Page 1

Edition n°7

Janvier 2013

" $#"!$!$  $$ !# Bonne annĂŠe Ă tous et Ă  toutes !

En cette dĂŠbut d’annĂŠe, le temps est plus que jamais capricieux au Mans. MalgrĂŠ cela, les ensimiens ont encore le moral ! Plusieurs ĂŠchĂŠances importantes ont lieu dans l’Êcole cette annĂŠe. La première a ĂŠtĂŠ la rĂŠĂŠlection de M. Leroux en tant que directeur, la seconde sera l’homolagation par la CTI qui permettra Ă l’Êcole de continuer Ă  dĂŠlivrer le diplĂ´me d’ingĂŠnieur. Rappelons d’ailleurs que pour pouvoir obtenir ce diplĂ´me il faut effectuer un sĂŠjour Ă  l’Êtranger durant le cursus. Profitons de l’expĂŠrience de ceux qui ont effectuĂŠ ce pĂŠriple, des personnes comme Bastien Lyphout et Thierry Martin dont les propos ont ĂŠtĂŠ recueillis en pages 2 et 3. Autre ĂŠvènement marquant de cette annĂŠe : le retour des rattrapages. AbandonnĂŠ par l’Êcole, le voilĂ  maintenant de retour ! Explications dĂŠQuel avenir l’ENSIM auraâ€?tâ€?elle Ă  court et long terme ? raillĂŠes en pages 4 et 5. Une soirĂŠe d’exception se profile pour l’Êcole, la fameuse soirĂŠe de Gala de l’ENSIM, tout le monde est conviĂŠ : ĂŠtudiants, personnel et extĂŠrieurs se mĂŞleront au cours de ce moment unique qui viendra clĂ´turer la remise des diplĂ´mes de nos chers 4A. Toutes les informations pratiques en pages 5 et 6. Enfin, il convient de se tenir au courant de l’actualitĂŠ de l’Êcole et de l’UniversitĂŠ alors lisez les pages 6 Ă  9, elles condensent l’eessentiel des informations rĂŠcentes les concernant. Je terminerais en vous souhaitant Ă  tous le meilleur dans vos ĂŠtudes, votre vie professionelle et votre vie personelle.

David Drissi

#!" Regards d’ailleurs.........................2 & 3 Contrôle de connaissances...........4 & 5 Invitation au Gala...........................5 & 6

ActualitÊs.........................................6 - 9 Horoscope.........................................10 MiscellanÊes...............................11 & 12 L’Ensimien

Assos’n’sim � ENSIM Rue Aristote 72085 Le Mans Adresse e�mail � journal.lensimien@gmail.com

RÊdacteur en Chef : David Drissi Mise en Page : Julien Dervaux � David Drissi Equipe RÊdac#onnelle : Paul Bo$ois � Philippe Gau#er � Julien Dervaux � David Drissi � Benjamin Doucet �ChloÊ Gradon � An� toine Sternberger � Sylvain Van Oost


"#!$ "!

C'est l'histoire de deux mecs au Canada... Marre du mauvais temps au Mans ? Envie de voyager ? Voici une pe*te interview de deux ensimiens, Bas*en Lyphout et Thierry Mar*n (2A VAC), pour vous donner envie de dÊcouvrir l'ÊtÊ indien au pays des cariboux ! Tabernacle ! Pour commencer : Qu'est ce qui vous a poussÊ à partir faire un semestre au canada, la formation ? Le climat ? La langue ? Thierry: J’avais toujours dans l’idÊe de faire une partie de mes Êtudes à l’Êtranger et je savais que ça pouvait être possible avec l'ENSIM en s’y prenant tôt. Ainsi j’ai pu faire le semestre d’automne de deuxième annÊe au QuÊbec, dans l’Êcole Polytechnique de MontrÊal pour une session dans le cursus de leur BaccalaurÊat.

Thierry: Il a fallu choisir des cours de Polytechnique qui correspondent aux cours qu’on allait manquer à l’ENSIM. La première difficultÊ fut en fait l’emploi du temps, car en ayant choisi des cours à l’avance qui appartenaient à plusieurs secteurs (GÊnie Êlectrique et GÊnie mÊcanique) il y a eu des conflits de cours dans l’emploi du temps, mais le problème fut rÊglÊ rapidement. Les cours Êtaient en amphi ou en petits groupes, avec des profs à l’accent quÊbecois ou même toulousain, et avec un Êquipement de labo très performant.

Bastien : Pour les cours, c'est une des choses qui changent beaucoup de l'Ensim. Peu ou pas de TD, ce qui fait beaucoup moins d'heures de cours, mais en contre-partie plus de travail chez soi. Pour ma part, la chose qui manque le plus, ce sont des laboratoires manuels (Êquivalent au TP en France), car les 2/3 sont des labos de simulation (certes on peut simuler des balourds sur hÊlicoptères mais l'intÊrêt pratique reste limitÊ).

Le climat n’a pas trop ÊtÊ un problème, MontrÊal se trouvant à peu près sur le même mÊridien que Bordeaux, on a eu un automne très agrÊable, plus ensoleillÊ qu’au Mans en tout cas... L’hiver ici est plus capricieux mais le plus difficile se dÊroule en janvier-fÊvrier et nous serons repartis fin dÊcembre, donc pas trop de soucis. La langue n’a pas trop ÊtÊ une difficultÊ, le quartier de mon logement parlait en anglais et l’Êcole proposait tous ses cours en français. Bastien : Plusieurs choses. Au dÊbut, plus pour la formation, voir d'autres manières de travailler, d'aborder les problèmes, la petite phrase sur le CV bien sÝr. Ensuite changer du gris de la Sarthe pour le bel automne du Canada. Comment se passent les cours là-bas? Es ce vraiment la continuitÊ de la première annÊe de l'ensim ? Sont-ils en anglais et si oui, comment vous en sorBas*en Lyphout et Thierry Mar*n ont passÊ leur semestre 7 du cycke d’ingÊnieurs au Canada tez vous?

y aiAut beaucoup niveau desmoicours,ns d’hieures l y a detrèscourspeu deet TenD,contcere-part qui imiepliqplueus qu’deil t avail personnel 




«étrangers L’écoleétaPolnt ydonné techniqqu’ueils dereçoiMontventréalprès àdel’h25% abituded’étd’rangers accueil isurr desun effectif de 7000 étudiants » Ensuite, les cours sont les mêmes qu'à l'ENSIM en deuxième année, même si certains cours spécialisés comme l'acoustique restent absents. Ceci en soi, ce n'est pas un problème, car les collègues de l'Ensim nous envoient les cours et TD manquants.Sinon les cours ne sont pas en anglais, car Polytechnique est une école française, même si cent mètres plus loin dans la rue, c'est l'anglais qui prédomine. On pratique quand même que ce soit dehors ou avec notre colocataire américain. Comment s'est passé l'intégration sur place? Thierry : L’intégration à l’école Polytechnique est très bien organisé. Il y avait des présentations et des conférences toute la semaine avant la rentrée du mois d’août pour familiariser les étudiants en échanges à la vie québecoise, que ce soit pour trouver un logement, faire face à l’hiver, ou bien gérer un possible mal du pays. Ils ont l’habitude vu qu’ils reçoivent près de 25% d’étrangers sur un effectif de 7000 étudiants. Bastien : Pour l'intégration "culturelle", c'est assez spécial, les intégrations sont pour 1000 personnes ! Mais les retours que j'ai eus des collègues m'indiquent que les baratons à plus de 100 sont sympa. Pour l'intégration administrative, il y a un jour obligatoire, une semaine avant le début des cours, où on vous indique les tâches administratives qu'il faut faire (inscription aux cours, explications du système de notation, assurance maladie, etc...). Sinon pendant toute l'année, pour aider les nouveaux arrivants, il y a des ateliers du genre : "Apprivoiser l'hiver québécois". Un petit mot à dire aux étudiants de l'ENSIM qui seraient intéressés par un semestre à l'étranger ? Thierry: Franchement, n’hésitez pas à faire un semestre à l’étranger, d’abord parce que tôt ou tard il faudra un mois minimum à l’étranger dans les 3 ans

de l’ENSIM, et parce que c’est l’occasion de découvrir des traditions locales, une autre manière d’enseigner, de rencontrer des gens super sympa de la région, mais aussi venant d’ailleurs. Et si l’ENSIM pense que vous pouvez partir alors préparez votre billet d’avion et décollez ! Bastien :"Partez !!" (J'espère que ce "petit mot" est assez petit, je n'en ai pas trouvé de plus court.) En plus de

mot, saisissez votre chance tant qu'on vous l'offre. Et ne vous dites pas que ce n'est pas fait pour vous, car vous louperiez une très belle expérience. Merci d'avoir pris le temps de répondre à nos questions. Bonne continuation et à bientôt. Propos recueillis par Philippe Gautier et SylvainVan Oost.


! "$"$##"

Retour des ra rapages Retour deux ans en arrière pour le contrôle des connaissances à l'ENSIM. En eet, après un an de contrôle con*nu et un constat d'Êchec, le conseil d'administra*on a dÊcidÊ de revenir à l'ancien système.

PrÊambule Avant Septembre 2011, le contrôle des connaissances à l'ENSIM se calquait sur les facultÊs de l'universitÊ avec des partiels en fin de semestre avec une session de rattrapages en cas d'Êchec. L'administration estimait à ce moment que le système posait diffÊrents problèmes. D'une, cela entrainait des problèmes d'emploi du temps liÊs à la concentration des examens sur la même pÊriode. Ensuite, Il faut ensuite attendre les retours de notes pour placer Êventuellement des sessions de rattrapages, avec la difficultÊ de faire revenir des vacataires ou leur donner de nouvelles copies à corriger. Puis encore un retour de note pour enfin pouvoir rÊunir le jury de fin de semestre. De plus, l'administration estimait que certains Êtudiants abusaient du système en se contentant du minimum lors de la première session pour ensuite travailler uniquement lors de la deuxième session dans les matières oÚ le minimum ne suffisait pas car la note de la seconde session remplace la note de la première session. Après analyse de ces faits, il est dÊcidÊ de mettre en place un contrôle continu pour l'annÊe 2012-2013.

Mise en place du contrôle continu Ce contrôle continu consistait en la suppression du rattrapage et de la seconde chance dont disposaient les Êtudiants ce qui compliquait indubitablement l'obtention du semestre. En Êchange et pour aider les Êlèves, sur une matière, ils seraient Êvaluer deux fois ou plus durant le semestre avec en gÊnÊral un contrôle à mi-semestre et un autre à la fin du semestre en thÊorie. Ainsi en cas d'Êchec au premier, l'Êlève savait ce qu'il avait à faire en attendant le second examen et aussi il n'y

avait pas de seconde chance ou de remplacement de note car c'est la moyenne des deux examens qui donne la note pour le semestre. En thÊorie, cela Êvite des examens pris à la lÊgère par les Êtudiants et simplifie l'emploi du temps de fin de semestre. Mais dans la pratique, ça n'a pas marchÊ.

L'ĂŠchec continu

du

contrĂ´le

Le contrôle continu n'a pas ÊchouÊ de part sa nature plus contraignante envers les Êtudiants mais dans sa mise en place trop compliquÊe et chaotique au sein de l'ENSIM. Certaines matières, malgrÊ la suppression du rattrapage, n'ont ÊtÊ ÊvaluÊ que par un seul examen. Certaines matières se passant sur un mois ou deux, on comprend la difficultÊ d'organiser un contrôle continu. De plus, pour que le contrôle continu fonctionne, il faut pour cela que le rÊsultat du premier examen soit donnÊ avant le second examen ce qui encore là n'a pas ÊtÊ le cas dans certaines matières. Lensimien en parlait dans son Êdition de fÊvrier 2012 avec son titre interrogateur Contrôle en/on continue ?, et il est clair maintenant que ce fÝt un Êchec dans sa mise en place. MalgrÊ le constat d'Êchec, Pascal Leroux continuait de dÊfendre le nouveau système de contrôle des connaissances. Peut-être qu'avec un contrôle continue mis en place comme il aurait dÝ l'être, cela aurait fonctionnÊ mais ce ne fÝt pas le cas. Évidemment, des Êtudiants ont ÊtÊ lÊsÊs par ce contrôle des connaissances bancales et alors c'est là que l'administration a dÝ trouver un moyen de permettre aux Êtudiants de rattraper leur note pour Êviter

rop d'Êchecs. Des tutorats en guise de rattrapage ont ÊtÊ mis en place. Ouvert à seulement quelques Êlus sur des critères vagues, ces semi-rattrapages sont composÊs de cours de rattrapages en plus de l'examen. D'après les retours, ces tutorats ou rattrapages n'ont pas ÊtÊ très difficiles avec une courte prÊsentation sur diaporama en anglais pour rattraper ses notes ou des examens simplistes dans d'autres. Ces tutorats faisaient plus penser à du bricolage pour faire passer les Êtudiants qu'à un contrôle sÊrieux des connaissances digne d'une Êcole d'ingÊnieur. Le 18 Juin 2012, le conseil d'administration après analyse de l'annÊe convient de l'Êchec du contrôle continu et revient à l'ancien système en adoptant un nouveau règlement des Êtudes.

Nouvelle annĂŠe, nouveau contrĂ´le de connaissance

Des nos jours donc, on retrouve nos deux sessions d'Êvaluations ce qui ravi les Êtudiants et apporte une clartÊ dans le contrôle des connaissances. Sachez qu'en cas d'absence non justifiÊ à la première session, la deuxième session n'est pas accessible. Si elle est justifiÊe, vous avez accès à la seconde session et si vous Êchouez lors de la seconde session, c'est le jury qui dÊcide de la suite du dossier sans plus de prÊcision dans le règlement des Êtudes. Si la moyenne d'une unitÊ d'environnement est infÊrieur à 10 vous passez en seconde session juste pour les matières infÊrieures à 10. En cas de seconde session moins bonne que la première, la note de la seconde session Êcrase quand même celle de la première session (note personnel : bravo à celui qui arrive à avoir

ingÊniUneeur notdanse deun dÊl0 aà i de20troiests semaiattribnesuÊeet communiquÊe à l’Êlève-

Extrait du règlement des Êtudes 2012-2013 (Partie 13)




« Chaque semestre donne lieu à deux sessions de jury »

Extrait du règlement des études 2012-2013 (Partie 14 - A)

moins au rattrapage). Seuls les notes écrits sont écrasés par la seconde session, les notes de devoir maison, travaux pratiques ou micro-projets sont conservés. Enfin, le responsable de la matière est maître en ce qui concerne le contenu et la durée de l'examen.

Conclusion

tents, il n'y a aucune raison que le jury vous empêche de passer mais cette année si vous avez un jour sans, vous aurez droit à une seconde chance.

Peu importe le contrôle des connaissances, si vous êtes sérieux et compé

Par Julien Dervaux

Invita on au Gala de l’ENSIM 2013 L'ENSIM est fière de présenter, ce+e année encore, son tradi*onnel Gala. Il aura lieu le samedi 2 février 2013 de 19h à 3h à la salle des fêtes de Mulsanne (Edit Piaf). Ce+e soirée a pour but de clôturer la cérémonie de remise des diplômes aux « quatrième année » (4A) et de rassembler l'ensemble des étudiants, personnels de l'ENSIM et de l'université autour d'un chaleureux repas.

Un service de navettes sera mis en place entre l'ENSIM et la salle des fêtes. Les horaires de ces navettes seront 18h30 et 19h 30 à l’aller et 2h et 3h au retour. Les réservations sont d'ores et déjà possibles en nous contactant via notre adresse e-mail : « ensimgala@gmail.com ». Le tarif est de 17 € pour les personnes ayant effectué une réservation et 25 € pour les personnes souhaitant acheter leur ticket sur place. Ne tardez donc pas à réserver si vous souhaitez vous joindre à nous pour cet événement unique. Des permanences seront organisées au sein de l'école jusqu’au 21 janvier, il sera possible de régler par chèque ou en espèces. Pour ceux qui ne pourraient pas venir à ces permanences, il faudra envoyer un chèque à l'ordre du GALA DE L'ENSIM à l'adresse suivante : Association Gala de l'ENSIM Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs du Mans Rue Aristote 72085 LE MANS CEDEX 09 Pour chaque réservation, merci de nous communiquer le nombre de personnes, leurs noms et un moyen de contact.

Les ventes de tickets seront clôturées le 21 janvier 2013. Passé cette date, il faudra payer le plein tarif.

L'équipe du Gala de l'ENSIM vous souhaite une bonne année.

Si vous avez la moindre question, nous restons à votre disposition, n’hésitez pas à nous contacter via l'adresse de l'association :

Par David Drissi

« ensimgala@gmail.com »


# #$


Retour du WEI

7

WEI SO SERIOUS 2012 Mardi 11 septembre, un rassemblement insolite d’Êtudiants a pris place aux portes de l’Ensim sous le crachin matinal manceau. Les quelques badauds prÊsents ont tous ÊtÊs ÊtonnÊs par cette foule hÊtÊroclite qui partait en ‌‌ Week-end ?!? ventre-qui-glisse, le manger de petit lu, un blind-test et bien d’autre, les Êquipes rivalisent d’ingÊniositÊ pour gagner les points de style. (Q ¿Q GœDSUqV PLGL on apprend à se connaÎtre autour d’un repas prÊparÊ par le BDE puis autour d’un verre, ou deux, ou trois‌. C’est dans cette atmosphère dÊtendue que les première annÊes commencent a trouver leurs parrains. On fait Une seconde avant impact ! des rencontres, on danse et ‌.. on va se coucher. Le C’est ainsi qu’après avoir immortacontre coup de la première journÊe se lisÊ les monstres de première annÊe, fait sentir, et peu on ÊtÊ les vaillants les irrÊductibles 2A, les troisièmes toujours debout après minuit. annÊes fantastiques, et quelques schtroumfs qui passaient par là, ce Jour 2 qui aurait pu être l’Êquipe de tournage d’  Asterix fête halloween au pays Après une (petite) nuit de sommeil des merveilles  monte dans le bus sous les tentes, un petit dÊjeuner direction Montmirail. salvateur et une matinÊe tranquille,

le Cluedo reprend de plus belle avec des ĂŠquipes reconstituĂŠes, fatiguĂŠes mais toujours partantes pour concourir. Au programme cette fois ci, foot, lancer d’œuf, baseball-poulet, Mario Kart sur bâche. Avant le repas certains sortent l’artillerie lourde et s’attaquent Ă coup de ketchup, pendant qu’un volley s’improvise dans un autre coin de la cour. La deuxième soirĂŠe commence, avec des Ensimiens bien GpFLGpVjHQSURÂżWHU On redemande les prĂŠnoms oubliĂŠs la veille, compare les dĂŠbuts de rhume respectifs et on tient pour la plupart plus longtemps que la première soirĂŠe. Jour 3 C‘est l’heure de partir ! Alors que tout OHPRQGHpPHUJHGLIÂżFLOHPHQWOH%'( est dĂŠjĂ  sur le pied de guerre. On aide Ă  ranger un peu, on plie bagage, et c’est une troupe sale et fatiguĂŠe mais des souvenirs plein la tĂŞte, qui rentre pour suivre les cours du jeudi après midi. Par ChloĂŠ Gradon

Jour 1 Dès le trajet, animÊ par des deuxièmes annÊes dÊvouÊs, prÊsentation et entrainement physique et mental sont de rigueur. Presque deux heures de pompes bisous et de quizz plus tard, les Ensimiens sont dÊposÊs pour ¿QLU j SLHG OHV GHUQLHUV FHQW PqWUHV jusqu’au gite. Les hostilitÊs sont alors lancÊes par une salve d’un cocktail dÊtonnant de mousse à raser et de farine. Les premières annÊes bien que pris par surprise, se dÊfendent vaillamment, même si l’absence d’arme de riposte leur est fatale. Après avoir mangÊ et installÊ les tentes, les activitÊs sur fond de Cluedo gÊant commencent. Le but : rasVHPEOHU XQ PD[LPXP GœLQGLFH D¿Q de rÊsoudre le meurtre de M. Le Roux cruellement assassinÊ dans les locaux de l’Ensim. En passant de nombreuses Êpreuves telles que le

Thomas, Louise et JĂŠrĂŠmie en plein travail pendant le WEI


JournĂŠe des anciens

Retour des anciens à l’ENSIM Comme chaque annÊe, la traditionnelle journÊe des anciens s’est dÊroulÊe. Ainsi, le 24 novembre les ensimiens, anciens et actuels, se sont retrouvÊs pour partager leurs expÊriences.

Expèriences et partage Juste après, 3 nouvelles interventions d’anciens ont eu lieus en parallèle dont une consacrÊe aux Êtudiants de la spÊcialitÊ informatique. Et, bien que les anciens Êtudiants d’informatique soit trop rÊcemment entrÊs dans le monde professionnel pour avoir un bon recul sur leur environnement, leur expÊrience fut tout de même instructive et riche. &œHVWGpMj¿QL

Adrien Pelat, responsable du lien avec les anciens

La journÊe a commencÊ par un petit-dÊjeuner offert par la K’Fet de 9h à 9h30. Du cafÊ Êtait disponible pour ceux qui n’Êtaient pas encore bien rÊveillÊs mais aussi des jus de fruits et des gâteaux pour bien dÊmarrer cette journÊe. Et c’est parti ! Adrien Pelat et Pascal Leroux ont ensuite pris la parole dans l’amphithÊâtre pour prÊsenter le dÊroulement de l’ÊvÊnement et nous donner quelques chiffres sur l’insertion des anciens dans le monde professionnel. En effet, une enquête a ÊtÊ rÊalisÊe et 319 anciens ont pu y rÊpondre soit une part signi¿FDWLYHGXUpVHDXGœDQFLHQV1RXV avons ainsi pu apprendre que 51 % des diplômes ont trouvÊ un emploi moins de 2 mois après l’obtention de leur titre ou que les ensimiens sont rÊpartis Êquitablement dans de nombreux secteurs d’activitÊ.

Après cette brève prÊsentation, à 10h, commençaient les premières sessions d’interventions d’anciens avec deux sessions de VAC en parallèle jusqu’à 12h. Ces sessions Êtaient l’occasion d’engager un Êchange entre les ensimiens dans une ambiance tout a fait amicale. Cela renvoyait clairement à ce qu’Adrien Pelat essayait de nous communiquer le matin même :  nous sommes des ensimiens, que l’on soit actuellement à l’Êcole ou non . Miam Miam Ces deux interventions terminÊes, nous nous sommes retrouvÊs en C05 pour partager un buffet froid tous ensemble. Au menu, un buffet froid nous Êtait proposÊ. Le repas fut suivi par une visio-confÊrence qui s’est dÊroulÊe en C03 pour dÊcouvrir des anciens travaillant maintenant au BrÊsil et en Argentine.

Pour clôturer cette journÊe, l’AG des anciens s’est dÊroulÊe, avec la prÊsence possible d’Êtudiants et d’anciens n’ayant pas participÊ j OD MRXUQpH (Q¿Q OH UHVWDXUDQW Vigo a accueilli les ensimiens pour un chaleureux repas Place de la RÊpublique. Pour cette excellente journÊe passÊe avec les anciens de l’Êcole, nous pouvons, en premier lieu, remercier Adrien Pelat, responsable du rÊseau des anciens et principal organisateur de la journÊe, mais aussi bon nombre d’Êtudiants qui ont aidÊ de près ou de loin au bon dÊroulement de cet ÊvÊnement. Par David Drissi

Le cercle des anciens Après vos Êtudes, pensez à garder le contact avec votre Êcole prÊfÊrÊ, quoi de mieux que de martyriser des VWDJLDLUHVGHOœ(16,0TXHOTXHVPRLV par an pour se dÊfouler et être un peu nostalgique. Plus sÊrieusement, c’est important de dÊvelopper un rÊseau, peu importe le domaine, pour se tenir au courant des offres d’emplois qui SHXYHQWWUDQVLWHUGDQVOHUpVHDX(16,0SDUH[HPSOH


9

Projet ENSIM

Hommage à Jean-Pierre Boileau Pour rendre un hommage supplÊmentaire à Jean-Pierre Boileau, professeur ÊmÊrite de l’ENSIM durant des annÊes et dÊcÊdÊ subitement en Septembre 2012, on consacre cette page aux diffÊrents tÊmoignagnes recueillies sur le livre GœRUPLVHQSODFHSDUOœXQLYHUVLWpHQFLWDQWTXHOTXHVSHWLWHVSKUDVHVTXLVHVXI¿VHQWjHOOHVVHXOHV KWWSMSERLOHDXXQLY OHPDQVIU

 Soyez certain que nos pensÊes sont tournÊes vers lui en ce moment et que nous regrettons vraiment sa disparition.   Il Êtait bien plus qu’un enseignant à nos yeux !   je suis fIer de l’avoir eu en temps que professeur.  $OH[DQGUH),/,3(77,pWXGLDQW

{PpHQ 7RQ\+8521GLSO

9DQ+DR3+$1

 Il m’a beaucoup appris tant sur le plan professionnel que humai n. 

 Toujours à l’Êcoute et disponible pour ses Êlèves 

Kathleen Jarrot 3A - 2010-2013

Magali Bassenave (prom

ÂŤ Un artiste du circuit imprimĂŠ Âť

Lilian Gervais, 2009-2012

otion 2000)

J’adresse toutes mes condolÊances à ses proches. 

6RSKLH/H7DOOHF'LSORPpHHQ

ÂŤ un professeur remarquable Âť

Julie Yapaudjian A3 - 2010/2013

 Pour nous, tu Êtais un frère 

Roselyne

Il restera un personnage incontournable de l’ENSIM. 

&pOLQH%UDQFKXSURP R

ÂŤ Il se distinguait effectivement par sa gentil esse, sa curiositĂŠ et 5RODQG7(61,(5( 5HVSRQVDEOHDGPL QLVWUDWLI

ÂŤ Monsieur Boileau ĂŠtait un enseignant exceptionnel. Âť

sa culture. Âť

GHOÂś(QVLP 

+XJR3DULV3URPRWLRQ

ÂŤ Nous lui souhaitons de reposer en paix. Âť

'pERUDK1RYDNHW'LPLWUL%LQHWSURPRWLRQ

3DUFRXUVjOœ(16,0 PrÊsent depuis la crÊation de l’Êcole en 1995, il occupa les postes d’enseignants en Êlectronique, automatique, traitement du signal, mathÊmatiques et physique notamment. ,OHXWpJDOHPHQWODUHVSRQVDELOLWpGHODGLUHFWLRQGHVpWXGHVGHjSXLVGHj (Q¿QLOWUDYDLOODHQWDQWTXœDGPLQLVWUDWHXUGHOœ(16,0GHjHQD\DQWWRXMRXUVODYRORQWpGHIDLUHJUDQGLUOœ(16,0TXœLO a vu naÎtre et qu’il a acoompagnÊ depuis le dÊbut.


Horoscope BĂŠliers

Lion

7UDYDLO9RXVJDUGH]ODPDLWULVHGHODVLWXDWLRQPDOJUpVOHVSUHVVLRQVGHOD¿QGH l’annÊe. Attention au surmenage ! Amour : Courage ! .. 6DQWp$WWHQWLRQDX[REMHWVFRQWRQGDQWV

7UDYDLO  4XH GH PDODGUHVVHV  )DLWHV attentions ou vous mettez les pieds sous Sagittaire SHLQHGH¿QLODWrWHGDQVOHPXU Amour : Mot d’ordre : sincÊritÊ. Allez audelà des apparences, vous serez surpris. 6DQWp   (YLWH] DXWDQW TXH SRVVLEOH OD viande rouge durant la première semaine de janvier

Taureau

7UDYDLO8QSHXGHWHQXHTXHGLDEOH3UHnez gardes a ne pas trop vous relâcher pendant les vacances, ou la rentrÊe sera GLI¿FLOH 1%  YRV FROOqJXHV QH VRQW SDV des punching-balls. Amour : L’alignement des planètes jouent en votre faveur, vous ne passerez pas la ¿QGXPRQGHWRXWVHXO 6DQWp3UREOqPHVGHGRV

Vierge

7UDYDLO8QLPSUpYXULVTXHGHERXOHYHUVHU vos plans, pas de panique ! $PRXU1HYRXVFRXSH]SDVGHVDXWUHV Attention tout de fois rester concentrÊ. 6DQWp/HPRLVGHGpFHPEUHQœHVWSDVXQ sprint, c’est un marathon. Pensez a vous hydrater !

GĂŠmeau

7UDYDLO'pFHPEUHYRXVVRXULW(QMDQvier, ne prenez pas de grandes dÊcisions le jeudi Amour : Vous avez envie de vous occuper des autres et ils vous le rendent bien ! 6DQWp  $ TXDQG UHPRQWH YRWUH GHUQLHU rendez vous chez le dentiste ? 7UDYDLO1HYRXVODLVVH]SDVPDUFKHUVXU Verseau OHVSLHGVHW¿H]YRXVDYRWUHLQVWLQFW6RXvenez vous seulement que tout le monde n’est pas dans votre tête. $PRXU   1œDEXVH] SDV GH OœDOFRRO HQ famille, vous pourriez faire des erreurs regrettables 6DQWp4XHOTXHVFRXSXUHV

Balance

7UDYDLO  9RXV WURXYH] HQ¿Q  OœpTXLOLEUH entre crÊativitÊ et esprit pratique ! Deuxième semaine de dÊcembre : surveillez votre porte monnaie. Amour : CÊlibataires ou en couple, prenez GX WHPSV SRXU YRXV  1H ODLVVH] SDV OHV fêtes avoir raison de votre espace personnel ! 6DQWp(QMDQYLHU*RXWWHDXQH]

Cancer

7UDYDLO9RXVDLPHULH]ELHQYRXVIDLUHHQtendre ! Veillez cependant à ne pas casser les oreilles de tout le monde. Amour : Les fêtes seront propices à de nouvelles rencontres, vous redÊcouvrirez peut être quelqu’un que vous croyiez connaitre 6DQWp'HVSUREOqPHVLQWHVWLQDX[SHUVLVWDQWVYRXVHPSrFKHQWGHSUR¿WHUVHUHLQHment de vos vacances.

Scorpion 7UDYDLO1HVR\H]SDVVLGpVDJUpDEOHDYHF vos collègues ! Même si vos critiques ont VRXYHQWMXVWL¿pHVXUYHLOOH]YRVPDQLqUHV Amour : En ces dÊbuts d’hiver vos airs mystÊrieux ne laissent pas de glace. Attention a ne pas trop en faire tout de même. 6DQWp6HPp¿HUGHVFKDPSLJQRQV

7UDYDLO 6L MDQYLHU VH SDVVH VDQV HQcombre dÊcembre est une autre paire de PDQFKH6R\H]SDWLHQW $PRXU  9RXV YRXV RXYUH] HQ¿Q VXU GHV problèmes qui vous pèsent. Le soulagement ne doit pas vous faire oublier que vous aussi, vous avez des oreilles. 6DQWp$WWHQWLRQDXYHUJODV

Poisson

7UDYDLO  1œKpVLWH] SDV j YRXV UpSpWHU  Des petits problèmes de communication pourraient se mettre en travers de vos SURMHWV$PRXU3HWLWEOXHVGH1RsO"1H vous inquiÊtez pas on pense à vous ! Venus vous fera de petits clins d’œil, saurez vous voir les signes ? 6DQWp  /pJqUH IDWLJXH FKDQJH] YRWUH matelas.


Culture

11

Morceau de culture Le Capital 6RUWLH HQ VDOOH OH  1RYHPEUHDYHF *DG (OPDOHK ¿OP GH Costa Grava. $SUqV Š /D 5DÀH ª Gad Elmaleh signe ici XQ¿OPVXUOœpFRQRPLH mondialisÊe que l’on connait aujourd’hui. Grand comique avec son dernier spectacle  Papa est en haut , ce rôle montre bien le talent de ce comÊdien aux multiples facettes. Film s’inspirant grandement des faits actuels dans l’Êconomie mondiale, on a ici un changement de rôle qui pro-

Une place à prendre 7RXW QRXYHDX OLYUH GH - . 5RZling. Après le succès de la saga +DUU\ 3RWWHU 5RZOLQJ VH ODQFH dans une autre aventure.

haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulÊs, qui vont Êclater au grand jour et, à l’occasion d’une Êlection municipale en apparence Petite mise en bouche : anodine, faire basculer Bienvenue à Pagford, petite bour- Pagford dans la tragÊdie. gade anglaise paisible et char- Attendue de tous, J.K. mante : ses maisons cossues, Rowling revient là oÚ on son ancienne abbaye, sa place de ne l’attendait pas et signe, marchÊ pittoresque‌ et son lourd avec ce premier roman fardeau de secrets. Car derrière destinÊ à un public adulte, cette façade idyllique, Pagford est une fresque fÊroce et auen proie aux tourmentes les plus dacieuse, teintÊe d’humour YLROHQWHV HW OHV FRQÀLWV IRQW UDJH noir et mettant en scène sur tous les fronts, à la faveur les grandes questions de de la mort soudaine de son plus notre temps. Enjeux de Êminent notable. Entre nantis et taille cet Êcrivaine qui a vu pauvres, enfants et parents, maris son sorcier être le roman et femmes, ce sont des annÊes le plus populaire du ces 20 de rancunes, de rancœurs, de dernières annÊe.

Par $QWRLQH6WHUQEHUJHU

¿WH SDUIDLWHPHQW DX FRPLTXH SUpfÊrÊ des Français. L’histoire montre l’irrÊsistible ascension d’un valet de banque dans le monde fÊroce du Capital. Marc 7RXUQHXLO *DG (OPDOHK  GHYLHQW le nouveau prÊsident de PhÊnix, la plus grande banque europÊenne. Avide, obsÊdÊ sexuel, menteur, tricheur, cynique : pour arriver au sommet, il lui a fallu passer par la mise à mort de son prÊdÊcesseur Jacques de Marmande, la mise au placard de l’ancien rÊgime, la mise à l’Êcart de l’actionnaire hisWRULTXH5LFKDUGGHOD6X]H0DLV dans ce monde oÚ la soif d’argent et de pouvoir sont les maÎtres du jeu, Marc a peut-être trouvÊ ses maÎtres : un fonds de pension amÊricain.


Miscellanées

Agenda

Rébus

Jeudi 20 Décembre : Repas de Noël Samedi 2 Février : Gala de l’ENSIM

Blagounette Comment fait-on pour faire rentrer 100 poussins dans 99 cases ?

Cuisine étudiante 0XIÀQjODEDQDQH (pour 4 personnes, 25 min)

Ingrédients : ͻ ͻ ͻ ͻ ͻ ͻ ͻ ͻ

3 à 4 bananes bien mures 50 g de beurre + 10 g pour les moules 150 g de sucre 2 oeufs 1 cuillère à café de sucre vanillé 1 sachet de levure 200 g de farine 1 pincée de sel

WƌĠƉĂƌĂƟŽŶ͗ 1. 2. 3.

4.

5.

WƌĠĐŚĂƵīĞƌůĞĨŽƵƌăƚŚĞƌŵŽƐƚĂƚϳ͘ DĠůĂŶŐĞƌůĞƐŽĞƵĨƐĞƚůĞƐƵĐƌĞĞƚďĂƩƌĞũƵƐƋƵ͛ăĐĞƋƵĞ ůĞŵĠůĂŶŐĞďůĂŶĐŚŝƐƐĞ͘ũŽƵƚĞƌůĞďĞƵƌƌĞĨŽŶĚƵ͘ Dans un autre saladier mélanger la farine, la levure, le ƐĞůĞƚůĞƐƵĐƌĞǀĂŶŝůůĠƉƵŝƐĂũŽƵƚĞƌĂƵŵĠůĂŶŐĞŽĞƵĨͲ sucre. Couper les bananes en morceaux, les écraser légèreͲ ŵĞŶƚĂǀĞĐƵŶĞĨŽƵƌĐŚĞƩĞƉƵŝƐůĞƐĂũŽƵƚĞƌĂƵŵĠůĂŶŐĞ͘ sŽƵƐƉŽƵǀĞnjĂƵƐƐŝĂũŽƵƚĞƌĚĞƐƉĠƉŝƚĞƐĚĞĐŚŽĐŽůĂƚ͘ &ĂŝƌĞĐƵŝƌĞĚĂŶƐĚĞƐƉĞƟƚƐŵŽƵůĞƐďĞƵƌƌĠƐĞƚĨĂƌŝŶĠƐ ƉĞŶĚĂŶƚϮϱăϯϬŵŝŶƵƚĞƐ͘ƩĞŶƟŽŶůĞƚĞŵƉƐĚĞĐƵŝƐƐŽŶ ǀĂƌŝĞƐƵŝǀĂŶƚůĂƚĂŝůůĞĚĞǀŽƐŵƵĸŶƐ͘WŽƵƌƐĂǀŽŝƌƐ͛ŝůƐ ƐŽŶƚĐƵŝƚƐ͗ƉŝƋƵĞnjƵŶĐƵƌĞĚĞŶƚĚĞĚĂŶƐ͕ŝůĚŽŝƚƌĞƐƐŽƌƟƌ ƉƌŽƉƌĞ͘>ĞĚĞƐƐƵƐĚƵŵƵĸŶĚŽŝƚĞƚƌĞĚŽƌĠŵĂŝƐŶĞĚŽŝƚ pas brunir.

Tous les journaux de Lensimien sont disponibles au format numérique à cette adresse : issuu.com/lensimien

Numero 7  

Numéro 7 de l'Ensimien

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you