Page 1

Can. 16,25$ • Sui. 10,70FS • Bel., Lux. 11,80€• D., Port. (cont.) 12,60€ Dom 12,60€ • May. 16€ • TOM S: 1500 XPF • TOM A: 3000 XPF

Le numéro ANNIVERSAIRE 196 PAGES

LE JOURNAL D’UMOUR & BANDESSINÉES DEPUIS 1975 • N°467 • SPÉCIAL 40 ANS

PUNAISE !


DIEGO ARANEGA L’ATELIER MARKETING


40 PIGES

comme le dit la sagesse populaire “Il n’y a pas d’heure pour les baves”). Je me souviens non sans une certaine nostalgie que j’avais entraîné dans l’aventure mon vieux camarade de régiment Jacques Diament qui en jubilait au point de ne pas faire attention au Schmit & Weston M57 velours côtelé que je lui pointais vers la tempe. Mais, me demanderez-vous, de quel magazine s’agit-il ? A cela j’aurai deux réponses. Sans la moindre hésitation la première réponse est le magazine Fluide Glacial. Je pourrais vous fournir une deuxième réponse qui serait “Arrêtez un peu de m’emmerder avec vos questions”. Mais je n’irai pas jusque-là. Le premier exemplaire de ce bijou vendu 5 francs (en ce temps-là la vie était plus belle et le soleil plus brûlant qu’aujourd’hui et l’euro n’existait pas encore).

PAR GOTLIB

Ce Journal-Etalon est né il y a exactement 40 ans, pile.

l fut un temps où j’étais plus jeune qu’aujourd’hui. Pour donner un exemple qui, comme chacun sait, vaut mieux qu’un long discours, il y a quarante ans (c’est à peine croyable), j’avais une quarantaine d’années de moins qu’aujourd’hui.

Et par une extraordinaire coïncidence, je suis né exactement en même temps. Au jour d’aujourd’hui, comme dit Jean-Luc, moi qui vous cause, si Fluide Glacial remontait le temps jusqu’au Numéro Un, je ferais pareil et donc j’aurais zéro an. Ça prouve que l’on peut dire n’importe quelle connerie qu’on soit vioque, jeune, ou bien pas né, pire qu’un pied de porc.

En ce temps-là, avec cette fougue que l’on attribue à la jeunesse, je me lançais volontiers dans diverses aventures parmi lesquelles figure en bonne place la fondation d’un magazine somptueux, celui-là même que vous avez entre les mains et que vous lisez avec passion, de jour comme de nuit, quelle que soit l’heure, et la bave aux lèvres (car

Mais je pense arrêter là ces banales considérations. Continuez à lire ces pages dont l’intelligence n’a d’égal que l’humour qui en jaillit à chaque ligne. Je vous donne rendez-vous quand Fluide Glacial aura 40 ans de plus et moi aussi car j’ai toujours une tendance à un optimisme forcené.

I

LE MYSTÉRIEUX NOMBRE

3

40

PAR GOOSSENS


Un numéro anniversaire, ça se concocte, ça se mitonne, ça s’usine longtemps à l’avance. Un sacré chantier, c’est moi qui vous le dis. Et un chouette résultat, isnt’it ?

S

ur la couverture de Fluide Glacial de ce numéro anniversaire comme sur toutes les autres depuis 40 ans est inscrit “Umour et Bandessinée”. Outre le fait que cette accroche, ou baseline comme disent les niais, enjoint implicitement aux fâcheux de tous poils de ne pas l’acheter, ne pas le lire, ne pas même l’ouvrir si possible, il promet au contraire aux esthètes avisés et de bonne composition un florilège de galéjades avec ou sans dessins. Précisons que Umour et Bandessinée signifie dans le sabir de Fluide Glacial “Humour et Bande Dessinée”. Le must du must des humoristes, des dessinateurs, ont donc participé à ce numéro à travers des hommages ébouristouflants.

Dans ce numéro comme dans l’histoire de la presse, il y a un avant et un après. L’avant, ce sont les hommages joviaux et insouciants à votre journal rigolo préféré, l’édito de notre père à tous Gotlib (le vrai édito de ce numéro) en fait partie. L’après, ce sont des pages parfois en demi-teinte, des BD ou des textes qui n’ont pas pu faire l’impasse sur le drame. Comme vous le verrez, il y a même un pendant. Le moment précis où les copains de Charlie étaient en train de nous livrer leurs contributions. Ce numéro anniversaire sort trois mois jour pour jour après l’attentat. Alors bien que ce soit un jour de fête pour nous, c’est un anniversaire durant lequel nous avons une pensée particulière pour nos poteaux et leurs familles. Plus largement pour tous ceux qui souffrent de la bêtise humaine qui, contrairement à ce qu’on croit, n’est pas l’apanage des humoristes.

Mais voilà, entre le début et la fin de ce chantier a eu lieu le drame que l’on sait. Et même très accessoirement la déclaration de guerre des Chinois à Fluide Glacial et par-là même à la nouvelle “religion de la liberté d’expression”, comme ils disent. On en aura entendu des conneries !

Yan Lindingre

5


PÉTILLON IL Y A (ENVIRON) 40 ANS...

UN PEU D’HISTOIRE

6


7


JEAN-PIERRE DIONNET Je suis myope, comme une taupe. Ça me donne un regard particulier, attentionné, dont j’ai parfois profité, souvent sincère : “Les yeux sont le miroir de l’âme”…. Surtout quand ils mentent.

Mais je m’égare. Retour au début, scratch : je suis myope donc. Dans une convention, il y a 20 ans peut-être, je ne sais où (mémoire qui flanche), je ne sais quand, je me souviens plus très bien… Un grand gaillard, entouré de fans ou d’amis, hurle au loin, bras ouverts, dans ma direction ; je regarde à droite puis à gauche : oui c’est bien moi qu’il interpelle : je suis seul, dehors sans doute la foule se masse en attendant que les vigiles s’écartent et ouvrent les portes. “Voici l’homme qui a fait ma fortune !” Je m’approche, méfiant, à un mètre ou deux, je le reconnais : ÉDIKA. Edika ? Et il m’explique, excité, voyant que je ne comprends goutte : “Tu te souviens pas ? Je suis venu à “Metal”,

Et aujourd’hui il n’y a plus que Fluide pour se construire, apprendre, se trouver. Fluide la dernière station d’essence avant le désert bariolé ou la mer noire de blanc d’écume et de sang de seiches, où se noient beaucoup des 5 000 albums nouveaux de l’année, dans le grand bain, sur les hauts-fonds ou les récifs. Partis trop tôt, trop vite, la plupart se noient. C’est ainsi que Fluide Glacial en ses multiples incarnations est devenu le Graal.

rigueur déjantée éblouissante, son dessin dense évitant tous les pièges de la facilité. Blutch l’intemporel. Oui, ils en ont tous été. Fluide est un vieux chalutier, solide, qui a plusieurs fois été mis en cale sèche, changeant d’armateur, de capitaine, de pavillon, chaque fois radoubé, avec une figure de proue aux seins énormes façon Hugot. C’est là qu’Alexis, lors de son trop court passage parmi nous, a prouvé qu’il pouvait être également un grand dessinateur réaliste. C’est là que, détestant les faux Gotlib, Marcel a lancé Binet, fait découvrir enfin aux Français Carlos Giménez, s’autobiographiant, alors que Franquin, lui, dessine à l’anthracite sa magnifique dépression. Il y a eu le gothique Maëster, Tronchet, Lelong, Manu Larcenet qui y a perdu ses dents de lait, Riad Sattouf et le meilleur de Coutelis. Et aussi Boucq qui y publia son premier dessin, puis la saga cocasse de “Jérôme Moucherot”, le plus minable roi de la jungle, ou encore Terreur Graphique. Il y eut des posters navrants, des jeux de mots laids et des filles qui font de la fesse, délurées mais – forcément – pas machistes. Et parfois Masse, le Piranese du gros nez. Fluide, c’est “le Dernier des Mohicans”. J’avais prévu une fin rigolote  où des chercheurs venus d’autres mondes tentaient de déchiffrer les hiéroglyphes d’un numéro mystérieusement préservé, mis sous vide par un collectionneur fou, mais je n’ai pas le cœur à ça.

Photos : Arnaud Baumann

Profitons-en pour dire du mal de “Metal” : C’est parce qu’il a brillé fort, étoile déjà morte, qu’il est devenu légende. Fluide Glacial par contre dure toujours, et comme il fait partie du paysage, on ne le voit plus, trop habitués. Or c’est, depuis l’explosion des années soixante-dix, le journal qui a révélé nombre de grands talents : Il y a eu, il y en a encore, il y aura toujours, de nouveaux journaux, mais la plupart, chèvres de Monsieur Seguin, meurent à l’aube, dévorés par les loups de la réalité. Oui Fluide, c’était le journal de Gotlib, fils de MAD et de Goscinny qui, comme dans “L’Écho” première mouture, jetait sa gourme, zigounettes et Jehova rieur, et de son alter ego Jacques Diament. Après hauts et bas, éditeurs et décideurs successifs il est toujours là. Avec le plus grand plus grand auteur de BD actuel : GOOSSENS ! Il y a aussi, toujours, des textes denses, rafraîchissants de radicalité ou de connerie assumée et des romans photos idiots. Ils ont permis à nombre d’artistes qui règnent aujourd’hui de se faire un nom. Les pauvres voyant le résultat imprimé, toujours en deçà de leurs attentes, cravachaient, s’amélioraient, se surpassaient. Il faut dire qu’aujourd’hui les tablettes, Internet ne sont pas la panacée qu’on croyait voir venir : la rétroprojection, ses jolies lumières douces, qui «améliorent la qualité», trompent et souvent rendent lisible ce qui n’est pas censé l’être. La reproduction sur papier, elle, avec ses limites certes, ne pardonne pas.

je t’ai montré mes planches et tu m’as dit NON ! Que c’était du faux Corben et que vous aviez le vrai… Puis tu m’as montré mes gribouillages dans les marges : gros nez, gros seins. Tu m’as dit d’aller à Fluide Glacial.

Si je débutais aujourd’hui, c’est là que j’irais, pour me faire les crocs, comme de mon temps on allait tenter sa chance à Pilote. Ce qu’avaient fait Lob, Gotlib et Solé. Ensemble ils ont inventé et magnifié bien avant que ce soit la mode le premier superhéros français conséquent, Superdupont, dont on aurait bien besoin maintenant pour nous montrer la voie! Jean D’arc made in Fluide, l’ultime rempart contre l’Antifrance. C’est dans ce journal et avec “Henriette” que Dupuy et Berberian ont vraiment pris leur envol. C’est là que s’est fait Blutch, l’inclassable, sa

8

Hier on a décapité un journal, un cousin, celui qui criait le plus fort contre tout : je n’arrive pas à y croire. Charlie Hebdo mort c’est Hiroshima ; Plus que jamais on a donc besoin d’humour. L’humour, le seul mur fait à la bêtise intolérante, au nivellement médiocre de notre monde gris, face à l’hydre multiforme du politiquement correct . On a besoin d’humour, de dérision, de hauteur de vue, de rire… On a besoin de Fluide Glacial et d’un coussin péteur dont la musique est exactement celle du chant de l’univers (dixit un Nobel). Je me souviens de Wolinski il y a deux ans qui me confiait : “Moi j’aime bien Chirac : il est venu à ma table et m’a dit : - Wolinski ? Là vous ne m’avez pas raté… Que puis-je faire pour vous ? - Une expo Dubout à la Mairie de Paris! Chirac lui répondit : - C’est fait. Et cela fut fait... En des temps plus simples.” Que Fluide demeure lumière dans la tempête, à présent que “mort de rire” a soudain changé de sens.


40 ANS DE COUVS

Les années

1970

9


Les annĂŠes

1980

10


Les annĂŠes

1990

11


3,35€

Can. 3,95$ .Sui. 7FS .Bel. 3,5€.Lux. 3,1€.Dom 4,02€

Les années

www.fluideglacial.com

N° 310 AVRIL 2002 .

2000 400.qxd

qxd:Couv

Couv400.

21/04/09

11:52

Page 2

N° 400

E 2009

OCTOBR

. 7,95€

12

Suisse 17


7,50FS

Les années

2010

13 .

Belgique 9,50€


La Pin-up du mois PAR SOURDRILLE


ONT PARTICIPÉ À CE NUMÉRO D’ANTHOLOGIE  : ALBERT ALGOUD / CHRISTOPHE ALÉVÊQUE / DIEGO ARANEGA / ALEXANDRE ASTIER ELSA BARRÈRE / ARNAUD BAUMANN / BELLEGARDE / BÉNIKA / BERBERIAN / T. BERNARD BERNSTEIN / BERROYER / BERTAIL / BERTH / BESSERON / BINET / BLUTCH / BORIS MIRROIR CLAIRE BOUILHAC / HERVÉ BOURHIS / BOUZARD / CABU / CAMILLE / CASOAR FLORENCE CESTAC / ALAIN CHABAT / CHARB / CHAUZY / CIZO / CHARLÉLIE COUTURE COYOTE / DAVID B. / DAVODEAU / BENOÎT DELÉPINE / DELFEIL DE TON / DEVIG JEAN-PIERRE DIONNET / DUTREIX / DUVEAU / ÉDIKA / ÉRIC & QUENTIN / FABRICE ERRE CHRIS ESQUERRE / FABCARO / FELDER / FERRI / FIORETTO / FOERSTER / GAUDELETTE / GELUCK JOCHEN GERNER / ANNE-SOPHIE ET MARIE-ALDINE GIRARD / NOËL GODIN / GOOSSENS GOTLIB / GREG LE MAGICIEN / LES GUIGNOLS DE L’INFO / HAUDIQUET / BRUNO HEITZ HONORÉ / HOUSSIN / HUGOT / ISA / JAMES / JAMES LAPAÉLA / JAMPUR FRAIZE / JOAN PIERRICK JUIN / JULIEN/CDM / MICHAEL KAËL / GUSTAVE KERVERN / FRANCIS KUNTZ JACK LANG / LARCENET / LE BORGNE / LÉANDRI / PATRICE LECONTE / LÉCROART LEFRED-THOURON / MATTHIAS LEHMANN / LIBON / LINDINGRE / JULIEN LOÏS RICHARD LORNAC / LUZ / MAHLER / MALINGRËY / LISA MANDEL / MARGERIN ÉRIC MARTIN / JC MENU / NAT MIKLES / EDDY MITCHELL / MIX & REMIX / MO/CDM MONSIEUR LE CHIEN / MOOG / MORGAN NAVARRO / MICHEL ONFRAY / HERVÉ PAUCHON PIERRE PELOT / PÉTILLON / ARTHUR DE PINS / PIXEL VENGEUR / PLANCHON PLONK & REPLONK / PLUTTARK / POCHEP / DIDIER PORTE / POURQUIÉ / RABATÉ RAVARD / JAKE RAYNAL / REUZÉ / NUMA SADOUL / SALCH / SANLAVILLE MATHIEU SAPIN / RIAD SATTOUF / SOLÉ / SOURDRILLE / TERREUR GRAPHIQUE TEXIER / PACÔME THIELLEMENT / THIRIET / TIGNOUS / TOMA BLETNER / TRAPIER TRONCHET TRONDHEIM / VACARO / M. VANDERMEULEN / MARTIN VEYRON BASTIEN VIVÈS / VUILLEMIN / WILLEM / WINSHLUSS / WITKO WOLINSKI / YASSINE / ZANELLO / ZOÉ

FLUIDE GLACIAL N°467  

Aperçu du numéro spécial 40 ans, 196 pages !

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you