Page 1

Panorama 29 pouces

2011

S É T U A E V NOU prises du

Interview

Les sur zur Roc d’A

José Hermida

Pratique ■ Le poste de pilotage ■ Entraînement : leçons sur les idées reçues ■ Rouler sur un terrain fuyant

Tests Commençal Ramones, Niner EMD9, J Weite Prototype, Sunn Travis, Giant Cypher, Sram XO 2011, Découverte de l’Equateur Michelin Wild Race’R…

L 18628 - 93 - F: 4,90 €

Evasion

Mensuel - Décembre 2010 - N° 93 - France métro : 4,90 € - Bel/Lux : 5,70 € - Dom/S : 5,50 € - Tom/S : 720 CFP - CH : 9,80 FS – Port.Cont : 5,75 € - Can : 9,25 $CAD

« Je ne suis pas une superstar ! »


True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all

edito

Luttons, camarades !

© Frank Paul

Les paradoxes et les dualités sont partout. Y compris dans la nature. On connaissait Docteur Jekyll et Mister Hyde. On découvre que Dame Nature se dédouble aussi. Belle, sauvage, luxuriante, intense et séductrice, elle nous inonde de ses œuvres parfaites. Qui d’entre nous n’a jamais été enchanté par elle lors d’une sortie à VTT ? Qui ne s’est jamais arrêté devant un paysage incroyable ? C’est aussi cette soif de splendeur qui nous anime tous lorsqu’on chevauche nos montures. Pourtant, Dame Nature cohabite et ne fait qu’un avec un côté sombre et méconnu. Il nous envahit de créations qui laissent à désirer. Probablement le fruit d’un manque de temps pour les fi finaliser et les optimiser… A priori, les êtres humains en font partie. On ne voit effectivement pas d’autre explication en constatant avec quelle insolence certains de ses sujets souillent en quelques secondes ce que Dame Nature a mis des années à façonner ! Pourquoi donc reprendre d’un côté ce qu’elle a du mal à donner de l’autre ? Pourquoi faire coexister le bien et le mal ? Le plus grave, c’est que le ver semble être aussi dans le fruit. Certains amateurs de notre verte passion n’hésitent plus à s’oublier et à se comporter comme des crétins. Papiers de barres énergétiques, tubes de gel, bidons en plastique, chambres à air, chaînes et vieux pneus… On trouve de tout sur nos sentiers. Tout ce que ces imbéciles qui s’autoproclament vététistes laissent sciemment derrière eux. Du coup, chez Bike, nous déclarons ouverte la chasse à ces individus peu scrupuleux. C’est de notre devoir à tous de faire le ménage et de respecter notre planète, si on veut pleinement profiter fi de notre retraite dans une nature rayonnante. Nos sentiers et notre avenir sont en danger. La lutte au sein d’un mouvement révolutionnaire pour éradiquer ces malotrus doit s’organiser. Pourchassons les pollueurs et redonnons à notre environnement l’éclat naturel qui lui va si bien. Il en va de notre avenir et de celui de notre si belle passion. On compte sur vous pour être nos ambassadeurs ici, là, et puis là… Bref, sur tous les sentiers !

AURELIEN HUTINET REDACTEUR EN CHEF

3


BIKE - Espace Clichy, Immeuble Agena 12, rue Mozart - 92587 Clichy Cedex Tél. 01 41 40 32 32 / Fax 01 47 56 54 02 E-mail : bike@editions-lariviere.fr Président Directeur Général Patrick Casasnovas Directeur Général Adjoint Frédéric De Watrigant Editeur Philippe Budillon (32 00) Pour joindre votre correspondant, composez le 01 41 40 suivi du numéro de poste qui figure à la suite de son nom

REDACTION Directeur de la rédaction Bertrand Sanlaville (31 94) Rédacteur en chef Aurélien Hutinet (01 47 56 54 05) Rédacteurs Vincent Néron (01 47 56 54 06) Frédéric Machabert (01 47 56 54 07) Photographe Frank Paul (31 73) Correspondants à l’étranger L. Benchana/NipponNews (Japon) Stéphan Legrand (USA) Maquettiste Stéphane Prévost (01 47 56 54 08) Ont collaboré à ce numéro : Vincent Julliot, Manu Molle, Sébastien Boué, Julien Barety, Alban Aubert, Magalie Renaudin, Bruno Berbessou (studio) Photogravure Responsable : Béatrice Ladurelle (31 57) Scannéristes : Daniel Lesven, Nathalie Morales (31 58) PUBLICITE Tél. 01 47 56 54 03 / Fax 01 41 40 32 56 E-mail pub : pubbike@editions-lariviere.fr Directeur commercial Christophe Cluzel (01 41 40 32 15) Directeur de publicité Pascal Louis (01 47 56 54 03) Assistante : Annie Moudze (01 41 40 32 05)

Nouveautés

p.40

Les surprises du Roc d’Azur

p.46

ABONNEMENTS/ VENTE PAR CORRESPONDANCE Accueil clients Tél. 01 47 56 54 00 / Fax 01 47 56 54 01 E-mail abo. : abo@editions-lariviere.fr E-mail VPC : vpc@editions-lariviere.fr Correspondance Editions Larivière, accueil clients : 6 rue Olaf Palme, 92587 Clichy Cedex Directeur des abonnements Fredéric Eschwege (40 90) Promotion abonnements Géraldine Savigny (40 91) Tarifs : France 1 an, 12 n° : 49,98 € Autres pays et par avion : nous consulter. Service des ventes (réservé aux diffuseurs et dépositaires) Chef de produit : Laëtitia Alzieu : 01 41 40 56 95

BIKE est une publication mensuelle des EDITIONS LARIVIERE, SAS au capital de 3 200 000 €. Dépôt légal : 2e trimestre 2006 Commission paritaire : 0413 K 83002 N° de TVA intercommunautaire : FR 96572 071 884, CCP 115 915 A Paris RCS Nanterre : B 572 071 884 12, rue Mozart, 92587 Clichy Cedex Tél. 01 41 40 32 32 / Fax 01 41 40 32 50 Imprimé en France / printed in France Imprimerie de Compiegne : ZAC de Merçière, 60205 Compiègne Les manuscrits non insérés ne sont pas rendus. Diffusion : MLP Directeur de la publication et responsable de la rédaction Patrick Casasnovas

Test J Weite Prototype True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all

Bike n°93 - Décembre 2010

Evasion Découverte de l’Equateur

p.32

sommaire ■ En couverture Vincent Julliot sur le Niner EMD9

■ Nos rendez-vous • Edito : Luttons, camarades ! ............................................ p. 3 • Rêver action : singletrack .................................................. p. 6 • Rêver action : superman ..................................................... p.8 • Rêver vélo : le Scott Génius LT de Nino Schurter .......... p. 10 • Courrier lecteurs : Bike vous répond ............................. p. 12 • Actus : toutes les news, les potins, les exclus............. p. 16 • Opinion : combien de filles iront aux JO 2012 ? ............. p. 26 • Concours : 2 séjours Scott Tour 2011 ............................ p. 28 • Shopping ............................................................................ p. 30

■ Nouveautés • Les surprises du salon du Roc d’Azur........................... p. 40

■ Magazine • Découvrir : l’Equateur à VTT............................................ p. 32 • Panorama : les VTT 29 pouces ....................................... p. 80 • Interview : Jérôme Clementz ........................................... p. 92 • Portrait : Charly Di Pasquale ......................................... p. 100 • Interview : José Hermida ............................................... p. 104

p.104

Interview José

Hermida p.80

• Première fois : Thibaut Ruffin ....................................... p. 130

■ Essais • Commençal Ramones ....................................................... p. 48 • J Weite Proto ..................................................................... p. 52 • Niner EMD9 ........................................................................ p. 56 • Sunn Travis ........................................................................ p. 60 • Giant Cypher ...................................................................... p. 62 • Sram XO 2011 ................................................................... p. 64 • Michelin Wild Race’R ....................................................... p. 70 • Victorinox Swiss Tool Spirit ............................................ p. 72

■ Pratique • Technique : le poste de pilotage .................................... p. 76 • Pilotage : maîtriser les terrains fuyants ........................ p. 74 • Santé : les idées reçues de l’entraînement .................. p. 78 • Agenda ............................................................................. p. 126

■ Sport • Le Roc d’Azur à Fréjus................................................... p. 112 • Ornans .............................................................................. p. 122

Panorama Les VTT 29 pouces

ABONNEZ-VOUS EN PAGE 69 & 125 ANCIENS NUMÉROS EN PAGE 90 Couverture : © Manu Molle

5


Singletrack Un panorama à se damner, un relief ludique, un sentier monotrace qui serpente à n’en plus finir... Les plaisirs du VTT sont nombreux, mais là, tout de suite, face à cela, ça donne envie, hein ? Allez, hop, foncez dans le garage, équipezvous, enfourchez votre monture, et évadez-vous ! Le plaisir est invariablement au bout de chaque sentier !

6

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all PILOTE PI PILO TE TE

:

MATT ATT AT

HUNT HU NTE TE ER R

(S SP PEC ECI IA ALIZE ED) D)

- PH PHOT PHOT OTO O : S ST TER TER E LI LING L LOR OR REN ENC CE E

7


Superman Sur les hauteurs de Pra-Loup, da d ns lles ess jusste e eme ent no om mmé éess Alp pess de Ha H u uttee Prov Pr o en e ce ce,, Ma Maur urin in Tro roce celllo o pr pren e d - lu en ui auss s i - de lla a ha haut utteu eurr et s’envole pardelà les cimes dans un magnifique superman seat grab avant de se transformer en homme de l’Atlantide... Plouf !

8

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all PILO LOTE OTE E

:

MAU MAURIN N

TR ROC CEL LLO L

(SANT N A NT

CR RUZ-MIA)

- PHOT TO : MA MANU N MOLLE E

9


Scott Genius LT de Nino Schurter

Missile !

Le vainqueur de la Coupe du monde de cross-country t a quelque l peu détonné en se pointant au départ de la Maxi-Avalanche de Flims au guidon de cet engin. 185 mm de débattement, du carbone à profusion, des roues à boyaux et un poids hallucinant de 12,8 kg. Bon choix pour le Suisse, qui a remporté l’épreuve à côté de chez lui. Autopsie de sa monture.

Cadre

Présenté cette année, le Genius LT reprend la cinématique de son petit frère en 150 mm. Le cadre nu en carbone HMX est annoncé à 2 250 grammes. Ce dernier-né possède, grâce à l’amortisseur Scott Equalizer 3, un débattement réglable, avec 0, 110 ou 185 mm. A Flims, Schurter roulait avec une selle Syncros et une tige de selle télescopique RockShox Reverb.

12,8 kg prix n.c.

Transmission

10

Nino roulait avec un pédalier carbone, un dérailleur arrière et une cassette dix vitesses, du groupe Sram XO.

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all PAR

FREDERIC

MACHABERT

-

PHOTOS

SCOTT

Poste de pilotage

Nino a équipé son vélo d’une potence et d’un cintre Syncros. Pilote Sram, il roulait avec des triggers Sram XO et des leviers de freins Juicy Ultimate. A noter que le Suisse roulait en Suisse T . « C’était vraiavec le système Twinlock ment le meilleur choix pour ce genre de course », a déclaré Schurter.

Adepte des boyaux, Nino a surpris son monde en installant ce type de pneus sur son Genius LT !

Fourche

Nino roule avec une fourche Rockshox Lyric R avec 170 mm de débattement. A noter que le Suisse avait la possibilité de bloquer sa fourche.

Freins

Durant tout le week-end, Schurter s’est battu à couteaux tirés avec Rémy Absalon. Le Suisse était équipé de freins Avid Juicy Ultimate en 180 mm de diamètre.

Cadr dre en carbone et suspension offrant trois déba attements différents : la recette pour remporter la viictoire à Flims !

La d douille de direction conique assure un maximum de rigidité ri et de précision de pilotage. Notez le nouvveau logo Scott...

Pneus et roues

Les enduristes ont un peu halluciné en voyant arriver Schurter au départ à Flims. Le pilote Scott roulait en effet avec des boyaux Dugast et des jantes en carbone et moyeux Syncros ! Vous avez dit light ?

11


Road Bike réactions Lancé le 6 octobre dernier, et toujours disponible en kiosque actuellement, notre premier horssérie route a généré de nombreuses réactions positives qui nous vont droit au cœur. En voici quelques-unes. Merci de vos retours, de vos encouragements, qui nous motivent à vous en offrir toujours plus ! ■ Pratiquant peu le VTT, je suis un lecteur très occasionnel de Bike et j’apprécie votre revue. Je n’ai pas manqué d’acheter votre hors-série Road qui est une excellente parution, bien meilleure que les autres revues route existantes. A quand une parution mensuelle ? Philippe Combes ■ Tout d’abord merci pour votre magazine, il est super intéressant (j’ai longuement comparé avant de m’abonner). Comme pas mal de monde dans mon club, je pratique autant la route que le VTT, et vice versa. Je viens de dévorer votre hors-série route. Faites-nous plaisir, allez plus loin et lancezvous dans un magazine pour la route. Mon abonnement immédiat vous est acquis. François Vitu ■ Je viens de lire attentivement la nouvelle revue Bike dédiée au vélo de route et je tiens à vous adresser mon sentiment. Depuis que j’ai découvert le milieu du cyclisme […], j’ai toujours été surpris, voire contrarié, de constater des clivages, des chapelles, des barrières entre les diverses disciplines. Comme si le mot ‘‘vélo’’ était cuisiné à plusieurs sauces incompatibles. […] Car à l’usage, finalement, quels que soient l’outil, la position ou le lieu, la composante physiologique est toujours immuable,il faut pédaler, adapter sa cadence de pédalage, travailler la force, la vitesse, l’adresse, l’équilibre... et se déplacer sur deux roues mues par notre seule énergie humaine. Alors pourquoi ne pas rassembler et faire cohabiter tous les pratiquants cyclistes ? Pourquoi opposer sans cesse les routiers aux vététistes ? Pourquoi ne pas mettre en commun nos connaissances et acquis respectifs ? […] Et voilà qu’au cœur même du temple VTT, le Roc d’Azur 2010, est né le génie créatif, celui qui balaie les préjugés. Chose inimaginable jusqu’alors, des journalistes, tous issus du VTT, compétents, passionnés, se lancent dans une aventure médiati-

Rencontre

Quelques mots pour vous remercier de la présentation de Mohamed (Bike 88), artisan de Marrakech des plus souriant, qui recycle nos pneus de VTT en superbes cadres photo et autres objets de déco... Je suis rentré hier soir de Marrakech et lors de mon séjour, j’en avais profité pour aller à sa rencontre. J’avais emmené dans mes valises deux vieux pneus pour qu’il me réalise deux cadres... Par la même occasion, je lui ai laissé le numéro de Bike avec l’article relatant son art... parce qu’il s’agit bien ici d’un art ! En attendant, voici deux photos prises lors de notre rencontre... David Maricou, par e-mail

12

que en créant une revue, Road Bike. Avec compétence, avec leur sensibilité vététiste. Cette initiative inédite réveille mes convictions. C’est comme si un rêve devenait réalité. Enfin, l’intelligence se conjugue avec efficacité, créativité. Enfin, des amis agissent concrètement en rassembleurs, rompent avec des clivages stupides, passéistes et destructeurs. Enfin, des spécialistes mettent leur talent au service des cyclistes de tous bords. Jean-Christophe Péraud symbolise ce renouveau qui va enfin associer des valeurs communes. Une page se tourne, des vététistes ouvrent enfin la voie du renouveau, de l’avenir. J’ai la modestie de croire que la lutte contre le dopage passe aussi par l’apport de l’esprit VTT dans le monde de la route, aussi infinitésimale que soit la dose. Merci, mes chers amis, vous me réconciliez avec mes valeurs éducatives. Longue vie à Road Bike ! Yvon Miquel, président du Véloroc-Cavaillon

Mohamed et David... Une rencontre possible suite à l’article dans le Bike 88.

Excellent ! Et ravi de voir que nos articles peuvent générer de belles rencontres comme celle-là ! Nous avons vocation à vous informer, vous faire partager un maximum de choses, et votre clin d’œil nous motive à continuer de la sorte ! Merci à vous…

True PDF release: storemags & fantamag

Spot

Depuis la fin du mois d’août, je suis l’heureux possesseur d’un Specialized (Epic) acheté chez Breizh Bikes à Brest. Je souhaite remercier l’équipe de ce magasin, composée de Ben, Colin et Dorian, pour leur aide et leur conseil dans le choix de ce VTT, et pour le sérieux au niveau SAV et conseils divers. C’est un vrai bonheur de se rendre dans ce magasin où l’accueil est super agréable et où l’équipe est accessible. Je n’ai pas pu participer à l’édition 2010 du Roc’h des monts d’Arrée, mais je sais que je vais pouvoir m’éclater avec mon nouveau spad sur l’édition 2010 du Roc d’Azur. Je roulais avant sur le 9.2 de Décathlon et, franchement, depuis que je roule avec l’Epic, je n’ai que de bonnes sensations à son guidon. Je prends un réel plaisir à rouler avec, tellement je le trouve maniable et agréable à piloter. Je ne dirais qu’une chose : vivement la prochaine sortie VTT ! Merci pour votre mag’, qui permet de s’évader, et bonne continuation ! Continuez à nous faire rêver ! Et amis lecteurs brestois, pour des conseils VTT, n’hésitez pas, allez chez Breizh Bikes ! Sébastien Lepinay, Brest (29)

Il est fréquent de recevoir à la rédaction des courriers de plaintes sur telle marque ou tel revendeur. Alors, pour une fois qu’un courrier en encense un, on le publie avec plaisir !


storemags & fantamag - magazines for all

Conseil

J’ai lu avec attention votre essai du Trek Madone 5.2 modèle 2011 dans votre hors-série Road Bike. Il semble avoir beaucoup perdu par rapport à son prédécesseur, et j’ai beaucoup apprécié votre protocole d’essai consistant à équiper chacun des vélos du match avec une seule et même paire de roues. Pour ma part, je roule avec un 5.2 modèle 2010, dernier modèle de la série 5 avec cadre OCLV fabriqué aux USA, équipé en roues Bontrager Race Lite, un super vélo sur lequel je voudrais changer les roues. Mais je suis un peu perdu entre les caractéristiques des roues, leur adaptation à mon cadre, ma morphologie et mon usage… J’hésite entre une roue polyvalente légère (Fulcrum racing 0, DT Swiss RR1450, Mavic R-sys, Roval Fusée SL) et une roue carbone (Mavic Cosmic carbone SL, Shimano 7850 C24 ou C50 CL), avec un budget de 800 à 1 000 euros. Sachant que j’ai 47 ans, que je pèse 80 kg, que je roule en plat ou vallonné, seul ou avec des copains, pourriez-vous m’éclairer dans mon choix ? Hervé Rougier, par e-mail

Le cadre du 5.2 2010 et le même que celui millésimé 2011. La différence se situe au niveau de quelques composants, mais les commentaires sur le cadre sont clairs : « Probablement la meilleure base qui soit pour monter un vélo. » Et en effet, quelle machine ! Concernant votre souhait de remplacer les roues et compte tenu de votre type de pratique, nous vous conseillons effectivement un profi fil de jante plus haut, du style des Cosmic ou des C50. Votre vélo s’en accomodera parfaitement et même si ce type de roues peut réduire le confort, la qualité du cadre permettra de gommer cette particularité mieux que bien d’autres cadres. Impossible de vous donner une marque, devoir de réserve oblige, mais les modèles que vous avez cités iront parfaitement si le budget, lui, passe.

Publicité mensongère ?

Je viens d’acheter le hors-série Bike sur la une duquel je lis ‘‘Tous les VTT 2011’’. Surprise à l’intérieur, ceux qui m’intéressaient le plus n’y figurent pas : Decathlon Rockrider, Nakamura, Vario, Sunn, Go Sport, Lapierre 514... De plus, sur un vélo, un point très important est le poid et pour pratiquement un modèle sur deux, on peut lire ‘‘Poid n.c.’’. Vendre un magazine 6,50 € avec si peu de doc est une honte. Les catalogues Lapierre, Decathlon... sont complets et gatuits. Quand on achète le salon de l’auto, toutes les marques sont présentes ainsi que tous les modèles. Un nouveau lecteur très déçu. Joël Dupland, par e-mail Merci de votre achat et de votre message. Nous réalisons chaque année ce hors-série dès la fi fin d’Eurobike, le plus gros salon au monde du vélo (début septembre), et donc à une date où certaines marques n’ont pas encore leur catalogue ni leurs tarifs définitifs. fi Parce que nous souhaitons, le plus tôt possible, vous apporter la vue d’ensemble la plus précise possible sur les gammes de VTT disponibles en France, nous réalisons un tour de force pour obtenir, compiler, trier et illustrer plus de 400 vélos. Nous sommes les premiers à le faire, avant même de nombreux sites internet. Pour cela, nous mettons à contribution les marques et distributeurs, afi fin qu’ils nous délivrent leurs informations. Parfois, nous le regrettons, nous n’avons pas la totalité des infos pour nous permettre d’obtenir un produit complet. Mais nous ne pouvons nous substituer aux constructeurs et inventer pour eux les infos manquantes. Enfi fin, si certaines marques sont absentes, nous le déplorons aussi, mais c’est qu’elles n’ont pas pu, ou pas voulu, répondre à nos sollicitations. Des sollicitations qui n’entraînent aucune conséquence pour elles, hormis d’avoir leurs produits visibles, car leur présence dans ce hors-série est totalement gratuite. Bref, vous le voyez, nous nous efforçons de vous proposer un hors-série le plus complet et le plus tôt possible, dans les limites des contraintes qui sont celles de l’industrie du vélo. Nous avons à cœur d’améliorer sans cesse nos produits et ne manquerons pas d’intégrer vos remarques aux prochaines éditions.

13


Des questions ? Un coup de gueule ? Des critiques ? Des états d’âme ?

Ecrivez-nous !

Enfants

J’aimerais vous dire un grand MERCI pour votre humour, votre bonne humeur, vos belles photos et aussi vos explications qui éclairent ma petite lanterne. J’aurais toujours plus de plaisir à parcourir les 132 pages du magazine chaque mois. A propos, il est vrai que j’aurais pu vous envoyer un cliché, c’est chose faite. Il a été pris au cours d’une rando locale qui restera un excellent souvenir. C’était ma première, mais sûrement pas ma dernière. Je vous en envoie également deux de mon fils Yohan qui datent de l’automne dernier, il avait alors 5 ans. Force est de reconnaître ‘‘le futur Julien Absalon’’ ! (Si vous souhaitez en publier un ou les deux, je n’y vois pas d’inconvénients, peut-être que ça l’encouragera à préférer le VTT au tennis.) J’en profite pour vous demander si vous avez déjà abordé la question du VTT pour enfant dans un précédent numéro. Je m’interroge en effet sur le choix le plus judicieux de vélo dans lequel investir, quels conseils techniques leur donner en priorité… Au plaisir de vous relire et de vous rencontrer sur un terrain (au milieu d’un chamois, d’un aigle et d’un écureuil, bien sûr !) Gérald Schneider, par e-mail

Italie

Bike - Editions Larivière - “Courrier lecteurs” Espace Clichy - Immeuble Agena 12, rue Mozart 92587 Clichy Cedex E-mail : bike@editions-lariviere.fr Fax : 01 47 56 54 02

Avez-vous une aversion envers les marques italiennes? Dans le hors-série VTT, je vois des marques connues et moins connues et rien sur des marques prestigieuses de route qui font également des VTT, comme Colnago avec le modèle Rock, Kuota avec Kaya, Kor et Wilier avec le Cento1 XC ou le Solitario. Et quand je lis votre hors-série route, car je pratique les deux disciplines, rien sur Pinarello (avec les Dogma et Kobh) qui équipe pourtant deux équipes du Pro Tour (Caisse d’épargne et Sky). Pour revenir au VTT, que valent ces modèles italiens ? Pourquoi vous n’en parlez jamais ? Je pense entre autres au Wilier Cento1 XC qui, d’après Wilier, est dérivé du modèle route Cento1(élu vélo de l’année 2009 par un confrère) et équipé Sram XX, tout carbone. Est-il trop lourd ? trop cher ? pas adapté au VTT ? Sachant que cette marque a été également distinguée toujours par la même revue avec le modèle Imperiale, élu vélo de l’année 2010, je me dis que c’est aussi une référence dans la route comme d’autres le sont dans le VTT, tels Specialized, Trek, etc., et que leurs VTT doivent être de bons VTT. Et vous, rien les concernant. Sachant que, pour la route, ces marques italiennes sont recherchées, je me pose des questions concernant ces mes mêmes marques en VTT. Pouvez-vous m’éclairer ? Peut-on les acheter ? Continuez comme cela (surtout les DVD pilotage et entretien). Serge Migeon, par e-mail

Rassurez-vous, hormis la difficulté fi d’obtenir certaines infos ou certains vélos pour test - ce qui est souvent le cas malheureusement avec les marques que vous citez -, nous n’avons d’aversion pour personne à la rédaction. Pas plus les Italiens que les autres. Nous connaissons ‘‘sur le papier’’ la qualité de ces fabricants, mais n’avons jamais pu les soumettre à nos essais. Nous ne pouvons donc pas mieux répondre à vos interrogations. Néanmoins, sachez que nous continuerons à l’avenir à les solliciter pour, nous l’espérons, pouvoir enfi fin essayer sur le terrain ces vélos de marques prestigieuses. ●

HUMEUR DU MOIS

Codep mal vu

14

Nous avons, il est vrai, très peu abordé les VTT d’enfants, principalement parce qu’il est impossible pour nous de donner un avis journalistique sans pouvoir essayer les vélos concernés. Quant à les faire essayer par des enfants, leurs avis sont souvent très différents et pas totalement objectifs. Nous avions réalisé uniquement un panorama dans le Bike 29. Pour autant, sachez que les critères importants dans le choix d’un VTT pour enfant sont principalement : la taille adaptée (il n’est pas rare que les enfants aient des vélos trop petits ou trop grands, ce qui les limite sur les sentiers), le poids (un élément essentiel et qu’il faut prendre en compte, car le rapport poids/taille des enfants ne leur permet pas d’être à l’aise sur des vélos lourds) et la fi fiabilité d’ensemble du VTT. Il vaut parfois mieux opter pour un semi-rigide fiable et léger, que choisir un tout-suspendu plus lourd et plus complexe. D’autant qu’apprendre sur un semi-rigide est toujours plus intéressant en termes de pilotage ! Enfi fin, veillez aussi aux petits détails, comme la garde des leviers de frein réglables pour leur taille de mains, mais aussi des poignées pas trop grosses, une selle confortable et adaptée à leur morphologie, etc.

Juste pour vous transmettre une info toute fraîche : le Codep (Comité départemental) de la FFCT Corse est né ! En effet, mis à part quelques départements d’outre-mer, la Corse était la seule région à ne pas bénéficier de comité. Le Codep a été créé officiellement le 19 juillet 2010 et entériné par la Fédération le 25 septembre. Les quatre clubs FFCT de l’île peuvent donc désormais compter sur cette structure. Le comité directeur du Codep Corse est composé de sept personnes faisant déjà partie du bureau de leur club respectif.Une réunion du comité directeur a déjà eu lieu pour parler des futurs projets et des souhaits de chacun. Par contre, depuis plus de deux mois, la ligue de Côte d’Azur (notre ligue de tutelle, qui regroupe les Codep du Var, des Alpes maritimes et donc de la Corse), ne voyant pas du tout d’un bon œil notre création de Codep pour des raisons obscures et purement ‘‘anti-corses’’ (malheureusement, cela existe...), essaie par tous les moyens de nous freiner dans notre élan. Elle ne nous communique aucune documentation, alors que son rôle est d’aider les Codep qu’elle gère ! Quand je dis ‘‘ligue’’, je devrais dire ‘‘son président’’, plus précisément, qui fait la pluie et le beau temps et qui est craint apparemment par beaucoup de monde sur la côte... Résultat : nous (le Codep Corse) allons nous transformer relativement rapidement en ligue corse, vraisemblablement avant fin octobre (une fois toutes les démarches administratives faites), pour une validation par la Fédération début novembre - cette Féderation à Paris, avec laquelle nous traiterons en direct à l’avenir, qui nous soutient à fond, qui nous a toujours aidés et conseillés depuis le début. Voilà l’histoire de personnes qui croient à fond au sport, et plus particulièrement au VTT, qui ont la chance d’avoir en Corse la seule base VTT et qui se voient jalousés par la ligue qui devrait être son premier soutien ! Cette ligue qui fait sur cette île ce qu’elle veut depuis des lustres (en matière de séjours, par exemple). Mais dans quelques semaines dorénavant, nous serons autonomes (sans jeu de mots !), nous allons continuer à nous battre pour que le VTT et le cyclotourisme en général s’épanouissent en Corse. Michel Selvini, secrétaire du Codep Corse (Ajaccio)

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all


Bimbo

Gagnants

Depuis qu’elle sait que notre maquettiste, Stéphane, est un surfeur émérite, Audrey s’est aussitôt offert un beach-bike afin d’appartenir à la même tribu que lui. Malheureusement pour la belle, rouler dans le sable n’est pas aussi facile qu’elle le pensait, et toute la plage en rit encore. Les méchants !

Assur !

Cycl’ASSUR est une association qui propose de l’assurance dommages et /ou vol. Elle s’associe avec Allya assurances, spécialiste de l’assurance vélo depuis 2005, pour proposer aux cyclistes une protection optimale de leur vélo en toutes circonstances : en loisirs, en entraînement et en compétition. Plutôt positionnés pour les vélos milieu et haut de gamme de moins de deux ans, les produits Cycl’ASSUR offrent deux types de prestations : dommage (casse suite à chute, accident et accident de transport) et dommage + vol (vol avec effraction ou agression = bike jacking). La limite maximum d’indemnisation ne pourra pas excéder 5 000 €. Le coût de l’assurance se calcule en fonction de la valeur du vélo. Il faut compter environ 5,5 % du prix du vélo pour la garantie dommage et 7,3 % pour la garantie dommage et vol. Pour plus d’infos, direction le site www.cyclassur.com

En marge du Roc d’Azur, Bike s’associait au camping du domaine du Colombier pour une tombola organisée autour d’un dîner festif et convivial ! Voici les deux heureux vainqueurs d’un séjour dans ce camping situé à quelques minutes du site du Roc d’Azur. Un logement agréable, peu onéreux, un cadre sympa... Sûrement un bon plan à méditer pour les préparatifs de votre Roc 2011 !

Braquage ! Le Roc d’Azur a toujours été une fête, mais, cette année, la facture est un peu lourde pour Race Company, qui s’est fait voler sept vélos du stand, ainsi que celui de Maurin Trocello, son pilote enduro. Race Company et son équipe de passionnés de beau matos s’étaient battus pour avoir sur leur stand des bijoux comme le V 10 carbone édition ‘‘Limited Syndicate’’, qui a fait un vrai tabac sur le salon. Sa seule vue a fait craquer les fans du Syndicate et de Santa Cruz, qui ont sorti le carnet de chèques, fait des sacrifices financiers pour posséder le vélo de leurs rêves. Alors, certes, ce n’est que du matériel, mais c’est notre passion, et la passion n’a pas de prix mais une valeur, celle du respect. Des truands l’ont bafouée et cela est écœurant. Vous trouverez sur ce lien www.raceco-mtb.com/wanted/ toutes les infos sur les vélos volés.

Boulette

On a beau avoir une vue digne d’être incorporé à l’école de chasse de Top Gun, on n’en reste pas moins un homme avec ses faiblesses. Pour preuve, notre Vince de testeur n’a même pas vu les passants de câbles pour tige télescopique sur le dernier Camber de Spé (Bike n° 92) et en plus, il s’en est plaint ! Allez, au coin !

Adopté Si vous distribuez des produits de bonne qualité, mais que vous n’avez pas les moyens de communiquer, rien de tel qu’un bon pilote sans contrat spécifique pour créer le buzz. C’est ce qui s’est passé avec le nouveau guidon Renthal adopté par Fabien Barel himself, du coup, les stocks sont vides !

Collector OK, ce n’est pas vraiment du VTT, mais connaissant le nombre de fans du film On any sunday qui circulent dans le milieu, il était primordial de leur dévoiler la dernière série limitée de chez Troy Lee Designs, reprenant les coloris de la Porsche de Steve McQueen dans Le Mans. Pour info, seuls 150 exemplaires sont réalisés pour un prix de 500 euros. Passez commande.

Mag’

Plus qu’un catalogue, une revue : Cycling Attitude by VELO & Oxygen. Ce magazine présente l’ensemble des collections Bianchi, Definitive Gitane, Gitane, Peugeot Cycles, Puch et Spectra pour les accessoires, mais aussi plein d’infos et de conseils pour bien choisir ! Avec 144 pages, il vous offre la meilleure Cycling Attitude : la vôtre ! Ce mag’ incontournable est disponible dans les magasins VELO & Oxygen.

16

Design Après le Specialized Demo de l’an dernier, Tourbillon Design présentait, sur le stand Dogwood du Roc d’Azur, sa nouvelle œuvre, à d’un Knolly Podium de DH. Inspiré des dessins tahitiens, il arborait de magnifiques anodisations chocolat, ainsi que de fabuleuses pièces carbone, made by Leoseven. Beautiful !

● Après une année chez Omega Pharma, Jean-Christophe Peraud rejoint pour les deux prochaines saisons l’équipe française AG2R où il roulera sur un Kuota ● Entraîneur de Jean – Christophe Peraud, Mickaël Bouget fera partie la saison prochaine de l’équipe AG2R. Enorme talent, l’Italien Gerhard Kerschbaumer (5e des Mondiaux U23) roulera la saison prochaine pour Bianchi. Après deux saisons pour l’équipe Culture Vélo Nice, le touche à tout Julien Lopez rejoint l’équipe Santa Cruz Mia pour 2011 ● Les casques Lazer et les semelles biomécaniques Superfeet sont désormais distribués en France par la société ESM ● MSC Bikes a un nouveau site web, vous y trouverez tous les nouveaux modèles, des vidéos à télécharger ainsi que le catalogue en PDF : www.mscbikes.com ●

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all

Retour Pour fêter le retour aux affaires de Christian Taillefer en tant que chef produit de la marque, Peugeot avait ressorti sur son stand du Roc d’Azur, un vieux modèle que ‘‘Taillo’’ utilisait à la fin des 90’s pour ses records de vitesse sur neige à Vars (05). Ça fait peur !

L’Europe au ras du sol par Laurent Le Tendre

Anodisations

On continue, encore et toujours, dans la couleur, puisque pour 2011, la marque de tige de selle télescopique KS proposera différents coloris d’anodisation sur ses colliers, mais aussi sur ses commandes, qu’elles soient au guidon ou sous la selle.

Custom Idée intéressante que celle de la marque Skyde, qui vous propose d’optimiser votre VTT tout-suspendu en vous refabriquant un triangle avant en titane et avec une géométrie sur mesure, tout en conservant la partie arrière et les biellettes. Le résultat en image, sur base d’un Yeti 575.

Cadeau

Au vu de leur magnifique saison 2010, Sabrina Jonnier et Damien Spagnolo se sont vu remettre par leur sponsor Urge, lors du dernier Roc d’Azur, une magnifique peinture, réalisée par José Campos et les représentant en action. Séquence émotion.

« Après un tour de France en VTT effectué deux ans plus tôt, je me suis lancé cet été dans un tour d’Europe en tricycle couché. Mon objectif reste d’utiliser au maximum les voies vertes, de prendre le plus de plaisir possible à rouler. Le confort de mon engin m’a permis d’avaler les kilomètres jour après jour quelles que soient les conditions climatiques : le vent, la pluie, la chaleur. La performance sportive mise à part, ça a été aussi une épreuve psychologique. Après la perte de ma fille, j’avais besoin de me retrouver seul face à moimême. Dans les moments difficiles, je repensais à toutes les souffrances qu’elle avait subies, je n’avais pas le droit de me plaindre, d’abandonner, c’était mon choix, elle m’a aidé à tenir jusqu’au bout. J’ai parcouru ainsi 5 858 km en 49 jours, traversé sept pays en longeant la plupart des fleuves français et européens (la Loire, L’Elbe, le Danube, le Rhin et le Rhône). Je ne considère pas ça comme un exploit, même si beaucoup le pensent. Il suffit d’un peu de temps et de volonté. La vie est trop courte, alors faites vos bagages et roulez. »

Sape

G4 Dimension Geoffroy Lequatre, coureur professionnel sur route depuis 2004, est aujourd’hui l’un des coéquipiers de Lance Amstrong au sein de l’équipe Radio Shack. Des jambes, mais aussi de la créativité à revendre et un goût prononcé pour la mode, il n’en faut pas plus à Geoffroy pour donner naissance à sa propre ligne de vêtements. Pour le vélo, mais pas seulement : l’objectif basé sur le confort, la qualité et le luxe est sans compromis. Quatre collections classe et très originales sont déjà disponibles pour le vélo, ainsi que des accessoires tels que jambières, manchettes et coupe-vent ultra light. Chez Bike, on adore ! Longue vie à G4 dimension. Tout ce qu’il y a à savoir est sur www.g4dimension.com

Vues du côté de chez Sombrio, de nouvelles tenues de freeride et de DH aux coloris pour le moins flashy. Fabriquées en stretch, elles sont légères et respirantes, tout en résistant aux abrasions. Fashion !

Confort

Si vous désirez gagner du poids sur votre VTT, sans pour autant rechigner sur le confort et la fiabilité, SB3 sort pour vous ses nouvelles poignées en mousse équipées d’un collier de serrage dans le coloris de votre choix. Et en plus, ce n’est pas cher, seulement 14 euros. On achète !

17


b

l

a

-

b

l

a

Pierre

Boyer Organisateur du Roc laissagais Pour fêter ses 20 printemps, les 15 et 16 avril prochains, l’épreuve aveyronnaise organisera les championnats de France marathon.

Web

La marque espagnole Mondraker, qui vient de recruter Andreu Lacondeguy, a complètement rénové son site internet. Photos plus grandes, contenu plus clair et plus intuitif, information complète, foire aux questions et téléchargement des anciens catalogues… Du côté de la nouvelle mouture, c’est beau, pratique et fonctionnel ! Allez vous en rendre compte vousmême sur www.mondraker.com

Pourquoi organiser ce championnat de France marathon ? Nous voulions un évènement particulier pour les 20 ans de la manifestation. C’était important pour nous de garder cet esprit de course de masse sur une seule grande boucle. Le VTT à l’ancienne, en somme ! Certes, on aurait pu aussi postuler pour une Coupe de France XCO, mais l’option du championnat de France marathon nous paraissait une évidence. Ça nous correspondait mieux. Pour cela, nous avons dû obtenir une dérogation de l’Union cycliste internationale pour organiser les championnats de France à cette période de l’année. Vu que, en 2011, les mondiaux auront lieu fin juin, l’UCI a accepté de décaler la date de la course nationale. Il y a peu de marathons en France, et c’est vrai que Marotte (vainqueur à Ornans, voir p. 122) n’aura pas l’occasion de porter sa tenue tricolore ! Nous ajoutons donc une épreuve le samedi, avant notre traditionnel Roc laissagais le lendemain, qui est une épreuve UCI de classe 1, comme le Roc d’Azur.

Cela doit représenter une somme de travail supplémentaire ? Nous sommes une organisation assez bien rodée depuis pas mal d’années. Les bénévoles, nous les avons déjà ! Alors, je dois dire que le travail en plus est facilement gérable. Mais il est vrai que notre budget n’est plus tout à fait le même.

Quelles seront les distances pour l’attribution de ce titre national de la longue distance ? Les hommes auront un parcours de 84 km pour environ 2 800 mètres de dénivelé, alors que les dames s’affronteront sur 64 km et environ 2 000 mètres de dénivelé. Habituellement, le Roc laissagais, qui fait également partie du circuit Rando d’Or, rassemblait 1 200 participants. Là, on peut s’attendre à avoir 1 500 coureurs. Mais nous ne sommes pas focalisés là-dessus.

Est-il déjà possible de s’inscrire ? Oui, bien entendu ! Les inscriptions sont déjà ouvertes sur notre site (www.roclaissagais.com), tant pour les championnats de France marathon que pour notre Roc laissagais du dimanche !

29er

Le magasin Giant Bike Shop de Caen (14) organise une semaine de tests avec des Giant 29 pouces. Du 4 au 11 décembre prochain, vous pourrez essayer l’Anthem X 29er et le XTC 29er. Toutes les infos sur : http://www.facebook.com/group.php?gid=110593195630113

Distrib’ Alexandre Cauchy, le boss de Mohawk’s Cycles, reprend la distribution des marques Tomac, Biemme (textile) et Abici (marque de vélos italiens rétrochic). Pour plus d’infos, direction le web sur www.mohawkscycles.fr ou appelez le 07 60 46 36 91 .

Puma

La célèbre marque de chaussures de sport sort une ligne complète de lunettes de soleil Sport et Lifestyle. Verres polycarbonate polarisés, protection aux UV à 100 %, maintien travaillé, looks soignés… Il y en a pour tous les goûts, comme avec ce modèle Breeze… Infos sur www.puma-eyewear.com

Chumba 2011

Exit l’ancien modèle au look vieillot, voici le nouvel opus du Chumba Evo. Il dispose d’un cadre hydroformé en tubes série 7000, avec 165 mm de débattement, et d’un angle de direction réglable sur 3° grâce à différentes coupelles de jeu de direction. On notera aussi les pattes arrières horizontales, pour modifier l’empattement du vélo.

18

Moto ou velo ?

Les Allemands de Conway (www.conway-bikes.de) présentaient au salon de Cologne leur prototype de VTT électrique, sorte de moto réinventée… Cadre alu 7020, batteries au Lithium Ion, boîte de vitesses intégrée, puissance de près de 2 000 watts, 160 mm de débattement et un poids de près de 19 kilos. Une belle bête, bien travaillée, et qui montre à quel point l’assistance électrique est en plein développement et n’en est qu’à ses débuts. A suivre !

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all


Réglage

Four-cross

Aperçu sur la nouvelle version du casque all-mountain, Pro-Tec Cyphon, le réglage de tour de tête de type BOA utilise une molette à câble, comme certaines chaussures, qui se débraye juste en appuyant dessus. Malin.

En collaboration avec son distributeur français HXR-Shop, la marque Zumbi vient de dévoiler son nouveau 4-X, slopestyle suspendu. Dénommé 4xr, pour le clin d’œil à HXR, il dispose de 100-120 mm de débattement, de bases réglables, d’un point de pivot sur le boîtier et pèse 2,08 kilos.

Shoes

Pour tous ceux qui roulent en DH et ne jurent que par la marque aux damiers, Vans propose dorénavant, en plus de ses modèles classiques pour pédales plates, une chaussure compatible SPD, la Warner. On risque de voir autre chose que des 661, et des Five Ten sur les pistes l’an prochain...

Trip Après le Kenya et le Népal, le Urge Invitational vous donne rendez-vous au Cap-Vert, du 28 janvier au 7 février prochains. Et parmi la troupe d’élite de riders prendront place deux amateurs, sélectionnés parmi vingt candidats suite au Urge Training Camp. Les heureux élus sont la Suissesse Doro Lindke et le Français Samuel Normand. Have a good trip !

Allégée

Boite

Toujours au boulot, Guy Cavalerie (voir Bike 61) vient de réaliser la troisième génération de sa boîte de vitesses. Montée sur un cadre à cinématique mono-pivot, il a surtout cherché à en améliorer la sélection des neuf vitesses. Un projet à courroie est également à l’étude. A suivre.

Les nouvelles lunettes Julbo Pipeline au design super ‘‘racé’’ adoptent un inédit concept de branches (Twin Flex) ajourées qui évitent le poids sur les oreilles, un Flex Nose plus ergonomique et ajustable, et un insert en mousse anti-sueur qui évite à cette dernière de couler dans les yeux. Le look en plus.

Brique Fort du succès de ses petites bouteilles, la marque Earth sort dorénavant son eau conditionnée également sous forme de brique. L’avantage en est une souplesse accrue pour le transport dans les sacs tout-terrain. Plouf !

Pas bête A l’instar des casques Kali, Bluegrass propose, sur son casque de DH, une visière montée sur une petite glissière au niveau de sa fixation supérieure. Le but avoué est que, lors d’une chute, la visière ne casse pas sur son point d’attache, mais se déboîte seulement de son support. Bien vu.

People

Le dernier Roc d’Azur a véritablement été un gros succès au niveau des stars rencontrées, et les chasseurs d’autographes ont vraiment eu de quoi faire. Les frères Absalon, Rachel et Gee Atherton, AnneCaro Chausson, José Hermida, Gunn-Rita Dahle, et bien d’autres y sont tous allés de leur petite séance de signature pour le plus grand plaisir des fans.

Moulé Avec sa forme très particulière, allongée sur l’arrière, le nouveau casque intégral Pro-Tec Auger est spécialement adapté aux protections tour de cou, de type Neck Brace, puisqu’il libère de l’espace pour une meilleure amplitude de mouvement. Il vous appartiendra contre la somme de 160 euros.

Astuce

Les vélos actuels ont beau être nettement aboutis, il reste toujours quelque chose à faire pour rouler en compétition. Pour preuve, le Mondraker Foxy RR de Fabien Barel, dont la base arrière est allègrement badigeonnée de silicone afin de la protéger des battements de chaîne, et dont la gaine de dérailleur court dans un long tuyau, toujours en guise de protection.

Médecine 20

En plus d’avoir créé le buzz en fournissant les mineurs chiliens en lunettes de soleil, Oakley vient de sortir deux nouveaux modèles, la Split Jacket (à gauche), qui n’est autre qu’une mini-Jawbone, moins agressive, mais tout autant modulable, et la Scalpel, qui tire son nom du petit outil préféré des experts en autopsie... Tranchant !

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all


PORTES DU SOLEIL NEWS

Gagnant du jeuconcours sur le salon du Roc d’Azur Patrick Bart, l’heureux gagnant du jeu-concours Pass’Portes édition 2010, a fait le déplacement sur le salon du Roc d’Azur pour se voir remettre son Lapierre Zesty 214 (voir p. 121) ! Le VTT all-mountain de la marque française a été remis par Amanda Bruck et Gilles Lapierre sous le stand de Bike magazine. Une saison qui se clôture bien pour ce passionné ! Il va pouvoir reprendre l’entraînement plus tôt que prévu avec sa nouvelle monture et venir dévaler les pentes de la Pass’Portes du Soleil MTB édition 2011. Comme Patrick, venez tenter votre chance sur le salon des la Pass’Portes aux Gets (74) les 24, 25 et 26 juin prochains. www.passportesdusoleil.com -

Les Portes du Soleil : réserve naturelle de poudreuse !

Team CLVR

La saison prochaine, l’équipe Julien-Ditlecadet changera de nom pour devenir ‘‘équipe Contre la violence routière’’ (CLVR). Cette structure, managée par Laurent Ditlecadet, le frère de Julien, reversera une partie de la somme allouée par les différents partenaires à des associations de lutte contre la violence routière. Julien Ditlecadet, figure du cyclisme en Franche-Comté et sur l’ensemble du territoire, avait perdu la vie en juin 2009 au cours d’un tragique accident de la route. L’équipe, qui comprenait cette saison quatre coureurs (Chevallier, Marhem, Colombatto et Solbach) a pour but de s’aligner sur les plus belles cyclosportives, mais aussi au départ des grandes courses du calendrier VTT français. Si vous aussi vous souhaitez apporter votre soutien à cette action, vous pouvez joindre Laurent au 068 654 1679, à laurent.ditlecadet@voila.fr ou encore sur le site internet http://team-clvr.onlc.fr/

Team

Fort de l’excellente saison de Nicolas Lau en enduro et de l’engouement autour de son nouveau modèle de DH, Labyrinth poursuivra son implication en compétition de plus belle manière encore, avec le recrutement de Rémi Thirion et de Charly Di Pasquale (voir aussi p. 100) qui rouleront en Coupe de France, et du monde de DH sprint sur le Minotaure.

Domaine incontournable de mountain-bike durant l’été, les Portes du Soleil sont avant tout un domaine skiable qui offre 650 km de pistes sur douze stations reliées entre France et Suisse ! Le forfait Portes du Soleil vous permettra de voyager skis aux pieds sur plus de 280 pistes. Ouverture du domaine du 18 décembre 2010 au 25 avril 2011. Plus d’infos sur www.portesdusoleil.com

Sieste Durement atteint après un accident de VTT il y a plus d’un an, c’est avec bonheur que nous avons retrouvé dans les allées du Roc d’Azur notre confrère et néanmoins ami belge Pierre Hilgers, certes encore un peu fatigué, mais toujours de bonne humeur. Welcome home boy !

Renfort

Aperçue sur la nouvelle mouture du Labyrinth Agile, cette jolie pièce en X soudée afin de gagner encore en rigidité sur le triangle arrière. Quant aux biellettes anodisées en bleu, n’y comptez pas, elles seront uniquement disponibles pour les vélos tests Shimano. Circulez !

Entrainement

Olivier Maignan, ancien coureur de haut niveau, lance sa structure d’entraînement, Sports-performance. Le Stéphanois d’adoption propose également des stages, des séminaires d’information et de conseil sur l’entraînement, mais aussi le suivi santé d’athlètes (massage-médecine traditionnelle chinoise).Plus d’infos au 06 63 91 57 93 ou à sports-performance@hotmail.fr.

Les BH a Taiwan

Début décembre, Julie Bresset mais aussi Maxime Marotte se rendront à Taïwan. Les deux pilotes, accompagnés d’une partie du staff, visiteront les usines de Suntour, le co-sponsor de la structure française. Ils devraient également être au départ de la Merida Cup, où ils devraient croiser José Hermida et Ralf Naef. A noter que la station de Pesey-Vallandry (Savoie) sera partenaire-titre de l’équipe l’an prochain.

Charité

22

Par souci de transparence, (comme à l’ARC !), lors de la présentation du prochain Urge Cabo Verde, une partie de l’équipe organisatrice - Fred Glo et Fabien Barel en tête - en ont profité pour remettre les chèques de l’édition 2010 au Népal à différentes associations. L’argent récolté servira à la construction d’une école, ainsi qu’au développement du VTT via une structure sur place. Bravo !

Bible

Ecrit par notre collaborateur Frédéric Machabert et magnifié par les photos de Sébastien Boué et Julien Barety, L’Année du VTT 2010 retrace une saison haute en couleurs, avec force détails sur chaque épreuve ainsi qu’un focus sur les principaux acteurs de l’année, des Coupes de France aux championnats du monde. En vente 29,90 euros sur www.universalbikeracing.com.

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all


Rétro

Cadets Comme chaque année à la même période, Yvan Clolus a réuni les meilleurs Cadets en stage à Besançon (25). Au programme : sortie endurance, séance technique, footing et préparation physique générale. Mais aussi, intervention diététique, mécanique et préparation mentale. Etaient présents : Théo Barthelemy, Antoine Bouqueret, Arnaud Cannau et Théo Portal, Titouan Carod, Cyril Grandgladen, Victor Koretzky et Romain Seigle.

Après la célèbre Flite 1990 qui ressort au catalogue de chez Selle Italia, c’est maintenant à la Turbo 1980 de renaître de ses cendres, dans une magnifique version en daim retourné. Plus route que VTT, elle conviendra parfaitement aux préparateurs de vélos old school quels qu’ils soient.

Beauté

Enduro

© Olivier Mallardeau

Pour la seconde année consécutive, Karim Amour (Kona) s’est imposé lors de la manche de Superenduro disputée à Finale Ligure, en Italie. Il y a devancé les pilotes locaux Davide Sottocornola et Andrea Bruno. A noter la belle performance de Fabien Barel qui s’est adjugé deux spéciales sur les quatre disputées.

Comment ne pas tomber en arrêt devant cette série limitée Gold du Scapin Murdock. Cette pure bête de course, en carbone brut 3K Tube to Tube, se voit pour l’occasion rehaussée d’une décoration et de composants or de toute beauté. J’en veux un, Père Noël !

Les Gets replonge dans le bain !

Protections

Huit ans après les mondiaux, dix-huit ans après les derniers championnats de France sur quatre étapes, la station des Gets retrouve le circuit national ! En effet, le village haut-savoyard a été désigné pour accueillir les championnats de France 2012 !

24

■ Ça bouge chez Lapierre. Le constructeur dijonnais a annoncé que Cécile et Cédric Ravanel ne feraient plus partie de l’équipe l’an prochain. En revanche, le jeune descendeur Loïc Bruni a été engagé pour les deux prochaines saisons. Après Sam Blenkinsop, un autre Néo-Zélandais rejoint Lapierre, avec la signature de Cameron Cole. Champion du monde des Juniors en 2006, le garçon, qui était le coéPauline Ferrand Prevot quipier de Sabrina Jonnier chez Rocky Mountain, devrait former un sacré duo avec son compatriote ! En cross-country, Thomas Lapeyrie (ex-Scott) s’est laissé tenter par l’aventure. Après un passage d’une saison sur Look, Pauline Ferrand-Prevot a, elle aussi, donné son accord au bourguignon. ■ Une relative stabilité en revanche chez BH, avec le départ de deux éléments. En effet, Guillaume Vinit s’est engagé avec New Cycling alors que Julien Saussac retrouve Marseille-VTT Passion. Une seule recrue : Alrick Martin, huitième des mondiaux Juniors et Espoirs en 2010. ■ Du côté de la Provence, Anthony Grenet quitte La Pomme Marseille pour rejoindre Marseille-VTT Passion. ■ Chez Scott, on mise sur la jeunesse ! Franck Gamonet a engagé Thibault Geneste (Offroad) et Maxime Urruty (Culture Vélo), tous les deux encore Juniors en 2011. La jeune Marine Strappazzon, troisième du Roc Cadettes, intègre également cette pépinière de talents. ■ Ça bouge aussi chez Sunn, avec le départ de Romain Saladini, Anaïs Pajot et Rémi Thirion. Ce dernier roulera avec Charly Di Pasquale sous les couleurs Labyrinth. Marine Strappazzon

© Droz photography

Transferts

Longtemps cantonnée au seul territoire français, avec le team Santa Cruz-Mia, la marque de protections Trick’x a passé la surmultipliée pour 2011, puisqu’elle équipera, en plus, le dirter californien du team Syndicate Jamie Goldman, l’espoir de la DH, l’Anglais Sam Flockhart, ainsi que l’enduriste globe-trotter Mark Weir.

Cup Contre toute attente, c’est fort logiquement que les pilotes suisses du Team Scott 11, Nick Beer et Emilie Siegenthaler, se sont imposés dans leur catégorie respective lors de la finale de l’IXS Downhill Cup, qui se déroulait à Bellwald, dans le canton du Valais (CH). Pour l’occasion, tous deux remportent aussi la série 2011.

True PDF release: storemags & fantamag

Champion Après sa victoire lors de la Red Bull Rampage du Nevada, qui clôturait la saison de freeride, c’est tout naturellement que l’Américain Cameron Zink (Corsair) est devenu le premier vainqueur du FMB World Tour. Il s’impose devant les Canadiens Semenuk Brandon (Trek) et Darren Berrecloth (Spé), le Français volant Yannick Granieri (Commençal) finissant 4e.


storemags & fantamag - magazines for all


Combien de bleues es à Londres ?

A deux ans de l’échéance olympique eà Londres, les Françaises pointent au 8e rang mondial, synonyme de deux pilotes féminines aux Jeux Olympiques. Mais la lutte risque d’être serrée jusqu’au verdict en mai 2012. Combien seront-elles en terre britannique ? Opinion.

Cécile Ravanel Pilote XC

Michel Hutsebaut

es règles concernant les quotas n’arrêtent pas de changer! A la base, deux années étaient comptabilisées, après c’est passé à quatre et maintenant retour à deux ! Nous sommes huitièmes, mais je pense que des nations comme la Slovénie ou encore l’Autriche où Osl est la seule à marquer des points peuvent être à notre portée. Cette année, le classement pour les Jeux a débuté à Offenburg, les deux podiums de Julie (Bresset) à Dalby et Houffalize (5e et 4e) n’ont pas été comptabilisé. Elle a manqué deux étapes de la Coupe du monde et les Mondiaux, alors forcément ça n’a pas arrangé. Me concernant, je pense que faire une meilleure saison internationale que la dernière ne sera pas très dur. Une nation comme la Suisse est en tête, c’est aussi dû au fait qu’elles sont nombreuses à marquer des points (Schneitter - Saner - Suss - Leumann). On verra aussi l’an prochain avec Sabrina Enaux, ou encore Pauline (Ferrand-Prevot) même si je crois qu’elle n’a pas un gros programme VTT ! Mais deux filles de plus ne serait pas du luxe. »

’ai demandé des assurances à la DTN. Je souhaite que les filles qui œuvrent pour les quotas soient assurées de partir. Elle est restée floue à ce sujet ! En 2008, la fille qui était aux Jeux (Leboucher) n’a pas joué le jeu des quotas et on nous a déjà dit que si ça se reproduisait, le comportement de la Fédération serait le même ! Ce que je regrette, c’est l’absence totale de dialogue entre la Fédération et les équipes. Isabelle Gautheron n’a jamais réuni les équipes, elle est venue qu’une seule fois et encore c’était pour entendre dire qu’une 12e place aux Mondiaux ne valait rien. Cette année, j’avais la possibilité d’emmener Laura Metzler sur la dernière manche de la Coupe du monde aux Etats-Unis, je la prenais en charge. Elle aurait pu ensuite participer aux Mondiaux, sous le maillot de l’équipe de France, sans que ça ne coûte rien à la fédé. Elle aurait également contribué aux critères. En 2011 ou 2012, si Julie Bresset venait à gagner une Coupe du monde, elle serait dans l’obligation de jouer sa sélection jusqu’au bout ! »

«L

L’avis de Bike 26

Manager de l’équipe BH – Suntour

«J

Depuis les Jeux de Sydney en 2000, la France n’a pu envoyer à chaque fois qu’une seule fille au départ de l’épreuve olympique. A deux ans de Londres, tous les voyants semblent au vert pour inverser la tendance. Mais il est clair que les filles qui œuvrent pour les quotas ne doivent pas

Yvon Vauchez

«L

a période comptant pour les quotas se déroule entre le 23 mai 2010 et le 23 mai 2012. On sera alors à moins de trois mois des Jeux et la sélection sera déjà bien avancée. Je vois le chemin jusqu’aux Jeux comme une compétition par nation très serrée. Nous avons pu bénéficier cette année d’une saison excellente de la part de Julie Bresset, même si ces deux premiers podiums de Coupe du monde n’ont pas été comptabilisés. Il ne faut pas oublier que l’on va aux Jeux pour briller et non pas juste pour participer ! Une pilote comme Cécile peut espérer retrouver une place dans le top dix. Après, je préfère raisonner en terme de collectif. En 2011, selon la diponibilité des filles (études), nous attendons un maximum de filles sur le pont. On a parlé de Pauline FerrandPrevot. Elle est encore très jeune. Il faut lui laisser le temps de s’installer en espoirs. Enfin, il ne faut pas oublier que depuis plusieurs années, notamment lors du stage aux Gets en janvier, nous nous efforçons de créer une cohésion et une stratégie de groupe en vue des JO de Londres. »

être laissées à quai au dernier moment comme ce fut le cas en 2008, au profit de pilote qui profite du système volontiers flou de la fédération. En outre, un peu plus de dialogue entre la Fédération et les équipes permettrait d’y voir un peu plus clair et de surmotiver les troupes !

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all


jouer

Gagnez

2 week-end*

Bike et Scott s’associent pour vous faire découvrir en VIP le Scott Tour 2011 ! Cet évènement inédit vous permettra d’essayer les nouveaux modèles route et VTT avec des conseils et un suivi attentifs, grâce à l’équipe technique dédiée et aux pilotes qui vous accueilleront et régleront votre vélo selon vos caractéristiques et votre pratique. Un mustt !

* Pour 2 personnes comprenant la nuit d’hôtel, le repas du samedi soir, ainsi que des goodies Scott, sur un des évènements, sauf le Roc d’Azur. Liste des week-end à consulter sur : www.scott-sports.com ou à demander sur : www.scott-sports.com/scott-tour.pdf

Bulletin-réponse*

Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Ville : Téléphone : Choix de la date : E-mail : Votre VTT : Votre âge : Réponses : Question 1 : Question 2 : Question 3 : Question subsidiaire : 28

Envoyez vos réponses avant le 10 décembre 2010 à l’adresse suivante : Bike - Jeu-concours “Scott”, 12, rue Mozart - 92587 Clichy Cedex

Question 1

Quel débattement y a-t-il sur le nouveau Genius LT ? A. 95-105 mm B. 105-175 mm C. 110-185 mm

Question 2

Quel est la technologie brevetée par Scott utilisée sur le Spark, le Genius et le Genius LT ? A. Tracloc B. Twinloc C. Twinshock

Question 3

Quel est le poids du nouveau cadre Scale 2011 ? A. 899 g B. 850 g C. 877 g

Question subsidiaire Combien de bulletins gagnants recevrons-nous ?

*Bulletin original à coller sur carte postale SVP, un bulletin par foyer.

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all

SUR

iPad

La dernière édition digitale de BIKE Magazine sur www.zinio.com Powered by

TOUTE L’INFO AU BOUT DES DOIGTS !


2

1

4

6

3

30

5

1 Rayures Pour être aussi

2 Fuel Dans sa gamme de

3 Racing 4 Cruiser 5 Coque HBicycles, la marque Pour ceux qui ne Pour plus d’efficacité fi

décontracté dans la vie que sur votre vélo, une seule solution : le short Passport de chez Alpinestars ! 100 % coton, son confort n’a d’égal que son look smart. Et avec ses cinq poches, il se montre aussi très fonctionnel. Du XS au XXXL, 59,99 €. Fulcrum France, 04 50 57 90 59, et www.alpinestars.com

produits destinée aux sportifs, Wcup propose aussi bien des gels et boissons énergétiques que des barres ou des gâteaux, mais aussi des repas pré-compétition, des compléments alimentaires et des produits pour la récupération. Impossible de faire une fringale après ça. www.wcup.fr

au pédalage, les chaussures Shimano SH-M183N dispose d’un renfort profil fi bas, d’une semelle à double injection renforcée en fibres, de crampons amovibles, et d’un serrage micro ajustable. Du 39 au 48, 737 g. 189,95 €. Shimano France, 03 21 73 25 25, et www.shimano-france.com

française 100 % titane propose avec le Horton un vélo ‘‘à tout faire’’ pour vos trails préférés. En tubes Ti3AL2.5V, il est prévu pour une fourche de 100 à 140 mm de débattement, et ses cotes peuvent être adaptées à tous vos désirs. 1 650 g, du S au L, 1 350 €. RSP Import, 01 46 05 12 00, et www.hbicycles.fr

roulent en DH qu’avec le minimum syndical, la dorsale Alpinestars Bionic Back Protector sera parfaite. Constituée de cinq panneaux articulés, elle épouse parfaitement le dos, et une double ceinture ventrale la maintient en place. 100 €. Fulcrum France, 04 50 57 90 59, et www.alpinestars.com

True PDF release: storemags & fantamag

6 Mâchoires Pour réduire jusqu’à trois fois vos distances de freinage, remplacez vos vieilles plaquettes par les Ashima SOS à double matériau. Sa composition, métallique et organique, lui permet des performances identiques, à froid comme à chaud. Pour toutes marques de freins, 25 €. MTBL Parts, 04 90 75 89 96, et www.ashima.com.tw


storemags & fantamag - magazines for all PAR

VINCE

10

7 11

8

12 9

7 Bombe 8 Sudaf’ Pour la randonnée ou Spécialement

Manchons 9 Les poignées Nuke

10 Girly 11 Guide A défaut d’être la Pour gagner

ft 12 Shift Les commandes

le XC, le casque Casco Daimor Mountain va faire des envieux en forêt, avec sa fabrication in-molding plus à treillis interne pour un max de résistance, ses 26 aérations, son grillage anti-insectes et son réglage occipital Disc Fit. Sept coloris, tailles M et L, du 55 au 63, 356 g, 85 €. www.casco-helmet.de

Proof Element Half Waffl fle, disponibles en deux densités de gomme différentes, sont destinées à offrir un grip de malade sur le guidon, sans vous ruiner les mains. En jaune ou en noir, leurs bouchons d’extrémité leur servent aussi de serrage. 21 €. Aude Aventure, 04 68 20 13 88, et www.11a.fr

plus belle pour aller danser, soyez-la au moins pour aller rouler, avec l’ensemble Scott Contessa W’s Shadow, alliant un short à cuissard amovible et un jersey en polyester ventilé, à associer aux gants Pro LF. 4 coloris, du XS au XL, 95, 75 et 35 €. Scott France, 04 50 64 24 00 et www.scott-sports.com

Shimano XTR sont un condensé de technologie. Les gâchettes, sur roulements, sont plus souples. Elles sont réglables en double ou triple plateau facilement. Une fi fixation sur le levier de frein est disponible. 280 €. Shimano France, 03 21 73 25 25, et www. shimano-france.com

dessinée pour Greg Minaar, la chaussure Five-Ten Hellcat est disponible pour le commun des mortels. Compatible SPD, elle dispose aussi de la semelle Stealth au grip démoniaque, ainsi que d’un serrage velcro. Du 39 au 48, 593 g et 129 €. Race Company, 04 90 04 46 60, et www.fi fiveten.com

quelques grammes sur votre vélo d’enduro, rien de mieux que l’antidéraillement DM3 KRB1 en carbone. Compatible 2 ou 3 plateaux, il dispose des fixations ISCG 05 et propose 2 versions de roulettes, standard ou lightt. 57 g et 99 €. DM3, 06 62 57 47 88, et www.dm3bike.com

31


decouvrir

32

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all PAR

ALBAN

AUBERT

-

PHOTOS

CRISTOBAL

CORRAL

Amérique du Sud - Equateur

EcuadoRiding

S’il y a un pays perdu sur les côtes de l’Amérique du Sud, c’est bien l’Equateur. Méconnue et peu visitée, cette destination offre des merveilles naturelles incroyables. En effet, c’est l’un des rares endroits au monde où vous pouvez passer en quelques heures de bus de la jungle amazonienne aux plages de surf, en transitant par des paysages de volcans culminant à plus de 5 000 mètres !

33


EQUATEUR

C

omme d’habitude, c’est la guerre pour trouver la compagnie aérienne qui offrira la gratuité pour deux bagages, afin d’emporter le vélo à moindre prix. Une fois celle-ci dénichée, il vous faudra quand même compter plus de quinze heures de voyage pour atteindre Quito, capitale de l’Equateur. Ici, le freeride commence à l’atterrissage : on a l’impression que l’on va faire un grind sur le toit d’un immeuble avant de se poser. Actuellement, comme vous arrivez en pleine ville, vous êtes très rapidement dans la Mariscal, le quartier offrant les meilleures possibilités pour vous loger. Cependant, un aéroport est en construction à l’extérieur de la ville (à 1 h 30 de là), car l’actuel ne répond plus aux normes internationales… Voilà de quoi rassurer tous ceux qui ont la phobie de l’avion ! Sur place, dépaysement complet Sur les hauteurs de la sierra, entre 2 800 et 4 000 mètres d’altitude, chaque ville ou presque possède sa DH. Plus bas, place aux bike-parks et aux sentiers rapides qui s’installent dans les profondeurs luxuriantes de la forêt justement nommée équatoriale.

avec une ville grouillante de vie. N’oubliez pas que vous êtes déjà à 2 800 mètres d’altitude et que la première journée est souvent dédiée à quelques visites tranquilles comme celle de la Mitad del Mundo, un complexe construit sur la ligne équatoriale, ou celle de la vieille ville, qui fait partie des plus beaux patrimoines d’Amérique du Sud.

à profusion

34

Les plus aventureux pourront monter au téléphérique, qui vous propulse à plus de 4 000 mètres d’altitude. Au sommet, vue plongeante sur toute la ville qui s’étale à perte de vue dans une vallée entourée de part et

d’autre par des montagnes qui regorgent de spots pour le bike. Pour le reste, un voyage en Equateur offre son lot de petites surprises, comme une famille de trois personnes sur une moto, à contresens, en plein centreville… Côté riding, les alternatives sont nombreuses et variées. Pour commencer, il est tout à fait envisageable de se concentrer uniquement sur les spots de Quito. Si vous voulez juste consacrer une heure à une remi-

se en jambes toute tranquille, le parc de la Carolina offre une belle piste de BMX bien entretenue, à dix minutes de vélo de votre hôtel ! Pour du freeride ou de la DH, vous êtes obligé de prendre des navettes, et le plus simple est alors de vous rendre dans un bike-shop. Sur place, dans les jours qui suivront votre arrivée, il vous sera facile d’organiser une bonne sortie, car les Equatoriens font honneur à la réputation de convivialité des

gens du Sud. On vous emmènera très certainement au parc Metropolitano pour commencer. Sa Zona Biker propose un tracé pentu sur le début et des jolies épingles ensuite. La fin est plus rapide, un immense relevé vous propulse sur une belle double table et, avec un peu de pédalage, vous passerez la triple qui constitue l’arrivée. Si la pente n’est pas trop raide pour vous, demandez que l’on vous emmène sur la Nationale. La

Entre Pérou et Colombie, l’Equateur déroule ses pentes volcaniques jusqu’au Pacifique True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all

35


36

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all EQUATEUR première partie emprunte la Zona Biker, mais la fin est somptueuse si vous aimez les gros vols. En effet, en trente secondes, vous pourrez enchaîner une double et deux énormes gaps. Les autres options de la ville se trouvent du côté du volcan Pichincha, avec accès en téléphérique. Pour un bon freeride, montez en 4x4 par un chemin jusqu’à la barrière fermant l’accès à la remontée mécanique. Depuis là, c’est plus de 1 000 mètres de dénivelé qui s’ouvrent devant vous pour finir en plein centre-ville. Cependant, cette option passe par San Roque, qui est un des quartiers pauvres de la ville, et il est fortement conseillé d’être très prudent. Pour anecdote, en demandant s’il était possible d’aller riderr là-bas, on m’a répondu : « Oui, si tu y vas en groupe d’au moins quinze personnes »… N’oubliez pas qu’ici votre bike représente plus d’une année et Pour une bonne session freeride, la navette en 4x4 s’impose. L’accueil chaleureux des Equatoriens vous permettra rapidement d’organiser vos plans ride au mieux. N’hésitez pas à vous rendre dans les bikeshops pour ce faire !

demie de salaire pour un ouvrier ! Mais il suffit d’ouvrir l’œil, d’écouter les conseils des locaux et le séjour se passera parfaitement. Sur la même montagne, les deux meilleures options sont Ungui et Miraflores.

Gaps et Galapagos La première propose le plus grand dénivelé de toutes les descentes de Quito et offre un départ hors de la forêt avec une vue imprenable sur la ville. La descente est magnifique et ponctuée de gros gaps comme celui du Canyon ou le drop d’arrivée. Concernant Miraflores, c’est la dernière-née et elle affi-

che des options très originales, comme le canyon dans lequel on entre par une double et on sort en step-up. Mais c’est certainement le gros gap situé juste avant le canyon qui devrait retenir votre attention… On vous garde le meilleur pour la fin avec la piste la plus haute du monde, possédant un accès avec une remontée mécanique. En effet, le téléphérique de Quito (des télécabines en réalité) est l’une des rares remontées méca-

niques d’Amérique du Sud. La piste part de 4 000 mètres, avec une vue imprenable sur toute la cité. Cela restera sans doute un des moments forts de votre trip ! Hors de la ville, le pays regorge de spots et presque chaque ville de la sierra (région de montagne) possède sa DH. Banos offre les possibilités les plus variées. Située à l’entrée de l’Amazonie, cette agglomération est réputée pour sa large palette de sports à sensations.

Ici, canyoning, escalade, canoé, expés dans la jungle, rafting… sont des activités qui peuvent être pratiquées conjointement à des sessions de DH. Pour du pur freeride, le Chimborazo et le Cotopaxi (deux volcans) arborent des pentes raisonnables et, surtout, un sol constitué de lave réduite en petites billes qui vous permettent de réaliser une vraie séance de ride, en toute liberté. Vous pourrez choisir votre ligne sans être

Le téléphérique de Quito dessert la piste la plus haute du monde. Départ à 4 000 !

37


EQUATEUR

dépendant d’un sentier. Ici, le mot ‘‘freeride’’ prend tout son sens ! Sinon, à 1 h 30 de Quito, Ibarra offre une belle piste variée avec un gros gap suivi d’un drop plus que respectable. En plus, le lac Yaguarcocha, au pied de la piste, permet de se rafraîchir en fin de journée. Pour le dirt, direction le “Popin dirt jump”, sis sur la propriété privée d’un riderr (Popin). Il met à disposition de magnifiques pistes, bien entretenues. Ce spot est situé dans une vallée proche de Quito. Pour finir, tous les mercredis soir, les locaux se retrouvent au rond-point du centre commercial El Jardin pour une session de street-riding à travers les différents spots de l’agglo. En général, pas moins de trois heures de ridingg nocturne vous permettront de découvrir la ville sous une autre facette. Comme cité ci-dessus, les possibilités de freeride sont nombreuses en Equateur, mais ce pays offre d’énor-

mes occurences de réaliser d’autres rêves. Par exemple, les Galápagos, archipel situé en plein océan Pacifique, sont une occasion unique de découvrir la vie animale dans son état naturel intact. Ici, il est possible d’approcher les otaries ou les iguanes plus près que ce que vous pourriez espérer. Malheureusement, les prix élevés pour la visite de ces îles ne permettent pas à tous et toutes de profiter de ce paradis naturel ! Mais le pays permet aussi une entrée sur l’Amazonie et à trente euros la journée tout compris (expédition, logement, nourriture, guide), l’Amazonie est un endroit idéal pour passer quelques jours dans un lodge et découvrir la nature sauvage. Perdu au milieu de la forêt vierge, vous vivrez au rythme du soleil, bercé par le chant des animaux de la jungle ! ●

Merci à Ramiro, Diego et tous les riders locaux !

Equateur pratique

■ Contact : Ramiro Batallas - Zona Biker - Gaspar de Villamorel 1535 y isla San Cristobal - Tél : (00593) 2450 323 - ramirobatallas@hotmail.com ■ ou Diego Vitteri - Bike Shop - Rio Coca 1529 y av. De Los Shyris Tél : (00593) 227 0330 ■ Pour des infos sur le riding local et pour contacter les riders directement : www.bicicleteros.com ou www.afuera.com.ec ■ Pour les hôtels, restos et visites sur place, le mieux est d’acheter le Guide du Routard ou le Petit Futé. Vous y trouverez toutes les infos nécessaires. ■ Concernant le coût de la vie, comptez 7 à 15 euros pour dormir et 1 à 2 euros pour manger le menu du jour (soupe, plat principal, jus et petit dessert). Les trajets à l’intérieur du pays coûtent moins d’un euro par heure de bus.

38

■ Pour les Galápagos, compter 750 euros pour 5 jours (avion, entrée dans le parc national, bateau, guide, nourriture et eau potable) pour une croisière qui représente la meilleure façon de visiter l’archipel.

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all

Les environs de la capitale regorgent de spots inoubliables

39


nouveautes

PAR

VINCENT

NERON

Suite, et fin

Avec le Roc d’Azur s’est achevée la série des salons, et donc des nouveautés 2011. Un dernier retour s’imposait sur ce que l’on verra dans les chemins l’an prochain, afin que vous passiez commande au Père Noël, en attendant la trêve hivernale.

Mondraker

Zenith

C’est un nouveau modèle qui prend place dans le segment des gros débattements, une sorte de Dune plus engagé. Doté de 170 millimètres, à l’avant comme à l’arrière, il reprend l’architecture des tubes Stealth déclinée sur les autres modèles, ainsi que la cinématique de suspension Zero. La douille de direction en 1,5 pouce est livrée avec deux inserts autorisant un réglage oscillant entre 4°. Deux versions du vélo, X et XR, seront disponibles, toutes deux équipées d’un amorto Fox DHX-R 5.0. Pour info, le haut de gamme sera à 5 290 euros, et 13,9 kilos.

Factor

Comme ses condisciples, le Factor reçoit aussi l’architecture en tube Stealth et la cinématique de suspension Zero, qui lui offre 120 millimètres de débattement. On remarquera également la douille de direction conique, ainsi que le travail effectué sur la cosmétique du vélo. Quatre montages différents seront proposés, tous équipés en fourche RockShox, de 1 990 à 4 990 euros, pour une disponibilité dès le début décembre.

Dune

40

Toujours en 160 millimètres, le Dune a été allégé d’environ 400 grammes, grâce, entre autres, à l’adoption d’un triangle arrière de type Stealth tubing, alors qu’il disposait déjà du système Zero. Sa cinématique légèrement modifiée est destinée à le rendre plus dynamique, et ‘‘grand public’’. Au niveau des modifications, on notera les nouvelles biellettes, ainsi que le ‘‘coffrage’’ inférieur qui reçoit l’amortisseur, comme sur le Foxy. Cela permet un gain de place au dérailleur, ainsi que pour les plots de fixation ISCG. Il sera décliné en trois versions, de 2 490 à 4 790 euros. A noter qu’un garde-boue arrière est désormais disponible pour tous ces modèles.

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all

Evil

Revolt

Les Evil arrivent enfin en France, via le réseau de distribution Dogwood, et le premier à se mettre sous la dent est le Revolt de DH, directement issu du modèle ‘‘World Cup’’ de Steve Smith. Avec son centre de gravité placé très bas, son amortisseur flottant, son angle de direction réglable entre 2° et sa hauteur de boîtier modifiable sur 5 millimètres, il est prêt à faire feu, surtout qu’il est annoncé à moins de 16 kilos, sans les pédales !

Faction

A l’opposé, le petit Faction de dirt-jump et 4-X tranche par sa simplicité, même si c’est le spad utilisé par Philip Polc. Le cadre en tubes au chromolybdène de section oversize de 2,7 kilos offre des performances semblables à l’aluminium, et ses pattes de cadre interchangeables permettent un montage avec ou sans dérailleur. Pour les kids, un jeu de stickers supplémentaires est fourni avec, en attendant la version alu, début 2011.

Troy Lee Designs

Rase Vue également sur le

stand Dogwood, la tige de selle télescopique Rase, qui utilise tout simplement un système mécanique à cliquet et ressort. Réglable au niveau de ses butées hautes et basses, elle offre jusqu’à 200 millimètres de débattement, blocable où l’on désire. Très facile d’entretien, elle dispose d’une commande au guidon avec câble et gaine surdimensionnés, et sa partie basse est échangeable seule, si l’on change de diamètre de cadre. Disponible en 27,2, 30,9, et 31,6 de diamètre au prix de 269 euros, seul son poids est un léger handicap. Au niveau des protections, voici le cuissard rembourré Impact, à enfiler sous son short pour les pratiques extrêmes, sans oublier les coudières SE, composées d’une coque rigide directement cousue sur un manchon en lycra élastique. Elles sont disponibles en blanc ou noir au prix de 45 euros.

Encore des nouveaux coloris chez le célèbre designer californien, avec de gauche à droite, ce D3 composite Speed Wing à 459 euros et les D2 (qui ne seront plus déclinés en carbone) Superstar, à 329 euros, et Piston Bone chromé, à 369 euros. Ça claque !

41


ROC

D’AZUR

2010

Cove

IXS

G-Spot Le G-Spot (on ne vous traduit pas...) a été entièrement refait, afin de l’orienter un peu plus vers l’enduro que vers le freeride, contrairement à l’ancien modèle. Avec ses bases assez longues et son angle avant de 67 °, il offre un meilleur rendement, et s’il dispose de 155 millimètres de débattement à l’arrière, via son système Dual Lynk ‘‘virtuel’’ couplé à un Fox DHX-R 2011, sa colonne de direction en 1,5 pouce lui autorise le montage d’une grande fourche, même s’il est prévu pour du 160.

Sobre

Photos

En plus d’avoir un look très sympa (même moule que pour certains 661), le casque intégral Photos est disponible en neuf coloris différents, mais surtout à un prix défiant toute concurrence : 80 euros !

Sunn

Single Les petits Français nous ont sorti un nouveau modèle Single 20 % moins cher, grâce à l’utilisation de tubes en cromo 4130 double épaisseur. La bonne nouvelle, c’est qu’il reste au même poids, avec une géométrie au sloping plus prononcé et une douille de direction usinée.

Modular S2

C’est un bike évolutif et attractif à tout point de vue, car il dispose d’un cadre en cromo 4130 reprenant la géométrie du Modular. La fourche rigide, en cromo, correspond à la hauteur d’une 120 millimètres de débattement. Il dispose de passages pour une commande de tige télescopique au guidon, de plots ISCG et de pattes de cadre interchangeables, en Maxle ou single-speed. Son prix est de 999 euros.

Tzar S2

29

42

Quant au modèle 29 en Reynold 501, il n’est encore qu’à l’état de prototype, sous trois versions, dont une chromée, avant la production du modèle définitif. L’objectif étant de le sortir sous les 400 euros, le chrome est exclu des finalistes, et c’est bien dommage. Une fourche rigide en Postmount est également à l’étude.

True PDF release: storemags & fantamag

L’ancien modèle devenant le S1, il reçoit un petit frère avec le Tzar S2, également destiné à l’enduro hardtail. Le cadre est identique, avec passage de câble pour tige télescopique, jeu de direction semi-intégré, plots ISCG et pattes de cadre interchangeables pour montage en single ou Maxle. Annoncé à 12,9 kilos, il vous coûtera 1 199 euros.


storemags & fantamag - magazines for all

MSC

Crankbrothers

X11 Le pédalier X11, décliné ici en version monoplateau pour la DH, reçoit une finition chromée à damner tous les pilotes de la Terre. Avec une couronne de 38 dents et des roulements en céramique, il est annoncé à 760 grammes.

Step Spacer

Ils permettent de régler la hauteur de sa potence (donc de son guidon) sans enlever ou remettre d’entretoise. Il suffit de les tourner et leur profil en escalier les écarte ou les rapproche l’un de l’autre. Pour seulement 6 grammes les deux, vous bénéficierez de six positions, entre 12,5 et 20 millimètres.

TSG

Ce nouveau casque Summit adopte un design assez cool qui reprend une forme de bol, mais avec un aileron type casque de DH, pour les pratiques dirt-jump, mais pourquoi pas aussi allmountain ? Il utilise le procédé de fabrication in-molding (coque, et calotin interne moulés ensemble) pour un poids final de 280 grammes et un prix de 79 euros.

Le Special Make-Up reçoit deux nouvelles versions à coque transparente colorée sur un calotin EPS blanc, très sympa. Son prix ? 59 euros.

Le petit collier de protection des cervicales est une bonne alternative aux modèles de type Neck Brace relativement chers. Confortable et moins encombrant, il est aussi lavable, le tout à un prix imbattable de 40 euros !

Des nouveaux produits font leur apparition au catalogue Crank, avec l’arrivée d’une série de guidons, d’une tige de selle ‘‘rigide’’, de poignées mousse à colliers, ainsi que d’une potence à serrage unique, pas encore visible. A noter que les gammes Cobalt (XC) et Iodine (Enduro) seront dorénavant déclinées en quatre versions : 1, 2, 3 et 11 pour le très haut de gamme.

FSA

Groupe SLK Disponible également en rouge, le nouveau groupe haut de gamme FSA SLK est composé d’un pédalier, double ou triple, d’une tige de selle, d’un guidon, plat ou relevé, et de deux potences, pour donner à votre vélo la classe internationale.

43


ROC

D’AZUR

2010

Nicolaï

Trick’x Plus épaisse que les anciennes Café Racer, la nouvelle gamme de protections souples Trick’x est destinée avant tout aux pratiques loisirs. Deux modèles de gilets sont au programme, dont un avec une plaque dorsale en D3o amovible, une paire de coudières, ainsi que des nouvelles genouillères enduro.

Nucléon AM

La nouveauté 2011 chez les Allemands est ce Nucléon AM, qui reprend la géométrie du Helius (voir ci-dessous) et y adapte la boîte de vitesses intégrées G-Boxx 1 retravaillée. Il dispose donc de 14 vitesses et de toutes les options Nicolaï (coloris, douille de direction...) en plus du service course entretien offert trois ans. Pour le bon de commande, c’est 4 300 euros sans amortisseur...

Helius AM

Le Helius AM dispose d’une nouvelle géométrie, avec un angle plus ouvert à l’avant et un ratio de suspension qui la rend plus sensible en début de course. L’amortisseur passe en entraxe de 216 millimètres au lieu de 200 ultérieurement, et le débattement est dorénavant réglable de 145 à 175 millimètres. Cinq pattes de cadre différentes sont disponibles, et Nicolaï a également repensé le Hammerschmidt avec un carter extérieur anodisé (huit coloris possibles) et un modèle interne au routing de câble optimisé et moins exposé (150 euros le kit). Vendu 1 890 euros le cadre sans amortisseur, il est disponible en douille de direction standard, tappered ou 1,5 pouce, et dans pas moins de 80 versions de décoration différentes, sans compter les biellettes et les stickers...

Esprit

Zen

Cette marque française, créée il y a un an à Lyon par trois passionnés, propose essentiellement des kits cadre à prix très attractif. Les choix disponibles sont nombreux et variés, tant au niveau des fibres utilisées que des coloris et de la décoration. Ici un modèle Zen de XC à 1,150 kilo.

44

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all

Dartmoor

Easton

Haven

La nouvelle gamme Haven, pour le all-mountain et l’enduro, est composée d’un ensemble potenceguidon et d’une paire de roues à 1 650 grammes la paire. Déclinée en deux coloris, noir ou titanium, elle est facilement reconnaissable à ses énormes lettrages qui claquent.

Havoc

Un nouvel ensemble Havoc voit aussi le jour, avec une potence courte usinée CNC, couplée à un guidon carbone, toujours pour une pratique allmountain et enduro.

Blade Deux nouveaux modèles

de guide-chaîne font leur apparition chez Dartmoor. Ouvert, pour l’utilisation d’un double plateau plus bash, ou fermé, comme ce Blade, pour la DH. La platine en alu 6061 CNC ne sera disponible qu’en coloris graphite, alors que la roulette inférieure est montée sur roulement.

EA70

Les roues EA70 sont destinées au XC, avec un rayonnage droit à 24 rayons. Elles sont compatibles tubeless et s’affichent à 1 698 grammes pour un prix raisonnable de 299 euros.

Five Ten Quantic La caractéristique

principale du moyeu Quantic est la simplicité de démontage du corps de roue-libre, pour un échange standard. Pour le reste, il est en alu CNC, avec des joues évidées et réusinées, un axe en 150 x 12 millimètres, et un poids de 290 grammes pour 159 euros.

Accros

Encore à l’état de prototypes, ces roues destinées au cross-country et au all-mountain, dont le montage est fait à la main en Allemagne, utilisent des jantes spécifiques de petite section, hyper rigides et solides, et des rayons Sapin CX Rys haute performance.

Encore une jolie collection chez le chausseur américain, avec de nouveaux coloris sur les Karver, hommes et femmes, mais aussi des nouveaux modèles, comme la Free-rider, la Baron à semelle plus rigide, et la Spitfire, basse ou haute, pour une utilisation plus ‘‘street wear’’.

45


ROC

D’AZUR

2010

Nakamura

SB3

Nouvelles au catalogue, les Flowy (pour l’enduro AM), en 28 millimètres de large, avec rayons de type ‘‘Aero’’, sont proposées en axe de 9 x 135 à l’arrière, et 9 x 15 ou 20 millimètres grâce à la fourniture de trois jeux de bagues. Elles sont disponibles dans toutes les couleurs SB3 aux alentours de 350 euros.

Oxfly Aperçu en cours de développement lors de la dernière Free-Raid Classic, le Oxfly est enfin disponible. Utilisant une même plateforme pour le freeride ou la DH, il est donc décliné en 180 et 200 millimètres de débattement, toujours en restant fidèle au bras-oscillant forgé demi-coquilles. Très simple de conception, il devrait être parfait pour les parcs de location des stations montagnardes.

Autre petite nouvelle, la Burly de freeride. Elle offre un excellent compromis entre un look sympa (disponible en tout coloris également) et un prix abordable, à moins de 300 euros, et n’est disponible qu’en axe de 20 pour l’avant.

Bern

Cliff Le Cliff est un joli petit VTT rentrant dans la gamme ‘‘sport’’ du manufactu46

rier. Il dispose d’une géométrie très rassurante, facilitant la progression dans les secteurs techniques. Equipé en Deore, avec une Suntour XCM et des freins Promax, il s’affiche au prix très abordable de 499,95 euros.

True PDF release: storemags & fantamag

Nouvellement distribuée par Race Company, cette marque spécialiste des sports alternatifs, snowboard, skate, wake... propose aussi quelques produits sympa adaptables à certaines pratiques du VTT, comme ce Watts à visière moulée (photo du haut), ou ce Brentwood à casquette intégrée (photo du bas, donc), yo !


storemags & fantamag - magazines for all

Bluegrass

4Ever

A peine débarquée dans le milieu grâce à ses magnifiques casques portés par Jey Clementz et le Team Morewood, Bluegrass nous dévoile ses nouveaux produits. Un nouvel intégral ‘‘éco’’ à 79 euros, des ‘‘bols’’ à réglages occipitaux et sangles originales, des gilets de protection légers, ainsi que des coudières et genouillères rigides, et enduro. Tout cela sera disponible en magasins dès février.

Chez 4Ever, la nouveauté, c’est ce Virus SAM (pour Suspension AllMountain) qui dispose de 130 millimètres de débattement via un système Four Bar Lynkage et des éléments de suspensions Manitou (Minute et Radium). A noter, les tubes hydroformés et la douille de direction conique. Trois versions de gamme seront proposées, de 1 399 à 2 399 euros.

El Gallo

Les nouvelles roues proposées par les Espagnols sont destinées à l’enduro avec les caractéristiques suivantes : 28 millimètres de large, 32 rayons, et des moyeux spécifiques, avec adaptateurs permettant de passer en axe de 9, 15 ou 20 millimètres à l’avant, et 12 x 135 ou 9 x 135 à l’arrière. A 1 830 grammes la paire et au prix de 550 euros, vous aurez aussi le droit de les choisir en rouge ou chromées.

Egalement au catalogue El Gallo, une nouvelle selle destinée aussi bien au XC qu’à la DH, et déclinée en noir ou en blanc pour 45 euros. Le système anti-déraillement dispose, lui, d’une platine spéciale pour les vélos dépourvus de plots ISCG. Il pèse 127 grammes pour 90 euros.

47


essai Commençal Ramones CrMo

- 1 899 € - 13,63 kg*

Pédagogique et ludique

Première pioche dans la gamme Commençal 2011, ce Ramones CrMo n’a pas été choisi au hasard. Différent et authentique, au demeurant, il a l’avantage de ne pas faire exploser le portefeuille tout en permettant une palette de pratiques plutôt variées. En selle pour un petit tour du propriétaire !

ne forme de retour aux sources, c’est ce qu’évoque le choix de l’acier. Un cadre qui n’est pas sans rappeler cette famille d’endu-rigides que nous avons un peu oubliée mais qui ramène à la surface toute une série d’arguments très positifs, constructifs et éducatifs. La conception du cadre est simple, sobre, et recèle quelques belles

U

Rarement, un VTT semirigide nous aura comblés dans autant de situations différentes. Un régal !

copique ou de commander un pédalier Hammerschmidt, puisque le cadre dispose du standard de fixation ISCG. Un appendice indispensable pour le montage de ce pédalier, mais qui verra d’un œil tout aussi bienveillant le remplacement du double plateau d’origine par un monoplateau voire un single-speed grâce aux pattes arrière amovibles. La tige de selle étant en 27,2 mm de

faitement l’affaire. On aurait préféré un serrage rapide pour éviter d’avoir à sortir un outil trop souvent en fonction du type de pratique, mais c’est un détail de quelques euros que le Père Noël se fera une joie d’ajouter à sa liste. La douille de direction intègre totalement les roulements de type Campy. Du 1-1/8, évidemment. Une douille assez courte permet accueillir les

Son look rétro inspire aussi une grande confiance dans sa résistance

48

astuces. Goussets de renforts au niveau de la douille de direction et de la jonction tige de selletube supérieur pour éviter tout problème, ce cadre dispose de butées de gaines amovibles. En plus de celles montées d’origine pour les dérailleurs et le frein arrière, il est possible de rajouter, en les vissant, de quoi guider une gaine de tige de selle téles-

diamètre, il n’y a pas un choix énorme pour monter une version télescopique mais une BlacX Jewel XC ou AM conviendra parfaitement, d’autant que sur ce type de vélo, le concept n’est pas dénué de sens. Pour l’heure, c’est une version en aluminium en 340 mm intégralement rétractable dans le cadre (si besoin) qui fait par-

150 mm de débattement de la RockShox Revelation RL en QR15. Le Ramones CrMo sera un jeu d’enfant à entretenir. Il n’aura pas fallu plus de sept minutes pour démonter entièrement le cadre et permettre son passage sur la balance afin de voir dans quelle mesure il intervient dans les 13,63 kg du vélo complet (sans pédales). 2 745 g

True PDF release: storemags & fantamag

tout de même, mais il n’y a pas de limite pour le poids du pilote ! Avec un châssis pareil, on suppose une sacrée résistance et une belle espérance de vie. A ce jour, la garantie reste celle en vigueur : deux ans. Côté équipement, le choix des composants est à l’image de la philosophie du produit. Spank est une marque qu’il est assez rare de trouver d’origine sur un vélo, surtout à ce prix. Dans cette finition polie spéciale, les jantes Subrosa 30 contribuent au sentiment rétro qu’il inspire, mais aussi à une infaillible résistance des roues. Volumineuses, elles offrent un contraste d’autant plus marqué avec la finesse des tubes du cadre qu’elles sont chaussées de boudins de belle section et largement pourvus en reliefs agressifs. Parfait pour un programme varié dont la vocation première reste une pratique du VTT dans ce qu’il a de plus rustique et authentique, comme en atteste aussi la couronne de protection en lieu et place du


storemags & fantamag - magazines for all PAR

VINCENT

JULLIOT

-

PHOTOS

MANU

MOLLE

Les pattes arrière amovibles permettent d’envisager tous les montages !

Le cadre est très bien construit et respire la solidité et la fiabilité !

grand plateau. De la théorie à la pratique, il n’y a qu’un pas…

Action C’est avec une curiosité certaine que j’ai donné les premiers coups de pédales. Comment un vélo qui approche les 14 kg avec pédales va-t-il pouvoir se comporter dans des situations très variées et aussi différentes qu’une liaison sur la route entre deux spéciales d’enduro, un tour de XC musclé sur une des plus techniques courses de VTT qui

soient ou un champ de bosses ? La réponse aura été vite établie : étonnamment bien ! Lorsqu’il faut rouler, le Ramones ne semble pas faire son poids. Pourtant lourdement lesté au niveau de son train roulant, le cadre doit parfaitement s’accorder en tonicité avec cette monte ‘‘anti-rendement’’ pour donner un si bon résultat. ‘‘Rendement’’, le mot est très mal choisi pour ce modèle qui n’en a d’ailleurs pas la prétention. En revanche, il revendique du confort, du plaisir, un esprit différent, et pour

FICHE TECHNIQUE

Trapu et racé, le Ramones adopte un look rétro avec ses tubes fins en acier !

Cadre : Suspension AV :

Jeu de direction : Potence/guidon : Tige de selle/selle : Commandes : Dérailleur AV/AR : Pédalier : Cassette : Freins à disque : Moyeux : Jantes : Pneus : Distributeur :

ça, on n’est pas déçu. Je me suis retrouvé à faire une sortie test dans des conditions un peu particulières et, rarement, je ne m’étais senti aussi libre au guidon d’un vélo. Parti par la route pour rejoindre la Madone d’Utelle (06), 15 km et 1 000 mètres plus haut, afin de rattraper le parcours de la Transvésubienne au niveau de sa portion la plus technique, j’ai juste oublié qu’en octobre, le soleil se couche à 18 h 30. Arrivé à 18 h 15 au point culminant avec encore au moins une heure de profil

* Vélo complet en taille L sans pédales ; cadre nu : 2 745 g

Chromoly RockShox Revelation RL Dual Air QR15, déb. 150 mm Neco 1-1/8 intégré Spank Tweet Tweet New C/SDG Bel Air Ramones Shimano Deore Shimano Deore/XT Race Face Ride AM 24/36 Sram 11 x 34 9 v. ø 180/160 mm Commençal/Shimano Spank Subrosa 30 Onza Ibex FR/Canis 26 x 2,25 Commençal www.commencal.com

Géométrie 590 mm

470 mm

1 113 mm 425 mm

+ -

315 mm

En taille L

•Prix •Ludique •Educatif •Composants Spank •Look rétro •Poids •Absence de blocage rapide pour le tube de selle •Largeur de la selle

49


COMMENCAL

RAMONES

vallonné et descendant, j’ai profité des dernières lueurs d’un soleil rosi par un voile brumeux sur fond de Méditerranée et sous l’œil amical d’une pleine lune naissante. Quelle sensation de cheminer sur des sentiers aussi beaux et dans un silence encore plus profond que d’habitude ! Une escapade que le Ramones a acceptée sans moufter, à un détail près. La selle SDG Bel Air dans cette version est un monstre de confort, c’est indéniable, mais sa largeur excessive la rend trop présente entre les cuisses et franchement gênante. Ou bien on est totalement passé derrière et c’est bon, ou on est assis dessus et on est trop bien, mais entre les deux il y a un vrai problème. Remplacée par une selle plus étroite, ce désagrément aura été instantanément gommé au profit de l’aisance et de la confiance dans le pilotage. Parlons-en, du pilotage. Le Ramones est un vélo pour apprendre à faire du vélo et tous les gamins (et certains moins jeunes) devraient commencer avec lui ou ce type de monture. Avec sa géométrie super réussie et équilibrée, il permet d’apprendre dans les meilleures conditions à lire le terrain, à assouplir les chevilles et se faire léger dans les pierriers, à utiliser toute la souplesse et l’amplitude de ses

CRMO

Les plots ISCG permettent de monter un antidéraillement.

2,2 bars de pression les pneumatiques, sous peine de devoir changer souvent la chambre. Des pneus par ailleurs très bien choisis, tant en accroche frontale et latérale pure devant qu’en mix avec un peu de roulant pour l’arrière. En réfléchissant à la manière de rouler et de tirer au mieux profit des qualités du vélo, j’ai compris qu’une fourche en 150 mm peut être utilisée autrement, justement dans les portions les plus cassantes. D’ordinaire plus excentré sur l’arrière quand ça chahute, je suis revenu progressivement vers l’avant pour alléger au maximum la pression du contact sol-pneu et

Avec lui, on conserve l’esprit originel et un sacré coup de guidon !

50

membres… à faire du vélo, quoi ! Un peu dérouté les premiers temps, mon cas est particulier dans le sens où je sortais de l’essai du Niner 29 pouces (voir p. 56), également rigide de son état et comparable en bien peu d’autres points, mais qui a rapidement empreint de sa fluidité innée ma manière de piloter. Celle-ci s’est alors plus apparentée à de la conduite qu’à du pilotage. Un autre esprit, aussi très intéressant, dans un autre style… Bref, une fois revenu aux fondamentaux et à l’essence du pilotage, le Ramones CrMo a su se montrer très généreux en sensations et en plaisir. Pour peu qu’on évolue dans des milieux largement rocailleux, il ne faut pas hésiter à gonfler au-delà de

réduire ces risques de pincements. Avec 150 mm, qui d’ailleurs fonctionnent particulièrement bien, le débattement est capable d’encaisser, même avec un peu plus de poids sur le cintre. Les bras bien fléchis et solides pour ne pas s’écraser sur la potence et garder la ligne, il apparaît que la roue arrière est moins exposée à ce type de souci. Il n’en reste pas moins vrai que ces vélos, le Ramones en tête, nécessitent de rassembler toute son attention pour vite faire face aux réactions parfois un peu brutales d’une roue avant qui décroche suite à un freinage trop appuyé ou une prise d’angle trop importante… Gourmand de quelques bosses de temps à autres (avec mon Yeti DJ taillé

pour), je ne concevais pas de rendre ce vélo sans l’avoir mis en situation sur mon terrain préféré. La selle baissée au maximum, les 5.10 aux pieds et le bol vissé sur le crâne, je me suis élancé sur la première ligne. Le poste de pilotage un peu haut pour l’exercice, j’ai passé les entretoises au-dessus de la potence. Il n’en fallait pas plus pour que je m’éclate comme un gosse pendant deux heures avec mon ami andorran. Les discours marketing qui accompagnent les photos des vélos dans les catalogues des marques sont parfois en décalage avec la réalité du terrain.

Alors ? Rarement un vélo aura été aussi

True PDF release: storemags & fantamag

justement décrit. Convaincu depuis toujours que rouler de temps en temps ou de manière plus permanente sur un rigide est salutaire à la conservation de l’esprit originel et, accessoirement, au coup de guidon du pilote, mon ami Ramones n’aura eu de cesse de confirmer cette pensée. Même si sa polyvalence, certaine, est pondérée selon le domaine (notamment par le poids des roues), Ramones devrait être dans tous les garages, et pas seulement pour y prendre la poussière. En vélo unique ou en complément si les moyens le permettent, il revêt un intérêt ludique autant que pédagogique tel que les parents soucieux de faire le bon choix pour leur enfant en phase de découverte de l’activité ne devraient pas hésiter à piocher dans la gamme Ramones. Quatre modèles alu et acier vont de 799 € à 1 899 €. Saludos, Ramones ! ●


storemags & fantamag - magazines for all


essai JWeite - Prix n.c. - 13,69 kg*

Vive la France !

La France n’est pas les Etats-Unis, où fourmillent nombre de petits artisans produisant d’excellents vélos, qui traversent ensuite les frontières. Pourtant, notre pays est tout aussi riche de créateurs, souvent fauchés, qui ne demandent qu’à dévoiler leur talent. La preuve à l’essai avec un prototype artisanal super bien pensé, et digne des meilleurs VTT actuels !

A

u départ, c’est l’histoire d’un gamin, doué pour la géométrie et la mécanique, qui passe énormément de son temps à s’occuper avec ses jeux de Lego techniques et ses Mecano. Mais aimant aussi le sport, Jérôme Weite pratique le BMX. Avec, il découvre les joies du

Avec sa géométrie taillée pour l’enduro race, ce JWeite ne demande qu’à attaquer, et avec facilité en plus !

tés et pointant les défauts des tout-suspendus que j’ai véritablement commencé à m’intéresser au sujet, reconnaît Jérôme. Le véritable problème était, bien évidemment, le rendement du vélo, à cause du pompage des suspensions. » Alors ni une, ni deux, notre compère ressort ses boîtes de Mecano et s’amuse à

reste qu’un jeu intellectuel pour lui, il devient vite primordial de le faire aboutir techniquement... Et pourquoi pas commercialement ?, puisque, à l’époque, Jérôme est encore étudiant, et donc sans revenus. Alors, avec toute l’insouciance de sa jeunesse, il se lance dans l’élaboration de son premier prototype.

Né de l’imagination d’un passionné, ce VTT déboîte grave !

52

tout-terrain sur un ‘‘vélo-cross’’ Motobécane à vitesses, avec lequel il pratique une sorte d’enduro en chemin. Nous sommes au début des années 80. C’est tout aussi logiquement qu’il découvre le VTT à la fin de cette même décennie, avant d’attendre encore une dizaine d’années pour se pencher sur les modèles à double suspension. « C’est en découvrant un article dans la presse vantant les quali-

réfléchir au problème, sans même avoir jamais essayé un VTT suspendu. « Entre la problématique de géométrie, l’emplacement du point de pivot et la tension de chaîne, le sujet était très intéressant pour moi, et je me sentais capable d’y arriverr », sourit notre homme, qui s’oriente rapidement sur un système de renvoi de chaîne via un galet placé au-dessus du pédalier. Mais si, au début, tout cela ne

« J’ai cru que ce serait facile, car trouver le principe de suspension ne m’avait demandé que quelques heures, reconnaît-il avant de poursuivre. Mais la fabrication d’un prototype en nécessitait des centaines ! » Lorsque son proto voit enfin le jour en janvier 1999, il ne tarde pas à intéresser Nicolas Vouilloz. Le décuple champion du monde de descente l’essaye et l’adopte illico pour l’Avalanche Cup de

True PDF release: storemags & fantamag

Lyon. Notre homme est comblé, surtout qu’en fin d’année, Nico monte son propre team. Pour ses vélos de DH et de dual, élaborés par Olivier Bossard, il choisit le système créé par Jérôme. Mais si Nicolas remporte la Coupe du monde, l’année 2000 restera comme la seule où il perdit le titre de champion du monde en DH. Le vélo n’y est pour rien, c’est une crevaison qui aura raison du Peillois. Et si Jérôme a de bonnes raisons de se réjouir de son travail, il n’y a aura malheureusement pour lui aucune suite commerciale du projet, et la collaboration n’ira pas plus loin.

Succès Il n’empêche. Trois ans plus tard, quand Anne-Caroline Chausson retourne aux affaires chez Commençal et que cette dernière demande à Olivier Bossard de lui confectionner une arme de descente, celui-ci


storemags & fantamag - magazines for all PAR

VINCENT

NERON

-

PHOTOS

MANU

MOLLE

FICHE TECHNIQUE

Si l’architecture peut faire old-school, on notera tout de même la géométrie sloping et les masses centrées très bas, signes du bien-fondé de la conception.

Cadre : Suspension AV : Suspension AR : Jeu de direction : Potence/guidon : Tige de selle/selle : Commandes : Dérailleur AV/AR : Pédalier : Cassette : Freins à disque : Moyeux/jantes : Pneus AV/AR :

Cette vue détaillée permet de voir les cache-vis en titane et le travail fait sur la jonction des bases arrière ajourées.

Magnifi fique aussi, la petite potence ‘‘prototype’’ totalement ajourée, qui assure une excellente rigidité et de la précision au pilotage.

ressort des cartons le système élaboré par Jérôme et, sans plus attendre, Caro s’octroie à son guidon les titres européens et mondiaux. « Cela démontrait bien qu’il y avait une réelle pertinence technique dans mon système », observe Jérôme. La preuve, des marques comme Trek, Balfa, Corsair, ou Ghost utilisent encore aujourd’hui ou ont utilisé ce système. Jérôme finit alors par lâcher l’affaire, mais sans s’arrêter de réfléchir et de croire en ses idées. La planche à dessin se remplit une

nouvelle fois de croquis et de schémas géométriques, et Jérôme est plus motivé que jamais par son nouveau projet utilisant une suspension à triangle arrière unifié. Surtout qu’après modélisation, le système s’avère sain, en ne possédant aucun pompage. Emoustillé par sa première expérience, Jérôme décide tout de même de passer le cap, et douze ans après, de réaliser son second prototype, sans grand moyens. « Je pensais qu’en cinq mois, c’était réalisable, mais à cette échelle, le

Contact :

moindre détail peut faire prendre beaucoup de retard au projet, soupire Jérôme. J’ai fait appel à un fabricant de cadre en France, avec l’avantage qu’il maîtrise bien l’usinage des tubes, ainsi que les différents entraxes et standards du cycle. Mais le problème, c’était qu’il n’était pas très organisé... » L’objectif final est alors, pour Jérôme, de concevoir un cadre qui offre du confort, de la motricité et une retransmission optimale de l’effort. « Le paramètre de l’efficacité au pédalage, au-delà de l’ab-

*Mesure Bike sans pédales en taille M

Alu Fox 32 Talas FIT RLC, déb. : 150 mm Fox DHX R 5.0, déb. : 160 mm Hope proto/Easton Monkey Lite Easton EC 90/SMP Lite 209 Shimano XTR Shimano XTR Shimano XTR 22/32/44 Shimano HG-970 11/34 Avid XX, ø 180/160 mm Hope SP-XC/ZTR Crest WTB Prowler MX/Hutchinson Toro 26 x 2,5/2,35 09 64 26 48 00

Géométrie 595 mm

450 mm

71°

69° 1 095 mm 425 mm

+ -

365 mm

En taille M

•Géométrie •Pompage limité •Équilibre général •Rigidité •Confort •Caractère joueur •Finition des soudures •Biellettes exposées •À quand en série ?

53


JWEITE sence de pompage, est très rarement pris en compte par les fabricants », analyse-t-il, avant de s’interroger sur le fait que les vélos à suspensions de type Four Bar Lynkage sont souvent jugés comme étant plus dynamiques que les modèles à points de pivot virtuels, plus confortables, avec plus de motricité, et moins de pompage. Cela pourrait s’expliquer par le fait que la chaîne, avant d’entraîner la roue arrière, doive mettre sous tension l’ensemble du triangle arrière, ainsi que les quatre points de pivot et les deux biellettes qui relient les triangles arrière et avant où se trouve le pédalier. « Sans compter les zones ‘‘courbes’’, comme les jonctions entre les pivots, les biellettes, les yokes, ou les pattes arrière », renchérit Jérôme.

S l’eenvi Si viie de de jouer oue u r avec avec ec ce sp spad ad d vou vouss dém émang ange ang nge, vou vous ou us dev devr evrez ez ma malheu h reu e sement sem ent êttre r pat patien ient, t, car c ce vé vélo lo o es est ac uel act ue lem em ment uniqu uniqu quee au au mo monde !

Vue d’ensemble de la suspension, avec ses biellettes et son basculeur très compacts, certes un peu exposés.

Tes esté stéé sur su l’End Enduro uro Roc Ro oc, c, dur durant du le Roc d’ d’Azu Azu ur, lee JW JWeite s’ JWe s est esst avéré avé réé effi fica cace, ce, e ta tant tan nt sur pi piste stte cas cassan assan s te que qu ue ra rapid pidee. pid e.

Analyses Après toutes ses analyses, il s’oriente donc logiquement vers un système de suspension avec triangle arrière unifié, incorporant le pédalier. Son but : assurer une transmission optimale de l’énergie dans les parties rigides. Ce concept lui permet au final de concilier un bon rapport entre poids et rigidité, une grande indépendance entre la suspension et la transmission, une quasi-absence de pompage, une bonne progressivité de la suspension et l’utilisation d’un amortisseur standard, à réglages faciles. « Afin d’optimiser l’énergie transmise par la chaîne et de limiter la déformation des bases arrière, il faut que ces dernières soient les plus rigides possible, donc droites et sans aucune articulation entre le pédalier et l’axe de roue », affirme Jérôme, avant

Si les pattes arrière apportent un max de rigidité, elles mériteraient un peu plus de travail en finition... fi

de pivot virtuels), ce qui nécessite en général aussi de freiner l’amortisseur via un système de type Pro Pedal. Et la troisième, retenue par notre homme, est l’utilisation de la poussée, qui implique un point de pivot principal placé haut pour provoquer un recul de la roue lors de la

arrière unifié dispose aussi de défauts, surtout s’il est monté en monopivot. Et lors de la compression de l’amortisseur, le pédalier descend moins, donc, le poids exercé dessus effectue un travail mécanique moins important sur la suspension. Ainsi, cette dernière se compri-

Les Français n’ont rien à envier aux Ricains en matière de VTT !

54

de s’attaquer au problème suivant, le pompage. « A ma connaissance, il n’existe que trois solutions pour lutter contre », affirme-t-il. La première est de freiner l’amortisseur en hydraulique, ce qui s’oppose aux performances de la suspension ; la seconde est d’utiliser la tension de chaîne (comme sur les points

compression de la suspension. De fait, la poussée motrice à elle seule supprime le pompage, sans freinage de l’amortisseur ni traction de la chaîne et, surtout, elle est compatible avec des bases rigides, à condition toutefois que le pédalier recule lors de l’enfoncement de l’amorto. Mais un système à triangle

me moins que pour un effort appliqué sur la selle et, surtout, elle se détend plus vite, faisant apparaître des problèmes de rebonds très importants lorsque le pilote est debout. « J’ai résolu ce souci en reculant le point de pivot principal en arrière du pédalier, ce qui permet au poids exercé sur les pédales d’effectuer

True PDF release: storemags & fantamag

un travail mécanique équivalent à celui d’un cadre ‘‘classique’’, et en utilisant un système de biellette et basculeur pour la compression de l’amortisseur, schématise Jérôme. Cela permet de limiter les variations entre la selle et le pédalier, et de relier les triangles avant et arrière par deux points suffisamment espacés pour offrir une résistance aux efforts verticaux et latéraux. » Reste que la fabrication made in France, et à l’unité de surcroît, d’un tel prototype aura coûté du temps, et surtout beaucoup d’argent à ce passionné. Mais pas assez pour le décourager !

À l’essai La première, et excellente, impression lorsque l’on se pose sur ce vélo, c’est qu’il est parfai-


storemags & fantamag - magazines for all

tement taillé pour les disciplines actuelles que sont le all-mountain et l’enduro. Tube supérieur plutôt long, sloping g prononcé, et bases arrière courtes le mettent très à l’aise sur le terrain. Au pédalage, le vélo se montre très réactif, sans pompage exagéré. Un luxe pour du grand débattement, surtout que la suspension offre un maximum de souplesse et une grande facilité de réglage. Il offre donc un rendement performant tout en s’avérant réactif sur les petits chocs. Les a priori concernant le système de suspension à triangle arrière unifié, modifiant la distance entre la selle et les pédales à chaque oscillation du bras oscillant, disparaissent rapidement, même en phase de pédalage assis sur un revêtement façon ‘‘tôle ondulée’’. La raison en est un alignement des

différents points de pivot faisant reculer le boîtier de pédalier - il ne le fait donc pas remonter. Autant dire que le peu de mouvement qui se produit est à peine perceptible. Malgré un poids du cadre plutôt conséquent, Jérôme à réussi, grâce à un montage haut de gamme, à finaliser un vélo complet plutôt léger, si bien que les grandes distances ne lui sont pas interdites. Plutôt confortable, il attaque les longues ascensions avec une bonne motricité, sans pour autant avoir à déplacer le poids de son corps sur la selle.

Big Fun Mais là où ce bike nous a vraiment bluffés, c’est bien dans les descentes et les singletracks de type ‘‘enduro’’. Super rigide grâce à ses tubes droits de sec-

tion carrée, mais aussi à ses roulements de pivot de grand diamètre à axes traversants et grâce à ses petites biellettes, et doté d’un centre de gravité placé bas, d’un angle de direction bien ouvert et d’un empattement conséquent, ce vélo s’est révélé un véritable jouet pour attaquer sans vergogne en toute décontraction. Jamais pris au dépourvu, il sait rester en ligne et apprécie les hautes vitesses. La trajectoire de sa roue arrière, vers l’arrière, lors de la compression, lui permet de garder un empattement constant, et lui assure donc une plus grande stabilité dans les virages et les réceptions de sauts, sans pour autant que cela soit handicapant dans le très technique à basse vitesse. Racines, pierres, rochers, et même gros sauts se négocient ‘‘placard’’, la fleur au

fusil, avec une préférence pour les longs drifts sur les plus belles pistes alpestres ! A la fin de notre test, le témoin d’amortisseur nous laissait entrevoir une légère marge de manœuvre permettant peut-être à ce spad d’aller voir plus loin encore dans les pratiques engagées... Toujours est-il qu’avec le Stumpjumper de chez Specialized, c’est bien, cette année, l’un des meilleurs vélos qu’il m’a été donné de tester, et l’on souhaite de tout cœur que Jérôme trouve enfin un commanditaire à la hauteur de son talent. D’ailleurs, certaines marques seraient déjà sur les rangs. Elles ne s’y sont pas trompées. Tu m’étonnes ! ●

Remerciements à JP Racingbike1.com pour le montage des roues

55


essai Niner EMD 9 - 699 €* - 11,18 kg**

Du plaisir !

Toujours en ‘‘phase ascendante’’ dans notre intérêt pour le 29 pouces (qui se dévoile à nous petit à petit, dans les différentes facettes de son intimité), c’est sur Niner, une marque exclusivement dédiée à ce diamètre de roues, que nous avons choisi de nous pencher. Voici donc le EMD 9 (c’est le nom du cadre), pour ‘‘Eat my dust’’’ (‘‘Mange ma poussière’’), tout un programme…

C

réée aux USA par deux passionnés, Chris Sugai et Steve Domahidy, la marque Niner est présente officiellement en France depuis décembre 2009. Auparavant, on pouvait trouver quelques cadres, mais rien de très établi. Tribe Sport Group propose les six modèles de kits cadres phares que sont les Air 9 en carbone et en scandium

Rien à dire. C’est franchement en côte que se ressentent les bienfaits du 29 pouces, surtout sur pareil vélo !

vélo exclusif s’il en est. En effet, Niner, ce ne sont pas seulement des cadres ; c’est aussi une petite gamme d’accessoires comme des plateaux et pignons pour singlespeed, des cintres et des fourches. Mais revenons à notre EMD 9. Ce cadre en aluminium série 7005 à double épaisseur variable est, en apparence, d’une conception très simple, pour ne pas dire basique : une douille de

bases et haubans sont très travaillés. Le résulta ? Un cintrage prononcé destiné à offrir un dégagement maximal autour du pneu et un encombrement minimal de ces tubes arrière convergeant au niveau du moyeu. Ici en gris Moondust, il est aussi proposé en rouge Hot Tamale, mais, dans tous les cas, il arbore fièrement son pedigree via l’emblème de la marque découpé

Une bonne géométrie, un bon cadre et, surtout, de bonnes roues !

56

(cadre rigide), le EMD 9 (cadre rigide), le Jet 9 (80 mm de suspension arrière), le Rip 9 (120 mm) et le Wfo 9 (140 mm). Largement de quoi découvrir la discipline et trouver le produit le plus adapté. A noter que Niner a été récompensée lors du dernier salon de l’Eurobike pour sa fourche carbone. Fourche qui équipe le Air 9 carbone,

direction tout ce qu’il y a de plus traditionnelle, un dérailleur avant à collier, une boîte de pédalier en 73 mm de large pour cuvettes de roulements vissées, une patte de dérailleur arrière évidemment interchangeable, un moyeu arrière qui fait fi du nouveau standard en 142 x 12 et reste en 135 x 9… On constate, avec un peu d’attention, que les

dans une plaque d’acier et vissé sur la colonne. L’équipement est de très bonne facture, avec des composants qui dépassent parfois, en prix, le cadre luimême, pourtant élément de base de toute construction… C’est bien là l’élément déterminant et caractéristique du 29 pouces : la qualité de certains de ses composants, à commen-

True PDF release: storemags & fantamag

cer par les roues et les pneus. Ici équipé des Crankbrothers Cobalt XC (dépassant à peine les 1 500 g pour la paire), on est dans du très bon en la matière. Autre gros poste : la fourche Fox avec ses 100 mm de débattement, ses réglages de détente et de compression, sa cartouche FIT et son axe de 15 mm pour la rigidité latérale et torsionnelle. Une proue de choix. Parmi les autres composants privilégiés et capitaux en 29, l’ensemble cintre-potence. Une potence très courte et bien large, afin de faire passer à la roue toutes les subtilités d’une géométrie forcément différente de celle d’un 26 pouces. On papote, on papote, mais venons-en aux faits !

Action Le premier point remarquable arrive une fois en selle. Particulièrement bien assis et positionné lorsque les mains se posent sur les poignées, on effectue


storemags & fantamag - magazines for all PAR

VINCENT

JULLIOT

-

PHOTOS

SEBASTIEN

BOUE

Le choix des roues et des pneus, capital en 29 pouces bien plus qu’en 26 pouces, est ici très bien réussi !

Grâce notamment à son poste de pilotage, il y a peu ou pas de transition à effectuer en s’installant au guidon du EMD 9.

l’effort avec une agréable sensation de confort et d’efficacité. ‘‘Confort’’ dans la limite d’un terrain raisonnablement accidenté, évidemment. Le plus déroutant généralement sur un 29 pouces, c’est lorsque les premiers coups de guidon sont donnés. Il est souvent nécessaire de prendre l’habitude des réactions différentes de la direction. Par bonheur, sur cet EMD 9, pas ou peu de transition et le rendement optimal est obtenu très rapidement. Quel bonheur à piloter ! On constate avec une

certaine jubilation une évidente facilité à garder les lignes choisies, à rester haut dans les dévers, une véritable faculté à tenir dans les courbes, à adoucir les impacts, à freiner fort ou encore à relativiser la notion de pente et la hauteur des marches. En effet, la conduite d’un 29 perd un peu du côté ludique, mais le gain en vitesse et les sensations au roulage sont telles, sur cette machine, qu’on en fait bien volontiers le deuil. Outre la stabilité obtenue lorsque la vitesse augmente grâce à

FICHE TECHNIQUE

Plutôt simple voire basique dans son look, l’EMD 9 est pourtant une vraie réussite !

Cadre : Suspension AV : Jeu de direction : Potence/guidon :

Tige de selle/selle : Commandes : Dérailleur AV/AR : Pédalier : Cassette : Freins à disque : Roues : Pneus : Distributeur :

l’inertie proportionnellement croissante des roues, l’EMD se comporte également très adroitement si le sentier est sinueux. Le seul semi-handicap peut venir de la largeur (690 mm) du cintre dans les portions mal débroussaillées où branches et sentiers se confondent parfois. Son boîtier à 308 mm de hauteur cumule les effets positifs avec l’empattement important, normal en 29, pour un sentiment global extrêmement rassurant. Cette augmentation de l’adhérence au sol étant simplement

*Prix du cadre. Montage présenté : 3 400 € env. **1,6 kg (taille L, cadre nu ). Montage : 11,18 kg, avec pédales Shimano XTR

Aluminium série 7005 Fox 32 F100 RLC 29, déb. : 100 mm Race Face Deus 1-1/8 Race Face Deus/Crankbrothers Cobalt 11 Race Face Next SL/Fizik Gobi XM Shimano XT Shimano XTR Race Face Next SL 3x9 Shimano XT 11 x 34 9 v. Formula R1, Ø 185mm Crankbrothers Cobalt XC 29 WTB Wolverine 29 x 2,20 Tribe Sport Group 04 94 54 19 50

Géométrie 622 mm

470 mm

73°

72° 1 114 mm 445 mm

+ -

308 mm

En taille L

•Prix du cadre •Géométrie •Polyvalence •Dégagement autour du pneu AR •Plaisir de conduite •Train roulant •Prix du vélo complet dans cette version test

57


L’association, comme ici, d’un bon cadre et de roues performantes donne, sur le terrain, un comportement savoureux.

NINER

EMD

9

La finition du cadre, et notamment le travail sur les tubes à l’arrière (notez, par exemple, les belles pattes de roue), est impeccable.

58

explicable par une surface de contact sol/pneu supérieure du fait de l’augmentation de la circonférence de la roue. Autre bel effet du 29, il relativise la notion du débattement. Même, comme ici en cadre rigide, la perception est réellement plus douce, moins ‘‘désarçonnante’’ dans les portions cassantes que sur son pendant en 26. Et que dire de l’avant et de la fourche qui semble offrir 140 mm alors qu’il n’y en a que 100 ! Des effets positivement étonnants que l’on ne peut qu’ajouter au crédit du Niner mais aussi de l’ensemble de ses congénères. En abordant maintenant l’aspect dynamique, il paraît impossible de ne pas y associer d’emblée les propriétés de la paire de roues. LA grosse lacune d’un 29 est la perte sèche de nervosité dans les relances et la moindre facilité à négocier des portions raides à faible vitesse - autre cas de figure où l’inertie du train roulant revêt

un caractère prépondérant. C’est là que le niveau de gamme, et notamment le poids de ces roues (sans oublier les pneus), prend tout son sens. En 29 pouces, l’idée selon laquelle il vaut mieux rouler sur un mauvais cadre avec de bonnes roues que l’inverse est encore plus vraie qu’en 26. L’idéal étant, comme ici, de cumuler les deux. Grâce aux 1 540 grammes des Cobalt XC auxquels il faut ajouter 1 300 grammes de gomme et de tringles souples, on reste dans des valeurs très compétitives ne compromettant que très peu un résultat et un niveau de performance idéaux. Sans ressentiment négatif sur la rigidité latérale, il ne m’a, heureusement, pas été donné de découvrir le point ultime de leur solidité. Certes, il faut sortir un gros billet pour cet ensemble, mais c’est la seule manière de donner au cadre tout son panache. Ici, donc, l’EMD 9 judicieusement chaussé apporte

une belle réponse sur le terrain. Une carte de plus dans un jeu déjà bien garni.

Alors ? Qu’il soit à son aise dans les sections les plus roulantes avec de faibles variations de vitesse et de dénivelé, c’est normal. Qu’il soit aussi à l’aise dans les bosses franchement prononcées et les accélérations aurait pu l’être beaucoup moins, mais c’est pourtant le cas. Attention tout de même aux braquets. Sur un 29, cette fameuse augmentation de la circonférence donne une autre réalité pour un même développement qu’avec du 26 pouces. Inutile de partir sur un triple, vous ne vous serviriez jamais du 44. Même le 26/39 d’un pédalier Sram 2X10 ou le 26/38 d’un double Shimano pourra poser problème si la pente est soutenue trop longtemps, à moins d’avoir une cas-

True PDF release: storemags & fantamag

sette en 36 dents à l’arrière. Le terme ‘‘piloter’’ pourrait être remplacé par ‘‘conduire’’. Sur un 29, celui-là en tout cas, les courbes sont ‘‘conduites’’, les trajectoires tenues. Rien de trop agressif ni de perturbant dans les bras. On ne ricoche pas entre rochers et fourrés, on ne se fait pas peur dans de grandes embardées. Le plaisir est également présent dans les phases musculaires et heureusement, car, dans cette configuration, notre version est estimée à 3 400 €, ce qui est déjà énorme pour un alu rigide. On peut imaginer, quitte à prendre un petit kilo, baisser l’addition de plusieurs centaines d’euros en optant pour un pédalier moins élitiste, une transmission XT ou X9, une fourche moins pourvue en réglages, une tige de selle et un cintre en alu (680 mm minimum pour la longueur)… mais de grâce, si vous le pouvez, ne touchez pas au standing des roues… ●


storemags & fantamag - magazines for all


essai

PAR

VINCENT

NERON

-

PHOTOS

MANU

MOLLE

Sunn Travis - 499 € - 13,44 kg*

Premier prix !

Avec le Travis, Sunn propose à tout un chacun de s’initier au tout-terrain, sans contraintes ni excès, mais juste pour le plaisir d’en découvrir les joies. Et, bien que l’ensemble manque un peu de peps, l’objectif est plutôt réussi.

remier modèle de la gamme Sunn, le Travis a donc la ‘‘lourde’’ tâche de donner aux gens l’envie de continuer sur leur lancée la découverte du VTT, en passant peut-être ensuite à d’autres disciplines. Mais, pour commencer, rien de tel qu’une bonne randonnée en forêt pour savoir si ce sport est si plaisant. D’aspect, ce Travis ne séduira pas forcément tout le monde, avec ses grosses touches de vert fluo, qui l’orientent plutôt vers une clientèle de ‘‘djeun’s’’. Mais associé au noir, l’ensemble est assez agréable à l’œil. On notera, au passage, la difficulté à lire le nom du modèle sur le tube, quasiment impossible sans la notice ! Au rayon équipement, rien de folichon à se mettre sous la dent, mais ici, seules quelques grandes surfaces spécialisées pourront vraiment offrir mieux. Reste que la clientèle concernée par ce vélo n’est pas encore en recherche de high-tech et que l’essentiel étant présent, personne ne trouvera rien à redire.

Petite gueule sympa pour un vélo agréable à rouler et à monter.

Confort

60

L’essentiel tient tout d’abord au confort, et le Travis s’avère bien gaulé pour rouler. La selle SDG est toujours aussi agréable, tout comme son guidon relevé, assez large, équipé de poignées à lamelles qui n’agressent pas les

Les petits freins Tektro Draco en 160 mm sont super souples et doux au toucher, et le renfort de cadre leur offre une bonne puissance.

mains, même sans gants. Oui, les novices roulent souvent sans gants ! On regrettera juste la potence, un peu longue à notre goût, qui ne facilitera pas les évolutions dans les zones lentes et techniques. Au pédalage, le second bon point attribué au Travis concerne son poids, relativement faible, du moins dans les sensations. Et cela, associé à une bonne monte de pneumatiques à profil rond, lui permet de filer rapidement sans avoir à s’échiner sur les pédales. Plutôt facile dans les évolutions rapides, on se prend vite au jeu d’attaquer plus fort, et, grâce à une bonne géométrie doublée d’une excellente

FICHE TECHNIQUE

P

Cadre : Suspension AV : Jeu de direction : Potence/guidon : Tige de selle/selle : Commandes : Dérailleur AV/AR : Cassette : Pédalier : Freins à disque : Moyeux/jantes : Pneus AV/AR : Distributeur :

rigidité, le Travis ne bronche pas pour relancer et absorber les ascensions ‘‘à l’arrache’’. Le blocage de fourche sera d’ailleurs un bon argument pour certains, dans ce cas précis. Pour les autres, ils commenceront à sentir un des défauts du Sunn, avec une fourche qui revient très (trop) rapidement, et qui malheureusement ne possède aucun réglage à ce niveau. Que la fourche revienne vite est une chose, mais le problème est aussi qu’elle claque en détente, ce qui devient vite très désagréable en descente, et surtout sur le moindre petit cabrage ou appel de saut ! Rien de pire pour ternir l’image d’un vélo qui, une fois

*Mesure Bike sans pédales en taille M

True PDF release: storemags & fantamag

SR Suntour XCM, déb. : 100 mm Alu UN UN/SDG Bel-Air Sram X-4 SR Suntour XCM/Sram X-4 Sram PG-820 11/32 SR Suntour XCT V2 22/32/42 Tektro Draco160 mm UN/Alexrims TD24 Hutchinson Python 26 x 2,0 Sunn, 05 61 94 85 85 et www.sunn.com

dans les singletracks, se montre beaucoup moins attrayant que sur le roulant, avec un manque de peps auquel ne nous avait pas habitués la marque de Saint-Gaudens. Certes, nous avons affaire à un VTT ‘‘premier prix’’, et non pas à un enduro hardtail, mais tout de même, nous l’aurions aimé plus polyvalent, les novices n’ayant pas à se cantonner uniquement aux chemins de halage. ●

+ -

•Confort •Rendement •Pas de réglage de détente sur la fourche qui claque •Potence longue •Comportement basique •8 vitesses


storemags & fantamag - magazines for all Hors des sentiers battus, le Travis manque un peu de fun et pèche à cause d’une fourche limitée.

Géométrie 575 mm

450 mm

73° 70° 1 075 mm

425 mm

310 mm

En taille M


essai Giant Cypher 2 Women - 1 699 € - 12,80 kg*

Agile et vif !

Giant sort la nouvelle version de son VTT de type all-mountain avec une géométrie féminine : le Cypher 2. Cette mouture offre un vélo très polyvalent, à mettre entre les mains des femmes à la recherche de confort et d’efficacité, même sur les sentiers techniques !

A l’aise partout, le Cypher vous ravira par sa stabilité dans les descentes techniques.

C

62

’est dans une déco sobre mais stylée que l’on découvre le Cypher. Sa couleur grise rehaussée d’une touche de bleu turquoise donne un bel effet… plutôt chic ! Au niveau du cadre, ses tubes en aluminium hydroformés lui donnent un look original, surtout dû au concept de géométrie Women élaboré par Giant. En effet, la forme des tubes du triangle avant est bien travaillée. Ils procurent rigidité et robustesse à l’ensemble et facilitent la descente du vélo. Côté équipement, le Cypher n’est pas en reste, puisque doté d’éléments performants : suspensions Fox, pédalier Race Face, freins Avid Juicy 3. Du coup, on se demande pourquoi cette nouvelle version est équipée de transmissions Shimano Deore et SLX, alors que le Cypher 1, modèle 2009, portait fièrement des manettes en Shimano SLX et un dérailleur arrière en XT Shadow ! C’est dommage de perdre cette gamme… En statique, on trouve facilement sa position. Le poste de pilotage est agréa-

ble, avec un cintre large et relevé, des poignées souples et crantées de petit diamètre. La selle Fizik Vitesse spécifique pour les femmes est confortable, bien sûr, seulement quand on a déjà un peu de pratique derrière soi !

Polyvalence Mais assez parlé, passons à l’action ! Dès les premiers tours de roue, on est surpris par la souplesse du vélo. Une fois le SAG* bien réglé, les suspensions

s’équilibrent à merveille. D’ailleurs, n’hésitez pas à vous faire conseiller par votre vélociste préféré. Les réglages demandent un peu de pratique et c’est indispensable pour utiliser les performances du Cypher. Il faut dire que ce Giant est très facile à piloter, que l’on soit débutant ou confirmé. Quel que soit le terrain de jeu, c’est un régal. Sur chemin rapide, il efface toutes les aspérités et offre une vivacité, lorsqu’on exploite les rapports : en tout 27 vitesses. En plus, la fourche Fox 32RL

**SAG : enfoncement de la suspension en statique sous le seul poids du pilote

True PDF release: storemags & fantamag

est blocable en roulant, dès que le besoin se fait sentir. Dans les côtes, on ressent vite le travail du système de suspension Maestro 5 créé par Giant. Même en danseuse quand ça balance dur, la roue arrière reste scotchée au sol et favorise l’adhérence. Mais là où on découvre toute la technicité de ce vélo, c’est dans les descentes faites de pierres et de trous. Pas besoin d’être un fin pilote, le Cypher s’occupe de tout ! Grâce à sa fourche de 120 millimètres avec un axe de 15 mm et un amortisseur Fox de


storemags & fantamag - magazines for all PAR

MAGALIE

RENAUDIN

-

PHOTOS

VINCENT

NERON

Le système Maestro 5 de Giant, combiné avec la suspension Fox Float R, permet au Cypher d’adhérer au sol. Notez le détail esthétique sur le tube arrière.

127 millimètres de débattement, pas de complexe à avoir. Il descend comme sur un rail, absorbant les pièges les uns après les autres. Vous me direz « oui peut-être, mais dans les descentes sinueuses parsemées d’arbres, c’est une autre paire de manches ! » Eh bien, le cadre a une géométrie courte et ramassée qui favorise les virages rapides et serrés. Du coup, il est très maniable. Le Cypher est conçu pour s’éclater dans les montées abruptes et techniques. Et la seule possibilité pour se cabrer

Plutôt jolis, les tubes en aluminium hydroformés sur le Cypher !

FICHE TECHNIQUE

Avec sa géométrie spécifique pour les filles et son look sobre et chic, le Cypher offre à lui seul l’envie de sortir dans les chemins …

Cadre : Suspension AV : Suspension AR : Jeu de direction : Potence/guidon :

Tige de selle/selle : Commandes : Dérailleur AV/AR : Pédalier : Cassette : Freins à disque : Moyeux/Jantes :

en côte, c’est une action volontaire, car sa géométrie lui confère une stabilité bien réelle. Mais le plus amusant aux commandes de ce VTT, c’est d’attaquer dans une bonne descente. ‘‘Confortable et polyvalent’’, ces mots caractérisent bien le Cypher, et envisager de longues sorties à son guidon n’est pas un problème. Au niveau des pneus, les Kenda Nevegal accrochent plus sur terrain sec que boueux. Pendant l’essai, j’ai subi une crevaison. Une malheureuse épine a eu raison de ma sortie, la faute à

Pneus : Distributeur :

pas de chance, ou bien… ! Dommage. Côté finition, ça tient la route. Chaque fois qu’une gaine passe près du cadre, un sticker incolore vient le protéger. Assez léger, nerveux et agile, il fera l’affaire dans bien des cas. Que vous soyez une vététiste avertie, habituée aux sorties crosscountry musclées, amatrice de descente, ou tout simplement la femme d’un vététiste confirmé, optez pour le Cypher. Il vous comblera même si vous souhaitez seulement randonner avec vos amis le week-end ! ●

Fox 32 F120RL, axe 15 mm, déb. : 120 mm Fox Float R, déb. : 127 mm FSA Giant Connect/Giant Connect semi-relevé Giant Connect/Fizik Vitesse Rail Mg Shimano Deore Shimano Deore/Shim. SLX Shadow Race Face Ride XC 44/32/22 Sram PG 950 – 11/34 Avid Juicy 3, ø 185/160 mm Giant Tracker/Shimano/WTB Speed Disc XC Kenda Nevegal 26 x 2,10 Giant France, www.giant-bicycles.fr

Géométrie 550 mm

395 mm

73,5°

69,5° 1 071 mm 435 mm

+ -

330 mm

En taille M

•Polyvalence •Vivacité •Suspensions •Vélo facile •Look •Pneus

* Mesure Bike sans pédales

63


essai Sram XO 2 x 10

Puissance 10

On s’y attendait. Après le XX l’an passé, 2011 voit la généralisation du dix vitesses dans le reste des familles de composants et transmissions Sram que sont les X0, X9 et X7. Pour l’instant, X5 et X3 ne sont pas concernés. Dix vitesses et surtout la possibilité de choisir entre deux ou trois plateaux. Groupe emblématique, mythique même chez Sram, le X0 s’engouffre dans la brèche, et nous vous proposons d’explorer ensemble sa configuration 2 x 10. Montage C’est à l’occasion du dernier Roc d’Azur que notre Rocky Mountain MSL 70, choisi comme base pour cet essai, a été équipé. Un jeu d’enfant lorsqu’on bénéficie de l’assistance d’un technicien et d’un camion immense comme réserve de matos. Contrairement au XX, on ne trouve aucune vis Torx en 25, hormis les vis des disques (mais elles le sont systématiquement et chez tous les équipementiers) et on ne s’en plaindra pas. Une clé Allen de 5 permet de monter quasiment tout, excepté le pédalier, dont le serrage se fait avec une clé Allen de 8, et les roulements Press Fit BB30 du boîtier de pédalier, qui nécessitent un outil spécifique que l’on peut apparenter à une presse. Non disponible lors de notre montage, c’est par une cassette XX que la XG1080 destinée à la transmission X0 a été remplacée. Comme pour le montage il y a un an jour pour jour du groupe XX (dont vous pouvez retrouver tous les détails dans le Bike 82), c’est un ensemble de câblerie étanche Gore

64

Ride-On que nous avons choisi pour relier manettes et dérailleurs. Un gage de fonctionnement optimal pour une transmission dix vitesses. Etonnant que Sram n’ait toujours pas conçu un kit spécifique qui parferait de belle manière la logique de groupe complet.

Le Groupe X0 2 x 10

Dérailleur arrière. Disponible en quatre coloris (noir, or, rouge et bleu) et trois longueurs de chape (courte pour la DH, moyenne pour le 2 x 10 et longue pour le 3 x 10), le dérailleur arrière X0 confirme sa vocation transdisciplinaire. Il est compatible uniquement avec une cassette (36 dents max.) et une manette dix vitesses. La partie extérieure de la chape est en carbone, la partie interne en aluminium forgé, et les roulements des galets sont étanches. Il utilise les technologies Exact Actuation et Direct Route. Dérailleur avant. On compte pas moins de vingt-huit références différentes uniquement sur cette pièce. Entre les diamètres de colliers, leur emplacement

Technologies X-Glide Technologie appliquée aux plateaux pour permettre une montée et une descente de la chaîne d’un plateau à l’autre de la manière la plus rapide et précise possible. Rivets et usinages d’accroches, mais aussi positionnement, alignement, profil et correspondance des dents sur la version 42/28. Exact Actuation Constance dans la tension et la distance de câble tiré/libéré lors du passage d’un plateau ou d’un pignon à l’autre. Direct Route Acheminement direct du câble vers le mécanisme de fonctionnement. Power Glide Profil des dents optimisé pour une meilleure fluidité lors des changement de rapports et plus de fiabilité. Matchmaker X Collier de fixation unique pour levier de frein, manette de vitesses et Xlock RockShox. Taperbore Le réservoir est intégré et permet au levier d’être ambidextre. Tri-Align Permet l’ajustement parfait de l’étrier grâce à une double rotule. Power Reserve Geometry Le pivot du levier de frein est placé plus près de la poignée et du cintre pour un arc de cercle qui correspond au mouvement du doigt. Contact Point Adjustment Le volume du réservoir est variable et permet de moduler l’amplitude de la course du levier avant le contact plaquettes/disque. (haut ou bas), les types de fixation (Directmount haut et Directmount bas), les possibilités de tirage (haut, bas ou les deux), le nombre de dents du grand plateau et, bien sûr, le nombre de plateaux, inutile de

Ce groupe XO confirme sa vocation transdisciplinaire ! True PDF release: storemags & fantamag

dire que ce n’est pas l’organe le plus simple à stocker quand on est détaillant. C’est malheureusement le revers de la multiplication des standards, qui, de fait, n’en sont plus vraiment… Le ratio de tirage est de 1:1. Il est compatible dix vitesses uniquement, par rapport à la largeur spécifique de la chaîne. Il utilise les technologies Exact Actuation et X-Glide.


storemags & fantamag - magazines for all PAR

VI INCENT T

JULLI IOT

-

PHOTOS S

SEBAST TIEN

BOUE

&

MANU

MOLLE

C’est sur des terrains exigeants que nous avons soumis le groupe XO à nos tests les plus poussés...

65


C’est sur notre Rocky Mountain MSL 70 de test que nous avons monté tous les éléments de la transmission Sram XO 2011.

Manettes indexation. Contrairement à Shimano, il faut une manette pour la configuration double plateau et une autre pour le triple. Les manettes avant et arrière sont compatibles XX, X0, X9 et Matchmaker X, pour une parfaite intégration au poste de pilotage de l’ensemble des commandes freins et vitesses (voire le Xlock

Boîtier de pédalier avec roulement Press Fit BB30.

66

Le pédalier X0 avec l’étoile amovible pour passer en 3 x 10. Malin !

fixation sur le collier ou le MatchmakerX en fonction de la position des leviers de frein. Cassette. La XG 1080 reprend l’architecture de la cassette XX, mais est intégralement en acier, alors que la XX utilise l’aluminium sur le plus grand pignon (les autres sont en acier). Elle est déclinée en 11 x 32, 11 x 28, 11 x 26, 11 x 13 et 12 x 36, avec la

Sur le terrain, le 2 x 10 vitesses ne tarde pas à séduire ! de la fourche). Le câble se remplace par le dessus, en enlevant le capot supérieur. Attention à ne pas faire sauter le ressort de rappel du mécanisme d’indexation en faisant la manipulation. Une manœuvre qui reste très abordable techniquement. Les leviers conservent la possibilité d’ajustement de l’angle de poussée. Chaque manette dispose de deux positions latérales pour la

True PDF release: storemags & fantamag

technologie Power Glide. Pédalier. La star du groupe ! C’est par lui que vient le scandale du double au lieu du triple. Ce triple est une véritable institution pour bon nombre de vététistes. Mais le double, plein de pertinence sous cette forme, pourrait bien convertir même les plus réticents. Disponible en 26/39 et 28/42, il suffit d’en remplacer l’étoile principale fixée


storemags & fantamag - magazines for all SRAM

par trois vis sur une crémaillère usinée dans la manivelle droite pour passer en triple. Dans l’absolu, parce que, dans les fait, il faut aussi remplacer la manette des plateaux et le dérailleur avant. 175 et 170 mm sont dispo pour les longueurs de manivelles, avec toujours les quatre coloris pour la cosmétique. Attention à ne pas oublier les rondelles acier au moment de monter les pédales ! Les manivelles ont une structure aluminium recouverte de carbone. Chaîne. C’est le modèle PowerChain 1091 Race qui a été choisi. Le modèle 1091 n’a pas l’ajourage des plaquettes et accuse 10 grammes de plus et 10 euros de moins. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Pas sûr. Surtout quand on voit le prix de la version Race à 67,80 euros. Les rivets sont creux et la chaîne dispose d‘un maillon attache rapide Power Link à usage unique. Freins. Un ensemble qui compile une grande quantité de brevets Sram (Taperbore, Tri-Align, Power Reserve Geometry, Contact Point Adjustement). Tous les réglages sont possibles avec ajustement du point de

contact des plaquettes, de l’écartement du levier, modulation de la puissance appliquée sur le levier, remplacement des plaquettes par le dessus, positionnement parfait de l’étrier par rapport au disque. Du Dot 5.1 coule dans les durites comme pour le reste des freins Avid. Les leviers sont en carbone et le reste en aluminium, contrairement au XX qui utilise le magnésium pour le maîtrecylindre et l’étrier, d’où la perte substantielle de poids. Les disques G3 Clean Sweep sont intégralement en acier, à la différence de son prestigieux grand frère, qui dispose d’une étoile en alu.

Action Sur le terrain, le 2 x 10 ne tarde pas à séduire, tout comme son illustre prédécesseur l’a fait avant lui, d’autant que notre monture colle parfaitement au programme avec ses 120 mm atomiques... Les combinaisons 26/39 et 11 x 36 suffisent largement, même aux conditions physiques les plus modestes, à moins d’être à 4 000 m d’altitude et de vouloir gravir des pen-

XO

2 X 10

MINIVIEW

Ron Ritzler

‘‘Category manager’’ pour toutes les familles de transmissions VTT

Une rapide présentation ? Je suis à la tête d’une équipe de trente personnes qui œuvrent en Allemagne sur les différentes familles et leurs sous-ensembles. Je travaille en étroite collaboration avec Paul Kantor, qui gère toutes les familles de freins puisque grâce au Matchmaker, nous nous touchons souvent (rires). Le groupe X0 est donc conçu en Europe, mais je travaille souvent depuis les USA, où je vis.

Comment définirais–tu le groupe X0 ? Le groupe X0, depuis sa création, a largement contribué à faire de Sram la marque est devenue aujourd’hui. C’est un ensemble de composants pour tous, peu importe le débattement de leur vélo et leur niveau de pratique. XO partage beaucoup de technologies avec le XX, mais il est plus accessible en prix.

Que penses-tu du 3 x 10 ? Je ne suis pas motivé par le 3 x 10. Mais Sram a l’habitude de proposer le plus grand choix possible et ça reste un incontournable pour beaucoup de monde. Nous ne prétendons pas savoir qu’elle est la meilleure solution et l’imposer, mais nous sommes intimement persuadés que le double correspond et suffit à la plus grande partie des utilisateurs de VTT.

36, est-ce le maximum pour le plus grand pignon ? Oui, nous ne passerons pas outre, pour ne pas avoir trop d’écart entre chaque vitesse. On préfère proposer des options au niveau du pédalier avec un, deux ou trois plateaux.

Pourquoi ne pas avoir développé de câblerie pour les transmissions 10 v. ? Nous travaillons avec Gore et préconisons la marque avec le groupe de route Force. Pour le VTT, c’est plus compliqué, car il y a beaucoup de standards entre les vélos qui ont des gaines continues ou partielles, mais il est vrai que ce point est important. A noter tout de même qu’avec leur ratio de 1:1, nos transmissions sont très tolérantes et fiables sur ce point.

67


SRAM

XO

2 X 10

tes à 30 %. Sur les terrains aux reliefs raisonnablement accidentés, il est possible de rester sur le grand plateau, quitte à croiser totalement jusqu’à la couronne 36 dents à l’arrière. Dans ce cas, la ligne de chaîne de 48,5 mm autorise sans contrainte la manœuvre. Pas de bruits parasites, par d’hésitations devant comme derrière, et, surtout, pas de déraillements intempestifs à la première descente. Les changements se font dans une douceur et une souplesse très agréables, même si, sur ce point, on doit donner la palme à la concurrence. En revanche, grâce à cette caractéristique, les changements sont francs et bien perceptibles, ce qui, au final, sert la précision de la poussée et donc des changements de vitesses. On le disait, l’une des grandes forces des transmissions Sram est de réduire au maximum les déraillements de chaîne dans les descentes cassantes et le X0 en 2 x 10 ne fait pas exception, au contraire. On sait qu’à la reprise du pédalage, la chaîne est en place et que l’effort peut être repris sans crainte. Sur le plan du freinage, le toucher, la modularité et la diversité des réglages font de l’ensemble X0 une belle référence en la matière. A titre de comparaison, un ensemble Formula R1 avec les mêmes types de réglages est à 100 euros de plus, avec, il est vrai, environ 100 grammes de moins sur la paire (disques en 160 mm compris). Endurance, fiabilité, mais

aussi douceur du toucher et puissance si besoin, on peut dire qu’Avid a su amener ce système de freinage à une maturité presque parfaite. ‘‘Presque’’, parce qu’il reste un problème persistant et propre à la marque : la qualité de production des disques. Une fois encore, il aura fallu remplacer l’avant pour ne plus avoir d’à-coups. Des

à-coups dus à une variation de l’épaisseur du disque. Aucun problème concernant la sécurité mais une sensation désagréable qui rend le dosage plus délicat.

Alors ? Cette famille a de la gueule et le choix de coloris permet de tuner son vélo préféré. Voilà la technologie XX en moins chère et,

sans aucun doute, plus durable. Le groupe X0 revêt à lui seul un véritable intérêt lorsqu’il équipe de série un vélo, mais, on l’a vu, certains composants X9 peuvent tout aussi bien aller en cas de remplacement. Cette version 2 x 10 nous a séduits et il y a fort à parier qu’à l’avenir, elle prendra le dessus sur les transmissions en triple plateau. ●

Comparatif poids/prix Entre les versions XX, X0 et X9 sur la base de pièces pour lesquelles nous avons les données.

* Données PVP 2011 Savoye en € ** Données Sram en grammes

68

Sur la base d’un ensemble de produits homologues pour chacune des 3 familles XX, X0 et X9, on s’est livré à une petite analyse des chiffres. Pour aller au bout du raisonnement, nous avons déduit un panachage optimal en fonction du prix, du poids, mais aussi du facteur risque qui accompagne chaque pièce en cas de chute (donc du taux de renouvellement possible) et du fonctionnement. A ce petit jeu, on constate qu’à l’exception de la chaîne, qui est un élé-

ment à remplacer régulièrement, et du dérailleur arrière très exposé en cas de chute, les composants du groupe X0 offrent un excellent ratio prix/poids. Chez le XX, le gramme coûte un tiers de plus que chez son petit frère. Des grammes tellement optimisés qu’ils sont forcément moins durables et plus coûteux à remplacer. Comme toujours, le choix final va dépendre du budget disponible, du type et du niveau de pratique concernés.

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all

Abonnez-vous à 1 AN N - 12 num méros

+

le maillot BIKE

59€

Vous pouvez également vous abonner sur www.editions-lariviere.fr

.................... .... . ... 58,8 80 €*

............................. 35,00 €**

93 3,80 €

seulement soit 34,80€ de réduction

MAILLOT BIKE 100% POLYESTER VENTILÉ

JE M’ABONNE !

Bulletin à renvoyer avec votre règlement à : BIKE - Service Abonnements 6 rue Olof Palme - 92587 Clichy cedex. Tel : 01 47 56 54 00 (numéro non surtaxé)

Règlement à l’ordre des Editions Larivière : ❏ Chèque bancaire ❏ CCP Paris 115 915 A 020

Courriel : ............................................ @ .............................................

N’oubliez pas d’inscrire le nom de la revue et votre téléphone sur votre formulaire.

Nom : Prénom :

❏ CB : N° :

Adresse : 20

Pour plus de sécurité, notez les 3 derniers chiffres du N° inscrit au dos de votre carte, sous la bande magnétique :

Signature et date (obligatoires) :

737P10N C

expirant le

CP Ville : Pays : Téléphone :

ABONNEMENT À L’INTERNATIONAL : abo@editions-lariviere.fr

❏ Oui, je souhaite recevoir les offres commerciales des Editions Larivière à mon adresse courriel. Tarif France 2010. Offre valable jusqu’au 31/12/2010. Autres pays nous consulter au 01 47 56 54 00. L’abonnement prendra effet dans un délai maximum de quatre semaines à compter de la date de validation de votre commande par nos services. Vous pouvez acquérir chacun des n° de BIKE au prix de 4,90€. Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant. Ces données sont susceptibles d’être communiquées à des organismes tiers sauf si vous cochez la case ci-après ❏

*Prix de vente au n°- **Prix public constaté - Photo : F. Paul

❏ OUI , je m’abonne à BIKE : 1 AN - 12 numéros + le maillot BIKE pour 59€ au lieu de 93,80€


essai Pneus Michelin Wild Race’R 2011

Une réussite !

Dans le numéro 84 de Bike, nous vous présentions la nouvelle gamme de pneus Michelin Wild. Nous avions alors émis quelques réserves sur certains points, comme les gommes et les carcasses utilisées. Lors du salon de l’Eurobike, le géant mondial du pneu a dévoilé une nouvelle carte de son jeu, le Wild Race’R nouvelle formule. Impatients de voir comment ce nouveau venu a été conçu, nous avons passé commande sur le champ. Verdict. Nouveaux dessins Copie conforme du Dry2, ancienne version du Race’R, cette enveloppe inédite n’en a plus que le nom. Outre une nouvelle carcasse et une nouvelle gomme, elle adopte également de nouveaux dessins : des crampons bas et compacts pour la partie centrale puis progressivement plus épaulés en descendant sur les flancs. Un profil qui le destine particulièrement aux terrains secs et roulants, mais ses grosses sections lui autorisent probablement plus…

Version Advanced Tube Type en 26 x 2,25 La première monte testée. Déjà, lors de la manipulation des pneus pour la pesée et le montage, la différence avec les produits roulés à Chypre, lors de la présentation officielle de la nouvelle gamme, a été flagrante, principalement au niveau de la carcasse. Souple et fine, elle s’apparente plus à ce qu’on attend d’un pneu de bonne facture, avec pour qualité escomptée un certain niveau de performance. Cette version Tube Type, normalement prévue pour être utilisée avec une chambre à air, peut également être montée

70

en tubeless sur une jante prévue à cet effet. Attention, compresseur de rigueur ! Mais une fois le vélo chaussé, même sans préventif, la pression tient relativement bien. Il est préconisé de compléter le montage par une adjonction de liquide qui aura la double vocation de parfaire l’étanchéité du produit et de prévenir tous les petits déboires liés aux épines et autres crevaisons du même genre. Testé avec une chambre, le verdict aura été rapidement établi, puis systématiquement confirmé. Cette enveloppe n’a plus rien à voir avec la gamme précédente sur le papier, mais c’est bien en conditions réelles d’utilisation que c’est le plus flagrant. Avec des pressions de 2,10 bars à l’arrière et 2 à l’avant, on peut résumer cette rencontre par : ‘‘coup de foudre’’. La carcasse fine, la nature des crampons et la gomme utilisée procurent une qualité de roulement vraiment excellente. Tant en motricité qu’au freinage, en conditions sèches ou humides, le résultat est probant. Avec ses 549 g (plus la chambre à air), il oppose, à l’arrière, une inertie très mesurée, qui donne de fait de très bonnes sensations dans les relances et les accéléra-

Sur de no nombr mb eux terra terra ains in , lee Wil W d Ra Race’R R off offre re unee q lit qua litee de rouleme l ment nt ex exc xcell ellent llentte !

tions. La surprise vient du fait que le Race’R se comporte étonnamment bien aussi en pneu avant, malgré l’absence de gros pavés latéraux qui aident traditionnellement au freinage frontal. Sa belle section et la forme de son ballon permettent une accroche régulière, sans perte brutale, au fur et à mesure que le vélo prend de l’angle (dans une certaine mesure, bien sûr). Revers de la médaille, cette souplesse de carcasse peut rimer avec fragilité et il faut prendre garde à ne pas lécher des arêtes et autres roches saillantes, sous

Cette nouvelle enveloppe est véritablement un coup de foudre ! True PDF release: storemags & fantamag

peine de voir la nappe souffrir plus ou moins fatalement. C’est là qu’entre en jeu l’autre version testée en tubeless Gumwall.

+

-

•Poids •Carcasse •Motricité et faible résistance au roulement •Grip en courbe •Prix •Fragile en terrain rocailleux

Version Advanced Tubeless en 26 x 2,10 Dans le cadre d’une pratique moins délicate ou sur des terrains franchement agressifs comme ici dans le massif de l’Esterel (83), il est possible de passer soit sur la version Reinforced (préconisée avec une chambre à air, mais toujours compatible


storemags & fantamag - magazines for all PAR

VINCENT

JULLIOT

-

PHOTOS

SEB

BOUE

Destiné aux terrains secs et roulants, le Wild Race’R affiche fi en fait des capacités bien plus larges que cela...

tubeless Ready), soit, comme ici, sur la version haut de gamme Advanced Tubeless. La différence avec la version précédente est que la nappe carcasse (qui est identique) est recouverte, d’une tringle à l’autre, d’une fine couche de gomme, la même que celle constituant les crampons. Les pneus n’étant pas disponibles en 2,25, c’est en 2,10 de section que le parallèle sera tout de même réalisé. Au montage, on constate que les tringles sont plus courtes et s’il reste très facile de mettre le pneu en place sur la jante, il est surtout enfantin de le faire prendre avec une simple pompe à pied, contrairement à l’autre qui nécessite une jante avec profil spécifique tubeless et un compresseur, sans quoi c’est peine perdue ! Deux bars derrière et 1,9 bar de pression devant, et c’est parti pour une mise à l’épreuve dans des conditions identiques. Pareil, mais en mieux ! Voilà comment synthétiser le résultat. Plus de grip grâce à la pression légèrement moindre, un rendement et une motricité tout aussi évidente, le mieux vient d’une meilleure

tenue de la carcasse dans les appuis ou sous les chocs. Même dans cette section, on a le sentiment de pouvoir pousser loin la sollicitation et on extrapole volontiers les qualités du 2,25 sur un vélo typé all-mountain voire enduro. Notre unique regret reste le ratio prix/endurance, mais c’est celui de la performance.

+

-

•Tenue de la carcasse dans les appuis et sous les impacts •Gumwall •Motricité et faible résistance au roulement •Grip en courbe •Prix •Endurance

Alors ? Dans un cas comme dans l’autre, la seule défaillance peut venir d’une certaine fragilité de la gomme, mais on ne peut pas tout avoir. Ces deux versions mettent en face de ce risque lié à la nature de la gomme et des crampons de faible hauteur un niveau de performance dans tous les domaines très au-dessus de la moyenne. Il faut savoir

faire le bon choix de produit et de section en fonction de son type de pratique et du type de terrain roulé. Quoi qu’il en soit, Michelin met la gomme et revient à un niveau plus en adéquation avec l’image d’une entreprise à la reconnaissance et

à la renommée mondiales dans d’autres domaines autrement plus pointus que sont l’automobile, les véhicules de chantiers ou l’aéronautique. Une belle dynamique à suivre de près pour notre plus grand plaisir d’utilisateur. ●

La gamme Wild’R Comme pour l’ancienne version, on retrouve 4 déclinaisons ■ Race’R : Nappe carcasse 60 TPI - tringles souples avec languette de protection - gomme Shore 63A. Disponible en 26 x 2,00 (540 g*), 2,10 (600 g*), à 28,95 € prix de vente conseillé et 29 x 2,10 (670 g*) et 2,25 (715 g*), à 31,95 € prix de vente conseillé.

■ Race’R Reinforced : Nappe carcasse 60 TPI - nappe de protection tringles à tringles- tringles souples avec languette de protection - gomme Shore 63A. Disponible en 26 x 2,25 (710 g), à 31,95 € prix de vente conseillé.

■ Race’R Advanced Tube Type : Nappe carcasse 127 TPI Sous-couche bande de roulement gomme Shore 68A - gomme Shore 63A - tringles souples avec languette de protection - tubelesss Ready. Disponible en 26 x 2,00 (495 g*), 2,10 (530 g*) et 2,25 (555 g*/549 g**), à 37,95 € prix de vente conseillé.

■ Race’R Advanced Tubeless : Nappe carcasse 127 TPI Sous-couche bande de roulement gomme Shore 68A - gomme tringle à tringle (technologie Gumwall) Shore 63A - tringles souples - tubeless. Disponible en 26 x 2,10 (690 g*/693g **) et 2,25 (710 g*) à 43,95 €, prix de vente conseillé. * Données constructeur ** Données vérifiées

71


test produit

Victorinox Swiss Tool Spirit

i tout le monde connaît les célèbres couteaux d’officier multifonction de Victorinox, sachez que le coutelier suisse produit également des pinces qui s’adaptent à tous les usages. Et avec ce modèle Tool Spirit, la marque va encore plus loin puisqu’elle a glissé dans l’étui une petite clé à cliquets avec différents embouts qui lui permettent un usage nettement plus adapté au VTT. Bien entendu, on préfèrera un multi-tool spécifique vélo pour mettre dans son Camelbak en compétition, mais dès lors que l’on ride pour le plaisir, et surtout en grosse randonnée, le Victorinox trouve, et prouve, son utilité dans le sac à dos. Fabriqué en inox de très haute qualité, cet outil ne craint pas la rouille et s’ouvrira toujours avec autant de facilité, quelles que soient les conditions. Nous ne reviendrons pas en détail sur chaque outil, mais encore une fois, la qualité de fabrication et de l’acier permet de garantir une excellente fiabilité à tous les outils. Et rapidement, nous avons trouvé et apprécié beaucoup de variantes en détournant certains outils de leur utilité première pour les adapter à notre besoin du VTT. Par exemple, le poinçon permettra de curer les vis BTR des cales automatiques des chaussures remplies de terre compactée, un tournevis fera levier pour écarter les plaquettes de frein, une lame servira à dénuder proprement une gaine de vitesse pour y mettre un embout, et la lime de ‘‘déglacer’’ ses patins de frein... Et, à côté de cette pince multiple, la housse (en cuir ou en nylon, au choix) contient également une petite clé à cliquets avec rallonge et des embouts adaptés à la mécanique traditionnelle. Fourni avec six embouts sur dix emplacements possibles, il vous permettra de compléter votre trousse en fonction de vos besoins. Ensuite, en fouillant encore un peu dans l’étui, vous apprécierez le petit tournevis de précision qui trouve sa place dans les spires du tirebouchon, mais moins le fait que ce dernier ne soit pas articulé avec le reste des outils, à l’intérieur de la pince. Le risque de le perdre étant assez élevé, faites-y bien attention, ou vous risqueriez bien de vous retrouver le bec dans l’eau devant une bonne bouteille de saint-estèphe millésimée 2000 ! Au final, il ne fait aucun doute que ce Swiss Tool aura toujours sa place à vos côtés, en toutes conditions, et vous pourrez même, bien fâché et avec un peu de temps, construire un bike-park avec son aide ! V. Néron

S

72

★★★★✩

Plus destiné à un usage général que purement VTT, le Swiss Tool s’avère tout de même très complet, et surtout évolutif, mais attention à ne pas perdre le tire-bouchon, ainsi que le tournevis de précision !

© Bruno Berbessou

138 €

Fiche technique

■ Matériel : inox ■ Outils : 1 Pince à bec 3 tournevis plats de 2, 3 et 6 mm 1 tournevis cruciforme 1 coupe-fil 1 outil levier 1 lame de couteau 1 ciseau 1 lime à métaux 1 scie à métaux 1 scie à bois 1 ciseau à bois 1 poinçon alésoir 1 coupe-gaine dans la longueur 1 coupe-gaine circulaire 1 plieur de fil électrique 1 dénude-fil électrique 1 crochet multifonction 1 coupe-fil fort et dur

1 ouvre-boîte 1 décapsuleur 1 tire-bouchon 1 clé à cliquets et sa rallonge 1 tournevis plat de précision 2 embouts BTR 3 et 4 2 embouts Torx T10 et T15 2 embouts tournevis cruciforme PH 0 et PH 3 ■ Poids : 374 g Distributeur : Ets Waldmann, 01 48 78 23 14, et www.victorinox.ch

+ -

•Multifonctionnalité •Qualité des outils •Robustesse •Fiabilité •Evolutif •A adapter au VTT •Tire-bouchon amovible !

★A éviter ★★ Moyen ★★★ Bien ★★★★ Très bien ★★★★★ Parfait True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all


pilotage

Rouler sur un terrain fuyant (sable, boue, gravier…)

La pratique du VTT, surtout à cette période de l’année, implique souvent de rouler sur des terrains fuyants et meubles où la notion d’adhérence est réduite à sa plus simple expression ! Dans ces conditions, il est indispensable d’avoir quelques notions appropriées pour que, malgré ces conditions, en selle vous resti-iez !

1

Pression

Plus un terrain est meuble, et moins il y a d’adhérence et de portance. Pour contrer ce phénomène, il faut réduire la pression d’air dans les pneus pour que la surface en contact avec le sol augmente. On peut aussi utiliser une section de pneus supérieure, mais diminuer votre pression d’au moins 0,5 bar reste la meilleure solution. Mais attention aux crevaisons par pincement.

4

Freinage

74

Une main de velours dans un gant de velours ! Sur sol instable, le freinage est forcément délicat. La première règle est de réduire sa vitesse. L’action sur les freins doit être douce. Un doigt suffit. Réduisez l’intensité du freinage sur l’avant au profit de l’arrière pour éviter de perdre l’adhérence du pneu avant. Comme pour la motricité, des crampons espacés et une faible pression sont recommandés.

2

3

Nature du sol

Motricité

L’analyse du sol sur lequel on évolue doit être permanente. En conditions boueuses, il faut particulièrement se méfier des racines et des pierres. Dans ce cas, il faut surtout éviter de se crisper et essayer de rester fluide sur le vélo en lui laissant un peu de liberté. Le regard doit systématiquement se porter entre la roue avant et au moins 50 mètres devant, afin d’analyser la nature du sol que l’on va fouler.

Dans le sable ou la boue, il faut pédaler rond ! C’est-à-dire qu’il faut essayer de répartir la poussée/tirée sur les pédales en évitant les à-coups et donc les pertes d’adhérence. Ne pas hésiter à charger l’arrière, si la pente le permet. Attention aussi à l’équilibre latéral qu’il ne faut pas négliger. Un déplacement latéral des genoux et des épaules peut permettre de rétablir un déséquilibre.

5

6

Trajectoires

Généralités

Plus que jamais il faut gérer sa vitesse et tendre ses trajectoires au maximum. Eviter les appuis et les changements de direction violents. Il est essentiel de rester souple, attentif au comportement de la roue avant, qu’il vaut mieux éviter de charger en se mettant plus au centre, à l’aplomb du boîtier de pédalier. Dans ces conditions, la bonne trajectoire n’est pas toujours la plus courte.

True PDF release: storemags & fantamag

Vigilance, concentration, relâchement, rapidité de réaction… Voilà quelques notions à garder bien à l’esprit lorsque l’on roule sur un terrain instable.Outre l’aspect technique pur, il vous en coûtera aussi une dépense d’énergie supérieure. Alors si vous devez faire une longue sortie dans ce type de conditions pensez à boire et vous alimenter encore plus fréquemment qu’à l’ordinaire.


storemags & fantamag - magazines for all PAR

VINCENT

JULLIOT

-

PHOTOS

MANU

MOLLE

Conseils de pro ● Prendre une petite fiole pour huiler la chaîne régulièrement est préférable à une grosse application d’un lubrifiant très gras avant la sortie. ● En conditions boueuses, l’apposition d’une plaque anti projection sur le tube diagonal est un réel agrément, notamment en descente où il est moyennement agréable d’en prendre plein la tronche. ● Prévoir des mouchoirs en papier pour nettoyer vos lunettes si vous en avez. C’est mieux que la manche du maillot. ● Le sable et la boue sont très abrasifs et usent très vite les pièces mécaniques et les patins/plaquettes. Un entretien minutieux après ces sorties est donc primordial.

75


comprendre

Le poste de pilotage Pour bien piloter, il est préférable d’avoir un poste de pilotage adapté, et des commandes réglées aux petits oignons. Guidon au top, leviers et shifters au bout des doigts, vous n’aurez plus d’excuse pour ne pas vous lâcher !

Avertissement Un guidon, même haut de gamme, finit toujours par se fragiliser à force de contraintes répétées (il “fatigue” naturellement). Et si aucun signe extérieur ne le laisse penser, un guidon peut casser net lors d’une réception, une fois dépassé son seuil de fatigue. Alors pour ne pas vous retrouver salement amoché du faciès, n’hésitez pas à le changer tous les ans (surtout si vous roulez beaucoup) ou après une grosse chute.

1

La potence

76

Logiquement adaptée à la taille de votre vélo, la potence ne peut toutefois pas forcément vous convenir car trop longue, trop courte ou pas assez relevée. A vous alors d’opter (conseillé par votre revendeur) pour celle qui vous conviendra le mieux. Pour la hauteur, vous pouvez jouer sur le placement des entretoises que vous installerez soit en dessous soit au-dessus de la potence. Pour la serrer dans l’alignement du cadre, attendez de positionner le guidon afin d’avoir un meilleur repère au-dessus de la roue.

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all PAR

2

VINCENT

Le guidon

Souvent changé d’entrée de jeu, il existe un panel de guidons selon les utilisations. En clair, on utilisera un guidon de plus en plus relevé en fonction de son engagement dans la pratique (et dans la pente). Pour la largeur, si une vieille idée stipule qu’elle doit être la même que celle de vos épaules, ce sera en fait à vous de le “sentir”, tout en sachant qu’un guidon large offrira plus de levier et qu’un étroit permettra de mieux se faufiler entre les arbres. Ensuite, positionnez-le de façon à ce que l’emplacement des mains se retrouve horizontal par rapport au sol.

3

4

Les poignées Installez vos poignées de façon à ce que les extrémités de celles-ci s’alignent sur la fin du guidon. Fixez ensuite vos embouts de guidons éventuels, puis serrez vos poignées en vous plaçant au guidon afin que la partie crantée se retrouve sous vos doigts et non pas sous la paume de la main. Si elles sont d’un relief identique, ne vous posez pas de question, et si elles ne sont pas munies de serrage, montez-les avec de l’eau, ou mieux, de la laque à cheveux afin qu’elles ne tournent pas.

-

PHOTOS

BRUNO

BERBESSOU

6

Blocages de suspensions

7

Compteur

Selon leur type et leur encombrement, on les placera toujours proches de la poignée (gauche ou droite selon la préférence) afin de pouvoir l’actionner très rapidement, mais sans aucune gêne pour le pilotage.

La priorité concernant le compteur est, bien entendu qu’il soit lisible en toutes circonstances, mais surtout, pour les modèles sans fil, que l’onde passe toujours entre le récepteur et le capteur. Essayez tout de même de le protéger en le plaçant au plus près de la potence, là où le guidon est le plus creusé. Sachez que s’il est fixé sur la potence, il dégagera irrémédiablement à la première chute.

8

Les leviers de freins

Les leviers de frein doivent être décalés des poignées afin de ne pas vous écraser les doigts en fin de course. Pour cela, placez-vous au guidon, et freinez afin de trouver vous-même le bon emplacement. Reportez ensuite la même distance sur l’autre levier. Pour l’inclinaison, le meilleur compromis est de les serrer dans l’alignement de vos poignets lorsque vous êtes au guidon. Mais certains pilotes préfèrent les avoir plus relevés, et d’autres, comme les trialistes qui pilotent toujours debout, préfèrent les placer bien en dessous du guidon. Là encore votre ressenti est primordial, et il n’y a pas une seule position à respecter.

5

NERON

Commandes de vitesses

Si elles peuvent de plus en plus se placer entre les poignées et les leviers de freins, la majorité des pilotes les place après ces derniers en venant les caler dessus. La meilleure solution est que les gâchettes viennent à fleur des poignées afin qu’elles ne vous gênent pas au guidon, et sans pour autant vous obliger à déplacer votre main lors des changements de vitesses. Pour les Dual Control, on décalera plus les leviers vers la potence afin de pouvoir facilement placer ses deux doigts sous le levier pour le remonter.

Les bar-ends Pour les accrocs du cross-country et des guidons plats, on fixera les barends bien à l’extrémité du guidon, puis on les alignera avec l’inclinaison de la potence. Mais encore une fois, à chacun de peaufiner ensuite son réglage à sa convenance. Attention tout de même à certaines incompatibilités entre les pièces (avec les guidons en carbone surtout).

9

Plaque numéro, support de carte

Pensez bien, lorsque vous devez installer une plaque ou un support sur votre guidon, à ne pas entraver le cheminement des câbles et autres durits de frein. N’hésitez pas à faire plusieurs essais de montage avant de serrer vos uniques Serflex comme une brute. Pensez également à décaler votre compteur et/ou GPS si nécessaire.

77


© Seb Boué

physique

Entraînement

Leçons sur les idées reçues « Pour progresser, on m’a dit que… » Attention, on vous a peut-être balancé n’importe quoi ! Parce que certaines sont farfelues et d’autres plus dangereuses, on fait un point sur ces idées reçues... 1. Plus je souffre sur le vélo, plus je progresse

78

Si la souffrance est pour vous un plaisir, très bien. Mais elle ne vous fera pas progresser. D’abord parce qu’elle risque, à terme, de provoquer un dégoût, un ras-le-bol de votre sport et ensuite parce que souffrir crée des traumatismes. Des efforts violents sans préparation physique vous exposent à des risques de déchirure musculaire ou tendineuse, à des douleurs articulaires, des lumbagos, des

malaises et pire, à une crise cardiaque. Roulez intelligemment !

2. Je dois m’entraîner tous les jours pour progresser Lorsque vous vous entraînez, les muscles subissent des microlésions et se fatiguent. Pour pouvoir s’entraîner à nouveau, il faut laisser au corps le temps de reconstituer ses réserves d’énergie et de réparer les dommages causés par l’entraînement précédent. C’est la récupération ! Intervient ensuite

une deuxième phase : la surcompensation. Les muscles s’adaptent pour se préparer à supporter à nouveau des efforts. Et pour les supporter de façon plus efficace, il leur faut être plus forts, plus gros, plus endurants. Si vous ne laissez pas le temps à ces deux phases de s’effectuer de façon correcte, la progression ne se fera pas.

3. Pour accroître ma force musculaire, j’augmente mes rations de viande Un sportif qui s’entraîne de façon intensive en vue d’améliorer sa force musculaire ou son endurance nécessite moins de deux grammes de protéines par kilogramme corporel et par jour (et de 1,2 à 1,5 gramme pour un sportif qui a des charges de travail faibles

True PDF release: storemags & fantamag

à moyennes). Il trouve ces protéines (donc le fer) aussi bien dans les viandes (rouges ou blanches), mais aussi dans le poisson, les fruits de mer, les œufs, et les légumes comme les fèves et les lentilles. Si votre alimentation est équilibrée, vous ne présentez aucune carence, donc nul besoin d’augmenter les rations de viande. D’ailleurs, l’excès de viande n’améliore en rien les capacités de rendement physique, mais en outre, l’excédent se transforme en graisse et est néfaste pour les fonctions rénales. Mais sachez que tout comme il est bon de manger des pâtes pour reconstituer ses réserves énergétiques, il est bon de manger de la viande (en quantité normale et raisonnable) pour reconstituer la fibre musculaire.


storemags & fantamag - magazines for all PAR

4. J’évite de boire pendant l’effort pour ne pas me “couper” les jambes

SOPHIE

SCHNEIDER

Lee so sou uffl ffle fle cou c rt, rt le lles es jjamb amb m es cra amée éess et ssans ans eau an eau : c’ c est pa pass unee fa un faço çon çon nd de pr pro og ogr grreess g essssser er !

L’hydratation doit être le premier des réflexes en matière de nutrition sportive. Si vous ressentez une sensation de soif pendant l’effort, vous êtes déjà déshydraté. Vous connaîtrez alors une brusque baisse de forme, voire des maux de tête. Buvez donc avant d’enfourcher votre VTT, pendant (environ une à deux gorgées toutes les dix à quinze minutes et plus en cas de grosse chaleur) et après votre sortie. Si vos urines sont foncées, vous n’avez pas assez bu.

5. Je fais du sport donc je maigris Hélas non… contrairement à une idée largement répandue, faire du sport ne fait pas maigrir. L’activité physique est certes essentielle pour perdre du poids, mais il faut l’accompagner d’une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, en évitant les sauces, charcuteries, pâtisseries et alcool. Pour mincir, il va falloir diminuer les entrées (ce que vous mangez) et augmenter les sorties de calories (ce que vous dépensez). Sans activité physique, on perd sa masse grasse et sa masse maigre (les muscles), voilà pourquoi on dit qu’il faut faire du sport dans le cadre d’un régime (on garde ainsi sa masse maigre). Et retenez que faire du sport n’entraîne pas de grosses dépenses énergétiques.

6. Je dois prendre des aliments énergétiques avant et pendant l’effort Pas nécessairement ! Si votre effort ne dure pas plus de 60 à 90 minutes, inutile de prendre plus de calories que vous n’en dépensez. Pareil si votre randonnée, plus longue, se fait à un rythme balade. Pensez simplement à vous hydrater correctement, avec de l’eau. Prendre des compléments énergétiques avant et pendant l’effort (barres et boissons de l’effort) est utile si vous vous apprêtez à fournir un effort long et soutenu. En prendre après permet de reconstituer ses réserves (magnésium, potassium et

sodium) et donc de récupérer plus rapidement. Dans ce cas, c’est très utile si l’on doit refaire une course ou autre épreuve intense dès le lendemain.

7. Je m’efforce de faire à chaque fois le même parcours en moins de temps possible Rouler sur le même parcours à chacune de vos sorties va forcément les rendre monotones. Résultat, votre motivation va décliner, tout comme vos performances. Ce n’est pas en essayant de rouler de plus en

Si vous terminez par un sprint, vous accumulez l’acide lactique dans vos muscles (responsable en partie des crampes et courbatures). Terminez ce retour au calme par des étirements en insistant sur les muscles qui ont travaillé (cuisses et mollets pour le VTT). Des sprints peuvent par contre s’intégrer pendant votre randonnée pour progresser (c’est ce que l’on appelle le fractionné). Ils interviennent après votre préparation physique générale, soit après avoir acquis une bonne base de foncier et vous feront gagner en puissance et en endurance.

10. Plus je m’entraîne, plus je suis en forme Non ! Pour progresser et être forme, vous devez impérativement suivre un planning d’entraînement. Pour cela, il faut commencer par la préparation physique générale (PPG) : c’est le foncier, l’endurance (à faire pendant six à huit semaines, progressivement). Sans cette préparation de base, n’espérez pas être en forme ! Vous passez ensuite par la préparation physique auxiliaire (PPA) qui consiste à travailler toujours l’endurance mais en intensifiant

Quoi ? Manger 1 kg de pâte ne me rendra pas plus performant ? plus fort que l’on progresse. Suivez pour cela un planning d’entraînement (préparation de base, auxiliaire puis spécifique) ou travaillez au moins simplement votre préparation physique générale pour garder la caisse toute l’année.

8. Je termine mes randonnées par un sprint pour progresser Lorsque votre randonnée se termine, prenez le temps d’effectuer un retour au calme. Ce qui signifie de baisser le rythme et de “roulotter”. Ce retour au calme permet à l’organisme une récupération plus rapide et plus complète.

9. Je prends des vitamines pour être plus performant Les vitamines améliorent seulement l’état d’un sujet carencé. Si vous vous alimentez de façon saine et équilibrée, des vitamines vous sont totalement inutiles. Dans certains cas, la consommation d’aliments enrichis peut contribuer à un meilleur équilibre nutritionnel du sportif, notamment en périodes d’activités très intenses. Mais attention à cette consommation, son usage prolongé est contreindiqué : il doit être pratiqué ponctuellement, sur une durée limitée, et sous la surveillance d’un professionnel de santé.

le travail cardiaque. Puis vous terminez par la préparation physique spécifique (PPS). Faites les choses progressivement et intelligemment. S’entraîner pour être forme ne signifie pas rouler plus mais remettre en cause ses sorties pour travailler de façon efficace. Voilà qui est clarifié ! Et si vous croyez aussi que boire de la bière vous désaltère après le sport, qu’avoir des relations (sexuelles, oui) avant une compétition ne vous laissera pas au meilleur de votre forme, et que vous raser les jambes enlève l’influx nerveux, courez vite voir un entraîneur ! ●

79


panorama

VTT 29 pouces

Big size

© Manu Molle

On en parle beaucoup. De plus en plus, les marques poussent et développent ces vélos. Les pilotes les utilisent dorénavant souvent (deux 29 pouces aux trois premières places du Roc). Mais quels sont ces vélos à grandes roues ? Qui en propose ? Quels sont les modèles disponibles ? Voici un petit état des lieux…

80

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all PAR

LA

REDAC’

81


29

POUCES

Cannondale

FLASH HI-MOD 29ER 1 Cadre Carbone haut module Fourche Lefty Carbon XLR , déb. 110 mm Jeu de direction Cannondale SI Potence Cannondale OPI Cintre Truvativ Stylo WC Commandes Sram X0 Freins Avid Elixir X0 Carbon , ø 185 mm Dérailleurs AV/AR Sram X9/ X0 Pédalier Cannondale SI Hollowgram SL Cassette Sram X0 10 v. Roues Stan’s ZRT Arch Pneus Schwalbe Racing Ralph Pace Star 26 x 2,25 Tige de selle Cannondale Carbon SAVE Selle Fizik Tundra 2 Poids N.C.

899 €

4 999 €

Cannondale Cadre Aluminium Fourche RST Deuce Air, déb. 80 mm Jeu de direction 1.5 Potence Cannondale C4 Cintre Cannondale D2 Commandes Shimano Deore Freins M445 , ø 180 mm Dérailleurs AV/AR Shimano Alivio/ Deore Pédalier Shimano Cassette Shimano 9 v. Moyeux Formula/ Shimano Jantes Maddux DC 3.0 Pneus Kenda Small Block Eight 29 x 2,1 Tige de selle Cannondale C4 Selle Cannondale Halo Steel Poids N.C.

1 099 €

Corratec

SUPERBOW FUN N Cadre Aluminium Fourche RST M29 , déb. 100 mm Jeu de direction Tange 1 – 1/8 Potence Zzyzx D364 Cintre Zzyzx 580 Commandes Shimano SLX Freins Shimano 445 , ø 180/160 mm Dérailleurs AV/AR Shimano SLX Pédalier Shimano 552 Cassette Shimano SLX 10 v. Moyeux Zzyzx Jantes Mach1 250 Pneus Continental Race King 29 x 2,2 Tige de selle Zzyzx 220 Selle Selle Italia Q-Bike Poids N.C.

82

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all

Focus

RED SKIN 2

Cadre Aluminium Fourche RockShox Recon Silver RL , déb. 100 mm Jeu de direction 1 – 1/8 Potence Concept EX Cintre Concept EX Commandes Shimano SLX Freins Shimano 445, ø 180/160 mm Dérailleurs AV/AR Shimano XT Pédalier Shimano Cassette Shimano SLX Moyeux Concept SL Disc Jantes Rodi VR 19 Pneus Continental Race King Tige de selle Concept EX Selle Concept EX Poids N.C.

1 899 €

Gary Fisher

SUPERFLY ELITE 100 Cadre Carbone Fourche Forx F100 RLC 29 , déb. 100 mm Amortisseur Fox RP23 BV , déb. 110 mm Jeu de direction Cane Creek Frustrum E2 Potence Bontrager Raxe X Lite Cintre Bontrager Race X Lite Carbon Commandes Sram X0 Freins Avid Elixir X0 , ø 160 mm Dérailleurs AV/AR Sram X0 Pédalier Sram X0 39/26 Cassette Sram 10 v. Chaîne Sram Roues Bontrager Race X Lite FCC Pneus Bontrager Team Issue 29X2,1 Tige de selle Bontrager Race X Lite Selle Bontrager Evoke 3 Ti Poids N.C.

4 999 €

999 €

Gary Fisher PARAGON

Cadre Aluminium hydroformé Fourche Fox 32 F100 RL 29, déb. 100 mm Jeu de direction FSA Orbit E2 Potence Bontrager Race X Lite Cintre Bontrager Race Lite Big Sweep Commandes Sram X7 Freins Avid Elixir 5 , ø 185/160 mm Dérailleurs AV/AR Shimano SLX/ Sram X9 Pédalier Shimano Cassette Shimano HG81 10 v. Moyeux Bontrager/Shimano Jantes Bontrager Mustang Pneus Bontrager 29-2 29 x 2,1 Tige de selle Bontrager Race Selle Bontrager Evoke Poids N.C.

6 499 €

Gary Fisher SUPERFLY ELITE

Cadre Carbone monocoque Fourche Fox F100 RLC 29, déb. 100 mm Jeu de direction Cane Creek IS-2 E2 Potence Bontrager Raxe X Lite Cintre Bontrager Race X Lite Carbon Commandes Sram X0 Freins Avid Elixir X0, ø 160 mm Dérailleurs AV/AR Sram X0 Pédalier Sram X0 39/26 Cassette Sram 10 v. Chaîne Sram Roues Bontrager Race X Lite FCC Pneus Bontrager Team Issue 29 x 2,1 Tige de selle Bontrager Race X Lite Selle Bontrager Evoke 3 Ti Poids N.C.

83


1 099 €

Gary Fisher Cobia

Cadre Alu 6061 T6 Fourche RockShox Recon 29 Jeu de direction Aheadset Potence Bontrager SSR Cintre Bontrager Approved Big Sweep Commandes Sram X75 Freins Promax Hornet, ø 160 mm Dérailleurs AV/AR Shimano Deore/Sram X7 Pédalier Shimano Alivio, 44/32/22 Cassette Sram PG-950 11/34 Roues Shimano M475/Bontrager Duster 29 Disc Pneus Bontrager 29-2, 29 x 2,10 Tige de selle Bontrager SSR Selle Bontrager Evoke 1 Poids N.C.

1 499 €

Gary Fisher X-Caliber

Cadre Alu 6061 T6 Fourche RockShox Reba 29 Jeu de direction Aheadset Potence Bontrager SSR Cintre Bontrager Race Big Sweep Commandes Sram X7 Freins Avid Juicy 3, ø 185/160 mm Dérailleurs AV/AR Sram X7 Pédalier Sram S1000, 44/32/22 Cassette Sram PG-1050 11/36 Roues Shimano M525/Bontrager SSR Disc 29 Pneus Bontrager 29-2, 29 x 2,10 Tige de selle Bontrager SSR Selle Bontrager Evoke 1 Poids N.C.

Giant

XTC 29 ER Cadre AluxX SL Fourche Fox F29 RL, déb. 100 mm Jeu de direction Aheadset Potence Giant Connect SL Cintre Giant Connect Commandes Shimano SLX Freins Shimano M445, ø 160 mm Dérailleurs AV/AR Shimano SLX/XT Pédalier Shimano M552, 42/32/24 Cassette Shimano HG-81 11/36 Roues Giant Tracker-Shimano SLX/Giant P-XC 29’’ Pneus Maxxis Aspen, 29 x 2,10 Tige de selle Giant Connect SL Selle Giant XTC Poids N.C.

3 399 €

1 699 €

Giant

ANTHEM X 29ER Cadre Aluminium Fourche Fox 32 Talas RLC FIT QR15 , déb. 100/120 mm Amortisseur Fox RP23 BV, déb.100 mm Jeu de direction Intégré conique Potence Giant Contact Cintre Giant Contact Commandes Shimano XT Freins Avid Elixir CR, ø 180/160 mm Dérailleurs AV/AR Shimano SLX/XT Pédalier Shimano XT Cassette Shimano XT 10 v. Chaîne Shimano Roues Giant P-29 Pneus Maxxis Crossmark 29 x 2,1 Tige de selle Giant Contact Selle Fizik Tundra V2 Poids 12 kg

84

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all 29

GT

ZASKAR PRO Cadre Aluminium Fourche Fox 32 F100 RLC FIT, déb.100 mm Jeu de direction FSA 1 – 1/8 Potence Syncros AM Cintre Crankbrothers Cobalt Commandes Sram X9 Freins Formula RX, ø 180/160 mm Dérailleurs AV/AR Sram X9 Pédalier Sram X9 Cassette Shimano XT 10 v. Chaîne Sram Moyeux All Terra Jantes DT Swiss M520 Pneus Kenda Karma 29 x 2,2 Tige de selle Crankbrothers Cobalt 2 Selle WTB Silverado Race Poids N.C.

2 499 €

KONA

HEIHEI 29

Cadre Scandium Fourche Fox 32 F100 RLC FIT QR15 , déb. 100 mm Amortisseur Fox RP23 BV, déb.100 mm Jeu de direction FSA conique Potence Kona XC Cintre Kona Energy Commandes Sram X9 Freins Avid Elixir CR , ø 185/160 mm Dérailleurs AV/AR Sram X9 Pédalier Sram X9 Cassette Sram X9 10 v. Roues Easton EA70 XC Pneus Maxxis Aspen 29 x 2,1 Tige de selle Kona Primo Selle WTB Valcon Comp Poids N.C.

POUCES

2 299 €

HAIBIKE

BIG CURVE RC

Cadre Aluminium Fourche Fox 32 RL, déb.100 mm Jeu de direction Conique Potence XLC Pro SL Cintre XLC Pro SL Freins Avid Elixir 3, ø 185 mm Pédalier Shimano XT Cassette Shimano XT 10 v. Chaîne Shimano XT Roues Crankbrothers Cobalt Pneus Schwalbe Racing Ralph 29 x 2,0 Tige de selle XLC Pro SL Selle Selle Italia Nekkar Poids 10,9 kg

3 599 €

85


29

POUCES

1 699 €

Merida

TWENTY NINE LITE 100 00 D Cadre Aluminium Fourche RockShox Recon Gold, déb. 100 mm Jeu de direction FSA 1 – 1/8 Potence FSA 0S-150 Cintre FSA XC 282 Commandes Shimano SLX Freins Shimano 505, ø 180 mm Dérailleurs AV/AR Shimano SLX/XT Pédalier Shimano SLX Cassette Shimano 10 v. Chaîne Shimano Moyeux Shimano 595 CL Jantes Merida XD Lite Pneus Schwalbe Racing Ralph 29 x 2,1 Tige de selle FSA SL 250 Selle Prologo Phorma Poids N.C.

2 268 €

Niner

Air 9 Carbon Cadre Carbone monocoque Fourche Carbone conique Jeu de direction Aheadset conique

MSC Cadre Aluminium Fourche Fox F29 RL, déb.100 mm Jeu de direction 1 – 1/8 Potence MSC Cintre MSC Commandes Sram X9 Freins Avid Elixir 5 Dérailleurs AV/AR Sram X9 Pédalier MSC X12 Cassette Sram Chaîne Sram Roues MSC 415 29ER Pneus Maxxis Crosmark Tige de selle MSC Selle San Marco Ponza Poids N.C.

1 999 € (cadre)

86

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all

Niner Jet 9

Cadre Alu hydroformé Amortisseur Fox RP 23 Custom, déb. 80 mm Jeu de direction Aheadset conique

2 049 €

(cadre + amorto)

2 389 €

(cadre + amorto)

Niner Rip 9

Cadre Alu hydroformé Amortisseur Fox RP 23 Custom, déb. 115 mm Jeu de direction Aheadset conique

Orbea

ALMA29 H30 Cadre Aluminium hydroformé Fourche RockShox Recon Gold déb. 100 mm Jeu de direction Semi-intégrée 1 – 1/8 Potence Orbea OC-II Cintre Orbea OC-II Commandes Sram X9 Freins Avid Elixir 5 , ø 185/160 mm Dérailleurs AV/AR Sram X9 Pédalier Sram X9 Cassette Sram X9 10 v. Roues Mavic 29 TN 719 Pneus Hutchinson Python TL Ready 29 x 2,00 Tige de selle Orbea OC-II Selle Selle Royal Seta Poids N.C.

4 999 €

1 899 €

ORBEA

ALMA29 S TEAM

Cadre Carbone Fourche Fox 32 F29 , déb. 100 mm Jeu de direction Orbit ZS conique Potence Orbea OC-III Cintre Orbea OC-III Commandes Sram XX Freins Sram XX , ø 160 mm Dérailleurs AV/AR Sram XX Pédalier Sram XX Cassette Sram XX Roues Mavic Crossmax 29 Pneus Hutchinson Python TL Ready 29 x 2,00 Tige de selle Orbea OC-III Selle Selle Italia SLR XC Gel Flow Poids N.C.

87


1 451 €

Ridley

BLAST 29ER Cadre Aluminium Fourche 4ZA Carbon Jeu de direction 1 – 1/8 Potence 4ZA Stratos Cintre 4ZA Stratos Commandes Sram X7 Freins Avid Juicy 3 Dérailleurs AV/AR Sram X7 Pédalier Sram X7 Cassette Sram 10 v. Chaîne KMC X10 Roues WTB DD Pneus WTB Wolverine Tige de selle 4ZA Stratos Selle WTB Wigo Poids 11 kg

1 599 €

Scott

SCALE 29 RC

Scott

SCALE 29 ELITE Cadre Aluminium Fourche RockShox Recon Gold , déb. 100 mm Jeu de direction Ritchey 1 – 1/8 Potence Scott Comp Cintre Scott Pilot 15 Comp Commandes Shimano SLX Freins Avid Elixir 3 , ø 185/160 mm Dérailleurs AV/AR Shimano SLX/XT Pédalier Shimano Cassette Shimano SLX 10 v. Chaîne Shimano Moyeux Shimano/Scott Jantes DT Swiss 485d Pneus Schwalbe Rocket Ron 29 x 2,25 Tige de selle Scott Comp Selle Scott Racing Poids 11,6 kg

5 299 €

Cadre Carbone IMP3 Fourche Fox F29 FIT QR15 Remote, déb.100 mm Jeu de direction Ritchey WCS conique Potence Ritchey WC Cintre Ritchey WCS Carbon Commandes Sram XX Freins Sram XX ø 185/160 mm Dérailleurs AV/AR Sram XX Pédalier Sram XX 42/38 Cassette Sram XX Chaîne Sram Roues DT Swiss XR-29 Pneus Schwalbe Rocket Ron EVO 29 x 2,25 Tige de selle Ritchey WCS Carbon Selle Selle Italia SLR Team Edition Poids 9,6 kg

3 599 €

Specialized

EPIC FSR R COMP CARBON 29 Cadre Carbone Fourche RockShox Reba RLT, déb.100 mm Amortisseur Fox/Specialized Mini Brain, déb.100 mm Jeu de direction Intégré conique Potence Specialized XC Cintre Specialized XC plat Freins Avid Elixir R SL, ø 160 mm Dérailleurs AV/ AR Sram X7/X9 Pédalier Sram S-1250 24/38 Cassette Shimano HG81 10 v. Chaîne KMC X10 Moyeux Specialized HiLo 142+ Jantes DT Swiss X450SL Pneus S-WORKS The Captain/Renegade 29 x 2,00 Tige de selle Aluminium Selle Specialized Phenom Comp Poids 12 kg

88

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all 29

Specialized

STUMPJUMPER HT EXPE ERT CARBON 29 Cadre Carbone Fact IS Fourche RockShox Reba Custom , déb. 90 mm Jeu de direction Intégré conique Potence Specialized XC Cintre Specialized XC plat Commandes Sram X9 Freins Avid Elixir R CR, ø 160 mm Dérailleurs AV/AR Sram X7/X0 Pédalier Sram X0 24/38 Cassette Shimano HG81 10 v. Chaîne KMC Moyeux Specialized HiLo 142+ Jantes DT Swiss X450 SL Pneus Specialized S-WORKS Renegade 29 x 1,95 Tige de selle Aluminium Selle Specialized Phenom Comp Poids N.C.

1 199 €

POUCES

3 199 €

Specialized

Rochopper Comp 29 ER

Cadre Alu M4 SL Fourche RockShox Recon 29 SL Jeu de direction Aheadset Potence Specialized 3D Cintre Specialized Riser Commandes Shimano Deore Freins Avid Juicy 3 SL, ø 160 mm Dérailleurs AV/AR Shimano Deore/SLX Pédalier Shimano M521, 44/32/22 Cassette Shimano HG-50 11/34 Roues Specialized/DT Swiss 485 Pneus Specialized The Captain Control, 29 x 2,00 Tige de selle Specialized alu Selle Specialized Rockhopper XC Poids N.C.

Specialized

Stumpjumper FSR Comp 29 9ER Cadre Alu M5 Fourche RockShox Reba RLT 29 Maxle, déb. 130 mm Amortisseur Fox Triad II Custom, déb. 130 mm Jeu de direction Aheadset conique Potence Specialized XC 3D Cintre Specialized XC Flat Commandes Sram X7 Freins Avid Elixir RSL, ø 203/185 mm Dérailleurs AV/AR Shimano SLX/Sram X9 Pédalier Sram S1250, 33/22 Cassette Shimano HG-81 11/36 Roues Specialized/DT Swiss 520 SL Custom Pneus Specialized Purgatory, 29 x 2,20 Tige de selle Specialized Alu Selle Specialized Henge Comp Poids N.C.

1 249 €

2 699 €

Surly

Karate Monkey Cadre 4130 Chromoly Fourche 4130 Chromoly Jeu de direction Aheadset Ritchey Logic Comp Potence Kalloy Cintre Salsa Moto Ace Commandes Sram X7 Freins Avid BB7, ø 160 mm Dérailleurs AV/AR Sram X7 Roue-libre Shimano 17 dents Roues Surly/Salsa Delgado Pneus WTB Exiwolf DNA, 29 x 2,30 Tige de selle Kalloy Selle WTB SST Poids N.C.

89 Nota : pour des raisons techniques il ne nous a pas été possibles de présenter les Santacruz et Yeti en 29 pouces, disponibles également en France.


True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all


interview

Endur

92

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all PAR

VINCENT

NERON

-

PHOTOS

MANU

MOLLE

ro success

Jérôme Clementz

En raflant pour la seconde fois la Mégavalanche et les Enduro Series, Jérôme Clementz aura vraiment été l’homme fort de l’enduro 2010. Egalement fort du succès de ses propres organisations, ‘‘Jey’’ ne vit pourtant pas la tête dans le guidon et sait aussi profiter de la vie en dehors de la compétition. Un champion comme on les aime, en quelque sorte.

93


JEROME

CLEMENTZ

C

eux qui ne le connaissent pas pourraient s’y méprendre. Car ce petit bonhomme qui bricole les vélos sur le stand Cannondale du Roc d’Azur n’est pourtant pas un simple mécano, mais l’enduriste le plus rapide de la planète en cette saison 2010. Pourtant, le succès est loin de lui être monté à la tête, et cet Alsacien pure souche prend autant de plaisir à conseiller un client testeur qu’à envoyer du lourd sur les plus beaux sentiers de la terre. Toujours avec le sourire aux lèvres !

n’est pas le même effort qu’en XC : un bon crosseur ne sera pas forcément devant dans les parties physiques, et un bon descendeur ne tiendra pas forcément sur dix minutes de DH à bloc. C’est vraiment une épreuve spécifique avec un entraînement très orienté.

Tu parles du petit Nicolas

dommage pour nous, les pilotes : on aimerait bien voyager plus et rencontrer d’autres athlètes. Mais le côté positif d’être les premiers, en France, à nous être bougés sur cette discipline, c’est qu’aujourd’hui, ce sont les étrangers qui nous copient. On peut en être fier, car je pense que l’on verra vite

Tu dois être plutôt heureux de ta saison, non ? Je ne vais pas dire le contraire. Je n’ai pas à me plaindre, mes objectifs principaux ont été atteints, tant au niveau sportif que personnel avec quelques beaux trips au Canada, aux USA et en Italie.

Même pas déçu par ton abandon à la Mountain of Hell, qui t’a empêché de réaliser un ‘‘grand chelem’’ ? Si je devais être déçu, ce ne serait pas pour une histoire de ‘‘grand chelem’’, mais plutôt pour être passé à côté d’une opportunité. Car, comme la Méga, la Mountain n’est pas une course que l’on peut gagner facilement. Et cette année, j’étais en forme, ce qui ne sera pas forcément le cas l’an prochain. Mais c’est le sport, une semaine ça va, et la suivante, moins bien.

L’an dernier, c’est Rémy Absalon) qui remportait tout. Cette saison, c’est toi. Penses-tu que vous êtes au-dessus du lot ? Non, des mecs comme Simon André, Alex Balaud, Florian Golay, Greg Doucende ou Nicolas Lau poussent fort derrière et ne nous laissent aucun répit. Si nous sommes devant aujourd’hui, il faudra que se méfier d’eux l’an prochain.

Justement, en parlant de la relève en enduro, tu as des noms à citer ? On a vu cette année l’éclosion de Nicolas Lau, qui a été performant toute la saison, mais aussi de Nicolas Quéré, qui a fait un tiers de la Mégavalan-

94

En fin de saison, Jérôme s’adjuge l’Enduro du Mercantour, preuve de sa grande forme cette saison.

che en tête. Ce n’est pas un hasard, ils vont encore progresser, et avec tous les Juniors qui vont débarquer, c’est un bien pour la discipline.

Pourtant, beaucoup affirment que l’enduro est un sport de vieux descendeurs et crosseurs qui n’arrivent pas à être bons dans leur discipline respective ? Ils ont raison (rire) ! Plus sérieusement, c’était assez vrai au début de la discipline, avec des gens qui se reconvertissaient. Mais, aujourd’hui, des jeunes pilotes commencent directement par l’enduro et s’y préparent spécialement. Ce

Lau, comment expliquestu le bon niveau de performance des pilotes de l’Est de la France ?

des circuits se mettre en place au-delà des frontières : les Américains et les Italiens repartent enchantés.

Je pense que l’on a l’avantage d’avoir de vrais terrains enduro à domicile. A la montagne, tu fais soit du XC, soit de la DH, alors que nous, nous pouvons rouler avec nos vélos d’enduro toute l’année.

Et justement, un championnat de France, d’Europe, voire du monde, d’enduro, ça pourrait avoir de la gueule, non ?

Que l’enduro soit une discipline assez francofrançaise - on le voit avec l’Enduro des Nations qui ne prend pas (encore) - ne ternit-il pas la crédibilité de tes victoires ? C’est vrai que c’est un peu

« Les courses d’enduro dépasseront bientôt les frontières françaises » True PDF release: storemags & fantamag

C’est vrai que ce serait un titre plus reconnu, car, aujourd’hui, on a plein de circuits différents et ce n’est pas forcément facile de valoriser la discipline auprès de partenaires extra-sportifs. En attendant, ceux qui organisent les courses le font très bien, on s’y éclate énormément, ce qui ne serait pas forcément le cas si les instances officielles en reprenaient le contrôle.

Quand on te voit, avec ton petit gabarit, à tendance déconneur, on a du mal à t’imaginer t’imposer de grosses doses d’entraînement ?


storemags & fantamag - magazines for all Si un n en ndu duri rist stee see d do oit d’ oit d êt êtree pro opre ett effi ffic ficac acee au g gui uido don, do n, ‘‘J ‘Jey ey’’ ey ne se privve pa pass pour po our envvoy oyer er d du u lourd le tem mps d d’u ’une ne pho h to to..

95


JEROME

CLEMENTZ

Pourtant, je le fais avec plaisir, que ce soit l’hiver sur les skis ou l’été sur le vélo. J’ai aussi la chance d’avoir du temps pour le faire, ainsi que des activités annexes qui me permettent de couper et de m’enlever un peu de pression. Mais c’est clair qu’il faut toujours de la volonté pour se motiver à se faire mal. Au niveau de la déconne, c’est vrai que je peux avoir l’air détendu, mais je travaille aussi à côté, et la semaine avant une course, je ne vais pas faire n’importe quoi. Ce qui ne m’empêchera pas de boire une bière ou de me faire une bonne bouffe après une course.

Et si le sport se professionnalise, et que le niveau augmente, tu serais prêt à t’infuser des séances de musculation et à t’imposer un régime alimentaire draconien pour rester devant ? Déjà, je ne ressens pas le besoin d’être devant. Aujourd’hui, je suis content d’y être, mais le jour où je n’y serai plus, j’espère juste avoir toujours le sourire à l’arrivée. Je suis partisan de prendre du plaisir, et si je n’en prends plus, ça voudra dire que ça ne marchera plus pour moi. C’est pareil à l’entraînement, je ne le conçois qu’en faisant du ‘‘vrai’’ sport. J’ai essayé la muscu, mais au bout de quelques séances, j’en ai eu marre, donc l’hiver dernier, j’ai plutôt fait de

gère plus mes courses de la même façon, afin de tenir tout un week-end sans avoir de souci matériel, en évitant les chutes, mais tout en étant à la limite du pilotage. Car aujourd’hui, aucun pilote ne peut se permettre de ne pas être à fond en spéciale. Et ceux qui sont devant sont ceux qui ne tombent pas, ne cassent pas, tout en étant à la limite, ce qui s’apprend avec le temps..

Amoureux de voyages et des sports en pleine nature, Jérôme ne pouvait que succomber aux charmes de l’enduro...

Est-ce que, comme en enduro moto, le bluff a beaucoup cours à VTT ? Pas trop. En fait, l’intox entre plus en ligne de compte la veille de l’épreuve, avec les choix techniques de chacun. On regarde ce que les autres ont mis comme pneus, s’ils ont opté pour un vélo en 150 ou 160 millimètres de débattement... Il y a quelques années, j’aurais pu être très inquiet de ne pas avoir fait le même choix que les autres, mais aujourd’hui, j’assume, surtout que je n’aime pas les changer à la dernière minute. C’est peut-être ce qui m’a coûté ma chute à la Mountain, je m’étais dit que si je sentais que c’était limite sur la glace, je freinerais. Et je n’aurais peutêtre pas dû freiner...

La comparaison avec l’enduro moto ne s’arrête malheureusement pas là, puisqu’on entend aussi beaucoup parler de coupes des pistes en spéciale, sous couvert ‘‘d’ex-

« Il faut absolument lever le doute sur la triche, car c’est mauvais pour l’enduro ! » l’escalade avec des potes. C’est de la musculation, mais ludique. En fait, j’essaie de trouver des palliatifs pour ne pas m’ennuyer et je n’hésite pas à faire varier mon entraînement. En ce moment, je fais plus de route, alors qu’il y a quelques années, je n’aimais pas ça.

Qu’est-ce qui fait un bon enduriste aujourd’hui ?

96

Je n’aurais pas dit ça il y a quelques années, mais aujourd’hui, je sais que l’expérience sert beaucoup. Depuis que je suis sur les circuits, je ne

ploitation du règlement’’. Tu en penses quoi ? J’ai peur que ça dérive, car beaucoup de pilotes coupent les tracés pour tout et n’importe quoi. Mais sans vouloir polémiquer, il faut faire la différence entre celui qui passe à 200 mètres du tracé pour gagner trente secondes et celui qui prend l’intérieur d’un virage pour gagner une seconde ou avoir une meilleure sortie de ligne. Ce n’est pas la même chose. Mais quand le règlement d’une course dit que l’on doit

passer entre les portes, on passe entre les portes ! Et s’il y a une opportunité pour passer à côté de l’une d’elles sans être vu, cela s’appelle de la triche. En fait, c’est à chacun de jouer le jeu, c’est avant tout une affaire de civisme, car c’est très difficile à contrôler. Il faut donc aussi que les organisateurs mettent des choses en place pour éviter cela. Ça va avec l’évolution de la discipline, les enduros ne sont plus de petites courses de loisir. Si on veut des séries de courses

True PDF release: storemags & fantamag

équitables et renommées, il faut que les organisations suivent, avec des commissaires sur la piste et un bon balisage. Il faut absolument lever tous les doutes sur la triche : comme pour le dopage, c’est le doute qui fait du mal au sport.

En parlant d’organisation, comment en es-tu arrivé à mettre en place l’Elsass Enduro Tour ? Il y avait des enduros un peu partout en France, mais rien chez nous, en Alsace et dans les Vosges, alors que nous avons des trails de partout et un terrain qui se prête à l’enduro, avec beaucoup de pratiquants. Alors je me suis dit qu’on pourrait aussi créer quelque chose, que ce n’était pas trop dur à organiser - enfin


storemags & fantamag - magazines for all

c’est ce que je croyais au début (rires) - et un matin, je me suis réveillé en me disant ‘‘je le fais !’’ et je me suis lancé. Et le succès de mes épreuves me donne autant de plaisir que lorsque je gagne une course !

Endosser la casquette de directeur de course face à des pilotes que tu connais bien et devoir trancher sur des litiges, ce n’est pas évident ? Je n’ai pas été confronté à de gros soucis, mais on s’est retrouvé avec quatre pilotes ex aequo, dont mon frère, pour la troisième place sur une épreuve cette année. Alors j’ai sorti le règlement, et j’ai attribué les places de chacun. Tout le monde a accepté, et mon frère s’est retrouvé sixième ! J’essaye

vraiment de ne jamais prendre parti, surtout que je n’empêcherai pas certains de penser que Pauline (Dieffenthaler, son amie) ou mon frère connaissent les tracés à l’avance. Les sites étant connus, rien n’empêche les gens d’aller y rouler avant l’épreuve, mais je demande aux gens que je connais d’éviter d’y aller à ce moment, afin qu’il n’y ait pas de doute s’ils sont aperçus dans le coin. En fait, ce n’est vraiment pas un avantage de bien me connaître (rires).

Revenons au sport, on a l’impression que tu as trouvé une famille chez Cannondale ? C’est vrai que l’ambiance y est vraiment sympa, et que j’ai vite été dans le bain. C’est convivial tout en étant très professionnel.

Ils se bougent et ne restent pas assis sur leurs lauriers. C’est vraiment impressionnant le fourmillement d’idées qu’ils ont, et c’est très intéressant d’en faire partie, car j’ai aussi mon avis à donner. Je suis vraiment un membre actif chez eux, et j’y trouve mon compte.

Tu as travaillé au développement du Jekyll, c’est quelque chose qui te plaît, le développement des vélos ? Oui, car ça me permet de faire autre chose, de ne pas être concentré uniquement sur le vélo. Etre pro, mais juste pour faire du vélo et se taire, ce n’est pas mon truc, alors aller essayer les nouveaux produits, discuter des projets, échanger des idées et, même, donner des

coups de main sur les randos accompagnées ou, comme sur le Roc d’Azur, faire faire des tests aux clients et leur donner mon avis, ça m’éclate. Je vois du monde, c’est bon pour l’épanouissement personnel. Et puis quand on teste un nouveau vélo, on roule différemment, on essaie de sentir les différences, et ça fait progresser techniquement, car on devient plus sensible aux réglages du vélo.

Est-ce qu’une marque comme Cannondale accepte facilement les conseils d’un petit enduriste français ? En fait, je suis arrivé chez eux via le distributeur français, et comme ils avaient en projet un nouvel enduro, j’ai été rapidement consulté pour le Moto. Je

97


JEROME

CLEMENTZ

© Seb Boué

Après sa victoire de 2005, Jérôme a remis le couvert sur la Mégavalanche de L’Alpe-d’Huez, cet été, en dominant les meilleurs pilotes du monde.

l’ai reçu au mois d’octobre de mon arrivée chez eux, et dès janvier, ils m’ont appelé pour savoir ce qui allait ou non dessus. Je leur ai aussitôt fait un retour, ils m’ont demandé ce que je voulais comme biellettes et, trois semaines plus tard, j’avais les nouveaux modèles. C’est motivant de se sentir aussi bien intégré, surtout que ce que je leur avais dit ne devait pas être trop faux, puisqu’ils l’ont adapté sur les vélos de série ensuite. Les ingénieurs ont dû apprécier aussi, car ils m’ont intégré au développement du nouveau Jekyll. C’était sympa de leur part et j’espère que ce n’était pas un mauvais choix pour eux (rires).

Quels sont les axes de travail sur un vélo d’enduro ? Le poids, toujours ?

98

Non, même s’il rentre toujours en ligne de compte. Nous travaillons aussi sur de nouveaux matériaux, comme le carbone, sur d’autres géométries, mais aussi sur la gestion électronique des fourches. On a plein de projets, on essaye toujours d’améliorer les vélos, d’élimi-

Clementz

ner leurs points faibles. C’est pareil avec mes autres partenaires, que ce soit pour les casques, les roues ou les pneus.

Est-ce que tu supportes facilement la pression d’être aujourd’hui la tête d’affiche de l’enduro ? Oui, et c’est plutôt agréable, même si je sais que tout le monde travaille dans son coin. Il faut savoir se remettre en question, ne pas s’endormir sur ses lauriers. Par exemple, l’hiver dernier, je me suis fait peur sur ma première course régionale où j’avais opté pour le RZ, car le parcours était assez physique. Et Nicolas Lau, sur son ‘‘gros’’ Labyrinth, se tenait à deux ou trois secondes de moi dans chaque spéciale ! Je savais qu’il avait du potentiel, mais sans vouloir le dévaloriser, je me disais que j’allais souffrir sur les courses estivales s’il était aussi proche de moi... Mais la semaine suivante, sur ma course de Liepr (CH), quand j’ai vu qu’il était collé aux basques de Rémy, en faisant même jeu égal, je me suis rassuré en me disant que c’était

Digest

Dieffenthaler

2005), MBK (2006-2008), Cannondale (depuis 2009) Sponsors Cannondale, Mavic, Bollé, Bluegrass, Fast Suspension, Magura, Spank, GO2, KS et MRP

Etudes et diplômes

Site internet

Surnom Jey ou Loizo Rider Né le 31/05/84 à Mulhouse (68) Vit à Colmar (68) Taille/poids 1,69 m, 64 kg Situation vit avec Pauline Licence STAPS – B.E. activités du cycle – Pisteur secouriste Véhicule Volkswagen Transporter

Nombre de points sur le permis 12 (tous récupérés !) Teams Scott-PDS (2001/2002), Devinci (2003-

lui qui avait travaillé dur...

Est-ce que battre le record de René Wildhaber sur la Mégavalanche, c’est une chose à laquelle tu penses en te rasant le matin ? Déjà, quand je l’ai gagnée la première fois, j’étais heureux, puis une seconde fois cette

True PDF release: storemags & fantamag

www.jeromeclementz.com Vainqueur de la Mégavalanche de L’Alpe-d’Huez 2005 et 2010. Vainqueur des Enduro Series 2008 et 2010. Vainqueur de la Mountain of Hell 2007. Vainqueur de la Red Bull Exodus 2009 (à Whistler, CAN).

Palmarès

année, c’était énorme. Mais de là à la gagner cinq ou six fois, je ne l’imagine même pas, même si je ne suis pas contre... Ce sera difficile, car aujourd’hui la course a évolué, et nous sommes au moins une dizaine à pouvoir gagner. Ce sera plus dur d’enchaîner les victoires. ●


storemags & fantamag - magazines for all

=ÞI;gVcXZ 9^Whb[iFI7I78B; ?D9B7 B7Cdgk\Z 7dZhL?Be^dcYZh K^XZ X]Vb '& >J;HI(& ?= < # N B B H;:8K c I>?DE?Ved JWaW>?=7 coZ BYV^aaZYZWgd& '& ( N=7C;I XZ K7D;J;gVc E H o c  h @ J(&'& (Z NAD?=> ;I:heV\cZ :WdoJEHH cVaZYZh kV^cfjZjgYZaVÒ>J;HI(&'& N#<?= H;:8KBB

WgZ' % & % &.!'%Zi'&cdkZ(b )/&*/&

i Wk Hi[hlWj_ed

ll l# dg \V c^h Vi^

>ciZgcZi/

l

g l l #i ^X `Z ic Zi #[

6 BV\Vh^ch ;C

8 " : A ZX aZ gX

dc "aV g^k ^Zg Z#X

db

"  8VggZ[djg

b

gdhhWZgXn#Xd

lll#hjeZgX



&$)*[kheibWc_dkj[

& ./

ÊWffb_YWj_ed JbY^Wh][hb j ÊWffb[ijeh[[ GH9eZ[ikhb e _Ze ZYeklh[pbWl ½ $½ Z[8[hYo(&'&


portrait

Charly Di Pasquale

La première pierre Engagé par Labyrinth, le jeune Franc-Comtois de 20 piges pourrait être la révélation de la prochaine saison en descente. Rencontre.

A

le voir, on le croirait presque tombé du nid. Les cheveux en bataille. La dégaine d’un mec constamment à la bourre. Un type pas stressé, en somme. A vrai dire, avant cette rencontre, on ne connaissait pas vraiment Charly Di Pasquale. Mais fin août, sa troisième place lors de la Coupe de France de Méribel (73) nous avait interpellés. Qui était ce garçon capable de venir titiller le haut niveau national ? Dans une saison marquée par le sacre tricolore d’un homme que l’on n’attendait pas, Romain Paulhan, le Franc-Comtois pouvait-il être la prochaine révélation? D’emblée, il précise pour les présentations : « Je vis à Pontarlier, dans le Doubs, mais je suis originaire du Jura, de Champagnole, exactement ! Je me sens plus Jurassien dans l’âme. » C’est noté. Di Pasquale, 20 piges, possède surtout un passé de skieur alpin : « Je courais sur les épreuves FIS (3e division), mais ce n’est pas un milieu facile pour s’en sortir. En plus, venant du Jura, ce n’est pas évident. Je pense qu’il aurait fallu que j’aille habiter dans les Alpes pour vraiment progresser. » Lassé de tâter les piquets, le garçon remise les planches et se laisse tenter par les dénivelés négatifs sur deux roues : « Avec mon passé, la vitesse, je pense que je l’ai acquise assez rapidement. Franchement, je n’ai pas peur sur le vélo. Par contre, c’est vrai que j’avais du mal à produire deux manches du même niveau. » En trois saisons, le garçon se paye quelques gros crashs. Comme en début

100

Charly Di Pasquale (ici à Super-Besse, dans le massif Central) pourrait être la prochaine révélation du circuit national.

de saison. Il explique : « On était au Lac Blanc, à l’entraînement, j’étais parti derrière Blenkinsop. Ça allait vraiment vite. Mais sur un passage technique, je m’en suis collé une grosse. Je me suis cassé la clavicule. » Il reviendra avant les premiers jours de l’été. A Val-d’Isère (73), sur une piste qui enverra pas mal de monde au tapis, il prend la septième place, son meilleur résultat jusqu’alors. Un mois et demi plus tard, il réussit enfin à trouver l’ouverture : « J’étais vrai-

ment content de décrocher la troisième place. En plus, j’ai vu que je n’étais pas loin du tout de Paulhan. » Pourtant, le garçon rappelle : « C’est mon premier podium Elites, mais j’avais déjà fait deuxième en Juniors en 2008 derrière Thirion. A cette époquelà, il avait pris la médaille de bronze des mondiaux. » Mais, comme Paulhan, Di Pasquale n’a pas connu le cursus traditionnel et n’a jamais touché la case équipe de France. Et sa montée en puissance n’en est

« Dans la vie je suis fumiste, je répare des cheminées… » True PDF release: storemags & fantamag

que plus intéressante. Fin août, la saison nationale se termine à Méribel. Et avec de belles promesses.

Ma petite entreprise Dans le civil, Charly Di Pasquale bosse dans l’entreprise familiale. « Je répare des cheminées, le terme exact s’appelle fumiste (rires)! La première année, j’ai bossé douze mois, la deuxième, j’ai eu tout l’été pour m’entraîner. L’an prochain, je ne devrais bosser que six mois », confie-t-il. Mais la saison 2011 marquera également un tournant dans la carrière du Juras-


storemags & fantamag - magazines for all PAR

FRED

MACHABERT

-

PHOTOS

MANU

MANU

MOLLE

ET

JULIEN

BARETY

Cet ancien skieur alpin avoue ne posséder que trois années de vélo derrière lui.

101


CHARLY

102

DI

PASQUALE

sien. « J’ai signé dans l’équipe Labyrinth. Cette année, j’étais avec VTT-Plateau du Lizon, mais c’était une équipe club. Là, ce sera ma première vraie équipe », analyse-t-il avec un peu d’excitation. Pour Cédric Braconnot, le patron et fondateur de la marque, l’occasion était trop belle pour ne pas la saisir : « La marque grandit et l’équipe prend le même chemin. Ça fait un moment que l’on se connaît avec Charly, du fait de notre proximité géographique. On est vosgiens et, avec la venue de Rémi (Thirion), ça va être assez facile de bosser également sur le développement des vélos. C’était presque une suite logique d’engager un garçon comme lui. Son objectif l’an prochain ? Je préfère ne pas trop leur mettre la pression et les laisser gérer leur truc. C’est Alex Bastien (assistant en équipe de France) qui va s’occuper de la structure cette saison. » A demi-mot, il évoque avec délices la perspective de voir ses pilotes au départ d’une nouvelle Coupe du monde en terre vosgienne cette saison à La Bresse, les 6 et 7 août : « Ce seront nos pilotes, avec des vélos fabriqués chez nous, sur une course comme celle-ci, à la maison. » Deux ans après s’être côtoyés sur les podiums Juniors, Di Pasquale retrouve Thirion, en provenance de chez Sunn. Mais les deux trajectoires sont diamétralement opposées : « Je pense que je vais pouvoir apprendre pas mal de choses de son expérience, même si nous avons le même âge. Rémi a déjà couru à haut niveau. Ça devrait être enrichissant de rouler avec lui. Je crois qu’il a une vision beaucoup plus posée que moi dans ses trajectoires. » Braconnot reprend : « Quand on ne le connaît pas trop, on se dit que Charly est un garçon qui fait rigoler la galerie. Toujours en train de faire le pitre. Mais sous cet air-là, je trouve qu’il est déjà bien professionnel dans son approche. » Alors, certes, Charly n’est pas près de quitter son petit air nonchalant. Comme s’il venait de débarquer d’une autre planète. D’un autre siècle, peutêtre… La saison prochaine sera celle d’une nouvelle étape. Fumiste, sur le vélo, il ne l’est pas vraiment. A vingt prin-

A Méribel, Charly termine la saison par une 3e place au scratch.

temps, son bout de chemin débute à peine. Et le bonhomme cache certainement un énorme potentiel. Et si celui que l’on surnomme ‘‘Charles Ingalls’’ avait seulement posé les premières pierres d’une carrière qui s’annonce ? ●

Di Pasquale Digest Né le 4 juillet 1990, vit à Pontarlier (25) Equipe 2011 Labyrinth Palmarès Coupe de France : 12e au géné-

True PDF release: storemags & fantamag

ral (2010) et 3e à Méribel ; 2e Juniors à Oz-en-Oisans (2008) Championnats de France : 7e à Val-d’Isère (2010)


storemags & fantamag - magazines for all

Complet


interview

José Antonio Hermida Ramos

« Je ne suis pas une superstar ! »

Depuis début septembre, le polyglotte Hermida n’a pas touché terre ! Champion du monde à Mont-Sainte-Anne, au Canada, le Catalan ne semble pas avoir changé d’un iota malgré l’explosion de sa notoriété. Le pilote Merida a trouvé quelques minutes dans un planning un peu fou pour revenir sur cette saison historique. Interview.

104

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all PAR

FRED

MACHABERT

-

SEBASTIEN

BOUE

&

MANU

MOLLE

105


JOSE

ANTONIO

HERMIDA

RAMOS

I

l ne quitte plus cette moustache qui représente aujourd’hui sa marque de fabrique. La veille, le Catalan a terminé tard dans la nuit varoise. Les objectifs sont loin. Ce Roc d’Azur, il n’en prendra pas le départ. Le champion du monde est ici pour la promotion de Merida. Voilà guère plus d’un mois que le pistolero Hermida a atteint le but de sa vie. Ce titre qui se refusait à lui depuis une décennie. Alors, l’homme court d’interview en plateau de télé : « Depuis que je suis rentré, il n’y a pas un jour, une heure où je ne suis pas occupé. » Il dit que sa vie n’a pas changé pour autant. Il reste José, l’homme que tout le monde connaît à Llivia, petite commune perchée sur le plateau de la Cerdagne. Mais ce titre mondial à 32 ans le propulse comme un véritable ambassadeur du VTT. Pour Bike, il est revenu sur son marathon médiatique, ses envies. Ses coups de gueule, aussi. L’homme transpire l’envie de pédaler. Il balance qu’il prendra sa retraite à 45 ans, qu’il se sent prêt à s’investir pour son sport. L’homme bouillonne. Du vrai Hermida, en somme !

ils filent à l’hôtel. Nous avons une vraie proximité avec le public, c’est ce qui me plaît. J’ai des amis un peu partout dans le monde, je parle pas mal de langues, alors si l’on me considère comme un ambassadeur, je suis flatté. Ce maillot ne m’a pas changé ! Hier soir, j’étais en boîte de nuit à la soirée Mavic, je n’allais pas me priver d’être avec des gens que j’apprécie !

Est-ce dur de ne pas pouvoir se reposer à la maison depuis quelques semaines ? C’est clair que je n’ai pas beaucoup traîné à la maison. Mais ça fait aussi partie de mon travail. Après le Roc, je vais débuter une période un peu plus calme. Je dois aller au Japon puis à

ser des sollicitations pour te concentrer sur l’entraînement ? Pour l’instant, je ne gère pas trop mal mon emploi du temps. J’arrive à rouler encore presque tous les jours. De toute façon, je sais que les séances photo, les interviews ne continueront pas toute l’année comme ça. Le team m’a demandé de pousser jusqu’au Roc pour les différentes sollicitations et, après, j’aurai le temps qu’il faut pour revenir au top la saison prochaine.

Pour revenir aux mondiaux, ton temps canon lors du relais n’a curieusement attiré l’attention de personne. Il s’agissait pourtant d’une sacrée indication sur ton état de

Tu viens de vivre un mois complètement dément ! C’était très intense ! J’ai fait plus d’intervalles ce mois-ci que lors de ma préparation… J’ai toujours été occupé, mais, depuis que je suis champion du monde, c’est juste incroyable. Depuis mon retour, toutes les heures et tous les jours, j’ai eu des choses à faire. Je ne m’attendais pas à un tel retour. Peut-être aussi que les journalistes attendaient depuis longtemps que je sois champion du monde, alors, maintenant, je suis pas mal demandé ! J’ai commenté la Vuelta (le Tour d’Espagne), j’ai été invité à des émissions de télévision connues en Espagne ! Là, j’arrive d’un festival de vélo comme en république Tchèque. J’ai même fait un programme humoristique sur la télévision espagnole, c’était énorme ! J’ai réalisé des émissions qui invitent habituellement des acteurs ou des personnes vraiment célèbres. Je suis content, parce que je me dis qu’à la fin, c’est le VTT qui y gagne.

Tu parles cinq langues, tu possèdes une grosse notoriété, tu rentres parfaitement dans le costume d’ambassadeur… Je ne sais pas si je suis un ambassadeur du VTT. Ce n’est

106

Dans les premiers mètres de course aux Mondiaux, Absalon et Hermida sont au coude à coude. Les deux hommes iront à terre. Mais l’Espagnol se relèvera plus rapidement.

pas à moi de porter un jugement sur ce genre de choses. Après, c’est clair que tant que je porterai ce maillot, je ferai en sorte de faire parler du VTT. Même sans ce maillot, j’ai toujours voulu promouvoir notre sport, alors, même si ça s’arrêtait à Champéry, je ne changerais pas d’optique. J’ai envie que les gens aiment notre sport. En VTT, ce n’est pas comme sur la route, où tu vois les gars à 40 à l’heure et après, à l’arrivée,

Taïwan, ce sera mes deux seuls gros déplacements de l’hiver.

Ta famille était devant la télé lors de ton sacre au Canada ? Oui ! Mon fils était couché et il a vu la course le lendemain. Quand je l’ai eu au téléphone, il m’a demandé ce que j’avais fait de mon pistolet, mais il ne m’a pas posé de questions sur la médaille !

Est-ce qu’il sera compliqué à un moment de refu-

« J’ai montré une certaine ligne de conduite aux jeunes Espagnols » True PDF release: storemags & fantamag

forme… Les personnes proches de moi savaient que j’étais en forme. Une semaine avant, à Windham (USA), j’avais fini septième, mais je sortais de trois semaines vraiment intensives. J’étais vraiment fatigué là-bas. Mais c’est vrai qu’au team relay, j’ai vu que j’étais vraiment rapide. Je pense que j’aurais encore pu améliorer de dix secondes. En plus, on était au Mont-SainteAnne, et c’est toujours pour moi une course spéciale ! Le parcours, la motivation et le public... je me sentais bien làbas. Je devais juste attendre le bon moment. Au Canada, je


storemags & fantamag - magazines for all Malg Ma lgrĂŠ rĂŠ d des es n nui uits ts a ass ssez ez ccou ourt rtes tes depu de puis is son o tit i re m mon ondi diial a, Herm He rmid ida id a ga gard rdee le le ssou ouri rire re !

107


On aurait pu l’entendre du haut de la montagne, José Hermida lorsqu’il a franchi en tête la ligne à Mont-Sainte-Anne !

108

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all JOSE n’étais pas favori, contrairement à Absalon et aux Suisses.

Justement, à trop se focaliser sur ce duel, toute la presse t’a oublié ! Tant mieux ! Après ma victoire à Houffalize (BEL), l’équipe m’a laissé libre de me préparer comme je le voulais. C’est aussi pour ça que je n’ai pas eu de super résultats cet été. Mais pendant ce temps-là, j’ai pu construire une maison solide pour les mondiaux ! Schurter, Kulhavy, Vogel ou Absalon ont remporté des étapes de la Coupe du monde et les gens se sont un peu focalisés sur eux. Mais je suis arrivé à Mont-Sainte-Anne avec de la pression. C’était quelque chose de per-

ANTONIO

HERMIDA

RAMOS

« L’histoire ? Ce sont les Schurter et Absalon qui l’écrivent » tième place. Parfois, la chance tourne. Je suis heureux d’avoir eu la chance et la forme suffisantes durant la bonne journée !

On a remarqué une montée en puissance de la jeune génération cette année. Mais ta victoire prouve que les trentenaires ont encore un mot à dire… On est des guerriers ! Il y a une génération qui est en train de prendre place. Mais c’est juste la loi de la vie ! Et d’ici aux JO de 2012, ces gars-là montreront

nent différents et plus tactiques. Il y a plus d’agressivité dans les courses, plus de mouvements ! Il faut prendre les courses les unes après les autres, tu ne peux pas faire de plans sur la comète. A chaque fois, les compteurs sont remis à zéro. Si tu ne fais pas la course parfaite, c’est fini. Mais c’est une bonne chose pour le sport ! On a assisté à plein de choses intéressantes cette année. Voir des courses se terminer au sprint comme à Dalby ou une épreuve comme Houffalize, où un gars est

roue. Mais dans les parties techniques, il perdait du temps. Là où il fallait avoir de la force, je me sentais supérieur à lui. Mais il fallait rester concentré. Je n’avais qu’une petite avance et je n’avais pas trop le droit à l’erreur.

On t’a rarement vu aussi ému sur la ligne d’arrivée… Ça faisait dix ans que je courais après ! Les Jeux en 2004 (où il a fini 2e) ont été une grande satisfaction, mais j’avais presque vécu ça comme une course normale. Là, ça faisait dix ans que je travaillais pour ça. Je n’arrivais pas à être devant comme j’aurais voulu. Et là, ça me tombe dessus. J’ai été le premier champion du monde espagnol en VTT en 1996 (Juniors) et aujourd’hui, je suis le premier champion du monde avec des moustaches !

As-tu le sentiment d’avoir marqué l’histoire du VTT mondial ?

Pour Bike, José Hermida est revenu sur le temps fort de la meilleure saison de sa carrière.

sonnel, je n’avais pas de pression de l’équipe.

Absalon déclarait : « José mérite amplement son titre. Mais pour être devant à Mont-SainteAnne, il ne fallait pas avoir de problèmes. » Tu as eu l’impression que ces mondiaux s’étaient aussi joués sur la gestion du matériel ? Mais je suis tombé en début de course avec Absalon ! Beaucoup de coureurs ont eu des problèmes, ça fait partie du jeu. L’an passé, à Canberra (AUS), j’ai eu des problèmes avec ma chaîne ! J’étais reparti à la ving-

tout leur potentiel ! On a vécu exactement la même chose avec Julien il y a sept ou huit ans. Nino, on le connaît depuis longtemps, en revanche, Kulhavy est la révélation de la saison ! Mais attention, il ne sort pas de nulle part ! Il a été champion du monde des Juniors, c’est un super athlète.

Cinq vainqueurs sur sept courses cette saison (Coupe du monde et mondiaux), c’est quasiment du jamais vu. A quoi attribues-tu ce soudain turn over ? A un peu tout. Le niveau se resserre, les parcours devien-

devant toute la course mais j’arrive à gagner, ou encore comme à Windham, où Kulhavy distance tout le monde dans le dernier tour, tout cela a été exceptionnel ! Maintenant, dix coureurs peuvent gagner des Coupes du monde !

En fin de course à MontSainte-Anne, à quel moment as-tu réalisé que personne ne pouvait plus revenir ? (Il se marre) Une fois la ligne d’arrivée franchie ! Non, plus sérieusement, j’ai commencé à réaliser dans le dernier tour. J’étais avec Kulhavy, je le voyais fort, il était dans ma

(Il hésite) Je n’ai pas le sentiment d’avoir marqué quoi que ce soit. J’ai surtout le sentiment d’être un mec connu et apprécié. Je n’ai pas l’impression de faire l’histoire. L’histoire, ce sont des pilotes comme Nino Schurter ou Julien Absalon qui la font ! Ces deux-là ont tout gagné. Je pense que je suis l’Espagnol qui a marqué une ligne de travail, je suis le premier à m’être ‘‘expatrié’’ vers une équipe étrangère, j’ai souhaité courir à l’extérieur pour progresser ! Je voulais bouger de l’Espagne. Je pense que j’ai ouvert la voie en Espagne pour les jeunes coureurs qui arrivent. Mais je ne me considère pas comme une super star ! Je suis peut-être champion du monde, mais je vais toujours chercher le pain à la boulangerie et je passe toujours la tondeuse dans le jardin (rires) ! Ma vie n’a pas beaucoup changé de ce côté-la.

La Coupe du monde débute à Pietermaritzburg (Afrique du Sud) l’an prochain. Tu avais remporté cette manche en 2009.

109


JOSE

ANTONIO

On imagine que ce sera particulier de prendre le départ avec le maillot irisé ?

HERMIDA

RAMOS

Dans le pierrier canadien, José Hermida fonce vers le titre mondial.

Ça va être dur de passer inaperçu ! Mais je crois que c’était déjà le cas avant. Les spectateurs, les fans aiment quand je fais la guerre et que j’anime la course ! Avec le maillot de champion du monde, c’est plus de pression. Je vais devenir l’ennemi public numéro un ! Je ne vais pas changer mon programme pour autant, je serai également au départ de la Cape Epic avant la Coupe du monde. Je me suis toujours donné à 100 %, il n’y a pas de raison que ça change.

A 32 ans, tu as resigné pour les deux prochaines saisons avec Merida. D’un côté, on ne te voyait pas vraiment rouler ailleurs. On ne sait jamais, la vie peut changer. A une époque, on n’imaginait pas Sauser partir de Cannondale. Et pourtant… J’ai resigné avant les mondiaux, mais c’est vrai que je me sens parfaitement bien chez eux. Et mon image est associée à celle de la marque. On a discuté seulement trois jours et c’était réglé. On m’a demandé ce que je voulais, j’ai fait une proposition. Ils sont revenus vers moi et c’était réglé. C’est une parole d’hommes. Tout était très clair. Je n’ai pas des aspirations de milliardaire, ma proposition était logique, alors tout s’est parfaitement déroulé. Je pense qu’ils ont déjà des choses pour moi quand j’aurai décidé d’arrêter à 30 (il hésite), enfin à 45 ans, quoi !

Justement, tu auras 34 ans en 2012 à Londres. Penses-tu continuer longtemps ? Je n’ai pas envie d’arrêter dans deux ans. Je suis heureux d’être là, de pédaler. Je mesure la chance que j’ai tous les matins. Je prends encore du plaisir. On verra, mais je pense qu’en 2013, 2014 ou 2015, je serai encore coureur. Après, je me vois bien être ambassadeur pour la marque. Je pense que l’on peut

110

faire du bon travail ensemble. J’aimerais travailler avec le marketing, peut-être au développement des vélos. J’ai aussi envie d’aider les jeunes.

La fin de saison cycliste a aussi été marquée par des contrôles positifs à répétition en Espagne (Mosquera, Contador, Fullana, De la Pena). Comment as-tu vécu cela ? C’est dur. J’ai peur que l’on mette tous les Espagnols dans le même sac. Avant-hier, j’étais en république Tchèque et l’UCI (Union cycliste internationale) m’a contrôlé. Je suis champion du monde et espagnol, je crois que ça leur fait deux bonnes raisons ! Je vais peut-être avoir des problèmes avec certaines de mes déclarations, mais quand j’entends Pat McQuaid (président de l’UCI) dire que l’Espagne a un problème, j’ai envie d’aller plus loin et de dire que c’est l’UCI qui a un problème !

C’est-à-dire ? Ils sont en train de tuer le cyclisme ! Alors OK, il y a quatre contrôles positifs espagnols récemment, mais je pense qu’ils

Hermida Digest Né le 24 août 1978 Lieu de résidence Llivia (Espagne)

Taille/poids 1,72 m/63 kg Marié, deux enfants Site internet www.hermidabike.net

Palmarès : Jeux Olympiques : 10e à Pékin (2008) ; 2e à Athènes (2004) ; 4e à Sydney (2000) Championnats du monde : 1er (2010) ; 4e (2009) ; 3e (2005) ; 1er U23 (2000) ; 1er relais (1999 et 2005) ; 1er Juniors (1996) Coupe du monde : 5e (2010) ;

sont en train de tuer Contador. Son contrôle est « anormal », ça veut dire quoi tout ça ? Il est soit positif soit négatif, mais pas « anormal » ! Il y a eu des fuites dans la télé allemande pour Contador, apparemment l’info est venue du laboratoire à Cologne. Mosquera n’a pas eu droit au même traitement de faveur ! L’UCI doit clarifier la situation, sinon les journaux peuvent écrire n’importe quoi ! Il ne peut y avoir la règle du laboratoire de

2e (2009, 2007, 2005, 2001) ; 3e (2008 et 2006) ; 1er U23 (2000) ; 4e (2003) Vainqueur des étapes : Houffalize (2007, 2010) ; Pietermaritzburg (2009) ; Schladming (2009) ; Balnéario Camboriu (2005) ; Nappa Valley (2001) Championnats d’Europe : 1er (2007 et 2004) Championnat d’Espagne : 1er (2009 et 2007) Autres : Champion d’Espagne cyclo-cross (2008 et 2007)

Cologne, la règle du laboratoire de Lausanne et ainsi de suite ! Si, au final, Contador est innocenté, le mal aura été fait ! Si les règles avaient été clairement établies d’entrée, tout cela aurait pu être évité ! Il n’y a pas de problème en Espagne, contrairement à ce que peut dire McQuaid ! Cette année, les Espagnols ont tout gagné dans pas mal de sports, alors ça gêne certainement des grands dirigeants ! ●

« Je suis espagnol et champion du monde, ça fait deux bonnes raisons de me contrôler » True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all


sport

112

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all PAR

LA

REDACTION

-

PHOTOS

MOLLE,

BOUE,

BARETY, DR

Roc d’Azur 2010

Coloré ! Avec plus de 17 000 participants et près de 150 000 visiteurs, le Roc d’Azur s’affirme bien comme l’événement haut en couleurs de la planète VTT. Un moment aussi sportif que convivial, qui comble tous les participants et les passionnés. Retour en images sur cette fête du VTT !

113


ROC

D’AZUR

2010

Roc Elites

frais Lakata était encore Deux jours plus tôt, ceint du maillot irisé du marathon, il n’avait pu suivre les meilleurs. Mais, visiblement, Alban Lakata a vite récupéré. L’Autrichien, plutôt réputé sur la longue distance, s’est offert au sprint le premier Roc d’Azur de sa carrière ! Pourtant, il a fallu attendre la toute fin de course pour en connaître le dénouement. A l’entrée du chemin des Douaniers, ils étaient encore cinq à pouvoir s’imposer : Vogel, Stander (tous les deux en 29 pouces), Gutierrez, Lakata et Tempier. Le Français laissera échapper les trois hommes de tête à la sortie de la plage. Seul, sur le plat et dans le vent, c’en était fini des espoirs de victoire du pilote Bianchi. Deux jours après le marathon, Lakata, en tout suspendu et cintre relevé, alignait Vogel et Stander au sprint. Au palmarès, il succède à l’usurpateur Roel Paulissen, double vainqueur sortant et contrôlé positif en juin.

114 L’enduro du Roc, qui se déroule le jeudi, devient de plus en plus une épreuve majeure, avec une belle bataille sur des tracés sympas !

Cette année, le salon du Roc disposait de toute une zone d’animations pour les enfants avec le partenaire Milka. Une vraie et belle réussite !

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all

115 Le chemin des Douaniers, qui longe la côte méditerranéenne, est l’un des endroits incontournables et mythiques du Roc !

Les séances de dédicaces sont légions au Roc. Elles permettent à tout le monde d’approcher les pilotes, comme ici Cédric et Cécile Ravanel.


116 La finale de la Coupe du monde de BMX Supercross qui se déroule au Roc est toujours un moment intense et un spectacle impressionnant !

Burry Stander, sur son 29 pouces, a été un des hommes forts et un grand animateur de la course Elites. Il termine deuxième après un sprint endiablé !

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all ROC

D’AZUR

2010

Elites damewsska parvient Maja Wloszczo à ses fins

Depuis quelques saisons, elle ne cachait pas son affection pour cette classique de fin de saison. Quelques semaines avant de venir, elle confiait même : « Je n’ai pas encore de billet et mon planning change sans arrêt. Mais je veux venir au Roc d’Azur ! » La récente championne du monde n’avait jamais pu s’imposer sur le Roc d’Azur. Deuxième en 2006, 2007 et 2009, la Polonaise n’a pas vraiment eu de rivale sur les 42 bornes du Roc. Bien avant le passage du col du Bougnon, elle s’est débarrassée d’Osl et de Dahle, qui couperont la ligne dans cet ordre. Malgré un mois très occupé en raison de nombreuses sollicitations médiatiques, Wloszczowska remporte une première grande victoire avec le maillot irisé sur les épaules. Côté français, on notera la huitième place de Fanny Bourdon qui s’impose en Espoirs.

117 La course marathon sillonne dans tous les sens le magnifique massif des Maures avec des panoramas sur la Méditerranée à couper le souffle !

C’est lors de la soirée Bike-Pass’Portes du Soleil qu’Amanda Bruck et Gilles Lapierre (aux deux extrémités) ont remis le Zesty au gagnant du concours !


ROC

D’AZUR

2010

Roc marathqoune Kass… la bara

En Allemagne, le marathon est une religion. A tel point que Merida possède carrément deux formations, l’une en cross olympique, l’autre axée sur la longue distance. Et au départ du Roc marathon, l’écurie allemande présentait une belle équipe de guerriers, avec Kass et les Suisses Kugler et Naef. Mais malgré la distance, tout s’est joué dans les tout derniers kilomètres de la course. Kass, champion d’Allemagne de la spécialité, est parvenu à décrocher Christoph Sauser (Specialized) pour aller cueillir son premier succès dans le Var. Le succès est complet pour l’équipe Merida, qui a placé Andreas Kugler sur la troisième marche du podium.

118 Le Roc est bien le plus grand événement vélo de la planète, avec une convivialité certaine et une proximité très chaleureuse !

La soirée Bike-Pass’Portes du Soleil a été LA soirée à ne surtout pas manquer ! Un moment ultra festif et très bon enfant !

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all

119 Incontournable et toujours aussi exotique, le passage de la course sur la plage a ravi tous les concurrents, malgré la fatigue pour certains !

Les tandems étaient, comme chaque année, très nombreux au Roc d’Azur et se sont amusés sur les terrains escarpés du massif des Maures.


120 Julien, Emilie et Tom Absalon nous ont fait le plaisir d’être parmi nous lors de la soirée Bike-Pass’Portes du Soleil. Toujours aussi gentils et abordables !

Toujours aussi nombreux, les participants du Roc d’Azur ont sillonné un massif des Maures qui reste vraiment agréable à parcourir à VTT. Un must !

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all ROC

D’AZUR

2010

Juniors

u top Marchal et Sarrou a Yvan Clolus, son entraîneur, avait confié quelques jours auparavant : « Jordan (Sarrou) est resté en forme. Il est fort. Je pense que ça peut le faire au Roc. » Pas faux. Le pilote Scott, qui s’était cassé la clavicule en juin, termine parfaitement l’année en remportant son premier Roc d’Azur. Le garçon de la Haute-Loire, pensionnaire du pôle France de Besançon, s’est même offert le luxe de terminer en solitaire sur la base nature de Fréjus. Marvin Gruget (Beaumes), sixième des mondiaux de Mont-Sainte-Anne, prend la deuxième place. Ole Hem, norvégien et protégé de l’ancienne star du circuit mondial, Rune Hoydal, prend la troisième place. Chez les filles, la victoire a failli se jouer au sprint. Mais c’est la championne de Belgique, Elise Marchal (G-Skin), qui s’impose pour la première fois. Encore Cadette, Perrine Clauzel (Irwego) prend la deuxième place devant Cécile Delaire (Keops).

Enduro Rocnclusion Amour à la co

Sous un soleil de plomb, et malgré l’absence des nombreux spécialistes de la discipline, Karim Amour aura survolé les débats en s’octroyant pas moins de trois spéciales sur les quatre que comptait l’épreuve. Jérôme Clementz, éliminé d’entrée de jeu par une crevaison dans la première spéciale - crevaison qui l’a relégué à une lointaine onzième place au classement - a laissé le champ libre à Greg Noce et Théo Galy pour les accessits. On aura, au passage, remarqué la présence sur la ligne de départ de quelques bons crosseurs, comme Graig Adam, venu ‘‘dérouler’’ en fin de saison sur les terres varoises.

121 Les animations de dirt et slopestyle ont connu un large et franc succès, avec des prouesses techniques et physiques nombreuses, malgré le vent violent !

Tracé dans les petites Maures, l’enduro du Roc a conquis son public de pilotes aguerris avec de belles spéciales à la clé !


sport

Maxime Marotte file vers Ornans. A lui, le titre national de la longue distance !

Championnat de France marathon à Ornans (25)

En attendant 2012 a débuté sa mue vers les mondiaux marathon en 2012. Dans des conditions difficiles, Maxime Marotte a remporté son premier titre national sur la longue distance.

122

’est un paradoxe typiquement de chez nous. La France est l’un des rares pays à ne pas envoyer d’équipe nationale sur les grands champion-

C

True PDF release: storemags & fantamag

nats en longue distance. En Italie ou en Allemagne, certaines structures s’articulent uniquement autour de spécialistes du kilométrage à rallonge. Pourtant, la France organisera en


storemags & fantamag - magazines for all PAR

FREDERIC

MACHABERT

Bailly-Maître (en haut à gauche) emmène sur son porte-bagage Alexis Chenevier, qui ne tardera pas à craquer. Longtemps en deuxième position, Hélène Marcouyre remportera le titre. Sur les bords de la Loue, Legastelois se bat contre la boue, alors qu'Emilien Mourier semble tout proche de la fin de parcours.

2012, pour la deuxième fois (après 2006), les mondiaux de marathon. Et pour accueillir l’élite planétaire des pilotes au long cours, c’est l’épreuve d’Ornans qui a été choisie. L’an passé, cette ville, nichée dans la vallée de la Loue, avait tragiquement perdu son principal artisan, Julien Ditlecadet. Le Franc-Comtois, qui a laissé un vide énorme, rêvait d’un tel évènement pour sa course. Et il aura œuvré jusqu’au bout pour qu’Ornans obtienne une telle consécration. « L’épreuve sera amenée à évoluer d’ici à 2012, mais, déjà cette année, nous avons décidé de changer les sites de départ et d'arrivée. Le parcours de 83 km a aussi été complètement revu », confie Mickaël

Salvi, le coordinateur de l’évènement.

« Pas SaintWendel » Thomas Dietsch a pris la neuvième place des mondiaux cette saison, à Saint-Wendel (Allemagne). Sur un parcours à grande vitesse, le géant alsacien a terminé à une trentaine de secondes de la gagne. « Il est clair que dans deux ans, les écarts risquent d’être beaucoup plus importants. Certains marathoniens qui ont l’habitude des parcours ultraroulants risquent d’avoir quelques surprises en venant ici », pouvait-on entendre dans les travées du paddock. Le pilote Bulls, qui s’est fracturé l’épaule la

Hélène Marcouyre fait jouer l’expérience « Ça fait un an et demi que je galère avec des mauvaises sensations. Alors, ce titre est un peu inespéré », confiait la demoiselle du Sud-Ouest aujourd’hui installée en Ardèche. Mais dans la boue doubiste, la pilote BH aura su parfaitement gérer sa course : « Quand j’ai appris que Fanny (Bourdon) était là, j'ai su que je ne pourrais pas la battre. Je partais pour faire deuxième. » Certes, la Haut-Savoyarde a pris la poudre d’escampette rapidement, à tel point que l’on croyait la course pliée après vingt kilomètres. Mais une erreur de parcours et un bris de chaîne lui ont coûté son premier titre national. « Je termine détruite ! Pour le même nombre de kilomètres, on a une heure et demie de course en plus qu’à la Forestière ! Vivement les vacances ! », soufflait cette étudiante en médecine. Pour une poignée de secondes, Marcouyre s’impose devant sa cadette. Coralie Redelsperger grimpe sur la dernière marche du podium.

123


CHAMPIONNAT

DE

FRANCE

MARATHON

Paul Rémy n’en revient pas « Je crois que je vais avoir du mal à dormir ce soir », s’enflammait le Vosgien à l’arrivée ! Paul Rémy (Irwego, plaque n° 33) n’en revenait pas de se retrouver sur le podium. Cet ancien espoir national, déjà vainqueur de la Transmaurienne cet été, a signé une belle performance à Ornans avec ce premier podium national. Longtemps en chasse derrière le podium, il a su profiter de la grosse défaillance d’Alexis Chenevier pour s’installer sur la caisse nationale en longue distance.

veille de la course, n’aura même pas eu l’occasion d’effectuer une première reconnaissance grandeur nature. Le garçon, qui arrive en bout de contrat à la fin 2011, pourrait bien rempiler pour une saison supplémentaire,

Ce n’est pas Maxime Marotte qui dira le contraire. L’Alsacien, titré sur le cross olympique en Espoirs en 2008, n’avait jamais enfilé de maillot tricolore en Elites. Après une belle saison, il a pris les devants dès les

Deux ans avant les mondiaux, la boue était au rendez-vous à Ornans ! histoire d’être au départ des mondiaux en France.

Extrême sur boue…

124

La date inhabituelle des mondiaux (6 et 7 octobre) pourrait bouleverser la physionomie de la course. En effet, il y a fort à parier que l’on assistera peutêtre à des mondiaux… boueux !

Maxime Marotte (plaque n° 2) aura vécu une longue journée de solitude à Ornans. Il conclut une belle saison par un premier titre national sur la longue distance.

ver derrière la ligne de départ en 2012. Le Jurassien rêvait d’un doublé, une semaine après sa victoire à la Forestière. Il devra se contenter d’une deuxième place : « J’avais du mal à avoir des sensations en début de course. J’avais espoir de reprendre Maxime sur la fin du parcours, mais je ne l’ai jamais revu ! Par contre, c’est vrai que les conditions atmosphériques ont rendu la course particulière-

ment pénible ! Mais je m’étais déjà mis ça en tête avant le départ. » L’an prochain, le championnat de France marathon quittera Ornans pour le Roc Laissagais (16 avril). La dernière ligne droite pour accueillir la grande fête du VTT marathon aura alors débuté. Preuve que le VTT marathon est aussi bien implanté chez nous que chez nos voisins européens ! ●

Résultats

premiers kilomètres, parti pour une longue journée de solitude : « J’étais avec Pierre-Geoffroy (Plantet), mais je me suis vite retrouvé seul. Je n’imaginais pas que je partirais pour cinq heures de course. J’étais content d’arriver, d’autant plus que j’ai crevé des deux roues dans la dernière descente qui nous ramène vers Ornans. » François Bailly-Maître, lui, pourrait bien se retrou-

True PDF release: storemags & fantamag

Hommes. 1. Marotte (BH-Suntour) 4h43’31’’ ; 2. Bailly-Maître (Scott-Les Saisies) à 3’06’’ ; 3. Remy (Irwego) à 21’37’’ ; 4. Chenevier (Scott-Les Saisies) à 2’’30 ; 5. Grosjean (BH-Suntour) à 35’07’’ ; 6. Bellanger (VélorocLapierre) à 35’37’’ ; 7. Montaudon à 35’53’’ ; 8. Colombatto (Team JulienDitlecadet) à 39’21’’ ; 9. Mourier (Creuse Oxygène) à 40’09’’ ; 10. Frech (Egobike) à 41’44’’... Dames. 1. Marcouyre (BH-Suntour) 4h42’21’’ ; 2. Bourdon (Beaumes) à 13’’ ; 3. Redelsperger (Vélo Vert) à 11’12’’...


storemags & fantamag - magazines for all

Besoin d’air…

Abonnez-vous 1 an 12 numéros

s

45

e

seulement

au lieu de 58,80e*

13,80€

soit d’économie

JE M’ABONNE !

Vous pouvez également vous abonner sur www.editions-lariviere.fr Bulletin à renvoyer avec votre règlement à : BIKE - Service Abonnements 6 rue Olof Palme - 92587 Clichy cedex. Tel : 01 47 56 54 00 (numéro non surtaxé)

❏ Je choisis le prélèvement automatique et serai prélevé (e) de 11 € par trimestre. Je remplis mes coordonnées ci-dessous 737P10NB

et l’autorisation de prélèvement ci-contre. Je signe et je joins à ce Bulletin un Relevé d’Identité Bancaire ou Postal (RIB, RIP ou RICE).

❒ Je règle mon abonnement en une seule fois par chèque ou par CB pour un montant de 45 € au lieu de 58,80€.

737P10NA

Autorisation de prélèvement

N° NATIONAL D’EMETTEUR : 388 322

❏ J’autorise la banque :

Nom / Prénom :

Adresse : CP : Ville : Pays :

TITULAIRE DU COMPTE : ❏ Mme ❏ M. ❏ Mlle

Tel :

Nom / Prénom :

Règlement à l’ordre des Editions Larivière : ❏ Chèque bancaire

❏ CCP Paris 115 915 A 020 N’oubliez pas d’inscrire le nom de la revue et votre téléphone sur votre formulaire. ❏ CB : N° Expirant le : 20 Cryptogramme (3 derniers chiffres au dos de votre

établissement teneur de mon compte, à prélever sur ce dernier, si sa situation le permet, le montant des avis de prélèvements trimestriels présentés par les Editions Larivière. Ce mode de paiement ne m’engage en rien : je pourrai interrompre mon abonnement à tout moment par simple demande écrite aux Editions Larivière 6, rue Olof Palme 92587 Clichy Cedex ou par mail : abo@editions-lariviere.fr.

PAIEMENT PAR CB DATE ET SIGNATURE OBLIGATOIRES :

Adresse : CP : Ville :

❏ Je joins un RIB, un RIP ou un RICE

DATE ET SIGNATURE OBLIGATOIRES :

carte, sous la bande magnétique) :

❏ Oui, je souhaite recevoir les offres commerciales des Editions Larivière à mon adresse courriel. Tarif France 2010. Offre valable jusqu’au 31/12/2010. Autres pays nous consulter au 01 47 56 54 00. L’abonnement prendra effet dans un délai maximum de quatre semaines à compter de la date de validation de votre commande par nos services. Vous pouvez acquérir chacun des n° de BIKE au prix de 4,90€. Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant. Ces données sont susceptibles d’être communiquées à des organismes tiers sauf si vous cochez la case ci-après ❏

*Prix de vente au numéro / Photo : F. Paul

Courriel :................................................@...............................................


© Frank Paul

Du 10 novembre au 19 décembre 2010

11 novembre

30 et 45 km. 7 €. 04 76 67 36 32 et 06 85 86 51 19

13 novembre

Rando 26, 36 et 57 km. 5 €. 04 74 80 22 94

VTT DES CHIMISTES. Rando 15/35 et 50 km. 8€. 04 70 07 86 83

VENDÔME ((41))

VTT POUR TOUS. Rando 12, 18, 25, 33 et 37 km. 5 €. 04 77 56 84 25

CROSSAC ((44))

COMMENTRY ((03))

GRÉOUX-LES-BAINS ((04))

SAINT-BONNET-LE-CHÂTEAU ((42)

RANDO DES COLLINES. Rando 10, 20, 35, 55 et 85 km. 10 €. 04 92 78 01 08 et 06 15 41 69 99

16e SAMBONITAINE. Rando 17, 32, 45 et 63 km. 6 €. 04 77 50 13 10

LE LOCHEUR ((14))

MONTARGIS ((45))

LES SENTIERS DE L’ODON. Rando 20, 30, 40 et 50 km. 5 €. 02 31 95 49 83 et 02 31 80 19 76

MONTALIEU-VERCIEU ((38))

126

LA CHAMPALU. Rando 15, 25, 35 et 50 km. 6 €. 02 54 77 36 10

LES BALCONS DU BUGEY. Rando 17, 25, 35, 45 et 55 km. 04 74 36 60 85 et 06 88 98 15 68

ST-SIMÉON-DE-BRESSIEUX ((38))

TOBOGGAN DES CHAMBARANS. Rando 15,

MONTARGOISE. Rando. 02 38 93 73 21

LE VOIDE ((49))

LA VOIDÉENNE. Rando 22 à 46 km. 5 €. 02 41 71 25 29

LA RÉORTHE ((85))

MARÉORTHON, rando 20 et 80 km. 02 51 46 99 19

UNIEUX ((42))

14 novembre AGONGES (03) ( )

LES FEUILLES DORÉES. Rando 30 et 50 km. 5 €. 04 70 67 03 45

TRÉMUSON (22) ( )

RANDO DES COLS VERTS. Rando 20, 30, 40 et 50 km. 4,50 €. 02 40 01 03 92

PLOUAY ((56))

LA SCORFF VTT. Rando 20, 25, 30 et 35 km. 7 €. 02 97 33 05 09

MAUBEUGE ((59))

RONDE DES MINES. Rando 25, 30, 35 et 40 km. 6 €. 02 96 76 74 41

RALLYE VTT MAUBEUGEOIS. Rando 15, 25, 35 et 50 km. 5,50 €. 03 27 62 70 73

SAINT-LAURENT-EN-GÂTINES ((37)

JULIÉNAS ((69))

KingCross g - Jérémyy Roy. y XC/XC marathon/ enduro et rando 10, 30, 45 et 60 km. 5 €. 06 81 80 84 24

MORESTEL ((38))

RANDO VTT AU PAYS DES COULEURS.

True PDF release: storemags & fantamag

LES CIMES DE JULIÉNAS. Rando 25, 35 et 45 km. 7 €. www.cimesdejulienas.com

CERIZAY ((79))

LES CHEMINS CREUX CERIZÉENS. Rando 35 et 55 km. 5 €. 05 49 80 14 46 et


storemags & fantamag - magazines for all

06 88 26 23 93

ST-GEORGES-SUR-BAILLARGEAUX (86) LA TINTIN ET MARCO. Rando 25, 38 et 44 km. 4,50 €. 05 43 62 52 76

15 novembre

OUZOUER-SUR-LOIRE ((45))

RANDO LOIRE ET FORÊT. Rando 35, 45 et 60 km. 5 €. 02 38 35 01 18 et 02 38 35 62 57

20 novembre

NOYANT ((03))

RANDONNÉE VTT de L’ASPTT MOULINS. Rando 20 km. 4,50 €. 04 70 46 73 18

CHUSCLAN ((30))

RALLYE DES CÔTES-DU-RHÔNE PRIMEUR. Rando 16, 25, 35 et 55 km. 7 €. 04 66 90 13 78

WOUSTVILLER ((57))

VTT POUR TOUS. Rando 15, 25, 35 et 50 km. 4 €. 06 66 82 30 32

SCEAUX-SUR-HUISNE ((72))

TRANS’SARTHE VTT - L’ESCAPADE DE YOYO. Rando 15, 25, 40 et 50 km. 6 €. 02 43 93 56 29 et 06 12 54 24 38

PONTAULT-COMBAULT ((77))

Randos d'or FFC

LA TOUR-D’AIGUES ((84))

11 novembre, Alpes de Haute-Provence (05) Rando des Collines. Infos et inscriptions : 04 92 74 22 81 - 06 85 70 24 72 info@vttverdon.com - www.bouclesduverdon.com

LA RANDO DE L’ESPOIR TÉLÉTHON. Rando 20 et 40 km. 7 €. 06 86 85 37 96 LA VAL D’AIGUES. Rando 20, 30 et 40 km. 7 €. 04 90 07 45 35 et 06 21 85 68 58

CIVRAY ((86))

RANDONNÉE CIVRAISIENNE. Rando 20, 30 et 45 km. 4,50 €. 05 49 87 14 63

FRÉPILLON ((95))

La Frépillonnaise. p Rando 25 et 40 km. 4 et 6 €. 06 62 37 14 50 et jeff.henry@wanadoo.fr

LES LUCIOLES. Rando VTT nocturne 15, 20 et 30 km. 8,50 €. 03 87 02 90 72

04 décembre

21 novembre

TÉLÉTHON. Rando 15 et 30 km. 7 €. 04 75 69 77 44 et 06 82 74 79 07

LA VESPIÈRE ((14))

POUILLY-EN-AUXOIS ((21))

YFFINIAC ((22))

VAROIS-ET-CHAIGNOT (21)

SAINT-SÉRIÈS ((34))

FOREST-SUR-MARQUE Q (59) ( )

HELLIMER ((57))

LA NEUVILLE-SUR-RESSONS ((60)

LE TROPHÉE DES 3C. Vétathlon 10 et 18 km. 13 €. 06 21 92 10 31 et 04 66 80 71 58 RANDONNÉE VTT D’HIVER. Rando 15 km. 4 €. 03 87 01 80 09

ORCHIES ((59))

RAID DU PARC NATUREL TRANSFRONTALIER. Rando 25 et 50 km. 5,50 €. 06 86 34 40 49

BERCK-SUR-MER ((62))

OPEN VTT CÔTE D’OPALE, XC. 06 07 43 90 99

BESSINES ((79))

TÉLÉTHON. Rando 30 km. 4 €. 03 80 36 09 21

TÉLÉTHON. Rando jjunior de 8 à 18 ans. 15 km. 5 €. 03 61 92 76 49 et 06 13 44 32 25 2e RANDO DU TÉLÉTHON, 50 km (900 m de dénivelé). 2 €. 06 42 57 12 27 ou 03 44 42 43 09 et http://laneuvilloise.over-blog.com

MOUY ((60))

TÉLÉTHON. Rando 35 km. 5 €. 06 19 65 62 54

SAINT-ESTÈVE ((66))

TÉLÉTHON. Rando 12 km. 4,50 €. 06 63 03 48 27

MONTECH ((82))

LA TRIMOUILLE (86) ( )

05 décembre

MILLY-LA-FORÊT ((91))

LA MILLIACOISE. Rando15, 25, 35 et 55 km. 6 €. 01 64 98 87 69

MÉRIEL ((95))

RANDONNÉE VTT MÉRIELLOISE. Rando 20 et 40 km. 5,50 €. 01 34 40 57 86 et 06 72 70 33 80

27 novembre

ST-PAUL-DE-LA-RÉUNION (97) MÉGAVALANCHE. DH marathon. 04 93 43 51 54

27 et 28 novembre BERTHEN ((59))

LE DÉFI DES 5 MONTS, rando VTT, 20 et 60 km, 1 300 m de dénivelé positif. 5 €la jjournée, 8 € les 2 jjours. http://ledefides5monts.perso.neuf.fr

28 novembre VOUZERON ((18))

RANDONNÉE EN FORÊT DE VOUZERON. Rando 21, 37 et 46 km. 5 €. 02 48 71 34 64

ROUJAN ((34))

8e RANDO VTT DU TÉLÉTHON. Rando 10, 25 et 40 km. 7 €. 06 08 40 77 52 et 06 88 46 86 68

LA VILLE-AUX-DAMES ((37))

RANDO DES CAILLONS. Rando 20, 34, 44 et 52 km. 5,50 €. 06 18 55 55 56 et 02 47 44 34 20

MONTHOU-SUR-CHER ((41))

RANDONNÉE VTT DU PRIMEUR. Rando 25, 33 et 45 km. 6 €. 02 54 71 31 06 et 06 87 93 44 63

LAVAL ((53))

LA RANDO DU PAYS DE LAVAL. 20, 40, 60 km. 2, 4,50 et 6 €. M. Landelle, 02 43 68 36 13 et solange.soulabaille@wanadoo.fr

MARQUETTE-EN-OSTREVANT ((59) LA ROUE MARQUETTONNE. Rando 15, 30 et 45 km. 6 €. 03 27 41 72 97

SALLAUMINES (62)

27 et 28 novembre à Saint-Paul (île de la Réunion) Infos : UCC, www.avalanchecup.com

TÉLÉTHON. Rando 15, 25 et 30 km. 2 €. 03 80 90 67 78 et 06 73 10 64 82

15e RANDONNÉE VTT DE BESSINES. Rando 25, 35 et 50 km. 4,50 €. 05 49 09 10 51 11e RANDONNÉE DE LA BENAIZE. Rando 20, 30 et 40 km. 4,50 €. 05 49 91 38 69 et 06 80 31 52 48

Mégavalanche de la Réunion

ANNONAY ((07))

LES RANDOS DU PAYS DE L’ORBIQUET. Rando 17, 31, 42 et 54 km. 5 €. 02 31 63 92 86 RANDO DES CHOCARDS. Rando 11, 22, 31 et 43 km. 7 €. 02 96 72 57 21

Les dates à retenir

LA BIRADE VTT. Rando Téléthon 20, 30 et 45 km. 2 €. 05 63 64 85 15

CALVISSON ((30))

LE TROPHÉE DES 3 C. Vétathlon 9 et 20 km. 13 €. 04 66 80 71 58

LA BASTIDE-D'ENGRAS ((30)

VTT TÉLÉTHON GARD, rando VTT et ppédestre. VTT : 20 et 35 km. 10 €. Patrick Courtin, 06 25 80 49 55 et http://vtt-telethon-gard.e-monsite.com

TEYRAN ((34))

TÉLÉTHON. Rando 30 km. 5 €. 06 18 66 16 12

VILLEDIEU-LE-CHÂTEAU ((41))

LA RONSARDIÈRE. Rando 20, 35 et 45 km. 6 €. 06 88 92 47 76 et 02 54 85 07 41

SAINTE-LUCE-SUR-LOIRE ((44))

LA LUCÉENNE VTT. Rando 20, 35 et 55 km. 5 €. 06 29 54 31 90

SAINT-LÔ ((50))

DU MOIS. Rando 20 et 40 km. 2 €. 02 31 77 93 79 1re

FOREST-SUR-MARQUE Q (59) TÉLÉTHON. Rando 20 km. 5 €. 03 61 92 76 49 et 06 13 44 32 25

HASPARREN ((64))

TÉLÉTHON. Randonnée du mont Ursuya. y Rando 17 et 24 km. 10 €. 06 60 42 51 29

PRAHECQ ((79))

Entre Sèvre et Boutonne. Rando 25, 40 et 55 km. 4,50 €. 05 49 26 42 78 et 06 12 66 24 65

AVAILLES-EN-CHÂTELLERAULT ((86) 6e RANDONNÉE DE LA POULE AU POT. Rando 20 et 35 km. 4,50 €. 05 49 93 62 92 et 05 49 93 61 78

12 décembre GÉTIGNÉ ((44))

RANDONNÉE DES 2 VALLÉES. Rando 25, 35, 45 et 55 km. 4 €. 02 40 03 91 69 et 06 26 17 54 75

CREIL ((60))

Rando 15, 30 et 45 km. 3 €. 06 50 77 51 14

SOUVIGNÉ ((79))

LE PAYS PÈLEBOIS À VTT. Rando 25, 35 et 45 km. 4,50 €. 05 49 05 63 01

MONTMORILLON ((86))

RANDONNÉE EN PAYS MONTMORILLONNAIS. Rando 25 et 40 km. 4,50€ 0 . 05 49 91 28 87

ONCY-SUR-ÉCOLE ((91))

LA GÂTINAISE, 4e Trophy p y VTT. Rando 20, 30, 40 et 50 km. 6 €. 06 76 75 41 54

19 décembre VIERZON ((18))

RANDONNÉE DE NOËL. Rando 20, 40 et 60 km. 4,50 €. 02 48 75 47 95

LA CREILLOISE VTT.

Organisateurs,

Annoncez vos manifestations sportives dans l’agenda de Bike. Retournez-nous le bulletin ci-joint trois mois à l’avance à :

Lieu : ............................................................................................. Département : .............................................................................. Nom de l’épreuve :....................................................................... Type d’épreuve :........................................................................... Fédération/club :.......................................................................... BIKE - Rubrique AGENDA Editions Larivière Kilométrage : ................................................................................ 12, rue Mozart Frais d’inscription : ....................................................................... 92587 Clichy Cedex Contact : ....................................................................................... ... ou par e-mail : ...................................................................................................... agenda.bike@editions-lariviere.fr

127


Vente VTT

Lapierre

Commencal

PRO RACE 200

META 6.2

Vds Lapierre Pro Race 200,

Vds très bon bike d'enduro, année

équipement haut de gamme, état

2009, taille S, TBE, tout révisé,

exceptionnel, année 01/2009, Est

fourche Lyrik Solo Air (vidangée,

de la France, valeur neuf 2 150 €,

joints neufs), amortisseur fox RP2,

vendu 1 200 €.

freins oro 180mm, tige de selle

Tél. 06 68 64 91 31

télescopique Joplin, pneus et plaquettes de freins neufs, 1800 € négociable (dept 73). Tél. 06 29 47 26 70

Santa Cruz

RADICAL Vds Radical S1 de 2010, taille S, état neuf (une dizaine de sorties), fourche Boxxer Race, amortisseur

V10 Vds Santa Cruz V10, fourche Marzocchi 888, World Cup, freins Formula, jantes Deemax, amortisseur RockShox Vivid, prix 3 050 € Tél. 06 82 39 03 10

Specialized

Vivid 4.1, freins Formula RX 200mm, transmission Sram X7,

EPIC EXPERT

Truvativ Ruktion, MRP G2, pneus

Vds

et plaquettes de freins neufs,

rouge/blanc, taille S, année 2008,

2 200 € négociable (dept 73).

très bon état, prix 1 500 €.

Tél. 06 29 47 26 70

Tél. 06 07 54 18 60

Specialized

Epic

Expert

EPIC COMP ALU Vds Specialized Epic Comp alu taille XL, noir, acheté mars 2009, 1100km,

freins

Avid

Elixir,

transmission SLX/X9, roues DT Swiss X42, très bon état, prix

Engine-Lab

1 600 €. Tél. 06 22 26 85 75

Vds VTT Engine-Lab NGN 130 V8 de mai 2009, taille M, révisé en très bon état, prix 1 200 €, (Dept 09) Ariège. Tél. 06 84 08 04 32

575 Vds Yeti 575, taille M, fourche Fox 32 talas RLC disc 140/120/100

128

révisée, amortisseur fox RP23

True PDF release: storemags & fantamag


storemags & fantamag - magazines for all

révisé, groupe complet Shimano

potence Spank, cintre Pro Taper,

vendue avec manuel d'utilisation,

XTR, roues Mavic Crossmax ST,

grip Oury ry Lock-on, tige de selle

prix 199 €.

pédales

SPD-M545

Thomson

Elite,

selle

WTB

neuve, tige de selle, jeu de

Shadow,

pédalier

Race

Face

direction

Evolve XC, valeur neuf 5 389 €,, Evo

Shimano Race

Face,

guidon

Easton Monkey Lite DH, pneus

cédé 2 200 €..

Maxxis tubeless, Selle Italia Flite,

Tél.

1 patte de dérailleur de rechange,

julniel1@yahoo.fr

06

85

Tél. 06 18 02 25 40

Hébergement VALREAS (84) Loue 4 gîtes indépendants situés à Valreas dans l'enclave des Papes, 35km du Mont Ventoux,

94

23

13

ou

2h36 de Paris Gare de Lyon, piscine, locations de VTT, garage

2 200 €.

à

Tél. 06 14 69 40 77

possibilité de loger 20 personnes, ELLWORTH TRUTH Vds cadre taille L, modèle 2009, amortisseur Fox Float RP23 + jdd Hope + tige de selle Easton, état neuf, roulé 5 sorties, valeur

Accessoires 575 Vds Yeti 575, mod 2010 + amortisseur Fox DHX air 5.0,

Vente

2 300 €, vendu 950 €, option fourche Fox Float RLC 120mm + 400 €. Tél. 06 30 09 27 19

vélos,

réduction

animaux de

acceptés,

10%

pour

les

adhérents de la FFCT, ouverture du 15 avril au 15 octobre, tarif sur demande. Tél.

04

06

09

90 97

35

14

38

86 16

claude.herly@orange.fr

ou ou et

http://pagespersoorange.fr/gites-laminedor

ROCKSHOX Vds fourche Recon de 2009, très

fourche fox ox Van 36, 160mm de

peu roulé (6 mois) d'origine sur

débattement, roues DT Swiss

un Specialized Rockhopper, très

Enduro E2200, freins AV AV et ARR

bon état, 100mm de débattement,

Magura Louise Carbon, Sram X9,

blocable, pivot coupé à 195mm,

129


histoire

Première fois…

À l’instar de ses voisins, Michaël Pascal et Damien Spagnolo, l’actuel pilote Commençal Ridding Addiction a attaquer la descente lors de la série des Mom’ Avalanche, après une carrière de skieur de bon niveau. Et si la vitesse dans la pente était bien là, la technique de passage en courbe nettement moins...

Thibaut Ruffin Vice-champion de France DH Junior 2002 2e à la Coupe de France DH 2003 5e au championnat d’Europe DH 2007 5e au championnat de France DH 2010

«É

tant originaire de Savoie, c’est donc tout logiquement que, gamin, je me suis d’abord retrouvé sur des skis. J’ai donc pratiqué en compétition de 5 à 18 ans, aussi bien en slalom, qu’en géant, descente ou super G, avec un titre de champion de France en descente en 2001. A côté de ça, comme mes parents faisaient beaucoup de vélo de route, et un peu de VTT en parallèle, j’avais déjà goûté aux joies du tout-terrain. Mais ce qui est amusant, c’est que quand j’étais petit, et jusqu’à l’âge de 10 ans, je n’aimais pas du tout faire du vélo... Ça ne me plaisait pas plus que ça, et quand mes potes venaient me chercher pour rouler, je n’étais pas souvent motivé. Le déclic a dû se produire en allant voir l’Avalanche Cup qui se déroulait à Aussois (73), chez Mick (Pascal), à la fin du mois d’août. C’était un truc de fou, et ça m’a branché directement ! En tant que skieur,

1997

tonnière, je ne ressemblais à rien... Je me souviens très bien, en revanche, de Julien Camellini, qui avait déjà les ‘‘pires’’ GT de DH, c’était de la folie ! Je ne sais pas s’il était pilote officiel, mais il avait le vélo flambant neuf, et moi j’arrivais avec mon Marin de XC tout pourri... On ne jouait pas dans la même cour, c’est clair. De toute façon, je n’étais pas venu pour gagner, mais tout de même dans l’espoir de faire un bon truc. La piste n’avait rien de très impressionnant qui m’ait marqué. Ce n’est qu’avec le recul que je me dis que c’était tendu de rouler dessus avec ma RockShox Quadra 5 de base, qui devait avoir tout juste 30 millimètres de débatt’, et mon guidon de 50 centimètres de largeur... Je me souviens que l’on passait par-dessus un pont et que, à la sortie, il y avait une sorte de tremplin où l’on volait comme pas possible ! Et avec les vélos rigides, ça claquait méchamment à la réception, c’était assez énorme ! On arrivait vraiment vite dessus, et ça devait voler sur presque dix mètres de long. C’était impressionnant pour un gamin, mais c’était trop bon, je

« J’avais la fougue, mais aucune base technique ! »

130

c’était assez naturel que je sois plus attiré par la DH que par le XC au niveau des sensations, mais, étrangement, je ne faisais que de la randonnée par chez moi, et aucun entraînement spécifique en descente... Mais je savais déjà que cette discipline-là me plairait, car j’étais à fond dans le truc. Et je suis venu sur ma première course sans avoir jamais fait une seule descente ! Je suis arrivé le matin de l’épreuve, et j’ai enquillé quatre ou cinq descentes d’entraînement avant d’attaquer directement la première manche. Je ne reconnaissais pas vraiment le terrain, et je roulais plus pour rouler. J’avais pris le casque de ski sur lequel j’avais fixé la men-

m’éclatais. Ce sentiment d’arriver à fond sur l’appel, puis de voler, ça m’avait bien plu, tout comme d’essayer de descendre le plus vite possible sur l’ensemble du tracé. C’était de bonnes sensations. Mais même si la piste était assez facile, tout en virages, il y avait beaucoup de portions en herbe, et au niveau des pneus, ça n’accrochait rien, surtout que j’avais laissé les pneus d’origine sur le vélo, et que je n’avais pas d’autre paire. Si bien qu’au final, la compétition n’avait pas été très concluante pour moi, car je suis tombé au moins une fois dans chacune de mes manches. J’avais trop de fougue, et pas assez de technique... En fait, beaucoup de

True PDF release: storemags & fantamag

Mom’Avalanche L’Alpe-d’Huez (38)

Malgré son petit vélo de XC, Thibaut n’hésitait pas à se lâcher grave sur les sauts, et il aimait ça !

gamins avaient déjà participé à des Trophées nationaux des jeunes vététistes, alors que moi, je déboulais direct, sans aucune base, ni maîtrise ! Je me laissais juste descendre, j’étais un peu une burne ! J’avais fini autour de la 20e place, mais pas vraiment déçu. Je m’étais fait plaisir, mais, surtout, je voulais ensuite avoir le même vélo que les meilleurs ! Alors pendant deux ans, j’ai tanné mes parents pour avoir un vrai bike de DH et aller me frotter aux autres avec les mêmes armes. En attendant, j’avais continué la DH, justement par la Mom’Avalanche d’Aussois. C’était super différent de L’Alpe, où la piste était assez facile. A Aussois, c’était vraiment plus chaud, engagé dans la pente, et si j’avais vraiment aimé ça, je me disais parfois : « Whaaa ! c’est nettement plus chaud ! » Autant à L’Alpe, avec le petit vélo, j’arrivais à m’en sortir qu’à Aussois, c’était un combat permanent ! » ●


storemags & fantamag - magazines for all


True PDF release: storemags & fantamag

Bike_France_12_2010  

Tests ■ Le poste de pilotage ■ Entraînement : leçons sur les idées reçues ■ Rouler sur un terrain fuyant ■ Le poste de pilotage ■ Entraîneme...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you