Page 1

Novembre 2012 N°6

Le magazine culturel genevois

www.gooutmag.ch

Go Out! 

EN COVER Ginebra latina ou le collectif Calaver’Arts fête les morts

5 CHF

Architecture ▶ L’Opéra de Lausanne transformé Expo ▶ La mort à vivre, au MAMCO Live ▶ Interview avec Pony Pony Run Run Là-bas ▶ Go Out! rencontre Wax Tailor


5

edito

Envie de chaleur, envie de couleurs, novembre c'est le moment de l'année où l'automne se traîne, où le fantasme de l'été commence déjà. Go Out!, inspiré par la famille Chevrolet d’origine argentine n’a pas résisté à évoquer la moiteur du soleil, les palmiers et les vagues tant désirés, en polarisant cette édition sur la culture caliente de la communauté latina à Genève. Comme un aimant sur un frigo, on est happé par l’énergie à 2000 volts de cette dernière. A Genève, cela fait bien longtemps que cette population haute en couleurs se charge d'illuminer nos nuits blanches. Une communauté connectée aux éclats de rire et de vie qui a su chez certains d’entre eux célébrer les morts chaque début de novembre avec joie. Contre la tristesse ou le deuil, la fête. Un rite pour sortir de soi, célébrer plutôt que pleurer et garder le sourire dans les moments sombres! Go Out! vous propose de sortir vos chrysanthèmes contre l’hiver et de découvrir: la Ginebra Latina! Exposition sur les rites funéraires du collectif Calaver’Arts à The Square, évasion latine en Argentine, focus sur la cuisine mexicaine, musiques avec notre expert Fabien Clerc du Motel Campo et la diva Omara, un continent de cinéma à voir avec Filmar et rencontrer celle qu’on aimera pendant une milonga… Ne pensez pas que l’équipe Go Out! est partie bronzer sous d’autres cieux ensoleillés. Pour vous, elle a rencontré la plume Daniel Abimi, le claviériste de Pony Pony Run Run, l’objectif de Steeve Iuncker, les bâtisseurs Devanthéry et Lamunière, le mélomane Didier Schnorhk, l’originale Emma Epstein et l’habile Michel Favre. Au théâtre, en concert, en soirée, chez soi ou dans une salle obscure, partout se déguste la culture.

Olivier Gurtner & Mina Sidi Ali «La force de la chaîne est dans le maillon.» proverbe d'Amérique latine

GO OUT! NOVEMBRE


7

sommaire

Genève au rythme latino

22

Expositions

The Square fête les morts

27

Portfolio

Steeve Iuncker au MAMCO

30

Théâtre

Les frères Karamazov à l’Alchimic

32

Classique

Piano au concours de Genève

34

Classique

Les mots et Les monnaies De la Grèce ancienne à Byzance 24 novembre 2012 – 17 mars 2013

Denis Matsuev invité par les Amis de l’OSR

36

Danse

Intolerrance à Divonne

38

Cinéma

L’Amérique du Sud sur grand écran

41

On danse

Pony Pony Run Run nous rend MAD

44

On danse

route du guignard 19-21 – 1223 cologny fondationbodmer.org t. 41(0)22 707 44 33

Omara Portundo au Théâtre du Léman GO OUT! NOVEMBRE

47

Là-bas

Wax Tailor à Lausanne, avec Métropop

50

En Famille

Les enfants à la Société de lecture

52

Architecture

L’opéra de Lausanne par deux architectes genevois

56

On a rencontré

Daniel Abimi

58

Coup de food

Tacos locos

62

On prend le large

Pérégrination argentine

66

Cosmétique

Rivoli, made in Geneva

65

Horlogerie

Grand prix

68

Fashion

Fight au Conservatoire

75

Agenda

Expositions, théâtre, cinéma, classique, danse, clubbing, live, en famille et là-bas

NOVEMBRE 2012

18

On découvre


ConCeRt de l’Association Genevoise des Amis de l’OSR

impressum

Go Out! Editeur

Association GO OUT! Renate Cornu, présidente Daniel Ybarra, vice-président

BRAHMS TCHAÏKOVSKI Quatuor avec piano N°1 (orchestration Schönberg)

Concerto pour piano N°1

Co-directeurs de la publication Mina Sidi Ali mina@gooutmag.ch Olivier Gurtner olivier@gooutmag.ch

Secrétaire générale Mayla Chevrolet

Photographe Nicolas Schopfer

Design Soraya Cadelli

Interns Amélie Le Bars Jadd Hilal Manon Barraud

Vendredi 23 novembre 2012 20h | Victoria Hall

Correction Evelyne Brun

Couverture

Nicolaj ZNAideR | direction denis MATSUeV | piano Orchestre de la Suisse Romande

Nicolas Schopfer (photo) Giovanni Guida (intervention graphique)

Coordination de production d'impression Chamberlin prod, Carouge

Diffusion Naville

LOCATION : 022 807 00 00 www.amisosr.ch

GO OUT! NOVEMBRE

MERCI

9

Hermès, Juan Romero & Christophe Durand (Bal des Créateurs), Giulia Rumasuglia, Mae Karani, Faouzan Kakoun, Ken Aoudi, Yessine Sidi Ali, Cynthia Udriot, Aloyn, Antoine, Franck Vionnet, Antoine Bal (LUFF), Pacôme Baleydier, le Conservatoire de Genève, Raphaël Cochet, Delphine de Candolle (Société de Lecture), Fabien Clerc & Frédéric Post (Motel Campo), Pascal Knoerr, Didier Schnorhk (Concours de Genève), Frédéric Leyat et Albert Garnier (Grand Théâtre), Florence Notter & André Piguet (Amis de l’OSR), Elisabeth Christeler (Prestige Artists), Christine Ferrier (La Comédie de Genève), Rivoli Genève, Lauren Adler (Hôtel Intercontinental), Guillaume Douessin, Maniak Genève, Anne-Emmanuelle Tollu (Lacoste), Sabine Portenier, Evelyne Roth, Daphné Sarnau (Clarins), Cécile Guénat, Valerio Cervi et SATP aka le Chat (Guitar solo), DAS, Peter Müller, Heidi’s, Baie d’Erelle, Cécile Guenat, Ilan Dray et Arnaud Zill


10

on en parle

pr es de er si os

2

4

www.clafg.ch

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE

Illustration: Constanza Bravo

3

Salle du Faubourg 1201 Genève

1

D

reconnaissance des meilleurs chefs… mais elle reste paradoxalement méconnue. Après le succès des trois soirées de dîners péruviens en juillet Pour sa 8ème édition, le festival Les Créatives propose un bel éventail de la nouvelle dernier à la ferme de Merlinge, Pérou Fusion scène pop-rock féminine internationale: des convie à nouveau à découvrir cette gastronosuper nanas au tempérament bien trempé mie au Bateau de Genève. Elle y reçoit le chef et à la créativité inspirée. Une manifestation péruvien Nano Gomez, qui vient spécialement de comme une mini révolution culturelle avec Madrid. Une bonne opportunité pour déguster pour entre autres, la viande d’Alpaga (élevage suisse!) objectif de fournir une plate-forme originale ou un «Tiradito» – sorte de ceviche minimaliste – afin de valoriser tant des artistes locales de Bar de Ligne et de faire santé avec un Pisco Sour à base de macéré de feuille de coca en qu’internationales. Le festival se veut un grand coup de projecteur sur ces femmes apéritif. indépendantes et battantes qui ont valeur 4Le 6, 7 et 8 novembre 2012 d’exemple. Cette année, le festival est heureux d’accueillir des artistes confirmées Bateau de Genève telles que Brigitte, Grace, Ilene Barnes et des http://peroufusion.com artistes à découvrir ou à redécouvrir comme Nadéah, Ndidi O, Sallie Ford & The Sound Outside, Bille et Mai Lan. 4. Raconte-moi une histoire Sur le thème du feu, les conteurs liront cette année des textes brûlants, enflammés voire 4 Du 21 au 24 novembre 2012 Infos : 022 879 59 9 endiablés à destination du jeune public, des www.lescreatives-onex.ch adultes mais aussi des seniors. Qui a dit que toutes les belles histoires avaient une fin? Le conte, ce récit fabuleux, continue de faire rêver les enfants que nous sommes, petits et grands. 2. La fiction dans tous ses écrans Ce genre littéraire, issu d'une tradition orale Une avant-première dans le cadre des ancienne, fera briller sa flamme éternelle durant festivals de film en Suisse: cette année, la nuit qui lui est consacrée. En pyjama ou en entrée libre sur réservation pour assister auxpantoufles, laissez-vous emporter par votre projections de Tous écrans! De la télévision imagination. Il était une fois... au web en passant par les supports interactifs, les 4 Nuit du conte en Suisse romande films en compétition proposeront un large 9 novembre panorama de ces histoires sans fin sous www.isjm.ch fond d'enjeux contemporains en mettant un coup de projecteur sur le Danemark, invité d'honneur. L'occasion de venir découvrir 5. Emilie souffle ses 100 bougies! entre autres les séries qui envahiront dePour les cent ans de «l’émiliE», la Fondation main le prime time du petit écran. Emilie Gourd organise une grande fête le 10 novembre 2012 à la salle du Faubourg à Genève. 4 Du 2 au 8 novembre Un événement qui marque le dynamisme du plus Maison des Arts du Grütli vieux journal féministe de la planète. Au proRue du Général Dufour 16 gramme, des allocutions de personnalités, une 1204 Genève remise de prix, un débat, de la danse contempowww.tous-ecrans.com raine, des vidéos, de la musique live, des sets de DJs, de quoi réjouir tout le monde. Une garderie 3. De l’Alpaga au repas pour les plus petit-e-s est aussi prévue. La gastronomie péruvienne est l'une des plus riches et variées, et connaît déjà la 4 10 novembre 2012 dès 15h

se

1. Quand créativité rime avec féminité

Rue Terreaux-du-Temple 6

11

on en parle

Sous le patronage de la présidente de la Confédération Eveline Widmer-Schlumpf

5


À LA FOLIE

12

13

Renata hot mama

Renata vaut à elle seule tous les voyages argentins. Avec son énergie débordante, elle dégaine ses sourires comme des rafales de space guns. Une sincérité qui me fait craquer. Pétillante et toujours de bonne humeur, elle a su me réconforter dans mes périodes de crises et de caprices. Femme caméléon inclassable, elle a traversé plus de vies que n'importe quel chat et pour ça elle mérite le titre honorifique de catqueen. Si ma maîtresse n’était pas aussi parfaite, j’aurais érigé à son effigie un temple à sa grandeur d’esprit. Sa matière première: la vie. A Go Out!, elle en a inspiré plus d’un. Renata, une vraie leçon de talent à haut pouvoir éner-

e m i a s è m r He Chaque mois Hermès, notre félin câlin expert en psy-chat-nalyse, ronronne ou sort les griffes sur l’actualité locale. Miaou qui peut.

gétique à qui je dis merci à l’infini.

UN PEU

Catwalk

e

n Mode C’est sûr Suisse que lors que j’ai v s’atteler u ma maît à l’organ resse isation d Suisse à u premie Sicli, j’ai r Mode to u t fait pou son atte r attirer ntion: uri nes récid sa cuisin ivistes d e, sortie ans s de griffe tues et v s improm andalism pe d ans sa g chérie. R arde-rob ien n’y a e fait. Elle compren n’a pas d dre le m aigné essage. être «cas O ui je vou té» et no lais n castré les catw pour défi alks du s le r sur how. Ave féline et c ma dém mon pela a rc he g e soyeux jalouser à en fair plus d’un e a u B al des Cré j’aurais p u être le ateurs, cat mod clôturé le el qui au cortège rait fi n al. A moi, préféré le ils ont s charme s d’un ce Bamdad rtain Dan qui aura iel it soi-dis avec Shy ant une ’m…Sham liaison e on you !

OUP BEAUC

x bras lu

ve. Je e Genè e evise d d P venu m la it is a qui ét naissa e in v m e r K u Je con i uss eau po tour issais a au bur conna A mon n jour u e it o Out! is G v e e e t d r u e d o t it n re réuss primer r de la t lui ex ide e r b e y t t h félicite a p space e errer la ouvel e t 2, cré de lui s r son n Dance u e o u p r t e é la t r à créatif ma fie ux sis haland bras L c et e n n p u e o , T h n s Post ringto rt leur éo Har t ouve ie m n g o o R ffi ls r e ’i l’ pa aît qu -shirt à . Il par e faire er un t motivé n de m réserv fi n a ie e s b s is e r a r sa ît e a s j’aim r ma m els dan ey pou ponctu dera. w r s e a it D g fa e r d elle me mes fo a r c e n c n e ’av pardo ère qu … j’esp cuisine

ne ost te

GO OUT! NOVEMBRE

PASSIONNÉME N

Manon, une fille

T

ca

non Manon a débarq ué début octobr e sur son vélo électrique, chevelure rousse flamboyante et regard de braise. Après le départ de ma Giulia, j’étais ravi d’accueillir et de séduire Manon, une fille qui ne me dit jam ais non. Elle like toutes mes photos de chat s sur Facebook. Je cro is qu’elle me vé nère secrètement. Je vous avoue à demi-m iaou que je suis en train de craquer pour ell e… Manon je te promets croqu ettes de luxe et terrine de saumon si tu re stes auprès de moi à assister tous mes faits et gestes au ralen ti.

GO OUT! NOVEMBRE

PAS

Hig

h

DU

TOU T

Je m way e t d’en léchais o He trer ll déjà dan long les s un b er s abi e sa ur u sies lle s nes à l n si te q ’idé o è mbr g uo e co de c e e, d n ourt tidienn em e. H fortabl e du disp ’ale é r la ar é pou r diffu urent a e. Le si s, mon lenc con ma u pr sée e et fort s su ofit dép fut r un l’ob d’im art, scu age gran la se elle rité s et d éc nsa me de v tion r rapp les idéo étai an blan ge elai s t plu c. A t ce mêm noux d u t l le q ôt a em eà ue j g r a é ê un h e m a t omm re berc aîtress ressen ble, ta é e. parl e su er. L r sc lorsque Je com is sur es c ène , so gato ho uda mença a pr . Je i inem is le ne s ses se de l mic ent, son ava a tê r t o i t s e g po l’au plus , l’éc â tre ran du t tées po ur d out salle , malgr ur le où d é m ’un côt , j’ét é, la es s o ais p vers en voix nner lutô le b de t fru s. En s uffe o stré t. , alo rtant d e rs j'a i fon la cé


14

on lit

on lit

15

FAIRE EST ÊTRE

«De créature, je suis devenu créateur» Jean-Christophe Rufin dans Le grand cœur, éditions Gallimard.

- JADD HILAL

Neurologue, médecin, romancier, globe-trotteur, politologue, humaniste, résumer la carrière de Jean-Christophe Rufin est un travail de Pénélope. Il passe plus de vingt ans aux Philippines, au Rwanda, en Afghanistan et au Nicaragua où il travaille pour des Organisations Non Gouvernementales. Il assume les postes de vice-président de Médecins Sans Frontières et d’administrateur de la Croix-Rouge française. Il préside Action Contre la Faim et représente la France en tant qu’ambassadeur au Sénégal. Du point de vue littéraire, le constat s’avère tout aussi étourdissant. Jean Christophe Rufin a publié pas moins de six essais et neuf romans dont cinq ont reçu des prix littéraires et parmi eux, un prix Goncourt.

Un homme actif Jean-Christophe Rufin, c’est tout à la fois. Son nom s’accompagne d’un véritable florilège d’expériences. Loin de simplement construire sa réputation, chacune d’entre elles définit le caractère et le point de vue du penseur sur de nombreux sujets. Son rôle au sein de nombreuses organisations humanitaires démontre ainsi un caractère vif, presque acharné. A la lecture du parcours de Jean-Christophe Rufin, l’impression d’un homme poussé au jour le jour à agir prend forme. De même, le rapport qu’entretient l'écrivain avec la littérature démontre lui aussi une propension à l’action. Tant pour Katiba que pour Globalia, les œuvres s’apparentent à des manifestes pour l’humanisme, à des testaments politiques contre la mise en scène médiatique; ils explicitent avec force le rééquilibrage nécessaire entre tradition et société.

Eclectisme Outre l’action, Jean-Christophe Rufin est un touche à tout. Dans son écriture, il adopte la forme de l’essai, celle du thriller, du roman d’anticipation, d’aventure, de politique et d’histoire. Si d’une manière générale, l’écriture incarne pour le penseur un moyen redoutable de diffuser ses idées, les formats qu’il utilise sont variés. A l’écriture informative propre aux textes purement humanitaires (rapports, articles scientifiques), Jean-Christophe Rufin

substitue les romans, les essais, les nouvelles. Au développement chronologique, il favorise l’intrigue; aux chiffres et aux pourcentages, les personnages et les récits. Dans les romans de Jean-Christophe Rufin, les mécanismes purement littéraires pullulent, du suspens à l’ellipse.

Quel cœur? Dans le Grand Cœur, roman publié cette année aux éditions Gallimard, Jean-Christophe Rufin choisit de raconter l’histoire de Jacques Cœur, argentier de Charles VII. Il emmène son héros et le lecteur, aux confins du monde. En plus de son goût pour le lointain, Jacques Cœur veut tout essayer, tout voir. Il réussit dans tous les domaines et ce, parfois sans même s’en rendre compte. Familier n’est-ce pas?

Produire pour mieux être compris A l’image des similarités avec Jacques Cœur, Jean-Christophe Rufin se comprend dans ce qu’il écrit, dans ce qu’il produit. La littérature incarne ici un miroir de l’homme, un reflet tant de l’humaniste acharné que du voyageur curieux.

GO OUT! NOVEMBRE

↑L’humanisme

de Jean-Christophe Rufin se révèle aussi bien par ses accomplissements

que par son écriture © Hélie Gallimard

GO OUT! NOVEMBRE


16

on écoute

on lit

LE MINEUR ET

Chaque mois, un expert ès musique nous parle des dernières sorties disques et CD qui l’ont interpellées. Ce mois-ci, il s’appelle Fabien Clerc. Fin connaisseur des rythmiques latines, avec son binôme Frédéric Post, il établit la programmation du Motel Campo où il a organisé une soirée «Latin connexion» fin octobre dernier. D’origine colombienne, cet artiste plasticien aux goûts éclectiques, sondeur de nouveaux sons et boosteur d’énergie, nous présente ses coups de cœur.

LE CANNABIS

- PACÔME BALEYDIER

Puissant comme la tendresse féminine, dénudé comme Femen: Catherine Safonoff publie son huitième roman aux éditions Zoé. Récit autobiographique aux phrases rythmées et incisives, Le Mineur et le Canari a d’ores et déjà été sélectionné par le prix Femina 2012.

«Une septuagénaire qui s’amourache de son psy.» Phrase mille fois citée, c’est effectivement le fil conducteur du roman. Mais le livre se constitue surtout de petits moments, de petits riens qui s’agrègent harmonieusement; alliant rides et dérision, oppositions et ménopause, homosexualité et moumoute, le tout transcendé par une réelle sincérité. Une narratrice tellement distante qu’on pourrait l’embrasser, tellement personnelle qu’on en est embarrassé: au travers une introspection sous forme pseudodialogique, ce dernier roman interpelle.

Avec 40 ans de carrière dont 10 années de bons et loyaux services au sein du fameux Fruko y sus Tesos, José Arroyo González de son vrai nom est la figure emblématique de la côte caraïbe colombienne. Dès le début des années 80's c’est avec l'âme d'un précurseur qu’il va, avec son groupe La Verdad, inventer un premier sous-genre hybride de la Salsa. Il intègre alors aux rythmes traditionnels continentaux d’autres saveurs venant d'Haïti, des Antilles et d'Afrique. Il redéfinit ainsi et pour notre plus grand plaisir les contours d'une musique créole à souhait. Un an après sa disparition, sa musique continue de résonner dans tous les meilleurs clubs tropicaux de la planète.

CUMBIA COSMONAUTS TRIBAL AMAZONICO (2012 – EP - Chusma Records)

Vous avez aimé la cumbia originelle, celle de la Colombie des années 60's-70's, celle du fameux label "Disco Fuentes" aux chaudes ambiances de tavernes moites et sulfureuses - Cette cumbia-là, après avoir entièrement ravagé le continent américain, débarque en Australie. L'accordéon est toujours là, mais il n'est plus omniprésent, il s’estompe sous des nappes de samples digitaux. Une musique venue directement de la Trotosfère 5000 et donc prête à contaminer le reste de la galaxie. Les "Cumbia Cosmonauts" démontrent avec leur maxi "Tribal Amazonico" qui sort sur le label berlinois "Chusma Records " qu'ils mixent au sens propre du terme un cocktail explosif et improbable: de la psychedelic-digital-dub-club-cumbia. Bienvenue en 2012!

«Ce sont les mots qui valent leur pesant d’or. La passe en chambre d’hôtel ou dans la voiture, c’est faute de langage.» Or, les mots, Catherine Safonoff les maîtrise parfaitement. Critique littéraire passée par le Journal de Genève et la RSR, elle écrit aussi sporadiquement quelques scenarii pour le cinéma et la télévision. Plaçant son écriture «à la gauche de la gauche», son livre – dont le titre même est inspiré d’un texte de Virgina Woolf – regorge de références telles que Beckett, Bouvier, Ernaux, Natascha Kampusch, Quignard, Perec. Style affirmé, syntaxe parfaite et légère, ce sont 81 pages d’une fluidité remarquable.

REY DE ROCHA VOL. 54 (2012 - Mp3 – www.reyderocha.com.co)

Champeta ou l’émergence d’une contre-culture populaire – celle des quartiers marginaux et marrons de Carthagène. C’est aussi la réappropriation d'une identité afro-descendante imaginée qui se réfère au même genre musical endémique. Tous les vendredis, samedi et dimanches, les quartiers sud de la ville vibrent au son d’immenses Sound-systems animés par le binôme MC+DJ. Mais la Champeta c’est aussi l’histoire de quelques vinyls de soukouss innocemment importés par des marins inspirés au début des années 60’s. Non commerciale, mal vue et sexy la Champeta, par analogie, n'est pas sans rappeler les premiers courants Rave et Techno de par son format: fêtes sauvages, remixes, sorties pirates, conflits avec les forces de l’ordre… Rey de Rocha en est le plus fervent et hyperactif promoteur actuel. A Genève, quelques passionnés nous font découvrir cette musique, c’est le cas de DJ Nieke. Merci à lui.

« C’est à l’écriture que je me drogue. » Par sa retenue presque insolente et son humour, l’histoire touche. Mais c’est la connivence universelle s’en dégageant qui émeut souvent. Alcool, cigarettes, amitié, amour, sexe, mort: autant de sujets traités avec la

JOE ARROYO IMMORTAL (2012 - DVD+CD - Global Entertaiment Music)

retenue et la justesse nécessaire qui portent ce roman parmi les plus prometteurs de cet automne. Un ouvrage paru en août, à découvrir cette saison, pour celui qui a déserté les étagères durant l'été.

4 Catherine Safonoff, Le Mineur et le Canari, Editions Zoé

GO OUT! NOVEMBRE

17

GO OUT! NOVEMBRE


TOP 3

on découvre

19

DES LIEUX CULTURELS

GINEBRA

1

«Tierra Incognita»

Actif dans le domaine culturel à Genève depuis 2003, le centre culturel Tierra Incógnita a toujours eu pour démarche l’intégration. Toutes les activités offertes au sein du centre culturel visent à mélanger les publics, aussi bien latino que genevois, de toutes origines confondues, autour d'une passion commune, et dans le but de favoriser les échanges. Le Centre culturel latino-américain de Genève a aménagé un espace d’activités culturelles où sont programmés, le plus souvent gratuitement, des cycles de conférences, de films ou de débats.

LATINA

- MINA SIDI ALI, OLIVIER GURTNER ET MANON BARRAUD

4 6 rue Charles-Humbert 1205 Genève

Genève, ville cosmopolite rassemble une mulitude de nationalités avec notamment une forte présence de communautés hispaniques et latinos. Une réalité qui a favorisé l’émergence de lieux dédiés à la musique et à la culture latines. Et oui, au pays de Calvin on parle beaucoup diplomatie et humanitaire, mais on sait aussi se trémousser sur des rythmes en sirotant piña colada, mojito et caipirinha. La floraison d’écoles de danse, de soirées salsa ou milongas de tango et d’échanges autour de la culture sudaméricaine permet à tout le monde d’y trouver son compte. Que l’on soit natif d’Amérique du Sud, passionné ou simplement novice, à Genève il y a le choix.

Tél: +41 22 321 59 81 www.tierra-incognita.ch

2

«Libreria albatros»

Adresse de référence pour les amoureux des lettres latines, la Librairie l'Albatros est spécialisée dans la littérature – amoureux de Jorge Luis Borges, Gabriel García Márquez et Pablo Neruda, voici votre antre. Un lieu également conseillé pour les livres d'enseignement. Mais surtout, l'Albatros édite des ouvrages d'auteurs latino-américains installés à l'étranger, en partenariat avec la Malvario à Buenos Aires et la Ville de Genève pour les publications bilingues. 4 6 rue Charles-Humbert 1205 Genève Tél: +41 22 731 75 43 www.libreria-albatros.ch

!

18

* ! l u z a ul, de

De az

3

«INECLA»

Plus qu'une école de langue, INECLA se veut un institut de la culture latino-américaine. Fondé en 1980 à Lausanne, l'institution enseigne évidemment l'espagnol – dites castellano – mais aussi l'histoire, la musique, les coutumes et la géographie du monde hispanophone. INECLA s'engage à promouvoir sa culture, en s'associant notamment avec le festival du cinéma FILMAR et l'Université de Genève. 4 32 rue de Malatrex 1201 Genève Tél: +41 022 345 05 45 www.inecla.com

De bleu, de bleu GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


20

on découvre

on découvre

LES LATINOS À GENÈVE

SA

LS

A

Culture sud-américaine, culture de la danse. Go Out! a regardé pour vous plusieurs adresses pour danser, ou apprendre à danser.

GO TA N

Suivent, les Péruviens qui représentent 15%.

Y

Genève, ville cosmopolite par excellence, compte 38% d'étrangers, dont 5% sont Latinos.

Les Latinos les plus nombreux sont les Brésiliens, à 24%.

21

TANGO

APPRENDRE Eva Espoleta Référence dans le milieu du tango, Eva enseigne de manière personnalisée, attentive et attachée aux détails. A recommander aux puristes! 4 www.evaespoleta.com

Claire Rufenacht Jeune mais confirmée aficionada, Claire propose des cours en petits groupes pour progresser rapidement. 4 www.tango-sueno.com/clairerufenacht

SALSA

APPRENDRE Salseros de Hoy L'école organise des cours de salsa à tous les niveaux, de rumba et surtout, de son!

Alejandro de Benedectis Partenaire avec les activités culturelles de l'Université de Genève, Alejandro est un pédagogue parfait pour l'initiation au tango, même les plus réfractaires se laissent séduire.

4 www.salseros-de-hoy.ch

4 www.tangoargentin.ch

Expresion de salsa Esteban propose des cours dans toute la ville, aux Eaux-Vives, à Plainpalais et à la Servette. Plus d'excuse pour ne pas essayer!

DANSER Práctica Sur Soirées tango tous les jeudis dès 21h à l'Espace de quartier de Sécheron.

4 www.expresion-salsa.com

4 Av. Blanc 7, 1201 Genève

DANSER Salsavirus Soirées salsa cubaine et portoricaine.

Práctica Uni-Mail Tous les lundis dès 21h au bâtiment universitaire Uni-Mail, avec entrée gratuite!

4 Tous les vendredis et samedis.

4 Bd de Pont-d'Arve 40

Rte de Sous-Moulin 39

1205 Genève

1226 Thônex

Moulin à danses Fameux pour ses cours, mais aussi pour ses soirées, avec DJ Chico et Felipe

GO OUT! NOVEMBRE

Club Alpin suisse Lieu original pour les meilleures milongas de la ville. 4 Tous les dimanches et les mardis à

4 Tous les jeudis.

20h30.

Rue du Stand 20 bis

Rue du Vieux-Billard 1

1204 Genève

1205 Genève

GO OUT! NOVEMBRE


22

23

expositions

DU 9 aU 18 novembre 2012

LA MORT VOUS

Vous pensiez aVoir tout Vu ?

VA SI BIEN

- MINA SIDI ALI

le plein d’afterworks

animés par les DJs les plus branchés de la region !

tous les soirs de 18 h à 21 h au lounge Bar, à palexpo

La mort ne fait pas seulement expirer, elle inspire. Arts plastiques, tatoueurs, graphistes, grapheurs, sculpteurs, dessinateurs et bijoutiers se réunissent autour du collectif Calaver’Arts pour une exposition à The Square sur El Día de los Muertos – le jour des morts, une nécro-tendance tirée des rites funéraires mexicains, du 31 octobre prochain au 5 novembre. C'est au tour de la mort et sa cohorte d’outre-tombe que le collectif made in Genève, composé d’Alexandre Negaty, de Tchouky Loco, de Javier Varela, de Daniel Nemeth, de Xavier Magaldi et de Giovanni Guida, a décider d’hanter les esprits en conviant plus de 40 artistes de talent, locaux et internationaux, tous d'horizons différents. Chacun a exploité la thématique de la fête des morts à la sauce tabasco, avec un esprit festif où l’ on danse, chante et dispose sur la tombe des disparus des offrandes de fleurs, leur plat préféré, de l'alcool, des sucreries et l'inévitable... Calavera qui se trouve être avant tout une décoration utilisée durant la Fête des morts mexicaine, offert en hommage à un mort ou donné à un proche. L'exposition Calaver'Arts profite de rendre également hommage au personnage de la Catrina, qui fête ses cent ans cette année. Et à son créateur, José Guadalupe Posada.

tout pour la maison • bien-être et loisirs plaisir des saveurs • divertissements

www.automnales.ch GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


24

expositions

25

expositions

© Da Black Sheep

↑©

Jerk

Pièce conçue par Gilen

Pic à cheveux, par

Tchooky-loco

Illustration par Jorge

Alderete

© Nicoz Balboa 4 Calaver'Arts Du 31 Octobre au 5 Novembre Gallerie The Square 2-4 Rue du Diorama

1204 Genève www.the-square.ch

© Gilan

Contact http://calaverarts.wordpress.com/event

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


26

27

portfolio

VIVRE À

CONCOURS DE GENÈVE

EN MOURIR

INTERNATIONAL MUSIC COMPETITION

- MINA SIDI ALI

67

e

CONCOURS

PIANO 2 - 18 novembre 2012

www.concoursgeneve.ch

Partenaire principal : Montres Breguet

INFORMATIONS, PROGRAMME, BILLETTERIE : www.concoursgeneve.ch · T 022 328 62 08 LOCATION ÉPREUVES & FINALE I: www.concoursgeneve.ch & une heure avant le début de chaque séance LOCATION FINALE II: www.concoursgeneve.ch & billetterie Ville de Genève & 1 heure avant le débutGO de finale OUT! la NOVEMBRE

Celui qui photographie son environnement comme il respire et pour qui les bas-fonds genevois n'ont plus de secret, revient se pencher sur les contours de la faucheuse avec l’exposition L’instant de ma mort, une série de diptyques de personnes décédées de mort naturelle ou violente, présentée au MAMCO. La mort, une thématique qui rôde dans plusieurs de ses travaux. Sèchement, avec pudeur, mais implacablement, Steeve Iuncker capte la brutalité du monde tel qu'il va, la violence qu'il nous inflige avec ce sujet tabou. Et si ce spectacle n'engage pas à l'optimisme, il est ici autant nécessaire que poignant. On est sublimé par cette fenêtre ouverte sur un univers sombre et équivoque qui nous est inconnu. Et l'on est marqué par cette franchise délicate transmise à travers un rendu photographique grand format. 4 L’instant de ma mort de Steeve Iuncker Au MAMCO au jusqu’au 13 janvier 2013 www.mamco.ch www.iuncker.ch

GO OUT! NOVEMBRE


28

portfolio

GO—Après avoir dressé le portrait à la fois tendre et amer de Xavier, porteur du VIH dans A jeudi ou celui de Betty, masseuse érotique, vous vous attaquez de nouveau à un sujet délicat… Est-ce un challenge? Steeve Iuncker—Il n’y a pas de challenge à aller au bout de ses intérêts, il y a une envie de visiter des choses qui m’interrogent. Mon objectif ici était de photographier les espaces où des décès singuliers sont survenus; chercher les traces troublantes qui demeurent sur les lieux; révéler au public une réalité méconnue et largement fictionnalisée, notamment par le discours filmique des séries télévisées américaines. D’ailleurs, les gens pensent que mon travail a été réalisé aux Etats Unis, et pourtant, ils n’ont pas le monopole de la mort. Il n’y a nul besoin de partir dans un pays en guerre ou dans une région pauvre du globe pour assister à la mort dans sa plus cruelle réalité. Les décès violents, tristes, incongrus, solitaires, attendus ou oubliés, font également partie de la réalité quotidienne genevoise. Quand a débuté votre travail sur L’instant de ma mort et comment s’est opéré le choix des photos? Cette série a débuté à la suite du livre Lever de corps. Sur les dates je ne préfère pas le situer dans le temps, afin d’éviter que les gens qui ont perdu un être cher ne viennent me poser des questions auxquelles je n’ai pas de réponse. J’ai travaillé trois ans sur ce projet. Je suis allé sur tous les cas quand j’étais appelé. Il n’y pas de casting sur la mort mais j’avais tout de même mis en place un dispositif, celui de ne pas intervenir sur les meurtres. Je n’avais pas envie de me retrouver dans des problèmes liés à la justice. Je ne souhaite pas non plus expliquer le chemin par lequel j’y suis arrivé, car là n’est pas mon propos. La plupart des cas ont été identifiés comme accidents de la route, pendaisons ou morts naturelles. En somme, des causes qui étaient absolument claires. En ce qui concerne le choix des diptyques, j’ai un peu plus de 50 photos. Casting – si casting il y a (ce n’est pas un terme qui me plaît) – il s’est opéré sur l’idée de pouvoir transmettre la plus juste représentation de la mort, en évitant si possible les cas abominables. J’ai évité le trop dur, les cas trop insoutenables. Pour la presse,

portfolio

j’ai décidé de ne pas divulguer n’importe quelle photo. Ce sont toujours des visuels en extérieur car cela permet d’éviter aux amis et voisins de les identifier. Je n’ai absolument pas envie de me confronter à l’entourage du mort. Il faut faire attention aux vivants; je n’ai pas envie de réanimer avec une image difficile, de susciter une trop grande proximité. Quel type de sensations vous envahissait sur place lorsque vous étiez face à la mort? Tu peux recevoir toutes les émotions à la fois et sans savoir dans quel ordre elles vont surgir! Ce ne sont pas des visions habituelles. On a tous un rapport à la mort différent. J’avais vu des cadavres mais pas ainsi, pas dans cet état de solitude et de détérioration. Comment faire pour rentrer dans l’intimité de ces êtres sans vraiment y être convié? Tu es investi par des effluves corporelles tenaces, par des visions souvenirs… une lampe ou un détail qui te rappelle la vie d’un tiers. Tu repars toujours avec une partie de ces gens là. C’est pourquoi j’ai décidé d’arrêter. D’abord j’avais réalisé suffisamment de clichés et de cas pour dire que j’avais atteint mon propos. Et ensuite, car physiquement – pour quelques cas – je ne supportais plus les odeurs. A la fin, je devais porter un masque de protection ce qui signifiait que mon corps ne pouvait plus soutenir, accepter. J’étais arrivé au bout de ma recherche et ma démarche. Ne craignez-vous pas d’être catalogué photographe morbide? Sur quoi s’orientent vos projets futurs? Je ne suis pas obsédé par la mort mais je ne supporte pas l’idée d’aller la photographier ailleurs que chez moi comme tous les pseudoreporters dont je fais partie. La souffrance reste photogénique donc facile dans un certain sens. Quand je suis allé à Gaza, on ne m’a pas dit que j’étais morbide alors que j’avais vu des choses abominables. Par contre, quand je travaille avec des prostitués locales, je deviens glauque. Je n’ai pas besoin d’aller visiter ailleurs pour donner un intérêt particulier à des thématiques que je considère comme humaines. Je veux comprendre comment cela fonctionne chez moi avant de m’intéresser à l’ailleurs. Pour mon prochain projet, j’ai décidé de travailler sur les rites de passages. GO OUT! NOVEMBRE

4 Steeve Iuncker, sans titre, L’instant de ma mort 2000 80 x 63 cm par image Tirage charbon quadri © Ilmari Kalkkinen – Mamco, Genève

4 Steeve Iuncker, sans titre, L’instant de ma mort 2000 80 x 63 cm par image Tirage charbon quadri © Ilmari Kalkkinen – Mamco, Genève

GO OUT! NOVEMBRE

29


30

théâtre

théâtre

DOSTOÏEVSKI

SUR SCÈNE

«Dostoïevski nous pousse à dire ce qu’il faut dire» Michel Favre, metteur en scène

- JADD HILAL

Mettre à nu la profondeur de l’âme humaine sans tomber dans le nihilisme. Voilà tout le génie de Dostoïevski. Les Frères Karamazov, dernier texte de l’auteur, a les allures d’une enquête policière. Son enjeu, cependant, ne se limite pas à cela. Bien plus qu’une investigation, le roman met en scène la confrontation de quatre frères dont chaque personnalité questionne, à sa manière, Dieu et l’homme. Dramaturge anglais de renom, Richard Crane a adapté pour la première fois le roman au théâtre en 1981. Aujourd’hui, Michel Favre met en scène cette même adaptation. L’ambition est à la hauteur du courage. Ce n’est pas moins une meilleure compréhension de l’âme humaine que l’œuvre propose. GO—Dostoïevski fait partie de ces rares auteurs qui combinent une liste d’ouvrages colossale avec une absence totale de pièces théâtrales, est-ce le signe d’une incompatibilité selon vous? Michel Favre—Les Frères Karamazov nécessite un langage théâtral approprié. La force littéraire du récit doit s’accompagner, au théâtre, d’une incarnation. La démarche reste néanmoins délicate, car les personnages ne peuvent être ni totalement incarnés ni entièrement abstraits. La recherche d’un juste milieu où le spectateur pourrait apprécier aussi bien la force littéraire du texte que sa représentation sur scène est donc impérative. Nous avons choisi pour cela un système de séquences cadrées d’un côté et une scénographie assez abstraite de l’autre. Le travail de Richard Crane, auteur original de cette adaptation au théâtre fait preuve d’une finesse remarquable sur ce point. Comment reproduisez-vous sur scène, ces thèmes métaphysiques chers à l’auteur, comme l’âme humaine, la liberté ou l’angoisse? La force d’interprétation des acteurs va véhiculer les thèmes dostoïevskiens. Les comédiens maîtrisent cet exercice qui consiste à changer rapidement d’état et à le montrer au spectateur. Avec Dostoïevski en particulier, les comédiens doivent cependant se méfier de

l’incarnation. La verve de l’auteur contient une puissance telle qu’il vaut dans certains cas mieux se limiter à la transmission. Etes-vous fasciné par l’œuvre de Dostoïevski ou est-ce Les Frères Karamazov qui vous touche plus particulièrement? Ce sont surtout les grands questionnements qui me fascinent. Le grand tiraillement autour de l’existence de Dieu dans Les Frères Karamazov me transperce intégralement. D’un point de vue personnel, j’assume la pleine responsabilité de l’ensemble de mes actes mais je ne vis pas totalement sans un questionnement sur Dieu non plus. La remise en doute perpétuelle de la Divinité me concerne directement. La conception dostoïevskienne de la souffrance de vivre me touche également beaucoup, je pense la partager avec l’auteur. Où se situe la plus grande force de l’ouvrage selon vous? La puissance. En tant qu’acteur, la possibilité d’aller vers une forte incarnation est très séduisante. L’explicitation dostoïevskienne de la peur, de la haine, de la rage de vaincre ou de survivre détient une vigueur primordiale. Dostoïevski nous force, en quelque sorte, à dire ce qu’il faut dire.

4 Du 6.11 au 25.11 Ma, Je et Ve 20h30 Me, Sa et Di 19h Théâtre Alchimic www.alchimic.ch

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE

31


32

classique

classique

PIANISTES À

«Si l'on veut attirer le grand public, il faut se donner les moyens et savoir transmettre des clés pour favoriser la compréhension.»

L’ÉPREUVE

33

Didier Schnorhk, Secrétaire général du Concours de Genève

- OLIVIER GURTNER

Evénement d’envergure mondiale – au même rang que le très exigeant concours Chopin de Varsovie – le concours de Genève fera se confronter 47 candidats, dont les deux tiers viennent d’Asie. Des monuments de la musique classique figurent au palmarès de la compétition: Arthuro Benedetti Michelangeli, Martha Argerich, Maurizio Pollini, Nelson Goerner ou Georg Solti. Ce dernier, par ailleurs chef à qui l’on doit notamment une brillante version du Ring de Wagner, se verra consacrer une soirée hommage. Année de vaches maigres oblige, la 67ème édition se concentre sur le piano uniquement. La finale risque pourtant d’être prometteuse, avec, à la direction, un chef passé notamment par le Staatsoper de Vienne, Walter Weller.

↓Mami

Hagiwara, lauréate (1er prix) de l’édition 2010 du Concours de Genève

© Bertrand Cottet

Entretien avec le Secrétaire général du Concours de Genève, Didier Schnorhk. GO—Des 47 candidats retenus parmi les 120 prétendants, deux tiers proviennent d’Asie (Corée du Sud, Japon, Chine). Comment l’expliquer? Didier Schnorhk—On peut d’abord répondre que c’est une question de nombre, la part asiatique dans la population mondiale devenant toujours plus importante. Cette explication n’est pas convaincante. En effet, intégrer la culture occidentale prend du temps. Cette immersion, conjuguée à une culture asiatique de la discipline et de la concentration rend l’exercice de la musique classique totalement compatible. D'ailleurs, le Japon et la Corée du Sud insistent depuis longtemps sur l’éducation et la culture, en envoyant par exemple leurs ressortissants dans des universités européennes et américaines. Prochaine sur la liste, la Chine bien entendu. Il ne s'agit pas uniquement de maîtrise technique, dans laquelle on a souvent rangé, à tort, les interprètes asiatiques. Il existe une réelle richesse d’interprétation, il suffit pour s’en convaincre d’écouter Lang Lang et Yundi Li, deux pianistes au répertoire assez proche mais au jeu complètement différent. Le programme comprend chaque année un compositeur suisse. En 2012, le concours a commandé une œuvre à Stefan Wirth. Quelques mots sur le compositeur? Je le connais d’abord comme pianiste. On a pu l’entendre à Genève, avec l'ensemble Contrechamps. Stefan Wirth s’implique énormément dans la création contemporaine helvétique. D’ailleurs, la Suisse compte une importante densité de compositeurs et c’est une manière pour nous de le souligner et le valoriser. D’ailleurs, les Ballades de Frank Martin ont été créées pour le concours genevois.

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE

Le président de la Commission artistique Eric Gaudibert est décédé récemment. Que retenez-vous de celui qui a notamment été l’élève de Cortot? Une joie d’enfance, une jeunesse d’esprit permanente. Très belle, très enthousiasmante. Une ouverture vers ce qui est nouveau et différent. Au-delà de sa musique, je suis certain que sa contribution de pédagogue va rester. Nouveauté cette année, le prix des jeunes. Par quels moyens le Concours approchera-t-il ce public? On a développé l’idée en s’adressant d’abord aux jeunes inscrits dans les écoles de musique du canton. Avec les écoles privées, le public obligatoire et post-obligatoire, le spectre a été élargi. Cette ouverture exige d’autres moyens d’explication. Car attirer le grand public demande un travail pédagogique plus important. Concrètement, les participants pourront donner leur avis en jugeant la vitesse, l’émotion, les nuances, la puissance, le son et la virtuosité de ce qu’ils entendent.

4 Du 2 au 18 novembre

▶Finale I, musique de chambre au Conservatoire, le 13 novembre à 20h Une sonate de Beethoven pour violon et piano

▶Finale II, avec orchestre au Victoria Hall, le 15 novembre à 20h Un concerto du grand répertoire: Brahms, Chopin Liszt, Schumann, St-Saëns n°2 ou 5 www.concoursgeneve.ch


34

classique

classique

35

AMICALES PREMIÈRES

- OLIVIER GURTNER Le Victoria Hall accueille vendredi 23 novembre le pianiste Denis Matsuev et le chef Nikolaj Znaider, à l’occasion d’un concert extraordinaire organisé par l’association des donateurs de l’Orchestre de la Suisse Romande, les Amis de l’OSR. Y seront interprétés le fameux Concerto pour piano n°1 de P.I. Tchaïkovski et la version orchestrale du Quatuor pour piano n°1 de J. Brahms. L’opportunité de découvrir deux artistes qui se produisent pour la première fois à Genève, avec une programmation prometteuse et maîtrisée.

Lauréat du 11 ème concours Tchaïkovski de Moscou en 1998, Denis Matsuev a accompagné un nombre important de formations, parmi lesquelles le Philharmonia de Londres, l’orchestre de l’opéra de Zurich (désormais dirigé par Fabio Luisi, ancien de l'OSR) et la Philharmonie de Berlin. Présent à plusieurs reprises aux BBC proms, il a également joué sous la direction de Paavo Järvi, le fils de Neeme nouveau directeur artistique et musical de l’orchestre romand. Spécialiste du répertoire romantique russe, il a enregistré plusieurs œuvres de S. Rachmaninov, notamment sur le piano du compositeur dans la villa Senar qu’il a habité près de Lucerne. Une action rendue possible par la Fondation Rachmaninov, qui s’associe par ailleurs avec l’OSR au cycle complet des concertos du maître russe, prévu en mai 2013, avec Alexander Gavrylyuk au clavier.

Virtuose et sensible Ainsi pourrait-on qualifier le jeu de Denis Matsuev. Sa maîtrise technique apparaît évidente dans des œuvres exigeantes comme le Concerto n°3 de S. Rachmaninov. Pourtant, il sait prendre son temps, s’offrir une pause, développer la partition, recourant volontiers au rubato (parfois un peu trop). La force qu’il insuffle à la main gauche propose souvent une écoute renouvelée et originale. On sent une sorte de patience, à l’inverse de la fougueuse Martha Argerich. Cette dernière livra d’ailleurs en 1975, au Victoria Hall, un incroyable Concerto n°1 de Tchaïkovski, presque possédée, sous la baguette de… Charles Dutoit bien entendu.

de Saint-Pétersbourg (chef invité) ou le Concertgebouw d’Amsterdam. La dernière saison, il a travaillé en résidence avec l’orchestre de la Staatskappelle de Dresde, ensemble qui a enregistré avec le chef sortant de l'OSR Marek Janowski une passionnante version du Ring de R. Wagner. Les deux interprètes se retrouveront autour de Tchaïkovski et Brahms. Du dernier sera jouée la version pour orchestre du Quatuor pour piano n°1, imaginée par le chef de file de la musique atonale Arnold Schönberg, sur conseil d’Otto Klemperer. Une orchestration destinée à restreindre l’égo parfois démesuré des pianistes dont la vigueur finit souvent par manger les cordes. L’idée est un succès puisque la version sera reprise par plusieurs chefs après lui. Comme D. Matsuev, N. Znaider a déjà beaucoup enregistré, par exemple Elgar, Prokofiev, Beethoven et Mendelssohn.

Les Amis en coulisses Hors abonnement, la représentation d’automne permet d’attirer un public peu habitué aux concerts de musique classique, selon la volonté de son organisateur, les Amis. L’association, fondée en 1938 par le créateur de l’OSR Ernest Ansermet, s’attache à réunir donateurs et amateurs sous des mêmes auspices. Loin d’un club de notables, son comité rallie un nombre toujours plus important de membres, pour arriver aujourd’hui à plus de 4000. Preuve que la musique classique ne perd rien de son attrait!

Une première pour Nikolaj Znaider

↑Denis

Matsuev, à l’affiche du concert extraordinaire des Amis de l’OSR, le 23 novembre

GO OUT! NOVEMBRE

Un baptême genevois également pour le violoniste et chef Nikolaj Znaider, passé par un nombre important de formations prestigieuses, tels l’orchestre du Théâtre Mariinsky GO OUT! NOVEMBRE

4 Vendredi 23 novembre, 20h Victoria Hall Billetterie: www.osr.ch 022 807 00 00


36

danse

37

«J’ai un parcours atypique, qui fait peur aux gens. En France, le milieu de la danse ne valorise pas cela.» Emma Epstein, chorégraphe et danseuse

Les 23 et 24 novembre, l’Esplanade du Lac à Divonne-les-Bains présente une production double et audacieuse: Intolerrance et Emprunt(e), deux créations conjuguant la rencontre de l’autre à travers la danse. A l’origine du projet Intolerrance, la chorégraphe et danseuse Emma Epstein entreprend ici un deuxième spectacle à la tête de la jeune compagnie A ContreCorps. Titulaire d’un MBA, diplômée en psychologie et en enseignement de la danse, elle mène plusieurs vies et place son éclectisme naturel au cœur de sa création. Rencontre.

GO—Intolerrance: intolérance, errance... Comment a surgi l’idée du spectacle? Emma Epstein—A la base, je concevais un projet différent, plus noir: il traitait de religion. La fermeture d’esprit qui caractérise certains adeptes m’a mise en colère. J’ai donc voulu émettre un message de tolérance à cet égard via une création, mais j’ai vite dû déchanter: la religion est un sujet tabou, la plupart des danseurs se sont montrés rétifs à l’idée de transmettre une pensée qui ne leur correspond pas forcément. Beaucoup de portes se sont fermées. J’ai alors décidé d’étendre la cible à tous les communautarismes. Là aussi, dans chaque communauté quelle qu’elle soit, on remarque la peur de l’autre, de la différence. Intolerrance va au-delà de cette zone de confort et de conformité.

danse

DANSE EN FACE À FACE

- GIULIA RUMASUGLIA

↑Arrivée

dans le pays de Gex en 2002, Emma Epstein a fondé à Divonne la

compagnie A ContreCorps et l’école de danse Dance Spirit. © Nicolas Schopfer

GO OUT! NOVEMBRE

La confrontation des différences se situe donc à un niveau esthétique? Oui, et c’est pourquoi le danseur hip-hop Saïef Remmide m’accompagne. Côté musique, les compositions du musicien d’origine libanaise Ibrahim Maalouf m’ont énormément inspirées. Il mélange les sonorités orientales et contemporaines, le rendu est très éclectique, très parlant. J’aspire particulièrement à naviguer entre les univers, échanger. Une problématique se pose en rapport avec la danse: il s’agit de voir comment mélanger une esthétique différentes sans convertir l’autre, en la respecGO OUT! NOVEMBRE

tant, en l’enrichissant. Je refuse la sécurité: le partage humain est tout aussi important que la création artistique. Une aventure humaine, donc ? Au centre du projet, il s’agit tout d’abord de rencontrer quelqu’un, de fuir la construction de sa vie dans le rejet de l’autre. Imaginons une invitation: on accueille un inconnu chez soi, on lui montre comment on vit, et il nous rend la pareille. Ensuite, c’est la trajectoire d’une rencontre qui m’intéresse, ses différentes étapes: la phase étourdie, enthousiaste, puis méfiante. L’aboutissement consiste en une relation sereine, où chacun peut être lui-mêmes sans tension. La question fondamentale réside dans la bonne distance à adopter dans l’échange. Intolerrance donne sa réponse: l’essentiel réside dans l’ouverture.

4 INTOLERRANCE 23.11 et 24.11 à 20h30 Renseignements et réservations au 0033 4 50 99 00 75 ou www.esplanadedulac.fr


38

39

cinéma

CAMÉRICA

DEL SUR

- MANON BARRAUD

Depuis quatorze ans, le festival Filmar en América latina met en lumière toute la diversité du cinéma sud-américain. Le large panel de films proposés permet de découvrir un cinéma riche et varié, telles les productions boliviennes, guatémaltèques ou de Puerto Rico. Cette année, tous les regards seront rivés sur le cinéma brésilien, pays à l’honneur pour cette nouvelle édition. Rencontre avec Sara Cereghetti, coordinatrice et programmatrice de l’événement.

GO—Cette année, le Brésil est à l’honneur. Comment choissisez-vous le pays qui sera mis en avant? Sara Cereghetti—Cette année, le Brésil a été choisi, car il a fait l’actualité en 2012, en termes sportifs, politiques et culturels. Il a également produit beaucoup de films intéressants ces dernières années. Le but de Filmar consiste à donner de l’espace à des cinémas moins commercialisés et de refléter au maximum la diversité de la création sud-américaine. Travailler à la programmation nous permet de découvrir des productions moins connues et plus vivantes. Vos coups de cœur cette année? Sans hésiter, Sudeste d’Eduardo Nunes. C’est un des films qui m’a le plus touché. La Playa D.C. m’a également beaucoup émue. Avec cette fiction colombienne, Juan Andrés Arango présente là son premier long métrage. Le film traîte des communautés noires de Colombie d’une manière très poétique. Du côté des documentaires, je pencherais pour Nacer. Diario de Maternidad de Jorge Caballero. Il explore la thématique de la naissance dans différents hôpitaux de Bogotá. Il est filmé avec beaucoup de tact et de tendresse. Un vrai petit bijou.

Sara Cereghetti, programmatrice de Filmar interviewée par Manon Barraud

Au cours des quatre dernières années, le public s’est fidélisé. Il est désormais principalement composé de cinéphiles et de passionnés d’Amérique du Sud. A ces groupes s’ajoutent les communautés latinos de Genève et les militants dans le domaine de la solidarité internationale. Filmar a également pour projet de renforcer le public jeune en lui proposant des activités et une programmation adaptés. Le cinéma d’Amérique latine est d’une telle richesse et d’une telle diversité, comment faites-vous pour sélectionner les films qui seront présentés? Un gros travail d’exploration se fait avec les instituts du cinéma des pays d’Amérique latine, en vue d’être constamment à jour. Vient ensuite le visionnement à l’interne afin de classer et déterminer les films qui feront partie de la programmation. Nous essayons toujours, de suivre la trajectoire artistique des réalisateurs pour apprécier la continuité dans leur travail. Nous collaborons aussi beaucoup avec d’autres festivals en Europe, comme le Cinélatino de Toulouse.

4 FILMAR en América Latina 17.11 et 02.13 Renseignements et réservations

Avez-vous remarqué une évolution du public au cours de ces quatorze années de projections?

022 732 61 58 www.filmaramlat.ch

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


40

cinéma

on danse

COURS PONY,

LOCARNO EN

COURS

RÉSIDENCE D’HIVER - OLIVIER GURTNER Prestigieuse compétition internationale de Film, le Festival de Locarno présente à Genève les Léopards à l’essai, en partenariat avec la Haute école d’art et de Design (HEAD), du 12 au 16 novembre aux cinémas du Grütli. L’école retient ainsi plusieurs films présentés lors de la dernière édition, souvent montrés en compagnie des réalisateurs. La deuxième édition mettra en avant le cinéma d’essai. Invité par le département Cinéma/cinéma du réel de la HEAD, le festival de Locarno présente 5 films d’essai. L’institution genevoise dirigée par Jean-Pierre Greff cherche ainsi à partager avec le grand public, l’inviter à s’interroger et à débattre sur le cinéma.

Succinte présentation En ouverture du cycle, Leviathan de Véréna Paravel et Lucien Castaing-Taylor, un long-métrage sur la pêche en haute mer, un métier de tradition, rendu presque mythique par la démarche des deux réalisateurs. Vient ensuite le récit de l’exode rural des Japonais vers les villes, dans Inori, du mexicain de Pedro González-Rubio. Une séquence lente raconte magnifiquement les paysages devenus solitaires et lointains. Japon toujours, avec Chiri de Naomi Kawase, une manière de dépasser le quotidien pour approcher la mémoire et l’émotion en filmant sa mère adoptive mourante. Une invitation à comprendre la mort et la vie, la joie et le chagrin. A noter, la présence de la réalisatrice. Dans Ape, un comique au talent incertain et seul, Trevor reçoit du réali-

↑Image

41

sateur Joel Potrykus l’opportunité d’inverser la machine à perdre. S’en suit une série de surprises, amusantes ou violentes, donnant à rire et à se désespérer.

Formés en 2005, les Pony Pony Run Run ont déjà deux albums à leur palmarès. En passant par le rock et l'électro. Gaëtan, Amaël et Antonin, ce joli petit monde édulcoré bercé d'influences diverses allant de la techno au power pop (garage) californien se revendique de la génération pop (définitivement pop) et de ce bon vieux temps où France Gall côtoyait Led Zeppelin et AC DC dans les rayons internationaux de nos meilleurs disquaires. Copulation entre Weezer, Depeche Mode et Cut Copy pour le meilleur son des plus geek sexy de la pop only. Rencontre avec Antonin, claviériste.

La politique jamais loin L’actualité reprend ses droits avec Winter, Go Away!, documentaire réalisé par 10 jeunes pour raconter la résistance à Vladimir Poutine et son énième candidature à la présidence, après le départ de son protégé Dmitri Medvedev. Chronique d’une société étouffée par la répression et pourtant riche en aspirations démocratiques. Notons enfin la rencontre du 16 novembre avec le nouveau directeur artistique du Festival de Locarno, Carlo Chatrian, qui remplace Olivier Père. Le critique italien a affirmé sa volonté de poursuivre la voie tracée par le sortant, à mi-chemin entre grand public et cinéma expérimental. 4 Les Cinémas du Grütli Rue du Géneral-Dufour 16 022 320 78 78 www.cinemas-du-grutli.ch

de Leviathan, film réalisé par Véréna Paravel et Lucien Castaing-Taylor

GO OUT! NOVEMBRE

- AMÉLIE LE BARS

GO OUT! NOVEMBRE


42

43

on danse/live

GO—La presse spécialisée semble avoir du mal à vous cataloguer. Rock, electro, synthpop, power rock... Quel style correspondrait le mieux à votre identité musicale? Antonin Pierre (Clavier)—Définitivement pop. Ça garde un sens très large. À l'époque tout était regroupé dans «variété internationale». France Gall côtoyait Nirvana dans les rayons des disquaires. Nous sommes très attachés à l'idée de chanson sur la base couplet / refrain / couplet / break / refrain et aux influences diverses... La pop symbolise une forme de liberté dans laquelle nous pouvons sortir du cadre comme inclure des influences diverses. On ne veut surtout pas être catalogué d'électro. La pop ça reste très vaste et ça permet de ne pas se cloisonner. Vous avez beaucoup tourné depuis le succès de votre premier album en 2009 (ndlr: You need Pony Pony Run Run), quels resteront vos meilleurs souvenirs? On a beaucoup tourné avant aussi. Nous ne vivions pas de notre musique, nous voulions la faire vivre. En 2007, alors que nous passions par la Pologne, nous nous sommes fait piquer nos papiers après une soirée arrosée. On s'est retrouvé dans un commissariat à négocier pour les récupérer, continuer à tourner et retourner chez nous. C'était les années galère mais quelque part, quand on y repense, c'est un peu le syndrome de Stockholm. On a un truc avec la Pologne. En 2010, nous entamions notre premier été de festivals avec un tour bus sur deux étages. Nous jouions tôt, alors nous pouvions assister aux concerts. Il y avait une ambiance colonie de vacances, tous dans le bus, nous formions un peu une petite famille. Au printemps de Bourges en 2010 aussi, nous chantions «Hey you» repris par 8000 personnes. Juste avant d'entrer sur scène, Gaëtan (le chanteur) était bloqué au Portugal à cause du volcan Eyjafjöll. Nous pensions annuler le concert mais il est arrivé 5 minutes avant. Il a trouvé un chauffeur in extremis qui a roulé à

160km/h pour faire Porto - Bourges et nous avons pu assurer le show. Une anecdote de concert à nous faire partager? Pour la Fête de la musique 2012, nous avons été contactés par Jean-Marc Ayrault. Il est de Nantes comme nous. Si ça avait été un an auparavant, nous ne serions jamais venus mais là, après les élections en France, on a accepté de jouer dans la cour de Matignon avec d'autres groupes français. Au terme du concert, un chef étoilé nous attendait, on a revu le Premier ministre lors de la réception qui a suivi le concert. Vous serez au MàD de Genève le 9 novembre prochain, un mot pour vos fans suisses? On avait joué aux Fêtes de Genève il y a deux ans, il y avait une ambiance géniale! Je me souviens qu’au moment des Victoires de la Musique (ndlr: ils ont été élus en 2010 Révélation de l'année), les gens devaient voter pour nous et le gagnant remportait un concert. C’est un Genevois qui a gagné. On s’est pointé chez lui, on a fait la fête, on a été boire des verres après. On est resté en contact avec lui. La Suisse en tant que musicien c’est cool parce que s’il y a un problème technique, on est pas stressé, les gens ne nous jugent pas sur ça.

4 Pony Pony Run Run 9 novembre, 21h00 Moulin à Danses Rue du Stand 20B

1204 Genève www.mad.coop

De gauche à droite, Antonin Pierre (clavier), Gaëtan (chant, guitare) et Amaël

Réchin Lê Ky-Huong (basse)

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


44

on danse/live

on danse/live

OMARA ENCHANTERESSE

- OLIVIER GURTNER

Véritable institution de la musique caribéenne, la chanteuse Omara Portundo verra sa carrière transformée grâce au guitariste américain Ry Cooder, venu rendre son lustre à une série de vétérans cubains, avec l’album Buena Vista Social Club. Succès planétaire immédiat, le groupe éponyme composé d’Ibrahim Ferrer, Compay Segundo et Rubén Gonzalez effectue plusieurs tournées. Aujourd’hui ultime représentante de la formation, Omara Portundo donne un concert le 28 novembre au Théâtre du Léman.

La vénérable et toujours active chanteuse – Omara Portundo est née en 1930! – débute dans les années 50, avec le Cuarteto Las D’Aida à Cuba, dont sa sœur Haydee fera partie avant de s’installer aux Etats-Unis. Omara reste et chante le son, l’ancêtre de la salsa, une propulsée dans le monde entier grâce aux époux Estefan établis à Miami, capitale des exilés cubains.

L’effet Buena Vista? On l’a souvent un peu exagéré, Compay Segundo ayant parcouru les Etats-Unis et l’Europe dès 1988 et enregistré un album en 1995. Mais la consécration viendra en effet avec l’arrivée du compositeur de la bande originale de Paris, Texas, le guitariste Ry Cooder. On connaît la suite: il rassemble plusieurs vieilles gloires dans un album. Deux ans plus tard, il convainc son ami Wim Wenders de réaliser un film sorti en 1999, Buena Vista Social Club. Membre de la troupe, Omara Portundo bénéficie évidemment de l’impact, avec le boléro «Veinte Años», qu’elle chante avec Compay Segundo. Mais comme lui, sa carrière l’avait déjà conduite à l’étranger. Parmi ses albums, elle enregistre en 2000 une magnifique compilation avec le groupe, rendant hommage au boléro, au son et au filin’, musique d'inspiration américaine. Une heure de poésie, de grâce, de force, de murmures et d’espagnol typiquement cubain, donc très facile à comprendre même aux oreilles du novice.

Témoin d’un autre Cuba Avec l’espiègle Ibrahim Ferrer (celui présent au premierplan du CD Buena Vista) parti en 2003, le pianiste Rubén Gonzalez et la figure tutélaire Compay Segundo décédés deux ans plus tôt, Omara Portundo demeure l’héritière d’une époque sans doute révolue, d’une musique afro-américaine entêtante, suggestive, sensuelle et raffinée. A l’opposé de certains genres latinos d’aujourd’hui, qui ne brillent pas par leur subtilité… A l’image du Cuba de Fidel Castro, de ses vieilles voitures américaines, l’œuvre d’Omara Portundo semble marqué par la nostalgie, par la célébration d’une époque où on savait prendre son temps. Un appel à l’hédonisme, une musique et une voix à savourer, découvrir (est-ce encore possible?), réentendre au Théâtre du Léman, le 23 novembre.

4 Orquesta Buena vista social club & Omara Portundo 28 novembre, 20h30 Théâtre du Léman Quai du Mont-Blanc 19 1201 Genève Billetterie: Fnac ou www.ticketportal.ch

GO OUT! NOVEMBRE

↑La

chanteuse cubaine Omara Portundo, propulsée à l'international avec Buena

Vista Social Club

GO OUT! NOVEMBRE

45


--------------------------------------------------------------------

28 octobre 17 heures

47

là-bas

LES TALENS LYRIQUES CHRISTOPHE ROUSSET DIRECTION

François Couperin dit « François II le Grand » (1668-1733) Les Nations

WAX TAILOR

--------------------------------------------------------------------

11 novembre 17 heures

THIERRY ESCAICH GRANDES

ORGUES

OFF THE RECORD -

Ciné-Concert The Phantom of the Opera, USA, 1925 Film muet de Julian Rupert, Improvisations aux grandes orgues --------------------------------------------------------------------

OLIVIER GURTNER

2 décembre 17 heures

QUATUOR TERPSYCORDES GIROLAMO BOTTIGLIERI VIOLON R AY A R AY T C H E V A V I O L O N C A R O L I N E H A A S A LT O FRANçOIS GRIN VIOLONCELLE ZORA SLOKAR COR SHIRLEY BRILL CLARINETTE J A S E N ATA N A S O V B A S S O N MARC-ANTOINE BONANOMI CONTREBASSE

Mozart, Schubert

--------------------------------------------------------------------

27 janvier 17 heures

KAMMERORCHESTER BASEL G I O VA N N I A N T O N I N I D I R E C T I O N K H AT I A B U N I AT I S H V I L I P I A N O

Beethoven, Haydn

--------------------------------------------------------------------

17 février 17 heures

L‘ORCHESTRE DE CHAMBRE DE gENÈvE

[

2012-2013

CONCERTS DU DIMANCHE CHAMBRE, ORCHESTRAL, ORGuES, SYMPHONIQuE, VOCAL

]

D AV I D G R E I L S A M M E R PIANO ET DIRECTION G I L L E S V O N S AT T E L P I A N O A N D R E W VA N O E Y E N P I A N O

Mozart

--------------------------------------------------------------------

17 mars 17 heures

ENSEMBLE vOCAL ET INSTRUMENTAL LAUSANNE Billetterie : Espace Ville de Genève Pont de la Machine 1 Maison des arts du Grütli Rue du Général-Dufour 16 Genève Tourisme Rue du Mont-Blanc 18 Cité Seniors Rue Amat 28 Victoria Hall Rue du Général-Dufour 14, une heure avant le concert. Renseignements 0800 418 418 gratuit (Suisse) +41 22 418 36 18 payant (Etranger). Prix Fr. 25.- Fr. 15.-, récitals d’orgue Fr. 15.-, AVS Fr. 13.-, chômeurs, étudiants, jeunes Fr. 10.-, 20ans/20francs Fr. 8.-. Abonnements Fr. 126.- et Fr. 84.-. Chèques culture acceptés. Salle équipée d’une boucle magnétique pour malentendants. Accès pour handicapés

MICHEL CORBOZ DIRECTION LETIZIA SCHERRER SOPRANO J A C K Y C A H E N A LT O MICHAEL FEYFAR TÉNOR M AT H I A S R E U S S E R T É N O R J E A N - L U C WA E B E R B A S S E

Schubert Messe en mi bémol majeur, D. 950

--------------------------------------------------------------------

21 avril 17 heures

SOL gABETTA V I O L O N C E L L E NELSON gOERNER P I A N O Beethoven, Rachmaninov, Servais

--------------------------------------------------------------------

12 mai 11 heures

ORCHESTRE DE LA SUISSE ROMANDE genève, ville de musique

www.ville - geneve.ch/vh

K A Z U K I YA M A D A D I R E C T I O N CHŒUR DE CHAMBRE DE LA HEM GENèVE CELSO ANTUNES D I R E C T I O N

Ravel Daphnis et Chloé – ballet intégral

--------------------------------------------------------------------

↑Auteur, GO OUT! NOVEMBRE

annonce victoria hall go out.indd 1

19.10.12 10:41

compositeur, producteur, Wax Tailor,

une référence dans le Hip-Hop cinématique


48

là-bas

là-bas

Force créative et référence dans l’univers du Trip-Hop et down tempo, Wax Tailor réalise un original et magnifique opus, avec Dusty rainbow from the dark, une sorte de Gesamtkunstwerk, convoquant à la fois musique, narration et images. A l’inverse de son inventeur R. Wagner avec le Ring, le DJ français a d’abord écrit la musique, toujours riche en références et extraits sonores, pour élaborer ensuite le récit et enfin réaliser l’imagerie. Produit de manière indépendante, l’album fait intervenir plusieurs habituées, Charlotte Savary et Sara Genn notamment et contient un deuxième volet, totalement instrumental. Auteur des célèbres «Positively Inclined» et «Say Yes», Wax Tailor sera présent au Festival Métropop à Lausanne, événement né sur les ruines de la Dolce Vita, salle mythique disparue en 1999. Conversation skypée avec un DJ en tournée US. GO—Tu présentes au Métropop ton nouvel album Wax Tailor and the Dusty Rainbow en première suisse. Un conte musical inspiré de l’enfance. En quelques mots? Wax Tailor—J’avais envie de réaliser un disque avec un narrateur. J’ai commencé à y penser dès le deuxième album. A la fin de ma dernière tournée, je me suis dit que j’étais prêt. Restait à trouver le thème, en l’occurrence «le pouvoir d’évocation de la musique», un sujet qui me touche beaucoup et qui concerne plein de gens. Je voulais offrir des moments d’évasion, typiques de l’imaginaire des enfants. J’ai composé la musique puis construit le récit, un fil conducteur, mais discret. Le premier niveau de lecture reste la musique. Après s’est posé le problème des tournées: je ne voulais pas d’un live qui intègre uniquement les nouveaux morceaux. Cela aurait frustré le public. D’un autre côté, une simple collection d’anciennes et récentes tracks donnait l’image d’un truc de fainéants… Du coup j’ai essayé de garder une même narration, en mélangeant les albums précédents avec le nouveau. En 2005, tu sors Tales of the Forgotten Melodies. Succès immédiat. As-tu été surpris? Je ne m’attendais vraiment pas à ça, surtout qu’on avait lancé l’album en indépendant, sans être associés aux majors. D’ailleurs, cela fait qu’on me situe difficilement. Quand je mixe à New York, on croit que je viens de San Francisco. A San Fransisco, le public pense que je viens de Londres. J’aime bien.

Comme Chinese Man, beaucoup d’extraits sonores, de références au cinéma dans tes pistes. Les extraits déterminent-ils la musique? Pas de règle absolue. Le plus important pour moi reste la musicalité. Il m’est arrivé de faire un morceau autour d’un seul extrait. Autrement dit, la musicalité prime sur le reste. Tu as l’habitude de faire intervenir les instruments en live, le violoncelle et la flûte traversière dans «Positively inclined» par exemple. Mais en 2010, c’est tout un orchestre qui a joué ton travail. Quelle impression? Franchement il n’y a pas d’adjectif. Le projet en tant que tel nous a pris une année avec l’orchestre de l’opéra Rouen Haute Normandie, car on a dû convaincre beaucoup de monde. Des questions se sont posées, sur la qualité du son, l’amplification et la compression. Au final, une expérience magnifique, avec 37 musiciens et 6 ingénieurs, que je voudrais bien renouveler. Le public européen et américain est plus habitué à ta musique qu'en Inde. Comment ton travail est-il accueilli dans tes tournées? Hormis une poignée d’initiés, il s’agit d’abord d’un public qui recherche de la musique cool. Culturellement, tu te rends compte du décalage. Dans un pays où des gens dorment dans la rue, tu comprends que la musique ne représente pas une priorité pour tous. Et pourtant, c’est important.

4 Jeudi 8 novembre, 20 heures Salle Métropole Rue Saint-Laurent 19 1003 Lausanne Metropop Festival http://metropop.ch/

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE

49


50

51

en famille

LA PHILOSOPHIE

POUR LES

PETITS

- JADD HILAL

Une société de lecture, voilà un endroit où l’on ne s’attend pas à croiser un enfant. Pourtant, c’est bel et bien ici, entre débats et conférences données par les plus grands noms de la scène littéraire et philosophique francophone que les marmots se trouveront pour jouer, discuter et écouter.

Insitution culturelle prestigieuse fondée en 1818, la Société de Lecture représente l'un des plus précieux fonds de livres, anciens notamment, de Suisse romande. Dans l'hôtel particulier bâti pour le représentant français en 1679 sont organisées des activités pour les adultes, mais aussi pour les plus jeunes,

Conte-moi une histoire La conteuse professionnelle Catherine Gaillard racontera le 21 novembre le Voyage d’Ulysse au jeune public. Outre l’apport d’un brin d’histoire à ces chères têtes blondes, la conférence a pour ambition de créer un espace de dialogue. A l’aide d’un animateur, les enfants pourront discuter et partager leur ressenti quant aux questions qui les ont les plus touchés. Ils auront ainsi la possibilité de développer leur esprit critique afin d’acquérir un regard plus actif sur leur environnement.

↓Cours

Echec et maturité Loin d’être un simple jeu de divertissement, les échecs forgent des qualités essentielles telles que la prudence, la prévoyance ou la persévérance. La Société de Lecture a choisi de favoriser le développement de ces aptitudes dès le plus jeune âge grâce à un atelier d’échecs pour les enfants de 5 à 12 ans. Le 10, 17 et 24 novembre, ils pourront ainsi venir mettre en pratique leur vivacité et leur perspicacité.

Philosophe toi-même Toujours dans l’optique de développer la pensée critique, la Société de Lecture organise les 10, 17 et 24 novembre des ateliers de philosophie au cours desquels les enfants seront encouragés à exprimer leur avis sur le monde qui les entoure.

d'échecs © Rebecca Bowring

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


52

MIRAGE

Voici l’histoire d’un blessé de guerre qu’il aura fallu amputer, gangrène oblige. L’opéra de Lausanne, bien trop à l’étroit dans son édifice, sans salle de répétition ni loges dignes de ce nom, s’est vu tronqué d’une bonne moitié. Les architectes genevois Inès Lamunière et Patrick Devanthéry ont réalisé une opération chirurgicale d’envergure. La prothèse n’est pas une béquille, mais un membre à part entière du corps de bâtiment. Une intervention poétique, d’avant-garde et pourtant rassurante.

SCÉNIQUE

- OLIVIER GURTNER

Encore en pleine adolescence il y a cinq ans, la maison lyrique lausannoise vivait à l’étroit dans un édifice trop petit pour ses ambitions. Sa mue terminée, l’opéra affiche désormais l’assurance d’un adulte mature. Il détient les moyens de son ambition et donne à la ville une image sûre d'elle-même. Un manteau d’inox habille la nouvelle aile, consacrée à la technique de scène: coulisses, gril, coursives, ateliers de décors et costumes. Sablées, brossées, microbillées ou en polymiroir, les textures du matériau, réparties en damier, offrent à l’amateur d’art lyrique, à l’amoureux d’architecture et au passant un kaléidoscope de sa ville.

Au contraire du bunker

53

architecture

architecture

Là se place l’objectif de «Sur la scène, dans la ville»: une volonté de relier l’institution à sa ville, en donnant envie d’y entrer mais aussi de s’ouvrir. «On a voulu montrer au public la vie de ce cube, avec les gens qui s’activent à créer les décors et les costumes», explique Inès Lamunière. Pour concrétiser l’idée, rien de mieux que faire table rase. L’arrière du bâtiment a en effet été complètement rasé, avec la plus grande pelle mécanique de Suisse. «C’est d’ailleurs sûrement ce qui a séduit: proposer de repartir de zéro de ce côté», suppose Patrick Devanthéry. A mesure que l’œil élève le regard, les carrés du bunker se mirent davantage et rapetissent. «Une manière de faire fondre la tour dans le ciel», justifie M. Devanthéry. On retrouve ce même effet plastique de miroir au sol, pour faire se confondre ville et bâtiment.

L’aile consacrée à la technique

de scène, avec sa tour dépassant légèrement l’horizon. @ Nicolas Schopfer

scène, en haut et en bas. «Elle fait désormais 480 m2, au lieu de 220 m2. Plus du double» se réjouit l’architecte genevois, diplômé de l’EPFL, comme sa consœur. En haut, le cintre – l’ensemble des installations placées au-dessus – atteint plus de 20 mètres. En bas, les dessous de scène deviennent un véritable damier, totalement modulable en percements, selon les besoins de la scénographie. Sur les côtés enfin, de véritables coulisses, un monte-charge et, surtout, une salle de répétition. Sur les 31.7 millions dépensés à la rénovation, un tiers est consacré à produire une cage de scène conforme à un opéra du XXe siècle. A l’intérieur bien entendu, mais aussi au-dehors. Pas uniquement dans sa plastique, mais dans sa volonté de rendre un art exigeant accessible, presque séduisant. Objectif atteint.

De plain-pied dans le XXe siècle A l’intérieur de l’opéra bâti par Jean-Louis Verrey en 1871, la salle de représentations a subi peu d'interventions: une nouvelle régie et une ventilation destinée à refroidir les 940 places (un tiers de moins que les 1500 sièges du Grand Théâtre de Genève). Le gros de l’œuvre se situe de l’autre côté, sur la GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE

↑La

surface aux multiples textures de

la cage de scèneque


55

54

Questions à Patrick Devanthéry et Inès Lamunière

 Tous deux sont nés en 1955, ont reçu leur diplôme en 1980, sont passés par l’Institut suisse de Rome, ont remporté le prix Meret Oppenheim pour les arts délivré par la commission fédérale d’art et ont enseigné à la Graduate School of Design à Harvard. En couple, Patrick Devanthéry et Inès Lamunière ont conçu plusieurs réalisations majeures: la Tour RTS (Radio-Télévision Suisse) à Genève, la Faculté des sciences de la vie de l’EPFL et la transformation de l’aile ouest de Cornavin. Discussion à travers les travées du premier balcon. GO—Le nouvel opéra offre au spectateur la scène, mais la coulisse, en l’occurrence les ateliers. Comment les professionnels concernés ont-ils accueilli l’idée? P. Devanthéry—Ils sont très heureux, et très fiers de cette réalisation. Il faut dire que les personnels y ont énormément gagné: une salle de répétition, des loges, un foyer privé qui fait se côtoyer les professionnels. L’intervention s’est concentrée sur la technique. Comment avez-vous fait pour saisir au mieux les besoins des professionnels? P. Devanthéry—Le programme du concours était bien construit et proposé par des professionnels de scène. Nous avons également rencontré l’expert en technique et architec-

ture Jacques Moyal. Avec lui, nous avons établi une relation de travail, afin de dessiner un cahier des charges précis et pertinent. D’ailleurs, il s’est engagé sur les questions d’argent et de délais et a tout tenu. I. Lamunière— Nous avions travaillé au sauvetage de la Salle Métropole à Lausanne en 1992. L’expérience nous a appris à connaître cet univers et son langage – le cintre, la fosse. Votre agence dl-a compte une trentaine de collaborateurs. Comment travaillez-vous avec l’équipe? I. Lamunière—Etant professeure à l’EPFL et membre d’un cabinet d’architecte, c’est plus compliqué. Avec mon équipe de recherche, j’aime trouver des collaborateurs, les encadrer mais également leur faire confiance, car leur travail est aussi important que le mien. A l’agence, nous fonctionnons comme un duo. J’ai une chance folle d’être tombée sur Patrick car il possède l’esprit entrepreneurial, ce que je n’ai pas. Je me concentre davantage sur le concept, l’esquisse et l’approche. P Devanthéry— A côté de la conceptualisation projet, le travail de conviction et de promotion reste très important. Il s’agit de vendre et défendre les idées auxquelles nous croyons. C’est un aspect essentiel dans la démarche de l’architecte.

Au premier plan,

la fosse d’orchestre, désormais modulable sur la hauteur, pour s’aligner à la scène ou au niveau du parterre. Au-dessus, les décors de L’Elisir d’amore, joué en octobre pour célébrer la réouverture de l’opéra © Nicolas Schopfer

Les architectes genevois Patrick Devanthéry et Inès Lamunière, concepteurs du nouvel Opéra de Lausanne © Nicolas Schopfer

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


56

on a rencontré

on a rencontré

NOËL

NOIR

«A Noël, ceux qui sont entourés de leur famille rêvent d’être seuls et ceux qui sont seuls rêvent d’être en famille». Daniel Abimi, écrivain

- JADD HILAL

Ecrit-on mieux sur ce que l’on connaît ou sur ce que l’on ne connaît pas? Daniel Abimi incarne toute la complexité de cette question. Délégué au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), il passe plus de dix années à observer les paysages les plus exotiques. Il se rend notamment à la république démocratique du Congo, en Ethiopie et en Afghanistan. Malgré cette passion pour le voyage, c’est vers Lausanne qu’il choisit de se tourner pour ses écrits. Lieu de sa naissance, Daniel Abimi semble en connaître les moindres recoins. En 2009, il y situe l’histoire de son premier roman, Le dernier échangeur, une investigation sur le meurtre d’un médecin. Début novembre, Lausanne reviendra avec Le cadeau de Noël, une enquête sur le meurtre d'une employée de station-service sur fond de corruption. GO—Les deux intrigues prennent pour cadre Lausanne, la ville détient-elle une dimension créatrice à vos yeux? Daniel Abimi—Lausanne incarne l'endroit que je connais le mieux au monde. C’est un lieu que j’aime pour sa proximité avec un ailleurs. Coincé entre la campagne et le lac, c’est un village qui s’est mué en une petite ville au carrefour de l’Europe tout en gardant la boue collée à ses semelles. Du point de vue des Lausannois, même si une ligne de démarcation quasi étanche entre les différents milieux existe, lorsque l’argent, la prostitution et la drogue entrent en jeu, cette démarcation disparaît totalement. C’est tous ces juste-milieu qui me fascinent tant. Pourquoi écrivez-vous? Pour les autres, ma motivation est de raconter des histoires qui éclairent la face sombre de la vie tout en gardant une distance amusée avec elle. Pour moi, l’écriture représente la transformation d’une réalité à travers laquelle mon quotidien devient autre chose. La fiction constitue une manière de me déguiser, de placer mes petites névroses dans les interstices du récit. Vous avez déclaré, au Temps, ne pas penser au lecteur en choisissant votre titre. Démentez-vous réellement une quelconque

volonté commerciale dans le choix de ce titre pourtant publié un mois avant Noël? Les mois de novembre et de décembre sont un cadre très efficace pour évoquer le bonheur familial et ses fragilités. Ceux qui sont entourés de leur famille rêvent d’être seuls et ceux qui sont seuls rêvent d’être en famille. En ce sens, Noël agit comme un exhausteur de goût, comme une sorte de bulle de méthane. Il fait remonter les petites misères de la vie à la surface pour les faire éclater à la figure. Songez-vous à continuer sur cette lignée du polar? Je ne saurais sincèrement pas écrire autre chose. A l’heure actuelle, je réfléchis à deux projets: le premier est la biographie d’un roi des nuits lausannoises tandis que le second prend les formes d’un polar d’époque. Qui se situerait lui aussi à Lausanne? N’est-ce pas le centre de mon monde?

4 Daniel Abimi Le cadeau de Noël Editions Bernard Campiche

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE

57


58

coup de food

coup de food

AÏE AÏE AÏE

CARAMBA

- MINA SIDI ALI

Entre Chihuahua, Michoacan et autres contrées aztèques, on se laisse emporter par un voyage culinaire caliente ponctué de burritos non bourratifs, de gaspachos mieux que les lèvres de Gael García Bernal, de tacos qui font tac-tac sous la langue, des chili con carne qui chillent sous le palet comme du guacamole légèrement pimenté pour une immersion totale version cuisine mexicaine de Genève. Direction le Chat Rouge, la Piñata et la Fiesta Mexicana, trois lieux authentiques bercés aux sons de mariachis où l’on trinque tequila et Corona en dégustant quesadillas et tapas.

Tex Mex Team

De Gauche à droite debout Elias, Ruben, Raphael, Hachim, Juan, Ali, François. De Gauche à droite assis Anton, Anissa, Emilia

La Piñata

De Gauche à droite Lina, Hatem, Rodrigo

Chat Rouge

De Gauche à Droite Raphael, Israel, Edilda, Dominique, Cecilia, Pedro, Hector

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE

59


60

AVEC

GO OU T!

Miam event

61

design

Go Out! +

→  La publication le M.I.A.M

22 le gratuit épicurien | juil 12 / sept 12 | lemiam.fr

Food, music & art Go Out! a le coup de food pour les soirées M.I.A.M. Comme nous, laissez-vous happer par les nouveaux happenings culinaires et artistiques inédits, mixant duo de chefs lamés d’audace, DJ sets pimentés et œuvres d’art contemporaines aiguisées. Ces soirées vont bousculer vos habitudes gastronomiques. La première édition calviniste se savourera à la galerie Guy Bärtschi à Carouge le 23 novembre prochain. Mini mise en bouche d’un concept affoleur de papilles gustatives et olfactives. Pour la fin de l’année, Go Out! s’associe à un nouveau concept culinaire made in France: les soirées épicurieuses appelées M.I.A.M. Une expérience pluridisciplinaire et hédoniste, faite de rencontres insolites entre gastronomie, musique et art visuel, un laboratoire d’expérimentation temporaire pour booster tous nos sens. Le M.I.A.M., créateur d’événements culinaires inédits et décomplexés, inaugure sa première édition le 23 novembre et dévoile un nouveau type de festival gastronomique et artistique à Genève. Le concept est simple: un lieu éphémère et insolite, un duo de chefs créatifs, un DJ, des produits exclusifs. Tous les ingrédients de choix pour trois soirées festives, ludiques et décontractées.

↓  Amuses-bouche

Edition N°1 Deux chefs de grands restaurants genevois: Dominique Gauthier du Chat Botté et Philippe Audonnet du Windows seront les premiers à se lancer dans cette aventure gastronomique, pour faire découvrir tout leur talent et leur créativité, en toute liberté. Décliné autour du caviar Prunier et du saumon Balik, chacun de leur plat entrera en résonance avec une sélection de vins issus du vignoble genevois. Ces petits plats iodés seront mis en musique par l'artiste genevois Kid Chocolat, sur une sélection électro-pop. Initiateur et créateur des soirées qu’il aime appeler «épicurieuses», Cyril Musy est un véritable passionné qui a une expérience de plus de dix ans dans l’univers de la gastronomie. Il a réussi en quelques années à faire de ses rencontres gastronomiques des événements incontournables des soirées parisiennes. Cyril Musy explique que ce concept a pour origine: «l’envie de décomplexer la gastronomie et de la sortir de son formalisme, en offrant un nouveau mode de découverte et de consommation à travers des soirées ludiques, conviviales et transculturelles». Edition bis Le mois suivant, ce sera au tour de Raphaël Vionnet, chef étoilé de l’Auberge du Bois Prin à Chamonix, et Julien Burlat, chef étoilé du restaurant le Dôme à Anvers et chef conseil du Chalet Zannier à Megève, de s’affranchir des contraintes de leur restaurant. Ces deux toques étoilées présentent des univers singuliers qui devront s'accorder sur les sets électro rock de Love Motel pour une première expérience «Food Flux» au Flux à Carouge. Pour ceux qui auraient manqué les premières rencontres, une troisième soirée «épicurieuse» aura lieu en janvier. GO OUT! NOVEMBRE

4  Informations www.lemiam.ch

GO OUT! NOVEMBRE


62

on prend le large

63

on prend le large

TERRES DE BLEU

- OLIVIER GURTNER

Patagonie, Iguaçu, Buenos Aires, Cordoba, Salta… l’Argentine donne au curieux un très large éventail de lieux à découvrir et une culture complexe à apprécier. Souvent décrit comme le plus européen d’Amérique du Sud, le pays albiceste étale ses fascinants paysages, des déserts de sel au Nord à la terre de feu au Sud, où se trouve la ville la plus australe du monde, Ushuaia. Nation d’éleveurs – historiquement les gauchos – la destination est aussi urbaine, profondément, avec cette Buenos Aires qui aime se croire centre du monde, capitale de 13 millions d’habitants, d’où proviennent les trois quarts de la richesse nationale. La culture se laisse également apprécier, le tango bien sûr, mais plus généralement l’art de vivre, un leitmotiv des Argentins.

Le Tango

Petite sélection de lieux à découvrir au pays des rois du polo, du mate et de la bière Quilmes.

9 de Julio

Last Tango in Paris

Hypercentre, l’Avenida 9 de Julio, la plus large avenue du monde – 125 mètres – commémore l’indépendance du pays: 9 juillet 1816. Cet impressionnant boulevard a été percé pour alléger les problèmes de circulation, nécessitant la destruction d’une trentaine d’immeubles. A une exception près, l’Ambassade de France, qui n’a pu être touchée, inviolabilité territoriale des ambassades oblige.

On ne saurait passer à côté de la danse argentine par excellence, qui se pratiquait initialement entre hommes, généralement les dockers éloignés de leur famille restée en Europe. D’où la tonalité mélancolique, qu’on retrouve typiquement dans «Vuelvo al Sur» version Gotan Project ou version Roberto Goyeneche, pour les puristes. Où le danser? A Confiteria Ideal bien sûr, où fut tourné le film Tango de Carlos Saura ou dans le SoHo porteño, le quartier San Telmo. Avis aux amoureux du tango, à Buenos Aires on n’invite pas une femme en se présentant debout à elle, mais par un signe de tête et un regard, depuis sa chaise.

Puero Madero Entre la Casa Rosada, édifice rose qui abrite la présidence de la République, et le Rio de la Plata se trouve Puerto Madero. Un quartier d’affaires branché bâti sur les anciens docks, célèbre pour sa vie nocturne et ses bars. Sur le canal, on remarque le Puente de la Mujer dessiné par l’architecte espagnol Santiago Calatrava.

9 de Julio

Teatro Colón Véritable institution en Amérique du Sud, le Teatro Colón est non seulement célèbre pour les productions d’art lyrique mais aussi pour les soirées concertantes et les récitals. De nombreuses stars s’y sont produites: Arturo Toscanini, Luciano Pavarotti, Maria Callas et Martha Argerich. Après 5 années de rénovations, il rouvre en 2010, offrant l’une des meilleures acoustiques du monde.

GO OUT! NOVEMBRE

Puero Madero

GO OUT! NOVEMBRE

Teatro Colón


64

on prend le large

65

horlogerie

GARDE -TEMPS

ET PLUS LOIN...

EN MAJESTÉ

- OLIVIER GURTNER

Iguaçu Sur les frontières brésiliennes et argentines, à proximité du Paraguay, la terre s’ouvre pour offrir un éblouissant spectacle où semble rugir la nature: les chutes d’Iguaçu. Le site mérite son surnom des Gorges du Diable. Contrairement aux chutes du Niagara envahies par hôtels, casinos et salles de jeux, le site d’Iguaçu est bien mieux préservé.

Salinas Concrètement, il s’agit de gigantesques étendues de sel, qui donnent l’impression de se trouver sur la mer ou dans un désert. Face à un tel spectacle, on est instantanément émerveillé et l’on perd tout sens de l’échelle. Une expérience unique.

Patagonie Région mythique, terres d’élevage aux vastes paysages surmontées par de la chaîne andine, la Patagonie vaut à elle seule un voyage en Argentine. Etapes recommandées, Ushuaia et la Terre de Feu, El Calafate, sur le bord du Lago Argentino. Pour s’en faire une idée, il faut imaginer le Lac Léman avec pour seule ville Nyon et absolument rien autour. Le lieu procure une sensation de liberté et d’apaisement. A proximité se trouve l’impressionnant Glacier Perito Moreno, dont le front se brise sur la mon-

La cérémonie du Grand prix d’horlogerie de Genève remettra 8 prix permettant de départager les 70 pièces candidates, jeudi 15 novembre au Grand Théâtre. La maison lyrique accueille chaque année la prestigieuse compétition, désormais organisée depuis 2011 par une fondation. Avant l’annonce des lauréats, les montres sont présentées dans le monde entier, de Shanghaï à Hong Kong en passant par Genève, bien sûr. Avant la cérémonie au Grand Théâtre, dont la façade sera entièrement rehaussée de motifs horlogers, le public genevois aura l’occasion de découvrir les candidats à la Cité du Temps, du 2 au 8 novembre, sur le Pont de la Machine. Le Conseil fédéral réaffirme son soutien à cette manifestation d’envergure, par la présence du Conseiller fédéral Alain Berset à la soirée de gala. Les montres récompensées seront ensuite présentées à Moscou, dans la résidence de l’ambassadeur de Suisse.

tagne en produisant un bruit proche de l’orage. A ne pas manquer.

Indépendance, le meilleur gage de qualité Soucieux de proposer un prix crédible et reconnu par la critique internationale, la Fondation n’invite plus de représentants des détaillants horlogers. Ainsi, critiques, experts, professionnels du marché de l’art et collectionneurs composent désormais le panel chargé de désigner la fine fleur de la création. Il est également assisté d’un commissaire, en l’occurrence Patrick König, qui veille au respect du règlement. Liberté, indépendance et esprit critique; les conditions pour une crédibilité totale sont réunies.

également, le Prix spécial du Jury remis au Patek Philippe Museum de Genève. La 12ème édition remettra également son trophée suprême, l’Aguille d’or, une main imaginée par le graphiste et artiste genevois Roger Pfund, connu notamment pour avoir dessiné le passeport suisse. La main symbolise le savoirfaire, le corps de métier du travail horloger. L’artiste helvétique a visé juste, puisque la compétition ne valorise pas uniquement l’esthétique des pièces présentées, mais bien leurs performances techniques et d’artisanat. Mentionnons par exemple le Prix de la montre joaillerie et métiers d’art, qui met à l’honneur sertissage, émaillage, laquage, gravure et squelettage. Les plus virtuoses retiennent également le Prix de la grande complication, destiné à donner au calendrier, quantième perpétuel, tourbillon et chronographe leurs lettres de noblesse.

Aiguille d’or Temps fort du calendrier horloger international, l’événement a consacré en 2011 De Bethune et son modèle DB28 meilleure montre de l’année, au cours d’une cérémonie à laquelle intervinrent notamment le commissaire-priseur basé à Londres Simon de Pury et la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey. A noter GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE

↑La

cérémonie 2011 du Grand prix de

l'horlogerie de Genève, avec son président Carlo Lamprecht au pupitre


66

cosmétique

cosmétique

67

LES FLEURS

DU BIEN

- MINA SIDI ALI

Inspiré d’une phrase de Charles Beaudelaire Salut! J’adore ta beauté, le nouveau concept store hybride, alliant produits de beauté et galerie d’art, RIVOLI GENÈVE, promet de vous embellir et vous nourrir, artistiquement parlant. Rendez-vous le 8 novembre prochain dans ce nouvel espace épuré, minimaliste et décloisonné pour découvrir une gamme de cosmétique de luxe au packaging hype made in Switzerland. Située à proximité du quartier des Bains de Genève, RIVOLI Beauty Art Gallery présente le parfait équilibre entre la beauté de l’art et l’art de la beauté, en exposant des artistes contemporains plusieurs fois par an. La galerie n’est cependant qu’une des facettes du concept store RIVOLI, écrin luxueux et unique pour une marque de niche novatrice et Swiss made. Pour vous accueillir dans cet espace unique à Genève, la curatrice Lilia Slavinskaia, historienne de l’art et experte ès cosmétique.

L’inauguration officielle de cet espace hybride, le 8 novembre prochain, donnera lieu à un tout premier vernissage: celui d’Anja Verbeek von Loewis, dont l’exposition Aurora Aurum se fond magiquement dans les thèmes chers à la galerie.

Le concept store RIVOLI GENÈVE, cosmétique haut de gamme et galerie d'art

Les œuvres de cet artiste allemande reconnue mélangent des techniques diverses, de l’aquarelle à un intrigant mélange d’huile, miel, pigments et or qui crée le lien entre Art et Beauté. Ses toiles soulèvent la réflexion sur l’esthétique, sa valeur subjective et la recherche éperdue de séduction et de perfection, que ce soit dans les soins tels que cosmétiques ou dans la perception de l’artiste face à sa toile. L’artiste sera présente pour vous dévoiler sa vision de la beauté telle qu’exprimée au travers de cette première exposition genevoise. 4 RIVOLI GENEVE Rue de l'Arquebuse 14 1204 Genève www.rivoligeneve.com

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


BORN TO BURN

Direction artistique Mina Sidi Ali Make-up & hairstyle Juan Romero Modeles Go Out Agency / Aloyn & Claire Wasser Franck, Antoine, Ken & Faouzan Remerciements Maniak , Clarins, Peter Müller,

Baies d'Erelle, Bal des Créateurs, Cécile Guenat, Arnaud Zill, Guitar Solo

Assistantes Mae Karani & Manon Barraud

Freddie Haut en cuir Sabine Portenier & Evelyne Roth Chaussures Topshop Maquillage Clarins Odyssey (Festival Makeup collection) David Perfecto cuir Bal des Créateurs Débardeur Bal des Créateurs Pantalon Maniak Genève Talons Maniak Genève Parfum Thierry Mugler Womanity (Les parfums de cuir)


VS

Freddie Haut American Apparel Leggings Maniak Genève Chaussures Topshop Collier et boucles d’oreilles Cécile Guenat Basse DAS Basse David Perfecto doré Bal des Créateurs Leggings Maniak Genève Chaussures Maniak Genève Guitare Guitar Solo


AND THE WINNER IS....

K.O KABOOM

BANG KABOOM Freddie Jupe «Iridecent» Peter Müller Chemise «Polka Dots» Peter Müller Sac Heidi’s David Pantalon Maniak Genève Talons Maniak Genève Sac Heidi’s Débardeur Maniak Genève Collier «Kapakal» Peter Müller

David Débardeur Maniak Genève Collier et bracelet Baie d’Erelle Bague Arnaud Zill


74

AGENDA Expos

Classique Théatre Films Clubbing Live Famille Là-bas

 

GO OUT! NOVEMBRE


76

Galeries d'art

Expos

Expos 77

1227 Carouge

Montbrillant 24 1201 GE

SAKS

Xippas Art Contemporain

Red Zone Arts

Tél.: 022 301 64 90

Tél.: 022 329 75 27

Rue de la Synagogue 34 1204 GE

Rue des Sablons 6 1204 GE

Rue du Vieux-Billard 7 1205 GE

ACACIAS-CAROUGE

www.espacel.net

www.milkshakagency.ch

Tél.: 022 310 11 44

Tél.: 022 321 94 14

Tél.: 022 320 43 63

Galerie Guy Bärtschi

▶ Maria Carmen Perlingeiro, Josée

▶ Emilie Decourcelle et

www.saks.ch

www.xippas.com

www.red-zone.ch

Rte des Jeunes 43 Allée G

Pitteloud, Catherine Rebois

Khan Vong

▶ Sarah Crowner

▶ Joan Hernandez Pijuan

▶ Qiu Jie

1227 Carouge

Latentes

Eurasie mon amour

Geometric Park

Du 10.11 au 12.01.2013

A chacun sa vérité

Tél.: 022 310 00 13

Jusqu’au 3.11

Jusqu'au 17.11

Du 2.11 au 11.01.2013

▶ Paris Photo

Jusqu’au 5.11

www.bartschi.ch

▶ Onde

Expositions en vitrine

Ma-Ve 14h-18h

Grand Palais – Paris

Me-Ve 14h30-18h30

▶ Not Vital

Séries photographiques

7/7 et 24/24

Sa 14h- 17h

Du 15 au 18.11

Sa 11h-18h30

Oeuvres sur papier

Du 10.11 au 25.01.2013

Du 10.11 au 18.01.2013

Lu-Ve 11h-17h

Ma-Ve 11h-19h Théâtre Saint-Gervais

Espace ExpoSIG

Rue du Temple 5 1201 GE

Pont de la Machine 1204 GE

Mines d'Art

Tél.: 022 908 20 00

Tél.: 022 546 76 00

Ribordy Contemporary

Tél.: 022 321 11 00

Studio Sandra Recio

Rue St-Joseph 39 1227 Carouge

www.saintgervais.ch

www.sig-ge.ch

Bd d’Yvoy 7b 1205 GE

www.marcjancou.com

Rte du Grand Lancy 4 1227 Carouge

Tél.: 022 301 30 19

▶ Géa Ausbourg

▶ La rade de Genève: du glacier

Tél.: 022 321 75 63

▶ Erica Baum

Tél.: 022 544 94 05

www.minesdart.com

Dessins

aux lacustres

www.ribordycontemporary.com

Du 2.11 au 21.12

www.sandrarecio.com

▶ Not Registered

Du 6.11 au 20.12

Jusqu'au 12.12

▶ Bozidar Brazda

▶ Tomoaki Suzuki

▶ Marlon de Azambuja

Quoi ma gueule

Ma-Ve 12h-20h

Lu-Ve 9h-18h

Fete

Du 8.11 au 21.12

Immobile

Vernissage le 15.11

Sa 16h-20h

Sa-Di 10h-17h

Du 3.11 au 21.12

Je-Ve 14h-18h30

Jusqu’au 16.11

Du 16 au 30.11

Ma-Ve 14h-18h30

Sa 14h-17h

Ma-Ve 10h-13h et 14h-18h

Ma-Ve 13h30-18h30

PLAINPALAIS

The Square

Sa 10h30-17h

Analix Forever

Rue du Diorama 2 1204 GE

Rue de Hesse 2 1204 GE

www.the-square.ch

Ma-Ve 14h-18h30

Rue des Bains 63 1205 GE

! p.22

FLUX Laboratory

Marc Jancou contemporary

Sa 13h-17h

Sa 14h-17h Art & Public - Cabinet PH Galerie Bernard Ceysson

Rue des Bains 37 1205 GE

Rue du Vieux-Billard 7 1205 GE

Tél.: 022 781 46 66

Tél.: 079 128 54 90

www.artpublic.ch

www.bernardceysson.com

▶ Pascale Marthine Tayou

▶ Rémy Jacquier

Jusqu’au 31.12

Jusqu’au 4.11

Me-Ve 14h30-18h

Rue Jacques-Dalphin 10 1227

La Gravière

Tél.: 022 329 17 09

▶ Calaver'Arts

Carouge

Ch. de la Gravière 9 1227 Carouge

www.analix-forever.com

El dia de los muertos

Tél.: 022 308 14 50

www.lagraviere.net

▶ Sarah Lucas, Joanna Ma-

Jusqu’au 5.11

www.fluxlaboratory.com

▶ Vernissage tableaux

linowska, Maro Michalakakos,

Me et Ve 12-22h

▶ Association GCC-02

Scènes de chasse

Michaela Spiegel

Je 12h-19h

Time of my life

8.11 à 21h

The King

Sa, Di, Lu 12h-18h

Du 10.11 au 22.12

▶ Cristina Fernandes, Eva Martins

Du 8.11 au 12.01.2013

SKOPIA Art Contemporain

Me-Sa 14h-19h

Emotions en pierres froides

Ma-Sa 14h-18h

P.-H. Jaccaud

Film documentaire Première genevoise le 15.11

EAUX-VIVES

▶ Mark Henley

Galerie TOX'n'CO

Bank on us

Carrefour de Villereuse 1 1207 GE

Galerie Charlotte Moser

Photographie

Tél.: 022 777 22 22

Rue des Rois 15 1204 GE

Du 23.11 au 21.12

www.toxnco.com

Tél.: 022 312 14 14

Lu-Ve 10h-17h

▶ Toinov et Nelio

www.galeriemoser.ch

Vernissage le 22.11 à 18h

Jusqu’au 7.11

▶ Wolfgang Betke

Lu-Ve 14h-19h

Du 10.11 au 22.12

Sa 14h-18h

Vernissage le 10.11

Piano Nobile Rte des Acacias 76 1227 Carouge

▶ John Armleder - Noël Dolla

Du 9 au 11.11 de 12h à 21h

Rue des Vieux-Grenadiers 9 1205 GE

Vernissage le 8.11 à 18h

Tél.: 022 321 61 61

La Fondation Emilie Gourd célèbre

à 11h

Tél.: 022 731 04 41

Galerie Sébastien-Bertrand

Ma-Ve 14h-18h

www.pianonobile.ch

Rue du Simplon 16 1207 GE

Sa 14h-17h

▶ Programmation de performances

Tél.: 022 700 51 51

Du 2 au 3.11

▶ Sam Kaprielov

Mitterrand+Cramer Art Advisory

▶ Balises

The see

Rue des Bains 52 1205 GE

Exposition collective

Jusqu’au 10.11

Tél.: 022 800 27 27

Du 24.11 au 12.01.2013

Ma-Ve 14h-19h

www.mitterrand-cramer.com

Je-Sa 15h-19h

Sa 14h-18h

▶ Georges Condo

Espace_L

PÂQUIS-NATIONS

Jusqu’au 3.11

Rte des Jeunes 43 Allée G

Milkshake Agency

Ma-Ve 14h-18h

Visions of Mexico

GO OUT! NOVEMBRE

Jour de Fête

GO OUT! NOVEMBRE

100 ans du journal Le mouvement féministe

concERTS

Expo

TabLE RondE

Salle du Faubourg, Genève —— Rue Terreaux-du-Temple 6 Samedi 10 novembre 2012 de 15h à 1h30 —— Entrée libre emiliegourd.ch


78

Expos/Musées

Musées

79

www.skopia.ch

Ma-Ve 10h-18h30

CHÊNE-BOURG

Muséum d'histoire naturelle

Jusqu'au 19.12

Médiathèque du Fonds d'art

▶ Pierre Schwerzmann

Sa 10h-17h

Point-favre

Rte de Malagnou 1 1208 GE

Me et Sa 14h-18h

contemporain (FMAC)

Av. F.-A. Grison 6 1225 Chêne-Bourg

Tel.: 022 418 63 00

Di 13h-19h

Rue des Bains 34 1205 GE

Du 10.11 au 5.01.2013 Ma-Ve 11h-18h30

Blancpain art Comtemporain

Tél.: 022 869 41 15

www.ville-ge.ch/mhng

Sa 11h-17h

Rue des Maraîchers 63 1205 GE

▶ Charles Rollier

▶ KK.ZOO

Centre d’Art Contemporain

www.ville-geneve.ch/fmac

Tél.: 022 328 38 02

Peintures

Jusqu’au 21.04.2013

Rue des Vieux-Grenadiers 10 1205 GE

▶ Back and forth

TMproject

www.blancpain-artcontemporain.ch

Jusqu'au 20.11

Ma-Di 10h-17h

Tél.: 022 329 18 42

Vidéos du Fonds André Iten

Rue des Vieux-Grenadiers 2 1205 GE

▶ Thomas Flechtner

Ma-Ve 10h-12h et 13h-17h

Visite en LSF le 18.11 à 14h

www.centre.ch

Jusqu’au 1.06.2013

Tél.: 022 320 99 03

Bulbfiction

Sa-Di 10h-17h

▶ L'Archive du Videoartfestival

Ma-Sa 11h-18h

www.skopia.ch

Du 10.11 au 22.12

▶ Gilles Porret

Vernissage le 10.11 à 11h

Box

Ma-Ve 14h30-18h30 Sa 14h-17h

Du 8.11 au 20.12

Tel.: 022 418 45 40

Musée Ariana

de Locarno

GRAND-LANCY

Av. de la Paix 10 1202 GE

Jusqu’au 25.11

Centre de la Photographie

Villa Bernasconi

Tél.: 022 418 54 50

▶ Edy Ferguson

Rue des Bains 28 1205 GE

Rte du Grand-Lancy 8

www.ville-ge.ch/ariana

Selected works

Tél.: 022 329 28 35

Vernissage le 10.11 à 13h

Art en île - Halle Nord

1212 Grand-Lancy

▶ La manufacture de porcelaine

Du 22.11 au 3.02.2013

www.centrephotogeneve.ch

Me-Ve 13h-19h

Place de l'île 1 1211 GE

Tél.: 022 794 73 03

de Langenthal

▶ Thea Djordjadze, Monica

▶ Doubles économies

Sa 13h-17h

Tél.: 022 312 12 30

www.villabernasconi.ch

Jusqu'au 25.11

Sosnowska, Andro Wekua,

Visitant une archive de l’Allemagne

www.act-art.ch

▶ Exposition collective

Ma-Di 10h-18h

Pae White

de l’Est (1967-1990)

Espace LABO

▶ Bastien Gachet

Etat des lieux

Organic

Jusqu'au 25.11

Bd St-Georges 1205 GE

Lauréat Bourse act-art 2012

Jusqu'au 9.12

Pavillon Plantamour

Sculpture

▶ Cindy Sherman

www.espacelabo.net

Du 8.11 au 15.12

Ma-Di 14h-18h

Rue de Lausanne 112 1202 GE

Du 22.11 au 3.02.2013

That's me - that's not me

▶ Philippe D. Elioupoulos

Ma-Sa 14h-18h

Tel.: 022 732 37 76

Ma-Di 11h-18h

Oeuvres de jeunesse

Who owns my heart

MEYRIN

www.lalibellule.ch

Du 29.11 au 20.01.2013

▶ Quatre regards naturalistes

Ma-Di 11h-18h

Jusqu'au 8.11

ST-JEAN /CHARMILLES

Galerie Forum Meyrin

Me-Ve 16h-20h

Live in Your Head

Pl. des Cinq-Continents 1 1217 Meyrin

Rue du Beulet 4 1203 GE

http://meyrinculture.ch

BFAS Blondeau Fine Art Services

Tél.: 022 388 51 00

▶ Génération spontanée

Rue de la Muse 5 1205 GE

www.hesge.ch/head

Le nouveau regard de la bande des-

Tél.: 022 544 95 95

▶ Proposition de Vincent de Roguin

sinée belge

www.bfasblondeau.com

Du 8.11 au 2.12

Jusqu'au 8.12

▶ Jim Shaw

Me-Sa 14h-19h

Me-Sa de 14h à 18h

Jusqu’au 22.12

VIEILLE-VILLE

PETIT-SACONNEX

Je-Ve 14h-18h30

Art en Vieille-Ville

Villa Dutoit

Sa 11h-17h

8 novembre dès 17h

Ch. Gilbert Trolliet 1209 Petit-Saconnex

Cramer + Cramer

Présentation des expositions

▶ Carte blanche à la fondation l'Estrée

Rue de la Muse 8 1205 GE

novembre 2012-janvier 2013

Il faut des haltes dans la marchedes peuples

Dreams

www.villadutoit.ch

Tél.: 022 321 48 12

Du 2 au 24.11

www.philippecramer.com

Galerie Jacques de la Béraudière,

▶ Philippe Cramer

Galerie Michel Foëx, Gagosian

Objets sculptés

Gallery,Galerie Grand-Rue, Galerie

Jusqu’au 20.12

Patrick Gutknecht, Galerie Inte-

Lu-Ve 10h-18h30

rart, Galerie De Jonckheere,

Fondation Baur - Musée des

Galerie Anton Meier, Phoenix An-

Arts d’Extrême-Orient

Galerie Patrick Cramer

cient Art SA, Galerie Tactile,

Rue Munier-Romilly 8 1206 GE

Rue du Vieux-Billard 2 1205 GE

Galerie Rosa Turetsky, Galerie

Tél.: 022 704 32 82

Tél.: 022 320 22 00

Sonia Zannettacci, Musée Bar-

www.fondation-baur.ch

www.cramer.ch

bier-Mueller, Musées d’art

▶ Bijoux des toits du monde

▶ Pablo Picasso

et d’histoire de Genève et Fonda-

Jusqu’au 3.03.2013

Jusqu'au 22.12

tion Baur

Ma-Di 14h-18h

Lu 14h-18h30

Programme détaillé sur www.avv.ch

Me 14h-20h

Me-Di 14h-18h

Musées

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


80

!

Musées

/

Musées/Classique

81

Musée Rath

Musée d'ethnographie

Je 1.11

Fondation Martin Bodmer

Rue des Bains 28 1205 GE

Place Neuve 1 1204 GE

Ch. Calandrini 7 1231 Conches

Grigory Sokolov à 20h

Rte du Guignard 19 1223 Cologny

www.auerphoto.com

Tel.: 022 418 33 40

Tél.: 022 346 01 25

Piano: Oeuvres de Rameau, Mozart

www.concertus.ch

Rue des Vieux-Grenadiers 10 1205 GE

▶ Mouvances

www.ville-ge.ch/mah

www.rousseau2012.ch

Victoria Hall

Tél.: 022 320 61 22

Photographie

▶ Fascination du Liban

▶ C'est de l'homme que j'ai à parler

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Ve 9.11

Jusqu'au 24.11

60 siècles d'histoire de reli-

Rousseau et l'inégalité

Tél.: 022 322 22 40

Orchestre de la Suisse Ro-

Ma-Sa 11h-18h

gions, d'art et d'archéologie

Jusqu’au 23.06.2013

www.caecilia.ch

mande à 19h

Du 30.11 au 31.03.2013

Ma-Di 10h-17h

Ma-Di 11h-18h

Visites audio-décrites le 10.11 à 14h30

Musée d'art moderne et contemporain

www.mamco.ch

p.27

Bâtiment d'art contemporain

Mamco

▶ Yves Belorgey, Etienne Bossu, Steeve Luncker, Anita Molinero, Franz-Erhard Walther L'Eternel Détour

Bibliothèque d'art et d'archéologie Promenade du Pin 5 1204 GE

Oeuvres de Béla Bartok

Di 4.11

Victoria Hall

Le chant sacré et l'orchestre

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Tel.: 022 418 27 00

Cabinet d'arts graphiques

Musée des suisses dans

de chambre de Genève à 17h

Tél.: 022 807 00 00

Ma-Ve 12h-18h

www.ville-ge.ch/mah

Promenade du Pin 5 1204 GE

le monde

Oeuvres de Joseph Hayden

www.osr.ch

Sa-Di 11h-18h

▶ Pop up!

Tel.: 022 418 27 70

Château de Penthes

Victoria Hall

▶ Dimanche gratuit

Collages, pliages, livres surgissants

www.ville-ge.ch/mah

Ch. de l’impératrice 18

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Di 11.11

Visites commentées

Du 12.11 au 31.05.2013

▶ Matthias Mansen

1292 Prégny-Chambésy

Tél.: 022 418 35 00

Orchestre de la Suisse Ro-

Tous les dimanches à 15h

Lu-Ve 10h-18h

Work in progress

www.penthes.ch

www.ville-ge.ch/vh/

mande à 11h

Sa 9h-12h

Du 23.11 au 24.02.2013

▶ Le marin et le photographe

Ma-Di 11h-18h

Corto Maltese et Marco D’Anna

Roh Fei Tong + Arthur Gui-

Bâtiment des Forces Motrices

Jusqu'au 19.12

gnard-Yanqui à 17h

Pl. des Volontaires 2 1204 GE

Piano, violoncelle: Oeuvres de

Tél.: 022 807 00 00

Schubert, Brahms

www.osr.ch

Jusqu'au 13.01.2013

Centre d’édition contemporaine

Oeuvres de Niels Gade, Max Bruch

Rue Saint-Léger 18 1204 GE

Bibliothèque de Genève

Tél.: 022 310 51 70

Promenade des Bastions 1211 GE

Patek Philippe Museum

www.c-e-c.ch

▶ Nota Bene de la musique

Rue des Vieux-Grenadiers 7

▶ Trisha Donnelly

avec Rousseau

1205 GE

Du 29.11 au 31.01.2013

Jusqu'au 2.03.2013

Tél.: 022 807 09 10

Samson et Dalila avec l’Or-

Rue Tabazan 7 1204 GE

Thierry Escaich à 17h

Ma-Ve 14h30-18h30

Ma-Ve 14h-18h

www.patekmuseum.ch

chestre de la Suisse Romande

www.concertus.ch

Improvisations aux grandes orgues

Sa 14h-17h

Sa 10h-12h et 14h-17h

▶ Exposition permanente

et le Choeur du Grand Théâtre

Ma-Ve 14h-18h

Opéra de Camille Saint-Saëns

Lu 5.11

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Sa 10h-18h

Les 7, 10, 13, 16, 19 et 21.11 à 19h30

Valentina Lisitsa à 20h

Tél.: 0800 418 418

Grand Théâtre

Récital de piano

www.ville-ge.ch/vh/

Opéra

Chapelle de l'Oratoire

Victoria Hall

Musée d’art et d’histoire

Musée Barbier-Mueller

Rue Charles-Galland 2 1206 GE

Rue Calvin 10 1204 GE

Tél.: 022 418 26 00

Tél.: 022 312 02 70

Hôpital cantonal

Bd du théâtre 11 1204 GE

Victoria Hall

www.ville-ge.ch/mah

www.barbier-mueller.ch

Rue Micheli-du-Crest 24 1211 GE

Tél.: 022 418 31 30

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Les valses de Vienne à 15h30

▶ Grèce et Rome antiques

▶ Masques à démasquer

Tél.: 022 305 41 44

www.geneveopera.com

Tél.: 0800 418 418

Strauss

Visite en LSF le 4.11 à 11h

Jusqu'au 15.01.2013

www.arthug.ch

www.alternativesclassiques.com

Geneva Arena

▶ Rousseau tout simplement!

Lu-Di 14h-18h

▶ Le cas Rousseau, je suis né

Passions dissonantes

infirme et malade

Airs d'opéra - Récital

Ma 6.11

Tél.: 022 710 90 90 www.geneva-arena.ch

Visite commentée en LSF le 4.11

Rte des Batailleux 1218 Gd-Saconnex

à 14h

Musée international de la Réforme

▶ Lettres d'introduction à J.-

Le 4.11 à 17h

Ensemble Filigrane à 20h

▶ Picasso à l’œuvre

Rue du Cloître 4 1204 GE

J. Rousseau

Point-favre

Violon, flûte, harpe celtique...

Dans l’objectif de David

Tel.: 022 310 24 31

Jusqu’au 30.11

Av. F.-A. Grison 6 1225 Chêne-Bourg

Salle communale de Veyrier

Ma 13.11

Douglas Duncan

www.musee-reforme.ch

Lu-Di 8h-20h

Tél.: 022 869 41 15

Rte de Veyrier 265 1255 Veyrier

Concours de Genève à 20h

Jusqu'au 3.02.2013

▶ Parfums antiques, senteurs bibliques

www.veyrier.ch

Finale musique de chambre

Ma-Di 11h-18h

Jusqu'au 25.11

Musée de Carouge

Viva l'Opéra

Visites descriptives et tactiles

Ma-Di 10h-17h

Pl. de Sardaigne 2 1227 Carouge

Airs d'opéra italien: Verdi, Ros-

Je 8.11

Rue de l'Arquebuse 12 1211 GE

Tél.: 022 342 33 83

sini, Puccini, Donizetti...

Orchestre de Chambre de

www.concoursgeneve.ch

les 13, 23 et 27.11 à 14h30

Conservatoire

▶ "Au temps de Rousseau"

Maison Tavel

www.carouge.ch

Le 28.11 à 20h30

Genève à 19h30

Découverte des costumes, di-

Rue du Puits-Saint-Pierre 6 1204 GE

▶ Exposition collective

Point-favre

Ecoles de Vienne

Me 14.11

vertissements, arts de la table,

Tel.: 022 418 37 00

Adresse(s)

Av. F.-A. Grison 6 1225 Chêne-Bourg

FLUX Laboratory

Ciné-concert à 20h

musique et vie de salon de

www.ville-ge.ch/mah

Du 12.11 au 3.02.2013

www.concertus.ch

Rue Jacques-Dalphin 10 1227 Carouge

La Passion de Jeanne d’Arc de

l'époque pour les personnes

▶ Josh Fassbind

Ma-Di 14h-18h

Tél.: 022 308 14 50

C.T. Dreyer, 1927

avec handicap mental

Visages de Genève

www.fluxlaboratory.com

Accompagnement musical à l’orgue

18.11 de 14h à 16h

Jusqu’au 24.02.2013

Concerts Classiques

Ma-Di 11h-18h

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE

Théâtre de St-Gervais François Guye à 20h

Rue des Terreaux du temple 12 1201 GE

Violoncelle: Oeuvres de Bach

www.espace-saint-gervais.ch


82

! p.32

Je 15.11

Orchestre de la Suisse Romande à 20h

Classique

Classique/Théâtre

/

83

Cour Saint-Pierre 1204 GE

Di 25.11

Je 29.11

Tél.: 022 328 08 18

→ L’histoire d’une femme qui

Tel. 079 941 55 47

Orchestre de chambre de Ge-

Orchestre de chambre de Genève -

www.theatredelusine.ch

s’échappe de son propre univers

nève - David Greilsammer à 17h

Ivor Bolton et Sandrine Piau à 20h

Du 27.11 au 16.12

Concours de Genève (cf. art. p. 32)

Margie Wu à 18h30

Oeuvres de Mozart

Oeuvres de Purcell, Schubert,

Rousseau : retour aux sources

Ma, Me, Je et Sa 19h

Victoria Hall

Piano: Oeuvres de Purcell, Bee-

Bâtiment des Forces Motrices

Webern, Haendel, Mozart

De Patrick Brunet, Atelier En-Jeu

Ve 20h

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

thoven, Chopin et Scriabin

Pl. des Volontaires 2 1204 GE

Bâtiment des Forces Motrices

Mise en scène: Sara Llorca

Di 17h

www.concoursgeneve.ch

Villa Dutoit

Tél.: 022 807 17 90

Pl. des Volontaires 2 1204 GE

→ 2012 Rousseau pour tous

Théâtre de Carouge

Ch. Gilbert-Trolliet 5 1209 Pe-

www.locg.ch

Tél.: 022 807 17 90

Du 06.11 au 17.11

Salle François-Simon

www.locg.ch

Ma, Me, Je, Ve et Sa 20h30

Rue Ancienne 39 1227 Carouge

Maison de quartier de la Jonction

Tél.: 022 343 43 43 www.tcag.ch

Ve 16.11

tit-Saconnex

Orchestre de Ribaupierre,

Tél.: 022 733 05 75

Arsène Liechti, Caroline Vischer à 17h

Chœur symphonique de

www.villadutoit.ch

Oeuvres de Brahms, Bruch

Quatuor Takaks à 20h

Av. de Ste-Clotilde 18b 1205 GE

Église Notre-Dame-des-Grâce

Oeuvres de Schubert, Britten, Dvorak

Tél.: 022 418 94 94 www.mqj.ch

Vevey, Chœur A Cappella d’Yverdon à 20h30

Ma 20.11

Av. des Communes-Réunies

Conservatoire de musique

Grand concert de gala à l’occasion

Nadège Rochat à 20h30

1212 Grd-Lancy

Pl. Neuve 1211 GE

du 25e anniversaire de Concer-

Violoncelle: Oeuvres de Lalo, Berlioz

www.orchestre-des-trois-chene.ch

Tél.: 022 322 22 40

▶ Un amour de Swan

Mise en scène: Hervé Loichemol

tus Saisonnus

Victoria Hall

www.caecilia.ch

De Marcel Proust

2012 Rousseau pour tous

Victoria Hall

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Oleg Kaskiv et les solistes de

→ Présentée par l’association

→ L’investigation d’une femme

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Tél.: 0800 418 418

l'International Menuhin Music

Ve 30.11

Fugues en bleu «Un amour de

sur le séïsme politique engen

www.concertus.ch

www.symph.ch

Academy à 17h

Orchestre de la Suisse Romande

Swan» mêle sonate piano-vio-

dré par la publication de Émile

Violon

à 20h

lon, comédie

et du Contrat social. Une ques

▶ Le Citoyen De Denis Guénoun

Duo Bouclier à 20h

Me 21.11

Salle communale de Veyrier

Oeuvres de Takemitsu,

Le 11.11 à 17h

tion la hante en permanence:

Oeuvres de Vivaldi, Vitali,

Orchestre de Paris à 20h

Rte de Veyrier 265 1255 Veyrier

MacMillan, Beethoven

▶ Monsieur Croche

pourquoi un tel impact?

Piazzolla, Zolotarev, Voï-

Oeuvres de Mozart, Ravel, Stravinski

www.veyrier.ch

Victoria Hall

Musique & texte de Claude Debussy

Du 01.11 au 17.11

tenko, Chlaïev...

Victoria Hall

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Comédie d’Alain Carré

Ma et Ve 20h

Point-favre

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Kol Isha à 18h

Tél.: 022 807 00 00

Piano: François-René Duchâble

Me, Je et Sa 19h, Di 17h

Av. F.-A. Grison 6 1225 Chêne-Bourg

Tél.: 022 319 61 11

Les soeurs de Myriam, voix des

www.osr.ch

Le 18.11 à 17h

▶ La nuit juste avant les forêts

Tél.: 022 869 41 15

www.culturel-migros-geneve.ch

Théâtre les salons

De Bernard-Marie Koltès

!

femmes d'Europe et d'Israël Conservatoire de musique

Le Lac des cygnes/Théâtre

Rue J-F. Bartholoni 6 1204 GE

Mise en scène: Lorenzo Malaguerra

Pl. Neuve 1211 GE

Municipal Académique d’Opéra

Tél.: 022 807 06 30

→ Un étranger aborde un inco-

www.les-salons.ch

nnu dans la rue. Il lui raconte

Ve 23.11

Orchestre des Nations Unies -

Orchestre de la Suisse Romande

Tél.: 076 226 96 92

et Ballet de Kiev à 20h

Choeur de l'école internatio

à 20h

www.amj.ch/WPR121100.htm

Ballet de Tchaïkovsky

nale de Genève à 19h30

Oeuvres de Brahms, Tchaïkovski

Grand concert de gala pour l'U-

Victoria Hall

NICEF Une célébration de Mozart

p.34

Sa 17.11

son apathie pour la société, son

Théâtre du Léman

Léonce et Léna

dégoût pour sa ville et surtout,

Lu 26.11

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

De Georg Büchner

son envie irresistible de mettre

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Murray Perahia - Academy of

www.theatreduleman.com

Mise en scène: Eric Devanthéry

fin à la violence par la violence

Victoria Hall

Tél.: 022 807 00 00

St Martin in the Fields à 20h

→ Pièce phare du répertoire

Du 20.11 au 09.12

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

www.osr.ch

allemand jouée sous masques.

Ma et Ve 20h

Une version décalée de la

Me, Je et Sa 19h, Di 17h

Tél.: 0900 800 800 www.mozartensuisse.ch

Sa 24.11

Oeuvres de Mozart

Théâtre

Victoria Hall Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Once you pop the fun doesn’t stop

société occidentale

Comédie de Genève

Berliner Philharmoniker à 19h30

Tél.: 022 322 22 40

Mise en scène: Kim Seob Boninsegni

Du 01.11 au 09.12

Bd des Philosophes 6, 1205 GE

Le Lac des Cygnes/Moscou

Oeuvres de Ligeti, Wagner, Ravel...

www.caecilia.ch

→ La convergence des savoirs

Ma, Me, Je et Sa 19h

Tél.: 022 320 50 01

Théâtre Ballet à 20h30

Victoria Hall

pour une meilleur distribution à

Ve 20h, Di 17h

www.comedie.ch

Ballet de Tchaïkovsky

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Me 28.11

l’audience. « Once you pop the

Théâtre de Carouge

Geneva Arena

www.grandsinterpretes.ch

Orchestre de la Suisse Ro-

fun doesn’t stop » remet en

Salle Gérard-Carrat

San Isidro Futbol Club

mande à 20h

question toute l’autorité que

Rue Ancienne 57 1227 Carouge

Par La Balibaloo Compagnie

Rte des Batailleux 1218 Gd Saconnex Tél.: 022 710 90 90

Le groupe des six à 20h

Oeuvres de Takemitsu,

l’on peut ressentir durant

Tél.: 022 343 43 43

→ San Isidro est loin de tout. A

www.geneva-arena.ch

Concert commenté tout public

MacMillan, Beethoven

une conférence

www.tcag.ch

l’image du village lui-même,

Salle de spectacle de l'Insti-

Victoria Hall

Du 06.11 au 11.11

Di 18.11

tut Jacques-Dalcroze

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Ma, Me, Sa et Di à 19h

Murmures des murs

paraît être dénuée de toute

Requiem de Karl Jenkins

Rue de la Terrassière 44 1208 GE

Tél.: 022 807 00 00

Je et Ve à 20h30

Conception et mise en scène:

structure. Les lignes blanches

200 choristes, 80 musiciens

Tél.: 076 375 75 54

www.osr.ch

Théâtre de l’Usine

Victoria Thierrée-Chaplin

du terrain sont les seuls cadres

Cathédrale Saint-Pierre

www.ensemblevariante.ch

Rue de la Coulouvrenière 11 1204 GE

Avec Aurélia Thierrée

dont elle dispose, l’équipe ne

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE

la pauvre équipe de football


84

Théâtre

Théâtre

85

se doute néanmoins pas que

Ch. de Ruth 16 1223 Cologny

▶ La force de tuer

concon familial

Véronique Bettencourt

▶ Coach Impro

les lignes ont bien d’autres

www.lecrevecoeur.ch

De Lars Norén

Du 29.11 au 19.12

→ La nostalgie d’un homme qui

→ Sous l’œil totalement subjec-

Mise en scène: Philippe Lüscher

Ma, Je et Ve 20h30

se remmémore les femmes et

tif d'un présentateur totale

vertues encore… Du 27.11 au 08.12

Ensemble et séparément

→ A travers les relations entre

Me, Sa et Di 19h

les lieux qui ont marqué sa vie

ment partial, les comédiens de-

Ma-Sa 20h

De Françoise Dorin

un père, son fils et sa petite

Théâtre l'Alchimic

Du 06.11 au 24.11

vront traiter les thèmes et les

La Traverse

Avec Jean Piat et Marthe Villalonga

amie l’auteur nous plonge dans

Av. Industrielle 10 1227 Carouge

Ma, Je et Sa 20h30

contraintes qui leurs seront

Rue de Berne 50 1201 GE

→La vie est une chance formidable

la difficulté des liens familiaux

Tél.: 022 301 68 38

Me et Ve 19h

imposés par le public

Tél.: 022 735 79 24

car tout est toujours possible

et leur échec

www.alchimic.ch

▶ Psychodrame 3

10.11 à 21h

www.mqpaquis.ch

Du 20 au 21.11 à 20h30

Jusqu’au 04.11

L'Alakran / Oscar Gómez Mata

Le Box

Théâtre du Léman

Lu et Ve 20h30

Un air de famille

→ Le génie d’Oscar Gómez

Pl. de l’Octroi 15 1227 Carouge

▶ Le gardien

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

Me, Je et Sa 19h, Di 17h

D'Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri

Mata revient avec une re-

Tél.: 076 495 09 44

De Harold Pinter

www.theatreduleman.com

▶ Chute d’une nation

→ L’histoire bien connue d’un

cherche

www.lebox.ch

De Yann Reuzeau

dîner tranquile qui se trans

de l’histoire dans les murs de

▶ Collaboration

Mise en scène: Marie-Christine Epiney

Du sexe?... Encore?

Mise en scène: Yann Reuzeau

forme en un véritable théâtre

chaque maison. Des performan

De Ronald Harwood

→ Aston raconte l’horreur de son

De Philippe Verlooven

→ L’élection approche et la

de révélations

ces participatives à ne rater

Mise en scène: Georges Werler

expérience dans un hopital

D'après une idée des comédiennes

pseudo-démocratie présidée

Du 27.11 au 30.12

sous aucun pretexte

→ Théâtre musical

psychiatrique. Il rencontre Davies

Mise en scène: Stéphane Guex-

par la droite touche à sa fin.

Ma, Me et Ve 20h

Du 26.11 au 08.12

6.11 à 20h30

qu’il sauve d’une aggression

Pierre

Pendant ce temps Weider, un

Je et Sa 19h, Di 17h

Ma, Je et Sa 19h

Bâtiment des Forces Motrices

dans un bar puis, une fois chez

Par le Théâtre de l'Epiderme

député de gauche inconnu du

Théâtre des Amis

Lu, Me et Ve 20h30

Pl. des Volontaires 2 1204 GE

Aston, Davies fait la connais

→ C’est dans la jeunesse que le

grand public, consciencieux et

Pl. du Temple 8 1227 Carouge

Théâtre Saint-Gervais

Tél.: 022 807 00 00

sance du petit frère de son hôte,

sexe atteint le comble de

travailleur se prépare à entrer

Tél.: 022 342 28 74

Rue du Temple 5 1201 GE

www.lestheatrales.ch

Mick, un personnage au carac-

son acrobatisme. Mais que de-

en campagne

tère intrusif et aggressif

vient-il après? Est-il toujours

Du 07.11 au 25.11

▶ Tout ce qui nous reste de la

Jusqu’au 04.11

aussi rocambolesque lorsque

Lu et Ve 20h30

révolution, c'est Simon

Ma-Sa 20h, Di 18h

vient le temps de l’âge mûr?

Me, Je et Sa 19h, Di 17h

Collectif L'Avantage du doute

Les Léopards à l'essai

Mise en scène: Patrick Mohr

▶ Desperate Alkestis

Du 16.11 au 09.12

Le Poche

→ Trois filles en manque d’engage-

5 films du Festival de Locarno

→ Une création du Théâtre Spirale

D’après Euripide

Me et Sa 19h

Rue du Cheval-Blanc 7 1204 GE

ment politique assiègent

présentés par la HEAD

Théâtre de La Parfumerie

Mise en scène: Anne Bisang

Je et Ve 20h30, Di 17h

Tél.: 022 310 37 59

Simon, un pseudo soixante-huitard

Du 12.11 au 16.11

Ch. de la Gravière 9 1227 Carouge

→ Une enquête passionnée

Théâtre Pitoëff

www.lepoche.ch

Jusqu’au 03.11

Les Cinémas Grütli

Tél.: 022 343 01 30

à partir de l’énigme de la

Rue de Carouge 52 1227 GE

Je et Sa 19h

Rue du Géneral-Dufour 16

www.laparfumerie.ch

figure d'Alkestis

Tél.: 079 759 94 28

▶ Les frères Karamazov

Ve 20h30

1204 Genève

Jusqu’au 18.11

www.cavale.ch

D'après F. Dostoïevski

▶ Sylvie

022 320 78 78

De Gérard de Nerval

www.cinemas-du-grutli.ch

!

Adaptation: Richard Crane

p.30

Ma, Je, Sa 19h

Tél.: 022 908 20 00

Me, Ve 20h, Di 18h

▶ L'Atelier volant

Mise en scène: Michel Favre

▶ Les vainqueurs

De Valère Novarina

→ Une intrigue policière où l’in-

De et par David Bauhofer

→ Après 40 ans d’interdiction à

térêt n’est plus de savoir qui

→ David Bauhofer dit tout sur

l’antenne, le texte de Valère

est le tueur mais de percevoir

la crise

Novarina n’a aucunement per-

les caractères et les psycholo

Du 27.11 au 16.12

du de sa force linguistique

gies des personnages autour

Lu-Sa 20h, Di 18h

Du 07.11 au 08.11 à 20h30

du crime

Théâtre du Grütli

▶ L’Usage du monde

Du 06.11 au 25.11

Rue du Général Dufour 16 1204 GE

Nicolas Bouvier - Dorian Rossel

Ma, Je et Ve 20h30

Tél.: 022 328 98 68

→ La mise en scène d’un voyage

Me, Sa et Di 19h

www.grutli.ch

personnel sur la «route de l’Inde»

▶ Comment se débarrasser

Du 15.11 au 16.11 à 20h30

d'un ado d'appartement

Spectacle "surprise"

Forum Meyrin

D'Anne de Rancourt - Chiflet &

Mise en scène: Anne Vaucher

Pl. des Cinq-Continents 1

Cie (septembre 2010)

→ Tout est dans le titre

1217 Meyrin

Adaptation et mise en scène:

Du 14.11 au 09.12

www.forum-meyrin.ch

Jean Cholle

Me-Sa 20h30, Di 17h15

→ Une mise en scène désopi-

Théâtre Le Crève-Cœur

lante de la difficulté à quitter le

GO OUT! NOVEMBRE

Adaptation: Yves Charreton et

GO OUT! NOVEMBRE

www.saintgervais.ch

La nuit remue D'Henri Michaud


86

Cinéma

Cinéma

/

Cinéma/Clubbing

87

Looper

Le Capital

Thérèse Desqueyroux

More than honey

Rue Simon-Durand 7 1227 Carouge

Science-fiction / Etats-Unis / de

Drame / France / de

Drame / France / 1h50 / de

Documentaire / Suisse / 1h31 /

Tél.: 022 301 40 55

Sorties du 7 novembre

Rian Johnson / 1h59 / avecJo-

Costa-Gavras / avec

Claude Miller / Avec A

de Markus Imhoof / avec Em-

www.montecristoclub.ch

A Royal Affair

seph Gordon-Levitt, Emily

Hippolyte Girardot, Gad Elmaleh

→ Dans les landes, on arrange

manuelle Béart, Eric Elmosnino

Drame / Danemark / 2h17

Blunt, Bruce Willis, Piper Pe-

→ La résistible ascension d'un

les mariages pour réunir les

→ Documentaire sur le dé-

Speakeasy de 23h à 3h

/ de Nikolaj Arcel / avec

rabo,

valet de banque dans le monde

terrains et allier les familles

peuplement des ruches

Festival Perf

Mads Mikkelsen

→ Dans un futur proche, la

féroce du Capital

→ L'histoire vraie d'un homme

Mafia a mis au point un sys

Trouble with the curve

Rise of the guardians

Motel Campo

ordinaire qui gagne le coeur

tème infaillible pour faire dispa-

Shangai, n°89 Shimen Road

Drame / Etats-Unis / 1h51

Animation / Etats-Unis / de

Rte des jeunes 13 1227 Carouge

d'une reine et démarre une ré-

raître tous les témoins gênants

Drame / Chine / 1h25 / de

/ de Robert Lorenz / avec

Jeff Lynch & William Joyce /

www.motelcampo.ch

Haolun Shu / avec Ewen Cheng,

Clint Eastwood, Amy Adams

Voix de : Leonardo DiCaprio

volution

Concert-performatif & DJ

Nous York

Xufei Zhai, Lili Wang

→ Un découvreur de talents spé-

→ Le père noël, le lapin de pa-

Catch me if you can (Moa)

Argo

Comédie / France / 1h38 / de

→ La trame de ce premier film

cialisé dans le baseball voit

ques et toute la clique s'unis-

DD King (Jet Lag) de 23h à 5h

Thriller/ Etats-Unis / 2h / de Ben

Géraldine

se passe à la fin des années

sa vie basculer avec la perte

sent pour combattre le mal ...

Moa Club / Jetlag

Affleck / avec John Goodman,

Nakache & Hervé / avec

1980, à Shanghai

progressive de sa vue

Ben Affleck

Leila Bekhti, Géraldine Nakache

→ Le 4 novembre 1979, au

→ Michaël, Nabil et Sylvain,

The Twilight Saga: Breaking

summum de la révolution ira

trois trentenaires de Nanterre,

nienne, des militants envahissent l'ambassade américaine

Ch. des Batailles 22 1214 Vernier. Silent Hill: Revelation

Tél.: 079 721 70 01

War Witch

Epouvante, Horreur / Etats-

www.moaclub.com

Down - Part 2

Drame / Canada / 1h30 / de

Unis, Grande-Bretagne / de

débarquent à New-York par

Romance / Etats-Unis

Kim Nguyen

Michael J. Bassett / avec

DJ BrunoL de 20h à 2h

surprise à l'occasion de

/ de Bill Condon / avec

→ Komona, jeune fille, raconte

Sean Bean, Radha Mitchell

Reggaeton, merengue

de Téhéran, et prennent 52

l'anniversaire de Samia, leur

Kristen Stewart, Robert

à l'enfant qui grandit dans son

→ Depuis des années Heather

Santa Cruz Bar

Américains en otage

amie d'enfance

Pattinson

ventre l'histoire de sa vie dans

Mason et son père n'ont jamais

Rue du Stand 40 1205 GE

→ Après la naissance de Renesmee,

l'armée des guerriers rebelles

cessé de fuir, échappant à

www.santacruz.ch

d'un pays d'Afrique Centrale

chaque fois de justesse

Forbidden Voices

Stars 80

les Cullens se rassemble en clan afin

Documentaire / Suisse / 1h37 /

Comédie / France / 1h50 /

de protéger l'enfant ...

deBarbara Miller

de Frédéric Forestier / avec

→ A Cuba, les «femmes blan-

Richard Anconina, Patrick Timsit

Sorties du 21 novembre

Beyond the hills

ches» manifestent pacifique-

→ Vincent et Antoine, deux fans

Drei Brüderà la carte

Drame / Roumanie / de

Du 17.11 au 2.12

ment, un glaïeul à la main, pour

des années 80, dirigent une

Documentaire / Suisse / 1h13

Christian Mungiu / 2h35 / avec

Festival FILMAR

demander la libération des

petite société qui fait tourner

/ de Silvia Häselbarth / avec

Cosmina Stratan, Critina Flutur

→ Le cinéma brésilien sera à

Carouge GE

prisonniers politiques

des sosies dans toute la France

Markus, Andy, Maria

→ Alina revient d'Allemagne

l'honneur lors de cette édi-

Tél.: 022 300 65 65

→ La spécialité d’une auberge

pour y emmener Voichita, la

tion 2012

www.bypass.ch

Programmation: www.filmaramlat.ch

Sorties du 28 novembre

!

aux mystérieuses forces qui

Laris Alexander + Miss D + DJ

les pourchassent

Eskal de 22h à 5h Hip-hop, RnB, house

p.38

Bypass Carrefour de l'Etoile 1 1227

Hiver nomade

Sorties du 14 novembre

vieille de 400 ans ne se trouve

seule personne qu'elle

Divers / Suisse / 1h30 / de

Après mai

pas seulementdans les assiet-

ait jamais aimée et qui l'ait

Manuel Von Stürler

Drame / France / 2h02

tes, mais en cuisine

jamais aimée

Clubbing

→ Carole et Pascal partent pour

/ d'Olivier Assayas /

leur transhumance hivernale

Lola Creton, Clement Metayer

The impossible

Marina Abramovic: The artist

Ve 2.11

avec trois ânes, quatre chiens

→ Jeune lycéen, Gilles est pris

Drame / Etats-Unis, Espagne /

is present

Simian Mobile Disco + Bowski

Tél.: 022 311 70 09

et huit cents moutons

dans l'effervescence politique

de Juan Antonio Bayona / avec

Documentaire / Etats-Unis /

+ Le Twan de 23h à 5h (Le Rez)

www.xsclub.ch

et créatrice de son temps

Naomi Watts, Ewan McGregor

1h46 / de Matthew Akers / avec

Electro, techno

DJ Menno de 22h à 5h All styles XS Club Rue de la Pélisserie 19 1204 GE

→ L'histoire d'une famille prise

Marina Abramovic

Netsky + DirtyMadSound + Locco-

Chill Pop de 22h à 2h

Drame / France, Sénégal /

La Chasse (Jagten)

dans une des plus terribles ca-

→ Marina Abramovic se pré-

motion + Malki de 23h à 5h (Le Zoo)

Hip-hop funk

1h27 / de Moussa Touré / avec

Drame / Danemark / 1h51 / de

tastrophes naturelles récentes

pare pour une rétrospective

Drum and bass

Fenomeno

Bassirou Diakhate, Moctar Diop

Thomas Vinterberg / avec

majeure de son travail au Mu-

L'Usine

Rue des Pâquis 28 1201 GE

→ Un village de pêcheurs dans

Mads Mikkelsen, Thomas

The last friday

sée d'Art Moderne de New York

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

Tél.: 022 732 32 02

la grande banlieue de Dakar,

Bo Larsen

Drame/ Jordanie / de Yahya

à travers laquelle elle compte

Tél.: 022 781 40 57

www.fenomenobar.ch

d'où partent de nombreuses pi-

→ Après un divorce difficile,

Alabdallah / avec Ali Suliman

faire taire les plus sceptiques

www.zoo.ch

rogues

Lucas a trouvé une nouvelle

→ Un père divorcé apprend qu’il

qui se posent encore la ques-

petite amie, un nouveau travail

doit impérativement subir une

tion : qu'est-ce que l'art ?

et s'applique à reconstruire sa sa relation avec son fils

La Pirogue

Sa 3.11 Reggaeton Madison dès 23h

Mole + Giuseppe + Psyberpu-

opération chirurgicale dans

Mix en vidéo clip

nk + Argonautes dès 22h

quatre jours

Monte Cristo Club

Psychedelic Trancendance

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


88

Clubbing

Clubbing

89

L'Usine - Le Zoo

Silencio

Stefan de 18h à 21h

XS Club

Lounge bar des Automnales

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

Rue du Levant 3 1201 GE

Jagwa Music, Crowdpleaser,

Les Afterworks

Rue de la Pélisserie 19 1204 GE

Rte François-Peyrot 30

Tél.: 022 781 40 57

Tél.: 022 732 06 06

Turkish D, Mr Magic, Wasulu

Lounge bar des Automnales

Tél.: 022 311 70 09

1218 Gd-Saconnex

www.zoo.ch

www.silencio.ch

Selecta de 23h à 5h

Rte François-Peyrot 30

www.xsclub.ch

www.automnales.ch

Techno, afro-music, soukouss

1218 Gd-Saconnex www.automnales.ch

Rooftop Hookers de 22h à 2h

Me 14.11

Funk house and more

Cyril Léger de 18h à 21h

DJ BrunoL + Fabio de 20h à 2h

Fenomeno

Les Afterworks

Reggaeton, latin, house

Rue des Pâquis 28 1201 GE

Lounge bar des Automnales

Mega all style special 90s (Moa)

DJ Ismael de 22h à 5h

Motel Campo

Mirco Many (Jet Lag) de 23h à 5h

All styles

Rte des jeunes 13 1227 Carouge

Moa Club / Jetlag

XS Club

www.motelcampo.ch

Ch. des Batailles 22 1214 Vernier

Rue de la Pélisserie 19 1204 GE

Tél.: 079 721 70 01

Tél.: 022 311 70 09

DJ Menno de 22h à 5h

Santa Cruz Bar

Tél.: 022 732 32 02

Rte François-Peyrot 30

www.moaclub.com

www.xsclub.ch

All styles

Rue du Stand 40 1205 GE

www.fenomenobar.ch

1218 Gd-Saconnex

XS Club

www.santacruz.ch

www.automnales.ch

Lu 12.11

Montereggaeton dès 23h

Dj Rod de 22h à 2h

Rue de la Pélisserie 19 1204 GE

Monte Cristo Club

Funk, hip-hop

Tél.: 022 311 70 09

DJ Abdel with NRJ Léman de

Cyril Léger de 18h à 21h

Je 15.11

Rue Simon-Durand 7 1227 Carouge

Fenomeno

www.xsclub.ch

22h à 5h

Les Afterworks

Les vinyles du grenier dès 22h

Tél.: 022 301 40 55

Rue des Pâquis 28 1201 GE

Hip-hop, RnB

Lounge bar des Automnales

"Défrichage d'horreurs et de talents"

www.montecristoclub.ch

Tél.: 022 732 32 02

Alex Sumi de 22h à 2h

Bypass

Rte François-Peyrot 30

La Gravière

www.fenomenobar.ch

Fenomeno

Carrefour de l'Etoile 1 1227 Carouge

1218 Gd-Saconnex

Ch. de la Gravière 9 1227 Carouge

Rue des Pâquis 28 1201 GE

Tél.: 022 300 65 65

www.automnales.ch

www.lagraviere.net

www.bypass.ch

Speakeasy de 23h à 3h Festival Perf

Ve 9.11

Tél.: 022 732 32 02

Concert-performatif & DJ

DJ BrunoL de 20h à 2h

www.fenomenobar.ch

Motel Campo

Reggaeton, merengue

Rte des jeunes 13 1227 Carouge

Santa Cruz Bar

Sa 10.11

www.motelcampo.ch

Rue du Stand 40 1205 GE

Far Too Loud + Stereoheroes

www.santacruz.ch

+ The Hiiters + Blotter + Bryan

DJ BrunoL + Fabio de 20h à 2h

Ma 13.11

Speakeasy de 23h à 3h

DJ Ismael de 22h à 5h

David Armada de 18h à 21h

Musique non-électronique

All styles

Les Afterworks

Motel Campo

Back de 22h à 5h

Reggaeton, latin, house

Helder Costa & Lee Low (Jet

Palladium

Santa Cruz Bar

Lag) de 23h à 5h

Rue du Stand 3bis 1204 GE

Rue du Stand 40 1205 GE

Moa Club / Jetlag

www.facebook.com/Understor-

www.santacruz.ch

Ch. des Batailles 22 1214 Vernier

mEvents

Tél.: 079 721 70 01 Fairmont aka Jake Fairley +

www.moaclub.com

Sinner DC + Dan Lagardère

Montereggaeton dès 23h Monte Cristo Club

dès 22h

Reggaeton One de 0h à 3h

Rue Simon-Durand 7 1227 Carouge

Automaton

Monte Cristo Club

Tél.: 022 301 40 55

La Gravière

Rue Simon-Durand 7 1227 Carouge

www.montecristoclub.ch

Ch. de la Gravière 9 1227 Carouge

Tél.: 022 301 40 55

www.lagraviere.net

www.montecristoclub.ch

DJ Masterbass + DJ Prems de

DK Mike + Yan Bruno de 22h à 5h

Moa Club / Jetlag

22h à 5h

Bypass

Ch. des Batailles 22 1214 Vernier

House, RnB, Saxo

Carrefour de l'Etoile 1 1227 Carouge

Tél.: 079 721 70 01

Bypass

Tél.: 022 300 65 65

www.moaclub.com

Carrefour de l'Etoile 1 1227 Carouge

www.bypass.ch

Brown S & Chic & Choc (Jet Lag) de 23h à 5h

Tél.: 022 300 65 65 www.bypass.ch

Hercules & Love affair sound Niko de Rohan de 18h à 21h

system feat. Andy, Stef &

Les Afterworks

Beth + DJ Reas dès 22h

DJ Toots + MR. Riddler

Lounge bar des Automnales

Djing

dès 23h

Rte François-Peyrot 30

La Gravière

Dancehall, hip-hop,

1218 Gd-Saconnex

Ch. de la Gravière 9 1227 Carouge

funk, reggae

www.automnales.ch

www.lagraviere.net

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


90

Clubbing

Clubbing

91

Rte des jeunes 13 1227 Carouge

La Gravière

Rte François-Peyrot 30

House Nation (Jet Lag) de 23h

Sa 24.11

Tél.: 022 311 70 09

www.motelcampo.ch

Ch. de la Gravière 9 1227 Carouge

1218 Gd-Saconnex

à 5h

Montereggaeton dès 23h

www.xsclub.ch

www.lagraviere.net

www.automnales.ch

Moa Club / Jetlag

Monte Cristo Club

Ch. des Batailles 22 1214 Vernier

Rue Simon-Durand 7 1227 Carouge

Don-Is de 22h à 2h

Les Afterworks

DJ BrunoL de 20h à 2h

DJ Uchenna Ikonne + Wasulu

Tél.: 079 721 70 01

Tél.: 022 301 40 55

Fenomeno

Lounge bar des Automnales

Reggaeton, merengue

dès 22h

www.moaclub.com

www.montecristoclub.ch

Rue des Pâquis 28 1201 GE

Rte François-Peyrot 30

Santa Cruz Bar

Afro-disco

1218 Gd-Saconnex

Rue du Stand 40 1205 GE

La Gravière

Cali Flow 212 dès 23h

Markomariotti (Jet Lag) de 23h à 5h

www.automnales.ch

www.santacruz.ch

Ch. de la Gravière 9 1227 Carouge

Reggaeton Urbano

Moa Club / Jetlag

www.lagraviere.net

Monte Cristo Club

Ch. des Batailles 22 1214 Vernier

Ve 30.11

Ve 16.11

DJ Menno de 22h à 5h

Rue Simon-Durand 7 1227 Ca-

Tél.: 079 721 70 01

Mouse on Mars dès 23h

Bonobo DJ Set + support de

All styles

Mr Statik, Daria, Nemo, DJ

rouge

www.moaclub.com

Intelligent Dance Music

23h30 à 5h

XS Club

Aimeric de 23h à 5h

Tél.: 022 301 40 55

Sets DJ

Rue de la Pélisserie 19 1204 GE

Bpitch Control, LoMidHigh...

www.montecristoclub.ch

Le MàD

Tél.: 022 311 70 09

Motel Campo

Rue du Stand 20 bis 1204 GE

www.xsclub.ch

Rte des jeunes 13 1227 Carouge www.motelcampo.ch

Luluxpo de 18h à 21h

www.mad.coop

Tél.: 022 732 32 02

DadaFlex de 22h à 2h

www.fenomenobar.ch

L'Usine DJ Kiss One + DJ Taloco de

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

23h à 5h

Tél.: 022 781 40 04

Fubu Beatbox de 22h à 5h

No Limit

www.ptrnet.ch

Pump the voice

Carlton Club

Bypass

Rue du Vélodrome 17 1205 GE

Tropical Paradise (Moa) de 23h à 5h

Big Moa Reggaeton (Moa)

Funk

DJ BrunoL + Fabio de 20h à 2h

Carrefour de l'Etoile 1 1227 Carouge

Tél.: 078 614 87 91

Moa Club / Jetlag

Feection: Yvan Genkins & Jeem

Fenomeno

Reggaeton, latin, house

Tél.: 022 300 65 65

Collins (Jet Lag) de 23h à 5h

Rue des Pâquis 28 1201 GE

Santa Cruz Bar

www.bypass.ch

Moa Club / Jetlag

Tél.: 022 732 32 02

Rue du Stand 40 1205 GE

Ch. des Batailles 22 1214 Vernier

www.fenomenobar.ch

www.santacruz.ch

Sa 17.11

DJ Ismael de 22h à 5h

Somogo + Herbalist Crew + GipNiko de Rohan de 18h à 21h

Ch. des Batailles 22 1214 Vernier Marina and the Diamonds +

Tél.: 079 721 70 01

support de 21h à 5h

www.moaclub.com

La Gale + Agent N + FAI dès 23h

Indie pop, électro, new wave

Hip-hop groove, DJ set

Salle des fêtes de Carouge

Reggaeton Session dès 23h

La Gravière

Rue Ancienne 37 1227 Carouge

Monte Cristo Club

All styles

Ch. de la Gravière 9 1227 Carouge

Tél.: 022 301 36 71

Rue Simon-Durand 7 1227 Carouge

sy Sound System de 19h à 3h

XS Club

www.lagraviere.net

www.bypass.ch

Tél.: 022 301 40 55

Les Afterworks

Tribal percussions, reggae,

Rue de la Pélisserie 19 1204 GE

Lounge bar des Automnales

Balkan beat

Tél.: 022 311 70 09

DJ Menno de 22h à 5h

DK Mike de 22h à 5h

Rte François-Peyrot 30

Palladium

www.xsclub.ch

All style

Bypass

DK Mike + Yan Bruno de 22h à 5h

1218 Gd-Saconnex

Rue du Stand 3bis 1204 GE

XS Club

Carrefour de l'Etoile 1 1227 Carouge

Bypass

www.automnales.ch

www.somogo.ch

Djronimo de 22h à 2h

Rue de la Pélisserie 19 1204 GE

Tél.: 022 300 65 65

Carrefour de l'Etoile 1 1227 Carouge

Hip-hop

Tél.: 022 311 70 09

www.bypass.ch

Tél.: 022 300 65 65

www.xsclub.ch

Tél.: 079 721 70 01 www.moaclub.com

www.montecristoclub.ch

Cowgirls reggaeton dès 23h

DJ Smash de 22h à 5h

Fenomeno

Monte Cristo Club

The best DJ of Russia

Rue des Pâquis 28 1201 GE

Rue Simon-Durand 7 1227 Carouge

Bypass

Tél.: 022 732 32 02

Big T de 22h à 2h

Anne & Thuy San dès 23h

Goa Psytrance night dès 22h

Tél.: 022 301 40 55

Carrefour de l'Etoile 1 1227 Carouge

www.fenomenobar.ch

Funk and more

Electronic ragga, tech house

La Gravière

www.montecristoclub.ch

Tél.: 022 300 65 65

Fenomeno

La Gravière

Ch. de la Gravière 9 1227 Carouge

Ve 23.11

Rue des Pâquis 28 1201 GE

Ch. de la Gravière 9 1227 Carouge

www.lagraviere.net

South Central + support de

Tél.: 022 732 32 02

www.lagraviere.net

www.fenomenobar.ch

www.bypass.ch DK Mike + Niko Volckov de 22h à 5h

Rimini Party (Moa)

23h30 à 5h

The experience - Mission to space

Dirty Music Productions (Jet

Rock, électro, beats

Bypass

Lag) de 23h à 5h

Le MàD

Carrefour de l'Etoile 1 1227 Carouge

Moa Club / Jetlag

Tél.: 022 300 65 65

Ch. des Batailles 22 1214 Vernier

www.bypass.ch

Tél.: 079 721 70 01 www.moaclub.com

Mama Cumbia + Los Cocos

www.bypass.ch Jahcoozi + Sonja Moonear +

DJ BrunoL de 20h à 2h DJ BrunoL + Fabio de 20h à 2h

Reggaeton, merengue

Du 23 au 25.11

Reggaeton, latin, house

Santa Cruz Bar

Rue du Stand 20 bis 1204 GE

Rue du Nord, Sinlab, Praed,

Santa Cruz Bar

Rue du Stand 40 1205 GE

www.mad.coop

DJ Raed Yassin, Bryan Lewis

Rue du Stand 40 1205 GE

www.santacruz.ch

saunders... de 23h30 à 5h

www.santacruz.ch

DJ BrunoL de 20h à 2h

Musiques expérimentales

Reggaeton, merengue

Festival Akouphène - Le Bateau

DJ Ismael de 22h à 5h

XS Club

DJ Menno de 22h à 5h

dès 22h

David Armada de 18h à 21h

Santa Cruz Bar

Promenade du Lac 1207 GE

All styles

Rue de la Pélisserie 19 1204 GE

Cumbia amazonienne (Chicha),

Les Afterworks

Rue du Stand 40 1205 GE

www.akouphene.org

XS Club

Tél.: 022 311 70 09

colombienne, mexicaine

Lounge bar des Automnales

www.santacruz.ch

Rue de la Pélisserie 19 1204 GE

www.xsclub.ch

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


92

Live

! 93 p.42

Live

Live

Jean-Pierre Renggli chante Brel

Di 4.11

Laurent Gerra à 20h30

Rue de la Servette 6 1201 GE

Pony Pony Run Run à 21h

Point-favre

Nada Surf + Tall Ships + Ezra

Imitations vocales

www.brasseurs.ch

Pop-songs

Ve 2.11

Av. F.-A. Grison 6 1225 Chêne-Bourg

Furman à 20h

Geneva Arena

Doumé à 21h

Tél.: 022 869 41 15

Indie rock

Rte des Batailleux 1218 Gd Saconnex

Ve 9.11

Rue du Stand 20 bis 1204 GE

Le Rez - L’usine

Tél.: 022 710 90 90

Red Planet à 21h30

www.mad.coop

www.geneva-arena.ch

Jazz

Brassens, Vian, Ferré, Brel... GRATUIT

Sa 3.11

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

Les Savoises

Sixtie's show à 20h30

Tél.: 022 781 40 04

Rue des Savoises 9bis 1204 GE

Rock, twist, slow, surf...

www.ptrnet.ch

www.resto-savoises.org

GRATUIT Les caves

Lu 5.11

The Drunken Leprerechauns à 17h

Rte de Sauverny 6 1290 Versoix

Strings & Wood à 20h30

Musique irlandaise

www.versoix.ch

Jazz

Le MàD

AMR - Sur des Alpes

Toy as a Toy + Degurutieni dès 22h

Dusty Road à 21h

Rue des Alpes 10 1201 GE

Rock qui fait peur

Rock 70's

www.amr-geneve.ch

La Gravière

BDG Club/Brasseur des Grottes

Ch. de la Gravière 9 1227 www.lagraviere.net

AMR - Sur des Alpes

Sa 10.11

Les caves

Melnotte, Siron, Fournier à 21h30

Rue des Alpes 10 1201 GE

Prométhée + Les vaches lai-

Rte de Sauverny 6 1290 Versoix

Jazz

www.amr-geneve.ch

tières + The Animen + Kes

www.versoix.ch

AMR - Sur des Alpes

GRATUIT

Pilgrim à 21h30

s'Khtaz + The Chikitas + One

Rue des Alpes 10 1201 GE

Ma 6.11

Hour Before + Breakfast à 20h

www.amr-geneve.ch

Strings & Wood à 20h30

Pimp My Band Vol.6

Jazz

L’usine

Jazz AMR - Sur des Alpes

Entombed + Science Of Disor-

AMR - Sur des Alpes

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

Rue des Alpes 10 1201 GE

der + Sludge + Arkhan à 21h

Rue des Alpes 10 1201 GE

Tél.: 022 781 40 04

www.amr-geneve.ch

Death'n'roll, death metal

www.amr-geneve.ch

www.ptrnet.ch

Le Rez - L’usine Kestekop II + Lady Black Sally

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

Baptiste Giabiconi, Tara Mc

Philippe Lavil, Jeane Manson,

dès 22h

Tél.: 022 781 40 04

Donald, Licia Chery... à 20h45

Richard Anthony, Alice Dona...

Rock

www.ptrnet.ch

Concert en faveur du Téléthon

à 14h30 et 20h15

Geneva Arena

Age tendre - saison 7

La Gravière Ch. de la Gravière 9 1227

Jono McCleery à 20h30

Rte des Batailleux 1218 Gd Saconnex

Geneva Arena

www.lagraviere.net

Folk, blues, soul

Tél.: 022 710 90 90

Rte des Batailleux 1218 Gd Saconnex

L’Epicentre

www.geneva-arena.ch

Tél.: 022 710 90 90

Michel Camilo + Tomatito à 20h30

Ch. de Mancy 61 1245 Collonge-Bellerive

Jazz, blues, world

www.epicentre.ch

Victoria Hall

www.geneva-arena.ch

Me 7.11 Strings & Wood à 20h30

Rue du Général-Dufour 14 1204 GE

Monsieur Roux et Pierre C. à 21h

Jazz

Tél.: 022 322 22 40

Chanson francophone

AMR - Sur des Alpes

www.ville-ge.ch/vh

Le Box

Rue des Alpes 10 1201 GE

Pl. de l’Octroi 15 1227 GE

www.amr-geneve.ch

Juke-Box - The Clover à 21h

Tél.: 076 495 09 44

Scène libre, jam session

www.lebox.ch

Broadway/B R OAD WAY à 22h

Théâtre du Léman Genève Mercredi 28 nov. 2012

Je 8.11 Kill it Kid à 20h

GRATUIT ACCOMPAGNE D'UN INSTRUMENT

Véronic Dicaire à 20h30

Bluesy indie rock

Le Box

Imitations vocales

Le Rez - L’usine

Pl. de l’Octroi 15 1227 GE

Geneva Arena

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

Tél.: 076 495 09 44

Rte des Batailleux 1218 Gd Saconnex

Tél.: 022 781 40 04

www.lebox.ch

Tél.: 022 710 90 90

www.ptrnet.ch

Le Chat Noir Rue Vautier 13 1227 Carouge www.chatnoir.ch

Di 11.11 promoted by:

20h30

www.geneva-arena.ch Cabadzi à 22h

Hip-hop, pop, électro

Strings & Wood à 20h30

Rap, RnB

Jean-Pierre Renggli chante Brel

Jazz

Le Chat Noir

Point-Favre

AMR - Sur des Alpes

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Av. F.-A. Grison 6 1225 Chêne-Bourg

Rue des Alpes 10 1201 GE

www.chatnoir.ch

Tél.: 022 869 41 15

www.amr-geneve.ch

GO OUT! NOVEMBRE

Unique concert en Suisse Romande

LOCATION : Ticketcorner – www.ticketcorner.com Tél. 0900 800 800 (CHF 1.19/min) • Fnac – www.fnac.ch La Poste, Manor, CFF • GENÈVE: Globus Centre Balexert, La Praille GO OUT! NOVEMBRE

Billy Hart Quartet à 20h30 Jazz AMR - Sur des Alpes Rue des Alpes 10 1201 GE www.amr-geneve.ch Tony Allen feat. Amp Fiddler à 20h30 Afrobeat, soul Le MàD Rue du Stand 20 bis 1204 GE www.mad.coop


94

Live

/

Live/En Famille

95

Lu 12.11

Da Cruz à 22h

Rue des Alpes 10 1201 GE

iSa à 21h

77 Bombay Street à 20h30

crotte par un naturaliste

Sonny Rollins à 20h30

Musique du monde

www.amr-geneve.ch

Folk-rock

Rock

Du 07.11 au 12.12 à 14h

Jazz, blues

Le Chat Noir

Le Box

Salle des fêtes de Thônex

▶ Chercheurs de climat

Victoria Hall

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Ariel Hill & Tim Boucher à 21h

Pl. de l’Octroi 15 1227 GE

Av. Tronchet 16 1226 Thônex

Du 04.11 au 25.11 à 15h

Rue du Général-Dufour 14

www.chatnoir.ch

Pop-folk

Tél.: 076 495 09 44

www.thonex.ch

▶ Le recul des dieux

Le Box

www.lebox.ch

1204 GE

Sa 17.11

Pl. de l’Octroi 15 1227 GE

Bobo Stenson Trio à 21h30

Tél.: 076 495 09 44

Ma 13.11

Jazz

www.lebox.ch

Hellbrain + Fake Messiah à 20h30

AMR - Sur des Alpes

Marche XLVI, MetalHxc

Rue des Alpes 10 1201 GE

GRATUIT

www.amr-geneve.ch

www.ville-ge.ch/vh

Le Rez - L’usine

les sommets de la Cordillère

Di 25.11

Grey Duck + Rock This Town à 20h

Du 03.11 au 24.11 à 15h

Patricia Kaas à 19h

Rock + after DJ

▶ La face cachée des glaciers

Chanson française

L’usine

Présentation de 3 courts métrages

Swing Cappuccino, Vince Cassella,

Victoria Hall

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

Jusqu’au 31.11 à 10h

les Forbans, Matthew Lee à 20h

Rue du Général-Dufour 14

Tél.: 022 781 40 04

▶ L’ironie du sort

Rock'N'Roll Legends

1204 GE

www.ptrnet.ch

Comment faire connaître

www.ville-ge.ch/vh

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

Desde Lejos Tango

Théâtre du Léman

Tél.: 022 781 40 04

Duo de Tango chanté

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

www.usine.ch

Point-favre

www.theatreduleman.com

Tél.: 022 869 41 15

Comédie musicale

Jusqu’au 31.11 à 10h

Ryan Bingham à 19h30

Lara Brown à 21h

Muséum d'histoire naturelle

Musique texane

Chanson pop-folk

Rte de Malagnou 1 1208 GE

Too Much & The White Nots à 22h

Le MàD

Le Box

http://ville-ge.ch/mhng/

Musique du monde

Rue du Stand 20 bis 1204 GE

Pl. de l’Octroi 15 1227 GE

www.mad.coop

Tél.: 076 495 09 44

▶ C'est pas sorcier: Les jeux

www.lebox.ch

de hasard

Lu 19.11

Le Chat Noir

Rte des Batailleux 1218 Gd Saconnex

Kris Kristofferson à 20h30

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Tél.: 022 710 90 90

Country

www.chatnoir.ch

www.geneva-arena.ch

Théâtre du Léman

Me 28.11

!

Un questionnement sur les jeux

Buena Vista Social Club avec

Impossible Gentleman à 21h30

de hasard et leurs effets sur

Jazz

les individus

AMR - Sur des Alpes

▶ Les jeux sont faits!

Rue des Alpes 10 1201 GE

Hasard et probabilités

www.amr-geneve.ch

Jusqu’au 7.04.2013

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

Stupeflip à 20h30

Omara Purtundo à 20h30

www.theatreduleman.com

Rap, punk, rock

Musique cubaine

Salle des fêtes de Thônex

Théâtre du Léman

Chanson française

p.44

Geneva Arena

Véronique Sanson à 20h30

les mathématiques?

Ve 30.11

Av. F.-A. Grison 6 1225 Chêne-Bourg Bharati à 20h30

Films sur le recul des glaces sur Nick Waterhouse + Duck Duck

Théâtre du Léman

Me 21.11

Av. Tronchet 16 1226 Thônex

Quai du Mont-Blanc 19

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

Jean-Lou Treboux/Youn Sun

www.thonex.ch

1201 GE

www.theatreduleman.com

Nah à 20h30

www.theatreduleman.com

Me-Lu 10h-17h Emir Kusturica & The No Smo-

Visite en LSF le 18.11 à 10h

king Orchestra à 21h

Jusqu’au 31.11 à 11h

Jazz, blues

Sa 24.11

Me 14.11

Bâtiment des Forces Motrices

Yapademalaquoi à 21h30

Les hurlements de Léo à 22h

Rock

Musée d'histoire des sciences

Véronique Sanson à 20h30

Pl. des Volontaires 2 1204 GE

Jazz

Troubadours punk

Le MàD

Rue de Lausanne 128 1202 GE

Chanson française

www.bfm.ch

AMR - Sur des Alpes

Le Chat Noir

Rue du Stand 20 bis 1204 GE

http://www.ville-ge.ch/mhs

Rue des Alpes 10 1201 GE

Rue Vautier 13 1227 Carouge

www.amr-geneve.ch

www.chatnoir.ch

Théâtre du Léman Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

Je 22.11

www.theatreduleman.com

Le Skeleton Band à 22h

www.mad.coop Mettez-vous au parfum! Ladylike Lily à 22h

Atelier jeune avec fabrication

Blues, folk rock

Soweto Gospel Choir à 15h et 20h

Pet Conspiracy, Re-Tros de

Rock, pop, electro

d’un objet parfumé

Je 15.11

La Gravière

Gospel, chants sud-africains

21h à 2h

Le Chat Noir

Le 18.11 à 14h

Ariane Moffatt à 22h

Ch. de la Gravière 9 1227

Théâtre du Léman

Rock, electro, post-punk

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Musée international de la réforme

Pop rock

www.lagraviere.net

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

from Pékin

www.chatnoir.ch

Cour Saint-Pierre 1204 GE

Tél.: 022 309 00 49

Motel Campo

www.theatreduleman.com

Rte des jeunes 13 1227 Ca-

Le Chat Noir Rue Vautier 13 1227 Carouge

Laurent Voulzy à 20h30

www.chatnoir.ch

Chanson française

Tél. : 0 22 310 24 31 www.musee-reforme.ch

rouge

Théâtre du Léman

Carla Pires à 20h30

Ve 16.11

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

Fado

Orioxy à 21h30

www.theatreduleman.com

L’Epicentre

Jazz

En famille

www.motelcampo.ch

▶ Tout feu, tout flamme, nuit

▶ Le Box en feu

du conte en Suisse

Nuit du conte

Je 29.11

Les conteurs de Genève se

Le 09.11 à 21h

Ch. de Mancy 61 1245 Col-

Alvin Zealot à 22h

rassemblent au Muséum pour

▶ Le petit singe musicien

AMR - Sur des Alpes

Ve 23.11

longe-Bellerive

Rock + after DJ

notre plus grand plaisir

Un petit singe à la recherche de

Rue des Alpes 10 1201 GE

Christophe Stieffel Trio à 21h30

www.epicentre.ch

La Gravière

9.11 à 17h

son instrument

www.amr-geneve.ch

Jazz

Ch. de la Gravière 9 1227

▶ Crottes sous la loupe

Le 17.11 et le 18.11

AMR - Sur des Alpes

www.lagraviere.net

Une remise en question de la

Le Box

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


/

96

En Famille/Là bas

Là bas

97

Pl. de l'Octroi 15 1227 Carouge

Le bon gros géant

▶ Isa

▶ Bat For Lashes

▶ Assassins associés

21.11 à 20h

Tél. : 079 495 09 44

Théâtre pour enfants

Une voix à ne pas rater

Indie pop

Une femme bien encombrante!

▶ Les Ogres de Barback + La

www.regart.ch

Du 17.11 au 09.12

02.11 à 21h

20.11 à 20h30

Du 8 au 24.11 à 19h30

Mine de Rien

Ma, Je et Sa 19h

▶ The Bewitched Hands

▶ Animal Collective

Café théâtre de la Voirie

Chanson

Grenadine

Ve 20h, Di 17h

Un déluge musical aux allures de

Rock expérimental

Rue du centre 10 1009 Pully

23.11 à 20h30

Théâtre jeune public

Théâtre du Loup

Nirvana, des Pixies ou de Magma

21.11 à 20h

Tél.: 021 728 16 82

▶ Chute d’une nation

7.11 à 15h

Ch. de la Gravière 10 1227 GE

03.11 à 21h

▶ Mark Lanegan Band

www.regart.ch

Épopée théâtrale

Catalyse de Genève

Tél.: 022 301 31 00

▶ Mathieu Boogaerts

Rock

Av. de Rosemont 14 1208 GE

www.theatreduloup.ch

Une revisite des anciens albums et

27.11 à 20h

▶ Les 39 marches

▶ Télérama Dub Festival #10

une pluie de nouveautés

▶ Gojira

De John Buchan et Alfred

Dub all styles

09.11 à 21h

Métal

Hitchcock

30.11 à 20h30

▶ Compagni Ad-Apte – Apéro,

28.11 à 20h30

8.11 à 20h30

Château Rouge

www.catalyse.ch

Là Bas

▶ Les petits commencements

25.11 à 11h

Théâtre pour enfants

Nyon

paintball et dimanche après-

Les Docks

▶ Thomas Dutronc

Rte de Bonneville 1 74100 Annemasse

Du 03.11 au 25.11

▶ VENETIA DEARDEN - Somer-

midi

Av. de Sévelin 34 1004 Lausanne

9.11 à 20h30

Tél.: 04 50 43 24 24

▶ Nosferatu

set Stories, Fivepenny Dreams

Un questionnement sur notre

Tél.: 021 623 44 44

▶ Small explosion with glass

www.chateau-rouge.net

Théâtre pour enfants

Photographies sur le Somerset

rapport au loisir, à l’hédonisme et

www.lesdocks.ch

and repeat echo

Du 28.11 au 09.12

Jusqu’au 04.11

à l’héroïsme

Création

Saint-Julien-en-Genevois

Théâtre des Marionnettes

Me-Di 14h

22.11 à 19h30

25e Jazz Onze

22.11 et le 23.11 à 20h30

▶ Salon des métiers d’art

Rue Rodo 3 1205 GE

Galerie FOCALE

▶ Le cirque des mirages

Jusqu'au 4.11

▶ L’intrus

Du 10 au 11.11

Tél.: 022 807 31 00

Pl. du Château 4 1260 Nyon

Théâtre expressionniste

Casino de Montbenon

Théâtre

L’Arande - Maison des Activités

www.marionnettes.ch

Tél.: 022 362 09 66

24.11 à 20h30

Allée Ernest-Ansermet 3

30.11 à 20h30

24 Grde Rue 74160 St-Ju-

www.focale.ch

Usine à Gaz

1003 Lausanne

Octogone

lien-en-Genevois

Rue César Soulié 1 1260 Nyon

www.jazzonzeplus.ch

Avenue de Lavaux 41 1009 Pully

www.st-julien-en-genevois.fr

Tic Tac Rousseau Opéra pour marionnettes traduits

▶ «Dance & Cities» Philip Trager

Tél.: 022 361 44 04

en LSF pour les publics sourds

L’architecture et la danse vues à

www.usineagaz.ch

et malentendants

travers le regard du photographe

24.11 à 17h

Phillip Trager

Lausanne

02.11 à 20h

Annemasse

Exposition de peinture de Mar-

Théâtre Cité Bleue

Jusqu’au 17.11

15e Festival Bach

Cinéma Odéon

▶ Pososhok + Gaëtan

tine Jaquemet

Av. de Miremont 46 1206 GE

Lu, Je-Sa à 11h

Jusqu'au 24.11

Pl. Dufour 4 1110 Morges

Saréo

Jusqu’au 03.11

Tél.: 022 792 01 66

AD-Galerie

Eglises Saint-Laurent, Saint-

Tél.: 021 802 47 01

Groove africain / reggae pop

Je et Ve 10h-12h30 et 14h30-18h,

www.rousseau2012.ch

Rte de la Gare 1 1272 Genolier

François, Casino de Mon

www.cinemaodeon.ch

07.11 à 20h

Sa 9h30-12h30 et 14h30-17h

Tél.: 022 366 47 40

benon, Opéra de Lausanne

▶ La Caravane Passe + Gypsy

Maison Fusier

http://ad-galerie.com

1002 Lausanne

▶ Les Frères Taloche

Sound System

26 Grand’rue 01210 Ferney-Vol-

Comédie théâtrale

Electro rock balkanique / bal-

taire

07.11 à 20h

kan beats

Tél. : 04 50 40 18 56

▶ Vincent Delerm - Memory

10.11 à 20h30

www.ferney-voltaire.fr

Hotel Paradiso

Morges

www.theatre-octogone.ch

▶ Nuit du court métrage

www.festivalbach.ch

Théâtre pour enfants

Tél.: 021 721 36 20

!

Ferney-Voltaire Demande d'asile

▶ Concert d'automne En-

Ve à 19h

semble Contrepoint

Metropop festival

Sa à 15h et 20h, Di à 17h

04.11 à 17

Festival de musiques actuelles

14.11 à 20h

▶ Nelson Freire

Théâtre Am Stram Gram

Temple,

Du 8 au 10.11

▶ Julien Doré

Récital piano

Rousseau-Voltaire, l'éter-

Rte de Frontenex 56 1207 GE

Rue du Temple 1260 Nyon

Métropole

16.11 à 20h

10.11 à 20h

nel duel

Tél.: 022 735 79 24

Tél.: 022 361 06 27

Place Bel-Air 1 1003 Lausanne

▶ Laurent Voulzy

▶ Un casse noisette

Exposition présentant l'histoire

www.amstramgram.ch

http://ad-galerie.com

http://metropop.ch

23.11 à 20h

Danse

des relations mouvementées

▶ Alain Souchon

14.11 à 19h30, 15.11 à 20h30

entre Voltaire et Rousseau

30.11 à 20h

▶ Johnny Winter + Peter Par-

Jusqu’au 04.11

Théâtre de Beausobre

ker's Bones

Ma-Di 10h-13h et 14h-18h

Av. de Vertou 2 1110 Morge

Blues rock

Château de Voltaire

p.47

Du 23.11 au 25.11

L'ourson recyclé

▶ "Arrêt sur image"

Spiritualized

Théâtre pour enfants

Peinture abstraite, œuvres nouvelles

Rock

Les 11.11 et 14.11 à 14h30

Lu-Ve à 17h (sur demande)

13.11 à 20h30

Le Manège

Sa et Di à 14h

▶ Michael Kiwanuka

021 213 85 86

17.11 à 20h30

Allée du Château 01210 Fer-

Rte de Chancy 127 1213 Onex

Atelier & galerie de peinture

Soul

www.beausobre.ch

▶ Les physiciens

ney-Voltaire

Tél.: 022 879 59 89

Bernard Boujol

14.11 à 20h30

Théâtre

Tél. : 04 50 40 53 21

www.onex.ch

Rue du Stand 17 1260 Nyon

▶ Beach House

Pully

20.11 à 20h30

www.ferney-voltaire.fr

Tél.: 079 660 74 21

Pop Rock

▶ Heidi Baba et les 40 yodleurs

▶ G33k Kulture

http://bernard-boujol.ch

17.11 à 21h

Comédie

Délire all styles

GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


98

99

ABONNEZ -VOUS

ET GAGNEZ

Chaque nouvel abonné enregistré entre le 1er et le 30 novembre participera au tirage au sort pour: deux places au récital du pianiste Nikolaï Lugansky au Victoria Hall, organisé par Alternatives Classiques au profit de Reporters sans frontières, le 6 décembre à 20h. Le musicien russe est considéré comme l’un des meilleurs interprètes actuels de S. Rachmaninov, dont il jouera la Sonate n°1. Egalement au programme: les Jeux d’eau à la Villa d’Este et la Vallée d’Obermann de F. Liszt, une pièce de L. Janácek, Dans les brumes et enfin la Mort d’Isolde de Wagner (version piano). Amateur ou curieux, il est temps de s’abonner à Go Out!.

Les abonnements: 1. Le Sympathique (abonnement individuel) 50 CHF 2. Le Sublime (abonnement individuel de soutien) 250 CHF 3. Le Tonique (abonnement entreprise ou institution) 100 CHF 4. Le Paradis (abonnement institutionnel de soutien) 1000 CHF Vous allez adorer recevoir le magazine chaque début de mois pour faire vos choix de sorties. Alors abonnez-vous ou, selon votre humeur du moment, soutenez GO OUT! en utilisant le coupon ci-dessous ou en consultant www.gooutmag.ch. En plus du tirage d’inscription, les membres de soutien sont tirés chaque mois au sort pour recevoir des billets pour des représentations, en partenariat avec différentes institutions culturelles et festivals en Suisse.

Nom

Prénom

Adresse

NPA/Localité

Courriel

Tel

Abonnement

Portable

A renvoyer par mail à mayla@gooutmag.ch ou par courrier à GO OUT! magazine Rue du Diorama 16 – 1204 Genève GO OUT! NOVEMBRE

GO OUT! NOVEMBRE


100

GO OUT! NOVEMBRE

Go Out! novembre  

Go Out ! Magazine Culturel Genevois N°6 novembre 2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you