Page 1

Bienvenue au Collège HQE® Roland Vasseur du Bord’Haut de

Vigny

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

1


« Présentation du Collège HQE® de Vigny » Pose de la première Pierre en septembre 2004

La première rentrée scolaire en septembre 2005

GUIDE PRATIQUE POUR LES UTILISATEURS © ATRIUM.95 & STUDIO 4

2


Revue des 14 cibles de la démarche HQE®

à travers la réalisation du collège 600 de Vigny © ATRIUM.95 & STUDIO 4

3


Rappel des enjeux environnementaux liés au secteur du bâtiment Extraction des Matières Premières Transformation des matériaux (ciment, verre, plâtre, profilés divers, etc.)

Fabrication des produits (fenêtres, panneaux de béton, vitrages, etc.)

32% des émissions de gaz à effet de serre

Valorisation Recyclage

Mise en œuvre sur chantier

Démolition

Incinération ou mise en décharge

34 % des consommations d’ ’énergie nationales

33 MT de déchets/an (équivalent à la production des ménages)

Vie en œuvre des équipements (chauffage, ECS, éclairage, etc.)

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

4


Objectifs Environnementaux d’une prise en compte systématique

• Réduire les consommations d’énergie et les émissions

atmosphériques : Émissions de CO2, COV NM et Nox : le réchauffement planétaire

• Maîtriser les consommations de matières premières (fossiles) non renouvelables

• Maîtriser les effets sur la santé : qualité de l’air, de l’eau et confort

• Favoriser les transports propres (transport en commun, électrique, vélos,…)

• Favoriser le tri sélectif des déchets © ATRIUM.95 & STUDIO 4

5


Qualité Environnementale d’ ’un Bâtiment • Définition formelle *

« La qualité environnementale d’un bâtiment correspond aux caractéristiques du bâtiment et du reste de la parcelle de l’opération de construction ou d’adaptation du bâtiment qui lui confère l’aptitude à satisfaire les besoins de : - maîtrise des impacts sur l’environnement extérieur ; - création d’un environnement intérieur sain et confortable » •(*) Définition des cibles de la QE des bâtiments – version n°1 de 11/97

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

6


Existe-t-il un concept HQE® ? La démarche HQE® modifie-t-elle les comportements de l’architecte qui concoit le projet puis des utilisateurs qui l’utilisent ? La démarche HQE® sensibilise chaque citoyen sur le procédé et les choix des matériaux, sur les cibles « confort » et « santé » ; sur les choix de produits sains, non polluants et non dangereux pour l ’ homme et l’environnement. La démarche HQE® focalise notamment sur la qualité de l’air, de l’eau, de l’éclairage, des ambiances et du confort des occupants, l’aspect « santé » et sur la notion d’entretien et de maintenance. La démarche HQE® est « globale » et chaque citoyen est un acteur potentiel dont évidemment l’utilisateur qui participe pleinement au respect de son environnement urbain et rural. © ATRIUM.95 & STUDIO 4

7


Démarche HQE® et Développement Durable Ce n’ ’est pas une nouvelle démarche mais une approche globale pour maîtriser l’ ’impact d’ ’un bâtiment sur l’ ’environnement . Elle s’inscrit dans une stratégie de « Développement Durable » (Grenelle de l ’ environnement). Les notions d ’ adaptabilité et d ’ évolutivité sont très importantes dans la Démarche HQE® qui nécessite de prendre en compte la déconstruction et la reconstruction. Il faut donc penser et concevoir « autrement » les bâtiments ; le type de construction a son importance sur les aménagements intérieurs et sur la destination future du bâtiment. L’avantage de la filière sèche (acier / bois / verre / mixte acier-bois ou acier-béton / système poteau-poutre, béton préfabriqué) se concrétise notamment par moins de nuisances sur le chantier (sonores et pollution), par un gain de temps de réalisation et par une grande flexibilité d’aménagement intérieur. Il est nécessaire de penser « en coût global », en intégrant les phases liées à la maintenance, à l’entretien et à la déconstruction : importance du choix des matériaux et de leur localisation (type d’isolation et situation sous dalle, périphérique, sous rampants pour éviter ensuite les problèmes de dépose et d’incidence sur la santé des ouvriers (cƒ problèmes de l’amiante, du plomb, etc…). © ATRIUM.95 & STUDIO 4

8


La démarche HQE® adaptée au collège environnemental Vigny

La politique environnementale du Conseil général du Val d’Oise appliquée au collège de Vigny s’est orientée sur les travaux de conception et de réalisation suivants :

• 4 cibles de façon très approfondie • 3 cibles approfondies • Le reste (7 cibles) au niveau réglementaire

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

9


Suivi des 14 cibles à travers le projet du collège sur lesquelles un effort particulier fut réalisé : Très Approfondi : 01 = Relation Harmonieuse du collège de Vigny dans le site du Vexin Français ; 04 = Gestion de l’énergie ; 05 = Gestion de l’eau ; 07 = Gestion de l’entretien et de la maintenance ; Approfondi : 06 = Gestion des déchets d’activité ; 08 = Confort hygrothermique ; 10 = Confort visuel ; Autres : 02 = Choix des procédés et produits de construction ; 03 = Chantier à faibles nuisances ; 09 = Confort acoustique ; 11 = Confort olfactif ; 12 = Conditions sanitaires des espaces ; 13 = Qualité sanitaire de l’air ; 14 = Qualité sanitaire de l’eau. © ATRIUM.95 & STUDIO 4

10


Procédure de suivi Diagnostic environnemental Politique environnementale fixant des objectifs HQE® hiérarchisation des cibles et fixation de niveaux d’exigences viables Définition du rôle des intervenants sélection des partenaires : financeurs, concepteurs, entreprises

Définition de l’exigentiel environnemental par le Maître d’ouvrage

La boucle suivante est répétée à chaque phase de l’opération

phase suivante

Suggestions pour respecter les exigences

Elaboration du registre environnemental

évaluation et validation des suggestions modification des réponses et/ou adaptation des exigences

NON OUI

Caractérisation de la qualité environnementale obtenue

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

Contrôle de la mise en œuvre de l’exigentiel Evaluation du respect de l’exigentiel

11


Le Bord’Haut de Vigny au cœur du PNR du Vexin Français

VUE SUR L’ L’EMPRISE DU COLLEGE, DEPUIS CHAMP VOISIN, AVANT SA REALISATION

Vue initiale du terrain depuis le champ voisin

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

12


Agir durablement et localement : une réponse adéquate pour le collège HQE® de Vigny •Cible 01

–Insertion harmonieuse dans le périmètre du Parc Naturel Régional du Vexin Français, –Implantation bioclimatique des espaces : court protégée des vents dominants par l’aile en retour, –Aménagement favorisant les déplacements propres et l’accessibilité pour les véhicules scolaires.

•Cible 02

–Choix de revêtement de sol de type « linoleum » dans le restaurant et les salles, –Choix de peintures NF Environnement ou équivalent, –Choix du bois (brises-soleil, bâtis de porte, main courante,…) justifiant d’une exploitation durable.

•Cible 04

–Utilisation du gaz comme source d’approvisionnement énergétique, –Limitation des consommations : isolation performante, équipements peu consommateurs.

•Cible 05

–Limitation des surfaces imperméabilisées, –Aménagement paysager (puits, noues, drains, talweg) favorisant l’infiltration sur le site, –Réalisation de 10 Puits d’infiltration et talweg au nord, le long du parking professeur –Chaudière à condensation et robinets thermostatiques dans chaque salle de classe, –Éclairage naturel pour limiter le recours aux luminaires couplé à des détecteurs de présence dans

les circulations, les coursives et les sanitaires, –Recours aux « ENR » : Capteurs solaires 4m2 + chaudières murales gaz : Couverture de 48% des besoins en ECS. © ATRIUM.95 & STUDIO 4

13


Agir Durablement & Penser Localement Le collège s’inscrit dans ce site exceptionnel en privilégiant les dégagements et les espaces extérieurs. Ainsi, afin de préserver au maximum les plantations existantes et de créer avec les habitations voisines, une zone tampon arborée baptisée le « parc », les bâtiments à construire sont repoussés en fond de parcelle, en zone Nord. Le plan de masse en équerre délimite clairement les espaces extérieurs : cour, parc, plateau sportif, voie de desserte, cour de service… et minimise les linéaires de circulation. Le collège de Vigny est constitué de volumes fractionnés et de faible hauteur dont chacun correspond à un pôle d’enseignement ou à une activité particulière. Ils sont réunis par de longues couvertures en tuile de terre cuite. Respectant le gabarit des constructions environnantes, il reprend l’image de grandes fermes et des haras d’antan. Orientée plein Sud et protégée des vents dominants, la cour s’inscrit en partie centrale. Ouverte sur les espaces verts et les grands arbres conservés, elle ménage des espaces varies : zones de jeux, zones calmes, zones ensoleillées ou zones ombragées. De larges percées dans l’épaisseur du bâtiment libèrent des perspectives lointaines au Nord, sur la plaine vexinoise et les champs avoisinants. © ATRIUM.95 & STUDIO 4

14


Un chantier « propre » avec un délai de construction « réduit » (12 mois)

•Cible 02 Choix des procédés de construction (préfabrication)

•Cible 03 Tri sélectif des déchets de chantier © ATRIUM.95 & STUDIO 4

15


Cible 01 : relation harmonieuse, au cœur du Bord’Haut Vue aérienne de l’ ’insertion du collège dans le site Champs agricoles

La plaine vexinoise LE COLLEGE

Futur verger pédagogique

Parvis d entrée

Le Parc : Grands arbres conservés

Logements De fonction

Pavillons voisins

Mail d accès au collège

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

16


Cible 01 : relation harmonieuse avec le site CHAMPS VOISINS

EPS

LE PARC LA COUR

LE PARVIS

’HAUT

LE BORD

LA PLAINE VEXINOISE

LE MAIL

Protection des vents dominants, Protection des nuisances sonores, Préservation des espaces verts, Perspectives sur la plaine vexinoise.

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

17


Cible 02 : choix des procédés et produits de construction La préfabrication (panneaux de façades béton réalisés en usine + brise-soleil bois en atelier) a été privilégiée car elle permet de minimiser les nuisances sur le chantier, de mieux préserver le site et de gagner du temps de réalisation. Les façades sont traitées pour s ’ intégrer naturellement dans le tissu local : panneaux préfabriqués en béton blanc qui est un rappel au traitement à la chaux et au plâtre des anciens corps de ferme des villages du Vexin Français. Les façades sont agrémentés d’ouvertures horizontales en aluminium gris anthracite. Les façades Sud sont protégées du soleil par un bardage bois horizontal continu qui se métamorphose en brise-soleil face aux baies vitrées des salles de classes. Ce brise-soleil qui sert de vêture à la façade principale unifie cette aile qui est « percée » à chaque extrémité par deux halls d’accès largement ouverts vers la plaine : l’entrée de l’administration et l’entrée des élèves, située à proximité du Préau. L’aile en retour, dans l’axe du parvis, est conçue à l’étage avec une alternance d’ouvertures verticales et de panneaux en béton armé, couleur terre cuite, alors que le rez-de-chaussée reprend le même enduit en béton blanc des autres façades. © ATRIUM.95 & STUDIO 4

18


Cible 02 : choix des procédés et produits de construction

Entrée du collège depuis le parvis © ATRIUM.95 & STUDIO 4

19


Cible 02 : choix produits de construction = “le bois“ “ •

Les trois principaux matériaux utilisés pour le collège sont « le béton » qui se conjugue sous diverses valeurs et formes, « la terre cuite » en couverture et « le bois » qui est utilisé en claustra, en bardage et en brise-soleil.

En raison d’un délai de chantier de 12 mois et la nécessité de ne pas gêner la quiétude des riverains ; la solution de préfabrication a été privilégiée : panneaux de façades en béton réalisés en usine, éléments de brise-soleil bois montés en atelier, …

Le « bois » est l’un des éléments fédérateurs du projet que l’on retrouve en claustra, en vêture du poste de transformateur électrique, en éléments de bardage des logements, en brise-soleil du collège, en menuiseries intérieures (bâti, portes et baies coupe-feu en bois) ainsi qu’en coffrage du mur matricé (coffrage bois veiné) en noir anthracite reliant le hall de l’administration au hall d’entrée ; en main courant des coursives, en mobilier et… évidemment, fortement présent, au naturel, dans le parc.

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

20


Cible 02 : choix produits de construction = “le béton“ “ • •

Le « béton » fut utilisé à plusieurs endroits du collège démontrant ses nombreuses qualités et variétés : Ainsi, on le retrouve en extérieur sur les façades principales (Nord/Sud) en panneaux préfabriqués en béton blanc gommé (photo du haut) et les voiles béton enduits et de couleur brique rouge sur l’aile en retour (Est/Ouest) ;

Egalement présent en intérieur avec les murs lasuré de couleur orange (photo du bas) ; le mur matricé du RDC en noir anthracite et les murs peint en blanc.

Il se conjugue en revêtement de sol notamment sous le préau de 400 m2 et en allées piétonnes avec un béton désactivé ;

Ce matériau souvent décrié en zone rurale, se remarque par ses qualités intrinsèques et prouve qu’il possède plusieurs facettes.

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

21


Cible 02 : quelques exemples en situation

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

22


Cibles Approfondis : « énergie et eau » Cible 04 : Gestion de l’ ’énergie : respect de la RT 2000, ventilation naturelle améliorée (extraction de 0,5 vol/h), ventilation simple flux pour les classes et administration - double flux pour le restaurant et le gymnase, chaudière à condensation couplé avec une chaudière haut rendement, robinets thermostatiques dans tous les locaux, plancher chauffant dans circulation du rez-de-chaussée, tubes rayonnants gaz dans le gymnase, chaudière murale gaz et ECS solaire dans les logements de fonction, création d’une centrale de gestion du bâtiment ou GTB, etc… Eclairage naturel dans circulations (par impostes vitrées), lampes à haut rendement (tubes fluorescents), luminaires basse luminance dans salles informatiques, circulations commandées par détecteur de présence, gestion horaire, etc… Cible 05 : Gestion de l’ ’eau : Qualité des réseaux et facilité d’accès : VS + locaux et galeries techniques en nombre suffisant. Chasse d’eau économique 3l/6l , robinetterie économe temporisée, limitation pression à 3 bars, détecteurs de fuites et report compteurs divisionnaires à la GTB, espaces verts nécessitant peu d’arrosage, etc… Réalisation de drains et de puits filtrants répartis dans l’emprise du terrain pour “capter“ 2/3 des eaux pluviales avant leur rejet au réseau public. 23 © ATRIUM.95 & STUDIO 4


Cibles Approfondis : « énergie et eau »

BASSIN D EAUX PLUVIALES SITUE SOUS L ESPACE VERT CENTRAL

Le terrain comprend cinq systèmes de traitement des eaux pluviales : 1) le Parc (2.670 m2 d’espaces verts plantés) = EP infiltrées par merlons et noues + puits filtrant 2) les pistes d’ ’athlétisme (1.300 m2) = 23 m3 EP recueillies par drains ø 200 combinés à un puits filtrant, 3) le collège (toitures + terrasses + plateau EPS + cour : 8.900 m2 ) = 266 m3 EP collectées par fossé drainant + sept puits d’infiltration associés ø 200 - 6 m de profondeur 4) les logements (2.310 m2 cis parking et 1.100 m2 d’espaces verts) = 55 m3 EP recueillis dans un puits filtrant + trop plein évacué dans réseau public 5) les parkings (2.200 m2) = EP collectées et évacuées par réseau spécifique. 2/3 des eaux pluviales sont donc infiltrées sur le site ; le tiers restant est rejeté dans un bassin sous voirie (cƒ photos ci-dessus). © ATRIUM.95 & STUDIO 4

24


Autres Cibles Approfondis : « confort thermique » En corollaire l ’ exigence énergétique, la cible n° 08 - Confort hygrothermique vient la renforcer ; en effet, la qualité des éclairages naturels permet de moins consommer d’énergie électrique : Eclairage naturel dans circulations (via les baies vitrés des halls et des impostes vitrées le long de la rue intérieure), emploi de vitrage peu émissif, menuiseries à rupture de ponts thermiques, façades protégées par des stores externes, de brise-soleil « bois » en façade Sud et « végétalisé » pour le gymnase, lampes à haut rendement (tubes fluorescents), luminaires basse luminance dans salles informatiques, circulations commandées par détecteur de présence, gestion horaire, etc…

Choix du gaz comme source d’approvisionnement énergétique Le gaz a été logiquement choisi pour ses qualités énergétiques et pour répondre à une « cible » plus large que le seul équipement public. En effet, dans un vrai souci de politique de développement durable, l’alimentation au gaz du collège a été parallèle à l’alimentation au gaz du Bord’Haut de Vigny et de l’usine anciennement classée Seveso …d’où une meilleure sécurité et une valeur foncière du village à la hausse … Les logements de fonction sont chauffés au gaz plus production ECS mixte solaire et gaz, le collège est chauffé au gaz, la cuisine d’une capacité de 600 rationnaires par repas de midi est équipée au gaz, et enfin, le gymnase est équipé de deux panneaux 25 & STUDIO 4 radiants gaz. A chaque spécificité,©laATRIUM.95 solution choisie fut le gaz.


Cible 10 : Confort Visuel

VUE SUR RUE INTERIEURE DEPUIS LE HALL D ENTREE

La rue intérieure est le véritable centre de vie du collège © ATRIUM.95 & STUDIO 4

26


Cible 10 : Confort Visuel

Largement vitrées, les entrées “élèves“ et “administration“ sont reliées par une rue intérieure doublée à l’étage d’une coursive. Fluidifiant l’espace, elle dessert l’ensemble du collège en reliant les divers pôles d’enseignement. De larges percées dans l’épaisseur du bâtiment libèrent des perspectives lointaines au Nord, sur la plaine et les champs (cƒ photo de G. ci-dessus). L’éclairage zénithal (Sud) par les impostes vitrées de la rue (7 m de haut) apporte un jeux de lumière et d’ombre qui rythme le cheminement des élèves et crée un environnement chaleureux où la dimension spatiale est correctement traitée (cƒ photo de D. ci-dessus). © ATRIUM.95 & STUDIO 4

27


Cible 10 : Confort Visuel

Le confort visuel du collège a été particulièrement soigné, notamment grâce à de nombreuses percées visuelles « dedans-dehors » (Halls > Cour, Préau > Hall, attente élèves > EPS, Restaurant > Plaine) et à l’aide de vitrages coupe-feu “en second jour“ depuis les circulations (RDC et R+1) qui sont toutes éclairées naturellement. Sur la photographie de gauche, on distingue la coursive de l’étage et la rue intérieure éclairée par des vitrages en hauteur, type danpalon depuis la Façade Sud ; sur celle de droite, on remarque les bâtis bois des châssis coupe-feu qui augmentent l’éclairage naturel des salles, tout en animant la rue de desserte. © ATRIUM.95 & STUDIO 4

28


Cible 10 : Confort Visuel Éclairage naturel pour limiter le recours aux luminaires plus détecteurs de présence dans les circulations et les sanitaires comme le démontrent les différentes vues de la rue intérieure :

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

29


Cible 10 : Confort Visuel

Ambiance colorée du Restaurant, largement ouvert sur la plaine

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

30


Cible 10 : Confort Visuel

Le Restaurant largement ouvert depuis le hall d’entrée sur la plaine du Vexin

Conformément au programme, large percée visuelle depuis la cour, via le hall principal et à travers la salle de restaurant jusqu’au bosquet d’arbres de hautes taille, grâce à un triple murs rideaux qui tamisent la lumière et offrent une large vue sur les champs avoisinants et la plaine vexinoise.

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

31


Cible « Santé » •

Un bâtiment sain dépend à la fois des systèmes de ventilation, de chauffage, d’éclairage mais aussi des activités des occupants (respiration et sudation) et de l’entretien (nettoyage, produits désinfectants, pesticides, …).

Pour une bonne qualité sanitaire des bâtiments, il faut limiter l’émission de composés organiques volatils ou COV (solvants, peinture, lasure, vernis, colles, certains isolants, plus les éthers de glycol) et donc préférer les solutions aqueuses pour les peintures par exemple qui sont labellisées (écolabel européen, ange bleu, nature plus) – ce qui a été réalisé pour le collège de Vigny.

Il faut réduire les risques d’expositions responsables de pathologies à fort impact sur la santé car de nombreux matériaux présentent des risques toxiques tant pour les ouvriers qui les mettent en œuvre que pour les occupants qui vont respirer les produits émanant de ces matériaux …

Les matériaux concernés sont ceux dérivés du bois, les revêtements de sol, les éléments de cloisons et de plafonds suspendus, les isolants, …

Ainsi, une attention particulière a été portée à ce collège tant pour le bois (provenance, absence de traitement à base de formol et préférence de résine végétale et de colle polyuréthane), le sol (utilisation de carrelage et de linoleum à la place de PVC) et bien sur, la peinture comme précisé dans la fiche suivante.

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

32


Cible « Santé » Le tableau des «fiches produits (cƒ ci-contre) est actualisé chaque mois, en conformité avec les prescriptions du CCTP. Il est par exemple recommandé pour tous produits étiquetés « Xn » et « Xi » de rechercher un produit de remplacement, plus propre et moins nocif (colles, vernis, peintures) : ainsi les produits « Mastic Hyrène » et « Hydroxy 2000 » ont été supprimés, de même que les vernis et peintures « Norwood », les primaires d ’ accrochage (type Exprim, Privigor, Muroprim Pantoprim). La maîtrise d’œuvre a privilégie les peintures NF Environnement ou équivalent et a remplacé les peintures décoratives « Sorbier » et « Chamarel » par du « Neostar ». Par contre la lasure pour béton de parement après essais est le modèle Rubis de chez Pieri Prélor car Protectguard était de moins bonne qualité

Essais lasure pour béton de parement Choix du produit « Rubis » de chez Pieri

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

33


Suivi du Conseil Général pour analyser les objectifs/1 • Gestion de l’énergie

•suivi des consommations et des sous-consommations •Indicateur 4 : en kWh/m2.an •Capteurs solaires : suivi du fonctionnement et des consommations associées •Indicateur 5 : nombre d’incidents répertoriés •Indicateur 6 : consommation annuelle de gaz évitée

• Gestion de l’eau

•Consommation •Indicateur 7 : en l/personne/an •Suivi qualitatif des noues et puits drainants •Indicateur 8 : nombre d’incidents de fonctionnement répertoriés

• Gestion des déchets d’activité

•Facilité du tri sélectif •Indicateur 9 : facilité pour le gestionnaire •Indicateur 10 (-> mairie) : qualité du tri effectué

• Gestion de l’entretien et de la maintenance (1/2)

•Indicateur 11 à 13 : vieillissement des murs, sols et plafonds : échelle de 1

(remplacement obligatoire) à 5 (aspect neuf) •Indicateur 14 : fréquence de remplacement des filtres des double flux (factures)

•Qualité des luminaires

•Indicateur 15 : nombre d’ampoules non remplacées (constat) •Indicateur 16 : nombre d’ampoules remplacées (factures) © ATRIUM.95 & STUDIO 4

34


Suivi du Conseil Général pour analyser les objectifs/2 • Confort

• Entretien bisannuel avec des représentants des utilisateurs (panel représentatif en fonction

des salles de classe) •Indicateur 20 à 22: satisfaction en saison de chauffe (oct à mars), de mi-saison (mars à avril et sept) et « d’été » (mai à début juillet) : échelle de 1 (pas du tout satisfait) à 5 (très satisfait) •Indicateur 23 : Satisfaction par rapport au confort acoustique en salle de classe : échelle de 1 (écoute très difficile) à 5 (bonne intelligibilité, même en fond de salle) •Indicateur 24 : Satisfaction par rapport au confort acoustique entre salle de classe : échelle de 1 (trop grande transmission) à 5 (aucune) •Indicateur 25 : Satisfaction par rapport au confort visuel en salle de classe : échelle de 1 (inexistant ou très mauvaise répartition) à 5 (agréable et bien proportionné)

• Gestion de l’entretien et de la maintenance (2/2)

•Robustesse des huisseries et quincailleries •Indicateur 17 : échelle de 1 (remplacement obligatoire) à 5 (aspect neuf) •Entretien du bâtiment et des espaces •PM : Qualité environnementale des produit de nettoyage ? •Indicateur 18 : qualification de la vitesse d’encrassement : échelle de 1 (rapide) à 5

(peu) par espace (ex : Hall), ou élément (ex : vitrage) •Indicateur 19 : facilité d’accès pour le nettoyage : échelle de 1 (inaccessible donc non fait) à 5 (régulier) par espace (ex : Hall), ou élément (ex : vitrages hauts de la circulation)

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

35


“Construisons les villes à la campagne.“ “

Alphonse ALLAIS

Plan de Masse du terrain : Le collège occupe naturellement la moitié de la superficie du Bord’Haut de Vigny

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

36


Le Volet Paysager Ce premier équipement public valdoisien réalisé dans le cadre de la démarche de haute qualité environnementale se situe au cœur du PNR du vexin Français, en bordure du Bord’Haut de Vigny. Le collège 600 est implanté sur la parcelle intitulée « sous le clos des trois Rois », d’une superficie totale de 30.106 m2 dont 19.110 m2 de réserves foncières pour le seul collège (cis logements de fonction, parking des enseignants, cour de récréation, plateau EPS, voie de desserte, espaces verts). Ce terrain bordant le hameau était marqué par la présence forte de grands et beaux arbres qui devaient être préservés mais l’étude phyto-sanitaire réalisée à notre demande a démontré que plus de la moitié d’entre eux (135 arbres) étaient malades et devaient être abattus… La palette végétale est volontairement pédagogique et fait référence aux essences locales : Erables, Aulnes, Charme, Sorbier, Prunus + Haie champêtre : Cornouiller, Charmille, Noisetier, Sureau, Troène persistant, … afin de recréer une atmosphère champêtre et tranquille à l’image de l’ancien champ de culture. © ATRIUM.95 & STUDIO 4

37


La démarche HQE® est une enjeu quotidien qui implique le maître d’ ’ouvrage, le maître d’ ’œuvre et le maître d’ ’usage. Concevoir aujourd’hui pour demain et après-demain telle est la philosophie de la politique de Développement Durable. Cela signifie une large concertation et collaboration avec tous : maître d ’ ouvrage = le client, maître d ’ œuvre = les concepteurs, maître d’usage = les enseignants et les élèves, sans oublier les entreprises (qui réalisent et entretiennent le bâtiment), les riverains, les parents et tous ceux qui se soucient de préserver un cadre de vie de qualité. Il s’ ’agit donc une démarche commune, générale et planétaire qui incombe à tous les citoyens de notre planète. Les concepteurs sont évidemment en première ligne pour « insuffler » cet état d’esprit qui se traduit autant par des notions qualitatives non quantifiables d’insertion, d’espace, de confort, de luminosité, de couleur, de cadre de vie de qualité que par des aspects techniques quantifiables : maîtrise des consommations, gestion de l’énergie, de l’eau potable et pluviale, qualité des réseaux, facilité d’entretien et de maintenance, choix des matériaux sains et durables…

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

38


Quelques photographies de chantier : 1 : vue du hall de l’administration 3 : vue depuis parking des enseignants

2 : vue du gymnase et de l’aile Ouest 4 : vue du gymnase depuis le Parc

1

2

3

4

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

39


Livré pour la rentrée scolaire de septembre 2005, après 12 mois de travaux:

Perspective sur entrée (concours Juillet 2004)

Photographie sur entrée (septembre 2005)

Entrée du collège depuis le parvis

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

40


Photographies d’après chantier :

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

41


INTERVENANTS : Maîtrise d’Ouvrage : Maîtrise d’œuvre : Architecte mandataire : Architecte associé :

Conseil général du Val d’Oise - Direction du Domaine 2, av. du Parc - 95032 Cergy-Pontoise Cedex STUDIO 4 (Thierry PARINAUD) - 5, rue de Romesnil - 95300 Livilliers ATRIUM 95 (Patrick TERRIER) - 414, Route de Conflans - 95220 Herblay

Co-traitant B.E.T tous corps d’état : Sté TROUVIN - 261, rue de Paris - le Mélies - 93140 Montreuil Co-traitant B.E.T environnementale : Hubert PENICAUD - 13, rue Bausset - 75015 Paris Co-traitant Economiste : Jean-Claude BRAGEOT - 38, rue Perrier - 92120 Montrouge Co-traitant Paysagiste : Daniel DOHY - 35, route de Chars - 95640 Berignancourt Contrôleur Technique : Coordonnateur SPS : AMO HQE® :

APAVE Val d’Oise - 14, chaussée Jules César - 95520 Osny BECS - 60bis, rue Lépouzé - 27000 Evreux Sté CAP’TERRE - 33, avenue des Etats-Unis - 78000 Versailles

Entreprise générale :

LEON GROSSE- 26, rue Sainte-Adélaïde - 78000 Versailles

LES ETAPES DE CONSTRUCTION : Notification du marché de maîtrise d’œuvre : Appel d’offres des entreprises : Notification du marché de travaux : Délivrance du permis de construire : Livraison du collège :

27 janvier 2004 27 mars 2004 27 juillet 2004 28 juillet 2004 02 septembre 2005 © ATRIUM.95 & STUDIO 4

42


Inauguration du collège du Bord’Haut de Vigny par le Ministre de l’Environnement Nelly OLLIN, le Président du conseil général du Val d’Oise et le Maire de Vigny Me Le ministre Nelly OLLIN visitant le collège HQE® de Vigny (février 2006)

MM rançois. SCELLIER, Pdt du conseil général 95 et Yves de KERVEGUEN , maire de Vigny (Février. 2006)

1

2

3

4

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

43


Inauguration du collège du Bord’Haut de Vigny par le Ministre de l’Environnement Nelly OLLIN et avec les élèves du collège :

1

2

3

4

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

44


Saynète présentée par les élèves du club théâtre du Collège de Vigny lors de l'inauguration, le jeudi 02 février 2006 Trois groupes d'une dizaine d'élèves entrent successivement et se placent face au public à la manière d'une chorale. Du fond de scène arrive en courant le chef de chœur s ’ époumonnant dans son sifflet. Les trois groupes « H », « Q », « E » se figent. Le Groupe H en s'avançant : S.V.P. Le Groupe Q, de même : Kesaco ? Le Groupe E, de même : H.Q.E.? Le chef de chœur reculant : Le Groupe H : Le Groupe Q : Le Groupe E: Un élève en s'avançant :

S.O.S Au Au Non, Et

!

C.P.E. en alors,

! C.D.I. F.S.E. E.P.S. H.Q.E.?

Le chef de chœur énervé : Bien ! Q.C.M. sur H.Q.E. Et s'adressant au groupe H : H comme … Un élève répond : H comme Hollywood, tandis que ses camarades le mitraillent de flashs façon « paparazzi », Un autre élève : Non, H comme Hache de guerre tandis que ses camarades entament une danse de sioux, Un autre élève : Non, H comme Hystérique tandis que ses camarades poussent des cris de fous et gesticulent en tous sens,

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

45


Fin de la saynète présentée par les élèves du club théâtre du Collège de Vigny Le chef de chœur énervé : Mais non ! Et s'adressant au groupe Q : Q comme … Un élève répond : Q comme CULtiver, tandis que ses camarades font mine de cultiver la terre à coups de bêches, Un autre élève : Non, Q comme Quantité tandis que ses camarades entourent une quantité de masse énorme, Un autre élève : Non, Q comme Compliqué tandis que ses camarades agitent les mains, l’air perplexe, Le chef de chœur énervé : Mais non ! Et s'adressant au groupe E : E comme … Un élève répond : E comme Egyptien tandis que ses camarades déambulent de travers façon bas relief, Un autre élève : Non, E comme Equilibre, tandis que ses camarades marchent sur un fil invisible, Un autre élève : Non, E comme Elastique tandis que ses camarades s’étirent façon caoutchouc, Le chef de chœur excédé : Le Groupe H, ensemble : Le Groupe Q, ensemble : Le Groupe E, ensemble : Le chef de chœur, satisfait :

Mais non ! H comme HAUTE Q comme QUALITÉ E comme ENVIRONNEMENTALE Nous sommes donc dans un collège HQE © ATRIUM.95 & STUDIO 4

46


Étudier dans un collège HQE®, est-ce différent ?

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

47


Étudier dans un collège HQE®, est-ce différent ?

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

48


PLAN DE MASSE DU COLLÈGE 600

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

49


EXPLICATION DU PLAN DU COLLÈGE 600

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

50


INAUGURATION

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

51


Étudier dans un collège HQE®, est-ce différent ?

© ATRIUM.95 & STUDIO 4

52


Étudier dans un collège HQE®, est-ce différent ? La différence est que chacun d’entre nous, professeurs comme élèves, prenne conscience de la nécessité de « petits gestes » qui, mis bout à bout, font que TOUS, nous devenons un « acteur efficace » pour préserver la qualité de notre "cadre de vie“. La différence se traduit par une attitude citoyenne qui débute chez soi et se poursuit aussi bien à l’école, au bureau, au centre commercial, au cinéma, à la base de loisirs, que dans n’importe quel lieu où nous séjournons… La différence, c’est se sentir quotidiennement responsable de notre environnement ! Et d’agir de manière civique par des gestes simples (comme ne pas jeter l’argent par les fenêtres…) Et au collège HQE® du Bord’Haut de Vigny, ces gestes simples sont les suivants :  ouvrir les fenêtres durant l’interclasse pour ventiler la salle,  baisser les stores le matin pour éviter que la chaleur pénètre dans le salle et y reste,  entretenir régulièrement les fossés pour une meilleur infiltration des eaux pluviales,  veiller à une bonne utilisation des robinets thermostatiques des radiateurs,  respecter votre lieu de travail à l’identique de votre domicile, La différence , c’ ’est vous, c’est nous tous… © ATRIUM.95 & STUDIO 4

53


Étudier dans un collège HQE®, est-ce différent ? Voici quelques autres gestes citoyens :

 éteindre la lumière pendant les pauses et le soir en partant,  relever les stores quant il n’y a plus de soleil plutôt que d’allumer la classe,  utiliser les produits désinfectants naturels et prescrits par les fabricants,  ouvrir les fenêtres lorsqu'il y a du vent ou lorsque la température extérieure est plus faible que la température intérieure (matin et soir).

Et également, penser au geste utile chez soi comme à son lieu de travail :

 configurer l’impression du copieur par défaut en N&B, privilégier l’impression

recto/ verso, utiliser du papier brouillon pour les dossiers non finalisés,  utiliser les fonctions de mise en veille de votre ordinateur,  éteindre les écrans pendant les inter-classes,  débrancher l ’ alimentation des ordinateurs portables quand les batteries sont chargées  débrancher les chargeurs dès que les batteries sont pleines,  préférer les piles rechargeables ce qui évite des déchets,  jeter les papiers, cartons, plastiques dans les poubelles à recycler La différence , c’est nous tous… et c’est (bien) agir tous les jours… © ATRIUM.95 & STUDIO 4

54


Merci de votre attention, bonne année scolaire …

Et soyez tous attentifs à notre environnement © ATRIUM.95 & STUDIO 4

55

PRO-95-Vigny-College-Parinaud-Diaporama  

http://www.ekopolis.fr/sites/default/files/docs-joints/PRO-95-Vigny-College-Parinaud-Diaporama.pdf

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you