__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

G wenaĂŤlle de M aleissye


Écrit par Gwenaëlle de Maleissye Illustré par Armand de Maleissye Cartes et frises de Marion Pouchol


Ouvrage relu par Ludovic Laloux, maître de conférences en histoire à l’Université de Bordeaux, qui a apporté son éclairage sur le texte.

Merci à mon oncle, Armand de Maleissye, qui a accepté de réaliser ces illustrations tant appréciées des enfants, après un « oui » enthousiaste et confiant, sans craindre l’ampleur de la tâche. Merci à Marion Pouchol pour son dynamisme et pour sa patience lors de la création des cartes et des frises. Merci à mon père, Pierre Silvy, pour nos nombreux échanges et son profond soutien dans ce long travail. Merci à Hervé, mon mari, et à nos enfants, pour leur patience et leurs conseils. Merci aux enfants de l’école Saint-Martin de Sablé-surSarthe. Ce livre est le fruit de quinze années de cours d’histoire, d’échanges avec eux et d’une passion devenue commune. Merci à Laure Duval et Alix de Marcillac pour leurs précieuses indications.

Direction : Guillaume Arnaud Édition : Camille Icole Création graphique et mise en page : Magali Meunier Cartes : Laurent Stefano Direction de fabrication : Thierry Dubus Fabrication : Audrey Bord © Critérion, Paris, 2018 57, rue Gaston Tessier, CS 50061, 75 166 Paris Cedex 19 www.mameeditions.com ISBN : 9782741302384 MDS : 531823 Tous droits réservés pour tous pays. « Loi n° 49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse. »

editionscriterion.com

fondationpourlecole.org


SOMMAIRE

Des origines de la Terre jusqu’à l’apparition de l’homme

01 02

8

LA PRÉHISTOIRE La vie de l’homme préhistorique

12

La frise de la Préhistoire

14

Carte des sites préhistoriques en France

16

Artisanat et échanges commerciaux : l’exemple de Vix

17

L’ANTIQUITÉ 753 AV. J.-C. À 476 AP. J.-C. Les Gaulois

26

1. Les Celtes, les Gaulois 2. Vercingétorix contre Jules César

26 30

Les Gallo-Romains

34

1. La villa gallo-romaine 2. Les constructions gallo-romaines 3. Carte de l’Empire romain aux iiie et ive siècles 4. Carte de la Gaule romaine

34 36 38 39

La Gaule chrétienne

41

1. Sainte Blandine 2. Saint Martin 3. 451 : les Huns et sainte Geneviève

43 45

La chute de l’Empire romain

46

3

41


03

LE MOYEN ÂGE 476-1492 Les Mérovingiens

54

1. Clovis, roi des Francs (481-511) 2. Cartes : la Gaule au temps de Clovis 3. Cartes : l’Europe après Clovis 4. De Clovis à Charlemagne

57 60 61

Les Carolingiens

64

1. Charlemagne (768-814) 2. Cartes : l’empire de Charlemagne 3. À partir de 799 : les invasions normandes

64 66

Les Capétiens

72

1. Hugues Capet (987-996) et les premiers Capétiens 2. La vie quotidienne au Moyen Âge Le chevalier  La Chanson de Roland  La féodalité  La pyramide féodale  La vie des paysans  Une ville  Les cathédrales  Le monastère  Les différents ordres religieux  Le Roman de Renart

72

France-Angleterre : une longue lutte

70

75 75 77 78 80 82 85 88 91 94 96 98

Les croisades

104

Saint Louis (1226-1270)

108

Philippe IV le Bel (1285-1314)

111

La guerre de Cent Ans

114

Le début de la guerre de Cent Ans Jeanne d’Arc 17 juillet 1429 : sacre de Charles VII à Reims À l’aube d’un monde nouveau

4

114 119 121 123


04

LES TEMPS MODERNES 1492-1789 Le monde devient globe 1. 1492 : Christophe Colomb découvre l’Amérique 2. Qui sera maître du monde ? 3. Échanges d’un continent à un autre

138

La Renaissance française

141

I er

132 135

1. François (1515-1547) 2. La renaissance artistique 3. François s’en va-t’en guerre

144

Henri IV (1589-1610)

152

Louis XIII (1610-1643)

156

1. Louis XIII et Richelieu 2. Que de misères… La réponse d’un homme

156

Louis XIV (1643-1715), monarque absolu

162

1. Louis XIV, Roi-Soleil 2. Colbert, ministre des Finances 3. Les guerres de Louis XIV

162

Le siècle des Lumières

172

1. Louis XV (1715-1774) 2. Art de vivre et progrès scientifiques au xviii e siècle 3. L’évolution de la pensée 4. Un très gros problème financier

05

132

141 149

159

167 170

172 178 184 187

L’ÉPOQUE CONTEMPORAINE À PARTIR DE 1789 La Révolution française 1. La réunion des États généraux 2. 14 juillet 1789 : la prise de la Bastille 3. Le retour du roi Louis XVI à Paris 4. La fuite du roi

5

194 194 196 198 200


5. L’épisode de Valmy 6. La mort du roi – La Terreur 7. Le général Bonaparte

208

Le xixe siècle

211

1. Napoléon, empereur des Français (1804-1815) 2. Instabilité politique : survol du xix e siècle La restauration de la monarchie  La monarchie de Juillet  La Deuxième République  Le Second Empire  La Troisième République 3. Sciences et techniques : des progrès révolutionnaires  La révolution du charbon et du fer  L’exposition universelle de 1867  Expositions universelles majeures  Inventions et progrès du xix e siècle au début du xx e siècle  « Paris embellie, Paris agrandie, Paris assainie »  Louis Pasteur (1822-1895) 4. La question sociale, l’un des grands enjeux du xix e siècle 5. xix e et début xx e siècle : l’empire colonial 6. Un foisonnement artistique

211

203 205

215 215 216 219 220 223 226 226 229 233 235 236 240 243 248 256

Le xxe siècle

270

1. La Première Guerre mondiale (1914-1918) La guerre de tranchée (1914-1917) Vers la victoire (1917-1918) 2. L’entre-deux-guerres : entre tensions et paix 3. La Deuxième Guerre mondiale (1939-1945) La France coupée en deux (1939-1942)  De l’occupation allemande à la Libération (1942-1945) 4. Un nouvel équilibre mondial 5. Après 1945, les mutations de la société française

270

Vers l’avenir

271 274 276 280 280 285 293 302 311

6


Cher enfant du

xxi e

siècle,

Comme cet enfant qui suit son grand-père, nous t’emmenons sur les traces de ceux qui ont vécu avant toi dans ce beau pays, la France, qui s’appelait autrefois la Gaule. L’histoire de France est passionnante ; nous te ferons découvrir ces hommes d’État, ces guerriers, ces penseurs, ces religieux, ces artistes, qui, avec le peuple, ont construit ce pays européen. Tout cela peut te paraître loin. Toutefois, en connaissant le passé de la France, tu comprendras mieux ce qu’elle est aujourd’hui. En remontant le temps, tu te diras que ces hommes qui vivaient au cours des siècles passés sont finalement proches de nous. Il existe aussi d’autres civilisations passionnantes comme celle des Égyptiens, avec les pharaons et les pyramides, comme celle des Grecs, inventeurs des Jeux olympiques, ou celle des Romains, qui ont envahi la Gaule. Plus loin de nous, se trouve aussi la Chine, qui inventa la boussole, le papier ou encore la poudre à canon. Au-delà de l’océan Atlantique, les Aztèques au Mexique ou les Incas au Pérou nous ont laissé des temples magnifiques. Ces civilisations ne concernent pas notre sujet. Cependant, comme elles nous ont plus ou moins influencés, nous les évoquerons rapidement à l’occasion. Bonne lecture, retiens bien l’essentiel… et passionne-toi pour l’Histoire.

7


Il y a 2,8 millions d’années : traces humaines. Il y a 400 000 ans : l’homme découvre le feu.

LA

L’homme préhistorique vit de cueillette et de chasse.

PRÉ

HIS TO IR

E

L’homme préhistorique devient agriculteur. L’homme préhistorique travaille les métaux.

IRE O T S ÉHI

R

LA P

Naissance de Jésus

TIQ

s Le

UI

sG

all

o-R om

ain

s

LE MO YE NÂ GE

LE S MO TEM DE P RN S ES

fra nça ise

loi

siè cle xx e siè cle xx e i s ièc le

au

xix e

sG

L’A N

Ré vol uti on

Le

2000


LA PRÉHISTOIRE La vie de l’homme préhistorique

12

La frise de la Préhistoire

14

Carte des sites préhistoriques en France

16

Artisanat et échanges commerciaux : l’exemple de Vix

17


LA PRÉHISTOIRE

Maisons lacustres.

ARAIRE Charrue simple. Une charrue retourne la terre, tandis qu’un araire rejette la terre de part et d’autre du sillon.

Ensuite, ils apprennent à construire des huttes et à cultiver la terre avec un araire. Ils récoltent du blé et de l’orge. Avec ces céréales, ils cuisinent des bouillies ou des gâteaux. Ils domestiquent des animaux : des bœufs, des moutons, des porcs, des chiens, des chevaux. Ils savent également réaliser des poteries : ce sont des récipients pratiques pour conserver de la nourriture ou des objets. Ils découvrent enfin un matériau permettant de fabriquer des outils ou des armes plus solides, et même des bijoux : c’est le métal. Ils apprennent à produire du bronze et, enfin, du fer. Les hommes préhistoriques construisent parfois des maisons lacustres, c’est-à-dire des maisons bâties sur des lacs. Cela leur permet de se protéger des bêtes sauvages ou des tribus ennemies 

L’essentiel

de la pêche. Il chasse aussi L’homme préhistorique se nourrit de la cueillette et chauffer, d’éloigner les bêtes pour manger. Il découvre le feu qui lui permet de se es en pierre, en bois ou en os. sauvages et de cuire sa nourriture. Il fabrique des arm rupestres. Il vit dans des grottes qu’il décore par des peintures ur. Il apprend à domestiquer Ensuite, il s’installe dans des huttes et devient agriculte les animaux. r des armes, des outils Enfin, il apprend à travailler le métal pour fabrique et des bijoux.

13


LA PRÉHISTOIRE

LA FRISE DE LA PRÉHISTOIRE L’homme de Cro-Magnon apparaît vers - 33 000. Il tient son nom de l’abri de Cro-Magnon, en Dordogne, où cinq squelettes ont été découverts. Il mesure environ 1,70 mètre et possède un crâne volumineux. Il décore différentes grottes, comme celle de Lascaux. L’âge des métaux est une période intermédiaire, car c’est aussi le début de l’Antiquité. En effet, l’Antiquité débute avec l’invention de l’écriture, que l’on situe vers - 3 300 en Mésopotamie. L’écriture a ensuite été très progressivement adoptée par les autres peuples 

- 2,8 millions d’années

- 33 000 ans

Cro-Magnon

- 400 000 ans

Âge de la pierre taillée (Paléolithique)

- 2,8 millions d’années : traces humaines.

L’homme préhistorique est chasseur. - 400 000 ans : l’homme découvre le feu. Apparition de l’homo sapiens.

Armes en pierre taillée.

Peintures rupestres.

14


LA PRÉHISTOIRE

Scène de chasse avec mammouth.

- 6 000 ans

- 2 500 ans

Âge de la pierre polie

Âge des métaux

(Néolithique)

L’homme préhistorique travaille les métaux.

L’homme préhistorique devient agriculteur, fait de l’élevage et aussi de la poterie.

Invention de l’écriture en Mésopotamie.

Armes en pierre polie.

Dolmen.

15


LA PRÉHISTOIRE

CARTE DES SITES PRÉHISTORIQUES EN FRANCE La France est couverte de forêts. L’homme préhistorique chasse. On le voit ici armé d’un pieu ou d’un silex. Il chasse le mammouth, le tigre, le bison, le renne… Il est aussi artiste et réalise de magnifiques peintures rupestres. Le cheval représenté sur la carte provient de la grotte de Lascaux, située en Dordogne. Les peintures de Lascaux ont 17 000 ans. La dame s’appelle la dame de Brassempouy, elle est en ivoire de mammouth. Celui qui l’a sculptée vivait il y a environ 25 000 ans. Les menhirs, hautes pierres posées sur le sol, sont en Bretagne : ce sont les alignements de Carnac. On voit à côté un dolmen, composé d’une énorme pierre hissée sur d’autres pierres 

Les alignements de Carnac

Un dolmen

Le cheval de Lascaux

La dame de Brassempouy

Représentation de la France préhistorique.

16


Pont du Gard.

L’ANTIQUITÉ Les Gaulois 26 1. Les Celtes, les Gaulois 26 2. Vercingétorix contre Jules César 30 Les Gallo-Romains 34 1. La villa gallo-romaine 34 2. Les constructions gallo-romaines 36 3. Carte de l’Empire romain aux iiie-ive siècles après Jésus-Christ 38 4. Carte de la Gaule romaine 39 La Gaule chrétienne 41 1. Sainte Blandine 41 2. Saint Martin 43 3. 451 : les Huns et sainte Geneviève 45 La chute de l’Empire romain 46


L ’A N T I Q U I T É

LES GAULOIS

1. Les Celtes, les Gaulois Il y a plus de 3 000 ans, notre pays était presque entièrement recouvert de forêts. Nous appelons ses habitants les Celtes. Les peuples celtes vivaient au cœur de l’Europe. L’un des peuples celtes s’appelait les Gaulois ; ils sont présents dès le premier millénaire avant Jésus-Christ. Ils étaient grands, portaient de longues moustaches et étaient très courageux. Ils vivaient en tribus. Gal revient dans son village. Sur ses larges épaules, il porte un daim. Gal est un des meilleurs chasseurs de sa tribu. Il part souvent dans la forêt, à la recherche d’un loup, d’un sanglier ou même d’un ours. Il sait décocher la flèche mortelle car c’est un excellent tireur.

Gal rentre de la chasse.

Sur le chemin du retour, Gal passe devant son champ de blé. Les épis sont beaux, il faudra bientôt moissonner. Pour cela, il utilisera un outil très efficace, le vallus : c’est un chariot équipé de dents à l’avant qui arrachent les épis lors de son passage.

26


L ’A N T I Q U I T É

04_Gaule_milieu_Ier_siecle_av_JC 04_Gaule_milieu_Ier_siecle_av_JC Mer du Nord Mer du Nord

BRETAGNE BRETAGNE

GERMANIE GERMANIE

Manche Manche Lutèce Lutèce

Alésia ?

Avaricum

Alésia ?

Avaricum

Océan Atlantique Océan Atlantique

GAULE CISALPINE GAULE CISALPINE

Gergovie Gergovie

NARBONNAISE

N N

NARBONNAISE

100 km

Mer Méditerranée

100 km

Mer Méditerranée

Régions soumises à César: Régions soumises à César:

en 58 av. J.-C.

en 57 av. J.-C.

en 56 av. J.-C.

en 54 av. J.-C.

Provinces romaines

en 58 av. J.-C.

en 57 av. J.-C.

en 56 av. J.-C.

en 54 av. J.-C.

Provinces romaines

La Gaule au milieu du ier siècle av. J.-C. Certains archéologues et historiens s’interrogent sur la localisation d’Alésia. Aujourd’hui, la question n’est pas tranchée.

33


Il y a 2,8 millions d’années : traces humaines. Il y a 400 000 ans : l’homme découvre le feu.

LA

L’homme préhistorique vit de cueillette et de chasse.

PRÉ

HIS TO IR

E

L’homme préhistorique devient agriculteur. L’homme préhistorique travaille les métaux.

IRE O T S ÉHI

R

LA P

Naissance de Jésus

TIQ

s Le

UI

sG

all

o-R om

ain

476

s

LE MO YE NÂ GE 1492

LE S MO TEM DE P RN S ES

fra nça ise

loi

siè cle xx e siè cle xxi e siè cle

au

xix e

sG

L’A N

Ré vol uti on

Le

2000


LE MOYEN ÂGE A. Les Mérovingiens 54 1. Clovis, roi des Francs (481-511) 54 2. La Gaule au temps de Clovis 57 3. L’Europe après Clovis 60 4. De Clovis à Charlemagne 61 B. Les Carolingiens 64 1. Charlemagne (768-814) 64 2. L’Empire de Charlemagne 66 3. À partir de 799 : les invasions normandes 70 C. Les Capétiens 72 1. Hugues Capet (987-996) et les premiers Capétiens 72 2. La vie quotidienne au Moyen Âge 75 3. France-Angleterre : une longue lutte 98 4. Les croisades 104 5. Saint Louis (1226-1270) 108 6. Philippe IV le Bel (1285-1314) 111 7. La guerre de Cent Ans 114 8. À l’aube d’un monde nouveau 123


L E M OY E N ÂG E

LA FRISE DU MOYEN ÂGE

476

751 : Pépin le Bref 800 : Charlemagne

481 : Clovis (baptême 499) Dagobert Les rois fainéants (732 : Charles Martel à Poitiers)

481

751

LES MÉROVINGIENS ve au viiie siècle 499

LES CAROLINGIENS viiie au xe siècle 732

800

911

Les Sarrazins envahissent le royaume franc. Ils remontent jusqu’à la ville de Poitiers. Ils sont battus par Charles Martel en 732.

Clovis, roi des Francs, se fait baptiser en 499. Il conquiert une grande partie de la Gaule.

Les descendants de Clovis règnent. Ils se déchirent et s’entretuent. Le seul juste est Dagobert. Après les Mérovingiens, les Carolingiens règnent.

Charlemagne est sacré empereur en 800. Il règne sur un très grand empire. Ses descendants se partagent son empire. Entre 799 et 911, les Normands envahissent le royaume franc. On construit des châteaux forts pour se protéger. C’est le début de la  féodalité.

52


L E M OY E N ÂG E

LES CAPÉTIENS DIRECTS

LES VALOIS

987 : Hugues Capet 996 : Louis VI le Gros 1180 : Philippe-Auguste 1226 : Louis IX (saint Louis) 1285 : Philippe IV le Bel

1328 : Philippe VI 1429 : Charles VII 1461 : Louis XI

987

1328

1492

LES CAPÉTIENS À partir du xe siècle 987

1429

La France et l’Angleterre entrent dans la guerre de Cent Ans. En 1429, Jeanne d’Arc emmène à Reims le dauphin Charles VII pour être sacré roi. Les Anglais sont finalement boutés hors de France.

Hugues Capet est sacré roi en 987. Le domaine royal est tout petit. Lui et ses descendants (les Capétiens directs) se battent pour l’agrandir. Il faut faire la guerre aux grands seigneurs et aussi contre les pays voisins, en particulier l’Angleterre.

Pour délivrer Jérusalem des mains des musulmans, huit croisades sont organisées entre 1095 et 1270.

La France se couvre de châteaux forts, de monastères, d’églises et de cathédrales.

53

Louis XI est puissant et obéi. Il installe une imprimerie à Paris.


L E M OY E N ÂG E

LES MÉROVINGIENS

1. Clovis, roi des Francs (481-511) Clovis est un guerrier barbare. Il fait partie d’une tribu appelée les Francs. Les Francs sont entrés dans l’Empire romain au début du ve siècle, en même temps que d’autres tribus barbares. Les Barbares ont tué, volé, pillé, semant la peur et le désordre. Ils s’installent dans l’Empire romain qui devient chaque jour plus faible. Mérovée, chef des Francs, s’est battu comme un lion pour chasser les Huns, des barbares terrifiants menés par un chef cruel, Attila.

FRANCISQUE Hache à deux tranchants.

*Cette version du récit du vase de Soissons est celle de l’évêque Grégoire de Tours (vers 538-594), biographe et admirateur de Clovis.

Clovis, petit-fils de Mérovée, a été choisi comme chef des Francs à l’âge de 15 ans. Il est grand, avec de longs cheveux et de belles moustaches tombantes. Armé de son épée et de sa francisque, il se bat aussi bien que son grand-père Mérovée. Les Francs ne se conduisent pas toujours bien. Un jour, ils pillent une église de la ville de Soissons. Peu après, l’évêque Remi vient voir Clovis et lui demande de rendre un vase précieux qu’ils ont volé dans l’église. Clovis veut faire plaisir à l’évêque. Aussi, il demande à ses Francs le vase précieux pour le rendre à Remi. Or, normalement, ce vase devrait être tiré au sort, comme le reste du butin. Certains Francs acceptent de le donner à Clovis, d’autres ne veulent pas. Soudain, un guerrier franc s’approche et brise le vase. Clovis n’a pas eu ce qu’il voulait, il n’a pas été obéi. Mais il n’a pas dit son dernier mot. Quand l’occasion se présentera, il montrera qu’il est le roi et que tous doivent lui obéir. En effet, plus tard, en passant ses guerriers en revue, il reconnaît le guerrier qui a cassé le vase. Ses armes sont mal tenues. Clovis lui prend ses armes, lui reproche de mal les entretenir et les jette à terre. Le guerrier se baisse pour les ramasser. Clovis lève alors sa francisque et lui brise le crâne en disant : « Ainsi as-tu fait au vase de Soissons ! »  Ses guerriers comprennent la leçon ; c’est le chef, ils doivent lui obéir*. Clovis épouse Clotilde, la fille du roi des Burgondes, une autre tribu barbare. Clotilde est chrétienne, elle aimerait faire

54


L E M OY E N ÂG E

Baptême de Clovis.

55


L E M OY E N ÂG E

5. S  aint Louis (1226-1270) D’abord reine de France, puis reine d’Angleterre, Aliénor d’Aquitaine part à cheval, à l’âge de 80 ans, traverse les Pyrénées et arrive en Espagne. Elle veut amener en France, l’une de ses trois petites-filles, la future épouse du futur roi de France, Louis VIII. Elle choisit la plus jeune, Blanche de Castille, qui a 11 ans. Pourquoi l’a-t-elle choisie ? A-t-elle vu en elle des qualités exceptionnelles ?

Saint Louis.

Louis VIII meurt en 1226 après trois ans de règne. Comme leur fils, appelé également Louis, n’a que douze ans, la reine Blanche dirige le royaume. Elle gouverne avec sagesse. Le jeune Louis est élevé par sa mère avec beaucoup de fermeté. Elle lui transmet son amour de Dieu. Louis IX commence sa journée par une prière. C’est un roi très pieux, très bon et juste. Beaucoup d’occupations l’attendent le matin. Pourtant, il trouve le temps d’aller à la messe tous les jours, de s’occuper des pauvres, des malades et de leur apporter de la nourriture. Il crée pour eux différents hôpitaux, notamment l’hôpital des Quinze-Vingt à Paris, pour les aveugles. Pour ses repas, il aime recevoir des mendiants à sa table. Il va jusqu’à leur laver et leur baiser les pieds. Louis IX se prive souvent de nourriture car il veut s’approcher chaque jour plus de Dieu. Il est grand, blond, avec de beaux yeux bleus, mais il est maigre et n’a déjà pas une très bonne santé. Même s’il est roi, il préfère les habits simples. Cependant, quand il le faut, il sait organiser de belles fêtes et s’habiller magnifiquement pour montrer la grandeur de la couronne de France.

Saint Louis lave les pieds des mendiants.

Régulièrement, Louis IX rend la justice. Il s’assoit habituellement sous un chêne du parc de son château, à Vincennes. Là, les paysans, les bourgeois ou les nobles qui ont un problème et ont besoin d’un jugement viennent le voir. Louis IX est toujours très juste ; il n’hésite pas à punir sévèrement les seigneurs, même s’ils sont puissants. Il veut que la justice règne en France. Il envoie donc à travers la France des gens de la cour pour voir si elle est bien rendue.

108


L E M OY E N ÂG E

La réputation de Louis IX est telle que même des rois voisins viennent lui demander conseil. Louis IX veut que la paix règne en France. Il doit parfois guerroyer, mais il n’aime pas du tout cela. Comme beaucoup d’autres rois avant lui, il doit guerroyer contre de grands seigneurs qui ne veulent pas obéir. Il leur interdit de se battre entre eux et leur demande d’être bons avec leurs sujets. Il doit aussi lutter contre l’Angleterre. Après avoir gagné une bataille, il décide de se réconcilier avec le roi d’Angleterre, de s’en faire un ami en échangeant avec lui des territoires. Ce roi si bon permet à la France d’être en paix et de se développer. Les gens sont heureux. Louis IX fait frapper une monnaie royale en or : l’écu. Il veut qu’elle soit utilisée dans tout le royaume. Cette monnaie montre que le royaume est à la fois riche et uni autour de son roi.

Le roi donne à Robert de Sorbon la charte de la Sorbonne, c’est-à-dire son règlement.

Paris change aussi, la ville s’est beaucoup embellie grâce aux rois précédents. Notre-Dame de Paris est magnifique, toute blanche. Les rues sont pavées. Le Louvre est un beau château. Non loin de la cathédrale, Robert de Sorbon, grand ami de Louis IX, crée le collège de la Sorbonne pour les étudiants pauvres. Ils y apprennent la philosophie. Les étudiants viennent de l’Europe entière. Les cours sont donnés en latin, ils parlent volontiers cette langue à la sortie du collège, ce qui explique le nom du lieu : le Quartier latin. Louis IX ordonne la construction de la Sainte-Chapelle pour y placer la couronne d’épines du Christ et un morceau de la croix de Jésus. Il va souvent les vénérer. Louis IX ne supporte pas qu’on puisse s’en prendre au Christ ou à la Vierge Marie. Aussi, lorsqu’il apprend que le Talmud, un des livres fondateurs de la religion juive, les attaque, il organise un procès qui se conclut par la mise à feu de vingt-quatre charrettes remplies d’exemplaires du Talmud. Louis IX désire ardemment que les juifs se convertissent. Un temps, il décide même de les exclure du royaume s’ils restent juifs. Toutefois, le roi revient sur cette décision ; il préfère les inclure dans la société, il prend même

109


Château de Chenonceau.

LES TEMPS MODERNES Le monde devient globe 132 1. 1492 : Christophe Colomb découvre l’Amérique 132 2. Qui sera maître du monde ? 135 3. Échanges d’un continent à un autre 138 La renaissance française 141 1. François Ier (1515-1547) 141 2. La renaissance artistique 144 3. François s’en va-t’en guerre 149 Henri IV (1589-1610) 152 Louis XIII (1610-1643) 156 1. Louis XIII et Richelieu 156 2. Que de misères… la réponse d’un homme 159 Louis XIV (1643-1715), monarque absolu 162 1. Louis XIV, le Roi-Soleil 162 2. Colbert, ministre des Finances 167 3. Les guerres de Louis XIV 170 Le Siècle des lumières 172 1. Louis XV (1715-1774) 172 2. Art de vivre et progrès scientifiques au xviiie siècle 178 3. L’évolution de la pensée 184 4. Un très gros problème financier 187


LES TEMPS MODERNES

2. A  rt de vivre et progrès scientifiques au xviiie siècle

178


LES TEMPS MODERNES

Alexandre est un grand bourgeois qui a amassé une jolie fortune dans le commerce. Il revient d’une longue promenade à cheval et s’apprête à rentrer chez lui, dans ce bel hôtel particulier parisien construit à sa demande. Quelle jolie demeure ! Elle est merveilleusement aménagée : meubles élégants, courbes et marquetés ; pendules, tapisseries et tissus décorés d’oiseaux, de rochers et de végétaux ; glaces renvoyant la lumière… Alexandre a voulu qu’elle soit aussi confortable et pratique. Une salle de bains avec eau courante y a même été aménagée.

Alexandre à sa table de travail.

Dans son salon, il va s’asseoir sur un siège moelleux et se plonge dans un livre de l’Histoire naturelle de Buffon. Comme beaucoup d’hommes de son temps, il s’intéresse à la nature et collectionne tous les livres de cet auteur : ce sont de passionnantes descriptions du monde minéral, végétal et animal. Il possède déjà une trentaine de ces livres et prévoit d’acheter les suivants dès leur parution. Souvent, son fils Wenceslas et sa fille Emma regardent les magnifiques illustrations et lisent les textes. Wenceslas s’attarde volontiers sur la description des chevaux : « La plus noble conquête que l’homme ait jamais faite est celle de ce fier et fougueux cheval, qui partage avec lui les fatigues de la guerre et la gloire des combats… » Le cheval se montre un animal très utile aux hommes : il facilite ses déplacements, il est présent sur les champs de bataille, aide l’homme dans son travail aux champs, tire de lourdes charges… Emma a une préférence pour les oiseaux : elle aime les planches des oiseaux exotiques vivant à l’autre bout de la Terre. Alexandre sait que la manufacture de Sèvres utilise ces modèles d’oiseaux pour peindre un service de porcelaine. Peut-être, un jour, ornera-t-il sa table de ces belles assiettes ? Quel plaisir ce serait de servir un dîner ou un souper dans ce service raffiné ! Comme ils savent si bien le faire, ses invités deviseraient avec élégance et intelligence dans la salle à manger. En effet, on ne dresse plus une table dans une chambre ou une antichambre : celle-ci reste dans une pièce particulière, la salle à manger. Alexandre goûterait avec ses amis ce vin pétillant de Champagne que dom Pérignon a mis au point.

179


LES TEMPS MODERNES

Assiette de service à dessert à bord lobé, manufacture de Sèvres, 1789.

Alexandre s’exprime dans un français pur. Sa politesse est exquise. Il retrouve des artistes, des écrivains ou des philosophes dans des salons, pour confronter leurs idées, débattre des travaux des uns et commenter les prises de position des autres. Ces grands esprits cultivés s’expriment avec facilité et délicatesse. Comme tout homme de la bonne société, Alexandre s’intéresse aux inventions de son temps.

Machine de Cugnot.

Par exemple, la machine de Cugnot est cette voiture capable d’avancer sans être tirée par des animaux. Alexandre a bien compris son fonctionnement : l’eau dans la chaudière de cuivre chauffe et se transforme en vapeur. Cette vapeur met en mouvement des pistons qui actionnent la roue avant. Cette voiture est très puissante, car elle doit transporter des canons sur les champs de bataille, à la place des chevaux. Elle ne dépasse pas les quatre kilomètres à l’heure, ce qui n’est pas très rapide. Pour l’instant peu pratique, elle ne sert pas. Cependant, Alexandre admire le principe de l’utilisation de la vapeur : elle prend beaucoup plus de place que l’eau,

180


L’ÉPOQUE CONTEMPORAINE LA RÉVOLUTION FRANÇAISE 194 1. La réunion des États généraux 194 2. 14 juillet 1789 : la prise de la Bastille 196 3. Le retour du roi Louis XVI à Paris 198 4. La fuite du roi 200 5. L’épisode de Valmy 203 6. La mort du roi – La Terreur 205 7. Le général Bonaparte 208 LE XIXe SIÈCLE 1. Napoléon, empereur des Français (1804-1814/1815) 2. Instabilité politique : survol du xixe siècle 3. Sciences et techniques : des progrès révolutionnaires 4. La question sociale : un des grands enjeux du xixe siècle 5. xixe et début xxe siècle : l’empire colonial 6. Un foisonnement artistique

211 211 215 226 243 248 256

LE XXe SIÈCLE 1. La Première Guerre mondiale (1914-1918) 2. L’entre-deux-guerres : entre tensions et paix 3. La Deuxième Guerre mondiale (1939-1945) 4. Un nouvel équilibre mondial 5. Après 1945, les mutations de la société française

270 270 276 280 293 302

VERS L’AVENIR

311


L’ÉPOQUE CONTEMPORAINE

5 mai 1789 : début des États généraux 9 juillet  ▶ 30 septembre 1789 : Assemblée nationale constituante 14 juillet 1789 : prise de la Bastille

LA FRISE DE L’ÉPOQUE CONTEMPORAINE

1er octobre 1791  ▶ 20 septembre 1792 : Assemblée législative 22 septembre 1792  ▶ 18 mai 1804 : Ire République 22 septembre 1792  ▶ 26 octobre 1795 : Convention 21 janvier 1793 : exécution de Louis XVI

PREMIER EMPIRE

26 octobre 1795  ▶ 9 novembre 1799 : Directoire 9 novembre 1799  ▶ 18 mai 1804 : Consulat

Napoléon Ier

PREMIÈRE REPUBLIQUE 1789 1792

1804

MONARCHIE IIe DE JUILLET REPUBLIQUE

RESTAURATION 1814  ▶ 1824 : Louis XVIII 1824  ▶ 1830 : Charles X

1814

Louis-Philippe

1830

RÉVOLUTION FRANÇAISE 1789-1804

SECOND EMPIRE Napoléon III

1848 1852

LE XIXe SIÈCLE

5 mai 1789, Louis XVI réunit des États généraux à Versailles. C’est le début de la Révolution. Les privilèges sont abolis. Robespierre instaure la Terreur. Le roi Louis XVI est guillotiné. Le général Bonaparte participe au coup d’État du 18 brumaire an VIII et devient Premier Consul. Bonaparte devient l’empereur Napoléon. Il réorganise la France. À la tête de la Grande Armée, il devient maître de l’Europe. Les régimes politiques se succèdent au xixe siècle : empire, monarchie, empire, monarchie, république, empire et à nouveau république. Le xixe siècle voit la réalisation d’immenses progrès scientifiques et techniques : machines à vapeur comme les bateaux et les trains, multiples machines-outils, métiers à tisser, bâtiments en fer et en verre, vaccins, etc. 192

RÉPUB PROVI

1870


L’ÉPOQUE CONTEMPORAINE

BLIQUE ISOIRE

IVe

IIIe RÉPUBLIQUE

Première Guerre mondiale 1875

Ve

RÉPUBLIQUE

RÉPUBLIQUE

Deuxième Guerre mondiale

1914 1918

1939 1945 1946

1958

LE XXe SIÈCLE

1939

DEUXIÈME GUERRE MONDIALE

1940  ▶ 1944 État français

1945

1944  ▶ 1946

Gouvernement provisoire de la République française

Deux guerres mondiales embrasent l’Europe et le monde.

Les pays colonisés prennent leur indépendance. Des pays européens décident de s’entendre et forment l’Union européenne.

Le niveau de vie des Français s’est considérablement élevé. Les foyers se sont équipés : réfrigérateur, lave-linge, etc. puis téléviseur et enfin ordinateur. Internet révolutionne l’information. 193


L’ÉPOQUE CONTEMPORAINE

LA RÉVOLUTION FRANÇAISE

1. L a réunion des États généraux Le pays va mal : il connaît de grosses difficultés économiques et sociales. Beaucoup de personnes sont mécontentes. Le roi est très préoccupé parce qu’il manque d’argent pour diriger le pays ; il faut en trouver. Lors d’une assemblée à Vizille, en Dauphiné, les représentants des trois ordres ont demandé la convocation d’états généraux. Cette réunion est une solution que l’on utilise en France de temps en temps, pour résoudre de très gros problèmes. Une nouvelle page de l’histoire de France commence. Le roi invite les États généraux : c’est le rassemblement des députés représentant la population de toute la France afin de trouver ensemble des solutions.

Les États généraux.

Le 5 mai 1789, les députés sont réunis dans cette salle du château de Versailles. Le roi entre, monte sur l’estrade et s’assoie sur son trône sous les acclamations. Il est entouré de ses gardes. La reine et les princesses se trouvent à sa gauche. À l’étage, de chaque côté, la cour est venue pour écouter. Debout, au milieu, le ministre des Finances, Necker, parle pendant trois longues heures. Il donne beaucoup de chiffres pour expliquer l’énormité du problème financier.

194


L’ÉPOQUE CONTEMPORAINE

La prise de la Bastille.

et la fixent sur des piques. Ils se promènent ensuite dans Paris pour montrer à tous qu’ils ont pris la Bastille. Pendant ce temps, la Bastille est envahie par d’autres émeutiers. Ils forcent les portes pour libérer les prisonniers. Qui trouventils ? Deux fous, quatre faussaires et un pervers emprisonné à la demande de sa famille : pas même dix prisonniers. Le lendemain, la destruction de la forteresse commence. Pas une pierre ne subsiste sur le lieu. Lorsque Louis XVI apprend cet événement, il s’exclame : « C’est une révolte ? – Non, Sire, c’est une révolution », lui répond-on. Effectivement, ce qui s’est passé est beaucoup plus grave qu’une simple révolte. Le pouvoir, débordé par les émeutiers, n’a pu maintenir l’ordre : il vacille. Un siècle plus tard, le 14 juillet deviendra la date de la fête nationale de la France 

L’essentiel

la Bastille. Cette immense forteresse Le 14 juillet 1789, des émeutiers s’arment et prennent oir du roi. Ils prennent les armes est considérée comme le symbole de l’arbitraire du pouv entreposées et délivrent les quelques prisonniers. de la France. Un siècle plus tard, le 14 juillet devient la fête nationale

197


L’ÉPOQUE CONTEMPORAINE

6. U  n foisonnement artistique La France vit une mutation très profonde pendant le xixe siècle. Elle alterne les régimes politiques et se décide finalement pour la République. Elle s’industrialise et se modernise. Innovation et initiative s’imposent comme les maîtres mots dans tous les domaines. Les artistes se retrouvent dans ce siècle marqué par la recherche d’un régime déclarant garantir les libertés, par la révolution industrielle et par le développement du capitalisme. Ils vivent dans ce monde en mutation, reprennent le thème de la liberté, s’engagent en politique, utilisent des matériaux modernes, sortent du cadre du classicisme et du rationalisme antérieurs, montrent les transformations de la société…

LA SOIF DE LIBERTÉ EST REVENDIQUÉE DURANT TOUT LE XIX e  SIÈCLE.

La Liberté guidant le peuple, Eugène Delacroix, 1830.

Un peintre, Eugène Delacroix, décide de représenter les insurgés des Trois Glorieuses de 1830. Ce sera La Liberté guidant le peuple. Au centre du tableau, une femme brandit un drapeau tricolore, porte un fusil et entraîne le peuple derrière elle. Elle est coiffée d’un bonnet phrygien, symbole révolutionnaire. Cette femme, représentant la liberté, inspirera la Marianne, un des symboles de la République française.

256


VERS L’AVENIR Cher enfant, L’histoire de France est celle de tous les grands personnages dont nous avons retenu les noms : Clovis, Charlemagne, Blanche de Castille, saint Louis, Jeanne d’Arc, Louis XIV, Napoléon, le général de Gaulle,… C’est aussi celle de la multitude d’inconnus qui ressemblent à Gal dans sa hutte gauloise, à Jacques battant le blé au fléau, à Étienne édifiant la cathédrale de Paris, à Jean, l’agriculteur en visite à l’exposition universelle ou encore à Adèle dirigeant seule la ferme lorsque son mari luttait dans les tranchées. Tu hérites de cette longue histoire qui est un trésor. Tu l’enrichis par ta personnalité, tes idées, tes engagements, par tout ce que tu vis ou entreprends. Chaque jour, relié au précédent, construit l’histoire de notre pays. Tous, nous façonnons cette histoire car nous contribuons à l’évolution de la France, dans ses frontières et, au-delà, en Europe et dans le reste du monde. Puis, un jour, tu t’adresseras à un plus jeune que toi. Il t’écoutera et tu lui livreras ce trésor. Il le fera sien et enrichira à son tour l’histoire de France Gwenaëlle de Maleissye

311


INTR CO RÉ DD UICTTSI O N

P. 19 : Ambre © ntv/Shutterstock.com P. 21 : Maquette de la 2e restitution du char de Vix (début des années 1980), Musée du Pays Châtillonnais – Trésor de Vix, Châtillon-sur-Seine, Côte-d’Or © Mathieu Rabaud – RMN Grand Palais P. 21 : Torque en or (vie siècle av. J.-C.), Musée du Pays Châtillonnais – Trésor de Vix, Châtillon-sur-Seine, Côte-d’Or © Mathieu Rabaud – RMN Grand Palais P. 21 : Détail du torque en or (vie siècle av. J.-C.), Musée du Pays Châtillonnais – Trésor de Vix, Châtillon-sur-Seine, Côte-d’Or © Mathieu Rabaud – RMN Grand Palais P. 22 : Cratère de Vix, bronze (vie siècle av. J.-C.), Musée du Pays Châtillonnais – Trésor de Vix, Châtillon-sur-Seine, Côte-d’Or © Mathieu Rabaud – RMN Grand Palais P. 22 : Col du cratère de Vix, bronze (vie siècle av. J.-C.), Musée du Pays Châtillonnais – Trésor de Vix, Châtillon-surSeine, Côte-d’Or © Mathieu Rabaud – RMN Grand Palais P. 177 : La Liseuse, Jean-Honoré Fragonard (1732-1806), 1770, Washington, National Gallery of Art © Everett – Art/ Shutterstock.com P. 180 : Assiette de service de dessert à bord lobé, MNC5033, Sèvres, Cité de la céramique © RMN-Grand Palais (Sèvres, Cité de la céramique)/ Tony Querrec P. 207 : Marie-Antoinette, Élisabeth Vigée Le Brun (1755-1842), 1783, Paris, Grand Palais © Everett – Art/Shutterstock. com P. 233 : Main et torche de la statue de la liberté à l’exposition universelle de Philadelphie (États-Unis, 1876) © Everett Historical/Shutterstock.com P. 233 : Représentation du palais de l’ industrie, exposition universelle de 1855, Paris, France © Hein Nouwens/ Shutterstock.com P. 233 : Représentation du Crystal Palace, exposition universelle de 1851, Londres, Angleterre © Hein Nouwens/ Shutterstock.com P. 234 : Le pavillon de la Chine à l’exposition universelle de Shanghai (Chine, 2010) © gary718/Shutterstock.com P. 234 : Le câble du ferry à l’exposition universelle de Lisbonne (Portugal, 1998) © Miguel Azevedo e Castro/ Shutterstock.com P. 234 : La biosphère à l’exposition universelle de Montréal (Canada, 1967) © A. Kitisa/Shutterstock.com P. 234 : Vue panoramique de l’exposition universelle de Paris (France, 1900) © Everett Historical/Shutterstock.com P. 246 : Georges Clemenceau © Everett Historical/Shutterstock.com P. 256 : La Liberté guidant le peuple, Eugène Delacroix (1798-1863), 1830, Paris, musée du Louvre © Oleg Golovnev/ Shutterstock.com P. 258 : Victor Hugo (1802-1885) © Neveshkin Nikolay/Shutterstock.com P. 259 : Le Ratapoil, Fonte : Siot-Decauville, RF927, Daumier Honoré (1808-1879), Paris, musée d’Orsay © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay)/ Hervé Lewandowski P. 260 : Le Départ des volontaires en 1792, François Rude (1784-1855), 1833-1836, détail de l’Arc de Triomphe, Paris, France © Javier Calvete/Shutterstock.com P. 261 : Les Bourgeois de Calais, Auguste Rodin (1840-1917), 1895 © Attila Jandi/Shutterstock.com P. 261 : Le château de Pierrefonds (Aisne, France) © Arnaud Beauvois/Shutterstock.com P. 262 : La tour Eiffel (Paris, France) © Try Media/Shutterstock.com P. 262 : La statue de la liberté (New York, États-Unis) © Trevor Buttery/Shutterstock.com P. 263 : Orléans House à Twickenham, PH755, Silvy Camille (1834-1910), Chantilly, musée Condé © RMN-Grand Palais (domaine de Chantilly)/ image RMN-GP P. 265 : Impression, soleil levant, 4014, Monet Claude (dit), Monet Claude-Oscar (1840-1926), Paris, musée Marmottan © RMN-Grand Palais/image RMN-GP P. 267 : Les Raboteurs de parquet, RF2718, Caillebotte Gustave (1848-1894), Paris, musée d’Orsay © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay)/ Hervé Lewandowski

Achevé d’imprimer en août 2018 par GPS en Slovénie N° d’édition : 18119 Dépôt légal : septembre 2018


Une histoire de France racontée comme un grand récit à destination des familles et des enfants. Un livre de référence dans la grande tradition de l’histoire chronologique et narrative. Une belle façon de raconter ou de se remémorer l’histoire de notre pays, la France.

Ce livre s’inscrit dans un ensemble cohérent et structuré, comprenant des livrets scolaires pour les élèves du primaire et un coffret de frises chronologiques.

livret CE2

livret CM1

livret CM2

24,90 € France TTC editionscriterion.com fondationpourlecole.org

Profile for Fleurus Editions

L'Histoire de France  

L'Histoire de France