Issuu on Google+

Principauté de Monaco/ Département des Relations Extérieures/ Direction de la Coopération Internationale/

Rapport d’activités 2009


Principauté de Monaco/ Département des Relations Extérieures/ Direction de la Coopération Internationale/ Rapport d’activités 2009


Pays d’intervention de la Direction de la Coopération Internationale en 2009

russie

mongolie slovenie croatie

tunisie maroc

mauritanie costa rica

sénégal

liban népal

jordanie

mali

niger

philippines

burkina faso

kenya burundi

timor oriental madagascar

mozambique maurice

afrique du sud

pays prioritaires pays partenaires

En 2009, plus de 100 projets ont été mis en œuvre dans 23 pays.

pays à projets


tablE DEs matIèREs

Introduction

Coopération bilatérale

2

12

Pays prioritaires > Madagascar

12

> Maroc

22

> Niger

30

> Tunisie

38

Pays partenaires

46

Afrique du Sud, Burkina Faso, Burundi, Croatie, Liban, Mali, Mauritanie, Mongolie et Sénégal Pays à projet

112

Costa Rica, Kenya, Jordanie, Maurice Mozambique, Népal, Philippines,

Coopération multilatérale

116

aide Humanitaire d’Urgence

120

Partenariat avec les ONG monégasques

122

Organigramme

126

© S. Darrasse/Realis/DCI

Russie, Slovénie, Timor Oriental

Rapport d’activités 2009

02 > 03


INtRODUCtION

I – la politique de coopération Sous l’impulsion de S.A.S. le Prince Albert II, le Gouvernement Princier s’est fixé pour objectif de rejoindre le groupe fermé des pays les plus solidaires à l’horizon 2015 en allouant au titre de l’Aide Publique au Développement (APD) 0,7 % du Revenu National Brut (RNB) monégasque. Une politique de coopération internationale au développement structure depuis 2008 cette coopération. Son objectif principal est la lutte contre la pauvreté, et ce prioritairement en faveur des Pays les Moins Avancés (PMA). Cette politique formalise l’engagement de la Principauté, auprès de la communauté internationale, à contribuer à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Les mesures adoptées sont notamment : • une augmentation annuelle de 25% de l’APD pour arriver à 0,7% du RNB au plus tard en 2015 ; • l’adoption de 4 domaines d’intervention ; • une répartition géographique de l’Aide ; • le renforcement des mesures de sélection et de suivi des actions ; • le renforcement de la Direction de la Coopération Internationale (DCI). Un plan de mise en œuvre (2008-2010), élaboré et exécuté par la Direction de la Coopération Internationale, encadre la réalisation de cette politique. Ainsi, l’APD monégasque, qui était de 2 M€ en 2000, a représenté 7,4 m€ en 2009 et devrait atteindre 9,6 M€ en 2010.

II – les canaux d’acheminement L’APD est délivrée à travers quatre canaux d’acheminement : • la coopération bilatérale ; • la coopération multilatérale ; • l’Aide Humanitaire d’Urgence ; • le partenariat avec les ONG monégasques. Pour ce faire, la DCI s’appuie également sur les compétences disponibles en Principauté : Mairie de Monaco, Département de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, Département de l’Intérieur, Département des Affaires Sociales et de la Santé, et travaille en synergie avec les différentes Missions Permanentes de Monaco auprès des Organisations Internationales, Représentations diplomatiques et consulaires de Monaco à l’étranger et étrangères en Principauté. Le coût de mise en œuvre, c’est à dire les frais de structure de la DCI, sont également comptabilisés au titre de l’APD. La DCI limite ses coûts à moins de 10% de l’APD.


INtRODUCtION

ÉVOLUTION DE L'AIDE PUBLIQUE AU DÉVELOPPEMENT (en milliers d'euros) 1993-2009

10 000 8000 7000 6000 5000 4500 4000 3500 3000 2500 2000 1500 1000 500 0 1993

1996

2000

2004

2007

2009

Coopération bilatérale

Aide Humanitaire d’Urgence

Coopération multilatérale

Coût de mise en œuvre

ONG monégasques Rapport d’activités 2009

04 > 05


INtRODUCtION

III – la répartition géographique L’aide reste concentrée sur le Bassin méditerranéen et le Continent africain. Quatre pays se détachent en terme d’aide allouée : madagascar, maroc, Niger et tunisie. Ils constituent les zones d’interventions prioritaires de la Principauté. Il est à noter que ces quatre pays disposent de représentations consulaires sur lesquelles la Principauté assoit ses actions. L’engagement de la Principauté en faveur de la lutte contre la pauvreté se manifeste par la volonté de travailler principalement avec les pays en développement parmi les plus défavorisés, dits PMA, tels que le Burkina Faso, le Burundi, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Mozambique, le Sénégal, Madagascar ou le Timor Leste. En 2009 : • plus de 70% de l’APD monégasque a été consacrée à des PMA dans le cadre de la coopération bilatérale ; • plus de 100 projets ont été entrepris dans 23 pays partenaires.

IV - les domaines d’intervention Les 8 Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) constituent le fil conducteur de la politique de coopération au développement du Gouvernement Princier. Ils sont déclinés à travers 4 domaines d’intervention prioritaires :

santé et secteur social

Education et formation

appui aux activités micro-économiques

Préservation et valorisation des ressources naturelles


INtRODUCtION

V - l’ aide Humanitaire d’Urgence Cette aide est délivrée en dehors de toute considération géographique. Elle est destinée aux populations touchées par des catastrophes naturelles ou des pénuries alimentaires. En 2009, le Gouvernement Princier est intervenu à 5 reprises : Pays

actions

Salvador

cyclone Ida - soutien aux populations

25.000 €

Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

Italie

tremblement de terre - appui à la construction d’une unité médicale

50.000 €

Association Monaco Italie Comité régional de la Croix Rouge italienne

Madagascar

cyclones - soutien aux populations

25.000 €

Organisation Mondiale de la santé (OMS)

Soudan

conflit - soutien aux populations civiles

50.000 €

Organisation Mondiale de la santé (OMS)

Gaza

conflit - soutien aux populations civiles

100.000 €

tOtal

montant

Partenaires & Opérateurs

Comité International de la Croix Rouge (CICR) 3 ONG monégasques

250.000 €

a cela s’ajoutent des contributions volontaires pour un montant total de 175.000 € Fonds Central d’Intervention d’Urgence des Nations Unies (CERF) - 100.000 € Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies (OCHA) - 30.000 € Fonds pour les Urgences de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge (DREF) - 45.000 €

VI - le partenariat avec les ONG monégasques En 2009, la DCI a co-financé 27 projets en partenariat avec 8 ONG monégasques. Dans le cadre du renforcement des compétences, elle a également financé 4 formations sur les thèmes de la micro-finance, la gestion des ressources humaines et la gestion financière à destination d’une vingtaine d’ONG. monaco Collectif Humanitaire En 2008, les ONG monégasques actives dans le domaine de l’humanitaire, soutenues par la Direction de la Coopération Internationale, se sont regroupées sous l’appellation «Monaco Collectif Humanitaire» dans le but d’hospitaliser à Monaco des enfants dont les pathologies ne sont pas opérables dans leurs pays d’origine. Plus d’un million d’euros a pu être recueilli. Fin 2009, 80 enfants étaient déjà opérés et plus d’une centaine le sera à terme.

Rapport d’activités 2009

06 > 07


INtRODUCtION

VII – l’aide Publique au Developpement en 2009 aPD PaR CaNal D’aCHEmINEmENt

63%

17% 8%

7% 5%

 Coopération bilatérale

4.620.000 €

 Coopération multilatérale

1.280.000 €

 aide Humanitaire d’Urgence

395.000 €

 ONG monégasques

500.000 €

 Coût de mise en œuvre

600.000 €

total

7.395.000 €

aPD bIlatéRalE PaR DOmaINE D’INtERVENtION

7%

26%

15% 52%

 santé et secteur social

2.383.407 €

 éducation et formation

692.192 €

 appui aux activités micro-économiques

345.000 €

 Préservation et valorisation des ressources naturelles

1.199.401 €

total aPD bilatérale

4.620.000 €

VIII - le partenariat public-privé En lien avec la « déclaration du Millénaire » de l’Assemblée Générale des Nations Unies invitant à établir des partenariats solides avec le secteur privé en vue de promouvoir le développement et d’éliminer la pauvreté, une commission de partenariats public-privé a été créée en septembre 2008 entre la Direction de la Coopération Internationale et la Chambre de Développement Economique de Monaco (CDE). Elle a pour mission de mettre en adéquation les intérêts des entreprises monégasques avec les besoins de la coopération monégasque en matière d’études et de réalisations de projets. Des partenariats sont déjà mis en œuvre avec une dizaine de sociétés monégasques.


INtRODUCtION

IX - la lutte contre les changements climatiques La Direction de la Coopération Internationale est chargée par le Gouvernement Princier d’entreprendre des opérations de compensation carbone à l’international à travers le Mécanisme pour un Développement Propre (MDP). L’objectif est la neutralité carbone pour Monaco, en partie d’ici 2012, et en intégralité à long terme. Les projets qui allient objectifs climatiques, économiques et sociaux au profit des populations les plus vulnérables aux changements climatiques sont privilégiés. En 2008 un premier partenariat a été initié avec la Tunisie pour l’achat de crédits carbone jusqu’en 2012, l’accompagnement d’un projet de réduction d’émissions vers la certification MDP et le renforcement des capacités de l’autorité tunisienne en charge de la promotion du MDP.

X - les moyens humains la Direction de la Coopération Internationale En 2009, l’équipe était composée de 12 personnes comprenant notamment un Directeur, un Chef de Division et 5 Responsables programmes. les Consulats de monaco à l’étranger Ils sont un relais important sur le terrain tant au niveau politique que dans le suivi des projets. 4 coordinateurs techniques sont également en poste auprès des Consulats d’Afrique du Sud, de Madagascar, du Niger et de Tunisie pour suivre la mise en œuvre des programmes en lien avec la DCI. les Volontaires Internationaux de monaco (VIm) Fin 2007, la DCI a créé un programme de jeunes volontaires (21-35 ans) pour renforcer des actions menées sur le terrain en coopération avec des partenaires locaux. En 2009, 7 VIM étaient en poste pour des missions d’un an renouvelable. Une dizaine de VIM seront en mission en 2010.

Rapport d’activités 2009

08 > 09


INtRODUCtION

Quelques résultats enregistrés en 2009 > santé et secteur social Les axes d’intervention sont la santé de base, le développement de partenariats hospitaliers et la lutte contre les pandémies et les maladies négligées.

madagascar - mali - Niger - mauritanie

870.000 personnes couvertes par des infrastructures de santé de base (dispensaires, maternités)

Niger

100.000 enfants vaccinés chaque année contre la poliomyélite

madagascar

22.000 personnes bénéficient d’un programme de lutte contre le paludisme et l’ensemble de la population bénéficie d’un centre de référence

burkina Faso - madagascar - maroc

150.000 enfants bénéficient chaque année de programmes de lutte contre la faim

burkina Faso

36 villages sensibilisés contre la pratique de l’excision

> Education et formation

burkina Faso - maroc

6 écoles primaires et un collège construits et équipés pour 1.800 enfants

madagascar

225.000 personnes ont accès à 22 centres de lecture

afrique du sud - liban - madagascar mali - maroc - sénégal

1.500 enfants bénéficient de programmes d’éducation spécialisée

maroc

1.500 enfants et parents bénéficient d’un programme d’éducation non formelle en zones rurales

© S. Darrasse/Realis/DCI

Les axes d’intervention sont l’éducation formelle, l’éducation non formelle (adaptée aux enfants sortis du système scolaire) et la formation professionnelle


INtRODUCtION

> appui aux activités micro-économiques Les axes d’intervention sont la micro entreprise, le développement agricole et la micro finance.

burkina Faso - mali - maroc

Plusieurs milliers de femmes soutenues dans leurs activités génératrices de revenus

madagascar - maroc - mauritanie - Niger

5.000 femmes ont accès au micro-crédit chaque année

maroc - tunisie

2.000 personnes ont des revenus complémentaires grâce à la réhabilitation d’oasis

Niger

25.000 personnes bénéficient d’un programme de développement rural

> Préservation et valorisation des ressources naturelles Les axes d’intervention sont la lutte contre la désertification et le reboisement, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, le développement urbain respectueux de l’environnement et la préservation de la biodiversité. Niger

Plus de 1.000 hectares de terres dégradées réhabilités ou reboisés

maroc - tunisie

450 hectares de palmeraies réhabilités

burkina Faso - Ethiopie - madagascar mauritanie - maroc

150.000 personnes ont accès à l’eau potable

madagascar - maroc - tunisie - slovénie

Préservation de la biodiversité et écotourisme

Rapport d’activités 2009

10 > 11


Š Act for Nature


PaYs PRIORItaIREs > maDaGasCaR

COOPéRatION bIlatéRalE >

44

12

O

O

48

Ambanja

O

Antsaba Mas

Marovato

Nacala

i

u

q

e

Ile Lava Analalava

m

b

Mahajanga

a

na

Sambava

Andapa

Antsambalahy

Antalaha

Matsoandakana Maromandia

Antsakabary

Befandriana Avaratra

Antsirabe Avaratra

Ambohitralanana

Maroantsetra Cap Est

Sofia

Rantabe

(Tanjona Angonsty)

1105

Tsinjomitondraka a Vinanivao Mandritsara O Marovato n Cap Masoala 16 i Ma Mitsinjo Mampikony B nan Cap St-André Manambololosy (Tanjona Masoala) Soalala a ra em Marovoay (Tanjona Vilanandro) Marotandrano ari Mananara Avaratra vo Lac Kinkony o Tsaramandroso Ankasakasa n g Ambinda Ile Chesterfield Sandrakatsy o Madirovalo Atanambre Ambato Boeny Bekapaika Miarinarivo 1301 Andranomavo Ambodiatafana Besalampy Sitampiky Ile Ste-Marie Tsararanana Soanierana-Ivongo Ambodofotatra Maevatanana Bekodoka Ma h Andilamena (Nosy Boraha) Mahabe Mahazoma Anribe g o Berevo-Ranobe n r i Antsiafabositra n y Ma Fenoarivo Atsinanana Andriamena Kandreho Anjahambe Tambohorano Ma Vavatenina Amparafaravola na Andriba mb Lac Alaotra ah Ambatomainty Mahavelona o Morafenobe Morarano Chrome Ambatondrazaka O 18 Maintirano Beravina Amboasary Andaingo Gara 1303 Ambatomanoina Ankazobe 1779 Fenoarivo Be Anjozorobe Ankodromena Amboasary Gara Fihaonana 934 Iles Barren Ambinaninony Bevato Firavahana Tsiroanomandidy Antsalova Ampasimanolotra Ankavandra 1542 Ambohidratrimo Katsepy

' A nto

m

b

M

B

o

o

z

ngil

O

vo

2133 Marojezy

Bealanana

1438

Boriziny (Port-Bergé)

Mariarano

(Majunga)

Bemari

Amboahangibe

2262

Antsahabe

Antsohihy

Fanambana

1785

s if d u Tsaratana

evarano

Baie de la Mahajamba

O

Daraina

Aharana (Vohemar)

B ai e d

16

Ma

14

Ambolobozokely

Anivorano Avaratra

Betsiaka

Maromokotro 2876

Maromandia

O

ANTSIRANANA

Antsohimbondrona Ambilobe

Nosy Be

Andoany (Hell-Ville)

MOZAMBIQUE 14

1475

12

(Diégo-Suarez)

Ambohitra

Mayotte (France)

O

Antsiranana Bobasakoa Ile Mitsio

Pemba

u

A

MAHAJANGA

d

C a n a l

ajamba

Ikopa

r

a

en M

a ndr ara

Beloha

1972 B

e

a

46

O

24

O

26

O

Manantenina

Ranomafana

m

Ranopiso

Taolagnaro

(Fort-Dauphin)

Tsiombe

Betanty Cap Ste-Marie (Faux Cap) (Tanjona Vohimena)

O

O

a

1964

Amboahangy Esira

g

Imanombo

-4000 m

52

Vangaindrano

Befotaka

Tsivory

Tranoroa e Antanimora Amboasary Atsimo Ambovombe

0m

Midongy Atsimo

atr

Isoanala Beraketa

M a nd r a r

Bevoalavo Andrefana

26

Bekitro

Ampanihy

Androka

I s a l o

Ambahita

Bekily

Lavaraty Begogo

1637

in

Soamanonga Lac Tsimanampetsotsa

1824 Kalambatritra

100 m

-2000 m

Farafangana

Man ana

O

-200 m

Vohipeno

Vondrozo

Iakora

Betroka

TOLIARA

Ifanirea

Ranotsara Avarantra

ky ngo Ma

22

Manakara

FIANARANTSOA

Ranohira Andriandampy

500 m 200 m

Ikongo

2658 Pic Body

p

ay

k

a

Betioky

1304

1500 m 1000 m

Mananjary

Antsenavolo

Ambalavao

Ankaramena

Zazafotsy Ihosy

Benenitra

Ejeda

Capitale d'Etat (1 430 000 hab. en 99) plus de 100 000 hab.

Zoman dao

2000 m

ra

Bezaha Onilahy

Imaloto

na na

1143

Tongobory

Itampolo

O

Fianarantsoa

20

INDIEN

Masomeloka

Nosy-Varika

Ifanadiana

Isorana

ar

i e

e elona na

la v

Ankazoabo

Sakaraha Andranovory

Soalara Beheloka

Ikalamavony

OCEAN

Mahanoro

Ambohimanga Atsimo

Ambohimahasoa Vohilava

nanantanana Ma

goky Man

A

era Fi h

Toliara (Tuléar)

44

iar a

Is o h y

1348

Ankililioka

O

AlarobiaAndalandranobe Mats

Tandrano

Antanimieva

TROPIQUE DU CAPRICORNE

Beroroha

Ankiliabo

Lac Cap St-Vincent Ihotry (Tanjona Ankaboa) Befandriana Atsimo

Ampasinambo

Ambositra

2052

Amborompotsy

oro

Ambinanindrano

Marolambo

Panga lanes

Soavina Ambatofinandrahana

Ankilizao

Ma ng

Fandriana

Malaimbandy

Vatomandry

Tsinjoarivo Anosibe Antanambao Manampotsy An'Ala

Antanifotsy

2254

Mania

Mahabo

M

Ambhikily Morombe

Betafo

Antsirabe

Ambatolahy

b a

n

Miandrivazo Ankazomiriotra

Mandabe Mandronarivo Soaserana Andranopasy Manja M

Bekoropoka-Antongo

O

(TANANARIVE) Ambatolampy

Faratsiho

a j il o Mah

Andovoranto

ANTANANARIVO

Ankaratra

des

Manandaza

ina Tsiri b ih

Moramanga

Miarinarivo Arivonimamo Soavinandriana 2642

lo

o

Can al

h a

Morondava

Chef-lieu de province

a

a

Berevo

O

plus de 50 000 hab. plus de 20 000 hab. plus de 10 000 hab. autre localité

ok

m

Belo-Tsiribihina

24

(Tamatave)

e

Bekopaka

M ana m b

22

Toamasina

ANTANANARIVO

Masoarivo

20

b tsi

O

TOAMASINA

Be

Juan de Nova (France)

M a h a v a vy

18

ENVIRONNEMENT • Consommation d’électricité par habitant : 56 kWh • Emissions de dioxyde de carbone par habitant : 0,1

Sources : PNUD, Rapport mondial sur le développement humain (2008-2009 ), Sites Internet jeuneafrique.com, diplomatie.gouv.fr, studentsoftheworld, oecd.org.

52 Cap d'Ambre (Tanjona Bobaomby)

Mohéli

Europa (France)

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT REçUE EN 2005 (MILLIONS US$) : 929,2

O

Anjouan

Belo

ÉDUCATION • Taux d’alphabétisation : adultes 70,7 % - jeunes 70,2 % • Scolarisation : primaire 92 % - secondaire 11 %

50 Iles Glorieuses (France)

Ankalalobe

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ • Personnes souffrant de malnutrition : 38 %

O

COMORES

B

SANTÉ – SOCIAL • Dépenses de santé par habitant : 24 US$ • Mortalité infantile : 7,4 ‰ • Enfants de moins de 5 ans souffrant d’une insuffisance pondérale : 42 % • Prévalence du VIH : 0,5 % • Nombre de médecins pour 100.000 personnes : 29 • Population utilisant des systèmes d’assainissement amélioré : 34 % • Population utilisant des sources d’eau améliorées : 50 %

46

Grande Comore Moroni

O

Mahava v y

INFORmatIONs GéNéRalEs • Capitale : Tananarive (Antananarivo) • Superficie : 587 040 km2 • Population : 18,6 millions (43,8% a moins de 15 ans) • Croissance démographique : 2,6 % • Espérance de vie : 56 ans • Indice de développement humain : 145ème sur 182 pays • Classification du Comité d’Aide au Développement : PMA ( Pays les Moins Avancés) • PNB PAR HABITANT : 289 US$ • PIB PAR HABITANT : 923 US$

48

O

50

O

0 km

55

110

165 km

O


COOPéRatION bIlatéRalE >

Sa position au rang des PMA, classé 145ème sur 182 pays selon l’Indice de Développement Humain du PNUD, les relations développées depuis les années 80 et la qualité des partenariats établis ont fait de l’île le premier pays d’intervention de la Coopération monégasque en volume financier, avec une action principalement tournée vers la santé publique et l’enfance en difficulté. Le pays est également une cible privilégiée des ONG monégasques qui lui allouent plus d’1 million d’Euros chaque année. Un consulat de Monaco présent depuis 2002 contribue à l’excellente visibilité de la Principauté, ainsi qu’à une coopération de proximité avec un fonds de micro projets très dynamique. L’année 2009 a vu une augmentation de plus de 40% du budget alloué à la Grande Ile (incluant les actions par le biais d’Organisations Internationales). Le partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) s’est encore renforcé en matière de lutte contre le paludisme, en prévision d’un ambitieux projet dans 8 pays de l’océan indien. Le programme de soutien aux associations œuvrant pour l’enfance précaire a également été renouvelé et élargi, bénéficiant à des centaines d’enfants et adolescents de la capitale. En matière d’assistance technique, les deux Volontaires Internationaux de Monaco en poste depuis 2008 ont poursuivi leurs missions respectives au sein d’associations à caractère social, avec d’excellents résultats. éVOlUtION DE l’aPD 1000000

800000

600000

835 520 799 458

400000

536 000 200000

0

2008

2009

2010 estimation

PaYs PRIORItaIREs > maDaGasCaR


COOPéRatION bIlatéRalE >

Durée santé et secteur social

Financement DCI

Déboursé 2009

1.828.450 €

547.000 €

360.000 €

60.000 €

35.000 €

15.000 €

OMS - Appui aux actions de prévention et formations d’associations locales de lutte contre le VIH/Sida

120.000 €

45.000 €

2008-2009

OMS - Construction et équipement d’un centre national de lutte contre le paludisme

426.000 €

271.500 €

2008-2010

Installation de médecins généralistes communautaires

161.600 €

67.000 €

2009

Appui à la lutte contre le VIH/Sida

38.500 €

38.500 €

2009-2012

PAM-FNUAP : appui à la réduction de la vulnérabilité des femmes en âge de procréer en raison de la crise alimentaire

327.000 €

50.000 €

2005-2009

OMS - Programme intégré de lutte contre le paludisme sur l’île de Sainte Marie

2009-2010

Appui structurel à deux associations d’enfants handicapés mentaux

2008-2010

473.100 €

éducation et formation

168.320 €

2007-2009

Appui à la construction et au développement d’une école pour enfants déficients visuels

120.100 €

48.320 €

2009-2011

Réinsertion sociale et économique des enfants et jeunes en situation de rue

353.000 €

120.000 €

Préservation et valorisation des ressources naturelles

320.200 €

120.200 €

2008-2010

Appui au processus de développement durable de la zone d’Andrafiamena

300.000 €

100.000 €

2009

Sensibilisation, amélioration et valorisation des usages de l’eau et de la forêt pour les communautés de Bombetoka-Belemboka

20.200 €

20.200 €

2.621.750 €

tOtal

PaYs PRIORItaIREs > maDaGasCaR

835.520 €

RéPaRtItION DE l’aPD PaR DOmaINE D’INtERVENtION EN 2009

Santé et secteur social

63% 22% 14%

Éducation et formation Préservation et valorisation des ressources naturelles Rapport d’activités 2009

14 > 15


COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • ConstruCtion et équipement d’un Centre national de lutte Contre le paludisme béNéFICIaIREs

Population malagasy dans sa globalité lOCalIsatION

Androhibe DUREE | FINaNCEmENt

2008 – 2009

426.000 € 241.500 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Ministère de la Santé • Organisation Mondiale de la Santé (OMS) • Société monégasque ES-KO

oBJeCtiFs les excellents résultats obtenus dans le cadre du programme de lutte contre le paludisme sur l’Ile ste marie ont conduit la Principauté à s’engager dans la construction d’un centre national de référence pour le paludisme coordonnant toutes les activités relatives à la lutte contre cette maladie et disposant des ressources humaines et matérielles appropriées. réalisations 2009 Malgré le contexte de crise à Madagascar au cours de l’année 2009, les travaux de construction ont pu être finalisés, ainsi que l’équipement du centre, dont les bâtiments ont fait l’objet d’une livraison au Ministère de la Santé malgache en présence d’une délégation monégasque en décembre 2009. Le Centre, d’une superficie de 850 m², est composé de trois bâtiments comprenant des laboratoires, des bureaux, une salle de consultation et une salle de formation / conférence. Dans les années à venir, la coopération monégasque appuiera son fonctionnement.

• appui struCturel à deux assoCiations d’handiCapés mentaux béNéFICIaIREs

110 enfants, adolescents (ainsi que leurs familles) et 40 adultes lOCalIsatION

Tananarive DUREE | FINaNCEmENt

2009 – 2010

35.280 € 15.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Association les Orchidées Blanches • Consulat de Monaco à Madagascar

oBJeCtiFs le principal objectif du centre est de scolariser les enfants et handicapés mentaux dès leur plus jeune âge et d’optimiser l’autonomie et l’intégration sociale et professionnelle des jeunes adultes déficients intellectuels. réalisations 2009 Un programme intégré regroupant le CME (Centre médico-social) des Orchidées Blanches et l’UNHAM (Union Nationale des personnes Handicapées de Madagascar) a été accompagné par la Coopération monégasque à compter de 2009 pour une durée de 2 ans. Il concerne l’optimisation du fonctionnement du CME des Orchidées Blanches et de celui de l’Atelier de confection de vêtements de travail de l’UNHAM. Le projet a permis au CME de maintenir la qualité de la nourriture à la cantine, la motivation de l’équipe éducative, de promouvoir le sport adapté et la création d’activités génératrices de revenus. Pour l’UNHAM, des améliorations ont été apportées au cadre de travail (auparavant vétuste) des dizaines d’ouvriers, tous en situation de handicap, employés au sein de l’atelier de confection et d’en appuyer la gestion.

PaYs PRIORItaIREs > maDaGasCaR


COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PRIORItaIREs > maDaGasCaR

• intensiFiCation de la lutte Contre les inFeCtions sexuellement transmissiBles et le Vih/sida dans le distriCt de sainte marie béNéFICIaIREs

Le personnel de santé et les clients fréquentant les centres de santé lOCalIsatION

District de Sainte Marie DUREE | FINaNCEmENt

2008 – 2010

120.000 € 45.000 € déboursés en 2009

oBJeCtiFs Contenir l’augmentation des taux de prévalence des Infections sexuellement transmissibles (Ist) et du VIH/sIDa dans le district de sainte marie d’ici fin 2010. réalisations 2009 En raison du cyclone Yvan sur l’Ile Ste Marie, le programme n’a pu démarrer qu’au dernier trimestre 2008. Au cours de la deuxième année de mise en œuvre, des actions de prévention, de dépistage et de prise en charge des malades ont été menées sur l’ensemble de l’Ile, 2 CSB ont été réhabilités, les centres de santé ont été équipés et le personnel formé.

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Ministère de la Santé et du Planning Familial • Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

• appui aux serViCes sanitaires de l’ile de sainte marie dans la lutte Contre le paludisme béNéFICIaIREs

Population de l’île de Sainte Marie (22.000 habitants) lOCalIsatION

Ile de Sainte Marie DUREE | FINaNCEmENt

2005-2009

360.000 € 60.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Bureau régional de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Madagascar • Ministère de la Santé malgache

oBJeCtiFs Réduire de 80% la morbidité et la mortalité dues au paludisme, à la filariose lymphatique, aux parasitoses intestinales et l’avitaminose. Renforcer la résistance aux infections chez les enfants de moins de 5 ans en leur distribuant de la Vitamine a. réalisations 2009 Paludisme : un programme intégrant la prévention, le diagnostic et le traitement précoce et correct a été mis en place. Filariose lymphatique : administration en masse de médicaments, distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticides et prévention des incapacités liées à la maladie. Des campagnes périodiques de déparasitages intestinaux et d’administration de vitamine A ont été effectuées en sus de ces deux précédents programmes. Les résultats, après 5 ans d’intervention, sont remarquables, avec une prévalence du paludisme passée de 53% à 3,7%. L’île de Sainte Marie est devenue un site modèle dans ce domaine, et le programme a été dupliqué dans d’autres régions. Après deux campagnes de distribution de médicaments au cours de l’année 2009, le nombre de porteurs de la filariose lymphatique a diminué de 79 % par rapport à 2008. Ces résultats très performants ont conduit la Principauté à envisager la reconduction de ce projet à partir de 2010, dans l’objectif de stabiliser les résultats obtenus.

Rapport d’activités 2009

16 > 17


PaYs PRIORItaIREs > maDaGasCaR

COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • installation de médeCins généralistes Communautaires béNéFICIaIREs

30 médecins et 300.000 patients potentiels dans le cadre de la nouvelle phase du projet lOCalIsatION

Provinces d’ Antananarivo et Tuléar DUREE | FINaNCEmENt

2008 – 2010 (3 ans)

161.600 € 66.920 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

oBJeCtiFs appuyer le ministère de la santé malgache dans le domaine de l’amélioration de la prise en charge sanitaire des populations en milieu rural, en complétant la carte sanitaire des districts sanitaires par un appui à l’installation de médecins généralistes communautaires dans les provinces d’antananarivo et de tulear. réalisations 2009 Dix jeunes médecins ont été installés en 2009, la subvention monégasque ayant permis la mise en place d’un équipement de base (kit médical, mobilier, médicaments essentiels) et de panneaux solaires avec réfrigérateur au sein de leurs cabinets. Les médecins nouvellement installés sont ensuite suivis et formés par des associations partenaires du projet. Un cabinet communautaire couvre 5 à 10.000 personnes.

• ONG Santé Sud • appui a la lutte Contre le Vih/sida

• Hommes, femmes, enfants dans leur suivi social et médical • Personnes en situation de grande précarité • Personnes en situation de prise de risques sexuels ou de consommation de produits toxiques • Professionnels de la prévention et de la prise en charge du VIH/SIDA lOCalIsatION

Villes de Antananarivo et Tuléar DUREE | FINaNCEmENt

2009

38.500 € 38.500 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Fight Aids Monaco

oBJeCtiFs les objectifs sont d’inscrire un travail de réseau avec des acteurs malgaches pour répondre aux enjeux majeurs et aux thématiques émergentes relatives au VIH/ sida. réalisations 2009 appui au service des maladies Infectieuses du CHU Joseph Raseta befelatanana La Coopération monégasque et Fight Aids Monaco alimentent depuis 2007 le Fonds d’urgence mis en place par le Service des Maladies Infectieuses du CHU-JRB, principal centre référent de l’île où sont soignés les PVVIH provenant de toutes les régions de Madagascar. Le fonds d’urgence a permis de prendre en charge le coût des examens biologiques, médicaments, soins en général et la prise en charge de la nourriture des PVVIH. soutien financier à l’association sIsal, partenariat initié en 2007, dont la vocation est de prévenir et de lutter contre les Ist et le VIH/sIDa La contribution 2009 a permis de subvenir aux besoins de fonctionnement du dispensaire à Antananarivo pendant un semestre (traitements des personnels administratif, médical et des animateurs, médicaments et consommables, logistique).

© Santé Sud

béNéFICIaIREs


PaYs PRIORItaIREs > maDaGasCaR

COOPéRatION bIlatéRalE > • appui a la réduCtion de la VulnéraBilite des Femmes en âge de proCréer en raison de la Crise alimentaire béNéFICIaIREs

• 14.700 femmes en âge de procréer • 4.200 enfants de 0 à 2 ans lOCalIsatION

Régions de l’Androy et de l’Anosy DUREE | FINaNCEmENt

2009 - 2012

327.000 € 50.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Gouvernement de la Principauté d’Andorre • Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) • Programme Alimentaire Mondial (PAM)

oBJeCtiFs les objectifs sont d’une part, de fidéliser l’utilisation des services de santé de la Reproduction par les femmes en âge de procréer, à travers la disponibilité d’un service de qualité et gratuit et l’adoption d’un comportement favorable à l’utilisation de ce service, et, d’autre part, de renforcer la résilience à la malnutrition des groupes les plus vulnérables (femmes enceintes/allaitantes et enfants de 6 à 24 mois) dans 5 communes de l’androy et de l’anosy. réalisations 2009 Le FNUAP s’est chargé de doter les services de santé en médicaments et équipements médicaux, former les personnels de santé et sensibiliser les familles pour qu’elles adoptent ce service. Le PAM a assuré une ration de couverture nutritionnelle fortifiée à toutes les femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de 6 à 24 mois dans les 5 communes ciblées en difficulté alimentaire. Le projet se poursuivra en ce sens en 2010.

éDUCatION Et FORmatION • appui a un Centre pour enFants déFiCients Visuels

60 enfants déficients visuels lOCalIsatION

Fianarantsoa DUREE | FINaNCEmENt

2007-2009

98.000 € 40.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Congrégation des Sœurs de Marie Immaculée • Association Ephata Provence Madagascar

oBJeCtiFs la mise en œuvre du projet a pour but de permettre l’accueil, l’éducation, la scolarisation, la formation et l’insertion de 60 enfants et jeunes malgaches déficients visuels. réalisations 2009 L’activité sportive avait décollé avec beaucoup de succès en 2008. En 2009, un terrain de sport polyvalent a été construit, du matériel sportif spécialisé a été acheté et des activités horticoles ont été mises en place. Par ailleurs, le Volontaire International de Monaco, en place depuis 2008, a effectué sa deuxième année d‘appui à l’insertion et l’animation des jeunes au sein de l’école.

© PAM / FNUAP

béNéFICIaIREs

Rapport d’activités 2009

18 > 19


COOPéRatION bIlatéRalE > éDUCatION Et FORmatION • appui a la réinsertion soCiale et éConomique des enFants et Jeunes en situation de rue a tananariVe béNéFICIaIREs

900 jeunes par an âgés de 3 à 22 ans lOCalIsatION

Tananarive DUREE | FINaNCEmENt

2009 - 2011

353.000 € 120.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

Direction de la Coopération Internationale de la Fondation d’Auteuil, Association Graines de Bitume, Centre HARDI, ENDA Océan INDIEN, Centre ENERGIE

oBJeCtiFs le programme (dans le domaine de l’éducation, la formation professionnelle, l’accueil psychosocial, le soutien éducatif, sanitaire et alimentaire) vise à soutenir quatre associations locales spécialisées dans la réinsertion sociale et économique des enfants et jeunes des rues : Graines de bitumes, ENDa OI, Hardi et le Centre Energie. réalisations 2009 Equipement du centre ENERGIE, prise en charge des frais de fonctionnement des centres ENERGIE, Graines de Bitumes et ENDA Océan Indien, prise en charge et renforcement des équipes éducatives, appui aux cours d’alphabétisation et de remise à niveau, création de nouvelles salles de classe, renforcement des activités et des formations, organisation de sessions d’éducation à la santé, hygiène et prévention MST et prise en charge médicale, amélioration de la ration alimentaire des enfants accueillis.

PRésERVatION Et ValORIsatION DEs REssOURCEs NatUREllEs • appui au proCessus de ConserVation et de déVeloppement duraBle de la zone d’andraFiamena béNéFICIaIREs

La population d’Andrafiamena lOCalIsatION

Andrafiamena DUREE | FINaNCEmENt

2008 – 2010

300.000 € 100.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

Ministère de l’Environnement, des Forêts et du Tourisme, Association FANAMBY

oBJeCtiFs l’objectif général est de valoriser de manière durable la biodiversité endémique de la zone d’andrafiamena et de contribuer au bien-être socio-économique des utilisateurs des ressources naturelles. réalisations 2009 Poursuite de la réalisation du plan d’aménagement. Progression du travail de partenariat avec les communautés. Identification de 2 filières porteuses susceptibles de générer des revenus pérennes. Mise en place d’ une stratégie d’amélioration des recettes pour la pérennisation de la radio rurale. Amélioration des connaissances pour une gestion efficace de l’Aire Protégée. Organisation de 6 campagnes de contrôle et de surveillance au niveau des massifs forestiers. Reboisement de plus de 90 ha. Mise en place des infrastructures d’accueil pour le tourisme. Développement du maraîchage.

PaYs PRIORItaIREs > maDaGasCaR


PaYs PRIORItaIREs > maDaGasCaR

COOPéRatION bIlatéRalE > • sensiBilisation, amélioration et Valorisation des usages de l’eau et de la Forêt pour les Communautés rurales de l’espaCe littoral Forestier protégé de BomBetoKa-BelemBoKa béNéFICIaIREs

15.000 habitants (producteurs, groupes vulnérables et porteurs de changement, écoliers, malades) lOCalIsatION

Région de Boeny, communes rurales de Boanamary, Katsepy, Marovoay et Mahajanga DUREE | FINaNCEmENt

2009

20.200 € 20.200 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

oBJeCtiFs l’objectif principal est d’améliorer les conditions de vie des communautés en dynamisant durablement l’accès, la restauration et la valorisation des ressources de base et leur pouvoir de décision et de gestion sur les ressources naturelles dont ils dépendent. • Améliorer les conditions socio-économiques et environnementales des communautés et leur pouvoir de décision. • Gérer durablement les ressources forestières et améliorer l’environnement naturel direct des terroirs. • Diversifier les alternatives génératrices de revenus valorisant les produits et savoir-faire locaux basés sur une approche de micro entreprenariat. • Contribuer à partager et informer largement les communautés sur le développement durable et les alternatives énergétiques

© N. Cegalerba

• Act For Nature / FANAMBY

Rapport d’activités 2009

20 > 21


PaYs PRIORItaIREs > maROC

COOPéRatION bIlatéRalE >

Tanger

Tleta Sidi Bouguedra

Guelmim Cap Drâa

Tarfaya

Tan-Tan

d Drâ a

Sebkhet Tah

a

er

O

Ou e

. Nfi ss

O

Akka

b

e

Foum Zguid

C

a

l

ed

Béchar

ued

n

i

Drâ

Zagora

Tagounit Mhamid

J

ALGERIE

GUELMIM-ES SEMARA Zag

Messeied El Hagounia

SAHARA OCCIDENTAL

Laâyoune

LAÂYOUNE-BOUJDOUR SAKIA EL HAMRA

n

Tata

1635

Taouz

Assa

Dar Chebika

El Daoura El Mersa

Oue

A

Tagmout

l

let

Icht Tadalt

Tan-Tan-Plage

Fuerteventura

1447

A

a

ila

r u i

ESPAGNE

Assaka Tafraout Tleta Akhasass

i

Agdz

s

B

f Ta

G

Bou Izakarn

t

Tazenakht

Boudenib O. Guir

Erfoud Rissani

Alnif

Ich

Figuig

u

Sidi Ifni

Lanzarote

Massa

-

t

a l 2320

Sa el J b 2712 Nekob

Aïn Ech Chaïr

d

Tiznit

ad è dD

Ouarzazate

Plaine de Tamlelt Beni Tajjit Bouanane

a

0m

2531

Igherm

2359

SOUS-MASSA-DRÂA

-

t

Aït Ben Haddou

2714 Jbel Mesrouh 2113

Bou Arfa

d

100 m

u

Taliouine

Oulad Teïma Biougra Aït Baha

Aoulouz

Telouèt

3304 Jbel Siroua

Goulmima o rhr

Ou

Matarka Tendrara

a

O. Sous Taroudant

Inezgane

a

l

Oglat Mengoub

ref ha

Missour

m

Agadir

500 m 200 m

4167 Jbel Toubkal

H

3555 Jbel Aoulim

t

Rich

Errachidia

Aïn Beni Mathar

L'ORIENTAL

Ksabi

3737 Jbel Ayachi

s

a

Tineghir

A

Boumalne Dadès

Outat Oulad el Haj

Jerada

m

Tamanar Cap Rhir

Asni

n

MEKNÈS-TAFILAFET

Imilchil

a

Degbou

a

905

2000 m

TADLA-AZILAL

Demnat

Amizmiz

o

3233

Azilal

4071 Marrakech Irhil' M 'goun

Chichaoua

MARRAKECH-TENSIFT-AL HAOUZ Imi-n-Tanout

M

2248

y

e

dZ

Tlemcen

El Aïoun

H

Ounara

Cap Sim

Bzouh

A - Midelt

Boumia

um

t

Enjil

e Ou d Ziz

Essaouira

3000 m

Beni Mellal

Sidi Bou Othmane

a

Sources : PNUD, Rapport mondial sue le développement humain (2008-2009), Sites Internet, diplomatie.gouv.fr, oecd.org. studentsoftheworld.org

El Kelaâ Des Srarhna

O. T e nsift

O

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT REçUE EN 2005 (MILLIONS US$) : 651,8

Ben Guerir

Chemaïa

4000 m

El Massira

Talmest

Cap Hadid

Tah

ENVIRONNEMENT • Consommation d’électricité par habitant : 652 kWh • Emissions de dioxyde de carbone par habitant : 1,4

Youssoufia

O.

El Borouj Kasba Tadla El Ksiba Fkih Ben Salah

s

Safi

Boujad

Khouribga

3340 Adrar Bou Nassour

Boulemane

Khenifra

Oued Zem Rb i

CHAOUIA-OUARDIGHA

Sidi Bennour

O. Se b o u

Khemis Zemamra

rou

Sidi-Smaïl

Cap Beddouza

Oulad-Driss El Menzel

FÈS-BOULEMANE

Mrirt

O. G

Settat

Ifrane

Azrou

ht

Oulmès

Berrechid Benahmed

e

Jorf Lasfar

DOUKKALA-ABDA

1000 m

ÉDUCATION • Taux d’alphabétisation : adultes 52,3 % - jeunes 70,5 % • Scolarisation : primaire 86 % - secondaire 35 %

Casablanca Azemmour

El Jadida

NORD

Ben-Slimane

Oujda

Saka

Taza

Sefrou

Meknès

Aïn Témouchent

Berkane

Taourirt Karia Ba TAZA-AL HOCEIMA-TAOUMAT Mohammed Guercif e

Fès

Moulay-Idris

Rommani

O. B

OCEAN ATLANTIQUE

(Iles Canaries)

Salé

Khemisset

Saïdia

Driouch

Aknoul

Tahar Souq

Taounat

Sidi Kacem

RABAT-SALÉ-ZEMMOUR-ZAER

Mohammedia

GRAND CASABLANCA

f

2448 Jbel Tidiquine

Nador

Ou

Chef-lieu de province

Targuist Midar

Ketama

i

Ouezzane

Souk el Arb'a du Gharb Had Kourt Sebou O. O. Ouerrh a Si-Allal-Tazi

Kénitra

RABAT

Chef-lieu de région

Islas Canarias

2170

R

Melilla (Esp.)

Al Hoceima

Chefchaouene

El Makhazine

GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN

Cap des Trois Fourches

1928

TANGERTÉTOUAN

O. L

Isla de Alborán ESPAGNE

Tétouan

louy a

Larache

Ksar el Kebir

plus de 400 000 hab. plus de 50 000 hab. autre localité importante autre localité

MER D'ALBORAN

Punta Almina

Asilah

Capitale d'Etat (1 070 000 hab. en 95) plus de 3 000 000 hab.

1500 m

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ • Personnes souffrant de malnutrition : 6 %

Gibraltar (R.U) Ceuta (Esp.)

Détroit de Gibraltar

Mo u

150 km

Ou ed

100

s

50

ia um er R b O. O

SANTÉ – SOCIAL • Dépenses de santé par habitant : 234 US$ (+ 16 US$) • Mortalité infantile : 3,6 ‰ • Enfants de moins de 5 ans souffrant d’une insuffisance pondérale : 10 % • Prévalence du VIH : 0,1 % • Nombre de médecins pour 100.000 personnes : 51 • Population utilisant des systèmes d’assainissement améliorés : 73 % • Population utilisant des sources d’eau améliorées : 81 %

ESPAGNE 0 km

s ouko

INFORmatIONs GéNéRalEs • Capitale : Rabat • Superficie : 450 000 km2 (710 000 km2 avec le Sahara occidental) • Population : 33 millions d’habitants (31,9 % de la population a moins de 15 ans) • Croissance démographique : +1,57 % • Espérance de vie : 70,4 ans (70,3 en 2006-2007) • Indice de développement humain : 130ème sur 182 pays • Classification du Comité d’Aide au Développement : Pays à revenu intermédiaire, tranche inférieure • PNB PAR HABITANT (2005) : 1 694 US$ • PIB PAR HABITANT (2006) : 4 555 US$

Haouza

El Qa'da

Oued El Ham

ra

Es Semara

Jdiriya

Tindouf El Mahbas

El Farsiya

MAURITANIE

Adrar


COOPéRatION bIlatéRalE >

Le Royaume du Maroc est l’un des pays avec lequel la Principauté a tissé le plus de relations dans le cadre de sa coopération bilatérale au développement. Depuis 2001, cette coopération a vu la signature d’une vingtaine d’accords représentant une aide de près de 2 millions d’euros. Un Consulat de Monaco est présent dans le pays depuis 2003. les activités sont très diversifiées  : la promotion de la femme, l’aide à l’enfance, l’éducation, la création d’activités génératrices de revenus et la préservation de l’environnement sont au centre des actions entreprises. Depuis 2002, 450 hectares de palmeraies ont été réhabilités dans la Province de Tata permettant à plus de 500 familles de travailler à nouveau leurs terres après 30 ans de sécheresse. Le programme d’éducation non formelle en zone rurale, en lien avec la Fondation Zakoura Education, connaît d’excellents résultats dans un domaine prioritaire pour le Gouvernement marocain, de même que le programme au bénéfice des enfants des rues et de leur famille à Casablanca, Marrakech et Safi, coordonné par la Fondation d’Auteuil en lien avec des associations marocaines phares dans ce domaine. Trois Volontaires Internationaux de Monaco (VIM) étaient en poste au Maroc en 2009, pour des missions dans le domaine de l’éducation ou de la gouvernance locale. éVOlUtION DE l’aPD 600000

500000

400000

582 000

300000

375 000

200000

293 000 100000

0

2008

2009

2010 estimation

PaYs PRIORItaIREs > maROC


COOPéRatION bIlatéRalE >

Durée éducation et formation

Financement DCI

Déboursé 2009

505.000 €

185.000 €

2007-2009

Prise en charge d’enfants en situation précaire

132.000 €

50.000 €

2008-2011

Déploiement d’un programme intégré d’éducation non formelle

338.000 €

100.000 €

2009

Equipement d’un centre socio-éducatif pour enfants handicapés à Agadir

25.000 €

25.000 €

2009

Appui au centre Prince Albert pour handicapés

10.000 €

10.000 €

Préservation et valorisation des ressources naturelles

645.000 €

175.000 €

2008-2011

Contrôle des émissions atmosphériques d’unités industrielles et artisanales

395.000 €

75.000 €

2007-2009

Programme de réhabilitation des palmeraies de Tata

250.000 €

100.000 €

1.150.000 €

tOtal

PaYs PRIORItaIREs > maROC

375.000 €

RéPaRtItION DE l’aPD PaR DOmaINE D’INtERVENtION EN 2009

48% 52%

Éducation et formation Préservation et valorisation des ressources naturelles

Rapport d’activités 2009

24 > 25


COOPéRatION bIlatéRalE > éDUCatION Et FORmatION • PRISE EN CHARGE D’ENFANTS EN SITUATION PRéCAIRE béNéFICIaIREs

• Les enfants en situation difficile • Les familles lOCalIsatION

Casablanca, Safi, Marrakech DUREE | FINaNCEmENt

2007 - 2009

132.000 € 50.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Fondation d’Auteuil • Associations marocaines Bayti et Al Karam

oBJeCtiFs • Contribuer à faire diminuer le nombre d’enfants en situation difficile ; • Améliorer les conditions de vie des enfants ; • Contribuer à réduire la pauvreté urbaine ; • Favoriser la formation et la réinsertion socioprofessionnelle des familles. réalisations 2009 al Karam  Six sessions d’alphabétisation ont été organisées permettant à 105 bénéficiaires d’avoir accès à des cours. Dix sessions de formation professionnelle ont également permis de rassembler 152 participants. 51 enfants ont été inscrits à la crèche de Marrakech et 58 à celle de Safi. Neuf sorties conjointes parents-enfants-éducateurs ont pu être organisées. bayti  Sept placements en famille d’accueil pour des enfants de 7 à 13 ans en situation difficile ont été effectués et deux séances de formation ont été organisées pour ces familles. Un dispositif alternatif de famille d’accueil est étudié, testé et proposé aux pouvoirs publics. Deux séminaires ont été organisés pour les équipes éducatives (soit 20 travailleurs sociaux) de l’association Bayti.

• DéPlOIEmENT D’UN PROGRAmmE INTéGRé D’éDUCATION NON FORmEllE DANS 6 DOUARS mAROCAINS béNéFICIaIREs

Population de 6 douars lOCalIsatION

Provinces Chtouka Ait Baha DUREE | FINaNCEmENt

2008-2011 (3 ans)

338.000 € 100.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Fondation Zakoura

oBJeCtiFs lutter contre la déscolarisation et l’abandon scolaire par un programme adapté d’Education Non Formelle allant du pré-scolaire à la fin du primaire incluant un volet d’alphabétisation des mères de famille. réalisations 2009 L’effectif total des 5 classes d’éducation non formelle s’élève à 104 enfants parmi lesquels 62% sont des filles. Les enfants scolarisés ont entre 8 et 16 ans. En ce qui concerne les écoles de pré-scolaire, le programme compte 172 participants (essentiellement des enfants de 4 et 5 ans), dont 52% de filles. 186 femmes bénéficient du programme d’alphabétisation. 95% d’entre elles étaient analphabètes en début de programme. Un programme de sensibilisation à l’hygiène et à la santé a été mis en place et a démarré durant l’année 2009. Le volet soutien scolaire pour les élèves du secteur public fonctionne également avec plus de 250 élèves inscrits pour l’année scolaire 2009-2010.

PaYs PRIORItaIREs > maROC


COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PRIORItaIREs > maROC

• éQUIPEmENT D’UN CENTRE SOCIO-EDUCATIF POUR ENFANTS HANDICAPéS à AGADIR béNéFICIaIREs

100 enfants handicapés lOCalIsatION

Agadir - Région de Souss Massa Draa DUREE | FINaNCEmENt

oBJeCtiFs améliorer les conditions matérielles et sociales d’accueil des personnes handicapées d’agadir et la défense de leurs intérêts moraux et matériels. réalisations 2009 La Fondation du Sud pour le Développement et la Solidarité est à l’origine d’un centre pour enfants handicapés. L’appui financier complémentaire de la Coopération monégasque a permis l’équipement de trois classes, de la cuisine et du réfectoire en vue de rendre le centre opérationnel.

2009 | 25.000 € déboursés en 2009 PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Fondation du Sud pour le Développement et la Solidarités • Association Aide à l’Enfance Handicapée (AEH)

• APPUI AU CENTRE PRINCE AlBERT POUR HANDICAPéS béNéFICIaIREs

150 personnes handicapées lOCalIsatION

Ville de Safi DUREE | FINaNCEmENt

2009 | 10.000 € déboursés 2009 PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Association des Paralysés du Sud du Maroc (APSM)

oBJeCtiFs • Aménager le Centre d’accueil Prince Albert pour handicapés et soutenir son fonctionnement • Renforcer les capacités internes du centre et de l’APSM • Communiquer sur les actions de l’APSM réalisations 2009 L’appui au fonctionnement du centre par Monaco a permis de contribuer à la vie du centre et notamment : • 137 enfants ont bénéficié de classes d’intégration scolaire ou professionnelle ; • le foyer Albert II a bénéficié d’améliorations d’aménagement ; • les éducateurs, formateurs et encadrants ont bénéficié de formations. A partir de 2010, et pour une durée de 5 ans, l’APSM sera intégrée dans un plus vaste programme d’appui à la jeunesse handicapée au Maroc, coordonné par Handicap International, qui permettra notamment à l’association de bénéficier d’une expertise sur son projet d’établissement.

Rapport d’activités 2009

26 > 27


COOPéRatION bIlatéRalE > PRésERVatION Et ValORIsatION DEs REssOURCEs NatUREllEs • Contrôle des émissions atmosphériques d’unités industrielles et artisanales béNéFICIaIREs

Laboratoire National des Etudes et de la Surveillance des Risques. lOCalIsatION

Agglomérations industrielles du Nord du Maroc DUREE | FINaNCEmENt

2008-2011

395.000 € 75.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Direction de la Surveillance et de la Prévention des Risques, Laboratoire National des Etudes et de la Surveillance de la Pollution, Société Envirotec SA, Sociétés APAVE et EnviroConsult

oBJeCtiFs le projet vise à renforcer les capacités du Royaume du maroc dans ses différentes missions de contrôle de l’état de l’environnement : • la résolution de conflits environnementaux ayant trait à la pollution de l’air due aux activités industrielles et artisanales ; • conseil auprès des industriels désirant se mettre au niveau environnemental ; • producteur du cadastre des émissions de polluants atmosphériques et de cartographie de la concentration des polluants des agglomérations marocaines ; • mise en place d’un système National d’Etalonnage de Référence. réalisations 2009 Les fonds alloués en 2009 ont permis l’acquisition d’instruments de mesure supplémentaires qui viendront équiper l’unité mobile du Laboratoire National des Etudes et de la Surveillance de la Pollution (LNESP).

• programme de réhaBilitation des palmeraies de tata phase ii béNéFICIaIREs

500 familles lOCalIsatION

Province de Tata DUREE | FINaNCEmENt

2007-2009

250.000 € 100.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

Ministère de l’Agriculture, ALCESDAM, Société Monégasque des Eaux

oBJeCtiFs la 1ère phase du projet a permis la réhabilitation de 100 hectares de palmeraies. 300 familles travaillent à nouveau leurs terres après 30 ans de sécheresse. la 2ème phase vise la réhabilitation de 5 nouvelles palmeraies (250 hectares), la mise en place de mesures d’accompagnement, d’activités génératrices de revenus, de micro-projets et le renforcement des capacités de l’association de lutte Contre l’Erosion, la sécheresse et la Désertification au maroc (alCEsDam). réalisations 2009 En 2009, les activités entreprises concernaient : • la poursuite de la réhabilitation des systèmes d’irrigation avec le creusement de puits et la construction de seguias bétonnées ; • le développement de l’élevage avec l’introduction d’ovins dans le cadre de la création d’activités génératrices de revenus ; • le renforcement des capacités de l’ONG ALCESDAM avec la prise en charge en partie du salaire du coordinateur du projet.

PaYs PRIORItaIREs > maROC


COOPéRatION bIlatéRalE >

Programme de réhabilitation des palmeraies de Tata phase II

PaYs PRIORItaIREs > maROC

Rapport d’activités 2009

28 > 29


PaYs PRIORItaIREs > NIGER

COOPéRatION bIlatéRalE >

70

140

210 km

Capitale d'Etat (390 000 hab. en 96) plus de 100 000 hab.

h

878

a

i g hso m - Me

Ti-

h

1768 Goundaï

g a

Aouderas

u

A

a

o

Teguiddan-Tessoumt

TAHOUA

Téra

TILLABERI

Mangaïzé

Bani-Bangou

Simiri

Dargol

BURKINA

Filingué

Da

Falouel

Birnin-Gaouré Kirtachi

Nige

r

Bolbol

Koulou

Gaya

BENIN

Tahoua Illéla

Birnin Konni

Tibiri

690

Kao

Dogondoutchi

Dosso DOSSO

Falmey

Tilemsès

Bagaroua

Soukoukoutane

Matankari

Loga

Dantiandou

Say

Tamou

Tébarat

Ouéla Zama

Bonkoukou Gothèye Sansané Haoussa Baléyara Namaro Karma Hamdallay

NIAMEY Kollo Torodi Tambolé

Abala

Taroum

Ouallam

Tillabéri

a

B os s o

Ayorou

Bankilaré Kokoro

S

ll ol

Dolbel

Tiloa

Sokoto

is

Abalak

Keïta

h

Va l

e Tarka l ée d

Dakoro

Bouza

Madaoua

Guidan-Roumji

Aguié

d

T

u

u g o e r D a m

Ourafane

Tessaoua

Madarounfa

Katsina

Sabon Kafi Bakin Birji

615

Tasker

Kellé Moa Damagaram Gouré Takaya Guidiguir Kalguéri Bouné Ouacha

Miria

Gouchi

Matamey

a m

an

d

g

de

B

il

r

l

DIFFA

TermitKaoboul

D ili

a

a

M

TCHAD

Ngourti

Koufey

n

g

a

Boultoum

Zinder

Magaria

é é r

n

a

ZINDER

Tanout Gangara

é

ma Tégou

e

Belbédji

Badér Tarka

Mayahi Tibiri

Maradi

Dioundiou

t g i di r T i g u E

Aderbissinat

Kornaka

Malbaza

d e

MARADI

Tamaské

Badéguichéri

1106

Agadez

e

Marendet

TchinTabaradene

t Tadis

r

Dallol Maour i

ge

Ingal

Tassara

Tillia

Ni

Tabelot Tchighozerine

Gr

u

Er

é

Gao

Fachi

r

z

Tchighazérine

Tîmia 2022 Monts Bagzane

Bilma

o

Goûaram

é

MALI

Dirkou

de l'Aïr

a

h

100 m

Aney

1635

1874 Adrar Egalah

ua z ao

Nguigmi Goudoumaria Alkamari

Kabélawa

Diffa

Lac Tchad

Bosso

Mao Bol

Maïné-Soroa

Dengas

Yélou

Gusau Kano

500 m 200 m

577

K

Arlit

n

Kidal

1988 Adrar Tamgak

Iferouâne Âguelal

1500 m 1000 m

Dao Timmi

é

Tamesna

2000 m

r

Séguédine

AGADEZ

Massif

Assamakka

la

Sources : PNUD, Rapport mondial sur le développement humain (2008-2009), Sites Internet jeuneafrique.com, diplomatie.gouv.fr, studentsoftheworld, oecd.org.

Madama

Chirfa

Ténéré du

a

Enn e

Djado

Tafassâ sset

1944 Gréboun

a

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT REçUE EN 2005 (MILLIONS US$) : 515,4

a

F

ENVIRONNEMENT • Consommation d’électricité par habitant : 40 kWh • Emissions de dioxyde de carbone par habitant : 0,1

Pl ateau du Dj ado

l o um

aa lak ri B

a

he

Ac

S

Yatakala

ÉDUCATION • Taux d’alphabétisation : adultes 28,7 % - jeunes 36,5 % • Scolarisation : primaire 40 % - secondaire 8 %

Enne ri

ALGERIE

Chef-lieu de département

Plateau du M a n g u én i

1054

1176 Emi Lulu

A

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ • Personnes souffrant de malnutrition : 32 %

1120 Pic d'Ahoh

Tamanrasset

plus de 40 000 hab. plus de 20 000 hab. autre localité importante autre localité

T

SANTÉ – SOCIAL • Dépenses de santé par habitant : 26 US$ • Mortalité infantile : 15 ‰ • Enfants de moins de 5 ans souffrant d’une insuffisance pondérale : 40 % • Prévalence du VIH : 1,1 % • Nombre de médecins pour 100.000 personnes : 2 • Population utilisant des systèmes d’assainissement améliorés: 13 % • Population utilisant des sources d’eau améliorées : 46 %

0 km

g

INFORmatIONs GéNéRalEs • Capitale : Niamey • Superficie : 1 267 000 km2 • Population : 13,3 millions d’habitants (48 % de la population a moins de 15 ans) • Croissance démographique : +3,2 % / an • Espérance de vie : 55,8 ans • Indice de développement humain : 182ème sur 182 pays • Classification du Comité d’Aide au Développement : PMA (Pays les Moins Avancés) • PNB PAR HABITANT : 240 US$ • PIB PAR HABITANT : 781 US$

NIGERIA

Maiduguri

Ndjamena CAMEROON


COOPéRatION bIlatéRalE >

En 2009, le Niger était dernier au classement de l’Indice de Développement Humain du PNUD (182 ème sur 182 pays). Les causes principales : un système de santé particulièrement défaillant et un système éducatif dépassé par l’explosion démographique. Depuis 2003, près d’1,5 million d’euros a été investi dans le pays et plus d’ une vingtaine d’accords de coopération ont été signés. la Principauté de monaco a décidé de focaliser son action dans le domaine de la santé et plus particulièrement la santé de base, la lutte contre les pandémies, le partenariat hospitalier et la lutte contre les maladies négligées comme la drépanocytose, première maladie génétique au monde.

éVOlUtION DE l’aPD

800000 700000 600000 500000

760 000

400000

563 000

300000 200000

367 300

100000 0

2008

2009

2010 estimation

PaYs PRIORItaIREs > NIGER


COOPéRatION bIlatéRalE >

Durée santé et secteur social

Financement DCI

Déboursé 2009

1.240.950 €

528.000 €

2005-2009

OMS – Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite

301.000 €

75.000 €

2007-2009

Assistance en matière de sécurité civile

136.000 €

33.000 €

2007-2010

Construction et équipement du centre de référence national pour la prise en charge des drépanocytaires – Aménagements complémentaires

250.300 €

179.000 €

2007-2009

Partenariat hospitalier entre le Centre Hospitalier Princesse Grace et l’Hôpital National de Niamey

130.000 €

48.000 €

2007-2010

Equipement et aménagements complémentaires de 4 centres de santé

423.650 €

193.000 €

80.000 €

appui aux activités micro-économiques 2009-2010

Accès au micro-crédit pour les malades de la drépanocytose

80.000 €

1.320.950 €

tOtal

PaYs PRIORItaIREs > NIGER

35.000 € 35.000 €

563.000 €

RéPaRtItION DE l’aPD PaR DOmaINE D’INtERVENtION EN 2009

94%

Santé et secteur social Appui aux activités micro-économiques 6%

Rapport d’activités 2009

32 > 33


COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • initiatiVe mondiale pour l’éradiCation de la poliomYelite béNéFICIaIREs

Population du Niger, enfants et pré-adolescents lOCalIsatION

Niger DUREE | FINaNCEmENt

2005-2009

301.000 € 75.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Organisation Mondiale de la Santé (OMS) • UNICEF • Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre les Pandémies

oBJeCtiFs Rendre le Niger exempt de cette maladie dans les deux-trois années à venir, en vaccinant l’ensemble des populations à risque et en renforçant le réseau de surveillance. réalisations 2009 Dans ce pays, les efforts entrepris par les partenaires de l’Initiative ont déjà permis : • d’interrompre la transmission du poliovirus sauvage endémique (depuis janvier 2006 seuls onze cas ont été reportés en 2007) ; • de renforcer les actions de vaccination (campagnes nationales, locales et supplémentaires en cas de détection de la maladie) ; • d’établir un réseau fiable de surveillance ; • d’accélérer le processus de diagnostic et de promouvoir la prévention par l’éducation et la sensibilisation. En 2009, la participation financière de Monaco a permis, à elle seule, la vaccination de 30.000 enfants.

• assistanCe en matière de séCurite CiVile béNéFICIaIREs

Corps des Sapeurs-Pompiers de Niamey lOCalIsatION

Niamey DUREE | FINaNCEmENt

2007-2009

130.000 € 33.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation du Niger, Groupement National des SapeursPompiers du Niger, Compagnie des SapeursPompiers de Monaco, Commandant Supérieur de la Force Publique de Monaco

oBJeCtiFs • Partager l’expérience acquise par le Corps des Sapeurs Pompiers de Monaco dans le domaine de la sécurité Civile. • Fournir des équipements et des matériels de Sécurité Civile. • Réaliser des missions d’assistance technique. réalisations 2009 En 2009, les activités menées dans le cadre de ce projet ont été : la fourniture d’équipements réformés, la réalisation de deux missions d’expertise, des formations à la maintenance et d’appui à la remise en état du parc véhicules et l’acquisition de véhicules.

PaYs PRIORItaIREs > NIGER


COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PRIORItaIREs > NIGER

• Centre national de réFérenCe de lutte Contre la drépanoCYtose - aménagements Complémentaires béNéFICIaIREs

150.000 enfants et adultes drépranocytaires lOCalIsatION

Niamey DUREE | FINaNCEmENt

2007-2010

250.300 € 179.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

oBJeCtiFs l’objectif général est de permettre l’ouverture effective au public du Centre National de Référence de lutte contre la drépanocytose, première maladie génétique au monde avec plus de 500 millions de porteurs. réalisations 2009 Les travaux initiés fin 2007 ont été achevés au premier semestre 2009. Les aménagements complémentaires portent sur : • la réalisation d’une cour ; • des travaux de remblayage devant le bâtiment ; • des travaux externes (assainissement, aménagement d’un espace vert, éclairage) ; • l’installation d’extracteurs d’air au sein du laboratoire.

• AMADE Mondiale • Ministère de la Santé Publique du Niger • Association de Lutte contre la Drépanocytose au Niger (ALDN) • ES-KO S.A.M • partenariat hospitalier entre le Centre hospitalier prinCesse graCe et l’hôpital national de niameY béNéFICIaIREs

Hôpital National de Niamey lOCalIsatION

Niamey DUREE | FINaNCEmENt

2007-2009

130.000 € 48.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Centre Hospitalier Princesse Grace (CHPG) • Ministère de la Santé Publique du Niger • Hôpital National de Niamey • Croix-Rouge monégasque • Association Caap Afrika

oBJeCtiFs le Gouvernement Princier, le Centre Hospitalier Princesse Grace et le ministère de la santé Publique se sont associés en vue d’appuyer la structuration de l’Hôpital National de Niamey (HNN). réalisations 2009 • Domaine de la chirurgie orthopédique / anesthésie : • 2 missions de chirurgie orthopédique réalisées : 63 opérations dont 41 prothèses de hanche, ainsi que des actes chirurgicaux ; • plus de 200 consultations réalisées ; • plus de 50 bilans anesthésiques réalisés ; • activités d’enseignement et actes d’anesthésie. Des activités médicales (formations, démonstrations pratiques, consultations, appareillage etc) ont également été pratiquées dans le domaine de la médecine physique et de la rééducation fonctionnelle. Dans le domaine du biomédical, l’appui a notamment permis la mise à jour de l’inventaire des équipements, l’assistance à la maintenance des appareils, des formations et réparations sur place.

Rapport d’activités 2009

34 > 35


COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • équipement et aménagements Complémentaires de 4 Centres de santé béNéFICIaIREs

45.000 personnes lOCalIsatION

Villages de Komba, Tabla, Kiota et Makani Gao DUREE | FINaNCEmENt

2007-2010

423.650 € 193.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Ministère de la Santé Publique du Niger

oBJeCtiFs Construction, équipement et réhabilitation de centres de santé pour : • réduire le taux de mortalité infanto-juvénile ; • augmenter les prises en charge dans le cadre de la santé reproductive (consultations prénatales et postnatales, accouchements, vaccinations) ; • Réduire la malnutrition ; • Favoriser l’accès aux soins primaires et aux médicaments essentiels pour les plus démunis ; • Eduquer et sensibiliser les mères aux problèmes liés à la nutrition, à l’hygiène et au contrôle des naissances. réalisations 2009 En 2009, les centres construits ou réhabilités ont bénéficié d’équipements et aménagements complémentaires : radio, projecteurs halogènes, panneau signalétique, électrification, accès à l’eau potable, consommables …

aPPUI aUX aCtIVItés mICRO-éCONOmIQUEs • proJet de soutien a l’aCCès au miCro-Credit pour les malades de la drépanoCYtose béNéFICIaIREs

Les malades de la drépanocytose et les personnes affectées par la maladie lOCalIsatION

Niamey et ses environs DUREE | FINaNCEmENt

2009-2010

80.000 € 35.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

Planet Finance, Association Nigérienne de Lutte contre la Drépanocytose (ALDN), Centre National de Référence sur la Drépanocytose (CNRD)

oBJeCtiFs Favoriser l’insertion socio-économique des malades et personnes affectées par la drépanocytose par la création d’activités Génératrices de Revenus (aGR) et plus précisément : • Développer une large connaissance de la maladie et des moyens de prévention • Préparer les malades à la création d’Activités Génératrices de Revenus • Développer un partenariat entre les acteurs de la lutte contre la drépanocytose et le réseau des ImF afin de favoriser l’accès au micro crédit pour les malades • Créer un dispositif financier adapté aux malades. réalisations 2009 Ce projet a débuté fin 2009 et s’est attaché dans un premier temps à la sensibilisation des membres de l’ALDN sur la possibilité de bénéficier de ce programme, ainsi qu’ à l’identification d’une Institution de Micro Finance (IMF) partenaire.

PaYs PRIORItaIREs > NIGER


© WFE

COOPÉRATION BILaTÉRALE >

PAYS prioritaires > niger

Rapport d’activités 2009

36 > 37


Š Richard Seren

Sauvegarde du patrimoine des Oasis du Sud tunisien


PaYs PRIORItaIREs > tUNIsIE

COOPéRatION bIlatéRalE >

MER MEDITERRANEE La Galite

Ghardimaou e d ts M

a

e gu

edM elle

El Kef

Sers

O. M

Thala

a

ss

de

TéDjebel1544 Chambi

Kasserine

Ha

1128

Tamerza

Redeyef

El Metlaoui Chott El Rharsa

-23

El Nefta Hazoua

O. E

lM

h ela

Sebkha Kelbia

Isola di Linosa

Ile Kuriat

Monastir Moknine

M'Saken Sebkha de Sidi El Hani

Isole Pelagie ITALIE

Mahdia Ksour Essaf

Isola di Lampedusa

Chebba Jebeniana

Sakiet Ezzit

Mahrès

Mazzouna

Sebkha en Noual

1164

Ile

El Guettar Chott El Fedjadj

El Hamma Kebili

lT Djebe

e

n

Houmt Souk

Ajim

Ile de Djerba

Golfe de Bou Grara

Matmata

rk

MER MEDITERRANEE

Gabès

Gabès Mareth

Médenine

on

El Faouar

s

Ke

Golfe de

Skhira Métouia

ebaga

Douz

Er Remla

Thyna Ile Gharbi

Graïba

Mdilla

Tozeur

Ile Chergui

Sfax

M

El Oued

ITALIE

Hammamet

Sidi Bouzid

Gafsa

+16

Isola di Pantelleria

Golfe de

El Jem

Meknassy

Chott El Djerid

il e

Nabeul

Sbeitla

Fériana

Moularès

635

Sousse

Kalaâ Kebira

Hajeb el Ayoun O. E l

Kelibia Menzel Temine

Hammamet

Enfidaville

f rou

Sbiba

be M ts

Tébessa

Zaghouan

Kairouan

Kallat Khasba

Khenchela

1295

ic

Korba

Grombalia

O. M

Makthar

Jerrissa

Radès Hammam Lif

TUNIS Ben Arous

Testour Teboursouk El Fahs Gaâfour

k

Siliana

Dahmani

Tajerouine

La Goulette

Bardo

Mejez el Bab

ou ours Teb

Ou

Oum el Bouaghi

Manouba

S

El Haouaria Kerkouane

h

rd dje Me

Béja

Ariana

Bou Salem

Jendouba

O ue d

o

714

Golfe de Tunis Carthage

a

Guelma

o g

d

La Marsa

oumme O. J

e

Ile Zembra Cap Bon

n

Souk Ahras

M

Nefza

d

Ras jebel

e li a ne

El Tarf

1014

Bizerte

Menzel Bourguiba

Mateur

aa

Constantine

Ain Draham

ite

Cap Serrat

Tabarka

Annaba

Skikda

Gal

la

e l d

Sicilia (Sicile) ITALIE

Dé tr oi t

h te c

SANTÉ – SOCIAL • Dépenses de santé par habitant : 502 US$ • Mortalité infantile : 2 ‰ • Enfants de moins de 5 ans souffrant d’une insuffisance pondérale : 4 % • Prévalence du VIH : 0,5 % • Nombre de médecins pour 100.000 personnes : 134 • Population utilisant des systèmes d’assainissement améliorés : 85 % • Population utilisant des sources d’eau améliorées : 93 %

na

Ca

O. S i l i aha

INFORmatIONs GéNéRalEs • Capitale : Tunis • Superficie : 163 610 km2 • Population : 10,2 millions d’habitants (26 % de la population a moins de 15 ans) • Croissance démographique : +1,2 % • Espérance de vie : 72 ans pour les hommes / 75,4 ans pour les femmes • Indice de développement humain : 98ème sur 182 pays • Classification du Comité d’Aide au Développement : Pays ou territoire à revenu intermédiaire tranche inférieure • PNB PAR HABITANT : 2 889 US$ • PIB PAR HABITANT : 2 860 US$

Sebkha El Melah

Zarzis

ts

des

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ • Personnes souffrant de malnutrition : < 2,5 %

Ben Guerdane

Chenini

Ksour

ALGERIE

Rass Ajdir

Tataouine

Zuw$rah

Tripoli Az Z$wiyah Al'Az=z=yah

631

ÉDUCATION • Taux d’alphabétisation : adultes 74,3 % - jeunes 94,3 % • Scolarisation : primaire 97 % - secondaire 67 %

Remada Borj Bourguiba

Yafran

Dehiba

Ghary$n

Lorzot El Borma

l m e R e

LIBYE

E l

ENVIRONNEMENT • Consommation d’électricité par habitant : 1.313 kWh • Emissions de dioxyde de carbone par habitant : 2,3

A

Capitale d'Etat (860 000 hab. en 98) plus de 200 000 hab.

b i o

1500 m 1000 m 500 m

Chef-lieu de gouvernorat

200 m 100 m

Sources : PNUD, Rapport mondial sur le développement humain (2008-2009), Sites Internet jeuneafrique.com, diplomatie.gouv.fr, studentsoftheworld, oecd.org.

d

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT REçUE EN 2005 (MILLIONS US$) : 376,6

0m

plus de 100 000 hab. plus de 50 000 hab. autre localité importante autre localité

Ghad$mis

dépression

Les gouvernorats tunisiens portent le nom de leur chef-lieu (indiqué par )

0 km

30

60

90 km


COOPéRatION bIlatéRalE >

Avec une Coopération bilatérale initiée en 1993, la Tunisie figure parmi les partenaires historiques et les pays prioritaires de la Coopération monégasque. La Principauté de Monaco dispose d’un Consulat Général Honoraire à Tunis associé au suivi des projets cofinancés par la Principauté de Monaco. Le Consulat a été renforcé en 2009 par l’affectation d’un Volontaire International Monégasque (VIM) pour une durée d’une année renouvelable deux fois. Le recrutement d’un VIM a permis un suivi et des échanges accrus avec les partenaires sur le terrain. Conformément à la politique de concentration de la Coopération monégasque sur ses pays partenaires privilégiés, la République tunisienne avait bénéficié, en 2008, de l’accroissement des crédits, avec une augmentation de plus de 20% des fonds qui lui étaient alloués. En 2009, 285.000 € ont été déboursés. la « Préservation et valorisation des ressources naturelles » demeure un axe prioritaire de coopération entre les deux pays avec des cofinancements orientés vers des projets dans les domaines de la lutte contre la désertification, la préservation de la biodiversité et un aménagement urbain respectueux de l’environnement. Toutefois, en 2009, la Coopération monégasque a pour la première fois étendu son champs d’action au secteur social avec la signature d’une Convention de partenariat avec l’association Handicap International.

éVOlUtION DE l’aPD 300000

250000

200000

285 000

288 800

150000

242 500 100000

50000

0

2008

2009

2010 estimation

PaYs PRIORItaIREs > tUNIsIE


COOPéRatION bIlatéRalE >

Durée santé et secteur social 2009

Sport et handicap : pour une meilleure insertion des personnes handicapées Préservation et valorisation des ressources naturelles

Financement DCI

Déboursé 2009

110.000 €

110.000 €

110.000 €

616.200 €

110.000 €

175.000 €

40.700 €

12.000 €

350.000 €

100.000 €

Aménagement de l’extension de l’esplanade côtière d’Hammamet

62.500 €

10.000 €

2008-2009

Création et gestion d’aires marines protégées

73.000 €

23.000 €

2008-2011

Sauvegarde du patrimoine des Oasis du Sud tunisien

90.000 €

30.000 €

2008-2010

Entretien des aménagements d’espaces verts à Sidi Bousaïd et Hammamet

2006-2009

Réhabilitation de la palmeraie de la Corbeille de Nefta

2008-2010

726.200 €

tOtal

PaYs PRIORItaIREs > tUNIsIE

285.000 €

RéPaRtItION DE l’aPD PaR DOmaINE D’INtERVENtION EN 2009

61% 39%

Santé et secteur social Préservation et valorisation des ressources naturelles

Rapport d’activités 2009

40 > 41


PaYs PRIORItaIREs > tUNIsIE

COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • le sport pour une meilleure insertion des personnes handiCapées béNéFICIaIREs

Personnes handicapées lOCalIsatION

L’ensemble du territoire tunisien DUREE | FINaNCEmENt

2009

110.000 € 110.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• L’Association Handicap International • La Fédération Tunisienne des Sports pour Handicapés • L’Union Européenne • Le programme Football for Hope de la FIFA

oBJeCtiFs • Développer les services proposés aux personnes en situation d’handicap par le renforcement des actions menées par les institutions en charge de gérer les activités physiques et sportives pour les personnes handicapées. • Renforcer les compétences des personnels d’encadrement sportifs et sensibilisation des professionnels de santé. • Promouvoir l’engagement des acteurs locaux dans des actions liées au domaine du sport contribuant à modifier les représentations sociales du handicap. réalisations 2009 La convention de partenariat a été signée entre la Principauté de Monaco et Handicap International en 2009 et les activités à entreprendre dans ce cadre seront réalisées en 2010.

PRésERVatION Et ValORIsatION DEs REssOURCEs NatUREllEs • entretien des aménagements d’espaCes Verts à sidi Bousaïd et hammamet

Population et touristes lOCalIsatION

villes de Sidi Bousaïd et Hammamet DUREE | FINaNCEmENt

2009-2010

20.700 € 12.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Prestataire local : Société Yasmine Gardens SARL

oBJeCtiFs Assurer un développement urbain respectueux de l’environnement par l’aménagement d’espaces verts constitue un axe d’intervention mené depuis plusieurs années par la Principauté en Tunisie. En 2004-2006, un premier projet avait vu l’aménagement d’un jardin à Sidi Bousaïd. Suite au succès rencontré par ce projet, la Principauté a soutenu la réalisation et l’aménagement d’une esplanade côtière le long du front de mer de la ville d’Hammamet. Ces actions ont été systématiquement réalisées avec l’assistance technique du Service de l’Aménagement Urbain du Gouvernement monégasque. réalisations 2009 La Principauté de Monaco continue chaque année d’allouer des financements pour l’entretien des réalisations passées.

© Richard Seren

béNéFICIaIREs


PaYs PRIORItaIREs > tUNIsIE

COOPéRatION bIlatéRalE > • réhaBilitation de la palmeraie de la CorBeille de neFta béNéFICIaIREs

Population locale et 200 familles d’agriculteurs lOCalIsatION

Nefta, Gouvernorat de Tozeur DUREE | FINaNCEmENt

2006-2009

350.000 € 100.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• PNUD • Ministère de l’Agriculture de Tunisie • Association Club UNESCO • Centre d’Actions et de Réalisations Internationales (CARI)

oBJeCtiFs • Restaurer la Palmeraie. • Lutter contre l’érosion de la Corbeille. • Lutter contre la déperdition de l’eau. • Améliorer la qualité de vie des exploitants agricoles. • Créer un sentier éco-touristique. réalisations 2009 Les travaux ont permis d’importantes réalisations : forage pour puiser l’eau d’irrigation, réaménagement de l’oued et du bassin d’eau, construction d’une cascade, création d’un éco-sentier avec des aires de repos, plantations de nombreux végétaux, réalisation d’une grande arche à l’entrée, d’un pont au-dessus de l’oued, construction par une technique traditionnelle de deux boutiques destinées à l’artisanat local et d’une buvette. La palmeraie de Nefta à l’abandon depuis 3 décennies est redevenue un espace de passage et de loisir pour les populations locales et des activités micro-économiques naissent ou renaissent spontanément. Par ailleurs, grâce au forage et à la distribution peu coûteuse de l’eau d’irrigation, des agriculteurs commencent à réinvestir leurs parcelles.

• aménagement de l’extension de l’esplanade Côtière d’hammamet

La ville de Hammamet et sa population lOCalIsatION

Hammamet DUREE | FINaNCEmENt

2008–2010

62.500 € 10.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Ministère de l’Environnement et du Développement Durable • Municipalité de la ville d’Hammamet • Service de l’Aménagement Urbain (SDAU)

oBJeCtiFs l’objectif principal est de poursuivre l’aménagement de l’esplanade côtière de la ville d’Hammamet initié en 2005 et 2006 pour : • favoriser le développement touristique de la ville ; • sensibiliser le public à la préservation de la flore méditerranéenne ; • améliorer le paysage urbain ; • mettre à la disposition de la population locale un espace paysager de promenade. réalisations 2009 L’année 2009 a vu la réalisation des plans d’aménagement du front de mer d’Hammamet par le Service de l’Aménagement Urbain monégasque, en liaison avec les autorités locales. Les travaux se dérouleront sur l’année 2010. © Richard Seren

béNéFICIaIREs

Rapport d’activités 2009

42 > 43


PaYs PRIORItaIREs > tUNIsIE

COOPéRatION bIlatéRalE > PRésERVatION Et ValORIsatION DEs REssOURCEs NatUREllEs • Création et gestion d’aires marines protégées béNéFICIaIREs

Population et touristes lOCalIsatION

Tabarka DUREE | FINaNCEmENt

2008–2009

73.000 € 23.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Ministère de l’Environnement et du Développement Durable • Agence de Protection et d’Aménagement du Littoral (APAL)

oBJeCtiFs • Permettre le développement et le maintien à long terme des activités de plongée récréative. • Préserver la richesse et la beauté des paysages sous-marins. • Valoriser les sites de plongée par le développement de l’éco-tourisme. réalisations 2009 L’année 2009 a vu le lancement d’une étude par un bureau d’étude pour la réalisation d’un diagnostic et la définition de mesures de protection du site. Sur la base de cette étude, les travaux d’aménagements des sites retenus seront lancés en 2010. Une journée d’information, de sensibilisation et d’échanges sur les objectifs poursuivis par le projet a également été organisée avec les acteurs locaux, y compris les clubs de plongée.

• sauVegarde du patrimoine des oasis du sud tunisien

Nefta, Chenini, Kettana, Ksar El Hallouf lOCalIsatION

Les populations locales DUREE | FINaNCEmENt

2008–2011

90.000 € 30.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Centre d’Actions et de Réalisations Internationales (CARI)

oBJeCtiFs • Maintenir un système d’exploitation viable et écologique en restaurant l’agrosystème oasien. • Favoriser une démarche territoire oasienne valorisante. • Appuyer le Club UNESCO dans le cadre du projet de réhabilitation de la Corbeille de Nefta. réalisations 2009 Après deux années de mise en œuvre du projet, une dynamique inter-associative a pris de la consistance avec l’organisation de visites d’échange entre les associations impliquées qui se sont appropriées le projet. L’année 2009 a vu la tenue d’ateliers thématiques portant sur la sensibilisation à la gestion des déchets et de formations au compostage ainsi que la réalisation de campagnes de nettoyage des palmeraies et la mise en place d’un espace de compostage artisanal. Enfin, un site pilote a été aménagé pour la conservation de la biodiversité locale avec la plantation de 50 variétés de palmiers et d’arbres fruitiers.

© Richard Seren

béNéFICIaIREs


© Richard Seren

COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PRIORItaIREs > tUNIsIE

Réhabilitation de la Palmeraie de la Corbeille de Nefta

Rapport d’activités 2009

44 > 45


© S. Darrasse/Realis/DCI

Mise en oeuvre d’un programme social en faveur de la petite enfance, école d’Avontuur située à 115 km de Cape Town


PaYs PaRtENaIREs > aFRIQUE DU sUD

COOPéRatION bIlatéRalE >

Francistown

d

u

Groblersbrug

i

S

Sou t

nts

s Hart

De Aar

Rouxville

Colesberg Hanover

Aliwal North

1805

Murraysburg

Beaufort West

WESTERN CAPE

Aberdeen

e

O ra n

ge

Lady Grey

2504 Kompasberg

Molteno

Jamestown

2210

2772

Elliot

Khayelitsha Cape of Good Hope

Ceres

Paarl

G

Laingsburg

Qumbu

Port Elizabeth

Vryheid

KWAZULU NATAL

Ladysmith

Weenen

3000 m

Lake Sibaya

Nongoma Lake Saint Lucia

Ulundi

Melmoth Kranskop

Tu g el Estcourt 3375 a Greytown Champagne Castle

Ixopo

Harding

2000 m 1500 m 1000 m

Empangeni Richards bay

500 m 200 m 100 m 0m

Amanzimtoti

Scottburgh

Port Shepstone Margate Lusikisiki

Magwa Falls

Port St. Johns

W

il

d

e

C

o

a

The Haven

East London Mdantsane

2326

Gour

Porteville

he

e -K

Piketberg

Moorreesburg Darling Wellingron

Kokstad

Maclear

Utrecht

Pietermaritzburg Stanger Edendale KwaMashu 3482 Underberg Umlazi Durban

Umtata

EASTERN CAPE

Cradock Tarkastad Queenstown Graff- 2013 2371 Cathcart Swart Reinet

i Seymour Bedford Leeu-Gamka Stutterheim Bisho Somerset East Adelaide Fort Prince Albert Klipplaat Beaufort 2152 Groot Ga Road m t oo King William's Town Willowmore s Touws River Calitzdorp Oudtshoorn Kirkwood Steytlerville Worcester Grahamstown Ladismith Montagu L i t t l e Uniondale Belleville Kar its Uitenhage oo George Port Alfred Robertson Alexandria Stellenbosch Swellendam Riversdale Algoa Bay Knysna Plettenberg Strand Protem Witsand Bay Humansdorp Jeffrey's Bay Cape Mossel Hermanus Seal Cape Stilbaai Bay Gansbaai Bredasdorp St. Francis Struisbaai Cape (Cap de Bonne-Espérance) Agulhas

Vredenburg

D

SWAZILAND

Piet Retief

3312 Giant's Castle

Matatiele r Ongeluksnek 2244

Barkly East

Burgersdorp

Steynsburg Victoria West Middelburg Hofmeyr

k

Philipstown

LESOTHO Zastron

l

2277

Dundee

a

Smithfield

aa Standerion V

Harrismith

Maputo

Mbabane

Lothair

2338

3285

Carolina Ermelo

Volksrust Verde

Komatipoort

Barberton

Witbank

Newcastle

Maseru

s

a t r e

Trompsburg

2137 Ladybrand

Botshabelo

Dewetsdorp Wepener

Ba

Sutherland

2028

Citrusdaal

Petrusburg Mangaung Koffiefontein

Britstown

Fraserburg Three Sisters

o r o K a

Bultfaontein

Bloemfontein

Douglas

Kroonstad

Lindley Virginia Senekal Winburg Bethlehem Marquard Fouriesburg Mont-auxFicksburg Sources Excelsior

Welkom

ish Great F

Velddrif

ak

Allanridge Odendaalsrus

Vereeniging

Sasolburg

FREE STATE

e ang Or

Calvinia

Vanrhynsdorp Klawer Clanwilliam

Boshof

Fauresmith

Carnarvon Loxton

al Va

Hopetown Strydenburg

Vanwyksvlei Vosburg

Williston

Nieuwoudtville

Ol i f a

Saint Helena Bay

Saldanha

225 km

Verneuk Pan

Sakrivier

Loeriesfontein

Bitterfontein Papendorp

Prjeska

Christiana

Warrenton

Kimberley

Copperton

Groot Vloer

Brandvlei

Lamberts Bay

Marydale

NORTHERN CAPE

p

Brakpan

n

Kenhardt

Griquatown Groblershoop

aa

Reivilo

ed o

e ang Or

Pofadder

Okiep

Postmasburg

h

a

Benoni

Xai-Xai

Lydenburg

2322

Springs Kathlehong Bethal

Evaton

u

po ol o

i b

G

Kleinbegin

Wolmaranssad

a

a m

Sishen

Pl

Marble Hall Groblersdal Erst

MPUMALANGA PRETORIA Middelburg Nelspruit

Johannesburg Soweto

Penge

Steelpoort

Warmbad

Potchefstroom Stilfonstein Klerksdorp Orkney Vanderbippark

Phalaborwa

Gravelotte

Zebediela

Soshanguve GAUTENG

Coligny

Bloemhof

te

N

Kuruman

Dibeng

Kakamas

Springbok

Lichtenburg

Giyani

Tzaneen

2126

Potgietersrus

Vaalwater

2088

Nylstroom

Rustenburg

C al

Molo po

ssob No

d u Orange

Garies

SUD

Mafikeng

Vryburg

Hotazel

Augrabies Falls

OCEAN

Mmabatho

Tosca

Delareyville

1832

Steinkopf

Zeerust

NORTH WEST Andriesvale

Nababeep

Bray

Vanzylsrus

Kuru man

M

Viollsdrif

Pietersburg Sentrum Thabazimbi

r g

r

e

a

b

h

s

a

Seshego

MOZAMBIQUE

Thohoyandou

NORTHERN PROVINCE

t

l

Punda Maria

Louis Trichardt

s

a

Rietfontein

Hondeklipbaai

150

Messina

Bandelierkop

Ellisras

Setlagodi

Keetmanshoop

Kleinsee

75

t

Northam

Auo b

Wreck Point

0 km

r

Gaborone

Cape Town

Sources : PNUD, Rapport mondial sur le développement humain (2008-2009), Sites Internet jeuneafrique.com, diplomatie.gouv.fr, studentsoftheworld, oecd.org.

e

NAMIBIE

ATLANTIQUE

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT REçUE EN 2005 (MILLIONS US$) : 700

s

n

e r t D é s

K

Port Nolloth

ENVIRONNEMENT • Consommation d’électricité par habitant : 4 818 kWh • Emissions de dioxyde de carbone par habitant : 9,8

é

Stockpoort

Alexander Bay

ÉDUCATION • Taux d’alphabétisation : adultes 82,4 % - jeunes 93,9 % • Scolarisation : primaire 87 % - secondaire 62 %

Serowe Alldays

D

Rehoboth

Upington

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ • Personnes souffrant de malnutrition : _

ZIMBABWE

gola

Windhoek

Walvis Bay

SANTÉ – SOCIAL • Dépenses de santé par habitant : 748 US$ • Mortalité infantile : 5,5 ‰ • Enfants de moins de 5 ans présentant une insuffisance pondérale : 12 % • Prévalence du VIH : 18,8 % • Nombre de médecins pour 100.000 personnes : 77 • Population utilisant des systèmes d’assainissement améliorés : 65 % • Population utilisant des sources d’eau améliorées : 88 %

BOTSWANA

Pon

INFORmatIONs GéNéRalEs • Capitale : Pretoria • Superficie : 1 221 037 km2 • Population : 47,9 millions (32,1 % de la population à moins de 15 ans) • Croissance démographique : +0,4 % / an • Espérance de vie : 53,4 ans • Indice de développement humain : 129ème sur 182 pays • Classification du Comité d’Aide au Développement : Pays et territoire à revenu intermédiaire tranche supérieure • PNB PAR HABITANT : 4 959 US$ • PIB PAR HABITANT : 5 109 US$

OCEAN INDIEN

Capitale d'Etat (692 000 hab. en 98) plus de 1 500 000 hab. plus de 500 000 hab. plus de 100 000 hab. autre localité importante autre localité Capitale de province


COOPéRatION bIlatéRalE >

Initiée en 2005, la Coopération en Afrique du Sud est mise en œuvre dans la Province du Western Cape. les thèmes de coopération concernent l’éducation pré-scolaire, la promotion des valeurs sportives comme base du développement des jeunes dans les quartiers défavorisés et l’amélioration de l’habitat par le micro-crédit. La construction, la rénovation et l’équipement de deux écoles maternelles ont été réalisés pour près de 200 enfants de moins de cinq ans. Ce programme comprend également des activités d’aide sociale et éducative au domicile des familles défavorisées. Le complexe sportif de la Mairie du Cap dans le quartier de Gugulethu a été réhabilité et le programme d’éducation aux valeurs du sport a été mis en place. Avec le renforcement des capacités de l’IMF Kuyasa Fund et l’installation de nouvelles branches, ce sont 3.000 clients de plus qui ont accès à des micro-crédits.

éVOlUtION DE l’aPD 250000

200000

150000

225 000 200 000

100000

150 000 50000

0

2008

2009

2010 estimation

PaYs PaRtENaIREs > aFRIQUE DU sUD


COOPéRatION bIlatéRalE >

Durée éducation et formation

Financement DCI

Déboursé 2009

500.000 €

150.000 €

2008-2010

Mise en oeuvre d’un programme social en faveur de la petite enfance

225.000 €

75.000 €

2007-2009

Contribution au fonds du PNUD pour les partenariats innovants – un sport humaniste au service du développement de la jeunesse dans les villes

225.000 €

75.000 €

225.000 €

appui aux activités micro-économiques 2008-2010

Accès à un habitat décent pour les personnes à faibles revenus

225.000 €

725.000 €

tOtal

PaYs PaRtENaIREs > aFRIQUE DU sUD

75.000 € 75.000 €

225.000 €

RéPaRtItION DE l’aPD PaR DOmaINE D’INtERVENtION EN 2009

75%

Éducation et formation 25%

Appui aux activités micro-économiques

Rapport d’activités 2009

48 > 49


PaYs PaRtENaIREs > aFRIQUE DU sUD

COOPéRatION bIlatéRalE > éDUCatION Et FORmatION • programme éduCatiF et soCial en FaVeur de la petite enFanCe béNéFICIaIREs

500 familles défavorisées lOCalIsatION

Province du Western Cape DUREE | FINaNCEmENt

2008–2010

225.000 € 75.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Département du Développement Social de la Province du Western cape

oBJeCtiFs améliorer l’éducation des enfants de moins de 6 ans vivant dans les townships. réalisations 2009 Renouvelé au cours de l’année 2008, ce partenariat a permis la réalisation de deux nouvelles écoles maternelles achevées en 2009 : • L’école d’Avontuur située à Villiersdorp (115 km de Cape town) est destinée aux enfants des travailleurs agricoles, elle accueille 80 enfants. Un programme d’assistance à domicile est également en place pour les familles éloignées de la crèche. • La crèche de Mathandeni à Ongegund, sur la commune de Vredenburg (150 km de Cape Town) accueille 70 enfants et propose toute une série de services sociaux-éducatifs à domicile pour les habitants défavorisés. A terme, 5 écoles, bénéficiant à près de 500 enfants seront rénovées et améliorées, et plusieurs milliers d’enfants en famille recevront une aide éducative à domicile.

• un sport humaniste au serViCe du déVeloppement de la Jeunesse dans les Villes

Jeunes et enfants du quartier de Gugulethu lOCalIsatION

Ville du Cape, quartier de Gugulethu DUREE | FINaNCEmENt

2007–2009

225.000 € 75.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) • Municipalité de la Ville du Cape

oBJeCtiFs Etablir un partenariat sous l’égide du PNUD avec la municipalité et les partenaires associatifs et privés concernés. Réhabiliter, améliorer et équiper une infrastructure sportive. mettre à disposition des jeunes un centre d’éducation et d’informations sur les thèmes suivants : sport, santé/nutrition, art, technologies de l’information. réalisations 2009 Le centre sportif a été rénové par la Municipalité. Il comporte deux terrains de football ainsi que des vestiaires/douches et une maison de gardiennage. Le principe d’installation dans les locaux d’un centre d’éducation et d’information pour les jeunes du quartier a été adopté par la Municipalité du Cape qui y met en œuvre ses propres programmes éducatifs. Les améliorations à apporter au site en matière d’équipements sportifs seront réalisées en 2010.

© S. Darrasse/Realis/DCI

béNéFICIaIREs


PaYs PaRtENaIREs > aFRIQUE DU sUD

COOPéRatION bIlatéRalE > aPPUI aUX aCtIVItEs mICRO-éCONOmIQUEs • aCCès à un haBitat déCent pour les personnes à FaiBles reVenus

60.000 bénéficiaires et 12.000 foyers lOCalIsatION

Province du Western Cape, Eastern Cape, Gauteng DUREE | FINaNCEmENt

2008-2010

225.000 € 75.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Planet Finance • The Kuyasa Fund

oBJeCtiFs Permettre aux foyers à faibles revenus, habitant les Provinces de l’Eastern Cape et du Gauteng, d’améliorer l’état de leur logement en accédant au micro-crédit. réalisations 2009 La mise en place des services dans deux nouvelles provinces est en cours. 45 officiers de prêts, administrateurs et inspecteurs ont été formés à des techniques de marketing, à leur rôle d’éducation auprès des clients, à la gestion budgétaire, à l’épargne et à la gestion des dettes. La branche ouverte à Nelson Mandela Bay atteint 1800 clients et un encours de prêts de 9,9 MZAR. Les deux autres branches de George et Robertson ont atteint 1200 clients pour 8 MZAR de prêts. Les personnels des branches de Kuyasa ont été formés pour pouvoir à leur tour former leurs clients, du matériel didactique a été élaboré et le programme d’éducation a été lancé. Afin de permettre l’expansion de l’IMF, différentes mesures de renforcement des capacités sont prises concernant la formation par des experts extérieurs (18 formations à ce jour). Le niveau de gestion de Kuyasa concernant les technologies informatiques et la finance s’est amélioré. Le système de gestion informatique a été développé dans deux des nouvelles branches.

© S. Darrasse/Realis/DCI

béNéFICIaIREs

Rapport d’activités 2009

50 > 51


© Mission Enfance

Construction et équipement d’un complexe scolaire dans le village de Namassa


PaYs PaRtENaIREs > bURKINa FasO

COOPéRatION bIlatéRalE >

( Mo uho un

lta N oire

Vo

for a

an

eB

is s

o ug e

9

Dialgay

Tenkodogo Bagré

Biéha

(Na zin on)

Ziou

Nako

C om

Sanga

32

Gaoua

ou

on

Botou

gou

Tapoa

Natiaboani Arli

17

alé

39

Diapaga

Namounou

Tambarga

19

Fal

ais

ed

eG

Tansarga Kombomgou

Pendjari

Pama a

Kandi

Kompienga

gou

BENIN

500 m

Bolgatanga

200 m Oti

V o lta B l

n)

Gbombolora

Wa

Batié

Kpéré

COTE D'IVOIRE

11

Diabo

Ouargay Bitou

Zabré

Tiébélé Zéko

Kantchari

Matiacoali

FadaNgourma

Diapangou

KominLalgay Yanga

6

Nobéré Gogo

Boulgou

Goroub i

Yamba

Garango

GHANA

100 m

anche

Capitale d'Etat (1 025 000 hab. en 99) plus de 300 000 hab.

Natitingou

plus de 100 000 hab. plus de 25 000 hab. autre localité importante autre localité

TOGO

28

Korhogo

Koupéla

Zorgo

mb é

Manga 45

25 ili

Gayéri

Bilanga

Dia m

S o urou

é

Mangodara

Mogtédo

Béré Bindé

Toéssé

Vol t

Sapoui

Tiankoura

592

Djigoué 562

Koubri

4

Gomboussougou

Léo

a Sirb

Piéla

Foutouri

16

Dissen

Kampti

mo

Co Léra ba

Boura

Dargo

Boulsa

BirninGaouré

Bartibougou

10

Salogo

Kombissiri

NIGER

Mansila

Bogandé

r nsa

8

BouroumBouroum Loropéni

36

Niégo

Ouessa

43

Kassou

h

Niangoloko

5

Dolo

Ironioro

Kouéré Ouo

574

Dano

13

ba

Gao Tô

Oronkua Boug o u ri

Diébougou

Bondigui

Sidéradougou

Sili

Fara

N o i r e (M o u

Banfora

22

Karankasso Vigué

Poura

V o lt a

Tiéfora

Dakoro Niankorodougou

40

14

Ipelsé

Lédigué

Liptougou

Niamey

Boundoré

S

Ouolokonta

ais

Beregadougou

BoboDioulasso

Bougnounou

Tion

OUAGADOUGOU 20

Soponé

Tiou

26

41 Solna

Ou

F al

Toussiana

ed

Sabou

Absouya

Ziniaré

Tankagounadié

Sebba Faga

Mani

Boala

)

Péni

Boromo

Houndé Léna

Koudougou

Pouni

Sibi

1

Tui

Béréba

Satiri

Ténado Ouri

Bagassi

Koumbia

733

620

S

Orodara

Bana

TangenDassouri

Pissila

ka (Na

12

Bama

Sara Békui

33

Safané

Kona

29

Lay

Titabi

Sampelga

Koala

he

Samorogouan

)

Ouarkoy

Boundoukui

520

Korsimoro

21 Pabré

Kindi

Bani

Zéguédéguen

Ourougou Zitenga

Boussé

7 Imasgo

Kaya

anc ta Bl Vol

Dandé

Tchériba

Niou

Samba

Kordié

Réo

34

518

Seytanga

Yalgo

Narbingou Tougouri

Boussouma

aR

674

Djigouéra

Sindou

Béna Kouka

Koundougou

Didyr

Dédougou re (M o uhoun)

Sanaba

24

Solenzo

Ndorola

27

Vol t

i

Balavé

Mané

Boken

Tillabéri

Téra

Dori

35

Barsalogo

Kongoussi

Arbolé

31

Kélbo

ou

3

Toma Douroula

Godyr

Kirsi

Yako

2

Falagountou

ng

Koutiala

i

Nakam bé

Latoden

Gorgadji

Lac de Bam

Tikaré

Goursi

44

Yaba

Gorom-Gorom

l

Aribinda

Dablo Bourzanga Pensa Rollo Zimtenga Namissiguima

Séguénéga

Markoy

Oursi

na

Tansila

Tougan

Gassan

Bourasso

Dokui

Somogohiri Ouéléni

Titao

Bassi

Kiembara

Lanfiéra

Sono

B aoué

Tamale

Kara

Djougou

Chef-lieu de province

0 km

Volt

oire aN

Sources : PNUD, Rapport mondial sur le développement humain (2008-2009), Sites Internet jeuneafrique.com, diplomatie.gouv.fr, studentsoftheworld, oecd.org.

Barani Bomborokui

Nouna

38

Di

37

Pobé Mengao

Oula

Zogoré

Toéni

15

42

Ouahigouya

Faramana

ÉDUCATION • Taux d’alphabétisation : adultes 23,6 % - jeunes 33 % • Scolarisation : primaire 45 % - secondaire 11 %

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT REçUE EN 2005 (MILLIONS US$) : 659,6

Thiou

23

515

Nassoumfou

Djibo

e

Tambao

30

502

Déou

Koutougou

Solé

Koumbri

Tin-Akof

h

Baraboulé Ban

Djenné

Morolaba

747 Téna Kourou

ENVIRONNEMENT • Consommation d’électricité par habitant : 31 kWh • Emissions de dioxyde de carbone par habitant : 0,1

MALI

18

Koloko

a Diguél

Djibasso

Sikasso

S

Sévaré

Mopti

San

Sindou

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ • Personnes souffrant de malnutrition : 17 %

ka Dia

ob

PASSORÉ PONI SANGUIÉ SANMATENGA SÉNO SISSILI SOUM SOUROU TAPOA TUI YAGHA YATENGA ZIRO ZONDOMA ZOUNDWÉOGO

Niger

31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45

Kos s

BALÉ (LES) BAM BANWA (LES) BAZÈGA BOUGOURIBA BOULGOU BOULKIEMDÉ COMOÉ GANZOURGOU GNAGNA GOURMA HOUET IOBA KADIOGO KÉNÉDOUGOU KOMONDJARI KOMPIENGA KOSSI KOULPÉLOGO Ségou KOURITENGA KOURWÉOGO LÉRABA LOROUM MOUHOUN NAHOURI NAMENTENGA NAYALA NOUMBIEL OUBRITENGA OUDALAN

o

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

aN

SANTÉ – SOCIAL • Dépenses de santé par habitant : 77 US$ • Mortalité infantile : 9,6 ‰ • Enfants de moins de 5 ans présentant une insuffisance pondérale : 38 % • Prévalence du VIH : 2 % • Nombre de médecins pour 100.000 personnes : 6 • Population utilisant des systèmes d’assainissement améliorés : 13 % • Population utilisant des sources d’eau améliorées : 61 %

PROVINCES DU BURKINA

N ig e r

INFORmatIONs GéNéRalEs • Capitale : Ouagadougou • Superficie : 274 122 km2 • Population : 13,3 millions d’habitants (46,2 % de la population a moins de 15 ans) • Croissance démographique : +3 % / an • Espérance de vie : 47,5 ans • Indice de développement humain : 177ème sur 182 pays • Classification du Comité d’Aide au Développement : PMA (Pays les Moins Avancés) • PNB PAR HABITANT : 396 US$ • PIB PAR HABITANT : 391 US$

Sokodé

35

70

105 km


COOPéRatION bIlatéRalE >

En 2009, sur 182 pays membres des Nations Unies, le Burkina Faso était classé à la 177ème place selon l’Indice de Développement Humain du PNUD. Sa population est estimée à 13,3 millions d’habitants, presque la moitié a moins de 15 ans. les besoins sont multiples : malnutrition, accès limité à l’eau potable, faibles taux de scolarisation et d’alphabétisation, faible couverture des infrastructures de santé... La coopération avec le Burkina Faso initiée en 2004 dans le domaine de la sécurité civile, s’est depuis étendue à d’autres domaines comme la lutte contre la pratique de l’excision, la construction et l’équipement d’écoles primaires ou le développement d’activités génératrices de revenus. En 2009, le programme de sécurité civile avec la Brigade Nationale des Sapeurs Pompiers a été reconduit pour 3 ans, de 2010 à 2012.

éVOlUtION DE l’aPD 350000 300000 250000 200000

304 000

150000 100000

280 000 174 000

50000 0

2008

2009

2010 estimation

PaYs PaRtENaIREs > bURKINa FasO


COOPéRatION bIlatéRalE >

Durée santé et secteur social

Financement DCI

Déboursé 2009

553.000 €

169.000 €

75.000 €

25.000 €

130.000 €

34.000 €

Lutte contre la pratique de l’excision

33.000 €

20.000 €

2009

Appui au renforcement des capacités et compétences opérationnelles en premiers secours de la Croix-Rouge burkinabé

15.000 €

15.000 €

2009-2011

Accès aux services d’eau, d’hygiène et d’assainissement dans la province du Bam

300.000 €

75.000 €

2009-2011

Lutte contre la malnutrition et prévention de la maladie du Noma

2007-2009

Assistance en matière de protection civile

2009-2010

180.000 €

éducation et formation 2008-2009

Construction et équipement d’un complexe scolaire dans le village de Namassa

2008-2010

Construction et équipement d’un Collège à Guié

40.000 €

80.000 €

40.000 €

100.000 €

-

170.000 €

appui aux activités micro-économiques

95.000 €

2006-2009

Appui à des groupements féminins de production de beurre de karité biologique et équitable

20.000 €

20.000 €

2008-2009

Programme d’appui à l’insertion socio-économique des personnes vivant avec le VIH/ SIDA

150.000 €

75.000 €

903.000 €

tOtal

PaYs PaRtENaIREs > bURKINa FasO

304.000 €

RéPaRtItION DE l’aPD PaR DOmaINE D’INtERVENtION EN 2009

49% 21% 30%

Santé et secteur social Éducation et formation Appui aux activités micro-économiques

Rapport d’activités 2009

54 > 55


COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • lutte Contre la malnutrition et préVention de la maladie du noma béNéFICIaIREs

1.000 enfants lOCalIsatION

Province de Yatenga DUREE | FINaNCEmENt

2009-2011

75.000€ 25.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

oBJeCtiFs • Lutter contre la malnutrition des enfants de moins de 5 ans et prévenir l’apparition de maladies opportunistes liées à la malnutrition comme le noma. • Améliorer les comportements en matière d’hygiène alimentaire et sanitaire. • Apporter les soins hospitaliers et chirurgicaux nécessaires dans le traitement des enfants atteints de la maladie du noma. réalisations 2009 Pérennisation du projet avec la signature d’une convention couvrant les années 2009, 2010 et 2011. Cette convention permet à l’association de renforcer son programme et de continuer les bons résultats qui ont été observés depuis 2005 (diminution de la prévalence des pathologies liées aux carences protéiques, baisse de la mortalité néonatale et infantile, amélioration du développement staturo-pondéral des enfants suivis).

• Association Enfants du Monde • assistanCe en matière de proteCtion CiVile béNéFICIaIREs

Brigade Nationale des Sapeurs Pompiers de Ouagadougou lOCalIsatION

Ouagadougou DUREE | FINaNCEmENt

2007-2009

130.000 € 34.000 € déboursés 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation burkinabé • Compagnie des Sapeurs-Pompiers de Monaco

oBJeCtiFs • Faire bénéficier les Sapeurs Pompiers burkinabés de l’expérience acquise par le Corps des sapeurs Pompiers de monaco dans le domaine de la protection civile. • Fournir au Burkina Faso des équipements et des matériels de protection civile ou une participation financière pour l’acquisition de ce type d’équipement. • Assurer la prise en charge de missions d’assistance technique par des spécialistes au burkina Faso. réalisations 2009 En 2009, la contribution monégasque a permis l’achat d’une ambulance, de matériel médical et la donation de matériels et véhicules réformés des Sapeurs-Pompiers de Monaco.

PaYs PaRtENaIREs > bURKINa FasO


COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PaRtENaIREs > bURKINa FasO

• programme de lutte Contre la pratique de l’exCision béNéFICIaIREs

Femmes des groupements et de l’association lOCalIsatION

Départements de Pabré, Komsilga et Tanghin Dassouri (plus de 30.000 personnes) DUREE | FINaNCEmENt

2009-2010

33.000 € 20.000 € déboursés en 2009

oBJeCtiFs l’objectif est de contribuer à la promotion de l’abandon de la pratique de l’excision dans les départements de Pabré, Komsilga et tanghin Dassouri. réalisations 2009 Environ 10 personnes des équipes de l’ONG partenaire et des comités ont pu être formées. Des séances de sensibilisation ont été faites avec l’appui des leaders d’opinions (chefs coutumiers, leaders villageois, conseillers municipaux …). Une douzaine de femmes porteuses des séquelles de l’excision ont pu recevoir les soins nécessaires. Un suivi psychologique a été assuré afin de soulager les esprits. Environ 670 familles ont été sensibilisées et 13 ex-exciseuses ont bénéficié d’un appui pour leur reconversion.

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Bureau de Services pour le Développement • Association féminine Game Koamba • appui au renForCement des CapaCités et CompétenCes opérationnelles en premiers seCours de la Croix-rouge BurKinaBe béNéFICIaIREs

Volontaires de la Croix-Rouge burkinabé Autres employés bénéficiant de la formation en premiers secours lOCalIsatION

Ouagadougou puis 45 provinces

oBJeCtiFs • Renforcer les capacités et compétences opérationnelles de la Croix-Rouge au burkina Faso (CRbF) en premiers secours. • Générer des revenus par des formations en premiers secours auprès des acteurs de la société civile. réalisations 2009 Suite à d’importantes inondations à Ouagadougou en septembre 2009, ayant mobilisé toutes les ressources de la CRBF pour répondre à cette urgence, le projet a pris du retard. Un coordinateur technique local a été recruté début 2010.

DUREE | FINaNCEmENt

2009

15.000 € 15.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Croix-Rouge monégasque Rapport d’activités 2009

56 > 57


COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • renForCement des CapaCités loCales pour un aCCès duraBle des populations aux serViCes d’eau, d’hYgiène et d’assainissement béNéFICIaIREs

24.000 habitants des 30 secteurs et villages lOCalIsatION

Province du Bam et communautés de Dedougou et de Bousse DUREE | FINaNCEmENt

2009-2011

300.000 € 75.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

oBJeCtiFs Réalisation de 13 points d’eau et aménagement de 495 latrines familiales et 7 blocs de latrines publiques. réalisations 2009 Le volet approvisionnement en eau potable a bien avancé avec la réalisation de 3 forages, l’entretien de 2 autres et la sensibilisation des populations pour la maintenance des ouvrages. Pour le volet hygiène et assainissement, des formations ont été dispensées pour la construction de latrines et du matériel distribué. Ainsi, plus de 450 latrines ont pu être construites sur les différents sites et d’autres sont en cours de construction. Enfin, le volet renforcement des capacités a permis la création d’ateliers, de formations et de rencontres de concertation.

• SOS SAHEL International France

éDUCatION Et FORmatION • ConstruCtion et équipement d’un Complexe sColaire dans le Village de namassa béNéFICIaIREs

250 enfants du village de Namassa

oBJeCtiFs Permettre à 250 enfants du village de Namassa d’accéder à une éducation primaire de qualité.

lOCalIsatION

Village de Namassa – Province d’Oubritenga DUREE | FINaNCEmENt

2008-2009

79.700 € 40.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Mission Enfance

Objectifs spécifiques : améliorer l’éducation des enfants de la brousse, assurer l’avenir de cette région et faire participer les acteurs locaux à leur propre développement. réalisations 2009 Le complexe scolaire est achevé et comprend 3 salles de classe, 3 logements pour les enseignants, 1 bloc de latrines, 1 forage et 1 mur de clôture. Il accueille à présent 250 enfants du village.

PaYs PaRtENaIREs > bURKINa FasO


COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PaRtENaIREs > bURKINa FasO

• ConstruCtion et équipement du College de guié béNéFICIaIREs

240 bénéficiaires lOCalIsatION

Province d’Oubritenga – Préfecture de Dapelogo – Village de Guié DUREE | FINaNCEmENt

2008-2010 | 100.000 €

oBJeCtiFs améliorer et faciliter l’éducation secondaire de la jeunesse de Guié et de sa région (construire et équiper un Collège pour permettre à plus de 200 élèves des 10 villages membres de l’aZN de pouvoir poursuivre leur scolarité en secondaire). réalisations 2009 Les travaux de construction du collège ont débuté au deuxième semestre 2009. Il aura une surface de 848 m2. Le bâtiment sera achevé en 2010 et pourra accueillir 240 enfants et adolescents.

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Mission Enfance • AZN

aPPUI aUX aCtIVItés mICRO-éCONOmIQUEs • appui à des groupements Féminins de produCtion de Beurre de Karité Biologique et équitaBle béNéFICIaIREs

200 femmes de trois groupements féminins membres de l’association Zems Taaba lOCalIsatION

Villages de Koudougou, Ralo, Nahartenga DUREE | FINaNCEmENt

2009

20.000 € 20.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Association Conseil Environnement et Développement Durable (CEDD) • Association féminine burkinabé « Zems Taaba » • Bureau de Services pour le développement (BSD) • Fondation Veolia Environnement

oBJeCtiFs • Renforcer les capacités humaines (alphabétisation, formations en gestion, en agriculture biologique, en maintenance des équipements). • Renforcer les capacités de production du groupement féminin. • Améliorer la qualité de leur produit. • Favoriser les exportations. • Dégager des revenus complémentaires au bénéfice des femmes membres. • Conserver et valoriser les forets de karité. réalisations 2009 Poursuite et clôture du programme avec atteinte des objectifs  : le renforcement des capacités de gestion et organisationnelles de l’association Zems Taaba (formation en marketing, informatique) et la poursuite de la démarche de certification biologique (formation et sensibilisation des sociétaires, identification et certification AB des parcelles).

Rapport d’activités 2009

58 > 59


COOPéRatION bIlatéRalE > aPPUI aUX aCtIVItés mICRO-éCONOmIQUEs • programme d’appui à l’insertion soCio éConomique des personnes ViVant aVeC le Vih/sida béNéFICIaIREs

• Les associations de soutien aux personnes vivant avec le VIH/SIDA • Les personnes infectées et affectées par le VIH/SIDA • Les Caisses du réseau populaire, PAMF BFA, CVECA Mouhoun, Graine Sarl lOCalIsatION

Villes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Ouahigouya DUREE | FINaNCEmENt

2008-2009

150.000 € 75.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Planet Finance • PAMAC (Programme d’appui au Monde Associatif et Communautaire de lutte contre le VIH/Sida)

oBJeCtiFs Favoriser l’insertion socio-économique des personnes vivant avec le VIH/sIDa par le développement d’activités génératrices de revenus et la micro-finance. réalisations 2009 • 118 personnes ont bénéficié de crédits ; • 90 personnes ont bénéficié de formations.

PaYs PaRtENaIREs > bURKINa FasO


COOPéRatION bIlatéRalE >

Sortie de classe pour les enfants du village de Namassa

PaYs PaRtENaIREs > bURKINa FasO

Rapport d’activités 2009

60 > 61


Prise en charge communautaire des orphelins et autres enfants vulnĂŠrables dans les provinces de Bururi et Bujumbura Mairie


PaYs PaRtENaIREs > bURUNDI

COOPéRatION bIlatéRalE >

Lac Mugesera

1539

Lac Cyohoha-Sud

Mabayi

nya

Rwegura

Ntamba

Gatumba

2523

Ijenda

2259

Mutambu

Magara

Bisoro

Mugamba

Ruzibazi

Minago

Ryansoro

em ur

M

Sources : PNUD, Rapport mondial sur le développement humain (2008-2009), Sites Internet jeuneafrique.com, diplomatie.gouv.fr, studentsoftheworld, oecd.org.

Kibuye Bukirasazi

Itaba

2517

Vugizo 2130 Kayogoro

Gisuru

1943

Musongati 2072

Kayero

Chutes de la Karera

Gitaba

usye Rug

Nyabitsinda

Kinyinya

Shanga

Rutana

MpingaKayove

Giharo

Kibondo

e

Gakungu

i

Gihofi

Gitanga

2000 m 1500 m 1000 m 500 m

Bukemba 1998

Vyanda

Rusengo

Muhwazi

Munini

Gatete

Cendajuru

Bweru

Butaganzwa

Ngoma

2145

Gasenyi

Muyaga

Gishiha

M ut s i n d o

Kayogoro

zi

Muyaga

Makamba Ruk ozi

ri

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT REçUE EN 2005 (MILLIONS US$) : 365

Sources du Nil

Buta

Kigwena

ENVIRONNEMENT • Consommation d’électricité par habitant : 22 kWh • Emissions de dioxyde de carbone par habitant : 0,1

2053

Rutovu

J i ji

Bururi

2059

Ruyigi

Maramvya

Buraza

Cankuzo

1704

Biyorwa Buhoro

Condi

Kiryama

bu

Rutsindu

Murore Gitwenge

yo

Kayongozi

Kwisumo Butezi

Makebuko Gishubi

2183

Ka

M a l a g ar a s i

bwe

Rumeza

Rumonge

Baraka

Gisarenda

Matana

Burambi

R u vu

Mubuga Mushasha

Kibumbu Nyabiraba

Gisozi

aga

2571

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ • Personnes souffrant de malnutrition : 66 %

Mwaro

Kayokwe

Mukike 2670 Mont Hena

Gitega

Nyabihanga

W

Kabezi Mutumba

Shombo

Mugera

Mishiha 1802

Mwakiro

Nyabikere

Giheta

Ndava

Rusaka

Mugongomanga

Kibimba

Rutegama Kijanda

Ruvyironza

Kanyosha

Kigamba

Karuzi

1948

Rusi

Bugendana 2001

Bugarama Kirinzi

Isare

u

Mutumba

Mbuye

Muramvya

Mubimbi

BUJUMBURA

Mutaho

Rango

Bukeye

Rugazi

Rubirizi Mutimbuzi

Muramba Buhinyuza

Buhiga

ng o zi

Butaganzwa 2666 Mont Teza

Mpanda

Gihanga

Ruhororo Ruv ubu Burasira Bugenyuzi Gihogazi Muhanga

Ru m

Rusizi

REP. DEM. DU

CONGO

Ny

Muhanga

Matongo Musema

Bubanza

Ulin di

Tangara

Butanganika

syo a bu

Gitaramuka Musigati

Buramata

Gahombo

Gatara

1855

Mara gara z

1614

Muyinga

Gasorwe

Gasezerwa

Gashikanwa

Ndu rum

Ndava

Gakere

TANZANIE

Rugari

Mara gara zi

Buganda

Muruta Mubuga

Kiremba

Ngozi

Kayanza

Butihinda

pung w

2661

Masango Buhayira

Ka b

i

Rus iz

ntwa ura

bu

Kobero 1868

Gashoho Gisanze MuyangeGashoho

1818

Nyamurenza Busiga Mwumba

Jene Kabarore

Bukinanyana

Murwi

Birambi

Ka

R u vu

Gasura Vumbi

Murehe Gikomera

Marangara

ru

2635

Rusenda

onz a

1994

Rugombo

v yir

Mugina

Rukana

Gitobe

1886 Mutumba

Ru

Kamanyola

1775

Bwambarangwe

Kirundo

Ntega

Mont Twinyoni 2659

Ngara

Giteranyi

Buhoro

Murore

ub u

Butare

Ruhorora Ruziba Buhoro

Ka ger a Lac Kanzigiri

Kabanga

Busoni

Kanyinya

Nzove

Marembo

Runyonza

Kanya ru

Ruh wa izi

Lac Rweru

Kigina

Bugabira

Ruv

Sources du Nil

Muhuta

ÉDUCATION • Taux d’alphabétisation : adultes 59,3% - jeunes 73,3 % • Scolarisation : primaire 60 % - secondaire _

Kan y a

RWANDA

us

Kagera

ru

Ile Ijwi

Cibitoke

SANTÉ – SOCIAL • Dépenses de santé par habitant : 16 US$ • Mortalité infantile : 11,4 ‰ • Enfants de moins de 5 ans présentant une insuffisance pondérale : 45 % • Prévalence du VIH : 2,5% en milieu rural, 11,3% en zone semi-urbaine et 9,6% en zone urbaine • Nombre de médecins pour 100.000 personnes : 3 • Population utilisant des systèmes d’assainissement améliorés : 36 % • Population utilisant des sources d’eau améliorées : 79 %

Lac Ihema

Kigali

Lac Kivu

Kalehe

R

INFORmatIONs GéNéRalEs • Capitale : Bujumbura • Superficie : 27 830 km2 • Population : 7,5 millions d’habitants (45,1% de la population a moins de 15 ans) • Croissance démographique : 3,6 % • Espérance de vie : 44,7 ans • Indice de développement humain : 174ème sur 182 pays • Classification du Comité d’Aide au Développement : PMA (Pays les Moins Avancés) • PNB PAR HABITANT : 96 US$ • PIB PAR HABITANT : 106 US$

Mabanda Nyanza-Lac Kabonga

Lac Tanganyika

Gitaro 1849

Kibago

Bukeye

r lag a Ma

as

i

TANZANIE

Mugina

Kasulu

Capitale d'Etat (321 000 hab. en 99) plus de 10 000 hab. autre localité importante autre localité ou bureau Chef-lieu de province

0 km

11

22

33 km


COOPéRatION bIlatéRalE >

Le Burundi, pays d’Afrique de l’Est, était placé à la 174ème place sur 182 pays au classement du rapport mondial sur le développement humain réalisé par le PNUD en 2009. Il fait partie des pays les plus touchés par la pandémie du VIH/sIDa et compte 800.000 Enfants Orphelins ou Vulnérables (OEV) réfugiés dans des camps, handicapés, vivant dans les rues et/ou atteints par le VIH/SIDA, ce qui représente 11% de la population. Dans ce contexte particulièrement difficile, la Coopération monégasque a souhaité intervenir dans le pays en soutenant l’AMADE Burundi et l’UNICEF dans leurs projets. Un accent est également mis sur le domaine de l’éducation avec l’appui à la lecture publique en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie.

éVOlUtION DE l’aPD

400000 350000 300000

409 000 250000 200000

300 000 150000 100000 50000

140 000

0

2008

2009

2010 estimation

PaYs PaRtENaIREs > bURUNDI


COOPéRatION bIlatéRalE >

Durée santé et secteur social

Financement DCI

Déboursé 2009

620.000 €

220.000 €

2008-2010

Prise en charge communautaire des orphelins et autres enfants vulnérables dans les provinces de Bururi et Bujumbura Mairie

360.000 €

140.000 €

2008-2010

UNICEF - Renforcement de la prévention de la transmission du VIH/SIDA de la mère à l’enfant et prise en charge pédiatrique

260.000 €

80.000 €

400.000 €

éducation et formation 2009-2012

OIF - Appui à la lecture publique par la création de huit nouveaux Centres de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC)

106.700 €

appui aux activités micro-économiques 2009-2010

400.000 €

Renforcement institutionnel de l’AMADE Burundi en micro-finance

106.700 €

1.126.700 €

tOtal

PaYs PaRtENaIREs > bURUNDI

115.000 € 115.000 €

74.000 € 74.000 €

409.000 €

RéPaRtItION DE l’aPD PaR DOmaINE D’INtERVENtION EN 2009

54%

Santé et secteur social 28%

18%

Éducation et formation Appui aux activités micro-économiques

Rapport d’activités 2009

64 > 65


COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • prise en Charge Communautaire des orphelins et autres enFants VulnéraBles dans les proVinCes de Bururi et BuJumBura mairie béNéFICIaIREs

• 11.400 OEV (Orphelins et Enfants Vulnérables) • 900 PVVIH (Personnes Vivant avec le VIH/SIDA) lOCalIsatION

Les 9 communes de la Province de Bujumbura et les 2 communes de Bujumbura Mairie DUREE | FINaNCEmENt

2008 - 2010

360.000 € 140.000 € déboursés 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• AMADE Burundi • AMADE Mondiale • Fight Aids Monaco

oBJeCtiFs • Accès aux services de base pour 11.400 Orphelins et autres Enfants Vulnérables (OEV) ; • Prise en charge médicale de 900 personnes vivant avec le VIH/SIDA ; • Réduction de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. réalisations 2009 Quelques chiffres clés : • Prise en charge des soins médicaux pour 3.950 OEV. • Octroi de matériel scolaire à 13.144 orphelins. • Prise en charge médicale et psychosociale de 800 personnes vivant avec le VIH/SIDA. • Sensibilisation de 9.567 femmes dans le cadre du programme de Prévention de la transmission du VIH/SIDA de la mère à l’enfant. • Construction de 120 maisons dans le cadre de l’appui à la construction et à la réhabilitation des maisons des orphelins. Ces maisons abritent 257 orphelins. A cela s’ajoutent des dépistages, formations professionnelles, soins à domicile, accompagnement des femmes enceintes etc.

• renForCement de la préVention de la transmission du Vih/sida de la mère à l’enFant (ptme) et passage a l’éChelle de la prise en Charge pédiatrique de l’inFeCtion du Vih au Burundi béNéFICIaIREs

250.900 femmes enceintes couvertes par 27 centres de santé lOCalIsatION

Provinces de Gitega, Kayanza, Rutanan, Makamba et Bururi DUREE | FINaNCEmENt

2008 - 2010

260.000 € 80.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• UNICEF • CED/CARITAS

oBJeCtiFs Permettre à chaque femme enceinte desservie par les 27 centres de santé partenaires d’avoir accès aux services de Prévention de la transmission mère-Enfant (PTME) ; à chaque nouveau né d’une mère séro-positive de bénéficier d’un traitement approprié. réalisations 2009 Formations, informations, équipement en matériels et consommables. 43.134 femmes enceintes ont fait au moins une consultation prénatale. Parmi elles, 29.414 ont accepté de passer le test de dépistage du VIH. 266 femmes enceintes se sont révélées HIV positives mais seulement 174 sont venues récupérer les résultats et ont reçu le conseil post-test ; parmi ces dernières, 154 ont été mises sous prophylaxie ARVs. 56 enfants sont nés de mères séropositives et ont été pris en charge.

PaYs PaRtENaIREs > bURUNDI


COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PaRtENaIREs > bURUNDI

éDUCatION Et FORmatION • appui a la leCture puBlique par la Création de 8 nouVeaux Centres de leCture et d’animation Culturelle (ClaC) béNéFICIaIREs

Environ 100.000 jeunes par an lOCalIsatION

Gatumba, Bukeye, Muyinga, Buhiga, Kiryama, Cankuzo, Makamba et Matana DUREE | FINaNCEmENt

2009-2012

400.000 € 115.000 € déboursés 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) • Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture du Burundi – Centre Burundais pour la Lecture et l’Animation Culturelle (CEBULAC)

oBJeCtiFs Création d’un nouveau réseau de 8 Centres de lecture et d’animation Culturelle (ClaC) et réhabilitation et transformation de huit bibliothèques nationales pour améliorer l’accès des populations rurales, notamment des filles et des femmes, à la lecture publique. Chaque ClaC comprend une bibliothèque (2.500 ouvrages, jeux éducatifs, documentaires audio visuels, outils pédagogiques, des revues et des journaux nationaux et internationaux) et une salle polyvalente destinée aux animations culturelles. réalisations 2009 • Fréquentation annuelle : 100.000 personnes. • Abonnés : 6.300 personnes. • Prêts annuels de livres : 25.000 ouvrages (78% de ces lecteurs ont moins de 18 ans).  • Taux d’abonnement de la population scolaire : supérieur à 20%. • Animations culturelles par an : 1.500 (conférences, projections de films et spectacles).

aPPUI aUX aCtIVItés mICRO-éCONOmIQUEs • renForCement institutionnel de l’amade Burundi en miCro FinanCe béNéFICIaIREs

• Orphelins et autres Enfants Vulnérables (OEV) • Familles des micro-entrepreneurs lOCalIsatION

Bujumbura, Gitega, Bururi, Makamba DUREE | FINaNCEmENt

2009-2010

106.700 € 74.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

AMADE Burundi, Planet Finance

oBJeCtiFs mettre en place les pré requis nécessaires, humains et stratégiques, en vue de lancer un programme de micro-Finance au bénéfice des tuteurs d’Orphelins et autres Enfants Vulnérables (OEV). les activités prévues sont : • renforcer les capacités institutionnelles de l’AMADE BURUNDI en micro finance ; • réaliser une étude pré-opérationnelle pour la création d’une Institution de micro finance. réalisations 2009 • Recrutement d’un conseiller technique permanent et d’un chef de projet. • Analyse stratégique de l’environnement. • Etude du cadre légal et réglementaire. • Analyse approfondie de la demande.

Rapport d’activités 2009

66 > 67


© Gaëtan Luci - Palais Princier

Visite officielle de S.A.S. le Prince Souverain Albert II en Croatie, 2009


PaYs PaRtENaIREs > CROatIE

COOPéRatION bIlatéRalE >

Donja Stubica 1035

Save

ZAGREB

Istria ±minj

Plomin

Labin

650

Beli

Barban Raπa Vodnjan

Pula

Do

Brinje

Krk

Senj

Baπka

a

Rab

Prozor

Lun

Nerezine Mali Loπinj Veli Loπinj Ilovik

Novalja

Pag Olib

Kruπci‹a Jezero

Karlobag

i

Pag

Preko I≠

44

Maslenica

Poli{nik Novigrad Donji Zemunik

D

s Su{evi‹i

Obrovac

Ervenik

Benkovac Biograd

Pakoπtane Pirovac Vodice Murter Murter Tijesno

D

i n

Strmica

±egar

va

a

Strizivojna

Slavonski Brod Davor

n

i

v

Gradiπte

Sikirevci

a

Knin

Vrbnik Kistanje

a

r

1207 Siveri‹

Drniπ

Da

nu b

Slakovci

e

Otok

±upanja

Vrbanja

Boπnjaci Drenovci

Gunja

a Sa v

Sa v e

SERBIE YOUGOSLAVIE

Split

m

Trilj

Dugopolje 1340 Dugi Rat Omiπ

Supetar

Milna

Bra{ 778 Bol

Hvarski Kanal

Hvar

Vis Komi≠a

Vis

s

Ce

Brnaze Klis

∏olta

Sarajevo e

Sinj

l

Gornji Mu‹

Marina

u

Vrlika Peru{ko Jezero

Krapanj

Trogir

i q

1913 Kijevo Troglav

∏ibenik

Rogoznica

Svetac

Novi Sad

Vukovar Vinkovci

Stari Mikanovci

BOSNIE-H.

a

1831 Dinara

Mokro Polje

Biπevo

66 km

Batrina

Markuπika

Ivankovo

K or

626

∏‹edro

{ ula n

Kor{ula

Lastov

Lovre{ Zagvozd 1762

Imotski

a

Makarska Podgora

Sumetar Su‹uraj

Hvar

s ki K a n al

Vela Luka

Suπac

Ar≠ano

961

Kor{ula

568 Smokvica

nal ski Ka

Lastovo

Lastovo

ar

t

Vrgorac

i

Plo{e

Metkovi{

Opuzen

Orebi‹

a

T

22

Sa

Vuka

a

tina

Sources : PNUD, Rapport mondial sur le développement humain (2008-2009), Sites Internet jeuneafrique.com, diplomatie.gouv.fr, studentsoftheworld, oecd.org.

0 km

e

Gra{ac

Paπman

MER ADRIATIQUE

ITALIE

s

i

]akovo

YOUGOSLAVIE

Borovo

a

l p

±irje Primoπten

plus de 50 000 hab. plus de 20 000 hab. autre localité importante autre localité

n

Pleternica

Dalj

Tenja

1591

A

Ugljan Sukoπan

Sali

Lu{ice

Capitale d'Etat (981 000 hab. en 95) plus de 100 000 hab.

o

Po≠ega

984

Nova Capela

Dvor

Medak 1758 Vaganski Vrh

t

Kornat

SAINT-MARIN

Podgora{ Gorjani

Nova Gradiπka

Jasenovac

Dubica

v

Udbina

Podlapa{a

Nin

Zadar

Dugi Otok

o

Kostajnica

Naπice

Orahovica

Osijek

[epin

1657 Ozeblin

Gospi‹

Ra≠anac

Privlaka

Molat

Majske Poljane

Pakrac

Lipik

a

VOÏVODINE

Du

Darda Bilje

Petrijevci

Slatinski Drenovac

953 Velica Kutjevo Kaptol

Oku{ani Cernik

Sunja

615 Zrin

Buni‹

Peruπi‹

Povljana

Permuda

Petrinja

Cetingrad

Korenica

Li{ko Leπ‹e

Jablanac

Osor

Kukunjevac Banova

l

Valpovo

Kne≠evi Vinogradi

Plitvica

Oto{ac

1699 Mali Raginac

Popova{a

Daruvar

v

Il o

Jaruca Sisak Lonja Novska

Slunj

l

489

Kutina

[a}avica

Pavlovac Grubiπno Polje Vo‹in

S

Donji Miholjac

Saborsko

b

Loπinj

e Plaπki

Topusco Vojni‹ Veljun

e

Unije

p

Gareπnica

Podravska Slatina

D r a va

D ri n

Ze{a

Ogulin

a

l

v

Merag

Cres Belej Rab Lopar

Kavran Medulin

K

K

Novi Vinodolski

Malinska Vrbnik

Krk

Cres

Mar{ana

Premantura

Rijeka

1533 Bakar Kraljevi{a Omiπalj Crikvenica

Dubrav{ak

Veleπevec

Glina

Suhopolje

a

Rovinj

Lovran

Pazin

bra

e

Pore{

Ravna Gora

1528

Opatija

Gro≠njan

Vrbovsko

V

Golfe de Venise

Buzet

Baderna

r n e r

Buje Tar

Delnice

Duga Resa

a Kup

Skrad

Virovitica

Veliki Gr}evac

[azma

Karlovac Pokupsko

na Kora

Umag

Venise

Rupa

Brod na Kupi

Narta es ma

Ivani{ Grad

Batina

Beli Manastir

Terezino Polje

Bjelovar

P

Savudrija

Klana

Dugo Selo

Velika Gorica

Pisarovina Kupa

Ribnik Gerovo

]ur}evac Pitoma{a

Vrbovec

Velika Mlaka

Jastrebarsko

Ozalj

Trieste

Sesvete

Zapreπi‹ Samobor

1181

Zelina

HONGRIE

Koprivnica Virje

Carevdar

Kri≠evci

[

SLOVENIE

Lepoglava

Zabok

Lonja

ITALIE

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ • Personnes souffrant de malnutrition : 1 %

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT REçUE (EN 2005) : 125,4 US$ / habitant

Krapina

Novi Marof 643

nav

Ljubljana

Silba

ENVIRONNEMENT • Consommation d’électricité par habitant : 3 818 kWh • Emissions de dioxyde de carbone par habitant : 5,3

Golubovec

Pregrada

Kotoriba

Drav a

Ludbreg

Ivanec

Kumrovec

Mura

Prelog

nube Da

Nedeliπ‹e

Vara≠din

Susak

ÉDUCATION • Taux d’alphabétisation : adultes 98,1 % - jeunes 99,6 % • Scolarisation : primaire 87 % - secondaire 85 %

Mursko Srediπ‹e Belika Gori{an [akovec

e

a

Dra v

‹ r i n e K v a r

SANTÉ – SOCIAL • Dépenses de santé par habitant : 917 US$ • Mortalité infantile : 6 ‰ • Enfants de moins de 5 ans présentant une insuffisance pondérale : 1% • Prévalence du VIH : < 0,1 % • Nombre de médecins pour 100.000 personnes : 244 • Population utilisant des systèmes d’assainissement améliorés : 100 % • Population utilisant des sources d’eau améliorées : 100 %

AUTRICHE

Ti s a

INFORmatIONs GéNéRalEs • Capitale : Zagreb • Superficie : 56 542 km2 • Population : 4,6 millions (15.5 % de la population a moins de 15 ans) • Croissance démographique : -2,4 % / an • Espérance de vie : 75 ans • Indice de développement humain : 45ème sur 182 pays • Classification du Comité d’Aide au Développement : Pays et territoire à revenu intermédiaire tranche supérieure • PNB PAR HABITANT : 8 064 US$ • PIB PAR HABITANT : 8 666 US$

Janjina

Peljeπac Pola{e

Mljet

Ston

514 Maranovi‹i

Doli

MONTENEGRO

e

YOUGOSLAVIE

Slano Brse{ine

Dubrovnik

Dubac Mlini Cavtat

Gruda Molunat

Podgorica

ALBANIE


COOPéRatION bIlatéRalE >

la coopération avec la Croatie date de 2001 dans le domaine de la protection et la conservation du patrimoine naturel. Depuis 2003, Monaco a entrepris de financer des activités de déminage de zones protégées et un premier Accord a été signé pour soutenir le Centre Croate d’Action contre les Mines (CROMAC) qui a la responsabilité de coordonner les activités liées à l’action contre les mines menées sur la totalité du territoire. Deux nouveaux Accords ont été signés en 2004 et 2007. Parallèlement, la Principauté a soutenu de 2004 à 2006 l’ONG Norwegian People’s Aid (NPA) pour prendre en charge les frais de fonctionnement d’une machine spécialisée dans le déminage. En juin 2007, un Accord portant sur la réhabilitation, l’équipement et le fonctionnement d’un centre régional d’accueil d’enfants victimes des mines, situé à Rovinj en Istrie, a été finalisé pour 3 ans entre Monaco et l’Association croate DUGA. Par ailleurs, en 2006 et 2007 a été mis en place un partenariat scientifique avec la ville de Dubrovnik visant à la valorisation de la biodiversité du jardin botanique de Lokrum. Depuis 2008, une coopération culturelle avec l’Institut de Conservation croate permet la réalisation de campagnes de fouilles archéologiques dans la grotte de Ljubic en Istrie.

éVOlUtION DE l’aPD

200000

150000

200 000 100000

169 500

161 300

2008

2009

50000

0

2010 estimation

PaYs PaRtENaIREs > CROatIE


COOPéRatION bIlatéRalE >

Durée santé et secteur social 2007-2009

Réhabilitation, équipement et fonctionnement d’un centre d’accueil d’enfants victimes de mines Préservation et valorisation des ressources naturelles

2008-2011

Campagnes de fouilles archéologiques dans la grotte de Ljubíc et coopération muséographique avec le Musée de l’homme de Neandertal de Krapina

2007-2009

Déminage d’aires protégées

Financement DCI

Déboursé 2009

225.000 €

75.000 €

225.000 €

319.500 €

75.000 €

86.300 €

94.500 €

11.300 €

225.000 €

75.000 €

544.500 €

tOtal

PaYs PaRtENaIREs > CROatIE

161.300 €

RéPaRtItION DE l’aPD PaR DOmaINE D’INtERVENtION EN 2009

67%

Santé et secteur social 33%

Préservation et valorisation des ressources naturelles

Rapport d’activités 2009

70 > 71


PaYs PaRtENaIREs > CROatIE

COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • réhaBilitation, équipement et FonCtionnement d’un Centre d’aCCueil d’enFants ViCtimes de mines béNéFICIaIREs

Enfants et adolescents victimes des mines et autres traumatismes en Croatie et dans la sous région lOCalIsatION

Rovinj, Province d’Istrie DUREE | FINaNCEmENt

2007-2009

225.000 € 75.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

Ministère des Affaires Etrangères croate, ONG Croate DUGA, STEPS Consulting

oBJeCtiFs • Réhabiliter et équiper un centre régional d’accueil pour la prise en charge psychologique des enfants de la région des balkans victimes des mines antipersonnel et autres engins explosifs. • Elaborer le projet d’établissement du centre. réalisations 2009 Aménagements pour permettre l’accès aux personnes en fauteuil roulant. Une directrice a été recrutée fin 2009 et la société STEPS Consulting, spécialisée dans la problématique des mines antipersonnel, a poursuivi sa mission d’accompagnement technique de l’association et d’aide à l’élaboration du projet d’établissement. Le centre devrait être achevé dans le courant de l’année 2010 et accueillera des enfants croates mais aussi serbes et kosovars, en développant des activités spécifiques pédagogiques et récréatives, ainsi qu’un soutien psychologique et médical adapté.

PRésERVatION Et ValORIsatION DEs REssOURCEs NatUREllEs • réalisation de Fouilles arChéologiques dans la grotte de lJuBíC et Coopération Culturelle aVeC le musée de l’homme de néanderthal de Krapina

Institut de Restauration croate et Musée de l’Homme de Néanderthal de Krapina lOCalIsatION

Grotte de Ljubić, région de Pula, et Ville de Krapina, région de Zagreb DUREE | FINaNCEmENt

2008 - 2011

94.500 € 11.300 € déboursés en 2009

oBJeCtiFs • Effectuer les campagnes de fouilles annuelles dans la grotte de Ljubić. • Présenter les objets découverts lors d’une exposition temporaire à Monaco. • Exposer les moulages des sépultures des grottes de Grimaldi à Krapina réalisations 2009 Le financement apporté par la Principauté de Monaco a permis, d’une part, de commencer les fouilles archéologiques dans la grotte de Ljubić et, d’autre part, de réaliser et de transporter les moulages des trois sépultures des grottes de Grimaldi à Krapina.

© Gaëtan Luci - Palais Princier

béNéFICIaIREs

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Institut de Restauration croate • Musée de l’Homme de Néanderthal de Krapina

Visite de S.A.S. le Prince Souverain Albert II au centre d’accueil d’enfants victimes de mines


COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PaRtENaIREs > CROatIE

• déminage d’aires protegées béNéFICIaIREs

Populations locales des communes autour des zones déminées lOCalIsatION

Parc de Kopački rit, sur la rivière Drava, au Nord du pays, près de l’estuaire du Danube à la frontière de la Serbie DUREE | FINaNCEmENt

2007-2009

225.000 € 75.000 € déboursés en 2009

oBJeCtiFs • Déminage d’aires protégées. • Permettre l’accès des zones protégées au public. • Permettre le développement éco-touristique des régions concernées. réalisations 2009 Après le nettoyage d’une partie du parc naturel de Velebit et du parc National de Paklenica, le CROMAC a choisi le parc de Kopački Rit, sur la rivière Drava, au Nord du pays, près de l’estuaire du Danube à la frontière de la Serbie. Ce parc est très populaire en Croatie, à la fois réserve naturelle de faune et de flore et lieu de détente et de promenade pour la population. En 2009, 84.488 m² ont été déminés par la société Istraživač d.o.o. et 17 mines ont été découvertes et détruites, ce qui a permis d’assurer la sécurité des 5480 habitants de la zone et des 37000 visiteurs du parc.

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Ministère des Affaires Etrangères croate • Centre d’Action Croate contre les Mines (CROMAC)

Rapport d’activités 2009

72 > 73


Š Les Amis du Liban Monaco


PaYs PaRtENaIREs > lIbaN

COOPéRatION bIlatéRalE >

LIBAN

0 km

7,5

15

22,5 km

Arwàd

Çàfìtà

© 2006 GEOATLAS.com

plus de 40 000 hab. plus de 15 000 hab. autre localité importante autre localité

Tall Kalakh El Qlaïaat

El Mina

Btourram

Na

hr e

Sarafand (Sarepta)

Niha Aïtanit

Qaïtoulé

Ras Minet Chourane

Nahr el

Soûr (Tyr)

Jbaa

L it â n i

Maasser ech Chouf

n

b

Haouch Moussa (Aanjar)

Majdel Aanjar

e Li

i-

a

nt

Az Zabadànì

Al Qufiayfah

B

Aïta el Foukhar

Machghara

Dùmà Damas

1731

Yohmor

Rachaïya Jabal ech Cheikh (Mount Hermon)

Qafianà

2814

Chebaa

Khiam

S Y R I E

Qiryat Shemona

Buràq

NABATÎYÉ

2629

2039

Kamed Lac de el Laouz Qaraaoûn Qaraaoûn

Hasbaïya Marjayoun

b

i

l

L

el

Na hr

Nabi Sbat

)

i

Barr Elias

a

Ghazzé

Joub Jannîne

Kfaïr

Kfar Roumanne

Nabatîyé

Maaraké

Jezzine 1700

z Zahra ni

Doueir Insar Zrariyé

1942 Niha

Gharifé

1990 Barouk

Aali en Nahri Rayak

Nabi Chit

an

h

q

Taalabaya

a

J

Maghdouché Ghaziyé Ras ech Chaq

Chhim

e l Ao uali

Qabb Elias

Aïn Zhalta

Barouk

ni itâ

n

Saïda (Sidon)

ÉDUCATION • Taux d’alphabétisation : adultes _ - jeunes _ • Scolarisation : primaire 92 % - secondaire _

Deir el Qamar

r el Litâni

Barja Ketermaya Joun

Nah r

Rechmaïya

Kfar Matta Majdel el Meouch

Ras es Saadiyat

Nah

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ • Personnes souffrant de malnutrition : 3 %

Aïn Dara

q

Aaramoun Aabey

Damoûr

Hammana

e

Aley

Britel

Bednayel

Zahlé

2091

s 2474

S

r

é

Kahhalé

Chmistar

Aïntoura

b

Baabda

Hadet

Bteghrine

Mteïn

Ras el Metn

Baalbek

(Héilopolis)

h

a

(A

Baabdat

Younine

Iaat

e

Bikfaïya

Antélias

Borj Jdaïdé Hammoud

BEYROUTH

B É Q A A Nahlé

Taraïya

Baskinta 2628Harf Sannine

Aarsal

rdai

Ras Beyrouth

Nabha Deïr el Chaat Ahmar

Jo u

BEYROUTH

Aïnata

2154

Mazraat Kfardibiane

Aajaltoun

l

Daraaoun

Ras Baalbek

L

Hrajel

Joûnié

Qaa

Ouadi Bnit

Mrah el Aabed

Deïr el Ouassaa Boudaï

MONT-LIBAN Zouq Mkayel

2869

El Aïn

Qartaba

ra hi m

3041

Hasroun 2167

h r Ib

on ( O r el hr Na

Hermel

Ouadi Faara

Aaqoura

Ehmej

Al Quçayr

Qasr

Charbiné

2216

J a

A li

Hadet el Jebbé Tannourine el Faouqa

Na

a

Ehden Qornet es Saouda 3083

Bcharré

Aamchit

Jbaïl (Byblos)

Mechmech

Sir ed Danié

Miziara

Sebbal

Doûma

MER MEDITERRANEE

Birqayel

LIBAN-NORD

Kousba

Amioun

ARABIE SAOUDITE

1089 Jabal Akroum

Abou M o u ssa

Zgharta

Nahr Abou

Enfé Chekka

JORD.

Biré

Qoubaiyat

Qabaait

El Qalamoun

Cisjordanie

Machta Hadssan

Aaïdamoun

h r el Ostouane

b

Tripoli

IRAQ

Na

Nah r

LIBAN

Batroûn

Taïbé

Jouaïya Ras el Biyada

Iskandarouna

Qana

Tebnine

Mansoura

Naqoura

LIBAN-SUD

Bent Jbaïl

Markaba Meiss el Jabal

Al Qunayfiirah

Aaitaroun

Rmaïch

Nahariyya 'Akko

Aç Çanamayn GOLAN

Ma'alotTarshi‚a

ISRAEL

3000 m

occupé par Israël

/efat Lac Tibériade

2000 m 1000 m

Jourdain

Sources : PNUD, Rapport mondial sur le développement humain (2008-2009), Sites Internet jeuneafrique.com, diplomatie.gouv.fr, studentsoftheworld, oecd.org,

Aabboudiyé

Aakkar el Aatiqa

ed l Bar re

El Minié

Ile Ramkine Ile du Palmier Ile Sanani Ile Bella

SYRIE

Buhayrat Qafifiìnah

Machta Hammoud

l K é b ir

te s ) ssi

TURQUIE CHYPRE

ISRAEL Gaza

hr e

Halba

SANTÉ – SOCIAL • Dépenses de santé par habitant : 817 US$ • Mortalité infantile : 2,7 ‰ • Enfants de moins de 5 ans présentant une insuffisance pondérale : 4 % • Prévalence du VIH : 0,1 % • Nombre de médecins pour 100.000 personnes : 325 • Population utilisant des systèmes d’assainissement améliorés : 98 % • Population utilisant des sources d’eau améliorées : 100 %

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT REçUE EN 2005 (MILLIONS DE US$) : 243

Na

Aa

El Aarida

Chef-lieu de gouvernorat

EGYPTE

ENVIRONNEMENT • Consommation d’électricité par habitant : 2 691 kWh • Emissions de dioxyde de carbone par habitant : 4,2

SYRIE

Capitale d'Etat (1 500 000 hab. en 1998) plus de 150 000 hab.

N ah

INFORmatIONs GéNéRalEs • Capitale : Beyrouth • Superficie : 10 452 km2 • Population : 4,5 millions d’habitants • Croissance démographique : 1,8 % / an • Espérance de vie : 71,5 ans • Indice de développement humain : 83ème sur 182 pays • Classification du Comité d’Aide au Développement : Pays et territoire à revenu intermédiaire tranche supérieure • PNB PAR HABITANT : 6 186 US$ • PIB PAR HABITANT : 6 135 US$

500 m

Zone démilitarisée sous contrôle de l'O.N.U.

200 m 0m


COOPéRatION bIlatéRalE >

La coopération avec le Liban a été initiée en 1993 avec différents projets de reboisement et d’agroforesterie mis en œuvre avec le Ministère de l’Agriculture libanais. Plusieurs milliers de plants de cèdres et de pins produits dans deux pépinières à Chtaura et Jezzine ont été plantés. après une intervention d’urgence en 2006, suite à la guerre avec Israël, il est apparu nécessaire de diversifier les thématiques de coopération afin de répondre aux besoins sociaux importants du pays. Dans le domaine de la santé, un soutien est apporté avec le PNUD aux structures de santé des régions défavorisées de la Bekaa et au projet de l’Association Childhood Care pour améliorer la prise en charge de l’asthme infantile. En matière sociale, des appuis sont fournis aux ONG qui travaillent avec les jeunes en situation difficile : réfugiés, en conflit avec la loi ou extrêmement pauvres. Les volets éducatifs des organisations Tahaddi, IECD et Mission Enfance sont renforcés.

éVOlUtION DE l’aPD 350000 300000 250000 200000

307 000 150000 100000

194 900 160 500

50000 0

2008

2009

2010 estimation

PaYs PaRtENaIREs > lIbaN


COOPéRatION bIlatéRalE >

Durée santé et secteur social

Financement DCI

Déboursé 2009

177.000 €

120.000 €

2008-2009

Défense des droits et réinsertion sociale des mineurs incarcérés

40.000 €

20.000 €

2008-2009

PNUD – Soutien au programme Art Gold Liban dans le cadre du fonds fiduciaire pour les partenariats innovants

90.000 €

60.000 €

2009-2010

Formation des éducateurs à la gestion de l’asthme infantile

47.000 €

40.000 €

170.000 €

éducation et formation

74.900 €

2009-2010

Insertion sociale, scolaire et économique pour les réfugiés irakiens

46.000 €

11.500 €

2009

Renforcement de l’éducation des jeunes isolés par la construction d’un centre de soutien scolaire et social

40.000 €

40.000 €

2009-2010

Renforcement du programme médical et éducatif en faveur de la population du bidonville de Hay El Gharbeh

84.000 €

23.400 €

347.000 €

tOtal

PaYs PaRtENaIREs > lIbaN

194.900 €

RéPaRtItION DE l’aPD PaR DOmaINE D’INtERVENtION EN 2009

62% 38%

Santé et secteur social Éducation et formation

Rapport d’activités 2009

76 > 77


COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • déFense des droits et réinsertion soCiale des mineurs inCarCérés béNéFICIaIREs

Les mineurs en conflit avec la loi et leur famille lOCalIsatION

Beyrouth DUREE | FINaNCEmENt

2008-2009

40.000 € 20.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Fondation d’Auteuil

oBJeCtiFs Contribuer, dès leur incarcération en prison, à la réinsertion sociale des mineurs en conflit avec la loi et au respect de leurs droits réalisations 2009 Au terme du projet de trois années, 90 % des mineurs incarcérés à la prison de Jounieh sont pris en charge dans le cadre du parcours personnalisé. 1.667 jeunes ont ainsi bénéficié d’un entretien individuel permettant de connaître leurs besoins et leurs difficultés spécifiques. Une évaluation de leur niveau d’éducation permet leur orientation vers des activités de formation professionnelle adaptées. 135 mineurs ont terminé avec succès leur cours d’alphabétisation. 586 jeunes ont bénéficié d’une assistance juridique et l’ensemble des mineurs a accès à des activités sportives. Dès la sortie de prison, les assistantes sociales poursuivent le suivi et des sessions d’information sont organisées avec les parents pour faciliter les relations. En fonction de leur situation éducative, les jeunes sont orientés en centre de formation professionnelle ou employés (170 ont trouvé un emploi). Conjointement, un travail de plaidoyer a été réalisé auprès des magistrats et du public afin de pérenniser l’action en cours.

• soutien au programme art gold liBan du pnud dans le Cadre du Fonds FiduCiaire pour les partenariats innoVants béNéFICIaIREs

La population des Municipalités partenaires (7 villages - 25.000 personnes) lOCalIsatION

Liban DUREE | FINaNCEmENt

2008-2009

90.000 € 60.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• PNUD • Les Amis du Liban à Monaco

oBJeCtiFs Contribuer à l’éradication de la pauvreté. réalisations 2009 Un centre de santé primaire abritant un laboratoire d’analyses a été réalisé dans le village de Houch El Harimeh dans la région de la Bekaa. Ce centre est également fréquenté par les habitants de 6 autres municipalités, soit une population bénéficiaire de 25.000 personnes. Le dispensaire du village de Mansourah, fréquenté par la population de 5 villages voisins, soit environ 20.000 habitants au total, a été réhabilité et équipé. Les services médicaux (gynécologie, pédiatrie) dans le dispensaire du village de Kfar Qouq (8.000 habitants) ont été améliorés. Le jardin public pour les enfants du village de Al Akabeh (12.000 habitants) a été construit. Le soutien a ART GOLD à été reconduit en 2010 et étendu à d’autres régions du Liban.

PaYs PaRtENaIREs > lIbaN


COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PaRtENaIREs > lIbaN

• Formation des éduCateurs a la gestion de l’asthme inFantile béNéFICIaIREs

• 20 professionnels de la santé intervenant au Centre de l’Asthme Infantile • 30 infirmières scolaires • 30 infirmières des centres de santé primaire lOCalIsatION

Liban DUREE | FINaNCEmENt

2009-2010

47.033 € 40.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

oBJeCtiFs Former l’enfant asthmatique à une meilleure gestion de son asthme au quotidien par l’acquisition de comportements adéquats afin de prévenir les crises et, le cas échéant, de les atténuer. réalisations 2009 L’aménagement des salles est terminé, le matériel didactique produit a été conçu d’après la méthodologie développée par EduSanté. La formation a été délivrée par EduSanté-France à 20 personnes venant de différentes disciplines et détenant un diplôme de formation supérieure (infirmières scolaires, hospitalières, enseignantes et spécialisées en santé publique et promotion à la santé). Trois sessions de 2 jours chacune ont été tenues au Centre de l’Asthme pour 66 participants, parmi eux des médecins. 13 sessions d’éducation des enfants ont été réalisées dans plusieurs régions et dispensées par les infirmières déjà formées. L’équipe du centre en a assuré le suivi et l’évaluation des performances des techniques de communication.

• Childhood Protection and Care Association

éDUCatION Et FORmatION • insertion soCiale, sColaire et éConomique pour les réFugiés iraKiens béNéFICIaIREs

100 familles de réfugiés irakiens au Liban lOCalIsatION

Sed El Baouchrié, Beyrouth DUREE | FINaNCEmENt

2009-2010

46.000 € 11.500 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Institut Européen de Coopération et de Développement (IECD) • La Fondation d’Auteuil (structure d’appui)

oBJeCtiFs l’objectif global du Projet est de permettre l’intégration sociale, scolaire et économique des familles, enfants, jeunes et adultes réfugiés irakiens au liban. réalisations 2009 Visites à domicile et orientation de 107 familles irakiennes, notamment vers le HCR pour leur enregistrement. Une information sur les droits des réfugiés leur a été donnée ainsi que les services scolaires et para-scolaires que le centre peut leur apporter. Sur le plan para-scolaire, 5 classes de soutien scolaire ont été ouvertes à partir de septembre pour 150 enfants, dont 80 sont réguliers. Un suivi personnalisé a été mis en place notamment pour les enfants en grande difficulté scolaire. De même, 20 bénévoles organisent des activités péri-scolaires pour environ 120 enfants : sport, travaux manuels, sorties culturelles et ludiques. Des formations en anglais et en informatique sont organisées pour 60 jeunes et adultes.

Rapport d’activités 2009

78 > 79


COOPéRatION bIlatéRalE > éDUCatION Et FORmatION • renForCement de l’éduCation de Jeunes isolés par la ConstruCtion d’un Centre de soutien sColaire et soCial béNéFICIaIREs

150 enfants issus de familles modestes lOCalIsatION

Village de Deir Al Ahmar, région de la Bekaa Nord DUREE | FINaNCEmENt

2009-2010

80.000 € 40.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Mission Enfance

oBJeCtiFs l’objectif du projet est de renforcer l’éducation par la construction d’un centre de soutien scolaire et social qui offrira à la jeunesse locale un endroit où se retrouver, organiser des animations et mieux vivre son adolescence grâce à l’écoute donnée. réalisations 2009 Sur un terrain acquis par Mission Enfance, la construction du centre a commencé. D’une dimension de 386 m2, il sera constitué d’un hall d’entrée, d’une salle de classe, d’une bibliothèque, d’une salle polyvalente, d’un salon, de 3 bureaux (directeur, assistante sociale, psychologue), d’un escalier, d’un préau couvert, d’une chaufferie, de 2 w.c. . Les activités de soutien scolaire de la Communauté du bon pasteur n’ont pas été interrompues, un bâtiment étant loué pendant la construction, grâce au parrainage de Mission Enfance.

• renForCement du programme médiCal et éduCatiF de l’assoCiation tahaddi en FaVeur de la population du BidonVille de haY el gharBeh béNéFICIaIREs

• 66 enfants des rues • 3500 personnes lOCalIsatION

Bidonville de Hay El Gharbeh, banlieue sud de Beyrouth DUREE | FINaNCEmENt

2009-2011

84.050 € 23.371 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Fondation d’Auteuil • Association tahaddi • Les Amis du Liban à Monaco

oBJeCtiFs l’objectif est de contribuer au développement humain en permettant un accès aux soins à plus de 600 familles et un soutien scolaire aux enfants des rues. réalisations 2009 La maison devant servir de maison d’accueil a été acquise et ses locaux aménagés, notamment la partie assurant les services de dispensaire. La qualité de l’accueil et le confort des bénéficiaires ont été grandement améliorés avec ce changement de structure. Un coordinateur en charge des aspects administratifs et promotionnels de Tahaddi et de la direction de la maison d’accueil a été engagé, ainsi qu’une infirmière et trois animatrices à mi-temps. L’association peut mettre en œuvre plus efficacement, avec une plus large audience, ses programmes d’éducation sanitaire et sociale.

PaYs PaRtENaIREs > lIbaN


COOPéRatION bIlatéRalE >

Liban, plaine de la Bekaa

PaYs PaRtENaIREs > lIbaN

Rapport d’activités 2009

80 > 81


© Association Routes du Sud

Appui à la production de coton biologique, Association Routes du Sud


PaYs PaRtENaIREs > malI

COOPéRatION bIlatéRalE >

n k H a

E l

E

Taoudenni

h

a

r

é

y

y

e

a

z

A

d

Goundam

Faléa

Madina Tioribougou Djidian

Kita

Négala

Kati Sibi

Tamani

Kankan

Yanfolila

Sanando

Dioïla

Baoul é

Bafin

Kindia

GUINEE

Ba n

BAMAKO

Ouéléssébougou Dogo Kangaré Sido

Filamana

Bla

Kadiana

Mondoro Dinangourou

Douna

Di

Dorey r I-n Tillit

e

Tessit

Bankass Bay

Tominian

Ménaka

Ansongo

Diallassagou

Kimparana

Inékar

Haoussa-Foulane

Andéramboukane

NIGER

Ouatagouna

l

Tahoua

Niamey

BURKINA

Kouri

Yorosso

Mahou

Koudougou

Ouagadougou

NIGERIA

Kiéla

Niéna

Kolondiéba

Manankoro

San

h

Télataï

Gao

Bilali Koyra

Doro

Bandiagara Koro

Tidarmène

Mpessoba

Koutiala Zangasso

Zantiébougou Garalo

Djenné

Ségou

Baraouéli

Fana

Bougouni

Ni g

Markala

Mopti Sévaré

Ténenkou Diafarabé

gh ou a

Bourem

Sikasso

Kadiolo

COTE D'IVOIRE

Blanche lta Vo

g

Niger Lac de Sélingué

Niono Massina

Banamba

Koulikoro

Kangaba

Kourémalé

Molodo

Boron

Diré

Sourou

é

Toukoto

Lac de Manantali

Kokofata Kouroukoto Sirakoro Faraba Sagabari 785 Baléa Monts Manding Dité

a

Kogoni

Téméra

Ouinardene

Niafounké

BoboDioulasso

Volta Noire

émé Fad

Bafing

Kolokani

Didiéni

Sokolo

Nig e r

ger Ni

Bao u l

Goumbou

S Mourdiah

ent

er

Diéma

Séféto

Bakoy

Kéniéba

Satadougou

r

i

Lakamané

Bafoulabé Oualia

du S e V a llée

Nampala

Nara

g oé

Ségala Diamou

Mahina Dialafara

GUINEEBISSAO

Sandaré

Dilli

Ba

Kayes Sadiola

Maréna

Ballé p

Koussané

Nioro

Yélimané

é

SENEGAL

Diandioumé

olé rék

Aourou

Almoustarat Bamba

GourmaRharous

BambaraMaoundé Gossi Ngouma Gati-Loumo Korientzé Youvarou Hombori 1080 Boré Boni 1155 Konna aka Hombori Tondo Douentza 790 Dioura Léré

Ti-n-Essako I-n-Tebezas

e

Sén

l

Kirané

El Gleïta

Kidal

N ig

Gogui

ga

Kabara

Abeïbara

Anéfis

Tombouctou

Bintagoungou Râs el Mâ

Kaédi

Ti-nZaouâtene

Ifôghas

â

u

o

Adrar des

Aguelhok

Timétrine

a

942

Aza

M

Araouane

Nagara

Boughessa

T i m é t r i n e

l

r

Tessalit

T î le m i s

E

u i l a A t o

g E r

a

MAURITANIE

Ambidédi

Sources : PNUD, Rapport mondial sur le développement humain (2008-2009), Sites Internet jeuneafrique.com, diplomatie.gouv.fr, studentsoftheworld, oecd.org.

0m

Tamanrasset

Ezgue ret

S

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ • Personnes souffrant de malnutrition : 28 %

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT REçUE EN 2005 (MILLIONS US$) : 691,5

100 m

Chef-lieu de région

Ti-n-Aguelhaj

ENVIRONNEMENT • Consommation d’électricité par habitant : 40 kWh • Emissions de dioxyde de carbone par habitant : 0,1

500 m 200 m

ALGERIE

e

plus de 50 000 hab. plus de 10 000 hab. autre localité importante autre localité

Lac Faguibine

ÉDUCATION • Taux d’alphabétisation : adultes 24 % - jeunes 24,2 % • Scolarisation : primaire 51 % - secondaire - _

1000 m

t

f

u

z

Capitale d'Etat (1 080 000 hab. en 99) plus de 100 000 hab.

g

r

Les régions maliennes portent le nom de leur chef-lieu (indiqué par )

c h h e

C

o

SAHARA OCC.

240 km

r

160

n

80

a

SANTÉ – SOCIAL • Dépenses de santé par habitant : 54 US$ • Mortalité infantile : 12 ‰ • Enfants de moins de 5 ans présentant une insuffisance pondérale : 33 % • Prévalence du VIH : 1,7 % • Nombre de médecins pour 100.000 personnes : 8 • Population utilisant des systèmes d’assainissement améliorés : 46 % • Population utilisant des sources d’eau améliorées : 50 %

0 km

T

INFORmatIONs GéNéRalEs • Capitale : Bamako • Superficie : 1 241 231 km2 • Population : 13,9 millions d’habitants (47,5 % a moins de 15 ans) • Croissance démographique : 3 % • Espérance de vie : 48 ans • Indice de développement humain : 178ème sur 182 pays • Classification du Comité d’Aide au Développement : PMA (Pays les Moins Avancés) • PNB PAR HABITANT : 379 US$ • PIB PAR HABITANT : 392 US$

GHANA

BENIN TOGO


COOPéRatION bIlatéRalE >

En 2006, la Coopération monégasque a décidé de démarrer des actions au Mali, pays sahélien possédant une société civile particulièrement dynamique et structurée, mais se situant à la 178ème place sur 182 au classement du PNUD sur l’IDH. Après une montée en puissance des actions en 2008, notamment dans le domaine éducatif et social, 2009 a vu une intensification des partenariats, et les budgets ont presque doublé par rapport à l’année précédente. L’année 2010 verra l’intervention de Monaco s’accroître davantage et le Mali deviendra un pays prioritaire d’intervention. En 2009, la construction du centre national de lutte contre la drépanocytose a été achevée. Destiné à prévenir et à soigner les dizaines de milliers de victimes de cette maladie génétique méconnue, ce Centre sera un établissement phare dans la sous région. Fait notable, un Consul de Monaco au Mali a été nommé fin 2009, augmentant la visibilité et l’efficacité de Monaco dans le pays.

éVOlUtION DE l’aPD

500000

400000

300000

427 300 396 130

200000

100000

148 700 0

2008

2009

2010 estimation

PaYs PaRtENaIREs > malI


COOPéRatION bIlatéRalE >

Durée santé et secteur social 2007-2009

Développement et soutien d’un orphelinat et d’une école maternelle

2008-2010

Hygiène alimentaire et promotion de l’emploi jeune

2008-2012

Construction et équipement d’un centre national de recherche et de lutte contre la drépanocytose

2009

Lutte contre l’extrême pauvreté et la malnutrition

Déboursé 2009

602.700 €

186.700 €

111.500 €

27.250 €

19.200 €

9.480 €

422.000 €

100.000 €

50.000 €

50.000 €

334.200 €

éducation et formation 2007-2011

Appui au centre scolaire Yeelen Olympique et à la création d’un centre de formation au football

2009

Formations en soins infirmiers

2008-2010

Appui à la production de coton biologique

2008-2010

Formation et insertion professionnelle des jeunes du district de Bamako Préservation et valorisation des ressources naturelles

85.400 €

320.600 €

68.800 €

13.600 €

16.600 €

259.000 €

appui aux activités micro-économiques

2009-2014

Financement DCI

74.000 €

184.000 €

39.000 €

75.000 €

35.000 €

463.000 €

50.000 €

463.000 €

Appui au projet « Village du Millénaire »

1.661.910€

tOtal

PaYs PaRtENaIREs > malI

50.000 €

396.130 €

RéPaRtItION DE l’aPD PaR DOmaINE D’INtERVENtION EN 2009

47% 13%

Santé et secteur social 22%

19%

Éducation et formation Appui aux activités micro-économiques Préservation et valorisation des ressources naturelles

Rapport d’activités 2009

84 > 85


PaYs PaRtENaIREs > malI

COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • déVeloppement et soutien d’un orphelinat et d’une eCole maternelle béNéFICIaIREs

200 enfants (50 orphelins et 150 élèves) lOCalIsatION

San (centre du Mali) DUREE | FINaNCEmENt

2007-2009

111.500 € 27.250 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Croix-Rouge monégasque • Institut des Filles du Cœur Immaculé de Marie (FCIM)

oBJeCtiFs Permettre l’accueil, l’alimentation, le suivi sanitaire et la prise en charge de 50 orphelins de manière à abaisser leur taux de mortalité de 50% à 5%. Le préscolaire construit en parallèle permettra de les scolariser, ainsi que 100 autres enfants de la région. réalisations 2009 L’orphelinat connaît une évolution considérable du nombre d’enfants avec un accueil de près de 60 enfants. Le taux de mortalité infantile des nouveaux arrivants est passé de 50% à 20% grâce à l’amélioration de l’état sanitaire global de la structure. Le préscolaire est opérationnel. 18 personnes travaillent actuellement à plein temps dans la structure. La Principauté de Monaco a permis en 2009 l’installation d’un nouveau château d’eau permettant d’alimenter les bâtiments de l’orphelinat et de l’école.

• hYgiène alimentaire et promotion de l’emploi Jeune

3.533 personnes lOCalIsatION

San (région de Segou) DUREE | FINaNCEmENt

2008 – 2009

19.200 € 9.480 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Association Muso Ni Den Kunkow (MNDK)

oBJeCtiFs Contribuer à enrichir l’alimentation de la population de san et plus particulièrement des enfants de 3 groupes scolaires, par la construction de cantines scolaires, la culture du Détarium et la mise en place d’activités d’arboriculture fruitière et de maraîchage. réalisations 2009 Pour la partie cantines scolaires, l’ensemble des enfants des 3 écoles du projet ont bénéficié des cantines scolaires, finalisées en 2009. Pour la partie arboriculture et maraîchage alimentant les cantines et permettant de créer des AGR pour les jeunes et femmes de l’association, les réalisations suivantes ont eu lieu  : creusement des puits, installation des aménagements, achat de plans et de semences hybrides, constitution des groupes d’exploitation. Le projet s’est achevé au premier trimestre 2010, avec un fort degré de satisfaction de l’ensemble des bénéficiaires et des autorités locales. Les activités cantines sont pérennes et n’ont pas besoin d’investissement supplémentaire. Le prochain volet du projet (20102012) sera consacré à de l’appui en matière de micro finance pour les AGR des membres de l’association, avec l’IMF CANEF.

© Croix-Rouge monégasque

béNéFICIaIREs


PaYs PaRtENaIREs > malI

COOPéRatION bIlatéRalE > • programme de lutte Contre la drépanoCYtose béNéFICIaIREs

• Directs : 2.860 personnes sur 3 ans • Indirects : tous les drépanocytaires lOCalIsatION

Bamako (capitale du Mali) DUREE | FINaNCEmENt

2008-2012

422.000 € 100.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

oBJeCtiFs Création d’un établissement public à caractère scientifique et technologique dénommé Centre de Recherche et de lutte contre la Drépanocytose pour apporter une réponse appropriée à la prise en charge globale de la drépanocytose au mali. réalisations 2009 La construction et l’équipement du centre (2000 m2) ont été finalisés en 2009, en vue de l’inauguration en janvier 2010. La subvention monégasque a permis d’équiper le centre en chauffe-eau solaires, de finaliser les travaux extérieurs d’accès et de stationnement des ambulances et de financer le salaire de la gestionnaire administrative du centre. La subvention 2010 permettra de financer le salaire de la responsable «sensibilisation, formation, communication » ainsi qu’ une partie des soins, traitements et médicaments des patients du centre.

Association des Malades de la Drépanocytose au Mali (AMLUD), Fondation Pierre Fabre, Coopération français, Hauts de seine, Fondation Caisse d’épargne, Fondation pour l’enfance de la première Dame au Mali • lutte Contre l’extrème pauVrete et la malnutrition

• 11.000 habitants • 1.300 enfants et mères • 360 écoliers lOCalIsatION

Gourma-Rharous (Région de Tombouctou) DUREE | FINaNCEmENt

2009

50.000 € 50.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

oBJeCtiFs le projet se veut être un moyen d’assurer l’accès durable des populations défavorisées aux services d’accès à l’eau potable, d’assainissement de base, de prise en charge de la malnutrition infantile et d’éducation primaire. réalisations 2009 Le projet a bien avancé avec la construction de 17 points d’eau (11 puits et 6 forage équipés de pompes manuelles), la réalisation de 29 latrines familiales, la construction de 3 latrines VIP, la formation des membres des comités de gestion, l’étude d’adduction d’eau potable de Rharous, la formation des artisans réparateurs des pompes manuelles et la formation des élus en maîtrise d���ouvrage et à la gestion des points d’eau. Le financement de Monaco, qui sera renouvelé en 2010, a plus particulièrement permis de financer 1 puits, 1 forage, 29 latrines familiales et 3 latrines VIP.

© Croix-Rouge monégasque

béNéFICIaIREs

SOS SAHEL International France Rapport d’activités 2009

86 > 87


éDUCatION Et FORmatION • appui au Centre de Formation au FootBall Yeelen olYmpique a BamaKo béNéFICIaIREs

• Une cinquantaine de jeunes de 10 à 20 ans • Les membres du staff technique qui recevront une formation • Les orphelins du village d’enfants lOCalIsatION

Village de Moribabougou, région de Bamako DUREE | FINaNCEmENt

2007-2011

320.600 € 68.800 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

oBJeCtiFs Pour l’année 2009, l’objectif du projet a été de créer un nouveau centre de formation au Football qui permettra à 50 joueurs âgés de 10 à 20 ans de continuer leur formation en conciliant football de haut niveau et éducation. la création d’un internat permettra également d’apporter un suivi constant en matière de santé et d’alimentation. réalisations 2009 En 2009, le projet a porté sur l’appel d’offres et la viabilisation du terrain destiné à la construction d’un centre d’entraînement et d’enseignement. Le centre dispose depuis avril 2009 d’un coordinateur général du projet avec l’arrivée d’un Volontaire International de Monaco (structuration du projet, management de l’équipe et création d ‘outils de suivi des jeunes). Sur le plan sportif, l’ensemble des jeunes joueurs ont vu leur niveau s’améliorer et deux d’entre eux ont été repérés par des centres de formation européens.

• Association Football Solidaire en France • Association Football Solidaire au Mali • Formations en soins inFirmiers béNéFICIaIREs

Les professionnels maliens et les étudiants infirmiers lOCalIsatION

Monaco/Bamako DUREE | FINaNCEmENt

2009 | 13.610 € déboursés en 2009 PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Société Nationale de la Croix-Rouge monégasque • Ecole d’infirmières de l’hôpital de Monaco

oBJeCtiFs Permettre pendant 2 semaines à 9 étudiants de l’IFsI monaco de réaliser des stages professionnels au Mali ; et à la Directrice de l’IFSI de Bamako de suivre un stage en Principauté pour renforcer ses compétences à l’international. réalisations 2009 L‘ensemble du stage des 12 étudiants en 2009 s’est parfaitement déroulé dans 3 centres de santé de Bamako, avec l’appui des cadres enseignants de l’IFSI et de la Croix-Rouge malienne.

© S. Darrasse/Realis/DCI

COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PaRtENaIREs > malI


COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PaRtENaIREs > malI

aPPUI aUX aCtIVItés mICRO-ECONOmIQUEs • appui a la produCtion de Coton Biologique béNéFICIaIREs

• Les productrices de coton biologique de Dioïla et de Katibougou • 150 femmes du village de Chow lOCalIsatION

Communes de Doïla et de Katibougou (région de Koulikoro) DUREE | FINaNCEmENt

2008 – 2010

184.000 € 39.000 € déboursés en 2009

oBJeCtiFs Produire, promouvoir, diffuser et commercialiser des produits de qualité issus du coton afin de répondre aux problèmes de chômage, de pauvreté monétaire, d’exode rural ainsi qu’à la fuite des cerveaux. réalisations 2009 Du personnel supplémentaire a été recruté et l’association Routes du Sud a introduit le projet auprès des partenaires locaux impliqués dans la mise en œuvre afin de permettre aux communautés bénéficiaires de s’approprier le projet. Le local de formation est terminé et la première récolte a été faite. 150 femmes de l’association ont reçu leur lot d’équipement et ont pu commencer la transformation du coton. Le Festival Daoula « rencontres autour du coton » a eu lieu au mois de mars 2009 dans le village de Chow sous le parrainage du Ministre des Finances autour de la problématique « coton conventionnel et coton biologique : enjeux et perspectives ». Il a rencontré un très grand succès.

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Association Routes du Sud

• Formation et insertion proFessionnelle des Jeunes du distriCt de BamaKo béNéFICIaIREs

40 jeunes micro-entrepreneurs lOCalIsatION

District de Bamako DUREE | FINaNCEmENt

2008 – 2010

75.000 € 35.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

oBJeCtiFs Contribuer à la formation professionnelle et à l’insertion économique de jeunes, parmi les plus défavorisés, de 6 communes du district de bamako. réalisations 2009 Les activités du 1er semestre ont porté sur la sélection des 60 jeunes bénéficiaires de la formation en menuiserie. La formation qualifiante a commencé : il s’agit d’un processus d’apprentissage dual (à la fois théorique et pratique) qui s’étend sur une période de 20 mois et les jeunes ont pu commencer à vendre les produits issus de leur formation et à bénéficier d’une formation en culture entrepreunariale. Des évaluations pédagogiques ont été réalisées révélant l’accomplissement de progrès considérables et permettant d’affirmer que l’écrasante majorité des jeunes apprenants évolue vers une insertion certaine dans le cadre de la micro-entreprise.

• Association Jeunesse Action Mali Rapport d’activités 2009

88 > 89


PaYs PaRtENaIREs > malI

COOPéRatION bIlatéRalE > PRésERVatION Et ValORIsatION DEs REssOURCEs NatUREllEs • appui au proJet « sustainaBle deVelopment in mali » (proJet de déVeloppement duraBle)

Communautés rurales pauvres lOCalIsatION

Toya et Tibi DUREE | FINaNCEmENt

2009-2014

463.000 € 50.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Fondation Prince Albert II • Institut de la Terre de l’Université de Columbia à New York

oBJeCtiFs le concept de « Village du millénaire » consiste à mettre en œuvre une stratégie de développement communautaire intégrée dans chaque village cible de façon à favoriser l’autonomie des populations concernées. l’objectif principal est d’apporter simultanément des investissements innovants dans la santé, l’éducation, la production alimentaire et l’accès à l’eau potable dans deux communes pilotes afin de leur donner les moyens de sortir de la pauvreté et de réaliser tous les OmD dans un délai de 5 ans. réalisations 2009 L’année 2009 a essentiellement permis de mener et de finaliser l’étude de faisabilité et de prospection auprès des 122 communes choisies pour le projet. Elle a également permis de finaliser la base de données nationale qui centralise les données de développement de l’ensemble de ces communes en matière de santé, d’éducation, de soutien social, de développement agricole et d’insertion professionnelle.

© Association Routes du Sud

béNéFICIaIREs


COOPÉRATION BILaTÉRALE >

PAYS partenaires > mali

Rapport d’activités 2009

90 > 91


PaYs PaRtENaIREs > maURItaNIE

COOPéRatION bIlatéRalE >

Islas Canarias (Iles Canaries)

m

S

o

h

574 Gleïb Dbâq

915 Kediet ej Jill

Boû Lanouâr

Inâl

z

DAKHLET NOUÂDHIBOU Et Tidra Râs Timirist

El Mhaïjrât Tiouilît

460

r h â k c

Akjoujt

Bennichchâb

H

Tourîne

a

M

Nbâk

Rkîz

Rosso

Leqçeïba

Sénégal

Ndiago

A d r a r

Atâr

Kaolack

u

O

Chinguetti

855

h

e

c h

g

r

ADRAR

Moudjéria

Çangarâfa

Magta' Lahjar

BRÂKNA Mâl

Bogué Bababé Mbagne

Tidjikja

Tamassoumît Ksar el Barka

Djoûk 656

Barkéwol el Abiod Mônguel

GORGOL

Kiffa

Kankossa

Ould Yenjé

Wompou

Hamoud

Sélibabi

Gouraye Khabou

o

Boûmdeïd Boû Blei'îne

ASSABA

M

r

y

y

e

é

HODH ECH CHARGUI

Tîchît

A

El Gheddiya

La'oueïssi

Mbout

Sivé

Lekhcheb 554

Guérou

l

TAGÂNT

Rachid

u

k

â

r Oualâta

Tâmchekket

Oumm el Khezz

HODH EL GHARBI 'Ayoûn el 'Atroûs I-n-Farba Touil

S

Timbedgha

Kobenni

Djiguéni

Boû Çtaïla

a

Kayes

Néma

'Aouînât ez Zbil

Tîntâne

h

Dendâra

Amourj

Bassikounou Fassala Néré

'Adel Bagrou

e

l Mopti

a

MALI

fing

GAMBIE

C

n

â

r

a

B

Sources : PNUD, Rapport mondial sur le développement humain (2008-2009), Sites Internet jeuneafrique.com, diplomatie.gouv.fr, studentsoftheworld, oecd.org.

Banjul

a

a

H

l

E

r

E

Maghama

SENEGAL

r

E

Ouadâne

Azougui

Oujeft

Kaédi

Dakar

a

647

TRÂRZA

Aleg

0m

501

Boutilimit

Nimjat

l

l

Choûm

Aguilâl Faï

Ouâd Nâga

id

e

n

Sebkhet Oued el Ma

Nterguent

Sebkhet Te-n-Dghâmcha

Mederdra

a

ï

e

t

q

Boû Nâga

NOUAKCHOTT

Keur Massène

A

â

f

f

l

h

a

m

a

i â m

m

Touâjîl

l

Tmeïmîchât

Sebkhet Te-n-Ioubrar

Jreïda

Tiguent

A

INCHÎRI

Iouîk

e

E

a m

g

u

Chegga

G Zouérat

100 m

g

TÎRIS ZEMMOUR

Sebkhet Iguetti

a Fdêrik

r

Bîr Mogreïn

Sebkhet Oumm ed Droûs

r

'Aïn Ben Tili

u

i

I

k

m

200 m

n

e

500 m

ALGERIE

E

Z

SAHARA OCC.

Nouâmghâr

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT REçUE (EN 2005) : 190,4 US$ / habitant

MAROC

Chef-lieu de wilaya

NORD

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ • Personnes souffrant de malnutrition : 10 %

ENVIRONNEMENT • Consommation d’électricité par habitant : 112 kWh • Emissions de dioxyde de carbone par habitant : 0,8

Las Palmas

Lanzarote Fuerteventura

OCEAN ATLANTIQUE

Cansado

ÉDUCATION • Taux d’alphabétisation : adultes 51,2 % - jeunes 61,3 % • Scolarisation : primaire 72 % - secondaire 15 %

Capitale d'Etat (881 000 hab. en 99) plus de 50 000 hab.

Laâyoune

Râs Nouâdhibou (Cap Blanc)

210km

plus de 25 000 hab. plus de 10 000 hab. autre localité importante autre localité

Gran Canaria

Nouâdhibou

140

ESPAGNE

Tenerife

La Palma

70

e

SANTÉ – SOCIAL • Dépenses de santé par habitant : 43 US$ • Mortalité infantile : 78 ‰ • Enfants de moins de 5 ans présentant une insuffisance pondérale : 32 % • Prévalence du VIH : 0,7 % • Nombre de médecins pour 100.000 personnes : 11 • Population utilisant des systèmes d’assainissement améliorés : 34 % • Population utilisant des sources d’eau améliorées : 53 %

0 km

Agadir

T a g â n t

INFORmatIONs GéNéRalEs • Capitale : Nouakchott • Superficie : 1 030 700 km2 • Population : 3 millions d’habitants (40,3 de la population a moins de 15 ans) • Croissance démographique : 2,7 % par an • Espérance de vie : 62,2 ans • Indice de développement humain : 154ème sur 182 pays • Classification du Comité d’Aide au Développement : PMA (Pays les Moins Avancés) • PNB PAR HABITANT : 560 US$ • PIB PAR HABITANT : 603 US$

er Nig

Ségou GUINEE-BISSAO

Lac de Sélingué

Bamako

BURKINA


COOPéRatION bIlatéRalE >

La coopération entre la République Islamique de Mauritanie et la Principauté de Monaco a été initiée en 1998 par le Corps des Sapeurs-Pompiers de Monaco à travers des dons de matériels sanitaires et d’équipements de lutte contre l’incendie et l’organisation de formations en Principauté et de missions d’expertise en Mauritanie. Cette coopération s’est vue renforcée en 2006 par la signature d’une Convention d’une durée de quatre ans et en 2009 par la construction d’un poste de Sapeur-Pompiers dans la capitale. l’année 2009 a été particulièrement importante avec une augmentation des financements accordés à la mauritanie de plus de 280.000 € et la signature d’un partenariat avec l’agence Française de Développement pour soutenir le programme national de santé de la reproduction. Enfin, il est à rappeler que depuis 2006, la coopération entre les deux pays s’est vue renforcée par la nomination d’un Consul honoraire de Monaco à Nouakchott.

éVOlUtION DE l’aPD

400000 350000 300000 250000

362 000

200000

287 000

150000 100000 50000

81 950

0

2008

2009

2010 estimation

PaYs PaRtENaIREs > maURItaNIE


COOPéRatION bIlatéRalE >

Durée santé et secteur social

Financement DCI

Déboursé 2009

676.300 €

362.000 €

2006-2009

Formation, assistance technique et dotation de matériel dans le domaine de la sécurité civile

190.000 €

49.000 €

2009

Création et équipement d’un poste de santé maternelle et infantile – Maintenance de la station de traitement des eaux

9.000 €

9.000 €

2008-2009

Développement de la cardiologie diagnostique et interventionelle auprès de l’hôpital de Nouakchott

109.000 €

79.000 €

2009-2010

Appui à l’échographie obstétricale

249.300 €

140.000 €

2009-2010

Construction d’un poste de Sapeurs-Pompiers

119.000 €

85.000 €

tOtal

676. 300 €

PaYs PaRtENaIREs > maURItaNIE

362.000 €

Rapport d’activités 2009

94 > 95


COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • Formation, assistanCe teChnique et dotation de matériel dans le domaine de la séCurite CiVile béNéFICIaIREs

Corps des Sapeurs Pompiers de Nouakchott lOCalIsatION

Nouakchott DUREE | FINaNCEmENt

2006-2009

190.000 € 49.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Ministère de l’Intérieur, des Postes et des Télécommunications • Direction Générale de la Protection civile • Compagnie des Sapeurs-Pompiers de Monaco

oBJeCtiFs Depuis 1998, le Corps des sapeurs Pompiers de monaco et la Direction Générale de la sécurité Civile de mauritanie entretiennent une coopération technique axée sur la dotation en équipements et des missions d’expertises techniques en mauritanie et à monaco afin de renforcer la protection civile assurée par les Pompiers de Nouakchott. réalisations 2009 • Acquisition de matériels sanitaires et équipements • La Principauté de Monaco a effectué les dons suivants : un engin pompe, une ambulance, un véhicule d’intervention, un bus, des pièces mécaniques de rechange et du matériel et équipements d’intervention. • Assistance technique d’un expert pour assurer une formation aux Sapeurs-Pompiers mauritaniens sur la maintenance, la remise en état des véhicules d’intervention et la gestion de leur parc automobile. • 6 cadres de la Direction Générale de la Protection Civile mauritanienne ont bénéficié d’un stage dans le cadre des formations proposées par l’Organisation Internationale de la Protection Civile sur les sujets d’organisation et gestion des catastrophes, sécurité des bâtiments, conception de camps pour réfugiés et sinistrés…

• ConstruCtion et exploitation d’un Centre de santé maternelle et inFantile maintenanCe de la station de traitement et de Fourniture d’eau béNéFICIaIREs

Les habitants de la commune de Nouamghar (environ 5.000 personnes) lOCalIsatION

Nouamghar DUREE | FINaNCEmENt

2009

9.000 € 9.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Société monégasque EauNergie

oBJeCtiFs l’objectif principal est de permettre au centre de santé construit et équipé par la coopération monégasque de bénéficier d’eau potable et d’électricité grâce à l’utilisation d’énergies renouvelables, et ainsi de pouvoir être entièrement opérationnel. réalisations 2009 La Coopération monégasque a signé un contrat de prestation avec la société monégasque EauNergie pour assurer la maintenance dans de bonnes conditions de cette installation. La société a embauché et formé un technicien au village de Nouamghar pour assurer cette maintenance. Cette assistance sur place s’est avérée judicieuse et a permis d’éviter un certain nombre d’interventions d’urgence depuis Nouakchott. Le technicien s’est chargé du nettoyage de la sonde, du remplacement des filtres, de la vérification des batteries et de la tuyauterie.

PaYs PaRtENaIREs > maURItaNIE


COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PaRtENaIREs > maURItaNIE

• déVeloppement de la Cardiologie diagnostique et interVentionelle auprès de l’hôpital de nouaKChott béNéFICIaIREs

Service de cardiologie de l’hôpital Cheikh Zayed lOCalIsatION

Hôpital Cheikh Zayed – Nouakchott DUREE | FINaNCEmENt

2008-2009

109.000 € 79.000 € déboursés en 2009

oBJeCtiFs le partenariat vise à développer l’activité cardiovasculaire de l’hôpital Cheikh Zayed par la formation et l’apport en appoint de matériel consommable. réalisations 2009 • Formation d’un cardiologue interventionnel et d’une infirmière mauritaniens en Europe. • 4 vacations en Mauritanie par l’équipe médicale cardiovasculaire en provenance d’Europe. • Approvisionnement en matériel de diagnostic • Approvisionnement en consommables pour coronarographies et angioplasties.

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Children and Future • Centre Cardio Thoracique de Monaco • programme national de santé de la reproduCtion béNéFICIaIREs

• 28 médecins et 28 sages femmes • Femmes enceintes lOCalIsatION

Région de Nouakchott DUREE | FINaNCEmENt

2009-2010

249.300 € 140.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Agence Française de Développement (AFD) • Programme National de Santé de la Reproduction de Mauritanie • FNUAP, UNICEF, OMS, Coopération espagnole

oBJeCtiFs le programme vise l’amélioration de la santé maternelle et infantile et la réduction de la mortalité à la naissance. les objectifs principaux sont : Inclure l’échographie à l’offre de soins proposée aux femmes enceintes dans toutes les moughataas où sera mis en œuvre le forfait obstétrical (pour une cotisation de 16€ la patiente est prise en charge pendant toute sa grossesse et son accouchement) Equiper d’un échographe tous les Centres de santé des moughataas concernés Former aux principes de base de l’échographie obstétricale, le médecin chef et la sage femme de tous les centres de santé où s’applique le forfait obstétrical Former à la morphologie fœtale 7 gynécologues mauritaniens et 1 sage femme référente réalisations 2009 Livraison des 11 premiers échographes destinés à équiper les centres de santé de Guerou, Bogue, Magta Lahjar, Aleg, El Min (2 échographes) , Kiffa, Aioun, Nema, Kaedi Toulde, Barabe Les premières sessions de formation des 7 gynécologues et 1 sage femme référent en morphologie fœtale ont débuté.

Rapport d’activités 2009

96 > 97


PaYs PaRtENaIREs > maURItaNIE

COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • ConstruCtion d’un poste de sapeurs-pompiers béNéFICIaIREs

Sapeurs-Pompiers de Nouakchott Population locale lOCalIsatION

Moughataa de Toujounine à Nouakchott DUREE | FINaNCEmENt

2009-2010

119.000 € 85.000 € déboursés en 2009

oBJeCtiFs Construire une nouvelle caserne de sapeurs-Pompiers à Nouakchott afin d’assurer une meilleure protection des personnes et des biens dans les moughataas de toujounine, Darnaim et arrafat où vivent 100.000 personnes. l’objectif sera de pouvoir répondre en moins de 15 minutes aux différentes sollicitations (incendies, accidents de la circulation …) de la population. réalisations 2009 Les travaux de construction ont débuté fin 2009 et la réception officielle de la caserne est prévue en août 2010.

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

© ES-KO S.A.M.

• ES-KO S.A.M.


© ES-KO S.A.M.

COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PaRtENaIREs > maURItaNIE

Construction d’un poste de Sapeurs-Pompiers dans la Moughataa de Toujounine à Nouakchott

Rapport d’activités 2009

98 > 99


PaYs PaRtENaIREs > mONGOlIE

COOPéRatION bIlatéRalE >

INFORmatIONs GéNéRalEs • Capitale : Oulan Bator • Superficie : 1 556 500 km2 • Population : 2,7 millions d’habitants (28,9 % a moins de 15 ans) • Croissance démographique : 1,4 % (est.) • Espérance de vie : 67 ans (Unicef ) • Indice de développement humain : 115ème sur 182 pays • Classification du Comité d’Aide au Développement : Pays et territoire à revenu intermédiaire tranche supérieure • PNB PAR HABITANT : 690 US$ • PIB PAR HABITANT : 1972 US$ (ministère des Finances mongol)

Lake Baikal

F E D E R A T I O N

Cast Uul

Tolbo

a

i

Urgamal

M

Hovd

Har Us Nuur

o

u 4362

n

HOVD

3797 Jargalant Hayrhan

Songino

DZAVHAN

Dzavha nt

Gol

Uliastay

t

a

Ha

Ideriyn

ng

4021 Otgon Tenger Uul

Bulgan

4090 Sutay Uul

i

n

Bor-Üdzüür

Gich

gen

3802

Ürümqi

iy

N

3772

N

uu

S

I

N

K

I

A

N

G

)

G

o

3951

G

ov i

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT REçUE (EN 2005) : 211,9 US$ / habitant Sources : PNUD, Rapport mondial sur le développement humain (2008-2009), Sites Internet jeuneafrique.com, diplomatie.gouv.fr, studentsoftheworld, oecd.org., unicef.org.

A

lt ay n

ur uu

Dalandzadgad

C

H

Ono n

Baruun Urt

Tamsabulag

Jargalant

Saynshand

N

N

N

G

O

Buyant-Uhaa

(

e

s

e

E

I

A

)

I

N

N

M

O

E

N

G

O

L

I

A

)

Hohhot

Baotou

Datong

A

Peking Tianjin Bo Hai

N Yinchuan

R

Dalai Nur

Sulanheer

Ulansuhai Nur

R

L

t

r

I

Qagan Nur

Dzamin Uüd

Hövsgöl

ÖMNÖGOVI

I

Chonogol

SÜHBAATAR

Ihbulag

Jartai Yanchi

270 km

Buir Nuur

DORNOD

Har-Ayrag

DORNOGOVI

Municipality

180

Bajan-Ovoo

Öndörhaan

Uydzin

D Sogo Nur

O

500 m

le n

Mandalgovi

Bulgan

N

Gaxun Nur

M

Berh

DUNDGOVI

Dalay

(

gu

n' Sangiyn Dalay

Hovd

i

over 70,000 Lop Nur over 15,000 other main city other city

1000 m

Choybalsan

HENTIY

K e ru

2000 m

l n Go

Bajan

Nalayh

Choyr

iy

Hövüün

b

National Capital (760,000 In 2000) over 80,000

0 km 90 Ayakkum Hu

Q no

3000 m

Hujirt

Arvayheer O ng

3590

4000 m

Hulun Nur

Sümiyn Bulag

Javarthushuu

TÖV

ÖVÖRHANGAY

Bayangbulag

Chief town of province

ENVIRONNEMENT • Consommation d’électricité par habitant : 1 260 kWh • Emissions de dioxyde de carbone par habitant : 3,1

Dzuunmod

Harhorin

Ulaan-Uul

BAYANHONGOR (

Chadaasan

u rTsetserleg uu

Böön Tsagaan Nuur

ur

l

Ereetsav UldzDashbalbar

ULAAN BAATAR (ULAN BATOR)

ARHANGAY

Bayanhongor

Biger

n

Darhan

ol

3739 Alag Hayrhan Uul

n

O hr o n G o

3019

Altay

s

Horgo

ay

Dzag

Tsagaan-Olom

Dzüyl

Go l

Sühbaatar Dulaanhaan

Baruunharaa u Dzüünharaa u ru nN Tünchel tej en Ch

Bulgan

ol yG

nG

ÉDUCATION • Taux d’alphabétisation : adultes 97,8 % - jeunes 97,7 % • Scolarisation : primaire 84 % - secondaire 84 %

Tosontsengel

Bayan

Bürebhayrhan

Hutag

Hödrögö

Har Nuur Döröö Nuur

Erdenet S

UVS

SELENGE BULGAN elenge Mörön

Mörön

Halban

Dzur

iy U u l

er

t

h öh

Bulgan

Hatgal

Dzel

an

R iv

l

BAYAN- Ölgiy ÖLGIY 4208

Hyargas Nuur

GOVI-ALTAY

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ • Personnes souffrant de malnutrition : -

2396

Han u

A

Ha

Tsagaannuur

Slyudyanka

Hövsgöl Nuur

3351

Ulaangom

4374

KAZAKH. Youyi Feng

Turt

HÖVSGÖL

Uvs Nuur

Ulan-Ude

Yellow

Ob'

3492

SANTÉ – SOCIAL • Dépenses de santé par habitant : 141 US$ • Mortalité infantile : 39 ‰ • Enfants de moins de 5 ans présentant une insuffisance pondérale : 7 % • Prévalence du VIH : 0,1 % • Nombre de médecins pour 100.000 personnes : 263 • Population utilisant des systèmes d’assainissement améliorés : 59 % • Population utilisant des sources d’eau améliorées : 62 %

Chita

Irkutsk

Y e nis e y

Ar

R U S S I A N

Taiyuan

Shijiazhuang


COOPéRatION bIlatéRalE >

La Mongolie est un pays d’une superficie trois fois supérieure à celle de la France et très peu densément peuplé (moins de 2 habitants par km²). Sa population était estimée à 2,7 millions d’habitants en juillet 2008 et devrait atteindre les 3 millions en 2015. Depuis la chute du communisme en 1990, les structures publiques (santé, éducation notamment) souffrent d’un manque considérable d’entretien et le personnel d’un manque de formation. Une convention a été signée en 2009 avec l’association Santé Sud afin d’améliorer l’accès à des soins de qualité pour la population de l’Arkhangaï grâce notamment à la formation du personnel de 3 hôpitaux. Par ailleurs, le pays recèle un patrimoine archéologique considérable soumis au pillage et parfois détérioré par des trafiquants. Une Convention de coopération culturelle entre la Principauté de monaco et la République de mongolie a été signée par s.a.s. le Prince souverain et le ministre des affaires Etrangères de mongolie à l’occasion de son déplacement en mongolie les 22 et 23 août 2008. Cette Convention, d’une durée de trois ans renouvelable, encourage le développement des relations dans les domaines de la culture, de l’art et de la protection et la préservation du patrimoine culturel. Une convention a également été signée avec l’UNESCO afin de lutter contre le trafic illicite de biens culturels en formant notamment le personnel des musées, des douanes et du gouvernement à la reconnaissance des objets et la connaissance des textes réglementaires relatifs à la protection du patrimoine.

éVOlUtION DE l’aPD 350000 300000 250000

335 000

200000 150000

229 000

100000 50000

72 500

0

2008

2009

2010 estimation

PaYs PaRtENaIREs > mONGOlIE


COOPéRatION bIlatéRalE >

Durée santé et secteur social 2009-2011

Améliorer l’accès à des soins de qualité pour la population de l’Arkhangaï Préservation et valorisation des ressources naturelles

2009

Réhabilitation d’un monastère bouddhiste

2006-2009

Coopération archéologique dans la région de l’Arkhangaï

2009-2010

UNESCO – Formation à la lutte contre le trafic de biens culturels

Financement DCI

Déboursé 2009

355.000 €

75.000 €

355.000 €

266.800 €

75.000 €

154.000 €

30.000 €

30.000 €

147.500 €

75.000 €

89.300 €

49.000 €

621.800 €

tOtal

PaYs PaRtENaIREs > mONGOlIE

229.000 €

RéPaRtItION DE l’aPD PaR DOmaINE D’INtERVENtION EN 2009

33% 67%

Santé et secteur social Préservation et valorisation des ressources naturelles

Rapport d’activités 2009

102 > 103


COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • améliorer l’aCCès a des soins de qualité pour la population de l’arKhangai béNéFICIaIREs

Directs : personnel des 3 hôpitaux et de la DRS (416 personnes) | Indirects : population de l’Arkhangaï (90.000 personnes) lOCalIsatION

Province de l’Arkhangaï, villes de Tsetserleg, Ikthamir et Battsengel DUREE | FINaNCEmENt

2009-2011

335.000 € 75.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

SANTE SUD et Ministère de la Santé

oBJeCtiFs le partenariat vise à améliorer la qualité des soins dans les hôpitaux de tsetserleg, Ikhtamir et battsengel à travers notamment la formation de personnels, l’équipement en matériel médical et l’échange d’informations via l’installation d’internet. réalisations 2009 En 2009, l’essentiel des réalisations a eu pour objectif de permettre au personnel des structures de santé d’élaborer leurs projets d’établissements dont la restitution officielle aura lieu au mois de septembre 2010. L’équipement nécessaire à la DRS pour organiser les formations a été fourni, le personnel des hôpitaux et de la Direction Régionale de la Santé (DRS) ont été formés à l’élaboration d’un projet d’établissement (PE) qui constituera notamment un outil indispensable à la demande de fonds supplémentaires, un plan d’action pour la formation et l’équipement a été élaboré, du matériel informatique et un accès Internet ont été fournis aux hôpitaux et des échanges avec la région du Sélengué ont été organisés.

PRésERVatION Et ValORIsatION DEs REssOURCEs NatUREllEs • Coopération Culturelle - Formation a la lutte Contre le traFiC de Biens Culturels béNéFICIaIREs

• 250 personnes en formation • 1 million de personnes en Mongolie à travers les publications, médias, activités de sensibilisation DUREE | FINaNCEmENt

2009-2010

89.294 € 49.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

UNESCO, OCBC France, carabiniers italiens, conseil des arts de Mongolie, ICOM, INTERPOL, UNIDROIT, Organisation mondiale des douanes

oBJeCtiFs le projet a pour objectif d’améliorer les capacités permettant de combattre le trafic illicite de biens culturels en mongolie à travers l’augmentation d’actions juridiques et opérationnelles de formation à la lutte. Des activités d’information, de prévention et de sensibilisation ont également été mises en œuvre. réalisations 2009 Un atelier de formation à destination des enseignants a été organisé par la Commission Nationale de l’UNESCO de Mongolie et du Conseil des Arts de Mongolie. De cet atelier est issu un projet de réalisation d’outils pédagogiques à l’attention des enseignants et éducateurs visant à sensibiliser les enfants à l’importance du patrimoine culturel mobilier. D’autres ateliers vont être organisés pour les personnels des musées, gardiens, agents de sécurité, patrouilles de surveillance des frontières, officiers des douanes sur les aspects de la lutte contre le trafic illicite de biens culturels et la constitution de bases de données.

PaYs PaRtENaIREs > mONGOlIE


COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PaRtENaIREs > mONGOlIE

• Coopération Culturelle - Coopération arChéologique dans la région de l’arKhangai béNéFICIaIREs

Institut d’Archéologie de l’Académie des Sciences de Mongolie - Population rurale de la région de l’Arkhangaï lOCalIsatION

Tsatsiin Ereg dans la Région de l’Arkhangaï DUREE | FINaNCEmENt

2006-2009

Total : 159.000 € 65.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

UNESCO, Ministère de l’Education, de la Culture et de la science, Institut d’Archéologie de l’Académie des Sciences de Mongolie, Musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco, Centre archéologique européen Bibracte

oBJeCtiFs Encourager le développement des relations dans les domaines de la culture, de l’art et de la protection et la préservation du patrimoine culturel. réalisations 2009 Le financement apporté a permis d’organiser une 4e campagne de fouilles archéologiques avec une équipe aux compétences toujours plus larges en topographie, cartographie, ethnologie, archéologie, paléoenvironnement, géomorphologie et de poursuivre le travail d’inventaire des tombes, pierres à cerfs et gravures rupestres de la région. De nouveaux moulages ont été réalisés et de jeunes étudiants d’Oulan Bator ont effectué des relevés des roches gravées. Ces vestiges permettent de comprendre le mode de vie des premières tribus nomades des steppes (1000 av. JC.). Par ailleurs, des sessions de formation des chercheurs mongols ont pu être organisées au Centre Bibracte et au Musée d’Anthropologie de Monaco.

• Coopération Culturelle - réhaBilitation d’un monastère Bouddhiste béNéFICIaIREs

Population rurale de la région de l’Arkhangaï lOCalIsatION

Tsetserleg dans la Région de l’Arkhangaï (centre de la Mongolie) DUREE | FINaNCEmENt

2009 | 30.000 € déboursés en 2009 PaRtENaIREs & OPéRatEURs

UNESCO, Ministère de l’Education, de la Culture et de la science mongol, Institut d’Archéologie de l’Académie des Sciences de Mongolie, Musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco, Centre archéologique européen Bibracte

oBJeCtiFs Réhabiliter un monastère bouddhiste présentant une architecture du XVIIe siècle et abritant le musée d’Histoire et d’Ethnographie de tsetserleg (arkhangaï) dans le respect de l‘esthétique du bâti et de ses volumes. réalisations 2009 En 2009, une équipe d’ethnologues a enquêté auprès des personnes âgées et effectué des recherches dans les archives privées et publiques de Tsetserleg afin de recueillir des informations sur les diverses modifications qu’a subi l’architecture du bâtiment. Les informations collectées ont été recoupées avec la prospection archéologique des fondations des bâtiments détruits pendant la période communiste. Des mesures ont été prises sur le terrain et les plans ont été réalisés. Il a été procédé à la finition des étanchéités des toits commencée en 2008. Un diagnostic et des analyses du bâtiment C, le plus endommagé des trois, fermé au public, ont été réalisés car, compte tenu de la fragilité de ce bâtiment, aucune restauration lourde ne pouvait être envisagée. A la suite de ce diagnostic, deux solutions de restaurations sont en cours d’étude pour l’été 2010.

Rapport d’activités 2009

104 > 105


© Gaëtan Luci - Palais Princier

Visite officielle de S.A.S. le Prince Souverain Albert II au Sénégal, 2009 - Audience privée avec le Président sénégalais Abdoulaye Wade


PaYs PaRtENaIREs > séNéGal

COOPéRatION bIlatéRalE >

INFORmatIONs GéNéRalEs • Capitale : Dakar • Superficie : 196 722 km² • Population : 11,8 millions d’habitants (42,2 % de la population a moins de 15 ans) • Croissance démographique : 2,4 % • Espérance de vie : 62 ans • Indice de développement humain : 166ème sur 182 pays • Classification du Comité d’Aide au Développement : • PNB PAR HABITANT : 708 US$ • PIB PAR HABITANT : 707 US$

Les régions sénégalaises portent le nom de leur chef-lieu (indiqué par

0 km

Aleg

Thiès

Nianing

Kael

Tatguine

Fatick

ia

Ziguinchor

Oussouye

Mpak

Goudomp

C a s am

Diatakounda

Koutia Ba

Koumpentoum Malèm Niani

Maka-Gouye

Koussanar

go S a nd o u

Maka

ia

a ra

a

Kolda

n

Vélingara

Fafakourou

c Dabo

Diana Malari

Saré Ndiaye

N ié

Goumbayél

Salikénié

e

Kounkané

Wassadou

Tanaf

Thidéli

ri K

o

Dianké Makam

Dalafi

MALI Boutougou Fara Saïnsoubou Khossanto

u

Kounkané Kayanga

Lénkéring

Paroumba Pakour

Simenti

Missira

Niokolo Kola

N i o k o l o

K o b a 311

415

Dalaba

Mako

Salémata

Bandafassi

GUINEE-BISSAO

Baf i

Diana

Dialakoto

Médina Gounas

Koussane

Bala

Missira

MédinaYorofoula

Soulabali

Kayes

Sénoudébou

Goudiri

Katiari Naoudé Tambacounda

u

Kidira

Sintiou Tapsirou

Bana Daniédo

Kolomba

Pata

u gro

ance

Sédhiou

Panal

Toubéré Bafal

581

Bembou Kédougou

Saraya

Fadémé

amanc e

Tangori

S a lou m

tou lou

Bignona

Soungrou

m sMarsassoum a

Silinkine

Payar

Lour-Escale

Koungheul

Balou

Ndia

Ko

Cas Cap Skiring

Bounkiling

a

Gabou

Doundé Bagué

b ie Gam

Diokadou

Koungani

Ribo-Escale

Maka Yop

Gamb

Farafenni Sénoba

Sindian

Baïla

Diokooul

Nganda

b Ga m

Diawara

Bakel

Mboun

Mboundou Mbaba

Malèm Hodar

Sélibabi

Séné ga l

Diamounguél

ng

GAMBIA

Diouloulou

C

Mabo

Semmé

erlo

Mamâri

é mé

Banjul Serekunda Brikama

Kabrousse

Ndofane

Wak-Ngouna Paoskoto

Nioro du Rip Karang Médina Sabakh

du F

Fad

Sokone Toubakouta

llé

o

Pakakour

Ranch de Doli

Guènt Paté

Kaffrine

Vélingara

Fourdou

Fété Bowé

Ndioum Guènt Ndiobène

Guinguinéo

Passi

l

Mbabane

Bondié

Kaolack

Saloum

r

Gassane

Kolobane

Mbos

e

Tièl

Mbar

Sine Saloum

Foundiougne

Niodior

Mbaké

Gossas

Gandiaye

F

Sadio

Amadj Ounaré Sintiou Bamambé Gourél Orkadiéré

Ranérou

Yonoféré

Lindé

Déali Sival

Diourbel

Diakhao

Diotior

Djifèr

Touba

l

Matam

Ouro Sogui Ogo Kanel

Déndoudi

Barkédji

Sagata

Touba Bélel Darou Mousti

Ndoulo

Ngoye

Niakhar

Tiadiaye

Joal-Fadiout

Kafountine

o

Bambey

Sindia Nguékokh

Mbour

a

Kbombole

Rufisque

Poponguine Ngaparou

B

Linguère

m bie

Gorée

i

Niakhène

Baba-Garage Ndindi

Lougguéré Tili

Ga

s

e

a

DAKAR

PikineSébikhoutane N

te Cô

Sources : PNUD, Rapport mondial sur le développement humain (2008-2009), Sites Internet jeuneafrique.com, diplomatie.gouv.fr, studentsoftheworld, oecd.org., unicef.org.

Dara

Djolof

Boki Saboudo

Réwane

e

Kayar

Cap Vert

te ti

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT REçUE (EN 2005) : 190,4 US$ / habitant

Fas

Tivaouane

Dodji

Nguidjilone

Boki Diawé

Guirwas

ol Lougguér Tiâng

Fe

Va

Méouane

Tendouk

ENVIRONNEMENT • Consommation d’électricité par habitant : 206 kWh • Emissions de dioxyde de carbone par habitant : 0,4

Mékhé

y

Mboro Ndeundekat

e

ÉDUCATION • Taux d’alphabétisation : adultes 39,3 % - jeunes 49,1 % • Scolarisation : primaire 69 % - secondaire 17 %

Vallée du

Yang-Yang

Koki

90 km

Chef-lieu de région

Kaédi Thilogne

é

Mbédiène Lompoul Guéoul Diokoul Kébémèr Fas Boye Sagata Ndande

P

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ • Personnes souffrant de malnutrition : 20 %

K a y o r Louga

Saldé

Galoya

Lagbar

Téssékré-Forage

Diambour

Léona

Yaré Lao

Wèndou Tiengâli

Keur Momar Sar

Sakal

Kaskas Méri

rlo

OCEAN ATLANTIQUE NORD

Haéré Lao Médina Ndiatébé

Mbidi

Mpal

Rao

Langue de Barbarie

Ndiayène

Tatki

Lac de Guier

60

plus de 100 000 hab. plus de 50 000 hab. autre localité importante autre localité

Ndioum Démèt Gamadji Saré

Ba di

Sén éga l

Saint-Louis

Mbane

Gnit

Makhana

Dagana

Richard Toll

Ross Béthio

Diama

Thillé Boubakar

30

Capitale d'Etat (1 990 000 hab. en 95) plus de 200 000 hab.

MAURITANIE

Podor

Rosso

SANTÉ – SOCIAL • Dépenses de santé par habitant : 72 US$ • Mortalité infantile : 77 ‰ • Enfants de moins de 5 ans présentant une insuffisance pondérale : 17 % • Prévalence du VIH : 0,7 % • Nombre de médecins pour 100.000 personnes : 11 • Population utilisant des systèmes d’assainissement améliorés : 34 % • Population utilisant des sources d’eau améliorées : 53 %

)

Lac de Sélingué

Nafadji

Fongolembi

Guémédji

500 m 200 m

Bafatá

GUINEE

100 m 0m


COOPéRatION bIlatéRalE >

La coopération avec le Sénégal a été initiée en 2002 dans le cadre de programmes du PNUD relatifs à la lutte contre la pauvreté. En 2004 et 2005, la Coopération monégasque a soutenu un projet permettant l’amélioration des revenus des femmes du groupement féminin de Thiaroye sur mer qui transforment les produits halieutiques. Fin 2007, la nomination d’un nouveau Consul de Monaco à Dakar a permis d’envisager une coopération plus active, notamment dans la région de Saint Louis. le domaine de la santé a été privilégié avec le soutien apporté au projet de l’INsERm Nord Pas de Calais concernant la réalisation du test d’un vaccin contre les bilharzioses en partenariat avec l’ONG sénégalaise EPls. L’extension et l’équipement d’une école maternelle dans le village de Fass Ngom au Sud de Saint Louis a permis à 70 enfants de préparer dans de bonnes conditions leur arrivée dans le primaire.

éVOlUtION DE l’aPD

200000

150000

190 000 100000

111 900

50000

0

30 350 2008

2009

2010 estimation

PaYs PaRtENaIREs > séNéGal


COOPéRatION bIlatéRalE >

Durée santé et secteur social 2008-2012

BILHVAX 3, un vaccin contre les bilharzioses

2009

Etude de faisabilité sur le contrôle biologique intégré contre la bilharziose

Déboursé 2009

484.000 €

100.000 €

454.000 €

70.000 €

30.000 €

30.000 €

46.800 €

éducation et formation 2008-2009

Financement DCI

46.800 €

Appui au centre d’éveil communautaire de Fass N’Gom

530.800 €

tOtal

PaYs PaRtENaIREs > séNéGal

11.900 € 11.900 €

111.900 €

RéPaRtItION DE l’aPD PaR DOmaINE D’INtERVENtION EN 2009

89%

Santé et secteur social 11%

Éducation et formation

Rapport d’activités 2009

108 > 109


COOPéRatION bIlatéRalE > saNté Et sECtEUR sOCIal • BIlHVAX 3, UN VACCIN CONTRE lES BIlHARzIOSES béNéFICIaIREs

Population des zones infectées lOCalIsatION

Région de Saint Louis DUREE | FINaNCEmENt

2008 – 2012 (5 ans)

425.000 € 70.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

oBJeCtiFs Permettre aux populations de se prémunir contre une maladie d’origine hydraulique, la bilharziose, grâce à un vaccin développé et testé avec les équipes et structures scientifiques et cliniques locales. réalisations 2009 L’étude clinique se poursuit  : à la suite de leur traitement, les premières vaccinations (vaccin ou placebo) sous la forme de trois injections ont été réalisées pour 250 enfants, qui sont suivis régulièrement. Des précautions sont prises, la surveillance parasitologique entre autre est permanente. Les organes de suivi et de direction du projet (comité scientifique, comité de pilotage, DSMB) se sont réunis comme prévu.

• INSERM • éTUDE DE FAISABIlITé SUR lE CONTRÔlE BIOlOGIQUE INTEGRé CONTRE lA BIlHARzIOSE béNéFICIaIREs

Population des zones infectées lOCalIsatION

Région de Saint Louis DUREE | FINaNCEmENt

2009

30.000 € 30.000 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

• Manobi Development Foundation • Société Anonyme Monégasque d’Export Import (SAMEI)

Contexte Depuis 2008, la Coopération monégasque soutient le programme mené par l’INSERM de mise au point d’un vaccin contre cette maladie. L’implication de la Coopération monégasque dans la lutte contre la bilharziose a été complétée par un accord avec la Fondation «Manobi Development » et la SAMEI (Société Anonyme Monégasque d’Export Import) visant à étudier la possibilité de diminuer la présence du mollusque à l’origine de la bilharziose présent dans le fleuve Sénégal. oBJeCtiFs L’objectif est de conduire une étude de faisabilité pour l’implantation dans le fleuve sénégal d’une unité locale de production de crustacés (crevettes et écrevisses), prédateurs naturels du mollusque vecteur de la bilharziose.

PaYs PaRtENaIREs > séNéGal


COOPéRatION bIlatéRalE >

PaYs PaRtENaIREs > séNéGal

éDUCatION Et FORmatION • APPUI AU CENTRE D’éVEIl COmmUNAUTAIRE DE FASS NGOm béNéFICIaIREs

La communauté villageoise de Fass Ngom lOCalIsatION

Fass Ngom, Département de Saint Louis DUREE | FINaNCEmENt

2008–2009

46.850 € 8.125 € déboursés en 2009

PaRtENaIREs & OPéRatEURs

oBJeCtiFs Préparer l’entrée des enfants dans le cycle primaire par une éducation pré-scolaire. réalisations 2009 L’extension de l’école a été réalisée en 2008 : 2 salles de classe supplémentaires, un bureau et un magasin et accès aux salles de classe avec aménagement de la cour en sable coquillier. L’école a été équipée en mobiliers, équipements audiovisuels, matériel de repos et de soins pour les petits, matériel de cuisine pour les repas collectifs et du matériel ludique et didactique. En 2009, une troisième enseignante a rejoint l’équipe locale et 69 enfants ont été correctement pris en charge. La directrice et sa collègue ont été formées en bureautique et comptabilité.

• Association pour la promotion d’une éducation créative

Rapport d’activités 2009

110 > 111


© S. Darrasse/Realis/DCI

Mozambique, renforcement des capacités pour la création et la gestion de la zone marine protégée transfrontalière de Lubombo Ponta Do Ouro


COOPéRatION bIlatéRalE >

> PaYs à PROJEts

COsta RICa Durée

Financement DCI

Déboursé 2009

190.000 €

20.000 €

Financement DCI

Déboursé 2009

Préservation et valorisation des ressources naturelles 2004-2010

Protection et conservation du milieu marin

KENYa Durée

2009

Appui aux populations de la zone de Nomayanatt en raison de la crise alimentaire en partenariat 1.800 € avec WFE Monaco

1.800 €

2009

Accès à l’éducation, aux soins et aux services sociaux des orphelins et des enfants vulnérables dans 25.000 € le bidonville de Kangemi en partenariat avec WFE Monaco

25.000 €

2009

Partenariat en faveur des communautés Massaï en partenariat avec WFE Monaco

55.800 €

55.800 €

tOtal

82.600 €

82.600 €

Financement DCI

Déboursé 2009

JORDaNIE Durée santé et secteur social 2008-2009

Déminage de champs de mines en partenariat avec le National Committee for Demining and 61.700 € Rehabilitation

30.850 €

© S. Darrasse/Realis/DCI

santé et secteur social

Kenya

Rapport d’activités 2009

112 > 113


COOPéRatION bIlatéRalE >

> PaYs à PROJEts

maURICE Durée

Financement DCI

Déboursé 2009

5.500 €

5.500 €

santé et secteur social 2009

Appui à la lutte contre le VIH/Sida en partenariat avec Fight Aids Monaco éducation et formation

2005-2008

Programme d’échanges d’étudiants en hôtellerie en partenariat avec le Ministère des Affaires Etrangères, du Commerce International et de la Coopération Régionale de Maurice et les lycées 46.000 € hôteliers de Monaco et Maurice.

11.500 €

tOtal

51.500 €

51.500 €

Financement DCI

Déboursé 2009

mOZambIQUE Durée Préservation et valorisation des ressources naturelles 2007-2009

Renforcement des capacités pour la création et la gestion de la zone marine protégée 150.000 € transfrontalière de Lubombo Ponta Do Ouro

60.000 €

2008-2010

Amélioration des conditions d’hygiène et d’assainissement dans le quartier de Mafala à Maputo

140.000 €

40.000 €

tOtal

290.000 €

100.000 €

Financement DCI

Déboursé 2009

Durée appui aux activités micro-économiques 2009-2010

Projet de développement agricole en partenariat avec l’Association Culturelle Franco-Népalaise 25.000 € (ACFN)

17.500 €

© S. Darrasse/Realis/DCI

NéPal

Mozambique


COOPéRatION bIlatéRalE >

> PaYs à PROJEts

PHIlIPPINEs Durée

Financement DCI

Déboursé 2009

Préservation et valorisation des ressources naturelles 2008-2009

Programme d’éducation, d’information et de communication sur la biodiversité des îles Verdes en 40.000 € partenariat avec la Fondation Knowledge Channel

20.000 €

RUssIE Durée

Financement DCI

Déboursé 2009

santé et secteur social 2007-2010

OSCE – Prévention et assistance aux enfants victimes de commerce et d’exploitation sexuelle en partenariat avec le Bureau de la représentation spéciale de l’OSCE pour la lutte contre le trafic des 98.750 € êtres humains et l’ONG Russe Stellit

20.000 €

slOVéNIE Durée

Financement DCI

Déboursé 2009

Préservation et valorisation des ressources naturelles 2001-2009

Etude et protection de la biodiversité en partenariat avec le Ministère de l’Environnement de la République de Slovénie, l’Institut de la République de Slovénie pour la conservation de la nature 390.000 € et le Parc National du Triglav

70.000 €

tImOR lEstE Durée

Financement DCI

Déboursé 2009

Préservation et valorisation des ressources naturelles 2008-2012

Programme de reboisement et de génération de revenus familiaux en partenariat avec la 220.000 € présidence du Timor Leste

45.000 €

Népal

Rapport d’activités 2009

114 > 115


Journée Mondiale du Réfugié 2009 - Inauguration de l’exposition de Titouan Lamazou «Femmes réfugiées et déplacées» en présence de S.A.S. la Princesse Stéphanie, M. Galindo Velez, Représentant du Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés en France et à Monaco, et l’artiste.


COOPéRatION mUltIlatéRalE

La Principauté de Monaco accorde une place importante à la coopération avec des Organisations Internationales (Organisation des Nations Unies au travers de ses Agences spécialisées, de ses Programmes et de Fonds, Organisation Internationale de la Francophonie ...). Ces dernières années, le partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/ Sida (ONU/Sida) et le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) a été renforcé avec la signature d’Accordscadre et la mise en œuvre de nouveaux programmes dirigés en priorité au bénéfice des pays partenaires de la Coopération monégasque. Il est également à rappeler que dans le cadre de son Aide Humanitaire d’Urgence, la Principauté de Monaco utilise principalement le canal multilatéral. Les fonds accordés transitent généralement par des agences spécialisées du système des Nations Unies (OMS, UNHCR) ainsi que par le CERF (Fonds central d’Intervention pour les Urgences humanitaires) ou la Fédération Internationale des sociétés de la Croix Rouge et du Croissant Rouge (FISCR). HaUt COmmIssaRIat DEs NatIONs UNIEs POUR lEs RéFUGIés (HCR) Durée

Financement DCI

Déboursé 2009

400.000 €

100.000 €

2007-2010

Soutien aux populations déplacées du Soudan

2007-2009

Accord de coopération dans le domaine de la santé 30 000 € humanitaire avec le HCR Syrie

-

20 JUIN 2009 - JOURNéE mONDIalE DU RéFUGIé S.A.S. la Princesse Stéphanie, Présidente de Fight Aids Monaco et Ambassadrice Itinérante de l’Onusida, a inauguré en Principauté de Monaco, samedi 20 juin, Journée Mondiale du Réfugié, un témoignage de Titouan LAMAZOU sur les conditions de vie des femmes réfugiées, composé de photos et de dessins issus de son projet « Zoé-Zoé, Femmes du Monde » en présence des Représentants du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) et de l’artiste. A cette occasion, un accord de coopération a été signé entre la représentation du Haut Commissariat en Syrie et la Principauté de Monaco dans le domaine de la santé humanitaire visant notamment l’opération, en Principauté, d’enfants réfugiés en Syrie, dans le cadre de Monaco Collectif Humanitaire. UNICEF Durée 2008-2010

Financement DCI Burundi - Renforcement de la prévention de la transmission du VIH/SIDA de la mère à l’enfant et prise en charge 260.000 € pédiatrique

Déboursé 2009 80.000 €

Rapport d’activités 2009

116 > 117


ORGaNIsatION DEs NatIONs UNIEs POUR l’éDUCatION, la sCIENCE Et la CUltURE (UNEsCO) Durée 2009-2010

Financement DCI Mongolie - Formation à la lutte contre le trafic illicite de biens culturels 89.300 €

Déboursé 2009 49.000 €

© Charly Gallo - Centre de Presse

COOPéRatION mUltIlatéRalE

ORGaNIsatION INtERNatIONalE DE la FRaNCOPHONIE (OIF) Durée

Financement DCI

Déboursé 2009

2009-2012

Burundi - Appui à la lecture publique par la création de huit nouveaux 400.000 € centres de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC)

115.000 €

2009-2011

Institut de l’Energie et de l’Environnement de la Francophonie (IEPF) 150.000 € Maîtrise de l’énergie dans les pays francophones

50.000 €

ORGaNIsatION mONDIalE DE la saNté (Oms) Durée

Financement DCI

Déboursé 2009

2009-2012

Accord cadre de coopération

2004-2009

Madagascar - Programme intégré de lutte contre le paludisme sur l’île 360.000 € de Sainte Marie

60.000 €

2008-2010

Madagascar - Appui aux actions de prévention et formations 120.000 € d’associations locales de lutte contre le VIH/Sida à Sainte-Marie

45.000 €

2005-2009

Niger - Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite

301.000 €

75.000 €

2008-2009

Madagascar - Construction et équipement d’un centre national de 426.000 € lutte contre le paludisme à Antananarivo

2009

Madagascar - Aide Humanitaire d’urgence

25.000 €

271.500 € 25.000 €

VIsItE EN PRINCIPaUté DU DIRECtEUR GéNéRal DE l’Oms Le lundi 20 avril 2009, le Docteur Margaret CHAN, Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé, s’est rendue en Principauté pour s’entretenir des liens forts qui unissent Monaco à cette organisation depuis de nombreuses années. Elle a notamment été reçue en audience privée par S.A.S. le Prince Souverain. Sa visite a été conclue par un échange de lettres visant à proroger, pour une période de quatre années, l’Accord cadre de coopération signé en 2007 entre ces deux entités. ORGaNIsatION POUR la séCURIté Et la COOPéRatION EN EUROPE (OsCE) Durée 2007-2010

Financement DCI Russie - Prévention et assistance aux enfants victimes de commerce et 98.750 € d’exploitation sexuelle

Déboursé 2009 20.000 € Visite officielle du Docteur Margaret CHAN, Directeur Général de l’OMS


PROGRammE alImENtaIRE mONDIal (Pam) Durée 2009

Sécurité alimentaire

Financement DCI

Déboursé 2009

50.000 €

50.000 €

PROGRammE alImENtaIRE mONDIal (Pam) Et FONDs DEs NatIONs UNIEs POUR la POPUlatION (FNUaP) Durée 2009-2012

Financement DCI Madagascar : Soutien à la nutrition et à la santé de la reproduction des 327.000 € femmes en âge de procréer en raison de la crise alimentaire

© Nicolas Saussier - Fights Aids Monaco

COOPéRatION mUltIlatéRalE

Déboursé 2009 50.000 €

PROGRammE COmmUN DEs NatIONs UNIEs sUR lE VIH/sIDa (ONUsIDa) Durée

Financement DCI

2009-2010

Accord cadre de coopération

2008-2010

Burundi - Prise en charge communautaire des orphelins et autres 360.000 € enfants vulnérables dans les provinces de Bururi et Bujumbura Mairie

Déboursé 2009

140.000 €

VIsItE OFFICIEllE DU DIRECtEUR EXéCUtIF DE l’ONUsIDa Le 29 mai 2009, M. Michel SIDIBE, Directeur Exécutif de l’Onusida et Secrétaire général adjoint des Nations Unies, a effectué une visite officielle en Principauté de Monaco. Il a été reçu en audiences privée par S.A.S. le Prince Souverain et S.A.S. la Princesse Stéphanie, Ambassadrice Itinérante de l’Onusida et Présidente de Fight Aids Monaco. Ce déplacement a permis d’établir un échange de lettres visant à proroger l’Accord cadre de coopération signé en 2007 entre le Gouvernement Princier et l’Onusida. PROGRammE DEs NatIONs UNIEs POUR lE DéVElOPPEmENt (PNUD) Durée

Financement DCI

Déboursé 2009

2006-2009

Participation à l’alliance Mondiale des villes contre la pauvreté et appui 270.000 € au programme de micro finance web cités

90.000 €

2007-2010

Afrique du Sud - Contribution au fonds du PNUD pour les partenariats innovants – un sport humaniste au service du développement de la 225.000 € jeunesse dans les villes

75.000 €

2008-2009

Liban – Soutien au programme Art Gold Liban dans le cadre du fonds 90.000 € fiduciaire pour les partenariats innovants

30.000 €

M. Michel SIDIBE, Directeur Exécutif de l’Onusida et Secrétaire général adjoint des Nations Unies

Rapport d’activités 2009

118 > 119


aIDE HUmaNItaIRE D’URGENCE

Carte d’intervention en 2009 ItalIE Tremblement de terre - appui à la construction d’une unité médicale 50.000 € • Association monaco Italie • Comité régional de la Croix-Rouge italienne

sOUDaN Conflit - soutien aux populations civiles • 50.000 € organisation mondiale de la santé (oms) • 100.000 € haut Commissariat des nations unies pour les réfugiés (hCr)

El salVaDOR Cyclone Ida - soutien aux populations 25.000€ organisation mondiale de la santé (oms)


aIDE HUmaNItaIRE D’URGENCE

L’Aide Humanitaire d’Urgence est délivrée en dehors de toute considération géographique. Elle est destinée aux populations touchées par des catastrophes naturelles ou des pénuries alimentaires. En 2009, le Gouvernement Princier est intervenu à 5 reprises pour un financement total de 250.000 €.

maDaGasCaR Cyclones - soutien aux populations 25.000 € organisation mondiale de la santé (oms)

Des contributions volontaires sont également apportées pour un finacement total de 175.000 € : • Fonds Central d’Intervention d’Urgence des Nations Unies (CERF – 100.000 €) • Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies (OCHA – 30.000 €). • Fonds pour les urgences de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge (DREF – 45.000 €). © S. Darrasse/Realis/DCI

GaZa Conflit - soutien aux populations civiles 100.000 € • Comité International de la Croix Rouge (CiCr) • 3 ONG monégasques

• El Salvador (25.000 € - OMS) • Italie (50.000 € - Association Monaco Italie, Comité régional de la Croix Rouge italienne) • Madagascar (25.000 € - OMS) • Soudan (50.000 € - OMS) • Gaza (100.000€ - Comité International de la Croix Rouge (CICR), 3 ONG monégasques

Rapport d’activités 2009

120 > 121


Š S. Darrasse/Realis/DCI

Afrique du Sud, projet sport et dĂŠveloppement en partenariat avec le PNUD


COOPéRatION aVEC lEs ONG mONéGasQUEs

En 2009, la Direction de la Coopération Internationale a co-financé 27 projets en partenariat avec 8 ONG monégasques. ONG aCt FOR NatURE

amaDE mONDIalE

CHIlDREN aND FUtURE CROIX-ROUGE mONEGasQUE

ACTION madagascar - Appui au processus de développement durable de la zone d’Andrafiamena madagascar - Sensibilisation, amélioration et valorisation des usages de l’eau et de la forêt pour les communautés de Bombetoka-Belemboka Niger - Construction et équipement d’un centre de référence national pour la prise en charge des drépanocytaires burundi - Prise en charge communautaire des orphelins et autres enfants vulnérables dans les provinces de Bururi et Bujumbura Mairie mauritanie - Développement de la cardiologie diagnostique et interventionnelle auprès de l’hôpital de Nouakchott mali - Développement et soutien d’un orphelinat et d’une école maternelle mali - formations en soins infirmiers Niger - Partenariat hospitalier entre le Centre Hospitalier Princesse Grace et l’Hôpital National de Niamey burkina Faso – Renforcement de compétences dans le domaine de la sécurité civile

FIGHt aIDs mONaCO

lEs amIs DU lIbaN à mONaCO mIssION ENFaNCE

p.21 p.35 p.66 p.97 p.86 p.88 p.35 p.56

madagascar - Appui à la lutte contre le VIH Sida

p.18

maurice - Appui à la lutte contre le VIH Sida

p.114

burundi - Prise en charge communautaire des orphelins et autres enfants vulnérables dans les provinces de Bururi et Bujumbura Mairie liban – Renforcement du programme éducatif de l’association Tahaddi en faveur de la population du bidonville de Hay El Gharbeh burkina Faso - Construction et équipement d’un complexe scolaire dans le village de Namassa burkina Faso - Construction et équipement d’un Collège à Guié

WINGs FOR EaRtH

p.20

p.66 p.80 p.58 p.59

liban – Renforcement de l’éducation de jeunes isolés par la construction d’un centre de soutien scolaire et social Kenya – Programme d’accès à l’éducation, aux soins et aux services sociaux des orphelins et des enfants vulnérable dans le bidonville de Kangemi Kenya – Appui aux populations de la zone Nomayanatt en raison de la crise alimentaire

p.113

Kenya – Partenariat en faveur des communautés Massaï

p.113

p.80

p.113

Rapport d’activités 2009

122 > 123


COOPéRatION aVEC lEs ONG mONéGasQUEs

RENFORCEmENt DE COmPétENCEs La DCI a également financé 4 formations sur les thèmes de la micro-finance, la gestion des ressources humaines et la gestion financière à destination d’une vingtaine d’ONG. De nouvelles formations seront organisées en 2010 : collecte de fonds, économie solidaire, communication, évaluation des projets …

mONaCO COllECtIF HUmaNItaIRE A l’occasion des 50 ans de S.A.S. le Prince Souverain, 18 associations monégasques actives dans les domaines de l’humanitaire et du développement ont décidé de se fédérer sous l’appellation « Monaco Collectif Humanitaire » et de soutenir, ensemble, un Projet commun : opérer en Principauté des enfants venus de pays en voie de développement dont les pathologies n’auraient pu être traitées dans leurs pays (chirurgie cardiaque, orthopédique ...). Chaque année, une vingtaine d’enfants sont opérés en Principauté, l’objectif du Projet est d’accroître de manière significative ce nombre. Des chirurgiens bénévoles du Centre Cardio Thoracique de Monaco et du Centre Hospitalier Princesse Grace se chargent des opérations des enfants qui, par la suite, sont accueillis le temps de leur convalescence par une famille d’accueil encadrée par l’association Rencontres Africaines. Le voyage et l’accompagnement des petits patients est quant à lui assuré par l’association Aviation Sans Frontières. Plus d’un million d’euros a pu être recueilli. Fin 2009, 80 enfants étaient déjà opérés et plus d’une centaine le sera à terme. La qualité du travail fourni par Monaco Collectif Humanitaire et ses partenaires ainsi que les compétences de haut niveau des établissements hospitaliers monégasques ont été reconnus à l’étranger. Ainsi la Chaîne de l’Espoir, Association française de renommée internationale, et le Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies (UNHCR) ont sollicité Monaco Collectif Humanitaire pour que soit mis en place un partenariat. Enfin, le soutien des ONG monégasques s’est également accru avec le ralliement de nouvelles Associations. Marie-Christine, 11 mois, Sénégal


COOPéRatION aVEC lEs ONG mONéGasQUEs

Jamel, 7 ans, Éthiopie - 1er enfant bénéficiare de l’opération Monaco Collectif Humanitaire

Rapport d’activités 2009

124 > 125


© S. Darrasse/Realis/DCI

Mozambique, renforcement des capacités pour la création et la gestion de la zone marine protégée transfrontalière de Lubombo Ponta Do Ouro


ORGaNIGRammE 2009/2010

DIRECtION DE la COOPéRatION INtERNatIONalE 2, rue de la Lüjerneta - Athos Palace MC 98000 Monaco Tel. : +377 98 98 44 88 – Fax : +377 97 77 73 22 Courriel (E-mail) : coopint@troisseptsept.mc www.cooperation-monaco.gouv.mc

Direction Frédéric PLATINI Jérôme FROISSART Responsables programmes Wilfrid DERI Sébastien LUBERT Sabine MESNIER Bastien NICAISE Sophie ROBIN Bénédicte SCHUTZ Responsable conception et suivi des aménagements urbains et paysagers Richard SEREN Responsable juridique Elodie MARTIN Responsable communication Candice MANUELLO Responsable comptabilité Agnès CRISTO-MARTINS secrétariat-comptabilité Syvlie NANCY Axelle ORSINI Nathalie RYS

Coordinateurs techniques

afrique du sud Linda MARCIALIS Consulat de Monaco +27 21 702 09 91 linda@consulate-monaco.co.za

madagascar Niry RABEMANOLONTSOA Consulat de Monaco +261.20.22.356.83 niry@smipsa.com

Niger Abdoulaye DOUKA Consulat de Monaco +227 90 54 32 44 adouka956@yahoo.fr

tunisie Benjamin BELLEGY Consulat de Monaco +216.20.27.28.79 bellegy@consulatmonaco-tn.org

Rapport d’activités 2009

126 > 127


Crédits photos : Direction de la Coopération Internationale Act for Nature (N.Cegalerba, Olivier Arnoult) Association Routes du Sud Centre de Presse de Monaco (Charly Gallo) Croix-Rouge monégasque, section internationale (Claude Fabretti) ES-KO Fight Aids Monaco (Nicolas Saussier) Les Amis du Liban Monaco Mission Enfance Palais Princier (Gaëtan Luci) PAM / FNUAP PH. Sébastien Darrasse/Realis/DCI Richard Seren Santé Sud

www.cooperation-monaco.gouv.mc

Ce rapport est une publication de la Direction de la Coopération Internationale (Gouvernement Princier, Département des Relations Extérieures) 2, rue de la Lüjerneta - Athos Palace - MC 98000 Monaco Tél : +377 98 98 44 88 - Fax : +377 97 77 73 22 Directeurs de la Publication : Frédéric Platini et Jérôme Froissart Edition & Conception : Direction de la Coopération Internationale (Département des Relations Extérieures) Création Graphique : FEDERALL - 41 avenue Hector Otto - Monaco T. +377 999 999 97 - F. +377 999 999 96 | www.federall.net tirage : 600 exemplaires Impression : Imprimerie TESTA - 12, Quai Antoine 1er - Monaco


photo couverture © Sébastien Darrasse | Imprimé sur papier recyclé |

Principauté de Monaco/ Département des Relations Extérieures/ Direction de la Coopération Internationale/ 2, rue de la Lüjerneta - Athos Palace MC 98000 Monaco Tél : + 377 98 98 44 88 Fax : + 377 97 77 73 22 e-mail : coopint@troisseptsept.mc

www.cooperation-monaco.gouv.mc


Rapport d'activité