Page 1

Octobre 2013 N°15

LeOn magazine culturel en parle genevois

www.gooutmag.ch 1 info@gooutmag.ch

OCTOBRE 13

5 CHF

| On est charmé > Marie Rossi: sombres pastels |

Go Out!

Wagner: un itinéraire bicentenaire

| Expositions > Pablo Bronstein au Centre d’art contemporain |

| Live > Sexy Sushi aux Docks à Lausanne |

| Coup de food > Bourgnogne: terroirs d’histoires |


Go Out!

OCTOBRE 13

2

Spread


Go Out!

OCTOBRE 13

Spread 3


4

s c i s s a l c l e Pub Migros ur t l u c t n e c r -Pou

Migros/2014 au Victoria Hall à 20 h saison 2013

lundi 28 octobre 2013

ORCHESTRE DU FESTIVAL DE BUDAPEST

iván Fischer (direction), Maria João Pires (piano), Marysol schalit* (soprano) Jeudi 28 novembre 2013

ORCHESTRE RÉVOLUTIONNAIRE ET ROMANTIQUE sir John eliot gardiner (direction), chiara skerath* (soprano) Mardi 10 décembre 2013

CAMERATA BERN

antje Weithaas (direction et violon), alexander lonquich (piano) Jeudi 16 janvier 2014

ORCHESTRE DE CHAMBRE DE BÂLE

Mario Venzago (direction), sol gabetta* (violoncelle), Matthias arter* (hautbois) Jeudi 13 février 2014

ORCHESTRE DE CHAMBRE DE POLOGNE Maxim Vengerov (direction et violon) Jeudi 13 mars 2014

ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL Kent nagano (direction), Marc-andré Hamelin (piano) Mardi 29 avril 2014

ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE LA BBC sakari oramo (direction), leonidas Kavakos (violon) Mercredi 21 mai 2014

ORCHESTRE DU THÉÂTRE MARIINSKI Valery gergiev (direction), Denis Matsuev (piano) *Solistes suisses

Go Out!

OCTOBRE 13

Billetterie: Service culturel Migros Genève, Rue du Prince 7, Tél. 022 319 61 11 Stand Info Balexert et Migros Nyon-La Combe. www.culturel-migros-geneve.ch

Organisation: Service culturel Migros Genève www.culturel-migros-geneve.ch | www.migros-pour-cent-culturel-classics.ch


Editorial

Au mois d’octobre, l’équipe de Go Out! est prête à: ➔ Tout lâcher, même une partie de PS3 avec GTA V, pour aller assister aux nombreux concerts organisés de Wagner Geneva Festival, avec notamment Le Hollandais volant; ➔ Rater les épisodes de Sons of Anarchy, pour aller mater la dernière pièce présentée par le théâtre le Poche –La Marseillaise– avec la délicieuse Darina Al-Joundi; ➔ Dépenser des sommes astronomiques, rien que pour aller découvrir la nouvelle édition de La Fureur de lire qui accueillera notamment Isabelle Huppert; ➔ Quitter amants, maris, femmes et enfants pour aller admirer un hibou grand-duc en chair et en os au Théâtre Am Stram Gram dans Le hibou, le vent et nous; ➔ Faire une grève de la faim, pour pouvoir s’offrir une minivirée en Bourgogne et déguster vins et mets exquis; ➔ Faire une croix sur son sommeil le temps d’un festival déjanté et underground à Lausanne: le LUFF; ➔ Enfreindre lois et droits pour assister à la fabuleuse et ludique programmation du festival pour enfants Animatou; ➔ Arrêter de prétendre que Meyrin c’est loin et se remuer pour se rendre au Théâtre Forum Meyrin pour se laisser envoûter par un spectacle avec des histoires de licorne qui danse, et d’ogre rouge qui mange tout ce qui bouge dans Marrons et Châtaignes; ➔ Se placer face au vent et au courant pour se laisser emporter par l’exposition aérienne de Marie Rossi (coupable d’avoir si joliment customisé notre couverture de magazine de ce mois-ci) à l’espace Go Out!; ➔ Envoyer sur les roses son patron et ses collègues, en pleine journée pour aller cueillir influences et effervescences de l’exposition de Pablo Bronstein sur l’architecture au Centre d’Art Contemporain; ➔ Et enfin renoncer à son smartphone adulé le temps d’un Songe d’une nuit d’été de Kelemenis au Grand Théâtre.

Go Out!

OCTOBRE 13

Bref en octobre, on se met au défi d’aller enrichir davantage son esprit, quoique cela nous en coûte, diners, goûters, sommeils ou autres futilités.

Olivier Gurtner & Mina Sidi Ali

5


ill. © Marcel Schmitz | photo © N. Bomal

Pub Meyrin Culture

Les Bâtisseurs

18·10·13▶ 06·12·13 Exposition Forum Meyrin

vernissage 17·10·13 ▶ 18 : 30 | www.meyrinculture.ch · 022 989 16 69

OCTOBRE 13

Miguel NAVARRO · Marcel SCHMITZ · Thierry VAN HASSELT · Richard GREAVES · Mario DEL CURTO Œuvre-jeu Sous la lune II, installation, bande dessinée, résidence & work in progress, photographies, projection, ateliers, rencontre-débat sur Les Bâtisseurs de l’imaginaire (20·11·13 ▶ 20 : 00)

Go Out!

6


Sommaire 15

On découvre

Wagner: un itinéraire

21

Expositions

Nouveau cycle au MAMCO

22

Architectonique Bronstein

24

Wagner à Bodmer

27

On est charmé

Marie Rossi, sombres pastels

30

Théâtre

Ma Marseillaise au Poche

33

Fête du Théâtre: première!

34

43

On a lu

Lire avec fureur

44

Les conseils de FNAC

46

En famille

Marrons et châtaignes au TFM

48

Un hibou grand-duc à Am Stram Gram

49

Animatou, le grand écran pour les petits

50

Architecture

Mme Jucker-Diserens femme architecte

54

Live

LUFF 4 ever!

57

Danse

On prend le large

36

Coup de food

Songe d’une nuit Escapade à Deauville d’été par Kelemenis Cinéma

En Bourgogne

38

Fashion

Tous écrans 2013 Classique

OCTOBRE 13

L’Orfeo par Gabriel Garrido à Lausanne

Go Out!

60 60

A la Comédie

71

Agendas: 40 expositions, théâtre, Daniil Trifonov cinéma, classique, avec l’OSR: interview danse, clubbing, live, là-bas, en famille

7


—– Fureur de lirePub08. ville 1 13.10.13 8

Les Utopies

Quartier de Plainpalais, Bibliothèques et librairies

Programme complet : fureurdelire.ch — blog.fureurdelire.ch

graphisme, Silvia Francia, atelier blvdr

Maison communale de Plainpalais (lieu central du festival)

Go Out!

Rencontres littéraires, événements, spectacles, ateliers, performances, expositions, comptoir du livre, nuit blanche, activités jeune public

OCTOBRE 13

Vivez 6 jours d’utopie !


Impressum

Editeur Association GO OUT! Renate Cornu, présidente Daniel Ybarra, vice-président

Co-directeurs de la publication Mina Sidi Ali mina@gooutmag.ch Olivier Gurtner olivier@gooutmag.ch

Secrétaire générale Mayla Chevrolet

Photographe Nicolas Schopfer

Design

9

Merci Isabelle Baeriswyl (Little Buddha), Laurence Bolliet, Noémie Hébert et Guillaume Anger (Château rouge), Laurence Brenner (Palexpo), Marietta Budiner (Shiseido), Géraldine Calame (NOA shop), Elodie Cauchebrais (Atout France), Stéphanie Chassot (Fondation Martin Bodmer), Sabrina Debbah, Carine Delorme & Daphné Sarnau (Clarins), Christophe Durand et toute l’équipe du Bal des créateurs, Ushanga Elébé (Théâtre Forum Meyrin), Christine Ferrier (La Comédie), FNAC-Genève, Jennifer Freiburghaus, Sandrine Jolissaint (SCMG), Camille et César Jucker, Véronique Lombard (Ville de Genève), Véronique Marko (Commune de Meyrin), Jamile Marques, Justine Müller, Sandra Mudronja (HEADGenève), Steve Roger (Caecilia), Yessine Sidi Ali (Nespresso), Céline Tissot (OSR) et Rui Vieira.

Meret Watzlawick

Rédacteurs Antoine Gaillet Andrea Machalova Vincent Magnenat Margaux Mosimann Anouck Mutsaerts Benedict Preti Emma Revol-Rougier Mathieu Roux

Make-up artist Juan Romero

Couverture

Coordination de production d'impression Chamberlinprod. Carouge

Go Out!

OCTOBRE 13

Diffusion Naville

Go Out!


On en parle

10 PASSE CHEZ XIPPAS!

LES GLOBE-TROTTEURS DANSANTS

Après avoir disposé ses Mannequins de Corot au Musée d’art et d’histoire (MAH) ce printemps, l’artiste vaudois Denis Savary présente sa première exposition personnelle à la galerie Xippas à Genève. Ses nouvelles créations entrainent le visiteur dans un monde à l’érudition ludique. Vidéos, série de dessins énigmatiques ou encore installation de tête de cheval-oiseau animent l’arcade de la rue des Sablons comme autant d’histoires à se laisser conter.

En octobre, l’association pour la danse contemporaine (ADC) propose Tarab, une pièce pour 10 danseurs avec une musique arabe «soufi Groovy» guidé par Sir Richard Bishop, et dessiné par ses amis de longue date, Nicolas Cantillon et Laurence Yadi de la compagnie 7273. Ayant parcouru les quatre coins du monde, le duo célèbre ses 10 ans cette année et nous fait découvrir leur dernière création à la chorégraphie hypnotique inspiré de leur voyage au Moyen-Orient.

Denis Savary

Tarab

Jusqu’au 2 novembre

Laurence Yadi et Nicolas Cantillon / Cie 7273

Galerie Xippas

du 9 au 20 octobre/Sa à 19h, Di à 18h

Rue des Sablons 6

relâches lundi et mardi

1205 Genève

Salle des Eaux-Vives

www.xippas.com

82-84 Rue des Eaux-Vives 1207 Genève

LA SCÈNE POUR ET PAR TOUS La Maison d’Antan est un conte de R.L Stevenson. Il remet en question nos inquiétudes contemporaines et nos relations intergénérationnelles. Ce nouveau spectacle accueilli par le Théâtre StGervais met en scène des professionnels ainsi que des enfants et adolescents. A voir du 1er au 12 octobre.

www.adc-geneve.ch

BURLESQUE FOREVER

www.saintgervais.ch

Pour sa première revue au palais Mascotte en septembre, le That’s fabulous show nous en a mit plein les mirettes. Entre plumes et pluies de paillettes, on a assisté à une véritable explosion de glamour et de poésie. À la tête de ce projet, comme tout droit sortie d’un film de Tarantino, Lou on the Rock, modèle pinup et artiste burlesque tatouée. Pour début novembre, elle nous concocte un Halloween show des plus glamoureusement inquiétant.

MARIA JOÃO PIRES À GENÈVE

That’s fabulous Halloween freakshow

Le Pour-cent culturel Migros inaugure sa série classique par un concert avec l’Orchestre du Festival de Budapest dirigé par Iván Fischer, avec la soprano helvétique Marysol Schalit et la pianiste Maria João Pires. Au programme: un air de Mozart, le Concerto n°4 pour piano de Beethoven et la Symphonie n°8 de Dvořák.

1er et 2 novembre 2013

St-Gervais Genève Le Théâtre Rue du Temple 5 1201 Genève 022 908 20 00

Palais mascotte Rue de Berne 43 1201 Genève 022 741 33 33 http://thatsfabulousshow.blogspot.ch

Rue Général-Dufour 14

1204 Genève

022 319 61 11 www.culturel-migros-geneve.ch

Go Out!

Victoria Hall

OCTOBRE 13

Le 28 octobre à 20h


On en parle

© Annik Wetter

© Regis Golay, Federal Studio

Go Out!

OCTOBRE 13

© Aline Fournier

11


12

Hermès aime

UN PEU

! A POIL

IL! e, A PO ressist g iens, o r m p s t le ueer e risser q é t h e r it tie, a Cab tion fa acroba produc chant, e , t e a s u n q im a ir e! d’Ult êlera d or de c ent il m un déc s m lles et n e ll a e e u d t és sex le tout it , t e n u e iq id is des mus ger les es, ma de tigr Interro s ? a e anisaé p g , d r L’i s les o té félin è ô r C p . ’a e r d uins nir! de gen ez coq s’abste os ass nsibles e s s numér t a Ch teurs. embre t 3 nov 1er, 2 e alpon e du G Théâtr niches é des P tie) Route e la Bâ Bois d u d .ch d n ductio (au pie atepro im lt .u www

OCTOBRE 13

Mon pote de la Nu it du cou présente rt métra ra sa 11 ème ge qu’il y au édition. Il m’a m ra 15 co iaulé urts mé suisses. trages d Je me ré ont 7 film jouis de s mater to entre m atous dé ut ça but octo bre. Les Ciné mas du Grütli vendred i 4 octob re 2013 dès 20h . www.nu itducou rt.ch

OUP BEAUC

Go Out!

Chat tou rne!


13

À LA FOLIE Beauty maker Depuis peu, ma maîtresse Mina avait grise mine. Mais elle a rapidement découvert que la voisine Adeline ne se limitait pas à coiffer au Bal des Créateurs. Avec ses pattes de gifted cat elle maquille avec magie et sublime toute type de minois. De mauvais poil ou après une gueule de bois, je vous conseille un petit tour chez cette passionnée à la dextérité exacerbée pour vous refaire une beauté. Paws up à ma nouvelle chouchou! www.lebaldecréateurs.ch

PASSIONNÉM ENT

Catwalk baby!

Go Out!

OCTOBRE 13

Les 2 et 3 nove mbre prochains , je ne raterai pour rien au m onde –même pa s une terrine de whiskas– l’e xposition félin e internationale. Vous rêvez prob ablement de fa shionweek, moi je rêve de ce catwalk au casting de sexy cats. Environ 40 0 chats de tout es races seront présentés. Qu i sait je rencon tre rai probablement une mine tte d’origine pe rsane ou une petite scottish…

PAS DU Cat TOU ’s e T yes s’en

va Ave c yeu son att x de itud e de bi son cha arri ches, A t no vée n pliq ouc nch . Pa uée km ala s s , ’ava ionn elle disc it ch nt et se care ée, iple a s s t . s t J dist enti armée ait l e lu anc e rê onn ip dès ve d ée e trou e Lond ropose e de t ap vera resune ven G r jam ir m ais a enève. elation long on Je s illeu ais q uers m styl u’e eil e. R ooa leur ma lle ne r ître ès


14

Pub Caecilia

Vendredi 15 novembre • Victoria Hall • 20 h 00 Direction Shao-Chia Lü • Violoncelle Wen-Sinn Yang

Till Eulenspiegel op. 28 Concerto pour violoncelle n° 1 en la mineur op. 33 Breaking Through Symphonie n° 7 en la majeur op. 92 OCTOBRE 13

Strauss Saint-Saëns Ming-Hsiu Yen Beethoven

Go Out!

Informations et réservations Service Culturel Migros Genève T: 022 319 61 11 | Stand Info Balexert | Migros Nyon - La Combe Billetterie online: www.migroslabilletterie.ch | www.caecilia.ch Prix des places de CHF 15.- à CHF 70.-

Agence de concerts et spectacles


Go Out!

OCTOBRE 13

On découvre 15


Go Out!

OCTOBRE 13

16

On découvre


On découvre

17

WAGNER: BICENTENAIRE -

OLIVIER GURT NER

Figure marquante de la musique occidentale, penseur, pamphlétaire, Richard Wagner est sous les projecteurs en cette année 2013, qui coïncide avec le bicentenaire de sa naissance. A Genève, le Grand Théâtre donne l’intégrale du Ring des Nibelungen en mai 2014, et Sigurd d’Ernest Reyer. Le Cercle romand Richard Wagner organise une vaste programmation artistique, du 30 septembre au 7 novembre, le Wagner Geneva Festival, avec notamment Le Hollandais volant. Parcours autour d’un bicentenaire genevois aux riches atours.

RING: Episode II, Journée 1

Anciens et nouveaux

Après Rheingold en mars, le Grand Théâtre poursuit le cycle complet de la tétralogie de Wagner avec Die Walküre. L’ensemble est inspiré des mythes germaniques et nordiques, notamment la saga des Volsung et l’Edda poétique. En quelques mots, il s’agit d’une saga autour d’un anneau créé à partir de l’or du Rhin, dont le pouvoir attirera la convoitise des Dieux, des nains et de beaucoup d’autres. Si la dimension épique et héroïque du cycle est évidente, il ne faut pas oublier la dimension profondément personnelle et rédemptrice (ou pessimiste selon l’interprétation). En effet, cette quête vénale de l’anneau conduira au funeste crépuscule des Dieux mais en une foi en l’être humain, aussi faillible et imparfait soit-il.

Les voix reprennent les rôles de Rheingold, avec Tom Fox dans le rôle de Wotan. Après une prestation gestuelle réussie mais une voix parfois limite au niveau technique, on espère qu’il sera en mesure d’assurer la continuité, surtout dans la Walkyrie où le rôle est très exigeant vocalement. Elena Zhidkova continue en tant que Fricka, épouse de Wotan. Les frère et sœur Siegmund et Sieglinde seront interprétés par Will Hartmann et Michaela Kaune, qui investiront le plateau du Grand Théâtre pour la première fois. Enfin, il faut retenir la venue de Petra Lang, en Brünnhilde. Cette pointure wagnérienne –on se souvient d’Ortrud dans Lohengrin à Bayreuth– possède incontestablement les capacités vocales pour un tel rôle. L’intérêt est d’autant plus fort qu’elle s’y est récemment essayée, au festival de Lucerne et à Berlin.

Aux origines

Go Out!

OCTOBRE 13

La version genevoise voulue par Tobias Richter est mise en scène par une figure du théâtre allemand: Dieter Dorn, qui n’avait jamais monté la Tétralogie. Le nom de Christof Loy avait été évoqué. Assisté de Jürgen Rose (costumes) et Ingo Metzmacher (direction musicale), M. Dorn imagine une Walkyrie dépouillée, faite d’éléments simples mais explicites, qui place le texte et ses sonorités au premier plan. L’objectif n’est pas d’essayer une nouvelle lecture, mais d’offrir une version lisible, en respectant les mythes et leurs éléments formels.

Die Walküre Les 7, 13 et 16 novembre à 18 h mercredi 14 mai 2014 à 18h et mercredi 21 mai 2014 à 18h Le 10 à 15 h Grand Théâtre de Genève 022 322 50 50 www.geneveopera.com


18

On découvre

AUTRES REGARDS SUR WAGNER

SIGURD Sigurd

Le spectateur pressé ou peu familier avec l’univers de la mythologie nordique et germanique peut passer par Sigurd, un opéra d’Ernest Reyer qui sera joué en version de concert au Victoria Hall. L’œuvre, présentée pour la première fois en 1884 au Théâtre royal de la Monnaie à Bruxelles, comprend les mêmes personnages que ceux de Siegfried et Götterdämmerung (Le crépuscule des Dieux).

Les 6, 8 et 10 octobre à 19h30 Victoria Hall rue du Général-Dufour 14 1204 Genève 022 322 50 50 www.geneveopera.com

L’argument d’Alfred Blau et Camille du Locle présente les tentatives d’Hilda pour épouser le héros Sigurd. Ce dernier tombe finalement amoureux de Brünnhilde, elle-même désirée par Gunther. Par une succession d’événements funestes, Sigurd est tué et Brünnhilde se suicide. Mais leurs deux âmes finissent par s’unir.

Go Out!

OCTOBRE 13

L’Orchestre de la Suisse romande (OSR) jouera Sigurd sous la direction de Frédéric Chaslin, ancien assistant de Daniel Barenboim passé par les plus prestigieuses salles de concert, et notamment le Staatsoper de Vienne.


On découvre

19

LE VAISSEAU FANTÔME Le Wagner Geneva Festival propose Der fliegende Holländer, (Le vaisseau fantôme) opéra composé en 1841 par Richard Wagner à Paris. Alexander Schulin met en scène cette œuvre romantique au Bâtiment des Forces Motrices (BFM), dont le plateau convient mieux aux opéras baroques; les pièces wagnériennes restent généralement l’apanage du Grand Théâtre. Ce parti pris a le mérite de l’intérêt. Tout comme la version choisie, à savoir l’originale de 1841, que M. Wagner n’a jamais pu entendre.

Go Out!

OCTOBRE 13

Au pupitre, Kirill Karabits conduira un orchestre spécialement dédié au Festival, composé d’étudiants de la Haute école de musique de Genève (HEM), de Lausanne (HEMU) ainsi que du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMD). Autant pour l’exercice scénique que pour la version retenue, Der fliegende Holländer fait partie des points forts du bicentenaire.

Le Vaisseau fantôme Les 28 et 30 octobre à 20h Les 2 et 5 novembre à 20h Bâtiment des Forces Motrices Place des Volontaires 2 1204 Genève 022 510 60 71 www.wagner-geneva-festival.ch


20

Théâtre

Pub Forum

Mardi 29 & mercredi 30 octobre à 20h30

Le Triomphe de l’amour

Go Out!

Photo © Chris Goldberg

OCTOBRE 13

Marivaux – Galin Stoev

Co-accueil

forum-meyrin.ch / Théâtre Forum Meyrin, Place des Cinq-Continents 1, 1217 Meyrin Billetterie + 41 22 989 34 34 du lu au ve de 14h à 18h Service culturel Migros / Stand Info Balexert / Migros Nyon-La Combe


Expositions

21

LE CYCLE RENOUVELÉ - MARGAUX

M O SI M A N N

Dès le 16 octobre, le Musée d’art moderne et contemporain de Genève (MAMCO) effectue sa mue triennale, passant du cycle l’Eternel détour –marqué par le surréalisme– à celui Des histoires sans fin qui nous mènera jusqu’aux horizons 2015. Pour cette première séquence automne-hiver 2013-2014, 10 artistes contemporains investissent les étages de l’ancienne usine. Au programme: de la sculpture, des monochromes, de la vidéo et des créations in situ au sein d’un réseau de correspondances entre les divers acteurs créateurs. De haut en bas comme toujours, le parcours débute avec une exposition dans la collection Le Regard du bègue (physique du souvenir) articulée par le directeur du MAMCO Christian Bernard (à sa tête depuis les débuts). Parmi les artistes invités: la valaisanne Delphine Reist révèle La Chute sur le loft Don Judd partageant ainsi le troisième étage avec les sculptures molles de la roumaine Marion Baruch et des monochromes de François Perrodin. Le deuxième étage se dédie à un autre sculpteur, le français Toni Grand. Simultanément au premier, l’allemande Katinka Bock occupe le Plateau des sculptures tandis que le vidéaste Victor Burgin présente Parzival dédié à Richard Wagner et Adrian Paci sa dernière réalisation The Column.

1. Sherrie Levine, Vue d’exposition, Mamco, 2013 © Ilmari Kalkkinen, Mamco, Genève 2. Katinka Bock, Shifting, 2009-2010, céramique, © Meyer Riegger, Berlin/Karlsruhe et Jocelyn Wolff, Paris 3. Philippe Fernandez, Conte philosophique (La Caverne), 1995-1998 coll. Fonds régional d’art contemporain Île de France © Jean-Christophe Garcia 4. Toni Grand, Sans titre, 1974, Bois équarri, refente partielle,180x40x15cm © Pierre Arnaud

Cycle Des histoires sans fin Séquence automne-hiver 2013-2014
 jusqu’au 12 janvier 2014
 Vernissage mardi 15 octobre Mamco 10, rue des Vieux-Grenadiers 1205 Genève www.mamco.ch

Go Out!

OCTOBRE 13

1.

2.

3.

4.


Expositions

22

A

POUR ARCHITECTURE -

M A R G A U X M O SI M A N N

Cet automne et jusqu’au 24 novembre, le Centre d’Art Contemporain de Genève se dédie au 1er art. L’architecture se révèle alors surprenante à travers le regard de l’argentin Pablo Bronstein. Sous le titre évocateur A is Building B is Architecture, l’artiste interroge les codes de l’architecture et ses liens avec l’urbanisme et l’art contemporains. Dessins techniques, vidéo et installation monumentale composent sa première exposition personnelle en Suisse. Visite à travers une mise en perspective du bâtiment.

Installé à Londres, Pablo Bronstein (1977) décrypte les relations entre architecture classique et urbanisme contemporain via la sculpture, la vidéo ou la performance. Le dessin, qui s’intègre à sa pratique dès la fin de ses études, fait l’objet d’une rétrospective au 3 ème étage du Centre d’Art Contemporain (CAC).

A is Building B is Architecture Jusqu’au 24 novembre rue des Vieux-Grenadiers 10 1205 Genève www.centre.ch

Plaisantes absurdités Alternant grands et très petits formats, l’artiste s’inspire de l’histoire de l’art pour créer des concepts architecturaux. Ses coupes et élévations dessinées à la plume démontrent une précision scientifique désuète et plaisante. Mais à regarder de plus près, elles décèlent des clins d’œil à l’intention du visiteur. Escaliers impossibles, perspectives improbables, anachronismes et étages inaccessibles esquissent l’humour et la subtilité de son œuvre.

Go Out!

A l’image de l’architecte, Pablo Bronstein joue avec l’espace et change de dimension. Au deuxième étage, contrastant avec l’accrochage classique de ses tableaux, le plasticien investit l’ensemble de la surface. Deux construc tions jumelles installées sur les pavés de bois surprennent le visiteur par leur monumentalité immaculée. Une invitation de l’artiste à appréhender l’architecture de l’intérieur.

OCTOBRE 13

Monumental


Expositions

Pablo Bronstein, Interior scheme in Cuban mahogany and tropical green, 2011. © Herald St, London

Pablo Bronstein, Pair

of

Houses

à

la

Grecque, 2011 © Herald St, London et Galleria Franco Noero,

Go Out!

OCTOBRE 13

Turin

23


Expositions

24

WAGNER À LIVRE OUVERT -

O L I V IE R G U R T N E R

Dans le cadre du Wagner Geneva Festival, la Fondation Martin Bodmer présente Wagner, ou l’opéra hors de soi, une exposition qui dépasse le son. Du 5 octobre 2013 au 23 février 2014, la bibliothèque et musée de Cologny ancre le compositeur dans son siècle et ses débats, toujours pertinents aujourd’hui. Le rôle de l’art, la place de l’homme dans la société, la nécessité de la révolution raisonnent comme les points centraux de la pensée wagnérienne.

Personnage romanesque Artiste, penseur des arts, philosophe, compositeur, metteur en scène, éternel endetté, Richard Wagner aura travaillé, écrit, composé et fui presque toute sa vie. Derrière ce personnage de roman, l’on trouve une plume prolifique et politique, qui rejette l’art populiste de Meyerbeer et Rossini dans Oper und Drama et qui promeut l’opéra populaire dans Die Kunst und die Revolution. L’objectif du commissaire Christophe Imperiali n’est pas de placer M. Wagner sur un piédestal (ou au sommet de la «colline sacrée» de Bayreuth…). Le compositeur n’est pas plus important que d’autres, mais la réception de sa démarche a suscité bien des remous. Il place l’art à un niveau politique et spirituel, comme

moyen pour l’homme de réfléchir à son rôle et pour remettre en question dans la société.

The big picture Dans la Fondation Bodmer conçue par Mario Botta, l’exposition présente environ soixante pièces, avec des manuscrits autographes (les esquisses musicales de Tannhäuser et Lohengrin par exemple), des éditions originales des essais de Richard Wagner ou encore la projection de plusieurs mises en scène récentes d’opéras. A noter enfin un triptyque de Béatrice Helg, conçu pour le dispositif muséal. Christophe Imperiali, passé par l’Ecole normale supérieure et professeur à l’Université de Lausanne, résume son intention: «C’est une sorte de mosaïque qui se dessine, composée d’éléments apparemment disparates, mais dont le dessin devient manifeste pour qui est capable de se placer à la bonne hauteur.»

Wagner, ou l’opéra hors de soi Du 5 octobre 2013 au 23 février 2014 Fondation Martin Bodmer Rte du Guignard 19-21 1223 Cologny 022 707 44 33 www.fondationbodmer.org

OCTOBRE 13

En partenariat avec le Wagner Geneva Festival, La Fondation Martin Bodmer, a conçu un parcours autour du compositeur allemand, en insistant sur son œuvre au sens large. Le commissaire d’exposition Christophe Imperiali rappelle cette réalité impérieuse: de toute la production écrite de Wagner, seul un quart est de la musique! Ainsi, l’opéra peut être perçu comme une manière de penser et de voir le monde, l’œuvre d’art totale convoquant à son lutrin un plus grand dessein.

Go Out!

La musique? Un quart de ses écrits


Go Out!

OCTOBRE 13

Expositions

25

Livre: Richard Wagner, Tristan und Isolde, livret copié par Hans von Bülow, annoté par Richard Wagner, 18v-19r, 1857 © Fondation Martin Bodmer Photo: Richard Wagner à Lucerne, photographie 1868, Lucerne, Musée Richard Wagner © D.R.


Pub Genève 2 Sentiers culturels 26

D’un musée à l’autre

S’approprier la culture genevoise en promenade : connaître les musées. Comprendre l’histoire d’un quartier. Découvrir les personnalités qui ont marqué les lieux. S’arrêter auprès d’une oeuvre d’art dans l’espace public. Prendre l’air à pied ou en vélo. Plans disponibles dans les musées concernés, chez Genève Tourisme, à la Maison des arts du Grütli et à l’Espace d’information Ville de Genève. Guide audio à écouter : www.ville-geneve.ch/sentiers-culturels

! r i r v u o c é Àd

Nations

OCTOBRE 13

Design: trivialmass.com

D’un musée à l’autre

Go Out!

Genève Sentiers culturels


On est charmé

27

-

M A R G A U X M O SI M A N N

Go Out!

OCTOBRE 13

Parsemé de portraits et d’échappées géométriques, ce numéro automnal prend des airs de roman graphique. Zoom avant sur l’auteure de ces percées chromatiques aux traits façonnés à l’encre de chine et aux crayons de couleur. Marie Rossi, alias unetartine, illustratrice et graphiste genevoise anime notre édition du mois d’octobre de triangles tendres.

a

NICOL AS SCHOPFER


Go Out!

OCTOBRE 13

28

On est charmé


On est charmé A la fenêtre de l’atelier collectif JV17, Marie Rossi alterne mandats de création graphique et travaux personnels. Diplômée de la section communication visuelle de la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève (HEAD), elle se spécialise dans l’illustration et le film d’animation. S’inspirant de clichés photographiques et d’atmosphères musicales, Marie Rossi compose des récits en dessin. Sous le pseudonyme unetartine, elle croque des instants de vie choisis comme autant de gourmandises offertes pour les yeux. Accrochées aux murs de l’espace Go Out! ce mois-ci, les illustrations de cette belle artiste précipitent le visiteur dans l’intimité de personnages singuliers aux accents angulaires et à la solitude douce-amer. Viens faire un tour Jusqu’au 31 octobre Espace Go Out! Rue du Diorama 16 1204 Genève

Go Out!

OCTOBRE 13

www.unetartine.ch

29


30

Théâtre

«L’ARME AVEC LAQUELLE JE ME BATS: L’HUMOUR » - ANDREA MACHALOVA La comédienne et auteure libanaise Darina Al-Joundi revient sur les planches du théâtre le Poche du 7 au 27 octobre avec Ma Marseillaise, une pièce autobiographique à la fois politique, poétique et drôle. Seule sur scène, sur un plateau épuré et sobre, elle interprète le personnage de Noun, une jeune immigrée essayant d’obtenir la nationalité française.

C’est presque son histoire que Darina conte à travers le personnage de Noun. Son pays natal, elle l’a quitté car elle voulait tenter sa chance ailleurs, là où on laisse les femmes s’exprimer librement. La France lui a ouvert ses bras en souriant. Mais pour obtenir la nationalité, c’est un autre combat. Pour elle, qui jusqu’à l’âge de 27 ans ne possédait pas de passeport, ce bout de papier revêt une toute autre importance.

«Aux armes, citoyens» Ma Marseillaise est le second volet des histoires de Noun, que le public du Poche a pu découvrir en 2008 dans Le jour où Nina Simone a cessé de chanter. Dans cette deuxième partie, la jeune femme immigrée parle de l’Orient, de ses hommes, des femmes courageuses auxquelles elle aurait voulu ressembler et qu’elle admire, de la France et de l’absurdité de sa bureaucratie. Les paroles de l’hymne national, elle a dû les apprendre par cœur comme tout bon citoyen français. Elle les scande tout au long du spectacle, comme par peur de les oublier et laisser le sésame lui échapper.

d’autobiographie romancée aux éditions Grasset.

«Marchons, marchons» «L’arme avec laquelle je me bats est l’humour» a-t-elle l’habitude de dire. Darina est une femme joyeuse et son rire, parfois jaune, communicatif. Enragée, passionnée, douce et drôle, elle fait voyager son public à travers une longue série d’émotions dans une «course aux papiers» effrénée. La mise en scène épurée, signée Alain Timar, libère l’énergie de la comédienne qui s’approprie l’espace avec ses mots, son corps et sa voix. On ne la quitte plus des yeux.

«Formez vos bataillons»

Du 7 au 27 octobre 2013 Théâtre le Poche Rue du Cheval-Blanc 7 1204 Genève 022 310 37 59 www.lepoche.ch

OCTOBRE 13

Ma Marseillaise

Go Out!

Darina Al-Joundi touche des thèmes sensibles comme le port du voile, la guerre, la soif de liberté ou la rébellion des femmes libanaises. La liberté, elle se l’accapare lorsqu’elle monte sur scène. Son besoin viscéral de s’exprimer, de dénoncer les injustices et de toucher les gens l’a poussé à se lancer dans l’écriture. Elle est d’ailleurs sur le point de sortir son deuxième livre, une sorte


OCTOBRE 13

Š Augustin Rebetez

Go Out!

31


32

Pub Meyrin Culture 2

iaross

Nicolas Iarossi · Germain Lebot · Colin Vincent

© R. Lefevre Roland / P. Smac

11·10·13 � 20:00 concert Salle Antoine-Verchère

Tomas Grand

Jean-Philippe Brun · Florestan Darbellay · Nicolas Dupraz · Tomas Grand · Dominique Mudry

© Pedroneto

22·11·13 � 20:00 concert Salle Antoine-Verchère

Slam à Meyrin OCTOBRE 13

meyrinculture.ch 022 989 16 69

09·11·13 � 16:00 + 21:00 tournoi + concerts Undertown

Go Out!

© Piotr Koldys & Stephanie Bey

Tournoi dans le cadre du concours littéraire Nëggus & Kungobram · Rox Anuar & les Lames du Vent


Théâtre

33

UNE GENÈVE PLUS SCÈNE - BENEDICT PRETI Les 1 er et 2 novembre prochain, la Terrasse du troc organise dans les rues et les théâtres de Genève la Fête du théâtre. Objectif: réunir le public genevois autour de l’art dramatique. Portrait d’un spectacle à un mois de la première.

Go Out!

OCTOBRE 13

Après la Fête de la musique et la Fête de la danse, il ne manquait plus à Genève que la Fête du Théâtre. C’est désormais chose faite avec l’organisation d’un festival, qui se tiendra dans les rues de la ville et dans les institutions partenaires du 1er au 2 novembre. La Terrasse du troc, organisatrice de l’événement, souhaite créer un événement fédérateur autour de la pratique théâtrale. Au menu: ateliers, conférences, répétitions publiques et portes ouvertes sur les scènes genevoises. L’ambition affichée est d’ouvrir l’univers de la scène professionnelle comme amateure à un nouveau public. En un mot, un festival ouvert à tous que l’on soit bourgeois gentilhomme ou femme savante. En ce début de froideur hivernal, quelle meilleure manière de se réchauffer que de brûler les planches? Déplorant l’inexistence d’un événement réunissant les institutions, le théâtre amateur, le théâtre de rue, les écoles et le public, la

Terrasse du troc, avec le concours de théâtres genevois, a proposé d’organiser un événement rassembleur célébrant l’art dramatique. Une initiative accueillie avec enthousiasme par les acteurs du domaine et les comédiens. Certaines scènes offrent d’ailleurs à cette occasion des tarifs préférentiels pour assister à leur programmation. Il est donc plus que temps de délaisser cours et jardins et de retrouver la chaleur des plateaux de scène. Photo: La Cie Adhok, qui offre le spectacle de rue, et ouvrira la Fête, vendredi soir

Fête du théâtre Du 1er au 2 novembre Différents lieux à Genève www.terrassedutroc.ch


Danse

34

MICHEL OU LA CLEF DES SONGES - A NOUCK a

MUTSAERTS

NICOL AS SCHOPFER

Une personnalité intrigante et un charisme rare sont peu de mots pour décrire Michel Kelemenis; et pas assez pour laisser imaginer au spectateur l’ampleur de sa démarche artistique. Porté par un amour pour l’art des plus évidents, le chorégraphe dirige son œuvre avec une douceur et une sensibilité rares, un humour témoin de son professionnalisme et des mimiques qui fascinent. Il revient à Genève monter le Songe d’une nuit d’été avec le Ballet du Grand Théâtre et le Basel Sinfonietta. Rencontre avec un interprète des nouveaux temps.

L’homme penseur

Du mime au geste

C’est au milieu d’elfes et de fées qu’on retrouve Michel Kelemenis pour le début de la saison 13-14, dans l’interprétation du Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare, mis en musique par Félix Mendelssohn. Selon les mots du chorégraphe français, «une histoire, quand on la connaît, qui est très, très complexe». Une problématique qu’il n’avait pas rencontrée avec Cendrillon en 2009 sur cette même scène. Mais il relève le défi tête baissée, avouant s’être amusé à entrer sur le champ de la fantaisie et du conte: «Le merveilleux, le grotesque et le mystérieux sont des éléments de base du conte, et c’est cette tonalité que j’ai choisie pour aborder ce songe-là: le conte.» ajoute le chorégraphe.

Dans l’atmosphère du studio de répétition Balanchine, au sous-sol du bâtiment de Neuve, le chorégraphe se présente avant tout comme un grand amoureux du mouvement et de la gestuelle. Un élément central, qu’il défend fortement lorsque cela touche au travail d’interprétation des danseurs du Ballet du Grand Théâtre. Il explique: «Ce n’est pas leur métier d’être comédiens et ce n’est pas le mien d’être metteur en scène.» Le chorégraphe dit chercher «des niveaux de geste qui parfois peuvent être abstraits –des grands élans, des grandes circulations– et parfois des gestes narratifs, concrets, en espérant toucher le public tout autant. C’est difficile de créer un décor qui parle autant à vous qu’au public- il faut que le tout soit harmonieux.», ajoute-t-il. Le chorégraphe décrit volontiers le travail entrepris avec sa compagnie à Marseille comme «un terrain d’expérimentation proche du laboratoire, lié à la recherche». Son enjeu en tant qu’artiste, M. Kelemenis le voit aussi grâce à ce travail partagé avec le ballet, où il aime tenter, trouver des transpositions, des contournements afin de créer une chorégraphie de qualité et de goût. Questionné sur son désir de se transporter comme contemporain de l’auteur, le perfectionniste enjoué répond simplement qu’il ne lui semble pas important de réactualiser les rapports humains que sont les perversions et l’amour, cherchant avant tout à transporter son public dans le rêve.

Go Out!

Une prise de liberté justifiée par la complexité évidente du texte de Shakespeare mais qui ne dérange pas M. Kelemenis. Au contraire, il voit dans cette liberté «un exercice supplémentaire, une possibilité de jouer avec les personnages.» Le chorégraphe aborde à plusieurs reprises le thème du «tricotage d’écriture» et prend plaisir à réinterpréter les éléments de base du songe: «J’entre par la dimension onirique des fées et des elfes; je pense qu’il y a du bonheur à voir cela, et je me permets une grande légèreté… J’use un peu d’ironie, car c’est avant tout une satire. Chez moi, on ne lit pas la cour, on ne lit pas la forêt, on l’imagine.»

OCTOBRE 13

Pastiche et imagination


Danse

Michel Kelemenis en répétition avec le Ballet du Grand Théâtre

Le Songe d’une nuit d’été Les 4, 5, 7 et 9 octobre à 19h30

Go Out!

OCTOBRE 13

Le 6 à 15h00 Grand Théâtre de Genève Bd du Théâtre 11 1204 Genève 022 322 50 50 www.geneveopera.com

35


36

Cinéma

FESTIVAL

TOUS ECRANS - MATHIEU ROUX C’est au cours de la 19 ème édition du Festival Tous Ecrans, du 31 octobre au 7 novembre à la Maison des arts du Grütli de Genève, que les spectateurs auront l’occasion de visionner des œuvres issues de différents supports accueillant l’image: le cinéma, la télévision et l’ordinateur.

journée pour tous destinée aux jeunes cinéphiles est prévue, au cours de laquelle ils pourront s’essayer à l’acting et à différentes activités en lien avec l’image mouvante. Une journée «Game Day» est pour créer des ponts entre l’univers du jeu vidéo et ceux du cinéma et/ou de la télévision. Et pour les développeurs de jeux vidéo en herbe, ils pourront présenter leurs projets à un parterre de professionnels de la branche, à la date clé du 6 novembre.

Tous écrans pour les pros Pour la première fois cette année, un «Workflow» de professionnels pour les professionnels (cinéma, audiovisuel, communication) proposera des ateliers, des débats, des rencontres et des études axés sur 3 thématiques différentes, à trois dates différentes: le samedi 2 novembre, il sera dirigé sur les séries TV et plus spécifiquement les séries britanniques. Le dimanche 3 et le lundi 4 novembre, il traitera du domaine transmédia, de son financement et des projets entrepris en Suisse. Enfin, le mercredi 6 novembre sera consacré à «la vie, la mort et la résurrection» dans le jeu vidéo avec la présentation de quelques titres appropriés. Le programme complet sera sur le site du Festival dès le 8 octobre prochain.

Festival tous écrans Maison des arts du Grütli Rue Général Dufour 14

Autour du Festival

1204 Genève

Le Festival Tous Ecrans, ce sont aussi des évènements organisés en parallèle des projections. Une

022 809 69 20 www.tous-ecrans.com

OCTOBRE 13

Comme son nom l’indique, le Festival récompense autant les œuvres cinématographiques que celles destinées à la télévision et au web. Les prix décernés répondant au doux nom de «Reflets d’Or» sont remis au meilleur long et court-métrage dans la catégorie cinéma, à la meilleure série TV et la meilleure série Web dans la catégorie Télévision ainsi qu’à la meilleure œuvre transmédia dans la catégorie Web et transmédia . Cette dernière regroupe les formes alternatives de narration d’aujourd’hui: les webdocumentaires, les fictions interactives ainsi que les projets transmédias. Une attention particulière est octroyée au 48 Hours Film Project, un des partenaires de la manifestation. En effet, le Festival Tous Ecrans récompense les gagnants de ce concours mis en place dans deux villes romandes (Genève et Lausanne). A ce programme vient s’ajouter les projections spéciales, dont l’invité cette année est la Grande-Bretagne. L’opportunité de découvrir toutes sortes de productions en provenance du pays, très prolifique en matière de séries télévisées. Et aux vues des quelques œuvres déjà sorties sur le petit écran, la qualité semble être à la hauteur de la quantité: le spectateur peut d’ores et déjà s’attendre à de très bonnes surprises. La dernière partie du programme présente une rétrospective intitulée «cinéastes, de notre temps» dans laquelle pas moins de 33 (!) portraits de réalisateurs seront projetés, allant de 42 à 100 minutes.

Go Out!

Reflet d’Or


Go Out!

OCTOBRE 13

Cinéma 37


38

Classique

LAUSANNE PRÉ - BAROQUE - OLIVIER GURTNER Dans le cadre du Festival Bach de Lausanne, l’Opéra de Lausanne accueille l’Orfeo de Claudio Monteverdi, qui sera donné par une référence: le genevois Gabriel Garrido et son ensemble Elyma. A l’image de Jordi Savall et Niklaus Harnoncourt, M. Garrido a milité pour jouer le répertoire baroque et Renaissance sur des instruments anciens, afin de se rapprocher des sonorités originales.

Un connaisseur

Aux pupitres

Opéra pré-baroque, l’Orfeo de Monteverdi est une spécialité de Gabriel Garrido, qui enseigne le répertoire baroque et Renaissance à Genève depuis 1977. Dans le cadre des invitations estivales du Teatro Massimo de Palerme, il a enregistré une version de l’opéra, devenue une référence (diapason d’or). L’orchestration sur instruments anciens et le timbre délicat des voix (sans effets lyriques excessifs, avec une prononciation très lisible) en font une merveille.

Attaché au baroque méditerranéen, M. Garrido conduira l’ensemble Elyma, fondé en 1981. Enseignant la musique à Genève depuis 1977 – malgré certaines intentions intestines mal intentionnées– le directeur d’Elyma explique son approche du concert prévu à Lausanne: «Présenter aujourd’hui une version de l’Orfeo reste toujours le même défi. Ce beau défi qui, il y a presque vingt ans, se faisait l’écho à la fois d’une recherche historique, d’une résonance avec le monde latin ancien et actuel, et d’une émotion musicale mise à nu par la beauté du texte poétique […]». Une occasion qui peut ne pas se répéter.

Pratique Dimanche 27 octobre, 17 heures Opéra de Lausanne Av. du Théatre 12 1002 Lausanne 021 315 40 20 www.opera-lausanne.ch

OCTOBRE 13

Pendant les réjouissances célébrant le mariage d’Orphée et Eurydice, une messagère vient annoncer une funeste nouvelle: Eurydice est morte, à cause d’un serpent. Orphée part donc la sauver des enfers, en convainquant leurs maîtres, Pluton et Prosperine, de laisser partir sa promise. Ils acceptent, à condition que sur le chemin du retour, Orphée s’interdit de la regarder. N’arrivant pas à tenir parole, il commet le geste irréparable. Inconsolable, Orphée devient immortel par le pouvoir de son père Apollon; il pourra retrouver Eurydice dans les étoiles.

Go Out!

L’argument


Classique

39

TRIFONOV, YAMADA ET OSR:

TRIO PROMETTEUR - OLIVIER GURTNER

Go Out!

OCTOBRE 13

Pianiste, compositeur, le jeune Daniil Trifonov revient à Genève après son passage remarqué au festival de Bellerive, où il a livré un émotif, maîtrisé et subtil Concerto n°2 de Chopin. Avec l’Orchestre de la Suisse romande (OSR), le brillant interprète –3 ème prix au concours Chopin et 1 er prix au concours Tchaïkovski– donnera le Concerto pour piano d’Alexandre Scriabine, une œuvre peu jouée, qu’il affectionne. Sous la baguette du principal chef invité Kazuki Yamada, le pianiste russe interprétera également Mephisto Waltz n°1 de Franz Liszt. Interview au bout du fil, entre Cleveland et Genève.

Comment voyez-vous la situation de la musique classique aujourd’hui?

Vous êtes interprète mais aussi compositeur. Comment définissez-vous votre rôle?

Dans certains cas, l’intérêt pour la musique classique a bien évolué. J’ai joué dans beaucoup de salles, où le public semble plutôt âgé. J’ai eu une grande surprise en arrivant en Corée: nombreux étaient les jeunes gens présents dans l’assistance. Heureusement, dans les grandes villes, où la tradition musicale classique reste forte, la transmission continue de fonctionner.

Tout d’abord, j’aimerais dire que maîtriser le répertoire, c’est très important en tant que pianiste. C’est pourquoi je m’y consacre beaucoup. Pour moi, la composition est plutôt un hobby, un plaisir, une détente aussi entre les répétitions et surtout les tournées, très gourmandes en termes de temps. Cela ne concerne en rien une envie d’être publié ou joué par d’autres. D’ailleurs, je travaille actuellement sur mon concerto pour piano, qui devrait être joué en avril à Cleveland.


Classique

© Dario Acosta DG

Go Out!

OCTOBRE 13

40


Classique

Concerto pour piano op. 20 d’Alexandre Scriabine… vous allez interpréter une œuvre peu jouée à Genève. Pourquoi ce choix ? Alexandre Scriabine est mon compositeur préféré depuis l’adolescence! C’est une pièce difficile, peu présente dans les programmes. On doit beaucoup travailler sur ce concerto, ses détails, ses rubatos. Un peu comme dans les concertos de Frédéric Chopin, si ce n’est davantage! Il faut aussi beaucoup répéter avec l’orchestre pour arriver à un bon résultat, à l’image du concerto n°4 de Sergueï Rachmaninov.

Comment décrire ce concerto? Le premier mouvement est incroyablement touchant sur le plan émotionnel, il vous emporte. Le deuxième vous invite dans une sorte de cosmos de l’imagination, du drame et de la tragédie, notamment avec la marche funèbre. Le troisième mouvement est rempli de passion et d’une détermination toute poétique. Pour moi, il s’agit du concerto le plus spirituel.

41

Quels sont vos modèles, comme interprètes? Depuis mon adolescence, mes pianistes préférés sont Rachmaninov, Dinu Lipatti, Vladimir Sofronitski, Vladimir Horowitz et Ignaz Friedman. En plus de leur jeu extraordinaire, où chaque détail est mis en valeur, c’est leur attitude très individuelle, singulière, qui marque leurs interprétations.

Et les compositeurs? Enfant, j’adorais Mozart –ce qui est courant– avant d’aimer Schumann et Scriabine bien sûr! Plus tard, j’ai appris à découvrir et savourer Chopin.

Programme Franz Liszt, Mephisto-Valse n° 1 Alexandre Scriabine, Concerto pour piano et orchestre op. 20 Erich Wolfgang Korngold, Straussiana Richard Strauss, Le Chevalier à la rose, suite pour orchestre op. 59

Pourquoi ne pas donner une de vos œuvres cet octobre, comme vous l’avez fait en juillet au festival de Bellerive? Pour l’heure, je me concentre sur le concerto que je compose. Pour le reste, je veux développer mes capacités techniques et me concentrer sur le répertoire, notamment Maurice Ravel, Igor Stravinsky et Arnold Schönberg. Je viens de travailler sur le Concerto n°2 de Rachmaninov.

Go Out!

OCTOBRE 13

Quelle relation entretenez-vous avec Kazuki Yamada, principal chef invité de l’OSR, qui dirigera ces concerts genevois et lausannois? C’est la première fois que je vais collaborer avec Kazuki Yamada. Nous avons décidé de travailler ensemble sur le concerto de Scriabine, ce qui m’a énormément réjouis, tant j’apprécie cette œuvre. Dans mes rapports avec les chefs, je perçois la relation comme un processus évolutif, où chef et pianiste discutent pour trouver une programmation et une interprétation qui conviennent à chacun.

Daniil Trifonov, avec l’OSR et Kazuki Yamada Les 16 et 18 octobre à 20h au Victoria Hall Rue Général-Dufour 14 1204 Genève Le 17 octobre au Théâtre de Beaulieu à 20h15 1004 Lausanne 022 807 00 00 www.osr.ch


Go Out!

OCTOBRE 13

42

Pub comédie


On a lu

43

EN RAGE DE LIRE - BÉNÉDICT PRETI La Ville de Genève accueille à partir du 8 octobre le festival Fureur de lire. L’événement offre cette année une immersion dans le monde des utopies, un voyage au delà de l’imagination. La manifestation se met à la page des enfants, avec plusieurs ateliers autour de l’imaginaire, où marmots peuvent venir accompagnés de leurs parents ou enseignants. La Nuitopie offrira par ailleurs aux noctambules un rêve éveillé à travers la nuitopie. Une manière d’explorer les fantasmes des festivaliers les plus endurants.

Le festival recevra plusieurs plumes célèbres: rencontre avec l’écrivain engagé Russel Banks, lecture avec Isabelle Huppert et plongée dans le monde onirique d’Enki Bilal… autant de manières de réveiller les fantasmes des bibliophiles.

La Fureur de lire

Go Out!

OCTOBRE 13

Pour cette 4ème édition de la Fureur de lire, du 8 au 13 octobre, le Département de la culture de la Ville de Genève propose d’explorer l’univers littéraire des utopies. Décliné à travers une série de conférences, d’événements et d’ateliers, la biennale transportera pendant 6 jours le public genevois vers des horizons chimériques, que ce soit à la Salle communale de Plainpalais, les bibliothèques, ou les nombreuses institutions partenaires

© Rezo

Du 8 au 13 octobre Salle communale de Plainpalais et lieux partenaires www.ville-ge.ch/culture/fureur


44

On a lu

DES BD À DÉCOUVRIR ABSOLUMENT ! En cette rentrée littéraire, on oublie un peu que le livre ne se limite pas à la littérature. Avec ses scénarios travaillés et ses dessins affûtés, la BD véhicule autant d’émotions que les centaines de pages d’un roman. Pour vous en convaincre, Marie et Fabien, les blogueurs BD de la Fnac, vous proposent leurs coups de cœur du moment.

C’est ce troisième point de vue qui est traité dans la BD Uriel, Samuel, Andrew. Au travers d’une œuvre poignante, Argunas nous fait suivre trois jeunes vétérans de la guerre d’Irak lors de leur retour au pays. Son dessin en noir et blanc ajoute de la puissance aux récits intenses de ces trois soldats américains. Son récit est prenant et vous êtes rapidement happé par cette douleur propre à chacun. Finalement, il pose LA question fondamentale: «quand survivre au traumatisme de la guerre paraît plus difficile encore que de rentrer sain et sauf au pays, quel espoir de réinsertion restet-il?» «Welcome home boys», stay in hell...

Go Out!

“Uriel, Samuel, Andrew ”, Will Argunas Casterman «Patriote : n.c. masc. et fem. Celui, celle qui aime sa patrie et s’efforce de bien la servir. Qui œuvre à la splendeur du pays.» Il n’y a aucun doute, le militaire est l’archétype du patriote. En un siècle, nous sommes passés du champ de bataille aux luttes dans les rues. Les armes ont changées et les souffrances également. Le moindre civil peut être un soldat non identifié et les séquelles sont infinies. Ainsi, trois visions s’opposent lorsqu’on évoque les «patriotes» revenus saufs : L’état parle de héros! Il promet de les aider à se réinsérer, il les récompense puis les oublie... Les médecins parlent de blessés physiques, d’hommes atteints de «stress post-traumatiques». Les soldats parlent de visions d’horreur, de drogues, d’alcool, de dépression, de tendance au meurtre pour se défendre, d’hommes détruits tentant de déserter leur enfer.

OCTOBRE 13

LA SÉLECTION DE MARIE


On a lu LA SÉLECTION DE FABIEN “Tyler Cross”, Nury et Brüno, Dargaud USA, années 50. Tyler est engagé par Di Pietro pour délester Tony Scarfo de 20 kg de mexicaine brune. 150 000$ à la clé ça ne se refuse pas. Tyler et ses deux acolytes font parler Tony. Lors du rendez-vous, tout ne se passe pas comme prévu et si Tyler récupère la marchandise il perd ses équipiers. Il roule toute la nuit et sa caisse le lâche au petit matin… Tyler transporte 17 kg de came d’une valeur d’un demi-million à la revente au détail. Et il a exactement 21 dollars et 80 cents en poche. Il note l’ironie de la chose et se met en marche. Il arrive chez le garagiste Joe Bidwell sous l’identité d’Edward Sutree représentant de commerce. Tyler se rend au bureau de poste pour passer un coup de fil. Mauvaise nouvelle pour Tyler: Di Pietro a cassé sa pipe, le marché tombe à l’eau… Le shérif le repère et ne lui trouve pas du tout la dégaine d’un représentant. Il s’arrange alors pour que Tyler passe la nuit à l’hôtel, une nuit agitée…

Go Out!

OCTOBRE 13

Nury et Brüno rempilent après Atar Gull en 2011 et visiblement ils s’en sont donnés à cœur joie! Ils nous communiquent un moment d’intense jubilation entre introspection des personnages, scènes d’action rondement menées et quelques parenthèses glamour. La mise en scène, servie par des dialogues savoureux, est d’une efficacité redoutable. On se croirait au cinéma! D’ailleurs les références aux polars et aux westerns sont ici nombreuses mais suffisamment assimilées pour que Tyler Cross garde une vraie originalité et puisse être lu par des non spécialistes de ces genres. On a surtout très envie de retrouver le charismatique Tyler dans une nouvelle aventure!

Retrouvez les blogueurs Fnac sur blog.fnac.ch

45


En famille

46

ECHAPPÉE BOISÉE -

M A R G A U X M O SI M A N N

Les 15 et 16 octobre le Théâtre Forum Meyrin revêt son manteau automnal en accueillant le spectacle jeune public Marrons et Châtaignes. Création de la Cie Nid de Coucou –constitué par Raphaëlle Garnier et Jean-Marc le Coq– la pièce convie à une randonnée acoustique. Aux pieds des arbres, le quartet de musiciens entraîne le public à la rencontre des habitants d’une forêt mystérieuse. Rythmes tziganes, mélodies de guinguette, accents slaves ou jazzy s’entremêlent en une joyeuse farandole. Entretien avec Raphaëlle Garnier, co-auteur et interprète de ces textes espiègles.

Comment est né le spectacle Marrons et Châtaignes? Les personnages atypiques et grotesques m’ont toujours attirée, et après l’écriture d’une vingtaine de chansons, le choix s’est porté sur une galerie de personnages imaginaires et parfois un peu «toqués». Marrons et Châtaignes est aussi le fruit de longues promenades en forêt avec Jean-Marc et nos enfants. Il y a eu par la suite la volonté de bâtir une atmosphère forte avec des arbres (magnifique création de Guillaume Roudot), des lumières et de très belles musiques.

A qui s’adresse cette création? A tous. Il s’agit vraiment d’un spectacle familial. L’un de mes plus beaux souvenirs autour de ce spectacle, était la réunion de 500 spectateurs de 3 ans à 102 ans! L’esprit du conte, très présent dans Marrons et Châtaignes, réunit les âmes.

Comment composez-vous les textes ? Je pars presque toujours d’un personnage, d’un sentiment, d’une émotion. La musique vient très vite si on cerne bien son sujet: est-il léger? Gauche? Malicieux? Rêveur?

Pourriez-vous nous délivrer quelques éléments le prochain volet, Abeilles et Bourdons? Il s’agit d’un conte lyrique sur le printemps. Une belle histoire d’amour entre la dernière reine des abeilles et un beau bourdon-des-bois. La musique est à tendance classique et nous avons eu envie de conserver les instruments acoustiques. Ce n’est pas si fréquent de pouvoir profiter d’un violoncelle à trois mètres de soi !

Après Nid de Coucou et Fanfan l’éléphant, vous composez cette fois-ci Autour des saisons… Pourquoi ce choix?

Marrons et Châtaignes Le 15 octobre à 18h et le 16 octobre à 16h Place des Cinq-Continents 1 1217 Meyrin www.forum-meyrin.ch

OCTOBRE 13

Théâtre Forum Meyrin

Go Out!

L’idée de construire quatre spectacles sur le thème des saisons en forêt est venue très rapidement. Nous vivons dans les bois en Bretagne, la nature et ses changements animent notre quotidien: champignons, chevreuils, étangs aux accents québécois… Il y a de ces petits matins brumeux qui laissent place à toutes les imaginations.


En famille

© Serge Picard

Go Out!

OCTOBRE 13

«Il était une fois une grande grande grande forêt avec un large chemin. C’était l’automne et les feuilles tombaient par centaines…».

47


48

En famille

L’OISEAU

DE MINUIT - ANDREA MACHALOVA «Sous les ifs noirs qui les abritent/Les hiboux se tiennent rangés/Ainsi que des dieux étrangers». C’est ainsi que Charles Baudelaire décrivait ces majestueux oiseaux nocturnes. Au tour du théâtre Am Stram Gram de leur rendre hommage avec la comédie fantastique Le hibou, le vent et nous, imaginée par la plume du directeur des lieux, Fabrice Melquiot. Let the show begin!

Découvrir

Le hibou, le vent et nous

Lola et Sébastien se rencontrent sous la neige d’une nuit d’hiver. A peine 8 ans et déjà remplis de rêves et d’idéaux. Pour les réaliser, ils décident de s’enfuir. Lui, veut à tout prix retrouver ses vrais parents: les hiboux. Elle, sa seule envie est d’aller à la rencontre du vent. Commence alors un périple initiatique dans un monde onirique, au temps suspendu par les hululements nocturnes, où les adultes d’aujourd’hui rencontrent les enfants qu’ils ont été.

Jusqu’au 20 octobre Théâtre Am Stam Gram Route de Frontenex 56 1207 Genève 022 735 79 24 www.amstramgram.ch

Sensibiliser Pour sa deuxième saison en tant que directeur d’Am Stram Gram, Fabrice Melquiot insiste sur la création intra-muros. Son envie consiste aussi à sensibiliser le jeune public à des thèmes sensibles comme la sauvegarde de l’environnement naturel. En dehors des représentations, plusieurs rendez-vous à ne pas rater, comme la rencontre le 9 octobre avec le fauconnier Alexandre Thévenin et son hibou grand-duc.

Emerveiller Acrobates, funambules, magie, chats, voix donnant vie au vent et un hibou grand-duc en chair et en os feront briller les yeux des marmots et des vieillots. Pour reprendre les paroles de Fabrice Melquiot: «L’enfance n’est pas un tiroir fermé à clef, ni une arche perdue, mais une île vivante en soi.»

© Elisabeth Carecchio


En famille

49

DES PETITS SUR

GRAND ÉCRAN

- M AT H IE U

ROUX

En selle pour la 8ème édition du «festival du film d’animation» qui se déroulera à Genève du 5 au 13 octobre 2013. Une aubaine pour les enfants et parents, qui pourront découvrir une programmation insolite, à l’image de l’affiche sens dessus-dessous créée par l’illustratrice Mirjana Farkas: une femme sous l’eau, roulant sur un monocycle et promenant un requin.

Animation Depuis 2006, Animatou présente au public un programme bigarré et intriguant: des films d’animation en provenance du monde entier sont projetés, réalisés avec des techniques aussi variées que du papier découpé, de l’encre de Chine, de la pâte à modeler et bien entendu l’animation par ordinateur.

Kids power! Autre originalité, le fait de sélectionner des enfants pour le jury du prix de la Radio Télévision Suisse (RTS), récompensant le meilleur de la compétition internationale jeune public. La place laissée aux enfants est importante durant les neuf jours que durent le Festival. En effet, dans un souci pédagogique, Animatou aborde le concept de «l’éveil à l’image» et explore différents moyens pour sensibiliser les plus jeunes à l’animation. Durant toute l’année, l’association Animatou travaille en collaboration avec la Ville de Genève et organise des projections gratuites pour certains établissements de la petite enfance. Cette attention portée aux plus jeunes se retrouve jusque dans la programmation, puisque chaque catégorie leur dédie un espace.

en lien avec le pays: programme contemporain de courts-métrages d’animation, programme de l’Ecole d’Animation de Zagreb, programme enfants, programme spécial AnimafestFestival international du film d’animation de Zagreb. Une «Masterclass» viendra également clore cette catégorie, qui ne représente qu’un tiers de la programmation. En 2013, éparpillés dans les huit salles du Festival, ce n’est pas moins de 75 réalisateurs issus de 20 pays différents qui se disputeront les différents prix de la section courts-métrages d’animation en compétition: celui de la compétition internationale, du programme expérimental, de la compétition suisse ainsi que de la compétition jeune public. Le dernier tiers est consacré au programme général qui revient sur le meilleur du Festival d’Annecy –«Best of Annecy 2013»– des longs métrages en avant-première, des programmes écoles et petite enfance, des ateliers, un programme de documentaires nommés «Docanim’s» ainsi qu’une sélection de court-métrages nommés «Musicanim’s» traitant du lien entre la musique et l’animation. Programme complet en ligne à partir du 20 septembre.

Go Out!

OCTOBRE 13

Croatie à l’honneur Cette année, l’invité d’honneur sera la Croatie. Une rétrospective effectuée par le réalisateur croate Marco Mestrovic reviendra sur l’Ecole de Zagreb, une référence mondiale dans le domaine de l’animation. Dans le cadre de ce rappel, quatre programmes différents seront proposés

Animatou Du 5 au 13 octobre 022 734 11 84 www.cinematou.ch


Architecture

50

FEMME DES

ANNÉES 80 - O L I V IE R

GURT NER

A ses 15 ans, elle dit à ses parents: «à 40 ans, je serai architecte et j’aurai mon cabinet dans l’immeuble de Le Corbusier à Genève». Née à la Chaux-de-Fonds, Brigitte JuckerDiserens quitte Neuchâtel et étudie l’architecture d’intérieur aux Arts décoratifs de Genève. Aujourd’hui à la tête du bureau DVK, cette passionnée des arts, passée par la déception du projet Grenus, explique sa démarche et ses réalisations, notamment dans un quartier émergeant de Genève: les falaises de la Jonction. Rencontre avec une femme travaillant dans un monde d’hommes. Quelles sont vos sources d’inspiration, vos influences? Le designer industriel et architecte de l’aprèsguerre Gio Ponti, Claude Parent et Jean Nouvel. Je défends une architecture de contexte, qui est attentif au lieu, sa respiration et ses pulsations. En ce sens, je m’inscris dans la lignée de Jean Nouvel, lui-même élève de Claude Parent, contre une architecture de papier qui impose sa théorie et son langage plastique à n’importe quel site. Je n’aime pas les solutions toutes faites, qui ne prennent pas en compte l’énergie et la lumière d’un lieu. En ce sens, je trouve que la mémoire et l’histoire sont très importantes en architecture et dans l’urbanisme.

comme une allusion aux pierres du Niton proches de la rive opposée. Certains peuvent le voir comme un bastion, un coffre. Mais les éclairages naturels ne manqueront pas, notamment en faisant appel à la lumière du ciel avec plusieurs brèches zénithales.

Vos envies pour l’avenir? Réaliser des logements bon marché, mais de qualité! Quand on voit les grands ensembles, on ressent un certain cynisme, un esprit fonctionnel qui ne prend pas toujours en compte les besoins de ceux qui y vivent.

Comment travaillez-vous? Pas toute seule! J’aime être entourée; j’ai une équipe avec une dizaine de collaborateurs, et on travaille beaucoup ensemble. L’art, la culture, les lectures m’aident aussi beaucoup dans mes démarches. J’aime fonctionner comme une éponge qui reçoit les influences des arts et l’histoire.

Go Out!

Barton 6, sur la rive droite de Genève, près du Palais Wilson et de l’ancien casino. C’est un monolithe, en plein cœur de la ville. L’idée est de créer un bloc erratique originel, né après la première glaciation, puis envahi par la nature. Comme s’il avait existé avant la cité du XIXème siècle. Ainsi, l’ensemble peut se comprendre

OCTOBRE 13

Votre plus beau projet?


Go Out!

OCTOBRE 13

Architecture

51

Le projet Barton 6, un monolithe comme un clin d’œil aux pierres du Niton, implanté dans la rive droite de Genève, près du Palais Wilson.


Architecture

Les Falaises pêcheries d’après moi, situées le long du sentier des falaises et du Rhône, avant la Jonction avec l’Arve. Une belle histoire du début à la fin. D’abord, on a eu la chance d’avoir un bon client, qui a envie de prendre des risques au niveau architectural et esthétique. Avoir une telle relation, c’est vraiment un plaisir. Ensuite, il nous a laissé une réelle liberté, notamment sur les détails. Enfin, on a voulu entretenir un rapport important avec l’eau, les grandes fenêtres donnant l’impression d’être relié au Rhône. On retrouve d’ailleurs un plan d’eau dans la cour intérieure, afin de donner une cohérence à l’ensemble.

On vous sait aussi actives sur les Berges du Rhône… Oui mais alors attention [rires]! Nous sommes encore en phase complémentaire d’autorisations. Notre concept ici est de compléter la stratification de plusieurs architectes en rajoutant une nouvelle couche. Le bâtiment était au départ une usine appartenant à la famille Beyeler. Elle l’a vendu pour en faire un immeuble résidentiel, qui a été surélevé. On propose donc d’accomplir l’ensemble, en le coiffant d’une couronne. De manière plus générale, je trouve que cette zone recèle un potentiel fort, à proximité du quartier des Bains et du futur pôle universitaire de la Jonction.

Les Falaises pêcheries, réalisation de Brigitte Jucker-Diserens dans le quartier de la Jonction, sur les bords du Rhône

OCTOBRE 13

Quelle est votre plus belle réalisation?

Go Out!

52


Live

53

SEXY SUSHI : HACHÉ MENU - ANTOINE GAILLET Groupe d’electroclash punk aux performances scéniques hystériques et hypnotiques, Sexy Sushi présentera son dernière album, «Vous n’allez pas repartir les mains vides?» aux Docks de Lausanne, le 19 octobre prochain. Rangez vos mamies, sortez vos boules quies et prévoyez un atterrissage d’urgence! Au programme, une pluie de décibels disséquée et tissée au scalpel synthétique, une bourrasque de cascades impudique et chaotique et un cataclysme lyrique. Entretien sibyllin avec Rebeka Warrior et Mitch Silver, duo déjanté, natif de Nantes et au sens de l’ironie bien affûté. Vous avez pris l’habitude de vous déguiser et maquiller à chaque concert. Pourquoi? Nous sommes comme des anges et nous aimons porter la robe du père afin de mieux anticiper les virages sur scène.

Sur scène vous vous défoulez bien. Seins nus, crachats et objets lancés au public… Votre musique est un reflet certes d’une intériorité torturée. Mais est-ce une raison d’en faire l’exutoire de toutes vos frustrations ? Nous cherchons à résoudre un maximum de problèmes passés, présents, être aimés, la musique nous donnes les clefs de réflexions profondes qui parfois nous éblouissent.

Vous vous définissez clairement comme le produit d’une génération désenchantée? Mylène Farmer serait votre mère mais qui serait votre père?

Go Out!

OCTOBRE 13

Père boule.

de travailler», on sait que depuis des expériences traumatisantes professionnelles vous n’aimez pas travailler. Qu’avez-vous à dire aux gens qui détestent ce qu’ils font ? Qu’ils doivent persévérer ainsi ils en apprendront plus sur eux-mêmes et leurs voisins.

Vous entretenez un rapport étroit avec le parti communiste. Est-ce que pour vos finances vous avez opté pour un pot commun ? Non, mais nous avons remarqué que notre label possède des locaux secrets à l’intérieur même du siège communiste, nous nous interrogeons et doutons parfois.

Vous êtes un groupe autosuffisant, vous produisez vous-même vos disques, vidéos, affiches, dessins et t-shirts….Vous faut il tout contrôler ou est-ce faute de moyens ? Nous sommes pour le retour de la loi martiale musicale.

On voit que la thématique de la religion est récurrente dans vos morceaux…

Samedi 19 Octobre à 22h

Comme le pain et le miel, l’énergie du quotidien.

Avenue de Sévelin 34

Docks de Lausanne 1004 Lausanne

Outre votre chanson qui s’appelle «Je refuse

021 623 44 44


54

Live

IN LUFF WITH YOU -

V I N CE N T M A G N E N AT

Du 16 au 20 octobre se tiendra le dérangeant et prospectif LUFF, le Lausanne Underground Film Festival qui essaime sa folie cathartique entre les différentes salles de cinéma de la capitale vaudoise. En sus, le L’OFF propose des projections gratuites pour ceux qui, je cite, «n’ont pas les moyens de resquiller dignement». Bird qui restore certaines de ses gems. L’étonnant Kabal compte parmi ses gemmes, un dessin animé dont la texture ressemble un peu à Claude Piéplu en descente de barbituriques. En guise de crudités, la légendaire Eurociné, dont «les premières prises sont toujours les bonnes» sera à l’honneur également. Cette maison de production nous est ressortie de son caveau d’inhumation par Christophe Bier sous la forme d’un documentaire.

A l’affiche 2013

Le leader des Dead Kennedys, le bien-nommé Jello Biafra viendra nous ruiner avec une sélection de cinq titres rarissimes, valsant du loufoque au brûlot en passant par du féerique proto-burtonnien. Il enchainera avec un live act sur le film Les Religions Sauvages. Pierre Clémenti achèvera de nous accidenter avec Cinemallucinations, œuvre dont le plus mormon des mal informés pourra se douter qu’elle a trait au psychédélisme et au transgressisme que la scène new-yorkaise chérit intensément autour de 1980. Un live act est prévu à dans son sillon autour de La Deuxième Femme de Takahashi et Epplay.

Pour le versant cinéma, on peut citer Bad Film de Sion Sono. 150 heures de tournage commencées en 1995 et arrêtées pour des questions financières et aujourd’hui enfin achevées. Une histoire de guerre de gangs nationalistes filmés parmi des badauds médusés à Tokyo. Katsu Kanai ensuite, qui nous propose The Emperor of Surrealism. Ce monsieur, qui nous est décrit comme «un poète visuel à l’imagerie fantasmagorique», a déjà défoncé pas mal de limites avec The Deserted Archipelago et son plaidoyer crypto-gauchiste. Walerian Borowczyk nous est présenté par Daniel

Pour le versant musical, ou disons «humain», le manifeste «L’Art des Bruits» promet de se développer et de nous dématérialiser un peu plus, faisant jouer une «Chambre des machines», des guillotines à ressort et des téléphones nihilistes. On aura aussi Smegma avec une thématique très visqueuse tournant autour de l’ingération et l’éructation vomitique. Leif Elggren se propose quant à lui de nous confronter à travers ses performances à certaines de nos situations-limites, telles que l’enfant face à sa propre naissance, ou le vieillard à sa décrépitude. Il serait bête de rater pareille fessée, rendez-vous-y!

Le LUFF se veut plate-forme génératrice d’accidents. On parle du choc, celui qui fait surgir le déclic, dont les prémisses sourdaient sous l’émail lisse de la frustration normalisatrice. Le réveil du cortex reptilien, le ça, la glande pinéale, l’adrénaline libératrice de cet immobilisme sclérosant. Beaucoup d’images amphigouriques et inutilement complexes, vous en conviendrez, pour illustrer la recherche hardcore et intrinsèque du LUFF.

OCTOBRE 13

Pour nous réchauffer les sinus et le bulbe rachidien, Le LUFF se propose de percuter le mur du conformisme à pleine vitesse en proposant courts, moyens et longs métrages prolongés par des prestations musicales plutôt charnues, sa poésie et ses workshop hétéroclites de création. Inspiré de son homonyme new-yorkais, le festival en est à sa 12ème édition et connait un succès que sa réputation de «meilleur p… de festival du monde» ne dément pas (citation de Lydia Lunch, une protagoniste du milieu).

Go Out!

Matrice libératrice


Live Lausanne Underground Film and Music Festival (LUFF) Du 16 au 20 octobre Différents lieux à Lausanne www.luff.ch

Nicolas Bernier et Martin Messier

Go Out!

OCTOBRE 13

© Isabelle Gardner 2010

55


Go Out!

OCTOBRE 13

56

Pub Naef ?


On prend le large

57

D’AMOUR ET DEAUVILLE -

M I N A SI DI A L I

Deauville. Prononcez son nom et immédiatement surgissent des images de nuits folles et de casinos, de chevaux de course et de joueurs de polo, de silhouettes fugaces musant sur les planches bicolores, de parasols ouverts et fermés, de chaises longues dos à la mer, de ciels impressionnistes, de scènes de cinéma américain, et de pur-sang foulant le sable de beau matin au triple galop. Banco! Le Festival du cinéma américain de Deauville fût prétexte pour Go Out! pour miser gros au pays du calva et des chevaux. Résultat des courses: on ne rêve que d’y retourner. Petit topo post gala d’une ville d’esprit à l’inouïe offre culturelle.

Deauville, avec ses fêtes, ses loisirs, ses événements internationaux, son casino, ses championnats et ses rencontres au sommet, ses courses, ses ventes de chevaux draine toute la jet-set mais pas que. Cataloguée Palm Beach français ou Monte-Carlo du nord, on la découvre riche d’histoire et de culture. Depuis 1995, elle s’est enrichie dans de nombreux domaines: cinéma avec le Festival du film asiatique, musique classique avec le Festival de Pâques et Août musical, art contemporain, théâtre, danse et, depuis 2001, littérature avec Deauville à livres ouverts. Son industrie, c’est le tourisme. Elle est condamnée à plaire. Il faut donc que Deauville, avec son charme inimitable et désuet, soit accueillante et ait de l’imagination. Et en matière d’offre culturelle, elle impressionne.

Go Out!

OCTOBRE 13

Deaullywood En 1975, lorsque naissait le Festival du cinéma américain, rien ne prédisposait Deauville à devenir un haut lieu du 7ème art. Depuis 1950, une cinquantaine de films a été réalisée dans cette ville à l’atmosphère mi-normande, mi-anglaise, dont voici une sélection: Nous irons à Deauville de Francis Rigaud, avec

Michel Serrault, Michel Galabru, Louis de Funès (1962), Un homme et une femme ,vingt ans déjà de Claude Lelouch, avec Jean-Louis Trintignant, Anouk Aimée, Richard Berry (1966) et Coco avant Chanel de Anne Fontaine avec Audrey Tautou, Benoit Poelvoorde (2009).

L’Art de la photo Depuis les années 1920, la station balnéaire créée par le Duc de Morny, accueille et inspire les photographes de mode autant que les reporters et les photographes humanistes. De leurs regards sur Deauville est née l’envie de continuer à enrichir le patrimoine photographique de la ville, en créant un festival de photographie contemporaine: Planche(s) Contact. Ainsi, depuis 4 ans, des photographes y sont invités en résidence, et un concours est organisé et est réservé aux étudiants des principales écoles de photographie européennes dont l’ECAL. L’école lausannoise est représentée cette année par Manon Wertenbroek et Pauline Miserez. Tous ont carte blanche pour proposer leurs regards de Deauville, où la plupart ne sont jamais venus.


58

On prend le large

Entre mer et campagne

Archi joli

Nouvelle destination fétiche des Parisiens en mal d’air frais, au cœur de la région Normandie et de ses villes phares (Le Havre, Rouen, Caen), ce phare normand se dévoile dépaysant. On y vient respirer l’air du temps. Un temps qui passe, et une séduction restant intacte. On y visite la charmante villa Strassburger, une ravissante demeure offerte à la ville par l’héritier du nom, dont les parents avaient acheté ce manoir construit sur une ferme de Flaubert par Henri de Rothschild. L’intérieur a donc été –dans la tradition de ces derniers– richement réaménagé. Au printemps, l’on s’y rend quand les pommiers sont en fleurs, en juin, pour le mois des régates, en juillet à cause de l’ambiance familiale, et en août pour les courses et le polo. Ainsi, il y a toujours de bonnes raisons d’aller à Deauville, vivre la vie de palace à moitié prix en logeant par exemple au Normandy, délicieusement tarabiscoté comme un décor d’opérette avec clochetons alambiqués et murs à colombages peints; et où toutes les stars font halte lors du Festival du cinéma américain.

Les 500 demeures de style mauresque, anglonormand ou second Empire, dont les plus chics qui ornent le boulevard Eugène-Cornuché raviront les amateurs d’architecture. Et les feront s’attarder sur La Gorizia, propriété de l’émir de Dubaï, la Black and White, où Isadora Duncan a passé l’été 1914 ou encore la villa Les Abeilles et ses panneaux Art déco, œuvre d’Auguste Bluysen, architecte du Grand Rex, à Paris. Aux environs, on ne manquera pas les fameuses planches de Deauville, la plage, le Café de Paris, le casino de Deauville, folie néogothique aux meubles à secrets. Et Trouville, évidemment. Prochaine

manifestation

culturelle: Planche(s) Contact Festival de photographie Du 26 octobre au 1er décembre www.deauville.fr Contacts presse : Delphine Barré - Service communication Ville de Deauville. d.barre@deauville.fr/ 06 73 18 07 89 – 02 31 14 69 42 Agence Verbatim : Florence Rosenfeld - 01 44 61 70 26 – 06 07 01 65 65 - florencerosenfeld@agenceverbatim.com

www.rendezvousenfrance.com

Villa Strassburger ©Jflange

Go Out!

OCTOBRE 13

1


On prend le large

Go Out!

OCTOBRE 13

© Michel Tréhet

© Raphael Fitoussi

59


Go Out!

OCTOBRE 13

60

Coup de food


Coup de food

61

BOURGOGNE ÉPICURIENNE

- O L I V IE R

GURT NER

Terres d’histoire, région de terroirs, la Bourgogne offre aux visiteurs son riche passé et ses prestigieuses cuvées. Du IX ème au XV ème siècles, elle a été une des plus puissantes régions d’Europe, s’étalant du nord de la France et sur une bonne partie des Pays-Bas. Répartie sur la Côte d’or, la Nièvre, la Saône-et-Loire et l’Yonne, la Bourgogne reste aujourd’hui une région riche, qui sait garder un tourisme d’épicuriens et de curieux. Une destination aux dépaysant paysages. A déguster en verre ou à la cuillère!

«Goûtons voir si le vin est bon» En Bourgogne, le blanc est Chardonnay, le rouge Pinot noir. Une vérité pour 82% des cépages. Les vins sont souvent moins tanniques qu’à Bordeaux, paradis des assemblages et du rouge. Les appellations se répartissent principalement sur trois terres entre Dijon et Mâcon: Côte de Nuits, Côte de Beaune et Côte chalonnaise. Pour décrypter les étiquettes, un principe simple: plus l’appellation est précise (à la parcelle de vigne près), plus le vin est généralement précieux. La Bourgogne représente 15 % de la production viticole française, mais c’est celui qui s’exporte le mieux. Portrait de deux domaines.

Go Out!

OCTOBRE 13

«Finch’han dal vino» Situé à Beaune, le domaine Joseph Drouhin fait élever ses grappes dans les anciennes caves des Ducs de Bourgogne (du XIIIème siècle), depuis quatre générations. Parmi les 2 millions de bouteilles produites chaque année via une agriculture bio, il faut essayer le Saint-Veran 2011, un vin blanc doux, au goût fruité –pomme granny smith– qui convient parfaitement en apéritif. Le Puligny Montrachet Folatières 2009 est un Côte de Beaune frais, élégant et légèrement épicé, qui s’accorde bien avec une viande blanche et champignons. Enfin, le Chassagne Montrachet Marquis de Laguiche 2009 offre un goût très velouté, comme un beurre fondu et des arômes de miel. Parmi les rouges, il faut essayer le Chambolle Musigny premier cru 2008. Issu de la

Côte de Nuits, ce vin offre un nez fort, presque vinaigreux, donc pas si agréable. En bouche par contre, il est très rond, avec caractère, et s’accorde volontiers avec une chasse.

Hors de la Côte d’or C’est l’histoire d’une racine solidement ancrée au sol. La famille Devillard, présente sur le domaine de Chamirey depuis le XII e siècle, élève les plants de vignes sur la Côte chalonnaise, moins prestigieuses que ses sœurs de la Côte d’or. Implanté à Mercurey, le domaine offre une très grande diversité de terroirs sur ses parcelles, faites d’argile et de calcaire. «Pour connaître sa vigne, il faut marcher sur la terre. Par exemple, si la neige fond rapidement en hiver, cela veut dire qu’une parcelle est bien exposée au soleil. Du coup, la vendange sera précoce, le vin fruité et qu’il se gardera longtemps» explique Amaury Devillard, représentant de la 5 ème génération au château de Chamirey. Parmi les cuvées, il faut essayer le château de Chamirey en pierrelet 2011, un chardonnay très équilibré, minéral. Côté rouge, le mercurey premier cru Les Cinq (2009), un assemblage, très bon, légèrement toasté et au final poivré.


62

Coup de food

PALAIS BOURGUIGNON

DES SENS

A côté de ses vins, la Bourgogne met en valeur les mets de la région. Duo d’adresses à goûter absolument, pour le plaisir du palais, des yeux et du nez.

La relève

Aux portes de Beaune, l’hostellerie de Levernois est tenue par Suzanne et Jean-Louis Bottigliero, elle Berlinoise et lui Marseillais d’origine sicilienne. Un paysage de pâtures, de rivières et de jardins à la française autour de deux bâtisses, l’une Relais et châteaux, l’autre aux prix moins hauts. Dans le bistrot Du Bord de l’eau, le décor se veut esthétique et rustique. Parmi les mets, le ravioli de scampi aux légumes baigne dans un gourmand jus crémeux. Chez les principaux, il faut essayer le tournedos de bœuf charolais: un incontestable délice. A tenter comme alternative, le cochon noir de Bigorre, une spécialité des Pyrénées qui revient sur nos assiettes depuis une dizaine d’années, grâce à la ténacité de certains éleveurs. A la table des Bottigliero, la version du cochon relève là aussi du pur et simple délice!

Plus si affinités Enfin, il faut rappeler certaines nouveautés de la région Bourgogne, notamment l’importante rénovation du Musée des Beaux-Arts de Dijon, qui révèle une muséographie nouvelle autour des figures historiques de la capitale régionale: les Ducs de Bourgogne. L’édifice situé dans le centre nouvellement piéton a notamment été façonné par Jules-Hardouin Mansart et Jacques V Gabriel. Histoire, vignobles et gastronomie… trois raisons au moins de s’arrêter entre Genève et Paris! www.rendezvousenfrance.com

OCTOBRE 13

Harmonie pastorale

Pour coiffer le tout, essayer le whisky bourguignon de Michel Couvreur (de Bouze lès Beaunes), un iconoclaste au fort tempérament qui perça l’univers fermé des eaux de vie maltées pour en proposer une version bourguignonne. L’Overaged par exemple, n’offre pas un nez très subtil, mais ses arômes se révèlent en bouche, sucrés et riches, et pas fumé.

Go Out!

A Dijon d’abord, Loiseau des Ducs, ouvert en juillet 2013 par l’épouse de Bernard Loiseau, Dominique. Un restaurant petit format, au décor soigné, qui propose une ballade gourmande, avec en entrée un foie gras de canard à la pomme verte, accompagné du Grüner Veltliner 2011 d’Autriche. La suite, un médaillon de lotte au chorizo doux, avec risotto safrané. Si le risotto est un délice, de même que les fruits de mer, la lotte est trop cuite et le goût du chorizo trop fort. L’assemblage ne semble pas fonctionner. Le principal, un filet de cannette doré sur la peau avec figues confites au porto et son chutney offre un succès sans concession: viande superbe, texture crémeuse, beurrée, touche doucereuse avec les figues et accord met-vin réussi avec le Nebbiolo 2006 de L. A. Cetto (goût de poivre, pruneau et fleures blanches). Fromages et desserts donnent une finale parfaite.


Go Out!

OCTOBRE 13

Coup de food 63


64

Cosmétiques

BEAUTY THE CITY

Go Out!

Dans l’ordre: Maybelline New York, Master Duo Eyeliner / Shiseido, ZenSun / By Terry, crayon Khôl Terrybly royal navy / By Terry, Hyaluronic sheer rouge plum plum girl / Decléor, Prolagène lift fermeté Crème / Maybelline New York, Baby Lips Peach kiss / Carita Paris, Progressif Lift fermeté jeunesse originelle yeux

OCTOBRE 13

&


Go Out!

OCTOBRE 13

Cosmétiques 65


66

GoOut X Japon

ORIGAMIQUE -

M I N A SI DI A L I

C’est en s’appropriant d’autres cultures que l’on s’enrichit. Ainsi, chaque mois Go Out! célèbrera à partir de la prochaine édition, les 150 ans des relations diplomatiques helvético-nippones en présentant un élément de la culture japonaise. Ce mois-ci, on tombe sous le charme du travail de Motomitsu Maehara, DJ, compositeur, artiste et auteur d’un livreobjet: A/Z: L’alphabet du livre-en-main. Ce leporello lié façon origami se décline en 26 photographies assemblées et détachables à volonté en autant de cartes postales. Au dos, on y découvre un mot français choisi et accompagné de l’idéogramme japonais correspondant. Une prouesse physique, toute en souplesse, qui fait apparaître la dimension sculpturale de ce travail tant sur la figure de la lettre elle-même que sur son support et sur le vecteur de sa trace. Entretien toute en dextérité avec Motomitsu Maehara, passé maître dans l’art du tracé.

Motomitsu Maehara

su Maehara

Editions Notari

bet. Un bel hommage au code 26 photographies assemblées lo, mais détachables à volonté postales, au dos desquelles un accompagné de l’idéogramme nt.

Go Out!

stales détachables

inaisons des lettres de l’alphabet être écrits et qu’il nous est loisible main pour satisfaire notre goût de mitsu Maehara, c’est le chemin ntons : du livre et de la main, nous

OCTOBRE 13

A/Z : L’alphabet du livre-en-main

L’alphabet e-en-main


GoOut X Japon

67

Comment se présente concrètement votre livre-objet «A/Z: L’alphabet du livre-en-main»?

Quelles ont été les inspirations pour créer ce leporello?

J’ai voulu dévoiler autrement les signes de l’écriture et mesurer à quel point ils sont intimement liés à notre corps. Ainsi dans une seule main, en positionnant son poignet, sa paume et ses doigts chaque fois d’une manière spécifique, on peut former chacune des vingt-six lettres de notre alphabet. Du livre et de la main, on remonte vers l’alphabet. A la fois solidaires et autonomes, ces lettres peuvent autant se laisser contempler comme objets qu’être lues comme messages.

Je travaille beaucoup les collages d’une part et je pense que les origamis, qu’on nous enseigne au Japon dès le plus jeune âge, ont largement contribué au processus de création de cet ouvrage. D’autre part, j’ai beaucoup été inspiré par un poète japonais Katsue Kitasono et par le collectif d’art américain Fluxus. Lorsque j’étais enfant, je n’aimais pas beaucoup les livres. Mais un jour j’ai découvert des supports orientés sur l’art et la photo. J’ai dès lors pris conscience qu’un livre n’est pas limité à la lecture: on peut le toucher, l’observer, le sentir… La relation hommelivre se dévoile infinie. J’ai également été grandement influencé par les Kanji, les lettres japonaises qui sont composées par des formes, des objets. Le rendu est très visuel.

Comment est-né ce projet? J’ai réalisé une exposition d’art au Japon il y a 3 ans de cela. J’y ai présenté une œuvre qui m’a donné l’idée de la décliner en livre pour enfants. J’ai donc contacté les éditions Notari qui ont aimé mon projet et m’ont permis de le concrétiser.

Et quelle est votre lettre préférée? Pourquoi avoir opté pour une maison d’édition suisse? Il y a 4 ans, lors d’un voyage à Paris, j’ai trouvé un livre édité par cette maison suisse. Les éditions Notari publient beaucoup des livres très beaux visuellement et notamment ceux dédiés pour les enfants. J’ai tout de suite pensé à eux lorsque l’idée m’est venue de publier un ouvrage.

Le X! C’est le caractère pour lequel j’ai eu le plus de difficulté à trouver une position esthétique. Une vraie gymnastique cérébrale! J’ai eu l’impression de créer des morceaux de musique. J’aime surtout l’idée que le X renvoie à l’inconnu. En vente à partir du 25 octobre A/Z: L’alphabet du livre-en-main de Motomitsu Maehara Editions Notari www.editionsnotari.ch

Motomitsu Mae

Go Out!

OCTOBRE 13

A /Z: L’alph du livre-en-m

26 cartes postales déta

C’est grâce aux combinaisons des lettre que des textes peuvent être écrits et qu’il n de tenir des livres en main pour satisfaire la lecture. Avec Motomitsu Maehara, c inverse que nous empruntons : du livre et d

remontons vers l’alphabet. Un bel homm de l’écrit, décliné en 26 photographi sous forme de leporello, mais détacha en autant de cartes postales, au dos mot français choisi est accompagné de japonais correspondant.


68

Fashion

LE BAL DES IT- GIRLS Ruche ultracréative, le Bal des Créateurs, coiffeur par définition et the place to be par séduction attire tantôt les adeptes du hair & make up style, tantôt les amateurs d’event trendy. Les 12 et 13 octobre prochains, le lieu polyforme accueille ainsi Mode Suisse pour sa quatrième édition avec un hommage dédié aux adieux de Christa de Carouge au monde de la Mode avec sa dernière collection intitulée «noire».

A NOUCK MUTSAERTS

Samedi-dimanche 12-13 octobre 2013 Le Bal des Créateurs Présentation en continu Showroom public & Boutique: Samedi: 10h-22h Dimanche: 11h-18h

Le lineup des plus prometteurs se dévoue à élargir sans limites les horizons de la mode en Suisse; citant parmi d’autres les fidèles habitués tels que la Haute Ecole d’art et de Design de Genève (HEAD) ainsi que l’Institut Mode/Design FHNW à Bâle mais aussi les nouveaux visages de la mode, comme le duo Huber Egloff, Tosca Wyss, Dominic Knecht, Griesbach ou encore Lyn Lingerie, tous «Made in Switzerland».

Go Out!

OCTOBRE 13

À l’inverse du défilé qui se déroulera à Zurich, le 5 octobre prochain, le Bal des Créateurs accueillera Mode Suisse sous forme de showroom ainsi que de présentations qui auront pour but unique de favoriser l’échange entre le créateur et les adeptes de mode. Un public libre d’entrée donc, pour une rue de l’Arquebuse qui promet une atmosphère créative ainsi que de grandes surprises.


Go Out!

OCTOBRE 13

© Aurélien Bergot

Fashion 69


70

Go Outips

PLAN-KING , I AM THE QUEEN Photographe: Nicolas Schopfer Direction artistique: Mina Sidi Ali Hair & Make up: Juan Romero Assistantes: Emma Revol & Camille Jucker Modèles: Anouck Mutsaerts & Marguerite Janssens Shooting sponsorisé par la Boutique Noa

Go Out!

www.noa-shop.com

OCTOBRE 13

Boutique Noa Rue du Vieux-Collège 10, 1204 Genève


Shooting

71

Go Out!

OCTOBRE 13

Anouck: Robe Masscob, Manteau Ba&sh Marguerite: top & Jupe forte forte


Marguerite: Robe Carven, Manteau Vanessa Bruno.

OCTOBRE 13

Shooting

Go Out!

72


Go Out!

OCTOBRE 13

Shooting

Anouck: Pull Carven, Pantalon Vanessa Bruno.

73


Anouck: Robe Carven Marguerite: Pull Carven, Jupe forte forte

OCTOBRE 13

Shooting

Go Out!

74


OCTOBRE 13

Anouck:

Go Out!

Shooting

Marguerite:

Pull Carven, Jupe forte forte. Robe Goat

75


A

Pub Automnales

76

Au cœur de la Genève culturelle sur la place de Neuve

Découvrez l’Eatertainment by Buddha-Bar Paris Ouvert 7/7 jours - cuisine tardive

RESTAURANT

BAR À VINS

LOUNGE BAR

Cuisine de partage aux influences asiatiques, indiennes, hawaïennes, californiennes, aux accents français

Vins du monde Sushi - sashimi

Cocktail signature Champagne - saké Sushi - sashimi

VOS ÉVÉNEMENTS - events@littlebuddhageneva.com

Go Out!

Fêtes de fin d’Année - Mariage - Anniversaire - Afterwork - After-dinner

OCTOBRE 13

Le Little Buddha séduit, adresse incontournable, propose une « Eat »mosphère avec un lieu qui se décline en 3 endroits :

Little Buddha Geneva - 10, rue J.-Fr. Bartholoni - CH-1204 Genève T.: +41 (0)22 307 10 00 - F.: +41 (0)22 307 10 09 www.littlebuddhageneva.com


AGENDA

Go Out!

OCTOBRE 13

On en parle

77


78

Galeries d'art

www.espacel.net

Expos EAUX-VIVES

▶ Marcelo Jácome et

ACACIAS-CAROUGE Galerie Guy Bärtschi

Vivianne van Singer

Galerie TOX'n'CO

Jeux de couleurs

Carrefour de Villereuse 1

Jusqu'au 10.11

1207 GE

Rte des Jeunes 43

022 777 22 22

1227 Carouge

Krisal

www.toxnco.com

022 310 00 13

25 rue du Pont-Neuf

▶ Marie-Hélène Brandt

www.bartschi.ch

1227 Carouge

Du 4.10 au 12.11

▶ Antoine Roegiers

022 301 21 88

Les sept péchés capitaux

www.krisal.com

Galerie Sébastien Bertrand

Jusqu' au 11.10

▶ Daniel Picado

16 rue du Simplon

Photographies

1207 GE

Jusqu'au 26.10

022 700 51 51

Studio Sandra Recio Rte des jeunes 4ter

www.bertrand-gruner.com

1227 Acacias

ID Galerie d’art

▶ Michael Hilsman

022 548 02 42

18 rue Ancienne

Jusqu'au 19.10

www.sandrarecio.com

1227 Carouge

▶ Loris Cecchini

022 342 25 60

Dessins, sculptures,

www.galerie-id.com

Installations

▶ Michael Kalish

Milkshake Agency

Jusqu'au 29.11

jusqu'au 31.10

Montbrillant 24 1201 GE

FLUX Laboratory

Marianne Brand

www.milkshakagency.ch

Rue J.-Dalphin 10

20 rue Ancienne

7/7 et 24/24h

1227 Carouge

1227 Carouge

▶ Alexandra Häberli et

022 308 14 50

022 301 34 57

Eric Phillippoz

www.fluxlaboratory.com

www.galeriembrand.ch

Du 8.10 au 10.11

▶ Gustavo Ten Hoever

▶ Caroline Andrin

Poverty paradise

Skin Game

Théâtre Saint-Gervais

Exposition de photographies

Jusqu'au 6.10

5 rue du Temple

PÂQUIS-NATIONS

022 329 75 27

en faveur de la fondation Aide

1201 Genève

aux enfants.

Galerie Annick Zufferey

www.saintgervais.ch

Jusqu'au 10.10

1 place des Charmettes

Tél. : 022 908 20 00

1227 Carouge

▶ Sabine Jeanson

Mines d'Art

022 343 03 05

en collaboration

Rue St-Joseph 39

www.galerie-annickzufferey.

avec Pete Ehrnrooth

1227 Carouge

com

et Nicolas Wagnières

Tél: 022 301 30 19

▶ Bijoux d’auteurs

"Je n'ai pas froid"

www.minesdart.com

Exposition permanente

Jusqu'au 20.10

Peintures

Pavillon Sicli

PLAINPALAIS

Jusqu'au 12.10

Route des accacias 45,

▶ Fabienne Laheurte

1227 Carouge

Art & Public - Cabinet PH

Céramiques

079 547 44 18

Rue des Bains 37

Jusqu'au 12.10

www.ma-ge.ch

1205 GE

▶ Alain Maillet

022 781 46 66 Espace L

www.artpublic.ch

43 Route de Jeunes

▶ Allan McCollum

1227 Acacias

Perpetual Photos, 1982/90

022 301 64 90

Jusqu'au 19.10

GO OUT!

OCTOBRE 2013


Expos Blondeau & Cie 1205 GE Tél. : 022 544 95 95 www.bfasblondeau.com ▶ Alessandro Twombly Parallel Landscapes Jusqu'au 21.12 Hard Hat Rue des Bains 39 1205 GE 078 789 60 29 www.hard-hat.ch

!

Mitterrand+Cramer

p.10

5, rue de la Muse

79

Xippas Art Contemporain

Andata Ritorno

Rue des Sablons 6

Rue du Stand 37, 1204 GE

1204 GE

022 329 60 69

022 321 94 14

www.andataritornolab.ch

www.xippas.com

▶ Roman Keller/ Christina He-

▶ Denis Savary

mauer/ Uriel Orlow

Jusqu'au 2.11

Beni Bischof/ Sabine Hertig/ Simone Zaugg

Ribordy Contemporary

Let's invent a language to

Bd d’Yvoy 7b

narrate my story

1205 GE

Jusqu'au 11.10

022 321 75 63 www.ribordycontemporarycom

SKOPIA

▶ Erik Lindman

Rue des Vieux-Grenadiers 9

Do not touch doubtful things

1205 GE

Jusqu'au 2.11

022 321 61 61

Rue des Bains 52

www.skopia.ch

1205 GE

Galerie Bernard Ceysson

▶ Alex Hanimann

022 800 27 27

Rue du Vieux-Billard 7

Jusqu'au 26.10

www.mitterrand-cramer.com

1205 GE

▶ Matthew Brannon,

079 128 54 90

TMproject

Merlin Carpenter, Claude

www.bernardceysson.com

Rue des Vieux-Grenadiers 2

Closky, Peter Coffin, Peter

▶ Marc Devade

1205 GE

Kogler et Jim Shaw

Jusqu'au 2.11

022 320 99 03

Rejection(s)

www.tmproject.ch Red Zone Arts

▶ Exposition collective russe

Rue du Vieux-Billard 7

Vglaz

SAKS

1205 GE

Jusqu'au 2.11

Rue de la Synagogue 34

022 320 43 63

1204 GE

www.red-zone.ch

Espace LABO

022 310 11 44

▶ Encres de Shan Sa

Bd St-Georges 5, 1205 GE

www.saks.ch

Et la lune descend sur

079 415 30 41

▶ Josse Bailly & Anne Le

le temple qui fût

www.espacelabo.net

Troter

Jusqu'au 31.10

▶Mail envoyé

Jusqu'au 2.11

Jusqu'au 2.11 Analix forever

Galerie Patrick Cramer

Espace ExpoSIG

Rue de Hesse, 2

Rue du Vieux-Billard 2

Pont de la Machine

1204 GE

1205 GE

1204 GE

022 329 17 09

022 320 22 00

022 546 76 00

www.analix-forever.com

www.cramer.ch

www.sig-ge.ch

▶ Ornela Vorpsi & Barbara Polla

▶ Daniel Clément

▶ Race for water

Le pyjama aux chats

Meubles en verre

Préservons l’eau

Jusqu'au 26.10

Jusqu'au 26.10

Du 4.10 au 15.12 Marc Jancou contemporary

Galerie Anton Meier

Cité du Temps

Rue des Bains 63, 1205 GE

Palais de l'Athénée

Pont de la Machine

022 321 11 00

2, rue de l'Athénée,

1204 GE

www.marcjancou.com

1205 GE

022 818 39 00

▶ Vahakn Arslanian

022 311 14 50

www.citedutemps.com

Jusqu'au 2.11

www.antonmeier-galerie.ch

▶ La collection swatch

GO OUT! OCTOBRE

2013

▶ Daniel Berset, Franklin Chow,


80 Alexandra Duprez, Denise Ko-

VIEILLE-VILLE

bler, Gaspare O. Melcher,

Expos Galerie Anton Meier 2 Rue de l’Athénée, 1204 GE

Doris Pache, Dieter Roth,

Galerie Frank Pages

022 311 14 50

Hans Schärer, Philippe Schibig,

Grand-Rue 2, 1204 GE

www.antonmeier-galerie.ch

Adrian Schiess, Annelies Strba,

076 602 50 54

Hugo Suter

www.frankpages.com

Galerie De Jonckheere

Sélection pour Kunst Zürich 13

▶ Exposition Permanente

7 rue de l'Hôtel de

Jusqu'au 26.10

Photographies, Peinture,

Ville,1204 GE

Sculpture

022 310 80 80

Blancpain Art Contemporain

www.dejonckheere-gallery.

Rue des Maraîchers 63

Galerie Jacques de la

com

1205 GE

Béraudière

▶ Peinture flamande

022 328 38 02

Rue Etienne-Dumont 2

et tableaux de maîtres anciens

www.blancpain-

1204 GE

artcontemporain.ch

022 310 74 75

Interart SA

▶ Eric Poitevin

www.delaberaudiere.ch

33, Grand-Rue, 1204 Genève

Jusqu'au 2.11

▶ Maîtres impressionnistes,

022 312 24 60

surréalistes et modernes

www.galerie-interart.com

Jusqu'au 31.10

▶ Grands maîtres

Art en île - Halle Nord Place de l'île 1 1204 GE

impressionnistes et modernes

022 312 12 30

Gagosian Gallery

www.act-art.ch

Place de Longemalle 19

▶ Greg Hug

1204 GE

Jusqu'au 5.10

022 319 36 19

Artvera’s

Jusqu'au 1.11

GRAND-LANCY

www.gagosian.com

Villa Bernasconi

Programme sur demande

Rte du Grand-Lancy 8

1 rue Etienne-Dumont

1212 Grand-Lancy

1204 Genève

Galerie Rosa Turetsky

022 794 73 03

www.artveras.com

Grand-Rue 25, 1204 GE

www.villabernasconi.ch

▶ Danièle Akmen

022 310 31 05

▶ Bruits de fond

Petits riens, magie du détail

www.rosaturetsky.com

Jusqu'au 13.10

Jusqu’au 25.10

▶ Catherine GFeller Jusqu'au 26.10

Foëx

La Ferme de la Chapelle 39 rte de la Chapelle

1 rue de l’Evêché

Galerie Sonia Zannettacci

1212 Grand-Lancy

1204 GE

4 rue Henri-Fazy, 1204 GE

022 342 94 38

022 311 26 86

022 311 99 75

www.fermedelachapelle.ch

www.ville-ge.ch

www.zannettacci.com

▶ Elsa Alayse \ Claire Curneen \

Programme sur demande

Programme sur demande

Olivier de Sagazan

Bel-Air Fine Art

Fine Art Broker Galerie

7 rue de la Corraterie

8 place du Grand-Mézel

1204 GE

1204 GE

022 310 16 67

Tél. : 022 310 44 65

Villa Dutoit

www.belairfineart.com

www.ville-ge.ch

Ch. Gilbert Trolliet 5

Galerie Grand-Rue

1209 Petit-Saconnex

The Square

Grand-Rue 25

www.villadutoit.ch

2 rue du Diorama

1204 GE

▶Tissu

1204 GE

www.galerie-grand-rue.ch

Jusqu'au 13.10

Jusqu'au 13.10

PETIT SACONNEX

www.the-square.ch

GO OUT!

OCTOBRE 2013


Expos/Musées

Musées

81

Muséum d'histoire naturelle

Musée d'histoire des sciences

Rte de Malagnou 1 1208 GE

Rue de Lausanne 128 1202 GE

Cité du Temps

Tel.: 022 418 63 00

022 418 50 60

Pont de la Machine

www.ville-ge.ch/mhng

www.ville-ge.ch/mhs

Défilé Head 2013 1204 Genève

▶ Oiseaux

▶ Génie des artisans, De l’atelier

Tél.: 022 818 39 00

Sa 21.09 et Di 22.09

au laboratoire

www.citedutemps.com

Jusqu’au 5.01.14

▶ Exposition Tissot

Maison Tavel

Jusqu'au 6.10

Rue du Puits-Saint-Pierre 6

Mail envoyé

1204 GE

Head

022 418 37 00

Boulevard James-Fazy 15

Fondation Baur - Musée des

▶ Histoire urbaine

CH 1201 Genève

Arts d’Extrême-Orient

de la vie domestique

T +41 22 388 51 00

Rue Munier-Romilly 8 1206 GE

genevoise

www.head.hesge.c

Tél.: 022 704 32 82

Lu-Di de 10h à 17h, fermé le Mardi

Art visuel, cinéma, design

www.fondation-baur.ch

Musée Ariana

Remarquable ensemble de

Av. de la Paix 10 1202 GE

céramiques impériales, jades et

022 418 54 50

Centre de la Photographie

flacons à tabac chinois du VIIIe

www.ville-ge.ch/ariana

Rue des Bains 28 1205 GE

au XIXe siècle, ainsi que d’objets

▶ Akio Takamori

022 329 28 35

d’art japonais.

Céramiques

www.centrephotogeneve.ch

Jusqu'au 27.10

▶ Couper/Coller-Cutandpaste

Design project room

Défilé Head 2013

John Stezaker/Robert Suermond

Photo : Sandra Pointet

Jeudi 10.10.2013

p.22-23

!

Réservations sur www.head-geneve.ch GO OUT! OCTOBRE

Veste : Jeremy Gaillard

Jusqu'au 27.10

2013


p.21

p.28

Musées

Opéra

MAMCO

Musée de Carouge

Rue des Vieux-Grenadiers 10

Pl. de Sardaigne 2 1227 Carouge

1205 GE

Tél.: 022 342 33 83

Sigurd (version de concert)

022 320 61 22

www.carouge.ch

Ernest Reyer

www.mamco.ch

▶ Le Nain de jardin

Trois représentations

▶ Katinka Bock, Victor Burgin

14ème concours international

exceptionnelles en concert

Toni Grand

de céramique

de la réponse du grand opéra

Cycle Des Histoires sans fin

Jusqu'au 10.11

à la française à la Tétralogie

Du 16.10 au 19.01

Ma-Di 14h-18h

de Wagner. Le Sigurd

Centre d'édition contemporaine

Musée des suisses dans

les mêmes personnages

Rue Saint-Léger 18 1204 GE

le monde

que Siegfried et

022 310 51 70

Château de Penthes

Götterdämmerung,

www.c-e-c.ch

Ch. de l’impératrice 18

tout en collant de plus près

▶ David Hominal

1292 Prégny-Chambésy

à la matière des légendes

Through the Windows

www.penthes.ch

médiévales et des sagas

Jusqu'au 19.10

▶ René Burry

nordiques qui inspirèrent

Ma-Ve 14h30-18h30, Sa 14h-17h

Utopia

l'épopée wagnérienne.

Jusqu'au 15.12

Di 6.10, Ma 8.10 et Je 10.10 à 19h30

d'Ernest Reyer rassemble

Musée d’art et d’histoire

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Rue Charles-Galland 2 1206 GE

Palais de l'Athénée –

022 322 50 50

022 418 26 00

Salle Crosnier

www.geneveopera.ch

www.ville-ge.ch/mah

Palais de l'Athénée

▶ Denis Savary. Les Mannequins de Corot Jusqu'au 27.10 Ma-Di 11h-18h

d'archéologie

!

Promenade du Pin 5 1204 GE 022 418 27 00 www.ville-ge.ch/mah Lu-Ve 10h-18h Patek Philippe Museum Rue des Vieux-Grenadiers 7 1205 GE

p.21

Bibliothèque d'art et

!

p.28

Rue de l'Athénée 2 1205 GE

Der fliegende

022 310 41 02

Holländer

www.sallecrosnier.ch

Paris, été 1841 : en l’espace de

Programme sur demande

quelques semaines, Richard Wagner, influencé par l’opéra ro-

Centre d’Art Contemporain

mantique, compose Der fliegende

Rue des Vieux-Grenadiers 10

Holländer, qu’il considérera comme

1205 GE

le premier opéra parfaitement

Tél.: 022 329 18 42

digne de sa plume, l’acte fondateur

www.centre.ch

des idées de réforme qu’il entre-

▶ Pablo Bronstein

voit pour l’art lyrique. Avant même

A is building, B is architecture

sa création à Dresde le 2 janvier

Jusqu'au 24.11

1843, la partition se voit plusieurs

Ma–Di de 11h à 18h

fois modifiée ; Wagner n’entendra jamais la version originale de son

Palexpo

œuvre, celle posée sur le papier

Route François-Peyrot 30

dans la capitale française et à l’af-

▶ Des montres signées Rousseau

1218 Grand-Saconnex

fiche du Wagner Geneva Festival.

Jusqu’au 13.10

Tél.: 022 761 11 11

Lu 28.10 et Mer 30.10 à 20h00

www.palexpo.ch/Manifestations

Bâtiment des Forces Motrices

▶ Toutankhamon, son tombeau et

2 Place des Volontaires 1204 GE

Fondation Bodmer

ses trésors

022 310 60 71

Rte Martin Bodmer 19-21

Jusqu'au 12.01 2014

www.wagner-geneva.festival.ch

Tél.: 022 807 09 10

!

www.patekmuseum.ch

Ma-Ve 14h-18h, Sa 10h-18h

p.18

!

82

p.24

1223 Cologny Tél.: 022 707 44 36

Le Songe d'une Nuit d'été (Ballet)

www.fondationbodmer.ch

Le chorégraphe français Michel

▶ Wagner ou l'opéra hors de soi

Kelemenis exerce une danse

Du 5.10 au 23.02.14

délicate et raffinée, comme on

GO OUT!

OCTOBRE 2013


Musées/Classique

/

83

s'en souvient depuis sa Cendrillon

Orchestre de la Haute école de

MA 15.10

de 2009 au Grand Théâtre. C'est

musique de Genève (HEM) et

Ensemble Contrechamps

grâce à Marius Petipa, en 1876,

solistes de l'OSR

"Autoportraits" à 20h

que la musique de scène com-

Série Prélude 1 à 19h00

Oeuvres de Franco Donatoni,

posée par le jeune Mendelssohn

Gustav Mahler: Symphonie n°1

Francesco Hoch.

pour la tourbillonnante comédie

Direction : Kazuki Yamada

Studio Ernest Ansermet

féerique, élégante et burlesque

Victoria Hall

Passage de la Radio 2, 1205 GE

de Shakespeare entra dans la

Rue du Général-Dufour 14,1204 GE

022 319 61 11

grande tradition du ballet russe.

022 807 00 00

www.contrechamps.ch

Avec le Basel Sinfonietta comme

www.osr.ch

ME 16.10

ensemble invité, Michel Kelemenis

Orchestre de la Suisse

préparent à danser au présent

Les Grands Interprètes à 20h

romande (OSR)

les origines shakespeariennes de

Orquestra Sinfônica do Estado de

Série Symphonie n°2 à 20h00

cette délicieuse fantaisie.

São Paulo

Oeuvres de Liszt, Scriabine,

Ve 4.10, Sa 5.10 , Di 6.10, Lu 7.10,

Oeuvres de Mahler et Beethoven

Korngold, et Richard Strauss

Me 9.10 à 19h30

Direction: Marin Alsop

Direction : Kazuki Yamada

Grand théâtre

Piano: Nelson Freire

Piano: Daniil Trifonov

Place De Neuve 1204 GE

Victoria Hall

Victoria Hall

022 322 50 50

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Rue du Général-Dufour 14,1204 GE

www.geneveopera.ch

022 319 61 11

022 807 00 00

www.caecilia.ch

www.osr.ch

Geneva Camerata

VE 18.10

Concert en famille n°1 à 11h

Orchestre de la Suisse

"Fête folklorique!"

romande (OSR)

Direction, David Greilsammer

Série Répertoire n°2 à 20h00

ME 02.10

Clarinette: Gilad Harel

Oeuvres de Liszt, Scriabine,

Wagner Geneva Festival à 20h

NAEF immobilier SA

Korngold, et Richard Strauss

Wagner et la Suisse

Av. Eugène-Pittard 14-16

Direction : Kazuki Yamada

Direction : Thomas Rösner

1206 Genève

Piano: Daniil Trifonov

Contralto : Kismara Pessatti

022 310 05 45

Victoria Hall

avec L'orchestre de Chambre

www.genevacamerata.com

Rue du Général-Dufour 14,1204 GE

Batiments de forces

LU 14.10

www.osr.ch

motrices (BFM)

Geneva Camerata

2, Place des Volontaires

Concert sauvage n°1 à 19h30

DI 20.10

1204 Genève

"Klezmer - Electro"

Concert du dimanche à 17h

022 510 60 71

Direction, David Greilsammer

L'Orchestre de chambre

www.wagner-geneva-festival.ch

Clarinette: Gilad Harel

de Genève (OCG)

Comédie de Genève

Oeuvres de Maurice Ravel

ME 09.10

Bd des Philosophes 6

Francis Poulenc, Peter-Jan

Wagner Geneva Festival à 20h

1205 Genève

Wagemans et Arthur Honegger

Wagner Liszt

022 310 05 45

Arie van Beek : direction

Piano : Giovanni Bellucci

www.genevacamerata.com

Ronald Brautigam : piano

Concerts Classiques

de Genève.

022 807 00 00

Conservatoire de musique

Victoria Hall

Place de Neuve 5

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

1204 Genève

0800 418 418

022 510 60 71

www.ville-ge.ch/vh

www.wagner-geneva-festival.ch

GO OUT! OCTOBRE

2013

p.39

SA 12.10

p.39

! !

et le Ballet du Grand Théâtre se


/

84

Classique/Théâtre

LU 21.10

JE 26.09

Les Grands Interprètes à 20h

Orchestre de chambre "Les

Rue du Général-Dufour 14

Academy of St-Martin in the fields

solistes de Moscou"

1204 GE

Oeuvres de J.S. Bach et Beethoven

Oeuvres de Franz Schubert, de

022 319 61 11

Direction et violon: Jushua Bell

Camille Saint-Saëns

www.ville-ge.ch/vh

Victoria Hall

Scènes de Caligula d'Albert Camus

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Direction : Yuri Bashmet

LU 30.10

0800 418 418

Konstantin Khabensky récitant

Geneva Gamerata

www.ville-ge.ch/vh

Yuri Bashmet alto

Concert prestige n°2 à 20h

Victoria Hall

"Une flûte Enchantée"

ME 23.10

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

David Greilsammer : Direction

Orchestre de la Suisse

022 319 61 11

Emmanuel Pahud : flûte

romande (OSR)

www.ville-ge.ch/vh

Victoria Hall

Oeuvres de Einojuhani Rautavaara

Rue du Général-Dufour 14

Franz Liszt, Franz Schubert

SA 28.10

1204 GE

Direction : Kazuki Yamada

Orchestre Révolutionnaire et

022 310 05 45

Piano: Jean-Yves Thibaudet

Romantique

www.genevacamerata.com

Victoria Hall

Matthew Rose : Basse

Rue du Général-Dufour 14,1204 GE

Jennifer Johnston : mezzosoprano

022 319 61 11

Monteverdi Choir

www.osr.ch

Chiara Skerath : soprano William Kendall : ténor Victoria Hall

DIRECTION

p.28

KAZUKI YAMADA DANIIL TRIFONOV PIANO

17.10.2013

THÉÂTRE BEAULIEU LAUSANNE, 20H15

18.10.2013 VICTORIA HALL, 20H

Franz Liszt aLexandre scriabine erich woLFgang korngoLd richard strauss www.osr.ch / 022 807 00 00

L’Orchestre de la Suisse Romande bénéficie du soutien de la Ville de Genève, de la République et canton de Genève et du Canton de Vaud GO OUT! OCTOBRE 2013


Théâtre

p.16

!

Festivals Classiques

85

de Sébastien et Lola enfants,

▶ Pompée/Sophonisbe

deux enfants leur donnent voix,

de Pierre Corneille

trois comédiens habitent les

mise en scène Brigitte Ja-

Wagner Geneva Festival

figures adultes. Ensemble, ils

ques-Wajeman

Opéra, récitals, théâtre musical

inventent un langage fantai-

Résistance et collaboration,

le Cercle Romand Richard Wagner

siste, phyique,drôle, où théâtre

révolte et soumission, répu-

a souhaité susciter la création

et cirque dialoguent.

gnance et fascination sont

et fédérer autour et à propos de

A partir de 8 ans

inextricablement liées dans

l’œuvre de Richard Wagner les

jusqu'au 20.10

les intrigues de Pompée et

institutions culturelles genevoises

Ma 24 à 19h

de Sophonisbe. Dans La Mort

qu’il s’agisse de la musique, de

Sa 28 et Di 29 à 17h

de Pompée, Corneille traite

la littérature, de l’art dramatique,

de l’extrême ambivalence de

des arts plastiques, de la danse ou

COMÉDIE DE GENÈVE

la politique, du mélange des

encore du cinéma

Bd des Philosophes 6

causes personnelles et du bien

ww.wagner-geneva-festival.ch

1205 Genève

commun, de la perte inexorable

022 510 60 71

Tél: 022 320 50 01

des valeurs. Dans Sophonisbe, il

Du 26.09 au 5.11

www.comedie.ch

montre des individus broyés par

Théâtre

▶ Siegfried, Nocturne

érigée en maîtresse absolue de

de Olivier Py / musique Michael

ses sujets. Nous sommes loin

THÉÂTRE ALCHIMIC

Jarrell

des figures héroïques du Cid

Av.Industrielle 10

mise en scène Hervé Loichemol

et de Polyeucte, comme de la

1227 Carouge

Un monodrame qui donne la

Rome glorieuse et splendide

Tél: 022 301 68 38

parole à l’un des plus grands

représentée dans Horace et

www.alchimic.ch

héros wagnériens.

Cinna, loin de ces œuvres dans

▶ François, le Saint Jongleur

Un paysage de catastrophe,

lesquelles la critique, puis la tra-

De Dario Fo

celui des lendemains immé-

dition scolaire, semblent avoir

C’est une satire joyeuse,

diats de la Seconde Guerre

voulu enfermer tout le théâtre

perspicace et même insolente

mondiale. Le monde est en

de Corneille.

à l’égard de l’église catholique

ruines. Siegfried, le héros

du 29.10 au 02.11

et des préjugés religieux de la

éponyme de l’opéra de Wagner,

société médiévale. Médiévale?

erre dans les rues effondrées

Non! Le grand Dario Fo nous

à la recherche d’un fleuve,

THÉÂTRE LE CRÈVE COEUR

parle bel et bien de notre

le Rhin, qui peut-être saura

16, Ch. de Ruth

époque contemporaine.

répondre aux questions qui le

CH-1223 Cologny/Genève

jusqu'au 05.10

tourmentent: est-il coupable

www.théâtreducrèvecoeur.ch

Me, Je, Sa, Di à 19h

d’avoir, en tuant le dragon,

▶ La Poupée Titanic

Ma et Ve à 20h30

exilé l’imaginaire du monde des

Thierry Debroux

hommes? Les mots des poètes

Une production Le Crève-Coeur,

THÉÂTRE AM STRAM GRAM

ont-ils collaboré à construire la

avec le soutien de la Fox Com-

route des abattoirs? Que reste-

pagnie.Mise en scène: Céline

Route de Frontenex

rait-il des livres si on en effaçait

Sorin.Avec: Anne Vaucher, Annik

1207 Genève

les termes «nuit» et «brouil-

Von Kaenel… (distribution en

Tél: 022 735 79 24

lard»? Enfin, la culture et la

cours) Naviguant avec humour

www.amstramgram.ch

barbarie ont-elles formé, dans

entre la pièce policière et le

▶ Le hibou, le vent et nous

cette entreprise de destruction

conte fantastique. L’auteur

De Fabrice Melquio

massive, une alliance secrète?

imagine la rencontre d’un jeune

Pour cette comédie fantastique

Di 13.10

compositeur fasciné par le

deux acrobates (trampoline,

Ma 15.10

naufrage et une vieille dame qui

funambule, acrobatie au sol)

Je 17.10

a survécu à la catastrophe. Elle

interprètent les personnages

Ve 18.10

prétend ne se souvenir de rien,

GO OUT! OCTOBRE

2013

la grande machine de l’Histoire


86

Théâtre

mais semble porter, enfoui en

happenings. L'aventure conti-

DiCaire peut à son tour crier

elle, un terrible secret.

nue!

Viva Las Vegas ! Dès le jeudi 20

Le fameux paquebot n’a pas

12.10 à 20h30

juin, elle sera sur la scène du Bally's Hotel and Casino dans

fi ni d’exercer son pouvoir fascinant sur notre inconscient.

▶ Brigitte Rosset

un spectacle produit par ses

Il remonte régulièrement à

"Smarties, Kleenex Et Cana-

amis Céline Dion et René Angé-

la surface comme s’il y avait

da Dry"

lil, annoncent nos confrères du

quelque chose d’urgent à dire à

Après « Voyage au bout de la

Journal de Montréal. Le média

travers ce drame.

noce », qui narrait les grands

ajoute qu'il s'agira de la toute

Couronnée par de nombreux

bonheur de la préparation d’un

première production de la diva

prix, « La poupée Titanic » fut

mariage et « Suite matrimo-

québécoise Céline Dion, grande

écrite quinze mois avant la

niale avec vue sur la mère »,

amie de l'imitatrice.

sortie du film.

qui décortiquait les charmes

Pour assurer le succès de ce

09.10 au 03.11

discrets de la maternité, il est

spectacle, les commandes

question, dans ce nouveau solo,

seront aussi prises par René

THEATRE DU LÉMAN

de rupture sentimentale, de dé-

Angélil, qui s'occupe de la car-

Quai du Mont Blanc 19

pression et par conséquent : de

rière de Véronic DiCaire depuis

1201 GE

Smarties, de plantes alpines, de

cinq ans.

www.theatreduleman.com

clinique, de thérapies, de perte

Je 17.10 à 19h30

▶ Une Journée Ordinaire

de poids, d’amour, de manque

Avec Alain Delon, Anouchka

d’amour, de trop d’amour, de

▶ Paco Pena Dance Company

Delon, Elisa Servier et Julien

kleenex, de couteaux suisses,

Flamenco Vivo

Dereims. De Eric Assous, mis

de fragilité, de colère(s), de

Paco Peña Dance Company

en scène par Anne Bourgeois-

terre glaise, de plombs qui

vous offre un voyage intempo-

D'Alexandre Astier

pètent, de chevaliers paumés,

rel dans la culture andalouse,

Ma 08.10 au Je 10.10 à 20H30

de Canada Dry, de lucioles,

puisant dans les racines du

de trahison, d’amitié, d’Œdipe

Flamenco, en s’inspirant des

▶ Nolwenn Leroy

raté, de visites, du temps qui

ingrédients émotionnels uni-

O Filles De L'eau

passe, de désillusions, d’espoir

versels ressentis et compris de

Les enfants de moins de 16

et d’humour toujours. Car si les

chaque être humain

ans doivent être accompagnés

histoires d’amour finissent mal,

Flamenco Vivo présente le

d'un adulte.

les histoires d’humour elles,

flamenco d'aujourd'hui à la ma-

Pour les personnes en chaise

finissent plutôt très bien.

nière d’autrefois : une odyssée,

roulante ou pour toute

Me 16.10 à 20h30

valorisant le niveau élevé du flamenco moderne qui met en

commande supérieure à 15 billets, téléphonez à l'organisateur,

▶ Véronic Dicaire - Soirée

évidence la complexité de la

au +41 (0)22.994.31.31

De Gala

rythmique et de ses variations

11.10 à 19h45

C'était un projet mais cela

au niveau de la danse, du

devient réalité. La formi-

chant et de la guitare. Il incite

▶ Jamel Comedy Club

dable chanteuse et imitatrice

aussi l’individu à s’intéresser

Plébiscitée par le public comme

québécoise Véronic DiCaire

aux formes les plus primitives

par la presse, cette troupe, vé-

va se produire à Las Vegas !

de ce savoir-faire captivant,

ritable écloserie des talents co-

Comment ? Grâce à un duo

exprimant un respect sans égal

miques de demain repérés par

incontournable dans la ville du

à cet héritage et cette tradition

Jamel Debbouze, revient au-

vice : Céline Dion et son mari

qui a été laissé aux artistes

jourd'hui à travers un nouveau

René Angélil.

flamenco actuels.

spectacle collectif fonctionnant

La star de 36 ans, révélée en

En Bref, Paco Peña révèle dans

selon la même mécanique que

France grâce à sa participa-

ce spectacle que les émo-

le précédent : les artistes de

tion dans le jury de X Factor,

tions originales, qui ont incité

stand up sur scène enchaînant

entamera son périple améri-

les chanteurs, danseurs et

vannes, sketches, chansons et

cain le 20 juin prochain. Véronic

guitaristes d'antan, continuent

GO OUT!

OCTOBRE 2013


Théâtre/Danse

/

87

flamenco pour toujours !

Rue du Temple 5‎,

1204 GE

Ve 18.10 à 20h00

1201 Genève

022 310 37 59

Sa 19.10 à 15h00 et 20h00

022 908 20 00

www.lepoche.ch

www.saintgervais.ch

▶ Ma Marseillaise

Rue du Cheval Blanc 7,

▶ "Synchronicity"

De Darina Al Joundi

!

By Carolyn Carlson

▶ La Maison d'Antan

Mise en scène & scénographie

Limite d'âge: minimum 4 ans.

d'après un conte de R.L. Ste-

de Alain Timar

Les ados de - 16 ans doivent

venson Compagnie L'Alakran et

Qu’est-ce que ça veut dire, «

être accompagnés d'un adulte

Oscar Gómez Mata

naturalisation » ? « Acclimatation

responsable

Production: Cie L’Alakran / Co-

naturelle et durable des plantes

Places handicapés

production: St-Gervais Genève

et des animaux dans un lieu

- Les places réservées aux

Le Théâtre et Bonlieu Scène

éloigné de leur région d’origine.

chaises roulantes et accom-

nationale Annecy dans le cadre

» Je dois donc bourgeonner ici

pagnants serons vendues

du projet PACT bénéficiaire

comme une plante pour être

directement par l'organisateur

du FEDER avec le programme

naturalisée ?

sous le numéro de téléphone

INTERREG IV A France-Suisse,

Du 7.10 au 27.10

022 994 31 31

TLH - Sierre, Arsenic - Lausanne,

Du Me 23.10 au Ve 25.10 à

L'Hexagone-Scène nationale de

20h30

Meylan, Théâtre Benno Besson -

Caisses et portes: 60 min.

Yverdon- les-Bains

Annonce_Go_Out_Verone_annonceGo_Out 18.09.2013 11:34 Page 1 DU 1ER AU 12.10 avant le concert

William Shakespeare création

du 8 au 20 octobre Graphisme : AMI

GO OUT! OCTOBRE

2013

Chemin de la Gravière 10, 1227 les Acacias, Genève www.theatreduloup.ch Réservations 022 301 31 00 / billetterie@theatreduloup.ch

p.30

THÉÂTRE ST GERVAIS

LE POCHE

et resteront l'élément vital du

de nourrir cet art aujourd'hui


88 UPTOWN GENEVA

Danse Festivals

THÉÂTRE FORUM MEYRIN

THÉÂTRE DU LOUP

Rue de la Servette 2, 1201 GE

Théâtre Forum Meyrin

Vérone

www.uptown-geneva.ch

Place des Cinq-Continents 1

De William Shakespeare, adapta-

▶ Le Journal De Brigitte Jaune

Case postale 250

tion Isabelle Rémy, Mise en scène

À trente ans, cette célibataire

1217 Meyrin 1 / Genève

Khaled Khouri, Isabelle Rémy,

parisienne est prête à tout

▶The Suit

Rossella Riccaboni - See more

pour atteindre son but.

Philemon surprend Matilda au

at: http://www.leprogramme.ch/

Ce soir, c'est le grand soir :

lit avec un homme. L’amant

theatre-du-loup/les-deux-gen-

l'homme qu'elle aime en secret

s’enfuit, oubliant son costume.

tilshommes-de-verone#sthash.

depuis trois ans l'emmène enfin

Le mari décide alors de faire

BmRZbbvE.dpuf

dîner... ou peut-être pas !

porter à sa femme le poids de

Du 08.10 Au 20.10

Car dans la vie de Brigitte

son infidélité. Elle devra emme-

Jaune, rien ne se déroule

ner avec elle, patout où elle

jamais comme prévu.

va, la veste oubliée. Une tragi-

THÉÂTRE DE CAROUGE

Heureusement, le voisin du

comédie musicale qui brille par

▶ Au bord de l'eau

dessous débarque à l'impro-

le contraste entre gravité du

Texte, mise en scène, concep-

viste. Un homme dans l'appar-

propos et légèreté de sa mise

tion et jeu Ève Bonfanti et Yves

tement de Brigitte !!

en scène. Décor minimaliste et

Hunstad - See more at: http://

Cela n'était pas arrivé depuis

maxi émotion, pour cette pièce

www.leprogramme.ch/theatre-

bien longtemps ! Et même si ce

signée Peter Brook.

de-carouge/au-bord-de-l-eau#s-

n'est pas Brad Pitt, l'occasion

Je 03.10 et Ve 04.10 à 20h30

thash.tiXCbUIf.dpuf

▶ Les deux gentilshommes de

est trop belle pour la lais-

La malice au coin de l’oeil, Ève ▶ Marrons Et Châtaigne

Bonfanti et Yves Hunstad se

La vie de Brigitte Jaune se ré-

À peine sur scène, les comé-

posent au bord des spectateurs

sume à deux ambitions : trou-

diens de la Cie Nid de Coucou

comme on se pose au bord de

ver l'amour et... trouver l'amour

installent une ambiance de

.Du 19.10 au 9.11

mystère excitant. On attend

p.20

ser passer...

l’eau. Jeux d’acteurs, jeux d’enfants, jeux de mots, ils offrent un

l’apparition de créatures étran-

spectacle inclassable, énorme

▶ Pas D'Panique! C'est

ges. On espère avoir peur. On

bouffée de rire et d’imprévu.

La Police...

se prépare à avertir le héros du

Ils jouent une pièce en train de

Glandeurs, cyniques, incom-

danger. Les yeux des enfants

s’écrire. - See more at: http://

pétents... Vous allez adorer

s’allument du plaisir de voir

www.leprogramme.ch/theatre-

les détester ! Claire Madoue,

inventé devant eux un monde

de-carouge/au-bord-de-l-eau#s-

journaliste d'investigation, doit

aussi enchanté que décalé.

thash.tiXCbUIf.dpuf

réaliser un reportage dans le

Mardi 15.10 à 18h et mer 16

Du 01.10 Au 10.11

commissariat en charge d'arrê-

a 16h

▶ La Dame de la mer

ter une bande de braqueurs qui échappe aux forces de l'ordre

▶Le Triomphe de L'amour

Dans le cadre du Wagner Geneva

depuis plusieurs mois.

Une fois de plus, Marivaux joue

Festival.

Quand elle fait connaissance

sur les quiproquos et les traves-

Mise en scène Omar Porras

des responsables de l'enquête,

tissements, rendant ainsi

Un marin criminel et sans nom,

Ben et Simoni, elle est sûre

plus troubles les limites entre

condamné à fuir sans cesse sur

d'une chose : Le Gang n'est pas

les deux sexes, comme si déci-

les mers, vient un jour rappeler à

prêt d'être arrêté...

dément il ne fallait pas se

une femme mariée un serment

Mais avec ces deux spécimens,

fier aux apparences. Galin

de fidélité prononcé autrefois.

elle tient le reportage de sa vie

Stoev rajoute un niveau à ce jeu

Entre la séduction de l’inconnu

DU 10.10 AU 9.11

: la distribution est entière-

et les conventions bourgeoises

ment masculine.

d’une société aliénante, que

Ma 29.10

choisir ? Du 18.10. Au 7.11

Mer 30.10 à 20:30

GO OUT!

OCTOBRE 2013


Festivals

Danse

que la musique de scène com-

89 ▶ Théâtre & Classique

posée par le jeune Mendelssohn

THÉÂTRE FORUM MEYRIN

pour la tourbillonnante comédie

Wagner Geneva Festival

féerique, élégante et burlesque

Opéra, récitals, théâtre musical

Théâtre Forum Meyrin

de Shakespeare entra dans la

le Cercle Romand Richard Wagner

Place des Cinq-Continents 1

grande tradition du ballet russe.

a souhaité susciter la création

1217 Meyrin

Avec le Basel Sinfonietta comme

et fédérer autour et à propos de

022 989 34 34

ensemble invité, Michel Kelemenis

l’œuvre de Richard Wagner les

www.forum-meyrin.ch

et le Ballet du Grand Théâtre se

institutions culturelles genevoises

▶ The Ukulele Orchestra of

préparent à danser au présent

qu’il s’agisse de la musique, de

Great Britain

les origines shakespeariennes de

la littérature, de l’art dramatique,

De Nirvana à la bande-son

cette délicieuse fantaisie.

des arts plastiques, de la danse ou

d’un film de Sergio Leone, de

Ve 4.10, Sa 5.10 Di 6.10 Lu 7.10 Me

encore du cinéma

Tchaïkovski à Michael Jackson,

9.10 à 19h30

ww.wagner-geneva-festival.ch

les huit musiciens de «The Ukes

022 322 50 50

022 510 60 71

of GB» vont vous faire grimper

www.geneveopera.ch

Du 26.09 au 5.11

Festivals

▶ Musique

drôle, complice, stupéfiante.

▶ Films

▶ Jazzcontreband

Bourrée d’humour british.

Animatou

Pour son 17ème anniversaire, Jazz-

Les programmes élaborés par

ContreBand poursuit sa croissance.

le Festival international du film

Fort de 18 structures, JazzContre-

d'animation Animatou sont

Band est un évènement musical

composés de films adoptant

unique dans son esprit, et confirme

différentes techniques d’ani-

les aspirations avec une pro-

mation – des plus artisanales

grammation aussi éclectique que

au nombre de trois : l’Inde du

aux plus digitales. Les séances

possible.

Nord, la Turquie et le Maroc.

seront introduites par des

du Je 03 au Sa 26 .10

Trois voyages pour autant

spécialistes de l’animation, qui

sur vos sièges. Et ce au moyen de quatre cordes seulement. La

!

performance est renversante,

Me 09.10 à 20h30

Pour ce retour aux sources, les rives remontées par ce Robin des terres angevines sont

p.49

▶ Les Rives

d’immersions sincères et trans-

expliqueront aux élèves les

frontalières à ces musiques

rudiments du genre.

nourricières. Les couleurs

du 5 au 13.10

sont méditerranéennes,orien-

p.34

!

tales, le périple multiple et partageur. Dans le cadre de JazzContreBand Ve 18.10 à 20:30

LUFF Le Lausanne Underground Film & Music Festival (LUFF) s'applique depuis maintenant neuf ans à ne pas caresser le specta-

GRAND THEÂTRE DE GENEVE

teur dans le sens du poil, en pro-

Grand Théâtre de Genève

normes et originale. Et depuis

11, boulevard du Théâtre - CP 5126

maintenant neuf ans, le LUFF

1211 Genève 11

fusionne la musique et le 7e

Le Songe d'une Nuit d'été (Ballet)

art dans une alchimie d'images

Le chorégraphe français Michel

insolites et de sonorités xéno-

Kelemenis exerce une danse

morphes, créations d’artistes

délicate et raffinée, comme on

novateurs ou avant-gardistes

s'en souvient depuis sa Cendrillon

internationaux peu représentés

de 2009 au Grand Théâtre. C'est

sur le territoire Suisse

grâce à Marius Petipa, en 1876,

du 17 au 21.10

GO OUT! OCTOBRE

2013

posant une programmation hors


/

90

Cinéma

Cinéma

Seulement voilà, il n’a pas vrai-

économie stable - malgré la

ment le gabarit d’un champion,

crise financière mondiale. Le

SORTIE DU 09.10

et en plus, il est sujet au vertige

gouvernement est fermement

La vie d'Adèle

! Dusty fait appel à Skipper, un

décidé à atteindre un déve-

À 15 ans, Adèle ne se pose

as de l’aéronavale, pour l’aider

loppement socio-économique

pas de question : une fille, ça

à se qualifier lors des élimina-

rapide, particulièrement en

sort avec des garçons. Sa vie

toires du Grand Rallye du Tour

favorisant l'élargissement du

bascule le jour où elle rencontre

du Ciel et ainsi défier sur son

tissu industriel.

Emma, une jeune femme aux

terrain Ripslinger, le redoutable

cheveux bleus, qui lui fait dé-

tenant du titre. Et c’est au-des-

couvrir le désir et lui permettra

sus du monde de CARS, avec

9 mois ferme

de s’affirmer en tant que femme

l’aide d’une hilarante flottille

Ariane Felder est enceinte !

et adulte. Face au regard

de casse-cou volants venus

C'est d'autant plus surpre-

des autres Adèle grandit, se

des quatre coins de la planète,

nant que c'est une jeune juge

cherche, se perd, se trouve...

que Dusty va déployer ses ailes

aux mœurs strictes et une

pour relever, sous les yeux des

célibataire endurcie. Mais ce

Metallica Through Never

spectateurs du monde entier,

qui est encore plus surprenant,

Alors que Metallica joue plu-

le plus grand défi de sa vie...

c'est que d'après les tests de

ME 16.10

paternité, le père de l'enfant

sieurs de ses tubes devant des milliers de fans, Trip est envoyé

Prisoners

n'est autre que Bob, un criminel

récupérer un objet mystérieux

Dans la banlieue de Bos-

poursuivi pour une atroce

qu’il doit absolument rapporter

ton, deux fillettes de 6 ans,

agression ! Ariane, qui ne se

pour le spectacle. La tâche

Anna et Joy, ont disparu. Le

souvient de rien, tente alors de

apparemment simple prend la

détective Loki privilégie la

comprendre ce qui a bien pu se

tournure d’une aventure sur-

thèse du kidnapping suite au

passer et ce qui l'attend...

réaliste quand sa camionnette

témoignage de Keller, le père

est violemment heurtée par une

d’Anna. Le suspect numéro 1

An Episode in the life of an

voiture. Trip, sonné, s’extrait du

est rapidement arrêté mais est

iron Picker

van pour se retrouver au milieu

relâché quelques jours plus tard

An Episode in the Life of an Iron

d’un imminent affrontement

faute de preuve, entrainant la

Picker est un film bosno-slo-

entre casseurs en colère et es-

fureur de Keller. Aveuglé par

véno-français réalisé par Danis

couades de police anti-émeute.

sa douleur, le père dévasté se

Tanović, sorti en 2013.

Dans ce chaos, un chevalier

lance alors dans une course

Présenté au Festival de Berlin,

masqué, doté des pires inten-

contre la montre pour retrouver

il remporte l'Ours d'argent ainsi

tions pose son regard meurtrier

les enfants disparus. De son

que l'Ours d'argent du meilleur

sur Trip. Seul et désarmé dans

côté, Loki essaie de trouver des

acteur pour Nazif Mujić. Ce film

un paysage urbain post-apoca-

indices pour arrêter le coupable

raconte l'histoire d'une famille

lyptique, Trip ne peut compter

avant que Keller ne commette

de Roms souffrant de la mort in

que sur lui-même pour com-

l’irréparable… Les jours passent

utero de leur bébé.

battre le chevalier et protéger

et les chances de retrouver les

le précieux sac de cuir qu’il doit

fillettes s’amenuisent…

p.36

!

Au Bonheur Des Ogres Dans la tribu Malaussène, il

remettre au groupe. Take Off

y a quelque chose de cu-

Planes

Le Ghana est exemplaire en

rieux, de louche, d’anormal

Chaque jour, alors qu’il pulvé-

Afrique de l'Ouest - démo-

même diraient certains. Mais

rise des traitements agricoles

cratique, ouvert, ambitieux.

à y regarder de près, c’est le

sur les récoltes, le petit avion

Le gouvernement ghanéen

bonheur qui règne dans cette

de ferme Dusty se prend à rê-

est fier et se réfère volontiers

famille joyeusement bordélique

ver qu’il pourrait voler en com-

à sa bonne gouvernance: la

dont la mère sans cesse en

pétition au milieu des avions

meilleure législation d'Afrique

cavale amoureuse a éparpillé

les plus rapides au monde.

de l'Ouest et, avant tout, une

les pères de ses enfants. Pour

GO OUT!

OCTOBRE 2013


Cinéma

91

Benjamin Malaussène, bouc

Omar

les Etats-Unis sur un train de

émissaire professionnel et

Omar vit en Cisjordanie. Habitué

marchandises. Mais personne

frère aîné responsable de cette

à déjouer les balles des soldats,

là-bas n’imagine que l’heureux

marmaille, la vie n’est jamais

il franchit quotidiennement le

lauréat n’a que dix ans et qu'il

ennuyeuse. Mais quand les inci-

mur qui le sépare de Nadia, la

porte un bien lourd secret…

dents surviennent partout où il

fille de ses rêeves et de ses

passe, attirant les regards soup-

deux amis d'enfance, Tarek et

Turbo

çonneux de la police et de ses

Amjad. Les trois garçons ont

Turbo est un escargot qui n’a

collègues de travail, il devient

décidé de créer leur propre

qu’un seul rêve en tête : être

rapidement vital pour le héros

cellule de résistance et sont

incroyablement rapide ! Son

de trouver pourquoi, comment,

prêts à passer à l'action. Captu-

obsession pour la vitesse l’a

et surtout qui pourrait bien lui

ré par l'armée israélienne, Omar

rendu quelque peu impopu-

en vouloir à ce point-là ?

est conduit en prison. Relâché

laire chez les siens, où lenteur

contre la promesse d'une

et prudence sont de rigueur.

Behind the Candelabra

trahison, Omar parviendra-t-il

Mais il est hors de question

Avant Elvis, Elton John et

malgré tout à rester fidèle à ses

pour lui de se conformer.

Madonna, il y a eu Liberace : pia-

amis, à la femme qu'il aime, à

C’est alors que se produit un

niste virtuose, artiste exubérant,

sa cause?

étrange accident qui lui donne

bête de scène et des plateaux

The Mortal Instruments: City

soudainement le pouvoir

télévisés. Liberace affectionnait

Of Bones

de foncer à toute vitesse. Il

la démesure et cultivait l'excès,

New York, de nos jours. Au

s’embarque alors dans une

sur scène et hors scène. Un jour

cours d’une soirée, Clary, 15

aventure extraordinaire pour

de l'été 1977, le bel et jeune

ans, est témoin d’un meurtre.

accomplir son invraisemblable

Scott Thorson pénétra dans sa

Elle est terrifiée lorsque le

destinée : courir contre le plus

loge et, malgré la différence

corps de la victime disparaît

grand champion de course au-

d'âge et de milieu social, les

mystérieusement devant ses

tomobile, Guy La Gagne. Avec

deux hommes entamèrent une

yeux... Elle découvre alors

l’aide d’une équipe d’escargots

liaison secrète qui allait durer

l’existence d’une guerre invi-

aussi rusés que stylés, l’ultime

cinq ans. "Ma Vie avec Liberace"

sible entre des forces démo-

outsider Turbo mettra tout

narre les coulisses de cette rela-

niaques et la société secrète

son cœur – et sa coquille, pour

tion orageuse, de leur rencontre

des Chasseurs d’Ombres. Le

prouver qu’aucun rêve n’est

au Las Vegas Hilton à leur dou-

mystérieux Jace est l’un d’entre

trop grand, aucun rêveur n’est

loureuse rupture publique.

eux. À ses côtés, Clary va jouer

trop petit.

dans cette aventure un rôle Grown ups 2

qu’elle n’aurait jamais imaginé.

ME 23.10 Diana

Espérant offrir une vie plus équilibrée à sa famille, Lenny

The Young and Prodi-

1er Septembre 1995 : La

quitte l’hystérie de Hollywood et

gious Spivet

princesse de Galles et le

revient s’installer dans la petite

T.S. Spivet, vit dans un ranch

docteur Hasnat Khan sont

ville où il a grandi. Pourtant,

isolé du Montana avec ses

présentés l’un à l’autre par

entre ses anciens amis, leurs

parents, sa soeur Gracie et

Oonagh Toffolo, amie de Diana,

enfants, les grandes brutes et

son frère Layton. Petit garçon

au Royal Brompton Hospital

les petits excités, les chauffeurs

surdoué et passionné de

de Londres. Officiellement

de bus fous, les flics bourrés

science, il a inventé la machine

séparée du prince Charles

à skis et les 400 invités d’une

à mouvement perpétuel, ce

depuis décembre 1992, Diana

fête costumée complètement

qui lui vaut de recevoir le

a connu plusieurs aventures

déchaînés, il va vite découvrir

très prestigieux prix Baird

amoureuses décevantes. Alors

que même si vous fuyez la folie,

du Musée Smithsonian de

qu’elle s’interroge sur le sens

parfois, elle vous poursuit où

Washington. Sans rien dire à sa

à donner à sa vie, elle s’éprend

que vous alliez…

famille, il part, seul, chercher

du chirurgien pakistanais et,

sa récompense et traverse

pour une fois, parvient à garder

GO OUT! OCTOBRE

2013


/

92

Cinéma

quelques temps secrète leur

autour d'eux leur indique qu'ils

mandie.

liaison. Son divorce définitive-

ont perdu tout contact avec la

Malgré d’incontestables efforts

ment prononcé en août 1996,

Terre - et la moindre chance

d’intégration, les bonnes

Diana veut croire à un avenir

d'être sauvés. Peu à peu, ils

vieilles habitudes vont vite

possible avec cet homme qui

cèdent à la panique, d'autant

reprendre le dessus quand

l’aime avec ses qualités et ses

plus qu'à chaque respiration,

il s’agira de régler les petits

défauts, indifférent à l’image

ils consomment un peu plus les

soucis du quotidien…

d’icône princière qu’elle incarne

quelques réserves d'oxygène

aux yeux du monde depuis plus

qu'il leur reste. Mais c'est

ME 30.10

de quinze ans.

peut-être en s'enfonçant plus

Blood ties

6 Septembre 1997 : Un homme

loin encore dans l'immensité

New York, 1974. Chris, la

effondré derrière ses lunettes

terrifiante de l'espace qu'ils

cinquantaine, est libéré pour

noires assiste aux obsèques de

trouveront le moyen de rentrer

bonne conduite après plusieurs

Diana. Peu de gens reconnais-

sur Terre...

années de prison pour un rè-

sent Hasnat Khan. Alors que

glement de compte meurtrier.

les tabloïds affirment que

Le Coeur des Hommes 3

Devant la prison, Frank, son

Diana s’apprêtait à épouser

Alex, Antoine et Manu ren-

jeune frère, un flic prometteur,

Dodi Al-Fayed, rares sont ceux

contrent Jean, un solitaire, qui

est là, à contrecœur. Ce ne sont

qui savent que, peu avant son

ignore les plaisirs de l'amitié.

pas seulement des choix de «

accident, elle essayait encore

Peu à peu, ils apprennent à se

carrières » qui ont séparé Chris

de joindre Hasnat pour le

connaître, à s'apprécier. Jean

et Frank, mais bien des choix

convaincre de revenir à elle.

est touché par la complicité

de vies et une rivalité depuis

et l'affection qui nourrit leur

l’enfance. Leur père Léon, qui

Et Au Milieu Coule Le Doubs

relation, il découvre le bonheur

les a élevés seul, a toujours

Le documentaire, fait voyager

d'être ensemble. Quand leurs

eu pour Chris une préférence

le spectateur dans les superbes

aventures sentimentales et

affichée, malgré les casses, la

paysages qui jalonnent le cours

les épreuves de la vie les

prison… Pourtant, Frank espère

d’eau de la source du Doubs

bousculent, ils se regroupent

que son frère a changé et veut

à Mouthe en France jusqu’à

pour les partager, pour se

lui donner sa chance : il le loge,

St-Hippolyte. Astuce de tour-

tenir chaud. De confidences en

lui trouve un travail, l’aide à re-

nage, les endroits inaccessibles

éclats de rires, le trio redevient

nouer avec ses enfants et son

ont été filmés depuis le ciel à

un quatuor.

ex-femme, Monica. Malgré ces tentatives, Chris est vite rattra-

l’aide d’un drone. Left Foot Right Foot

pé par son passé et replonge.

Gravity

Au sortir d'une adolescence

Pour Frank, c’est la dernière

Pour sa première expédition à

compliquée, Marie, 19ans,

des trahisons, il ne fera plus

bord d'une navette spatiale, le

est attirée par le luxe et les

rien pour Chris. Mais c'est déjà

docteur Ryan Stone, brillante

paillettes. Elle va lentement

trop tard et le destin des deux

experte en ingénierie médi-

glisser dans le monde de la

frères restera lié à jamais.

cale, accompagne l'astronaute

prostitution sans rien dire à

chevronné Matt Kowalsky qui

l'homme qui partage sa vie,

Fonzy

effectue son dernier vol avant

Vincent, un jeune skateur de

Fonzy, le pseudonyme sous

de prendre sa retraite. Mais

21ans qui s'occupe de son frère

lequel Diego Costa a fourni il y

alors qu'il s'agit apparem-

autiste, Mika.

a 20 ans du sperme à maintes

ment d'une banale sortie dans

reprises dans le cadre d'un

l'espace, une catastrophe se

Malavita

protocole de recherche.

produit. Lorsque la navette est

Fred Blake alias Giovanni

Aujourd'hui, à 42 ans, il est

pulvérisée, Stone et Kowalsky

Manzoni, repenti de la mafia

livreur dans la poissonnerie

se retrouvent totalement seuls,

new-yorkaise sous protection

familiale et mène une vie d'ado-

livrés à eux-mêmes dans l'uni-

du FBI, s’installe avec sa famille

lescent irresponsable et gaffeur.

vers. Le silence assourdissant

dans un petit village de Nor-

Alors que sa compagne Elsa, lui

GO OUT!

OCTOBRE 2013


Cinéma/Clubbing

93

apprend qu'elle est enceinte, son

the chagrin of his brother and

passé ressurgit.

parents, he makes his way to

Matt Walsh & Demetra Vox

Diego découvre qu'il est le géni-

Nairobi: the city of opportunity.

à 00h La Gravière

teur de 533 enfants dont 142 Thor - The Dark Kingdom

Ch. de la Gravière 9

Thor se bat pour restaurer

1227 Acacias

Gangs of wasseypur -Teil 1

l’ordre à travers l’univers… Mais

www.lagraviere.net

Wasseypur, Inde. La ville voit

une ancienne race menée par

s'affronter trois générations de

le menaçant Malekith revient

gangsters, héritiers de deux

pour précipiter l’univers dans

JE 10.10

clans. Celui de Shahid Khan,

les ténèbres. Face à un ennemi

Descarga Pa'Gozar De 21h30

qui le premier se lança dans le

auquel même Odin et Asgard

à 23h30

pillage de trains britanniques,

ne peuvent résister, Thor doit

Musique Latine

contre celui de Ramadhir Singh,

s’embarquer dans son plus

Continue jusqu'à 04h00 avec Dj Raf

au pouvoir sans partage sur la

périlleux voyage jusqu’à ce jour,

Le Chat Noir

région. Devenu paria, Shahid

au cours duquel il retrouvera

Rue Vautier 13,1227 Carouge

Khan est contraint de travailler

Jane Foster et sera contraint

Tél.: 022 307 10 40

dans la mine de son pire enne-

de tout sacrifier pour sau-

www.chatnoir.ch

mi. Sardar Khan, fils de Shahid a

ver l'humanité.

souhaitent savoir qui est Fonzy…

juré de rétablir l'honneur de son père en devenant l'homme le

Un château en Italie

plus redouté de Wasseypur.

Louise rencontre Nathan, ses

L'éxperience Blocher

rêves ressurgissent. C’est aussi

VE 11.10

Automne 2011. En campagne

l’histoire de son frère malade

Dj Toots et Guest

pour les élections fédérales,

et de leur mère, d’un destin:

De 00H00 à 05h00

Christoph Blocher sillonne la

celui d’une grande famille de

hip-hop

Suisse pour faire triompher

la bourgeoisie industrielle ita-

Le Chat Noir

son camp. Sa voiture est le lieu

lienne. L’histoire d’une famille

Rue Vautier 13,1227 Carouge

d’observation privilégié du réa-

qui se désagrège, d’un monde

Tél.: 022 307 10 40

lisateur Jean-Stéphane Bron qui

qui se termine et d’un amour

www.chatnoir.ch

raconte l’histoire de l’intérieur,

qui commence.

SA 12.10

à la première personne. Au fil du voyage, la vie du politicien le plus haï et le plus admiré

Clubbing

de Suisse déroule avec ses

Southwest Rebels Howlin'Chris et Jerry D De 00h00 à 05h00

triomphes, ses méthodes et ses

ME 9.10

Le Chat Noir

secrets. Comment le fils d’un

Swiss Comedy Club Open Stage

Rue Vautier 13,1227 Carouge

pasteur pauvre va-t-il devenir

à 20h30

Tél.: 022 307 10 40

un industriel à succès, bâtir une

Humour

www.chatnoir.ch

fortune colossale et conquérir

Le Chat Noir

près d’un tiers de l’électorat?

Rue Vautier 13,1227 Carouge

constellation

L’Expérience Blocher dresse le

Tél.: 022 307 10 40

house, techno

portrait d’un homme qui aura

www.chatnoir.ch

23h00

profondément métamorphosé

PTR - Usine DJ P Style– DJ Taloco -

Place des Volontaires 4

Joel Cross

1204 GE

Nairobi Half Life

Back to school

Tél. : 022 781 40 04

A young, aspiring actor from

Moa Club

www.usine.ch

upcountry Kenya dreams of

22 chemin des batailles

becoming a success in the big

1214 Vernier

city. In pursuit of this and to

www.moaclub.ch

le paysage politique de ce pays.

GO OUT! OCTOBRE

2013


/

94 JE 17.10

Clubbing/Live

Magash Crew

Sivous chantier

De 22h00 à 04h00

De 21h00 à 23h30

Dj Alex Sumi (Sumo)

Le Chat Noir

scène libre chanson

De 23h00 à 05h00

Rue Vautier 13,1227 Carouge

Le Chat Noir

Le Chat Noir

Tél.: 022 307 10 40

Rue Vautier 13,1227 Carouge

Rue Vautier 13,1227 Carouge

www.chatnoir.ch

Tél.: 022 307 10 40

Tél.: 022 307 10 40 www.chatnoir.ch

www.chatnoir.ch Métal-zone /  DJ X-Gore Métal

Dj Artno

Fintroll Try Skalmöld

à20h00

De 23h00 à04h00

à 20h

PTR - Usine

Musique des années 80 - 90

PTR - Usine

Place des Volontaires 4

Le Chat Noir

Place des Volontaires 4

1204 GE

Rue Vautier 13,1227 Carouge

1204 GE

Tél. : 022 781 40 04

Tél.: 022 307 10 40

Tél. : 022 781 40 04

www.usine.ch

www.chatnoir.ch

www.ptrnet.ch

VE 25.10 DJ Shadow

Housy Mother Funkers

de 21h00 à 23h45

De 00h00 à05h00

PTR - Usine

House

Place des Volontaires 4

Le Chat Noir

ME 9.10

1204 GE

Rue Vautier 13,1227 Carouge

Syndrome WPW

Tél. : 022 781 40 04

Tél.: 022 307 10 40

electro punk

www.usine.ch

www.chatnoir.ch

à 20h30

Live

PTR - Usine Place des Volontaires 4

VE 18.10

SA 26.10

1204 GE

Dj Postman

Madfunk Party

Tél. : 022 781 40 04

De 00h00 à 05h00

De 22h00 à 05h00

www.usine.ch

Le Chat Noir

Le Chat Noir

Rue Vautier 13,1227 Carouge

Rue Vautier 13,1227 Carouge

Tél.: 022 307 10 40

Tél.: 022 307 10 40

JE 10.10

www.chatnoir.ch

www.chatnoir.ch

Finntroll

Southwest Rebels

Soirée Diva Queen

Skalmöld

sound from 50's to 70's

à 23h00

Folk Metal, Black Metal

à 00h00

Hommage à Elton John

De 20h à 23h45

PTR - Usine

La Gravière

PTR - Usine

Place des Volontaires 4

Ch. de la Gravière 9

Place des Volontaires 4

1204 GE

1227 Acacias

1204 GE

Tél. : 022 781 40 04

www.lagraviere.net

Tél. : 022 781 40 04

Tyr

www.usine.ch

www.ptrnet.ch

ME 30.10 SA 19.10

The Mg's

VE 11.10

Dj Nevahdie et Guests

dès 19h00 - Entrée Libre

Nanowar Coverkill Wild Nation

De 00h00 à 05h00

Blues -Jazz - Rockl

Metal, Hevery Metal

Le Chat Noir

Le Chat Noir

à 21h à 03h00

Rue Vautier 13,1227 Carouge

Rue Vautier 13,1227 Carouge

PTR - Usine

Tél.: 022 307 10 40

Tél.: 022 307 10 40

Place des Volontaires 4

www.chatnoir.ch

www.chatnoir.ch

1204 GE

JE 24.10

JE 31.10

Tél. : 022 781 40 04 www.ptrnet.ch

GO OUT!

OCTOBRE 2013


Live/En famille

95

Mystere Trio

SA 19.10

comédiens habitent les figures

Portes 21h30 / concert 22h00

The Magic Voodoo Band

adultes. Ensemble, ils inventent un

Jazz du monde

Portes 21h30 / concert 22h00

langage fantaisiste, physique, drôle,

Le Chat Noir

Le Chat Noir

où théâtre et cirque dialoguent.

Rue Vautier 13,1227 Carouge

Rue Vautier 13,1227 Carouge

56 route de Frontenex

Tél.: 022 307 10 40

Tél.: 022 307 10 40

CH 1207 Genève

www.chatnoir.ch

www.chatnoir.ch

www.amstramgram.ch

SA 12.10

ME 23.10

constellation

New Model army

Animatou

house, techno

à 20h

Les programmes élaborés par

23h00

PTR - Usine

le Festival international du film

PTR - Usine Place des Volontaires

Place des Volontaires 4

d'animation Animatou sont

4 1204 GE

1204 GE

composés de films adoptant

Tél. : 022 781 40 04

Tél. : 022 781 40 04

différentes techniques d’ani-

www.usine.ch

www.ptrnet.ch

mation – des plus artisanales

VE 25.10

aux plus digitales. Les séances

zozophonic orchestra (FR)

Matieu Llodra TRio

seront introduites par des

Porte 21h30 / concert22h00

Portes 21h30 / concert 22h00

spécialistes de l’animation, qui

jazz

trio de musien

expliqueront aux élèves les

Le Chat Noir

Le Chat Noir

rudiments du genre.

Rue Vautier 13,1227 Carouge

Rue Vautier 13,1227 Carouge

du 5 au 13.10

Tél.: 022 307 10 40

Tél.: 022 307 10 40

www.chatnoir.ch

www.chatnoir.ch

soirée LIndy Hop Prohibition

En famille

du 24.09 au 20.10

Au Màd

Rencontres avec un hibou ! Ces rencontres avec un fauconnier professionnel et son hibou grandduc sont proposées dans le cadre

43 av. de Châtelaine

Mais où est passé Léon?

de l'exposition Oiseaux et à l'occa-

www.chatnoir.ch

De Didier de Calan et Jean-Pierre

sion du spectacle Le hibou, le vent

Lescot Mise en scène: Jean-Pierre

et nous au théâtre Am Stram Gram

Lescot Au fond d’un grenier, le

Muséum d'histoire naturelle

JE 17.10

professeur et son assistant Pablo

le 05.10- 06.10

Rock a Round

dénichent des trésors. Surgissent

11h

Porte 20h30 / concert 21h00

alors dans un magnifique ensemble

Gratuit

Pop-rock-folk

: fier cheval de bois, ombrelle en

http://www.ville-ge.ch/mhng/ex-

Le Chat Noir

dentelle, antique bicyclette, légen-

po_oiseaux.php

Rue Vautier 13,1227 Carouge

daire ours en peluche ou poupée

Tél.: 022 307 10 40

de chiffon.

Visite découverte en langue

www.chatnoir.ch

Théâtre des Marionnettes de

des signes

Genève

Histoire de la Terre et des Hommes

TMG Rue Rodo 3

Pour la troisième année au

1205 Genève

Muséum et avec un nouveau

Tél.: 022 807 31 07

parcours !

www.marionnettes.ch

Inscription auprès de la Fédération

du 25.09 au 13.10

suisse des sourds

VE 18.10 Samuel Huguenin Symbolic Portes 21h30 / concert 22h00 Le Chat Noir Rue Vautier 13,1227 Carouge Tél.: 022 307 10 40 www.chatnoir.ch

GO OUT! OCTOBRE

2013

! p.48

Quartet

Muséum d'histoire naturelle Le Hibou, Le Vent, et Nous

le 06.10

Pour cette comédie fantastique

14h

signée Fabrice Melquiot, deux acro-

Gratuit

bates interprètent les personnages

http://www.ville-ge.ch/mhng/ani-

de Sébastien et Lola enfants, deux

ma_2013_signes.php

enfants leur donnent voix, trois


/

96

Famille/ là-bas

Sur les ailes des oiseaux

C’est pas sorcier: Les œufs &

Gratuit

Ciné-dimanche

Poules et coqs en stock

http://www.ville-ge.ch/mhng/ex-

La série documentaire Sur les ailes

Ciné-samedi

po_oiseaux.php

des oiseaux survole les merveilles

C'est pas sorcier: Les œufs

de notre planète, à la manière des

Cet épisode nous explique tout sur

Marrons Et Châtaignes

oiseaux et en leur compagnie.

les œufs, sur les premiers moments

À peine sur scène, les comé-

Elevés durant plusieurs années au

de la vie chez des animaux aussi

diens de la Cie Nid de Coucou

contact des hommes, les oisillons

différents que les papillons, les

installent une ambiance de

arrivés à l'âge adulte suivent leurs

autruches, les serpents ou les

mystère excitant. On attend

parents adoptifs à travers le monde

hippocampes… Comment un œuf

l’apparition de créatures étran-

entier. C'est à bord de leur ULM que

se forme-t-il? Comment l'embryon

ges. On espère avoir peur. On

les biologistes accompagnent les

qui s'y développe fait-il pour se

se prépare à avertir le héros du

oiseaux durant leurs trajets migra-

nourrir et respirer? Quels soins les

danger. Les yeux des enfants

toires, devenant des membres à

parents des différentes espèces

s’allument du plaisir de voir

part entière des nuées. Parfois, ce

prodiguent-ils à leurs œufs?

inventé devant eux un monde

sont des drones qui filment incogni-

Réalisation: Catherine Breton

aussi enchanté que décalé.

to les volatiles. Production: Philip

âge : 7 ans

Mardi 15 à 18h et mer 16 a 16h

Dalton, Rob Pilley et Tilly Parker

Projections les samedis d'octobre.

Théâtre Forum Meyrin

âge: 7 ans

Muséum d’histoire naturelle 1er

Place des Cinq-Continents 1

Projections les dimanches d'oc-

étage, Salle de conférence

Case postale 250

tobre

15h->16h

1217 Meyrin 1 / Genève

La migration des oiseaux

No nuggets

Là-bas

en direct

Dans le cadre de l'exposition

Un biologiste du Muséum vous

Oiseaux, le poulet au plat du jour à

LAUSANNE

accueille sur l'un des plus grands

la cafétéria dès 12h30. Les partici-

La Verita

sites de baguage d'oiseaux et de

pants peuvent comparer les os qui

Spectacle de Daniele Finzi Pasca

chauves-souris d'Europe.

restent dans leur assiette avec un

Grand spectacle, Nouveau cirque

(L'accueil n'a lieu que si les condi-

squelette de poule.

du 09/10/2013 au 20/10/2013.

tions météorologiques locales

A 13h30, début de la visite guidée

SALLE METROPOLE

le permettent.)

"famille" de l'exposition.

Place Bel-Air 1

Col de Jaman, Vaud

Inscription obligatoire: réception du

LAUSANNE

7h-16h

Muséum ou +41 22 418 64 00.

Gratuit

Muséum d'histoire naturelle

Race

du 06.10 au 18.10

30.10.13

Pièce de David Mamet

12h30->14h30

Théâtre contemporain

Les oiseaux de Robert Hainard

Plat du jour : CHF 16.- / visite gra-

le jeudi 10/10/2013 à 20h30

Animation du mercredi

tuite.

THEATRE DE L'OCTOGONE

Dans le cadre de l'exposition

http://www.ville-ge.ch/mhng/ex-

Avenue de Lavaux 41

Oiseaux, une animation autour des

po_oiseaux.php

PULLY

oiseaux dans l'oeuvre de l'artiste et philosophe de la nature genevois

Oiseaux en famille

Blache Neige et les septs nains,

Robert Hainard.

Cette visite guidée pour les familles

Grand Ballet Academique de Kiev

Présentation en continu les mercre-

de l'exposition Oiseaux suit l'opé-

Danse classique

dis d'octobre

ration No nuggets à la cafétéria

le samedi 26/10/2013 à 17h00

14h00-16h30

de l'exposition.

PALAIS DE BEAULIEU

Muséum d'histoire naturelle

Inscription obligatoire: réception du

AVENUE DES BERGIÈRES 10

http://www.ville-ge.ch/mhng/ex-

Muséum ou +41 22 418 64 00.

LAUSANNE

po_oiseaux.php

Muséum d'histoire naturelle

14h->16h30

30.10.13 13h30->14h30

GO OUT!

OCTOBRE 2013

p.46

15h

!


p.38

!

Là bas L'Orfeo de Monterverdi

MORGES

27 octobre à 17h

97 présentée comme un concert rock. En racontant l’éclosion et les

Version de concert

Editions illimitées

fortunes diverses de deux grou-

Gabriel Garrido, Ensemble Elyma

Un espace d'expérimentation

pes rock composés de très jeunes

Opéra de Lausanne

sur le livre

adolescents, David Lescot, auteur,

Av. du Théâtre 12

En collaboration avec le Monstre,

metteur en scène et musicien,

1002 Lausanne

festival de micro-édition

cristallise ce moment de la vie où

www.opera-lausanne.ch

Avec Ibn Al Rabin, Mirjana Farkas,

tout semble plus intense, plus

Freaky de la Nasa, Antoine Fisher,

romantique, plus tragique, plus

Mirò - Poésie et Lumière

Yannis La Macchia, Thomas Perro-

idéaliste. On y vit plus fort et plus

Exposition

din, Buster Yanez et Audrey Abra-

dangereusement. Le rock, fan-

du 28/06/2013 au 27/10/2013.

ham.

tasme le plus répandu, est alors le

FONDATION DE L'HERMITAGE

Du 5 au 15.09

rêve et l’échappatoire absolus. «

Route du Signal 2

Ces jeunes » se jettent dans l’avenMaison du Dessin de Presse

ture à la recherche de notoriété,

Rue Louis-de-Savoie 39

se cognant à son cortège d’excès

Le Tabarnak de Festival

1110 Morges

et de perte de contrôle dans une

le 10 et 11 octobre 2013

021 801 58 15

société qui les valorise pour mieux

Pop-rock/Folk

www.maisondudessindepresse.ch

les récupérer. TMa 15.10 à 19h30

LAUSANNE

Me 16.10à20h30

à 20h00 Base bar

NYON

Quartier 46 Sàrl Avenue de Séve-

"Les Artistes de la Contrefaçon"

▶ Grand Ensemble LeBocal

lin 46

L'AGENCE LOUIS-FRANÇOIS PI-

Né en 1998 dans la région d’Anne-

LAUSANNE

NAGOT

cy, le Collectif Lebocal compte 17

Théâtre contemporain

musiciens professionnels, joue un

LUFF

le jeudi 10/10/2013 à 19h30

jazz moderne et fusionnant sous

Le Lausanne Underground Film

USINE A GAZ

l’impulsion de Thierry Girault et au

& Music Festival (LUFF) s'ap-

1, rue César Soulié

travers des compositions de Jeff

plique depuis maintenant neuf

NYON

Baud (trompettiste), Thierry Girault

ans à ne pas caresser le specta-

(pianiste) et Cyril Moulas (bassiste).

teur dans le sens du poil, en pro-

ANNEMASSE

posant une programmation hors

Château rouge,

normes et originale. Et depuis

▶ Jean-Louis Murat

ET SINON:

maintenant neuf ans, le LUFF

Chanteur habité, fin musicien,

Remise du Prix Martin Ennals

fusionne la musique et le 7e

chantre du désir amoureux et,

pour les Droits de l'homme

art dans une alchimie d'images

parfois, amuseur public, Jean-

Le prix 2013 en partenariat

insolites et de sonorités xéno-

Louis Murat incarne à mer-

avec la Fondation Martin

morphes, créations d’artistes

veille la figure du troubadour

Ennals, en faveur des défen-

novateurs ou avant-gardistes

moderne. D’une intarissable

seurs et défenseuses des

internationaux peu représentés

créativité, l’Auvergnat a imprimé

Droits de l'Homme sera remis

sur le territoire Suisse

au paysage musical français

lors d'une cérémonie organisée

du 17 au 21.10

son univers fait de romantisme

par la Ville de Genève, le 8

bucolique, de Spleen baudelai-

octobre 2013.

rien, et de folk-blues américain,

Cérémonie de remise du prix

dans une impressionnante

Martin Ennals 2013

succession d’albums.

8 octobre à 18h

Ve 11.10 ä 20h30

Uni-Dufour

MORGES Une Journée Ordinaire Théâtre contemporain

Rue Général-Dufour 24

du 11/10/2013 au 12/10/2013.

▶ Les Jeunes

THEATRE DE BEAUSOBRE

Compagnie du Kaïros

Av. de Vertou 2

Une pièce sur l’adolescence

GO OUT! OCTOBRE

2013

18.10 à 20h30

1204 Genève


78

ABONNEZ-VOUS

&

GAGNEZ

Chaque nouvel abonné enregistré entre le 1 er et le 31 octobre participera au tirage au sort pour: 2x2 billets pour le concert d’Olivia Ruiz à Château Rouge, le 26 novembre. L’occasion de découvrir son dernier album, Le Calme et la Tempête, qu’elle a entièrement écrit et composé et co-réalisé. Une façon renouvelée d’entrer dans l’univers espiègle et cinématographique d’Olivia Ruiz! ©JB Mondino

Les abonnements: 1. Le Sympathique (abonnement individuel) 50 CHF 2. Le Tonique (abonnement entreprise ou institution) 100 CHF 3. Le Sublime (abonnement individuel de soutien) 250 CHF 4. Le Paradis (abonnement institutionnel de soutien) 1000 CHF Vous allez adorer recevoir le magazine chaque début de mois pour faire vos choix de sorties. Alors abonnez-vous ou, selon votre humeur du moment, soutenez GO OUT! en utilisant le coupon cidessous ou en consultant www.gooutmag.ch. En plus du tirage d’inscription, les membres de soutien sont tirés chaque mois au sort pour recevoir des billets pour des représentations, en partenariat avec différentes institutions culturelles et festivals en Suisse.

Nom

Prénom

Adresse

NPA/Localité

Courriel

Tel

Abonnement choisi

Portable

A renvoyer par mail à mayla@gooutmag.ch ou par courrier à GO OUT! magazine Rue du Diorama 16 – 1204 Genève


Go Out!

OCTOBRE 13

On en parle 79


Go Out!

OCTOBRE 13

80

On en parle

Go Out! octobre  

Go Out . Magazine Culturel Genevois N°15 octobre 2013.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you