Page 1

ACM68-COUV-DEF2.qxp 11/11/2016 10:05 Page1

68

AUTOMNE - HIVER 2016 R E V U E O F F I C I E L L E D E L’ A U T O M O B I L E C L U B D E M O N A C O


Projet2_Mise en page 1 30/11/2016 16:00 Page1


03190264-ACM68-001.qxp 19/10/2016 18:07 Page1


03190264-ACM68-GOUVERNANCE.qxp 09/12/2016 12:49 Page2

GOUVERNANCE AUTOMOBILE CLUB DE MONACO Suite aux élections et nominations de l’Assemblée Générale du 6 octobre 2016 $!&('#

Me Michel BOERI

('$!&('# &

Me René CLERISSI M. Michel FERRY M. Bernard RICHELMI Dr Robert SCARLOT

'$! ($')!#!$

M. André FROLLA

'$! ($')!#!$)%(#

M. Jean-Marie CONTERNO

$!&%$('$)!#!$

M. Roland MELAN

$!&%$('$)!#!$)%(#

M. Alain FICINI

%#&'('$&)

Dr. Christian CALMES M. Guy DEALEXANDRIS M. Willy DE BRUYN M. Michel DOTTA M. René ISOART M. Patrick LAMBIN

%""(&&($')!#!$

M. Christian TORNATORE

%""(&&($'&)!#!$)%(# & ($' '$)') 

M. Christophe ALLGEYER M. Jean-Michel MATAS Dr Robert SCARLOT M. Ruchdi HAJJAR



    %""(&&(%#)') (&((#')' )  ( '

M. Guy DEALEXANDRIS

%""(&&(%#)'&)#'$('&) %''&)' )' $( ')

Dr Jacques ROSSI

%""(&&(%#)$ )

M. Charles FLAUJAC

%""(&&(%#)'()

M. Michel DOTTA

%""(&&(%#)!(')

Dr Robert SCARLOT

%""(&&(%#))$% %%')

Me René CLERISSI

%""(&&(%#)%$ (')

M. Eric BARRABINO

%""(&&(%#)'#( ')

M. Renato MOSCATI

%""(&&(%#)'&) %( $'&)')%' (%#)

M. Géry MESTRE

$!))%$&)'&)%""(&&($'&)

M. Jean-Michel MATAS

$!&('# ))$(#) ')  (%#

S.E. M. Philippe NARMINO

'"$'&

M. Laurent ANSELMI M. Daniel SERDET

'"$'&))%"( !)%$#(& (%#

M. Jacques ADONTE M. Laurent ANSELMI M. Jean-Louis AUBAN M. Eric BARRABINO M. Bernard BERNABE M. Jean-Paul BERNE M. Pierre BROUILLARD M. Marco CALEGARI M. Jean-François CALMES M. Philippe CURAU M. Alain FABRI M. Charles FLAUJAC M. Jean FORTI M. Gérard GARINO M. Gérard GNUTTI M. Jean-Marie GRANA M. Jean-Marc HAIBLE M. Jacques LANTERI M. Jérôme LAUSSEURE M. Jean-Louis LECHNER M. François MAZET

Revue Officielle M. Pierre BERENGUIER M. Philippe BERENGUIER

Me Etienne LEANDRI M. Jean-Michel MATAS M. Hervé ORSINI Dr Brigitte PASQUIER M. Raoul TANGANELLI

M. Gery MESTRE M. Renato MOSCATI S.E. M. Philippe NARMINO M. Yann-Antony NOGHES M. Lionel NOGHES-MENIO M. Fabrice NOTARI M. Alain PALLANCA M. Jean-Paul PALMERO M. Alexandre PASTA M. Claude PELLERO M. Claude PLASSERAUD M. Christophe PONSET M. Nicolas PONSET Dr. Giancarlo RAFFERMI Dr. Jacques ROSSI M. Alain SACCO M. Jean-Philippe SBARRATO M. Daniel SERDET Dr. Olivier TERNO M. Alain VIVALDA


Palais Princier de Monaco - cliché Frédéric Nebinger

03190264-ACM68-003.qxp 09/12/2016 18:40 Page3


03190264-ACM68-EDITO.qxp 21/11/2016 15:06 Page4

Edito

Question de temps

À l’occasion de la Fête Nationale, seize membres du Club ont été distingués par S.A.S. le Prince Souverain, nommé au rang de Chevalier dans l’Ordre de Saint Charles ou médaillés de l’Education Physique et des Sports. Ces décorations ont été décernées en raison de leur dévouement envers le Club ou pour les services rendus lors des manifestations sportives. Bientôt sera venu l’hiver avec ses fêtes, Noël, mais aussi la fin d’une année et les espoirs qu’il convient de placer dans celle qui s’annonce. Au printemps dernier, un paysage contrasté s’offrit au regard de chacun. Des autos d'autrefois, toutes liées depuis 1929 à la fantastique histoire du Grand Prix Automobile de Monaco, faisaient face à une impressionnante tour de contrôle, sorte de beffroi des temps modernes élevé à la gloire de notre circuit, mais pas essentiellement. La Direction-Course veille sur la sécurité dans la zone des stands et sur la piste. Elle veille également sur la sécurité du public. Autant dire que cela fait appel dans tous les domaines requis à un ensemble de spécialistes parfaitement coordonnés. Depuis les années 70, nous avions le "Forrestal". Nous avons aujourd'hui une structure nouvelle, spacieuse, parfaitement équipée, qui nous permet de mieux accueillir nos invités. Le 10ème Grand Prix de Monaco Historique remporta le plus grand succès auprès d'un public de plus en plus nombreux et enthousiaste. Le 74ème Grand Prix Automobile et ses courses annexes s'accommodèrent des caprices de la météo. Un "bull" rouge entré dans l'arène s'adjugea les essais et donc "la pole" qu'il conserva longtemps devant deux étranges étoiles filantes. Course gagnée ? - Et que non pour une histoire de pneumatiques qui gomma tous ses efforts. De 2016 encore, vous est rapporté un signe pertinent des constantes avancées de la locomotion électrique. La 17ème édition chez nous des épreuves du genre a été renommée e-Rallye Monte-Carlo. Calme, silencieuse, non polluante et cependant performante, elle s'est déroulée avec succès sur plus de 1.000 km, répondant ainsi en tout point aux nécessités de demain. Car il faut bousculer son temps. Pour 2017, le 85ème Rallye Automobile Monte-Carlo vous est, en détail, présenté au fil de ces pages. Car il faut vivre avec son temps. Le 20ème Rallye Monte-Carlo Historique et son corollaire, le RMC Classique, suivront. Souvenirs, souvenirs, car il ne faut jamais oublier les temps passés. A tous, je souhaite une bonne et heureuse année et je repars en sifflotant une vieille chanson de soldat : "L'y a des cailloux sur toutes les routes, sur toutes les routes y a des chagrins"... Pierre B.

4


Photo © Jo Lillini

03190264-ACM68-EDITO.qxp 21/11/2016 15:06 Page5

5


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:35 Page6


03190264-ACM68-SOMMAIRE.qxp 30/11/2016 12:08 Page7

 R E V U E O F F I C I E L L E D E L’ A U T O M O B I L E C L U B D E M O N A C O

AUTOMNE - HIVER 2016

28 SOMMAIRE Éditorial. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4

36

70

80

Fête du Prince . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 Calendrier des épreuves 2017 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 Passation de pouvoir entre Michel Ferry et Christian Tornatore. . . 13 10e Grand Prix de Monaco Historique . . . . . . . . . . . . . 14 Inauguration de la nouvelle Direction-Course . . . . . 28 74e Grand Prix Automobile de Monaco . . . . . . . . . . . . 34 Formule Un . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 Courses annexes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 e-Rallye . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70 85e Rallye Automobile Monte-Carlo . . . . . . . . . . . . . . . 80 20e Rallye Monte-Carlo Historique . . . . . . . . . . . . . . . . 90 La prévention routière (ETEC 2016) . . . . . . . . . . . . . . . . . 99 Écurie Monaco. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101 Autour de l’ACM. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103 La vie du Club. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105 Nos licenciés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 107 Actualités du Club . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112 Les membres au gala . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114 Les dîners des membres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116 Nouveaux membres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121 Tarifs membres Grand Prix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122 Recommandé par l’Automobile Club de Monaco . . . . . 124

Photo couverture

Dans un angle de vue imaginaire, Lewis Hamilton, vainqueur du 74e Grand Prix de Formule Un, vient souligner de sa flèche d’argent, les verrières et la façade ouest de la nouvelle Direction-Course.

105

LE

AC O

ON M

+377 97 98 40 00 multiprint@multiprint.mc www.multiprint.mc

é ET

MULTIPRINT MONACO

EUR BR ISS EV RN

. S. D E S. A

Editeur : Automobile Club de Monaco 23, boulevard Albert 1er BP 464 98012 Monaco cedex +377 93 15 26 00 Conception - Impression • Régie publicitaire :

FO U

90

(Photos (©) Michaël Alesi et Jean-Marc Folleté)

P RI

E NCE D

Dépôt légal à Monaco : décembre 2016

La reproduction, même partielle, des textes, dessins et photographies publiés dans ACM est interdite.

7


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:35 Page8


03190264-ACM68-FETE-PRINCE.qxp 16/11/2016 12:00 Page9

^ Fete du Prince Samedi 19 novembre 2016 Au titre de l’Automobile Club de Monaco, S.A.S Le Prince Souverain a honoré les Membres suivants :

Chevalier dans l’Ordre de Saint-Charles M. Olivier ANTOINE

Médaille de l’Éducation Physique et des Sports Médaille en Argent M. Gilles BOUDIAS M. Bernard BRACONI M. Antonio RIVELLO

Médaille en Bronze M. François ARDISSON M. Christophe BERNABO M. Frédéric COTTALORDA M. François DONATO Mme Mireille GHIGLIONE Pr. Yves LAMBERT M. Marc LEROY-REMY M. Eddy MARANGONI Dr Claude MIESTELMAN M. Guillaume MOTILLON M. Richard MULLER M. Thierry TASSONE

9


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 29/11/2016 16:49 Page10


03190264-ACM68-CALENDRIER.qxp_Mise en page 1 30/11/2016 12:51 Page11


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:35 Page12


Photo © JM Folleté

03190264-ACM68-FERRY-TORNATORE.qxp 06/12/2016 16:22 Page13

Passation de pouvoir entre Michel Ferry, Directeur des Grands Prix, membre de la Commission Formule 1 de la FIA, tout nouvellement élu à la Vice-Présidence de l’Automobile Club de Monaco, et Christian Tornatore, qui lui succède au poste de Commissaire Général de l’ACM dont il était adjoint depuis de nombreuses années.

13


03190264-ACM68-GPH10.qxp 28/11/2016 10:23 Page14


Un Grand Prix historique... ment moderne

10

PRIX DE MONACO HISTORIQUE e GRAND du 13 au 15 mai 2016

Photo © M Alesi

03190264-ACM68-GPH10.qxp 28/11/2016 10:23 Page15


03190264-ACM68-GPH10.qxp 28/11/2016 10:24 Page16

10e GRAND PRIX DE MONACO HISTORIQUE

e mercredi 11 mai, pendant que débutaient les opérations de contrôle technique, 235 concurrents venus du Monde entier remplissaient petit à petit les paddocks mis en place sur le quai Antoine Ier, impatients de retrouver les circonvolutions du circuit monégasque.

L

Photo © JM Folleté

Comme chaque année à pareille époque, la Principauté finissait de revêtir ses atours les plus sportifs. Plus du tiers du circuit avait été refait à neuf, tandis que la nouvelle Direction Course érigée en quinze jours à peine, n‘avait pas manqué d’attiser la curiosité des passants. En début de soirée, ce mercredi, S.A.S. le Prince Souverain Albert II, accompagné de S.E. M. Serge Telle, Ministre d’Etat, et de M. Patrice Cellario, Conseiller de Gouvernement – Ministre de l’Intérieur, était accueilli par le Président et le Comité Directeur de l’ACM pour l’inauguration officielle de ces nouvelles installations. Ainsi, deux semaines avant la Formule Un, le Grand Prix Historique allait avoir le privilège d’être observé, contrôlé, coordonné, commandé, dirigé, depuis ce superbe vaisseau amiral de verre et d’acier.

D’ailleurs, les photographes, armés de leurs Reflex numériques « full frame » rivalisant de pixels à coup de millions, furent les premiers à profiter de ce cadrage inédit. Les essais qualificatifs avaient été programmés le vendredi 13 mai après-midi et toute la journée du samedi. Pendant ces deux premiers jours, la météo fut incertaine. Les multiples apparitions de la pluie ne vinrent cependant pas altérer la motivation des pilotes et leur envie d’en découdre sur ce ruban d’asphalte noir de jais ou par endroits à peine grisé.

Photo © M Alesi

Les belles carrosseries ne se laissèrent pas longtemps intimider par tant de modernité. Dès la sortie des stands, quelques secondes avant que d’intrépides pilotes ne leur lâchent la bride, une à une, elles offrirent leur plus beau profil aux surprenants reflets des larges verrières de la nouvelle Direction Course.

S.A.S. le Prince Albert II s’entretient avec S.A.R. le Prince Joachim du Danemark

16


03190264-ACM68-GPH10.qxp 28/11/2016 10:24 Page17

10e GRAND PRIX DE MONACO HISTORIQUE

Les spectateurs, quant à eux, eurent le choix de se risquer à l’averse ou bien rester au sec sans pour autant ne rien perdre du spectacle. Car, en effet, Monaco Channel retransmettait toutes les séances d’essais et les courses en direct. Sur le canal local bien sûr, mais surtout en « streaming » sur le web. La magie d’Internet opéra, et les images d’une compétition automobile hors du commun, dans un décor unique au monde, furent en quelques millisecondes mises à disposition de plus d’un milliard de « webspectateurs ». Photo © M Alesi

Les courses se déroulèrent le dimanche, cette fois sous un soleil radieux. Les spectateurs, y compris ceux que le temps maussade de la veille aurait pu décourager, se retrouvèrent fort nombreux dans les tribunes pour admirer les bolides.

Deux Shadow DN3 (1974)

Au cours de cette magnifique journée, à six reprises, chacun retint son souffle à l’extinction des feux rouges jusqu’au passage de Sainte Dévote ; le regard tantôt dirigé vers la piste, tantôt vers l’un des écrans géants ; les dents serrées en cas de choc ; espérant un dépassement ou au contraire une résistance. Passionnés et curieux apprécièrent le fabuleux spectacle donné par ces autos de légende et leurs talentueux pilotes : les freinages sur le fil, les trajectoires à la corde et la belle musique des mécaniques résonnant dans l’amphithéâtre du Port Hercule. Pour tous, un retour vers le passé et pour beaucoup, un saut à pieds joints dans les souvenirs. « God Save the Queen » retentit à cinq reprises pour les cinq vainqueurs britanniques, avant de laisser la dernière note au pilote italien, licencié à Monaco, Alex Caffi. Ainsi, le rideau se referma pour deux ans sur la 10e édition d’un Grand Prix créé en 1997 pour commémorer le 700e anniversaire de la dynastie des Grimaldi.

Merci à tous et rendez-vous en 2018 ! Philippe Bérenguier

17

Photo © M Alesi

Au début de l’histoire, il n’était prévu qu’une édition unique, mais à l’orée du nouveau siècle, avec l’assentiment des Princes Souverains, l’Automobile Club de Monaco poursuivit l’aventure. Une réussite partagée par les pilotes et leurs mécaniciens, les médias, les spectateurs de tous âges, les Carabiniers du Prince, les Sapeurs Pompiers, la Sûreté Publique, la Croix-Rouge, les partenaires de l’ACM, et les nombreux bénévoles, au dévouement si indispensable à la parfaite organisation de nos épreuves.


03190264-ACM68-GPH10.qxp 28/11/2016 10:24 Page18

Photo © M Alesi

Photo © M Alesi

Photo © M Alesi

10e GRAND PRIX DE MONACO HISTORIQUE

Photo © JM Folleté

SERIE

Pas de course, mais une parade pour la série A

18

Voitures de course d’avant-guerre


03190264-ACM68-GPH10.qxp 28/11/2016 10:25 Page19

10e GRAND PRIX DE MONACO HISTORIQUE

SERIE

Photo © JM Folleté

Voitures de Grand Prix F1 et F2, construites avant 1961

Photo © JM Folleté

Photo © JM Folleté

1er Tony Wood - Tec-Mec F415 (1959)

2e Julian Bronson - Scarab F1 (1960) 3e Roger Wills - Lotus 16 (1958)

Photo © JM Folleté

1er Tony Wood 2nd Julian Bronson 3ème Roger Wills

19


03190264-ACM68-GPH10.qxp 28/11/2016 10:25 Page20

10e GRAND PRIX DE MONACO HISTORIQUE

Photo © JM Folleté

SERIE

Photo © JM Folleté

Photo © JM Folleté

1er Chris Ward Jaguar type C (1952)

Voitures de Sport ayant couru de 1952 à 1955 inclus

3e Till Bechtolsheimer - Allard J2 (1950)

2e Frederic Wakeman Cooper Jaguar T38 (1955)

Photo © JM Folleté

1er Chris Ward 2nd Frederic Wakeman 3ème Till Bechtolsheimer

20


ACM68-ENCART-SECOND.qxp_Mise en page 1 10/11/2016 10:24 Page1


ACM68-ENCART-SECOND.qxp_Mise en page 1 10/11/2016 10:24 Page2


ACM68-ENCART-SECOND.qxp_Mise en page 1 10/11/2016 10:24 Page3


ACM68-ENCART-SECOND.qxp_Mise en page 1 10/11/2016 10:24 Page4


03190264-ACM68-GPH10.qxp 28/11/2016 10:25 Page21

10e GRAND PRIX DE MONACO HISTORIQUE

SERIE

Photo © JM Folleté

Formule Junior à moteur avant 1958 - 1960

2e Christian Traber - Lola Mk2 (1960)

Photo © JM Folleté

Photo © JM Folleté

1er Jonathon Hughes - Lola Mk2 (1960)

3e Ray Mallock - U2 Mk2 (1960)

Photo © JM Folleté

1er Jonathon Hughes 2nd Christian Traber 3ème Ray Mallock

21


03190264-ACM68-GPH10.qxp 28/11/2016 10:26 Page22

10e GRAND PRIX DE MONACO HISTORIQUE

Photo © JM Folleté

SERIE

Voiture de Grand Prix F1 1500 cc (1961-1965)

Photo © JM Folleté

Photo © JM Folleté

1er Andy Middlehurst - Lotus 25 Climax (1962)

2e Joseph Colasacco - Ferrari 1512 (1964)

3e Dan Collins - Lotus 21 Climax (1961)

Photo © JM Folleté

1er Andy Middlehurst 2nd Joseph Colasacco 3ème Dan Collins

22


03190264-ACM68-GPH10.qxp 28/11/2016 10:26 Page23

10e GRAND PRIX DE MONACO HISTORIQUE

Voiture de Grand Prix F1 (1966-1972)

Photo © JM Folleté

SERIE

Photo © JM Folleté

Photo © JM Folleté

1er Stuart Hall - McLaren M19A (1971)

2e Max Smith-Hilliard - Surtees TS9B (1971)

3e Charles Nearburg - Brabham BT33 (1970)

Photo © JM Folleté

1er Stuart Hall 2nd Max Smith-Hilliard 3ème Charles Nearburg

23


03190264-ACM68-GPH10.qxp 28/11/2016 10:27 Page24

10e GRAND PRIX DE MONACO HISTORIQUE

Photo © JM Folleté

SERIE

Voiture de Grand Prix F1 (1973-1976)

Photo © JM Folleté

Photo © JM Folleté

1er Alex Caffi - Ensign N176 (1976)

2e Katsuaki Kubota - March 761 (1976)

3e Joe Twyman - Shadow DN8 (1976)

Photo © JM Folleté

1er Alex Caffi 2nd Katsuaki Kubota 3ème Joe Twyman

24


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:35 Page25


03190264-ACM68-GALA-HISTO.qxp 29/11/2016 13:19 Page26

Photos © JM Folleté et Corinne Gow

10e GRAND PRIX DE MONACO HISTORIQUE

GALA M. Karl-Friedrich Scheufele remet une montre Chopard aux heureux Vainqueurs

Le Marquis & la Marquise Sigfredo di Canossa, Mme Michel Boeri et Mme Michel Dotta

M. & Mme Karl-Friedrich Scheufele, M. Jacky Ickx et Dr Brigitte Pasquier

M. Patrice Cellario, Lt-Cl & Mme Tony Varo et Lt-Cl Norbert Fassiaux

Podium du Xème Grand Prix de Monaco Historique

26


03190264-ACM68-GALA-HISTO.qxp 29/11/2016 13:19 Page27

10e GRAND PRIX DE MONACO HISTORIQUE

Me Michel Boeri & Mme Michel Dotta S.E. M. Jacques Boisson, Mme Michel Boeri et M. Patrice Cellario

Mme Lepa Radunovic & M. le Consul Nicolas Vasic Table de Gala du X ème Grand Prix de Monaco Historique

Photos © JM Folleté et Corinne Gow

S.E. M. Jacques Boisson & Me Michel Boeri

27


03190264-ACM68-NOUVELLE-DC-V2.qxp 29/11/2016 13:23 Page28


La Nouvelle Direction-Course Inaugurée par S.A.S. le Prince Albert II, le 11 mai 2016

Photo © M Alesi

03190264-ACM68-NOUVELLE-DC-V2.qxp 29/11/2016 13:23 Page29


03190264-ACM68-NOUVELLE-DC-V2.qxp 29/11/2016 13:23 Page30

Photo © M Alesi

LA NOUVELLE DIRECTION-COURSE

Photo © M Alesi

Photo © M Alesi

S.A.S. le Prince Albert II lance le compte à rebours

Photo © M Alesi

La terrasse panoramique du 4ème étage a une surface de 330m2

Le PC course

30


03190264-ACM68-NOUVELLE-DC-V2.qxp 29/11/2016 13:23 Page31

© Elyss.com

LA NOUVELLE DIRECTION-COURSE

Les études préalables ont duré 8 mois, 830 plans ont été réalisés. Durée de fabrication : 6 mois, 12.000 heures de travail en usine.

© Elyss.com

Photo © M Alesi

Le blason qui couvre en partie la terrasse panoramique est constitué d’une structure gonflée à l’air, conçue pour résister à des vents de 130km/h.

60 modules assemblés. 800 boulons de même diamètre permettent d’assembler les modules entre eux. 70 trajets en camions pour la livraison.

31


03190264-ACM68-NOUVELLE-DC-V2.qxp 29/11/2016 13:23 Page32

Photo © M Alesi

© Elyss.com

LA NOUVELLE DIRECTION-COURSE

Au RdC se trouvent notamment la salle de briefing des pilotes et la régie qui gère les images internes à l’ensemble du circuit. Toutes les installations techniques sont surveillées par ordinateur. Le second étage accueille la Direction-Course ainsi que des bureaux, dont celui du Président de la FIA.

Dans les locaux intérieurs, l’isolation thermique et phonique a été particulièrement soignée.

Photo © M Alesi

450m de canalisations assurent la distribution de l’eau réfrigérée nécessaire à la climatisation Air/eau respectueuse de l’environnement.

Les canalisations et le câblage sont intégrés dans les planchers. Photo © M Alesi

35 km de câbles sont déployés, dont 18 de fibres optiques. 750 connecteurs informatiques assurent la continuité du câblage entre les modules et la jonction avec les équipements.

32


03190264-ACM68-NOUVELLE-DC-V2.qxp 29/11/2016 13:23 Page33

© Elyss.com

LA NOUVELLE DIRECTION-COURSE

La surface occupée au sol est la même qu’avant : 371 m2.

Photo © JM Folleté

Surface totale des locaux : 1570 m2

Poids de la structure acier : 320 tonnes La tour peut accueillir 700 personnes.

Photo © M Alesi

Photo © JM Folleté

Poids total en exploitation : 530 tonnes

L’ensemble de l’ouvrage est parasismique, tout en étant montable et démontable à souhait.

© Elyss.com

Durée nécessaire pour le montage : 2 semaines ; pour le démontage : 1 semaine.

Un système de détection incendie particulièrement innovant a été installé dans tous les locaux.

Concepteur et ingénierie : Elyss Décoration : Olivier Antoine Construction : Sté Bodard ACM Sport & Marketing, Polymetal, Telis, Climatis, Exepub Brillant, les Ateliers du Bois, ont apporté leurs compétences techniques pour l’équipement de la tour.

33


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:29 Page34


Des ultras violets… comme s’il en pleuvait

Photo © Jean Marc Folleté

03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:30 Page35

e GRAND PRIX DE MONACO

74

du jeudi 26 au dimanche 29 mai 2016


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:30 Page36

Photo © Jean Marc Folleté

FORMULE 1

Max Verstappen dans le virage Massenet epuis 1929 et sa toute première édition, le Grand Prix Automobile de Monaco est un trophée prestigieux que tous les pilotes espèrent un jour pouvoir accrocher à leur palmarès. A la veille de ces quatre jours d’émotions intenses, qui chaque année attirent les regards du monde entier, six pilotes, au moins, pouvaient s’imaginer en légitime vainqueur de cette 74e édition.

Après la permutation de Sotchi, les ailes icariennes de Max Verstappen avaient résisté à la chaleur du soleil catalan. Red Bull avait retrouvé le chemin de la victoire, mais Daniel Ricciardo qui allait être doté par Renault d’un moteur « upgradé », avait une revanche certaine à prendre sur son nouveau coéquipier.

D

Chez Mercedes enfin, le résultat de l’an dernier mais également le déroulement du Grand Prix d’Espagne, auraient pu laisser imaginer des motivations, disons plus exacerbées, plus sanguines, voire clairement fratricides. Officiellement, il régnait dans l’équipe une ambiance des plus sereines...

L’équipe Ferrari se disait forte d’une nouvelle voiture, bien plus compétitive qu’en 2015, Kimi Raikonnen occupait d’ailleurs la seconde place du Championnat du Monde des Pilotes. Sebastian Vettel annonça même que cette nouvelle auto regroupait toutes les qualités requises pour gagner sur le circuit monégasque. Un succès que la Scuderia avait rencontré pour la dernière fois en 2001, avec Michaël Schumacher.

36

Photo © Michaël Alesi

Photo © Michaël Alesi

Tiens, remontons justement quelque peu le temps afin de mieux comprendre l’humeur de ces six pilotes :


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:30 Page37

Nous sommes alors le dimanche 15 mai 2016, il est 13h59. Sur le circuit de Barcelone, la pression monte. Les couvertures chauffantes viennent d’être retirées des pneus. En première ligne, la Mercedes n°44 puis la n°6 précédent les Red Bull et les Ferrari, les autres binômes suivent, en ordre dispersé… Classique. Rapidement, les équipes de mécaniciens s’effacent de la grille de départ, emportant leur matériel. Les moteurs se font entendre, tour de formation. Nico Rosberg sait qu’il s’approche des neuf victoires consécutives, un des records dont son compatriote Sebastian Vettel est titulaire. C’est simple, depuis le Mexique en 2015, Rosberg a tout raflé. S’il gagne ici, Monaco pourrait être sa 9ème victoire d’affilée ; un rêve de champion à portée de volant. Extinction des feux, les bolides s’élancent à plein régime, au bout des 730 mètres de ligne droite, à l’entrée du premier virage, une trajectoire large permet à Nico Rosberg de conserver plus de vitesse que son coéquipier, il

Sebastian Vettel s’empare de la tête. La réaction de Lewis Hamilton ne se fait pas attendre, bien décidé à reprendre les commandes, le britannique tente une manœuvre particulièrement risquée, roule dans le gazon et perd le contrôle de sa Mercedes ; à la trentième seconde de course, les deux flèches d’argent se retrouvent plantées dans le gravier… Game over. La partie n’est évidemment pas terminée pour tout le monde et 66 tours plus tard, Max Verstappen, qui a su résister à Kimi Raikonnen et à Daniel Ricciardo, devient à 18 ans ¾ , le plus jeune pilote ayant remporté un Grand Prix de Formule Un ; record jusque-là détenu par… Sebastian Vettel*. De toute évidence, au lendemain d’un Grand Prix d’Espagne, cette année fort tumultueux, Monaco serait l’occasion parfaite, comme on dit, de remettre les pendules à l’heure... * En 2008, Sebastian Vettel remporta le Grand Prix d’Italie à l’âge de 21 ans, 2 mois et 11 jours.

Photo © Michaël Alesi

Photo © Philippe Magoni

FORMULE 1


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:30 Page38

Photo © Michaël Alesi

FORMULE 1

Lewis Hamilton

Essais Libres La première séance d’essais libres était programmée le jeudi matin en ouverture. Le beau temps était au rendez-vous. Les conditions semblaient idéales pour tester immédiatement le tout dernier pneu mis à disposition des équipes par Pirelli : l’ultra-tendre à liseré violet. Le manufacturier unique de la F1 depuis 2011 avait annoncé que la première sortie en compétition de ces pneumatiques développés pour les circuits étroits et sinueux devait être attendue à Monaco. La parole donnée avait été tenue et le choix judicieux, le succès fut certain.

Le samedi matin, lors de la dernière heure d’essais libres, ces améliorations notables ne firent que se confirmer et bien que personne ne réalisa un tour plus rapide que celui de Ricciardo le jeudi, Vettel, Hamilton et Rosberg l’avaient rejoint sous les 1:15.000. Verstappen n’en était vraiment pas loin. Légèrement en retrait, Raikonnen semblait en panne de performance, pendant que Force India et Toro Rosso pouvaient espérer tirer leur épingle du jeu.

Dès cette première session, les temps réalisés furent similaires à ceux des qualifications de 2015. Lewis Hamilton effectua le meilleur tour en 1:15.537 à 159,037 Km/h de moyenne.

Photo © Stefan C. Schmid

Au cours de la séance de l’après-midi, Daniel Ricciardo fut le plus rapide. Un an auparavant, avec un tour en 1:14.607, il eût enlevé la pole position de près d’une demi seconde.

Daniel Ricciardo, second à l’arrivée

38


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:30 Page39

FORMULE 1

Qualifying Session Preliminary Classification POS NO NAME

ENTRANT

Q1

LAPS

PERCENT

TIME OF DAY

Q2

LAPS TIME OF DAY

Q3

LAPS TIME OF DAY

1

3 D. RICCIARDO

Red Bull Racing

1:14.912

5 100.404 14:13:58

1:14.357 8 14:47:32

1:13.622 8 15:02:12

2

6 N. ROSBERG

Mercedes AMG Petronas F1 Team

1:14.873

8 100.352 14:10:34

1:14.043 8 14:50:34

1:13.791 8 15:10:30

3 44 L. HAMILTON

Mercedes AMG Petronas F1 Team

1:14.826

8 100.289 14:13:07

1:14.056 7 14:39:33

1:13.942 6 15:10:20

4

Scuderia Ferrari

1:14.610

7 100.000 14:13:15

1:14.318 8 14:48:45

1:14.552 8 15:02:32

5 27 N. HULKENBERG

Sahara Force India F1 Team

1:15.333 11 100.969 14:25:30

1:14.989 7 14:40:07

1:14.726 7 15:08:48

6

Scuderia Ferrari

1:15.499

8 101.191 14:13:11

1:14.789 9 14:50:13

1:14.732 8 15:02:37

7 55 C. SAINZ

Scuderia Toro Rosso

1:15.467

6 101.148 14:14:13

1:14.805 9 14:39:23

1:14.749 8 15:09:55

8 11 S. PEREZ

Sahara Force India F1 Team

1:15.328 11 100.962 14:26:58

1:14.937 9 14:50:44

1:14.902 8 15:10:36

9 26 D. KVYAT

Scuderia Toro Rosso

1:15.384

6 101.037 14:11:18

1:14.794 9 14:41:56

1:15.273 8 15:09:43

10 14 F. ALONSO

McLaren Honda

1:15.504

8 101.198 14:27:45

1:15.107 10 14:40:00

1:15.363 8 15:10:41

11 77 V. BOTTAS

Williams Martini Racing

1:15.521 10 101.221 14:24:21

1:15.273 5 14:47:09

12 21 E. GUTIERREZ

Haas F1 Team

1:15.592 12 101.316 14:25:09

1:15.293 10 14:50:26

13 22 J. BUTTON

McLaren Honda

1:15.554

5 101.265 14:11:01

1:15.352 10 14:50:38

14 19 F. MASSA

Williams Martini Racing

1:15.710 13 101.474 14:25:33

1:15.385 6 14:45:58

15

Haas F1 Team

1:15.465 12 101.145 14:27:55

1:15.571 10 14:39:56

16 20 K. MAGNUSSEN

Renault Sport F1 Team

1:16.253 12 102.202 14:25:16

1:16.058 10 14:50:52

17

Sauber F1 Team

1:16.299 12 102.263 14:24:53

18 30 J. PALMER

Renault Sport F1 Team

1:16.586 12 102.648 14:25:28

19 88 R. HARYANTO

Manor Racing MRT

1:17.295 12 103.598 14:25:21

20 94 P. WEHRLEIN

Manor Racing MRT

1:17.452 12 103.809 14:10:52

33 M. VERSTAPPEN

Red Bull Racing

1:22.467

12 F. NASR

Sauber F1 Team

5 S. VETTEL

7 K. RAIKKONEN

8 R. GROSJEAN

9 M. ERICSSON

DNS

3 110.530 14:14:22 1

QUALIFYING CRITERIA

1:19.832

107.000

POLE POSITION LAP

3 D. RICCIARDO

Red Bull Racing

1:13.622

163.174 KPH

FASTEST LAP OVERALL

3 D. RICCIARDO

Red Bull Racing

1:13.622

163.174 KPH

Essais Qualificatifs Après plusieurs semaines de discussion entre les pilotes, les écuries et les instances dirigeantes de la F1, les modalités de déroulement de la séance d’essais qualificatifs étaient finalement redevenues celles que nous connaissions depuis quelques années déjà. Ainsi, une première partie (Q1) d’une durée de 18 minutes, à l’issue de laquelle les six pilotes les moins rapides sur un tour seraient éliminés et qui dans l’ordre des temps réalisés se positionneraient sur les trois © dernières lignes de la grille de départ, puis, une seconde partie (Q2) de 15 minutes au bout de laquelle la même sanction s’appliquerait et enfin, la Q3 disputée sur 12 minutes, par les dix rescapés et qui conditionnerait les cinq premières lignes de la grille de départ. Q1 : dans la première minute, le panache de fumée que laissait échapper le moteur de Nasr à la sortie du tunnel, lui enleva toute possibilité de poursuivre davantage. Il stoppa sa Sauber le long du Quai Kennedy. La séance fut interrompue le temps que la grue fasse son office. Quelques

instants plus tard, c’est Verstappen, en survirage, qui heurta le rail à la sortie de la Piscine. Là encore, la Red Bull fut dégagée par la voie des airs. Le drapeau rouge fut à nouveau brandi, le temps de nettoyer la piste. Les deux jeunes pilotes, n’ayant pas pu effectuer un tour chronométré, prendraient le départ du Grand Prix depuis les stands. A la fin de la Q1, Nasr, Verstappen, Wehrlein, Haryanto, Palmer et Ericsson furent éliminés. Q2 : sûr de lui, Rosberg joua d’entrée avec les limites : il passa très près du rail dans les « S » de la piscine, juste après le plongeur. Si près qu’il crut même avoir touché. Ressorti des stands pour tester sa voiture, il inscrivit son nom sur la première ligne du tableau des temps réalisés, à l’instant même où le Directeur de Course agitait le drapeau à damier, comme si nous étions en fin de Q3... Bottas, Gutièrrez, Button, Massa, Grosjean et Magnussen s’arrêtèrent là.

39


Photo © Stefan C. Schmid

Q3 : le début de cette dernière et décisive session fut animé d’un coup de théâtre : à peine sorti de son stand pour rejoindre la piste, Hamilton immobilisa sa Mercedes au bout de la Pit Lane, se plaignant d’un problème de puissance. Les mécaniciens accoururent. Quand il put reprendre la piste, environ la moitié des 12 minutes de qualification s‘était écoulée. Avec un chrono record de 1:13.622, Ricciardo tenait la pole position, Rosberg, à l’attaque, venait d’enlever sa seconde place à Vettel. Hamilton s’engagea à la poursuite des millièmes de secondes. Apparemment sans grande conviction jusque dans les derniers instants de la séance où, retrouvant sans doute les qualités de sa voiture, il grilla à son tour la politesse à Vettel et se hissa donc en troisième position. Suivaient Hulkenberg sur Force India et sur la seconde Ferrari, Raikonnen, qui fut sanctionné de 5 places sur la grille à la suite d’un changement prématuré de sa boîte de vitesses.

Photo © Michaël Alesi

03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:30 Page40

Sergio Perez, troisième sur le podium

Provisional Starting Grid POLE POSITION

3 D. RICCIARDO

2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22

6 N. ROSBERG

Mercedes AMG Petronas F1 Team

5 S. VETTEL

Scuderia Ferrari

55 C. SAINZ

Scuderia Toro Rosso

26 D. KVYAT

Scuderia Toro Rosso

77 V. BOTTAS

Williams Martini Racing

21 E. GUTIERREZ Haas F1 Team

19 F. MASSA

Williams Martini Racing

20 K. MAGNUSSEN

Renault Sport F1 Team

30 J. PALMER

Renault Sport F1 Team

94 P. WEHRLEIN

Manor Racing MRT

1:13.622

1

44 L. HAMILTON

1:13.942

3

27 N. HULKENBERG

1:14.726

5

11 S. PEREZ

1:14.902

7

14 F. ALONSO

1:15.363

9

1:14.732

11

1:15.352

13

8 R. GROSJEAN

1:15.571

15

9 M. ERICSSON

1:16.299

17

88 R. HARYANTO

1:17.295

19

33 M. VERSTAPPEN

1:22.467

21

Red Bull Racing

1:13.791 Mercedes AMG Petronas F1 Team

1:14.552 Sahara Force India F1 Team

1:14.749 Sahara Force India F1 Team

1:15.273 McLaren Honda

1:15.273 7 K. RAIKKONEN * Scuderia Ferrari

1:15.293 22 J. BUTTON

McLaren Honda

1:15.385 Haas F1 Team

1:16.058 Sauber F1 Team

1:16.586 Manor Racing MRT

1:17.452 Red Bull Racing

12 F. NASR

Sauber F1 Team

Cars 33 & 12 - Permitted to start - Stewards' document nos. 24 & 26 * PENALTIES

Car 7 - 5 place grid penalty - Replacement Gearbox - Stewards' document no. 20

40


Photo © Philippe Magoni

03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:30 Page41


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:30 Page42

Photo © Jean Marc Folleté

FORMULE 1

La Course

LL.AA.SS. le Prince Albert II et la Princesse Charlène ouvrent le circuit dans une Toyota Mirai fonctionnant à l’hydrogène

Le dimanche 29 mai, le Port Hercule, le Casino et les Spélugues furent réveillés d’un sommeil certainement bien trop court, par le bruit des moteurs de la Porsche Supercup. Déjà, les premiers trains express régionaux avaient débarqué, en gare de Monaco, leurs cohortes de spectateurs pressés de rejoindre sinon leur place de tribune, au moins les abords du circuit, histoire de se replonger dans l’atmosphère enivrante et si unique de notre Grand Prix. Soudain, cette foule enthousiaste venue de tous les horizons s’agita. Dans un mouvement si synchrone que l’on aurait pu croire à une chorégraphie, les capuches furent remontées et les parapluies ouverts… Il pleuvait.

Photo © Jean Marc Folleté

Pour la première fois de sa carrière en Formule Un, Daniel Ricciardo occupait la pole position d’un Grand Prix. Cette place, le pilote australien l’avait en fait déjà tenue à Monaco.

C’était il y a six ans, au volant d’une Renault 3.5 avec laquelle il remporta la course… de quoi le mettre en confiance. En début d’après-midi, la pluie était toujours présente et la piste entièrement détrempée. Le Directeur de Course ordonna un départ derrière le Safety-Car. Il fallut ronger son frein jusqu’à l’entame du 8e tour. Daniel Ricciardo profita de sa position de leader pour prendre une légère avance sur Nico Rosberg et Lewis Hamilton. Mais cette liberté retrouvée fut éphémère et ne dura pas un tour. Jolyon Palmer venait de heurter assez durement le rail au bout du boulevard Albert Ier, brisant le train avant de sa Renault et finissant sa course au pied de Sainte Dévote. Il n’était pas blessé mais il fallait nettoyer la piste. Les drapeaux verts furent immédiatement remplacés par les jaunes plus un « virtual safety car », jusqu’au milieu du tour 10.

Première pole position en F1 pour Daniel Ricciardo


Photo © Stefan C. Schmid

03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:30 Page43

La Renault de Jolyon Palmer rapidement évacuée au passage de Lewis Hamilton et Sebastian Vettel

Au tour 11, Kimi Räikkönen glissa dans les Spélugues et choisit de continuer malgré l’aileron avant coincé sous le châssis de la Ferrari, provoquant un peu de confusion avant le Portier et beaucoup d’étincelles sous le tunnel ; finalement, il abandonna dans l’échappatoire de la Chicane. Pendant que Lewis Hamilton accentuait sa pression sur son coéquipier Nico Rosberg, la piste commençait à sécher un peu et plusieurs pilotes, dont Sebastian Vettel qui occupait alors la quatrième place, s’arrêtèrent aux stands pour monter des pneus « intermédiaires » . Au tour 16, Nico Rosberg céda en laissant passer Lewis Hamilton qui était clairement plus rapide. Daniel Ricciardo disposait alors d’une quinzaine de secondes d’avance sur les Mercedes. Au quart de la course, les premiers, dans l’ordre : Daniel Ricciardo, Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Carlos Sainz, Sergio Perez et Felipe Massa, étaient les seuls à ne pas avoir changé les pneus « pluie » pour des « intermédiaires ». Felipe Massa se trouvait de plus en plus dangereusement talonné par Sebastian Vettel, évidemment plus rapide. Parmi les six de tête, Nico Rosberg s’arrêta le premier à son stand au tour 20, suivi de Felipe Massa, les autres firent de même dans les trois tours suivants, sauf Lewis Hamilton qui avait vraisemblablement une autre idée en tête et s’en tenait à profiter d’un leadership qui lui avait été servi sur un plateau. La piste séchait maintenant rapidement, d’autant plus vite que le soleil était enfin de retour. Attendre suffisamment pour passer directement en slicks, telle devait être la stratégie de Lewis Hamilton, mais la remontée de Daniel Ricciardo semblait inexorable et au tour 30, ce dernier fut en mesure de porter ses premières attaques. Au tour suivant, Lewis Hamilton s’arrêta. Ce devait être le bon moment, puisque quasiment tous les pilotes s’arrêtèrent pour passer en slicks dans ce même tour ou celui d’après.

Cinq moteurs, onze écuries, vingt-deux pilotes • MERCEDES PU106C MERCEDES AMG PETRONAS 44 Lewis HAMILTON, 31 ans - Grande-Bretagne 6 Nico ROSBERG, 30 ans - Allemagne WILLIAMS MARTINI RACING 19 Felipe MASSA, 35 ans - Brésil 77 Valtteri BOTTAS, 26 ans - Finlande SAHARA FORCE INDIA 11 Sergio PEREZ, 26 ans - Mexique 27 Nico HULKENBERG, 28 ans - Allemagne MANOR RACING 94 Pascal WEHRLEIN, 21 ans - Allemagne 88 Rio HARYANTO, 23 ans - Indonésie • FERRARI 059/4 SCUDERIA FERRARI 5 Sebastian VETTEL, 28 ans - Allemagne 7 Kimi RAIKKONEN, 36 ans - Finlande SCUDERIA TORO ROSSO 26 Daniil KVYAT, 22 ans - Russie 55 Carlos SAINZ Jr, 21 ans - Espagne SAUBER F1 TEAM 9 Marcus ERICSSON, 25 ans - Suède 12 Felipe NASR, 23 ans - Brésil HAAS F1 TEAM 8 Romain GROSJEAN, 30 ans - France 21 Esteban GUTIERREZ, 24 ans - Mexique • RENAULT RE16 RENAULT 20 Kevin MAGNUSSEN, 23 ans - Danemark 30 Jolyon PALMER, 25 ans - Grande-Bretagne • TAG HEUER (base Renault RE16) RED BULL RACING 3 Daniel RICCIARDO, 26 ans - Australie 33 Max VERSTAPPEN, 18 ans - Pays-Bas • HONDA RA616H MC LAREN HONDA 4 Fernando ALONSO, 34 ans - Espagne 22 Jenson BUTTON, 36 ans - Grande-Bretagne


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:30 Page44

Photo © Michaël Alesi

FORMULE 1

Photo © Stefan C. Schmid

Temps maussade pour Nico Rosberg

Lewis Hamilton talonné par Daniel Ricciardo

44


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:30 Page45

Photo © Stefan C. Schmid

FORMULE 1

Nico Hulkenberg prend son élan derrière Nico Rosberg Lewis Hamilton et Nico Rosberg avaient opté pour les nouveaux pneus violets « ultra-tendres ». Chez Red Bull, le choix des gommes n’avait sans doute pas été arrêté lorsqu’un tour plus tard, Daniel Ricciardo s’arrêta. Ce fut un grand moment de cafouillage et d’hésitation, les pneus préparés n’étaient pas ceux attendus par le pilote, chaque équipier avait une roue dans les mains semblant ne pas savoir ce qu’il y avait à faire… Un temps précieux fut perdu. Finalement, Ricciardo ressortit équipé de pneus « super-tendres », trop tard, il était bel et bien second. Mauvaise série pour Red Bull, quand quelques minutes plus tard, Max Verstappen alla frotter sa voiture contre le rail côté droit du virage Massenet. Il abandonna après avoir réussi l’exploit d’être remonté de la 21e à la 9e place du classement dans une belle série de dépassements, pour le plus grand plaisir des spectateurs. A la mi-course, les cinq premiers étaient : Hamilton, Ricciardo, Perez, Vettel et Alonso, Rosberg occupait la sixième place, suivi de Hulkenberg. Malgré plusieurs tentatives de dépassement, Daniel Ricciardo ne parvenait pas à reprendre le commandement à Lewis

Hamilton qui, il faut le dire, ne manifestait pas la moindre intention de se laisser faire. D’autres duels animèrent cette dernière partie de course. Dans l’équipe Sauber, la lutte entre Felipe Nasr et Marcus Ericsson leur fut fatale, après qu’ils se soient heurtés dans le virage de la Rascasse. Nico Rosberg réussit à doubler Fernando Alonso à la sortie du tunnel, mais contraint dans sa manœuvre de couper la Chicane, il rendit sa place au pilote espagnol. Sebastian Vettel effectua une belle remontée sur Sergio Perez et faillit même y laisser des plumes, au même endroit que Max Verstappen. Les gouttes du départ n’entamèrent pas la distance de la course, qui se termina au bout des 78 tours prévus au programme. Lewis Hamilton, heureux, remportait le Grand Prix de Monaco pour la seconde fois et surtout, prenait sa revanche sur 2015. Daniel Ricciardo finissait second avec sans doute un peu d’amertume pour ce qu’il s’était passé lors de son arrêt aux stands. Sergio Perez était 3e, Sebastian Vettel 4e, suivaient ensuite Fernando Alonso et Nico… Hulkenberg. Le pilote allemand avait osé, sous le drapeau à damier, ravir la sixième place et deux points, à son compatriote, leader du Championnat du Monde !

45


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:30 Page46

FORMULE 1

Photo © Jean Marc Folleté

Tous les pilotes effectuèrent le traditionnel tour d’honneur devant les drapeaux multicolores agités par les Commissaires, un hommage réciproque, tandis que les bateaux jouaient de leurs cornes pour saluer les Champions, le nombreux public des tribunes applaudissait debout et, dans un mouvement si synchrone que l’on aurait pu croire à une chorégraphie, les capuches furent remontées et les parapluies ouverts… Il pleuvait, à nouveau. Philippe Bérenguier

« Si tu peux l’imaginer, tu peux le réaliser.... »

Race Preliminary Classification after 78 Laps - 260.286 Kms POS NO DRIVER

NAT

ENTRANT

LAPS

TIME

1 44 L. HAMILTON

GBR

Mercedes AMG Petronas F1 Team

78

1:59:29.133

2

3 D. RICCIARDO

GAP

AUS

Red Bull Racing

78

1:59:36.385

7.252

3 11 S. PEREZ

MEX

Sahara Force India F1 Team

78

1:59:42.958

13.825

4

GER

Scuderia Ferrari

78

1:59:44.979

15.846

5 14 F. ALONSO

ESP

McLaren Honda

78

2:00:54.209

85.076

6 27 N. HULKENBERG

GER

Sahara Force India F1 Team

78

2:01:02.132

92.999

7

GER

Mercedes AMG Petronas F1 Team

78

2:01:02.423

93.290

8 55 C. SAINZ

ESP

Scuderia Toro Rosso

77

1:59:30.797

1 LAP

9 22 J. BUTTON

5 S. VETTEL

6 N. ROSBERG

KPH

6.573 2.021 69.230 7.923 0.291 1 LAP

17.386

BEST

LAP

130.703

1:17.939

71

130.571

1:18.294

67

130.451

1:18.446

64

130.415

1:18.005

62

129.170

1:19.170

72

129.029

1:19.232

74

129.024

1:18.763

74

128.997

1:18.519

70

128.685

1:19.670

66

128.620

1:19.213

69

127.649

1:19.131

69

127.490

1:19.223

66

125.982

1:20.219

65

125.674

1:20.372

60

123.782

1:19.868

70

GBR

McLaren Honda

77

1:59:48.183

1 LAP

10 19 F. MASSA

BRA

Williams Martini Racing

77

1:59:51.819

1 LAP

11 21 E. GUTIERREZ

MEX

Haas F1 Team

77

2:00:46.520

1 LAP

12 77 V. BOTTAS *

FIN

Williams Martini Racing

77

2:00:55.595

1 LAP

13

FRA

Haas F1 Team

76

2:00:47.073

2 LAPS

14 94 P. WEHRLEIN *

GER

Manor Racing MRT

76

2:01:04.804

2 LAPS

15 88 R. HARYANTO

INA

Manor Racing MRT

74

1:59:41.780

4 LAPS

SWE

Sauber F1 Team

51

1:26:41.143

DNF

117.795

1:21.342

51

12 F. NASR

BRA

Sauber F1 Team

48

1:22:30.289

DNF

116.484

1:21.889

46

33 M. VERSTAPPEN

NED

Red Bull Racing

34

59:42.672

DNF

114.006

1:26.563

34

20 K. MAGNUSSEN

DEN

Renault Sport F1 Team

32

59:18.315

DNF

108.034

1:29.802

27

26 D. KVYAT

RUS

Scuderia Toro Rosso

18

36:32.192

DNF

98.639

1:37.895

14

FIN

Scuderia Ferrari

10

21:12.395

DNF

94.414

1:47.149

10

GBR

Renault Sport F1 Team

7

15:38.240

DNF

89.627

1:58.474

2

1:17.939 on lap 71

154.135

8 R. GROSJEAN

3.636 54.701 9.075 1 LAP

17.731 2 LAPS

NOT CLASSIFIED

9 M. ERICSSON

7 K. RAIKKONEN 30 J. PALMER

FASTEST LAP

44 L. HAMILTON

GBR

Mercedes AMG Petronas F1 Team

* PENALTIES

Car 94 - 10 second time penalty - Did not stay above the minimum time set by FIA ICU under the VSC - Stewards' document no. 43 Car 94 - 10 second time penalty - Ignoring blue flags - Stewards' document no. 44 Car 77 - 10 second time penalty - Causing a collision - Stewards' document no. 47

46


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:35 Page47


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:30 Page48

Photo © M Alesi

74e GRAND PRIX DE MONACO

A MBIANCE


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:30 Page49

74e GRAND PRIX DE MONACO


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:31 Page50

74e GRAND PRIX DE MONACO

Photo © M Alesi

Photo © P Magoni

A MBIANCE

Photo © M Alesi

Photo © M Alesi

Jorge Lorenzo, triple Champion du Monde de Moto GP

Jean Todt, Président de la FIA

50

Photo © P Magoni

Photo © JM Folleté

Sebastian Vettel, concentré


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:31 Page51

Photo © JM Folleté

Photo © M Alesi

74e GRAND PRIX DE MONACO

Patrick Dempsey

Photo © M Alesi

Photo © P Magoni

Flavio Briatore

Photo © M Alesi

Photo © JM Folleté

Daniel Elena et Carlos Sainz

Tony Parker

51


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:31 Page52

74e GRAND PRIX DE MONACO

Une des nombreuses animations du MGP live à la Place d’Armes

Photo © JM Folleté

Photo © JM Folleté

Photo © M Alesi

Bain de foule à la Place d’Armes pour Nico Rosberg

« If you can imagine it… you can achieve it. If you can dream it, you can become it. » (W.A. Ward) : Hamilton’s lucky charm

Photo © P Magoni

Photo © JM Folleté

Photo © JM Folleté

A MBIANCE

Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Justin Bieber félicite Lewis Hamilton

52


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:32 Page53

Photo © M Alesi

Photo © P Magoni

74e GRAND PRIX DE MONACO

Photo © P Magoni

Daniel Ricciardo avec ses fans

Photo © JM Folleté

Devant l’Epi d’Or, les chapeaux se vendront-ils comme des petits pains ?

Photo © M Alesi

Photo © P Magoni

Chris Bosh, (NBA Miami Heat) et son épouse Adrienne Williams Bosh

53


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:32 Page54

74e GRAND PRIX DE MONACO

Photo © M Alesi

A MBIANCE

Photo © JM Folleté

Jean Alesi

Photo © JM Folleté

Photo © M Alesi

L’actrice américaine Gabrielle Union et son mari Dwyane Wade (NBA Miami Heat, maintenant au Chicago Bulls)

Photo © P Magoni

Photo © M Alesi

« ça va beaucoup mieux » pour le Docteur Michel Cymes

La chasse aux autographes est ouverte

54

Tender to…


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:32 Page55

Photo © M Alesi

Photo © JM Folleté

74e GRAND PRIX DE MONACO

Hirotoshi Honda et son épouse

Photo © M Alesi

Photo © JM Folleté

Lewis Hamilton : «cheese »

Photo © P Magoni

« Monaco Grand Prix »

Claudio Ranieri, entraineur de l’équipe de football anglaise de Leicester City avec laquelle il a remporté en 2016 le championnat de «Premier League»

55


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:32 Page56

Photos © P Magoni

74e GRAND PRIX DE MONACO

P ORTFOLIO

Premier Grand Prix de Formule Un pour le photographe Philippe Magoni qui, à cette occasion, a réalisé pour ce numéro 68 une série de clichés en noir et blanc.


03190264-ACM68-GPF1.qxp 29/11/2016 13:32 Page57

74e GRAND PRIX DE MONACO

57


COURSES ANNEXES

03190264-ACM68-COURSES-ANNEXES.qxp 28/11/2016 14:01 Page58


Quand jeunesse peut...

Photo © M Alesi

03190264-ACM68-COURSES-ANNEXES.qxp 28/11/2016 14:01 Page59


03190264-ACM68-COURSES-ANNEXES.qxp 28/11/2016 14:01 Page60

Photo © P Magoni

COURSES ANNEXES

Mauvais week-end pour Pierre Gasly

ans l‘esprit commun, en tout cas celui des spectateurs éclairés et des observateurs avertis du sport automobile, quiconque aspire à tenir un jour le volant d’une Formule Un ne peut, sans énormes difficultés, s’affranchir des voies consacrées pour atteindre cet objectif.

D

Pour s’en persuader, il n’y a qu’à voir le torrent de remarques et de mises en garde, qui s’est abattu sur Lance Stroll, depuis l’annonce de son arrivée chez Williams dès 2017. Le jeune pilote canadien, tout de même Champion d’Europe de Formule 3 en titre, ne s’est en effet aligné ni en GP2, ni en Formule Renault, ni dans une autre des catégories attendues.

Cette année, en GP2, Sergey Sirotkin et Norman Nato s’illustrèrent particulièrement. D’abord, lors des qualifications dont ils signèrent les meilleurs temps, puis encore davantage pendant la course 1, où ils se livrèrent une bataille féroce jusqu’au 22e tour. Le pilote russe qui n’avait quasiment pas laissé un seul instant de répit à Nato, leader depuis le départ, arriva alors trop vite dans le second « S » de la piscine et ne put rattraper sa voiture qui alla taper les rails devant « la Brasserie ». Débarrassé de cet entreprenant rival, le français semblait avoir course gagnée. Pourtant, à la suite d’un trop long arrêt aux stands, il se fit surprendre par Artem Markelov qui, profitant des multiples incidents qui avaient émaillé la course, allait réussir l’exploit magnifique de s’être hissé d’une 15e place sur la grille de départ à celle de vainqueur.

Photo © P Magoni

Il est vrai qu’en 2005, le premier championnat GP2 series fut remporté par Nico Rosberg ; il s’était classé 3e à Monaco, deux places devant Heikki Kovalainen. Depuis, c’est près d’une trentaine de pilotes, qui à la suite d’une ou plusieurs saisons remarquables dans le baquet d’une GP2, ont couru au moins un Grand Prix dans celui d’une F1. Parmi eux, le très regretté Jules Bianchi.

Matteo Cairoli à l’attaque pour remporter les qualifications

60


03190264-ACM68-COURSES-ANNEXES.qxp 28/11/2016 14:01 Page61

COURSES ANNEXES

Le « sprint » du lendemain ne connut pas de tels bouleversements, Nobuharu Matsushita, classé 9e le vendredi, partit en pole position pour arriver… premier, avec même une avance certaine sur ses poursuivants.

Photo © JM Folleté

S’adressant à des pilotes plus jeunes, les monoplaces de la Formule Renault 2.0 avaient remplacé les 3,5 litres, non reconduites en 2016. Dans sa version actuelle, ce championnat existe en fait depuis 2005. Felipe Massa, que Lance Stroll va remplacer chez Williams, ainsi que Valtteri Bottas, son futur coéquipier, ont fait leurs premières armes en Formule Renault 2 litres.

La roue récalcitrante qui coûtera la victoire à Norman Nato

Contrairement aux autres circuits, où les pilotes s’affrontent sur deux ou trois courses, une seule, chez nous, d’une durée de 25 minutes plus 1 tour, aura son vainqueur de la manche monégasque. Or, cette année, une pluie battante s’était invitée dès le départ de la course, entrainant une suite d’accrochages qui aboutirent à 15 minutes, à peine plus, de confrontation… sportive.

Un peu plus tôt dans la matinée, les concurrents de la Porsche Supercup avaient dû également affronter une pluie soutenue qui ne fit que s’amplifier au fur et à mesure de la course. Le drapeau rouge fut sorti dans le dernier tour afin de sécuriser pilotes et commissaires suite à de nombreux accrochages sur une piste détrempée. Matteo Cairoli, meilleur temps des essais qualificatifs, remporta la coupe.

C’est le français Sacha Fenestraz qui réussit le mieux l’exercice. Après avoir réalisé le troisième temps des qualifications, il bénéficia des pénalités infligées à Lando Norris et Ferdinand Habsburg. Ainsi, s’élançant de la pole position, pour deux tours derrière le safety-car en raison de la météo, il remporta cette première course monégasque de Renault 2.0 à 88,64 km/h de moyenne.

Nous vîmes ainsi s’imposer un pilote âgé de 19 ans, l’un des plus jeunes engagés dans cette discipline habituellement plutôt dominée par des pilotes expérimentés. Comme quoi, en sport automobile, le talent et l’audace de la jeunesse peuvent aussi triompher.

Photo © P Magoni

Photo © JM Folleté

Philippe Bérenguier

Un baptême pluvieux pour les FR2.0

61


03190264-ACM68-COURSES-ANNEXES.qxp 28/11/2016 14:02 Page62

Photo © SC Schmid

GP2 SERIES





N°10 Artem Markelov

Race 1 Preliminary Classification after 40 Laps - 133.480 Kms * POS NO

1 P 2 3 4 5 6 7 8 9 10

DRIVER

NAT

ENTRANT

LAPS

TIME

RUS

RUSSIAN TIME

40

FRA

Racing Engineering

40

GBR

MP Motorsport

40

5 A. LYNN

GBR

DAMS

40

7 M. EVANS

NZL

Pertamina Campos Racing

40

1:01:27.183 TIME 1:01:28.724 1:01:30.370 1:01:35.422 1:01:38.906 1:01:42.208 1:01:47.220 1:01:48.336 1:01:48.765 1:01:49.526

10 A. MARKELOV D NATO 3 N.

22 O. ROWLAND

9 R. MARCIELLO

ITA

RUSSIAN TIME

40

20 A. GIOVINAZZI

ITA

PREMA Racing

40

19 M. KIRCHHOFER

GER

Carlin

40

1 N. MATSUSHITA

JPN

ART Grand Prix

40

NED

MP Motorsport

40

23 D. DE JONG

GAP

GAP 1.541 3.187 8.239 11.723 15.025 20.037 21.153 21.582 22.343

KPH

1.646 5.052 3.484 3.302 5.012 1.116 0.429 0.761 0.990

130.323 KPH 130.269 130.211 130.033 129.910 129.794 129.619 129.580 129.565 129.538

BEST

1:22.017 BEST 1:22.658 1:22.554 1:22.446 1:22.712 1:22.619 1:22.700 1:22.794 1:22.702 1:22.393

LAP

34 28 29 8 31 31 27 32 29 32

Photo © JM Folleté

Photo © JM Folleté

* Résultats complets sur www.acm.mc

N°22 Oliver Rowland

Photo © JM Folleté

N°3 Norman Nato

62


03190264-ACM68-COURSES-ANNEXES.qxp 28/11/2016 14:02 Page63

Photo © SC Schmid

Photo © SC Schmid

GP2 SERIES





N°1 Nobuharu Matsushita

Race 2 Preliminary Classification after 30 Laps - 100.110 Kms POS NO

1 P 2 3 4 5 6 7 8 9 10

NAT

ENTRANT

1 N. MATSUSHITA

DRIVER

JPN

ART Grand Prix

LAPS

30

D 19 M. KIRCHHOFER

GER

Carlin

30

9 R. MARCIELLO

ITA

RUSSIAN TIME

30

7 M. EVANS

NZL

Pertamina Campos Racing

30

5 A. LYNN

GBR

DAMS

30

3 N. NATO

FRA

Racing Engineering

30

22 O. ROWLAND

GBR

MP Motorsport

30

10 A. MARKELOV

RUS

RUSSIAN TIME

30

12 A. PIC

FRA

Rapax

30

18 S. CANAMASAS

ESP

Carlin

30

TIME

41:59.392 TIME 42:13.052 42:14.845 42:20.286 42:31.952 42:32.430 42:32.986 42:33.266 42:36.169 42:47.038

GAP

GAP 13.660 1.793 15.453 5.441 20.894 11.666 32.560 0.478 33.038 0.556 33.594 0.280 33.874 2.903 36.777 10.869 47.646 6.645

KPH

143.048 KPH 142.277 142.176 141.872 141.223 141.197 141.166 141.150 140.990 140.393

* BEST

1:21.554 BEST 1:22.771 1:22.322 1:22.679 1:22.110 1:21.607 1:23.019 1:22.067 1:22.108 1:22.833

LAP

28 7 30 6 6 25 15 29 7 28

Photo © JM Folleté

Photo © JM Folleté

* Résultats complets sur www.acm.mc

N°19 Marvin Kirchhöfer

Photo © JM Folleté

N°9 Raffaele Marciello

63


03190264-ACM68-COURSES-ANNEXES.qxp 28/11/2016 14:03 Page64





 



  



Photo © SC Schmid

Formula Renault SERIES 2.0

  N°11 Sacha Fenestraz



* "

9 */"

 .

 )  *4"

 *

")

 *

")/!

$

1" "



* "!!"

, * ,

/!

*)"

:/

4" -"

;/

/""

"  1





 





5



>>?8

&>7

7?





  



   :;

5



'8

>>?&8

&>

>?8

@@

!"#$ %

;

6 :



5

& 

'5&

>>?8>

&>7

>?8



7

#'$(($) ((*



 < =:



5

&

'7>8

>>?8

&8@

>?>



@

+,! -*



01=



5



'>@

>>?@>

&78@

>?>





./( 0



01=



5

&&

'@85>

>>?@

&&>

>?8





12  %





5

 

'&5

>>?5

&@

5?75





3'($

:;



5

 &

'88>@

>>?@

&

5?



8

522- )!

:;

 6 :



5

&

'5>

>>?5

&7

5?

&



6/2 )( $



 6 :



5



'>7

>>?

&@>&

?8

  < =: 01=



 

  sur www.acm.mc * Résultats complets













 













 

















 







  







 



  

  







Photo © JM Folleté





4-

Photo © JM Folleté



  < =:

*

 !

 





 

  





















 



N°33 Max Defourny

Photo © SC Schmid

N°62 Ferdinand Habsburg

64


03190264-ACM68-COURSES-ANNEXES.qxp 28/11/2016 14:03 Page65

Photo © JM Folleté

Porsche Mobil 1 Supercup

N°7 Matteo Cairoli

Race Provisional Classification after 14 Laps - 46.718 Kms * POS NO P

DRIVER

ENTRANT

LAPS

TIME

GAP

  





  K. BACHLER

  







   







  B. BARKER

  







  M. JAMINET

  







  C. ENGELHART

 







  J. SCHMIDT

   







    







  







  







D

 M. CAIROLI  M. AMMERMUELLER

 R. LUKAS

  S. PALETTE   P. REES 

GAP

       

LAP





















































KPH



BEST



BEST

Photo © M Alesi

Photo © SC Schmid

* Résultats complets sur www.acm.mc

KPH



N°1 Michael Ammermüller

Photo © JM Folleté

N°31 Klaus Bachler

65


03190264-ACM68-GALA-F1.qxp 30/11/2016 12:37 Page66

74e GRAND PRIX DE MONACO

Photos © JM Folleté et Corinne Gow

GALA

Honneurs à Sir Jackie Stewart Obe

Le Général David Galtier, Mme Michel Boeri & le Vice-Amiral Yves Joly

66


03190264-ACM68-GALA-F1.qxp 30/11/2016 12:37 Page67

74e GRAND PRIX DE MONACO

Jeunesse, chic et glamour

Mme Corinne Maugee & M. Stéphane Gateau

Photos © JM Folleté et Corinne Gow

Feux d'artifices lors de la soirée de Gala du 74e Grand Prix F1 de Monaco

M. Michel Lacoste, Mme Ruchdi Hajjar & M. Nicolas Vasic

67


03190264-ACM68-GALA-F1.qxp 30/11/2016 12:37 Page68

74e GRAND PRIX DE MONACO

GALA

Photos © JM Folleté et Corinne Gow

Mme Hadelin de la Tour du Pin & le Général David Galtier

S.A.R. la Princesse Camilla de Bourbon des deux Siciles & S.E. M. Serge Telle

68


03190264-ACM68-GALA-F1.qxp 30/11/2016 12:37 Page69

Photos © JM Folleté et Corinne Gow

74e GRAND PRIX DE MONACO

S.A.R. la Princesse Eleonora de Yougoslavie & M e Michel Boeri

S.E. M. Hadelin de la Tour du Pin, Mme Serge TELLE & S.A.R. le Prince Charles de Bourbon des deux Siciles

69


Photo © Jo Lillini

03190264-ACM68-RMCZENN.qxp 29/11/2016 14:11 Page70


03190264-ACM68-RMCZENN.qxp 29/11/2016 14:11 Page71

A la recherche du temps perdu

e-RALLYE MONTE-CARLO du 12 au 16 octobre 2016


03190264-ACM68-RMCZENN.qxp 29/11/2016 14:11 Page72

Photo © Jo Lillini

e-RALLYE MONTE-CARLO

Georges Marsan et Jacques Pastor, Toyota Murai

«

n 1881, l'électricien Gustave Trouvé utilisa des accumulateurs comme source de courant pour actionner un tricycle. La vitesse obtenue fut assez faible : 12 kilomètres à l'heure environ, mais c'était un début, et c'est de là que l’on peut faire partir l'Histoire de l'automobilisme électrique, entré aujourd'hui dans le domaine des choses usuelles.

E

Dès lors l'élan était donné, d'autant plus que le problème de la transmission de la force à distance par l'électricité s'élucidait de plus en plus, grâce aux efforts de savants comme Marcel Deprez, Gisbert Kapp, Alfred Cornu, et de

nombreux industriels devinant l'avenir réservé à ces questions encore si neuves. Déjà on était en possession de plusieurs solutions sanctionnées par l'expérience : le transport du courant aux véhicules par une ligne aérienne, avec retour par la voie ferrée elle-même, et l'autonomie complète de ces véhicules grâce à la présence d'une batterie d'accumulateurs, rechargée à intervalles déterminés. On n'avait plus qu’à perfectionner ces méthodes, à les simplifier, les rendre plus économiques et plus sûres, et surtout à étendre le plus possible l'efficacité de ce mode de traction en le rendant possible et pratique pour les plus longs trajets. Et l'on peut dire que ce programme a été depuis amplement rempli !

Photo © Jo Lillini

»

Kia Soul EV devant les grilles du Château de Fontainebleau

72


03190264-ACM68-RMCZENN.qxp 29/11/2016 14:11 Page73

e-RALLYE MONTE-CARLO

… « Amplement rempli ! » ; il s’agit bien des mots utilisés par l’ingénieur, inventeur et écrivain polygraphe, Henry de Graffigny. Ces lignes sont un extrait du chapitre premier de son ouvrage de vulgarisation scientifique intitulé « La locomotion électrique », qui fut publié en…1907. Certes, Henry de Graffigny avait la réputation d’être un optimiste, extrêmement enthousiasmé par les progrès de son époque, en particulier ceux réalisés, ou ceux qui pourraient l’être grâce à l’électricité. Louis-Ferdinand Céline, qui l’avait un temps côtoyé, s’en inspira même pour créer l’inventeur farfelu de son roman « Mort à crédit ». Il n’en demeure pas moins que la lecture du chapitre consacré aux véhicules autonomes, carrément appelés « Electromobiles », nous renseigne sur le fonctionnement du moteur hybride, du générateur embarqué, de la récupération d’énergie, du frein moteur électrique, des stations de recharge... Bref, tout ou presque avait été inventé et bel et bien utilisé au début du XXème siècle.

en train de supplanter le pétrole et ses dérivés sur le marché de l’éclairage. On ne peut dès lors s’empêcher d’imaginer le rôle joué par les compagnies pétrolières américaines ; les Etats Unis sont déjà à l’époque le premier pays producteur au Monde ; pour financer la mise au point et l’industrialisation qui permettra d’imposer au plus vite le moteur à explosion, faisant basculer une Europe encore hégémonique vers une dépendance à l’or noir qui s’amplifiera avec la décolonisation. Cela étant dit, il faut tout de même bien avouer que nous avons pris et prenons encore beaucoup de plaisir avec nos belles carrosseries à moteur « tonnant », mais là n’est pas le sujet. Vingt années étaient passées depuis les balbutiements électriques du 1er Rallye Monte Carlo des Energies Nouvelles auquel le Rallye Monte Carlo Zero Emission No Noise fut associé en 2010 ; le Comité d’Organisation de l’ACM souhaitait désormais proposer aux voitures « propres », une épreuve bien plus ambitieuse.

Photo © Jo Lillini

Bien entendu, toutes ces innovations ne demandaient qu’à être perfectionnées, l’électricité en plein essor était d’ailleurs

Le célèbre escalier en fer à cheval

73


03190264-ACM68-RMCZENN.qxp 29/11/2016 14:11 Page74

Photo © Jo Lillini

e-RALLYE MONTE-CARLO

Romain Rollin et Laurent Chareyre, Tesla Roadster 2.5

Mercredi 12 octobre 2016 Départ de l’étape 1 : Château de Fontainebleau – Alès (750 km environ) • 1 BMW i3 • 1 Citroën Berlingo Electric • 4 Kia Soul EV • 3 Nissan Leaf • 8 Renault Zoé • 5 Tesla S • 1 Tesla Roadster • 4 Volkswagen e-Golf • 1 Volkswagen e-UP

C’est ainsi qu’au matin du mercredi 12 octobre 2016, 34 équipages se retrouvèrent à Fontainebleau avec la ferme intention de rejoindre la Principauté de Monaco et prêts à démontrer que l’on peut aujourd’hui traverser la France, en limitant l’émission de CO2 à la quantité expirée par les passagers durant le voyage.

Dans la cour d’Honneur de l’imposant château séculaire, le majestueux escalier en fer à cheval construit par Louis XIII, qui avait connu les attelages d’au moins six rois de France et deux empereurs, et qui inspira Louis Ier pour le Palais Princier de Monaco, avait au bas de ses marches, quelquesuns des carrosses les plus modernes de notre tout jeune siècle.

Soit, vingt-huit voitures électriques à batteries rechargeables. • 3 Toyota Mirai à hydrogène fonctionnant grâce à l’électricité produite par une pile à combustible. Et, • 3 Renault Kangoo ZE by Symbio Fcell cumulant les deux technologies.

La Toyota Murai de Georges Marsan et Jacques Pastor fait le plein d’hydrogène

74

Photo © Jo Lillini

Exit donc les hydrocarbures, condition sine qua none pour s’engager dans cette compétition.


03190264-ACM68-RMCZENN.qxp 29/11/2016 14:11 Page75

Photo © Jo Lillini

e-RALLYE MONTE-CARLO

Jean-Pierre Ballet et Serge Lombard, Kia Soul EV

Les concurrents avaient été équipés d’un « Tripy », dispositif GPS de navigation qui permet d’effectuer contrôles et chronométrages. Pour cette première étape, ils étaient toutefois libres de choisir le parcours et les points de ravitaillement. Tous avaient également été informés qu’un parc de rechargement aussi bien électrique qu’en hydrogène serait ouvert à Alès le lendemain en fin de journée… Il ne restait plus qu’à y arriver ! Bien entendu, les grandes cartes répertoriant les stations de charge électrique disponibles sur Internet avaient dû être

très attentivement étudiées et les petites cartes, magnétiques, « sésames » souvent indispensables pour pouvoir brancher son véhicule, avaient été soigneusement préparées. Mais, nul n’était à l’abri d’une borne défectueuse ou trop sollicitée et les plans établis pouvaient se retrouver vite remis en cause. Pour ceux roulant à l’hydrogène c’était un petit peu différent. Aucune station de distribution publique n’existe actuellement sur le territoire français, qui doit compter bien moins d’une dizaine de stations privatives, un camion ravitailleur précédait les équipages. Il faut dire qu’il s’agissait bel et bien d’une première. Jamais une voiture à hydrogène n’avait encore emprunté les routes de France sur une si longue distance. Quoi qu’il en soit, sans polluer et en silence, les concurrents arrivèrent à l’heure au rendez vous fixé sur la place de l’Hôtel de Ville d’Alès. IIs en repartirent dès 13h30 en direction du Pôle Mécanique Alès Cévennes, pour une zone de régularité un peu particulière.

Groo Flaaten et Adriana Karembeu, Renault Zoé ZE40

75

Photo © Jo Lillini

A 14h00, à bord d’une Toyota Mirai, Georges Marsan, Maire de Monaco, et son adjoint aux sports, Jacques Pastor, furent les premiers à franchir la lourde grille napoléonienne pour prendre la route en direction d’Alès, dans le Gard. Puis, minute après minute, tous quittèrent ce lieu chargé d’Histoire que l’on appela aussi cour des Adieux... en souvenir d’un autre voyage vers la Méditerranée.


03190264-ACM68-RMCZENN.qxp 29/11/2016 14:11 Page76

e-RALLYE MONTE-CARLO Vendredi 14 octobre 2016 ZRA et départ de l’étape 2 : Alès – Monaco (350 km environ) Le Pôle Mécanique Alès Cévennes met à la disposition des amateurs et professionnels des sports mécaniques, auto, moto et karting, pas moins de six circuits déployés sur 90 hectares. C’est sur les 1.820 mètres de la boucle extérieure du circuit typé « rallye asphalte » que se déroula la ZRA, en prologue aux trois zones de régularité programmées sur les 350 kilomètres d’itinéraire vers Monaco. Les concurrents eurent à effectuer un tour de reconnaissance, puis deux tours chronométrés à une vitesse moyenne imposée. Le meilleur des deux tours étant retenu pour établir un premier Classement Général Provisoire. Ils furent sept équipages, représentant 6 modèles de voiture différents, à effectuer au moins un tour en exactement 3’01’’, soit le temps idéal. Une très grande majorité des concurrents se sortirent plutôt bien de cette épreuve puisqu’au delà des sept premiers, 17 se trouvaient ex æquo à la huitième place avec une seule seconde de pénalité.

Si bien qu’à l’issue de cette étape, faisant écho à l’appellation de ce type de compétition, c’est bien l’équipage le plus régulier qui s’empara de la tête du Classement Général Partiel. Ainsi, le matin du samedi 15 octobre, au pied du Fort Antoine, sous un beau ciel assurément azuréen, Jean-Pierre Ballet et Serge Lombard, qui avaient successivement emmené leur Kia Soul en 5e, 2nde, et 5e position, ne cachaient pas leur satisfaction d’être en tête du Rallye. Heureux et soulagés d’avoir réussi à conclure cette seconde étape, malgré des conditions météorologiques compliquées et l’impérieuse nécessité de trouver un point de recharge tous les cent à cent-vingt kilomètres. Heureux également de repartir le soir pour la dernière étape, sur les routes mythiques du Monte-Carlo WRC. Christophe Ponset et Serge Pastor sur Renault Zoé occupaient la seconde place, suivis sur une Toyota Mirai, d’Artur Prusak et Thierry Benchetrit, à seulement 4 petits points de la Kia.

Photo © Jo Lillini

La suite fut plus compliquée et les points pour chaque seconde d’avance ou de retard commencèrent à se cumuler

dès la ZR1 entre Fontvieille et Eyguires. La moisson continua avec 12 chronométrages intermédiaires équitablement répartis entre la ZR2, Manosque - Montmeyan, et la ZR3 de Régusse à Draguignan, le tout sous une météo capricieuse allant jusqu’à se libérer par moments de quelques averses soutenues.

La BMW i3 de Piotr Moson et Jérémie Delran, en cours de chargement à Monaco

76


03190264-ACM68-RMCZENN.qxp 29/11/2016 14:11 Page77

Photo © Jo Lillini

e-RALLYE MONTE-CARLO

Photo © Jo Lillini

Photo © Jo Lillini

Adriana Karembeu, navigatrice du seul équipage 100% féminin

Christophe Ponset et Serge Pastor, Renault Zoé (version 240km) aux couleurs de la Mairie de Monaco

77


03190264-ACM68-RMCZENN.qxp 29/11/2016 14:11 Page78

Photo © Jo Lillini

e-RALLYE MONTE-CARLO

Photo © Jo Lillini

Greg et Yves Munier devant l’ACM avant de s’engager pour la dernière nuit.

Alexandre Stricher et Michael Torregrossa, forts des 400km d’autonomie de leur Renault Zoé ZE40, se sont payé le luxe de faire un détour par le Lac de Devesset pour rejoindre Alès par les routes du « Monte »

78


03190264-ACM68-RMCZENN.qxp 29/11/2016 14:11 Page79

e-RALLYE MONTE-CARLO

Samedi 15 octobre 2016 Etape 3 : Monaco – Monaco (110 km environ) Cette ultime étape, intégralement disputée à la nuit tombée, tradition oblige, était composée de trois tests de régularité qui s’enchaînaient : la ZR4 entre Monti et Lucéram immédiatement suivie de la ZR5 de Lucéram à Moulinet, par le Col de Turini, puis de la ZR6 entre Moulinet et Sospel. Fidèle à sa réputation, dans tous les formats de rallyes organisés par l’ACM, cette dernière nuit ne fut pas une promenade de santé. D’ailleurs, seuls deux équipages ne se virent pas infliger de pénalités pour une autre raison qu’une avance ou un retard de quelques secondes sur leur temps idéal.

Ils étaient 34 à prendre le départ à Fontainebleau, 32 arrivèrent à Monaco, 31 furent classés à l’arrivée. Seulement trois abandons dans une compétition automobile de ce niveau, sur une distance de plus de mille kilomètres. C’est avant tout, un nouveau pari gagné pour l’Automobile Club de Monaco et ses équipes. C’est aussi le signe que les voitures électriques, et peut-être encore davantage celles embarquant une pile à combustible, sont prêtes à récupérer la place qu’aurait voulu leur voir prendre, dès le tout début du XXe siècle, Henry de Graffigny et sans aucun doute beaucoup d’autres…

Jean-Pierre Ballet et Serge Lombard (Kia Soul EV) terminèrent à la cinquième place du Rallye juste devant Georges Marsan et Jacques Pastor (Toyota Mirai).

Philippe Bérenguier

Malgré deux ZR remportées, Piotr Moson et Jérémie Delran (BMW i3) ne purent se hisser plus haut que la 4ème place, devancés par Alexandre Stricher et Michael Torregrossa (Renault Zoé).

Photo © JM Folleté

Enfin, nous pouvons dire qu’Artur Prusak et Thierry Benchetrit (Toyota Mirai) remportèrent le Rallye sur les deux tableaux puisqu’avec seulement 51 secondes d’écart cumulé, c’est eux qui sur la durée de la compétition pilotèrent au plus près de leur moyenne idéale, tout en réussissant à ne subir aucune pénalité supplémentaire. Vainqueurs de la Coupe des énergies alternatives de la FIA en 2015 et 2016, Artur Prusak et Thierry Benchetrit, sur Toyota Murai, remportent le e-rallye.

Remise des Prix : S. Pastor et C. Ponset (2nd), T. Benchetrit et A. Prusak (1er), M. Torregrossa et A. Stricher (3e), A. Gabard et D. Tschan (1er ZRA)

79

L’ouvrage intitulé « La locomotion électrique », dont est tiré l’extrait publié en introduction, peut être intégralement consulté sur « Gallica », la bibliothèque numérique de la Bibliothèque Nationale de France : http://gallica.bnf.fr

Photo © Jo Lillini

Au delà d’une belle régularité, c’est une remarquable absence de pénalisation supplémentaire qui permit à Christophe Ponset et Serge Pastor (Renault Zoé) de conserver leur seconde place au Classement Général Final.


03190264-ACM68-RAMC.qxp 28/11/2016 14:21 Page80


Un spectacle grandiose

85

e RALLYE AUTOMOBILE MONTE-CARLO du 16 au 22 janvier 2017

Photo © Jo Lillini

03190264-ACM68-RAMC.qxp 28/11/2016 14:21 Page81


03190264-ACM68-RAMC.qxp 28/11/2016 14:21 Page82

Photo © Jo Lillini

85e RALLYE AUTOMOBILE MONTE-CARLO

2016, dernier Monte-Carlo gagnant pour la Polo R WRC

A

Premier mouvement de cette symphonie mécanique, le Rallye Automobile Monte Carlo, 85e édition, restera fidèle à une tonalité qui a fait ses preuves depuis 2014, avec Gap pour ville hôte. Il n’empêche que le “livret” a tout de même été modifié à plus de 85%. Inédites, raccourcies, rallongées, et même coupées en deux, les dix-sept épreuves spéciales inscrites au programme donneront la mesure d’une partition qu’il ne restera plus qu’à écrire. Pour cela, les concurrents disposeront de tout nouveaux instruments.

Les plus grands changements viendront sans doute de ces nouvelles voitures, que certains observateurs n’hésitent pas à comparer aux anciennes gloires sur-gonflées du groupe B… ça promet !! En 1982, lors de l’avènement de ces voitures presque chimériques et pourtant bien réelles, seule comptait la performance, initiatrice de spectacle. De funeste mémoire, la sécurité semblait être devenue la cinquième roue de ces carrosses à traction intégrale, bien loin d’une préoccupation principale ; ce n’est évidemment plus le cas aujourd’hui. L’objectif poursuivi par le nouveau règlement technique, le premier depuis 2011, est bel et bien de rendre les voitures plus spectaculaires, tout en maîtrisant les coûts, mais sans le moindre compromis avec la sécurité.

Photo © R Fabrègue

vec le retour attendu en compétition de Toyota et Citroën, le départ de Volkswagen, et les évolutions du règlement technique, la physionomie du «FIA World Rally Championship » devrait être chamboulé dès le lever de rideau.


03190264-ACM68-RAMC.qxp 28/11/2016 14:21 Page83

Photo © R Fabrègue

85e RALLYE AUTOMOBILE MONTE-CARLO

En 2017, Citroën engage une équipe « usine »

83


03190264-ACM68-RAMC.qxp 28/11/2016 14:21 Page84

85e RALLYE AUTOMOBILE MONTE-CARLO

Alors autant le dire tout de suite, n’espérez pas revoir un moteur bi-turbo en position centrale arrière, comme celui qui équipait les incroyables 205 turbo 16, Championne du Monde en 1985 et 1986, sous la direction de Jean Todt. La cylindrée des moteurs restera fixée à 1.600 cc, mais leur puissance passera de 320 à 380 chevaux. Un gain important, obtenu principalement par l’augmentation du diamètre de la bride de turbo, et amplifié par un poids total diminué de 25 kilos.

Les voitures seront également plus larges, de 55 mm, ce qui au-delà de leur donner plus de « gueule », permettra de les équiper de trains roulants plus performants. De la même manière, un look plus impressionnant sera apporté à grand renfort d’appendices améliorant les appuis aérodynamiques, avec notamment la mise en place d’un imposant aileron arrière et des porte-à-faux avant et arrière augmentés de 6 et 3 cm.

84


Photo © Jo Lillini

03190264-ACM68-RAMC.qxp 28/11/2016 14:21 Page85


03190264-ACM68-RAMC.qxp 28/11/2016 14:21 Page86

85e RALLYE AUTOMOBILE MONTE-CARLO

Enfin, la tenue de route et la motricité devraient être encore améliorées grâce, d’une part, à l’utilisation autorisée d’un différentiel central électronique à blocage actif et, d’autre part, à la mise à disposition par Michelin, d’une nouvelle gamme de pneumatiques offrant des performances plus élevées, au diapason de ces nouvelles « World Rally Cars ».

toujours incertaine et versatile. C’est d’elle que dépendront les conditions de route et l’embarrassant choix des pneus. La météo donnera ainsi le « la » d’une musique indécise qui s’annonce particulièrement relevée, d’un spectacle grandiose auquel nous sommes impatients d’assister ; premières notes, le jeudi 19 janvier 2016 à 18h15.

Alors, il reste encore à connaître le décor que nous réservera la météo, qui bien que de plus en plus prévisible, demeure

Philippe Bérenguier

86


03190264-ACM68-RAMC.qxp 06/12/2016 16:33 Page87

85e RALLYE AUTOMOBILE MONTE-CARLO

Cent Millions ! Plus précisément 100.010.000, c’est le nombre de personnes qui ont suivi le 84e Rallye Automobile Monte-Carlo 2016 à la télévision ! Cette mesure, dite des « 3 quarts », place notre rallye en tête des audiences TV du WRC. Comme celles qui suivent, elle a été établie par une société indépendante, sur les neuf premiers rallyes du calendrier qui cette année en comptait 13. Avec 1.027 heures de programme, notre épreuve se situe dans le top 3 en terme de diffusion ; même si ces durées sont relativement homogènes, avec une moyenne par rallye se situant à 964 heures. Il peut d’ailleurs être noté que la durée des images produites sur la saison progresse globalement de 22%, malgré une course de moins ! Répondant ainsi à l’engouement d’un public plus nombreux.

Photo © Jo Lillini

Enfin, les plus forts taux d’audience sont, sans surprise, enregistrés auprès des spectateurs français, espagnols, polonais, finlandais et italiens. Ce qui n’empêche pas, avec une croissance de 97%, de constater l’intérêt grandissant des pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du sud pour le WRC !

© Citroën

Citroën version 2016 : DS3 WRC…

....et version 2017 : C3 WRC

Calendrier WRC 2017 • • • • • • •

Monte-Carlo Suède Mexique France Argentine Portugal Italie

du du du du du du du

19 au 22 Janvier 10 au 12 Février 10 au 12 Mars 7 au 9 Avril 28 au 30 Avril 19 au 21 Mai 9 au 11 Juin

• • • • •

87

Finlande Allemagne Espagne Grande-Bretagne Australie

du du du du du

28 au 30 juillet 19 au 20 août 6 au 8 octobre 27 au 29 octobre 17 au 19 novembre


03190264-ACM68-RAMC.qxp 28/11/2016 14:21 Page88

Photo © Jo Lillini

85e RALLYE AUTOMOBILE MONTE-CARLO

Hyundai a testé sa WRC i20 version 2017 sur les routes vosgiennes

88


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:35 Page89


03190264-ACM68-RMCH20.qxp 07/12/2016 16:50 Page90

XX

20

MONTE-CARLO HISTORIQUE e RALLYE du 25 janvier au 1 février 2017 er


03190264-ACM68-RMCH20.qxp 07/12/2016 16:51 Page91

e

Photo © B Falzone

20 édition

Michel et Louis Chabran - BMW 2002 TI


03190264-ACM68-RMCH20.qxp 30/11/2016 15:38 Page92

Photo © B Falzone

20e RALLYE MONTE-CARLO HISTORIQUE

Giordano Mozzi et Stefania Biacca Lancia Fulvia 1600HF Une revanche à prendre en 2017...

L

Le départ du prochain Rallye Monte-Carlo Historique sera donné le 25 janvier 2017, ce sera la 20e édition.

La liste des voitures éligibles a été publiée le 10 juin 2016, le parcours dévoilé le 20 juillet, la période des engagements ouverte en août pour se refermer le 7 novembre dernier.

Près de 400 demandes d’engagement ont été reçues. Toutes ont fait l’objet d’un examen éclairé, rigoureux et sélectif, car il est difficile d’en accepter beaucoup plus que 300.

des reconnaissances d’itinéraires, tout ou partie de l’étape de concentration comprise, afin d’engranger le plus de chance de vaincre possible. Ils auront donc choisi une ville de départ, au nombre de sept cette année : Copenhague, Stockholm, Glasgow et Bad Hombourg pour l’Europe septentrionale ; Barcelone, Lisbonne pour les sudistes ; et Reims pour son champagne ou... pour l’histoire.

Photo © Jo Lillini

Quoi qu’il en soit, tous les concurrents, sans exception, auront satisfait à l’obligation de n’engager que des autos de marques et de types ayant effectivement participé au Rallye Monte-Carlo entre 1955 et 1980. Nombre d’entre eux auront effectué

Ilias Iliopoulos et Jean Haramis Porsche 911 SC

92


03190264-ACM68-RMCH20.qxp 30/11/2016 15:38 Page93

20e RALLYE MONTE-CARLO HISTORIQUE

Car, comme nous le rappelle l’affiche créée pour l’événement, c’est bel et bien de Reims qu’en 1967 s’élancèrent Henri Chemin et Johnny Hallyday, sur une Ford Mustang portant le numéro 105. Cette même année, sur la liste des équipages autorisés à prendre le départ depuis le podium rémois dressé pour l’occasion, on put notamment lire les noms de Pat Moss, Jean-Pierre Beltoise, Gérard Larrousse, Bob Neyret, Henri Pescarolo, Patrick Depailler ... Le Rallye Monte-Carlo Classique 2017 est un événement organisé par l’Automobile Club de Monaco dans le cadre du 20e Rallye Monte-Carlo Historique.

A cette époque, l’itinéraire de Reims « remontait » jusqu’à Amsterdam, puis, de retour en France, traversait Rennes et Limoges, avant de rallier comme il se doit, Monte-Carlo.

Seules y seront admises des voitures d’exception, conformes à un modèle ayant participé au Rallye Automobile MonteCarlo entre 1911 et 1980 !

En 2017, dans à peine plus d’un mois, le 20e « Histo » perpétuera cette tradition, avec une Etape de Concentration dont les distances parcourues se situeront entre de 1.004 et 2.735 kilomètres selon la ville de départ retenue. Ainsi, le samedi 28 janvier, venus des quatre coins d’Europe, les concurrents atteindront, un à un, Digne-les-Bains, SaintAndré-les-Alpes puis Entrevaux. Une première zone de régularité « Entrevaux – Val de Chalvagne – Entrevaux » (15,78km) se déroulera à partir de 12h10. Il suffira ensuite aux concurrents de se laisser glisser le long du Var pour atteindre enfin la Principauté.

Photo © Jo Lillini

Depuis l’une des sept villes de départ, Bad Hombourg, Barcelone, Copenhague, Glasgow, Lisbonne, Reims ou Stockholm, et au nombre de dix maximum par ville, les participants effectueront le parcours de concentration pour rallier Monte-Carlo « en promenade », sans temps imparti, ni contrôle de passage.

Yuichi Sonoda et Tsutomu Hayashi - Datsun 240Z

93


03190264-ACM68-RMCH20.qxp 30/11/2016 15:39 Page94

Photo © B Falzone

20e RALLYE MONTE-CARLO HISTORIQUE

Tiffaney Perlino et Harriet Ross Lancia Fulvia 1600HF Lundi 30 janvier : Etape Commune 1ère partie La première partie de l’Etape Commune empruntera les routes de l’Ardèche, souvent enneigées, sans incursion en Haute-Loire. Comme la veille, cette journée comportera quatre zones de régularité :

Dimanche 29 janvier : Etape de Classement Le départ de l’Etape de Classement sera donné dès 6h00. En route vers Valence, par les Alpes de Haute Provence et le Vercors, les concurrents affronteront le chronomètre dans quatre zones de régularité, avec pour commencer : • Chaudon-Norante – Digne-les-Bains (18,63 km) • Thoard – Sisteron (35,74 km) Après avoir franchi le Col du Corobin et celui de Fontbelle, les premiers arriveront un peu avant 11 heures, pour quelques minutes de pause, devant la Mairie de Sisteron. Suivront alors : • Orpierre – Laborel – Saint-André-de-Rosans (39,34 km) • Vassieux-en-Vercors – Col de l’Echarasson – St-Jean-en-Royans (23,55 km) L’arrivée à Valence étant prévue pour 16h00.

• La Crose – Saint-Julien-du-Gua – Antraigues-sur-Volane (50,64 km) • Burzet – Le Chambon (39,70 km) • Saint-Pierre-sur-Doux – Col du Buisson (22,36 km) • Lamastre – Gilhoc-sur-Ormèze – Plats (36,00 km) A l’arrivée à Antraigues, les concurrents seront attendus avec impatience devant « La Remise », célèbre repaire des amis et des passionnés du « Monte ». Une pause est ensuite prévue en milieu de journée sur la Place du Marché de Saint-Agrève. Belle occasion de goûter aux produits de terroir du Val’Eyrieux. Avant de rentrer sur Valence, les concurrents s’attarderont à nouveau à Tournon-sur-Rhône, sur le Quai Farconnet, pour le plus grand plaisir d’un public particulièrement enthousiaste, au pied même des vignobles de Saint-Joseph et face aux coteaux de l’Hermitage.

94


03190264-ACM68-RMCH20.qxp 30/11/2016 15:39 Page95

e e

e u

u r s

Photo © B Falzone

u e

Les vainqueurs 2016 : Daniele Perfetti et Ronnie Kessel - Alpine-Renault A110 1600S


03190264-ACM68-RMCH20.qxp 30/11/2016 15:39 Page96

Photo © Jo Lillini

20e RALLYE MONTE-CARLO HISTORIQUE

Henrik Bjerregaard et Antony Warmbold - Ford Escort RS2000 Mk2 Mardi 31 janvier : Etape Commune 2e partie

Mardi 31 janvier : Etape Finale

Il fera encore bien nuit le mardi 31, lorsque dès 5 heures du matin, les premières voitures s’élanceront en direction de Monaco. Les trois zones de régularité s’enchaineront alors en début de parcours :

Deux zones de régularité pour l’Etape Finale, un peu plus courtes que lors des éditions précédentes mais représentant tout de même près de 50% de la distance à parcourir :

• Col de L’Echarasson – La Cime du Mas (17,96 km) • Saint-Nazaire-le-Désert – La Motte-Chalancon (21,60 km) • Verclause – Laborel – Eygalayes (37,70 km)

Une dernière nuit… ou plutôt « La » dernière nuit, fidèle à l’Histoire du Monte-Carlo, avec le Col du Turini en apothéose d’un rallye historique qui, succédant au WRC, viendra clôturer en beauté ces deux semaines et demie de sport automobile.

Photo © B Falzone

Il faudra tout de même un peu plus de dix heures pour effectuer les 480 kilomètres de cette étape. A l’arrivée au Parc Fermé, les concurrents ne pourront s’accorder que quelques heures de répit car les départs pour le bouquet final seront donnés à partir de 21h00.

• Luceram- Lantosque (26,89 km) • La Bollène-Vésubie – Moulinet – Sospel (52,78 km)

David Stanley et Bernard Northmore Austin Healey 3000 MkII

96


03190264-ACM68-RMCH20.qxp 30/11/2016 15:39 Page97

Et en 1967…

Citroën et ses équipages en firent les frais. Sur DS21, Bob Neyret remporta la catégorie 1 sans parvenir à se qualifier pour la dernière nuit. Limitée par le règlement aux 60 premiers du Classement Général et finalement disputée par 59 concurrents, il fallut affronter deux fois le Col de la Couillole et trois fois celui du Turini. Au bénéfice de l’exclusion d’un concurrent, Bob Neyret fut classé 60ème. C’était évident, le choix des pneumatiques devenait prépondérant dans la stratégie de course. Cette année-là, pas moins de sept manufacturiers étaient présents sur l’épreuve et l’on vit apparaître les premiers « informateurs ». Ceux que l’on appellera plus tard les « ouvreurs », avaient pour mission de se rendre aux départs ou aux arrivées des épreuves spéciales puis, forts de leurs constatations sur le terrain, de trouver au plus vite un téléphone pour communiquer l’état des routes à leur équipe. D’ailleurs, probablement dépourvus de tels informateurs, Johnny Hallyday et Henri Chemin emportèrent plus de pneumatiques que ce qui était permis dans le coffre de leur Mustang ! Dura lex sed lex, ils furent mis hors course à Monaco.

Stefano et Pasquale Caminiti Volkswagen Golf GTI Jean Pierre Beltoise rencontra des problèmes avec ses culbuteurs et dut abandonner pendant l’étape de Concentration. Henri Pescarolo et son copilote, Patrick Depailler, se classèrent 47e, deux places devant Gérard Larrousse. Pat Moss ne quitta pas Reims. La talentueuse pilote britannique devra attendre l’année suivante pour gagner sa sixième Coupe des Dames, qu’elle remportera également en 1969 et 1972. Mais revenons en 2017 ; alors qu’au lendemain du traditionnel Gala de Clôture, les espaces réservés autour du Port Hercule auront été libérés et rendus aux résidents et aux visiteurs de la Principauté, les traces laissées à Burzet et au Col de Fontbelle auront certainement été recouvertes par de la neige fraîche, la Place du Marché de Saint-Agrève et le quai Farconnet retrouveront un calme hivernal ; à l’ACM ce sera le moment des réunions de « débriefing », avec pour ligne de mire l’année 2018 et la 21e édition. Car oui, je vous l’ai dit, un Rallye se prépare toujours à l’avance. Philippe Bérenguier

Jean-Philippe et Marie-Pierre Mourenon Renault Dauphine 1093

Photo © B Falzone

La plupart des constructeurs avaient opté pour aligner leurs voitures en catégorie 2, pour laquelle le nombre de pneus à clous était limité, évitant ainsi une pénalité infligée d’office à ceux qui avaient choisi de courir en catégorie 1 (pneus libres).

Photo © Jo Lillini

... Rauno Aaltonen offrit sa troisième victoire à la légendaire Mini, avec pour copilote Henry Liddon, déjà victorieux pour la première, en 1964, aux côtés de Paddy Hopkirk.


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:35 Page98


03190264-ACM68-PREV-ROUTIERE.qxp 28/11/2016 12:02 Page99

Photo © ACM

Photo © ACM

XXXIe EUROPEAN TRAFFIC EDUCATION CONTEST (ETEC 2016)

XXXIe European Traffic

Les quatre concurrents, âgés de 11 à 12 ans, choisis en raison de leur bonne connaissance des règles de circulation et leur maîtrise du vélo, avaient été sélectionnés sur les deux dernières années du concours « Piste vélo », organisé dans les classes CM1 et CM2 de Monaco : Julie Descent (Ecole de la Condamine), Gabriel Cazes (FANB), Victoria Asplanato et Stefano Longo (Collège Charles III), étaient encadrés par leurs coaches Marie-Pierre Ferriol de la Sûreté Publique et Mathée Lanfranchi, enseignante. Fernand Hilaire représentait l’ACM et la Prévention Routière Monégasque.

Photo © ACM

La veille de son départ pour la République Tchèque, la délégation fut présentée à la presse dans les salons de l'Automobile Club de Monaco, en présence notamment du Conseiller de Gouvernement, Ministre de l'Intérieur, Patrice Cellario, du Directeur de la Sûreté Publique, Richard Marangoni, du Directeur de l'Education Nationale de la Jeunesse et des Sports, Isabelle Bonnal, du Consul Honoraire de la République Tchèque. Le voyage s’effectua par avion, Nice-Prague pour une arrivée le jeudi en début d’après-midi. La manifestation débuta le vendredi par le traditionnel défilé de présentation des équipes.

Photo © ACM

C

ette année encore, nous avons participé au XXXIe Concours Européen d’Education Routière de la F.I.A. qui s’est déroulé du 22 au 25 septembre en République Tchèque, plus précisément à Usti nad Labem à 70 kilomètres au nord de Prague. Participation rendue possible grâce à l’Automobile Club de Monaco et les soutiens de l’Education Nationale, de la Sûreté Publique et de la Prévention Routière Monégasque dont le siège social est à l’ACM.

Education Contest (ETEC 2016)

Les épreuves pratiques se déroulèrent sur 3 pistes aménagées avec diverses difficultés : slalom, conduite d’une main, planche à bosses, stop etc… et une piste baptisée « labyrinthe » comportant tous les pièges du Code de la Route. Les épreuves écrites étaient basées sur la connaissance des règles de circulation et sur la sécurité. Un concours de dessin dont le thème était donné au dernier moment clôtura les épreuves. Cette année, il s’agissait de décorer un casque de moto. Le concours se termina bien naturellement par la proclamation des résultats : Lituanie, Russie et République Tchèque remportèrent les trois premières places. Le Docteur Oldrich Vanicek, Président de l’Automobile Club de la République Tchèque et Vice-Président de la FIA (Région I) remit les médailles à tous les participants ainsi qu’un diplôme aux équipes. Après le dîner, les enfants des 23 pays européens présents s’échangèrent de petits cadeaux souvenirs dans une ambiance exceptionnelle. Notre équipe reçut également la visite et les félicitations du Consul honoraire de la Principauté de Monaco en République Tchèque, Oldrich Th. Uttendorfsky. Le samedi une longue croisière était organisée sur l’Elbe avec, à bord, de nombreuses animations pour les enfants. Le soir fut davantage studieux pour les coaches. Réunion de travail afin de commenter l’ensemble de l’organisation du concours ; hébergement, animations, épreuves, résultats, notant au passage le niveau très relevé des équipes, et présentation de « ETEC 2017 » qui se déroulera en Albanie, tout près de Tirana. Le dimanche fut consacré au retour vers Monaco. Les enfants garderont un souvenir inoubliable de ces 4 jours. Leur classement ? Encore des progrès à faire, surtout dans la maîtrise du stress : l’enjeu, les contrôles par des policiers inconnus qui ne parlent pas la langue, l’ambiance internationale… gageons qu’ils feront encore mieux l’année prochaine, au XXXIIe ETEC ! Fernand Hilaire

99


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:35 Page100

/?;"<>?! 268;@9?;@=<77?8>;@

DOMAINE DU MONT-LEUZE VILLEFRANCHE-SUR-MER +?@DOMAINE DU MONT-LEUZE1@?;9@8:?@=79?>:=9<2? 3?@5,6<@"68>@26;@(2(:?4?:9;@3?@">?;9<#?@@ 4=><=#?;1@=::<2?>;=<>?;1@565 9=<7;1@#=7=;1@ 7=:5?4?:9;@3?@">638<9;1@=>)4<9;2=,000 +65=9<6:@3?@2<77=;@

/ %'@.%'.&+.@ $/.@/. $ %@'/@&.'/. '<98(@?:9>?@5<?7@?9@4?>1@3=:;@7?@9><=:#7?@36>1@ ?:9>?@&6:=56@?9@%<5?@ +?@DOMAINE DU MONT-LEUZE ?;9@8:@;<9?@8:< 8?@;8>@7=@/<2<?>=@>=:=<;?@ >(8:<;;=:9@4?>1@2?>38>?@?9@5=74?@ ;8>@*@,?59=>?;@3?@6:,?8>000 ,?4<:@38@&6:9)+?8!?@ -*-@<77?>=:5,?);8>)4?>@ <:646:97?8!?0564 $(70@@-@*@@@--@)@=@@-@*@ *@@-@

$>=<9?8>


03190264-ACM68-ECURIE-MONACO.qxp 28/11/2016 12:04 Page101

Photo © Ecurie Monaco

ÉCURIE MONACO

Jérémy Rossi et Wendy Maïolini (R5 GT Turbo)

Sur Lancia Beta, C. Bogliari et S. Woszczinska se classèrent 30e, bravant la tempête au Cap Corse (1er gr), et 47e du Rallye du Maroc (3egr). Au Rallye des Roches Brunes, O. Larue et J. Van Hove sur Clio RS, effectuèrent une très bonne 1ère étape et terminèrent 13e (3e groupe/2eclasse). L’Ecurie Monaco engagea quatre équipages au Rallye de Grasse ; en VHRS, P. et J. Houillet sur Golf GTI se classèrent 16e (5egr), même place en VHC pour B. Lazare et G. Pengial sur Porsche 911SC (1ergr/cl), 2e indice de performance ; 7e à la fin de la première journée, M. Ragni et M. Liautaud sur Clio Wiliams, rencontrèrent des problèmes techniques et finirent 12e (3egr/2ecl). T. Raibaldi et S. Aouda, étaient 8e lorsqu’ils abandonnèrent suite à un cardan cassé sur leur Nissan 350ZS. Une présence de l’Ecurie Monaco encore plus importante au Rallye de l’Escarène, où la météo fut particulièrement compliquée et les abandons hélas nombreux : M. Ragni et M. Liautaud, B. Lazare et G. Pengial sur casse moteur et G. Bracco et M. Mauffrat (Peugeot 106 F2000) sur problèmes électriques. Ce fut également le cas, suite à une sortie de route, pour O. Larue et J. VanHove (Clio RS), sous la grêle 1km après le départ, et J-J Gobbi et S. Nederovique (P206 F2000) dans la toute dernière ES. Egalement victimes de la grêle, J. Macri et T. Braconi (BMW 325i) purent repartir et finirent 52e (2ecl). P. Morgan et F. Barral (Subaru Impreza) terminèrent 32e (6egr/2ecl), malgré des problèmes de moteur et de boîte, J. Rossi et W. Maïolini (R5 GT Turbo) 64e et, en VHRS, P. et J. Houillet 5e (1ergr).

Beau Rallye de la Vésubie pour M. Ragni et M. Liautaud qui enlevèrent la 6e place (3e gr/cl), suivaient M. et C. Violi (205 Maxi) 12e (7egr/5ecl), malgré des problèmes de démarreur, B. Pierre et S. Nederovique (206 S16) 20e (11e gr/9ecl), J. Rossi et L. Gaillot (R5 GT Turbo) 37e (7egr/3ecl), J. Macri et T. Braconi (325i), 56e (2ecl). En VHC, B. Lazare et J. VanHove (911 SC) se classèrent 5e. Rallye de Fayence : M. et C. Violi (205 F2000) et A. Mulhinghausen et P. Favard (206) abandonnèrent sur sorties de route. M. Ragni et M. Liautaud, victimes d’un défaut de boîtier électronique entraînant des coupures moteur sur leur Clio, terminèrent 23e (6egr/4ecl). En VHC, F. Roux et N. Tosi (Golf GTI) se retrouvèrent en slicks sous la pluie et finirent 4e (1ergr/cl), 1er indice de performance, devant B. Lazare et J. VanHove (911 SC) 17e (1ergr/cl). En VHRS, P. Cordier et D. Paturange sur Opel Manta GTE se classèrent 7e. Au Tour de Corse Historique, B. Lazare et C. Santini (911SC) terminèrent 35e du VHC. J-C. Marsan et A Caldeira (Porsche 911 gr4) arrivèrent 11e du VHRS, avant d’enlever une belle seconde place au Rallye du Mont-Blanc – Morzine.

Photo © Ecurie Monaco

Cette saison 2016 fort bien remplie démarra en janvier, à la maison, avec le Monte-Carlo WRC, où J-P Palmero (Suzuki Swift) sortit de la route et dut abandonner. Quelques jours plus tard, une belle remontée permit à S. et P. Caminiti (Golf GTI) d’achever le Monte-Carlo Historique à la 79e place.

Le Rallye Jean Behra fut marqué par les abandons de M. et C. Violi (205 Maxi), P. Morgan et S. Nederovique (Subaru Impreza) et J. VanHove qui copilotait W. Paoli (Saxo VTS). Après 2 petites touchettes, J. Rossi et W. Maïolini finiront 30e (4egr/3ecl). En VHRS, P. et J. Houillet se classèrent 5e (1ergr). F. Roux et N. Tosi (Golf GTI) s’imposèrent en VHC ; une sacrée victoire pour Fred qui fêtait ses 40 ans ! B. Lazare et G. Pengial finirent 12e (1er gr/cl) et 3e indice de performance.

Au Rallye d’Antibes, B. Lazare et F. Nedel (911SC) arrivèrent 12e (1ergr/cl) du VHC. M. Ragni et M. Liautaud furent immobilisés après une rupture de cardan.

Bernard Lazare et Cédric Santini, Porsche 911 SC

Une belle 4e place et 1er indice de perf. pour B. Lazare et F. Nedel au Rallye de la Croisette en VHC, pas mal aussi pour T. Raibaldi et S. Sibut, 10e sur Clio Williams.

Enfin, M. Ragni aligna sa Clio Williams au départ de la Course de côte du Col de Vence dont il termina 13e (2egr/cl).

101


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:35 Page102


03190264-ACM68-AUTOUR-ACM.qxp 28/11/2016 12:06 Page103

AUTOUR DE Lâ&#x20AC;&#x2122; ACM

ACM au SPORTEL U lâ&#x20AC;&#x2122;

ne participation active de lâ&#x20AC;&#x2122;ACM Ă Sportel, Convention internationale du Sport-business et des MĂŠdias, avec notamment la mise Ă  disposition des ÂŤ Pit-Stop Meeting Rooms Âť et lâ&#x20AC;&#x2122;organisation dâ&#x20AC;&#x2122;un dĂŽner dans nos salons, fut une nouvelle occasion de promouvoir les ĂŠvĂŠnements sportifs organisĂŠs par notre Club et son haut niveau dâ&#x20AC;&#x2122;expertise en la matière.

1er Salon International de lâ&#x20AC;&#x2122;Automobile de Monaco        

  u 16 au 19 fĂŠvrier 2017, le nouveau pari de Thierry Hesse, plusieurs annĂŠes aux commandes du Mondial de lâ&#x20AC;&#x2122;Automobile de Paris, sera de transformer la PrincipautĂŠ de Monaco en Salon International de lâ&#x20AC;&#x2122;Automobile Ă ciel ouvert. Avec pour objectif de mettre lâ&#x20AC;&#x2122;accent sur les vĂŠhicules propres, innovants et de prestigeâ&#x20AC;Ś Le rendez-vous est pris.

D

Le 19 septembre 2016, sur le Lac salĂŠ de Bonneville aux USA, le constructeur monĂŠgasque Venturi et le Centre de recherche automobile de l'UniversitĂŠ de l'Ohio, ont ĂŠtabli deux nouveaux records du monde de vitesse au sol pour un vĂŠhicule ĂŠlectrique, soit : 549,43 km/h de moyenne dans les conditions d'homologation de la FIA ; deux "runs" effectuĂŠs dans un sens puis dans l'autre Ă 1h00 d'intervalle; et une pointe Ă  576 km/h au cours du premier "run".

103


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:35 Page104

Juha Kankkunen D R I V I N G ACADEMY

Finlande

Your passion is our priorityÂ

 $'% ()%&)) $'") ("%!( )% )')!#'&)' ()%&)#&'!#)$'$ #(" ) '&'((&$) '&) !#& $'&!) $#) $() '$##$%() (&%"#&(&$)

()'"()$()( ! %()"("( (&$'$%()#)$()'&

&(&)"%%&)!'( %&) ''&)  %&'&) '&) $()  !'"%) %"!%$) %&) #&') ''') '%&) #") #&'!#) () (%(") ') &%() '&) &#"($$'() '($) "%%& ( ("%(&!()! $#)'()#")#)#")'%)'&)#")!#'&

41, Avenue Hector Otto â&#x20AC;¢ 98000 MONACO +377 (0)6 80 86 16 33 â&#x20AC;¢ info@astar-services.com

Espagne


03190264-ACM68-LVC-SOM.qxp 28/11/2016 12:09 Page105

LA VIE DU CLUB


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:35 Page106


03190264-ACM68-LICENCIES.qxp 28/11/2016 12:11 Page107

LA VIE DU CLUB Sans attendre la fin de la saison, Stéphane Richelmi et ses coéquipiers, Nicolas Lapierre et Gustavo Menezes ont remporté le titre Mondial du WEC catégorie LMP2. En juin, ils avaient frappé fort en imposant leur Alpine A460 aux 24h du Mans, une victoire que tous les pilotes rêvent d’accrocher un jour à leur palmarès.

Nos licenciés

©Tony Hankin - Eyes of Racing

Victime d’un accident extrêmement spectaculaire pendant les essais libres, au Mans, avant dernière manche du Championnat, c’est au final une très belle saison pour Frédéric Lajoux, qui dut attendre la dernière course à Portimao, où il termina deux fois 2nd, pour remporter avec 9 podiums dont trois victoires, le titre Interseries de Formule 3 Classic 2016.

Comme promis, Marcus Mussa emmena sa Formule 3 Classic au 74e meeting de Goodwood.

Pour être publié dans cette rubrique, merci d’adresser vos informations / actualité à : clegain@acm.mc

107


03190264-ACM68-LICENCIES.qxp 28/11/2016 12:11 Page108

LA VIE DU CLUB

Une saison exceptionnelle pour Chris Mattheus, en équipe avec Ward Sluys sur une BMW M4 Silhouette. Avec 13 podiums dont 7 victoires sur 16 courses, ils remportent le SuperCar Challenge en catégorie GTB et terminent premiers au nombre de points du Classement Général toutes catégories. Un podium 100% monégasque à l’arrivée de la course F3 Classic d’Angleterre qui se déroula le 3 juillet dernier sur le circuit de Brands Hatch, comptant pour le trophée Interseries : 1er Valerio Leone, 2e Frédéric Lajoux, 3e Fabrice Notari

Heureux d’être arrivé au bout de cette course, Fabrice Notari nous a confié avoir eu la “magnifique” chance de participer au 24 de SPA-Francorchamps en juillet dernier avec une Porsche 991 Cup, la plus petite voiture du plateau : « Une course très difficile pour nous, car nous avions les yeux rivés dans les rétroviseurs compte tenu de la grande différence de vitesse avec les plus rapides et du fait que nous ne voulions pas gêner les meilleurs ! »

Engager dans le Championnat Nascar Whelen Euro Series, une Ford Mustang aux couleurs de la Star Team for the Children, association qu’il a créée en 1993 avec S.A.S. le Prince Albert II, c’est le nouveau challenge de Mauro Serra. Pour mener à bien cette aventure, il s’est associé avec Alex Caffi, également membre de cette association, dont l’objectif est de collecter des fonds pour supporter des actions de charité à destination des enfants, en s’appuyant sur des événements sportifs. Tout au long de l’année, d’autres champions automobiles seront invités à se joindre à l’équipe le temps d’une course. Il a d’ores et déjà été annoncé qu’à l’issue de la saison, la Ford Mustang serait vendue aux enchères au bénéfice d’un projet caritatif en faveur des enfants.


03190264-ACM68-LICENCIES.qxp 28/11/2016 12:11 Page109

LA VIE DU CLUB

Comme en 2015, Riccardo Donà a participé au Radical European Masters dont la saison vient de se terminer. Avec 7 victoires, il aurait pu espérer remporter le Championnat dans sa catégorie, mais avec trois abandons contre un seul au leader, il se classe finalement à une très honorable 2nde place.

Ellen Lohr est la seule femme à avoir remporté une course de DTM, c’était en 1992 à Hockenheim. En 2016, pour sa 31e saison de compétition, Ellen participait au FIA European Truck Racing Championship. Au volant de son camion n°10, elle obtient la 9e place du Championnat, après un final en beauté sur le circuit du Mans où elle se classe 2nde derrière Steffie Halm, composant ainsi, événement qui mérite d’être souligné, un podium au deux premiers tiers féminin !

Stefano Zanini participe à la Michelin Cup qui est disputée au sein de la Porsche Carrera Cup Italia. Après avoir occupé la seconde et la troisième marche du podium à trois reprises, il remporta une course à Imola en septembre dernier.

C’est au volant d’une très belle Fiat Coupé 1100 Zagato de 1954, qu’Andrea Giuliani et son copilote Francesco Liberatore sont arrivés au bout des 2.000 km des Mille Miglia 2016.

109


03190264-ACM68-LICENCIES.qxp 28/11/2016 12:11 Page110

LA VIE DU CLUB

Carsten Struwe était engagé sur Porsche Cayman en GT4 European Series, 2nd à SPA-Francorchamps en juillet, il remporta la course suivante sur l’Hungaroring de Budapest.

A la mi-juin, Andrea Frigerio prit part à la course d’endurance « 100 Miles » organisée par le Club Porsche de Genève sur le circuit Paul Ricard. Associé à Sam Power, ils se classèrent 2nd de leur classe et 15e au Général.

Au volant de sa Spice SE de 1988 (exRicci/Ballot-Lena/Andruet, Championnat du Monde 1988, 1989 et 2 participations aux 24h du Mans) Thomas Dozin prit part au Spa Classic en mai et aux 10.000 Tours du Castellet début octobre, dernière manche du Championnat Groupe C historique ; Il termine ce Championnat à une belle 4ème place en C2.

Pour sa 22e saison, Joël Camathias a disputé le FIA WEC en catégorie LMGTE Am, au volant d’une Porsche 911 RSR. Pour sa deuxième saison complète en WEC, l’ancien champion LMS GT2 et GT Open a obtenu des résultats probants. Après avoir été deux fois 4e aux courses d’ouverture de Silverstone et Spa et 10e aux 24h du Mans, son équipe a toujours terminé sur le podium : 2nd au Nürburgring, à Austin et à Shanghai et 3e à Mexico et Fuji. Une chose est sûre : à 35 ans, Joël Camathias se voit bien continuer en WEC aussi longtemps que possible !

Renato Moscati, Président de la Commission Technique de l’ACM, a participé à la course de Polcanto al Mugello où il obtient la seconde place du Classement Général.

110


03190264-ACM68-LICENCIES.qxp 28/11/2016 12:11 Page111

LA VIE DU CLUB

Le Championnat LMP2 European Le Mans Series 2016 fut dominé par deux talentueux licenciés de notre Club. Chacun d’eux occupant, avec ses coéquipiers, une marche sur le podium final. Stefano Coletti s’adjuge la troisième place d’un Championnat particulièrement relevé, à courte distance de Simon Dolan, qui s’empara in extremis de la couronne, lors de la dernière course, disputée sur le circuit d’Estoril.

Incroyable Valerio Leone, qui au volant de sa March 783, rafle tout ou presque dans les courses de Formule 3 Classic auxquelles il participe : 7 victoires et 3 fois second sur dix courses… Qui dit mieux !!

Charles Leclerc domine le Championnat GP3 Series. A l’heure où nous bouclons cette revue, il possède 29 points d’avance sur son poursuivant immédiat, il reste une manche de deux courses à courir. Charles est déjà pressenti pour rejoindre les GP2 series en 2017 et poursuivre en parallèle son intégration en Formule Un où il a d’ores et déjà effectué ses premier tours de circuit, notamment lors de la première séance d’essais libres du Grand Prix du Brésil.

111


03190264-ACM68-PITSTOP.qxp 28/11/2016 12:19 Page112

LA VIE DU CLUB

PitStop Monte-Carlo

Actualités

Photo © PitStop

adresse une nouvelle ar l’ACM » dée p « Recomman

Transformer une station-service classique et incontournable, en un endroit luxueux et unique, tel est le challenge que s’était fixé Clivio Piccione et qu’il a su relever de belle manière. A quelques mètres du virage du Portier, il vous faudra, comme à l’accoutumée, emprunter la rampe d’accès au parking du Grimaldi Forum pour découvrir PitStop Monte-Carlo. Un lieu étonnant où, sur près de 1000m2, douze équipiers sont aux petits soins pour rendre service à votre auto, qu’elle soit luxueuse ou plus modeste. Faire le plein de carburant, c’est indispensable ; l’équiper en pneus neufs, c’est important ; faire reluire sa carrosserie et lustrer son intérieur, c’est bien agréable, et même, ultime attention, lui apporter un traitement spécial et exclusif qui la fera briller en société et qui, sans aucun doute, charmera les automobilistes les plus exigeant(e)s.

En

rouge et blanc Pour la seconde année consécutive, le Montecarlo Engineering Racing Team créé et managé par Fulvio Maria Ballabio remporte la Coupe FIA des Energies Alternatives dans la catégorie VIII. Ce Championnat qui compte cinq rallyes regroupe les catégories IIIA (électriques), VII (hybride électriques), et VIII (autres énergies renouvelables). Egalement engagée dans les trois courses du Championnat d’Italie ACI Sport avec trois Alfa Roméo GPL, l’équipe monégasque s’est offert un remarquable triplé gagnant à l’arrivée de l’Ecorally de Sanremo et s’octroie la première et la troisième place du podium final ! En marquant des points dans chacune de ces huit épreuves, on peut dire que l’Alfa Roméo Giulietta GPL rouge et blanche, pilotée par Massimo Liverani, a porté bien haut les couleurs de la Principauté !

112


03190264-ACM68-PITSTOP.qxp 28/11/2016 12:19 Page113

LA VIE DU CLUB Au début du mois de novembre dernier, Teddy Riner, huit fois Champion du Monde et double Champion Olympique de judo, nous a fait le plaisir et l’honneur de déjeuner au Restaurant « le Club », invité par Madame Isabelle Bonnal, Directeur de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports.

No Finish Line 2016 Courir, trottiner ou marcher, mais toujours dans la bonne humeur, l'équipe ACM totalisa 9.987,312 kilomètres ! Bravo à tous les participants ! A bord d’une 4L aux couleurs de la légendaire écurie Heskett Racing, Romuald Clarion et Alice Bégué remportent le Red Bull Cocorico 2016. Seconde édition d’un rallye réservé uniquement aux Citroën 2CV et Renault 4L. Le départ était donné du Champ de Mars à Briançon, d’où il s’agissait de rallier Cannes par les petites routes, voire les petits chemins de terre et de boue, sur un parcours ponctué de diverses épreuves.

Michel et Thierry Mazzone ont participé à la 100e édition de la Targa Florio, une course automobile née en 1906. Emmenant ainsi rouler leur magnifique Enzo dans les traces laissées sur les routes de Sicile par la légende de l’automobile, ils se classèrent en tête de la catégorie Supercars.

113


03190264-ACM68-GALA-GPF1-MEMBRES.qxp 28/11/2016 12:23 Page114

LA VIE DU CLUB

GALA

Les Membres de l'Automobile Club au Gala de Clôture du 74ème Grand Prix Automobile

Photos © JM Folleté

Photos © JM Folleté

Pour la 5ème année consécutive, quelques places furent réservées aux Membres de l’Automobile Club de Monaco qui avaient souhaité prendre part au Gala de Clôture du 74e Grand Prix Automobile de Monaco. Ces trente convives étaient heureux d'avoir participé à une si belle soirée dans un lieu aussi prestigieux.

114


03190264-ACM68-GALA-GPF1-MEMBRES.qxp 28/11/2016 12:23 Page115

LA VIE DU CLUB

Photos © JM Folleté

Photos © JM Folleté

GALA

115


03190264-ACM68-DINER-ETE.qxp 28/11/2016 12:27 Page116

LA VIE DU CLUB

Dîner Photo © ACM

d’été

La traditionnelle Soirée d'Eté s'est déroulée au restaurant « Le Club » le Mercredi 29 juin 2016. 73 Membres et leurs invités se prêtèrent volontiers au thème qui leur était proposé : « Le Rouge et le Blanc ». Autant dire que ce soir-là, la salle toute entière portait fièrement les couleurs de la Principauté. Bien sûr, notre Chef avait concocté un menu de circonstance composé de délicieuses spécialités monégasques. Bravo et merci à toute l'équipe ! Corinne Legain

116


03190264-ACM68-DINER-ETE.qxp 28/11/2016 12:27 Page117

LA VIE DU CLUB

117


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:35 Page118 0

RESTAURANT Ouverture le midi à partir de 12 h, le soir à partir de 20 h, du mardi midi au samedi soir Fermeture dimanche et lundi

+377 93 30 32 27


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:35 Page119


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:36 Page120


03190264-ACM68-NVX-MEMBRES.qxp 28/11/2016 12:29 Page121

LA VIE DU CLUB

Nouveaux membres Du 31 mars 2016 au 31 octobre 2016 Monsieur Alain DABBAH Monsieur Patrick DE SAAB Monsieur Johann CHRISTOF Monsieur John HOGAN Monsieur Jesse BOUDRET Monsieur Michael CAULA Monsieur Riccardo RAVANO Monsieur Jonathan GITLIN Madame Liana RIVA Monsieur Ergeny GERGOKOV Monsieur Carlo GIORGETTI Monsieur Cyril ABITEBOUL Monsieur Petros MACHAS Monsieur Jean-Claude ADLER Monsieur Oliver CHRISTOF Monsieur Thomas SCHRANNER Monsieur Filippos LEMOS Monsieur Max BERNARDI Madame Carole BERNARDI Monsieur Bernard MARINO Monsieur Fabien RICARD Monsieur Nicolas VIAL Monsieur Guillaume PROUST Monsieur Gilles AVICE Monsieur Bastien PEREZ Monsieur Alessandro D’AMICO Madame Laurene GIRAUDO Monsieur Emiliano BARBIERI Monsieur Marc LAURIERE Monsieur Benjamin CORDOVADO Monsieur Alberto CLEMENTI Monsieur Julien JACOTEZ Monsieur Alexis BEN DAHMANE Monsieur Julien TEILLANT Monsieur Romain CORNIGLION Monsieur Nicolas ESTEVE Monsieur Bruno FERNANDEZ Monsieur David VAULET Monsieur Baptiste MARRO Monsieur Lucas FRELO Monsieur François FERRANTE Monsieur Federico SCHIAVOLINI Monsieur Luca BALSAMO Monsieur Nicolas BRAQUART Monsieur Francesco MOSCATI FIGINI Monsieur Ivano NICOLETTA Monsieur Michaël MARTINO Madame Laura MAZE Monsieur Michaël DELFINO Monsieur Benoît AUBERT Monsieur Gaëtan GARCIA Monsieur Guillaume CHANEL Madame Lamia HAMDAOUI Monsieur Sébastien LABBE Monsieur Xavier SERRE Madame Mélanie HASSELBACH Monsieur Théo BOETTI Madame Louhanna DUPLOUY Monsieur Jérôme ANDREIS Monsieur François CORTES Monsieur Edouard BONITEAU Monsieur Alexandre GILIBERT Monsieur Sébastien GATTI Monsieur Michel EHRHARDT Monsieur Giandonato STALLONE Monsieur Eddy STAGNARD Monsieur Sylvain TANGUY Monsieur Florian VIOLI Monsieur Damien REDJADJ Monsieur Enzo BAGIACCHI Madame Claude FERRARO Monsieur James CAAN Monsieur Selcuk HALAC Monsieur Jean-Régis SIMBSLER Monsieur Michal KRESLIK Monsieur Vincenzo MONTOLI Monsieur Cédric ZARZA Monsieur Gordon GLEN Monsieur Christian ARBILI Monsieur Karl-Friedrich SCHEUFELE Monsieur Patrick THANOS Monsieur Nicolas THANOS

Monsieur Massimo FIORI Madame Roualla DANIEL Madame Genevieve BERTI Monsieur Nicolo CASTELLO Monsieur Daniel AMYOT Monsieur Laurent SYLVESTRE Monsieur Rocco CUTRI Madame Yasar ZANGENBERG Monsieur Harald SEIZ Monsieur Piras STEFANO Monsieur Neil CARMICHAEL Monsieur Edward HERBERT Monsieur Marco GAMBAZZI Monsieur Marnix VAN OVERKLIFT Mosieur Fausto CHIPARO Madame Sadia CHIPARO Monsieur André ATTIA Madame Annalisa LOLLI GHETTI Monsieur Peter SEILERN-ASPANG Monsieur Guillaume REBILLY Madame Véronique PALUMBO Monsieur Daniel SANGIORGIO Monsieur Nicola SANGIORGIO Monsieur Gilles MITTAZ Monsieur Llyod REPETTO Monsieur Raphaël MILLO Monsieur Philippe LIGIER Monsieur Brian CLARK Monsieur Luca STEFANINI Monsieur Giovanni LOMAESTRO Madame Vanessa MATTEN Monsieur Pierre CHAPAUX Monsieur François NOVERRAZ Monsieur Peter BROOKS Monsieur Franck BIANCHERI Monsieur Claude NAHUM Monsieur Jan NAHUM Monsieur Davy HAHNRATHS Madame Corina HAHNRATHS Monsieur Gareth WILSON Madame Svetlana ADEMI-PLACES Monsieur Luca SASSI Monsieur Patrick LAPIN Monsieur Rob THIELEN Monsieur Jim MC COLL Monsieur Philippe BOSSON Monsieur Igor LUKASHOV Monsieur Jean-Sébastien ROBINE Monsieur Guillaume ESTACHY Madame Alessandrina AUREGLIA Madame Benedykt DE GORSKI Monsieur Jacques DOREMIEUX Monsieur Michael STEADMAN Monsieur Serge COPERCHINI Monsieur Alshair FIYAZ Monsieur Albert WUYTS Monsieur Alexandre BLUM Madame Elke WAHLER Monsieur Dieter WAHLER Madame Dorothy JETTNER Monsieur Alexandre CEBRIAN Monsieur Vishal BAMALWA Monsieur Jérôme D’AMBROSIO Monsieur Michel BALY Monsieur Massimo AMATO Monsieur Eamon MC GRATTAN Monsieur Peter GÖRKE S.E. Marine DE CARNE-TRECESSON Monsieur Viktor BONDIK Monsieur Robert John DAVIES Monsieur Wilhelm HEIENBROK Monsieur James CLARKE Monsieur Jacques SCHMITT Monsieur Giacomo TALLERI Monsieur Eugenio BENEDETTI Monsieur Riccardo SPIGOLON Monsieur Pierre-Edouard COLOMBANI Monsieur Philippe SEROR Monsieur Martin GRAB Monsieur Henri GUAINO Monsieur Franco FERRARIO Monsieur Xavier GONOT-SCHOUPINSKY

121


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:37 Page122


ACM68-PUBs.qxp_ACM68-PUBs 25/11/2016 18:38 Page123


03190264-ACM68-RECOMMANDE.qxp 28/11/2016 12:30 Page124

RECOMMANDÉ PAR L’AUTOMOBILE CLUB DE MONACO DE FIL EN AIGUILLE - 11 bis, rue Grimaldi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10% DEPANNAGE HERCULE - 3, avenue des Guelfes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20% ELITE MONACO - 34, quai Jean-Charles Rey . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15% FAMI - 43, rue Grimaldi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 - 30% FLORILYS - Galerie du Métropole . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10% JAGUY - 17, boulevard Princesse Charlotte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10% LE ROQUEBRUNE - 100, Corniche Inférieure, Roquebrune-Cap Martin (France) . 10% MANUFACTURE DE MONACO - Galerie du Métropole . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10% NARMINO SORASIO FLEURS - 1, rue Grimaldi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10% AQUA MARINE - Port de Beaulieu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10% MONTE-CARLO OPTIC - 8, boulevard des Moulins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10% PITSTOP - Station du Portier - 4, avenue Princesse Grace . . . . . . . . . . . . . . . . 10 - 15% RICRIATION - 25, boulevard des Moulins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10% RIVIERA TELECOM - Place des Moulins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10% SALON LAVOIR MONACO - 24, rue Grimaldi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10% TEMPS ET PASSIONS - 31, boulevard des Moulins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10% EDWRIGHT IMAGES.COM - 3, rue de la Source . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15% TRAVERSO - 3, avenue Prince Pierre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15% HUGO BOSS - Galerie du Métropole . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15% TOMMY HILFIGER - Galerie du Métropole . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15%

RECOMMENDED BY THE AUTOMOBILE CLUB DE MONACO 124


AUTO MOB DE MONA AUTO MOBI DE MONA 03190264-ACM68_ADH.qxp 04/11/2016 17:34 Page1

DEMANDE D’ADMISSION

Je soussigné(e), Né(e), le

PHOTO

D’IDENTITÉ

Prénoms

à

Nationalité

Adresse

Téléphone domicile

Fax

E-mail

Port.

Profession

Adresse professionnelle Téléphone

Fax

E-mail

Véhicules

N° d’immatr.

N° d’immatr. N° d’immatr.

Souhaiterais devenir membre de l’AUTOMOBILE CLUB DE MONACO Mes parrains sont : M.

N° Membre

Signature

M.

N° Membre

Signature

Monaco, le

Date d’admission

Signature

N° d’ordre

Qualité

Tarifs pour l’année 2017 - Droit d’admission 1500 € - Cotisation annuelle “Membre” 150 € - Cotisation “Membre Associé” 75 €* - Cotisation annuelle “Commissaire” 75 €*. A toute demande d’admission, veuillez joindre une photo d’identité. * Les “Membres Associés”, les “Commissaires” et les Membres du “Ferrari Club Monaco” sont exemptés des droits d’admission.


03190264-ACM68_ADH.qxp 04/11/2016 17:34 Page2

AUTOMOBILE CLUB

DE

MONACO

AVANTAGES ACCORDÃ&#x2030;S AUX MEMBRES % '&'%*

% *

&'

' ' *  !*!

&*&*! 

0KK@JKG<@B?HFDCKIBGKAJIK@F:JGIKEGHF?AJIK@JK *EKDBHF,BJK44F?FJAAJK@JKA8756 KIFHB<JKEB &3KGBJKGF>EA@FK =DIIF;FAFH<K@JK:JCHJK=EGK?DGGJI=DC@EC?J!9 0-K@JKG<@B?HFDCKIBGK.K=AE?JIK=DBGKAJKIE>J@FKJHKAJK@F>EC?2JK@JIKGEC@IK(GF+KFIHDGF,BJIK JHK@JKDG>BAJK09 /JK0-K"K1-K@JKG<@B?HFDCK@ECIKAJIK;DBHF,BJIKJHKGJIHEBGECHIKGJ?D>>EC@<IK=EGKA87BHD>D;FAJ 5AB;KIBGK=G<IJCHEHFDCK@JKAEK?EGHJK@JK6J>;GJ9 CK?DCHGEHKE:J?KJGHK@DCCECHK@GDFHK"K@JIKG<@B?HFDCIKHGIKE:ECHE'JBIJIK=DBGKAEKGEC?JK JHKA8BGD=JK CB><GDK5/( #K&.-K-0!9 *8E44FAFEHFDCKJHKAEKG<?F=GD?FH<KE:J?KAJK%DEAK7BHD>D;FAJK5AB;KK(EAAK6EAAK*DC@GJIK % '&'%*

% *

&'

' ''!*  !*!

&*&*! 

/JIK:DE'JIKJHK@JIKIDGHFJIK"KH2>JI /JIK@CJGIKJHK@JIK?DC4<GJC?JI CKJG:F?JKHFC<GEFGJK =G<=EGEHFDCK@JIKHGE JHI3K?DCIJFAIKJHKG<IJG:EHFDCK@82 HJAI! CKJG:F?JK7G?2F:JIK =DBGKHDBIKGJCIJF'CJ>JCHIKIBGKA82FIHDGF,BJK@JKA87BHD>D;FAJK5AB;K @JK6DCE?D3KIJIK%EAAJIKJHKIJIKGEC@IK(GF+! *87BHD>D;FAJK5AB;K@JK6DCE?D3K?8JIHKEBIIFKAEK=DIIF;FAFH<K@8E@2<GJGKEB+K@F44<GJCHJIKIJ?HFDCIK DBK?D>>FIIFDCIK@JKA8756

%)-##,$01 $)101&#+(#1#.. 01()..,1)+10.-()/(+-1/,"1%01 $)1/".0/" 0$).,00+-1()1&0/0.10-11$0)/.1,+,-". 1%010.-()/(+-10.-1/",1(/1)+1/ $00+,+-0/+01(/#)"1(/1$01 #+.0,$1,+,.-/(-,#+ 1$1/",.011 $BJKAJK=DGHK@JKAEK:JIHJKJHK@JKAEK?GE:EHJKJIHKD;AF'EHDFGJ3 $BJKAJIKH<A<=2DCJIK=DGHE;AJIKIDCHKFCHJG@FHI3 $BJKAJIK>FCJBGIK@JKK@JK0KECI3KIDCHKIDB>FIKEB+K>>JIK?DC@FHFDCIK:JIHF>JCHEFGJIK,BJKAJI E@BAHJI3KJHK,BJKAJBGKE@>FIIFDCK@DFHK4EFGJKA8D; JHK@8BCJKEBHDGFIEHFDCK=G<EAE;AJKEB=GIK@JKAE /FGJ?HFDCK@BK%JIHEBGECH3 $BJKAJIK?2FJCIKIDCHKE??J=H<IKIDBIKG<IJG:JK@JKC8E==DGHJGKEB?BCJK'CJKEB+KEBHGJIK>J>;GJI JHK@JKCJK=EIKCBFGJKEBK;DCK4DC?HFDCCJ>JCHK@BKIJG:F?JKJHK"KAEK=GD=GJH<K@JIKAFJB+9 %<IJG:EHFDCKEBK#K1))9191-91.9.)KDBK1))91909.&9.& DBGIK@JK4JG>JHBGJK#K /F>EC?2JKJHKABC@F (JC@ECHKAJIK=<GFD@JIK@JIK=GJB:JIK7BHD>D;FAJI JG>JHBGJKECCBJAAJKEBK>DFIK@87D H BP 464 - 23, BD. ALBERT 1 - MC 98012 MONACO CEDEX TEL. +377 93 15 26 00 - FAX +377 93 25 80 08 - FAX MEDIA +377 93 15 26 20 - LE CLUB PRIVÃ&#x2030; TEL. +377 93 30 32 27 ER

9756965

K67* #K756965




Projet2_Mise en page 1 30/11/2016 15:59 Page1


Projet2_Mise en page 1 30/11/2016 16:01 Page1

Revue ACM n°68  

Revue ACM n°68