Page 1

10-2012 www.batitech.ch

38 I Les tôles fines en dialogue avec un artiste 40 I La technique du bâtiment et le confort 44 I La transition énergétique


Pompe à chaleur WPL 15/25

Notre perle – une véritable première mondiale

N OU V E AUT É MON D I A LE

INVERTER 3.0

TECHNOLOGY

Lever de rideau sur la technique de demain. STIEBEL ELTRON crée › Silence: grâce à la conception en deux parties, le compresseur trouve une révolution durable de la technique des pompes à chaleur en place dans l’appareil intérieur, ce qui minimise les bruits extérieurs lançant une nouveauté mondiale. Développé tout exprès pour le › Haute efficacité: adaptation flexible de la puissance de chauffage selon le besoin chauffage, le compresseur Inverter 3.0 adapte automatiquement la puissance aux besoins de chauffage individuels et fait de la › Performance: l’injection intermédiaire de vapeur/vapeur humide assure WPL 15/25 l’une des pompes à chaleur air | eau les plus efficaces de hautes performances même à basse température, jusqu’à –20 °C du marché. STIEBEL ELTRON. EXPERT EN POMPES À CHALEUR. DEPUIS PLUS DE 35 ANS.

www.stiebel-eltron.ch


éditorial

bâtitech 10-12

Photo: ATELIER CUBE ET BONNEL GIL

Le toit de Rosebud La nuit du 13 au 14 mai 2002 brûlait le bâtiment dit de Perregaux abritant la salle du Grand Conseil vaudois. Le 15 juin 2009, le jury a désigné à une large majorité le projet Rosebud comme lauréat du concours d’architecture pour sa reconstruction. Le toit a été critiqué à de nombreuses reprises pour sa forme et sa couleur grisâtre. En vrai, la toiture du parlement est prévue recouverte d’une couche d’étain. Ce matériau est noble, sans brillance et il se bonifie en vieillissant. Quant à sa forme, elle est dépendante de la gestion du climat intérieur et la création d’une centrale de ventilation qui, pour être économe en énergie, requiert de nouveaux volumes. Sous le toit se trouve une salle magnifique, un écrin précieux, pour les débats parlementaires de qualité que tout le canton attend. Plus de 16 000 Vaudois ont signé pour lancer un référendum. La votation a été repoussée du 25 novembre au 3 mars de l’année prochaine. Pascal Broulis compte faire évoluer la toiture du futur siège du parlement. Trop grand, trop gris? Il suffit de changer les matériaux et de revoir la toiture à la baisse. L’architecte Marc Collomb, de l’Atelier Cube, est l’auteur des plans. Selon lui, il est possible de changer de dimensions, mais de combien? Des études complémentaires vont le dire. La géométrie du toit ne va pas changer. La salle parlementaire accueillera près de 200 personnes et nécessite un certain volume d’air. L’intérieur dicte la forme et c’est dans l’épaisseur de construction

qu’on trouvera la marge de manœuvre principale. Un changement de matériau est une solution pour améliorer l’impact visuel du projet. L’utilisation de tuiles est également envisageable. Il faudra faire des recherches pour adapter un modèle à la pente du toit. La «tuile du Parlement» en quelque sorte. Comme conclusion, je ne pourrais pas faire mieux que de citer les propos de Peter Rothenbühler dans «Le Matin» du 8 septembre 2012. «J’ai dit ici mon incompréhension pour le projet du nouveau Parlement vaudois, qui, selon les photomontages publiés à l’époque, ressemblait davantage à une station de téléphérique qu’à un bâtiment représentatif dont on pourrait être fier. J’ai changé d’avis depuis, en lisant les explications de l’architecte et en voyant une maquette différenciée qui montre un peu plus qu’un plan de toit incliné. Je ne comprends pas pourquoi on répète toujours la même erreur: pour le musée au bord du lac, le Parlement, la tour de Beaulieu, la communication a été insuffisante – pour ne pas dire effrayante – au départ.»

Bernard Dätwyler Rédacteur en chef batitech@batinfotec.ch

1


Coneoline Plus NOUVEAU Agréable à l‘oeil, flexible dans sa taille et ses performances

Heizkörper Prolux SA, Amriswilerstrasse 50, CH-9320 Arbon, Tél. 071 447 48 48, www.prolux-ag.ch


sommaire actuel I 18

produits

30 Le plaisir du sauna même quand la place est comptée 32 La révolution silencieuse 34 Parafoudre combiné avec fusible de puissance intégré 35 Contre la saleté et le risque de glissade 36 Nouveau sèche-linge à efficacité énergétique constante

toit d’or

38 Les tôles fines en dialogue avec un artiste sculpteur

partie technique

40 La technique du bâtiment pour une vie confortable?

«toit d’or» I 39

44 Des mesures raisonnables pour assurer la transition énergétique www.batitech.ch

associations

48 Interdiction des chauffages électriques 50 Lignum monte en puissance

carnet

53 MINERGIE® et le CECB® 54 SINDEX: une première édition réussie 55 Walter Meier (Clima Suisse) sponsorise Remo et Adrian Käser 56 Aussi varié que la vie professionnelle 57 Le groupe BG Ingénieurs Conseils renforce sa présence à Neuchâtel 58 Davantage d’émissions de CO2 économisées en 2011 59 Dätwyler rend la construction «maligne» 61 Le bois d’«origine suisse» reconnu comme garantie de durabilité 62 L’ECA a octroyé 1 million de francs pour la sécurité de neuf bâtiments historiques du patrimoine vaudois 64 Le 118 est le numéro d’urgence des sapeurs-pompiers

10-2012 www.batitech.ch

actuel

06 Les clients de CIPAG seront les grands gagnants de cette intégration 10 Un nouveau démonstrateur de systèmes 12 Hansgrohe fête son 111e anniversaire 14 La façon la plus durable de se sécher les mains 18 Quand le soleil vous rechauffe 24 Construction de la première banque MINERGIE-ECO® de Suisse romande 26 Anzère se chauffe aux pellets

produits I 30

bâtitech 10-12

38 I Les tôles fines en dialogue avec un artiste 40 I La technique du bâtiment et le confort 44 I La transition énergétique

WALTER MEIER «Le système solaire Oertli DrainBack, une innovation développée et conçue dans notre propre département de recherches, assure une efficience de rendement des plus optimales et parallèlement, ne nécessite que peu de montage et d’entretien.» Dario Quadroni, ingénieur équipe Innovation, Pfäffikon HotLine 0848 842 846 www.oertli-solaire.ch Walter Meier (Climat Suisse) SA CH-1800 Vevey ch.climat@waltermeier.com www.waltermeier.com

3


4

actuel

DEMANDEZ LA MAGNA3

b창titech 10-12


actuel

La MAGNA3 est plus qu’une simple pompe. Il s’agit d’un circulateur, d’un clapet d’étranglement de pompe et d’un compteur d’énergie thermique, tout en un – réduisant les besoins de clapets d’étranglement de pompe séparés dans le système. Offrant plus de 150 circulateurs individuels et doubles différents pour le chauffage, la réfrigération, les systèmes de CVCA et les applications d’eau chaude domestiques, la MAGNA3 constitue une gamme réellement complète des circulateurs les plus efficients et les plus conviviaux à installer au monde. Regorgeant d’innovations, y compris notre mode de commande intelligent Grundfos AUTOADAPT™ essayé et testé, une communication sans fil, des circuits hydrauliques améliorés et la technologie de moteurs Grundfos Blueflux®, tout, dans la MAGNA3, est conçu pour améliorer la fiabilité, pour simplifier l’installation et pour réduire la consommation d’énergie et les factures d’électricité de vos clients.

bâtitech 10-12

5


6

bâtitech 10-12

actuel

ELCO et CIPAG fusionnent leur service

Les clients de CIPAG seront les grands gagnants de cette intégration Au milieu de l’année passée, Elcotherm SA a racheté la majorité des parts de la société Cipag SA. Dès le 1er juillet 2012, le département service de Cipag a été intégré au sein de l’organisation de service existante de Elco. Curieux de savoir quelles étaient les raisons de cette intégration et quels seraient les avantages pour les installateurs et les clients finaux, nous avons posé toute une série de questions à René Schürmann, CEO de Elco. Monsieur Schürmann, quels étaient les principales raisons de cette intégration du service de Cipag dans l’organisation de Elco? René Schürmann: Les deux mots clés qui sont à la base de cette décision sont compétence et rentabilité. Dans le domaine de la production de chaleur, Elco dispose du réseau de service le plus dense de Suisse. 350 techniciens garantissent un service professionnel et un dépannage efficace. Mais ce n’est pas tout: nous mettons notre service de piquet à disposition 24 heures sur 24, 365 jours par an. Tout comme Cipag est le spécialiste du chauffe-eau, l’une des vocations principales de Elco est l’entretien et le service, son cœur de métier. Dans le service, il ne s’agit pas uniquement d’accomplir le mandat sur place – il faut également tenir compte de toutes les fonctions en amont et en

aval de l’intervention, comme la disposition, la logistique des pièces de rechange et toute l’infrastructure en soi. Dans quelle mesure des réflexions sur la rentabilité ont-elles contribué à cette décision? Les analyses du rapport coûts-bénéfices sont un instrument de gestion d’entreprise.

Ces analyses servent donc également à fonder nos décisions dans le cadre de nos projets. Nous avons établi que la marque Cipag serait conservée et que l’entreprise Cipag resterait indépendante. Mais du point de vue de la rentabilité, cela n’aurait aucun sens de vouloir conserver deux organisations

Portrait René Schürmann, 48 ans, CEO de Elco depuis 2008, est également Country Manager pour la Suisse dans le cadre de la maison-mère de ELCO, Ariston Thermo Group. Dans cette fonction, il est également responsable des sociétés Cipag et Domotec. René Schürmann commence sa carrière par un apprentissage de dessinateur de machines. Il fait ensuite des études de sciences économiques à la Haute Ecole de St-Gall. Sa licence universitaire en poche, il travaille pour le Groupe Hilti en Suisse, aux USA et en Angleterre pendant dix ans, principalement dans la vente et le service clients. Après plusieurs étapes, il est promu au poste de directeur des ventes. Avant son entrée chez Elco, il dirige la société Velux Suisse, leader du marché des fenêtres de toit, pendant quatre ans.

René Schürmann


actuel

bâtitech 10-12

Pompes Robinetterie Systèmes ■

de service distinctes opérant en parallèle sous un seul et même toit, Elcotherm SA, alors qu’elles opèrent dans le même domaine et sur quasiment le même terrain. Pour pouvoir renforcer notre position dans le domaine du service, il est important de tirer profit des opportunités qui s’offrent à nous, comme l’optimisation de notre service dans le cas de figure. Quoi qu’il en soit, notre objectif est toujours de pouvoir proposer au client des prestations encore meilleures. Quels avantages les clients peuvent-ils attendre de l’intégration du service de Cipag? Avec notre organisation de service, nous nous adressons à deux publics cibles différents: d’une part les installateurs, et de l’autre les clients finaux. Pour l’installateur, il est important que le chauffage qu’il a installé soit mis en service dans les règles de l’art. Nous proposons en outre une palette exhaustive de services qui permettent à l’installateur d’améliorer sa position sur ce marché. En fin de compte, c’est lui qui décide de quelles prestations il veut bénéficier. La plupart du temps, la structure et la taille de l’entreprise d’installation sont les critères sur lesquels se fonde cette décision.

Station de relevage qui s’intègre parfaitement Pour la conception de la station de relevage pour eaux usées non-fécale Ama-Drainer-Box Mini, KSB s’est basée sur son utilisation finale. Le résultat est un design attrayant, une solution peu encombrante et stable avec des options de connexions flexibles, ce qui permet un montage directement sous l‘évier. Pour ce système prêt à l’emploi, KSB livre la pompe avec le box. Une connexion douche est également déjà inclue. Cela permet une installation rapide et simple de la station de relevage. Le filtre hygiénique au charbon actif intégrant une sécurité trop-plein permet de capter les odeurs et pour des eaux usées contenant du sel ou du chlore, il existe une « version C » en acier inoxydable.

Comment les clients finaux bénéficient-ils de cette intégration du service? Les clients finaux de Cipag sont ceux qui profiteront le plus de cette intégration, tandis que pour les clients de Elco, rien ne change. Au lieu d’avoir une vingtaine de techniciens de service à disposition pour les dépannages ou entretiens à effectuer, les clients de Cipag disposent maintenant d’un pool de 370 techniciens de service qui sont actifs dans toute la Suisse. En cas de panne, grâce à des trajets bien plus courts, le dépanneur arrivera ainsi plus rapidement à destination. De plus, il sera possible de mieux absorber la demande pendant les périodes de pointe, et les remplacements seront plus faciles à mettre en place. Finalement, les activités à effectuer en amont et en aval disposeront dorénavant d’une infrastructure hautement efficace. Si nécessaire, on pourra s’appuyer sur la grande expertise de Elco dans le domaine des prestations de service. Nos premières expériences ont montré que les anciens clients de Cipag savaient apprécier ces nouveaux avantages.

KSB Zürich AG . Limmatstrasse 50 . 8005 Zürich . Tel. +41 43 2109-933 KSB Zurich SA . Succursale Romandie . Chemin de la Rottaz 10 - Z.I. A CH-1816 Chailly VD · Tél. +41 21 9235-142 · www.ksb.com La station de relevage pour eaux usées non-fécale dans un format miniature Ama-Drainer-Box Mini. Plus d‘informations: www.ksb.com/produktkatalog

Quels était les défis majeurs lors de la mise en œuvre du projet? Dans toutes les entreprises, il y a des processus qui ne sont pas formalisés, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas été définis et mis noir sur blanc. Beaucoup de choses se règlent de manière officieuse et informelle dans les entreprises. Dans un premier temps, ces processus informels doivent donc être documentés; il existe des techniques et méthodes spéciales pour ça. Si ces processus ne sont pas formalisés correctement, le technicien de service de Cipag ne sera pas en mesure d’effectuer l’entretien d’une installation de Elco, et il en sera de même pour un technicien Elco sur une installation de Cipag. Et quelles étaient les autres difficultés à surmonter? Certainement le facteur temps, entre autres. Nous n’avions qu’une marge étroite de quatre mois pour réaliser le projet dans son entier. Nous

© PhotoSG - Fotolia.com

Les installateurs doivent-ils craindre que le volume de leurs activités de service soit touché ? Non, aucunement. Les activités de service existantes des installateurs ne seront pas touchées par l’intégration du service de Cipag. S’il devait y avoir des recoupements et des doublons, nous trouverions une solution en accord avec les parties concernées, solution qui sera d’ailleurs avant tout axée sur l’intérêt du consommateur.

7


8

bâtitech 10-12

actuel

n’avions pas droit au retard, car le début de la période de chauffage correspond à une période de pointe pour notre organisation de service aussi, et il fallait que toutes les mesures d’accompagnement nécessaires, telles que les formations par exemple, soient en place. L’informatique revêt également une importance centrale. Nous devions par exemple clarifier la question de savoir s’il fallait intégrer le parc d’installations de Cipag dans le système informatique de Elco ou plutôt réorganiser le système informatique tout entier. S’il avait été nécessaire de le faire, alors nous aurions dû repousser la date de clôture du projet. Une fois les adaptations au niveau des données et des systèmes effectuées, une fois les tests d’intégration et les essais menés dans des conditions réelles, nous avons pu être opérationnels au 1er juillet, comme prévu. L’équipe de projet a donc fait du bon travail? Il n’y a aucun doute là-dessus. Avec Martin Zwicky, le responsable du dévelop-

pement de l’entreprise chez Elco, à qui ce projet a été confié tout spécialement, nous avions un spécialiste expérimenté à la tête du projet. De nombreuses tâches ont dû être effectuées en parallèle aux affaires courantes. Toutes les personnes qui ont participé à ce projet mériteraient une médaille, les collaborateurs de Cipag tout comme ceux de Elco. Sans leur grand engagement, nous n’aurions jamais pu mettre ce projet en œuvre dans les délais impartis. L’intégration d’un département entier au sein d’une autre entreprise a aussi une composante humaine. Comment les collaboratrices et collaborateurs de Cipag ont-ils réagi face au changement? En effet: au début, quand le projet a démarré, ça a suscité un certain trouble chez les gens. Ils voyaient avant tout ce qu’ils croyaient perdre; ils ne pouvaient pas encore visualiser tout ce qu’ils avaient à y gagner. Il faut un certain temps pour réaliser ces choses-là. Mais à part quelques dé-

Les nouveaux champions du monde de l’énergie pour solutions systèmes de pompes à chaleur «tout-en-un»

Quel est le premier bilan que vous pouvez tirer de l’intégration du service de Cipag? Certains sous-projets ne sont pas encore entièrement réalisés, mais le démarrage a bien eu lieu et notre organisation fonctionne. Etant optimistes, nous sommes certains que nous saurons pleinement atteindre tous les objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés dans les autres domaines aussi, comme la logistique des matériaux ou la formation, dans le courant des prochains mois. ■ L’interview avec René Schürmann a été menée par Jean Haag, rédacteur spécialisé RP.

2 DIALE 201 N O M E T n U er A B e NOUVE si te à la fo ir

vi 1 2012 R en d ez -n o us 08.11 au 11.1 du » ie rg «Bau Ene 10 nd E Halle 3.2, Sta formations ‘in d s lu p r pou .ch e-eurotherm tt www.waterko

Weltneuheiten im Detail: 1

parts individuels, la majorité des techniciens de service de Cipag sont restés à bord du navire. Ils participent activement au projet car ils se rendent compte qu’ils ne sont pas seulement respectés au sein de l’organisation de service de Elco, mais qu’ils auront aussi la possibilité de se qualifier dans de nouveaux domaines.

Ai1 QE, la solution système complète pour toutes les exigences de la zone d’habitation privée, 6 à 17 kW, W10/W35, COP jusqu’à 6,6

2

DS 5027 Ai, la solution système hautement intégrée pour toutes les exigences de la zone d’habitation privée jusqu’aux biens immobiliers, 6 à 26 kW, W10/ W35, COP jusqu’à 6,9

3

Les solutions à énergie solaire: WATERKOTTE-ThermoSolar WATERKOTTE-ThermoSolar Plus WATERKOTTE-PV-Standard WATERKOTTE-PV-Plus

1

WATERKOTTE EuroTherm AG | Industriestrasse 54 | CH-1791 Courtaman Tél. +41 (0) 26 684 81 81 | Fax +41 (0) 26 684 81 89 Internet: www.waterkotte-eurotherm.ch | E-Mail: info@eurothermag.ch

2

3


www.vw-nutzfahrzeuge.ch

actuel

bâtitech 10-12

La plus grande surface de chargement et la plus petite consommation.

Pour les héros du quotidien qui pensent dans d’autres dimensions.

Le Caddy pour les grands défis. Avec 4.7 m3 de volume de chargement et 3.07 m de longueur d’espace de chargement, le Caddy ® à paroi de séparation variable est l’étalon de sa catégorie. Grâce à ses portes coulissantes plus larges, tout rentre. Et ce qui ne trouve pas sa place, peut être facilement tracté grâce à la charge d’attelage la plus élevée de sa catégorie. Le Caddy convainc non seulement par l’utilisation intelligente de son espace mais aussi par sa rentabilité: de puissants moteurs sobres TSI à essence, TDI au diesel et au gaz naturel, une boîte 6 ou 7 rapports à double embrayage et, sur demande, la transmission intégrale 4MOTION lui permettant d’emmener en toute fiabilité les héros du quotidien là où de grandes tâches les attendent.

Le Caddy. Depuis 30 ans, un partenaire fiable.

* En achetant un Caddy avant le 31 décembre 2012. Offre pas valable pour les modèles Entry et Family. Tous les prix indiqués sont TVA incluse. Le nom de produit Caddy est une marque déposée par la société Caddie S.A. et est utilisé par Volkswagen Véhicules Utilitaires avec l’amicale autorisation de Caddie S.A.

9


10

bâtitech 10-12

actuel

Le bâtiment CRISTOPIA du groupe CIAT à Vence

Un nouveau démonstrateur de systèmes Le Groupe CIAT, au travers de sa filiale CRISTOPIA Energy Systems a réalisé et mis en service un démonstrateur de systèmes HYSYS et Pôle Energie comportant un stockage d’énergie thermique STL de CRISTOPIA, dans ses nouveaux bâtiments rénovés de Vence, dans le sud de la France. Ce «showroom» montre une installation opérationnelle type pour les clients, intégrateurs, bureaux d´études ou autres qui ont des besoins en froid supérieurs à 500 kW, principalement pour des installations en secteur tertiaire. Le Pôle Energie complet est piloté par un Cristo’Control2, les Unités de Confort ainsi que la centrale double flux sont supervisés par un Easy CIATControl. L’installation a été réalisée dans le bâtiment CRISTOPIA à Vence dans le sud de la France, rénové et agrandi pour accueillir la Direction Régionale PACA de CIAT. Le but était de profiter de cette rénovation pour créer également un showroom en situation qui montre une installation type. Il s’agit de la première installation CIAT associant les systèmes HYSYS et Pôle Energie. HYSYS est un système modulaire, combinaison de produits optimisés, visant à assurer la qualité de l’air intérieur, le confort des personnes et l’optimisation énergétique dans les bâtiments. Pôle Energie est un système couplant des technologies avancées en production basse consommation et stockage permettant de produire de l’eau chaude et froide au moindre coût et de limiter les impacts environnementaux. Opérationnelle depuis juin 2011, l’instal-

Schéma de principe en 3D.

lation comporte une pompe à chaleur Aquaciat (puissance Froid 61 kW, puissance Chaud 50 kW pour une puissance absorbée de 21 kW) avec un stockage de froid CRISTOPIA, une régulation intelligente et un système de pilotage Cristo’ Control2, une centrale de traitement d’air double flux Floway, des unités de confort CIAT (Coadis2, Coadis Comfort, Major line, . . .) ainsi qu’un module de climatisation de précision Expair pour la salle informatique. Le principe du stockage de froid consiste à emmagasiner de l’énergie frigorifique lorsque les besoins des bâtiments sont faibles, principalement la nuit. En lissant la production de froid sur 24 heures, il permet de réduire les coûts des consommations énergétiques et de mieux dimensionner les équipements. Cette installation de Vence est utilisée par CRISTOPIA comme plateforme expé-

Plateforme MINOSTOC.

rimentale pour le projet de recherche MINOSTOC mené en partenariat avec le laboratoire PROMES, l’Université de Pau et le Bureau d’Etudes ACD2 (projet cofinancé par OSEO, la Région PACA et les partenaires). Ce projet vise à augmenter les transferts thermiques dans les nodules en ajoutant des charges minérales. Le fluide caloporteur utilisé est le Greenway, un fluide «vert» principalement constitué de Propanediol 1,3 produit à partir de ressources 100 % végétales et renouvelables. Son empreinte énergétique et carbone est deux fois inférieure à celle des produits MEG / MPG (mono éthylène ou mono propylène glycol), issus de ressources pétrolifères dont le coût ne cessera d’augmenter. Cristo’Control2, véritable cerveau du Pôle Energie, gère l’ensemble des paramètres pour optimiser le rendement énergétique global du Pôle Energie tout


actuel

Système modulaire.

au long de l’annÊe. La surveillance de l’installation est assurÊe localement (par l’Êcran tactile du boÎtier Cristo’Control2) ou à distance. C’est habituellement la sociÊtÊ de maintenance ou tout autre organisme choisi par le propriÊtaire de l’installation qui s’en charge (dans notre cas l’installation est supervisÊe par CRISTOPIA dans la même configuration que celle d’un client). La supervision à distance se fait grâce à un modem WAN connectÊ au rÊseau Ethernet du client ou par un modem ADSL (nÊcessite une ligne ADSL chez le client). Le tÊlÊsuivi sur le

Le Groupe CIAT CrÊÊ en 1934, le Groupe CIAT est un des leaders europÊens de la climatisation centralisÊe et du traitement d’air, ainsi que le premier fabricant français de pompes à chaleur. CIAT propose un catalogue de 130 gammes de produits pour rÊpondre aux spÊcificitÊs des marchÊs tertiaire, rÊsidentiel et industriel. Plus de 10 millions de produits CIAT sont en service dans le monde. Entreprise familiale française, le Groupe CIAT rÊalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 272 millions d’euros et emploie 2300 salariÊs rÊpartis dans ses 9 sites de production, en France, Italie, Espagne et Chine. CIAT est prÊsent dans plus de 70 pays par l’intermÊdiaire de ses filiales et son rÊseau de distribution.

bâtitech 10-12

Accès via navigateur Internet aux courbes.

site www.cristocontrol.com permet de suivre et d’analyser le fonctionnement de l’installation en temps rÊel ainsi que sur le moyen et long terme. La maintenance prÊventive est privilÊgiÊe par le suivi des dÊrives des paramètres de fonctionnement. Les risques d’intervention curative sont ainsi diminuÊs, les coÝts d’exploitation Êgalement et la qualitÊ du service amÊliorÊe. De plus, à long terme, le tÊlÊsuivi permet d’adapter les stratÊgies de pilotage en fonction de l’Êvolution des besoins ou de nouvelles tarifications Êlectriques. Le système de stockage de froid CRISTOPIA par MatÊriau à Changement de Phase (MCP) est couplÊ au système de climatisation et de chauffage du bâtiment afin d’avoir une demande de froid suffisamment importante pour dÊstocker les deux cuves de 2 m3 en même temps sur une journÊe, soit 220 kWh au total. Chaque cuve contient 2450 nodules pour un volume de MCP par cuve d’environ 1000 litres. L’instrumentation mise en place au sein du Cristo’Control2 (2 dÊbitmètres ÊlectromagnÊtiques, 1 compteur thermique sur le dÊsurchauffeur pour prÊparation de l’ECS, 1 compteur Êlectrique, 10 sondes de tempÊratures, 1 sonde de pression) permet d’effectuer des bilans de charge / dÊcharge de chaque cuve STL, de comparer les puissances et les niveaux de tempÊrature dans le stockage, de gÊrer automatiquement les modes de fonctionnement autorisÊs et de rÊguler le rÊseau de production frigorifique. Il permet Êgalement le report d’alarmes et de dÊfauts, d’assurer le tÊlÊsuivi, la visualisation de l’installation, et

de gÊrer les Êtats des organes et des paramètres de fonctionnement en temps rÊel par report d’informations sur GTC / GTB (via RS422 / 485 – Modbus RTU) ou par accès via navigateur Internet aux courbes. www.ciat.fr

    

     

     

 "  & #   (( #    (!   ( !(  % (!   ( !! $$$ '   '

11


12

bâtitech 10-12

actuel

Le siège social Hansgrohe à Schiltach en Forêt-Noire.

Assemblage hybride aujourd’hui.

Marque de renommée mondiale

Hansgrohe fête son 111e anniversaire

«A notre époque agitée, il n’est pas évident, rappelle Siegfried Gänsslen, PDG de la société Hansgrohe SE, à l’occasion de cet anniversaire particulier, qu’une

société parvienne à se développer durant autant d’années et à garder le cap sur la croissance. Si la société Hansgrohe a tenu cette gageure, c’est parce qu’elle a su sans

cesse remettre la tradition en question et se réinventer lorsque cela s’avérait nécessaire.» L’esprit d’invention et le goût de l’innovation dont a témoigné le fondateur de l’entreprise et bricoleur invétéré ont marqué l’entreprise de leur empreinte, dans une sorte d’héritage précieusement conservé jusqu’à nos jours. L’entreprise Hansgrohe SE sut en effet poser des jalons et écrire l’histoire de la salle de bain grâce à ses inventions, allant du premier système automatique de vidage et de trop-plein à la technique

Metris

Metris – robinets avec hauteur différente.

Ecosmart Mixer

C’est en effet en 1901 que Hans Grohe se mit à son compte pour fonder une entreprise de transformation de métaux sise à Schiltach, en Forêt-Noire. Ce pionnier d’un secteur du sanitaire qui en était alors à ses premiers balbutiements donna naissance à une entreprise qui allait se transformer en une marque de renommée mondiale. 111 ans plus tard, ses produits sont utilisés dans plus de 120 pays à travers le monde.


actuel

bâtitech 10-12

13

Le no.1des raccords en bronze

Mitigeur trois trous de la collection Axor Bouroullec.

EcoSmart permettant d’économiser de l’eau et de l’énergie, en passant par la barre de douche et le pommeau de douche à jets réglables, sans oublier sa conception du design qui lui a valu de nombreuses distinctions. C’est sur cette base que l’entreprise poursuit son essor en 2012, en dépit de la conjoncture peu favorable. Le fabricant de robinetteries et de douches affichait en 2011 un chiffre d’affaires net record de 764 millions d’euros. Le Groupe Hansgrohe emploie actuellement environ 3300 collaboratrices et collaborateurs à travers le monde, dont approximativement deux tiers en Allemagne.

La petite structure forte de quatre personnes s’est développée pour former aujourd’hui une équipe de 22 personnes. Le siège de l’entreprise Hansgrohe Suisse SA est situé depuis 20 ans à Neuenhof, près de Baden, et expose un grand choix d’innovations pour la salle de bain et de collections créées par de grands designers. Dans le Showerworld, il est même possible de tester les douchettes et systèmes de douche des marques Axor et Hansgrohe.

CONSTRUISONS ENSEMBLE !

www.hansgrohe.ch

Présent en Suisse depuis 20 ans La société Hansgrohe SA Suisse fut fondée par Thomas Baettig le 1er août 1992.

Hansgrohe: des produits originaux issus de la Forêt-Noire L’entreprise Hansgrohe (www.hansgrohe.ch), dont le siège est situé dans le sud de l’Allemagne, à Schiltach en Forêt-Noire, s’est forgé une réputation de leader de l’innovation en matière de technique, de design et de durabilité au cours de ses 111 années de présence dans le secteur du sanitaire. Avec ses robinetteries, ses douchettes et systèmes de douche, Hansgrohe SE crée des produits originaux qui rendent les salles de bain plus fonctionnelles, plus confortables et plus belles. Ce n’est pas par hasard que la marque Hansgrohe est présente dans des projets prestigieux: que ce soit à bord du géant des mers, le «Queen Mary II», dans le terminal 5 de l’aéroport d’Heathrow à Londres, ou dans la plus haute tour au monde, le Burj Khalifa à Dubai, ainsi qu’au Reichstag de Berlin, dans les appartements de luxe Yoo à New York ou encore à l’université de «Masdar City» à Abu Dhabi. L’entreprise et ses produits ont reçu de nombreuses distinctions, dont les plus récentes sont notamment le prix «Umsicht Wissenschaftspreis», le prix en or du «German Design Award» ainsi que le «iF Gold Award 2012».

www.raric.ch


14

bâtitech 10-12

actuel

Dyson

La façon la plus durable de se sécher les mains L’étude d’un grand institut de recherche en arrive à la conclusion suivante: l’Airblade de Dyson permet de se sécher les mains de la façon la plus écologique. Une étude d’un grand institut de recherche dans le Massachusetts a permis de prouver que le sèche-mains Dyson Airblade™ représente la forme la plus durable de sèche-mains. Cette vaste étude du bilan écologique (LCA) est arrivée à la conclusion que les essuie-mains en papier et les sèche-mains à air chaud polluent le plus l’environnement et que leurs émissions de CO2 sont 70 % plus élevées qu’avec le sèche-mains Dyson Airblade™. Le sèche-mains Dyson Airblade™ n’utilise pas d’air chaud, mais des flux étroits d’air froid et propre, qui éliminent l’eau des mains. James Dyson déclare à propos de l’étude: «Les essuie-mains en papier et les sèchemains à l’air chaud, tout comme les sacs à aspirateur, appartiennent à une époque révolue. La technologie a évolué. Les gens veulent se sécher les mains rapidement et complètement sans nuire à l’environnement.»

Papier à fibres vierges ou papier recyclé?

deux essuie-mains en papier, le papier usagé produit en un an suffit pour recouvrir deux fois complètement de papier les villes de Londres, Paris, Berlin, Amsterdam, Vienne, Zurich et Rome! Le sèchemains Dyson Airblade™ ne produit aucun déchet. En Suisse, les essuie-mains en papier dans les toilettes publiques sont encore les plus utilisés. En ce qui concerne le bilan CO2 du papier recyclé, les déchets ne jouent qu’un rôle secondaire: 65 % des émissions de CO2 se produisent pendant la fabrication par la consommation d’énergie, de produits chimiques et d’eau2. Au lieu d’investir dans des produits innovants, les fabricants d’essuiemains investissent des millions pour empêcher des dispositions plus strictes en matière d’environnement concernant la fabrication du papier3. Cette vaste étude du bilan écologique a permis à Dyson de déterminer précisément où se trouve le besoin d’amélioration pour réduire encore l’impact de ses

La plupart des gens pensent que le papier recyclé est mieux pour l’environnement. Cette idée est fausse. Les rédacteurs du rapport sont arrivés à la conclusion que l’impact sur l’environnement en ce qui concerne les émissions de CO2 et la consommation d’eau est aussi élevé avec le papier recyclé qu’avec le papier à fibres vierges. Le papier à fibres vierges et le papier recyclé entraînent tous les deux plus de trois fois plus d’émissions de CO2 que le sèche-mains Dyson Airblade™. De plus, ils produisent des déchets et la consommation d’énergie et d’eau est plus élevée. Si chaque Européen1 va aux toilettes une seule fois par jour et utilise chaque fois James Dyson.

produits et technologies sur l’environnement. C’est ainsi que des appareils qui consomment moins de matériaux et d’énergie voient le jour.

Une masse d’air chaud sans effet A la différence des essuie-mains en papier – le procédé utilisant le plus intensivement les ressources pour le séchage des mains – les sèche-mains à air chaud


bâtitech 10-12

noiseag.ch

actuel

Bilan écologique des systèmes de séchage des mains.

(comme la plupart des appareils ménagers) nuisent à l’environnement pendant l’utilisation. Les éléments chauffants gourmands en énergie et les moteurs non économiques sont déterminants pour une efficience insuffisante. Le sèchemains Dyson Airblade™ au contraire, consomme par rapport aux sèche-mains à air chaud jusqu’à 80 % d’énergie en moins. Un résumé de l’étude peut être téléchargé à l’adresse suivante: http://msl.mit.edu/publications/ MIT_ExecutiveSummary_french.pdf Vous trouverez le rapport complet en anglais sur: http://msl.mit.edu/publications/HandDryingLCA-Report.pdf

A propos du rapport Un grand institut de recherche dans le Massachusetts/USA a utilisé un procédé scientifique qui est connu pour l’étude du bilan écologique (en anglais «life cycle assessment» – LCA) pour tester l’impact écologique d’ensemble de sept systèmes de séchage des mains. Les torchons en coton, les essuie-mains en papier de fibres vierges et en papier recyclé et les sèche-mains comme ceux à air chaud et à grande vitesse ont été examinés. Cette étude du bilan écologique prend en compte toutes les phases de la vie du produit «du berceau au tombeau» et les effets sur la santé des personnes, l’émission de CO2, la qualité du système écologique, la consommation d’eau et l’utilisation des terres ainsi que l’intensité des ressources. De plus en plus d’entreprises réalisent des études du bilan écologique, parmi elles Apple, Walmart et Google.

Le rapport signifie une nouvelle grande avancée pour l’étude des bilans écologiques et il pourrait être transposé à d’autres branches pour éviter des déclarations fausses sur l’environnement. La possibilité de comparer de nombreux produits du quotidien est ainsi améliorée et elle aidera par exemple à répondre à des questions sur l’utilisation du papier ou du plastique. Cette étude du bilan écologique est l’une des plus remarquables réalisée jusqu’ici dans ce domaine et elle remet en question toutes les normes internationales actuelles, en prenant en considération les scénarios réels et hypothétiques qui peuvent avoir un effet sur l’environnement. Ceci signifie un premier pas vers le développement d’un étalon-or pour la comparaison de l’impact de différents produits sur l’environnement et pour aider les consommateurs à évaluer le nombre croissant de déclarations en matière d’impact environnemental. L’étude a été effectuée conformément aux normes ISO 14040 et 14044 et elle est basée sur l’ensemble des données disponibles à partir des études de bilans écologiques actuelles et fiables de fabricants d’essuie-mains en papier, de sèche-mains et de rouleaux en coton, afin de garantir l’indépendance et l’exactitude des travaux de recherche recensés par des collègues spécialisés.

A propos des sèche-mains Dyson Airblade™ Le sèche-mains Dyson Airblade™ est le seul sèche-mains qui sèche complètement les mains en 10 secondes. Entraîné par le moteur numérique de Dyson, il est de jusqu’à 80 % plus efficient énergétiquement que les autres sèche-mains.

UN SEUL HOMME, UNE SEULE

PRISE EN

MAIN! Les meilleures adresses pour les pros.

Aigle | Bulle | Bussigny | Carouge | Château-d’Oex | La Chaux-de-Fonds | Colombier | Conthey | Cressier | Fleurier | Givisiez | St-Légier | Lausanne | Martigny | Meyrin | Neuchâtel | Nyon | Palézieux | Payerne | Romont | Sierre | Sion | Villeneuve | Yverdon

15


16

bâtitech 10-12

actuel

C’est le seul sèche-mains qui utilise un filtre HEPA et qui a été certifié comme hygiénique par les spécialistes indépendants de NSF International. Le sèchemains Dyson Airblade™ est maintenant disponible dans plus de 34 pays et les ventes ont augmenté de près de 70 % de 2009 à 2010. • Chaque séchage avec des essuie-mains en papier entraîne une émission de CO2 de 15,45 g, ce qui correspond à l’émission d’un véhicule diesel moyen sur une distance de 75 mètres4. • Le sèche-mains Dyson Airblade™ (plastique/aluminium) produit 4,36 g/4,59 g de CO2 par séchage et par conséquent près de 50 % de moins que le sèchemains à vitesse élevée étudié, le Excel Xlerator. Ceci tient au temps de séchage plus court et à l’absence d’élément chauffant gourmand en énergie. • L’étude a été réalisée par des spécialistes d’un grand institut de recherche dans le Massachusetts. • Dyson a fait faire l’étude pour étudier toutes les phases du cycle de vie du produit, du berceau au tombeau. Pour ce

faire, sont pris en compte les matériaux, la fabrication, l’utilisation, et la mise au rebut, y compris le transport, le distributeur, les poubelles et les sacs poubelles. • Les conclusions de l’étude ont été soumises à l’examen critique et indépendant de H. Scott Matthews, professeur de sciences de l’ingénierie civile et de l’environnement et directeur de recherche des politiques publiques de la Green Design Institute Carnegie Mellon University, de Jeff Morris du Sound Resource Management Group et de Cynthia Manson de Industrial Economics, Inc. Cette étude sera remise prochainement à un journal scientifique spécialisé pour publication.

km² (soit la surface de deux essuie-mains en papier) x 502.519.978 (nombre d’habitants en Europe) = 40,20159 km² x 365 jours par an = 14 673,58 km² de surface totale couverte. 2

Etude du bilan écologique des systèmes de séchage des mains du Material Systems Laboratory (Etats-Unis). Emission de CO2 pendant la fabrication des essuie-mains en papier neufs: 10,03446 grammes par séchage (64,9 %).

3

http://www.cbsnews.com/8301-505245_162-57340433/kimberly-clark-spent$110000-in-3q-lobbying/

4

Le calcul est effectué à partir des chiffres de l’agence américaine Environmental Protection Agency (EPA) – http://tinyurl.com/EPA-

Dyson SA CH-8005 Zurich Tél. 044 200 30 70 www.dyson.ch

source. Une voiture moyenne produit 8788 g de CO2 par litre d’essence. Pour l’année 2003, MOBILE part de valeurs moyennes de 9,83 l/100 km pour les voitures. 9,11 g de CO2 / 367,7 g de CO2 par mille US = 0,039 km. Chaque séchage avec des essuie-mains en papier entraîne une émission de CO2 de

1

Deux essuie-mains en papier par séchage,

9,11 g – ceci correspond aux émissions pro-

surface de l’essuie-mains en papier = 0,08

duites par une voiture moyenne sur une dis-

m² (soit 20 x 20 cm). Calcul: 0,00000008

tance de 75 mètres.

Un assortiment pour tous les cas : · Techniques moderne de pompes à chaleur · Techniques solaire thermique des plus raffinée · Systèmes photovoltaïques en kits complets · Pour constructions neuves et rénovations

Alpha-InnoTec Schweiz AG · www.alpha-innotec.ch ch. de la Venoge 7 1025 St-Sulpice Tel.: 021 661 31 43

Industriepark 6246 Altishofen Tel.: 062 748 20 00

Via alla Torre 2 6850 Mendrisio Tel.: 091 646 08 81

Un interlocuteur unique: Alpha-InnoTec !


18

bâtitech 10-12

actuel

Thermique solaire

Quand le soleil vous réchauffe La récente invention de Walter Meier fait un tabac dans le domaine du thermique solaire: son système Drain Back perfectionné pousse les spécialistes du climat ambiant dans de nouvelles dimensions d’utilisation de l’énergie solaire thermique pour la production d’eau chaude et le chauffage. Le soleil fournit tous les ans près de 20 000 fois l’énergie consommée dans le monde – une source d’énergie fiable, propre et en plus totalement gratuite! Grâce à des techniques raffinées, l’énergie solaire est utilisée depuis longtemps pour la production d’eau chaude (thermique solaire) et d’électricité (photovoltaïque), ce qui est intéressant du point de vue tant de l’écologie que de l’économie.

Le principe Drain Back Les installations solaires thermiques, soit les systèmes qui fonctionnent par pompe avec un accumulateur thermique

Schéma du système Oertli Drain Back.

rempli, ont récemment acquis une certaine importance sur le marché. Pourtant, elles présentent toujours des inconvénients liés au système, découlant de facteurs très différents tels que la situation climatique, le mode de construction et la subdivision du bâtiment, les différences de température entre le jour et la nuit, etc., qui affectent la fiabilité et la sécurité d’utilisation. Grâce au principe Drain Back, on a pu enfin y remédier. En cas de menace d’une surchauffe du système en été, de problèmes dus à une panne de courant ou d’un autre arrêt de l’installation (par ex.

Oertli DrainMulti préconfiguré et prêt pour l’installation.

absence pour cause de vacances), quand un accumulateur thermique est plein ou encore quand le rayonnement solaire est insuffisant, la pompe primaire est arrêtée. Puis, le liquide caloporteur reflue dans un ballon de reflux (réservoir Drain Back) et n’est alors à nouveau pompé dans les capteurs solaires que lorsque la chaleur solaire peut à nouveau être utilisée. Ainsi la charge thermique des éléments de l’installation ainsi que du fluide caloporteur (souvent du glycol, que l’on utilise comme antigel), sera massivement réduite, allongeant ainsi nettement la durée de vie du système.


actuel

NAVARA

• JUSQU’À FR. 10 219.– DE BONUS* • LEASING ACTUELLEMENT À

3.9%*

NV400

• JUSQU’À FR. 13 461.– DE BONUS* • LEASING ACTUELLEMENT À

3.9%*

bâtitech 10-12

CABSTAR

• JUSQU’À FR. 12 701.– DE BONUS* • LEASING ACTUELLEMENT À

3.9%*

UTILITAIRES NISSAN.

METTEZ VOTRE ENTREPRISE SUR LA BONNE VOIE. Échafaudez vos projets ambitieux avec l’aide de compagnons modernes, fiables, puissants et économiques : forte de l’expérience de longue date de NISSAN en matière d’utilitaires, la gamme VU de NISSAN vous assure au quotidien une longueur d’avance. Investissez dans votre avenir. www.nissan.ch

Nissan. Innovation that excites. * Offres réservées aux professionnels jusqu’au 30.11.2012. Avantage valable uniquement pour certains groupes de clients.

19


20

bâtitech 10-12

actuel

Données techniques en un coup d’œil DrainCompact 500 – Système Drain Back compact pour l’eau chaude – Contenance de 500 litres – Version standard pour chauffage à mazout, gaz, pellets, etc. – Version pompe à chaleur avec grand échangeur thermique de 4,65 m2 – Modèle (ou version) avec une surface de capteurs allant jusqu’à 8 m2 – Hauteur de bâtiment de 15 mètres au maximum DrainMulti 140 – Système Drain Back multi-usages pour l’eau chaude et/ou des installations avec un chauffage d’appoint – Système Drain Back pour raccord à un ballon de chauffage ou à un accumulateur d’eau chaude externe – Modèle (ou version) selon la pompe utilisée, avec une surface de capteurs allant jusqu’à 30 m2 – Hauteur de bâtiment de 30 mètres au maximum – Réservoir Drain intégrable de 40 à 120 litres

Capteur plan horizontal avec cadre noir.

Perfectionnement du système Le nouveau système Drain Back, développé pendant des années par Walter Meier et maintenant prêt à être commercialisé, élimine les points faibles restants du principe Drain Back. L’évolution centrale du fonctionnement consiste en l’expulsion active de l’air hors du système dans le réservoir Drain. Ce processus est décisif pour éviter que le fonctionnement de l’installation ne soit perturbé ou entièrement stoppé par un retour d’air dans le capteur. Ce concept, qui permet aux nouvelles installations Drain Back d’atteindre un taux de fiabilité et d’efficience révolutionnaire, est si novateur et efficace que Walter Meier a déposé une demande de brevet à ce sujet!

D’autres perfectionnements conceptuels de détail sont un facteur additionnel de l’augmentation de l’efficacité du système dans son ensemble.

Concept de sonde et de mesure révolutionnaire Contrairement aux Drain Back précédents, les nouveaux systèmes de Walter Meier disposent d’un système intelligent de sonde et de mesure, qui permet une commande extrêmement précise du système dans son ensemble. Ce qu’il y a de révolutionnaire, c’est le fait que trois sondes de mesures sont maintenant utilisées en parallèle. En plus de la température du rendement solaire mesurée jusqu’à présent, la perte de chaleur dans les con-

Capteurs thermiques plats OERTLI Type FL 230 – V ou FL 230 – H – Surface brute 2,3 m2 – Surface absorbante 2,0 m2 – Capteur à serpentins et conduites de collecte – Capteur en aluminium pour la version verticale – Capteur en cuivre pour la version horizontale – Cuve de capteur en aluminium – Verre solaire de 3,2 mm – Modèle vertical ou horizontal – Testé/certifié selon EN 12975, RAL ZU 73 («Ange bleu») et Solar Keymark – Kits de montage pour montage individuel (intégré au toit, sur le toit, toit plat, façade) Chauffe-eau Oertli DrainCompact, capacité 500 litres.

Réservoir du système Oertli Drain Back.


actuel

duites ainsi que la température dans l’accumulateur de chaleur sont constamment enregistrées. En s’appuyant sur ces informations complexes, l’ensemble du système peut être réglé non seulement avec plus de précision, mais aussi avec le plus haut degré d’efficacité. Tous les facteurs déterminants sont ainsi continuellement pris en compte dans la commande de l’installation. Walter Meier a aussi demandé la protection de ce concept par un brevet.

Pompe solaire ultramoderne Il n’est possible d’utiliser de manière optimale les différentes informations sur les températures qu’avec une pompe qui effectue une régulation continue et précise du circuit du fluide. La pompe à roue périphérique réglée à l’aide d’un convertisseur de fréquence permet d’obtenir le taux de régulation élevé requis et de réduire parallèlement la consommation électrique de la pompe au minimum, en augmentant ainsi considérablement l’efficacité de l’ensemble du système.

bâtitech 10-12

Grande efficacité même avec un faible ensoleillement Ce concept hydraulique et de régulation sophistiqué, pour lequel une demande de brevet a été déposée, empêche la montée de l’air circulant dans le système pendant le fonctionnement de l’installation. Il permet d’obtenir des débits minimes même avec un très faible ensoleillement, ce qui entraîne une nouvelle augmentation considérable de l’efficacité du système.

Le capteur plat adapté Le lien le plus important entre l’énergie gratuite et une chaleur agréable dans les pièces à vivre est le capteur solaire. Walter Meier suit de nouvelles voies aussi dans ce domaine: le capteur plan à serpentins choisi par Walter Meier donne un rendement optimal et est parfaitement adapté aux nouveaux systèmes Drain Back. Le capteur compressé sous haute pression s’installe facilement. Grâce à son système de branchement sophistiqué, il convient parfaitement au montage en série.

Installation à énergie solaire pour la formation au siège principal de Walter Meier.

Possibilité de partage des données Même si le nouveau système Drain Back permet la production d’environ 50 à 70 % de l’eau chaude requise, la combinaison

Bien commandé – bien installé Avec l’application Nussbaum, commander dès maintenant tous les produits Nussbaum. Télécharger l’app et passer à l’action!

R. Nussbaum SA, 4601 Olten Fabricant de robinetterie et systèmes techniques sanitaires Pour plus d’informations, consulter le site: www.nussbaum.ch

Disponible dans AppStore (iOS) et Google Play (Android).

21


22

bâtitech 10-12

actuel

avec une source de chaleur additionnelle est essentielle. C’est là que Walter Meier peut mettre en jeu une autre nouveauté: grâce à l’interface de données intégrée «E-Bus», le Drain Back peut être combiné avec un système de brûleur à mazout ou à gaz traditionnel ou, ce qui est idéal du point de vue écologique, avec une pompe à chaleur, pour former un système complet à commande centrale.

Deux variantes de systèmes Walter Meier offre avec le DrainCompact un système préconfiguré, compact et simple, parfaitement adapté à la production d’eau chaude dans les maisons individuelles. Equipé de 4 capteurs au maximum, de 2 m2 chacun, et d’un chauffeeau de 500 litres, il permet de couvrir 50 à 80 % sur le Plateau suisse et 60 à 90 % dans les Alpes et au Tessin, des besoins en eau chaude sanitaire d’un foyer de 6 personnes au maximum. Le système DrainMulti permet une installation flexible du système avec un nom-

bre quasi illimité de réservoirs Drain. Le système dispose d’une surface de capteurs de 30 m2 au maximum, ce qui permet une production d’eau chaude et/ou un chauffage d’appoint pour 30 personnes environ, ce qui convient aussi pour une utilisation dans les immeubles collectifs.

L’aspect économique Grâce à l’utilisation de l’énergie solaire gratuite et de la consommation d’électricité particulièrement économe de la pompe solaire, le nouveau système Drain Back de Walter Meier s’avère non seulement avantageux du point de vue écologique, mais aussi particulièrement économique. En plus, l’emploi de systèmes destinés à l’exploitation des énergies alternatives est encouragé par des aides financières. Ces aides varient toutefois d’un canton et d’une commune à l’autre. Il en va de même pour le financement des travaux: certaines banques offrent des avantages

hypothécaires. De plus, il est possible de déduire fiscalement des investissements dans des énergies renouvelables.

Large soutien Il va de soi que Walter Meier a soumis le nouveau produit à des tests étendus et exigeants pendant deux ans. Le développement et ces tests ont permis d’engranger une somme de connaissances, que Walter Meier met volontiers à disposition de ses partenaires commerciaux. Ce soutien technologique comprend non seulement l’aide à la planification, mais aussi une assistance au montage et à la mise en service ainsi que des prestations complètes de service et d’entretien. Walter Meier (Climat Suisse) SA CH-8603 Schwerzenbach Tél. 044 806 41 41 www.waltermeier.ch

Le plaisir d’une douche rafraîchissante. Envie de fraîcheur ? Que ce soit dans la nature ou chez vous, Hansgrohe vous apporte la solution…

Participez et gagnez une douchette d’une valeur de CHF 139.– www.hansgrohe.ch/aquavia

Partez

à la découverte des

douches naturelles

plus belles

de Suisse.

Téléchargez gratuitement le jeu de mémoire aquavia sur l‘App Store ou sur Google play. Hansgrohe AG · Industriestrasse 9 · 5432 Neuenhof · www.hansgrohe.ch


Annonce

Système HAT: Assainir le chauffage

au sol et réduire les frais de chauffage Avec le temps, les chauffages au sol se fragilisent et se fissurent. Le procédé Système HAT nettoie et colmate les tuyaux de chauffage qui redeviennent comme neufs. Dans presque 50% des maisons individuelles construites aujourd’hui, les chauffages au sol sont un standard. Leur histoire à succès commença dans les années 1970 lorsqu’on passa des conduites en fer aux conduites en plastique. À l’époque, le tuyau en plastique n’était rien de plus qu’un tuyau d’arrosage, comme le dirait vulgairement un assainisseur. Un grand nombre d’installations réalisées il y a 20 à 30 ans arrivent en bout de potentiel. Les cas d’assainissement augmentent. Mais la question est: comment peuton nettoyer un système se trouvant dans le sol? Après 20 ans: contrôler le chauffage au sol Les professionnels conseillent de faire contrôler un chauffage au sol au plus tard au bout de 20 ans. Tant que les tuyaux sont étanches, l’assainissement avec le système Hat est possible. En présence de fuites, il ne reste plus que l’assainissement total.

Tube de chauffage: avant, pendant et après l’assainissement. Le problème principal s’appelle «fragilisation du matériel» Les procédés utilisant un nettoyage du chauffage au sol à haute pression pour supprimer la saleté et les dépôts existent depuis longtemps. Mais, ces méthodes n’ont que des réussites rela-

tives car seules les particules légères sont évacuées. Les particules lourdes restent dans le système et au bout de quelque temps, les mêmes symptômes réapparaissent, c’est-à-dire des boues ou des dépôts de rouilles et, par conséquent, une perte de chaleur. Le problème fondamental des anciennes conduites persiste : la fragilisation du matériel. Le système HAT est unique au monde Il y a quelques années a été développée la solution alternative d’assainissement de l’intérieur appelée système HAT qui fonctionne avec de la résine artificielle époxy. «C’est l’unique système au monde d’assainissement de l’intérieur des chauffages au sol», explique Werner Näf, l’inventeur du système HAT. Le procédé dans son entreprise regroupe plusieurs avantages: l’assainissement peut avoir lieu à n’importe quel moment de l’année – même en hiver. Les habitations et les bureaux peuvent continuer d’être utilisés malgré les travaux. Et, surtout, l’assainissement coûte beaucoup moins cher que les méthodes traditionnelles.

Analyse méticuleuse de l’eau avant l’assainissement.

Voici comment fonctionne le système HAT Les surfaces intérieures des tuyaux sont nettoyées par sablage. Pour ce faire, un granulé adapté à chaque degré d’encrassement est envoyé dans les tuyaux par air comprimé de telle manière que le moindre petit recoin et la moindre ramification sont traités. Au bout du tuyau, la machine de recyclage aspire le granulé et les résidus. Ensuite, la résine époxy liquide est envoyée par air comprimé dans le

système de tuyaux. Quand de la matière superflue sort à l’extrémité de la conduite, la pression et le volume d’air sont réduits pour que la résine adhérant aux parois du tuyau ne s’écoule plus. Une fine couche se forme dans l’ancienne conduite. Ce qui crée un «tuyau dans le tuyau», rendant l’ancien étanche de l’intérieur. La durée de vie du chauffage au sol est ainsi prolongée d’au moins 25 ans, preuve à l’appui. Quasi aucune perturbation durant l’assainissement Avec des appareils de chauffage mobiles, nous chauffons votre habitation pendant la durée de l’assainissement. De ce fait, l’assainissement est possible toute l’année. La méthode d’assainissement innovante répond entièrement au souhait des habitants d’avoir un assainissement en douceur, beaucoup moins coûteux et plus propre qu’un assainissement total. Et ceci, en grande partie sans perturber le quotidien. Développement durable compris Le fait que cette méthode d’assainissement durable réduise aussi considérablement les frais de chauffage renforce avec conviction l’assainissement avec le système HAT. Voyez par vous-même et demandez une analyse de l’eau de chauffage. Nous attendons votre appel avec plaisir. HAT-Tech AG Wolleraustr. 41 CH-8807 Freienbach www.hat-system.com Info en ligne gratuite 0800 48 00 48


24

bâtitech 10-12

actuel

La première banque MINERGIE-ECO® de Suisse romande à Belfaux (FR).

Nouveau siège de la Banque Raiffeisen Sarine-Ouest

Construction de la première banque MINERGIE-ECO® de Suisse romande La première banque MINERGIE-ECO® de Suisse romande est en train de voir le jour à Belfaux (FR). La Banque Raiffeisen Sarine-Ouest construit son nouveau siège tout en se souciant du développement durable. Le 16 janvier 2012, la Banque Raiffeisen Sarine-Ouest a donné le premier coup de pioche à son nouveau siège de Belfaux, situé proche de la route cantonale reliant le village à Fribourg. Les travaux sont déjà bien avancés. Le déménagement dans les nouveaux locaux est prévu pour juin 2013.

La croissance requiert de nouveaux locaux En raison de la croissance importante de ces dix dernières années, les locaux ac-

tuels du siège de la Banque Raiffeisen Sarine-Ouest se sont révélés trop étroits. Afin d’améliorer le service à la clientèle et d’offrir des locaux plus spacieux à ses collaborateurs, un nouveau bâtiment répondant au standard MINERGIE-ECO® est en cours de construction. Il sera le premier bâtiment administratif de Fribourg à recevoir ce label, et Raiffeisen sera la première banque à s’implanter dans ce type de construction en Suisse romande. Pour Dominique Andrey, directeur de la Banque Raifeisen Sarine-Ouest, cons-

truire durablement est un choix qui lui tient à cœur. «Dès le départ, je voulais que ce bâtiment respecte les normes les plus élevées en matière de confort, de santé et d’efficacité énergétique d’une part, et qu’il soit respectueux de l’environnement d’autre part.» Le label MINERGIE-ECO® s’est donc naturellement imposé. Un accent particulier a été mis sur la fonctionnalité et l’accessibilité du nouveau siège, situé à moins de cent mètres des transports publics. De nombreuses entreprises locales s’activeront


actuel

bâtitech 6/7-12

25

Le label MINERGIE-ECO® Depuis 2006, il est possible d’ajouter le complément -ECO aux différents standards MINERGIE (MINERGIE-ECO®, MINERGIE-P-ECO®, MINERGIE-A-ECO®). Construire une maison ou un bâtiment doté d’une bonne isolation et qui utilise les énergies renouvelables est déjà une excellente et sage décision, mais le complément -ECO permet d’aller plus loin encore: préserver sa santé par une construction durable qui associe les quatre éléments fondamentaux que sont l’écologie du bâtiment, les aspects de santé, le confort et l’efficacité énergétique. La certification -ECO permet de construire des bâtiments dont la qualité de l’air intérieur répond aux normes les plus exigeantes en matière de pureté de l’air. Aujourd’hui, les constructions MINERGIE qui comportent le complément -ECO sont celles qui répondent le mieux aux préoccupations de santé et d’environnement des futurs propriétaires conscients de la valeur que représente un habitat à la fois moderne et durable.

dans la réalisation de ce projet qui sera essentiellement érigé grâce à des matériaux écologiques. Le rez-de-chaussée ainsi que le premier étage seront utilisés par la banque, tandis que le deuxième étage sera une surface locative. Le rez-de-chaussée sera dédié aux guichets et aux salons de réception des clients, et le premier étage abritera les bureaux, une salle de réunion ainsi qu’un espace convivial. De plus, un bancomat et un automate de dépôt seront accessibles 24 heures sur 24.

Raiffeisen aux Journées portes ouvertes MINERGIE Soucieuse du bien-être de ses collaborateurs et de son impact sur l’environnement, la Banque Raiffeisen Sarine-Ouest se réjouit d’inaugurer son nouveau bâtiment. En attendant, elle tiendra un stand lors des Journées portes ouvertes MINERGIE qui se dérouleront à Belfaux le 30 juin 2012, de 10 h à 16 h. Vous pourrez découvrir le projet et vous renseigner sur les différents matériaux utilisés pour la construction. ■

La Banque Raiffeisen Sarine-Ouest Fondée en 1907, la Banque Raiffeisen Sarine-Ouest société coopérative est devenue un prestataire de services financiers incontournable dans sa région. Composée de trois agences, elle emploie seize collaborateurs, dont un apprenti. Elle inscrit plus de 427 millions de francs au total de son bilan et compte 4040 sociétaires et, à ce titre, copropriétaires de la Banque. La Banque Raiffeisen Sarine-Ouest société coopérative fait partie du Groupe Raiffeisen, lui-même constitué de 328 Banques Raiffeisen à structure coopérative totalisant 1106 points bancaires. Juridiquement autonomes, les Banques Raiffeisen sont regroupées au sein de l’entité Raiffeisen Suisse société coopérative domiciliée à Saint-Gall. Un total de bilan de 152 milliards de francs lui assure la troisième place parmi les groupes bancaires helvétiques.


26

bâtitech 10-12

actuel

A gauche, Markus Mann, industriel allemand et père du chauffage à distance d’Anzère, et à droite, Xavier Aymon de l’Atelier R2D2, qui a programmé et assure l’exploitation de l’installation.

Le contrôleur programmable 750-880 de Wago constitue le cœur de l’installation de chauffage à distance.

Un chauffage à distance durable et économique

Anzère se chauffe aux pellets La plus grande centrale de chauffage à granulés de bois d’Europe est en fonction dans la station valaisanne d’Anzère depuis l’automne 2011. Née d’une initiative privée, elle alimente en chaleur propre et durable 600 appartements, deux hôtels, une piscine couverte et un centre de wellness. L’automate principal, qui est à la fois le cœur et le cerveau de l’installation, a été fourni par Wago. Entre 1 et 2 millions de litres de mazout par an et plus de 2500 tonnes de CO2. C’est ce que permet d’économiser le nouveau chauffage à distance d’Anzère, en Valais. La station touristique, qui surplombe la vallée du Rhône à 1500 m d’altitude, possède la plus grande centrale à pellets d’Europe centrale. Avec une puissance de 6,3 mégawatts (MW), le bâtiment surplombé de deux grandes cheminées fournit désormais chauffage et eau sanitaire à

une quinzaine d’immeubles du village. Entièrement financé par des fonds privés, le projet a débuté en 2005. La famille de Markus Mann, qui dirige en Allemagne une société active dans les énergies renouvelables (www.mannenergie.de), est propriétaire depuis 1972 d’un appartement à Anzère. Or le chauffage à mazout de l’immeuble – comme ceux de la plupart des habitations de vacances de la station qui ont été construi-

Une énergie propre et durable Neutre en CO2 et renouvelable, le pellet est encore plus durable lorsqu’il est indigène. C’est le cas du combustible qui alimente la centrale de chauffage d’Anzère. La société Valpellets SA fabrique des granulés à partir de sciure et de bois de forêt 100 % valaisans. Produits grâce à la chaleur récupérée de l’usine de traitement des ordures (UTO) d’Uvrier située à 16 km d’Anzère, le bois est comprimé à haute pression et prend la forme de petits cylindres. Sachant que pour produire 10 kWh d’énergie, il faut 2 kilos de granulés ou 1 litre de mazout, le bilan de CO2 du pellet est excellent: l’empreinte carbonique de 1 tonne de granulés de bois est de 21 kg, contre 1800 kg pour 500 litres de mazout!

tes vers la fin des années 1960 – doit être remplacé. L’industriel lance l’idée d’un chauffage centralisé à bois, qui rencontre aussitôt un écho favorable. Il décide de développer le projet avec un partenaire, Albert Bétrisey d’Ayent. Ensemble, ils créent Mann Energie Suisse Sàrl, filiale éponyme de la société allemande. «Nous avions besoin de 12 immeubles pour démarrer. Nous avons démarché une PPE après l’autre», raconte Markus Mann. Au final, ce sont 600 appartements soit 15 immeubles qui ont été connectés, deux hôtels, une piscine et le nouveau wellness qui consomme à lui seul 12 à 13 % de l’énergie produite par la centrale. Le principe de fonctionnement est simple. Il repose sur une centrale de chauffage à distance et un réseau de canalisations pour distribuer l’eau chaude dans les immeubles. Le système est composé de deux circuits distincts, un circuit primaire propre à la centrale, et un circuit secondaire qui alimente les immeubles. Le transfert de chaleur aux immeubles s’opère par des échangeurs de chaleur séparant clairement les circuits de chauffe.

Transparence des coûts Au final, l’installation coûtera 8 millions de francs, répartis à hauteur de 3 millions pour l’aménagement de la centrale, 3 millions pour le réseau et 2 millions pour les sous-stations des immeubles. Afin d’as-


actuel

bâtitech 10-12

Toutes les quinze minutes, le poste de contrôle de la centrale à pellets d’Anzère rÊceptionne les informations envoyÊes par les 15 sousstations rÊparties dans le village.

surer une transparence au niveau des coÝts, une sociÊtÊ anonyme (Chauffage Bois-Energie Anzère SA ou CBA) a ÊtÊ crÊÊe. Mann Energie en est l’actionnaire majoritaire avec 53 % des parts, alors que les copropriÊtaires des immeubles connectÊs se partagent les 47 % restants. Si actuellement le prix du combustible – le pellet – est deux fois moins cher que celui du mazout, le coÝt de l’installation est quant à lui un peu plus ÊlevÊ. Nous

sommes en train d’amortir l’investissement. Mais à terme, avec cette solution, l’ensemble des charges seront de 20 % infÊrieures à un chauffage à mazout, note Markus Mann. Le chantier a ÊtÊ ouvert en 2010. Durant le premier hiver, les deux immeubles connectÊs ont ÊtÊ alimentÊs via une station mobile de chauffage. Les travaux ont ÊtÊ achevÊs durant l’automne qui a suivi. L’installation dÊfinitive Êtait fonction-

Thermotechnique d’avenir – toute naturelle.

La centrale de chauffage à granulÊs de bois d’Anzère est la plus grande installation du genre actuellement en fonction en Europe de l’Ouest.

nelle pour affronter l’hiver 2011–2012. Avec des pointes en dessous de la barre des –20 °C, cette première saison s’est rÊvÊlÊe particulièrement rude. Pas de quoi affoler la toute nouvelle centrale de

 

          

                                    & %( &  & &(%)(  &  )%!  #) (  &  &(  $ && &&(  )(& $ ) (   )  (% %((  ( ) )% $) &,&( &&! )& )(&& ) % ) ) * ) (% (   % (&& ( ) %((

 (%! )%  & *%  * (       TĂŠlĂŠphone 0848 836 836 www.ctc-giersch.ch info@ctc-giersch.ch

Systèmes de chauffage et service

%(   

(% %((  ), (!         % (! "       (% %((! +++!(% %((!

27


28

bâtitech 10-12

actuel

«Nous avons tourné tout l’hiver avec une seule chaudière.» Xavier Aymon de l’Atelier R2D2 chauffage d’Anzère! «Nous avons tourné tout l’hiver avec une seule chaudière», confirme Xavier Aymon de l’Atelier R2D2, qui assure l’exploitation de l’installation, et régule la demande directe en fonction des besoins. Une demande qui se traduit en température de l’eau à la sortie de la centrale. «En moyenne, elle part à 85–90 °C et revient à 60–65 °C»,

Le lac de Zeuzier, situé à proximité d’Anzère.

indique le responsable de la maintenance qui, en cas de panne, est averti par sms via une connexion interréseau VPN (Virtual Private Network). A noter que la plupart des problèmes sont réglés à distance.

WAGO au cœur de l’installation Au niveau des commandes, Wago officie comme chef d’orchestre grâce à la maîtrise des protocoles de communication. Les chaudières du CBA sont pilotées par un automate programmable Wago (PFC 750-880) utilisant le protocole de communication Industrial Ethernet (protocole S7). L’intégration de cette communication basée sur Ethernet (TCP-IP) a été simplifiée grâce au driver développé par Wago Contact SA et mis gratuitement à disposition des utilisateurs. Le tableau de commande, situé à l’étage de la centrale de chauffage, gère également la demande des 15 sous-stations réparties dans le village d’Anzère par un bus de terrain. Ce dernier suit le même tracé que le réseau d’eau, qui s’étend sur 1,7 km entre la centrale et les différents immeubles du village. Tous les quarts d’heure, les informations envoyées par les 15 sous-stations via Modbus/RTU

Le nouveau wellness d’Anzère est chauffé par la centrale à bois d’Anzère et consomme à lui seul un huitième de l’énergie produite par l’installation.

RS485 sont enregistrées sur un serveur. Les données sont ensuite visualisées graphiquement sur l’interface utilisateur (IHM). Elles sont aussi mises à la disposition des ingénieurs thermiciens dans un fichier MS-Excel. L’automation assure la régulation de l’ensemble de l’installation et gère les pointes de consommation en fonction de la demande. «Pour ce projet, Wago a fourni les composants d’automation standards, les logiciels de programmation et assuré un support technique», indique Stéphane Rey, product manager en automation industrielle chez Wago. Rappelons que le groupe Wago fonctionne comme fournisseur OEM (Original Equipment Manufacturer) et travaille avec des intégrateurs

Quelques chiffres • La puissance cumulée des deux chaudières du chauffage à distance d’Anzère est de 6,3 mégawatts (MW). • Les deux silos à pellets peuvent contenir 400 tonnes de granulés de bois, soit l’équivalent de l’énergie fournie par 200 000 litres de mazout. • La consommation moyenne annuelle est de 2000 tonnes de pellets pour une production de 8000 mégawattheures (MWh). • Le réseau s’étend sur une distance de 1,7 km. • Le circuit renferme 240 m3 d’eau. • Quand elle quitte la centrale, l’eau affiche une température de 80 à 95 °C; au retour, elle est de 60 à 70 °C.

Avec und rendement de 85 à 87 %, le système est extrêmement performant. système partenaires certifiés WSP (Wago Solution Provider). Ces partenaires WSP locaux sont très proches des clients finaux. Wago leur fournit une formation continue. C’est le cas de l’Atelier R2D2, qui a choisi Wago et qui a réalisé la programmation de ce projet de chauffage à distance d’Anzère. Une belle réussite et une jolie référence pour la petite société valaisanne!

Du potentiel à utiliser Le premier hiver a mis la nouvelle installation d’Anzère à l’épreuve du feu et révélé une marge de réserve confortable. La centrale est équipée de deux chaudières d’une capacité de 3,25 MW chacune. La consommation moyenne est de 2000 tonnes de pellets par an pour une production de 8000 MWh. Le système est extrêmement performant puisqu’il atteint un rendement de 85 à 87 %. La parfaite gestion de l’air, et donc de la teneur en oxygène, permet de réguler de manière optimale le feu. Quant à la consommation d’énergie, elle est minime, puisqu’il suffit d’une puissance électrique de 25 kW pour alimenter tout le système. La centrale peut potentiellement fournir chaleur et eau sanitaire jusqu’à un millier d’appartements. Le réseau ne devrait donc pas en rester là. Les promoteurs souhaitent en effet le développer dans le reste du village, notamment vers les quartiers Rosalp et Edelweiss, puis vers le bas de la station. Entre 7 et 9 bâtiments supplémentaires seront déjà branchés cette année. La charge connectée passera ainsi de 1,1 à 1,4 MW. ■


produits

bâtitech 10-12

Bénéficier d’un climat intérieur agréable quels que soient les caprices de la météo.

Toute votre rénovation en un seul clic! Avec l’instrument de planification EVALO, vous pouvez vérifier l’efficacité énergétique de façon simple et rapide. Vous définissez votre bâtiment et réalisez virtuellement les assainissements souhaités.

www.hoval.ch/evalo

Technologie de pointe Hoval pour le meilleur climat intérieur ! Quelle que soit l’énergie utilisée pour votre chauffage, Hoval vous offre une solution sur mesure permettant également d’intégrer les énergies renouvelables. Appelez-nous maintenant et nous vous conseillerons : Hoval SA, 1023 Crissier, tél. 0848 848 363, fax 0848 848 767, www.hoval.ch. Pompes à chaleur

Systèmes solaires

Chaudières à bois, granulés

Nouv

Thermalia® et Belaria®

SolKit®

BioLyt

Chaudières à gaz

Chaudières à mazout

Génie climatique

UltraGas®

UltraOil®

HomeVent®

eau

Hoval Responsabilité pour l’énergie et l’environnement

29


30

bâtitech 10-12

produits

Duravit – Inipi B

Le plaisir du sauna même quand la place est comptée Deux nouvelles versions compactes viennent enrichir la ligne de saunas de Duravit. Duravit, le fabricant de salles de bains, présentait un sauna au design moderne qui bannissait le classique bain de vapeur de la cave pour lui ouvrir les portes de la salle de bains et des pièces à vivre dans la maison contemporaine. En coopération avec EOOS, le trio de designers autrichiens, Duravit continue sur cette tendance pour les salles de bains de petites dimensions. Le nouveau sauna Inipi B Super Compact offre tout le confort du sauna pour une personne sur une surface au sol de 120 × 120 cm, sans pour autant renoncer aux plus sévères exigences en matière de design. Ce sauna trouve ainsi facilement sa place même dans les petits appartements en ville tout en laissant suffisamment de place au bien-être et à la détente. Inipi B est de surcroît simple à monter et à démonter, ce qui le rend également intéressant pour les appartements et les maisons en location. Un autre bon point: l’équipement compact des nouveaux saunas se répercute sur son prix relativement avantageux. En plus de la petite version du sauna Inipi B, Duravit a mis au point un mo-

dèle plus important (environ 240 × 120 cm). Ainsi Inipi B n’exauce pas seulement le «rêve du célibataire de posséder un sauna» mais répond en même temps aux attentes de deux personnes qui souhaitent s’allonger pour pleinement profiter des plaisirs du sauna. Lors de la mise au point du nouveau modèle Inipi B, Duravit s’est donné pour objectif de lancer sur le marché un sauna à la pointe du design mais à un prix relativement bas. Cela a été en partie rendu possible par une réduction de la partie technique à l’essentiel. Le confort que l’on connaît sur les produits Duravit n’en a nullement souffert et un élément essentiel du design de la collection Inipi a été repris: EOOS a conservé la pierre qui contient le module de commande numérique sur tous les modèles Inipi. Les Indiens d’Amérique du Nord sont à l’origine de cet objet symbolique. Lors de leur cérémonial d’épuration, ils avaient l’habitude de faire chauffer une pierre dans un feu extérieur et la portaient ensuite dans la hutte à sudation, le fameux Inipi. Le module de commande est intégré laté-

Pour chaque charge.

ralement dans la façade du sauna, servant à régler individuellement la température, la durée de combustion du poêle ou encore le sablier numérique. Pendant les phases de repos, une fonction ECO permet de faire baisser la consommation d’énergie du chauffage. La température programmée à l’intérieur du sauna peut ainsi être abaissée d’une vingtaine de degrés pendant la durée de repos choisie. Avant le prochain passage dans le sauna, le poêle monte automatiquement à la température souhaitée. Ce procédé réduit les dépenses d’énergie et préserve les ressources naturelles. Très pratique, une touche placée à l’intérieur du sauna permet de commander la projection d’eau sur les pierres du poêle. Facilement accessible et toutefois entièrement dissimulé, le réservoir d’eau nécessaire est situé derrière un panneau de bois dans le mur latéral extérieur. La cabine elle-même affiche un design clair et épuré comme on le connaît chez Duravit. Un cadre de bois forme la base tandis que la façade est vitrée. Toute la partie technique est dissimulée. Le poêle et les pierres du sauna se trouvent derrière un mur en bois. Sur le modèle Inipi B Super Compact, un dossier réglable et disposé dans la paroi du fond permet à


produits

chaque utilisateur de choisir sa position préférée. Grâce aux dimensions de la banquette, il est en outre possible d’adopter différentes positions pendant le passage au sauna afin d’améliorer le confort de l’assise même sur une longue durée. Eclairées par des diodes électroluminescentes, des lamelles de bois disposées en diagonale reprennent l’esthétique des banquettes. Dans le petit modèle Inipi B Super Compact, les banquettes du sauna, placées sur deux niveaux, invitent à s’y asseoir et,

dans le grand modèle, même à s’y allonger. La banquette supérieure est d’un seul tenant, celle du bas peut être prolongée en y ajoutant un élément supplémentaire qui offre ainsi une deuxième place ininterrompue permettant de s’allonger. Un appuie-tête augmente encore le confort de l’utilisateur. Tous les bancs et toutes les banquettes à l’intérieur du sauna sont en bois de tremble clair. En décor blanc brillant ou en noyer foncé américain, le cadre extérieur en bois de la cabine Inipi B intègre harmonieusement

bâtitech 10-12

le sauna dans la salle de bains ou dans les pièces à vivre. Les deux modèles sont proposés aussi bien en version d’angle qu’en version contre le mur. Le modèle Inipi B le plus grand peut de surcroît être installé en îlot dans la pièce. Un technicien expérimenté a besoin d’environ deux heures de travail pour installer le sauna. Duravit Schweiz AG CH-5504 Othmarsingen Tél. 062 887 25 50

Et chaque budget. Au-delà de son volume utile à la fois surdimensionné et polyvalent, le Ford Transit se distingue par des coûts d’exploitation remarquablement avantageux de seulement 27 centimes/km, tout compris. De plus, tous les modèles Ford Transit sont conformes aux normes de dépollution Euro 5 et disponibles rapidement.

TRANSIT START-UP DÈS FR.

18’990.-

FR./KM

1

-.27

Prix nets, TVA non comprise, pour clients inscrits au registre du commerce. Offre valable jusqu’au 31.12.2012 auprès des concessionnaires participants. ¹ Transit 260S Start-up, 100 ch/74 kW, 6 vitesses. ² Exemple de calcul Business Partner : leasing Full Service Fr. 558.-/mois. Financement à 3.9 % (48 mois, 25’000 km/an), inclus entretien, usure, assurance, pneus.

2

ford.ch/transit

31


32

bâtitech 10-12

produits

Les nouvelles pompes à chaleur professionnelles d’Alpha-InnoTec

La révolution silencieuse La nouvelle série SWP d’Alpha-InnoTec, l’un des fabricants leaders de pompes à chaleur d’Europe, témoigne de la longue compétence de l’entreprise dans la conception de grandes pompes à chaleur. Les nouveaux appareils professionnels ont fait l’objet d’une révision technique et d’un relooking complets. L’alimentation en chaleur des immeubles locatifs, artisanaux et industriels représente la part la plus importante de la consommation d’énergie. C’est pourquoi l’amélioration de l’efficacité énergétique compte parmi les principaux objectifs de la politique énergétique. Une meilleure efficacité énergétique et la chaleur renouvelable réduisent l’impact sur l’environnement et, en termes de gestion, diminuent les coûts de chauffage ou d’exploitation. Les pompes à chaleur sont capables d’exploiter au mieux ce potentiel. Pour ces raisons, un nombre croissant d’entreprises et de communes découvrent les avantages indéniables de la pompe à chaleur pour les installations de grande dimension.

te pour limiter le niveau sonore. Le châssis a été entièrement découplé des composants des pompes à chaleur. Le niveau de pression acoustique est ainsi réduit d’environ 30 %! A un mètre de distance de la machine, les valeurs mesurées sont inférieures à 44 dB(A). La révision systématique de tous les éléments de puissance engendre un COP impressionnant jusqu’à 4,8 (B0/W35 – EN 14511). Les nouvelles centrales sont livrables avec une puissance de chauffage de 37 à 69 kW. Des températures de départ de l’eau chaude pouvant atteindre 65 °C sont possibles. Au cours de l’année 2012, deux types supplémentaires (29 et 56 kW) seront disponibles, capables d’assurer des températures de départ de l’eau chaude atteignant 70 °C.

Un concept de châssis unique – des caractéristiques techniques remarquables

Un réglage parfait à l’aide du Luxtronik 2.0 et du bus LIN

La nouvelle série SWP reflète de manière impressionnante la longue compétence d’Alpha-InnoTec dans le domaine des grandes pompes à chaleur. L’entreprise emprunte par exemple une voie innovan-

Le régulateur Luxtronik 2.0 permet la surveillance et le pilotage aisés des systèmes de pompes à chaleur d’Alpha-InnoTec par le biais d’AlphaWeb via Internet ou un téléphone mobile. Grâce à la technologie de bus LIN préparée, l’intégration à un

Le châssis découplé permet un fonctionnement extrêmement silencieux.

système principal de gestion du bâtiment s’effectue facilement. Jusqu’à quatre pompes à chaleur peuvent en outre être connectées et régulées en cascade et exploitées en réseau au moyen du Luxtronik 2.0. L’activation et la désactivation d’appareils individuels en fonction des besoins offrent ainsi d’énormes puissances de chauffage et une rentabilité élevée.

Refroidissement actif et passif A condition de procéder à une planification correspondante, l’usager peut renoncer sans perte de confort à une climatisation intégrale par des machines frigorifiques et faire appel à un refroidissement passif ou actif.

Alpha-InnoTec Suisse – votre partenaire fiable En sa qualité de leader du marché, AlphaInnoTec Suisse se concentre depuis des années exclusivement sur le conseil et la vente de systèmes solaires et de pompes à chaleur. Lors de projets complexes, les installateurs et projeteurs d’installations de chauffage profitent de l’expérience des conseillers spécialisés dans la vente, la technique et le service clients. Dans le cadre d’un passage du pétrole à la technique des pompes à chaleur, la nouvelle génération SWP d’Alpha-InnoTec permet d’utiliser le potentiel des énergies renouvelables de façon remarquable pour les immeubles locatifs, artisanaux et industriels.

Les éléments de puissance systématiquement révisés garantissent une efficacité maximale.

Alpha-InnoTec Schweiz AG CH-1025 St-Sulpice Tél. 021 661 31 43 www.alpha-innotec.ch


partie technique

bâtitech 10-12

A chaque maison son filtre fin à rinçage à contre-courant Nussbaum introduit sur le marché une nouvelle génération de filtres fins à rinçage à contre-courant destinés à l’installation sanitaire intérieure.

Economique: une super performance au prix d’un filtre à cartouche Sûr: fonctionnement fiable et durable dans la qualité Nussbaum Confortable: rinçage à contre-courant automatique ou manuel, sans entretien R. Nussbaum SA, 4601 Olten, Fabricant de robinetterie et systèmes techniques sanitaires Pour plus d’information, consulter le site: www.nussbaum.ch

33


34

bâtitech 10-12

produits

DEHNvenCI

Parafoudre combiné avec fusible de puissance intégré Le nouveau parafoudre combiné avec fusible de puissance intégré DEHNvenCI de DEHN, le spécialiste international de la protection contre la foudre et les surtensions de Neumarkt, offre la meilleure protection possible des installations avec un encombrement minimum. Le DEHNvenCI non seulement se monte dans un espace réduit, conformément aux exigences imposées en matière d’encombrement des parafoudres combinés intégrés, mais il respecte aussi les exigences en matière de protection des appareillages électriques modernes. Les nouveaux parafoudres combinés DEHNvenCI sont des parafoudres et des parasurtenseurs coordonnés avec une capacité d’écoulement de 25 kA (10/350). Ils offrent la meilleure protection possible des installations tout en ne nécessitant qu’un minimum d’espace. On a en effet associé, dans un boîtier de deux unités de largeur seulement, les propriétés de la famille éprouvée des appareils DEHNventil et celles d’un fusible de puissance résistant aux courants de foudre. Les appareillages électriques étant toujours plus compacts, l’utilisateur éprouve souvent des difficultés pour monter les parafoudres de façon conforme aux normes. Cela n’est pas le cas s’il utilise le DEHNvenCI car alors, non seulement il peut intégrer un parafoudre combiné dans un espace réduit mais il respecte aussi les exigences en matière de protection des appareillages électriques modernes. Le fusible de puissance intégré est dimensionné de façon à offrir en même

Allaltezza Design: Mario Nanni Avec ses formes coniques et sa pédale pratique, ce meuble vasque croît avec la famille. Les petits l’utilisent au niveau inférieur et les grands ramènent la vasque à bonne hauteur d’un simple geste. Allaltezza est fonctionnel, robuste, d’entretien facile et toujours en position ergonomique pour tous les utilisateurs. Mesures: min. 60/max. 85× Ø 19× Ø 45 cm) www.rapsel.it

temps la plus grande capacité d’écoulement et la meilleure protection possible de l’installation. Plus besoin de choisir et d’installer un fusible parafoudre de puissance adapté. Avec le DEHNvenCI, il est désormais possible de réaliser facilement les lignes de raccordement courtes imposées dans la VDE 0100-534, et l’utilisateur dispose d’un parafoudre combiné performant et en même temps facile à installer. La conception du parafoudre combiné selon les critères de la coordination énergétique autorise même, pour des distances de  5 m entre le DEHNvenCI et les consommateurs, la protection de l’équipement terminal. Grâce à son aptitude à écouler les courants de foudre sans destruction en ramenant l’énergie entrante à une valeur sans danger pour l’équipement terminal, cet appareil garantit la disponibilité de l’appareillage électrique en cas d’impact de foudre et réduit de façon significative le risque d’arrêts coûteux suite à une défaillance.

DEHNvenCI – la meilleure protection possible des installations avec un très faible encombrement.

La technologie brevetée RADAX-Flow pour la limitation et l’extinction du courant de suite permet d’atteindre un haut niveau de disponibilité des installations électriques à protéger. Ce parafoudre peut s’utiliser sans réserves également dans des installations industrielles même avec des courants de court-circuit jusqu’à 50 kAeff. L’indicateur d’état de fonctionnement/ défaut du DEHNvenCI, qui fonctionne indépendamment du courant de service, renseigne immédiatement sur l’état de disponibilité de l’appareil. Outre l’affichage visuel standard selon le code de couleurs vert/rouge, l’appareil dispose d’une borne de raccordement à trois pôles pour la signalisation à distance. Elvatec AG CH-8852 Altendorf Tél. 055 451 06 46 www.dehn.ch


produits

bâtitech 10-12

3M – Nouvelle gamme de tapis d’accueil

Contre la saleté et le risque de glissade Poussière et humidité à l’intérieur d’un bâtiment entraînent non seulement une augmentation des frais d’entretien et de l’usure des sols, mais elles représentent aussi un risque de glissade. La nouvelle gamme de tapis d’accueil Nomad Aqua signée 3M dispose d’une structure bouclée en double fibre tuftée, une combinaison de fibres de petit et moyen diamètre. Pendant que les fibres grossières en polyamide grattent la saleté sous les semelles, les fibres plus fines se chargent de drainer l’humidité. La structure bouclée brevetée par 3M s’occupe en outre de piéger la saleté et de la conserver afin qu’elle ne puisse pas se répandre à l’intérieur du bâtiment. Afin que le sol soit lui aussi protégé contre la saleté et l’humidité, la semelle est fabriquée en PVC non plastifié. Cette dernière empêche également le tapis de glisser ou de se froncer sur le sol. Le liseré plat garantit en outre un passage plus sûr encore.

Différents modèles selon la fréquence de passage Le tapis d’accueil Nomad Aqua existe en trois finitions différentes, selon le degré de sollicitation. La série 45 est destinée aux halls d’entrée subissant peu de sollicitations (jusqu’à 500 passages/jour). La série 65 s’avère, quant à elle, idéale pour les bâtiments assez fréquentés (jusqu’à 1500 passages/jour), alors que la série 85 résiste aux fortes sollicitations et aux saletés importantes (jusqu’à 5000 passages/jour).

Nomad Aqua

Esthétisme pour chaque hall d’entrée Tous les produits de la série Nomad Aqua signée 3M se prêtent à une utilisation à l’intérieur des bâtiments. Ils garantissent un trafic sécurisé, à pied ou roulant, et résistent aux températures allant de 0 à 60 degrés Celsius. Par ailleurs, ils sont faciles à nettoyer, sèchent rapidement et répondent à toutes les dispositions d’usage en matière d’incendie. Les tapis d’accueil Nomad Aqua de 3M sont déclinés en noir, en bleu, en brun ou en gris, sachant que les teintes varient en fonction de la série. Grâce à leur look chic, ils s’intègrent harmonieusement à tous les halls d’entrée de n’importe quel bâtiment. www.3M.com/ch

Z ÉR O BRU I T. Aspirateur Scherrer: ne nécessite aucune maintenance et ventile avec le plus grand silence. S C H E R R E R . D E LA VALEUR E N PLUS, T O U T SIMPLEMENT.

Scherrer Metec AG | www.scherrer.biz

Au sujet de 3M

En tant qu’entreprise leader dans la recherche et le développement, 3M fabrique des milliers de produits innovants pour différents marchés. «Leading through Innovation» – par cette ligne directrice, 3M s’engage dans le monde entier à rendre la vie des êtres humains plus simple, plus sûre et plus agréable. La compétence clé de 3M réside dans l’utilisation de plus de 45 plateformes technologiques pour répondre à une vaste gamme de besoins clients. Avec un chiffre d’affaires de près de 30 milliards de dollars US en 2011, 3M emploie 84 000 collaborateurs dans plus de 65 pays du monde entier. En Suisse, 3M a généré un chiffre d’affaires de 209,3 millions de francs en 2011 et compte 240 collaborateurs.

35


36

bâtitech 10-12

produits

Un sèche-linge à pompe à chaleur se nettoie lui-même

Nouveau sèche-linge à efficacité énergétique constante Sécher du linge lavé nécessite souvent beaucoup de temps et d’énergie. Un nouveau sèche-linge suisse avec pompe à chaleur intégrée apporte des optimisations étonnantes avec un standard de qualité élevé. Laisser sécher du linge à l’air libre jusqu’à ce qu’il soit prêt à être rangé dans l’armoire n’est pas possible partout. Sinon des problèmes dans le planning des lessives peuvent survenir. Avec un sèche-linge, cette tâche est certes accélérée, avec l’inconvénient cependant que la plupart des appareils mettent le linge à rude épreuve, du fait de la température élevée, et consomment encore beaucoup d’énergie pour cela. Ils demandent en outre beaucoup d’entretien et perdent de leur efficacité à la longue. Cependant, le nouveau sèchelinge à pompe à chaleur Vento dWP850

de Merker offre un service révolutionnaire, tout en supprimant ces points faibles. Ce produit suisse, avec son dispositif d’autonettoyage automatique autoClean (nouveauté mondiale), son procédé basse température qui préserve le linge, ses économies d’énergie jusqu’à 40 % et une performance de séchage nettement plus élevée, est considéré comme le champion absolu en matière de sèche-linge. Grâce au dispositif d’autonettoyage automatique autoClean avec écoulement direct, l’entretien est réduit au minimum pour les utilisateurs. Une efficacité énergétique cons-

Principe de fonctionnement du système autonettoyant.

tante est ainsi garantie sur toute la durée de vie de l’appareil. Comparé au modèle précédent, le Vento dWP850 a une performance de séchage supérieure de 25 %. Il travaille jusqu’à 40 minutes plus vite que d’autres sèche-linge à pompe à chaleur et sèche 8 kg de linge en un temps record de 68 minutes. Cette innovation se répercute aussi positivement sur le porte-monnaie sous la forme d’un pack complet, avec une efficacité optimale et des valeurs de consommation minimales, car elle permet non seulement d’économiser du temps et plus de la moitié de courant électrique. Grâce au système de tambour softDry, les textiles restent aussi plus longtemps en état, ne se déforment pas et doivent donc être remplacés moins fréquemment. Concernant le processus de séchage, le système ecoDry est garant de constance au niveau de la répartition du flux d’air et de la température. Le système empêche le chiffonnage du linge. L’éclairage confortable du tambour évite aussi d’y oublier du linge. Le faible coût d’entretien, grâce à un entretien minime et extrêmement simple, complète un produit réussi au standard de qualité supérieure. Le Vento dWP 850 peut être commandé directement chez Merker. Vous trouverez plus d’informations sur le produit et dans les salons où il est exposé sous www.merker.ch Merker SA CH-8105 Regensdorf Tél. 044 847 21 00 www.merker.ch


produits

L’efficacité tranquille qui crée la confiance Cette nouvelle pompe à chaleur air-eau est si silencieuse, si discrète qu’elle trouve sa place dans chaque jardin. L’échange de chaleur optimisé et la consommation de courant réduite au minimum garantissent en outre la haute efficience de l’AEROTOP G. Avec l’utilisation des énergies renouvelables pour la production de chaleur, l’AEROTOP G s’inscrit de manière idéale parmi les solutions de chauffage ELCO – des solutions qui accompagnent vos clients toute une vie durant.

Puissance discrète et design

AEROTOP G Bienvenue dans le jardin

Elcotherm SA, Sarganserstrasse 100, CH-7324 Vilters Téléphone 081 725 25 25, fax 081 723 13 59, www.elco.ch

bâtitech 6/7-12

37


Les tôles fines en dialogue avec un artiste sculpteur Un revêtement de façade, plutôt extraordinaire, habillant une maison familiale à Therwil, BL, a été retenu par le jury. Le maître ferblantier Hugo Ley a exécuté ces travaux par son entreprise à Oberwil. Descriptif de l’objet Le maître de l’ouvrage, l’artiste sculpteur Jakob Engler, travaillant souvent avec du métal, souhaitait rappeler son propre domaine de création artistique par une façade métallique. Sa maison d’habitation devait en plus s’intégrer harmonieuse-

ment dans un quartier de villas individuelles. Le sculpteur souhaitait également un habillage de façade en acier inox matplus ou éventuellement en cuivre. Lors de la planification entre l’architecte et le maître de l’ouvrage, l’entreprise de ferblanterie de la commune voisine est très tôt invitée et associée pour trouver des solutions et détails. Les discussions entre les partenaires ont ainsi abouti et la décision a été prise pour la construction suivante:

– sous-construction par consoles métalliques avec lambourdage en bois (système Wagner) – isolation thermique: Flumro, épaisseur 180 mm – revêtement horizontal, acier inox, agrafage simple formant une goutte-pendante à la partie inférieure, qui crée des «ombres» et donne le reflet caractéristique à ce revêtement – délimitation verticale par un profil de lisène, axé selon les emplacements des fenêtres – les angles de l’immeuble sont également exécutés par un profil approprié, identique aux détails des embrasures des fenêtres.

Panneau de chantier Objet: Maison d’habitation avec atelier d’artiste Système: Façade ventilée avec panneaux horizontaux Matériau: Acier inox mat-plus Participants Ferblantier: Hugo Ley, Ley Ferblanterie et Sanitaire, Oberwil Architecte: Herbert Schärer, Architecte HTL, Oberwil Maître de l’œuvre: Jakob Engler, Artiste sculpteur, Therwil


«toit d’or»

Commentaire du jury Il s’agit d’une façade métallique avec panneaux horizontaux, ventilée en sous-face, qui est une réussite au point de vue du design. Les détails sont très bien exécutés selon les règles de l’art. La façade donne un aspect de solidité, et malgré le matériel d’acier inox de couleur froide, elle donne l’impression de chaleur, de durabilité et de protection de l’ouvrage. L’entrevue avec le propriétaire et l’artiste sculpteur s’est révélée très intéressante selon son credo: le rapport entre construc-

tion et espace doit refléter une complicité afin qu’une sculpture construite d’une matière mise en forme devienne quelque chose de mouvant et vivant. Le jury constate en plus que Jakob Engler s’est construit sa nouvelle habitation avec son atelier, fidèle à sa devise d’artiste. Relevons encore que le jeu de reflets du matériel choisi joue à merveille avec la lumière naturelle changeante durant la journée. ■

Ne pas se contenter de soupçonner un risque de moisissure. Le montrer! La caméra thermique testo 875i vous permet de prévenir encore plus facilement les dégâts dus à la moisissure. • Images thermiques SuperResolution avec 320 x 240 pixels (détecteur 160 x 120 pixels) • Affichage de l’humidité de surface et du risque de moisissure directement sur l’écran de la caméra • Sensibilité thermique < 50mK www.testo.ch/875i

bâtitech 6/7-12

39


40

bâtitech 10-12

partie technique

HSLU à Horw, centre pour la technique du bâtiment intégral: ZIG, séminaire de planification 2012

La technique du bâtiment pour une vie confortable? Des questions sur le confort dans les maisons d’habitation et les immeubles administratifs ont été le point central de ce 8e séminaire de planification ZIG à Horw. Innovations dans le secteur des fenêtres, nouveaux concepts de façades, conception moderne de l’éclairage et le développement de quartiers, ce sont des facteurs importants pour vivre et travailler dans le futur.

Le 8e séminaire ZIG pour planificateurs a eu lieu le 20 mars 2012 et a réuni environ 120 participants.

Jürg Wettstein Est-ce que l’on va se trouver à l’aise dans les maisons du futur? Est-ce qu’à l’avenir, les acquis sociaux permettront de vivre et de travailler tout en ayant des énergies efficaces et durables? C’est sur ces deux questions majeures que les conférenciers de ce 8e séminaire de planification se sont exprimés. Les innovations dans la technique du bâtiment, avec des nouvelles fenêtres, sans oublier des concepts nouveaux pour les fenêtres, l’éclairage et le développement des quartiers ne sont pris en considération que lorsque cela ajoute une plus-value pour les personnes concernées. Urs-Peter Menti, responsable du centre de la technique intégrale des bâtiments à la haute école d’Horw (HLSU) a animé ce séminaire du 20 mars 2012 et ses 120 participants.

Stockage souterrain Comment peut-on appliquer une stratégie de réduction et de substitution dans une nouvelle construction urbaine? Luca Baldini, RTH Zurich, présente le projet zurichois B35: la nouvelle construction du professeur Hansjürg Leibundgut. Ici, les éléments clés du système d’énergie sont les deux zones de forages avec 150 et 380 mètres de profondeur, des collecteurs hybrides (30 m²), trois pompes en parallèle ainsi que des modules pour eau potable, etc.

Urs-Peter Menti, responsable du centre de la technique intégrale des bâtiments à la haute école d’Horw (HLSU), a animé ce séminaire.

Le vaste système hydraulique permet diverses possibilités de chauffer la maison et de préparer de l’eau chaude. En même temps, cela offre un nombre non négligeable de points de mesurages afin d’optimaliser les systèmes de bases et évaluer énergétiquement les différents équipements. Comme la mise en service va se faire plus tard, il n’a pas été possible de présenter lors de ce séminaire des résultats certains et définitifs. Mais les tendances sont déjà très réjouissantes.

De l’ombre selon les besoins Comment est-ce que les façades vitrées peuvent maintenir le confort des divers locaux? L’architecture du verre permet de profiter du soleil, mais elle a tendance à surchauffer en été et contribue à perdre de l’énergie en hiver. Daniel Gstöhl de l’université liechtensteinoise de Vaduz présente un élément de façade en verre rempli d’un liquide qui permet de générer un contrôle actif de transmission d’énergie. L’élément de construction multifonctionnel sert d’un côté à créer de l’ombre et d’un autre à collecter de la chaleur. Grâce à ses diverses couches de verre, de petites chambres sont créées et selon les besoins se remplissent de ce liquide qui peut permettre un certain assombrissement. Avec cet élément prototype, les chercheurs de l’université liechtensteinoise ont apporté la preuve que cela fonctionne, seulement cela ne s’applique qu’à de la simulation sur l’ensem-


partie technique

bâtitech 10-12

ble d’un bâtiment et maintenant, il faut évaluer s’il est possible d’utiliser d’autres matières colorantes.

Des basses températures pour tout Comment peut-on utiliser la chaleur perdue d’une entreprise commerciale pour chauffer une maison voisine? Prendre le quartier comme unité énergétique, c’est tout à fait révolutionnaire. Cette idée a été reprise en Suisse dans le grand projet «Suurstoffi» de Rotkreuz. Comme point central, il y a un réseau énergétique qui est utilisé au stockage de l’énergie et sert à la réception de la chaleur et du froid. En complément au réseau de 220 forages, c’est l’ouverture d’un réservoir souterrain de grande taille. Compte tenu des critères souhaités, de l’efficacité énergétique et de la durabilité, la quatrième étape de «Suurstoffi» se concentre sur les constructions en bois.

La technique du bâtiment pour les personnes âgées A quelles exigences doit répondre un bâtiment pour pouvoir accueillir une société vieillissante? Pour Joost von Hoof, de la Fontys Paramedische Hogeschool à Eindhoven (NL), le vieillissement représente aussi un défi pour l’ingénierie et l’architecture de la construction. Ici, il s’agit moins de personnes âgées indépendantes qui n’ont besoin que de certaines facilités pour le vécu au quotidien que des personnes atteintes de démence. Dans le cadre d’un projet sur la conception d’un appartement pour per-

Dans le projet B35 à Zurich, on a introduit des sondes dans le sol pour la gestion de deux différentes zones de stockage . (Photo: L. Baldini, ETH Zurich)

sonnes démentes, il a été créé un environnement particulièrement adapté à leurs besoins. Celui-ci permet d’avoir une vision circulaire à l’intérieur du logement, des passages ont été créés pour atteindre les pièces et surtout une ligne de visée facilite l’orientation. En technique du bâtiment, il faut installer des éléments fonctionnels que l’utilisateur peut facilement employer

41


42

bâtitech 10-12

partie technique

Evacuation de l’air

Echangeur de chaleur pour ventilation et cellules photovoltaïques En option: Verre M

Clapet de ventilation

Pompe Vanne motorisée Ventilateur Aller Retour Stockage eau chaude

Douche max 42°C Cuisine > 42°C (avec DLE électrique)

Pas dessiné / Options: - Installation électrique - Antireflets - PWT Pour FreeCooling - TABS local pour l’isolation thérmique active - Eau usées

Ventilation décentralisée Ventilation centrale Réseau chaud et froid

Eau potable de la ville

Stockage eau chaude

PC

Sondes géothermiques proches env. 150 m

Sondes géothermiques profondes > 300 m

Schéma global pour le projet B35 de Zurich avec exemple d’un appartement low Ex.

Cleantech, un défi et une opportunité pour l’avenir En 2010, le Conseil fédéral a lancé les bases pour une économie plus durable en affirmant son intention de continuer de plus en plus à promouvoir les techniques favorisant le climat et ses ressources. Cleantech couvre l’ensemble des industries, des techniques, des procédés de fabrication, des produits et des services, indépendamment des secteurs. Il contribue à la protection, à la conservation des ressources naturelles et des systèmes. Toutes les étapes de la chaîne des valeurs sont incluses; de la recherche à la production des biens d’équipement, ceci jusqu’à l’exportation. La Suisse, grâce à sa force innovatrice, a toutes les chances pour devenir le lieu de la technique propre. Pour cela, il faut atteindre les objectifs suivants: être le chef de file dans la recherche sur les technologies propres, faire des progrès significatifs dans la connaissance et le transfert de la technologie, rester un important producteur de technologie propre et que la marque Cleantech soit, sur le marché, associée à «qualité suisse». www.cleantech.admin.ch www.swisscleantech.ch

Elément de façade avec liquide, permettant l’augmentation de l’ombre. (Photo: D. Gstöhl, Université du Liechtenstein, Vaduz)

Contacts Hochschule Luzern – Technik & Architektur Zentrum für Integrale Gebäudetechnik ZIG Urs-Peter Menti Technikumstrasse 21 CH-6048 Horw urs-peter.menti@hslu.ch www.hslu.ch/t-forschung_ entwicklung_gebaeudetechnik_zig.htm

(Photo: L. Baldini, ETH Zurich)

et adapter. Avec l’âge, il est important de profiter de la thérapie par la lumière qui peut aller jusqu’à pouvoir atteindre la cave par des passages clairs et très éclairés. En conséquence, un grand plafonnier dans le séjour a des effets positifs sur la santé.

Lumières changeantes Quelle importance a la lumière dans la technique du bâtiment? Björn Schrader, HSLU, présente la nouvelle stratégie «Licht@hlsu». Dans ce cas, la lumière a été envisagée globalement, en tenant compte de la fonction, l’effet et des facteurs énergétiques. Le but n’est pas seulement de considérer la lumière comme un élément technique et de décoration. Horw possède également un nouvel espace pour la colorimétrie de la lumière. Compte tenu du rendement lumineux des lampes fluorescentes et des LED d’aujourd’hui, il faut pouvoir faire une analyse comparative orientée objet. Les développements des LED vont à une vitesse folle. La combinaison des mouvements est utile, en particulier avec les LED, depuis que les actions d’éteindre et d’allumer ne réduisent plus la durée de vie; donc, les séquences choisies peuvent être plus courtes. Il est tout aussi important d’adapter le réglage de la couleur de la lumière, car aujourd’hui, la détermination de la lumière et de la couleur sont réunies avec les LED. Björn Schrader a été plus critique sur la tendance à la lumière complète, en cas de défaillance de la source lumineuse, il faut l’éliminer dans son en-


partie technique

bâtitech 10-12

43

Le no.1 des raccords en laiton

CONSTRUISONS ENSEMBLE ! Un grand plafonnier dans le séjour a des effets positifs sur la santé. (Photo: J. van Hoof, Fontys Paramedische Hogeschool)

semble. Et à l’avenir, on exigera la modularité dans la qualité des lampes et des luminaires.

Le centre pour la technique intégrale du bâtiment

Le 8e séminaire ZIG pour planificateurs a permis d’aborder des questions d’actualité et de donner des idées pour la technique du bâtiment. Le centre pour la technique intégrale du bâtiment est actif dans ces domaines et développe des études sur l’énergie et ses concepts. Avec ses mesures en laboratoire et sur le terrain, ainsi que ses simulations, le centre soutient l’industrie dans le développement de nouveaux produits. Et Josef Känzig, délégué de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) de conclure que des questions aussi importantes que la stratégie nationale sur les techniques propres et que les conditions en Suisse sont classées comme optimales et cela confirme sa vision sur le fait que les technologies propres sont un marché en pleine croissance. ■

Rendement de la lumière Ampoule

Date à agender

9e seminaire ZIG pour planificateurs, le 19 mars 2013 à Horw

Source lumineuse seule Source lumineuse avec lumière Potentiel de développement des LED

Lampe halogène NV IRC Lampe aux halogénures métalliques Lampe compacte fluorescente Lampe fluorescente T15 Spotlight LED 4000 K

Le flux lumineux (lumens/watt) dans la comparaison entre les lampes classiques et LED. (Graphique: B. Schrader/Amstein + Walthert)

www.raric.ch


44

bâtitech 10-12

partie technique

Près de 280 participants sont venus le 15 mai 2012 à Berne pour l’assemblée générale annuelle d’énergie cluster.ch.

Réunion annuelle d’energie-cluster.ch

Des mesures raisonnables pour assurer la transition énergétique Il y a deux éléments importants pour atteindre le chemin de la politique énergétique: l’innovation et une réforme de la fiscalité écologique. Par conséquent, energie-cluster.ch a choisi ces questions pour sa réunion annuelle et a obtenu une attention très soutenue du public présent. Et les principaux arguments sont venus d’une part des conférenciers et d’autre part lors du podium de discussion organisé en fin de journée. Jürg Wellstein Lors du podium de discussion organisé en fin de journée, tous les secteurs étant confrontés aux questions énergétiques étaient représentés: l’Office fédéral, les parlements, les PME, les diverses associations, ceci sans oublier les organismes de financement. Tous sont conscients des défis qui se posent par la révolution actuelle de l’énergie. Cela nécessite la mise en œuvre d’innovations, il faut trouver aussi des conditions qui favorisent ce processus. Près de 280 personnes ont rejoint Berne pour assister à cette réunion annuelle d’energie-cluster.ch, afin de pouvoir débattre sur ces sujets et se tenir informées par les intéressés eux-mêmes sur l’état actuel des nouveautés.

Le prix est un instrument efficace Il est reconnu que l’énergie que nous avons à notre disposition est d’une façon générale trop bon marché. Cela empêche parfois le développement de mesures plus efficaces; l’aspect écono-

mique n’est pas en cause. En même temps, des prix élevés de l’énergie nuiraient à la compétitivité et donc au succès de l’économie. Par conséquent, la réforme fiscale écologique est désormais une priorité majeure pour sortir de cette impasse: la charge est transférée à partir du travail de l’énergie. Le podium de discussion a révélé d’une part et à long terme que cette réforme fiscale allait être obligatoire et d’autre part, il a été souligné que pour les principales sources énergétiques, des taxes sur le CO2 et le KEVF sont déjà perçues; nous nous trouvons déjà dans cette dynamique. Pour sa révolution énergétique, la Suisse exige donc des outils cadres différents, appropriés et des participants motivés. Outre la réforme fiscale écologique, la réunion annuelle de l’énergie-cluster.ch avait comme centre de discussion les innovations dans le domaine des énergies.

Stratégies et développement des marchés

Le Dr Walter Steinmann, directeur de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), souligne que le gouvernement fédéral fixe le cadre,


partie technique

bâtitech 10-12

45

en particulier dans le secteur de l’énergie, mais réalise également et de façon innovante l’alimentation énergétique. Il a souligné deux évolutions du marché: les prix du pétrole ont augmenté au cours des huit dernières années d’un facteur de 5, tandis que le prix des modules photovoltaïques est descendu dans une proportion presque égale. Le passage, à moyen terme, aux énergies renouvelables permettra d’économiser sur les coûts et éviter des risques. Ces considérations sont traitées également par le groupe de travail interdépartements sur l’énergie (IDA). La stratégie énergétique 2050 du DETEC se décline en trois étapes. Les priorités sont l’efficacité énergétique accrue, le développement des énergies renouvelables et couvrir le solde des demandes en énergies par les énergies fossiles (gaz) ainsi que les importations. Les lois relatives à la stratégie énergétique 2050 seront mises en consultation cet automne, à la mi-mai 2013 discutées au parlement et mises en application en 2015 après approbation par le peuple. Christian Renken de 3S à Lyss et grand spécialiste du photovoltaïque confirme le développement rapide de ce marché. Sur les 67 GW installés dans le monde, 50 GW sont dus à des installations en Europe. 90 % de ces installations ont été exécutées dans 10 pays et cela permet un encouragement continuel dans des conditions générales convenables et génèrent une croissance substantielle. Avec la fusion de 3S et de MeyerBurger, il est possible aujourd’hui de proposer une conception continue des éléments de production qui va du lingot de silicium jusqu’au module solaire à intégrer dans le bâtiment. C’est un fait qu’actuellement, les PME doivent pouvoir s’appuyer sur une coopération internationale dans la recherche pour soutenir leurs efforts dans le développement. A propos des avantages sur les programmes européens à l’innovation pour les PME, c’est Madame le Dr Jeannette Müller d’accelopment AG de Zurich et transmettrice de la technologie auprès de energie-cluster.ch qui est le mieux à même d’apporter des informations. Plus de 200 programmes d’études sont disponibles pour soutenir le développement des nouveaux produits et technologies, promouvoir le transfert du savoir-faire et mettre en place un réseau approprié. Pour Jeannette Müller, il existe, spécialement dans les nouveaux contacts avec des partenaires potentiels européens, une valeur particulière de collaboration.

Plus de conseils et d’informations Conseils et informations sont deux clés importantes pour la mise en œuvre d’innovations sur le marché. Le professeur Massimo Filippini de l’ETH du Center for Energy Policy and Economics (CEPE), a présenté une étude dans laquelle les chercheurs ont rapporté les considérations de propriétaires ayant rénové leur bien immobilier. Environ 55 % des répondants n’étaient pas certains que les rénovations énergétiques effectuées étaient financièrement intéressantes. En même temps, la déduction souhaitable des coûts de rénovation du revenu imposable est d’environ 85 %. En résumant ces connaissances, on a pu établir qu’avec une promotion de conseils professionnels et une information appropriée et convenable, on obtenait une plus grande efficacité énergétique lors de rénovations. Lorsque les données sont connues, il est possible de réaliser avec succès les intentions les plus exigeantes. Flavio Ravani de swissREnova AG à Münsingen a démontré qu’aussi lors de modernisations d’immeubles plus importants, ont peut obtenir des augmentations de rendement importantes. Exemple, la rénova-

+ Les alliés parfaits pour la meilleure qualité d’air dans les bâtiments existants. On ne peut pas rêver plus compact. Une hauteur totale de seulement 236 mm, une récupération d’énergie des plus efficientes et des performances excellentes. Le nouvel appareil KWL EC 220 D pour montage dans les plafonniers possède un large accès latéral permettant l’échange des filtres de manière aisée et rapide. Les travaux de maintenance sont, de ce fait, également simplifiés. De plus, la vaste gamme de ces appareils permet de répondre à de nombreuses exigences de confort, tant en modèle Eco que Pro. KWL EC 220 D complète idéalement le système de distribution d’air RenoPipe. La solution astucieuse qui combine le conduit d’air et son habillage. Oubliez la construction onéreuse d’un faux plafond et les laborieux travaux de finition. Ils font partie du passé. RenoPipe et notre nouvel appareil KWL pour montage dans les plafonniers – les alliés parfaits pour la meilleure qualité d’air dans les logements existants. L’installation est simplifiée, rapide et économique. Demandez notre documentation.

Helios Ventilatoren AG · Steinackerstrasse 36 · 8902 Urdorf Telefon 044 -735 36 36 · Telefax 044 -735 36 37 Website: www.helios.ch · E-Mail: info@helios.ch KWL® ist ein eingetragenes Warenzeichen der Helios Ventilatoren


46

bâtitech 10-12

partie technique

tion à Morges d’un immeuble avec 18 appartements à haut standing. Les caractéristiques de ce projet sont: des façades solaires passives, une petite cogénération pour chauffer l’eau et la suppression complète du système de chauffage. Avec des éléments de façade préfabriqués, d’autres objets ont pu être exécutés aussi bien en Autriche qu’en Suisse.

Taxes environnementales en chemin, de par les instances Promouvoir l’innovation d’une part et mise en œuvre prospective dans l’environnement bâti d’autre part sont la clé de la réussite de la transition énergétique. Voici comment, lors de cette journée, le La réforme fiscale écologique pour promouvoir le développement durable. (Photo: R. Iten/1996 par UPI) thème de la taxe environnementale a été défini. Dr Rolf Iten de INFRAS à Zurich, et Kurt Dütschler, de l’Administration fédérale des contributions (AFC) au Dépar- qui correspondent aux motions et initiatives, elles visent à un changement du régime fiscal. Déjà en 2011, le Conseil fédéral a tement fédéral des finances à Berne, sont arrivés avec l’idée et l’état actuel du processus politique. La taxe écologique se réali- posé la question: comment peut-on, au moyen de taxes, stisera généralement par un réaménagement de la charge fiscale muler une utilisation efficace de l’énergie et promouvoir les du travail en direction de l’énergie et des ressources. Pendant énergies renouvelables? Le département concerné est en train qu’une taxe directionnelle présente le premier pas avec redistri- d’explorer diverses options et définir des critères de la réforme bution directe à des ménages et entreprises, l’impôt écologique fiscale écologique afin de la mettre en consultation. provoquera un changement de structures pour l’économie et la société; en plus, il crée un mode de vie plus écologique. A ce Informations et exposées (une partie en français): jour, le processus politique en Suisse comprend des initiatives www.energie-cluster.ch

SOLUTIONS DE GESTION DU TEMPS, DE LA LUMIÈRE ET DE LA TEMPÉRATURE.

Thermostat numérique RAMSES top2 Moins de CO2 – frais de chauffage réduits – plus de confort La régulation de la température ambiante par commande radio est idéale pour la rénovation. En effet, l‘installation d‘un thermostat programmable par radio n‘engendre aucune salissure dans l‘appartement. Il n‘est pas nécessaire de faire passer des nouveaux câbles. Autre avantage pratique : s‘il n‘y a pas d‘emplacement adapté disponible, par ex. sur le carrelage de la salle de bains, le régulateur peut être posé sur une étagère ou un bureau.

• • •

3 programmes d‘économie d‘énergie préprogrammés avec 5 niveaux de température réglables individuellement Fonction d’optimisation et programme vacances à commande par date permet une faible consommation d‘énergie Entrée externe pour le raccordement d‘un détecteur de présence, d‘une sonde à distance, d‘une sonde au sol, d‘un contact fenêtre ou d‘un commutateur téléphonique à distance

Visitez le site www.theben-hts.ch pour en savoir plus sur les thermostats programmables. Theben HTS AG | Im Langhag 11 | 8307 Effretikon | Tél. 052 355 17 00 | Fax 052 355 17 01 | sales@theben-hts.ch | www.theben-hts.ch


associations

Annonce bâtitech 10-12

La technique de chauffage au mazout à condensation, une nouvelle génération de chauffage

Photo: UP

Un chauffage au mazout moderne économise beaucoup d’énergie

Maison non isolée Chaudière ancienne Consommation annuelle: 22 l/m2

Maison non isolée / Nouvelle chaudière à condensation Consommation annuelle: 15 l/m2

Maison isolée / Nouvelle chaudière à condensation Consommation annuelle: 7 l/m2

Maison isolée / Nouvelle chaudière à condensation, installation solaire Consommation annuelle: 5 l/m2

Il n’est pas obligatoire de changer d’agent énergétique pour préserver l’environnement. En effet, une bonne isolation de l’immeuble et un chauffage au mazout appliquant la technique à condensation, combiné à une installation solaire thermique, constituent une solution optimale (en se référant aux besoins de chauffage annuels d’une maison typique).

Son efficacité est exceptionnelle, elle consomme peu et respecte l’environnement. Indubitablement, la technique de chauffage à condensation incarne la nouvelle génération de chauffage des bâtiments. Comparativement à la technique de chauffage à basse température, elle présente des valeurs nettement meilleures dans le refroidissement des gaz de combustion. En effet, elle réutilise la chaleur de la condensation de l’eau résiduelle qui s’y trouve. Il en résulte un gain additionnel d’énergie de 10%, la condensation directe générant 6% et la réduction supplémentaire de la température des gaz de combustion 4%. De la sorte, celui qui utilise cette nouvelle génération de chauffage à condensation économise de l’argent, du combustible fossile et préserve l’environnement.

V

oilà pourquoi la plupart des cantons ont édicté des prescriptions n’autorisant plus que les chauffages appliquant la technique à condensation dans les nouveaux bâtiments ou lors d’assainissement de chauffage. La durée de vie d’un chauffage au mazout varie de 15 à 20 ans, suivant l’intensité de son utilisation. Etant donné que les anciens chauffages au mazout sont particulièrement robustes et fiables, il existe en Suisse des appareils encore en fonction qui sont beaucoup plus vieux que 20 ans. L’assainissement d’une installation de ce genre – ce qui est appro-

prié sur les plans économique et environnemental – entraîne une économie d’énergie jusqu’à 35%. Les économies s’avèrent encore plus importantes si l’on investit dans l’amélioration énergétique des bâtiments. Ainsi, par exemple, la pose de nouvelles fenêtres permet d’économiser jusqu’à 20% d’énergie. De même, une isolation des façades ou encore des galetas et du toit peuvent entraîner chacun une réduction supplémentaire de 10 à 25% de consommation énergétique, suivant le type et le caractère du bâtiment. Le plus souvent, pour réaliser des économies, il convient de remplacer le chauffage au mazout existant par une chaudière moderne à condensation fonctionnant également au mazout, plutôt que d’assainir l’enveloppe du bâtiment et de passer à un autre mode de chauffage plus coûteux. Le chauffage à condensation au mazout s’avère en effet nettement meilleur marché qu’une pompe à chaleur avec sonde géothermique. Les économies réalisées de la sorte permettront, par exemple, de rénover les fenêtres. Ces mesures peuvent entraîner des diminutions significatives de la consommation de mazout par mètre carré de surface chauffée. Exprimé en chiffres, après rénovation, cela peut se réduire à environ 7 litres par mètre carré et par année au lieu de 22 litres. Si l’on combine toutes les mesures d’as-

sainissement avec un appoint solaire thermique, on arrive à une consommation annuelle de 5 litres par mètre carré seulement. Un chauffage au mazout moderne fonctionne d’une manière économique, respectueuse de l’environnement et fiable. Il s’adapte à toutes les sortes de bâtiments et peut être combiné sans difficulté avec des systèmes d’énergies renouvelables tels que les capteurs solaires. Par ailleurs, le mazout garantit un approvisionnement en énergie bien plus sûr que les autres agents énergétiques, ne serait-ce que grâce à la réserve qui est stockée dans la citerne du bâtiment. Pour des conseils gratuits, contactez notre bureau régional.

Jean-Pierre Castella Centre Information Mazout Suisse romande Téléphone 0800 84 80 84 info@petrole.ch

www.mazout.ch

47


48

bâtitech 10-12

associations

Etude de coûts lancée par le groupement professionnel suisse pour les pompes à chaleur (GSP)

Interdiction des chauffages électriques

A l’heure où il est beaucoup question d’économie d’énergie et de révision de la loi sur l’énergie tant de l’Office fédéral de l’énergie que de celle d’un grand nombre de cantons, le Groupement professionnel suisse pour les pompes à chaleur (GSP) fait le point de la situation, en relation avec l’interdiction des chauffages électriques qui se profile dans plusieurs cantons et qui existe déjà dans ceux de Berne et Neuchâtel. Les questionnements liés aux possibilités techniques et aux coûts réels que représente le remplacement d’un chauffage électrique par une pompe à chaleur sont les principaux éléments auxquels le GSP veut amener des réponses concrètes et rétablir la vérité par rapport aux chiffres exagérément élevés transmis par les opposants à cette interdiction. Il veut rassurer les propriétaires de chauffage électrique. Pour ce faire, il les encourage à demander une offre sans engagement afin de connaître les coûts réels d’un changement d’installation et réalisera dans les six prochaines semaines une étude contrôlée par un ingénieur spécialisé. Il s’engage également à informer la population en général au sujet de cette thématique et du résultat de l’étude en particulier. Etendue de l’étude Pour des raisons d’organisation, l’étude se limite au territoire du canton de Fribourg, celui-ci étant un canton bilingue et disposant d’un nombre d’installations de chauffage électrique représentatif de ce qui se fait en Suisse. C’est aussi un canton qui soumettra à votation le 25 novembre prochain sa nouvelle loi sur l’énergie comprenant l’obligation dans les 12 prochaines années de remplacer le chauffage électrique par une solution utilisant un autre vecteur énergétique plus écologique et économe. Plus d’une dizaine d’installateurs du canton et des cantons limitrophes se sont engagés à faire des devis respectant les directives du GSP afin que finalement leurs offres comprennent précisément tous les coûts inhérents au changement d’installation. Le GSP compte sur une septantaine d’offres pour établir

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur Les pompes à chaleur/PAC utilisent les énergies renouvelables disponibles dans l’air, le sol ou l’eau. Quel que soit le type, ces appareils tirent de ces différentes sources en moyenne 75 % de l’énergie totale produite. Les PAC n’émettent pas de CO2, n’augmentent pas la consommation électrique et ne nécessitent qu’une proportion réduite d’énergie électrique primaire. Il s’agit donc de la technologie actuelle de chauffage ou de refroidissement la plus respectueuse de l’environnement et la plus économique avec une facilité universelle de mise en œuvre. Les chauffages électriques «classiques» et les installations de préparation de l’eau chaude sanitaire purement électrique consomment aujourd’hui environ 10 % de la quantité totale d’électricité. Un remplacement de ces appareils par des pompes à chaleur abaissera drastiquement la consommation électrique en Suisse, particulièrement en hiver, période durant laquelle la production d’électricité indigène est la plus faible.

un constat objectif sur l’ensemble du canton de Fribourg, soit une dizaine par district.

Objectifs de l’étude L’objectif de l’étude est de rétablir la vérité sur les coûts en devisant ces changements d’installations de chauffage électrique direct ou qui disposent d’une chaudière électrique et d’un circuit hydraulique. Une offre clé en main selon des critères pré-établis par le GSP sera réalisée sur la base des informations recueillies sur place comprenant l’ensemble des équipements, la totalité des coûts et la durée des travaux. Les offres seront contrôlées et validées par un bureau d’étude spécialisé. De façon parfaitement anonyme, elles seront comparées entre elles au niveau des coûts et avec d’autres systèmes, en particulier avec un système électrique neuf, puis seront remises aux propriétaires. Les résultats de cette étude déboucheront sur des statistiques fiables et utilisables afin de réaliser concrètement les coûts réels du changement d’une installation de chauffage électrique. L’étude se déroulera sur 30 jours, jusqu’à la mi-octobre et les résultats seront communiqués dès le début novembre. Le propriétaire intéressé peut se rendre sur le site du GSP www.pac.ch et trouvera, sur la page d’accueil, un formulaire qu’il pourra remplir et envoyer au siège romand de notre association à Yverdon-les-Bains. Pour plus d’informations, vous pouvez vous adresser à: Groupement professionnel suisse pour les pompes à chaleur GSP André Freymond Rue du Four 6 1400 Yverdon-les-Bains Tél. 024 426 22 11 info@pac.ch www.pac.ch


associations

bâtitech 10-12

Qu’est-ce que le GSP? Le Groupement professionnel suisse pour les pompes à chaleur est une association à but non lucratif fondée en 1993 et active dans toute la Suisse. En sa qualité d’organe fédérateur chargé de représenter les intérêts de ses membres, l’association agit au niveau national et international pour promouvoir et diffuser l’utilisation des pompes à chaleur dans les systèmes de chauffage, de refroidissement ainsi que de récupération d’énergie. Elle poursuit en particulier les objectifs suivants: ➊ Information du public sur les possibilités et avantages liés à l’utilisation de la chaleur environnementale ainsi que des énergies renouvelables dans le cadre de la politique climatique de la Suisse en matière de chauffage, réfrigération et production d’eau chaude sanitaire. ➋ Soutien neutre apporté aux membres dans leurs démarches de prospection de marchés. ➌ Communication avec les acteurs du marché (architectes, conseillers en énergie, autorités compétentes en matière d’énergie, etc.). ➍ Formation de base et formation continue en collaboration avec l’ensemble des milieux et des for-

ces du marché concernés par la pompe à chaleur. Promotion de l’efficacité et de la qualité par la définition de normes et leur application effective dans l’industrie pour les appareils et les systèmes aux stades de la fabrication ainsi que de la planification, de la mise en place et de l’exploitation d’installations. Dans ce contexte, la coopération avec les centres de test, les bureaux de vérification, les centres de formation et les autorités sera recherchée. Préservation, développement et diffusion d’un système d’assurance-qualité et de certification destiné aux professionnels, aux entreprises, appareils et systèmes, notamment par l’attribution de certificats de qualité. Amélioration et harmonisation des conditions prévalant à l’échelle nationale pour la mise en œuvre de systèmes de pompe à chaleur. Coopération avec des organisations partenaires en Suisse et à l’étranger ainsi qu’avec les sphères politiques, administratives et associatives, des institutions de recherche, des instituts de formation et l’industrie. Participation à la mise en œuvre des programmes nationaux et pri-

vés pour la promotion des pompes à chaleur. Ces membres se composent en six catégories: ❶ entreprises de fourniture d’énergie, contracteurs ➋ partenaires spécialisés, comme les entreprises d’installation, de planification, de conseils en ingénierie géologique et en énergie ➌ fabricants, fournisseurs et soustraitants dans le domaine de la technique des pompes à chaleur ➍ entreprises de forage ➎ bureaux et services dépendant de la Confédération, des cantons et des communes ➏ associations intéressées par la promotion et l’utilisation de la technique des pompes à chaleur. Les secteurs de compétence sont: ➊ informations, conseils ➋ formation de base et formation continue ➌ assurance-qualité des pompes à chaleur ➍ assurance-qualité des entreprises de forage de sondes géothermiques ➎ normes et technique ➏ conditions cadres politiques et internationales

SPIELEND LEICHT ZU EINEM GESUNDEN RAUMKLIMA COMPACT P + UVP BY NILAN

49


50

bâtitech 10-12

associations

Association faîtière de la filière du bois

Lignum monte en puissance La mise en œuvre du bois dans la construction suisse est en pleine effervescence. Afin d’assurer et d’accroître cette tendance favorisée par Lignum, l’assemblée des délégués de l’association faîtière a adopté, le 23 août dernier, de nouveaux statuts. Ces derniers ont pour objectif d’affirmer et de consolider l’ancrage de Lignum au sein de la filière. La révision des statuts et la réorganisation qui en découle renforcent le rôle des cinq principales associations membres – Economie forestière Suisse, Industrie du bois Suisse, Holzbau Schweiz, VSSM ainsi que la Fédération suisse romande des entreprises de menuiserie, ébénisterie et charpenterie – au sein de l’association faîtière. De plus, un nouveau comité élargi a vu le jour afin de compléter le comité central. Il fait office de maillon entre l’échelon stratégique et les associations membres, il clarifie les fondements politiques et stratégiques et oriente la planification à moyen terme. Ainsi, ce comité se doit dorénavant de gagner les principales personnalités politiques de la filière.

Large appui des commissions pour la technique et la communication En outre, deux commissions, technique et communication, seront désormais actives sur le plan stratégique. Elles seront mises sur pied par le comité central de Lignum et devront intégrer les principales parties prenantes et personnalités techniques afin d’appuyer Lignum dans ses activités ainsi que de coordonner la filière. Ceci, pour permettre à Lignum de créer à terme des conditions de marché idéales visant une utilisation durable du bois en Suisse. Ces commissions sont actuellement en phase de constitution afin de pouvoir entamer leurs activités d’ici fin novembre.

Représentants des membres individuels et entreprises directement éligibles Lignum, Economie suisse du bois

est l’organisation faîtière de l’économie suisse forêt-bois. Elle réunit toutes les associations et organisations importantes de la filière, les instituts de recherche et de formation, les corporations publiques ainsi qu’un grand nombre d’architectes et d’ingénieurs. Lignum offre des services dans les domaines de la technique, de la communication et de la politique auprès du public de toutes les régions de Suisse. L’économie du bois représente 80 000 postes de travail allant de la matière première à l’utilisateur final. Elle regroupe l’économie forestière, les scieries, le commerce, les matériaux dérivés du bois, l’industrie de l’emballage et des palettes, la charpente, la menuiserie et la fabrication de meubles. Organisations et associations réunies sous l’égide de Lignum: FRM Fédération suisse romande des entreprises de menuiserie, ébénisterie et charpenterie / Economie forestière suisse / Industrie du bois suisse / Holzbau Schweiz / VSSM Verband Schweizerischer Schreinermeister und Möbelfabrikanten / Dérivés du bois suisse Interessengemeinschaft Blockbau / ISP, Communauté d’intérêts de l’industrie suisse du parquet / Association suisse du placage / Swiss Timber Engineers / Entrepreneurs forestiers Suisse / Association suisse de l’industrie des emballages et palettes en bois / Association suisse des raboteries / VGQ Association suisse pour des maisons de qualité controlée Visitez le «service de presse bois» sur www.lignum.ch

Un nouveau procédé d’élection direct des représentants des membres individuels et entreprises au sein de l’assemblée des délégués de Lignum a également été instauré. Ce dernier doit offrir à chaque membre direct la possibilité de déposer sa candidature pour l’accession à l’un des organes de Lignum. La durée d’un mandat est de quatre ans et ne peut excéder douze ans. Précisons que pour l’automne 2012 deux postes sont encore vacants. Les candidatures peuvent se faire par le biais du journal Actualités de Lignum de fin septembre 2012. Les dossiers seront ensuite évalués par la commission d’élection composée des représentants des membres directs de Lignum.

Le travail de Lignum reçoit les éloges de la «Berne fédérale» Parmi les actualités des offices rapportées par Christophe Stark, directeur de Lignum, lors de l’assemblée des délégués du 23 août dernier à Zurich, il faut relever un point en particulier. En effet, il est ressorti d’une évaluation du Plan d’action bois de la Confédération que Lignum n’intervient pas seulement comme la plus importante source d’information de la filière bois mais que ses projets, financés par le programme d’encouragement, sont ceux qui conduisent également aux plus importantes ainsi qu’aux plus utiles mises en œuvre du bois. L’organisation de Lignum a en outre été jugée équitable et la gestion de ses projets considérée comme adéquate et transparente.

Bilan remarquable de la communication technique Les documentations Lignum protection incendie connaissent un vif succès. Ceci vaut également pour les nouvelles publications Protection du climat, efficacité énergétique et construction en bois dont l’écho se fait aussi au-delà de nos frontières, grâce entre autres à sa version en anglais. D’autre part, ce bilan positif


associations

bâtitech 10-12

Supérieure aussi en matière de production d’électricité: Vitotwin 300-W. De l’électricité et de la chaleur pour les immeubles d’habitation: Des dimensions compactes et la combinaison de matériels éprouvés permettent désormais d’utiliser la micro-cogénération aussi pour la rénovation des maisons individuelles et mitoyennes. La chaudière à micro-cogénération Vitotwin 300-W couvre le besoin en chaleur du bâtiment et convient de manière idéale pour la fourniture d’électricité de base. Un carter compact réunit un moteur Stirling et une chaudière gaz à condensation pour couvrir les pointes de charge: Vitotwin 300-W – l‘électricité et la chaleur fournies par un seul appareil. www.viessmann.ch

Solutions personnalisées, systèmes efficients Toutes énergies, tous types d'utilisation

A deux pas de la gare de Stadelhofen à Zurich, deux bâtiments d’habitation et de bureaux en bois de haut standing viennent renouveler la silhouette de la ville. Ils révèlent avec brio la combinaison d’une architecture convaincante avec la construction durable en milieu urbain. Cette nouvelle construction sise à la Mühlebachstrasse 8 abrite le siège de Lignum depuis avril 2012. Image: Michael Meuter, Lignum

devrait se maintenir par la mise en ligne prochaine des différents outils Internet que sont le catalogue d’éléments de construction phonique, la carte interactive répertoriant les objets suisses publiés dans le Bulletin Bois, l’outil d’aide à la décision pour les façades en bois ainsi que les tables pour la construction en bois 2.

Le cours de formation continue de la Communauté suisse pour la recherche sur le bois CSRB, qui a pour thème les liaisons mécaniques dans les constructions de plusieurs niveaux en bois, sera dispensé fin octobre en collaboration avec Lignum (uniquement en allemand). Dans un autre registre, les actions marketing liées au Certificat d’origine bois Suisse seront, en collaboration avec les différents acteurs de la filière, à l’avenir largement accrues. En parallèle, les lauréats du Prix Lignum 2012 seront dévoilés fin septembre 2012 puis exposés dans toute la Suisse au moyen d’une exposition itinérante.

La culture d’entreprise illustrée par de nouveaux bureaux L’assemblée des délégués s’est achevée par une soirée à thème comprenant les portes ouvertes des nouveaux locaux de Lignum à Zurich. En effet, occupé par Lignum depuis ce printemps, ce nouvel immeuble illustre parfaitement la tendance des bâtiments urbains de plusieurs niveaux en bois. Office romand de Lignum CH-1052 Le Mont-sur-Lausanne Tél. 021 652 62 22 www.lignum.ch

Viessmann (Suisse) SA · Rue du Jura 18 · 1373 Chavornay Tel.: 024 4428400 · Fax: 024 4428404 · info@viessmann.ch

Des actions promotionnelles de différentes natures

Chèque-rénovation Viessmann d'une valeur de 300 - 600 CHF

51


52

bâtitech 10-12

carnet

À VENDRE:

ALBUMS D’ÉTIQUETTES DE BANANES SI INTÉRÊT, VEUILLEZ COMPOSER LE

076 209 74 41

Donne aussi de l’importance aux choses anodines. Cette annonce promeut la publicité dans les journaux et les périodiques. L’association MÉDIAS SUISSES organise chaque année un concours sur ce thème s’adressant à de jeunes créatifs. Voici un travail qui s’est également illustré dans ce concours – il est signé par Sebastian Eppler, de l’agence de publicité Wundermann, et Luca Schneider, de l’agence de publicité Euro RSCG Zurich. www.le-pouvoir-unique-d-une-annonce.ch


carnet

Deux systèmes complémentaires d’évaluation des bâtiments

MINERGIE® et le CECB®

offre aux intéressés une solution concrète pour créer/rénover des bâtiments qui seront confortables et peu gourmands en énergie. L’un des labels MINERGIE® propose même de créer des bâtiments autonomes en énergie, c’est-à-dire qui ne consomment en moyenne annuelle plus d’énergie du tout!

Conclusion

Zehnder ComfoBox Apart. Pompe à chaleur et appareil de ventilation avec encombrement très réduit. ■ Centrale énergétique à haut rendement pour le chauffage, le refroidissement, la ventilation et la production d’eau chaude ■ Optimisée pour répondre aux besoins de maisons passives et d’unités d’habitation individuelles dans les bâtiments à plusieurs familles ■ Dimensions extrêmement compactes

Rafraîchissement

Purification d’air

Le CECB® sert à l’évaluation énergétique de bâtiments d’habitation et administratifs, tels qu’ils existent, en l’état. Le CECB® Plus propose en plus un rapportconseil en vue de leur assainissement. MINERGIE® offre une solution d’avenir, montre la voie pour que ces immeubles soient confortables et qu’ils ne consomment que peu ou pas d’énergie après construction et/ou rénovation, ce qui garantit leur valeur sur le marché immobilier. Sur la base d’un CECB Plus, un bâtiment bien rénové pourra prétendre au label MINERGIE® s’il répond aux hautes exigences de ce label. ■

Rafraîchissement

un idéal pragmatique, des objectifs réalistes et des procédés pour construire des bâtiments qui soient confortables, autant pour y habiter que pour y travailler, et qui en même temps consomment peu, voire très peu d’énergie. De tels bâtiments sont orientés vers le futur et leur valeur sur le marché immobilier est garantie. Ils sont certifiés par un organe qui contrôle que les objectifs de qualité MINERGIE® sont bien respectés. Le CECB® est un instrument de diagnostic applicable aux bâtiments existants et à ceux qui viennent d’être construits. MINERGIE® et ses standards se projettent plus dans l’avenir, englobant outre les aspects énergétiques, ceux relatifs au confort et à la qualité de l’habitation. Les deux systèmes se complètent: le CECB® est une première approche qui permet de caractériser un bâtiment en son état actuel, alors que la démarche MINERGIE®

Chauffage

Le CECB® ou Certificat énergétique cantonal des bâtiments a été créé en 2009 afin de proposer aux acheteurs et aux locataires de bâtiments existants un moyen de comparaison de la qualité énergétique de la construction, qui soit simple, neutre et indépendant de l’utilisateur. Le critère d’évaluation porte sur le besoin en chaleur du bâtiment, donc sur la qualité de son isolation thermique. Par ailleurs, les installations techniques du bâtiment sont sommairement évaluées par une notion d’efficacité énergétique globale. Le CECB Plus, qui va prochainement sortir, contient en plus un rapport-conseil personnalisé pour le maître d’ouvrage en vue d’un assainissement énergétique du bâtiment. La marque MINERGIE® et ses standards ont été introduits en 1996 par les cantons, l’Office fédéral de l’énergie et l’industrie. Ils proposent aux maîtres d’œuvre et aux spécialistes de la construction

bâtitech 10-12

www.zehnder-systems.ch www.zehnder-comfosystems.ch

53


54

bâtitech 10-12

carnet

Le salon suisse de la technologie

SINDEX: une première édition réussie Le salon de la technologie SINDEX a fermé ses portes le 6 septembre à Berne avec un résultat positif. Pendant trois jours, plus de 300 exposants se sont présentés à un public spécialisé venu de toute la Suisse. En tant qu’organisatrice, BERNEXPO AG dresse un bilan positif de cette première édition du salon SINDEX avec plus de 11 000 visiteurs. «Le salon SINDEX a dépassé nos attentes. Il s’agit maintenant de lui donner une suite et de renforcer la marque SINDEX dans le secteur. Le salon SINDEX 2012 a posé une bonne base pour l’avenir», résume Eric Brütsch, responsable des salons auprès de swissT.net, l’association de la branche. Le prochain salon SINDEX se tiendra du 2 au 4 septembre 2014 sur le site d’exposition de Berne.

Le secteur suisse de la technologie s’est rassemblé sur le site d’exposition de Berne pour participer au nouveau salon de la technologie SINDEX. Plus de 300 entreprises et organisations, ayant des activités d’innovateurs, de prestataires, de développeurs et de fabricants de composants et solutions, se sont présentées pendant trois jours à un public spécialisé. Ces exposants, des secteurs de l’automatisation, la robotique et la commande, la technique des fluides, l’électronique, l’électrotechnique, la technique de production, mais également de la formation, de la recherche et du développement ont fait preuve d’une créativité et d’une compétence extrêmes. Plus de 11 000 visiteurs de toute la Suisse se sont laissé convaincre par la capacité de l’industrie

suisse à être innovante. «Outre la quantité des visiteurs, la qualité des discussions menées nous a également convaincus. Ce constat prouve qu’il était judicieux d’être présent à la première édition du salon SINDEX», affirme Roger Rohrer, responsable du marketing chez Festo AG, qui ne s’était plus présentée à un salon spécialisé en Suisse depuis sept ans. Place intellectuelle et industrielle de la technologie suisse, le salon SINDEX a débuté par un symposium composé d’intervenants de renom, ainsi que par un tour de table d’éminents CEO. En tant qu’intervenant principal, Hans Hess, président de Swissmem, a insisté sur l’importance pour la Confédération et les cantons de ne pas faire l’impasse sur l’innovation.

Christian Levrat, conseiller aux Etats et président du PS, a défendu quant à lui une «offensive de la formation». Le journaliste Beat Kappeler, de son côté, a montré avec force, dans son intervention, que l’industrie suisse reste un «géant silencieux», avant de désigner le recul bien souvent déploré de l’industrie suisse d’«illusion d’optique due aux statistiques». Patrick Sägesser, responsable du salon SINDEX, voit dans le symposium une véritable pierre angulaire du salon de la technologie: «Ce symposium doit devenir le forum du secteur permettant aux représentants de la politique, de la science, de l’économie et de l’industrie de discuter des conditions cadres et des défis.» Le choix du site d’exposition de Berne comme lieu pour le salon SINDEX a été jugé adéquat à la fois par les exposants et par les associations partenaires. «Le choix de Berne comme site de la manifestation nous a semblé très judicieux. Pendant ces trois jours, nous avons pu nouer de nombreux contacts avec des visiteurs de Suisse romande. Etant donné la qualité de nos échanges, nous comptons sur de multiples retours», résume Christoph Strahm, directeur de Fanuc Robotics Suisse. www.sindex.ch

SINDEX 2014 Le prochain salon SINDEX se tiendra du 2 au 4 septembre 2014 sur le site d’exposition de Berne.


carnet

bâtitech 10-12

55

Risque de gel

Remo et Adrian Käser.

les 110 palmes, le bilan sportif de Remo Käser est tout à fait remarquable! Ce jeune athlète a la lutte dans le sang. Son père, Adrian Käser, ainsi que son oncle maternel, Silvio Rüfenacht, sont devenus rois de la lutte suisse en 1989 et en 1992. Un objectif que tout jeune lutteur rêve d’atteindre. Quant à Remo, il s’entraîne assidûment six fois par semaine pour être prêt à affronter la saison 2012/13. Un autre objectif de Remo Käser est naturellement celui de participer à la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres 2013 à Berthoud. «Je maî-

trise déjà bien la prise croisée de mon papa. C’est pourquoi en ce moment j’entraîne régulièrement le tiré-court de mon oncle Silvio.» C’est aussi la tradition familiale, comme celle vécue par la famille Käser, qui maintient unie la société Walter Meier. L’entreprise a été fondée il y a 75 ans et fut gérée jusqu’en 1972 par Walter Meier lui-même. En cette année, c’est le Dr Reto E. Meier, la deuxième génération, qui reprend les rênes de la maison. Pour assurer la continuité, Silvan G.-R. Meier, la troisième génération, entre au service de l’entreprise en 2006 et, peu après, il est nommé CEO. Noël 2011, le Dr Reto E. Meier passe la majorité des actions à son fils Silvan G.-R. Meier. Walter Meier Climat Suisse a décidé de sponsoriser Adrian et Remo Käser pour dégager la voie à ce jeune espoir de la lutte suisse et lui permettre ainsi de se dédier de façon optimale à ce sport, et de se préparer au mieux pour les prochaines fêtes de lutte suisse. «Par cet engagement, Walter Meier investit dans la jeunesse et, donc, dans l’avenir.» C’est ainsi que Martin Kaufmann, directeur général de Walter Meier Climat Suisse, explique cette décision. A côté de cet engagement, Walter Meier est aussi «partenaire officiel» de la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres 2013 qui aura lieu à Berthoud, dans l’Emmental.

Chauffage de chéneaux Radiateurs tubulaires

Il n’a pas encore tout à fait 16 ans mais est déjà un homme. Remo Käser, fils de l’ancien roi de la lutte Adrian Käser, se montre à la hauteur. A la Fête de la lutte suisse de cette année dans l’Emmental, ce jeune espoir qui mesure 186 cm et pèse plus de 90 kg a remporté sa première couronne. Avec 39 fêtes gagnées lors des Journées fédérales des lutteurs espoirs et

Chauffage de surfaces

Walter Meier Climat Suisse intensifie son engagement dans la lutte suisse et soutient en premier lieu le jeune lutteur Remo Käser. Walter Meier appuie sciemment un très jeune sportif dans le but d’encourager et promouvoir activement les jeunes talents. Grâce à cet engagement, Walter Meier investit dans la jeunesse et dans l’avenir.

Des températures basses, la neige et la glace peuvent provoquer des dégâts énormes. C´est avec plaisir que nous vous conseillons et vous démontrons la solution idéale.

Traçage de conduites

Walter Meier (Clima Suisse) sponsorise Remo et Adrian Käser

Systec Therm AG - Letzistrasse 35 - St-Gall

Walter Meier (Climat Suisse) SA CH-8603 Schwerzenbach Tél. 044 806 41 41 www.waltermeier.com

Téléphone 071 274 00 50 Téléfax 071 274 00 60 Internet www.systectherm.ch


56

bâtitech 10-12

carnet

Catalogue MEWA 2013 pour la sécurité au travail

Aussi varié que la vie professionnelle MEWA, prestataire d’articles pour la sécurité au travail, estime que les couleurs et la mode peuvent aussi être présentes dans les ateliers et sur les chantiers. Dans le nouveau catalogue de produits sont présentées des tenues de travail et de protection attrayantes et de grande qualité – tellement variées que chacun trouvera ce qui lui convient. L’engagement d’après lequel «les produits de masse sont à la portée de nombreuses entreprises mais les solutions spéciales viennent de MEWA» se reflète dans les photos extraordinaires qui ouvrent chaque chapitre. Qu’il s’agisse d’un peintre sur le pont dans la baie de San

Francisco, d’un fabricant de bonbons, d’un «food hunter» ou d’un nettoyeur de scène de crime, les images valent à elles seules le coup d’œil dans le nouveau catalogue sur la sécurité au travail. D’utiles informations concernant les produits sur le thème de la sécurité au travail font aussi de l’édition 2013 un ouvrage de référence indispensable et un «outil» pratique pour le travail quotidien dans le commerce, l’artisanat et l’industrie. Commandes du catalogue par tél. au no 062 745 19 00 ou par e-mail: info@ mewa.ch MEWA Service SA CH-4852 Rothrist www.mewa.ch

MEWA gestion des textiles («Textile Management») MEWA est active dans toute l’Europe sur 42 sites. L’entreprise propose un service complet pour les vêtements de travail et de protection, les tissus de nettoyage réutilisables, les tapis absorbants l’huile, les tapis de sol ainsi que pour les articles de protection. 4300 collaborateurs sont au service de plus de 160 000 clients dans les secteurs de l’industrie, du commerce, de l’artisanat et de la restauration. En 2011, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 489 millions d’euros. Fondée en 1908, MEWA est aujourd’hui le principal prestataire dans le segment de la gestion des textiles. En 2011, un jury présidé par le professeur d’économie berlinois Bernd Venohr a désigné MEWA comme l’un des leaders allemands du marché mondial.

BERNEXPO, 8–11 NOVEMBRE 2012

bauenergiemesse.ch

SEMINAIRE

De MINERGIE au standard énergie-plus Projets et exemples Date/heure Lieu

Jeudi 8 novembre 2012, 13h00–15h00 BERNEXPO CONGRESS, Mingerstrasse 6, 3014 Berne

Public cible

Architectes, concepteurs, constructeurs en bois, charpentiers, professionnels de la technique du bâtiment et de l’énergie, installateurs, investisseurs, représentants des collectivités publiques

Coûts

la participation est gratuite, inscription indispensable

Inscription

jusqu’au 25 octobre 2012: www.bauenergiemesse.ch/messe/kongress

Contact

Focus Events AG / Foire Suisse Maison et Energie, Manuela Naef, tél. +41 32 344 03 16 / kongress@bauenergiemesse.ch

Promoteur

Patronage

Sponsor

gp bauenergiemesse.ch

a

Groupement Professionnel des Ar chitectes

initiative réseau bâtiment


carnet

bâtitech 10-12

57

Le no. 1 des raccords en inox Inauguration

Le groupe BG Ingénieurs Conseils renforce sa présence à Neuchâtel Implanté à Neuchâtel depuis 1986, le groupe BG Ingénieurs Conseils inaugure le 13 septembre ses nouveaux bureaux situés à la rue de Monruz 2. Ces locaux abritent désormais la succursale neuchâteloise de BG ainsi que la société FMN Ingénieurs, auparavant située à Corcelles et ayant rejoint le Groupe en 2009. La réunion, dans une même agence, des 34 collaborateurs permettra de renforcer la position du groupe BG dans l’économie neuchâteloise et favorisera les synergies, notamment dans le secteur des infrastructures. BG Ingénieurs Conseils et FMN Ingénieurs: un partenariat prolifique Société d’ingénieurs conseils d’envergure internationale active dans les secteurs des infrastructures, de l’environnement, du bâtiment et de l’énergie, le groupe BG Ingénieurs Conseils est implanté à Neuchâtel depuis 1986. En 2009, par l’acquisition du bureau FMN Ingénieurs SA à Corcelles, spécialisé dans le génie civil et l’électromécanique, BG a renforcé ses compétences dans le secteur des infrastructures de transport et de l’énergie. Pierre Roelli, patron de FMN, relève que «les deux bureaux collaborent avec succès depuis plusieurs années déjà, notamment sur les projets des tunnels autoroutiers

Le groupe BG Ingénieurs Conseils

Le groupe BG est une société d’ingénieurs conseils d’envergure internationale. Fondé en 1954, il opère en Suisse, en France, en Algérie, et accompagne ses clients partout dans le monde. Il offre des prestations de management et d’ingénierie multidisciplinaires dans les secteurs des infrastructures, de l’environnement, du bâtiment et de l’énergie. Propriété de ses cadres, le Groupe, dont le siège est à Lausanne, compte près de 600 collaborateurs. www.bg-21.com

A5 à Serrières, A8 à Nice, Maurice Lemaire en Alsace, le métro lausannois m2, les tunnels ferroviaires du Lötschberg et du Gothard ainsi que le projet du Transrun».

CONSTRUISONS ENSEMBLE !

Regrouper les activités pour mieux collaborer Depuis le 23 juin dernier, BG Ingénieurs Conseils, succursale de Neuchâtel, et FMN Ingénieurs ont regroupé leurs activités dans une agence commune à la rue de Monruz 2 à Neuchâtel, ancien siège de l’ex-Neuchâteloise Assurances. JeanFrançois Vuilloud, responsable de BG Neuchâtel, est enthousiaste: «Les trente-quatre collaborateurs de nos deux sociétés occupent désormais des bureaux modernes et fonctionnels, avec, de plus, la vue sur le lac!» Pierre Roelli ajoute que «se réunir dans de mêmes locaux s’imposait depuis longtemps, mais le marché immobilier local nous a imposé d’être patients!» L’inauguration des nouveaux locaux a eu lieu le 13 septembre 2012 en présence de la Direction générale du Groupe, de nombreux représentants des autorités neuchâteloises, des maîtres d’ouvrage ainsi que des bureaux d’ingénieurs et d’architectes de la région.

Le groupe BG: acteur de l’économie neuchâteloise Laurent Vulliet, CEO du Groupe: «BG montre ainsi sa volonté de s’impliquer davantage encore dans l’économie locale en offrant des places de travail qui vont non seulement contribuer au développement des infrastructures du canton, mais également permettre de créer un rayonnement national et international sur l’ensemble des projets du Groupe.»

www.raric.ch


58

bâtitech 10-12

carnet

Programme Bâtiments

Davantage d’émissions de CO2 économisées en 2011 Poursuivant sur sa lancée dans sa deuxième année d’existence, Le Programme Bâtiments est toujours en bonne voie pour atteindre son objectif de réduction des émissions de CO2 d’ici à 2020. Durant toute leur durée de vie, les mesures concrétisées en 2011 permettent d’économiser près de 3,1 millions de tonnes de CO2. Après deux ans d’existence, le bilan de CO2 du Programme Bâtiments est déjà palpable. Tel est le constat dressé par le rapport général de gestion 2011, qui vient d’être publié. Les mesures concrétisées l’an passé permettent d’économiser près de 17 000 tonnes de CO2 par an. Sur toute la durée de vie de ces mesures, les économies possibles s’élèvent à 3,1 millions de tonnes de CO2. En 2010, la réduction sur toute la durée de vie des mesures se chiffrait encore à 1,6 million de tonnes de CO2. Cette forte progression s’explique principalement par la réalisation de nombreux projets déposés en 2010. Au total, 3,26 millions de m2 ont été assainis en 2011. Les fonds versés dans le volet A, commun à toute la Suisse (cf. encadré), ont été affectés en grande partie au remplacement de fenêtres et à l’isolation de toitures; et dans le volet B, variable selon les cantons (cf. en-

cadré), ils ont été utilisés notamment pour la promotion des capteurs solaires, des bâtiments Minergie (P), des chauffages au bois et des pompes à chaleur. En additionnant les effets des mesures concrétisées en 2010 et 2011, les économies de CO2 s’élèvent à plus de 4,7 millions de tonnes sur toute la durée de vie de ces mesures. Le Programme Bâtiments est ainsi toujours en bonne voie pour atteindre son objectif de réduction des émissions de CO2 d’ici à 2020 (cf. encadré).

Des subventions aux multiples effets En 2011, Le Programme Bâtiments a versé plus de 210 millions de francs de subventions: dans le cadre du volet A, 20 545 projets ont été achevés pour un montant d’un peu moins de 136 millions de francs. En comparaison, en 2010, 5556 projets avaient été réalisés pour 23 mil-

lions de francs. Dans le cadre du volet B, la Confédération et les cantons ont conjointement débloqué quelque 75 millions de francs en 2011, ce qui correspond à peu près aux chiffres de 2010. En 2011, Le Programme Bâtiments a par ailleurs permis des investissements supplémentaires de l’ordre de 850 millions de francs dans le secteur du bâtiment. Le rapport général de gestion 2011 présente le bilan des effets pour les deux volets du programme. Ce rapport explique non seulement dans quelle mesure il est possible de faire des économies d’énergie et de CO2, mais aussi comment produire des énergies renouvelables. Il montre en outre que Le Programme Bâtiments ne profite pas qu’au climat, mais aussi aux propriétaires et à la branche. Le rapport général de gestion de même que d’autres documents sur l’année 2011 (rapport d’activité, statistiques annuelles 2011) peuvent être téléchargés à l’adresse suivante: www.leprogrammebatiments.ch ➔ rubrique Faits & chiffres / Année 2011. Commande du rapport général de gestion: info@leprogrammebatiments.ch ■

Qu’est-ce que Le Programme Bâtiments? Le Programme Bâtiments fournit, à travers la promotion de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables, une contribution essentielle à la protection du climat. Il est financé par la taxe sur le CO2 et par des subventions cantonales. Ces deux sources de financement définissent ses deux volets: Volet A: ce volet national, commun à toute la Suisse, est destiné à soutenir financièrement les mesures portant sur l’enveloppe des bâtiments; depuis 2010, la Confédération met à sa disposition environ 120 millions de francs par an, issus des recettes de la taxe sur le CO2 prélevée sur les combustibles fossiles; rapporté à la durée totale du programme, cela représente plus d’un milliard de francs. Le présent communiqué de presse se rapporte à ce volet du programme. Volet B: ce volet cantonal est constitué de programmes complémentaires spécifiques à chaque canton et destinés à promouvoir les énergies renouvelables, la récupération de chaleur et l’optimisation des installations techniques des bâtiments. Depuis 2010, il est chaque année financé à hauteur d’environ 60 millions de francs par la Confédération (recettes de la taxe sur le CO2), et à hauteur au moins équivalente par les cantons,

qui ont d’ailleurs prévu de dépasser cette obligation en budgétant 80 à 100 millions de francs par an. Le Programme Bâtiments est soutenu tant par les cantons que par la Confédération. Il a été développé par les cantons, représentés par la Conférence des directeurs cantonaux de l’énergie (EnDK), en collaboration avec l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) et l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). Sa mise en œuvre est placée sous la responsabilité principale des cantons. L’objectif du Programme Bâtiments est de réduire les émissions de CO2 et de promouvoir les énergies renouvelables. Si l’ensemble des mesures sont concrétisées d’ici à 2020, on peut s’attendre à une réduction des émissions annuelles de CO2 de 1,5 à 2,2 millions de tonnes. Sur toute la durée de vie des mesures, soit près de 40 ans, le programme permet des économies de 35 à 52 millions de tonnes de CO2. Par conséquent, le programme contribue largement aux objectifs de réduction des émissions de CO2 nationaux d’ici à 2020 et audelà. Le Programme Bâtiments est ainsi un pilier important de la politique climatique et énergétique suisse.


carnet

bâtitech 10-12

TeleNetfair 2012

Dätwyler rend la construction ÂŤmaligneÂť Sur la foire TeleNetfair 2012, Datwyler se prĂŠsente comme un fournisseur innovant des solutions ĂŠlectriques et dâ&#x20AC;&#x2122;infrastructure ICT complètes.

ÂŤNous rendons la construction maligneÂť â&#x20AC;&#x201C; sous ce slogan, Dätwyler se prĂŠsente cette annĂŠe sur la foire spĂŠcialisĂŠe TeleNetfair Ă Lucerne comme un fournisseur innovant des solutions globales pour les infrastructures ĂŠlectriques et ICT des bâtiments fonctionnels et des centres de calcul ainsi que pour des rĂŠseaux FTTx. Parmi les solutions prĂŠsentĂŠes sur le stand de la foire, on remarque celles pour le câblage universel de communication, des rĂŠseaux WiFi, des centres de donnĂŠes ainsi que lâ&#x20AC;&#x2122;automation de bâtiments. Par exemple pour des rĂŠseaux de donnĂŠes en technique cuivre, Dätwyler prĂŠsente la nouvelle version du module MS-C6A 1/8 Cat. 6A (IEC). Celui-ci se distingue par son type de construction petit et robuste et en plus

TeleNetfair, Lucerne, du 23 au 25 octobre 2012, halle 4, stand 4.42 il est facile Ă brancher. Dans le secteur du marchĂŠ Fiber-to-the-Home, dans lequel Dätwyler se prĂŠsente avec succès comme fournisseur ainsi que comme sous-traitant et entrepreneur gĂŠnĂŠral, on peut en plus voir les nouveaux dĂŠveloppements innovants qui complètent lâ&#x20AC;&#x2122;offre de produits et de services de la sociĂŠtĂŠ. Dans lâ&#x20AC;&#x2122;allĂŠe froide complètement intĂŠgrĂŠe, Dätwyler prĂŠsente sur le stand de la foire, entre autres, les solutions des centres de donnĂŠes rĂŠcemment dĂŠveloppĂŠes.

Ce système de câblage permet un câblage Ă haute performance de sĂŠcuritĂŠ pour lâ&#x20AC;&#x2122;avenir dans les centres de calcul et ĂŠtablit de nouveaux critères en matière de valeurs de transmission. Les solutions Xirrus WiFi prĂŠsentĂŠes Ă  la foire peuvent marquer des points dans les plus grandes largeurs de bande, chez un grand nombre dâ&#x20AC;&#x2122;utilisateurs et ont une grande portĂŠe ainsi quâ&#x20AC;&#x2122;une longue protection dâ&#x20AC;&#x2122;investissement. Il y a une installation WiFi très explicite dans les halles de la foire que tous les participants et visiteurs de la TeleNetfair peuvent utiliser. Pour des rĂŠseaux Fiber-to-the-Home, Dätwyler offre entre autres des armoires de distribution optimisĂŠes (ODFs) ainsi que des solutions de câblage internes pour des bâtiments anciens et neufs. La prĂŠsentation directe de centres de donnĂŠes sur le stand de la foire et des forums dâ&#x20AC;&#x2122;exposĂŠs au sujet du WiFi (23. 10.), du câblage de centres de donnĂŠes (24. 10.) et de FTTH (25. 10.) complètent la prĂŠsentation de Dätwyler sur cette foire. Pour ces applications et aussi dâ&#x20AC;&#x2122;autres, il existe des projets de rĂŠfĂŠrence actuels qui prĂŠsentent la haute compĂŠtence de la sociĂŠtĂŠ en tant que fournisseur de systèmes innovants ainsi que comme sous-traitant et entrepreneur gĂŠnĂŠral â&#x20AC;&#x201C; en coopĂŠration ĂŠtroite avec des partenaires locaux. Dätwyler Suisse SA CH-6460 Altdorf TĂŠl. +41 800 12 68 00 www.datwyler.com

4XH SUpIpUH]YRXV" (

/H URPDQWLVPH" / HIILFDFLWp"

                

&

2

/DPHOOKXWÂ&#x160;

59


Efficience énergétique – MINERGIE énergies renouvelables – EnergiePlus construction en bois – rénover

60

bâtitech 10-12

carnet

bauenergiemesse.ch

Foire et congrès pour professionnels et privés du 8 au 11 novembre 2012 BERNEXPO, Berne ■ Rue des Conseillers des cantons ■ énergie solaire | photovoltaïque ■ pompes à chaleur | bois-énergie ■ présentation spéciale électro-mobilité ■ plus de 50 manifestations

Avec le soutien de Partenaires officiels


carnet

bâtitech 10-12

Méthodes d’approvisionnement des collectivités publiques

Le bois d’«origine suisse» reconnu comme garantie de durabilité La KBOB, Eco-bau, IPB et BKB, préconisent par l’intermédiaire de la recommandation «l’achat de bois produit durablement» que le bois et les matériaux dérivés du bois soient issus à 100 % d’une production durable et respectant les législations. Cette notice reconnaît dorénavant que le bois suisse labellisé «Certificat d’origine bois Suisse» répond également à ces exigences. La recommandation développée par la KBOB (Conférence de coordination des services de la construction et des immeubles des maîtres d’ouvrage publics), eco.bau (Durabilité et constructions publiques), IPB (Communauté d’intérêts des maîtres d’ouvrage professionnels privés), BKB (Commissions des achats de la Confédération) contient des indications destinées aux services d’achat ainsi que des modules de texte pour les appels d’offre. Ces informations s’adressent principalement aux maîtres d’ouvrage, aux

chefs de projet et concepteurs de la Confédération, des cantons et des communes. Dans ce contexte et sous l’impulsion de Lignum, ce document a été adapté afin de considérer le Certificat d’origine bois Suisse COBS comme une certification de durabilité au même titre que les systèmes FSC et PEFC. Par conséquent, le terme «bois suisse» y est désormais spécifié comme suit: «Indépendamment des labels de certification de l’économie privée, les bases juridiques d’un pays ainsi qu’une bonne application de ces bases peuvent

contribuer au développement durable des forêts. Les propriétaires de forêts suisses exploitent déjà leurs forêts de façon durable et très écologique par rapport aux autres pays, la Suisse étant dotée de l’une des lois les plus sévères en la matière. (...) Ainsi, le bois suisse est exploité de manière durable et dans le respect des législations.» Pour rappel, le Certificat d’origine bois Suisse attribué et contrôlé par Lignum prouve l’origine suisse du bois et garantit, de leur source à leur utilisateur final, le suivi des produits en bois.

Office romand de Lignum CH-1052 Le Mont-sur-Lausanne Tél. 021 652 62 22 www.lignum.ch

ntie Gara ans 15

Après Protégé

Pendant Sablé

Avant Rouillé

STOP AUX ATTAQUES DE ROUILLE ET CORROSION pour une eau propre et fluide! > > > > >

Nettoyage mécanique par sablage. Revêtement intérieur par résine (colmate même les perforations cuivre). Protection anti-corrosion garantie, sans entretien ultérieur. Idéal pour conduites d’eau sanitaire, de chauffage (également au sol), piscines, etc. Equipe de professionnels, compétente, expérimentée et dynamique à votre service.

ch. des Cormiers 14 – 1470 Estavayer-le-Lac T 026 664 00 04 – F 026 664 00 07 info@solutubes.ch – www.solutubes.ch

61


62

bâtitech 6/7-12

carnet

Château de Chillon à Veytaux.

Lâ&#x20AC;&#x2122;OpĂŠra de Lausanne.

Lâ&#x20AC;&#x2122;ECA a octroyĂŠ 1 million de francs pour la sĂŠcuritĂŠ de neuf bâtiments historiques du patrimoine vaudois A lâ&#x20AC;&#x2122;occasion de son bicentenaire cĂŠlĂŠbrĂŠ en 2011, lâ&#x20AC;&#x2122;ECA a lancĂŠ, de concert avec le Service Immeubles, Patrimoine et Logistique (SIPAL) de lâ&#x20AC;&#x2122;Etat de Vaud, un appel aux propriĂŠtaires de bâtiments histori-

ques, ouverts au public. Ceux-ci ĂŠtaient invitĂŠs Ă se porter candidats pour lâ&#x20AC;&#x2122;obtention dâ&#x20AC;&#x2122;une subvention destinĂŠe Ă  amĂŠliorer la sĂŠcuritĂŠ de leur ĂŠdifice contre lâ&#x20AC;&#x2122;incendie.

Sur la base des dossiers techniques qui lui ont ĂŠtĂŠ soumis, un jury de six experts reprĂŠsentant la conservation du patrimoine, lâ&#x20AC;&#x2122;architecture et la prĂŠvention des incendies a retenu les neuf bâtiments sui-

(- #' ( 1  %$  1$ ( .                      

-,( '% '   %%  % "$1'%% $%% '$% 1$ & '  #'  $$( "%  '% &$( %  &'& 0 &$ '($ % % '& % #' & 0 1  %$ 1$. %  '%  &$' % 0 "$1%$($  &$ ($ & & 1&   '$%   % &%.

 +'%%  11"  /  / / ! 11* /  /  ! , $ &.  ,  &$ "$&$ " '$ 1    1$ ))).&.


carnet

vants appelés à bénéficier d’une subvention modulée en fonction de la nature des travaux de sécurisation à réaliser. Il s’agit de: • l’Ancien Hôtel de Ville d’Aigle (CHF 53 600.– de travaux subventionnés), • le Château de Coppet (CHF 185 518.– de travaux subventionnés), • l’Eglise réformée d’Echallens (CHF 44 800.– de travaux subventionnés), • le Moulin de Chiblins à Gingins (CHF 29 750.– de travaux subventionnés), • le Château de Grandson (CHF 280 000.– de travaux subventionnés), • la Maison Buttin-de-Loës à Grandvaux (CHF 59 760.– de travaux subventionnés), • l’Opéra de Lausanne (CHF 252 000.– de travaux subventionnés), • le Château d’Oron (CHF 95 600.– de travaux subventionnés), • le Château de Chillon à Veytaux (CHF 85 600.– de travaux subventionnés). Les subventions accordées par l’ECA portent, pour l’essentiel, sur la mise en place

bâtitech 6/7-12

ou l’amélioration de mesures architecturales ou techniques concernant les voies d’évacuation, les systèmes de détection d’incendie reliés au centre de traitement des alarmes 118 géré par l’ECA et les dispositifs permettant d’en limiter la propagation. Dans le cadre d’une cérémonie qui s’est teEglise réformée d’Echallens. nue le 14 mars au Château de Chillon en présence des représentants des autorités cantonales et com- quer son engagement en faveur de la prémunales et des membres du jury, chaque servation du patrimoine bâti du Canton bénéficiaire s’est vu remettre par la direc- de Vaud et contribuer à la sécurité des tion de l’ECA le chèque symbolique qui personnes et des biens. contribuera à financer les travaux de sécurisation de son bâtiment. Par cette action, l’ECA Vaud entend mar- www.eca-vaud.ch

KNX – la norme mondiale pour la technique de systèmes d’habitation et de bâtiments

La technique de systèmes de bâtiments KNX d’une seule main www.siemens.ch/knx/fr

Établie depuis 20 ans déjà, la norme KNX, reconnue dans le monde entier, fait que les domaines CVC et produits électriques fusionnent pas à pas. Ce développement correspond à un besoin clair et net du client de pouvoir gérer, surveiller et exploiter de manière optimale son bâtiment à partir d’un

poste central. Siemens offre la technique de systèmes de bâtiments d’une seule main et grâce à la concentration de la compétence KNX, nous assurons que vos installations projetées se réalisent avec une efficacité énergétique la plus haute possible. Answers for infrastructure.

63


64

bâtitech 6/7-12

carnet

Etablissement cantonal d’assurance

Le 118 est le numéro d’urgence des sapeurs-pompiers Depuis la libéralisation des services de renseignements téléphoniques intervenue en 2007, le public confond encore trop souvent le numéro d’urgence des sapeurs-pompiers avec ceux, très ressemblants, des renseignements. En charge de l’organisation des services du feu vaudois et de l’exploitation du centre de traitement des alarmes, l’ECA rappelle que le 118 est le numéro d’urgence des sapeurs-pompiers. Malgré les solutions techniques mises en place, de trop nombreux appels aboutissent encore par erreur au 118 pour des demandes d’informations les plus diverses. Cette confusion ralentit la mission des opérateurs du 118 qui doivent pouvoir se concentrer sur la prise des appels d’urgence et la mobilisation des sapeurspompiers. De manière à ce que la popu-

lation soit le plus largement sensibilisée sur le numéro d’urgence 118 des sapeurs-pompiers, l’ECA entreprend une campagne de promotion «coup de poing» au moyen d’un clip spécialement créé à cet effet qui sera diffusé sur plusieurs supports de communication: • Le clip peut être visionné sur le site www.eca-vaud.ch/video118. Il est éga-

lement diffusé sur des sites de visionnement vidéo ainsi que sur deux TV locales vaudoises. • De surcroît, le clip est accessible via un «code QR» figurant dans l’édition de juin de la revue «SDIS Actualités» que l’ECA distribue régulièrement aux sapeurspompiers vaudois. Il est fait appel à leur esprit de solidarité pour relayer à large échelle sa diffusion. L’ECA remercie d’ores et déjà toutes celles et tous ceux qui jouent le jeu de la sécurité des citoyens afin que le 118 soit composé à bon escient, dans le seul cadre des appels d’urgence destinés aux sapeurs-pompiers. www.eca-vaud.ch

Geberit est une entreprise leader sur le marché européen, globalement orientée vers la technique sanitaire. L‘entreprise réalise un chiffre d‘affaires de 2,2 milliards de francs suisses dans les deux branches systèmes sanitaires et systèmes de conduites, elle emploie 6 000 collaborateurs dans le monde entier.

Conseiller technique international

Vous êtes une personne habile techniquement à la recherche d‘un nouveau défi. Geberit International Sales AG est une société du groupe Geberit. Son siège social est situé à Rapperswil, Suisse. Nous représentons plus 60 pays dans le monde depuis notre siège et nous sommes également présent localement au Moyen-Orient en Afrique, en Inde et en Europe orientale. Vos tâches principales Dans cette fonction, vous exécutez des études de marché internationales et élaborez des stratégies pour le marché nord-africain. Vous conseillez et appuyez la vente de nouveaux systèmes d’eau potable et d’eaux usées dans le monde entier. Vous êtes responsable de la mise en place des assortiments de produits spécifiques à chaque pays, en consultation avec le directeur des ventes et vous supervisez l’embauche de partenaires commerciaux et de leurs agents. Vos responsabilités comprennent également la formation des représentants locaux sur nos techniques de vente et vous avez la responsabilité du matériel de formation et de vente. Vous travaillez avec les normes et spécifications de construction et d‘installation de chaque pays afin d‘élaborer des recommandations pour des produits ou des types d’installations.

Votre profil Un CFC dans le domaine du sanitaire, une formation supplémentaire en tant que contremaître ou technicien ainsi que d’excellentes connaissances orales et écrites du français sont des conditions préalables importantes pour cette fonction. Des connaissances en anglais ou allemand sont également souhaitée. Vous êtes volontaire, capable de travailler en équipe et vous avez de l’aisance pour la communication et les relations humaines. Vous êtes disposés à voyager entre 30%–40% ou à vous engager pour une mission de plus longue durée. Vous vous adaptez aisément aux usages locaux et vous vous intégrez facilement dans une nouvelle équipe. Vous êtes persévérant, avez le sens de l’organisation et appréciez le contact avec des personnes et des cultures différentes.

L‘organisation et la conduite de séminaires, de visites d‘usines ou de chantiers et ceci en prenant soin de clients, fait partie de vos tâches. Vous participez aux calculs et à la gestion de projets de grande envergure. Et en collaboration avec le directeur des ventes vous définissez les objectifs des marchés.

Votre candidature Nous vous offrons les perspectives d’une entreprise prospère et des responsabilités extrêmement variées. Cela éveille-t-il votre curiosité? Alors, nous attendons votre dossier de candidature complet avec photo, de préférence sous forme électronique à annika.heilig@geberit.com. Annika Heilig, +41 55 221 64 06

Le lieu de travail est Rapperswil et le taux de présence à l’étranger est d‘environ 30%.

Geberit International Sales AG Neue Jonastrasse 59, CH-8640 Rapperswil, www.geberit.com


impressum/registre

Rédaction: Bernard Dätwyler et Michel Hottinger Potteilaz 123, 1030 Bussigny natel 079 310 99 80 e-mail: batitech@batinfotec.ch internet: www.batitech.ch Edition, Copyright: © AZ Fachverlage AG Zeitschriften, Neumattstrasse 1, 5001 Aarau tél. 058 200 56 50, fax 058 200 56 61 internet: www.az-verlag.ch Editrice: Ratna Irzan Marketing: Valentin Kälin, valentin.kaelin@azmedien.ch Direction de la vente: Jürg Rykart, juerg.rykart@azmedien.ch Régie des annonces: Rolf Niederberger, tél. 058 200 56 18 e-mail: rolf.niederberger@azmedien.ch Personne compétente: Verena Müller, tél. 058 200 56 42 e-mail:verena.mueller@azmedien.ch Layout: Toni Zürcher, toni.zuercher@azmedien.ch Impression et administration: Vogt-Schild Druck AG Gutenbergstrasse 1, 4552 Derendingen www.vsdruck.ch

bâtitech: Parution: 11 fois par an, prix de l’abonnement: Fr. 85.– (à l’étranger port en sus) ISSN 1421 6704 Tirage: 4250 ex. Remp 2006: Exemplaires totalement distribués (confirmation par la Poste Remp) 2944 exemplaires Autres publications de l’éditeur: Elektrotechnik, Megalink, Technica, HK-Gebäudetechnik, Chemie plus, SwissPlastics, natürlich leben, wireltern, FIT for LIFE, Kochen Droits d’auteur et de traduction: Avec l’acceptation des manuscrits par la rédaction et le paiement d’éventuels honoraires aux auteurs par l’éditeur, ce dernier acquiert le copyright et tous les droits de traduction et de publication des articles, soit dans d’autres revues éditées par l’éditeur, soit pour la publication de tirages à part. Association: USTSC Union suisse des professionnels de la technique sanitaire et chauffage VSSH, Hubrain 10, 8124 Maur, tél. 044 908 40 89 e-mail: info@vssh.ch suissetec: Association suisse et liechtensteinoise de la Technique du bâtiment (suissetec), Secrétariat romand, rte des Longues Raies 11, CP 251, 2013 Colombier tél. 032 843 49 50, fax 032 843 49 55 e-mail: romandie@suissetec.ch internet: www.suissetec.ch

REPRODUCTION INTERDITE

bâtitech 10-12

Registre des annonceurs Alpha-InnoTec Schweiz AG 16 CTC Giersch AG 27 Dell GmbH 17 Elcotherm AG 37 Erdöl-Vereinigung 47 Focus Events AG 56, 60 Ford Motor Company 30, 31 Geberit International Sales AG US 4 Gétaz Romang SA 15 Grundfos Management A/S 4, 5 H & Z Hug & Zollet AG 35 Hansgrohe AG 22 HAT-Tech AG 23 Heizkörper Prolux AG 2 Helios Ventilatoren AG 45 Hoval AG 29 Inter Protection SA 27 KSB Zürich AG 7 Nilan Schweiz AG 49 Nissan Center Europe GmbH 19 Ohnsorg Söhne AG 11, 59 R. Nussbaum SA 21, 33 Raric AG 13, 43, 57 Scherrer Metec AG 35 Siemens Schweiz AG 63 Solu’Tubes SA 61 Stiebel Eltron AG US 2 Systec Therm AG 55 Techem (Schweiz) AG 62 Techniques Laser SA 61 Testo AG 39 Theben HTS AG 46 Verband Schweizer Medien 52 Viessmann (Schweiz) AG 51 Volkswagen Nutzfahrzeuge Automobil- und Motoren AG 9 Wago Contact SA 41 Walter Meier (Klima Schweiz) AG 25 Waterkotte EuroTherm AG 8 Zehnder Comfosystems Cesovent AG 53

Page de couverture Walter Meier (Klima Schweiz) AG

Annonces d’emplois Geberit International Sales AG

Encarts Focus Events AG Rems-Werk

64


Elément de douche Geberit

Tout dans la paroi.

Les systèmes d’installation Geberit Duofix et GIS ont été éprouvés par millions. Il existe nouvellement un élément de construction supplémentaire destiné au domaine de la douche. Les éléments de douche novateurs de Geberit transposent l’évacuation de l’élément de douche du sol à la paroi et facilitent ainsi l’installation des douches au niveau du sol. Des points de jonction adaptés à la pratique garantissent une séparation propre du travail entre les différents corps de métier. De plus amples informations inhérentes aux éléments de douche Geberit sont disponibles sous → www.geberit.ch ou auprès de votre commerce spécialisé en articles sanitaires.

Bâtitech 10-2012  

Technique du bâtiment et énergie

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you