Page 1

Kit de survie sur le campus

Le livre "dĂŠbrouille" dont tu es le hĂŠros

Livret participatif & collectif !


p.4 AUTOMNE : Ressourçons-nous !

BONS PLANS - RÉCUP BRICOLAGE - DÉBROUILLE

Hiver : Réveillons-nous !

CADEAUX - DO IT YOURSELF PRODUITS MÉNAGERS - COSMÉTIQUES

p.6

Qui sommes-nous ?

L'association loi 1 901 Etu'Récup est installée au coeur du Campus Universitaire de Bordeaux (à Pessac), aux Docks et au Bateau (1 1 et 1 3 avenue Pey Berland). Nos moussaillons sont majoritairement étudiants, mais nous sommes ouverts à tous celles et ceux (personnel du campus, riverains, etc..) qui souhaitent souquer pour s’engager à leur échelle, à la nécessaire transition écologique et sociale de notre société en sensibilisant à des modes de vie soutenables.

/2

La création d’une Ressourcerie au cœur du Campus est ainsi née de la volonté de donner une seconde vie aux objets en les récupérant, les valorisant et en les proposant à bas coût aux étudiants.


p.8

PANIERS DE LÉGUMES - POTAGER COMPOST - BIODIVERSITÉ Printemps : cultivons-nous !

p.1 0 ASTUCES DE TRI - RECYCLAGE BONS GESTES EN FESTIVAL été : concertons-nous !

Des ateliers participatifs

Le souhait de créer des lieux de vie et d’échanges dans la mouvance du « Do It Yourself, Do it Together !  » était aussi au cœur du projet, ainsi que la volonté d’ouvrir le Campus sur les territoires voisins. On y trouve toute l'année des ateliers participatifs autour du vélo, du textile, du bois, des meubles, et des appareils électriques et informatiques qui permettent d'apprendre à réparer tous les objets du quotidien et de partager nos savoirs-faire. /3


Automne Bons plans pour aménager pas cher !

Pas facile d'aménager son logement sans passer par les grands magasins qui nous poussent à consommer toujours plus sans que la qualité soit au rendezvous.. . Acheter d'occasion, c'est s'équiper à peu de frais et profiter d'objets réparés, décorés et originaux ! C'est l'occasion aussi de participer à la réduction des déchets car beaucoup d'objets encore utiles et en bon état partent à la déchèterie. En les revalorisant, on leur donne une seconde, voire une troisième vie. Pour s'équiper pas cher et diminuer les déchets, les Ressourceries proposent des objets du quotidien. On peut tout acheter d'occasion ou presque : • meubles, • livres, • vaisselle, • électroménager, • vêtements, etc. La Ressourcerie sur le Campus regorge de trésors et propose des objets à petits prix et même des zones de gratuité. Ré-inventons notre façon de consommer ! Vous déménagez ? Pensez à donner !

Avant de partir vers de nouveaux horizons, on peut donner les objets et meubles dont on ne se sert plus (en plus, ça évite les déchets sur le trottoir). En faisant tourner, ils profiteront aux étudiants qui arriveront sur le campus à la prochaine rentrée universitaire. Sympa, non ?

/4

Au delà de permettre aux nouveaux étudiants de s'installer, donner ses objets à la Ressourcerie permet de réduire les déchets et la pression sur les ressources naturelles en limitant l'achat de produits neufs. Ces objets pourront être réparés, customisés et faire à nouveau des heureux !


Ressourçons - nous ! Sortir du jetable, un geste écologique et solidaire! Il y a d'abord eu des emballages jetables, puis des mouchoirs, des stylos, des briquets et puis finalement tous les objets de notre quotidien sont devenus jetables ou à durée de vie limitée… Cette tendance s’est accentuée avec l'innovation technologique et l’obsolescence ? s u o v programmée de nos biens. Comment éviter z e i v Le Sa le piège des industriels pour nous faire consommer toujours plus ? Pour limiter notre impact sur l'environnement % et les ressources naturelles, nous avons des solutions : s'informer sur les stratégies des industriels et privilégier les biens durables, 2 0% rechargeables et réparables.

44

Lors de l'achat, posons la question de la durée de la garantie mais également de la disponibilité des pièces détachées. Des artisans et même des associations sont spécialisés dans la réparation pour faire durer plus longtemps nos biens.

La génération débrouille, c'est nous ! Mais les nouvelles technologies ont aussi du bon ! Apprendre à réparer ses objets ou faire de la récup' est possible grâce aux nombreux tutoriels sur internet qui donnent tous les conseils nécessaires. Des lieux alternatifs se développent et permettent - même aux moins avertis - de se lancer dans des réparations plus ou moins complexes : réparer son vélo, ses vêtements, sa bouilloire, ou encore créer des objets à partir de matériaux de récup'. Ces lieux mettent à disposition leur atelier et leurs outils et permettent d'échanger les savoirs faire et expériences. On a tous un super pouvoir caché qui sommeille en nous pour se transformer en héros bricolo et lutter à notre échelle contre la surconsommation ! ALLER PLUS LOIN... Les Ressourceries : www.ecomatismes.fr/liste-des-ressourceries-et-recycleries Les Ateliers vélos : www.heureux-cyclage.org Où réparer ? www.reparacteurs-aquitaine.fr S'informer ? ADEME www.ademe.fr / Les Amis de la Terre www. produitspourlavie.org

/5


Hiver Cadeaux et Déco, Do it yourself ! Tous les ans avant Noël c'est la même galère : encore plus de cadeaux, pas d'idée et pas d'argent … Et si la solution c'était de les faire soi-même ! Avec de la motivation et de l'imagination, on peut fabriquer de supers cadeaux avec en prime la satisfaction de les avoir réalisés. A la Ressourcerie, on peut profiter des outils pour fabriquer des cadeaux uniques : création de jeux en bois, boîtes de rangement, customisation de meubles.... Même ses décorations de noël et paquets cadeaux seront uniques grâce à la récup'. Pourquoi ne pas fabriquer des canapés et des fauteuils à partir de palettes. Ça c'est de l'idée ! On peut aussi récupérer à la Ressourcerie des objets abandonnés ou jetés à réparer et à customiser pour des cadeaux originaux et écolos ! Et si on n'a pas l'âme bricoleuse, il existe

d'autres solutions. Au lieu de u s ? encore rechercher absolument LE cadeau matériel L e S a vi e z - vo

81 %

pour notre frère, nos parents ou nos amis, pourquoi ne pas trouver LA surprise "immatérielle" qui fait plaisir ? Une place de concert, une visite guidée, une entrée au musée ou encore constituer sa propre "box" d'activités à choisir. Ça permet de limiter l'accumulation d'objets qui deviendront inévitablement un jour des déchets. Plus d'excuse maintenant pour un Noël original, responsable et à petit budget !

/6


Réveillons - nous ! Le nouvel an a laissé des traces, c'est l'heure du nettoyage ! Fabriquer ses produits ménagers sans se ruiner la santé et le porte-monnaie, c'est possible ! Les produits ménagers (nettoyant multi-usages, lessive, liquide vaisselle, etc.) contiennent des phosphates, des additifs, des agents de blanchiment, de l'acide sulfurique et autres produits chimiques qui ont des conséquences importantes sur notre santé et notre environnement. On peut prendre soin de notre intérieur à moindre coût et sans nuire à notre environnement, en fabriquant nos produits. Pas besoin de formules complexes pour venir à bout de la saleté, des produits basiques sont très efficaces et se trouvent facilement dans les commerces comme le vinaigre blanc ou le bicarbonate de soude. Ajoutons quelques gouttes d'huiles essentielles pour parfumer naturellement notre intérieur et le tour est joué !

Réveil de Fête, change ta tête ! Pas facile de se remettre de cette fête de nouvel an ? Pas de bol, le repas de famille arrive et il faut vite se refaire une beauté sans se ruiner ! On trouve dans le commerce des produits (souvent chers) aux formules douteuses et aux noms incompréhensibles dont on ignore les effets à long terme sur notre santé. Pour éviter les pièges, sachons decrypter les logos et labels* et encore mieux, pour avoir des cosmétiques naturels et pas cher... fabriquons les ! De plus en plus de sites internet proposent des recettes pour fabriquer masques, baumes à lèvres, démaquillants, crèmes, etc. De quoi nous redonner un coup d'éclat pour ce lendemain de fête difficile avec des produits sains et faits-maison. On préserve ainsi notre santé, notre environnement et notre porte-monnaie ! ALLER PLUS LOIN... S'informer et trouver des recettes : Les Ecomatismes : ecomatismes.fr/entretien-ecologique-de-la-maison/ Les jeunes Consom'acteurs de Bordeaux* : petit-guide-du-jeune-consomacteur Génération Cobaye : www.generationscobayes.org/projet-DIY/recettes

/7


Printemps Devenons un consom'acteur !

Quels sont les bons plans pour consommer local et de saison? Il y a d'abord le système de l'AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne), où l'on s'engage sur une durée avec un producteur pour profiter de produits locaux et bio toutes les semaines (fruits, légumes, fromages, viandes...). Sans engagement, on peut faire le choix également des Petits Paniers Campus : qualité, provenance contrôlée, diversité et parfois découverte ! Tout ça pour des paniers à prix étudiants (5 ou 7 euros) sur chacun des sites universitaires bordelais. Notre estomac et notre porte-monnaie nous remercieront ! On peut consulter également le site de la mairie de notre ville pour connaître les marchés qui se tiennent tous les jours près de chez nous. Devenons producteur !

Un potiron sur mon balcon... Un potager peut se faire à plusieurs échelles, les plus petits tiennent sur un rebord de fenêtre ou un balcon ! Des graines peuvent facilement être semées pour fournir des plantes aromatiques fraîches prêtes à consommer (persil, basilic, coriandre, menthe, ciboulette ou verveine). La culture de certains fruits et légumes nécessite peu de place. Les tomates cerises, les fraises, les radis, la laitue par exemple se sentent parfaitement bien en pots ou jardinières. Pour voir plus grand, une autre solution : les jardins partagés ! Ces lieux, et les communautés de jardiniers urbains qui les font vivre, seront heureux de nous voir rejoindre leur noble cause potagère ! On peut aussi tout simplement aller à leur rencontre pour demander conseils et idées. /8

À l'heure actuelle, on peut facilement rejoindre l'un des 3 jardins partagés dispersés sur le Campus Universitaire* et cultiver notre propre lopin de terre.


Cultivons - nous ! Alors, on compost ?

Composter, c’est trier tous nos déchets organiques et leur permettre de se dégrader naturellement par la microfaune, les bactéries, les champignons et les super-lombrics. Le compost devient engrais en enrichissant la terre. Cela permet également de réduire considérablement ses déchets ménagers et par conséquent les zones d'enfouissement de nos ordures.

us L e S a vi e z - vo

?

6 0 kg

Je composte quoi ? • les épluchures, • les restes du repas (sauf viandes/poissons), • le marc de café, le thé, • les débris organiques végétaux, • les mouchoirs en papier, sopalin • les coquilles d'oeufs broyées, de noix... On évite les végétaux malades ou traités chimiquement, les coquillages non broyés, les overdoses d’agrumes et surtout ce qui n’est pas organique (le plastique est un super-méchant). Composter sur le Campus, mission facile ! On enfile sa cape et on apporte sa boîte dans l'un des bacs à compost des jardins étudiants du Campus ou du village 1 . Favorisons la biodiversité sur le Campus !

L'expansion urbaine des villes a mené à un isolement des réserves naturelles entre elles. L'absence de brassage génétique, affaiblit ses populations avec un risque d'extinction. Le projet 3B (Biodiversité Biomasse Bordeaux) essaye de valoriser les espaces naturels du campus et de sensibiliser à l'importance des corridors écologiques. Ces petits ilots de nature au sein des villes recèlent des trésors inestimables ! Grâce à ce projet, de nombreuses actions ont déjà été entreprises : plantation d'arboretums, fauches tardives, nichoirs, inventaires, animations scientifiques... et d'autres sont en réflexion. ALLER PLUS LOIN...

Les jardins partagés du campus*: L'Astragale et la Fourmi - Facebook/ La Fourmilière AOC : www.aoc.asso.fr, Karavan bordelaise : http://www.karavan-bordelaise.fr/ Projet 3B : Biodiversité Biomasse Bordeaux Paniers : https://fr-fr.facebook.com/pages/Les-Petits-Paniers-Campus/

/9


été Le tri easy !

Premier jour de l'été ! Quoi de mieux qu'un pique-nique improvisé, surtout après une dissertation de 4 heures ? Mais quand on sait que 7 millions de tonnes de bouteilles en plastique sont produites chaque année en France, ça donne à réfléchir avant de préparer son panier. Alors voici quelques bons réflexes à adopter :

Chaque français produit 590 kg de déchets (tous confondus) par an. Et si le taux de recyclage des contenants ménagers, grâce au tri, est de 67% (objectif Grenelle 75%), celui des emballages plastiques n'est que de 23% ! Alors évitons le plastique dès qu'on le peut. Surtout que tous les plastiques ne se recyclent pas en Gironde avec de nombreux faux amis du recyclage, notamment les plastiques souples : yaourts, emballages de jambon et tous les sacs plastiques vont directement aux ordures ménagères. /1 0

Pour terminer notre sortie en plein air et préserver notre environnement, ramassons tous nos déchets et trions-les dans les poubelles prévues.


Concertons - nous ! Les bons gestes du festivalier

Nos partiels terminés, il est grand temps de s'amuser ! Pour faire la fête jusqu'au bout de la nuit, mon éco cup permet de limiter les gobelets jetables. Et les bouteilles en verre ? Hop ! Dans les conteneurs dédiés car il est 1 00% recyclable. Que la Force du tri soit avec toi : on repère les supports de tri disséminés un peu partout dans la manifestation pour participer à limiter les déchets incinérés et à augmenter le taux de recyclage des papiers, cartons ou contenants en plastique . Préférons les protections solaires en bouteille (car recyclable) plutôt qu'en tube ou en spray. Et soyons vigilants sur la composition en privilégiant les formules respectant l'environnement. Habitués des festivals, les toilettes sèches - de plus en plus répandues ne doivent plus avoir de secret pour vous ! Cabine en bois, limitation des odeurs, mais surtout, une économie d'eau phénoménale (d'où leur nom). Saviez-vous qu'une seule chasse d'eau tirée utilise jusqu'à 1 0 l d'eau potable ? Alors, si l'organisateur de votre festival préféré vit encore à l'époque des toilettes chimiques, la pause pipi est le moment de le sensibiliser ;-) Festivalement votre !

Et côté organisateurs que peut-on faire ? Quelle que soit la taille de la manifestation, il y a le choix : • louer des écocup* avec système de consigne, préférer les produits issus de productions locales,

us L e S a vi e z - vo

?

(limitation des gaz à effet de serre dus au transport)

• distribuer les invendus ou "restes" aux participants (le meilleur des composteurs !)

• mettre en place la vaisselle participative, • éviter les bouteilles d'eau minérale, (favorisez les gourdes et les bidons réutilisables)

• se renseigner sur le mode de collecte organisé sur le territoire • mettre des toilettes sèches (cf plus haut). ALLER PLUS LOIN...

Tri des déchets sur les évènements : www.aremacs.com * Location /prêt d'éco cup : Département de la Gironde / www.gironde.fr Etu'Récup prêt Eco Cup aux associations étudiantes et Autowash Toilettes sèches : www.unpetitcoindeparadis.org/

/1 1


Le Bateau

Les Docks

Atelier Textile Atelier Electro & Informatique

Boutique Atelier vélo & Atelier Bois

Etu'Récup - la Ressourcerie du Campus Domaine Universitaire 1 3 et 1 1 avenue Pey Berland - 33608 Pessac Tram Doyen Brus - Pessac Horaires : 1 1 h à 1 8h mardi, mercredi et jeudi et aux horaires des ateliers Contact : hello@eturecup.org - tél : 05.40.00.29.1 8

site : eturecup.org

*

Naomi Marty

étudiante talentueuse

Lore Laffargue étudiante inspirée

*sous logiciel libre Scribus avec l'aimable contribution de Bellibulle et Caroline Gury - Bénévole

Eturecup livret 2017  

Ce petit livret vous propose de découvrir les bons plans sur le Campus Universitaire Pessac, Talence Gradignan et Bordeaux !

Advertisement