Page 1


Il y a longtemps que je « joue » avec le tissu, le papier, le carton, les fils… J’aime associer les couleurs et les matières. Depuis mon livre Ma petite mercerie, où je vous présentais pour mon plus grand plaisir une sélection de mes objets de mercerie, j’ai continué à chiner pour agrandir ma collection. Devenant toujours plus sélective, je n’ai choisi pour vous que des objets originaux voire uniques ! En voici un petit aperçu, chacun à une histoire : c’est un petit trésor de chine, une trouvaille car il est de plus en plus difficile de les dénicher et malheureusement de plus en plus onéreux... Les armoires de nos grands-mères sont devenues des trésors, ce n’est pas moi qui m’en plaindrais puisque j’ai toujours reconnu leur valeur sentimentale et esthétique. Je n’ai pas d’endroit de prédilection pour chiner, c’est aux détours de mes déplacements que je tombe sous le charme d’un objet. Il ne s’agit pas forcément toujours d’objet de mercerie. Les présentoirs, par exemple, m’intéressent car je les détourne de leur fonction initiale pour exposer mes collections. À vous aussi d’inventer d’autres utilisations à vos réalisations, comme les balles de dentellière qui feront d’élégantes boules de Noël ou de jolies boîtes de dragées pour vos petits cadeaux de table. J’espère que vous vous régalerez à réaliser ces objets. J’y ai pris moi-même beaucoup de plaisir !


Il y a longtemps que je « joue » avec le tissu, le papier, le carton, les fils… J’aime associer les couleurs et les matières. Depuis mon livre Ma petite mercerie, où je vous présentais pour mon plus grand plaisir une sélection de mes objets de mercerie, j’ai continué à chiner pour agrandir ma collection. Devenant toujours plus sélective, je n’ai choisi pour vous que des objets originaux voire uniques ! En voici un petit aperçu, chacun à une histoire : c’est un petit trésor de chine, une trouvaille car il est de plus en plus difficile de les dénicher et malheureusement de plus en plus onéreux... Les armoires de nos grands-mères sont devenues des trésors, ce n’est pas moi qui m’en plaindrais puisque j’ai toujours reconnu leur valeur sentimentale et esthétique. Je n’ai pas d’endroit de prédilection pour chiner, c’est aux détours de mes déplacements que je tombe sous le charme d’un objet. Il ne s’agit pas forcément toujours d’objet de mercerie. Les présentoirs, par exemple, m’intéressent car je les détourne de leur fonction initiale pour exposer mes collections. À vous aussi d’inventer d’autres utilisations à vos réalisations, comme les balles de dentellière qui feront d’élégantes boules de Noël ou de jolies boîtes de dragées pour vos petits cadeaux de table. J’espère que vous vous régalerez à réaliser ces objets. J’y ai pris moi-même beaucoup de plaisir !


Sommaire

Difficultés * ** *** ****

très facile facile moyen difficile

Collection de mercerie ................................................... 8-55 Boîte à trésors *** ............................................. 10-11 & 58-60 Porte-aiguilles froufrou* ....................................... 12-15 & 61 Sac à ouvrage à volants** ................................ 16-19 & 62-63 Balle de dentellière ronde** ............................ 20-21 & 64-65 Balle de dentellière ovale** ............................. 22-25 & 66-67 Présentoir paravent rose*** . .......................... 26-29 & 68-69 Roue pique-épingles*** ................................... 30-31 & 70-73 Nécessaire de couture miniature**** ............. 32-35 & 74-77 Fleur de lotus** . ............................................... 36-37 & 78-79 Range-tissus brodé*** . ................................... 38-41 & 80-81 La guitare** ...................................................... 42-45 & 82-85 Porte-aiguilles à tricoter fleuri** . ................... 46-47 & 86-87 Porte-pelote à pois** . ....................................... 48-51 & 88-89 Sac à main, nécessaire de couture**** .......... 52-55 & 90-92 Les explications ............................................................ 56-93 Techniques et gabarits ............................................... 94-111 Remerciements ................................................................. 112

•6•

•7•


Sommaire

Difficultés * ** *** ****

très facile facile moyen difficile

Collection de mercerie ................................................... 8-55 Boîte à trésors *** ............................................. 10-11 & 58-60 Porte-aiguilles froufrou* ....................................... 12-15 & 61 Sac à ouvrage à volants** ................................ 16-19 & 62-63 Balle de dentellière ronde** ............................ 20-21 & 64-65 Balle de dentellière ovale** ............................. 22-25 & 66-67 Présentoir paravent rose*** . .......................... 26-29 & 68-69 Roue pique-épingles*** ................................... 30-31 & 70-73 Nécessaire de couture miniature**** ............. 32-35 & 74-77 Fleur de lotus** . ............................................... 36-37 & 78-79 Range-tissus brodé*** . ................................... 38-41 & 80-81 La guitare** ...................................................... 42-45 & 82-85 Porte-aiguilles à tricoter fleuri** . ................... 46-47 & 86-87 Porte-pelote à pois** . ....................................... 48-51 & 88-89 Sac à main, nécessaire de couture**** .......... 52-55 & 90-92 Les explications ............................................................ 56-93 Techniques et gabarits ............................................... 94-111 Remerciements ................................................................. 112

•6•

•7•


Explications pages 62-63

Sac à ouvrage à volants Objet datant de la fin du xixe siècle. Prêté par mon amie Annie, chiné près de Narbonne. J’ai été séduite par l’originalité de sa forme et la simplicité de sa réalisation. Peu encombrant et astucieux, il se prête à toutes les fantaisies. J’ai fait une première version en soie comme l’objet original, mais je la trouvais un peu trop « Marie-Antoinette ». J’ai ensuite choisi un tissu fleuri pour lui donner un peu plus de légèreté. Vous pouvez assumer le côté « minaudière » en le réalisant en soie, et plus petit pour le transformer en petite bourse à dragées ou aumônière de mariage.

• 16 •

• 17 •


Explications pages 62-63

Sac à ouvrage à volants Objet datant de la fin du xixe siècle. Prêté par mon amie Annie, chiné près de Narbonne. J’ai été séduite par l’originalité de sa forme et la simplicité de sa réalisation. Peu encombrant et astucieux, il se prête à toutes les fantaisies. J’ai fait une première version en soie comme l’objet original, mais je la trouvais un peu trop « Marie-Antoinette ». J’ai ensuite choisi un tissu fleuri pour lui donner un peu plus de légèreté. Vous pouvez assumer le côté « minaudière » en le réalisant en soie, et plus petit pour le transformer en petite bourse à dragées ou aumônière de mariage.

• 16 •

• 17 •


• 18 •

• 19 •


• 18 •

• 19 •


mercerie_ancienne_73882  

Je n’ai pas d’endroit de prédilection pour chiner, c’est aux détours de mes déplace- ments que je tombe sous le charme d’un objet. Il ne s’a...

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you