Page 1

art cinéma musique danse

expo festival opéra théâtre

concert clubbing tendances shopping

évasion agenda à Genève et là-bas!

magazine culturel genevois

En cover

Daniel Ybarra Artiste supernova

ON découvre!

Rousseau a 300 ans

On a rencontré! Aparté avec Christian Bernard, directeur du MAMCO

ON DANSE!

Le Genevois Kadebostan envahit la Toile

ON SORt!

L’ardente HJ Lim allume le Victoria Hall

Nº2- JUIN 2012- 5 fr.

Nº2 JUIN 2012


www.berence.ch


sommaire éditorial........................................................................................7 On en parle.................................................................................8 On découvre Rousseau exposé, Rousseau adoré, Rousseau critiqué..............12

On sort! Exposition Le CAC se veut mystérieux avec COMING SOON......................18 Art Basel 43: un avant-goût...........................................................20 On est charmé La fin du monde selon Daniel Ybarra............................................21 Théâtre Baroud d’honneur avec Hope......................................................24 Classique Le Victoria Hall s’embrase avec HJ Lim........................................26 Cinéma Blanche-Neige is back!..................................................................29 Danse Kirsten Debrock à Divonne............................................................33 Agenda Expositions - Théâtre - Classique - Cinéma - Danse................35

On danse! Live|Gossip @ Caribana................................................................46 Clubbing|La fanfare de la Kadebostany continue sa lancée..48 Agenda Clubbing - Live - Festival...........................................................51

On profite! On prend le large Destination Seychelles....................................................................58 En Famille La BD en fête à Carouge...............................................................60 Architecture L’Ermitage de Neuchâtel raconté par son créateur...................62 On a rencontré Christian Bernard raconte le MAMCO..........................................64 On les a vus Soirée Berence................................................................................67 Lancement de GO OUT!................................................................68 Bien-être Détente à l’Intercontinental..........................................................70 Coup de food Sushis power!...................................................................................72 On craque Les personnalités s’affichent..........................................................74 Shopping d’été...............................................................................76 Agenda En famille - Là-bas...........................................................................78

GO OUT! JUIN 2012

5


page arcade

GO OUT! vous dit COME IN!

Chaque mois, GO OUT! guide vos sorties et vos découvertes à travers son agenda et ses avantpremières. Désormais, c’est aussi l’arcade de la rue du Diorama 16 qui vous dit COME IN! Le lieu accueille le public comme les acteurs culturels, du mardi au samedi dès la fin de la journée. Autour d’un plateau d’empanadas ou tapas confection maison, ces rencontres vont nourrir nos rubriques, stimuler les échanges et au final apporter tout ce qu’il faut savoir sur les projets qui seront à l’affiche du mois suivant. La création d’un lieu convivial à l’image de Michel Chevrolet, qui l’avait imaginé en complément de GO OUT!, correspond à notre idée de mettre en valeur de jeunes créateurs invités par Mina et Olivier, nos deux rédacteurs. Alexandre et Harmony vous accueilleront avec le sourire au bar, donc, bienvenue! 6

GO OUT! JUIN 2012


éditorial La sortie du premier numéro de GO OUT! a été endeuillée par la disparition foudroyante de Michel Chevrolet. L’annonce était comme un coup de canif dans nos esprits, alors que l’impression du premier numéro de GO OUT! était lancée. Devions-nous l’arrêter et reporter sa sortie, tout comme l’ouverture de l’arcade, le lieu d’accueil que Michel attendait avec impatience? Tout était planifié pour donner un coup de projecteur à son projet à l’occasion de la Nuit des Bains. Après réflexion, l’équipe de GO OUT! a opté pour la parution comme prévu et ouvert l’Arcade qui s’est alors transformée en annexe du Mapping Festival avec la VJ A-li-ce (Claire Fistot) et la DJ Wuujuyu (Cynthia Udriot), un moment festif, comme les aimait Michel. Mardi 5 juin dès 18h30 l’Arcade invite à sentir, goûter, admirer «un Pain en juin». La sublime miche fourrée et sculptée par Diego Ybarra, étudiant à la HEAD, sera partagée autour de la découverte du prochain numéro de GO OUT! La confection de cette merveille a inspiré Nicolas Schopfer et Mina Sidi Ali, qui présentent la vidéo de sa genèse. L’œuvre pourra figurer au prochain programme gastronomique de Jamie Oliver! A humer et à déguster donc, «un Pain en Juin» préfigure un programme dont nous espérons que vous serez nombreux à partager les plaisirs.

Renate Cornu

IMPRESSUM ASSOCIATION GO OUT! Alexis Delmege, président

Rédaction Olivier Gurtner olivier@gooutmag.ch

Publicité Tarik Adam ta@gooutmag.ch

Mina Sidi Ali mina@gooutmag.ch

Stage Amélie Le Bars amelie@gooutmag.ch

Marie-Pierre Theubet vice-présidente

Rédaction photo Nicolas Schopfer nicolas@gooutmag.ch

Directrice de publication Renate Cornu renate.cornu@gooutmag.ch

Design Brahim Sourny brahim@gooutmag.ch

Secrétaire générale Mayla Chevrolet mayla@gooutmag.ch Couverture Nicolas Schopfer

Correction Evelyne Brun Adresse Rue du Diorama 16 1204 Genève 022 328 10 90 Impression AVD Goldach Tirage 10 000 exemplaires Diffusion Réseau Naville Genève

GO OUT! JUIN 2012

7


on en parle Un autre à l’école-de-Médecine

«Créature fantastique issue des légendes scandinaves médiévales», telle est la définition wiki du Kraken. Vous l’aurez compris, un nouveau bar à Plainpalais porte désormais ce nom. Dans un décor bleu nuit et noir, coiffé de lustres et à l’allure d’un cabinet de curiosités, le lieu compte aussi une terrasse, meublée à l’image du jardin parisien des Tuileries et du Luxembourg. Rue de l’Ecole-de-Médecine 8 1205 Genève 022 321 59 41

Alexis Reynaud sort un nouveau livre

Le photographe genevois voyageur et amoureux de l’urbain a réuni ses deux passions dans un livre consacré à la ville de Bangkok, et son métro aérien (photo en bas). Un précédent livre publié chez L’Age d’Homme offrait un regard nocturne sur Genève, avec des poèmes de Georges Haldas. Disponible à la mi-juin, sur le site www.alexisreynaud.com.

8

GO OUT! JUIN 2012


on en parle John B & Vico meet Dylan and other folks

Le pavillon Plantamour accueillera le 2 juin prochain le duo parisien John B &Vico. Dans le cadre de la salle lumineuse de l’ancienne orangerie Mon Repos, située sur les rives du lac Léman, le groupe fera retentir ses guitares et son harmonica aux sons des grands classiques folk. De Like a Rolling Stone à Blowing in the wind en passant par Mr. Tambourine Man, I want you ou le mythique Knockin’ on Heaven’s door, le combo revisitera à sa manière les hymnes populaires du légendaire Bob Dylan, entre autres. 2 juin à 21h Ouverture des portes à 20h Entrée: 20 fr. La libellule Pavillon Plantamour Rue de Lausanne 112 1202 Genève 022 732 37 76 www.lalibellule.ch

Perly se lève

Rien à voir avec la soul de Percy Sledge, en juin, Rock en l’Aire mettra Perly à l’heure du Rockabilly. Retrouvez la banane et les costumes à paillettes de l’ère du King tous les dimanches jusqu’au 15 juillet. Dès le 3 juin, le saxo et les guitares old school de Dixie Bop dresseront le couvert de Certoux dans une ambiance très fifties. Sous ses airs de «féerie dansante des sirènes», le festival se prolongera avec Smile le 15 juin. Chris Aaron enfilera la panoplie complète d’Elvis Presley avec the Memphis Knights le dimanche suivant pour livrer ses covers résolument rock’n’roll… Du 3 juin au 15 juillet Les dimanches de 11h30 à 16h30 Entrée gratuite Rock en l’Aire Au couvert de Certoux Perly / GE www.perlyrock.ch

Festival cherche atomes crochus

Le Théâtre de l’Usine, en partenariat avec le cinéma Spoutnik, accueille le 9e festival Particules, du 31 mai au 9 juin. Son objectif? Défendre la création non conventionnelle et critique, notamment en danse, théâtre et performance. Un exemple: le speeddating avec les artistes, où les spectateurs peuvent rencontrer les créateurs, seul à seul, pendant 10 minutes. Théâtre de l’Usine Rue de la Coulouvrenière 11 1204 Genève 022 328 08 18 www.festival-particules.info

GO OUT! JUIN 2012

9


ON AIME, un peu, beaucoup, pas du tout On aime, un peu... Doomboy, Rock en bulles L’artiste mexicain Tony Sandoval signe dans son dernier album une fable poétique et musicale emprunte de lyrisme et de violence, qui risque d’en laisser plus d’un pantois. Héros vidé par le trop-plein de chagrin et d’émotion suscité par la disparition soudaine de sa petite amie, Doomboy s’arme de sa fidèle guitare et d’un vieil émetteur-radio pour communiquer avec l’Au-delà et ainsi combattre sa peine. Sa dulcinée sera-telle réceptive aux ondes heavy metal qui soufflent sur la ville? Doomboy, Tony Sandoval, Editions Paquet

beaucoup... Stevans, vers l’Europe et au-delà!

Révélés sur la scène rock helvétique en 2006 grâce à un album éponyme bien ficelé qui leur permettra d’assurer les premières parties de The Servants, Editors et même Deep Purple, le trio genevois confirme et signe en 2010 avec un deuxième album, Fake. Réalisé sous la houlette de Will Jackson (Kaiser Chief, The Pigeon détectives…), il propulse Stevans dans l’univers pop-rock européen voire international. Avec leur nouveau single «Mine is fine», le groupe accentue ses influences power pop pour livrer un opus énergique aux riffs efficaces dignes de certaines compositions de Weezer.

pas du tout. American Pie 4, dernier faux-pas vers l’indécence? Etait-ce bien nécessaire? De notre humble avis, les trois premiers tomes de cette tétralogie désespérante à l’humour potache au ras des pâquerettes n’avaient pour seule réussite que leur nombre affligeant d’entrées au box office. Avec, espéronsle, le dernier volet de cette saga, la petite clique de lycéens attardés se retrouve réunie 10 ans plus tard à l’occasion de la fête des anciens de la promotion 1999. Des gags scatos vulgaires toujours aussi peu drôles, enrobés par un casting visiblement blasé d’être là...

10

GO OUT! JUIN 2012


DU 4 JUILLET AU 26 AOÛT 2012 LE NOUVEAU RENDEZ-VOUS ESTIVAL AU BORD DU LAC

www.genevartfestival.ch


on découvre

Rousseau: Anniversaire d’un monument de la pensée occidentale Il a été un fondateur de la pensée démocratique moderne, un pré-romantique et un précurseur de la psychanalyse. Aimé par certains, détesté par les encyclopédistes, adoré en Europe, chassé de Genève, Jean-Jacques Rousseau n’a pas laissé indifférent, en son temps. Ni après. Né un 28 juin dans la Cité de Calvin, le philosophe se voit célébré toute l’année 2012, qui marque le tricentenaire de sa naissance. Retour sur son héritage et sa valorisation par une ville qui s’est enfin réconciliée avec lui. Olivier Gurtner

12

GO OUT! JUIN 2012


on découvre

Johann Heinrich Füssli, Remarks on the writings and conduct of J.-J. Rousseau, London T. Cadell [et al.], 1767, in 12° © Bibliothèque de Genève

Du Contrat social, le Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, Les confessions ou encore Les rêveries du promeneur solitaire… ces livres figurent au Panthéon de la pensée occidentale. Ils ont marqué le XVIIIe, le XIXe, le XXe siècle et ses inventions conceptuelles: la volonté populaire, l’auto-analyse, l’expression des sentiments et l’idée d’égalité. Genève rend hommage à son enfant, avec pour commencer un nouvel écrin, l’ile Rousseau, totalement réaménagée depuis janvier, et une année d’activités: Rousseau pour tous. Devant un programme si vaste, ces pages ne peuvent que sélectionner, en l’occurrence, deux événements. Amis et ennemis de Rousseau dispersés dans le canton Trois institutions consacrent leurs espaces pour raconter comment les œuvres du philosophe ont été reçues, dans trois périodes différentes. La bibliothèque de Genève, campée au parc des Bastions, expose les réactions au temps de Rousseau: le siècle des Lumières. Perchée sur les

hauteurs de Cologny, la Fondation Martin Bodmer cherche à montrer l’impact sur les révolutions – nombreuses – qui ont suivi: 1789, 1830, 1848. L’institut et Musée Voltaire, aux Délices, explique comment le XXe siècle a lu et compris Rousseau. Le triptyque illustre le rapport ambivalent que les sociétés entretiennent avec l’auteur: «Vivant ou mort, il les inquiétera toujours.» Le projet se veut ambitieux, par la vaste période qu’il cherche à couvrir, le nombre de sites retenus, et les pièces présentées, dont certaines jamais exposées auparavant. Les visiteurs pourront ainsi voir plusieurs manuscrits, de la main de Rousseau et d’autres: Voltaire, Châteaubriand, Tolstoï… On regrettera cependant l’absence de navette permettant de passer facilement d’un site à l’autre. Rousseau: inventeur de l’égalité? L’Académie de Dijon avait proposé une question en 1752: «Quelle est l’origine de l’inégalité parmi les hommes, et si elle est autorisée par la loi naturelle?» Le philosophe établi à Genève y

GO OUT! JUIN 2012

13


répond par un texte resté célèbre: le Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes. Il remet complètement en cause l’état de nature et l’état de société, la façon dont les communautés ont construit des rapports de hiérarchie, de propriété et de soumission entre les hommes. Le Musée d’ethnographie (MEG) a choisi de traiter cet écrit, avec l’exposition Rousseau et l’inégalité, c’est de l’homme que j’ai à parler. Si le site du MEG au centre-ville est totalement éventré en attente de recevoir une prothèse de taille – l’extension en V inversé signée Graber Pulver – le musée n’en poursuit pas moins son activité, grâce à l’annexe occupant une vénérable maison de maître, à Conches. Elle accueille l’exposition sur le Discours.

Rousseau théoricien de l’égalité, mais aussi précurseur de l’ethnologie et de l’anthropologie. Ainsi l’ont considéré des scientifiques, tel Claude Lévi-Strauss. En relisant le Discours, on comprend pourquoi: «ô homme, de quelque contrée que tu sois, quelles que soient tes opinions, écoute. Voici ton histoire, telle que j’ai cru la lire, non dans les livres de tes semblables qui sont menteurs, mais dans la nature qui ne ment jamais.» Le MEG ne propose pas une lecture ou des cycles de conférences, mais un voyage à travers le monde pour mieux comprendre les rapports entre «l’autre» et «nous». Photo: MEG, J. Watts

Questions à Gauthier Ambrus, un des commissaires de l’exposition Amis et ennemis de Rousseau Vivant ou mort, il les inquiétera toujours. Pourquoi ce titre? Il s’agit d’une phrase de Rousseau, qui a très bien prédit les réactions contrastées à ses écrits. On peut le comprendre comme une manière de désigner les encyclopédistes, à l’époque ligués contre lui. Aujourd’hui on pourrait le destiner aux sceptiques, à ceux qui restent déstabilisés par sa pensée. Car Rousseau change l’image qu’on nourrit vis-à-vis de la société. Il rejette le progrès, qu’il voit comme une perversion, et encourage la nature. Pas comme pour revenir dans les champs, mais pour favoriser un regard critique sur la construction sociale et sociétale. On le comprend avec Du Contrat social. On a parfois présenté Rousseau comme un préromantique, plutôt que comme un rationnel, typique des Lumières. En témoignent Les Confessions, ou Les rêveries du promeneur solitaire… Cela correspond à une réalité de l’auteur, mais aussi de l’ensemble du XVIIIe siècle, avec l’Abbé Prévost ou Choderlos de Laclos. Contrairement

14

GO OUT! JUIN 2012

à une idée assez répandue, la période des Lumières a aussi célébré le ressenti et l’affect, et proposé une nouvelle vision de l’amour, on le voit avec La nouvelle Eloïse par exemple. En ce sens, Rousseau a posé les bases du romantisme, mais en les dépassant totalement. Il a déjà un temps d’avance; on peut le voir dans Les Confessions, où l’on devine facilement les prémices de la psychanalyse, née à la fin du XIXe siècle. Rousseau est-il perçu différemment selon les périodes? Oui bien entendu. La façon de «recevoir» un auteur dépend du contexte, de l’époque et de la mentalité qui y prévaut. La France et la Suisse ont redécouvert Rousseau et sa force, mais aussi une faiblesse essentielle: il n’a jamais traité les rapports de travail à proprement parler. Ceux-ci ont pourtant fondé les clivages politiques du XXe siècle. Retenons tout de même cette phrase du Contrat social: «Nul citoyen ne soit assez opulent pour en pouvoir acheter un autre, et nul assez pauvre pour être contraint de se vendre.»

© Stéphane Pecorini

on découvre


on découvre

« Il retourne chez ses égaux » Frontispice du Discours sur l’inégalité de Jean-Jacques Rousseau dessiné par Moreau le Jeune (1741-1814) pour l’édition Didot-Bozerian, 1801 | CIG Gir. 1655

Informations

Amis et ennemis de Rousseau Jusqu’au 16 septembre 2012 www.vivantoumort.ch Bibliothèque de Genève www.ville-ge.ch/bge Visites commentées: les 2 juin, 7 juillet, 4 août et 1er septembre à 10h15 les 20 juin, 18 juillet, 8 août et 12 septembre à 12h15 Fondation Martin Bodmer www.fondationbodmer.ch Visites guidées: les 6, 15 juin et 4 juillet, à 19h. Institut et Musée Voltaire www.ville-ge.ch/imv

Frontispice de l’édition de 1755 du Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, de Jean-Jacques Rousseau Archives de la Société Jean-Jacques Rousseau, Genève

Rousseau et l’inégalité, c’est de l’homme que j’ai à parlé. Du 15 juin 2012 au 23 juin 2013 Musée d’ethnographie de Genève - Annexe de Conches www.ville-ge.ch/meg

GO OUT! JUIN 2012

15


T

I

N U

È

d’après le roman d’Albert Cohen du 11 janvier au 3 février par le Théâtre Ecart

G


ON SORT

ART EXPO PORTFOLIO SPECTACLE MUSIQUE FILM ART EXPO PORTFOLIO SPECTACLE MUSIQUE FILM


ON SORT / ART EXPO

COMING SOON L’art de dompter le temps Ecrivain et commissaire d’exposition indépendant, Anthony Huberman s’approprie la notion de temps dans COMING SOON, un travail collectif présenté au Centre d’art contemporain du 1er juin au 12 août. Il y met en scène une exposition patiente qui s’offre le luxe de prendre son temps. A voir prochainement! Aparté mystérieux avec Anthony Huberman, commissaire d’une exposition tenue secrète.

© DR

Mina Sidi Ali

18

GO OUT! JUIN 2012


ON SORT / ART EXPO Parlez-nous de COMING SOON… C’est une exposition de film sans film et de danse sans danse. COMING SOON s’exprime à travers divers sens et joue sur la notion de durée. Le terme peut vouloir dire prochainement, à venir et il évoque le monde du théâtre et du cinéma pour annoncer un spectacle qui n’a pas encore eu lieu mais qui bientôt sera. Je voulais prendre ce contexte et le transposer dans une grammaire d’exposition d’art. Cela permet de changer la logique et les codes établis face à la notion de performance.

devant l’œuvre avant de s’apercevoir que celle-ci se meut. L’artiste Maria Hassabi avait créé cette installation dans le contexte d’une performance qui durait deux heures à travers une chorégraphie et la participation de danseurs. Les lustres devenaient des corps avec lesquels les performeurs pouvaient interagir. A partir de l’objet perçu comme utile, il évoluait en partenaire-collaborateur. Les rôles s’inversaient et ouvrait sur l’idée d’espace flexible.

Comment cela? Tout joue autour de la notion du temps et de la durée. La nature événementielle de la notion COMING SOON, qui, dans le monde du cinéma et du théâtre, présente une performance sur trois heures – laps de temps très court – est remplacée ici, puisqu’elle s’applique dans le contexte d’une galerie. Sa logique évolue. Ainsi, la durée se déploie dans le temps, sur trois mois, pour permettre à l’exposition de créer un espace visuel que je nommerai deperformance, basée sur la patience, le silence et un travail de lumière. Faut-il nécessairement être patient pour apprécier cette exposition? Absolument! D’ailleurs, l’exposition est un clin d’œil à Genève et à la Suisse, puisqu’elles sont toutes deux sujettes aux clichés de la lenteur. Elles renvoient également à la notion de temps à travers la montre, leur spécialité. Tout est relié à ce contexte de durée et de ralenti. Est-ce que la notion de temps revêt ici une connotation négative? Lorsqu’on parle d’un point de départ comme un ralentissement, de délai et d’attente, les idées et les mots sont considérés comme positifs et non négatifs. Elle pousse l’idée du spectaculaire et l’amène dans le contexte d’une exposition. Une œuvre s’apprécie différemment dans le temps, elle évolue, ce qui est plutôt positif. L’expérience est différente. Le concept est très abstrait... Pourriez-vous nous parler d’une œuvre qui sera présentée afin d’y voir plus clair? L’œuvre de la danseuse chypriote Maria Hassabi (photo à gauche) exprime très bien cette logique de deperformance. Son travail présente 19 lustres suspendus qui descendent au rythme du soleil. Ils commencent à descendre du plafond à partir de 11h pour atteindre le sol aux environs de 18h, heure qui correspond au coucher de soleil. Ici, les danseurs sont remplacés par les lustres qui se déploient sur une scène. Les visiteurs deviennent les performeurs en circulant sur la scène autour des luminaires. On perçoit tout un travail sur la notion de spectaculaire mais au ralenti. Il faut rester très longtemps

Anthony Huberman, commissaire de l’exposition COMING SOON

Informations

Du 1er juin au 12 août 2012 Du mardi au dimanche de 11h à 18h Centre d’Art Contemporain Rue des Vieux-Grenadiers 10 1205 Genève Tél. 022 329 18 42 www.centre.ch info@centre.ch

GO OUT! JUIN 2012

19


ON SORT / ART EXPO

© Art Basel

Bâle vaut bien une messe Robert Kuśmirowski, Malevitch Square, présenté à Art Unlimited 2011 par Johnen Galerie, Berlin Installation: bétonnière, toiles, lustres, réservoir, couche de béton

Le pèlerinage à La Mecque du marché de l’art moderne et contemporain, Art Basel, se tient pour la 43e fois sur la Messeplatz. Du 14 au 17 juin, amateurs d’art, novices, collectionneurs, galeristes et artistes se croisent dans ce qui demeure la plus importante foire d’art du monde, pour découvrir ou développer leur connaissance de la création du XXe et XXIe siècle. Petit avant-goût. Olivier Gurtner Parmi les 2500 artistes, représentés par 300 galeries sur les 1000 qui ont présenté leur candidature, il reste toujours difficile de tout voir pendant les quatre jours d’Art Basel. Aussi, on conseille de prendre son temps, quitte à rater une partie des œuvres exposées. Face à l’avalanche oculaire, s’arrêter constitue une nécessité pour mieux intégrer ce que la foire propose: un échantillon de haute qualité de la production artistique actuelle. Dans ce salon mondial voulu par le défunt collectionneur Ernst Beyeler, le curieux ira visiter les galeries d’art présentes, mais également les jeunes artistes émergents (Art Statements) et les œuvres monumentales, visibles dans Art Unlimited. Successeur du désormais président d’ArtGenève Simon Lamunière, le directeur du Swiss Institute de New York Gianni Jetzer est le nouveau commissaire cette programmation «grand format». On verra notamment Sterling Ruby, exposé en février dernier au Centre d’art contemporain, et Anthony McCall. Ce dernier avait séduit le public avec Leaving (with two minutes silent), en 2009, une sculpture de

20

GO OUT! JUIN 2012

«lumière solide», réalisée à partir de faisceaux de lumière et de fumée. Il invite le spectateur dans un espace sombre, à s’engager avec les yeux et le corps dans un dialogue avec l’œuvre. Les 17 000 m2 recevront ainsi installations, projections vidéo, peintures murales, photographies et performances. Prosélytisme en Asie Avec les 65 000 personnes accueillies en 2011 à Bâle, la manifistation parallèle Design Miami/ Basel, sa version américaine Art Basel/Miami, la foire helvétique poursuit son expansion, dans un ancien joyau de la couronne britannique, rétrocédé en 1997: Hong Kong. La ville chinoise recevra les galeristes du monde entier du 23 au 26 mai 2013. En attendant, Bâle reste l’étape première.

Informations

Du 14 au 17 juin 2012 de 11h à 19h Messeplatz, Halles 1 et 2 www.artbasel.com Billets disponibles sur internet


ON SORT / ON est charmé

Daniel Ybarra Artiste supernova Découvert à ArtGenève, Daniel Ybarra, artiste helvéto-uruguayen nous a charmé par son travail et surtout par sa personnalité étoilée. Une rencontre comme une évidence. Qu’il s’agisse de ses peintures collagesassemblages ou de ses installations, tous portent l’empreinte d’une présence organique convergeant vers des morphes sphériques. D’une atmosphère lumineuse à l’autre, on traverse des tunnels de sensations dans lesquels le même reflet lumineux peut revêtir un aspect nouveau. Observateur de la terre et des cartes célestes, cet explorateur en botanique, physique et biologie, constelle son travail de ses découvertes dans un parcours initiatique, pour devenir spatial voire abyssal. Un billet aller-retour Genève-galaxie dont on ne revient indemne. Voyage en apesanteur dans le laboratoire d’un alchimiste, où le visiteur se fait explorateur et s’immerge dans des phénomènes géophysiques. Mina Sidi Ali Semence, germination et graine On ressent l’influence de tels vocables dans ses œuvres, mêlant processus plastiques et photographiques. A l’aide de larges aplats de peinture très doux et de détails cousus main, Daniel Ybarra invente des paysages hybrides et des natures biologiques avec une sensibilité toute particulière de traiter la lumière. Collage et assemblage d’une haute suture microscopique, agitations de surface sur fond monochrome et couleurs lumineuses à composante phosphorescente, chaque œuvre est un véritable rébus aux jeux d’ombres infinis.

GO OUT! JUIN 2012

© Nicolas Schopfer

Lorsqu’on entrouvre la porte de son univers cosmique, mélange d’influences, où l’enfance n’est jamais bien loin, Daniel Ybarra apparaît avec sa chaleur des contrées latines. «Ma grand-mère Anastassia m’a donné la plus belle fleur à semer: elle-même», lance cet amoureux de la nature. C’est elle qui lui a transmis la passion de créer, et ce de manière ludique, avec beaucoup de tendresse. L’objectif de cet astre artiste? Rendre le monde meilleur en transmettant ce qu’il a récolté. Devise qu’il a pleinement fait sienne.

21


ON SORT / ON est charmé

Daniel Ybarra dans son atelier, sur la Route des Jeunes

22

GO OUT! JUIN 2012

Au premier, au sol, Germinations, présenté à ArtGenève (fer, verre, plexiglas, encre, résine et pigments) © Alex Pittet


ON SORT / ON est charmé

Les éléments flottent dans ces amibes grandeur nature où se bousculent des substances hétéroclites, développant la notion biologique de métamorphose, pour rendre compte de cette architecture en perpétuelle mutation. Daniel Ybarra encense cette nature dans un processus dynamique. Généralement, ses œuvres se discernent plus qu’elles ne se voient. Transposées dans des géographies impossibles, sa peinture est climatique, elle vagabonde dans un mirage de formes, de couleurs et de matières. Elle transporte dans des éthers raréfiés et impose un monde léger, lyrique, plein de poésie; un vrai plaisir pour les yeux et l’esprit. Ici, plusieurs montages-assemblages superposés dans du plexiglas (photo p.23). Cette étrange alchimie d’encre, de Rotring et de pigments phosphorescents, cette diversité technique et matérielle signe l’une des plus vibrantes révolutions de l’art plastique contemporain. Si l’on pense à ce travail, immédiatement s’impose le mot courbe, leitmotiv récurrent dans ses travaux. Ces cercles à géométrie variable parsèment l’atelier de cet alchimiste à la générosité incommensurable. Là, une peinturecollage conjuguant l’immense à l’infiniment

petit où passions astrales se déchaînent (photo cover); un travail mandaté dans le cadre d’Expo 02, par l’association des interprètes de l’ONU, Babel, désireuse de refléter la pluralité des mondes et des langues. Une tentative sans nul doute très réussie de saisir les astres en gravitation, à l’image d’une cour étoilée dont Daniel Ybarra serait l’artiste-soleil.

Informations

Expos à venir Déc. 2012 - Jan. 2013 à Genève: Galerie Rosa Turetsky & Geneva Art Space Janvier 2013 à Davos: World Economic Forum Janvier 2013, Genève: Art Genève Juin 2013, Valencia: Abanico  Oct - Nov. 2013, Lisbonne, Fondation Saramago Déc-Jan. 2014, Miami, Fiu/Frost Fév - Mars 2014, San José, Costa Rica: Museo de Arte Contemporàneo Avril-Mai 2014, México: MUAC Juin-Août 2014, São Paulo, Brésil: MAM Déc-Janvier 2015, Montevideo-Uruguay: MNAV Avril-Mai 2015, Íles Canaries: CAAM Juin-Sept. 2015, Valencia: IVAM //danielybarra.wordpress.com/ www.fondationabanico.org

© Nathalie Rozé

Entre croissance et inflorescence

GO OUT! JUIN 2012

23


ON SORT / THéâtre

Triptyque poétique au GRÜ Un véritable choc esthétique, un appel à envisager l’utopie, un spectacle multiforme, agencé sur trois séquences, tel est le baroud d’honneur retenu pour la dernière saison du Transthéâtre au Grütli, version Maya Bösch et Michèle Pralong. Une installation, performance et création, qui se veut ouverture et non conclusion, intitulée Høpe, Hawl & a statement on body, sound, space and time.

© Christian Lutz.r

Olivier Gurtner

24

GO OUT! JUIN 2012


© Alice Piemme

ON SORT / théâtre

L’utopie se définit comme ce qui n’existe en aucun endroit. Topos signifiant le lieu, «u» exerçant le privatif. Ainsi, Høpe se veut un manifeste, à la fois conquérant, à la fois désespéré, pour exprimer un cri, un désir d’une possibilité autre, une volonté de rejeter les prescriptions sociales exigées par le supposé bon goût. Les hommes dans le black, les femmes dans le white Les rôles et les sexes se répartissent dans un ordre presque bourgeois, qui rappelle l’étiquette des dîners du XIXe siècle. Les hommes rejoignent la Black Box, un peu comme le fumoir à l’issue du dessert. Sauf qu’ils expriment un rugissement, émettent un cri et hurlent leur mal de vivre, à l’image de la Beat Generation. Voici Hawl, mis en scène par Thibault Vancraenenbroeck et tiré du poème éponyme de l’auteur Allen Grinsberg. Ce tableau veut ouvrir les yeux face au pouvoir et éveiller les consciences. Les interprètes féminins rejoignent la White Box en guise de boudoir: un espace à première vue pur et éthéré, mais en réalité oppressant. Tel est l’écrin de A statement on body, sound, space, and time. La séquence, tirée du Voyage d’hiver – écrit par W. Müler et composé par F. Schubert – traite de la solitude et de l’errance, par des chants et des pas rapides ou très lents. Dans un lieu confiné et inhospitalier, la solution reste la douleur et le «silence, posture nécessaire à la femme».

Repenser le théâtre comme espace Je voudrais être légère marque la rencontre de ces deux univers. Maya Bösch a souhaité investir le hall de la Maison des arts du Grütli, faire d’un lieu a priori fonctionnel – la circulation – un autre point de représentation. On pense alors au Grand Escalier de l’Opéra Garnier, qui s’est voulu vitrine, lieu où s’expose la richesse, le statut et la suffisance des notables de la IIIe République. Dans une vitrine précisément, la performeuse Nalini Selvadoray agit seule, au milieu du public. Le dispositif inspiré d’Elfriede Jelinek consiste à débarrasser les planches pour produire un théâtre qui interroge l’espace de présentation et représentation. Le dispositif promet d’interpeller le spectateur, de le sortir des idéaux classiques et conventionnels. Questionne-t-il pour autant les rapports de genre? de sexe? Sa manière d’agencer les protagonistes dans une configuration si sexuée ne ressemble-t-elle pas au cérémonial de la société bourgeoise? En associant hommes avec combat et femmes avec douleur, la Cie Sturmfrei aurait-elle omis une part de l’enjeu?

Informations

Du 3 juin au 10 juin Ma, Je, Sa 19h Me, Ve à 20h30 Di à 18h GRÜ/Théâtre du Grütli – Transthéâtre Rue Général-Dufour 16 1204 Genève 022 328 98 68 www.grutli.ch

GO OUT! JUIN 2012

25


ON SORT / classique

Le clavier peu tempéré Il était une fois une fille de 12 ans, quittant sa Corée du Sud natale pour s’installer seule à Paris et vivre sa passion: le piano. Hyun-Jung Lim – appelée HJ Lim – en sortira diplômée du Conservatoire national, en 2003, avec les félicitations du jury. Un concert fougueux, tenu en 2009 au Stadtcasino de Bâle, la propulse sur internet, et EMI l’ajoute à ses poulains. Elle interprétera les Etudes-Tableaux de S. Rachmaninov et la sonate Hammerklavier de Beethoven, le 12 juin, au Victoria Hall de Genève, dans le cadre de la série Alternatives Classiques. Olivier Gurtner «Je suis partie pour me réaliser, et vivre en Europe, d’où vient la musique que je pratique», explique HJ Lim, soutenue à l’époque par sa mère dans cette décision. Sa première rencontre musicale, Beethoven: «Parfois j’ai l’impression de mieux le connaître que mes amis», raconte celle qui joua l’intégrale de ses sonates pendant sept jours, en 2010 à Paris, pour les enregistrer ensuite chez EMI. Rien ne sert de courir, il faut jouer à temps Si la maîtrise technique est toujours au rendezvous des prestations de la Coréenne, on ne saurait en dire autant de la sensibilité et de l’expressivité. Durant ce fameux concert bâlois, elle joue si rapidement l’étude op.10 n°4 de Chopin que les notes finissent par être mangées, aspirées dans un flot explosé sans unité ni cohérence. Sa version de la sonate Clair de lune op. 27/2 de Beethoven le montre: elle dose avec maîtrise sa force dans le premier mouvement, mais propose un rythme bien trop rapide pour un adagio sostenuto. On peut facilement la confronter avec les versions de Radu Lupu et Wilhelm Kempff; Kempff prend 6 minutes, Lupu 7 et HJ Lim 4 minutes 20. Alors quand on lit l’enthousiaste John Rhodes du Telegraph la comparer à Usain Bolt, on se demande vraiment s’il faut y voir un compliment. Un cliché ridicule affirme que les Asiatiques livrent par essence un jeu plus technique et moins artistique, conséquence supposée d’une culture plus introvertie, moins expressive. Une brève écoute des interprétations de Yundi Li, lauréat du concours Chopin à 18 ans seulement, suffit à balayer cette absurdité…

26

GO OUT! JUIN 2012

Ecouter, regarder L’agilité digitale et la force de HJ Lim devraient en tout cas convenir à la sonate Hammerklavier op. 106. Une pièce de choix, qui témoigne d’un tempérament volontaire prêt à relever le défi, en jouant ce qui est considéré par certains comme l’équivalent de la neuvième symphonie de Beethoven pour les pianistes. La fugue à trois voix du dernier mouvement devrait donner à entendre la pleine capacité de HJ Lim. Les Etudes-Tableaux op. 33 et 39 de Rachmaninov, précédant la sonate, laissent davantage dans l’expectative. Le dernier des romantiques ne pouvait pas composer des études uniquement techniques, sans poésie, mélancolie ou émotion, ce qui les rend si riches en potentiel d’interprétation. Le pianiste, connu pour avoir joué au clair de lune au bord du lac des Quatre-Cantons, sur un piano tiré depuis sa maison, a voulu cette dimension, qu’on retrouve dans le terme «Tableaux». HJ Lim tirera-t-elle totalement profit des possibilités offertes? Rendez-vous le 12 juin.

Programme Sergueï Rachmaninov Etudes-tableaux op. 33 Etudes-tableaux op. 39 Ludwig van Beethoven Sonate op. 106 «Hammerklavier»


ON SORT / classique

La pianiste coréenne Hyun-Jung Lim, à l’affiche le 12 juin au Victoria Hall

Informations

GO OUT! JUIN 2012

© DR

Mardi 12 juin, à 20h. Victoria Hall Rue du Général-Dufour 14 1204 Genève Billetterie: Espace Ville de Genève, Grütli, Genève Tourisme, Cité Seniors www.alternativesclassiques.com

27


Elle adore se relaxer.

Avec Etihad Airways, vols quotidiens au départ de Genève via Abu Dhabi pour le monde. Avec Etihad Airways, les vacances commencent dès le décollage. Et vous bénéficiez immédiatement du luxe et du confort qui ont rendu notre compagnie aérienne célèbre. La Pearl Business Class vous offre suffisamment de place pour vous mettre à votre aise. Vous pouvez vous étendre sur un lit parfaitement plat, commander à toute heure de délicieux repas dignes d’un restaurant auprès de votre responsable « food & beverage » personnel et profiter de 600 heures de divertissement sur grand écran. Désignée comme « World’s Leading Airline »*, notre compagnie aérienne vous propose tout simplement la plus agréable façon de voyager.

Que diriez-vous de voler avec les meilleurs ? www.etihad.com/ch *World Travel Awards 2011, 2010, 2009


ON SORT / FILM

Blanche-Neige et le Chasseur Ceci n’est pas un contE Universal semble convaincu que la formule conte de fées revisitée fait recette. Preuve en est avec le remake du récit des frères Grimm, Le Chaperon Rouge en 2011 et cette année les deux nouvelles variantes de Blanche-Neige. Évidente il y a quelques mois, la compétition entre la version acidulée de Tarsem Singh et celle plus sombre de Rupert Sanders semble être aujourd’hui dépassée. Avec son trailer uniquement, BlancheNeige et le Chasseur éclipse toutes les autres adaptations du conte de fées original. Heigh-ho, heigh-ho, un film qui sort du lot!

© DR.

Mina Sidi Ali

GO OUT! JUIN 2012

29


ON SORT / FILM Alors que la comédie légère Blanche-Neige de Tarsem Singh est passée pratiquement inaperçue le mois dernier, la sombre aventure de Rupert Sanders, intitulée Blanche-Neige et le chasseur, est vivement soutenue par Universal avant même sa sortie. À tel point que les producteurs travailleraient déjà sur un prequel avec le chasseur incarné par Chris Hemsworth (Thor) et le même réalisateur – une vraie surprise puisque ce dernier signe son tout premier film. Il faut dire qu’à quelques semaines de sa sortie en salles, Blanche-Neige et le chasseur cumule un certain nombre d’attraits. Loin de la folie kitsch de la version Walt Disney avec Lily Collins et Julia Roberts, cette relecture sombre qui converge plus vers Le Seigneur des Anneaux (2001), semble abonder de scènes d’actions trépidantes et d’effets spéciaux détonnants. Un univers obscur Dans cette adaptation assez libre du conte, un chasseur mandaté par la reine est supposé tuer Blanche-Neige. mais le bonhomme se prend d’affection pour cette dernière. Au lieu de l’abandonner dans les bois comme prévu, il décide de l’entraîner au combat et de devenir son mentor. Une guerre sans merci contre les armées de la reine débute, avec une BlancheNeige en tête de file aidée de ses amis les nains.

30

GO OUT! JUIN 2012

Le réalisateur Rupert Sanders a dirigé Kristen Stewart, Charlize Theron et Chris Hemsworth dans cette aventure épique et horrifique. Ici, la méchante reine est toujours aussi maléfique, mais d’une manière dont le public ne s’attend pas. Au lieu de se transformer en une vieille femme et d’empoisonner les jeunes filles avec des pommes, elle use de sa méchanceté par des biais plus machiavéliques, et n’hésite pas à manipuler ses serviteurs afin d’asseoir son autorité. En outre, l’idée de voir Charlize Theron incarner une sorcière baroque et démoniaque peut sembler surprenante. La comédienne oscarisée apporte une assise intello à la superproduction dans ce rôle décalé, totalement différent de tous les projets sur lesquels elle a travaillé. Une courte scène extraite de la bataille finale confirme que le face-à-face entre la blonde et la brune sera saisissant. Le tout est accompagné de la musique intense de Florence and the Machine, mené par la flamboyante et ensorcelante Florence Welch qui signe Breath of life, un titre inédit, pour la bande originale. Un film épique, magnifique et dérangeant, oscillant entre dark fantasy et dure réalité.


ON SORT / FILM

GO OUT! JUIN 2012

31


© David Dubernard.

ON SORT / danse

One two, one two... Kirsten Debrock fait partie de ces artistes hybrides qui allient générosité créative et introspection corporelle. Elle a collaboré avec de grands chorégraphes tels que Jiri Kylian, Christopher Bruce, Hans Van Manen… Depuis qu’elle a créé sa compagnie KD Danse en 2006, de son propre aveu, elle s’efforce «presque inconsciemment, de traiter des relations humaines». Et ses chorégraphies s’en ressentent. Empreintes de simplicité à l’image de son humilité, elles s’emplissent d’une dimension humaniste à chaque représentation.

Amélie Le Bars

Diplômée du Conservatoire Royal de La Haye, Kirsten Debrock fait ses premiers pas de danseuse dans plusieurs compagnies hollandaises avant de se lancer comme chorégraphe d’abord aux Pays-Bas, puis en Allemagne, en France et en Suisse. Auteur d’un grand nombre de ballets, elle se consacre depuis six ans à sa propre compagnie. Son ambition: sensibiliser le public en milieu rural à l’expression artistique grâce à des ateliers créatifs ouverts à tous et à des spectacles chorégraphiques. La médiation joue un rôle central dans son travail. Ainsi dans sa dernière production, One, interprétée par Deborah Lary, sept membres du public ayant participé au préalable aux ateliers sont sélectionnés pour interagir avec la danseuse sur scène et former une multiplicité de l’être. Si One est unique, elle se nourrit de l’influence du cosmos et porte l’empreinte de milliers d’autres. Des chorégraphies sous forme de pistes de réflexion Dans Two, Kirsten Debrock a pris le problème dans l’autre sens en se penchant sur le binôme, ces couples qui au contraire ne font qu’un. Entre excitation hormonale à la naissance d’une relation amoureuse et prise de con-

science de l’autre en tant qu’individu, la chorégraphe exploite les thèmes de la fusion corporelle et de la solitude psychique irrémédiable de chaque être même accompagné. Si l’amour aide à se sentir vivant au début, il finit par se consolider dans l’habitude de l’autre. L’union des corps se répercute sur les âmes et l’être intégral devient deux tout en restant unique. Pour l’artiste, «Faire un pas vers l’autre c’est certes se mettre un peu en danger, mais c’est aussi prendre le pari d’un enrichissement incroyable».

Informations

Two: 5 juin à 20h30 One: 6 juin à 20h30 Esplanade du lac Avenue de la Plage 181 01220 Divonne-les-Bains Tél. 04 50 99 00 75 www.esplanadedulac.fr GO OUT! JUIN 2012

33


agenda / Art expo Galeries d’Art Villa Bernasconi Route du Grand-Lancy 8 1212 Grand-Lancy Tél.: 022 794 73 03 www.villabernasconi.ch Ve 14.30-18.00 The Beirut Experience II Un projet d’attitudes avec L. Almarcegui, M. Bauer, T. Chakar, M. Delbecq, L. Echakhch, E. Hattan, M. Lewis, A. Missika, E. Penafiel Loaiza, D. Perjovschi Jusqu’au 10.06 Ma-Di 14h-18h Holey Glory Work in progress estival avec Sophie Dejode et Bertrand Lacombe Du 16.06 au 30.08 Ma-Di 14h-18h Galerie Guy Bärtschi Route des Jeunes 43 Allée G 1227 GE Tél.: 022 310 00 13 www.bartschi.ch Andrea Mastrovito The Modern Prometheus Jusqu’au 22.06 Ma-Ve 14h-18h30

LOOP’12 Barcelona Andrea Mastrovito Robespierre Jusqu’au 02.06 Ma-Ve 14h-18h30 Exposition Collective Du 26.06 au 24.08 Ma-Ve 14h-18h30 Galerie Jacques de la Béraudière Rue Etienne-Dumont 2 1204 GE Tél.: 022 310 7475 www.delaberaudiere.ch Art espagnol du XXe siècle Du surréalisme à l’art informel

Jusqu’au 27.07 Lu-Ve 9h30-13h30 et 14h3018h30 BFAS Blondeau Fine Art Services SA Espace d’exposition Rue de la Muse 5 1205 GE Tél.: 022 544 95 95 www.bfasblondeau.com

Gagosian Gallery Place de Longemalle 19 1204 GE Tél.: 022 319 36 19 www.gagosian.com Jo Baer « Paintings 1966-1980 » Jusqu’au 30.06 Ma-Ve 11h-19h Sa 12h-17h

Alessandro Twombly Jusqu’au 21.07 Lu-Ve 9h-12h30 et 14h-18h30 Galerie Foëx Blancpain Art Comtemporain Rue des Maraîchers 63 1205 GE Tél.: 022 328 38 02 www.blancpain-artcontemporain.ch Amy O’Neill « V » Jusqu’au 30.06 Ma-Ve 14h30-18h30 Sa 14h-17h Galerie Patrick Cramer / Cramer Contemporary Rue du Vieux-Billard 2 1205 GE Tél.: 022 320 22 00 www.cramer.ch Manolo Valdés Don Juan Album de 10 gravures Jusqu’au 30.06 Lu 14h-18h30 Ma-Ve 10h-18h30 Sa 10h-17h Ex-Machina Rue Cingria 3 1205 GE Tél.: 022 321 10 00 www.ex-machina.ch Jeanne Quattropani Contes, photographies Jusqu’au 23.06 Me-Ve 14h-19h Sa 12h-16h Galerie Foëx Rue de l’Évêché 1 1204 GE Tél.: 022 311 26 86 Fabienne Clauss Travaux récents Jusqu’au 23.06 Ma-Ve 14h30-18h30 Sa 13h-17h

Interart SA Grand-Rue 33 1204 GE Tél.: 022 312 24 60 www.galerie-interart.com Autour de 1900 Ballin, Bernard, Bonnard, Denis, Guillaumin, Picasso, Pissarro, Redon, Toulouse-Lautrec, Vallotton, Van Dongen Jusqu’au 22.06 Lu-Ve 11h-12h30 et 13h3018h30 En permanence: Grands maîtres impressionnistes et modernes Du 25.06 au 27.07 Lu-Ve 11h-12h30 et 13h3018h30 Patricia Low Contemporary Rue de l’Arquebuse 10 1204 GE Tél.: 022 328 12 50 www.patricialow.com/ Kirstine Roepstorff When a Drop Unite Jusqu’au 31.07 Ma-Ve 11h-19h Sa 12h-17h Galerie Anton Meier Palais de l’Athénée Rue de l’Athénée 2 1205 GE Tél.: 022 311 14 50 antonmeier-galerie.ch Fermée du 11.06 au 06.08 Franklin Chow Mer d’encre Travaux sur papier Jusqu’au 09.06 |Ma-Ve 14h-18h30 | Sa 10h-13h GO OUT! JUIN 2012

35


agenda / Art expo Milkshake Agency Montbrillant 24 1201 GE Tél.: 022 329 75 27 www.milkshakagency.ch/

Président Vertut « Grey Matters » Jusqu’au 23.06 Me-Ve 13h-19h Sa 13h-17h

Carry On Rue des Voisins 18 1205 GE Tel.: 022 322 40 90 www.carry-on.ch

Max Jacot et Cie Rousseau (dans le cadre des événements à l’Ilôt 13) Jusqu’au 23.06 Exposition en vitrine 24h/24h 7/7

Galerie Rosa Turetsky Grand Rue 25 1204 GE Tél.: 022 310 31 05 www.rosaturetsky.com

Kunga: les femmes de loi du Désert Jusqu’au 29.06 Lu-Ve 9h-17h

Laura Thiong-Thoye et Isabelle Racine Du 22.06 au 19.08 Exposition en vitrine 7/7 et 24/24 Galerie Mitterrand + Cramer Rue des Rois 15 1204 GE Tél.: 022 312 14 14 www.galeriemoser.ch James Rielly « Nothing and Something » Jusqu’au 22.06 Me-Ve 14h-18h Sa 14h-17h

Frédéric Clot Dessins, sculptures Jusqu’au 23.06 Ma-Ve 14h30-18h30 Sa 10h-12h et 14h-17h Art en île - Halle Nord Espace d’arts contemporains Place de l’île 1 CP 5520 1211 GE Tél.: 022 312 12 30 www.act-art.ch Paula Mueller En attendant à Gogo Du 07.06 au 30.06 Ma-Sa 14h-18h Pavillon Plantamour Rue de Lausanne 112 1202 GE Tel.: 022 732 37 76 www.lalibellule.ch La nature sur les rives du Lac Léman Jusqu’au 29.06 Me & Sa de 14h à 18h Di de 13h à 19h

SKOPIA Art contemporain P.-H. Jaccaud Rue des Vieux-Grenadiers 9 1205 GE Tél.: 022 321 61 61 www.skopia.ch Silvia Bächli Jusqu’au 30.06 Ma-Ve 11h-18h30 Sa 11h-17h TMproject 21st century fine arts Rue des Vieux-Grenadiers 2 1205 GE Tél.: 022 320 99 03 www.tmproject.ch

36

GO OUT! JUIN 2012

Espace L Route des jeunes 43 1227 GE Tel.: 022 301 64 90 www.espaceL.net Marquages Sarah Garbarg Gabriela Maciel Jusqu’au 22.06 Lu-Ve 11h-17h Ecole Internationale de Genève Route de Chêne 62 1208 GE Tel.: 022 787 24 00 www.ecolint.ch L’Education internationale et Jean-Jacques Rousseau Jusqu’au 15.06 Lu-Ve 8h30-17h30

Espace d’art contemporain Zabriskie Rond-point de Plainpalais 1205 GE www.zabriskiepoint.ch Der Voyeur Jusqu’au 24.06 24h/24h 7/7 Forum Meyrin Place des Cinq-Continents 1 1217 Meyrin Tel.: 022 989 34 34 www.forum-meyrin.ch Tendance floue Jusqu’au 2.06 Me-Sa 14h-18h Ilôt13 Rue de Montbrillant 14 1201 GE www.rousseau13.org Entre cours et jardin: Rousseau explosé 8.06 à 18h Parc de la Perle du Lac Rue de Lausanne 1201 GE Tél.: 022 418 50 60 www.ville-ge.ch/mhs Rousseau et les savants genevois Du 04.06 au 30.09 24h/24h


agenda / Art expo Ribordy Contemporary Boulevard d’Yvoy 7b 1205 GE Tél.: 022 321 75 63 ribordycontemporary.com Viktor Kopp Jusqu’au 16.06 Ma-Ve 14h-18h30 Sa 14h-17h

Piano Nobile Présentation d’art contemporain Rue Lissignol 10 CP 1963 1211 GE Tél.: 022 731 04 41 www.pianonobile.ch

Shawn Kuruneru Gaël Grivet - Cellar window Du 21.06 au 28.07

Manuel Burgener, Selina Reber, Andreas Kressigh Jusqu’au 16.06 Je-Ve 16h-19h30 Sa 15h-19h

Ma-Ve 14h-18h30 Sa 14h-17h

Musées

Galerie Saks Rue de la Synagogue 34 1204 GE Tél.: 022 310 11 44 http://www.saks.ch/

Musée d’histoire des sciences Rue de Lausanne 128 1201 GE Tél.: 022 418 50 69

www.ville-ge.ch/mhs/ Mercredis des sciences 13.06 de 14h à 16h Sur inscription Centre d’Art Contemporain Rue des Vieux-Grenadiers 101205 GE Tél.: 022 329 18 42 www.centre.ch Charlotte Moth Jusqu’au 12.08 Ma-Di 11h-18h Coming Soon Jusqu’au 12.08 Ma-Di 11h-18h

Ruby Sky Stiler A Punch, a Blade, a Pointed Hammer Jusqu’au 28.06 Ma-Ve 14h-18h Sa 14h- 17h Andata Ritorno Rue du Stand 37 1204 GE Tél.: 022 329 60 69 www.andataritornolab.ch Exposition “entremets” Dans le cadre d’une carte blanche à l’association art-werk Jusqu’au 7.07 |Me-Sa 14h-18h Live in Your Head Institut curatorial de la Haute école d’art et de design Rue du Beulet 4 1203 GE Tél.: 022 388 51 00 www.hesge.ch/head Miroir du trichoptère Hubert Duprat avec les étudiants du Work.Master Du 07.06 au 14.07 Me-Sa 14h-19h Palais de l’Athénée Salle Crosnier Palais de l’Athénée Rue de l’Athénée 2 1205 GE www.sallecrosnier.ch Estelle Ferreira Du 07.06 au 07.07 Lu-Ve 14h-18h Sa 10h-12h et 14h-17h GO OUT! JUIN 2012

37


agenda / théâtre L’amour est aveugle mais le mariage lui rend la vue Une comédie éclairée par deux comédiens type-taupe Jusqu’au 2.06 Ma-Sa à 19h30 Uptown-Geneva Rue de la Servette 2 1201 GE Tél.: 022 734 00 02 www.uptown-geneva.ch Couscous aux lardons Un mariage, deux cultures, deux belles mères... Jusqu’au 2.06 Ma-Sa à 21h

1223 Cologny Tél.: 022 550 18 45 www.lecrevecoeur Comment élever un ado d’appartement Adaptation du livre d’Anne de Rancourt Jusqu’au 29.06 Ma, Je, Ve à 20h30 Sa, Di à 19h Théâtre l’Alchimic Avenue Industrielle 10 1227 GE Tél.: 022 301 68 38 www.alchimic.ch

Believe D’après des extraits de « Mistero Buffo » de Dario Fo Du 19.06 au 23.06 à 20h30

Uptown-Geneva Rue de la Servette 2 1201 GE Tél.: 022 734 00 02 www.uptown-geneva.ch Pourquoi les hommes veulent du sexe les femmes du romantisme? Psy on va vous soigner! Jusqu’au 30.06 Ma-Sa à 21h Uptown-Geneva Rue de la Servette 2 1201 GE Tél.: 022 734 00 02 www.uptown-geneva.ch Soirées-événement: “Sketches Up” De Jean-Frédéric Schlicklin Jusqu’au 3.06 Je-Sa à 20h30 Di à 17h15 Théâtre du Crève-Coeur Chemin de Ruth 16 38

GO OUT! JUIN 2012

Théâtre des Marionnettes de Genève Rue Rodo 3 1205 GE Tél.: 022 807 31 07 www.marionnettes.ch Hope, Howl & a statement on body, sound, space and time Un titre pour deux créations de la Cie Sturmfrei Du 3.06 au 10.06 Lu, Ma, Je, Sa à 19h Me, Ve à 20h30 Di à 18h Théâtre du Grütli Rue Général-Dufour 16 1204 GE Tél.: 022 328 98 78 www.grutli.ch

Uptown-Geneva Rue de la Servette 2 1201 GE Tél.: 022 734 00 02 www.uptown-geneva.ch

Homme femme mode d’emploi Comédie sur le reflet de la vie de couple Jusqu’au 30.06 Ma-Sa à 19h30

Di à 17h

La Traverse Rue de Berne 50 1201 GE Tél.: 022 909 88 94 www.mqpaquis.ch

Sur les planches Les 20 ans des Ateliers de théâtre du Loup Du 15.06 au 23.06 Ma, Me, Ve à 20h Je, Sa à 19h Di à 17h Théâtre du Loup Chemin de la Gravière 10 1227 Carouge Tél.: 022 301 31 00 www.theatreduloup.ch

As you like it Théâtre en anglais uniquement De William Shakespeare - in a garden venue 5.06 à 19h30

Dracula - L’amour plus fort que la mort Le nouveau spectacle de Kamel Ouali Du 1.06 au 2.06 Ve à 20h30 Sa à 15h et à 20h30

Holy Trinity Church Rue du Mont-Blanc 14bis 1201 GE Tél.: 022 341 51 90 www.theatreinenglish.ch

Arena Route des Batailleux 3 1218 Grand-Saconnex Tél.: 022 710 90 90 www.geneva-arena.ch

Punch et Judy en Afghanistan Un spectacle du Stuffed Puppet Theatre Jusqu’au 3.06 Me-Ve à 19h Sa 2.06 à 20h


agenda / théâtre Chemin de la belle étoile Spectacle écrit par Yannick & Sébastien Bertrand 14.06 à 20h

Rue du Temple 5 1201 GE Tél.: 022 908 20 00 www.saintgervais.ch

Casino-Théâtre Rue de Carouge 42 1205 GE Tél.: 022 418 44 00 www.ville-ge.ch

Kaïros, sisyphes et zombies Par L’Alakran / Oscar Gómez Mata Du 26.06 au 30.06 Ma, Ve, Sa à 20h30 Me, Je à 19h

L’ombre des lumières Mise en scène de Kitchen Project Du 28.06 au 30.06 à 21h30 Scène Ella Fitzgerald Parc La Grange 1207 GE Tél.: 022 909 70 00 www.rousseau2012.ch La ménagerie de verre Par Tennessee Williams Jusqu’au 3.06 Ma, Me, Ve à 20h Je, Sa à 19h Di à 18h Théâtre des Amis Place du Temple 8 1227 Carouge Tél.: 022 342 28 74 www.carouge.ch/jahia/ Jahia/cache/offonce/ pid/662

Théâtre Saint-Gervais Rue du Temple 5 1201 GE Tél.: 022 908 20 00 www.saintgervais.ch

Seul(e) en scène Le Silence de Katie Texte et interprétation Ahmed Belbachi Du 7.06 au 17.06 Lu, Ve à 20h30 Me, Je, Sa à 19h Di à 17h Le Poche Rue du Cheval-Blanc 7 1204 GE Tél.: 022 310 37 59 www.lepoche.ch

Petites comédies Montage de textes d’auteurs multiples sur le thème du désamour Du 5.06 au 6.06 à 20h30 Maison quartier jonction Avenue Sainte-Clotilde 18 bis - 1205 GE Tél.: 022 418 94 94 www.mqj.ch

Elseneur-Machine Par José Lillo Jusqu’au 9.06 Ma, Ve, Sa à 20h30 Me, Je à 19h Di à 18h Théâtre Saint-Gervais Rue du Temple 5 1201 GE Tél.: 022 908 20 00 www.saintgervais.ch Entre Inspiré par Harold Pinter et John Cassavetes Du 18.06 au 20.06 Lu, Ma, Me à 20h30 Théâtre Saint-Gervais Rue du Temple 5 1201 GE Tél.: 022 908 20 00 www.saintgervais.ch Ne faites plus ce bruit de coeur brisé de Christian Geoffroy Schlittler Du 18 au 20.06 Lu, Ma, Me à 19h Théâtre Saint-Gervais GO OUT! JUIN 2012

39


agenda / classique Opéra Macbeth Opéra de Giuseppe Verdi Du 13.06 au 24.06 13, 15, 18, 21 et 26.06 à 20h 24.06 à 15h Grand Théâtre Bd du Théâtre 11 1204 GE. Tél. 022 418 31 30 www.geneveopera

Cédric Gremaud Concert récital à 20h Point Favre Avenue F.-A. Grison 6 1225 Chêne-Bourg Tél. 022 869 41 15 www.chene-bourg.ch

Waltraud Meier Mezzo-soprano Piano: Helmut Deutsch 20.06 à 20h Grand Théâtre Bd du Théâtre 11 1204 GE. Tél. 022 418 31 30 www.geneveopera.com

www.lesconcertsdejussy.ch

Sa 2.06 jusqu’au 29.09 Une heure d’Orgue Re-découvrez le son de l’orgue... à 18h Cathédrale Saint-Pierre Cours des Bastions 8 1205 GE Tel. 022 311 22 11 www.concerts-cathedrale.ch Orchestre des Trois-Chênes Direction : Arsène Liechti Violon : Bianca Mihaïes Favez Salle des fêtes de Thônex Avenue Tronchet 18 1226 Thônex Tel. 022 348 68 48 www.orchestre-des-troischene.ch

Concerts classiques Ve 1.06 OSR, Série Répertoire Direction: Marek Janowski Rundfunkchor Berlin Direction: Stefan Parkan Franz Schubert, Anton Bruckner à 20h Victoria Hall Rue Général-Dufour 14 1204 GE Tel. 022 807 00 00 www.osr.ch

40

GO OUT! JUIN 2012

Temple de Jussy Ch. de la Laiterie 4 1254 Jussy Tél. 079 611 79 78

Di 3.06 Murray Perahia piano Ludwig van Beethoven, Robert Schumann, Franz Schubert, Frédéric Chopin à 20h Victoria Hall Rue Général-Dufour 14 1204 GE Tel. 022 807 00 00 www.caecilia.ch Ensemble Giocosino Choeur et orchestre d’enfants de l’école “Accademia d’Archi” Direction: Guillaume Chambaud Gaëtan Cruchet, Bruno Coulais, Claude-Henry Joubert, Andreas Holzer-Rhomberg à 17h30

Dramaturgie Oeuvres de Philippe Manoury, James Dillon, Heinz Holliger, Toru Tekemitsu, Iannis Xenakis et Nebojsa Jovan Zivkovic Musique expérimentale à 11h Grand Théâtre Boulevard du Théâtre 11 1204 GE Tél.: 022 329 24 00 www.contrechamps.ch Ensemble vocal de l’Atelier Stabat Mater, Magnificat… Classe de chant de Francesca Giarini Dalhen Orgue: Norberto Broggini à 18h Temple des Eaux-Vives Place de Jargonnant 5 1207 GE Hommage à Jean-Jacques Rousseau Atelier d’Orchestre de Lancy Direction: Monique Buunk Droz à 18h Eglise de la Sainte-Trinite Av. Eugène-Lance 2 1212 Grand-Lancy Tel. 022 757 15 63 www.concertsdelancy.ch Ve 8.06 Musique Municipale de la Ville de Genève Direction: Ferran Gili-Millera Otto Schwarz, Johannes Brahms, Leroy Andersen, Freddy Mercury... à 20h30 Victoria Hall Rue Général-Dufour 14 1204 GE Tel. 022 807 00 00


agenda / classique Sa 9.06 Ateliers-rencontres de l’OCG Avec David Greilsammer à 17h Studio Ernest-Ansermet Passage de la Radio 1205 GE Tel. 022 807 17 96 www.locg.ch

Me 13.06 Sergei Babayan piano Vladimir Ryabov, Franz Schubert, Sergueï Rachmaninov à 20h Victoria Hall Rue Général-Dufour 14 1204 GE Tel. 022 807 00 00 www.ville-ge.ch/culture/ victoria_hall/

Ve 22.06 Jean Sibelius, Edvard Grieg Modeste Moussorgski (Orch. Maurice Ravel) à 20h Victoria Hall Rue Général-Dufour 14 1204 GE Tel. 022 807 00 00 www.osr.ch Ve 22.06 jusqu’au di 24.06 Fête de la Musique 2012 22.06 de 20h à 1h 23.06 de 14h à 1h 24.06 de 14h à 21h Cathédrale Saint-Pierre Cours des Bastions 8 1205 GE Tel. 022 311 22 11 www.concerts-cathedrale.ch Orchestre des Trois-Chênes Direction : Arsène Liechti Violon : Bianca Mihaïes Favez

Corps de Musique de Landwehr Direction: Jean-Christophe Monnier Edvard Grieg, Piotr I. Tchaïkovski, Arturo Márquez, Johnny Smith… à 20h30 Victoria Hall Rue Général-Dufour 14 1204 GE Tel. 022 807 00 00 www.caecilia.ch Ma 12.06 Hyun-Jung Lim piano Sergueï Rachmaninov, Ludwig van Beethoven à 20h Victoria Hall Rue Général-Dufour 14 1204 GE Tel. 022 807 00 00 www.caecilia.ch

Ve 15.06 Orchestre Symphonique Genevois Direction: Hervé Klopfenstein Piano: Mauro Lo Conte Franz Schubert, Félix Mendelssohn à 20h30 Victoria Hall Rue Général-Dufour 14 1204 GE Tel. 022 807 00 00 www.caecilia.ch Concert Choeur du CERN Oeuvres de Schumann, Bruckner, Liszt à 20h30 Eglise Saint-Joseph Rue Petit-Senn 1 1207 GE Tel. 022 737 49 60 Lu 18.06 Reinhold Friedl Inside piano à 21h @ptt Route de Chêne 147 1224 Chêne-Bougeries www.atptt.ch/

Salle des fêtes de Thônex Avenue Tronchet 18 1226 Thônex Tel. 022 348 68 48 www.orchestre-des-troischene.ch Sa 23.06 Choeur de Pontverre et des collègues de la cité L’orchestre de chambre de Genève Direction: Marie-Isabelle Pernoud Bach, Beethoven à 18h Victoria Hall Rue Général-Dufour 14 1204 GE Tel. 022 807 00 00 www.locg.ch Di 24.06 L’orchestre de chambre de Genève Direction: David Greilsammer Clarinette: Gilad Harel Mandoline: Avi Avital Mozart, Bach, Ofer Ben Amots, Sergeï Abir Victoria Hall Rue Général-Dufour 14 1204 GE Tel. 022 807 00 00 www.locg.ch

GO OUT! JUIN 2012

41


agenda / film Les sorties du mois Sorties du6 juin

Le Grand Soir Comédie / France / 1h32 / de Benoît Delépine et Gustave Kervern / avec Benoît Poelvoorde, Albert Dupontel, Brigitte Fontaine, Areski Belkacem… Résumé Les Bonzini tiennent le restaurant « La Pataterie » dans une zone commerciale. Leur fils ainé, Not, est le plus vieux punk à chien d’Europe. Son frère, Jean-Pierre, est vendeur dans un magasin de literie. Quand Jean-Pierre est licencié, les deux frères se retrouvent. Le Grand Soir, c’est l’histoire d’une famille qui décide de faire la révolution… à sa manière.

cheikh du Yémen se met en tête d’introduire des saumons dans les rivières de son pays, tout le monde pense qu’il s’agit d’une pure folie. Pourtant, entre volontés politiques et coups du destin, une jeune chargée d’affaires, Harriet, et un scientifique, Fred, vont se retrouver obligés de concrétiser ce rêve insensé. Même si le projet est un vrai casse-tête, l’aventure tombe plutôt bien pour Fred et Harriet, dont la vie privée n’est pas au beau fixe… À travers les voyages, les rencontres et les innombrables péripéties que ce programme surréaliste occasionne, tous deux vont découvrir l’existence sous un jour différent. La pêche miraculeuse du cheikh va-t-elle servir d’appât à l’amour ?

Madagascar 3, Bons baisers d’Europe Animation, Aventure, Comédie / Etats-Unis / 1h33 / d’Eric Darnell, Thom Mc Grath et Conrad Vernon / avec les voix de Ben Stiller, Chris Rock, David Swimmer… Résumé De retour d’Afrique, où leur dernière aventure les avait menés, Alex et ses fidèles amis Marty, Gloria et Melman aspirent désormais à rentrer chez eux, à New York, et à retrouver le cadre familier du zoo de Central Park. Autant dire qu’ils sont prêts à tout pour y parvenir ! Alors que King Julian, Maurice et les Pingouins se joignent à eux, leur nouvelle expédition rocambolesque les conduit en Europe où ils trouvent la couverture idéale : un cirque ambulant dont ils deviennent les héros – façon Madagascar bien sûr ! Des Saumons dans le désert Comédie, Drame, Romance / Angleterre / 1h47 / de Lasse Hallström / avec Ewan Mc Gregor, Emily Blunt, Amr Wacked, Kristin Scott Thomas… Résumé Lorsqu’un richissime

42

GO OUT! JUIN 2012

Sorties du 13 juin Bienvenue parmi nous Drame / France / 1h30 / de Jean Becker / avec Patrick Chesnais, Jacques Weber, Miou-Miou, Xavier Gallais, Jeanne Lambert... Résumé Malgré sa renommée, Taillandier, la soixantaine, a brusquement cessé de peindre. En pleine déprime, il décide de partir de chez lui, sans but précis et sans donner d’explication à ses proches. Au cours de son périple, il fait l’étrange rencontre d’une adolescente égarée, Marylou, que sa mère a rejetée. La gamine perdue et l’homme au bout du rouleau feront un bout de chemin ensemble. Finalement, vivant tels un père et sa fille, dans la quiétude d’une maison de location, ils se

feront «la courte échelle» et retrouveront un nouveau sens à leur vie. Journal de France Divers / France / 1h40 / de Raymond Depardon Résumé Ce film est présenté en Séance Spéciale au Festival de Cannes 2012 C’est un journal, un voyage dans le temps, il photographie la France, elle retrouve des bouts de films inédits qu’il garde précieusement : ses débuts à la caméra, ses reportages autour du monde, des bribes de leur mémoire, de notre histoire. Woody Allen: A documentary Documentaire / Etats-Unis / 1h53 / de Robert B. Weide / avec Penelope Cruz, Woody Allen, Scarlett Johansson, Martin Scorsese, Diane Keaton… Résumé Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Woody Allen sans jamais oser le demander. Pendant 18 mois, Robert Weide a suivi le célèbre cinéaste à la fois au travail et dans sa vie de tous les jours. Woody Allen se livre à la caméra, drôle et sincère, replongeant dans son enfance et remontant le fil d’une carrière riche d’un film par an pendant près d’un demi-siècle. Ce portrait est complété de nombreux témoignages de ses proches et de ses collaborateurs de Diane Keaton à Scarlett Johansson en passant par sa soeur, Martin Scorsese, Penelope Cruz ou Sean Penn. Blanche-Neige et le chasseur Fantastique / Etats-Unis / de Rupert Sanders / avec Charlize Theron, Kristen Stewart, Eddie Izzard, Ian McShane, Chris Hemsworth, Sam Claflin Résumé Dans une réécriture du conte des frères Grimm, le chasseur supposé tuer Blanche-Neige dans les bois devient son protecteur et


agenda / film son mentor afin de vaincre la Reine maléfique. Starbuck Comédie / Québec / 1h43 / de Ken Scott / avec Patrick Huard, Julie Le Breton… Résumé Alors qu’il s’apprête à être père, David Wosniak, éternel adolescent de 42 ans, découvre être le géniteur anonyme de 533 enfants déterminés à le retrouver. Sorties du 20 juin Hasta la vista Comédie dramatique / Belgique / 1h53 / de Geoffrey Enthoven / avec Robrecht Vanden Thoren, Johan Heldenbergh, Gilles De Schrijver… Résumé Trois jeunes d’une vingtaine d’années aiment le vin et les femmes, mais ils sont encore vierges. Sous prétexte d’une route des vins, ils embarquent pour un voyage en Espagne dans l’espoir d’avoir leur première expérience sexuelle. Rien ne les arrêtera… Pas même leurs handicaps : l’un est aveugle, l’autre est confiné sur une chaise roulante et le troisième est complètement paralysé. The Dictator

Comédie / Etats-Unis / 1h23 / de Larry Charles / avec Sasha Baron Cohen, Ben Kingsley, Anna Faris… Résumé L’histoire héroïque d’un dictateur qui va jusqu’à risquer sa vie pour s’assurer que son cher pays oppressé ne devienne jamais une

démocratie. Almanya Comédie, Drame / Allemagne / 1h41 / de Yasemin Şamdereli / avec Denis Moschitto, Fahri Ogün Yardim, Arnd Schimkat Résumé “Suis-je allemand ou turc ?” C’est la question que se pose Cenk Yilmaz, 6 ans, lors d’un match de football, alors que ni ses camarades allemands ni ses camarades turcs ne veulent de lui dans leur équipe. Pour le consoler, sa cousine Canan lui raconte l’histoire de leur grand-père Hüseyin qui, à la fin des années 1960, a émigré en Allemagne avec femme et enfants pour y travailler. Le temps a passé et l’Almanya est devenu leur pays d’adoption. Mais le grand-père a acheté une maison en Turquie et souhaite y emmener toute la famille en vacances. Commence alors un voyage plein de souvenirs, de disputes et de surprises… Sorties du 27 juin Bel Ami Drame / France, Italie, Grande-Bretagne / de Declan Donnellan, Nick Ormerod / avec Robert Pattinson, Uma Thurman, Kristin Scott Thomas… Résumé L’ascension sociale de Georges Duroy, un homme arriviste et séducteur, employé au bureau des chemins de fer du Nord et qui parvient au sommet de la pyramide sociale parisienne grâce à ses maîtresses et au journalisme... L’âge de glace: La dérive des continents - 3D Animation, Comédie / EtatsUnis / 1h34 / de Steve Martino, Mike Thurmeier / avec Ray Romano, Denis Leary, John Leguizamo Résumé Manny, Sid et Diego sont de retour pour de nouvelles aventures. Marley Documentaire / Etats-Unis / 2h19 / de Kevin MacDonald Résumé

La place de Bob Marley dans l’histoire de la musique, son statut de figure sociale et politique et l’héritage qu’il nous laisse sont uniques et sans précédent. Ses chansons délivrent leur message d’amour et de tolérance, de résistance à l’oppression, et transcendent les cultures, les langues et les religions aujourd’hui encore, avec la même force que lorsqu’il était en vie. En collaboration avec la famille de l’artiste – qui a ouvert ses archives privées pour la

première fois - Kevin Macdonald a réuni une mine d’informations, des images d’archives rarissimes et des témoignages poignants qui interrogent le phénomène culturel tout en dessinant le portrait intime de l’artiste, depuis sa naissance jusqu’à sa mort en 1981, faisant définitivement de MARLEY le film documentaire de référence, au moins pour les 30 années à venir. Un bonheur n’arrive jamais seul Comédie, Romance / France / de James Huth / avec Sophie Marceau, Gad Elmaleh, François Berléand… Résumé Sacha aime ses amis, son piano, la fête. La nuit, il joue dans un club de jazz et séduit des jolies filles. Il vit dans l’instant, pour le plaisir. Sans réveil-matin, sans alliance, sans impôt. Charlotte a trois enfants, deux ex-maris et une carrière professionnelle à gérer. Elle n’a aucune place pour une histoire d’amour. Tout les oppose. Ils n’ont rien à faire ensemble… Ils sont faits l’un pour l’autre.

GO OUT! JUIN 2012

43


LIVE CLUBBING ALTERNATIF

ON DANSE LIVE CLUBBING ALTERNATIF GO OUT! JUIN 2012

45


ON danse / live

Beth de scène Tornade à la voix rock, au charisme XXL et au caractère bien trempé, Beth Ditto vient présenter avec son groupe Gossip son nouvel album A Joyful Noise au Caribana Festival le 6 juin prochain. Flamme fatale au makeup «dragqueenesque», la chanteuse punk-rock-soul, sorte d’Iggy Pop au féminin, promet une performance déjantée et explosive prévue sur la Grande Scène. Close-up sur une diva superlookée, leader de Gossip et artiste engagée qui aurait très bien pu être la star d’un film de John Waters!

© DR

Mina Sidi Ali

46

GO OUT! JUIN 2012


on danse / live Comme sa bio l’indique sur le site de Gossip, Beth Ditto aka Mary Beth Patterson a grandi dans l’Arkansas, «avec des femmes, des loups et des cassettes», au fin fond de l’Amérique white trash conservatrice. De loin l’idéal pour une jeune lesbienne punk! Elle s’enfuit à 18 ans et décide de s’installer à Olympia à Washington. C’est là qu’en 1999, elle forme son groupe Gossip composé de Brace Paine à la guitare et Kathy Mendonça à la batterie qui sera ensuite remplacée par Hannah Blilie. Six albums en groupe, un solo et après avoir conquis la planète entière, celle qui a été élue en 2006 la personnalité la plus cool du monde rock, par le magazine anglais New Musical Express, a su s’imposer comme icône dans le milieu de la mode.

Loin de Standing in The Way of Control A l’époque, cheveux noir corbeau, hurlant des «Je suis une grosse fille» sans sortir une fausse note et sans nous casser les oreilles, Beth et son groupe tendent vers une musique underground. Mais celle que beaucoup surnomment l’héritière de Janis et Aretha, dévoile dans son nouvel album A Joyful Noise une voix plus cristalline que jamais. Un son d’ordinaire plus punk-rock que pop dérape vers une disco nineties façon Snap ou 2Unlimited. On ferme les yeux et on revoit Madonna dans son clip Holiday. Un choix qui détonne pour un groupe autrefois réputé plus alternatif que dancefloor. N’en déplaise à l’auteur de cet article – fan du personnage plus que de sa musique – la diva qui a monté un groupe parce qu’elle s’ennuyait comme un rat mort en Arkansas, enflammera sans nul doute le Caribana Festival de ses fameuses frasques scéniques et ce serait vraiment Beth de manquer cela!

Déjantée mais engagée Cette féministe assumée au look totalement burlesque (à côté d’elle l’exubérante Kelly Osbourne ferait presque figure de nonne) et qui affiche ouvertement son homosexualité a toujours milité pour l’acceptation du corps. Ainsi, elle refuse de s’épiler les aisselles et de mettre du déodorant. Grosse et même obèse elle l’assume, déclarant qu’elle est Miss Piggy et son mentor à la fois. D’ailleurs, elle affiche clairement ses positions contre le diktat de la maigreur et la fameuse size 0 américaine (un 34 suisse), et au passage, clashe violemment Victoria Beckham, Paris Hilton et «les homos de l’industrie de la mode qui veulent que les femmes ressemblent toutes à des poupées». Beth est fière de ses rondeurs et n’hésite pas à en faire profiter son public en posant nue en couverture du New Musical Express, des Inrockuptibles ou en faisant régulièrement des strip-teases sur scène. En 2009, elle tient une chronique hebdomadaire pour le journal britannique The Guardian où elle répond aux questions des jeunes adolescents souffrant du complexe d’obésité. Puis en 2012, passionnée de make-up (elle voue un amour sans limites à l’eyeliner et aux faux cils), Beth devient la nouvelle ambassadrice de la célèbre marque de cosmétiques canadienne MAC.

Informations

Gossip au Caribana Festival Le 6 juin sur la Grande Scène A Joyful Noise, sortie en mai www.gossipyouth.com www.facebook.com/gossipmusic www.twitter.com/#!/GossipMusic www.myspace.com/gossipband

GO OUT! JUIN 2012

47


ON danse / clubbing

Kadebostan, kaléidoscope psychotrope Rarement à Genève surgit un ovni qui illumine nos nuits endeuillées et bouleverse les codes établis. Kadebostan, défenseur d’un tempo electro lorgnant vers de multiples sonorités et autoproclamé président mélomane, nous emmène voyager dans son pays imaginaire; la Kadebostany. Ce magicien d’Oz, qui ose le mix polymusical, nous emmène par-dessus l’arc-en-ciel. Etoile filante ravivant la route qui mène vers la voie lactée, il n’y a plus besoin de voitures, ni de véhicules adaptés pour rejoindre cette contrée non googlemapée, où nos sens perdent pied pour se noyer dans un folklore électrisé. Bref, un trip comme un feu d’artifice à ne pas zapper. Aparté avec un Sacha Baron Cohen à l’esprit déjanté et aux idées colorées. Mina Sidi Ali

Drapeau de la Kadebostany: deux guépards avec un écusson jaune et orange.

Kadebostany, le nom résonne comme un pays né de l’éclatement de l’Union soviétique après 1989… Qu’en est-il et où se situe-t-il? Le pays se situe au nord de l’Italie, à l’est de la Suisse et à l’ouest de la Turquie. C’est une république et j’en suis le président. Mon gouvernement est composé d’un ministre de la Communication, un ministre du Booking et un ministre du Divertissement. Notre politique se base sur le slogan: research & discovery (recherche et découverte). Et le nom, que signifie-t-il? C’est un néologisme, un mot inventé de toutes pièces par mon imaginaire. Le concept m’est venu à l’esprit en 2007 et en une heure de temps

48

GO OUT! JUIN 2012

il a pris forme, comme une pelote de laine. Dès que j’ai des idées, elles se kadebostanisent. Peut-on accéder à la nationalité kadebostanienne? Oui, il existe un formulaire de demande sur le site de notre république. La procédure est très simple. Nous sommes très ouverts et notre pays se nourrit d’influence étrangère, que je perçois comme une très grande richesse. Quelle est la langue nationale et pouvez-vous nous en apprendre quelques rudiments? Le choix de la langue est libre. Cependant certaines personnes pratiquent le Kadebostanien ancien: Elsi Valinuff pour dire Bonjour!


on danse / clubbing Vous avez connu dernièrement un énorme buzz sur le web avec plus de 120 000 vues pour votre clip vidéo Walking with a ghost Comment l’expliquez-vous? Nous sommes très contents de l’engouement suscité en 2011 par la sortie de notre premier album Songs from Kadebostany (Mental Groove records). «Walking with a ghost» est le premier single extrait de notre nouvel album Pop Collection (sortie prévue fin 2012). En Kadebostany, ce morceau s’est hissé dans le hit-parade pendant plusieurs mois avant sa sortie internationale. La chanteuse s’appelle Amina Cadelli et représente la jeune garde de la pop kadebostanienne. Elle fera partie de la prochaine tournée. Pourquoi ne pas l’avoir fait plus tôt? Il faut savoir que l’ancien président était très différent de moi. Il vivait en vase clos et ne voulait pas partager la culture kadebostanienne. Mais je préfère ne pas m’exprimer davantage sur lui, d’autant qu’il a disparu après avoir été déchu du pouvoir. Personnellement, j’applique une politique de rayonnement du pays à l’étranger grâce à la musique. La notion de fanfare ne comporte pas une

Dès que j’ai des idées, elles se kadebostanisent! connotation des plus modernes et positives. Elle est souvent liée à l’armée, au nationalisme, au conservatisme… pourquoi avez-vous opté pour cette forme de clique musicale? Il existe une fanfare dans chaque pays et tout le monde en a déjà vu une. A travers The National Fanfare of Kadebostany, je souhaite en rafraîchir l’image. Je veux démontrer qu’elle peut être dynamique et moderne. Comment s’est formée cette dernière et quels en sont les critères de sélection? Elle a vu le jour au gré du hasard des rencontres. J’ai ainsi découvert une de mes chanteuses, Carina Moldova, en allant à la poste. D’origine roumaine, elle faisait la manche en chantant devant l’office. Elle interprète Kadebostany mon amour. Mais il y a également, mon épicier afghan qui, doté d’une voix extraordinaire, a collaboré sur l’une de nos scènes lors du festival Electron. La fanfare se compose de gens que je côtoie au quotidien, dont l’origine sociale ou culturelle importe peu, car seul le talent m’intéresse. Mon travail consiste ensuite à pouvoir coordonner et combiner avec ses différentes personnalités aux référents sonores très variés. Ici, la diversité enrichit le propos musical, elle ne s’appuie pas sur tout et n’importe quoi. La république de Kadebostany forme un socle, un cadre à cette cohésion de groupe

afin qu’elle évolue en harmonie. La musique est un support, elle permet de créer le lien entre les gens et c’est le message que je souhaite transmettre. Par ailleurs, notre fanfare fonctionne avec une formule à géométrie variable. Nous pouvons jouer aussi bien à 5 à 10 ou à 20 personnes. Ne craignez-vous pas qu’on vous catégorise musique du monde? Je n’ai effectivement pas envie qu’on étiquète le folklore de mon pays dans n’importe quelle catégorie que ce soit. Lors de nos performances, nous sommes en général catégorisés Music from Kadebostany comme un style à part entière et j’en suis très satisfait. J’aime aussi l’idée de faire des albums différents. Songs from Kadebostany était plutôt porté sur le folklore de Kadebostany. Notre futur album Pop Collection est comme son nom l’indique plus porté sur la pop kadebostanienne. Est-ce que la culture kadebostanienne se limite à la musique? J’ai créé un univers, un pays et des origines qui vont au-delà des possibles musicaux. En effet, elle forme une culture à part entière qui ne se limite pas à la musique. Nous avons d’autres moyens d’expression comme la vidéo, le cinéma, la danse, les jeux du cirque dont les Kadebostaniens sont très friands. Il existe également un art culinaire propre à notre nation et une chaine de restaurants appelée «Les Délices de Kadebostany», que je compte  exporter prochainement.  Quels sont vos projets futurs en dehors du règne sur votre république? Je prévois de dévoiler petit à petit les pépites musicales de ma fanfare. Quant à l’agenda de celleci, il est très riche. La fanfare sera présente

aux JO de Londres pour l’ouverture en juillet, puis elle est bookée en Hollande, en Russie, à Odessa , en passant par le festival de Jazz à Montreux le 30 juin. Quand à moi, je me produirai avec Laolu en dj set à la Gravière le 23 juin prochain. En septembre, une rétrospective intitulée The Gold Retrospective reprend mon travail sur plusieurs années.

Informations

The National Fanfare of Kadebostany www.kadebostany.com www.myspace.com/kadebostan

GO OUT! JUIN 2012

49


ON danse / clubbing

Kadebostan le président de la Kadebostany

50

GO OUT! JUIN 2012

© Nicolas Schopfer

Un sacré Bordos


Agenda / live Di 01.06 Kara (Mamadou Kara Ka) De l’afro à l’acoustique reggae, en passant par le folk, la soul ou encore le blues à 22h Le chat noir Rue Vautier 13 1227 Carouge Tél.: 022 307 10 40 www.chatnoir.ch

Tél.: 022 732 37 76 www.lalibellule.ch Marylane Quatuor zurichois folk, électro et pop à 21h30 Le Chic (en sous-sol de l’America) 3 rue de Fribourg 1201 GE www.marylane.ch/ P’tit rock festival Wind of Change (Genève) Jazz-funk, pop, punk, reggae à 21h Roadfever (Genève) Powe-Rock genevois à 22h30 P’tit Music’Hohl Avenue Louis-Casaï 54 1216 Cointrin Tél.: 022 798 87 98 www.musichohl.ch/

Geneva’s diva 2012 Mo Millar, Soraya Berent, Andrea Boyd et the Bridge Quatre grandes voix et deux guitaristes à 21h30 Le Chic (en sous-sol de l’America) Rue de Fribourg 3 1201 GE P’tit rock festival Featuring Jim (Fribourg) Une guitare et une voix à 21h Dude (Carouge) Pop, Folk & Rock’n Roll à 22h30 P’tit Music’Hohl Avenue Louis-Casaï 54 1216 Cointrin Tél.: 022 798 87 98 www.musichohl.ch/ Sa 2.06 Johnny Hallyday Pop rock à 19h Stade de Genève Route des Jeunes 16 1227 Carouge www.Improd.ch John B. & Vico Interprétation des chansons de Bob Dylan à 20h Pavillon Plantamour Rue de Lausanne 112 1202 GE

Di 3.06 Dixie Bop Rock en l’Aire - festival Perly-rock Rockabilly, bluegrass dès 11h30 Couvert de Certoux Commune de Perly-Certoux 1258 Perly GE www.perlyrock.ch

Me 6.06 Spectacle des élèves Maison de Quartier des Pâquis Les élèves des cours de musique, de danse hip-hop, de rap et de théâtre se rencontrent sur scène dès 18h La Traverse Rue de Berne 50 1201 GE Tél.: 022 909 88 99 www.mqpaquis.ch/ Du 6.06 au 10.06 Ballet Junior de Genève MIX5 Black Cold Burns Au son du lyrisme de Bob Dylan Kiokou Voyage, entre rêve et réalité Song Etum Pièce poétique Double Deux Extrait d’une pièce du chorégraphe genevois Gilles Jobin Me-Sa à 20h30 Di à 18h Salle des Eaux-Vives de Genève Rue des Eaux-Vives 82 1207 GE Tél.: 022 329 12 10 www.ballet-junior.ch/bjg

Lu 4.06 The Dirty three / Papa M Post Folk australien à 20h L’Usine, PTR Place des Volontaires 4 1204 GE Tél.: 022 781 40 04 www.ptrnet.ch

Ma 5.06 Shit and Shine + Extra Life Pop, prog-rock, métal, influences de musiques classiques, expérimentations et esthétiques de folk ancien à 21h

Sa 9.06 Calle Real Musique cubaine à 21h Le Manitoba / le Palladium 3 rue du Stand 1204 GE Tél.: 022 418 98 25

Le Rez - l’Usine Place des Volontaires 4 1204 GE Tél. 022 781 40 57 www.lekab.ch

GO OUT! JUIN 2012

51


agenda / live Di 10.06 Yannick Noah Tournée acoustique à 19h Théâtre du Léman (ex-Grand Casino) Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE www.theatreduleman.com Smile Festival Rock en l’Aire Rockabilly dès 11h30 Couvert de Certoux Commune de Perly-Certoux 1258 Perly GE www.perlyrock.ch

Je 14.06 Kordakor Dîner-Spectacle Jazz Manouche à 21h L’atelier Geneva Rue Boissonnas 16 1227 GE Tél.: 022 320 34 84 www.latelierlounge.ch/

Sa à 20h30 Di à 16h Arena de Genève Route de batailleux 3 1218 GE Tél.: 022 710 90 90 www.geneva-arena.ch/

Sa 16.06 Thee Oh Sees + guests Orgie rock’n’roll violente et psychédélique à 22h Le Rez - l’Usine Place des Volontaires 4 1204 GE Tél. 022 781 40 57 www.lekab.ch

Montreux jazz festival Bastian Baker Pop folk à 20h Amy Mc Donald Pop folk à 20h Auditorium Stravinsky

Me 13.06 Pierre Audétat Dispositif audiovisuel à 21h @ptt Route de Chêne 147 1224 Chêne-Bougeries www.atptt.ch/

Di 17.06 Chris Aaron & the Memphis Knights Rock en l’Aire - festival Perlyrock Elvis Presley rèssucité dès 11h30

Taj Mahal trio Blues à 20h30 Joe Bonamassa acoustic project Blues à 20h30 Miles Davis Hall

Couvert de Certoux Commune de Perly-Certoux 1258 Perly GE www.perlyrock.ch

Centre des congrès et des expositions de Montreux Grand-Rue 95 1820 Montreux www.montreuxjazz.com

Du 22 au 24.06 Fête de la musique Une centaine de concerts gratuits Programme sur www.fetedelamusique.ch

Sa 30.06 Montreux jazz festival Afrocubism Musique malienne et cubaine à 20h Kassav’ Zouk à 20h Jorge Ben Jor Mélange de samba, punk, rock et samba à 20h Auditorium Stravinsky

Je 28.06 Charmanka Dîner-spectacle musique russe à 21h L’atelier Geneva Rue Boissonnas 16 1227 GE Tél.: 022 320 34 84 www.latelierlounge.ch/ Ve 29.06 Adam et Eve, la seconde chance Comédie musicale de Pascal Obispo Ve à 20h

52

GO OUT! JUIN 2012

Ed Sheeran Beatbox et guitare à 20h30 Chris Cornell Ex Soundgarden et Audioslave à 20h30 Miles Davis Hall Centre des congrès et des expositions de Montreux Grand’ Rue 95 1820 Montreux www.montreuxjazz.com


Agenda / clubbing Ve 1.06 Wasulu Selecta DJ à 00h30

Je 7.06 DJ’s opening party Festifoot

Chat Noir Rue Vautier 13 1227 Carouge Tél.: 022 307 10 40 www.chatnoir.ch

Esplanade des Vernets Rue Hans Wilsdorf 4-6 1227 GE www.festifoot.ch

Fashion girl Emergency DJ Kid One / pressplay / DK Mike Bypass Carrefour de l’Etoile 1227 Acacias Tél.: 022 300 65 65 www.bypass.ch Tropicana Lux Showcase Ravidson DJ Fodda & DJ Dante’z

Ve 8.06 Fashion girl Aphrodisia DJ Kid One / pressplay / DK Mike Bypass Carrefour de l’Etoile 1227 Acacias Tél.: 022 300 65 65 www.bypass.ch Reggaeton sumer session DJ Dante’z en live One FM

Montecristo Club Rue Simon Durand 7bis 1227 Acacias Tél.: 022 301 40 55 www.montecristoclub.ch

Montecristo Club Rue Simon Durand 7bis 1227 Acacias Tél.: 022 301 40 55 www.montecristoclub.ch

Sa 2.06 80’s forever II Phil Hippo et Xav le Vacher Tubes du top 50 à 23h59

Ve 15.06 Tropicana Lux Showcase Jade DJ Fodda & DJ Dante’z

Silencio Rue du Levant 3 1201 GE Tél.: 022 732 06 06 www.silencio.ch

Montecristo Club Rue Simon Durand 7bis 1227 Acacias Tél.: 022 301 40 55 www.montecristoclub.ch

Deconstruction club Avihay Partok, Fabien, Crowdpleaser dès minuit

Roots Dub Skankin Society meets Ras Terry Gad (Uk) dès 23h

Motel Campo Rte des Jeunes 13 1227 Carouge, GE www.motelcampo.ch/

Corner 25 Route de Genève 25 1225 Chêne-Bourg, GE www.corner25.ch

Montereggaeton Toi et nous une grande histoire d’amour

Sa 16.06 Live at Robert Jonnson dès 20h

Montecristo Club Rue Simon Durand 7bis 1227 Acacias Tél.: 022 301 40 55 www.montecristoclub.ch

Motel Campo Rte des Jeunes 13 1227 Carouge, GE www.motelcampo.ch/

Reggae Dancehall Unity sound system & Lyrical Youth (F) + Special guest dès 23h Corner 25 Route de Genève 25 1225 Chêne-Bourg, GE www.corner25.ch

Montereggaeton “Come on in my kitchen tour 2012” Montecristo Club Rue Simon Durand 7bis 1227 Acacias Tél.: 022 301 40 55 www.montecristoclub.ch

Je 21.06 Holidayz revolution Ma Gash Intl, DJ Toots & MC Muchach DJ set de 23h à 5h Silencio Rue du Levant 3 1201 GE Tél.: 022 732 06 06 www.silencio.ch Reggae ragga dancehall Ma Gash Intl and Back Inna Days Sound Raggasessions de 14h à 1h Parc des Cropettes Rue Baulacre 1202 GE www.raggasessions.ch Ve 22.06 Fashion girl Masquerade Bypass Carrefour de l’Etoile 1227 Acacias Tél.: 022 300 65 65 www.bypass.ch Reggaeton sumer sessions DJ Dante’z en live One FM Montecristo Club Rue Simon Durand 7bis 1227 Acacias Tél.: 022 301 40 55 www.montecristoclub.ch Fête de la musique Reggae Parc des Cropettes (En assoc avec Reggae Lake Splash) dès 20h DJ’S: Ico Kandi sound - Zodiak sound - Jah Work - Lake splash crew - Little Lion - Dj Postman Parc des Cropettes Rue Baulacre 1202 GE www.raggasessions.ch Sa 23.06 Alesia Duo électro club Bypass Carrefour de l’Etoile 1227 Acacias Tél.: 022 300 65 65 www.bypass.ch Montereggaeton Ton coeur battra Montereggaeton Montecristo Club Rue Simon Durand 7bis 1227 Acacias GO OUT! JUIN 2012

53


agenda / clubbing Tél.: 022 301 40 55 www.montecristoclub.ch Fête de la musique Sound System Baby Plage (En assoc avec Reggae Lake Splash) dès 14h Unity Sound System + Lion Youth Sound System - Wasulu - Skankin Society - Jah’Mean Sound Romix - Straight Sound Corner 25 Route de Genève 25 1225 Chêne-Bourg, GE www.corner25.ch Lu 25.06 Bob Sinclar The Mighty Bop ou Chris the French kiss Esplanade des Vernets Rue Hans Wilsdorf 4-6 1227 GE www.festifoot.ch Ma 26.06 Martin Solveig La musique de danse rencontre la pop Esplanade des Vernets Rue Hans Wilsdorf 4-6 1227 GE www.festifoot.ch Ve 29.06 Favela Chic Un départ pour Salvador, à la recherche du Samba et du Pagode “é à vera” le groupe de musiciens en live / clubbing Dante’z reggaeton-men

Esplanade des Vernets Rue Hans Wilsdorf 4-6 1227 GE www.festifoot.ch Sa 30.06 DJ Snake electro hip-hop Bypass Carrefour de l’Etoile 1227 Acacias Tél.: 022 300 65 65 www.bypass.ch Sa 30.06 Raoul Rec. night Gregorythme, Emmanouel, Fred 34, Nicolas Jehouda dès minuit Motel Campo Rte des Jeunes 13 1227 Carouge, GE www.motelcampo.ch/ Montereggaeton The star Gogo’s made in Lisboa El “imperus” Montecristo Club Rue Simon Durand 7bis 1227 Acacias Tél.: 022 301 40 55 www.montecristoclub.ch Space Ibiza Night Des danseurs, des échassiers, des DJ’s, du light show et des artifices Esplanade des Vernets Rue Hans Wilsdorf 4-6 1227 GE www.festifoot.ch

54

GO OUT! JUIN 2012

L’Arcade 46 Av. de Miremont 46, 1206 Champel Tél. 022 839 33 22 www.salsarcade.com Le Baroque place de la Fusterie 12, 1204 Genève Tél. 022 849 86 86 www.lebaroque.com Le Bateau Rue du Simplon 5- 7, 207 GE Tél. 022 786 43 45 www.bateaugeneve.ch Le Box Place de l’Octroi 15, 1227 Carouge. Tél. 022 343 61 61 www.lebox.ch Bricole route de Chancy 76, 1213 Onex Tél. 022 793 68 18 BYPASS carr. de l’Etoile 1, 1227 Carouge GE Tél. 022 300 65 65 www.bypass.ch Le Calypso route de Saint-Julien 7, 1227 Carouge GE Tél. 022 301 46 10 Club Chat Noir SA rue Vautier 13, 1227 Carouge GE Tél. 022 307 10 40 www.chatnoir.ch Club ‘La Toca’ rue de Lyon 75, 1203 Genève Tél. 022 345 81 98 www.el-pueblo-club-geneve.com

Montecristo Club Rue Simon Durand 7bis 1227 Acacias Tél.: 022 301 40 55 www.montecristoclub.ch Space Ibiza Night Des danseurs, des échassiers, des DJ’s, du light show et des artifices

Adresses Clubbing:

Corner 25 Rte de Genève 25, 1225 Chêne-Bourg. www.corner25.ch Coupole Avenue Night Club rue du Rhône 116, 1204 Genève Tél. 022 737 40 40 www.coupole-avenue.ch

Martin Solveig


Agenda / clubbing Crazy Paradise rue de la Rôtisserie 2, 1204 Genève Tél. 022 310 29 39 www.crazyparadise.ch

Monte Cristo Club Rue Simon-Durand 7 1227 Carouge Tél. 022 301 40 55 www.montecristoclub.ch/

www.silencio.ch Tony’s Bar quai de la Poste 10, 1204 Genève Tél. 022 310 11 33

Deep club Rue du Marché 3, 1204 GE. Tél. 022 723 20 10 www.deep-club.org

Moulin à Danses rue du Stand 20Bis, 1204 Genève Tél. 022 329 85 87 www.mad.coop

Trois-Huit route de Thonon 140, 1222 Vésenaz Tél. 022 752 38 08 www.trois-huit.ch

Moulin Rouge avenue du Mail 1, 1205 Genève Tél. 022 329 35 66 www.moulinrouge.ch

Velvet Club rue du Jeu-de-l’Arc 7, 1207 Genève Tél. 022 735 00 00 www.velvet-club.ch

Palais Mascotte rue de Berne 43, 1201 Genève Tél. 022 741 33 33 www.palaismascotte.ch

Venusia Rue Rodo 2 1205 Genève Tél. 022 321 41 23 www.venusia.ch

DJ Shop rue Benjamin-Franklin 4-6, 1201 Genève Tél. 022 940 08 68 www.djshop.ch/ Le Don Juan chemin des Sports 2, 1203 Genève Tél. 022 345 19 90 La Garçonnière rue de la Rôtisserie 4bis, 1204 Genève Tél. 022 310 20 10 www.agarconniere.ch Geneva Girls rue de Chêne-Bougeries 14, 1224 Chêne-Bougeries Mobile 079 869 24 13 www.geneva-girls.ch Gold & Platinum quai du Seujet 18- 20, 1201 Genève Tél. 022 738 90 91 www.goldandplatinum.ch Hayland’s Simplon route de Chêne 5, 1207 Genève Tél. 022 735 46 98 Java Club quai du Mont-Blanc 19, 1201 Genève Tél. 022 908 90 88 www.javaclub.ch

Le Pénitencier route du Pont-Butin 12, 1213 Petit-Lancy Tél. 022 792 02 96

VIP Oriental rue du Rhône 84, 1204 Genève Tél. 022 344 44 44 www.viporiental.ch

Le Petit Palace rue de la Tour-de-Boël 6, 1204 Genève Tél. 022 311 00 33 www.lepetitpalace.ch

White’n Silver rue des Glacis-de-Rive 15, 1207 Genève Tél. 022 735 15 15 www.whitensilver.ch

Le Psycho rue de Monthoux 60, 1201 Genève Tél. 022 741 23 69 www.lepsycho.ch

World Princess rue de Lausanne 47, 1201 Genève Mobile 079 735 68 88 www.worldprincess.net

Pussy Cat rue des Glacis-de-Rive 17, 1207 Genève Tél. 022 736 15 00

X-S Club Grand-Rue 21, 1204 Genève Tél. 022 311 70 09 www.xsclub.ch

Mazazique rue Arnold Winkelried 6, 1201 Genève Tél. 022 731 20 05

RMV reviens me voir rue Jacques-Dalphin 53 r. Ancienne 70, 1227 Carouge GE Tél. 022 343 56 60 Secret Pearl quai du Général-Guisan 40, 1204 Genève Tél. 022 312 11 07

Mille et Une Nuits rue Rousseau 2, 1201 Genève Tél. 022 732 00 32

Sensi Cabaret rue de Fribourg 9, 1201 Genève Tél. 022 741 00 00

Moa Club Rue des Batailles 22, 1214 Vernier. Tél. 079 721 70 01 wwwmoaclub.com Motel Campo Route des jeunes 13, 1227 Carouge, GE www.motelcampo.ch

Shakers Club rue Arnold Winkelried 4, 1201 Genève Tél. 022 310 55 98 www.shakers.ch Silencio Rue du Levant 3, 1201 GE. Tél. 022 732 06 06 GO OUT! JUIN 2012

55


ON PROFITE

EN FAMILLE Là-BAS COUP DE FOOD ON CRAQUE BIEN-ÊTRE

EN FAMILLE Là-BAS COUP DE FOOD ON CRAQUE BIEN-ÊTRE


ON profite / on prend le large

Les Seychelles, éden intimiste A l’ère du tourisme de masse, voyager n’est plus un luxe inaccessible. Normal donc d’opter pour une destination, autrefois fantasmée et aujourd’hui à notre portée. En quête de détente, savourez une existence ouatée et incarnez l’ermite gâté. Loin des toxines citadines, l’extase existe, elle s’est installée ici, aux Seychelles. Visite guidée d’une contrée africaine pour hippies chic et insulaires en transat. . Mina Sidi Ali

Sur la plage abandonnée que peut-on bien y trouver comme activité? Le temps divinement suspendu somme la cessation. Arrêtez tout, laissez votre esprit flotter, rêvassez, mirez le démesuré dégradé d’émeraude, côtoyez le gratin des oiseaux, nagez autour des poissons, partez à l’assaut des criques et repaires de pirates, saoulez-vous (open bar), dévorez des plats créoles et surtout enivrez-vous des essences de la flore luxuriante d’une biodiversité privilégiée. Atterrissage dans…très vite!

58

GO OUT! JUIN 2012

Top 3 des incontournables 1. Maia luxury resort & spa à Mahé : paradis sur terre  Un hôtel «non-hôtel» où son propriétaire a tout compris. Ici, pas d’horaires, on prend le petit déjeuner à toute heure et on plonge dans une baignoire façon poupée russe, débordant dans une piscine elle-même flottant sur l’océan. Les 30 villas du Maia sont nichées dans un coin de paradis où le luxury spa existe depuis cinq ans. 2. Moutya, danse sexy On se met à la moutya, la danse érotique ancestrale pratiquée encore de nos jours par les autochtones. La musique et la danse créoles tirent leurs racines des cultures africaines, malgaches et européennes avec des rythmes traditionnels accompagnés de tambours et instruments à cordes. 3. Seychelles Mind Body Spirit Festival Aficionados du bien-être, de l’harmonie et de la sérénité se rencontrent comme chaque année aux Seychelles, cette fois-ci entre le 18 et 29 juin. Yoga, tai chi, Pilates, acupressure, massages sont appelés à apaiser ou guérir le corps. Vous préférez renforcer le mental? Le SeyMBS convoque les meilleurs en la matière: technique d’autonomisation, médiation et qi gong.  

© DR

Une première vision des Seychelles, celle de l’humanité face au monde originel, allégorie d’une âme retranchée au sein d’une île et d’un fortin en quête du bonheur, s’isole peu à peu dans un coin de la tête pour offrir une toute nouvelle perspective, une fois le pied posé sur une des plages de sable d’un blanc immaculé. Cette vision métaphysique à la Michel Tournier, manière Vendredi ou les limbes du Pacifique passée, polarise notre attention sur La Coraline, où l’îlot Chauve-souris à Mahé, où se dévoile un éden intimiste et minimaliste. Un caillou granitique, incrusté d’une généreuse touffe verdoyante faite de mousses et de lianes, macère avec nonchalance au milieu du bleu turquoise. Une hutte cossue, mignon bungalow orné de caillasse, délicieusement aménagée, perce avec sa toiture feuillue en latanier. Lilliputien méli-mélo de végétation délicatement amarré à l’océan indien, nous voici arrivés sur l’une des 115 îles des Seychelles.


ON profite / on prend le large 1

2

GO OUT! JUIN 2012

59


ON profite / en famille

Festival de la BD de Genève, quand le 7e art s’invite chez le 9e... Pour sa 3e édition, le Festival international de la bande dessinée de Genève quitte les galeries de l’aéroport pour s’installer place de Sardaigne à Carouge. Présidée par le brillant et mystique dessinateur mexicain Tony Sandoval, qui profitera de l’occasion pour présenter son dernier album, Doomboy (Editions Paquet, 2011), la manifestation sera ponctuée d’expositions, d’ateliers ludiques pour les enfants et de séances de dédicaces avec la trentaine d’auteurs invités. Amélie Le Bars Créée en 2008 sous l’impulsion de passionnés du monde des bulles réunis en association, la fête de la Bande dessinée a fait une pause de trois ans avant de concocter sa toute nouvelle édition dans laquelle Tony Sandoval jouera les maîtres de cérémonie. A ses côtés, notamment, Romain Hugault (Le pilote à l’Edelweiss, Au-delà des nuages...) dont l’album à succès Dernier envol s’est vendu à près de 400 000 exemplaires, Adriano De Vincentiis (Secret Sophia, Sophia, Succubes), Elric Dufau (La Psychanalyse des miquets, Pow R & Toc H se font suicider, Marche ou rêve, Les Nouveaux Pieds Nickelés), Jean-David Morvan (Sillage, Crime School, Les 3 mousquetaires, Je suis morte, Spirou & Fantasio...), David Ratte (Le Voyage des Pères, L’exode selon Yona, Toxic Planet...) ou encore Eric Loutte (Centaures, Team Rafale, Biggles)... Tony Sandoval omniprésent A l’aube de ses 40 ans, l’artiste mexicain a su garder son âme d’enfant. Est-ce parce qu’il a collaboré à l’illustration de plusieurs albums pour enfant dans le passé ou parce qu’il puise son inspiration dans les thèmes chers d’une errance adolescente à l’image de l’album qui l’a fait connaître au grand public, Le cadavre et le sofa paru aux Editions Paquet en 2007? Dans ce récit déroutant, à mi-chemin entre réalisme cru et fantastique amoral, la mort et la sexualité

60

GO OUT! JUIN 2012

s’entremêlent dans un décor apocalyptique. Sensuelle et mutine, Sophie est une jeune fille étrange qui voue une fascination malsaine aux loups-garous. Elle ne tarde pas à s’attirer les faveurs de Polo, adolescent perdu, qui traîne son ennui chronique dans les rues désertes d’un petit village de campagne. Ensemble ils vont tisser une relation amoureuse qui se concrétisera sur le sofa que Polo a installé près du cadavre en décomposition de feu Christian. Le Tim Burton de la BD Dans une atmosphère souvent morbide où les jeunes adultes de demain côtoient sur un même plan la mort et l’amour, Tony Sandoval donne son interprétation du passage souvent délicat du monde de l’enfance au monde des adultes. Il fait de l’adolescence, cette phase transitoire torturée et terrifiante, son thème de prédilection. Dans son dernier ouvrage, Doomboy, retenu pour former la Sélection officielle de la 39e édition du Festival international de la Bande dessinée d’Angoulême, l’artiste avec son crayon magique jongle entre le dessin épuré d’une réalité terrestre et la représentation plus léchée d’un fantastique onirique à la manière d’un Tim Burton. A l’image des Noces funèbres, l’illustrateur poétise la mort comme pour la rendre plus soutenable. Anny, la petite amie de D. est morte. Le jeune homme qui supporte mal cette macabre absence se réfugie dans la


ON profite / en famille spéciale. Pour l’achat de deux bandes dessinées, les plus bédéphiles repartiront avec un cahier collector aux airs nostalgiques d’album Panini dans lequel ils pourront coller les 80 vignettes inédites des auteurs de la maison disponibles chez tous les bons libraires.

musique pour communiquer avec la défunte. Bien malgré lui, il devient un guitar hero anonyme. Une légende rock urbaine... Poésie macabre Autre coïncidence frappante avec la plume du maître du fantastique sur la toile: ces corps chétifs surplombés de têtes disproportionnées. Sombre et mélancolique, Doomboy se veut avant tout un hymne à l’Amour. L’illustrateur y déploie l’étendue de son talent avec des dessins en lignes courbes d’apparence naïfs. Mais en réalité, il livre là un récit aux influences baudelairiennes dans lequel la mort exerce une fascination magique et devient le conducteur de l’âme, le moyen par lequel celle-ci s’élève. Dans une interview au magazine DBD, Tony Sandoval explique cet attrait pour le morbide: «La mort est un élément irréversible qui change tellement de choses dans ta vie, qui te force à t’interroger, à te remettre en question. Quand tu es jeune en plus, tu connais tes premières expériences et tu les ressens de manière plus émotionnelle. Et cette fougue de l’adolescence m’intéresse pour mes histoires. En vieillissant, les choses paraissent moins magiques.» Les Editions Paquet à l’honneur Dans cette horreur magique, ce sont bien les Editions Paquet qui seront à l’honneur. Créée en juin 1997 par Pierre Paquet, la maison fêtera ses 15 ans d’existence autour de l’exposition de ses collections cultes. Cockpit bien sûr mettra en avant ses albums dédiés à l’aéronautique parmi lesquels Dernier envol de Romain Hugault, meilleur jeune talent au Salon européen de la Bande dessinée de Nîmes en 2006, Au-delà des nuages de Régis Hautière et Romain Hugault, prix de la meilleure BD 2006 à l’Aéroclub de France... Les collections Callandre consacrée à l’automobile, Carénage dédiée à la moto et Calamar seront également présentées. En outre les Editions Paquet organiseront une opération

Une exposition sera consacrée à La Chronique des Immortels scénarisée par Benjamin Von Eckartsberg et dessinée par Thomas Von Kummant, deux Munichois qui se sont amusés à adapter le best-seller de l’Allemand Wolfgang Hohlbein. On y appréciera les plus belles planches de la série événement de l’heroic fantasy. En outre des ateliers gratuits pour les enfants ainsi qu’un concours jeune talent seront organisés les 16 et 17 juin pour permettre aux jeunes pousses de s’initier à l’univers technique de la bande dessinée. Retrouvez toutes les informations sur le site du festival: www.fetedelabd.ch

GO OUT! JUIN 2012

61


ON profite / Architecture

Chambre avec vue On la voit depuis la vieille-ville de Neuchâtel. Entre les pierres jaunes de Hauterive et le vert des collines, une série de blocs superposés contrastent, en douceur; c’est la Résidence de l’Ermitage, imaginée par l’architecte Eric Ott. Deux côtés opposés en aluminium, deux autres en verre, chaque module surmonte l’autre, offrant une ouverture sur le lac et les montagnes. Olivier Gurtner La Résidence de l’Ermitage, sur les hauteurs de Neuchâtel

«Notre volonté première partait de l’idée que chaque acquéreur puisse disposer d’un logement autonome au sein d’un même immeuble», explique le concepteur du projet, Eric Ott, d’IPAS architectes, établis à Neuchâtel. «Nous avons ajouté un second principe, celui du dialogue avec l’environnement» poursuit-il. Ce tête-à-tête apporte un véritable échange. «La réalisation s’intègre à l’espace, les tôles réfléchissent l’environnement et reflètent les saisons, et les volumes prennent en compte la maison de maître située à proximité», détaille M. Ott. Le tout donne à voir une lecture humaine d’un bloc dynamique, à l’inverse d’un monolithe imposant et ennuyeux. Mais l’Ermitage tire profit pour lui-même des possibilités, notamment la vue sur les rives du lac, le dégage-

62

GO OUT! JUIN 2012

Cette maison est comme un vêtement. Elle montre ce que son propriétaire veut afficher, mais elle révèle aussi une autre réalité. Eric Ott, concepteur de l’Ermitage ment offert par le dénivelé, et la configuration pertinente pour construire des terrasses. Libre malgré le cadre L’immeuble, réalisé entre 2006 et 2011, compte plusieurs étages, qui sont autant d’appartements totalement modulables – mobilier, cloisons – en fonction des souhaits du résident,


© Nicolas Schopfer

ON profite / Architecture

La ressemblance avec la maison sur la cascade (de F.L.Wright) est frappante

à l’image des grands plateaux du Centre Pompidou à Paris. «Nous proposons 17 variantes d’aménagement, afin d’offrir une liberté maximale mais travaillée», justifie l’architecte, qui prévient: «si un bâtiment empêche de vivre, alors on a raté notre mission.» The Wright side? Par son intégration au paysage, ses lignes horizontales et ses plateaux rectangulaires, la Résidence de l’Ermitage évoque la Maison sur la cascade, réalisation poétique de l’architecte américain Frank Lloyd Wright. Le concepteur des prairies houses a milité pour une architecture qui s’insère à son environnement, a contrario de l’architecture de la table rase

prônée par Le Corbusier et ses disciples de la Charte d’Athènes, le manifeste du style international. L’authenticité et la douceur semblent au contraire marquer l’Ermitage: «On trouve dans cette maison un reflet de la société. Comme un vêtement, il résulte de ce qu’on veut montrer, mais il montre aussi une réalité, indépendamment du désir de celui qui le porte», indique Eric Ott. Espérons retrouver une telle poésie dans la future Maison de la Paix, puisque les architectes d’IPAS ont précisément remporté le premier prix pour réaliser le nouvel écrin de la Genève internationale. Vu les plans, on ne peut que se réjouir.

GO OUT! JUIN 2012

63


© Nicolas Schopfer

ON profite / On a rencontré

«L’art contemporain doit solliciter l’affect et l’intellect» Ils sont partis le chercher dans les années 90, à Nice, pour ouvrir le Musée d’art moderne et contemporain (MAMCO). Ils? Des privés amoureux de l’art contemporain, désireux de lui donner un écrin à Genève. Le? Christian Bernard, à l’époque en charge de la Villa Arson. Son bureau est une bibliothèque, son esprit, une machine à penser sur la durée. Aux commandes du MAMCO depuis son ouverture en 1994, il nous parle de cet art, sa vocation, sa capacité à toucher, et à interroger. Olivier Gurtner Vous venez de la France, pays longtemps centralisateur en matière culturelle. Des réalisations comme le centre Pompidou-Metz ont-ils changé la donne? La culture a vraiment changé en 1982, avec la décentralisation culturelle voulue par François Mitterrand et mise en œuvre par son ministre Jack Lang. Ce programme a permis de rénover de nombreux musées, de créer un Fonds régional d’art contemporain (FRAC) pour chacune des 22 régions françaises et d’ouvrir des centres d’art hors de la capitale. Ces réformes ont réellement permis l’émancipation des collectivités territoriales. S’agissant du Pompidou-Metz ou du Pompidou-mobile, je parlerais plutôt de déconcentration, dans la mesure où les institutions parisiennes cèdent une part de leur collection. Cela s’apparente à une approche jacobine, presque condescendante.

64

GO OUT! JUIN 2012

Bâtiment d’art contemporain, centre d’art contemporain, centre pour l’image contemporaine, musée d’art moderne et contemporain… le tout dans un même immeuble. N’est-ce pas trop compliqué? Complètement. Cette confusion, on la perçoit tous les jours. Certains visiteurs nous attribuent à tort certaines expositions. Les publics se perdent dans ce complexe à identités multiples et sont déboussolés. En plus, le MAMCO manque de surface: pas de librairie, pas de bibliothèque publique, pas d’espace pédagogique, ni de restaurant, qui pourrait offrir un moment de détente et de convivialité. Pour vous donner un exemple, mon bureau est plus grand que la réception des visiteurs, c’est une situation aberrante. Il faudrait revenir à la vocation originelle du bâtiment d’art contemporain, acquis par la Ville de Genève en 1989.


ON profite / On a rencontré

Christian Bernard, directeur du Musée d’art moderne et contemporain

GO OUT! JUIN 2012

65


ON profite / On a rencontré Certains critiquent un manque de pédagogie pour les jeunes publics vis-à-vis de l’art contemporain… On ne doit pas oublier la réalité de l’art contemporain: créé par les adultes, il se destine à un public adulte. Si déjà ces derniers éprouvent parfois de la peine à saisir les œuvres, la nécessité d’expliquer aux enfants se fait encore plus forte. Pour cette raison, nous avons mis en place des activités pour eux, mais accompagnées: les minis-rendez-vous destinés aux 2-4 ans, les petits rendez-vous aux 5-10 ans. Nous collaborons aussi avec l’Instruction publique de Genève, non pour accueillir directement des classes mais afin de familiariser des enseignants, susceptibles d’emmener ensuite leurs élèves au MAMCO. La découverte accompagnée me semble constituer l’outil le mieux adapté. En effet, l’art contemporain doit solliciter les sens et l’émotion, mais aussi la réflexion et le raisonnement critique.

Pour amortir des constructions ruineuses, les méga-musées visent le succès facile, au détriment de la qualité.

européenne et Biscaye ont payé un lourd tribut pour ce qui reste une aliénation. Le MAMCO ayant toujours occupé un bâtiment déjà existant, le problème ne s’est heureusement jamais posé. En me renseignant sur les balbutiements du MAMCO, j’ai entendu parler d’une mystérieuse «antichambre». Pouvez-vous m’éclairer? A l’époque, on venait de m’appeler à la direction de ce projet, mais nous ne disposions pas d’un lieu. Nous avons alors pu occuper les locaux de l’actuelle boîte de nuit SIP, qui tire son nom de l’ancienne vocation du bâtiment: «Société des instruments de physique.» Pendant 18 mois, nous avons montré des œuvres potentiellement destinées au futur MAMCO, d’où le nom de l’exposition, Fragments d’une collection à venir. On y a montré des œuvres de Tony Cragg et Donald Judd, par exemple. Quand j’y repense, je trouve que cette programmation était vraiment appétissante (sourire).

Christian Bernard, directeur du MAMCO

Comment compenser ces pertes financières? En organisant des expositions blockbusters, susceptibles d’attirer le plus de visiteurs, grâce à des thèmes consensuels et des grands noms. Les coproductions ont également vu le jour à ce moment, afin d’amortir les coûts de ces bâtiments. Cela est bien triste, car le résultat artistique et scientifique se révèle bien faible. Le meilleur exemple à cet égard reste le Guggenheim de Bilbao. Le bâtiment a coûté une fortune à la province basque, qui ne bénéficie d’aucun droit de regard sur une programmation devenue très commerciale et sans identité culturelle. Au final, l’Union

66

GO OUT! JUIN 2012

© DR

Dans un entretien pour Le Temps (mars 2012), vous dénoncez les méga-musées des années 80. Ces monuments voulus par les politiques et réalisés par des «starchitectes»… Ils ont pris corps dans un contexte particulier, notamment en Allemagne, dans le land Rhénanie-Nord-Westphalie. Plusieurs éléments expliquent cette vague. Le besoin accru en loisirs flexibles issus de la société du tertiaire, le besoin pour les villes ou les régions de construire un bâtiment marquant, enfin la nécessité d’accueillir la production artistique d’après-guerre, à l’étroit dans les musées existants. On a cherché à satisfaire ces attentes par d’imposants monuments, très coûteux à la réalisation et à l’entretien.

Le Musée d’art moderne et contemporain (MAMCO)


ON profite / On les a vus 1

2

3

4

5

Vente privée BERENCE, à La Réserve Hotel & Spa 19 mai 2012

6

Photos: Nicolas Schopfer

1. Le fondateur de Berence Tarik Adam, avec sa mère, Shamim 2. Isabel Kooger, le dandy parisien Emmanuel de Brantes, l’animateur de M6 Stéphane Plaza et Howard Kooger 3. George et Andrea del pozzo 4. Le DJ Albert de Paname 5. Manon Boidin-Léger de Ralph Lauren 6. Romain Barbey et Bart Kistemaker

GO OUT! JUIN 2012

67


ON profite / On les a vus 1

2

6

3

7

Go out! opening 3 mai 2012 Photos: Nicolas Schopfer

1. Soraya Cadelli, graphic designer 2. Caroline Vitelli (artiste) et Olivier Gurtner (journaliste GO OUT!) 3. Mina Sidi Ali (journaliste GO OUT!) et Sabrina Bailly (Revolution PRco) 4. Olivier Gurtner et Harmony Decorvet 5. Yannick Geiser (Fendi) et Antonio Cordero Castro (architecte) 6. Mina Sidi Ali, Olivier Gurtner, Sabrina Bailly et Loulou des Luluxpo (Dj & artistes) 7. LÊo (entertainer) 8. Laetitia Bochud et Sara Cenzual 9. Go Out friends 10. Mystère et boule de gomme 11. Wuujuyu (Cynthia Udriot) & A-li-ce (Claire Fristot) 12. Friend & Oscar F. Jarjayes

68

GO OUT! JUIN 2012

9

11

10


ON profite / On les a vus 4

5

8

12

GO OUT! JUIN 2012

69


ON profite / bien-être

Une oasis dans la ville Dressé au cœur du quartier international de Genève, palace feutré pour les chefs d’Etat du monde entier en visite au deuxième siège mondial des Nations Unies, l’Hôtel intercontinental respire au rythme de la planète. La prestigieuse chaîne compte à son tableau de chasse le très noble Grand Hôtel, face à l’Opéra de Paris. Mais dans la vie des grands voyageurs pressés, chacun aime souffler, ralentir le pas, prendre du temps pour soi. Le spa et le poolside de l’hôtel genevois représentent des auspices bienveillants qui répondent à ces besoins du corps. Parcours.

© DR

Olivier Gurtner

70

GO OUT! JUIN 2012


ON profite / bien-être

Passé le majestueux lobby aux lignes droites qui suggèrent l’art déco des années 30, on accède au centre de soins géré avec expertise par Clarins: «l’institut Clarins & Day Spa». Un lieu calme s’ouvre au visiteur, les parois légères semblent évoquer une version contemporaine de l’architecture japonaise, raffinée et éthérée. Les meubles retenus confirment cette ambition de l’épure et de la modernité. Bain remuant, soins pour la peau et le visage, peelings, massages aux pierres chaudes, jet d’eau reposant ou revitalisant, le spa dispose également d’une salle de repos. Dans cette liste curative exhaustive, le sauna et le hammam ne sauraient être oubliés.

Alain Delon et Romy Schneider ? Evidemment, on ne pourra croiser ces deux icônes du cinéma au bord de la «piscine», film au titre éponyme sorti en 1969. Mais le plaisancier, client ou non de l’hôtel, pourra se consoler avec cette oasis baptisée poolside. Le bassin paisible est entouré d’élégantes lamelles de bois, qui rappellent «Les Planches», la plage de Deauville, station balnéaire qui accueille chaque année le festival du film américain. Le cinéma n’est jamais très loin… L’ensemble ouvre ses bras à celui qui cherche la détente et le plaisir des sens. A commencer par le goût, hautement sollicité, grâce à une carte aux fruits de mers, aux fruits et aux légumes: carpaccio de poulpe, tartare de thon rouge à la mangue, papillote de cabillaud, croustillant de crevettes Black Tiger… faut-il un argument supplémentaire pour convaincre?

Informations

Hôtel intercontinental Genève Chemin du Petit-Saconnex 7 1209 Genève Spa Clarins 022 740 46 27 Du lundi au samedi, entre 10h et 21h Poolside 022 919 33 63 Du lundi au dimanche, entre 9h et 23h De mai à septembre

GO OUT! JUIN 2012

71


ON profite / coup de food

*Bonapeti Les marmites nipponnes bouillonnent à Genève comme à Tokyo. Go Out! a sorti les baguettes et le wasabi pour trouver sa bande de californiens s’amusant à rock’n’roll-er les usages du riz et du poisson cru. Mini topo des trois nouveaux restos aux saveurs du soleil levant avec le SushiTime, le Sauan et le Sushi Shop. Itadakimasu!* Mina Sidi Ali 100% made in Japan Alors que les restaurants japonais fleurissent aussi vite que les horloges à Genève, le restaurant Sauan tire son mikado du jeu avec son espace nippo-épuré lookée par un architecte genevois François Guex et sushisée par un Yohji Yamamoto du poisson cru, Hiroshi Machida. Sauan émane d’une tisane au thé vert made

in Japan, avec ses menus de saisons concotés selon les règles du kaiseki, forme traditionnelle de repas composée de plusieurs petits plats servis conjointement. Le client n’a plus besoin de s’embêter à choisir son repas: il se fie aux menus omakase, propositions des chefs. Une des rares adresses pour les initiés de la cuisine nippone. Plaisir visuel et gustatif garanti!

Informations Fusion Imaginé par Yann-Yves Bengui, sensei des lieux, SushiTime s’exhibe comme nigiri, sur deux étages. L’un voué à la vente de sushis take away et l’autre à une cuisine gastronomique hybride d’inspiration japonaise relevée d’une French touch concotée par Hassan Gamal, ancien second du Domaine de Châteauvieux. On succombe

72

GO OUT! JUIN 2012

Sauan Du mardi au samedi 12h-15h et 19h-23h (dernière commande à 14h et 21h30) Quai Gustave-Ador 1 1207 Genève Tél: 022 736 68 02 www.sauan.ch


ON profite / coup de food

devant le uramaki de foie gras et gelée de framboises acidulées, le tataki de bœuf au vinaigre à la truffe ou encore la jambonette de grenouilles avec espuma de riz à sushi et jus de viande au saké. En plus d’une carte aux saveurs inédites, le SushiTime propose un choix de desserts oishii (délicieux en japonais) avec une tarte au yuzu servie en verrine ou le moelleux au thé matcha avec son sorbet thé vert à la menthe. Rencontre FranceJapon en cuisine très réussie! Où la cuisine parle à l’âme.

Informations

Sushitime Du lundi au vendredi Midi & soir Route de Saint-Julien 127 1228 Genève Tél. 022 321 10 10 www.sushitime.ch

French touch Créé en 1998, Sushi Shop se décline en franchise et possède aujourd’hui près de 85 restaurants en Europe et un à New York, ouvert en janvier dernier. Nouvelle cantine nippone du quartier des Banques, on s’y sert comme au supermarché : au réfrigérateur. La déco se veut épurée avec des pierres apparentes et du bois. L’espace étant muni d’un minimum de tables, les sushis se dévorent plutôt à l’emporter que sur place. En plus des classiques, Sushi Shop recèle de spécialités French touch: californien au foie gras, tartare de saumon à la mayonnaise japonaise. Ne pas oublier non plus un must: les tulips au oeufs de hareng, au cheese concombre et au tartare de saumon, (photo ci-contre).

Informations

SushiShop Ouvert 7j/7j De 11h à 14h30 et de 17h à 22h30 Boulevard Georges-Favon 6 1204 Genève Tél. 0900 826 826 www.mysushishop.ch

GO OUT! JUIN 2012

73


ON craque / look de personnalités

Les Lulúxpo

D

uo artistique électro-rock de renom, Lulú et Pollux, sillonnent la planète, du Japon, à New York en passant par les capitales européennes, diffusant à chaque fois leur message: Love is power! Ces DJs in love ont créé leurs propres vêtements, à l’image du T-shirt de Pollux.

Yamamoto addicts

D

uo créatif et érudit à la tête de Teo Jakob Genève, Michèle Rossier arbore une robe Yamamoto et des souliers dénichés à Milan, Fred Grimm a opté pour l’intégrale du même designer japonais, visionnaire et maestro du vêtement noir asymétrique depuis les années 80.

74

GO OUT! JUIN 2012


ON craque / look de personnalités

Superhype guru

L

e creative director, make-up artist, et pilote du Bal des créateurs a notamment façonné de ses doigts Maria Sharapova, Nicole Kidman et JeanPaul Gaultier. Il porte un jean du Barcelonais Barrio Santo, et des supra sneakers au pied.

La femme 100 000 volts

S

tyliste de métier, conseillère municipale, avocate de la cause féminine, Salika Wenger est partout, et son rire communicatif nous le rappelle. Sur elle? Ses créations, évidemment.

A la recherche du style perdu

D

andy chic décalé, le designer made in HEAD Adrien Savigny voue sans doute un culte à Barbey d’Aurevilly. Un noeud 1830, un camaïeu délicat de gris, des coupes structurées et légères... Autrement dit, et pour citer Baudelaire: «tout n’est qu’ordre et beauté».

GO OUT! JUIN 2012

75


ON craque / shopping Compagnon de gala Au Casino de Monte-Carlo, pour une soirée à l’Eden roc d’Antibes, sur un voilier amarré à la Nautique, ce petit ami sera votre cavalier des soirées chic qui ponctuent l’été. Attention à ne pas vous afficher avec à chaque occasion, on le verrait sur les pages VIP. 78-80 Rue des Bossons 1213 Petit-Lancy 022 792 00 17 www.camaieu.fr

Est-ce toi, Betty Draper? Celle qui porte ces Wayfarer Stella McCartney risque de se voir poser la question. Pour les inconditionnelles de la série Mad men, un compliment sans aucun doute, tant ces solaires tranchent avec les habituelles montées de noir. Vivez on the stage, vivez vintage! www.scoopnyc.com

How handsome you are! Un kitsch assumé, une envie de jouer avec les couleurs, une finition raffinée (si rare dans le swimwear…), We are handsome porte bien son nom, et vous aussi saurez le porter. Des motifs joyeux, des textures flashy,… il est temps d’assumer pleinement l’été avec des produits proudly designed and made in Australia. www.lanouvellevague.com sinon à N°2 Brotgasse 3 8008 Zürich 043 343 9140

Un été sucré En plus de votre plus beau maillot, rehaussez votre allure avec l’indispensable de l’élégante à la plage: le paréo. Même après un bain de soleil avec vue sur mer, vous pourrez vous promener in town, en couleur piment, légère et parée.

76

GO OUT! JUIN 2012

Kalis, de Pain de sucre. Rue Verdaine 1 1204 Genève 022 311 01 67 store.paindesucre.com


ON craque / shopping Bajo el sol avec mes Persol Ray-Ban a longtemps imposé une domination sans partage dans les lunettes de soleil, avec les Aviator puis les wayfarer. Mais l’italien Persol is back, avec les PO714, portées par Steve McQueen, notamment dans L’Affaire Thomas Crown. Lindegger Optique Cours de Rive 15 1204 Genève 022 735 29 11 ou persol.com

Colour block pour ces messieurs Tendance 2011 pour les femmes, le colour block s’invite dans le vestiaire masculin. Si elle ose la couleur en haut et en bas, lui reste souvent frileux côté pantalons. Petite suggestion signée Hugo Boss. PkZ Place de la Fusterie 16 1204 Genève 022 311 86 66

Cachez ces tongs que je ne saurai voir

Barbershop or not barbershop? La nouvelle circule depuis mars, on l’attend, on le désire, le barbershop de Genève. Coiffeur pour hommes, vêtements vintage et art du coin doivent trouver leur maison sous peu, grâce au mystérieux Marco. Gardez l’œil ouvert.

Désolé mais non. Hormis à la plage ou au bord de la piscine, les tongs ne sont pas à-propos. Les alternatives existent: espadrilles pour les amoureux de la légèreté, loafers à porter pieds nus pour les yuppies, chaussures bateau pour les enfants sages sponsorisés par Cyrillus. Globus Genève Rue du Rhône 48 1204 Genève 058 578 50 50

www.lebarbershop.ch En attendant: Rue Chandieu 5 1202 Genève 076 413 93 04

GO OUT! JUIN 2012

77


agenda / en famille Fête du vélo Balade à vélo des endimanché(e)s 9.06 dès 10h Bourse au vélo de 12h à 14h Place de Grottes Rue Louis-Favre 41 1202 GE pro-velo-geneve.ch/ Festival de la bande dessinée Trois expositions, des séances de dédicaces et une remise de prix BD Du 15 au 17.06 Place de Sardaigne 1227 Carouge www.fetedelabd.ch Fête de la musique Des centaines de concerts gratuits Du 22 au 24.06 Centre-ville et communes genevoises Tel. 022 418 65 32 www.fetedelamusique.ch Festifoot Célébration de l’Euro 2012 Du 7.06 au 1.07 Esplanade des Vernets Rue Hans Wilsdorf 4-6 1227 Les Acacias www.festifoot.ch Fête des écoles de la Ville de Genève - Cycle Elémentaire Défilé (Saint Antoine Parc des Bastions), fanfares, animations au Parc des Bastions... 27.06 de 15h à 19h Parc des Bastions Place de Neuve 1 1205 GE www.ville-geneve.ch Fête des écoles de la Ville de Genève - Cycle Moyen Nombreuses animations pour terminer l’année en fou-rire 29.06 de 15h à 19h Parc des Eaux-Vives Parc de la perle du Lac Genève Quai Gustave-Ador 1211 GE 78

GO OUT! JUIN 2012

www.ville-geneve.ch Couleurs d’Afrique Hip hop, danse classique, moderne jazz et danse orientale Sa 9.06 à 19h30 Di 10.06 à 18h30 Casino-Théâtre Rue de Carouge 42 1205 GE www.ville-ge.ch/ L’Afrique des petits Hip hop, danse classique, moderne jazz et danse orientale Di 14h30 Casino-Théâtre Rue de Carouge 42 1205 GE www.ville-ge.ch/ Les jeux sont faits! hasard et probabilités Série de “problèmes” et autres jeux Jusqu’au 7.01 Me-Lu de 10h à 17h Musée d’histoire des sciences Rue de Lausanne 128 1202 GE www.ville-ge.ch Ensemble contre la malaria Exposition développée par le Swiss Malaria Group Jusqu’au 9.09 Ma-Di de 10h à 17h Muséum d’histoire naturelle Route de Malagnou 1 1208 GE Tel.: 022 418 63 00 www.ville-ge.ch/mhng Mercredi au Muséum Insectes chanteurs et le monde des chenilles Jusqu’au 28.06 Me de 14h à 16h30 Muséum d’histoire naturelle Route de Malagnou 1 1208 GE Tel.: 022 418 63 00 www.ville-ge.ch/mhng Mille et un nids Dessins et bricolages réalisés par des enfants de 3 à 7 ans Jusqu’au 9.09 Ma-Di de 10h à 17h Muséum d’histoire naturelle Route de Malagnou 1

1208 GE Tel.: 022 418 63 00 www.ville-ge.ch/mhng Reflets du ciel Exposition de la plasticienne Vera Röhm Du 9.06 au 4.09 Me-Lu de 10h à 17h Musée d’histoire des sciences Rue de Lausanne 128 1202 GE Tel.: 022 418 50 60 www.ville-ge.ch/mhs Jouets et loisirs d’antan Partager le rêve des enfants d’alors avec les enfants de maintenant Du 4.06 au 23.09 Ma-Di de 14h à 18h Musée de Carouge Place de Sardaigne 2 1227 Carouge Tel.: 022 307 89 87 www.carouge.ch Mercredis des sciences Atelier: Loupes et microscopes... Enfants de 8 à 11 ans 13.06 de 14h à 16h Musée d’histoire des sciences Rue de Lausanne 128 1202 GE Tel.: 022 418 50 69 www.ville-ge.ch/mhs Espace(s) urbain(s): entre vide et plein “Les Dimanches à Pied” dès 12 ans 17.06 de 10h à 12h Square Montchoisy Rue de Montchoisy 76-78 1207 GE Tel.: 022 310 10 28 www.dimancheapied.ch Archéologie des légumes “Le potager de mois en mois” avec Bernard Messerli 3.06 de 10h15 à 11h30 Musée National Suisse Château de Prangins 1197 Prangins Tel.: 022 994 88 98 chateaudeprangins.ch Visite du Musée International de la Réforme Visites guidée du musée


agenda / en famille en anglais 19 et 26.06 de 12h30 à 13h30 Musée international de la Réforme Rue du Cloître 4 1204 GE Tel.: 022 310 24 31 www.musee-reforme.ch AtletiCAGenève Meeting International d’athlétisme de Genève 2.06 de 11h à 19h Centre sportif du Bout-duMonde Route de Vessy 12 1206 GE www.atleticageneve.ch 4e Championnat Suisse de Gymnastique Acrobatique 3.06 de 8h à 22h Centre sportif du Bois-desFrères Chemin de l’Ecu 24 1219 Châtelaine Tel.: 022 418 40 00 www.ville-ge.ch Bol d’Or Mirabaud La plus grande régate européenne de voile sur lac Du 15 au 17.06 Société Nautique de Genève Lac Léman Tel.: 022 707 05 00 www.boldormirabaud.com Promenade-découverte en tramways historiques Tram touristique 3.06 de 9h30 à 18h30 Dans toute la ville www.agmt.ch/Tram-touristique-2012.html Jouez, je suis à vous Des pianos seront disséminés en Ville! Du 18.06 au 1.07 de 9h à 21h Divers lieux à Genève, Carouge, Vernier, Onex et Cologny www.jouezjesuisavous.com Maneki-Neko Troupe genevoise de jeunes artistes “Une fois, un Cirque” Du 8 au 20.06 8, 15, 20.06 à 18h30 9.06 à 16h

10.06 13.06 17.06 19.06

à à à à

11h 20h30 14h 19h30

Confignon, sous chapiteau « Une fois, un Cirque… » Chemin de Tréchaumont 1232 Confignon Tél.: 078 730 30 91 www.unefoisuncirque.ch Echecs Troupe genevoise de jeunes artistes “Une fois, un Cirque” Du 8 au 20.06 8, 15, 20.06 à 20h30 9 et 10.06 à 14h 12.06 à 19h30 13.06 à 18h30 17.06 à 11h Confignon, sous chapiteau « Une fois, un Cirque… » Chemin de Tréchaumont 1232 Confignon Tél.: 078 730 30 91 www.unefoisuncirque.ch La ville est à vous Manifestations festives tournées vers la libre expression Jusqu’au 30.09 Animations enfants autour de la BD, un grand jeu « où est Charlie », un concert de Licia Cheryle et des ateliers de cirque Plainpalais les 2 et 3.06

Jeux de piste dans les Rocailles “Ateliers Verts” pour enfants de 8 à 11 ans 13.06 de 14h à 16h30 Conservatoire et Jardin Botanique Place Albert Thomas 1292 Chambésy-GE Tel.: 022 379 70 68 www.ville-ge.ch/cjb Le rûcher du Jardin Botanique “Ateliers Verts” pour enfants de 8 à 11 ans 20.06 de 14h à 16h30 Conservatoire et Jardin Botanique Place Albert Thomas 1292 Chambésy-GE Tel.: 022 379 70 68 www.ville-ge.ch/cjb Bébé Bouquine Accueil des touts-petits en famille pour un moment de découverte du livre... 30.06 à 9h Bibliothèque Communale de Versoix Rampe de la Gare 2 1290 Versoix Tel.: 022 755 66 80 www.versoix.ch

Grand bal, déjeuner fellinien, atelier tricot, groupes du quartier Ô vives à vous les 16 et 17.06 Divers quartiers de Genève Tél.: 022 418 95 33 evenements.ville-geneve. ch/vav/ Mon herbier des champs 2 “Ateliers Verts” pour enfants de 8 à 11 ans 6.06 de 14h à 16h30 Conservatoire et Jardin Botanique Place Albert Thomas 1292 Chambésy-GE Tel.: 022 379 70 68 www.ville-ge.ch/cjb

GO OUT! JUIN 2012

79


agenda / Là-BAS Coppet Ensemble vocal Amaryllis Concerts printaniers 1.06 à 20h 5.06 à 20h Temple de Lutry Temple de Coppet www.choeuramaryllis.org Ensemble vocal et instrumental de Rolle Mozart, Haydn, Eberlin, Hasse Du 15 au 17.06 Ve, Sa à 20h Di à 18h Temple de Coppet Temple de Rolle Eglise Morges 1296 Coppet www.evir.ch Autour de Mme de Staël Festival de théâtre au château de Coppet Du 18 au 24.06 Chateau de Coppet 1296 Coppet www.autourdemmedestael.com Lausanne Pour le meilleur et pour le pire Du cirque Aïtal Du 20.06 au 6.07 Théâtre Vidy Chapiteau extérieur Avenue E. Jaques-Dalcroze 5 1007 Lausanne Tél.: 021 619 45 45 www.lausanne.ch Milongas de Cendrillon Soirée de Tango argentin 16.06 dès 20h30 Maison de quartier de Chailly Avenue de la Vallonnette 12 1012 Lausanne Tél.: 076 760 13 14 www.lausanne.ch Black Out Reprise de la création 2011 de la Cie Philippe Saire Du 6 au 10.06 Me-Sa à 19h et 20h30 Di à 18h et 19h30

80

GO OUT! JUIN 2012

Théâtre Sévelin Avenue Sévelin 36 1004 Lausanne Tél.: 021 620 00 10 www.lausanne.ch La marche afghane Création 2012 du Marchepied 23 et 24.06 Me-Sa à 19h et 20h30 Di à 18h et 19h30 Théâtre Sévelin Avenue Sévelin 36 1004 Lausanne Tél.: 021 312 16 45 www.lausanne.ch Clap! Martin’s tape Dance Compagny Immersion dans le monde des claquettes Du 28.06 au 01.07 Je-Sa à 20h30 Di à 18h Théâtre Barnabé Chemin du Théâtre 2 1077 Servion Tél.: 021 903 09 03 www.lausanne.ch Sanshiro et les Cônes de chantier Fanfare du loup orchestra 16 et 17.06 Sa à 15h et à 19h Di à 11h et à 17h Le petit théâtre Place de la Cathédrale 12 1005 Lausanne Tél.: 021 323 62 13 www.lausanne.ch Chine d’outre tombe Collection Jacques-Edouard Berger Ma-Di à 11h

1001 histoires dans votre langue Animations parents-enfants Eveil au langage (turc, tigrina, portugais, tamoul etc.) 6.06 à 15h Centre Saint-Marc Chemin de Renens 12 C 1004 Lausanne Tél.: 021 315 72 45 www.lausanne.ch Luna Park Fête foraine de printemps Jusqu’au 10.06 Place Bellerive 1007 Lausanne www.lausanne.ch Pully-Lavaux à l’heure du Québec 2012 Isabelle Boulay, Les Cowboys Fringants, Véronic Dicaire, Robert Charlebois… Du 1 au 9.06 Festival Pully-Lavaux Avenue C.-F Ramuz 73a 1009 Pully Tél.: 021 711 33 72 www.pully-quebec.ch Festival de la terre Du 8 au 10.06 Casino de Montbenon Allée Ernest-Ansermet 3 1003 Lausanne Tél.: 021 647 25 29 www.nicefuture.com/ Chocolate 2012 Festival de musique électronique 8 et 9.06 Ve de 16h à 23h30 Sa de 12h30 à 1h30

Musée de design et d’arts appliqués contemporains Place de la Cathédrale 6 1005 Lausanne Tél.: 021 315 25 30 www.lausanne.ch

Pyramide de Vidy Esplanade de Cantons Allée du Bornan 1007 Lausanne Tél.: 076 586 62 86 www.chocolate-festival. ch/

P’tit-Roi P’tit-Pois Un conte écrit et joué par Marie-Jeanne Plaar-Meurice Jusqu’au 16 juin

Route lyrique Vaud 2012 Monsieur Choufleuri et Croquefer Du 15.06 au 22.07

Théâtre des Lutins Rue Petit-Saint-Jean 1 A 1003Lausanne Tél. 021 323 34 43 www.babysittingservice.ch/ theatre.html

Opéra de Lausanne Av. du Théâtre 12 1002 Lausanne www.opera-lausanne.ch


agenda / Là-BAS Petits chanteurs de Münich 2.06 à 20h15 Eglise du Sacré-Coeur Chemin de Beau-Rivage 3 1006 Lausanne Tél.: 021 616 51 43 www.sacrecoeur.ch/ Orchestre de Chambre de Lausanne La symphonie expliquée aux enfants Direction: Fabien Gabel 13.06 à 17h Métropole Place Bel-Air 1 1003 Lausanne Tél.: 021 345 00 20 www.ocl.ch/ De la Baltique à la scène: Lübeck, Weimar, Leipzig, Paris Buxtehude, Bach, Balbastre,Gigout, Tournemire, Alain, Widor 22.06 à 20h Cathédrale de Lausanne Place de la Cathédrale 1005 Lausanne Tél.: 021 316 71 61 www.grandesorgues.ch/ Abdel Rahman el Bacha piano Bach, Le Clavier bien tempéré, premier recueil, BWV 846 à BWV 869 15.06 à 20h Casino de Montbenon Salle Paderewski Allée Ernest-Ansermet 3 1003 Lausanne Tél.: 021 647 92 81 www.pharts.ch

Rue de Bourg 51 1003 Lausanne Tél.: 021 311 67 53 www.le-bourg.ch/ Dimmu Borgir Black métal symphonique norvégien 13.06 à 20h30 Les Docks Avenue Sévelin 34 1004 Lausanne Tél.: 021 623 44 44 www.lesdocks.ch/ Megadeath Trash-métal 22.06 à 21h Les Docks Avenue Sévelin 34 1004 Lausanne Tél.: 021 623 44 44 www.lesdocks.ch/ Ital Joyful & Raw Techno House 30.06 à 23h Le Bourg Rue de Bourg 51 1003 Lausanne Tél.: 021 311 67 53 www.le-bourg.ch/ Fred Wesley & Swiss Ejma friends Jazz et funk jazz 1.06 à 20h30 Chorus Avenue Mon-Repos 3 1005 Lausanne Tél.: 021 323 22 33 www.chorus.ch/ Anthrax Trash-métal 6.06 à 20h30

Romantisme et néo-classicisme Arnau Reyes, organiste titulaire des Grandes Orgues de la basilique San Francesco de Palma de Majorque 15.06 à 20h

Les Docks Avenue Sévelin 34 1004 Lausanne Tél.: 021 623 44 44 www.lesdocks.ch/

Cathédrale de Lausanne Place de la Cathédrale 1005 Lausanne Tél.: 021 316 71 61 www.grandesorgues.ch/

La camerata de Lausanne Pierre Amoyal 21 et 22.06 à 20h

On vous aura prévenus: Tim et Puma Mimi Pop elctronica 6.06 à 21h30 Le bourg

Mézières

Théâtre du Jorat Rue du Théâtre 1083 Mézières Tél.: 021 903 07 55 www.theatredujorat.ch/

28.06 à 20h Théâtre du Jorat Rue du Théâtre 1083 Mézières Tél.: 021 903 07 55 www.theatredujorat.ch/ Lutry Laurent Viel Chanson Du 1 au 3.06 Ve à 20h30 Sa à 20h Di à 17h L’esprit Frappeur Villa Mégroz Route du Grand-Pont 20 1095 Lutry Tél.: 021 793 12 01 Morges Morges-sous-rire 31 spectacles à mourir de rire! Jusqu’au 10.06 Théâtre de Beausobre Avenue de Vertou 2 1110 Morges Tél.: 021 804 15 65 www.morges-sous-rire.ch/ Renens Festimixx Les cordes du monde Cédric Pescia, Harmonie Coca, Noëlle Reymond,… 15 et 16.06 Terrains de Verdeaux 1020 Renens Tél.: 021 632 75 05 http://festimixx.ch Cully Festival Cully Classique 9e édition “spiritualités” Du 22.06 au 1.07 de 10h à 1h Tél.: 021 311 02 29 www.cullyclassique.ch/ Nyon « Abraham Hermanjat, de l’Orient au Léman » Exposition des œuvre du peintre Jusqu’au 9.09 Musée du Léman Quai Louis-Bonnard 8 1260 Nyon Tel.: 022 361 09 49 www.museeduleman.ch

Laurent Voulzy GO OUT! JUIN 2012

81


abonnement

Abonnez-vous et gagnez! Chaque souscription d’un abonnement enregistré jusqu’au 30 juin 2012 participera au tirage au sort d’un repas pour deux personnes au Little Buddha de Genève.

1. Le Sympathique 2. Le Tonique 3. Le Sublime 4. Le Paradis

CHF 50 CHF 100 CHF 250 CHF 1’000

Flasher ce QR code pour s’abonner (utiliser un lecteur QR code depuis votre téléphone)

Vous allez adorer recevoir le magazine chaque début de mois dans votre boîte aux lettres pour faire vos choix de sorties! Alors abonnez-vous, ou, selon votre humeur du moment, soutenez GO OUT! et utilisez le coupon ci-dessous, ou rendezvous sur www.gooutmag.ch.

Nom .................................................................. Adresse Ville

Prénom

...........................................................................................................................

........................................................................................................................................................................................................................... ..................................................................................................................................................................................................................................

Courriel ............................................................................................ Tel

Abonnement choisi

.....................................................................................................

................................................................................................................................................................................

A renvoyer par mail à mayla@gooutmag.ch ou par courrier à GO OUT ! magazine Rue du Diorama 16 1204 Genève

82

GO OUT! JUIN 2012


Go Out! Juin  

Go Out ! Magazine Culturel Genevois N°2 Juin 2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you