Issuu on Google+

RAPPORT

LE NORD SOLIDAIRE

ACTIVITES

2009

« La Fondation de Lille, première Fondation Territoriale en France, au service des habitants d’une région »


La FONDATION de Lille Reconnue d’Utilité Publique par décret du 08 Août 1997 Fondation Abritante par décret du 15 février 2008 Pavillon Saint-Sauveur, 99 rue Saint-Sauveur, BP 667 59033 Lille Cedex Tél : 03 20 53 18 20 Fax : 03 20 53 37 58 www.fondationdelille.org fondalille@fondationdelille.org

R

esponsable de publication : Charles PROY, Secrétaire Général Véronique DAVIDT, Présidente Déléguée des Amis de la Fondation de Lille

Rédaction

et Conception : Delphine VANDEVOORDE, Attachée de Direction

Prêts photos

: Fédération du Nord du Secours Populaire Français, Ville de Lille, Fédération des étudiants UCL , Association Help Doctors, Gilles Aubin ( www.gilles.aubin.free.fr) Photos de Lille et du Parc Mosaïc - photo de couverture : Delphine Vandevoorde Imprimé par la Banque CIC Nord-Ouest - Octobre 2010


SOMMAIRE FONCTIONNEMENT ............................................................................7 Fonctionnement : .............................................................................................7 - Réunions du Conseil d’Administration - Dotation et gestion du patrimoine - Expertise et Compétences Développement : ............................................................................................10 - Comité d’Orientation - Fondations : quelques repères

MISSIONS DE LA FONDATION DE LILLE .............................17 Actions Humanitaires ....................................................................................17 Actions de Solidarité Internationale : sensibilisation ................................25 Actions Sociales ..............................................................................................29 Actions Culturelles et Patrimoniales ...........................................................34

PAVILLON SAINT - SAUVEUR .................................................... 39 ANNEXES ...................................................................................................43


LE NORD SOLIDAIRE

F


F

1

onctionnement

FONCTIONNEMENT Réunions du Conseil d’Administration Deux réunions du conseil d’administration se sont tenues en 2009 : - jeudi 30 avril , présidée par Monsieur Pierre MAUROY - lundi 06 juillet, présidée par Monsieur Gérard ROMEDENNE Les comptes financiers adoptés (CA du lundi 06 juillet 2009) Les comptes financiers de l’exercice 2008, établis par le Cabinet Comptable Fiducial Expertise, ont été certifiés par Monsieur Jean-François DARROUSEZ, Commissaire aux Comptes de la société AEQUITAS. Il a certifié que « les comptes annuels sont au regard des règles et principes comptables français, réguliers et sincères, et donnent une image fidèle du résultat des opérations de l’exercice écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la Fondation à la fin de cet exercice ». Les comptes financiers ont été approuvés à l’unanimité des administrateurs présents et représentés. Renouvellement du mandat d’un administrateur Le mandat d’administrateur de Madame Catherine FAIDHERBE est arrivé à échéance en 2009. Elle a souhaité renouveler son mandat. Sa candidature a été acceptée à l’unanimité des présents et représentés. 7


Dotation et gestion du patrimoine La dotation de la Fondation La dotation représente le capital permanent de la fondation. Il est exigé par le Conseil d’Etat pour la création d’une fondation reconnue d’utilité publique. Sa rémunération doit permettre le financement du fonctionnement garantissant sa pérennité. Depuis quelques années, les fondations doivent faire face à des contraintes économiques paradoxales : - des besoins de revenus réguliers dans un contexte difficile ; - la diminution du rendement réel des placements due à l’érosion monétaire. Privilégier la sécurité amène un choix de placements à faible rentabilité qui est la garantie de retrouver le capital et ses intérêts à l’issue du placement. Au 31 décembre 2009, le total des fonds propres s’élevait à 826.558 € se décomposant ainsi : 620.272 € de fonds associatif (dotation sans droit de reprise) ; 86.834 € de fonds de réserves ; de 22.239 € de report à nouveau, 10.931 € de résultat d’exercice et 86.282 € de legs et donations. Les placements Les fonds de la Fondation de Lille étaient placés de cette façon : - Livret - SICAV monétaire (Société d’Investissement à capital variable) ; - OPCVM (investissement sur 2 ou 5 ans avec capital garanti) ; - Comptes à Terme. Les assurances La Fondation de Lille est assurée par la société ADH (Assurance Descamps d’Haussy), courtier en assurance : - Assurance multirisque pour le siège social ; - Responsabilité civile ; - Assurance automobile complémentaire destinée aux salariés et aux bénévoles actifs pour les déplacements liés aux activités de la Fondation.

8


Expertise et compétences La législation administrative et fiscale sur les fondations évolue régulièrement. C’est pourquoi, les dirigeants de la Fondation de Lille doivent se munir d’outils professionnels et s’entourer de partenaires conseils pour : gérer administrativement et fiscalement la structure en respectant les lois et règlements ; répondre au souci de transparence en informant les donateurs sur le fonctionnement de la Fondation et sur les garanties fiscales apportées par celle-ci ; orienter au mieux les partenaires associatifs, publics ou privés. Un partenaire conseil Le Centre Français des Fondations : La Fondation de Lille est adhérente au CFF depuis sa création en 2002. Cette association a été créée à l’initiative de douze fondations. Présidée par Francis CHARHON, elle regroupe des fondations d’utilité publique, fondations d’entreprises, fondations abritées, fondations universitaires, des fondations de coopération scientifique et des fonds de dotation. Elle compte aujourd’hui 170 adhérents. le Centre Français des Fondations a pour objet de promouvoir le développement des fondations en France. Il a pour rôle de mettre à disposition une plate forme d’échanges et de mise en commun d’expériences, de développer l’information sur les fondations, d’apporter des conseils pour accompagner la création et le développement des fondations, de représenter les intérêts communs des fondations françaises auprès des pouvoirs publics et de toutes les institutions internationales. Des revues et sites ressources La Fondation de Lille est également abonnée au magazine bimensuel ‘Juris associations’ : revue de référence en droit et en gestion juridique, sociale et financière pour les associations et fondations. Cette documentation permet aux dirigeants de la Fondation de se tenir informés de l’actualité dans les domaines précités. www.cf-fondations.fr www.journal-officiel.gouv.fr www.admical.org www.senat.fr www.cfc-fcc.ca/accueil.cfm

9


DEVELOPPEMENT Comité d’Orientation Le Conseil d’Administration de la Fondation de Lille, dont le nombre d’administrateurs est statutairement restreint, ne permet pas d’accueillir toutes les personnes oeuvrant au développement de la Fondation. C’est pourquoi, en 2003, un Comité d’Orientation a été mis en place afin de réunir les responsables des banques ayant participé à la constitution du capital. Le rôle du Comité est de faire des propositions d’actions au Conseil d’Administration, d’en trouver les financements mais également de créer des liens entre la Fondation de Lille et le milieu économique. En novembre 2009, le Comité d’Orientation s’est élargi à d’autres personnalités pour accompagner le développement de la Fondation de Lille, arrivée au terme d’une phase d’installation juridique et professionnelle. Pendant dix ans, la Fondation de Lille s’est développée en participant à de nombreuses actions humanitaires, sociales, culturelles et patrimoniales. Elle s’est professionnalisée et a consolidé son capital. Elle bénéficie aujourd’hui d’une crédibilité auprès des acteurs publics avec qui elle a développé de nombreux partenariats et travaille depuis quelques années au rapprochement avec les entreprises. 10


Aussi, depuis le 15 février 2008, la Fondation de Lille est Fondation Abritante ce qui signifie qu’elle peut gérer des fonds pour compte de tiers et abriter en son sein d’autres fondations. Elle bénéficie aujourd’hui d’un potentiel de développement important qu’il lui faut exploiter. La Fondation de Lille s’inscrit dans la logique du territoire. Elle est en effet la première fondation en France à posséder toutes les caractéristiques d’une Fondation Territoriale dénommée au niveau international « Fondation Communautaire ». Dans le même temps, la philanthropie joue un rôle de plus en plus important qu’il faut organiser au mieux par le biais de la Fondation, outil juridique adapté. La fondation est un organisme souple, moderne qui répond aux exigences fiscales de notre époque. Elle peut jouer un rôle d’interface entre les mécènes et la collectivité. Elle permet une gestion saine et optimisée par la mise en commun des fonds permettant la réalisation d’actions d’intérêt général. Il s’agit également de faciliter le travail des nombreuses associations qui oeuvrent dans notre région et de mettre nos compétences en commun dans une logique de complémentarité. Le but d’une association est d’oeuvrer sur le terrain et de faire des propositions d’actions. Celui de la Fondation est de trouver les financements, de gérer et de redistribuer ces fonds. La Fondation de Lille est un véritable outil au service de toutes celles et ceux qui souhaitent mettre en place des actions d’intérêt général. Faire connaître cet outil, telle est la mission du Comité d’Orientation.

11


Membres du Comité PRESIDENT : Monsieur Gérard ROMEDENNE, Président délégué de la Fondation de Lille, Ancien Président Directeur Général du CIC BSD-CIN BANQUES : - Banque CIC Nord Ouest - Banque Populaire du Nord - Caisse de Crédit Municipal de Lille - Caisse d’Epargne Nord France Europe - Crédit Agricole Nord de France - Crédit Mutuel Nord Europe - Crédit du Nord PERSONNALITES : - Monsieur Régis CAILLAU, Consultant - Madame Danièle DEFONTAINE, Proviseur honoraire, Vice-Présidente Honoraire du Conseil Région Nord-Pas-de-Calais - Monsieur Didier DELMOTTE, Directeur Général du CHRU de Lille - Madame Nicole DHINNIN, Personnalité - Monsieur Eric GRIMONPREZ, Ancien Président du Conseil d’Orientation et de Surveillance de la Caisse d’Epargne Nord France Europe - Monsieur Bernard LECOMTE, Délégué Régional - Groupe DALKIA - Monsieur Alain MAHIEU, Président Directeur Général - Cabinet Conseil en Communication « INTUITU PERSONAE » - Professeur Yves MOUTON, Spécialiste des maladies infectieuses - Monsieur Alain NATALI, Universitaire, Maître de conférence, Président de l’Université Populaire de Lille

12


Fondations : quelques repères 1. DEFINITION ET CARACTERISTIQUES (Source : Centre Français des Fondations) La définition juridique de la FONDATION est donnée pour la première fois par la loi n° 87-571 sur le mécénat du 23 juillet 1987 : « La fondation est l’acte par lequel une ou plusieurs personnes physiques ou morales décident l’affectation irrévocable de biens, droits ou ressources à la réalisation d’une oeuvre d’intérêt général et à but non lucratif ». Les conditions de reconnaissance sont fixées par le Conseil d’Etat. La future fondation en attente du décret de reconnaissance d’utilité publique est une personne morale devant permettre une oeuvre d’intérêt général et à but non lucratif. Le décret de reconnaissance d’utilité publique est publié au journal officiel. La fondation est alors dotée de la personnalité juridique. Elle peut accepter les dons ou legs qui lui sont consentis. Il existe aujourd’hui 7 types de fondations en France : fondation reconnue d’utilité publique; fondation d’entreprise ; fondation abritée ; fondation de coopération scientifique ; fondation partenariale ; fondation universitaire ; fonds de dotation. Les Fondations reconnues d’utilité publique (au nombre de 550 sur 2060 fondations en France) apparaissent comme les plus abouties. Les caractéristiques de la FRUP* : mission d’intérêt général ; but non lucratif ; affectation irrévocable de biens, droits ou ressources ; validation a priori (avis du Conseil d’État et promulgation par décret du Premier Ministre et du Ministre de l’Intérieur); vocation à être pérenne (versement obligatoire d’une dotation initiale ). La gestion des comptes : tout organisme bénéficiaire de dons de personnes physiques ou morales ouvrant droit, au bénéfice des donateurs, à un avantage fiscal au titre de l’impôt sur le revenu ou de l’impôt sur les sociétés, doit assurer, dans des conditions déterminées par décret en Conseil d’Etat, la publicité par tous moyens et la certification de ses comptes annuels au-dessus d’un montant de dons de 153.000 € par an. La Fondation doit donc : établir des comptes annuels comprenant un bilan, un compte de résultat et une annexe ; nommer au moins un commissaire aux comptes et un suppléant ; assurer la publicité de leurs comptes annuels et du rapport du commissaire aux comptes. Les comptes financiers de la Fondation de Lille sont contrôlés par un cabinet comptable et certifiés chaque année par un Commissaire aux Comptes. La Fondation de Lille établit également un Compte d’Emploi des Ressources comprenant l’ensemble des ressources et des emplois de la Fondation. Le Commissaire aux Comptes atteste la sincérité et la concordance du CER avec les documents comptables (Norme 6-805 de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes). * Fondation reconnue d’utilité publique 2. LA FONDATION DE LILLE : FONDATION TERRITORIALE sur le modèle des « COMMUNITY FOUNDATION » : la Fondation de Lille est la première fondation en France à posséder toutes les caractéristiques de ce type de fondation. Au service des habitants de la région Nord-Pas-de-Calais, elle se présente comme un espace de collaboration, en oeuvrant avec l’ensemble des acteurs de la société civile (particuliers, entreprises, collectivités et associations). Elle mène des actions d’intérêt général et porte haut l’image de Lille et de la région en France et dans le monde. 13


Qu’est-ce qu’une fondation communautaire ? Même s’il n’existe pas de définition établie en France, il existe des caractéristiques particulières : elle est une fondation d’utilité publique, dirigée par un ou des leaders d’un territoire, elle constitue et gère des fonds pour soutenir des organismes de bienfaisance de la région. Les fondations communautaires sont des partenaires stratégiques ayant comme intention de répondre aux objectifs philanthropiques, financiers, fiscaux et successoraux de leurs donateurs. Elles travaillent avec l’ensemble des acteurs du territoire, privés ou publics. Les Fondations Communautaires Canadiennes travaillent sur trois éléments clés pour favoriser la vitalité d’un territoire : ressources durables : collaboration avec les donateurs pour créer des fonds qui assurent vitalité et pérennité ; attribution de subventions au plus grand éventail possible d’organismes et d’initiatives ; leadership par la mise en contact des gens de tous horizons pour générer de nouvelles idées, favoriser la participation et renforcer l’esprit philanthropique. La Fondation de Lille répond en de nombreux points à cette définition. Elle doit maintenant communiquer sur sa capacité à gérer des fonds de donateurs privés et à rassembler les différents acteurs pour mener ensemble des actions d’intérêt général au profit des habitants de notre région. Source : Fondations Communautaires du Canada : http://www.cfc-fcc.ca/fondations-communautaires/ fondation-communautaire.html 3. DISPOSITIONS RELATIVES AU MECENAT, AUX ASSOCIATIONS ET AUX FONDATIONS (loi n° 2003-709 du 1er août 2003 publiée au J.O du 2 août 2003 - Déduction ISF : loi TEPA n° 2007-1223 du 21 août 2007) Réduction d’impôts pour les particuliers : - 66 % de déduction dans la limite de 20 % du revenu imposable - 75 % de réduction pour les personnes assujetties à l’ISF Réduction d’impôts sur les sociétés pour les entreprises : - 60 % de déduction dans la limite de 5 pour mille du Chiffre d’Affaires Legs, donations et assurances - vie : Exonération totale des droits de mutation et de successions Legs : don fait par testament. Le testateur (la personne qui effectue le legs) y désigne le légataire, qui bénéficiera, après son décès, de tout ou partie de ses biens Il existe différentes formes de legs : legs particulier ; legs en nue propriété ... Donation : la donation est un contrat par lequel le donateur cède, de son vivant, un bien qui lui appartient, irrévocablement et sans contrepartie la totalité ou une quote-part (la moitié, le tiers..) d’un bien dont le donateur est propriétaire : des biens immobiliers, meubles, bijoux, oeuvres d’art, bons du Trésor, actions, obligations, contrats d’Assurance-Vie, droits d’auteur. Il existe différentes formes de donations : donation en pleine propriéte; donation en nue-propriété ou avec réserve d’usufruit (autorisée par la loi n°2003-709 du 1er août 2003) ; donation en usufruit. Assurance - Vie : Il est possible de désigner comme bénéficiaire d’un contrat d’Assurance-Vie la Fondation de Lille. La transmission du capital s’effectue alors en cas de décès et permet de bénéficier d’un régime fiscal attractif et privilégié. 14


15


LE NORD SOLIDAIRE


M

2

issions

ACTIONS HUMANITAIRES Tornade en Avesnois Rappel Dans la nuit du 03 au 04 Août 2008, une tornade a frappé plusieurs c o m m u n e s d e l’Avesnois dans le Nord de la France provoquant d’importants dégâts. Les communues de Boussières-sur-Sambre, Hautmont, Neuf-Mesnil et Maubeuge ont été durement touchées sur le plan matériel et celui des infrastructures. La population a été marquée psychologiquement par cette catastrophe.

17


Chronologie de l’intervention de la Fondation de Lille Dès l’annonce de cet évènement, la Fondation de Lille a lancé une souscription publique pour venir en aide aux populations sinistrées. Elle a pris contact avec les maires des communes frappées par la catastrophe. 1. Dès la première semaine : apport de produits d’hygiène et alimentaires pour les habitants sinistrés de Boussières-sur-Sambre en partenariat avec la Ville de Lille. La Fondation a également financé l’achat de produits pour la commune de Maubeuge ; 2. Dans un second temps : partenariat avec les communes et les comités locaux du Secours Populaire Français pour financer l’achat de matériel et de mobilier afin d’accélérer le retour à la vie normale pour les habitants. En effet, ces familles, ayant tout perdu, avaient besoin de reconstituer leur logement et d’y retrouver une vie digne ; 3. Les enfants n’ont pas été oubliés : dans le cadre de la rentrée scolaire 2008, la Fondation a financé l’achat de matériels scolaires pour les enfants d’Haumont et de Maubeuge. La Fondation de Lille a également soutenue l’action “Arbre de Noël ”menée par l’association “Au Coeur de l’As”, originaire de Chambéry. L’association et ses nombreux bénévoles ont proposé un arbre de Noël accompagné de spectacles, goûters et distribution de jouets. La manifestation a eu lieu le dimanche 07 décembre 2008. 1.300 personnes dont 700 enfants de moins de 13 ans ont assisté aux différentes activités.

18


Action de la Fondation de Lille en 2009 La Fondation de Lille a collecté, en 2008-2009, la somme de 157.907 €. Au 1er janvier 2009, le report ressources était de 61.664,13 €. En 2009, la Fondation de Lille a poursuivi son action d’aménagement des logements des familles sinistrées. la Fondation de Lille s’est associée au Groupe ESC Lille pour mener une action de replantations d’arbres, soutenue par le Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais. Le coût total de reboisement est de 21.502,48 €. Cette volonté de faire ” repousser la vie “ dans les villes et les paysages défigurés par la catastrophe aura un triple impact : écologique ; paysager ; psychologique. Impact écologique : les arbres jouent un rôle majeur dans le fonctionnement écologique, en raison de leur capacité à stocker le carbone, à prendre une part active dans le cycle de l’eau et de manière générale à constituer les écosystèmes complexes, sources et refuges de biodiversité. Impact paysager : les arbres, les arbustes et les plantes enrichissent et embellissent le cadre de vie des habitants au fil des saisons. Supports de la variété des paysages, ils sont aussi nécessaires que l’air que nous respirons. Impact psychologique : effacer les blessures et les traumatismes vécus par les habitants passe aussi par la replantation des paysages familiers, des lieux de promenade et des lieux de vie. Les sites concernés en premier lieu par ce projet ont été ceux que les habitants côtoient au quotidien : les remparts de Maubeuge et ses arbres séculaires, son zoo, les espaces verts des communes ainsi que le bois du Fayt à proximité d’Haumont, riche d’une dizaine d’espèces et détruit au deux tiers.

19


Intervention à Gaza Contexte La Guerre à Gaza a commencé le 27 décembre 2008 par une offensive militaire israélienne caractérisée par des raids et bombardements aériens. Elle s’est poursuivie par une offensive terrestre, lancée le 03 janvier 2009, avec l’entrée des chars dans la bande de GAZA. Le bilan des vingts deux jours de guerre fait état de 1.326 morts (dont 430 enfants), et 5.450 blessés. Gaza comptait plus de 100.000 sans abris et 22.000 habitations détruites. Interventions d’urgence la Fondation de Lille a bénéficié d’un budget de 101.000 €. Elle a pu soutenir les actions de l’association HELP DOCTORS et ceux de la Fédération du Nord du Secours Populaire Français. La mission de Help Doctors à GAZA Le 10 janvier 2009, en réponse à l’urgence de la situation, l’association lilloise Help Doctors a envoyé une équipe médico-chirurgicale. L’entrée à Gaza a pu se faire par l’Egypte et le point de passage de Rafah. Celle-ci était composée d’un médecin urgentiste, de deux chirurgiens et d’un logisticien munis d’un kit de 100 kgs de matériel de réanimation et de chirurgie. Avant d’atteindre la ville de Gaza où se concentrait la majeure partie de l’opération militaire israélienne, l’équipe de Help Doctors a débuté son activité de soins et de chirurgie de guerre dans l’hôpital Al Aman du Croissant Rouge Palestinien à Khan Younes. Le premier jour, après un bilan rapide de la situation et deux opérations, il n’a plus été possible d’opérer par manque de matériel stérile. Le kit d’urgence, apporté par Help Doctors, a donc été intégralement donné à l’hôpital Al Aman de Khan Younes. D’autres équipes chirurgicales internationales étaient présentes dans le sud de Gaza à Khan Younes (Egyptiens, Français) et à Rafah (Grecs). Sollicitée par le Ministère de la Santé et des partenaires médecins de Gaza City, Help Doctors a décidé de venir renforcer l’hôpital Shiffa. Le transfert fut dangereux car aucun cessez le feu Israélien ne garantissait une libre circulation des équipes médicales. Leur équipe a pu rejoindre pendant la nuit la ville de Gaza grâce à un convoi d’ambulances égyptiennes, offertes aux hôpitaux de cette ville. 20


L’équipe a été en permanence dans le bloc opératoire et aux urgences. L’activité était incessante. Souvent une équipe chirurgicale commençait une intervention, puis les brancardiers installaient dans la même salle un deuxième patient. Avec six salles d’opération, l’hôpital Shiffa annonce avoir réalisé près de 40 interventions par jour en moyenne pendant les trois semaines de guerre. L’activité médicale de la délégation a également consisté à effectuer des actes de médecine d’urgence, de réanimation et d’anesthésie des patients opérés. La complémentarité urgentiste / chirurgien lui a permis de mettre en place une continuité de soins attentive et efficace pour le plus grand nombre de malades. Help Doctors a été dans l’obligation de quitter ces lieux et s’est ensuite rendue à l’hôpital Al Shifa. Cette action d’urgence s’est terminée le 22 janvier 2009. Les frais de cette mission ont été pris en charge par la Fondation de Lille à hauteur de 16.557,06 €. Achat de matériels La Fondation a travaillé également en partenariat avec la Fédération du Nord du Secours Populaire Français, l’association du Secours Médical Palestinien et l’Association Israélienne des Médecins pour les Droits de l’homme. La Fondation de Lille a financé l’achat de matériels médical et scolaire. Elle a également soutenue un moment de détente pour 285 familles de la ville israélienne d’Ashkellos, bombardée par des roquettes palestiniennes L’aide totale de la Fondation de Lille a été de 40.772 €. Mise en place d’un dispensaire de santé Lors de la mission d’urgence de janvier 2009, l’ONG Help Doctors a étudié, à la demande des autorités palestiniennes, un projet de dispensaire pour la prise en charge des pathologies chroniques à Khan Younes. En effet, on n’y meurt plus de la rougeole, du paludisme ni de la tuberculose, mais du diabète, d’hypertension ou de cancer. La ville de Khan Younes et sa région comptent 500.000 habitants, soit un tiers de la population de la Bande de Gaza. Les centres de santé de Gaza Ville sont éloignés et les taxis coûteux. Aucune ONG n’y est présente. Le dispensaire Help Doctors permet, à des patients âgés et polypathologiques, de recevoir des soins complets et, aux plus jeunes, des séances d’éducation nutritionnelle. L’équipe médicale est exclusivement palestinienne. L’ouverture de ce dispensaire a été effectuée par l’équipe française du 29 mars au 3 avril 2009. La Fondation de Lille a pris en charge les frais de mission, le matériel informatique, le matériel d’analyse et du matériel médical à hauteur de 37.038,09 €.

21


Catastrophes en Asie du sud-est En septembre 2009, l’Asie du sud-est a été frappée par une série de catastrophes. Typhons et tremblements de terre ont ébranlé plusieurs pays de cette zone géographique. En 2009, la Fondation de Lille a collecté, en partenariat avec le Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais et les élèves de l’Université Catholique de Lille, la somme de 20.325 €. Une mission en Indonésie La Fondation de Lille a financé une mission d’une ONG régionale, le GSCF (Groupe de Secours Catastrophe Français) du 03 au 10 octobre 2009 en Indonésie, près de la ville de Padang ayant subi deux tremblements de terre. Leur mission a consisté à localiser les personnes ensevelies et a procédé à la reconnaissance de différents bâtiments détruit dans la ville. Le GSCF a prêté du matériel aux équipes indonésiennes (matériels de découpe, caméra de recherche, éclairage, gants etc. ). Il a également fait don de matériel de premiers soins et de matériel de protection individuelle. Il a enfin donné une unité de production de chlore et formé les équipes indonésiennes. La Fondation de Lille a financé la mission à hauteur de 3.309,88 €. Une mission au Vietnam la Fondation de Lille est ensuite intervenue au Vietnam et aux Philippines touchés par le typhon Ketsana. La Fondation a travaillé en partenariat avec l’association « Amitié Vietnam - France de Thua Thien Hué ». Celle-ci a pour but de renforcer les relations d’amitié entre les habitants de la province de Thùa Thiên-Hué et la population, les collectivités locales et les organisations françaises, de faire connaître et promouvoir auprès de la population Française les traits marquants du Vietnam et des habitants de Thùa Thiên-Hué en particulier ; d’échanger des informations et présenter les progrès économiques, scientifiques, et éducatifs résultant de l’aide française dans cette province ; de servir d’intermédiaire pour faciliter les liens de coopération économique, commerciale, scientifique, technologique, éducative, culturelle, sportive, touristique entre les organismes viêtnamiens de la province et les partenaires français ; de mobiliser les dons francais pour contribuer efficacement à l’oeuvre de développement économique et social de la province.

22


Lors de la catastrophe qui a causé des dégâts très importants au Vietnam, l’association a sollicité la Fondation de Lille pour : la reconstruction de onze maisons ; la réparation de quatre maisons ; la fourniture de semences de légumes. Le montant du financement de la Fondation s’est élevé à 6.850 €. Une mission aux Philippines La Fondation de Lille a été sollicitée par la Fédération des Etudiants de l’Université Catholique de Lille afin de lancer une souscription publique. Ces étudiants lillois ont eux-même été alertés par un groupe de 15 élèves français (dont certains lillois), chinois, espagnols et philippins à Manille au moment du passage de la tempête tropicale. Le passage de la tempête tropicale a causé des dommages très importants. En l’espace de 12 heures, il est tombé sur la capitale philippine plus de 40 cm d’eau, soit l’équivalent d’un mois complet de mousson. Ces averses ont causé les pires inondations que le pays ait connues depuis plus de 40 ans. Manille, mégalopole de 12 millions d’habitants, s’est retrouvée recouverte d’eau à plus de 80%. Par endroit, l’eau est montée à plus de 3 mètres. Des centres commerciaux entiers ont été dévastés. Cette tempête tropicale n’étant pas répertoriée en tant que typhon, aucune mesure spéciale n’a été prise, et la population locale a continué à vivre à peu près normalement. Beaucoup sont allés travailler et se sont retrouvés prisonniers des eaux. Témoin de cette catastrophe, le groupe d’étudiants a décidé d’agir et de répondre à l’appel d’aide lancé par le gouvernement et les ONG. Ne pouvant intervenir partout, le groupe a décidé de se concentrer sur un quartier en particulier : Tatalon. Ce district de Quezon City est l’une des communautés les plus pauvres de Manille. La plupart des habitants vivent généralement dans des taudis et ne sont pas propriétaires de leur terrain. Les habitants (plus de 30.000 ) ont dû évacuer d’urgence ce quartier devant la montée des eaux et les feux, dûs aux chutes de câbles électriques. Les habitations de 95% de la population ont subi une destruction partielle ou totale.Les étudiants ont, dans un premier temps, apporté des secours d’urgence : apport aux habitants de riz, d’eau potable, de vêtements et de médicaments. Ils ont également participé au déblaiement de certaines zones de Tatalon. Sur le long terme, les étudiants souhaitent participer à la relance de micro-crédit préexistante, afin de permettre aux habitants de reprendre une activité professionnelle (plus de 3000 micro entrepreneurs ont perdu leur activité lors des inondations). Le but de cette action n’est pas d’assister la communauté de Tatalon mais simplement de lui donner un coup de pouce pour relancer leurs activités. Les étudiants ont travaillé sur place avec Entrepreneur du Monde et ICDC (Inner City Development Cooperative). L’engagement à réaliser au 31 décembre 2009 ( 10.165,12 €) sera utilisé en 2010 pour l’action avec les étudiants aux Philippines et avec la Fédération du Nord du Secours Populaire Français.

23


Inondations dans le Cambrésis En septembre 2008, des pluies très violentes se sont abattues dans le Cambrésis dans le canton de Marcoing. Cette catastrophe a causé de gros dégâts entre Cambrai et Péronne. La Fondation de Lille a géré une subvention de 50.000 € versée par le Conseil Régional Nord-Pasde-Calais. Elle a travaillé en partenariat avec la commune de Marcoing et avec la Fédération du Nord du Secours Populaire Français. Elle a financé de l’aide alimentaire et du matériel d’hygiène pour 48 foyers du Cambrésis ainsi que du matériel électroménager pour des familles démunies ou ayant tout perdu. Enfin, elle a participé financièrement à la remise en état d’une école à Gouzeaucourt.

24


SOLIDARITÉ INTERNATIONALE : SENSIBILISATION

La Semaine de la Solidarité Internationale

La SSI : un évènement national La Semaine de la Solidarité Internationale est le grand rendez-vous national de sensibilisation à la solidarité internationale et au développement durable. Chaque année depuis 1997, dans toutes les régions de France, durant la 3ème semaine de novembre, des citoyens se mobilisent pour organiser des animations originales et conviviales et sensibiliser ainsi le grand public à la solidarité internationale. Grâce à ces milliers d’animations présentées en France, la semaine permet à chacun de prendre le temps de comprendre le monde dans lequel il vit, lui permettant ainsi de se positionner et d’« agir en citoyen solidaire ». La Semaine met à l’honneur toutes les thématiques de la solidarité internationale : commerce équitable, respect des droits humains, échanges interculturels, citoyenneté, environnement, tourisme solidaire, santé ... Participative et décentralisée, évènement national de proximité, la Semaine fédère à la fois les associations locales, les collectivités territoriales, les établissements scolaires ou socio-éducatifs, les syndicats et les comités d’entreprise. Tous se mobilisent, expriment leurs spécificités et montrent ainsi les multiples visages des engagements solidaires.

Objectifs de la SSI Informer et sensibiliser les lillois à la solidarité internationale dans sa diversité : le développement durable, le commerce équitable, le tourisme solidaire, la santé, le respect des droits humains, l’épargne solidaire, les chantiers de jeunes, l’éducation pour tous ... Donner envie aux lillois d’agir, de s’engager ici ou ailleurs : s’informer, partager ses compétences et son temps, consommer responsable, participer à une campagne citoyenne, adhérer à une association, épargner solidaire, voyager autrement, faire un don ... Favoriser les échanges entre les acteurs lillois de la solidarité internationale et créer de nouveaux partenariats avec des acteurs non spécialistes de la solidarité internationale pour sensibiliser un public plus large. 25


Comité de pilotage lillois Le Comité de pilotage lillois est issu d’un groupe de travail « Solidarité Internationale » de l’Agenda 21 lillois mis en place par le service « Relations Internationales » de la Ville de Lille. Il est composé, à l’origine, de 15 membres. L’édition 2009 a impliquée 30 structures.

Comité de pilotage Artisans du Monde Cap Solidarités Ch’ti téranga Collectif Ici et Là-bas Colorès Latina Americanos CRDTM (Centre Régional de Documentation et d’information pour le développement et la Solidarité Internationale)

Echoway - Lille Fondation de Lille GRDR (Groupe de Recherche et de Réalisation pour le Développement rural) Le Partenariat Le Pas de Côté Lianes Coopération Oxfam France-Agir Survie Nord Ville de Lille

Rôle de la Fondation de Lille La Fondation de Lille a rejoint le Comité de Pilotage en 2005. Elle est le porteur juridique et financier de cette manifestation. Le but de la Fondation est de faciliter le travail des nombreuses associations participant à cet évènement annuel. Elle établit les demandes de subventions, gère les fonds et paie sur facture les frais des associations pour la réalisation de leurs actions. Edition 2009 : du 12 au 18 novembre 2009 L’édition 2009 de la SSI doit être considérée comme une transition. Elle est passée de 13 structures en 2008, à 30 structures en 2009. Le montant du budget géré par la Fondation en 2009 était de 34.400 € (22.400 € versés par la Ville de Lille et 12.000 € par le Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais). Trois groupes de travail ont été constitués : La migration, un espace de questionnement des Droits de l’Homme et des enjeux ; Produire et consommer responsables ; Citoyenneté et mobilité internationale des jeunes.

26


De nouveaux acteurs se sont impliqués dans cet évènement. Ce travail collectif crée une réelle dynamique de réseau de solidarité internationale à Lille. La fréquentation a été bonne en général : 2.300 personnes ont été touchées. Les animations ont été diverses : organisation de temps communs grand public ; animations destinées à des publics spécifiques (élèves de primaires et de collèges, étudiants et conseillers en économie sociale et familiale) ; mise en place de temps forts communs dans des lieux investis bien connus par le grand public (Maison Folie Wazemmes et Gare Saint-Sauveur) ; création d’un spectacle avec le groupe SCRATCH qui a sensibilisé un large public notamment un public jeune. Les animations ont pris place dans des lieux nouveaux : l’Hybride à Lille ; l’Olympia de Lomme ; Maison Folie de Wazemmes ; Centres sociaux lillois.

L’huile pour la paix de Palestine Depuis quelques années, la Fondation de Lille soutient l’association France Palestine Solidarité Nord-Pas-de-Calais afin de permettre l’achat solidaire d’huile d’olive de Palestine. Il s’agit d’acheter des bouteilles d’huile d’olive à des agriculteurs palestiniens pour les vendre ensuite à Lille. C’est un exemple de commerce équitable et responsable, informant le public sur le rôle économique de la culture de l’olive, en Palestine, et du travail réalisé par les agriculteurs. Aide aux agriculteurs L’huile d’olive est un élément essentiel de l’économie palestinienne. Pour beaucoup d’agriculteurs, la production de cette huile est la seule source de revenus. Elle représente en effet 80 % des arbres fruitiers en Cisjordanie, et sa production représente 25 % de la valeur de la production agricole. La Fondation de Lille fait l’avance de trésorerie pour l’achat de bouteilles. L’association rembourse ensuite la Fondation après la vente. Ce fonds de roulement permet de rendre pérenne cette action. En 2009, la Fondation de Lille a fait une avance de 2.272 €.

27


Exposition Vente Solidaire « Objets du Monde » Pour la 17 ème édition, la Fondation de Lille a organisé, un week-end durant, la traditionnelle exposition vente de produits artisanaux venus du monde entier. Douze associations à vocation humanitaire se réunissent pour présenter et vendre des produits achetés dans des pays en voie de développement. Les recettes des ventes permettent ensuite de soutenir des projets de développement local dans les pays en faveur desquels elles interviennent. De cette façon, les pays aidés sont acteurs de leur développement. Les associations ont également l’opportunité de présenter la culture du pays concerné et d’expliquer leur travail sur le terrain au public. Du samedi 14 au dimanche 15 novembre 2009, douze associations, coordonnées par Lucie MILESCHI, bénévole à la Fondation, étaient présentes à l’exposition - vente. Le samedi soir, un verre de l’amitié a permis aux associations de se rencontrer, de communiquer sur leurs actions et de partager leur point de vue sur la solidarité internationale.

Associations Solidaires ABEJ- Atelier Jeunes et Partages AFRAN-SAUREL (Palestine) Communauté Haïtienne de Lille Enfants du Monde - France Enfance et Vie (Madagascar) Handicap Afrique (Mali) La Ferme des Crocodiles (Inde) Le Partenariat (Saint-Louis du Sénégal) Maisons des Himalayas Pérou, Peuples Jeunes TOUSCAN (Nicaragua)

28


ACTIONS SOCIALES Pour être au plus proche des lillois et des habitants de la région, la Fondation de Lille mène des actions sociales de proximité : - par le biais de son Fonds Social - par l’opération annuelle des « Bourses de l’Espoir »

Fonds Social Le Fonds social de la Fondation de Lille a été créé en 1993 grâce à un don d’entreprise. Il permet de venir en aide à des personnes se trouvant en situation de grande précarité. Méthode La Fondation de Lille apporte, en complément des aides des collectivités et de l’Etat, des aides ponctuelles et personnalisées à des personnes en grande difficulté sociale en phase de réinsertion. Les dossiers sont proposés à la Fondation par des associations ou des organismes sociaux spécialisés et compétents dans le domaine de la réinsertion. La Fondation de Lille intervient toujours en dernier recours. Sa participation financière varie entre 150 et 600 €. En 2009, 3.463 € ont été attribués. Aides apportées en 2009 Les aides apportées par la Fondation de Lille permettent bien souvent l’achat de matériel d’usage courant et nécessaire (réfrigérateur, lit d’enfant, gazinières etc.). Elle finance également des frais de formation ou toutes autres dépenses liées à des accidents de la vie non pris en charge par les services de l’Etat. L’intervention de la Fondation permet bien souvent le déblocage de situations difficiles. En 2009, la Fondation de Lille a travaillé en partenariat avec les organismes ou associations suivantes : OSLO (Organisme Social de Logement) ; l’association « Entre deux terres » ; l’association « Quoi de neuf docteur » ; association « Le Père Noël est-il un rocker ? » ; l’association MAJT (Maison d’Accueil du Jeunes Travailleurs) ; association des «Paralysés de France » ; Mairie de quartier de LilleSud ; UTPAS de Lille-Sud (Centre social). Alimenter le Fonds Social Le Fonds Social est alimenté par des dons individuels ou venant d’associations et d’entreprises. Ce fonds attribue de petites sommes ponctuelles répondant à une demande de plus en plus forte des organismes sociaux et des associations à vocation sociale.

29


Les Bourses de l’Espoir En 2005, Pierre MAUROY, Président de la Fondation, et les membres du Comité d’Orientation, présidé par Gérard ROMEDENNE, ont souhaité mettre en place un projet rassembleur autour de la cohésion sociale permettant la réinsertion de personnes en situation de fragilité. Son but est de promouvoir l’égalité des chances par l’éducation et la formation pour tous les jeunes motivés et méritants quel que soit leur origine ou leur condition sociale. Il s’agit également de soutenir des projets d’associations oeuvrant contre l’illettrisme et favorisant la réinsertion par la formation. Grâce à une collecte annuelle de dons, soutenue par la banque CIC Nord Ouest, la Fondation attribue chaque année les « Bourses de l’Espoir déterminé par le Comité d’Ethique, présidé par Monsieur René BARRAS. En 2009, la collecte a été alimentée par des dons de particuliers, des dons d’entreprises ( banque CIC Nord Ouest ; le Crédit du Nord ; le Groupe DALKIA) ainsi que par les recettes de la grande vente de tableaux organisée au Musée d’Art et d’Industrie André Diligent - La Piscine à Roubaix, en novembre 2008. Après examen des dossiers, le Comité d’Ethique a attribué 31 bourses pour un montant de 77.285 €.

Attribution des Bourses Pour qui ? De jeunes étudiants : la Fondation de Lille attribue des bourses à des étudiants motivés et méritants rencontrant des difficultés financières pour la poursuite de leurs études. Complétant les actions des institutions, elle offre la possibilité à des jeunes d’exercer leur talent en leur donnant des perspectives d’avenir. Leur apporter une aide à un moment crucial de leur parcours, c’est mettre leurs compétences au service de notre société ; Des personnes en formation : la Fondation attribue également des bourses à des personnes socialement démunies souhaitant reprendre une formation pour l’accès à un emploi ; Des associations : la Fondation apporte enfin des bourses à des projets d’associations dont le but est la réinsertion et la lutte contre l’illettrisme , un fléau touchant plus de 350.000 personnes dans le Nord-Pas-de-Calais, soit environ 15 % de la population, chiffre bien supérieur à la moyenne nationale. Il constitue un handicap majeur pour l’insertion professionnelle et sociale, et représente l’un des facteurs déterminants menant à la grande exclusion et à la pauvreté (Etude INSEE– Mai 2006).

30


Lauréats 2009 Amandine, 22 ans, formation au collège d’Europe à Bruges, a reçu une bourse de 3.000 € ; Anifa, 30 ans, 3ème année formation d’ infirmière, a reçu une bourse de 1.000 € ; Caroline, 21 ans, Agrégation Lettres Modernes, a reçu une bourse de 2.000 € ; Caroline, 40 ans, Formation à l’I.R.T.S. de Loos, a reçu une bourse de 3.000 € ; Dalila, 41 ans, Formation Secrétaire Médico Sociale, a reçu une bourse de 1.000 € ; Emilie, 22 ans, Technicienne en biotechnologie, a reçu une bourse de 2.000 € ; Emilie, 25 ans, Master II Psychologie, a reçu une bourse de 2.000 € Emmanuelle, 38 ans, formation podologue, a reçu une bourse de 1.500 € Eric, 42 ans, Thèse doctorale, a reçu une bourse de 2.000 € ; Francis, 20 ans, DUT Technique de commercialisation, a reçu une bourse de 4.000 € ; Gauthier, 21 ans, école de Kinésithérapie, a reçu une bourse de 4.000€ Hacène, 23 ans, formation à Ecole d’Infirmier (3ème année), a reçu une bourse de 4.000 € ; Hugues, 20 ans, école de Commerce option finances, a reçu une bourse de 1.000 € ; Hugo, 27 ans, Master II Recherche Science de Gestion, a reçu une bourse de 2.000 € Juliette, 24 ans, CAPES puis agrégation, a reçu une bourse de 2.000 € ; Marie, 24 ans, Formation Institut des Etudes Judiciaires, a reçu une bourse de 2.000 € ; Marianne, 23 ans, Formation Educateur spécialisé, a reçu une bourse de 1.000 € Marjorie, 27 ans, Formation de fleuriste, a reçu une bourse de 1.000 € ; Michèle a reçu une bourse complétaire de 1.000 € ; Nathalie, 27 ans, DUT Carrières Sociales, a reçu une bourse de 1.500 € ; Noëlla, 28 ans, Formation d’Aide Soignante, a reçu une bourse de 2.000 € ; Osalot, 30 ans, Graphiste-Infographiste, a reçu une bourse de 3.000 € ; Pauline, 18 ans, Cycle Universitaire, a reçu une bourse de 4.000 € ; Rafik, 22 ans, étudiant à l’Ecole de kinésithérapie, a reçu une bourse de 2.000 € ; Raymond, 21 ans, 2ème année DUT Mesures Physiques, a reçu une bourse de 4.000 € ; Sakoura, 26 ans, étudiante Master 2 de Psychologie, a reçu une bourse de 3.285 € ; Tarik, 23 ans, étudiant en philosophie, a reçu une bourse de 2.000 € ; Thomas, 25 ans, formation Master Spécialisé sur les Technologies, a reçu une bourse de 4.000 € ; Sandrine, 37 ans, Master 2 Pro de Psychologie, a reçu une bourse de 2.000 € ; Sihame, 24 ans, Master spécialisé « Gestion des Risques sur Territoires» a reçu une bourse de 4.000 € ; Stécie, 21 ans, 2ème année Ecole d’Ingénieurs à Rennes, a reçu une bourse de 4.000 € ; Le Groupe des Cadonnettes : bourse de 1.000 €. 31


Zoom sur Le Groupe des Cadonnettes a créé un jeu éducatif intitulé «A VOS COMPTES » en partenariat avec la CAF et l’Ecole des Consommateurs groupe d’habitants de OIGNIES . Il s’agit d’éviter les pièges des crédits à la consommation, d’apprendre à consommer différemment et à assumer ses dépenses en fonction de ses ressources. Les membres du groupe souhaitent par ce jeu transmettre des savoirs acquis par l’expérience. «A vos comptes » a été testé auprès des groupes de l’école des Consommateurs à Carvin, Oignies et Libercourt, et auprès de la population. Il se présente comme un Monopoly avec des cartes «Trucs et astuces ».

Jean-Michel Lobry , PDG de WEO

René Barras, Président du Comité d’Ethique

Pierre Mauroy et Philippe Chenaie, Banque CIC Nord-Ouest

32


Hacène

Stécie

Ossalot

Pierre Dhénin - Parc Mosaïc

Emmanuelle

Caroline

Raymond

Charles Proy et le Groupe des Cadonnettes

33


Actions patrimoniales et culturelles Le Patrimoine lillois Les Journées Européennes du Patrimoine 2009 Chaque année, le Pavillon Saint-Sauveur ouvre ses portes au public et lui propose une exposition sur l’histoire du patrimoine lillois. Edifié au XVIIIe siècle, le Pavillon est le seul vestige de l’ensemble hospitalier bâti entre le XIIIe et le XVIIIe siècle par Jeanne de Constantinople, connue également sous le nom de Jeanne de Flandre. En 1988, il est devenu le siège de l’Association pour la Fondation de Lille et en 1997, celui de la Fondation de Lille et des Amis de la Fondation. Il est mis à disposition par la Ville de Lille qui en assure la rénovation et l’entretien. Ce monument historique accueille ainsi chaque année une exposition réalisée par des bénévoles passionnés par le patrimoine lillois. En septembre 2009, Daniel BAES et René VIDAL ont présenté au public une exposition intitulée « L’évolution de l’urbanisation des communes annexées de 1858 à 1881 ». Daniel BAES et René VIDAL ont reproduit un plan de Lille et de sa banlieue de 1858 à 1881. Ce travail a été réalisé grâce au concours des Archives Municipales de la Ville de Lille.

Transmission du patrimoine lillois Daniel BAES présente ses expositions dans des maisons de retraite, des écoles et dans tout organisme qui en fait la demande. Un partenariat a été mis en place avec l’EPSM de Bailleul : une exposition sur l’histoire des hôpitaux a été présentée par Daniel durant une semaine dans le cadre de l’opération « la culture à l’hôpital ».

34

René Vidal et Daniel BAES


Le Prix Littéraire «Alain Decaux » de la Francophonie « La francophonie permet d’assurer une liaison entre les hommes et les cultures » (Aimé CESAIRE à Abdou DIOUF - mars 2005) LA FONDATION DE LILLE organise tous les deux ans le Prix Littéraire «Alain Decaux » de la Francophonie. Parrainé par le célèbre Académicien, Ancien Ministre et lillois d’origine, Le concours s’adressait à l’origine davantage au continent africain. Fort de son succès et de la qualité des nouvelles reçues, il s’adresse aujourd’hui à l’ensemble des

Pays francophones.

Ce Prix récompense des nouvelles (récits courts de fiction) inédites, écrites en langue française sur un sujet libre. Les textes primés sont ensuite publiés sous forme de recueil. A l’issue du concours, une cérémonie de Remise des Prix est organisée à Lille. Afin de diffuser largement l’information sur ce concours et procéder au recrutement des candidats, la Fondation de Lille s’appuie notamment sur les réseaux associatifs. Leurs responsables, sur place, jouent le rôle de «conseils» en incitant, en soutenant, en aidant à la résolution de problèmes matériels et en diffusant l’information. Il est également fait appel à la collaboration des structures culturelles des représentations diplomatiques pour donner la plus large publicité à ce concours par le biais du Ministère des Affaires Etrangères. La 4e édition La 4éme édition du Prix littéraire de la Francophonie a été lancée en 2008, avec le concours du Ministère des Affaires Etrangères, de la Ville de Lille et de la banque CIC Nord-Ouest. Les candidats sont répartis en trois catégories et plus et moins de 25 ans : - Catégorie A : Continent Africain - Catégorie B : Continent Asiatique, Européen et Américain - Catégorie C : France 234 nouvelles de 29 nationalités différentes ont été reçues en 2008 et soumises aux membres du jury composé de personnes bénévoles. Les membres du jury final se sont réunis le mercredi 6 mai 2009 pour désigner les lauréats de chacune des catégories. Les Grands lauréats ont été désignés par Monsieur Alain Decaux. 35


Palmarès 2009 Catégorie A : Continent Africain moins de 25 ans : « Araignées du soir » de Alexandra Malala RAZAFINDRABE (MADAGASCAR) plus de 25 ans : Monsieur Consistant » de Lotfi BEN LETAIFA (TUNISIE) Mention spéciale pour : « Une âme volée » de Mina IDRISSI HASSANI (MAROC) Catégorie B : Continent asiatique, européen et américain moins de 25 ans : « Fumer » de Tatiana TISSOT (SUISSE) plus de 25 ans : « Jacqueline » de Hani ABDUL-NOUR (LIBAN) Catégorie C : France moins de 25 ans : « Tout à traque » : Natacha QUENTIN (FRANCE) plus de 25 ans : « Dernier hiver à Tanger » : Céline PENVERNE (FRANCE) Mention spéciale pour : « Sous le saule pleureur » de Sébastien POLLET (FRANCE) ; « La loi du Jars » de Gaël DUBREUIL (FRANCE).

La cérémonie de Remise des Pwrix La Cérémonie de Remise des Prix du concours littéraire “Alain DECAUX” de la Francophonie a eu lieu le lundi 16 novembre 2009 au Pavillon Saint-Sauveur, siège de la Fondation de Lille. La cérémonie a été présidée par Monsieur Pierre MAUROY. Les six lauréats ont reçu un prix de 400 € et leurs nouvelles seront éditées dans un recueil (à paraître en 2010). Les nouvelles des mentions spéciales seront également éditées. Pierre Mauroy et Natacha Quentin

Pierre Mauroy et Hani Abul-Nour

Pierre Mauroy et Sébastien Polet Pierre Mauroy signant les diplômes

36

Pierre Mauroy et Céline Penverne


Edition d’un livre par les habitants de Lille-Sud L’association des « Amis du Patrimoine », présidée par Monsieur Roland MALFAIT, a sollicité la Fondation de Lille pour un projet d’édition d’un livre écrit par les habitants du quartier de Lille-Sud. Madame Martine LEBECQ, membre de l’association, a eu l’idée de recueillir les impressions et les témoignages des habitants après avoir réalisé une série d’aquarelles représentant des lieux du quartier. Le projet est articulé autour d’une cinquantaine d’aquarelles transcrivant la chaleur et la lumière d’un quartier pourtant si souvent décrié. Dans ce quartier en pleine mutation, les membres de l’association ont voulu retrouver dans le passé ce qui fait leurs racines et ainsi construire un avenir commun. Après plusieurs années de travail collectif, l’ouvrage, écrit par plus de trois cents habitants de 6 à 92 ans, est terminé. Ce livre regroupe plus de quatre cent textes courts et vivants évoquant la vie des habitants, cinquante et une aquarelles, cinquante trois photographies et vingt cinq dessins. La Fondation de Lille a eu un rôle de conseil, de gestion et de recherche de fonds. Les partenaires ont été nombreux : la Ville de Lille, le Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais, le Conseil Général du Nord, la Caisse de Crédit Municipal de Lille, Le Groupe Dalkia, la Banque Populaire du Nord, les boutiques du Faubourg et bien sur les habitants du quartier. Le lancement du Livre a eu lieu en décembre dernier à Lille-Sud. Martine Lebecq

37


LE NORD SOLIDAIRE


P

3

3

avillon saint-sauveur

Fondation de LilleAssociations La Fondation de Lille met à disposition le Pavillon Saint-Sauveur pour des associations dont la vocation est sociale ou humanitaire. Elles y tiennent des réunions diverses, des expositions ou des conférences. Une convention « prêt de salle » réglemente le partenariat entre l’association et la Fondation de Lille.

Sièges sociaux d’associations La Fondation de Lille accueille dans ses locaux le siège des associations suivantes : - Association des Amis de la Fondation de Lille - Université Populaire de Lille - GREF (Groupement des retraités Educateurs sans Frontières) - Société d’Entraide des Médaillés de la Légion d’Honneur

39


Prêts de salle Voici les assocations ou organisations ayant bénéficié de la salle pour l’organisation de réunions ou de manifestations organisées en 2009 : Unis-Cités Nord-Pas-de-Calais Groupe de Recherche en Santé Mentale GREF (Groupement des Retraités Educateurs Sans Frontières) DDNE CLIC Association Femmes Solidaires SEMLH (Société d’Entraide des Médaillés de la Légion d’Honneur) Association Cap Solidarité AMOPA Secteur Lille Association CADRASIE CHTI VELO Lianes Coopération Musée Hospitalier Régional de Lille Association Pour un Vrai Développement Durable (P.V.D.D) FR3 Production Conseil Général du Nord

40


LE NORD SOLIDAIRE Véronique Davidt, Présidente Déléguée des Amis


A

4

nnexes

Les Amis de la Fondation de Lille L’Association des Amis de la Fondation de Lille a été créée par Pierre MAUROY. Elle a pour but de soutenir la Fondation de Lille et de participer au développement de sa renommée. Elle regroupe ainsi les AMBASSADEURS d’un organisme développant des valeurs de solidarité et d’humanisme. Véronique DAVIDT en est la Présidente déléguée. L’association compte environ environ 150 adhérents (particuliers) et dispose de différents collèges permettant d’associer au développement de la Fondation l’ensemble des acteurs de notre région : - Collège « Collectivités » - Collège « Entreprises » - Collège « Associations »

Ses actions - Rencontres entre Amis sur le thème de la Passion du métier ; - Excursions ; - Actions dans les maisons de retraites lilloises ; - Actions de soutien à la Fondation de Lille

43


Les Gens du Nord Le rôle des Amis de la Fondation de Lille est fondamental dans le développement de la Fondation de Lille. L’association permet de faire adhérer au projet de la Fondation l’ensemble des acteurs de la société civile et de porter haut l’image et le nom de notre région. Elle concrétise la position territoriale de la Fondation de Lille au moment où celle-ci est considérée comme étant la première Fondation Territoriale en France. L’association est également un lieu de rencontres et d’échanges permettant à la convivialité des gens du Nord de s’exprimer. Elle regroupe les bénévoles de l’association et de la Fondation. Pierre Dhénin - Parc Mosaïc

Marie-Thérèse Rougerie

44


Les Amis de la Fondation de Lille en balade .......

45


ORGANISATION Pierre Mauroy - Gérard Romedenne

Conseil d’Administration Membres fondateurs Pierre MAUROY, Président Jacquie BUFFIN, personnalité Véronique DAVIDT, Personnalité Charles PROY, Secrétaire Général Membres de Droit :

Membres élus :

Le Maire de Lille, Martine AUBRY Le Ministre de l’Intérieur Le Ministre chargé des Finances Le Ministre de la Culture

Gérard ROMEDENNE, Président délégué Christian BURIE, Trésorier Catherine FAIDHERBE, Personnalité Alain LOTTIN, Personnalité

Administrateurs honoraires : Le Recteur Guy DEBEYRE, Vice-Président Honoraire Marceau FRISON, Vice - Président Honoraire Jean VASSARD, Trésorier Honoraire Claude LAMOTTE, Ancien PDG de la Banque Scalbert-Dupont Raymond VAILLANT, Vice-Président Honoraire Professeur Jean SAMAILLE, Ancien Directeur de l’Institut Pasteur de Lille , Président Honoraire de l’Université Populaire de Lille

Membres d’honneur, bienfaiteurs Stanislas BURSTIN Victor DEBAES 46


Comité d’Orientation Présidé par Gérard ROMEDENNE, Ancien Président Directeur Général du CIC BSD-CIN, Président délégué de la Fondation de Lille Banques : Banque CIC Nord - Ouest Banque Populaire du Nord Caisse de Crédit Municipal de Lille Caisse d’Epargne Nord France Europe Crédit Agricole Nord de France Crédit du Nord Crédit Mutuel Nord Europe Personnalités : Monsieur Régis CAILLAU, Consultant Madame Danièle DEFONTAINE, Proviseur honoraire, Vice-Présidente Honoraire du Conseil Région Nord-Pas-de-Calais Monsieur Didier DELMOTTE, Directeur Général du CHRU de Lille Madame Nicole DHINNIN, Personnalité Monsieur Eric GRIMONPREZ, Ancien Président du Conseil d’Orientation et de Surveillance de la Caisse d’Epargne Nord France Europe Monsieur Bernard LECOMTE, Délégué Régional - Groupe DALKIA Monsieur Alain MAHIEU, Président Directeur Général - Cabinet Conseil en Communication « INTUITU PERSONAE » Professeur Yves MOUTON, Spécialiste des Maladies Infectieuses Monsieur Alain NATALI, Universitaire, Maître de conférence, Président de l’Université Populaire de Lille

Comité d’Ethique René BARRAS, Président, Président Honoraire de l’APSA Christian BURIE, Président de la MAJT, Ancien Conseiller Municipal de Lille Véronique DAVIDT, Membre fondateur de la Fondation de Lille Professeur Alain LOTTIN, Historien Catherine FAIDHERBE, Personnalité Professeur Henri PETIT, Professeur de Médecine, Président d’Honneur de l’URIOPS Nord-Pasde-Calais

47


NOS PARTENAIRES

La Caisse de CrĂŠdit Municipale de Lille

48



Rapport d'activités 2009 - Fondation de Lille