Page 1

2014

LE GUIDE DE LA SALLE DE BAINS Dossier spécial: Gros plan sur la rénovation! Offert par Hansgrohe


Design by sieger design

Happy D.2 Design by sieger design

CĂŠramique sanitaire, meubles de salle de bains, baignoires, saunas, produits de bien-ĂŞtre et accessoires : tout ce qui embellit la vie dans la salle de bains, vous le trouvez chez Duravit. Information chez Duravit BeLux Bvba-Sprl., Tel. +3226560510, Fax +3226560515, info@be.duravit.com www.duravit.be


Le guide de la salle de bains est une publication des Éditions Vision Graphique

© Vision Graphique sprl

Rue Théodore Roosevelt 13 1030 Bruxelles Tel.: +32 2 732 33 97

e-mail info@visiongraphique.com

Les articles contenus dans cette publication ne peuvent en aucune façon être reproduits sans autorisation préalable expresse et écrite de l’éditeur.

Rédaction Marie-Claire Regniers mc.regniers@me.com

Maquette Patrick Anthonis patrick@visiongraphique.com

Sales Manager Patrick Anthonis patrick@visiongraphique.com

Édition 2014 11.545 • F/2014/11.545/1

Sommaire Dossier spécial Gros plan sur la rénovation !

4

17 Chapitre 1 Comment concevoir une nouvelle salle de bains ? 1. A  ménagements en fonction de la 17 composition de la famille et de l’âge des occupants 2. A  ménagements en fonction de 22 l’espace architectural 3. Un peu de technique 26

Chapitre 2 La robinetterie

33

1. Mélangeurs et mitigeurs de lavabo 2. L es multiples possibilités pour la douche 3. Robinetterie de baignoire

33 35 36

Chapitre 3 Côté tendances

38

1. Redéfinir la douche 2. Espace wellness

38 40

Chapitre 4 Choisir les sanitaires

41

1. Lavabo ou vasque ? 2. La douche 3. La baignoire

41 43 44

Chapitre 5 Adoucisseur d’eau

46

Chapitre 6 Petites notes d’entretien

48

Chapitre 7 Placer des WC suspendus

50

3


Dossier spécial Gros plan sur la rénovation ! Envie d’une autre ambiance ? Fatigué des sanitaires obsolètes ? Il n’est pas toujours aisé de trouver les bonnes clés pour moderniser l’espace bains. Une fois les objectifs définis de façon concrète, le mieux est de relever les dimensions de la salle de bains en notant les divers éléments la composant : porte(s), fenêtre(s), emplacement des appareils sanitaires et l’emplacement exact des points d’arrivée d’eau et d’évacuation. Et puis visiter les grandes salles d’exposition de sanitaires qui offrent un large choix de solutions. Néanmoins, voici quelques pistes pour vous aider à préciser vos choix. Le lavabo basique peut se changer en un meuble bien étudié intégrant une grande vasque. La baignoire en fonte ou en acier se transformer en un système balnéo ou en douche généreuse. Les WC tristounets faire placer à des modules suspendus à double commande. On peut aussi jouer avec les couleurs et les revêtements pour créer une atmosphère personnalisée. Pour plus de détails encore, le chapitre suivant « Comment concevoir une nouvelle salle de bains » vous apportera de multiples solutions en fonction de l’espace disponible et du type de besoins.

1. Roca

4

Le Guide de la salle de bain - 2014

1. Une grande douche spacieuse pour remplacer la baignoire Désormais, les espaces douches très sympathiques offrent de nombreux possibilités :, receveurs plats (photo 1), de douche Raindance Lift à jets multiples (photo 2), parois de protection monolithes en Silestone (photo 3). La combinaison du receveur Newforce de Fim’s avec le revêtement mural de Paspartoe (Photo 4) permet une cabine de douche bien étanche à l’eau. Il existe des receveurs de même taille que la baignoire à l’image du modèle Daiquiri (photo 5) de 1.70 m de longueur sur 70 cm de largeur. Mais vu son étroitesse, cela peut poser problème si l’enlèvement de la baignoire est dû à l’âge ou un handicap. Attention aussi aux douches carrelées qui, dans ce cas, peuvent présenter autant de dangers que les baignoires si elles sont mal conçues. Accident de la vie, accueil d’une personne


4. Desco

3.Cosentino

2. Hansgrohe Raindance Duschpaneel Lift

5. Roca

à mobilité réduite ou simplement envie de changement, les solutions Schlüter-Systems permettent de remplacer une baignoire par une douche à l’italienne sans casser la salle de bains (Schüter-Systems photo 6 & Wedi photo 7).

7. wedi

6. Schlüter-Systems

5


Procédure : • Enlèvement de la baignoire • Mise en place du système de siphon. • Mise en œuvre de la natte d’étanchéité au sol pour un cuvelage étanche qui évite les infiltrations et découpe au niveau de l’évacuation de l’eau. • Pose et jointoiement du carrelage. Au sol d’une douche de ce type, il est important de prévoir un carrelage antidérapant ou un petit format (mosaïques et 5/5 ou 10/10). • Découpe éventuelle des carrelages d’angle en biseau et mise en place contre un profilé d’angle spécial • Implantation d’un profilé de liaison entre le nouveau carrelage de la douche et le carrelage conservé. Autres solutions : opter pour une cabine de douche préformée à la taille de la baignoire, telle la cabine de douche préformée complètement équipée Vidrio (photo 7). Très variés en termes de confort, de dimensions et d’options (jets de massage, hammam, éclairage, musique), ces modules ne demandant qu’un simple raccordement, sans retouche de finitions (photo 8). 7. Vidrio

8. Hoesch

6

Le Guide de la salle de bain - 2014


2. Un module multi jets à la place d’un mélangeur de baignoire Pour éviter des travaux importants, il est conseillé de conserver les arrivées et l’évacuation d’eau en choisissant une colonne de douche qui s’applique à l’équipement déjà existant. Solution astucieuse, le système Showerpipe, composé d’une douche à main et d’une douche de tête (photo 9) peut se raccorder à la place de l’ancienne robinetterie sans recourir à une installation encastrée. Le Showerpipe Raindance Connect (photo 10) s’installe partout où se trouve déjà une robinetterie de douche ou bain/douche. Il suffit de démonter l’ancienne douchette à main, de connecter la nouvelle munie de son flexible au raccord existant et de le fixer au mur. En un clic, la douchette à main alimente automatiquement la douche de tête. Quant au panneau équipé de douches de tête, de douchettes à main et de douches latérales (photo 11), il s’installe également très rapidement. Si le placement est simplifié, le confort procuré par les jets multiples est quant à lui optimal.

9. Raindance Select S 240 2jet Showerpipe

10. Raindance S 240 Air 1jet Showerpipe Connect

11. Pharo Dushpaneel Skyline

7


Pourquoi un mitigeur thermostatique ? Signe de confort particulièrement bienvenu sous la douche, ce type de mitigeur veille à atteindre rapidement la température d’eau voulue et à la maintenir même en cas de variations de pression. Alliant l’élégance à un confort d’utilisation intuitif, l’Ecostat Select se compose d’un élément compact à la surface plane. Ce robinet thermostatique ShowerTablet Select 300 combiné ici dans un Showerpipe avec douche de tête et douche à main, dissimule parfaitement les raccordements et offre d’agréables fonctions additionnelles, par exemple pour y déposer votre gel douche (photo 12). La conception des mitigeurs et douchettes s’enrichit de nouveaux processus comme les cartouches et mousseurs EcoSmart limitant le débit (environ 6 l/ min au lieu de 12 l/min). La douche éco limite la quantité d’eau qui passe par la tête de douche. Les limiteurs de débit s’adaptent automatiquement aux éventuels changements de pression. . Technologie EcoSmart

13. Hansgrohe EcoSmart

Cette technologie de régulation est munie d’un joint torique qui réagit en fonction de la pression de l’eau. Selon qu’elle est forte ou basse, le joint rétrécit ou augmente la taille de l’ouverture, gardant donc une consommation d’eau constante. L’économie d’eau est d’environ 50 % (ceci contrairement à des limiteurs standard qui ne garantissent pas

8

Le Guide de la salle de bain - 2014

12. Hansgrohe


Profitez de l’eau au maximum !

Main Sponsor of

Les douches et robinets de Hansgrohe : relaxant, revigorant, plaisant ! Nos technologies innovatrices vous permettent d’économiser de l’énergie et de l’eau : EcoSmart réduit la consommation d’eau alors que AirPower enrichit agréablement l’eau en air.

Calculez vous-même vos économies d’eau sur

www.hansgrohe.be/calculateur

Hansgrohe s.a. - Blvd International 55K - 1070 Bruxelles - info@hansgrohe.be - Tél: 02/543 01 40


un débit économique constant) par rapport aux douches traditionnelles, sans souci de pression d’eau. Les douches de tête et les douchettes à main Raindance EcoSmart consomment seulement 9.5 l/min et pour la douche Crometta 85 Green, le débit maximum est de 6l/min (photo 13). Comme la quantité d’eau à chauffer est moins importante, cette technologie astucieuse permet d’épargner, en plus de l’eau, de l’énergie – jour après jour. 3. Baignoire ou espace wellness? Si vous restez un adepte de la baignoire pour son confort, sachez qu’il en existe de toutes les dimensions et pour tous les goûts ! (photo 14) Pas de travaux lourds en perspective concernant les tuyauteries. Après la mise en place de la baignoire – si elle reprend les dimensions de l’ancienne, abîmée à cause de l’usure, du calcaire ou des détergents - il suffit de poser du silicone sur les bords. Les designers ont créé des modèles à la fois esthétiques et confortables, permettant de réduire la consommation d’eau. Grâce à sa forme particulière qui s’amincit au niveau des pieds, la baignoire trapézoïdale (en version monoplace ou deux places) Paiova de Duravit (photo 15) offre beaucoup

14. Teuco

16. Aquamass

10

Le Guide de la salle de bain - 2014

15. Duravit

17. Duravit


de liberté de mouvement, même dans les petites salles de bains. Il faut cependant noter que peu à peu la balnéothérapie remplace la baignoire traditionnelle souvent, le système à air s’étant, en effet, révélé beaucoup plus efficace pour la relaxation. Avant toute chose, il faut s’assurer que le modèle répond aux normes de sécurité concernant l’équipement électrique, l’hygiène (absence de développement bactérien que peut engendrer la rétention d’eau dans les circuits) et l’usage (désactivation de la pompe en cas d’obstruction). C’est la place disponible qui dicte la forme extérieure et l’encombrement de la baignoire mais aussi la morphologie. La configuration doit offrir les meilleures conditions de confort. La qualité des flux de massage dépend en grande partie du nombre et de la disposition des diffuseurs et leur efficacité est directement liée à la puissance de la motorisation. Les appareils les plus simples ne proposent souvent qu’un seul type de massage et pas plus de 6 buses pour les diffuser. Les modèles plus sophistiqués sont dotés de commandes électroniques avec console fixe ou amovible à touches sensitives… permettant une diversité des fonctions et programmes. Côté bruits de fonctionnement, de réels progrès ont été réalisés pour les rendre pratiquement inaudibles dans les baignoires de qualité. Parmi les bons choix, la Soft Silence Mixa (photo 16) ou la nouvelle Happy D2 (photo 17). 4. Nouvelles vasques et nouvelle robinetterie performante Intégrée ou posée sur un meuble à tiroirs, la vasque est également un élément important dans la modernisation de votre salle de bains. Exit la banalité d’un lavabo à colonne, bienvenue à la personnalisation ! Les fabricants redoublent d’ingéniosité et de créativité en termes de coloris et de compositions avec des meubles à poser spacieux et très modulables tels les modèles Via Veneto (photo 18), XLarge (photo 19) ou Essentiel (photo 20).

18. Falper

19. Duravit

20. Sanijura

11


22. Axor

Une robinetterie dans l’air du temps qui fait rimer confort et économie. La robinetterie s’offre une panoplie de moyens pour réduire la consommation d’eau et d’énergie. Intégrer un ‘mousseur’ EcoSmart au bec du mitigeur de lavabo enrichit l’eau en air. Ce mousseur réagit automatiquement à la pression de l’eau et, en modifiant sa forme, il limite de façon constante le débit de l’eau. La consommation diminue à 5 l/min, soit 60 % d’économie pour le même confort (photo 21). Un pas de plus a encore été franchi avec le Axor Starck Organic, robinetterie totalement innovante développée par Axor et Philippe Starck. Pour utiliser l’eau de manière plus responsable, la température du mitigeur est préréglée individuellement avant de se mouiller les mains. De plus, le débit normal de 3,5 l/min (bien en dessous de la consommation des mitigeurs ordinaires) offre une expérience d’eau inédite exceptionnelle avec une faible consommation : les 90 buses du jet dans le mousseur offrent un véritable sentiment de bien-être (photos 22 & 23).

21. Hansgrohe

23. Axor

12

Le Guide de la salle de bain - 2014


Focus : Robinetterie électronique Hier réservés aux lieux publics, pour une question d’hygiène, les mitigeurs électroniques se multiplient dans le privé, malgré un coût plus élevé (photo 24). Pourquoi ? Parce qu’ils économisent l’eau en l’empêchant de couler trop longtemps de façon involontaire. Une économie non négligeable avec des enfants, surtout avec la technologie EcoSmart. Le robinet ne consomme que 5l/ min grâce à l’adjonction d’air et d’un limiteur de débit dynamique (mitigeur électronique PuraVida Electronic photo 25). Dans ce système, la quantité et la température de l’eau sont préréglées (mais une variante existe permettant de régler soi-même la température avec une petite manette). Un capteur infrarouge permet à l’eau de couler lorsque les mains s’approchent à quelques centimètres du mitigeur; le système s’arrête automatiquement lorsque les mains s’en éloignent. L’électronique fonctionne grâce aux piles contenues dans le corps du robinet ou à un raccordement sur secteur (photos 26 & 27).

24. Axor Citterio

25. Hansgrohe Mitigeur électronique PuraVida

26. Axor Uno2

Le mot d’ordre : faire un meilleur usage de l’eau. 27. Axor Uno2

13


5. Remplacement des revêtements existants Qu’il s’agisse de remplacer un carrelage fatigué ou de refaire toute la salle de bains suite au replacement d’une baignoire (il est souvent difficile de retrouver la même référence), plusieurs options s’imposent. Si vous choisissez d’enlever l’ancien revêtement, toutes les références de la construction neuve sont à votre disposition. Dans le cas contraire, il est possible d’y poser des produits qui limitent la surépaisseur et ne nécessitent pas de redimensionnement des huisseries. Carrelages minces Plus fin, plus léger et tout aussi résistant, le carrelage mince en grès cérame est idéal en rénovation. Ses caractéristiques techniques et ses performances sont comparables à celles du grès cérame traditionnel. Facile à manipuler, à couper et à percer, il nécessite cependant un support parfaitement plan pour assurer un bon comportement. Exemple : le Kerlite de Cotto d’Este chez Carimar. Le produit peut se poser au mur comme au sol sur un carrelage existant (photo 28).

28. Cotto d’Este

14

Le Guide de la salle de bain - 2014


Enduits décoratifs Face à la difficulté de la mise en œuvre des revêtements traditionnels lissés au galet (tadelakt), les fabricants ont imaginé des enduits offrant un aspect visuel très proche avec une parfaite étanchéité. Le Mortex permet de recouvrir d’anciens carrelages (sol et murs) et de revêtir douches et lavabos. Mais ce type de revêtement nécessite des connaissances techniques et un vrai savoir-faire (Photo 29). Liège Confortable, chaleureux et naturellement hydrofuge, le liège se prête parfaitement à une utilisation dans les pièces humides (sols et murs). Le matériau arbore aujourd’hui un design contemporain. Idéale pour la rénovation, la mosaïque en liège à effet de pierre naturelle spécialement développée par Santana est chaude au toucher : le liège absorbe immédiatement la température de l’eau coulant du mitigeur de la douche (Photo 30). Peintures Rénover l’espace bains, lui offrir à peu de frais plus de caractère, c’est possible grâce à la peinture. Sa facilité de pose et le choix infini des couleurs autorisent certaines tonalités que l’on écarterait d’office pour d’autres revêtements. Autrefois, les produits ‘glycéro’ (utilisant une résine glycérophtalique comme liant) étaient considérés comme les seuls appropriés. Aujourd’hui, ils sont pratiquement remplacés par des peintures en phase aqueuse (acryliques) (Photo 31), sans odeur ou presque, offrant un séchage rapide. Soulignons que les peintures naturelles, composées d’huile végétale, de résines naturelles, de craie ou de caséine sont perméables à la vapeur d’eau. Ce qui rend leur utilisation intéressante dans la salle de bains.

29. Beal

30. Santana

31. Levis

15


32. Cosentino

Grandes plaques en composite Existant dans de nombreuses nuances de couleurs, les grandes plaques en matériau composite offrent un minimum de joints, ce qui recommandé pour éviter les infiltrations d’eau au niveau des sanitaires. Dans cette catégorie, composé essentiellement de quartz naturel (94%) lui donnant sa dureté et sa résistance, le Silestone by Cosentino (Photo 32) revêt les murs, tout en étant coordonné aux vasques de lavabo ou de douche. Autres exemple en Acryl : Acrylwand de Paspartoe chez Desco (Photo 33) . Côté sols Faciles et rapides à poser en rénovation, les revêtements souples sont très appréciés si l’on veut une solution économique en cas de rénovation ou de location. Imitations bois, pierre, carrelage ou motifs originaux, les vinyles haut de gamme et le linoleum sont résistants aux rayures, aux chocs et aux UV. Comme pour les carrelages, le choix doit se porter sur des finitions structurées pour plus de sécurité (Photo 34). Matériau 100% naturel, entièrement biodégradable et recyclable, apprécié pour ses qualités d’isolation phonique, sa souplesse et son côté chaleureux, le liège offre de nombreux visages : lisse et homogène, à veinures variables ou à relief (Photo 35).

33. Paspartoe

16

Le Guide de la salle de bain - 2014

34. Forbo

35. Santana


Chapitre 1

Comment concevoir une nouvelle salle de bains ? Si les propositions des magazines nous font rêver avec des espaces bains surdimensionnés, la réalité est souvent bien différente ! Aujourd’hui, les maisons unifamiliales vont généralement s’équiper de deux salles de bains de taille moyenne, mais très nombreux sont les logements ne disposant que d’une seule. Aménager l’espace pour toute la famille ? Des enfants ? Ou encore des personnes plus âgées ? Les installations destinées à les accueillir seront sensiblement différentes selon la taille et la destination du lieu ou la configuration familiale. Dans tous les cas, cela nécessite un budget important et le recours à des professionnels qualifiés.

1. Aménagements en fonction de la composition de la famille et de l’âge des occupants Optimiser la salle de bains familiale Un espace parfaitement pensé et judicieusement équipé simplifie la cohabitation familiale. Comme tout projet d’agencement, celui-ci exige un programme particulièrement étudié. En effet, dès sa conception, il faut tenir compte des habitudes de vie, des horaires d’utilisation et du nombre de personnes qui vont l’utiliser simultanément. Mais comment optimiser en un lieu pratique et convivial cet espace unique qui voit défiler toute la famille? • Opter pour deux vasques (ou une seule très large) et un grand miroir permettant à plusieurs utilisateurs de se brosser les dents, de se raser

1. Burgbad

ou de se maquiller par exemple. Un modèle avec placards intégrés en partie inférieure délimite l’emplacement de chacun. (photo 1) • Aligner la hauteur du plan de lavabo sur le membre de la famille le plus grand. • Ménager un large couloir de distribution en cas de famille nombreuse afin d’éviter les bousculades. • Prévoir des équipements résistants et de qualité irréprochable. • Investir dans des systèmes anticalcaires pour le verre et la porcelaine sanitaire. Le savon et le calcaire ne s’incrustent pas facilement et de façon visible, l’entretien en est simplifié.

2. Bette

17


• Préférer une baignoire, en particulier lorsque la famille compte de jeunes enfants, si la place ne permet pas d’installer baignoire et douche. Le choix se portera sur un modèle étudié pour permettre des douches debout en toute sécurité, si elle est équipée d’un pare-douche efficace. (photo 2) • S’offrir un robinet de douche thermostatique électronique qui garde en mémoire les souhaits de cinq utilisateurs. (photo 3) • Multiplier les rangements autour du lavabo par des petits meubles et des étagères, des meubles mobiles et, pourquoi pas, de créer deux univers, l’un pour les enfants et l’autre pour les adultes. (photo 4) • Ajouter un radiateur sèche-serviettes, solution idéale pour faire sécher plusieurs serviettes simultanément. (photo 5) • Privilégier des matériaux faciles à entretenir. • Eviter les systèmes d’hydrothérapie - leur manipulation ne convient pas aux enfants et le placement des WC à l’intérieur de ce type de salle de bains.

3. Hansgrohe, PuraVida

18

4. Burgbad

Le Guide de la salle de bain - 2014

5. Radson


Réserver une pièce aux enfants Quand cela est possible, la création d’un espace destiné aux enfants permet aux parents de se réserver leur salle de bains actuelle, de la personnaliser, voire de l’ouvrir sur leur chambre. Ceci permet d’offrir à toute la famille un confort de vie très appréciable. Sa conception dépend en grande partie de l’âge des enfants et doit pouvoir s’adapter à l’évolution de leur taille et de leurs besoins. Quelles sont les pistes à suivre pour les juniors ? • Eviter les ensembles d’esprit puéril mais jouer avec des couleurs vitaminées (photo 6) ou des accessoires temporaires appréciés des enfants, à l’image de l’habillage de douche à main « Froggy » en silicone amovible (photo 7). • Encastrer la (les) vasque(s) dans un plan qui, fixé à une certaine hauteur, pourra facilement être modifié à condition de prévoir des raccordements souples et suffisamment longs. • Surélever le sol à l’aide d’une marche ou d’un podium si le choix se porte sur une baignoire. Légèrement encastrée, celle-ci est d’un accès plus facile pour les jeunes enfants. • Veiller à placer des revêtements parfaitement étanches et d’entretien aisé. Face aux éclaboussures et aux fatales inondations à la sortie du bain, les sols plastiques ou les carrelages antidérapants semblent un choix judicieux. • Sécuriser la robinetterie en privilégiant des armatures thermostatiques pour la douche. (photo 8) • Disposer d’un pare-douche, plus efficace qu’un rideau en plastique. (photo 9) • Prohiber les angles saillants, souvent sources d’accidents.

6. Laufen

7. Hansgrohe

Face aux éclaboussures et aux fatales inondations à la sortie du bain, les sols plastiques ou les carrelages antidérapants semblent un choix judicieux

8. Hansgrohe

9. Duscholux

19


10. Roca

11. Kermi

12. Duscholux

20

Le Guide de la salle de bain - 2014

Repenser le lieu pour les ‘baby boomers’ Pour les aînés, la salle de bain est, avec la cuisine, le lieu de tous les dangers. Avec une mobilité réduite, des déplacements sensibles aux obstacles et quelques petits soucis pour la préhension des objets, ils sont fragilisés. A l’intention des seniors actuels ou des personnes actives souhaitant changer leur ancienne salle de bains, une fois les enfants partis, l’ergonomie et la sécurité sont les critères essentiels. Les fabricants ont bien compris cet enjeu et proposent de nombreux modèles où le design est loin d’être oublié. • Eviter les différences de niveaux et les revêtements de sol risquant d’être glissants une fois humides (au profit d’un matériau présentant une légère rugosité). • Opter pour un receveur de douche antidérapant, de grand format et sans rebord (photo 10) ou mieux encore, une douche carrelée à l’italienne (sans receveur) qui crée une réelle impression d’espace. (photos 11) • Prohiber, pour les inconditionnels de la baignoire, les modèles encastrés, trop hauts ou à larges rebords. Une hauteur d’accès de 45 cm pour les classiques ou un modèle facilitant l’accès aux seniors, comme le Piccolo Step In à porte en verre trempé s’ouvrant vers le haut. (photo 12) • Permettre l’accès aisé au lavabo en position

A noter: nous n’envisageons pas ici de lourds handicaps car les aménagements obéissent alors à des normes précises et requièrent des produits réellement spécifiques.


13. Hansgrohe 14. Hansgrohe

15. Hansgrohe

16. Duravit

assise : hauteur maximale de 85 cm pour le bord supérieur et de 70 cm sous le plan. De petits rangements sur roulettes peuvent se transformer en siège. • Choisir de préférence des leviers de robinets plus longs, faciles à utiliser (Talis Care photo 13), un bouton pour changer aisément le jet sur sa douche à main (Raindance Select, photo 14), des mitigeurs électroniques, des thermostatiques au marquage plus grand, bien lisible (thermostat Ecostat Select photo 15), un remplissage de la baignoire par le trop plein, des écrans de douche (à l’Italienne) qui se replient complètement contre le mur sans rails au sol, des poignées de mobilier plus ergonomiques ou une ouverture par simple pression. • Prévoir des poignées résistantes mais néanmoins bien dessinées à côté des toilettes et de la baignoire pouvant faire office de porte-serviettes. (photo 16) • Ajouter une cuvette de WC si le local le permet et la munir d’un abattant à détection infrarouge pour une fermeture automatique. (photo 17)

17. Pressalit

21


2. Aménagements en fonction de l’espace architectural. Elle a tout d’une grande ! Les salles de bains moyennes mesurent environ 5 m2. Dans bien des cas, elles doivent s’adapter à toute une famille, Pas de place aux erreurs d’implantations et au gaspillage de surface ! Pour valoriser l’espace, il s’agit de le planifier avec une attention particulière. Et d’exploiter tous les recoins. Pour les surfaces vraiment mini, inférieures à 3,50 m2, il existe des produits spécialement conçus permettant de profiter d’un réel confort. Nos conseils ? • Préférer une grande douche à une petite baignoire, des meubles et des sanitaires suspendus pour libérer le sol. Ceci pour alléger l’impression d’ensemble. (Photo 18) • Sélectionner un lavabo plus étroit en cas d’espace très restreint. (Photo 19)

• Avoir recours, pour les revêtements de sol et de murs, à des couleurs monochromes ou à un ‘total look’ qui agrandit visuellement l’espace. • Placer un grand miroir pour la même raison. • Opter pour un receveur de douche à fleur de sol muni d’un écran qui, replié, occulte la robinetterie tout en décuplant l’impression d’espace grâce à l’effet miroir. (Photo 20) • Choisir un écran de douche coulissant qui n’empiète pas sur l’espace extérieur. • Profiter des renfoncements pour y installer des meubles de rangement ou le lave-linge si vous ne pouvez le placer ailleurs. • Eviter l’accumulation visible de serviettes, articles de toilette et appareils en tout genre au profit de rangements fermés.

Préférer une grande douche à une petite baignoire

18. Duravit

22

Le Guide de la salle de bain - 2014

19. Burgbad/Axor

20. Duravit


21. Axor

L’espace bains s’ouvre sur la chambre Après la cuisine ouverte sur le séjour qui a fait de nombreux adeptes, voici la pièce unique chambre-salle de bains. Comme dans un loft, aucune cloison ne vient contrarier la précieuse impression d’espace. Vision d’avantgarde ? Retour aux sources, au temps où une ‘bassine’ en bois ou en zinc était placé dans la chambre à l’heure de la toilette pour être ensuite rangée dans un autre local ? Cette configuration est réservée à des personnes célibataires ou en couple. Elle ne peut en aucun cas faire figure de salle de bains familiale. Nos conseils ? • Réfléchir à l’espace dans son ensemble. • Coordonner les couleurs et le revêtement du sol pour faire le lien ou au contraire renforcer visuellement la limite de deux zones distinctes par des revêtements différents ou une surélévation. (photo 21)

• Réserver un emplacement fermé pour les WC ou séparer la zone baignoire du reste des appareils. (photo 22) • Veiller aux raccords entre deux revêtements de type différent (parquet et carrelages). Des profilés spéciaux sont pressés dans la colle avant la pose des carrelages. Certains d’entre eux permettent de compenser des variations de niveau entre deux revêtements, de 1 à 20 mm environ. • Ne pas négliger l’aération qui doit être particulièrement efficace pour débarrasser l’air de l’humidité. • Prévoir un chauffage performant, radiateur ou sèche-serviettes dans le coin salle de bains. • Placer éventuellement des panneaux coulissants pour plus d’intimité dans le souci de ne pas casser l’espace et de laisser également circuler la lumière. Ou, selon l’idée de Patricia Urquiola (photo 23), un grand radiateur paravent pour suggérer la limite. 23


22. Duravit

23. Axor

24

Le Guide de la salle de bain - 2014

Ne pas négliger l’aération qui doit être particulièrement efficace pour débarrasser l’air de l’humidité.


Agencement sous les combles La disposition de l’étage peut amener à définir l’emplacement de la salle de bains sous les toits. Ou, en rénovation, métamorphoser à peu de frais un grenier en une seconde salle d’eau. Sa conception ne peut donc pas se contenter d’une vision sur plan mais il s’agit de considérer en trois dimensions. La configuration doit en effet s’adapter à des hauteurs variables en différents points de la pièce. Des précautions d’usage restent donc nécessaires. • Prévoir si possible l’implantation à l’aplomb de la salle de bains située à l’étage inférieur en vue de simplifier les travaux de plomberie. • Placer le plan lavabo et la douche dans la

partie la plus élevée. Toutefois, le lavabo peut s’installer sous la pente du toit si le degré de celle-ci permet de disposer d’une hauteur d’homme pour l’utiliser confortablement. Le traditionnel miroir est alors remplacé par des miroirs télescopiques et orientables fixés sous la pente. • Réserver la baignoire à la soupente pour peu que sa hauteur soit au minimum de 120 cm de hauteur. Si la dimension est inférieure, il faut décaler la baignoire ou prévoir des rangements à la place. • Créer un apport de lumière naturelle en installant une fenêtre de toiture. Ne pas hésiter à choisir de grands formats qui rendent l’espace très lumineux. (photo 24)

24. LG Himacs

25


3. Un peu de technique La salle de bains réclame une excellente installation de plomberie, une température ambiante supérieure à celle du reste de la maison et un air renouvelé. Vu la cohabitation de l’eau et de l’électricité, cette pièce à risque exige de nombreuses précautions. Les canalisations Traditionnellement, les tuyaux utilisés pour l’alimentation en eau froide et chaude sont en cuivre ou en acier galvanisé. Sensibles à la corrosion, ils exigent par ailleurs un outillage adéquat et des compétences précises lors du placement. L’installation se fait en circuit. Mais, de plus en plus souvent, les matériaux synthétiques remplacent le métal. Spécialement conçus pour garantir l’hygiène lors du transport de l’eau, ils ne craignent ni la corrosion ni les dépôts de calcaire et sont faciles à découper et à relier. • Le PVC peut être utilisé. Des raccordements cuivre-PVC existent pour relier d’une installation neuve sur une plus ancienne. • Le polyéthylène réticulé (PEX ou VPE) est le plus apprécié. Les tubes semi rigides comportent une conduite intérieure avec une couche d’aluminium, ce qui les rend plus résistants et plus étanches. Ils se découpent et se placent aisément, s’encastrant dans la maçonnerie ou la chape. Des systèmes composés de tubes multicouches et des raccords instantanés garantissent une installation sécurisée et rapide. (photo 25) Le choix du diamètre des tuyaux s’opère en fonction du débit recherché, mais en général, pour une habitation privée, il varie entre 16 mm (lavabo, bidet, WC, douche ou petite baignoire) à 20 et 25 mm pour des appareils

26

Le Guide de la salle de bain - 2014

exigeant des débits supérieurs (grande baignoire ou douche à jets multiples). Quant aux évacuations d’eau, le tube PVC est devenu le matériau courant. D’un diamètre de 32 mm pour les lavabos, 50 mm pour la douche et 100 mm pour les toilettes, la canalisation est constituée d’un ensemble d’éléments droits, coudés et de raccords assemblés par collage (colle spéciale pour PVC rigide).

Le conseil du pro Utiliser des tuyauteries et des raccords de même marque et venant du même fournisseur pour garantir une cohérence parfaite et une installation 100% sûre.

25. Geberit


Cas particuliers • Installer un bâti-support Des parois ou banquettes techniques ont pour fonction de dissimuler toutes les canalisations, de supporter le lavabo, le bidet, les WC ou les robinets et de faciliter leurs raccordements. (photos 26 & 27) Autres avantages : choix de la hauteur de placement des WC suspendus, isolation phonique du réservoir d’eau encastré et entretien aisé du sol. Si le mur est inférieur à 10 cm ou est constitué de plaques de plâtre, le bâti doit être autoportant. Les charges reposent alors sur des pieds renforcés. Les nouveaux bâti-supports peuvent être particulièrement minces et des plaques de commande « à fleur de paroi » (Sigma60) parviennent à se fondre dans la cloison. (photo 28) • Installer une cabine de douche à jets multiples Quelle que soit l’option (jets latéraux de massage encastrés individuellement ou sous la forme d’une colonne compacte), un système d’hydro-massage vertical exige une pression minimale de 1.6 à 2 bars et des canalisations d’alimentation en cuivre d’au moins 16/18. L’évacuation doit être performante (elle s’apparente à celle d’un système sans receveur). • Installer une douche à l’italienne La mise en place d’une douche sans receveur suppose de réaliser un cuvelage parfaitement étanche. Intégrant le système d’évacuation, ce principe consiste à imperméabiliser le sol puis à couvrir l’ensemble avec un revêtement décoratif. Des systèmes simples sont disponibles, en particulier des plaques en polystyrène extrudé armé qui s’adaptent facilement à toute configuration (photo 29). Un siphon de sol à fort débit est nécessaire pour éviter tout risque d’inondation. Le diamètre de la bonde doit être de 90 mm au minimum, surtout avec l’installation d’un « ciel de pluie » car le débit atteint 50 l/m. Dégageant entièrement la place au sol et évitant ainsi tout siphon sous les pieds, le bâti-support Geberit s’installe aisément et s’adapte à l’épaisseur de la paroi. Son montage reprend le principe du bâti-support pour W.C. Le système propose un débit supérieur à la norme, jusqu’à 0,85 l/s, avec un écoulement rapide et silencieux. (photo 30)

26. Geberit

27. Geberit

28. Geberit

29. wedi

30. Geberit

27


L’installation électrique La conductibilité électrique d’un corps humain augmente fortement lorsqu’il est immergé ou simplement mouillé. La pose de matériel électrique dans la salle de bains est donc soumise à de nombreuses règles de sécurité. Si l’installation d’un disjoncteur différentiel et d’une prise de terre est indispensable pour tout le logement, il est recommandé de prévoir pour les salles d’eau un disjoncteur différentiel à haute sensibilité (30 mA) qui assure à la fois la protection de l’appareillage électrique et empêche l’électrocution car il disjoncte au moindre problème. Le degré de protection du matériel électrique est indiqué par l’indice de protection IP en deux chiffres qui montre la protection de l’appareillage par rapport à la pénétration de corps solides et à la pénétration de l’eau. Le premier chiffre concerne la protection des corps solides, (0 = aucune protection, 6 = protection totale contre les poussières) ; le second, la protection des corps liquides (0 = aucune protection, 8 = protection contre les effets d’une l’immersion prolongée dans des conditions spécifiées). Volumes de sécurité Il ne faut donc pas brancher n’importe quel appareil n’importe où. Qu’il s’agisse d’une installation neuve ou d’une rénovation, il faut respecter les volumes de sécurité concernant l’implantation des divers matériels (chauffage électrique et autre appareillage). • Le volume 0 correspond à la baignoire ou la douche : aucun appareil électrique n’y

28

Le Guide de la salle de bain - 2014

est toléré (il existe cependant des spas ou cabines de douches intégrales avec spots intégrés). • Le volume 1 correspond à une zone de 2,25 m à partir du fond de la baignoire ou du bac de douche. Au-dessus de chacun de ces sanitaires, seuls sont acceptés les appareils d’éclairage et les interrupteurs Très Basse Tension de Sécurité 12 V, protégés contre les protections d’eau ou un


chauffe-eau électrique à accumulation avec indice de protection (IP44 minimum)

transformateur de séparation, les appareils de chauffage ou les luminaires IP 44.

• Le volume 2 a la même hauteur que le volume 1 mais s’étend horizontalement jusqu’à 0,60 m à partir de la surface extérieure du volume 1.. Dans cette zone, les appareils de chauffage électrique ou luminaires doivent être de classe II et être protégés contre la pluie. Seules sont admises les prises «rasoirs» équipées d’un

• Le volume 3 correspond à toute la zone de la salle de bains distante de plus de 60 cm du volume 0. On peut y installer des appareillages électriques et du matériel électrique de classe I et des prises de courant de type 2P + T protégés par un dispositif différentiel haute sensibilité 30 mA.

L’éclairage Pour une solution optimale, l’idéal est de réunir un éclairage général homogène, suffisant pour voir clair dans toute la pièce (des appliques murales puissantes et non éblouissantes par exemple), un éclairage tamisé éventuellement de couleur bleue pour la relaxation et un éclairage précis sur une zone, notamment autour du miroir. (photo 31) Celui-ci permet de voir en détail et confortablement sans trop d’effort des yeux. Il peut se situer au-dessus, de chaque côté, derrière ou à l’intérieur du miroir.

Le conseil du pro Le détecteur de mouvement qui allume et éteint les lampes augmente le confort et aide à économiser l’énergie. Un dimmer sur l’interrupteur offre une ambiance feutrée à l’occasion.

31. Antonio Lupi

29


La ventilation Un renouvellement d’air efficace garantit la longévité des matériaux face à la vapeur d’eau et évite le risque majeur de moisissures. La mise en place d’une ventilation contrôlée se révèle souvent indispensable. Sa création s’effectue en fonction de critères précis (surface de la pièce, nombre d’utilisateurs, fréquence des douches et des bains...) et repose toujours sur quelques règles de base importantes.

et la cheminée. Les grilles sont généralement munies d’un clapet auto réglable qui garantit une amenée d’air constante. En son absence, la ventilation mécanique se révèle indispensable.

• Ventilation naturelle Si la salle de bain possède une ouverture vers l’extérieur, l’amenée d’air frais ainsi que l’évacuation d’air vicié se font de façon naturelle au moyen de grilles de ventilation placées à des endroits stratégiques comme les murs 30

Le Guide de la salle de bain - 2014

• Ventilation mécanique La ventilation mécanique contrôlée ou VMC englobe un ensemble de dispositifs destinés à assurer un renouvellement adapté de l’air. La puissance de l’extracteur varie de 80 m3/h pour les pièces de surface inférieure à 5 m2 à 165 m3/h pour les pièces plus grandes. Les


règles de sécurité relatives aux branchements électriques s’appliquent évidemment pour son installation. L’extracteur doit impérativement se poser hors du volume 1 de sécurité. Certains présentent un indice de protection plus élevé et peuvent être installés dans le volume 2 mais en l’absence de précision, il faut les installer dans le volume 3. • La VMC à simple flux fonctionne en continu avec un débit d’air constant qui peut être régulé en fonction du taux d’humidité relative de la pièce. • La VMC à double flux permet de faire rentrer de l’air frais, lui-même réchauffé par un échangeur qui filtre l’air vicié. Disponible en avril 2012, le chauffe-eau thermodynamique sur air extrait Aéraulix associe la VMC et la production d’eau chaude sanitaire. Grâce à sa pompe à chaleur intégrée, le système récupère les calories sur l’air extrait afin de les valoriser sur la production d’eau chaude. (photo 32)

32. Atlantic

33. Atlantic

Si, pour de diverses raisons, le placement d’une VMC ne peut se faire, on peut installer de petits extracteurs d’air à placement mural direct, avec conduit d’évacuation court ou sur la vitre. Des options améliorent leur efficacité : volet anti retour d’air, temporisation (l’appareil fonctionne un certain temps après l’extinction), mise en marche avec détecteur d’humidité. (photo 33) Certains appareils sont équipés d’un hygrostat assurant la ventilation proportionnellement à l’humidité du local.

Le conseil du pro Pour que la mise en route de l’extracteur n’attire pas toutes les odeurs de la maison dans la salle de bains, il est essentiel de prévoir partout le même type d’installation, dans la cuisine en particulier.

31


Le chauffage La salle de bains fait l’objet d’une attention toute particulière en matière de chauffage. Une serviette chaude et une température agréable dans la pièce en sortant de son bain sont indissociables du confort. Quel que soit le type d’énergie, le chauffage peut s’installer dans le sol, un plus dans une pièce où l’on circule le plus souvent pieds nus. Il a cependant l’inconvénient d’exiger des travaux importants et une épaisseur minimale qui n’est pas toujours disponible. D’autre part, de nombreux modèles de radiateurs décoratifs aux formes insolites (photo 34) et aux matériaux innovants ont vu le jour ces dernières années. Munis de barres porte- Le conseil du pro serviettes, ils combinent le chauffage des serviettes Privilégier si possible un chauffage mixte (raet celui de la salle de bains. (photo 35) diateur lié au chauffage central et radiateur • Adapté à toutes les salles de bains, petites ou grandes, le radiateur raccordé au chauffage central et équipé de vannes thermostatiques (photo 36) est la moins onéreuse des solutions. Son principal avantage : en hiver, il est économe en énergie. Son inconvénient : le manque d’indépendance, en particulier aux intersaisons quand la chaudière est mise en veilleuse. • Le radiateur électrique est pratique et obéit à la demande (photo 37) mais doit être obligatoirement relié à la terre, être équipé d’un disjoncteur différentiel et, s’il doit s’installer dans le volume 2, posséder une double isolation et une résistance à une humidité importante (IP23). Solution économique pour une salle de bains peu utilisée, le radiateur soufflant expulse de l’air chaud préalablement chauffé par une résistance. La qualité de l’air ainsi renvoyé par l’appareil est assurée par un filtre à poussière.

32

Le Guide de la salle de bain - 2014

électrique), solution la plus souple, car il répond aux besoins tout au long de l’année.

34. Tubes

36. Comap

35. Vasco

37. Zehnder


Chapitre 2 La robinetterie

Matière dynamique, l’eau transite par des « objets » inédits. C’est ce qu’incarnent les collections de robinetterie reflétant l’esprit des designers. Avant-garde ? Intemporel ? Classique ? Les styles correspondent aux différentes personnalités. La fonctionnalité et la technique sont toujours associées à la recherche esthétique. « Nous n’avons pas besoin de robinets, nous avons besoin d’eau, affirmait non sans humour Philippe Grohe, responsable de la marque Axor chez Hansgrohe lors de la présentation de la ligne Axor Massaud. Dans toutes collections, la robinetterie dissimule adroitement sa haute technicité pour laisser la vedette à la rencontre avec l’eau. 1. Mélangeurs et mitigeurs de lavabo Le mélangeur Le robinet s’utilise avec les deux mains : en tournant le robinet de gauche ou le robinet de droite, on obtient de l’eau chaude ou de l’eau froide, et de l’eau mitigée en tournant les deux en même temps. La technique pour le mélangeur monotrou (photo 1) et pour le mélangeur trois trous (photo 2), seule la disposition des éléments est distincte. Dans le second cas, les robinets eau chaude, eau froide et bec verseur sont séparés. S’accordant parfaitement aux salles de bains classiques de par leur image traditionnelle, no-

1. Axor Starck

2. Axor Citterio M

tamment avec les systèmes à pont où le bec se trouve au milieu de la connexion visible entre le chaud et le froid (photo 3). Le mitigeur Une seule poignée règle à la fois l’eau chaude, l’eau froide et le débit. La position choisie intuitivement produit généralement le mélange idéal. La quantité et la température de l’eau seront réglées en orientant la poignée de gauche à droite et de bas en haut, l’eau arrivant rapidement à la température désirée. Côté style, le mitigeur peut être à un ou deux

3. Axor Montreux

33


4. Axor Bouroullec

9. Axor Urquiola

5. Hansgrohe, Talis S

6. Hansgrohe, PuraVida

10. Hansgrohe

trous (photo 4) de forme simple et ergonomique (photo 5), se commander avec une manette ou un joystick (photo 6), devenir un bec plat et large (photo 7), prendre la forme de fût rappelant la pompe d’autrefois (photo 8) ou même intégrer un gobelet (photo 9). La robinetterie surélevée est, la plupart du temps, un mitigeur avec un corps plus allongé que le mitigeur de lavabo traditionnel. Ce système est nécessaire lorsque la robinetterie n’est pas directement montée sur la vasque à poser mais sur le plan qui accueille le lavabo. Pour que l’eau puisse couler à une distance confortable, le corps de la robinetterie doit être nettement plus haut que le bord de la vasque. Plusieurs hauteurs de mitigeurs (ComfortZone) correspondent aux différentes hauteurs de vasques. (photo 10)

7. Axor Massaud

Bon à savoir : le mélangeur consomme plus d’eau qu’un mitigeur car la température souhaitée est moins rapidement atteinte du fait de la manipulation des deux poignées. 8. Axor Starck

34

Le Guide de la salle de bain - 2014


2. Les multiples possibilités pour la douche Têtes de douche performantes et jets de qualité sont les ingrédients d’une douche « bien-être ». Grâce à l’air insufflé (système AirPower), l’eau se fait caressante pour glisser en gouttes généreuses sur la peau, stimulante à partir d’un grand module intégré au plafond, pétillante avec les jets multiples intégrés aux parois murales, destinés aux régions du cou et des épaules. En version apparente, en version encastrée, les modèles sont particulièrement nombreux. Tendance actuelle, le corps de la robinetterie intègre un support pour les produits et accessoires (photo 11). Les douches de tête à la technologie de pointe s’installent très facilement, sans aménagement coûteux.

Le conseil du pro Le mélangeur trois trous en pose murale et installation encastrée permet un nettoyage plus aisé du plan de lavabo et de la céramique. La longueur du bec est choisie en fonction de la vasque lors encastré, de la conception. Dans l’option d’un système 11. Axor Bouroullec

35


on ne voit que la surface de la commande permettant de faire fonctionner la robinetterie : la ou les poignées, la douche et le cas échéant les commandes thermostatiques. La technique même de la robinetterie disparaît dans le mur derrière le carrelage. Les modèles décomposés en éléments modulaires ont la faveur des concepteurs pour les multiples possibilités de configuration. Autres avantages, le gain de place dans les petits espaces et moins de risque de se heurter aux commandes. (photo 12) En point de mire : Douches de tête XXL Pour un plaisir plus intense encore, les grandes douches de tête allant jusqu’à un mètre de largeur répartissent l’eau sur le corps pour l’enrober complètement. Mais attention, cette installation doit être confiée à un spécialiste : elle réclame une excellente étanchéité et un vidage adéquat pour évacuer le volume d’eau. Grâce à l’air intelligemment insufflé avec la technologie AirPower de Hansgrohe , il est possible de consommer moins d’eau tout en conservant un confort de douche exceptionnel. Ceci aide à contenir les frais de chauffage et d’eau.

12. Axor Citterio

36

Le Guide de la salle de bain - 2014

3. Robinetterie de baignoire Comme pour le lavabo, les systèmes pour la baignoire se composent de mélangeurs, de mitigeurs et de mitigeurs thermostatiques. Ils peuvent être montés soit sur le mur, soit sur le bord de bai-


gnoire ou sur une surface carrelée à côté de la baignoire. En pose apparente, la robinetterie est visible entièrement, à l’exception de l’arrivée d’eau, dissimulée dans le mur. (photos 13, 14) Toute la technologie est intégrée dans le corps de la robinetterie. En règle générale, cette version est plus avantageuse financièrement comparée à une installation encastrée. Comprenant un robinet d’eau chaude, un robinet d’eau froide, un bec déverseur et un raccordement pour la douche à main, le mélangeur 4 trous existe avec une plaque de recouvrement décorative où tous les éléments sont alignés ou encore avec des rosaces (les intervalles entre la douche à main et les poignées de robinetterie ne sont pas fixés d’avance). Ces éléments de finition permettent de recouvrir les éventuelles imperfections ou de cacher de petites irrégularités. (photo 15) La version 3 trous existe également et se compose dans ce cas d’une poignée, d’un bec déverseur avec inverseur et d’une douche à main. (photo 16) Si la baignoire est posée en îlot ou contre une fenêtre, elle ne peut accueillir une alimentation sur le mur. La robinetterie doit alors être montée sur le sol. (photo 17) Les poignées, le remplissage (bec déverseur), et le raccordement pour la douche à main se situent à environ un mètre plus haut sur le corps de la robinetterie posée au sol. La condition préalable est de prévoir une tuyauterie et un corps encastrés dans le sol.

13. Axor Bouroullec

14. Hansgrohe

15. Axor Massaud

16. Hansgrohe, PuraVida

17. Axor Citterio

37


Chapitre 3 Côté tendances

Douches XXL particulièrement revitalisantes, nouveaux « ciels de pluie », bains bouillonnants mélangeant air et eau, cabines vapeur de la nouvelle génération à commande digitale: les tendances 2012 sont placées sous le signe du plaisir de l’eau. Un univers tour à tour relaxant et vivifiant où la préservation des ressources est loin d’être oubliée. En effet, moins gourmande en termes de consommation d’eau et d’énergie, la nouvelle robinetterie fait rimer confort et économie.

1. Redéfinir la douche Principale innovation, les receveurs de douche traditionnels (80x80cm ou 90x90cm) cèdent la place à des modèles de dimensions aussi grandes que variées. Allant jusqu’à 180 cm de longueur, ils offrent des possibilités de configurations jamais atteintes. Exemple : l’installation de deux ensembles de robinetterie (photo 1). Les extra-plats (en acrylique sanitaire majoritairement) garantissent à la fois un confort d’utilisation et une surface étanche (photo 2). Parmi les douches XXL, la douche à l’Italienne séduit de plus en plus les architectes et les futurs utilisateurs (photo 3). Dans ce cas, le receveur est remplacé par un revêtement de sol en pente vers l’évacuation. Cette disposition agrandit visuellement la

1. Hansgrohe

38

Le Guide de la salle de bain - 2014

2. Duravit

salle de bains. C’est également la solution idéale pour les personnes à mobilité réduite. Quant à la robinetterie, deux tendances se confirment. D’une part, la colonne, facile à installer et à démonter en cas de déménagement, englobe dans un volume compact un pommeau de tête et une douche à main reliée par un flexible (photo 4). Simple ou plus complexe, elle est souvent équipée de jets multiples et d’un petit rangement ou de repose-pied (photo 5). D’autre part, le système modulaire créé à partir d’éléments individuels, développé en collaboration avec des designers de talents. Tête de file, le Français Philippe Starck signe un programme complet pour la douche, l’Axor ShowerCollection, basée

3. Kermi


4. Hansgrohe

sur de petits éléments carrés individuels de 12 cm (photos 3 & 6). Pommeaux, mitigeurs, commandes pour thermostat, volume et inverseur, douche à main, systèmes d’étagères, modules d’éclairage ou haut-parleurs, conformes au même design strict, sont agencés en toute liberté, conférant au sytème une réelle souplesse de configuration. Les combinaisons peuvent être horizontales, verticales ou présenter une asymétrie savamment calculée, le tout dans le but d’offrir une flexibilité absolue au designer et à l’installateur.

Le conseil du pro Pour accélèrer et simplifier l’installation de la robinetterie modulaire, un gabarit permet l’alignement parfait entre les composantes brutes derrière le mur et les divers éléments de finition à l’extérieur. Le tout se relie aisément et les composantes sont toujours espacées de façon uniforme. Référez-vous toujours à un professionnel du sanitaire pour une telle installation plus élaborée. 5. Hansgrohe

6. Axor ShowerCollection with Philippe Starck

39


2. Espace wellness Depuis l’Antiquité, l’eau et la vapeur sont reconnues pour leurs actions positives sur la santé. Aujourd’hui, leurs bienfaits sont immanquablement associés au wellness, l’art de prendre soin de son corps. Créer chez soi une véritable oasis de détente peut revêtir diverses formes, selon les désirs et le budget. C’est la meilleure manière de se libérer des toxines, tensions musculaires et signes de stress. Jets rotatifs, buses à fleur de paroi, éclairage subaquatique, les nouvelles baignoires à hydromassage stimulent les récepteurs sensoriels. La musculature se détend et l’état de la peau s’en trouve lui amélioré. Certains programmes se basent sur les techniques manuelles utilisées par les kinésithérapeutes. Parmi les bons choix, la baignoire Soft Silence Mixa, un système d’hydromassage silencieux composé d’une multitude d’hydrojets, minijets et airjets. Ou encore le système Vivo Turbo doté d’un nouveau concept de lumière exclusif à LED. Des buses de conception spéciale dirigeant l’eau sous forme de puissants jets sur les parties du corps souhaitées plongent l’eau de la baignoire et l’espace environnant dans une atmosphère lumineuse apaisante (photo 7) .

7. Duscholux

8. Hoesch

Issu de la tradition orientale du hammam, la cabine générant de la vapeur à 50°C est avant tout un lieu pour se détendre et assainir l’organisme par l’élimination des toxines et des impuretés. De la taille d’une douche, elle se joue des contraintes liées aux petits espaces. En version à poser contre un mur ou en coin, elle est facilement installée et, par sa configuration, peut sans problème être réimplantée ailleurs en cas de déménagement. La plupart des modèles sont multifonctionnels, équipés d’une douche à main, d’une douche de pluie et/ou de multijets qui garantissent décontraction, massage et revitalisation. Le modèle SenseEase, esthétique et peu encombrant, est disponible en huit versions et formats pour s’adapter aux salles de bains existantes, même aux petits espaces (photo 8). Ou encore le St Trop, signé Philippe Starck et super équipé : douche à main ou grand pommeau de tête, bain de vapeur, massage Kneipp, ambiance lumineuse, etc. (photo 9).

9. Duravit

Bad Leben im ms Living bathroo

Envie d'une Nouvelle salle de bains?

in

badmagaz

Veränderungen

an den abgebildeten

Produkten

behalten

w

badmagazin

TZE, BÄDER, WASCHPLÄ NNEN, KOMPLETT DUSCHWA . , WANNEN, -SYSTEME BADMÖBEL ES, WELLNESS ACCESSOIR

Verbesserungen

und optische

Plus d‘infos? www.duravit.be

001244/46.08.1 Best.-Nr.

Edition 3

1.145.1 ·

Printed in

Germany

· Technische

VOM ERTEIG EINS ZUM ! BIS SBAD LUXU

40

www.badm

agazin.de

08.08.11

11:35:20

U

Le Guide de la salle de bain - 2014

RZ_BELUX_Banner_Kundenmagazin_2012.indd 2

01.02.12 10:39


Chapitre 4 Choisir les sanitaires

Le choix des équipements n’est pas anodin. Rationalité et efficacité obligent, il est avant tout déterminé par les besoins des futurs usagers. L’esthétique est importante, à condition de ne pas être trop influencée par des modes éphémères. C’est dans ce cadre que l’on note une percée du noir dans des collections largement dominées par le blanc immaculé. La céramique reste le matériau de prédilection des appareils sanitaires même si les composites de type Corian® gagnent du terrain, la douche et la baignoire étant partagées essentiellement entre l’acier émaillé et l’acrylique qui, dans le cadre des grandes marques, se sont réellement perfectionnés en qualité. Des produits sans cesse redynamisés doivent faire envie même dans le cadre d’un budget serré. Flexibles, des gammes complètes offrent des solutions adaptées à tous les espaces, des plus simples aux plus élaborés. 1. Lavabo ou vasque ? L’un et l’autre remplissent la même fonction. L’image du lavabo fixé au mur et garni d’une colonne en céramique qui dissimule siphon et canalisations a bien évolué. Nous trouvons aujourd’hui des modèles déclinés dans de nouvelles lignes, parfois inspirées du passé mais souvent très contemporaines. (photo 1) Le lavabo est facile à installer. Dans un mur plein, la fixation se réalise au moyen de goujons filetés, d’écrous et de rondelles de protection. Sur une cloison, il faudra installer une structure porteuse.

1. Duravit

2. Laufen

De larges rebords pallient à son principal inconvénient : le manque de surface disponible pour les flacons. Pour des

Le conseil du pro Vu le nombre important de modèles et de systèmes de lavabos, il est préférable de visiter les salles d’exposition mises à disposition par les professionnels.

3. Duravit

41


aménagements exigeants, il existe des lavabos en 80 ou 100 cm de large. (photo 2) Un meuble peut également le compléter. Ou, comme pour le modèle Onto supporter une console qui descend doucement sur le devant. Il en résulte une certaine dynamique permettant un montage simple et rapide. (photo 3)

4. Duravit

Grand chouchou des architectes, la vasque nécessite au moins un plan d’appui découpé sur mesure afin de s’y encastrer ou de s’y poser

5. Axor Massaud

6. Clou

7. Axor Bouroullec

42

Le Guide de la salle de bain - 2014

Grand chouchou des architectes, la vasque nécessite au moins un plan d’appui découpé sur mesure afin de s’y encastrer (photo 4) ou de s’y poser (photo 5). Celui-ci offre une surface de dégagement très pratique. Les fabricants ont revisité les matériaux notamment les composites (photo 6), les formes, les meubles et proposent des vasques pour toutes les salles de bains, tous les goûts et tous les budgets. Les nouveaux modèles de vasques Axor Bouroullec permettent de multiples options pour la pose de la robinetterie. (photo 7) Dans certains cas, vasque et plan ne font qu’un, surtout dans des matériaux composites.


2. La douche Traditionnellement fonctionnel, l’espace douche met en scène désormais une foule d’équipements personnalisés. Des receveurs aux formes et dimensions infinies peuvent être posés en angle, encastrés, en épi. (photo 8) Les modèles carrés varient le plus souvent de 70 à 100 cm de côté et les rectangulaires jusqu’à 180 cm de long. Généralement profonds de 12 à 15 cm, ils sont souvent supplantés par des modèles plus plats (photo 9), plus tendance, parfois équipés d’un système antidérapant (photo 10). De plus en plus sophistiquées, les portes et cloisons aux profilés discrets permettent de garantir l’étanchéité à 100 %. Désormais disponible dans une large fourchette de prix, le verre de sécurité sera choisi parfaitement transparent afin de garder à l’espace tout son volume, surtout avec l’option d’une douche sans receveur (photo 11) et mettre en valeur le revêtement mural. Pour plus d’intimité, le choix se portera sur un verre dépoli d’une discrète opacité ou décoré en sérigraphie. Dans le cas de grandes salles de bains, l’option est de choisir une seule grande

Le conseil du pro Soignez l’installation des receveurs extra plats qui nécessitent une évacuation spécifique.

8. Duravit

43


paroi fixe consolidée grâce à une ou plusieurs barres stabilisatrices. (photo 12) Ces écrans à profilés invisibles et sans cadre s’alignent sur la tendance actuelle. De nombreux modèles de cabines de douche (ensemble constitué d’un receveur, de parois en acrylique et d’une porte)

9. Bette

10. Kaldewei

3. La baignoire De nombreux formats, matériaux et coloris, à coordonner ou non aux autres éléments sanitaires, s’accordent aux pièces de petites taille comme aux plus spacieuses. Contre une cloison, entre deux ou trois murs, en îlot à poser au cœur de la pièce, à encastrer ou non : l’implantation et l’installation sont une question de goût

13. Duravit

44

Le Guide de la salle de bain - 2014

sont également disponibles. Livrées prêtes à monter, elles réclament seulement les raccordements d’alimentation et d’évacuation d’eau. Les cabines complètement fermées sont réservées aux douches à vapeur.

11. Kermi

12. Duscholux

et de configuration architecturale. Les modèles classiques sont rectangulaires, simples ou plus sophistiqués (photo 13). Si les dimensions de 160 à 180 cm de long et de 70 à 80 cm de large sont les plus fréquentes, des modèles plus grands existent mais attention dans ce cas à la contenance en eau qui sera beaucoup plus importante. Autres options : les baignoires d’angle


14. Axor Massaud

qui s’appuient sur deux murs (de 130 x 130 cm à 150 x 150 cm) ou le modèle asymétrique (photo 14) offrant suffisamment de place et de confort pour que le bain soit un véritable plaisir. Les baignoires rondes et ovales requièrent vraiment un grand espace pour être mises en valeur. (photo 15) Surtout si elles sont subli-

mées par la couleur à l’exemple du modèle Dip en Plasticryl® (polyéthylène) d’un fabricant qui ne se lasse pas d’explorer d’autres matières et concepts en toute liberté. (photo 16) Par ailleurs, des systèmes balnéo équipés de buses et, selon le modèle, de modules de lumière colorée dorlotent l’utilisateur.

15. Teuco

45


Chapitre 5 Adoucisseur d’eau

La solution pour vous offrir le confort de l’eau douce en plus de la protection. L’eau de ville véhicule une quantité non négligeable d’impuretés qui sont dommageables pour votre installation sanitaire. Installer un filtre est une première étape, mais ne résout pas le problème du calcaire. En effet, l’eau soustraite de la nappe phréatique du sol est dure. BWT propose des solutions économiques qui traitent localement certains désagréments, à limage du Quick & Clean, un appareil compact installé sur le mitigeur de douche pour inhiber le calcaire ponctuellement sur cette installation. 
D’autres solutions BWT permettent aussi d’éliminer le chlore et d’améliorer la qualité de l’eau potable dans la cuisine. Plus de confort… Permettant de réduire le calcaire dans l’eau, l’adoucisseur d’eau est un must pour l’obtention d’une eau douce qui préserve la peau et conserve en bon état tuyaux et appareils électroménagers. Lors de l’adoucissement par échange d’ions, l’eau brute traverse une matière où les ions calcium et magnésium sont échangés contre un équivalent d’ions sodium.

BWT Quick-n-Clean

Avantages non négligeables : grâce à l’eau adoucie, la consommation énergétique diminue puisqu’il devient inutile de payer pour le réchauffement de la couche de calcaire déposée dans la tuyauterie. Les équipements sanitaires et la robinetterie s’en voient plus propres et les traces de calcaires sont éliminées. De plus, la consommation de produits ménagers, de détergents et de produits sanitaires, est considérablement réduite.

BWT Aqa Casa

46

Le Guide de la salle de bain - 2014


Profitez du confort de l’eau douce L’eau de qualité BWT par les filtres, adoucisseurs, pompes doseuses et le recyclage de l’eau de pluie : pour un maximum de sécurité, d’hygiène et de confort pour votre quotidien au contact de l’eau. • • • •

www.bwt.be

Filtres L’eau claire, débarrassée des impuretés, pour une protection maximale de vos installations. Adoucisseurs L’eau douce, pour la protection de vos appareils contre le calcaire et pour votre bien-être. Appareils de dosage L’eau sécurisée contre la rouille. Récupération de l’eau de pluie L’eau économique pour compléter l’eau de ville et de pouvoir réutiliser une eau de pluie sûre au bénéfice de nombreuses applications domestiques.


Chapitre 6 Petites notes d’entretien

Tout le monde le sait, le calcaire est l’un des grands ennemis des salles de bains. Il entartre les douches, laisse des traînées dans les cuvettes de WC, ternit la céramique et tache le verre des parois de douches. De nombreux produits sont prémunis contre ce fléau. Le système anticalcaire QuickClean élimine les dépôts en un clin d’œil. (photo 1) En effet, les buses des douches et les mousseurs des robinets sont équipés de matière siliconée. Un léger frottement du doigt suffit au nettoyage. Sans calcaire, les produits entretenus restent en bon état de marche et durent plus longtemps. Concernant la céramique, des traitements en option conservent aux appareils sanitaires leur aspect lisse et propre durant longtemps. L’eau forme de grosses gouttes qui drainent tous les résidus ; la saleté et le calcaire n’ont plus de prise. (photo 2) De même pour la protection du verre des écrans de douche. La couche de protection est produite par traitement industriel (KermiClean, Betteechtglas® Plus, EverClean de Hoesch ou Cleartec de Duscholux). L’eau perle à la surface, empêchant le dépôt du calcaire. Les charnières posées à fleur du verre sont également gage d’un entretien simplifié. (photo 3)

1. Hansgrohe

2. Bette

3. Wondergliss

4. Axor

48

Les produits Les exigences envers les détergents sont élevées dans la salle de bains. Les surfaces des appareils sanitaires présentent des besoins variés en matière d’entretien. Si la céramique résiste aux acides, solvants et javel présents dans les produits d’entretien classiques pour la maison (à l’exception de l’acide fluorhydrique et de ses composés), il s’agit de prendre toutes ses précautions lors du nettoyage de l’acrylique, du marbre, de la pierre et de certains types d’émail ! A cette fin, il faut utiliser impérativement un spray sans acide. Ces produits adaptés confèrent aux revêtements une brillance longue durée. Attention également à la robinetterie. Les robinets en laiton chromé et les douches en plastique ABS sont sensibles aux tampons à récurer et aux acides corrosifs. En effet, l’usage de détergents agressifs attaque l’ensemble du produit (fissures dans les matières plastiques et dommages irréversibles sur la couche de chrome). Des nettoyants contenant de l’acide chlorhydrique ou de l’acide acétique, notamment, sont à proscrire. Si l’entretien quotidien avec un chiffon doux et de l’eau ne suffit pas, un nettoyant doux sous forme de brume ou de mousse élimine les saletés tenaces des rebords entartrés jusque dans les moindres recoins. Le produit doit être bien rincé pour éliminer toute trace de détergent, et essuyé soigneusement. La robinetterie conservera très longtemps l’éclat du neuf ! (photo 4)

Le Guide de la salle de bain - 2014


La solution parfaite pour une salle de bain impeccable Dans la salle de bains, le calcaire et les restes de savon font en sorte que le brillant de votre bain baignoire, du robinet, du lavabo et de votre douche disparait. Pourtant vous désirez conserver votre salle de bains comme neuve tout en ne passant pas trop de temps dans le nettoyage de celle-ci. C’est pourquoi il est important de choisir le produit le mieux adapté. Hansgrohe recommande Bref Bain, formule citron, pour l’entretien de la salle de bains. Et ce n’est pas un hasard : avec Bref, le nettoyage se fait aisément, rapidement et surtout en toute sécurité. Bref élimine en douceur le calcaire, les traces de savon et la saleté. Ainsi vous gagnez du temps que vous pouvez utiliser pour profiter d’une douche ou d’un bain relaxant.

De toute façon, Bref a la solution 49


Chapitre 7 Placer des WC suspendus

1. Duravit

2. Villeroy &Boch

3. Villeroy & Boch

Plus design et plus fonctionnel, il n’y a rien de tel pour moderniser une salle de bains. En effet, si le premier avantage des WC suspendus est leur atout esthétique, les aspects pratiques ne sont pas à négliger (photo 1). L’absence de pied facilite l’entretien de la cuvette et du sol. On peut aussi les fixer à la hauteur voulue en fonction des nécessités des utilisateurs. Pour le montage, les fournisseurs proposent des kits de fixation, des habillages déjà percés et des raccordements faciles assembler. Cuvette de WC sans rebord de rinçage, l’Omnia Architectura DirectFlush de Villeroy et Boch (photo 2 & 3) est équipée d’un nouveau distributeur d’eau central permettant un nettoyage en profondeur particulièrement facile et rapide. Consommation : 4,5 litres d’eau. La cuvette de WC suspendue à bordure ouverte DuraStyle rimless (6/4,5 litres) est également dotée d’une technique de rinçage innovante et performante: toute l’énergie de l’eau est répartie de manière symétrique dans la cuvette (photo 4). Associées aux réservoirs encastrés dans la paroi, les plaques de déclenchement à double flux (3 et 6 litres) n’ont cessé de se perfectionner technologiquement. Sachant que les chasses d’eau représentent environ 20% de la consommation journalière domestique en eau potable, c’est bien l’élément indispensable pour réaliser des économies. Ainsi, Geberit a élargi sa gamme Danceline avec la Bolero, aux formes rectilignes assorties aux tendances actuelles de la robinetterie ou la Sigma40, compatible avec le diffuseur pour blocs WC. Les déclenchements à infrarouge - jusqu’à présent principalement réservés aux lieux publics – équipent désormais les im4. Duravit meubles résidentiels et les logements des particuliers. La plaque Geberit Sigma80 (photo 5) permet un déclenchement des deux touches sans contact. Au moyen de son détecteur de présence intégré, elle s’illumine à l’approche de l’utilisateur. Il suffit d’approcher la main pour actionner la chasse d’eau. La mise en veille automatique assure une consommation 5. Geberit électrique minimale. 50

Le Guide de la salle de bain - 2014


DirectFlush

Innovation hygiénique : cuvette de WC à bride ouverte Hygiène : DirectFlush satisfait aux exigences les plus élevées en termes d’hygiène. Grâce à son design spécifique, le nettoyage de cette cuvette assure une élimination optimale des germes. Efficacité : cette cuvette est idéale pour les hôpitaux et les établissements médicalisés, les bâtiments publics à forte fréquentation ainsi que pour l’habitat privé.

DIRECTFLUSH Subway 2.0 DirectFlush

Omnia Architectura DirectFlush

Design : des lignes modernes sans faire l’impasse sur la fonctionnalité. Flashez le code QR pour obtenir de plus amples informations :

Les WC suspendus O.novo et Joyce seront disponibles en version DirectFlush à partir d’Avril 2014.

www.villeroy-boch.com/directflush


Metris®

Confort à tous les niveaux.

Découvrez Metris®  sur www.hansgrohe.be/metris-fr Que vous désiriez vous laver les mains ou les cheveux : la hauteur de votre lavabo est déterminante pour votre confort d‘utilisation. Nous avons un nom pour cela : ComfortZone. Et ce n‘est pas tout. Metris vous permet également d‘économiser jusqu‘à 60 % d‘eau, de réduire votre consommation d‘énergie et donc vos émissions de CO². Tout cela grâce à la technologie EcoSmart de Hansgrohe.

52

Le Guide de la salle de bain - 2014

Guide de la salle de bains 2014  

Tendances actuelles dans la salle de bains + Dossier spécial rénovation

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you