Issuu on Google+

05

LE PROGRAMME DE MATCH OFFICIEL DE L’AS MONACO FC

Stade Louis II - 9e Journée

Samedi 18 octobre 2008 19 heures

vs

MONACO NICE SOCIETE MONEGASQUE DE L'ELECTRICITE ET DU GAZ

www.smeg.mc

CE PROGRAMME EST GRATUIT - NE PEUT ÊTRE VENDU - NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE


MONACO

S O M O PR tion Colleicver H

Polaires homme & femme Forclaz 50

9€

9€ 149€

499€ Rossignol Z6 homme & femme

Skis Weedze

Tous les jours de 9h à 20h non-stop 2, rue de la Lüjerneta - MONACO Tél. +377 92 05 01 50


sommaire édito par Armand FORCHERIO

diagoview Camel Meriem

L’AS Monaco FC représente tant pour moi qui suis né ici, en Principauté. J’ai joué à l’ASM FC dès mon plus jeune âge, il m’a donc paru naturel d’intégrer ensuite l’équipe professionnelle.

diagovisiteurs Roger Ricort

Dans les années 1960, j’ai eu la chance de participer à des aventures extraordinaires que l’AS Monaco FC a marqué de son empreinte. Je pense évidemment au formidable doublé coupe / championnat de 1963, c’est un super souvenir. Mais j’ai un regret aussi, je m’étais blessé en fin de saison et je n’avais pas pu disputer la demi-finale et la finale de la Coupe de France. D’ailleurs, il faut également noter que quelques années plus tôt, la CFA du club avait été championne de France, avec plusieurs joueurs qui composèrent par la suite l’effectif professionnel de 1963. Jouer pour l’AS Monaco FC m’a aussi permis de côtoyer des hommes venus du monde entier, d’Europe, d’Amérique du Sud, et de m’enrichir de toutes ces cultures réunies autour du football. A la fin de ma carrière de joueur, je suis toujours resté dans le sport. J’ai été responsable du comité olympique. J’ai brièvement entraîné l’effectif professionnel du club, j’ai travaillé au recrutement, ainsi que comme superviseur. Je pense qu’il y a divers âges pour apprécier les choses et j’ai aimé mes fonctions administratives autant que sportives, car elles étaient également liées au sport et à l’ASM FC. Le temps passant, on réalise l’importance de l’expérience accumulée. Je suis depuis toujours en contact avec le club et un témoin privilégié de son évolution. L’AS Monaco FC est depuis toujours, c’est une évidence, l’un des protagonistes les plus importants du championnat français. Un club formateur également, contrairement à l’étiquette de terre d’accueil de stars que l’on aime coller à l’ASM FC. Si l’on regarde les joueurs sélectionnés en équipe de France depuis un dizaine d’années, on se rend compte que plus de la moitié a été formée ou est passée par Monaco. Aujourd’hui, nous sommes dans une période de reconstruction. Des joueurs sont partis, pas mal de jeunes ont émergé et se sont fait une place dans l’équipe. Et il y a fort à parier que parmi ces talents formés au club, plusieurs d’entre eux seront des joueurs importants pour l’avenir de l’AS Monaco FC et permettront de renouer avec les plus grandes victoires…

E<9 D79 ICE B7 B:; ?9?; E<< P?D; 7=7 B;C

\Ó[h

gdX

Zjc YZXdbb

diagonews

k DaekbeZcdg c^g

JcVkZ

\ hji

diagolife Dario Simic

LE PROGRAMME DE MATCH OFFICIEL DE L’AS MONACO FC

Directeur de la Publication Thierry Hubac (AS MONACO FC) Edition / Conception / Réalisation FEDERALL “Le Patio Palace” - 41, avenue Hector Otto 98000 MONACO T. +377 99 99 99 97 - F. +377 99 99 99 96 diagomatch@federall.net www.federall.net / www.diagonale-asmfc.com Service commercial Dominique Ifergan - dominique@federall.net Rédacteur en chef Aurélien Maestracci - aurelien@federall.net Photos Xavier Grimaldi / Sylvie AudiArchives ASMFC / DR Impression Graphic Service - Monaco Remerciements Nous tenons à remercier l’AS Monaco FC, son Président Jérôme De Bontin, les dirigeants, le staff et les joueurs pour leur disponibilité, Pierre-Jo Gadeau, Armand Forchério et Roger Ricort.

05


Camel MERIEM

view

“Nous devons réagir”

Il fait désormais figure de cadre dans l’équipe et encadre la jeune génération. Camel Meriem analyse avec lucidité les performances de l’équipe et l’enjeu de ce derby face à l’OGC Nice, au cours duquel il fêtera ses 29 ans. Camel, ce derby tombe-t-il au meilleur ou au pire moment pour l’équipe ? Je ne pense pas en tout cas que cela soit le pire moment. Nous sommes dans une phase où nous devons réagir. Nous restons sur deux contreperformances contre Lille et St-Etienne. Ce derby est l’occasion de renouer avec la victoire. Un derby, c’est important pour tout le monde, mais il ne faut pas oublier le plus important : gagner les trois points. La saison dernière, l’ASM FC s’en était bien sorti dans ses deux confrontations face au Gym (1-1 à domicile, victoire 0-2 à l’extérieur). Cela vous sert-il dans la préparation de cette rencontre ? C’est vrai que l’an dernier on avait répondu présent lors des deux matchs. Il faudra réitérer cela cette

05

année. Ce sont des rencontres avec beaucoup d’engagement, de la pression, on le sait. Il n’y a pas de raison que l’on ne tire pas notre épingle du jeu à nouveau. Il y a plusieurs jeunes joueurs dans l’effectif qui vont connaître leur premier derby. Leur as-tu parlé de l’ambiance particulière autour de ce match ? Ils le savent, ils ont certainement déjà assisté à ce match-là les saisons passées. Pendant les jours qui précèdent un derby, ce que j’appelle la « bonne pression » monte et ne peut être que bénéfique pour la motivation et l’engagement. Après, je le répète, il ne faut pas oublier qu’un derby, cela reste trois points au final et ces trois points, nous en avons vraiment besoin.

LE PROGRAMME DE MATCH OFFICIEL DE L’AS MONACO FC


Les performances sont irrégulières pour le moment. Que manque-t-il pour enchaîner les bons résultats ? Un ensemble de choses, du réalisme offensif, de la solidité défensive. Nous avons fait un non-match face à Lille, aussi bien en attaque, au milieu, en défense. Cela a été un peu mieux à St-Etienne, mais cela ne s’est pas concrétisé. On repart avec une défaite et on stagne sur un plan comptable… Dans le système de jeu actuel, tu es souvent décalé sur le côté gauche. Retrouves-tu des repères ? Oui, je joue depuis pas mal de temps dans le couloir gauche donc il n’y a pas de problèmes, j’ai trouvé des automatismes, des repères. Jouer côté gauche ne me pose pas de soucis, revenir dans l’axe non plus, je m’adapte aux besoins de l’équipe.

Identité

21

Camel MERIEM Né le 18 octobre 1979 à Audincourt 1m74 - 70 kg Milieu de terrain Parcours : Sochaux, Bordeaux, Marseille, Bordeaux, AS Monaco FC Palmarès : Champion de France de L2 (Sochaux, 2001), vainqueur de la coupe de la Ligue (Bordeaux, 2002), Finaliste de la coupe de l’UEFA (Marseille, 2004) International français A

Les matchs se jouent de plus en plus sur coups de pieds arrêtés. Travailles-tu toujours beaucoup les coups francs et les corners à l’entraînement ? Bien sûr ! Effectivement, les rencontres sont tellement serrées que souvent ce sont des coups de pieds arrêtés qui font la différence, on en est conscients. Je le travaille à l’entraînement, surtout que l’on n’a pas été très performants dans ce secteur depuis le début de la saison. Après, je ne suis pas le tireur de coup-francs attitré, nous sommes quelques-uns à pouvoir prendre cette responsabilité. Trois jeunes joueurs de l’effectif ont fait parler d’eux ces dernières semaines : Nimani, Ruffier et Nkoulou. Peux-tu nous dire quelques mots sur chacun d’entre eux ? Steph Ruffier est très bon depuis le début de la saison. Il a un gros potentiel, surtout que ça n’est pas évident pour lui, à son âge, de succéder à Flavio Roma qui est une figure emblématique du club. Il a le potentiel pour faire une grande carrière, c’est certain. Nicolas Nkoulou, c’est le vrai défenseur par excellence. Physiquement, il est impressionnant et il a une grande maturité, on n’imagine pas qu’il n’a que 18 ans quand on le voit jouer. Enfin, Fred Nimani a eu de la réussite en début de saison et nous a marqué quelques buts importants. Il est athlétique, il pèse sur les défenses. Je pense qu’il peut être encore plus décisif s’il continue à travailler dur. En tout cas, ce sont trois jeunes joueurs de grand talent.

Le président du club, Jérôme de Bontin a souligné la bonne ambiance dans le groupe, bien meilleure que la saison passée. Cela peut-il avoir une influence positive sur les performances de l’équipe ? C’est important que tout le monde se sente bien dans le groupe, mais cela ne suffit pas pour gagner des matchs. D’ailleurs, ce sont généralement les victoires qui améliorent encore l’ambiance d’un groupe. Pour conclure sur ton cas personnel, tu es dans ta dernière année de contrat. Comment envisagestu la suite de ta carrière ? Je n’y pense pas trop, il n’y a pas de tractations en cours, ce n’est pas le moment. Je ne sais pas de quoi sera fait mon avenir, mais ma préoccupation principale à l’heure actuelle est de faire une bonne saison. Le reste, j’aurai le temps de voir venir...


visiteurs

Roger RICORT “ Les petits qui viennent chez les grands ” Le directeur sportif de l’OGC Nice, Roger Ricort, a été formé à l’AS Monaco FC et a participé au titre de champion en 1978. Il revient sur les ambitions de son club, les difficultés rencontrées pour bâtir son équipe et ses souvenirs en rouge et blanc. Monsieur Ricort, quel est votre sentiment sur le début de saison du Gym ? Comme on est partis forts et que cela a un peu coincé derrière, notre sentiment est mitigé. Mais si avant le début de la saison, on nous avait dit qu’au bout de 8 matchs, nous serions dixième, nous aurions été satisfaits. Même si j’aurais préféré perdre les 4 premiers matchs et enchaîner avec une bonne série. Quoi qu’il en soit, il est encore trop tôt pour tirer un véritable bilan de ce début de saison. Les recrues (notamment Loïc Rémy) et certains choix (Letizi dans les cages) semblent amener la plus-value attendue ? Il y a deux sortes de plus-values, celle de la qualité et celle du travail. Dans le travail, cela se ressent dans l’état d’esprit de l’équipe, d’un groupe très à l’écoute. Quand nous avons rebâtit c ette équipe, nous avons prévenu qu’il faudrait un peu de temps pour que les joueurs trouvent leurs automatismes. Mais il est vrai que la patience n’est pas la qualité première des gens (rires). Cette nouvelle équipe du Gym peut-elle viser le haut du tableau, une place en coupe de l’UEFA par exemple ? Non, pas pour le moment en tout cas. Aujourd’hui, même si ça ne fait pas plaisir à entendre, tant que nous aurons le 16e budget de France et pas de

05

stade et de centre d’entraînement convenables, ce n’est pas envisageable. Je pense que les supporters sont conscients qu’avec ces handicaps, il est déjà très sympathique de voir du football de qualité à Nice. Le projet de grand stade à Nice qui n’a toujours pas abouti reste-t-il le principal problème au développement du club ? Oui, nous sommes tributaires du monde politique, nous ne sommes pas décisionnaires. Nous attendons de savoir ce qui va se passer, c’est toujours au stade des études pour le moment. Cela fait 7 ans que l’on a retrouvé la Ligue 1. Il faudrait un projet dynamique pour franchir un cap. Chaque année, nous perdons pas mal de joueurs, il faut faire attention, car même si nous travaillons bien, nous ne sommes pas à l’abri d’une mauvaise surprise ! Venons-en à l’actualité. Ce derby entre Monaco et Nice est un match très particulier… Pour nous, c’est toujours les petits qui viennent chez les grands. Il y a toujours quelque chose qui se passe lors des Monaco - Nice. On se souvient des retournements de situation ou des buts de dernière minute que l’on a connus ces dernières saisons. Il faut que cela reste comme ça, des matchs un peu fous, c’est ça un derby… Vous connaissez bien l’AS Monaco FC pour y avoir joué tout jeune. Vous avez notamment participé au fameux titre de Champion 1978, quels souvenirs en gardez-vous ? C’était un autre monde, beaucoup plus amateur, un autre football… C’était la fameuse équipe de Monaco avec tant de talents à tous les postes… Il y avait un bon mélange entre les anciens et la jeune génération de joueurs formés par Gérard Banide. Je conserve une forte amitié pour tous ceux que j’ai côtoyés en Principauté. J’ai beaucoup de reconnaissance pour l’AS Monaco FC, qui m’a formé, même si, vous vous en doutez, mon club de cœur, c’est l’OGC Nice.

LE PROGRAMME DE MATCH OFFICIEL DE L’AS MONACO FC


La

Provence Bar - Restaurant

Pizza

Spécialités Provençales et Méditerranéennes Diffusion de matches “3e mi-temps”

Livraison à domicile et au bureau

+377 93 30 91 58 le midi de 11h30 à 13h30 et le soir de 18h à 22h

22 bis, rue Grimaldi MONACO

T./F. +377 97 98 37 81

10, bd Princesse Charlotte - Monaco

restaurant@laprovence.mc

Aux Capucines CHAUSSEUR

HOMMES - FEMMES - SPÉCIALISTE POUR ENFANTS MEPHISTO ROMIKA

PIERRE CARDIN

PETER KAISER ARA RIEKER

MOD’8

J.B. MARTIN

PELLET ECCO GEOX

13-15, rue Princesse Caroline - MONACO - T. +377 93 30 28 32


05

match

AS MONACO FC né le

à

taille-poids

30 Flavio ROMA

21/06/74 Rome (Ita)

1,92m - 89kg

16 Stéphane RUFFIER

27/09/86 Bayonne

1,87m - 89kg

31/10/88 Courcouronnes

1,87m - 85kg

1 Yohann THURAM-ULIEN 12 Pereira da Silva ADRIANO

03/04/82 Salvad. de Bahia (Bré) 1,80m - 74kg

25 Leandro CUFRÉ

09/05/78 La Plata (Arg)

1,77m - 80kg

34 Torben JONELEIT

15/05/87 Monaco

1,86m - 84kg

32 Elia LEGATI

03/01/86 Fidenza (Ita)

1,88m - 84kg

15 Thomas MANGANI

29/04/87 Carpentras

1,82m - 79kg

19/08/78 Bastia

1,83m - 80kg

4 François MODESTO 2 Cédric MONGONGU 11 Patrick MÜLLER 13 Vincent MURATORI 3 Nicolas NKOULOU 14 Dario SIMIC 18 Alejandro ALONSO 7 Lucas BERNARDI

22/06/89 Kinshasa (RDC)

1,89m - 76kg

17/12/76 Genève (Sui)

1,82m - 69kg

03/08/87 Orange

1,78m - 68kg

27/03/90 Yaoundé (Cam)

1,80m - 77kg

12/11/75 Zagreb (Cro)

1,80m - 76kg

03/03/82 Buenos Aires (Arg)

1,70m - 68kg

27/09/77 Rosario (Arg)

1,72m - 69kg

18/08/88 Istres

1,74m - 65kg

15/03/89 Marseille

1,77m - 75kg

19 Jean-Jacques GOSSO

15/03/83 Abidjan (CIV)

1,77m - 75kg

35 Sani KAITA

02/05/86 Kano (Nig)

1,79m - 73kg 1,87m - 85kg 1,78m - 76kg

21 Camel MERIEM

18/10/79 Audincourt

1,74m - 70kg

26 Yohan MOLLO

1,75m - 74kg 1,77m - 81kg 1,85m - 84kg 1,82m - 76kg

02/06/89 Tema (Gha)

1,73m - 70kg

28 Djamel BAKAR

06/04/89 Marseille

1,71m - 67kg

17 Serge GAKPÉ

07/05/87 Bondy

1,77m - 79kg

27 Frédéric NIMANI

08/10/88 Marseille

1,91m - 87kg

8 Freddy ADU

10 Chu-Young PARK

10/07/85 Daegu (CDS)

1,82m - 75kg

20 Juan Pablo PINO

30/03/87 Cartagena (Col)

1,76m - 72kg

12/04/88 Marseille

1,83m - 78kg

9 Yannick SAGBO

ON M

26/11/85 Cakovec (Cro) 05/02/89 Paris

29 Distel ZOLA

S-

6 Nikola POKRIVAC

18/07/89 Martigues 18/05/80 Montevideo (Uru)

IN

5 Diego PEREZ

L PA

09/04/80 Zagreb (Cro) 02/01/84 Grenoble

S PA

23 Jerko LEKO 22 Alexandre LICATA

OTO - C L X AU N R U O

6, AVENUE DE

31 Kevin DIAZ 24 Loic DUFAU

J

n° prénom nom

TAB AC S-

Entraîneur : RICARDO

AC O

-T .+

37

79

7 77

32 68

montres AKTEO

CADEAUX • DÉCORATION • MEUBLES • LUMINAIRES

23, Rue de Millo • MONACO • Tél. : +377 97 77 15 03 colonne TOM’S COMPANY

PARTEN AIRES OF F I C I ELS


OGC NICE n° prénom nom

né le

1 David OSPINA

O - CADEA UX -

CA VE

Entraîneur : Frédéric ANTONETTI à

31/08/88 Medellin (Col)

taille-poids 1,83m - 79kg

16 Lionel LETIZI

28/05/73 Nice

1,87m - 80kg

30 Jérémie MOREAU

22/05/80 Bourges

1,87m - 78kg

- Patrick BARUL

02/10/77 Orléans

1,75m - 70kg

4 Vincent HOGNON

16/08/74 Nancy

1,83m - 75kg

5 Cédric KANTE

06/07/79 Strasbourg

1,81m - 77kg

À

RES GA CI

18 Ismaël GACE

19/09/86 St Germain en Laye 1,80m - 77kg

24 Gérald CID

17/02/83 Talence

1,88m - 78kg

25 Onyekachi APAM

30/12/86 Aba (Nig)

1,77m - 67kg

26 Cyril ROOL

15/04/75 Pertuis

1,76m - 72kg

27 Cyril JEUNECHAMP

18/12/75 Nîmes

1,77m - 68kg

6 Olivier ECHOUAFNI

13/09/72 Menton

1,84m - 71kg

8 David HELLEBUYCK 10 Mahamane TRAORE

12/05/79 Nantua

1,78m - 73kg

31/08/88 Bamako (Mal)

1,76m - 66kg

14 Emerse FAE

24/01/84 Nantes

1,74m - 71kg

15 Kafoumba COULIBALY

26/10/85 Abidjan (CIV)

1,79m - 74kg

17 Chaouki BEN SAADA

01/07/84 Bastia

1,70m - 65kg

23 Drissa DIAKITE

18/02/85 Bamako (Mal)

1,75m - 69kg

02/01/87 Lyon

1,84m - 66kg

14/04/88 Cannes

1,86m - 73kg

01/04/84 Port Gentil (Gab)

1,86m - 73kg

7 Loïc REMY 9 Anthony MODESTE 11 Eric MOULOUNGUI 19 Morisson OZOKWO

25/12/88 Enugu (Nig)

1,80m - 70kg

21 Habib BAMOGO

08/05/82 Paris

1,76m - 72kg

- Matt MOUSSILOU

01/06/82 Paris

1,82m - 76kg

- Derek ASOMOAH

01/05/81 Accra (Gha)

1,68m - 62kg

A SAISIR CENTRE BEAUSOLEIL

V EN TE • LOCAT I O N • GE S T I O N • T RA NS AC TIO N

5, rue de la Colle - Monaco T. +377 92 05 23 23 - F. +377 92 05 77 88 domus@monte-carlo.mc - www.domus.monte-carlo.mc

EL S D E L’ A S M O N AC O FC

2 PIÈCES NEUF sur plan Frais réduits / paiements échelonnés 45 m2 + 10 m2 terrasse - cave et garage

245.000 €


dYÜ[gf^aYf[]ÜY[lan] =gf\#]Ü]fÜ~†„ƒ–ÜdYÜ:D9Ü]klÜdYÜZYfim]Ü\]Üj#^#j]f[]Ü\]ÜdYÜGjaf[ahYml#Ü\]ÜDgfY[gÜ\]hmakÜ hdmkÜ\]܀‡ÜYfk‘ÜI][gffm]ÜhYjÜd]ÜjYlaf_Ü8·ÜYlljaZm#ÜhYjÜdÀY_]f[]ÜJlYf\Yj\Ü­ÜGggjkÜ©J­Gª–Ü dYÜ:D9Ü_YjYflalÜÜk]kÜ[da]flkÜ\]kÜk]jna[]kÜ`Yml]e]flÜh]jkgffYdak#k–ÜYmkkaÜZa]fÜ]fÜ afn]klakk]e]flÜim²]fÜ^afYf[]e]fl–Üim]dd]kÜim]Ükga]flÜd]kÜ]pa_]f[]kÜ\mÜ[da]fl‘ CYÜngdgfl#Ü\]Ü[gfkljmaj]Ü\]kÜj]dYlagfkÜ\mjYZd]k–ÜdÀ]plj%e]ÜjYha\al#Ü\]Üfglj]Ühjg[]kkmk \#[akagff]dÜ]lÜdYÜnYkl]Ü_Yee]Ü\]Ük]jna[]kÜg^^]jlk–ÜkgflÜd]kÜimYdal#kÜimaÜ[YjY[l#jak]flÜfglj]Ü [mdlmj]Ü\À]flj]hjak]–Ümf]Ü[mdlmj]ÜZYk#]ÜYnYflÜlgmlÜkmjÜmf]Ü[gf^aYf[]ÜY[lan]‘

€–Ü8n]fm]Ü\]ÜdYÜ:gklYÜñ܆…‡‡‡ÜDgfY[gÜñÜK#dÜ·€„„܆€Ü~‚Ü„„Ü„„ÜÜÜÜÜÜÜÜÜÜÜÜÜooo‘[eZ‘e[

dYÜ[gf^aYf[]ÜY[lan]–ÜÚÜ:D9܇‡…‘ÜKgmkÜ\jgalkÜj#k]jn#k


stats 2008-2009 Ligue 1 classement général

ASM FC / Stats joueurs nom

J

T

Mj

nom

J

T

ADRIANO

1

1

13

MODESTO

8

8 720

Mj

0

0

Pts

J

G

N

P

c diff.

ADU

5

1 113

MOLLO

1. LYON

19

8

6

1

1 12

6

+6

ALONSO

6

5 437

MONGONGU 7

5 466

2. TOULOUSE

17

8

5

2

1

6

+2

BAKAR

3

1 100

MÜLLER

0

0

BERNARDI

0

0

MURATORI

4

3 347

CUFRE

5

5 382

NIMANI

9

6 634

DIAZ

1

0

20

NKOULOU

5

5 425

DUFAU

0

0

0

PARK

5

4 370

0

p

8

0

0 0

3. MARSEILLE

16

8

4

4

0 15

8

+7

4. LE MANS

14

8

4

2

2 14

9

+5

5. BORDEAUX

14

8

4

2

2 10

7

+3

6. LILLE

14

8

4

2

2 11

9

+2

GAKPE

0

0

PEREZ

7

4 482

7. RENNES

13

8

3

4

1 11

7

+4

GOSSO

7

7 567

PINO

9

7 543

8. GRENOBLE

13

8

4

1

3

6

0

JONELEIT

0

0

0

POKRIVAC

2

2 136

1

0

10

ROMA

2

2 180

0

7 630

9. CAEN 10. NICE 11. PARIS SG

6

11

8

3

2

3 12

8

+4

KAITA

11

8

3

2

3 10

9

+1

LEGATI

0

0

RUFFIER

7

LEKO

8

8 681

SAGBO

0

0

LICATA

2

0

48

SIMIC

7

7 630

0

11

8

3

2

3

5

5

0

12. AUXERRE

10

8

3

1

4 10 11

-1

13. ST-ETIENNE

10

8

3

1

4

6

7

-1

14. AS MONACO FC

9

8

2

3

3

5

7

-2

15. NANCY

8

8

1

5

2

6

7

-1

16. VALENCIENNES

7

8

2

1

5

6 11

-5

17. NANTES

7

8

2

1

5

6 13

-7

18. LORIENT

6

8

1

3

4

5 11

-6

19. SOCHAUX

4

8

0

4

4

8 12

-4

20. LE HAVRE

4

8

1

1

6

5 12

-7

Ligue 1 les matches du jour AS MONACO FC

-

NICE

MANGANI

0

0

MERIEM

9

9 774

THURAM-ULIEN 0

0

0

ZOLA

0

0

0

J : matchs joués / T : matchs titulaires / Mj : minutes jouées

le dernier ASM FC-Nice Samedi 1er décembre 2007

ASM FC - Nice 1-1 Buts : Koller 87e pour l’ASMFC - Laslandes 90e+1 pour Nice Composition ASM FC : Roma - Adriano (Cufré), Modesto, Monsoreau, Muratori - Bernardi, Leko (Pino), Meriem, Nenê (Menez) - Piquionne, Koller

la prochaine journée (25-26/10) TOULOUSE

-

AS MONACO FC LYON

AUXERRE

-

RENNES

AUXERRE

-

BORDEAUX

-

TOULOUSE

LE HAVRE

-

VALENCIENNES

CAEN

-

GRENOBLE

LILLE

-

CAEN

LE MANS

-

NANCY

LYON

-

LILLE

NANTES

-

ST-ETIENNE

PARIS SG

-

LORIENT

SOCHAUX

-

LE HAVRE

VALENCIENNES

-

MARSEILLE

0

LORIENT

-

NANTES

MARSEILLE

-

PARIS SG

NANCY

-

SOCHAUX

NICE

-

BORDEAUX

RENNES

-

LE MANS

ST-ETIENNE

-

GRENOBLE

Prochain rendez-vous au Stade Louis II AS MONACO FC - NANCY Mercredi 29/10 à 19h

LE PROGRAMME DE MATCH OFFICIEL DE L’AS MONACO FC

05


news Les résultats des internationaux De nombreux internationaux de l’AS Monaco FC ont joué la semaine passée. Avec les Bleuets, Frédéric Nimani a remplacé en fin de match Jérémy Ménez lors des deux rencontres face à l’Allemagne (1-1 et 0-1) qui élimine la France de la course à l’Euro. La Croatie de Jerko Leko et Nikola Pokrivac a obtenu le point du match nul en Ukraine (0-0) et a largement battu Andorre mercredi dernier (4-0). Diego Perez et l’Uruguay ont été défaits par l’Argentine 2-1, tandis que Freddy Adu et les Etats-Unis l’ont facilement emporté 6-1 face à Cuba avant de s’incliner à Trinité et Tobago (1-2). Sur le continent africain, Cédric Mongongu a disputé l’intégralité de la rencontre face au Malawi mais n’a pu empêcher la défaite des siens 2-1. Sani Kaita a également joué toute la rencontre avec le Nigéria face à la Sierra Leone (victoire 4-1). Enfin, Jean-Jacques Gosso a été appelé mais n’était pas sur la feuille de match de la Côte d’Ivoire, qui a facilement dominé Madagascar 3-0.

L’ AS Monaco FC aux quatre coins des Etats-Unis L’AS Monaco FC étend sa présence aux Etats-Unis. Après le partenariat avec le Chicago Magic, l’ASM FC est désormais liée

au programme de développement du Rush Soccer, (www.rushsoccer.com) qui compte plusieurs clubs de premier plan et plus de 33 000 jeunes footballeurs dans le pays. “Nous serons désormais présents aux quatre coins des Etats-Unis, explique le Président de l’AS Monaco FC, Jérôme de Bontin. A l’Ouest avec le Colorado Rush, au Sud avec le Texas Rush, à l’Est avec le Virginia Rush et, bien sûr, dans le Midwest, avec le Chicago Magic. A travers cette implantation sur l’ensemble du territoire américain, je suis heureux de pouvoir offrir aux joueurs et membres des staffs de l’ASM FC et de son centre de formation, de nouvelles et plus larges opportunités d’échanges footballistiques et culturels”.

Yannick Sagbo de retour Très en vue pendant les matchs amicaux, Yannick Sagbo, est rétabli de son opéra-tion d’une pubalgie fin juillet. Formé au club, l’attaquant fut le meilleur buteur de l’équipe de CFA championne de France la saison passée. Puissant et véloce, Yannick revient avec une grosse motivation, et se fixe avec malice un objectif pour le moins ambitieux : “Inscrire dix buts pour ma première saison en Ligue 1”. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Diagonale n°10 est sorti ! Depuis le 10 octobre dernier, le numéro 10 de Diagonale, le magazine officiel de l’AS Monaco FC, est dans vos kiosques. Retrouvez un long entretien avec JeanJacques Gosso, les confidences du buteur coréen ChuYoung Park et un portrait du roc Stéphane Ruffier. Au fil des pages, Diagonale vous transporte également à Zagreb sur les traces de Jerko Leko, tandis que Dario Simic prend la pose et dévoile une partie de sa vie hors football. A lire aussi, l’interview du directeur du centre de formation, Frédéric Barilaro, la présentation de Nicolas Nkoulou, sans oublier celle des dernières recrues du mercato : Freddy Adu, Patrick Müller et Sani Kaita. Et bien d’autres surprises encore, comme le poster dédicacé 2008-2009… A découvrir dans ce nouveau numéro de Diagonale. B;C7=7P?D;E<<?9?;B:;B7ICED79E<9

05

LE PROGRAMME DE MATCH OFFICIEL DE L’AS MONACO FC


Dario SIMIC

life

Eloge du travail La carrière de Dario Simic est à l’image de l’homme : elle inspire le respect. La régularité de ses prestations, son palmarès impressionnant et ses 100 sélections en équipe nationale croate témoignent, si nécessaire, du professionnalisme de Dario. Pour Diagomatch, il revient sur une carrière exemplaire. A 8 ans tout juste, Dario intègre les équipes de jeunes du Dinamo Zagreb, le club phare de tout un pays. Et si son sang-froid impressionne déjà, le jeune joueur n’est pas encore fixé en défense : “J’ai joué un peu à tous les postes quand j’étais jeune, selon les besoins de l’équipe. Il n’y a finalement qu’en sénior que j’ai pris ma place définitive, en défense centrale.” Pas de temps à perdre, les étapes sont franchies avec facilité. A tel point qu’à 17 ans, il dispute ses premiers matchs en pro et devient à cette époque le plus jeune joueur de l’histoire du Dinamo à

05

évoluer en équipe première, en 1992. Avec le club de Zagreb, la période est faste, survolant le championnat national. Premières saisons et premiers trophées : champion de Croatie en 1993, 1996, 1997, 1998 et 1999, sans oublier quatre coupes nationales. Finalement, au bout de 7 années bien remplies dans son club de cœur, il se résout à grandir ailleurs, dans ces puissantes écuries qui lui font les yeux doux depuis plusieurs saisons. L’éloignement n’a pas été sans difficultés.

LE PROGRAMME DE MATCH OFFICIEL DE L’AS MONACO FC


De Milan à Milan “C’était en janvier 1999. Je venais de signer à l’Inter Milan. Je me souviens parfaitement de ce jourlà. Je laissais ma famille pour la première fois. Lorsque j’ai posé mes valises en Italie, il neigeait et je commençais déjà à compter les jours…” Fort heureusement, il n’est pas parti seul affronter le Calcio. “Ma femme, Jelena, que j’ai rencontrée à 19 ans à Zagreb, était là pour m’épauler. Un an après être arrivés à Milan, nous nous sommes mariés.” Sur le terrain aussi, l’idylle avec sa nouvelle formation ne se dément pas. En sélection nationale, le talent de cette nouvelle génération croate éclatera à la coupe du Monde 1998, où les coéquipiers de Davor Suker accrochent une brillante 3e place. Si son palmarès ne s’étoffe pas durant ses 4 saisons à l’Inter (1998-2002), Dario gagne ses galons de titulaire indiscutable et respecté en Italie. A tel point que le frère ennemi, le Milan AC, parvient à l’arracher à l’Inter en 2002. Un transfert profitable puisqu’avec le grand Milan, Dario gagne plusieurs trophées. Dès 2003, il remporte la Ligue des Champions, la coupe d’Italie et la Supercoupe d’Europe. L’année suivante, en 2004, c’est au tour du titre de champion d’Italie. Même réussite en 2007, avec à nouveau une Ligue des Champions, une Supercoupe d’Europe et une coupe du monde des clubs remportées.

Un nouveau défi en Principauté Moins utilisé lors de sa dernière saison milanaise, Dario souhaite relever un nouveau défi, la proposition de l’AS Monaco FC tombe à pic : “Après avoir passé dix ans en Italie dans deux grands clubs, l’Inter de Milan et l’AC Milan, je craignais de ne pas retrouver un projet aussi attractif et ambitieux dans un autre grand club européen. J’ai rencontré Monsieur de Bontin qui m’a convaincu de participer à ce nouveau défi. Il y a ici une dynamique, quelque chose en plus.” Attirer sur le Rocher un joueur avec une telle expérience du niveau international est une véritable aubaine, comme le confirmait le président Jérôme de Bontin : “Nous sommes aujourd’hui très heureux d’avoir la possibilité d’accueillir un joueur de talent et d’expérience comme Dario Simic à l’AS Monaco FC.” Et le joueur de confirmer dans la foulée son tempérament : “Je suis là pour apporter toutes mes qualités et mon vécu pour mener à bien les ambitions du club. Je suis très heureux de porter les couleurs du club et ce magnifique maillot. Je suis un compétiteur et je ne suis pas venu ici en vacances, ça ne fait pas partie de ma mentalité.”

Identité

14

Dario SIMIC né le 12 novembre 1975 à Zagreb (Croatie) 1,80m - 76 kg Défenseur Parcours : Dinamo Zagreb, Inter Milan, Milan AC, AS Monaco FC Palmarès : Champion de Croatie (Dinamo Zagreb en 1993, 1996, 1997, 1998, 1999), Vainqueur de la Coupe de Croatie (Dinamo Zagreb en 1994, 1996, 1997, 1998), Vainqueur de la Ligue des Champions, Vainqueur de la Coupe d’Italie et de la Super Coupe d’Europe (Milan AC en 2003), Champion d’Italie (Milan AC en 2004), Vainqueur de la Ligue des Champions, Vainqueur de la Super Coupe d’Europe et Champion du Monde des clubs (Milan AC en 2007) International croate A

En rouge et blanc, Dario a rapidement trouvé ses marques et forme aujourd’hui une doublette centrale originale et complémentaire avec le tout jeune défenseur asémiste, Nicolas Nkoulou. Confirmant sa volonté de se consacrer entièrement à son nouveau club, Dario a par ailleurs choisi de stopper sa carrière internationale en début de saison, non sans avoir fêté une 100e sélection, un record, sous les applaudissements d’un stade ému. Irréprochable sur le terrain comme en dehors, Dario a amené la plus-value d’expérience et de sérieux qu’espéraient les dirigeants. De bonne augure pour rebâtir une équipe ambitieuse et encadrer les jeunes talents.

Simic vu par Ricardo : “Un champion” “Nous avions l’objectif de recruter Dario depuis le mois de juillet, c’était un choix de longue date. C’est un joueur qui a beaucoup d’expérience. Il a joué dix ans en Italie dans deux grands clubs et nous apporte cette mentalité de gagneur. En plus de ses qualités physiques et techniques, il a l’esprit du champion. C’est très important pour notre jeune effectif.”



Diagomatch 05