Issuu on Google+

Créat io n & éxécutio n

PHOTO WEB PRESS DESIGN


Asadec

Association de Soins à Domicile de l’Est-Centre

CLEG CENTRE LITTORAL ENVIRONNEMENT GUYANE

CERM

EURL

I/O Custom IPHONE - PS3 - WII

2

TM

O B S E RVATO I R E T E R R I TO R I A L DES TRANSPORTS DE MARTINIQUE

SERVICE

MADININA

SERVICE A LA PERSONNE

INTERSCOT-SAR

M A RT I N I Q U E

PE IN T U R E

† D É CO R AT IO N † R AV A L E M E N T


Kaloes 16 Pages


2

veRS Où Se déPLaCe t-On ? quelle mobilité à l’échelle commuNale ? En 2009, tout comme en 2008, 44% des actifs martiniquais travaillent dans leur commune de résidence, alors que le reste de la population, soit 56%, se déplace dans une autre commune pour se rendre à son travail.

La LettRe de L’O2tM M O B I L I T é

T R A N S P O R T

D é P L A C E M E N T S Numero 01 • Mai 2013

Des réseaux De traNsport qui se façoNNeNt ChiffReS clés • 44% des martiniquais travaillent dans leur

commune de résidence

• Le coût du Transport de Personnes à Mobilité

Réduite est de 1,74€ par kilomètre

• 18% des victimes d’accidents sont des piétons

• 71,3% des ménages martiniquais possèdent une voiture

A g e N C e

Avec son tout nouveau logo qui lui confère sa propre identité visuelle, l’Observatoire Territorial des Transport de Martinique fait peau neuve et publie le numéro 1 de la Lettre de L’O2TM. Cette nouvelle série s’inscrit dans la continuité des numéros 2, 15 et 17 de l’Observatoire de l’ADUAM, et présente des indicateurs semblables à ceux qui étaient proposés, seule la forme change. Avec le recul permettant d’apporter des éléments de comparaison avec les années précédentes, vous constaterez que les transports en Martinique sont en pleine évolution et que des efforts sont faits pour rendre les réseaux plus performants et donc plus attractifs.

D ’ U r B A N I S M e

e T

Deux projets majeurs sont en cours, permettant de cerner l’ensemble de la problématique transport :

On note cependant une réelle disparité entre les différentes communes du territoire. Par exemple, seules 6 communes sur les 34 conservent plus de 50% de leurs actifs sur leur territoire. On retrouve les mêmes groupements de communes qu’en 2008 : celles où l’offre d’emploi s’équilibre avec la demande, les communes dites « dortoirs », où l’activité économique ne permet d’employer qu’une faible partie de la population et enfin des communes qui possèdent suffisamment d’emplois pour faire travailler la majeure partie de leurs résidents, et qui sont aussi un pôle d’attraction pour les communes voisines.

L’évolution la plus importante concernant la commune de Macouba, qui passe de 66% en 2008 à 50% en 2009, soit 16% de moins. C’est aussi le cas des Anses d’Arlet, qui ne conserve plus que 37% de ses résidents, contre 41% en 2008. Ceci est synonyme d’une mobilité accrue, car ces personnes doivent se déplacer en dehors de leurs communes pour aller travailler. Il est toutefois utile de rappeler que dans les communes ayant une faible population (moins de 2000 habitant pour le Prêcheur et Macouba), quelques emplois supplémentaires suffisent à faire évoluer les chiffres de manière significative.

ChiffReS clés 53% des actifs de

l’Agglomération Centre, 41%

des actifs de l’Espace Sud et

34% des actifs des Communes du Nord travaillent dans leur commune de résidence. *Si les chiffres semblent très différents de ceux de l’Observatoire n°17, c’est que les données utilisées dans celui-ci n’étaient pas correctes. En réalité, les chiffres 2008 et 2009 sont quasiment identiques.

Les migrations domicile étude en 2012 • ADUAM 2012

Si les chiffres restent globalement les même entre 2008 et 2009, on remarque des évolutions à l’échelle communale. Ainsi certaines parviennent à garder un plus grand nombre d’actif sur leur territoire, c’est par exemple le cas du Prêcheur, qui en conservait 55% en 2008, et en emploie 64.3% en 2009, soit une hausse de près de 10%. Ceci aurait été impulsé par une vague d’emplois jeunes initiée par la Mairie. D’autres en revanche, voient le nombre de résidents travaillant dans leur commune diminuer.

l’étude sur les Transports de Marchandises nous permettra de mieux comprendre et gérer cette problématique encore trop méconnue. L’Enquête Ménages Déplacement nous apportera un grand nombre d’informations actualisées et pertinentes sur les déplacements de personnes en Martinique. Tous deux initiés dans le cadre de la Réforme des Transports de 2011, ils fourniront de nouvelles données à l’O2TM et des informations essentielles pour le développement et l’amélioration du réseau de transports sur le territoire martiniquais.

D ’ A M é N A g e M e N T S

D e

M A r T I N I q U e

Agence d’Urbanisme et d’Aménagements de Martinique

Brochure 16 pages O2TM - ADUAM

Campagne Tourisme Dodo


JCE Plaquette A5


Amigo PLV 2013

o n al ! t e e él p v p è a R ’ t S e z

fun & fruity life ! P O U R V O T R E S A N T É , P R AT I Q U E Z U N E A C T I V I T É P H Y S I Q U E R É G U L I È R E . M A N G E R B O U G E R . F R


Magazine Interface - 68 pages


1 rencontre ère

“Nouvelles échelles, Nouvelles démarches“

Actes ŢVendredi 16 mars 2012

(-3$12".3ȃ2 1

M A RT I N I Q U E

InterScot Sar Actes - 84 pages

Decembre 2011

Magazine Martinique Authentique - 84 pages


EMC2 I

N

F

O

R

M

A T

I

Q

U

E

Jean Partiri D ire ct eu r

Claude Demaison

PRÉSIDENTE 55 76 79 Té l : 06 96 nc e c2 .co m Fo rt- de -F ra em c2 @ em vil le 97 20 0 la 6, ru e de

Carte de Visite Emc2

Tél.: 0696 55 55 55 Fax : 0596 55 55 26 41 Lot Calinje - Route du Tige - 97300 - CAYENNE

Carte de Visite CLEG

CENTRE LITTORAL ENVIRONNEMENT GUYANE - (CLEG) Capital 700 000 € - 8, lot Calambourg - 97300 - CAYENNE - Tél :. 0596 65 53 85 Fax : 0596 65 53 48

Carte de Correspondance CLEG

Presse Emc2 + Logo


Kakémono DANAO


Presse Tourisme AVS


Affiche SOS Femmes


Presse Hotel Batelière


Un lieu de caractère

A place of character

L’élégance & le raffinement

Elegance & refinement

Vue sur la mer, les pieds dans l’eau ou noyées dans la végétation tropicale, l’harmonie est à l’ordre du jour…

With a view of the sea, on the water or ensconced in the tropical vegetation, harmony is everywhere.

Des services sur mesure pour vos loisirs ou les affaires :

Custom services for leisure or business :

Ancienne demeure familiale à l’architecture coloniale, l’hôtel Bakoua a conservé de ses origines une atmosphère authentique et accueillante.

Le confort de ses 132 chambres et suites ne manque pas de charme. Ocre, sable, miel corail, tels sont les tons chauds et ambrés de ces bois précieux décorés qui leur donnent une âme particulière.

Piscine d’eau douce, boutique de fleurs, wifi gratuit dans toutes les chambres, salle de réunion et bien entendu nos restaurants et bar pour vous permettre de découvrir les plats, rhum, cocktails et saveurs créoles.

A former family home with its colonial architecture, the Bakoua Hotel has preserved its original authentic and warmly welcoming atmosphere.

The comfortable 132 rooms and suites are full of charm. Ocher, sand, honey, coral, these are the warm and amber colors of these decorated woods that gives them their specific soul.

Fresh water overflow swimming pool, exotic flower shop, free wifi all over the hotel, meeting room and of courses restaurants and bar to discover Creole dishes, rums, cocktails and savours.

Hôtel Bakoua Martinique Membre de la collection MGallery • Pointe du Bout - 97 229 Trois-Ilets - Martinique Tél. : + 596 596 66 02 02 - Fax : + 596 596 66 04 03 • www.mgallery.com

Presse Hotel Bakoua

Leaflet Activia - Danone


Affiche Village de L’ESS


Affiche Interface

Affiche Kreola Salsa

Rapport d’activités Cress

Affiche Two Too


Carte de VĹ“ux Interface

Invitation Interface


Site Internet CERM


Plaquette Info Center Pro


Charte Graphique + Plaquette ATW

Calendrier RTA


Plaquette Two Too

Logo Martinique Authentique


E AUTRE FAÇON N U IR R V U O C É D Z E N E V IE !

OM DE CONCEVOIR L’ÉCON 6 NOVEMBRE 2010 De 9 h à 13 h Village de la prévention Esplanade des Arawaks

Schoelcher

w w w. l e m o i s - e s s. o rg

27 NOVEMBRE 2010 De 9 h à 13 h Village de l’ESS Place de la Mairie

Sainte-Luce

19 NOVEMBRE 2010 De 9 h à 13 h Village de l’ESS Fond d’or

Marigot

2 DÉCEMBRE 2010 De 9 h à 16 h Village de l’ESS

Forum : les coopératives, une alternative à la crise. Hôtel de Région

Fort-de-France

En Novembre, PARTICIPEZ au mois de l’économie sociale et solidaire, FAITES VOTRE PROGRAMME sur www.lemois-ess.org

Presse Cress

DOSSIER DE PRESENTATION

Dossier Présentation Cress


Press V.I.P

Leaflet V.I.P


Atlas des Paysages

Programme Atlas des Paysages


Pharmapack Fonrose Kit de mesure A5:Pharmapack Fonrose

Presse Pharmacie Fonrose

Affiche Pharmacie Fonrose

Tensiometre A5

27/10/08

11:06

Page 1


Presse TITI BWA

Flyer Friday Night

Flyer Vahine


Flyer ChantĂŠ Nwel


MARTINIQUE

NORD

CARAÏBE

Logo CATAGOA

Pochette CD Lyndsay


PHOTOS


PHOTOS


Book emphase