Page 1

Mensuel féminin / juin 2015 / 3€ / n°160

{100% luxembourgeois} Mode

Pas un été sans short!

Sexo

L'orgasme

Reportage

Education, famille…: vers une politique plus moderne

Beauté

O sole mio


juin 2015 - n°160

édito

sommaire

JO Chacun y est allé de ses arguments, le oui ou le non, a illustré bon nombre de papiers. Ça y est nous y sommes, le 7 juin, c’est demain… Je crois que l’on peut se sentir «chez soi» dans son pays même si on ne parle pas correctement la langue, simplement parce que l’on a choisi d’y vivre, d’y élever ses enfants, d’y travailler ou d’y créer des entreprises, et de ce fait, de participer activement à son économie. Mais. Peut-on parler de démocratie quand on oublie 44% de la population? Aujourd’hui les résidents qui ne votent pas,

Tendances

04 Shopping Elle 06 Shopping Lui 10 Love It J-14 avant la Fête des Mères 24 Défilés Le meilleur de la fashion week 26 Créateur Christine Bekart, de l’or entre les mains 28 Mode Pas un été sans short! 38 Zoom sur le vert 39 Trends

Bien-être

ceux dont l’opinion ne compte pas, correspondent à 44% de la population, mais demain, est-ce que le pourcentage pourrait s’inverser? Est-ce cela qui effraie les partisans du non? Multiculturalisme et multilinguisme font du Luxembourg, un pays ouvert, atypique, attrayant où il fait bon vivre, il est peut-être temps d’intégrer ceux qui ne se sentent pas luxembourgeois, mais

78 Psycho Modeuse ou maso 80 Vivre autrement Et si on vivait sans télé? 82 Beauté O sole mio 86 Miroir, miroir Taches, on aura leur peau 88 Must Have 90 Test beauté Oenobiol Topslim® 92 Santé Les bipolaires, entre excitation et dépression 95 Sexo L'orgasme

qui pour rien au monde ne vivraient ailleurs…

Maria Pietrangeli

Concrètement

58 Business Les jobs a saisir en 2030 72 Vos droits L’état des lieux en matière de bail à loyer 74 Finances Le Marché de la Finance Verte

64 66

Culture Musique Livres

68 70

Société

08 Confidences Laurence Klopp… une jeune femme cheveux au vent 18 Portrait people Johnny Depp: «La musique est mon premier amour» 20 Rencontre Misch Feinen… Sur toutes les scènes 40 Reportage Education, famille…: vers une politique plus moderne 76 Enquête La pauvreté infantile, une réalité à Luxembourg 96 Chris a testé… les chaussettes dans les sandales 112 Inside Luxembourg

Tentations

17 Concours 52 Maman Changer de cap professionnel après l’arrivée de bébé 62 Rendez-vous… sur femmesmagazine.lu 97 Évasion Paris, lumières du monde 100 Banc d’essai Jeep Wrangler: cool Altitude… 101 Designer Design en folie – Piero et Barnaba Fornasetti 102 Sphère Déco Les plus beaux décors de séries TV… chez nous! 106 Shopping Déco 108 Gourmandises Vous avez dit «veggie»? 114 Horoscope

Agenda Cinéma

édité à 20 200 exemplaires contrôlés CIM

Retrouvez Femmes Magazine sur Facebook

Retrouvez-nous sur www.femmesmagazine.lu!


04 Elle shopping

ELLE shopping

Maria Black Jewellery

Rock, mais chic et discret, un bijou à porter en toutes occasions. Rouge Coco Shine Insoumise

La caution girly: le rouge qui claque.

Paule Ka

On adore le côté 60’ de ces solaires de star.

H&M

Rien de tel qu’un panier pour booster le côté bobo de la tenue.

Ba&Sh

Coup de cœur de la rédac’ pour la robe en coton anglais, dans un esprit très virginal. So preppy.


06 lui shopping

LUI shopping Eau Sauvage Cologne, Christian Dior

Un des plus grands classiques de la parfumerie française pour homme. En version Cologne, ultra trendy pour l’été. Ça va faire mâle! Zara

Des solaires justes parfaites. Trendy.

Louis Vuitton

Un bijou classe et chic. Le comble de l’élégance au masculin.

Adidas

Les superstars, némésis de la Stan Smith, les nouvelles stars de l’été.

H&M

Une tenue sporty chic pour notre homme. Mention spéciale pour les derbys zébrées.


confidences

08

LAURENCE KLOPP… une jeune femme cheveux au vent dominique sander-emram

Une silhouette élancée, des yeux bleus rieurs derrière des lunettes qui lui servent parfois de serre-tête, le sourire généreux, Laurence Klopp séduit d’emblée. Son écriture aussi. Elle fait partie de ces écrivains révélés sur le tard dont les tiroirs remplis d’histoires loufoques changent à jamais le quotidien du lecteur, mettent son monde à l’envers et lui font regretter de ne pas l’avoir connue plus tôt. Confidences d’une conseillère économique qui pratique l’art de l’autodérision avec talent. Vous avez récemment publié un recueil de nouvelles, La Dame à la mise en plis mauve, retenu parmi les quatre finalistes pour le Prix luxembourgeois du livre et qui a remporté le Prix spécial du Jury. La création artistique est-elle une tradition familiale? A priori, non, car mes parents ont embrassé des carrières très sérieuses de directeurs de banque, mais en y réfléchissant un peu… J’ai une tante, une cousine qui dessinent magnifiquement bien; des parents amoureux de la peinture. Ce qui nous unit, c’est l’amour pour les belles choses, l’art tel un fil rouge, tout comme l’imaginaire, l’humour et la dérision... L’autodérision est un point commun à tous les membres de ma famille. Certains sont plus drôles que d’autres, c’est vrai, mais pour tous l’humour est un moyen fort utile de dire les choses sans vexer. C’est parfait pour des êtres qui ne sont pas de bons communicants!

Votre livre est constitué de nouvelles. Qu’est-ce qui les caractérise? Le point commun ce sont des personnages très «communs», mais à qui il arrive des choses «hors du commun»; l’imaginaire y joue un rôle important... un petit détail qui fait que l’histoire n’est plus «banale». Je raconte avec humour des histoires sérieuses que je qualifierais de légèrement surréalistes.

Pourquoi cette forme littéraire? Par paresse peut-être! J’aime quand ça va vite; j’ai très peu de patience; c’est probablement la raison pour laquelle j’aime travailler sur des projets. Ils ont un début et une fin. J’ai beaucoup d’admiration pour les gens qui écrivent tous les jours de manière très disciplinée et «pondent» de longs romans. Cela me rendrait «dingue» de faire au quotidien la même chose. Je reconnais que c’est un très grand luxe que de pouvoir passer, comme je le fais, d’une activité à une autre.

Vous aimez beaucoup les vieilles dames et en particulier celles aux mises en plis mauves… C’est exact. J’aime bien les vieilles personnes. Peut-être parce que je garde de merveilleux souvenirs des vieilles dames en tailleur, aux mises en plis impeccables et aux cheveux mauves de mon enfance. J’allais souvent rendre visite à l’une de mes grands-tantes à la fondation Pescatore. J’y ai reçu bon nombre de sucreries!


09

{J’aime} L’humour à partir du second degré Travailler sur des projets qui me mettent au défi

{J’aime pas} L’absence de curiosité et la négativité.

Comment ce livre s’inscrit-il dans votre parcours de conseillère économique? Il ne s’y inscrit probablement pas. J’ai la grande chance de pouvoir faire beaucoup de choses qui m’intéressent sans devoir rendre des comptes à personne, sans devoir me justifier, et toutes ces activités s’inscrivent dans mon parcours personnel. Mon métier de conseillère économique n’est que l’un de mes parcours. J’apprécie d’être indépendante, car je peux choisir mes priorités et mes projets. J’aurais du mal à travailler dans le secteur financier vissée toute la journée à un bureau. Je vais en forêt et j’emporte avec moi mon ordinateur. J’y fais le tri dans mes pensées. J’adore également les terrasses de café en ville. En fait, je considère ces moments comme du pur luxe. Je suis hors du temps et je regarde les autres s’agiter.

A lire votre CV, vous n’êtes pas du genre à vous tourner les pouces, n’est-ce pas? Non, je travaille même beaucoup. Mais je ne suis pas quelqu’un de très stressé. Je crois simplement que j’ai une autre manière de travailler que les autres. En forêt ou en terrasse, j’ai souvent de très bonnes idées!

Vous êtes également membre actif de l’Emergency Rescue Unit Benelux de la Croix-Rouge. Pouvez-vous nous dire en quoi cela consiste? C’est une équipe de volontaires de la Croix-Rouge qui peut être mobilisée en cas de catastrophes naturelles pour aller aider sur place. La présence de cette ERU, en charge de la logistique et de la distribution de vivres n’est pas toujours indispensable; pour l’instant elle n’a pas été appelée à intervenir au Népal. Il est inutile que toutes les équipes à travers le monde se mobilisent. Là-bas, ils ont actuellement besoin de fonds pour la reconstruction et l’aide directe aux personnes qui ont tout perdu.

Votre participation bénévole aux missions de l’ERU est-elle compatible avec un métier «classique»? Tout est compatible avec tout, c’est une question de volonté, d’intérêt et de priorités. Le but est de se développer et d’avancer. Mon travail rémunéré me permet de faire des choses qui le sont moins ou pas du tout. Mais ne vous y trompez pas. Bénévole ne signifie pas altruiste. J’en retire quelque chose.

Vous effectuez également des missions d’observation dans le cadre d’élections. D’où vous vient cet intérêt pour la politique et pour ce genre de missions? J’estime qu’on ne peut avancer et se développer en vase clos. Les voyages et la rencontre avec d’autres cultures et d’autres personnes sont une très grande richesse pour moi, cela remet les priorités en place et apprend une certaine humilité qui est à mon avis la base de tout apprentissage. Cela me permet de revenir les pieds sur terre. Le monde, ce n’est pas le Luxembourg; nous vivons ici dans un pays très protégé qui ne reflète en rien le reste du monde.

De nombreux voyages émaillent votre parcours professionnel. Quelles sont vos destinations favorites? J’aime l’Afrique et surtout Madagascar. C’est un pays extraordinaire; un peu comme si un monde entier se retrouvait sur une seule île. De la couleur de peau des gens à la végétation en passant par les cultures, il y a toutes les variations.

Ces multiples expériences à l’étranger vous ont-elles donné l’inspiration? Bien sûr, tous les voyages sont inspirants, mais il ne faut pas nécessairement partir loin...

Quels sont vos projets? Continuer à recevoir des projets intéressants en tant que conseillère économique qui me permettront de financer des projets intéressants au niveau humanitaire et personnel.


love it

10

J-14 avant la Fête des Mères! Dernière ligne droite pour dénicher la perle rare, le plus joli des cadeaux qui comblera de bonheur la femme de votre vie! Qu’elle soit hippie chic, rock, rêveuse ou séductrice, Femmes Magazine a sélectionné des présents d’exception!

Paule Ka

Pandora

Dior

Tommy Hilfiger

Ikea

Cacharel

Ice Watch


love it

12

rock

Dior

Pepe Jeans London Levis

Maria Black Jewellery

Barbara Bui The Kooples

Zadig&Voltaire

Dom Perignon Christian Louboutin


love it

14

hippie

B-Barns

Swatch

Diptyque Aymara x A suivre

Clio Goldbrenner

Loft Design By

Mango

Kate & Jules

Twice as Nice

Gianvito Rossi


Des idées cadeaux à gogo de 0 à 99 ans Figurines de Collection - Textile pour Adultes et Enfants Accessoires - Jouets - Mobilier - Papeterie xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Barbapapa - Tintin - Disney - Smiley - Monsieur Madame Les Schtroumpfs - Les Minions - Peppa Pig - Craftholic Little Giraffe - Fariboles…

32 rue Beaumont à Luxembourg Tél.: 28 77 56 46 |


love it

16

séductrice

Salvatore Ferragamo

Chanel

Armani Privé

Givenchy

Lou Paris M.A.C.

Swarovski

Vanessa Tugenhaft

Louis Vuitton


Concours Tentez votre chance, 10 montres à gagner!

Jouez avec Femmes Magazine et Just Cavalli en partenariat avec Passion’elle en répondant à la question suivante: Quelle chanteuse française est la star de la campagne printemps-été Just Cavalli 2015?* (voir sur www.femmesmagazine.lu)

Réponse:

Entre luxe et prestige, cette montre est dédiée aux femmes actives et affirmées. Just Paradise est réalisée en cuir et acier inoxydable et est dotée d’un mouvement quartz et d’un verre minéral. Le bracelet façon panthère s’accorde parfaitement au boîtier. Just Paradise de Just Cavalli est destinée aux esprits libres.

Nom:.................................................................................. Prénom:. . .................................................... ...................... Année de naissance:............................. ...................... Adresse complète:................................. ...................... ...................................................................... ......................

téléphone:. . ............................................... ...................... email:.......................................................... ......................  J’accepte de recevoir des informations liées à Femmes Magazine

Découpez ou recopiez ce bon sur papier libre, renvoyez-le avant le 30 juin 2015 à: Femmes Magazine - Concours Cavalli/Passion’elle 74 rue Ermesinde - L-1469 Luxembourg Offre réservée aux personnes majeures - Une seule réponse par adresse Règlement du concours sur demande.


©Transcendence'/Belga Movies Management

portrait people

18

JOHNNY DEPP

«La musique est mon premier amour» Catherine Nitelet-Vedder

Du pirate des Caraïbes au loup qu’il interprète dans Into the Woods, on pourrait croire que Johnny Depp essaye de cacher ses rides sous le maquillage, mais quand on l’a face à soi, son charme bohémien fait toujours autant d’effet, même à 51 ans!


19

Toujours aussi original avec ses jeans troués, son borsalino et ses bijoux clinquants, Johnny Depp n'a pourtant rien d'exubérant. Son attitude humble, sa réserve et sa voix douce donnent envie de s'assoir auprès d'un bon feu de camp et se laisser bercer au son de sa guitare...

Possédez-vous toujours le côté sombre qui faisait souvent parler de vous à vos débuts? Je pense que nous sommes tous nés avec un côté obscur. Quels que soient mes démons, ou quels qu'ils aient été dans le passé, j'ai toujours été attiré par les gens qui partagent cette perception. C'est ce que je partageais avec Marlon Brando. Le courant est tout de suite passé entre nous, nous nous comprenions à un niveau profond et jusqu'à sa mort, ce lien ne s'est jamais rompu... J'ai toujours admiré les artistes qui n'étaient pas poussés par l'ambition, ils sont avides d'apprendre et passionnés, mais jamais prétentieux.

Comment vous décririez-vous aujourd'hui? De quoi suis-je fait? Les ingrédients sont nombreux et variés (rires)! Dès l'enfance, notre environnement et nos expériences nous forgent... C'est bizarre, et assez difficile, d'expliquer qui je suis. Il m'est définitivement plus aisé d'analyser la nature de mes personnages.

Le Capitaine Jack Sparrow ne vous colle plus trop à la peau? C’est un de mes problèmes, il est toujours là! Il n’a jamais complètement disparu. Je ne peux pas l’arrêter (rires)!

Votre vie a-t-elle foncièrement changé depuis le succès des Pirates des Caraïbes? Ce n'est pas de ma faute, j'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour me faire virer du premier Pirates, mais ça n'a pas marché (rires)! Après avoir survécu une vingtaine d'années de carrière basée essentiellement sur des échecs, il est intéressant de voir quand quelque chose fonctionne auprès du public. C'est étrange, car je n'ai jamais rien changé à ma façon de jouer, ma méthode a toujours été la même. Le fait que les gens décident d'aller voir mes films me surprend toujours.

N’avez-vous jamais porté de masque pour vous déplacer incognito? Je me suis déjà baladé avec des déguisements ridicules allant jusqu’à porter un bandana sur la tête, me coller un faux nez et une barbe qui me donnaient des faux airs de ZZ Top, mais je trouve que malgré ma notoriété, je m’en sors plutôt bien.

Vos enfants vous trouvent-ils branché? Jack et Lily-Rose sont assez intelligents pour ne pas venir me voir lorsqu'il est question d'ordinateur... Et c'est pareil pour les devoirs (rires)! Pour tout ce qui touche à l'Histoire, le futur et la musique, ça va. Mais les maths et le reste, laissez tomber (rires).

Vous donnez de plus en plus de concerts, la musique est-elle votre nouvelle passion? Je ne me suis pas lancé dans une carrière musicale parce que j’ai réussi au cinéma, mais la musique est mon premier amour. J’en fais depuis que je suis gamin et je n’ai jamais arrêté. Dernièrement, on s’est rendu compte que je ne me débrouillais pas trop mal et depuis, on m’invite de plus en plus à jouer de la guitare avec des groupes célèbres; c’est une expérience incroyable!

Passer le cap de la cinquantaine ne vous a pas trop déprimé? Ça aurait pu être pire, j’aurais pu ne jamais passer le cap des 50 (rires). C’est ça qui aurait été vraiment déprimant!

Etes-vous religieux? Dieu, le Père Noël, les cloches de Pâques, la petite souris... Vous les avez déjà v us? Pas moi... Mes valeurs ne vous paraissent sans doute pas très spirituelles, mais dans le fond, je ne dédaigne pas les religions organisées, les gens peuvent croire ce qu'ils veulent. Si quand je meurs, j'ai la bonne sur prise de me retrouver dans un endroit super cool où on joue de la musique, je ne m'en plaindrai sûrement pas. C 'est mieu x que de se faire bouffer par les vers (rires)!


rencontre

20

©Sven Becker

Misch Feinen Sur toutes les scènes Plasticien et musicien, Misch Feinen a un agenda bien rempli. Entre expos, concerts, travail graphique et écriture expérimentale, ce jeune artiste trentenaire aime mêler les genres et croiser les projets. Une véritable effervescence artistique porte ce créatif d’un tempérament calme et convivial. Rencontre en toute simplicité. KARINE SITARZ

Le rendez-vous est fixé au Grand Théâtre, à mi-chemin entre son atelier, son chez-lui dans l’est du pays, et la méridionale Esch-sur-Alzette pour un vernissage dans le cadre de la Nuit de la Culture. Juste le temps de partager quelques bribes d’une aventure artistique toute fraîche encore. Au Grand Théâtre, Misch Feinen répète Friture Henriette um Tour, virée nomade, multiforme et goûteuse pour les 20 ans du fameux collectif d’artistes indépendants Maskénada. Au menu, cinq semaines de culture et de frites (oui, oui, avec la fameuse friterie Henriette) dans cinq villes du pays. Un projet à la salsa pimentée Maskénada, assaisonné d’épices nostalgiques et déjantées, qui mêlera théâtre, film et «T dansant», associera karaoké et orgue de Barbarie, pour faire revivre vingt ans d’une aventure menée in situ, mais toujours hors des sentiers battus. Misch Feinen en assure la direction artistique avec Serge Tonnar, qu’il a rencontré avant son entrée en 2011 dans le collectif où il est très impliqué. Avec Maskénada, il multiplie les projets pluridisciplinaires et participatifs, comme récemment «Plan(g) B» autour de la poésie du quotidien dans le quartier et avec les habitants de Bonnevoie. Il y a fait de belles rencontres, notamment avec Pe’l Schlechter, oncle du poète Lambert Schlechter et pionnier des arts graphiques au Luxembourg, «toujours très engagé et qui a su garder un esprit


21

{Questions À la volée} Un livre de chevet: In eigener Säure de Nico Helminger Un artiste: Sonja Vordermaier Un musicien: Chilly Gonzales Une destination: Rome Un coup de gueule: Qu’un pays ne reconnaisse pas son potentiel culturel Un rêve: Les photos que je ne pourrai jamais prendre jeune et une énergie positive, alors qu’il a largement dépassé les 90 printemps». La musique a toujours été présente dans la vie de Misch Feinen. Grâce à sa mère, qui enseignait le chant dans l’école de musique d’Echternach où le jeune Misch, après quelques années de piano, se tournera vers les impressionnants ensembles de percussions, séduit par leur allure d’installations autant que par leurs sonorités. Au seuil des années 1990, il s’essaie aux percussions classiques, sous la direction de Boris Dinev tout juste exilé de sa Bulgarie natale. Au fil du temps, Misch se nourrit de jazz, de funk et de soul, devient batteur au sein de plusieurs groupes à commencer par Spleen et Legotrip de Serge Tonnar (une cinquantaine de concerts par an et le plaisir d’y retrouver Boris Dinev en invité). Du côté de l’expérimental et de l’impro, Misch se produit de temps à autre avec Luciano Pagliarini, des fameuses Brigades d’Intervention Musicale, et Jean-François Charbonnier, bidouillant de nouveaux «sons industriels» comme pour la fête des hauts fourneaux à Belval en juillet dernier. Cet environnement industriel habite l’œuvre plastique de Misch Feinen. Un travail en résonance avec le monde sidérurgique, le patrimoine industriel et le monde ouvrier. L’enfant d’Osweiler, qui a grandi avec pour horizon des paysages ruraux, a toujours été attiré par le sud minier et cette sidérurgie dans laquelle sa famille a travaillé des générations durant. Il se rappelle avoir été très impressionné par la démolition de l’usine de Dudelange, «répertoire de formes et de couleurs très fortes». Il s’est familiarisé avec ce paysage «plastiquement très riche, très complexe» à travers la photo puis venu à la sculpture suite à un atelier autour du fer forgé, s’est naturellement tourné vers l’acier, matériau qu’il récupère et qu’il a appris à travailler en autodidacte. «L’acier me fascine, sa texture, sa couleur, son odeur, il y a quelque chose de charnel, une relation physique avec ce matériau.» Misch Feinen, qui multiplie les workshops avec les élèves, garde un très beau souvenir du projet «Heavy metal», mis en place en 2010 avec la Philharmonie et l’OPL, avec Jhang Meis et les apprentis de l’ancien centre de formation d’ArcelorMittal à Differdange qui ont créé plusieurs sculptures en acier exposées à la Philharmonie. Autant de passerelles tendues entre le monde de l’usine et le monde de l’art. Au-delà du paysage industriel, le bâti, l’urbanisme et l’architecture, ensembles créés et transformés par l’homme, sont au cœur de l’œuvre plastique et

visuelle de Misch Feinen attiré, tout petit déjà, par les paysages que peignait son grand-père. Adolescent, il se lancera dans les arts plastiques dans son lycée à Echternach avant de poursuivre ses études à Strasbourg. S’il a un moment envisagé d’enseigner, il en abandonnera pourtant vite l’idée. Lorsqu’il rentre au Luxembourg, il démarre avec un stage professionnel de deux ans dans un bureau d’architecture, photographiant les projets pour les documenter. Il enchaînera avec un job dans une agence de graphisme, apprenant des tas de choses sur le terrain, mais se rendant bientôt compte qu’il manque de temps pour développer ses propres projets. En juillet 2012, Misch Feinen décide donc de faire le grand saut. Il devient artiste indépendant et s’en sort plutôt bien. Il multiplie les projets, intéressé par une foultitude de choses, continuellement stimulé par ce qui l’entoure, vivant dans un bouillonnement créatif permanent. Selon lui, «il y a assurément quelque chose dans l’air du temps qu’il faut capter et attraper au vol». Il a ainsi besoin d’être partout, de toutes les créations, sur toutes les scènes et dans tous les milieux. Last but not least, il se tourne depuis quelque temps vers l’écriture expérimentale et la poésie sonore, passion transmise par Jean-François Robic et Germain Roesz, deux de ses profs de Strasbourg. Il joue avec les mots, avec les sonorités de la langue maternelle, écrit quelques opus dans un état d’esprit dadaïste, monte sur scène pour des lectures. Il aime la poésie et le slam et a récemment accompagné les poètes du 8e Printemps des Poètes-Luxembourg. Misch Feinen a une belle actualité. Il expose tant au Luxembourg (e.a. au LABO du Casino-Luxembourg) que dans la Grande Région (à la TUFA à Trèves), récemment avec Marco Godinho, bientôt avec Christian Frantzen. Il n’hésite pas à s’investir dans les projets insolites (celui du souterrain Hamilius ou de l’ancienne galerie Bradtke), en développe de nouveaux au cœur de friches reconverties du bassin minier. Et pendant ce temps, il poursuit ses concerts avec Legotrip, ses travaux graphiques pour Maskénada (il a signé le concept artistique, la mise en page et les dessins du fameux «Bopebistrobuch»), car pour Misch Feinen «il y a toujours quelque chose à faire et à partager sur le terrain du pluridisciplinaire… à commencer par un bon plat et un bon verre avec les amis».

Misch Feinen www.mischfeinen.com


LES LECTRICES DE FEMMES MAGAZINE

ONT TESTÉ FACTORY 4 Le mercredi 20 mai, Femmes Magazine a donné rendez-vous à quelques lectrices au Factory 4 pour un moment sportif entre filles. Après une visite de la salle, les gagnantes de notre concours ont suivi une séance de personal training, un cours collectif, avant de pouvoir se prélasser dans l’espace wellness. Pour finir l’après-midi en beauté, toutes ont profité de l’afterwork, organisé tous les mercredis, pour déguster un délicieux jus de fraise – qui a fait l’unanimité – et quelques amuse-bouches bien mérités! L’occasion pour nous de leur poser quelques questions sur leur ressenti… Alors, comment avez-vous trouvé la salle Factory 4?

Rosy, assistante Stéphanie, assistante communication J’ai adoré le personal training, même si c’était super dur! (rires). Mais le coach est vraiment encourageant et ça donne envie d’aller plus loin! En plus, il est ultra souriant, dynamique et s’adapte à notre niveau!

C’était très chouette ce moment. J’ai adoré l’endroit et son côté indus’ chic et branché. J’ai été bluffée par la taille Il y a une bonne amde la salle et la qualité biance, le personnel de l’équipement. est très souriant Et puis, la salle est jolie et accueillant, et le lounge est vraiment pas guindé du tout! top. On peut même seulement y venir pour déjeuner ou pour boire un verre. C’est un club vraiment adapté à tout le monde.

Fanny, assistantedocumentaliste

Julie, banquière C’était difficile! Bon, il faut dire que ma dernière séance de sport datait du lycée! (rires). Mais cette salle me laisse une impression super positive, elle n’est pas impersonnelle, et ça aide à détourner l’attention du sport à donc, on a envie d’y aller!


Appro

u

les lecvée par trices de Femm Magaz es ine

Adeline, indépendante

Amandine, documentaliste La salle est vraiment très bien, elle me rappelle celles que je fréquentais à Paris pour le côté ultra chic et sympa. Les vestiaires sont tops, et plutôt dans un esprit intimiste, ce qui est rare dans les salles de sport en général. Coup de cœur pour le personal training, on sent que ça travaille!

Bénédicte, secrétaire médicale Le cadre est vraiment sympa et l’espace wellness très bien. Les cours ont un bon niveau. Le plus de la salle, c’est le côté restauration. L’endroit est parfait pour passer un bon moment.

4 rue François Hogenberg

C’est très chouette, ici! L’ambiance et le personnel sont ultra sympa. Et l’espace lounge Lucille, étudiante est vraiment un plus. J’aime bien le concept J’ai adoré l’ambiance. de venir faire du sport, C’est une salle parfaite puis se détendre pour les femmes, un buvant un verre. on se sent à l’aise, Et il y a une jolie terrasse on n’a pas l’impression d’être regardée par tout pour les beaux jours! Le matériel est top le monde. Ça change et on est bien encadrées vraiment des autres pendant les cours. salles où j’ai pu aller. Le coaching est vraiment Je ne vois pas ce qu’on pourrait demander sympa et les vestiaires de plus. sont au top. Gros coup de cœur pour l’espace wellness: c’est génial de pouvoir terminer sa séance par un sauna ou un hammam.

L-1735 Luxembourg - Gasperich

info@factory4.lu

www.factory4.lu

Anne, assistante La salle est ultra claire, avec des grandes baies vitrées, c’est super agréable. Le spa aussi est très joli, c’est une bonne idée, pour se détendre après la séance. Avec l’institut et l’espace coffeerestauration-lounge, c’est vraiment un endroit chouette pour les gens qui travaillent dans le secteur!

Tél.: + 352 27 12 37


Défilés

24

dior

©AFP PHOTO ALEXANDER KLEIN

C’est au cœur du Louvre que Raf Simons a présenté sa collection printemps-été 2015 devant un parterre éblouissant. Le créateur signe un ensemble de tenues contemporaines qui fait référence à un vestiaire spatial: jupes boules, combinaisons d’astronautes, vestes volumineuses… On aime les fleurs qui parsèment cette collection. Cet esprit printanier apporte de la légèreté aux coupes comme toujours, parfaites.


le meilleur de la fashion WEEK

chloé

©AFP PHOTO BERTRAND GUAY

Clare Waight Keller présente pour sa collection printemps-été 2015 une ligne toute en textures. Elle joue avec les matières et les oppose. Elle présente à la fois des tenues fluides qui flottent sur les corps et des looks aux matières plus rudes en utilisant le denim brut sur quelques robes et tailleurs. Cette collection aux volumes majoritairement vaporeux appelle à la quiétude estivale, on imagine les tops marcher sur la plage, cheveux au vent.

25


interview créateur

26

Christine Bekart, de l’or entre les mains

Historienne d’art, c’est l’amour des bijoux anciens, découverts au gré de son parcours professionnel, chez Sotheby’s London qui ont poussé Christine Bekaert à se lancer dans l’univers de la joaillerie. Puis la découverte de l’Inde, c’est la révélation. Fascinée par le travail des orfèvres bengalis et émerveillée par la beauté des pierres, elle décide de sauter le pas et de se lancer dans l’aventure de la création. Rencontre avec une esthète. alité erview en intégr Retrouvez l'int

SARAH BRAUN

lu

mesmagazine.

sur www.fem

première création et est resté, depuis, un porte-bonheur.

Où puisez-vous votre inspiration? Partout autour de moi. Lorsque je vais en Inde, c’est toujours une incroyable source d’inspiration, mais d’une façon plus large, la nature me touche et m’apporte beaucoup. Je puise également dans les bijoux anciens pour trouver de nouvelles idées.

Vous êtes historienne d’art, comment êtesvous venue à la création de bijoux? Deux facteurs sont entrés en compte. Je suis diplômée de l’Ecole du Louvre à Paris et j’ai travaillé chez Sotheby’s, à Londres, dans les tableaux. C’est là qu’est née ma passion pour les bijoux anciens. J’ai immédiatement été fascinée. Puis, en 1999, je suis partie en Inde et là ça a été une véritable révélation. Je suis tombée en amour pour ce pays, et j’y vais d’ailleurs depuis plusieurs fois par an. C’est là-bas que j’ai découvert les pierres, mais aussi, et surtout, le savoir-faire et la tradition des bijoux indiens. De pures merveilles, de véritables pépites d’orfèvrerie. J’ai commencé par acheter des bijoux anciens pour les revendre, puis je me suis mise au dessin. J’ai également suivi quelques cours de gemmologie, à Anvers. J’étais alors prête à me lancer.

C’est là qu’est né Tikli. Non, pas tout à fait. A mes débuts, je réalisais des bijoux en or et pierres. Il y a deux ans, mes clients m’ont suggéré de créer des bijoux moins chers, des pièces que l’on peut porter plus facilement, au quotidien, à la plage, par exemple. C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à travailler avec du vermeil, mais toujours en gardant des pierres de couleur. Tikli naissait alors.

Pourquoi ce nom? En langue hindoue, cela signifie «papillon». C’est un motif que j’aime particulièrement, car cela me rappelle un souvenir dans les jardins d’un des palais au Rajasthan. Le papillon a été ma

Quelles seront les influences pour la collection FW 15/16? Je tiens à toujours garder mon style, mes collections s’articulent autour de pièces fortes, des must-have, et chaque saison, j’y ajoute quelques pièces plus fashion.

On sent une véritable prise de distance vis-à-vis des lignes stéréotypées, des tendances? La mode m’inspire, un peu, mais je ne souhaite pas faire du «fashion». Ce que je veux, c’est créer des pièces intemporelles, des bijoux qui racontent une histoire. Je pense avoir davantage l’approche d’un artiste que d’un designer de mode. J’ai une autre sensibilité, je suis plus vers la sensualité, l’émotion. Et surtout, je suis fascinée par le savoir-faire des artisans de Jaipur, qui créent des pièces fabuleuses et tellement singulières.

La femme Tikli? Elle est coquette, féminine, aime la mode, mais n’est surtout pas une fashion-victim! ça non! La femme Tikli, c’est peut-être Noémie Schellens, une jeune soprano belge de 30 ans, qui est ma nouvelle égérie: intemporelle, élégante, exaltée, déterminée. J’aime les femmes qui ont une passion et qui la vivent jusqu’au bout, des femmes assez fortes, mais qui gardent une certaine fragilité. Certes l’apparence est importante, mais il doit y avoir quelque chose de plus profond derrière.

Portez-vous vos créations? Oui, bien sûr! Et je les associe à des pièces que je déniche dans les salles de vente. Comme pour les vêtements, je mélange les styles, les pièces plus ou moins coûteuses. Mon but est d’obtenir une belle harmonie avec des bijoux divers, de provenances différentes.


CHÂTEAU ET PRIEURÉ DE CONS-LA-GRANDVILLE VOS ÉVÉNEMENTS D’EXCEPTION SÉMINAIRES, RÉCEPTIONS, HÉBERGEMENTS

RUE DU CHÂTEAU F- 54870 CONS-LA-GRANDVILLE Tél.: +33 3 82 44 99 00 contact@closdelorraine.com | www.closdelorraine.com


mode

28

Retrouvez +

de mode lu

mesmagazine.

sur www.fem

Pas un été sans short! Cet été, le short ne se porte pas seulement sur la plage, il investit nos dressings bien avant les vacances. On le porte au bureau, très chic avec une veste de tailleur ou en soirée avec paire de compensés. Court ou bermuda, l’été 2015 rend les modeuses accros à cette toute petite pièce qui sera le hit de la saison! Découvrez la sélection de Femmes Magazine pour un été 100% short.

Bershka


mode

29


mode

30

Ba&sh


mode

31

The Kooples


mode

32

Paule Ka


mode

33

Cop Copine


mode

34

Topshop x Zalando


mode

35

New Look


mode

36

Zadig&Voltaire


mode

37

Mango


zoom sur

38

zoom sur

le vert

2

Cette pochette aux pierres effet émeraude illumine votre soirée.

Ba&sh

L'astuce beauté Essie / Yves Saint Laurent

3

Pas un été sans Panama!

Zadig&Voltaire

L'inspiration

4

Même nos accessoires se mettent au vert.

gErard darel

DIOR

Chloé

A shopper: un bracelet hippie-chic pour un été parfait.

5

1

Sacha Quelle couleur porterons-nous cet été? Le vert nature sera le must-have de notre dressing estival.

Salvatore Ferragamo

6

De la tête au pied, la tendance verte est partout.

H&M


39

TRENDS Quelles sont les dernières nouvelles qui agitent la planète fashion? Résumé de ce qu’il faut savoir et de ce qu’il ne faut surtout pas manquer… aurélie guyot

mode

Ave! Voici déjà plusieurs saisons qu’on la porte avec plaisir… ça tombe bien, la spartiate est aussi de mise cet été, mais en version intégrale! Elle se lasse de la malléole jusqu’au genou, et se la joue total look: toute en perles et plumes chez Brother Vellies, en anneaux dorés © Brother Vellies chez Guiseppe Zanotti, en cuir argenté et effet miroir chez Roger Vivier… A associer avec une petite robe noire ou au combo jupe en jean et tee-shirt loose. mode

Fine broderie

© Iris van Herpen

Talents

expo

Iris van Herpen, créatrice de mode néerlandaise, est l’un des noms de la couture à ne surtout pas perdre de vue. Une rétrospective lui est d’ailleurs consacrée au High Museum of Art d’Atlanta. Fortement marquée par son passage chez Alexander McQueen, Iris van Herpen propose une mode sculpturale: robe squelette, ossature en fanons de baleine, combinaison lacée de cuir… Poétique, à la frontière du réel et surprenant, mais magnifique et émouvant à la fois. Iris van Herpen: Transforming Fashion, jusqu’au 16 mai 2016, plus de renseignements sur www.high.org

video

MODE

Petits bikinis Chez quelle marque shopper notre nouveau maillot de bain? Ne cherchez plus, on a déniché pour vous les créations signées Albertine. On adore les imprimés ville de Saint-Tropez, Venice Beach ou encore Biarritz, déclinés en 1 ou 2 pièces. Look pointu assuré, peu importe la plage de vos vacances! Rendez-vous sur www.albertine-swim.com ©Albertine

Gros coup de cœur pour la griffe Maison Labiche! Cette petite marque vous propose des teeshirts et des sweats douillets et bien coupés pour toute la famille… mais avec le petit-truc ©Maison Labiche en plus: une irrésistible broderie faite main. A personnaliser soi-même, ou à piocher dans la collection existante: Crazy in Love, Daenerys, James Dean, Bruce Wayne… Simple, originale, excellente idée cadeau pour vos proches… ou pour vous! Rendez-vous sur www.maisonlabiche.com

Vidéo mystère

Le couturier Martin Margiela est un des mystères de la mode contemporaine: aucun portrait de lui ne circule, et cette personnalité secrète entretient sa légende en n’accordant aucune interview. Il fut diplômé de la prestigieuse Académie des Beaux Arts d’Anvers la même année que Dries Van Noten ou encore Ann Demeulemeester, et fonda sa marque Maison Margiela en 1988. Son style atypique séduit par ses créations déconstruites au look futuriste. Un documentaire, réalisé par l’écrivaine new-yorkaise Alison Chernick tente de percer le mystère et retrace la carrière du créateur. Martin Margiela: The Artist is Absent, à visionner sur yoox.com, thecorner.com et shoescribe.com

Retrouvez-nous sur www.femmesmagazine.lu/Mode


reportage

40

Education, famille…:

vers une politique plus moderne Réforme des allocations familiales, du congé parental, mesures en faveur de l’équité des chances de réussite scolaire des enfants… 2015 et 2016 s’annoncent comme des années charnières en mesure de politique appliquée à la famille. SARAH BRAUN


41

Aujourd’hui, il n’y a plus une vie de famille, mais des vies de famille. Chacun suit ses choix, en fonction de tant de critères, qu’il est désormais impossible d’établir une norme: les familles recomposées ou monoparentales prennent de plus en plus de place dans la société au détriment de la famille «traditionnelle», qu’on a connue il y a quelques décennies. En 2015, 70% des femmes exercent une activité professionnelle au Grand-Duché. Certaines doivent travailler pour faire vivre leur famille, d’autres le font par choix personnel, des questions d’indépendance financière ou toutes autres raisons. Des décisions qui ne doivent pourtant pas les empêcher de s’épanouir au sein de leur foyer. Il était donc plus qu’urgent d’adapter les lois à ces nouveaux modes de vie. «Il était temps de réformer la politique familiale. La société va bien plus vite que les lois! Les familles ont changé, les mentalités ont évolué. Il était impossible de s’obstiner avec une politique familiale érigée dans les années 70, quand les femmes restaient à la maison. A l’heure actuelle, 54% des mariages finissent en divorce. C’est une réalité. Nous nous devions de nous adapter à ces changements sociétaux», affirme résolument Corinne Cahen, ministre de la Famille. Même constat du côté du ministère de l’Education. Claude Meisch souligne que la réalité des familles n’est plus la même qu’il n’y a ne serait-ce que 20 ans et que le gouvernement se devait d’adapter sa politique en ce sens. A la base de cette réflexion, le constat, notamment, de l’augmentation flagrante de la pauvreté infantile au cours des dernières années (cf. Enquête p.76). Parmi les raisons de cette hausse, la plus forte proportion de familles monoparentales qui ne parviennent plus à assumer les diverses charges. «Il y a désormais trop de situations précaires qui sont engendrées par des divorces, pour les hommes, c’est vrai, mais aussi et

surtout pour les femmes, et notamment celles qui se placent sous l’autorité financière de leur mari. C’est pourquoi la politique actuelle entend lutter contre cette dépendance. Les mères de 2015 n’ont plus rien à voir avec leurs propres mères. La nouvelle génération connaît plus tard l’expérience de la maternité – entre 25 et 30 ans pour le premier bébé. Forcément, leurs vies sont totalement différentes de celles de leurs aînées. Le gouvernement doit les aider à pouvoir poursuivre une vie professionnelle quand elles le souhaitent, nous ne voulons surtout pas inciter les gens, et notamment les femmes, à rester à la maison», explique Claude Meisch.

Un congé parental facilité Premier pas dans cette direction, la réforme du congé parental, qui a été présentée au mois d’avril et qui vise à encourager les parents à en bénéficier en le «démocratisant». Corinne Cahen s’explique: «jusque 1999, faire le choix de prendre son congé parental n’était pas du tout entré dans les mœurs. Il y a eu une grosse évolution des mentalités depuis 15 ans, même si cela n’est pas encore évident pour les pères. Favoriser l’accession au congé parental permettra, de mieux concilier vie de famille et vie professionnelle au sein du foyer, tant pour les hommes que pour les femmes.» Pour ce faire, une hausse des indemnités a été prévue – de 1922,96 euros par mois (montant du salaire social minimum non qualifié) à 3200 euros (pour un contrat temps plein), car la question des ressources était l’un des principaux freins à faire ce choix. Ainsi Laurent explique qu’il s’est «longtemps posé la question de prendre son congé parental. Mais la perspective de voir les revenus de notre foyer baisser avec toutes les conséquences que cela engendrait m’a fait décider de ne pas sauter le pas». Et force est de constater qu’il est loin d’être le seul dans ce cas: 42% des personnes interrogées par l’ILRES, parmi celles ayant droit au congé parental, y ont renoncé à cause du montant des indemnités estimé insuffisant. Si le gouvernement insiste sur le fait que ces aides ne doivent pas éloigner les parents de leur profession, il met un point d’honneur à souligner qu’il est fondamental de dégager du temps pour les parents afin qu’ils puissent s’occuper de leurs


reportage

42

enfants, tout du moins durant une partie bien déterminée de leur vie. Un moment donc particulier, qui a été rendu flexible par la réforme. Dès lors, il n’y a plus un congé parental, mais des congés parentaux, que les parents pourront prendre au moment qu’ils jugent le plus opportun, en fonction de leur profession, de l’évolution de leur carrière, de la vie de famille et des besoins de leur enfant. Désormais, il sera donc possible de prendre ce congé parental jusqu’aux 6 ans de l’enfant (contre 5 ans jusqu’à présent). Autre modification apportée par la réforme, et non des moindres, une protection accrue contre le licenciement durant cette période. Sophie, mère d’une petite fille de 4 ans et enceinte de la seconde, avoue «avoir eu peur d’annoncer à son patron son choix de prendre le congé parental pour Emma, mon premier enfant. A l’époque c’était très mal vu dans ma boîte, et je pensais vraiment qu’une telle décision pouvait provoquer mon licenciement. Fort heureusement, cela n’a pas été le cas et je suis bien plus sereine pour l’arrivée de Mila.»

{Les chèques-service et les frontaliers} C’est acté. A compter de la rentrée 2016, les frontaliers pourront, eux aussi, bénéficier du chèque-service. Une mesure très attendue, qui doit sa mise en place aux déboires de l’épineux dossier des bourses. «Nous étions sous observation de la Cour de Justice Européenne, nous ne voulions pas reproduire les mêmes erreurs, avoue Claude Meisch. Qui plus est, il était normal que ceux qui contribuent au développement économique du pays bénéficient des mêmes avantages.» Ainsi, toutes les structures, au Grand-Duché, mais aussi en France et en Belgique qui répondent aux exigences luxembourgeoises en matière d’éducation, notamment en ce qui concerne le multilinguisme, pourront bénéficier du chèque-service. «L’ouverture des frontières est une réalité contre laquelle nous ne pouvons lutter. C’est pourquoi nous voulons que certaines politiques sociales, à l’instar de notre encadrement des structures d’accueil, soient exportables», précise encore le ministre.


LA CRÈCHE Pour les enfants de 2 mois jusqu’à 4 ans. Horaires en semaine: 5h - 22h. LE FOYER Pour les enfants à partir de 4 ans jusqu’à 12 ans. L’AIR TRAMP A DÉCOUVRIR Le MEILLEUR pour la psychomotricité de vos enfants. Un outil LUDIQUE dont les activités se déclinent à l’infini. LA HALTE GARDERIE Un endroit où l’on peut déposer son enfant juste pour quelques heures. Service baby-sitting de nuit pour les WE (réservation obligatoire). GARDERIE DU SAMEDI De 7h jusqu’à 19h. Nombreuses activités à thème: ateliers poterie - zumba ateliers cuisine - éveil artistique.

CRÈCHE LES P’TITS BOUCHONS 10, rue de l’avenir L-3895 Foetz |Tél.: 26 55 02 98 / 691 94 63 42

WWW.LESPTITSBOUCHONS.LU |


reportage

44

«Le Luxembourg a un grand défi à relever, celui de permettre aux enfants d’avoir les mêmes chances de réussite.» Vers une politique nataliste? Autant de points qui tendent à faire penser que le Luxembourg, dont le taux de natalité demeure parmi les plus bas (1,55 enfant par femme en 2013), s’orienterait vers une politique nataliste? Réponse négative de la part de Claude Meisch, qui revendique surtout que «la plupart des gouvernements qui se sont engouffrés dans cette direction ont échoué. L’Allemagne est un exemple». Avant de préciser que ces choix étaient en premier lieu dictés par l’évolution manifeste des mentalités.

«Donner les mêmes chances aux enfants» Autre volet de cette évolution de la politique familiale, la réforme des allocations familiales est elle aussi dans les starting-blocks. «Le Luxembourg offre les prestations les plus élevées d’Europe, explique Corinne Cahen, et nous entendons maintenir cela. En revanche, avec l’évolution des schémas familiaux, et notamment les familles recomposées, le système était devenu si compliqué qu’on ne pouvait pas se permettre de conserver l’ancienne façon de calculer le montant des allocations que reçoit chaque famille. C’était vraiment au

{Création d’une Zukunftskeess} Le ministre de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse a également en prévision une réforme de la Caisse nationale des prestations familiales, sur laquelle planche actuellement un groupe interministériel. Il travaillera à réorganiser le financement, le fonctionnement ainsi que l’organisation de la future Caisse pour l’avenir des enfants, Zukunftskeess. Celle-ci rassemblera au sein d’une seule entité la gestion des prestations en espèces existantes (allocations familiales, allocation rentrée scolaire, congé parental…), ainsi que le volet financier de prestations en nature pour l’accueil et l’encadrement dans le domaine de la petite enfance. (Source: gouvernement.lu)

cas par cas. Désormais, le montant est de 265 euros par enfant, quel que soit le nombre d’enfants.» A souligner également qu’aucune famille de sera lésée par cette réforme puisque cela ne concernera que les naissances à venir. Les allocations seront inchangées pour les familles qui avaient déjà un ou plusieurs enfants. Une réforme qui vise à un certain équilibre, mais surtout, qui promeut une fois de plus l’équité des chances. «Le Luxembourg a un grand défi à relever, explique Claude Meisch, celui de permettre aux enfants d’avoir les mêmes chances de réussite. On connaît déjà l’influence du milieu social sur la réussite scolaire de l’enfant. A cela s’ajoute au Grand-Duché une donnée considérable, et non des moindres, celle de la langue. Le clivage dû à ce facteur existe, nous ne pouvons pas le nier. Les enfants qui ne parlent pas le luxembourgeois à la maison sont d’emblée défavorisés. Il est fondamental d’agir pour éviter cela.» Aux changements pécuniaires vont donc s’ajouter plusieurs mesures favorisant l’égalité des chances.

Les structures d’accueil en question Qui dit petite enfance, famille et éducation dit forcément structures d’accueil. A fortiori quand les deux parents travaillent. Au Luxembourg, en 2015, ce sont pas moins de 49 000 places d’accueil pour les enfants de 0 à 12 ans qui ont été recensées, réparties comme suit: 346 crèches à vocation commerciale, 60 crèches d’état, 349 maisons-relais et 689 parents de jour. Une offre généreuse et florissante. Voire très florissante. Trop, peut-être? Toujours est-il que cela a amené le ministère de l’Education Nationale à se pencher sur la question. En début d’année a été présenté le premier volet des mesures destinées à mieux encadrer les structures d ’accueil. Rien d ’étonnant quand on sait l’évolution fulgurante du nombre de crèches privées que le GrandDuché a connu ces dernières années. Il était en effet plus que légitime de se poser la question du bien-fondé de cet essor, qui semblait devenir le nouveau modèle de business à la mode. Un sentiment partagé par le gouvernement qui entend «investir dans la qualité, et ce dès le plus jeune âge, bien avant l’entrée à l’école», explique le ministre de l’Education, avant de poursuivre: «le nombre de places en crèche a doublé ces dernières années. C’est une bonne chose d’un côté, puisque cela répondait à une vraie demande. C’était une nécessité. D’un autre côté, nous veillerons à l’avenir au développement qualitatif de ces structures. Cette initiative, réglée par la loi 64/10, visera à assurer le cadre qualitatif des crèches. Jusqu’à présent, le gouvernement imposait des normes sur la surface, la sécurité et le personnel. Il était évident qu’il manquait une dimension, et l’une des plus importantes à vrai dire, puisqu’il s’agissait de veiller à la garantie du travail pédagogique effectué par les structures. Les crèches sont une aide pour les parents, c’est vrai, mais en premier lieu pour les enfants. Elles doivent contribuer de manière qualitative à leur


reportage

46

développement social, culturel et poser les premiers jalons de leur éducation.» Une mesure qui semble évidente, même si elle risque de faire grincer des dents du côté des structures d’accueil, qui y voient une barrière supplémentaire quant à l’obtention des agréments nécessaires. D’autant que, si elles ne sont pas respectées, les crèches se verront alors retirer le financement par le biais du chèque-service. «Nous commencerons par avertir, rassure cependant Claude Meisch, avant d’en arriver à ces mesures plus radicales. Crèches déjà existantes ou nouvelles structures, privées ou publiques, tout le monde sera logé à la même enseigne», assure-t-il également. Quand on lui demande si cette mesure ne vient pas un peu tard, il acquiesce «c’est vrai, mais mieux vaut tard que jamais. C’est d’ailleurs pour cela que cette mesure fait partie du premier volet.»

Les langues dans le collimateur Quant à la deuxième phase, elle interviendra en 2016, pour la rentrée et consistera à assurer aux enfants de 0 à 3 ans un accueil multilingue de très haute qualité. «Il y a un très grand paradoxe dans notre pays. Les enfants qui parlent déjà le luxembourgeois chez eux vont plutôt dans les crèches communales où la langue véhiculaire est le luxembourgeois; tandis que les enfants qui parlent d’autres langues à la maison s’orientent plus vers des crèches où l’on parle le français. Ça devrait être l’inverse. On sait que les facultés d’apprentissage sont décuplées durant les premières années de la vie, il faut donc en profiter et faire en sorte que l’apprentissage des langues se fasse à ce moment. Il s’agira de familiariser les enfants avec le luxembourgeois et le français avant leur entrée à l’école publique.» Une volonté que salue également Corinne Cahen qui précise à ce sujet que «l’école fondamentale luxembourgeoise repose sur trois piliers: les mathématiques, le luxembourgeois et le français.» Mieux préparer les enfants à intégrer ces langues contribue ainsi également à une meilleure répartition des chances de réussite. C’est dans cet ordre d’idée qu’a également été décidée la création d’une école gratuite, basée à Differdange, fondée sur le modèle de l ’Ecole Européenne, qui prendra ses quartiers dès la rentrée prochaine. En effet, si l’ouverture était initialement programmée pour 2020, tout a été fait pour


CRÈCHE BIDIBUL:

PLACE À LA NOUVEAUTÉ!

Depuis le 10 mars 2015, la crèche Bidibul, à Foetz, a changé de direction. Sous la houlette de Sonia et Amhid, les nouveaux directeurs, la dynamique équipe de 12 éducateurs répond présent pour accueillir vos enfants du lundi au vendredi de 5h à 21h. De 32 à 50 places!

fixe. Cela rassure l’enfant et permet de créer un contact pri-

Idéalement située dans la zone commerciale de Foetz, la

vilégié avec les parents qui connaissent quel est leur référent

crèche Bidibul s’agrandit pour pouvoir accueillir 20 enfants

au sein de l’équipe.

supplémentaires à partir de septembre. En tout, ce sont donc 50 places – «mais pas plus», précise Sonia – afin de rester une crèche familiale, un point fondamental du projet pédagogique de la crèche.

HORAIRES DU LUNDI AU VENDREDI DE 5H À 21H

«Apprends-moi à faire seul», la méthode Montessori

Un programme riche et varié

Parce qu’elle a été convaincue de ses bienfaits sur le dévelop-

Chaque semaine, la crèche Bidibul organise différents ateliers,

pement de ses propres enfants, Sonia a fait le choix de suivre

comme des cours de cuisine, ou – une nouveauté à compter

la méthode Montessori au sein de sa crèche. Elle est donc

de la rentrée – des cours de luxembourgeois. Des sorties sont

ancrée au cœur du projet pédagogique de la crèche et toute

également régulièrement organisées: piscine, parc Merveil-

l’équipe a été formée en conséquence.

leux… tout a été pensé pour le plaisir des enfants!

LANGUES VÉHICULAIRES FRANÇAIS – LUXEMBOURGEOIS – PORTUGAIS

Bien manger! Les repas sont confectionnés chaque jour sur place, avec amour et à partir de produits frais. Les menus sont toujours équilibrés et respectent les besoins alimentaires spécifiques à chaque âge. Allergies, intolérances, régime particulier? Pas

Une équipe pleine d’optimisme

de souci, la crèche s’adapte au goût des enfants et au choix

C’est une équipe ouverte d’esprit, soudée, jeune, toujours de

des parents, afin de toujours travailler main dans la main.

bonne humeur et dynamique qui est présente pour s’occuper chaque jour de vos enfants. Un état d’esprit qui fait également partie des valeurs véhiculées par la crèche.

CRÈCHE BIDIBUL

Il est important que les enfants aient des repères. Aussi, la

6 rue des artisans L-3895 Foetz

direction a fait le choix que chaque éducateur ait un groupe

Tél.: 26 17 55 42


reportage

48

que le projet progresse plus rapidement. Ainsi, si les locaux définitifs ne pourront décemment être livrés dès la rentrée prochaine, les enfants feront leur rentrée dans des bâtiments préfabriqués, afin d’avoir accès dans les meilleurs délais à ce nouvel enseignement. Pourquoi Differdange? «Parce que le sud du pays se caractérise par une forte présence de la communauté internationale, qui, de plus, tend à s’accroître. En outre, le centre et la capitale sont d’ores et déjà dotés de plusieurs écoles de ce type, à l’instar du lycée Athénée qui propose un Bac international ou du lycée Michel Lucius avec son A-Level, une filière totalement adaptée aux élèves d’origine étrangère qui arrivent au Luxembourg à un âge déjà avancé. A terme, nous voulons que chaque région du pays dispose d’un tel établissement. Il nous faut d’ailleurs encore nous pencher sur le cas du Nord.» Une initiative largement saluée par le corps enseignant, puisque nombreux sont les professeurs à avoir manifesté leur souhait de rejoindre le lycée de Differdange. Un projet qui fait partie d’une politique éducative qui vise, à terme, à davantage se diversifier afin de coller à la multiplicité des profils d’élèves dans le pays: enfants qui arrivent avant 3 ans ou plus tard, Luxembourgeois, enfants de résidents étrangers… In fine, le gouvernement travaille pour que, quel que soit le profil linguistique de l’élève, tous aient les mêmes chances d’avoir accès à un enseignement de qualité et adapté à leurs besoins, et à leur projet professionnel.

Une réflexion à l’échelle européenne Résolument, le Luxembourg est au cœur de l’Europe. Lui qui faisait partie des membres fondateurs va d’ailleurs assurer la Présidence de l’Union à partir du 1er juillet. Une belle opportunité que compte saisir le ministre pour mettre les questions d’éducation au cœur des débats. «Même si nous savons que les questions éducatives ne sont pas une priorité de la Présidence, je veux tout de même thématiser plusieurs sujets, parmi lesquels la question difficile du décrochage scolaire, de la petite enfance et du multilinguisme. Il s’agira plus d’un échange de bonnes pratiques qui sera incontestablement enrichissant, tant pour nous que pour les autres pays européens. S’il y a bien un pays qui doit ouvrir la voie sur ces questions, c’est bien le Luxembourg et sa situation démographique et linguistique si atypique», affirme le ministre.

«S’il y a bien un pays qui doit ouvrir la voie sur ces questions, c’est bien le Luxembourg et sa situation démographique et linguistique si atypique», affirme claude meisch» Récap’: la réforme du congé parental, ça consiste en quoi? Pourquoi une réforme? favoriser la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle; créer une relation solide entre l’enfant et ses parents; mieux répondre aux besoins des parents; augmenter la proportion des pères en profitant pour favoriser l’égalité des chances; augmenter le nombre de personnes qui y ont recours. Offrir plus de flexibilité aux employeurs et employés pour trouver une solution adaptée à leurs besoins. Le montant de l’indemnité? Il a été revu à la hausse. Il sera calculé sur les 12 mois précédant la demande de congé (heures supplémentaires incluses) et compris entre 1922,96€ et 3200€ par mois (pour un contrat temps plein), et ne devra en aucun cas être plus élevé que le salaire perçu avant le congé parental. Quand en bénéficier? Le congé parental pourra être pris par les deux parents. Le premier devra le prendre à la suite du congé de maternité / d’allaitement / d’accueil, alors que l’autre pourra le prendre jusqu’à l’âge de 6 ans de l’enfant. Les parents pourront choisir parmi les congés parentaux suivants: Pour le 1er et le 2e congé parental: 6 mois à temps plein; 12 mois à mi-temps; 4 mois à temps plein; 8 mois à mi-temps. Pour le 2e congé parental, un congé parental fractionné est envisageable, en accord avec l’employeur (réduction du temps de travail sur une durée déterminée). Mais le plan de congé parental devra être élaboré à l’avance avec l’employeur. Celui-ci sera obligé d’accepter un congé parental à plein temps, mais pourra refuser un congé à mi-temps ou fractionné à condition de proposer une alternative (le demandeur a droit à un entretien avec l’employeur pour


Crèche de 2 mois à 4 ans Foyer de jour de 4 ans à 12 ans

La crèche

Les activités

Langues

- 3 groupes: 2 mois à 2 ans/2 ans à 4 ans/4 ans à 12 ans - Bâtiment de 3 étages de 450m2 - Jardin de 480m2

Activités sportives en dehors de la crèche et activités variées dans notre enceinte.

Luxembourgeois, français, portugais, allemand, anglais, italien.

Les plus Une aide aux devoirs / Les éducatrices accompagnent les enfants à leurs activités sportives extérieures / Une grande aire de jeux extérieure / Les repas frais sont cuisinés sur place / Les enfants scolarisés sont pris en charge à la sortie de l’école / Ouvert de 5h du matin à 21h du lundi au samedi inclus.

Crèche privée agréée par le Ministère de la Famille Chèques services acceptés 42 Rue Pierre Frieden L-4560 Differdange | Tél.: 26 58 29 50 | Gsm: 691 57 09 16

info@lescolombes.eu


reportage

50

définir un modèle de congé parental flexibilisé). Si le demandeur rejette la proposition du patron, il continuera à avoir droit à un congé parental à temps plein.

de l’Etat, d’une commune, d’un établissement public ou en qualité d’agent de la Société nationale des chemins de fer luxembourgeois; exercer une profession indépendante ou libérale.

A quel moment prendre le congé parental? Il sera possible de prendre un congé parental jusqu’aux 6 ans de l’enfant (5 ans auparavant). En cas d’adoption, un délai de 6 ans sera accordé à partir de la fin du congé d’accueil pour commencer le congé parental. Celui-ci peut être pris jusqu’aux 12 ans de l’enfant; le congé parental sera dû au parent qui atteste 10 heures de travail hebdomadaires (contre 20 actuellement).

Ces conditions doivent être remplies : au moment de la naissance de l’enfant ou de l’accueil de l’enfant à adopter ; lors de la demande de congé parental; au début du congé parental; en principe sans interruption au moins 12 mois continus précédant immédiatement le début du congé parental; pendant toute la durée du congé parental.

A noter également: un demandeur qui dispose de plusieurs contrats de travail auprès de différents employeurs pourra prendre un congé parental si tous les employeurs marquent leur accord et si le minimum des 10 heures est atteint; le salarié ayant changé d’employeur au cours des 12 derniers mois pourra prendre un congé parental sous certaines conditions; un bénéficiaire du congé parental pourra changer d’employeur au cours du congé parental sans rembourser l’indemnité déjà versée; les deux parents pourront prendre leur congé parental en même temps. Quelles sont les conditions pour bénéficier du congé parental? Le demandeur doit: être parent d’un enfant légitime, naturel, légitimé ou adopté âgé de moins de 5 ans pour lequel sont versées des allocations familiales; élever dans son foyer le ou les enfants visés depuis la naissance ou l'accueil en vue de l'adoption pour le premier congé parental et au moins 6 mois avant le début pour le deuxième congé parental et se consacrer principalement à l’éducation de l’enfant et n’exercer aucune activité professionnelle pendant le congé parental ou exercer une activité à temps partiel; avoir son domicile et résider de manière continue au Luxembourg. A noter que les ressortissants d’un Etat membre de l’Union européenne résidant sur le territoire de l’Union et travaillant au Luxembourg peuvent aussi jouir d’un congé parental, de même que les travailleurs frontaliers. Dans ce cas, ils doivent: être occupé sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg en qualité de salarié, apprenti, fonctionnaire, employé ou ouvrier

Par ailleurs, si le demandeur a la qualité de salarié ou apprenti, il ne peut bénéficier du congé parental que sous les conditions suivantes: il a un contrat de travail ou contrat d’apprentissage conclu avec une entreprise légalement établie au Luxembourg; ce contrat de travail existe au moment de la naissance de l’enfant ou de l’accueil de l’enfant à adopter; cette relation de travail, ainsi qu’une affiliation obligatoire subséquente au titre de l’assurance-maladie doivent en principe avoir perduré sans interruption pendant au moins 12 mois continus précédant immédiatement le début du congé parental; le lieu de travail du demandeur se situe au Luxembourg au moment de la naissance de l’enfant ou de l’accueil de l’enfant à adopter. Les salariés légalement détachés à l’étranger ont toutefois également droit au congé parental à condition qu’ils soient normalement occupés auprès d’une entreprise légalement établie au Luxembourg et dont l’activité normale se déroule sur le territoire luxembourgeois; la durée mensuelle de travail doit être au moins égale à la moitié de la durée normale de travail applicable dans l’entreprise. Si le demandeur a la qualité de membre d’une profession libérale ou indépendante, il peut bénéficier du congé parental à condition: d’être légalement établi sur le territoire luxembourgeois au moment de la naissance de l’enfant ou de l’introduction de la procédure d’adoption, ainsi que pendant les 12 mois précédant immédiatement le début du congé parental; d’être affilié à titre obligatoire à l’assurance-maladie en tant que travailleur indépendant pendant la même période. Les parents qui travaillent tous les deux au Grand-Duché de Luxembourg et qui remplissent les conditions d'octroi ont chacun un droit individuel au congé pour le même enfant. Sous peine de la perte du droit et de l’indemnité du congé parental, l'un des parents doit prendre son congé parental consécutivement au congé de maternité ou au congé d'accueil. (Sources: cnpf.lu, guichet.lu)


Crèche

CityZen Kids

Places les disponib ER à MAM

CRÈCHE

Le développement, l’épanouissement, et le bien-être de votre enfant sera notre préoccupation journalière. Pour toute inscription en juin, nous vous offrons 1 mois gratuit!

Eveil des sens Sënner entdecken Sociabilité et fêtes D’Gesellëgkeet an Feieren

Sorties pédagogiques Spazéieren an Entdecken Ouïe et chant Lauschteren a Sangen -Accueil familial -Personnel diplômé -Ateliers Zumba Kids , musique, sport, cuisine, jardinage

Goût et cuisine Schmaachen a Kachen

-Chèques Services acceptés

Danse et psychomotricité Danzen a Bewegen

-Proximité des écoles et parcs -Proche des grands axes routiers

53 Rue Sidney Thomas L-4332 Esch-sur-Alzette LUXEMBOURG Tél:24 55 90 57 | GSM: 621 554 944

CALIMERO MAMER 39, rue du Baerendall L-8212 MAMER Tél.: 26 31 37 17

CALIMERO BASCHARAGE 52, rue de Schouweiler L-4945 BASCHARAGE Tél.: 26 65 07 91

www.creche-calimero.com


maman

52

Changer de cap professionnel après l’arrivée de bébé CHRISTINE MICK

Le chemin du bureau après l’arrivée de bébé s’apparente à un vrai soulagement pour certaines, mais à un chemin de croix pour d’autres. Entre culpabilité d’abandonner bébé à la crèche et joie de retrouver les collègues, leur coeur balance. Cette période coïncide parfois avec un réel besoin de changement professionnel. Et si l’on pensait reconversion?


53

récupérer votre bébé... que vous n’avez pas vu de la journée. Vous vous précipitez à la crèche, et après un rapide échange sur le déroulement de sa journée, vous vous empressez de rentrer pour entamer votre deuxième métier, celle de maman. Entre le bain et le repas à préparer, hors de question de souffler quelques minutes, sauf pour répondre à un mail tardif de votre boss sur le dossier Machin. Les hobbies et les amis? Vous n’y pensez plus. Linda, jeune maman de 35 ans, nous raconte qu’avant d’être mère, elle avait du mal à tolérer que ses collègues arrivent parfois en retard au bureau en invoquant toujours la maladie de bébé ou le retard de la nounou. «Une fois mère, j’ai compris toutes leurs problématiques, j’ai tenté de trouver un équilibre, mais en vain, et un jour, j’ai décidé de quitter mon entreprise pour me lancer dans une carrière en tant que décoratrice freelance, pour pouvoir jongler entre ma fille et le boulot.»

Le projet de reconversion

Comprendre ce qui signifie «une journée bien chargée» Après l’arrivée d’un enfant, c’est simple, tout change! Le congé parental nous donne l’occasion de réfléchir à ce que l’on veut vraiment et permet de faire le point sur sa carrière. Passer du temps et assister à des moments privilégiés avec son bébé durant cette période s’inscrit souvent dans nos mémoires comme une parenthèse un peu hors du temps que nous sommes ravies d ’avoir vécu. Certes, il y a les nuits sans sommeil, les visites régulières chez le pédiatre, les crises de larmes (et les coliques), mais il y a surtout cette foule de petits instants magiques qui nous font sentir que nous sommes devenues mamans. Le retour à la vie professionnelle sonne comme un nouveau chamboulement dans l’organisation du quotidien avec des journées marathon qui s’enchaînent et qui nous semblent parfois interminables. Les nouveaux impératifs de notre vie familiale nous obligent à réviser le déroulement de notre journée. Votre patron s’étonne de vous voir quitter le bureau à 18h30 en vous narguant d’un «Tu pars déjà?». Derrière le sourire courtois que vous lui lancez se cache en réalité une double culpabilité: celle de partir «si tôt» pour aller

Derrière tout projet de reconversion, il y a une personne avec ses compétences, ses envies, ses valeurs et ses doutes. Le plus important consiste à établir une cohérence entre les deux, au risque de se perdre rapidement. Beaucoup d’entre nous rêvent de monter leur propre entreprise, pour conserver de la disponibilité pour leur vie familiale. Emilie a toujours adoré le stylisme, pourtant, c’est derrière un guichet qu’elle a passé de nombreuses années avant de changer d’orientation. «Le déclic est arrivé à la naissance de ma fille. Je passais beaucoup de temps avec elle durant mon congé parental et la reprise du travail ne m’enchantait guère. Ce n’était pas tant la séparation qui m’angoissait, mais plutôt l’idée de me dire que j’allais reprendre une activité dans laquelle je ne m’épanouissais pas. Nous avons beaucoup discuté avec mon mari, et j’ai lancé mon site de vêtements pour enfants, je crée moi-même les collections et je suis bien entourée pour leur fabrication. Je ne regrette pas ma décision, même si


maman

54

cela n’est pas simple tous les jours, et que mes revenus ont fortement diminué! Mon emploi du temps flexible me permet de m’occuper de ma fille et surtout d’exercer un métier dont je rêvais depuis longtemps.» Comme le souligne Emilie, il est important d’évoquer son projet avec son conjoint, un changement de cap professionnel implique le couple, et provoque souvent une baisse de revenus, mais aussi un décalage de rythme quotidien et de partage des tâches. Chacun doit avoir conscience de ces éléments avant toute prise de décision. Le soutien de son entourage est déterminant pour toute reconversion. Quel que soit le métier envisagé, il convient de toujours bien se renseigner en amont sur démarches à effectuer, mais aussi d’être certaine de sa motivation et de ses compétences. Se lancer dans une formation prenante nécessite la mise en place de conditions optimales pour ne pas se retrouver débordée à mi-parcours. Pensez garde d’enfants et organisation de votre emploi du temps. Si vous décidez de chercher un autre travail, réfléchissez à ce qui vous plaît vraiment, sans vous acharner sur des préoccupations uniquement matérielles ou géographiques.

{témoignage}  Emma, maman de deux jumeaux de 3 ans «On sait ce que l’on quitte, on ne sait pas ce que l’on trouve». Voilà la phrase que j’ai entendue quand j’avais parlé de mon idée de reconversion. En charge du marketing pour une grosse entreprise depuis plus de 15 ans, j’ai décidé de tout arrêter pour me lancer dans un métier d’art, celui de costumière. J’ai pu intégrer un stage de formation très éloigné géographiquement de notre domicile, mais cela ne m’a empêché d’aller au bout de mon rêve. Au-delà de l’envie, il faut toutefois penser organisation familiale. Mon mari m’a toujours soutenue dans mon projet et s’est occupé de la gestion des enfants et de la maison quand j’étais absente. Aujourd’hui, j’exerce un métier qui me fascine, je suis épanouie dans ma vie de maman et de femme active.»


Crèche Au monde des peti tes étoiles

Bienvenue dans notre crèche

Quelques places disponibles

Structure familiale, chaleureuse, conviviale avec grand jardin Lieu d’accueil et d’éveil destiné aux enfants de 0 à 4 ans Chèque service accepté Environnement chaleureux et rassurant

Située dans une rue tranquille et loin de la circulation, les enfants sont accueillis dans un environnement familial, chaleureux et avec beaucoup de tendresse car pour LA CRECHE DES PETITS CURIEUX chaque enfant est unique.

3 rue de la Colline - L-4995 Schouweiler Gsm: 691 78 45 99 ou Tél. 26 37 82 23

www.lespetitscurieux.lu

Langues parlées: luxembourgeois, français, portugais, italien Cours de luxembourgeois le vendredi matin pour les enfants de 2 à 4 ans Du lundi au vendredi de 7h à 19h Crèche Au Monde des Petites Etoiles 30 rue de la Croix L-4435 Soleuvre Tél.: 27 76 66 19 Directrices: Mme Patassi Elodie: 691 363 632 Mme Dias Suzi: 691 363 633 Crèche Au monde des petites étoiles


maman

56

Votre projet doit vous porter et non pas vous noyer! Prenez le temps d’explorer votre véritable envie de reconversion, faites le point sur vos désirs et optez pour un métier qui vous apportera une réelle satisfaction. L’âge de la retraite est encore loin, il serait dommage de s’ennuyer dans une activité qui ne vous convient pas!

Les clés d’une reconversion zen Les changements de cap professionnels ne s’apparentent pas toujours à un long fleuve tranquille. Obstacles, imprévus, erreurs de jugement sont des éléments dont il faut tenir compte. Il est indispensable de développer un état d’esprit qui permettra de rebondir en permanence, si les événements venaient à ne pas se dérouler comme vous l’aviez imaginé. Martha travaillait dans la grande distribution avant d’avoir son premier enfant. Horaires à rallonge et déplacements fréquents ont eu raison de sa motivation pour son métier. Elle a décidé de changer totalement de cap et de se tourner vers l’enseignement. Après une validation de ses acquis, elle a pu intégrer une formation de professeur de vente. Ce dispositif concerne tous les salariés, quel que soit leur âge, leur niveau d’étude

ou la situation professionnelle. Le site lifelong-learning.lu contient de nombreuses informations: vous pourrez y identifier le diplôme correspondant à votre expérience avant d’entamer vos démarches. Martha nous explique qu’une motivation sans faille est indispensable pour réussir. «J’ai eu de gros moments de doute, durant lesquels j’ai failli renoncer, mais je savais aussi que ma future vie serait plus en adéquation avec mon rôle de maman. Mais c’était accepter de recommencer à zéro, quitter mon job pour entamer une formation à plein temps avec de nombreuses incertitudes. Ressentir des émotions négatives et douter de soi est normal, mais il ne faut pas se laisser envahir, le dynamisme reste la clé du succès.» Un état d ’esprit positif et beaucoup d ’énergie sont indispensables, il faut aussi prendre le temps (entre les biberons et les siestes) d’envisager une reconversion qui a du sens pour soi, s’appuyer sur ses valeurs et se faire plaisir et ne pas omettre de développer son réseau pour partir à la rencontre de personnes exerçant votre future profession. Ils partageront volontiers leur expérience et sauront vous apporter une aide précieuse. Fonder son entreprise, changer de métier, retourner à l’école... l’arrivée de bébé bouscule souvent notre vie professionnelle. Mark Twain disait que dans 20 ans, nous serions plus déçus par les choses que nous n’avons pas faites que par celles que nous avons faites. À méditer!


Crèches

Le temps d’un rêve… Cocooning, douceur et bien-être Nouveau concept

Cuisine sur place Chèques-services accueil Navette scolaire Et bien d’autres choses…

la garde à domicile*

Nouveau service La garde à Domicile

Un service clé en main Sélection selon vos besoins et critères Personnel formé et qualifié Aucune charge administrative Une solution pour une demande ponctuelle ou long terme (enfant malade, horaire décalé…)

Notre crèche

Structure familiale Animations innovantes Réalisation des repas sur place avec des produits frais Transport entre la Crèche et la Précoce

2, rue Nei Wiss - L-3327 Crauthem - Tél.: 27 12 60 36

www.crechepommedamour.lu * pour plus de renseignements, veuillez contacter directement la crèche.

Crèche privées familiales 0-4 ans 7h00 – 19h00

Nos crèches:

Le temps d’un rêve…

11, rue Klengliller L-8239 Mamer Tél.: 27 39 77 53

Le temps d’un rêve … II

5, rue de l’industrie L-8399 Windhof Tél.:26 30 29 98

www.reve.lu


business

58

LES JOBS A SAISIR EN 2030 Vouloir étudier pour obtenir un bon diplôme puis décrocher un job, demain, est une excellente idée. Mais pour bien s'orienter ou envisager une reconversion, il peut s’avérer utile de se projeter dans l'avenir afin de se faire une petite idée des métiers qui recruteront dans les 10 ou 15 ans à venir. Certes, les entreprises et les commerces recruteront toujours des boulangers, des «compliance officers» ou des plombiers. Mais également des ingénieurs en réalité augmentée, des agriculteurs urbains ou bien des nomophobeurs. Fabrice barbian


59

{Dronadaire ou bonhteur} Le site dicodufutur.org, qui a également planché sur les métiers du futur, en évoque d'autres encore. Et comme certains d’entre eux n’existent pas, il a bien fallu leur trouver un nom. Le bogteur est le thérapeute d'entreprise spécialisé dans les dégâts commis par les bugs informatiques. Le bonhteur sera le spécialiste du bonheur dans l'entreprise (l’essor de Responsabilités sociales des entreprises n’en serait donc qu’aux prémisses). Le dronadaire sera un gestionnaire du trafic des drones, notamment dédiés aux livraisons. Le nomophobeur est un praticien spécialisé dans le traitement de la nomophobie, autrement dit la peur d'être séparé de son portable ou de ses outils de connexion. Dernier exemple (mais il y en a d’autres), le polluvivreur est un technicien dont le métier sera d’utiliser des organismes vivants pour détecter et éliminer les pollutions. Des métiers plus ou moins farfelus! Exact. Pour une partie d’entre eux, cela semble même une évidence. Et pourtant, comme le rappelle également Wagepoint, dans le top 10 des métiers les plus recherchés en 2010, aucun n'existait encore en 2004.

Dif férents secteurs d 'activ ité recr utent et pour quelques années encore: l'informatique, les services à la personne ou bien l ’hôtellerierestauration… Mais à l'heure d'entreprendre des études supérieures, ce qui est également important c'est d 'avoir une v ision du marché du travail à plus long terme. Pas simple. Qui, il y a vingt, voire dix ans à peine, aurait imaginé faire carrière dans des secteurs comme les jeux vidéo, les FinTech ou bien encore le marketing appliqué aux nouvelles technologies, pour ne citer que quelques secteurs d ’activ ités en progression au Lu xembourg? Si esquisser des métiers (ou des secteurs d'activité) qui n'existent pas encore n'est donc pas chose facile, certains s'y emploient en se basant sur l ’évolution des nouvelles technologies et de la démographie (il va bien falloir nourr ir, – ou «tenter de…» –, tout le monde), mais également les impératifs liés à la prise en compte de l ’environnement.

60% des métiers de demain ne sont pas encore inventés C'est le cas, par exemple du cabinet canadien Wagepoint qui a dressé une liste de dix métiers qui, selon lui, vont apparaître d'ici une quinzaine d'années: consultant spécialiste du bien-être du troisième âge, architecte du numérique, contrôleur de climat, spécialiste de la nano-médecine, ingénieur du corps pour les transplantations, agriculteur vertical, gestionnaire de données inutilisées, chirurgien de la mémoire et designer pour enfants. Certains de ces métiers se retrouvent également dans la liste réalisée par Thomas Frey, «senior futurist» au DaVinci Institute (think tank et communauté d'entrepreneurs), pour qui 60% des métiers qui façonneront l'avenir n'ont pas encore été inventés. D'ici une dizaine d'années, les secteurs comme la méde-


business

60

› EN BREF GR Business Days 2015 Devant le succès grandissant de la 3 e édition du salon professionnel GR Business Days 2014 dédié aux PME et start-up innovantes de la Grande Région, la Chambre de Commerce du Grand-Duché de Luxembourg a décidé réitérer l ’événement les 17 & 18 juin 2015. Avec plus de 3000 participants provenant de 30 pays, cet événement original et dynamique a réussi à se démarquer comme salon b2b de référence des PME au Luxembourg, dans la Grande Région et au-delà. Par ailleurs, près de 240 exposants et plus de 4500 rendez-vous d'affaires individuels entre entreprises de 20 pays différents, organisés grâce à l'efficacité de la plate-forme de rencontres internationales «b2fair® - Business to Fairs» de la Chambre de Commerce, ont permis aux chefs d'entreprise participants de développer et d'intensifier leurs relations économiques et commerciales, ainsi que de rentrer facilement en contact avec des partenaires potentiels et qualifiés à travers des rendez-vous individuels minutieusement organisés au préalable. En plus, grâce à leur diversité et à l'évolution de leurs concepts, plus de 120 speed démos et elevators pitchs, 34 workshops, ainsi que 11 tables rondes et conférences interactives de haut niveau n'ont pas manqué d'offrir au visitorat un programme des plus riches et variés. En cas d'intérêt de participation en tant qu'exposant, vous avez la possibilité de vous inscrire dès à présent directement en ligne sur le site web officiel du salon: www.gr-businessdays.com. Pour tout renseignement: Services européens et Grande Région de la Chambre de Commerce tél.: +352 42 39 39 - 370 | fax: +352 43 83 26 e-mail: events@gr-businessdays.com

cine, la production alimentaire (il ne parle pas d'agriculture verticale, mais d'agriculture urbaine) les relations sociales (réelles comme virtuelles) vont effectivement générer des métiers comme ceux évoqués supra. Mais il en voit également d'autres: spécialiste de la recherche d'organes, technicien pour éoliennes, banquier de monnaies alternatives… Imaginer les métiers au-delà de 2030, l'exercice est plus périlleux encore, car on entre alors dans un univers qui relève, pour l’heure, de la science-fiction. Thomas Frey avance que les gamins et les bébés d'aujourd'hui seront aiguilleurs de drones, ré-activateurs d'espèces animales disparues, pilotes de robots, éleveurs de clones, imprimeurs de maisons, stylistes 3D ou bien encore spécialisés dans la fabrication de nano-armes.

Des savoirs et des compétences Pour revenir au présent, les experts sont d'accord pour dire qu'audelà des enseignements et des savoirs qui évoluent toujours plus vite – pour la Génération Z, plus que pour n'importe quelle autre –, l'anticipation ne suffit plus :«au cours d'une formation supérieure en quatre ans, la moitié de ce que va apprendre l'étudiant la première année sera dépassée deux ans plus tard», souligne Wagepoint, ce qui importe aujourd'hui c'est de développer des compétences favorisant l'adaptation. Cela afin de «coller» aux réalités (à défaut de pouvoir les anticiper), d'accompagner les évolutions technologiques, de profiter pleinement des formations (forcément tout au long de la vie), mais aussi d'enchaîner les missions, voire les métiers. La créativité, les compétences relationnelles, la pensée critique, la réactivité visant à résoudre des problèmes, l'autonomie… Voilà ce qui comptera à l'avenir sur le plan professionnel au même titre qu'une bonne formation validée par un diplôme, car pour l'heure, pas question de le nier, le diplôme, en tout cas en Europe, reste un sésame pour intégrer le marché du travail. D'où l'importance de bien choisir son école, son université ou son organisme de formation en sachant, bien entendu, que, pour tourner, le monde continuera toujours à avoir besoin d'avocats, d'esthéticiennes ou de commerçants... Cela dit, inutile d'être devin pour imaginer que même les «vieux métiers» vont encore évoluer et devoir se réinventer. On peut également vraisemblablement penser que le travail va également évoluer dans sa forme. C’est déjà le cas avec l’essor du télétravail. Mais le contrat en CDI et les 40 heures «de bureau» hebdomadaires qui sont encore d'actualité et concernent une majorité de «travailleurs», pourraient également ne plus être la norme demain. Qui aujourd’hui fait sa carrière de bout en bout dans la même société comme ont pu l’effectuer bon nombre de seniors?


rendez-vous

62

rendez-vous Objectif plage J-30!

Bientôt l’épreuve du maillot. Femmes Magazine vous dit tout sur les nouveaux sports tendances qui vous feront une ligne de sirène! Rubrique Bien-être / Sculpter sa silhouette

Les 10 comptes beauté Instagram à suivre! Instagram est une mine d’or pour dénicher les meilleurs conseils beauté. On vous révèle les 10 filles que vous allez adorer! Rubrique Beauté / News

Retrouvez chaque semaine notre coup de cœur sur notre page Facebook!

©Gerard Darel

Comment bien porter la jupe midi? On l’a adorée sur les catwalk, mais voilà, pas facile de la porter au quotidien. On vous dit tout! Rubrique Mode / Conseils mode

Vous allez adorer cuisiner!

Les One-Pot-Pasta, ça vous parle? Lancée par la prêtresse de la cuisine Martha Stewart, la tendance a même séduit les plus réfractaires à la cuisine. L’idée: une casserole, des pâtes, un accompagnement, on fait cuire tout ensemble et c’est prêt! On essaye? Rubrique Cuisine / Recettes

©Zara

Les Festivals à ne pas manquer! Qui dit été dit Festival! Petit récap’ de là où il faudra absolument être! Rubrique Culture / News culture

Les plus belles coiffures de l’été Nattes, queues de cheval… toutes les tendances qu’on va adorer sur la plage (et pas que!) Rubrique Beauté / Coiffure ©Redken

Barbecue! Incontournable des soirées estivales. Plein d’idées pour changer de la sempiternelle brochette/salade de riz! Rubrique Cuisine / Recettes

Inscrivez-vous à notre newsletter sur www.femmesmagazine.lu


Le trench fluide, pièce phare de l’été, comment le porter?

©Tumblr

Eternel basique, ce printemps le trench se réinvente. Fluide, liquide, il est notre allié mode pour un look élégant. On vous donne toutes nos astuces pour bien le porter. Rubrique Mode / Conseils mode

Pour la naissance ou tout autre événement dans la vie de bébé, trouvez le panier cadeau original et unique!

Bientôt la plage… On a sélectionné pour vous les plus belles solaires de l’été

Rondes, en plexi, en écailles, carrées… Quelles lunettes choisir pour être tendance jusqu'au bout du nez? Rubrique Mode / Tendances

Cannes, c’est fini. Passage en revue des meilleurs looks repérés sur le tapis rouge Rendez-vous incontournable pour les amoureux du 7e art, le Festival de Cannes est aussi l’occasion de se montrer et d’être vu. Pluie de paillettes sur robes longues, tout ce qu’on retient du tapis rouge. Rubrique Mode / Tendances

www.honu-hamper.com


musique

64

musique The Mosanto Years Neil Young Légende du folk-country, Neil Young exulte dans les années 70 avec les disques After the Gold Rush et Harvest. Préférant souvent l’acoustique, le Canadien impose sa voix haut perchée sur une base de guitare omniprésente, tandis que le piano et l’harmonica rééquilibrent certaines chansons, caractérisant fortement le style Young. Ardent écologiste depuis le milieu des années 80, le musicien est impliqué dans de nombreuses luttes écologistes. Neil Young Déjà très virulent en novembre 2014, Neil Young avait appelé au boycott de Starbucks, l’un des grands clients du géant de l’industrie OGM, Monsanto. Dans ce trente-sixième album, le chanteur s’attaque directement à Monsanto en livrant un message d’alarme face aux pratiques de l’entreprise américaine. En collaboration avec le groupe Promised of the Real, l’icône explique qu’aucune «oreille n’a été blessée dans l’élaboration de ce disque», et tient à bousculer l’industrie agroalimentaire avec des titres tels que Rock Startbucks ou To Big To Fail.

How Big, How Blue, How Beautiful

Florence + The Machine La Londonienne Florence Mary Leontine Welch créé une musique calme et parfaite. Dans un mélange pop soul sur des arrangements baroques, les influences de l’artiste oscillent entre Amy Winehouse, Adèle ou Kate Bush. Soutenu par The Queen Of Noize, un duo de DJ basé à Candem, c’est avec Lungs (2009), son premier album, que Florence + The Machine trouve le succès. Après Ceremonials (2011) son deuxième disque, qui a atteint la 6e place des ventes sous des critiques unanimement positives, ce troisième album studio s’annonce déjà comme l’un des hits de l’année. How Big, How Blue, How Beautiful est créé au sortir d’une légère dépression nerveuse qui pousse l’artiste à le décrire comme un disque personnel. Produit avec Markus Dravs (Björk), ce dernier album est empreint d’une signature toute particulière qui transparaissait déjà dans les titres de lancement Ship to Wreck, What Kind of Man et St Jude. Une merveille!

Beneath the Skin

Communion

Of Monsters and Men

Years and Years

La pop alternative du groupe islandais résonne encore depuis les scènes de leur tournée 2011. Leur premier album My Head is an Animal était déjà devenu viral avec un premier single Little Talks qui avait très vite conquis le monde. C’est en parcourant le monde, les festivals (Lollapuloza, Glastonbury) et après un passage chez Jimmy Fallon (Late Night) qu’ils confirment leur présence dans le monde de la musique. Coproduit par Rich Costey (Muse), ce second album a été enregistré entre l’Islande et Los Angeles, pour être finalisé début 2015. Une superbe pop-folk, bien balaise qui place des lignes de tambours tonitruantes sous des chœurs chantés avec aplomb. Les titres Crystals et I of the Storm donnent la direction de ce disque édifiant, magique, aux sonorités luxuriantes.

Signé chez Polydor en 2014 depuis leur single Take Shelter, le trio électro Years and Years a remporté le prestigieux BBC Sound of 2015. Communion, premier album des Anglais rappelle l’incroyable virtuosité dont le groupe nous faisait part déjà à leur début sous le label Kitsuné France. Alors que quatre titres (Real, Take Shelter, Desir, King) ont été révélés en un an, petit à petit, on présageait un disque vraiment fantastique, à l’image du titre King, numéro un au UK single chart. Olly Alexander y pose sa voix perçante et claire sur les rythmiques synthé-pop de Mikey Goldsworthy (basse) et Emre Turkmen (synthé).


livres

66

livres Les quatre saisons de l’été Grégoire Delacourt – JC Lattès Eté 1999, dont certains prétendent qu’il est le dernier avant la fin du monde. Sur les longues plages du Touquet, les enfants crient parce que la mer est froide, les mères somnolent au soleil. Et partout, dans les dunes, les bars, les digues, des histoires d’amour éclosent. Enivrent. Et griffent. Quatre couples, à l’âge des quatre saisons d’une vie, se rencontrent, se croisent et s’influencent sans le savoir. Ils ont 15, 35, 55 et 75 ans. Ils sont toutes nos histoires d’amour.

Je le veux

Foulards et Hymens

Elizabeth Kennedy – R. Laffont

Mona Eltahawy – Belfond

A huit jours de ses noces, Lily devrait nager dans le bonheur. Will, son fiancé, est parfait, ils s’aiment comme des fous et leur avenir s’annonce sans nuages. Alors, pourquoi Lily passe-telle la semaine précédant la cérémonie à avaler la chaîne de cocktails bien tassés et à draguer tous les beaux garçons du coin? C’est que si mariage et fidélité vont en principe de pair, Lily, adepte du sexe libre, est incapable de résister aux charmes masculins. Doit-elle avouer la vérité à Will? Ou bâtir son mariage sur un énorme mensonge?

«Nous les femmes arabes, vivons dans une culture qui nous est fondamentalement hostile.» La journaliste égyptienne Mona Eltahawy, elle-même emprisonnée, battue, sexuellement agressée sur la place Tahir en 2011, a décidé de prendre la parole. Dire la violence de vivre dans une société patriarcale qui diabolise la femme et la rejette? Dire la situation de ces femmes forcées de porter le hijab et le niqab, embarquées en pleine rue pour un «test de virginité», battues, violées, excisées, mutilées? Dire que si le monde arabe hait ses femmes, c’est parce qu’il les craint. Qu’il craint ce qui se trouve sous le voile, le nie, piétine son existence, sous prétexte de mieux le préserver. Parler pour libérer la parole féminine, c’est le combat d’une femme engagée qui lance un appel à la révolution.

Le juge, la république assassinée

Miss Octobre

Olivier Berlion - Dargaud

Kattrin – Le Lombard

Assassiné en 1975, le juge Renaud est le premier magistrat de France à être tué depuis l'Occupation. En charge de dossiers brûlants, c'était un homme au caractère bien trempé. Connu pour sa façon peu orthodoxe de s'occuper des affaires en instruction, il était surnommé «le Shérif»! La justice n'a jamais élucidé cette sombre histoire impliquant des politiciens, le SAC et le fameux gang des Lyonnais. Un non-lieu, prononcé en 1992, fait de ce scandale un symbole de la faillite de la justice et de la police.

Le tueur en série a été arrêté. Mais la haine qui oppose Clegg Jordan et Ariel Samson, les deux meilleurs flics de Los Angeles, est plus forte que jamais. Quand la femme de Jordan est assassinée, tout accuse Samson. Prise au milieu de cet affrontement, Viktor doit mener l'enquête.

A. Queireix, S. Desberg &


LE DROIT DE VOTE AUX RÉSIDENTS


agenda

68

SAVE THE DATE Concerts, spectacles, expositions, retrouvez tous les buzz culture du mois!

EXPO

› jusqu'au 06/09 › Casino Luxembourg

Concert

› 07/06 › Casino 2000 Philippe Lavil

Phantom of Civilization

L'exposition Phantom of Civilization s'articule autour du travail de trois artistes taïwanais: Fujui Wang, Chi-Tsung Wu et Goang-Ming Yuan. A travers des médiums très différents -l'installation, le son ou encore la vidéo- ils s'intéressent à la création de paysages reflétant notre civilisation contemporaine. Chi-Tsung Wu nous transporte, grâce à ses installations, dans des paysages oniriques formés par la rencontre de matériaux simples et de la technologie de l'image.Goang-Ming Yuan nous plonge dans ses installations vidéo dans un univers visuel où le réel et l'imaginaire ne font qu'un. Ces «rêves» sont peuplés d'éléments issus de notre réalité quotidienne, de notre civilisation, mais semblent appartenir à un autre temps, à un autre monde.

A voir jusqu’au 6 septembre au Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

Auteur et interprète de tubes inoubliables tels que Il tape sur des bambous, Kolé séré, Elle préfère l’amour en mer, la chica de Cuba, Avec les filles… Philippe Lavil revient sur scène, accompagné de ses Caribbean’s friends! Zouk, salsa, reggae, calypso, en l’espace d’un concert, il fera voyager le public au cœur des Caraïbes et enchantera leur soirée. Dépaysement garanti!

Le 7 juin, à 19h30 au Chapito du Casino 2000

Concert

› 10/06 › Rockhal

Opéra

› 12/06 › cape

The Chemical Brothers

Le Voyage dans la lune

Durant les vingt dernières années, les Chemical Brothers ont redéfini l’idée de la musique électronique live. Pendant ce temps leurs shows ont bien évolué. Leur carrière débute modestement dans des sombres boîtes de nuit à Londres avant qu’ils ne deviennent l'une des têtes d’affiche les plus recherchées du monde. Tout en gardant la même idée de base: que le concert crée son propre espace audiovisuel transcendant dans lequel l’audience peut se lâcher pendant la durée du spectacle. La relation suivie des Chemical Brothers avec le metteur en scène et artiste visuel Adam Smith continue à livrer des résultats hallucinogènes à travers le monde (comme on l’a vu dans le filmconcert de 2012 Don’t Think). Quatre ans après leur dernier passage à la Rockhal, ils seront de retour à la Rockhal le 10 juin avec un 8e album studio!

Dix ans après De la Terre à la lune de Jules Verne, Offenbach compose cette féérique comique: le prince Caprice, peu désireux de gouverner en ce monde, demande «la lune» à son père… qui finit par l’y envoyer… Le succès de cette œuvre à la création est dû autant au livret, à la fois drôle et poétique, et aux mélodies d’Offenbach qu’à la magie des effets scéniques. Dans Le Voyage dans la lune, il y a une part de rêve et de féérie, le rêve des autres planètes, dans ces années 1870 où la bourgeoisie conquérante se passionne pour les nouveautés techniques, le fameux progrès et la science en plein essor... Ce périple est un voyage dans le temps avec une fantaisie et une perspicacité qui lui donnent d’une manière évidente des résonances actuelles... dans la joie bien sûr, sans compter sur l’habituelle bêtise des rois, des politiques, des ministres obséquieux, des conseillers roublards... le pouvoir donnant toujours matière à parodie!

Le 10 juin, à 20h30 à la Rockhal.

© Fujui Wang

Le 12 juin, à 20h au CAPe, à Ettelbruck - © Lucas Falchero Toute l’actualité culturelle sur www.femmesmagazine.lu


Opéra

›  19, 24 & 26/06 › Grand Théâtre

Concert

›  27/06 ›Kinneksbond Voyage Oriental

Madame Butterfly

Les débuts ont été difficiles pour Madama Butterfly de Puccini. Lors de sa création, à la Scala de Milan, en février 1904, le public se déchaîne. Une cabale orchestrée par un éditeur rival ou une œuvre pas suffisamment achevée? Un siècle plus tard, la voilà à Luxembourg. Cio-Cio-San – Butterfly – Papillon, une jeune geisha, est «mariée» à Pinkerton, un lieutenant de la marine américaine, basé pour quelque temps à Nagasaki. Une «farce» pour lui, un engagement sans appel pour elle. L’intérêt l’œuvre va bien au-delà de son ancrage nippon, de sa couleur locale; elle est le long lamento d’une attente vaine et trahie, une variation nouvelle, transcendée par la musique, du thème éternel de «la jeune femme séduite et abandonnée». Une œuvre bouleversante, Puccini au meilleur de lui-même!

Les 19, 24 et 26 juin à 20h au Grand Théâtre - ©Opéra de Lille - Mickaël Libert

Des profondeurs de la Perse Antique jusqu´à la volupté des estampes japonaises, en passant par la sphère des magnétiques ragas indiens, venez découvrir l´histoire de Sago Lane, petite rue de Singapour au passé ô combien émouvant. Transadlibit Duo (Christopher Hastings & Mich Mootz) et l´OCL vous invitent à succomber à la magie de l´orient. Fascination d´une beauté éternelle…

Le 27 juin, à 20h au Kinneksbond, Mamer ©Kinneksbond - Tania Bettega


cinéma

70

cinÉma The Age of Adaline Film fantastique américain réalisé par Lee Toland Krieger avec Blake Lively, Michiel Huisman, Harrison Ford. Après un accident qui aurait dû lui être fatal, la belle Adaline a cessé de vieillir. Aujourd'hui, bien qu'ayant vécu près de huit décennies, elle est toujours âgée de 29 ans. Après avoir mené une existence solitaire, afin de ne jamais révéler son secret, une rencontre fortuite avec le philanthrope et charismatique Ellis Jones, va raviver sa passion de la vie et de l'amour.

Far from the Madding Crowd Romance américano-britannique de Thomas Vinterberg avec Carey Mulligan, Tom Sturridge, Matthias Schoenearts. Dans la campagne anglaise de l’époque victorienne, une jeune héritière, Bathsheba Everdeene, doit diriger la ferme léguée par son oncle. Femme belle et libre, elle veut s’assumer seule et sans mari, ce qui n’est pas du goût de tous, à commencer par ses ouvriers. Bathsheba ne se mariera qu’une fois amoureuse. Qu’à cela ne tienne, elle se fait courtiser par trois hommes, le berger Gabriel Oake, le riche voisin Mr Boldwood et le Sergent Troy.

Ostwind2

Inside out

Film allemand de Katja von Garnier avec Hanna Bonke, Jannis Niewöhner, Jürgen Vogel.

Film d’animation américain réalisé par Pete Docter et Ronaldo Del Carmen avec Diane Lane, Mindy Kaling et Amy Poehler.

Mika aime passer du temps avec son cheval Ostwind. Lorsque les grandes vacances arrivent, elle est heureuse de pouvoir rester plusieurs jours avec l'animal. A son arrivée, elle se rend compte qu'Ostwind porte des blessures sur son flanc.

Au Quartier Général, le centre de contrôles, situés dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. A leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité, Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, les autres vont devoir prendre le relais…


vos droits

72

L’état des lieux en matière de bail à loyer Me Carmen RIMONDINI & Me Frédéric FRABETTI

La signature d'un contrat de bail emporte des droits et des obligations à l'égard du locataire et du bailleur. La loi du 21 septembre 2006 sur le bail d’habitation et les articles 1714 à 1762-2 du Code civil régissent le bail à loyer d’habitation et aux baux ruraux. Les articles 1762-3 à 1762-8 du Code civil régissent le bail commercial. L’article 5(2) de la loi de 2006 prévoit qu’ «en cas de stipulation d’une garantie locative, un constat écrit et contradictoire des lieux doit être signé au plus tard le jour de l’entrée en jouissance des lieux par le locataire». L’obligation de sa rédaction existe alors que la constitution d’une garantie locative ou caution est requise pour toutes les locations. Toutefois, il n’existe pas de sanction en l’absence de ce document. La signature du contrat de bail est un acte qui suppose donc également la signature d'un état des lieux d'entrée en double exemplaire. A ce titre, le locataire parfois pressé de signer son contrat et de prendre possession des lieux ne porte pas assez d'attention à la signature de ce document. La rédaction d’un état des lieux d'entrée et de sortie sont donc fortement recommandés pour prévenir d’éventuels litiges. Parfois, le contrat de bail stipule par exemple de façon laconique que «le preneur reconnait de prendre les lieux en bon état» et une clause peut obliger le locataire à remettre les lieux comme il les a trouvés et à ce titre, d'effectuer les travaux de remise en état. L’obligation d’entretien à la charge du locataire va de pair avec l’état des lieux et son contenu. Il est donc important, pour le locataire d'une part, de signer un état des lieux précis qui stipulera l'état réel des pièces, de l'installation électrique, du chauffage, des volets, la propreté du lieu, etc. Les conséquences financières à la fin du bail pour le locataire peuvent être importantes. D'autre part, le locataire devra encore vérifier attentivement dans le contrat de bail les clauses relatives à l'état des lieux et éventuellement la prise en charge de la remise en état à ses frais. A défaut d’état des lieux d’entrée écrit, le locataire devra dans un délai raisonnable après la prise de possession du local dénoncer

le vice ou le défaut de la chose louée sinon il sera présumé avoir accepté les lieux en bon état (article 1731 du Code civil). L'état des lieux d'entrée est un document qui, signé en deux exemplaires, est contradictoire et permet de démontrer tant pour le bailleur que pour le locataire l'état des pièces du bien loué et éventuellement leur vétusté. Il appartient donc au locataire de vérifier avec précision chaque pièce afin de relever par exemple l'état du parquet, des peintures, du carrelage et des menuiseries. S'il s'aperçoit d'un défaut, il devra l'indiquer sur cet état des lieux d'entrée afin d'éviter que ce défaut soit mis à sa charge lors de la fin du bail. Ainsi, un état des lieux de sortie signé par les parties en deux exemplaires permettra d'indiquer une nouvelle fois l'état des pièces de sorte qu'en comparant avec l'état des lieux d'entrée le locataire pourra ainsi établir que les lieux loués sont restés dans le même état qu'au début du bail. Et pour le propriétaire de démontrer et mettre à la charge des locataires les défauts constatés à la sortie du bail. L'état des lieux de sortie conditionne la récupération du dépôt de garantie pour le locataire, car le propriétaire sera tenté de déduire les frais qu’il aura évalués par des devis ou justifiés par des factures dûment réglées. Parfois, en cas de désaccord, lors de l’établissement de l’état de sortie, il est utile de faire appel à un témoin sinon même à l'huissier de justice (qui prendra des photos) afin de constater l'état des pièces alors que les parties au bail ont une vision différente, par exemple, de la vétusté des lieux ou de leur propreté. L’état des lieux de l’huissier s’imposera alors aux parties. Nous ne pouvons donc que préconiser aux parties et surtout au locataire de rédiger un état des lieux d’entrée précis et conforme à l'état réel de chaque pièce. L'état des lieux de sortie servira également de preuve le plus souvent au profit du propriétaire afin de démontrer devant les tribunaux les fautes commises par le locataire et par conséquent, son obligation de prendre en charge financièrement les réparations nécessaires et se voir condamner à ce titre.


Le Marché de la Finance Verte

© H&M - Conscious Sustainability Report 2014

finances

74

godefroy gordet

Dans notre société où la course au profit se fait de plus en plus haletante, les marchés financiers et les places fortes de l’économie mondiale ont clairement une grande responsabilité dans la crise écologique que nous vivons. Il est grand temps de trouver des solutions viables et pérennes. Paradoxalement, c’est bien du côté de la finance et de l’économie que l’inclinaison pourrait s’inverser. Pour sauver la planète, les marchés amorcent des solutions financières pour la protéger. C’est ainsi qu’émerge doucement, depuis quelques années, un marché de la protection environnementale. Le marché de la finance verte était il y a quelques années encore sous terrain. Aujourd’hui, fort d’un succès considérable, il est l’un des marchés les plus attractifs au monde, faisant néanmoins remonter à la surface de nombreuses problématiques. La nature a aujourd’hui un coût, la forêt Amazonienne une valeur marchande, les abeilles butinent des dollars, un marché florissant s’ouvre au monde et avec lui de nouvelles perspectives pour les multinationales. Bien que les dérives soient évidemment bien présentes, que la loi de l’offre et la demande s’est immiscée au cœur du marché de l’environnement, et qu’une crise financière pourrait jaillir de ce nouveau marché très instable, il existe de nombreux investisseurs qui cherchent à financer des projets respectueux de l’environnement. Financer la lutte contre le réchauffement climatique s’avère néanmoins bien plus complexe qu’un

simple placement dans les obligations «vertes». En effet, cet instrument financier, annoncé comme écolo, présente des failles, en témoignent les projets environnementaux de GDF Suez, en France, qui portent bien des zones d’ombres. Les «obligations vertes» ou «green bonds» ont donc fait leur entrée au cœur des places boursières défiant les pouvoirs publics, qui balbutient avec leur politique intérieure afin de trouver une issue à la transition énergétique. Aussi, ce sont donc les marchés financiers qui donnent un espoir au monde avec près de 100 milliards de dollars ont déjà été investis. En servant des projets d’énergies renouvelables, les obligations vertes séduisent et attirent un nombre incroyable d’acheteurs. Les souscripteurs sont des investisseurs éthiques soucieux de l’environnement, socialement responsables et désireux d’investir dans des causes environnementales. Mais les projets soutenus par ces obligations sont souvent considérés comme des opérations de «greenwashing» et comme toujours, subsistent donc certaines interrogations. «Si les marchés économiques et financiers parvenaient à sauver la planète?» Demande Pavan Sukhdev ancien direc-


«Si les marchés économiques et financiers parvenaient à sauver la planète?» teur de la Deutsch Bank à Bombay. Selon l’ONU et les grandes ONG, la nature doit être «visible» pour être respectée. En donnant une valeur à la nature, on lui donne une importance que chacun peut reconnaître. Dans cette idée, nombre d’entreprises ont bien compris qu’écologie rime aujourd ’hui avec économie durable. Suivant les agissements d’institutions comme la Banque Européenne d’Investissement, très active sur le sujet, presque la moitié des firmes du monde entier ont adopté une politique green et développent des services ou initiatives dédiés à des projets écologiques. On pense à la collection Conscious de la marque H&M, les éco-stores des hypermarchés Tesco, le groupe de chimie DuPont a réduit ses émissions de CO2 pour économiser près de 2 milliards de dollars, la Banque HSBC investit essentiellement dans des projets soucieux de l’environnement, Totalgaz a développé un service qui fait dans le non polluant, Uniross propose des piles rechargeables labélisées par le WWF, Generali offre des réductions aux entreprises clientes soucieuses de l’environnement et bien d’autres entreprises sont aujourd’hui conscientes des avantages de tels investissements. Evidemment, si une optique «green» vient chatouiller les oreilles des grands groupes, ce n’est pas totalement de manière désintéressée. Les enseignes ne cachent pas leurs attentes d’éventuelles retombées et doivent aussi composer avec plusieurs facteurs qui les poussent à envisager une transition écologique: le coût de l’énergie atteint des niveaux records, les volumes de données augmentent, les gouvernements tapent du poing sur la table, la réputation des entreprises est d’ailleurs en jeu, tout comme sa crédibilité face à ses clients et actionnaires. «Le capitalisme de Gaïa» comme le nomme Richard Branson (Virgin). En bref, financer la transition énergétique fait bonne impression et peut à long terme rapporter de l’argent. L’énergie éolienne ou solaire remplacera-t-elle un jour le gaz ou le charbon? Difficile à dire à court terme. Ce qui est sûr, c’est que les mentalités changent rapidement et si en plus assainir la planète rapporte de l’argent, ces investisseurs du marché green s’en frottent les mains.


ENQUête

76

La pauvreté infantile, une réalité à Luxembourg sarah braun

C’est en octobre dernier que la nouvelle est tombée. La crise économique a considérablement impacté le bien-être des enfants. Pas ceux du Tiers-Monde, comme à l’accoutumée. Mais ceux des pays riches. Et le Luxembourg, eldorado financier où la vie semble continuer de prospérer ne fait pas exception. Pire, il appartient aux plus mauvais élèves. Telle est la conclusion de l’étude UNICEF Les Enfants de la récession – Impact de la crise économique sur le bien-être des enfants dans les pays riches.

Réalisée par l’UNICEF, l’étude portait sur les pays les plus prospères de la planète, dans l’optique de démontrer que les enfants faisaient des premiers à pâtir des conséquences de la crise économique et de la récession que nous connaissons depuis.

Luxembourg, le mauvais élève La nouvelle a sonné comme un glas. Le Grand-Duché fait largement figure de mauvais élève, se classant à la 34 e position, dans le tiers inférieur du classement. Le Luxembourg connaîtrait donc la crise et la pauvreté.

En effet. Avec un seuil de pauvreté de 1665 euros par mois (contre 987 euros pour nos voisins français et 1000 euros pour les Belges), la notion de pauvreté semblait somme toute relative dans un pays comme le Grand-Duché. Et pourtant, c’est un problème actuel, qui tend considérablement à s’amplifier depuis quelques années, notamment sous l’effet de la crise économique mondiale, qui n’a pas épargné le pays. Comme l’avait précisé Paul Heber au moment de la publication de cette étude à nos confrères du Wort, responsable de la communication de l’Unicef, «la définition de la pauvreté est certes relative. Ces chiffres reviennent à montrer les inégalités, et par conséquent, la diminution des mêmes chances pour les enfants concernés et leur avenir.» Pauvreté relative, certes, mais bien réelle.


77

La pauvreté infantile a ainsi connu un bond entre 2008 et 2012, passant de 19,8% à 26,3%, soit une hausse nette de 6,5 points ou 8000 enfants. La pauvreté touchant alors un enfant sur quatre, contre un sur cinq jusqu’alors au Luxembourg. Luxembourg mauvais élève donc? Des propos à nuancer selon Corinne Cahen, ministre de la Famille, que nous avons rencontrée pour évoquer le sujet. «Ces résultats sont à analyser avec prudence. Dans un pays comme Luxembourg, le taux de privation est à relativiser. La pauvreté infantile touchera plus facilement les familles monoparentales. Notre politique vise, in fine, à responsabiliser les deux parents.»

La précarité de l’emploi comme cause principale Comme le stipule le bilan de l’étude de l’UNICEF, la précarité de l’emploi a engendré cette situation. Perte d’emploi, sous-emploi ou hausse des missions courtes sont autant de raisons qui ont fait chuter le montant des revenus des ménages. Dans le même ordre d’idée, le chômage des adolescents et des jeunes adultes impacte également sur le niveau de vie des familles. Exigences toujours plus hautes, recherche d’une main-d’œuvre de plus en plus qualifiée et coût des études pharaonique expliquent en effet que les jeunes ont de moins en moins de facilités à entrer sur le marché du travail. L’étude met ainsi le doigt sur le fait que la hausse du chômage et du sous-emploi des 15-24 ans était également l’une des principales conséquences de la récession et atteint, dans certains pays, un niveau plus que préoccupant. Une bonne nouvelle pour le Luxembourg, qui sans doute en raison des ses choix politiques en matière d’enseignement supérieur, affiche un léger recul de 1,2%, le positionnant ainsi à la 4e place du classement.

Des conséquences économiques, mais pas seulement Bien entendu, les premières répercussions vont pour le niveau de vie, avec des coupes dans le budget de la famille, a fortiori pour les ménages vivant au-dessous du seuil de pauvreté. C’est ce que met en lumière la notion de dénuement matériel. «On considère que les enfants (de 0 à 17 ans) sont gravement défavorisés si le ménage dans lequel ils vivent n’a pas les moyens de payer au moins quatre des neuf éléments suivants: un loyer, un prêt immobilier ou des charges; le maintien d’un chauffage suffisant dans le domicile; des dépenses imprévues; l’achat régulier de viande ou de protéines; des vacances; une télévision; une voiture; le téléphone.» Des besoins matériels qui, s’ils ne sont pas satisfaits, peuvent, à terme, entraîner une exclusion sociale. Chez les enfants, cela se traduit par des

changements notables dans leur vie au quotidien à l’instar de l’obligation de devoir arrêter des activités extra-scolaires, l’impossibilité d’acheter des fournitures scolaires, ou un changement de régime alimentaire. Des conséquences lourdes, surtout à un âge où il en faut si peu pour qu’un enfant soit exclu d’un groupe et mis en marge. En découlent alors des affronts ou des humiliations qui pèsent lourd sur l’équilibre de leur bien-être. Car, le bien-être est lui aussi influencé par une baisse de moyens. Les enfants subissent également le stress et les angoisses de leurs parents, lorsque ceux-ci sont confrontés au chômage, ou qu’ils connaissent une baisse significative de leurs revenus, par exemple. Le mal-être se répand alors insidieusement dans le ménage et n’en épargne aucun des membres. C’est un cercle vicieux qui s’amorce alors, dont il n’est pas évident d’en sortir.

Des moyens pour s’en sortir? Véritable pavé dans la mare, l ’étude a immédiatement déclenché une vague de réaction chez les politiques, à l’instar de Corinne Cahen qui a alors affirmé que «le gouvernement entendait lutter de façon résolue contre cette pauvreté, afin de garantir une vie descente à tous». A l’annonce des résultats de cette étude, le gouvernement a également fait état que certes des moyens financiers permettraient, in fine, de sortir de l’impasse, mais que l’argent seul ne suffisait pas à résoudre le problème de pauvreté. Preuve en est la récente augmentation des prestations financières qui n’a manifestement pas permis d’enrayer le problème. La solution résiderait alors dans des prestations en nature et des prestations sociales, qui permettraient donc d’assurer aux enfants des chances égales de réussite, quel que soit leur background familial. «Notre objectif est de donner les mêmes chances aux enfants, quel que soit leur milieu social. Ça n’est pas une nouveauté, le milieu social influence fortement les résultats scolaires. L’éducation est le point de départ de tout, c’est pourquoi il nous faut agir dès les premières années de scolarisation», insiste encore Madame Cahen.


psycho

78

Modeuse ou maso Magali Eylenbosch

La plupart considèrent la mode comme un exutoire sympa qui incite juste à faire quelques folies. D’autres endossent un sacerdoce et font tous les sacrifices. Pour devenir Le diable qui s’habille en Prada, sommes-nous prêtes à souffrir?

Vous avez déjà enjambé plusieurs fois le cordon de sécurité à l’entrée d’un défilé? Vous êtes agitée de tics nerveux lorsqu’on reporte de 24 h la parution du fameux «september issue» de Vogue? Malgré la mine dédaigneuse de la vendeuse dans la boutique d’un grand créateur, vous avez explosé votre carte bleue? Votre cas est préoccupant. Rassurez-vous, le mien l’est aussi, je peux donc en parler librement.

Devoir d’abnégation La mode n’est pas une œuvre de charité. On se ruine pour suivre le mouvement. La fashionista est incapable de résister à une nouvelle tendance et développe un comportement d’achat totalement irrationnel. L’important n’est pas qu’un vêtement la rende jolie ou pas. Elle achète avant tout un symbole d’appartenance sociale. Perso, j’ai craqué pour une paire d’escarpins Louboutin, hors de prix bien évidemment, tellement hauts que je suis incapable d’enchainer plus de trois pas d’affilée. J’alterne l’imitation de Michel Serrault dans La Cage aux folles et des petites poses avec la jambe pin-up genre: «mate un coup mes semelles.» Après deux heures de ce régime, je m’avale un anti-inflammatoire, et je prends rendez-vous chez le pédicure. L’émergence des grandes enseignes comme Zara ou H&M permet d’étoffer le dressing. Mais c’est toujours pour un produit 100% créateur qu’on flambe sans sourciller. Le moment de l’achat ressemble bien souvent à une séance de tortures. Certaines grandes marques

organisent la sacralisation de leurs produits et pratiquent l’humiliation au quotidien. Karl n’hésite par exemple pas à traiter les femmes de boudins sitôt qu’elles affichent une taille supérieure au 38. Hermès vous oblige à patienter plusieurs mois pour acquérir, la langue pendante, le fameux Birkin. Et je ne parle pas des réflexions peu sympathiques de certaines vendeuses dans les concept-stores branchés. Du coup, rien que pour leur prouver que la super paire de spartiates, qui coûte un porte-avions, est totalement dans nos moyens, on s’en fiche d’avaler des coquillettes au beurre pendant le restant du mois.

Revoir ses classiques Pour faire partie du clan très privé des véritables fashionistas, il faut savoir, un chouia avant les autres, quelle pièce doit être jetée aux orties, mais aussi connaître le B.A.-BA d’un classique ou l’histoire de la Maison. Il n’y a pas si longtemps, j’ai encore entendu une collègue (si, si, vous ne rêvez pas) dire que depuis que Marc Jacobs est chez Vuitton, la collection est vraiment intéressante. Non, mais allo! (je sais Nabilla est totalement out), faut revenir sur la planète terre, depuis 2013, Nicolas Ghesquière l’a remplacé! Ce genre de fashion-faux-pas peut vous coûter votre réputation et décribiliser vos efforts à vie. D’ailleurs j’en profite pour lui demander de nous éviter la prochaine fois qu’on se croise parce que ce n’est pas possible!

Haïr et ignorer La mode pousse la fashionista à commettre quelques péchés capitaux. L’envie, c’est son quotidien (on n’a pas assez de 365 jours pour faire le tour de toutes les boutiques de la planète). La jalousie, sa raison d’avancer (il y a toujours une peste qui arrive à s’arracher l’Edition limitée qu’elle convoitait et qui, bien sûr, est sold out). Eh oui, elle a trop d’orgueil pour avouer à la fameuse peste qu’elle a loupé le coche. Elle préfère soupirer en disant: «Finalement, j’ai bien fait. Je ne suis pas convaincue par ce truc.» Et puis, elle a des trous de


79 psycho

{Les phrases cultes des fashionistas }  e dois mettre une paire de Superstar sur ma shopping J list, les Stan Smith c’est so 2014. T’as vu mes nouvelles stilletos sur Pinterest? Elles sont démentes! Ma collègue a acheté le même sac que moi. Je vais le mettre sur Vestiaire Collective. On se fait un avocado toast ce soir?  ’ai rencontré une nana qui bosse chez LVMH. Elle peut J avoir des places pour les défilés. C’est décidé, à partir d’aujourd’hui, c’est ma meilleure amie. Arrête, je sais que tu mens, il n’y a que Kate Moss qui est éternelle. mémoire. «Quoi, mon manteau de fourrure a coûté la vie à 785 petits visons?» ou «Des produits toxiques, dans les champs de coton, je ne te crois pas! Je suis pourtant convaincue que tous les cotons sont bio.», ou encore «Oh, un petit enfant a brodé ma blouse pendant un mois, à raison de 12 heures par jour et pour un salaire de 5€?» Elle ne sourcille même pas en rajoutant: «Dis donc, tout fout le camp!»

Suivre pour survivre La fashionista n’est pas forcément prescriptrice de tendances. Elle n’a bien souvent qu’un tempérament de suiveuse. Lors des dernières semaines de la mode, on a beaucoup parlé des «Key Opinion Leaders» (KOL). Il s’agit d’individus ayant la capacité de générer du changement chez un groupe d’individus. On pointe surtout les bloggeurs et bloggeuses. Les marques ont bien compris ce changement de pouvoir et déroulent désormais le tapis rouge. Avec Internet et les réseaux sociaux, on est entré dans une ère où l’image est une carte de visite. On photographie son minois, les assiettes que l’on avale, les magasins où l’on zone, notre pépète, et nos petons au bord de la piscine. La fashionista ne limite plus son champ d’action au domaine du prêt-à-porter. Elle doit surveiller son alimentation, ses fréquentations, sa casa, troquer son chihuahua (je suis foutue, j’ai décidé de garder le mien) contre un chat, partir en week-end à Belgrade plutôt qu’à Berlin…. Tout ça demande une attention de tous les instants. Imaginez qu’on la repère en jean taille basse et croc’s, posant devant la Sagrada Familia. Sa vie serait foutue. Et si elle prenait simplement le temps de vivre?


vivre autrement

80

Et si on vivait sans télé? Lisa Beys

Les chiffres communiqués par l'OCDE sont éloquents: au Luxembourg, on passe en moyenne quatre heures devant la télévision... par jour. Pour les Etats-Unis, plus gros consommateurs de télé, ce chiffre culmine à huit heures et demie! Sommes-nous accros au petit écran? Pourquoi diminuer le temps passé devant la télé? Quels sont les bienfaits de cette déconnexion? Qui sont les «sans-télé»? Actuellement, l'immense majorité des foyers sont équipés de postes de télév ision, en moyenne deu x à trois par famille. Une étude, réa lisée entre 2006 et 2009 par le sociologue Bertrand Bergier, Enquête au pays des sans télé, s' intéresse au x 2% de la population qui ne regarde pas la télévision. En se basant sur près de 500 ménages, il a cherché à comprendre les raisons de ce choi x. Ce n'est pas pour des raisons économiques: pour 90%, il

s'agit d 'un choix délibéré. Pour la plupart, ce sont plutôt des raisons «pratiques» qui les ont poussés à se séparer de leur télév iseur: la suppression du télév iseur apparaît deu x fois sur trois au moment du départ du domicile parental, lorsque le jeune adulte accède à son premier logement. Face à un petit espace, une situation financière encore précaire, des études chronophages et les rendez-vous amicaux, l ' étud iant s' habitue à une v ie sans télé. De plus, une enfance qui s'est déroulée sans poste ou dans laquelle l 'équipement était tenu à distance par les parents est aussi un élément déterminant sur la voie de l 'abstinence télév isuelle. Mais l 'entrée dans la v ie de couple peut être un point de non-retour, lorsqu'un conjoint exige de l 'autre qu' il se passe du petit écran.


81 vivre autrement

Pourquoi faire ce choix? La plupart du temps, les «anti» télé voient en celle-ci un instrument de domination aux mains des pouvoirs politicofinanciers. Ils jugent également que la télévision condamne à l'indolence: c'est la thématique de l'abêtissement qui est la plus évoquée. Toutefois, l'argumentaire éducatif est aussi très présent: il faut s'en débarrasser si l'on veut être en bonne santé, réussir à l'école, être bien élevé et avoir une ambition culturelle. En ce qui concerne les enfants, le temps qui lui est consacré entrerait en concurrence avec celui qu'ils octroient à la lecture ou aux devoirs. Se passer de télé serait un moyen de les protéger, en leur évitant de se confronter à des images violentes ou dégradantes.

Du sentiment d'exclusion... à la fierté Cependant, «priver» ses enfants de télé est aussi les placer en décalage vis-à-vis de leurs camarades de classe. En effet, la télévision est omniprésente dans les conversations, à l'école, au travail. Betrand Bergier démontre dans son ouvrage que, pour éviter ce décalage, certains vont jusqu'à acheter des magazines télé pour se tenir au courant! Si les plus jeunes, de 7 à 11 ans, vivent mal cette absence de télévision, les 12-18 ans en sont fiers. Les adolescents pensent qu'ils lisent mieux, plus vite, qu'ils sont plus ouverts et plus critiques.

Vivre sans télé... mais pas sans écrans! Une caractéristique assez frappante de ces «sans-télé» est la propension de ceux qui cumulent téléphone portable, ordinateur portable, ou encore tablette. La plupart «compensent» cette absence de télévision par un usage massif d'internet, quel que soit le support. Ils choisissent leur contenu avec plus de rigueur et selon leurs envies.

La télé et les enfants, un mauvais cocktail Les spécialistes recommandent d'éviter une exposition des enfants à la télé pendant la petite enfance. En effet, cela aurait des conséquences désastreuses pour le développement des enfants. Une étude, menée par des spécialistes de la petite enfance, parue dans Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine, révèle que l'exposition à la télévision dès l'âge de deux ans est lourde de conséquences pour les enfants et peut se solder par des difficultés de scolarisation et de mauvaises habitudes pour la santé. Selon l'étude, une consommation excessive de télévision chez les enfants de deux à quatre ans permet de prédire: une diminution de l'intérêt en classe, une diminution de la réussite en maths, une diminution de

l'activité physique, une augmentation de la consommation de boissons gazeuses sucrées et du grignotage. Habituer les enfants très tôt à être passifs, c'est encourager un mode de vie sédentaire.

Des avantages indiscutables... Alors, pourquoi franchir le pas? En premier lieu, pour gagner en qualité de vie. Combien de fois êtes-vous rentré du travail fatigué, avec pour seul réflexe de vous avachir dans le canapé, la zapette en main... Vivre sans télévision peut vous permettre de découvrir des domaines artistiques tellement plus intéressants qu’une mauvaise télé-réalité! Les relations de couple y gagnent également: vivre sans télévision favorise les moments d’échange, de discussion ou de partage. Retrouver du dialogue au sein de la famille, de la complicité, des jeux, des moments partagés, peut-être une conséquence appréciable de cette éviction de la télévision dans la famille. Autre avantage indiscutable... Celui du temps gagné! Regarder la télé est une activité éminemment chronophage. Si vous vous situez dans la moyenne vous allez tout simplement gagner 4h / jour, soit deux mois entiers de votre vie par an. On peut en faire des choses en deux mois, le mieux est de les mettre à profit pour répondre à vos véritables besoins. Enfin, vivre sans télévision c’est donc tout d’abord être exposé à beaucoup moins de messages publicitaires, ce qui vous rendra plus lucide quant à vos réels besoins.

Comment faire pour ne pas se couper du monde? Privilégier la radio, surtout pour les accros à l'actualité, et installer des applications sur votre smartphone qui vous permette de suivre des informations relatives à vos centres d'intérêt. Ensuite, il est possible de faire un usage ponctuel de la télé... Grâce à internet. Toutes les chaînes permettent de regarder leurs programmes sur internet, que ce soit sur ordinateur, smartphone, ou tablette. Leurs sites internet proposent également le replay télé: un système de vidéo à la demande de chaque programme. L'avantage est que le replay nous inflige moins de publicité, et on le regarde quand on en a envie. En résumé, nous avons tout à gagner à vivre sans télévision: du temps, de la qualité de vie... et nous avez à disposition des solutions simples pour nous dépanner si besoin, alors pourquoi ne pas franchir le pas?

à lire Bertrand Bergier, Pas très cathodique. Enquête au pays des «sans-télé», Éditions Erès, 2010.


beauté

82

O sole mio

©Vichy

emma braggio

Ah le soleil… des décennies qu’on entretient une relation entre amour et haine avec l’astre roi. Fini l’ère du teint blafard en vogue au début des années 2000, mais aussi celle du teint over-bronzé, tendance pain brûlé qui sévissait dans les eighties. Ce qu’on veut en 2015? Un joli teint hâlé, un effet sunkissed, une peau dorée sublimée, des cheveux protégés et le tout en toute sécurité. Capital soleil, mon ami Comme on mesure son âge, il est possible de calculer son capital soleil. Pour ce faire, on file chez le dermato, qui examinera notre peau, nous interrogera sur notre histoire (comprenez les coups de soleil que l’on a pris, notamment durant l’enfance), afin de déterminer si oui ou non, il nous reste un capital soleil.

peau, correspondent des caractéristiques et un type de réactions aux agressions notamment celles du soleil. (Source: www.cnrs.fr) Bref, on l’a bien compris, si le soleil est notre meilleur allié, il peut aussi être notre pire ennemi. Donc on veille à en profiter en toute sécurité.

Focus sur les parasols urbain Oui, mais le capital soleil, c’est quoi? Il se définit comme l’ensemble des moyens de défense de la peau contre les effets néfastes du soleil. Ce capital est acquis à la naissance, non renouvelable, et dépend du phototype de chaque individu. A chaque type de

Hors de question de prendre le soleil sans une protection adaptée. Même en ville (oui, oui, les UVB ne sévissent pas qu’en bord de mer!). En ville, on peut faire d’une pierre deux coups en choisissant un soin qui contient des filtres solaires (attention, on ne l’utilise pas la nuit, et on se


83 Beauté

démaquille ultra soigneusement le soir, car les filtres solaires sont occlusifs en encrassent les pores.) L’innovation 2015: des soins-boucliers, qui protègent des méfaits du soleil, mais aussi de la pollution. On les applique en dernière étape de notre rituel quotidien, après le soin de jour. Le shopping: UV Plus SPF 50 Clarins, City Defense One Essential SPF 50 Dior, Sublimage La Protection SPF 50 Chanel

Halte aux coups de soleil Prendre le soleil et arborer un teint joliment hâlé, oui, mais on dit non aux coups de soleil et au teint écrevisse: on choisit notre protection en fonction de notre phototype (cf. encadré), on l’adapte en cours de vacances pour optimiser notre bronzage. En clair, on procède comment? Pour les premiers soleils, ou durant les premiers jours d’exposition, on mise sur un SPF ultra élevé (30 ou 50), quel que soit notre phototype. On s’enduit généreusement, et on renouvelle l’application toutes les deux heures. On évite également de s’exposer aux heures où le soleil est le plus fort (entre 12h et 16h). L’ordonnance solaire: visage et corps Aqua Gelée Solaire SPF 30 Biotherm; en spray Brume sèche protectrice SPF 50 L’Oréal Paris; effet sec Brume Hydratante Invisible Ideal Soleil Bronze SPF 50, Vichy; huile spéciale peaux sensibles Huile Nutritive SPF 50 + Anthelios XL La Roche Posay.

Dis-moi de quelle couleur est ta peau, je te dirai quel est ton phototype!* Le phototype I correspond à une peau très blanche, des cheveux blonds ou roux et des yeux bleus/verts avec souvent des taches de rousseur. Les coups de soleil sont systématiques, la peau ne bronze jamais et rougit toujours. Le phototype II correspond à une peau claire, des cheveux blond roux à châtains et des yeux clairs à bruns avec parfois des taches de rousseur. Les coups de soleil sont fréquents, la peau bronze à peine ou très lentement. Le phototype III correspond à une peau intermédiaire, des cheveux châtains à bruns et des yeux bruns. Les coups de soleil sont occasionnels et la peau bronze graduellement. Le phototype IV correspond à une peau mate et des cheveux yeux bruns/noirs. Les coups de soleil sont occasionnels, notamment lors d’exposition intense. La peau bronze bien. Le phototype V correspond à une peau brun foncé, des cheveux et des yeux noirs. Les coups de soleil sont rares, la peau bronze beaucoup. Le phototype VI correspond à une peau noire, des cheveux et des yeux noirs. Les coups de soleil sont très exceptionnels. * Source: e-cancer.fr

Visage sous haute protection On le sait, le soleil accélère le vieillissement cutané, a fortiori sur le visage. En cause? Les UVA et les infrarouges qui endommagent les cellules cutanées, notamment celles qui produisent de l’élastine, du collagène et les mélanocytes qui engendrent la pigmentation de la peau. On se protège donc au quotidien. Sur la plage, on adopte une formule spécialement étudiée pour le visage. Et si elles sont estampillées anti-âge, c’est encore mieux. On se tartine généreusement, et on n’oublie pas le décolleté qui souffre tout autant que notre visage avec sa peau ultra fine. L’ordonnance solaire: en spray Super Soin Solaire Brume Lactée SPF 30 Sisley; waterproof Expert Anti-âge Solaire SPF 50+ Shiseido, Soleil Bronzer Crème Protectrice Lissante Bronzage Lumineux et Homogène SPF 50 Lancôme.


beauté

84

Du soleil en gélules? Pour optimiser son bronzage et protéger sa peau, on peut miser sur une cure de gélules solaires, à démarrer impérativement un bon mois avant les vacances, à continuer pendant et même après, pour prolonger le bronzage. L’ordonnance solaire: Oenobiol Solaire Intensif Nutri-protection, Bio-Carotène-E Pharma-Nord. Mention spéciale pour les formules pensées pour les peaux sensibles au soleil qui limitent les risques de lucite estivale, ou pour les peaux plus matures (Oenobiol Solaire Intensif Anti-âge) qui préserve davantage le capital jeunesse de la peau en améliorant sa densité, son élasticité et sa fermeté.

«avec les terres de soleil, la règle d’or est de ne pas choisir une teinte trop foncée et, surtout, de garder la main légère»

Autre étape indispensable pour prolonger le hâle, le gommage. Ce sont en effet les cellules mortes qui ternissent le bronzage. Donc une fois par semaine (voire deux pour les peaux foncées, mais pas plus, au risque de l’agresser davantage), on passe par la case exfoliation. Résultat: la peau est plus lisse et le bronzage plus lumineux. L’ordonnance solaire: en gel douche Douche Exfoliante Polynésie Révélatrice de bronzage Ushuaïa; gourmand Riz-au-Lait Gommant Le Corps Kenzo.

On fait durer le plaisir Son bronzage, on l’aime et on le faire perdurer, au-delà des vacances et de l’été. Après chaque exposition, on veille à appliquer un soin spécial aprèssoleil, qui hydratera intensément la peau surchauffée et l’apaisera et prolongera ainsi le hâle et l’empêchera par la même occasion de ternir. On veille également à consommer des aliments riches en carotène (carotte, abricots, pastèque, épinards…) qui aideront à conserver une jolie mine ensoleillée. L’ordonnance solaire: prolongateur de bronzage Après-soleil Bronze Nivea Sun; lissant Soleil bronzer Lait Hydratant Sublimateur Lissant Lancôme; glowy After sun & After Holiday Oil Garnier Ambre Solaire.

On triche subtilement Dernière astuce pour une mine dorée, le maquillage. On raffole des gammes solaires, embellisseur et de teint et BB crème, et autres terres de soleil qui subliment le hâle et le rehaussent. Effet sunkissed assuré! Pur éviter les beauty faux pas, on suit les conseils des experts! On garde la main légère! «L’art du faux est tout un art… et demande souvent plus de finesse», affirme Sarah Beloy formatrice make-up chez Lancôme. Même soin de cloche pour Sylvie Coussement, make-up artist Dior qui insiste «avec les terres de soleil, la règle d’or est de ne pas choisir une teinte trop foncée et, surtout, de garder la main légère.» On triche avec de l’autobronzant: les nouvelles formules sont top, on n’est plus orange comme il y a 10 ans. Sylvie Coussement nous livre son astuce «il faut l’appliquer sur une peau propre et sèche, mais surtout nue. Appliqué directement au contact direct de la peau, le produit donnera un hâle plus rapide et plus intense!» L’art d’appliquer sa terre de soleil: Pour un effet soutenu, on adopte la technique


IMAGE COIFFURE SALON MIXTE

EAU NOUV E C SERVI IER BARB

CHI (produits développés en partenariat avec la NASA)

Kardashian | L’Oréal | Oro fluido | Carin

|

(produits à base d’huile d’argan)

Du lundi au jeudi de 9h à 18h | Le vendredi de 9h à 20h | Le samedi de 8h à 17h | Avec ou sans rendez vous 2 Arelerstrooss - Au 1er étage Shopping village Pall Center L-8552 Oberpallen | Tél.: + 352 23 62 07 63


beauté

86

› miroir, miroir… Dr. Marc Charles, Clinique pasteur.

Taches, on aura leur peau! Différents types de lésions pigmentaires… La mélanine La mélanine est une substance protéique complexe dérivant d’acides aminés. On distingue deux types de mélanine: les eumélanines, des pigments noirs très photoprotecteurs; les phoemélanines, des pigments jaunes quand elles sont dégradées par les UV, elles forment des radicaux libres. Les lentigos Les lentigos sont des hyperpigmentations mélaniques sans prolifération mélanocytaire survenant sur des zones photoexposées de façon chronique. … et des solutions adaptées La cryothérapie fait appel à l’azote liquide ou la neige carbonique. L’efficacité sur les lentigos est incontestable et de coût modéré pour les patients. Les peelings superficiels ne provoquent pas de desquamation, donc pas d’éviction sociale. Leurs indications sont une amélioration du teint, une diminution des taches pigmentaires suite à une exposition solaire. Les peelings moyens provoquent après un renouvellement épidermique un net éclaircissement du teint, une disparition des taches actiniques, une augmentation du tonus de la peau par la relance de la synthèse fibroblastique, une action sur les ridules et rides. Les peelings profonds comprennent le TCA égal ou supérieur à 40% et les formules phénolées. Leurs indications sont les rides profondes et les taches dermiques. Les traitements doivent être associés à des crèmes dépigmentantes et solaires afin d’éviter tout rebond pigmentaire. Les lampes pulsées sont indiquées dans le traitement des lentigos et éphélides, car absence d’éviction sociale et moindre risque d’effets secondaires. Les lasers sont des sources lumineuses qui émettent une seule longueur d’onde, dans une seule direction, permettant d’avoir une tache lumineuse très intense. Selon le matériau actif et le type de fonctionnement, ils émettent des rayonnements dont la longueur d’onde et l’intensité sont différentes. Ce sont en fait des lasers Q-SWITCHED ou déclenchés qui sont le plus utilisés dans le domaine des lésions pigmentaires. Leur principe est celui de la photothermolyse sélective. Les impulsions sont très brèves et de grande amplitude. Le laser ND-YAG532nm Q-SWITCHED a une pénétration limitée et indiquée dans les lésions épidermiques. Le laser ND-YAG 1064nm Q-SWITCHED est indiqué dans les lésions dermiques. Les lasers d’abrasion cutanée: CO2, ERBIUM-YAG, FRAXEL provoquent une destruction de très minces couches de peau de façon très précise et uniforme. C’est pour le visage que les résultats sont les meilleurs, car la cicatrisation de la zone abrasée se fait à partir des unités pilo-sébacées.

de Sarah Beloy et on l’applique en 3 sur le visage: on part du milieu du front vers les pommettes, puis vers la mâchoire. Pour un hâle plus subtil, on suit les conseils de Sylvie Coussement et on l’applique en mouvements verticaux, du haut vers le bas. Ainsi, la poudre s’accroche aux parties saillantes du visage et donne un effet ultra naturel. Le maquillage star de l’été? Toutes deux sont unanimes: le turquoise! A associer avec du brun pour un maquillage mystérieux. Sur les yeux, on le porte en full ou on l’associe au noir, en appliquant juste une touche de couleur sur la pointe des cils. On aime aussi l’association turquoise mat sur les yeux avec une bouche acidulée et glossy. Sur les mains, on s’amuse et on n’hésite pas à mélanger les couleurs: un ongle sur deux. On dépareille les mains et les pieds, c’est tellement plus audacieux. Sélection shopping summer: Waterproof Pro bronze Fusion Make Up For ever;

On protège ses cheveux On les oublie à tort, mais les cheveux souffrent également des méfaits du soleil. Donc on emporte dans son vanity une huile spéciale cheveux qui les protègera des UV et qui les réparera après la douche. L’ordonnance solaire: après-soleil, Brume Hydratante Sans Rinçage René Furterer; huile glam Huile Lactée Capillaire Nuxe; culte Huile Protectrice Phyto Plage. Au quotidien, on les lave tous les jours en rentrant de la plage ou la piscine, pour éliminer les résidus d’huile protectice, le sel et le chlore. Mention spéciale pour les shampoings minéraux, ultra doux (Shampoing Minéral Doux Fortifiant, Dercos Vichy).


88 must have

MUST Chance Eau vive Une fragrance qui donne

Mousse craquante

des ailes et de l’élan,

L’Eau Intense

Un soin original, un soin spécifique

à l’instar de la vivacité intense

Pour lui, l’Eau s’affirme

pour les bras particulièrement

qui transporte les chanceux.

dans cette version intense

sensibles à la perte de fermeté.

Une vitalité qui n’est pas fugace.

avec une signature olfactive

Aérienne et crépitante,

Au contraire, elle diffuse

puissante. Le citron vert fusant

sa texture à sensations fusionne

un dynamisme à toute épreuve.

sur un accord aquatique se mêle

instantanément avec la peau

Chanel

avec un «effet glaçon» saisissant

à un fond boisé Vétiver pour un parfum puissant et viril. Kenzo Parfums

pour raffermir les chairs. Jeanne Piaubert

Brume lactée

Clean It Silky

Bronze Goddess

Une nouveauté dans la protection

Une huile démaquillante divine.

Powder Bronzer

corps, une brume lactée ultra légère

Son secret réside dans la combinaison

Cette poudre bronzante

et transparente qui offre

d’huiles puissantes qui dissout

et soyeuse confère un éclat

une protection renforcée

instantanément toutes les formes

estival pour rehausser

aux peaux claires. Elle apporte douceur

d’impuretés et le maquillage.

le bronzage.

et confort à la peau.

Le plaisir sensoriel d’une huile

Disponible en quatre nuances

pour une peau parfaitement nettoyée.

chaudes pour s’adapter à chaque

Sisley

Givenchy

carnation: light, medium, medium deep et deep. Estée Lauder

Retrouvez + d'astuces beauté sur www.femmesmagazine.lu/Beauté


Expert Sun Une nouvelle technologie WetForce, utilisant certains composants de l’eau et de la transpiration pour accomplir une prouesse inédite.

Sérum liftant

Elle agit comme un capteur de

Ce sérum ultra léger,

minéraux par polarité. L’eau et

qui se fond dans la peau,

la transpiration contiennent,

est l’allié idéal des peaux

entre autres, des ions calcium et

surmenées, fatiguées,

magnésium chargés positivement.

stressées qui ont besoin

En se solubilisant, la molécule se

d’être décrispées, lissées.

charge négativement, devenant

Un must soin à utiliser

alors un aimant pour les ions

sans modération.

positifs. Idéal pour les sportives.

Complex 27

Shiseido

Addition concentré

Soin d’exception

éclat Corps

La Recherche Guerlain révèle qu’une

Grâce à son flacon

peau qui rayonne d’un éclat naturel

compte-gouttes très pratique,

se joue à différents niveaux cutanés:

ce soin est le premier autobronzant en surface, avec l’interaction de la conçu pour ajouter un effet soleil

lumière avec le relief de la peau, mais

à tout soin hydratant

aussi au coeur des cellules avec l’inte-

ou raffermissant pour le corps.

raction de cette même lumière avec les

Pour un hâle sur mesure.

chromophores, capteurs de lumière

Clarins

naturelle. Pour que la peau respire… Guerlain


TEST BEAUté

90

Test beauté oenobiol topslim® Dernière ligne droite avant la plage. Oenobiol nous donne un coup de pouce pour nous alléger et déloger les rondeurs superflues. Nos deux armes? Topslim® 3 en 1, pour mincir de plaisir, qui permet de brûler les graisses grâce à son extrait de thé vert, qui facilite l’amincissement avec son extrait de guarana et qui réduit la fatigue grâce à la vitamine C; et Topslim® Liporéducteur qui aide à compenser les écarts alimentaires et à contrôler son poids grâce au chitosane (Breveté 100% d’origine naturelle) qui, une fois dilué dans l'eau, forme un gel dans l’estomac capable d'attraper les graisses. Verdict?

Julie Kieffer

Aurélie Dethier

Julie Mallinger

Maria Pietrangeli

Christina Brusegan

Laura Deleersnyder

+: Le goût framboise est très agréable, ce qui permet de boire la quantité d’eau recommandée par jour. Facile à boire, pratique à utiliser, vous verrez des résultats si vous couplez la cure TopSlim 3 en 1 avec une alimentation équilibrée. Une boisson idéale pour accompagner un régime avant l’été. -: La boisson peut être un peu écœurante, car trop sucrée à mon goût.

+: La dilution des sticks dans l’eau est facile, très pratique on peut emporter notre programme partout. Je suis très satisfaite de l'effet drainant pour une cure avant l'été, on obtient un résultat à court terme si on le fait bien tous les jours! Je pense recommencer ma cure dans quelques mois! -: Le goût d'aspartame est un peu trop présent.

+: C'est la première fois que je teste une solution minceur efficace qui allie drainage d'une part et coupe-faim d'autre part. Le goût framboise est agréable, il se boit très facilement et, est doté de vitamines, ce qui nous donne un véritable coup de boost dans la journée. -: Une alimentation variée complémentaire est indispensable.

+: Les sachets Topslim à la framboise ont un double avantage, ils obligent à boire et sont un réel coup-faim. Le goût est très agréable, ce qui ne gâche rien… Si l’on ajoute à cela, les cachets lipo-réducteurs, le support pour maigrir est particulièrement efficace puisque j’ai perdu du poids… -: Pas grand-chose à dire d’un point de vue négatif sauf peut-être le besoin incessant d’aller aux toilettes…

+: Très facile d'utilisation 1 stick à diluer dans 1,5 litre d'eau. Dès la première semaine, j’ai ressenti l'action drainante et réduction de la fatigue grâce aux extraits de guarana et de la vitamine C. Je pense recommencer cette cure dans l’avenir. -: J'ai remarqué des aigreurs d'estomac certains jours, il est important d’avoir une alimentation variée durant cette cure!

+: Le fait de devoir boire 1,5 litre par jour est un bon point, car c'est une chose que nous ne faisons pas toujours, mais qui est essentiel. Le goût framboise est très agréable et j'ai eu l'impression d'être plus en forme qu'à l'ordinaire durant le testing. -: L'effet drainant est incontestable!


TESTEZ PLAY PAUSE, PARTEZ CONVAINCU & EN PLEINE FORME!

SÉANCE DÉCOU VERTE GRATUI TE

m ©Lesmills

A DÉCOUVRIR CHEZ PLAY PAUSE L’OFFRE SPORTIVE Machines cardio et de musculation + programme personnalisé conçu par un personal trainer (système breveté Technogym) + Cours collectifs avec programme varié

SOUSCRIPTION SANS ENGAGEMENT + ACCÈS ALL INCLUSIVE À TOUTES LES INSTALLATIONS

L’OFFRE DÉTENTE Sauna, hammam + bar + massages et soins personnalisés

L’OFFRE SANTÉ Programme de rééducation suivi par un kinésithérapeute

7 Avenue du Rock’n’Roll L-4361 Esch-sur-Alzette | Tél.: 26 55 20 55 | Parking gratuit www.playpause.lu |


santé

92

Les bipolaires, entre excitation et dépression Michèle Rager

Le terme est neuf, mais l'affection est connue depuis de longues décennies. Celle-ci se manifeste de façon extrême et se soigne très bien. A condition que les médecins parviennent à poser le diagnostic et à obtenir l'adhésion de leur patient pour un suivi à long terme… Probablement d'origine génétique (bien que cet élément soit controversé), la bipolarité ou "maladie affective bipolaire" concerne tant les hommes que les femmes aux alentours de 30 ans. Cette affection psychiatrique se caractérise par des sautes d'humeur extrêmes, durant lesquels la victime passe d'un état d'euphorie et d'excitation exagérées à une profonde dépression tout aussi intense. On retrouve généralement des facteurs externes déclenchant la maladie ou, plus tard, les rechutes: tels de gros stress professionnels ou privés, des ennuis financiers, du surmenage, des difficultés relationnelles ou conjugales, un deuil, un traumatisme, un déménagement, une brutale solitude, de

nouvelles responsabilités… Ces éléments provoquent également des troubles du sommeil (souvent des insomnies, sans signes de fatigue en journée) qui aggravent aussi la bipolarité. Parmi les facteurs aggravants se voit encore l'abus d'alcool, de cannabis et d'autres drogues plus fortes (cocaïne, ecstasy…).

De la manie à la déprime La phase maniaque (d'excitation) se caractérise par une hyperactivité physique et psychique allant parfois jusqu'à la violence des gestes et l'exaltation (voire des délires). La déprime s'accompagne d'une humeur triste, d'idées noires, d'une perte de plaisir, d'un désintérêt, de perturbations de sommeil, d'une fatigue importante. Des symptômes pouvant amener des idées suicidaires chez les


EURO NUTRI SANTÉ: la micronutrition & le bien-être C’est au cœur de Dudelange, rue de la Libération, qu’Euro Nutri Santé a installé sa toute nouvelle boutique fin 2014.

Créée en 1998, la société était au départ spécialisée dans les

par exemple), notre gamme de compléments peut remédier à

protéines et la micronutrition. Elle a évolué au fil des années

cela. Nous pouvons vous conseiller certains compléments, quand

pour se centrer davantage sur la micronutrition et l’alimentation

d’autres seront prescrits sur ordonnance, par des professionnels

santé, afin de répondre davantage à la demande de sa clien-

de la santé. La micronutrition doit être préconisée avec précau-

tèle. Dès lors, l’eshop des débuts a trouvé un complément dans

tion. C’est pourquoi nous travaillons avec différents spécialistes,

une boutique, afin d’être au plus près de sa clientèle. A pré-

afin d’aider aux mieux nos clients.»

sent, Euro Nutri Santé, c’est un magasin entièrement consacré

Pack pour la mémoire, pack minceur, supplémentation en cuivre ou

au bien-être et à la santé: micronutrition, mais aussi l’alimenta-

en fer (celle-ci avec précaution car ce sont deux oligo-éléments pro-

tion santé: bio, sans gluten.

oxydants, d’où la nécessité de travailler avec le corps médical), les différentes gammes de micronutrition ont été pensées pour com-

Une équipe aux petits soins

bler les microdéficits de nos organismes et ainsi participer au bon

Dans un cadre lumineux et clair, aux cou-

fonctionnement de nos corps.

leurs harmonieuses, toute l’équipe est là pour vous conseiller. Florence Herb, la

NOUVEAUTÉ!

gérante, a en effet veillé à s’entourer de

Venez découvrir sans plus attendre les deux nouveautés

personnes passionnées et qualifiées, pour

de Euro Nutri Santé: les patchs anti-douleur FGXpress

qui l’alimentation santé est vraiment une

Forever Green ainsi que les patchs masques de beauté

philosophie de vie, comme elle, afin de

anti-âge Beauty Strips.

prodiguer les meilleurs conseils à ses clients. «D’ailleurs, je ne vends que des produits que j’utilise.» En effet, la boutique est

Des aliments

résolument à l’image de sa fondatrice, dynamique.

pour que les gens aillent mieux

Le magasin dispose en plus d’un petit espace lounge équipé

Très soucieuse de la nutrition et du bien-être, Florence avoue

d’une petite cuisine, parfaite pour un moment de détente et

être convaincue depuis longtemps des bienfaits d’une alimen-

convivial, pour déguster des produits ou pour bénéficier des

tation saine, et notamment des produits sans gluten, un rayon

conseils des spécialistes.

largement achalandé de sa boutique. «Notre objectif n’est pas d’avoir toutes les gammes, mais plutôt de sélectionner les pro-

La micronutrition:

duits, toujours dans l’optique d’apporter un complément nutri-

une supplémentation de choix à ne pas prendre à la légère

tionnel intéressant à l’alimentation de base de nos clients, à l’ins-

On entend par micronutrition l’ensemble des compléments ali-

tar de l’huile de lin ou de cameline pour leur richesse en oméga

mentaires destinés à pallier les petites carences. «Notre alimenta-

3 par exemple.» C’est en ces termes que Florence explique le

tion actuelle contient trop d’aliments transformés, dépourvus de

choix des produits d’alimentation courante qui se trouvent dans

vitamines et d’oligoéléments (les sols sont appauvris en sélénium

sa boutique.

14 Rue de la Libération L-3510 Dudelange | Tél.: 26 56 02 36 | Trouvez plus d’informations sur www.euronutrisante.eu


santé

94

plus fragiles, avec un risque accru de passage à l'acte. Précisons que ces phases ne sont pas toujours reliées à des événements ayant réellement existé: elles surgissent à l'improviste pendant plusieurs semaines, mois ou années puis se stabilisent ou persistent… Chez certains, la phase maniaque est plus longue; chez d'autres, c'est l'inverse. Ces manifestations nécessitent en tout cas un suivi professionnel chez un psychiatre afin d'obtenir une thérapie personnalisée.

Un diagnostic difficile Néanmoins, l'un des inconvénients majeurs de cette pathologie, c'est la difficulté à la diagnostiquer! En effet, elle est invisible: les examens ne révèlent aucune lésion, anomalies, infections… D'autre part, en période de dépression, le patient ressemble à un dépressif "classique": il présente les mêmes symptômes, susceptibles de tromper un psy qui voit son patient pour la première fois. Puis le bipolaire va rapidement mieux, sans suite et en minimisant cet épisode qu'il qualifie de "grosse fatigue": des signes qui devraient mettre la puce à l'oreille de la famille comme des praticiens. En attendant, le délai entre les premiers symptômes et la mise en place du traitement peut durer jusqu'à 5 à 10 ans.

De grands esprits Bien sûr, il y a les "bas" de la maladie, entraînant des épisodes intenses de souffrances, d'angoisses, de tristesse… Mais les "hauts" sont responsables d'un sentiment de toute-puissance, d'énergie démesurée, de force mentale boostante… Il semblerait que quelques grandes figures historiques en aient été atteintes: Alexandre le Grand, Mozart, Napoléon, Newton, Balzac, Nietzsche, Einstein… Les troubles bipolaires ont même été mis en scène par une héroïne de série télé, Carie Mathison, dans Homeland. Laquelle, grâce à sa puissance de réflexion et de concentration, parvenait à déjouer des attentats contre la Maison-Blanche.

systématiquement dès le début de l'automne. Elle se manifeste également par des idées noires, une fatigue intense, de l'irritabilité, des soucis de concentration, une libido en berne, une attirance irrésistible pour les sucreries et les féculents, une sensibilité accrue au froid… On y pense d'autant plus chez les personnes travaillant dans un endroit sombre (centre commercial sans vue sur l'extérieur, usine mal éclairée, bureau fermé, etc.), où l'éclaircissement de ces lieux ne dépasse généralement pas les 200 lux. Or, les personnes sensibilisées auraient besoin de dix fois plus de lumière pour ne pas succomber au blues des pénombres.

Des médicaments adaptés La maladie reste très lourde à porter, à la fois pour ceux qui en souffrent et pour leur entourage. Il existe des thérapies permettant d'estomper ces yoyos de l'humeur, en limitant les accès de dépression et en régularisant l'état psychique général. Le médicament le plus souvent prescrit, c'est le lithium. Ce dernier, lors de certains épisodes plus intenses, est éventuellement associé à des antidépresseurs et des anxiolytiques. Une psychothérapie est également indispensable, d'autant plus que le patient ne se sent pas toujours malade. Dans d'autres circonstances professionnelles, il apprécie son état de super-efficacité et donc préfère fuir la prise de médicament. Néanmoins, bien suivie, la maladie bipolaire reste l'une des rares affections en psychiatrie permettant une existence ordinaire.

Un bain de lumière

Méfiez-vous des imitations!

Difficile de répondre soi-même… D'autant plus que les signes de blues ou d’anxiété ne sont pas toujours présents: le mal-être s’exprime alors par des maux physiques: fatigue extrême, symptômes cardiaques et respiratoires (palpitations, sensation d’oppression...), affections dermatologiques (démangeaisons, pelade, eczéma...), troubles sexuels, désordres digestifs, etc. L’idéal est d’en parler rapidement à un médecin (généraliste ou psychiatre) sans laisser le trouble s’installer, car ce dernier risque de s’aggraver. Le praticien fournit souvent une aide importante via son écoute attentive et son regard extérieur. Qui plus est, lui seul est apte à poser un diagnostic et à proposer, le cas échéant, une prise en charge pluridisciplinaire.

Une dépression qui dure tout l'hiver pour se terminer miraculeusement dès l'arrivée des beaux jours? Et ce, quasiment du jour (gris) au lendemain (ensoleillé)? Ce n'est pas spécifiquement une maladie bipolaire, mais plutôt des S.A.D., soit des désordres affectifs saisonniers. Dans ce cas, la pathologie surgit

Comme le S.A.D. est uniquement dû au manque de lumière, les antidépresseurs restent inefficaces. Le traitement consiste à l’exposition, durant une demi-heure quotidienne, d'une lampe de forte luminosité, dont l’intensité est d’environ 10.000 lux. La luminothérapie peut être pratiquée dans la plupart des laboratoires de sommeil. Ou à domicile, grâce à des casques de lumière, des bancs lumineux ou des lampes spécifiquement destinées à cet usage. Ses résultats apparaissent endéans les 4 à 15 jours et les premiers effets bénéfiques concernent souvent les envies de sucre; celles-ci s'estompent alors que le blues s'estompe progressivement. Mieux vaut néanmoins toujours demander un avis médical avant d'acheter un tel matériel.

Comment différencier des difficultés passagères d'une réelle dépression?


95

L’ORGASME Dr Oswaldo MAZARIEGOS-SOLIS Président de l’association de Sexologie du Grand-Duché de Luxembourg

«Orgasme» est un mot qui vient du grec (orgasmós et orgân) qui signifie «bouillonner d’ardeur»; cette définition fait d’ailleurs l’objet de beaucoup d’avis puisqu’il est censé exister vingt-six approches différentes. Il s’agit indiscutablement du plaisir sublime qu’un être humain puisse imaginer dans ses rapports sexuels directs avec son partenaire. Vallejo Najera, psychiatre espagnol rappelait dans ses ouvrages que nous vivions, fort malheureusement, une existence davantage chargée de soucis que de joies et de plaisirs-bonheur. Alors le bonheur de pouvoir recourir, entre autres, à la sexualité nous permet de balayer les moments sombres de l’existence avec les lumières que peuvent nous offrir ces plaisirs irremplaçables de l’orgasme. Rappelons-nous que l’orgasme reste non seulement une «thérapie» pour le corps, mais aussi, et surtout, pour l’esprit. Ainsi nous pouvons, grâce à cet état de fait, retrouver un bon équilibre entre le physique et le psychique. Et cet accès à l’orgasme devient un élément indispensable à notre vie de chaque jour puisqu’il est à la portée de tout un chacun. Par conséquent, nous pouvons affirmer qu’une vie sans sexualité et ne débouchant pas sur un orgasme serait tout simplement insupportable pour la plupart d’entre nous. Citons d’ailleurs, dans les «bénéfices de l’orgasme» quelques exemples parmi au moins vingt réactions salutaires, tant pour le corps que pour l’esprit; en effet les productions d’endorphine – notre propre morphine – tant par le cerveau que par les glandes surrénales contribuent indubitablement à une sensation de plaisir intense offrant, satisfaction, tranquillité induisant une bien meilleure relaxation. Ainsi se dessine tout naturellement le dérivatif «heureux» et «gracieux» que donne la Nature humaine sans qu’il soit besoin d’avoir recours à des substances illicites, puisque nous fabriquons nous même les inductions à nos plaisirs attendus. Cela évite aussi bien des déboires de santé, tout d’abord, et tous ceux liés à la société: situations sociétales dangereuses, conséquences juridiques malheureuses, etc. Faut-il aussi rappeler tout simplement que les femmes et les hommes qui ont la chance de vivre ces orgasmes fréquemment, produisant ainsi des interleukines, sont davantage préservés du cancer (entre autres le cancer de la prostate) sans compter la production de «cortisol», un bel antidépresseur. D’autres présences, immédiatement après l’orgasme: l’ «Ocytocine» et la «Prolactine» qui nous emportent dans une sensation de bien-être rare. En voulez-vous d’autres? Rappelons que pendant l’acte sexuel qui atteint l’orgasme, nous protégeons les fonctions cardiaques et respiratoires puisque le cœur peut atteindre des pulsations jusqu’à 180 alors que les poumons bénéficient de plus de quarante respirations par minute: voilà une excellente gymnastique cardio-respiratoire!

D’autres contractions musculaires dans les deux sexes contribuent également à une nouvelle activité tout à fait favorable au bon équilibre du corps. Biologiquement parlant, un baiser profond de bouche-à-bouche permet un échange bactérien très important – 250 bactéries par minute approximativement – favorisant ainsi la digestion et un meilleur transit intestinal pour une agréable défécation qui, rappelons-le, reste aussi un plaisir sexuel. Sans jamais oublier que les relations sexuelles avec l’orgasme favorisent un bon sommeil.

Distinguons L’orgasme chez la femme: Pendant l’orgasme, il y a globalement: contraction du périnée, du clitoris, du vagin, augmentation de 25% du volume de la poitrine, régulation de l’ovulation. Si plusieurs «écoles» (dont celles de celle du Dr Sigmund Freud ou celle du Psychiatre, Antropologue et Sexologue Dr Philippe Brenot, et tant d’autres) peuvent se contredire sur les plaisirs dits, «clitoridiens» – chez la jeune fille – ou «vaginaux», – chez la femme adulte et expérimentée – nous n’allons pas nous battre puisque l’essentiel revient au plaisir… d’où qu’il vienne. Le Dr. Gérard Leleu, sexologue, préconise que l’émission de cris qui accompagnent l’excitation sexuelle et orgasmique est très positive, car les cris, les gémissements et les paroles non seulement induisent l’orgasme, mais le potentialisent. Donc il ne faut jamais se retenir d’exprimer son ressenti; dommage pour les voisins s’ils ne comprennent pas. Rappelons que chez la femme les rapports sexuels peuvent être multiorgasmiques: entre 1-2 ou même 3 tout normalement; certaines de 8 à 10; et dans l ’histoire de la gynécologie s’évoque exceptionnellement que 50 orgasmes ont pu être observés chez une femme lors d ’un seul rapport sexuel! L’orgasme chez l’homme: Nous observons également une forte contraction des muscles du périnée, du pénis et de la prostate chez l’homme. Toutefois l’homme peut être en mesure de manifester un pseudo-orgasme comme la femme, mais plus rarement, car l’érection et l’éjaculation restent les manifestations d’un final heureux qui peut rejoindre les cris de sa partenaire dans un concert à deux. N’oublions pas le proverbe latin: «post-coïtum home animal triste» c’est-àdire après une relation sexuelle et un orgasme consécutifs, l’homo sapiens est calme, serein, tranquille, relax et parfois même KO! S’il me reste un conseil: faites l’amour le plus souvent possible… si possible!… et sans mourir, montez au septième ciel!


chris a testé

96

les chaussettes dans les sandales Christine MICK

Adepte des défilés pour capter la tendance à venir, j’ai pu constater que cette année, les créateurs ont craqué sur le port de la chaussette dans les sandales. Chanel, Dior, Miu Miu, Jil Sanders ne nous laissent pas le choix et vont même jusqu’à proposer des chaussures avec chaussettes intégrées. Jadis reléguées dans les abysses du bon goût, considérées pendant longtemps comme une fashion hérésie, elles prennent leur revanche cette saison et s’affichent franchement à nos pieds. Du podium à la rue, j’ai testé l’impossible combo! L’été approchant, je n’ai pas voulu me lancer dans ce (crash) test avec mes chaussettes en laine mérinos. J’ai soudain pensé aux mi-bas, tue-l’amour par excellence, mais visiblement assez fashion pour s’inscrire dans la tendance. J’opte pour une paire colorée, absolument pas assortie à mes escarpins afin de jouer l’audacieuse jusqu’au bout des orteils. J’accompagne mon fils à l’école, perchée sur des talons de 12 avec de délicieuses soquettes bleues Klein. Regard étonné des autres mères, rires dissimulés, mais teintés d’un grand respect. En effet, je n’ignore pas représenter l’incarnation du style et du bon goût devant celles qui pensent encore que le chouchou en tissu demeure un must have. Les commentaires ne tardent pas à fuser: «Chris, ton vernis est écaillé? Tu as froid aux pieds? Tu te prends pour une touriste allemande?» Je les contemple avec leurs élastiques entourés de tissus patchwork dans leurs cheveux à la couleur douteuse avant de lancer: «Mes chéries, vous n’ignorez pas que je suis au style ce Steve Jobs fut à la révolution numérique. Dans quelques années vous comprendrez, mais il sera malheureusement trop tard pour apprécier tous les avantages de cette nouvelle loi de la planète mode.» Que celle qui ne s’est jamais écaillé son vernis ou gelé les orteils dans ses escarpins me lance une basket à la tête. Avec cette solution (ou lubie, c’est selon) des créateurs, le problème est résolu. Adieu ampoules et pieds aussi glacés que son verre de rosé sur une terrasse à l’heure de l’apéro. Même si une vraie victime de la mode ne fera jamais passer le confort avant le style, je dois avouer que pour une fois, les deux ingrédients formaient le mix idéal. Parfaitement à l’aise dans mes nouvelles amies, je foulais le bitume, d’un pas léger quand soudain, mon regard a croisé un couple de touristes dont l’homme arborait d’horribles spartiates dont le cuir brun foncé contrastait fortement avec le blanc immaculé de ses chaussettes de tennis. A ce moment précis, j’ai mesuré toute l’imposture de la mode! Ce dernier toc grandement relayé par les magazines et les blogueuses n’était en fait qu’une pâle copie d’un style sur lequel nous avons toutes hurlé. Je me suis également souvenue de ces matins de printemps un peu froids et de ses socquettes avec un petit bord en dentelle que maman m’obligeait à enfiler. A sept ans, je trouvais cela aussi inutile qu’inesthétique, pour quoi suivre cette tendance a bientôt 40 ans? Ma soudaine envie de redevenir une fashionista après une detox de plusieurs mois durant lesquels le slim bleu et une marinière étaient littéralement greffés sur ma peau? A moins que cela ne soit mes sublimes sandales achetées une misère lors les soldes d’hiver qui me hurlaient «à tes pieds, à tes pieds, tout de suite!»? Les leçons de style de mes stars favorites ont conforté ma décision. Seulement voilà... je ne m’appelle pas Sarah Jessica Parker, je ne suis pas la papesse du style et surtout pas... une célébrité. Et cela fait toute la différence. Je n’arpente pas les trottoirs de Big Apple, mais la pelouse du parc municipal et des nombreux toboggans et autres réjouissances spéciales enfants. Et croyez-moi les talons de 12 qui s’enfoncent dans le sol à chaque pas vous réconcilieront à jamais avec votre vieille paire de Converse qui nécessitent impérativement le port des socquettes. Et ce n’est pas pour une question de style ou de tendance... juste pour le confort des autres occupants du parc et votre réputation d’ambassadrice de la mode (locale).


97

Paris,

© Paris Tourist Office - Amélie Dupont

lumières du monde Kévin Storme

Paris, Ville lumière? Il ne se trouve aujourd’hui que quelques antiparisiens primaires pour lui dénier cette appellation. Pourtant, au-delà du rayon de la Tour Eiffel qui embrase chaque soir le ciel francilien, la capitale française brille d’autres phares, venus des quatre coins du monde. Avec plus de 110 nationalités recensées, on peut s’offrir un petit tour du monde en un week-end. Défilés costumés, concerts, dragons… Le 22 février dernier, des milliers de Chinois et de touristes ont célébré l’avènement de l’année de la Chèvre dans le 13e arrondissement de Paris. Le temps d’un week-end, les tours grises du «quartier chinois» ont pris les couleurs de Pékin. Le 13e arrondissement est probablement le plus emblématique pour commencer une virée aux quatre coins du monde dans Paris. Certes, il n’est pas le plus beau de Paris. Caractérisé par ses grandes tours des années 70, il sonne plus comme une extension parisienne de la banlieue. Sauf que le véritable intérêt du quartier n’est pas l’architecture, mais bien l’ambiance. Le 13e semble être littéralement tenu par les Frères Tang. Initialement implantés avenue d’Ivry, les trois frères, originaires du Laos, ont ouvert un véritable réseau de grande distribution asiatique dans toute l’Île-de-France. Le

magasin principal reste celui de l’avenue d’Ivry. C’est une institution dans l’arrondissement. Toute la communauté asiatique vient y acheter ses nouilles, ses légumes, ses beignets, ses raviolis en provenance directe d’Asie… ou pas. De nombreux produits sont fabriqués en France. Le groupe possède d’ailleurs également une filiale – Tang Gourmet – qui a implanté quelques restaurants à Paris. Au menu, de la restauration chinoise standard que l’on retrouve dans n’importe quel troquet asiatique de France, d’Europe ou… de partout dans le monde. La nourriture est, comme souvent, un peu standardisée. Et ce n’est pas un hasard puisque Tang est le grossiste de la majorité des restaurants chinois en France. Pour trouver un vrai restaurant chinois, avec de vrais produits locaux, à Paris, et plus largement en France, il ne faut surtout pas prendre le premier venu (voir encadré pratique). Les prix sont, en général, quatre fois plus chers que dans les multiples enseignes qui jalonnent les rues du 13e ou d’ailleurs.


évasion

98

Les dimanches à Bamako Preuve de l’implantation de la communauté chinoise et asiatique dans le 13e, les Frères Tang ont également créé une filiale, Tang Médias, qui propose des DVD importés directement de Chine. A chaque coin de rue, des boutiques un peu anachroniques présentent des films chinois, braillards, à même le trottoir. C’est surtout le soir, lorsque la nuit tombe que le quartier se transforme. Les enseignes kitchs avec leur chat secouant la main se mettent en branle. Les néons en forme de lettres chinoises brillent de mille feux et les restaurants bon marché s’animent. Bien loin des barres post soviétiques, le 13e est aussi réputé pour son architecture avant-gardiste, avec notamment l’étonnante Cité de la mode et du design. Située dans d’anciens docks, la Cité a été revue par l’agence Jakob+Macfarlane. Elle abrite l’Institut français de la mode et un musée consacré au divertissement. Située sur les quais de Seine, la Bibliothèque nationale de France – plus connue sous le nom de BNF – est la capitale française du livre. Elle compte sept sites, mais celui de la Bibliothèque François Mitterrand, quai

© Paris Tourist Office - Jacques Lebar

Infos pratiques Y aller: Luxembourg-Paris. TGV direct à partir de 150€ AR

manger: Zen Garden. Dans le 8e, le meilleur restaurant chinois de Paris. Plats gastronomiques. Compter 80€ pour l’entrée, le plat et le dessert. Décor traditionnel et classe.

Dormir: Hôtel Regyn’s. Place des Abbesses, entre l’animation touristique de Montmartre et le cosmopolitisme de la Goutte d’Or. A partir de 80€ la double.

François Mauriac, dans le 13e, est le plus important. Le catalogue de la BNF est impressionnant: 40 000 000 de références, dont 14 000 000 d’imprimés! Il est peut-être temps de changer de continent? C’est parti pour un aller simple à Bamako sur Seine. Rendez-vous dans les secteurs de Barbès et la Goutte d’Or. Le nom du quartier de la Goutte d'Or viendrait de la couleur du vin blanc que ses vignes produisaient au 19e siècle. Plus d’un siècle après, les vignerons ont déserté le 18e et le côté franchouillard a laissé place à une véritable ville africaine dans la cité. Aux pieds de l’emblématique Sacré-Cœur et de la butte Montmartre, à la sortie du métro Château Rouge, on tombe sur le marché Dejean. On y parle wolof, bambara, mandingue, on prend des nouvelles du pays, on marchande, on s’invective… Loin des touristes qui visitent la butte toute proche, c’est ici une tout autre ambiance qui attend le visiteur. Epiceries exotiques, magasins de beauté, échoppes de tissus, boucheries hallal, taxiphones… Tous les sens sont stimulés, et particulièrement le goût et l’odorat avec des produits spécifiquement africains: bière au gingembre, ignames, piments parfumés, manioc, gombos… Dans les restaurants, c’est thiboudiène ou yassa pour tout le monde. De quoi prendre des forces avant d’attaquer la montée vers Montmartre!


Fête de Ganesh à Little India le 30 août En redescendant de la butte, on rejoint «l’aéroport international de Paris Barbès Rochechouart». Un boulevard, plutôt, aux allures très cosmopolites, qui vous emmène directement dans un autre coin de la planète, du côté du métro La Chapelle: l’Inde. A peine arrivé dans le quartier, on se sent immédiatement transporté ailleurs. Les couleurs des vitrines sont chatoyantes, et les étals des supermarchés présentent des légumes exotiques. Dans les magasins, on retrouve la panoplie de l’artisanat hindou: statues de Ganesh, de Shiva ou de Vishnou… Et des kilomètres carrés de saris pour les fans de couture. La Chapelle, c'est aussi une annexe de Bollywood. On y trouve toute la production cinématographique du sous-continent, à la vente ou à la location. Côté papilles, les nombreux supermarchés proposent des nans, des papadom ou des chapatis. Bref, tout ce dont vous avez besoin pour préparer un repas indien typique. Et si vous avez la flemme de cuisiner, il ne vous reste plus qu’à choisir un des très nombreux restaurants du quartier, qui proposent de la bonne bouffe pour pas cher. Côté monument, le temple de Ganesh ne vous transportera pas à Varanasi, mais aura le mérite d’afficher clairement l’Inde dans la rue. Ganesh, c'est le dieu grassouillet à la tête d'éléphant. Il protège toutes les nouvelles initiatives: mariage, voyage ou entreprise commerciale. A voir particulièrement lors de la fête de Ganesh. Elle se déroulera cette année le 30 août. Pour l'occasion, une procession déambule dans les 18e et 10e arrondissements et donne à la ville un air de Mumbai.

Bonnes affaires aux Puces Un peu plus bas, vers le quartier Strasbourg Saint-Denis, on rentre dans la version pakistanaise de Little India, par le passage Brady. Le passage en luimême est rempli de boutiques et restaurants, mais aussi de loueurs de costumes, qui en font un lieu très coloré. Les boutiques sont moins intéressantes que vers La Chapelle. En revanche, les restaus pakistanais y sont excellents. De toute façon, pour du shopping intéressant à Paris, une seule adresse: les puces! De Saint-Ouen ou de Clignancourt, selon que l’on est à l’intérieur ou à l’extérieur du périph’, les Puces sont une institution depuis le 19e siècle. Elles se tiennent tous les samedis, dimanches et lundis. Elles abritent une quinzaine de marchés, tous spécialisés, sous le modèle des souks orientaux. D’ailleurs, on ressent un peu ce côté médina avec le marchandage et le monde qui se bouscule dans les petites échoppes. L’endroit est très cosmopolite. Et contrairement aux médinas du Maghreb, les produits ne sont en général pas des contrefaçons. Les prix y sont pourtant deux fois moins chers que dans des enseignes classiques. Quand vous en demandez la raison, on vous répond inlassablement: «tombé du camion». Et si la majesté parisienne vous manque, que les monuments prestigieux de Paris vous font de l’œil au détour d’un marché africain ou d’un défilé chinois, n’oubliez pas que la capitale française est aussi la première destination touristique au monde. Avec près de 16 millions de visiteurs annuels, il est possible de se sentir dépaysé au milieu de groupes de Japonais, d’Américains ou encore d’Australiens, à la Tour Eiffel, Notre Dame, Saint-Germain-desPrés, le Marais ou encore le Musée d’Orsay. Mais là, c’est une autre histoire.


banc d'essai

100

Jeep Wrangler: Cool Altitude… La Wrangler c’est un look inimitable, des capacités de franchissement hors normes, mais aussi, la descendante de la fameuse Willys, véritable icône du débarquement américain en 1944. Mais peut-elle aussi vous servir de moyen de transport au quotidien? antonio da palma ferramacho pour Carcoach.lu

Look d’exploratrice Les 4x4 ont la cote. Il est désormais impossible de parcourir quelques centaines de mètres sans croiser un SUV ou l’un de ses dérivés… Bref, ces véhicules tant appréciés pour leur look baroudeur vont bientôt passer complètement inaperçus dans la circulation. Et si vous êtes de celles qui aiment se démarquer davantage, pourquoi ne pas opter pour un véritable 4x4 au look bien trempé? C’est ici qu’entre en scène la Wrangler, le 4x4 dessiné à l’image de la seule vraie Jeep, la Willys! Avec elle, vous aurez l’impression de partir en expédition à chaque fois que monterez à bord… Jamais vous ne passerez inaperçue tant sa forte image est ancrée dans tous les esprits, même ceux des plus jeunes qui l’apprécient beaucoup pour son look à la fois vintage et aventurier. Robuste et presque rustique, ce 4x4 s’est aujourd’hui transformé en véritable familiale avec tout le confort qui va avec. Son habitacle aux allures néo-rétro bien sympathiques est sobre, spacieux et fonctionnel (version 5 portes) tout en embarquant les nouvelles technologies multimédias pour rester connectée et trouver votre chemin dans la jungle urbaine. Cerise sur le gâteau et fait rare dans la catégorie, la Wrangler est entièrement découvrable, même en version hard top. Si le toit avant se démonte relativement facilement, sa partie postérieure demandera un peu de dextérité et de muscles pour se faire démonter… certainement le meilleur moment se faire assister par votre homme!

{Les plus} + Look original / unique en son genre + Espace intérieur + Prestance sur la route + Capacités tout terrain

{LES MOINS} - Accès à bord (seuil de porte haut) - Moteur sonore - Pas faite pour l’autoroute (aérodynamique) - Manipulations pour le décapotage

{LE prix} A partir de 35 390€

Sur la route ou en dehors A son volant, vous apprécierez la fameuse position de conduite haute qui vous donnera l’impression de dominer la route… et, accessoirement, vous permettra aussi de toiser au feu rouge ces messieurs dans leur petite voiture! Les commandes simples et faciles donnent accès à une conduite relaxante, notamment grâce à la boîte automatique et son gros moteur diesel de 2.8l et 200 ch. Cela n’en fait pas une sportive, loin de là, c’est plutôt une force tranquille qui pourra toujours vous sortir des pires conditions et vous mener à bon port. De fait, ses capacités tout-terrain sont bien réelles comme en atteste la présence d’un blocage de différentiel pour évoluer à faible allure et crapahuter dans la boue ou toute sorte de difficulté… Il est cependant est conseillé de suivre un petit coaching de conduite «tout-terrain» si vous comptez vous adonner à ce genre de pratiques. Au final, cette bien sympathique Wrangler peut s’utiliser sous toutes conditions et se montre relativement facile à vivre au quotidien. Si vous aimez rouler cool et décalé, elle pourra distiller un plaisir de conduite certain tout en véhiculant cette image sportive et aventurière de plus en plus en vogue. Certes, si vous ne faites que de la ville ou de l’autoroute, elle ne sera pas forcément la plus appropriée, mais ce ne sera pas non plus le cas d’un coupé sport. On l’aime, ou pas, mais du charme elle en a, assurément… A vous de voir!


101

Design en folie – Piero & Barnaba Fornasetti Lorsque nous avons appris que les Arts Décoratifs de Paris consacraient une exposition à Piero Fornasetti, nous avons immédiatement réservé notre aller-retour pour cet événement. Et nous n’avons pas été déçues! 1200 pièces sont exposées dans la grande nef, dans une scénographie mettant en valeur la modernité de cet incroyable artiste, né pourtant il y a plus d’un siècle et dont le travail fait aujourd’hui partie de la mémoire collective. Son fils, Barnaba, a depuis repris le flambeau et perpétue l’œuvre paternelle. Cette rétrospective constitue enfin l’occasion de vous présenter ce designer génial, aussi prolifique qu’inspirant. Aurélie Guyot

©Ugo Mulas et Giovanni Gastel

L’imagination en étendard Le petit Piero avait dès son plus jeune âge une imagination débordante: il dessinait sur les murs de sa chambre des figures en trompe-l’œil, des animaux fabuleux et autres machines extraordinaires. Il collectionne les images, découpe des dessins qui retiennent son attention et les conserve. Déjà un univers à part, enchanteur, poétique et singulier. A l’adolescence, il part pour Brera afin de suivre une formation de dessin à l’Académie des Beaux Arts. S’il en fut expulsé pour indiscipline, il gardera cet amour des arts graphiques, des motifs, des imprimés et des typographies hypnotiques qui constitueront par la suite sa principale signature. En parlant de signature, on retient surtout aujourd’hui cette femme mystérieuse que Piero Fornasetti déclina sur de multiples supports: chaises, assiettes, textiles… Il s’agit de la soprano Lina Cavalieri, dont les traits troublèrent Piero tandis qu’il feuilletait un magazine français. Côté techniques, Piero s’initie très tôt à l’imprimerie et à la gravure. Doué, il s’exprime avec autant de virtuosité sur papier, céramique, cuivre, textile et même verre. Mais c’est pour ses impressions d’illustrations sur des foulards en soie, alors exposés à la Triennale de Milan, que Piero se fait repérer. L’architecte et designer Gio Ponti lui propose alors une collaboration, et les deux artistes travaillent sur des projets aussi divers que de l’ameublement, des projets de mobilier

pour des paquebots ou des commandes de particuliers pour des chantiers de décoration d’intérieur.

La relève et la mise en valeur du patrimoine Malgré son dynamisme créatif, son enthousiasme et surtout sa prolifique production, Piero Fornasetti connaît le creux de la vague dans les années 1960 et 1970. Son fils Barnaba s’implique alors dans l’aventure de son père et veille à promouvoir son travail. Barnaba Fornasetti explique avoir «hérité de cette volonté d’imaginer, d’inventer, de rêver pour ainsi dire tout éveillé. Et j’aimerais bien pouvoir, comme lui, passer mon temps à rêver les choses, sans trop me soucier, comme il le faisait, des conséquences réelles, mais je ne le peux pas; les lois du design vous imposent même le contraire, il faut d’abord réaliser, et voir ensuite si cela fonctionne, aussi bien techniquement que commercialement». Aujourd’hui, avec le nouvel engouement du design pour les imprimés graphiques, les travaux de Fornasetti sont partout repris: les papiers peints Cole & Sons proposent des tapisseries Fornasetti, tandis que ses motifs si singuliers se déclinent sur de délicates collections d’art de la table, cravates et foulards. Choisir des objets Fornasetti, c’est faire rentrer chez soi un peu de poésie, d’humour et de tendresse. On parie que vous allez succomber! Encore plus de détails sur: www.fornasetti.com et les comptes Instagram, Facebook et Vimeo officiels Fornasetti Exposition Piero Fornasetti: la folie pratique, aux Arts Décoratifs de Paris, jusqu’au 14 juin. Plus de détails sur www.lesartsdecoratifs.fr


sphère déco

102

Les plus beaux décors de séries TV… chez nous! Il n’y a pas que Pinterest, les salons du design de Milan et de Paris ou encore les grands concepts stores pour s’inspirer… il y aussi nos séries préférées! Et on comprend mieux pourquoi lorsqu’on connaît les budgets déco de certaines d’entre elles. De véritables professionnels travaillent quotidiennement à la création de ces ambiances parfaites et chinent toutes les semaines pour dénicher des pièces uniques. Mais comment s’y prendre pour recréer nous-mêmes ces si beaux intérieurs chez nous? Nous nous sommes prêtées à l’exercice, et avons sélectionné pour vous les décors les plus léchés, les plus design, les plus singuliers du petit écran pour les décliner dans nos propres intérieurs. Aurélie Guyot


103

ou verni est à privilégier. Pour accessoiriser le tout, faites la part belle aux plantes vertes, aux boîtes reprenant les imprimés typiques de cette époque... et pourquoi pas terminer en chinant un ancien téléphone pour davantage de caractère? Dans notre panier shopping, nous avons repéré pour vous: le très bel imprimé du fauteuil Red Edition signé Sabrina Ficarra, à associer à une petite banquette bleu sourd vue chez Jardin Pamplemousse. On adore aussi cette radio éditée par Vintage People, au design complètement rétro, mais incluant port USB et micro SD pour profiter des derniers hits! Sortez les cigares et les verres à whisky, Don Draper est au coin de la rue…

© Warner Bros

Un salon ambiance 60’s comme dans Mad Men La quasi parfaite reproduction du design typique des sixties, ce souci maniaque du détail déco fait partie intégrante du succès de cette série, qui vient de s’achever après sept passionnantes saisons. Amy Wells fut la décoratrice de plateau des trois premières saisons, poursuivant sans relâche l’objectif de toujours dénicher la touche manquante au décor parfait. Une obsession qui lui a d’ailleurs valu deux nominations aux Emmy Awards. Nous ne montrerons pas aussi intransigeantes qu’elle, rassurez-vous! Contentons-nous de jolis clins d’œil qui apporteront une touche d’élégance et de raffinement à votre salon. Pour ce faire, privilégiez les teintes sourdes comme le moutarde, le kaki, le beige et pourquoi le bleu canard pour réveiller l’ensemble. Côté matériaux, le bois foncé, laqué

Red Edition

Vintage People

Hamilton Conte Paris


sphère déco

104

› Actu Conçoit-on l’architecture et le design urbain de la même façon pour construire dans le désert d’Arabie ou dans la toundra finlandaise? Non, les spécificités climatiques poussent les architectes et designers à sans cesse adapter leurs techniques. Voici un ouvrage passionnant – édité en coordination avec la grande exposition qui se tient au National Building Museum de Washington – présentant 60 cas d’étude. L’occasion de découvrir de véritables prouesses humaines, car plus le climat est rude, plus son impact est important sur l’architecture. Le défi central est d’atténuer les extrêmes climatiques pour créer un cadre de vie humain hospitalier, en trouvant des solutions rentables d’un point de vue économique, mais aussi environnemental. BIG. HOT TO COLD. An Odyssey of Architectural Adaptation. Aux éditions Taschen.

Red Edition

Non sans raison

Une chambre à coucher luxueuse comme celle de Carrie Bradshaw Cela ne vous aura pas échappé… Carrie a relooké son appartement pour le film SATC (Sex and The City). C’est cette version plus design et contemporaine que nous préférons, son ancienne déco ayant tout de même plus de 15 ans! Sa chambre à coucher est lumineuse, grâce aux nombreuses touches de blanc: épais doubles rideaux, coussins, tête de lit, lampes et fauteuils. Le tout est rehaussé par des murs peints en bleu roi, couleur chaleureuse et dynamique qui apporte énormément de cachet à la pièce. L’opposition des couleurs fonctionne parfaitement et se prête bien aux ambiances douces de chambres à coucher. Le mobilier de Carrie est plutôt d’inspiration Art Déco, tout comme l’architecture new-yorkaise d’ailleurs. On reprend donc cet esprit de symétrie. Enfin, pour coller encore plus à la chambre de cette héroïne, on se compose comme elle un mur de cadres photo sur au-dessus du lit: à accumuler en mixant les tailles et les sujets, mais à choisir avec un cadre blanc pour respecter l’harmonie de l’ensemble. Dans notre sélection mobilier, nous décernons une mention spéciale à la chaise «Marsch», toute de velours turquoise vêtue et d’inspiration Art Déco. Si la couleur ne vous sied pas, le blanc immaculé du fauteuil «Matador» de Terrence Conran devrait davantage vous plaire. Le lampadaire «Les Héritiers», à acheter par paire pour respecter les effets de symétrie qu’affectionnent Carrie, sont cossus et design à point! Une fois votre chambre relookée, il sera difficile de résister à la tentation de ne pas s’attaquer à votre dressing! Carrie Bradshaw sait aussi de quoi elle parle…

Martyn Lawrence Bullard

Muuto

Les héritiers


Une salle à manger pour recevoir comme dans Downtown Abbey C’est cette fois-ci le «production designer» Donald Woods qui veille à l’exactitude des décors de cette série très british. Néanmoins, le mobilier et l’atmosphère n’ont pas intérêt à être trop guindés: la série traite quand même de la disparation de la vieille Angleterre, donc hors de question d’être trop classique! L’utilisation de la couleur est donc de mise: ainsi, si le monde des domestiques – qui dorment dans les sous-sols du château – est tout en nuances de gris et impersonnel, chaque fille Crawley a sa couleur. La chambre de Sybil, la cadette, est baignée de lumière et de douceur. Celle d’Edith, fille «du milieu» timide et discrète, est en dégradés de pastel. Tandis que Marie, femme pleine de caractère, dort dans une chambre rouge sang! Les réceptions étaient alors monnaie courante et la famille organise de nombreux dîners mondains. Leur salle à manger est à la hauteur de leurs hôtes: tableaux de maîtres aux murs, tapis aux motifs riches et colorés au sol, beaux chandeliers sur la table et appliques dorées aux murs. Une ambiance à réserver aux plus ambitieuses maîtresses de maison! Dénicher ce genre de mobilier nous a menées chez Baguès pour leurs magnifiques lampes et applique en bronze. Un bel investissement, on vous l’accorde. Pour vos murs, rien de mieux que le papier peint Gallery Red de Jules et Jim, qui reprend en trompe-l’œil des tableaux XVIII / XIX es siècles sur un fond rouge profond. Pour achever ce look, complétez par des accessoires: bougeoirs travaillés et vaisselles délicates. Puis lancez vos invitations!

Verreries des Lumières Baguäs

Vetri delle Venezie


shopping déco

106

Roche Bobois Formes rectilignes, coupes affirmées pour une déco minimaliste. Trendy.

Graphique, c’est chic!

IKEA

Formes géométriques, lignes épurées, motifs design, la déco n’échappe pas à la déferlante graphique qui sied aussi bien aux intérieurs contemporains que plus classiques!

Zara Home Même le linge de lit se met à la page avec cet imprimé indigo.

Table Penrose Crazywood Bazartherapy Parfaitement dans la tendance seventies avec cette table basse multicolore.

Un coloris pop qui illumine la déco. Parfait sur un canapé gris souris.


LES PETITS TRAVAUX S’ACCUMULENT? Habitat Coup de foudre pour l’imprimé origami de cette assiette pepsy.

Bakker Made With Love Accessoires On adore aussi les motifs géométriques par petites touches comme avec ce joli petit plateau.

PARTICULIER OU ENTREPRISES, VOUS MANQUEZ DE TEMPS, VOUS NE SAVEZ PAS À QUI VOUS ADRESSER? Plateau Stripes Bazartherapy

› Faites appel à un professionnel qui effectuera vos réparations, jardinage, nettoyage, et vous proposera une multitude de services à domicile après remise de devis!

On adore les couleurs vives et colorées de ce plateau.

› Petite électricité, pose de stores, de luminaires, peinture, pose de parquet, montage de meubles, pose de robinet... › Travaux extérieurs de jardinage, nettoyage au «Karcher» murets et cours,...

h&m Tonalités neutres et motif graphique, un coussin qui boostera la déco de votre salon.

PETITS TRAVAUX

ENTRETIEN DE JARDIN/

SYNDIC DE COPROPRIÉETE

74, rue Ermesinde L-1469 Luxembourg Tél.: +352 26 37 87 97 | Gsm: +352 621 22 51 84 www.4yourhome.lu


gourmandises

108

Vous avez dit «veggie»? Magali Eylenbosch

Se mettre au vert n’a rien de très innovant. Cela dit, c’est une tendance qui a le vent en poupe. Pourquoi sommes-nous de plus en plus nombreux à privilégier ce type d’alimentation? Effet de mode ou convictions, la question est posée.


109 gourmandises

d’un barbecue entre amis. Le régime végétalien est le plus compliqué à suivre. Même les veggies proposent au menu pas mal de plats contenant des œufs et autres produits laitiers, à l’instar d’une Quiche au chèvre et aux tomates cerise, Œuf poché et asperges vertes, ou Macarons à la framboise et sa glace au lait d’amande.

On s’y met si…

Il n’y a pas si longtemps, gastronomie rimait forcément avec foie gras et côte de bœuf bien saignante. Aujourd’hui, dans la plupart des grandes villes, on voit fleurir des veggies, nouvelles enseignes branchées où la bidoche, quelle qu’elle soit, est bannie des menus. Le végétarisme n’a rien de très nouveau. On y faisait déjà référence dans l’Ancien Testament. Pythagore, Léonard de Vinci ou Einstein faisaient déjà partie des adeptes du genre. On trouve une tripotée d’ouvrages qui font l’apologie de la cuisine végétarienne, faisant parfois passer les consommateurs de viandes pour des barbares sanguinaires. Comme toujours, il y a à boire et à manger, mais côté santé, la nature nous fait souvent du bien. Et le goût dans tout ça?

Petit lexique du vert On s’emmêle parfois les pinceaux entre végétarisme et végétalisme. Dans les deux cas, le terme désigne un mode d’alimentation qui exclut les viandes, poissons, volailles et autres coquillages et crustacés. Si les premiers consomment sans problème les œufs et les produits laitiers, les seconds n’ingèrent que des produits du règne végétal (légumes, fruits frais et secs, produits céréaliers). Actuellement, de plus en plus de gens adoptent le flexitarisme. On peut le comparer à un végétarisme à temps partiel. Le plus souvent, on mise sur le vert, mais on se fait plaisir lors

Pour zapper le bœuf bourguignon du dimanche, il faut quand même quelques bonnes raisons. Primo, le végétarisme préserve davantage notre capital santé et fait du bien à nos artères. Par essence, il est faible en graisses saturées et en sucres concentrés, et riche en fibres. C’est une manière naturelle de faire baisser le taux de cholestérol et d’éviter les problèmes cardiaques. Quelques études semblent également démontrer que cinq fruits et légumes par jour contribueraient à éviter certains cancers. C’est vrai, si l’on n’abuse pas des matières grasses et qu’on évite les carences. Côté perte de poids, on constate souvent une diminution de l’IMC dans un premier temps, mais ce n’est pas forcément le but de la manœuvre. Disons qu’il est plus rassasiant, d’autant qu’on ingère une quantité élevée d’aliments peu énergétiques. Face aux abattages massifs et dans des conditions qui manquent du plus élémentaire respect de l’animal, on a de moins en moins envie d’ingérer de la viande. L’interprétation des textes qui concernent les abattages rituels soulève également l’indignation. En mangeant veggie, on contribue aussi à la protection de l’environnement, à condition de manger bio, et on privilégie une consommation responsable, à condition de choisir essentiellement les produits locaux et de saison. Et puis, il y a l’éternelle peur de manquer de protéines. De ce côté, pas de problème si le régime alimentaire est bien équilibré. Même les végétaliens pourront combler leurs besoins. Il y en a dans le tofu, les graines, les légumineuses, les produits céréaliers et dans la levure alimentaire. Ces protéines ne sont pas complètes. Il faut donc respecter certaines combinaisons


gourmandises

110

recettes {Cuisine végétarienne en 80 recettes testées} Recettes extraites de Cuisine végétarienne en 80 recettes testées aux éditions First, de Judith Clavel photographes Betül Balkan 160pages

Crème de champignons aux courgettes craquantes Préparation: 20mn – Cuisson: 10mn –

2 Gratin de légumes verts, mozzarella et roquette Préparation: 15mn – Cuisson: 35mn – Pour 4 personnes

Pour 6 personnes 350g de champignons de Paris + ½ oignon + 20g de beurre + 10cl de crème liquide + 10cl de lait + 1 courgette bien ferme + 1 poignée de roquette + 3 cuillères à soupe d’huile d’olive + 1 trait de vinaigre balsamique + 1 trait de sauce soja + curry + sel + poivre du moulin

100g de haricots verts + 1 tête de brocoli + 100g de petits pois écossés + 1 botte d’asperges vertes + 1 poignée de roquette + 1 boule de mozzarella di bufala + 30cl de crème fraîche liquide allégée + 2 œufs + sel + poivre + muscade en poudre

01. Emincez finement le demi-oignon. Lavez les champignons de Paris, coupez la base du pied et émincez-les grossièrement. Dans une casserole, faites revenir au beurre et sans coloration l’oignon. Ajoutez les champignons. Salez et poivrez. Laissez cuire à couvert et à feu doux pendant 5 minutes. Ajoutez la crème et le lait. Laissez frémir encore 5 minutes.

01. Retirez le pied du brocoli et les grosses branches pour ne garder

02. Débarrassez la soupe dans le bol du mixer plongeant. Mixez-la finement. Rectifiez la consistance avec un peu de lait. Réservez cette crème de champignons au chaud.

03. Découpez la courgette en tronçons de 4cm de long. Taillez des bâtonnets dans le vert de la courgette. Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle, puis faites revenir rapidement les bâtonnets dans la graisse chaude. Assaisonnez-les de sel et de curry.

04. Préparez une petite vinaigrette composée de 2 cuillérées à soupe d’huile d’olive, d’un trait de vinaigre balsamique et d’un trait de soja. Répartissez la crème de champignons bien chaude dans les bols. Ajoutez quelques bâtonnets de courgette, quelques feuilles de roquette et un trait de vinaigrette.

Variante: Remplacez la roquette par de jeunes pousses germées comme l’alfala.

que les bouquets. Coupez la tête des asperges sur une longueur de 5cm. Eboutez les haricots. Nettoyez la roquette à l’eau froide.

02. Dans une grande casserole d’eau salée, faites cuire tous les légumes les uns après les autres. Comptez en moyenne 5 à 8mn de cuisson pour chaque légume.

03. Préchauffez le four à 190°C. Egouttez soigneusement les légumes et mélangez-les avec la roquette. Répartissez-les dans des mini-cocottes.

04. Ebouttez et découpez la mozzarella en petits dés. Dans un saladier, battez les œufs avec la crème fraîche, du sel, du poivre et un peu de muscade. Versez cette préparation sur les légumes et terminez en ajoutant la mozzarella. Enfournez pour 15 minutes: la mozzarella doit fondre et gratiner. Servez avec un poisson grillé.

Variante: Vous pouvez utiliser d’autres légumes, comme des pois gourmands, des courgettes, des fèves, du chou romanesco… Et vous pouvez remplacer la roquette par de l’estragon, du cerfeuil, du basilic… Astuces: Choisissez une mozzarella di bufala. C’est la mozzarella italienne faite à partir du lait de bufflonne, son goût est incomparable par rapport à la mozzarella au lait de vache.

Astuces: Ne faites surtout pas trop cuire les bâtonnets de courgette: il faut les garder bien craquants.

Retrouvez + de recettes sur www.femmesmagazine.lu/Cuisine


111 gourmandises

une poêle avec un peu d’huile. Et pour un cheese, il suffit de déposer une tranche de fromage avant de les retirer du feu. Du coup, ça fond un peu et ça devient une vraie tuerie. Vous servez comme un hamburger classique, avec un joli petit pain, de la salade, une tranche de tomate et la sauce de votre choix. Si vous faites partie des vrais cordons-bleus, sachez que plusieurs restaurants végétariens ou servant des plats végétariens sont aujourd’hui étoilés par le Guide Michelin. A New York, les aficionados se rendent chez Kajitsu (2 étoiles). On y déguste des plats végétariens «shojun», préparés dans la tradition des anciens monastères bouddhistes. Voilà qui élargit considérablement l’horizon.

De belles couleurs dans l’assiette

alimentaires pour qu’elles le deviennent. La vitamine B12 pose problème lorsqu’on adopte un régime végétalien. Les sols, souvent appauvris, n’en produisent plus assez. Un petit complément est bien souvent nécessaire.

Misez sur le plaisir Contrairement aux idées reçues, la cuisine végétarienne ne se limite pas à balancer quelques légumes déprimés dans une marmite d’eau bouillante. Au contraire! Chaque repas mérite une attention toute particulière. Encore tout récemment, une amie m’a dit: «Les végétariennes sont des nanas qui portent des sarouels en lin décoloré, se nourrissent de pousses de soja et passent la soirée en jouant du djembe.» Euhhh, oui, mais pas que…. Il y a aussi des végétariennes bonnes vivantes, qui s’habillent chez Chanel et passent la soirée devant Top Chef. On joue tant sur les différentes saveurs que sur les textures. Un végétarien éprouve davantage de plaisir et fait souvent preuve de plus de créativité qu’un omnivore qui se contente de cuire un steak et l’accompagne d’une salade et de quelques pommes vapeur. Soyez gourmandes! Ne boudez plus les épices et autres herbes aromatiques, mêlez aux légumes, graines et fruits secs. Pâtissez, mixez, émulsionnez…. C’est presque un jeu! Pour plus de facilité, on conseille bien souvent de «végétaliser» les plats à base de viande. Un exemple? Le burger végétarien. Pour de belles galettes, il suffit de mélanger des petits pois, du maïs, de l’oignon, un peu de persil, des épices, de la farine, de la chapelure et de l’œuf. Formez ensuite les hamburgers et passez-les dans

Comme toujours, il n’y a pas de bonne, et surtout de belle cuisine, sans bons produits. C’est encore plus vrai lorsqu’on parle de recettes végétariennes. Des légumes tristounets, qui ont fait plusieurs jours (parfois plus) de va-et-vient entre la chambre froide et l’étal d’une mauvaise épicerie, ça ne peut être que décevant. N’hésitez pas à goûter vos fruits et légumes lorsqu’ils sont crus. Une carotte doit être croquante, une fraise, parfumée, une poire, juteuse, aromatique… C’est parfois un peu plus cher, mais c’est tellement meilleur. Lorsque vous préparez vos assiettes, pensez comme un peintre. La couleur agit déjà comme un exhausteur de goût.

Et quand on reçoit… J’ai fait une petite expérience. En recevant des amis, j’ai préparé une belle table avec quelques quiches, des petits pains au x tomates séchées, au x olives, au x graines de sésame, des cakes aux légumes, des terrines de légumes, quelques sublimissimes morceaux de fromage... Pour le dessert, inutile de zapper le fondant au chocolat et sa boule de glace. A la fin du repas tout le monde a unanimement salué ma cuisine. Personne n’a soulevé le problème de la viande ou du poisson, totalement absent. C’est moi qui ai abordé le sujet et quelqu’un m’a répondu «mais ça, ce n’est pas de la cuisine végétarienne. C’est bien meilleur!» Les idées reçues ont parfois la dent dure.


INSIDE Luxembourg

112

Inside Luxembourg!

› Une seconde adresse pour Karen Millen

Forte du succès de la première boutique, située dans le centre commercial Auchan Kirchberg, l’enseigne londonienne a ouvert une seconde adresse, rue Philippe II. Sur une surface de 65m2, la boutique offrira une nouvelle sélection chaque semaine, afin d’offrir à sa clientèle des pièces vraiment exclusives. A découvrir sans plus attendre, la collection SS15 – ultra colorée et glamour – et la collection capsule cérémonie, résolument chic. 10 rue Philippe II, à Luxembourg

› 1er DS Store à Luxembourg Etoile Garage inaugure le 1er espace entièrement consacré à sa marque premium DS à Luxembourg. Plus de 500m2 dédiés à univers 100% DS. Elégant, ce showroom pensé par la marque, incarne le chic à la française: façade moderne, lignes épurées, intérieur qui invite au bien-être, un cocon ultra luxueux pour mettre en valeur l’ensemble de la gamme, et plus particulièrement la toute nouvelle DS5 qui sera présentée en avant-première. On remarque la volonté d’Etoile Garage d’offrir à ses clients une expérience unique. 5 rue Robert Stumper à Luxembourg Tél.: 40 22 66 1

› cibo's inaugure sa terrasse

L’été approche et avec lui le Cibo's sort sa nouvelle carte. Pour l'occasion, Etienne-Jean Labarrère-Claverie, le chef et propriétaire des lieux, a dévoilé sa toute nouvelle terrasse. Nombreux sont les habitués à s'y presser régulièrement, tant sa cuisine est une invitation à un voyage gustatif des plus exquis. Si la carte met en scène des classiques aux accents plutôt traditionnels, c'est toujours avec une grande justesse et toujours la noblesse des produits choisis. A souligner également une très belle carte des vins, très judicieusement suggérée par l'équipe en salle, toujours de bon conseil, et avec le sourire! On aime aussi les formules lunch, qui changent chaque semaine, en fonction du marché; et parce que les beaux jours arrivent, mention spéciale pour la formule Bien-être! 8 rue James-Hillard Polk, à Bettembourg Tél.: 26 52 95 600

Retrouvez + d’actus sur le Luxembourg sur www.femmesmagazine.lu/Actus

› Des aliments pour aller mieux! C’est au centre-ville de Dudelange, qu’Euro Nutri Santé, votre boutique dédiée à la santé et au bien-être a ouvert ses portes. Son histoire a commencé en 1998, avec le lancement d’un e-shop, qui permet encore aujourd’hui de passer commande directement via Internet, puis Euro Nutri Santé est devenu, il y a peu de temps, une boutique entièrement consacrée à votre bien-être. Vous y dénicherez compléments alimentaires, alimentation santé sans gluten et bio, produits de beauté…: une gamme complète pour faire du bien à votre corps. Une équipe de professionnels est prête à vous accueillir et à vous conseiller. Venez passer un moment d’échange et de détente, n’hésitez pas à tester les produits commercialisés et à bénéficier des conseils des spécialistes. 14 rue de libération à Dudelange – Tél.: 26 56 02 36 - www.euronutrisante.eu


20.200 exemplaires Affilié au CIM Direction Maria Pietrangeli Patricia Sciotti Rédactrice en chef Maria Pietrangeli

› Sentosa: une nouvelle vision du spa

Sentosa apporte à Luxembourg un concept totalement inédit: un spa privatif de 366m2 exclusivement consacrés au bien-être, et notamment deux espaces privatifs. Le concept? Vous pouvez louer l'un de ces espaces, pour une durée de quelques heures et profiter de tous les bienfaits d'un spa traditionnel. Chacun des espaces est pourvu d'un sauna et/ou hammam, un endroit de relaxation, une balnéothérapie double pour l'espace Biola et d'un bain d'eau pour l'espace Palawan et d'un coin lunch avec boisson à volonté. Quant aux soins, la carte propose des modelages, différents rituels de soins pour le corps et le visage, et tous sont réalisés avec des produits Africology, une marque sud-africaine, dont les produits sont fabriqués uniquement à partir d'ingrédients naturels et non testés sur les animaux. 24 Bohey, à Doncols

› Une manufacture pour Steffen C'est à Niederkorn, dans un hall de 2000m2 que la presse a été accueillie en avant-première, afin de découvrir la première étape du projet, à savoir la construction d'un hall de stockage. Suivront un bâtiment de 3000m2, destiné à la production, et enfin un dernier bâtiment, de 1200m2 qui accueillera les bureaux. Un projet pharaonique, puisque ce sont pas moins de 2,8 millions d'€ qui ont été investis. «Nous serons ainsi situés à 5 minutes de l'autoroute, soit une position stratégique tant pour nos clients que pour la logistique, et, surtout, pour nos employés», affirmait Frank Steffen. Le groupe Steffen se compose de 148 employés – un effectif qui a presque doublé en l'espace de 5 ans. C'est autour d'eux que s'est notamment construit le projet. «Réunir tous les corps de métiers, mais surtout tous ces passionnés qui travaillent pour Steffen tous les jours, c'est l'assurance d'une alchimie ultra créative», confirme Véronique Blum, directrice de communication de la société. www.maisonssteffen.lu

› Le Domaine Thermal a inauguré son nouvel Espace Sauna

Rédacteurs Fabrice Barbian Lisa Beys Sarah Braun Emma Braggio Dr. Jean-Marc Charles Dr. Oswaldo Mazariegos Solis Magali Eylenbosch Frédéric Frabetti Godefroy Gordet Aurélie Guyot Antonio Da Palma Ferramacho Christine Mick Catherine Nitelet-Vedder Michèle Rager Carmen Rimondini Dominique Sander-Emram Karine Sitarz Kévin Storme graphiste Julie Mallinger

C'est le 5 mai que le nouvel espace wellness du Domaine Thermal a été inauguré par la ministre de la Santé, Lydia Mutsch. L'espace wellness contient désormais 12 saunas, dont 5 nouveaux.En outre, les lieux accueillent désormais diverses nouveautés, parmi lesquelles un nouveau hammam, situé dans la grotte d'eau thermale découverte durant les travaux; un bassin d'eau à température variable en fonction des conditions extérieures en inox avec jets, une nouvelle salle de repos avec feu de bois, de nouvelles terrasses et de nouvelles douches et sanitaires, un espace nudité extérieur, un sauna privatisable. Véritable trait d'union entre l'histoire et les vertus du sauna et la modernité des installations, l'Espace Sauna by Mondorf vise en effet à offrir des prestations haut de gamme dans un cadre naturel magnifique, non sans avoir été pensé dans une démarche de gestion durable de l'énergie. www.mondorf.lu

Conseil en communication Julie Kieffer Christina Brusegan Société éditrice Alinéa éditions & communication s.à r.l. 74, rue Ermesinde L-1469 Luxembourg Tél.: [352] 26 45 85 86 Fax: [352] 26 45 84 94 service.commercial@femmesmagazine.lu redaction@femmesmagazine.lu Toute reproduction de ce magazine même partielle est interdite. Cover Liu Jo

Abonnement pour 11 numéros par an

Coupon à envoyer à Femmes Magazine avec preuve de paiement Pour le Luxembourg 33 € Pour les pays frontaliers 35 € Nom:

.......................................................................................................

Prénom:

............................................................................................

Adresse:

.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.......................................................................................................................

.......................................................................... À verser au compte IBAN BGL n°LU29 0030200166890000


horoscope

114

horoscope Gémeaux 22 mai au 21 juin Cœur: Neptune dilue vos affaires de cœur, difficile d'éviter certaines frustrations liées à une crise qui peut d'ailleurs mêler amour et intérêt. Travail: Des opportunités à négocier qui pourraient tout changer. Vitalité: Trouvez un rythme de vie moins stressant.

Bélier

sera la garantie de votre réussite. Vitalité: Changement

recul sur vos ressentis avant de vous emballer dans des

21 mars au 20 avril

de régime pour glisser dans vos jolies robes d’été!

directions qui finalement, ne vous mèneraient nulle

Cœur: Votre vie affective prend des couleurs

part. Vitalité: Equilibre global.

chatoyantes, amoureuse de grand talent, vous

Vierge

serez sans aucun doute comblée. Travail: Ce mois

23 août au 22 septembre

Capricorne

risque d’être mouvementé si vous ne prenez pas

Cœur: Vous serez désireuse d’aller de l’avant sans regret,

22 décembre au 20 janvier

garde à la dispersion… recentrez-vous! Vitalité:

vous respecterez et identifierez vos besoins, suivrez vos

Cœur: Profitez bien de cette période, sans hésitation,

Bien dans votre peau, vous gèrerez parfaitement

envies sans concessions. Travail: Quelques pressions

ni tourments. Travail: Il faut accélérer le mouvement

bien votre énergie.

avec des impératifs imprévus. Essayez de vous adapter

et ainsi donner à votre carrière tout l’élan dont elle

à un rythme inhabituel. Vitalité: Vous allez devoir

a besoin. Vitalité: La marche pourrait être un bon

gagner votre sérénité.

exutoire.

Cœur: Lors de la pleine lune du 2, vos paroles pour-

Balance

Verseau

raient dépasser votre pensée et créer des turbulences

23 septembre au 23 octobre

21 janvier au 19 février

dans votre couple. Travail: Mercure alimente tran-

Cœur: Tout peut arriver, et surtout le meilleur… il y a fort à

Cœur: Vous aurez la possibilité de renforcer vos atta-

quillement vos contacts et vos appuis. Vous pourrez

parier que nombre d’entre vous s’offriront un sérieux coup

chements et votre engagement amoureux. Travail:

passer à l’action avec l’efficacité et la constance

de cœur. Travail: Vous déployez des effets de séduction

Vous pouvez œuvrer vers une franche ouverture profes-

que l’on vous connaît. Vitalité: L’appel à la nature

qui ne laisseront personne indifférent, le langage du cœur

sionnelle. Vitalité: Avec une bonne auto-gestion de

pourrait combler vos besoins de libérer votre stress.

est incontournable, vous le sentirez tout naturellement.

vos énergies, c’est l’optimisme qui revient à grands pas.

Taureau 21 avril au 21 mai

Vitalité: Une belle énergie pour l’entrée de ce solstice d’été.

Cancer

Poissons

22 juin au 22 juillet

Scorpion

Cœur: Vous reprendrez confiance dans votre

24 octobre au 22 novembre

Cœur: Quelques motifs de ronchonnement remettent

couple. Vénus accentue votre charme et votre

Cœur: Une rencontre vous fait comprendre beaucoup

certaines options personnelles en question. Travail:

impact sur ceux qui vous entourent. Travail:

de choses du passé et éclaire cette période pour avancer

Soyez-en sûr, vos efforts porteront leurs fruits.

Uranus amplifie le besoin de vous réaliser et

rapidement. Travail: Si vous avez effectivement des

Progressivement, sans heurts, vous commencerez à

Saturne vous invite à une évolution. Vitalité:

comptes à régler, le temps est venu d'affronter la réalité et

donner un second souffle à votre carrière. Vitalité:

Belle énergie émanant de votre volonté d’agir.

de mettre en lumière certaines zones d'ombres. Vitalité:

Un nouvel élan créatif vous fera oublier votre fatigue.

Besoin vital de vous libérer et de vous poser.

Lion 23 juillet au 22 août

Sagittaire

Cœur: Vénus fait son entrée dans votre signe avec

23 novembre au 21 décembre

l’alliance de Jupiter, c’est vers l’Autel que vous pourrez

Cœur: Une certaine instabilité, certaines nouvelles

vous diriger. Travail: Vous comprenez que l’impul-

peuvent vous agacer si vous vous sentez impliquée

sivité ne mène nulle part et qu’un plan bien pensé

directement. Travail: Il sera essentiel de prendre du

20 février au 20 mars

Retrouvez votre horoscope au quotidien sur www.femmesmagazine.lu/Astro

Horoscope établi par Hélène Mack www.astrodyssee.com Consultation en ligne de qualité, paiement sécurisé par carte bancaire Tél.: [+33] 6 07 82 77 76


Profile for alinea communication

Fm160  

Femmes Magazine 160, le seul mensuel féminin 100% luxembourgeois!

Fm160  

Femmes Magazine 160, le seul mensuel féminin 100% luxembourgeois!