Issuu on Google+

24 histoires

Noel pleines de magie pour attendre


Illustration de couverture : Margaux Saltel Direction : Guillaume Arnaud Direction éditoriale : Sarah Malherbe Édition : Camille Icole Direction artistique : Élisabeth Hebert Conception graphique : Ariane Bienaymé, Brice Boucher Direction de fabrication : Thierry Dubus Fabrication : Sabine Marioni © Fleurus, 2016 www.fleuruseditions.com ISBN : 9782215128892 MDS : 652256 Tous droits réservés pour tous pays. « Loi n° 49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse. »


La Porte magique

Les petits pains de saint Nicolas

Histoire de Kathie Fagundez illustrée par Carine Sanson

Histoire de Sophie de Mullenheim illustrée par Carine Sanson

Une drôle de lettre...

L’Atelier de la Neige

Histoire de Raphaële Glaux illustrée par Élisabeth Schlossberg

Histoire de Sophie de Mullenheim illustrée par Chantal Cazin

L’enlèvement du père Noël

Le petit lutin et la lune en voyage

Histoire de Raphaële Glaux illustrée par Chantal Cazin

Histoire de Raphaële Glaux illustrée par Élisabeth Schlossberg

Noël du bon pied !

Une montgolfière pas comme les autres

Histoire de Sophie de Mullenheim illustrée par Marie Quentrec

La sorcière et le vendeur de sapins Histoire de Charlotte Grossetête illustrée par Thérèse Bonté

Histoire de Charlotte Grossetête illustrée par Marie Quentrec

La véritable histoire de la mère Noël Histoire de Raphaële Glaux illustrée par Evelyne Duverne


Un cadeau original Histoire de Charlotte Grossetête illustrée par Carine Sanson

Le fabuleux Noël du sous-marin Histoire de Charlotte Grossetête illustrée par Marie Quentrec

La cueillette des rêves Histoire de Kathie Fagundez illustrée par Evelyne Duverne

Les vieux jouets Histoire de Raphaële Glaux illustrée par Marie Quentrec

Le père Noël a besoin de lunettes Histoire de Kathie Fagundez illustrée par Thérèse Bonté

L’incroyable voyage des santons de Noël Histoire de Cédric Glaux illustrée par Evelyne Duverne

Voyage dans la cheminée

Les douze coups de minuit

Histoire de Sophie de Mullenheim illustrée par Élisabeth Schlossberg

Histoire de Charlotte Grossetête illustrée par Élisabeth Schlossberg

Le baobab et la forêt de sapins

La lettre égarée

Histoire de Sophie de Mullenheim illustrée par Evelyne Duverne

Histoire de Raphaële Glaux illustrée par Thérèse Bonté

Patience le lutin

La poudre magique de Noël

Histoire de Charlotte Grossetête illustrée par Chantal Cazin

Histoire de Cédric Glaux illustrée par Carine Sanson

La longue attente de Noël

Une nuit bien agitée

Histoire de Cédric Glaux illustrée par Thérèse Bonté

Histoire de Sophie de Mullenheim illustrée par Chantal Cazin


1er décembre

La Porte magique Au royaume du père Noël, il régnait une grande agitation.

Les lettres des enfants affluaient par milliers, les lutins fabriquaient les jouets et les rennes s’entraînaient dans les forêts de glace pour être en forme le grand soir. Le père Noël, lui, voulait régler l’heure de son départ avec le gardien de la Porte magique, le vieux sorcier Merlock. Fermée

toute

l’année,

la

Porte

préservait le royaume féerique de Noël des curieux et des gens malhonnêtes.

8


Merlock était le seul à pouvoir l’ouvrir. Il ne prononçait la formule magique qu’une seule fois par an, le soir de Noël. Arrivé près de la Porte, le père Noël remarqua l’air abattu du sorcier. « Merlock ! Que se passe-t-il ? — Oh, j’essaie de former un nouveau gardien. Je me fais vieux et je suis fatigué. Mais ce n’est pas cette année que je partirai à la retraite. Regardez mes élèves, c’est la catastrophe ! » dit-il en désignant un groupe de jeunes sorciers. La Porte changeait de couleur : rouge, bleu, jaune, rose ; de motifs : des fleurs, des cœurs, des étoiles ; et de forme : rond, triangle, carré. Mais pas un seul gond ne grinçait. « Ils pourront toujours s’occuper de la décoration du royaume ! » s’exclama le père Noël dans un fou rire. Maké le renne écoutait avec attention leur discussion. Il aurait voulu accompagner le père Noël lors de sa tournée, mais il avait le vertige et ne pouvait pas voler comme les autres rennes. Alors, il prit une grande décision : « Je vais devenir le nouveau gardien ! » Tous les jours, il se rendait discrètement près de la grande Porte. Contrairement aux jeunes élèves qui ne pensaient qu’à s’amuser, il écoutait attentivement l’enseignement de Merlock. Au bout de quelques jours, il parvenait déjà à ouvrir les sacs à dos, les tiroirs et les coffres-forts.


Le soir du 24 décembre, le père Noël attendait devant la Porte sur son traîneau chargé de cadeaux lorsqu’un petit lutin arriva complètement affolé : « Père Noël, Merlock est malade, il est cloué au lit. » Les habitants paniquèrent : pas de Porte ouverte, pas de Noël ! Tous les élèves essayèrent de l’ouvrir, sans y parvenir. Maké s’avança timidement sous les ricanements des autres rennes : « Hé Maké, tu as perdu la tête ! Tu es un renne, pas un sorcier ! » Il se concentra malgré les moqueries et marmonna des mots incompréhensibles. Il virevolta sur lui-même et pointa sa patte d’un coup sec vers la Porte. Un éclair jaillit, puis un faible grincement résonna, enfin les deux battants s’écartèrent à la stupéfaction générale. Maké était très fier… « Maké, tu es un grand magicien, dit le père Noël. Je pense que Merlock a enfin trouvé son remplaçant. Joyeux Noël à tous ! » 10


2 décembre

Une drôle de lettre… C e matin-là, à quelques jours de Noël, le père Noël reçut une drôle de lettre : « Cher père Noël,

Je t’ai déjà écrit une lettre avec ma liste de cadeaux, mais aujourd’hui, il est

arrivé une catastrophe : ma petite sœur Camille a perdu son doudou Lapinou et le cherche partout. Elle est très triste ! Alors, s’il te plaît, père Noël, peux-tu

essayer de le retrouver et le lui apporter pour Noël ? Merci beaucoup, Tristan. »

Au début, le père Noël rouspéta un peu ! « Oh, ces enfants exagèrent ! À cette époque de l’année, j’ai autre chose à faire que me jeter à la poursuite de doudous égarés… » Mais, ému par le chagrin de Camille, il n’hésita pas longtemps. Il lança un grand avis de recherche de Lapinou et il envoya deux lutins détectives pour enquêter sur sa disparition. Les lutins interrogèrent les témoins : Piaf le moineau et Gaston le chat du quartier. Ces deux-là savaient toujours tout ce qui se passait.


« J’ai vu Lapinou tomber du sac de Camille, chanta Piaf. — Et moi, miaula Gaston, je l’ai vu se faire emporter jusqu’à la bouche d’égout. » Vite, vite, les lutins coururent jusqu’à la bouche d’égout. Pas de Lapinou ! « Saperlipopette, s’écrièrent les lutins, comment le retrouver maintenant ? » Heureusement, la lune avait lu l’avis de recherche du père Noël. Elle appela les lutins : « Lutins, j’ai vu le lapin que vous cherchez : il voguait sur la rivière pas plus tard qu’hier ! » Vite, vite, les lutins coururent au bord de la rivière. Pas de Lapinou ! Les lutins interrogèrent la rivière qui leur répondit : « Oui, je me souviens de ce lapin. Il s’est échoué un peu plus loin, là-bas, près des arbres. » Vite, vite, les lutins coururent… Et trouvèrent Lapinou, mais dans quel état ! Il était tout mouillé, tout déchiré et tremblant de froid. Ils le ramenèrent chez le père Noël le soir de Noël. Quand ce dernier vit le doudou, il s’écria : « Mais je ne peux pas l’apporter comme ça à Camille ! »


Alors, la mère Noël le gronda gentiment : « Laisse-moi faire et va finir de te préparer ! » Elle fit prendre un bon bain chaud à Lapinou qui claquait des dents et le frictionna entre les oreilles pour le réchauffer et bien le nettoyer. Puis elle l’enveloppa dans une grosse couverture et lui prépara une bonne soupe de carottes. Ensuite, elle répara tous ses accrocs, et elle posa une petite pièce sur sa patte. Lapinou était prêt ! Il sentait bon le savon de Noël et il était flambant neuf ! La mère Noël le déposa dans la hotte du père Noël et celuici le glissa sous le sapin de Tristan et Camille dans la nuit. Quelques jours plus tard, le père Noël reçut une nouvelle lettre :

« Cher père Noël,

Je te remercie de tous tes beaux cadeaux

et pour avoir retrouvé le doudou de ma sœur. Camille était très heureuse.

Elle ne l’a plus quitté et l’a traîné dans toute la maison.

Maintenant, il est tout poussiéreux et Camille l’aime comme avant ! Tristan. »

13


3 décembre

L’ enlèvement du père Noël

Il était une fois une méchante sorcière qui détestait Noël.

« Pouah ! criait-elle, tous ces horribles petits enfants, tous ces cadeaux, toute cette joie ! Beurk ! » Un jour, elle eut une idée diabolique. « Je vais enlever le père Noël ! Comme ça, les enfants n’auront pas de jouets ! » La veille de Noël, au lever du jour, elle se glissa dans l’étable où dormaient les rennes du père Noël. Elle donna à chacun une carotte ensorcelée. Puis elle s’enfuit.


Le soir, le père Noël attela les rennes, chargea le traîneau, puis s’envola pour sa tournée de cadeaux. En passant au-dessus de la maison de la sorcière, les rennes eurent soudain très mal au ventre. Le père Noël, inquiet, posa son traîneau. Alors, la sorcière, qui était aux aguets, se précipita sur lui. Elle pointa une baguette magique et ricana d’un air mauvais : « Prenez votre hotte et suivez-moi, père Noël. Sinon je vous transforme en chauve-souris ! » Elle conduisit le père Noël dans sa maison et l’enferma dans une petite pièce. Le père Noël n’était pas le seul prisonnier de la sorcière. Elle avait aussi enlevé la fée des Neiges, une amie du père Noël qu’elle détestait. « Nous devons trouver une solution, murmura la fée. Elle m’a volé ma baguette magique, mais j’ai un peu de poudre enchantée sur moi. — J’ai une idée, répondit le père Noël. Les jouets ! Ils vont nous sauver ! » Et le père Noël sortit de sa hotte un bataillon de petits soldats, un tigre en peluche et un cow-boy à cheval. « Saupoudrez-les de poudre enchantée ! » demanda le père Noël à la fée. Aussitôt dit, aussitôt fait et, en quelques secondes, les jouets prirent vie et se faufilèrent à travers les barreaux de la porte.

15


Achevé d’imprimer en septembre 2016 par Cayfosa en Espagne N° d’édition : 16127 Dépôt légal : octobre 2016


24 histoires magiques à lire chaque soir du 1er au 24 décembre pour patienter en attendant Noël !

Déjà parus :

5,95E France TTC

www.fleuruseditions.com


9782215128892 24 histoires pleines de magie pour attendre noël