Page 119

conflits homme-animaux sauvages dans les plans de développement du district, ou même aux niveaux plus bas.

Leçon 5: La “participation” des communautés pourrait être envisagée à différents niveaux, mais seulement certains types de participation ont une signification réelle et une chance de réussir.

Dans le secteur de développement, il y a différents niveaux de “participation” qui peuvent varier, passant de la participation passive à l’auto-mobilisation. L’expérience de la zone tampon à Nkuringo semble indiquer que les formes les plus basses de participation ont été jusqu’à maintenant celles qui ont été expérimentées, à l’exception du village de Nyabalemura où l’on a observé l’auto-mobilisation.

Leçon 6: Sens de responsabilité (leadership) parmi les communautés locales doit être proprement évalué et garanti et les modes d’ encouragements revus.

Les gestes habituel d’encouragements tel qu’équipement ou l’argent ne produisent pas nécessairement les garantis de succès, mais plutôt un sens de responsabilité, motivé par l’intérêt des communautés donne de meilleures perspectives d’espoir. Cette leçon est particulièrement bien illustrée par le cas du village de Nyabalemura, qui techniquement ne fait pas parti de la zone tampon, mais qui a spontanément mobilisé ses propres ressources pour répondre aux questions de conflits homme-animaux sauvages et cela grâce à ses dirigeants éclairés et sa communauté motivée.

Leçon 7: Une fois identifiés et acceptés, les objectifs de la zone tampon doivent être entièrement mis en exécution.

Du point de vue official, les objectifs de gestion de la zone tampon à Nkuringo sont de “réduire le conflit homme-animaux sauvages tout en protégeant les populations en danger critique de gorilles de montagne et en contribuant à l’amélioration des conditions de vie des communautés”. Les deux objectifs ne sont pas toujours atteints, pendant que les les problèmes de conflit homme-animaux sauvages sont encore assez importants tandis que les conditions de vie des communautés n’ont que très marginalement améliorées. De tentatives faites dans l’identification des cultures appropriées à la zone tampon qui pourraient agir comme une barrière de facto aux animaux sauvages tout en offrant des bénéfices économiques aux communautés n’ont pas encore rencontrés des attentes initialement escomptées.

Leçon 8: Il est important de prêter oreille et d’écouter les communautés avant de s’embarquer dans l’expérimentation des programmes de zone tampon.

Depuis la création de la zone tampon, les communautés et quelques autorités locales ont continué de supporter la proposition de plantations de thé comme une option convenable pour atteindre le double objectif de l’établissement de la zone tampon. Suite aux problèmes liés aux contraintes financières, d’autres options ont été essayées à la place, avec très peu de résultats positifs. Dans une telle situation, les communautés et leurs dirigeants n’ont pas nécessairement été écoutés, ce qui a créé un double défi: d’une part, la solution qui était sentie la plus favorable n’a pas été mise en pratique; et d’autre part, et en tant que résultat des options alternatives qui n’ont pas marché non plus, on a perdu le moment et la motivation, ce qui a conduit à la déception et au désengagement.

Leçon 9: L’achat de la terre à des fins de conservation est un problème très complexe qui requiert un temps suffisant pour une évaluation adéquate.

Nulle part en Ouganda l’acquisition des terres pour la préservation a été très active qu’à la Bwindi. Alors que l’acquisition des terres à Buhoma été effectuée principalement sur une base ad hoc et à manqué de stratégie claire pour l’utilisation des terres, l’expérience de Nkuringo semble suggérer qu’elle était mieux planifiée et mieux appliquée. Cependant, le fait que la zone tampon n’ait pas encore réalisé son double objectif signifie que le niveau initialement élevé de satisfaction de la communauté pourrait lentement conduire à un sentiment de frustration et de ressentiment.

111

20 Ans de PICG: Leçons Apprises dans la Conservation des Gorilles de Montagne  

Le Programme International de Conservation des Gorilles

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you