Page 1

Smarter
Futures
and
The
Flour
For.fica.on
Ini.a.ve
 Regional
Training
of
Trainers
Workshop
on
Wheat
Flour
For.fica.on

 Dakar
Senegal
7–
10
December
2009


Farine
enrichie
:
 Perspec.ve
globale
et
régionale
 Quen.n
Johnson,
Coordonnateur

 Training
&
Technical
Support
Group
 The
Flour
For.fica.on
Ini.a.ve




Qu’est
ce
que
l’enrichissement
de
 la
farine
?
 •  Il
s’agit
d’une
interven.on
du
secteur
privé
dont
le
 décideur
final
est
le
consommateur.
 •  Rajouter
les
vitamines
et
minéraux
perdus
dans
le
 processus
de
moulinage.

 •  Augmenter
les
possibilités
d’apport
quo.dien
en
 vitamines
et
minéraux
 •  Protéger
les
popula.ons
des
carences
alimentaires
et
des
 maladies.
 •  Démontré,
Faisable,
Efficace
et
Sain




Vitamines
&
 Minéraux
 produits
par
la
 technologie
 moderne


Vendu
au
 boulanger‐ transformateur

ou
 au
consommateur


V
&
M
 mélangés
sous
 forme
de
 premix


Réglementé
par
le

 Gouvernement


Evalué
 Rajouté
au
niveau
du
moulin
 à
farine




Avec
du
blé
 provenant
de
la
ferme


Consommé
par
le
 Groupe
cible
 Protège
la
 santé
et
 prévient
les
 maladies





Pourquoi
l’enrichissement

 •  Les
céréales
sont
consommées
par
les
groupes
 à
risque

 •  Assurer
une
consomma.on
quo.dienne
saine
 pour
les
groupes
à
risque


 •  Moulinage
et
produc.on
centralisés

 •  Distribu.on
efficiente
 •  Expérience
de
l’ioda.on
du
sel

 •  De
nombreuses
années
d’expérience
 d’enrichissement
avec
la
farine
de
blé




Rentable
&
Peu
coûteux
 •  Les
moulins
qui
produisent
l’essen.el
de
la
farine
sont
grands,
 modernes
et
ont
une
localisaGon
centrale
 •  Facile
à
adapter
à
un
processus
de
moulinage
en
cours.
Il
s’agit
 d’ajouter
une
poudre
à
une
autre.
Il
n’y
a
pas
d’autre
aliment
 aussi
adapté.
 •  Pas
d’effet
indésirable
sur
l’apparence,
les
propriétés
de
cuisson
 ou
sur
durée
de
conserva.on
de
la
farine.

 •  Rela.vement

bon
marché
et
abordable.
Le
public
paie
une
 augmentaGon
de
prix
invisible.



Avantages
Stratégiques
de
 
l’enrichissement
de
la
farine
 •  Une
approche
prévenGve
prenant
en
compte
toute
 la
populaGon

 •  Apport
cohérent
Avantage
maximum


 •  Sécurité
des
faibles
doses
quoGdiennes
 •  Changement
minimal
des
comportements
 •  Financement
durable


 •  AmélioraGon
des
autres
stratégies
sanitaires

 •  MulGple
apport
de
micro‐nutriments


 •  Possibilité
d’avantages
économiques
importants




Sûr
&
Efficace
 •  Un
aliment
consommé
en
grandes
quan.tés
par
toutes
 les
catégories
d’âge
et
les
classes
économiques
 regroupant
l’ensemble
de
la
popula.on.
 •  Des
peGtes
doses
quoGdiennes
u.lisées
de
façon
 op.male
par
l’organisme.

 •  Sain
car
les
popula.ons
ne
peuvent
u.liser
des
 quan.tés
supérieures
aux
seuils
de
sécurité
établis.

 •  Les
vitamines
ajoutés
sont
naturellement
présents
 dans
la
graine,
mais
réduits
par
le
processus
de
 moulinage.
Aucun
élément
nouveau
n’est
rajouté.




L’Enrichissement
de
la
farine
n’est
pas
le
seule
 solu.on
;
elle
devrait
être
par.e
intégrante
d’un
 programme
na.onal
de
nutri.on

 Supplémenta.on
 Produc.vité
 Enrichisseme améliorée
des
 nt
des
 Améliorer
la
 cultures

 aliments

 teneur
en
 micronutriment Diversité
 Biofor.fica.on
 s

 alimentaire
 des
cultures

 Educa.on
 nutri.onnelle


Source:
Juan
Pablo
Pena
Rosas,
Micronutrient
Unit



Evolu.on
de
l’Enrichissement
de
la
Farine

 Octobre
2009
 Enrichissement
avec
au
moins
le
fer
et
/
ou
l’acide
folique



9



Evolu.on
de
l’Enrichissement
de
la
 Farine
 Depuis
2004:
   2
milliards
de
personnes
ont
maintenant
 accès
à
la
farine
enrichie,
soit
858
millions
 de
plus
qu’en
2004.
   La
croissance
de
la
farine
enrichie
provenant
 de
moulins
est
passée
de
18%
à
38%
   Le
nombre
de
pays
disposant
de
 réglementa.ons
na.onales
documentées
 sur
l’enrichissement
obligatoire
de
la
farine
 de
blé
est
passé
de
33
à
59.


10



*Les
données
relaGves
au
blé
ont
servi
pour
ce
graphiques.
Nous
n’avons
donc
pas
pris
en
compte
les
taux
d’extracGon.



Programmes
réussis
d’enrichissement
de
la
 farine
de
blé

 •  Programme
d’enrichissement
en
vitamine
B,
en
fer
et
en
 calcium,
Royaume
Uni,
années
1940


 •  Enrichissement
en
vitamine
B
et
en
fer,
États
Unis,
 années
1940

 •  Enrichissement
en
vitamine
B
et
en
fer,
Arabie
Saoudite,
 années
1970
 •  1996
Amérique
:
Acide
folique

 •  1996
Venezuela
Vitamines
A,
B
et
fer
 •  1996
Oman
Fer
 •  1998
Philippines
Vitamine
A
 •  1999
Égypte
:
Fer
dans
la
farine
pour
biscuits



Programmes
réussis
d’enrichissement
de
la
 farine
de
blé,
compte
non‐tenu
de
l’Afrique
 subsaharienne




•  •  •  •  •  •  •  •  •  • 

2000
Mexique
:
Ajout
de
Zinc
au
mélange
existant
 2001
Bahreïn
:
Fer,
Acide
folique

 2001
Indonésie
:
Vitamines
A,
B,
Fer,
FA,
Zinc
 2002‐09
Jordanie
:
Fer,
Acide
folique,
Vitamines
A,
B
 &
D
 2002
Maroc
:
Vitamines
B,
Acide
folique,
Fer


 2003
Qatar
:
Fer
FA,
Koweït
:
Fer
,
Vitamines
B,
FA

 2003
Pays
d’Asie
Centrale
:
Fer,
Vitamines
B,
FA
 2005
Iran
:
Fer,
Acide
folique,

 2006
Irak
:
Fer,
Acide
folique
 2008
Égypte
:
Fer,
Acide
folique



Programmes
réussis
d’enrichissement
de
la
 farine
de
blé
en
Afrique
Subsaharienne


 •  2003
sur
le
Blé
et
le
Maïs
en
Afrique
du
Sud
:
 Vitamines
A,
B,
FA
Fer,
Zinc
 •  2003
Nigeria
:
Vitamine
A,
Fer
 •  2004
Guinée
:
Fer,
Vitamines
B,
Acide
folique
 •  2005
Côte
d’Ivoire
:
Fer,
Acide
folique
 •  2006
Congo
:
Fer,
Acide
folique
 •  2008
Ghana
:
Fer,
Vitamine
A,
Acide
folique
 •  Fin
2009
:
Bénin,
Burkina
Faso,
Mali,
Niger,
Sénégal,
 Togo




Une
source
de
fer
riche
et
très
accessible
 dans
le
régime
alimentaire



USDA
Nutrient
Data
Base



Impact
sur
la
Produc.vité
:
Amélioré
 avec
l’Interven.on
pour
corriger
 l’anémie
liée
au
fer





Impact
sur
le
Statut
cogni.f
et
 comportemental
des
enfants




L’expérience
du
Canada
avec
l’enrichissement
en
 Acide
folique
:
37
à
78%
de
réduc.on
des
 malforma.ons
du
tube
médullaire




Comparaison
des
Taux
d’anémie
entre
pays
 praGquant
l’enrichissement
et
pays
ne
le
 praGquant
pas



*Rapporté
lors
de
la
Consulta.on
OMS
EMRO
Juillet

2000



Venezuela : Changements liés à l’anémie et à la carence en fer avant et après l’enrichissement 



Enquête
Na.onale
sur
la
Nutri.on
 aux
Philippines
en
2008
publiée
en
 2009



La
preuve
:
Ce
qui
se
produit
lorsque
l’on
 cesse
d’enrichir
la
farine
;
Suède,
1995.


•  27%
d’augmenta.on
du
taux
de
carence
en
fer
de
39,6%
à
 48,9%
(p<0.001)
 •  En
dépit
d’une
augmenta.on
de
la
consomma.on
de
 suppléments
de
8%
à
17%
et
de
fer
en
comprimés
de
0,8%
à
 4%.




L’enrichissement
de
la
farine
et
les
 Objec.fs
du
millénaire
pour
le
 développement




L’Eradica.on
des
carences
en
vitamines
et
minéraux
 concourt
à
la
réalisa.on
de
6
des
Objec.fs
du
 Millénaire
pour
le
Développement

 1. 

Eradiquer
l’extrême
pauvreté
et
la
faim



2. 

Réaliser
l’éduca.on
primaire
pour
tous



3. 

Promouvoir
l’égalité
et
renforcer
le
pouvoir
des
femmes



4. 

Réduire
la
mortalité
infan.le



5. 

Améliorer
la
santé
maternelle



6. 

Luxer
contre
le
VIH/SIDA,
le
paludisme
et
d’autres
maladies




Eradiquer
l’extrême
pauvreté
et
la
faim
 ObjecGfs
1A
et
2B:
Revenu
et
emploi



Le fer améliore :

Le fer améliore :

↑La Productivité du travail manuel

↑les capacités cognitives et L’Education

↑Le revenu des pauvres

↑les revenus futurs des enfants pauvres

L’Anémie
est
liée
à
17%
de
la
produc8vité
la
plus
faible
dans
le
travail
manuel
 intensif,
5%
de
la
produc8vité
la
plus
faibles
dans
les
autres
travaux
manuels
et
à
4%
 des
pertes
de
revenus
dus
à
une
faiblesse
des
capacités
cogni8ves
selon
les
 es8ma8ons.



Réaliser
l’éduca.on
primaire
universelle



Le fer améliore :

↑les Capacités cognitives

↑ la participation à l’école

↑ les résultats scolaires

Une
étude
réalisée
en
Inde
a
établi
le
lien
entre
l’élimina8on
de
l’anémie
et
une
 augmenta8on
de
5,8%
du
taux
de
par8cipa8on
à
l’école
et
une
baisse
de
20%
du
 taux
d’absentéisme.



Promouvoir
l’égalité
des
genres
et
renforcer
 le
pouvoir
des
femmes



Meilleur
 Apport
en
fer


Produc.vité,
capacité

 Par.cipa.on
 de
travail
et

 connaissances
accrues

 accrue
des
femmes



Réduire
la
mortalité
infan.le

 

Améliorer
la
santé
maternelle
 Bienfaits du fer Bienfaits du Zinc :

Bienfaits de

↓Anémie chez la Femme enceinte

↓Motalité maternelle et périnatale

↑Fonction immunitaire

↓ Mortalité notamment avant 2 ans

↓ Malformations L’acide folique Du tube médullaire

↓ Mortalité avant 5 ans


Luxer
contre
le
VIHSIDA,
le
paludisme
et
 d’autres
maladies


Meilleur
apport

 Meilleure
immunité
 en
vitamines
et
minéraux



Meilleure

 Résistance
 aux
Infec.ons



Huit
économistes
de
renommée
mondiale
 Jagdish
Bhagwa.,
François
Bourgignon,
Finn
Kydland*,
 Robert
Mundell*,

Douglass
North*,
Thomas
Schelling*,
 Vernon
L.
Smith*,
Nancy
Stokey
 *
Indique
les
Prix
Nobel



10
Défis
au
développement



Le
Consensus
de
Copenhague
:

 Un
ra.o
Coûts
Avantages
accru
 Solution

Défi

1

Suppléments en micronutriments pour les enfants (A & Zn)

Malnutrition

2

Programme de Doha pour le développement

Commerce

3

Fortification en micro nutriments

Malnutrition

4

Couverture immunitaire élargie Maladies pour les enfants

5

Biofortification

Malnutrition

10

Activités alimentaires communautaires

Malnutrition

Farine enrichie: Perspective globale et regionale  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you