Page 1

12,50 € TTC

Catherine Lamontagne

Jardinage

cu is

e,

n a r G

ine ...

Sded-mère -ê en i b , , lin g e

tr

Bricolage, pota

ai ,m ger

S e d

r e .. .

nd Gra

so n

,v o it u

Secrets de Grand-mère

Secrets de Grand-père

s t e ce r

père

ecrets

Catherine Lamontagne Sicogif Certified PDF LES PAOISTES


À Jean-Claude et Michèle, grands-parents adorables et pleins d’astuces.

Crédit photo couverture : George Marks (collection Hulton Archive)/Getty Images. Illustrations : Chloé Eve et Charlotte Fréreau. Direction éditoriale : Élisabeth Pegeon. Direction de création : Laurent Quellet. Direction artistique : Chloé Eve. Mise en pages : Les PAOistes. Suivi éditorial : Frédérique Chavance. Suivi de fabrication : Anne Floutier. Photogravure : Les PAOistes. N° d’éditeur : 49538 (F 11032) Achevé d’imprimer en mai 2011 par Estella (Espagne).

Ce livre a été imprimé avec des encres à base d’huiles végétales et sur du papier fabriqué à partir de pâte à papier issue de forêts exploitées en gestion durable.

© 2011, Éditions Rustica, Paris Dépôt légal : mai 2011 ISBN : 978-2-8153-0095-7 Rustica Éditions, une marque de Fleurus éditions www.rustica.fr www.fleuruseditions.com

P001-072-Secrets_GM.indd 2

24/03/11 12:30

Sicogif Certified PDF LES PAOISTES


o S

e r i a m m

Les plantes ..............................................................4

Fleurs du jardin................................................................ 5 Plantes d’intérieur ........................................................13

Les bouquets.......................................................... 19 Achat ou cueillette ........................................................20 Entretien..........................................................................21 Compositions et présentation .....................................23

La maison ...............................................................25 Nettoyage et entretien ..................................................26 Chasse aux odeurs ........................................................30 Linge ................................................................................35

Les animaux domestiques ..........................45 Chat ..................................................................................46 Chien ................................................................................47 Lapin ................................................................................49 Poisson ............................................................................49 Oiseaux ............................................................................50

Le bien-être .............................................................51 Bijoux, montres et lunettes .........................................52 Soins de beauté .............................................................53 Santé ................................................................................54

La cuisine ................................................................59 Fruits et légumes ..........................................................60 Pain, pâtes et riz ............................................................62 Lait, fromages et beurre ..............................................63 Œufs .................................................................................64 Confitures, sucre, miel et chocolat............................66 Gâteaux et farine ...........................................................67 Sel .....................................................................................68

Les détournements d’objets.......................... 69 Jardin ...............................................................................70 Maison .............................................................................70 Cuisine .............................................................................71

P001-072-Secrets_GM.indd 3

23/03/11 11:30

Sicogif Certified PDF LES PAOISTES


L

s e t n a l se p

Si je pense à ma grand-mère, c’est toujours entourée de fleurs qu’elle me revient en mémoire. Dehors comme dedans, elle passait beaucoup de temps en leur compagnie et ces dernières le lui rendaient bien. J’en ai gardé quelques trucs et tours de main !

P001-072-Secrets_GM.indd 4

23/03/11 11:30

Sicogif Certified PDF LES PAOISTES


Fleurs du jardin Ma belle amaryllis Joliment dressée sur sa grande tige, l’amaryllis apporte une touche de majesté au décor. Celles qui sont cultivées sur carafe pour fleurir les fêtes peuvent être jetées à la fin de leur floraison, car elles sont épuisées. En revanche, les autres peuvent trouver la force de refleurir tous les ans si vous continuez de les nourrir et de les arroser après floraison et surtout si vous leur offrez une période de « mise au sec » d’au moins trois mois avant de les rempoter dans un nouveau terreau.

Azalée Ma grand-mère a toujours prodigué les plus grands soins à cette beauté fragile. Pour la garder longtemps, respectez son amour de la fraîcheur, arrosezla avec une eau non calcaire et coupez les étamines et les pistils pour prolonger la floraison. Une fois que votre azalée est défleurie, enterrez le pot dans un coin du jardin jusqu’à l’automne, moment où vous le rentrerez à nouveau dans la maison avec un terreau tout neuf.

5

Bulbes éternels J’adorais, à la fin de chaque été, planter avec ma grand-mère des bulbes que j’oubliais pour les retrouver avec émotion en fleurs aux vacances de printemps. Son secret de beauté à « effet spectacle » consistait à les disposer en « grosses taches » (10 au minimum).

Ennemis du bulbe Bonne hauteur Si rien n’est précisé, sachez qu’un bulbe se plante généralement au fond d’un trou du double de sa hauteur, la pointe tournée vers le ciel. Exceptions faites pour la fritillaire impériale et le lys qui ont besoin de quatre fois leur hauteur et seront positionnés de biais pour éviter tout risque d’eau stagnante en leur cœur.

P001-072-Secrets_GM.indd 5

Une fois que l’on sait que le bulbe a horreur de deux choses, le vide et l’humidité, on imite ma grandmère qui a toujours banni de son outillage le plante-bulbe : il laisse un vide au fond du trou. Elle m’a appris à creuser un trou avec une petite pelle à main et à disposer au fond un lit de sable ou de gravillons. Cette indispensable couche drainante évite bien des déboires.

23/03/11 11:30

Sicogif Certified PDF LES PAOISTES


Mis en bas

Pelle indicatrice Au marqueur, reportez l’équivalent des mesures d’une règle sur votre pelle à main. Cette maîtrise de la profondeur du trou fera de vous le meilleur planteur de bulbe. Si vous inscrivez vos marques au vernis à ongles, enflammez les traces avant séchage complet, elles deviendront ainsi indélébiles.

Une fois les fleurs fanées et les tiges jaunies, les bulbes étaient extraits de terre par ma grand-mère. Ils étaient ensuite nettoyés et les plus beaux trouvaient place au garage (ou tout autre endroit sec et sombre), suspendus dans un vieux bas ou un vieux filet comme ceux où l’on vend les oignons, pour éviter les attaques des rongeurs.

6

Les plantes

Bulbe forcé Voir le printemps arriver un peu plus tôt dans la maison met le cœur en fête. C’est pourquoi, tous les ans, ma grand-mère forçait quelques bulbes pour égayer la maison au cœur des jours gris. Dès fin septembre – si on veut des fleurs à Noël –, elle mettait des bulbes au frais, dans le noir, dans un coin sombre du jardin ou dans le bac à légumes du réfrigérateur. Deux à trois mois plus tard, elle les ressortait, les plantait et les exposait à la chaleur et à la lumière ambiante… Croyant le printemps revenu, les fleurs bourgeonnaient. Magique, non ?

P001-072-Secrets_GM.indd 6

23/03/11 11:30

Sicogif Certified PDF LES PAOISTES


Jacinthe sur eau Pour parfumer l’hiver, installez fin septembre un bulbe de jacinthe sur une carafe « spéciale forçage » au col évasé. Glissez quelques grains de sel ou un petit morceau de charbon de bois dans l’eau pour la maintenir propre. Entreposez votre jacinthe dans un lieu chaud mais surtout sombre, et, quand le bouton floral est formé, sortez votre future jacinthe à la lumière. Une fois défleuri, le bulbe est épuisé, il sera donc inutile de le garder… mais vous pouvez toujours lui laisser une chance en le plantant dans un coin du jardin où, à défaut de refaire des fleurs, il pourra émettre des caïeux.

Capucine de compagnie

7

Notre aïeule appréciait surtout les capucines pour leur pouvoir d’attraction des pucerons. Elle en plantait un peu partout, mais surtout aux abords du potager et des aromatiques.

Dahlia Clématite Le secret de beauté des clématites : avoir la tête au soleil et les pieds à l’ombre. Voilà pourquoi on voit souvent à leur pied une tuile, une planche, ou, comme faisait ma grand-mère, une installation de plantes rampantes.

P001-072-Secrets_GM.indd 7

Plus la fleur est grosse et plus on l’aime ! Aidez votre dahlia à grossir en lui offrant régulièrement des apports en potasse et en phosphore, et coupez les boutons floraux latéraux pour bien mettre en valeur le bouton central. Pensez aussi, au moment de la mise en terre, à installer le tuteur dont la tige aura bientôt besoin, cela vous évitera de risquer de blesser le tubercule en l’installant plus tard.

23/03/11 11:30

Sicogif Certified PDF LES PAOISTES


Fuchsia Idéal pour colorer la mi-ombre, le fuchsia a besoin d’être régulièrement nettoyé de ses fleurs fanées pour rester florifère. Ceux dont les fleurs présentent du rouge ou de l’orange sont plus résistants au soleil que les fuchsias blancs et violets qui vivent plutôt à l’ombre.

Lys 8

Les lys constituent l’abri adoré des criocères, redoutables coléoptères de couleur rouge. Empêchez ces insectes friands de s’installer à leurs pieds en les mariant à une touffe d’armoise dont ils n’apprécient pas l’odeur.

Géranium Aussi étonnant que cela puisse paraître, le géranium aime l’étroitesse : dans un pot trop grand, il donnera plus de feuilles que de fleurs. En contrepartie, pensez à lui offrir une terre légère, sableuse avec une bonne couche drainante au fond. Si vous n’avez plus d’engrais à géranium, donnez-lui celui qui est utilisé pour les tomates, également riche en potasse. Nettoyez régulièrement les fleurs fanées pour stimuler l’apparition de nouvelles fleurs. Avant les premières gelées, rentrez vos jardinières dans un lieu frais et lumineux où elles passeront les mauvais jours avant de ressortir au printemps.

Les plantes

Hortensia

Dans les sols acides, l’hortensia s’épanouit naturellement en fleurs bleues. Si tel n’est pas le cas dans votre terrain, vous pouvez l’installer dans une fosse de terre de bruyère et de tourbe, ou incorporer de l’ardoise pilée, des clous rouillés ou de la poudre d’alun au pied de la plante. Évitez les arrosages à l’eau calcaire. Acidifiez l’eau courante en y ajoutant de la tourbe ou un peu de vinaigre avant de verser.

P001-072-Secrets_GM.indd 8

23/03/11 11:30

Sicogif Certified PDF LES PAOISTES


Glaïeul

Pour vos compositions florales, choisissez des tiges de glaïeul dont les fleurons commencent à peine à s’ouvrir. Avant de les plonger dans un vase, supprimez les trois boutons du haut et les feuilles du bas, vos bouquets dureront ainsi plus longtemps. Nettoyez ensuite régulièrement les fleurons fanés et pensez à rajouter de l’eau fraîche.

Belles graines Pour récolter les graines en fin d’été, retournez un sachet en papier sur la fleur en passe de devenir fruit. Liez bien autour de la tige. Une fois le fruit sec, coupez la tige, retournez en secouant, les graines restent ainsi ensachées, il ne reste plus qu’à les identifier afin de ne pas se tromper lors des semis.

9

Orchidées Les orchidées sont bien plus simples que l’on ne le pense… Profitez de leur floraison, puis oubliez-les dans un coin du jardin abrité du soleil. Donnez-leur de l’eau non calcaire (eau de pluie, de dégivrage, du robinet avec quelques gouttes de vinaigre) et de l’engrais spécial orchidées. Lors de leur retour dans la maison, offrez-leur des vaporisations régulières ou une bonne humidité ambiante et vous aurez sûrement le plaisir de voir vos orchidées refleurir.

P001-072-Secrets_GM.indd 9

Acidophiles Déposez au pied des plantes de sols acides (hortensia, azalée, camélia, rhododendron…) vos feuilles de thés infusées et les restes de thé froid. Elles apprécieront.

23/03/11 11:30

Sicogif Certified PDF LES PAOISTES


Rosier À la plantation de votre rosier, n’enterrez pas le point de greffe. Ce dernier, repérable à son « petit bourrelet », doit affleurer la surface. Enfouissez de la cendre de bois et des gousses d’ail dans la terre pour stimuler votre rosier et chasser les pucerons. Quand il sera en fleurs, prolongez sa beauté en ajoutant de la levure de bière à l’eau d’arrosage (2 à 4 cuillerées à soupe pour un arrosoir de 8 litres).

Démêlés « Les cheveux, comme les racines, doivent être démêlés » disait ma grandmère qui observait toujours le « chignon » des plantes caché dans le pot avant d’acheter. Si les racines tournent sur elles-mêmes, la plante manque d’espace et demande un rempotage urgent. Si le chignon est trop dense, la plante ne s’en remettra peut-être pas, elle a trop attendu. Mieux vaut alors la laisser.

10

Sécateur ami

C’est immanquablement armée d’un sécateur que ma grand-mère parcourait les allées de son jardin, taillant ici et là sans retenue. En effet, le nettoyage régulier des fleurs fanées est la clef d’un jardin fleuri. L’idée initiale de la plante n’est pas de vous offrir des fleurs colorées mais de se reproduire. Lorsqu’elle est privée de ces ex-beautés toutes prêtes à monter en graines, elle se voit obligée d’en émettre d’autres…

Les plantes

Patience

P001-072-Secrets_GM.indd 10

Aux premiers rayons printaniers sachez vous montrer patient. Généralement, on meurt d’envie de fleurir le décor de ces ravissantes annuelles colorées, mais préférez suivre les conseils des anciens et attendez le passage des saints de glace (mi-mai). Un simple coup de gel peut anéantir vos efforts en une seule nuit.

23/03/11 11:30

Sicogif Certified PDF LES PAOISTES


Son franc Toquez les pots vides avant tout achat pour vérifier leur état. S’ils vous renvoient un son clair, tout va bien, mais si le son est sourd, il risque d’y avoir un défaut. Mieux vaut alors reporter votre choix sur un autre article.

Annuelles Vous aimez la profusion florale ? Pincez les jeunes plants pour les forcer au maximum à ramifier et supprimez régulièrement les fleurs en passe de faner pour stimuler la plante à en produire de nouvelles. Autre atout de cette méthode : les pucerons aiment les feuilles tendres ; si vous les privez de leur garde-manger, ils iront voir ailleurs.

Associations d’aromatiques Pas loin de la cuisine, on trouvait deux coins parfumés chez mes grands-parents, celui des aromatiques « du soleil » qui aiment les sols plutôt secs (aneth, citronnelle, laurier, romarin, sauge, thym…) et celui des aromatiques de mi-ombre qui apprécient les sols plus frais (ciboulette, coriandre, basilic, cerfeuil, estragon, persil…). Cette séparation avait l’avantage de faciliter l’entretien de ces plantes.

11

Été indien En souvenir d’un voyage au Canada, ma grand-mère tentait tous les ans de s’offrir un peu d’été indien grâce à ses érables, liquidambars et autres prunus prêts à changer de couleur. Ses astuces : pas mal d’eau pendant la période estivale et un bon coup de sec à l’entrée de l’automne. L’éclat durait plus ou moins longtemps, mais il attirait toujours les regards et l’admiration.

P001-072-Secrets_GM.indd 11

23/03/11 11:30

Sicogif Certified PDF LES PAOISTES


Invasion mentholée Bien installée au frais, la menthe prend vite ses aises… Sachez la maîtriser en la cultivant dans un grand pot que vous enfouirez dans le sol, mais en laissant le bord du pot dépasser (sinon elle passe par-dessus). Taillez-la en coupant les tiges au ras du sol, cela stimule les nouvelles pousses.

Un petit verre ? Non, je ne rêvais pas, ma grand-mère servait bien les fonds de vin rouge à ses plantes fleuries. Ajoutés à l’eau d’arrosage, tannin et autres éléments nutritifs étaient les bienvenus dans ses plates-bandes (où il régnait parfois une surprenante petite odeur de vinaigre !).

12

Pot à fraisiers

Les plantes

Pratiques sur les terrasses et balcons, les pots à fraisiers offrent un vrai décor fleuri en un minimum de place. Pour les planter passe encore, mais pour les arroser, ce n’est pas toujours simple, l’eau ressortant généralement par les trous supérieurs avant d’atteindre le fond. La solution : fichez au cœur du pot, au moment où vous mettez la terre, un large morceau de tuyau plastique bouché en son fond mais perforé de plusieurs trous sur toute sa hauteur (opération facile à réaliser avec une pointe chauffée). Orientez les trous vers le sol afin que la terre n’y pénètre pas. Le haut du tube doit affleurer ou dépasser du sol afin qu’il soit facile à remplir à chaque arrosage.

P001-072-Secrets_GM.indd 12

23/03/11 11:30

Sicogif Certified PDF LES PAOISTES


Plantes d’intérieur

Économisons la terre Lors de la mise en place d’un gros pot ou d’une jarre, vous pourrez gagner un peu de légèreté en posant au fond, par-dessus la couche drainante, un pot de terre cuite retourné. Vous économiserez sa masse en terreau, et les racines se répartiront sur son pourtour.

Fond de pot

Pour la couche drainante indispensable en fond de pot, ma grand-mère avait toujours de côté des bouts de pots ou de terrines cassés. Un jour, elle a également découvert que les coques de pistache, noix ou noisette pouvaient faire office de lit de protection tout en étant plus légères que les tessons. Pour alléger ses suspensions, elle complétait son mélange avec des flocons de polystyrène. Pour éviter que la terre épaississe et colmate la couche drainante et que l’eau n’y passe trop vite avant de se répandre sur le sol, elle la recouvrait d’une vieille serpillière ou d’un morceau de feutre de jardin. Dans certains petits pots, elle utilisait même de vieux sachets de thé en lit drainant.

13

Terre et pots propres Lors du changement de la terre de vos plantes en pots, nettoyez la nouvelle terre, surtout si elle vient du jardin, car elle cache parfois de redoutables petites bestioles. Répartissez-la dans un grand plat et passez-la au four ou versez dessus de l’eau bouillante avant de la laisser sécher avant utilisation. Idem pour les pots qu’il faut bien nettoyer avant utilisation.

P001-072-Secrets_GM.indd 13

23/03/11 11:30

Sicogif Certified PDF LES PAOISTES


Sur la terre Quand on arrose, on vise le sol et pas le pied de la plante qui n’a pas toujours envie d’être mouillé.

Eau plus riche À l’heure où les économies d’eau sont de mise, pensez à garder l’eau de cuisson des légumes, les fonds de théière, l’eau des vases ou des aquariums enrichie en déchets organiques. Une fois refroidie, cette eau de récupération riche en sels minéraux sera parfaite pour arroser les plantes.

14

Arrosage

Les plantes

Eau non calcaire Neutralisez le calcaire des eaux d’arrosage en versant un peu de citron ou de vinaigre dans l’arrosoir. Vous pouvez également utiliser l’eau de pluie ou du dégivrage de votre frigo.

P001-072-Secrets_GM.indd 14

La plante compte sur vous, et le bon apport d’eau est une des clés de longévité pour les plantes d’intérieur. Écoutez ma grand-mère qui confirme qu’il est préférable d’accuser un oubli qu’un excès d’eau. Si les racines restent un moment en terre sèche, elles respirent et se reposent alors qu’en terre constamment humide, elles étouffent et meurent. Tâtez, grattez et enfoncez toujours un doigt dans la terre avant d’arroser pour être sûr que c’est le bon moment.

23/03/11 11:30

Sicogif Certified PDF LES PAOISTES


À fond Pour pouvoir les arroser en profondeur, tous les pots de fleurs de ma grandmère étaient équipés d’entonnoirs formés d’une bouteille en plastique déculottée et enfoncée tête en bas dans la terre au pied de la plante.

Suspension Les plantes en panier suspendu, c’est chic, mais dans la maison, au moment de l’arrosage, tout se complique. Pas facile d’abreuver les belles sans mouiller le sol. Après mûre réflexion, ma grand-mère a eu l’idée de poser des glaçons sur la terre, loin des tiges pour éviter que le froid ne les brûle. En fondant, ils humidifiaient doucement la motte.

15

Coup du crayon

Pour savoir si une plante en pot a soif, vous pouvez vous fier à son allure bien sûr, mais il est aussi possible de tapoter le pot : un son sourd signale une terre encore humide, un son sec, un besoin d’arrosage. Et pour compléter votre estimation, enfoncez un doigt ou un crayon sur une dizaine de centimètres. S’il ressort humide et terreux tout va, mais s’il est sec, agissez.

P001-072-Secrets_GM.indd 15

23/03/11 11:30

Sicogif Certified PDF LES PAOISTES

49538_apercu  

S e c re t s de J ardinage, linge, bien-êtr e , c u is in e ... Catherine Lamontagne