Page 1

# 08

gratUit - mai 2008 magazine de tennis 100%

fr . s

i ! n n er 4

e oU age t e j ep

w

ov de Va Vit l e oi

t a


www.kia.fr www.kia.fr

GRATUIT - MAI 2008 MAGAZINE DE TENNIS 100%

Nouveau

Kia Sportage.

# 08

Investissez dans

solide.

KIA KIA MOTORS MOTORS FRANCE FRANCE -38391529500067 -38391529500067 RCS RCS Nanterre Nanterre

du

Le seul SUV garanti 7ans à partir de 17 990 �** Venez l’essayer chez votre concessionnaire Kia Modèle Modèle présenté présenté :: Kia Kia Sportage Sportage Urban Urban Rider Rider essence essence 2WD 2WD àà 17 17990 990 � � avantage avantage client client de de 22000 000 � � déduit déduit ++ peinture peinture métallisée métallisée 370 370� � == 18 18360 360�. �. •• Garantie Garantie 77 ans ans ou ou 150 150000 000 km km cessible cessible •• Airbags Airbags frontaux, frontaux, latéraux latéraux et et rideaux rideaux •• ABS ABS avec avec EBD EBD •• Structure Structure de de sécurité sécurité renforcée renforcée •• Jantes Jantes alliage alliage •• Projecteurs Projecteurs antibrouillard antibrouillard •• Lecteur Lecteur CD/MP3 CD/MP3 avec avec prise prise USB USB en en façade façade •• Climatisation Climatisation •• Vitres Vitres arrière arrière surteintées surteintées •• Sièges Sièges arrière arrière escamotables escamotables Dive Dive n’ n’ Fold Fold®® •• Confort Confort et et freinage freinage optimisés. optimisés. *Garantie *Garantie77ans ansou ou150 150000 000km km(1 (1ererdes des22termes termeséchu) échu)valable valablepour pourles lesKIA KIASportage Sportagedans danstous tousles lesEtats Etatsmembres membresde del’UE l’UEainsi ainsiqu’en qu’enNorvège, Norvège,Suisse, Suisse,Islande Islande de184 184àà210 210g/km. g/km. et etààGibraltar. Gibraltar.Consommations Consommationsmixtes mixtesdu duKIA KIASportage Sportage::de de77àà88l/100 l/100km. km.Emissions Emissionsde deCO CO22::de **Prime **PrimeKia Kiade de22000 000� �incluse inclusesur surtoute toutela lagamme gammeSportage. Sportage.

! e r r e t a m à s a p e h c Tou

terra ! ia m la re a c c to n o N ! ro ib o meu sa n a c to o ã N ! s ru g t it m den ! o B n Rör inte e in e m t h ic n ja Berühre ! l e v ra g n ij m n a a t 毯 Kom nie 地 的 我 动 别 ! a rr e ca mi ti to o N ! y la c y m n o y Don’t stra


1er prix / Un forfait sÉjoUr d’Une semaine ClUB mÉditerranÉe poUr 2 personnes*,

(transport a/r au départ de paris, hébergement en chambre standard Club, en pension complète, bar et snacking inclus et activités telles qu’indiquées dans la brochure trident en vigueur) au Village djerba la douce en tunisie, pour 2 personnes

2eme prix / 1 sÉjoUr dans le HaUt jUra aU Village VaCanCes lamoUra,

ValaBle poUr 2 personnes - 8 jours/ 7 nuits en pension complète formule club www.madeinjura.com

3eme prix / Une Console nintendo Wii

R U S R E U O J E VIENS VIT

r f . s i n n e welovet X LOTS U E R B M O N E D ET GAGNE avec nos partenaires

44

ggrraannddCCHHeelleemm -- mmaaggaazzi innee dd’ ’i innffoorrmmaatti ioonnss ggrraattUUi itt ssUUrr llee tteennnni iss -- ttrri immeessttrri ieell -- mmaai i 22000088

4eme prix / Une panoplie tennis Wilson dÉdiCaCÉe par tsonga Comprenant 2 raqUettes de tennis et Un tHermoBag 5eme prix / Une panoplie tennis reeBoK dÉdiCaCÉe par jelena janKoViC Comprenant 1 paire de CHaUssUre et Une roBe de tennis 6eme prix / Une panoplie tennis reeBoK dÉdiCaCÉ par amÉlie maUresmo Comprenant 1 paire de CHaUssUre et Une roBe de tennis 7eme prix / Une panoplie tennis Wilson federer Comprenant 1 raqUette de tennis et Un tHermo Bag 8eme prix / qUatres tenUes textiles gamme Homme de la marqUe reeBoK 9eme prix / Une maxi Balle Wilson signÉe par tsonga 10eme prix / 5 saCs reeBoK "Conditions générales concernant le séjour CLUB MED : Dotation d'un séjour pour deux personnes dans le Village Club Med Djerba La Douce en Tunisie avec transport A/R en pension complète d'une semaine, en logement standard Club en occupation à deux, vol au départ de Paris, à consommer jusqu'au 31/10/2009 hors vacances scolaires, toutes zones confondues." Le jeu concours welovetennis.fr est édité par la société Convergence Media – Les conditions de participation sont consultables gratuitement sur welovetennis.fr/reglement. Les conditions de participations sont déposées chez SCP R. LOU & V. BELOUD, Huissier de Justice à Lyon (69). – Le règlement est disponible et vous sera envoyé gratuitement sur demande auprès de Convergence Media – 11 rue Dubois 69002 Lyon – La date de limite de participation a été fixée au 30 juillet 2008 – Un tirage au sort désignera les lauréats des 10 lots constituant la dotation du jeu welovetennis.fr

mmaaggaazzi innee dd’ ’i innffoorrmmaatti ioonnss ggrraattUUi itt ssUUrr llee tteennnni iss -- ttrri immeessttrri ieell -- mmaai i 22000088 -- ggrraannddCCHHeelleemm

55


ConCoUrs enfant

DESSINE TON COEUR WELOVETENNIS ET GAGNE TON TEE-SHIRT PERSONNALISÉ

POUR PARTICIPER RETOURNE NOUS TON DESSIN À GRANDCHELEM, 11, RUE DUBOIS 69002 LYON

Dessine dans le cœur

des tee sHirts À gogo

Commander sans plUs attendre ! PAIEMENT PAR CHÈQUE À L’ORDRE DE CONVERGENCE MEDIA 11, RUE DUBOIS 69002 LYON

2 TEE SHIRTS ACHETÉS

30

Homme ❒m ❒l ❒ xl femme ❒m ❒l ❒ xl

qUantitÉs ............ ............ ............

qUantitÉs ............ ............ ............

17

17

mmaaggaazzi innee dd’ ’i innffoorrmmaatti ioonnss ggrraattUUi itt ssUUrr llee tteennnni iss -- ttrri immeessttrri ieell -- mmaai i 22000088 -- ggrraannddCCHHeelleemm

77


*Sur la la base base de de Sports Sports Marketing Marketing survey survey (jan-sept (jan-sept 2007), 2007), *Sur Etude Etude Yano Yano Keizai(mai-juin Keizai(mai-juin 2007) 2007) et et autres autres données données mondiales mondiales disponibles. disponibles. ©2008 ©2008 WILSON WILSON SPORTING SPORTING GOODS GOODS CO. CO. (WILSON.COM) (WILSON.COM)

sommaire #08 editorial NOuS ON aDORE LE tENNiS Quand il y a 2 ans l’équipe de GrandChelem décidait de lancer le pari d’un magazine de tennis gratuit en France, ils n’étaient pas nombreux les acteurs du tennis à croire en la viabilité économique d’un tel projet. Mais en décidant d’emprunter une ligne éditoriale et commerciale tournée avant tout vers les passionnés du tennis, de tous âges, de tous clubs et de toutes pratiques, GrandChelem a réussi ce premier pari, celui de fédérer lecteurs et annonceurs autour d’un concept origi-

31 : nadal

nal : des éditoriaux forts, des photos qui flashent, et des témoignages, des témoignages, encore des témoignages : la vérité

« tU ne peUx pas joUer moins Car il y a toUjoUrs la qUestion des points »

du tennis dite par ceux qui y jouent, l’organisent, le consomment. Eux et vous. Mais il nous manquait encore un vrai site digne de ce nom pour échanger toutes ces informations, apprendre aussi à mieux nous connaître, envisager de nous retrouver un peu plus souvent autour d’évènements phare comme ce Roland-Garros 2008 qui promet d’être le tournoi de l’année. C’est chose faite avec la plateforme welovetennis.fr, le premier site communautaire et francophone du tennis. Un site où vous allez pouvoir

18 Avant d’être chanteur, Noah jouait

26-27 Les Belges débarquent dans

25 ans du succès de Yannick, dernier français vainqueur à Roland-Garros en 1983.

Kristof Vliegen et gros plan sur la dernière biographie de la reine Justine Henin, la Belgique s’installe dans nos pages.

au tennis Et GrandChelem va fêter sur une péniche les

GrandChelem Confidences d’Olivier Rochus, de

retrouver tout ce que vous voulez savoir sur les stars et les coulisses du jeu. Blogs des coaches, interviews exclusives de vos joueurs préférés, forum des lecteurs, fil-info, fil-radio, fil-vidéo, sur welovetennis.fr, la part belle sera toujours donnée à l’information

[K] [K] SIX.ONE SIX.ONE™™

[K] [K] BLADE BLADE™™

extra chaude et aux réflexions ultra-froides.

[K] [K] TOUR TOUR™™

Au fait pourquoi francophone ? Parce que nous avons également le bon-

LE [K]ONTROLE A L'ETAT PUR

heur de vous annoncer notre arrivée chez nos amis de Belgique wallonne. Tapez vite Welovetennis.fr ou welovetennis.be, on vous attend aux deux adresses pour jouer à

30-47 La terre battue est-elle en

42 Paul-Henri Mathieu en a marre

notre grand jeu. Car nous aussi on aime le

Garros est-il menacé ? Peut-on gagner sur terre au filet ? GrandChelem ouvre le débat et tire la sonnette d’alarme auprès des organisateurs.

à James Blake ? Est-il fatigué de passer pour la bonne pâte du tennis français ? Peut-il gagner Roland ? PHM lâche les chevaux.

la folie. Salve Guga !

danger ? Les surfaces dures font-elles la loi ? Roland-

5 5 " " , , & &  << , , >> 0 0 / / 5 5 3 3 0 0 -

d’être trop gentil A-t-il revu ses balles de match face

tennis. Et même on adore le tennis. Jusqu’à la rédaction

Diffusion : 40.000 exemplaires en diffusion nationale dans plus de 690 points (clubs de tennis, tournois et compétitions, centres de stage, magasins spécialisés). Liste des points disponibles sur www.grandchelm.fr - Ce numéro est également distribué en Belgique (60 points). - GrandChelem, le magazine gratuit 100% tennis. - Fondateur et Directeur de la publication : Laurent Trupiano (laurent.trupiano@grandchelem.fr) - Rédacteur en chef : Benjamin Rassat (benjamin.rassat@grandchelem.fr) - Rédacteurs : Gaël Anger, Jérôme Capton, Sébastien Kozaczyk, Audrey Riou - Ont collaboré à ce numéro : Alloy Xavier, Antoine Trupiano, Julie Trupiano, Secrétaire de rédaction : Sébastien Bordas - Responsable Marketing : Alexandra Saper - Photos : Caillaud Chryslène, Gianni Ciacca (Sportvision) - Création artistique et mise en page : Séverine Béchet (SBDesign – www.studiosbdesign.com) - Le site internet GrandChelem : http://www.grandchelem.fr - Webmaster Editorial : Audrey Riou (audrey.riou@grandchelem.fr) - GrandChelem est édité par la société Convergence Media 8 rue Joseph Cugnot, 38300 Bourgoin Jailleu - Rédaction et publicité : 04.78.37.90.88 - Vos réactions et remarques : redaction@grandchelem.fr Remerciement : A Françis Tarek pour son aide précieuse pour le lancement de GrandChelem en Belgique.

mmaaggaazzi innee dd’ ’i innffoorrmmaatti ioonnss ggrraattUUi itt ssUUrr llee tteennnni iss -- ttrri immeessttrri ieell -- mmaai i 22000088 -- ggrraannddCCHHeelleemm

99


NeWs neWs rendez-vous

mysKina

les allemands l’ont reBaptisÉ

gaËl meinsoHn !

peUt-elle faire Une daVenport Bis ?

O

n n’avait pas l’explication du début d’année catastrophique de Gaël Monfils et de son copain Fernando Gonzalez,

on a trouvé : un changement de sponsor vêtement et c’est la top honte pour le Français et le Chilien qui nous avaient habitués à un peu plus d’élégance en dehors du court. La vérité c’est que Monfils et Gonzalez n’ont pas pu couper à la tradition des organisateurs du tournoi de Munich à faire poser les joueurs étrangers en habit bavarois. Pour oublier leur déboire et plutôt que

O

n l’avait perdue de vue,

mais l’ancienne vainqueur de roland-garros va bien. elle a

AtP 19 – 24 mai : Pöertschach (Autriche) / World team Championship / Grand Prix Hassan ii (Casablanca) 9 – 15 juin : London Queen’s Club / sopot / Halle 16 – 22 juin : ordina open (Pays Bas) / the Nottingham open 7 – 13 juillet : stuttgart / Gstaad / Newport / Bastad 14 – 20 juillet : Austrian open / Dutch open tennis / indianapolis / Umag 21 – 27 juillet : toronto 28 – 3 aout : Cincinnati 4 – 10 aout : Los Angeles 11 – 17 aout : Washington 18 – 24 aout : New Haven

profité d’un léger retrait du monde du tennis pour donner naissance le 28 avril dernier à un beau garçon nommé zhenya. et la question se

d’imaginer la suite de la saison, les deux compères ont préféré

pose de savoir si la moscovite qui fut la première joueuse russe à intégrer

se noyer dans la bière. Prosit!

le top 5 peut revenir sur le circuit pour faire comme son ainée lindsay davenport ? moins probable quand on sait que myskina a trainé sa rimbambelle de blessures et de soucis familiaux. l’équipe de grandChelem souhaite néanmoins une belle convalescence au bébé et à la maman visiblement en très grande forme avant d’accoucher. nasdrovié !

WtA 17 – 24 mai : internationaux de strasbourg / istanbul Cup 9 – 15 juin : Dfs Classic / Barcelone 15 – 21 juin : ordina open / international Women’s open 7 – 13 juillet : Budapest / Palerme 14 – 20 juillet : stanford / Bad Gastein 21 – 27 juillet : Los Angeles / Portoroz 28 – 3 aout : Montréal 11 – 17 aout : Cincinnati 17 – 23 aout : New Haven / forest Hills

fRANCE :

FONTAINEBLEAU REÇOIT LES CHAMPIONNATS DU MONDE DE JEU DE PAUME

Sport méconnu de nos jours, le jeu de paume est encore partiellement pratiqué et possède même ses Championnats du Monde (appellation créée spécifiquement en 1740), qui se déroulent cette année au Château de Fontainebleau du 20 au 24 mai 2008. Une discipline méconnue et pourtant à l’origine de notre tennis actuel. Petite intermède « Le saviez-vous ? » : le mot « tennis » vient de

]

l’expression « Tenez ! » utilisée au moment de lancer l’éteuf (comprenez la balle) à son adversaire. Quant à la règle étrange du 15/30/40/jeu, elle s’explique, elle aussi par le fait que les joueurs se tenaient à 15, 30 ou 40 pieds du filet selon les points gagnés. L’équipe de GrandChelem sera donc au rendez-vous, elle en a fait le serment. Vieux françois illustré sous le bras, elle espère vous croiser flâner dans les jardins du Château de Fontainebleau, l’un des trois seuls lieux en France où l’on peut pratiquer cette discipline.

la serBie sUr le BoUt de la langUe

WEB http://www.cmjeudepaume2008.org/

« Je n’ai pas été appelé pour la Coupe Davis même si j’ai battu Roddick en Novembre, Blake en janvier. Et aussi Connors et McEnroe. Je les ai tous battus sauf peut-être le kiné. » Fabrice Santoro

tEMPs foRts Grands Chelems 25 – 8 juin : Roland-Garros 23 – 6 juillet : Wimbledon 25 – 7 septembre : Us open Jeux olympiques 11 – 17 aout : Pékin

CHALLENGERs 12 – 18 mai : BNP Parisbas Primrose Bordeaux future 16 – 22 juin : internationaux de tennis de Blois 23 – 29 juin : internationaux de toulon 30 – 6 juillet : open de Montauban 7 – 13 juillet : Grand Prix de Bourg-en-Bresse 14 – 20 juillet : open saint-Gervais Mont-Blanc 1 - 7 septembre : itf future Casino Bagnères-deBigorre iWC 9 – 15 juin : open Gaz de france de Marseille 16 – 22 juin : open Gaz de france Montpellier 23 – 29 juin : open Gaz de france du Périgord 1 – 6 juillet : open Gaz de france de Mont-deMarsan 14 – 20 juillet : open 88 22 – 27 juillet : open Gaz de france ContaminesMontjoie 2 – 7 septembre : open Gaz de france de la Porte du Hainaut

Exposition

DANiELA HANtUCHoVA s’EXPosE À L’AMBAssADE DE sLoVAQUiE

Pour plus d’information sur www.tenniswiz-art.com WEB http://www.daviscup.com

Quand nous avons entendu notre Apolline (notre rédactrice en chef préférée pour ceux qui n’ont pas encore la chance de la connaître) entrer dans nos locaux d’un pas alerte et la mine enjouée, on s’est dit qu’elle allait encore nous en balancer une. Un petit thé et une sucrette plus tard, elle nous lâche le morceau : « Ma copine Daniela va être mise à l’honneur à l’ambassade de Slovaquie. 36 photos de Paul Hage-Chahine avec ma Dani en pleine action ». Et comme notre Apo est une fille prévoyante, elle finit de nous convaincre en sortant de son sac quelques clichés de Mademoiselle Hantuchova. Pas de doute, c’est le rendez-vous à ne pas manquer, Apolline nous a même confié que Daniela ferait le déplacement à condition que sa récente fracture de fatigue au talon droit le lui permette.

[

WEB http://terrebattue.net/

La terre battue c’est 4 couches de matériaux, un rouleau de 500 tonnes pour applatir. C’est 30% d’amortissement pour le bien des articulations. Le coefficient de vitesse de jeu est de 20, c’est 4 fois moins que sur gazon. En 1960, il y avait 2 500 courts en terre battue en France, en 2007 il y en avait 4689. Cela représente 14,2% du total des courts en France. La vitesse d’un service à 200 km/h après rebond sur terre battue est de 108 km/h. L’argentine possède 8000 courts au total dont 7900 terre battue pour 36,3 millions d’habitants. L’Australie possède le plus grand pourcentage de courts pour 100 habitants: 10,3. En Autriche : c’est là ou le pourcentage de gens qui jouent au tennis sur la population totale est le plus grand : 8,6% soit 1756 clubs.

]

sosie ●

QUi ACE ? “ Quand l’un fait « screech » dans sauvés par le gong, l’autre fait « scratch » dans sauvé par mon angine face à Roger federer à Monte Carlo. Car même si screech, de son vrai nom Dustin Diamond, partage avec Novak Djokovic le même faciès, les deux personnages ont une certaine analogie dans leur parcours : cette même façon d’aborder le cinéma… tout en décalage. D’un côté les imitations du serbe en parodie d’Andy Roddick, Rafael Nadal ou encore Maria sharapova. De l’autre screech en loser loufoque essayant durant quatre longues saisons de se serrer Lisa turtle. Depuis, Dustin a fait sa Paris Hilton au masculin en sortant en 2006 sa sex tape, avant d’être élu en mai de la même année par les lecteurs de stuff Magazine, « le troisième ex-enfant star le plus énervant à qui ils aimeraient mettre un coup de poing au visage ». Une récompense prestigieuse que Nole pourrait bien lui ravir s’il continue à jouer les malades imaginaires. ”

Grâce à la Fédération Serbe de Tennis, vous allez bientôt pouvoir vous délecter d’Ana Ivanovic, Jelena Jankovic et consœurs ! A l’occasion des prochains J.O de Pékin qui auront lieu du 8 au 24 août, des timbres à l’effigie de l’équipe olympique serbe de tennis ont été créés… pour le plus grand plaisir des philatélistes ! « C’est un honneur incroyable, c’est irréel » s’emballe déjà Ana Ivanovic. Pour Jelena Jankovic, qui a déjà participé aux Jeux d’Athènes en 2004 : « C’est un signe que les citoyens serbes sont fiers de ce que je fais et ça me donne encore plus de motivation pour donner mon meilleur et rapporter l’or de Pékin. » Jelena Jankovic, Novak Djokovic, Nenad Zimonjic, Janko Tipsarevic et Ana Ivanovic auront donc l’honneur de représenter leurs couleurs jusque dans nos boites aux lettres. Les joueuses et les joueurs serbes, c’est mouillées ou timbrés qu’on les préfère.

r .f is n n e t e v lo e .w w w w http:// 10 10

gGrRaAnNdDCCHHeElLeEmM -- mMaAgGaAzzi inNeE dD’ ’i inNffoorRmMaAtti ioonNss gGrRaAttUUi itt ssUUrR lLeE tteEnNnNi iss -- ttrRi imMeEssttrRi ieElL -- mMaAi i 22000088

mMaAgGaAzzi inNeE dD’ ’i inNffoorRmMaAtti ioonNss gGrRaAttUUi itt ssUUrR lLeE tteEnNnNi iss -- ttrRi imMeEssttrRi ieElL -- mMaAi i 22000088 -- gGrRaAnNdDCCHHeElLeEmM

11 11


grandchelem Tour

L’ÉQUiPE DE GRANDCHELEM… 3-5 AVRIL 2008 – UNIVERSITÉ DE DIJON – COLLOQUE LE TENNIS DANS LA SOCIÉTÉ DE DEMAIN Difficile de réunir un plus beau plateau de chercheurs, professionnels de la balle jaune, pour trois jours de brainstorming géant sur le thème du tennis dans la société de demain. Et pourtant c’est l’exploit qu’ont réalisé Emmanuel Bayle et Lionel Crognier. « Le pari a été réussi avec quelques moments magiques comme le spectacle « Le tennis de demain … et d’ailleurs » nous ont confié les organisateurs. L’autre grand moment fut le débat animé autour des nouvelles formes d’organisation d’évènements tennistiques où JeanFrançois Caujolle évoquait la mondialisation du tennis : « Evidemment que les tournois de tennis en Inde ont évolué. A mon époque on jouait sur de la bouse de vache séchée, et si on avait le malheur de se blesser et de saigner un médecin était prêt sur le bord du court pour nous faire une injection». WINSTON-SALEM, COUPE DAVIS, 12 AVRIL 2008 Dialogue imaginaire en SMS entre Richard Gasquet et Jo Wilfried Tsonga pendant le double du samedi Clément-Llodra contre les frères Bryan. -Pourkoa tufé lageul? -Akoz 2 Gui -Keskila ? -Iveupa kjutiliz mon portabl -Kestuvafer? -Jvé prendr mon blakbéri, ilora bi1 léboul -Fégaf tu pass alatele. -Cévré? - Lol ;-)

FLAINE

<

ROLAND-GARROS, 16 MAI 2008 Présentation officielle de l’édition 2008 par Christian Bîmes dans la grande salle du Tenniseum, le musée de Roland-Garros. Petits plats dans les grands, parterre de journalistes très attentifs, projections de films à la gloire du futur anniversaire des 80 ans à la Porte d’Auteuil. Discours très énérgique du Président qui comme de coutume dans ce genre de cérémonie bien léchée s’adresse alors à la salle pour les questions rituelles. Et là, c’est le silence de mort. Une classe de CM2 à qui le prof vient de demander de prendre la parole. Je te regarde, tu me regardes, on se regarde, vous vous regardez, ils se regardent. « Euh... des questions ? » tentent une nouvelle fois Christian Bîmes, un peu embarassé. Même silence, long, interminable, incompréhensible jusqu’à ce que notre bon Président saisisse le pourquoi d’un tel mutisme. « J’ai l’impression que vous attendez le buffet ». Eh, oui, la liberté de la presse s’arrête là où les petits fours commencent.

demi-heure sans être embêtés (voir notre interview de PHM dans les pages qui suivent), le philosophe s’est fait jeter par Nalbandian (voire réponses dans le dossier Silence, on joue !). La routine... MONTE-CARLO, 22 MAI 2008, 2ÈME ÉPISODE Notre ami photographe, le batave Frank de Jongh qui suit le circuit de terre battue depuis 26 ans regrette le temps des grandes soirées monégasques où joueurs, organisateurs et journalistes se mêlaient dans une grande farandole arrosée qui se poursuivait jusqu’aux premières lueurs du petit matin. Il n’a pas tort, mais peut-être ne sait-il pas que la fête s’est déplacée dans l’arrière pays niçois, au domaine royale de la Cloche, où la Bise, grande prétresse des nuits zébrées, reçoit depuis deux ans les grandes personnalités du circuit de passage sur la French Riviera. Et cette année encore un dialogue époustouflant entendu un peu avant les douze coups de minuit : − Je ne crois pas qu’on puisse aimer une femme plus de 90 jours de suite − Un entraineur non plus

MONTE-CARLO, 21 MAI 2008, 1ER ÉPISODE Table ronde avec Djokovic, Murray, Nadal, Mathieu, Gasquet, Nalbandian et une cinquantaine de journalistes, pardon de relations presse qui écrivent, captent le son ou photographient pour un media. Résultat, une répartition parfaitement équilibrée : 10 RP espagnols pour Nadal, 10 RP des balkans pour Djokovic, 10 RP anglais pour Murray, 20 RP français pour Gasquet (dépassement de forfait SMS oblige), 2 journalistes pour Mathieu, 1 philosophe pour Nalbandian. Les deux journalistes ont pu faire leur travail une bonne

Tennis camp

Donne de la hauteur à ton jeu !

FLAINE MONT BLANC

Si tu as entre 7 et 19 ans, cet été viens “oxygéner ta passion” face au MontBlanc à 1600 mètres d’altitude dans la station de Flaine (Haute Savoie). Le “Flaine Tennis Camp” mais aussi “le Golf camp” (pour les fans de green en altitude) t’ accueilleront en pension complète, dans une ambiance familiale. Composés de brevetés d’Etat 2ème degré en golf et en tennis, ainsi que d’animateurs diplômés pour la vie quotidienne, l’encadrement est pro 24H/24H.

contact I 06 61 19 91 25 I www.flainetennis.com

SHT SHT 306 306

109 €

1

du du 39 39 au au 46 46

SPECIAL SPECIAL TERRE TERRE BATTUE BATTUE

109 €

Sur 1 semaine ou plus, les matinées seront consacrées aux ateliers techniques du sport choisi puis les après-midis aux situations de jeu et aux multi-activités (tir à l’arc - paint ball piscine - bowling…) L’hébergement est de qualité et les repas équilibrés.

GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM -- MMAAGGAAzzi iNNEE DD’ ’i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088

paire de SHT à gagner par sema ine du 14 m ai au 20 juin 2008

SHT SHT 306 306 CL CL

Cours d’anglais en option

12 12

PA RT I C I PE Z AU J EU- CON COU RS www.yonex.fr YONEX E N C H OI S I S SA NT VO TRE MOD E LE FAVOR I D E LA GA M M E SHT 306 1

3

SHT SHT 306 306

109 €

2

du du 39 39 au au 46 46

.fr x du du 39 39 au au 46 46 e n .... . w.yo . . . w . . w ...... ........ . t sur . . n . e M .. fin . O . . alem N . g . E . é . PR .... il chaque N . ble . . i I . . . n . T . . o . . . E . p .... par ma .... . . . . . . . . . . BULL NSE dis . . . .. ntactés ... . tre . . M o . . v O . . o z . O c N .....ts seront oure . t DE REP L n B I e A X iper, référé : ONE 017 EM gagnan c i Y t r Tp r pa er à P 27 G Les maine. u H y B o S o P v e OUR le d de se è B à ren S d A o m TR x2 7S 3 0 7 6

Cede

Retrouvez la gamme SHT chez nos revendeurs : 13 13 14 14 16 16 17 17 18 18 21 21 29 29 30 30 31 31 37 37 42 42

Tennis Tennis Discount Discount HJ HJ Service Service Sport Sport New New Shoot Shoot Tennis Tennis Shop Shop Espace Espace Tennis Tennis Berbisey Berbisey Tennis Tennis Kermasport Kermasport ProTennis ProTennis Tennis Tennis Box Box Cap Cap Sport Sport Court Court Central Central

04.42.04.56.41 04.42.04.56.41 02.31.95.49.88 02.31.95.49.88 05.45.67.01.98 05.45.67.01.98 06.15.79.85.58 06.15.79.85.58 02.48.50.37.65 02.48.50.37.65 03.80.30.74.77 03.80.30.74.77 02.98.41.41.99 02.98.41.41.99 04 04 66 66 04 04 09 09 37 37 05.61.75.98.60 05.61.75.98.60 02.47.66.89.80 02.47.66.89.80 04.77.37.42.56 04.77.37.42.56

44 44 45 45 56 56 57 57 63 63 66 66 67 67 67 67 67 67 68 68 69 69

3 2 1

Espace Espace Tennis Tennis 02.40.24.09.05 02.40.24.09.05 72 72 LD LD Cordage Cordage Express Express 02.43.81.79.22 02.43.81.79.22 Set Set Tennis Tennis 02.38.54.12.92 02.38.54.12.92 73 73 Frasteya Frasteya Sport Sport 2000 2000 04.79.33.51.06 04.79.33.51.06 Chip Chip and and Charge Charge 06.83.23.65.98 06.83.23.65.98 75 75 Roussev Roussev 01.45.38.68.98 01.45.38.68.98 Balle Balle de de match match 03.87.65.61.10 03.87.65.61.10 77 77 Tennisland Tennisland 01.60.06.54.89 01.60.06.54.89 Service Service gagnant gagnant 04.73.93.27.13 04.73.93.27.13 78 78 Larde Larde Sport Sport Bad Bad aa Boum Boum 02.37.50.16.83 02.37.50.16.83 Tennis Tennis Univers Univers 06.80.24.12.90 06.80.24.12.90 78 78 Tennis Tennis Plus Plus 01.30.71.39.39 01.30.71.39.39 Smash Smash Strasbourg Strasbourg 03.88.26.08.00 03.88.26.08.00 80 80 Devisme Devisme Sport Sport 01.30.71.39.39 01.30.71.39.39 Tennis Tennis Pro Pro Strasbourg Strasbourg 03.88.92.09.09 03.88.92.09.09 87 87 Set Set etet Match Match 05.55.02.25.03 05.55.02.25.03 Tennis Tennis Pro Pro Sélestat Sélestat 03.88.92.09.09 03.88.92.09.09 91 91 Dan Dan && Gil Gil Tennis Tennis 01.69.07.93.55 01.69.07.93.55 Smash Smash Mulhouse Mulhouse 03.89.42.78.88 03.89.42.78.88 92 92 Set Set àà Set Set 01.47.16.13.21 01.47.16.13.21 Cap Cap Tennis Tennis 04.78.60.47.01 04.78.60.47.01 94 94 Escape Escape 01.45.93.03.30 01.45.93.03.30 conditions conditions et et rêglement rêglement du du jeu jeu déposés déposés chez chez Maître Maître Germain Germain àà Strasbourg Strasbourg


grandchelem juniors

Ra qu et te Ae ro pr o Dr iv e Ell e déf ie les loi s de la vit ess e

CO-ORGANISATEUR DE L’ITF

es veines nos vein danss nos coulele dan tennisis cou Le Le tenn

DE BEAULIEU-SUR-MER AVEC ALAIN MORACCHINI, CHRISTOPHE RIBERO REVIENT POUR NOUS SUR CETTE SEMAINE PASSÉE SOUS LE SOLEIL OÙ LES MEILLEURS JOUEURS JUNIORS SONT VENUS SE MESURER SUR TERRE BATTUE À SEULEMENT QUELQUES KILOMÈTRES DE LEURS IDOLES PERCHÉS SUR LE ROCHER.

CHRistoPHE RiBERo, Co-oRGANisAtEUR DE L’itf DE BEAULiEU-sUR-MER

« fAiRE DE BEAULiEU-sUR-MER LE MoNtE-CARLo DEs JUNioRs »

Ca a été quoi les premières décisions à prendre, pour ajouter du prestige au tournoi ? La rigueur à tout point de vue. Aussi bien pour le bénévolat, aussi bien pour les courts, aussi bien pour l’accueil. Etre réceptif aux demandes diverses et gérer quand il y a un souci avec le juge arbitre pour le laisser faire son travail tranquillement. On sent que vos partenaires vous soutiennent activement On a beaucoup de gros partenaires. Nous avons une grande aide et la confiance de la ville de Beaulieu-sur-mer. Et puis, nous avons la chance d’avoir Babolat qui a toujours été là et qui nous soutient très fortement. Ensuite BNP Paribas et Gaz de France ont décidé de s’impliquer activement auprès de nous dans le cadre de leur partenariat tennis. Cette édition est encore une réussite. Un secret ? Nous, on part du principe que chaque édition doit être meilleure que la précédente. Cette année on était un peu

14 14

dans la confusion parce que le tournoi est tombé hors vacances scolaires Côte d’Azur, donc pour le public et les bénévoles ce n’étaient pas les meilleures conditions. Malgré cela, il y a eu du monde sur le site comme rarement il y a eu. Le noyau corps arbitral et organisation du tournoi s’est très bien entendu, chose primordiale pour la réussite d’un tournoi. Pour 2009, il y a un objectif précis, des choses à améliorer ? L’année prochaine, on va fêter les 70 ans du Tennis Club de Beaulieu. Nous allons essayer de faire un village plus conséquent derrière le casino. Notre ambition est de faire de Beaulieu-sur-Mer le MonteCarlo des Juniors.

personnes qui s’occupent en permanence des terrains. C’est un vrai luxe. Et Beaulieu est un club de luxe. Un club de luxe, rien que çà ! En quoi ce club est-il exceptionnel ? Sur la côte, tu trouves des clubs toutes les trois minutes. Là sur cinq kilomètres, tu as trois ou quatre clubs . Nous faisons partis des clubs qui en plus d’avoir un bon niveau et des compétitions de renom possède un charme très particulier. Quand tu joues en bas sur le Central, c’est magnifique, les palmiers, la mer. Il y a d’autres beaux clubs sur la côte mais à part Monte-Carlo qui est le plus beau club au monde, il n y a pas d’autres clubs qui talonnent Beaulieu. Propos recueillis par Audrey Riou

Tu as regardé les jeunes jouer, tu trouves que c’est un bon cru ? C’est une très bonne édition. Ca joue très bien comparé aux années précédentes. En plus, je trouve les jeunes très sympathiques, ils se prennent moins la tête que les autres années. Un joueur t’a vraiment impressionné ? Carlos Boluda. Même s’il est petit, il a 15 ans, il joue bien. Il gagnera Beaulieu. On fait un dossier sur la terre battue, comment trouves-tu ces jeunes sur terre battue ? Ils ne jouent pas assez sur terre battue, ça se sent. Si un jour on veut gagner Roland les Français doivent bien plus jouer sur terre. Tu sais qu’en France, seulement 14% des courts sont en terre battue. Nous sommes les derniers en Europe... Le problème, c’est que ça coûte plus cher qu’un court en dur. La base d’un court en terre battue, c’est l’humidité. Si tu joues sur un terrain sec, tu le bousilles en deux ans. C’est un budget important pour un club. Ici nous avons deux

LE MOT DU DIRECTEUR DU TOURNOI, GIANNI CIACCA

« L ‘année prochaine nous fêtons les 110 ans du club de Beaulieu-sur-mer. Une grosse fête est prévue. Avec l’aide de la ville, nous allons étendre le village aux jardins du Casino. Les sponsors nous soutiennent activement pour ce rendez-vous. L’occasion pour moi de remercier Babolat, BNP Paribas, la FFT et la ville de Beaulieu sans qui le tournoi serait impossible à organiser. » E]did/<#8^VXX^V"Hedgik^h^dc E]did/<#8^VXX^V"Hedgik^h^dc

Depuis quand organises-tu l’ITF de Beaulieu-surMer ? En 2006, nous avons repris le club avec Alain (Moracchini). Nous avions deux mois pour organiser notre premier tournoi, un vrai baptème du feu . Pendant de nombreuses nuits, nous n’avons pas dormi. Nous avons eu l’aide précieuse de Gianni Ciacca, qui a une connaissance des réseaux et du milieu tennis très bénéfique pour nous. C’est un tournoi qui coûte entre 100 et 150 000 euros. Il a donc fallu trouver l’argent, aller chercher les partenaires et on a fait un super édition.

LE PHÉNOMÈNE CARLOS BOLUDA Engagé sur le tournoi de Beaulieu-sur-mer, ce jeune prodige espagnol n'a que 15 ans et est déjà considéré comme le nouveau Rafael Nadal. Entouré par la famille du tennis espagnol, Carlos a l’habitude de côtoyer les plus grands comme nous l'a expliqué son coach Juandi Marin : « Nous sommes allés à Monte-Carlo lundi. Carlos devait aller voir un autre Carlos : Moya. il lui arrive souvent d’échanger des balles avec lui.» si le jeune Espagnol montre certes de très belles aptitudes physiques et techniques, son coach insiste sur le fait que Carlos se détache des autres joueurs par sa mentalité, la fameuse grinta espagnole. Ce que GrandChelem a constaté en quelques mots échangés avec lui : « Mes modèles ? Carlos Moya et Rafael Nadal. Mes objectifs ? faire encore mieux qu'eux. ». Véritable curiosité à Beaulieu-surmer, le jeune homme a déchainé les investisseurs. Et quand à la fin du tournoi, Mr X propose une grosse somme pour investir à long terme sur Carlos, voilà ce que répond son entourage: « Merci mais nous n'avons pas besoin d'argent ! » avec un sourire en coin qui veut bien dire « t'es bien gentil mais le gamin on l'a, on le garde ! ».

GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM -- MMAAGGAAzzi iNNEE DD’ ’i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088

6Zgdegd9g^kZ 6Zgdegd9g^kZ ?dj‚ZeVgGV[VZaCVYVa! ?dj‚ZeVgGV[VZaCVYVa! ig^eaZkV^cfjZjgYZh>ciZgcVi^dcVjm ig^eaZkV^cfjZjgYZh>ciZgcVi^dcVjm YZ;gVcXZ'%%*!'%%+!'%%, YZ;gVcXZ'%%*!'%%+!'%%,


grandchelem juniors ALois BEUst, REsPoNsABLE DU PÔLE tENNis À L’iNsEP

« NotRE oBJECtif À L’iNsEP : LiVRER DEs JoUEURs CoMPLEts sUR LE PLAN PHYsiQUE Et tACtiQUE. » RENCONTRÉ SUR L’ITF DE BEAULIEU-SUR-MER, ALOIS BEUST EST L’ACTUEL RESPONSABLE DU PÔLE TENNIS À L’INSEP. VENU SUR CE TOURNOI INCONTOURNABLE POUR CONFRONTER SES JOUEURS À LA TERRE BATTUE AVANT ROLAND-GARROS JUNIORS, IL REVIENT POUR NOUS SUR LE PROCESSUS DE FORMATION DE CES JEUNES ESPOIRS, ÉLITE DU TENNIS FRANÇAIS.

Tu penses que la terre battue est la base du jeu ? Oui. Il y a un coté tactique qui est beaucoup plus prononcé. Un coté combat, une construction du point, un vrai duel qui forme un caractère de guerrier. Si on apprend bien à jouer sur terre et si on est un guerrier sur terre battue, on s’adaptera sur toutes les surfaces. En général, les joueurs français sont suffisamment complets pour que ça ne soit pas limitant de s’entrainer beaucoup sur terre quand on joue après sur dur. Tes jeunes joueurs ont-ils des références tennistiques ? Est-ce qu ils connaissent un peu l’histoire du tennis ? Encore une fois, pas tous. Il y a des profils vraiment différents. Pour les plus jeunes, Noah c’est un chanteur.

Tu me disais tout à l’heure que ce tournoi était un grade 1, ca veut dire quoi dans le circuit ITF ? Comment cela fonctionne ? Le circuit junior est monté à peu près comme le circuit ATP. Il y a les quatre Grands Chelems qui se déroulent au même moment que les tournois adultes. En dessous, il y a des grades : les grades A correspondent aux Masters Series. Il y en a entre 10 et 15 par an. Puis en dessous, il y a des grades 1, 2, 3, 4 et 5. Et les Grands Chelems ce sont les mêmes ? Oui, les Grands Chelems sont les mêmes, mêmes moments, mêmes dates. Ca correspond aux deuxièmes semaines, ça commence le deuxième dimanche. Quand tu viens ici à Beaulieu, tu peux voir jouer des jeunes du monde entier. Tu penses qu’ils comprennent bien le sens tactique de la terre battue ? Non, pas tous. Il y a depuis fin janvier une grosse tournée en Amérique du sud, avec un enchainement de 15 tournois qui finit par un grade A au Brésil. Bien entendu, ceux qui font cette tournée là en mars, ils ont déjà deux mois de plus de jeu sur terre donc plus de repères. C’est un peu comme à MonteCarlo chez les pro, ceux qui viennent de l’autre coté, il faut les cueillir maintenant parce qu’ils sont en début de préparation.

16 16

Finalement c’est quand même une grosse préparation. Oui, c’est une surface très formatrice même pour ceux qui n’ont pas un jeu très adapté. Dans l’équipe, on a un géant (2,03 m). La terre battue n’est pas une surface sur laquelle il va gagner tout de suite mais il faut quand même qu’il y passe, pour apprendre à jouer, dans un souci de formation. Nous sommes le maillon d’une chaine. Nous avons deux années de formation à leur faire passer. Nous avons une obligation de résultats et un objectif : livrer des joueurs complets formés sur le plan physique et tactique. Nous sommes dans le pays où le Grand Chelem se joue sur terre battue. Comment nos jeunes Français appréhendent cette surface ? Ca dépend des joueurs, mais en général quand la saison de terre battue commence, ils prennent beaucoup de plaisir. Maintenant, l’INSEP est implantée à Paris où il pleut quand même pas mal et la terre battue intérieure ce n’est pas la même chose qu’à l’extérieur. A la limite, la terre battue intérieure, pour apprendre les déplacements, les glissades c’est pas mal. Mais jouer à l’extérieur, c’est primordial ! Heureusement, nous avons une Fédération qui a les moyens et nous avons la possibilité de faire des stages dans le Sud de la France sur terre quand on veut ou de passer un mois hivernal en Floride pour se préparer à l’Orange Bowl.

Et tu ne penses pas que ça serait peut être malin de leur montrer des matches de l’ancienne génération ? Si ! Nous essayons de les intéresser. On passe avec eux plus de temps qu’avec nos enfants. Nous sommes avec eux six heures par jour. Et quand on est en déplacement, on peut passer cinq semaines non-stop avec eux. Nous avons donc cette mission éducative. 16-18 ans, c’est l’âge de la rebellion mais aussi de la construction. Est-ce difficile par moment de faire son boulot de coach avec eux ? Bien sûr, parce qu’il faut qu’ils soient cadrés et ils n’aiment pas forcément ça. Notre rôle, c’est aussi d’avoir une autre relation que professeur élève. C’est pas tout le temps le cas au début mais après au moins une année la relation évolue. On a un projet commun et ils le savent très bien. Donc en ce sens là, on a un rôle d’éducateur pas seulement tennistique car on passe beaucoup de temps avec eux, bien plus que leurs parents. On lance souvent beaucoup de discussions. Il y a des sujets sur lesquels on essaye de les sensibiliser. On leur explique ce qu’est la Fédération par exemple. Ils ne le savent pas tous. Pourquoi ils sont pris en charge, ce que l’on attend d’eux. Ils apprennent, ils comprennent, c’est un échange. En parcourant le tournoi, on a pu voir des mini-Nadal, des mini-Federer. As-tu l’impression que parfois tes jeunes imitent un peu leurs modèles, les joueurs pros ? Parfois c’est vrai. Nous, tout ce que l’on veut c’est qu’ils soient bien dans leurs

GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM -- MMAAGGAAzzi iNNEE DD’ ’i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088

pompes. C’est déjà suffisamment compliqué d’être soi-même. On a un panel de caractères très large. C’est amusant et super intéressant. De l’hystérique qui n’arrive pas à se contrôler au trop calme. C’est une période un peu compliquée pour eux où il faut apprendre à gérer le tennis, les cours, les petites amies (rires). C’est l’attitude générale qui compte. Pour nous, il faut simplement qu’ils soient justes. Il y en a qui sont mieux en prenant du temps avec un regard, pas besoin de faire trois coups de bras, un regard suffit. D’où l’importance d’instaurer un climat de confiance et de complicité. Ils sont comme des éponges et notre responsabilité est de les laisser s’épanouir tout en leur apportant notre savoir. Propos recueillis par Audrey Riou

soN CV « Je suis entraineur national à la Fédération Française de Tennis. Je travaille à l’Institut National des Sports (Insep), qui est pour nous le pôle France des 16-17 ans. Nos jeunes vont ensuite directement à l’école Roland-Garros dans les groupes de 18 ans et les groupes Espoirs. C’est la quatrième année que je coache à l’INSEP et la deuxième année où je suis responsable du pôle. En tant que joueur, j’ai fait toute la filière fédérale. J’étais en Sport-Etudes à Nice, puis à l’Insep aussi et après j’ai été à Roland-Garros. C’était, il y a une vingtaine d’années maintenant. J’ai été en première série pendant quatre ans puis j’ai fait toutes les équipes de France : minimes, cadets, juniors, moins de 21 ans et j’ai arrêté de jouer à 25 ans. J’ai commencé à entrainer pendant ma 26ème année. J’ai été entraineur fédéral dans les Yvelines pendant trois ans et juste après j’ai fait les cinq années en groupe espoir à Roland-Garros. Mon premier groupe a été Thierry Ascione et Florent Serra puis au bout de trois ans j’ai coaché Laurent Recouderc et Gilles Simon. »


auX PaYs des eToiles

NoAH, 25 ANs DÉJÀ ! INUTILE DE RAPPELER QUE YANNICK NOAH EST LE DERNIER FRANÇAIS À S’ÊTRE IMPOSÉ À ROLAND-GARROS. EN REVANCHE METTRE EN RELIEF SA CARRIÈRE, QUI EN FAIT DE LOIN LE MEILLEUR JOUEUR TRICOLORE DE L’ÈRE MODERNE, EST PLUS QUE NÉCESSAIRE D’AUTANT QUE SON SPONSOR HISTORIQUE LE COQ SPORTIF A DÉCIDÉ DE LUI RENDRE HOMMAGE POUR LES 25 ANS DE SON SACRE À LA PORTE D’AUTEUIL D’UNE FAÇON TRÈS ORIGINALE EN ORGANISANT LA REVANCHE FACE À MATS WILANDER SUR UNE PÉNICHE QUI TRAVERSERA PARIS.

NoAH PAR soN PAPA Ce soir vous être le père d’un héros national ? Je n’ai pas encore eu le temps de réaliser ce qui m’était arrivé, j’ai été préparé pendant toutes la quinzaine à cet état de choc, mais Yannick m’a un peu soulagé parce que je l’ai toujours connu dans de très bonnes dispositions, je sentais en lui peut-être un vainqueur potentiel et plus il avançait dans la compétition plus je croyais en sa victoire. on en a parlé ce matin quand on est parti de la campagne, car on vivait à la campagne. Pendant le tournoi, on avait demandé aux filles de ne pas trop nous déranger. il m’a demandé de le réveiller à 9 heures. Je lui ai donc préparé ce matin son petit déjeuner, et je lui ai dit : j’espère que tu vas te bagarrer aujourd’hui, c’est le dernier match. Jette-toi à fond dans la bagarre. il m’a répondu : je sais qu’il y en a un qui a la trouille en ce moment c’est Wilander. Avant d’ajouter en souriant je t’avoue moi aussi ! Et là, je lui ai dit c’est bon fiche le camp ! Je ne réalise toujours pas. Demain en lisant les journaux je me rendrai compte de ce qu’il a réalisé et je constaterai l’impact de sa victoire. A quoi avez vous pensé quand Yannick a remporté cette balle de match ? Je me suis dit c’est terriblement bien pour Yannick parce que je sais qu’il donne l’impression d’être un enfant un peu désinvolte. Je pense que c’est sa nonchalance naturelle qui donne cette impression. Mais Yannick c’est un ambitieux et c’est un angoissé par-dessus le marché. Je pense qu’il a vécu des moments assez durs depuis un an pour pouvoir arriver à ce but. il ne le dit pas car il a

peur que des personnes ne comprennent pas ce qu’il veut dire. il est obligé de cacher son jeu. on parle de Yannick pas ambitieux, je rigole quand je lis des choses comme cela. Je sais que depuis qu’il est gosse c’est un super ambitieux Est-ce c’est un bon fils ? J’entretiens des relations extraordinaires que je souhaite à tous parents. Yannick, pour moi, c’est quelqu’un d’extraordinaire. Je voulais une fille mais au vu des relations que j’entretiens avec lui, je ne le regrette pas. Les contacts entre nous dépassent ceux de papa et fils. on décide de beaucoup de choses ensemble et quand il a tort, je ne joue pas les papas gourous. j’essaye de lui donner depuis le début ses responsabilités. Je lui laisse de temps en temps faire sa part de bêtises. Maintenant, j’ai appris aussi beaucoup de choses à son contact car il connait des tas de choses.

Cette interview de Zacharie Noah a été accordée à Antenne2 le soir de la victoire de Yannick, elle a été retranscrite grâce aux images disponibles sur le site de l’INA (www.ina.fr)

tRois QUEstioNs À

RoMAiN CoiRAULt, iNtERNAtioNAL MANAGER tENNis DU CoQ sPoRtif 25 ans ça se fête ? Evidemment d’autant que c’est une date historique pour Yannick et également pour la marque, c’est pour cela que l’on a voulu marquer le coup. on lui a proposé cette idée de revanche dans un lieu original à l’image de ce qu’avait fait à Dubaï federer et Agassi. finalement l’idée de traverser Paris sur une péniche en jouant sur un court aménagé a séduit tout de suite Yannick. il va y avoir beaucoup de balles dans la seine alors ? Je ne sais pas mais il est vrai que le court n’est pas dans les normes, il manque deux mètres sur la largeur et trois sur la longueur, cela va peut-être avantager le jeu d’attaque et donc Yannick car c’est certain que Mats ne va pas lui faire de cadeaux (rires) on peut connaître en exclusivité le parcours de cette péniche ? Je peux vous dire qu’elle partira du Quai solférino, qu’elle ira jusqu’à saint Michel et reviendra finalement pour s’arrêter au pied de la tour Eiffel…

NoAH PAR LEs CHiffREs CEs DUELs fACE AUX NUMÉRos MoNDiAUX DANs sA CARRiÈRE Noah-Lendl 7-11 Noah-McEnroe 0-4 Noah-Borg 1-4 Noah-Wilander 5-7 Noah-Edberg 0-6 CEs CLAssEMENts EN fiN D’ANNÉE 1983 : 9 1984 : 5 1985 : 10 1986 : 7 1987 : 4 1988 : 8 1989 : 12 1990 : 21 1991 : 42 MEiLLEUR CLAssEMENt : 3e du 14 au 28 Juillet 1986 BiLAN : 476 victoires – 210 défaites CLAssEMENt fRANÇAis Noah : 23 titres forget : 11 titres Leconte : 9 titres CLAssEMENt AtP Noah : 3e (07/86) forget : 4e (03/91) Grosjean : 4e (10/02) sUR tERRE BAttUE 1er Noah 215 victoires 2e Leconte 163 victoires 3e Pioline 118 victoires

18 18

GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM -- MMAAGGAAzzi iNNEE DD’ ’i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088


grandchelem seniors â&#x20AC;&#x153;En soutenant de nombreux tournois en France et Ă lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtranger, Gaz de France me donne la chance de faire vivre mon sport.â&#x20AC;?

LAURENt GiBERt, DiRECtEUR CoMMUNiCAtioN AViVA fRANCE

ÂŤ LE sUCCĂ&#x2C6;s APPELLE LE sUCCĂ&#x2C6;s Âť NĂ&#x2030; IL Y A TROIS ANS, Lâ&#x20AC;&#x2122;OPEN AVIVA, Ă&#x2030;PREUVE RĂ&#x2030;SERVĂ&#x2030;E AUX PLUS DE 35 ANS, CONFIRME Lâ&#x20AC;&#x2122;ENGOUEMENT POUR LES TOURNOIS OĂ&#x2122; RĂ&#x2C6;GNENT CONVIVIALITĂ&#x2030; ET COMPĂ&#x2030;TITION. Câ&#x20AC;&#x2122;EST AUSSI PEUT-Ă&#x160;TRE LE SIGNE QUE LES ÂŤ SENIORS Âť SONT DE RETOUR SUR LES COURTS DE TENNIS. Il y a trois ans quand vous dĂŠcidez de crĂŠer lâ&#x20AC;&#x2DC;Open Aviva, quelle est votre ambition ? Il y avait un vrai manque au sein des compĂŠtitions amateurs sur les + 35 ans, de plus nous voulions ĂŠgalement marquĂŠ notre territoire, câ&#x20AC;&#x2122;est pour cela que tout de suite on sâ&#x20AC;&#x2122;est fixĂŠ des objectifs très clairs comme celui dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŞtre très bien installĂŠ nationalement, de faire une ĂŠpreuve conviviale avec une grande finale Ă Pompadour. Etes-vous surpris du succès de la formule ? Surpris, non, en revanche il a fallu beaucoup dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠnergie pour installer cet ĂŠvènement. Une fois que la machine est lancĂŠe, tout est plus facile.

AlizĂŠ AlizĂŠ Cornet Cornet

" CrÊe en 2006, l'Open AVIVA est un tournoi national de tennis rÊservÊ aux joueurs et joueuses de 35 ans et plus, licenciÊs à la FÊdÊration Française de Tennis. Ce tournoi se dÊroule sous la forme d'un circuit composÊ de 40 phases qualificatives reparties dans toute la France, les laurÊats de chacun de ces tournois rÊgionaux ayant ensuite la possibilitÊ de participer à une Finale Nationale au Club Med de Pompadour ".

par exemple sur les + de 55 ans on a eu les tous meilleurs joueurs de lâ&#x20AC;&#x2122;hexagone. Ressentez-vous un regain de lâ&#x20AC;&#x2122;envie de tennis chez les + 35 ans ? Il est trop tĂ´t pour tirer des conclusions mais concernant lâ&#x20AC;&#x2122;Open Aviva, le nombre de participants augmentent chaque annĂŠe tout comme le nombre de clubs candidats pour organiser une phase qualificative. Ce sont en effet peut-ĂŞtre des signes dâ&#x20AC;&#x2122;un regain de vitalitĂŠ du tennis chez les + 35 ans, mais je ne peux aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui lâ&#x20AC;&#x2122;affirmer. On terminera par le question rituelle Ă GrandChelem, Federer ou Nadal ? Federer pour son sĂŠrieux, sa rĂŠgularitĂŠ, Nadal pour la rage de vaincre..

â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘

40 phases qualiďŹ catives de mars Ă septembre Finale Nationale au Village Club Med Pompadour, du 1er au 5 novembre 2008 www.openaviva.com

CoNtACt : SPORT PLUS CONSEIL contact@sportplusconseil.com 05 55 50 50 11

XXXBHFODFHSBBMDPN

Š ďż˝ -- 542 Š Lâ&#x20AC;&#x2122;Espace Lâ&#x20AC;&#x2122;Espace Photo Photo Gaz Gaz de de France France -- Corinne Corinne DUBREUIL DUBREUIL -- Gaz Gaz de de France France SA SA au au capital capital de de 983 983 871 871 988 988 ďż˝ 542 107 107 651 651 RCS RCS Paris Paris

Câ&#x20AC;&#x2122;est aussi une vraie compĂŠtition ? Exactement, on a vite constatĂŠ que câ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtait un vrai rendez-vous sportif pour les tranches dâ&#x20AC;&#x2122;âge concernĂŠes,

iNfoRMAtioNs

20 20

Gaz Gaz de de France France est est partenaire partenaire du du tennis tennis fĂŠminin fĂŠminin depuis depuis 16 16 ans. ans. Avec Avec son son Team Team Tennis, Tennis, le le Groupe Groupe soutient soutient quelques-unes quelques-unes des des meilleures meilleures joueuses joueuses mondiales mondiales et et accompagne accompagne de de jeunes jeunes espoirs espoirs au au plus plus haut haut niveau. niveau. Les Les 17 17 Open Open Gaz Gaz de de France France en en rĂŠgion rĂŠgion leur leur permettent permettent ainsi ainsi de de sâ&#x20AC;&#x2122;exprimer sâ&#x20AC;&#x2122;exprimer et et de de montrer montrer tout tout leur leur talent. talent. www.tennis.gazdefrance.com www.tennis.gazdefrance.com Lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠnergie est est notre notre avenir, avenir, ĂŠconomisons-la ĂŠconomisons-la !! Lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠnergie

GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM -- MMAAGGAAzzi iNNEE DDâ&#x20AC;&#x2122; â&#x20AC;&#x2122;i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088

Une Une ĂŠnergie ĂŠnergie nouvelle nouvelle entre entre nous nous


Grandchelem france 17 AU 24 MAi 2008

« LEs is DE stRAsBoURG soNt LA

MEiLLEURE PRÉPARAtioN PoUR RoLAND-GARRos » AUX COTÉS DE L’OPEN GAZ DE FRANCE, LES INTERNATIONAUX DE STRASBOURG ONT SU SE FAIRE UN NOM SUR LE CIRCUIT MONDIAL. INTERVIEWS CROISÉES D’ANDRÉ HAASS ET DE PIERRE STALLER, LES DEUX PILIERS DE CE RENDEZ-VOUS DEVENU INCONTOURNABLE AVANT ROLAND-GARROS. Organiser un tournoi la semaine précédant un tournoi Grand Chelem comme RolandGarros, c’est un avantage ou un vrai inconvénient ? A. H : Pendant longtemps on a pensé que c’était une mauvaise date, et puis au fil des années, on s’est aperçu que c’était le contraire, que le plateau progressait. P.S : Cette date est dite ouverte dans le calendrier WTA, donc en termes d’engagements on est libre sur le nombre de joueuses du top10, on a donc souvent de belles surprises avec des engagements de dernière minute. Malheureusement c’est la dernière année où cela sera possible car les règles vont changer en 2009, nous n’aurons plus le droit qu’à une joueuse du top 10 dans le tableau.

de relations publiques avec le tennis au centre des festivités. C’est pour cela que l’on se bat chaque année pour attirer des stars du circuit. Parlons-en, comment fait-on ? A.H : En accueillant les joueuses de façon exemplaire pour qu’elles désirent revenir l’année suivante, mais aussi en se déplaçant sur les grands tournois en Europe pour rester constamment en contact. Vous ne parlez pas des agents et des garanties P.S : Je vais être clair, les agents ne parlent que d’argent donc on a très peu de relations avec eux car notre ligne de conduite est claire depuis que l’on est aux commandes du tournoi. Nous ne versons aucune garantie, cela peut paraître risqué mais on ne changera pas. En revanche,

Quelle est la clé du succès d’un tournoi féminin ? A.H : Le plateau incontestablement, le temps aussi mais là on ne peut pas faire grande chose. P.S : Sans une star du top 10, on ne parvient pas à faire un vrai évènement. Notre objectif a toujours été de faire des IS un évènement à part entière et non simplement un évènement sportif. Au fil des années on a aussi appris à progresser en terme de prestations. Cela veut dire que le tennis est un prétexte ? A.H : Pas du tout, mais dans une ville comme Strasbourg on est en concurrence avec tous les types d’évènements, et notamment face à la récurrence des évènements sportifs liés au Racing Club de Strasbourg et de la SIG. P.S : Notre modèle est un peu celui du Grand Prix de Lyon, référence en la matière, qui est un vrai succès en terme

cela implique par exemple que l’on soit très proche des familles des joueuses. Est-ce que cette ligne de conduite n’est pas guidée par le fait que le tournoi est celui de la Ligue d’Alsace ? P.S : Non, il reste que notre objectif chaque année est d’équilibrer notre budget qui est d’un million d’euros et d’offrir un spectacle de grande qualité. Nous sommes considérés comme le meilleur Tier 3 du monde et nous en sommes très fiers. L’autre particularité c’est que les IS sont la répétition presque parfaite pour Roland-Garros ? A.H : On y tient en effet. C’est la force de l’évènement. C’est pour cela que la terre battue est la même que celle de la Porte d’Auteuil. D’ailleurs notre service d’entretien se rend régulièrement à Roland-Garros. Les balles sont également identiques. P.S : C’est évident que c’est une vraie force, surtout depuis que les IS ont un vrai label de qualité. Les joueuses viennent en Alsace sans pression car ce n’est ni le prize money, ni les points qui les attirent, mais la volonté de se préparer idéalement pour Roland-Garros.

Si jamais une joueuse française ne s’est imposée en Alsace, des grands noms du circuit sont inscrits au palmarès dont la première lauréate fut la «sculpturale» Carling Basset ! 2007 : Anabel Medina Garigues (Esp) 2006 : Nicole Vaidisova (CZE) 2005 : Anabel Medina Garigues (Esp) 2004 : Claudine Schaul (Lux) 2001-2003 : Silvia Farina Elia (ITA) 2000 : Silyja Talaja (Cro) 1999 : Jennifer Capriati (USA) 1998 : Irina Spirléa (Roum) 1997 : Steffi Graf (Ger) 1995-1996 : Lindsay Davenport (USA) 1994 : Mari-Joe Fernandez (USA) 1993 : Naoko Sawamatsu (Jap) 1992 : Judith Wiesner (Aut) 1991 : Radka Zrubakova (Tch) 1990 : Mercedes Paz (Arg) 1989 : Jana Novotna (Tch) 1988: Sanjdra Cecchini (Ita) 1987: Carling Basset (Can)

Votre meilleur souvenir ? A.H : L’an dernier, deux jours à guichets fermés, un temps superbe, et Amélie Mauresmo comme super star. P.S : Il est à venir. Cette édition 2008 sera très intéressante. Je suis aussi heureux de constater que le tournoi sera retransmis en Amérique du Sud pour la première fois. Cela aussi c’est la récompense du travail de toute notre équipe.

UNE DATE QUI VAUT DE L’OR “C’est Philippe Chatrier qui est à l’origine de tout. A l’époque il m’a appelé en me m’expliquant que la date qui appartenait à Barcelone était à vendre. Tout de suite on a sais l’occasion d’autant que la Ligue d’Alsace a vite compris l’efficacité d’un tel évènement pour valoriser son savoir faire même si cela paraissait assez avant-gardiste. Quand on sait aujourd’hui que la liste d’attente pour récupérer une date contient 13 villes, je me dis que l’on a eu du nez »

LE CROCODILE S’INVITE À LA TABLE DES IS L’Alsace est une terre de gastronomie, logique donc que les organisateurs aient voulu associer l’art culinaire avec la petite balle jaune. Cette année, le jeudi, pour la première fois, un chef étoilé, en l’occurrence Emile Young du Crocodile (2 étoiles Michelin) viendra gâter les invités. En 2009, l’objectif est que chaque journée soit «managée» par un grand chef alsacien.

22 22

UN PALMARÈs DE PREMiER oRDRE

GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM -- MMAAGGAAzzi iNNEE DD’ ’i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088

L’ÉPISODE ANNA KOURNIKOVA

En 2002, les organisateurs ont voulu faire un coup en invitant Anna Kournikova. Moyennant un chèque de 500.000 francs ils ont eu l’occasion de voir la Russe jouée et perdre son premier tour un lundi soir. On comprend aisément qu’aujourd’hui les garanties soient proscrites.


Grandchelem france MARC GiCQUEL

« J’AiME LE tENNis PoUR ViVRE DEs MoMENts fABULEUX CoMME À L’Us oPEN fACE À fEDERER » PARMI LES JOUEURS FRANÇAIS, MARC GICQUEL EST UN PETIT OVNI. IL Y A UN AN, LE JOUEUR DE L’AS PATTON DE RENNES A RÉALISÉ SA MEILLEURE SAISON AVEC NOTAMMENT UNE 38E PLACE MONDIALE. IL REVIENT POUR GRANDCHELEM SUR LA VIE D’UN «SENIOR» SUR LE CIRCUIT IMPITOYABLE DE L’ATP.

Etais-tu préparé à ce monde particulier du circuit ATP ? Oui, et je le répète tous les jours, on a un beau métier c’est clair, on voyage, on est au soleil. Le seul bémol c’est que l’on n’est pas souvent chez nous. Après c’est un monde du haut niveau avec ce que cela implique au niveau des médias. Mais moi ça va, je suis pas trop sollicité, je veux dire que je suis un peu à l’abri. Tu continues à être un assidu des matches par équipes, pourquoi ? Je viens des tournois français, les matches par équipe ce sont des choses qui me tiennent énormément à coeur. J’ai vécu de très bons moments à faire les tournois français sur le circuit Future et Challenger. Je suis un joueur de club. Bordeaux qui revient sur le circuit avec un gros Challenger organisé à la Villa Primrose c’était donc une bonne nouvelle pour toi ? Oui, c’est un tournoi que j’aime. je veux dire que ce qui est en France m’intéresse. J’ai toujours bien joué sur mon territoire. En plus à Bordeaux je connais des personnes qui s’occupent de l’organisation comme Jean-Baptiste Perlant qui est de mon année et avec qui j’ai joué. Donc moi je suis ravi pour Bordeaux et pour la Villa Primrose. Quels peuvent être les objectifs qu’on se fixe là à un ans, deux ans, trois ans ? Tant que physiquement je suis bien, j’ai encore plusieurs belles années devant moi. Je vois Fabrice Santoro qui va avoir 36 ans à la fin de l’année et qui est encore dans les 50 premiers mondiaux. J’espère à 35 ans être encore sur le circuit. Après tout va dépendre de mon état physique quoi, parce que mon jeu est physique.

Rodolphe Gilbert n’est plus ton entraîneur, est-ce que quand on atteint une certaine maturité, on a plus besoin de l’appui d’un coach ? Je vais faire quelques tournois tout seul mais je pense que sur toute une année ça va être difficile d’être sans coach parce qu’on a besoin de retour sur le match, sur les entraînements pour mettre en place des schémas tactiques, travailler des choses. Donc je pense pas que je ne vais pas rester tout seul. Après l’expérience fait que je me connais. A 31 ans je sais dont j’ai besoin. Toi qui a connu sur le tard le circuit, est-ce que les sommes folles d’argent qui circulent t’étonnent ? Je pense pas que l’argent crée des tensions entre les joueurs. De toute façon on sait combien il y a d’argent sur chaque tournoi. Sauf sur les garanties octroyées aux stars.. On peut être au courant mais ça concerne les tops, et ça, quelque part ça ne nous regarde pas. On t’avait prévenu ? On m’avait un peu prévenu, et puis j’ai découvert les choses au fur et à mesure. Tu l’apprécies ce monde là…. J’étais bien sur les tournois français, là c’est évidemment plus pro, cela peut-être moins convivial que sur le circuit français mais quand on connaît le milieu on arrive à prendre du recul

GAGNEZ

On fait welovetennis.fr, la question qu’on pose à tous les joueurs, joueuses qu’on voit en ce moment c’est pourquoi on aime le tennis ? J’aime le tennis pour vivre des moments forts, intenses comme j’ai pu vivre un huitième de finale à l’US Open contre Federer sur des grands courts... Aimer le tennis c’est aussi découvrir différentes cultures, différents pays, voyager, le plaisir de jouer.. Tu y penses à la reconversion ? Non pas pour l’instant. Bon, je vis ma carrière, je veux dire, au moment présent, et moi ça fait donc depuis l’age de 8 ans. Ça fait quand même 23 ans que je joue au tennis et je peux pas, je me verrai pas, je ne me sentirai pas de laisser tout tomber, de ne plus parler de tennis du jour au lendemain. C’est ma passion, ça restera ma passion et j’espère continuer à travailler dans ce milieu. Propos recueillis par Laurent Trupiano

GAGNEZ ET ENVOLEZ-VOUS POUR SHANGHAI head.com

Est-ce que tu n’es pas l’exemple parfait du joueur que la Fédération a toujours soutenu, et qui éclot sur le tard.. C’est vrai que je suis arrivé sur le tard, je me suis enregistré sur le circuit ATP seulement entre 24 et 25 ans et je suis parvenu à atteindre le top 100 qu’à 28 ans, donc mon parcours est un peu atypique.

1.1. COMMENT COMMENT PARTICIPER PARTICIPER a) a) Relevez Relevez le le code code qui qui se se trouve trouve sur sur un un HEAD HEAD Golden Golden Ball Ball ou ou b) b) Grattez Grattez le le code code sur sur www.head.com/goldenball www.head.com/goldenball ou ou c) c) Dessinez Dessinez votre votre balle balle de de tennis tennis préférée préférée sur sur une une carte carte postale postale (participation (participation sans sans code) code)

Premier Premier prix prix:: Formule Formule VIP VIP pour pour 22 personnes personnes àà desdestination tination de de la la ««Masters Masters Cup Cup de de Shanghai Shanghai 2008 2008»» incluant incluant le le vol, vol, une une semaine semaine dans dans l’hôtel l’hôtel des des joueurs, joueurs, les les places places VIP VIP dans dans la la tribune tribune offi officielle cielle d’une d’une valeur valeur de de 55000 000 €. €.

24 24

GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM -- MMAAGGAAzzi iNNEE DD’ ’i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088

2. 2. ENTREZ ENTREZ LE LE CODE CODE Sur Sur Internet Internet àà l’adresse l’adresse www.head.com/goldenball www.head.com/goldenball ou ou bien bien envoyez-nous envoyez-nous une une carte carte postale* postale* 3. 3. GAGNEZ GAGNEZ de de nombreux nombreux prix prix intéressants intéressants

Tirages Tirages au au sort sort hebdomadaires hebdomadaires:: Soit Soit au autotal totaldu dujeu jeuconcours concours::50 50raquettes raquettes HEAD HEAD d’une d’une valeur valeur unitaire unitaire de de 200 200�, �, 40 40 paires paires de de chaussures chaussures d’une d’une valeur valeur unitaire unitairede de100 100�, �,100 100sacs sacsd’une d’unevaleur valeur unitaire unitaire de de 50 50� � ainsi ainsi que que des des billets billets d‘entrée d‘entrée pour pour certains certains tournois tournois ATP ATP euroeuropéens péens d’une d’une valeur valeur unitaire unitaire de de 50 50 �. �.

(*) (*) àà HEAD HEAD Sport Sport AG, AG, Wuhrkopfweg Wuhrkopfweg 1,1, A-6921 A-6921 Kennelbach. Kennelbach. Les Les conditions conditions de de participation participation sont sont consultables consultables gratuitement gratuitement sur sur www.head.com/goldenball. www.head.com/goldenball. Les Les conditions conditions de de participation participation sont sont déposées déposées chez chez la la SCP SCP Rochias/Campagna, Rochias/Campagna, huissier huissier de de justice, justice, àà Fontaine Fontaine (38). (38). Tous Tous les les prix prix seront seront tirés tirés au au sort sort parmi parmi tous tous les les codes codes et et toutes toutes les les cartes cartes postales postales provenant provenant de de tous tous les les pays pays participants. participants. Date Date limite limite d’envoi d’envoi:: le le 30 30 septembre septembre 2008. 2008.

Tirages Tiragesau ausort sortquotiquotidiens diens:: Soit Soit au au total total du du jeu jeu concours concours:: 750 750 tubes tubes de de balles balles de de tennis tennis HEAD HEAD ATP ATP d’une d’unevaleur valeurunitaire unitairede de 6,80 6,80�, �, 100 100 grips grips d’une d’une valeur valeur unitaire unitaire de de 66 � � et et 100 100 cordages cordages d’une d’une valeur valeur unitaire unitaire de de 12 12 �. �.


Grandchelem en BelGIQUe

Grandchelem en BelGIQUe

KRistof VLiEGEN

JUstiNE HENiN Et CARLos RoDRiGUEz

POUR INAUGURER NOTRE ÉDITION SPÉCIALE BELGIQUE, KRISTOF VLIEGEN A BIEN VOULU FAIRE UN PETIT POINT SUR L’ÉTAT DU

…ET ÇA SE PASSE MAL, C’EST UNE DES NOMBREUSES ANECDOTES QUE RACONTENT LE LIVRE DE PATRICK HAUMONT, « JUSTINE, LA REINE DE

PARtENt EN toURNÉE PoUR LA PREMiÈRE fois

« EN BELGiQUE, oN N’Est PAs HABitUÉ À AVoiR DEs iDoLEs » TENNIS D’OUTRE-QUIÉVRAIN. TOUJOURS AUSSI SYMPA, « FLY » NOUS A DÉCRYPTÉ LES PETITES SUBTILITÉS CULTURELLES QUI

ROLAND-GARROS », UNE BIOGRAPHIE TRÈS AUTORISÉE MAIS BIEN INFORMÉE SUR LE PARCOURS DE LA NUMÉRO 1 MONDIALE ET DE SON COACH.

SÉPARENT L’APPROCHE TENNISTIQUE SELON QU’ON SOIT WALLON OU FLAMAND. ET IL A EU LA GENTILLESSE DE LE FAIRE EN

PETIT VERBATIM EN TROIS EXTRAITS DE VIE.

FRANÇAIS. Au regard du bilan hommes et femmes, le tennis belge vit une période plutôt positive, non ? Oui, chez les hommes je pense qu’on a eu de très bons résultats il y a deux ans et puis un petit coup de mou derrière, avec la blessure de Xavier Malisse qui à ce moment-là venait de remporter deux tournois. De notre côté, avec Olivier et Christophe Rochus, on a eu un peu plus de difficultés parce qu’on est sorti des cent premiers. Petit à petit tout le monde commence à retrouver son chemin, et il y a Steve Darcis dont tout le monde en Belgique savait qu’il allait monter. Il a quand même gagné deux tournois, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Je trouve ça très beau ce qu’il a fait. C’est encourageant pour nous. Et chez les filles, deux pépites en si peu de temps, comment c’est possible ? Comment est-ce possible ? Il faut avoir du talent, il faut travailler. De toute façon je pense que les deux se sont aidées sans le savoir en étant obligé d’augmenter

leur niveau. Leur émulation les a servies. Je pense juste que Kim a arrêté parce qu’elle n’en pouvait plus du tennis et d’avoir à assumer cette notoriété en Belgique. Elle ne pouvait plus sortir tranquillement, avoir une vie normale. Nous ne sommes pas du tout habitués à ce genre de phénomène ici. Tout le monde a une vie relativement tranquille là-bas. Il n’y a pas d’idoles. Mais justement toi c’était qui tes idoles ? Non moi non plus, je n’ai jamais eu d’idole, ce n’est pas dans notre mentalité. Par exemple, je ne me verrais pas du tout sortant de chez moi à devoir signer des centaines d’autographes. La Belgique c’est un petit pays. Est-ce que tu peux nous expliquer comment marche le système de détection en Belgique ? D’abord ce système est un peu différent selon que tu sois wallon ou flamand. C’est une différence d’approche. Les Flamands sont très axés sur la tactique alors que les Wallons vont plus travailler la technique. Regarde le tennis d’Olivier Rochus ou de

Justine Henin, c’est un tennis très soigné, techniquement parfait.

Justine Henin, la reine de Roland-Garros Patrick Haumont Editions Luc Pire

Ah oui donc la séparation WallonsFlamands se retrouve même dans l’apprentissage du tennis ? Oui, ça se retrouve également là. Alors pour être sincère je ne suis plus tellement le travail de la fédération belge, la façon dont se fait la détection, mais je sais que nos avons de très bons juniors qui vont arriver.

Je l’avais vue une fois en tournoi. Dès ce moment, je me suis rendu compte qu’elle était la référence dans sa catégorie d’âge. J’ai d’ailleurs tout de suite dit à Eduardo Masso, alors directeur sportif de l’Aft, que si Justine venait s’entraîner dans le cadre fédéral et que nous ne parvenions pas à l’amener tout en haut du classement, c’est que nous étions de vrais crétins. Quand on regarde des joueuses comme elle ou Dominique Monami, on voit tout de suite dans leur regard qu’elles enregistrent 110% de ce qu’on leur donne et qu’elles essaient de le rendre à 120%. [...] Elle a absorbé très vite la charge de travail que je lui imposais. D’autres m’auraient viré en deux jours mais elle, elle a tenu le coup. Avec elle, je n’avais pas le droit à l’erreur. Je m’étais même dit que si je ne parvenais pas à un résultat avec une fille comme elle, il ne me restait plus qu’à changer de métier. J’ai pris la responsabilité d’une joureuse de son niveau, avec son potentiel je devais donc le faire à fond.

Quelles sont tes ambitions en terme de classement aujourd’hui ? Ecoute, j’ai été un moment dans le top 30 avant de reculer. Moi j’ai l’ambition d’essayer d’intégrer un jour le top 20. Bon une petite expression belge pour finir, un truc charmant que vous seuls êtes capables d’inventer. Oula, je ne la connais pas en français, mais au moins j’essaye de te parler en bon français alors que je suis flamand, c’est déjà pas mal, non ?

JUstiNE PAR CARLos, AU PREMiER REGARD

PubAntoniGirod02

30/04/08

16:25

CARLos PAR JUstiNE, APRÈs LE PREMiER VoYAGE En fait, je n’ai pas honte de le dire chaque fois que je partais à l’étranger, j’avais une boule à l’estomac, puis dès que j’ai commencé en voyager avec Carlos, cela a été plus facile. Notre premier voyage je m’en souviendrai toujours ! on avait commencé à travailler ensemble au moins de jouer et, pour inaugurer notre collaboration, on est tout de suite partis pendant un mois. C’est un très mauvais souvenir, on se connaissait à peine et Carlos faisait attention à tout. Vraiment à tout. toutes les deux minutes, il me demandait si j’avais ma bouteille d’eau, si j’avais ceci, cela. il me fatiguait. Aujourd’hui je lui suis reconnaissante car c’était une façon de m’apprendre la discipline sur le circuit. J’ai toujours été disciplinée mais tout de même fort bordélique. or, il faut avoir cette rigueur pour réussir de grandes choses. Après cette première expérience, les voyages se sont toujours bien passés.

CARLos sANs JUstiNE Et JUstiNE sANs CARLos... PAR CARLos Nos relations sont très spéciales. J’ai connu beaucoup de problèmes au sein de ma famille. A tel point que je me suis retrouvé tout seul vers dix-sept ans. Pour cette raison, j’adore l’indépendance, j’aime que l’on me foute la paix. Je ne fais pas aux autres ce que je n’aime pas que l’on me fasse. J’ai toujours dit à Justine que je serais exigeant avec elle, que je lui ferais des remarques positives et négatives. Mon travail, il est là. Mais ce n’est pas moi qui vais lui demander si elle veut de l’aide. si elle a besoin de moi, elle sait que je suis disponible mais je ne m’occupe pas de ses problèmes. si elle ne me demande rien, je ne me mêle pas de sa vie privée. C’est la joueuse de tennis qui m’intéresse. Nos relations sont entièrement basées sur ce principe. Dès qu’elle a besoin d’un appui et qu’il faut que je sorte les griffes, je le fais mais exclusivement si elle le demande.

Page 1

oLiViER RoCHUs

« LEs fLAMANDs PARLENt toUJoURs DEs WALLoNs AVEC LEUR BEAU P’tit CoUP DRoit » JOUEUR BELGE LE PLUS APPRÉCIÉ DES FRANÇAIS, OLIVIER ROCHUS PARVIENT À DÉFIER TOUTES LES STATISTIQUES EN TRAÇANT UNE CARRIÈRE PLUS QU’HONORABLE (2 TITRES, 4 FINALES) SANS ÊTRE TAILLÉ COMME UNE ARMOIRE À GLACE. POUR DONNER LE CHANGE, UNE TECHNIQUE NIVEAU FEDERER OU PLUTÔT HENIN, CAR JUSTINE ET OLIVIER ONT ÉTÉ ÉDUQUÉS AU MÊME BIBERON : CELUI DU MINI-TENNIS. Comment tu expliques la qualité du tennis belge au regard de la grandeur du pays ? Oui je suis d’accord avec toi, ça tient effectivement d’une petite sorte de miracle. Avec aussi peu de tournois importants et quand tu penses qu’on a un seul Challenger dans toute l’année, c’est un sacré résultat. On n’a pas de grands moyens mais aujourd’hui il y a quand même du monde dans les cent premiers : Steve Darcis, Kristof Vliegen, mon frère et moi, Xavier Malisse qui revient après des blessures. Tu ajoutes à ça les filles, Kim et Justine, numéro 1 mondial, c’est quand même pas mal du tout. Je crois qu’on peut vraiment parler de miracle. Comment fonctionne le système de détection belge ? La fédération belge fait un bon travail.

26 26

Elle a mis en place la politique du minitennis qui marche très bien et dont moi je viens, comme Justine Henin d’ailleurs. Justine et moi, on a appris à jouer au mini-tennis avec les raquettes et les balles molles. C’est de ce tennis-là dont on vient. C’est ce qui nous a permis de mettre en place une belle technique. Justement Kristof Vliegen nous parlait de cette différence d’approche du jeu selon qu’on soit wallon ou flamand Oui, alors je ne sais pas trop ce qui est fait dans les clubs mais il est vrai qu’il y a cette petite différence. Quand j’étais jeune, lors de regroupement fédéral, jouer contre les Flamands, ça voulait dire jouer des gars hargneux, bagarreurs, des guerriers. Alors que pour eux, l’image du Wallon, c’est l’image de la belle technique. Si tu traînes dans les clubs flamands, tu les entendras

toujours te parler du wallon « avec son beau p’tit coup droit ». Moi j’ai toujours été Olivier Rochus « avec son beau p’tit coup droit » (Sourires). Avec autant de joueurs dans les cent premiers, est-ce que tu penses que vous pouvez gagner la Coupe Davis ? (Hésitation) Non, je ne dis pas qu’on peut la gagner, mais on pourrait au moins faire un quart ou une demi. Mais jusqu’à présent, je te dirais qu’on n’a vraiment pas eu de pot. Pas eu de pot dans le tirage. On va jouer les Suisses, Wavrinka et Federer, et c’est injouable. On descend, on remonte, on joue un match de barrage, un autre, c’est vraiment très dur parce qu’on sent qu’on n’est jamais très loin. En tout cas j’ai ce sentiment là depuis le début : il nous manque juste un peu de chance.

GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM -- MMAAGGAAzzi iNNEE DD’ ’i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088

MMAAGGAAzzi iNNEE DD’ ’i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088 -- GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM

27 27


LA LA BEAUTÉ BEAUTÉ DU DU JEU JEU,, LL''AMITIÉ AMITIÉ ET ET LA LA PASSION PASSION DU DU SPORT SPORT DEPUIS DEPUIS 75 75 ANS ANS.. RENÉ RENÉ LACOSTE LACOSTE -- TATIANA TATIANA GOLOVIN GOLOVIN -- RICHARD RICHARD GASQUET GASQUET -- ANDY ANDY RODDICK RODDICK

w ww ww w..llaaccoossttee..ccoom m


dOSSIer Terre BaTTUe en danGer BRUNo RENoULt « BEAUCoUP DE CLiCHÉs CoLLENt ENCoRE À LA tERRE BAttUE » LE PRÉSIDENT DE L’ASSOCIATION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA TERRE BATTUE, DRESSE UN BILAN SANS CONCESSION SUR LA PRATIQUE DE LA TERRE BATTUE EN FRANCE.

Dossier réalisé par Audrey Riou, Benjamin Rassat et Laurent Trupiano

NADAL, HÉRAUt DU tENNis, DE LA tERRE BAttUE Et DE L'EURoPE Elle est vraiment bien tombée cette violente charge de Rafael Nadal contre les organisateurs de l'ATP au tout début du tournoi de Barcelone. Le taureau de Manacor venait de ruer dans les brancards d'une organisation coupable selon lui de vouloir tuer le circuit européen et en toile de fond la saison sur terre battue alors même que l'essentiel du tennis mondial a été éduqué en Europe et en partie sur cette surface (7 joueurs dans le top 10, 39 dans le top 50). Cela tombait bien car GrandChelem préparait également sa petite bombinette depuis deux mois. Deux mois passés à collecter des informations mondiales sur les avantages et inconvénients de chaque surface, et des témoignages de première main auprès des grands connaisseurs du jeu, dont celui de notre confrère Richard Evans qui a directement mis les pieds dans le plat en posant une question très simple ayant forcément traversé l'esprit du premier concerné : le fameux Rafael Nadal, qui s'inquiète des cadences folles et menace désormais de faire forfait s'il sent que son corps n'en peut plus, ce Nadal sera-t-il en état de jouer après 26 ans ? Ces questions-là, graves, qui nécessitent des réflexions sérieuses et une forme d'union sacrée des joueurs, des coachs, des agents et des organisateurs, avec une prise de conscience politique comme visiblement Rafael Nadal, même à 22 ans, en est capable, ces questions-là en ont rejoint d'autres que GrandChelem a posé sans sourciller aux experts du jeu. Les courts en dur sont-ils vraiment plus dangereux que la terre battue ? Les jeunes joueurs sont-ils préparés pour jouer tout type de tennis à Roland-Garros ? En retardant son extension, Roland-Garros peut-il perdre son statut de Grand Chelem ? En l'état des forces en présence, un Français peut-il encore gagner Roland ? Et enfin, parce que GrandChelem lance sa nouvelle plateforme welovetennis.fr qui à l'avenir aimera le jeu autant que Gustavo Kuerten et son coeur tracé pour l'éternité au milieu du central ? Il n'y a jamais de questions gênantes ; juste certaines réponses.

30 30

GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM -- MMAAGGAAzzi iNNEE DD’ ’i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088

Quand on analyse les statistiques, on comprend mieux pourquoi la france n’a pas de vrais spécialistes de terre battue ? Je dirais que ces chiffres démontrent que le nombre de courts en terre battue n’est pas assez important surtout comparativement aux pays voisins qui jouent quasi exclusivement sur terre battue (en extérieur). Ce qui fait que les français n’apprennent plus à jouer sur terre alors que les entraîneurs de pays comme l’Australie ou les Etats-Unis s’appliquent à faire jouer leurs espoirs sur terre battue pour leur donner tous les coups du

tennis ! Dernier point, beaucoup de clichés perdurent encore concernant le coût d’entretien, la difficulté à maintenir la qualité optimum d’un court en terre battue. Comment combattre ces clichés ? En expliquant, chiffres à l’appui, qu’un court en dur doit être reconstruit tous les 20 ans. Que cet investissement est supérieur au coût de l’entretien régulier d’un court en terre battue avec au final un plaisir qui n’est pas comparable. Mais aussi qu’il existe plusieurs sortes de terre battue et qu’il y en a toujours une qui convien-

dra au type de sol et au climat. La terre battue est donc synonyme de plaisir ? Evidemment car le confort de jeu est maximum. De plus l’intégration dans l’environnement des courts en terre battue est naturelle. son entretien, ses qualités et ses spécificités impliquent même des comportements qui sont l’essence même du tennis. Ah bon … Après un match sur terre, vous devez rendre le court propre pour les personnes qui joueront après vous.

De plus le fair play est presque rendu obligatoire par la fameuse trace de balle. La terre battue est donc aussi à mettre en parallèle avec une certaine forme de comportement sur un court de tennis. il est aussi beaucoup question de glissance et d’amortissement ? il est clair que l’amortissement des chocs est largement supérieur à celui d’un court en dur, et la glissance permet d’éviter le choc horizontal. C’est sur ce point que la terre battue a le plus grand avantage sur le dur. Le corps médical, les entraîneurs et

les joueurs le reconnaissent : c’est la meilleure surface pour préserver sa santé. En clair, la terre battue est la meilleure surface du monde… Je crois en effet que ce n’est pas contestable. La mission de l’ADtB (Association pour le Développement de la terre Battue – voir encadré) c’est d’expliquer que construire un court en terre battue c’est rendre service à tous les membres des clubs, aux passionnés, et au tennis, car, sur terre battue, le tennis s’exprime dans toutes ses dimensions. ….

WEB http://www.terrebattue.org

ASSOCIATION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA TERRE BATTUE Créée en 1985 par un ancien joueur professionnel, Bruno Renoult et par un kinésithérapeute du sport, Yves Mercier alors que la terre battue ne représente plus que 14 % du parc national. En 1992, l’ADtB demandait à l’AtP que le circuit professionnel masculin se joue exclusivement sur terre battue ou gazon. Depuis 10 ans, pendant Roland-Garros, l'ADtB présente les avantages de la terre battue au "Club des Présidents" et donne les arguments aux dirigeants pour convaincre leur municipalité de l’intérêt de cette surface. L'ADtB a créé en 2006 le "senior tour sur terre battue" qui regroupe les clubs qui s'engagent à faire jouer toutes les parties de leur tournoi senior sur terre battue.

DiDiER AiLLoUD

« LE LoBBY AMÉRiCAiN A iMPosÉ LEs sURfACEs DUREs CoMME LA MEiLLEURE soLUtioN » RESPONSABLE DU MARCHÉ DES SPORTS DE RAQUETTE CHEZ GERFLOR QUI ÉQUIPE NOTAMMENT LE MASTERS SERIES DE BERCY, DIDIER AILLOUD EST AU CŒUR DES PROBLÉMATIQUES LIÉES À LA MONTÉE EN PUISSANCE DES SURFACES DURES SUR LA PLANÈTE TENNIS. Est-il vrai qu’aucun critère d’amortissement minimum n’est soit défini pour un court de tennis ? En effet, le tennis est la seule discipline où aucun critère d’amortissement n’est rendu obligatoire pour la fabrication d’un court. Cette anomalie est en passe d’être corrigée car la fit aimerait à terme définir des critères très précis.Je pense que c’est une très bonne chose.

faut-il comme certains le disent afficher un panneau sur les courts en dur avec la mention « Peut nuire gravement à votre santé ». Je ne sais pas, mais il est certain que les lobbys américains ont bien travaillé notamment sur les circuits professionnels où il y a eu une vraie montée en puissance des surfaces dures.

Les joueurs vous ont-ils parlé du problème lié aux surfaces ? Bien sûr, et on est très attentif à leurs témoignages. il est certain que de passer à une surface comme une résine à la terre battue ce n’est pas simple. C’est pareil pour l’indoor où nous sommes bien présents. À chaque fois cela crée bien sur des traumatismes.

La terre battue est considérée comme la meilleure surface du monde, avez-vous tenté de parvenir à vous approcher de cette qualité ? Bien sûr, et c’est un vrai challenge. Mais la terre battue garde des qualités naturelles presque inégalables. je pense à la glissance notamment.

LEs stAtistiQUEs fRANÇAisEs DE LA tERRE BAttUE LA TERRE BATTUE EN FRANCE (CHIFFRES FFT)

LES DIFFÉRENTES SURFACES EN FRANCE (CHIFFRES FFT)

ANNÉE

NoMBRE DE CoURts EN tERRE BAttUE

NoMBRE DE CoURts totAL

% DE CoURts tERRE BAttUE

EN NoMBRE DE LiCENCiÉs

2007

CoURts

%

1960

2500

3000

83 %

71019

Béton poreux

18693

56,4%

1970

3500

5492

64 %

167110

Résine

5979

18% 14,2%

1975

4075

8200

50 %

311382

terre battue

4689

1980

4600

14400

32 %

801054

Enrobé Poreux

1589

4,8%

1985

4875

27100

18 %

1324137

Gazon synthétique

643

1,9%

1990

5210

33547

16 %

1363962

Moquette

430

1.3%

1995

5250

33325

16 %

1093398

fausses tB

366

1,1%

2000

5000

33118

15 %

1048328

dalle thermoplastique

334

1%

2004

4745

33066

14 %

1065531

tapis

234

0,7%

2007

4689

33321

14 %

1094593

Parquet

164

0,5%

Gazon

16

0,05%

totAL

33137

100,00%

MMAAGGAAzzi iNNEE DD’ ’i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088 -- GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM

31 31


dossier terre battue en danger

tED REiss

« L'EXPÉRiENCE DU REBoUND ACE A EU DE tERRiBLEs CoNsÉQUENCEs PoUR LE tENNis AUstRALiEN » PROMOTEUR DE LA TERRE BATTUE EN AUSTRALIE, DANS UN PAYS HISTORIQUEMENT ATTACHÉ À L'HERBE, AU COURT EN DUR PUIS AU REBOUND ACE, TED REISS TIRE LA SONNETTE D'ALARME SUR LA FORMATION DES JOUEURS WALLABIES. SON CREDO EST CLAIR : IL FAUT CONSTRUIRE DES TERRES BATTUES DANS LES CLUBS, UN IDÉAL PAS SI FOU QUAND ON SAIT QUE DE ROD LAVER À PAT RAFTER, TOUS LES PLUS GRANDS CHAMPIONS AUSTRALIENS ONT ÉTÉ ÉLEVÉS SUR LA TERRE LOCALE. Ted, pourquoi tu fais la promotion de la terre dans un pays plutôt relié dans l'imaginaire à l'herbe ou au Rebound Ace ? Il est faux de dire que la terre battue n'a pas joué un rôle immense dans l'histoire du tennis australien. Tous nos joueurs de classe mondiale, Sir Norman Brookes, Jack Crawford, Adrian Quist, Frank Sedgman, Ken Rosewall, Lew Hoad, Rod Laver, Margaret Court, Evonne Goolagong et même Pat Rafter ont été éduqués sur de la terre australienne, ce que nous appelons « fourmilière », et qui ressemble un peu à la terre battue. Ce n'est que dans les décennies récentes qu'à cause de la concentration de courts en dur, le niveau du tennis australien a décliné. En comparaison aux autres surfaces, quel est l'avantage de la terre battue ? La terre battue a l'avantage d'autoriser le développement d'une meilleure technique, d'un meilleur toucher, d'une meilleure frappe de balle, tout en réduisant considérablement les risques de blessures.

Que ce soit pour l'entrainement des juniors, la compétition au niveau Elite ou un match d'anciens pour le fun, la terre battue favorise le plaisir de jouer et en conséquence le niveau d'inscription et de participation dans les clubs. Est-ce que la promotion de la terre battue comme tu la préconises en Australie connait un succès ? Oui, là où les clubs australiens ont installé des courts en terre battue, cela a été un vrai succès. Malheureusement une culture insuffisante dant l'art d'entretenir les courts a réduit les bénéfices à néant. C'est une chose évidente en Europe où généralement la maintenance des courts et le respect des joueurs pour le filet et l'arrosage permettent d'entretenir la qualité du terrain. Que penses-tu de la polémique lancée par l'ancien champion John Alexander sur l'aspect dangereux de certains courts en dur comparés à la terre battue ? Pendant plusieurs années, John Alexander a essayé de faire pro-

gresser le tennis australien sans résultat. D'autre anciens joueurs comme John Fitzgerald, Todd Woodbridge et Fred Stolle ont essayé de convaincre la fédération. Malheureusement ceux qui sont au pouvoir ont leur propre intérêt à construire des courts en dur, et le message sur l'importance de la terre battue n'a jamais eu la crédibilité qu'il aurait dû avoir. L'expérience pendant deux décennies du Rebound Ace a eu de terribles conséquences sur la fédération, aussi grave que l'herbe synthétique. De la part d'un pays qui s'est longtemps placé au sommet du jeu, nous sommes réduits aujourd'hui à être relégué à la cave. On aurait pu croire que la Fédération australienne avait pigé le message en voyant le succès des Européens et des Sud-Américains, mais ils ont l'air d'avoir du mal à accepter leurs erreurs et a rectifié le tir pour en tirer des enseigngements positifs pour notre avenir. Propos recueillis par Benjamin Rassat

LEs stAtistiQUEs MoNDiALEs DE LA tERRE BAttUE PAYs

totAL CoURts

CoURts EXtÉRiEURs

tERREs BAttUEs EXtÉRiEUREs

NoMBRE DE LiCENCiÉs

NoMBRE DE CLUBs

PoPULAtioN tENNis (EN MiLLioNs)

% PoP tENNis sUR PoP totALE

NoMBRE DE CoURts PoUR 100 HABitANts

ARGENtiNE

8000

7980

7900

99,00%

36,3

10000

1500

1,5

4,10%

2,2

ALLEMAGNE

50485

47000

45000

tCHEQUiE

5040

4700

4300

95,70%

82,1

1901968

10185

4

4,90%

6,1

91,50%

10,2

20208

969

0,27

2,60%

sUissE

4616

3700

4,9

3240

87,60%

7,3

50350

1028

0,25

3,40%

BELGiQUE

5800

6,3

4600

4000

87,00%

10,3

214510

950

0,6

5,80%

5,6

EsPAGNE HoLLANDE

5097

4643

3900

84,00%

40,3

88000

1000

1,6

4,00%

1,3

10781

9000

7000

77,80%

16,3

695693

1776

1,3

8,00%

PoRtUGAL

6,6

2050

2000

1500

75,00%

10,5

12438

355

0,13

1,20%

2

RUssiE

4800

4000

3000

75,00%

145

12000

200

0,135

0,10%

0,3

itALiE

10278

9400

6900

73,40%

58

157493

2933

2,1

3,60%

1,8

sUEDE

4500

3000

1500

50,00%

9

7700

565

0,4

4,40%

5

fRANCE

33353

26800

4000

14,90%

60

1075025

8748

2,5

4,20%

5,6

EtAts UNis

240000

225000

30000

13,00%

293

500000

10000

7,8

2,70%

8,2

ANGLEtERRE

35200

33000

20

0,06%

60,2

48533

2600

3,5

5,80%

5,8

AUstRALiE

20000

19950

100

0,05%

19,5

205490

1687

0,6

3,10%

10,3

32 32

% CoURts tB EXtÉRiEURs PoPULAtioN totALE sUR totAL EXtÉRiEURs (EN MiLLioNs)

GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM -- MMAAGGAAzzi iNNEE DD’ ’i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088

© © FFT. FFT. CONCEPTION CONCEPTION ::

LA TERRE BATTUE DANS LES PRINCIPAUX PAYS DE TENNIS (CHIFFRES ADTB)


dossier Joueurs en dangers

dossier Joueurs en dangers Propos recueillis par Benjamin Rassat

RiCHARD EVANs

« NADAL sERA tRÈs CHANCEUX s’iL JoUE ENCoRE AU tENNis APRÈs 26 ANs » CHRONIQUEUR GLOBE-TROTTER ET BIOGRAPHE LÉGENDAIRE DE JOHN MCENROE, RICHARD EVANS S’EST CONSTRUIT EN 30 ANS L’AUTORITÉ JOURNALISTIQUE NÉCESSAIRE POUR ALERTER LE MONDE DU TENNIS SUR SES DÉRIVES LES PLUS DANGEREUSES. POUR LUI, LE CONSTAT EST CLAIR : CERTAINS COURTS EN DUR METTENT EN PÉRIL LA CARRIÈRE DES JOUEURS DE TENNIS. UN VRAI WARNING PORTÉ À LA FACE DES ORGANISATEURS ET QUI EST UNE SORTE DE PLAIDOYER POUR UNE EXTENSION DE LA SAISON SUR TERRE BATTUE ET SUR HERBE. INTERVIEW COUP DE POING. Mais est-ce que les jeunes joueurs se rendent compte de ça ? Non parce qu’il faut se mettre à leur place. Quand on a 20 ans, on n’entend pas ce discours, on pense que rien ne peut vous arrêter, qu’on va conquérir le monde. Pour prendre un exemple vraiment à la limite mais qui va parler à tout le monde : les soldats qui partent en Irak ne pensent jamais qu’ils peuvent être touchés, ils voient des gars revenir avec une jambe ou un bras en moins mais ils se disent « Pas pour moi ». Dans une moindre mesure c’est la même chose avec les athlètes. Ils voient les autres blessés mais à 21 ans, ils se sentent forts, inarrêtables. C’est une vision très romantique mais qui n’est pas raisonnable.

Richard, tu as signé dans Tennis Magazine un billet sur la dangerosité des surfaces en dur, où tout part d’une déclaration alarmante de l’ancien champion australien, John Alexander. Oui, John Alexander dit que sur ce genre de terrain de tennis on devrait faire comme sur un paquet de cigarettes. Aussi sûrement qu’on prévient le fumeur que le tabac tue, on devrait inscrire derrière la ligne de fond de certains courts en dur : « Ce court est dangereux pour votre corps ». Bien sûr ce slogan semble très sensationnaliste mais il relève du simple bon sens en pointant le fait qu’un court en dur n’est pas bon pour la santé. Mais le sport de haut niveau l’est-il ? Bien sûr que le sport est bon pour la santé et l’exercice aussi. Mais ici nous parlons de conditions de jeu qui obligent à endurer des charges sur des parties très fragiles du corps comme les ligaments, les tendons, le dos, les chevilles. Et l’impact est démultiplié par la façon dont les joueurs professionnels jouent aujourd’hui au tennis. Il suffit juste de regarder Rafael Nadal ou David Ferrer, de voir ce qu’ils mettent en terme de tension dans un seul point. Pas un match, juste un point. Ca peut durer 25 coups qu’ils tirent du fond en se bloquant sur le genou ou sur la cheville avec une violence inouïe, pivotant, relançant l’appui, traversant le court pour frapper des coups comme on n’en a jamais tirés depuis le début de l’humanité. Faire ça 25 fois pour chaque point c’est follement traumatisant pour le corps. Sur terre battue, cet impact est

34 34

vraiment réduit car on peut glisser. C’est donc faire preuve d’un bon sens élémentaire que de rappeler que les courts en dur sont bien plus provocateurs de blessures que la terre battue. Il suffit de faire la liste des gens qui en ont été victimes et on aura presque une équipe de foot. Même dans le top 10, des carrières ont été interrompues à cause de ça : Marcelo Rios et Gustavo Kuerten, ces deux joueurs, numéros 1 mondiaux, ont eu une opération de la hanche juste après leur vingtaine. Qu’est-ce que ça nous dit ? Qu’ils ont fait endurer des charges de plus en plus lourdes à leur corps mais le corps n’a pas pu tenir. D’autres noms ? Oui Magnus Norman, Greg Rusedski, Tim Henman qui pourtant pratique le plus fluide des services volées, Tommy Haas. Tous ces gens seraient encore dans le top 20 s’ils ne s’étaient pas blessés. Et le facteur majeur, ce sont les courts en dur. Ce n’est pas le seul bien sûr mais ça explique beaucoup de choses. Je discutais avec José Higueras qui est désormais l’entraîneur de Roger Federer. Il a son académie à Palm Springs et il a autant de courts en dur que de terre battue. Il m’a dit « Je passe une journée sur terre à jouer 5 heures avec mes gamins et quand je me lève le lendemain, je me sens très bien, mais si je fais la même chose sur un court en dur, j’ai mal partout ». Alors il y a des industries où quand vous rappelez ça, ils répondent « Il ne faut pas le dire, ça va coûter très cher, on va perdre beaucoup d’argent ». Eh bien oui ça va coûter de l’argent.

Quelles seraient les solutions pour réduire les dégâts ? On n’arrivera jamais à faire quoi que ce soit s’il n’y a pas une réunification des instances. Si les représentants de l’ATP, de la WTA et de l’ITF ne se réunissent pas pour essayer de réfléchir sur l’avenir du jeu. Ce n’est pas pour se pencher sur l’avenir de Roland-Garros ou de l’Open d’Australie mais pour le bien général du tennis. Si on est capable de ça, le jeu changera car on pourra intervenir sur le calendrier, le choix des surfaces. Aujourd’hui il s’agit de définir le package qui va faire du tennis un sport puissant ou non, surtout sur le marche américain. On a vu ça pendant le week-end de Coupe Davis à Winston-Salem : une nouvelle chaîne câblée a coupé le 5ème set entre Mathieu et Blake pour passer un match de hockey. Aux Etats-Unis, un match de hockey n’est pas aussi populaire qu’un match de tennis mais il peut plaire à un certain type de marché autour d’une grosse équipe locale, et le hockey se vendra alors mieux que le tennis à cause de ce package. Et ça c’est la faute du jeu et de ses organisateurs. Ca veut dire qu’il faut faire de la politique, mais quel est celui qui se lèvera ? Tu n’as pas été déjà un peu déçu dans le passé ? Non, je suis juste frustré que cette unification n’ait toujours pas été faite. Il y a eu plein de réunions, on est arrivé à des consensus où 80% des gens étaient d’accord pour travailler ensemble. Mais certaines personnes avaient encore intérêt à ce que ça capote. Là j’ai le sentiment qu’on peut à nouveau faire un essai. Il y a des dirigeants forts avec du sang neuf. Je trouve que de ce point

GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM -- MMAAGGAAzzi iNNEE DD’ ’i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088

de vue là, la position de Christian Bîmes est très intéressante. Il a dit en anglais - ce qui a surpris tout le monde parce qu’ils n’ont peut-être pas bien écouté, ni compris - mais il l’a redit en français : « Je suis pour l’unification ». D’autres ne sont pas de cet avis pour leurs raisons, mais il faut qu’ils reviennent à la table. Le jeu est en train de connaître un tel succès. Regardons Monte-Carlo : plus un billet disponible pendant toute la semaine, une nouvelle tribune prévue pour l’an prochain. Indian Wells, toutes les cessions de jour ou de nuit jouées à guichets fermés. Record d’affluence battu à Miami et pendant le match EtatsUnis-France. Prenez un retraité valeureux et le numéro 1 mondial, mettez-les au Madison Square Garden, vous faites salle pleine de 19 600 places en ayant vendu 10 000 tickets en un seul aprèsmidi. Cela montre le pouvoir d’attraction que les stars de ce jeu détiennent. Le tennis a tellement plus de stars que le golf. Mettez Tiger Woods de côté, et les gens auront du mal à nommer un autre golfeur connu. En tennis, il y a Venus, il y a Serena, il y a Federer, il y a Nadal, il y a Sharapova, ces noms sont célèbres dans le monde entier. Mais s’il faut protéger les joueurs, est-ce que le tennis ne doit pas faire comme la formule 1 qui a énormément travaillé sur la sécurité des pilotes ? C’est une très bonne comparaison. Le résultat n’est pas aussi grave qu’en Formule 1 où les pilotes risquaient la mort, ce qui avaient le don de concentrer toutes les réflexions. Ici on ne parle que de blessures au dos ou à la cheville. Il n’en reste pas moins que certaines carrières s’interrompent. Nadal sera très chanceux s’il joue encore au tennis à l’âge de 26 ans. J’espère qu’il le pourra car c’est un garçon charmant et un formidable joueur de tennis, mais la façon dont il joue ne peut que rendre inquiet... jusqu’à son propre camp. Quand je lui ai demandé pourquoi il allait faire la tournée américaine, il m’a répondu « A cause des points », et moi j’ai une vision complètement à l’opposé de ça. Je préférerais qu’il arrête après Wimbledon et débarque à l’US Open avec une semaine de préparation maximum, et s’il ne joue pas bien à New-York, eh bien c’est pas de chance. Mais ça lui permettrait de finir l’année en indoor et d’avoir pu se concentrer sur la saison de terre battue et d’herbe, là où il se sent le mieux.

oN ACHÈVE BiEN LEs

CHEVAUX

L'historien du jeu

LA ViCtiME sACRifiCiELLE

GIANNI CLERICI ANCIEN GRAND JOUEUR ITALIEN, ROMANCIER ET GRAND POÈTE DU TENNIS, GIANNI CLERICI POSE UN REGARD DOUX-AMER SUR LES CADENCES INFERNALES QUI MENACENT LA SANTÉ DES JOUEURS SURTOUT SUR CIMENT. EXPERT UNIQUEMENT DÉPÊCHÉ SUR LES GRANDS TOURNOIS, IL NE PORTE PAS UN REGARD TRÈS OPTIMISTE SUR L'AVENIR DU JEU. Gianni, est-ce que la terre battue est une bonne surface pour préserver la santé des joueurs ? Mais même pour ma santé ou la tienne, c'est une bonne surface. Quand le tennis était encore un jeu civilisé, on jouait sur terre battue ou sur herbe, et on n'avait pas tellement d'accident. Mais ce sport veut désormais jouer sur du ciment, c'est fou. Ca fait mal le ciment ? Mais ça fait très mal ! il y a des gros traumatismes, des lésions tout le temps. C'est démentiel. on a croisé Gustavo Kuerten qui est l'exemple du joueur cassé, mulitpliant les opérations et qui n'a jamais pu rejouer à son niveau. il se passe qu'on n'a pas encore produit d'études sérieuses, très peu de médecins se sont penchés sur la question, mais il est évident que ce n'est dans l'intérêt général de personne d'avoir à écrire quelque chose là-dessus.

tu parles des instances internationales oui ils font un stage chaque année à Londres au mois de juillet, il faudrait quand même qu'ils se penchent sur ça. Mais ne nous faisons pas d'illusion, la machine ne va pas s'arrêter, sauf s'il y a des morts. Est-ce que finalement ce ne serait pas intéressant qu'il y ait un mort comme en formule 1 ou en cyclisme ? Non, il n'y aura pas de mort, on va juste te changer une pièce, une hanche, un genou, mais un mort frapperait l'imagination de tout le monde. Mais le spectacle de Rafael Nadal souffrant à l'Us open devrait faire évoluer les mentalités, non ? Non, je ne crois pas. Après la guerre, les Etats-Unis jouaient sur herbe et sur terre mais ils ont développé une culture du ciment en Californie qui permettait d'avoir moins de main d'oeuvre. Moi je me souviens avoir vu à Bombay 14 employés qui s'occupaient

siLENCE oN

ALEX CoRREtJA « CE QUi Est ARRiVÉ À GUGA ME fAit DE LA PEiNE MAis ÇA AURAit PU ARRiVER À N’iMPoRtE QUi »

Mais pour toi il n’y a pas un peu plus de blessures aujourd’hui ? oui, mais c’est parce que les joueurs jouent beaucoup de tournois, voyagent beaucoup, et les matches sont très durs pour tout le monde. Mais écoute, si tu joues au tennis parce que tu le veux et que personne ne te force, et si tu veux être un élève qui fait bien ses devoirs et que tu n’essayes pas de donner toujours le meilleur de toi pour avancer, tu ne pourra pas aller au bout de tes rêves. Est-ce que les courts en dur sont plus dangereux que la terre battue ? sur terre battue, tu dois plus souffrir, tu dois être en meilleure condition physique et avoir une meilleure

oui, où on se faisait servir le thé au bord du court... oui, mais ça c'est devenu très difficile aux Etats-Unis et comme les Etats-Unis sont les précurseurs de la marche du monde, il y a eu cette coulée de ciment sur le tennis mondial, et cette coulée nous engloutit jusqu'au cou. Je ne vois pas de raison pour laquelle on va faire marche arrière. Mais il y a quand même des choses qu'on peut changer : le calendrier, les semaines de repos Ecoute, je suis un vieux monsieur et j'en assez vu pour ne pas être optimiste en connaissance des intérêts de chacun. Autant je vois bien l'intérêt de certains à casser les gens, autant je ne vois pas leur intérêt à devoir tout changer pour que les gens se cassent moins.

Gustavo, il y a de plus en plus de blessures, et toimême tu avais été numéro un et contraint d’interrompre ta carrière à cause de cela. (Longue respiration) faire du sport à temps plein pousse le corps au bout de ses limites. Ce n’est pas aussi sain que de faire du sport deux fois par semaine, juste pour se maintenir en forme. Au contraire ton corps force tout le temps. Mais ne jouer que sur une seule surface ou uniquement sur terre battue, ne changerait probablement rien au problème. Chacun doit juste faire attention et se préparer pour pouvoir jouer sur des surfaces différentes. En fin de compte c’est à chacun de prendre ses responsabilités. tu peux jouer 12, 15, 20 tournois, mais personne n’est vraiment obligé de jouer autant. Mais le circuit est dur, il est très physique et les joueurs doivent travailler beaucoup pour se préparer. Le sport à plein temps arrive à un niveau où les joueurs risquent davantage de se blesser.

JoUE !!

L’ENtRAiNEUR D’UN JEUNE EsPoiR fRAGiLE

Alex, aujourd’hui tu entraines Andy Murray qui a eu pas mal de blessures au début de sa carrière, est-ce que ça traduit la période actuelle du tennis ou un mal plus profond ? Non, si tu pratiques un sport pour vivre, si tu veux travailler dur pendant des heures et emmener ton corps à l’extrême, c’est normal que tu l’uses. il n’y a pas à porter le blâme sur cela.

d'un court qui n'était pas propre. C'était une autre civilisation.

GUstAVo KUERtEN « LE sPoRt À PLEiN tEMPs AttEiNt UN NiVEAU oÙ LEs JoUEURs VoNt D’AVANtAGE sE BLEssER »

endurance, mais la surface est plus douce donc tu ne souffres pas des genoux ou de la cheville. sur courts en dur, parfois c’est vrai que tu peux te faire une entorse à la cheville mais ça fait partie du jeu. Les courts en dur existent depuis des millions d’années (sic!), et je n’ai vu personne dire « on ne joue plus dessus parce que quelqu’un a été blessé ». Mais le spectacle de Rafael Nadal en train de souffrir le martyr à l’Us open 2007 n’est pas très agréable. Même federer était gêné. or c’était à l’Us open, pas à Roland-Garros. oui mais dans courts en dur il y a dur. Dur, ça veut dire que c’est dur. Et terre battue, que c’est doux. Exactement. Et quand tu joues sur dur, tu sais que ton corps va souffrir un peu plus et qu’il va falloir que tu sois prêt avant de rentrer sur le terrain. si tu n’es pas prêt, tu ne mérites pas de jouer ce genre de tournois. Mais on assiste aux adieux de Gustavo Kuerten qui est obligé d’arrêter sa carrière à cause de blessures alors qu’il est numéro 1 mondial oui, ça me fait vraiment de la peine et c’est vraiment dommage pour le tennis que Gustavo ait été obligé d’écourter sa carrière, mais tout ça aurait pu arriver à n’importe qui.

LE sUD-AMÉRiCAiN BLÉssÉ DAViD NALBANDiAN « CE DÉBUt D’ANNÉE, C’ÉtAit BiEN MiEUX PoUR Moi DE REstER sUR tERRE » il y a un débat qui parle du danger à jouer sur surface rapide au lieu de jouer sur terre battue ? Pour moi ce n’est pas un problème, c’est juste différent, tu dois jouer un tennis différent selon la surface. Mais ce n’est pas plus dangereux. ? oui bien sûr tu as plus de risques de tordre une cheville ou de te froisser un muscle mais ce genre d’accident peut arriver n’importe où. Alors pourquoi as-tu décidé de faire tout le début de saison sur terre battue ? La terre battue n’est pas ma meilleure surface, je préfère les surfaces rapides, mais la tournée sur laquelle j’étais me semblait très sympa. Je n’avais pas de points à défendre, j’en avais au contraire beaucoup à prendre, c’était bien mieux pour moi de rester sur terre.

LE GUERRiER AU tALoN D’ACHiLLE RAfAEL NADAL « tU NE PEUX PAs JoUER MoiNs CAR iL Y A toUJoURs LA QUEstioN DEs PoiNts » Est-ce que le ciment ce n’est pas plus dangereux pour toi que la terre ? Bien sûr que ça l’est. Les surfaces en dur font plus mal à ton corps, mais pas uniquement pour moi, pour tout le monde. Mais est-ce que ça veut dire que tu vas moins jouer cette année au regard de l’an dernier où tu es par exemple arrivé très fatigué en finale de Hambourg ou à l’Us open ? (Grande réflexion) Je suis en mesure de jouer et donc c’est difficile de se dire qu’on va moins jouer. tu ne peux pas attaquer les matches en te disant que tu ne vas pas les jouer à fond, juste pour te préserver. il y a cet enchaînement sur terre : Barcelone, un tournoi très important pour nous, Rome, Hambourg qui sont des Masters series, tu dois les jouer en essayant de les gagner parce qu’il y a toujours la question des points pour chaque victoire.

MMAAGGAAzzi iNNEE DD’ ’i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088 -- GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM

35 35


pieds palmés, tennis en danger « C’Est UNE HoNtE QUE LEs JoUEURs NE sACHENt PAs PRÉsENtER UN tENNis toUt tERRAiN »

WARREN JACQUEs IMMENSE CHAMPION AUSTRALIEN, FONDATEUR DE CLUBS ET D’ACADÉMIES AUX ETATS-UNIS, ENTRAINEUR DE KEVIN CURREN, ET ANCIEN DTN DU TENNIS ANGLAIS, WARREN JACQUES EST L’EXPERT DE LUXE QU’EST ALLÉ VOIR GRANDCHELEM POUR S’INTERROGER SUR UNE VRAIE QUESTION DE FOND : LES JEUNES SAVENT-IL JOUER SUR TERRE BATTUE (ET SUR HERBE) ET SONT-ILS MENTALEMENT PRÉPARÉS POUR IMPOSER SUR TOUS LES TERRAINS UN STYLE FAIT D’INTELLIGENCE ET DE VARIÉTÉ ? FRÈRE JACQUES SORT SON ARSENAL DE VOLÉES TRANCHÉES. Warren, est-ce que tu peux nous rappeler qui tu es ? Je suis un ancien joueur professionnel arrivé juste avant l'ère Open en 1968. J'ai joué six ans sur le circuit mondial, j'ai été élevé en Australie pendant l'ère de Rod Laver, Fred Stolle, Lew Hoad. J'ai toujours adoré ce jeu et j'ai continué dans le tennis en tant qu'entraineur. J'ai arrêté très tôt ma carière parce qu'on ne pouvait pas en vivre mais par contre j'ai monté des clubs aux Etats-Unis et je me suis occupé de plein de joueurs comme Kevin Curren, Steve Denton, Bill Scanlon, Kathy Jordan des joueurs que j'ai emmené de la base jusqu'au top 10. Mon plus gros regret est que Kevin Curren se soit arrêté au pied de la dernière marche de Wimbledon en 1985 face à Boris Becker, mais c'est la vie. Enfin mon plaisir c'est que quand je suis devenu le capitaine de l'équipe anglaise de Coupe Davis et le DTN du tennis anglais, j'ai aidé à la formation de joueurs comme Jeremy Bates, Andrew Castle, Tim Henman. Tim, je l'ai emmené en Australie quand il avait 15 ans.

Oui, il y a également cette dictature du revers à deux mains qui impliquent toute une façon de jouer derrière, y compris dans l'approche du filet. Oui c'est un truc assez incroyable car pour moi qui vient de cette génération de grands attaquants australiens, voir aussi peu de joueurs avec un revers à une main ça me paraît être un handicap, principalement face à un adversaire un peu malin. Parce que dès que vous avez à jouer un coup un peu technique, en toucher, ça devient problématique. Pour moi, la responsabilité vient des coaches. Ils appellent ça le tennis moderne, moi je trouve qu'on a plutôt reculé. Je viens d'un temps où

36 36

Lew Hoad. Oui bien sûr Lew Hoad Mon idole ! C'est la mienne aussi. Et c'est une honte en considération de ces grands champions que les joueurs actuels ne soient pas capables de présenter un tennis tout terrain. D'autant qu'ils prendraient un grand plaisir à s'amuser un peu plus avec la balle.

savoir jouer sur terre, sur herbe, sur dur, c'était normal. Il faut revenir à une formation technique qui permette de jouer sur toutes les surfaces. Je continue de penser qu'il est possible de gagner en faisant service volée partout, y compris la terre. Mais sorti de Rafter ou de Henman en demi à Paris, ou de McEnroe et Noah en finale mais qui ne montaient pas sur les deux balles, est-ce qu'on peut gagner sur terre en faisant service volée ? Oui, je pense que c'est possible mais il faut être intelligent, avoir un bon toucher et savoir négocier le jeu intermédiaire, en approche du filet. Il est là le problème. Il y a des très grands joueurs de fond qui n'osent pas venir au filet parce qu'ils négocient mal cette zone de terrain intermédiaire où il faut choisir d'avancer ou de reculer. Et puis il y a la question du toucher. Je viens d'un monde où on sait ce que veut dire un toucher de balle ou jouer avec la main. Or on est dans un tennis où la raquette fait beaucoup de choses. Mais je crois dur comme fer qu'on peut prolonger un tennis qui rentre dans la tradition des grands champions sachant tout faire avec la main.

GGRRAANNDDCCHHEELLEEMM -- MMAAGGAAzzi iNNEE DD’ ’i iNNffooRRMMAAtti iooNNss GGRRAAttUUi itt ssUURR LLEE ttEENNNNi iss -- ttRRi iMMEEssttRRi iEELL -- MMAAi i 22000088

C'est quand même plus agréable de faire des volées, non ? Oui mais, je pense qu'il y a un problème qui vient des organisateurs, c'est qu'ils veulent plus de rallyes du fond du court plutôt que du chip and charge et des amortis. Cette variation est la définition du tennis. Quand vous pensez que sur les cent premiers joueurs, soixante-dix à quatre-vingt ne viennent pas au filet, et pourtant ne nous trompons pas, ce sont des grands joueurs, mais le jeu manque de cette variété.

Ph. Ph. U. U. Nicoletti Nicoletti

Hier on trainait au tournoi junior de Beaulieu, sur une terre battue où on n'a pas vu une volée de la journée. Qu'est-ce que tu en penses ? C'est très frustrant. On a envie de voir des joueurs qui pourraient démontrer qu'on peut encore jouer ce tennis-là sur toutes les surfaces, et je suis un peu déçu par les entraineurs aujourd'hui qui appuient trop sur l'importance du lift, du jeu du fond du court, du gros coup droit avec prise western. C'est un tennis très performant mais quand leurs joueurs doivent sortir un revers slicé ou une volée, vues les prises qu'ils ont, ça devient très difficile.

Et après tout, les gens devraient se rappeler que les deux numéros 1 sont Federer et Henin, des joueurs qui savent tout faire comme leurs ainés. Pourquoi les entraineurs et les joueurs n'essayent pas d'imiter les vrais champions ? Oui c'est un vrai mystère pour moi. Pete Sampras était dans le même canevas, Rod Laver, mon vieil ami, Ken Rosewall

Derrière ça il ne manque pas aussi d'intelligence. Est-ce que les joueurs sont intelligents ? Encore une fois je ne vais pas mettre le blame sur les joueurs mais sur les entraineurs. Il ne portent pas assez d'attention sur la préparation mentale, et à cause de ça on arrive aux moments-clefs d'un match où le joueur joue sans confiance, joue pour ne pas perdre le point au lieu de vouloir le gagner. Tout le truc du tennis tient dans la capacité de jouer parfaitement et avec intelligence les points importants. Egalité, avantage, avantage dehors, ce sont trois points différents qui demandent trois approches intelligentes. Si les coaches ne sont pas capable de mettre l'accent là-dessus, il va y avoir un gros problème. Leur job c'est d'être dans la capacité d'analyser les moments où leurs joueurs ont fait une erreur stupide et de travailler dessus. C'est de ça dont il s'agit, le tennis.

DAVID DAVID FERRER FERRER ET ET SYN-RAPTOR SYN-RAPTOR DUE DUE

lottosport.com lottosport.com

numéro numéro vert: vert: 0080006079900 0080006079900


roland-garros en danger

« EN CiNQ ANs J’Ai fAit DU toURNoi DE MADRiD LE MEiLLEUR toURNoi sUR 7 JoURs. »

ANCIEN JOUEUR, ENTRAÎNEUR, COACH, MANAGER, ION TIRIAC EST L’OBSERVATEUR PRIVILÉGIÉ DU TENNIS MONDIAL. AUJOURD’HUI À LA TÊTE DE L’ORGANISATION DU TOURNOI DE MADRID, IL REVIENT POUR GRANDCHELEM SUR LE POIDS DE ROLAND-GARROS SUR LA PLANÈTE TENNIS, UN VRAI RÉGAL…

Parlez vous le Ch’Tiriac ???

Mélange de roumain, d’italien et de vieux français, le ch’tiriac est une langue fascinante, pleine de néologismes. Petite traduction pour les enfants Foulminente, Adj. qual. - Imparable - « Ce revers de Boris Becker il était foulminente » Compétir, Verbe intrans. - Rivaliser - « Je veux pouvoir compétir avec Roland-Garros » Strangulé, participe passé - Dans une position économique inconfortable - « Le tournoi de Hambourg est strangulé » Se balancer, Verbe Trans. - Etre Profitable - « Après trois ans, Madrid arrive à se balancer » Vous, pronom pers. - Tu - « Ecoutez monsieur, tu ne dois pas tricher avec le client »

roland-garros en danger La terre battue est-elle la surface la plus difficile à apprivoiser ? Ecoute, chaque surface est différente. Les temps de ma génération sont passés. Nous on voyageait assez souvent pour gagner notre pain, pas notre vie, c'est une très grande différence. On traversait rarement l’océan pour les Etats-Unis et jamais pour l’Australie. Alors c'est vrai que Wimbledon c’était Wimbledon, comme toujours, mais nous les joueurs des pays de l’Est on détestait l’herbe. Aujourd’hui, il faut reconnaître que le tennis indoor a pris une place prépondérante. Avez-vous l’impression que la terre battue est un peu mise à l'écart sur le circuit international ? Non, c’est juste que le joueur du tennis n’est pas assez professionnel. Malheureusement le tennis a explosé dans la direction de l'argent, dans la direction l’industrie. Par contre, on est resté très en arrière d’un point de vue professionnel. Mais c'est notre faute, et pas seulement celles des joueurs de tennis mais aussi celle des managers, des entraîneurs. Parce que le tennis est le seul sport du monde qui à 13 mois de calendrier. Tu termines le 31 décembre et tu commences le 1er janvier. De plus le marché du tennis n'est pas un marché libre, c’est un marché organisé, bon ou mauvais ce n’est pas la question. C'est organisé par l'ATP, par la WTA, ITF, par les Grands Chelems. Ça n’existe pas dans un autre sport au monde. Quand vous décidez d’organiser un très gros tournoi sur terre battue à Madrid, quel est l’objectif ? Moi, j’ai juste décidé d’organiser un très gros tournoi sur terre battue à Madrid. Juste j'ai décidé d’organiser un tournoi à Madrid. Et ça il y a 5 ans. J’ai pris mon risque après 16 ans d’Allemagne, j’ai mis les choses sur la table, j’ai trouvé le propriétaire et je lui ai dit que j’allais probablement prendre des risques. La première année, le tournoi a perdu 3 millions d’euros. Je me demande si demain matin une fédération ou une autre société va mettre les 3 millions sur la table. Parce que tu dois payer le dimanche, les joueurs, les spectateurs, tu ne peux pas tricher avec eux, ce sont tes clients. La deuxième année il a perdu 1 million et demi et après il a commencé à être profitable. En disant ça, moi je sais faire un tournoi, je sais faire très peu de choses dans ma vie, mais organiser un tournoi, faire un événement, je l’ai démontré plusieurs fois. Alors oui, je suis très mégalomane, et personne ne peut m'apprendre comment faire d’un tournoi un succès. J'ai fait le Masters d’Hanovre. En cinq ans j’ai fait du tournoi de Madrid le meilleur tournoi sur 7 jours. Quand on dit que ce tournoi pourrait être un 5ème Grand Chelem, est-ce que c'est une réalité ? Ecoutez monsieur, avec tout le respect, moi je pense aussi que les Grands Chelems ont beaucoup de défauts. Mais, je ne veux pas être un Grand Chelem, moi je veux avoir la liberté et personne ne peut m’en empêcher. Je n’ai pas besoin d’un tableau de 128. Je pense que la crème de la crème doit jouer. Si je pouvais, je ferais un tableau de 32. Et le choix de l’Espagne c’est aussi parce qu’aujourd’hui en temps que grand spécialiste vous avez senti que l’Espagne est une grande nation de tennis ? L'Espagne a toujours eu un très bon tournoi. Barcelone a toujours été un très bon tournoi. Mais le club de Barcelone ne pouvait pas se développer et monter au rang de Masters Series. L'Espagne, depuis quarante ans, c’est la nation qui a le plus grand nombre de vainqueurs de tournois du Grand Chelem. De loin. Oublie les Etats-Unis, l'Australie et tout ça, oublie ça. C’est vrai que les fans ne sont pas encore assez forts, pas forts comme il l'étaient il y a 10 ans, 15 ans, mais ça revient, ça bouge à nouveau. Simplement il ne faut pas tricher, offrir que des évènements de qualité. Et c’est ça ce que l’on a fait. Nous, on l’a fait en Allemagne et après l'Allemagne tout le monde nous a copié. Aujourd'hui, quelle analyse faites-vous de l'évolution du tennis ? Je pense que le tennis a beaucoup progressé, mais pas dans toutes les directions positives. Par exemple le jeu va trop vite. Je pense que c'était très facile de faire la balle 10% plus grande. Pas 2% pas 3% tout ça, mais 10%. Alors le service

aurait été plus lent, le retour moins brutal. Oui le joueur aurait souffert un an ou deux ans mais il se serait adapté. Exactement comme on a appris à jouer avec des raquettes plus grandes. Parce que, avec tout le respect si aujourd’hui je donne une raquette en bois à 440 grammes, comme Vilas ou comme Borg, à n’importe lesquels de ces messieurs, au bout d'une demie heure, il va aller à l'hôpital. Alors, je vais faire un très grand compliment à Monsieur Federer. Moi je pense que Federer est le plus grand joueur de tous les temps. Et dire ça dans une époque ou c'est « kill or die » c'est très difficile pour moi, mais il a tout de même inventé beaucoup de choses dans le tennis. Il joue au piano quand les autres frappent au tambourin. J'ai pensé que l'erreur c’est de comparer les époques. Apres Sampras qui mérite quand même de la considération, je place Federer. Je n’oublie pas qu’avec McEnroe il existait des créateurs sur le terrain. Aujourd'hui c'est très difficile d'être un créateur. Roland-Garros est-il menacé ? Ma position sur Roland-Garros ne sera pas objective parce que j'ai gagné Roland-Garros en double mais pas en simple malheureusement. RolandGarros a fait beaucoup plus d'investissement que les autres. Le tennis est beaucoup plus humain à Paris. On peut voir plus de choses à Roland-Garros. En revanche, depuis des décennies il devrait y avoir au moins un court couvert sur chaque tournoi du Grand Chelem. Notamment à Roland-Garros A Roland-Garros, à Wimbledon, partout, un toit rétractable, parce que tu ne peux pas te permettre d'avoir l'arrogance de dire que la pluie fait partie de l'Angleterre. Idem à Paris. Quand tu as 200 pays qui retransmettent les matches, quand tout le monde sait que dès 14 heures la Formule 1 démarre, que n'importe où au monde il y a 5 lumières rouges, et que quand elles sont vertes le spectacle commence, tout est dit d’un point vue marketing et économique. Pensez-vous qu’il faille agrandir Roland-Garros ? Si Paris avait eu les Jeux on ne se poserait même pas la question, mais il est clair que ce projet est une nécessité pour le tournoi. Quand on parle de Ion Tiriac dans le monde du tennis, on dit toujours que c’est quelqu'un qui est capable de monter des événements en 3 coups de fil Tout cela est faux. J'ai eu une seule qualité au monde. Je savais pousser les frontières. En 1964, après les Jeux Olympiques d’Innsbruck (NDLR : Ion Tiriac faisait partie de l’Equipe de Hockey sur Glace) j'ai dit c'est fini avec le hockey. En 1972, j’ai dit c'est fini avec le tennis. Je jouais la troisième finale de Coupe Davis, j’ai pas pu gagner malheureusement. Je ne suis pas assez bon, et Nastase est idiot (rires). Donc je me suis dit, je vais commencer à entraîner gratuitement, après j'ai commencé à faire le manager parce que je venais du métier, et après j'ai fait le promoteur. En tant que promoteur, j’ai gagné beaucoup d’argent. En 1985, j’ai dit aussi que ma carrière d'entraîneur avec Vilas était terminée. Pour Becker je l'aidais techniquement quand il le fallait et après quand Becker s'est arrêté, j’ai enchaîné sur l’organisation. Je connais le recette pour faire un tournoi, combien de sel, combien de poivre tout ça, et si je goûte et que c'est pas bon alors je jette à la poubelle. Et on recommence de nouveau. J'ai la recette. J'ai inventé la recette. Vous serez présent à Roland-Garros cette année ? Roland-Garros, c’est le seul tournoi où je peux me permettre de gâcher 10 jours de ma vie. Mon programme, c'est Roland-Garrros et après à Madrid je reste 6, 7 jours peut être… Propos recueillis par Laurent Trupiano

BIO EXPRESS • Né le 9 Mai 1939 à Brasov en Roumanie. • Joueur de Hockey pour l’équipe de Roumanie aux JO d’Innsbruck • Vainqueur de Roland-Garros en double avec Ilie Nastase • Finaliste de la Coupe Davis (69,71,72) • Entraîneur de Guillermo Vilas de 76 à 85 • Manager de Boris Becker de 85 à 93 • A aussi été président du Comité Olympique Roumain • Aujourd’hui, président d’Unit Credit Tiriac, Ion Tiriac est 840e au classement Forbes des plus grandes fortunes du globe avec un pactole de 1,1 milliards de dollars. Il est aussi le premier milliardaire roumain.


roland-garros en danger

fAUt-iL FauT-il VRAiMENt vRaimEnT CRAiNDRE cRaindRE PoUR pouR L’AVENiR l’avEniR DE dE RoLAND-GARRos Roland-gaRRos ? *

JACQUEs DoRfMANN

« RoLAND-GARRos A DÉJÀ ÉtÉ MENACÉ DANs LEs ANNÉEs 70 PAR LEs iNtERNAtioNAUX D’itALiE » JUGE-ARBITRE MYTHIQUE DU ROLAND-GARROS DE L’ÂGE D’OR, JACQUES DORFMANN CONTINUE ENCORE D’OFFICIER BIEN AU-DELÀ DE L’ÂGE DE LA RETRAITE, DANS LES TOURNOIS DE JEUNES ET POUR LE SIMPLE PLAISIR DU JEU. GRANDCHELEM L’A CROISÉ À MONTE-CARLO OÙ LE BON DORFY NOUS A REDONNÉ UNE PETITE LEÇON D’HISTOIRE. MÊME FRAGILISÉ, ROLAND-GARROS NE MEURT JAMAIS.

01

Jacques, on ne s’en souvient plus mais il y a eu un moment au milieu des années 70 où à Roland-Garros il n’y avait plus les meilleurs joueurs. Et puis ils sont revenus peut-être à cause du lien particulier qu’ils avaient avec toi ? Effectivement j’ai connu un temps où je ne dirais pas que Roland-Garros était menacé mais où les installations n’étaient plus à la hauteur d’un Grand Chelem. Je crois pouvoir dire qu’avant l’arrivée de Philippe Chatrier en 1967-68, les internationaux d’italie disposaient de facilités et d’équipements qui faisaient

que seule la tradition permettait à Roland-Garros de rester un Grand Chelem. Maintenant que Roland s’est modernisé, a fait les efforts nécessaires pour être au niveau, je ne suis pas inquiet pour l’avenir du tournoi.

tournoi, et je ne pense pas que Roland-Garros souffrirait beaucoup de la présence d’un 5ème Grand Chelem. Cela dit, attaché comme je le suis à la tradition, je préfèrerais tout de même qu’on en reste à ces quatre piliers.

Même quand il y a un tiriac qui annonce un grand tournoi à Madrid, même avec des gens du tennis qui parlent d’un cinquième Grand Chelem en Asie ? Moi ça ne me choquerait pas profondément qu’il y ait un 5ème

UBALDo sCANNAGAtA

« JE NE CRois PLUs QUE RoLAND-GARRos soit EN DANGER » PLUME INCONTOURNABLE DU TENNIS ITALIEN, À LA TÊTE DE SON PROPRE BLOG ET D’UNE NOUVELLE PLATEFORME EUROPÉENNE UBITENNIS.COM, UBALDO SCANAGATTA A ÉTÉ LE TÉMOIN DE CE MOMENT OÙ LE TENNIS TRANSALPIN AURAIT PU BASCULER DANS LA LÉGENDE DES GRANDS CHELEMS. RETOUR SUR UN ÉPISODE MÉCONNU. changer quelque chose, ont compris l’importance du village, de l’hospitalité, et l’image de Rome s’est beaucoup améliorée. Mais l’opportunité de devenir un des plus grands tournois du monde était perdue. on n’a pas non plus eu le courage de quitter le foro italico qui est un endroit magnifique mais qui est trop petit pour un tournoi du Grand Chelem. Est-ce que Roland-Garros est dans la même situation aujourd’hui ? Non, je ne crois pas parce que la france a toujours pensé grand. Philippe Chatrier était un grand maître. Christian Bîmes n’est peut-être pas dans la même idée de grandeur, mais j’ai l’impression qu’il veut bien faire. Je trouve que Roland-Garros a fait beaucoup de progrès depuis qu’on a construit le court suzanne Lenglen, et qu’on parle d’un nouveau central couvert. Alors comme vous le savez, Paris a perdu les J.o 2012 et ça veut dire qu’il y a encore sûrement quelques petits problèmes pour faire avancer les projets mais je ne crois pas que Roland-Garros soit en danger de perdre sa place. Et puis tout le monde parle de Madrid comme autre option, mais Madrid est trop lié à ion tiriac. Le jour où il n’y a plus de Nadal en

Espagne et où on retrouve un nouveau Becker en Allemagne, tiriac part en Allemagne. Et puis tiriac a 70 ans, il n’est plus tellement jeune… Est-ce que cette remise en cause ne traduit pas surtout l’affaiblissement de la place de la terre battue dans le calendrier générale alors que c’est une surface qui permet tous les jeux et évite plein de blessures ? C’est tout à fait sûr que pour tout le monde c’est mieux de jouer sur terre battue. Le problème c’est le calendrier, c’est qu’à la fin de l’année, tout le monde est cassé. Les joueurs sont plus ou moins obligés d’enchaîner les tournois les uns derrière les autres. Entre indian Wells et Miami il n’y a même pas une semaine de repos pour récupérer. Et celui qui arrive en finale à indian Wells se fait battre au premier tour à Key Biscayne comme ça s’est passé avec Djokovic et ivanovic. sans parler des autres stars qui ont des balles de match à sauver dès le premier tour. il faudrait réfléchir sur ça, mais ça me semble à peu près aussi stérile que la volonté de revenir à la raquette en bois.

RiCHARD RichaRd EVANs Evans

« tiRiAC TiRiac Est EsT UN un GRAND gRand HoMME hommE MAis mais soN son toURNoi TouRnoi Àà MADRiD madRid NE nE DEViENDRA dEviEndRa JAMAis jamais LE lE 5ÈME 5èmE GRAND gRand CHELEM chElEm » IL EST CELUI QUI DÉNONCE LE DANGER DES SURFACES RAPIDES, IL EST ÉGALEMENT CELUI QUI PORTE UN REGARD AMUSÉ SUR LES TENTATIVES DE DÉSTABILISATION DE ION « BIG MOUSTACHE » TIRIAC. RICHARD EVANS REMET LE PRINCE DES CARPATES À SA JUSTE PLACE.

03 40 40

Roland-Garros serait menacé par le tournoi de Madrid organisé par tiriac ou l’éventualité d’un 5ème Grand Chelem, qu’en penses-tu ? Je pense que c’est une foutaise. (sourires) il y a juste un problème à Roland-Garros, c’est le surencombrement. Les allées sont surpeuplées. Mais je suppose que Christan Bîmes est parfaitement conscient du problème et que le maire de Paris, Bertrand Delanoë, n’est pas stupide. L’extension nécessaire de Roland-Garros, il l’a promise et il la fera. Maintenant ce

ne sera pas facile et je ne vois pas très bien comment ils vont faire pour construire un stade de l’autre côté de l’autoroute. ils ne vont quand même pas détruire tout le Bois de Boulogne pour ça. Quant au projet d’extension vers la Porte d’Auteuil ça me semble une plaisanterie. En tout cas quelque chose doit être fait. Mais en l’état des lieux, l’idée que Roland-Garros subirait une menace grandissante de perdre sa place de 4ème Grand Chelem me semble complètement fumeuse. Je suis bien prêt à croire qu’un magnifique tournoi peut se mettre en place

GgRRAaNnDdCcHhEELlEEMm -- MmAaGgAazzi iNnEE Dd’ ’i iNnfFooRRMmAatTi iooNnss GgRRAatTUui itT ssUuRR LlEE tTEENnNni iss -- tTRRi iMmEEsstTRRi iEELl -- MmAai i 22000088

en Asie et que Madrid sera un merveilleux événement, mais ça ne peut pas rivaliser avec l’organisation d’u tournoi du Grand Chelem. Mais ce genre de déclaration fait du bien à ceux qui les lâchent. tiriac adore balancer ce genre de bombes. il est d’une intelligence brillante qui a toujours mêlé de style de provocation avec un peu de vérité suivi de beaucoup d’actions. C’est un grand homme mais son tournoi à Madrid ne deviendra pas le 5ème Grand Chelem.

*un esprit sain dans un corps sain.

02

Ubaldo, Jacques Dorfmann m’a dit que dans les années 70, Roland-Garros n’avait plus les structures suffisantes pour recevoir un Grand Chelem et que Rome paraissait une alternative viable avec un équipement bien supérieur. C’est plus compliqué que ça. Vers 1972, c’est l’open d’Australie qui était en grande difficulté, ils étaient en train de se demander comment changer la formule ou la date, et Rome avait une belle opportunité pour devenir un Grand Chelem. Les joueurs trouvaient la ville jolie, l’atmosphère était agréable. Malheureusement les dirigeants du tennis italien étaient très « provinciaux » si je puis dire, et ils n’ont pas compris que c’était un moment capital. L’open d’Australie était en position de faiblesse, les joueurs australiens avaient disparu après Newcombe et Roche, et Rome a perdu cette chance car le président de la fédération italienne ne savait parler ni anglais, ni français, et toute son équipe était provinciale, ne pensait pas au tennis international. C’est pour ça que c’est plutôt Rome qui a passé des années très difficiles surtout dans les années 80 avec des finales Gomez-Krickstein ou Gomez-teltscher. Des finales horribles où les gens ne venaient plus au stade. Au milieu des années 80, les dirigeants ont compris qu’il fallait

oottrree nniiss vv n n e e t t ss ddee ssuurree s s nnaaiirree u u a a uuttiioonn l l ss cchh o o o o v v v v éé ggiiee rr rree ddee nnoolloo ee ffaaii h h d d c c s s iilliittéé e e tt mpp ssttaabb tteem ee llaa e e d d n n e e u u é é lIIl eesstt DDoott ooffffrree ttoouutt.. oouuss a a v v r r N N u u ttss.. OO lee meenn LLUUTTII eem m meeiill O O c c a a S S l l E E p p éé LL--RR … ss… ooss dd llaa GGEE ssaaiirree uuss vv r r o o e e t t v v .II.GG..SS,, s s dd ddaann ooss aa OORRTT ss àà vv rraabbllee a a a a p p OONNFF p p C C z z m m e e E E o o l l r r c c DD aa iinn LLUUSS eenn pp UURR PP ll :: nn’’ i i O O e e P P s s oonn PPHHIICC UUnn cc II..GG..SS M MOORR O O I I EEPPTT B B C C E E N N O O M eett CC SSTTEEM CCUUNN -- SSYY SSTTIICC S S CCHHAA U U RR S S T T N N E E AA M IITTEE DD SSTTEEM -- SSYY AABBIILL T T S S DDEE PPLLUUSS R R U U TTSS PPOO EE MEENN VVEEM OOLLYYTT U U S S O O E E M M R R OOSS IIAAII DDEE VV MEEDD EERRM T T N N I I LLEE M MEELL EETTEE -- SSEE EEGGEERR L L UURREE E E DD IILLLLEE S S E E U U M M L L EE RR PP RR UUNN PPOOUU PPOOUU L L E E TTII GG OOCCSS MOORR -- AAM SS CCHH E E D D TTIIOONN OORRPP AABBSS ss..ffrr aassiicc


les FranÇaIs en danger

dossIer

en Amérique du sud mais je ne pouvais faire l’impasse sur le tournoi de Marseille car jouer devant son public c’est encore plus important.

« jE mE suis FaiT avoiR plusiEuRs Fois paRcE QuE jE suis TRop gEnTil »

Revenons tout d’abord sur la Coupe Davis et ton match face à James Blake. Quand Guy Forget dit que t'es à deux mètres de la victoire, tu penses que c'est vrai ? Non, aujourd’hui je refais le match 50 fois, je pense que je le gagnerais 48 fois. Je n’ai vraiment pas eu de chance sur ces deux balles de match. Lui, il a eu beaucoup de réussite même s’il est vrai qu’il eu le mérite de tenter ces coups-là. Alors c’est vrai que j’aurais pu monter au filet mais ça faisait quatre heures qu'on jouait avec une tension au niveau maximal quand même, donc c'est facile à dire mais après à faire... Moi sur la balle de match j'ai très bien joué je pense, j'ai très bien servi... Est-ce qu’une fin de match en Coupe Davis contre Blake tu te permets de la re-regarder parce que quand on voit qu’il fait 15 coups qui sortent de nulle part... (il coupe) J'ai regardé la balle de match, j'ai rigolé, ça m'a fait rigoler. Je rigole parce que si je la rejoue, je suis au même stade du match, je lui refais la même chose et s’il me refait la même chose et bien qu'il aille jouer au poker. Est-ce que tu n’es pas le troisième homme maintenant ? On sent qu’il y a une vraie émulation en France, ce RolandGarros 2008 il est pour toi non ? (il coupe). Non je ne me sens pas le troisième homme. Il n'y a pas de premier ni de deuzième. Je vais me donner le maxi-

42 42

mum de chances pour essayer de bien jouer à Roland-Garros, même s’il est vrai qu'on a une préparation un peu courte. Mais Roland c'est mon objectif. Est-ce que la terre battue a toujours la place qu'elle mérite ? Est-ce que tu penses que c'est la plus belle des surfaces ? C'est la plus belle oui. J'adore la terre battue. Je pense que c'est la surface la plus difficile sur laquelle on peut jouer, la plus éprouvante que ce soit physiquement ou mentalement. Parce que les matchs sont plus longs. Quand tu étais petit, tu jouais toujours sur terre en Alsace ou tu as varié ? Parce que la polémique aujourd'hui en France sur la terre c’est qu on dit qu’il y a pas assez de courts ? Elevé sur terre, non c'est un grand mot. J'ai joué un peu sur toutes les surfaces, mais j'ai toujours apprécié la terre. Après c'est vrai peut-être qu'on manque de terre battue. Il y a beaucoup de joueurs qui grandissent sur dur, mais moi non, je n’ai pas grandi spécialement sur dur et pas spécialement sur terre battue. J'ai fait un peu des deux. Le passage entre dur et terre battue semble très difficile, est ce que la saison sur terre battue est trop courte aujourd'hui pour être performant à Roland-Garros ? Oui, c’est vraiment trop court, sauf si on joue en février en Amérique du Sud sur terre battue, J'aurais bien aimé jouer

ggRRaannddcchhEEllEEmm -- mmaaggaazzi innEE dd’ ’i innFFooRRmmaaTTi ioonnss ggRRaaTTuui iTT ssuuRR llEE TTEEnnnni iss -- TTRRi immEEssTTRRi iEEll -- mmaai i 22000088

Quand on passe du dur à la terre on a un programme spécial, une technique spécifique, physique ou comme tu l'as dit tout à l'heure on essaie d'enquiller le match et les victoires ? C'est vrai que l'idéal c'est d'avoir au moins deux semaines pour se préparer un physique adéquate à la préparation sur terre battue, parce qu'on ne prépare pas les mêmes muscles, les mouvements sont différents. C'est vrai que c'est un petit peu court donc après la meilleure préparation c'est de gagner des matches Quand Nadal dit : l'ATP ne s'occupe pas de nous les joueurs de terre battue. Est-ce que tu t'estimes un joueur de terre battue ou finalement cette étiquette ne t'intéresse pas tellement ? Je pense que je suis un joueur polyvalent mais je voudrais bien jouer autant de temps sur terre battue que sur dur. Pas juste 5 semaines ou 4 semaines de l'année sur terre battue. C'est évident ! Aujourd'hui si on veut un peu revenir sur ta carrière tu as toujours eu des événements très difficiles à gérer. Je pense à Youznhy, je pense à Thierry Champion qui part entraîner Gaël Monfils… J'ai un chemin depuis le début de ma carrière qui est assez atypique et j'ai eu beaucoup de coups durs, beaucoup plus que d'autres. Mais chacun à son histoire et j'espère qu'un jour çela va me sourire et que je vais faire un gros truc. En même temps aujourd'hui tu es très bien classé, tu progresses mais on a l'impression qu’on te met toujours à coté du truc. Je suis 12ème mondial (NDLR : L’interview a été réalisée à Monte-Carlo) donc je peux pas dire que c'est pas bien, c'est fabuleux mais je pense que je suis 12ème mondial vraiment avec les tripes. C'est vraiment difficile, je me suis vraiment battu et oui je pense qu il me manque un très gros résultat. Pour parler technique, est-ce que tu acceptes le fait qu'on te dise à un moment donné qu’il faudrait que tu ailles plus vers l'avant pour tutoyer les sommets ? Pas vraiment car si on regarde ma carrière de près, on remarque que j'ai été vraiment pas loin de faire deux trois gros coups et c'est vrai que je pense

que j'ai manqué souvent d'un peu de chance. De plus j'ai été blessé à de très mauvaises périodes, je suis toujours bien revenu mais... il ne me manque pas grand chose, j'ai battu pratiquement tous les joueurs qui comptent sur le circuit donc la roue va tourner. Est-ce que ça te stimule de voir des nouveaux joueurs faire la une des journaux comme Jo-Wilfried Tsonga par exemple ? Franchement, c'est toujours stimulant mais moi je ne l'ai pas attendu pour avoir des résultats. Maintenant c'est vrai, comme je le disais il y a trois ans, on n’avait qu'un joueur ou deux joueurs dans les 30 premiers joueurs du monde. Je pense que la France mérite d'avoir au moins 3, 4 joueurs dans les 20 premiers. Ton coach est Mats Wilander. Ça ne t'embête pas que l’on te demande constamment si il a trouvé les bons mots pour te faire gagner ? Non parce que Mats me le répète constamment. Ce n’est pas lui qui va me faire gagner. Aujourd'hui il me donne des conseils qui sont très intéressants, il a beaucoup d'expérience.

j'ai le moins de chance peut-être c'est à Wimbledon, même si j'ai fait huitième de finales l'année dernière. Toi que te manque-t-il techniquement ? Techniquement on peut toujours s'améliorer sur deux, trois détails. Je pense que je peux travailler encore mon service, mon déplacement, la volée aussi, parce que même si je ne monte pas souvent, ça peut faire la différence sur un ou deux points. Penses-tu que cette année, au vu des résultats de Federer et Nadal, RolandGarros soit un tournoi plus ouvert ? Ca dépend toujours du tableau, il faut toujours avoir un peu de chance dans les Grands Chelems. Ensuite Nadal, il reste au-dessus. Nadal sur terre battue il fait toujours peur. On lance un site qui s'appelle welovetennis.fr. Pourquoi tu aimes le tennis ? Ce que j’aime c’est le jeu. Il y en a qui préfère la compétition. Moi j'aime la compétition et j'aime m'entraîner. J'aime me fixer des objectifs et essayer de les réaliser. C'est passionnant.

Mais quand tu étais petit c'était quelqu'un que tu respectais, que tu admirais ? J'étais un peu trop jeune pour le regarder jouer, ça parle plus à mon père mais c'est vrai qu'aujourd'hui c'est un ancien joueur qui a une carrière fabuleuse. C'est une légende du tennis donc bien sûr j'ai un respect énorme pour lui. Est-ce que tu n’as pas le sentiment, c'est pas péjoratif ce que je vais dire, mais que tu es trop gentil avec ce milieu du tennis qui est très dur ? C'est mon tempérament, c'est très difficile de changer son tempérament mais je suis très conscient que je me suis fait avoir plusieurs fois parce que je suis trop gentil. Et là aujourd'hui, ton rêve, tes vrais objectifs au delà des questions, c'est laisser une empreinte dans le tennis français ? Gagner un grand chelem ? Faire un coup d'éclat ? Etre un joueur de Coupe Davis sur lequel on peut compter ? En Coupe Davis j'ai eu des défaites qui étaient entre guillemet dramatiques parce qu'elles étaient difficiles mais j'ai eu aussi de très très bonnes victoires contre des joueurs qui étaient beaucoup plus forts que moi.

Et tout ce travail tu le mènes tout seul ou as-tu des confidents ? Ta famille, tes amis t'aident ? C'est difficile ce n’est pas une vie évidente. C'est vrai que de l'extérieur on se rend pas forcément compte mais c'est

une remise en question perpétuelle, chaque jour on doit se remettre en question, après une victoire de tournoi, après une défaite qui est difficile, le lendemain ça repart. Oui j'en parle à quelques personnes pas beaucoup mais on en parle. Ton meilleur souvenir tennistique, c'est une victoire en tournoi à Casablanca ? Un gros match ? où même une défaite ? Quel est ton plus gros pied dans le tennis ? C'est difficile à dire. Tu n'arrives pas à faire le tri ? Toutes les victoires en tournoi sont toujours un moment spécial. Ensuite, en Coupe Davis quand j'ai battu Moya c'était vraiment particulier. La même chose quand j’ai battu Sampras. Tu te vois continuer longtemps cette vie de nomade des circuits ? Tu te vois comment dans cinq, six ans ? Dans cinq, six ans ça sentira la fin c'est sûr (rires). Mais j'espère avoir encore trois, quatre années vraiment au top. Est-ce que tu penses que l'on peut avoir des grandes amitiés dans ce monde là ? On peut. C'est difficile, mais ça existe.

Propos recueillis par Laurent Trupiano

4 QUESTIONS À

GEORGES BRASERO,

ATTACHÉ DE PRESSE DE PAUL-HENRI MATHIEU • Partages-tu l’idée que Paul-Henri est trop gentil ? Paul-Henri est un garçon qui a eu une éducation exemplaire, c’est quelqu’un de loyal, qui reste fidèle à ses principes, parmi tous les joueurs dont je me suis occupé (NDLR : Notamment Puerta et Gaudio) il est exemplaire de professionnalisme et de qualités humaines, je pense notamment aux moments très durs qu’il a vécu avec des blessures très importantes, et cela on en parle pas assez ! • Certains lui collent l’image d’un perdant ? Cela me fait rire, car ceux qui connaissent le tennis et sa carrière vont vite s’apercevoir des qualités de PHM. D’abord physiquement, c’est un monstre, quoi qu’on dise, j’ai en mémoire sa bataille avec Nadal, finalement il est le seul à avoir poussé l’Espagnol aussi loin à Roland-Garros.

Tu ne peux pas me dire que l'objectif c'est dire que je vais être dans les 10, c'est pas un objectif pour un champion (coupe) Mon objectif c'est de gagner un Grand Chelem, c'est évident. Et quel est le plus atteignable ? Ils sont tous très difficiles. Roland-Garros, on peut croire qu'il est plus atteignable pour moi, mais c'est une surface qui est très éprouvante, qui est très difficile. J'ai ma chance partout. Là, où

• Parmi les frenchies, PHM semble le mieux armé pour ce Roland-Garros 2008 J’ai toujours dit que PHM parviendrai à maturité à 26 ans comme Gaudio que je connais bien, donc si vous regarder sa date de naissance vous comprendrez ma réponse. • Une anecdote qui résume PHM ? Elle est simple, chaque année dans mon club de la Tennis Club de la Chataigneraie à Rueil Malmaison dont il est parrain, il se plie à diverses opérations auprès des jeunes et de l’école de tennis. Jamais il ne m’a dit non. Jamais il n’a traîné les pieds. Ce champion est vraiment exemplaire.

mmaaggaazzi innEE dd’ ’i innFFooRRmmaaTTi ioonnss ggRRaaTTuui iTT ssuuRR llEE TTEEnnnni iss -- TTRRi immEEssTTRRi iEEll -- mmaai i 22000088 -- ggRRaannddcchhEEllEEmm

43 43


l’aMoUr dU TennIs en danger

l’aMoUr dU TennIs en danger Propos recueillis par Benjamin Rassat

gusTavo KuERTEn

, a g gu

! E m i a ' T n o

« Ton imagE viEnT dE cE QuE Tu dÉgagEs suR lE couRT ET dE cE QuE Tu REssEns vis à vis du TEnnis » JAMAIS ON AURA VU DANS L’HISTOIRE DU TENNIS UN CHAMPION FAIRE AUTANT L’UNANIMITÉ QUE GUSTAVO KUERTEN, NUMÉRO 1 MONDIAL ET TRIPLE VAINQUEUR À ROLAND-GARROS. GENTILESSE, SOURIRE, DISPONIBILITÉ, CHALEUR AVEC LE PUBLIC, LE BRÉSILIEN NOUS A EXPLIQUÉ À QUEL POINT IL FALLAIT DONNER DE L’AMOUR AU JEU POUR QU’UN JOUR CELUI-CI VOUS LE RENDE. INTERVIEW SAUDADE DO GUGA. ADEUS BATUCADA, ADEUS BATUCADA, QUERIDA.

GUGATA,MOS DE VOCÊ VER

OI GUGTEALL,EMENT FOU DUENET FOIS

S TE spiaduz o e NOS GO UM PRA GEN to que tr is. E você ro a m S o I a is sorr eu p e FAZ MA pelo teu se-lo, eu amo m otta, Jaim te amei,

vi, eu nte de assio M ez que te brasileira e conte arlos Kirmayr, C a pessoa que v a ir e m o o um A pri nis : C u sou E e adoram rand es do te indo com eiro, e e ENCOR ON EST to brasil os grand cando, se divert eiros que sabem de Jorge ais ton g . R ri v I tr a u o O u T s V . o ns oré dos brin ção rasil US suite ad rire des Brésilie ia dos b , como uma can todas as como to ê parecia estar FAIS NO ela mag c air de i tout de ou u o l’ e a te s v q d n t’ is , a e il s le a s je v id m in e , a v c ra u te e On t’ai v iato, s fez este B Você s, j’aim e ins, tu que faz. ocê tudo é imed transporta para sileiro no is que je Brésilien tta, Jaime Onc Brésiliens, d’êtr o s ra fo b a le re o m e it a iè je v s o u e m n u te o ê q c c , m La prem Brésilien et j’aim mayr, Casio Mo tte magie, les is m ten a co a, vo nson e que faze Kir ndes do oce Gug or, alegri une cha vez ce sourire d s ainés, Carlos cê tem c que ao Chui. E v ce é um dos gra ntração, Comme Porto Seguro . Vous a o o is r. v c n e , s n n e ti e d n te te B e a o e o e e V tu à d p d m , , l. ia n a is e in m o c o n O a iv le o ri s m C a do ris terr o é po r pelo te relo, emblema d . Pour le ite à Itap ndi, app nuances r sur un que tud teu amo r a a u r, s m a n te t’amuse , d’être évidents n est tout de su na où tu as gra s dans la a g e e o jo p l tudo s azu em a ts ,o sonhar, ta Catari plus importante amour, eu tão b ortando as core a e sobre os: n ç d immédia Ben. Avec vous a e n S b re a e p c d a a n arr es p e : to om n île bien voce s rebeld Roland-G de Jorg mexer c n terrain lis, sur to ’autres choses on si us cabelo aneira unica de s vencedores de cê realizou teu rianopo d rté sur u uclettes, ta faç te e n m o ou à Flo sûrement plein tu nous a appo e u o tua ois v rra tr lo, tes b i, et ce revers à os t Brasil e nos dep u por te ê numero tennis e st tout cela que es azul e amare arr auss ue deixo t Brugera. Tres a com você, voc -G t q d n n to le u la ’e n n ta c o le t R ta e nto do ov e vie. E n, tes te de la tête. Ton queurs d Kafelnik iros sonhamos ju rtou para o mun tteint ntractio Muster, o trois vain lus tard tu as a o ile p deliner s s e ta déco s s o n rr ra o d a b n te e tr s r o d s ò p a te p te is ans it exac nho e n você no ue faz com que ro o ta a s T g . ’é charman 5 jours, il a mis u ê c c ra t G o e i e sil gu ial lea har, v n tra q ov et Bru uméro 1 mond : j’arrivais au Bré main ! E e de son os, 1 mundia dessa mola mes n Kafelnik n pacidad r, , d le a arr ie a n c te u ri s m -G a ra n g u d e g u a le n v a M n a rc e i : da de Rola nca pe t, à mo u ais auss n , tu es d ra n e h o e d L c v is d a a . u a u e rê e lm p q to ll ir a n je ne to ’extra pos a ção na grande passion jour où um cora e dezenho você mais à m Et le coeur, u ja o s ment le ivre une liaison h lu n r p e o is dez eur. ess vo e p arviendra ays de mon co pour y v amor e n . Celui omo po p r, je ne p résiliens 001 cheio de ssa grandeza c le B s is Segue a ! le u , bonheu rm e le t déso eut dir ire en 2 . Brasil no deço, Guga. Va to o ic d v Bresil es vez ce que ça v ta mais agra près rei você essiné a nous quittera ja al so eu te nca te esquece d is vous sa s a s u o tr e e , nu que tu n Alex Corretja n rnité sur le Cen en frente e nossa historia d l’éte tavo, e s r o u u n rt contre o a G re p p i, p t z rc fa cri e sem Il est ins usquetaires. M ton coeur. ardarei eu te gu ão e como i des Mo s avoir donné u q ç our la vie e, meu cora . de nou hance p sil Bonne c d. Fica à vontad eu o Bra aleu, V t’atten . re p ARRRRI.I..... m IE LLA NIE GÉÉN volte se EE G L L erol P a li ! e a Z UEETT ?? g QU Gu ASSQ GA DEE G EETT D V V E E H H C C U U A A e ieuu adie d’ad rs d’ ours Appolin scou disc sonn di NT de so A rs de lors IR m m lo H -leste no no C é no no n n É ia ia C so so D or or Fl Fl de de S n n R de de io io at mee ciat onci omm énon L’hom rs rs.. L’h pl plee én eu eu sim sim LE DISCOU pl pl IL ,, la la S en en A A os os É é é ss ss R os os Pa Pa B pl rri expl Larri ns La ugaa aa ex sans Gug il, G èree sa rrièr ésil, Brés carri L'OPEN DU lle ca du Br À te telle nn du e e pe pe A un un G l’O l’O é é si si à à U ét ét us us s s ré ré G s s pa pa E pa n’aa D raitit pa quii n’ aura land-Gar n’au ugaa qu ’il n’ Gug qu’il un G en qu d’un bien de gagner Ro entt d’ saitit bi es emen lis sa nées acem po polis plac anné mpl rem dess an plus dur que otion, et ur ur de de de re en ém ue ue pa pa bi jo jo se t pa pa os es en en le le c' ci ci gr , , s an an ça en en t t trè ili ili e ce ce e és és qu , , us un br br s os os au au to , r r oi ss ss it ie ie es cr et et rc rc Pa Pa ré na e m m so so ..j m m ve rri rri le le so La Bon. le so x. La rs le es inespé aux. iliau vers mili i que me re fam ugaa ve es fa Gug ames enéé G dram coup de chos men ux voir le less dr èv èvee em emm eure, j'ai sent pe r r él él a a l'h je i i pa pa n n à é é e, qu qu so so ut ss r, r, gn gn ec ec to ar ar pa eu eu ros. C'est beau av av i in în în ép ép tra ppéé entra lopp et en velo sur le terra de deve ue ue et que jour qu s a a le iq iq ré ha t ’il ’il ys ys nt C . en re qu qu ph ph l l -r r rté is ém lia lia es es su eu eu po ns i-fi i-fi at at qu qu je te ap ar as de épar quas rs de prép quand hors lienn qu i vécu in nnis m'a 50 50,, pr le lie estt ho pree le nt ilil es mpr tant rom nsta l’ins al àà ro enirs que le te mé ce sport, j'a ur ur l’i encore m mal ai uv Po Po cu t t ai du du so « « r r vé J' en en : : x i oi oi 5 5 e. au em em j'a av av vi 36 36 ul ul be e d’ d’ a s ch ch t t se se m qu le in oa st Coa ’est po poin lise C’e crois ns C a. C dans uga. Gug laitit da vela réve quee G tennis symbo le ré ur qu i je me je niveau, mais je ueur joue mee ilil le quee je tre jo omm Cee qu Com autre n. C à quel point le un au éri.i. C tion. s, et aujourd'hu ch chér ec ec un es estio à mon meilleur lté av av r qu qu e e cu ue la la èr èr ffi r r jo rri rri di s ie ie us s ai ca ca ud ud vo se e e uv ét ét os un un de po is is ilil r r r gr ra ra je ni ge ge ge ge ur ur es te ar ar où sa sa m po po vi vi ob ch ch es je je eu à en en la la i né e e d’ an qu nu àà où j'a tio tionn d’ ross qu venu arro reve e j'ai réussi -Gar estt re nd-G land 05.. IlIl es Rola 2005 ent les années ux àà Ro en en 20 y a aussi ie ieux tt en bi bien il la tendresse qu ai ai s e e ad ad ul ul ai s s de im im m vo vo ce ce er l’a l’a e e s s fi on je je plus intensém s m m rè rè s, s, ed et et ap ap trè ca qu ut ca asqu tout Gas En to ros, Wimbl quee G le.. En et satisfait, et ible estt qu c’es ssib re c’ poss dire me voir jouer. pass po a Roland-Gar us di vous aitt pa étai retire heureux ux vo n’ét pe peux ce n’ ai aiss ce aux rêves il y i est venu pour m m be qu i, i, ss ss ic us en bl pl au au is s s pu es ra oi oi m ce m m es ques elqu r. Je voud quel tous. Dans yy aa qu rticipations et urrait m'arrive mages, ces pa .. »» e tout cela po rtantes, ma on on qu po rç rç s im ai tous ces hom ga ga si m ce ce ja é s ét ai t je nes qui on , je ne pens us génial que e, ces person Dans ma tête cier ma famill oi, est bien pl er m a m ur m re po ns ur i da po qu i r profite ssi celu important tant aidé, et au me tellement pas m 'a is m ho ra i ud un qu é vo e ét cé ne a i fian qu pas je Larri (Passos), er, et ce n'est ne le suis : mon alement pour vous remerci us. Valeu ! to à ci er M ég . te e plus vie. J'en profi lé, je n'y arriv uer, mais déso continuer à jo

44 44

années, ils ont beaucoup dominé, surtout Federer. C’était un peu exceptionnel. Cette année, les choses sont redevenues plus normales. C’est aussi un peu plus intéressant question jeu.

ggRRaannddcchhEEllEEmm -- mmaaggaazzi innEE dd’ ’i innFFooRRmmaaTTi ioonnss ggRRaaTTuui iTT ssuuRR llEE TTEEnnnni iss -- TTRRi immEEssTTRRi iEEll -- mmaai i 22000088

Gustavo, est-ce que c’est pas trop dur pour toi de jouer chaque tournoi en étant obligé de dire au revoir à tout le monde et d’avoir à enchaîner comme ça les adieux jusqu’à Roland-Garros ? Non, je trouve que c’est un plaisir car non seulement je joue le tournoi, mais j’ai le bonheur de me souvenir de tout ce qui m’est arrivé par le passé. Et puis je vais m’arrêter. Pour moi, c’est une partie agréable de ma vie qui va commencer. Maintenant je t’avoue que je suis également content que ça s’arrête avec Roland-Garros car je sens que mon corps est vraiment fatigué de jouer depuis tant d’années, surtout dans ces conditions. Lors de ton premier discours d’adieu à l’Open du Brésil, tu as expliqué que les grands moments étaient bien sûr importants, mais que ceux où tu as souffert l'étaient peut-être encore plus. Pourquoi ? J’ai toujours pensé que plus le challenge à relever était grand, plus on apprenait. Moi, j’ai pu relever tous les défis auxquels j’ai été confronté dans le tennis. Malheureusement, j’ai eu cette blessure qui m’a vraiment diminué, comparé à ce que j’étais avant. J’ai donc dû apprendre au fil des années à vivre avec ça. La vie donne constamment des leçons. Je trouve que j’ai beaucoup appris ces dernières années et je suis très reconnaissant d’avoir pu me maintenir en condition de jouer tout en restant heureux même si je n’ai pas le niveau que j’aurais voulu. Je pense que c’est une belle expérience qui va beaucoup m’aider pour l’avenir. Pour revenir sur Roland-Garros, à part gagner trois fois le titre, quels sont tes meilleurs souvenirs à Paris ? J’en ai beaucoup. Dès la première fois que je suis arrivé, j’étais tout excité. J’avais 15 ans quand j’ai débarqué et on a réussi à rentrer, on avait même des billets. J’ai vu Lendl jouer contre Oncins, le joueur brésilien. C’est un très bon souvenir, car dès qu’on a commencé à regarder le match, Oncins a retourné le match et finalement il a gagné au cinquième set le lendemain. L’ambiance là-bas

a toujours été très spéciale pour moi. Dès le début, mon rêve a commencé à prendre réalité. Il y a bien sûr eu trois années inoubliables pour moi, mais chaque moment que j’ai passé là-bas, même les années où je n’ai pas joué mon meilleur tennis, a été important pour moi, car c’est le tournoi qui me motive pour me surpasser le reste de l’année. As-tu au moins un mauvais souvenir à Roland-Garros ? Oui, j’ai été jeté du court une fois, la seule fois de ma vie, en double. Je crois que c’était en 1998 (Rires). Mais je pense que même cela a été important pour moi, car j’ai pu en tirer des leçons. Même si ce n’est pas un bon souvenir, l’expérience m’a permis d’apprendre à mieux me contrôler plus tard. C’était quoi le problème ? Tu as eu un avertissement ? Nous avons eu une discussion sur une balle de break. Je jouais avec Meligeni. Rafter jouait avec Bjorkman. Nous étions en quart de finale. Il y a eu une grosse discussion entre Meligeni et l’arbitre. Ils discutaient et discutaient, et puis finalement nous avons perdu ce break et j’ai jeté ma raquette. Mais je l’ai lancé trop loin. J’avais visé ma chaise, mais la raquette a rebondi et a failli toucher l’arbitre (Rires)… A la fin, il est venu pour discuter, mais j’en avais marre, j’ai dit non, non, je dois partir. Ils m’ont expulsé du match. J’ai perdu mes points et tout…J’ai eu un peu de malchance, mais c’était une bonne leçon. Pour moi, à part Nadal, tu as été le dernier joueur à battre le meilleur Federer en Grand Chelem (en 2004 à Roland-Garros). Comment as-tu fait et derrière ça, que penses-tu de la confrontation entre Federer et Nadal depuis trois ans ? C’était très dur de battre Federer, surtout ces dernières années. Cette année, lui et Nadal perdent un peu plus souvent. Ca redevient un peu plus normal. Mais Federer est dur à jouer. Bon il n’y a pas de recette, il faut simplement y aller. Si tu joues contre lui 4 ou 5 fois, tu auras ta chance au moins 1 ou 2 fois. Mais ces trois dernières

Mais comment as-tu réussi à battre Federer en 3 sets secs ? J’ai simplement essayé d’être compétitif. Je pense que j’ai bien joué. Dès le premier set, j’ai contrôlé le match et j’ai mené au score. Ca m’a permis de le mettre dans une position inconfortable. C’était pourtant dur pour moi car j’avais déjà des problèmes avec ma jambe, mais je savais que j’avais ma chance si je pouvais terminer en 3, 4 sets au maximum. Je croyais en mon jeu et en ma tactique qui marchait bien. J’ai réussi à sortir un match solide du début à la fin. C’est probablement mon dernier grand match dans un gros évènement. Tu es content ou triste d’être à la fin de ta carrière ? Je suis très content (Grand sourire à la Guga). Mais est-ce que tu ne penses pas qu’il aurait été mieux de ne pas jouer ces derniers tournois où tu risques de perdre sèchement et de ternir ton image ? Non, ton image vient de ce que tu dégages sur le court, de ce que tu ressens vis à vis du tennis. Ce n’est pas la victoire ou la défaite qui comptent. Il y a des joueurs qui ont gagné des Grands Chelems et dont personne ne parle plus. D’autres ont peut-être perdu 20 matches d’affilée mais montrent tant de passion pour ce jeu que tout le monde s’en souvient. Je pense que c’est une décision personnelle. Tu dois te sentir heureux, en accord avec toi-même, sûr de toi. Moi, je sais que je suis très fatigué. Pendant les 3 ou 4 dernières années, je me suis battu tout le temps et je sais que j’ai fait de mon mieux. J’ai vraiment essayé de trouver le moyen d’être à nouveau compétitif. Maintenant, je sais que je ne pourrai jamais revenir au niveau que je souhaiterais. Donc c’est une chance de pouvoir jouer encore une fois, de ressentir encore toutes ces sensations, d’être avec le public qui vient me voir une dernière fois. Pas seulement le match, ils viennent aussi voir mes entraînements, ils sont proches de moi. C’est aussi leur façon de respecter le jeu. Je trouve que ce ne serait pas amusant si je m’en allais en faisant ma valise, en rentrant à la maison, sans que personne ne sache si je continue à jouer ou pas. Les choses ont toujours été claires dans ma tête. Je vais faire en sorte que ce soit vraiment la fin. Je vais avoir du temps pour moi, pour les autres. Pour le reste, il ne s’agit que de prendre du plaisir et d’avoir la certitude d’avoir choisi la bonne décision. On ne prend pas toujours la bonne, mais au moins il faut prendre le temps de bien réfléchir pour essayer de ne pas se tromper. Jusqu’à présent, je suis enthousiaste. L’important pour moi, ce qui sera très précieux, c’est de me dire lorsque j’aurai arrêté, j’aurais fait ce que j’ai voulu.

mmaaggaazzi innEE dd’ ’i innFFooRRmmaaTTi ioonnss ggRRaaTTuui iTT ssuuRR llEE TTEEnnnni iss -- TTRRi immEEssTTRRi iEEll -- mmaai i 22000088 -- ggRRaannddcchhEEllEEmm

45 45


sHoPPIng

spécial chaussures terre battue 1 / Yonex SHT 306 120 euros 2 / Reebok Pump Net Pro 100 euros 3 / Babolat Team clay III white / silver 100 euros 4 / Wilson Trance Open 120 euros 5 / Head Fire 80 euros

120 euros 1

100 euros 2 3

100 euros

4

120 euros 80 euros 5

POURQUOI FAIRE UNE CHAUSSURE SPÉCIFIQUE POUR LA TERRE BATTUE ? LA TERRE BATTUE IMPLIQUE DE LA PART DES ÉQUIPEMENTIERS UNE RÉFLEXION SPÉCIFIQUE, C’EST POURQUOI NOUS AVONS DONNÉ LA PAROLE À DEUX ACTEURS DU MARCHÉ CONCERNANT LA FABRICATION D’UNE CHAUSSURE SPÉCIALE TERRE BATTUE.

LILIAN VILLECHENOUX,

THOMAS OTTON,

Même s’il s’agit d’une niche, le marché de la chaussure spéciale terre battue est stratégique. Nous avons toujours apporté de vraies innovations pour parvenir à produire une chaussure tout à fait adaptée au jeu spécifique sur terre battue avec notamment un renforcement de la semelle pour plus d’adhérence et de stabilité. L’autre petit plus qui nous différencie également de la concurrence c’est le petit sac qui est livré, cela bien sûr pour éviter de salir son thermobag (rires)

A l’inverse des autres marques même si nous avons opté pour une semelle à chevrons car c’était une évidence, nous avons pratiqué certaines études qui nous confortaient dans le fait que la latéralité devrait être pris en compte plus fortement et surtout le fait que même si l’on doit glisser sur terre on doit également accrocher. C’est pourquoi on a créé une semelle bi-chevron, nous sommes les seuls sur le marché à avoir eu cette démarche.

diREcTEuR Wilson FRancE

46 46

ggRRaannddcchhEEllEEmm -- mmaaggaazzi innEE dd’ ’i innFFooRRmmaaTTi ioonnss ggRRaaTTuui iTT ssuuRR llEE TTEEnnnni iss -- TTRRi immEEssTTRRi iEEll -- mmaai i 22000088

chEF dE pRoduiT chaussuREs chEz BaBolaT


sHoPPIng

sHoPPIng

spécial teXtile 1 / ARTENGO 200W Tee-shirt 25 euros / 200W jupe 25 euros. 2 / HEAD Débardeur lime 35 euros / Jupe lime 43 euros. 3 / ASICS Tee-shirt petra 30 euros / Short petra 30 euros. 4 / LOTTO Polo effect 39 euros / Short effect 25 euros. 5 / LOTTO Polo Vanity 40 euros / Jupe Vanity 30 euros. 6 / ADIDAS Tee-shirt w competition 43 euros / Jupe w competition 40 euros. 7 / ARTENGO 200W Tee-shirt 18 euros / 200W longshort 19 euros. 8 / YONEX Polo jaune RG2008 49 euros / Short blanc 29 euros. 9 / WILSON POLO SHIRT 35 euros / SHORT 30 euros. 10 / REEBOK Tee-shirt 34 euros / Jupe 33 euros. 11 / HEAD Tee shirt col V blanc 35 euros / Short anthracite 35 euros. 12 / BABOLAT Tee-shirt non communiqué / short non communiqué. 13 / REEBOK Tee-shirt 40 euros / Short 38 euros. 14 / ADIDAS Tee-shirt M Edge Tee - 40 euros / Short M Competition 35 euros. 15 / LE COQ SPORTIF Acier Dress 65 Euros 16 / BABOLAT Tee-shirt non communiqué / short non communiqué. 17 / WILSON POLO SHIRT 35 euros / JUPE 30 euros. 18 / LE COQ SPORTIF Tee-shirt Abordage 45 Euros / short Abyme 35 euros.

1 10

9

11 8

2

3

13

14

12

7

18

4

17 16

6

5

48 48

ggRRaannddcchhEEllEEmm -- mmaaggaazzi innEE dd’ ’i innFFooRRmmaaTTi ioonnss ggRRaaTTuui iTT ssuuRR llEE TTEEnnnni iss -- TTRRi immEEssTTRRi iEEll -- mmaai i 22000088

15

mmaaggaazzi innEE dd’ ’i innFFooRRmmaaTTi ioonnss ggRRaaTTuui iTT ssuuRR llEE TTEEnnnni iss -- TTRRi immEEssTTRRi iEEll -- mmaai i 22000088 -- ggRRaannddcchhEEllEEmm

49 49


sHoPPIng roland-garros Vs WIMBledon

PRATIQUEZ les sports de raquette EN TOUTE LIBERTE tennis, ping-pong, badminton.

Rollnet Artengo : un concept totalement inédit ! Un Un système système d’enrouleur d’enrouleur qui qui permet permet de de faire faire varier varier sa sa longueur longueur jusqu’à jusqu’à 2m. 2m.

35 Euros LIVRE « LA FABULEUSE HISTOIRE DE ROLAND-GARROS » l’album anniversaire pour les 80 ans du tournoi de la porte d’auteuil est la bible du tournoi. de Borotra à Kuerten en passant par l’inévitable Yannick noah, patrice dominguez retrace toute l’histoire des internationaux de France. un joli cadeau pour les passionnées de la terre battue parisienne. a paraître le 7 mai.

19

90 Le LeRollnet RollnetArtengo Artengo aareçu reçuleleprix prixdes desEtoiles Etoiles du dudesign design2008. 2008. Organisé Organisépar parl’APCI, l’APCI, l’Observeur l’Observeurdu dudesign design récompense récompensechaque chaqueannée année les lesmeilleures meilleuresréalisations réalisations issues issuesde delalacollaboration collaboration entre entreentreprises entreprises etetdesigners. designers.

Improvisez des parties de ping pong où vous voulez !

COLLECTION 75 DE LACOSTE lacoste fête ses 75 ans d’existence. autant dire qu’à Roland-garros cette année est placée sous le signe du croco. la collection 75 « sport et élégance » créée pour l’occasion est un joli clin d’oeil aux modèles textiles que commercialisait la marque à ses débuts. classique noir et blanc ou couleur terre battue, le crocodile brodé sur le coeur sera de rigueur.

DUNLOP FRENCH OPEN il n’y a pas de raisons que dunlop ne soit pas non plus la balle officielle de Roland-garros. un point commun entre les deux grands chelems. même le prix est le même. 7,50 Euros

SAC SPORT LANCEL Quoi de plus chic qu’un sac lancel en guise de thermobag ? pas le sac prada de mirka en tout cas. ce mélange de cuir et de toile très résistant et ses notes orangées, allusion fine à la terre battue, va en ravir plus d’une aux bords des courts.

SERVIETTE ROLAND-GARROS un incontournable du merchandising de la porte d’auteuil, la serviette officielle des joueurs. ou plutôt ici, celle des joueuses. petit coup de coeur pour ce mélange osé de noir et rose qui laisse apparaître en dessin quelques symboles de l’avenue gordon Bennett.

Pinces rétractables

Ouverture Ouverture jusqu’à jusqu’à 55 cm. cm.

Un design unique décliné en 4 coloris !

285 Euros

Artengo Artengo speed speed net net

DVD Wimbledon collection. En commande sur www.wimbledon.org

ROLEX OYSTER PERPETUAL DATEJUST TURN O GRAPH dear ! vite hâtons-nous entre deux sets d’aller s’échanger quelques mots autour d’un Earl grey et d’une sucrette. deux gorgées plus tard ma Rolex m’indique qu’il est largement temps de revenir sur le centre court, histoire de ne pas rater les plus beaux points de la journée. 5 200 Euros

Idéal Idéal pour pour de de nombreux nombreux jeux jeux de de raquette raquette en en famille famille grâce grâce aux aux 22 hauteurs hauteurs de de fifilet let 90 90 cm cm etet 1,55 1,55 m. m. Montage Montage etet démontage démontage très très rapides rapides grâce grâce aux aux poteaux poteaux télescopiques. télescopiques.

DVD WIMBLEDON COLLECTION Très bonne initiative du Wimbledon lawn Tennis club qui, suite à un travail titanesque d’archivage, a remasterisé toutes les finales du tournoi depuis 1980. disponible sur la plateforme shopping du site internet de Wimbledon, pourquoi se priver d’une telle mine d’or ?

Contenu Contenu::fifilet let33ou ou55m, m,structure structuretubulaire tubulaireetetsac sacde detransport transport(100% (100%polyester). polyester).

Dimensions Dimensions :: 2x2m, 2x2m, 7,6 7,6 kg. kg. Réf. Réf.::8030856. 8030856.

60 3 3 mètres mètres

5 5 mètres mètres

Réf. Réf.::8002961 8002961

Réf. Réf.::8002968 8002968

35

RALPH LAUREN COLLECTION WIMBLEDON si lacoste est le symbole de l’élégance du côté du tournoi parisien, sur l’herbe de Wimbledon il est de rigueur d’arborer la collection Wimbledon/ Ralph lauren. chemise rayée avec écusson, pull torsadé , pantalon crème très yachting, tout le chic anglais de cette panoplie du parfait british gentleman fera fureur sur le « all England croquet and lawn Tennis club ». chemise bleue rayée avec col blanc et écusson Wimbledon 125 Euros pull creme cable coton et cashmere col v sans manches : 275 Euros pant creme coton : 245 Euros jupette creme en coton : 165 Euros cravate en satin de soie clube viloet/vert : 95 Euros

50 50

PARFUM ADVANTAGE MAN PAR BJORN BORG vainqueur par cinq fois du tournoi du grand chelem anglais, Bjorn Borg incarne, à lui seul, l’esprit de Wimbledon. sobre, chic et élégant, iceborg s’est naturellement reconverti dans le textile et la cosmétique. déjà très apprécié sur les podiums, la marque Bjorn Borg sort aussi son parfum au nom évocateur « advantage man ».

ggRRaannddcchhEEllEEmm -- mmaaggaazzi innEE dd’ ’i innFFooRRmmaaTTi ioonnss ggRRaaTTuui iTT ssuuRR llEE TTEEnnnni iss -- TTRRi immEEssTTRRi iEEll -- mmaai i 22000088

Conçu Conçu pour pour l’entrainement l’entrainement du du tennis tennis seul seul ou ou àà plusieurs plusieurs en en tous tous lieux. lieux. Hauteur Hauteur de de fifilet let réglable, réglable, inclinaison inclinaison du du mur mur modulable. modulable. Montage Montage etet démontage démontage simples. simples. Comprend Comprend::fifilet letetet11housse houssede de transport transport(100% (100%polyester). polyester).

Artengo Artengo SPEED SPEED NET NET 300 300

35 Euros

Artengo Artengo outcourt outcourt wall wall

Artengo Artengo SPEED SPEED NET NET 500 500

45 www.artengo.com www.artengo.com

DUNLOP SLAZENGER WIMBLEDON Balle mythique par excellence, la dunlop slazenger reste un produit de luxe pour un tournoi de luxe, où le raffinement et l’élégance sont les mots d’ordre. Reste qu’avec ce tube vous pouvez vous prendre à rêver de fouler l’herbe londonienne dans votre jardin. 7,50 Euros

IlIl yy aa forcément forcément un un magasin magasin Décathlon Décathlon près près de de chez chez vous vous

En vente chez

ou sur

Du Du lundi lundi au au samedi samedi de de 9h00 9h00 àà 20h00 20h00

Produits Produits présents présents dans dans les les magasins magasins suivant suivant habituellement habituellement le le rayon rayon ou ou la la gamme gamme concernés. concernés.

DECATHLON France, France, SAS SAS àà capital capital variable, variable, RCS RCS Lille Lille 500 500 569 569 405. 405. DECATHLON

LONGINES CONQUEST CERAMIC Quelle heure est-il chéri ? « l’heure de vite choper des places dans les gradins du numéro 1 ». vous pourrez même chronométrer le temps que prend nadal à déboucher/reboucher sa bouteille, tant cette montre est précise. chrono officiel de Roland-garros, la marque suisse joue la carte de la virilité avec son cadran noir laqué monté sur un bracelet acier inoxydable. 1810 Euros


CoMMenT Une MarQUe aTTIre Une sTar ? lE succès commERcial

Tecnifibre a conçu un cadre spécialement adpaté au jeu

EsT liÉ à l’imagE d’un champion

de Marcos Baghdatis.

]

Son nom: la TFLSH 315 VO2 Max.

p

our parvenir à installer une communication efficace, les équipementiers tennis sont toujours à la recherche de joueurs charismatiques et emblématiques. La marque Babolat vit une épopée assez unique. Elle a eu le « nez » en signant Rafael Nadal, et ce dès son plus jeune âge. Vecteur d’image impliquant un phénomène d’appropriation, un champion doit véhiculer des valeurs mais aussi permettre à la marque d’accroître sa notoriété et ses ventes. Le meilleur exemple d’un succès phénoménal mais aujourd’hui rangé dans la case souvenirs c’est la marque Donnay et son égérie Bjorn Borg, ou encore plus près de nous, Rossignol et sa célèbre F200 Carbon. Autant dire que quand le milieu a su que Marcos Baghdatis arrivait en fin de contrat avec son équipementier, le sprint a été lancé. Au final c’est Tecnifibre qui l’a emporté. Résumé d’une épopée au royaume du tennis business.

Cette raquette sera sera disponible dans les magasins début septembre.

« MARCOS INCARNE LES VALEURS DE TECNIFIBRE » « C’est une très bonne nouvelle pour la marque, Marcos est un joueur charismatique, avec une vraie personnalité qui incarne à la fois des valeurs de performance mais aussi de plaisir » Voilà comment Caroline Revol, responsable de la communication chez Tecnifibre, résume le coup qu’a réalisé la marque française en arrachant la vedette chypriote aux autres équipementiers du secteur. A moins d’un mois du rendez-vous de la porte d’Auteuil où la marque fêtera ses 20 ans de partenariat (cordeur officiel) avec Roland-Garros, inutile de dire que c’est l’ébullition à Feucherolles. « Il a fallu très vite imaginer comment communiquer autour de Marcos même si son style, sa personnalité s’intègrent finalement assez facilement avec nos axes de communication, on est vraiment très fier qu’ils rejoignent notre team où il sera le leader d’un équipe déjà performante ». Autre point qui apporte un nouvel élan à Tecnifibre, la cote de popularité du chypriote au Japon : « Au pays du soleil levant, Marcos est très connu, cela va aussi nous permettre de booster notre programme sur le 2ème marché mondial » conclut Caroline Revol.

]

Boisson Boisson avant, avant, pendant pendant et et après après l’effort l’effort

jEan-philippE BERnaRd, Marcos a-t-il été sollicité par beaucoup de marques de raquettes ? Oui, Marcos était une priorité pour de nombreuses marques. La plupart des acteurs du marché raquettes s’est positionnée. Son potentiel en terme d’image, du fait de son tennis spectaculaire et d’un charisme assez rare, en faisait pour la plupart des marques un numéro 1 potentiel. Marcos est jeune, il a tout pour faire partie des meilleurs joueurs du monde. De plus il bénéficie d’une côte de popularité très importante auprès du public. Pour une marque il s’agit d’atouts essentiels.

Qu’est ce qui a fait la différence ? La différence s’est faite principalement sur la capacité d’adaptation des marques. Tout changement de raquettes s’avère une opération périlleuse pour un joueur et ce dernier a besoin de sentir que la marque va faire tous les efforts nécessaires afin de s’adapter au mieux à ce qu’il recherche. La raquette est un élément qui n’est pas interchangeable (à la différence d’un polo) et qui influe directement sur la performance du sporti. Il est donc logique que ce choix soit très complexe. Tecnifibre a su faire les efforts nécessaires pour trouver la solution la plus adaptée. Tecnifibre est une marque française. Cela a-t-il pesé dans la balance ? On ne peut pas dire que cela ait pesé directement dans la conclusion du contrat. Cependant il est vrai que pour Tecnifi-

52 52

bre la popularité de Marcos en France était un critère décisif. Est-ce que comme une star de cinéma, le contrat comporte une prime liée au volume de raquettes vendues ? Comme vous vous en doutez, les contrats de ce type comportent des clauses de confidentialité. Il est cependant classique dans les contrats de sponsoring sportif de rencontrer des clauses liées d’une part aux résultats sportifs ou d’autre part aux résultats commerciaux de la marque.

isoxansport boisson officielle de

Pour Pour contribuer contribuer àà augmenter augmenter la la puissance puissance musculaire, musculaire, le le temps temps limite limite àà l'effort, l'effort, et et faciliter faciliter la la récupération. récupération.

Informations, Informations, conseils conseils et et modalités modalités d’utilisation d’utilisation sur sur

www.isoxansport.com COMPLÉMENTS COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES ALIMENTAIRES AUTORISÉS AUTORISÉS PENDANT PENDANT LES LES COMPÉTITIONS. COMPÉTITIONS. DISPONIBLE DISPONIBLE EN EN PHARMACIE PHARMACIE ET ET MAGASIN MAGASIN SPÉCIALISÉ. SPÉCIALISÉ.

ggRRaannddcchhEEllEEmm -- mmaaggaazzi innEE dd’ ’i innFFooRRmmaaTTi ioonnss ggRRaaTTuui iTT ssuuRR llEE TTEEnnnni iss -- TTRRi immEEssTTRRi iEEll -- mmaai i 22000088

Les Les compléments compléments alimentaires alimentaires ne ne doivent doivent pas pas être être utilisés utilisés comme comme substituts substituts d'un d'un régime régime alimentaire alimentaire varié. varié.

Sports Sports intenses intenses

Sports Sports d'endurance d'endurance

Pour Pour contribuer contribuer àà maintenir maintenir un un potentiel potentiel anti-oxydant anti-oxydant élevé élevé et et diminuer diminuer le le stress stress oxydatif oxydatif lors lors d'efforts d'efforts intenses intenses et et brefs brefs (sports (sports en en anaérobie). anaérobie).

Pour Pour contribuer contribuer àà améliorer améliorer le le rendement rendement musculaire musculaire lors lors d'efforts d'efforts prolongés prolongés (sports (sports en en aérobie). aérobie).

ISO 011 011 03/08 03/08 • • Document Document établi établi en en 03/08 03/08 • • Création Création :: Samoa Samoa -- Versailles Versailles 22 ISO

agEnT dE maRcos BaghdaTis


gUesT sTar D’où vient votre passion pour la petite balle jaune ? J’ai eu la chance de pratiquer le tennis dès l’âge de neuf ans au sein du prestigieux Nice Lawn Tennis Club. Il faut dire que mon père était un bon joueur alors toute la famille passait la moitié de son temps au club. Durant mon parcours là-bas, Yannick Noah, Gilles Moretton évoluaient juste à côté de moi et je peux vous dire que c’était un régal pour les yeux. Pourquoi ne pas avoir continué ? Je n’ai jamais été attaché à la compétition. A l’époque les matches se jouaient en 9 jeux, et plusieurs fois, alors que je menais 6-0, je voyais mon adversaire au bord des larmes, triste. Du coup, il m’arrivait souvent de la laisser gagner. Je jouais avant tout pour me faire plaisir. D’ailleurs, je me souviens m’être faite virer du double car ma coéquipière était trop drôle ! Quel souvenir marquant gardez-vous de cette époque ? Sans hésitation, le tournoi de Nice et ses moments magiques. Voir jouer Nastase ou encore Stan Smith c’était tout simplement

Trouvez-vous des points communs entre la comédie, le théâtre et le tennis ? Oui, la concentration et la grâce qui en découlent, toutes les répliques sortent comme si on venait de les inventer. Il y a également une écoute de l’autre nécessaire pour créer un vrai échange. En revanche, par rapport à l’énergie, je comparerais plus le tennis à un concert. Quels sont vos joueurs préférés ? Ma mère étant roumaine, mon joueur préféré est donc sans trop de surprise Nastase notamment pour son côté showman, charismatique et son jeu spectaculaire. Après j’ai bien aimé Vilas et j’ai beaucoup d’affection pour Yannick Noah. Allez-vous encore souvent assister à des matches ? Je fais attention de ne pas y aller trop souvent sinon je reste hypnotisée et je ne pars plus. Je me sens en famille, j’aime leur humour, discuter avec les joueurs, les entraîneurs, avec les personnes qui font partie de la « famille tennis ». A tel point que quand je ne me sens pas très bien, je me renseigne pour savoir où il y

moins en réaction, moins en réflexe, plus en intelligence. Le match mémorable auquel vous avez assisté porte d’Auteuil ? Je me rappelle de la rencontre entre Jean-François Caujolle et Jimmy Connors et ce scénario complètement insensé. Notre Frenchie mène deux sets à zéro, il va réussir l’exploit d’éliminer l’un des tous meilleurs joueurs du circuit grâce à son slice déroutant, et là, tout d’un coup, sans aucun motif apparent, le public se retourne contre le Français et se met à soutenir l’Américain. J’ai été plus que surprise par ce comportement déroutant. Les spectateurs ne voulaient surement pas voir Jimbo sortir mais la pillule a du être dure à avaler pour JeanFrançois. Un pronostic pour l’édition 2008 ? Mission impossible. A ce niveau là, la victoire se joue sur quelques tous petits détails mais qui font la différence. Le mental à une place primordiale et il est tellement variable en fonction du jour, du moment. Mais si je dois laisser parler mon cœur, j’aimerais quand même bien que Federer décroche

MICHÈLE LAROQUE CELLE QUI A DÉBUTÉ DANS L’ÉMISSION « LA CLASSE », EN A FAIT DU CHEMIN. PUISQU’ELLE EST DEVENUE UNE STAR « BANKABLE » DU CINÉMA HEXAGONAL. CE QUE L’ON SAIT MOINS, C’EST QUE MICHÈLE LAROQUE EST UNE VRAIE MORDUE DE TENNIS ET QUAND ELLE VEUT SE RESSOURCER ELLE N’ENVISAGE QU’UNE SOLUTION : ÊTRE DANS DES GRADINS ET REGARDER DU BEAU JEU. Propos recueillis par Sébastien Kozaczyk

SORTIE DU FILM « THE NEIGHBOR » une comédie romantique réalisée par Eddie O’Flaherty dont Michèle Laroque partage l’affiche avec Matthew Modine.

54 54

merveilleux. Ce jeu très fin, spectaculaire, plein d’intelligence, ce tennis là a bercé mon enfance et aujourd’hui j’en suis nostalgique.

a un tournoi et j’y vais. Se rendre à Wimbledon avec Guy Forget c’est comme visité une expo avec l’artiste, le plaisir est plus fort.

De nos jours, aucun joueur ne vous renvoie en enfance ? C’est difficile. Le seul qui me fait vraiment vibrer, me redonne cette saveur tennistique est bien évidemment Roger Federer. Ce joueur est un véritable artiste, de part sa créativité, il invente toujours quelque chose au moment opportun. A l’opposé, je ne raffole pas de la régularité, ces jeux où l’humanité ne semble pas transpirer, type Lendl ou Nadal. Quand j’assiste à un match, je suis une « vampire d’énergie », une très belle balle me procure un plaisir intense.

Que représente Roland-Garros pour vous et la terre battue ? Roland, j’y vais toujours avec beaucoup de plaisir mais je trouve que ça a changé. Certes, je retrouve toujours le « noyau dur » du tennis français mais il y a des énergies différentes. Certains spectateurs par exemple ne sont pas toujours là pour les bonnes raisons, pour l’amour du jeu. Pour parler de la terre battue, je trouve que c’est la plus belle surface du monde. Je ne suis peut-être pas très objective car à Nice c’est la surface de référence mais c’est tout ce que j’aime. Un tennis

ggRRaannddcchhEEllEEmm -- mmaaggaazzi innEE dd’ ’i innFFooRRmmaaTTi ioonnss ggRRaaTTuui iTT ssuuRR llEE TTEEnnnni iss -- TTRRi immEEssTTRRi iEEll -- mmaai i 22000088

enfin ce titre et pourquoi pas face à un Français en finale ! Un mot sur Guga qui effectue sa tournée d’adieu ? C’est un magnifique joueur qui m’a fait vibrer et a donné de l’amour et de la joie à tout le monde. En plus d’être un grand sur le court, il l’était également humainement. Il a fait et continuera de faire l’unanimité dans le milieu du tennis.


GrandChelem 8, Mai 2008  

Couverture : " Rafa et Touche pas à ma terre !" Dossier : Terre battue en danger ! Interviews Didier Ailloud, Ted Reiss, Richard Evans, Warr...

GrandChelem 8, Mai 2008  

Couverture : " Rafa et Touche pas à ma terre !" Dossier : Terre battue en danger ! Interviews Didier Ailloud, Ted Reiss, Richard Evans, Warr...

Advertisement