Page 1

ALEXANDER WANG MONSIEUR MAISON RESIDENCE ORSAY CARNET SS16 BOURJOIS ALCATRAZ DEMARCHELIER MODE & CULTURE

N째 13 /2016 F & UK VERSION


COUVERTURE

PHOTOGRAPHE : KRISS LOGAN STYLISTE : NICOLAS LECOURT MANSION HAIR & MAKE-UP : KRISS LOGAN MANNEQUIN : ELEONORE J. @NONE MANAGEMENT


MODE Story of Metal What’s new in the fashion world (Jérôme Dreyfuss, Red Juliet, Strellson, Alexander Wang, Louis Vuitton, Ba&sh, Weekday, Manuela Biocca, Fred de la Bretonière, Léo Paris, Bell & Ross, Smets, Monsieur Maison.) Carnet SS16 (shopping) Phoenix Shining Chic Rock & Texture Résidence Orsay Le Jardin Secret Girl Next Door Belladone

BEAUTE

What’s new in the beauty world ! (Givenchy, Clarins, The Bodyshop, Nair, Oenobiol, Estherderm, Mugler, L’Oréal, Versoskincare, Delbôve, Fitbit, John Vélasquez, Bourjois.) Mince Alors !

VOYAGE Alcatraz

CULTURE

What’s new in the culture world ! (Femmes au charbon, Décrayonner, Entre sculpture et photographie, Albert Maignan, Paul Signac, Every Body) « Desire » Histoires de Femmes


Fo n d a t e u r, d i r e c t e u r d e p u b l i c a t i o n e t m i s e e n p a g e . BERNARD ROUCOURT ber nard.roucour t@skynet.be MODE : ANNA BASSANO anna.bassano@hotmail.it Rédactrice en chef mode BERNARD ROUCOURT ber nard.roucour t@skynet.be B E AU T E : G I N I E VA N D E N O O R T g. v a n d e n o o r t @ g m a i l . c o m Rédactrice en chef beauté BERNARD ROUCOURT ber nard.roucour t@skynet.be VOYAG E : C A R O L A P LO G A N a p g a n c a r @ g m a i l . c o m C U LT U R E : BERNARD ROUCOURT ber nard.roucour t@skynet.be

Idole est une publication tri-

P H OTO G R A P H E S : K R I S S LO G A N k r i s s l o g a n @ f r e e . f r Yannick V erdier M ons é gur y a n n i c k @ y - v m . c o m N at h an R obin d u n s e u l r e g a r d @ g m a i l . c o m KEVIN PERIAC kevinperiac@gmail.com P h ilippe fris é e p h i l i p p e . f r i s e e @ w a n a d o o. f r L aura Y barra l a u r a . y b a r r a @ h o t m a i l . f r F lavia R addavero f l a v i a . r a d d a v e r o @ n e u f. f r A lberto M accari p h o t o @ a l b e r t o m a c c a r i . c o m C A R O L A P LO G A N a p g a n c a r @ g m a i l . c o m

Idole is a quaterly publication.

mestrielle. Tous les droits sont réservés. La reproduction en entier ou en partie est totalement interdite sans la permission préalable du responsable éditorial et des auteurs concernés.

All rights reserved. reproduction in whole or in part is prohibited without permission of the publisher and the affected authors.

SOUMISSIONS, PUBLICITES, INFORMATIONS SUBMISSIONS, ADS, INFORMATIONS logo Idole © Stéphane Hop

CONTACT@IDOLEMAGAZINE.COM


Idole n°13 … et oui, un numéro particulier pour tous ceux ou celles qui, par superstition, y voient le bonheur ou le malheur. Moi, j’y vois que la sortie d’un magazine un peu exceptionnel (je dois le dire) car il contient 8 shootings de mode. Un record depuis son lancement, il y a 4 ans. Cela prouve bien que ce type de support a sa place dans le monde médiatique grâce à sa facilité d’échanges via le web, sa gratuité mais aussi comme un mode de publication accessible à toutes personnes désirant faire connaître son travail, ses passions, ses opinions, … le tout sous une mise en page simple. Alors continuez à être de plus nombreux à le suivre car cela me donnera encore plus d’envie et de plaisir à le produire. Merci à tous et toutes pour tout ça ! Idole n°13 … and yes, a particular number for all those or those who, by superstition, see the happiness or the misfortune there. I see there that the issue of a little bit exceptional magazine (I have to say it) because it contains 8 shootings of fashion. A record since its launch, 4 years ago. It proves well that this type of support has its place in the media world thanks to its ease of exchanges via Web, its free access but also as a mode of publication accessible to every people wishing to make known his work, its passions, its opinions, ... the whole under a simple layout. Then continue to be of more numerous to follow it because it will give me some more of desire and pleasure to produce it. Thanks to all for all that !

Bonne lecture Nice reading Bernard Roucourt Fondateur / founder d’Idole Magazine

idolemagazine.tumblr.com idolemagazinewordpress.com facebook.com/idolemagazine pinterest.com/idolemagazine


S

tory

O

f

M

etal

PHOTOGRAPHE, HAIR & MAKE-UP / KRISS LOGAN STYLISTE / NICOLAS LECOURT MANSION MANNEQUIN / ELEONORE J. @NONE MANAGEMENT


IDOLEMODE


Robe « miroir » en lumaline NICOLAS LECOURT MANSION, bracelet et cacheongles en métal argenté H&M.


IDOLEMODE

Robe en tulle et épingles à nourrice NICOLAS LECOURT MANSION, boucle d’oreille en métal argenté styliste.


IDOLEMODE

Lunette opaque en lumaline NICOLAS LECOURT MANSION.


Pantalon en cuir d’agneau riveté et teinté argent ADELE CANO, harnais en cuir d’agneau riveté et teinté argent MARGOT FICADIER & VICTOR WEINSANTO, boucle d’oreille en métal argenté et boots en cuir styliste.


IDOLEMODE

Robe « miroir » en lumaline NICOLAS LECOURT MANSION, bracelet et cacheongles en métal argenté H&M.


Robe en tulle et épingles à nourrice NICOLAS LECOURT MANSION, boucle d’oreille en métal argenté styliste.


IDOLEMODE

CLICK ON TO SEE ADELE CANO H&M MARGOT FICATIER NICOLAS LECOURT MANSION VICTOR WEINSANTO


What’s new in the fashion world ! Par Bernard Roucourt

CALIFORNIA ROCK FESTIVAL La campagne verdoyante de Glastonbury ou le soleil californien de Coachella ? Un revival sur l’île de Wight ou plutôt du côté de Woodstock ? Who cares ? Certainement pas elle ! C’est en pensant à cette fille ni tout à fait rebelle ni vraiment sédentaire que Jérôme Dreyfuss a imaginé sa nouvelle collection printemps-été 2016. Ses mots d’ordre : une souplesse retrouvée, ultra confortable et tenue par des www.jerome-dreyfuss.com lignes parfaitement dessinées, rehaussées de contrastes mats et satinés. Un cool surtout pas négligé, sans laisser-aller ni mollesse. Du maxi panier à la besace en passant par le hobo, le tote, la bourse ou le cabas, il est toujours question de rondeur, dégagée de toute surpiqûre anguleuse qui casserait cette douceur linéaire. Les textures veloutées, suède, nubuck, croûte et chèvre velours, agneau gommé ou extrêmement lisse ajoutent leurs notes à ce festival aux couleurs vert lagon, bleu stone, crème, jaune, orange, bordeaux, moutarde, noir, léopard fauve ou kaki. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

MYSTERIEUSE, ENIGMATIQUE, FRIVOLE ET … PROVOCATRICE !


IDOLEMODE

Le label Red Juliet est un clin d’oeil adressé à la créatrice rousse, Julie Vrijens qui a fait parler d'elle pour la première fois en 2010 dans l’univers anversois de la mode. La marque place les femmes sur un piédestal en proposant des collections frivoles qui n’hésitent pas à mettre les rondeurs en valeur. Red Juliet récidive cette saison aussi en étendant sa ligne de vêtements avec quelques silhouettes, créant ainsi une collection à part entière et contemporaine, composée de robes, jupes, pulls, tops et pantalons. Pour ce printemps 2016, Red Juliet a donné lieu à une collection pour dames, raffinée et aérienne, offrant une grande variété de couleurs, d’étoffes et www.redjuliet.be de silhouettes. Les pièces, comme issues d’un rêve, sont empreintes à la fois d’innocence juvénile et de sensualité féminine. Elles évoquent une atmosphère mystérieuse, parfois énigmatique, que Julie a empruntée au film culte « The Virgin Suicides ». Les noms de certains modèles de la collection se réfèrent en outre aux cinq soeurs apparaissant dans le film. Frivole avec une pointe de provocation. Le passage délicat de l’adolescence à l’âge adulte se traduit dans l’amalgame entre le côté frivole, presque fillette des créations et les accents provocants. Les détails en dentelle romantiques et les douces couleurs pastel alternent avec les décolletés dans le dos, des pièces fendues sensuelles et les accents fluo. Les imprimés ludiques et joyeux contrastent avec la neutralité du noir et du bleu roi, les combi-shorts girly s’opposent aux robes longues et élégantes. Issus d’un large choix, les pantalons cropped avec tops et sweaters amples s’échangent le soir pour une jolie petite robe cocktail. Typiques de cette collection printanière sont les magnifiques tissus métalliques en rose et en or.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

« WE ARE ONE » P our le printemps 2016, la collection Strellson se montre réduite, techniquement perfectionnée et aux couleurs harmonisées, sans perte de fraîcheur, de modernité ou de sportivité.


www.strellson.com ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

JEANS EXCLUSIFS Alexander Wang lance la collection ‘Denim x Alexander Wang’, une sélection qui est dédiée à l’authenticité de cette matière. Cette première collection se compose de trois coupes différentes : WANG 001 (slim) WANG 002 (relax) et WANG 003 (boy fit). Afin d’atteindre la bonne patine, de nombreuses techniques sont utilisées telles que celles particulières de lavage, ainsi qu’un séchage, mais également un ponçage et un meulage à la main. Des détails tels qu’une boucle de ceinture en cuir mat noir donnent une autre dimension aux modèles à la couleur indigo classique. Une quantité limitée de coupes

www.alexanderwang.com sera disponible exclusivement chez Icon. (http://www.icon-shop.be)


IDOLEMODE

A, B, C, D, …. LV & ME

clicquer sur l’image pour voir le film

Dans le sillage de sa ligne de colliers « Initiales », la marque de luxe étoffait depuis fin 2015 sa collection de bijoux fantaisie avec sa ligne LV & Me en déclinant 26 lettres ornées de vis et rappelant ainsi les malles Louis Vuitton, chaque lettre pouvant s’accrocher à un sautoir, bracelet ou boucle d’oreille. Pour accompagner la sortie de LV & Me, la maison de luxe a réalisé un film mettant en scène les bijoux autour d’un personnage en 3D avec pour fond musical la chanson « Alphabet » d’Amanda Lear sortie en 1970. En parallèle, a été développée sur le site www.louisvuitton.com une application interactive permettant de créer sa vidéo personnalisée ainsi que sur les réseaux sociaux – Instagram et Facebook -, révélant teasers et photos aux couleurs LV&Me.

http://fr.louisvuitton.com ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

UN VENT DE SPONTANEITE ET DE LIBERTE P our ba&sh, le monde de la mode est un terrain de jeu et la vie une aventure à traverser avec style, l’esprit léger. En cette année 2016, la Maison signe, encore une fois, une collection festive, libre et généreuse.


Pour cette saison printemps 2016, Barbara et Sharon optent d’emblée pour une allure « glamour sixties » en conjuguant teintes orangées et vitaminées, nuances de kaki et terracotta.

 Le ton de la collection est donné.
C’est une femme d’action séduisante, intelligente et intrépide qui inspire. C’est Mimsy Farmer dans le film iconique « More » qui insuffle ce fantasme d’une vie de bohême. Ou bien Brigitte Bardot et son top à volant qui laisse apparaître des ondes sensuelles et fatales. On veut se sentir Bonnie Parker. On veut porter des jupes midi safran et des petits blousons en cuir écureuil pour se sentir femme affranchie, femme www.ba&sh.com audacieuse. La ceinture est l’accessoire phare de la saison. Elle donne une allure, une tenue et marque la silhouette.
L’image seventies qu’on attache à cette collection est sans doute moins un effet de mode qu’une philosophie et un art de vivre reconnus par la Maison ba&sh depuis ses débuts.

Pièce maitresse du vestiaire, figure de féminité, la robe se décline dans tous les styles.

 Cette frénésie de matières nobles, de couleurs solaires et d’inspirations sauvages et iconiques résume cette collection d’été 2016 dans laquelle la femme se sent bien, dans laquelle elle est sublimée. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE MOINS ET LE PLUS P our ce printemps 2016, Weekday explore la relation entre le corps et les vêtements qui le couvrent, elle expérimente avec les fondamentaux qui existent entre le fait de se vêtir et de se dévêtir. Des vêtements minimalistes dévoilent le corps et se superposent à l’envi pour couvrir ou découvrir, tout en repoussant subtilement les limites séparant le grand du petit.


IDOLEMODE L’infiniment long s’allie à l’extra court, l’extrêmement fin se marie au très épais pour créer des combinaisons audacieuses. Des vêtements déstructurés tombent ou glissent sur le corps, rompant la silhouette pour donner une impression de collage. Inspirés par le concept du « manteau de l’exhibitionniste », des vestes en jean ou des trench-coats légers aux dimensions démesurées affichent une longueur et un volume volontairement exagérés et offrent la possibilité de dévoiler quelque chose de plus intrigant et suggestif. Tant les hommes que les femmes ont le choix entre vestes en jean argentées, http://shop.weekday.com trench-coats beiges, pantalons larges et vêtements en cuir variés. Les femmes pourront également se tourner vers les mini-tailleurs aux mailles serrées, tandis que les hommes opteront pour des shorts courts. Cette collection printanière apporte également son lot de nouvelles matières : coton au revêtement argenté et coton parcheminé, jean bleu javel, nylon mat et patchwork transparent. Communes aux hommes et aux femmes, les couleurs beiges, bleu ciel et argent ultra brillant contrastent avec les tons très foncés et pissenlit de la collection pour femme et le vert gazon de la collection pour homme. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

“RESONANCE” Manuela Biocca, créatrice d’une mode

© photo Sylvain Renault

gothique luxeuse, a imaginé une collection 2016 ténébreuse dominée par le noir et rehaussée de touches de lumière apportées par les bijoux et accessoires d’Alchemy Gothic (leader mondial du bijou alternatif). Elle s’inscrit dans un univers steampunk, dandy, militaire et romantique. Sa collection « résonance » se compose d’un ensemble de 14 créations dont la soie, le satin, le cuir, la dentelle sont les matières de prédilection. Ses


lignes asymétriques, ses effets de texture en font une collection mystérieuse, moderne et élégante. Chaque nouveau projet est une recherche artistique à part entière pour la créatrice. Son attachement aux détails de fabrication et à la qualité l’ont mené vers l’expérimentation de nouvelles techniques. Elle réalise, entièrement à la main et à l’aide d’outils traditionnels, des fleurs artisanales qui viennent orner certaines pièces de la collection.

© photo Sylvain Renault

www.manuelabiocca.com

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

UN PIED DEVANT L’AUTRE ! P our ce printemps, Fred de la Bretonière complète sa collection avec une gamme de baskets légères de grande qualité. La basket : Féminine, branchée et confortable. Conçue dans des matières différentes, innovant dans les textures et une www.freddelabretoniere.com chaude palette de couleurs pastels, ces baskets sont le nouveau must pour chaque fashionista. L’espadrille de marche : Parce que l’innovation reste la clé, la marque est fière de présenter un tout nouveau design, l’Espadrille de marche. Produite dans une maille légère en cuir, elle constitue la combinaison parfaite du confort de la basket et de l’apparence mode de l’espadrille. La chaussure de tennis : Avec son design minimaliste, l’apparence impeccable et l’ajustement confortable, cette chaussure peut compléter chaque équipement de sport.


IDOLEMODE

ALTAIRA Avec sa collection « Altaira », la Léo girl nourrit une fascination pour les films de science-fiction des années 50, 60 et 70. Le nom de la collection vient d’ailleurs d’Altaira Morbius, l’une des vedettes du film culte « Planète interdite » datant de 1956. Cette collection printanière est un mélange futuriste de matières, d’imprimés et de textures tels que le motif à pois blancs transparent, l’ imprimé léopard bleu et rose dans lequel, si l’on cherche bien, on retrouve le logo Léo et des éléments de sciencefiction, un polyamide de soie bleu brillant et un coton noir et blanc avec motif matriciel. Ce choix avant-gardiste www.leo-paris.com des matières est renforcé par des interventions inattendues dans la silhouette, comme des découpes et des fermetures ou par des mini-ceintures de sécurité. La garde-robe spatiale de la Léo girl va audelà du simple cliché de la combinaison spatiale avec casque, son choix est immense. Les éléments clés de la collection sont notamment un body à imprimé animal rose assorti d’un petit sac rond, une combinaison pantalon à carreaux noir et blanc à fines bretelles, une jupe noire à découpes, ornée de patchs colorés marqués de l’inscription « FUTURE ! », une jupe transparente à pois blancs et un imperméable argenté à motif circulaire. Mais elle peut aussi voyager dans l’espace en arborant un look plus sobre grâce à un crop top blanc orné de patchs colorés et une jupe bleue en matière brillante ou un pull bleu et blanc texturé et une jupe portefeuille dans un motif à carreaux blanc et noir. Pour la Léo girl, « the future is bright » assurément, mais il est aussi résolument « fashion forward ».


MILITAIRE DANS L’AME La BR 03 Desert Type a été conçue pour répondre au cahier des charges de l’aviation militaire opérant dans les pays chauds. À ce titre, elle est de couleur sable, à l’instar des combinaisons des pilotes en mission dans le désert. Instrument professionnel par essence, la BR 03 Desert Type illustre parfaitement les 4 principes

www.bellross.com

fondamentaux de Bell & Ross : lisibilité, fonctionnalité, précision et étanchéité. Équipée de la fonction chronographe, cette montre a été spécialement conçue pour les pilotes d’avion qui ont besoin d’un outil de mesure des temps courts. Son bracelet, disponible en cuir beige ou en toile noire ultra résistante, rappelle la vocation utilitaire de ce modèle camouflage.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

DU PODIUM A ...

La nouvelle collaboration du Smets Premium Store et de la plateforme de vente en ligne PreCouture vous permet désormais de commander les collections de vos créateurs préférés juste après les défilés et de les suspendre dans votre garde-robe avant même qu’elles n’arrivent en boutique. Pour ce faire, rendez-vous à Luxembourg dans le nouveau corner dédié de PreCouture x Smets, un espace unique et innovant, dédié à la mode et à la création.

VOTRE GARDE-ROBE !


IDOLEMODE

Dans ce tout nouvel espace installé au premier étage du Smets Premium Store, vous pourrez notamment suivre les défilés en live streaming d’Alexis Mabille, Alexandre Vauthier, Vionnet, Alberta Ferretti, Preen et précommander les collections des Fashion Weeks de New-York, Londres, Milan et Paris à l’aide d’iPads via la plateforme en ligne PreCouture. Par ailleurs, PreCouture propose des pièces de la saison en cours, complétant l’offre de Smets Premium Store avec des marques de créateurs qui n’y sont pas nécessairement distribuée. Les équipes Smets permettent aux clientes de bénéficier de conseils personnalisés.


Les créations présentées lors des défilés sont livrées de 3 à 4 mois après la commande, c’est-à-dire avant même qu’elles n’arrivent en boutique. Les commandes sont soit livrées à domicile, soit peuvent être enlevées chez Smets. Le client paie 30 % du prix d’achat à la commande et PreCouture débite automatiquement les 70 % restants de la même carte à la livraison. Les retours se font comme pour tout autre achat en ligne. Notons au passage que dans le cas d’achat de pièces complexes, la cliente n’indique pas seulement sa taille de confection, mais également ses mensurations afin de contrôler que la taille choisie correspond bien au sizing du créateur en question.

www.smets.lu

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

AMOURS, AMOURS. E mmanuel Demuynck crée des collections d’accessoires et de prêt-à-porter à partir de « soies foulard » issues des collections de grandes maisons de luxe parisiennes. Assemblages et mix&match, « Monsieur Maison » réinvente la douceur et la fluidité du kimono en clashant les imprimés pour un effet psychédélique « néo Californie ». Éléments de déco – coussins aux motifs forts qui personnalisent un intérieur tout en insufflant de la douceur, robes, chemises, étoles – lavallières extra fluides et délicates comme un soupir, on mélange les couleurs pop, on s’affirme en noir et blanc, on sème


IDOLEMODE le trouble sur les genres, avec des pièces transversales et interchangeables. La collection printemps 2016 de Monsieur Maison s’articule sur trois axes : « Handmade Scarves » (les étoles faites à la main), « Chez Lui » (l’univers Home), « Belle de Jour » (le vêtement lounge pour elle www. monsieurmaison.be et pour lui). La story derrière les collection se raconte en Amours : « In the Mood for Love », « Brokeback Moutain », « L’important c’est d’aimer », « Last Tango in Paris », « Docteur Jivago ». Tout l’amour, tous les amours. Un univers qui nous fait voyager d’Istanbul à l’Afrique du Nord d’Yves Saint Laurent, en passant par les années 70, power of love encore, et les fleurs, et les papillons. Les muses : Romy Schneider, Sylvia Kristel, Jacky Onassis, Géraldine Chaplin, Marilyn Monroe, Marlon Brando, Yul Brynner, … Comme les sentiments, les matières sont nobles, et les associations audacieuses. Le postulat est rationnel et écologique, puisque les matières premières, de toute première qualité, sont issues de stocks existants. Mais le propos assume sa paradoxale poésie : influence asiatique dans les coupes, liberté baba cool dans l’esprit, on détourne le luxe avec nonchalance, on porte ses vêtements d’intérieur à l’extérieur, et dans le monde entier, on est à la maison. La Maison de Monsieur Maison, il va de soie.


CARNET SS16

SOFT LUXURY

SERENDIPITY

TRAVEL JOURNEY

GROOVY TIMES

YOU LOOK AMAZING!


IDOLEMODE

Concept:

ANNA BASSANO


& OTHER STORIES

Dress: ANNEMIE VERBEKE. Shoes: LIU JO. Clutch: DIANE VON FURSTENBERG. Watch: CALVIN KLEIN. Earring: MARIA BLACK


IDOLEMODE

SOFT LUXURY


LEO-PARIS Jacket: ACNE STUDIOS. Trousers: LOVE STORIES. Sneakers: JEROME DREYFUSS. Scarf: ZADIG & VOLTAIRE. Bag: HERSCHEL.


IDOLEMODE


UNIQLO

TRAVEL JOURNEY


IDOLEMODE

Sunglasses: CHLOE. Jacket: FILIPPA K. Short: ZADIG & VOLTAIRE. Dress: SCOTCH & SODA. Sneakers: TOMMY HILFIGER. Bag: JEROME DREYFUSS.


G R O O V Y T I M E S Necklace: ESSENTIEL. Shirt: BA&SH. Skirt: & OTHER STORIES. Bag: RIVER ISLAND. Sneakers: KARL LAGERFELD.


IDOLEMODE

T O M M Y H I L F I G E R


LIU JO


IDOLEMODE

P A U L S M I T H

Hat: PAUL SMITH. T-shirt: IKKS. Skirt: EDITH & ELLA. Clutch: KARL LAGERFELD

YOU LOOK AMAZING!


Robe en mousseline et coton KATE MACK.


IDOLEMODE

Phoenix Phoenix Photographe Yannick Verdier MonsĂŠgur Styliste Marie-Sixtine Glandy Hair & Make-up Miu Yamashita @ myfashionbridge Mannequin Sarah S. @women management


Robe en laine et tulle MELANIE BOROTTO.


IDOLEMODE

Robe en coton KATE MACK.


Jupe plissĂŠe en coton ZARA, top en coton et tulle PAULINE LOSADA.


IDOLEMODE

Top en laine et tulle MELANIE BOROTTO, couronne en plumes CREATION MARIE SIXTINE GLANDY.


Top en coton et tulle PAULINE LOSADA, couronne en plumes CREATION MARIE SIXTINE GLANDY, gants en soie et mousseline vintage.


Leggings en coton H&M, veste-chemise MAGALI CONFIANT.

IDOLEMODE


Jupe plissĂŠe en coton ZARA, top en laine et tulle MELANIE BOROTTO.


IDOLEMODE

CLICK ON TO SEE H&M KATE MACK MAGALI CONFIANT MARIE SIXTINE GLANDY MELANIE BOROTTO PAULINE LOSADA ZARA


Photographe : Nathan Robin

Styliste : Crystal Deroche Make-Up : Vincent Brière Hair : Floriane Seguin Mannequin : Pricilla Tinet

Nous remercions très sincèrement L’HOTEL STANDARD DESIGN qui nous a accueilli pour la réalisation de cette série ainsi que pour leur hospitalité sans faille.


IDOLEMODE

Robe longue à col cache coeur en laine métallisée MANGO , sac à main en cuir et tissu pailleté ZARA.


Top sans manches et à col roulé en maille côtelée métallisée ZARA , bandeau en similicuir MAISON D’URSULE.


IDOLEMODE

Tunique en laine transformée et manches ajourées ZARA, ceinture en cuir souple RIVER ISLAND, trench-coat en python LANVIN, bague en platine et diamants BULGARI.


Combinaison en polyester imprimé de motifs dorés BOOHOO, escarpins en cuir souple ZARA, pochette en velours avec sequins brodés LIERAC.


IDOLEMODE

Top à manches longues en dentelle GINGER G, jupe à franges fines en cuir souple SHOLLY JAAY, soutien-gorge rouge en dentelle brodée HUNKEMÖLLER, écharpe en fourrure noire torsadée MARKS & SPENCER, collier ras de cou en métal décoré TOPSHOP.


Tunique en laine transformée et manches ajourées ZARA, ceinture en cuir souple RIVER ISLAND, collier ras de cou à frange en argent vintage.


IDOLEMODE

CLICK ON TO SEE BOOHOO BULGARI GINGER G. (no website) HUNKEMÖLLER LANVIN LIERAC (no website) MAISON D’URSULE MANGO MARKS & SPENCER RIVER ISLAND SHOLLY JAAY TOPSHOP ZARA


ROCK & TEXTURE Photographe : Kévin Périac Styliste : Charlie Cha Hair & Make up : Anaïs Ferraguti Mannequins : Rebecca Château @smith&smith Agency / Victoria Bricka

@People Agency Shooté au Studio Mandarine


IDOLEMODE

Top en soie « Elia » et jupe en coton « Tara » ISAE


Pantalon en cuir d’agneau « Lacaune » et manteau « Iré » en coton ISAE


IDOLEMODE

Trench-coat « London » en coton et stretch, collier en métal doré monté avec des perles de verre MYPHILOSOPHY, blouse en soie NATHALIE FORDEYN.


Bermuda en coton et dentelle, blouse et ceinture en soie MYPHILOSOPHY.


IDOLEMODE

Jupe en jute « Judith » et top en lin « Rio » ISAE.


Pantalon, veste parker et top en coton et stretch MYPHILOSOPHY.


IDOLEMODE

Jupe en coton et stretch MYPHILOSOPHY, blouse en soie NATHALIE FORDEYN.


Robe en soie avec motif imprimĂŠ sur lin et polyester NATHALIE FORDEYN.


IDOLEMODE

CLICK ON TO SEE ISAE MYPHILOSOPHY NATHALIE FORDEYN


Jeans ACNE STUDIOS, blouson en cuir ISAMU KATAYAMA BACKLASH, t-shirt en coton AMY GLENN (L.A.) et ceinture en cuir et strass H.T.C.


IDOLEMODE

PHOTOGRAPHE / Philippe Frisée

ASSISTANTE PHOTO / Louise STYLISTE / Paul Kuseni pour Série Noire HAIR & MAKE-UP / Philippe Gonay MANNEQUIN / Baptiste @Lesfillesmodelsagency Remerciements à Pollux (architecture & design)

pour la maison.


Caleรงon en coton CLEMENCE DE GABRIAC, chemise en coton et soie ACNE, blouson en daim ANN DEMEULEMEESTER.


IDOLEMODE

Chemise en coton-voile imprimĂŠ et trench-coat en laine-cachemire SAINT LAURENT.


IDOLEMODE

Ensemble pantalon et veste en laine DIOR, t-shirt en coton MA+MAURIZIO AMADEI, écharpe en satin de soie HEUKE BULAU, basket en cuir ADIDAS « STAN SMITH ».


Short en coton ACNE, blouson en jeans DIOR, chaussettes en coton AMERICAN APPAREL, boots en cuir TIMBERLAND.


IDOLEMODE

Chemise en coton et soie ACNE, blouson en daim ANN DEMEULEMEESTER.


Ensemble veste et pantalon en laine SAINT LAURENT, chemise en coton et soie DIOR, manteau en laine KRIS VAN ASSCHE, cravate en soie imprimĂŠe PAUL SMITH.


IDOLEMODE


Ensemble pantalon et veste en laine DIOR, t-shirt en coton MA+MAURIZIO AMADEI, écharpe en satin de soie HEUKE BULAU, basket en cuir ADIDAS « STAN SMITH ».


IDOLEMODE

CLICK ON TO SEE ACNE STUDIO ADIDAS AMERICAN APPAREL AMY GLENN ANN DEMEULEMEESTER ISAMU KATAYAMA BACKLASH CLEMENCE DE GABRIAC DIOR HEUKE BULAU (no website) H.T.C. KRIS VAN ASSCHE MA+ MAURIZIO AMADEI SAINT LAURENT TIMBERLAND


Robe en coton BEATRIZ LUCINI, collier « croix » en métal argenté et perles en plastique CLAIRE’S, boots en similicuir ZARA / robe en coton et dentelles CLARIEE TEKSTIL, collants en nylon vintage, boots en similicuir ZARA et collier en métal argenté et pierres en cristal BLANCO.


IDOLEMODE

Le jardin Secret Photographe & styliste / Laura Ybarra Hair & Makeup / Rocio Roma Mannequins / Anne-Sophie Hd., Noelia S.M., Sasha S., Diana N.


Robe en synthétique avec broderies « fleurs » TUL VINTAGE, cape en fausse fourrure avec broche en métal argenté TREBIEN, boucles d’oreilles « perle » en acétate H&M, gants de jardinage vintage.


Robe en coton BEATRIZ LUCINI, collier «fleurs» en métal et acétate MIDNIGHT GIRLS, bagues fantaisie en métal peint LE MANEGE A BIJOUX / robe en coton TUL VINTAGE, boucles d’oreilles en argent et bague «fleur» en métal peint LE MANEGE A BIJOUX.

IDOLEMODE


Robe en mousseline et dentelles TUL VINTAGE, manteau en épais tissu brodé de perles en acétate BEATRIZ LUCINI, collier « fleurs » en métal argenté et acétate BLANCO, collants en nylon vintage, parapluie « nuages » TIGER.


IDOLEMODE

Robe en coton et dentelles CLARIEE TEKSTIL, et collier en métal argenté et pierres en cristal BLANCO.


Robe en coton et tulle brodée de perles en acétate LILY.J LONDON, collier «perles» en acétate LOLINOA, chapeau en laine ZARA / robe en mousseline TUL VINTAGE, collier «chevaux» en métal argenté LOLINOA, chapeau en laine ZARA.


IDOLEMODE


Robe en mousseline et dentelle TUL VINTAGE, manteau en épais tissu brodé de perles en acétate BEATRIZ LUCINI, collier « fleurs » en métal doré et acétate BLANCO.


IDOLEMODE

Robe en mousseline TUL VINTAGE, collier «chevaux» en métal argenté LOLINOA, chapeau en laine ZARA.


Robe en synthétique avec broderies « fleurs » TUL VINTAGE, cape en fausse fourrure avec broche en métal argenté TREBIEN, boucles d’oreilles « perle » en acétate H&M, gants de jardinage vintage.


IDOLEMODE

CLICK ON TO SEE BEATRIZ LUCINI BLANCO CLARIEE TEKSTIL CLAIRE’S H&M LE MANEGE A BIJOUX LILY J. LONDON LOLINOA MIDNIGHT GIRLS TIGER TREBIEN TUL VINTAGE ZARA


Pantalon en stretch DAVID VINCENT CAMUGLIO, pull-over en laine MAISON DORIS, collier et bracelet « fleurs » en soie RICHE HERITIERE, sac en cuir et laine ALEXIA HOLLINGER, foulard en soie peinte SIIDILABOR.


IDOLEMODE

Girl next door Photographe / Flavia Raddavero Styliste / Odette W. Hair & Make-up / Joseph Gauthier Mannequin / Alysson @People-international


Jupe en nylon COMTESSE OUVRIERE, pull-over en stretch ZEV, trench-coat en coton-nylon DAVID VINCENT CAMUGLIO, collants en coton imprimé SUVA, escarpins en cuir KADANDIER, gants « manucurés » en laine, sac à main en soie peinte et lavallière en soie RICHE HERITIERE.


IDOLEMODE

Pantalon en crêpe de soie MAISON DORIS, pull en laine COMTESSE OUVRIERE, top en nylon et laine DAVID VINCENT CAMUGLIO, collant en lycra DORE DORE, escarpins en cuir KADANDIER, sac en cuir et tissus ALEXIA HOLLINGER, foulard en soie peinte SIIDILABOR, Lavallière en soie RICHE HERITIERE.


Jupe « Aino Jakobi » en laie pour SIIDILABOR, pull-over en stretch ZEV, trench-coat en soie acrylique DAVID VINCENT CAMUGLIO, béret et gants « Jardin d’Hiver » en laine MILLE BISOUS MAGIQUES, collants en coton imprimé DORE DORE, bottes de pluie en plastique transparent I FEEL BOOT, cabas en coton laqué et tissus ALEXIA HOLLINGER.


IDOLEMODE

Pull-over en laine LUCY PARIS, collier en tissu RICHE HERITIERE.


Jupe en jersey COMTESSE OUVRIERE, manteau en laine DORIA SALAMBO, collants en lycra DORE DORE, botillons en cuir TAMARIS, sac à main en laine et coton laqué ALEXIA HOLLINGER .


IDOLEMODE

Robe en stretch et soie DAVID VINCENT CAMUGLIO, long manteau en lin pailleté DORIA SALAMBO, bas en lycra MARIE ANTOILETTE, lavallière en soie RICHE HERITIERE, sac à main en velours et coton laqué ALEXIA HOLLINGER.


Pantalon en stretch DAVID VINCENT CAMUGLIO, chemisier en soie MARION ROTH PARIS, plastron et bracelet en similicuir CATHERINE TISSEUIL, sac à main en jacquard ALEXIA HOLLINGER.


IDOLEMODE

CLICK ON TO SEE ALEXIA HOLLINGER CATHERINE TISSEUIL COMTESSE OUVRIERE DAVID VINCENT CAMUGLIO DORE DORE DORIA SALAMBO I FEEL BOOT KADANDIER (no website) LUCY PARIS MAISON DORIS MARIE ANTOILETTE MARION ROTH PARIS MILLE BISOUS MAGIQUES RICHE HERITIERE SIIDILABOR SUVA TAMARIS ZEV


Belladone

Photographe : Alberto Maccari Assistant photo : Massimo Marchetti Lights : Gianfranco Galli (Dedolight / Luxillag) Styliste : Marta Olec Hair & make up : Johanna Bordevik Mannequins : Margot, Lisa, Olivier @ Dominique Models

Remerciements Ă tout le personnel de La Belladone


IDOLEMODE

Chemise de nuit et robe de chambre en modal LA PERLA, bracelet en bronze et or BRONZALLURE / bouteille de champagne avec une étiquette et un blason plaqué or rose et serti de 5 diamants DE ROVAL brut / verre avec bord en dégradé ZARA HOME.


Ensemble shorty et bustier en soie, viscose avec finitions en coton LA PERLA / costume en 100% laine de mérinos et chemise en coton LES NOUVEAUX ATELIERS, chapeau en feutre vintage / robe en lin et dentelle de soie NATAN, bracelet en bronze et or, boucles d’oreille « boule » en or serti de cristal de Swarovski et bague en or blanc et diamant BRONZALLURE / verre fumé ZARA HOME/ bouteille de champagne avec étiquette et blason plaqué en or rose et serti de 5 diamants DE ROVAL brut.


IDOLEMODE


Ensemble string et nuisette en dentelle de soie LA PERLA, bague et boucle d’oreille en bronze, or et cristal de Swarovski BRONZALLURE / body en soie LA PERLA, parure collier, bracelet « chaines », bague et boucles d’oreille en bronze et or BRONZALLURE.


IDOLEMODE

Robe de chambre en coton et soie LA PERLA, parure collier, boucle d’oreille en or et cristal de Swarovski et bracelet en bronze et or BRONZALLURE, escarpins en cuir verni SARENZA / robe de chambre en coton et soie LA PERLA, parure collier et bague en bronze, bracelet en bronze et or BRONZALLURE, sandales en cuir verni GEOX.


IDOLEMODE

Robe en mousseline NATAN, bracelet en bronze et or BRONZALLURE / robe en lin et dentelle de soie NATAN, boucles d’oreille « boule » en or serti de cristal de Swarovski BRONZALLURE.


Soutien-gorge en dentelle WOMEN’SECRET, collier en bronze et or BRONZALLURE / soutien-gorge en dentelle TWIN SET, boucles d’oreille en or et cristal de Swarovski BRONZALLURE.


IDOLEMODE


Chemise de nuit et robe de chambre en modal LA PERLA / verre avec bord dégradé ZARA HOME.


IDOLEMODE

CLICK ON TO SEE BRONZALLURE DE ROVAL GEOX LAPERLA LES NOUVEAUS ATELIERS NATAN SARENZA TWIN SET

WOMEN’ SECRET ZARA HOME


What’s new in the beauty world ! Par Ginie Van de Noort

Même s’il fait encore bien frais, quelques rayons de soleil tentent parfois une légère percée. De quoi nous laisser entrevoir l’arrivée prochaine du printemps. L’univers de la beauté l’attend avec impatience et pour lui témoigner de sa hâte, des fleurs, des fruits, quelques rayons de soleil et des particules d’or ont été disséminés ça et là.

LES FLEURS SONT A L’HONNEUR

Optez pour une parure de maquillage Couture

L’Edition Couture 2016 du Rouge et du

Prisme Libre revêt un imprimé floral de saison, semblable à ceux aperçus sur les podiums de défilé des Collections Couture de la Maison Givenchy. Des magnolias roses pour un Look romantique et printanier et une collection qui se révèle très raffinée. Une édition limitée à guetter de près.

Prisme Libre n°2 Taffetas Beige

www.givenchybeauty.com


IDOLEBEAUTE

Des lèvres de toute beauté dans un package en édition limitée

L’Embellisseur lèvres se refait une beau-

té pour l’été ! Lui aussi se pare de jolies fleurs fraîches. Subtilement aromatisé tel une friandise, sa gelée gourmande fond sur les lèvres, les répare et les protège. A utiliser au quotidien, pour en prendre soin, mais également pour les sublimer car il existe en trois versions teintées.

www.clarins.fr

Embellisseur lèvres Tube 12ml

La douceur de la rose, la délicatesse de ses pétales

La Gamme « British Rose » est formu-

lée à base de roses tout spécialement cultivées pour The Body Shop dans une exploitation agricole située dans la campagne anglaise et primée pour son engagement environnemental. Chaque fleur est cueillie à la main puis distillée avec de l’eau fraîche de montagne. Une essence de rose de qualité est ainsi obtenue. Coup de cœur pour le gommage dans lequel on retrouve des extraits naturels de pétales de rose.

www.thebodyshop.fr

Bain moussant douceur 250ml

Essence corps Eclat immédiat 250ml

Gommage corps gelée 250ml

LES FRUITS NOUS FONT TOUTES JOLIES


Lait d’amende, pêche et framboise pour une épilation gourmande

Quelque soit la formule choisie, les peaux sensibles vont être ravie avec

ces nouvelles formule douceur 100% Plaisir avec un résultat professionnel longue durée allant jusqu’à quatre semaine. Cire chaude à la spatule, roll-on de cire ou bandes froides prêtes à l’emploi, il ne vous reste plus qu’à choisir en fonction de vos préférences.

www.nair-epilation.fr

Cire divine lait d’amande & orge perlé 400gr

Ultimate Rollon cire experte Framboise & verveine 110ml

Bandes de cire froide corps peaux sensibles pêche et Menthe (40 bandes)

De la pomme pour garder la ligne

Les gourmandes vont l’adorer !

Capteur 3 en 1 Perte de poids

www.oenobiol.fr

Vous aimez reprendre du dessert ? Les plats riches et en sauce ? Le fromage ? Ce nouveau venu dans l’univers des compléments alimentaires permet d’absorber une partie des graisses et des sucres ingérés et donc de réduire le nombre de calories absorbées. Composé de fibres issues de la carotte, de l’avoine et de la pomme, il promet par exemple d’absorber 58%des calories contenues dans les chips, ou encore 50% de celles contenues dans le chocolat.


IDOLEBEAUTE

DES PARTICULES D’OR ET UN PEU DE SOLEIL

Esthederm lance sa première eau de parfum

La réputation d’Esthederm en soins solaires n’est

plus à faire. Les femmes qui aiment resplendir dans la chaleur du soleil en toute sécurité sont conquises depuis plus de 35 ans. Cet été, pour la première fois, la marque lance « Un soir d’été », un véritable parfum de soleil. Un jus à la fois lumineux, rayonnant et chaleureux. Danielle Maniquant signe cette composition chic et élégante avec un fini boisé chaud.

www.esthederm.com Eau de parfum « Un soir en été » 50ml

Une édition limitée d’exception parsemée d’or

Véritable œuvre d’or, ce petit bijou de

flacon collect’or se voit sublimé par des particules d’or de 17 et 18 carats. A l’intérieur, un parfum solaire, lumineux et mystérieux qui s’articule autour des notes florales de jasmin sambac : Alien. Autre bonne nouvelle : ce petit écrin est ressourçable. Il est donc à la fois ultra chic ET écologique.

Eau de Parfum Alien Divine Ornementation, Edition limitée, 60ml

www.mugler.fr


C’EST PRATIQUE Les racines en sourdine !

Les racines et les cheveux blancs

sont un souci permanent de plus en plus présent entre chaque coloration. Voici peut-être LA solution. CE spray « effaceur de racine » permet de couvrir les cheveux blancs jusqu’au prochain shampooing. Une sorte de maquillage du cheveu qui permet en quelques secondes de faire oublier les petits désagréments visibles de la repousse, et donc de patienter sereinement jusqu’au rendez-vous coloration suivant.

www.loreal-paris.fr

(Magic Retouch » Spray instantané effaceur de racines Existe en 5 nuances 75ml

QUELQUES NEWS EN PLUS ! Par Bernard Roucourt

Vice Verso !

Lancement printanier des masques pour le visage Verso Skincare, une

gamme de masques en tissu, faciles à utiliser, qui tous ont leurs propres avantages en termes d’hydratation intense et de rajeunissement de la peau.


IDOLEBEAUTE

Ces masques faciaux se fondent sur une technologie brevetée à base d’hydrogel émulsifié, qui maintient l’hydratation et évite la déshydratation, tout en favorisant la pénétration des ingrédients actifs dans la peau. Le masque à hydratation intense assure une hydratation pouvant durer jusqu’à 120 heures. Le masque intense pour le visage et le masque régénérant pour les yeux contiennent tous deux du Rétinol 8, qui stimule la production de collagène de la peau, ce qui atténue les signes visibles de vieillissement. Chaque masque est fourni dans une boîte de 4 pièces emballées séparément. Les masques ne contiennent ni sulfates, ni colorants synthétiques, ni Phthalates, ni OGM, ni triclosan.

www.versoskincare.com ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Complices Aquatiques

Avoir une jolie peau tout douce après

un bain relaxant ? Tout à fait possible avec les 2 nouveaux produits 100% naturels de chez Delbôve Cosmetics qui vous feront passer un vrai moment d’extase … La mousse de bain « relaxation intense » Mousse de bain Valériane est une mousse non agressive, nettoyante, purifiante, hydratante et relaxante, au parfum délicat,


voluptueux prélude à une nuit de sommeil réparateur. Le soir, ajoutez l’équivalent d’un capuchon à l’eau de votre bain chauffée à 38°. Et savourer pendant une vingtaine de minutes pour bénéficier de tous les bienfaits des plantes. Dosée avec parcimonie, cette mousse de bain peut être utilisée en balnéothérapie ainsi que comme shampooing. Sur une peau à tendance acnéique, préférez la mousse de bain Valériane au savon, pour ses vertus non agressives et calmantes. L’huile de douche « hydratation divine » Huile précieuse Tanagra pour la douche ou le bain, nettoyante, hydratante, adoucissante et protectrice, habille la peau d’un voile de douceur délicatement parfumé. Mettez quelques gouttes au creux de la main ou directement sur le corps, puis émulsionnez sous l’eau en massant délicatement. Parce qu’elle respecte le film hydrolipidique de la peau, l’huile Tanagra permet aux peaux sèches de se passer de lait corporel après la douche.

www.delbove-cosmetics.com ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

TECHNOFITNESS

Le nouveau bracelet Fitbit Alta, person-

nalisable avec ses accessoires interchangeables pour s’adapter à tous les styles, est muni de toutes nouvelles fonctionnalités comme les « rappels d’activité » pour rester motivé toute la journée et ainsi atteindre ses objectifs de santé et de fitness. En plus du suivi de l’activité quotidienne, du sommeil et des séances d’entraînement, il affiche également les progrès réalisés et permet de rester connecté grâce aux notifications les plus utiles qui s’affichent sur un écran fin et élégant. Disponible dès aujourd’hui en pré-vente sur le website de la marque, et puis à partir d’avril 2016 dans tous bons magasins de sport en Europe.

www.fitbit.com


IDOLEBEAUTE

« TERRE NATURELLE »

Vos cheveux font face à des agres-

sions quotidiennes tout au long de l’année, c’est l’occasion de les rebooster en les chouchoutant avec les shampooings et soins naturels qui sont à découvrir uniquement et en exclusivité au salon Velasquez (Bruxelles). Celui-ci vous propose de prendre soin de vos www.mariannegray.com cheveux avec sa nouvelle gamme de shampoings et de soins : « Terre Naturelle ». Fidèle à son approche bio dans le traitement des cheveux, John Velasquez a développés 3 shampoings, un masque et 1 soin, tous élaborés avec de précieuses huiles essentielles. Le premier shampoing à l’huile d’argan et au beurre de karité nourrit vos cheveux afin de retrouver douceur et brillance. Le second shampoing à l’ylangylang et citron élimine l’excès de sébum, hydrate, revitalise et apporte du volume de la racine aux pointes. Le troisième shampoing aux algues respecte votre cuir chevelu tout en apportant vitalité et tonus à votre chevelure. Le masque 10 en 1 sans rinçage au parfum de pêche s’applique sur cheveux secs ou mouillés. Enrichi en kératine, il répare, nourrit et démêle vos cheveux. Grâce au cocktail d’agents protecteurs du soin argan et karité, douceur et brillance des cheveux sont au rendez-vous. Soucieux d’apporter sa contribution au respect de l’environnement, John Velasquez a tenu à ce que les flacons soient rechargeables (avec une réduction de 15%).

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PARIS ARTY CHIC

La couleur à l’accent français...

Pour ce printemps 2016, Bourjois signe une nouvelle histoire de couleurs inspirée des dernières tendances de la parisienne où les tons nude se rehaussent d’une touche vibrante de bleu. Cette collection « Paris Arty Chic » s’inspire des sixties, du mouvement Art Déco, des codes tranchés de certains designers et de cette tendance mix and match repérée sur les défilés, si chère aux parisiennes les plus stylées. A découvrir absolument !

www.bourjois.com


MINCE ALORS ! Par Ginie Van de Noort

Après les frimas de l’hiver viennent peu à peu les envies de se faire belle. Sans pour autant penser à l’été et à la plage, on peut commencer à envisager de ressortir quelques robes et jolies jupes. Et pour cela, autant se faire de jolies jambes et une silhouette harmonieuse. Voici une sélection ciblée de nouveaux soins présentant chacune leurs technologies et leur protocole. A vous de choisir celle qui vous convient le mieux en fonction de vos objectifs.


IDOLEBEAUTE

Pour des gambettes parfaites

Le nouveau Soin ENDERMOLOGIE® Sublime Minceur a été imaginé

pour agir en simultané sur l’adipocyte (cellule minceur), le fibroblaste (cellule jeunesse) ainsi que sur leur environnement. Juste avant d’enfiler un « collant-combinaison », le soin débute par l’application de la crème éclat revitalisante pour un micro-peeling doux. Ensuite viennent les manœuvres spécifiques du Cellu M6 réalisées par la praticienne et destinées à stimuler les points des méridiens (vessie, estomac, rate, vésicule biliaire…) pour libérer les toxines et améliorer l’oxygénation des tissus. Une technique non sans rappeler les grands principes de l’acupuncture. Cette stimulation va par ailleurs réveiller les fibroblastes endormis, qui une fois réactivés vont redonner souplesse et fermeté à la peau. Le soin se poursuit par l’application d’un spray fraîcheur jambes légères qui va redynamiser la micro-circulation sanguine et tonifier la peau. Et enfin, pour des gambettes parfaites, le tout s’achève par l’application du soin minceur sublimateur de peau double-action. Ses actifs minceur vont prolonger l’action du soin, et ses actifs cosmétiques vont maquiller et corriger instantanément les petites perfections de la peau telles que capitons, cicatrices, varicosités, vergetures. Cette crème agit à la façon d’un collant perfecteur invisible. On repart le pied léger avec des jambes de toute beauté.

www.endermologie.com


Minceur grâce au rééquilibrage des énergies

En médecine traditionnelle chinoise, les problèmes de poids et la cellulite

sont considérés comme étant le résultat visible d’un déséquilibre du yin et du yang. Il est donc important de rétablir un flux énergétique fluide pour que tout circule bien dans le corps. Afin d’y remédier, Lanqi SPA propose un soin complet alliant à la fois les techniques d’un massage Tuina à l’utilisation de ventouses. Il est réalisé en fonction de vos besoins du moment et adapté à votre état physique et émotionnel. Différentes manœuvres sont effectuées sur votre ventre, vos hanches et vos cuisses : palper-rouler, pressions, frictions, vibrations pour désengorger les tissus et relancer le transit. S’ensuit la pose de ventouses sur votre dos, qui en aspirant le sang à la surface de la peau va fragmenter les graisses et ainsi favoriser leur élimination. Attention toutefois car cette technique peut réagir de manière très différente d’une personne à l’autre, avec des marques rouges vif rondes sur tout le dos qui ne s’estomperont qu’au bout d’une semaine. Et oui, comme vous ressemblerez à une petite coccinelle, évitez de réaliser ce soin si vous avez l’intention de porter un dos nu les jours qui suivent.

www.lanqi-spa.com

Votre homme pourra dorénavant effectuer sa cure minceur à vos côtés

La Thalasso n’est pas réservée qu’aux femmes, et si certains l’ignorent

encore, la demande masculine en soins minceur est énorme. Poignées d’amour et petit bidon qui s’installe leur font horreur. C’est pourquoi les Thermes Marins de St Malo ont réfléchi à une cure qui leur est tout spécialement dédiée. Ce programme va les aider à adopter de bonnes habitudes et à reprendre le sport. Il comprend 6 séances de Cellu M6, 2 enveloppements d’algues, 2 massages kiné, 3 séances en piscine, 3 séances de sport, 8 soins


IDOLEBEAUTE d’hydrothérapie, 1 entretien avec le nutritionniste et 1 diagnostic de mensu-rations. Cette même cure existe en version féminine, de quoi partir en couple plutôt qu’entre copines pour une semaine à la fois minceur et très romantique. L’occasion de (re)découvrir la Bretagne, la Grand plage du Sillon, et les plus grandes marées d’Europe, au cœur d’une nature preservée.

www.thalassotherapie.com

Soins coup de cœur

Cette marque ne vous dit peut-être

rien et pourtant elle gagne vraiment à être connue tant ses produits sont efficaces et de qualité. Minus 417 développe des produits composés de sels et de boue de la Mer Morte connue pour ses bienfaits. Tous sont formulés sans parabène, sans huiles minérales et ne sont pas testés sur les animaux. Deux nouveaux soins font leur apparition en 2016 : une mousse pour le corps à la boue de la mer Morte riche en minéraux et enrichie en vitamines A, E, B et F et en huiles essentielles pour exfolier, raffermir et faire la peau toute douce. Le second, également à base de boue de la mer Morte est une lotion basée sur la technologie « Phytoless TM » qui agit par effet ultrason-like pour délester les adipocytes en diminuant l’épaisseur du tissu adipeux et du volume des cuisses.

www.minus417.com


IDOLEVOYAGE

A L C A T R A Z PHOTOS / CAROL APLOGAN


IDOLEVOYAGE


IDOLEVOYAGE


IDOLEVOYAGE


IDOLEVOYAGE


IDOLEVOYAGE


IDOLEVOYAGE


IDOLEVOYAGE


IDOLEVOYAGE


IDOLEVOYAGE


IDOLEVOYAGE


What’s new in the culture world ! Par Bernard Roucourt

Voici quelques idées de sorties culturelles à faire lors de jours pluvieux en ce printemps 2016.

FEMMES AU CHARBON (DE NETE YDE OLSEN) Exposition à la GALERIE ARIELLE D’HAUTERIVES (BRUXELLES) du 03 MARS au 30 AVRIL 2016.

La recherche identitaire sous-tend

également cette nouvelle série qui porte sur l’industrie minière en Belgique. Fascinée par le mystère de ce que cachent les entrailles de la terre et par la beauté du noir, l’artiste s’est tout naturellement penchée sur la représentation des charbonnages. Ne se limitant pas seulement aux paysages miniers, elle s’intéresse tout particulièrement à la vie quotidienne des femmes de mineurs. Dans la continuité d’artistes tels que Constantin Meunier ou Vincent Van Gogh, cette série lui permet de

Coron 2015 huile sur toile 30 x 30


IDOLECULTURE s’approprier l’histoire nationale belge et de témoigner de son attachement à ce pays. La thématique des charbonnages est traitée en peinture, art textile et écriture.

Galerie ARIELLE D’HAUTERIVES 37, Rue Tasson Snel 1060 Bruxelles T : +32 (0)2 534 57 00 www.arielledhauterives.be ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

« Décrayonner » Exposition à la Cité de la dentelle et de

la mode, Calais du 01 AVRIL au 13 NOVEMBRE 2016.

L a Cité de la dentelle et de la mode invite

Anne Valérie Hash, créatrice essentielle de la scène française, une des rares maisons à avoir obtenu le label prestigieux de la Haute Couture. Cette exposition, la première à lui être consacrée en France, retrace ses 13 premières années de création. Il ne s’agit pas tant d’une rétrospective que d’une exploration d’un univers en cours de fabrication. Une centaine de modèles, pièces vestimentaires uniques, vidéos et documents exclusifs révèlent, à travers un parcours sensible, un vocabulaire stylistique et analyse le processus créatif. Les pièces sont, à l’exception de prêts du Palais Galliera - Musée de la Mode de la Ville de Paris, extraites des archives personnelles de la Maison Anne Valérie Hash.

Cité internationale de la dentelle et de la mode de Calais 
 135, Quai du Commerce - 62100 CALAIS 
 T : +33 (0)3 21 00 42 30 
 www.cite-dentelle.fr


Entre sculpture et photographie (Huit artistes chez Rodin) Exposition au Musée Rodin, Paris du 12 AVRIL au 17 JUILLET 2016.

P arallèlement à la réou-

verture du musée et à la suite de l’exposition Mapplethorpe / Rodin en 2014, le musée Rodin continue à explorer les relations fécondes entre sculpture et photographie. Sur une proposition de Michel Frizot, historien de la photographie, cette exposition est une invitation à découvrir huit artistes de la seconde moitié du XXe siècle ayant Giuseppe PENONE, Trapoole di luce, 1995, (Piège de lumière), pratiqué de front la sculpCristal, 37x20cm, photographie noir et blanc, ture et la photographie. 99,5x69x1,5 cm, Coll. Penone, Turin, © Adagp, Pour chacun d’eux, John Paris 2016 Chamberlain (1927-2011), Cy Twombly (1928-2011), Dieter Appelt (né en 1935), Markus Raetz (né en 1941), Mac Adams (né en 1943), Gordon Matta-Clark (1943-1978), Richard Long (né en 1945), Giuseppe Penone (né en 1947), sculpture et photographie se trouvent étroitement imbriquées et mises en résonance.

Musée Rodin 77, rue de Varenne - 75007 Paris T : +33 (0)1 44 18 61 10 www.musee-rodin.fr ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

DANS L’ATELIER D’ALBERT MAIGNAN Exposition à l’ ATELIER ALBERT MAIGNAN, Paris du 11 mars au 16

JUILLET 2016.


IDOLECULTURE

Les voix du tocsin , Albert Maignan © photo Jean-Louis Boutillier – Musée de Picardie

Artiste-phare de la fin du XIXe siècle, Albert Maignan légua à la Fon-

dation Taylor, qu’il présida, sa maison-atelier de la rue La Bruyère et au Musée de Picardie ses collections archéologiques et son fonds d’atelier, véritable laboratoire de son œuvre qui retrouvera le temps de cet hommage les murs où elle fut créée. Faisant revivre les décors que Maignan réalisa dans Paris - de la Gare de Lyon à l’Opéra-Comique, du Sénat à l’Hôtel de ville ou Notre Dame de Consolation - l’exposition fera découvrir toute la virtuosité de cet artiste, traduite au travers de techniques et médiums variés. Dans son atelier sera présentée son chef d’œuvre, Les Voix du tocsin, grand format qui sera déroulé pour la première fois depuis 1918 et restauré en public au milieu des études préparatoires qui ont jalonné son élaboration et d’autres œuvres marquantes de cette période.

ATELIER ALBERT MAIGNAN 1 RUE LA BRUYÈRE - 75009 PARIS T : +33 (0)1 48 74 85 24 www.taylor.fr

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


PAUL SIGNAC, UNE VIE AU FIL DE L’EAU Exposition à la Fondation de l’Hermitage, LAUSANNE du 29

janvier au 22 mai 2016.

Paul Signac 
Saint-Tropez. Fontaine des Lices, 1895
huile sur toile, 65 x 81 cm
/collection privée
© photo Maurice Aeschimann

C’est une collection très prestigieuse d’œuvres de Paul Signac (1863-

1935) qui sera présentée du 29 janvier au 22 mai à la Fondation de l’Hermitage : près de 140 peintures, aquarelles et dessins illustreront la carrière foisonnante du maître néo-impressionniste. Réunie par une famille passionnée par l’artiste, cette collection unique constitue l’un des plus grands ensembles d’œuvres de Signac conservé en mains privées. Elle offre un éventail exhaustif de l’évolution artistique du peintre, depuis les premiers tableaux impressionnistes jusqu’aux dernières aquarelles de la série des Ports de France, en passant par les années héroïques du néoimpressionnisme, l’éblouissement tropézien, les images flamboyantes de Venise, de Rotterdam et de Constantinople. Cette collection est également exceptionnelle par la diversité des techniques qu’elle embrasse : la fougue impressionniste des études peintes sur le motif s’y oppose aux polychromies sereines des tableaux divisés ; le japonisme audacieux des aquarelles y contraste avec la liberté des feuilles peintes en plein air. Quant aux grands lavis préparatoires dessinés à l’encre de Chine, ils nous livrent les secrets de compositions sereines, longuement méditées à l’atelier. C’est donc une initiation aux harmonies chromatiques de


IDOLECULTURE Signac, doublée d’une invitation au voyage, que propose cette exposition. Au fil d’un parcours chronologique et thématique, le visiteur découvrira les multiples facettes d’un homme de convictions, épris de mer et de bateaux, mais surtout du peintre, amoureux de la couleur. Une riche section documentaire permettra de s’initier aux théories de la couleur des néo-impressionnistes, et une salle réunissant des tableaux des principaux acteurs de ce mouvement (Pissarro, Luce, Van Rysselberghe, Cross) viendra compléter la présentation.

Fondation de l’Hermitage 2, route du Signal, case postale 42 CH - 1000 LAUSANNE 8 T : +41 (0)21 320 50 01 www.fondation-hermitage.ch ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

EVERY BODY Exposition au LAAC, Dunkerque du 29

Avril au 22 septembre 2016.

Si les codes du début du XXème siècle en-

Francis Bacon, Triptyque, gauche, 1983 Lithographie, 86,5 x 60,5 cm. Courtesy Galerie Lelong Photo Fabrice Gibert © The Estate of Francis Bacon / All rights reserved / ADAGP, Paris 2016

ferment les artistes dans une vision traditionnelle du corps, celle-ci est ébranlée au fil des décennies par une société sans cesse en mouvement. Académique ou dématérialisé, objet d’un désir, outil ou vecteur de messages, le corps fait l’objet de tous les extrêmes. L’exposition aborde l’histoire mouvementée de sa représentation au XXe siècle.

LAAC – Lieu d’Art et Action contemporaine Jardin de sculptures 302, avenue des Bordées, 59140 Dunkerque Tél : +33 (0)3 28 29 56 00 www.musees-dunkerque.eu


Versailles Gardens, France 1994 © photo Patrick Demarchelier

« DESIRE » DE PATRICK DEMARCHELIER ( L’ARTISTE PHOTOGRAPHE FRANÇAIS PARTI A LA CONQUETE DU MONDE). Exposition à la

A.GALERIE, BRUXELLES

du 12 MARS au 15 mai 2016.

à 17 ans, il se passionne pour la photographie grâce à un appareil

photo offert par son beau-père pour son anniversaire. Il passe tout son temps libre derrière son objectif et son intérêt est si grand pour la photographie qu’il décide d’en faire son métier. Il quitte alors le Havre pour Paris où il apprend la photographie en devenant l’assistant du photographe Hans Feurer. Par son talent prometteur et son assiduité, ses photographies sont publiées dans des magazines comme Elle et MarieClaire. En 1975, il décide de s’envoler pour les USA et s’installe à New York. Là-bas, il compte parmi ses premiers clients, Calvin Klein, Versace et Chanel. La presse le réclame et il collabore régulièrement avec le Elle, Marie Claire et Vogue avant de signer à la fin des années 70, un contrat d’exclusivité avec le prestigieux Harper’s Bazaar. En 1989, la Princesse Diana le désigne comme son photographe privé et il signe un contrat d’exclusivité pour de célèbres publications (Vogue, Teen Vogue, Allure, Glamour, W, Vanity Fair, GQ, Self, The New Yorker...). Ce qui accroit sa popularité auprès de clients prestigieux : Elizabeth Arden, Estée Lauder, Gap, Karl Lagerfeld, Chanel, Céline, Louis Vuitton , Moët & Chandon, Tommy Hilfiger , Tag Heuer, BCBG MaxAzria, Dior,...


IDOLECULTURE En 1996, il signe une de ses plus célèbres campagnes, celle du parfum Acqua Di Gio. En 2002, il se voit confier la campagne d’affichage du film de James Bond « Die Another Day » ainsi que la campagne publicitaire du parfum Allure de Chanel. Et entre 2005 et 2008 il réalise les clichés du mythique calendrier Pirelli. Les stars du cinéma, de la chanson et du show biz ne s’y sont d’ailleurs pas trompées et nombreuses sont celles qui ont posé devant son objectif : Nicole Kidman, Elizabeth Hurley, Elton John, Céline Dion, Anna Mouglalis, Britney Spears, Scarlett Johansson, Demi Moore, Julia Roberts, et Ashley Judd, pour ne citer qu’elles. Et les plus grands top- models se sont fait photographiées par lui. Depuis les stars des années 90 ( Christy Turlington, Eva Herzigova, Claudia Schiffer, Naomi Campbell ) jusqu’à la nouvelle génération (Gisele Bündchen, Natalia Vodianova, Kate Moss, Liya Kebede, Karolina Kurokova, AgynessDeyn, Natasha Poly, Eugenia Volodina...) Chevalier des Arts et des Lettres depuis 2007, il est consacré en 2008 par une gigantesque exposition regroupant plus de 400 tirages au Petit Palais à Paris, chose qu’aucun photographe n’avait eu avant lui, confirmant son importance sur la scène photographique internationale. Cette année-là, il réalise aussi le projet Dior Couture. Sous son objectif, Gisele Bündchen, Natalia Vodianova ou Karlie Kloss conjuguent au présent plus de soixante ans de haute couture Dior. Et les images de ce somptueux ouvrage s’inscrivent dans la tradition

d’un Irving Pen ou d’un Richard Avedon, signatures cultes des années Christian Dior. La force de Patrick Demarchelier est qu’il est animé d’une énergie positive qui frappe tous ceux qui le connaissent. Son style lumineux est un mélange subtil d’élégance, de spontanéité et d’authenticité.

Nude, East Hampton, 1977 © photo Patrick Demarchelier

Plus que tout, il aime travailler dans une ambiance conviviale, il sait mettre les mannequins à l’aise et les encourage à sourire et à être le plus naturel possible. Il aime rendre les femmes belles et il y a toujours de la gaieté dans son regard. Mais si Patrick Demarchelier est l’un des plus grands photographes de mode au monde, il est également plein d’humour. L’exposition montrera quelques-unes des plus belles photos de Kate, Gisele, Christy, Elle, etc…

A-Galerie, 25, rue du Page 1050 Bruxelles. T : +32 (0)2 534 80 59 www.a-galerie.be


Rentreuse à la planche de bois Lithographie, manufacture Thierry Mieg & Cie, vers 1863 / Turgan, les grandes Usines p.219, Paris 1863 Inv.746.08 Musée de l’impression sur étoffes

Histoires de femmes


(La femme dans le textile de la seconde moitié du 18me siècle à nos jours)

Exposition au musée de l’Impression sur Etoffes de Mulhouse du 6 novembre 2015 au 9 octobre 2016


IDOLECULTURE

Le travail de la femme est

longtemps demeuré dans l’ombre. Cantonnée à un rôle d’épouse et de mère, son activité prend fin avec le mariage. Compagne de son mari, elle assiste souvent celui-ci dans ses activités agricoles, commerciales, artisanales pour lesquelles elle constitue une main-d’œuvre gratuite : agriculture, commerce, artisanat. Parallèlement, de nombreuses femmes travaillent dans les services comme domestiques ou employées en magasin. Privées de droits, elles n’ont aucune existence juridique. Au 18ème siècle, la fabrication des toiles peintes va rapidement mettre en évidence cette main-d’œuvre féminine et rendre leur travail visible.
 Avec la création des premières manufactures, l’emploi des femmes est d’usage. A Rouen, à Mulhouse, à Wesserling, à Jouy en Josas, en Suisse, les manufactures font appel à une main-d’œuvre féminine nombreuse, peu qualifiée et surtout moins onéreuse. Ainsi, le métier de pinceauteuses est exclusivement réservé aux femmes. Il consiste à pinceauter du jaune sur du bleu pour obtenir du vert ou à appliquer la couleur indigo sur la toile au moyen d’un pinceau. D’autres femmes occupent la fonction de picoteuses. Elles martèlent des petits clous dans les planches de bois pour obtenir les finesses d’impression. Toutefois, à côté de ces tâches considérées comme subalternes, certaines d’entre elles,

occupent dans ces mêmes manufactures des emplois plus importants. Au 18ème siècle, on trouve ainsi des femmes dessinatrices et parfois même employées à la gravure des outils d’impression. Au 19ème siècle, l’industrialisation nécessite l’emploi massif de femmes. Dès lors, elles furent chargées de travaux traditionnellement masculins que la mécanisation leur rendait accessibles en exigeant moins de force physique particulièrement dans les filatures. L’essor de la mécanisation entraîne l’abandon progressif du travail à domicile et le développement du travail des femmes dans les fabriques. Au 19ème siècle, rares sont les femmes à se démarquer du statut d’ouvrière et à entreprendre une carrière. Thérèse de Dillmont (1846-1890) fait figure d’ exception. Autrichienne d’origine, elle est engagée par Jean Dollfus, propriétaire de Dollfus Mieg & Cie (DMC), pour développer la vente des fils en éditant des livres destinées à former et guider le public dans la réalisation d’ouvrages employant des fils DMC. Thérèse de Dillmont en publie plus de 100, traduit en 17 langues. Elle possède en propre des magasins à Vienne, Londres, Paris et Berlin. En 1889, Thérèse Dillmont se marie et renonce alors à son partenariat professionnel avec DMC mettant ainsi fin à sa carrière. En 1885, à l’initiative de la Société Industrielle de Mulhouse, est créée une école d’art professionnel (de dessins industriels) destinée à la formation des Jeunes Filles. Parallèlement à l’apprentissage du dessin industriel, les jeunes filles font


aussi de la couture ou des travaux de comptabilité. Dans les faits, elles se destinent également à des postes de secrétariat dans les manufactures. Cette école fermera ses portes dans l’entre-deux-guerres. Après la première guerre mondiale, un mouvement d’émancipation féminine se met en place touchant tous les domaines. Les femmes vont accéder au statut de créatrices et certaines d’entre elles créer des entreprises qui les rendront célèbres. L’exposition leur rend hommage au travers de quelques exemples. Les femmes de la Wiener Werkstätte, mouvement artistique viennois d’abord, vont créer dans le premier quart du 20ème siècle des étoffes imprimées destinées à l’habillement mais aussi à la décoration des intérieurs. 
 Certaines sont aussi célèbres pour leurs étoffes que pour leurs œuvres picturales. Il en est ainsi de Sonia Delaunay (1885-1979) et de Sophie Taeuber-Arp (1889-1943). Figures pionnières, respectivement de l’abstraction picturale et du mouvement dada, ces deux artistes cherchent à dépasser les frontières entre les arts (peinture, arts appliqués, poésie, mode, architecture et textile). Avant sa disparition en 1979, Sonia Delaunay, pour qui la mode se révèle être un médium idéal pour démocratiser l’art en donnant vie à ses œuvres, fera don d’une partie de sa production de ses célèbres étoffes simultanées au Musée de l’Impression sur Etoffes.

Carré La parisienne Lyon, 1946 Impression au cadre sur soie Don Alain Roure (Inv.981.21.1 Musée de l’Impression sur Etoffes)

Etoffe pour ameublement Ma douce France Paris, dessin Susan Fontan, Edition Anna Fontaine, Les impressions romantiques, vers 1965 Impression au cadre chez Texunion Pfastatt le château (Inv. 2008.1.31 Musée de l’Impression sur Etoffes)


IDOLECULTURE

L’exposition « Histoires de Femmes » constitue l’occasion de présenter ces pièces rares. Les étoffes accompagnent la mode et bientôt des femmes vont s’imposer dans ce monde jusqu’à présent exclusivement masculin. Gabrielle Chanel, connue sous le nom de Coco Chanel s’inscrit avec brio dans cet univers comme une figure emblématique et incontournable de ce virage sociologique. En effet, à partir du moment où Coco a investi le vestiaire masculin en 1910 pour rendre le tweed, le jersey, la marinière… mais surtout le pantalon, accessibles à toutes, la féminité est entrée plus concrètement dans l’univers du vêtement. Le Musée, à l’occasion de cette exposition dédiée à la femme, plusieurs créations tout droit sorties des archives parisiennes de la maison Chanel.


Le XXème siècle marque une mutation profonde puisque la création textile devient essentiellement féminine. Employées dans des ateliers de dessins des usines textiles ou à la tête de leurs propres ateliers, les femmes vont fournir des dessins destinés tant à l’ameublement qu’à l’habillement. Le nom de Brisson de Méré marque la mode des années 1950 à 1980. Travaillant pour les tisseurs suisses comme pour les soyeux lyonnais, Andrée Brisson de Méré va approvisionner les plus grandes maisons de Haute couture en étoffes spéciales. Ayant fondé sa propre entreprise en 1956 sous le nom de « Tisseur B de M », elle collabore avec les plus prestigieux couturiers : Christian Dior, Hubert de Givenchy, Yves Saint Laurent, Nina Ricci ou Paco Rabanne.
Dans le domaine de l’ameublement, part belle est faite aux créatrices ; Paule Marrot, Primerose Bordier D’autres femmes vont marquer le monde de la décoration et fournir des étoffes d’ameublement marquant le goût des époques femmes. Paule Marrot, Primerose Bordier, Lizzie Derriey sont autant de personnalités marquantes dans le domaine de création textile.

Le textile accompagne l’évolution de la société. Il témoigne des transformations de valeurs et de goûts. Le textile raconte ainsi l’évolution de la condition féminine. Il met en lumière des aspects nouveaux du rôle de la femme dépassant largement celui de simple consommatrice. L’exposition « Histoires de femmes » vise à présenter ces destinées de femmes actrices, entreprenantes et influentes dans le domaine textile. Icônes de la mode, figures emblématiques, artistes de renom, créatrices de talent, aux destins parfois brisés, ce sont autant d’ « Histoires de femmes » qui ont écrit l’histoire du textile.

Musée de l’Impression sur Etoffes 14, rue Jean-Jacques Henner - BP 1468 68072 MULHOUSE cedex 
 T : +33 (0)3 89 46 83 00 


www.musee-impression.com


ENGLISH TRANSLATION


What’s new in the fashion world !

California Rock Festival The green countryside of Glastonbury or the Californian sun of Coachella ? A revival on the Isle of Wight or rather on the side of Woodstock ? Who cares ? Certainly not her ! While thinking to this girl neither completely rebel nor really sedentary Jérôme Dreyfuss imagined his new s/s collection on 2016. Its watchwords : a found flexibility, ultra comfortable and held by lines perfectly drawn, enhanced by matt and satiny contrasts. A cool especially not untidy, without carelessness nor languor. The maxi basket to the shoulder bag via the hobo, the tote, the purse or the shopping bag, it’s always question of curvature, cleared of any bony topstitching which would break this linear sweetness. The velvety textures, the suede, the nubuck, the crust and the goat velvet, erased or extremely smooth lamb add their notes to this festival in colors green lagoon, blue stone, cremate, yellow, orange, Bordeaux, mustard, black, fawn leopard or khaki.

www.jerome-dreyfuss.com

Mysterious, enigmatic, frivolous and …. provocative !

The label Red Juliet is an allusion sent to the red creator, Julie Vrijens who drew attention about her for the first time in 2010 in the universe anversois of the fashion. The brand places the women on a pedestal by proposing frivolous collections which doesn’t hesitate to emphasize the curvatures. Red Juliet does it again this season also by widening its clothing line with some silhouettes, so creating a full and contemporary collection, made up of dresses, skirts, pullovers, tops and pants. For this 2016’ spring, Red Juliet gave rise to a collection for ladies, sophisticated and floting, offering a big variety of colors, materials and silhouettes. The pieces as stemming from a dream, are printed at the same time by young innocence and by feminine sensualism. They evoke a mysterious, sometimes enigmatic atmosphere, which Julie borrowed from the cult movie «The Virgin Suicides». The names of certain models of the collection refer besides to five


IDOLE.ENGLISH sisters appearing in the movie. Frivolous with a point of provocation. The delicate passage from adolescence to adulthood is translated in the mixture between the frivolous side, almost the girl of the creations and the provocating accents.The romantic lace details and the soft colors pastel alternate with the cut low at the back, the sensual split pieces and the fluorescent accents. The playful and joyful printed fabrics contrast with the neutrality of the black and the royal blue, culotte suits girly oppose the long and elegant dresses. Stemming from a wide choice, pants cropped with tops and ample sweaters are exchanged in the evening for nice little one cocktail party’s dress. Typical of this spring collection are magnificent metallic fabrics in pink and golden.

www.redjuliet.be

EXCLUSIVE JEANS Alexander Wang launches the collection « Denim x Alexander Wang », a selection which is dedicated to the authenticity of this material. This first collection consists of three different cuttings : WANG 001 (slim), WANG 002 (relaxed) and WANG 003 (boy fit). To have the good patina, numerous techniques are used such as those private individuals of wash, as well as a drying, but also a sanding and a grinding handmade. Details such as a black matt leather belt buckle give another dimension to the models in the classic indigo color. A quantity limited by cuttings will be available exclusively at Icon.

www.alexanderwang.com « WE ARE ONE » For spring 2016 the collection appears reduced, technically perfected and colour-harmonised without sacrificing any of its freshness, modernity and sportiness.

www.strellson.com


A, B, C, D, …. LV & ME In the continuation of its line of necklaces «Initials», the luxury brand enriched since the end of 2015 its collection of costume jewels with its line LV and Me by declining 26 letters decorated with screw and so reminding suitcases Louis Vuitton, every letter which can hang on to a long necklace, a bracelet or an earring. To accompany the launch of LV and Me, the luxury house realized a movie staging jewels around a character in 3D with for background music the song Amanda Lear’s « alphabet « release in 1970’s. In parallel, was developed on the www.louisvuitton.com site an interactive application allowing to create its video personalized as well as on the social networks - Instagram and Facebook -, revealing teasers and photos in colors LV & Me.

http://fr.louisvuitton.com

A WIND OF SPONTANEITY AND FREEDOM

For ba&sh, the world of the fashion is a playground and the life, an adventure to cross with style, the light spirit. This year, the house of brand signs, once again, a festive, free and generous collection. For this season 2016’ spring, Barbara and Sharon opt straightaway for a look « glamorous sixties « by conjugating orangy and colored tints, nuances of khaki and terracotta. The tone of the collection is done. It’s an attractive, intelligent and fearless wonderwoman who inspires. It’s Mimsy Farmer in the iconic movie « More « which breathes this fantasy of a life of bohemia. Either or Brigitte Bardot and her top with steering wheel which lets appear sensual and fatal waves. We want to feel Bonnie Parker. We want to wear midi-skirts saffron yellow and small leather squirrel jackets to feel freed woman, audacious woman. The belt is the key accessory of the season. She gives a look, a holding and marks the silhouette.
The seventies image which we attach to this collection is, doubtless, less a trend than a philosophy and an art of living recognized by the House ba&sh since its beginnings.

Major piece of the cloakroom, the figure of femininity, the dress comes in all the styles. This frenzy of noble materials, solar colors and wild and iconic inspirations summarizes this 2016’ summer collection in which the woman feels good, in which she’s sublimated.

https://ba-sh.com/fr


IDOLE.ENGLISH

THE LESS AND THE MORE For this 2016’ spring, Weekday explores the relation between the body and the clothes which cover it, it experiments with the fundamental which exist between the fact of dressing and undressing. Minimalist clothes reveal the body and overlap over and over again to cover or discover, while pushing away subtly the limits separating the big of the young. The infinitely long becomes allied in special short, the extremely fine gets married in the very thick to create audacious combinations. Unstructured clothes fall or slide on the body, breaking the silhouette to give an impression of collage. Inspired by the concept of the «coat of the exhibitionist», jackets in jeans or light trench coats in the disproportionate dimensions post a length and a volume voluntarily exaggerated and offer the possibility of revealing something more intriguing and suggestive. Both the men and the women have the choice between jackets in jeans

silvered, beige trench coats, wide pants and varied leather clothes. The women can also go to mini-tailors in the tight stitches, whereas the men will opt for short pairs of shorts. This spring collection also brings its set of new materials : cotton in the given a parchment finish silvery and tricky cover, the blue javel jeans, the matt nylon and the transparent patchwork. Common to the men and to the women, the beige colors, the sky blue and ultra-shine silver contrast with the very dark tones and the dandelion of the collection for woman and the green lawn of the collection for man.

http://shop.weekday.com

« ECHO » Manuela Biocca, creator of a Gothic luxeuse fashion, imagined a dark collection dominated by the black and enhanced by touchs of light brought by jewels and accessories of Alchemy Gothic (world leader of the alternative jewel). She joins in a steampunk universe, dandy, military and romantic.


His collection consists of a set of 14 creations among which the silk, the satin, the leather, the lace are the materials of preference. Its asymmetric lines, its effects of texture make a mysterious, modern and elegant collection. Every new project is a full artistic search for the creator. His attachment in the details of manufacturing and in the quality led her towards the experiment of new techniques. She realizes completely in the hand and by means of traditional tools, craft flowers which come to decorate some pieces of the collection.

www.manuelabiocca.com

have for every fashionista. The espadrille jogger
 Because innovation stays key, the brand is proud to introduce a brand new design, the Espadrille Jogger. Produced in a light-weight leather mesh, it constitutes the perfect combination of the comfort of the sneaker and the fashionable look of the espadrille. The tennis sneaker
 With its minimalistic design, flawless look and comfortable fit, this sneaker is able to complement every sport outfit.

www.freddelabretoniere.com

ONE FOOD IN FRONT OF THE OTHER !

For this spring & summer, Fred de la Bretonière complements its collection with a range of high quality, lightweight sneakers. The sneaker Feminine, trendy and comfortable. Carried out in different materials, innovating textures and a warm, pastel color pallet, these Fred de la Bretonière sneakers are the new must-

ALTAIRA With its collection « Altaira «, the Léo girl feeds a fascination for the science fiction films of the 50s, 60s and 70s. The name of the collection comes moreover from Altaira Morbius, one of the stars of the cult movie « forbidden Planet « dating 1956.


IDOLE.ENGLISH This spring collection is a futuristic mixture of materials, printed fabrics and textures such as the transparent white polka-dot motive, the printed fabric blue and pink leopard in which, if we look well, we find the logo Léo and elements of science fiction, a brilliant blue silk polyamide and a black and white cotton with matrix motive. This avant-gardist choice of the materials ‘s strengthened by unexpected interventions in the silhouette, as cuts and the locks or by mini-belts of safety. The spatial wardrobe of the Léo girl goes beyond the simple cliché of the space suit with helmet, its choice’s immense. The key elements of the collection are in particular a bodysuit to pink animal printed fabric matched by a small round bag, an overall black and white squared pants with fine straps, a black skirt with cuts, decorated with colored patches marked with the inscription « FUTURE! «, a white polka-dot transparent skirt and a raincoat silvered in circular motive. But she can also travel in the space by raising a more sober look thanks to a white top crop decorated with colored patches and a blue skirt in brilliant material or a textured blue and white pullover and a wrappedaround skirt in a white and black squared motive. For the Léo girl, « the future is bright « undoubtedly, but it’s so resolutely « fashion forward «.

www.leo-paris.com

MILITARY BY NATURE The BR 03 Desert Type was designed to meet the specifications of air forces operating in warm countries. Therefore, it is sandcoloured, just like the outfits worn by pilots on desert missions. An inherently professional instrument, the BR 03 Desert Type perfectly illustrates the four fundamental principles of Bell & Ross: legibility, functionality, precision and water resistance. Equipped with a chronograph function, this watch was specially designed for air pilots needing a tool to measure short time intervals. Its strap, which is available in beige leather or black ultra-resistant fabric, serves as a reminder of the practical purpose of this camouflage model.

www.bellross.com


mer indicates not only her size of

IN THE PODIUM TO YOUR ready to wear, but also her measureWARDROBE !

The new collaboration of Smets Premium Store and platform of on-line sale PreCouture allows you from now on to order the collections of your creators preferred just after the catwalks and to suspend them in your wardrobe even before they arrive in shop. To do it, appointment in Luxembourg in the new corner dedicated by PreCouture x Smets, a unique and innovative space, dedicated fashionably and to the creation. In this quite new space installed on the first floor by Smets Premium Store, you can follow in particular the catwalks in live streaming of Alexis Mabille, Alexandre Vauthier, Vionnet, Alberta Ferretti, Preen and pre-order the collections of Fashion Weeks of New York, London, Milan and Paris by means of iPads via the on-line platform PreCouture. Besides, PreCouture proposes pieces of the current season, completing the offer of Smets Premium Store with designer brands which aren’t distributed there inevitably. The team Smets allows the customers to benefit from personalized advice. The creations presented during the fashion parades are delivered from 3 to 4 months after the order, that’s even before they arrive in shop. The orders are either delivered, or can be removed at Smets. The customer pays 30 % of the purchase price with order and PreCouture takes automatically the 70 % remainders of the same card in the delivery. The returns are made as for quite different on-line purchase. Let us by the way that in the case of purchase of complex pieces, the custo-

ments to check that the chosen size corresponds well to the sizing of the creator in question.

www.smets.lu

LOVES, LOVES. Emmanuel Demuynck creates collections of accessories and readyto-wear clothing from « silks scarf « outcomes of the collections of big Parisian luxury houses. Assemblies and mix&match, « Monsieur Maison « reinvents the sweetness and the fluidity of the kimono clashant printed fabrics for a psychedelic effect « neo- California ». Elements of decoration - pillows in the strong motives which personalize an inside while breathing some sweetness, dresses, shirts, shawls - lavallières extra fluid and delicate as a sigh, we mix the pop colors, we assert ourselves in black and white, we sow the disorder on the kinds, with transverse and exchangeable pieces. The collection 2016’spring, of Monsieur Maison articulates on three axes: « Handmade Scarves » ( the handmade shawls), « At his home » (the Home universe),


IDOLE.ENGLISH « Belle de Jour » (the lounge clothe for her and for him). The story behind collection tells in Loves : « in the Mood for Love », « Brokeback Moutain », « The important it’s to love », « Last Tango in Paris », « Doctor Jivago ». All love, all the loves. A universe which makes us travel from Istanbul to North Africa of Yves Saint Laurent, via the 70s, power of love still, and flowers, and butterflies. Muses : Romy Schneider, Sylvia Kristel, Jacky Onassis, Géraldine Chaplin, Marilyn Monroe, Marlon Brando, Yul Brynner, … As the feelings, the materials are noble, and the audacious associations. The postulate is rational and ecological, because raw materials, of the very first quality, arise from existing stocks. But the subject assumes its paradoxical poetry : Asian influence in cuttings, freedom hippy in the spirit, we divert the luxury with nonchalance, we wear its indoor clothes outside, and all over the world, we are at home. Monsieur Maison’s house, it goes of silk.

FLOWERS ARE WITH THE HONOUR

Opt for a finery of make-up Couture The Edition Couture 2016 of the Red and the Free Prism dresses a floral printed fabric of season, similar to those perceived on the catwalks by parade of Couture Collections of the House Givenchy. Pink magnolias for a romantic and spring Look and a collection which shows itself very sophisticated. A limited edition to be closely watched. Free Prism n°2 Beige Taffeta GIVENCHY

www.givenchybeauty.com

www.monsieurmaison.be

What’s new in the beauty world ! Even if it does well still freshly, some rays of sunshine sometimes try a light breakthrough. Of what let us glimpse the next arrival of the spring. The universe of the beauty looks forward to it and to testify it of its haste, flowers, fruits and some rays of sunshine and golden particles were spread here and there.

Extremely beautiful lips in one package in limited edition The Beautifier lips recovers a beauty


for summer ! It too adorns itself with attractive fresh flowers. Subtly flavored like a candy, its greedy jelly bottom on lips, repairs them and protects them. To use on a daily basis, to take care, but also to sublimate them because it exists in three coloured versions. Beautifier lips Tube 12ml CLARINS

www.thebodyshop.fr FRUITS MAKE FOR US QUITE ATTRACTIVE

www.clarins.fr

Milk of fine, peach and raspberry for a greedy removal of hair The sweetness of the rose, the delicacy of its petals The Range « British Rose « is formulated with roses quite specially cultivated for The Body Shop in a farm situated in the English countryside and outdone for its environmental commitment. Every flower is handpicked then distilled with some fresh water of mountain. A quality rose oil is so obtained. Crush for the exfoliating gumming in which we find natural extracts of rose petals. Exfoliating Gumming body jelly 250ml, Essence body immediate Brightness 250ml, Foam bath sweetness 250ml British Range Rose of THE BODYSUIT SHOP

About is the chosen formula, sensitive skins are going to be delighted with these news formulate sweetness 100 % pleasure with a long-lasting professional result going to four week. Hot wax in the spatula, roll-on of wax or ready for use cold bands, you do not have more than to choose according to your preferences. Range « Natural Tradition «: divine Wax almond oil and pearl barley 400gr; Ultimate Roll-on polishes expert Raspberry and verbena tea 110ml; bands of cold wax body sensitive skins goes fishing and Mint (40 bands) NAIR

www.nair-epilation.fr


IDOLE.ENGLISH

Esthederm launches its first perfum spray

Of the apple to slim The gourmands are going to adore it ! You like taking back some dessert ? The rich dishes and in sauce ? The cheese ? This newcomer in the universe of the food complements allows to absorb a part of fats and ingested sugars and thus to reduce the number of absorbed calories. Made up of fibers stemming from the carrot, from the oat and from the apple, it promises for example to absorb 58% of calories contained in chips, or still 50 % of those contained in the chocolate. Sensor 3 in 1 Loss of weight OENOBIOL

The reputation of Esthederm in solar care isn’t to be any more made. The women who like glittering in the heat of the sun in complete safety are conquered for more than 35 years. This summer, for the first time, the brand launches « A summer evening «, a real perfume of sun. An at the same time bright, radiant and warm juice. Danielle Maniquant signs this smart and elegant composition with a hot wooded finity. Eau de parfum « One evening in summer « 50ml ESTHEDERM

www.esthederm.com

www.oenobiol.fr GOLDEN PARTICLES AND A LITTLE SUN

A limited edition of exception strewed with gold Real golden work, this small jewel of flask collect’ golden sees itself sublimated by golden particles of 17 and 18 carats. Inside, a solar, bright and mysterious perfume which articulates around the floral notes of sambac jasmine : alien. Other good news : this small case is refillable. It’s at the same time ultra chic and ecological.


Eau de parfum Alien Divine Ornamentation, Limited edition, 60ml Thierry MUGLER

some news in more !

www.mugler.fr IT’S PRACTICAL

Vice Verso !

Roots on the quiet ! Roots and white hair are a more and more present permanent concern between every tint. Here is maybe THE solution. This spray «eraser pen of root» allows to cover the white hair up to the next shampoo. A kind of make-up of the hair which allows in a few seconds to lead to forget the small visible inconveniences of the regrowth, and thus to wait serenely until the meeting following tint. Magic Retouch Immediate spray eraser pen of roots Exists in 5 nuances 75ml PARIS L’ORÉAL

www.loreal-paris.fr By Ginie Van de Noort

Spring launch of masks for the face Reverse Skincare, a range of cloth masks, easy to use, which all have the own advantages in terms of intense hydration and renovation of the skin. These facial masks base themselves on a technology patented with emulsive hydrogel, which maintains the hydration and avoids the dehydration, while favoring the penetration of the active ingredients in the skin. The mask with intense hydration assures a hydration which can last till 120 hours. The intense mask for the face and the mask regenerating for eyes contain both of the Retinol 8, which stimulates the production of collagen of the skin, what limits the visible signs of ageing. Every mask is supplied in a box of 4 pieces packed separately. Masks do not contain either sulfates, or synthetic colouring agents, or Phthalates, or GMO, or triclosan.

www.versoskincare.com


IDOLE.ENGLISH soothing and protective, dresses the skin of a veil of sweetness delicately perfumed. Put some drops in the hollow of the hand or directly on the body, then emulsify under the water by massing delicately. Because it respects the hydrolipidic movie of the skin, the oil Tanagra allows the dry skins to take place of body milk after the shower.

www.delbove-cosmetics.com Aquatic « lovers » To have an attractive quite soft skin after a relaxing bath ? Completely possible with 2 new products natural 100 % from Delbôve Cosmetics who will make you spend a real moment of ecstasy … The foam of bath « intense relaxation » Foam of bath Valerian is a not aggressive, cleaning, purifying, moisturizing and relaxing foam, in the delicate, sensual flavor is a prelude in a night of repair sleep. In the evening, add the equivalent of a hood to the water of your bath warmed in 38 °. And savor during about twenty minutes to benefit from all the benefactions of plants. Measured with economy, this foam of bath can be used in balneotherapy as well as as shampoo. On an acneprone skin, prefer the foam of bath Valerian to the soap, for its not aggressive and soothing virtues. The oil of shower « divine hydration » Precious oil Tanagra for the shower or the bath, cleaning, moisturizing,

TECHNOFITNESS The new bracelet Fitbit Alta, customizable with its exchangeable accessories to adapt itself to all the styles, is provided with any new features as the « reminders of activity « to remain motivated all day long and so to reach its goals of health and fitness. Besides the follow-up of the daily activity, the sleep and the sessions of training, it also shows the realized progress and allows to remain connected thanks to the most useful notifications which display on a fine and elegant screen. Available from today in presale on the website of


the brand, and then from April, 2016 in any good sports stores in Europe.

www.fitbit.com

flavor of peach applies to dry or wet hair. Enriched in keratin, it repairs, feeds and untangles your hair. Thanks to the cocktail of protectiveagents of the care argan and shea-tree, sweetness and shine of hair are there. Worried of making his contribution to the environmental protection, John Velasquez wanted flasks are refillable (with a 15 % reduction).

www.mariannegray.com

« NATURAL ground » Your hair face up to daily attacks all year round, the opportunity of rebooster while spoiling them with shampooes and natural care which are to be discovered only and exclusively to the lounge Velasquez (Brussels). This one suggests you taking care of your hair with his new range of shampooes and care: « natural ground ». Faithful to his organic approach in the treatment of hair, John Velasquez developed 3 shampooes, a mask and 1 care, all were developed with invaluable essential oil. The first shampoo with the argan oil and in the shea butter feeds your hair to find sweetness and shine. The second shampoo with the ylangylang and lemon eliminates the excess sebum, hydrates, revitalizes and brings of the volume of the root to points. The third shampoo with seaweeds respects your scalp while bringing vitality and tonus to your hair. The mask 10 in 1 without rinsing in the

PARIS ARTY CHIC The color in the French accent ... For this spring, 2016, Bourjois signs a new history of colors inspired by the last trends of the Parisian where tones nude raise of a vibrating touch of blue. This collection « Paris Arty Chic » is inspired by sixties, by the Art deco movement, the clear-cut codes of certain designers and by this trend mix and match was spotted on the parades, so dear to the most stylish Parisian. To discover absolutely !

www.bourjois.com By Bernard Roucourt


IDOLE.ENGLISH

THIN THEN ! Later wintry weather of the winter come little by little the desires to make beautiful. Without thinking of summer and beach, we can begin to intend to take out again some dresses and attractive skirts. And for that, so much be made of attractive legs and a harmonious silhouette. Here is a selection targeted by new presenting care each their technologies and their protocol. To you to choose the one who suits you best according to your goals.

For perfect legs

The new CARE ENDERMOLOGY ® SUBLIME THINNESS was imagined to act simultaneously on the adipocyt (fat cell ), the fibroblast (youth cell) as well as on their environment. Just before putting on one «tights-combination», the care begins with the application of the cream brightness revitalisante for a soft micro-peeling. Then come the specific operations of Cellu M6 realized by the practitioner and intended to stimulate the points of meridians (bladder, stomach, spleen, gall-bladder) to free toxin and improve the oxygenation of tissues. A technique not without reminding the major principles of the

acupuncture. This stimulation is besides going to wake the sleepy fibroblasts, which once reactivated are going to restore flexibility and firmness in the skin. The care continues by the application of a spray freshness light legs which is going to re-revitalize the blood micro-circulation and to tone up the skin. And finally, for perfect legs, the whole ends with the application of the care thinness enhancer of skin doubleaction(double-share,copy-action). Its actives thinness are going to extend the action of the care, and its cosmetic actives are going to make up and to correct immediately the small perfections of the skin such as buffers, scars, varicoses, stretch marks. This cream acts like an invisible perfecting tights. We leave the light foot with extremely beautiful legs. Endermology Sublimates Thinness (1 hour 85€) LPG.

www.endermologie.com

Thinness thanks to the rebalancing of the energies In chinese traditional medicine, the weighty problems and the cellulite are considered as being the visible result of an imbalance of the yin and the yang. It’s thus important to restore a fluid energy flow so that everything circulates well in the body. To remedy it, Lanqi SPA proposes a complete care allying at the same time the techniques of a massage Tuina to the use of suction cups. It’s realized according to your needs for moment and adapted to your physical and emotional state. Various


operations are made on your stomach, your hips and your thighs : feel-run, pressures, frictions, vibrations to ease congestion in tissues and boost the transit. The installation of suction cups on your back follows, which by aspiring the blood to the surface of the skin is going to split up fats and so to favor their elimination. Attention however because this technique can react in a very different way from a person to the other one, with red marks lively rounds on all the back which will become blurred only at the end of week. And yes, as you will look like a small ladybird, avoid realizing this care if you intend to carry a naked back in the daytime which follow. Massage thinness « Tuina + suction cups « 76€ the hour / Lanqi SPA

www.lanqi-spa.com

Your man can make from now on HIS cure thinness by your side

The Thalassotherapy is not reserved that to the women, and if some people still ignore it, the male request in care thinness is enormous. Love handles and small belly which settles down make them horror. That’s why St Malo’s marine Thermal baths thought about a cure which is quite specially dedicated to them. This program is going to help them to adopt good habits and to take back the sport. It includes 6 sessions of Cellu M6, 2 seaweed wraps, 2 massages physio, 3 sessions in swimming pool, 3 sporting sessions, 8 water cures, 1 interview

with the nutritionist and 1 diagnosis of measurements. The same cure exists in feminine version, of which leave couple there rather than between friends for week at the same time thinness and very romantic The opportunity to discover (again) Brittany, big beach of Sillon, and most spring tides of Europe, to the heart of a protected nature. Stay Sea and Thinness Man 6 days / 6 nights, 24 care from 1812€ to the Grand Hôtel of Thermal baths ***** in double room and ½ pension. St Malo’s marine thermal baths

www.thalassotherapie.com

Very favorite care

This brand tells you maybe nothing and nevertheless it improve on acquaintance really so much its products are effective and of quality. Minus 417 develop products consisted of salts and mud of Dead Sea known for its benefactions. All are formulated without parabène, without mineral oil and are not tested on animals. Two new care make their appearance in 2016 : a foam for the body in the mud of the Dead Sea rich in minerals and enriched in vitamins A, E, B and F and in essential oil to exfoliate, firm up and make the quite soft skin. The second, also with mud of the Dead Sea is a lotion based on the technology « PhytolessTM « which acts by effect ultrasound-like to get rid of the ballast from fat cells by decreasing the thickness of the adipose tissue and the volume of


IDOLE.ENGLISH thighs. Exfoliating toning up foam. 330gr 59€; phyto intense toning up lotion 250ml 69€ / MINUS 417

www.minus417.com By Ginie Van de Noort

What’s new in the culture world !

particularly interested in the everyday life of the women of coal miners. In the continuity of artists such as Constantin Meunier or Vincent van Gogh, this series allows her to appropriate the Belgian national history and to testify of its attachment in this country.The theme of collieries is handled in painting, textile art and writing.

ARIELLE D’HAUTERIVES GALLERY
 Tasson Snel street 37 1060 Brussels 
T : +32 (0)2 534 57 00 www.arielledhauterives.be

Coron 2015 huile sur toile 30 x 30

WOMEN IN THE COAL (FROM NETE YDE OLSEN) ARIELLE D’HAUTERIVES GALLERY, Brussels / FROM MARCH 3RD TILL APRIL 30TH, 2016 The identity search also underlies this new series which concerns the mining industry in Belgium. Fascinated by the mystery of what hide bowels of the Earth and by the beauty of the black, the artist quite naturally bent over the representation of collieries. Limiting itself not only to the mining landscapes, she’s quite

Décrayonner City from the lace and from the fashion, Calais / April 1st - November 13th, 2016 The City of the lace and the fashion invites Anne Valérie Hash, essential creator of the French scene, one of the rare houses to have obtained the prestigious label of the Fashion


design. This exhibition, the first one to be dedicated to her in France, redraws its first 13 years of creation. It isn’t both about a retrospective and about an exploration of a universe in the course of making. Hundred models, unique clothing pieces videos and exclusive documents reveal, through a sensitive way, a stylistic vocabulary and analyze the creative process. The pieces are, with the exception of lendings of the Palace Galliera - Museum of the Fashion of the City of Paris, extracted from the personal archives of the House Anne Valérie Hash.

Cité internationale de la dentelle et de la mode de Calais 
 135, Quai du Commerce 
 62100 CALAIS 
 T : +33 (0)3 21 00 42 30 www.cite-dentelle.fr

occupied the photography in the work of sculptor of Auguste Rodin, and following the exhibition Mapplethorpe Rodin in 2014, the Rodin museum continues to explore the fertile relations between sculpture and photography. On Michel Frizot’s proposal, historian of the photography, this exhibition is an invitation to discover eight artists of the second half of the XXth century having practised frontally the sculpture and the photography. For each of them, John Chamberlain ( 1927-2011 ), Cy Twombly ( 1928-2011 ), Dieter Appelt (been born in 1935), Markus Raetz (been born in 1941), Mac Adam (been born in 1943), Gordon Matta-Clark ( 19431978 ), Richard Long (been born in 1945), Giuseppe Penone (been born in 1947), sculpture and photography are closely imbricated and put in echo. At the same time as the reopening of the Rodin museum, this exhibition proposes another «opening» in modern forms of the sculpture and the photography, developed by 8 artists who echo the passions of Rodin.

Musée Rodin 77, rue de Varenne 75007 Paris T : +33 (0)1 44 18 61 10 Giuseppe PENONE, Trapoole di luce, 1995, (Piège de lumière), Cristal, 37x20cm, photographie noir et blanc, 99,5x69x1,5 cm, Coll. Penone, Turin, © Adagp, Paris 2016

www.musee-rodin.fr

Between sculpture and photography Eight artists at Rodin Rodin museum, Paris in April 12th > in July 17th, 2016 In echo on the singular place which

Les voix du tocsin , Albert Maignan © photo Jean-Louis Boutillier – Musée de Picardie


IDOLE.ENGLISH

IN ALBERT MAIGNAN’S WORKSHOP PAUL SIGNAC, MARCH 11TH > IN JULY 16TH, A CONTINUOUS-FLOW LIFE In January 29th > in May 22nd, 2016 2016 Artiste-phare of the end of the XIXth century, Albert Maignan bequeathed to the Foundation Taylor, which he chaired, his house-workshop of the Heather street and to the Museum of Picardy his archaeological collections and his collection of workshop, real laboratory of his work which will find the time of this tribute, the walls where it was created. Making relive the decorations which Maignan realized in Paris - of the Station of Lyon in the Light opera, from the Senate to the City hall or the Notre-Dame of Consolation- the exhibition will make discover all the virtuosity of this artist, translated through techniques and varied mediums. In his workshop will be presented his master-piece, Les voix du Tocsin, the large format which will be unwound for the first time since 1918 and restored in public in the middle of the preparatory studies which marked out his elaboration and other striking works of this period.

Atelier Albert Maignan 1 rue de la Bruyère 75009 Paris T : +33 (0)1 48 74 85 24 www.taylor.fr Paul Signac 
 Saint-Tropez. Fontaine des Lices, 1895
huile sur toile, 65 x 81 cm
/collection privée
© photo Maurice Aeschimann

It’s the very prestigious collection of works of Paul Signac ( 1863-1935 ) that will be presented from January 29th till May 22nd to the Foundation of Hermitage : about 140 paintings, watercolors and drawings will illustrate the abundant career of neoimpressionistic master. Gathered by a family fascinated by the artist, this unique collection constitutes one most large sets of works of Signac kept in private hands. It offers an exhaustive range of the artistic evolution of the painter, since the first impressionistic paintings up to the last watercolors of the series of the Ports of France, including the heroic years of the neo-impressionism, the Saint-Tropezian dazzling, the blazing images of Venice, Rotterdam and Constantinople. This collection is also exceptional by the diversity of the techniques which it embraces : the impressionistic ardour of the studies painted on the motive opposes it in the serene polychromy of the divided paintings; the audacious japanism of watercolors contrasts it with the freedom of sheets painted outdoors. As for the big preparatory washings drawn in the India ink, they deliver us the secrets of serene compositions, for a long time meditated to the workshop. Thus, it’s an initiation into the chromatic harmonies of Signac, doubled by an invitation in the journey, that proposes this exhibition. In the course of a chronological and thematic route, the visitor will discover the multiple facets of a man of


convictions, been in love sea and boats, but especially the painter, the lover of the color. A rich documentary section will allow to learn about the theories of the color of the neoimpressionists, and a room gathering paintings of the main actors of this movement (Pissarro, Luce, Van Rysselberghe, Cross) will come to complete the presentation.

Fondation de l’Hermitage 2, route du Signal, case postale 42 CH - 1000 LAUSANNE 8 tél. +41 (0)21 320 50 01

messages, the body is the object of all the extremes. The exhibition approaches the animated story of its representation in the XXth century.

LAAC – Lieu d’Art et Action contemporaine Jardin de sculptures 302 avenue des Bordées, 59140 Dunkerque T : +33 (0)3 28 29 56 00 www.musees-dunkerque.eu

www.fondation-hermitage.ch

Francis Bacon, Triptyque, gauche, 1983 Lithographie, 86,5 x 60,5 cm. Courtesy Galerie Lelong. Photo Fabrice Gibert © The Estate of Francis Bacon /All rights reserved / ADAGP, Paris 2016

EVERY BODY LAAC, Dunkerque 29 avril > 18 septembre 2016

« DESIRE » THE A.GALLERY (Brussels) FROM MARCH 12TH TILL MAY 15TH, 2016

If the codes of At the age of 17, he’s passionate about the photography thanks to a camera offered by his father-in-law for his birthday. He spends all his free time behind his lens If the codes of the beginning of the and his interest is so big for the photoXXth century lock the artists into a traditional vision of the body, this one graphy on which it decides to make is shaken in the course of decades by its job. He leaves then Havre for Paris where he learns the photography by a society ceaselessly in movement. Academic or dematerialized, object becoming the assistant of the photographer Hans Feurer. By his promising of a desire, a tool or a vector of


IDOLE.ENGLISH talent and his diligence, its photos are published in magazines as ELLE and MARIE-CLAIRE. In 1975, he decides to fly away for the USA and settles down in New York. Over there, he counts among his first customers, Calvin Klein, Versace and Chanel. The press demands him and he collaborates regularly with ELLE, MARIE CLAIRE and VOGUE before signing for the end of the 70s, an exclusive contract with prestigious HARPER’S BAZAAR. In 1989, Princess Diana appoints him as her private photographer and he signs an exclusive contract for famous publications (VOGUE, TEEN VOGUE, ALLURE, GLAMOUR, W, VANITY FAIR, GQ, SELF, THE NEW YORKER, …). What increases his popularity with prestigious customers : Elizabeth Arden, Estée Lauder, Gap, Karl Lagerfeld, Chanel, Céline, Louis Vuitton, Moët and Chandon, Tommy Hilfiger, Tag Heuer, POSH Max Azria, Dior, … In 1996, he signs one of its most famous campaigns, that of the perfume Acqua Di Gio. In 2002, he sees entrusting to the poster campaign of the movie of James Bond « Die Another Day « as well as the advertising campaign of the Allure Chanel’s perfume . And between 2005 and 2008 he realizes the pictures of the mythical Pirelli’s calendar. The stars of the cinema, the song and the show-biz didn’t make a mistake there moreover and many are those who posed in front of his lens : Nicole Kidman, Elizabeth Hurley, Elton John, Céline Dion, Anna Mouglalis, Britney Spears, Scarlett Johansson, Demi Moore, Julia Robert, and Ashley Judd, to quote only they. And the biggest top-models are

photographed by him. Since the stars of the 90s (Christy Turlington, Eva Herzigova, Claudia Schiffer, Naomi Campbell) until the new generation (Gisele Bündchen, Natalia Vodianova, Kate Moss, Liya Kebede, Karolina Kurokova, Agyness Deyn, Natasha Poly, Eugenia Volodina, …) Chevalier of Arts and Letters since 2007, he’s dedicated in 2008 by a gigantic exhibition grouping more than 400 printings in the Petit Palais in Paris, thing which no photographer had realized before him, confirming his importance on the international photographic scene. This year, he also realizes the Dior Couture project. Under his lens, Gisele Bündchen, Natalia Vodianova or Karlie Kloss conjugate to the present more than sixty years of Dior fashion design. And the images of this luxurious work join the tradition of Irving Pen or a Richard Avedon, cult signatures of the years Christian Dior. The strength of Patrick Demarchelier is that he’s livened up by a positive energy which strikes all those who know him.His bright style is a subtle mixture of elegance, spontaneity and authenticity. More than anything, he likes working in a friendly atmosphere, he knows how to make the comfortable models and encourages them to smile and to be the most natural possible. He likes making the women beautiful and there is always of the cheerfulness in his look. But if Patrick Demarchelier is one of the biggest fashion photographers to the world, he’s also full of humor. The exhibition will show some of the most beautiful photos of Kate, Gisele, Christy, Elle, etc. …


A-Galerie, 25 rue du Page, à 1050 Bruxelles. T : +32 (0)2 534 80 59 www.a-galerie.be

WOMEN’S STORIES

(THE WOMAN IN THE TEXTILE INDUSTRY OF THE SECOND HALF OF THE 18ME CENTURY IN OUR DAYS)

AT THE MUSEUM OF THE IMPRESSION ON FABRICS OF MULHOUSE FROM NOVEMBER 6TH, 2015 TILL OCTOBER 9TH, 2016

The work of the woman remained for a long time in the shadow. Confined in a role of wife and mother, her activity comes to an end with the marriage. Partner of her husband, her often assists this one in its agricultural, commercial, home-made activities for which she establishes a free workforce : agriculture, business, crafts. At the same time, numerous women work in the services as the domestics or store employees. Deprived of rights, they have no legal existence. In 18th century, the manufacturing of the painted canvas is quickly going to highlight this feminine workforce

and to return their visible work. With the creation of the first factories, the employment of the women is the custom. In Rouen, in Mulhouse, in Wesserling, in Jouy en Josas, in Switzerland, factories resort to a numerous, little qualified feminine workforce and especially less expensive. So, the job by pinceauteuses is exclusively reserved for the women. It consists to pinceauter the yellow on the blue to obtain from the green or to apply the indigo color on the canvas by means of a brush. Other women occupy the function of picoteuses. They hammer small nails in wooden boards to obtain the sharpnesses of printing. However, next to these tasks considered as subordinates, some of them, occupy in the same factories of the more important jobs. In 18th century, we so find women draftswomen and sometimes even used on the engraving of the tools of printing. In 19th century, the industrialization requires the massive employment of women. From then on, they were in charge of traditionally male works which the mechanization made them accessible by requiring less physical strength particularly in spinnings. The development of the mechanization lead to the progressive abandonment of the homeworking and the development of the work of the women in factories. In 19th century, rare are the women to distance itself from worker’s status and to begin a career. Thérèse de Dillmont ( 1846-1890 ) makes figure of exception. Austrian of origin, she’s committed by Jean Dollfus, owner of Dollfus Mieg et Cie ( DMC ), to develop the sale of the threads by publishing books intended


IDOLE.ENGLISH to form and to guide the public in the realization of works employing sons DMC. Thérèse de Dillmont publishes more than 100, translates into 17 languages. She has in exclusive possession stores in Vienna, London, Paris and Berlin. In 1889, Thérèse Dillmont gets married and gives up then his professional partnership with DMC so terminating his career. In 1885, on the initiative of the Industrial Company of Mulhouse, is created a school of professional art (of technical drawings) intended for the training of the young girls. In at the same time as the learning of the industrial drawing, the girls also make some sewing or works of accounts department. In reality, they also intend themselves for jobs of secretariat in factories. This school will close its doors in the interwar period. After the World War I, a movement of feminine emancipation is set up affecting all the domains. The women are going to reach creators’ status and some of them to create companies which will make them famous. The exhibition pays them tribute through some examples. The women of the Wiener Werkstätte, the Viennese artistic movement at first, are going to create in the first quarter of the 20th century, of printed fabrics intended for the clothing but also for the decoration of inside. Some are also famous for their fabrics as for their pictorial works. It’s like that of Sonia Delaunay ( 1885-1979 ) and Sophie Taeuber-Arp ( 1889-1943 ). Represent pioneers, respectively of the pictorial abstraction and the Dada movement, these two artists try to exceed the borders between the arts (painting, decorative arts,

poetry, fashion, architecture and textile industry). Before his disappearance in 1979, Sonia Delaunay, for whom the fashion turns out to be an ideal medium to democratize the art by giving a life to its works, will donate a part of his production of his famous simultaneous materials to the Museum of the Impression on Fabrics. The exhibition « women’s Stories « establish the opportunity to present these rare pieces. Fabrics go with the fashion and soon women are going to stand out in this world until now exclusively male. Gabrielle Chanel, known under the name of Coco Chanel joins brilliantly in this universe as an iconic and major figure of this sociological change of policy. Indeed, from the moment Coco invested the male wardrobe in 1910 to return the tweed, Jersey, smock but especially pants, accessible to all, the femininity entered more concretely the universe of the garment. The Museum, on the occasion of this exhibition dedicated to the woman, several creations just taken from Parisian archives of the house Chanel. The XXth century marks a deep transfer because the textile creation becomes essentially feminine. Used on workshops of drawings of textile factories or at the head of their own workshops, the women are going to supply drawings intended both for the furnishing as for the clothing. The Brisson de Méré’s name marks the fashion of the 1950s in 1980. Working for the weavers Swiss as for the silk manufacturers of Lyon, Andrée Brisson de Méré is going to supply the biggest fashion houses with special fabrics. Having created her own


company in 1956 under the name of «Weaver B of M», she collaborates with the most prestigious fashion designers: Christian Dior, Hubert de Givenchy, Yves Saint Laurent, Nina Ricci or Paco Rabanne. In the field of the furnishing, beautiful part is made for the designers : Paule Marrot, Hollyhock . The other women are going to mark the world of the decoration and to supply fabrics of furnishing marking the taste of periods of women. Paule Marrot, Hollyhock, Lizzie Derriey are so many famous personalities in the field of textile creation. The textile accompanies the evolution of the society. He shows the transformations of tastefuls and values. The textile so tells the evolution of the condition of women. It highlights new aspects of the role of the woman exceeding widely that of simple consumer. The exhibition « women’s Stories » aim at presenting these fates of women actives, enterprising and influential in the textile domain. Icons of the fashion, the iconic figures, the renowned artists, the talented creators, in the sometimes broken fates, it’s so many « women’s Stories « which wrote the history of the textile industry.

Musée de l’Impression sur Etoffes 14, rue Jean-Jacques Henner BP 1468 68072 MULHOUSE cedex 
 T : +33 (0)3 89 46 83 00 www.musee-impression.com


PROCHAIN NUMERO ETE 2016 NEXT ISSUE SUMMER 2016


Profile for Bernard Roucourt

Idole n° 13 (Printemps / Spring 2016)  

Interactive magazine with fashion, beauty, journey and culture reports in french and in english. Nice reading

Idole n° 13 (Printemps / Spring 2016)  

Interactive magazine with fashion, beauty, journey and culture reports in french and in english. Nice reading

Advertisement