Page 1

Go Out! AVRIL 2013 N째10

Le magazine culturel genevois

www.gooutmag.ch info@gooutmag.ch

AN 5CHF


2

3

Redécouvrir

Expérience

Venez découvrir le nouvel univers et l’esprit du restaurant Kamome, entièrement rénové … Le restaurant Kamome vous invite à venir apprécier des sensations et une expérience authentiques autour de la cuisine japonaise.

Restaurant Kamome Mövenpick Hotel & Casino Geneva 20, route de Pré-Bois 1215 Genève 15 022 717 17 30


Go Out: An I Avec ce dixième numéro, votre magazine culturel fête son premier anniversaire. Une année de rédaction d’articles et d’interviews, de publication et de shootings dans les plus beaux lieux de la ville. Avec à chaque fois un même désir: donner envie et donner à voir une Genève active, généreuse et inventive, celle d’acteurs engagés dans la création contemporaine, ou la conservation des biens culturels. Go Out! continue de vous accompagner chaque mois. Nous aimerions dire un immense merci à tous, abonnés, lecteurs, annonceurs, mécènes et partenaires, qui avez permis à Go Out! de grandir et de trouver son public à Genève et audelà. A ce titre, nous souhaitons exprimer notre reconnaissance toute particulière à la Fondation Hans Wilsdorf. Nous tenons aussi à remercier Michel Chevrolet là-haut, où l’a amené son dernier voyage, pour avoir lancé Go Out!, qui est devenu au fil des mois un magazine original qui a trouvé sa place comme agenda culturel de la région. Last but not least, Mina et Olivier ainsi que notre comité, Renate, Daniel et Mayla, remercions tous les collaborateurs pour leur contribution et leur enthousiasme! Pour la suite, Go Out! fourmille de projets nouveaux pour rendre votre magazine encore plus accessible à tous: applications iPhone, iPad, Android, version bilingue, vous en saurez bientôt plus. Mais chut! Pour l’instant, c’est un secret.

Olivier Gurtner & Mina Sidi Ali GO OUT!

AVRIL 13

éditorial

5


Sommaire

Votre magazine GoOut!

20

Expositions

Plus de néons sur la Plaine

23

Cn est charmé

Emmanuel Rey

30

Nowhere de Pascal Greco

31

Classique

Covent Garden sur écran aux Scala

32

Rachmaninov pour deux pianos

34

www.ville-geneve.ch/musees

50

Là-bas

Live

Cinéma

Théâtre

La Poudre aux yeux à Carouge

36

On lit

Nocturne musical

39

Michel Butor à la Maison Rousseau

41

On a rencontré

Charles Bonnet GO OUT!

48

Danses à Meyrin

Dancing video games à l’Usine

L’Orient à Genève

+ AFTER EN FAMILLE

47

Carouge fête son printemps

La HEAD à Hyères

28

Entrée : 10 francs le samedi 11 mai gratuit le dimanche 12 mai Liste des billetteries sur le site internet

Contes courtisés à Plan-les-Ouates

26

Danse

LA NUIT DES MUSÉES GENÈVE

44

En famille

AVRIL 13

52

Crowdpleaser @ Motel Campo

55

On prend le large

Belle Istanbul

59

Coup de food

Douceurs in the city

60

Cuisine japonaise au Mövenpick

62

Design

HEAD & The Eames

64

Horlogerie

Baselworld

71

Fashion

L!ve au MAMCO

77

Agendas

expositions, théâtre, cinéma, classique, danse, clubbing, live, là-bas, en famille

AVRIL 2013

14

On découvre

7


Impressum

Editeur

Association GO OUT! Renate Cornu, présidente Daniel Ybarra, vice-président

Co-directeurs de la publication Mina Sidi Ali mina@gooutmag.ch Olivier Gurtner olivier@gooutmag.ch

Secrétaire générale Mayla Chevrolet

Photographe Nicolas Schopfer

Design Kevin Daire Meret Watzlawick

9

Merci Gaëlle Amoudruz (Mapping festival), Aurélien et Elie Bergot, Christian Bernard et Sophie Eigenmann (MAMCO), Carlos Benitez (Red Bull), Caroline Buisson (Plan-les-Ouates), Marlène Cavagna, Tamara Choukair, Nicolas Daniltchenko (Léman Bleu), Thalia Eissler et Sandra Scalea (Villa Dutoit), Ushanga Elébé (Forum Meyrin), Christine Ferrier (Comédie de Genève), Inès Flammarion (Centre d’art contemporain), Hermès, Shigeru Kita (Go Out Tokyo), Henrick Lavaud (BBCIP SA), Jean-René Longchamp (aéroport de Genève), Véronique Lombard (Ville de Genève), Nicolas Meylan (Hôtel Mövenpick), Cécile Monnier (Salon du livre), Nicole Rupp (L’Oréal), Christine Streit (Lacoste), Yessine Sidi Ali (Nespresso), Chakib Tahri et Lauren Adler (Hôtel intercontinental), Adrienne Tridente et Simone Jenni (Visions du réel), Cynthia Udriot et Martti Wichmann (Aesop)

Chargé de rédaction Jadd Hilal

Rédacteurs Hervé Annen Manon Barraud Andrea Machalova Vincent Magnenat Margaux Mosimann Céline Zamora

Make-up artist Juan Romero

Couverture Meret Watzlawick

Coordination de production d'impression Chamberlin prod, Carouge

Diffusion Naville

GO OUT!

MARS 13

GO OUT!

AVRIL 13

Go Out!


On en parle

10

On en parle

11

Behind the scenes

Réalité projetée

Du 5 au 7 avril prochain, les Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA) proposent au grand public une immersion en plein cœur du savoir-faire et de l’artisanat. Une dizaine de lieux genevois s’allient avec un but commun: faire découvrir un large panel de métiers souvent méconnus. Perruquier, taxidermiste, costumière… les visiteurs pourront découvrir ces parcours et suivre plusieurs visites guidées. L’occasion de passer l’œil au-delà du rideau.

Visions du Réel, rendez-vous incontournable des amoureux du film documentaire. Le festival est l’une des manifestations les plus importantes dans le domaine. Elaboré autour d’une programmation privilégiant échanges et rencontres, il offre un regard neuf sur le monde tel qu’il est vécu, engagé et fascinant. L’événement regroupe chaque année depuis 1995 nombre d’amateurs et de professionnels. Pour cette édition, Visions du Réel présentera en première mondiale le film «Viramundo» de Pierre-Yves Borgeaud, en présence de Gilberto Gil, chanteur-compositeur, ancien ministre de la culture au Brésil et personnage principal du documentaire.

Cully jazzy

Du 5 au 7 avril Différents lieux dans Genève www.journeesdesmetiersdart.ch

Ivre des livres Curieux des mots, le salon du livre de Palexpo demeure à chaque fois la foire à voir. Du 1er au 5 mai, cette 27ème édition propose des lectures, des espaces à thème, une nocturne festive, entre autres... Pour l’occasion, écrivains, éditeurs et médias offriront leur savoir-faire au travers d'animations, d'ateliers ludiques et de rencontres. Un moment enrichissant pour érudits et amateurs, petits et grands seigneurs.

Fort de ses 31 années d’existence, Le Cully Jazz Festival se tiendra du 5 au 13 avril 2013. L’ambiance sera rythmée par le festival IN et son coté OUT et donnera l’occasion de laisser porter par l’excellence des talents locaux. Le IN détonne par des noms allant de Rokia Traoré à Oxmo Puccino, rebondissant sur Me’shell Ndegeocello, fredonnant sur Gianmaria Testa & Gabriele Mirabassi duo, pour atterrir entre pléthore d’autres sur Steve Coleman & Five Elements. Le OUT cette année change sa team de jam session résidente et inaugure le règne du Matthieu Llodra Trio, fulgurants jeunes prodiges de la région lémanique.

Du 19 au 26 avril Projections dans différents lieux à Nyon 022 365 44 55 www.visionsdureel.ch

Du 5 au 13 avril Différents lieux à Cully

Du 1er au 5 mai

021 799 99 00

Palexpo

cullyjazz.ch

CH-1218 Grand-Saconnex Genève

Kaléidoscope féminin

022 761 11 11

Cinq générations pour parler de l’identité féminine sous tous ses traits. Du 19 avril au 12 mai, la Villa Dutoit présente l’exposition Vues d’elles. L’artiste Carmen Perrin a convié la sculptrice Virginie Delannoy pour raconter la femme par les formes. Artisane de renom, Catherine Glassey travaillera sur le corps, le réel et les mots. Louise Mestrallet déstabilisera et interrogera le spectateur. L’œuvre de Madeleine Spierer viendra compléter ce kaléidoscope avec un jeu sur les couleurs et les rythmes.

www.salondulivre.ch

Eveiller la Russie Culture, associatif et engagement sont à vivre à l’Usine-Gravière, afin de lutter pour la liberté des prisonniers politiques en Russie. Projection, table ronde et concert marqueront la journée consacrée aux droits de l’homme en Russie, avec pour sujets Mikhail Khodorkovski, les Pussy Riots ou encore les «prisonniers du 6 mai». Electro franco-russe clôturera la soirée.

Du 19 avril au 12 mai Villa Dutoit

Le 19 avril

5 chemin Gilbert-Trolliet

L’Usine-Gravière Genève

1209 Genève

www.russie-libertes.org

022 733 05 75 www.villadutoit.ch

GO OUT!

AVRIL 13

GO OUT!

AVRIL 13


12

Hermès aime

13

A LA FOLIE Accro a Margaux e et de Une jolie frimousse, un pelage jaune pamplemouss . captive me Out ! Go de ciné amoureuse, la nouvelle recrue photo et porain contem d’art e mordu cette e, Vive et motivé iques qui m’apprendra à appréhender certaines œuvres hermét lle mervei à te contras fait x me font tiquer. Magnétique, Margau avec mon côté caramel meow. 

UN PEU

A moi C uba! Il paraît que la H avana M débarqu ojito Em e avec s bassy on bar é soirées in phémère édites à pour deu G e nève. J’a x changer vais bes d’air san oin de s bouge La Galeri r une pa e Rachm tte, l’idé aninoff d al! emond s e l’hôtel era intég Le Richra le ment tra marché et bar cu nsformé bain sty e en désorma le bodeg is majeu as. Je su r p is uisque j’a ans chez i 3 ans, s l’homme oit 21 . Alors à moi les m ojitos!   Les 11 e t 12 avri l dès 18h Hôtel Le Richemo nd Rue Adh émar-Fa bri 8 Genève 1201

Beaucoupssage i e vern L’autr

ille. ieille-v s en v d n urs e o r c r , je me un pa par an osent ées p s is o u r fo p m x s Deu et trois seigne s n e ie r s t e le le d’art ze ga Quand it. Dou s Musée el inéd nt leur ueller, M v ru ie cultur ’o re b r m a ) s, r B e u r e a ces ra (Musé tion B Fonda des piè u t r d e e , r e s lo ir e e exp ulptur d’histo e laiss des sc ’un m , d t e s e d p n s o porte Le tem s du m x leaux… tiquité es lieu es tab r des an t part d u lu ’a p d e t la u e ù q r o is rne, mobilie Je cro noctu ne expo. g pot oire. U uvelle o n meltin e t n n errit u o t vé n m a e r p s e vernis ttre le marqu ller ba core y ’a n d e i o is je va pour m ois. raison genev bonne ès 17h e avril d Le 25 Genèv d x ans ts lieu n e r 6 é Diff 0 08 3 076 31 vv.ch w ww .a

Passionnément

Et Dieu créa A

ndrea

Machalova. So n nom évoque évidemment l’Est, la Slovaqu ie qu’elle a quitt ée il y a une dizaine d’année s pour ma Suiss e, pays si tranquille que le moindre bruit me fait bondir. Bosseuse et ga ffeuse, Andrea assume tout, à commencer pa r son envie de découvrir et fa découvrir la cr ire éativité de chac un. Mais attention, elle aime aussi sortir et craquer. Ses bo plans? Groupo ns n.ch et urban ou tfitters.

PAS DU Un e TOU cult T u re c h

âtié Enc ore e de m pire qu ’un o n s b tion ham eau s dr p pela as par ge p oing fo rcé cert tiques end d ou l a an es ins é riss a co er le lus d budge t l’été, upe l es r p t u s o peu Gra c il! D édu u l ture nd C éjà l a cc ls que vilai r ons ns m éation eil m voulue et le le Cant s atou e ers font on s sa re s héouti A fo stes du veulent rtistes, e n t bie rce voilà enc peu d’ê n or d q cult urel tre nég e croqu e chipe ue des le ri r ligé les d squ e pa ettes à ern e de se p r le Can arta ifi ton, ger. les A nir à la la S ban don PA: Soc Genèv e nés iété ! pou r


On découvre

14

On découvre

15

La culture

comme aventure

1AN

- mina sidi ali - olivier gurtner

43

100 2’248 57 14 10 Likes 285 Padthai

partenaires

pages de culture

nuits blanches

soirées

numéros

1’000’000 (+17) 126 1598 photos afters

de conjonctions de coordinations

chirashis

70’000 magazines 147

tgm

20’000

3864 fous rires

184’732

caractères

37

vernis à ongles

372 miaous

cafés

3643 croquettes

4591 11 minutes de retard

MacBooks

26 noeuds papillon

Au commencement était Michel

Précieux appuis

C’est sous son impulsion que GoOut! s’est formé en association, avec pour objectif de publier chaque mois un magazine culturel qui mette en valeur les acteurs romands qui travaillent dans la danse, la musique, l’opéra, le théâtre, le cinéma, le design, l’architecture, la littérature et les arts plastiques. Convaincu qu’un tel magazine devait exister pour la deuxième ville de Suisse, Michel Chevrolet avait réuni autour de lui plusieurs personnes. Pour son premier numéro, l’équipe avait notamment interviewé le Conseiller administratif Sami Kanaan, le président de l’association Quartier des Bains Edward Mitterrand ou la danseuse Marie-Caroline Hominal.

Dès la première parution, nous avons ressenti un grand soutien de la part des acteurs culturels de Genève, qui ont rapidement accepté de compter parmi nos partenaires. Plusieurs mécènes ont accepté de soutenir notre démarche, notamment la Fondation Hans Wilsdorf et la Loterie Romande, que nous remercions ici encore. Côté lecteurs, les résultats ont été encouragements. Après plusieurs mois, Naville nous a informé que 40% des ventes en kiosques se réalisaient hors de Genève. Une belle surprise pour nous, comme certains messages de soutien adorables reçus à notre adresse email.

Plus qu’un magazine

22 crises de nerfs

&

En avril, GoOut! fera preuve d’un coupable nombrilisme. En effet, votre revue culturelle fête ce mois-ci sa première année d’existence. Le prétexte est tout trouvé pour porter le viseur vers soi et revenir sur douze mois d’un projet voulu par Michel Chevrolet, qui nous a quitté bien trop tôt. Plutôt qu’un long article écrit à une voix, nous avons choisi la polyphonie, en donnant la parole à ceux qui ont décidé de soutenir notre projet depuis le début – le comité de haut patronage – et ceux qui nous appuient au quotidien, l’équipe GoOut! Mais avant cette série d’interviews miniatures, petit retour sur 1 an d’aventures.

plein d’amour GO OUT!

AVRIL 13

Une soirée d’inauguration s’est tenue dans notre arcade pour fêter cette première parution. Car GoOut! se veut plus qu’un magazine, un espace où se tiennent expositions, colloques et activités culturelles. De janvier à avril 2012, chacun a participé à l’aménagement de cet espace: débarrasser, poncer, peindre, agencer eau et électricité, décorer, nettoyer… L’arcade prête, nous avons accueilli plusieurs artistes romands, notamment Daniel Ybarra –notre vice-président, Caroline Vitelli, Jean-Gabriel Cruz et Olivier Vogelsang. GO OUT!

AVRIL 13

What’s next? Internet évidemment. Si nous avons un site, il manque bien sûr une version optimisée pour iPhone, iPad, Android et tous les autres. Mais les changements sont pour bientôt de ce côté-là. Au programme également, plusieurs événements extra-muros dans des endroits connus et moins connus… Bonne découverte!


16

On découvre

On découvre

HAUT patronage & go out! Christian Bernard, directeur du Musée d’art moderne et contemporain de Genève (MAMCO) «Encourager GoOut!, c’est d’abord pour moi encourager la diversité des véhicules d’information dans une presse écrite où les sources se raréfient. D’autant plus dans une période plutôt difficile, il m’est normal de soutenir ces initiatives nouvelles. En ce sens, GoOut! représente à mon sens une publication utile, et agréable: sa ligne rédactionnelle est aisée à comprendre, on distingue facilement les articles des publicités. Il n’est pas structuré comme un livre qu’on lit de bout en bout. On feuillette et on s’arrête. Personnellement, j’avoue préférer les mises en page plus calmes. Et bien sûr, je serai heureux si vous aviez plus de pages, afin d’avoir plus d’espace pour la partie rédactionnelle.»

Françoise de Mestral, membre du Conseil de fondation du Grand Théâtre de Genève

«Comme je connaissais bien la présidente de l’association Renate Cornu, une vraie professionnelle, très compétente, j’ai accepté de soutenir le projet GoOut!, porté par des jeunes. J’aime bien ce manuel culturel, très agréable et facile à garder avec soi. Il me rappelle le Pariscope, mais en bien plus lisible et d’un graphisme plus travaillé. Je trouve que c’est une bonne sélection des actualités culturelles locales, avec des articles de fond en plus. Mon conseil pour GoOut!: renforcer sa visibilité auprès de certains publics. On ne le trouve pas toujours facilement, alors qu’il mérite d’être mieux mis en valeur, afin que chaque Genevois et chaque visiteur puisse le découvrir aisément.»

Edward Mitterrand, président de l’association Quartier des Bains

«J’appuie GoOut! car je suis en faveur d’un support culturel de qualité, parce que Genève a vraiment besoin de défendre ses ressources culturelles quelles qu’elles soient. Il est indispensable que les autorités soutiennent ce genre d’initiatives, qui luttent pour une Genève avec de nouveaux atouts et une identité culturelle forte, à l’image du projet Néons sur la plaine de Plainpalais. En ce sens, GoOut! est un vrai partenaire de l’ensemble des acteurs culturels. Un atout et un outil de réflexion. Plus généralement, notre secteur créatif a beaucoup à apporter à la ville, avec de vrais acteurs et une expertise à mettre en valeur. Et GoOut! fait partie de cette galaxie. Dans le magazine, il me semble que certaines sections pourraient être plus facilement identifiables, avec une couleur sur la tranche par exemple. Certains articles contiennent une mise en page un peu surchargée à mon avis, mais j’imagine qu’avec le temps cela va évoluer. Sinon je trouve qu’organiser les vernissages du magazine dans des lieux culturels est une très bonne idée.»

GO OUT!

AVRIL 13

17

Jean-Pierre Greff Directeur Haute école d’art et de design - Genève

Florence Notter, présidente des Amis de l’Orchestre de la Suisse romande (AOSR)

«Go Out! est un magazine vivant et pétillant qui présente l'actualité pluridisciplinaire de la vie genevoise de manière ludique mais sérieuse. Son agenda, très complet, couvre des activités culturelles diverses. Cela coïncide avec ce que nous faisons à la Haute école d'art et de design. La HEAD est en effet un acteur majeur de la vie culturelle de la Cité, avec des activités traversant de nombreux champs, allant de la mode aux arts visuels, en passant par le design et le cinéma. Go Out! privilégie aussi la jeune création. Là encore, le lien à la HEAD est naturel. C’est une école d’où sont issus de nombreux jeunes créateurs de talent qui ne demandent qu’à montrer leurs réalisations. Le magazine est une plateforme enthousiaste qui reflète l’exceptionnelle vitalité de la scène culturelle genevoise et qui peut leur apporter une belle visibilité!»

«J’ai décidé d’encourager le projet GoOut! pour trois raisons. D’abord, j’y vois un moyen intéressant de promouvoir les événements culturels à Genève, notamment auprès de tous les publics, dans la mesure où GoOut! offre un panorama large de l’actualité culturelle, allant du théâtre à la musique classique en passant par les musiques actuelles. Ensuite, par son graphisme dynamique, dans l’ère du temps et sa fraîcheur d’esprit, ce magazine vise ceux qui débutent dans la vie active et qui sont parfois difficiles à attirer dans les musées ou salles de concert. Dans cette idée, je crois que cela peut attirer un nouveau public vers les institutions. Mais, je veux tout de même préciser que les moins jeunes l’apprécient également. Enfin, il est agréable d’y trouver de vrais articles de fond, ce qui est inhabituel dans des revues de ce type. Sur les aspects à améliorer, j’ajouterai, dans votre agenda culturel, une rubrique sur les cafés et restaurants ouverts tard le soir, soit après les spectacles, ainsi que le dimanche. En ce qui concerne la musique classique, je détaillerai un peu plus en indiquant les noms des solistes et chefs invités ainsi que les noms des pièces jouées.»

Jean-Charles Rielle, président du conseil municipal de la Ville de Genève

«Rapprocher l'offre culturelle genevoise de son public, voilà un beau projet qu'on ne pouvait que soutenir! Je ne peux oublier mon ancien collègue et ami Michel Chevrolet qui a cru dans ce magazine et, hasard du calendrier, aura vu sa sortie associée à son décès. Ce mensuel s’adresse  à tous les acteurs de la vie culturelle genevoise, aussi bien les spectateurs que les artistes, et sa page Facebook en est une preuve variée et animée. Go Out! fait le lien entre la Ville de Genève et les autres communes genevoises. Il en est ainsi le trait d'union et contribue à une meilleure reconnaissance de la culture dans notre Canton. Avec ce magazine, Genève possède une publication qui rassemble les publics sous la critique de journalistes indépendants et confirmés. Merci et longue vie à Go Out!. Puisse-t-il inciter l'ensemble des communes et le Canton à soutenir encore plus activement notre culture!»


18

Go Out! Team s’exprime

Go Out! Team s’exprime

19

Jadd: Amoureux des lettres, situé entre le directeur de publication et le journaliste, il est le coach rédactionnel l’équipe. «Je me souviens de mon entretien d’embauche; il fut épique pour mon estomac! Plus sérieusement, Go Out! est un environnement qui concilie l’épanouissement personnel et l’expérience professionnelle. Un magazine jeune en création qui permet un véritable apport personnel.»

Meret: La benjamine de l’équipe, spécialiste en conception multimédia, est stagiaire graphiste. «Je découvre plein de choses et navigue entre graphisme, événementiel et shooting. Go Out! c’est une super ambiance, un univers cool qui bouge tout le temps. J’ai beaucoup de liberté pour proposer mes idées.»

Nico: Photographe attitré du magazine, il anime depuis les débuts les articles à travers son objectif aiguisé. «En arrivant à Go Out!, je finissais ma formation à l'IPAC et ça m'a permis d'appliquer la théorie sur le terrain, d’apprendre beaucoup sur le milieu culturel et sur le métier de photojournaliste! Voir mes clichés publiés chaque mois est vraiment satisfaisant. Du coup j'essaie de faire de mon mieux pour rendre un travail de qualité, à la hauteur de ce que toute l’équipe fournit au quotidien.»

Margaux: Diplômée en histoire de l’art et cinéma, stagiaire rédactrice. «L’aventure Go Out! commence tout juste mais je suis déjà conquise par le format et l’équipe pétillante toujours à l’avant-garde de l’actu culturelle genevoise! Jolis souvenirs à venir!»

Kevin: Graphiste et peintre indépendant chargé de l’identité visuelle du magazine. «Go out! est un support de communication frais et dynamique dans lequel mon graphisme trouve sa place parmi les esprits créatifs qui le compose.»

Céline: Sauvage recrue étudiant à Polycom, cette Multitasks se charge de communication, de rédaction et de l’agenda. «Mon arrivée a été festive puisque c’était la soirée de lancement du mag de février. Go Out? C’est un lutte de tous les jours pour ne pas grignoter et se gaver de Toffifee! C’est aussi et surtout la rencontre d’une équipe attachante, un magazine indispensable pour tout bon citoyen genevois.»

Manon: La rouquine dynamique de l’équipe intègre la rédaction en tant que stagiaire rédaction et communication. «Je résumerais Go Out! en une suite illogique d'éléments: une bonne dose de bonne humeur, des sorties (toujours culturelles bien sûr), la poste de la rue du stand, un amour inconditionnel pour les chats, une cargaison de vernis à ongles, Dropbox –notre meilleur ami– et trop de sucreries.»

Juan: Maquilleur fétiche du magazine, il magnifie les événements et les shootings grâce à ses palettes chromatiques et son accent valencien. «Pouvoir travailler dans des lieux culturels rend les shoooting super intéressants et amusants. Un maquillage inédit? Celui de Kylie Walters pour le troisième numéro. On lui avait mis de la viande sanguinolente sur le visage!»

Hervé:

Andrea: Etudiante en master de Journalisme à l’université de Genève et nouvelle rédactrice stagiaire. «Je viens seulement de débuter alors pour moi Go Out! représente la découverte! Le travail pour le magazine, les collaborateurs et pleins de nouveaux endroits culturels à parcourir et aimer.» GO OUT!

AVRIL 13

Diplômé de l’ECAL, photographe indépendant, il découvre les joies de l’écriture grâce au magazine. «Les complémentarités des deux chefs de file, Mina et Olivier, rendent le magazine frais et ouvert! J’aime le mélange de légèreté et de sérieux : écrire tout en fréquentant les salles de concerts, les vernissages d’expo, les festivals de cinéma.»

GO OUT!

AVRIL 13


Expositions

20

Expositions

21

Light me up!

Idées illuminées

- manon barraud a  SERGE

Mélange d’artistes suisses et internationaux, «Neon Parallax» ajoute donc à sa collection de néons trois nouvelles installations hissées sur la périphérie de la plaine de Plainpalais. Signées par la Belge Ann Veronica Janssens, le Français Pierre Bismuth et le Genevois Christian Robert-Tissot, leurs démarches se ressemblent, pas leur message. L’artiste belge et son œuvre «L’ODRRE N’A PAS D’IPMROTNCAE» rebondit sur la fameuse recherche de l’Université de Cambridge selon laquelle l’ordre des mots dans une phrase n’a pas d’influence sur la lecture tant que la première et la dernière lettre sont à la bonne place. Le travail de Pierre Bismuth nous éclaire d’un «Coming Soon!», référence aux bandesannonces des films et joue sur l’attente et le désir du spectateur. L’installation de Christian Robert-Tissot, «DIMANCHE» visible sur le toit de la banque Lombard Odier résonne «comme une injonction à la pause», selon l’artiste.

fruehauf

En fond: L’installation de Pierre Bismuth, Coming soon

A Genève, l’art dans l’espace public a fortement évolué depuis une dizane d’années, une manière pour la création d’investir le quotidien et de sortir des institutions muséales. Un exemple: «Neon Parallax», l’important projet d’art urbain mis sur pied par les Fonds municipal et cantonal d’art contemporain de Genève (FMAC et FCAC) depuis 2006. Neufs installations coiffent les toits des bâtiments de la plaine de Plainpalais, à l’image des enseignes horlogères et bancaires de la rade. Véritable dispositif artistique, trois nouvelles œuvres illuminées se sont ajoutées aux six premières, en 2012.

La frontière entre visible et invisible se retrouve ici amoindrie. Evidentes la nuit, les neufs installations de «Neon Parallax» ont un côté insaisissable le jour. «Petit à petit, le monument s’est transformé en événement, qui procède par infiltration et peut être éphémère, voire invisible – c’est le cas des néons de Plainpalais, qu’on ne voit pratiquement pas de jour», remarque Véronique Mauron, historienne de l’art et collaboratrice scientifique au laboratoire interdisciplinaire Chôros de l’EPFL, spécialisé dans la réflexion autour de l’homme et son espace.

Publicité à part L’art public a changé au cours de ces dix dernières années à Genève: au départ, caractérisé par des statues et des monuments –les sphinx devant la Gare Cornavin– il revient aujourd’hui sous une forme autre, un nouveau jour. «Il n’y a pas longtemps, l’art en ville servait à décorer les bâtiments, avec des peintures murales, de la céramique ou des vitraux. Aujourd’hui, les artistes poursuivent les mêmes préoccupations que les architectes ou les politiques par rapport à l’espace public, qu’ils contribuent à définir à travers leurs œuvres d’art», explique Michèle Freiburghaus, directrice du FMAC. Le projet «Neon Parallax» illustre bien ce changement de paradigme. Il est réflechi et conçu comme un «contrepoint artistique» aux publicités affichées sur le toit des immeubles qui longent les quais de la rade. Ces deux espaces urbains ont une configuration quasiment identique, en forme de losange.

Accessible, porteur d’émotions positives, l’art dans l’espace public sert aussi à renouveler notre regard sur la ville. En ce sens, «avec sa manière de détourner les messages publicitaires, Neon Parallax permet de produire un autre sens», conclut Diane Daval, directrice du Fonds cantonal d’art contemporain (FCAC). A voir et revoir sans horaires, ni contraintes, de préférence la nuit. GO OUT!

AVRIL 13

GO OUT!

AVRIL 13


On est charmé

2323

TYPO au top - mina sidi ali Lauréat du prix de l’ECAL 2007 et diplômé avec mention excellent, Emmanuel Rey fait partie de l’écume de cette nouvelle vague de graphistes qui nous entraîne vers de nouveaux horizons visuels. Typographe de talent, il réussi avec l’Euclid, un caractère apprécié pour ses ligatures, ses alternates et sa géométrie à marquer le milieu du design graphique contemporain. En 2007, il rejoint Ian Party et Maxime Büchi pour former Swiss Typefaces. Ses inspirations –inscriptions anciennes et les graffitis– lui permettent de comprendre les enjeux esthétiques de son époque. Sa rigueur, sa créativité, et son goût pour l’expérimentation s’expriment aussi avec beaucoup de poésie et de sagacité. Normal que Rick Owens, Mugler, Vogue ou encore l’Officiel ne jurent que par lui.

GO OUT!

AVRIL 13


24

On est charmé

On est charmé

www.emmanuelrey.ch www.swisstypefaces.com (en cours de réalisation)

GO OUT!

AVRIL 13

GO OUT!

AVRIL 13

25


Danse

26

Danse

27

Aux frontières

du rée l - manon

barraud Thébert

a Dorothée

D’un loisir réservé à quelques initiés un peu geeks, le jeu vidéo est devenu en 40 ans une véritable industrie grand public, très rentable. Pourtant, il reste peu présent dans le discours artistique. Du 9 au 14 avril, la pièce de théâtre PLAY illustre ce clivage. Dans le divertissement, le jeu vidéo est devenu plus lucratif que le cinéma et finit par forger lui aussi le paysage culturel. Les artistes s’inspirent de ce cosmos de pixels animés. PLAY, véritable création entre jeu, spectacle et danse, s’inscrit dans cette lignée.

Gestuelle irréelle de PLAY

Trio de brio

Sa construction chorégraphique se base sur un principe simple: l’interaction. Les deux interprètes dépendent du monde virtuel qui défile derrière eux. Le possible et l’impossible se rencontrent, liés par un ensemble de mouvements dans le jeu tant sur l’écran que sur la scène. Une relation étrange s’installe entre le danseur et son avatar. Les déplacements de l’acteur et la vitesse de ses exécutions sont retranscrits sur le personnage animé. Un enchaînement de situations imprévues en découle et la dramaturgie de la pièce se construit.

Deux danseurs et un musicien sont à la base du projet. Le DJ et producteur genevois POL endosse le rôle de chef d’orchestre. Auteur de musiques électroniques depuis les années 90, il impose son style à la pièce en créant une ambiance électrique proche de l’univers du jeu vidéo. Habitué à travailler seul, il collabore exceptionnellement sur ce projet avec deux maîtres du spectacle.

Le spectacle se réecrit à chaque interprétation, au fur et à mesure de l’évolution des danseurs et de leurs personnages fictifs. Les règles du jeu se compliquent, le décor se mue, l’espace se transforme. Entre échecs et victoires, rages et difficultés, les joueurs passent d’un monde à l’autre. L’histoire se dessine petit à petit, comme les pièces d’un puzzle qui s’emboîteraient les unes après les autres. Témoin d’un échange immuable entre réalisme et abstraction, le spectateur se crée ses propres interprétations face à ce jeu fantastique.

Le porteur du projet et interprète Louis-Clément da Costa a fondé le collectif Speedbattles en 2011. Il a réuni graphistes, motion designers, danseurs et musiciens pour promouvoir la danse contemporaine. Une idée partagée avec PLAY et cette envie commune de faire découvrir un univers peu connu au grand public. Jou, chorégraphe japonaise approche la danse de manière différente. Artiste à part entière, elle se voue à la recherche. Elle utilise ses mouvements pour montrer tous les sens portés par le corps. Du 9 au 14 avril 2013 Théâtre de l’Usine 11 rue de la Coulouvrenière 1204 Genève 022 328 08 18 www.darksite.ch

Trio déchaîné, POL, Louis-Clément Da Costa et JOU réinventent les genres avec PLAY. Un spectacle extra-terrestre, chimérique.

GO OUT!

AVRIL 13

GO OUT!

AVRIL 13


28

Cinéma

Cinéma

orientale

«Notre programmation s’inscrit au cœur de l’écriture et de la construction de l’histoire»

Séq uence

Tahar Houchi, fondateur et directeur artistique du FIFOG

- Margaux Mosimann a  Nicolas

29

Schopfer

L’Orient dépasse la simple géographie. Du 12 au 21 avril, cette région apparaît comme culturelle, à travers la caméra d’une centaine de réalisateurs orientaux et occidentaux. Sélectionnés par le Festival International du Film Oriental de Genève (FIFOG), les pellicules font résonner la créativité de la région. Aux Cinémas du Grütli, à CinéVersoix, au ciné-club de Gex ou dans les salles de Lausanne et la Chaux-de-Fonds, le FIFOG révèle le merveilleux et l’insoupçonné du cinéma oriental.

Depuis sa création en 2005, le FIFOG s’impose comme un contre-pied poétique aux images d’actualité. Le fondateur et directeur artistique du festival Tahar Houchi et le coordinateur général Sofiane Bouchaïb déploient chaque année des cinématographies innovantes et méconnues.

Résister par l’humour Une couleur illustre chaque année la ligne du festival. Rouge en 2010, pour illustrer les révolutions arabes et le traumatisme des minorités. Bleu en 2011 pour mettre en avant la réflexion autour des constructions démocratiques. Cette 8ème édition arbore une teinte inédite. «Malgré un contexte mondial fait de crises et d’obscurité, traiter de ces sujets lourds ne signifie cependant pas marteler le public» explique Tahar Houchi. Cette édition 2013 se pare d’humour et de musicalité. Comme le dit Sofiane Bouchaïb, «la satyre, l’autodérision et la musique sont autant d’armes qui permettent aux réalisateurs d’exprimer l’indicible en contournant la censure.»

Filmez jeunesse! En focus cette année, le Liban se singularise à travers trois longs-métrages et six courts. Sofiane Bouchaïb le rappelle, le pays a été «ravagé par la guerre et le cinéma s’en est fait le témoin.» Une inquiétude néanmoins «reléguée au profit d’autres préoccupations» chez les jeunes cinéastes libanais. Une jeunesse qui ne sera du reste pas en reste, avec le cycle Fi-Fon-Fan, consacré aux enfants. Et Tahar Houchi de conclure: «Apporter aux plus jeunes une autre vision de l’Orient est nécessaire, pour faire tomber les barrières mentales qui provoquent des incompréhensions entre les communautés et empêchent le vivre ensemble et le vivre en paix.»

Entre guitare et kalachnikov Parmi les opus présentés au FIFOG, les traits d’esprit démontent les derniers verrous de la censure. Dans son documentaire Blague à part, la réalisatrice française Vanessa Rousselot parcourt la Cisjordanie et livre un «road movie» authentique, rythmé de facéties typiquement palestiniennes. La fine ironie sert la cause d’un dialogue culturel dans Un Marocain à Paris, où le réalisateur et humoriste Said Naciri offre une regard dur et plaisant sur l’immigration. La musique étant parfois le dernier espace d’expression des aspirations citoyennes, le documentaire Toumast, entre guitare et kalachnikov de la Suissesse Dominique Margot offre lui aussi un angle musical et engagé. Tahar Houchi et Sofiane Bouchaïb, responsables du FIFOG GO OUT!

AVRIL 13

GO OUT!

AVRIL 13

Du 12 au 21 avril Différents lieux à Genève et Lausanne 022 320 78 78 www.fifog.com


Cinéma

30

Classique

Talent

In the middle of nulle part

sur canapé

- vincent magnenat a

Olivier Pasqual

Bienvenue à nowhere, sur les terres contemplatives du réalisateur Pascal Greco. Résultat d’une collaboration avec le musicien Goodbye Ivan, Nowhere sortira en blue-ray le 22 avril. L’œuvre se conçoit comme une osmose entre image et son, tout l’enjeu résidant dans l’impossibilité de dissocier les deux. Le bruit du vent se confond avec celui de la feuille qu’il véhicule, l’électronique douce, contemplative et introspective se marie avec son décor naturel. Fruit du travail de l’homme et de la nature, les villes, les plantes et les néons se conjuguent. Dans sa forme également, Nowhere échappe à la catégorisation. Le film s’inscrit à mi-chemin entre œuvre d’art et documentaire, le tout s’offrant à nous sans compromis.

Pas besoin de jumelles

Un tryptique contemplatif

Un projet de taille

L’histoire commence en 2008 avec Super 8, premier volet de la trilogie de Pascal Greco. Aboutissement d’une collaboration avec Kid Chocolat, l’opus offrait une approche chaude de l’image et du son. Avec Nowhere, la tournure devient plus froide, mais non moins douce. Le travail du musicien Goodbye Ivan poursuit l’exploration initiée dans le premier volet. Nous entrons dans la ville de Séoul et assistons au clignotement de ses multiples lumières. Nous foulons l’Islande et son sable gelé. Nous plongeons dans la nature pour contempler la texture d’une orchidée. Enfin, nous glissons sur les courbes d’un barrage et de son architecture élancée. Rapidement, le mot osmose devient trop faible pour décrire le mélange d’image et de son. Parlons plutôt de symbiose ou même d’oxymore. Nowhere se conçoit comme une succession de paradoxes résolus. La réflexion ne boude rien à l’instinctif, l’imprévu n’empêche pas le prévisible. Le rêve se conjugue à l’action.

Le travail de Pascal Greco s’inscrit dans une démarche globale de recherche artistique. Résultat d’une collaboration avec son acolyte de pellicule Gabriel Mauron, le projet photographique Polaroid 664 visait lui aussi à explorer les grands espaces et leur implacable dynamique.

Les Scala diffusent eux les productions du Royal Opera House, appelé communément Covent Garden, en référence à son quartier londonien de résidence. Le prestigieux opéra fondé en 1728 met à l’honneur trois productions jusqu’à juin. Nabucco de Giuseppe Verdi (29 avril), avec notamment le célébrissime Plácido Domingo dans le premier rôle, pour un spectacle mise en scène par

Sortie du blue-ray le 22 avril Projection le 28 mai au Théâtre du Grütli www.pascalgreco.com AVRIL 13

- Olivier gurtner

Comme directeur du prestigieux opéra d’Etat de Vienne, le compositeur Gustav Mahler a exigé pour la première fois qu’on éteigne les lumières de la salle d’opéra, afin de concentrer le regard du public sur la scène, et non sur le spectacle mondain des loges. L’innovation est restée jusque dans les cinémas, appelées salles obscures. Cinéma et opéra, Les Scala poursuivent cette relation en projetant plusieurs productions du Royal Opera House de Londres, accessibles au public genevois. Le spectateur romand intéressé à l’art lyrique fréquente généralement le Grand Théâtre, l’Opéra de Lausanne ou celui de Fribourg. Il peut aussi regarder en live des représentations du monde entier, depuis une salle de cinéma. Initiées par le Metropolitan Opera de New York (Le Met) en 2006, les projections dans les salles obscures rencontrent un important succès, permettant de réduire le coût des productions lyriques et surtout de rendre cet art accessible à un public plus important. A Genève, c’est Pathé qui présente le Met.

GO OUT!

31

GO OUT!

AVRIL 13

le fils de Claudio Abbado, Daniele, qui fait la part belle aux chœurs. Vient ensuite la Donna del Lago (27 mai)de Giachino Rossini, dont l’intrigue se joue dans les Highlands du XVIe siècle et enfin un opéra du britannique Benjamin Britten, Gloriana, (24 juin), dont on fête le centenaire de sa naissance. On se réjouit d’ores et déjà de voir quelles productions de la prochaine saison seront présentées aux Scala. Le Nozze de Figaro mis en scène par David McVicar (à qui l’on doit le Barbiere d’octobre dernier à Genève) et dirigé par le raffiné Gardiner, la Traviata avec Diana Damrau dans le rôle-titre ou encore Parsifal imaginé par Stephen Langridge… lequel aura-t-on le plaisir de voir à Genève?

Rue des Eaux-Vives 23 - 1207 Genève 022 736 04 22 www.les-scala.ch


Classique

32

Classique

33

Symphonie à

quatre mains - olivier gurtner L’œuvre est rarement jouée à Genève, alors il ne faut pas hésiter. Les Danses symphoniques de Sergueï Rachmaninov seront interprétées par Julien Quentin et Jean-Frédéric Neuburger le 19 avril au Victoria Hall. Initialement imaginées par le compositeur russe pour orchestre, sa version pour deux pianos révèle richesse, subtilité et surtout une mosaïque d’émotions fortes, mélancoliques et intimes. Un pur moment de poésie. Le récital organisé par Alternatives classiques propose également une autre rareté, le Sacre du printemps d’Igor Stravinsky, mais pour deux claviers. A noter enfin l’ouverture de Shéhérazade de Nikolaï Rimski-Korsakov, arrangée par Ravel.

Trois compositeurs, Stravinsky, Rachmaninov et Rimski-Korsakov, à chaque fois sur deux pianos… le programme monté par Alternatives classiques a le mérite de l’originalité. L’occasion également de découvrir à Genève les pianistes français Julien Quentin et Jean-Frédéric Neuburger. Ils joueront notamment le Sacre du printemps, œuvre désormais centenaire dont le ballet du Grand Théâtre a offert en février une image physique et intense, dessinée par Andonis Foniadakis. Pour deux pianos, on privilégie la version de Vladimir Ashkenazy et Andrei Gavrilov, où le touché staccato du premier fait ici merveille, offrant une lecture très claire, raffinée, rubato et si patiente. A l’inverse, l’approche de Leonard Bernstein et Michael Tilson Thomas paraît confuse et un peu brouillonne.

Retour d’une rareté A côté de l’ouverture Shérérazade, il faut retenir les Danses symphoniques, de Rachmaninov. Force, rythmique proche du Sacre, mélancolie, délicatesse, la suite est ressortie d’un certain oubli, sous l’impulsion du chef Kirill Kondrachine puis de la pianiste Martha Argerich. L’interprète argentine a offert une incroyable version aux côtés de Nelson Freire, notamment à Genève dans la série des Grands interprètes. Cet arrangement à deux révèle une couleur différente de la variante

orchestrale, avec un dialogue très subtil entre les interprètes, où un même phrasé commence chez un pianiste pour se terminer chez l’autre, sans qu’on le réalise tout de suite. Composée trois ans avant sa mort, l’œuvre occupe une place importante chez un compositeur ayant connu l’empire russe, vécu en Suisse (sur le Lac des QuatreCantons) et décédé à Beverly Hills. Il nourrira longtemps une certaine mélancolie de sa Russie natale.

Sparring partners Jean-Frédéric Neuburger et Julien Quentin, tous deux nés en France, viendront interpréter ce programme. Entré à 13 ans au Conservatoire national supérieur de musique à Paris, le premier est également compositeur. Il a travaillé avec beaucoup de chefs d’orchestre reconnus, tels Pierre Boulez et Lorin Maazel, sur un répertoire allant de Bach au XXIe siècle. Julien Quentin a lui passé une partie de ses études au Conservatoire de Genève et connaît bien la Suisse, pour avoir notamment joué au Verbier Festival et à celui de Lucerne (fondé par Arturo Toscanini). Ce défricheur à la rencontre de l’électro et de l’impro a joué dans des salles bien connues, telles la philharmonie de Berlin, le Festspielhaus de Baden-Baden et le Concertgebouw d’Amsterdam. Au tour du Victoria Hall donc.

Julien Quentin et Jean-Frédéric Neuburger Le 19 avril à 20h Victoria Hall Rue du Général-Dufour 14 1204 Genève 0800 418 418 www.alternativesclassiques.com

GO OUT!

AVRIL 13

GO OUT!

AVRIL 13


Théâtre

34

35

Trompe-l’œil - andrea machalova

a  Marc

Vanappelghem

Fidèle à son amour des classiques, le Théâtre de Carouge prête son plateau à La poudre aux yeux d’Eugène Labiche, du 9 au 28 avril. Habitué de la maison sarde pour avoir monté La seconde surprise de l’amour (Marivaux) et Les amoureux (Goldoni), le romand David Bauhofer mettra en scène cette comédie typique du Second Empire français, avec une adaptation dansée et chantée. A un mois de la première, le théâtre de Carouge a ouvert ses portes pour assister aux répétitions.

«La pièce est entièrement tenue par les femmes. Elle montre la lâcheté des hommes face à l'ambition de leur épouse qui les poussent à sortir de leur petit confort.» David Bauhofer, metteur en scène

Du 9 au 28 avril Théâtre de Carouge

Le décor est posé: un appartement des années 70. Un canapé, un bureau et un piano à queue remplissent l’espace. Les comédiens récitent leur texte d'une traite, puis vient l'heure de faire un bilan. Le metteur en scène donne ses conseils, les acteurs partagent leurs doutes. A quelques semaines de la représentation, beaucoup reste à régler: déplacements, apartés, lumières et son. «Nous avons commencé à répéter au Théâtre de Carouge cette semaine seulement. Nous prenons gentiment nos marques. Avec cette grande salle, les comédiens doivent faire porter la voix jusqu'en haut et établir le contact visuel avec le spectateur. Nous avons encore beaucoup de travail, mais nous serons prêts!» confie David Bauhofer, confiant.

Intemporalité David Bauhofer a choisi la pièce d’Eugène Labiche pour son côté comique mais pas seulement. Son adaptation lui permet de mettre l'accent sur des réalités sociales qui, plus d'un siècle après la parution de l’œuvre, restent d'actualité. La poudre aux yeux souligne le souci des apparences propre aux grandes familles bourgeoises, questionne la valeur économique du mariage et le rôle des femmes dans la société. «La pièce est entièrement tenue par les femmes. Elle montre la lâcheté des hommes face à l'ambition de leurs épouses qui les poussent quitter leur petit confort» commente le metteur en scène.

Un mariage et deux faux-semblants Modernité Afin de rajeunir cette pièce du XIXe siècle, le scénographe romand situe l'action au milieu des années 70. Des costumes colorés donnent du peps et soulignent le côté divertissant de l'œuvre. David Bauhofer modernise aussi en ajoutant des interludes musicaux entre certaines scènes, chantés et dansés par les comédiens. Ces transitions étoffent certains personnages qui apparaissent peu et ralentissent un jeu rapide. Le spectateur peut souffler.

Rue Ancienne 57 1227 Carouge 022 343 43 43 www.tcag.ch

GO OUT!

AVRIL 13

La poudre aux yeux décrit l’histoire de deux familles rentières des classes aisées. Chacune désire s'élever socialement grâce au mariage des enfants. Pour une meilleure dot de la partie adverse, les deux jouent avec les apparences en vantant l'éducation des enfants, leur profession et leurs habitudes. Arrive un moment où le tissu de mensonges s’apprête à se rompre. Les parents se retrouvent alors face à un choix: faire tomber les masques pour le bonheur de leurs enfants ou sauver la face.


36

On lit

On lit

Nocturne - jadd hilal Aucun compromis, voilà l’essence de La nuit de la musique d’Olivier Sillig. Publié en avril aux éditions Encre Fraîche, ce nouveau roman raconte l’histoire d’un couple qui se perd et ne se cherche pas. Sur fond de Fête de la musique, Bruno et Claire profitent de l’obscurité pour s’immerger dans un monde de rencontres éphémères et de sonorités inhabituelles. Ils parcourent les rues, se frôlent, se reconnaissent et s’évitent. Au cœur de leur déambulation: une curiosité, un appétit insatiable qui ne se satisfait qu’à l’arrivée des premières lueurs du jour. Une nuit et pas une seconde de plus.

«Il est amusant de voir une fête se dérouler un lundi» Juste question pour un Lausannois. Olivier Sillig choisit la Fête de la musique pour son unicité. Marqué par des souvenirs singuliers, l’auteur puise dans le décor observé au cours de ses nombreuses années d’auditeur, pour montrer à quel point la fête de la musique détonne. Au fil des pages, le couple vit des scènes curieuses, voire incongrues. En quelques heures, Bruno rencontre un transsexuel surexcité et une cantatrice sénile. Il trompe sa femme avec une chanteuse. Tandis qu’il se fait bousculer par ces ébranlantes rencontres, sa femme, Claire, couche plusieurs fois avec un musicien inconnu et passe une partie de la nuit avec le même transsexuel. Une histoire commune aux deux personnages mais singulière pour nous autres. Dans l’écriture, la narration révèle son originalité. «J’ai écrit un roman où les personnages disent à haute voix ce qu’ils pensent» confie Olivier Sillig. L’auteur l’admet lui-même, la lecture peut être difficile au premier abord. Mais au final, le jeu en vaut la chandelle. Le procédé permet de «montrer le dehors et le dedans de quelqu’un» en même temps. Conjugué aux nombreux dialogues, il donne au livre une originalité et une véritable dynamique.

Lecture rapide Il en faut du dynamisme pour lire 168 pages réparties en deux chapitres seulement! La nuit de la musique se parcourt effectivement très vite. Loin d’être innocente, la structure laisse transparaître le caractère de l’écrivain. Olivier Sillig le reconnaît: «en moyenne, je n’écris que du court». A l’instar de son roman Lyon, simple filature dont il termine le premier jet en douze jours seulement. Mais si l’auteur aime écrire rapidement, ne bâcle t-il pas?

Vite fait bien fait? «Mes romans prennent entre 3 et 18 ans pour être publiés» explique Olivier Sillig, qui admet un succès en librairie qui demeure mitigé. La raison ne tient pas uniquement à la rapidité. L’auteur cultive aussi la différence. Il écrit «en marge des genres». Comme pour La nuit de la musique, il favorise l’altérité, les histoires exceptionnelles. Autant son écriture que son parcours échappent à la catégorisation. La plume a été tour à tour écrivain, scénariste, peintre, réalisateur et informaticien. Loin de l’éparpiller, ces professions se retrouvent dans ses textes. Ses romans sont habités d’une force visuelle propre à la peinture. L’informatique a développé sa «rigueur» et sa «capacité à conduire une intrigue». Comme il le dit lui-même, avec l’écriture, il a «trouvé le moyen de tout matérialiser».

La nuit de la musique Editions Encre Fraîche Parution en avril 2012 GO OUT!

MARS 13

37


On lit

39

écriture

Plastique -jadd hilal

a Mairie

de Lucinges

WWW.TIRAMISUNET.COM

L’écriture, un art plastique? La Maison de Rousseau et de la Littérature (MRL) organise le 23 avril un débat sur le livre d’artiste. Pour discuter de cette forme ambiguë, le romancier, poète et essayiste français Michel Butor, dont les œuvres seront présentées à la fondation Martin Bodmer dans le cadre de l’exposition Le Lecteur à l’œuvre (du 27 avril au 25 août). Accompagné par son directeur Charles Méla et le commissaire d’exposition Michel Jeanneret, le trio discutera le rapport entre lecture, écriture et création artistique.

Littérature et art plastique

Roman mais pas seulement

Deux disciplines séparées mais pas incompatibles. L’ambition de la conférence Le lecteur à l’œuvre se saisit dans son titre. La MRL veut joindre écrivains et plasticiens autour d’une ambition commune. Au cœur de l’initiative: une mise en lumière du potentiel de la rencontre de ces genres. Pour en at tester, Michel Butor s’intéressera au lecteur, ses perceptions et sa place dans le processus de création d’une œuvre.

Un auteur mal connu

En dépit d’un prix Renaudot pour cet ouvrage, Michel Butor favorise dès les années 60 des supports plus expérimentaux. Au cours d’un séjour aux Etats-Unis, il commence par collaborer avec des peintres et des artistes pour réaliser des livres-objets. Il se lance également dans la poésie, forme qu’il privilégie aujourd’hui encore. La Modification représente un texte capital mais il ne doit en aucun cas dissimuler cet éclectisme. Là réside toute l’essence de la discussion du 23 avril: l’écriture ne se limite pas à un support.

Le nom de Michel Butor reste associé au roman La Modification, un opus de 1957 tout à fait marquant: l’auteur y accorde un rôle différent au lecteur, en s’adressant directement à lui, par le vouvoiement. Il renforce par là même le mouvement littéraire du nouveau roman. L’ouvrage a influencé pour son originalité et pour sa propension à refléter un courant de pensée. Dès sa publication pourtant, Michel Butor s’en éloigne radicalement.

Le 23 avril Maison de Rousseau et de la Littérature Grand-Rue 40 1204 Genève 022 310 10 28 www.m-r-l.ch

GO OUT!

AVRIL 13


On a rencontré

41

archétype

atypique

- J add

a  Studio

hilal Casagrande

Premier archéologue à recevoir le Prix de la Fondation pour Genève, le 6 mars dernier, le professeur Charles Bonnet est un expert de niveau international. Diplômé en sciences orientales, il a travaillé en Egypte et au Soudan pendant quarante ans. Mais avant, ce boulimique de la vie a interrompu son collège puis ses études en viticulture. Avec un amour toujours constant pour la terre et les racines, il découvre en 2003 sept statues monumentales de pharaons noirs en Nubie. Archéologue cantonal de 1980 à 1988, Charles Bonnet a révélé des sites paléochrétiens comme Saint-Jean ou la cathédrale Saint-Pierre. Cet Helvète au parcours international a reçu la reconnaissance de sa terre d’enfance, Genève. Rencontre avec un affable archéologue, entre vignes et forêts, à Satigny.

Vous êtes le premier archéologue à avoir obtenu le Prix de la Fondation pour Genève, un symbole pour votre profession?

Vous valorisez beaucoup la pratique. Etonnant de vous voir aujourd’hui si ancré dans le milieu académique!

Le prix suscite une reconnaissance, un constat simple mais important à souligner. Cette mise en valeur est assez rare dans le milieu de l’archéologie, car la discipline est un parent pauvre; elle coûte à la société. Pourtant, prendre conscience de son passé permet de mesurer la richesse de ses racines. Le prix symbolise tout cela.

Combiner les deux se faisait plus facilement à mon époque. Aujourd’hui, l’enseignement rend la pratique de ce métier difficile. Il faut presque des écoles de fouilles pour apprendre. Pourtant, vivre de l’archéologie nécessite une expérience de terrain. Un équilibre tout aussi présent dans l’autre sens, la fouille requérant également une connaissance théorique de base.

Archéologue cantonal, vous êtes désormais très actif sur le plan international. Comment s’effectue cette transition? Au fond, il s’agit d’une même démarche: comprendre les hommes qui nous ont précédé. On peut le faire de deux façons. La première consiste à rester sur place et à étudier, se spécialiser, et la deuxième mise sur les rencontres. Pour ma part, j’ai choisi de partir pour l’Afrique, le Liban, l’Egypte et dans plusieurs villes alpines. Malgré l’incroyable diversité de cultures, j’ai toujours appliqué une même méthode, basée sur la pratique et le terrain, plutôt que les livres.

GO OUT!

AVRIL 13

GO OUT!

AVRIL 13

Diplômé en sciences orientales, vous vous lancez dans l’archéologie médiévale chrétienne, une liberté moins évidente aujourd’hui? La différence réside uniquement dans la théorie, les livres. Quand j’ai commencé à travailler au Soudan, les connaissances archéologiques sur le pays étaient minimes. Cela m’a donné la chance de pouvoir rapidement commencer à travailler. Même dynamique pour Genève, où le savoir sur le Haut Moyen-Âge était très faible. Ces domaines s’étant enrichis entre-temps, une période d’apprentissage plus importante serait effectivement nécessaire aujourd’hui.


42

On a rencontré

On a rencontré

«L’archéologie a atténué la disparité entre la prétendue grandeur de l’Egypte et la soidisant pauvreté de l’Afrique subsaharienne»

Vous êtes particulièrement connu pour vos travaux sur les pharaons noirs. Quelques mots sur cette récente découverte? Prenons le problème à l’envers. L’expérience archéologique de terrain m’a montré une chose: les découvertes dans le sol ne sont pas celles des livres. Les historiens se basent sur les écrits. Mais tous les textes sont biaisés, ils résultent de l’interprétation de quelqu’un. Ils divergent eux-mêmes des trouvailles dans le sous-sol. J’ai trouvé intéressant de refaire une partie de l’histoire par le terrain. L’Egypte, par exemple, a favorisé une quantité astronomique de recherches. Nous avons souvent cette image d’une Afrique du Nord reléguée, sans intérêt à côté de la grande Egypte. Ce préjugé a persisté jusqu’à très récemment. Mais il est totalement faux. En me rendant sur place, au Soudan, j’ai trouvé un royaume complexe, très riche, puissant au point d’effrayer l’Egypte par son armée et sa culture. Entre 2500 ans avant J.C. et aujourd’hui, ce pays a vécu des périodes de développement extraordinaires. Voilà où réside la découverte la plus intéressante. L’archéologie a atténué la séparation entre la prétendue grandeur du pays des pyramides et la soi-disant pauvreté du reste de l’Afrique. La découverte des pharaons noirs a révélé la force du continent africain. Ces rois soudanais ont dirigé l’Egypte. Rendez-vous compte, ils menaient deux pays en même temps! Nous avons aussi retrouvé une dizaine d’immenses palais montrant là aussi une réelle puissance. J’en viens à me demander s’il n’existait pas une coalition de pays au sud de Kerma pour attaquer l’Egypte.

Charles Bonnet, lauréat 2013 du prix de la Fondation pour Genève

Un pays à craindre donc? Les textes égyptiens évoquent des armées avec plusieurs chefs. L’écriture montre un mépris envers ces autres pays mais cela pourrait tout simplement être de la crainte. A un moment, Kerma aurait pu être un point de rencontres où les royaumes se réunissaient pour attaquer l’Egypte.

GO OUT!

AVRIL 13

GO OUT!

AVRIL 13

43

Voilà un nouveau terrain d’étude! Un terrain inouï oui, mais très difficile. Tout le continent africain reste à découvrir. Ma trouvaille ne représente qu’une étape.

Vous envisagez donc de continuer? Je suis un vieux monsieur vous savez. Votre génération devra poursuivre après moi. Ces vestiges risquent de disparaître, il est fondamental que d’autres chercheurs s’y intéressent.

Ne me dites pas que vous vous arrêtez là! La cérémonie du Prix de la Fondation pour Genève a été très émouvante pour moi. J’ai été impressionné de voir autant de personnes, tant d’amis accepter l’invitation. Ce prix représente aussi une étape. Il m’a donné l’occasion de réfléchir. J’ai mis un point final à mes recherches sur la cathédrale de Genève. Pour l’international, je ne sais pas encore. Après la découverte des pharaons nubiens, j’ai continué à fouiller autour de Kerma et j’ai trouvé une ville très curieuse. Son architecture diffère radicalement des autres. Au lieu d’être quadrangulaire, elle est circulaire. Je soupçonne une civilisation africaine inconnue jusque-là. Vous vous rendez compte du dilemme que cela pose? D’un côté, je suis vieux et je devrais donc m’arrêter. Mais de l’autre, si je continue, je m’intéresserais à un cas unique et potentiellement fondamental dans l’histoire du continent africain. Il sera très difficile pour les nouvelles équipes de repartir à zéro. Les fouilles demandent une technique d’intervention très complexe. Et le tourisme commence à apparaître dans cette région, nous perdrons les ruines si nous ne les protégeons pas (silence). Je vais travailler encore quelques années.


En famille

44

En famille

45

Au bout du conte

- HervÉ annen a  Studio

CCRZ

Un conte, une forme idéale pour transmettre une histoire, par un voyage virtuel, visuel ou mental. De la tradition orale en Afrique, aux mythes nordiques de Norvège en passant par l’Inde, le Japon et la Suisse, et sa ville genevoise Plan-les-Ouates. Du 26 avril au 5 mai, des spectacles, apéro-contes et histoires pour tout-petits viendront enjouer la commune. Dans un monde envahi d’images, le festival redonne la chance aux mots et aux conteurs. Atmosphères, styles et parcours nourrissent ces histoires. La poésie y croise le burlesque, le réel laisse place aux légendes et le public, de tout âge, trouvera la chronique qui lui fera écho.

Conteur contingent

Histoires d'un soir

Les découvertes autour de la parole se succèdent au fil de cette semaine narrative. Yannick Jaulin est un des conteurs à l'affiche. Sur scène, il interroge ses craintes, ses racines, son humanité, dans une fable drôle et torturée. L'auteur prétend être passé par différentes appellations pour définir son activité. Il aurait été tour à tour diseur, raconteur, humoriste, poète ou comédien, avant de revenir à son appellation d'origine: conteur. Méthodiquement, il se consacre à l'actualité du monde tout en la faisant résonner dans des récits oniriques. Il apprécie la fugacité du lien avec le spectateur, le horstemps partagé. Moment rare dans une existence toujours pressée.

Lors d'une longue soirée, de 20h à minuit, les spectateurs sont attendus pour un marathon des conteurs. Confortablement installés, ils pourront suivre entre autres les aventures racontées par Thierno Diallo et Dominique Pasquier. Le premier a fondé une association qui maintient la diffusion de la tradition orale en France comme au Sénégal. D'après lui, les contes font naître des liens forts entre les individus. Dominique Pasquier est devenu le plus important conteur de légendes en Gruyère. Egalement berger, il ensorcelle d’histoires fantastiques les oreilles curieuses en forêt ou dans des châteaux.

Neuf mondes La compagnie tessinoise Trickster-p propose de son côté un projet au croisement des démarches artistiques. Nommé h.g, le rendez-vous est une expérience physique et sensorielle. Le public est amené à l'action dans un jeu de rôle (et de piste) à travers neuf salles. Munis d'écouteurs, le curieux découvre une histoire inspirée du conte Hansel et Gretel des frères Grimm. Chaque pièce relate une étape du récit. Les objets, les sons, le silence et les odeurs promettent surprises et frissons. Projet destiné à tous âges.

Retour aux mots Les expériences sont donc multiples. A une époque où l'information et les histoires vécues passent par twitter et internet, l’initiative semble singulière et chaleureuse, même réconfortante. Le festival nous rappelle l'importance des mots, du rythme, de l'écoute, de l'attention et de la transmission. La proximité et le lien restent indispensables. La cour des contes sauvegarde les traditions, importe les coutumes d'ailleurs et nous remémore des sensations enfantines. Un rendez-vous familial et humain!

Du 26 avril au 5 mai 2013 Différents lieux à Plan-les-Ouates 022 884 64 00 www.plan-les-ouates.ch

GO OUT!

AVRIL 13

GO OUT!

AVRIL 13


En famille

Délirant! Une nocturne sera aussi organisée le vendredi au 27e salon du livre et de la presse de Genève qui se tiendra à Palexpo du 1er au 5 mai 2013. www.salondulivre.ch

47

Carouge

file good -Margaux Mosimann Carouge déroule sa créativité, telle une pelote investissant ses rues. Pour cette édition, le Printemps Carougeois décline sa programmation autour de la thématique du fil. Rouge, il tissera des liens entre les arts du 18 au 28 avril dans toute la Cité sarde. Pluridisciplinaire, la manifestation hyperactive vogue entre danse, spectacles de marionnettes, visites inédites, expositions collectives, performances aériennes, concert en piscine et autres délires artistiques. La vingtaine d’événements concoctés promet de belles envolées lyriques. Street art brodé Dès le 18 avril, le Vieux-Carouge arborera son plus beau tricot, par le travail riche en couleurs de l’Américaine Carol Hummel, mondialement connue pour ses arbres enrobés de maille, un peu comme Christo et ses bâches. Un vrai street art à découvrir pendant des apéros-crochets (10 et 12 avril), qui permettront aux curieux de contribuer à cette installation. Le fil se débobine avec les Genevois Nicolas Baudillon et Baptiste Milési. Ce duo ravive les mornes grilles de parking et passerelles de leurs broderies modernes, invitant les passants à revoir leur perception du paysage urbain.

Ne tenir qu’à un fil La programmation suit des funambules du spectacle. Les comédiens et acrobates de la compagnie française Transe Express survoleront le 19 avril la place de Sardaigne dans une scénographie onirique et baroque. L’espace de l’Arcoop se transformera en arène de haute voltige, le 26 avril. Les groupes locaux Pouffy-Poup et Drunksouls feront monter l’assistance en apesanteur.

Fil d’Ariane La ligne verticale du marionnettiste investira le Musée de Carouge pour une série de spectacles dédiés aux plus jeunes. Pour toutes les oreilles, le piano de Léo Tardin – bien connu au Chat Noir – éprouvera l’acoustique de la piscine de la Fontenette le 27 avril. Parmi ce labyrinthe artistique, faites comme Thésée, attrapez le fil et trouvez votre chemin…

GO OUT!

AVRIL 13

Du 18 au 28 avril Ville de Carouge 022 307 89 75 www.printempscarougeois.ch


En famille

48

En famille

49

Histoire

de danser - Andrea Machalova a  Nicolas

Schopfer

Allier danse et conférence, voici le défi de Foofwa d’Imobilité avec Histoires Condansées. Le danseur et chorégraphe romand Frédéric Gafner retrace l’histoire de cet art, de ses origines à la fin du XXe siècle, au moyen d’images, de vidéos et d’éléments historiques. Un spectacle à découvrir le 30 avril, au Théâtre Forum Meyrin. Né Frédéric Gafner, Foofwa d’Imobilité s’est notamment produit avec le ballet de Stuttgart et la compagnie de Merce Cunningham à New York, avant de revenir à Genève, où il a fondé en 2000 l’association de danseurs Neopost Ahrrrt. Rencontre.

Pourquoi associer danse et conférence? Dans mes pièces, j'ai toujours inclus un discours sur la danse. Il m'est naturel de parler sur scène. Je veux prouver que le développement de cet art muet passe aussi par la parole. Preuve en est: quand j’enseignais au Japon, j’ai eu besoin d’un traducteur pour décrire les mouvements que je voulais obtenir des danseurs. Il ne suffisait pas de les mimer. Dans Histoires Condansées, on m’a demandé d’animer une conférence sur l'histoire de la danse. Au fil du temps, cette pièce est devenue un vrai one-man-show

Un show, pour éduquer ou faire rire? Les deux! Histoires Condansées contient «histoires», «dansées» et «con». Le con c'est moi. J’assure le spectacle, je rends l'histoire vivante. Mon objectif est de mettre le public à l'aise, de le faire rire tout en le gardant attentif et concentré. Si seulement les cours d’histoire se déroulaient ainsi à l’école!

Quel genre de public visez-vous? Toute la difficulté consiste à toucher autant les professionnels de la danse que les profanes, ceux qui n’y connaissent rien. Je veux aussi intéresser les adolescents qui refusent cet art qu'ils trouvent efféminé. J'ai testé le spectacle en Australie et en France; ça marche!

Vous retracez l'histoire de la danse, quelles en ont été les grandes étapes? Les danses classiques, comme le ballet, sont apparues au même moment un peu partout dans le monde. A la fin du XIXe siècle, une rupture a marqué l’avènement de l’âge moderne. Les chorégraphes de l’époque prennent des libertés et s'écartent de la tradition. Puis dans les années 60, marcher devient un pas de danse, tout comme le geste quotidien. Le corps se démocratise, on ose parler sur scène, l’art devient plus ouvert.

Quel tournant pourrait prendre la danse à l'avenir? Difficile à dire… Depuis toujours, elle se conçoit comme une recherche de liberté. Un simple saut représente une libération, un défi contre la gravitation. Il permet de se dégager du poids du corps et de son utilité. Quand je me déplace sur scène, mes gestes ne sont pas utiles, ils transcendent le nécessaire. Je peux aussi prendre l'apparence d'un animal ou imiter une personne. La danse permet de se détacher de son être.

«Histoires Condansées contient «histoires», «dansées» et «con». Le con c'est moi. J’assure le spectacle.» Frédéric Gafner AKA Foofwa d’Imobilité

Le 30 avril à 19h00

Foofwa d'Imobilité. Pourquoi ce nom? Modifier son nom signifie changer d’identité, devenir quelqu'un d'autre. Je déteste cette tendance contemporaine à coller des étiquettes.

Théâtre Forum Meyrin Pl. des Cinq-Continents 1 1217 Meyrin 022 989 34 34 www.forum-meyrin.ch

GO OUT!

AVRIL 13


Là-bas

50

51

Hyères ne

meurt jamais - a hervé annen Tu n’auras pas d’autre icône que moi et tu mangeras ton père. Tel est le nom de la collection capsule de diplôme de Xénia Laffely. Camille Kunz quant à elle a intitulé son travail The Boy vanishes. Toutes deux natives du canton de Vaud, elles ont intégré la filière Design Mode de la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève (HEAD). Leurs créations ont fraîchement été sélectionnés pour l’édition 2013 du festival de Mode et de Photographie de Hyères. Chaque année, l’événement, devenu pour la mode ce que Cannes est au cinéma, élit dix stylistes et autant de photographes. Il nous propose de découvrir la Vivienne Westwood et le Martin Margiela de demain. Pour la deuxième année consécutive, deux talents made in Switzerland font partie de cette cuvée grand cru 2013. Avant-goût en primeur du prochain millésime dans l’atelier de la HEAD avec Camille Kunz et Xénia Laffely. Santé! Toutes deux avez décidé d’esquisser des collections masculines… Camille Kunz: J'ai créé des vêtements pour femmes, mais je tombais dans des clichés. Mon approche du vestiaire masculin est plus ludique, ma recherche de formes plus subtile. Je m'intéresse aux aspects commerciaux, moins à l'extravagance. Ma collection est inspirée du style de mes trois frères. J'étais proche de ce clan de mecs sans en faire véritablement partie. Mes créations investissent le look banal des adolescents romands. Xénia Laffely: J'apprécie la distance qui me sépare de la personne que j'habille. Je m'épargne ainsi les soucis d'identification. J'aime créer des histoires et des personnages. Les codes de la mode féminine, les talons et la démarche qui en découlent me déplaisent. Pour le vestiaire homme, je trouve une réalité plus terre à terre, une forme de beauté que j'apprécie.

Quelles matières et couleurs avez vous privilégiées pour vos collections et quelles sont les influences qui ont amené à ces choix? CK: J’ai utilisé les couleurs de la garde robe de mes frères, des verts, des beiges, des bruns. Le vert est très présent. Cette teinte reste la miniextravagance que porte l’adolescent romand.

Je ne l’aime pas en particulier, mais j'essaye de me l'approprier. J'ai trempé des tenues dans du silicone pour ajouter des couches aux vêtements. Ceci vient de mon envie de me fondre dans l'univers de mes frères. XL : J'ai utilisé des matières rigides et brillantes, du satin thermo-collé. Le noir et le blanc sont complétés par du jaune et du rose fluo. C'est un reflet de mon book de recherches. J'écris sur des pages blanches à l'aide d'un stylo noir. J'utilise énormément les stabilos. Les imprimés viennent quant à eux de dessins d'ornementations et de broderies religieuses, ainsi que de lainages masculins.

Quels sont vos projets? CK : Je prépare actuellement mes tenues pour Hyères. Je dois élaborer aussi un vêtement pour la marque Chloé, qui décerne un prix lors du festival. Ensuite, je souhaite trouver un stage dans une grande maison de design homme. XL : J'adapte ma collection pour Hyères. Après cette expérience, je m'envolerai pour New-York. Un stage de six mois chez Phillip Lim m'attend dans l'équipe print et broderie. La marque est commerciale, mais l'équipe très créative.

GO OUT!

AVRIL 13

28ème Festival International de Mode & de Photographie Hyères 2013 Du 26 au 29 avril Villa Noailles Montée Noailles 83400 Hyères

Xénia Laffely (en bleu) Camille Kunz (en jaune)


Live

52

53

Foule sentimentale - Vincent Magnenat a  tom

de pe y ret

Pour ce mois, Go Out avait envie de parler d’une architrave de la scène locale: le bien nommé Crowdpleaser. À l’affiche de la soirée du samedi 13 avril au Motel Campo, avec notamment Michael McKenna de Dublin, l’enfant terrible du pays va servir une déboulonnée dans les règles de l’art. Une occasion précieuse de converser autour de son travail, de la nuit, et de Genève.

Pour les aficionados, le nom de Crowdpleaser évoque entre autres les mi-nineties. Avant ses 80 dates à l’international l’année dernière, il diffusait les dernières pulsations d’Artamis en faisant courir le sillon à ses diamants au Shark et lors d’autres occurrences lacustres.

Le plaisir de la foule Une soirée Crowdpleaser assure un groove réussi, une direction musicale sans compromis, résolument tournée vers la House. Gregor –c’est son nom– aime les sonorités issues des belles années. Au centre de son travail: plaire à la foule, le crowd. Une solution de facilité? «Non, répond-il, tout réside dans les circonstances.» On n’écoutera pas la même chose dans une cave et dans un grand club. Une pure question de plaisir, de liberté aussi.

Compagnonnage & formatage Selon Gregor, la musique se vit à l’ombre et sous l’aile d’un guide. «Car la relève, insiste t-il, sera toujours la prochaine pierre s’ajoutant à l’édifice.» Sur le journalisme musical, notre producteur et DJ rejette l’information trop formatée, mal adaptée. Tout miser sur les sites de référencement musical ne conduit selon lui qu’à la dépersonnalisation. «Or, nous restons des êtres humains s’adressant à d’autres.

Le monde de la distribution doit demeurer au service de la musique et non l’inverse» détaille Gregor. Pour les milieux intéressés, l’actualité en matière de licence digitale en Allemagne illustre parfaitement le problème: surprotéger l’innovation expose à son étouffement. A la question de l’avenir créatif de la Suisse, Herr Schönborn n’est pas effrayé: «ça ne fera que pousser vers l’informel, l’autoproduit et la clandestinité artistique.»

«Faire sa ville» Qui n’a jamais entendu cette fameuse billevesée: «A Genève, il ne se passe rien»? Crowdpleaser, lui, en rit: «Pas un week-end où je ne trouve quelque chose à faire dans cette ville» répond t-il amusé. Le virtuose musical le rappelle: «il ne faut pas se tromper de sujet, Genève ne va pas soudainement se muer d’elle-même, elle nécessite un engagement personnel.» Et dans cette optique, notre cher Gregor soutient tout le travail accompli par les associations, un labeur permanent pour dégager de la place pour la culture sous tous ses traits: nocturne, diurne, musicale, visuelle, grand public ou ciblée. Enfin, sur la question de la fermeture des bars, il ne s’étonne pas. Certains gros contribuables sont susceptibles d’avoir une voix qui porte, tranche t-il, mais il ne faut en aucun cas se résigner. Au contraire, «il faut faire sa ville!»

GO OUT!

AVRIL 13

Le 13 avril Motel Campo 13 route des Jeunes 1227 Acacias 076 476 15 49 www.motelcampo.ch GO OUT!

AVRIL 13


On prend le large

55

Vols directs vers

l’Amérique du Nord NEW YORK

WASHINGT ON

MONT RÉ A L

La ville au

sept collines -mina sidi ali Ville-musée, musulmane et laïque, orientale et occidentale, noceuse et spirituelle, Istanbul chamboule. En pulvérisant tous les clichés, elle distille sa pleine vérité là où certaines destinations ne parviennent plus à surprendre. Avec ses treize millions d’habitants dont l’âge moyen est de 25 ans, ce joyau eurasien est une ville furieusement jeune, au trafic électrisant, passionnante d’histoire et stupéfiante de modernité. Son architecture, sa nourriture, ses coutumes et ses faciès traduisent une mosaïque culturelle débordante.

Les compagnies SWISS, United Airlines et Air Canada vous proposent quatre vols quotidiens vers l’Amérique du Nord (New York JFK / Newark, Washington et Montréal). Plus d’informations gva.ch

GO OUT!

AVRIL 13

GO OUT!

AVRIL 13


Petit tour au bord du Bosphore dans l’antre de ce laboratoire d’identité moderne. Sous ses minarets brisant la ligne de l'horizon, l’atypique Istanbul déroule une complexité que l’on a envie d’explorer. Trop souvent réduite à Midnight Express, elle ne peut se résumer à un film. Possédant un curriculum vitae inégalé dans le monde, celle que les Chinois appelaient «la ville des villes», est bordée par la Russie, la Grèce, la Syrie, l'Azerbaïdjan, l’Irak et la Géorgie, et compterait entre 25 et 30 peuples différents. Trop métissée pour l'intégrisme, cette «humanité énorme» évoquée par Flaubert, s’affiche comme la capitale culturelle et artistique du pays, face à l’austère Ankara.

Le succès de créateurs, comme Hussein Chalayan, Dice Kayek ou Rifat Ozbek, ne peuvent que confirmer cette évidence. Istanbul et sa patrie fourmille de talents arty. Le Proje 4L, dans le quartier des affaires, sorte de Manhattan local aux vitres miroirs, se dévoile comme le premier espace dédié à l'art contemporain. Une aubaine privée dans une ville (un pays!) qui ne détenait jusquelà toujours pas de musée d'art contemporain de rang national, les Stambouliotes collectionnant l'art ottoman en masse.

GO OUT!

AVRIL 13

Aujourd’hui, ni le 11 septembre, ni la grave crise économique ne semblent freiner l'élan de cette ville. Une majorité de Stambouliotes souhaite l'intégration à l’Union Européenne. Il est vrai que le pays reste une chance d'ouvrir l'ouest à la civilisation de l'est. L’Europe en a besoin dans ses frontières pour mieux appréhender l'Orient. Et puis, la Turquie est un pays jeune et plein d'énergie, très utile pour le continent vieillissant. Pour saisir cette frénésie, rien de mieux qu’une virée à Istanbul.

Nostalgiques de l'Orient express, en route pour un pèlerinage au Pera Palace, situé à quelques mètres des trépidations soniques nocturnes! Sur les rives de la mer noire, la pop turque endiablée rythme en effet chaque soir le ballet incessant des chalutiers géants du Bosphore jusqu'au petit matin. Et la nuit stambouliote vous emporte…


Coup de food

58

59

La cerise sur

le gâteau - MA NON

a  Nicolas

B A R R AU D Schopfer

Mini, rond, coloré, onctueux, salé ou sucré, le cupcake nous fait tout plaquer: raison, limite et régime y compris! Addictive, cette pâtisserie allume les warnings de l’envie. Avec des ambassadrices comme Bree van de Kamp (Desperate Housewives), Kirsten Dunst (Marie-Antoinette de Sofia Coppola), Hilda Suarez (Ugly Betty) ou encore Carrie Bradshaw, Miranda Hobbes, Samantha Jones et Charlotte York, les filles de Sex and the City, ce gâteau moelleux au glaçage ravageur a envahi notre cité genevoise. Inspiré par la série aux quatre sexy égéries, Cupcakes & the City a su populariser ses gâteries en ouvrant un shop aux Eaux-Vives. Yummy! pub ramada

Glaçage & crème au beurre D’origine anglo-saxonne, le cupcake s’invite aujourd’hui à notre quatre heures glouton. Petit gâteau sucré ou salé, sa décoration acidulée parfois poussée à l’extrême du kitsch se décline à l’infini. Très populaires dans les années 50, ces pâtisseries version modèles réduits réapparaissent en grande pompe grâce aux héroïnes de la série Sex and The City, véritables fanatiques de ces cakes miniatures. Cupcakes & The City s’est inflitrée dans la brèche en ouvrant un établissement aux Eaux-Vives, en novembre 2009.

La boutique est à l’image des pattisseries qu’elle confectionne: gourmande et colorée. Le chef pâtissier Maxime élabore des chefs d’œuvres édulcorés, favorisant les produits naturels de qualité, en général sans additifs. La boutiquelaboratoire offre beaucoup de fantaisie, avec des saveurs déclinables à l’envie: fraise tagada, crumble pommes-poires, carambar, toblerone, ou parfums salés. 12 rue Henri-Blanvalet 1207 Genève 022 700 28 43 www.cupcakesandthecity.ch

GO OUT!

AVRIL 13

GO OUT!

AVRIL 13


Coup de food

60

Coup de food

61

Kamome,

nouvelle chrysalide - Céline zamora & olivier gurtner Suffisamment protégé du bruyant monde pour qu’on se sente sur une autre planète le Kamome, restaurant du Mövenpick Hotel & Casino, s’est fraîchement paré d’un nouveau kimono. L’enseigne 5 étoiles située près de l’aéroport revêt désormais une parure aux coloris rouge et gris perle. Gastronomie nippone à l’honneur, les classiques et créations d’une cuisine conduite sous la baguette du chef Julien Krauss sont à découvrir, muni de vos baguettes.

Rénové en novembre 2012 par le designer belge Patrick Raemdonck –un ami du directeur de l’hôtel– le restaurant a su mettre un peu de wasabi au lieu et à son caractère ouaté. Les baies vitrées donnant sur l’immanquable cerisier et sur le raffiné sol en béton ciré mettent en valeur les grandes tables teppan yaki. Ces grills traditionnels japonais font dorer noix de Saint-Jacques de l’océan Atlantique et palourdes rondes de l’océan Pacifique sous le nappage bienveillant du soja et de la sauce Ponzu. Immersion totale au pays du Soleil-levant. Deux salles subtilement éclairées accueillent jusqu’à 95 convives. Un salon privé d’une capacité de 20 couverts permet des soirées en petit comité.

A vos baguettes! Que savourer dans cet intime cocon nippon? Du chef Julien Krauss naissent bien entendu les fameux sashimi, nigiri, maki, et tempura qui forme la célèbre tétralogie culinaire japonaise. Les meilleurs bateaux de pêche mouillent au Kamome, où se goûtent queues de langoustine géantes, cabillaud noir et carpaccio de bar, une spécialité de la maison à la substance moelleuse et à la verdure poivrée. A noter la dimension raisonnée et responsable de la pêche, certifiée Marine Stewardship Council (MSC), WWF ou Friends of the Sea. La cuisine tirée d’équilibres de textures et de saveurs insiste sur une certaine qualité, à commencer par la véritable matière première des sushis, le riz, en l’occurrence à grains courts baptisé Ni Shiki. Autres atouts de l’enseigne genevoise: le bœuf Wagyu, une incroyable finesse de goût, et le thon gras, disponible uniquement selon arrivage (réalité frustrante mais rassurante quant à la qualité des fournisseurs).

Restaurant Kamome Mövenpick Hotel & Casino Route de Pré-Bois 20 1215 Genève 022 717 17 30 www.kamome.ch

GO OUT!

AVRIL 13

Miscellanées En guise de conclusion, l’on se permettra une histoire apprise à la table du Kamome. Le maki (cette pièce de poisson entouré de riz, le tout entouré d’une feuille d’algue) a été inventé pour être pris avec les doigts, permettant aux fans des jeux de société de ne pas s’interrompre pendant leurs parties. Hasard sans doute, le comte de Sandwich a fait créer le lunch le plus connu du monde, en demandant à son personnel de créer un met pratique à manger pendant ses soirées aux cartes. Enfin, en complément des expériences gustatives, on ne saurait passer à côté de la très impressionnante sélection de sakés –27!– et des whiskys japonais, qui n’ont rien à envier aux meilleurs malts d’Ecosse. Faut-il encore une raison pour passer par le Kamome?


62

Design

Design

Couple américain cherche Genevois

63

View from the People Wall, Re-think the Eames Design Project Room, Head – Genève Bâtiment Prairie

à Milan

Rue de Lyon 22 1202 Genève Exposition du 9 avril au 31 mai 2013 022 388 51 19 www.head-geneve.ch

- céline zamora Genève, Milan et la Californie. Le point commun entre ces trois points du globe: deux expositions organisées par la Haute école d’art et de design (HEAD), en partenariat avec la Eames Foundation, à l’occasion du prestigieux Salon international du meuble de Milan. 700 photos inédites du célèbre couple de designers Ray and Charles Eames seront travaillées dans un spectacle d’images éducatif réalisé par les étudiants du master en design de la HEAD.

De porta à porta La plus célèbre foire italienne de design exposera l’approche d’élèves de la HEAD autour du duo de créateurs Ray et Charles Eames: des projections dans un espace multi-écrans et immersif, à l’image du Think Theater imaginé par le couple pour l’exposition universelle de New York en 1964. Rebaptisé Re-think the Eames, le show présente 700 clichés jamais montrés à ce jour, retraçant plusieurs étapes du parcours des designers. Une même ambition est partagée, celle de transmettre et d’expliquer. Au même moment, l’espace d’expositions de la HEAD (Design project room) présentera le View from the People Wall, pellicule de 13 minutes réalisée par le couple américain, créant ainsi un lien poreux entre Milan et Genève, selon l’intention de la commissaire Alexandra Midal.

Créateurs élevés au rang d’icônes Ainsi sont parfois perçus Ray Kaiser et Charles Eames, à qui l’on doit plusieurs monuments du design, comme la Eames Lounge Chair et ottoman (coque en bois lamellé et coussins en cuir), les brancards en contreplaqué (exposés au Museum of Modern Art de New York) ou La Chaise, inspiré du sculpteur du même nom, un fauteuil où s’allonger. A plusieurs reprises, ce couple – elle étudiante en peinture, lui architecte – interrogera les codes esthétiques (les formes) et techniques (les matières, au premier rang desquelles la fibre de verre).

Dépasser le meuble Aujourd’hui encore, ces créations tridimensionnelles sont éditées notamment par Vitra ou Herman Miller, après avoir été vendues à des millions d’exemplaires dans le monde entier. Pourtant l’approche proposée par la HEAD suggère de poser le regard ailleurs, sur les nombreuses épreuves saisies par ce duo de photographes et également cinéastes, à l’image de l’éducatif Powers of Ten. Mobilier, images, pellicule, le talent protéiforme de Ray et Charles Eames se découvre avec la HEAD, à Genève et à Milan.

GO OUT!

AVRIL 13


64

Horlogerie

Horlogerie

Le garde-temps s’arrête à Bâle

65

Nouvel écrin pour Baselworld

- céline zamora Les cadrons du monde entier seront réglés à heure suisse, lors de la foire Baselword, du 25 avril au 2 mai. Dans le nouvel écrin de la Messeplatz dessiné par Herzog & de Meuron, la fine fleur horlogère et joaillière y tiendra son 41ème salon rhénan. Impossible de passer à côté d’un tel événement. Pinacle de la créativité et de la technique helvétiques, Baselworld attire pendant 8 jours les regards du monde entier, ailleurs que sur les couteaux multifonctions ou les plaques douces-amères. A l’image de la foire d’art contemporain ArtBasel, le salon horloger accueille les meilleures références de la planète, avec cette année 45 pays représentés et 100 000 visiteurs attendus. L’occasion pour l’industrie horlogère de présenter ses nouveautés, comme au SIHH de Genève.

2013 entre dans une nouvelle ère, grâce à une infrastructure remodelée et des stands modernisés. Après 22 mois de travaux colossaux, la société qui gère les salons bâlois offre aujourd’hui près de 141 000 m 2 de surface d’exposition, dont 74 000 m2 dans la seule Halle 1. Ces complexes conçus par les célèbres architectes Herzog & de Meuron signent une impressionnante carte de visite architectonique. Les exposants relèveront sûrement le défi d’un tel écrin renouvelé, avec tous les superlatifs du design et de l’aménagement éphémère.

GMT + 8 Après une collaboration avec ArtBasel, Hong Kong s’impose définitivement dans le paysage rhénan. Plusieurs exposants asiatiques voient leur participation à Baselworld garantie pendant 5 ans, dans la Halle 4. La foire d’art contemporain confirme elle sa présence dans l’ancienne colonie britannique en mai 2013.

Fashion week horlogère Après des semaines de fashion weeks à Paris, New York, Milan et Tokyo, la mode fait salon à Baselworld. Il existe une relation étroite et privilégiée ente les maisons de haute couture et le secteur horloger. Matériaux, tendances, design et inspirations voyagent entre collections de saison et garde-temps. C’est d’ailleurs Gucci qui ouvre le bal en 1970 en lançant sa première montre. La foire de Bâle inverse la tendance des catwalks en mettant cette année en avant l’or jaune et l’or rose. Et comme tout grand défilé, Bâle a lui aussi son égérie, son mannequin fétiche, son icône, telle Vivienne Westwood l’année dernière. Le cru 2013 risque sans doute d’allier horlogerie de prestige à la haute couture pour une émouvante union. Fins connaisseurs, techniciens, curieux rêveurs, prenez le temps d’une escale rhénane pour «y flâner à loisir, jusqu’à ce que la Breguet, vigilante, lui rappelle l’heure». Ces mots sont de Pouchkine.

GO OUT!

AVRIL 13

GO OUT!

AVRIL 13

Du 25 avril au 2 mai Centre de Foires Bâle (Messe Basel) 058 206 25 25 www.baselworld.com


66

Cosmétique

Cosmétique

Lipstick    District ANTI-AGING CREAM-MASK

L’Oréal Duo à lèvres infaillible 24h

67


Zen Garden

1. By Terry - Cellularose sérum 2. Shiseido - ZenSun eau de toilette 3. Carita Paris - Crème progressive anti-taches

1. Clarins - Masque Crème «Anti-Soif» Multi-Hydratant 2. Clarins - Crème désaltérante Multi-Hydratante 3. Clarins - Baume Lèvres Réparateur

2.

1.

2.

1. 3. GO OUT!

AVRIL 13

GO OUT!

AVRIL 13

3.

Hydra Area


HOTEL ABISSO CENTRE D’ART CONTEMPORAIN GENÈVE Sur une proposition de . . . . . . . Andrea Bellini et Tiphanie Blanc. Avec . . . . . . . . . . . . . . . . . Jeanne Gillard & Nicolas Rivet, Aloïs Godinat, Tobby Landei, Balthazar Lovay, Guillaume Pilet, Ramaya Tegegne. Et . . . . . . . . . . . . . . . . . . Valentin Carron, Philippe Daerendinger, Emilie Ding, Latifa Echakhch, Jo Fontaine, Isabella Girtanner, Fabrice Gygi, Josef Hoffmann pour Ferdinand Hodler, Benjamin Hugard, Kaiser Kraft, Renaud Loda, Grisélidis Réal, Marta Riniker-Radich, Emanuel Rossetti & Tobias Madison, Clémence Seilles, Yann Sérandour/ Raphaël Julliard, et la SIP. Exposition . . . . . . . . . . . . . . du 1er mars au 5 mai 2013. Centre d’Art Contemporain Genève 10, Rue des Vieux-Grenadiers, 1205 Genève T +41 22 329 18 42 – info@centre.ch – www.centre.ch

Photographe: Aurélien Bergot Direction artistique: Mina Sidi Ali

Avec le soutien:

Assistantes: Meret Watzlawick et Manon Barraud Hair & Make-up: Juan Romero Modèles: Misano & Elie Bergot Shooting sponsorisé par L’Oréal et Lacoste L!ve

GO OUT!

AVRIL 13

Boutique LACOSTE L!VE Rue Verdaine 6 1204 Genève


GO OUT!

AVRIL 13


5/6/7 avril 2013

77

VENEZ DÉCOUVRIR LES COULISSES DES MUSÉES ET DES THÉÂTRES DE GENÈVE ! VISITES GUIDÉES ET ANIMATIONS GRATUITES

AGENDA

Inscrivez-vous ! WWW.JOURNEESDESMETIERSDART.CH

graphisme : trivialmass.com / photo : Local F11-Baptiste Coulon

Expos Classique Théatre Films Clubbing Live Famille Là-bas

GO OUT!

AVRIL 13


78

Galeries d'art

Expos

Expos

79

▶ Le pas funambule

Descartes, Mohéna Kühni, Markus

PLAINPALAIS

www.mitterrand-cramer.com

The Square

Darren Almond, Vanessa Billy,

Kummer, Anne Le Troter

Analix Forever

▶ Arik Levy

Rue du Diorama 2 1204 GE

ACACIAS-CAROUGE

Etienne Chambaud, Mio Chare-

Alvin Lucier, Tony Morgan,

Rue de Hesse 2 1204 GE

New Sculptures

www.the-square.ch

Galerie Guy Bärtschi

teau, Elisabeth S. Clark, Laurence

Rivane Neuenschwander &

Tél.: 022 329 17 09

Du 15.03 au 27.04

▶ Le square est à vous

Rte des Jeunes 43 1227 Carouge

Descartes, Mohéna Kühni, Markus

Cao Guimarães

www.analix-forever.com

Ma-Ve 14h-18h

Du 18 au 14.04

Tél.: 022 310 00 13

Kummer, Anne Le Troter, Alvin Lu-

Piano Mobile

▶ Emmanuel Régent

www.bartschi.ch

cier, Tony Morgan, Rivane Neuens-

Halles de la Fonderie

Regarder fondre le sable

Forde

11h à 18h

▶ Khaled Jarrar

chwander & Cao Guimarães

Avenue Cardinal-Mermillod 17-19

Jusqu’au 27.04

Rue de la Coulouvrenière 11

▶ Ptit déj Ô lit

The Battalion

Extra muros

1227 Carouge

Me-Sa 14h-19h

1204 GE

De 8h à 12h

Du 19.03 au 26.04

Printemps Carougois

▶ Maudits sonnants

Tél. : 022 321 68 22

Du 18 au 21.04

Vernissage le 19.03

Halles de la Fonderie

Grande scénographie de la Com-

Art & Public - Cabinet PH

www.forde.ch

▶ Surprise

Ma-Ve 14h-18h30

Avenue Cardinal-Mermillod 17-19

pagnie Transe Express

Rue des Bains 37 1205 GE

1227 Carouge

Place de la Sardaigne

Tél.: 022 781 46 66

SAKS

Du 18.04 au 26.05

Ve 9.04 à 21h

www.artpublic.ch

Rue de la Synagogue 34

Studio Sandra Recio

Ve de 19h à 00h00 Sa et Di de

De 10h à 19h Du 22 au 28.04

▶ Jinx 103 + LIFT

▶ Ham Jin

1204 GE

Xippas Art Contemporain

Tél.: 022 548 02 42

Mines d'Art

Compagnie Jòzsef Trefeli

Jusqu’au 27.04

Tél.: 022 310 11 44

Rue des Sablons 6 1204 GE

www.sandrarecio.com

Rue St-Joseph 39 1227 Carouge

Projet chorégraphique

Me-Ve 14h30-18h

www.saks.ch

Tél.: 022 321 94 14

▶ Johanna Abraham

Tél.: 022 301 30 19

Flux Laboratory

▶ Chris Succo

www.xippas.com

Liebe

www.minesdart.com

Du 26 au 28.04 à 20h

Galerie Charlotte Moser

The Soft Machine

▶ Dean Monogenis

Du 30.04 au 14.06

▶ Parfums de révolte

▶ Fais vibrer ton fil

Rue des Rois 15 1204 GE

Jusqu’au 27.04

Du 14.03 au 27.04

Ma-Ve 10h-13h et 14h-18h

Yves Hayat

Pouffy-poup et drunksouls

Tél.: 022 312 14 14

Ma-Ve 14h-18h, Sa 14h- 17h

Ma-Ve 14h-19h, Sa 12h-17h

Jusqu’au 30.04

Slackline, performance à 15m de

www.galeriemoser.ch

Rte des jeunes 4ter 1227 Acacias

haut dans l’enceinte de Arcoop

▶Jeremy Kost

Yet Projects Art

Ribordy Contemporary

Rue J.-Dalphin 10 1227 Carouge

Espace L

Arcoop

Fame’s a Bitch

Contemporain

Bd d’Yvoy 7b 1205 GE

Tél.: 022 308 14 50

43 Route de Jeunes 1227 Acacias

Ve 26.04 à 20h

Jusqu’au 12.04

Rue Jean-Violette 15 1205 GE

Tél.: 022 321 75 63

www.fluxlaboratory.com

Tél. : 022 301 64 90

▶ Ainsi font, font, font…

Ma-Ve 14h-18h, Sa 14h-17h

Tél.: 022 322 21 90

www.ribordycontemporary.

▶ Cie Jozsef Trefeli

www.espacel.net

Exposition de marionnettes

www.yetprojects.com

com

JINX 103 et Lift

▶ Geraldo de Barros, Oscar Nie-

Musée de Carouge

Blondeau & Cie

▶ Laurence Cotting

▶ Mathis Gasser

Ve 26, Sa 27, DI 28 04

meyer, Sergio Rodrigues, Joaquim

Lu 22.04 au 1.09

5, rue de la Muse 1205 GE

Jusqu’au 6.04

Jusqu’au 12.04

▶ Collectif SPAM

Tenreiro, Jose Zanine

Projet Occupation

Brazilian Design

EAUX-VIVES

http://www.blondeau.ch

Espace ExpoSIG

Jusqu’au 20.04

Jusque juin 2013

Jusqu’au 07.05

Galerie TOX'n'CO

▶ Dike Blair, Benjamin Cottam,

Pont de la Machine 1204 GE

Ma-Ve 14h-18h, Sa 14h-17h

Lu-Ven 11h00-17h00

Carrefour de Villereuse 1

Kendell Geers, Kolkoz, Andrew

Tél.: 022 546 76 00

FLUX Laboratory

Lu-Ve 10h-17h

!

▶ Miguel Meneses

Tél. : 022 544 95 95

Lewis, Yuri Masnij, Dan McCa-

www.sig-ge.ch

Galerie Bernard Ceysson

Galerie TOX'n'CO

thy, Jerry Phillips, Jim

▶ Vasarely vous a à l’œil

Rue du Vieux-Billard 7 1205 GE

Rte des Acacias 76 1227 Carouge

▶ Carol Hummel

Carrefour de Villereuse 1

Shaw, Jean-Luc Verna, Ivan Wi-

Op Art

Tél.: 079 128 54 90

Tél.: 022 731 04 41

Apéro Crochet

1207 GE

tenstein

Jusqu'au 19.05

www.bernardceysson.com

Installation artistique urbaine

Tél.: 022 777 22 22

Works on paper

Lu-Ve 9h-18h , Sa-Di 10h-17h

▶ Denis Castellas

en crochet

www.toxnco.com

Jusqu’au 13.04

Participation GRATUITE

▶ Avelino Rios

Du 10 au 12.04 à 18h30

Jusqu'au 17.04

Hard Hat

Pont de la Machine 1204 GE

Chez Mizzica

Lu-Ve 14h-19h, Sa 14h-18h

Rue des Bains 39 1205 GE

Tél. : 022 818 39 00

Red Zone Arts

Tél.: 078 789 60 29

www.sebian-gallery.ch

Rue du Vieux-Billard 7 1205 GE

www.pianonobile.ch ▶ Vanessa Billy

Vider la terre pour remplir le ciel Jusqu'au 13.04 ▶ .perf Soirée de performance

p.47

1207 GE Printemps Carougois

Piano Nobile

Du 14.03 au 25.05 Cité du Temps

Rue du Pont-Neuf 5 1227 Carouge

Ma-Sa 14h-18h

Alexandra Maurer, Eric Philippoz,

Tél. : 022 307 89 87

Galerie Sébasten-Bertrand

www.hard-hat.ch

▶ Le Constat

Tél.: 022 320 43 63

Judith Raum

▶ Le pas funambule

Rue du Simplon16 1207 GE

▶ Jonas Hermangeat

Historique de la Nike Air

www.red-zone.ch

Darren Almond, Vanessa Billy,

www.bertrand-gruner.com

Exposition Personnelle

Force One

▶ Olivier Morel

Etienne Chambaud, Mio Chare-

▶ Alexander kosolapov

Du 14.03 au 24.03

Jusqu’au 14.04

Le peintre archer

teau, Elisabeth S. Clark, Laurence

Selected Works

▶ Ulie Schwab

Du 14.03 au 30.04

Curatrices: Madeleine Amsler, Marie-Eve Knoerle Sa 27.04 à 19h Je-Sa 15h-19h

Jusqu’au 13.04

Mitterrand+Cramer

Les énergies de l’univers

▶ Richard Kern Alan Vega

Rue des Bains 52 1205 GE

Peinture abstraite

Marc Jancou contemporary

Tél.: 022 800 27 27

Du 4.04 au 5.05

Rue des Bains 63 1205 GE

GO OUT! avril   13

GO OUT! avril   13


81

80

Expos

Expos

Tél.: 022 321 11 00

Du 14.03 au 20.04

Ex-Machina

Jusqu'en avril

Jusqu'au 18.04

www.rosaturetsky.com

www.marcjancou.com

Ma-Ve 11h-18h30, Sa 11h-17h

Rue Cingria 3 1205 GE

Lu-Ve 10h-18h30

▶ Autour de Joan Mirò

▶ Veikko Hirvimaki

Du 25.04 au 26.07

Sculptures récentes

Tél. : 022 321 10 00

▶ Dorota Jurczak Du 14.03 au 27.04

TMproject

www.ex-machina.ch

Galerie Patrick Cramer

Vernissage Je 25.04 à 17h

Du 14.03 au 20.04

Je-Ve 14h-18h30, Sa 14h-17h

Rue des Vieux-Grenadiers 2

Me-Ve 14h-19h, Sa 12h16h

Rue du Vieux-Billard 2 1205 GE

Lu-Ve 9h30-13h30 et 14h30-18h30

Ma-Ve 14h30-18h30, Sa 10h-12h

1205 GE

et 14.h-17h

Tél.: 022 320 22 00

Andata Ritorno

Tél.: 022 320 99 03

BFAS Blondeau Fine Art Ser-

www.cramer.ch

Galerie Michel Foëx

Rue du Stand 37 37 1204 GE

www.tmproject.ch

vices

▶ André du Besset

Rue de l’Evêché 1 1204 GE

Galerie Sonia Zannettacci

Tél.: 022 329 60 69

▶ Baptiste Gaillard

Rue de la Muse 5 1205 GE

Huiles récentes

Tél. : 022 311 26 86

Rue des Granges 16 1204 GE

www.andataritornolab.ch

Jusqu’au 6.04

Tél. : 022 544 95 95

Du 14.03 au 30.04

Ma-Ve 14h30-18h30, Sa 13h-17h

Tél. : 022 311 99 75

▶ Bernard Moninot

▶ Christopher Mir

www.bfasblondeau.com

Lu 14h-18h30, Ma-Ve

Antichambre

Parallel Play

Last Exit : Pictures

10h-18h30, Sa 10h-17h

Jusqu’au 20.04

Jusqu’au 27.04

Jusqu’au 21.04

Me-Sa 14h-18h

Me-Ve 13h-19h, Sa 13h-17h

Je-Ve 14h-18h30, Sa 11h-17h

www.zannettacci.com Gagosian Gallery

▶ Marc Ferroud

P lace de Longemalle 19 1204 GE

Aérotectures

Blancpain Art Contemporain

Tél.: 022 319 36 19

Jusqu’au 20.04

Rue des Maraîchers 63 1205 GE

www.gagosian.com

et 14.h-17h

Espace LABO

Cramer + Cramer

Tél.: 022 328 38 02

▶ Elisa Sighicelli

Rue des Vieux-Grenadiers 9

Bd St-Georges 1205 GE

Rue de la Muse 8 1205 GE

www.blancpain-artcontempo-

Du 12.03 au 4.05

GRAND-LANCY

1205 GE

www.espacelabo.net

Tél.: 022 321 48 12

rain.ch

Ma – Ve 11h à 19h Sa 12h à 17h

Villa Bernasconi

Tél.: 022 321 61 61

Me-Ve 16h-20h

Lu-Ve 11h-18h

Rte du Grand-Lancy 8

SKOPIA

www.philippecramer.com

▶ Peter Hutchinson

www.skopia.ch

▶ Philippe Cramer

Jacob's Ladder

▶ Jérémy Chevalier

Nouveaux projets

▶ Alfredo Aceto

Galerie Grand-Rue

Tél.: 022 794 73 03

iii-ooo

Grand-Rue 25 1204 GE

www.villabernasconi.ch

Du 14.03 au 27.04

Tél. : 022 311 76 85

▶ Ateliers Photo enfants avec

Ma-Ve 14h30-18h30,

www.galerie-grand-rue.ch

Laetitia Gessler

Sa 14h-17h

▶ Gouaches Napolitaines et autres

Du Ma 2 au Je 4.04 à 17h30

1212 Grand-Lancy

vues du sud de l’Italie Art en île - Halle Nord

À partir du 26.04

MEYRIN

Place de l'île 1 1204 GE

Vernissage le Je 25.04 à 17h

Galerie Forum Meyrin

Tél.: 022 312 12 30

Pl. des Cinq-Continents 1

www.act-art.ch

Galerie Interart

1217 Meyrin

▶ Ismaël Abdallah, Mio Chare-

Grand-Rue 33 1204 GE

http://meyrinculture.ch

teau & Jeanne Gillard, Baptiste

Tél.: 022 312 24 60

▶ Exposition Passage

Gaillard, Ceel Mogami de Haas,

www.galerie-interart.com

Photographie

Valérie Rougé, Serge Boulaz,

▶ Grands maîtres impressionnistes

Du 19.04 au 1.06

Muriel Laurent

et modernes

▶ Mumo

Bourses Déliées

Jusqu'au 19.04

Musée mobile d’art contemporain

Jusqu’au 20.04

Lu-Ve 11h-12h30 et 13h30-18h30

Du 20.04 au 27.04

Ma-Sa 14h-18h

Studio Flay Prulay 2bis Galerie Anton Meier

▶ Atelier mouvement et créativité

VIEILLE-VILLE

Palais de l’Athénée

Caroline de Cornière

Galerie Jacques de la Béraudière

Rue de l’Athénée 2 1205 GE

Du 11.04 au 27.06

Art en vieille-Ville

Tél. : 022 311 14 50

www.avv.ch

www.antonmeier-galerie.ch

Rive Droite

Je 25.04

▶ Annelies Strba

Milkshake Agency

New Works

Montbrillant 24 1201 GE

Galerie Jacques de la Béraudière

Du 26.04 au 30.06

Tél.: 022 329 75 27

Rue Etienne-Dumont 2 1204 GE

Vernissage le 25.04

www.milkshakagency.ch

Tél.: 022 310 74 75

▶ Marian Oberhänsli

www.delaberaudiere.ch

Galerie Rosa Turetsky

Jusqu’au 21.04

▶ Maîtres impressionnistes, surréa-

Grand Rue 25 1204 GE

▶ Jonathan Frigeri

listes et modernes

Tél.: 022 310 31 05

Du 30.04 au 31.05

GO OUT! avril   13


82

/

Musées / Classique

83

La Libellule

www.fondation-baur.ch

www.ville-geneve.ch/fmac

Musée d’art et d’histoire

De la Grèce à Byzance

Villa Bernasconi

Pavillon Plantamour

Ma-Di 14h-18h, Me 14h-20h

▶ Back and forth

Rue Charles-Galland 2 1206 GE

Jusqu'au 31.03

Rte du Grand-Lancy 8 1212

Vidéos

Tél.: 022 418 26 00

Ma-Di 14h-18h

Gd-Lancy

112 rue de Lausanne 1202 GE

p.62

!

Expos / Musées

Tél. : 022 732 37 76

Muséum d'histoire naturelle

Jusqu’au 1.06

www.ville-ge.ch/mah

www.lalibellule.ch

Rte de Malagnou 1 1208 GE

Ma-Sa 11h-18h

▶ Roger Pfund

Cabinet d’Art Graphique

www.villabernasconi.ch

▶ Thierry Pellat

Tel.: 022 418 63 00

Le multiple et le singulier

Promenade du Pin 5 1204 GE

Ma-Di 14h-18h

Totémisation radicale et

www.ville-ge.ch/mhng

Centre de la Photographie

Du 21.03 au 11.08

Tel.: 022 418 27 70

cannes de houx

▶ KK.ZOO

Rue des Bains 28 1205 GE

Ma-Di 11h-18h

www.ville-ge.ch/mah

Opéra

Jusqu’au 01.04

Jusqu’au 21.04

Tél.: 022 329 28 35

▶ Chauves-souris

▶ Journées européennes des

www.centrephotogeneve.ch

Musée Rath

Musée de Carouge

Madama Butterfly

Du 17.04 30.06

métiers d’art

▶ Kurt Caviezel

Place Neuve 1 1204 GE

Pl. de Sardaigne 2 1227 Ca-

Giacomo Puccini

▶ Mammifères de Tanzanie

Découverte des ateliers de

Global affairs - Des investiga-

Tel.: 022 418 33 40

rouge

Direction: Alexandre Joel

Ve 19.04 à 18h30

taxidermiste et de muséogra-

tions sur la toile

www.ville-ge.ch/mah

Tél.: 022 342 33 83

Mise en scène:

Me, Sa, Di 14h-18h

phie etc.

Jusqu’au au 05.05

Ma-Di 11h-18h

www.carouge.ch

Michael Grandage

Ma-Di 14h-18h

Du 20.04 au 5.05

Ve 5.04 et Di 7.04

Tél.: 022 794 73 03

Bâtiment Prairie (HEAD)

▶ Chapeau les Champignons

MAMCO

Palais de l’Athénée

Rue de Lyon 22 1202 Ge

Du 14.03 au 4.03

Rue des Vieux-Grenadiers 10

2, rue de l’Athénée 1205 GE

Musée d'ethnographie

Pl de Neuve 1204 GE

Tél.: 022 388 51 19

Ma-Di 10h-17h

1205 GE

Tél. : 022 310 41 02

Ch. Calandrini 7 1231 Conches

Tél.: 022 418 31 30

Tél.: 022 320 61 22

www.athenee.ch

Tél.: 022 346 01 25

www.geneveopera.com

www.head-geneve.ch

Grand Théâtre

www.rousseau2012.ch

▶ View from the People Wall

Musée Ariana

www.mamco.ch

Re-think the Eames

Av. de la Paix 10 1202 GE

▶ Alighiero Boetto, Julius Kaes-

Bibliothèque d'art et

▶ C'est de l'homme que j'ai

Design Project ROom

Tél.: 022 418 54 50

dorf, Sarkis, Aldo Walker

d'archéologie

à parler

Head

www.ville-ge.ch/ariana

Exposition Monographiques

Promenade du Pin 5 1204 GE

Rousseau et l'inégalité

Du 9.04 au 31.05

▶ 8 artistes & la terre

▶ Retour du monde, Le banquet

Tel.: 022 418 27 00

Jusqu’au 23.06

Di 14.04

Jusqu’au au 08.09

Exposition Polygraphiques

www.ville-ge.ch/mah

Ma-Di 10h-17h

Cercle Jean-Sébastien Bach

Ma-Di 10h-18h

▶ Biens Communs III

▶ Pop up!

Acquisitions Récentes

Collages, pliages, livres sur-

Musée des suisses dans

Direction : Natacha Casagrande

Villa Dutoit Ch. Gilbert Trolliet 5 1209

Concerts Classiques

à 18h

Petit-Saconnex

Musée d'histoire

Du 20.03 au 5.05

gissant

le monde

Ténor: Valério Contaldo

www.villadutoit.ch

des sciences

Ma, Me, Je, Ve 12h-18h Sa.

Jusqu'au 31.05

Château de Penthes

Britten: Cantate de St. Nicolas

▶ Vues d'Elles

Rue de Lausanne 128 1202 GE

Di 11h-18h

Lu-Ve 10h-18h

Ch. de l’impératrice 18

Howells: A sequence

Virgine Delannoy, Catherine

Tél.: 022 418 50 60

1292 Prégny-Chambésy

for St. Michael

Glassey, Louise Mestrallet, Carmen

www.ville-ge.ch/mhs

Centre d'édition

Maison Tavel

www.penthes.ch

Holst: Two Psalms 86 and 148

Perrin, Madeleine Spierer

▶ Les jeux sont faits!

contemporaine

Rue du Puits-Saint-Pierre 6

▶ Le marin et le photographe

Victoria Hall

Du 26.04 au 12.05

Hasard et probabilités

Rue Saint-Léger 18 1204 GE

1204 Ge

Corto Maltese et Marco D’Anna

Rue du Général-Dufour 14

Vernissage 25.04 à 18h

Jusqu’au 7.04

Tél.: 022 310 51 70

Tél. : 022 418 37 00

Jusqu'au 10.04

1204 GE

Me-Di 14h-18h

Me-Lu 10h-17h

www.c-e-c.ch

www.ville-ge.ch/mah

▶ Jonathan MONK

Tél.: 0 22 319 61 11 Musée militaire genevois

www.locg.ch

Palexpo

Centre d’Art Contemporain

Egg and the edition-soft boiled

Patek Philippe Museum

18, chemin de l'Impératrice

La couleur -

Rue françois-peyrot 30

Rue des Vieux-Grenadiers 10

eggs 1-10

Rue des Vieux-Grenadiers 7

1292 Pregny-Chambésy

Klangfarbenmelodie II à 11h

1218 Grand-Saconnex

1205 GE

Jusqu’au 27.04

1205 GE

www.museemilitaire-ge.com

Solistes de l'Ensemble Contre-

▶ Salon du livres

Tél.: 022 329 18 42

Ma-Ve 14h30-18h30, Sa

Tél.: 022 807 09 10

Du 1.05 au 5.05

www.centre.ch

14h-17h

www.patekmuseum.ch

Palais de l'Athénée –

Webern: Quatuor à cordes ¨1905¨

▶ Exposition permanente

Salle Crosnier

Quatuor pour violons

Ma-Ve 14h-18h, Sa 10h-18h

Palais de l'Athénée

Aperghis: Rasch pour Saxo-

Rue de l'Athénée 2 1205 GE

phones

Musées Fondation Baur - Musée des

▶ Hotel Abisso

champs

Du 28.02 au 12.05

Musée de l’Institut Florimont

Vernissage le 28.02 à 18h

Av. du Petit-Lancy 37 1213 Pe-

Ma-Di 11h-18h

tit-Lancy

Fondation Bodmer

Tél.: 022 310 41 02

Posadas: Nebmaat pour clari-

▶ Jérémie Gindre

Rte Martin Bodmer 19-21

www.sallecrosnier.ch

nette, saxophone et violon

Arts d’Extrême-Orient Fondation Baur - Musée des

Médiathèque du Fonds d'art

Variété des passions

1223 Cologny

Lu-Ve 14h-18h, Sa 10h-12h et

Stroppa: Ay there's the rub pour

Arts d’Extrême-Orient

contemporain (FMAC)

Jusqu'au 28.06

Tél.: 022 707 44 36

14h-17h

violoncelle solo

Rue Munier-Romilly 8 1206 GE

Rue des Bains 34 1205 GE

http://fondationbodmer.ch

Musée d'art et d'histoire de

Tél.: 022 704 32 82

Tel.: 022 418 45 40

▶ Les mots et les monnaies

Genève

GO OUT! avril   13

GO OUT! avril   13


84

Classique

Casino Théâtre

Nouveau Cirque

Rue de Carouge 42 1205 GE

Théâtre l'Alchimic

Spectacle de Phia Ménard et la

Tél. : 022 418 44 00

www.locg.ch

Théâtre T50

Compagnie Non Nova

www.theatre-confiture.ch

Ve 19.04

Tournée Jeunes Romandie

Ruelle du Couchant 11bis

Dès 4 ans

▶ Tout ce que vous avez voulu

Centenaire du Sacre à 20h

1er Concert

1207 GE

Vous n’avez jamais vu ça. Sauf si

savoir sur l’impro sans jamais

Piano: Julien Quentin

Concerts privés dans les Ecoles

Tél. : 022 735 32 31

vous avez déjà vu le spectacle.

oser le demander

www.t50.ch

Mais si vous l’avez déjà vu, vous

De et part Philippe Cohen et

Ma, Me, Je, Ve, Sa 20h30 Di 18h

avez forcément envie de le

Julie Opoix

revoir. Tout commence comme

ils partiront dans une dé-

2, Place des Volontaires 1204 GE

Bâtiment des Forces Motrices

Tél.: 022 329 24 00

Tél. :022 322 1220

2, Place des Volontaires 1204 GE

www.osr.ch

Tél. :022 322 1220

Lu 15.04 Théâtre du Léman

!

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

p.32

Le Quatuor à 20h30

Théâtre

85

▶ L’après-midi d’un Foehn

Rue Charles-Galland 2 1206 GE www.contrechamps.ch

Théâtre

Piano: Jean-Frédéric Neuburger Stravinsky, Le Sacre du Prin-

Je 25.04

temps

Tournée Jeunes Romandie

Rimsky-Korsakov: Ouverture

1er Concert

Théâtre l'Alchimic

un petit bricolage du dimanche.

monstration des techniques

Festival Mozart/Dvořák à 20h

de Shéhérazade

Concerts privés dans les Ecoles

Av. Industrielle 10 1227 Carouge

Sur un plateau circulaire,

de l’improvi

1er concert

Rachmaninov: Danses Sympho-

Grand Théâtre

Tél.: 022 301 68 38

quelqu’un est assis, qui taille et

sation, grâce à une interactivité

niques

Pl de Neuve 1204 GE

www.alchimic.ch

scotche des sacs plastiques. Puis

continue avec le public qui

Victoria Hall

Tél.: 022 418 31 30

▶ Vladimir

le vent entre en piste.

décidera des histoires et des

Rue du Général-Dufour 14

www.osr.ch

De Matjaz Zupancic

Du 23 au 28.04

personnages… Très imaginatif

www.theatreduleman.com

Me 17.04

Direction: Neeme Järvi Basson: Martin Kuuskmann Violon: Bogdan Zvoristeanu

avec Improvisateurs en délire.

Traduit du Slovène par

Dvořák: Sérènade pour Instru-

1204 GE

ments à vent

Tél.: 0800 418 418

Di 28.04

Primoz Vitez

Bâtiment des forces motrices

Du 9 au 21.04

www.alternativesclassiques.com

Mozart VII à 17h

Thriller dont le suspense vous

Pl. des Volontaires2 1204 GE

▶ Chicago

Direction : David Greilsammer

tiendra en haleine de la première

www.bfm.ch

De Di Brown, Carolyn Hornfeld

Romance pour violon et or-

chestre, Sérènade pour cordes Mozart: Concerto pour

Di 21.04

Mozart: Concerto pour piano

à la dernière réplique. Pour sa

▶ Marie-Thérèse Porchet

and Liz Williams

basson KV191

Festival Mozart/Dvořák à 11h

N°11, 14, 4, 12

qualité d'écriture, son auteur

20 ans de Bonheur

Du 26 au 28.04

Bâtiment des Forces Motrices

3ème concert

Bâtiment des Forces Motrices

Matjaz Zupancic a reçu l'Oscar

Ecrit par Joseph Gorgoni et

2, Place des Volontaires 1204 GE

Ensemble de musique de

2, Place des Volontaires 1204 GE

de la meilleure pièce de Slovénie

Pierre Naftule

Comédie de Genève

Tél. :022 322 1220

chambre de l'OSR

Tél. :022 322 1220

en 1999.

Mise en scène de Pierre Naftule

Bd des Philosophes 6, 1205 GE

www.osr.ch

Violon: Elodie Bugni et

www.locg.ch

Du 16.04 au 5.05

Du 9 au 13.04

Tél.: 022 320 50 01

Dîner spectacle

▶ Un stylo dans la tête

www.comedie.ch

Rosnei Tuon

Je 18.04

Alto: Emmanuel Morel

Ma 30.04

Le Mess

De Jean Dell

▶ Journée européenne des

Piotr Anderszewski à 20h

Violoncelle: Cheryl House

Concert Dusapin / Xenakis

Rue de la Gabelle 20 1227 Ca-

Mise en scène Jean-Luc Moreau

métiers d’art

Piano

Piano: Isabelle Morel

à 20h

rouge

Avec Francis Perrin

Découverte des ateliers des

Bach: SUite anglaise n°3, Suite

Mozart: Quatuor "Jagd-Quartett"

Ensemble Contrechamps

Me 24.04 à 19h

Ma 30.04 à 20h30

métiers d’art

française n°5

Dvořák: Quintette pour piano

Direction: Michael Wendeberg

Janacek: Sur un sentier recou-

et cordes

Piano: Nicolas Hodges

Théâtre Amstramgram

vert

Direction : Neeme Järvi

Dusapin: Coda pour treize instru-

Schumann: Faitaisie op.17

Violon : Patricia Kopatchinskaja

Victoria Hall

!

Ve 5.04 et Di 7.04 ▶ Les mains sales

Rte de Frontenex 56 1207 GE

Rue Ancienne 57 1227 Carouge

De Jean-Paul Sartre

mentiste, Jetzt genau concertino

Tél. : 022 735 79 24

Tél.: 022 343 43 43

Mise en scène Philippe Sireuil

Bâtiment des Forces Motrices

pour piano et ensemble

www.amstramgram.ch

www.tcag.ch

1943, dans un pays imaginaire

Rue du Général-Dufour 14

2, Place des Volontaires 1204 GE

Xenakis: Palimpsest pour en-

▶ Buchettino

▶ La poudre aux yeux

sous dictature fasciste. Hugo,

1204 GE

Tél. :022 322 1220

semble instrumental

Spectacle de Societas Raffael-

D’Eugène Labiche

jeune résistant communiste, est

Tél.: 0 22 319 61 11

www.osr.ch

Radio Studio Ernest-Ansermet

lo Sanzio

Mise en scène de Davis Bau-

chargé d’une mission par le Parti:

Passage de la Radio 2, 1205 GE

Dès 8 ans

hoffer

celle d’assassiner Hoederer,

Ma 23.04

Tél.: 022 329 24 00

Entrez. Entrez à l’intérieur de la

" Sans songer à une alliance qui

un «social-traître» qui cherche

Ve 19.04

Concert n°7 à 20h

www.contrechamps.ch

boîte. Au sol, vous trouverez de

l'honorerait... en nous honorant...

à négocier avec les pouvoirs

Festival Mozart/Dvořák à 20h

Direction : Arie Van Beek

l’écorce. Au plafond, une

s'il pouvait entrer dans votre

en place.

2ème concert

Piano : David Greilsammer

ampoule suspendue.

honorable famille... que tout le

Du 23.04 au 8.05

Direction : Neeme Järvi

Haydn: Symphonie N°8

Et cinquante petits lits de bois.

monde honore. " Cette réplique

Violon : Patricia Kopatchinskaja

Thirvaudey: "A d Astra" pour

Retirez vos chaussures. Glis-

de Monsieur Ratinois résume

Théâtre Le Crève-Cœur

Dvořák: Nocturne pour Cordes

piano et orchestre

sez-vous sous les draps.

à merveille l'ambiance régnant

Ch. de Ruth 16 1223 Cologny

Mozart: Concerto pour violon

Britten: "Young Apollo" pour

Détendez-vous. Pas trop. Restez

entre les familles de Frédéric

Tél.: 022 786 86 00

et orchestre N°4, Sérènade

piano et orchestre

sur vos gardes. Écoutez.

et d'Emmeline qui veulent se

www.lecrevecoeur.ch

Gran Partita

Haendel: Concerto grosso

Du 9 au 20.04

marier, à tout prix.

▶ Ma petite Monique

Bâtiment des Forces Motrices

Prokofiev: Symphonie N°1

Du Ma 9.04 au 28.04

Comédie sentimentale

www.caecilia.ch

GO OUT! avril   13

GO OUT! avril   13

p.34

Théâtre de Carouge


86

Théâtre

/

Théâtre/Cinéma

87

De Xénia Marcuse

sur les cendres de l’ancien

autres félins. Il se fait botter, dé-

Patouillard et Emilie Vaudou

changement d'herbage réjouit

voire parfaitement indignes. Mal

« Ma petite Monique », une

empire austro-hongrois. Les

loger de partout et se retrouve

"Le désir, c'est la forêt vierge".

les veaux !

aimé, malmené, notre héros se

femme ordinaire de 47 ans, au

quartiers populaires vivotent, la

bien démuni. N´y aurait-il pas en

Une forêt vierge dans un couloir.

Du 23.04 au 25.05 à 21h

révèle en fin de compte plus

bord de la dépression, avec des

boucherie reste florissante et le

ville une boutique pour lui délvre

Que nous veut-elle, Duras, "cette

préoccupations, un entourage et

tabac également

une queue, lui permettant de

vieille femme infréquentable"?

Théâtre de l’Usine

ont voulu sa perte.

une vie ordinaires. Monique,

Du 23.04 au 12.05

devenir un minou ordinaire?

Du 9 au 20.04

Rue de la Coulouvrenière 11,

Du 9 au 10.04

Du 10 au 28.04

▶ Vive la mariée!

1204 GE

▶ Urbik / Orbik

Tél.: 022 328 08 18

Bienvenue dans le monde du

un personnage extraordinaire,

De Grigoris Xenopoulos

adulte que tous les adultes qui

!

La Julienne

pas, d’émerveillements en désil-

Maison des arts et de la culture

Le Poche

Mise en scène Lena Kitsopoulou

www.theatredelusine.ch

grand Philip K. Dick! Micro-mon-

lusions, vers la révolte douce, la

Rte de St-Julien 116 1228 Plan-

Rue du Cheval-Blanc 7 1204 GE

La Grèce, qui a inventé la démo-

▶ Play

des, gouvernement prédateur,

liberté, le sexe et le savoir. Et ce,

les-Ouates

Tél.: 022 310 37 59

cratie et le théâtre en Occident,

Mise en scène : Louis-Clément

équilibre thermique de l’univers,

en dépit des autres.

Tél.: 022 884 64 00

www.lepoche.ch

traverse une crise économique,

da Costa

cette pièce évoque tout cela,

Du 10 au 28.04

www.plan-les-ouates.ch/culture

▶ Gorgias

sociale et morale d’une violence

Entre jeu et spectacle PLAY est

mais compose avant tout un

Me-Sa 20h30 Di 17h15

▶ Hors-la-loi

Mise en scène de José Lillo

inouïe. Dans ce contexte, que

une pièce pour deux danseurs et

objet scénique inédit.

De Régis Duqué

Dans Gorgias, Socrate pose cette

peuvent bien faire les artistes, à

un musicien qui se réécrit partiel-

Du 24 au 26.04 à 20h30

Théâtre du Grütli

Mise en scène : Jérôme Nayer

question : qu’est-ce que parler

commencer par ceux du théâtre

lement à chaque représentation.

Rue du Général Dufour 16

Théâtre humour

veut dire ? Est-ce l’acte de pro

? Il s’avère que la jeune "scène

Les joueurs-interprètes recom-

Salle du Môle

1204 GE

« Passe ces menottes autour de

férer des mots pour convaincre

libre" grecque redouble d’initiati-

posent sans cesse l’espace

Rue du Môle 21 1201 Pacquis

Tél.: 022 328 98 68

tes poignets et montre-moi le

son interlocuteur, au mépris de

ves et d’inventions.

pour découvrir à chaque fois de

Tél. : 022 731 20 10

www.grutli.ch

Car le nouveau shérif c’est moi,

la vérité ? Le langage est-il un

DU 29.04 au 2.05

nouvelles possibilités, immé

▶ 10ème Festival international

▶ Le radieux séjour du monde

connard, et je viens sonner la fin

instrument pour dominer les

diatement suivies de nouvelles

des jeunes improvisateurs

De Jon Kalman Stefansson

de la récréation.» Un western

autres ou pour se gouverner soi-

Uptown Geneva

tâches à accomplir.

Chaque soir, deux matchs

Réalisation Jean-Louis Johanni-

au théâtre!

même ? Platon démontre que

Rue de la Servette 2 1201 GE

Du 9 au 14.04

opposant de très belles équipes

des

Me 17.04 à 20h

parler, c’est toujours agir, et que

www.uptown-geneva.ch

▶ Stage avec les fondateurs

venues de Belgique, de France,

la parole et la philosophie

▶ Le Coach

"Voici bientôt quatre ans, nous

de Québec et bien sur de Genève.

Cette pièce s’inscrit dans la

p.26

capable de tout, qui va, à petits

continuité des précédents où il

Théâtre du Léman

sont nécessaires mais peut-être

Patrick Marmignon, simple em-

avons entamé une recherche sur

Trois soirées de grand

s’agit de questionner l’art narratif

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

impossibles dans la cité.

ployé timide et oppressé par

l'improvisation guidée par la

spectacle pour vous mettre dans

sur scène ainsi que le rapport de

www.theatreduleman.com

Du 8 au 28.04

un patron tyrannique, décide, par

construction scénographique au

tous vos états.

l’homme au monde.

▶ Rock the Ballet 2

amour pour sa collègue, de

Théâtre de l'Usine. En juin

Su 4 au 6.04

Jusqu’au 7.04

Avec son nouveau spectacle

Théâtre Pitoëff

s'en sortir en faisant appel à un

2013, nous allons créer notre

Billetterie : 022.901.13.00

Ma, Je, Sa 19h Me, Ve 20h Di 18h

Rock The Ballet 2, ils apportent à

Rue de Carouge 52 1227 GE

"Coach". Erreur Grave!

quatrième spectacle basé sur

▶ Cinq jours en mars

nouveau leur superbe technique

Tél. : 022 310 37 59

Jusqu’au 20.04

cette pratique, qui est devenue

De Toshiki Okada

classqiue au service de leurs

www.cavale.ch

▶ Vive Bouchon

petit à petit notre langage.

Mise en scène : Yvan Rihs

tubes favoris: Coldplay, LMFAO,

▶ La divergence des

Pour sauver son village, le maire

Du 15 au 20.04 à 9h

Festival international du film

Un récit à la forme insolite,

Maroon 5, Kanye West, U2,

trajectoires

de Bouchon détourne des

▶ Dites-moi qui je suis (Que je

Oriental

comme une quête à la fois

Aerosmith, et bien d'autres. Ces

En nous proposant de suivre ces

subventions à la communauté

me perde)

8ème édition du Festival In-

joyeuse, épique et inquiète d’un

danseurs qui électrisent les

six personnages qui traversent

européenne aidé par sa fidèle

Mise en scène de Vincent Brayer

ternational du Film Oriental de

improbable accord du geste, du

salles du monde entier mélan-

la pièce, Valentine Sergo nous

secrétaire, Odette, et son frète,

Qui dit « je » en nous ? Le « je »

Genève, organisée par l’associa

son et de la parole

gent les genres.

invite à nous interroger sur les

toujours conciliant quand il s’agit

d’hier est-il celui d’aujourd’hui ?

tion du FIFOG, en collaboration

Jusqu’au 07 avril 2013

DU 23 au 28.04

blessures que se transmettent

d’argent. Tout va pour le mieux

Mon identité est-elle

avec des partenaires

les générations et sur les sou

jusqu’à l’arrivée de Robert Flapi,

Du 23 au 28.04

œuvrant pour la promotion du

!

▶ Légendes de la forêt

Théâtre des Marionnettes

tiens qui peuvent voyager entre

fonctionnaire envoyé par Bruxel-

viennoise

Rue Rodo 3, 1205 GE

les vivants et les morts.

les…

Théâtre forum Meyrin

du dialogue culturel, se tiendra

De Odon Von Horvath

Tél.: 022 807 31 00

Du 12.04 au 5.05

Jusqu’au 20.04 à 21h

1, place des Cinq-Continents

du 12 au 21 avril

Mise en scène : Frédéric Polier

www.marionnettes.ch

1217 Meyrin 1 - Genève

2013 aux Cinémas du Grütli,

D’un côté la campagne viennoise

▶ Le chat sans queue

Théâtre Saint-Gervais

▶ Le démon de midi

Tél. : 022 989 34 34

à Versoix, Lausanne et à Gex.

et ses paysages bucoliques. De

Mise en scène : Guy Jutard

Rue du Temple 5 1201 GE

Vers la quarantaine, le mâle

www.forum-meyrin.ch

Focus sur le Liban.

l’autre une Vienne de l’entre-

On découvre un chaton solitaire

Tél.: 022 908 20 00

humain a coutume de quitter son

▶ Le petit Poucet

Du 12 au 21.04

deux guerres en pleine débâcle

sur le chemin des écoliers. Dé

www.saintgervais.ch

épouse usagée pour aller cavaler

Il est l’unique enfant d’un couple

www.fifog.com

financière. Vienne joue ! Vienne

pourvu de sa précieuse queue,

▶ Assis dans le couloir

dans des pâturages plus verts et

de parents peu sympathiques,

achète et vend! Vienne spécule

notre matou se sait différent des

De Marguerite Duras / Aurélien

comme on disait par chez nous,

GO OUT! avril   13

GO OUT! avril   13

cinéma et

p.28

Ma, Me, Je, Ve, Sa 20h Di 18h

Cinéma


88

Cinéma

Cinéma

89

Les Scala

zaiolos, mais pour eux, il s’agit

treprise faillie abandonnée par

Sa 27.04 à 21h00

aux regards : les mystères et

alors de participer au concours

23 rue des Eaux-Vives

d’une activité provisoire.

son propriétaire, et un conte

Les cinémas du Grütli

les coulisses d’un média dont

de récitation coranique av

1207 Genève

Ils ont des rêves, comme partir

de fée…

Rue du Général-Dufour

la matière même, le son, de-

pour la gagnante, la somme

Tél.: 022 736 04 22

étudier à Oxford. Mais en une

▶ La Grande illusion / 1937 /

1204 GE

meure invisible.

tant désirée.

www.les-scala.ch

soirée, toute leur vie va

C'est un des deux ou trois

Tél. : 022 320 78 78

▶ La Maison de la Radio

basculer…

films français les plus célèbres

www.cinémas-de-grutli.ch

Perfect Mothers

Sorties du 10.04

De Nicolas Philibert

Ma 16.04 à 19h

aujourd'hui et que nous vous

Drame / France, Australie /

Des gens qui s’embrassent

Me 3.04

En présence de Laila Pakalnina

présentons dans une version

▶ Le Fleuve

1h51 / De Anne Fontaine /

Comédie dramatique / France

▶ The Grandmaster

▶ The Hostage / Kilnieks /

restaurée. Une histoire d'éva

USA / France / 1950 / 1h39

Avec Nao

De Danièle Thompson / Avec

De Wong Kar Wai

2006 / 74mn / Un avion détour-

sion à épisodes mais surtout le

Di 28.04 à 15h00

mi Watts, Robin Wright, Xavier

Kad Merad, Monica Bellucci,

Me 17.04

né atterrit à Riga. Le terroriste

portrait en biais d'une société

▶ Discussion

Samuel / Une histoire mêlant

Max Boublil / Ca tombe mal

▶ Nabucco

et son otage, un garçon de 10

comme le permettent les films

Avec Pascal Mérigeau

l’amour, la luxure et le pouvoir

l’enterrement de la femme de

De Guiseppe Verdi

ans, réclament l’organisation

de groupe.

Di 28.04 à 16h45

de l’amitié, qui retrace les liai

Zef pendant que Roni marie sa

Lu 29.04

d’un festival. Au même mo-

▶ Le Fleuve, The River / 1950 /

▶ Le Carrosse d’or

sons passionnées de Lil et Roz,

fille ! Cet événement inattendu

ment, dans la campagne,

Après la seconde guerre

France / 1953 / 1h43

deux amies d’enfance

aggrave les conflits entre les

Les cinémas du Grütli

s’enchaînent divers événe-

mondiale passée à travailler aux

Di 28.04 à 16h45

qui s’éprennent de leurs

deux frères que tout sépare

Rue du Général-Dufour

ments ayant pour fil rouge

Etats-Unis, Renoir ne revient

Les cinémas du Grütli

fils respectifs.

déjà : métiers, femmes,

1204 GE

une vache à la recherche de

pas en Europe mais s'en va aux

Rue du Général-Dufour

Tél. : 022 320 78 78

son propriétaire…

Indes. Il y tourne un film aux

1204 GE

The place beyond the pines

de vivre de l’autre, tout, à part

www.cinémas-de-grutli.ch

Ma 16.04 à 21h

implications philosophiques

Tél. : 022 320 78 78

Thriller, Drame / Etats-Unis /

leur vieux père au cerveau en

▶ Le repenti

Les cinémas du Grütli

nouvelles pour lui, un conte néo

www.cinémas-de-grutli.ch

2h20 / De Derek Cianfrance /

vadrouille et leurs deux filles

De Merzak Allouache

Rue du Général-Dufour

réaliste, mélange fameux de

Avec Ryan Gosling, Bradley

qui s’adorent.

Dès le 3.04

1204 GE

saveurs monté en sauce

Sorties du 3.04

Cooper, Eva Mendes / Luke est

Hommage à Laila Pakalnina

Tél. : 022 320 78 78

autour d'un beau roman de

Die Kinder Vom Napf

réputé pour son spectaculaire

Au bonheur des Ogres

▶ The shoe / Kurpe / 1998 /

www.cinémas-de-grutli.ch

Rumer Godden.

Documentaire / Suisse / 1h31 /

numéro du «globe de la mort».

Comédie / France / 1h32 / De

De Alice Schmid / Avec Laura

Il découvre que Romina, avec

Nicolas Bary / Avec Raphaël

p.31

!

83mn / Lettonie, fin des années

austérité religieuse de l’un, joie

50. Trois jeunes soldats décou-

Cesare deve morire

▶ Le Carrosse d'or / 1953 /

Roosli, Carolin Vogel, Julia

qui il avait eu une aventure,

Personnaz, Bérénice Bejo,

vrent une chaussure de femme

Des frères Taviani

Jean Renoir n'a jamais été aussi

Vogel, Thomas Bucher

vient de donner naissance à

Emir Kusturica / Dans la tribu

dans le sable. Des traces de

Dès le 17.04

près de ses modèles, Beaumar

son fils… Il commet une série

Malaussène, il y a quelque

pas mènent à la localité de

Les cinémas du Grütli

chais, Marivaux et, évidemment

Arnaque à la carte -

de braquages. Mais Luke va

chose de curieux, de louche,

Liepaja. C’est alors que des

Rue du Général-Dufour

puisque le film est inspiré par

Identity Thief

bientôt croiser la route d’un

d’anormal même diraient

sirènes se déclenchent. Mais à

1204 GE

▶ Le Carrosse du Saint Sacre-

Comédie / Etats-Unis / 1h52 /

policier Quinze ans plus tard, le

certains. Mais à y regarder de

qui appartient cette chaus-

Tél. : 022 320 78 78

ment, Prosper Mérimée.

De Seth Gordon / Avec Jason

fils de Luke et celui d’Avery se

près, c’est

sure?

www.cinémas-de-grutli.ch

Du 27 au 28.04

Bateman, Melissa McCarthy,

retrouvent face à face, hantés

le bonheur qui règne dans

Les cinémas du Grütli

Amanda Peet / Diana mène

par un passé mystérieux dont

cette famille joyeusement

ils sont loin de tout savoir…

bordélique dont la mère sans

Lu 15.04 à 19h ▶The Python / Pitons / 2003 /

Geneva international Jewish

Rue du Général-Dufour 1204 GE

grand train et s’offre tout ce

88mn / Dans une école de

Film Festival

Tél. : 022 320 78 78

dont elle a envie. Il n'y a qu'un

Lettonie, quelqu’un a déféqué

Du 14 au 14.04

www.cinémas-de-grutli.ch

souci: l’identité qu'elle est

Wadjda

éparpillé les pères de ses en-

dans le grenier. La directrice

Les cinémas du Grütli

celle d’un chargé de comptes

Drame / Saoudien / 1h38 / De

fants.

mène l’enquête et personne

Rue du Général-Dufour

▶ La Grande illusion

"Sandy

Halfaa Al-Mansour / Avec Reem

n’est autorisé à quitter les lieux

1204 GE

France / 1937 / 1h54

Patterson Bigelow". Il prend la

Abdullah, Waad Mohammed,

Infancia Clandestina

tant que le coupable n’est pas

Tél. : 022 320 78 78

Sa 27.04 à 16h00

route vers le sud pour affronter

Abdullrahman Al Gohani / Wadj-

Drame / Espagne, Argentine,

démasqué. Et voilà qu’un

www.cinémas-de-grutli.ch

▶ Jean Renoir

la femme qui use d’un pouvoir

da, douze ans, habite dans une

Brésil / 1h52 / De Benjamin

Par Pascal Mérigeau

total sur sa vie.

banlieue de Riyad. C’est une

Avila / Avec Ernesto Alteria,

fille pleine de vie qui porte

Natalia Oreiro, César Trancoso

python disparaît au cours d’une

cesse en cavale amoureuse a

séance de photos exotiques…

Renoir et Mérigeau

Sa 27.04 à 18h00

Lu 15.04 à 21h

▶ Le Crime de Monsieur Lange

▶ Le Crime Monsieur Lange

La maison de la radio

jeans et baskets et ne rêve que

C’est une histoire de militan-

▶ Pizza / Pica / 2012 / 66mn /

/ 1936 / Le Crime de Monsieur

France / 1936 / 1h24

Documentaire / France / 1h43

d’une chose : s’acheter le beau

tisme, de clandestinité

Les gens font des choses

Lange est la fois une fable

Sa 27.04 à 19h00

/ De Nicolas Philibert / Une

vélo vert. Mais au wahhabite,

et d’amour. L’histoire d’une

étranges qu’ils appellent «piz-

sociale, des travailleurs

▶ Le Carrosse d’or

plongée au cœur de Radio

les bicyclettes sont réservées

enfance clandestine.

zas». Oskar et Matiss sont piz

reprennent et gèrent une en-

France/ 1953 / 1h43

France, à la découverte de ce

aux hommes. Déterminée à

qui échappe habituellement

trouver l’argent, Wadjda décide

GO OUT! avril   13

GO OUT! avril   13


90

Cinéma

Cinéma

91

La cité rose

Sorties du 17.04

Christian Clavier, Pierre-Fran

professeur courageux et sa

ler, Etats-Unis / De Andrew

Française qui vit avec sa mère,

Comédie dramatique / France /

Cesare Deve Morire

çois Martin-Laval / Avec ses

charmante fille, Tad se lance

Niccol / Avec Saoirse Ronan,

Valentine, il est tout de suite at

1h37/ De Julien Abraham /

Drame / Italie / 1h16 / De Paolo

12% de réussite au bac, le lycée

dans une aventure périlleuse

Max Irons, Diane Kruger / La

tiré. Il va vite découvrir qu’elle

Avec Azize Diabate Abdoulaye,

& Vittorio Taviani / Avec Salva-

Jules Ferry est le pire lycée de

pour sauver une cité perdue.

Terre est envahie. L’humanité

n’est pas ce qu’elle prétend.

Idrissa Diabaté / Mitraillette,

tore Striano, Giovanni Arcuri /

France. Ayant déjà épuisé

est en

Béatrice est une victime qui

Isma, Narcisse, Djibril, Océane.

Théâtre de la prison de Rebib-

toutes les méthodes conven-

The Grandmasters

danger. Nos corps restent les

cherche à se venger – et pour

Leurs

bia. La représentation de

tionnelles, l’Inspecteur

Biopic, Arts Martiaux, Action /

mêmes, mais nos esprits sont

cela, elle a besoin de l’aide

destins sont liés, au sein d'un

"Jules César" de Shakespeare

d’Académie, au désespoir, s’en

Chine / The Wong Kar-Way /

contrôlés. Melanie Stryder vient

de Victor

quartier, au cœur de ses

s’achève sous les applaudisse

remet aux conseils de son

Avec Tony Leung, Ziyi Zhang,

d’être capturée. Quelque part,

Gilberto Gil - Virmundo

tours où les rêves, parfois, se

ments. Les lumières s’étei-

Adjoint.Ce dernier lui propose

Chang Chen / Un récit de la vie

caché dans le désert, se trouve

1h38 / De Pierre-Yves Borgeau

payent cash.

gnent sur les acteurs re

de recruter une équipe de

d'Ip Man, maître légendaire de

un homme qu’elle ne peut pas

/ Avec Gilberto Gil, Peter Ga-

devenus des détenus. Ils sont

professeurs selon une nouvelle

wing chun et futur mentor de

oublier. L’amour pourra-t-il

rett, Shelie

La fleur de l’âge

escortés et enfermés dans

formule : aux pires élèves, les

Bruce Lee, dans la Chine des

la sauver

Comédie / France / 1h23 / De

leur cellule. Mais qui sont ces

pires profs pour soigner le mal

années 1930-40, et jusqu'au

Nick Quinn / Avec Pierre Arditi,

acteurs d’un jour ? Pour quelle

par le mal…

début des années 1950, lors-

Sorties du 24.04

Action, Science fiction / Chinois,

Julie Ferrier, Jean-Pierre Ma-

faute ont-ils été condamnés et

qu'il commence à enseigner

Dead Man Down

Américain / De Shane Black /

rielle / Le duo, Gaspard et son

comment ont-ils vécu cette ex

Parker

son art à Hong Kong.

Thriller, Action / Etats-Unis / De

Avec Robert Downey Jr / En

fils, se transforme en trio avec

périence de création artistique

Action / Etats-Unis / 1h58 / De

Niels Arden Oplev / Avec Colin

comptant son apparition pos-

l’arrivée de Zana,

en commun?

Taylor Hackford / Avec Jennifer

Les Âmes Vagabondes -

Farrell, Noomi Rapace, Dominic

t-générique dans L'Incroyable

Lopez, Jason Statham / Parker

The Host

Cooper / Lorsque Victor fait la

Hulk, Iron Man 3 est le cin-

Scence fiction, Romance, Thril-

connaissance de Béatrice, une

quième film dans lequel Robert

aide-soignante aux références douteuses et à l’imagination

Mariage à ‘Anglaise

est un braqueur professionnel

débridée. Fascinés chacun à sa

I give it a yeas

avec un code de conduite :

manière par cette femme peu

Comédie / Britanique / De Dan

ne jamais voler ceux dans

conventionnelle, père et fils

Mazer / Avec Anna Faris, Rose

le besoin, ne jamais blesser

s’affrontent et se redécouvrent.

Byme, Simon Baker / Nat, ambi-

d’innocents. Lors d’un hold-up,

tieuse cadre d’entreprise et

il se fait doubler par ses

Oblivion

Josh, romancier obstiné, sont

associés qui lui dérobent sa

Science fiction, Romance /

prêts à tout pour que

part du butin et le laissent pour

Etats-Unis / De Joe Kosinski /

leur mariage tienne plus d’une

mort.

Avec Tom Cruise, Olga

année…

Kurylenko, Morgan Freeman /

Parviendront-ils à résister aux

Play

Après des décennies de guerre

avances de Chloé et de Guy et

Fction / Suède / 1h58 / De Ru-

contre la terrible menace dé-

à prouver à leurs proches la

ben Ostlund / Avec Kevin Vaz,

nommée les Scavs, les humains

solidité de leur union?

Johan Jonason / Une observation astucieuse basée sur des

ont quittés la Terre. Jack Harper, qui vit sur une station

Les Gamins

cas réels d'intimidation dans le

située dans les nuages, a pour

Comédie / France / De Anthony

centre de Göteborg, en

mission d’extraire des

Marciano / Avec Max Boubil,

Suède, un groupe de garçons,

ressources vitales nécessaires

Alain Chabat / Tout juste fiancé,

12-14 ans.

aux humains expatriés.

Thomas rencontre son futur beau-père Gilbert. Gilbert,

Tad, The lost explorer

Side Effects

persuadé d'avoir gâché sa vie à

Animation, Aventure / Espagne /

Policier, Drame, Thriller / Etats-

cause de son couple, dissuade

1h25 / De Enrique Gato / Voix

Unis / 1h46 / De Steven Soder

Thomas d'épouser sa fille Lola

de Meritxell Ané, Oscar Barbe-

bergh / Avec Jude Law,

et le pousse à tout plaquer à

ran / Suite à un quiproquo,

Catherine Zeta-Jones / Le

ses côtés. Mais à quel prix re-

Tad, un ouvrier qui rêve d’être

monde d'une jeune femme

trouve-t-on ses rêves d'ado ?...

archéologue, est confondu avec un célèbre scientifique et

s'éclaircit quand un médicament prescrit par son

Les profs

envoyé en expédition au Pérou.

psychiatre a des effets se-

Comédie / France / De Pierre-

Avec l’aide de son fidèle chien,

condaires inattendus.

François Martin-Laval / Avec

un perroquet débrouillard, un

GO OUT! avril   13

GO OUT! DEC2012

JAN2013

Iron Man 3


/

92

Cinéma / Clubbing

Clubbing

93

Downey Jr. prête ses traits à

Je 4.04

Madfunk à 00h30

Je 11.04

Gelivan

Place de l’île 1 1211 Ge

Tony Stark, après les

Blakat Jam Session

Funk, Hiphop, house

Balkan Beat Box à 20h

Halle de l’île

Tél. : 022 312 12 30

deux premiers épisodes de la

Avec Matthieu Llodra Group

Chat Noir Club

Balkan Electro HipHop

Place de l’île 1 1211 Ge

www.brasseriedeshallesdelile.ch

saga et Avengers.

Plateau libre Jazz Funk

Rue Vautier 13 1227 Carouge

PTR - Usine

Tél. : 022 312 12 30 www.brasseriedeshallesdelile.ch

Chat Noir Club

Tél. : 022 307 10 40

Place des Volontaires 4 1204 GE

L’écume des jours

Rue Vautier 13 1227 Carouge

www.chatnoir.ch

Tél. : 022 781 40 04

Comédie dramatique / France

Tél. : 022 307 10 40

/ De Michel Gondry / Avec

www.chatnoir.ch

Audrey

www.ptrnet.ch

Sa 6.04

Ve 19.04 GOA

Sa 13.04

Southwild, Shotu, Psyberpu-

Dubquake

nk, Argonautes

Critical Recordings Night

Descarga Pa’Gozar à 21h30

Le Zoo / L'Usine

Le Zoo / L'Usine

Tautou, Romain Duris, Gad

Chill Pop à 1h

Drum’n’Bass

Plateau libre musiques latines

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

Elmaleh / L’histoire surréelle et

The Funk

Kasra, Enei, Big T, Das

Chat Noir Club

Tél.: 022 781 40 57

Tél.: 022 781 40 57

poétique d’un jeune homme

Chat Noir Club

Le Zoo / L'Usine

Rue Vautier 13 1227 Carouge

www.zoo.ch

www.zoo.ch

idéaliste et inventif

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

Tél. : 022 307 10 40

qui rencontre Chloé, une jeune

Tél. : 022 307 10 40

Tél.: 022 781 40 57

www.chatnoir.ch

The Exciters à 22h

Woz Kaly à 22h

femme semblant être l’incar

www.chatnoir.ch

www.zoo.ch

Vernissage

World, Pop

nation d’un blues de Duke

Dj Dub

Dj Raf à 23h30

Indie Rock songwritting

Chat Noir Club

Ellington. Leur mariage

Overground festival

I.S-C à 22h

Salsa

Chat Noir Club

Rue Vautier 13 1227 Carouge

idyllique tourne à l’amertume

Halle de l’île

Electro-Pop-Rock

Chat Noir Club

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Tél. : 022 307 10 40

quand Chloé tombe malade

Place de l’île 1 1211 Ge

Chat Noir Club

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Tél. : 022 307 10 40

www.chatnoir.ch

d’un nénuphar qui grandit dans

Tél. : 022 312 12 30

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Tél. : 022 307 10 40

Tanua

son poumon.

www.brasseriedeshallesdelile.ch

Tél. : 022 307 10 40

www.chatnoir.ch

Halle de l’île

Dj Postman à 00h30

Lulùxpo à 00h30

Dj Dre

Place de l’île 1 1211 Ge

Herbaliste Crew

La clé de la chambre à lessive Documentaire / Suisse, France

Ve 5.04

Electro love is power

Halle de l’île

Tél. : 022 312 12 30

95% ragga

/ De Floriane Devigne & Fred

Rocket From The Crypt à 21h

Chat Noir Club

Place de l’île 1 1211 Ge

www.brasseriedeshallesdelile.ch

Chat Noir Club

Florey / Les vêtements lavés

Rock’n’roll is Dead and reborn

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Tél. : 022 312 12 30

révèlent ceux qui les portent,

PTR - Usine

Tél. : 022 307 10 40

www.brasseriedeshallesdelile.ch

les draps ceux qui s’y couchent.

Place des Volontaires 4 1204 GE

www.chatnoir.ch

À travers son usage, un portrait

Tél. : 022 781 40 04

poétique et politique de ce

www.ptrnet.ch

Tél. : 022 307 10 40

à 00h30

www.chatnoir.ch

Ve 12.04

Hiphop, Funk, Dancehall

The Family Rain & Willy Moon

François Antico & Djazz

Interferenz

Chat Noir Club

à 21h30

Halle de l’île

Proxy, Autodidakt, Hosting

Rue Vautier 13 1227 Carouge

MàD de Genève

Cosmokolor

Place de l’île 1 1211 Ge

Bass, Redux

Tél. : 022 307 10 40

Usine Kugler

Kina music

Tél. : 022 312 12 30

Le Zoo / L'Usine

www.chatnoir.ch

Av. de la Jonction 19

Halle de l’île

www.brasseriedeshallesdelile.ch

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

pays se dessine qui questionne la notion de normalité.

Clubbing

Rue Vautier 13 1227 Carouge Dj Toots & Special guest

Place de l’île 1 1211 Ge

Me 3.04

Tél. : 022 312 12 30

Ma 9.04

Hypocrisy, Hate, Essence

www.brasseriedeshallesdelile.ch

EJMA-ETM-AMR à 20h

à 20h

Rue de la Truite 4 + 4bis 1205 GE

Tél.: 022 781 40 57

Je 18.04

www.zoo.ch

Rock A Round à 21h

http://www.mad.coop/

Vae Soli, Baptiste & Elisa,

Dubstep UK Bass Electro TBA

Concert Passerelles

Figli di Madre Ignita à 22h

The Postmen

MàD de Genève

Death Metal, Heavy Metal,

Techno House

Chat Noir Club

Gypsy Sound System

Blues, Folk, Country

Usine Kugler

Trash Metal

Francesca Lombardo, Xosar,

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Spaghetti Balkan

Chat Noir Club

Av. de la Jonction 19

PTR - Usine

Marie-Avril, Fabian Kozelsky

Tél. : 022 307 10 40

Chat Noir Club

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Rue de la Truite 4 + 4bis 1205 GE

Place des Volontaires 4

Le Zoo / L'Usine

www.chatnoir.ch

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Tél. : 022 307 10 40

www.mad.coop

1204 GE

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

Tél. : 022 307 10 40

www.chatnoir.ch

Tél. : 022 781 40 04

Tél.: 022 781 40 57

Collaboration avec le FIFOG

www.chatnoir.ch

Dj Artno à 23h

Franky Digital

www.ptrnet.ch

www.zoo.ch

à 20h30

All style

Halle de l’île

Izenzaren, Des mots comme des

Dj Olga & Dr Schnaps 00h30

Chat Noir Club

Place de l’île 1 1211 Ge

Swiss Comedy Club Open

Gaël Faye à 22h

armes

Gypsy Sound System

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Tél. : 022 312 12 30

Stage à 20h30

Jazzrap

Chat Noir Club

Balkan Beat

Tél. : 022 307 10 40

www.brasseriedeshallesdelile.ch

Plateau libre humour

Chat Noir Club

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Chat Noir Club

www.chatnoir.ch

Chat Noir Club

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Tél. : 022 307 10 40

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Special Guest

Sa 20.04

Rue Vautier 13 1227 Carouge

Tél. : 022 307 10 40

www.chatnoir.ch

Tél. : 022 307 10 40

Sierra Sam, Lad & Dj Dub

Colors Records à 22h

Tél. : 022 307 10 40

www.chatnoir.ch

www.chatnoir.ch

Halle de l’île

Classik Swiss Chocolat

GO OUT! DEC2012

JAN2013

GO OUT! avril   13


/

94

Clubbing/Live

/

Live/En famille

95

Vernissage de l’album Be Quiet

Pl. des Volontaires 4 1204 GE

Je 11.04

Musique contemporaine et

1217 Meyrin

Robert Schumann, sa vie et

Original colors Band

Tél.: 022 781 40 57

Edouard Baer à 20h30

romantique

Fellag à 20h30

sa musique

Chat Noir Club

www.zoo.ch

A la Française !

Quatuor Byron

Spectacles Onésiens

Un album pour la jeunesse

Théâtre du Léman

Ensemble A tous Vents

Salle communale d’Onex

Concert-découverte

Rue Vautier 13 1227 Carouge Tél. : 022 307 10 40

Mr Riddler

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

Bâtiment Arcoop

Route de Chancy 131

Dès 7 ans

www.chatnoir.ch

Rare Grooves

www.theatreduleman.com

Rue des Noisettes 32 1227

1213 Onex

Sa 27.04 à 17h

Les Acacias

Tél. : 022 879 59 99

Institut Jaques-Dalcroze

www.spectavleonesiens.ch

Rue de la Terrassière 44

Halle de l’île Nevah Die & Guest à 00h30

Place de l’île 1 1211 Ge

Sa 13.04

http://www.printemps-carou-

Soul & HipHop

Tél. : 022 312 12 30

Avery

geois.ch/

Chat Noir Club

www.brasseriedeshallesdelile.ch

Motel Campo

Rue Vautier 13 1227 Carouge

1208 Genève. Eddie Izzard à 20h

Tél. : 022 300 46 43 www.ensemblevariante.ch

13 Route des Jeunes

Di 21.04

Force Majeure

Tél. : 022 307 10 40

Sa 27.04

1227 Acacias

Pink Martini à 20h

Arena

www.chatnoir.ch

Phil Martins

www.motelcampo.ch

Théâtre du Léman

Route des Batailleux 3

Henri Dès

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

1218 Le Grand-Saconnex

Tout simplement

www.theatreduleman.com

Tél. : 022 710 90 90

Di 14.04 à 17h

www.geneva-arena.ch

Théâtre du Léman

MaxXimal Music Lad

Halle de l’île

Ma 16.04

Caduceus Records

Place de l’île 1 1211 Ge

Patrick Chesnais à 20h30

Halle de l’île

Tél. : 022 312 12 30

La vérité

Lu 22.04

Swiss Arthur Prod

Melody Gardot à 20h30

Sa 27.04

Place de l’île 1 1211 Ge

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE www.theatreduleman.com

Tél. : 022 312 12 30

Ma 30.04

Théâtre du Léman

Songs & Sensitivity

Au fil des voyages à 21h

www.brasseriedeshallesdelile.ch

Truckfighters & Legends of the

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

Théâtre du Léman

Léo Tardin

C'est pas sorcier: Les jeux

desert tour

www.theatreduleman.com

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

Piscine de la Fontenette

de hasard et l'ironie du sort

www.theatreduleman.com

Route de Veyrier 53

(GRATUIT)

1227 Carouge

Un questionnement sur les jeux

www.printemps-carougeois.ch

de hasard et leurs effets sur les

Lu 22.04

Featuring Fatso Jetson & Yaw-

Psychic TV à 20h

ning Man à 20h

Me 17.04

Experimental Glam Rock Psy-

Stoner

Les Harlem Globetrotters

Je 25.04

chedelic

PTR - Usine

à 18h30

Fellag à 20h30

PTR - Usine

Place des Volontaires 4 1204 GE

Arena

Spectacles Onésiens

Ma 30.04

Jusqu’au 7.04.2013

Place des Volontaires 4 1204 GE

Tél. : 022 781 40 04

Route des Batailleux 3

Salle communale d’Onex

Benjamin Biolay à 20h30

Me-Lu 10h-17h

Tél. : 022 781 40 04

www.ptrnet.ch

1218 Le Grand-Saconnex

Route de Chancy 131

Salle des fêtes de Thônex

Les jeux sont faits (GRATUIT)

www.geneva-arena.ch

1213 Onex

Av. Tronchet 18 1226 Thônex

Hasard et probabilité

Tél. : 022 879 59 99

Tél. : 022 365 11 60

Jusqu’au 7.04.2013

www.opus-one.ch

Me-Lu 10h-17h

www.ptrnet.ch

Me 24.04

Live

Je 18.04

Eddie Izzard à 20h

Je 4.04

Julien Clerc à 20h

Force Majeure

à 20h

Salut les copains à 20h30

Théâtre du Léman

Arena

Stoner, Chaoscore

Arena

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

Route des Batailleux 3

PTR - Usine

Route des Batailleux 3

www.theatreduleman.com

1218 Le Grand-Saconnex

Place des Volontaires 4 1204 GE

1218 Le Grand-Saconnex

Tél. : 022 781 40 04

Tél. : 022 710 90 90

Ve 19.04

www.ptrnet.ch

www.geneva-arena.ch

Julien Clerc à 20h

Tél. : 022 710 90 90 www.geneva-arena.ch

Théâtre du Léman

Au fil des cordes à 20h30

! !

Ve 5.04

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

Printemps Carougois

Leyla & Okidor

Saez à 20h30

www.theatreduleman.com

Duo Harpian

Halle de l’île

Salle des fêtes de Thônex

Place de l’île 1 1211 Ge

Av. Tronchet 18 1226 Thônex

Sa 20.04

Place du Temple 1227 Carouge

www.brasseriedeshallesdelile.ch

Tél. : 022 365 11 60

Le compte de Bouderbala

http://www.printemps-carou-

www.opus-one.ch

à 20h30

geois.ch/

Ve 26.04

Temple de Carouge

Théâtre du Léman

www.ville-ge.ch/mhs/ L’heure du conte (GRATUIT)

Ma 30.04 à 19h

Contes de Printemps

Téâtre Forum Meyrinn

Me 6.03 à 16h

Pl. des Cinq-Continents 1

Bibliothèque de Châtelaine

1217 Meyrin

Av. de Châtelaine 81 1219 Châ-

Tél.: 022 989 34 34

telaine

www.forum-meyrin.ch

Tél. : 022 306 07 97 www.vernier.ch

La cour des contes

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

Festival

www.theatreduleman.com

Du 26.04 au 5.05

Ma 9.04

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

Ve 26.04

Dubstep, Drumstep

Michel Jonasz à 20h30

www.theatreduleman.com

Technicolor Orchestra à 20h30

Tél.: 022 884 64 00

Datsik, Monkey Freakz, Dirty-

Théâtre du Léman

Les Ballades d’Antoine

www.plan-les-ouates.ch

madsound

Quai du Mont-Blanc 19 1201 GE

Court-circuit n°2 à 20h

Salle Antoine-Verchère

Le Zoo / L'Usine

www.theatreduleman.com

Printemps Carougois

Route de Meyrin 297

GO OUT! avril   13

Rue de Lausanne 128 1202 GE

Atelier danse et conférence

Datsik

GO OUT! avril   13

Musée d'histoire des sciences

Histoires Condansées

p.44

Je 25.04

En famille

p.48

Wo Fat, Abrahma, Nesseria

individus

Commune de Plan-Les-Ouates


96

Là Bas

Là-bas

Là-bas

97

Salle métropole

Elferya

Mise en scène Jean-Luc

Chapel Hill à 21h30

Folks à 20h30

Pl. Bel-Air 1 1003 Lausanne

Metal

Moreau

Rock Folk

Danse

Vevey

Tél. : 021 311 63 17

Sa 20.04

Je 18.04

Ve 5.04

Chorégraphie de Yuval Pick

The Afronauts

www.sallemetropole.ch

La femme + Eléphant à 21h

Eric Antoine à 20h

Jonathan & Jennifer à 23h59

Centre Chorégraphique Natio-

Electro Pop

Mystéric

Dj Set

nal de Rillieux-la-Pape

Cristina de Middel Exposition

Orchestre de la Suisse

Ve 26.04

Nouveau spectacle

Ve 5.04

Ma 9.04

Jusqu’au 27.04

Romande à 20h15

Moonspell à 20h30

Humour – Magie

Coquillages & Crustacés à 22h

Au fil du temps à 19h30

Me-Ve de 16h à 19h

Classique

Fer de Lance & Les Docks

Ve 26.04

Jonahtan & Jennifer

Musique à l’Auditorium

Espace Quai1

Je 18.04

Insomnium, This Misery Gar-

Arnaud Tsamere à 19h

Dj Saiko

Geneva Cello 4tet

Place de la gare 3 1800 Vevey

Julien Clerc à 20h

den, Dj Psilosyn

Chose Promise

Dj Jambon Beurre

Me 10.04

Tél. : 021 922 48 54

Sa 20.04

Metal

Humour

Sa 6.04

Katia Guerreiro à 20h30

www.quai.ch

Théâtre de Beaulieu

Sa 27.04

Di 28.04

Solillaquists of sound à 21h30

Fado

Avenue des Bergières 10

!!! (Chk Chk Chk) à 20h

Théâtre de Beausobre

La Gale

Sa 13.04

Lausanne

1000 Lausanne 22

Dance Punk

Av. de Vertou 2 1110 Morge

Hip Hop

La barbe bleue à 19h30

L’Aiglon

Tél. : 021 643 21 11

Di 28.04

www.beausobre.ch

Ve 12.04

Théâtre

Jacques Ibert et Arthur

www.theatredebeaulieu.ch

Les Docks

Usine à Gaz

Dès 8 ans

Honegger

Av. de Sévelin 34 1004 Lau-

New Castle Jazz Band

Rue César Soulié 1 1260 Nyon

D’après Charles Perrault

Drame musical en cinq actes

Mon traître

sanne

Soirée repas-concert

Tél.: 022 361 44 04

Mise en scène de Jean-Mi-

Production de l’opéra de

Drame

www.lesdocks.ch

Ve 19.04

www.usineagaz.ch

chel Rabeux

Marseille

Mise en scène de Emmanuel Mei-

Du 2 1 au 28.04

rieu

Alex Katz & Félix Vallotton

Route de la Longeraie

Visions du réel

Space Fisters à 20h30

Opéra de Lausanne

Salle Chalres Apothèloz

Peinture

1110 Morges

International Film Festival Dock

Los Cobras

Av. du théâtre 12

Du 16 au 28.04

Du 22.03 au 9.06

Outloock International Market

Speed Stoner, Rock’n Roll

1003 Lausanne

La force de tuer

Mcb-a

Opéra Passion

Nyon

Me 17.04

www.opera-lausanne.ch

De Lars Norén

Musée Cantonal des Beaux-

Opéras et ballets retransmis du

Du 19 au 26.04

Winston McAnuff & Fixi

Mise en scène de Philippe Lüsher

Arts

Royal Opera House de Covent

Tél.: 022 365 44 55

à 20h30

Gilles Caron

Salle de répétition

Palais de Rumine C.P.

Garden à Londres: "Nabucco"

www.visionsdureel.ch

Datune

Le conflit Intérieu

Du 16.04 au 5.05

Place de la Riponne6 1014 Lau-

Lu 29.04

Jusqu’au 12.05

Dénommé Gospodin

sanne

Cinéma Odéon

Annemasse

Ve 19.04

Nothin’ but working

Comédie

Tél. : 021 316 34 45

Place Dufour 4

Foté Foré à 20h30

Tremplin Guitare en scène

Phill Niblock

De Philippe Löhle

www.musee.vd.ch

1110 Morges

Cirque

à 20h30

Une rétrospéctive

Mise en scène de Benoît Lambert

www.cinemaodeon.ch

Cirque mandigue Guinée

Rock

Jusqu’au 12.05

La passerelle

La forge des anges

Sur une idée original de Luc Ri-

Ve 26.04

Musée de l'Elysée,

Du 17.04 au 3.05

Les plus belles œuvres des

Cully

chard

Château Rouge

Av. De l'Elysée 18 1006 Lau-

Les Oranges

débuts de l’art verrier

Cully Jazz Festival

Ma 2.04

Rte de Bonneville 1 74100

sanne

Théâtre

Du 27.02 au 15.11

Dans plus de 20 lieux de Cully

Oripeaux 14h30 et 17h

Annemasse

www.elysee.ch

De Aziz Chouaki

Mudac

Du 5 au 13.04

Théâtre

Tél.: 04 50 43 24 24

Chapiteau de Vidy-l

Pl. Cathédrale 6 1005 Lausanne

Tél.: 021 799 99 00

Dés 3 ans

OneRepublic à 20h30

Théâtre Vidy-Lausanne

Tél. : 021 315 25 30

www.cullyjazz.ch

Un spéctacle de Charlotte Pa-

Me 3.04

Av. E. Jacques-Dalcroze 5

www.mudac.ch

Youssoupha & Band à 20h30

1007 Lausanne

Ve 12.04

www.vidy.ch

Reggae

reja

!

Nyon

Atelier Bonnetaille

Morges

Dernières Séances

Me 3.04 et Me 10.04

Le Quatuor à 20h

Cécile Burban

In love with Federer à 19h30

www.chateau-rouge.net www.chateau-rouge.net

Hyères Festival International de la

p.50

Hestor Berlioz à 20h

Me 17.04

La Longeraie

Mode & Photographie

La Damnation de Faust

Dominique A à 21h

Danseurs de cordes

Exposition

et 20h30

Avec le chœur Pro Arte

Psykick Lyrikah

Humour Musical

Jusqu’au 28.04

Théâtre

Ma 16.04

Ve 5.04

Ma 16.04

Galerie Focale

Mise en scène de Denis Maille-

Montée Noailles

Celtic Legends à 20h

Asaf Avidan & Band à 20h30

Bénabar à 20h

Placce du Château 4 1260 Nyon

fer

83400 Hyères

Me 17.04

Joe BeL

Concert

Tél. : 022 361 09 66

Je 4 et Ve 5.04

Sonia Grimm à 16h

Folk

Me 17.04

www.focale.ch

Wax Tailor à 20h30

Le trésor caché du pirate

Ma 16.04

Un stylo dans la tête à 20h

Trip hop Electro

Di 28.04

Eluveitie à 21h

Comédie

Sa 6.04

GO OUT! avril   13

GO OUT! avril   13

Du 26 au 29.04 Villa Noailles


intercontinental genève

BRUNCH tous les dimanches de 12hoo à 15hoo r e s e r vat i o n s

+41 22 919 33 33

7-9, chemin du Petit-Saconnex, 1209 Genève, Suisse | www.intercontinental-geneva.ch


Go Out! avril  

Go Out ! Magazine Culturel Genevois N°10 avril 2013

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you