Page 1

Contactologie

Que faut-il savoir pour débuter en contactologie ? Les points clés à connaître n La contactologie ne semble pas être la spécialité la plus convoitée par nos jeunes ophtalmologistes ou futurs praticiens. Pourtant, elle représente pour nos patients un véritable besoin, un confort certain et une qualité de vue et de vie. Mais elle apparaît pour beaucoup comme chronophage et rebute plus d’un confrère.

Dr Françoise Le Cherpie Balat*

L’examen préalable

Il peut être réalisé seul ou avec l’aide d’un orthoptiste. Il se fait lors de la consultation du premier rendez-vous ou bilan

* Ophtalmologiste à Combs-la-Ville

© DR

I

l s’agit pourtant d’une réelle spécialité médicale qui, si on la laisse aux mains des opticiens, sans contrôle ophtalmologique, peut s’avérer dangereuse et délétère. Il est donc de notre devoir d’apprendre à nos jeunes ophtalmologistes le B.A.-BA de la contactologie. Certes, les adaptations complexes comme celles des kératocônes, celles des enfants ou des postgreffes et les verres scléraux entre autres, requièrent de l’expérience et demandent du temps. Mais il est un adage en contactologie : 10 % des adaptations les plus compliquées prennent 90 % du temps. Pour les 90 % restants, une bonne organisation et une approche méthodique permettent d’adapter vite et bien. Quelles sont les solutions ?

annuel et permettra d’informer le patient sur différentes possibilités de correction (lunettes, lentilles, chirurgie et orthoK). Il permettra, en plus de l’examen classique : - de réaliser une réfraction irréprochable, la plus convexe possible avec addition minimale et œil prédominant de loin pour les presbytes ; - de vérifier les phories, ce qui permet souvent d’optimiser la correction ; - d’effectuer un examen à la LAF

Pratiques en Ophtalmologie • Mai 2013 • vol. 7 • numéro 64

avec vérification des flux lacrymaux ; - de réaliser une kératométrie et de rechercher un astigmatisme interne (utile pour choisir sa lentille) ; - d’évaluer les besoins visuels du patient (travail sur écran, conduite, travail de nuit, milieu septique) ; - d’étudier le mode de vie du patient (travail, loisirs, milieu poussiéreux, propreté des mains, hygiène générale, affections générales) ; 113


Contactologie

- de présenter le devis pour la future adaptation qu’elle soit ou non prise en charge par la sécurité sociale ; - de commander les lentilles d’essai ou de vérifier leur présence dans la boîte d’essai ; - d’organiser les rendez-vous pour les essais. C’est ce rendez-vous qui va conditionner le bon déroulement des essais, il peut être délégué en partie aux orthoptistes, ce qui rend la consultation plus fluide. Mais l’ophtalmologiste qui veut être performant en contactologie doit être convaincu pour pouvoir convaincre le patient et doit considérer que la contactologie est souvent gratifiante, permet de voir une population jeune et dynamique et qui vous recommande volontiers à ses amis et connaissances.

Que faut-il à l’ophtalmologiste pour débuter en contactologie ? • Un réfracto-kératomètre pour calculer la kératomètrie, ou un topographe qui s’avère utile pour l’adaptation rapide des lentilles rigides et indispensable pour les lentilles plus compliquées. Il existe à l’heure actuelle des logiciels qui, avec une interface avec le topographe et la réfraction, calculent automatiquement la lentille de première intention et donne l’image fluo idéale (Easy fit® de Menicon). • Des unidoses de fluorescéine qui seront utiles pour : - faire le test de larmes BUT ; - vérifier la clairance de la fluo sous lentilles ; - vérifier les KPS, les staining, les empreintes conjonctivales au retrait des lentilles, etc. 114

• Des boîtes d’essai que les principaux laboratoires mettent à notre disposition. Il n’est pas nécessaire d’avoir une multitude de boîtes d’essai, mais au contraire celles de 3 ou 4 grands laboratoires pour connaître parfaitement les paramètres et les images “attendues” des lentilles, les systèmes de stabilisation pour les lentilles toriques, les axes et puissances proposés. Par la suite, avec l’habitude, on pourra étoffer sa panoplie de boîtes d’essai. à l’heure actuelle, le matériau de

plus ergonomique dans le cas d’un cabinet omnipratique, 1h à 1h30 en début de matinée pour poser les lentilles et 2h à 2h30, en fin de matinée ou en début d’après-midi pour enlever les lentilles et contrôler les patients après quelques heures de port. Le temps de travail peut être plus concentré si les aides se chargent de tous les conseils aux porteurs et de la manipulation. Le médecin doit quand même lui aussi être impliqué afin de convaincre le pa-

10 % des adaptations les plus compliquées prennent 90 % du temps consacré aux lentilles. première intention reste le silicone hydrogel (SIHY), il est donc fortement conseillé de commencer avec ce matériau. Les lentilles en SIHY couvrent 90 % des besoins des patients avec des ports journaliers, bimensuels, mensuels et trimestriels. • Un contaguide pour retrouver aisément les lentilles en fonction des paramètres. • Un espace dédié où il est possible de se laver les mains et de poser les lentilles, avec un miroir. • Des échantillons de produits d’entretien que vous remettent gracieusement les laboratoires, qui permettent d’expliquer au patient l’entretien et de vérifier la tolérance au produit que l’on prescrira.

Une organisation de l’agenda optimum Des plages horaires dédiées à la contactologie seront réservées dans l’agenda : soit une ou deux demi-journées complètes ou,

tient de l’importance des règles inhérentes au port de lentilles. L’organisation de l’agenda par plages horaires permet au praticien de se conditionner à la pratique de cet exercice et d’acquérir des réflexes propres à l’adaptation des lentilles de contact. Il s’agit là de moments différents de la consultation médicale habituelle, qui sont agréables et enrichissants. Les patients sont plus détendus et souvent très contents des résultats.

L’adaptation proprement dite

Le choix de la lentille aura été réalisé éventuellement avec l’aide de l’orthoptiste. Il existe pour nos aides de nombreuses formations sur les différentes lentilles souples/rigides et sur la manipulation. Depuis quelques années, nos internes reçoivent des cours de contactologie dans leur cursus, mais il existe également des journées de formation organisées par les différents laboratoires. Bientôt, des web-séminaires pourront

Pratiques en Ophtalmologie • Mai 2013 • vol. 7 • numéro 64


Que faut-il savoir pour débuter en contactologie ?

parfaire les connaissances de chacun. La pose de la lentille choisie peut être faite soit par le médecin, soit proposée par l’aide avec l’accord du médecin, et le patient peut partir pour quelques heures lors des adaptations de lentilles souples. Le premier rendez-vous de contrôle effectué au minimum 4 heures plus tard pourra également être en travail aidé, l’acuité visuelle étant réalisée par l’aide, alors que la tolérance locale et la vérification de l’intégrité cornéenne devront absolument être réalisées par le praticien. Pour les adaptations de lentilles rigides, le patient pourra être revu beaucoup plus tôt en cas de gêne. L’ordonnance devra également être rédigée sous la responsabilité du médecin qui s’engage alors pleinement dans sa prescription. Elle comprendra la marque, le nom, la puissance sphéro-cylin-

drique de chaque lentille, le rayon de courbure, le diamètre ainsi que la durée de port, les modalités de renouvellement et la durée de validité de l’ordonnance. Le produit d’entretien sera spécifié ainsi que les conseils habituels d’usage et les risques de mésusage. La manipulation pourra être déléguée aux assistantes avec tous les conseils pour l’entretien et le rappel de tous les conseils d’hygiène. Un second rendez-vous sera programmé pour vérifier la tolérance aux lentilles après deux semaines de port. Il sera conseillé au patient de revenir une fois par an lors d’une consultation qui rentrera dans le cadre d’une consultation de “routine”, ou si un incident se produit (yeux rouges, douleurs, etc.). La mise en garde sera de rigueur quant au risque infectieux, en précisant bien que le port prolongé est fortement déconseillé.

Conclusion

En conclusion, la contactologie apporte une alternative sympathique dans le travail quotidien de l’ophtalmologiste. Si l’organisation est bonne, elle n’est pas plus chronophage que la pathologie ou la réfraction et elle permet de voir des patients de tous âges et de tous horizons. Elle apporte beaucoup de satisfaction et sécurise le port de lentilles de contact qui, si nous ne nous en chargeons pas, sera fait sans contrôle médical. Nous n’aurons alors dans nos cabinets que les complications des mauvaises adaptations qui conduisent les patients vers l’abandon des lentilles. n

Mots-clés : Adaptation, Lentilles de contact, Examen préalable, Orthoptiste, Kératométrie, Contactologie

rendez-vous de l’industrie Vision

Guide-Vue.fr nouvellement certifié par le Health On the Net, ONG internationale

L

e Guide de la Vue® est un site d’information et de prévention santé totalement dédié à la vision. Destiné au grand public, il permet de soutenir le monde médical dans l’information auprès des patients. Le contenu est particulièrement pédagogique et accessible à tous grâce à des fiches techniques, des vidéos et des animations en 3D interactive. Tous les ophtalmologistes peuvent contribuer à la rédaction au travers de conseils de prévention santé, d’articles didactiques, et de réponses aux questions sur le forum dédié. Publié par une société indépendante constituée de professionnels de la vision exclusifs, Guide-Vue.fr propose 6 supports de communication Grand Public dont le site www.guide-vue.fr est désormais le 871e site Internet français à être certifié HON Code.

Son blog d’actualités www.blog.guide-vue.fr a également reçu cette prestigieuse certification. En France, le HON est l’organisme accrédité par la Haute Autorité de Santé, la HAS, pour certifier les sites Internet traitant d’informations médicales et de santé. Cet engagement officiel est clairement indiqué dans le logo interactif HON Code/ HAS permettant aux internautes d’identifier les sites certifiés. Guide-Vue.fr souhaite partager cette belle reconnaissance avec les nombreux professionnels de la vision qui participent gracieusement à la rédaction. Pour en savoir plus : http://www.guide-vue.fr

Po64 p113a115 cor  
Po64 p113a115 cor  
Advertisement