Issuu on Google+

Gretchen, et vous ?

"Un voyage Ă  Berlin, octobre 2011 - juillet 2012" GaĂŤlle Messager


1989, chute du mur de Berlin. Je n’avais que sept ans, mais je me souviens très bien qu’à la télévision il se passait quelque chose d’important. Gretchen est le prénom qu’on m’a attribué à mon arrivée à Berlin... Un prénom breton contre un allemand, histoire de s’intégrer un peu mieux au pays. Avec notre camion C25 Citroën bleu acheté pour l’occasion, nous sommes partis à quatre. Nous rentrerons à deux. Berlin retient dans ses filets ceux qui préfèrent l’espace, la liberté, l’impression que tout est possible, que rien n’est interdit. J’étais partie pour six mois, nous sommes restés un an, afin d’y voir la ville traversée par les quatre saisons. À Paris, je dessinais en noir et blanc. Berlin m’a donné la couleur, malgré le béton, le gris des murs, l’histoire tragique et inévitable de cette ville. En 2012, Berlin était pour moi le paradis.... Ces dessins sont extraits du blog : http://gaellemessager.wordpress.com/ que j’ai tenu à l’occasion de ce voyage.


Sur la route Paris-Berlin, nous nous sommes arrêtés pour faire une partie de cache-cache dans la forêt à une centaine de kilomètres au nord de la capitale allemande.


À notre arrivée, nous avons vécu un mois dans le quartier de Wedding au nord de la ville. À Pankstrasse, sur le parking vide d’un centre commercial, un vendeur ambulant vend des wursts (saucisses).


Nous avons déménagé cinq fois en un an. Il est difficile de trouver sa place quand on n’est pas du coin. Nous avons déposé des annonces sur les portes des immeubles qui nous inspiraient. Cet Indien nous a rappelés. « Vous cherchez un appartement ? J’ai un appartement pour vous ! » Mais ça n’a pas marché. Nous avons finalement posé nos valises à Kottbusser Damm dans le quartier de Kreuzberg pendant deux mois et demi.



Gretchen, et vous ?