Page 1

Réunion du 27 mars 2012 10h à 13h - Relevé synthétique des débats Etaient présents :

ELCA : Emmanuel Mony, Président ; EFLA : Nigel Thorne, Président, Val’hor : Dominique Douard, Président, De Groene Stad : Jan Habets, Jocelyne Kerjouan Die Grüne Stadt : Peter Menke, Green City Hungary: Zsolt Somorjai-Tamàssy, Green City Italia: Giovanni Sala Cité Verte : Michel Audouy, & ELCA : Herman Kurth, & Edda Burkhardt FFP : Ariane Delilez , VAL’HOR : Jean-Marc Vasse , Emmanuelle Bougault , Medioflor: Brand Wagenaar. Plante&Cité : Damien Provendier Excusé: Mark Long , Uk Green Forum 1. Accueil - Présentations Dominique Douard accueille les participants et présente en introduction les locaux de la SNHF. Brand Wagenaar assurera les traductions, et Val’hor prend note pour le compte-rendu La réunion de ce jour constitue la réunion annuelle prévue par la convention Cité Verte Européenne, en remplacement de celle initialement prévue à Venlo en mai 2012. 2. Les débats D Douard : Lance la discussion sur les moyens à mettre en place pour le bon fonctionnement du groupe Cité Verte européen, sur l’admission de nouveaux membres et présente le thème de la production d’indicateurs de bienfaits apportés par le végétal (qui sera présenté plus en détail l’pares midi) J. Habets : Souligne l’intérêt de l’expérience des autres à utiliser dans son propre pays – l’importance de se baser sur des références scientifiques, associées aux pratiques. Il y a besoin aujourd’hui d’une structure administrative d’animation avec des moyens financiers pour un Bureau, un secrétariat, et une présidence tournante (par exemple tous les ans) et d’un thème commun annuel de travail. Z. Tamassy : Intérêt de montrer que ce ne sont pas uniquement des préoccupations locales, de « s’utiliser les uns les autres », mais il faut une structure et des moyens pour cela. P. Menke : C’est une bonne idée d’avoir une centralisation des informations, par exemple pour les traductions, mais comme pour tout il existe un problème de budget.

Réunion Cité Verte 27/03/12 auteur E Bougault Val’hor - 1


M Audouy : Retenir l’idée du thème annuel de travail – Echanger sur les savoir-faire en matière de lobbying La mise en lien des sites internet nationaux n’est pas une action suffisante. H. Kurth : Il faut aussi se conformer à la convention et se tourner chacun vers ses membres au niveau national ; toutes les Cité Verte sont autonomes. La réunion annuelle sert à l´échange d´expériences entre les cités vertes nationales. JM Vasse : La convention prévoit un cadre et un minimum ; la proposition est d’aller plus loin. G Sala L´attitude d´Hermann Kurth n´est pas à corriger. Intérêt de rapprocher Green City de la vague d’intérêt pour les initiatives autour des « eco ou smart cities ». N Thorne : Le plus important est de mettre en avant le niveau scientifique des informations – La convention est une base pour aller plus loin – il est aussi important de savoir ce que nous mettons en avant et quel est notre stratégie commune. H Kurth : Il faut mettre en place en premier les bases : la gouvernance, la politique… J Habets : Il est important d’avoir un but commun et un outil de communication. Le site web peut être une solution - que chacun fasse des résumés a disposition pour le site ( les Pays-Bas peuvent s’en charger si la matière brute lui est envoyée) cela peut être un point de départ de la coordination . Notre seul but est de faire monter le « vert » au plus haut niveau. JM Vasse : La priorité est de faire avancer les idées Cité Verte, tous les moyens doivent être mobilisés 1- en échangeant les expériences 2-en faisant témoigner les autres pour nos propres initiatives. La convention permet cela mais ne fonctionne pas, pourquoi ? Est-ce un problème de budget, de temps, de gouvernance ? P Menke : Espère aller plus loin et faire des choses ensemble. D Douard : 1- D’accord avec le choix d’un thème commun, pourquoi pas celui des indicateurs 2- Nécessité de définir mieux le calendrier ensemble 3- Se donner des moyens financiers Z Tammassy : Il ne faudrait pas commencer par le site internet qui est un outil , mais rédiger d’abord un document commun. M Audouy : Cite en référence également la convention européenne du paysage que tous nos pays ont ratifié. Insiste pour définir un thème annuel.

Réunion Cité Verte 27/03/12 auteur E Bougault Val’hor - 2


E Mony : Ne pas oublier que notre premier objectif est le développement de nos entreprises – Le lobbying européen, est souvent fait à Bruxelles mais ne fonctionnera que s’il est également conduit au niveau national – Benchmark à faire entre toutes les actions- donner une dimension européenne aux événements – définir en effet un thème, par exemple celui de la santé. J Habets : La santé est un thème difficile à traiter. Aujourd’hui après avoir fait connaître le vert pendant 10 ans il faut passer à une phase de concrétisation, d’autant plus que dans cette période de récession économique le vert se renforce. H Kurth : Evoque le programme du Conseil de l´Europe qui prévoit la mise en place de fonds européens dédiés à la recherche. Il souligne que chaque initiative doit promouvoir la recherche dans le domaine végétal et que l´ELCA s´est fixé cela comme objectif. G Sala : précise que les thèmes prédéfinis sont le changement climatique, le bien-être, la mobilité, la santé et les impacts économiques) J Habets : Il est aussi important de montrer qu’il y a toute une industrie derrière le vert et de discuter avec les instances économiques J Kerjouan : Le thème des indicateurs économiques semble être prioritaire H Kurth : Voici un bon exemple des différences de priorité entre les pays… P Menke : Est-ce que l’ELCA reste seule à la coordination avec l’arrivée du nouveau partenaire, l’EFLA ? N Thorne : Précise que l’EFLA n’a pas de moyens mais assurera la promotion de toutes les initiatives green city en Europe auprès des 10.000 architectes membres de la fédération JM Vasse : Pour conclure 1- Signature officielle de la convention par un nouveau partenaire international, l’EFLA et une nouvelle partie nationale, Green City Hungary. 2- Préparer un prochain événement à l’échelle européenne dans le but d’instaurer un lobbying européen afin que chacun tire profit de l’existence d’une Cité Verte européenne 3- Appliquer une mise en commun d’information par le Web Un avenant à la convention est signé (Cf annexe) Rendez vous est pris à Venlo, en septembre pour une réunion le 12 septembre à l’invitation de groene Stad (PPH).

Réunion Cité Verte 27/03/12 auteur E Bougault Val’hor - 3


Les dates clé de chacun des partenaires : Hongrie : 19-23 avril ExpoBatiment thème espace verts France : Victoires du Paysage 2012 : 13 décembre 2012 , Paris Pièces jointes : Présentations PPT de l’après midi • Plante&Cité • Green City Hungary • Green City Italia • Cité Verte – Val’hor Communiqué de presse & photo Merci de noter également les nouvelles coordonnées d’UK Green Forum: 4 St. Andrews Court, Kimbolton, Cambridgeshire PE28 0BF – mlongoptima@btinternet.com

Réunion Cité Verte 27/03/12 auteur E Bougault Val’hor - 4

Relevé des débats  

Relevé synthétique des débats Cité Verte