Page 1

NELL'OCCHIO DELL'ANTIMAFIA

Brancaccio à Palerme : le paradigme Fabrice Rizzoli, responsable en France de FLARE (Freedom, Legality and Rights in Europe) réseau d'associations contre le crime organisé transnational (projection européenne de Libera), propose un “photo-reportage” sur la mafia et l'Antimafia Pour de nombreux étrangers, l'Italie c'est la mafia, en premier lieu celle du “parrain” ou de Gomorra. Pourtant, d'autres criminalités complexes existent partout dans le monde. En Corse, il y a 30 homicides par an pour 300 000 habitants. En Australie, en Asie, aux Etats-Unis, partout les organisations transforment les paysages et les populations. Mais l'Italie, terre de quatre mafias connues et étudiées, est aussi le terrain des associations antimafias comme Libera qui se battent pour Brancaccio est un territoire de mafia par excellence ; un quartier populaire à très forte densité mafieuse où

casser ces réseaux et pour changer la mentalité notamment à l'aide de la confiscation et de la réutilisation à des fins sociales des biens acquis par la violence et la corruption mafieuses. Parce que l'omertà peut être aussi visuelle, Fabrice Rizzoli, docteur en sciences politiques sur les mafias italiennes, sillonne l'Italie et pose son regard “alter-mafieux” sur ces territoires. Montrer, faire savoir ce qui s'est passé dans ces endroits, interpréter les "signes" de la présence criminelle ou encore parcourir à travers l'appareil photo les lieux de la mémoire antimafieuse, c'est aussi servir la cause. L’auteur du Petit dictionnaire de la mafia propose, pour ce premier parcours de la nouvelle rubrique "Nell'occhio dell'antimafia", le Brancaccio.

la mafia peut recruter des soldats grâce au "sous-développement organisé" : des richesses et de la pau-

vreté. C'est aussi le quartier de l'Antimafia

L'ENCLAVE Un quartier enclavé entre le périphérique, deux voies ferrées et passage à niveau comme dans la bande dessinée Brancaccio (image en médaillon en haut à droite). Le remplacement d'un des passages à niveau pour un tunnel (photo médaillon en bas à gauche) a-t-il fait disparaître cette frontière à peine visible ? 54

)RFXV LQ

N° 16 Septembre - Octobre 2012


NELL'OCCHIO DELL'ANTIMAFIA

LA

RICHESSE DE LA MAIN D'OEUVRE

Brancaccio et ses grands ensembles est en réalité une zone industrielle... comme l'indique le seul panneau d'entrée dans la ville (en médaillon)

DU

BUSINESS AU CONTRÔLE MAFIEUX La zone de fret du rail... toutes les marchandises prenant le train passent par Brancaccio et donc par la mafia ? En 2010, la justice a saisi pour 6,5 millions d'euros d'avoir à un entrepreneur mafieux de la zone.

Ethicando Concept Store il primo concept store del made in social italiano. Da metà marzo si possono acquistare e degustare i prodotti delle cooperative che lavorano sulle terre confiscate alla mafia, oggetti di design e moda made in jail, gioielli nati dalla creatività di persone con fragilità psichiatriche. Nell’angolo informazione libri e riviste in libera consultazione, così, tra uno sprizt e una bruschetta (i più buoni di Parigi!), ci sarà modo di scambiarsi idee e ambizioni!

Ethicando – Gusto e stile 100% made in social italiano 6 Rue de la Grange aux belles – 75010 Paris lunedi – domenica 10h– 22h

www.ethicando.com

Pe r m a g g i o r i i n f o r m a z i o n i 0 6 6 7 6 2 5 4 8 0

)RFXV LQ

N° 16 Septembre - Octobre 2012

55


ITINERARI

DE SAN GAETANO

À

PADRE PUGLISI

San Gaetano protège les habitants du quartier. A ces cotés, le père Pino Puglisi qui avait redonné espoirs aux paroissiens de 1990 à 1993 en accomplissant des actions sociales en particulier envers les jeunes : «Parliamone, spieghiamoci, vorrei conoscervi e sapere i motivi che vi spingono a ostacolare chi tenta di aiutare ed educare i vostri bambini alla legalità, al rispetto reciproco, ai valori della cultura e dello studio.» (don Pino Puglisi)

LA PAROISSE ET LA LOI 1996 COMME BOUCLIER ANTIMAFIA La paroisse San Gaetano est toujours celle Don Pino Puglisi assassiné en 1993 par les frères Graviano aujourd'hui détenus au 41 bis. Le tueur, Salvatore Grigoli s'est “repenti” au sens religieux. Il a avoué 46 meurtres grâce à la loi sur les collaborateurs de justice. Deux semaines après mon passage en juillet 2012, les locaux de la police municipale et de la paroisse étaient à nouveau vandalisés. Le clan Graviano contrôle toujours ce territoire et ne supporte pas l'Antimafia. Mais aujourd'hui, grâce à la loi « Libera 1996 », un des appartements des Graviano est à la disposition des paroissiens 56 )RFXV LQ

N° 16 Septembre - Octobre 2012

Brancaccio à Palerme : le paradigme  

Fabrice Rizzoli, responsable en France de FLARE (Freedom, Legality and Rights in Europe) réseau d'associations contre le crime organisé tran...

Advertisement