Page 1

#09 WINTER 2018


T

H

E

A

R

T

O

F

Classic Fusion Racing Grey. BoĂŽtier en titane. Mouvement chronographe automatique. Cadran gris avec finition brossĂŠ soleil. Bracelet en alligator gris cousu sur caoutchouc.

F

U

S

I

O

N


BOUTIQUE COURCHEVEL

hublot.com

65 rue du Rocher T. +33 4 79 41 18 82 • courchevel@hublot.com


Oxygène: It’s Magic. From group lessons for adults and children to private coaching and off-piste experiences, our team will help make your holiday unforgettable. +33 (0)4 79 22 25 70

www.oxygene.ski


IN(TRO)

Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible » disait Antoine de St Exupéry. « Rendre possible » ou comment dépasser l’impossible, atteindre l’inatteignable, solutionner l’insoluble, une équation qui s’applique comme un blason à la Folie Douce… Ici, comme dans tous les établissements qui ne s’arrêtent jamais d’avancer, le « upgrade » est en effet perpétuel, le logiciel ne s’arrête jamais pour parfaire tous les étages d’un lieu pas comme les autres, les défis s’enchaînent, la machine à rêves devenant réalités ne s’arrête jamais…

Your task is not to foresee the future, but to enable it,” Antoine de St Exupéry once said. “Enabling”, or how to overcome the impossible, attain the unattainable, solve the insoluble, an equation that La Folie Douce proudly displays like a coat of arms… Here, as in all establishments that never cease to move forward, the “upgrade” is a perpetual process. The program never shuts down when it comes to perfecting every level of a place unlike any other, the challenges line up, the machine that turns dreams into reality never stops…

« L’impossible », nous l’avons dépassé de nombreuses fois à la Folie Douce, ne serait-ce qu’en définissant notre concept, et parfois même sous les quolibets des uns et des autres, ceux installés bien confortablement dans leurs habitudes aux allures de jackpot.

“The impossible”, we have overcome it many times at La Folie Douce, if only by defining our concept, and sometimes in the face of jeering onlookers, comfortably set in their ways as if they had hit the jackpot.

« L’impossible » ? A la Folie Douce nous tentons de le conjuguer au présent, on le niche un peu partout : sur notre carte, dans notre cave à fromages, notre nouvelle salle pour amateurs de cigares, nos spectacles évidemment, nos chorégraphies et nos danseurs, et aussi dans nos projets. C’est ainsi, en ne mettant aucune limite à notre vision de l’impossible, que nous aimerions influencer la montagne contemporaine, la montagne du ski et des remontées mécaniques certes, mais aussi celle de la musique et de la fête, du design et de la déco, de la gastronomie et du fooding original, la montagne des amis et de la vie. « Impossible n’est pas Folie Douce » !

6

“The impossible”? At La Folie Douce, we try to make it part of the present moment, slotting it in everywhere: in our menu; in our cheese cellar; in our new cigar-lovers’ room; our shows of course; our choreography and dancers; but also in our projects. By refusing to place any limits on our vision of the impossible, this is how we would like to influence the contemporary mountain, the mountain of skiing and chair lifts of course, but also of music and celebration, of design and décor, of gastronomy and original food, the mountain of friends and life. “Impossible is not Folie Douce!” LUC REVERSADE


THE MUST HAVE

– Photos : © Marc Daviet - Semaphore. *Le combo à ne pas rater. **Le monde a besoin de votre regard.

COMBO*

SPHERE /

CASQUE À VISIÈRE PHOTOCHROMIQUE

ROLL NECK

PHOTOCHROMIC

Sphere, c’est d’abord un style incomparable. Mais c’est aussi l’alliance du meilleur des technologies Julbo dans un casque hors norme ! Construction in-mold pour la légèreté, visière photochromique antifog Zebra ou Zebra Light Red, boucle magnétique : le top du top !

julbo.com

BOUCLE MAGNÉTIQUE

7


SOMMAIRE

IN(SIDE) « FDM » EST ÉDITÉ PAR FREE PRESSE FREE PRESSE SAVOIE TECHNOLAC 18, ALLÉE DU LAC SAINT ANDRÉ 73 382 LE BOURGET DU LAC CEDEX Tél. : 00 33 (0)4 79 65 46 10 Fax : 00 33 (0)4 79 65 46 12 Internet : www.freepresse.com

14 /// NEWS

FDM IS PUBLISHED BY FREE PRESSE FREE PRESSE SAVOIE TECHNOLAC 18, ALLÉE DU LAC SAINT ANDRÉ F-73 382 LE BOURGET DU LAC CEDEX Tel. : +33 (0)4 79 65 46 10 Fax : +33 (0)4 79 65 46 12 On the Internet : www.freepresse.com Couverture / Cover :

30 /// Story Folie Douce – 15 dates qui ont marqué l’histoire de folie ! 34 /// La douce folie…de la Folie Douce 38 /// Le cool Management 42 /// La planète FD Team 44 /// Le calendrier des dates de folie à vivre cet hiver dans nos établissements

Directeur de la rédaction Redacteur en chef / Editor _ Claude Borrani claude@freepresse.com + 33 (0)6 07 41 90 83

48 /// Power Breakfast 52 /// Jus vitaminés pour journées endiablées & autres lendemains difficiles 56 /// Carlsberg la bière qui a de la bouteille 58 /// La Folie Douce en chiffres 60 /// Recette Folie Douce : 3 secrets de nos chefs...

© ALEXANDER MILS

Rédaction / Editorial staff _ Claude Borrani, Gaëlle Martina Coordination et Rédaction / Coordination & Editorial _ Gaëlle Martina Traduction / Translation _ Lingoo

Maquette / Layout _ Rodolphe Maisonnat / www.rod-m.fr Publicité / Advertising Directeur du service commercial et développement/ Sales and Development Manager _ Kamel Beghidja +33 (0)6 03 81 28 26 kamelb@freepresse.com Chefs de publicité / Advertising Manager _ Fanny Marguet 33 (0)4 58 17 67 57 fanny@freepresse.com _Michel Ianonne +33 (0)6 16 10 45 81 michel@freepresse.com _Olivia Gontharet +33 (0)7 57 00 76 60 olivia@freepresse.com

CULTURE, SONS & TENDANCES 66 /// LADY GAGA : Pain is microphone 70 /// Architecture : concours de gratte-ciel 76 /// Réalité virtuelle : bienvenue dans l’illusion des sens 80 /// #techforgood : la technologie qui change le monde en bien 84 /// Bugatti for ever 94 /// Sex toys : 5 modèles design 96 /// Portfolio music 102 /// Design : Les pièces emblématiques du vintage 106 /// Sons : les fiestas d’Ibiza et la saga des frères Pissenem 108 /// DIY déco : enfilade scandinave

Administration et relations clients Administration and client relations _ Laurence Rémy laurence@freepresse.com

BLOGOSPHERE

Any complete or partial reproduction or representation by any process whatsoever of the pages published in this magazine without the publisher’s consent is illegal and constitutes an infringement. Only the following are permitted: reproductions strictly reserved for the copier’s private use and not destined for a collective use and short quotes justified by the scientific or informative nature of the work in which they are incorporated. (art. L.122-4, L.122-5 and L.335-2 of the Code of intellectual property).

8

© DR

Photo couverture : © IAN DOOLEY ISSN en cours / ongoing Toutes reproductions ou représentations intégrales ou partielles par quelque procédé que ce soit des pages publiées dans le présent magazine faites sans l’autorisation de l’éditeur est illicite et constitue une contrefaçon. Seules sont autorisées, d’une part, les reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d’autre part, les courtes citations justifiées par le caractère scientifique ou d’information de l’œuvre dans laquelle elles sont incorporées. (art. L.122-4, L.122-5 et L.335-2 du Code de propriété intellectuelle).

© EDHO PRATAMA

Ont collaboré à ce numéro : _ Caroline Ogier

© BKOICHI NAKAJIMA

LE GOÛT

112 /// Mr and Mrs Monnet, la hype des Alpes aux Maldives 116 /// Trafic d’influence : Le business du marketing 118 /// Y’a pas que le ski dans la vie… Y’a le spa aussi !

122 /// SHOPPING

MONTAGNE

130 /// Stormtroopers “A no fly zone expedition” 138 /// White Room by Vanessa Andrieux

144 /// CONTACT

© VANESSA ANDRIEUX

© BULENTGULTEK

CORPORATE


Nouvelle Classe X. Unique en son genre. La Nouvelle Classe X allie le meilleur de deux mondes. D’un côté, elle séduit par son élégance et son confort hors norme. De l’autre, elle impressionne par ses aptitudes tout-terrain et son niveau de sécurité exemplaire. Il n’y a pas à dire, elle est vraiment unique en son genre.

Etoile 73 - SVI 73 ALBERTVILLE / FRONTENEX Mercedes.Huillier

04 79 38 57 57

www.groupe-huillier.mercedes.fr

Consommations de la Mercedes-Benz Classe X 250 d 4MATIC 190 ch (cycles urbain/mixte/extra-urbain en l/100 km) : 9,6/6,9/7,9. Émissions de CO2  (en g/km) : 207. Mercedes-Benz : marques déposées de Daimler AG, Stuttgart, Allemagne. Mercedes-Benz France, RCS Versailles 622 044 287. Photo non contractuelle. 9


CONTENTS

14 /// NEWS 30 /// The Folie Douce Story – The dates that marked a history of madness! 34 /// The sweet madness… of La Folie Douce 38 /// 10 basic rules of “cool management” 42 /// Planet FD Team  44 /// The winter agenda to not miss any madness dates in our establishments

© DR

CORPORATE

© DR

© FOLIE DOUCE

TASTE

48 /// Power Breakfast 52 /// Vitamin-rich juice for hectic days and tough hangovers 56 /// Carlsberg, the beer with a lot of bottle! 58 /// A season of Folie Douce in numbers is also… 60 /// Folie Douce Recipes: 3 secrets from our Chefs

© MRANDMRSMONNET

66 /// LADY GAGA : Pain is microphone 70 /// Skyscraper contest! 76 /// The world of sensory illusion! 80 /// #techforgood : When technology wants the best for us 84 /// Bugatti for ever 94 /// Sex toys: 5 design models 96 /// Portfolio music 102 /// Must-have vintage design 106 /// French-born Yann and Romain Pissenem have built an empire in Ibiza 108 /// DIY: Make a sideboard from 3 pine wood units

BLOGOSPHERE

112 /// Mr and Mrs Monnet, la hype des Alpes aux Maldives 116 /// Influence trafficking: The marketing business 118 /// There’s more to life than skiing… There’s the spa too!

122 /// SHOPPING 130 /// Stormtroopers “A no fly zone expedition” 138 /// White Room by Vanessa Andrieux

144 /// CONTACT

PAR THOMAS DELFINO

© FOLIE DOUCE

MOUNTAIN

10

© C. BOULAIN

CULTURE, SONS & TRENDS


11


NEWS

NEWS FOLIE DOUCE

12


13

© FOLIE DOUCE


NEWS

RÉAGENCEMENT À LA FOLIE DOUCE VAL THORENS

C

et automne, la Folie Douce Val Thorens a démarré un projet de réagencement de ses terrasses extérieures. Réalisé en deux étapes, Il concerne cet hiver l’espace dédié à l’après ski. Objectif principal : Optimiser la sécurité sur site par une meilleure gestion des flux et rendre l’espace dédié à la clientèle plus confortable.L’année prochaine, les travaux se concentreront sur la Fruitière, avec l’installation d’une véranda escamotable qui permettra d’augmenter la capacité d’accueil en cas de mauvais temps. Le restaurant verra ainsi son nombre de places assises intérieures passer de 60 à 100. 

REORGANISATION OF LA FOLIE DOUCE VAL THORENS

T

his autumn, La Folie Douce Val Thorens began a project to reorganise its outdoor terraces, to be undertaken in two stages. This winter we will focus on the space dedicated to après-ski. The main objective is to optimise onsite security with better management of flows and to make the space used by our customers more comfortable. Next year, work will focus on La Fruitière, with the installation of a retractable veranda that will increase capacity during bad weather. As a result, the restaurant will see its indoor seating increase from 60 to 100.

WINEMAKER-DINER

E

O

nvie de vivre de nouvelles expériences ? La Folie Douce Val Thorens vous propose de partager en nocturne des winemarker-diners. Ces soirées accueilleront entre autres la maison Champy, la plus ancienne maison de bourgogne, Laroche célèbre pour son Chablis, La maison Ogier, qui rayonne à Châteauneuf-du- Pape depuis 1899 et Jean Claude Masson qui possède un des plus beau domaine de Savoie à Apremont. Informations et inscriptions sur la page Facebook de la Folie Douce Val Thorens.

n the lookout for new experiences? La Folie Douce Val Thorens invites you to its winemaker-dinner soirées. Some of those presenting their wines at these evenings are Maison Champy, the oldest négociant in Burgundy; Laroche, famous for its Chablis; Maison Ogier, which has shone in Châteauneuf-du-Pape since 1899; and Jean Claude Masson, who owns one of the most beautiful vineyards in Savoie at Apremont. Information and registration on the Facebook page of La Folie Douce Val Thorens.

LE CARNAVAL ÉLECTRONIQUE

L

a Folie Douce de Val Thorens vous réserve de belles surprises en terme d’animation cet hiver avec notamment le 13 février, Le Carnaval Electronique de mardi Gras : DJ de renommée internationale et shows à l’ambiance garantie !

© FOLIE DOUCE

THE ELECTRONIC CARNIVAL

14

La Folie Douce Val Thorens is preparing some great entertainment surprises this winter, including on 13th February the Electronic Carnival of Mardi Gras: worldfamous DJs and shows with a great atmosphere!


www.peyrassol.com

CHÂTEAU

CUVÉE

D ’ E XC E L L E N C E

Côtes de Provence Commanderie de Peyrassol 83340 Flassans-sur-Issole +33 (0)4 94 69 71 02 L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

15


NEWS

© JM SAVOY

UN VENT NOUVEAU DANS LE TRANSPORT PAR HÉLICOPTÈRE

E

nvie de découvrir la beauté des paysages des Alpes ? La société Savoie Hélicoptères et ses pilotes savoyards passionnés et experts de la montagne, vous proposent différents services : du transfert aéroport-stations au vol sur-mesure, en passant par la privatisation d’hélicoptères… Les

possibilités ne manquent pas ! Et pour ceux qui souhaitent se construire des souvenirs inoubliables au cœur de paysages d’exception, plusieurs circuits de baptêmes en hélicoptère allant de 15 à 50 minutes sont également disponibles. Le must : Ici la prouesse technologique tutoie l’artistique : Sensations uniques garanties à bord de ces hélicoptères ultra performants transformés en œuvre d’art par l’artiste Charlie Adam!

WINDS OF CHANGE IN TRANSPORT BY HELICOPTER Want to discover the beauty of the Alps? The company Savoie Hélicoptères offers you various services: from airport-resort transfers to tailor-made flights, as well as private hire of helicopters… Here, the possibilities are endless! Meanwhile for all those seeking to create unforgettable memories amongst extraordinary landscapes, several helicopter discovery circuits ranging from 15 to 50 minutes are also available. Unique sensations guaranteed!

UNE MOUSSE AU SOMMET

D

ans les Alpes, rien de plus tendance que de trinquer… avec une mousse ! Championne du monde pour la 5ème fois et déjà 9 fois médaillée d’or sur des compétitions renommées, les bières de la Brasserie du Mont-Blanc, presque bicentenaires, utilisent l’eau pure des glaciers du Mont-Blanc. A l’approche des fêtes de fin d’année, la marque propose un nouveau coffret composé des trois bières fantaisie : La violette, La verte et La Bleue. Cette offre vient compléter le coffret déjà existant des classiques Blanche, Blonde et Rousse. Vous auriez tort de ne pas en profiter !

Новый тренд в вертолетном транспорте

Вы давно хотели открыть для себя красоту Альп? Сообщество Savoie Hélicoptères совместно с его пилотами и горными экспертами предлагает Вашему вниманию широкий выбор услуг, начиная от трансферов из/до аэропорта, до специальных частных рейсов… У нас безграничные возможности! Если Вы хотите оставить в памяти незабываемые ландшафты и зарядиться энергией гор, мы предлагаем различные схемы полетов от 15 до 50 минут. Что необходимо знать: здесь технические достижения являются художественными! Уникальные ощущения на борту наших высокопроизводительных вертолетов превосходят все ожидания!

A PINT HIGH IN THE PEAKS

I

n the Alps, the hip way to drink a toast is… with a pint! Having won the world championships 5 times as well as 9 gold medals in renowned competitions, the beers from the Brasserie du Mont-Blanc, which date back nearly two centuries, contain pure water from the Mont-Blanc glaciers. As the festive season approaches, the brand is offering a new gift set of three novelty beers: La Violette, La Verte and La Bleue. This offering comes in addition to the existing classic Blanche, Blonde and Rousse set (featuring white, blonde and red beers). It would be a shame to miss out!

DIGITAL THERAPY

© FOLIE DOUCE

L

16

e site web de la Folie Douce s’est offert une refonte complète et revient avec une meilleure ergonomie et un design encore plus intuitif . Le but ? Proposer à ses visiteurs des parcours multiples, au gré de leurs envies, pour offrir la meilleure expérience possible. La Folie Douce Val d’Isère y tiendra un blog lifestyle où vous retrouvez un maximum de sujets décalés et de quoi emporter un peu de Folie Douce chez vous ! Au programme : de la mode, du fooding, des sons, de la culture, des tendances... Bref, un maximum de Brain food ! he La Folie Douce website has had a complete makeover with a design that is even more user-friendly and intuitive. The aim is to offer visitors to follow multiple possible routes, wherever their desire takes them, for the best possible experience. La Folie Douce Val d’Isère will have its own lifestyle blog on the site where you will find all kinds of quirky subjects to bring a little Folie Douce into your home! On the programme: fashion, food, music, culture, trends… In short, a big helping of interesting features!

T


, Concessionnaire BMW 1 bis bd des Alpes - MEYLAN

Tél. : 04 76 41 90 10 - www.royal-sa.fr

30

ans

ROYAL SA

17


NEWS

YOGA À LA FOLIE DOUCE MÉRIBEL-COURCHEVEL

L

Suite au succès des sessions de l’hiver dernier, Yoga aux Alpes proposera cette année encore des cours de yoga en plein air et à haute altitude. Venez vivre cette expérience unique et sportive pour une parenthèse agréable durant votre séjour au sport d’hiver. Une nouvelle manière d’aborder la montagne et de profiter du panorama exceptionnel que vous offre la terrasse de la Folie Douce Méribel-Courchevel.

S

kiing not your thing? Great news: an activity full of freshness and lightness awaits you on the sunny terrace of La Folie Douce Méribel-Courchevel. Following the success of the sessions last winter, this year Yoga aux Alpes offers more open air and high altitude yoga courses. Come and enjoy this unique recreational experience for a pleasant interlude during your winter sports holiday. A new way to relate to the mountain and to enjoy the extraordinary panorama offered by the terrace at La Folie Douce Méribel-Courchevel.

© FOLIE DOUCE

e ski ce n’est pas votre truc ? Bonne nouvelle, une activité pleine de fraicheur et de légèreté vous attend sur la terrasse ensoleillée de la Folie Douce Méribel-Courchevel.

A VOS AGENDAS / FOR YOUR DIARY

Mercredi 20 Décembre / Mercredi 27 Décembre / Mercredi 10 Janvier / Mercredi 24 Janvier / Mercredi 7 Février / Mercredi 21 Février / Mercredi 7 Mars / Mercredi 21 Mars / Mercredi 4 Avril Wednesday 20 December / Wednesday 27 December / Wednesday 10 January / Wednesday 24 January / Wednesday 7 February / Wednesday 21 February / Wednesday 7 March / Wednesday 21 March / Wednesday 4 April

INSCRIPTION ET INFORMATION SUR : www.auxalpes.com Instagram @auxalpes Facebook : Yoga Aux Alpes.

ROCK THE TOP VERSION 2018 À LA FOLIE DOUCE MÉRIBEL-COURCHEVEL

C

haque année Vanessa Mandito, directrice artistique de La Folie Douce Méribel-Courchevel fait preuve de beaucoup d’imagination pour vous présenter un show toujours plus percutant. 4 thèmes seront abordés cet hiver, du célèbre « Pirates des Caraîbes » revisité à la sauce Folie Douce, au show de glace et de feu « Ice and Fire sisters », en passant par « Bon appétit »,un show pop, acidulé et sexy, véritable hymne à l’hédonisme ou encore « Fresh Prince », tableau pétillant en hommage aux looks et aux sons des années 90, La Folie Douce Méribel-Courchevel revendiquera haut et fort son savoir-faire unique et sa joie de vivre.

© FOLIE DOUCE

© FOLIE DOUCE

Rendez-vous tous les jours pour les shows à 13h30 et 14h30, joués sur la scène extérieure par beau temps et dans le restaurant la Fruitière les jours de mauvais temps.

18

Each year Vanessa Mandito, artistic director of La Folie Douce Méribel-Courchevel employs all her imaginative resources to present you with new and stunning shows. Four themes will play this winter, from the famous “Pirates of the Caribbean” revisited with a La Folie Douce touch, to the ice and fire show “Ice and Fire sisters”, by way of “Bon appétit”, a tangy and sexy pop show that is a true hymn to hedonism, and “Fresh Prince”, a sparkling tableau that offers an homage to the looks and sounds of the 90s. In all of them, La Folie Douce Méribel-Courchevel will lay claim to her unique expertise and joie de vivre. The shows play every day at 13:30 and 14:30, performed on the outdoor stage in good weather and in the La Fruitière restaurant on days of bad weather.


19


NEWS

A VOS AGENDAS !

VOICI QUELQUES DATES À NE SURTOUT PAS MANQUER CET HIVER À LA FOLIE DE VAL D’ISÈRE / GRAB YOUR DIARY! HERE ARE A FEW DATES NOT TO BE MISSED THIS WINTER AT LA FOLIE DE VAL D’ISÈRE:

A cette occasion, profitez de l’offre exceptionnelle Snow Express, un package comprenant le transport Paris-Val d’Isère, l’hébergement, les forfaits de ski et l’accès à la fameuse Closing Party de la Folie Douce. This year, take advantage of the great Snow Express package, including transport Paris-Val d’Isère, accommodation, ski passes and entrance to the famous La Folie Douce Closing Party.

NOUVELLE COLLECTION, NOUVEAU STYLE, NOUVEAUX SHOP !

A

près l’ouverture du shop situé en plein centre de Val d’Isère l’an passé, une nouvelle boutique Folie Douce ouvre ses portes cet hiver à Tignes en plus de celle située au sein même de l’établissement éponyme de Val D’Isère. Désormais que vous soyez à Tignes ou en plein centre-ville de Val d’Isère, vous n’aurez plus aucune excuses à vos envies folles de shopping. Dans ces magasins, vous pourrez découvrir tout l’univers Folie Douce à emporter chez vous : vêtements, accessoires… Il y en aura pour tous les âges, tous les goûts et tous les budgets! Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, pour fêter l’évène-

ment la Folie Douce vous dévoile une toute nouvelle collection composée de pièces ultra tendance. Venez les découvrir sans tarder dans l’un de nos shops.

© FOLIE DOUCE

25 NOVEMBRE / 25 NOVEMBER: LA PETITE CUISINE OUVRE SES PORTES 6 DÉCEMBRE / 6 DECEMBER: OUVERTURE DE LA FRUITIÈRE 13 DÉCEMBRE / 13 DECEMBER : WTF PARTY STAR WARS 28 AU 30 AVRIL / 28 TO 30 APRIL : CLOSING PARTY

NEW COLLECTION NEW SHOPS, NEW STYLE! After the opening of the shop located in the center of Val d’Isère last year, a new boutique Folie Douce opens its doors this winter in Tignes in addition to the one located in the very eponymous establishment of Val D’Isère . You will now be able, no matter if you are in Tignes or Downtown Val D’Isère, to have crazy shopping sessions.In these stores, you can discover the whole Folie Douce universe to take home : clothes, accessories... There will be something for all ages, all tastes and all budgets! And as a good news nerver comes alone, to celebrate the event, La Folie Douce unveils a brand new collection of ultra trendy pieces. Come discover them without any delay in our shops.

LE CABARET VERSION FOLIE DOUCE VAL D’ISÈRE

C © FOLIE DOUCE

ette année Kely Starlight et son acolyte Serguey Novikov, vous invite au voyage au travers de différents tableaux chorégraphiés et musicaux. « Games » vous emmènera au pays du jeu au sens large : Cartes, casino, jeux vidéos, rien ne sera laisser au hasard… De son côté, le show « Wonderland » revisitera l’univers d’Alice au Pays des Merveilles à la sauce Folie Douce. Enfin, le spectacle Pop Art Cartoon représentera le monde cartoon à travers des personnages iconiques tels WonderWoman, SuperMan, Tintin, et bien d’autres ! Les superhéros n’ont qu’à bien se tenir !

20

T

his year Kely Starlight and her acolyte Serguey Novikov invite you on a journey through different worlds of dance and music. “Games” will take you to a world of games in every sense: cards, casino, video games, nothing will be left to chance… Meanwhile the show “Wonderland” revisits the universe of Alice in Wonderland with a La Folie Douce touch. Finally, the spectacle “Pop Art Cartoon” will represent the world of comics with Wonder Woman, Superman, Tintin, and many more!


SPEED MACHINE. SWISS MADE.

Vitesse, puissance et performance – les nouveaux modèles Racing de Stöckli sont prêts à tout. Différentes innovations techniques doublées d’un grand savoir-faire assurent un maximum de plaisir dans toutes les conditions. stoeckli.ch

21


NEWS

DANSE AÉRIENNE : L’EXCEPTION MADE IN VAL D’ISÈRE © FOLIE DOUCE

A

la Folie Douce Val d’Isère on ne fait décidemment rien comme ailleurs ! Perchée dans le ciel grâce à 2 pylones de 11 mètres de haut et des cables pouvant supporter 7 tonnes, la jolie Kaylie, apporte sa grâce et sa féérie lors de ses danses aériennes que vous ne verrez que dans cet établissement. En totale improvisation, elle vous met des étoiles plein les yeux lors de ses shows qui ne peuvent excéder 7 minutes en raison des conditions climatiques extrêmes. 7 minutes de pur bonheur à retrouver tous les jours entre midi et 13h et à partir de 15h lors des shows Cabaret.

NOUVEAUX PARTENAIRES POUR LA FOLIE DOUCE VAL D’ISÈRE !

A

près des années de partenariat avec Rossignol, c’est désormais la marque Aigle qui équipera avec technicité et élégance les équipes de la Folie Douce au travers de leurs parkas, survestes et après-ski. Pour les doudounes, les polos et les pantalons, c’est la marque ultra tendance Jott qui a été choisie avec ses pièces ultra pratiques, légères et ses déclinaisons de couleurs à l’infini pour s’adapter à toutes les envies. Les équipes de La Fruitière restent fidèles à leur partenaire Odlo qui sait les maintenir au chaud depuis des années, malgré les conditions extrêmes.

NEW PARTNERS FOR LA FOLIE DOUCE VAL D’ISÈRE!

A © FOLIE DOUCE

fter many years of partnership with Rossignol, the new brand who will dress the La Folie Douce teams in their elegant and technical apparel is Aigle, with their parkas, jackets and après-ski attire. For down jackets, polo shirts and trousers, the ultra-trendy brand Jott has been chosen with its super-practical, lightweight pieces in countless colour variations to suit all tastes. The La Fruitière teams remain faithful to their partner Odlo, which has been keeping them warm for years, despite the extreme conditions.

AERIAL DANCE: THE MADE IN VAL D’ISÈRE DIFFERENCE

A

t La Folie Douce Val d’Isère we do things differently from elsewhere! Perched in the sky thanks to two 11-metre high pylons and cables that can support 7 tons, the lovely Kaylie brings her fairy-like grace to her aerial dances that you will not see anywhere else. A virtuoso of improvisation, she will dazzle you with her shows, which last for a maximum of 7 minutes due to the extreme weather conditions. Seven minutes of pure joy to be encountered every day between noon and 1pm, and from 3pm at Cabaret shows.

22

ARE YOU READY FOR DISCO ?

T

ous les lundis à la Folie Douce, revivez la folie des années disco lors des désormais fameux « Disco Ball ». Enorme boule à facettes et sons électro disco funk pour vous donner la fièvre du lundi soir en vous déhanchant à la John Travolta.

E

very Monday at La Folie Douce, relive the wild years of disco with the famous “Disco Ball”. A huge glitter ball and electronic disco funk sounds for that Monday night fever, shaking your moves John Travolta-style.


23


NEWS

LES WILD PARTY À L’ALPE D’HUEZ ET ST GERVAIS

T

© FOLIE DOUCE

C

et hiver, les mercredis à la Folie Douce seront sauvages. Oubliez la traditionnelle combinaison de ski et sortez vos meilleurs déguisements car on compte sur vous pour faire du lieu le plus haut zoo des Alpes ! Lion indomptable, zèbre majestueux, Tarzan moderne, Jane intrépide ou même un stormtrooper essayant de se frayer un chemin dans cette jungle épaisse, laissez libre cours à votre imagination ! Alors à quel niveau de la chaîne alimentaire seras-tu ? Choisis avec précaution, car la loi de la jungle s’applique à tous …

WILD PARTY NIGHTS

(L’ALPE D’HUEZ AND ST-GERVAIS)

his winter, Wednesdays at La Folie Douce will be wild. Forget the traditional ski suit and dust off your best fancy dress costumes, because we’re counting on you to turn the venue into the highest zoo in the Alps! As an untameable lion, majestic zebra, modern-day Tarzan, intrepid Jane or even a Stormtrooper trying to make his way through this dense jungle, give free rein to your imagination! So where on the food chain will you be? Choose carefully, as the law of the jungle applies to all...

TEDDY BIDAUX, CHEF DE LA FOLIE DOUCE SAINT-GERVAIS MEGÈVE HEAD OF LA FOLIE DOUCE SAINT-GERVAIS MEGÈVE Comment définiriez-vous la cuisine de la Folie Douce SaintGervais/Megève ? Une cuisine gourmande et généreuse : notre clientèle est ici en vacances ou en week-end, c’est l’hiver, il fait froid, nous sommes présents pour rendre cet instant de partage en famille ou entre amis le plus agréable et chaleureux possible. Pour nous les cuisiniers, le service est le moment le plus important de la journée, l’aboutissement de tout un travail en amont pour régaler nos convives. Comment choisissez-vous vos produits ? Jeune chef, je commence à tisser des liens avec des fournisseurs de qualité, qui respectent mes demandes et connaissent leur métier. Olivier Meztger pour la viande, Sandrine Ferret pour les produits de la mer, Jean-Luc Raillon pour les herbes aromatiques, l’affineur Schmidhauser pour les fromages de région et les frères Chantzios pour l’huile d’olive de leur famille. Un échange professionnel mais également amical pour offrir le meilleur dans nos assiettes. La région Auvergne Rhône-Alpes est riche de produits et de producteurs passionnés, c’est avec un grand plaisir que mon équipe et moimême tentons de sublimer leur travail. Quelles nouveautés sont à découvrir à la carte cette année ? Cet hiver à la carte de LA FRUITIERE, nous proposons des nouveautés comme par exemple un saumon fumé au sapin, blinis, pomme Granny Smith et Chartreuse Verte. La célèbre sucette de reblochon a eu droit à un petit rafraîchissement grâce à du citron branche notamment. L’épaule d’agneau de lait à partager fait son retour avec un taboulé à la perle de Savoie, fruits secs et courge confite à l’huile d’olive Kalios. Devenues un classique, les « linguine » aux truffes s’offrent un petit peu de champagne pour cette nouvelle saison. D’autres nouveautés seront à découvrir aussi à La Petite Cuisine…

24

How would you define the cuisine at La Folie Douce Saint-Gervais/Megève? Hearty, indulgent cuisine: our customers are here on holiday or on a weekend, it’s winter, it’s cold, we’re here to make this shared experience for families and friends as enjoyable and heart-warming as possible. For us cooks, service is the most important moment of the day, the culmination of a long series of tasks aimed at delighting our guests. How do you choose your products? As a young chef, I began forming ties with quality suppliers who respect my wishes and know their trade. Olivier Metzger for meat, Sandrine Ferret for sea products, Jean-Luc Raillon for aromatic herbs, the cheesemonger Schmidhauser for regional cheeses and the Chantzios brothers for their family’s olive oil. Professional yet also friendly relationships with the aim of bringing the best to our plates. The Auvergne Rhône-Alpes region boasts a wealth of products and passionate producers, and my team and I are delighted to be able to try and turn the fruits of their labour into something sublime. What new additions can we discover on the menu this year? On the menu this winter at LA FRUITIERE, we are offering new dishes such as pine-smoked salmon with blinis, Granny Smith apple and Green Chartreuse. The famous reblochon lolli-pop has been given a little update with branch lemon win particular. The shoulder of milk-fed lamb to share is back with a tabbouleh of Savoie pearl barley, dried fruit and squash confit with Kalios olive oil. Now a classic, the truffle “linguine” are treated to a dash of champagne for this new season. There will also be other new dishes to discover at La Petite Cuisine…


www.cafesrichard.fr 25

©David André - Freepresse

Philippe Mouchetan 06 73 10 88 66


NEWS

CHEF STÉPHANE TARABLA, LA FOLIE DOUCE ALPE D’HUEZ 3 INGRÉDIENTS POUR MIEUX LE CONNAÎTRE… 3 INGREDIENTS TO GET TO KNOW HIM BETTER… ANECDOTES EN CUISINE Lorsqu’on travaille en altitude, les principales difficultés résident souvent dans l’approvisionnement. La logistique en montagne pendant la saison d’hiver est complexe, et le moindre grain de sable dans l’organisation peut avoir de fâcheuses conséquences! Nous en avons fait l’expérience l’année passée quand le ratrack qui monte quotidiennement la marchandise jusqu’à notre restaurant est soudainement tombé en panne. Une course contre la montre s’est engagée pour parvenir à acheminer nos produits à temps pour la préparation du service du déjeuner. Toute la matinée nous avons troqué la toque contre un bleu de chauffe et monté toute la marchandise sur le dos et en télésiège! Il nous aura fallu plus de deux heures pour acheminer le tout jusqu’à La Folie Douce ! Les joies de la montagne…

KITCHEN ANECDOTES When you’re working at high altitudes, the main difficulties often lie in obtaining supplies. Mountain logistics are complex in the winter season, and the slightest organisational hiccup can have tiresome consequences! We had that experience last year when the Ratrac machine that brings the goods up to our restaurant every day suddenly broke down. It was a race against time to bring our products to the kitchen in time to prepare for the lunch service. All morning, we swapped our chefs’ hats for overalls and carried all the goods up on our backs and on the chair lift! It took us over two hours to bring it all to La Folie Douce! The joys of the mountain…

ENGOUEMENT DES CHEFS DANS LES ALPES Nous assistons depuis quelques années à une inflexion de la cuisine alpine. Les cuisiniers et restaurateurs de nos montagnes ont pris conscience de la richesse du terroir à leur disposition. Au-delà de la traditionnelle raclette et de l’éternelle fondue savoyarde, de nombreuses spécialités très locales sont sorties de l’anonymat, notamment sous l’impulsion de grands chefs français comme Marc Veyrat, Christophe Aribert, Emmanuel Renaut ou encore Jean Sulpice. On se régale aujourd’hui avec des recettes comme le murçon brioché ou les farcis de l’Oisans.

ALPINE CHEFS’ ENTHUSIASM For a few years now, we’ve been seeing a trend towards Alpine cuisine. Cooks and restaurant owners in our mountains have become aware of the local treasures available to them. Beyond the traditional raclette and the timeless fondue savoyarde, many very local specialities have emerged from obscurity, particularly thanks to great French chefs like Marc Veyrat, Christophe Aribert, Emmanuel Renaut and Jean Sulpice. Today people enjoy recipes like murçon brioché (sausage in a brioche roll) or farcis de l’Oisans (traditional pork dumplings).

QUELQUES MOTS SUR MON EXPÉRIENCE J’ai la chance d’avoir toujours pu m’identifier et m’adapter aux différents terroirs et aux différentes cuisines dans lesquelles j’ai eu la chance d’exercer mon métier, que ce soit en Corse, en Provence ou dans les montagnes iséroises et savoyardes … Chaque micro-région dispose de spécialités, de produits propres et d’une flore spécifique qui donnent à leur cuisine un caractère unique. Si l’on a la curiosité de creuser suffisamment, les possibilités de découvertes sont quasiillimitées. Tout le plaisir consiste ensuite à faire découvrir ces saveurs à nos convives !

A FEW WORDS ABOUT MY EXPERIENCE I’m lucky to have always been able to identify with and adapt to the various lands and cuisines that I’ve had the good fortune to work in, be it Corsica, Provence or the mountains of Isère and Savoie… Each micro-region has its own specialities, products and specific flora that give their cuisine its own unique character. If you are curious enough to delve into it, the possibilities for discovery are almost unlimited! All the pleasure then lies in introducing our guests to these flavours!

UN PLAID DE FOLIE

AUX SHOPS DE LA FOLIE DOUCE ALPE D’HUEZ ET ST GERVAIS

U

n nouveau produit débarque au Folie Shop ! Le plaid Arpin estampillé La Folie Douce sera sans aucun doute le nouveau must-have de l’hiver prochain. Fabriqué selon la tradition ancestrale des maîtres lainiers en Savoie, ce plaid traversera le temps et saura vous satisfaire par sa qualité et sa robustesse. Alors pour rester bien au chaud après une longue journée d’hiver, direction le Folie Shop !

A PLAID BLANKET YOU’LL GO CRAZY FOR

© FOLIE DOUCE

(LA FOLIE DOUCE ALPE D’HUEZ AND SAINT-GERVAIS)

26

A new product is coming to the Folie Shop! The Arpin plaid blanket bearing the La Folie Douce logo will no doubt be the new must-have item this winter. Made following ancestral traditions by master wool craftspeople in Savoie, this blanket will stand the test of time, and its quality and resistance are sure to bring you satisfaction. So to keep nice and warm after a long winter’s day, head to the Folie Shop!


www.movementskis.com Rider: Romain Grojean | Photo: Eric Gachet | Location: Val Thorens

ICON 95

ICON 95

THE FREESKI COMPANY

Conquer the mountain

THE FREESKI COMPANY

ICON 95


©andyparant.com

ESF TIGNES

> +33 (0) 4.79.06.31.28 > www.esftignes.com

ESF SAINT GERVAIS

> +33 (0) 4.50.47.76.21 > www.esf-saintgervais.com


ESF MÉRIBEL

> +33 (0) 4.79.08.60.31 > www.esf-meribel.com

ESF MEGÈVE

> +33 (0) 4.50.21.00.97 > www.megeve-ski.com


CORPORATE

CORPORATE FOLIE DOUCE

30


31

© BKOICHI NAKAJIMA


CORPORATE

STORY FOLIE DOUCE

LES DATES QUI ONT MARQUÉ L’HISTOIRE DE FOLIE ! La Folie Douce, avec ses tendances culinaires en accord avec une partition artistique et son chef d’orchestre Luc Reversade qui affirme que dans la vie rien n’est impossible... Histoire d’une réussite et des évolutions qui ont fait grandir le lieu étape par étape. Par JEANNE COUTTE

1974

2000

Ouverture du refuge par Luc Reversade et sa maman Momone à la Daille (Val d’Isère).

Rencontre avec Kely Starlight, directeur artistique et artiste performer lors d’une prestation au club de Luc Reversade, « L’Aventure ».

Opening of the mountain refuge by Luc Reversade and his mother Momone at La Daille (Val D’Isère).

1990

Meeting with Kely Starlight, artistic director and performer during a performance at Luc Reversade’s club “L’Aventure”.

Rencontre Corinne Reversade, sa femme et Directrice générale de l’entreprise. Luc meets Corinne Reversade, who becomes his wife and General Manager of the enterprise.

1994 1981 1ère version de l’établissement : une maison qui sait recevoir avec Momone aux fourneaux. Une cuisine familiale, faite avec amour et générosité, qui restera la signature de la Folie Douce. The first version of the establishment: a restaurant that welcomes one and all, with Momone at the stove. Home-style cuisine, made with love and generosity, which will remain the signature of La Folie Douce.

32

Ouverture de La Fruitière qui propose une cuisine du terroir audacieuse et élaborée, orchestrée par de grands chefs. Opening of La Fruitière, which offers an audacious and elaborate regional cuisine, prepared by leading chefs


THE DATES THAT MARKED A HISTORY OF MADNESS La Folie Douce, with its culinary trends that match an artistic score and its conductor Luc Reversade who claims that in life nothing is impossible… The history of a success and the evolution that saw the concept grow step by step

2010 Franck Mischler rejoint la Folie Douce et ajoute sa signature culinaire au lieu. Franck Mischler joins Folie Douce and adds his culinary signature to the venue.

2007 Création de l’Après Ski et agrandissement de la terrasse pour accueillir jusqu’à 2000 skieurs. Le concept Folie Douce est lancé ! Creation of the Après Ski and expansion of the terrace to accommodate up to 2,000 skiers. The La Folie Douce concept is launched!

Lancement du Cabaret, spectacle 360° alliant chant, danse pour le plus grand bonheur des petits et des grands.

« ILS 2009 DÉBUTÈRENT À DEUX. ET FINIRENT À QUATRE CENTS »

Ouverture de La Folie Douce Val Thorens. Opening of La Folie Douce Val Thorens.

Launch of the Cabaret, a 360° show combining singing and dancing for audiences young and old.

2012 Ouverture de La Folie Douce Méribel – Courchevel. Opening of La Folie Douce Méribel– Courchevel.

33


CORPORATE

2014

2017

Création de La Véranda, l’espace VIP de la Folie Douce Val d’Isère.

Lancement Disco Ball Launch of the Disco Ball

Creation of La Véranda, the VIP area at La Folie Douce Val d’Isère.

2015 Lancement des Folie Douce d’été : Cannes et Deauville. Launch of the summer Folie Douce: Cannes and Deauville.

2016

Ouverture de La Folie Douce Megève.

Création et lancement de la WTF Party ! Tous les mois un véritable spectacle sur une line up originale !

Opening of La Folie Douce Megève.

2013

Creation and launch of the WTF Party! Every month a real show with an original line up!

Ouverture de La Folie Douce Alpe d’Huez. Opening of La Folie Douce Alpes d’Huez.

« AT THE BEGINNING, THEY WERE 2 AND NOW THERE ARE FOUR HUNDREDS » 34

2018 L’avenir s’annonce plein de surprises !

The future promises to be full of surprises!


NotĂŠs au guide des vins DVE


CORPORATE

D

ans l’ADN de La Folie Douce et de Luc Reversade, son fondateur : originalité, grain de folie et art de vivre. Depuis 36 ans, la Folie douce « ambiance » les épicuriens de la montagne et illumine les journées des skieurs bienheureux dans les stations des Alpes à Val d’Isère, Val Thorens, Megève, Courchevel et l’Alpe d’Huez. La Folie Douce est une institution ! Elle est aussi un acteur majeur de la montagne française, très concerné et impliqué dans son développement, aux avant-postes. En inventant la Folie Douce, Luc Reversade a dépoussiéré et bousculé les codes du divertissement en montagne. Il a permis aux stations de compléter leur attractivité, voire, pour certaines, de renforcer leur image, en répondant aux clients en quête d’originalité et de divertissement. Dans les restaurants et bars d’altitude La Folie Douce, on prend le temps de savourer une cuisine généreuse et de partager des moments en famille, on aime se trémousser sur des rythmes endiablés avant de rechausser les skis, on comble ses envies de bonheur. Et, en coulisses la Folie douce offre chaque saison des nouveautés et aime surprendre. Etre toujours au plus près des attentes de ses clients et en avance sur son temps, voilà ce qui anime Luc Reversade et son équipe. Visionnaire, Il murit aujourd’hui un nouveau concept, et bien au-delà, un projet de territoire : réhabiliter et recycler l’ancienne gare d’arrivée de la télécabine de la Daille en y créant un pôle de loisirs en altitude, adapté à tous ; une première en France ! Il voyage, s’inspire de nos voisins européens et des nordaméricains, évoque l’idée, présente le dossier et réussit à mobiliser des acteurs et des experts autour de son projet ambitieux et avant-gardiste, à naître en 2020. C’est demain ! Coup de projecteur sur cette douce folie et belle innovation avec les confidences de Luc Reversade. D’où est venue l’idée ? Luc Reversade : Depuis des années, je m’interroge sur la capacité des stations françaises à s’adapter aux besoins des clients. Hormis se restaurer, il n’existe pas réellement

de possibilité de se poser et faire des activités (autre que le ski) en altitude, à l’instar des grandes stations autrichiennes. Elles sont dotées de pôles d’attraction en altitude de plus en plus évolués en termes de services (restaurants, consignes, écoles de ski, kids clubs, centres de séminaires, boutiques...). Inspiré par ces modèles qui fonctionnent bien, ce pôle de loisirs contribuerait à faire grimper encore plus l’attractivité de Val d’Isère. Depuis 10 ans et chaque année, je pars dans les stations étrangères, pour le plaisir mais aussi toujours avec les yeux grands ouverts ! J’ai pu ainsi comparer l’évolution des stations européennes (Autriche, Italie et Allemagne), de Suisse et des stations françaises qui sont un peu à la traine, en matière de services. Les stations françaises à la traine ? Expliquez-nous pourquoi ? En matière de services, nos stations alpines sont bien loin derrière ! Voire à la traine, même si les statistiques nous positionnent au premier rang de la destination ski en Europe. Oui nous sommes en premier sur la fréquentation car dans nous avons bétonné, encouragé des promoteurs à construire, permettant ainsi aux stations d’avoir des capacités d’hébergement énormes, comme Flaine, Val Thorens, Le Corbier avec 40 à 50000 lits ; mais des lits froids, occupés pendant les vacances scolaires essentiellement. Alors que dans les autres pays, les lits sont chauds. L’économie touristique des stations de ski italiennes, suisses, allemandes et autrichiennes repose sur l’occupation des « lits chauds » ; il y a du monde toute la saison dans la station qui consomme et jouit des services à la pointe et adaptés à leurs besoins, et un « parcours client fluide ». Nouveaux services, parcours client facilité, c’est ce qui est au cœur de votre projet ? A l’issu de mes voyages et de mes explorations en Europe et en Amérique du Nord, je me suis rendu compte que rien ne facilitait le parcours du client dans nos stations françaises. Premier obstacle, l’organisation de la gestion

LA DOUCE FOLIE…de la Folie Douce Par LAURE BÉCHADE

36


© DR © DR

© DR

© DR

Luc Reversade en skieur (ci-dessus), en chef (au centre en bas), jamais très loin de son établissement de coeur, la Foile Douce… / Luc Reversade the skier (above), and the chef (bottom centre), never far from his heart’s home: La Folie Douce...

© DR

© DR

Ci-contre, Jean-Louis Aubert, ex-Téléphone devenu Les Insus, attablé en famille. Opposite, Jean-Louis Aubert, ex-Téléphone, now Les Insus, sitting with his family.

Ci-contre, la Folie Douce à ses débuts, peut-être encore plus folle... Opposite, La Folie Douce in its early years, perhaps even more crazy…

37


CORPORATE

Quels services proposerez-vous dans ce pôle d’attraction en altitude ? Nous souhaitons offrir aux clients des équipements et des services à la hauteur de nos ambitions et de leurs attentes, à commencer par des vestiaires et des consignes (et des toilettes). Ouvrir un véritable lieu de vie en altitude ! Il sera désormais possible de quitter sa combinaison de ski pour aller déjeuner au restaurant, de prendre une douche, de faire sécher ses chaussures… ! Ce ne sera plus un luxe ! Le lieu sera aussi dédié à la famille avec un kids club proposant école de ski, garderie, ateliers cuisine et école de danse. Cet espace de 3000 m2 accueillera aussi un spa : quoi de plus divin que de faire une pause bien-être avec vue sur Le Mont-Blanc et ce, entre deux descentes ! Le centre d’activités culturelles (équipée en photovoltaïque et domotiques) abritera un centre d’art contemporain, une galerie d’art, des spectacles et sera capable d’accueillir des activités de groupes et de grande capacité (séminaires, mariages, soirées privées...). Et puis n’oublions pas des activités hebdomadaires d’exception : Night show en altitude (ce n’existe pas ailleurs), des promenades nocturne, la descente de la piste perdue éclairée… C’est réalisable car ce type de services existe chez nos voisins, pas plus loin que dans les Dolomites ou La Vallée d’Aoste en Italie.

38

© DR

© DR

Le lieu sera un gros pôle dédié à la famille. Vous pouvez nous en dire plus ? Parce qu’à La Folie Douce on vient en famille. Alors offrons un lieu de vie en altitude, moderne et authentique à la fois, chaleureux et à la pointe de la technologie ! Qui plus est Val d’Isère est une station famille Plus. Il se devait donc de pouvoir contenter parents, enfants, grands-parents… Nous proposerons un éventail de services pour les enfants, les cours de ski tout d’abord. Côté garderie, on pourra laisser son enfant se reposer ici durant une heure ou deux pendant que les parents s’offrent des descentes, et ce sans difficultés logistiques. Le Kids club proposera des activités,

des ateliers, des cours de cuisine et une école de danse. Et puis, les kids auront leur resto là-haut ! Pensez-vous que le public sera au rendez-vous ? Aujourd’hui, on ne skie plus une journée complète. Réchauffement climatique oblige et mutation des consommations aidant, les stations proposent d’autres types d’activités mais ce n’est pas suffisant pour satisfaire les besoins. Aujourd’hui, on ne parle plus du ski et de l’après-ski. On ne parle plus de « sports d’hiver » mais de « vacances en montagne ». La clientèle de Val d’Isère a envie de profiter de vraies vacances : prendre le temps, s’amuser, profiter et ne pas rencontrer de difficultés pour accéder à différents services agrémentant leur séjour. La Folie Douce propose une nouvelle expérience de la montagne et du séjour au ski !

UNE NOUVELLE EXPÉRIENCE DE LA MONTAGNE À L’HORIZON 2020 Horizon 2020 : quelles sont les étapes de développement du projet ? Le projet est écrit. La première étape fut de consulter les acteurs en présence et impliqués sur le territoire : mairie, communauté de commune et gestionnaire des remontées mécaniques. Plusieurs réunions ont été nécessaires pour présenter le projet et 3 ans de discussions pour échanger sur l’avenir de l’ancienne gare de la télécabine. Nous avons estimé le budget et proposé la répartition des investissements entre chaque acteur. Vous avez réussi à mobiliser les acteurs locaux pour bâtir ensemble le projet ? Ce projet va au-delà d’une initiative privée purement lucrative. Ce projet est dans l’intérêt de la dynamique de Val d’Isère. A 2030, la Daille développe un important projet d’urbanisme visant à rénover ce quartier de Val d’Isère. Il est question de construire 25 000 mètres carrés d’hôtels, ce qui correspond à la création de 3 000 nouveaux lits chauds. Il va bien falloir contenter cette nouvelle clientèle en termes de services et de divertissement. Concernant le domaine skiable, David Ponçon, directeur de la Compagnie des Alpes (gestionnaire du domaine de Val d’Isère) a proposé de réfléchir à un projet commun dans lequel, aussi bien la Compagnie des Alpes que la Folie Douce auraient un intérêt à s’investir ; une première !

© DR

des stations, au cœur desquelles les mairies délèguent à des sociétés de remontées mécaniques dont l’objectif est de vendre du forfait et non pas de s’assurer de la simplicité d’accès en termes de réservation des vacances et routiers, ni du bonheur et de son expérience ; cette dernière mission, c’est celle de l’office de tourisme. La segmentation des métiers ne favorise pas le bonheur du client. Faut-il revoir le modèle économique des stations de ski en France ? En Autriche et aux Etats-Unis, tout est intégré en une seule entité. Tout est simplifié pour les clients et aussi pour les investisseurs pour le développement de services.


© DR

© DR

A gauche, Luc et Corinne Reversade. A droite, avec Gérard Depardieu. Left, Luc and Corinne Reversade. Right, with Gérard Depardieu.

t is in the DNA of La Folie Douce and its founder Luc Reversade: originality, a touch of madness and of the art of living. For 36 years, La Folie Douce has “set the vibe” for mountain enthusiasts and brightened the days of happy skiers in the ski resorts of Val d’Isère, Val Thorens, Megève, Courchevel and l’Alpe d’Huez. La Folie Douce has become an institution! It is also a major player in the French mountain world, deeply concerned and involved with its development, it is at the forefront. In dreaming up La Folie Douce, Luc Reversade shook up the rules for having fun in the mountains. He enabled the ski resorts to enhance their appeal and, for some, to boost their image by attracting customers who were looking for originality and entertainment. In the mountain restaurants and bars of La Folie Douce, we take the time to savour generous cuisine and share moments with the family, we like to dance to wild beats before clicking back into our skis, we take our fill of good times. And, behind the scenes, La Folie Douce prepares new things each season and likes to surprise. Satisfying the expectations of his customers a little bit better each time, and staying ahead of the game: this is what drives Luc Reversade and his team. Right now, he is developing a visionary new concept, and what is more, a territorial project: to rehabilitate and reuse the former arrival station of the Daille gondola by creating a highaltitude recreational centre, with something for everyone – a first in France! He is travelling, drawing inspiration from our European neighbours and from the North Americans, discussing the idea, presenting the dossier and successfully mobilizing stakeholders and experts around his ambitious and cutting-edge project, projected for opening in 2020. Which is practically tomorrow! Here we place the spotlight on this sweet madness and exciting innovation with a few confidences from Luc Reversade. You’ve dreamt up a new concept with a high-altitude recreational centre. Why? With the ageing of the La Daille gondola, the Compagnie des Alpes, which manages the Val d’Isère ski area, embarked on a

project to build a new arrival station, seven metres below the current one. La Folie Douce is a major and historic player in Val d’Isère, welcoming thousands of people each year. I took the decision not to allow the old arrival station, which offers 3,000 m2 of space just a few steps away from La Folie Douce, to be abandoned. Instead, why not propose a new “hub” for the mountain? Where did the idea come from? For years, I’ve wondered about the ability of French resorts to adapt to the needs of customers. Apart from eating, there’s no real possibility of arriving and doing any other activity than skiing at altitude, like there is in the big Austrian resorts. They have these high-altitude hubs that are increasingly advanced in terms of services (restaurants, instruction, ski schools, kids’ clubs, training centres, shops...). Inspired by these successful models, this recreational centre would help to increase even further the attractiveness of Val d’Isère. Every year for the past 10 years, I’ve travelled to foreign resorts, for pleasure but always with my eyes wide open too! I was able to compare the evolution of European ski resorts (Austria, Italy and Germany), and Swiss and French stations, which are a little behind, in terms of services. The French resorts are falling behind? Why is that? In terms of services, our alpine resorts are far behind! Even if the statistics place us at the forefront of ski destinations in Europe. Sure, we are first for attendance because we have poured concrete and encouraged developers to build, endowing our resorts with a huge accommodation capacity, such as Flaine, Val Thorens, or Le Corbier with 40-50,000 beds; but these are mostly “cold” beds, busy only during the school holidays, basically. While in other countries, the beds are “hot”. The tourist economy of the Italian, Swiss, German and Austrian ski resorts is based on the occupation of “hot beds”; there are people in the resort throughout the season who consume and enjoy first-class services that are suited to their needs, and a “fluid customer journey”. 39


CORPORATE New services, a smoother customer journey, is this what lies at the heart of your project? At the end of my travels and my explorations in Europe and North America, I realized that there was nothing facilitating the customer journey in our French resorts. The first obstacle is how the resort management is organized, at the heart of which is the fact that the town halls delegate things to ski lift companies whose objective is to sell ski passes and not to achieve simplicity of access in terms of holiday booking or roads, or to worry about visitors’ happiness and experience; this is the job of the tourist office. The segmentation does nothing for customer satisfaction. Perhaps we need to take another look at the economic model of ski resorts in France? In Austria and the United States, everything is integrated into a single entity. Everything is simplified for the customers – as well as for investors in the development of services. What services would you offer in this high-altitude hub? We want to provide customers with amenities and services that meet our ambitions and expectations, starting with changing rooms and lockers (and toilets). To open a real hub of activity at altitude! It will now be possible to get out of your ski suit to have lunch in the restaurant, take a shower, dry your boots – it won’t be a luxury anymore! The place will also be dedicated to families, with a kids’ club offering a ski school, crèche, cooking workshops and dance school. This 3,000 m2 space will also host a spa: what could be more divine than to enjoy a wellness interlude with a view over Mont Blanc – and to do this between sessions on the slopes! The cultural activities centre (fitted with photovoltaic panels and home automation) will house a contemporary art centre, an art gallery, will host shows and will be able to accommodate groups and large-capacity activities (seminars, weddings, private parties…). And let’s not forget the exceptional weekly activities: nocturnal shows at altitude (which you don’t find anywhere else), night-time promenades, night-time torchlit skiing... I know that it is feasible because our neighbours already offer this type of service, no further away than the Dolomites or Valle d’Aosta in Italy. So the place will be a big, family-oriented hub. Can you tell us more about this? Because people come to La Folie Douce as a family. So we need to offer a hub of activity at altitude, both modern and authentic at the same time, welcoming and with cuttingedge technology! What’s more, Val d’Isère is a “Family Plus” resort. This means it has to be able to please parents, children, grandparents… We will offer a range of services for children, starting with ski lessons. In terms of day care, parents can leave their child to relax here for an hour or two while they enjoy a few runs, without any logistical difficulties. The Kids’ Club will offer activities, workshops, cooking classes and a dance school. The kids will even have their own restaurant up there!

40

Do you think the public will be up for this? Today, people no longer ski for the full day. As a result of global warming and the resulting change in consumption patterns, resorts offer other types of activities, but this is not enough to meet visitors’ needs. Nowadays, we don’t talk about skiing and après-ski anymore. We no longer speak of “winter sports” but of “mountain holidays”. The clientele at Val d’Isère want to enjoy a real holiday: take their time, have fun, enjoy themselves without running into difficulties accessing the different services that might enhance their stay. La Folie Douce offers a new experience of mountain and ski holidays! Looking forward to 2020: what are the project development phases? The project is down on paper. The first step was to consult the different players involved in the territory: the town hall, the commune community and the ski lift management company. Several meetings were necessary to present the project, and three years of discussions to discuss the future of the former gondola station. We have estimated the budget and proposed the distribution of the investment between each player. You’ve succeeded in getting the local players on board to build the project together? This project goes beyond a purely lucrative private initiative. This project is in the interests of Val d’Isère as a whole. Looking forward to 2030, La Daille is developing a major urban planning project aimed at renovating this district of Val d’Isère. It is about to build 25,000 square metres of hotels, which corresponds to the creation of 3,000 new “hot” beds. We will have to satisfy the expectations of this new clientele in terms of services and entertainment. Regarding the ski area, David Ponçon, director of the Compagnie des Alpes (manager of the Val d’Isère ski area) proposed looking at a joint project in which both the Compagnie des Alpes and La Folie Douce would invest in – a first!


41


CORPORATE

RÈGLES DE BASE

DU « COOL MANAGEMENT » Loin des stéréotypes rigides d’antan, le patron des temps modernes cultive la cool attitude. Nos 10 conseils à emprunter aux start-ups pour instaurer un maximum de bien-être au sein de votre entreprise… Par SANDRA BOULET

01

L’ESPACE DÉTENTE

RELAXATION SPACE

02

LA HIÉRARCHIE

HIERARCHY

03

LES CÉLÉBRATIONS

Babyfoot, billard, flipper, table de ping-pong et autres consoles de jeux vidéo sont les éléments mythiques que l’on retrouve dans toutes les start-ups ayant adopté la cool attitude. Les salariés s’y détendent entre deux projets ultrainnovants qui vont changer la vie de millions d’utilisateurs… ou pas ! Les fondateurs eux aussi viennent jouer un peu avec leurs équipes pour s’aérer l’esprit. Ils repartent ensuite dans leur bureau pour continuer à travailler sur une cinquième levée de fonds de plusieurs millions ! Vous aussi goûtez au babyfootmanagement, vous remarquerez les effets bénéfiques du jeu sur l’ambiance générale de votre entreprise !

Dans les « start-ups super cools », patrons et salariés sont tous logés à la même enseigne. Vous aussi adoptez « l’openspace attitude » ! En gommant les strates hiérarchiques, vous responsabiliserez les salariés, qui en ressortiront plus engagés et motivés. Sans aller jusqu’à suivre le modèle de la start-up américaine Valve, dans laquelle aucun salarié ne sait qui est le patron, qui se fond dans l’équipe, gommez les relations autoritaires dans l’entreprise. Un type de management qui fonctionne particulièrement bien auprès de la Génération Y.

© DR

Anniversaires, nouveaux contrats, atteinte des objectifs, pot d’arrivée, pot de départ, arrivée du weekend… Vous aussi, égayez le quotidien de votre boîte en instaurant des moments de partage festifs dans l’équipe. Le bonheur en entreprise, c’est simple comme un paquet de chips et un peu de jus d’orange.

42

Table football, pool tables, pinball, ping-pong tables and video games have become must-have features for all startups that have adopted the cool outlook. Employees take a break here between two ultra-innovative projects that are going to change the lives of millions of users… or not! The founders too come to play with their teams, to cleanse the mind. Then they head back to their offices to continue their work on their fifth multi-million fundraiser… You too can enjoy a table-football management session, there’s no doubt you’ll notice the beneficial effects of the game on the overall atmosphere of the company!

At super-cool start-ups bosses and employees are all assigned the same category. This is an “open-space attitude” you need to adopt. By erasing hierarchical levels, you will empower the employees, who will emerge more committed and motivated. You don’t need to go as far as the American start-up Valve, where no employee knows who the boss is, who merges with the team, doing away with authoritarian relationships altogether. A management style that works particularly well with Generation Y.

PARTIES

Anniversaries, new contracts, targets met, new employee welcoming party, leaving party, because it’s the weekend… Enliven the daily life of your office by creating opportunities for sharing good times with the team. A happy company can be as easy as a bowl of crisps and some orange juice.


© STEPHEN-DI-DONATO

© TOA HEFTIBA

L’espace détente-cantoche, un must-have de toute start-up qui se respecte !

The relaxation area, a must-have of any self-respecting start-ups.

LES RECRUTEMENTS

RECRUITMENT

Exit les recrutements basés uniquement sur la vérification que le candidat a bien tel ou tel diplôme. Le recrutement « new generation » se base davantage sur la personnalité du candidat, sur sa motivation et sur sa capacité à être polyvalent. Dans les start-ups, le recrutement se fait énormément par relations, pour mettre la main sur des profils atypiques et prometteurs qui viendront enrichir l’entreprise. De nouvelles solutions de recrutement, par le challenge ou par des tests psychologiques par exemple, se développent dans les entreprises de la Silicon Valley.

LA DÉCO Les locaux des start-ups en vogue sont parfois de vrais chef d’œuvre architecturaux, à l’opposé strict des bureaux grisonnants et carrés des entreprises classiques. On peut citer ici l’open space de Zappos, qui ressemble davantage à une jungle qu’à un local professionnel ! Les startupers s’autorisent toutes les excentricités. Google n’a-t-il pas installé un toboggan pour accéder rapidement à la cafétéria en cas de grosse faim ? Alors, comme les fondateurs d’Adopte un mec, qui ont placé des ours en peluche et une licorne dans leurs bureaux, lâchez-vous ! Vos employés n’en seront que plus heureux !

LES SERVICES POUR LES EMPLOYÉS Connaissez-vous le secret des dirigeants de start-ups pour faire en sorte que leurs employés restent tard au travail ? Ils offrent sur place, dans l’entreprise, tous les services visant à alléger le quotidien des employés. Chez Google, par exemple, les salariés ont accès à une salle de sports ouverte 24/7 avec des coachs et des espaces de cours, de musculation et de fitness. Rassurez-vous, pas besoin d’installer un pressing dans la salle de réunion ! L’accès à un service de conciergerie ou de garde d’enfants à prix préférentiels suffira largement !

Goodbye to recruitment based solely on checking that the candidate has this or that diploma. Next-generation recruitment is based more on the candidate’s personality, motivation and ability to be versatile. For start-ups, recruitment is very much a question of relationships, and hitting on atypical and promising profiles that will enrich the company. New recruitment solutions, using challenges or psychological tests for example, are being developed by companies in Silicon Valley.

DÉCOR The premises of fashionable start-ups are sometimes real architectural masterpieces, in contrast to the grey and rigid offices of classic companies. We could look to the openplan space of Zappos, which resembles a jungle more than a professional office! Start-ups allow themselves all kind of eccentricities. Didn’t Google install a slide for quick access to the cafeteria in the case of urgent hunger pangs? So, like the founders of French dating site Adopte un mec, who filled their offices with teddy bears and a unicorn, let go! Your employees can only be more cheerful!

SERVICES FOR EMPLOYEES Want to know what the secret is of start-ups whose employees are eager to stay late at work? They offer all the services staff need for their daily lives right on site. At Google, for example, employees have access to a sports hall open 24/7 with personal trainers, including weight training and fitness. Don’t worry, there’s no need to set up a dry cleaners in the meeting room! Access to a concierge service or a discounted babysitting service is a great start.

04 05 06

43


07 08 09 10 44

© JENS-JOHNSSON

© JORDAN WHITFIELD

© JON TYSON

© BKOICHI NAKAJIMA

CORPORATE

L’ÉCHEC

FAILURE

Si les start-up à succès enchaînent les réussites, c’est parce qu’elles savent également tolérer l’échec. Sans essayer, on ne peut pas savoir ce qui pourra cartonner. Alors, autant essayer plusieurs types de produits / services pour être sûr de tomber sur une offre qui saura trouver son public. Copiez la fondatrice de la start-up My Little Paris qui s’inquiète lorsqu’elle voit que ses salariés n’ont pas assez échoué (et donc pas suffisamment essayé) ! Et prônez dans votre boîte une philosophie de l’échec assumé !

Successful start-do well because they also know how to deal with failure. Without giving things a shot, we’ll never know what works. So, try out lots of types of products or services to be sure you’ve hit on the one that’s going to find an audience. Take the example of founder of start-up My Little Paris, who worries when she sees her employees haven’t failed enough (meaning they haven’t tried hard enough). And promote failure around your office!

LES DÉCISIONS

DECISIONS

Les start-up n’ont pas les mêmes budgets que des entreprises du CAC 40, certes… Mais elles ont tout de même un petit truc en plus : une grande force de réactivité. Profitez de cet avantage concurrentiel face aux géants du marché et réagissez le plus vite possible pour être les premiers à vous illustrer. Vous aurez tout le loisir de prendre du temps pour chaque décision (qui devra passer par X strates hiérarchique pour être validée avant d’être actée) quand vous serez devenu un grand groupe !

Start-ups don’t have the same budgets as companies on the FTSE 100, do they? But they do have something up their sleeve: an ability to react swiftly. Take advantage of this competitive advantage compared to the market giants and react as quickly as possible in order to be the first to stand out. You will have plenty of chance to take your time about big decisions (that have to be approved by n levels of company hierarchy before being acted on) once you have become a large corporation!

LE COSTUME-CRAVATE

SUITED AND BOOTED

Optez pour le tee-shirt/basket ou le sweat à capuche (toute ressemblance avec un fondateur de réseau social ayant dépassé le milliard de membres ne serait que fortuite !). Porter une cravate au sein d’une start-up serait à peu près comme arriver déguisé en lapin dans un grand groupe ! Ce ne sera peut-être pas facile pour vous les premiers temps de réussir à lâcher votre cravate. Mais vous verrez, on respire tellement mieux ! Une fois cette première étape franchie, vous pourrez peut-être même passer aux tongs en été !

Go for t-shirt and trainers or a hoodie (any resemblance with the founder of a certain social network with over a billion members is mere coincidence). Wearing a tie at a start-up would be pretty much like arriving dressed as a rabbit. The first time, you might find it hard to leave your tie behind. But you’ll see, you really do breathe more easily. Once you’ve overcome this hurdle, it’s only a few steps to wearing flip-flops in summer…

LE TUTOIEMENT

JUST SAY HI

Peut-être est-ce parce que la culture start-up vient tout droit des Etats-Unis, où le vouvoiement n’existe tout bonnement pas… Dans tous les cas, lorsqu’on se rend dans une start-up, on a l’impression que le vouvoiement a simplement disparu du langage français !

Talking to your work colleagues the same way you’d address your mates is mostly likely an import from the United States, but it is one that causes particular consternation in France, where the distinction between formal ‘vous’ and informal ‘tu’ is inscribed in the very language… except when it comes to start-ups!


45

ginette. 10/13.

RC Grenoble B 057 504 599

Une boisson chaude avec une petite touche de sirop...


CORPORATE

AMERICA’S CUP YACHT RACE Bienvenue sur la Coupe de l’America, THE compétition nautique internationale à la voile. DJs, chanteurs, danseurs… toute le Folie Douce Team avait fait le déplacement pour offrir au public des shows déments. Au total, pas moins de 4 dates dont les soirées d’ouverture et de clôture !

Welcome to the America’s Cup, THE international sailing competition. DJs, singers, dancers… the whole Folie Douce Team made the trip to offer the public delirious shows. In total, no less than 4 dates including opening and closing nights!!

Ça s’est passé en OFF : Sachez qu’aucun bateau n’est louable aux Bermudes. En revanche, tout le team a piloté un ferry de 400 tonnes à l’entrée au port. Ferry accosté au port d’Hamilton, capitale des Bermudes, par l’une des danseuses de la FD. Big up à Tamy Ray, le capitaine du ferry !!!

Off the record: Be aware that no boats can be hired in Bermuda. On the other hand, the whole team piloted a 400-tonne ferry at the entrance to the port. The ferry was docked at the port of Hamilton, capital of Bermuda, by one of the FD dancers. A big shout out to Tamy Ray, the ferry captain!!!!!!

© FOLIE DOUCE

BERMUDES

« THE SHOW MUST GO ON ! »

PLANÈTE En inventant la Folie Douce, Luc Reversade a bousculé et dépoussiéré les codes de l’entertainment en montagne. Aujourd’hui, le constat est clair, à force de travail acharné, d’audace artistique assumée et de prises de risque ambitieuses, le concept Folie Douce a hautement fait ses preuves sur les massifs Alpins et étend désormais sa philosophie et son savoir-faire aux quatre coins du globe sous le label La Folie Douce Team.

With his invention of La Folie Douce, Luc Reversade has overturned and shaken up the codes of mountain resort entertainment. And is now extending its philosophy and know-how to the four corners of the globe under the brand La Folie Douce Team.

TAHITI POLYNÉSIE FRANÇAISE La Folie Douce Team ne connaît pas de limites, elle a fait le déplacement sur un des plus beaux archipels du monde pour enflammer les Pool Parties de deux hôtels de Papetee et Moorea. Des shows musicaux externalisés et sur-mesure pour revivre l’ambiance Folie Douce sur le sable et of course les pieds dans l’eau ! Ça s’est passé en OFF : Les deux évènements étaient sold out 48h avant. Au Meridien, dont la date était le 10 mai, soit une semaine après la Closing Party de la Folie Douce Val D’Isère, un groupe de clients qui était de la partie à Val D’Isère était également au Méridien, et attendait la FDTEAM !!! 22 000 kilomètres pour revoir la Folie Douce!!

46

La Folie Douce Team knows no limits, and has made a move on one of the beautiful archipelagos in the world to ignite the Pool Parties of two hotels on Papetee and Moorea. Outsourced, tailor-made musical shows to bring the Folie Douce ambiance to the sand and of course the feet in the water! Off the record: The two events were sold out 48h in advance. At the Meridien, on the 10th May, a week after the Closing Party of the Folie Douce Val D’Isère, a group of clients who were at the Val D’Isère party also turned up at the Méridien, and were waiting for the FDTEAM!!! 22,000 kilometres to experience La Folie Douce once more!!


© FOLIE DOUCE

COMMENT RÉSERVER LA FOLIE DOUCE TEAM POUR VOTRE EVENT ?

FOLIE DOUCE DEAUVILLE Comme chaque été, la team de Val d’Isère a amené le temps d’un week-end son grain de folie sur les planches de Deauville pour une ambiance cabaret et des shows face à la mer ! Avis aux gourmets friands des joies de la fête et de la bronzette, La Plage vous promet à nouveau des instants magiques dès l’année prochaine ! Ça s’est passé en OFF : Ne cherchez pas à vous mesurer à Kely Starlight au babyfoot, cet homme a été capable de gagner la partie, seul contre tout le reste de l’équipe !

Vous adorez l’univers de la Folie Douce et souhaitez faire appel à la Folie Douce Team pour animer votre événement privé ou corporate… Tout est possible ! De la simple intervention des performers pour un show personnalisé de quelques heures jusqu’à l’installation de toute la logistique Folie Douce dans le lieu de votre choix, pour la durée souhaitée, Corinne Reversade, productrice et Ange Fadoh, agent artistique international sont à votre écoute pour monter à vos côtés, l’événement de vos rêves. Let’s go ! Informations et devis : corinne.reversade@lafoliedouce.com

Like every summer, the Val d’Isère team brought its touch of madness to the boards of Deauville for a weekend with a cabaret atmosphere and shows overlooking the sea! For gourmets who love the joys of the festival and the sun, La Plage promises you magic moments again next year! Off the record: Don’t try to compete against Kely Starlight at table football, this guy was able to win the game alone against all the rest of the team!

FD TEAM

EVIAN CHAMPIONSHIP Un des plus beaux événements sportifs français sur lequel le FDTeam a la joie d’animer les soirées chaque année avec sa troupe d’artistes, performers et Dj’s dont les danseurs de la compagnie La Cage d’or de Sergey Novikov, chorégraphe de la Folie Douce Val d’Isère. Ça s’est passé en OFF : Au vu de l’auditoire personne n’aurait parié que quelqu’un bouge une oreille sur la performance du FD Team. Résultat : 15 min plus tard, les gens avaient enlevé cravates et talons hauts pour hurler en furies !

One of the most beautiful of French sporting events, the FDTeam has the pleasure of animating the evenings every year with its troupe of artists, performers and DJ’s, including the dancers from Sergey Novikov’s company La Cage d’Or, who is choreographer for La Folie Douce Val d’Isère.

If you love the universe of La Folie Douce and want the Folie Douce Team to enliven your private or corporate event… Everything is possible! From a simple intervention by the performers with a personalized show a few hours long, to the installation of the full Folie Douce experience in the venue of your choosing for the duration you require, producer Corinne Reversade and international artistic agent Ange Fadoh are ready to work with you to create the event of your dreams. Let’s do it! © FOLIE DOUCE

Off the record: Looking at the audience, no one would have bet that anyone is listening to the FD Team’s performance. Result: 15 minutes later, people had removed their ties and high heels to scream wildly!

HOW TO BOOK LA FOLIE DOUCE TEAM FOR YOUR EVENT?

Information and quotes : corinne.reversade@lafoliedouce.com

47


CORPORATE

LE CALENDRIER DES DATES DE FOLIE

À VIVRE CET HIVER DANS NOS ÉTABLISSEMENTS

VAL THORENS SAMEDI / SATURDAY NOVEMBRE / NOVEMBER

25

SAMEDI / SATURDAY DÉCEMBRE / DECEMBER

Opening La Folie Douce Val Thorens Val Thorens Folie Douce Opening

SAMEDI / SATURDAY AVRIL / APRIL

28

ALPE D’HUEZ

2

Opening La Folie Douce Alpe d’Huez Alpe d’Huez Folie Douce Opening

SAMEDI / SATURDAY AVRIL / APRIL Closing La Folie Douce Val Thorens Val Thorens Folie Douce Closing

13 14 15

Closing La Folie Douce Alpe d’Huez Alpe d’Huez Folie Douce Opening

2018 / AVRIL / APRIL

VAL D’ISÈRE

PÂQUES

Wild Party La Folie Douce St Gervais-Megève

SAMEDI / SATURDAY NOVEMBRE / NOVEMBER

25

Opening La Folie Douce Val d’Isère Val d’Isère Folie Douce Opening

SAMEDI / SATURDAY DÉCEMBRE / DECEMBER

MERCREDI / WEDNESDAY DÉCEMBRE / DECEMBER

13

La Big WTF Star Wars The Big WTF Star Wars

SAMEDI / SATURDAY AVRIL / APRIL

ST GERVAIS-MEGÈVE

DIMANCHE / SUNDAY LUNDI / MONDAY

28 29 30

Closing La Folie Douce Val d’Isère Val d’Isère Folie Douce Closing

23

Opening La Folie Douce St Gervais-Megève St Gervais-Megève Folie Douce Opening

2018 / AVRIL / APRIL

PÂQUES

Closing La Folie Douce St Gervais-Megève

The must TOUS LES LUNDIS DE 12H À 17H :

MÉRIBEL-COURCHEVEL SAMEDI / SATURDAY DÉCEMBRE / DECEMBER

9

Opening La Folie Douce Méribel Méribel Folie Douce Opening

48

EVERY MONDAYS FROM NOON TO 5 PM : Disco ball, the brandnew event from La Folie Douce Val d’Isère : Facet balls et electro disco funk music.

TOUS LES MERCREDIS DE 12H À 17H :

WTF Party continue à La Folie Douce Val d’Isère !

SAMEDI / SATURDAY AVRIL / APRIL

7

Disco Ball, le nouvel événement à La Folie Douce Val d’Isère : Boules à facette et son électro disco funk.

Closing La Folie Douce Méribel Méribel Folie Douce Closing

EVERY MONDAYS FROM NOON TO 5 PM :

WTF party continues at the Folie Douce Val d’Isère !


LE GOÛT

LE GOÛT FOLIE DOUCE

50


51

© ALEXANDER MILS


LE GOÛT

POWER BREAKFAST

4 Power Breakfasts pour booster votre matinée ! 4 Power Breakfasts to supercharge your morning ! Par GM

LE SALÉ AVOCADO TOAST ET TARTINE DE PAIN EZEKIEL À L’ŒUF ET AUX TOMATES Temps de préparation : 10 min Temps de cuisson : 5min Temps total : 15 min

INGRÉDIENTS Pour: 1 personne Pain Houmous bio 1 œuf bio 1 Avocat 1 c. à café d'huile d’olive

INSTRUCTIONS 1. Faire griller les tartines. 2. Tartiner l’un de houmous. Ajouter de la roquette, des tranches de tomates et un oeuf au plat cuit dans 1 c. à c d’huile d’olive. 3. Trancher 1/2 avocat en tranches fines et disposer sur la seconde tartine. 4. Assaisonner avec du poivre, de la fleur de seul et du piment en paillettes. Déguster! Recette partagée par la bloggeuse food @CLEMFOODIEADAMS

THE SALTY AVOCADO TOAST ON EZEKIEL BREAD WITH EGG AND TOMATO Preparation time: 10 min Cooking time: 5min Total: 15 min

52

INGREDIENTS

INSTRUCTIONS

SERVES: 1 Two slices of Ezekiel bread Organic hummus 1 organic egg 1 avocado 1 handful of rocket Pepper & Salt Chilli flakes

1.Toast the slices of bread. 2. Spread one slice with hummus. Add the rocket, tomato slices and an egg fried in one teaspoon of olive oil. 3.Thinly slice 1/2 of the avocado and arrange on the second piece of toast. 4.Season with pepper, ground salt and chilli flakes. Enjoy!


LE GOURMAND PANCAKES MOELLEUX AUX AMANDES Temps de préparation : 10 min Temps de cuisson : 10 min Temps total : 20 min

INGRÉDIENTS Pour: 5 pancakes 30 grammes de farine d'amandes (ou de coco) 20 grammes de LSA 1/2 cuillère à café de cannelle 1/2 cuillère à café de bicarbonate 1 petite banane 2 oeufs bio 60 à 80 ml de lait d'amandes SSA

INSTRUCTIONS 1. Dans un saladier, mélanger la farine d'amandes, de LSA, la cannelle et le bicarbonate. 2. Couper la banane en rondelles et l'écraser avec une fourchette pour obtenir une purée. 3. Ajouter la purée de banane aux farines, puis ajouter les oeufs légèrement battus et bien mélanger. 4. Ajouter progressivement le lait en mélangeant bien jusqu'à obtenir une pâte à pancakes ni trop épaisse, ni trop liquide. 5. Préchauffer une poêle à feu moyen-fort avec un peu d'huile de coco. 6. Verser la quantité désirée de pâte dans la poêle (2 grosses cuillères à soupe environ), et faire cuire jusqu’à ce que des bulles se forment, retourner et faire cuire l’autre face. 7. Mettre dans un plat, et répéter l’opération avec la pâte restante. 8. Servir avec des fruits, des copeaux de noix de coco ou du sirop d'érable. Déguster!

THE GREEDY

Recette partagée par la bloggeuse food @CLEMFOODIEADAMS

INGREDIENTS SERVES: 1 • 4 tbsp (30g) almond flour (the reduced-fat kind)

FLUFFY ALMOND PANCAKES

• 3 tbsp (20g) LSA (linseeds – sunflower seeds – almonds. Blend them together to obtain some kind of flour. I use a 1:1:1 ratio) • 1/2 tsp baking powder • 1/2 tsp ground cinnamon

INSTRUCTIONS 1.In a mixing bowl, combine all dry ingredients and stir well. 2. Mash the banana with a work. 3. Add the mashed banana to the mixing bowl with lightly beaten eggs and almond milk and mix well until smooth (add more milk if needed). 4. Grease a nonstick skillet with coconut oil and heat it over medium heat (you want the pan to be completely pre-heated).

Preparation time: 10 min

• 1 small ripe banana

5. Spoon 1 pancake worth of mixture into the pan. Flip when bubbles start to form.

Cooking time: 10 min

• 2 organic eggs

6. Transfer to a plate and repeat with remaining batter.

Total: 20 min

• 1/4 to 1/3 cup (60 to 80ml) unsweetened almond milk

7. Serve with fruits, coconut shreds or maple syrup. Enjoy!

53


LE GOÛT

LE HEALTHY PORRIDGE À L'AMANDE PROTÉINÉ Temps de préparation : 5 min Temps de cuisson : 10 min Temps total : 15 min

INGRÉDIENTS Pour: 1 personne

PORRIDGE 45 grammes de flocons d'avoine 180 ml de lait (végétal ou non) 100 ml d'eau 1/2 c. à café de cannelle 1/2 c. à café de vanille en poudre 20 grammes de farine d'amandes Nu3 ABRICOTS RÔTIS 2 abricots 1 c. à café d'huile de coco

INSTRUCTIONS 1. Dans une petite casserole, mettre les flocons d’avoine, le lait et la moitié de l’eau, et porter à ébullition. 2. Réduire le feu, ajouter la cannelle et la vanille, et laisser les flocons gonfler. 3. Faire chauffer une poêle avec de l'huile de coco. Une fois celle-ci bien chaude, ajouter les oreillons d'abricots et faire cuire quelques minutes de chaque côté (jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés). Ajouter un peu d'eau si nécessaire (pour éviter que les abricots n'attachent). 4. Une fois le porridge cuit, ajouter la farine d'amandes et bien mélanger. Ajouter les 50ml d'eau restants si nécessaire (et selon la consistance souhaitée). 5. Verser le porridge dans un bol, servir avec les abricots rôtis, des myrtilles, et de la purée d'oléagineux. Déguster !

HEALTHY PROTEIN ALMOND PORRIDGE Preparation time: 5 min Cooking time: 10 min Total: 15 min

54

Recette partagée par la bloggeuse food @CLEMFOODIEADAMS

INGREDIENTS SERVES: 1

PORRIDGE 1/2 cup (45g) rolled oats 3/4 cup (180ml) milk of choice 1/2 tsp ground cinnamon 1/2 tsp vanilla powder 2 tbsp almond flour (EU, UK, US ROASTED APRICOTS 2 apricots 1 tsp coconut oil

INSTRUCTIONS 1. In a small saucepan combine oats, milk and half the water. Bring to a boil. 2. Reduce the heat, add vanilla and cinnamon, stir well and let cook until soft. 3. Heat a pan over high heat with coconut oil. When hot, add apricots cut in half and roast them on each side for a few minutes until soft and golden (add water if needed). 4. Once the porridge is cooked, add almond flour and remaining water and stir well. 5. Transfer porridge to a bowl. Top with roasted apricots, blueberries and nut butter. Enjoy!


Recette partagée par la marque @NOSSA

LE VITAMINÉ VITAMINS

AMAZON AÇAÏ BOWL Temps de préparation: 10 min

Preparation time: 10 min

Temps de cuisson: 0 min

Cooking time: 0 min

Temps total: 10 min

Total: 10 min

INGRÉDIENTS

INGREDIENTS

BASE : 200g de pulpe d’açaí Nossa 1/2 mangue 1 fruit de la passion 2 cs de miel 1 trait d’eau

BASE 200g Nossa açaí pulp 1/2 mango 1 passion fruit 2 teaspoons honey 1 dash of water

TOPPINGS : Granola Morceaux de mangue Copeaux de coco séchée

TOPPINGS Granola Mango slices Dried coconut flakes

Pour: 1 personne

SERVES: 1

INSTRUCTIONS 1.Dans un blender, mettez tous les ingrédients de la base en finissant par la pulpe d’açaí congelée cassée en morceaux. Mixez jusqu’à ce que ce soit homogène et onctueux, comme un sorbet. Si besoin, remuez avec une spatule et ajoutez un peu de liquide. 2/ Versez la base dans un bol et recouvrir de toppings !

INSTRUCTIONS 1. Place all the ingredients for the base in the blender, ending with the frozen açaí pulp broken into pieces. Mix until it is smooth and creamy, like a sorbet. If necessary, stir with a spatula and add a little liquid. 2. Pour the base into a bowl and cover with the toppings!

55


LE GOÛT

JUS VITAMINÉS POUR JOURNÉES ENDIABLÉES ET AUTRES LENDEMAINS DIFFICILES

Besoin d’un coup de fouet ? Oubliez l’acidité du traditionnel jus d’orange et jouez la carte de la douceur avec les smoothies. Riches en vitamines et minéraux, ils sont les alliés parfaits de vos petits-déjeuners. 4 recettes à tester d’urgence ! Par GAËLLE MARTINA

INGRÉDIENTS

56

MANGO, PAPAYA AND SILKY TOFU SMOOTHIE

© JOE ANDTHEJUICE

OATMEAL AND BERRY SMOOTHIE

INGRÉDIENTS

Pour 1 verre 20G de flocons d’avoine tendres 2c.c de noisettes décortiquées moulues 1 c.c de graines de lin concassées 50 g de yaourt nature 150 ml de lait 1 pincée de sel 100 g de baies fraîches variées (fraises, myrtilles, mûres, framboises)

Makes 1 glass 20 g soft oatmeal 2 tsp. ground hazelnuts 1 tsp. crushed linseed 50 g plain yoghurt 150 ml milk 1 pinch of salt 100 g mixed fresh berries (strawberries, blueberries, blackberries, raspberries)

• Verser les flocons d’avoine, les noisettes décortiquées et les graines de lin dans un mixeur puissant et les broyer finement.

• Place the oatmeal, hazelnuts and linseed in a powerful blender and grind finely.

• Ajouter le yaourt, le lait, le sel et les baies et mixer à pleine puissance en un smoothie crémeux. Servir aussitôt.

SMOOTHIE À LA MANGUE, PAPAYE ET TOFU SOYEUX

© JOE ANDTHEJUICE

SMOOTHIE AUX FLOCONS D’AVOINE ET BAIES

• Add the yoghurt, milk, salt and berries and mix at full power to a creamy smoothie. Serve immediately.

Pour 2 verres 1 Mangue ½ Papaye 100 g de tofu soyeux tendre 1 c.s de graines de Chia 1 Limette 200 ml d’eau de coco 1 Poignée de glaçons

Makes 2 glasses 1 Mango ½ Papaya 100 g silky tofu 1 tbsp. chia seeds 1 lime 200 ml coconut water 1 handful ice cubes

• Eplucher la mangue et découper la chair du noyau. Eplucher la papaye, enlever les pépins, et découper grossièrement la chair. Placer dans le mixeur avec la chair de mangue, le tofu soyeux et les graines de Chia.

• Peel the mango and cut the flesh from the kernel. Peel the papaya, remove the seeds, and roughly chop the flesh. Place in the blender with the mango, silky tofu and chia seeds.

• Presser la limette et verser le jus avec l’eau de coco dans le mixeur. Mixer soigneusement le tout. Ajouter les glaçons et continuer à mixer jusqu’à obtenir une consistance lisse.

• Press the lime and add the juice to the blender with the coconut water. Blend thoroughly. Add the ice cubes and continue mixing until smooth.


A découvrir cet hiver à la Folie Douce..Le nouveau Pop-Up store Artic Juice & Café !

CT

IC IC JU E & CA

FE

AR

Pour la première fois, Arctic Juice & Café se déplace de la grande rue de Val D’Isère au sommet de sa montagne, et vous pourrez désormais profiter de leurs incroyables jus pressés à froid au sein de la Folie Douce. Arctic Juice & Café compte désormais 4 boutiques au coeur de Val d’Isère, Méribel et Verbier afin de vous délivrer le meilleur carburant possible pour explorer les montagnes.

© JMICHAL GROSICKI

Coming this year... Arctic juice & cafe pop-up shop at the Val d’Isere Folie Douce. For the first time Arctic Juice & Cafe moves from the high street to up the mountain, and you’ll now be able to get their amazing cold-pressed juice from inside Folie Douce. Arctic Juice & Cafe now has four shops across Val d’Isere, Meribel and Verbier, and is on a campaign to bring the best fuel to explore in the mountains.

57


LE GOÛT

VITAMIN-RICH JUICE FOR HECTIC DAYS ANDTOUGH HANGOVERS

APPLE & SPINACH SMOOTHIE WITH CASHEWS

© JOE ANDTHEJUICE

Need a boost? Forget the acidity of regular orange juice and play it suave with a smoothie. Rich in vitamins and minerals, they are the perfect breakfast companions. Four recipes to try out urgently!

SMOOTHIE POMME-ÉPINARD AUX NOIX DE CAJOU

RASPBERRY, CHIA AND POMEGRANATE SEED SMOOTHIE

© JOE ANDTHEJUICE

INGRÉDIENTS

SMOOTHIE AUX FRAMBOISES, CHIA ET GRAINES DE GRENADE INGRÉDIENTS

58

Pour 2 verres 250 g de framboise 1 grenade 1 c.s de graines de chia 1 banane 1 poire 1 poignées de glaçons

Makes 2 glasses 250 g raspberries 1 pomegranate 1 tbsp. chia seeds 1 banana 1 pear 1 handful ice cubes

Laver les framboises et les laisser égoutter. Découper la grenade en quartiers et extraire les graines. Verser avec les framboises et les graines de chia dans le mixeur. Eplucher la banane et la découper grossièrement. Laver la poire, enlever la queue et les pépins. Découper grossièrement la pulpe et placer dans le mixeur avec la banane. Ajouter 100 ml d’eau et mixer le tout en une purée lisse. Ajouter à la fin les glaçons et continuer à mixer jusqu’à obtenir une consistance lisse.

Wash the raspberries and allow them to drain. Cut the pomegranate into quarters and extract the seeds. Add to the blender with the raspberries and chia seeds. Peel the banana and roughly chop. Wash the pear, remove the stem and seeds. Roughly chop the flesh and place it in the blender with the banana. Add 100 ml of water and mix to a smooth purée. Add the ice cubes at the end and continue mixing until smooth.

Pour 2 verres 30g de noix de cajou 150 g de jeunes pousses d’épinards 3 pommes 1 orange 1 banane

Makes 2 glasses 30g cashew nuts 150 g baby spinach leaves 3 apples 1 orange 1 banana

• Recouvrir les noix de cajou d’eau froide et laisser tremper pendant environ 2 heures. Laver les épinards, les hacher grossièrement et les placer pendant environ 1 heure au réfrigérateur.

• Cover the cashew nuts with cold water and soak for about 2 hours. Wash the spinach, chop coarsely and place in the refrigerator for about 1 hour.

• Egoutter les noix de cajou et verser dans le mixeur avec 200 ml d’eau. Réduire le mélange en une purée lisse. • Laver les pommes, enlever les tiges et les découper en quartiers. Enlever les pépins, découper les fruits en morceaux et les placer dans le mixeur. • Peler l’orange, la découper en morceaux et enlever les pépins. Placer également dans le mixeur. Eplucher la banane, la découper en morceaux et l’ajouter. Réduire le tout en une purée lisse. • Ajouter enfin les épinards glacés et mixer le mélange jusqu’à obtenir une consistance lisse. Diluer avec un peu d’eau selon les goûts !

• Drain the cashew nuts and place in the blender with 200 ml of water. Blend the mixture to a smooth purée. • Wash the apples, remove the stems and cut into quarters. Remove the seeds, cut the fruit into pieces and place in the blender. • Peel the orange, cut into pieces and remove the seeds. Add to the blender. Peel the banana, cut into pieces and add. Blend everything to a smooth purée. • Finally, add the iced spinach and blend the mixture until smooth. Dilute with a little water to taste.


Renault MEGANE © Jan Steinhilber

Berline et Estate

Design dynamique et signature lumineuse identitaire Poste de conduite high-tech, avec tablette tactile R-LINK 2* de 8,7’’ Plaisir de conduite grâce au châssis 4Control* et à la boîte automatique EDC à double embrayage* * Disponible selon version. Gamme Renault MEGANE : consommations mixtes min/max (l/100 km) : 3,4/6. Émissions CO2 min/max (g/km) : 87/134. Consommations et émissions homologuées selon réglementation applicable.

renault.fr

DANS LE RÉSEAU RENAULT CENTRE-EST 59


LE GOÛT

CARLSBERG

LA BIÈRE QUI A DE LA BOUTEILLE ! CARLSBERG, LA MARQUE DANOISE, LANCE UNE NOUVELLE ÉDITION LIMITÉE DE SA BOUTEILLE ALUMINIUM À L’OCCASION DE SES 170 ANS. Par GAËLLE MARTINA

C

60

’EST DEPUIS 1847 QUE CARLSBERG PRODUIT SA FAMEUSE BIÈRE BLONDE À LA QUALITÉ INÉGALÉE. RICHE DE SON SAVOIR-FAIRE MAIS TOUJOURS TOURNÉE VERS LA MODERNITÉ, LA MARQUE, QUI N’A JAMAIS CESSÉ DE S’ILLUSTRER PAR LE DESIGN INNOVANT DE SES PRODUITS, FÊTE SES 170 ANS AVEC UNE NOUVELLE ÉDITION LIMITÉE DE SA BOUTEILLE EN ALUMINIUM.

ARLSBERG HAS BEEN PRODUCING ITS FAMOUS LAGER OF UNRIVALLED QUALITY SINCE 1847. COMBINING TRADITIONAL SKILLS WITH A MODERN OUTLOOK, THE BRAND THAT HAS ALWAYS BEEN FAMOUS FOR ITS INNOVATIVE PRODUCT DESIGN IS NOW CELEBRATING ITS 170TH BIRTHDAY WITH A NEW ALUMINIUM LIMITED EDITION OF ITS BOTTLE.

UN ÂGE DE VIEILLE, UNE PÊCHE D’ENFER !

STILL LOOKING GOOD AT A RIPE OLD AGE!

Initiée en 2014, cette bouteille incassable a la particularité de permettre à la bière de se rafraîchir plus vite et d’être ainsi toujours dégustée à température idéale. Mais elle est aussi devenue au fil de ses éditions limitées, un véritable article qui ne manque jamais de créer l’événement avec ses décors inédits, intemporels, sobres et stylisés. Cette nouvelle « Night Edition », d’un élégant noir mat, rappelle que la marque, résolument danoise, est issue d’un pays où le design produit est roi. Dans un esprit rétro-chic très actuel, cette édition limitée raconte 170 ans d’histoire et de design produit au travers de son étiquette de 1883 remise au goût du jour pour l’occasion.

Introduced in 2014, this unbreakable bottle has the particularity of cooling the beer more quickly so that it can always be enjoyed at the ideal temperature. However, its limited editions have also made it a sought-after item in its own right that never fails to create a sensation with its unique, timeless, understated and stylised decorations. This new “Night Edition”, in an elegant matt black, reminds us that this resolutely Danish brand comes from a country where design is king. In a very on-trend retro-chic spirit, this limited edition tells the story of 170 years of history and product design through its 1883 label, given a modern twist for the occasion.

L’OPEN SOURCE AVANT L’OPEN SOURCE !

OPEN SOURCE BEFORE IT WAS HIP!

De quoi rendre hommage à une année clé pour la marque, puisque c’est en 1883 que le professeur Emil Christian Hansen du Laboratoire Carlsberg réalise l’une des plus grandes découvertes scientifiques brassicoles : la levure Saccharomyces Carlsbergensis. L’effet de cette levure pure qui empêche les fluctuations de la qualité de la bière fût si extraordinaire dans l’industrie brassicole que Jacob Christian Jacobsen décida de la mettre à disposition de tous les brasseurs, gratuitement, sans dépôt de brevet. A ce jour, quand nous dégustons une bière blonde, il y a sans doute un peu de levure Carlsberg en elle !

This is a fitting tribute to a key year for the brand, since it was in 1883 that Professor Emil Christian Hansen of the Carlsberg Laboratory made one of the greatest discoveries in brewing science: the Saccharomyces Carlsbergensis yeast. The effect of this pure yeast, which prevents fluctuations in beer quality, was so extraordinary in the brewing industry that Jacob Christian Jacobsen decided to make it available to all brewers, free of charge, without filing a patent. To this day, whenever we enjoy a lager, there is probably a bit of Carlsberg yeast in it!


© DR

DANISH BRAND CARLSBERG IS LAUNCHING A NEW ALUMINIUM LIMITED EDITION OF ITS BOTTLE TO CELEBRATE ITS 170TH BIRTHDAY.

THE BEER WITH A LOT OF BOTTLE!

© DR

DANISH BRAND CARLSBERG IS LAUNCHING A NEW ALUMINIUM LIMITED EDITION OF ITS BOTTLE TO CELEBRATE ITS 170TH BIRTHDAY.

61


LE GOÛT

UNE SAISON DE FOLIE DOUCE EN CHIFFRES, C’EST AUSSI…

155

SHOWS RÉALISÉS / PRESENTED

15 000

5

TONNESTONS DE POMMES

DE TERRE

OF POTATOES

24 NATIONALITÉS REPRÉSENTÉES / NATIONALITES REPRESENTEES

LITRES DE CHAMPAGNE LITRES OF CHAMPAGNE

45 000 BURGERS

1 800 000 SKIEURS QUI SE SONT ARRÊTÉS À LA FOLIE DOUCE S K I E R S W H O S TO P P E D AT L A F O L I E D O U C E

62


1 800 000

2

PERSONNES AYANT DÉJEUNÉ À LA FRUITIÈRE People eating lunch in La Fruitière

MILLIARDS

90 000

DE FOUS-RIRES

PAIRES D’YEUX ÉCARQUILLÉS / pairs of wide open eyes

BILLION LAUGHS

IN OU

L AB TT E RG F UNFO

E

R NI

M

EM OR

IES

VE OU DE S

S

BLI A

B LES / O

400

SALARIES EMPLOYEES

55% DE CLIENTÈLE FÉMININE FEMALE CUSTOMERS

MILLIARDS DE SOURIRES

BILLION SMILES

63


RECETTES FOLIE DOUCE

© DR

© WEBVILLA

© ANICK-KARVOUNIS

© ANTONIO BARRORO

LE GOÛT

FOLIE DOUCE RECIPES 3 secrets from our Chefs

3 SECRETS DE NOS CHEFS...

1/ CROZETTO

AU LARD ET À LA CRÈME, EN TARTIFLETTE CREME POULETTE • 1 kg de gros oignons / 1 kg large onions • Beurre / 1 kg large onions • Fond blanc de volaille / Poultry stock • 3 l d’eau / 3 l water • 6 l de crème liquide / 6 l single cream • 40 gr de roux / litre de sauce poulette (beurre farine) / 40 g of roux / litre of poulette sauce (butter flour) • 2 kg de lardons fumés / 2 kg of smoked bacon

CROZETS : Cuire les crozets dans une grande quantité d’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet. Egoutter et beurrer légèrement.

CREME DE LARD • 6kg de lardons fumés / 6kg smoked bacon • 12 l de crème liquide / 12 l single cream • 3 l d’eau / 3 l water • 2,5 kg de pulpe de pomme de terre / 2.5 kg potato pulp • 80gr d’Agar Agar / 80g agar-agar

CREME DE LARD : faire suer les lardons puis ajouter la crème, l’eau, la pulpe de pomme de terre et l’Agar Agar. Monter à ébullition puis mixer très fin au blender.

CROZETS • 10 kg de crozets au Sarrazin / 10 kg buckwheat crozets

PRESENTATION : Remplir une verrine WECK 1 litre aux ¾. Dresser de la crème au lardon avec le siphon par-dessous. Parsemer avec la poudre de lardon séché.

64

CREME POULETTE : Blanchir les lardons à l’eau bouillante. Rincer. Egoutter. Ciseler les gros oignons et les faire suer avec le beurre. Ajouter les lardons blanchis. Mélanger puis incorporer le fond blanc de volaille dilué et la crème liquide. Cuire puis épaissir avec le roux. Réserver au froid.

POUDRE DE LARDONS : sécher au four sec les lardons puis les passer au blender pour en obtenir de la poudre.

TARTIFLETTE WITH BACON AND CREAM CROZETS: Cook the crozets in a large quantity of salted boiling water for the time indicated on the packet. Drain and add a little butter. CRÈME POULETTE: Blanch the bacon in boiling water. Rinse. Drain. Chop the large onions and sweat them in the butter. Add the bacon. Mix and then add the diluted poultry stock and cream. Cook then thicken with roux. Leave to cool. CRÈME DE LARD: sweat the bacon then add the cream, water, potato pulp and agar-agar. Bring to a boil then very blend finely in the blender. BACON POWDER: dry the bacon in the oven and then pass through the blender to obtain a powder. PRESENTATION: Three-quarters fill a 1-litre WECK glass jar. Arrange the crème de lard with the siphon underneath. Sprinkle with dried bacon powder.


© DR

© DR

© DR

© DR

2/ BOUDIN ARTISANAL GRILLE POMME FRUIT AU FOUR ET COING CONFIT POMMES Pommes Canada / Canada apples Beurre / Butter Sucre / Sugar 1 bâton de cannelle par pomme / 1 cinnamon stick per apple Huile de pépin de raisin / Grape seed oil COINGS 1 kg de coing / 1 kg of quince 3 litres d’eau / 3 litres of water 1 kg de sucre / 1 kg of sugar 1 cuil. À café de Spiegel / 1 tsp. Spiegel 1 cuil. À soupe de curry poudre / 1 tbsp. curry powder Écorces de 3 oranges / peel of 3 oranges Écorces de 3 citrons / peel of 3 lemons 3 Badiane / 3 star anise 5 Cannelle bâton / 5 cinnamon sticks BOUDINS Boudin artisanal / Home-made pudding Huile de tournesol / Sunflower oil

POMMES FRUITS : Evider les pommes CANADA à l’aide d’un vide-pomme. Ajouter une noisette de beurre de 20gr dans le trou, une pincée de sucre (5gr) et un bâton de cannelle. Les disposer sur une plaque gastro préalablement huiler à l’huile de pépin de raisin. Enfourner à 180°, programme sec, pendant 20 minutes. COINGS : Faire bouillir 3 litres l’eau. Éplucher les coings. Ajouter le sucre, les bâtons de cannelles et l’anis étoilée, une cuillère à café de Spiegel, 1 cuil. à soupe de curry, les écorces de 3 citrons et de 3 oranges. Faire bouillir. Jeter les coings entiers éplucher dans l’eau bouillante. Baisser la cuisson à frémissement 98° et laisser cuire 3 heures. Couper le feu. Sortir les coings avec une écumoire. Les disposer dans des bocaux 5l LE PARFAIT. Verser le liquide chaud à hauteur et fermer le bocal. BOUDIN : Griller le boudin à la plancha ou à la poêle avec l’huile de tournesol. Finir la cuisson au four 120° pendant 20 minutes. Réserver les boudins puis snacker de nouveau à la plancha afin de rendre la peau croustillante. Tailler le boudin en 2 et en biseaux. Traverser le boudin d’un pique à brochette en fer. Disposer à chaque extrémité ¼ de coing confit chaud et accompagner d’une pomme rôtie au four. AIRELLES : Egoutter une boite d’airelles. Les sucrer légèrement. Laisser cuire doucement dans une casserole en coin de piano. Disposer une cuillère d’airelles dans le trou de la pomme.

GRILLED TRADITIONAL BLOOD SAUSAGE BAKED APPLES AND CANDIED QUINCE APPLES: Remove the cores of the CANADA apples using a corer. Add a 20g knob of butter to the hole, a pinch of sugar (5g) and a cinnamon stick. Arrange them on a baking tray greased with the grape seed oil. Bake at 180°C for 20 minutes. QUINCE: Put 3 litres of water on to boil. Peel the quince. Add the sugar, cinnamon sticks and star anise, a teaspoon of Spiegel, a tablespoon of curry powder, and the peel of 3 lemons and 3 oranges. Leave to boil. Put the peeled whole quinces into the boiling water. Reduce the temperature and simmer for 3 hours. Remove from the heat. Remove the quince with a slotted spoon and place them in preserving jars. Pour over the hot liquid and close the jar. BLOOD SAUSAGE: Grill the sausage on a griddle or frying pan with the sunflower oil. Finish it off in the oven at 120°C for 20 minutes. Remove the sausage and then sear on the griddle in order to crisp the skin. Cut the sausage diagonally in two. Pierce the sausage with a skewer. Arrange ¼ of a hot candied quince at each end and accompany with an oven-roasted apple. CRANBERRIES: Drain a box of cranberries. Sweeten slightly. Allow to cook gently in a saucepan. Add a spoonful of cranberries to the hole in each apple.

65


© CAROLINE ATTWOOD © DR

© MIKE WILSON

© DR

LE GOÛT

3/ RISOTTO ARBORIO PRIMAVERA

RISOTTO IS A CLASSIC OF ITALIAN CUISINE. IT IS PREPARED IN SEVERAL DIFFERENT WAYS. HERE WE REVEAL HOW IT IS MADE AT LA FOLIE DOUCE IN DEAUVILLE. DELICIOUSLY CREAMY, THIS SPRING VEGETABLE RISOTTO WILL BE SURE TO TEMPT YOU!

Riz arborio (cru) : 300g Parmesan : 80 g Asperges : 240 g Fèves de soja : 120 g Beurre : 50 g Huile d’olive : 2 CS Échalote : 1 Oignon : 1 demi Bouillon de légumes : 1 demi Vin blanc sec : 10 cl Sel Poivre

POÊLÉE DE LÉGUMES • Rincez les asperges. • Coupez les pointes puis le reste des tiges en lamelles. • Faites chauffer 20 g de beurre dans une poêle, mettez-y l'échalote et faites la revenir doucement sans colorer. • Plongez les asperges dans de l’eau bouillante salée, comptez 7 min de cuisson. • Ajoutez les fèves, poursuivez la cuisson 7 min. • Égouttez les fèves et les asperges.

PAN-FRIED VEGETABLES • Rinse the asparagus. • Cut off the tips and then chop the stalks into strips. • Heat 20 g of butter in a frying pan, add the shallots and heat gently without allowing to brown. • Drop the asparagus in salted boiling water, allow to cook for 7 min. • Add the beans, continue cooking for a further 7 min. • Drain the beans and asparagus.

RISOTTO ARBORIO • Faites suer les oignons ciselés dans une sauteuse avec un filet d’huile d’olive. • Ajouter le riz et mélanger à feu doux jusqu’à que le riz soit translucide. • Ajouter le vin blanc, remuez jusqu’à qu’il soit évaporé. • Ajouter le bouillon de légumes, mélangez, couvrez et laissez cuire à feu doux une vingtaine de minutes. • Quelques minutes avant la fin de cuisson, ajoutez les légumes et les échalotes. • Finir avec le persil ciselé, salez et poivrez. • Incorporez le reste de beurre et de parmesan et remuer. • Laissez reposer 5 minutes avant de servir.

ARBORIO RISOTTO • Sweat the chopped onions in a sauté pan with a drizzle of olive oil. • Add the rice and stir over a low heat until the rice is translucent. • Add the white wine and stir until evaporated. • Add the vegetable stock, mix, cover and leave to cook over a low heat for about 20 minutes. • A few minutes before cooking is complete, add the vegetables and shallots. • Finish with chopped parsley, salt and pepper. • Add the remaining butter and Parmesan and stir. • Allow to stand for 5 minutes before serving.

LE RISOTTO EST UN CLASSIQUE DE LA CUISINE ITALIENNE. IL SE DÉCLINE DE PLUSIEURS FAÇONS. ON VOUS DÉVOILE CELLE PROPOSÉE À LA CARTE DE LA FOLIE DOUCE DEAUVILLE. CRÉMEUX ET GOURMAND, CE RISOTTO AUX LÉGUMES DE PRINTEMPS VOUS FERA SUCCOMBER!

Arborio rice (raw): 300g Parmesan: 80 g Asparagus: 240 g Soya beans: 120 g Butter: 50 g Olive oil: 2 CS Shallots: 1 Onion: 1 half Vegetable stock: half a cube Dry white wine: 10 cl Salt Pepper

66


Des VIANDES D’EXCEPTION pour l’hôtellerie, la restauration & les particuliers.

BOUTIQUES : BOULOGNE-BILLANCOURT : 104, rue du Point du Jour - 92100 Boulogne-Billancourt +33 (0)1 46 08 04 86 NEUILLY-SUR-SEINE : 191, boulevard Bineau - 92200 Neuilly-sur-Seine +33 (0)1 41 92 19 19

boucherie-metzger.com

RUNGIS : 2, rue de L’Aubrac - CP 60532 - 94595 Rungis Cedex +33 (0)1 41 80 10 30 metzger-freres.com Suivez-nous sur

67


CULTURE, SONS & TENDANCES

CULTURE, SONS & TENDANCES FOLIE DOUCE

68


69

© EDHO PRATAMA


CULTURE, SONS & TENDANCES

LADY GAGA PAIN IS A MICROPHONE

Lady Gaga, sa lutte contre la douleur chronique, les hauts et les bas de sa vie et de sa carrière, sa force et ses vulnérabilités. C’est tout cela qui est documenté dans son tout nouveau film Behind the scene appelé « Gaga : Five foot two ». Rencontre ...

L

© MEDIANRJ.FR

Par JASON ADAMS

ady Gaga a survolé le récent Festival international du film de Toronto pour la première de son nouveau film “Gaga : Five Foot Two”. Le film, dirigé par l'artiste visuel et le documentariste Chris Moukarbel, sera diffusé dans le monde entier sur Netflix et documente la production et la sortie de son cinquième album studio “Joanne” et sa performance à la mi-temps du Superbowl LI.

n’avais pas l’impression qu’il était là. Je sais, bien sûr, que je n'aurais pas pu faire cela s'il n'avait pas eu cette attitude merveilleuse, avec nous tous. Il est réellement devenu un membre de la famille. Et pourtant, je ne le connais pas très bien en tant qu'ami. Je le connais en tant que cinéaste qui faisait partie de notre équipe pour une période afin de documenter ma vie.

Peu avant la première, Lady Gaga, dont le vrai nom est Stefani Germanotta, a pris un moment pour expliquer pourquoi elle a décidé de laisser les caméras enregistrer sa vie à la fois sur et hors scène. Elle a également évoqué ses vulnérabilités dans le film, son combat avec la douleur chronique et le message positif qu'elle essaie de transmettre avec son art. Gaga a également parlé de ses projets de se reposer après un tourbillon de dix ans en tant que superstar de la musique ...

A certains moments, même si vous ne lui avez pas réellement porté attention, vous deviez avoir conscience qu’il vous filmait ? Lady Gaga : Oui, bien sûr je savais, surtout le premier jour, j'étais genre : «Êtes-vous sûr de vouloir être ici ? C'est tellement ennuyeux.» Et j’avais conscience qu’il était là, mais il a très vite compris, je pense, ma personnalité et ma façon d’être. Vous savez, avoir des caméras en face de vous en permanence est difficile alors pourquoi en prime aurai-je voulu les avoir dans mon dos pour me suivre chaque jour ? A moins que ce soit quelqu'un dont j'étais vraiment excité de découvrir artistiquement comment il voyait ma vie.

Donc Lady gaga, comment connaissiez-vous Chris Moukarbel avant que ce projet débute ? Lady Gaga : Nous ne nous connaissions pas. Réussir à se sentir à l’aise avec lui, était-ce difficile ? Lady Gaga : Il était tellement respectueux de mon espace, même quand il s'agissait de moments très privés, je

70

Qu’est-ce qui vous a fait penser que c'était le bon moment pour faire ce documentaire ? Lady Gaga: Je pense que c'était la réaction de mes amis et de ma famille qui l’ont vu. Après les premières images,


quelques passages étaient montés et ils m'ont dit que c'était beau. Mon meilleur ami d’enfance, Bo, qui est là avec moi sur la route, elle l'a regardé, elle l'aimait, ma sœur aussi l'aimait. Je suppose que c'est tout ce que vous pouvez vraiment espérer pour continuer. La vérité est que j'aime les belles expériences artistiques et créatives et parfois, lorsque vous êtes le sujet, c’est honorifique. Ce film n'est pas ma vision, c'est la vision de Chris. Je suis juste une partie de çà parce que c'est ma vie et je lui ai dit quand il pouvait venir et filmer. Il y a très peu de fois où j’ai dit non ! Il y a beaucoup d’humanité brute dans ce film, à quels moments avez-vous demandé d’éteindre la caméra ? Lady Gaga: Tout simplement quand j'étais dans un état d'esprit ou un endroit dans lequel je ne voulais plus de caméra sur mon visage ou que j'étais trop conscient de la présence de Chris. Je dirais que c’était la raison pricnipale, je me sentais submergée et avait besoin d'espace. Est-ce un moment intéressant de votre vie que vous documentez ? Lady Gaga: C'est un moment merveilleux et très réel. Cela fait presque exactement dix ans que tout cela a commencé et je faisais de la musique depuis longtemps avant cela. C'est incroyable de pouvoir faire ce film et je suis très reconnaissante d’avoir des gens aussi talentueux dans mon entourage qui sont intéressés par la vérité et la réalité de ma vie. Etait-ce une période de challenge ? Lady Gaga: Oui. Ma vie a changé radicalement et de la manière la plus merveilleuse qu’il soit. Je ne voudrais jamais revenir en arrière. Mais, bien sûr, si celà comprend des « hauts » très hauts, il y a également des « bas » très bas. Que répondez-vous aux gens qui ont des propos négatifs à l’égard de votre musique ? Lady Gaga: Il y aura toujours des personnes qui n’aimeront pas quoi qu'il en soit ! Même si certaines personnes aiment, il y a toujours quelqu'un qui n'aime pas ce que vous faites et je ne suis pas dans l'optique d'essayer de me faire aimer de tous. Je suis dans l'optique de créer des fantasmes et de la musique, des expériences, du théâtre et de l'art pour inspirer les gens, espérons-le ! La chose la plus importante pour moi dans ma carrière a toujours été de répandre un message positif et je dirais que LA chose que je préfère à propos de ce que je sais de ce film est qu'il y a un message positif derrière et moi, en tant que femme ,je suis contente de le montrer. Je pense que c'est c'est important pour les artistes, pas seulement pour moi. Dans cette période politiquement et socialement défiante, est-ce d’autant plus important ? Lady Gaga: Oui, mais je ne pense pas nécessairement que ce film soit censé être une déclaration politique ou sociale sur ce qui se passe dans le monde à l’heure actuelle. Voit-on votre côté vulnérable dans ce film ? Lady Gaga: La chose la plus importante pour moi dans tout ce processus est que ce film ou plutôt documentaire ne soit pas une publicité à mon égard montrant à tout le monde à quel point je suis parfaite, à quel point ma carrière est parfaite et à quel point toutes les petites choses que je fais et touche sont parfaites parce que ce n'est tout

simplement pas vrai ! Ce ne serait pas conforme à tout ce que je suis en tant qu'artiste. Je pense que la chose la plus importante est d’être authentique et le film de Chris l’est certainement car tous les moments étaient authentiques.

CE FILM N'EST PAS MA VISION, C'EST LA VISION DE CHRIS. JE SUIS JUSTE UNE PARTIE DE ÇA PARCE QUE C'EST MA VIE ET JE LUI AI DIT QUAND IL POUVAIT VENIR ET FILMER. IL Y A EU TRÈS PEU DE FOIS OÙ JE PENSE QUE J'AI DIT «NON». Vous avez changé tellement de vies avec votre musique, Pensez-vous que les artistes ont la responsabilité de faire une différence et de faire plus que créer leur musique ? Lady Gaga: Et bien, je pense que nous avons tous la responsabilité d'utiliser nos voix pour des raisons positives. Je ne pense pas que ce soit juste ma responsabilité ou simplement des personnes célèbres. Avec les médias sociaux, c'est la première fois, qu’à peu près personne, si elle le choisit, a un microphone pour parler. Tout le monde devrait utiliser sa capacité à parler pour le bien, pas seulement nous les célébrités. Est-ce que je fais attention à ce que je dis parce que je sais que les gens écoutent et je sais que j'ai beaucoup de fans quand je le fais ? Bien sûr, je le fais. Mais à la question « est-ce que vous devez faire plus que simplement faire de la musique? » La musique est assez puissante, elle peut être plus puissante et j'ose dire, est infiniment plus puissante qu'un tweet, un post Instagram avec un selfie de moi et une déclaration sur ce que je pense du monde. La musique a le pouvoir de guérir les gens. Ce sont les vibrations, c'est la science, quand la musique arrive et sort des haut-parleurs, il y a des choses qui se produisent dans votre corps et dans votre esprit qui ne sont pas identiques à ce que vous ressentez lorsque vous êtes en train de lire sur internet. C'est ce que je dirais. Je dirais que Tout le monde devrait faire sa part et nous laisser les artistes être bons à ce que nous faisons en veillant à ce que notre point de vue soit fort dans notre musique et que nous connaissons son pouvoir et que nous utilisons ce pouvoir. Comment était-ce de vous ouvrir sur la douleur chronique que vous expérimentez ? Lady Gaga: C’est dur, mais c’est aussi libératoire Vous avez réalisé tellement professionnellement et ce film montre cela en plus de votre côté personnel. Quels sont vos projets pour les cinq prochaines années ? Lady Gaga: Je vais me reposer. Combien de temps ? Lady Gaga: Je ne sais pas combien de temps. Cela ne signifie pas que je ne créerai pas. Cela ne veut pas dire non plus que je n’ai pas de projets sous le coude mais je ne vais pas vous le dire aujourd'hui ! Je suis juste impatiente de prendre le temps d’y réfléchir et ralentir un moment, guérir, parce que c'est important. Attendez-vous une reconnaissance de ce film? Est-ce important pour vous ? Lady Gaga: Je me sens reconnue en mon fort intérieur. Je ne pense pas qu'il soit sain d’attendre la reconnaissance des autres. Je pense qu'il est beaucoup mieux de mettre l'accent sur son fort intérieur et de s’accepter. Je travaille dur et je suis fière du travail acharné que je fais.

71


CULTURE, SONS & TENDANCES

LADY GAGA PAIN IS A MICROPHONE Lady Gaga on her struggle with chronic pain, the highs and lows in her life and career, her strength and vulnerabilities – all of which is documented in brand-new ‘behindthe-scenes’ documentary ‘Gaga: Five Foot Two’...

L

ady Gaga on her struggle with chronic pain, the highs and lows in her life and career, her strength and vulnerabilities – all of which is documented in brand-new ‘behind- thescenes’ documentary ‘Gaga: Five Foot Two’... Lady Gaga swept into the recent Toronto International Film Festival for the premiere of her new film ‘Gaga: Five Foot Two’. The movie – which is to be streamed worldwide on Netflix – documents the production and release of her fifth studio album ‘Joanne’ and her half-time performance at Superbowl LI. The film is directed by visual artist and documentarian Chris Moukarbel. Shortly before the premiere, Lady Gaga – whose real name is Stefani Germanotta – sat down to talk about why she decided to let the cameras record her life both on and off stage. She also talked about showing her vulnerabilities in the movie, her struggle with chronic pain and the positive message she tries to get across with her art. Gaga also talked about her plans to take a rest after a whirlwind ten years of being a music superstar... So lady gaga, how well did you know chris [moukarbel] before this whole thing started? Lady Gaga: We did not know each other. So this idea of letting someone into your life? Have you seen the film yet? Lady Gaga: No. Being comfortable, getting to that place with him – how was that? Lady Gaga: I think the comfortable aspect came in because he was so respectful of my space even when it was very private moments, I really didn’t know he was there. I know, for sure, I wouldn’t have been able to do that if he hadn’t had that wonderful demeanour, with all of us. He really became part of the family. And yet, I don’t really know him very closely as a friend. I know him as a filmmaker that was on our team for a period of time and still is and was documenting my life. There are moments where there are questions and trying to get to the heart of the story, even though you didn’t

really notice him, you must have been aware there was something going on? Lady Gaga: Yeah. I mean I knew, especially the first day, I was like, ‘Are you sure you want to be here? This is so boring.’ And I was aware of him for maybe a moment but he very quickly got to know I think the way that I am and, you know, having cameras in your face a lot is difficult and so why on top of that would I want to have them follow me all the time every single day unless it was somebody that I was really excited to see artistically how he viewed my life.. Why did you think this was the right time to do this? Lady Gaga: I think it was the reaction of my friends and family that saw it. After the first few rounds, quite a few rounds of editing had been done, they told me it was beautiful. My best friend since growing up, Bo, who is here with me on the road, she watched it, she loved it, my sister loved it. I guess that’s all you can really ask for and go by. The truth is that I love a great artistic, creative experience and part of that sometimes, when you’re the subject, is honouring that that’s what you are and that it’s not your thing to control. This film is not my vision, this is Chris’ vision. I’m just a party to this because it’s my life and I told him when he could come in and film. There was very few times where I think I said ‘no’. There’s a lot of raw humanity we see in this film, so what moments would you have asked to turn the camera off? Lady Gaga: Quite simply if I was in a state of mind or a place in that moment where I just didn’t want a camera in my face and I was very aware of him there, I would say that would be the main reason, is that I was overwhelmed and needed space. It’s an interesting time in your life too that you’re documenting? LADY GAGA: It’s a wonderful time and a very real time. It’s been almost exactly ten years since this all started and I was making music long before then. So, it’s kind of incredible to be doing this and I’m very grateful that I have such talented people in my life that are interested in telling the verity behind me. Was it a challenging time? Lady Gaga: Yes. That’s not to say that there were not extreme highs. My life has completely changed in the most wonderful way that I would never take back. But, for sure, it also included the lowest lows. And when it lands it’s pretty special but if you hear anything negative, how do you respond to that? Lady Gaga: Well, actually, it always lands, no matter what, because whether a few people don’t like it and some people like it, there’s always going to be someone that doesn’t like what you do and I’m not in the business of trying to make you

72


all like me. I’m in the business of creating fantasies and music and experiences and theatre and art that inspires people, hopefully. The most important thing to me in my career has always been spreading a positive message and I’d say that’s my most favourite thing about what I know I have heard this film to be about is that there is a positive message behind it and me as a woman and I’m happy to show that. I think it’s important for artists, not just for me. In such a politically and socially challenging time, is it even more important? Lady Gaga: Yes, but I don’t think that necessarily this film is meant to be a political or social statement about what’s happening in the world right now. I think you’d have to ask Chris. We do really get to see a vulnerable side of you in this film? Lady Gaga: The most important thing to me in this whole process is that this film or documentary didn’t come across like a big commercial for me of everybody watching it and seeing how perfect I am and how perfect my career is and how perfect every little thing that I do and touch is because that is just simply not true. That would be not in line with everything that I am as an artist. I think the most important thing that you can be is authentic and Chris’ certainly authentic and the moments were all authentic.

THIS FILM IS NOT MY VISION, THIS IS CHRIS’ VISION. I’M JUST A PARTY TO THIS BECAUSE IT’S MY LIFE AND I TOLD HIM WHEN HE COULD COME IN AND FILM. THERE WAS VERY FEW TIMES WHERE I THINK I SAID ‘NO’. You’ve changed so many lives with your music, do you think artists have a responsibility to make a difference and to do something more than just create their music Lady Gaga: Well, I guess the first thing I would say is, I think we all have a responsibility to use our voices for positive. I don’t think it’s just my responsibility or just people that are celebrities or famous. With social media, this is the first time, that pretty much every single person in the public, if they choose, has a microphone to speak. Everyone should be using their ability to speak for good, not just us. And do I pay attention to what I say because I know people are listening and I know that I have a lot of followers when I do? For sure, I do. But do you have to do more than just make music? Music is pretty powerful, it can be more powerful and I would dare to say is infinitely more powerful than a tweet or an Instagram post with a selfie of me and a statement about what I think about the world. Music has the power to heal people. It’s vibrations, it’s science, when music happens and it comes out of the speakers there are things that happen in your body and in your spirit that are not the same as what you feel when you’re reading the internet. So that’s what I would say. I would say that everyone should do their part and that part of artists being good at what we do I think is making sure our perspective is strong in our music and that we know its power and that we use that power.

What was it like to open up about the chronic pain that you’ve experienced? Lady Gaga: [takes a deep breath] It’s hard. But it’s liberating too. You’ve accomplished so much professionally and this film showcases that and also shows your personal side. What are you looking forward to do in the next five years? Lady Gaga: I’m going to take a rest. How long? Lady Gaga: I don’t know how long. That doesn’t mean I won’t be creating. That doesn’t mean I don’t have some things up my sleeve that I’m not going to tell you today. But I’m looking forward to reflecting and slowing down for a moment and healing, because that’s important. Is it a validation? Is that important to you? Lady Gaga: I feel validated from within. I don’t think it’s healthy to look outside to other people for validation, I think it’s much better to focus on the inside of you and validate yourself. I work hard and I’m proud of the hard work that I do.

73


CULTURE, SONS & TENDANCES

CONCOURS DE GRATTE-CIEL

L’édition 2017 du concours de gratte-ciel organisé par le magazine eVolo a reçu 444 projets. Le jury a sélectionné 3 gagnants et 22 mentions honorifiques. Présentation… Par CLAUDE TRINIDAD - V2COM

C

e prix annuel créé en 2006 reconnaît des idées visionnaires pour la construction de projets de grande envergure qui, grâce à la nouvelle utilisation romanesque de technologies, de matériaux, de programmes, d’esthétique et d’organisations spatiales, met en évidence la façon dont nous comprenons l’architecture verticale et sa relation avec les environnements naturels et construits. L’objectif du concours ? Promouvoir et débattre des idées les plus avant-gardistes générées dans les écoles et les studios professionnels à travers le monde. C’est un moyen d’explorer la réalité et l’avenir du design, mais aussi des projets à jour.

74

Le PREMIER PRIX a été décerné à Pawel Lipiński et Mateusz Frankowski, tous deux Polonais, pour le projet de gratte-ciel de Mashambas, un gratte-ciel modulaire et évolutif conçu comme un centre éducatif et un marché pour les nouvelles communautés agricoles en Afrique subsaharienne. La conception vise à accroître les opportunités agricoles et à réduire la faim dans ces régions. Les usines verticales conçues par les deux Américains Tianshu Liu et Linshen Xie ont reçu le SECOND PRIX.La conception examine les avantages lors de transformations d’usines en mégalopoles. La proposition prévoit une série de couches architecturales alternées : les usines et les


02

03

01

01 Le lauréat 2017, Mashambas, est un gratte-ciel modulaire et évolutif conçu comme un centre éducatif et un marché pour les nouvelles communautés agricoles en Afrique subsaharienne. Un projet signé Pawel Lipiński et Mateusz Frankowski.

The 2017 winner, Mashambas, project, a modular, scalable skyscraper designed as an educational centre and a market for new agricultural communities in sub-Saharan Africa. A project by Pawel Lipiński and Mateusz Frankowski.

02 Quand les usines deviennent magalopoles… ou que les déchets de suns font le bonheur des autres. Un projet signé par deux Américains, Tianshu Liu et Linshen Xie, qui leur a valu la seconde pace du concours.

When factories become megalopolis… or when one person’s waste is another’s fertiliser. A project by Tianshu Liu and Linshen Xie from the United States, which earned them second place in the competition.

03 L’Espagnol Javier López-Menchero Ortiz de Salazar a obtenu la troisième place grâce à ce projet de structure verticale en spirale.

Spaniard Javier López-Menchero Ortiz de Salazar was awarded third place for this spiral vertical structure.

75


CULTURE, SONS & TENDANCES

a

A / Adriann Jeevananthan

zones récréatives empilées pour créer une structure verticale. Chaque couche récréative se nourrit des déchets et des ressources de ces usines. Le TROISIEME PRIX a été décerné à l’Espagnol Javier López-Menchero Ortiz de Salazar pour le projet Espira l3 500. Le projet introduit les rues et la complexité du plan

76

horizontal de la ville dans une structure verticale en spirale. Les 22 mentions honorables comprennent des gratte-ciel à l’intérieur de séquoias géants, des villages intégrés et suspendus à des montagnes, des villes automatiques plugin, des gratte-ciels d’iceberg qui inversent le réchauffement climatique et des structures de récolte éolienne parmi d’autres projets fascinants.


Skyscraper contest!

b

e

h

c

f

i

d

g

j

B / Jitendra Sawant C / Haseef Rafiei D / Maciej Kasperek

E / Arturo Emilio Garrido Ontiveros, Andrés Pastrana Bonillo, Judit Pinach Marti, Alex Tintea F / Shenghui Yang, Xu Pan, Yue G / Ryan Ibarra

H / Fu Hao, Zhang Yunlong, Yang Ge I / Zhonghan Huang, Wen Zhu J / Yutan Sun, Tongda Xu, Luojia Zhang, Dinglu Wang, Tiajun Wang

The 2017 edition of the skyscraper competition organised by the magazine eVolo received 444 entries. The jury selected three winners and 22 honourable mentions. Presentation.

T

his annual prize first created in 2006 recognises visionary ideas for high-rise construction project that, through the implementation of novel technologies, materials, programmes, aesthetics and spatial organizations, reveal how we understand vertical architecture and its relationship with natural and built environments. The objective of the competition? To put forward and debate the most cuttingedge ideas generated in schools and professional studios around the world. It is an opportunity to explore the reality and future of design, as well as the latest projects. FIRST PRIZE was awarded to Pawel Lipiński and Mateusz Frankowski, both from Poland, for the Mashambas skyscraper project, a modular, scalable skyscraper designed as an educational centre and a market for new agricultural communities in sub-Saharan Africa. The design aims to increase farming opportunities and reduce hunger in these regions.

The vertical factories designed by Americans Tianshu Liu and Linshen Xie won the SECOND PRIZE. The design investigates the benefits of moving factories back to megacities. The proposal calls for a series of alternating architectural layers – factories and recreational areas stacked together to create a vertical structure. Each recreational layer would feed from the waste and resources of these factories. THIRD PRIZE went to Spaniard Javier López-Menchero Ortiz de Salazar for his project Espira l3 500. The project introduces the streets and complexity of the city’s horizontal plane into a spiralling vertical structure. The 22 honourable mentions include skyscrapers inside giant sequoias, villages embedded and hanging from mountains, automated plug-in cities, iceberg skyscrapers that reverse global warming, and wind harvesting structures among other fascinating projects.

77


CULTURE, SONS & TENDANCES

K / Marine Joli, Judith Haggiag. L / Joanna Targowicz, Mateusz Binkowski

M / Luca Beltrame, Saba Nabavi Tafreshi.

k

l

m

n

N / Tamin Song Jin Woo Kuk Sun Hee Yoo Bruce Han Gangmin Yoo Jun Sun Baek

LES MEMBRES DU JURY ÉTAIENT / THE BOARD WAS : • Eric Bunge [architecte], • Manuelle Gautrand [Architecte], • Ferda Kolatan fondateur de su11], • Andrea Morgante [Shiro Studio], • Marcos Novak [professeur et directeur chez transLAB],

78

• Yitan Sun [gagnant du concours de gratte-ciel 2016], • Boštjan Vuga [Sadar + Vuga] et Jianshi Wu [autre gagnant du concours de gratteciel 2016].


79


CULTURE, SONS & TENDANCES

L’ILLUSION DES SENS !

© SAMUEL ZELLER

Par GAËLLE MARTINA

80


La réalité virtuelle connaît depuis quelques mois un essor fulgurant dans les domaines du jeu vidéo et du divertissement. Cependant, de nombreuses applications dédiées à l’entreprise font également leur apparition et démontrent à quel point cette technologie est révolutionnaire. Réalité virtuelle, hologrammes, visualisation 360°… Bienvenue dans l’illusion des sens !

S

elon André Hordagoda, cofondateur de GoInStore, une entreprise proposant à ses clients de faire du shopping en réalité virtuelle, « nous sommes entrés dans l’âge d’or de cette technologie ». Depuis quelques années, les techniques d’immersion ont connu des progrès impressionnants tandis que les applications commerciales ont également beaucoup évolué. D’après Dale Green, directeur marketing chez Digital Realty, le potentiel de cette technologie est immense et ne cesse de s’accroître de manière exponentielle : « Si tout le monde a accès à la réalité virtuelle, les domaines pouvant en bénéficier semblent illimités ». La révolution virtuelle transformera tout, de la façon dont nous parlons à nos amis sur Facebook en passant par les visites immobilières. Ce bouleversement a déjà commencé, mais devrait prendre toute son ampleur d’ici quelques années. Pour l’heure, les professionnels tentent encore de prendre conscience du potentiel de la réalité virtuelle en entreprise et les exemples d’applications marketing se multiplient. Récemment, ce fut le cas de Volvo qui pour son SUV XC90 a décidé de proposer un test drive en réalité virtuelle. Les utilisateurs peuvent ainsi essayer le nouveau véhicule au travers d’une expérience en VR qui les entraîne dans un superbe paysage. L’usager a réellement la sensation d’être confortablement assis dans un siège en cuir à bord d’une voiture de luxe. Dans cet exemple précis, la réalité virtuelle permet de faire ressentir la valeur ajoutée par le luxe et la beauté d’un produit. De cette façon, il est plus facile de convaincre le consommateur que l’investissement important sera justifié.

DE NOMBREUSES ENTREPRISES TENTENT D’EXPLOITER LA VR

En 2018, les technologies immersives vont continuer de prendre de l’ampleur pour offrir des expériences insolites, multi-sensorielles et transcendées par des contenus 3D de plus en plus réalistes. Alors que la frontière entre le réel et le virtuel s’estompe progressivement, le secteur de l’événementiel se présente déjà comme le terrain de jeu privilégié des dispositifs immersifs les plus spectaculaires. Reste à voir comment les marketeurs et autres responsables événementiels vont saisir cette occasion de proposer des concepts d’animation originaux et de brouiller les lignes entre le numérique et le physique au cours des 12 prochains mois ! A suivre…

ALORS QUE LA FRONTIÈRE ENTRE LE RÉEL ET LE VIRTUEL S’ESTOMPE PROGRESSIVEMENT, LE SECTEUR DE L’ÉVÉNEMENTIEL SE PRÉSENTE DÉJÀ COMME LE TERRAIN DE JEU PRIVILÉGIÉ DES DISPOSITIFS IMMERSIFS LES PLUS SPECTACULAIRES.

© SAMUEL ZELLER

De nombreuses start-up émergent pour tenter d’explorer ce potentiel et de le développer. Dans l’industrie du retail, par exemple, la réalité virtuelle permet aux consommateurs d’essayer des produits sans être physiquement sur le lieu.

Certains se souviennent du fabricant de chaussures de randonnées Merrell lorsqu’il a créé Trailscape, cette expérience en réalité virtuelle pour Oculus Rift (casque pour VR) proposant aux utilisateurs de contempler la beauté d’une randonnée à travers une périlleuse chaîne de montagnes sans risquer de faire une chute fatale. Cette campagne marketing très réussie avait alors permis à la marque de donner envie aux consommateurs d’acheter des bottes de randonnée tout en gravant le nom de la firme dans leur esprit. Malheureusement, ces technologies novatrices et leur potentiel commercial sont freinés par le manque de disponibilité de casques au sein du grand public. Par conséquent, les utilisateurs doivent encore se déplacer en magasin pour expérimenter la réalité virtuelle. Ce phénomène devrait néanmoins rapidement changer, provoquant du même coup une augmentation des investissements.

81


CULTURE, SONS & TENDANCES

In recent months virtual reality has seen rapid growth in the fields of video games and entertainment. However, many business applications are also appearing, demonstrating how this is a revolutionary technology. Virtual reality, holograms, 360° visualization… Welcome to the world of sensory illusion!

A

ccording to André Hordagoda, co-founder of GoInStore, a company that offers clients the chance to go virtual reality shopping, “We are entering the golden age of this technology.” For several years, immersive techniques have seen striking advances while business applications have also rapidly evolved. In the view of Dale Green, marketing director at Digital Realty, the potential of this technology is immense and is growing at an exponential rate: “If the whole world gained access to virtual reality, the sectors that could benefit from it seem endless.” The virtual revolution will transform everything, from the way we talk to our friends on Facebook to property viewings. This great change has already begun, but we will see the full extent of its impact over the next few years. At present, business owners are still trying to understand the potential of virtual reality to businesses, and the examples of marketing applications are multiplying. A recent case is that of Volvo, who decided to offer a virtual reality test drive of their new SUV XC90. Users could try out the new vehicle with a VR experience that saw them driving through a beautiful landscape. The user has the real sensation of being comfortably seated in the leather seat of a luxury car. In this example, virtual reality made it possible to sense the added value of the luxury and beauty of a product. This makes it easier to persuade the consumer that such a large investment is justified.

Unfortunately, the commercial potential of these innovative technologies is hindered by the lack of availability of VR headsets among the general public. As a result, customers still have to go into a store to experience virtual reality. This factor should soon change, however, triggering an increase in investment at the same time. In 2018, immersive technologies will continue to expand to offer unique multi-sensory experiences that are transcended by increasingly realistic 3D content. As the boundaries between the real and the virtual are progressively blurred, the event industry is already proving to be the favoured terrain of the most spectacular immersive devices. It remains to be seen how marketers and event managers will seize this opportunity to propose original entertainment ideas and to blur the lines between the physical and the digital over the next 12 months. Stay tuned…

82

© SORRY IMKIRK

© SJASON CHEN

There are plenty of start-ups emerging to explore and develop this potential. In the retail industry, for example, virtual reality allows consumers to try out a product without being physically present. We all remember when hiking boot maker Merrell created Trailscape, a virtual reality experience using Oculus Rift VR headsets to enable customers to contemplate the beauty of a walk along a perilous mountain ridge, without risking a fatal fall. This successful marketing campaign enabled the brand to awaken customers’ desire to buy hiking boots while imprinting the firm’s name in their minds.

© DOSE-MEDIA

MANY BUSINESSES ARE LOOKING TO EXPLOIT VR


83

© DREW-GRAHAM


© SMARKUS SPISKE

CULTURE, SONS & TENDANCES

84


TECHFOR GOOD

QUAND LES TECHNOLOGIES NOUS VEULENT DU BIEN. Lorsque les domaines du numérique et de l'entrepreneuriat se confondent dans la mise en œuvre de projets innovants, à même de répondre aux enjeux sociaux actuels, cela donne naissance au mouvement « Tech For Good ». Explications… Par GAËLLE MARTINA

S

i la technologie est partout, change nos façons de consommer, d’apprendre, d’échanger… Pourquoi ne serait-elle pas là aussi pour combattre la pauvreté, améliorer la démocratie, réduire les inégalités hommesfemmes, faciliter l’égalité des chances à l’école ? Depuis quelques mois en France et dans le monde, des entrepreneurs d’un nouveau genre s’attaquent à ces questions cruciales : emploi, logement, santé, alimentation, éducation ou réchauffement de la planète, ces femmes et ces hommes réinventent le monde avec leurs start-up, leurs associations, leurs ONG, leurs fondations. Ensemble, ils revoient leurs copies pour mettre l’efficacité économique au service de l’intérêt général. C’est ce que l’on appelle des entrepreneurs sociaux. Tous ont renoncé à la maximisation du profit comme but ultime et tous se sont fixés une mission : résoudre à grande échelle et très rapidement les problèmes persistants de nos sociétés, avec à la clé le sentiment d’être utile.

La technologie c’est bien, mais ce n’est pas une fin en soi ! Allier business, numérique, digital et social semble être un mode inspirant pour les start-ups en création. La notion de Tech for Good est très récente. Il s’agit d’utiliser les technologies dans un objectif d’intérêt général ou de développement durable. Par le biais d’application, de réseaux sociaux, d’objets connectés, d’intelligence artificielle et autre, beaucoup de services technologiques sont d’un grand soutien aux associations, aux personnes engagées, aux projets d’intérêt général, etc. Le Social Calling, de plus en plus populaire en France, est cette nouvelle façon de voir la création de start-ups et de travailler avec de nouveaux objectifs qui ne sont plus forcément d’ordre financier. Le Social Calling, c’est le déclic qui donne envie d’être utile, d’améliorer la vie des gens et de changer les choses. Aujourd’hui, ils sont près de 2,3 millions de salariés en France à vouloir allier économie et intérêt général. Et vous ?

TOUS ONT RENONCÉ À LA MAXIMISATION DU PROFIT COMME BUT ULTIME ET TOUS SE SONT FIXÉS UNE MISSION : RÉSOUDRE À GRANDE ÉCHELLE ET TRÈS RAPIDEMENT LES PROBLÈMES PERSISTANTS DE NOS SOCIÉTÉS, AVEC À LA CLÉ LE SENTIMENT D’ÊTRE UTILE.

On parle de technologie positive lorsque le numérique sert l’intérêt général. Que ce soit par le biais de data, d’applications, de plateforme ou de site web, toutes les start-ups se servent du numérique afin de mieux cerner les problèmes des personnes isolées et mises à l’écart.

© GERRY ROARTY

LE NUMÉRIQUE, UN VÉRITABLE OUTIL D’INSERTION

85


CULTURE, SONS & TENDANCES

f technology is everywhere, it changes how we consume, learn, do business… Why then should it not also be something to combat poverty, improve democracy, reduce women’s inequality, and enhance equality of opportunity at school? Over the last few months in France and around the world, a new generation of entrepreneurs have tackled these crucial issues: employment, housing, health, food, education and global warming. These women and men are reinventing the world with their start-ups, associations, NGOs and foundations. Together, they look back over their notes to find ways to put economic efficiency at the service of the common good. They are what we call social entrepreneurs. All have renounced the maximization of profit as the ultimate goal, and all have set themselves a mission: to resolve swiftly, and on a large scale, the persistent problems of our societies. The sense of doing something useful is key.

DIGITAL: A REAL TOOL FOR INTEGRATION

© LUCA BRAVO

When the digital sector serves the public

86

interest, we talk about positive technology. Whether through data, apps, platforms or websites, all start-ups are using digital technology to better understand the problems of isolated and marginalised people. Technology is good, but it is not an end in itself! Allying the business, digital and social sectors seems to be an inspiring direction to take for new start-ups. The notion of Tech for Good is very recent. The aim is to use technologies with common good or sustainable development objectives in mind. Through apps, social networks, the Internet of things, artificial intelligence and so on, many technological services offer support to associations, activists, projects for the common good, and more. Social Calling, which is more and more popular in France, is the name given to this new way of seeing the creation of start-ups and working with new goals that are no longer necessarily financial. Social Calling is the click that makes you want to be useful, improve people’s lives and make a difference. Today, nearly 2.3 million employees in France say they want to combine economics and the common good. What about you?

© JEFF SHELDON

When the digital and entrepreneurial sectors overlap in setting up innovative projects, with a view to responding to the social challenges of today, this gives rise to the movement “Tech For Good”. Let us explain

ALL HAVE RENOUNCED THE MAXIMIZATION OF PROFIT AS THE ULTIMATE GOAL, AND ALL HAVE SET THEMSELVES A MISSION: TO RESOLVE SWIFTLY, AND ON A LARGE SCALE, THE PERSISTENT PROBLEMS OF OUR SOCIETIES. THE SENSE OF DOING SOMETHING USEFUL IS KEY.


LOCATIONS MEUBLÉES – TRANSACTIONS – SYNDIC DE COPROPRIÉTE

Consultez nos transactions et réservez vos locations de vacances sur notre site

www.giverdon-immoblier.fr

BUREAUX OUVERTS TOUTE L’ANNÉE AVENUE DES JEUX (FACE PATINOIRE) ALPE D’HUEZ TÉL. : 04 76 80 45 38. MAIL : giverdon.immobilier@wanadoo.fr 87


CULTURE, SONS & TENDANCES

88


BUGATTI

FOR EVER Des quelque onze mille Bugatti produites entre 1910 et 1939, il ne reste qu’un gros tiers. Dont pas mal sont passées entre les outils de la famille Novo qui les restaure depuis trois générations. Plus qu’on métier, une passion. Textes et photos : C. BOULAIN

P

our Bugatti, l’aventure débute vraiment en 1909, quand Ettore lance sa propre marque automobile à Molsheim, après avoir fait ses armes dans d’autres sociétés. Quelques mois plus tard, il dévoile la Type 13. Ce n’est pas sa première création, mais c’est la première à porter son nom. Pour la famille Novo, c’est 19 ans plus tard, en 1928, que l’addiction débute. « Cette année-là, mon grand-père, Henri, pousse la porte d’un garage Bugatti à Paris. Il a quatorze ans et y devient apprenti. Tout a démarré là… », raconte Frédéric Novo, le petit-fils, qui perpétue la tradition familiale depuis 1992. Car après son grand-père, son père fit aussi de la restauration des Bugatti son activité professionnelle. Jean, qui est aujourd’hui conseiller technique comme il s’amuse à dire dans sa barbe blanche de 77 ans, avait lui-aussi suivi la voie paternelle. « Le jeudi, au lieu d’aller avec les copains, mon père me faisait roder des soupapes. Ça m’amusait… C’était après la guerre, milieu des années 50 ». C’est la fin de la période noire des Bugatti. Après le conflit, leur principale qualité devient leur principal défaut : elles sont faites d’alu… et ce matériau est rare. Bref, beaucoup sont détruites pour cette raison. « C’est une époque où l’on achetait des Bugatti au prix de la tôle. Mon père en avait trouvé une dans une de ces ventes de voitures d’occasion, sur un terrain vague à Montreuil. Il avait vu une roue à rayons dépasser d’un tas de tôle : c’en était une. Il me l’a faite retaper et me l’a offerte pour mes 18 ans », raconte Jean. Aujourd’hui, dans l’atelier, il arrive que Jean vienne donner un coup de main à son fils Frédéric pour redonner une seconde (des fois une troisième ou plus) jeunesse à l’une de ces quatre milles Bugatti encore en vie.

« LES RÉPLIQUES C’EST COMME LES COCUS, LES PROPRIÉTAIRES SONT LES DERNIERS PRÉVENUS » Le jour de notre venue, Frédéric s’acharne sur une Type 35 bleue magnifique. Un modèle construit à presque 650 exemplaires par Bugatti entre 1924 et 1930 et qui remporta un milier de courses à travers le monde. Sans doute la Bugatti la plus capée de l’histoire de la marque alsacienne. « C’est vrai, la Type 35 était une voiture incroyable, homogène à conduire, comme toutes les Bugatti, légère et performante. Mais pas celle-là ! Ça,c’est un bricolage, une réplique pas très fidèle. D’ailleurs, on galère à refaire son moteur. » Les répliques, comme il dit, il y en a pas mal en circulation. Pour des bonnes ou des mauvaises raisons. Ettore Bugatti, et son fils Jean, avaient eu l’idée géniale de vendre des voitures de courses aux particuliers fortunés. Ainsi, au départ des épreuves, à l’époque, on pouvait facilement voir une dizaine de voitures bleues contre deux ou trois officielles de chez Alfa, Delage ou Sunbeam. Multiplier les chances, c’était déjà gagner… Or toutes ces Bugatti engagées en compétition n’ont pas vieilli comme des voitures de collection. « C’est évident, retrouver aujourd’hui une Type 35 en parfait état, c’est impossible. Elles ont toutes couru, elles sont toutes fatiguées. Pas que les freins, les pneus ou les suspensions, elles ont subi des chocs, des accidents, on du être entièrement reconstruites parfois. Bref, acheter une Bugatti entièrement d’origine est rare aujourd’hui. Heureusement, nous avons un bon stock de pièces d’origine. Il y a quelques décennies, mon grandpère en avait un champs entier. Et puis nous pouvons en

89


CULTURE, SONS & TENDANCES

refaire fabriquer comme à l’époque, des pièces forgées et non moulées. Ça se fait bien en Angleterre ou en Italie ». C’est tout le problème de la restauration : doit-on refaire la voiture à l’identique, avec des pièces d’origine, ou peut-on l’améliorer ? Et que considère t-on comme une réplique ? « Une réplique, c’est une voiture construite récemment, n’intégrant pas ou peu de pièces Bugatti. Un Argentin s’en est fait le spécialiste et propose ainsi des modèles à 150 000 €. On peut aussi en trouver en France, à peine mieux faites et beaucoup plus chères. Une fois qu’elles ont été achetées puis revendues, patinées par le temps, il devient difficile de savoir ce qu’on achète. Les répliques, c’est comme les cocus, les propriétaires sont les derniers prévenus ». Dans l’atelier, aujourd’hui, onze Bugatti. Et selon Frédéric, une seule réplique… bien qu’il ait un léger doute sur une seconde.

« CE SONT DES VOITURES TOTALEMENT INCROYABLES À CONDUIRE. » Sous l’un des deux ponts, une Type 38A, originale celle-là. Un roadster sorti des chaînes alsaciennes en 1928 et qui appartient à la famille Novo depuis déjà pas mal d’années, comme trois autres Bugatti. La lettre accolée au nombre veut dire que le moteur est suralimenté. Ainsi, le huit cylindres d’une Type 35 respire naturellement, alors que celui d’une Type 35B, C ou T se fait souffler dans les culasses par un compresseur. C’est la même chose pour cette 38, qui roule encore régulièrement aujourd’hui. « Le moteur, un huit cylindres 2.0 litres compressé, est plein comme un oeuf, il reprend à tous les régimes, un vrai bonheur. Et comme toutes les autres Bugatti, cette type 38A dévoile un équilibre incroyable. La direction est d’une précision encore rare aujourd’hui, et le comportement routier, surtout sous la pluie, est très homogène. Il faut dire qu’elle ne pèse pas lourd, moins de 800 kg », précise Frédéric. Pour les non initiés, sachez que le pédigree d’une auto, si toutefois cela existe, va déterminer sa valeur. Le type de modèle, 28, 35, 38 ou 55, de carrosserie, roadster ou tourer, mais aussi le type de moteur avec la fameuse lettre accolée, permettent de donner un prix de base. Tarif qui est ensuite modulé par deux paramètres : l’année de

90

fabrication et l’état général, qui dépend du kilométrage, des pièces remplacées (origine ou non) et l’aspect. Une Type 38A comme celle-là s’échange entre 300 000 et 400 000 euros de nos jours. « On ne s’est jamais vraiment demandé combien elle valait. On ne fait pas de négoce. Ici, on restaure les voitures de nos clients, on n’en achète pas, on n’en revend pas, explique Frédéric. On n’en aurait pas les moyens, les cotes continuent de monter… » Une Type 37, il y a un an, avait trouvé preneur lors d’une vente aux enchères à plus de 900 000 euros. Quelques mois auparavant, une Type 55 refaite à neuf avait dépassé le million d’euros. Et on ne parle pas des six exemplaires de Bugatti Royale, cette hyper-limousine avant l’heure qui s’est parfois négociée à plus de dix millions d’euros. Avec la Type 50, c’est la seule Bugatti que ni Jean ni Frédéric ont pu toucher de leurs outils. D’après eux, tous les autres modèles de Molsheim sont passés par l’atelier. Mais quand on leur demande quelle voiture les as le plus marqué techniquement, c’est une Delage qui revient systématiquement. Une Delage 1500 de Grand Prix, qu’ils devaient restaurer entièrement et dont le huit cylindres en ligne 1500 cm3 à double arbre était une pure merveille. « Les Bugatti, elles sont belles. Ettore avait du génie : il dessinait une pièce et c’était parfait. C’était beau et efficace… Mais le moteur 1500 Delage, c’était encore autre chose », se souvient Jean, le regard perdu dans ses rêves.

« LES BUGATTI ÉTAIENT EN AVANCE SUR LES AUTRES, JUSQU’À LA GUERRE » Beau ne rime pas toujours avec pratique. Si Ettore Bugatti avait du génie, il n’avait en revanche aucun sens pratique. S’atteler à la réfection d’un de ses moteurs en est une preuve. « Il m’est assez difficile de faire un devis pour une restauration. Le prix des pièces, on le connait, même pour celles qu’il faut faire fabriquer. Le problème survient quand il faut déterminer les heures que nous allons passer sur la voiture. Principalement sur le moteur. Pour faire simple, un moteur Porsche de 356, on compte 50 heures pour tout refaire de A à Z. Pour un bloc Bugatti, ça va être entre 200 et 280 heures, explique Frédéric. Rien que de caler le jeu des soupapes, une après-midi suffit pour une Porsche ou une Alfa. Sur un moteur


91


CULTURE, SONS & TENDANCES

Bugatti, on doit limer chaque chapeau individuellement pour ajuster le jeu. Il y a huit cylindres et parfois 32 soupapes. Et je ne parle même pas d’un bricolage comme le bloc de cette réplique de Type 35. » Le génie d’Ettore, c’était de dessiner des pièces à la fois bien dimensionnées et belles. Les calculs, à l’époque, étaient rares et cette capacité à trouver intuitivement la bonne forme et les bonnes proportions étaient un avantage. Seule la marque italienne Alfa, sur la conception des moteurs uniquement, avait un savoir-faire que Bugatti pouvait envier. Mais une fois la guerre passée, les choses ont changé. Déjà avec la mort du fils en 1939, Jean Bugatti dont le coup de crayon valait celui de son père. Mais aussi avec l’arrivée dans l’industrie automobile, allemande et anglaise principalement, d’ingénieurs formés durant le conflit. « Ces gars avaient travaillé sur des avions durant la guerre, des armes. Et ils se retrouvaient dans l’industrie automobile. Là, on a vu les marques anglaises faire des progrès incroyables, et très rapidement », se souvient Jean Novo. Pendant ce temps, les Bugatti font du sur place. Imaginez que la première Type 13 de 1909 et une Type 57 de 1939 exploitaient le même train avant, avec son essieu rigide monté sur des ressorts à lames longitudinales. Une excellente solution pour un roadster Brescia de 1910 qui pesait moins de 600 kg, moins pour un coupé luxueux des années 40. L’après guerre sonne la fin des haricots. Les descendants d’Ettore tentent bien de relancer la machine, mais Bugatti fini racheté par Hispano-Suiza en 1963. Et aujourd’hui, depuis 1998, Bugatti appartient au groupe Allemand VW.

« NOS CLIENTS ROULENT AVEC LEURS BUGATTI » La plus belle de l’atelier, c’est cette Type 55 de 1932 noire et rouge, appartenant à un client américain. Dans un état proche du neuf, on pourrait la croire destinée à s’exposer. Pas du tout. Comme le répète Frédéric, « nos clients roulent avec leurs voitures. Il y en a même qui viennent au garage pour nous aider

92

à les restaurer. À la fois pour mieux comprendre comment elles fonctionnent, au cas où ils tomberaient en panne sur la route… et puis aussi parfois pour faire baisser l’addition. » Certaines restaurations coûtent cher. Et d’autres durent longtemps. Idéalement, les voitures ne doivent pas rester dans l’atelier plus de deux mois pour en accueillir de nouvelles. « Une fois, cela a duré plus d’un an. Mais on ne travaillait dessus que de temps en temps, pour étaler les paiements à le demande du client. Mais oui, il faut faire tourner… on refuse régulièrement des autos parce qu’on n’a pas assez de place… et de temps. Et il n’y a vraiment que deux spécialistes de la Bugatti en France, nous et un dans le sud, près d’Avignon ». Le travail ne manque pas pour ces spécialistes. Quand on sait qu’un outillage spécifique est nécessaire et que certains moteurs demandent du savoirfaire et plus de 200 heures de travail, on le comprend aisément. Et quand on connait le prix de ces anciennes, qui dépassent parfois les 500 000 euros, il n’y a rien d’étonnant à ce qu’il faille débourser plusieurs dizaines de milliers d’euros pour les remettre en parfait état. Pourtant, parfois, certains clients aiment à les conserver dans leur jus. On pense immédiatement à cette Type 22 Roadster de 1925 retrouvée au fond du Lac Majeur en Suisse, et remontée en 2009 soit 73 ans après y avoir sombré. La légende veut qu’elle ait changé de propriétaire au moins trois fois avant que le dernier ne décide de la couler… pour éviter de payer les droits de douanes. Elle aurait été importée en Suisse sans les acquitter. Repérée en 1967 par des plongeurs, puis remontée en 2009, elle fut achetée 260 500 € aux enchères… puis conservée dans l’état pour être exposée au Musée Peter Mulin de Los Angeles. On peut ainsi la voir, le côté droit complètement détruit par la rouille, le gauche marqué mais encore indemne, protégé par la vase durant plus de 70 ans. Une histoire cocasse qui confirme que les Bugatti ont vraiment pris une place à part dans l’automobile mondiale. Et ce ne sont ni Jean ni Frédéric Novo qui diront le contraire. ni Frédéric Novo qui diront le contraire.


Of the some 11,000 Bugattis produced between 1910 and 1939, just over a third are still in existence. Quite a few of these will have passed through the workshop of the Novo family, which has been restoring them for three generations. This is no ordinary job: it is a passion. or Bugatti, the adventure really began in 1909, when Ettore launched his own automobile brand in Molsheim, having cut his teeth at other companies. A few months later, he unveiled the Type 13. It wasn’t his first creation, but it was the first to bear his name. For the Novo family, it was 19 years later, in 1928, that the addiction began. “That year, my grandfather, Henri, knocked at the door of a Bugatti garage in Paris. He was fourteen years old and became an apprentice. That’s where it all started…” recounts Frédéric Novo, the grandson, who in 1992 became the third generation to enter the family business. After his grandfather, his father Jean had made restoring Bugattis his trade too. Now the technical advisor, as it amuses the whitebearded 77-year-old to call himself, he followed in the steps of his father. “On Thursdays, instead of going out to play with my friends, my father had me bleeding valves. I thought it was great fun… That was after the war, in the 1950s.” It was the end of a difficult period for Bugattis. Following the war, one of their principal qualities became their main defect: they are made of aluminium… which was hard to come by at the time. A lot were destroyed as a result. “At that time, we were buying Bugattis for the price of the scrap. My father came across one at a used car sale, on a vacant lot in Montreuil. He spotted a spoked wheel protruding from a pile of metal. He got me to fix it up and gifted it to me for my 18th birthday”, recounts Jean. Today in the workshop, Jean has come to give his son Frédéric a hand in granting a second lease of life (sometime it is a third or more) to one of those 4,000 surviving Bugattis.

field of them. It is also possible to manufacture forged and umoulded parts, just like new. It’s done well in the UK and Italy.” This is the big question with restoration: must we rebuild the car to be identical, with original parts, or can we improve it? What exactly do we consider to be a replica? “A replica is a car built more recently, without any or only a few Bugatti parts. There is an Argentinian who has made this his speciality and he offers models at €150,000. You can also find them in France, not much better and a lot more expensive. Once they’ve been bought and sold and acquired a patina of time, it becomes difficult to know what you’re buying. With replicas it’s like with cuckolds, the person being fooled is usually the last to know.” In the workshop today there are eleven Bugattis. And according to Frédéric, just one replica… though he has a few doubts about a second.

“WITH REPLICAS IT’S LIKE WITH CUCKOLDS, THE PERSON BEING FOOLED IS USUALLY THE LAST TO KNOW.” The day of our arrival, Frédéric is working on a magnificent blue Type 35. Almost 650 examples of this model were built by Bugatti between 1924 and 1930 and it carried off a thousand races around the world. Without doubt the mostcapped Bugatti in the history of the Alsatian brand. “It’s true, the Type 35 was an incredible car, smooth driving like all Bugattis, light and powerful. But not this one! This is a DIY version, a not-very-faithful replica. Besides, it is difficult to rebuild the engine.” As he says, there are plenty of replicas in circulation. For good reasons or bad, Ettore Bugatti and his son Jean had the clever idea of selling the race cars to wealthy individuals. This meant that at the start of events, you could easily see a dozen blue cars lined up against two or three official cars from Alfa, Delage or Sunbeam. Naturally, this multiplied their chances of winning… Of course with all these Bugattis entering races it means they haven’t aged like collection cars. “Obviously, finding a Type 35 in perfect condition today is impossible. They all raced, they are all tired out. Not just the brakes, the tyres or the suspension – they suffered crashes, accidents, sometimes they had to be completely rebuilt. So buying a completely original Bugatti is rare nowadays. Happily, we have a good stock of original parts. A few decades ago, my grandfather had a whole

93


CULTURE, SONS & TENDANCES

“THESE CARS ARE JUST AMAZING TO DRIVE.” Under one of the two bridges, a Type 38A, this one an original. A roadster that rolled off the assembly line in Alsace in 1928 and that has belonged to the Novo family for many years now, together with three other Bugattis. The letter next to the number means that the engine is supercharged. So the eight cylinders of a Type 35 take in air naturally, while a Type 35B, C or T have air blown into the cylinder heads via a compressor. The same goes for this 38, which still runs well today. “The 2.0 litre eight-cylinder turbocharged engine is full, it runs at full capacity, a real joy. And like all the other Bugattis, this Type 38A reveals an incredible balance. The steering is of a precision that is still rare today, and the road handling, above all in the wet, is really smooth. And this doesn’t mean it is any heavier – it weighs less than 800 kg”, Frédéric explains. For the uninitiated, it is important to be aware that the pedigree of a car, where there is one, is what determines its value. The model type, 28, 35, 38 or 55, the roadster or tourer bodywork, as well as the engine type – with or without the famous extra letter – help to establish a starting price. This is then adjusted by two parameters: the year of manufacture and the general condition, which depends on the mileage, replacement parts (original or not), and the appearance. A Type 38A like this one changes hands for between 300,000 and 400,000 euros nowadays. “We never really asked ourselves how much it was worth. That’s not our business. Here, we restore our clients’ cars, we don’t buy and we don’t resell”, explains Frédéric. “We wouldn’t have the means, there are bills to pay…” One year ago, a Type 37 found a purchaser

94

at auction for more than 900,000 euros. A few months ago, a Type 55 restored to a like-new condition went for over a million euros. And let’s not even mention the six existing copies of the Bugatti Royale, the hyper-limousine ahead of its time that has sometimes sold for more than ten millions euros. Besides the Type 50, it is the one Bugatti that neither Jean nor Frédéric have been able to get their tools on. They reckon that every other model that came out of Molsheim has passed through their workshop. But when asked which car has made the most impact on them from a technical perspective, it is a Delage that keeps coming up. Specifically a Delage 1500 Grand Prix car, which they were asked to fully restore and whose eight in-line 1500 cc cylinders were a thing of wonder. “The Bugattis are beautiful. Ettore had genius: he designed a piece and it was perfect. It was beautiful and efficient… But the Delage 1500 engine, that was something else”, Jean recalls, staring into the distance. “THE BUGATTIS WERE AHEAD OF THE PACK, RIGHT

UP TO THE WAR.”

Beautiful doesn’t always rhyme with practical. Though Ettore Bugatti was a genius designer, he didn’t have much practical nous. Tackling the repair of one of his engines is proof enough. “It is hard for me to give a quote for the cost of a repair. We know the price of the parts, even the ones that need to be made to order. The problem arises when we have to work out how many hours we’re going to spend on the car. On the engine, above all. To put it simply, for a Porsche 356 engine, we know it will take 50 hours to redo everything from


95


CULTURE, SONS & TENDANCES

A to Z. For a Bugatti, it can be anywhere between 200 and 280”, Frédéric explains. Just to adjust the play of the valves takes an afternoon for a Porsche or an Alfa. With a Bugatti engine, we have to hand file each cap to adjust the play. There are eight cylinders and as many as 32 valves. And that’s not to mention a DIY job such as the engine on this Type 35 replica.” The genius of Ettore lay in designing parts that were both well-dimensioned and beautiful. At the time, it was rare to make calculations and the ability to intuitively find the right shape and right proportions was a real advantage. Only the Italian brand Alfa – and only with regard to the engine design – possessed a savoir-faire that Bugatti could envy. But once the war was over, things changed. Decline had already set in following the accidental death of Ettore’s son Jean Bugatti in 1939, whose design drawings had been the equal of his father’s. It was also down to the arrival to the automobile industry – especially in Britain and Germany – of engineers who had learned their trade during the conflict. “These guys had worked on airplanes and weapons during the war. And they found themselves in the automobile industry. We saw the British brands make incredible progress, and very swiftly too”, Jean Novo recalls. During this period, Bugatti was treading water. Just imagine that the first Type 13 from 1909 and a Type 57 from 1939 used the same front axle, with its rigid axle mounted on longitudinal springs. An excellent solution for a roadster Brescia in 1910 that weighed less than 600 kg, but less so for a luxury coupé in the 1940s. The post-war period spelled the end of the line. The descendants of Ettore tried to relaunch the car, but the Bugatti company ended up being sold to Hispano-Suiza in 1963. And today, since 1998, the Bugatti marque has belonged to Volkswagen.

“OUR CLIENTS DRIVE THEIR BUGATTIS” The most beautiful car in the workshop is this black and red Type 55 from 1932, which belongs to an American client. In a near-new state, we might imagine it is intended only for exhibition. Nothing could be further from the truth.

96

As Frédéric emphasises, “our clients drive their cars. There are even some who come to the garage to help us restore them. Partly to better understand how they work, in case they break down while on the road… and also to reduce the repair bill.” Some repairs are expensive. And some take a very long time. Ideally, the cars shouldn’t stay in the workshop for longer than two months in order to make room for new ones. “Once, it took more than a year. But we were only working on it from time to time, to spread out the cost, at the client’s request. But yes, we need to keep a regular turnover… we often have to refuse cars because we don’t have enough space – or time. And there are only really two Bugatti specialists in France, ourselves and one down south, near Avignon.” There is no shortage of work for these specialists. When we realise that a special set of tools is required and that some engines demand unique know-how and take 200 hours of work to build, it is easy to understand why. And when we learn the price of these venerable machines, which sometimes exceed 500,000 euros, there is nothing surprising about customers willing to part with tens of thousands of euros to restore them to perfect condition. However, sometimes the owners prefer to keep them just as they are. We might recall the Type 22 Roadster from 1925 that was found at the bottom of Lac Majeur in Switzerland, and brought to the surface in 2009, some 73 years after it went down. Legend has it that the car changed hands at least three times before its last owner decided to sink it… to avoid paying customs taxes. It had been brought into Switzerland without paying them. Spotted in 1967 by divers, though not recovered until 2009, it was purchased at auction for €260,500… and preserved in the same condition to be exhibited at the Peter Mulin Museum in Los Angeles. It can be seen there to this day, with the right hand side completely rusted away, the left side corroded but still intact, protected by the mud for more than 70 years. A quirky story that only goes to show how much the Bugatti holds a special place in the automobile world. Something neither Jean nor Frédéric Novo are going to deny.


97


CULTURE, SONS & TENDANCES

SEXTOYS 5 MODÈLES DESIGN Il y a 10 ans, le « rabbit » était la star des sextoys… Aujourd’hui il a de sérieux concurrents ! Les créateurs redoublent d’imagination pour concevoir des jouets coquins, chics et inventifs. Sélection des vibromasseurs les plus design.

Ten years ago, the « Rabbit » was a must-have in the range of sextoys... Nowadays, the competition is ruthless ! Creators use twice as much imagination to design naughty, chic and inventive toys. Selection of the most design ones.

98

1/ Vesper by Crave Le plaisir portatif est offert par le vibreur en acier inoxydable de Crave, qui peut être porté comme un collier. La tige de 9,65 centimètres peut également être enlevée de sa chaîne pour ceux qui ne sont pas à l’aise pour l’étaler comme un accessoire de mode... Portable pleasure is offered by Crave’s stainless-steel vibrator, which can be worn as a necklace. The 9.65-centimetre rod can also be removed from its chain for those not comfortable with flaunting it as a fashion accessory…


2/ Pearl by Made To Pleasure Ce magasin en ligne dispose d'une boutique sur-mesure où les clients peuvent concevoir leurs propres jouets sexuels en utilisant un modèle standard, et en modifiant la taille et la forme selon les préférences personnelles. Chaque jouet fabriqué sur-mesure ou sélectionné dans la gamme, est une pièce unique fabriquée à partir de matériaux de première qualité et conçue pour répondre à des exigences spécifiques. This online store features a bespoke boutique where customers can design their own sex toys using a standard template, altering the size and shape depending on personal preferences. Every single toys, whether custom-made or selected from the range is a unique piece crafted from premium materials and uniquely designed to satisfy specific requirements.

4/ The Grandfather Clock Dildo de Bastiaan Buijs Buijs a créé le vibromasseur « Clock Grandfather » à partir d'un récipient en verre soufflé à la main et activé par une clé mécanique, de sorte que le mécanisme en laiton et en métal qui le fait vibrer soit visible de l'extérieur. Buijs created the Grandfather Clock dildo from a hand-blown glass vessel activated by a wind-up key so the brass and metal mechanism that causes it to vibrate is visible from the outside

3/ Glory Holes by Richard Yasmine

5/ 21 Grams by Mark Sturkenboom

Richard Yasmine a incorporé les jouets sexuels dans un design d’articles ménagers. Sa table Glory Holes a une gamme de dildos en laiton de taille et de forme différentes qui servent de jambes et sont amovibles pour vos soirées coquines.

Ce sextoy en verre a un compartiment plaqué or pour stocker les cendres d'un amoureux décédé. Il est conservé dans une boîte en bois qui contient également un diffuseur de parfum et un amplificateur pour la lecture de musique à partir d'un iPhone, afin de ramener des souvenirs. Finally, this glass dildo has a gold-plated compartment for storing the ashes of a dead lover. It is kept in a wooden box that also contains a scent diffuser and an amplifier for playing music from an iPhone, to help bring back memories.

Richard Yasmine has incorporated sex toys into a homeware design. His Glory Holes table has a range of different sized and shaped brass dildos for legs, which are removable for “kinky-minded people”.

99


CULTURE, SONS & TENDANCES

NO MUSIC NO LIFE

Ode en images à la musique sans laquelle les folies seraient moins douces.

Q

HETHER IT IS ROCK, HOUSE, SOUL… IT IS MUCH MORE THAN A SERIES OF NOTES AND CHORDS FORMING A MELODY. MUSIC DOES PEOPLE GOOD, BRINGS THEM TOGETHER, LETS THEM UNWIND, CHANGES THEIR IDEAS, EVEN SEEMS TO RELAX THEIR MORALS…

À portée de main, elle est une réalité immatérielle à laquelle nous ne prêtons pas toujours attention bien qu'elle habille notre environnement de sons. Impossible de les faire taire. Entêtante, entraînante.. la musique sait nous faire marcher au pas, nous émouvoir, nous couper de nous-même, nous faire consommer, pleurer, nous encourager.

Never far away, it is an immaterial reality that we don’t always pay attention to, even as it fills our world with sounds. It’s impossible to shut them out. Overpowering, entertaining… music has ways to get us moving, to stir us, to let us escape ourselves, to encourage us to buy things, to make us weep, and to keep us going when times are hard.

Quand nous tendons l’oreille, on s’aperçoit de sa puissance parfois hypnotique qui envahit corps et âme, se loge dans les cellules, les recoins de l’esprit, provoque une émotion et un irrésistible désir de bouger. Elle nous émeut et nous meut. Le cœur palpite, son rythme s’accélère, on transpire, on tape du pied, on en a parfois le souffle coupé. Cette envahissante organise nos vies individuelles et collectives. Elle est puissante. Elle est notre langage universel. Ode en images à la musique sans laquelle les folies seraient moins douces.

When we listen more carefully, we realise the sometimes hypnotic power it has as it invades body and soul, gets lodged in our cells, in our heads, triggering emotions and an irresistible desire to move. It moves us and shakes us. Our hearts beat faster, we sweat, we tap our feet, sometimes it leaves us breathless. This invader organises our individual and collective lives. It is powerful. It is our universal language. Here is a visual ode to music, without which our flights of fancy would not be quite as sweet ...

© MATTHEW KANE

U’ELLE SOIT ROCK, HOUSE, SOUL… ELLE EST BEAUCOUP PLUS QU’UNE SUCCESSION DE NOTES FORMANT UNE MÉLODIE AVEC DES ACCORDS. LA MUSIQUE FAIT DU BIEN, RASSEMBLE, DÉFOULE, CHANGE LES IDÉES, IL PARAÎT MÊME QU’ELLE ADOUCIT LES MOEURS.

100


101

© KYCHAN © KELLY SIKKEMA

© ERIC NOPANEN

© ALEXANDRE ST-LOUIS

© RADEK-GRZYBOWSKI © ATIKH BANA


102 © LEE CAMPBELL

© SASO TUSAR

© AVERIE WOODARD

© NAMROUD GORGUIS

CULTURE, SONS & TENDANCES


103

© MISAEL NEVAREZ


104 © ALVARO SERRANO

© MAITE TISCAR

© JTOA HEFTIBA

© HEIDI YANULIS

© WILLIAM-IVEN

© LEE CAMPBELL

© JACLYN CLARK

© MARIUSZ PRUSACZYK

© MARIUSZ PRUSACZYK

© MARCELA LASKOSKI-

© KAI OBERHAUSER

© TODD POIRIER

© ANTHONY DELANOIX

© MATEO MOOD

© MR-CUP FABIEN BARRAL

CULTURE, SONS & TENDANCES


MINI STORE ROYAL SA 65 boulevard gambetta-Grenoble Tél : 04 76 87 50 71 Consommations en cycle mixte du nouveau MINI COUNTRYMAN ALL 4 selon motorisations : 4,8 à 7 l/100km. Emissions de C02 : 127 à 159g/km selon la norme NEDC.


CULTURE, SONS & TENDANCES

LES INCONTOURNABLES

du design vintage

It is a proven fact: vintage has won over our interiors and Fifties and Sixties inspirations are big hits in our homes. Beautiful, practical and full of soul, vintage furniture created in the glorious Thirties is bought

© SELENCY

C’est un fait avéré : le vintage a la cote dans nos intérieurs et les inspirations fifties et sixties cartonnent dans nos homes sweet homes. Beaux, pratiques et dotés d’un surplus d’âme, les meubles vintage créés sous les Trente glorieuses s’achètent aujourd’hui autant pour leur histoire que pour leur capacité à apporter une touche tendance dans un intérieur.

1/

106

La platine vinyle

Vinyl turntable

La platine vinyle s’impose comme un incontournable pour faire entrer les Sweet Sixities chez soi ! Non seulement les puristes apprécieront la qualité sonore du disque microsillons accompagné de son petit grésillement mais elle donnera aussi un aspect vintage à votre pièce.

A vinyl record player is a must to bring the Sweet Sixties into your home. You don’t have to be a purist to appreciate the sound quality of the LP records with their little hiss, and it provides a guaranteed vintage touch to your room.


© JULIE GACHE

A shopper sur www.oldyouneed.com

2/

Le petit bureau d’écolier

Une structure en métal tubulaire, un plateau en bois, un zeste de couleur ultra tendance : le bureau d’écolier de nos aïeux n’est plus à jeter mais à garder chez soi pour l’exposer fièrement dans la chambre du petit dernier.

The little school desk

A tubular metal structure, a wooden top, and a touch of ontrend colour: the school desk of our ancestors is no longer destined for the dump but to be restored and proudly displayed in the little one’s bedroom.

107


CULTURE, SONS & TENDANCES

3/

La chaise vintage culte

Si l’on cherche à tout prix à affirmer le caractère vintage d’une pièce, la chaise vintage est l’accessoire numéro un à posséder. Avec sa mythique coque en résine, sa couleur trendy (le jaune moutarde), la chaise culte du duo Eames nous semble le meilleur investissement que vous puissiez faire !

4/

La table en Formica

Il y a ceux qui l’adorent et ceux pour qui ce n’est tout simplement pas possible. Pourtant, la table en Formica est un incontournable du style vintage. Symbole de la France des Trente Glorieuses, elle s’immisce de nouveau dans nos intérieurs pour une touche rétro à souhait.

5/

L’enfilade scandinave

Must have des must-have, l’enfilade scandinave est LA pièce vintage qui a le vent en poupe ces dernières années. Star des années 60 avec ses pieds compas et ses différents compartiments, elle est toujours d’actualité plus d’un demi siècle plus tard !

The cult vintage chair

If we are looking to confirm the vintage character of a room at all costs, the vintage chair is the number one accessory to have. With its mythical resin shell, its trendy colour (mustard yellow), the cult chair by the Eames duo is the best investment you can make!

Formica table

There are those who adore them, and others who consider them an abomination. However, the Formica table is an unquestionable essential part of vintage style. A symbol of the France of the Glorious Thirties, it insinuates its way into our interiors once more for a desirable retro touch.

The Scandinavian sideboard

Must-have of the must-haves, the Scandinavian sideboard is THE vintage piece that has seen an upsurge in popularity in recent years. A star of the 60s with its compass legs and different compartments, it is still all the rage half a century later!

6/ Le lit en rotin

Pour les enfants ou pour les adultes, le lit en rotin ne cesse de faire de nouveaux adeptes. Il n’est évidemment plus question de tenter le total look rotin dans une chambre comme c’était le cas dans les années 60, mais aujourd’hui sa seule présence suffit à apporter la petite touche vintage dont on a besoin.

108

The rattan bed

For children or adults alike, the rattan bed never stops winning new fans. While it is no longer a question of achieving the full rattan look in the bedroom like in the 1960s, today the rattan bed alone is enough to provide a little vintage touch where we need it.


A shopper sur www.selency.com

7/

8/

La chaise à barreaux est un musthave du style vintage ! Elégante et épurée, avec l’arrivée de la tendance rustique chic elle est encore plus appréciée dans nos intérieurs.

La dame-jeanne est partout : dans les catalogues de décoration, sur Pinterest, les brocantes et même toujours chez notre grand-mère. Qu’on se le dise : cette grosse bouteille en verre de couleur est l’accessoire qui assure son rôle vintage sans nous ruiner !

Les chaises scandinaves

Scandinavian chairs

The bar chair is a must-have of vintage style! Elegant and refined, with the arrival of the rustic chic trend it has become an even more desirable item for our interiors.

La dame-jeanne

Demijohns

Demijohns are everywhere: in decoration catalogues, on Pinterest, at flea markets and even at our grandmother’s… This large, coloured glass bottle is an accessory that asserts its vintage character without breaking the bank!

9/

10/

Pour une touche industrielle c’est sur elle qu’il faut miser ! Dans la chambre des enfants, dans une entrée ou un salon, la caisse empilable typique de l’époque du fordisme revient à la mode. Si elle était autrefois pratique, avec les effets du temps elle est devenue carrément canon !

Le chevet des années 50 est typiquement le style de meuble vintage facile à ajouter chez soi. Petit et mignon, il a la cote dans nos chambres pour un détail bien précis : ses pieds compas !

Des caisses empilables

Stacking boxes

For an industrial touch, this is a safe bet! In the kids’ room, entry hall or lounge, the stackable box so typical of the age of Fordism is back in fashion. Once a practical choice, with the patina of age they have squarely established themselves in the canon of cool!that asserts its vintage character without breaking the bank!

Le chevet à pieds compas

The compass feet bedside table

The 1950s bedside table is a typical item of vintage furniture that offers an easy addition. Small and cute, it wins over our bedrooms with one specific detail: its compass feet!

109


CULTURE, SONS & TENDANCES

FRENCH “SHOW” TOUCH

Les Français Yann et Romain Pissenem ont construit un empire à Ibiza.

Y

© DR

ann et Romain Pissenem, originaires de Nancy, sont devenus en quelques années les nouveaux rois de la fête à Ibiza. La clef de leur succès : faire jouer aussi bien Black Coffee, Maya Janes Cole, DJ Tennis, DJ Sneak et Pete Tong que David Guetta et Martin Garrix sous une avalanche de couleurs et de lumières, le tout cadré par une mise en scène au carré. Leurs spectacles mêlant musique électronique, théâtre, danse, et effets spéciaux, ils les revendiquent haut et fort. Aujourd’hui à la tête, entre autres, de deux des plus grands clubs de l'île, avec l'Ushuaïa et le Hï Ibiza, ils sont adoubés par les plus grandes stars ibériques, mais en revanche peu connus en France. Une bonne raison de vous en dire plus en quelques chiffres et autres infos cueillis directement à Ibiza…

French-born Yann and Romain Pissenem have built an empire in Ibiza. n just a few years, Nancy natives Yann and Romain Pissenem have become the new nightlife kings of Ibiza. The key to their success is to invite Black Coffee, Maya Janes Cole, DJ Tennis, DJ Sneak and Pete Tong alongside David Guetta and Martin Garrix, together with an avalanche of light and colours and a staging that is tuned to perfection. Their spectacular shows combine electronic music, theatre, dance, and special effects, leaving no one in any doubt of their talents. Now in charge of two of the biggest clubs on the island, Ushuaïa and Hï Ibiza, they are courted by the biggest stars in Spain, but remain little known in France. All the more reason to learn more about them, with some facts and figures brought straight from Ibiza…

110


AZELOT

C’est un village de Meurthe-et-Moselle, et c’est de là que sont partis les deux plus grands pros de le teuf internationale ! This is the village in Meurthe-et-Moselle where the two greatest pros on the international party scene started out!

LA RICHESSE DES COMPLÉMENTS -Romain, le cadet, rêve de théatre ! A 17 ans, aidé par son professeur d'histoire, il monte une pièce qui sera jouée jusqu'à Paris. C'est là qu'il prend goût à la production de spectacles, lui qui peaufine, vingtdeux ans plus tard, les concerts de The Avener, DJ Snake ou Cassius. -De son côté, à 20 ans, Yann quitte le foyer familial et part vivre à Barcelone. D'abord serveur, il devient patron d'une petite discothèque deux ans plus tard. «J'en ai ouvert puis vendu plus d'une vingtaine, et en 2009, fatigué, j'ai voulu tout arrêter», se rappelle-t-il. COMPLEMENTARY TALENTS -Romain, the youngest, dreamt of the theatre! At 17, helped by his history teacher, he put on a play that was performed all the way to Paris. It was there that he took a liking to show production, and twenty-two years later, he is putting the finishing touches to concerts by The Avener, DJ Snake and Cassius. -For his part, Yann left home at the age of 20 to live in Barcelona. Starting out as a waiter, he became the boss of a small nightclub two years later. “I opened and then sold on more than twenty of them, and by 2009 I was exhausted, and wanted to give it all up,” he remembers.

2011

© ANDRE BENZ

L’année clef : ils rachètent un hôtel et décident d'en faire une arène dédiée à la fête. «Un parc d'attractions pour adultes». Six ans plus tard, l'Ushuaïa attire désormais 1 million de danseurs chaque été. Cristiano Ronaldo, George Clooney ou Leonardo DiCaprio louent la suite qui domine cette piste bondée chaque jour par 10 000 amoureux de musique électronique au milieu de shows dignes des plus grands concerts de pop. The key year: they bought a hotel and decided to turn it into a party arena – “An amusement park for adults.” Six years later, Ushuaia now attracts one million dancers every summer. Cristiano Ronaldo, George Clooney and Leonardo DiCaprio have rented the suite that overlooks this dance floor, crowded every day with 10,000 electronic music lovers amidst shows worthy of the biggest pop concerts.

111


CULTURE, SONS & TENDANCES

SPACE

Un club mythique d’Ibiza que les frangins ont racheté et démoli pour y installer le Hi Ibiza. Un coup de maître qu’ils réaliseront en association avec la famille Matute, dont l’un d’eux, Abel, est un ancien minsitre espagnol des affaires étrangères.

A legendary Ibiza club that the brothers have bought and demolished in order to create the Hï Ibiza. A masterstroke that they are making a reality in partnership with the Matute family, one of whom, Abel, is a former Spanish Foreign Minister.

7

C’est le nombre de restaurants que les deux frères possèdent. Ils sont aussi propriétaires d’hôtels (Ushuaïa Tower) ! Ils emploient plus de 1 500 personnes dans l'île, « c'est davantage de monde que dans le village où l’on a grandi», disent-ils en souriant. On dit même que lorsqu’ils ont créé « la chaîne de restaurants Tatel, Rafael Nadal et Enrique Iglesias ont décidé de s'associer aux deux Français ». The number of restaurants owned by the two brothers. They also own hotels (Ushuaïa Tower). They employ more than 1,500 people on the island, “that’s more people than live in the village where we grew up”, they say with a smile. It’s even said that when they created the Tatel restaurant chain, “Rafael Nadal and Enrique Iglesias decided to go into business with the two Frenchmen”.

Un deuxième Ushuaïa à Cancun (Mexique) est en porjet. La peur du vide sans doute… A second Ushuaïa in Cancun (Mexico) is planned. They just can’t sit still…

112

© DANIEL ROBERT

2018?


113


© DR

© DR

CULTURE, SONS & TENDANCES

DO IT YOURSELF

FABRIQUER UNE ENFILADE À PARTIR DE 3 BLOCS EN PIN MATÉRIAUX - 3 blocs en pin massif (avec 1 fond, les blocs tiroirs n'en ont pas tous !) - 4 pieds pour meuble (ou pieds de lit) - 4 écrous (au diamètre des vis des pieds si non fournis à l'achat) - 2 poignées (facultatif) (avec vis fournies) - 2 grandes vis (2X l'épaisseur de bois des blocs) - 10 platines (petites pièces métalliques plates et perforées) - 20 vis ( Pas + longues que l'épaisseur du bois des blocs) - cire ou peinture selon vos goûts

- 3 solid pine units (with backs, drawer units don’t all have them!) - 4 furniture legs (or bed legs) - 4 nuts (to fit the diameter of the bolts on the leg, if not provided) - 2 handles (optional) (with screws provided) - 2 large screws (twice the thickness of the wood used in the units) - 10 wood connectors (small flat perforated metal plates) - 20 screws (no longer than the thickness of the wood used in the units) - wax or paint according to preference

OUTILS

TOOLS

- 1 visseuse / perceuse - 1 règle et 1 crayon pour les mesures - 1 vieux chiffon pour cirer le meuble

114

MATERIALS

- 1 screwdriver / drill - 1 ruler and 1 pencil for measuring - 1 old cloth for waxing the finished piece of furniture


ÉTAPE 1

STEP 1

Assemblage des deux premiers blocs

Assembling the first two units

ÉTAPE 2

STEP 2

Assemblage du troisième bloc

Assembling the third unit

ÉTAPE 3

STEP 3

Fixation des pieds

Attaching the legs

- To start, join the first two units together from the back with the connector plates, using 2 small screws per plate; 3 connectors on the back and 2 on the bottom - Then fix the two units together on the inside with 1 large screw.

- Pour commencer, fixer ensemble au dos, les deux premiers blocs avec les platines : 2 petites vis par platines ; 3 platines au dos et 2 au dessous - Ensuite, fixer par l'intérieur, les deux blocs ensemble avec 1 grande vis.

Repeat the same operation in order to create a sideboard comprised of 3 units.

Renouveler les mêmes opérations que ci-dessus afin d’avoir une enfilade constituée des 3 blocs.

- Afin de fixer les pieds au meuble, il faut au préalable percer 1 trou à chaque coin du meuble. Mesurer à égale distance l’emplacement des pieds puis percer. - Placer et fixer les pieds avec les écrous.

01

02

- In order to attach the legs to the piece of furniture, it is necessary to drill 1 hole at each corner. Measure the location of the feet at equal distances and then drill the holes. - Insert the legs and fix them in place with the nuts.

03

05

© DR

04

ÉTAPE 4

STEP 4

Fixation des poignées

Assembling the first two units

Le meuble peut déjà rester ainsi si vous le souhaitez. Pour fixer les poignées : - Mesurer la distance des trous des poignées et reporter sur la porte à l’aide de la règle et du crayon, et marquer l’emplacement des futurs trous. - Percer la porte, puis fixer la poignée. - Faites de même pour la seconde porte en veillant bien à ce que les deux poignées soient parfaitement alignées une fois les portes fermées.

ÉTAPE 5 Les finitions

Le meuble est presque terminé ! Il ne reste plus qu’à lui donner un peu de couleur. Pour ce faire, deux possibilités : la peinture ou la cire. Nous avons préféré opter pour la cire pour garder le coté naturel du bois avec un coloris Bois ciré chêne moyen. - Pour appliquer la cire, faites en couler sur un vieux chiffon et passer la directement sur le meuble. Vous pouvez également poser la cire avec un pinceau. Une fois le meuble teinté, il ne reste plus qu’à lui trouver une petite place dans la maison !

The sideboard may be used without handles if you wish. To attach the handles: - Measure the distance between the holes in the handles and use a pencil and ruler to mark the location of the holes on the door. - Drill the holes in the door, then attach the handle with the screws. - Do the same for the second door, making sure that the two handles are perfectly aligned when the doors are closed.

STEP 5 Finishes

Your sideboard is almost finished! It only remains to give it a little colour. There are two possibilities: painting or wax. We preferred to opt for wax to keep the natural appearance of the wood with a medium oak-tinted wood wax. - To apply the wax, pour onto an old cloth and pass it directly over the piece of furniture. You can also apply the wax with a brush. Once the sideboard has been tinted, all that remains is to find a little corner for it in the house!

115


BLOGOSPHÈRE

BLOGOSPHÈRE FOLIE DOUCE

116


117

© DR


BLOGOSPHÈRE

MR AND MRS MONNET LA HYPE DES ALPES AUX MALDIVES

Originaire du département de l’Isère, Jérémy Monnet et sa femme Bea Albero, originaire d’Espagne, font partie des blogueurs influenceurs incontournables sur les réseaux sociaux. Leur métier : voyager dans le monde entier à la découverte d’hôtels de luxe et d’endroits paradisiaques.

© MRANDMRSMONNET

Par GM

118


Ce blog, ils l’ont créé ensemble et c’est grâce à lui qu’en 2015 ils signent une première collaboration à Bali. Tout s’accelère dans la foulée et depuis, leur passeport ne désemplit plus : Japon, Vietnam, Cambodge, Népal, Brésil, Italie, Israël, Jordanie, Maldives, Philippines, Monaco, Montenegro, Singapour, Sri Lanka, Taïwan, Tanzanie, Dubaï, Usa, Maroc, Kenya, Maldives…. « Lorsque que l’on a commencé cette aventure, nous savions qu’en Asie il n’y avait pas beaucoup de couples européens influenceurs. On était presque les seuls à proposer cela et les hôtels et marques ont rapidement adhéré», souligne Jéremy. Il y a un an, ce dernier quitte le monde de la finance dans lequel il évoluait jusque-là à Hong-Kong, pour se consacrer pleinement à son activité d’influenceur. Une décision prise après 9 années passées au sein du groupe Ernst &Young. Depuis, Mr and Mrs Monnet travaillent main dans la main. « Nous sommes très complémentaires et nous nous partageons parfaitement les tâches. Beatriz, qui a fait ses études dans le marketing et la mode, est un peu la directrice artistique ; et moi, spécialisé dans la finance, j’ai la casquette de P.-DG », explique Jérémy. Désormais son temps se partage entre les shootings et le travail d’éditing. « On se lève tôt pour profiter de la lumière du matin et réaliser les meilleures prises de vue. L’aprèsmidi, il faut sélectionner et traiter les photos, notamment la couleur et la lumière, planifier les publications aux meilleures heures et répondre aux nombreux mails de followers et des marques qui souhaitent collaborer avec nous ».

UN TAF… PAS COMME LES AUTRES ! Des marques vestimentaires, de bijoux, de lunettes de soleil, d’écouteurs, de nutrition et même de champagne se les arrachent pour bénéficier d’un placement de produit : Aigle, Ateliers de la maille, Dolce&Gabbana, Saint Laurent ou encore Ruinart collaborent régulièrement avec le couple. MrandMrsMonnet sont rémunérés par ces marques et par les hôtels dont ils font la promotion. « Nous

Le compte Instagram à suivre : @MrandMrsMonnet - @mrmonnet - @beaalbero

© MRANDMRSMONNET

DES PASSEPORTS DE MINISTRE !

© MRANDMRSMONNET

Jérémy et Bea alias Mr and Mrs Monnet, font partie de ce cercle très fermé et ont pour mission quotidienne d’affoler les réseaux sociaux en alimentant un blog lifestyle et trois profils Instagram qui comptent près de 833 000 followers.

créons du contenu dans des endroits de rêve et générons de la visibilité. Nous sommes positionnés haut de gamme et nous ne travaillons qu’avec des entreprises de luxe. Sur notre campagne en Indonésie, nous avons atteint 5 millions de personnes » se réjouit Jérémy. Pas de photographe attitré pour le couple, ils préfèrent travailler avec des talents locaux selon leur destination. Petit à petit, ils se sont construits tout un réseau. Leurs articles rédigés en anglais sont ensuite traduits en mandarin car c’est grâce à leur forte présence sur les réseaux sociaux asiatiques (Weibo, WEchat) et leur méthode de travail rodée qu’ils ont rapidement acquis leur notoriété. Derrière la carte postale, il y a malgré tout du travail. Dix heures par jour en moyenne. Des shootings à organiser, des partenariats à négocier, des filmings à réaliser et toute une post-production à gérer. Mais lorsque l’on demande à MrandMrsMonnet s’ils changeraient de métier, la réponse est claire… « NO WAY ! » D’ailleurs, pour les prochains mois, leur planning affiche d’ores et déjà complet : Italie, Fashion Week, Doha, Seychelles, Caraïbes et également l’Amérique du Sud. De quoi faire tourner la tête !

© MRANDMRSMONNET

F

aire le tour du globe chaque année pour mettre en avant les plus beaux hôtels du monde et en parler au plus grand nombre, ca sent le job de rêve, non ? Destinations idylliques, vêtements de grandes marques et gadgets dernier cri : il y a de quoi donner envie de devenir « influenceur » ! « Influenceur » : un néologisme 2.0 faisant référence aux blogueurs et leaders d’opinion digitaux qui, au travers de publications sur les réseaux sociaux, peuvent modifier les comportements de consommation et les perceptions ressenties à l’égard d’une marque d’un maximum de personnes. Véritable trendsetter du web, ce dernier diffuse régulièrement un nombre important de contenus à une communauté large et fidèle, dispose d’un capital social élevé et fait figure de prescripteur auprès de sa communauté.

LES CONSEILS DE MR AND MRSMONNET POUR ÊTRE BIEN VUS SUR LA TOILE #Créer un profil harmonieux et consistant. Les photos doivent permettre de reconnaitre « la marque de fabrique ». #Utiliser les 30 hashtags autorisés par IG, en fonction des photos postées, pour une plus grande visibilité dans l’outil de recherche. #Poster à une fréquence élevée et régulière. #Etre engagé avec les followers (réponses, remerciements…) # Professionnalisme : Créer du contenu de qualité et original

119


BLOGOSPHÈRE

MR AND MRS MONNET, THE LATEST HYPE FROM THE ALPS TO THE MALDIVES. Originally from the department of Isère, Jérémy Monnet and his wife Bea Albero are among a select group of leading influencers who blog on social networks. Their job: to travel across the world in search of luxury hotels and heavenly locations.

They initially created this blog together and it became a springboard for their first collaboration in Bali, in 2015. Everything took off swiftly from there and their passports quickly filled up with stamps: Japan, Vietnam, Cambodia, Nepal, Brazil, Italy, Israel, Jordan, Maldives, Philippines, Monaco, Montenegro, Singapore, Sri Lanka, Taiwan, Tanzania, USA, Morocco, Kenya, Maldives… “When we started this adventure, we realised that there were not many European influencer couples in Asia. We were almost the only ones to suggest this idea, and hotels and brands quickly signed up for it,” says Jéremy. A year ago, he left the world of finance where he had previously worked in Hong Kong to fully devote himself to his activities as influencer. A decision taken after 9 years with the Ernst & Young group. Since then, Mr and Mrs Monnet have found their cruising rhythm. “We complement each other very well, and we share the tasks. Beatriz, who studied marketing and fashion, is something like the artistic director; and since I specialised in finance, I wear the CEO hat,” explains Jeremy. Now his time is divided between the shoots and the editing work. “We get up early to enjoy the morning light and take the best shots. In the afternoon, we have to select and process photos, especially the colour and light, plan the best times to upload posts, and respond to the many messages from followers and brands who want to collaborate with us.”

A GIG… UNLIKE ANY OTHER! Their strong presence on social networks in Asia (Weibo, WEchat) and their working methods enabled them to quickly grow their reputation. With no regular photographer, they prefer to work with local talents according to their destination. Their articles, written in English, are then

120

ADVICE FROM MR AND MRS MONNET TO MAKE A SPLASH ON THE WEB #Create a harmonious and consistent profile. Your “brand” must be recognisable in the photos. #Use the maximum 30 hashtags permitted by Instagram, according to the photos you post, for greater visibility in the search tool. #Post frequently and regularly #Engage with your followers (responses, thanks…) # Professionalism: create quality, original content

© MRANDMRSMONNET

PASSPORT PLEASE!

translated into Mandarin. Little by little, they have built up a whole network. Clothing, jewellery, sunglasses, headphones, nutrition and even champagne brands fight over them to benefit from a product placement: Aigle, Ateliers de la maille, Dolce & Gabbana, Saint Laurent and Ruinart regularly collaborate with the couple. Mr and Mrs Monnet earn money from these brands and from the hotels they promote. “We sell visibility by creating quality content that generates traffic. We are positioned in the high-end market and we only work with luxury companies. On our campaign in Indonesia, we reached 5 million people,” Jérémy said. Behind the picture-postcard image, there is a lot of work: ten hours a day on average. There are shoots to organise, partnerships to negotiate, filming and a whole postproduction process to be managed. But when you ask Mr and Mrs Monnet if they could imagine changing jobs, the answer is clear… “No way!” In any case, for the coming months, their agenda is already full: Italy, Fashion Week, Doha, Seychelles, Caribbean and also South America. Plenty to keep them going!

© MRANDMRSMONNET

T

raveling for eight to ten months a year to the four corners of the world to discover luxury hotels, and writing about them for an audience of people who have never dreamed of such a lifestyle? Idyllic destinations, designer clothes and trendy gadgets: admit that at least on paper, it is enough to make you want to become an “influencer”! “Influencer”: a 2.0 neologism referring to digital bloggers and opinion leaders who, through their publications on social networks, can affect the purchasing behaviour of as many people as possible. A veritable online guru, an influencer regularly posting content to a broad and faithful community has a high social capital and functions as a kind of purchasing consultant to this community. Jérémy and Bea, alias Mr and Mrs Monnet, are part of this very closed circle and their daily mission is to set social networks alight with uploads to their lifestyle blog and three Instagram profiles that together reach almost 833,000 followers.


«On boit du thé pour oublier le bruit du monde»

Partenaire de

T’IEN YI-HENG

121


BLOGOSPHÈRE

TRAFIC D’INFLUENCE LE BUSINESS DU MARKETING

Rencontre avec Sophie Rodrigues de « DPB AGENCY» pour décrypter les enjeux du marketing d’influence. An encounter with Sophie Rodrigues from DPB AGENCY to untangle what influence marketing means

FDM : Peux-tu nous présenter l’histoire et l’activité de ton agence ? Sophie Rodrigues : DPB AGENCY est née en janvier 2015 après avoir observé et rencontré plusieurs acteurs de l’influence. Aujourd’hui nous accompagnons plusieurs via des solutions offrant une visibilité plus forte sur Les Réseaux Sociaux. Plus que du placement produit, nous créons des campagnes digitales permettant de mettre en lumière les atouts de la marque, laissant la parole aux influenceurs et s’appuyant sur leur génie créatif. Le Marketing d’influence est le résultat d’une recette complexe et équilibré de plusieurs acteurs, Marque / Agence / influenceurs au service du produit pour l’intérêt du consommateur. FDM : Pourquoi utiliser le marketing d’influence ? Sophie Rodrigues : Il permet d’être vu et reconnu sur Les RS : D’un point de vue budgétaire le recours à un influenceur est moins onéreux que la communication classique et le retour sur investissement, plus facilement mesurable. D’un point de vue technique, il permet d’améliorer le référencement d’un site web via les mentions et le nombre de liens pointant vers ce dernier. Son pouvoir incontesté se traduit par les ventes réalisées grâce à la force de frappe des Influenceurs suivis par une communauté fidèles et à l’écoute des bons plans qui place les produits SOLD OUT peu de temps après les avoir présenté lors d’une story ou d’un post. FDM : Quelles possibilités pour l’utilisateur de distinguer un coup de coeur réel du blogueur/se qu’il suit d’une campagne de marketing d’influence ? Sophie Rodrigues : Instagram invite les influenceurs à notifier et préciser les posts rémunérés. A l’agence nous sollicitons des influenceurs partageant l’ADN et étant convaincus par le produit .Dans ce cas il n’y a pas de tromperie ni de présentation mensongère et surjouée. FDM : Ce secteur est en pleine expansion depuis quelques années déjà, un essoufflement est-il à prévoir ? Sophie Rodrigues : Un essoufflement non !! Une professionnalisation OUI. Nous serons toujours et encore plus exigeants auprès des Influenceurs en terme de respect de délai et qualité de création de contenus. Leur travail sera reconnu par un plus grand nombre ils seront des partenaires incontournable pour une médiatisation forte et globale.

122

© DR

© DR

Par GAËLLE MARTINA

FDM :Can you tell us about the history of your agency, and what it does? Sophie Rodrigues: DPB AGENCY was created in January 2015 after having observed and met with numerous influencers. Today, we support many of them through solutions that offer greater visibility on social networks. More than product placement, we create digital campaigns to highlight a brand’s strengths, letting the influencers speak for themselves and rely on their creative genius. Influence Marketing is the result of a complex and balanced equation involving several actors – brand, agency, influencers – at the service of the product and for the benefit of the consumer. FDM: Why should we use influence marketing? Sophie Rodrigues: It helps you be seen and recognized on social networks: from a budgetary point of view the use of an influencer is less expensive than classic forms of communication, and the return on investment is more easily measurable. From a technical point of view, it makes it possible to improve the referencing of a website via the mentions and the number of links pointing towards the site. Its undisputed power is reflected in the sales achieved thanks to the impact of influencers followed by a faithful community who ensure that products are sold out soon after they were presented in a story or a post.ps après les avoir présenté lors d’une story ou d’un post. FDM: How can a user distinguish between a blogger really falling in love with a product, and one who is in the pay of a marketing campaign? Sophie Rodrigues: Instagram invites influencers to indicate paid posts. At the agency, we look for influencers who share the DNA and who are persuaded by the product. This means there is no deceit, and no exaggerated or misleading presentation. FDM: This sector has been expanding for several years now, should we expect it to run out of steam soon? Sophie Rodrigues: No! Greater professionalization, yes. We will continue to be more demanding with the influencers in terms of respecting deadlines and the quality of content creation. Their work will be recognized by more and more people, and they will become essential partners for strong, global media coverage.


Mondrian

PI Electronique PI Electronique

L'art du système caissier

123


BLOGOSPHÈRE

Y’A PAS QUE LE SKI DANS LA VIE… Y’A LE SPA AUSSI ! Pour un après-ski 100% détente, un passage par la case spa s’impose ! Focus sur nos meilleures adresses au sommet. Par GB

A Courchevel, Le Cha’Banya, l’expérience multi-sensorielle du Chabichou***** Equipé d’une piscine aux multiples équipements : massage tonique ou décalé, canapé d’air, nage à contre-courant, d’une Grotte saline aux vertus purifiantes, d’une fontaine de glace revigorante, d’un bain polaire (12  °C) et biensur d’un sauna et hammam, vous n’aurez que l’embarras du choix ! Quant à l’espace soins Carita et Decléor, pas moins de neuf salles dispensent les protocoles de la marque.

© DR

© DR

The swimming pool and multiple facilities mean you will be spoiled for choice, with a tonic or relaxed massage, air sofa, countercurrent swimming, salt cave with purifying qualities, a refreshing ice fountain, polar bath (12 °C) and of course a sauna and Turkish bath. The Carita and Decléor treatment area, with no fewer than nine rooms, dispense the brand’s various protocols.

A Méribel, le spa Nuxe du Kaïla*****

Perché à 2300 mètres d’altitude, ce spa de 1000 m2 est dédié à l à la récupération des amateurs de glisse. Après un plongeon dans la piscine face à la Cime Caron, on entre dans la « spirale nordique », un parcours alternant chaleurs sèche et humide, ponctué de douches cascade et s’achevant par une friction de neige glacée. On retrouve les rituels de soins Pure Altitude (griffe Sibuet maison) dans l’une des sept cabines que compte le spa.

Dans cet antre du luxe non ostentatoire, le spa s’étend sur plus de 500 m2. Cerclée de baies vitrées cadrant sur le paysage, la piscine intérieure alterne parcours aquamarin, geysers, nage à contre courant, cascades, sièges massants, jacuzzi, canapé d’air… Auxquels s’ajoutent sauna, hammam, fontaine de glace et 6 cabines de soins dont deux cabines de massage double pour tester les soins signature de la marque en duo!

Perched at 2,300 metres, this 1,000 m2 spa aims to restore the spirits of tired skiers. After a dip in the pool facing the Cime Caron, you can take the “Nordic spiral”, a course that alternates dry and humid heat, punctuated by cascade showers and ending with an iced snow rub. The Pure Altitude treatments (from the Sibuet Maison brand) are available in one of the spa’s seven cabins.

In this den of unostentatious luxury, the spa covers more than 500 m2. Ringed with picture windows framing the landscape, the indoor pool offers aquamarine courses, geysers, counter-current swimming, waterfalls, massage seats, Jacuzzi, air-conditioning, sauna, Turkish bath, ice fountain and six cabins, including two twin massage booths to test the signature treatments of the brand in pairs!

124

© DR

A Val Thorens, Le spa de L’Altapura*****


THERE’S MORE TO LIFE THAN SKIING… THERE’S THE SPA TOO! For an après-ski that is 100% relaxation, a trip to the spa is obligatory! A focus on the top addresses among the mountain peaks.

A l’Alpe d’Huez, Le spa ô des Cimes de la résidence CGH Le Cristal de l’Alpe Le Spa ô des Cimes se démarque par sa décoration et une atmosphère plutôt contemporaines. Nous retrouvons ici l’un des plus grands spa de la marque d’altitude avec quatres cabines de soins dont une double. En plus de son joli salon de repos et des massages proposés, il bénéficie de belles installations: piscine intérieure chauffée, bains bouillonnants, saunas, hammams, salle de cardiotraining... chacun y trouvera son plaisir.

© DR

© DR

Le Spa ô des Cimes is distinguished by its décor and contemporary atmosphere. It is home to one of the largest spas of the altitude brand with four treatment rooms, including one twin. In addition to its attractive relaxation lounge and the massages on offer, it boasts beautiful facilities: an indoor heated swimming pool, whirlpools, saunas, Turkish baths, cardiotraining room… there is something for everyone.

A Megève, Le Chalet Zannier

A Val d’Isère - Au Yule*****, une parenthèse relaxante dans une atmosphère scandinave

Un spa aux allures de caverne creusée dans la roche ! Sous l’éclairage tamisé et les murs enduits à la chaux, des lits moelleux jouxtent la piscine entièrement façonnée en béton. Complété par un hammam, un sauna et deux cabines de soins, le chalet Zannier prône un luxe intimiste et à taille humaine. Les soins et protocoles bio YMALIA sont proposés pour une expérience relaxante et sensorielle inoubliable.

Comprising three treatment rooms, saunas, and a Turkish bath, large picture windows surround the swimming pool and jacuzzi of this spa, allowing you to enjoy the views towards the mythical Face de Bellevarde. The menu offers the best of NUXE Spas and tailor-made treatments such as Le Yule Massage or Le Yule Escapade, designed exclusively for this spa.

© DR

Composé de 3 cabines de soins, de saunas, et d’un hammam, ce spa où les grandes baies vitrées entourent la piscine et le jacuzzi, vous permettra de profiter de la vue sur la mythique Face de Bellevarde. La carte propose les incontournables des Spas NUXE et des soins composés sur-mesure tels que le massage Le Yule ou l’Escapade Le Yule, conçus en exclusivité pour ce Spa.

A cave-like spa dug into the rock! Under the dim lighting and the whitewashed walls, soft beds adjoin the cast concrete pool. Completed by a Turkish bath, sauna and two treatment rooms, the Zannier chalet boasts a luxury that is intimate and human-scale. YMALIA organic treatments and protocols are available for an unforgettable relaxing and sensory experience.

125


SHOPPING

SHOPPING FOLIE DOUCE

126


K-Way, sur toute la ligne... Prix : manteau / 599€

127


SHOPPING

ODLO Baselayer Blackcomb Evolution Warm construction sans couture et fabriqué en

matériaux recyclés, ce sous-vêtement est doté de la technologie antibactérienne « Effect by Odlo »

Haut Homme : 100 € / Bas Homme : 80 €

JOTT

Oslo B : doudoune en reversible en plume et duvet / reversible down jacket in feather and down Prix 210€

Haut Femme : 100 € / Bas Femme : 80 €

AIGLE Downtown – Parka homme en duvet de canard – imperméable, coupevent et respirant. Capuche amovible en fausse fourrure. Multipoches. Prix 350€

AIGLE Tellydown – Parka femme en duvet de canard – imperméable, coupevent et respirant. Capuche amovible en fausse fourrure. Multipoches. Prix 360€

Disponible sur www.aigle.com

128

Cosmo : Anorak reflective Prix 155€


ECOLE DE SKI

ECOLE D’AVENTURE

TOURISME D’AFFAIRES

EVENEMENTS SPORTIFS w w w . e v o l u t i o n 2 . c o m

129


SHOPPING

ENVIE DE ROUGE !

Sautez sur cette petite fourrure Goldbergh, ces lunettes à croquer Kikies, les bottines de pluie Lemon Jelly et enfin l’ensemble challe + sac à main signé Woolrich !

PASSEZ L’HIVER AU CHAUD GRÂCE À CES DEUX DOUDOUNES ULTRA COMPACTES SUN VALLEY Ellber veste doudoune capuche smart, taffetas soft primaloft black (thermo plume). Prix : 149.00 € . Doudoune super légère équipée de son petit sac de rangement (Kompact Bag System). Touché doux pour un port agréable. Deux poches zippées sur les côtés. Fodders est issue de la nouvelle gamme Smart Down (sans duvet animal). Isolation : Primaloft Composition : 100% Nylon. Prix : 129,90 € .

130

INNATA Cette jeune marque française a commencé par quelques produits pour la maison, elle poursuit aujourd’hui avec du textile, le tout en alpaga, ce tissu soyeux, doux et durable. Prix de vente conseillé : NC


Rossignol, le style venu du froid... Prix : à partir de 1499 €

Imprimée ou unie, la cape K-Way a encore de beaux jours (pluvieux) devant elle ! Prix de vente conseillé : 289 €

Rossignol célèbre toutes les variations de l’automne !

Fendi en mode sport avec cette veste à messages, une tendance forte cet hiver !

Prix : à partir de 319 €

Prix de conseillé : NC

131


SHOPPING

Trophée BabyBrand : et si c’était votre tour ?

C

ecilia Bönström -Directrice Artistique de Zadig&Voltaire- et Jérémie Trigano -Mama Shelter-, sont respectivement Présidente de la 8ème édition du Concours BabyBrand Fashion et Co-Présidente du Concours BabyBrand Food. Un prix imaginé en 2011 par le publiciste Gérald Cohen. Au centre, le trophée imaginé par le très bon Ora-Ito et imprimé en 3D. Les lauréats auront aussi la chance de se faire aider par nos deux talentueuses jurés pour des montants dépassant 90 000 € au total, et Michel Attias, ATTIAS GROUP- offre la réalisation d’une Collection de 25 à 30 prototypes. Le C-concours est ouvert aux marques de mode de moins de 7 ans, Made in Europe, dont le fondateur a moins de 35 ans. Avis aux intéressées : les inscriptions seront clôturées le Samedi 31 Décembre 2017 à minuit. Les résultats seront connus le Lundi 15 Janvier 2018 à midi ; et les Trophées remis par les Jurys le Mercredi 17 Janvier 2018 à 19 heures, au Café Français à Paris. Plus d’infos : www.babybrand.fr

LES NOUVEAUX ÉCOUTEURS BLUETOOTH SANS FIL AIR BY CRAZYBABY
ARRIVENT EN France, DISTRIBUÉS PAR BLEUJOUR. Prix : à partir de 179 €

132


133


MONTAGNE

MONTAGNE FOLIE DOUCE

134


135

© VANESSA ANDRIEUX


MONTAGNE

STORMTROOPERS

« A NO FLY ZONE EXPEDITION »

Stromtroopers c’est l’histoire d’un rêve un peu fou de rider une face abandonnée d’Alaska. Ce rêve c’est celui du snowboarder Thomas Delfino qui embarque son ami Léo Taillefer à Haines pour la 1ère fois. Des moments de doutes à l’exaltation, récit intimiste des coulisses de cette expédition mythique racontée par Thomas Delfino. Par THOMAS DELFINO ET GAËLLE MARTINA - Photos ZACH CLANTON

UNE FACE MYTHIQUE L’histoire de l’héliski est riche dans la petite ville de Haines, en Alaska. Les meilleurs riders du monde entier s’y donnent rendez vous tous les printemps pour se faire déposer au sommet de ces faces grandioses. Depuis quelques années, un petit joyau ne leur est pourtant plus accessible. Les « Four Winds mountains » ont en effet été exclues de la zone autorisée au survol et donc aussi à la dépose en hélicoptère. Impossible d’y accéder par les airs et pourtant il s’agit là d’une des plus belles face de la région. « Storm Troopers » est le nom donné à ce versant Nord-Est des « Four Winds mountains ». Inclinée à plus de 50° et emplie de formations de neige originales, cette face se dresse depuis le glacier comme une vague de soldats tous armés et protégés par leur casque blanc, prêt à déferler et à tout emporter sur son passage. Ce sont ces « casques », jonchés au milieu des sections les plus raides qui ont inspirés ce nom, « Storm Troopers ». « Si elle n’est plus accessible directement par les airs, alors on ira à pieds » : c’est ce que me disait Zach l’année dernière, alors qu’on cherchait un objectif pour une nouvelle mission. Zach Clanton, le photographe de l’expédition, est

136

un bon ami rencontré lors d’un voyage perdu au fin fond de l’Alaska, dans les îles Aléoutiennes en 2014. Zach est un personnage unique en son genre. Vrai passionné d’outdoor, il vit dans sa voiture, toujours à vadrouiller à la recherche de nouvelles aventures. Il touche à tout, même aux avions, lesquels, en Alaska, sont souvent indispensables pour se déplacer et accéder aux montagnes, falaises, glacier, ou rivières que l’on veut parcourir. L’idée de rider cette face était très excitante, mais aussi terrifiante. Y aller à pied, c’est renoncer au confort d’avoir une ambulance dans les airs. Si quelque chose arrive, alors il faudrait plusieurs heures pour que les secours se rendent sur place. Dans ce genre de projet, lorsque le moment de rider arrive, il faut pouvoir être au maximum de ses capacités, être concentré à 200% et ne rien avoir dans la tête qui pourrait venir perturber cet état de concentration et surtout pas la sécurité ! C’est là que Tony intervient. Tony Pavlantos habite à Salt Lake City, mais il a beaucoup d’expérience en Alaska et dans ce genre de mission où l’on se retrouve déposés sur un glacier, loin de tout, livrés à nous-même. Il a plusieurs brevets de secouriste à son actif et c’est lui qui a géré notre sécurité pour ce voyage. Pour m’accompagner dans cette aventure, j’ai aussi demandé à Léo Taillefer s’il était partant. Et comment ne pas l’être ? Léo n’était jamais allé en Alaska, mais il est un skieur hors pair. Local de Val d’Isère, il est sur ses skis dès qu’il y a de la neige. C’est un sacré skieur, difficile à suivre lorsqu’il se met à rider ses lignes comme un chat, en bondissant partout à une allure folle. Ça allait être sa première expérience dans les flûtes de neige de l’Alaska. Ces flûtes magiques… qu’on appelle « spines » dans notre jargon de riders. Pour ma part j’ai pu en avoir quelques avant-goûts dans mes expériences alaskiennes. Mais rien qui ne soit comparable à ce qu’on allait vivre.


137

© ZACH CLANTON


MONTAGNE

UNE ORGANISATION MILLIMÉTRÉE Le seul moyen mis à notre disposition pour nous rapprocher de notre objectif, c’est l’avion, mais personne ne s’est encore posé sur les glaciers qui entourent les montagnes Four Winds. Drake Olsen, ancien pilote ayant participé aux 24h du Mans est le seul aviateur de la région sur qui l’on puisse compter pour ouvrir une nouvelle zone d’atterrissage dans ces montagnes. C’est un vrai numéro, un vieux loup de mer, un personnage au caractère prononcé qui ne garde pas sa langue dans sa poche et qui parle cru. Mais nous avons senti qu’il était prêt à nous aider et qu’il avait envie que l’on réussisse. Avec Zach, le photographe de l’équipe, ils étaient déjà passés plusieurs fois devant la face en se demandant s’il était possible de poser un avion à proximité. Au fil des vols de reconnaissances, ils arrivent à identifier deux zones éventuelles où Drake pourrait réaliser la prouesse de poser son avion. Alors que Zach se trouve de nouveau dans l’avion de Drake pour voir comment la face a évolué au fil de l’hiver, le pilote, sans prévenir, pose son avion sur la neige. Zach n’en revient pas. Ils y sont. Un grand pas a été franchi vers la réussite de la mission. Cette zone est encore assez éloignée de notre objectif principal, mais avoir réussi à se poser là va nous permettre d’emmener tout le matériel nécessaire à l’établissement de notre camp de base. Le mois d’avril est déjà là. À mon arrivée, il y a déjà deux semaines, il y avait de la neige jusque dans les fjords. Aujourd’hui il fait bon et la neige a bien fondu. Il est temps d’aller plus haut, de terminer les derniers préparatifs et de monter se perdre dans la montagne. Léo arrive enfin, -les retrouvailles sont chaleureuses. On est tous les deux très excités à l’idée que, bientôt, on touchera les spines mythiques de Haines. Toute l’équipe est enfin réunie. La grande maison d’un ami qui habite à Haines nous permet d’étaler tout notre attirail dans le jardin. Il faut vérifier qu’il ne manque rien et avoir de quoi réparer si quelque chose casse parce que là-haut nous serons seuls. Je termine juste de préparer mes affaires

quand Zach m’appelle sur mon téléphone. Il m’annonce qu’il faut que je sois à l’aéroport le plus vite possible, le pilote a une journée chargée le lendemain et il veut prendre de l’avance en emmenant un membre de l’équipe, et tout le matériel qu’il peut embarquer dès ce soir. Il se trouve que je suis le seul à avoir terminer mes affaires, alors c’est moi qui m’y colle. Il faut se dépêcher, l’après-midi est déjà bien avancée et si je veux avoir le temps de monter ma tente avant que la nuit tombe, c’est maintenant qu’il faut bouger.

ENFIN, LA MISSION Lorsque l’avion redécolle, qu’il s’éloigne et qu’il n’y a plus que le bruit du vent autour de moi, je sens à quel point cet endroit est isolé. Loin de tout, simplement entouré de neige et de montagnes à perte de vue. Avant même de commencer à déballer mes affaires, ou à monter ma tente, je profite de cette solitude, du temps et de l’extraordinaire paysage à 360° qui s’étend au loin. C’est la liberté. Après tant d’efforts placés dans l’organisation de ce projet, ça y est, je suis là. Demain, quand l’équipe sera de nouveau réunie, on se rapprochera encore de notre objectif. Pour l’heure, la nuit tombe paisiblement sur ce camp de fortune, une seule tente au milieu de nulle part et des kilos de matériel qui l’entourent. Le lendemain matin, je crois entendre un moteur au loin, le bruit se rapproche jusqu’au moment où mes yeux se posent sur le petit avion de Drake. Ils arrivent. C’est Léo qui descend de l’avion en premier, on se saute dans les bras, on y est, Storm Troopers est là-bas, encore loin, mais jamais nous n’avions été aussi proches. Les autres arrivent avec toujours plus de matériel. On ne tarde pas à monter le camp de base. Il fait beau et l’on peut voir un tout petit bout du versant Nord Est des Four Winds. Il faut se rapprocher, tout le monde n’a qu’une envie, c’est de regarder la face depuis le sol. Tout de suite après avoir terminé de monter le camp, nous prenons la route. Depuis le camp, il nous a fallu 2 heures pour se rendre au

© ZACH CLANTON

© ZACH CLANTON

L’Alaska, avec ses spines mythiques est une destination de légende pour les passionnées de glisse.

138

© ZACH CLANTON

© ZACH CLANTON

Alaska, with its mythic spines, is a legendary destination for all the extreme ski lovers.


© ZACH CLANTON

INCLINÉE À PLUS DE 50° ET EMPLIE DE FORMATIONS DE NEIGE ORIGINALES, CETTE FACE SE DRESSE DEPUIS LE GLACIER COMME UNE VAGUE DE SOLDATS TOUS ARMÉS ET PROTÉGÉS PAR LEUR CASQUE BLANC, PRÊT À DÉFERLER ET À TOUT EMPORTER SUR SON PASSAGE.

139


MONTAGNE pied de la face et lorsque nous sommes arrivés le sommet avait disparu dans les nuages. De part son orientation, nous allons donc devoir être au sommet tôt, l’idéal serait d’y être au levé du soleil pour avoir les plus belles images. Alors de retour au camp, après en avoir longuement discuté tous ensemble, la décision est prise d’établir un camp avancé avec le strict minimum pour passer quelques nuits et pouvoir être plus facilement au sommet avec les premières lueurs du jour. Cela nous demande encore un peu plus d’effort, mais si c’était facile, ça se saurait. On guette sans arrêt les nouveaux bulletins météo émis sur les ondes de la radio longue fréquence toutes les six heures. Nous avons besoin d’un minimum de certitude sur le temps pour se lancer dans cette idée de camp avancé. Entre les grésillements, on entend : « partly sunny… mostly sunny… clear night… mostly sunny » Les sourires sont vissés sur tous les visages, la météo est avec nous, on a notre créneau. Il est temps alors de préparer notre matériel, de bien l’arrimer aux luges et de décoller du camp de base. Il m’arrive parfois de nous imaginer d’un oeil extérieur, de changer de point de vue et de me mettre à la place d’une personne qui pourrait nous voir à ce moment. Et bien si tel avait été le cas lors de cette traversée, je me serais dit : « mais qui sont ces fous ? Pourquoi s’infligent-ils ça ? » Il est vrai que la traversée était difficile, mais on savait pourquoi on faisait ça. Tout ça, c’est pour vivre nos rêves. Chaque pas nous rapprochait de notre but ultime, pour se tenir la haut, prêt à dropper. C’est pour ça qu’on s’inflige ces galères. Et une fois le col franchi, lorsque notre regard se pose sur cette face mythique, toute la fatigue s’envole. On sera bientôt là-haut. Le grand jour arrive, réveil à 4h pour avaler un oat meal renforcé en protéine de criquet (chapul) et c’est parti, nous nous mettons en route pour le sommet. L’ascension est facile, nous avons pu repérer plusieurs couloirs d’accès qui se situent sur la face Sud. La neige est dure de ce côté de la montagne. On se rapproche alors vite de l’arête et lorsqu’on arrive enfin dessus, c’est l’explosion de joie. La vue est impressionnante des deux côtés. On progresse sur le fil de l’arête en s’enfonçant dans la neige poudreuse. En bas, on peut voir les filmeurs sur le glacier, pas plus gros que des petites fourmis. Pour eux aussi l’émotion doit être forte à ce moment là.

La pente est raide mais la neige est excellente et permet d’accélérer dans les endroits les plus faciles. La neige vole tout autour de moi, j’enchaîne les virages, je connais exactement là ou je dois passer et n’ai pas besoin d’y penser, je laisse ma planche filer en suivant le terrain accidenté. Encore quelques virages, puis tout droit pour sortir de la ligne. Un cri de joie intense sort de ma bouche, je suis à bout de souffle, je n’en reviens pas moi-même. Léo est toujours en haut et je peux lui dire à la radio que c’est excellent et qu’il peut se faire plaisir. Il s’élance alors à son tour dans la face et d’en bas je retiens mon souffle, la pente est raide. Un petit bonhomme enchaîne les virages tout làhaut, il saute d’arête en arête, et traverse la face avec l’agilité d’un félin. La poudreuse vole et dégouline de partout, il sort de sa ligne lui aussi en tout droit, à pleine vitesse. On se rejoint sur le glacier, au pied de Storm Trooper et on tombe dans les bras l’un de l’autre. On a du mal à dire quoi que ce soit, mais on se comprend. Ce qu’on vient de vivre est extraordinaire, une décharge d’adrénaline boostée au maximum se répand dans tout notre corps et vient nous chatouiller du cœur aux orteils. Le sentiment d’être vivant. Les jours de beaux temps se succédant, Tony, Zach, Léo et moi avons pu dessiner 14 lignes sur cette montagne mythique. Un vrai festival qui restera gravé dans nos mémoires. Une expérience unique, forte, à la force de nos jambes et partagée avec une super équipe.

TOUT ÇA, C’EST POUR VIVRE NOS RÊVES. CHAQUE PAS NOUS RAPPROCHAIT DE NOTRE BUT ULTIME, POUR SE TENIR LA HAUT, PRETS À DROPPER. C’EST POUR ÇA QU’ON S’INFLIGE CES GALÈRES. ET UNE FOIS LE COL FRANCHI, LORSQUE NOTRE REGARD SE POSE SUR CETTE FACE MYTHIQUE, TOUTE LA FATIGUE S’ENVOLE.

Au sommet il n’y a pas beaucoup de place. Il faudra quelques minutes pour arriver à dégager assez d’espace pour se tenir tous confortablement debout, nos engins prêts à bondir. Depuis le réveil déjà, je sens que je suis entré dans un mode de concentration intense. L’ascension est passée rapidement et depuis la sortie sur l’arête chaque mouvement est précis. Nous n’avons plus le droit à l’erreur à cet endroit. Lorsque arrive le moment de chausser mon splitboard, mon niveau de concentration augmente encore d’un cran. Je ne m’en rendrais compte que bien plus tard : je n’avais jamais était aussi concentré de toute ma vie et quand je repense à ce moment là, c’est comme si tout était prévu au millimètre près. Pour signaler à l’équipe de production que je suis prêt à partir, Léo commence un décompte : « 5,4,3,2,1 Thomas dropping, Thomas dropping », je m’élance dans la face.

140

© ZACH CLANTON

PRÊTS À DROPPER


© ZACH CLANTON

Storm Troopers is the story of a crazy dream to ride an abandoned face in Alaska. This dream belongs to snowboarder Thomas Delfino, who takes his friend Léo Taillefer to Haines for the first time. With moments of doubt and of exhilaration, this is the intimate story behind the scenes of this mythical expedition as told by Thomas Delfino. A MYTHICAL FACE The history of heli-skiing is rich in the small town of Haines, Alaska. The best riders in the world meet here every spring to be deposited at the summits of these vast faces. For several years now, one gem has been out of reach. The Four Winds Mountains have effectively been excluded from the authorised fly zone and therefore also from helicopter skiing. Impossible to reach from the air, and yet one of the most beautiful faces in the region. “Storm Troopers” is the name given to the north-east facing slope of the Four Winds Mountains. At an angle of more than 50° and covered by original snow formations, this face rises from the glacier like a wave of armed soldiers protected by their white helmets, ready to sweep down and carry off everything in their passage. It is these “helmets” strewn across the middle of the steepest sections that inspired the name “Storm Troopers”. “If it is no longer accessible directly from the air, then we will go on foot”: this is what Zach told me last year, when we were seeking a goal for a new mission. Zach Clanton, the expedition photographer, is a good friend first met during a trip to the furthest wild reaches of Alaska, the Aleutian Islands, in 2014. Zach is a unique character. A true lover of the outdoors, he lives in his car, and is always roaming in search of new adventures. He will use everything, even aircraft, which, in Alaska, are often essential to get around and to access the mountains, cliffs, glaciers, or rivers we want to reach.

The idea of riding this face was very exciting, but also terrifying. Getting there on foot means giving up on the comfort of having an ambulance in the air. If something happened, then it would take several hours for rescuers to reach us. With this kind of project, when the moment to ride arrives, it is essential to be at the peak of your abilities, to be 200% focused and have nothing in your head that could disrupt this state of concentration – especially not your safety! This is where Tony comes in. Tony Pavlantos lives in Salt Lake City, but he has a lot of experience in Alaska and with this kind of mission where we are left on a glacier, miles from anywhere, and left to rely on ourselves. He is highly qualified in search and rescue, and he was the one who managed our safety for this trip. To accompany me on this adventure, I also asked Leo Taillefer if he was up for it. And how could he not be? Leo had never been to Alaska, but he is a peerless skier. A Val d’Isere local, he is on his skis as soon as the first snows arrive. He is one hell of a skier, difficult to follow when he starts to ride his lines like a cat, leaping everywhere at breakneck speed. This was going to be his first experience in Alaska’s snow flutes. These magical flutes… in our riders’ jargon they are called “spines”. For my part, I had had a few foretastes of my Alaska experiences. But nothing that is comparable to what we were going to do.

141


MONTAGNE

FINELY-ADJUSTED ORGANISATION The only means available to us to get closer to our goal is by plane, but nobody had ever landed on the glaciers that surround the Four Winds Mountains. Drake Olsen, a former race driver who took part in the 24 Hours of Le Mans, is the only aviator in the region who we can rely on to open up a new landing zone in these mountains. He is a real character, an old sea wolf, someone who is never lost for words and who speaks his mind. But we felt that he was ready to help us and that he wanted us to succeed. He and Zach, the team photographer, had already passed in front of the face several times wondering if it was possible to set down an aircraft in the vicinity. During the reconnaissance flights, they identified two possible areas where Drake could achieve the feat of landing his plane. With Zach again in Drake’s plane to see how the face had evolved over the winter, the pilot, without warning, set his aircraft down on the snow. Zach couldn’t believe it. They were there. A major step had been taken towards the success of the mission. This landing spot was still quite far from our main objective, but being able to land there allowed us to take all the equipment necessary for setting up our base camp. The month of April is already here. When I arrived, two weeks ago, there was still snow even in the fjords. Today the weather is good and the snow has melted. It is time to go higher, to complete the final preparations and to deliver ourselves to the mountain. Leo finally arrives, and it is a warm reunion. We are both very excited at the idea that, soon, we will be touching the mythical spines of Haines. The whole team is finally reunited. The big house of a friend who lives in Haines allows us to spread out all our gear in the garden. We must double check that nothing is missing,

142

© ZACH CLANTON

© ZACH CLANTON

Afin d’être au sommet dès les premières lueurs du jour, la décision est prise d’établir un camp avancé avec le strict minimum.

and have fall-back options if something breaks, because up there we will be alone. I have just finished preparing my kit when Zach calls me on my phone. He announces that I have to get to the airport as soon as possible, the pilot has a busy day tomorrow and he wants to make progress by taking a member of the team and all the equipment that he can carry this evening. Since I am the only one to have completed my kit check, it falls to me to go. I must hurry, the afternoon is already well advanced and if I want to have the time to set up my tent before night falls, we must make a move now.

FINALLY, THE MISSION It is only when the aircraft takes off again, disappears into the distance leaving nothing but the noise of the wind around me, that I realise just how isolated this place is. Far from everything, surrounded only by snow and mountains as far as the eye can see. Before I even begin to unpack my kit, or to set up my tent, I enjoy this solitude, the time and the extraordinary 360° landscape which extends into the distance. This is freedom. After so much effort spent on the organisation of this project, there it is, here I am. Tomorrow, when the team is reunited again, we will be still closer to our objective. For the time being, night falls peacefully over this makeshift camp, a single tent in the middle of nowhere and the piles of kit which surround it. The next morning, I think I hear an engine far off, the noise comes closer until the moment when my eyes alight on Drake’s small plane. They arrive. It is Leo who descends from the aircraft first, we embrace, we are there, Storm Troopers is there, still some distance away, but we have never been so close. The others arrive with still more equipment. We don’t delay in setting up the base camp. It is beautiful weather and

To be at the top of the moutain with the sunrise, the decision to establish an advanced camp with the bare necessities is taken.


AT AN ANGLE OF MORE THAN 50° AND COVERED BY ORIGINAL SNOW FORMATIONS, THIS FACE RISES FROM THE GLACIER LIKE A WAVE OF ARMED SOLDIERS PROTECTED BY THEIR WHITE HELMETS, READY TO SWEEP DOWN AND CARRY OFF EVERYTHING IN THEIR PASSAGE

© ZACH CLANTON

glimmers of light. This requires still more effort, but if it was easy, we would know about it. We constantly listened out for the new weather bulletins issued over the long wave radio every six hours. We need a minimum of certainty about the weather in order to go ahead with this idea of an advance camp. Between the crackling, we hear: “Partly sunny… mostly sunny… clear night… mostly sunny.” Smiles are fixed on everyone’s faces: the weather is on our side and we have our window. It is time to prepare our equipment, lash it tightly to the toboggans and raise the base camp. Sometimes I find myself observing us as if from outside, switching the point of view and putting myself in the place of a person watching from elsewhere. I’m sure that if I had been watching us during this traverse, I would have said: “But who are these crazy people? Why are they inflicting this on themselves?” It is true that the traverse was difficult, but we knew why we were doing this. All of this is to live out our dreams. Each step draws us closer to our ultimate goal, to be at the top, ready to drop. That is why we impose these ordeals on ourselves. And once we have crossed the col, when we set our eyes on the mythical face, all the fatigue disappears. We will soon be up there. The big day arrives, we wake up at 4 a.m. to gulp down some oatmeal boosted with grasshopper (chapulín) protein and

it is time, we set off for the summit. The ascent is easy, we have previously identified several gullies which are located on the south face. The snow is hard on this side of the mountain. This means we can quickly move up towards the ridge, and when we finally reach the crest there is an explosion of joy. The view on both sides is extraordinary. We advance along the ridge, sinking into the powdery snow. At the bottom, we can see the camera teams on the glacier, no larger than tiny ants. For them too, the emotions must be strong at this time.

READY TO DROP At the summit there is not much space. It takes a few minutes to create enough room for us all to stand comfortably, our engines ready to pounce. Ever since the alarm clock rang, I feel that I have entered a state of intense concentration. The ascent was quick and since we moved out onto the ridge every movement has been exact. We no longer have the luxury of making errors in this place. When the time comes to step into my splitboard, my level of concentration increases a notch more. I wouldn’t realise it until much later: I had never been as concentrated in my entire life, and when I think back to this time, it is as if everything was anticipated to the nearest millimetre. To let the production team know that I am ready to go, Léo begins a countdown: “5,4,3,2,1 Thomas dropping, Thomas dropping.” I launch myself down the face. The slope is steep but the snow is excellent and allows me to accelerate in the easiest sections. The snow flies all around me, I link up the turns, I know exactly where I have to go and I don’t need to think about it, I let my board glide, following the rugged terrain. A few more turns, then straight down to get out of the line. A cry of intense joy emerges from my mouth, I am out of breath, I am a different person. Leo is still at the top and I can tell him on the radio that it is excellent and that he’s going to love it. He launches himself down the face while at the bottom I hold my breath, the slope is steep. A tiny figure links turns way up there, jumps from ridge to ridge and crosses the face with the agility of a feline. The powdery snow sprays and slides everywhere, he too escapes the line straight down and at full speed. We meet on the glacier at the foot of Storm Trooper and we fall into one another’s arms. It is difficult to say anything, but we understand each other. What we have just experienced is extraordinary, a shot of adrenaline boosted to the maximum is spreading throughout our body and tingles from the heart to the toes. The feeling of being alive. The good weather holds for several days, and Tony, Zach, Leo and I are able to carve 14 lines down this mythical mountain. A true celebration that will remain engraved in our memories. A unique, powerful experience, achieved with our legs alone and shared with a great team.

© ZACH CLANTON

we can just glimpse a small section of the north-east slope of the Four Winds. We must get closer, everyone has just one desire: to look up at the face from the ground. Immediately after we have finished setting up camp, we hit the trail. From the camp, it takes us two hours to get to the foot of the face and by the time we arrive the summit has disappeared in the clouds. Given its orientation, we are going to have to be at the summit early, ideally at sunrise in order to get the most beautiful images. Back at the camp, after having discussed it together at length, the decision is taken to establish an advanced camp for a few nights with the strict minimum of equipment in order be able to be at the summit with the first

143


MONTAGNE

WHITE ROOM BY VANESSA ANDRIEUX Par GM

Hintertux- Autriche / Austria

C

RÉER UNE ALLIANCE ENTRE LE COTÉ ARTISTIQUE ET SPORTIF DANS UN UNIVERS QUI FASCINE PAR SA BEAUTÉ ET SES 1000 FACETTES : LA MONTAGNE.

Faire ressortir une atmosphère, un sentiment, une sensibilité en tutoyant la performance d’un athlète est son plus grand challenge, ce qui la fait vibrer. La recherche de ce petit truc qui fera toute la différence, qui fera basculer une banale photo de sport vers un tout autre univers. Cette série mélange tous les aspects que représente le travail de la photographe Vanessa Andrieux dans la montagne. La force des éléments qui se déchainent dans des explosions de neige et en même temps la douceur d’une première trace sur le blanc immaculé, les rencontres fortuites au détour d’un

144

chemin ou un morceau de montagne qui sort timidement des nuages balayés par le vent. De Revelstoke à La Clusaz, en passant par le Japon, l’Autriche ou encore les USA, l’univers de Vanessa c’est l’histoire des spots de légendes aux plus secrets; c’est la recherche du “Perfect Jump”, ses tentatives avortées et ses succès; les journées d’attentes, d’angoisse parfois, quand les conditions ne sont pas au rendez-vous, et l’exaltation des journées de poudreuse. Après des centaines de rouleaux de pellicules, après la frustration des images ratées, la joie des premiers clichés publiés, des milliers de kilomètres parcourus à la recherche de neige fraîche, cette denrée si précieuse pour shooter sa spécialité, Vanessa nous livre sa vision de la montagne et du snowboard.


Niseko - Japon / Japan

O FORGE AN ALLIANCE BETWEEN THE ARTISTIC AND THE SPORTING ASPECT IN A UNIVERSE THAT FASCINATES WITH ITS BEAUTY AND ITS 1,000 FACETS: THE MOUNTAIN. To bring out an atmosphere, a feeling, a sensibility by speaking directly to the performance of an athlete is her biggest challenge, what thrills her. The quest for the little trick that makes all the difference, that transforms a trivial sports photo into a whole other universe. This series brings together all the aspects of Vanessa Andrieux’s photography work in the mountains. The power of the elements that are unleashed in explosions of snow, the sweetness of the first tracks made on an immaculate white expanse, a fortuitous encounter at the turn of a path, or a

glimpse of the mountainside as it emerges from between the windswept clouds. From Revelstoke to La Clusaz, by way of Japan, Austria and the USA, Vanessa’s universe is the story of the most secret spots of legend; it is the search for the “Perfect Jump”, aborted attempts and successes; the days of expectation, sometimes of anguish, when the conditions fail to play their part, and the exaltation of the days of powder. After hundreds of rolls of film, after the frustration of the missed shots, the joy of the first pictures published, the thousands of miles travelled in search of fresh snow – that commodity so valuable for shooting her specialty – Vanessa delivers her very own vision of the mountain and of snowboarding.

145


MONTAGNE

Alagna- Italie / Italy

Hintertux - Autriche / Austria

146


Greyssoney - Italie / Italy

Alagna - Italie / Italy

147


MONTAGNE

Les 2 Alpes - France

148


149


MONTAGNE

Suisse - Switzerland

Alagna - Italie / Italy

150


151


CONTACTS

FOLIE DOUCE

VAL D’ISÈRE-TIGNES lafoliedouceval

FolieDouceValdi

© FOLIE DOUCE

foliedoucevaldisere

@FolieDouceValdi

© FOLIDEOUCE

La Folie Douce Val d’Isère

L

a Folie Douce est une somme d’expériences ! Depuis 1980, la douce Folie de Luc Reversade fédère les énergies positives et rassemble les générations autour d’une idée toute simple : prendre du plaisir en toute liberté dans un esprit festif. Dans chaque recoin, dans les regards, et à chaque seconde, y’a d’la joie, des assiettes servies à La Fruitière et à La Petite Cuisine jusqu’aux sessions clubbing en passant par les collections de produits estampillés Folie Shop.

L

a Folie Douce is the sum of experiences! Since 1980, Luc Reversade’s La Folie Douce unites positive vibes and gathers generations around one very simple idea: take pleasure in all freedoms with a festive spirit. In each nook, each look, and each second, there is joy: from the dishes served in La Fruitière and La Petite Cuisine to the clubbing session, and the collections of branded products in the Folie Shop.

UN MIX ENTRE VALEURS SÛRES ET NOUVEAUTÉS A MIX BETWEEN SAFE BETS AND NOVELTY En 2018, La Folie Douce Val d’Isère met les bouchées doubles pour vous satisfaire et vous faire rugir de plaisir. Cette année Kely Starlight et son acolyte Serguey Novikov, vous invite au voyage au travers de différents tableaux chorégraphiés et musicaux. « Games » vous emmènera au pays du jeu au sens large : Cartes, casino, jeux vidéos, rien ne sera laisser au hasard… De son côté, le show « Wonderland » revisitera l’univers d’Alice au Pays des Merveilles à la sauce Folie Douce. Enfin, le spectacle Pop Art Cartoon representera le monde cartoon à travers des personnages iconiques tels WonderWoman, SuperMan, Tintin, et bien d’autres ! Profitez de 2 bars, une scène qui se transforme... This year Kely Starlight and her acolyte Serguey Novikov invite you on a journey through different worlds of dance and music. “Games” will take you to a world of games in every sense: cards, casino, video games, nothing will be left to chance… Meanwhile the show “Wonderland” revisits the universe of Alice in Wonderland with a La Folie Douce touch. Finally, the spectacle “Pop Art Cartoon” will represent the world of comics with Wonder Woman, Superman, Tintin, and many more

152

VIVEZ TOUJOURS PLUS DE FOLIE DOUCE ALWAYS LIVE MORE FOLIE DOUCE La Folie Douce compte désormais 3 magasins sur Tignes et Val D’Isère. Découvrez sans tarder la nouvelle collection ultra tendance et repartez avec un peu de folie chez vous ! La grande nouveauté : 1 cave à cigares dotée des sélections des plus grandes marques. La Folie Douce now has 3 stores in Tignes and Val d’Isère. Come discover without delay the lateste ultra-trendy collection and leave with a litte madness for home ! The big news : 1 cigar humidor with selections from the biggest brands.

RETROUVEZ NOS MARQUES PARTENAIRES À PLUS DE 2000 MÈTRES D’ALTITUDE

G.H.MUMM, Carlsberg, Danone, Coca Cola, Saké Dassai, Peyrassol, Minuty, Bernard Magrez, Apérol Spritz, Appie…

OPENING PARTY LE SAMEDI 25 NOVEMBRE:

SATURDAY, NOVEMBER 25TH, 2017

EVENTS : Tous les lundis Disco Ball et tous les mercredis WTF Party. Télécabine de la Daille +33(0)4 79 06 21 08 / 9h à 17h


FOLIE DOUCE

FOLIE DOUCE

ALPE D’HUEZ

MÉRIBEL-COURCHEVEL foliedoucealpedhuez

lafoliedoucemeribel

foliedoucemeribel

foliedouceworld

@lafoliedoucebel

La Folie Douce Méribel-Courchevel

© FOLIE DOUCE

© DAVID ANDRE

lafoliedouce.alpedhuez foliedouceworld

R

endez-vous au sommet du télésiège Marmotte pour un déjeuner et un après-ski de pure folie au grand air. L’altitude, ça creuse ! Faites le plein de carburant en vous régalant avec les recettes de la Fruitière, la brasserie aux tons de coopérative laitière, et les plats de la Petite Cuisine, restaurant self service chic de la Folie Douce.

M

eet at the summit of the Marmotte chairlift for a lunch and an après-ski of pure folly in open air. The altitude brings on the appetite! Fuel up with the recipes of La Fruitière, the brasserie reminiscent of dairy cooperatives, and the dishes of La Petite Cuisine, the chic Folie Douce self-service restaurant

VECTEUR D’ONDES POSITIVES / A MEDIUM OF POSITIVE VIBES Confortablement installé sur la terrasse panoramique ou dans l’espace VIP, vous profitez pleinement des performances des artistes et sentez tout à coup le besoin de prendre part à la dynamique et aux délires en rejoignant le dancefloor inondé d’ondes positives. Trop tard, vous avez goûté à la saveur pimentée de la Folie Douce, elle ne vous quittera plus…You are the Folie Douce ! Comfortably settled in on the panoramic terrace or in the VIP area, take full advantage of the artists’ performances and suddenly feel the need to take part in the dynamics and the delirium by joining the dance floor flooded with positive vibes. Too late, you have tasted the spicy flavours of La Folie Douce, and it will never let go of you again… You are the Folie Douce! RETROUVEZ NOS MARQUES PARTENAIRES À PLUS DE 2000 MÈTRES D’ALTITUDE FIND OUR PARTNER BRANDS AT MORE THAN 2000 METERS IN ALTITUDE. Carlsberg, G.H Mumm, Coca-Cola, Evian, badoit, Helisair, Mouton Cadet, Corona, Château Peyrassol, Napapijri, Domaine les Aspras.

OPENING PARTY LE SAMEDI 2 DÉCEMBRE 2017 SATURDAY, DECEMBER 2ST, 2017 Télésiège Marmotte / 38 750 L’Alpe d’Huez +33 (0)4 76 80 32 36 / 9H à 16h30

A

vec sa fabuleuse exposition plein sud, la Folie Douce Méribel Courchevel est le spot parfait pour profiter du soleil et emmagasiner un maximum de chaleur…humaine ! Avec ses allures de French riviera d’altitude, la Folie Douce Méribel Courchevel fédère les foules et canalise toutes les énergies positives pour des moments de partage et de convivialité bienfaiteurs, mélangeant spectacle, danse, sons et gastronomie de haute voltige.

W

ith its fabulous southern exposure, la Folie Douce MéribelCourchevel is the perfect spot to make the most of the sunshine and gain the maximum of warmth… body warmth that is! With it’s allure of the French Riviera in altitude, the Folie Douce Méribel-Courchevel unites crowds and channels all of the positive energy in one moment of shared experiences and beneficial friendliness, mixing performance, dance, sound, and gastronomy of great heights. This year, Vanessa Mandito, artistic director of the establishment, is back and audacious as ever, with a team of 15 artists each more extravagant than the next.

EXCENTRICITÉ, PERFORMANCE ET ÉLÉGANCE ECCENTRICITY, PERFORMANCE, AND ELEGANCE:

La Folie Douce Méribel – Courchevel est en accord parfait avec les deux stations de renommées qui l’entourent. Excentrique car nous sommes à la Folie Douce, et c’est la base de son ADN. Performante, car ici le spectacle est tous les ans plus beau, plus riche et plus technique. Cette année encore vous serez transportés dans un monde rock’n’roll, coloré, enchanté et puissant. Elégante, car elle bénéfice d’une localisation incroyable, d’une équipe de professionnels attentifs et à votre service, et d’une cuisine toujours aussi généreuse et travaillée. De 7 à 77 ans, vous trouverez forcément votre bonheur dans cet établissement atypique. Envie d’un un moment particulier ? Nous organisons pour vous vos déjeuners de groupe ainsi que vos privatisations pour un moment d’exception, perdu au milieu des pistes, n’hésitez pas à nous contacter sur rp@lafoliedouce-meribel.com Eccentric, because we are at La Folie Douce and this is the basis of its DNA. Performing, because at La Folie Douce Méribel-Courchevel, you will be pleasantly surprised at the quality of performers (dancers, singers, acrobats, DJs and musicians). Each year the show is richer, more beautiful, more precise, and more technical. This year again, you will be transported into a rock’n’roll world that is colorful, enchanting, and powerful. Elegant, because it benefits from an incredible location, an attentive team that is always at your service, and a cuisine always more thought-out and generous. The party is friendly with culture, genres, and styles mixing without taboo. Whether 7 or 77, you will for sure find your happiness in this atypical establishment. Would you like to create a particular moment? We can organize your group lunches as well as your private events for an exceptional time, lost in the middle of the pistes. Don’t hesitate to contact us at rp@lafoliedouce-meribel.com

RETROUVEZ NOS MARQUES PARTENAIRES À PLUS DE 2000 MÈTRES D’ALTITUDE

© LAURENT SALINO

Carlsberg, Hublot, Mouton Cadet, Avalanche, Coca Cola, Carmex, l’Hevana, Alpes taxis transports, Food Altitude, HCMP, Méribel, Vallat, Absolut Lime, Badoit, Evian, Rendez Vous, Skoll, Onepiece, Mumm, Perrier Jouët, Jet system, Minuty, Vin Ravier, Ecusson, Loic Raison

OPENING PARTY LE SAMEDI 9 DÉCEMBRE 2017 : BACK TO SNOW SATURDAY, DECEMBER 7TH, 2017

Intermédiaire Burgin Saulire / 73 550 Méribel +33 (0)4 79 00 58 31 / 9H à 17 h

153


CONTACTS

FOLIE DOUCE

SAINT-GERVAIS/MEGÈVE lafoliedouce.stgervais.megeve

FOLIE DOUCE

VAL THORENS

foliedoucemontblanc

© FOLIE DOUCE

© FOLIE DOUCE

foliedouceworld

L

P

a fête face au Mont-Blanc avec un cocktail détonnant mêlant performers de tous horizons, chanteurs, danseurs, musiciens, DJ’s. C’est à la Folie Douce Saint-Gervais Megève au sommet du Mont Joux, Point Barre ! Additionnez tous les plaisirs de la table en croquant, en mode gastronomique, les plats de la Fruitière ou en dévorant sur le pouces les recettes authentiques et généreuses de la petite cuisine et succombez aux plaisirs sensoriels de la danse en vous jetant à corps perdu dans la foule du dancefloor..

A

party facing the Mont Blanc with an explosive cocktail mixing performers from all horizons, such as singers, dancers, musicians, DJs… it’s La Folie Douce Saint Gervais Megève at the summit of the Mont Joux, of course! Add the pleasure of eating by biting into the gastronomical dishes of La Fruitière or by devouring on the thumb the authentic generous recipes of the Petite Cuisine, and then succumb to the sensory pleasures of dance by throwing yourself, with all your might, into the crowd of the dance floor. .

CHAUD DEVANT / HOT FIRST AND FOREMOST Vous y êtes, vous faites partie de la tribu Folie Douce et l’expérience ne fait que commencer avec désormais ancrée en vous, l’envie de vivre à 1000% ces instants uniques. A plus de 2000 mètres d’altitude, la température continue à grimper, qui sait jusqu’où elle ira ! You’re here, you’re a part of the Folie Douce tribe and the experience is only just beginning these unique instances have anchored within you the desire to live 1000% from now on. At more than 2000m in altitude, the temperature only continues to rise and who knows where it’ll go! RETROUVEZ NOS MARQUES PARTENAIRES À PLUS DE 2000 MÈTRES D’ALTITUDE FIND OUR PARTNER BRANDS AT MORE THAN 2000 METERS IN ALTITUDE. Carlsberg, G.H Mumm, Coca Cola, Evian, badoit, Helisair, Mouton Cadet, Corona, Château Peyrassol, Napapijri, Domaine les Aspras.

OPENING PARTY LE SAMEDI 23 DÉCEMBRE 2017 SATURDAY, DECEMBER 23TH, 2017 Sommet du télésiège Mont-Joux 74 170 Saint Gervais +33(0)4 50 58 99 67 / 9h jusqu’à la fermeture des pistes

La Folie Douce Val Thorens

lafoliedoucevt

@lafoliedoucevt

lafoliedoucevt

erchée depuis 2009, La Folie Douce Val Thorens affiche clairement la couleur au sommet du télésiège Plein Sud. Cette année le message est clair : plus de gaieté, plus de surprises et plus de plaisirs. Gastronomie, artistes, musique, cadeaux , happenings, la fête sera dans les moindres recoins de la Folie Douce. Sur la scène avec Astrid et Mister Fluo, sur le dancefloor avec Dj Lyrics, Jü One et Dj Blasta, Fabou et Dr Audinos au sax. Dans les assiettes avec les recettes goûteuses du tandem chef pâtissier, Maxime Signoret, sans oublier la grande nouveauté à tester : Le Folie Food Ratrack !

T

wisted since 2009, La Folie Douce Val Thorens shows its colours at the summit of the south-facing chairlift. This year, the message is clear: more fury, more happiness, more surprises, and more hysterical laughter for all. Cabaret, pop-ups, live music, gastronomy, events… the party can be found in the smallest of nooks in the Folie Douce Val Thorens - on the stage with Kap’s and Mister Fluo, on the dance floor with DJ Lyrics DJette Beurre de Pin Up, Fabou, and Dr Audinos on the saxophone- and in the dishes with savoury recipes from the Chef and Pastry Chef duo, Jérôme Godon and Stéphanie Bimoz.

PAS (SAGES) PIÉTONS / PEDESTRIAN PASSAGES Non la Folie Douce n’est pas réservée aux skieurs, elle est aussi largement accessible aux piétons via le TSD Les Pionniers, en bas du tapis roulant Castor & Polux. No, the Folie Douce is not just reserved for skiers; it’s also very much accessible for pedestrians. The trip is worth the detour because it involves taking small red and yellow vintage-looking bubble lift; it’s stylish and warm! VOUS EN VOULEZ PLUS ? / IF YOU WANT MORE Retrouvez nos talentueux et déjantés Mister Fluo, Astrid & The Party Makers à partir de 14H30, parce que la Folie Douce sans ses artistes c’est un peu comme le champagne sans les bulles ! Find our talented and off-the-wall Mister Fluo & The Party Makers taking the stage from 2pm onwards, because the Folie Douce without artists is little like champagne without the bubbles. RETROUVEZ NOS MARQUES PARTENAIRES À PLUS DE 2000 MÈTRES D’ALTITUDE FIND OUR PARTNER BRANDS AT MORE THAN 2000 METERS IN ALTITUDE. Carlsberg, G.H Mumm, Coca-Cola, Danone (Evian, badoit),

© FOLIE DOUCE

OPENING PARTY LE 25 NOVEMBRE 2017

154

SATURDAY, NOVEMBER 25TH, 2017 TSC Les Pionniers / RSD Plein Sud 73 440 Val Thorens +33(0)4 79 00 04 27 / 9h à 17h15 info@lafoliedouce-valthorens.com


155


Folie Douce Magazine #09  

Le magazine de la Folie Douce ! Édition 2017 / 2018

Folie Douce Magazine #09  

Le magazine de la Folie Douce ! Édition 2017 / 2018

Advertisement