Page 1


“ Comment relier un hongrois, cameraman aveugle sur un tournage en Bolivie?

Une jeune chinoise qui débarque à Buenos Aires?

Une réalisatrice paraguayenne résidente suisse aux chevets de sa mère à Asunción?

Un jeune chilien hôte d’une séduisante scandinave à Santiago?...

... Tous ces personnages sont mus et émus par des amours cernées de barrières. Rencontrez-les lors du Week-end du cinéma sud-américain, un événement où les regards des Amériques se croisent avec le Monde…”


WEEK-END DU CINÉMA SUD-AMÉRICAIN Du 2 au 4 juin 2017 Paris Cinéma LA CLEF 34 rue Daubenton Paris 5e

4 pays - 4 films ! WEEK-END DU CINÉMA SUD-AMÉRICAIN 2017 1ère édition Du 2 au 4 juin Paris

Cinéma LA CLEF 34 rue Daubenton Paris 5e 4 pays - 4 films ! Argentine Bolivie Chili Paraguay

2 réalisateurs invités

El futuro perfecto un film de Nehle Wolatz Gabor un film de Sebastián Alfies Las cosas como son un film de Fernando Lavanderos El tiempo nublado un film d’Arami Ullón

Argentine Bolivie Chili Paraguay 2 réalisateurs invités El futuro perfecto un film de Nehle Wolatz Gabor un film de Sebastián Alfies Las cosas como son un film de Fernando Lavanderos El tiempo nublado un film d’Arami Ullón


Ce Week-end cinéma, organisé par El Perro que Ladra * dans le cadre de la Semaine de l’Amérique Latine et des Caraïbes, met à l’honneur le cinéma de 4 pays sud-américains n’ayant pas de festival de cinéma annuel à Paris: l’Argentine, la Bolivie, le Chili et le Paraguay. Un long-métrage par pays - fiction ou documentaire- sera projeté : des films récents - produits entre 2012 et 2016 inédits à Paris; témoignant de l’Amérique Latine d’aujourd’hui avec des personnages loin des stéréotypes et d’un folklore désormais dépassé. Le Week-end du cinéma sud-américain interroge les liens entre l’Amérique latine et l’étranger : ce sont des migrants et voyageurs qui arrivent dans ces Amériques, symbole de belle aventure, où ils se trouveront pourtant désorientés par leur manque de repères ; ce sont aussi des sud-américains en quête de racines et d’identité, partagés entre leur origine et leurs projets de vie, ailleurs, vers un monde globalisé. Pour chacun il est question d’exil, d’amour et de distance.

El Perro que Ladra - Le Chien qui Aboie est une association dédiée à la promotion et diffusion du cinéma d’Amérique Latine en Europe. L’association est née à Paris en 2009; une association jumelle à Barcelone est établie depuis 2012.

www.lechienquiaboie.fr

Le chien qui aboie

L’Argentine,, l’une des locomotives du cinéma de la région, omniprésente dans les festivals du monde entier, voit une poignée de grands films sortis directement en salles en France tous les ans. Toutefois, la richesse de son cinéma, notamment du Nouveau Cinéma Argentin, reste encore à explorer. Le Chili également, avec un cinéma toujours aussi vigoureux, ne cesse de nous surprendre par sa richesse et la croissance fulgurante de sa production, animée par un éventail de cinéastes qui composent le Novíssimo Cine Chileno. Plus méconnues, les cinématographies de La Bolivie et du Paraguay, deux pays aux histoires si particulières et qui ont su se démarquer de leurs voisins: les géants brésilien et argentin. Le Week-end mettra en lumière deux pépites de ces cinématographies qui se réveillent et bouillonnent avec notamment des femmes qui font bouger les lignes du cinéma paraguayen.

VIVA le cinéma sud-américain ! VIVA les nouveaux regards !


Le Chilli à l´honneur

Programme

Vendredi 02 juin à 20h30 * Soirée d´ouverture *

LAS COSAS COMO SON / LES CHOSES EN FACE un film de Fernando Lavanderos

Chili /2012 / 90´ - Fiction / VOSTFR

Jeronimo est un jeune homme solitaire et asocial qui loue des chambres à des étrangers et qui aime s’immiscer dans leurs affaires. L’arrivée de Sanna va bouleverser sa vie : il commence à se rapprocher de la fille, jusqu’à ce qu’il découvre qu’elle cache quelque chose dans sa maison… Mar del Plata IFF 2012 - Meilleur film latino-américain Viña del Mar IFF 2012 - Prix Spécial du Jury Karlovy Vary IFF 2012 - Prix Independent Camera

“Comme dans Y las vacas vuelan (Et les vaches volent, 2004), Fernando Lavanderos cherche à dresser à travers Las cosas como son (Les choses en face), sans transcendance, un portrait de certains aspects du Chili -ou du chilien- d’aujourd’hui. Dans le film précédent il était question d’un danois qui débarquait au Chili en quête de ces traits distinctifs à l’aide du procédé de métacinéma; cette fois-ci, dans Las cosas como son il s’agit d’une norvégienne confrontée à un chilien amorphe qui se révèlera être un peu plus qu’un hôte antipathique. Dans les deux films, Lavanderos dépeint cette attitude du chilien face à l’étranger, une première résistance culturelle qui laisse place -toujours avec humour et subtilité- à certaines failles et blessures, marque de fabrique de ses films, raison pour laquelle aussi on finit par s’attacher. C’est de ce paradoxe identitaire que sont empreints ses personnages.” (Extrait CineChile)

*

La projection sera accompagnée d’un concert de LOBO - musique électro-acoustique sud-américaine et de dégustation de Pisco Sour et vin chilien avec Flavio Gonzales - spécialiste en spiritueux et œnologie du Cône Sud.


L´Argentine à l´honneur

Programme

Samedi 03 juin à 20h30

EL FUTURO PERFECTO / UN FUTUR PARFAIT un film de Nele Wohlatz Argentine /2016 / 65´ - Docu-fiction / VOSTFR

Xiaobin arrive en Argentine à l’âge de 17 ans et ne parle pas un mot d’espagnol. En quelques jours, elle se fait rebaptiser «Beatriz» et trouve un premier travail dans une épicerie chinoise. Sa famille vit dans l’univers parallèle de leur laverie automatique, bien éloigné des mœurs argentines. Xiaobin met secrètement de l’argent de côté et s’inscrit dans une école de langues pour essayer de communiquer… 69e Locarno IFF ·

Swatch First Feature Award · Rotterdam IFF ·

30e Mar del Plata IFF · Guadalajara IFF

Note de la réalisatrice Nele Wohlatz ↦ “Les manuels de langue nous enseignent des phrases telles : « Le chien est gris. Le chat est blanc » ou « Maria répond aux clients par téléphone et vend des billets d’avion. Elle est agent de voyage ». Nous ne sommes pas les auteurs de ces phrases qui bien souvent ne parviennent pas à exprimer ce dont on a besoin. Ce sont les répliques d’un rôle que nous n’avons pas endossé, dans lequel nous sommes mal à l’aise. Pour nous débrouiller dans une langue étrangère, nous devons « jouer ». Un acteur peut avoir besoin de semaines, voire de mois avant de s’approprier son nouveau texte, encore plus pour un immigré qui doit se convaincre du nouveau rôle que lui impose sa nouvelle langue. J’ai vécu cela lorsque je suis partie d’Allemagne pour l’Argentine en 2009. Je pensais que je ne ferais jamais partie de ce tout qui forme la société, tout comme Xiaobin qui me dit un jour : « Quand j’attends à l’arrêt de bus, je veux ressembler à tout le monde. Quand j’aurai de l’argent, je me ferai opérer les yeux et les joues.”

*

La projection sera accompagnée d’un débat sur deux thèmes: le cinéma argentin avec l’intervention de Thomas messias, auteur du livre “Le nouveau cinéma argentin” et les migrations en Argentine.


La Bolivie à l´honneur

Programme

Dimanche 04 juin à 18h30

Projection en présence du réalisateur (sous réserve)

GABOR

un film de Sebastián Alfies Espagne - Bolivie /2013 / 69´ - Documentaire / VOSTFR

Gabor a quitté sa Hongrie natale il y a 20 ans et mène une vie d’aventurier cameraman, mais il perd la vue dans un accident de tournage en Amazonie. Dix ans plus tard, alors qu’il prépare un tournage documentaire en Bolivie, Sebas - réalisateur de films - tombe sur Gabor, aveugle mais toujours équipé de ses optiques de cinéma. Malaga IFF - Meilleur réalisateur & Prix du public, compétition documentaire DOCUMENTA Madrid - Meilleur documentaire espagnol & Prix Spécial du Jury

*

Une rencontre avec le réalisateur aura lieu à l’issue de la projection (sous réserve)


Le Paraguay à l´honneur

Soirée en partenariat avec l’Ambassade du Paraguay en France

Programme

Dimanche 04 juin à 20h30 Soirée de clôture

en présence de la réalisatrice

EL TIEMPO NUBLADO / TEMPS COUVERT

un film d’Arami Ullón Paraguay - Suisse /2014 / 95´ - Documentaire / VOSTFR

Avant qu’il ne soit trop tard, Arami doit retourner au Paraguay pour prendre une décision importante : devra-t-elle renoncer à sa vie en Europe pour s’occuper de sa mère atteinte d’une maladie dégénérative ? Cinélatino 27e rencontres de Toulouse Prix SIGNIS - Prix Lycéen Visions du Réel 2014 - Meilleur film section Regard Neuf

“Arami Ullón parle à la première personne de ses doutes, du sentiment de culpabilité vis-à-vis d’une mère qui se bat pour conserver sa lucidité. Rentrer au Paraguay au chevet de sa mère l’amène à repenser les liens qui les attachent. Il lui faut revenir sur l’enfance et le devenir des sentiments. L’exil est au coeur de ce questionnement : les raisons du départ, la durée de l’éloignement, la nécessité d’un retour, temporaire ou durable. El tiempo nublado est un film éminemment personnel sur un sujet universel que nous avons tous à affronter: que ferons-nous lorsque nos parents seront vieux et affaiblis ? Extrait eltiemponublado.com

*

Une rencontre avec la réalisatrice aura lieu à l’issue de la projection


Infos pratiques Contact

com@lechienquiaboie.fr

Cinéma La Clef 34 Rue Daubenton Paris 5e

Achat de places sur cinemalaclef.fr à partir du 16 mai 2017 Tarif: 6,50 euros Soirée d’ouverture: 8 euros

Programmation & Coordination Sébastien Coral Nina Cousset

Graphisme Camilo Pinilla labviringo@gmail.com

© Week-end du cinéma sud-américain est une marque déposée par El Perro que Ladra (2017)

Week-end du cinéma sudaméricain  

Catalogue du Week-end du cinéma sudaméricain 2017

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you