Page 1

E S P A G R A P H I E LA

QUESTION

DU

À PART-TENIR.


ESPAGRAPHIE LA À

QUESTION DU PART - TENIR.

FANNY LEGRAND imprimé en 2012


« Je pense que l'autobiographie est impossible. Je pense qu'on ne peut parler que de ce que l'autre sait […]. En d'autres termes, celui qui écrit une autobiographie ne parle jamais de soi mais de chacun qui la lit. Proust n'existe pas. Il est seulement notre miroir. Il est nous. Il n'est pas lui. Je ne sais pas si c'est vrai, mais je pense qu'on ne peut jamais dire quelque chose qui soit personnel. On ne peut dire qu'une chose collective. » D. Radrizzani, Le Dessin impossible de Boltanski, Buchet chastel, les cahiers dessinés, 2010.


C'EST ENTRE L'ESPACE ET LA GRAPHIE. C'EST PEUT ÊTRE LA MANIÈRE DE DIRE L'ESPACE, COMME CONCEPT, COMME PRÉTEXTE, PRÉ-TEXTE. C'EST LA DISTANCE ENTRE LES INDIVIDUS, CELLE QUI LES SÉPARE ET LES RELIE, CE LIEU, CE VIDE, CET INTERSTICE EST AUSSI UNE LIMITE. UN INTERVALLE ENTRE LES GENS, QUI S'EMPLIT DE TOUTES LEURS DIFFÉRENCES ET DES RELATIONS QUI SE TISSENT ENTRE-EUX. JE RACONTE MES MYTHES, PARCE QUE MES HISTOIRES SONT AUSSI LES LEURS, LES VÔTRES, SUR UN MÊME SEUIL. PARCE QUE C'EST UNE MANIÈRE DE RÉFLÉCHIR SUR LE MONDE, SUR CE QUI M'ENTOURE, SUR UNE QUESTION D'APPARTENANCE ET D'INTÉGRATION. C'EST LÀ QUE LE « À PART » SE TROUVE, SUR PEUT ÊTRE UNE INCOMPRÉHENSION. NOUS SOMMES TOUS INCOMPRIS ET DU COUP À PART, MAIS ON NE PEUT PAS ÊTRE COMPRIS CHACUN DANS LA RELATION À L'AUTRE, ALORS C'EST LÀ QUE SE TROUVE L'ESPACE. L'ESPACE OÙ JE TENTE DE DIRE TOUTES CES CHOSES QUE JE N'ARRIVE PAS À DIRE …


ce serait...


E S P A C E

V

I

T

territoire dont un état veut faire la conquête

CAR

IL

GÉOMÉTRIE qui

A

LE

DANS étudie

les

figures

dans

son

espace

en


ÉTENDUE INDÉFINIE CONTENANT, ENGLOBANT TOUT LES OBJETS, TOUTES LES ÉTENDUES FINIES SURFACE, VOLUME, PLACE DÉTERMINÉE DISTANCE

ENTRE

DEUX

POINTS

INTERVALLE,INTERVALLE DE TEMPS L

JUGE

NÉCESSAIRE L’ESPACE

trois

dimensions.

AU

d e

vDÉVELOPPEMENT

s o n

p e u p l e .


UNE MEMBRANE ENTOURANTE, TISSU ORGANIQUE MINCE ET SOUPLE, QUI FORME OU RECOUVRE, QUI TAPISSE UNE CAVITÉ. CLOISON ENVELOPPE MUQUEUSE PEAU PELLICULE TISSU CETTE PEAU CACHE, C’EST UNE CAPE D’INVISIBILITÉ, L’ON CROIT POUVOIR SE CACHER DE TOUT, L’ON CROIT ÊTRE À L’ABRI, COMME UN ENFANT, ON SE PROTÈGERAIT DE SES CAUCHEMARS SOUS SES DRAPS C’EST UNE MAISON.


Synonymes du verbe «entourer» enserrer enfermer ceindre encercler cerner enclore envelopper serrer renfermer emprisonner ceinturer enceindre fermer environner enlacer embrasser cercler étreindre resserrer clore assiéger boucler encadrer presser contenir borner parer murer garnir emmailloter combler circonscrire choyer bloquer bichonner habiller fortifier entortiller border bander accabler voiler orner ficeler enrouler couronner

corder clôturer auréoler attaquer enrubanner espionner fréquenter hérisser lamper palissader prendre soin s’empresser s’enrouler vénérer enrober enclaver abreuver accompagner approcher assister baigner balustrer chouchouter draper encaisser enchâsser être aux petits soins


Synonymes du verbe "soutenir" appuyer aider fortifier assurer étayer maintenir protéger réconforter affirmer encourager servir confirmer tenir remonter ranimer défendre consolider stimuler épauler exciter témoigner supporter suivre revigorer porter fixer garantir favoriser certifier assister continuer dire raffermir restaurer réveiller poser caler prétendre patronner jurer entretenir corroborer conforter attiser rehausser réparer

répondre résister seconder secourir souffrir subir suppléer tenir pour professer poursuivre pistonner aiguillonner arc-bouter arrimer attester avancer discuter nourrir participer persister persévérer parrainer promouvoir recevoir repêcher réchauffer sustenter écrire étançonner faire valoir donner un coup d'épaule accoter adosser alimenter argumenter armer cautionner disputer donner la main mener mettre le pied à l'étrier plaider prendre fait et cause prêter l'épaule

prêter la main s'opiniâtrer se déclarer sous-tendre financer faire face accorer allumer boiser charpenter consoler contrebouter empatter endurer enseigner épouser


LES MAISONS SONT DES LIEUX SACRÉS,


SOMMES TOUS AVEC UNE MAISON D’ÉCAILLE, MAIS, SOMMES PAS SEULS. CHAQUE MAISON SE RENCONTRE SUR DES ROUTES. CARTHOGRAPHIE …


« La photo de famille obéit à la mémoire de soi et des siens, interroge l’autobiographie. elle convoque l’origine, la filiation, l’appartenance et l’identité. Hantée par le secret, l’abscence et la présence -leur puissance imaginaire-, elle établit un des liens les plus intenses avec l’histoire privée et l’histoire collective, dont le souvenir mué en fiction se construit à travers ces images, inveties du pouvoir d’invoquer les fantômes. » Anne-Marie Garat, Photos de famille, Actes sud littérature, mai 2011.


MAIS IL S’AGIT « D’UN » À PART …


« Chacun de nous a plusieurs groupes d'appartenance (famille, village, groupe professionnel, équipe sportive, cellule politique ou religieuse …). Par son appartenance à un groupe, l'individu participe à une vie collective qui l'imprègne de certaines valeurs, de normes (règles de conduite), de stéréotypes (jugement tout-faits sur les autres groupes), etc. Et subit une pression de conformité à laquelle il se plie habituellement sans problème. Un conflit surgit si l'individu prend pour valeurs, normes, critères de jugement et de conduite, les idées et les idéaux d'un autre groupe (appelé alors groupe de référence) représentant ses aspirations personnelles ou morales. Des conflits intérieurs peuvent aussi surgir de l'incompatibilité entre les pressions des différents groupes d'appartenance d'une même personne. » Mucchielli, Science sociologie, 1969


DESSINER UNE PORTE ET ENTRER DANS SON « À PART »


C R O I X

T U

Ê T R E

S E U L ?


« L'intimité territoriale, à distinguer des « territoires de l'intime » désigne une expérience d'appropriation qui altère, voire subvertit la distinction privé/ public sur laquelle sont fondées la séparation et la discrimination des espaces fonctionnels, homologués. […] L'intimité territoriale est celle qu'un individu, une famille ou une communauté entretient avec son environnement, au delà de l'abri domestique ou plutôt quand celui-ci est même un vecteur-et non une coupure-de l'environnement. L'intimité territoriale peut résulter peut résulter d'une obligation de repli correspondant à un défaut de domicile légal, à l'exclusion de l'espace public, mais elle participe d'une ouverture :elle instaure une autre dimension de la subjectivité, démarqué du partage privé/public. […]

L'expérience voire la production d'une intimité territoriale nécessite en revanche une redistribution permanente du rapport privé/public avec son corrélat intérieur/extérieur, qui renvoie qui revoie à la structure du corps propre. D'où l'importance des effets de seuil et plus généralement d'une pensée liminaire, qui ne doit pas être réduite à des jeux de frontières. Quand elle produit ses effets de seuil, l'image n'est plus seulement une représentation, elle cesse de fonctionner au service d'une volonté exclusive, elle devient active pour l'être humain comme le plan naturel d'Uexküll l'est pour l’araignée qui tisse sa toile. » Jean François Chevrier, l'Arachnéen, paris 2011.

Des

Territoires,


ÊTRE À PART

ÊTRE S


SEUL(E)


ON RETROUVE CETTE MAISON QUI NOUS PROTÈGE...


SE SENT-ON TOUS À PART? NE PEUT-ON PAS ÊTRE À PART DE TOUS? EST-ON TOUT SEUL À ÊTRE À PART? PEUT-ON DIRE À TOUS QU'IL EST À PART? IL COURRAIT PEUT ÊTRE LE RISQUE DE RECONNAÎTRE QU'IL EST COMME TOUS. EST-ON TOUS À PART, TOUT SEUL, TOUS ENSEMBLES SEULS À PART?


RÉALISER DANS LE CADRE DE L’ATELIER ERRANCES. www.errances.fr

ERRANCES ÉDITIONS: www.errances.editions.free.fr OPTION COMMUNICATION Mention « éditions d’auteur-médiatisation » EESAB

FANNY LEGRAND imprimé en 2012


C'EST ENTRE L'ESPACE ET LA GRAPHIE. C'EST PEUT ÊTRE LA MANIÈRE DE DIRE L'ESPACE, COMME CONCEPT, COMME PRÉTEXTE- PRÉ-TEXTE. C'EST LA DISTANCE ENTRE LES INDIVIDUS, CELUI QUI LES SÉPARE ET LES RELIE, CE LIEU, CE VIDE, CET INTERSTICE EST AUSSI UNE LIMITE. UN INTERVALLE ENTRE LES GENS, QUI S'EMPLIT DE TOUTES LEURS DIFFÉRENCES ET DES RELATIONS QUI SE TISSENT ENTRE. JE RACONTE MES MYTHES, PARCE QUE MES HISTOIRES SONT AUSSI LES LEURS, LES VÔTRES, SUR UN MÊME SEUIL. PARCE QUE C'EST UNE MANIÈRE DE RÉFLÉCHIR SUR LE MONDE, SUR CE QUI M'ENTOURE, SUR UNE QUESTION D'APPARTENANCE ET D'INTÉGRATION. C'EST LÀ QUE LE «À PART» SE TROUVE, SUR PEUT ÊTRE UNE INCOMPRÉHENSION. NOUS SOMMES TOUS INCOMPRIS ET DU COUP À PART, MAIS ON NE PEUX PAS ÊTRE COMPRIS CHACUN DANS LA RELATION À L'AUTRE ALORS C'EST LÀ QUE SE TROUVE L'ESPACE. L'ESPACE OÙ JE TENTE DE DIRE TOUTES CES CHOSES QUE JE N'ARRIVE PAS À DIRE...

FANNY LEGRAND

Espagraphie  

Livre de Fanny Legrand Arc errances 2011/2012 EESAB site de Rennes

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you