécieux musicales ont permis une fraternité étroite entre tous les assistants. Au moment de la prédication de la Parole du Seigneur, on a exposé le thème : « Les murs tomberont », basé sur le livre de Josué 6 : 20 qui dit : « Le peuple poussa des cris et les prê-

MISSIONNAIRE MONDIAL 58 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

tres sonnèrent de la trompette. Lorsque le peuple entendit le son de la trompette, il poussa de grands cris et la muraille s’écroula. Le peuple monta dans la ville, chacun devant soi. Ils s’emparèrent de la ville. » On a compté sur la présence des délégations de tous les pays européens, ainsi que le prêtre du sud, le Rév. Luis Valderrama ; les pasteurs Jonatán Angulo (Florence Central), Denis Coronel (Florence II), Ismael Bautista (Pérouse), et José Lumi (Livorno), en tant que représentant de la ville hôte de l’anniversaire. Le pasteur Sergio Verizaga de la ville d’Amsterdam, aux Pays-Bas, a également participé l


ÉVÉNEMENTS

CONFRATERNITÉ DANS L’AMAZONIE Pendant trois jours consécutifs, l'Amazonie brésilienne a été visité par la présence du Seigneur et de son Œuvre dans une Confraternité Unie qui a réuni plusieurs congrégations du secteur. La ville brésilienne d’Itacoatira, situé dans l’état d’Amazonas, a célébré une Confraternité Unie du 27 février au 1 mars, où le peuple adepte de Jésus-Christ de cette ville, qui compte sur plus de cent mille habitants, a connu la présence de Dieu. Avec la présence de la plupart des Responsables nationaux du Mouvement Missionnaire Mondial au Brésil, la plus grande ville dans l’état amazonien a commémoré cette rencontre chrétienne. Ils ont été trois jours de fête chrétienne, où le développement du programme a été centré sur la devi-

se de cette année : « Loyauté 2015 ». En outre, on a souligné l’importance de l’évangélisation dans l’établissement pénitencier de la ville qui est en charge du pasteur Arison, sa femme Nivia et plusieurs ouvriers du Mouvement Missionnaire Mondial. Tous ont participé activement dans la confraternité, où ils ont témoigné leur travail en faveur de la resocialisation des internés. Cette Confraternité Unie a laissé comme résultat une église fortifiée et avec une grande responsabilité au sujet de la loyauté à Dieu et à Son Œuvre l Avril 2015 / Impacto évangélique

59


PREMIÈRE CONFRATERNITÉ EN RÉPUBLIQUE DOMINICAINE La Première Confraternité dans la République dominicaine a eu lieu le 21 février avec la participation de centaines de jeunes membres, femmes et hommes.

MISSIONNAIRE MONDIAL 60 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Avec la présence et la grâce du Seigneur, le Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) en République dominicaine a célébré sa Première Confraternité de l’année, où des dizaines de croyants de toute l’île des Caraïbes se sont jouis d’une rencontre avec Dieu. L’activité chrétienne a eu lieu dans le centre de conventions du quartier Eduardo Brito, situé dans la ville de Santo Domingo. Cette première Confraternité du MMM de la République dominicaine a compté sur la présence du conseil national des pasteurs, ainsi que son superviseur national, le Rév. Rubén Concepción, qui a apporté le message du Seigneur. Cette activité chrétienne a également servi à reconnaître les sœurs Nuris Mejía et Rosa Herminia pour leur dévouement et fidélité dans le service de Dieu. Elles, ex-responsables du Mouvement Missionnaire Mondial, ont contribué à l’agrandissement de l’Œuvre pendant plus de trois décennies. Dans un autre temps du culte, on a présenté les nouvelles directives de la jeunesse, des femmes et des hommes l


ÉVÉNEMENTS

PARAGUAY EN CONFRATERNITÉ

Ils ont été quatre jours de Gloire. Le Mouvement Missionnaire Mondial dans la République du Paraguay a tenu sa Confraternité Régionale.

Dans la ville de Fernando de la Mora, situé dans la capitale du Paraguay, le Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) au Paraguay a tenu, du 5 au 8 mars, sa Confraternité Départementale, un événement de foi qui a réuni de nombreux croyants dans la région métropolitaine d’Asuncion. La tête de ce lieu, et celle qui a organisé la Confraternité Départementale, a été la sœur Nidia Gómez, qui a accueilli tous les frères et les invités qui sont venus pour recevoir la bénédiction du Seigneur.

La Parole a été partagée par les superviseurs nationaux du MMM dans la République du Paraguay, et de l’Argentine, le Rév. Luis Rivera et le Rév. José Rojas, lesquels ont donné des messages d’évangélisation qui ont touché de nombreuses vies. Dans cet événement, on a compté également sur la présence des dizaines de pasteurs qui ont été bénis avec les enseignements donnés, et qui ont été renforcés pour étendre l’Œuvre du Tout-Puissant l Avril 2015 / Impacto évangélique

61


« RECEVOIR DES FORCES NOUVELLES » Avec une grande joie, plus de deux mille frères jeunes de la République bolivarienne du Venezuela ont célébré la Retraite de la Jeunesse du District 1. Sous la devise « Recevoir des forces nouvelles », de jeunes frères de différentes églises du Mouvement Missionnaire Mondial du Venezuela ont célébré la Retraite de la Jeunesse du 13 au 17 février. Dans la Montaña de Dios (Montagne de Dieu), lieu situé à Tovar, dans l’État d’Aragua, environ quatre cents croyants de Anzoátegui, Aragua, Barinas, Barquisimeto, Mérida, Miranda, Monagas, Nueva Esparta, Táchira, Portuguesa et le District Capitale se sont réunis. Le Rév. Carlos Guerra, qui est venu de Costa Rica, a été le responsable de partager la Parole de Dieu. Le message, intitulé « Assis au bord du puits », s’est centré sur la vie de Moïse et comment Dieu l’a conduit dans le désert pour faire de lui le plus grand chef militaire dans l’histoire ancienne. Autres prédicateurs de la Parole ont été les révérends Alfredo Cabrera et Fredy Arias. Simultanément, dans la ville d’El Vigía, dans l’État de Mérida, les révérends Samuel Mejía et Pablo César Ruedas, de la Colombie, ont partagé la Parole du Seigneur. Alors que dans la ville de Santa Ana de Coro, dans l’état de Falcon, les pasteurs Ciro Ramírez et Mauricio Fernández ont partagé les bonnes nouvelles. Au total, Dieu a recueilli plus de deux mille jeunes du Venezuela, qui pendant cinq jours ont décidé de se remplir de force et de recevoir les enseignements de la Bible l

MISSIONNAIRE MONDIAL 62 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENTS

PREMIÈRE CONFRATERNITÉ À

PORTO RICO

Neuf presbytères du Mouvement Missionnaire Mondial à Puerto Rico se sont réunis le 14 février, dans la municipalité de Trujillo Alto, pour célébrer leur première Confraternité de 2015. La première confraternité de l’année du Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) à Puerto Rico, tenue à l’Église Chrétienne Pentecôte de Trujillo Alto, a réuni les neuf régions du pays. Des chants, louanges spirituelles et mots de témoignages ont marqué cette réunion spirituelle qui a été organisé par la Zone 3 et son prêtre, le Rév. Federico Cabrera Sandoval. La Parole de Dieu a été donnée par la sœur Julia Montes, responsable de l’Église à Luquillo, qui a présenté le thème « Qu’est-ce qui

vaut mieux : obéir à Dieu ou à l’homme? », basé sur 1 Pierre 2 : 21. Ce prêche a conclu par un appel aux membres de l’Œuvre de Jésus a être loyaux au Seigneur en tout. Après, on a présenté les nouveaux leaders nationaux qui vont travailler dans le Département de femmes et le Département de Misions : la sœur Elizabeth Peña et le pasteur Luis Rosado. En outre, on a reconnu le travail accompli par le leader sortant du Département de Femmes, la sœur Gretchen Lugo, qui a travaillé avec les dames depuis cinq ans l Avril 2015 / Impacto évangélique

63


Autres Événements

EL SALVADOR PREMIÈRE CONFRATERNITÉ DE FEMMES

L’Église Chrétienne Pentecôtiste du Mouvement Missionnaire Mondial au Salvador a réalisé du 24 au 28 février dernier, la Première Confraternité de Femmes dans la Zone Central. Elle a été célébrée dans l’église de San Marcos, au sud de la ville capitale du Salvador. Des églises du MMM de San Marcos, El Pino et Mejicanos avec leurs pasteurs y ont participé. La Sœur Rosa Gallegos, Présidente Nationale de Femmes, a commencé cette activité glorieuse. Les louanges ont été dirigées par le ministère de louange de la zone. Cette activité a créé de grandes expectatives sur le travail et le ministère de femmes au niveau local, régional et national. Le service de la Parole a été à la charge du Rév. Edwin Parada, Superviseur National du MMM au Salvador, sous la devise : « La femme de Dieu au XXIe siècle », basée bibliquement sur le livre d’Ester 4 : 14 l

ÉQUATEUR PREMIÈRE CONFRATERNITÉ ZONE 2

Le MMM a réalisé du 20 au 21 février dernier la Première Confraternité de la Zone 2 en Équateur. Cette activité s'est déroulée dans la ville de Quevedo, province de Los Ríos, dans le temple de l'Œuvre de ce lieu. La devise de cet évènement a été : « En avançant tandis que le jour dure ». Près de 400 frères se sont réunis dans cette activité et on a compté sur la présence du Superviseur National, le Rév. Eugenio Masías Corbacho et son épouse aimée, Sœur María Rosa ; et le Presbytère de cette zone, le Rév. Lorenzo Cuero avec son groupe pastoral. Dans le premier service, le Rév. Eugenio Masías a prêché sous la devise : « Rappelle-toi de la femme de Lot » (Genèse 18 : 17 ; 19 : 1). Dans le deuxième service, le matin, Sœur María Rosa de Masías a partagé le message de Dieu avec le sujet : « Nous sommes en train de vivre un temps de grâce et nous ne pouvons pas le perdre » (1 Chroniques 7 : 1 et 1 Pierre 3 : 1). Dans le troisième et dernier service, le soir, le Rév. Eugenio Masías a pris un beau message avec le sujet : « Foi dans la Parole de Dieu » (Hébreux 11 ; Mathieu 5 : 8-13) l

MISSIONNAIRE MONDIAL 64 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

BELICE CONVENTION NATIONALE

La Glorieuse Convention Nationale du Mouvement Missionnaire Mondial à Belice a été réalisée du 19 au 22 février dans le Salon de Réunions du Gala Lounge, à l'Orange Walk, Belice. Cette activité a commencé avec le sujet : « Ce n'est pas avec de la force ou de l'armée. » On a compté avec la visite du Superviseur Missionnaire de l'Amérique Centrale et l'Officier International de l'Œuvre du MMM, le Rév. Álvaro Garavito. Le Rév. Garavito est aussi Superviseur National de l'Œuvre au Guatemala et pour cet évènement il est arrivé avec un groupe de frères du Guatemala, parmi ceux-ci quatre ont été pasteurs. Un groupe de frères du Costa Rica a aussi été présent. Pendant tous ces jours, Dieu s'est glorifié d'une manière spéciale, en remplissant et en fortifiant son peuple et en sauvant beaucoup d'âmes l

ARGENTINE FORMATION DE L'INSTITUT BIBLIQUE

Le 28 février dernier, un nouveau cycle scolaire a commencé, dans son premier classe on a initié avec l’Introduction au IIe Niveau de l’Institut Biblique avec 60 élèves inscrits. Avec un nouveau changement chez les membres, Sœur Laura Bazán s’ajoute dans ce défi, elle va occuper le lieu du pasteur Ismael Parrado, qui par des raisons de supervision, ne pourra pas continuer à la tête des élèves, mais occupera seulement le poste de Directeur académique. Les modules sont divisés en quatre sujets : 1) Laura Bazán : « L’histoire de l’église », 2) Ángel Salazar : « Typologie », 3) Isaac Vigo : « Des lettres Pauliennes », et 4) Elsa Garnica : « Les Évangiles » Pour finir, Sœur Elsa Garnica a exprimé : « Nous pouvons voir la croissance de tous les frères et la mienne, il faut remarquer que Sœur Laura était une élève qui a obtenu son diplôme de l’Institut Biblique et aujourd’hui fait partie des nouveaux maîtres » l


RÉFLEXIONS

L’IMPACT DÉVASTATEUR DU

DIVORCE CHEZ LES ENFANTS Quand les divorcés ont des enfants, en général les deux parties doivent continuer à interagir grâce aux droits de visite. Dans ces cas, il n'y a pas de forme d'échapper aux sentiments difficiles. Quand les enfants sentent de la tension et de l'animadversion, ils ont souvent des traumas émotifs.

Fréquemment, les enfants de couples divorcées expérimentent les mêmes difficultés que les enfants nés en dehors du mariage. Dû à que le divorce affecte les ressources économiques de la mère, « les mères et les enfants de familles qui n’étaient pas pauvres avant de la séparation, avec le divorce souffrent en moyenne une diminution de 50 % dans leurs revenus » (Barbara Whitehead, The Divorce Culture [« La culture du divorce »], 1996, p. 93). Le divorce a des conséquences à long terme chez les enfants. Une étude très détaillée a révélé que « cinq ans après le divorce, plus de la troisième partie des enfants expérimentait une dépression modérée ou sévère. À 10 ans, un nombre considérable des jeunes hommes étaient embrouillés, vacillants, sans réussir beaucoup. Et au bout de 15 ans, beaucoup de jeunes adultes, qui bordaient les 30 ans, étaient en essayant d’établir des relations stables par son compte… Cruellement, l’expérience du divorce de leurs parents a abîmé la capacité de beaucoup de jeunes adultes d’établir des nœuds solides par leur compte, pas seulement dans leurs travaux mais aussi dans leurs vies familières » (ibídem, p. 99). Une étude importante de 25 ans a mis en relief des certains faits alarmantes. « Chez les enfants de mariages divorcés, l’adolescence commence à un âge plus précoce que celle de ceux dont les foyers sont intacts ; de plus, les jeunes filles tendent à commencer son activité sexuelle à un âge précoce, et tant les garçons comme les filles font appel plus à l’alcool et aux drogues. » (Judith Wallerstein, The Unexpected Legacy of Divorce [« Le legs inespéré du divorce »], 2000, p. 299). Cette investigation a aussi démontré que « l’un de quatre enfants dans cette étude a commencé à consommer de l’alcool et des drogues avant l’âge de 14 ans » (p. 188). La proportion de cohabita-

tion dans ce groupe était très haute. Beaucoup de jeunes célibataires considéraient que vivre avec un homme « était plus sûr que se marier avec lui, parce que si l’homme partait ou si elles devaient partir, il serait plus facile de s’échapper » (p. 289). Ses approches démontraient la méfiance qu’elles sentaient vers les hommes comme conséquence du divorce de leurs parents. Ce qui n’a pas été très divulgué est la haute taxe de délinquance chez les enfants d’une mère célibataire ou des parents divorcés. Par exemple « une recherche réalisée en 1895 par l’Université de Stanford indique que les enfants dont les mères étaient la tête du foyer présentaient une plus haute proportion de détentions, plus de problèmes disciplinaires dans le collège et une plus grande tendance à fumer et à s’échapper du foyer, que celle présentée par leurs amis ou leurs collègues qui vivaient avec les deux parents, sans importer ses revenus, sa race ou son ethnie » (Daniel Amneus, The Garbage Generation [« La génération de déchets »], 1990, p. 215). Une analyse des fichiers du Département de Justice aux États-Unis a découvert que de 25,000 jeunes hommes emprisonnés, « le 72 % d’eux provenait des foyers détruits », et « qu’un jeune provenant d’un foyer où vivait seulement l’un des parents (usuellement la mère était la tête du foyer) était sept fois plus penchant à se devenir un délinquant » (ibídem, p. 179). Au moment d’analyser toutes ces conséquences désastreuses, nous ne devons pas être surpris par les paroles de Dieu : « Je déteste la répudiation (divorce)… » (Malachie 2 : 16). De plus, dans la Bible, le livre d’Hébreu 13 : 4 dit : « Que le mariage soit honoré de tous et le lit conjugal épargné par la souillure : ceux qui se livrent à l’immoralité sexuelle et à l’adultère, Dieu les jugera » l Avril 2015 / Impacto évangélique

65


ON NOUS ÉCRIT... cartas@impactoevangelistico.net LUCY APONTE Bénédictions pour tous. Continuez en faisant un aussi bien travail pour l’Œuvre de Dieu, c’est le désir d’une collaboratrice depuis le début du MMM en 1963. Je ne vous avais jamais écrit, mais vous êtes dans mes prières. Le magazine est merveilleux. Je garde encore les premières éditions, en blanc et noir. Dieu vous bénisse ! De Trujillo Alto, Porto Rico.

JOHANNA GUILLÉN PARRA Je vous salue cordialement de la Ville des Vents en Amérique du Nord. Que le Seigneur vous bénisse et garde dans sa paix qui dépasse toute entente. Je m’appelle Andrea, j’ai 25 ans et je suis missionnaire. Je vous écris afin de connaître plus de votre magazine et votre manière de travail. Pendant mes loisirs, je me consacre à écrire des articles d’édification pour la jeunesse. J’ai le désir dans mon cœur de partager mes écrits avec vous. De Chicago, États-Unis.

MARÍA ARAUZ Dieu vous bénisse abondamment. Votre magazine a été une bénédiction pour ma vie et vos articles sont vraiment appuyés par Dieu. Il me plaît que dans ce temps, malgré les attaques de l’ennemi, nous pouvons trouver un moyen d’édification et de bénédiction pour nos vies. De Panama, République du Panama.

ANA CLAUDIA RODRÍGUEZ MELQUIADES Mes salutations pour Impacto Evangélique. Frères, le magazine est une grande bénédiction pour ses lec-

ANANI ESPEZÚA MONTES DE OCA Les sugiero que la revista se ponga en los quioscos de periódicos o en lugares estratégicos; haría la diferencia frente a la prensa sucia. Confiando en Dios, la gente puede adquirirla a precio de costo. Dios los bendiga. Desde Lima, Perú. teurs, les témoignages qui édifient nos vies spirituelles sont étonnants. Je vous félicite pour le grand effort et le dévouement envers l’œuvre de Dieu, continuez et que le Seigneur continue àvous guider. Dieu vous bénisse beaucoup. De Trujillo, Pérou.

ISAÍAS TIRADO Bonjour. Je suis intéressé par le matériel que vous menez, comme votre magazine Impacto Evangélique. Maintenant je suis à la charge des jeunes de mon église et chaque samedi nous avons une réunion de jeunes appelée « Cédules », où nous avons un enseignement biblique ou une étude biblique et nous voudrions utiliser votre matériel pour le réaliser cette année. Dieu vous bénisse et vous garde. De Sonora, Mexique.

ANTONIO SÁNCHEZ Chers frères, je vous remercie à tous pour le travail splendide que vous réalisez pour gagner des âmes pour notre Seigneur Jésus-Christ et que Dieu ToutPuissant continue à vous bénir dans une grande manière. Je vous salue avec beaucoup d’amour et reconnaissance pour votre travail. Votre frère en Christ, Antonio Sánchez. De Gardner, Massachusetts, États-Unis.

LARRY VÉLEZ Dieu vous bénisse mes frères. Le magazine est une grande bénédiction pour ma vie. Je voudrais vous raconter que j’aime beaucoup le français, et donc j’’ai lu les éditions dans cette langue et je voudrais vous demander si vous savez quelle édition en français utilisent les frères qui traduisent le magazine pour voir si je peux l’obtenir et ainsi l’étudier et l’utiliser comme appui pour mes études dans cette langue. Merci beaucoup pour tout et j’attends votre réponse. De Colombie.

PROGRAMME MONDIALE 2015 JANVIER 1-4 Convention Nationale à Porto Rico 6-13 Convention Nationale en Colombie

FEVRIER 5-8 Convention à Paraguay (Asunción) 12-15 Convention en Argentine (Buenos Aires) 14-17 Convention à Panama 19-22 Convention à Belize MARS 5-8 Convention à Honduras AVRIL 1-5 Convention à Guatemala 2-5 Confraternité Nationale en Australie (Sydney) MAYO 2-4 Convention à Japon 27-31 Convention en Inde JUIN 11-14 Convention à Brésil (Manaus) JUILLET 2-5 Convention en Bolivie (Sucre) 7-10 Convention aux États Unis (Marietta, GA) 7-11 Convention en Costa Rica (zone centrale) 8-11 Convention aux Antilles Néerlandaises (Aruba) AOUT 4-8 6-9 6-9 12-15 12-16 13-16 26-30

Convention à Venezuela Convention à Mexique Convention en Espagne Convention en Afrique Convention en Haïti Convention en Italie Congrès Sud-américain à Guayaquil, en Équateur

SEPTEMBRE Samedi 26 - Journée Mondiale des Missions OCTOBRE 9-11 Confraternité Nationale en Canada 21-25 Convention en Maurice 22-24 Convention en République Dominicaine 22-25 Convention à Uruguay (Montevideo) 26-28 Campagne à Madagascar 29-1 (nov) Convention à Chili (Santiago) NOVEMBRE 5-8 Convention à El Salvador 26-29 Convention à Nicaragua DÉCEMBRE 8-13 Convention à Pérou (Lima)

Vous pouvez télécharger le lecteur de QR code dans les sites suivant :

n Événements

évangélique

MISSIONNAIRE MONDIAL 66 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Directeur Fondateur : Rév. Luis M. Ortiz. Comité de Rédaction : Rév. Luis Meza Bocanegra, Jacqueline Rovira, Samuel Martinez, Rév. Andres Espejo. Coordinateur éditorial : Rév. Julian Morón. Rédacteur en chef : Víctor Tipe Sánchez. Rédacteur : Jaime Tipe Sánchez. Rédacteur graphiste : Roberto Guerrero. Graphisme : Adolfo Zubietta. Rédaction : Johan Perez Landeo, Marlo Perez. Mise en page : Lesly Sánchez, Jorge Cisneros. Web master et Infographie : Julio De La Cruz. Illustrations : Pablo Vilca. Transcription : Fanny Vidal, Gestionnaire de Communauté : Juan Becerra, Denisse Barrientos. Distribution : Javier Arotinco.


Avril 2015 / Impacto évangélique

67


MISSIONNAIRE MONDIAL 68 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

735_Français  

Magazine Impacto Évangélique Édition April 2015 Langue Français

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you