Galerie Lelong & Co. & Marc Desgrandchamps : "Jardins obscurs" (5 septembre - 5 octobre 2019)

Page 1

1


© Galerie Lelong & Co., Paris et Marc Desgrandchamps 13 rue de Téhéran, 75008 Paris, France T. +33 (0)1 45 63 13 19 F. +33 (0)1 42 89 34 33 info@galerie-lelong.com galerie-lelong.com


5 septembre - 5 octobre 2019 Vernissage le jeudi 5 septembre Ă 18:00 5 September - 5 October 2019 Opening on Thursday 5 September, 6 p.m.



Pour sa seconde exposition personnelle à la Galerie Lelong & Co., Marc Desgrandchamps a choisi pour titre Jardins obscurs. Certaines des nouvelles peintures évoquent de mystérieuses scènes d’extérieur, sans présence humaine, où domine un vert sombre dans une ambiance crépusculaire. Puisant ses références dans des photographies personnelles ou des souvenirs de scènes de films qui l’ont marqué (on pense par exemple au grand jardin qui entoure la maison dans Melancholia de Lars von Trier), l’artiste utilise cette fois-ci des tonalités plus contrastées. Dans d’autres peintures, on retrouve des silhouettes fugitives, en transparence sur des fonds bleus, qui rappellent des œuvres plus anciennes que l’on a pu voir dans les expositions de l’artiste au Centre Pompidou (2006) ou au Musée d’art Moderne de la ville de Paris (2011).

5

For his second one-man show at Galerie Lelong & Co., Marc Desgrandchamps has chosen the title Jardins obscurs. Some of his new paintings evoke mysterious outdoor scenes, free of any human presence, where a dark green colour dominates in a dusky atmosphere. Taking his inspiration from personal photographs or striking memories of scenes from films (such as the large garden that surrounds the house in Melancholia by Lars von Trier), this time the artist is using more contrasted tonalities. In other paintings, we find fugitive silhouettes, transparent against blue backgrounds, which remind us of older works that were visible in the artist’s exhibitions at the Centre Pompidou (2006) or the Musée d’art Moderne de la ville de Paris (2011).


Sans titre, 2019 Huile sur toile Oil on canvas 162 x 114 cm

6


7


« Ce que j’appelle l’ambiguïté du monde, c’est aussi la façon

de percevoir des choses. Ça passe par mon filtre, je suis emprisonné dans mon corps, donc j’entends, je vois des choses, et cette perception n’est pas synthétique, elle est fragmentaire. Et voilà ce que j’essaie de restituer dans mes tableaux, cette espèce de fragmentation du visible. » — Marc Desgrandchamps, Entretien avec Michael Peppiatt, catalogue Repères n°166, Galerie Lelong, 2016.

8

"What I call the world’s ambiguity is also a certain way of perceiving things. After all

everything passes through my filter: I am imprisoned in my body, so I hear, I see things, and this perception is not synthetical, it is fragmentary. And that’s what I attempt to achieve in my canvases, this sort of fragmentation of the visible."


Sans titre, 2019 Huile sur toile Oil on canvas 55 x 46 cm

9


Sans titre, 2019 Huile sur toile Oil on canvas 162 x 114 cm

10


11


Sans titre, 2019 Huile sur toile Oil on canvas 162 x 130 cm

12


13


Sans titre, 2019 Huile sur toile Oil on canvas 55 x 46 cm

14


Sans titre, 2019 Huile sur toile Oil on canvas 55 x 46 cm

15


16


17


Sans titre, 2019 Huile sur toile Oil on canvas 195 x 130 cm

Sans titre (dĂŠtails), 2019

Huile sur toile Oil on canvas 2 panneaux de 55 x 46 cm chacun

18


19


Sans titre, 2019 Huile sur toile Oil on canvas 55 x 46 cm

20


« Ce qui suscite chez moi l’envie de peindre, c’est

souvent un stimulus visuel, qui peut être quelque chose que j’ai vu réellement, par exemple un paysage traversé, un bâtiment qui m’intrigue. Cela dépend aussi de la lumière. » — Marc Desgrandchamps, Entretien avec Michael Peppiatt, catalogue Repères n°166, Galerie Lelong, 2016.

21

"What makes me want to paint is often a stimulus, which can be something I actually saw, for

instance, a landscape I crossed, a building that intrigued me. It’s also a question of light."


Sans titre, 2019 Huile sur toile Oil on canvas 195 x 130 cm

22


23


Sans titre, 2019 Huile sur toile Oil on canvas 55 x 46 cm

24


Sans titre, 2019 Huile sur toile Oil on canvas 55 x 46 cm

25


Sans titre, 2019

Huile sur toile Oil on canvas 2 panneaux de 55 x 46 cm chacun

26


27


Sans titre, 2019 Huile sur toile Oil on canvas 46 x 55 cm

28


« Par un après-midi d’été, au repos, suivre la ligne des montagnes à l’horizon, ou d’une branche qui projette son ombre sur celui qui se repose – c’est respirer l’aura de ces montagnes, de cette branche » observait Walter Benjamin. Cette phrase, qui s’attache à une ligne de montagne et l’ombre d’une

Walter Benjamin wrote: “To follow with the eye — while resting on a summer afternoon — a mountain range on the horizon, or a branch that casts its shadow on the beholder, is to breathe the aura of those mountains, of that branch.” This sentence, evoking the crest of a mountainside and the shadow of a branch, seems very apt to define a programme where the visual sensations I am trying to paint come together.

branche, me semble à même de définir un programme où se condensent les sensations visuelles à l’œuvre dans ce que j’essaie de peindre. — Marc Desgrandchamps, Lignes, Entretiens, articles, conférences, Galerie Lelong, 2017.

29


Sans titre, 2019 Huile sur toile Oil on canvas 55 x 46 cm

30


Sans titre, 2019 Huile sur toile Oil on canvas 55 x 46 cm

31


À propos de l’artiste Marc Desgrandchamps est né en 1960 à Sallanches, il vit et travaille à Lyon. Peintre majeur de la scène artistique française, il joue sur les notions d’opacité de transparence et de surimpression. Si sa peinture est bien figurative car nous reconnaissons des corps et paysages, la perspective est cependant souvent tordue, l’espace indéfini et des anomalies surgissent : corps morcelés, objets fantomatiques. Ses œuvres, puisant leurs références dans de nombreux univers (l’histoire de l’art, la photographie, le cinéma, la littérature et la musique), posent la question de la spécificité du médium et éprouvent les limites de la figuration. Il cultive, selon ses propres mots « une peinture du doute, doute de la figure, doute de la présence, doute même de la peinture ». Autre motif récurrent dans sa pratique artistique, la figure féminine, et notamment celle des baigneuses, occupe une place centrale.

About the artist Marc Desgrandchamps was born in 1960 in Sallanches, he lives and works in Lyon, France. Leading painter figure painter of the French art scene, he plays with the notions of opacity, transparency and superimposition. If his painting is figurative, indeed we recognize bodies and landscapes, the perspective is often twisted, space is indefinite, and suddenly anomalies arise: bodies and objects are fragmented. His works references comes from many universes (art history, photography, cinema, literature and music), it raises the question of the medium’ specificities and experiences the limits of figuration. He paints, according to his own words, "a painting of doubt, doubt of the figure, doubt of presence, doubt even of painting". Another recurrent motif in its artistic practice, the feminine figure, and especially the one of the bathers, occupies a central place.

32


Collections publiques (sélection) Public collections (selection)

Musée Frieder Burda, Baden-Baden, Allemagne

Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Paris, France

Today Art Museum, Pékin, Chine

Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne (MAMC), Saint-Etienne, France

Institut culturel Bernard Magrez, Bordeaux, France

Musée d’Art Moderne et Contemporain (MAMCS), Strasbourg, France

Musée d’Art Contemporain de Lyon, Lyon, France Carré d’Art - Musée d’Art Contemporain de Nîmes, Nîmes, France

Institut d’art contemporain Villeurbanne/Rhône-Alpes (IAC), Villeurbanne, France

MNAM, Centre Pompidou, Paris, France

Musée des Beaux-Arts de Caen, Caen, France

Expositions personnelles (sélection) Solo shows (selection) 2019

Jardins obscurs, Galerie Lelong & Co., Paris, France Die blaue Stunde, Galerie EIGEN + ART, Leipzig, Allemagne

2018

Marc Desgrandchamps, Galeria Pilar Serra, Madrid, Espagne Latona, Lelong Editions, Paris, France

2017

Soudain hier, Galerie Lelong & Co., Paris, France Marc Desgrandchamps, Musée des Beaux-Arts de Caen, Caen, France

2016 2015

Marc Desgrandchamps, Galerie EIGEN + ART, Leipzig, Allemagne

2014

Solitudes, Galerie EIGEN + ART, Berlin, Allemagne Marc Desgrandchamps, Atelier Michael Woolworth, Paris, France

2013

Marc Desgrandchamps, Fondation pour l’Art Contemporain, Claudine et Jean-Marc Salomon, Alex, France

2012

Marc Desgrandchamps, Institut culturel Bernard Magrez, Bordeaux, France Marc Desgrandchamps, Galerie Zürcher, New York, Etats-Unis

2011

Le dernier rivage, Le Carré Sainte-Anne, Montpellier, France Marc Desgrandchamps, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Paris, France

Ombres blanches, Galerie Zürcher, Paris, France Les Fragments de Pline l’Ancien, Bibliothèque d’ULM, Ecole Normale, Paris, France

33



Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.