Issuu on Google+

Numéro 33 – printemps 2012 *** Journal étudiant gratuit

Révisions de partiels : et si on prenait le temps de...

P3 : Courtivore, j’adore P4 : Vous avez peut-être raté... P5 : A l’est, les étudiants ! P6 : Sortie des urnes P11 : SOS année ratée ! P12 : Cet été je bosse P15 : Encore à l’arrache... P16 : Rouen, l’émergence du rock P17 : Echoes de retour P23 : J’ai plus de Mana ! P25 : L’amour et sa longueur... Journal réalisé par les étudiants Imprimé sur papier recyclé ;) Le Courtivore © DR - Remise des prix du festival du cinéma de l’Est © Céline Rabaud - Echoes est de retour © Philippe Aernout - Trouver un job d’été © gweltaz.philouze@pole-emploi.fr


p2

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Actualités étudiantes

Bienvenue dans la section actualités étudiantes. Au fil des pôles étudiants ou événements généraux, retrouvez ce qui rythme la vie d’un étudiant rouennais au jour le jour pour ne rien rater !

Sommaire de la section... Courtivore, ruée vers l’or et sensibilisation Au cas où vous auriez raté tout ça... Les étudiants sont bien à l’est ! A voté ! L’actualité des colloques et de la recherche L’actualité sportive et le sport U !

p3 p4 p5 p6 p7 p8

Section Vie quotidienne Section Vie culturelle Section Détente

p9 p16 p23

---

actus@fac-here.com

Edito

Associations

En cette période où le changement semble être devenu une mode, le journal du Tapis Volant ne déroge pas à la règle. Encore des nouvelles têtes, et même une nouvelle éditorialiste (encore !) qui pointe timidement le bout de son nez en ayant la vague impression de s’être faite embusquer (ce qui commence à devenir une sacrée habitude dans le coin !), mais la formule reste la même (car on ne change pas une formule qui gagne, c’est bien connu) ! Au programme de ce numéro qui, à l‘instar de certaines femmes, a su se faire joliment désirer, un retour sur les événements de ce début de printemps (en espérant que vous n’en avez pas trop ratés...), à défaut du festival de Cannes (on n’a pas encore les budgets pour y assister, peut-être un jour...), la sélection officielle du Courtivore, ainsi qu’un retour sur le festival du cinéma d’Europe Centrale et Orientale (car, une fois n’est pas coutume, les étudiants n’étaient pas à l’Ouest mais bien à l’Est du Nouveau !). Eh oui, pas besoin d’être un riche producteur de cinéma hollywoodien pour être cinéphile !

Cependant, n’oublions pas que la vie étudiante n’est pas faite que de loisirs et autres sorties : c’est pourquoi nous faisons un retour sur l’intérêt pour vous d’avoir voté aux dernières élections étudiantes. De plus, période d’examens oblige, quoi de plus utile qu’une piqûre de rappel pour bien préparer ses révisions, que ce soit pour les partiels ou (nous ne vous le souhaitons pas, mais on ne sait jamais !) pour les rattrapages ? Enfin, car après une période intensément studieuse il ne faut pas oublier de sortir, les dossiers sportifs (tous en short et en marcel !), ou pour les moins courageux, les sorties cinéma (pour regarder les super-héros mouiller le maillot à notre place), théâtrales, et, si vous n’avez pas trop peur des clowns, pourquoi pas aller au cirque... En vous lecture !

souhaitant

une

agréable

Et bonne lecture fanny.renard@fac-here.com

Expérience autour de la BD et du jeu vidéo à Darnétal Le 1er Juin, les services culture et jeunesse de la mairie de Darnétal organisent un événement autour du jeu vidéo et de la bande dessinée. Ils ont donc fait appel aux associations étudiantes Sonanbul (médiathèque) et Les Rôlistes Rouennais (activités ludiques). Il s'agira d'expérimenter une animation en vue du prochain festival de la bande dessinée en décembre. Tout au long de la soirée, les Rôlistes Rouennais (en partenariat avec le magasin Jeuxvidéo.fr ) proposeront une dizaine de stations de jeu, de la Megadrive à la Kinect. Les visiteurs auront le plaisir d'y découvrir (ou re-découvrir) les jeux qui ont rythmé ces 30 dernières années comme Super Mario Bros, Sonic 2, Taz in escape from Mars, Le Roi Lion ou autres Tekken Tag Tournament.

Roman photo

Journal Tapis Volant Directeur de la publication et de l’information Mickaël Mauger (mickael@fac-here.com) Rédactrice en chef par intérim Fanny Renard (fanny.renard@fac-here.com) Publicité / Marketing Laurent Geneslay (laurent.geneslay@fac-here.com) Guillaume Benoit (guillaume@fac-here.com) Secrétaires de rédaction : Jérémie Bonnet (budwel@fac-here.com) Anaïs Liandier (maya@fac-here.com) Diffusion / distribution Alexis Lereffait (diffusion@fac-here.com) Illustrations Thomas Lattelais (thomas.lattelais@fac-here.com) Nous contacter : contact@fac-here.com / 06 23 00 35 22 Rédaction : redaction@fac-here.com / voir encadré ci-contre Marketing : publi.volante@fac-here.com Pour contacter un rédacteur, écrivez à l’adresse e-mail correspondant à chaque article.

Site web : http://fac-here.forumactif.com Dépositaires : 250 Points de diffusion sur Mont-Saint-Aignan, Rouen, Saint Etienne du Rouvray, Evreux, Elbeuf, Dieppe, Le Havre, Vernon... Rendez-vous dans les facultés, les halls, les associations étudiantes, les municipalités, les commerces relais, les lieux publics de l’agglomération… Numéros téléchargeables sur internet gratuitement, pensez-y ! Edition : Association Fac-here Impression : SNPEI, chemin des Grosses Pierres, Déville-lès-Rouen Tirage : 5 000 exemplaires ISSN : 1968-0791 Dépôt légal : mai 2012. Tous les articles et dessins signés avec le nom de leur auteur ne représentent pas nécessairement l’opinion de la rédaction. Ne pas jeter sur la voie publique.

Remerciements particuliers : L’Université de Rouen et notamment la DEVE et la Maison de l’Université, le service culturel du CROUS, le Paris Normandie, tous nos partenaires passés, présents ou à venir, tous les bénévoles et vous tous, chers lecteurs !

Pendant ce temps, Sonanbul animera, avec la Bibliothèque Pour Tous, un coin lecture proposant une sélection variée de bandes dessinées, de manga ainsi que de comics. Rendez-vous donc le 1er Juin à partir de 18h30, Centre culturel Henri Savale (Rue de la Chaîne, Darnétal 76160). Si vous êtes intéressé par ce genre d'initiative, n'oubliez pas le festival de la Bande Dessinée de Darnétal (dernier week-end de septembre) ainsi que le festival du livre de Jeunesse (premier week-end de décembre). Pour plus d'informations, vous pouvez contacter les Rôlistes Rouennais à contact@les-rolistes-rouennais.com Réagissez à cet article ! svaad@fac-here.com

Association Fac-here Association étudiante loi 1901 publiée au JO du 29 septembre 2008

Siège social

2 place Emile Blondel La Maison de l’Université 76 821 Mont-Saint-Aignan Cedex Tél.= en attente depuis un an ! Joyeux anniversaire !

Antenne Pasteur

3 avenue Pasteur, bureau 6 UFR de droit-éco-gestion 76 000 Rouen Tél. 02 32 76 96 88

Conseil d’Administration :

Guillaume Benoit, Jérémie Bonnet, Orphé Boutet, Laurent Geneslay, Jérémy Gueudin, Geoffrey Helin, Thomas Lattelais, Christophe-Xavier Le Breton, Charlène Lefebvre, Mickaël Mauger, Fanny Renard


Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Actualités étudiantes

p3

Festival

Riche de court-métrages, le Courtivore, un festival en or Il court, il court le courti, le courti dévore. Il est passé par ici, il repassera par là... Depuis douze ans, Courtivore n'a Cinq bonnes raisons cessé de diffuser de nombreux d’assister aux projections courts-métrages, que ce soient des du Courtivore : films d'animation, des comédies, des drames, ou des documentaires. Pour ce cru 2012, l'équipe du Courtivore aura visionné près de 350 courtsmétrages afin de faire une première sélection, et ainsi satisfaire les amateurs de courts-métrages. Ces actes auront lieu à 20 heures : le mercredi 16 mai pour l'acte 1, le mercredi 23 mai pour l'acte 2 et enfin pour l'acte 3, le mercredi 30 mai. Vous pourrez voir les trois premiers actes au cinéma Ariel, place Colbert à Mont Saint-Aignan (Ligne Teor 1, bus 4, 8, 40 et 43, arrêt Place Colbert, si vous n'êtes pas véhiculés).

Public, à vos grilles de votes ! (Archives)

La finale sera le mercredi 6 juin à l'Omnia, rue de la République à Rouen (en bus : Teor 1, 2 et 3, arrêt République). Les trois films retenus par le vote du public lors de chaque acte composeront les neuf films de la finale, à l'issue de laquelle le public élira un gagnant. Celui-ci recevra le prix du public et sera récompensé de 800 euros. Mais ce n'est pas tout ! S'ajoutera une autre distinction (nouveauté 2012) : le prix 18/30. Le Courtivore, associé au CRIJ, a sélectionné un jury composé de 7 personnes âgées de 18 à 30 ans. Les membres de ce jury auront le privilège d'assister gratuitement à toutes les séances du festival et auront la charge de désigner ensemble le gagnant du prix du jury 18/30 . De plus, lors d'une projection qui leur est réservée, un prix jeunesse sera attribué au court-métrage préféré d'un jeune public scolaire. Autre nouveauté : c'est le restaurant/ traiteur bio Otrechoze, situé au 1 rue Georges Braque à Rouen, qui officiera pendant l'entracte lors de la finale du 6 juin pour vous offrir un cocktail. Plus de renseignements : http://www.courtivore.com Si tu dévores les films, le Courtivore tu adores. christophe-xavier@fac-here.com

1/ En souvenir des premiers pas de l’association, qui diffusait des K7 dans les amphis des STAPS avant d’occuper Axelrad, puis la MdU et enfin les cinémas Ariel et Omnia ! Hommage à ces étudiants d’antan qui, partant de rien, ont trouvé dès les premières heures un concept qui n’a pas bougé depuis. 2/ Le Courtivore ne s’exporte pas sur le plan national, pourtant la qualité des projections n’a rien à envier à de plus célèbres festoches du court-métrage. 3/ A l’heure où tout se trouve sur Internet (même des grille-pains, résultats de partiels et photos pas assumées de la dernière soirée médecine sur lesquelles l’infirmière n’avait pas qu’un stétoscope autour du cou...), n’y cherchez pas ces films : vous gagnerez du temps et du plaisir à venir les voir au cinéma. 4/ Vous pouvez inviter votre copain/ copine au cinéma pour pas cher, soit trois euros (buffet à volonté inclus à base de cacahuètes et de cidre), et l’emmener en scooter ou en bus si ça vous dit puisque c’est au coeur de l’agglo de Rouen ! 5/ Pour une fois qu’on peut voter pour ce qui nous fait rire, nous touche, nous fait pleurer, nous énerve, qui est tout petit et teigneux ou qui a l’aspect d’un yaourt fruits rouges, sans culpabilité...

Changer sa mentalité, c'est prendre conscience

Si t'as une conscience, sensibilise-toi au problème du handicap de sensibilisation au handicap, avec la participation de personnels de l'INSA qui ont suivi la formation sur l'accessibilité. Le programme, lui, était sensiblement le même.

Handisup continue sur sa lancée et c'est maintenant à l'INSA de Rouen (école d'ingénieur située au Madrillet, à Saint-Etienne du Rouvray) que s’est déroulée le mardi 15 mai de 9h à 17h une nouvelle journée

Acte 1 :

Douce menace / de Ludovic Habas, Mickael Krebs, Florent Rousseau, Margaux Vaxelaire & Yoan Sender / 7 min La France qui se lève tôt / de Hugo Chesnard / 20 min La mystérieuse disparition de Robert Ebb / de Clément Bolla, FX Goby & Matthieu Landour / 13 min Encore heureux / de Ivan Calbérac / 8 min La coccinelle et la souris / de François Barbier / 11 min La galette des trois / de Lewis Eizykman / 8 min Deux inconnus / de Lauren Wolkstein & Christopher Radcliff / 15 min Les arrivants / de Bibi Naceri & Sébastien Kong / 20 min Le Dripped / de Léo Verrier / 9 min s arrivants / de Bibi Naceri & Sébastien Kong / 20 min

Acte 2 :

La dernière caravane / de Foued Mansour / 15 min Deep inside / de Marc Gibaja / 8 min Rosette / de Romain Borrel, Vincent Tonelli, Benjamin Rabaste & Gael Falzowski/ 5 min Nous n’irons pas mourir / de Jean Berthier / 18 min La détente / de Pierre Ducos & Bertrand Bey / 9 min La place du coeur / de Frédéric Dubreuil / 16 min Checkpoint / de Ruben Amar / 20 min Chase / de Adriaan Lokman / 13 min Groove your life / de Vincent Burgevin & Franck Lebon / 7 min

Acte 3 :

It is miracul’house / de Stéphane Freiss / 19 min Goody Box / de Julien Deparis / 2 min 5 pounds / de Mohamed Adeeb / 11 min L’attaque du monstre géant suceur de cerveaux de l’espace / de Guillaume Rieu / 19 min Bad Toys 2 / de Daniel Brunet & Nicolas Douste / 6 min Esprit simple / de Pierre Makyo / 16 min I am your man / de Keren Ben Rafael / 15 min Frictions / de Steven Briand / 4 min La poudre / de Yvan Delatour / 20 min

Ludique

Handicap

Après les journées de sensibilisation au handicap sur une initiative d'Handisup et de l'Espace Handicap qui ont eu lieu au sein des STAPS, les mercredi 18 avril et jeudi 19 avril et malgré le contexte (pluie, examens), 188 étudiants et personnels ont répondu présents à ces actions de sensibilisation et se sont essayés au parcours en fauteuil roulant et canne blanche (affublés de cache-yeux), ainsi qu'à l'initiation au Braille.

Voici donc la sélection de cette année, soit 27 films répartis en 3 actes de 9 films.

N'hésitez pas à venir encore plus nombreux que les personnes qui ont répondu à l'appel de ces journées de sensibilisation effectuées au STAPS pour les prochaines éditions ! Venez participer à ces parcours et changer votre perception des choses. Comprendre les difficultés des autres au quotidien, c'est aussi comprendre ses propres difficultés. C'est aussi permettre de faire avancer et bouger les choses dans notre société afin que les personnes atteintes d'une déficience visuelle, auditive, moteur, puissent au quotidien vivre avec plus d'aisance et au mieux. « L’homme bon ne regarde pas les particularités physiques mais sait discerner ces qualités profondes qui rendentlesgenshumains,etdoncfrères.» (Martin Luther King ) christophe-xavier@fac-here.com

La Ruée vers l’or, c’est maintenant ! Les Rôlistes Rouennais organisent tous les deux mois ‘’Les Rendez-Vous du Bocal’’ au sein de la Maison de l’Université. Cet événement permet aux étudiants de se détendre en jouant aux jeux de société ou aux jeux vidéos. Ce mois-ci, cette association nous propose un concept nouveau : La Ruée vers l’or ! Des membres des Rôlistes Rouennais, association de jeux divers, seront présents pour des parties ludiques. Cela vous permettra de découvrir ou de redécouvrir des jeux en tous genres : jeux de plateau et/ou de société. Cette soirée a pour thème la Ruée vers l'Or. Quel est le principe de cette soirée  ? Jouer à des jeux de société. Mais pourquoi cela s'appelle-t-il la Ruée vers l'or, cette fois-ci ? Lorsque que vous jouez à un jeu, vous gagnez des pépites. A la fin de la soirée et selon le nombre de

pépites que vous aurez, vous pourrez les échanger contre des jeux de société ! Si vous souhaitez tenter votre chance lors de ce tournoi de fin d'année exceptionnel, cette soirée aura lieu le Mercredi 23 Mai prochain dès 19 h. Allez-vous devenir les chasseurs de trésor des temps modernes ? « TGF, Chercheur d’or, un métier d’avenir ! » alexis@fac-here.com


p4

Actualités étudiantes

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Événements

Vous avez peut-être raté... Des tarifs tout doux pour les étudiants, de la bonne humeur, comme pour faire oublier les partiels... espérons que vous avez pris votre dose avant cette période bien moins « fendard »

La semaine de l’humour

Faisons... de l’humour comme si c’était la première fois, la prochaine fois, encore une fois, avant de vous revoir .

À quand un Carnaval au Campus sur le thème de l’humour ?

Je boirais bien un thé et me mettrais bien un chapeau ! (chapeau, thé, bonne idée !) Malgré la pluie en ce jour du 4 avril 2012, le Carnaval pour sa 3ème édition à Mont-Saint-Aignan, chapeauté par Agogô Percussions et leur musique brésilienne, avait revêtu ses plus beaux chapeaux, puisque cette année le thème était basé sur la coiffe, donc le chapeau sous toutes ses formes et couleurs. Nous leur souhaitons pour l’année prochaine que le soleil se coiffe lui aussi de son plus beau chapeau et qu’il nous éblouisse de par sa couleur. En savoir plus : http://www.univ-rouen.fr/95054646/0/ fiche_pagelibre/

La fac, desfois, c’est vraiment n’importe quoi... sauf quand le Steac est là ! © Mickaël Mauger

Du 9 mai au 12 mai s’est déroulée la semaine de l’humour à l’Université de Rouen. Il y eut au programme de cette semaine des personnages hauts en couleur, comme ce showman d’Eric Coulis produit par son ami Bénabar qui manie avec une certaine aisance une écriture aiguisée de la dérision, tout en faisant susciter l’émotion chez le spectateur, accompagné de son complice et irrésistible contrebassiste Brahim Haïouni. Vous pourrez retrouver ce charmant duo, si vous les avez ratés ou que vous vouliez les revoir et si vous partez en vacances à proximité ou que vous avez de la famille ou des amis dans la région de Grenoble, puisqu’ils se produiront dans le département de l’Isère à la scène régionale la Rampe dans la commune d’Echirolles, le vendredi 20 mai à 20 h. Il y avait aussi Les 2, plus qu’un chiffre, un duo de comédiens comiques Yann Berthelot et François Néel, inséparables comme ces oiseaux, maniant avec brio et bonne humeur un humour décalé et burlesque, voire absurde. Un régal pour le moral.

Et puis si vous en aviez marre des régimes, de ce poisson grillé et que vous vouliez mettre à la poubelles ces omégas 3, que vous aviez le moral dans les chaussettes, ou le slip sur la tête et si vous aimez la barbaque et les tubercules, oui... le steak et les frites... Bordel (clin d’œil à Thomas Dutronc). A défaut de vous plonger dans l’huile bouillante... et oui ça brûle. Nous espérons que vous avez pu vous plonger dans cet humour bouillant de ferveur et d’improvisation théâtrale qu’est le Steac’tival, lors de cette fin de semaine de l’humour organisée pour la 6ème année consécutive par le Steac Frit (Syndrôme Théâtral des Énergumènes Apprentis Comédiens de la Fédération Régionale d’Improvisation Théâtrale) qui recevait des équipes venant de Strasbourg... Ah les saucisses ! Et de Reims, vive les bulles effervescentes du Champagne ainsi que Paris, allez PSG (pas taper !) humour, humour...

Réagissez à cet article ! christophe-xavier@fac-here.com

Réagissez à cet article ! christophe-xavier@fac-here.com Archive inavouée, thème : humour© Thomas Lattelais

Darjeeling Keepers : un pari réussi ! un maxi single (à sortir prochainement), et a recommencé à faire quelques lives, notamment un à la Maison de l'Université le 10 Avril dernier. Ce groupe s'est renouvelé puisqu'une violoniste a rejoint le groupe composé initialement de 4 membres. Un pari osé puisque très peu de groupes ont une violoniste au sein de leur formation et cette musicalité qui apparaît différente plaît. A savoir que leur concert à la MDU a réuni une centaine de personnes et que la présence scénique était assez exceptionnelle pour les deux groupes représentés lors de ce concert (Darjeeling Keepers & Off The Beaten Track). Un pari réussi qui leur ouvre des portes de concerts plus grands ! Espérons donc le meilleur pour ce groupe local.

Recherche

Soirées étudiantes

Du changement à l’IRIHS

Du nouveau au sein de l'IRIHS (Institut de Recherche Interdisciplinaire de l'Homme et de la Société), puisque Sophie de Ruffray (professeur de Géographie- UMR IDEES) et Cécile Legros (professeur de Droit- CUREJ) ont été élues à la succession d'Alain Vom Hofe (qui conserve la coordination du Grand Réseau de Recherche Culture et Société en Normandie) à la direction de l'IRIHS. Le souhait de Cécile Legros et de Sophie de

Ruffray est que cet institut devienne "la vitrine" des SHSC de l'Université de Rouen. L'IRIHS tiendra un conseil de gestion, le mercredi 16 mai 2012 à 10h à la salle des réunions de l'IRIHS. Un autre événement marque l'actualité de l'Institut : l'inauguration de ses nouveaux locaux aura lieu le vendredi 25 mai 2012 à 11h (à la place de l'ancien SRI - 2e étage du bâtiment de la Formation Continue).

TGF qui souhaiterait écouter l’EP dès qu’il sortira alexis@fac-here.com

(Archives)

Après quelques mois de repos, le groupe Darjeeling Keepers revient dans

Les soirées de fin d’année

Soirée « Orgie Gréco-Romaine » Mercredi 15 Mai à 23h30 au D3 Studio Organisée par la Corpo Médecine

Soirée Fluo Party Jeudi 24 mai à 23h Au Palace. 5€ pour les étudiants

Soirée « American College Party » Jeudi 16 Mai à 23h A La Luna (Rouen)

Summer Music Show Jeudi 31 mai à partir de 19h30 Place Saint-Marc - Rouen Gratuit, pour chanter vos titres favoris devant tout le monde, comme des grands, sans avoir peur... des vidéos dossier ! ;)

Revue de Médécine : Où est Jean-Mi ? Vendredi 17 Mai à 19h au Gros Theil Organisée par la Corpo Médecine

Plus d’infos ?

Retrouvez les informations de votre journal étudiant, et bien plus encore... sur internet ou dans les locaux ! Journal Tapis Volant : Chaque mois, 5000 exemplaires, 250 points de diffusion, gratuit, téléchargeable gratuitement online ainsi que des suppléments ! Un forum d’entraide gratuit depuis 5 ans et demi : http://fac-here.forumactif.com et une adresse mail indispensable : redaction@fac-here.com Des locaux à la Maison de l’Université et sur le pôle Pasteur. Chaque lundi, 18h - 19h : Pratique comme un Tapis Volant (101.3 FM), rediffusion dans la soirée sur RCF. Le Tapis Volant est un journal édité par l’association Fac-here, par et pour les étudiants.


Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Actus : allons à l’est !

p5

Festival ciné

Festival "A l'Est du Nouveau" : Présentation

En avril dernier a eu lieu la 7ème édition du Festival du Cinéma d'Europe Centrale et Orientale, plus connu sous le nom de Festival « à l'Est du Nouveau ». Cette année, le jury étudiant était particulièrement présent, avec une quarantaine de représentants de tous les campus. Petit retour sur cet événement...

Le jury du festival « de l’Est »

Faire partie d’un jury est une chose très intéressante, surtout lors du festival du cinéma d'Europe de l’Est qui a eu lieu du 10 au 21 avril. Ce fut un événement exceptionnel, qui nous fit découvrir des films totalement différents de chez nous.

Photo officielle des résultats : alors les filles, vous êtes où ? :) © Céline Rabaud

David Duponchel, directeur du festival, au téléphone devant l’affiche 2012 © alest.org

Le mois dernier, les cinémas Omnia et Ariel ont été les rendez-vous réguliers d'un groupe d'étudiants transformés pour l'occasion en jury exemplaire, investi d'une mission pas si simple que cela : visionner des films d'un genre cinématographique différent de ce que nous avons l'habitude de voir, pour ensuite en faire la critique et choisir un lauréat. Cette année, la petite nouveauté consistait en un prix du Jury agrémenté d'une récompense de 500 euros pour le lauréat du concours, tandis que le prix d'interprétation restait purement honorifique. Le festival connut un bon cru pour cette édition, avec des films marquants par l'originalité de leurs sujets (la pédophilie avec Michael, une adaptation libre de l’œuvre de Goethe avec Faust, le drame d'un

Roumain qui meurt suite à une grève de la faim entreprise pour clamer son innocence avec le film d'animation Crulic, etc.) et la justesse de l'interprétation des acteurs (Elle s'appelle Ki, La Maison, etc.), beaucoup plus sobre et convaincante que celle de nos chers acteurs des blockbusters américains ou même français. En définitive, une belle découverte d'un cinéma nouveau pour la plupart des jurés, dans une ambiance conviviale ponctuée de confrontations des différents points de vue sur les films visionnés. Avis aux cinéphiles et autres curieux du huitième art : prochaine édition en avril 2013 ! Par Chester, adepte du cocktail péruvien de David ! fanny.renard@fac-here.com

Le concept

Depuis 2002, entre Life In Loops, Delta et La forêt, les spectateurs et étudiants peuvent découvrir, pour un prix très accessible, un cinéma différent, de qualité et trop méconnu en France.

Peter Nadasdi (acteur dans L’ïle d’Abricot, film lauréat,) entouré de Clémence et Damien © alest.org

A l’est du nouveau apporte au cinéma un vent de fraîcheur, de nouvelles idées et un public très jeune. La recette ? Offrir à des étudiants rouennais la possibilité d’intégrer un grand jury pour déterminer quels films du palmarès mériteraient une distribution en France, pas toujours acquise avant la première diffusion, ou de voir l’intégralité du programme pour 15 euros. Après dix ans de

découvertes parfois issues des plus grands festivals internationaux mais aussi de petits bijoux de réalisateurs confidentiels qui, pourtant, transportent bien plus le spectateur que certaines grandes productions, l’année de la maturité est arrivée. Et le public ne s’y est pas trompé, en augmentation par rapport aux éditions passées, tout comme la qualité globale des films aux yeux des jurés. A l’est du nouveau récompense, divertit, fait ouvrir les yeux et dispose d’une véritable ambiance de festival, ce qui se fait de plus en plus rare dans le petit monde rouennais. Avec cette dose de nouveautés, changez de sens ! www.alest.org A l’année prochaine ! mickael@fac-here.com

Lorsque l’on est juré, chaque personne compte sur vous, pour votre avis sur les films, vos préférences, vos critiques et votre bonne humeur. Nous étions une quarantaine de membres cette année, venant de différentes filières. On y vit des personnes venant d'Erasmus, des historiens, des lettres modernes, des personnes venant de la Business School et bien d‘autres. Les rencontres furent jouissives, nous nous sommes tous bien entendus sans exception. Nous nous sommes bien amusés, mais nous avons aussi été très sérieux, par exemple lors de la délibération où il nous a fallu 4h pour se mettre d’accord sur le prix du meilleur film et sur le prix d’interprétation. La plupart des jurés se sont pris au jeu en voyant tous les films. Il y avait 9 films en jeu, sans compter les films hors compétition.

Le jury prit plaisir à parler au réalisateur et acteurs qui avaient fait le déplacement pour être présents lors du visionnage de leur film. Nous nous retrouvions chaque soir, la plupart du temps, à « l‘appart bar » (partenaire du festival) ou nous débattions du film visionné dans la joie et la bonne humeur devant un petit verre de vin. Ce festival fut de très courte durée mais tout de même intense, choisir un gagnant n’est jamais chose facile. Faire partie du jury est une chose passionnante que nous conseillons à tout le monde. En espérant vous y retrouver l’an prochain avec des nouveaux films et de nouvelles anecdotes à raconter. Réagissez à cet article ! budwel@fac-here.com

Retour sur les lauréats

Lors de cette dernière édition du Festival, 9 films ont été mis à l'honneur. Une rude compétition pour déterminer lequel d'entre eux allait gagner le Prix du Jury, agrémenté cette année d'une récompense financière de 500 euros, ainsi que pour décerner le prix d'interprétation à l'acteur/ice qui aura su convaincre le mieux les jurés... Cette année encore, le choix fut difficile. En effet, la bataille fut serrée entre les derniers finalistes de la compétition. Finalement, ce fut L’Île d'Abricot, film slovaque réalisé par Marhulovy Ostrov, qui reçut la récompense. Ce petit opus relate l'histoire d'une femme, Babika, se retrouvant malgré elle au centre d'un triangle amoureux en suscitant le désir et la jalousie de deux frères, Lajcsi et Jancsi. Le spectateur suit la vie de ces trois protagonistes, dont l'amour naissant a pour cadre un paysage slovaque propice aux rêves et à la poésie. Le jeu sobre et juste des acteurs sublime cette œuvre cinématographique, qui sait toucher la sensibilité du spectateur. Dans la catégorie "interprétation", c'est Miroslav Krobot, le père de l'héroïne dans La Maison, qui reçut la distinction. Cet acteur a su émouvoir le jury en jouant avec un tact incroyable le rôle d'un père qui bâtit des maisons à ses deux filles afin de préserver leur avenir, sans prendre conscience du fait

© alest.org

que celles-ci cherchent au contraire à prendre leur indépendance. Sous ses silences, ce personnage est en fait le plus sensible et le plus touchant du film, en révélant la maladresse d'un père qui sacrifie sa propre vie pour ses filles. En bref, cette année encore le cinéma d'Europe de l'Est apporta de bonnes surprises à un jury qui attend d'ores et déjà la prochaine édition avec impatience ! Et bonne lecture fanny.renard@fac-here.com


p6

Actualités : dossier

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Vos questions

Vie de l’Université

Les élections étudiantes d’avril

Questions des lecteurs

Entre présidentielles et législatives, le citoyen est très sollicité ce printemps. C’est sans oublier que dans le monde étudiant, d’autres élections ont eu lieu à la même période et que les inscrits à la fac y ont clairement leur mot à dire sur l’avenir de l’Université... seignants-chercheurs et des thèses Élections, pour quoi faire ?

Innocentes ou plus épicées, quelques questions posées à l’occasion de ce vote qui influencera les décisions de l’Université de Rouen pour les deux prochaines années... Ça ne m'intéresse pas ces d'un vote), ils peuvent faire pencher élections, pourquoi faut-il la balance en faveur de décisions cruciales. voter ?

Les élections centrales de l'Université de Rouen se déroulent généralement tous les deux ans, proposant notamment le renouvellement de trois conseils où siègent des étudiants  : le CA (Conseil d'Administration) et le CEVU (Conseil des Enseignements et de la Vie Étudiante) pour lesquels tous les étudiants de l'Université de Rouen peuvent voter, ainsi que le CS (Conseil Scientifique) destiné aux troisièmes cycles.

Du maintien ou non de filières à Rouen aux calendriers d'examens, en passant par la reconnaissance de votre diplôme par la suite, vous pouvez vous prononcer en faveur de vos intérêts personnels ou collectifs.

Le CA est l'organe délibérant majeur de l'Université, votant notamment des décisions budgétaires, d'orientation globale et nécessaires au bon fonctionnement de la fac. Cinq étudiants y sont élus. Le CEVU a pour sa part la responsabilité des domaines de l'enseignement (réalisation des calendriers annuels dans les meilleurs délais, modalités d'examens, etc...) et de la vie étudiante (des problématiques associatives à la reconnaissance de l'implication bénévole, en passant par l'aménagement des horaires de cours et la convivialité de l'Université). Seize étudiants y sont élus. Par ailleurs, le CEVU désignera, étudiants et personnels inclus, un vice-président étudiant en son sein. Le CS, enfin, traitera des problématiques de la recherche, des en-

en général. Quatre étudiants y sont élus. En tout, 25 étudiants, parmi les 25000 de l'Université, sont donc élus pour représenter la communauté estudiantine au cœur des institutions délibérantes. Les élections se sont tenues cette année sur deux jours, les 11 et 12 avril 2012, de 10h à 18h. Jusqu'au Master, les étudiants ont voté pour deux conseils, pour les doctorants le Conseil Scientifique s'est ajouté aux deux autres. La participation, habituellement inférieure à 10%, a cette fois été à la hauteur des efforts fournis par l'Université et les candidats pour donner de la visibilité à ce scrutin. Avec 14,34% de participation, le cru 2012 est donc relativement bon en terme de représentativité, même si ce score ferait frémir n'importe quel politicien dans une élection locale. L'enjeu est ici différent et conforme aux tendances nationales de participation  : la jeunesse étudiante montre qu'elle s'intéresse de plus en plus à l'avenir de ses amphis et de ses diplômes. Mais qui en doutait encore ?

En votant pour vos représentants, vous influencez les décisions qui concernent directement vos études.

Au mois d'octobre, vous serez donc remis à contribution pour vos élus CROUS.

Je ne me reconnais nulle part, qui choisir ?

Nous ne pouvons qu'encourager la démarche du vote pour montrer aux institutions que ce choix de représentants ne désintéresse pas les étudiants et que leur parole compte dans les décisions qui les concerne en tout premier lieu. Il est donc souhaitable d'exercer son droit de vote, y compris par procuration. Toutefois, la possibilité de voter blanc existe si aucune liste ne sait convaincre.

Les représentants étudiants servent-ils vraiment à quelque chose ? Lorsqu'ils sont présents dans les conseils (ce qui pose la question de l'assiduité, à prendre en compte lors

Réagissez à cet article ! mickael@fac-here.com

Élections

Les résultats des élections étudiantes d’avril Élections CEVU :

Discipline Juridiques, Économiques et de Gestion : Liste FEDER ta Fac avec ta Corpo ! Titulaire : Benjamin Jousselin Suppléant : Joris Benier Liste collectif des étudiants de l'Université de Rouen, avec l'UNEF, l'AAVE et Campus Vert Titulaire : Sahad Zerzour Suppléant : Antoine Tredez Liste Cé-La Confédération Étudiante et Colas'ur Titulaire : Kalil Aissata Keila Suppléant : Antoine Parfait Mboutsou Koumbat Liste MET défendons la professionnalisation de nos cursus pour une insertion professionnelle réussie et l'amélioration de nos conditions d'étude Titulaire : Alexandra Mora Suppléant : Edouard Lambert

Lettres et Sciences Humaines : Liste FEDER ta Fac avec ta Corpo ! Titulaires : Antony Matsona, Graziella Bertin Suppléants : Maxime Cavelier, Florian Rodrigues Liste collectif des étudiants de l'Université de Rouen, avec l'UNEF, l'AAVE et Campus Vert Titulaires : Simon Lahure, Thibault Vazard Suppléants : Anne-Laure Molina, Alexandre Poisson

Liste Cé-La Confédération Colas'ur Titulaire : Marie Oisel Suppléant : Thomas Cousin

Étudiante

et

Liste MET défendons la professionnalisation de nos cursus pour une insertion professionnelle réussie et l'amélioration de nos conditions d'étude Titulaire : Alexandre Cudorge Suppléant : Claire Jolivet

Sciences et Technologies : Liste FEDER ta Fac avec ta Corpo ! Titulaires : Florian Jumaux, Maxime Devaux Suppléants : Laura Auvray, Pauline Tirelle Liste collectif des étudiants de l'Université de Rouen, avec l'UNEF, l'AAVE et Campus Vert Titulaire : Valéria Simon Suppléant : Nicolas Kagan

Disciplines de Santé : Liste FEDER ta Fac avec ta Corpo ! Titulaires : Camille Havel, Jean-Baptiste Lemesle, Benjamin Crepe Suppléants : Solen Raymond, Suzanne Lecalier, Antoine Desseaux

A noter : Au sein des titulaires élus du CEVU sera choisi le prochain vice-président étudiant de l’Université de Rouen. Plus d’informations dans votre prochaine édition !

Élections Conseil d'Administration :

Liste FEDER ta Fac avec ta Corpo ! Titulaires : Benjamin Legrand, Olfa Chaari, Caroline Jonot Suppléants : Julien Boudier, Maxime Dufour, Laura Cochereau Liste collectif des étudiants de l'Université de Rouen, avec l'UNEF, l'AAVE et Campus Vert Titulaire : Nicholas Isvelin Suppléant : Malek Guemache Liste Cé-La Confédération Etudiante et Colas'ur Titulaire : Seydou Keita Suppléant : Nafi Ousmane Kane

Elections Conseil Scientifique : Disciplines Juridiques, Economiques et de Gestion : élection non validée Lettres et Sciences Humaines et sociales :

Liste Cé-La Confédération Étudiante et Colas'ur Titulaire : Mamadou Malifa Ba Suppléant : Orphé Boutet

Sciences et Technologies :

Liste collectif des étudiants de l'Université de Rouen, avec l'UNEF, l'AAVE et Campus Vert Titulaire : Marion Denorme Suppléant : Abdallah Hamieh

Disciplines de candidature

Santé

:

aucune

Chaque représentant dispose d'une voix dans chaque vote de son conseil, il a donc une responsabilité qui, en présence de votes à une voix près, peut avoir de lourdes conséquences pour vos études.

Je pars de Rouen en juin, l'élection d'avril a-t-elle une incidence concrète sur moi et les autres ?

Bien entendu ! Les votes en conseils permettent de dresser des bilans des actions menées sur les deux dernières années, l'occasion de voter pour ou contre ces bilans est donc réelle et utile pour les étudiants des deux prochaines années... et au-delà ! Qui voudrait que son diplôme soit moins considéré par un employeur une fois validé, par des décisions d'ouverture des quotas d'admission, alors que son obtention a été particulièrement rude ?

Les représentants étudiants candidatent-ils pour entrer en politique ?

Il faudrait leur demander... pour certains, c'est clairement exprimé, pour d'autres il n'y a pas de plan de carrière. Réagissez à cet article ! mickael@fac-here.com

En bref ! Faire un Spring Break à Lloret de Mar, drôle d'idée ! L'association GTC (de l'IUT d’Évreux) vous propose, après les examens, une possibilité de se la couler douce à Lloret de Mar (Espagne). Vous serez pour 3 jours & 4 nuits dans une des villes les plus festives d'Espagne pour un Spring Break bien mérité. Ce séjour aura lieu du 26 au 29 Juin prochain au sein d'un Hôtel 3 étoiles en All Inclusive. Le prix pour les adhérents est de 180 € et pour les non-adhérents de 230 €. Si vous souhaitez prendre du bon temps, vous pouvez contacter l'association GTC (Techniques de Commercialisation) aux numéros et adresses suivantes : 06.16.33.41.46 / 06.59.89.32.53 ou association.gtc@gmail. com. Vous pouvez également vous rendre dans le local de l'association au sein du Département TC de l'IUT de Rouen.

13èmes Rencontres de cirque de Bourgtheroulde Du 18 au 20 mai, retrouvez les circassiens du Baron Perché et bien d’autres pour les rencontres de cirque (ou la convention, comme vous voudrez) du sympathique village de Bourgtheroulde, connu par les étudiants pour... ses rencontres de cirque justement. Qui dit étudiants et sympa dit prix spécial et une page facebook pour tout savoir ! http://fr-fr.facebook.com/pages/rencontre-decirque-à-Bourgtheroulde/311140434632


Colloque

Conférence

Descartes, une source d’inspiration ? Aimez-vous la logique que René Descartes établit dans ses différentes œuvres, et qui a inspiré beaucoup de mathématiciens ? Une journée sur ce domaine sera organisée le 25 Mai 2012, organisée par l’Equipe de Recherche Interdisciplinaire sur les Aires Culturelles (ERIAC). Quatre conférences auront lieu durant cette journée sur la logique et la mathématique issues de Descartes. Une spécialiste de Pascal, Dominique Descotes, nous présentera la nouvelle édition de la Logique ou l'art de penser de Port-Royal, dans laquelle elle donne les inspirations et des lumières sur l’œuvre d'Arnauld et de Nicole. Par la suite, Michel Serfati, mathématicien de métier, nous exposera la pensée de Descartes et les raisons pour lesquelles ce dernier a révolutionné les mathématiques, notamment l'algèbre par les symbolismes qu'il introduisit. La mathématique cartésienne sera ensuite approfondie par Vincent Jullien, philosophe des mathématiques et des sciences au Centre Atlantique

de Philosophie à Nantes, qui nous parlera de la notion de limite dans les sciences cartésiennes. Enfin, la journée se terminera sur la question du refus du formalisme dans les sciences cartésiennes et le rejet de la logique. Cette conférence sera animée par Olivia ChevalierChandeigne. Une belle journée qui sera sous le signe de la logique et de la philosophie, deux matières qui semblent antagonistes de prime abord, mais qui se rejoignent finalement. Et qui de mieux que Descartes pour les réunir ? Réagissez à cet article ! alexis@fac-here.com

La poésie, des paroles et des mots

Lundi 21 mai à 19h, Abd Al Malik sera à Rouen Business School. Mais pas pour un concert. vient de sortir son dernier livre « Le Dernier Français » aux Editions du Cherche-Midi. Cette conférence fait partie du cycle de conférence « Des Mots & des Débats ». Si vous souhaitez y assister, nous vous conseillons de réserver auprès de Mme Quesnay car même si la conférence est en entrée libre, les places sont chères !

Abd Al Malik, musicien et écrivain, participera à une conférence au sein de Rouen Business School ayant comme thème le multiculturalisme en France ainsi que les questions d’identité française le lundi 21 Mai à 19h au sein de l’auditorium. Il

Suivez la voix en pointillés...

Colloques 7 Juin 2012 à 15 h 30 Cérémonie de Remise des Mélanges à la mémoire de Patrick Combe UFR de Droit & Gestion – Pasteur Contactez Mme Jault : fabienne.jault@univ-rouen.fr

p7

Actus : recherche

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

14 Juin 2012 « De la friche industrielle au lieu culturel » Atelier 231 (Sotteville) Organisé par le laboratoire IDEES Contactez Mme Lucchini : francoise.lucchini@univ-rouen.fr

Retrouvez chaque vos rendez-vous

Si vous n'avez rien à faire le mardi 29 mai prochain, Suivez les Pointillés est fait pour vous. Il s'agit d'une oeuvre vocale à 2 solistes et un choeur a capella qui vous fait découvrir un univers surprenant et un mélange détonnant entre textes et musique. Un cycle de pièce jouant des mots et des sons en plein milieu d'un endroit assez surpenant, c'est-à-dire l'UFR de Droit & Gestion !

Conférence «  Des mots & des débats » «  Etre musulman fait-il partie de l’identité française » avec Abd Al Malik Lundi 21 Mai à 19 h Réservez auprès de Mme Quesnay : cqs@rouenbs.fr Réagissez à cet article ! alexis@fac-here.com

Si vous êtes intéressé par ce savant melting-pot, rendez-vous à Pasteur à 21h. Vous pouvez réserver vos places au 02.32.76.92.00 ou spectacle.mdu@univ-rouen.fr. Les prix de ce spectacle sont équivalents à ceux que propose la Maison de l'Université, c'est à dire 5€ pour les étudiants, 8€ pour les personnels et enfin 12€ pour les personnes extérieures. Les places sont limitées donc depechez-vous de réserver !

lundi et jeudi

EMPLOI TOUTES LES DERNIÈRES OFFRES DU MARCHÉ

dans vos quotidiens et sur nos sites normandie.emploi.net


p8

Actus du sport étudiant

Sport à tester

Résultats

Les résultats d’avril ! Rugby à 7 :

Basket ball :

Ensuite il y a ESIGELEC en deuxième place, avec 2 victoires : 38-0 et 19-0. Dans la poule B la domination provient de l’ASRUC : l’ASRUC 3 en première place avec 5 victoires  : 24-0, 19-0, 26-0, 14-5 et 21-19. L’ASRUC 2, elle est en deuxième place avec 4 victoires et un nul  : 12-0, 15-0 et 5-5. Nous encourageons donc nos amis de l’ASRUC pour qu’ils continuent sur leur lancée !

En continuant du côté féminin, l’équipe de Rouen Business School a vaincu l’ASU Havre en championnat régional sur un score de 61 à 23.

Pour ce début de saison, la compétition est menée par les équipes de l’ASRUC qui sont en tête dans les deux poules de ce Championnat Régional. Dans la poule A l’ASRUC 1 est première, avec 3 victoires  : 26-0, 48-0 et 31-0, aucune pitié pour l’adversaire.

Volley :

Début de saison également en Volley 6 contre 6 au Championnat Régional. Cette fois-ci une seule poule, mais la sélection est assez serrée. En premier pour le moment nous avons l’ASRUC 3 avec 3 victoires 3/1, en deuxième place nous avons l’ASRUC 2 et l’ESIGELEC avec chacun 2 victoires 3/0 et une défaite 3/1, et en troisième place nous avons Rouen Business School avec deux victoires : une 2/1 et une 3/1.

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Le Kobudo

En championnat de France masculin l’INSA a remporté la victoire de justesse face à Mimes de Nantes sur un score de 59 points à 56. A contrario l’équipe féminine de l’INSA a largement gagné contre l’équipe de Polytechnique d’Orléans avec un score de 79 à 25. Bravo à elles !

Toujours en championnat régional mais cette fois-ci masculin, l’ASRUC 6 sur deux matchs joués a vaincu INSA et EMN le Havre, avec deux scores qui sont respectivement  : 74-44 et 65-45. De plus l’ASRUC 4 en est pour l’instant à une victoire contre Rouen Business School sur le score de 56 à 41. Mais bien que l’ASRUC 6 et 4 brillent, ce n’est pas le cas avec l’ASRUC 3 qui s’est incliné contre l’ESIGELEC avec le score de 69 à 51. Malgré de bon et mauvais résultats nous leur souhaitons de tenir bon !

La saison est à la moitié mais tout cela est assez serré, nous vous divulguerons la fin de saison dans le prochain numéro !

Le Kobudo est un art martial que vous pouvez pratiquer à l’Université de Rouen. Si on le décompose, ko signifie «   ancien   », bu «  la guerre  » et do «  la voie  ». Cet art martial a été créé pendant l'occupation japonaise, les habitants de l'île des Ryu Kyu eurent l'ingéniosité d'utiliser leurs instruments de travail pour se défendre. Autrefois, les armes de Kobudo étaient indispensables pour la survie. Le pratiquant de Kobudo porte un « kimono » constitué d'une veste noire, d'un pantalon blanc et d'une ceinture.   Il existe plusieurs types d’entraînements : Le HOJOUNDO : ce sont des techniques simples (attaques, parades et enchaînements). Le KATA KUMIWAZA : les katas kumiwaza s'effectuent à deux. Le point d'impact de l'attaque ou du blocage est le même que lorsqu'on exécute le kata seul. Le KATA HIJAIDI : le kata est réalisé de façon inversée (symétrique).

© DR

Football :

Tout d’abord nous retrouvons les équipes rouennaises dans le championnat de France universitaire avec des résultats assez mitigés. Premièrement l’équipe de l’ASRUC 1 a malheureusement subi une défaite face à l’Université de Montpellier en niveau élite de 4 à 0, malgré cela l’équipe de l’ASRUC 2 contre Créteil s’est qualifiée pour les ¼ de finale avec une victoire de 2 à 1 en National 2. Enfin en CFE l’équipe INSA a perdu face à Paris Dauphine 2 à 0. Par ailleurs en championnat régional, l’ASRUC 7 s’est imposé face à l’ASRUC 5 par 11 à 3. De plus l’équipe de Rouen Business School a également vaincu l’ASRUC 5 de 8 buts à 0, ce sont donc les plus gros scores actuellement de ce championnat.

© DR

Futsal :

Durant les phases finales régionales masculines, deux équipes de l’ASRUC ont été qualifiées  : l’ASRUC 5 et l’ASRUC 2, sur 8 participants. Avec derrière eux l’ASRUC 4 troisième et Rouen Business School quatrième. Lors des championnats Interrégionaux les deux équipes masculines qualifiées se sont fait éliminer dès le premier tour du tournoi. Dommage pour eux. Mais pour l’équipe féminine de l’ASRUC qui était présente pas de surprise… elles ont terminé premières du tournoi. Félicitations à elles ! Réagissez à cet article ! sports@fac-here.com

L’actu sportive ne s’arrête jamais ! Des amphis aux gymnases, partagez ! fac-here.forumactif.com/f18-sciences-du-sport et fac-here.forumactif.com/f44-vie-sportive Qui sera le premier à créer le sujet sur le curling ?

Ce travail permet de développer l'équilibre du côté droit et gauche du corps. Le KATA OYO : l'application est libre (imagination) en gardant l'idée générale du kata et pourvu qu'elle soit plausible. Le KATA BUNKAI : c'est l'application par séquence du kata, mettant en évidence ses techniques particulières. Les armes que l’on peut utiliser dans le Kobudo sont le sabre long  (katana), le sabre court (wakizashi), le sabre en bois (bokken),  le couteau (tantō), le bâton long  (bō),  le bâton court  (Jo-jutsu), la lance à lame droite (yari), la lance à lame courbe (naginata), la grande lance à lame courbe (nagamaki). Un cours de Kobudo est donné tous les mardi soir au gymnase du SUAPS. C’est avec plaisir qu’on vous accueillera pour vous montrer cet art martial. Réagissez à cet article ! sports@fac-here.com

Personnalité

Jean-Marie, le père des Boxeurs La mayonnaise a bien pris. L’ambiance était très bonne. Les résultats du championnat de France n’étaient pas excellent car ils n’avaient eu qu’une championne de France (Nickon’Diaye ), mais l’ambiance était là. Les nouveaux se sont donnés à fond et certains ont pu être récompensé par une 3ème place. Jean-Marie en action © DR

«  La boxe c'est comme une famille et je suis le pépé de cette famille. Le principe d’une famille c’est l’entreaide, et c'est ce qu’il se passe dans ce groupe. » Avec les années, Jean-Marie a tisser des liens très forts avec les boxeurs, des liens d’amitié. Ces boxeurs lui doivent beaucoup. L’année dernière, c’était le début d’un nouveau groupe, un nouveau noyau.

Cette année, les compétitions vont commencer. Ils visent 3 ou 4 podiums, en espérant que l’ambiance sera la même que l’année précédente. Nous leur souhaitons bon courage pour ces futures compétitions.  VINCENT Héloise sports@fac-here.com

Sur le site de l’Université : www.univ-rouen.fr > campus > sport ou www.facebook.com/suaps76 Sport étudiant : www.asrouenuc.com et www.sportu-hnormandie.com S’inscrire au sport U : possible toute l’année ! Pensez à votre certificat médical...


Vie quotidienne : santé

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Sommaire de la section... La santé, le bien-être S’orienter, se documenter et se loger Le CRIJ vous donne ses meilleurs bons plans Parlons international et associations Le dossier : du jamais vu chez les étudiants... enfin si mais bon... ;)

p9 p11 p12 p13 p14 - 15

Section Vie culturelle Section Détente

p16 p23

---

Santé

Les intolérances alimentaires

Le bidon gonflé après avoir mangé ? Les boyaux qui se tordent au point de ne plus vouloir manger ? Des douleurs articulaires ? Peut-être souffrez-vous de problèmes d'intolérances alimentaires, à un degré plus ou moins fort. en plus présents, l'omniprésence du Késako ? Contrairement à l'allergie alimentaire, qui provoque une réaction immunitaire après ingestion d'un allergène, l'intolérance alimentaire est une inflammation du système digestif laissant apparaître des symptômes qui disparaissent en général en quelques heures mais qui pourrissent vite la vie des personnes qui en souffrent. L'assimilation des nutriments est perturbée, d'où les irritations. Une intolérance est difficile à diagnostiquer vu qu'elle passe souvent juste pour des problèmes de digestion. Or, une intolérance non diagnostiquée peut à terme provoquer une maladie cœliaque, un cancer ou autres problèmes plus graves. Les intolérances les plus connues sont celles au gluten et au lactose.

Comment les prévenir ? Il est indispensable de rappeler qu'une alimentation saine, et la moins raffinée possible est primordiale pour prévenir les intolérances. Les additifs, les sucres et le sel de plus

gluten (qui n'est pas quelque chose de "naturel") doivent être limités. Il faut désacraliser la gourmandise au profit de la santé. Et non, budget réduit des étudiants et intolérance ne sont pas incompatibles. Préférer le riz complet au riz blanc, limiter au maximum les sucres et les lactose, finalement, vous ferez des économies...

p9

Bienvenue dans la section vie quotidienne. Des astuces, bons plans et conseils utiles pour anticiper les soucis et s’informer sur la vie pratique dans son ensemble quotidien@fac-here.com

Santé

Et toi, qu’est-ce que tu bouffes ?

Parce qu’étudiant rime souvent avec budget rikiki, nous avons la réputation de manger n’importe quoi. Là n’est pas la question de savoir si en effet on se fiche du « ne mangez ni trop gras ni trop sucré ni trop salé  » (bref ne mangez rien) asséné par les autorités sanitaires. Il est question ici de s’interroger sur le bien manger dans le sens du « bon » gustatif.

Comment diagnostiquer ? Si vous avez des doutes sur une intolérance alimentaire, tenter de saisir l'origine du problème en supprimant puis en réintégrant une catégorie d'aliments. Sinon, contactez votre médecin traitant (ou un naturopathe) qui se chargera de pratiquer les examens nécessaires. N'oubliez pas l'efficacité qui n'est plus à prouver des probiotiques !

chamallow@fac-here.com « Cha’, privée de fromage... »

Bien-être

J'ai arrêté de… regarder la Télé

Ce mois-ci, nous vous proposons une petite cure de désintoxication télévisuelle, conseils très simples à suivre… Depuis plusieurs années, vous avez sûrement dû vous rendre compte que la télé devenait de plus en plus ridicule… Entres les séries policières multi-décors (Les Experts  : Miami, Manhattan, Las Vegas, Tourcoing, etc...) que l'on retrouve chaque soir sur la chaîne principale et une à deux fois par semaine sur les chaînes du service public (concurrence oblige), les télé-réalités plus ridicules les unes que les autres (Secret Story, La Ferme célébrité, etc..), les télé-crochets qui vous occupent une soirée quand il n'y a rien d'autres, ainsi que tout le reste, bref, on ne s'en sort plus ! Si vous aimez Plus belle la vie, The Voice, Secret Story, La roue de la fortune ou autre programme du genre, vous pouvez dès maintenant passer à l'article suivant, vous êtes considéré comme cas extrêmement difficile, pour peu que vous soyez en plus une fille ayant entre 14 et 19 ans. Les Français restent en moyenne 3h45 par jour devant leur télévision… C'est énorme  ! Et quel pourcentage est accordé à ce genre de programme

anti-culturels  ? Il faut dire qu'on ne nous aide pas, les programmes d’intérêt culturel sont diffusés après 22h...

Alors quoi faire sinon regarder la télé ? C'est très simple, si vous décidez de couper net avec votre boite à troubadours (avez-vous saisi la référence ?), alors jetez-la par la fenêtre. Ou bien, laissez-la prendre la poussière chez vos parents, dans un placard, ou faites-en don. Sinon, remplacez tout simplement la télé à d'autres moyens d'information et de détente ! Lisez le journal, allez sur des sites d'info, sortez, allez au cinéma pour voir de bons films. Ne restez plus devant votre télé à longueur de journée ! Vivez !

Réagissez à cet article ! guillaume@fac-here.com

Loin de moi l’idée de rabaisser les discounts alimentaires qui répondent à une demande de la société actuelle et de vous pousser à manger «  5 fruits et trucs verts par jour ».

Quand l’appétit va, tout va ! Difficile de faire la part du bon et du mauvais quand on a un budget limité : on est tenté par le moins cher et tant pis pour les papilles. Il faut donc jongler  : pourquoi ne pas faire vos courses chez Lidl pour acheter vos Knackis et compagnie à moindre frais (avec risque de tomber sur LE paquet de pâtes foiré qui cuit mal mais ça reste rentable), et passer ensuite chez votre boucher (s’il est bon bien sûr) ? Car la viande c’est le moteur indispensable si vous voulez bien manger, et là-dessus niveau qualité vous ne trouverez pas mieux que la boucherie/charcuterie ( je ne parle pas de celle des hypermarchés quoi

que certaines valent le coup de fourchette). Le but est de ne pas vous priver d’un bien-manger «  santé  » sous prétexte d’un budget ric et rac  : ce n’est pas bon pour votre corps et surtout pour votre moral. Mangez ce qui vous plaît gustativement parlant, quitte à rogner sur une autre dépense, (acheter moins de paquets de chips au distributeur par exemple). Cela vous demandera un peu de temps pour tester et comparer les produits avec leurs goûts et leurs coûts mais une fois votre choix fait, vous mangerez «  moralement mieux  » et serez mieux dans votre tête et donc dans votre corps. Lul « Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! » lucie@fac-here.com

A vos thèmes ! Envie de plus d’articles sur le sommeil ? La sexualité ? Le stress ? L’alimentation ? Suggérez, proposez, participez ! redaction@fac-here.com


Se documenter avec le CRIJ de Haute-Normandie !


Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Orientation

Quotidien : orientation, jobs

p11

Un jour, un métier

Au secours, mon année est fichue !

Les résultats du premier semestre sont tombés, bientôt ceux du deuxième et c'est dit : ton année est morte ! Que faire ?

A bicyclette...

Un jour, j’ai été facteur, vous savez le facteur à la Jacques Tati, sur un VTP (Vélo Très Pourri), arpentant les rues, avec des sacoches remplies de près de 20kg de courriers à dispatcher aux 4 coins d’un quartier… Dans cet article, je vous présente la journée type d’un facteur. lieu de sa tournée afin qu’il n’ait pas plusieurs allers-retours à faire. 10h30  : Début de la tournée, qu’il pleuve, qu’il vente, ou sous le soleil, le facteur part dans la jungle urbaine, afin de livrer dans votre boîte aux lettres votre magazine favori ou votre facture EDF. Durant sa tournée, le facteur gère son temps comme il le souhaite, l’important étant que le courrier soit bien livré en temps voulu. Le facteur devra aussi récupérer dans les boîtes jaunes de La Poste le courrier que vous avez posté afin de le rapporter au bureau de poste pour qu’il soit acheminé à destination.

Fraîchement arrivé en 1ère année, tu as succombé aux tentations de la vie estudiantine : soirées à gogo, liberté des horaires, séchage de cours... Ou alors tu t'es tout simplement rendu compte que cette filière n'était pas faite pour toi, que tu n'arrivais pas à suivre le rythme de la fac, etc... Il faut rattraper la casse ! Plusieurs options possibles. Si tu as manqué de sérieux durant le premier semestre, il n'est pas trop tard pour te mettre réellement au boulot pour le second. Arrêter de manquer les cours est un premier pas, qui reste difficile à faire quand on a pris l'habitude de l'absentéisme. Il faut se forcer un peu, le diplôme ne s'obtient pas facilement. Les rattrapages seront inévitables, mais se mettre à travailler maintenant permettra d'avoir moins d'UE à revoir. Et si tu es boursier, éviter les défaillance te permettra de ne pas être en porte-àfaux vis-à-vis du CROUS. Si faire ces efforts te paraît impossible, il est peut-être temps de te ques-

tionner sur ton orientation. En effet, il y a une différence entre se laisser aller aux délices de la procrastination et ne pas trouver la motivation pour un cursus. Cette première année est un test, et il n'y a pas de honte à se réorienter, ce n'est pas un échec. Dans ce cas, il vaut mieux tout de même se présenter aux partiels, on ne sait jamais, une équivalence est si vite arrivée... Et pourquoi pas trouver un job pour la fin de l'année, abandonner un cursus permet ce temps libre indispensable pour gagner quelques deniers. Et pour les étudiants salariés qui ont raté leur premier semestre faute de temps disponible pour réviser, accrochez-vous ! Quitte à trouver un travail qui permet d'apprendre ses cours (veilleur de nuit ou autre), ou à repiquer sciemment l'année. Vous n'en sortirez que plus fiers ! chamallow@fac-here.com «  Cha’, qui redouble fièrement ! »

En bref ! Les métiers du Transport fluvial Le transport fluvial atteint un niveau de croissance record jamais atteint depuis 30 ans : près de 9% d’augmentation du trafic pour la seule année 2010 ! C’est une évolution significative des politiques de transports et de logistiques des entreprises, en faveur d’un mode plus compétitif, fiable et durable. Le fleuve qui traverse et dessert le cœur des villes est un allié de choix pour relever les défis de la logistique urbaine. En raison de cette croissance et du départ en retraite de nombreux professionnels, c’est plus que jamais un secteur porteur pour les nouveaux entrepreneurs du transport. La navigation fluviale se subdivise aujourd’hui en deux grandes familles : le transport de passagers et le transport de fret.

Les différents métiers se situent soit directement sur le fleuve, soit à terre : artisan-batelier, commandant, timonier, mécanicien, matelot-garde moteur… Découvrez ces métiers, les formations qui y mènent et les opportunités d’emplois à travers le témoignage de professionnels lors d’une rencontre exceptionnelle au sein du bateau-école de l’ISNI. le jeudi 7 juin 2012 à 13h30 à Elbeuf, ISNI

Tiens, une canette de Red Bull Red édition ! Trouve les deux autres et rends-toi sur le forum Fac-here pour gagner ta séance dégustation !

© Svaad@fac-here.com

6h00  : Début du travail dans la bonne humeur, et la caféine. Après avoir salué ses collègues, le facteur va chercher le courrier de sa tournée afin de pouvoir le trier par tranches, par rues, par numéros pairs et impairs, il doit bien faire attention à ne pas se tromper afin que le fil de sa tournée se passe dans de bonnes conditions et qu’il ne soit pas retardé par des oublis de distribution. 10h00  : Après avoir classé son courrier, l’avoir chargé sur son vélo, le facteur remplira des sacs en toile avec du courrier supplémentaire qui seront déposés par la suite sur le

13h-14h : Le facteur fini en moyenne vers 13h ou 14h, parfois un peu avant. À la fin de sa tournée, sa seule et unique mission est de rapporter le vélo à bon port, et de rentrer chez lui où il fera souvent une sieste réparatrice, le facteur se videra alors l’esprit et essaiera d’oublier l’espace d’un instant que demain, il recommence… Il n’y a pas de sous-métier pour gagner sa vie, un jour j’ai été facteur. Maintenant, je suis téléopérateur, et à l’heure où j’écris cet article, il est 1h21 et je suis au travail !

Thomas LATTELAIS thomas.lattelais@fac-here.com

Mobilité

Campus-trotteur

Si vous n’avez qu’un seul campus de référence où tous vos cours se déroulent, vous êtes un étudiant heureux ! Car il n’y a pas que le Campus de l’Université à Mont-Saint-Aignan qui fasse partie des lieux où se déroule l’enseignement supérieur… Bilan d’étudiants qu’on ose dire fainéants. Ça se corse si vous avez cours à l’UFR Je vis ailleurs (et c’est loin)

Imaginez que vous avez cours dans deux endroits différents dans la même journée, PIRE dans la même matinée ? C’est une course contre la montre que connaissent aussi certains enseignants. Le campus de MSA étant tout de même assez étendu, vous pouvez avoir la malchance de vous trouver assez loin des deux arrêts de bus principaux (T1 « Campus » et T1 « Colbert »). Certains étudiants qui effectuent une professionnalisation d’enseignant doivent suivre des cours à l’IUFM. Une chance, le terminus du T1 est à quelques pas. Idem, certains étudiants en Lettres et Histoire doivent faire la navette entre MSA et la Fac de Droit (pour travailler sur des logiciels que seule la BU de Droit possède). Là aussi par chance, le T1 s’arrête pile devant la Fac de Droit (arrêt « Pasteur »).

de Sciences et Techniques… à St Étienne du Rouvray ! Soit 1h de transport bus + métro (et encore si vous avez du bol). Ne gagnerions-nous pas notre temps (et l’Université son argent  ?) en regroupant VRAIMENT toutes ses activités autour d’un même campus ? Ou ne serait-il pas plus judicieux de recentrer les sciences dites « dures » à St Étienne du Rouvray, qui tend à devenir le technopôle qu’il rêvait d’être depuis que l’INSA y a déménagé son activité (rappelons qu’il se trouvait auparavant sur le campus de Mont-SaintAignan) ? Cela pourrait être une solution à l’insalubrité des bâtiments scientifiques sur le campus de MSA. Mais tout changement a un coût et je ne suis pas économiste… juste une Campus trotteuse. Par Lul, «  i’m poor lonesome student… ». lucie@fac-here.com


p12

Quotidien : pratique, logements

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Le CRIJ présente

Comment trouver un job d’été ou d’appoint durant l’année Le CRIJ a « planché » sur le sujet et vous propose des pistes et conseils pour vous aider à dénicher la perle rare. Bien entendu, nous vous invitons à consulter parallèlement nos offres sur www.crij-haute-normandie.org rubrique « annonces / jobs ». En savoir plus : www.service-public.fr rubrique « Etrangers-Europe / étrangers en France /séjour et travail des étudiants et stagiaires ».

Victime de discrimination  à l’embauche ?

Quelle qu’en soit la raison (sexe, religion, nationalité…) vous pouvez saisir le Défenseur des droits au 08 1000 5000 et sur www.defenseurdesdroits.fr

Suivez le guide ! Parlez de votre projet autour de vous : famille, amis (y compris vos amis virtuels), voisins, commerçants, etc… Utiliser son réseau est souvent efficace pour obtenir des opportunités de jobs.

Consultez les offres des réseaux professionnels :

Le Réseau Information Jeunesse (www.crij-haute-normandie.org – rubrique « annonces / jobs ».) Pôle Emploi (www.pole-emploi.fr) Le CROUS (www.crous-rouen.fr) L’AFIJ (www.afij.org) Les agences d’interim (www.officielinterm.com )

hôtellerie et restauration, parkings et péages, santé, services à la personne (Baby-sitting, gardiennage…), sondages, télémarketing, téléassistance, tourisme, culture, évènementiel, transports (coursier, déménageur…), jobs à l’’Etranger (au pair, restauration…).

Refusez de travailler au noir

Le fait d’être déclaré vous permettra de toucher des allocations chômage, de bénéficier de la retraite et vous protège en cas d’accidents du travail. De plus si vous travaillez « au noir » et que l’employeur ne vous paie pas, les recours seront difficiles. Et sans bulletins de salaires, pas de crédit !

Les « impôts » ?

Si vous avez moins de 26 ans, vous serez exonéré d’impôts sur vos salaires perçus pendant vos études dans la limite de 3 mois de smic pour une année.

LES SECTEURS ET LES ENTREPRISES QUI RECRUTENT

Impossible ici de vous indiquer toutes les pistes que nous proposons dans notre dernière publication sur le sujet (celle-ci contient plus de 40 pages de bons plans  !). Venez-donc retirer votre guide «  Trouver un job 2012  » au CRIJ (il est gratuit) ou consultez-le sur notre site www.crij-haute-normandie.org rubrique « jobs – emploi / trouver un job ».

Pensez aux offres de la presse, consultez les annuaires d’entreprises (www.haute-normandie.net/hnentreprises ), rendez-vous sur les foires, les salons (www.salons-online.com…

Et si vous avez raté le forum JOBS du Vendredi 13 avril 2012 à la Halle aux Toiles de Rouen, où des centaines d’offres étaient à pourvoir, des infos sur le droit du travail à glaner, des bons plans pour la mobilité à l’étranger… Rendez-vous au CRIJ de Haute-Normandie pour obtenir des annonces de dernière minute et des dépliants qui deviendront vite vos meilleurs alliés pour trouver un job ! A bientôt !

Munissez-vous d’un CV et d’une lettre de motivation dignes de ce nom  ! (soyez clair, précis, faîtes attention aux fautes d’orthographe et valorisez-vous). Si vous avez besoin d’un coup de main, contactez-nous (et oui, le CRIJ propose aussi des ateliers d’aide à la réalisation de CV et de LM !).

Ne vous faîtes pas « rouler » Un job est un emploi comme un autre. Il est soumis au droit du travail et vous met à la même «  enseigne  » que les autres salariés. Votre salaire au moins égal au SMIC (9,22 € brut de l’heure depuis le 1er janvier 2012, soit 1 398,28 € brut par mois pour 35h hebdo) doit faire l’objet d’un bulletin de salaire sur lequel vous devez trouver : Le poste occupé, la période de paie, le nombre d’heures effectuées, l’intitulé de la convention collective, le salaire brut, la nature et le montant des cotisations sociales le montant net de votre salaire.

Contrat de travail oblige !

Un contrat de travail écrit doit vous être remis dans les 48 heures suivant votre embauche. On peut vous proposer un CDD, un contrat de travail saisonnier, un contrat de travail temporaire ou un CDI. www.urssaf.fr rubrique «  Salariés / législation en ligne ».

Étudiants étrangers

Vous pouvez travailler pendant la durée de vos études mais votre activité doit se limiter à 60% de la durée annuelle légale, soit 964 heures par an. Si vous travaillez à temps plein il vous faut une autorisation de travail.

Pour vous donner quand même un aperçu, voici les secteurs que nous avons traités. Pour chacun d’eux, vous y retrouverez les coordonnées d’entreprises susceptibles d’embaucher, des sites spécialisés dans la diffusion d’offres ainsi que les conditions d’embauche. Accueil, secrétariat, agriculture (vendanges, maïs, endives…) animation, sports, commerce et grande distribution, cours de soutien, encadrement scolaire , entretien, nettoyage,

Thierry LEROUX

CRIJ de Haute-Normandie Centre Régional Information Jeunesse Haute-Normandie 84 rue Beauvoisine 76000 Rouen Tél. 02 32 10 49 49 www.crij-haute-normandie.org Images : gweltaz.philouze@pole-emploi.fr


Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Quotidien : international & +

p13

Anniversaire

ERAMUS 25 ans déjà ! ERASMUS, rendu célèbre notamment grâce à des films comme l’Auberge Espagnole et les Poupées Russes de Cédric Klapisch avec Romain Duris, fête son quart de siècle. L'origine du nom Bref rappel de ce qu'est Voici un petit bilan pour en étudiants haut-normands, dont la Le programme porte le nom du phi- ERASMUS savoir plus sur ERASMUS à moitié pour des séjours ERASMUS. La région décida donc non pas, losophe, théologien et humaniste Rouen. Érasme de Rotterdam (1465-1536), connu pour avoir été un adversaire du dogmatisme. Erasme a vécu et travaillé dans plusieurs régions d'Europe, en quête de connaissances, d'expériences et de perspectives que seuls des contacts avec d'autres pays pouvaient lui apporter. En léguant sa fortune à l'université de Bâle, il est devenu un pionnier des bourses de mobilité. ERASMUS est également l'acronyme d'EuRopean community Action Scheme for the Mobility of University Students (Programme d'action communautaire en matière de mobilité des étudiants). L’Europe veut aller plus loin : L’Union Européenne a adopté le principe d’une augmentation, à partir de 2014, de 70 % de son budget consacré à ERASMUS avec l’objectif d’une progression à cinq millions de bénéficiaires.

Avec ERASMUS, aujourd'hui on peut étudier dans l’un des 33 pays européens qui participent au programme d’échange et se perfectionner dans une langue étrangère. Si les échanges ERASMUS font désormais partie intégrante de l'enseignement supérieur à travers l'Europe, la mise en place du programme ne s'est pas toujours faite sans heurts. Le programme a été adopté en juin 1987.

La mobilité est désormais reconnue dans le cursus grâce au "système européen de transfert de crédits" (ECTS). Dès la première année d’études supérieures, on peut faire un stage pour étudier dès la deuxième année à l’étranger. La durée du séjour doit être comprise entre 3 et 12 mois. Pour les stages en entreprise, la durée minimale est réduite à 2 mois dans les formations courtes (BTS, DUT).

Eco-citoyen

Du 10 au 17 Février dernier, l'INSA s'est paré aux couleurs de l'Asie pour célébrer le début de l'année du Dragon d'eau qui a démarré le 23 Janvier 2012.

© Loïc Levesque

Tout au long de la semaine, l'ACCER a présenté au premier étage de la bibliothèque une exposition d’œuvres de Benjamin (mais si, vous savez, le type qui a fait le clip de Jena Lee avec une tablette graphique) et mis à disposition des visiteurs une sélection de manhuas et manwhas (bds chinoises et coréennes).

Région sans frontières Pendant ce temps,le budget de « Région sans frontières » en Haute-Normandie est divisé par 5 (de 2,2 à 0,4 M euros),en limitant son intervention aux stages jusqu'à 12 semaines. Sans aucune concertation avec les services des Universités et de l'ensemble des écoles ni avec les associations étudiantes, comme le souligne Madame Morin-Desailly, sénatrice de Seine-Maritime en séance plénière du 26 mars 2012, rappelant qu’en 2009-2010, ce sont 2.400 bourses « Région sans frontières » qui ont été versées à des

Et tout ça, l'année précisément où l’on fête le 25ème anniversaire du dispositif ERASMUS! Inutile de dire à quel point aujourd’hui ces décisions sont consternantes et injustes pour les étudiants moins fortunés, renforçant encore les inégalités sociales.

Réagissez à cet article ! christophe-xavier@fac-here.com

Eco-citoyen

Semaine asiatique pour le nouvel an lunaire à l'INSA

Pour l'occasion, l'école d'ingénieur a fait appel à l'ACCER (l'Association Culturelle Chinoise par les Étudiants Rouennais), au CASIR (Comité d'Actions Sociales de l'INSA de  Rouen) ainsi qu'au Bureau des Sports de l'INSA de Rouen.

Au cours de l'année 2008/2009, 157 étudiants ERASMUS de 19 nationalités sont accueillis à Rouen.

d'ailleurs, de faire des économies, mais de transférer la majeure partie du financement du dispositif « Région sans frontières » vers une énième extension de la Carte Région. On aurait pu au moins avoir la décence de laisser aux établissements le temps d'anticiper d'autres formes de financements pour un dispositif dont tous, sans exception, s'accordent à souligner les immenses bénéfices.

Outre la succession d'interventions autour des cultures asiatiques (taekwondo, cuisine vietnamienne, calligraphie, jeux de société...), nous avons pu assister à une conférence d'Alain Souillard sur les évolutions de la pensée traditionnelle chinoise et ses aboutissements artistiques. Pour plus d’informations : www.accer.fr

Réagissez à cet article ! svaad@fac-here.com

L'IUT de Rouen se bouge

Grâce à l'action réalisée par l'AET, l'IUT de Rouen commence à sortir de son autarcie universitaire.

En effet, l'IUT de Rouen innove via son association AET (Association des Étudiants en Technologie). Cette association proposait déjà de l'aide aux étudiants en technologie dans leurs études et dans leur projets tutorés, elle est maintenant organisatrice d’événements comme le Lipdub de l'IUT de Rouen, qu'ils souhaitent organiser d'ici l'année prochaine. Les bénévoles organisent des sorties dont une récemment aux Pays-Bas,

durant laquelle ils ont pu visiter Amsterdam. A voir maintenant si cette volonté d'ouverture va continuer ou si cette fleur va se refermer une fois le printemps arrivé, lorsque les étudiants de deuxième année seront en stage. « TGF, ancien étudiant de DUT qui voudrait que l’IUT s’ouvre bien aux autres... » alexis@fac-here.com

En bref ! Silly Tunes Un Silly Tchaïkovsky présenté par la troupe Still Kiddin’ tout en musique, à la Maison de l’Université le jeudi 31 mai 2012 à 20h30. C’est une nouvelle pièce adaptée par la plus british des troupes étudiantes rouennaises. Aux extraits naturels de Monty Python. Entrée 3 / 5 euros. Résas : http://www.stillkiddin.com/reservation

Tiens, une canette de Red Bull Silver édition ! Trouve les deux autres et rends-toi sur le forum Fac-here pour gagner ta séance dégustation !


p14

Quotidien : le saviez-vous ?

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Illustré

A découvrir... Quelques actualités illustrées pour tout savoir et briller durant les soirées en famille (ou en apéros).

Qui est Émile Blondel ?

Ça y est ! Après plusieurs années d’attente, un dossier du journal Tapis Volant et une très grande implication de la part de Monsieur Jacques Lombart, la place Émile Blondel est enfin baptisée comme il se doit et gagne en visibilité auprès de tous les étudiants.

Accompagnée d’une exposition, cette plaque a donc permis aux plus curieux d’entre-vous de découvrir le personnage, dont le numéro 16 du Tapis Volant et quelques auteurs rouennais ont dressé le portrait pour faire perdurer sa mémoire, ses actions et son influence sur le campus d’aujourd’hui.

Culture

Le Théâtre du Présent, salle de spectacle du CROUS Haute-Normandie, donne l'opportunité à des compagnies de prestation scénique amateur de se faire connaître. Un festival du théâtre amateur, qui fête sa deuxième édition, est organisé du 1er au 3 juin prochain.

Le Samedi 2 Juin, le festival continue avec plusieurs spectacles : le premier relate l'histoire d'un prisonnier sous le Chili du Général Pinochet. Ce spectacle s'appelle «  73  » et se déroulera à 16h30. A 18h, trois destins de femmes seront entremêlés dans le spectacle « Le Cœur des Femmes ». La compagnie « Les Berges en Scène » nous proposeront le spectacle « Jeux de Pouvoir » qui nous parle du rôle du pouvoir dans la vie. Ce spectacle aura lieu à 20h30. Dimanche, trois spectacles vous seront proposés. Tout d'abord, la Cac'O'Phonie vous propose à 14h une histoire assez surprenante sur la fin d'une entreprise familiale. Par la suite, c'est un classique de Shakespeare qui est revu et corrigé par la compagnie «  Orée d'Argente  »  : « Roméo & Juliette » ! A 16h30, cette compagnie nous raconte l'histoire de ces deux amoureux transis à leur manière. Pour clôturer ce festival, dimanche à 18h30, les Z'Arts Moqueurs vous proposent leur œuvre sur le travail nommée «  Le Travail... Quelle pagaille ! ».

Bon plan ! A quelques pas du CRIJ de Haute-Normandie et, pour les amateurs, de l’Emporium, rue Beauvoisine, se situe cette laverie automatique. Ok, mais encore ? Tenue par un tout récent étudiant de l’Université de Rouen, la laverie propose des tarifs

battant toute concurrence : 1,90€ la machine 7 kilos, 1€ le séchage 11 kilos et le bonheur de disposer d’un espace de rencontres incontournable (oui oui, on drague aussi dans les laveries !) Une adresse à garder précieusement pour les étudiants fraichement indépendants.

Focus !

Le théâtre amateur a son festival !

Ce festival commencera le Vendredi 1er Juin à 20h  : l'atelier chant du Théâtre du Présent commencera la soirée par quelques chansons à texte. Par la suite, l'association Team nous présentera leur dernière création Rêve, qui parle d'espoir et d'amour autour de « gavroches » rebelles.

Laverie prix discount

Le forum Fac-here fête ses cinq ans ! Depuis l’été 2007, Fac-here vous informe et vous conseille au jour le jour !

En tout cas, un festival qui mérite d'être valorisé pour ceux qui s'intéressent à ce noble art qu'est le théâtre ! 2ème Édition du Festival du théâtre amateur Les 1er, 2 et 3 Juin 2012 Au Théâtre du Présent au cœur de la cité universitaire de la Pléiade (MontSaint-Aignan) Renseignements et réservations : Du Lundi au Vendredi de 10h à 18h au 06.71.80.71.98 theatre-du-present@voila.fr Prix des places  : Spectacle  : 6 €, 2 Spectacles : 10 €, 3 Spectacles : 13 € Réagissez à cet article ! alexis@fac-here.com

Actu étudiante, vie pratique, assos étudiantes, sorties : ce sont les quatre catégories principales du forum Fachere, forum créé par des étudiants rouennais durant l’été 2007. L’information étudiante est classée par formations mais un espace traite de l’actualité globale pour favoriser les échanges entre les différentes filières. Chaque association étudiante dispose de son propre fil de discussions pour informer les étudiants sur ses activités récentes. L’espace vie pratique contient toutes les infos sur les logements, le CROUS, la caf, les jobs ou encore le covoiturage par exemple. Les sorties sont classées par thèmes, que ce soit à Rouen ou ailleurs. En clair, un forum géré par les étudiants et pour les étudiants où l’interaction est prépondérante. Certains professeurs et personnels de l’Université y sont inscrits.

Pourquoi s’inscrire ? Tiens, une canette de Red Bull Blue édition ! Trouve les deux autres et rends-toi sur le forum Fac-here pour gagner ta séance dégustation !

Fac-here permet d’accéder gratuitement à une information globale, adaptée, pour ne rien rater de sa vie étudiante. Dès le début d’année,

l’inscription gratuite permet de ne rien rater et de poser des questions sur tous les domaines qui font le quotidien des études : les réponses sont apportées par les autres étudiants, de toutes les filières. Pensez à faire passer le mot ! L’équipe de modération se tient à la disposition des visiteurs pour répondre aux questions des étudiants concernant l’utilisation du forum. http://fac-here.forumactif.com

Au programme de l’été :

Dès le 6 juillet 2012 : anniversaire du forum (5 ans), activités ludiques au programme et lots à gagner. Rencontre Fac-here à prévoir  ! L’Assemblée Générale se tiendra également dans la période. Dimanche 9 septembre 2012  :  pour l’anniversaire de l’association, restez attentifs... Dès le 10 septembre 2012 : quiz de la rentrée. Trente questions où les plus assidus ont une longueur d’avance. Les questions peuvent tomber à n’importe quel moment…


Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Quotidien : le dossier

p15

Enquête

La fainéantise dans toute sa splendeur

Vous aussi vous êtes un étudiant qui travaille à « l’arrache » et cela peut vous poser problème ? Justement si vous êtes l’une de ces personnes, je vous conseille de lire la suite de cet article. L’admission post-bac, vous connaissez sûrement, c’est ce site internet qui vous fait remplir un dossier pour vous inscrire après le bac dans une filière de votre choix. Les inscriptions se font courant mars et souvent les lycéens ou étudiants n'ont toujours pas fait de choix d’avenir. Pour certains cas, ces personnes n'entrent pas de vœux et se croient donc bloqués. Rassurez-vous, l’année prochaine vous ne resterez pas chez vos parents devant votre ordi ou devant la télé à grignoter des biscuits et à prendre du poids, je vous laisse imaginer la scène. En effet, malgré la limite en la date du 31 mars que post-bac vous impose, il est toujours possible de s’inscrire dans une filière de votre choix en espérant bien sûr qu’il reste de la place. Soyez donc devant votre ordinateur le 22 juin à 14h et cette fois faites les choses un peu plus raisonnablement. Pour en revenir aux personnes qui travaillent à «  l’arrache  », si vous en faites partie et que vous ne vous en rendez compte que maintenant pendant vos partiels, vous n’êtes pas fichus. Rassurez-vous, il n’est pas encore trop tard pour réussir votre année, les rattrapages sont faits pour vous

Ne négligez surtout aucune matière en pensant que vous compenserez avec une autre, il est très important de respecter ce planning sans prendre d’avance ou du retard. Si vous prenez de l’avance c’est que vous n’avez pas révisé assez cette matière.

Votre principal atout est d’avoir assisté aux cours et de les avoir écoutés Besoin de conseils dans vos démarches ? Rendez-vous sur le forum Fac-here !!

et vous allez les réussir. Il vous faut juste un peu de motivation, du café et de la concentration. En effet, dès l’annonce de la date de vos rattrapages, révisez le plus possible pour compléter vos notions sur le sujet, travaillez surtout vos points faibles mais pas que cela. Tout d’abord, avant de vous lancer dans une période de révisions intenses, il faut bien se préparer en organisant son planning, se relaxer etc. Le but est de mettre toutes les chances de votre côté.

Votre principal atout est d’avoir assisté aux cours et de les avoir écoutés. Si ce n’est pas le cas, rattrapez aussi vite que possible vos cours sans prendre plus de retard en les demandant à l’un de vos amis qui, lui, aurait suivi le cours sérieusement. Par la suite, la chose à faire est d’apprendre le plus clairement possible ses cours. Au niveau du planning, établissez-le le plus rapidement possible. Ainsi, il vous permettra de vous organiser dans votre travail heure par heure.

Il est très important de ne pas trop travailler et de bien se reposer. Grâce à tout cela, lorsque vous arriverez au jour J, vous serez un peu plus rassuré. Finalement, si par malheur vous ne les réussissez pas, vous ne pourrez pas les regretter. Je vous rappelle à titre d’information que, contrairement aux années précédentes, les rattrapages se font au mois de juin. Bon courage à tous et que votre année n’ait pas servi à rien. Réagissez à cet article ! budwel@fac-here.com


p16

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Culture : musique

Bienvenue dans la section culturelle du Tapis Volant, pour faire le plein de découvertes, d’idées sorties à moindre coût et remplir son agenda en illimité ! culture@fac-here.com

Histoire

Sommaire de la section... L’actu musicale L’actu musicale, les musées Petit et grand écran, l’actu ciné / télé / dvd Théâtre, danse, cirque contemporain Patrimoine, vie locale, événements Littérature, BD et écriture

p16 p17 p18 p20 p21 p22

Section Détente

p23

---

Rouen, l’émergence du Rock !

Comme dans toutes villes qui se respectent, Rouen aussi a connu cette montée musicale qu’était le Rock fin des années 70, début des années 80.

Les Olivensteins, quant à eux, sont un groupe de punk rock rouennais fondé en 1978 par le chanteur Gilles Tandy. Leur nom fait référence au célèbre psychanalyste Claude Olivenstein. Le groupe fera parler de lui par son style provocant avec les chansons Patrick Henry est innocent, ou encore Pétain, Darlan, c’était le bon temps. Néanmoins, leur plus grand succès est et restera Je suis fier de ne rien faire (musique de Dominique Laboubée). Le groupe fera plusieurs concerts en Normandie, notamment avec Dogs. Les Olivensteins ne sortiront qu’un 45T produit par Mélodies Massacre en Mars 1979, puis se séparera en janvier 1980 après que Claude Olivenstein ait menacé de leur faire un procès. Par la suite, Gilles Tandy fondera le groupe Gloires Locales qui sera plus ou moins sur le ton d’Olivenstein !

Deux grands noms de la scène Rock auront marqué les pavés rouennais  : Olivensteins et Dogs, pour ne citer qu’eux, mais aussi Les Flics qui est un groupe encore actif sous le nom de Tupelo Soul. Le fléau Rock est né dans une rue à deux pas du GrosHorloge, la rue Massacre, rue rendue célèbre dans les box-offices musicaux par la présence d’un disquaire de renommée, «  Mélodies Massacre  » qui était le repaire des Rockeurs, Punks, New Wave, et autres Grunges dont personne ne voulait. Ce magasin à présent, et malheureusement, remplacé par un magasin de prêt-à-porter se trouvait au milieu de cette rue sur une place à présent rebaptisée « place Dominique Laboubée », en hommage à feu le célèbre chanteur du groupe Dogs  ; un portrait réalisé par l’artiste graffeur Jef Aérosol fut d’ailleurs placé récemment sur cette place.

Revenons un peu sur les Dogs et les Olivensteins…

Dogs est un groupe de rock rouennais chantant principalement en anglais et fondé en 1973 par Dominique Laboubée et ses compères de l’époque. Le nom du groupe vient du fait qu’ils affectionnaient énormément de musiques, de chansons où le mot « Dog » était cité. Ainsi sont nés les Dogs. À leur début, ils reprennent des classiques des plus grands noms du rock comme Kinks ou encore Velvet Underground, mais très vite l’envie d’écrire leurs propres compositions se fait ressentir.

Un merci tout particulier à Catherine LABOUBEE et sa précieuse aide. Pour en savoir plus et écouter, sannez !

Dominique Laboubée par Jef Aérosol © Thomas Lattelais

C’est après avoir donné quelques concerts dans différentes salles de Normandie que le groupe enregistre son premier 45T de 3 titres avec No Way, Nineteen & Charlie was a good boy en janvier 1978 chez Mélodies Massacre. Dès lors, le groupe

connaîtra un succès international avec différentes formations jusqu’en 2002, année du décès de Dominique Laboubée qui s’est éteint à l’âge de 45 ans lors d’une tournée aux ÉtatsUnis.

LATTELAIS Thomas thomas.lattelais@fac-here.com Je crois que je suis né trop tard !

Des groupes majeurs aux salles mythiques...

N’oublions pas de citer aussi certains lieux où ces artistes se sont produits ou ont enregistré quelques-uns de leurs titres, cet article leur rendra hommage… Rouen et son agglomération, une ville riche de scènes diverses a abrité durant de nombreuses années une salle de concerts énorme, oui vous avez bien reconnu, je parle de l’Exo7 tenu par Jacques Hupin.

justement rue Massacre à Rouen et tenu par Lionel Herrmani, ouvrant en 1977 pour fermer ses portes en 1983. Bien plus qu’un magasin de disques, Mélodies Massacre fut aussi un label qui produira les groupes Dogs, Olivensteins, Gloires Locales ou encore Coolies de 1978 à 1980.

Cette salle qui se trouvait place des Chartreux au Petit-Quevilly a porté ce nom de 1983 à 2010, année de sa fermeture, et elle aura vu passer beaucoup de groupes de la scène rouennaise, mais pas seulement.

Tous ces lieux sont malheureusement à notre époque fermés, le vrai rock’n’roll n’a plus trop sa place à Rouen comme à la radio/télévision, et dans la musique en général.

Ainsi nous apprendrons que le premier concert du groupe Metallica s’est déroulé à l’Exo7, mais aussi que le premier groupe à être monté sur cette scène n’était autre que The Clash, le 1er février 1977 à l’époque où cette salle était encore un cinéma de quartier. Après 27 ans de bons et loyaux services, l’Exo7 baissera le rideau sur sa scène, mais pas sur ses souvenirs.

Sommes-nous nés trop tard pour connaître ces merveilles ? Ressortez vos vinyles, vos K7, vos CD’s et sachez apprécier ce qu’était le rock’n’roll à Rouen, de Rouen et d’ailleurs !

© Nicolas Callec

Un autre lieu très connu, dont je vous ai parlé dans le précédent

article n’est autre que le disquaire Mélodies Massacre qui se trouvait

LATTELAIS Thomas thomas.lattelais@fac-here.com Vivre dans le présent sans oublier le passé !


Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

culture, musique, expos

p17

Chronique CD

Review

Echoes reprend du service

Ich Bin Doktor – Poppies

Un tel événement se passe forcément au Moby’s, QG d’Echoes et de bien d’autres depuis la nuit des temps.

que le groupe a choisi pour illustrer ce nouvel EP de 6 titres dont l’un d’entre eux fut utilisé dans le film « It’ll be a Long Hard Grind ».

un son rock’n’roll mélodique et animal

Ich Bin Doktor, c’est la rencontre de cinq rouennais tout aussi déjantés les uns que les autres et qui offrent à leur public un son rock’n’roll mélodique et animal. Le groupe fondé en 2008 a sorti un nouvel EP intitulé Poppies début décembre 2011, revenons sur cet album… Une pochette aux couleurs gaies et à la composition old-school, c’est ce

Echoes © Philippe Aernout

La première partie (les Métastases Unies) a motivé les jeunes troupes et chauffe le bar s’il en est besoin… Le public se presse et se masse dans la petite pièce bondée et chaleureuse. L’ambiance est familiale : tout le monde se connaît ou ne tarde pas à lier contact. Le concert d’Echoes ravit les oreilles de ses supporters : la qualité musicale est comme toujours au rendez-vous, et la reprise mythique d’Echoes par notre groupe local nous laisse rêveurs  ! Car bien que l’interprétation soit irréprochable et totalement personnelle, on se surprend à préférer les harmonies des compositions d’Echoes à celles de Pink Floyd. Il faut dire que le dernier album des rouennais est terriblement séduisant. Neuf plages dont chacune est à la fois clairement originale mais dont le fil conducteur est en même temps tout à fait présent. A vouloir trop décrypter les rouages de l’opus, on craint de finalement le trahir, mais disons-en cependant quelques mots  : vous y trouverez pêle-mêle une tonalité étonnamment western

(Iron bird), la flûte presque irréelle d’Aurélien (Don’t spoil my fun), la rythmique jazzy et les modulations inimitables de la voix d’Yves-Marie (Mandala), une ouverture mélodique aussi lumineuse qu’un arc-en-ciel (There is nothing but love), des chœurs avec basse stable et lancinante (It’s knocking outside), une progression harmonique par addition d’éléments instrumentaux jusqu’à apothéose finale (The black cat’s step). Et le petit plus du CD acheté est sans aucun doute ce double poster inédit que l’on découvre à l’intérieur avec nos yeux illuminés  : une face très poprock-sage en noir et blanc, une face plutôt psychédélique et électro sous luminosités bleutées. A afficher selon l’humeur du moment. http://echoes.fm Pourquoi ne pas pique-niquer dans la cuisine, four éteint, frigo vide  ? Tableaux sans toile, ascenseur dans les WC maya@fac-here.com

Playlist de la rédac Moody Blue - Night In White Satin (Fanny) Merci Tim Burton de l’avoir reprise ! Orelsan - La Terre est ronde (Lucie) On est si bien à la maison... 30 seconds to mars - Hurricane (Nowhere) Lights down, volume up ! Danger - 11h30 (Maïky) En souvenir d’un certain RDTSE... Dido - Here with me (CX) Quand la nostalgie vous prend, sans prévenir. Ich Bin Doktor - Nothing to Lose (Thom’) Cold et mélodique, le cocktail parfait ! Living Coulour - Cult of Personality (Alexis) Je voudrais bien la chanter au karaoké, moi...

Sigur Rus - Glosoli (Guillaume) ça fait du bien de se prendre une claque de temps en temps... The Beach Boys - Good Vibrations (Budwel) Envie de sauter partout Yael Naim - Toxic (Britney Spears Cover) (Cha’) Quand la vulgarité devient sensualité. Youn Sun Nah - Enter Sandman (Metallica cover) (Svaad) Une voix, une guitare, un morceau que l’on croyait connaître... Retrouvez plus de sons sur le forum Fac-here, catégorie « culture et High-tech ».

Des musiques mélodiques et rock’n’roll qui sauront plaire à tous les aficionados de bons sons. J’avouerai personnellement une attirance particulière pour le titre « Nothing to Lose » que vous pouvez trouver en deuxième piste de ce disque. Le mieux en fait, ce serait que vous alliez écouter directement ce disque, sur leur site : http://ichbindoktor.bandcamp.com Mangez-en, c’est du bon ! Thomas LATTELAIS thomas.lattelais@fac-here.com

Chronique CD

Christophe Rousset : le renouveau du clavecin

Méconnu, le clavecin est un instrument à cordes datant du XIVème siècle qui ressemble à un petit piano. Son son particulier est produit grâce à ses cordes pincées par un dispositif spécial. Difficile de trouver des CDs où seul le clavecin s’exprime. Lassée d’écouter

les reprises à la note de grands compositeurs, on me conseilla l’album d’interprétation Louis Couperin par Christophe Rousset (un contemporain  !). Outre la qualité indéniable de joueur de clavecin qu’il maîtrise à la perfection, Christophe Rousset y introduit une dimension personnelle, interprète et vit son morceau. Cette passion transparaît dans chaque note de cet album qu’on peut écouter pour se déconnecter le temps d’une piste, ou juste mettre en fond pour ambiance. Christophe Rousset a été nommé Officier des Arts et Lettres et Chevalier dans l'Ordre national du Mérite, hautes distinctions qui sont (ce n’est pas toujours le cas) amplement méritées. Par Lul, qui rêve d’un concert de clavecin à Rouen pour la prochaine Fête de la Musique… lucie@fac-here.com

Musées

De Vinci like « La Joconde »

Les musées, c’est ringard… détrompez-vous ! Depuis peu, des musées dans le monde créent de nouveaux concepts pour attirer et en quelque sorte fidéliser leurs visiteurs. Oublié le vieil audio-guide qui vous endormait de sa voie monocorde, et bonjour l’appli pour téléphone portable ! Ainsi, des applications de géolocalisation permettent à l’abonné de recevoir des infos sur le peintre, l’œuvre qu’il souhaite dès qu’il passe près d’un lieu ayant un rapport avec son sujet d’abonnement. Par exemple, si vous passez à côté du bar fréquenté par votre peintre préféré, vous rece-

vrez la recette de son cocktail fétiche. D’autres applications sont conçues comme des énigmes, des puzzles à résoudre en visitant une exposition. Gageons que l’initiative deviendra bientôt une habitude…

11 Mai au 10 Juin 2012 Now Future Musiques & Utopies Exposition de Musiques Actuelles - 106 (Rouen)

22 Mai 2012 Amélie Affagard Concert Sortie d'Album Trianon Transatlantique (Sotteville) à 20 h 30 Réduit : 8 €, Résa : 13 €, Guichet : 13 €

18 Mai 2012 Emma à l’ECFM (Canteleu) à 20 h 30 Réduit : 5,40 €, Guichet : 7,50 € 19 Mai 2012 : Terminal Sound + Guests au Bateau Ivre (Rouen) à 22 h - Place à 6 €

Lul aime le groupe « Si toi aussi tu voudrais bien voir la Joconde sans un tas de gens devant et à moins de 4 mètres sans vitre blindée limite opaque ».

29 Mai 2012 106 Experience #15 au 106 (Rouen) à 20h30 Gratuit


p18

Culture, petit et grand écran En dvd

Dans les salles

« Ponyo elle aime le jambon ! »

Vous connaissez Miyazaki le père depuis longtemps et on découvre depuis peu le fils qui a un sacré talent (à croire que c’est génétique). Ponyo sur la falaise, sorti en 2009 dans nos contrées, est considéré comme la dernière réalisation d’Hayao Miyazaki (comprenez : il est à la « retraite » depuis). Et pour un adieu, c’est un beau cadeau qu’il nous fait… Mais ce « poisson rouge » est en fait la fille aînée de Fujimoto, un sorcier jadis humain qui vit au fond des océans en veillant jalousement sur ses centaines de «  filles poissonsrouges ».

Pour l’amour de Sôsuke, si gentil et prévenant avec elle, Ponyo, spontanée et déterminée, se métamorphose en petite fille. Dans la maison du garçon, encerclée par une vague gigantesque (pas si naturelle que ça), ils passent de précieux moments avec la mère de Sôsuke qui ne seront pas sans vous rappeler de bons souvenirs d’enfance et de lait chocolaté dégusté tandis que la tempête fait rage au dehors.

« Ponyo aime Sosuke ! »

Dans cet animé, on retrouve toute la poésie et la nostalgie qui ont fait le succès du Studio Ghibli. La thématique écologique, chère à Hayao Miyazaki, est ici prédominante, l’histoire se déroulant dans une petite ville balnéaire. Sôsuke, 5 ans, est le fils d’un marin et d’une infirmière travaillant dans une maison de retraite. Le garçonnet joue avec son bateau quand il repère une sorte de poisson rouge prisonnier d’un pot de confiture. Débrouillard et curieux, il libère l’étrange bestiole.

S’en suit une folle épopée magique, drôle et touchante de nos petits héros pour retrouver la maman disparue dans la tempête… Préparez-vous à de beaux fous rires en compagnie de ce petit couple attachant qui nous donne une belle leçon de vie sans jamais être moralisateurs ou gnangnans.

Lul, conductrice d’une PonyoTwingo (hommage à Bulma, son amie à 4 roues trop vite partie). lucie@fac-here.com

Dans les salles

Projet X

Si vous avez déjà rêvé d’assister à une soirée délirante, remplie de jolies filles, d’alcool, de drogue et d’adrénaline, je vous conseille d’assister à Projet X. On doit ce film au réalisateur Todd Phillips qui a fait Very Bad Trip et Date Limite. Dans la lignée des American Pie dont le 1er opus date de 1999, ce film nous montre l’histoire de 3 lycéens, Costa, JB et Thomas. Alors que les deux premiers organisent la fête d’anniversaire de Thomas dans la maison de ses parents, située dans un quartier résidentiel de Pasadena, ils décident de sortir de l’anonymat en organisant une fête sans précédent.

Ce film nous fait monter en adrénaline jusqu’à la fin mais finalement reste insuffisant en nous laissant sur notre faim. Malgré cela, des scènes du film resteront mythiques, avec un nain enragé bloqué dans un four et ses fabuleux coups de poings dans les parties génitales, mais aussi un grand nombre de filles pratiquement nues et bien d’autres.

Costa, qui vient soit-disant du Queens, va tout mettre en œuvre pour que le lycée ainsi que les jolies filles débarquent à la soirée. Mais rien ne pouvait les préparer à cette soirée qui restera dans les mémoires à jamais. Le film est tourné caméra à l’épaule par Dax, un des potes de Costa, qui est invité à filmer la soirée.

Les dialogues sont également de très bon niveau et c’est spécialement grâce à cela que le film tient la route.

Ce procédé s’avère efficace, ce qui nous plonge au cœur de la soirée. Comme vous pouvez vous en douter, la soirée va vite partir en vrille.

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Finalement, malgré un film qui nous fait rêver (enfin tout dépend de quel point de vue on se place), il restera dans la catégorie des films à revoir. Mais que l’on oubliera malgré tout assez vite.

Réagissez à cet article ! budwel@fac-here.com

Oslo, 31 août

De Joachim Trier - 2012 avec Anders Danielsen Lie, Hans Olav Brenner, Ingrid Olava Anders, jeune norvégien d’une trentaine d’années, sortant d’une cure de désintoxication, se rend à Oslo pour une journée à l’occasion d’un entretien d’embauche. Il en profite pour reprendre contact avec ses amis et sa famille perdus de vue depuis quelques temps. Le réalisateur Joachim Trier aurait pu tomber facilement dans la caricature, en nous délivrant des messages prévisibles sur la drogue, il n’en est rien. Il préfère nous proposer une balade contemplative à travers la capitale norvégienne et capter précieusement cette atmosphère de fin d’été. Notre guide pour un jour y erre et cherche les raisons de garder sa place parmi les vivants, en nous questionnant nous-même sur notre place parmi eux. Il doit lutter sans cesse contre les tentations de son passé, et essayer d’accepter ce passage à la vie adulte. Cette urgence à comprendre et à dresser des remparts contre la solitude donne tout son sens au parti pris temporel.

On perçoit rapidement une intensité magnifique dans les dialogues, notamment grâce à ce premier échange avec son meilleur ami. Le décalage est saisissant entre Anders, en quête de sens et cet ancien « co-pilote » de virées nocturnes, papa depuis peu, avouant toute la routine de son quotidien. Cette richesse dans les échanges s’exprime également de façon plus légère et sporadique, lorsqu’au détour d’une terrasse de café, Trier nous propose d’écouter la vie de nos semblables, faite de rêves à accomplir pour certains, et de choix pouvant les briser pour d’autres. Le final est une longue ligne droite musicale, tourbillonnante, qui nous emmène au bord d’une piscine en plein air, à l’aube du 1er septembre. Le soleil se lève, comme un symbole, il illumine le visage creusé d’Anders, on devine déjà que son choix est fait. Réagissez à cet article ! M.Paton@fac-here.com

Série télé

Huitième et dernière saison pour Dr House Fans de Dr House, sortez vos mouchoirs  ! Le docteur le plus insupportable de l’histoire de la télévision quittera définitivement le Princeton Plainsboro après huit années de bons et détestables services.

Après des mois d’incertitude, les producteurs de Dr House, en accord avec la FOX et Hugh Laurie, ont annoncé l’arrêt de la série. Selon eux, cet arrêt se justifie par l’envie des producteurs de faire disparaitre House alors qu’il y a « encore des promesses et un peu de mystère dans l’air ». Mais en réalité, ce sont deux années consécutives de chute d’audiences ajoutées à des coûts de production en constante augmenta-

tion, qui ont précipité la série vers la sortie. Car si en France la diffusion de Dr House est toujours un succès, ce n’est plus le cas aux États-Unis. Souhaitons à Dr House un final mémorable à la hauteur de cette série qui aura marqué toute une génération de sériephiles. Retrouvez le reste de l’actu Série de Nowhere sur www.facebook. com/PreviouslyOnTV nowhere@fac-here.com

Série télé

Avengers – Le dernier de Marvel

Pour commencer, il est inutile d'envisager d’aller voir ce film en V.O. car il n'y figure pas à Rouen, il a donc fallu opter pour la version 3D, car quitte à en prendre plein les mirettes, autant y aller jusqu’au bout ! Petit récapitulatif du synopsis du film  : pour sauver la planète d'une destruction certaine et imminente, le directeur du S.H.I.E.L.D. (l’organisation qui préserve la paix dans le monde) décide de former une équipe constituée d’Iron Man, Thor, Hulk, Captain America, Hawkeye et Black Widow pour sauver la planète du terrible Loki. Bref, vous en conviendrez, quelque chose qui peut apparaître alléchant, et cela aurait été le cas si seulement

on n’avait pas eu l’impression de voir Transformers 3 avec tous les effets spéciaux qui sont ni plus ni moins les mêmes. Sans compter une histoire très basique où les héros sont tous copains, mais ne se supportent pas, et finalement finissent par se battre tous contre le même méchant, c’est beau l’esprit d’équipe… Bref, cette critique est particulièrement négative, admettons-le, mais cela reste un ressenti personnel ! Allez le voir quand même, au moins une fois ! Thom’ thomas.lattelais@fac-here.com


p20

Culture, théâtre, danse

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Théâtre

Théâtre

Le secret du Passage

Suréna

Se rendre au Passage, c’est comme intégrer une grande famille. A peine arrivé là-bas, l’ambiance bon-enfant se ressent. Alors que tous les visages vous sont inconnus, tous ont l’air de se connaître entre eux. L’isolement n’est pas long car les présentations sont rapidement effectuées. Le Tapis Volant est visiblement connu par l’équipe comme le loup blanc  ! Les spectateurs semblent fréquenter le lieu comme on rendrait visite à sa famille le dimanche aprèsmidi  : avec simplicité, curiosité et habitude. La petite salle douillette nous ouvre enfin ses portes pour l’adaptation du Discours de la servitude volontaire de La Boëtie par Stéphane Verrue. Un peu plus d’une heure de monologue sur le comportement du peuple face au pouvoir, en l’occurrence absolu. Sur scène une chaise, quelques livres, un sac de cuir, et François Clavier. Un comédien qui fait vivre ce texte de manière très humaine. S’adressant tantôt ouvertement au public, le regard plutôt parfois porté vers un horizon absent, on ne s’ennuie pas une seconde, et pourtant le challenge est de taille. Les propos résonnent étonnamment contre les murs de l’actualité, qu’elle soit nord-africaine ou française. Même avec plus de 4 siècles d’écart, La Boëtie sait parler et convaincre en amenant le lecteur-spectateur à se questionner. Les rouages du fonctionnement du pouvoir sont décryptés et les clins d’œil à notre histoire contemporaine sont omniprésents.

Suréna Cosimo © Mirco Magliocca

Je n’avais pas gardé un souvenir impérissable du Nicomède de Brigitte Jaques-Wajeman  ; son Tartuffe m’avait déçue  ; c’est dire dans quel état d’esprit j’étais en allant voir son Suréna de Corneille. Mais de toute évidence, la pièce est une pépite. Les costumes sont splendides et sensuels, les comédiens excellents. © François Clavier / Photo Pidz

Maintenant que nous vous avons livré le secret d’une soirée au Passage, voici le passage secret qui mène aux trésors de la programmation fécampoise : www.theatrelepassage.fr Dans un champ rasé, une fleur, une seule, sur une place bitumée. Où suis-je, où erre-je ? Dur de trouver sa place maya@fac-here.com

Théâtre

Caligula ou les dérives du pouvoir

L’intrigue se tisse lentement, chaque seconde qui s’écoule et chaque parole prononcée est une entrave à une amélioration de la situation  ; aucun retour n’est possible. Le dilemme devient inextricable, la tragédie opère. Sur scène, l’accessoire fétiche de notre metteur en scène  : une longue table en diagonale autour de laquelle se construisent déplacements et changements d’actes en musique. BJW se reconnaît également à certains aspects que l’on retrouve dans ses pièces comme le fait que le rire soit présent malgré tout. Le vers cornélien est magnifiquement mis en lumière. www.cdrdeuxrives.com Pourquoi ne pas pique-niquer dans la cuisine, four éteint, frigo vide  ? Tableaux sans toile, ascenseur dans les WC maya@fac-here.com

Danse

Danse avec mamie !

La danse et l’hôpital sont ils antinomiques  ? Pour Denis Lucas, chargé de mission culturelle au sein du CHU de Rouen, la question ne se pose même pas… C’est oui, sans hésiter ! Chambre 209 est son projet culturel pour 2012, qu’il met en place avec l’aide du danseur Sylvain Groud et l’assistance du plasticien Jonathan Loppin et du vidéaste Clément Révérend. Le but est d’installer la danse contemporaine au sein des couloirs de l’hôpital, et plus particulièrement dans ceux du centre pour personnes âgées de Boucicaut

à Mont-Saint-Aignan, pour que ces derniers redécouvrent via cet art le plaisir du mouvement. Une initiative originale qui brise bien des barrières et des préjugés. Par Lul, lucie@fac-here.com

Cirque

C’est quoi ce cirque ! « Approcheeez petits et graaands » ! Entre le Monsieur Loyal (le directeur du cirque) ses clowns et ses fauves, il y en a pour tous les âges et pour tous les goûts. Présent dans l’inconscient collectif, le cirque fait partie du paysage urbain depuis la Rome antique avec ses jeux du cirque, comptant les célèbres exécutions et combats de gladiateurs mais (et on le sait moins) entrecoupés de spectacles de cracheurs de feu et jongleurs. Le cirque a donc toujours eu un rôle de divertissement des foules.

Caligula © Letizia Piantoni

Quand Camus s’intéresse à la tyrannie, c’est par le biais de Caligula, empereur romain despote et totalement imprévisible. La mise en scène de la pièce proposée par Stéphane Olivié Bisson (dans le cadre d’une coproduction entre le Théâtre des deux rives et le Théâtre Charles Dullin) est inventive et haute en couleurs. Un premier acte terriblement lent, long, dans lequel les seuls mouvements sont les déplacements quasiment stéréotypés des acteurs ne nous prépare que mieux à l’envolée d’une suite folle et déraisonnée. Caligula parait alors comme

cet homme incarnant à lui seul une logique pervertie. Les réflexions de Camus dans le Cycle de l’Absurde dont fait partie cette pièce se basent sur une logique poussée dans ses retranchements : après tout, pourquoi ne pas choisir comme base de logique justement l’absence de logique ? www.theatre-charles-dullin.com www.cdr2rives.com Dans un champ rasé, une fleur, une seule, sur une place bitumée. Où suis-je, où erre-je ? Dur de trouver sa place maya@fac-here.com

Avec son caractère itinérant et ses « curiosités » (femme à barbe, sirène, nain…), le cirque s’est créé une image propice aux mystères et aux histoires d’épouvante. La figure du clown est même devenue une phobie à part entière  : la coulrophobie (merci à « Ça » de Stephen King). Le cirque traditionnel (avec sa ménagerie) tel que nous le connaissons est apparu au milieu du XIXème siècle.

Incroyable talent.

Fascinant pour les enfants, le cirque actuel peut souffrir aux yeux des adultes d’une image ringarde voire négative par les reportages sur les

mauvais traitements infligés aux animaux dans certaines ménageries. Mais ce n’est pas la majorité des cirques, et encore moins des plus célèbres qui viennent régulièrement dans nos villes, tels Pinder ou Fratellini. Il garde d’ailleurs ses lettres de noblesses grâce à des compagnies mondialement connues comme le Cirque  de  Monte-Carlo ou le Cirque du soleil. Véritables artistes, les troupes de cirques travaillent sans relâche et sont soumis à une discipline de fer. Un spectacle de qualité pour un prix la plupart du temps modique. Le cirque reste un loisir à faire découvrir à tous et, si vous arrivez à faire abstraction de l’image faussée que nous en donnent les fictions, un bon moment à passer pour vous si vous avez su garder votre âme d’enfant. Par Lul, incapable de jongler avec plus de 2 balles. lucie@fac-here.com


Culture, patrimoine, local

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Sport local

Prise dans la toile du Roller Derby

Oubliez le film Bliss de Drew Barrymore. Parlons du Roller Derby bien de chez nous, que j’ai pu découvrir grâce aux premiers matchs de notre équipe locale : The Spiders' Black Widows.

Pin-up et mandales

Les règles en gros : 2 équipes munies de roller 4 roues s’affrontent sur une piste (dont le sol est marqué de bandeaux longilignes dont il ne faut pas sortir). Le but est de marquer le plus de point possibles en effectuant un max de tour de piste. Chaque équipe a sa Jammeuse désignée pour la manche et ce joli « ballon » part de derrière le reste des joueuses, qui forment Pack (composé de 3 bloqueuses et 1 pivot pour chaque équipe) qu’elle doit traverser à chaque tour de piste (le groupe patinant également). Action : son équipe tente de lui dégager le passage tandis que l’équipe adverse lui fait barrage. Coup d’épaules, coup de culs MAIS tous les coups ne sont pas permis et si tu déconnes hop, en prison pour un temps donné et perte de points assurée !

Le Roller Derby et son folklore

Chaque fille se choisit un pseudo (original style «  Crashpouf  »), un numéro et un look  : signes tribaux, yeux cernés de noir, collants et minishort brillant… toujours sexy sans

Bien que les équipes s’affrontent parfois violemment, les tensions retombent le match fini et chaque groupe fait son tour d’honneur en arborant fièrement son drapeau et tapent au passage dans la main (ou sur les fesses  !) des filles du clan opposé. Le Roller Derby c’est ça : une bonne ambiance, de l’éclate, des coups de gueules, des coups d’épaules et du pur spectacle pour les yeux. Alors la prochaine fois, venez gueuler un bon coup avec nous !!! Si vous souhaitez avoir un aperçu, sachez que l’équipe s’entraine à Rouen de 19 à 21h30 les lundis sous le préau de St Exupery, et les mardis de 18h30 à 19h30 au sous-sol de la MJC St Sever. Contact : chamallow@fac-here.com Lul, supporter à voix: «  INTERIEEEUR !!! »

Le service est assez long pour un repas qui réserve des surprises pour une personne non-initiée.

Le couvent des Bénédictines du Saint-Sacrement, anciennement couvent des Minimes, situé aux 14 et 16 rue Bourg l’Abbé à Rouen, a exceptionnellement ouvert ses portes aux adhérents de P’tit Pat’ Rouennais le 26 novembre 2011. J’étais là, et voici son histoire…

Tout d’abord, il faut savoir qu’il reste peu d’archives des bâtiments renfermant ce couvent, il est par conséquent difficile d’en retracer l’histoire exacte. L’histoire du lieu remonte à il y a environ quatre siècles. La première pierre fut posée en 1602 et l’église jouxtant le couvent fût quant à elle dédicacée le 16 juillet 1658. Avant d’accueillir les Bénédictines du SaintSacrement, ces bâtiments abritaient les moines de l’ordre religieux des Minimes, fondé en 1435 et empreint de la spiritualité de Saint-Françoisde-Paule. Ils y occupèrent les locaux jusqu’à la Révolution Française. Après que les religieux ont été chassés, le couvent fut confisqué en 1792 afin d’être revendu à des particuliers. Suite à un abandon des locaux durant une dizaine d’années, c’est en 1802 que les Carmélites s’y installèrent provisoirement, puis en

1823 que les Bénédictines du SaintSacrement prirent leur place. À l’origine, l’ensemble n’avait pas la même configuration, les maisons autour du couvent ont été rachetées afin d’être détruites et de permettre l’agrandissement du monastère qui lui donne l’impression d’un ensemble très hétéroclite. Désormais, le couvent des Bénédictines du Saint-Sacrement de Rouen ne compte plus que quatorze religieuses et constitue l’unique couvent cloîtré en pleine ville. Les religieuses vivent selon la règle de Saint-Benoît : le travail, et la prière. Ces lieux sont donc habituellement fermés au public.

Thomas LATTELAIS thomas.lattelais@fac-here.com

Le Scopitone

Situé dans le centre commercial DOCKS 76 au Mont Riboudet, le Paradis du Fruit est un lieu d'un nouveau genre qui vous propose des recettes innovantes à base de fruits.

Le grand souci de ce restaurant est son prix assez élevé qui peut rebuter les étudiants au budget limité.

Le couvent des Bénédictines du Saint-Sacrement

Sortir à Rouen

Le Paradis du Fruit

Elle propose également un large panel de cocktails de fruits qui vous permettront de goûter les effluves de l'exotisme.

Patrimoine

être vulgaire. Notons la présence d’une délicieuse Pin-up qui distribuait les programmes.

Sortir à Rouen

Cette chaîne de restaurants (notamment présent en Île de France, dont un près des Champs Élysées) vous propose de faire un mélange de saveurs parmi 16 accompagnements.

p21

Un restaurant à essayer pour celui qui veut goûter à l'exotisme des fruits.

Le Paradis du Fruit DOCKS 76 – Mont Riboudet Cocktails de 4,50€ à 14,50€ Plats de 11,30€ à 16,50€ Menus Assiette Composée 12,90€ à 17€/personne www.leparadisdufruit.fr

de

TGF qui souhaiterait manger cinq fruits et légumes par jour tous les jours ! alexis@fac-here.com

En passant près de la Cascade, je tends l'oreille : n'est-ce pas du Elvis Presley qui résonne non loin ? Curieuse, je m'approche, entre dans le bar... ...Et tombe dans une faille spatiotemporelle qui me renvoie dans les années 60/70 !

Petit bémol : le peu de place à l'intérieur qui rend l'endroit assez vite bruyant.

La déco du bar, de vinyles et de vieilles affiches composée, nous plonge dans une ambiance rétro qui séduit l’œil et attise la curiosité.

Enfin, la terrasse, très agréable en été (puisqu'elle s'étend sur la rue piétonne du Père Adam), accueille de nombreux couples, dont certains exclusivement féminins (même si le bar n'arbore pas le fameux drapeau Rainbow).

De plus, si la carte n'est pas très fournie en bières (on n'est pas dans un Pub non plus !), elle offre en revanche un choix très varié de cocktails présentés de manière ludique par tout un accompagnement de séries cultes telles que Star Trek ou Chips.

Intolérants s'abstenir ! Par Chester, qui se reprendrait bien une Pina Colada un de ces soirs. fanny.renard@fac-here.com


p22

Culture, littérature et BD

Critique BD

Critique littéraire

Suicide et moi

Le thème ne parait pas rigolo du tout au premier abord… et pourtant ! Cousin d’humour noir de Stéphane Guillon, Jean Teulé s’attaque ici au double tabou du suicide (la société et la religion le rejetant).

« Satisfait ou remboursé ! »

La famille Tuvache est une famille banale aussi morne que la ville où ils tiennent une boutique originale et ce depuis des générations  : ils vendent des articles et ingrédients pour le meilleur suicide qui soit  ! Corde de pendu, poisons, armes à feu… Vous trouverez tout pour partir en beauté ! Le fils aîné est dépressif, la fille est une ado mal dans sa peau et tout

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

ce petit monde traîne sa triste vie dans ce spleen profond qui semble s’étendre à toute la ville. Mais (ho !) horreur, la mère est enceinte et met au monde la chose la plus horrible qui soit  : un enfant HEUREUX ! Alan, le petit dernier, est la joie de vivre incarnée et détonne dans ce monde aigrie et chagrin. Petit à petit, il va semer (misère !) le bonheur autour de lui, mettant en péril le « bien-être » commercial de la famille… Mordant, implacable et hilarant. Un livre trop vite lu mais il est rare de trouver des telles perles d’humour noir dans l’Édition Française. Malheureusement (ou heureusement mais je suis sceptique vu les adaptations de romans en films), au vu de son succès, l’ouvrage va être adapté à l’écran et devrait débarquer cette année. Jean Teulé a écrit d’autres romans délicieusement incorrects que je vous invite à découvrir si vous avez apprécié l’esprit de ce Magasin des Suicides. Il est aussi dessinateur, notamment pour « L’écho des savanes », revue éditant des bds pour le public adulte. Un artiste complet qui mérite le détour. Lul : un arsenic ça va, 2 bonjour les dégâts ! lucie@fac-here.com

Adaptation

Steinbeck à la scène

50F pour tout, Davy Mourier

Presque suite de 41€ pour une poignée de psychotropes, 50F est une autobiographie qui aborde l'adolescence sans détour, avec simplicité et sincérité. Critique d'un petit moment de bonheur... Coté dessin, c'est toujours agréable à regarder, on se plaît même à retrouver des planches dans l'esprit de 41€. Davy touche du bout du doigt la grandeur des maîtres français que sont Larcenet, Trondheim et autres. Des dessins simples, mais efficaces. Il ne manque plus qu'à cet artiste une récompense des grandes institutions pour obtenir la reconnaissance qu'il mérite. «  Ceci n'est pas une suite, c'est du refoulement  » voilà comment est décrit 50F pour tout par son auteur. Davy Mourier aborde dans cette nouvelle œuvre un problème universel, l'adolescence. Un petit cahier à spirales, des collages toujours aussi épatants, souvenirs qui se dévoilent page par page, tranches de vie qui nous rappellent notre propre enfance, notre adolescence, avec tous les problèmes qui vont avec... C'est là un ouvrage qui fait office d'auto-thérapie publique de Davy Mourier, qui parvient même à guérir certains maux du lecteur. L'amour  : premier baiser, première copine, première fois, première déception, première dépression. Mais aussi premier poil ! Et même la gène et la honte face à une érection sous un jogging face à laquelle on ne peut rien faire.

Davy Mourier n'est pas le plus grand écrivain ou le plus grand poète de sa génération, il n'utilise pas de mots forcément compliqués, et chacun peut le comprendre. Mais ce qui fait la très grande force de Davy, c'est que même s'il utilise un vocabulaire que certains peuvent qualifier (à tort) de « pipi-caca », un vocabulaire parfois cru, Davy Mourier, lui, les mots simples, il les rend beaux. Guillaume@fac-here.com « www.radioplay.fr Baltou_Play on twitter »

Comics

La Rubrique du Super : Épisode 3 - Daredevil Issu du génie de Stan Lee et Bill Everett, c’est en 1964 que Daredevil fait son apparition, inspiré par un personnage de Don Rico et Jack Binder.

© DR

Steinbeck, l’auteur des Raisins de la colère, l’auteur américain aux mots si vrais livre par Des souris et des hommes un texte où se développe la part de rêve que tout homme entretient en lui. En plaçant sur un pied d’égalité dans le titre du livre les êtres humains et les rongeurs, c’est toute une réflexion qui nous est donnée à lire : Aux États-Unis, les années 1930 sont de sombres années de difficultés sociales. Trouver du travail n’est pas aisé, et nous suivons au fil des pages les tribulations terribles de deux hommes dont l’objectif idéal, fragile

mais bien assuré est de trouver un bonheur simple dans une paix environnante. Le 3 avril 2012, vous avez pu assister au Théâtre Charles Dullin à l’adaptation scénique des Souris et des hommes par Jean-Philippe Evariste et Philippe Ivancic. Une jolie manière d’appréhender le récit écrit. http://www.theatre-charles-dullin.com Pourquoi ne pas pique-niquer dans la cuisine, four éteint, frigo vide  ? Tableaux sans toile, ascenseur dans les WC maya@fac-here.com

Matt Murdock a eu une enfance difficile… Mère «  disparue  » alors qu'il n'a que 6 ans, élevé par un père le poussant à devenir avocat ou médecin. Le jeune Matt Murdock est victime d'un accident qui changera à jamais sa vie. Bombardé de déchets radioactifs, il perd la vue au profit d'un développement surhumain de tous ses autres sens. Suite à l'assassinat de son père, il se met en quête de justice. Devenu avocat, il peut compter sur Franklin Nelson, alias « Foggy », son associé qui est à Daredevil ce qu'Alfred Pennywoth est à Batman, qui l'aidera à concilier sa vie d'avocat et de justicier masqué. Daredevil a un super ennemi, Le Caïd, notamment connu pour sa présence dans la série Spider-Man. Lui seront également attribué des ennemis comme Le Tireur, l'Homme Pourpre, le Hibou ou encore Mister Hyde.

Beaucoup d'ennemis mais le héros peut aussi compter sur des alliés de qualité comme Spider-Man, Elektra, Iron Fist et Stick pour les plus célèbres… C'est grâce à Gene Colan que Daredevil trouve une véritable trame. Matt Murdock (car c'est ici la véritable identité de notre personnage) tombera dans l'oubli avant que le grand Frank Miller ne décide de reprendre la série pour l'assombrir, donnant à cette série ses lettres d'or, rendant le personnage de Daredevil culte. Après une période plus difficile, notre héros pourra compter sur le talent de Kevin Smith pour revenir au top, accompagné d'une adaptation ciné. Depuis, il est retombé dans les tréfonds des rayons de librairies dû à l'immonde gâchis que s'offrent Ed Brubaker et Michael Lark... Guillaume, alias «  Jean-Guique » guillaume@fac-here.com www.radioplay.fr


Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Sommaire de la section... Informatique, hardware, logiciels libres, jeux vidéo et réseaux sociaux p23 Les supers pubs que tous les annonceurs s’arrachent p24 Horoscope, sexo, séduction et fausses petites annonces p25 Rejoindre la rédaction p26 Dernière minute, Sudoku, p27 Plus d’infos, de vie quotidienne, de culture et de détente ? rendez-vous sur http://fac-here.forumactif.com

Moodle !

« Nan mais avec les ordinateurs, les gamins ne travaillent plus ! » Qui n'a pas déjà entendu cette phrase... Pourtant, les TICE (Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement) ne cesse d'évoluer afin d'optimiser l'enseignement, à tous les niveaux d'études. L'un des meilleurs exemple : Moodle !

L'Université de Rouen utilise Moodle pour sa FOAD (Formation Ouverte et A Distance), permettant ainsi aux étudiants en télé-enseignement d'avoir un rapport pédagogique interactif avec l'équipe enseignante malgré la distance, mais aussi aux étudiants en présenciel de ne pas se contenter des amphis et d'approfondir leurs travaux. chamallow@fac-here.com «  Cha', qui ne pourrait pas gérer un double cursus sans Moodle.. »

Quand la police a la classe

Ne vous méprenez pas ! On ne parle pas là de représentants des forces de l’ordre faisant acte d’abus de pouvoir, non, mais de polices de caractères très intéressantes pour un site, un blog, etc.

« Liberator » via Losttype.com

www.theleagueofmoveabletype.com  : Ici moins de polices proposées, mais attention, c'est de la très grande qualité ! Un peu plus difficile d'accès et moins intuitif, ce site est à recommander pour une utilisation plus professionnelle. Si vous avez un projet précis et que vous voulez faire quelque chose d'original, vous avez des chances de trouver quelque chose qui puisse vous plaire. Vous pourrez également télécharger ce qu'il vous plaira sur ce site.

Bienvenue dans la section détente, où Sudoku sexo et horoscope égayent vos matinées en amphi. Une suggestion, une idée ? detente@fac-here.com

Il était une fois Secret of Mana (Super Nes)

Faisons un petit retour nostalgique sur un jeu "que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître", et qui a pourtant marqué l'histoire du jeu vidéo par une qualité qui n'a pas pris tant de rides que cela.

de concevoir la pédagogie, au-delà des théories de l'éducation actuelles. Le rapport maître/élève est modifié, on s'axe plus autour du projet pédagogique que de l'apprentissage du cours magistral, l'apprenant devient acteur de son savoir, le manipule et le réutilise pour créer des outils. Un bel exemple de technologie au service de la connaissance.

Internet

www.dafont.com  : voilà un site qui vous propose près de 15 000 polices d'écritures différentes ! Interface simple et relativement facile d'utilisation, avec ce site vous tomberez forcément sur ce que vous recherchez. De là à dire que toutes les polices proposées sont superbes… N'exagérons rien. Le bon point, c'est que quasiment toutes ces polices sont gratuites et téléchargeables.

p23

Jeu Rétro

Jeu Rétro

Moodle (Modular Object-Oriented Dynamic Learning Environment) fonctionne sur le principe de la plate-forme pédagogique en ligne (ou e-learning), sous licence libre, et s'appuie sur le duo PHP/Mysql (ou autre). Elle présente une architecture très simple, conviviale et dynamique. Moodle intègre très souvent un forum (général ou par section), des flux RSS (plus de raison de ne pas savoir quand un prof est présent ou non), des blogs, des outils de création d'exercices, des tests d'évaluation, etc... La version disponible est la 2.0.3, et la plate-forme ne cesse d'évoluer depuis sa création en août 2002. Aucun problème d'incompatibilité avec les OS, 76 langues, le soutien de la communauté Open Source qui garantit une adaptation constante aux publics : Moodle a de beaux jours devant elle ! L'accent est mis sur le côté collaboratif de l'enseignement, une autre façon

Détente : PC/gaming

www.losttype.com  : La très grande classe. Vous voulez donner un effet rétro à un site, un CV, un projet ou sur un montage vidéo  ? Lost Type est le site qu'il vous faut. Interface simple version catalogue défilant, il vous suffira sur ce site de scroller (faire défiler la page) pour voir toutes les superbes propositions disponibles sur ce site, mises en situations. Téléchargez en libre participation financière (le 0$ est possible) et replongez-vous dans les années 40 aux US, avec les publicités pour des voitures de collection, des boissons rafraîchissantes ou autres clubs très en vogues à l'époque. Le site incontournable pour des polices originales avec beaucoup de style et qui interpelleront l’œil du lecteur en un rien de temps.

« Habana » via Losttype.com

Guillaume@fac-here.com Merci à Fanchik pour les liens  ! Son site : www.geekhafarz.com

Il y a des jeux qui marquent votre enfance de petit geek en herbe. On y joue sans relâche, on les finit, on les oublie peu à peu... Et un jour, devenu adulte, on retombe dessus. Petite appréhension : sera-t-on déçu de voir que le jeu a peut-être mal vieilli ? Eh bien non ! Les pixels ne sont pas si affreux, le jeu a même un certain charme rétro, et le plaisir ludique est bel et bien au rendezvous. Pour ceux qui n'ont pas connu cet opus, Secret of Mana est un jeu RPG racontant l'histoire d'un garçon qui retire malencontreusement une épée et libère ainsi tout un tas de monstres qui avaient été enfermés dans celle-ci par un héros des temps anciens (en gros). Votre but : restaurer la force de l'épée en récupérant les graines issues de l'Arbre Mana, source de toute vie, et en poutrant du monstre au passage.

Ce jeu reste aujourd'hui encore une référence dans l'univers vidéo-ludique car il bénéficie d'une bonne durée de vie et d'une histoire assez captivante pour donner au gamer la volonté de continuer malgré une difficulté pas toujours très bien dosée (le boss le plus coriace du jeu est notamment un des premiers, car il utilise de la magie alors que votre héros n'en a pas encore), ce que peut nous valoir quelques pétages de câble auxquels nos jeux actuels, beaucoup plus faciles dans l'ensemble, nous ont déshabitué. Quant aux musiques, elles ont cette qualité intemporelle qui sont le signe d'un vrai bon jeu vidéo. Bref, la Super Nes a encore de belles heures de gloire devant elle ! Par Chester, qui trouve que le personnage de l’elfe est vraiment un sacré boulet quand même... fanny.renard@fac-here.com

JDR et ludique

La Lucha Libre en Jeu de rôle ?

Savez-vous que le jeu de rôle se met au catch et plus précisément à la Lucha Libre, la lutte mexicaine ? C’est ce que propose Luchadores, le dernier né des éditions Pulp Fever. Vous êtes dans un avion se dirigeant vers la Floride. Soudainement, pour une raison que vous ignorez, votre avion dévisse et plonge dans la mer. Vous vous réveillez à l'hôpital avec plusieurs personnes portant chacun un masque différent au sein d'un archipel au milieu du Triangle des Bermudes. Plusieurs questions vous taraudent : notamment pourquoi suis-je au milieu de nulle part ? Luchadores est un jeu dans lequel les joueurs interprètent les gardiens de l'archipel de Los Murcielagos qui pratiquent, comme leurs ancêtres, la Lucha Libre. Ces gardiens sont masqués et de ces masques vient un pouvoir mystique lié en partie à l'Espirale Grande, un énorme vortex au milieu de l'archipel qui envoie des monstres assez variés (lycans, vampires, extraterrestres, poltergheist …). Ces monstres menacent l'archipel et

les gardiens protègent les locaux de ces derniers. Ce jeu, assez dynamique et surprenant sous le système du D6, permet même à l'individu lambda (non-fan de catch) de bien s'amuser et aux aficionados de créer ou de refaire leurs prises préférées. Pour les fans du genre, vous remarquerez que ce jeu est parrainé par Heddi Karaoui, le catcheur français le plus connu de l'autre coté du Rio Grande. Un jeu coup de cœur à acheter si vous êtes fan et à découvrir pour tous ! Luchadores Pulp Fever Éditions Prix : 35,90 € Disponible sur www.pulpfever-rpg.fr « TGF, futur MJ de Luchadores. Il le promet ! » alexis@fac-here.com


p24

Publi-rédactionnel

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre publicité ici ? publi.volante@fac-here.com

Groupe local

Entretien avec : Arnoko

C'est de bon matin sur une terrasse ensoleillée et chocolatée que nous connaissons bien que j'ai reçu Arnoh, du groupe Arnoko, chanteur et guitariste de ce groupe de « quadras » (gardez-le pour vous !). Groupe local, ayant connu plusieurs formations et qui a trouvé une certaine stabilité depuis 2010. TV : Arnoh, parle-nous un peu de la formation de ce groupe qu'est Arnoko.

TV  : De quoi sera composé l'avenir d'Arnoko ? Arnoko  : Pour commencer, nous allons nous en tenir à honorer de très beaux concerts à venir, avec le Festival des Cheminottes à Ecailles Alix le 2 Juin  en compagnie d'Elmer Food Beat, puis avec Kissing Gate au Shari Vari le 8 Juin et autres, avant de s'orienter vers de nouvelles scènes et pourquoi pas sortir de la région ou encore du pays ! Et puis on espère bien pouvoir sortir un jour un véritable album 12 pistes !

Arnoko  : C'est un groupe de rock atmosphérique composé de Niko, Raph, Philoo et moi. Il faut souligner tout de suite que même si notre nom pourrait faire penser qu'on ne met qu'une personne en avant, le groupe est bien un ensemble dans lequel chacun équilibre la balance et dans lequel il y a réellement quatre têtes pensantes, qui apportent chacune leurs influences diverses et qui créent cette alchimie.

TV  : En parlant d'influences, peux-tu nous en citer quelquesunes ?

Arnoko : On pourrait citer beaucoup de choses  ! Mais je pense que l'on peut surtout parler de Radiohead, Bashung, Gainsbourg ou Cantat, et les Deftones.

TV  : Deux grands noms de la musique française, connus pour leurs paroles. Arnoh, toi qui es le parolier, quelles sont les inspirations et motivations de tes textes ? Arnoko  : C'est souvent inspiré des rapports humains, d'actes manqués...

TV  : Comment se déroule une séance de composition ?

Arnoko : Il y a deux méthodes. Soit la base musicale est déjà là, grâce à Raph et Niko toujours en recherche de nouveaux sons, et ainsi on y greffe les paroles ; soit l'inverse.

TV : Vous avez découvert les médias l'an dernier via la fête de la musique et R2R qui était présente au Saxo, et depuis, on vous voit un peu plus sur la scène rouennaise.

Arnoko : R2R était notre première expérience avec un média. Depuis nous sommes passés sur France Bleu Haute-Normandie dans l'émission d'Alain Bernard et bientôt sur une webradio. Nous sommes également présents depuis la mi-décembre sur le Juke-Box de Rouen !

Pour retrouver Arnoko : le 2 Juin à Ecailles Alix, château de Beauvoir. Le 8 Juin au Shari Vari le 21 Juin à Caudebec-en-Caux le 15 Septembre au festival des Arts Croisés de Clères. Arnoko.fr www.myspace.com/newskill.com

NOUVEAU à la rentrée 2012

C n ER ID ommunicatio C MAST n o ti ta n e tion-Docum Informa

2012

C O D I S

in 'au 7 ju ns jusqu o ti p ri c Préins

ation l'Inform

n

entatio

Docum

2012

BiMJ

se

eunes

tions J

édia ques M

IALITÉS

u 7 juin jusqu'a riptions c s in ré P

3 SPÉC

tion ocumenta rmation-d n centre de fo in l’ e d aine le d’u sponsab de structures ns le dom expert da cumentaliste, Re ein s u a o te Devenez d ur rmation talis (Professe taires, Documen ormateur en info on...) F n , e e v m n ti e tati éduca es docu et docum ressourc ert en ingénierie p x variées, E

es de

Scienc

se re jeunes et littératu jeunesse, ie m o n o c bibliothé ur du livre dition...) é , Médiate expert en Devenez écialisé jeunesse nteur, Conseil en l, Co ire sp re a u c lt é u th c lio r (Bib Animateu

Bibliot

I2N

e

u umériq ût 2012 ation N u 31 ao 'a m u r q o s f ju In érique riptions ie de l' ation num xeur, Préinsc génier e e l’inform In

nt d -ind vité traita , Analyste urs d’acti ue d’information Documentaliste, te c se s e sd eur oniq , ntreprise ille - Veill ice électr rmaticien cadre d’e istrateur de serv ire, Chargé de ve umentaliste info eb...) c W Devenez ta o r n u e -D e e c m (Admin ir n u a c re c Bibliothé ers du Web, Réfé ngage do rmation, aire de la Méti Gestionn rchitecte de l’info caire, A Cyberthé

idc.formations.univ-rouen.fr/spip/


Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Sexo A l’heure où les sites de rencontre pour infidèles fleurissent et où l’on consomme à tout va (sexe compris), dire qu’on a eu qu’une expérience dans sa vie et qu’on est toujours avec ladite « expérience » vous fait passer pour un(e) frigide, un(e) tocard(e) ou tout ça à la fois. Combien de fois on m’a dit « ouais mais tu peux pas comparer », je me FICHE des autres expériences que j’aurais pu avoir, ce que j’ai me comble en tout point. « On mange quoi ce soir ? »

On peut être en couple depuis des années avec quelqu’un, la sexualité n’est pas pour autant en berne. Elle évolue tout comme l’amour qu’on porte à l’autre. Si certains disent que c’est par fainéantise que l’on ne cherche pas « ailleurs », c’est qu’ils n’ont pas connu le plaisir que l’on ressent quand on se mêle vraiment à l’autre, un moment de partage, la façon la plus forte d’exprimer son amour. Et comme on sait ce qu’il aime, ce qui lui plaît le plus, on peut être plus attentif à l’autre, on devient un peu « expert » de ses désirs.

Cet horoscope est purement humoristique, nous ne vous souhaitons en rien tous ces malheurs ! christophe-xavier@fac-here.com Bélier : Vous allez avoir une super idée pour l’horoscope du Tapis Volant d’avril ! Malheureusement, la rédactrice en chef sans pitié fera preuve de modération à votre égard. Dommage, on aurait bien aimé savoir en quoi le Boulevard des Belges était bien connu de cette personnalité politique locale...

Gémeaux : L'anniversaire de mariage approchant, vous avez le cœur sur la main, mais surtout la main sur le portefeuille.C'est au Mac Do que vous décidez d'inviter votre moitié. A force d'être un mufle, ne vous étonnez pas si un jour vous trouvez Ronald Mac Donald au lit avec votre femme

tellement bon que j’aurais voulu que ça continue un peu… ». Et qui sait, votre confiance mutuelle grandissant, vous explorerez peut-être ensemble des territoires inconnus qui vous semblaient inaccessibles ou interdits…

Cancer : Obsédé par l'hygiène, vous obligez vos camarades à se laver les mains mille fois par jour. Résultat : ils ont tous chopé un cancer de la peau et, pour arrêter l'absentéisme, le prof vous offre une paire de gants. Normal vous êtes le seul élève valide qui lui reste. Lion : Vos collègues vous donnent une promotion. Vous allez être responsable des achats de stylo Bic bleu. A votre plus grande stupéfaction vous en cassez votre crayon. Souriez, vous aurez bonne mine. Vierge : Depuis que vous ne l'êtes plus, vous faites la joie des sites internet mais pas celui de votre compagnon qui en a ras-le-bol de vous

Lul, Nutella-addict. lucie@fac-here.com

Fausses petites annonces Dans cette liste, une seule a une bonne part de vérité. A vous de la trouver, et attention aux pièges !

Cherche femme(s), n'importe laquelle, pour pratiques sexuelles extrêmes, et peu catholiques, avec une préférence pour la sodomie, et plus si affinités...

L’horoscope du printemps

Taureau : Finies les révisions ! Vous allez vous retaper l’intégralité des épisodes de Friends chaque nuit jusqu’aux examens ! Votre vie sentimentale va en prendre un coup, votre relevé de notes aussi, mais avec la fermeture de Megaupload, vous avez de la matière pour vous occuper en attendant les Simpsons du samedi soir !

Petites annonces

Comédien amateur cherche contrat, à préciser quand même qu'au centre d'art dramatique on m'a dit "plutôt que faire de la scène, tu ferais mieux d'y plonger"

p25

Horoscope

L’amour extra long

L’ennemi n°1 du sexe on le sait c’est le train-train quotidien. Mais il faut peu de choses pour garder la flamme  : un petit rdv coquin glissé dans l’agenda, une petite tenue, un jeu, une nouvelle position… L’important c’est de ne pas garder pour soi ses désirs, ses fantasmes, ses interdits et SURTOUT dire quand ça ne va pas : la fréquence des rapports, si telle chose vous a fait mal, gêné… Le ciment du couple c’est la communication. Mais mettez-y les formes (haha) : ne dites pas par exemple  «  Dis donc c’était court  !  » mais un coquin «  C’était

Détente : sexo, horoscope

Sur Twitter

160 abonnés 230 tweets @FacHereRouen

Sur Facebook

325 j’aime www.facebook.com/FacHereRouen 222 j’aime www.facebook.com/journal.tapis.volant

Sagittaire : Obsédé par Prison Break, vous vous faites tatouer le plan des bâtiments de l'université. Vous vous apercevez que ce plan était gratuit à l'accueil. C'est ballot ! Vous avez gaspillé tous les sous destinés à vos études. Capricorne : Devenu fan d’Al Capone, vous distillez l’alcool au campus. Vous risquez de finir en costume rayé mais pas façon Chicago, façon bagnard. Verseau : Depuis que savez que Paris Hilton est verseau, vous avez acheté une Ferrari rose. C’est sûr, vous voyez la vie en rose. Résultat des courses c’est votre compte bancaire qui est en rouge. Poisson: Vous allez faire un stage chez capitaine Igloo. Tel un filet de colin, vous sentez que vous allez vous faire rouler dans la farine une bonne partie de l’année.

Draguer dans un bar, c’est déjà difficile, mais alors tenter l’aventure de la séduction hors des chemins balisés de l’hétérosexualité... Récit d’une soirée, et reportage sur le terrain !

Vieille fille cherche chat(s) pour passer le cap de la ménopause. Attention à ne pas laisser trop de poils sur le canapé.

1414 inscrits 83 564 messages http://fac-here.forumactif.com

Scorpion : Devenu un biker, vous envoyez des boulettes à la tête du prof, tel la piqûre du Scorpion. Mais vous risquez, à l'image de l'insecte abjecte qui symbolise votre gang, de finir écrasé, surtout si votre prof s'appelle Chuck Norris.

A bâbord toute !

Tavernier cherche blonde à faire mousser en lui mettant la pression afin d'éviter la dépression.

Sur le forum

Balance : Quinze jours que vous avez votre balance, votre graisse ne va pas fondre comme neige au soleil. A défaut, utilisez celle-ci pour faire du step, au moins vous ne l'aurez pas acheté pour rien.

Séduction

Petit dard solitaire cherche fleur à butiner car y’en a marre de créer son propre miel.

Rejoignez-nous !

acheter des piles pour vos sex toys. Il vous avait prévenu que les piles Duracell durent vraiment plus longtemps. Pas sa patience.

Envie de tester de nouveaux horizons ? De changer de cap ? Ok. Mais je fais comment  ? Où vais-je  ? La drague dans un bar, avec un rapport fille/mec, c'est déjà assez compliqué « Il m'a repérée ou pas ? Je l'aborde comment ? » et souvent infructueux. Alors quand la « cible » est une personne du même sexe, les repères ne sont plus les même... Je n'ai jamais compris comment on pouvait se reconnaître, savoir que telle ou telle personne est homosexuelle ou bisexuelle, ce n'est pas écrit sur la figure des gens. Et loin de moi l'idée de m'appuyer sur des apparences et des clichés ! Après deux ou trois sourires un peu crispés, et une incapacité à provoquer un contact, je laisse tomber. Finalement, c'est comme avec les hétéros, complexe...

Changement de plan : avec des amies, nous tentons l'aventure du bar dit « Gay et lesbien » en se disant qu'il n'y aura pas de malentendus, qu'on mettra les pieds en terre promise. En route pour l'un des lieux rouennais réputé pour son public féminin. Et, ô surprise  ! Non, le lieu n'est pas rose girly, ou encore rempli de filles au look de camionneuse, etc... Un bar, comme un autre, avec une patronne plus que cool, des cocktails à tomber et des filles sympas et jolies (« J'adoooore des chaussures, tu les as eu où ? »). Petit passage par un club ostensiblement orienté gay, l'ambiance diffère, c'est froid, l'impression d'une atmosphère un peu trop virile et pleine de testostérone, mais les clients me paraissent plus ouverts qu'ailleurs, plus enclin à la discussion sans arrières-pensées. Résultat de la soirée  : choux blanc, et j'ai retrouvé tranquillement ma couette d'un pas plus qu'incertain. Mais au moins j'aurais désacralisé ma vision de ce genre de bars et passé une pure soirée ! Réagissez à cet article ! chamallow@fac-here.com


p26

DĂŠtente, expression libre

Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les Êtudiants. Participez : contact@fac-here.com

RĂŠtro

Votre collection de Tapis Volant

Recevoir les anciens numĂŠros ?

Saison 1 : n°1 à 10

Art & Fac prĂŠsente...

ĂŠpuisĂŠ

ĂŠpuisĂŠ

03 au 13 FĂŠvrier 2009 P.3

Festival TranseuropĂŠennes :

De passage à l’UniversitÊ de Rouen le 16 mars

Les Êtudiants se mobilisent pour les enfants haut-normands Š Aurore Martin

Quel avenir pour la BU de lettres ? entre rĂŠnovation et reconstruction

ŠPauline Masson

Eclairage et chauffage des amphis : ŠChristophe Rousselin-Vaudor

Quels ĂŠtudiants de Mont Saint Aignan sont les mieux lotis ?

album ÂŤThirty six minutesÂť ce mois-ci

The Craftmen Club

Interview exclusive du groupe The Craftmen Club pour la sortie de leur

Le wifi à l’UniversitÊ

Ce que les Êtudiants pensent du rÊseau internet sans-fil universitaire ! Rouen vit à l’heure du cinÊma nordique

Concours :

Les associations la Boite Ă  Jazz et le Courtivore organisent leur festival !

Benoit Vuillon ÂŤBenoit Vuillon, directeur du festival Le Rock dans tous ses ĂŠtats, rĂŠpond Ă  nos questionsÂť

Christophe AlÊvêque à l’UniversitÊ de Rouen !

P.5

Concours :

-3 places pour le Concert des Daddz le 12 avril à la Maison de l’universitÊ - 2 places de Concert pour le concert de La Rue KÊtanou au ZÊnith le 04 avril ! -Un pass pour le festival Les Pluriels

- 3 albums de vos artistes favoris - 1 Journal dĂŠdicacĂŠ par GRAND CORPS MALADE Lisez bien votre journal...

Lisez bien votre journal...

Le Tapis Volant 8 Donnez du piquant Ă  votre vie ĂŠtudiante !

Dans le cadre de la semaine de l’humour :

Le CRIJ vous aide à trouver un job d’ÊtÊ ! Le 10 avril 2009 à la Halle aux Toiles

ŠDavid Quessada

Palikao à la Maison de l’UniversitÊ ŠDavid Quessada

L’hôpital des Nounours :

7

Besoin d’argent pour financer vos Êtudes ?

Festival les Pluriels Du 1 au 4 avril 2009 P.10

La RentrĂŠe Culturelle

ĂŠpuisĂŠ

Donnez du piquant Ă  votre vie ĂŠtudiante !

Le Japon IllustrĂŠ, une expo Ă  ne surtout pas rater !

De passage à Rouen le 7 mars 2009, le cÊlèbre DJ a rÊpondu à nos questions sur ses prochains projets de groupe et de bootlegs

P.3

Christophe AlÊvèque à l’UniversitÊ de Rouen 13 mai 2009 à la Maison de l’UniversitÊ

ĂŠpuisĂŠ

Evènement :

Je suis guitariste Ă  la base

A Gagner :

- 5 places pour Christophe AlÊvèque à la Maison de l’UniversitÊ - 3 places pour Blackub à la Maison de l’UniversitÊ - 3 pass pour le festival du Court mÊtrage de Rouen au cinÊma Ariel Lisez bien votre journal...

t 2009 Journal Etudiant Gratui

Donnez du piquant Ă  votre vie ĂŠtudiante !

Sur tous les sites de la fac...

P.3

Le Tapis Volant

Mars 2009 Journal Etudiant Gratuit

Donnez du piquant Ă  votre vie ĂŠtudiante !

M ai

Le Tapis Volant 6

Le Tapis Volant 5 FĂŠvrier 2009 Journal Etudiant Gratuit

La quinzaine du commerce ĂŠquitable du 9 au 24 mai !

Interview : Actu : Convention de Olivia Ruiz jeu de rĂ´les le est invitĂŠe le 20 mai ! 26 juin 2009 au Festival le Rock Dans mes textes Tous Ses prennent possession P.15 Etats de moi

ĂŠpuisĂŠ

Culture : Madame A Gagner : pour Christophe AlÊvèque à la Maison de l’UniversitÊ Bovary dans -- 55 places places pour En attendant Michel à la Maison de l’UniversitÊ tous ses Êtats ! - 7 singles d’Eli Paperboy Reed.

Lisez bien votre journal...

Saison 2 : n°10 à 18 NumÊro 14 - fÊvrier 2010 *** Journal Êtudiant gratuit

quand les vacances succèdent aux examens sous la neige...

mercredi 6 janvier, premiers examens annulĂŠs Ă  mont-saint-aignan, pour le bonheur des ĂŠtudiants souhaitant rĂŠviser plus !

P.3, 5 et 26

ĂŠpuisĂŠ

campus de mont-saint-aignan - Š laurent geneslay

ACTU : les distributeurs de prÊservatifs sur les lieux Êtudiants, c’est pour bientôt !

interview :

P.14

CharlÊlie, 23 ans, originaire de Dieppe et pilote de ligne pour aviation sans frontières

P.5

assos : bienvenue Ă  la radio r2r dans le paysage associatif !

P.10

&*( * & " ( &  (*(%   $ (*( ! &*"(  $ * & ( ! )"* (* !   ' * * 

sorties : (

les singeries (du* & ' * ( jeudi ne se ) ( font '&* & # pas qu’en soirÊes Êtudiantes ! &  



( * & !

* & *!*)* !    

P.22

Si vous avez des rêves, foncez, soyez tenace, votre vie en sera d’autant plus riche ! MAIS AUSSI dans ce numÊro : l’annÊe de la turquie en france nouvelle programmation, les Êtudiants et le sommeil, quel avenir pour le bâtiment b, les music’ulinaires, tous les dÊtails sur les concours du crous, se dÊplacer à elbeuf et toujours vos chroniques prÊfÊrÊes. Journal Êtudiant gratuit imprimÊ sur papier recyclÊ :)

Saison 3 : n°19 à 27 NumÊro 19 – rentrÊe 2010 *** Journal Êtudiant gratuit

Au coeur du monde ĂŠtudiant pour la reprise !

NumÊro 25 – avril 2011 *** Journal Êtudiant gratuit

NumÊro 20 – novembre 2010 *** Journal Êtudiant gratuit

En avril, votre dĂŠďŹ lĂŠ d’initiatives pratiques et culturelles !

Etudiants, visitez Rouen autrement !

NumÊro 26 – mai 2011 *** Journal Êtudiant gratuit

En mai, examens et festivitĂŠs font bon mĂŠnage !

NumÊro 27 – ÊtÊ 2011 *** Journal Êtudiant gratuit

Le monde ĂŠtudiant au meilleur de sa forme !

Semaine de l’Êtudiant rouennais Du 13 au 20 novembre 2010

Visites guidÊes Sport cinÊ soirÊe spÊciale Concerts ThÊâtre ...

ĂŠpuisĂŠ

Mon planning pour la rentrÊe : Passer à Modulo (13 au 23 septembre) - p3 Assister à la rentrÊe culturelle (4 au 15 octobre)- p3 M’inscrire au sport - p8 Renouveler ma carte astuce - p9 Faire la liste des soirÊes - p16 à 21 Acheter mes livres d’occasion - p22 ... Penser à rÊviser (un peu) - après avoir lu ce journal !

Faire la fête avec les Êtudiants internationaux, participer au Carnaval, Êcouter des musiques du monde, s’investir dans l’humanitaire, accomplir ses formalitÊs administratives et Orchester à ne pas rater : malgrÊ les vacances, avril est un mois chargÊ !

PS : Penser à passer sur le forum  Fac-here  ImprimÊ sur papier recyclÊ ;) photo Š Loïc Levesque

Journal rĂŠalisĂŠ par les ĂŠtudiants ImprimĂŠ sur papier recyclĂŠ ;)

Journal ImprimĂŠ sur papier recyclĂŠ ;)

Photos Orchester Š DR - Courtivore Š Courtivore - One Woman Show Š Rire en Seine - Monsieur Madame Š CÊline Conseil - 24h Motonautiques Š Flickr/Barnie76

Saison 4 : n°28 à 33 NumÊro 28 – rentrÊe 2011 *** Journal Êtudiant gratuit

Passez Ă  table pour la rentrĂŠe ! Le menu est copieux !

P3 : Menu rentrÊe culturelle P4 : Bons plans de la rentrÊe P5 : CREA Sup’Cup P6 : PRES-citron ? P7 : Chimie à dÊvorer ! P8 : Les juristes parlent foot P13 : Modulo Monde P17 : SpÊcialitÊ Belge P20 :Automne en Normandie P25 : Sexo - petit en-cas P27 : Passons au dessert !

NumÊro 29 – novembre 2011 *** Journal Êtudiant gratuit

Tarif spĂŠcial ĂŠtudiants : en novembre, sortez pour 0 euro !

P3 : Semaine de l’Êtudiant rouennais - les Zazimuts P4 : Les 10 ans de la MdU P5 : Le Naheulband : XP+4 P7 : L’actu de la recherche P9 : DÊpistage et don du sang P12 : Le SVE : KÊzako ? P20 : Osez l’OpÊra ! P21 : Vos bars et restos prÊfÊrÊs P23 : Le smartphone Êtudiant P27 : La nouvelle du mois

NumÊro 30 – dÊcembre 2011 *** Journal Êtudiant gratuit

Il est encore temps de rĂŠussir son annĂŠe... 2011 !

P3 : Les rois de la Suède à la fac P5 : Retour sur les Zazimuts P6 : Pas simple d’être boursier P8 : Master U de tennis à Rouen P9 : Le covoiturage vu autrement P12 : RÊalisez vos projets ! P17 : DÊcouvrez Simply Us P21 : Rouen carrÊment givrÊe P22 : Pour les fans de Tim Burton P25 : Draguer en boÎte P27 : Avant les cours...

NumÊro 32 – fÊvrier 2012 *** Journal Êtudiant gratuit

En fĂŠvrier, un programme qui rĂŠchauffe les ĂŠtudiants !

P3 : Administratif en sÊrie P4 : UniversitÊ en scène P5 : Les jeux de Roger P9 : Ta SantÊ en un clic ! P11 : DÊcouvrir l’aÊronautique P13 : L’asie s’invite à l’INSA P14 : La prÊcaritÊ Êtudiante P17 : Concert rock gratuit P20 : Caliband et Shakespeare P23 : les Anonymous P26 : la carte Fac-here

NumÊro 33 – printemps 2012 *** Journal Êtudiant gratuit

RĂŠvisions de partiels : et si on prenait le temps de...

P3 : Courtivore, j’adore P4 : Vous avez peut-être ratÊ... P5 : A l’est, les Êtudiants ! P6 : Sortie des urnes P11 : SOS annÊe ratÊe ! P12 : Cet ÊtÊ je bosse P15 : Encore à l’arrache... P16 : Rouen, l’Êmergence du rock P17 : Echoes de retour P23 : J’ai plus de Mana ! P25 : L’amour et sa longueur...

Journal rĂŠalisĂŠ par les ĂŠtudiants ImprimĂŠ sur papier recyclĂŠ ;)

Journal rĂŠalisĂŠ par les ĂŠtudiants ImprimĂŠ sur papier recyclĂŠ ;)

Journal rĂŠalisĂŠ par les ĂŠtudiants ImprimĂŠ sur papier recyclĂŠ ;)

Journal rĂŠalisĂŠ par les ĂŠtudiants ImprimĂŠ sur papier recyclĂŠ ;)

Journal rĂŠalisĂŠ par les ĂŠtudiants ImprimĂŠ sur papier recyclĂŠ ;)

Prenez place ! Š MickaÍl Mauger - Modulo Monde Š Loïc Levesque - Le SUIO Š Loïc Levesque - Alain le Vern et Laurent Beauvais Š Loïc Levesque - Le Naheulband à la fac ! Š Penofchaos.com

Le Naheulband et 400 spectateurs en concert gratuit à la MdU Š MickaÍl Mauger - Les 10 ans de la MdU Š DR - La semaine de l’Êtudiant rouennais (Archives) - L’hôtel de ville de Rouen Š DR

Le duo Roll Over Josquin Desprez à DarnÊtal Š Franpi - Balai-ballon des Zazimuts 2011 et Simply Us Š Thomas Lattelais - Still Kiddin : The Wall Š Ben Towl - Les Rois de la Suède Š Nico Lepin

Benjamin Š DR - Autour d’Elle et Palikao le 24 fÊvrier à la MdU Š DR - JournÊes Portes OuvertesŠ MickaÍl Mauger - La compagnie Caliband Š Julien RÊveillon - Ta SantÊ en un clic s’invite à la fac !

Le Courtivore Š DR - Remise des prix du festival du cinÊma de l’Est Š CÊline Rabaud - Echoes est de retour Š Philippe Aernout - Trouver un job d’ÊtÊ Š gweltaz.philouze@pole-emploi.fr

Du festival Rockamembert à l’Ile Lacroix au thÊâtre d’improvisation du Steac Frit, en passant par le gala en fac de droit, la pratique sportive et les sÊances au cinÊma : un numÊro axÊ sur la bonne humeur pour cartonner aux examens ! Journal rÊalisÊ par les Êtudiants ImprimÊ sur papier recyclÊ ;) Photos Rockamembert Š Rockamembert - Steac Frit Š Jonathan PasquÊ - 24h journal n°2 Š MickaÍl Mauger - JournÊe pour la commÊmoration de l’abolition de l’esclavage Š CCAEPE

P2 : Gwilh fĂŞte son dĂŠpart P3 : La ďŹ nale du Courtivore P4 : Les nouveaux ĂŠtudiants P5 : Steac’comment ? P6 : FĂŞte du personnel P7 : Les salles de rĂŠpèt’ P8 : Allez les ďŹ lles ! P13 : En direct de Miami P16 : Les ĂŠtudiants sont Ă  l’est P19 : Et mes patates !? P25 : Horoscope dĂŠcalĂŠ ! Journal rĂŠalisĂŠ par les ĂŠtudiants ImprimĂŠ sur papier recyclĂŠ ;) Photos Orchester Ă  la MdU Š Thomas Lattelais - DavaĂŻ Š François Duvillot - AFEV Rouen Š AFEV - The Wall par Still Kiddin’ Š Patrice Roberge - Un ĂŠtĂŠ de festivals Š MickaĂŤl Mauger

Participez aux prochains numĂŠros du Tapis Volant ! redaction@fac-here.com NOUVEAU : envoi Ă  domicile ! diffusion@fac-here.com

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour agrandir votre collection et ainsi tout savoir sur le monde Êtudiant, ce qui s’y est passÊ et dÊcouvrir des dossiers, conseils pratiques et reportages encore d’actualitÊ. - A notre permanence à la Maison de l’UniversitÊ de Mont-SaintAignan, un prÊsentoir rassemblant tous les numÊros encore disponibles (voir la liste ci-contre) est en libre service, les journaux sont classÊs et naturellement gratuits. - En ligne, sur notre plateforme de consultation issuu.com/fac-here. Des hors-sÊries sont Êgalement consultables et ils sont classÊs par dates. C’est la seule façon de trouver les numÊros ÊpuisÊs. - Sur rendez-vous, des paquets sont prÊparÊs et apportÊs, sur les lieux de diffusion actuels. L’Êquipe de diffusion vous remettra alors gratuitement cette pochette à l’occasion de ses tournÊes ou d’ÊvÊnements spÊciaux. - Par courrier, prendre contact avec notre Êquipe de diffusion : diffusion@fac-here.com Bonne lecture !

Huit ans de BoÎte à Bières avec vous ! 35 rue Cauchoise à Rouen www.facebook.com/LaBoiteaBiere Élu bar prÊfÊrÊ des Êtudiants 2011 !


Association Fac-here (Rouen) - Journal Tapis Volant n°33 / printemps 2012 Votre journal, par et pour les étudiants. Participez : contact@fac-here.com

Nouvelle Une nouvelle de Jérémie. mon visage et se mélanger à mes larmes. Je me revois, quelques années plus tôt, dans ma voiture, sous la chanson de Lynyrd Skynyrd, Sweet Home Alabama, heureux comme jamais au bras de cette femme qui m’éclaboussa d’amour avec son aura. En fermant les yeux, je peux sentir sa longue chevelure blonde caresser mon visage, sa beauté n’avait d’égale que sa gentillesse. Cela fait un an aujourd’hui qu’elle m’a quitté. Je me revois sous la neige de décembre, sur une plage, lorsque je lui fis ma demande en mariage. C’est à ce moment inopportun, qu’elle m’annonça la présence d’une tumeur en elle, si grosse qu’elle était inopérable. Après des mois de souffrance, elle succomba à sa maladie. Ces dernières paroles furent « Quoi qu’il arrive, je serai là, lorsque tu fermeras les yeux », des mots qui me hanteront à jamais. Le toit de cet immeuble, symbole de ses dernières paroles, lors du coucher du soleil qui emporta la bonté de son âme. Je suis enfin prêt à mettre fin à ma vie, pour rejoindre cet amour perdu. Par Jeremie B. budwel@fac-here.com

Brève Longue de bouclage Une fois n’est pas coutume (du moins on l’espère), cette fois-ci la parution du journal fut longue et laborieuse. Mais, comme dirait l’autre, « plus c’est long plus c’est bon » ! Même si cette phrase semble un peu tirée d’un mauvais porno, elle n’en est pas moins restée une règle d’or au sein de l’équipe, qui a su profiter de nouvelles expériences (découverte de nouveaux partenaires, échanges intenses entre membres de l’équipe, dépucelage rédactionnel pour certains, passage à l’acte dans des rubriques inconnues jusque là, sans oublier le fameux travail collectif dans la joie et la bonne humeur, et plus si affinité), bref, vous l’aurez compris, une fois de plus toute

l’équipe de Fac-Here n’a pas hésité à (se) mouiller pour la conception de ce nouveau numéro qui est à l’image de la météo du moment, plus ou moins printannier dans l’esprit (mais dans l’esprit seulement). Néanmoins, ici c’est comme dans un bar ou une « soirée entre amis réussie » : plus on est nombreux, plus le champ des possibilités est intéressant. C’est pourquoi de nouveaux visages sont les bienvenus, pour des moments de complicité et d’échanges (en tout bien tout honneur, cela va de soi !). Et soyez sans crainte, le président n’offre pas de bonbons aux petites nouvelles avant de leur faire « visiter son bureau » ;-)

Sudoku Vous voulez plus de jeux ? fac-here.forumactif.com Retrouvez les jeux pour cinéphiles, gamers, scientifiques, littéraires, fans du Kamoulox ou encore... des quiz pour gagner des cadeaux si vous êtes parmi les 1345 inscrits !

Niveau facile

p27

Le détail du mois

Sous la neige de décembre

« Roule, roule le plus vite et le plus loin, tant que tu restes loin de la véritable identité de ce monde ». Ce furent les dernières paroles que mon père m’adressa avant de quitter la maison. Ma mère ne supportant pas son absence entra en dépression. Depuis ce jour, je fuis le monde comme la peste. Je voyage, je découvre le monde, et lors d’un de ces voyages je l’ai rencontrée. Elle avait un sourire magnifique, qui à lui seul pouvait guérir mon cœur. Me voilà sur ce toit, sous une pluie abondante, prêt à sauter. Si je n’étais pas imbibé d’alcool, ma réaction serait sûrement différente et pourtant, je suis à un pas du vide. Je peux sentir les gouttes d’eau couler sur

Détente : expression libre

Niveau difficile

Tous les mois, le Tapis Volant vous propose d’identifier un lieu et de faire travailler vos neurones... ou votre sens de la recherche. Ce mois-ci, acile...

Trouverez-vous où se trouve ce lieu ce mois-ci ? Vous avez la réponse ? Hop, contact@fac-here.com ou http://fac-here.forumactif.com

Cuisine

Le Houmous de Cha’ ! Le houmous, c’est bon, mais à acheter tout fait, c’est cher. Voici ma recette : Environ 250 grammes de pois chiches 3cs d'huile d'olive 1cs d'huile de sésame 1 gousse d’ail 2cs de jus de citron 1cc de persil frais ciselé (ou de la menthe) Poivre et paprika (ou cumin, ça peut être bon)

Mixer les pois chiches et les huiles. Ajouter le reste des ingrédients. Mixer à nouveau jusqu'à l'obtention d'une crème bien lisse. Salez selon le goût. C'est déjà prêt ! A tartiner sur du pain de campagne bio, sur des galettes de riz, ou comme dips avec des bâtonnets de légumes. Réagissez à cet article ! chamallow@fac-here.com

Rejoindre la rédac

Participez au Tapis Volant ! Le Journal Tapis Volant est votre journal étudiant. Il a pour vocation de vous informer sur ce qui concerne et intéresse le monde estudiantin. Vous pouvez naturellement y participer quelle que soit votre passion (écriture, photo, dessin...) Pour participer voici la marche à suivre : -  Contactez l’équipe aux contacts mentionnés ci-dessous, en remplissant le coupon en page 27 ou en allant à l’adresse http://fac-here.forumactif.com qui comporte un espace rédaction. - En échange d’une cotisation symbolique (5 euros) vous devenez membre de l’association Fac-here pour toute l’année universitaire. Les membres de l’association peuvent écrire et participer autant qu’ils le souhaitent durant toute l’année, et ne sont pas limités dans leurs

contributions. Vous pouvez ainsi choisir de publier une seule fois ou de tenir une activité mensuelle : Vous êtes libres de choisir votre implication pour aménager votre planning avec les cours et les examens. - Si vous n’avez pas d’idées précises de chroniques ou de rôles à tenir, nous pouvons vous recommander des enquêtes, interviews, diffusions, illustrations ou encore brèves à mettre en oeuvre. Il suffit de demander :) Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous adresser un courrier ou à nous rencontrer au local de l’association, nous en discuterons autour d’un café ! Par avance, merci de votre participation :) L’équipe du Journal Tapis Volant

Coupon à découper et à remettre à l’adresse Association Fac-here 2 place Emile Blondel - La Maison de l’Université 76 821 Mont-Saint-Aignan Cedex

Bonjour, Je souhaite participer au Tapis Volant !

Les secteurs qui m’intéressent le plus sont (cocher parmi les choix) : O La rédaction O Les illustrations O Les relectures O La mise en page O La diffusion O La régie publicitaire O Le développement web O Autre (préciser) : Contactez-moi aux coordonnées suivantes : NOM : ............................................................... Prénom : ..................................................... Téléphone : ....................................................... Mail : .......................................................... Ville : ................................................................. Filière : ........................................................



Tapis Volant 33