Page 1


Télécharge gratuitement l’album P h o t o g r ap h i e c e t t e p a g e v i a l ’ap p kooaba Shor tcut pour télécharger g rat uitement le der nier album ‹D u b a m e r i c a› ( L e v a n t e R e c o r d s) d e Matanza.

2


Matanza

house music   politique chilienne I n t e r v i e w : A r c i F r i e d e , P h o t o s : Rai m u n d o B a r r o s

Le trio Matanza de Santiago produit de la house entraînante émaillée de sons de flûte de Pan traditionnelle et de tambour. La musique folklorique postmoderne sur laquelle dansent avec insouciance des raveurs et des festivaliers assoiffés d’exotisme dans l’hémisphère culturel Nord porte en elle un message sérieux: le trio lutte pour la reconnaissance des peuples indigènes qui sont encore toujours discriminés et désavantagés dans les pays sud-américains. Vicente Bassquez (centre), membre du groupe, explique.

Que signifie le nom ‹Matanza›? Traduit librement, ça veut dire ‹tuerie›. Nous faisons référence au génocide culturel – pas seulement des autochtones dans les Etats sud-américains mais en termes très généraux et dans le monde entier. Nous luttons contre la répression et l’assimilation en méditant sur notre tradition, en faisant revivre notre folklore et en nous aidant de la technologie pour nous faire entendre dans le monde moderne. Cette lutte est-elle encore de mise dans le Chili actuel?  La guerre des conquistadors n’a pas encore cessé dans notre pays. Les communautés indigènes sont encore toujours discriminées, chassées de leur pays et de leurs villages ou empêchées de réclamer leurs terres. Depuis la conquête de l’Amérique du Sud, les autochtones et leurs traditions sont foulés aux pieds. Nous nous insurgeons contre ça. Pacifiques? Ou la violence est-elle une option pour vous?  Il y a encore des guérilleros dans les territoires indigènes au sud du pays. Mais notre arme exclusive est la musique – elle l’a toujours été. Nous soutenons ainsi moralement la résistance en attirant l’attention sur l’injustice. La violence n’a apporté que de la souffrance en Amérique du Sud au cours des derniers siècles; elle n’a mené à aucune solution et ne le fera pas non plus maintenant. La plupart des groupes underground sudaméricains que l’on connaît en Europe pour leurs messages politiques viennent du hardcore ou du hip-hop, deux genres motivés en soi par la rébellion. Pourquoi avez-vous justement choisi la house music, un genre au fond hédoniste, comme porte-voix? Notre génération a

grandi avec la culture des DJ et des clubs, la musique électronique est pour ainsi dire notre langue commune; une langue qui fonctionne aujourd’hui dans le monde entier. C’est pourquoi il nous semble logique de nous exprimer artistiquement et aussi politiquement à l’aide de la house music. La house est positive, c’est une musique qui de par sa nature rapproche les gens dans le bon sens du terme. Nous ne voulons pas présenter notre message avec rancœur, il y a plutôt ce risque avec le hardcore et le hip-hop. Croyez-vous que les raveurs et les festivaliers qui aiment faire la fête en Europe perçoivent aussi vraiment votre message? Les gens qui nous ont vus live auront compris notre message, je pense. Les uns plus que les autres. Le retour à l’identité propre et la reprise de traditions est une tendance mondiale, les gens y sont ouverts. Même la police chilienne, qui à tendance à être très répressive, a fait preuve envers nous d’un grand respect et d’une grande acceptation lors d’un concert public; ça nous a beaucoup surpris. Enfin, les instruments sur lesquels nous jouons symbolisent aussi figurativement la tradition des autochtones qui sont encore toujours opprimés et discriminés par les autorités nationales. Comment un touriste peut-il découvrir le Chili indigène originel? C’est exactement cette question que nous nous sommes posée. Nous avons organisé aux mois de janvier et février derniers un ‹Rave Social Tour›. Nous étions 15 musiciens, DJ, décorateurs, danseurs et cinéastes et nous sommes allés en camping-car dans le sud agricole et rétrograde. Nous avons joué dans des clubs de village, à de petits festivals ou spontanément nulle part et n’im-

porte où. Nous nous sommes même produits à Caleta Condor, un endroit très conservateur où ne vivent que de très petites communautés villageoises. Il y a sur notre page fan Facebook des photos et de petites entrées de ce voyage et nous voulons sortir cette année encore un documentaire sur ce voyage, en quelque sorte un guide de voyage pour le Sud encore vierge. Et si je veux simplement passer des vacances citadines à Santiago? Où trouvet-on la meilleure vie nocturne? Santiago est une ville trépidante, il y a des soirées formidables tous les jours. Les meilleures sont celles qu’organisent nos amis de Diamante Records. Si je devais recommander un endroit, alors je dirais l’‹Espacio Cellar›. Une galerie illégale très cool où nous organisons aussi des soirées. Mais le club électronique classique de Santiago est ‹La Freia› où il y a maintenant une sono Funktion One – la meilleure qualité sonore au monde! Presque tous les groupes internationaux qui font halte à Santiago y jouent et c’est aussi le berceau de Ricardo Villalobos qui compte aujourd’hui parmi les plus grands DJ techno au monde. A quoi travaillez-vous maintenant et comment s’annonce votre avenir immédiat? Nous terminons pour le moment la saison estivale; nous avons encore quelques performances prévues au Chili et à un festival d’art pour la paix et l’eau en Argentine. Après, nous aimerions arrêter de donner des concerts pendant un certain temps. Nous voulons éditer des enregistrements que nous avons faits l’année dernière à Berlin, tester de nouveaux instruments et refondre nos performances live. Cette année, nous resterons donc au Chili pour travailler mais nous nous verrons en 2014!

Voyages | Amérique du Sud |  www.euro26.ch  3


P

Präventionsprozent

P

Pourcentage de prĂŠvention Percento Prevenzione


euro26     La Mobilière

APPEL À L’AIDE Ça fait deux ans que Christoph Clerc, 28 ans, travaille comme conseiller assistance chez Mobi24. De son bureau à Berne, il aide des assurés en difficulté dans le monde entier.

Comment as-tu atterri chez Mobi24?  Avant Mobi24, j’avais un travail de bureau ‹normal› qui ne me correspondait plus trop. Ma sœur travaillait comme conseillère externe chez Mobi24. Elle était enchantée de ses collaborateurs et de l’ambiance de travail et m’a conseillé d’envoyer mon dossier de candidature. J’ai été engagé très peu de temps après. Pourquoi as-tu choisi de travailler précisément chez Mobi24? Ça doit être vachement stressant de conseiller des personnes en difficulté? J’ai toujours été extrêmement curieux et ouvert aux nouveautés. Le travail dans une entreprise tournant 24 h sur 24 et le contact direct avec les clients m’intéressait – ça me va. Et comme on le dit si bien: ‹On fait son propre stress!›. Je trouve que c’est vrai. Car en situation d’urgence, les patients et clients attendent un interlocuteur calme – quasiment un pôle de sérénité. Une formation spéciale est-elle nécessaire? Ou quelles aptitudes et qualités faut-il posséder idéalement? Est-il avantageux d’avoir soi-même voyagé? En principe, on n’a besoin d’aucune formation spéciale. On suit la formation de conseiller assistance chez Mobi24 pendant un an. Après ça, on est équipé pour faire les troishuit tout seul. Mais de bonnes connaissances informatiques sont présupposées comme pour beaucoup de boulots. De solides compétences sociales et de très bonnes connaissances linguistiques sont indispensables quand on s’occupe d’assistance. Dans les situations critiques, le

8

«Je ne sais pas si je serais capable de faire mon travail si je devais tout entendre directement, à fleur de peau.» client est soulagé de pouvoir communiquer dans sa langue maternelle. Voyager soi-même a certainement des avantages. On peut mieux se mettre dans la peau du patient. Les réalités et les habitudes des destinations de vacances sont un facteur de stress supplémentaire du point de vue du client car nos clients sont habitués au système de santé suisse sans brusquerie. Tu as parfois au bout du fil des gens qui sont dans une situation extrême et sont très agités quand ils te parlent. T’est-il déjà arrivé de presque sortir de tes gonds? Presque tous les cas impliquant des personnes sont des situations extrêmes; des cas où les patients luttent pour leur vie et sont loin de leur patrie et de leur famille. Souvent, ces cas sont liés à des coûts très élevés et exigent beaucoup d’organisation, dès lors que le client est p.ex. en Asie. Beaucoup de choses dépendent alors de moi. Au début, il y avait décidément des moments où le stress et la responsabilité

me rendaient nerveux. Autrement, je ne me rappelle pas d’exemples concrets. Je dois dire en règle générale que les patients ou clients en difficulté sont étonnamment flexibles et aimables. Tu es le témoin d’histoires tragiques. Estce que ça t’affecte parfois malgré la distance professionnelle ou est-ce qu’on s’endurcit? Il y a décidément des cas qui me préoccupent plus que d’autres. J’essaie tout de même de rester toujours compétent et neutre. En cas de décès par exemple, cela aide de s’en tenir le plus possible aux faits, de ne pas présenter ses condoléances – les proches ont alors moins de difficultés à donner les renseignements nécessaires – mais d’être attentif à tous les besoins des personnes affectées. Le fait que nous ne soyons connectés aux clients ‹que› par l’intermédiaire du téléphone crée automatiquement une certaine distance. Je ne sais pas si je serais capable de faire mon travail si je   ›


› devais tout entendre directement, à fleur de peau. Quelle est l’histoire la plus dingue que tu aies vécue au travail? Un accident de voile dans l’Atlantique. Le mât d’un voilier a frappé une cliente en plein visage en haute mer et elle était gravement blessée. Un bateau marchand brésilien a reçu le message radio du voilier et est intervenu avec une vitesse fulgurante. Après 3 semaines en haute mer, le bateau a enfin pu accoster dans les Caraïbes où la blessée a été amenée à l’hôpital par la voie la plus rapide. Ce cas a occupé toute notre équipe pendant des mois. C’était réjouissant de voir autant de personnes se soucier de la patiente. L’épouse de l’ambassadeur suisse sur place l’a même aidée. Y a-t-il des correspondants qui te remercient personnellement après coup? Nos clients sont toujours très reconnaissants. Comme deux ou trois conseillers s’occupent toujours des cas compliqués, les remerciements s’adressent toujours à tout le monde. Nous recevons beaucoup de lettres et de cartes de remerciement. Une fois, un client est venu spécialement de Zurich pour me remercier personnellement de mon assistance quand il avait eu un accident de voiture à l’étranger. Comment te détends-tu pendant ton temps libre? J’aime passer mon temps libre avec mes amis – autour d’un dîner convivial. Mais ça ne me dérange pas d’organiser de temps en temps des soirées plus folles et plus bruyantes avec de la bonne musique pour danser.

Assurance voyages:

DEMANDE UNe   OFFRE L’assurance voyages MobiJeunes te permet de composer la protection dont tu as vraiment besoin. Par exemple:

ASSURANCE FRAIS D’ANNULATION Départ demain – malade aujourd’hui: cette assurance paie les frais au cas où tu dois annuler ton voyage pour raison de maladie ou d’accident.

ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE VOYAGES Défends tes intérêts en cas de litige en relation avec un contrat de voyage et le droit du bail, par exemple à cause d’une maison de vacances.

ASSURANCE BAGAGES Si tu te fais voler tes bagages, s’ils sont endommagés ou perdus pendant le transport ou s’ils sont livrés tardivement, elle prend en charge les conséquences financières liées à de tels événements.

Demande une offre sans engagement en photographiant ce code QR avec ton smartphone.

La Mobilière

URGENCES POUR LES SMARTPHONES La Mobilière est l’assureur à visage humain: Avec l’App Urgences Mobilière pour smartphones!

Comprise avec la carte euro26:

assistance aux   personnes 24 h sur 24 L a car te euro26 est au ssi une

Les numéros d’urgence officiels: en situation de stress, on les oublie facilement. Avec ‹Urgences Mobilière›, deux clics suffisent pour obtenir de l’aide (police, ambulance ou pompiers). Le numéro d’urgence européen, valable dans tout l’espace européen, est également inclus.

c a r t e d ’a s s u r a n c e . Av e c l ’a s s i s t a n c e au x personnes 24 h sur 24 de MobiJeunes, t u es assuré dans le m o n d e e n t i e r (r e c h e r c h e e n c a s d’u r ge nc e , t r a n s p or t à l’h ôpit a l le plu s p r o c h e o u r ap a t r i e m e n t , p .  e x . e n c a s d e m a l a d i e o u d ’a c c i d e n t) .

OÙ TÉLÉCHARGER L’APPLICATION   ‹URGENCES MOBILIÈRE›? • Pour l’Apple iPhone dans l’AppStore, mot-clé ‹Urgences Mobilière› • Pour smartphones Android dans Google PlayStore, mot-clé ‹Urgences Mobilière›

Voyages | Amérique du Sud |  www.euro26.ch  9


euro26     La Mobilière

«J’adore la voir heureuse et souriante et ça me fend le cœur qu’elle doive se forcer à sourire avec la bouche presque fermée.» S t e f a n

me fend le cœur qu’elle doive se forcer à sourire avec la bouche presque fermée. Je n’ai pas encore beaucoup d’argent sur ce compte, mais grâce au prix de la Mobilière que j’ai gagné pour mon projet d’épargne, nous pourrons bientôt entamer le traitement. Je me réjouis d’ores et déjà de voir ma copine rire plus souvent dorénavant et j’espère que ça l’aidera à se débarrasser de son insécurité et de sa réserve au quotidien.

Le plan d’épargne de Stefan et les tuyaux d’épargne

Projet ‹Smile›

• Ordre permanent: verser chaque mois 100 francs sur le compte séparé • Acheter régulièrement les aliments réduits à 50% le soir avant la fermeture des magasins • Vider régulièrement toute la menue monnaie du porte-monnaie dans une tirelire • Au lieu d’aller au cinéma, organiser une ‹soirée cinéma DVD à domicile› avec une couverture douillette et des places dans la meilleure rangée, avec plein d’espace pour les jambes. Avec du popcorn et de la glace maison. • Au lieu de tourner le chauffage à fond quand il fait froid, baisser le thermostat et se réchauffer en rapprochant son corps de celui de son partenaire/sa partenaire. • Choisir la Mobilière comme assurance ;-)

Background

Épargner pour un nouveau sourire Dan s le der nier magazine euro26, la Mobilière a sponsor isé un pr ix de

Mon projet d’épargne n’est pas quelque chose de matériel, ce n’est pas un objet ou un appareil technique dont j’ai absolument besoin ou envie. C’est quelque chose de bien plus important. Le sourire de ma copine.

J’ai 25 ans et ma copine a 21 ans. Nous sommes ensemble depuis plus de 4 ans, ce qui est très important pour moi parce que,

10

avant ça, je n’avais jamais eu de relation sérieuse. Je l’aime et j’aime son sourire, ce qui est aussi la raison pour laquelle j’ai ouvert un compte séparé pour elle il y a un an. Ma copine a un espace entre ses deux incisives supérieures et ses dents ne sont pas alignées, ce qui la complexe beaucoup. Elle est enjouée mais ses dents la dépriment tellement qu’elle a peur de rire en public. J’adore la voir heureuse et souriante et ça

C H F 20 0 0 .– p o u r r é c o mp e n s e r l e p l a n d ’é p a r g n e l e p l u s o r i g i n a l . L e g a g n a n t e s t S t e f a n d e We t t i n g e n ( A G) , q u i aimerait offr ir à s a copine, ave c qui il est d e p u i s 4 a n s e t q u i e s t c o mp l e x é e p a r s e s d e n t s , u n t r a i t e m e n t d ’o r t h o d o n t i e .


cartons de déménagement   gratuites Tu n’as   pas encore d’assurance   inventaire du ménage?

Les clientes et clients   MobiJeunes reçoivent des   cartons de déménagement   en cadeau!

Tu emménages dans ton premier appartement ou tu prévois de changer de logement? Si tu as déjà une assurance inven-

Même si tu conclus une nouvelle

taire du ménage MobiJeunes ou si tu

assurance inventaire du ménage,

en souscris une maintenant, la Mobilière

tu as tout de suite droit à 10 cartons

t’offre 10 cartons de déménagement.

de déménagement. Demande tout simplement une offre sans engagement au moyen du code QR ou sous www.mobijeunes.ch.

La Mobilière offre

6x 1 bon IKEA d’une valeur de CHF 500.– Il y a plein de choses à acheter quand on emménage dans son premier appartement. Et quand on déménage, c’est l’occasion de donner un coup de neuf. La gamme de produits d’IKEA, avec son mélange de nécessités et de babioles, s’y prête parfaitement. Si t u ve u x g ag ner u n b on , envoie -nou s m a x . 3 pho to s de t a c h a mbre / ton

Nota bene: La Mobilière te recommande de commander tes cartons de déménagement suffisamment tôt à l’agence générale la plus proche – jusqu’à épuisement des stocks. Les cartons seront prêts quand tu viendras les chercher.

app a r tement s ou s w w w.e uro26.ch / win . L e s 6 c h a m b r e s / ap p a r t e m e n t s m e u b l é s d e l a m a n i è r e l a p l u s o r i g in a l e s e r o n t r é c o mp e n s é s d ’u n b o n I K E A d’u ne v a le u r de C H F 50 0.–. D ate l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n : l e 0 5 .0 5 .13

Voyages | Amérique du Sud |  www.euro26.ch  11


Quand as-tu su que tu voulais devenir hôtesse de l’air? Après l’examen de maturité, je me suis posé la grande question, ‹Et maintenant, qu’est-ce que je fais?›. À ce moment-là, il n’était pas question que je fasse des études. Après une visite au Salon professionnel de StGall et une longue discussion avec deux collaborateurs de SWISS, j’ai su que je voulais devenir hôtesse de l’air. Jusqu’alors, je n’avais pris l’avion que 3 fois dans ma vie et je n’avais pas vraiment d’idées ni d’attentes quant à la profession. Comment as-tu commencé? Un mois après avoir soumis ma candidature, je suivais un cours de base de SWISS. Tu parcours le monde. Qu’en vois-tu effectivement? Cela se limite-t-il au trajet entre l’aéroport et l’hôtel et viceversa? C’est vrai qu’on n’a jamais assez de temps pour voir ce qu’on veut voir. En plus, on arrive toujours fatigué à l’hôtel. Il faut se ressaisir un peu. Sur les vols courts, on arrive, en fonction de la rotation/du planning de travail, vers midi et on repart tôt le lendemain matin. On a quand même tout un après-midi ou toute une soirée pour découvrir la région ou aller dîner avec l’équipage.

Travailler dans le ciel Inter v iew : A RCI F R IEDE , Illu stration: RODJA GA L L I

Désirée Obrecht Gómez Rojas travaille au-dessus des nuages et voit le monde

Et sur les vols longue distance? As-tu plus de temps? Oui, bien sûr, on peut alors faire des excursions, des tournées shopping et des sorties. Après un certain temps, on a ses coins préférés et on se concocte un ‹programme› en fonction de la destination. La plupart du temps, plusieurs collègues de l’équipage se retrouvent pour faire quelque chose ensemble. Même si on ne rencontre le reste de l’équipage que juste avant le départ, on trouve toujours des personnes avec qui on s’entend bien et qui ont des intérêts similaires et on fait ensemble des plans pour profiter de son séjour. On peut en outre profiter du network et du savoir de la société. Si on a besoin d’un tuyau pour une destination quelconque, il y a toujours quelqu’un qui est au courant et connaît un bon restaurant ou un bon magasin où on peut trouver des spécialités. Je n’ai encore jamais vu un membre de l’équi › page consulter un guide.

pendant ses courtes pauses. La jeune femme de 23 ans a déjà parcouru plusieurs fois le continent sud-américain dans ses voyages personnels.

12

Suite page 14


euro26      Musée Suisse des Transports

Découvrir l’univers Swiss   en tant que   passager

Il était   une fois Swissair L’orgueil national suisse n’a toujours pas digéré le grounding de Swissair. Le Musée Suisse des Transports consacre une exposition à l’histoire de l’ancienne compagnie aérienne nationale.

Entrée au musée

GRATUITE avec la carte euro26

Grâce à la nouvelle présentation de la compagnie aérienne Swiss, qui propose

tives telles qu’un ‹balance-trainer› ou un zootrope parachèvent cette exposition.

une coupe transversale d'un Airbus A340 taille réelle, un business lounge et une cabine reconstituée, tu peux découvrir l'univers Swiss en tant que passager au Musée Suisse des Transports.

La visite commence par le welcome desk, puis le check-in, avec un arrêt dans le lounge, et se poursuit jusqu’au siège passager. Entre ces étapes, des îlots thématiques permettent de découvrir le monde professionnel de Swiss et les coulisses notamment du fret. La coupe transversale dévoile au visiteur la vie au cœur de l’avion: en haut, le pont des passagers et en dessous, la zone de chargement du fret. Grâce au sol en verre ajouté, les passagers peuvent observer ce qui se passe dans la soute et obtenir nombre d’informations sur les marchandises transportées. Des jeux et des attractions interac-

Aviation et navigation au Musée Suisse des Transports Depuis l’ouverture de la Halle de l’Aviation et de la Navigation en 1972, le Musée n’a cessé de réunir, de préparer et de rendre accessibles des témoins aéronautiques du passé, du présent et de l’avenir. Un spectacle vivant, qui n’a cessé d’être réadapté et enrichi au cours des décennies – jusqu’à mériter une réputation mondiale.

Entrée gratuite au Musée des transports Tu p r o f i t e s , s u r p r é s e n t a t i o n d e t a c a r t e e u r o 2 6 , d e l ’e n t r é e g r a t u i t e a u Mu s é e S u i s s e d e s Tr a n s p o r t s (e x c e p t é C i n é t h é â t r e) . I n f o s s o u s w w w.v e rk e h r s h a u s .c h

Fondée en 1931, Swissair a évolué au cours du temps, malgré les crises, jusqu’à devenir l’une des plus grandes compagnies aériennes au monde. Elle s’est toujours démarquée de la concurrence en recherchant la qualité dans tous les domaines. Ses employés et beaucoup de Suisses s’identifiaient à Swissair. Le choc a été d’autant plus violent lorsque Swissair a dû interrompre son activité temporairement le 2 octobre 2001 puis définitivement fin mars 2002. Le Musée Suisse des Transports présente dans la Halle de l’Aviation et de la Navigation une exposition agrandie intitulée ‹Saga Swissair›. Une frise chronologique retrace l’histoire passionnante et mouvementée de l’ancienne compagnie aérienne nationale. L’exposition ‹Saga Swissair› raconte l’histoire de Swissair à travers des objets tridimensionnels, des modèles réduits d’avions et des documents issus de la collection du Musée des transports.

Voyages | Amérique du Sud |  www.euro26.ch  13


› Quels endroits t’ont particulièrement plu? J’ai adoré la visite du Taj Mahal en Inde. Mais on peut aussi vivre des moments inoubliables aux endroits moins glamour. Une fois, un dimanche, je me promenais à Sao Paulo avec une collègue; il ne se passait rien et nous étions un peu perdues. Nous avons découvert par hasard un marché dans une rue secondaire. Les habitants ont vite remarqué que nous étions des touristes mais ils nous ont accueillies très chaleureusement. Les étals regorgeaient de fruits exotiques multicolores qu’on nous a fait goûter. L’hospitalité et la joie de vivre de ces gens étaient touchantes. Tu fais souvent des vols vers l’Amérique du Sud. As-tu une relation particulière avec ce continent? Comme j’ai étudié l’espagnol comme matière principale à l’école cantonale, j’ai déjà commencé tôt à établir une relation avec le ‹monde espagnol›. La 3e année, j’ai fait un séjour de trois semaines en Equateur. Je me souviens encore très bien la première fois que j’ai respiré l’air ‹sudaméricain› – à partir de ce moment-là, ma fascination pour ce continent n’a fait qu’augmenter. Ma relation a encore grandi car j’ai épousé un Chilien dont la famille vit en grande partie au Chili. As-tu fait la connaissance de ton mari dans un avion? Nous nous sommes rencontrés par l’intermédiaire d’amis en Suisse. Rétrospectivement, nous nous sommes rendu compte que nous nous étions presque rencontrés audessus des nuages – un jour exactement après mon premier vol à Sao Paulo, il a pris au départ du Chili un avion SWISS pour rentrer en Suisse avec escale à Sao Paulo. Quelles destinations de voyage peuxtu particulièrement recommander en Amérique du Sud? Des tuyaux? L’Amérique du Sud est très variée et pleine de contrastes. Désert – mer – montagnes – forêt tropicale – glace. Chacun y trouve son compte. Généralement, je conseillerais de ne pas voyager sans connaître l’espagnol et/ou le portugais. On s’en sort avec l’anglais dans les grandes villes mais en dehors c’est difficile.

14

Tuyaux de Désirée pour l’Amérique du Sud

Chili / Patagonie

Île de Pâques

Parc national de Torres del Paine: nature intacte, glaciers: les Torres del Paine (gigantesques aiguilles granitiques) en sont l’emblème; parfait pour se promener, profiter de la nature, se reposer.

Camping Mihinoa: camping très abordable directement au bord de la mer avec vue du coucher de soleil. Le mieux est de louer une Jeep pour découvrir l’île. Plage Anakena: plage de sable blanc avec des palmiers, une eau turquoise. Moais: statues de pierre partout sur l’île (env. 630 statues au total sur l’île).

Chili / Viña del Mar, Valparaiso ‹Festival Internacional de la Cancion de Viña del Mar›: chaque février, plus important festival de musique d’Amérique du Sud (pop, reggaeton, salsa, merengue). ‹La Sebastiana›: maison de Pablo Neruda (célèbre poète chilien) à Valparaiso. Beaucoup de petits détails dans la maison, belle vue des toits multicolores des maisons de Valparaiso et du Pacifique. Playa ‹El Canelo›: plage de sable blanc et eau turquoise – magnifique mais malheureusement plutôt touristique et surpeuplée le week-end. Eau de mer très froide même en été! Casa Matriz dans l’Avenida Valparaiso 1093 à Viña del Mar: petit restaurant simple juste à côté du terminal de bus. Spécialité chilienne: différents chaussons farcis.

Bolivie Potosí: ville la plus haute du monde à env. 4000 mètres d’altitude. Point de départ de l’excursion menant au lac salé Salar de Uyuni. Salar de Uyuni: plus grand lac salé au monde, on se croirait sur une autre planète, spectaculaire même pendant la période des pluies (à partir de décembre) – une fine couche d’eau sur le sel crée un effet de miroir.

Equateur / Quito Restaurant Mirador El Ventanal (Calle Carchi y Nicaragua): merveilleuse vue de toute la ville. PapayaNet: café Internet dans le quartier La Mariscal. Juste à côté des meilleurs clubs /bars de Quito, bon point de rencontre avant de sortir. Trajet en bus jusqu’au ‹Mitad del Mundo›, env. 23 km au nord de Quito, où on peut avoir un pied dans l’hémisphère Sud et l’autre dans l’hémisphère Nord.


euro26 Cornèrcard

LE MONDE À LA CARTE Dans beaucoup de pays, ce n’est pas une bonne idée d’avoir beaucoup d’argent liquide sur soi. Avec une carte prépayée smartcard euro26, tu profites d’une

Offre-toi spontanément   un oreiller cervical pendant le vol longue distance

Un PETIT-DÉJEUNER à la   française tardif à Buenos Aires

sécurité accrue et d’une plus grande flexibilité en voyage puisque tu ne peux dépenser que ce que tu as mis au préalable sur ta carte.

Les bonnes pâtisseries pour le petitdéjeuner sont difficiles à trouver

Achète-toi un maillot de bain ou un bikini à Rio de Janeiro

Un vol vers l’Amérique du Sud peut

en Amérique du Sud. Le Oui Oui est l’un

devenir inconfortable à la longue, du

des meilleurs bistrots à brunch

moins en classe économique. Un oreiller

européens de tout le continent. Palermo

cervical apporte un confort inespéré.

Hollywood, Nicaragua 6068,

www.swiss.com

Buenos Aires

Découvrir la culture à   Santiago de Chile Santiago est considérée comme le cœur culturel du Chili. Elle attire les meilleurs Rio est la capitale mondiale de la

artistes, musiciens et acteurs de théâtre

mode de bain et de plage. La société

du pays. Mais il y a aussi beaucoup

brésilienne. Despi confectionne

de musées qui en valent la peine,

de beaux bikinis.

comme p.ex. le Museo Chileno de Arte

www.despi.com.br

Precolombino. www.precolombino.cl

Tous tes avantages en un coup d’œil:

• • • • • • • •

Paie sans espèces dans 170 pays (0,9% seulement de frais de conversion) Pas besoin de compte en banque Retrait d’argent à 800 000 distributeurs dans le monde entier Seulement 2,5% de commission en cas de retrait d’argent liquide en Suisse et à l’étranger; min. CHF 6.– aux distributeurs et CHF 10.– aux guichets Assurance assistance gratuite aux personnes 24h sur 24 Consulte aussi ton solde en déplacement avec déplacement avec Onlineaccess Accède partout et à tout moment aux données de ta carte avec la Cornèrcard App – rapide, pratique, claire Plus de 2000 ristournes en Suisse, plus de 60 000 dans toute l’Europe

Demande de Carte commandez

Echange ta carte euro26 normale contre une carte de crédit ou prépayée smartcard euro26 pour des frais annuels de CHF 25.– seulement. Il te suffit de photographier le code QR et de demander le formulaire de commande.

Voyages | Amérique du Sud |  www.euro26.ch  15


Quand les déchets sont nommés aux Oscars... Te x t e : A R C I F R I E D E , P h o t o : Z V G

Le documentaire ‹Waste Land› raconte l’histoire d’un projet d’art qui commence sur la plus grande décharge du monde au Brésil et finit par susciter à Londres un vif intérêt international.

Au sommet du Corcovado, sur les hau­ teurs de Rio de Janeiro, le Cristo Redentor célèbre dans le monde entier veille, les bras grand ouverts, sur la baie de Guana­ bara. Il laisse tomber son doux regard sur

16

les districts côtiers où vivent les gens riches et où les touristes savourent la vie glamour sur les plages de Rio. Derrière lui, en bas de la montagne, vivent les pauvres. Beaucoup d’entre eux travail­ laient jusqu’à l’été 2012 au ‹Jardim Gra­ macho›, alors le plus grand dépotoir au monde, où l’on déchargeait chaque jour jusqu’à 7000 tonnes d’ordures de Rio. Les ‹catadores› (ramasseurs de déchets recy­ clables) qui y besognaient sans mandat

officiel extrayaient chaque jour des mon­ tagnes d’ordures jusqu’à 200 tonnes de matériaux recyclables qu’ils revendaient, permettant ainsi à la décharge d’afficher l’un des taux de recyclage les plus élevés au monde. Les ramasseurs de déchets recyclables et leur histoire ont attiré l’attention de la cinéaste britannique Lucy Walker et du sculpteur et photographe brésilo-améri­ cain Vik Muniz en 2007.


Voir la bande-annonce P h o t o g r ap h i e c e t t e p a g e a v e c l ’ap p k o o a b a S h o r t c u t e t r e g a r d e l a b a n d e -a nn o n c e d u d o c u m e n t a i r e ‹Wa s t e L a n d›.

  › pôt (photo) et les a recouvertes, avec les ‹catadores›, de déchets dont la couleur correspondait approximativement aux différentes parties du portrait. Il a alors photographié le collage de déchets d’une hauteur de 22 mètres. Muniz a vendu l’un de ces portraits pour 64 097 dollars US à une vente aux enchères à Londres. Il a fait don du produit de la vente à l’ACAMJG, l’association des ramasseurs de déchets recyclables du ‹Jardim Gramacho›. Le film de Walker, ‹Waste Land›, documente le projet d’art de Muniz, mais accompagne aussi les ‹catadores› dans leur nouvelle vie. Participer aux œuvres d’art et surtout se pencher sur l’art a déclenché quelque chose chez les personnes portraitisées: elles y ont trouvé l’inspiration et le courage nécessaire pour imaginer une vie différente. Zumbi, le bibliomane, a ouvert, peu après le tournage, une bibliothèque avec un centre d’apprentissage informatique pour les ramasseurs de déchets et leurs enfants. Magna s’est mise à la recherche d’un autre travail, a trouvé un emploi dans une pharmacie et a quitté ‹Jardim Gramacho›. Isis s’est mariée et a commencé à travailler pour une dessinatrice de bijoux qui recycle des déchets pour ses créations. Les ordures de Rio sont aujourd’hui jetées selon de nouvelles normes écologiques à Seropédica, située à 75 kilomètres de la ville. ‹Waste Land› a été nommé aux Oscars en 2011.

L’idée de Muniz était de faire le portrait des ‹catadores› avec des déchets alors que Walker voulait filmer le spectacle. Muniz a photographié entre autres Isis, une amatrice de mode, qui détestait son travail sale; Zumbi, qui lisait tous les livres qu’il trouvait dans les ordures, et Magna, qui a commencé à travailler sur la décharge après que son mari se soit retrouvé au chômage et se soit laissé aller. Il a agrandi les photos sur le sol d’un entre-  ›

GAGNE UN DVD ‹Waste Land›

S u r w w w.e u r o 26 c h .w i n n o u s t i r o n s a u s o r t 3 x 1 DV D d u d o c u m e nt a i r e p r i m é <Wa s t e L a n d>. D a t e l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n : l e 2 8 .0 4 .13

Brésil

Stephan

24 ans, étudiant en communication visuelle, racines brésiliennes du côté de sa mère

Qu’est-ce que tu aimes au Brésil, un pays en pleine expansion? Il a des dimensions tout autres, la diversité qu’il offre est immense. J’ai vécu beaucoup de beaux moments pendant mes voyages. A Salvador, nous avons d’abord été à un

« La Suisse est plus libre à ce point de vue, même si elle l’est encore trop peu. » concert en plein air gratuit où tu pouvais acheter des boissons à un bar improvisé dans un chariot de supermarché, puis nous avons suivi un groupe musical à travers la ville sous la pluie. Cette spontanéité, le laisser-faire me manquent en Suisse. Mais découvrir l’île de rêve du film ‹Pirates of the Caribbean› à Sao Paulo valait aussi son pesant d’or. Y a-t-il aussi pour toi un revers de la médaille? La grande religiosité à Rio et en Amérique du Sud en général est très frappante. S’accrocher à toutes ces balivernes empêche la société de s’épanouir. La Suisse est plus libre à ce point de vue, même si elle l’est encore trop peu. Que trouves-tu intéressant pendant tes voyages? Le voyage en général est enrichissant. Il te mène à de nouveaux endroits et te fait découvrir des choses que tu ne découvrirais pas autrement et tu ne dois même pas aller très loin. Il est important de faire ce type d’expérience dans la vie, je trouve.

Voyages | Amérique du Sud |  www.euro26.ch  17


euro26     Nivea

Transpires-tu facilement? Nivea te donne un petit coup de main Se mettre à transpirer quand on se donne à fond en faisant du sport – voilà une sensation agréable. Mais avoir les aisselles humides et ne pas sentir très bon parce qu’on est stressé par l’approche d’un entretien d’embauche? Voilà une sensation très désagréable. Transpirer à cause du stress est, après transpirer à cause de la

chaleur, la situation la plus citée où transpirer pose un problème. 22 pour cent des femmes et 19 pour cent des hommes ressentent la transpiration due au stress comme très gênante. Le nouveau déodorant NIVEA Stress Protect peut justement aider ces personnes. Il a été spécialement développé pour offrir une protection contre la transpiration due au stress.

Stress au quotidien?

Affiche tes conseils de détente et gagne des super prix Les cinq meilleurs articles seront récompensés chaque mois d’une trousse de soins NIVEA exclusifs. Clique donc! www.facebook.com/nivea.ch

20


UBS et l’art Le soutien actif de projets culturels et artistiques dans le monde entier est une tradition de longue date chez UBS. Il s’articule autour de la promotion, de la collection et de la transmission de l’art contemporain. Au niveau international, le partenariat avec la célèbre fondation Solomon R. Guggenheim et la Guggenheim UBS MAP Global Art Initiative (initiative internationale pour l’art) occupe une place majeure, au même titre que le parrainage de longue date des foires Art Basel à Bâle et Miami Beach, renommées à l’échelle internationale. En Suisse, UBS soutient la Fondation Beyeler depuis des années. Partenaire dans le cadre de la promotion de l’art auprès des jeunes et des familles, UBS souhaite développer ses activités afin de rendre l’art contemporain plus accessible.

LES GRAFFITIS, EST-CE QUE C’EST DE L’ART? … est l’une des questions abordées dans le livre ‹L’art, c’est quoi?›. Remo Lienhard, alias Wes21 (autoportrait ci-dessus), qui a dessiné la carte euro26 de cette année, se prononce sur cette question controversée.

Vue du nouvel accrochage de la collection à la Fondation Beyeler, prin-

Les graffitis ont incité dans le monde entier les jeunes générations à se pencher sur l’art ou même à avoir une activité artistique. Bien que l’on ne trouve guère de graffitis sous leur forme originale dans les galeries établies, le ‹Street Art›, c’est-àdire l’intervention dans l’espace public, est devenu une forme d’expression artistique largement reconnue. Je dirais donc que les graffitis, c’est de l’art, mais c’est encore un art en soi.

temps 2010 / Francis Bacon, Sand Dune, 1983 et Lying Figure, 1969 / Neo Rauch, Der Rückzug, 2006 / Mark Rothko, Untitled (Red, Orange), 1968 Fondation Beyeler, Riehen/Basel / © The Estate of Francis Bacon / © Kate Rothko Prizel & Christoper Rothko / © 2010 ProLitteris, Zurich / Photo: Serge Hasenböhler

22

On dit que les graffitis sont aussi une expression du besoin humain de laisser des traces permanentes. Les hommes des cavernes s’étaient déjà immortalisés sur les parois de ces dernières. Qu’est-ce que les graffitis peuvent satisfaire d’autre que l’ego de l’artiste? L’art est exposé dans des galeries et des musées et reste en fin de compte – même si ce n’est pas forcément

délibéré – réservé à une couche élitaire. Comme les graffitis sont dans l’espace public, l’art est accessible à tous, s’impose même aux gens. Ils sont confrontés à mon œuvre, qu’ils le veuillent ou non. Le Street Art s’est retrouvé dans les galeries ces dernières années et, à l’étranger, des musées établis organisent même des expositions spéciales sur ce thème. Est-ce une chance ou un danger pour la culture du graffiti? Je le vois plutôt comme une chance. Pour un sprayeur ou ‹peintre›, comme nous nous appelons, c’est une possibilité de gagner de l’argent avec son travail. Même dans la publicité, le Street Art est devenu un moyen stylistique courant pour interpeller un public jeune. Le mouvement Street Art ne tire en fait que son origine de la rue; mais il n’a plus grand-chose à voir avec ‹Street› dans le contexte actuel.


LATEINAMERIKA KARIBIK

REISEPLANER

2013â&#x20AC;&#x201C;2014

Armando Sasselli Globetrotter- Reiseberater a-Erfahrung 680 Tage Lateinamerik


Des lunettes de vue à bon prix sur www.mrlens.ch

RayBan RB 5184F

5od0e p% romo

Devenir fan

C

»euro26«

CHF 258.00

CHF 129.00 incl. verres Blumarine VBM524M

CHF 219.00

CHF 109.50 incl. verres Evisu EVF-11002

CHF 165.60

CHF 82.80 incl. verres

CHF 243.50

CHF 121.80 incl. verres

Acheter ses lunettes de vue en ligne : un jeu d’enfant! Choisir son modèle préféré Mettre et essayer les lunettes en ligne Saisir les valeurs des verres de l’ordonnance Commander (droit d’échange à 100%) Recevoir ses lunettes par la poste

Lentilles de contact

Produits d’entretien

Lunettes de vue

Parfums

Lames de rasoir

Lunettes de soleil

50% de rabais sur les lunettes de vue incl. verres. Entrez le code promo »euro26« dans le champ bon au cours du processus de commande. Non cumulable I offre valable jusqu’au 31.08.2013 I sous réserve de modifications de prix ou d‘erreurs

MrLens Sàrl • Chamerstr. 172 • 6300 Zoug Tél 0 41 - 741 28 87 • Fax 0 41 - 741 08 89

eMail: info@mrlens.ch

www.mrlens.ch


20 %

50 %

sur toutes les

sur toutes les

lignes!

lignes!

Lac de Bienne

Lac de Neuchâtel

La Société de navigation du lac de Bienne (BSG) est l’entreprise touristique la plus importante du Pays des Trois-Lacs et relie les plus longs axes fluviaux navigables de Suisse. Son offre en matière de navigation propose des croisières sur l’Aar de Soleure à Bienne, sur le lac de Bienne ainsi que la croisière des Trois-Lacs de Bienne à Morat.

Bienvenue   à bord! Tu peux désormais naviguer à prix réduit sur les lacs de Neuchâtel et de Bienne.

Au cœur de la Suisse, la Société de navigation sur les lacs de Neuchâtel et Morat véhicule l’esprit du Pays des Trois-Lacs. Sa flotte comprend neuf navires transportant 300 000 passagers par an. Les bateaux circulent tous les jours et toute l'année.

L’événement de Beach   Volleyball de l’été Le FIVB Beach Volleyball World Tour aura lieu à Gstaad du 9 au 14 juillet.

Beach à la montagne Normalement, Gstaad est l’une des plus belles oasis de sports d’hiver, mais en juillet, le village montagnard de l’Oberland bernois propose de captivants matches de Beach Volleyball. Assiste en direct au tournoi et ne rate pas les légendaires Beach Partys! Entrée

gratuite

P révente: w w w.t i c k e t c o r n e r.c h

­mardi et mercredi

I n f o s s u r l ’é v é n e m e n t

20%

w w w.b e a c h w o r l d t o u r.c h

les autres jours

Tirage au sor t de billets: 4 x 2 billets pour le vendredi 1 2 j u i l l e t w w w.e u r o 26.c h / w i n D a t e l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n : l e 3 1 .0 5 .13

Voyages | Amérique du Sud |  www.euro26.ch  29


Interview

SERDAR SOMUNCU ‹Hassprediger Reloaded› Le 26.5.2013, Bâle / Le 27.5.2013, Zurich

Ton programme s’intitule ‹Hassprediger Reloaded›, selon le dictionnaire un prédicateur qui ‹incite à la haine et à la violence›. Qu’est-ce qui attend le spectateur? Quelle est pour toi personnellement la fonction du ‹prédicateur incitant à la haine›? Cette définition n’est plus actuelle. Il ne faut donc pas répondre comme ça à la question. La notion de prédicateur incitant à la haine a été souvent utilisée en Allemagne en 2004 dans le cadre du débat sur l’immigration pour dénoncer l’immigration principalement d’ecclésiastiques islamistes en Allemagne comme risque par le noyautage fondamentaliste. Mon programme n’a rien à voir avec ça. Mon ‹prédicateur incitant à la haine› est un examen différencié du thème de la liberté et de l’autodétermination dans la société médiatique moderne et simultanément une parodie du citoyen en colère qui hait tout et tout le monde et dévoile ainsi la superficialité de sa ‹political correctness›. Qu’arrive-t-il à la satire de Serdar Somuncu quand elle arrive à de ‹mauvaises oreilles›? Ou en d’autres termes: quel potentiel de violence attribuerais-tu au programme ‹Hassprediger Reloaded›? Cette question est suggestive et seuls peuvent donc y répondre de manière satisfaisante ceux qui sont interpellés. Mon programme a en tout cas un potentiel de violence bien moindre que les initiatives de l’UDC ou les idées naïves d’un Christoph Blocher. Je n’appelle en effet pas à reconduire à la frontière des étrangers criminels et je n’initie pas non plus de campagnes sur lesquelles on voit des mains à la peau foncée dans un coffre avec une croix suisse. Tu utilises pendant tes spectacles un langage très cru et des notions politiquement incorrectes. Ton YouTube Channel avec les émissions ‹Hatenight› a été bloqué. Tu demandes s’il est pire de faire la blague ou que le public en rie. Crois-tu que ton public comprenne la composante triste de son rire? Mon public est plus intelligent

30

que la plupart des rédacteurs qui insinuent souvent qu’il est bête. Tu veux inciter au dialogue par ton programme, comme tu l’as dit entre autres pendant le talkshow de Lanz. Ta série de lectures sur le livre d’Hitler ‹Mein Kampf› a eu pour résultat que des nazis ont attaqué tes shows, que tu as reçu tous les soirs des menaces à la bombe et que tu as lu avec un gilet pare-balles. Tu es manifestement prêt à beaucoup accepter pour le ‹dialogue›. Un martyr moderne? Je suis un artiste et je représente et défends donc aussi mon opinion, autrement je serais lâche. Je serais un martyr si je provoquais ou si j’acceptais en revanche des attaques personnelles pour imposer mes demandes. Je ne le fais pas. Pendant un spectacle, tu appelles à ‹Un peu plus de tolérance›. Aurais-tu donc

À gagner: 1 x 2 billets par endroit P a r t i c ip a t i o n : w w w.e u r o 26.c h / f a c e b o o k (i n d i q u e r l a d a t e s o u h a i t é e) . D a t e l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n : l e 10 .0 5 .13 I n f o s e t p r é v e n t e : w w w.a c t n e w s .c h

voté ‹Oui› lors de l’initiative anti-minarets suisse de 2009 interdisant la construction de minarets en Suisse? L’initiative a été acceptée par 54% du peuple suisse et la construction de minarets a été effectivement interdite. Cela simplifie trop mon propos. Je parle d’attitude différenciée et non de rejet xénophobe. Ce vote était un désastre sur le plan de la politique d’intégration et en même temps une preuve pitoyable de la perception anachronique et déconnectée du monde qu’a la Suisse d’elle-même, qui cache son incapacité à mener des discussions politiques derrière la façade d’une prétendue démocratie populaire. En réalité, cette forme de plébiscite n’est pas décisive tant qu’elle est contrôlée par des forces et des faiseurs d’opinion tendancieux. Au lieu de cela, l’économie suisse devrait plutôt arrêter de profiter des recettes de ceux à qui elle interdit de vivre leur culture dans leur pays.  ›

«Les Suisses doivent abandonner leur neutralité pour une attitude un peu plus crédible.»


› À quoi appellerais-tu le peuple suisse, justement en ce qui concerne le résultat de cette votation? À abandonner sa neutralité pour une attitude un peu plus crédible.

euro26 et la Carte Jeunes Suisse SA sont politiquement et confessionnellement neutres. Les déclarations de Serdar Somuncu doivent être considérées comme représentant l’opinion de l’artiste Serdar Somuncu.

CIRCUS SHOWCASE

Le 6.4.2013, Komplex 457, Zurich

Quand le dubstep a évolué vers la fin de la dernière décennie au départ du grime, une branche britannique du hip-hop, on ne lui a guère prédit de chances de succès commercial. ‹Trop sombre, trop agressif›, était l’avis des critiques. Aujourd’hui, la sphère d’influence du dubstep va de l’underground au mainstream. On trouve tout en haut, collant aux talons de Superstar Skrillex, Doctor P, Flux Pavillon (photo), Mizuki, Slum Dogz et Kraty MC. Le point commun de tous ces artistes est qu’ils font partie du label londonien Circus Records – une institution du son brutal agrémenté de beaucoup de basses. Un sound qui fait actuellement bouger les jeunes fous de step dans les clubs du monde entier.

À gagner: 3 x 2 billets P a r t i c ip a t i o n : w w w.e u r o 26.c h / f a c e b o o k D a t e l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n : l e 0 3 .0 4 .13 I n f o s e t p r é v e n t e : w w w.k o m p l e x 45 7.c h

TEEN

Le 9.4.2013, Bad Bonn, Düdingen

Enfin un nouveau groupe féminin à l’horizon indé – et quel groupe! Teen, quatre filles originaires de Brooklyn qui font tendre l’oreille avec leur album ‹In Limbo›. Les titres sont un mélange original de musique cosmique, de pop lo-fi et de dreampop. Teeny Lieberson elle-même (fondatrice du quatuor, anciennement ‹Here We Go Magic›) a qualifié la musique du groupe de ‹gospel psychédélique›. Quel que soit le tiroir dans lequel on souhaite mettre ces sons, ils reviennent inévitablement à l’avant-plan et vous trottent dans la tête.

À gagner: 5 x 2 billets P a r t i c ip a t i o n : w w w.e u r o 26.c h / f a c e b o o k D a t e l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n : l e 0 3 .0 4 .13 I n f o s e t p r é v e n t e : w w w.b a d b o n n .c h

Events |  www.euro26.ch  31


À gagner: 2 x 2 billets P a r t i c ip a t i o n : w w w.e u r o 26 .c h / f a c e b o o k D a t e l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n : l e 0 8 .0 4 .13 I n f o s e t p r é v e n t e : w w w.e x i l .c h

URBAN CONE Le 13.4.2013, Exil, Zurich

Nous comptons déjà les jours qui nous séparent du moment où Urban Cone va se déchaîner. Et ça ne devrait plus durer trop longtemps. Le quintet suédois indé a entre autres séduit les oreilles et les cœurs de ce monde avec son titre merveilleusement dansable ‹Kings & Queens›. Universal a aussi reconnu le potentiel des Stockholmois et les a engagés. Leur premier album, ‹Our Youth›, sorti l’automne dernier, est enfin présenté en Suisse.

KASHMIR Le 17.4.2013, X-TRA, Zurich

Le nouvel album du groupe danois, déjà son septième, se fait attendre depuis longtemps. Mais la traversée du désert est enfin terminée car Kashmir a sorti le 22 mars ‹E. A. R.›. Les gars qui entourent Kaspar Eistrup ont déjà été comparés à Radiohead ou Madrugada à leurs débuts. Des musiciens comme David Bowie ou Lou Reed ont collaboré à leurs albums antérieurs. Le concert devrait donc constituer un clou musical du printemps. Nous nous attendons à un rock indé mélodieux avec des éléments progressifs et des collages sonores fantaisistes.

32

À gagner: 3 x 2 billets P a r t i c ip a t i o n : w w w.e u r o 26.c h / f a c e b o o k D a t e l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n : l e 10 .0 4 .13 I n f o s e t p r é v e n t e : w w w.x- t r a .c h


ELECTRON Du 28 au 31.4.2013, Genève

À gagner: 2 x forfait de 4 jours P a r t i c ip a t i o n : w w w.e u r o 26.c h / f a c e b o o k D a t e l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n :

Le festival Electron fête son 10 e anniversaire avec un mélange mûri de performances de DJ, de concerts, d’art contemporain, de danse, de workshops et de conférences. Pendant quatre jours, la crème de la crème de la scène électronique internationale se rencontre à Genève. Cette année, des performances de LFO, Tiga, Theo Parrish, Atari Teenage Riot, Anja Schneider et plusieurs showcases du label Kompakt seront à l’affiche.

l e 17.0 4 .13 . I n f o s e t p r é v e n t e : w w w.e l e c t r o n f e s t i v a l .c h

DEEP HOUSE FESTIVAL AVEC   WANKELMUT Le 11.5.2013, Komplex 457, Zurich

Quand Frankie Knuckles et Larry Levan ont posé, au début des années 1980, la première pierre de la house music à Chicago et à New York, ils n’auraient jamais osé rêver que ce son deviendrait un jour un phénomène pop culture universel. Et 3 décennies plus tard, en 2012, le jeune DJ berlinois Wankelmut ne s’attendait pas non plus à ce que son interprétation Deep-House de ‹Reckoning Song› d’Asaf Avidan devienne un hit planétaire et qu’il obsède même les gens qui ne sont pas du tout portés sur la musique de danse. Mais, qu’on le veuille ou non – la house a le vent en poupe et Wankelmut l’a encore plus pour le moment.

À gagner: 3 x 2 billets P a r t i c ip a t i o n : w w w.e u r o 26 .c h / f a c e b o o k D a t e l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n : l e 0 3 .0 5 .13 I n f o s e t p r é v e n t e : w w w.k o m p l e x 45 7.c h

Events |  www.euro26.ch  33


N’importe qui peut vendre de la musique sur Internet, les caméras professionnelles sont abordables, les médias fêtent les artistes qui ne font qu’une chanson. Dezmond Dez, qu’est-ce qu’a de mieux un premier album qui ne sort qu’après 10 ans de carrière? Tout. Les premiers albums des artistes qui m’inspirent étaient tous des classiques. Qui va écouter ton deuxième album si ton premier n’était déjà pas vraiment bon? Ça fait 10 ans que je travaille à cet album et je suis aujourd’hui – tant du point de vue de la technique que du contenu – en mesure de pouvoir faire un album que ne peut pas faire sous cette forme un artiste qui n’y travaille que depuis 2, 3 ans. Kutti MC est payé pour sa logorrhée freestyle pseudo-dadaïste, Knackeboul fait le clown cool pour le paysage télévisuel suisse. Comment le rap peut-il être pertinent aujourd’hui et qu’est-ce que la vieille génération n’y comprend pas? Ce que beaucoup de gens ne pigent pas, c’est qu’il y a des critères simples pour juger si quelqu’un est un rappeur techniquement chevronné ou pas. Quelqu’un comme Kutti est peut-être un poète passable mais il est presque sans talent comme rappeur et quand les médias mettent Kutti sur le même plan que par exemple Greis, ils n’ont pas fait leur boulot. C’est comme si on comparait Martin Suter à Christoph Ransmayr, personne ne le fait en toute bonne conscience. Et le manque de pertinence du rap a beaucoup à voir avec les rappeurs eux-mêmes qui refusent de grandir et se complaisent thématiquement dans l’immuable cercle vicieux du sexe, des drogues et de la violence. Ils en ont le droit, mais on devrait justement être capable, sur un album solo, de traiter des thèmes plus importants. Je pense que l’on pourrait, de cette manière, éveiller davantage l’intérêt de la vieille génération – qui fait cependant preuve pour sa part d’une ignorance souvent injustifiée vis-à-vis du rap. Sur ton album, tu dis de façon critique qu’«aucune idée n’est immunisée contre sa communication». À qui reproches-tu cela? Le rap, c’est pourtant de la communication pure? Exactement. Je me suis retourné avec cette critique contre l’accapa-

34

vise. Quelle importance revêt la lecture pour un rappeur? Ça dépend naturellement de l’ambition de l’artiste respectif. Si on veut sortir des thèmes typiques, lire est indispensable. Même si on se concentre sur le battle rap, lire permet de mieux comprendre les métaphores et d’enrichir son vocabulaire.

Dezmond Dez premier album après 10 ans I n t e r v i e w : T o mm y V e r c e tti

Tu passes pour un talent inspiré sur scène; cela fait déjà huit ans que Kool Savas t’a découvert. Doit-on s’accrocher au côté artisanal, même si le public n’a pas l’œil ou l’oreille pour? En tout cas. En premier lieu, il faut posséder le côté artisanal. Si l’art vient alors se greffer là-dessus, tant mieux. L’art sans artisanat est inconcevable. Beaucoup de gens ont une volonté d’art mais ne sont pas prêts à apprendre à fond le côté artisanal.

Le premier album du rappeur bernois Dezmond Dez, ‹Verlornigs Paradies›, est sorti en février. Son compagnon de longue date, Tommy Vercetti, l’a interviewé.

rement des intellectuels et cet affichage infâme de citations sur Facebook. Facebook est l’instrument ultime pour assouvir notre narcissisme et nous devons tous participer d’une manière ou d’une autre, ce qui est déjà grave. Mais ce qu’il ne faut pas faire, c’est afficher entre les vidéos, les photos de vacances et les chaussures de sport des citations de Schopenhauer, Adorno, etc. On dérobe ainsi à ces penseurs leur force subversive et on travaille de manière diamétralement opposée à la leur. Naturellement, Adorno dirait aussi qu’il n’est pas possible de s’exprimer de manière critique sur un tapis musical commercialement viable, cela ne fait aucun doute. Mais je suis d’avis qu’un artiste doit se positionner parce qu’il risque sinon d’essayer de se faire bien voir. À part ça, nous sommes toujours indépendants, faisons encore tout nous-mêmes, de la production au booking. Personne ne peut nous reprocher un manque d’intransigeance.

Le baptême de ton disque a lieu au Bierhübeli Berne où nous avons affiché complet trois fois en suivant. Pourquoi les gens devraient-ils se démener pour essayer d’avoir cette fois aussi des billets (en dehors de l’argent de poche qu’on peut se faire au marché noir)? Ils doivent venir parce que nous leur offrons toujours un bon spectacle débordant d’énergie; parce que nous nous produisons avec un groupe incroyablement professionnel; parce que ma performance de rappeur sur ‹Verlornigs Paradies› est ma meilleure à ce jour et parce que nous dépendons, en tant qu’artistes indépendants, de nos fans. Ceux qui étaient à nos trois derniers spectacles au Bierhübeli ne vont certainement pas manquer le baptême.

à gagner

2 x 2 billets pour le baptême de l’album de Dezmond Dez le 5.4.2013 au Bierhübeli Berne! M o t- c l é : ‹D e z m o n d D e z ›. D a t e l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n : l e 0 3 .0 4 .13 .

Dans le booklet, tu as fait précéder chaque chanson d’une citation en guise de de-

I n f o s e t p r é v e n t e : w w w.b i e rh u e b e l i .c h


À gagner: 5 billets   par jour

FESTI’NEUCH Du 30.5 au 2.6.2013, Neuchâtel

P a r t i c ip a t i o n : w w w.e u r o 26.c h / f a c e b o o k (i n d i q u e r l a d a t e s o u h a i t é e) D a t e l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n : l e 0 2 .0 5 .13 I n f o s e t p r é v e n t e : w w w.f e s t i n e u c h .c h

Le Festi’neuch est chaque fois ouvert par les derniers interprètes à succès du rock, du pop, du reggae, de la World Music et de l’électro. Le festival se situe dans le magnifique cadre des Jeunes Rives au bord du lac de Neuchâtel et attire environ 40'000 visiteurs chaque année. La troisième Openair de Suisse romande est sans aucun doute un festival des vedettes d’aujourd’hui et de demain. Le programme complet n’était malheureusement pas encore connu avant la clôture rédactionnelle. Mais Boys Noize et Vitalic Vtlzr ont été confirmés officiellement. Voilà qui est déjà très prometteur!

ROUND TABLE KNIGHTS Le 17.5.2013, Salzhaus, Winterthour

Ces deux chevaliers bernois prennent le monde d’assaut avec leurs platines. Ils écument les clubs et les festivals du monde entier où ils retournent les foules. En 2011 comme en 2012, les Round Table Knights ont raflé la ‹Swiss Nightlife Award› dans la catégorie ‹Best Electronica DJ›. Cette house music envoie tout le monde sur le dancefloor!

À gagner: 5 x 2 billets P a r t i c ip a t i o n : w w w.e u r o 26.c h / f a c e b o o k D a t e l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n : l e 0 3 .0 5 .13 I n f o s e t p r é v e n t e : w w w. s a l z h a u s .c h

BAD BONN KILBI 23.5–25.5.2013, Düdingen

À gagner: 4 billets par jour P a r t i c ip a t i o n : w w w.e u r o 26.c h / f a c e b o o k (i n d i q u e r l a d a t e s o u h a i t é e) . D a t e l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n : l e 0 2 .0 5 .13 . I n f o s e t

Where the hell is Bad Bonn? Là où se déroule chaque année le ‹Kilbi›, un des premiers festivals de musique de la saison. Pour ce qui est de la programmation, rien à craindre – même si c’est à Düdingen. Car cette année encore le Bad Bonn Kilbi place la barre très haut. De l’indie de très haut vol – les highlights de cette édition (difficile de choisir): My Bloody Valentine, Grizzly Bear, Evelinn Trouble, Trust ou DJ Fett. Qui dit Düdingen, dit presque à coup sûr ‹Sold Out›. Nous tirons au sort 4 billets par jour de festival!

p r é v e n t e : w w w.b a d b o n n .c h

Events |  www.euro26.ch  35


Le monde ignoré des Indiens pirahãs Te x t e : A r c i F r i e d e , P h o t o : M a r t i n S c h o e l l e r

Les Pirahãs vivent isolés au cœur de la forêt tropicale brésilienne. Ils ne connaissent ni chiffres ni noms de couleurs. Ils semblent malgré cela, ou justement à cause de cela, plus heureux que nous.

nous essayons simplement de décider si nous voulons une boisson sucrée et caféinée ou une eau minérale pour accompagner notre burger bio. Notre tête fourmille inconsciemment de pensées – nous pensons même quand nous dormons.

Pourquoi penser rend triste Alors que nous sommes capables de retenir notre souffle plus ou moins longtemps en fonction de notre entraînement, il nous est impossible de retenir notre pensée. Du matin au soir, nous sommes stimulés par la profusion de médias et une abondance inextricable de possibilités. Toute tentative de simplifier notre vie ne sert qu’à la compliquer encore plus parce que nous nous fions à des outils technologiques hyper complexes que nous, pauvres non-initiés que nous sommes, ne comprenons guère. Cet état de surexcitation et de désespoir entraîne chez beaucoup d’entre nous une fatigue chronique, des états d’angoisse, des crises de panique, des dépressions ou d’autres troubles psychiques. Des maladies inconnues des Indiens pirahãs.

La religion de la civilisation Quand Daniel Everett est arrivé chez les Pirahãs, dans la région amazonienne du Brésil, en 1977, il était habité par sa mission: convertir au christianisme la tribu indienne à l’écart de toute civilisation. Sans rien savoir de la culture des Indiens d’Amazonie, Everett était convaincu que le message de salut de Jésus-Christ et les idéologies religieuses de notre civilisation judéo-chrétienne délivreraient les Pirahãs de leur monde apparemment triste. Mais c’était d’abord en tant que linguiste qu’il était venu, pour étudier scientifiquement la langue des Pirahãs. Apprendre la langue des indigènes lui a permis de mieux comprendre leur manière de penser, ce qui a l’a poussé à douter de sa propre croyance. George Steiner, professeur de lettres à l’université d’Oxford, écrit dans son chefd’œuvre philosophique ‹Dix raisons (possibles) à la tristesse de pensée›: il y a deux processus que l’homme ne peut pas arrêter: respirer et penser. Steiner conclut que nous sommes pratiquement forcés de penser. Assis dans le bus, nous calculons dans notre tête quelles factures nous pouvons

36

régler ce mois-ci et quelles factures nous pouvons repousser au mois prochain. Alors que nous joggons, nous remettons en question nos relations, mettons en doute nos sentiments. Nous nous demandons avant de nous endormir s’il vaut mieux continuer notre formation ou faire des études ou s’il vaut mieux commencer directement à travailler. Et d’autres fois,

Le missionnaire converti Ses recherches sur le terrain ont révélé à Everett une société reposant sur l’égalité de tous ses membres; même les enfants ne sont pas traités autrement par les adultes; il n’y a pas de babillage. Il n’y a pas non plus dans la langue des Pirahãs de mot pour ‹souci›, pas de chiffres, que des


euro26     Europcar

Gagne   un road trip! Offre super économique pour   les membres euro26

L’été de ta vie. Un road trip avec des amis. 3 semaines en Europe. Des montagnes à la mer. Liberté, indépendance, immensité. Une aventure ‹Forever Young› inoubliable.

VW Polo: CHF 99.– par jour VW Polo: CHF 199.– pour un week-end Europcar Condensé

Fourgonnette VW T5: CHF 89.– par jour Nº dossier : 20120507E Date : 15/05/2012

Validation DA/DC : Validation Client :

Kilométrage illimité, assurance vol et tous risques avec une franchise de CHF 500.-, supplément jeune conducteur et TVA de 8% compr.  (a u s s i v a l a b l e s a n s c a r t e F u n w a y)

Europcar et euro26 offrent un road trip d’une valeur totale de CHF 3000.–:

60 000   ristournes dans toute l’Europe

Participation: E n v o i e -n o u s u n e p h o t o d e

• 2 1 jours en Skoda Roomster 1.2 (ou voiture comparable; réception et restitution en CH) • CHF 500.– pour le carburant • Assurance complémentaire jeune conducteur • Système de navigation (NVS) • Conditions de participation: à partir de 20 ans, permis de conduire valable • Le voyage doit avoir lieu en juillet, août ou septembre 2013

g r o up e d e t o i e t d e s a m i s q u e tu aimerais emmener pour

Av e c l a c a r t e e u r o 2 6 , t u p r o f i t e s d e

l e r o a d t r ip e t e x p l i q u e d a n s l e

60 000 r istour nes dans env iron 36 pays

même email à ro adtr ip@eu ro26.ch

d ’ E u r o p e . I n f o r m e -t o i d e s r é d u c t i o n s

p o u r q u o i t o n g r o up e d e v r a i t

dans les domaines du voyage, des loge-

j u s t e m e n t g a g n e r l e r o a d t r ip .

ments, de la c ult ure et du shopping

D a t e l i m i t e d e p a r t i c ip a t i o n : l e

s u r w w w.e y c a .o r g .

2 6 .0 4 .13

Voyages | Amérique du Sud |  www.euro26.ch  41


Seuls les meilleurs deviennent incontournables. UBS Generation.

n nt à u ntena it et i a m rivez ratu Sousc jeunesse g* deau t en ca paque 40 francs ez recev

Depuis 1862, les comptes privés sont notre métier. Nous avons conçu un pack bancaire simple, pratique et gratuit, comprenant des avantages spécifiquement pensés pour les jeunes. Souscrivez maintenant UBS Generation et garantissez-vous des points KeyClub d’une valeur de 40 francs à faire valoir auprès d’un de nos prestigieux partenaires KeyClub. Pour plus d’informations, rendez-vous sur ubs.com/generation

Nous n’aurons pas de répit

*

Sous forme de 40 points KeyClub. 1 point KeyClub = 1 franc. © UBS 2013. Tous droits réservés.


euro26 Magazin 1-2013  

Tous les trois mois, les membres euro26 reçoivent gratuitement le magazine euro26 qui les informe de rabais particulièrement intéressants, d...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you